A noter, dès le 4 décembre, démarrage de la boutique éphémère de la Cour des Arts, expositions à la médiathèque, marché de Noël

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "A noter, dès le 4 décembre, démarrage de la boutique éphémère de la Cour des Arts, expositions à la médiathèque, marché de Noël"

Transcription

1 Bulletin municipal d information - Numéro 68 - Décembre 2010 A noter, dès le 4 décembre, démarrage de la boutique éphémère de la Cour des Arts, expositions à la médiathèque, marché de Noël (11 & 12 décembre), tombola des commerçants.

2 Tulle en images Photo : Audrey Chanonat Tulle en images Ô les chœurs et hauts les cœurs (Point de vue demandé à une jeune spectatrice dont c était le premier festival) Photo : Audrey Chanonat Photo : Audrey Chanonat J ai juste 13 ans alors forcément, tu imagines bien que ce festival ô les chœurs a été mon premier festival. Pour moi, je le dis clair et net : un vrai moment de bonheur! Je ne suis pas allée sur le barathon, mais j en ai entendu parler par les plus grands. Par contre, j étais sur le concert de Gaëtan Roussel. Quelle énergie! et waouh la belle salle de concert! Ah bon, une salle de sport?? J ai du mal à l imaginer. En plus en bord de scène, est-ce que tu as repéré qu il y avait la banderole que nous avons créée avec mes camarades de troisième et notre professeur d arts plastiques. Tu te rends compte : notre banderole et Gaëtan Roussel juste au dessus qui chante. C est trop! A la fin du concert, elle était un peu en vrac et déchirée. Mais c est normal, il y avait une telle ambiance! Photo : Audrey Chanonat Photo : Audrey Chanonat L année prochaine, j aurai 14 ans peut-être que je serais acceptée comme bénévole sur le festival. En attendant, je leur dis : c est bien, continuez je suis fière de ma petite ville! Sommaire Page 6 Intercommunalité Agir maintenant et ensemble pour l avenir Page 11 Noël Animations de Noël 2010 Page 8 Enseignement supérieur Belles rentrées - Episode 2/2 Page 21 Portrait tulliste Jean-François Roche, Capitaine des pompiers de Tulle 2

3 Editorial Le Maire de Tulle accueille les étudiants de la ville. Réception au Conseil général en présence du Président, des conseillers généraux et des élus de la ville. L avenir à On se lamente volontiers de l incapacité de l Union européenne à agir réellement pour l emploi, pour les services publics, pour l environnement, contre la spéculation financière Eclatée entre ses 27 Etats qui cherchent à préserver leurs intérêts particuliers, l Europe n aurait d union que le nom si elle ne se réduisait qu à cela. Mais comment s étonner de cette division si nous ne parvenons pas nous-mêmes, dans le Pays de Tulle, à nous entendre sur les moyens de tracer un avenir commun à travers des projets attractifs pour l ensemble de notre territoire! Si elle veut satisfaire au mieux les besoins de ses habitants et favoriser le développement de ses activités, aucune commune ne peut espérer y parvenir seule. Pas même Tulle. Sauf à taxer la population de la communauté quand elle viendrait dans la ville-centre pour travailler, pour consommer, pour se distraire ou pour faire du sport en lui imposant des tarifs correspondant au coût réel des services supporté par les contribuables tullistes. Mais telle n est pas la voie que je préconise : le chacun pour soi est étranger à mon engagement politique. Pour éviter le dépérissement du Pays de Tulle, la seule solution est de confier davantage de domaines d intervention à la Communauté de Tulle et Cœur de Corrèze : l entretien d une part accrue des routes communales (1000 km, au lieu de 200 actuellement), la création et la gestion des crèches et haltes-garderie avec mise en réseau des assistantes maternelles, l organisation des transports collectifs dans l agglomération et notamment du transport à la demande, les actions d insertion sur le marché de l emploi et un soutien technique pour le montage des projets communaux. Agir ensemble dans tous ces domaines, en plus de ceux déjà assumés par la communauté, nous permettra de mettre en commun nos moyens et d être plus efficaces. Et aussi d obtenir de l Etat une dotation supplémentaire d environ un million d euros. Nous pourrons apporter de nouveaux services utiles aux habitants de notre territoire et bâtir ainsi un nouvel espace de projets. Tulle a besoin de sa périphérie comme la périphérie a besoin de Tulle. Face à l expansion naturelle du bassin de Brive, le Pays de Tulle doit se montrer dynamique et solidaire Bernard COMBES Maire de Tulle Jeudi 16 décembre, à 18h15, salle des mariages, monsieur le Maire invite les nouveaux arrivants sur la ville à se retrouver autour d un pot de bienvenue. 3

4 Actualités municipales Poursuivre et amplifier nos efforts pour une ville tout en façades Photo : SEMABL - Tulle Photo : SEMABL - Tulle Rénovation obligatoire sur 7 secteurs Sur ces secteurs, les aides cumulées Ville et Conseil Général peuvent aller de 50 à 70% Quai de Rigny Rue de l Estabournie (une partie) Rue du Sergent Lovy (une partie) Rue de la Barrière (une partie) Gare SNCF Quai Continsouza En 1992 est lancé à Tulle le premier dispositif d aides aux façades. La place Carnot reste aujourd hui la réhabilitation emblématique de cette décennie. Depuis, la volonté a été de conforter les différentes aides faites aux propriétaires afin que Tulle puisse continuer à prendre de belles couleurs, et le patrimoine des Tullistes de la valeur. Les périmètres se sont étendus, les taux de subventions sont à la hausse et près de 400 façades qui ont été ainsi rénovées entre 2001 et Quartier par quartier l embellie s est progressivement installée : Trech, quartiers ouest et aujourd hui secteur de la Gare, quais de Rigny et de 4

5 Les partenaires de la ville La ville travaille en étroit partenariat avec le service départemental de l architecture et du patrimoine, la SEMABL, le Pact Corrèze, le CAUE de la Corrèze, EDF et France Telecom. Contact : Service de l urbanisme : 25 quai Gabriel Péri Un Comité pour une IRM Fixe à Tulle l Auzelou. Sur certains périmètres les aides cumulées Ville et Conseil Général peuvent désormais atteindre 70% de la dépense engagée. Toujours entre 2001 et 2010, plus de 2 millions d euros auront été alloués afin de permettre aux Tullistes d améliorer leur patrimoine et l image de notre ville. Le levier public aura également permis la mobilisation de près de 6 millions d euros de travaux dont plus des deux tiers pour les entreprises de Tulle et de son Pays. Près de euros ont été consacrés à l aide à l embellissement des façades pour cette seule année Quelles subventions pour quels quartiers? Dans les secteurs correspondants aux anciennes OPAH (Opérations d Amélioration de l Habitat du quartier ouest et centre ancien), les aides peuvent aller de 30 à 35 % du montant HT des travaux, plafonné à 55 le m 2. Pour les entrées de ville, dans les secteurs définis par le Périmètre de Restauration Immobilière, elles représentent 50% du montant HT des travaux, plafonné à 70 le m 2. Bernard Combes, Dominique Grador, les élus de la majorité, Elie Bousseyrol président de la Communauté de communes Tulle, les syndicats CFDT et CGT du Centre Hospitalier, les professionnels du secteur de l imagerie médicale des secteurs public et privé ont créé un comité de soutien pour une IRM (Imagerie à Résonance Magnétique) fixe à Tulle. Ce Comité de soutien est conforté par 2640 signatures de personnes qui veulent également qu une offre de soins moderne soit permise à Tulle et pour la population de la haute et moyenne Corrèze. A ce jour, le site de Tulle qui couvre une population d environ habitants est desservi par une seule IRM (mobile) présente deux jours par semaine ; cet équipement est partagé avec Ussel et Guéret. Le Comité de soutien tulliste s est constitué pour permettre un confortement de l offre de soins, mais également en réaction à l absence de réponse de l ARS (Agence Régionale de la Santé) aux demandes du maire de Tulle d examiner cette nécessité pour la ville de Tulle. D autre part, devant la perspective où Brive va sans doute obtenir une deuxième IRM fixe ainsi que Guéret, il est à noter deux points importants qui légitiment la demande tulliste : d une part le bassin de population tulliste est supérieur à celui de la ville creusoise et, d autre part, sur 6 mois d activités, le nombre d actes par journée est équivalent sur Brive et Tulle. La constitution du Comité intervient également dans un contexte plus global qui voit la France bien en retard dans la mise en œuvre des IRM par rapport à ses voisins européens. En Limousin, on compte 5 IRM dont 4 à Limoges. Il faut ici également rappeler que la technique à résonance magnétique est essentielle dans une offre de soins moderne et sans incidence pour la santé du patient. 5

6 Intercommunalité Agir maintenant et ensemble pour l avenir Dans un contexte où l Etat ne cesse de se désengager, les territoires doivent jouer plus que jamais la carte de la solidarité. Pour la Communauté de communes Tulle et Cœur de Corrèze qui a été créée en 1993, une des premières en France, de nouvelles étapes arrivent. Elles sont fondamentales pour l avenir. Il s agit par l expression d une volonté politique commune de développer et conforter le service rendu à la population et de rendre encore plus attractif ce territoire. Cette volonté passe par de nouvelles prises de compétences et par le passage en Communauté d agglomération. Rencontre avec Elie Bousseyrol, président de la Communauté de Communes Tulle et Cœur de Corrèze et Bernard Combes, maire de la ville centre. Pour le président de la Communauté de communes Tulle et Cœur de Corrèze, pour le maire de la ville centre, l avenir communautaire se joue maintenant. Il passe par une volonté politique forte de faire évoluer le territoire. La Communauté de communes doit s affirmer comme un outil au service des communes. Elle est là aussi pour développer et conforter le service rendu à la population et pour rendre encore plus attractif le territoire. Cinq nouvelles compétences et le passage à la Communauté d agglo conforteront ces 3 axes. En cette fin d année 2011 pouvez-vous nous faire un point d étape sur notre espace communautaire? Bernard Combes : la Communauté de communes vit actuellement une transformation profonde. Nous avons la grande chance que notre territoire soit attractif par sa ruralité, par sa qualité de vie et par la grande qualité des prestations et infrastructures que propose la ville centre. Le tout forme une vraie cohérence, un vrai bassin de vie. Nous devons conforter cela. Le passage en communauté d agglomération est une chance que nous devons saisir et qui va nous permettre également de trouver un nouvel équilibre départemental avec la Communauté d agglomération de Brive. Elie Bousseyrol : il y a 9 mois maintenant nous avons enclenché un travail important pour préparer cette étape. Mais elle ne pourra se réaliser pleinement sans une volonté politique affirmée. Il faut aujourd hui que chacun comprenne que la communauté de communes est un outil au service de l ensemble des communes. Le passage vers cinq 6

7 compétences nouvelles va dans ce sens. Bernard Combes : il nous faut exprimer clairement une volonté, une vision et des objectifs. Au-delà des 5 compétences sur lesquelles les communes de la communauté de communes doivent s exprimer avant le 15 décembre prochain, quelles sont les autres pistes de travail que vous allez développer ou conforter? Bernard Combes : comme vous le savez, nous engageons actuellement une réflexion sur l offre de soins sur notre territoire : comment faire venir des médecins? comment conforter une qualité de soins et l accès à des équipements médicaux modernes pour toute notre population? C est également ce qui nous a animés en créant ces jours derniers le comité de soutien à l IRM fixe pour le Centre Hospitalier de Tulle. L émergence de la future maison de la santé sur le plateau ouest va aussi dans ce sens. D autre part le développement économique à l échelle intercommunale doit être au cœur de nos préoccupations. Nous devons travailler en lien avec les Instances régionales et départementales, avec les chambres consulaires, dont ce sont également les compétences. Un territoire attractif, c est d abord proposer davantage d emploi sur ce territoire. Elie Bousseyrol : le développement économique est une des premières compétences exercées par la communauté de communes, elle est même obligatoire. Nous avons déjà réalisé les zones des Alleux à Favars et de la Geneste à Naves qui affichent complet, ainsi que l hôtel d entreprises. La zone de la Montane et l agrandissement de la zone des Alleux offrent de nouvelles possibilités d installation. Il faut maintenant effectivement aller plus loin en fédérant toutes ces énergies. Il faut conforter le tissu existant et accompagner les projets de développement. Bernard Combes : nous avons les outils pour cela et nous devons être aussi en capacité de répondre à toutes les demandes des entreprises. Permettre ainsi le très haut débit sur tout le territoire est incontournable et légitime. La communauté devra s emparer de ce problème. Et la place de la ville centre dans tout cela? Bernard Combes : sans hésiter, il faut bien comprendre qu avec une ville centre forte, c est tout un territoire qui se renforce et qu a contrario personne n aurait rien à gagner d une ville centre en déclin. Je dirai : «ni hégémonie, ni dépendance». Elie Bousseyrol : la communauté de communes a besoin de sa ville centre et Tulle a besoin de ces communes périphériques ne serait-ce qu en terme de population. Qui peut encore penser le contraire?! Des dates à noter Samedi 27 novembre : les élus communautaires se prononcent sur les nouvelles prises de compétences. Jusqu au 15 décembre : chaque Conseil municipal va se prononcer sur chacune des 5 nouvelles compétences et sur le passage de Communauté de communes en Communauté d agglomération. 1 er janvier 2011 (premier semestre 2011) : vote et promulgation de la loi sur la réforme territoriale qui permet à tout territoire comptant plus de habitants et une ville préfecture d au moins habitants de passer de Communauté de communes à Communauté d agglomération. Courant 2011 : dès la promulgation de la Loi, la prise de nouvelles compétences par la Communauté de communes et le passage en Communauté d agglomération sont effectifs. 10 communautés de communes à l échelle nationale sont concernées et travaillent dans le même sens que la Communauté de Communes Tulle et Cœur de Corrèze. Vers cinq nouvelles compétences et vers le passage à la Communauté d agglomération Extension de la compétence voirie (il s agit de passer de l entretien de 200 à la gestion complète d environ 1000 km) Ingénierie et commandes publiques Petite enfance, Transport public, transport à la demande Lecture publique Le financement des nouvelles compétences Le passage à la Communauté d agglomération va voir la dotation de fonctionnement attribuée à la Communauté de communes passer de à 2,5 millions d euros. Le passage à de nouvelles compétences peut impliquer la création d un impôt communautaire (qui sera évoqué lors du prochain conseil). Cet impôt sera sans incidence pour le citoyen communautaire puisqu il sera logiquement déduit de l impôt municipal (la commune n ayant plus en charge tout ou partie de la compétence exercée par la Communauté de communes). Chanac les Mines - Photo : Flavie Favarcq 7

8 Enseignement supérieur L enseignement supérieur à Tulle Belles rentrées épisode 2/2 La soirée d accueil proposée aux étudiants tullistes par le Maire et par le Président du Conseil Général est désormais devenue rituelle et surtout incontournable. Pas un n avait d ailleurs omis de la noter dans son agenda et étudiants infirmiers, étudiants de l IUT, de l IUFM, du Pôle bois, apprentis, élèves de Prépa Physique chimie et science de l ingénieur, étudiants en BTS, élèves gendarmes étaient tous ou presque présents le 4 novembre dernier pour répondre à l invitation. Dans l amphithéâtre du Conseil Général des clameurs joyeuses alternaient au fur et à mesure de l appel fait par Bernard Combes et François Hollande, clameurs qui nous rappelaient si besoin était, qu ils ne sont pas loin de 1000 étudiants venus pour les enseignements spécifiques proposés par la capitale de la Corrèze. François Hollande leur a dit à tous qu une des responsabilités de l homme et de la femme politique était d être attentifs aux questions légitimes de la jeunesse, qui concernent notamment une précarité de plus en plus préoccupante et la difficulté de trouver un emploi durable. Photo : Patrice Montzamir Tulle mag continue ici son parcours des différents cursus tullistes avec des étudiants issus de l IFSI (Institut en Soins Infirmiers), de l ISMIB (Institut Supérieur de l Industrie des Métiers du Bois) et enfin de l IUFM (Institut Universitaire de Formation des Maîtres) dont la vocation est de préparer aux métiers de l enseignement. 8

9 Licence bois Au cœur des métiers du bois «Les étudiants de la licence bois sont sur tous les fronts dont les salons du bois comme celui qui vient d avoir lieu à Bordeaux» Une vingtaine d étudiants venus d univers et de cursus très différents : technico-commerciaux, productique, gestion, se retrouve à Tulle pour la Licence Gestion des Entreprises de la Filière Bois. Parmi eux Laura et Clément. Laura est titulaire d un Bac STG et d un BTS Comptabilité Gestion et Organisation qu elle a préparé au lycée Edmond Perrier. Clément est quant à lui spécialisé en productique. Il est passé par un CAP en ébénisterie, un bac Pro et un BTS productique bois avant d aborder la licence tulliste. Les jeunes étudiants vont bénéficier ici d un enseignement de très grande qualité dispensé par des professionnels : ingénieurs, comptables, experts-comptables. Ils vont aborder de nombreux domaines dont la stratégie des PME bois, la gestion de production des industries du bois, la gestion comptable et financière, les connaissances approfondies de la filière bois, l environnement juridique de l entreprise, Pour Laura comme pour Clément le bois est d abord une passion et ce matériau durable et écologique est source d avenir. Leur année universitaire va être séquencée en plusieurs périodes : une partie cours qui vient de se terminer. Elle est suivie par la mise en œuvre d un projet tuteuré proposé à chaque étudiant par des entreprises. A partir de janvier les cours reprendront, puis de nouveau le projet tuteuré et enfin 4 mois de stages en entreprise. Institut de Formation en Soins Infirmiers Depuis la rentrée 2009, les IFSI sont au cœur de la réforme des universités. A l issue de leur formation, les étudiants sont désormais diplômés en soins infirmiers et obtiennent le grade de licence universitaire. Chaque semestre voit la validation d unités de valeur qui correspondent à 10 compétences spécifiques. Antony, Cindy et Audrey suivent le cursus en soins infirmiers en formation continue et tous trois sont animés de la même motivation pour le métier d infirmier dont la technicité et l investissement humain a su les séduire. Anthony qui était ambulancier à l hôpital de Brive bénéficie d une formation professionnelle rémunérée. «Je voulais rester dans la proximité avec les personnes et j avais envie de faire évoluer cette relation. L ambulancier comme l infirmier sont des éléments essentiels dans le maillon du soin et de la santé et l on ne peut les dissocier. Mais en démarrant cette formation en soins infirmiers sur trois ans, j ai voulu concrètement Cindy, Anthony et Audrey au chevet de madame Dorothée, mannequin-malade de l IFSI voir un autre aspect des métiers de la santé et franchement je ne le regrette pas. Ce n est pas toujours facile parce que je suis avec des personnes qui sont en plein dans les études alors que moi je les ai quittées cela fait un moment. Mais je m accroche.» Cindy la Carcassonnaise et Audrey ont également voulu faire évoluer leur parcours professionnel. La première était aide-soignante, la seconde assistante médico-technique. «Nous faisons partie des plus âgées de la promotion et c est vrai que c est plus difficile pour nous de nous remettre dans les études, mais nous sommes tous trois très motivés» précise Audrey. «Pour ma part, j ai voulu effectivement opérer un virage à angle droit dans ma carrière, je me suis renseignée à Pôle emploi sur les formations porteuses et comme chacun sait, il y a pénurie d infirmiers aujourd hui. Je sais que ce métier est difficile mais je suis sûre qu il peut être également très enrichissant». Antony, Cindy et Audrey, comme leurs camarades, ont passé avec succès le concours d entrée qui comprend des tests psychologiques, une épreuve de culture générale à l écrit, des épreuves dans le domaine du médico-social et sanitaire et social à l oral. Nous leur donnons rendez-vous dans un peu moins de trois ans maintenant pour fêter leur diplôme. 9

10 Enseignement supérieur Formation des maîtres 47 étudiants à Tulle répartis sur le Master 1 et Master 2 Emilie, Nelly et Aurélie étudiants en master 2 à l IUFM de Tulle : à la fois motivées par leur futur métier de professeurs des écoles et inquiètes pour l avenir. Les sup à Tulle Combien sont-ils? Emilie vient de Brive, Nelly d Aurillac et Aurélie du nord du Lot. Les trois jeunes filles sont expatriées à Tulle pour raison d études afin de se préparer au métier de professeurs des écoles à l IUFM. Toutes les trois ont conscience d être sur une année charnière où tout va se jouer et où rien n est forcément simple puisqu en Limousin, seulement 23 postes seront ouverts au concours pour 180 candidats qui vont se présenter, dont trente issus de l IUFM de Tulle. «Avec la réforme, nous sommes un peu dans le doute» précise Aurélie. En cas d échec, il nous faudra chercher d autres métiers. Il y a des pistes comme le e-learning, l enseignement en CFA ou en écoles privées. Mais au départ, l école publique était notre première motivation». Lycée Edmond Perrier Les BTS : 33 en première année et 35 en deuxième année Les prépas : 19 IUT de Tulle : Génie Industriel et Maintenance (1 et 2) : 45 Hygiène, Sécurité et Environnement (1 et 2) : 141 Licence : 24 IFSI : 204 étudiants infirmiers 1 è année : 53 2 e année : 57 3 e année : 52 actuellement 42 étudiants préparent leur diplôme l IFAS : 43 élèves aides-soignants: 35 en formation initiale 8 en formation partielle IUFM : 20 étudiants en Master 1 27 étudiants en Master 2 Licence Pôle Bois : 17 étudiants Prochaines rencontres avec les apprentis du CFA et du CFAI, les élèves du Lycée Cassin et du Lycée Edgard Pisani à Naves. 10

11 Noël Animations de Noël 2010 JOYEUX NOËL ma petite planète chérie.. Animations Spectacles A TULLE Petit train Ateliers Poneys A noter, dès le 4 décembre démarrage de la boutique éphémère de la Cour des Arts, expositions à la médiathèque, Marché de Noël Depuis le (11 et 12 décembre), temps qu il tombola des commerçants. tourne autour. Depuis le temps qu il la parcourt dans tous les sens, Par le haut, par le bas, Par les océans, par les montagnes et par les plaines Le Père Noël maintenant, on ne la lui fait plus : Oui, il a bien vu qu elle commençait à s épuiser sa Petite planète chérie. Et non, poissons morts, fumées toxiques crachées, calotte glacière fondue, couche d ozone percée N ont jamais fait de belles guirlandes pour la fin d année. «Hmhm» répète le vieillard en grattant un coin de barbe et en levant les yeux vers les étoiles : «Faudrait voir à voir! Décidément, ces hommes-là n en font qu à leur tête. Il vaut mieux que je me tourne vers leurs enfants : plus responsables, plus sérieux, plus respectueux ces petits là. Je commence maintenant. Je commence par Tulle, bonne ville me semble-t-il. Elle l a déjà prouvé dans d autres circonstances. Je vais amener avec moi des quidams, des parades, des personnages bondissants et provocateurs, une fée fleurs, des théâtres de jardins, des trottinettes électriques, un petit train, un effet de sphère, des dés en bulle, des poissons dans l eau, un farfadet, un grand sapin Je vais amener Non je ne dévoile pas tout ici mais ce sera un beau programme pour ma petite planète chérie Et pour les enfants de Tulle Calèche à partir du 18 décembre Un grand merci à nos partenaires publics et privés qui nous accompagnent depuis 9 ans déjà... 11

12 Noël Le programme C est Noël pour tous les enfants de Tulle! C est Noël et c est offert par votre ville! C est bien, c est beau, c est GRATUIT. VENEZ NOMBREUX... Le P Noël sillonnera les r de Tulle les après-m de 15h à Des an La grande parade de Noël Jeudi 23 décembre, tout public. A 17h, une parade haute en couleurs enchantera petits et grands dans les rues de Tulle : départ CCS, avenue Alsace Lorraine, passage par la rue du Sergent Lovy, l avenue Winston Churchill, l avenue Victor Hugo, la rue Jean Jaurès, les quais, arrivée place de la cathédrale Avec la Cie Les Quidams, et ses personnages géants La Compagnie des Quidams crée des spectacles de rue et d échasses où costumes géants, métamorphoses, lumières et musiques se mêlent dans un langage poétique la Cie du grenier au jardin Parade Lutinerie avec ses lutins déjantés, entre clowns et mimes, personnages bondissants et provocateurs la Cie l Aime en terre avec ses échassiers féeriques, La Compagnie L Aime en Terre, pour la première fois en Corrèze, est une compagnie de théâtre de rue, de jardin, de conte-spectacles pour enfants et ateliers. Les artistes cherchent, par le biais des contes et des spectacles à faire partager leur attention à la Nature et à sa protection mais aussi à faire connaître ceux qui peuplent (encore?) cette Terre : les petits peuples, Kobolds, Faunes, Fées, Korrigans et autres Kappas Et aussi des surprises, le petit train, les poneys et calèches, le groupe Dés en bulle : quatre musiciens, quatre amis qui ne se prennent pas au sérieux et bien sûr le Père Noël et ses lutins sur un magnifique char illuminé. A 18h Grand spectacle, Cie Les Quidams, «l effet sphère». 45 min, place de la cathédrale, tout public. Il y a d abord une planète qui roule, énorme, poussée par un tout petit bonhomme, le Rouleur Deux Sbires sauteurs, agités, tournent autour A leur poursuite, les Elles, silhouettes gigantesques et extrêmement légères, guidés par une Enchanteresse. Concours de la plus belle lettre au Père Noël Du 10 au 24 décembre Boîte aux lettres place de la cathédrale A 18h45, distribution de cadeaux par le Père Noël (avec notre partenaire Max Prix) 12

13 ère ues idi 18h imations gratuites Le petit train animé : Avec le groupe de musiciens durables «dés en bulle», les jeunes artistes de l association ACEDC et le sculpteur sur ballons biodégradables de la Compagnie Cucico. Tous les jours, du samedi 18 décembre au vendredi 24 décembre, 10h-12h / 14h-18h30 Sur l ensemble des quartiers, 19 arrêts matérialisés. La boutique éphémère des artisans d art organisée par l association la cour des arts 2 rue des portes de Chanac Tous les jours, y compris les dimanches, du 04 au 31 décembre (fermé les 25 et 26 décembre), de 10h à 19h sans interruption. L association la cour des arts présente 10 métiers d art : Jean-Pierre GOUY, papetier, créations en papier Sophie GUILLOUX, maroquinière, sacs, étuis, pochettes Brigitte PAILLET, modiste, chapeaux, casquettes Marianne PETER, marbreuse, papiers marbrés, cartes, sacs Béatrice FOUR, maroquinière Annie BEAUBATIE, peintre sur soie, créations luminaires, objets Lily, décoratrice, miroirs, cadres, bijoux Sabine DOREMUS, céramiste Dominique FLEYGNAC, lainier, mohair, écharpes, gants Et dans le cadre du partenariat avec le centre national d artisanat d art du Burkina Faso, Blandine OUEDRAOGO, artiste batikière qui proposera une déclinaison de produits artisanaux : batiks, bogolans, bronzes, bois sculptés, bijoux Les petits poneys et la calèche Tous les après-midis, du samedi 18 décembre au vendredi 24 décembre, 15h-18h00 Départ place de la cathédrale, tour du Trech et des quais Avec le centre équestre du Pays Tullois Animation des marchés de Tulle avec le groupe «dés en bulle» et tombola gratuite sans obligation d achat avec des paniers garnis de produits du marché à gagner Samedi 18, mercredi 22, vendredi 24 décembre Grande tombola «Planète Noël» : organisée par les associations de commerçants et artisans, les boutiques du Trech et les bonnets bleus du 10 au 31 décembre Grande tombola gratuite sans obligation d achat chez les commerçants et artisans participants Des lots «écologiques» à gagner : voyages, TV Led, vélo électrique, bons d achats 13

14 Noël Des spectacles, des expositions, des contes, des films gratuits : Comme un poisson dans l eau, par Myriam Amarouchene et Margaux Vaillant Conte féérique, 35 min, suivi d un goûter bio offert Tout public, à partir de 2 ans Samedi 18 décembre et dimanche 19 décembre, à 15h30 2 représentations, La p tite Ourse, Tél sur inscription C est l histoire d une petite truite une jolie petite truite à la robe chocolat, parsemée de petits points noirs, verts, bleus et même rouges! À la nage rapide : symbole des eaux pures et limpides, la reine des poissons d eau douce! Oui mais voilà notre petite truite s ennuie. Alors elle décide de partir à la découverte de l eau de l eau-delà du pont, où elle va rencontrer de drôles d habitants... Le génie de la grande poubelle, par le théâtre des deux mains Spectacle de marionnettes, 45 min. A partir de 3 ans En partenariat avec la Communauté de Communes Tulle et Cœur de Corrèze 4 représentations, salle Latreille haut Lundi 20 décembre et mardi 21 décembre, représentations à 11h et 17h «Quand les marionnettes enseignent la collecte sélective», une aventure rocambolesque et drôle, à travers un conte moderne, où trier, limiter, recycler les déchets, apparaît comme naturel. Avec le génie de la grande poubelle et la main verte, le tri devient un jeu d enfant. Un petit coin de paradis, par le théâtre des quatre saisons Spectacle de marionnettes géantes, 45 min. A partir de 3 ans. Mercredi 22 décembre, 2 représentations à 11 h et 17h Salle Latreille haut C est un endroit bien tranquille, un «p tit coin de paradis», une petite mare où cohabitent avec bonheur poissons, grenouilles, hiboux, lapins, et petits lutins, jusqu au jour où un horrible personnage vient semer le désordre et la panique Une fable écolo divertissante, qui traite avec humour et tendresse du respect de la nature et de ses habitants. Ma petite planète chérie, Cinéma Le Palace Ma petite planète chérie Au CINÉMA le 20 OCTOBRE 2010 N s licences spectacle Un programme de Jacques-Rémy Girerd Avenue Victor Hugo A partir de 5 ans Mercredi 22 d é c e m b r e, séance offerte par la Ville de Tulle à 15h Un film d animation parrainé par Nicolas Vanier. Studio d animation Follimage. «Ma petite planète chérie» issu de la célèbre série de Jacques-Rémy Girerd est sorti en salle le mercredi 20 octobre Neuf histoires qui abordent l écologie de manière amusante et poétique : Le Voyage d une goutte d eau, Les Mal-aimés, La Racine magique, La Coccinelle et le puceron, Des montagnes d emballages, Le Hérisson amoureux, 20 millimètres sous terre, Tintamarre et bouche cousue, De l air de l air! Dossier de presse Le Farfadet et le grand sapin, par la compagnie l Aime en Terre Conte féérique, 45 min. A partir de 3 ans Vendredi 24 décembre, 1 représentation à 15 h Salle Latreille haut Tiburcq, le farfadet a trouvé une graine il ira la planter derrière sa maison, au bout du chemin, sous le grand sapin. le grand sapin Abies, né d une graine ailée, lui contera son histoire et l aidera dans sa quête Attal l airboriste et Lilaou, la Fée des Fleurs viennent du Pays de Faerie pour conter cette histoire fantastique faite de mille et une surprises. Lectures musicales de la compagnie du Si En partenariat avec la Communauté de Communes Tulle et Cœur de Corrèze Le mercredi 22 décembre, à 15h30, médiathèque intercommunale Exposition du 14 décembre au 31 janvier «le petit peuple de la forêt», par les ateliers Langlois Et exposition des originaux de Sandrine Gestin Médiathèque intercommunale La médiathèque propose aussi la diffusion de deux films Mercredi 15 décembre, 15h30, «l histoire sans fin» de Wolfgang Petersen, à partir de 5 ans Mercredi 29 décembre, 15h30, «Brendan et le secret de Kells», d après Tomm Moore et Nora Twomey, à partir de 5 ans. Brocante professionnelle à la Gare avec Tulle Broc dimanche 19 décembre - 8h-19h Renseignements :

15 Des ateliers créatifs, artistiques, d éducation à l environnement pour petits et grands Ateliers découverte avec l association la cour des arts (Gratuit, sauf atelier Batik) Plusieurs dates et horaires vous sont proposés, 19 ateliers sur la semaine d animation Travail autour de matières naturelles A partir de 6 ans Nombre de places limité, sur inscription au rue des portes de Chanac Atelier Vannerie, avec Thomas Louineau, vannier, 1h30 Samedi 18 décembre, 11h, 15h, 16h30 Dimanche 19 décembre, 11h, 15h Atelier Modelage, avec Beatrice Chastagnol, artiste peintre, sculpteur, 1h30 Dimanche 19 décembre, 16h30 Lundi 20 décembre, 16h30 Mardi 21 décembre, 16h30 Mercredi 22 décembre, 16h30 Jeudi 23 décembre, 16h30 Atelier Batik, avec Blandine Ouedraogo, artiste batikière du Burkina Faso, 1h30 Participation 3, on repart avec son batik Lundi 20 décembre, 15h Mardi 21 décembre, 15h Mercredi 22 décembre, 15h Jeudi 23 décembre, 15h Vendredi 24 décembre, 10h30 Atelier fabrication du papier, avec Jean Pierre Degouy, 1h Lundi 20 décembre, 11h Mardi 21 décembre, 11h Mercredi 22 décembre, 11h Jeudi 23 décembre, 11h Atelier découverte de la fabrication du pain, avec François Bourdarias, par l association le Battement d ailes, 2h30, enfants et adultes. Jeudi 23 décembre, 10h-12h Pain au levain, bio, fantaisie Présentation des différentes étapes de la fabrication du pain Atelier «Noël, abondance ou simplicité retrouvée», Christophe LEGAL, Millefeuilles 2h, enfants de 7 à 12 ans Samedi 18 décembre, 10h-12h Christophe Le Gal exerce actuellement, avec son épouse, le métier d agriculteur maraîcher pratiquant l agriculture biologique. En cette période de fêtes de fin d année, il peut être pertinent de questionner nos pratiques de consommation, la question du plaisir, celle de la valeur que l on accorde aux objets, au plaisir du don et du partage. Les enfants découvriront de façon ludique une grande variété d aliments frais et secs, ils partageront leurs expériences sensorielles et s amuseront à la fabrication de spaghettis végétaux. Leur préparation pourra être emportée à la maison et partagée avec famille et amis. Ateliers créatifs avec l association ACEDC, gratuits, enfants de 6 à 11 ans Les 18 et 19 décembre, 10h-12h / 14h-18h30, Maison des métiers d art, 2 rue des portes de Chanac Du 20 au 24 décembre, 10h-12h / 14h-18h30, salle Latreille, impasse Latreille Atelier décoration du sapin, à partir de matière recyclées Concours de dessins sur le thème «Protège ta planète» Rédaction de la lettre au Père Noël Atelier fabrication de meubles en carton Atelier fabrication d instruments, parade des instruments qui jouent faux Parcours recyclé : Courses de tricycles, courses en sacs (place Berteaud), jeux de réflexion sur le recyclage et la sauvegarde de la planète, courses sans CO² Ateliers organisés dans le cadre de l opération foyers témoins, par la Communauté de Communes Tulle et Cœur de Corrèze, tout public. Lundi 20 décembre et mardi 21 décembre, 14h-18h30, salle Latreille Pour découvrir le tri, le compostage, la consommation responsable, les gestes alternatifs (en lien avec la Ressourcerie, Corrèze environnement et le Conseil Général de la Corrèze). Animation tout public sur la «Consommation écoresponsable, ici et ailleurs» par Corrèze environnement Lundi 20 décembre et mardi 21 décembre, 14h-18h30, salle Latreille Ateliers, jeux, information sur la consommation éco-responsable pour les enfants et leurs parents. 15

16 Economie sociale et solidaire Marchés de Tulle, à consommer sans modération Ah! le doux plaisir de flâner sur le marché de Tulle! Le poète pour une fois a été mal inspiré en ne le chantant pas. Pourtant, cela aurait été si facile de trouver la rime, la chanson aurait débuté ainsi : «au marché de Tulle la... à propos de bottes d oignons, et caetera, et caetera» et en plus il y aurait eu derrière le clapotis de la belle rivière! Sur le seul marché du quai Baluze, 90 marchands : volailler, maraichers, agriculteurs, producteurs, vous proposent leurs produits frais et leur savoir-faire. Ah! Le doux plaisir de flâner sur le marché de Tulle. On sait à quelle heure on le commence mais il serait présomptueux de dire à quelle heure on le terminera. En effet, que ce soit sous les platanes du quai Baluze ou sous les champignons de la gare, il y a toujours quelqu un qui vous parle avec amitié sur le marché, il y a des commerçants qui savent bien vous retenir avec leurs beaux et bons produits. On peut y voir monsieur le Maire et monsieur le Président du Conseil Général aussi. Les Tullistes aiment leur marché, c est une évidence, et se partagent en deux catégories : ceux d en bas qui fréquentent le marché-gare, ceux d en haut qui affectionnent le quai Baluze. Sont assez rares les chalands qui passent de l un à l autre ou qui alternent le mercredi ici, le samedi là. Christian Serre est président du Syndicat des commerçants non sédentaires. Cela fait plus de 25 ans qu il travaille à Tulle. Il a pu constater à la fois les belles métamorphoses de la cité mais aussi les évolutions géographiques et sociologiques des marchés tullistes. Evidemment, le marché est incontournable pour qui se préoccupe de bons produits locaux et de développement durable, Christian Serre nous le confirme : «Le marché est le premier vecteur de développement durable de la cité. Ici, le lien est direct entre producteur et consommateur. Les maraîchers vendent ce qu ils ont ramassé le matin même sur leurs terres ou dans leurs serres, les volailles viennent de la ferme, traçabilité du produit et fraîcheur sont garantis. Sur les marchés de Tulle, on trouve des produits que l on ne verra nulle part ailleurs. La proximité, la relation entre les gens, la fidélité de la clientèle sont également d autres atouts. Nous avons cependant conscience qu il faut le redynamiser et y faire venir une population plus jeune, pas encore habituée à ce lieu. C est tout l objet du partenariat qui est mis en place avec la ville et dont chacun peut se féliciter. Nous allons ensemble travailler sur une charte de qualité et sur l élaboration d une image identitaire des marchés de Tulle. Un groupe de travail qui associe les techniciens de la ville, les élus et les commerçants non sédentaires va démarrer dès le début de l année Pour Noël, toujours en lien avec la ville et avec les animations qu elle propose, nous organisons une tombola gratuite où les Tullistes pourront gagner 4 paniers garnis. Une fois de plus, vous verrez qu il y a beaucoup de générosité chez les commerçants du marché». 16

17 Economie sociale et solidaire «SCOB 19 est présent sur de nombreux chantiers Tullistes et vient e réaliser la réfection complète de ce bâtiment qui accueille depuis peu le nouveau restaurant brasserie de Tulle «Le bouche à oreilles». L on aurait pu tout aussi bien titrer ici «humaniste-bâtisseur» et cela serait resté très juste. Yves Bouillaguet est cogérant de SCOB 19. L homme est tombé dans le management coopératif à une époque où cela en faisait sourire plus d un, notamment dans le secteur du bâtiment. Pas lui, persuadé qu il était, persuadé qu il est toujours que les hommes doivent passer avant la notion de profit. En 1978, Yves Bouillaguet reprend l entreprise de ses parents. Il la transforme en SCOB en août Aujourd hui SCOB 19 est cogérée par trois personnes et 14 sociétaires, tous salariés de l entreprise. Parallèlement à cette aventure, l homme a monté un bureau d études en recherche et expertise juridique qui intervient dans les arbitrages et litiges entre clients et artisans. Infatigable, il est également acteur de la création de l éco-lotissement des Fages. Cet éco-lotissement est au cœur du projet de ville initié par les élus de Tulle. Avec le savoir-faire de la SEMABL, les premières bases sont aujourd hui posées, un cahier des charges très précis est en cours d élaboration. Il s agira de réaliser à Tulle un lieu de vie et d habitat responsable en terme de développement durable mais pas seulement : la relation entre les hommes est ici au cœur du projet. Sur ce futur lieu d habitation, seront effectivement privilégiées la mixité sociale d une part, la mixité générationnelle d autre part. Eco lotissement des Fages, vers un modèle de mixité sociale et générationnelle - Yves Bouillaguet se positionne de façon très ambitieuse sur le projet tulliste. Il a créé l association Voisinage qui est un bureau d études destiné à coordonner la conception, la réalisation et le fonctionnement d éco-quartiers, et qui permettra la diffusion de «l exemplarité tulliste» sur d autres lotissements ou communes. Pour ce projet, il s agit encore et toujours de favoriser la satisfaction de l intérêt général avant la recherche d un profit maximum. Objectif numéro 1 : «le vivre ensemble». C est simple et c est efficace. Il peut s agir par exemple de permettre à un étudiant d être logé à moindre coût dans l éco-lotissement ou d être rémunéré en contrepartie de services rendus aux autres locataires et propriétaires : garder les enfants le soir, faire des courses pour une personne âgée, Objectif numéro 2 : créer une organisation spécifique qui va permettre d être efficace sur l économique et l écologique, en mutualisant à tous les niveaux les choix, les décisions, les subventions. Objectif numéro 3 : travailler à la mobilisation de clients potentiels : particuliers, investisseurs libres, investisseurs publiques, offices HLM Yves Bouillaguet travaille également avec René Lachèze et tous les salariés de l entreprise Maugein à la création d une SCIC (Société Coopérative d Intérêt Collectif). Il va proposer au concours de la Fondation des Crédits Coopératifs les deux projets Tullistes. L homme n arrête jamais. Il est représentant régional des familles de clients pour le Crédit Coopératif, administrateur régional des Si vous voulez recevoir les annales de la rencontre initiée par la ville de Tulle dans le carde de l économie sociale et solidaire le 25 novembre dernier à Chanteix sur le thème de la mixité générationnelle et solidarités sur notre territoire, contact : Céline Fernandez : Agnès Gameiro-Delteil : Ou sur le site Pour en savoir plus sur l éco lotissement des Fages - Semabl : Yves Bouillaguet, Bâtisseur humaniste le futur éco lotissement des Fages sera un modèle d intégration architecturale mais également de mixités sociale et générationnelle, le premier du genre en Limousin SCOB et a bien évidemment mis un pied dans le projet de Ressourcerie de Tulle. La gestion coopérative une utopie? «Bien sûr que non!» dit-il «Même Danone ou Total on vu les limites d une économie purement libérale et en viennent petit à petit à introduire l esprit coopératif dans leur fonctionnement. C est vous dire que cela fonctionne!». Photo : SEMABL - Tulle 17

18 Développement durable La pomme fait école au Lycée René Cassin Une fois de plus le lycée Cassin, avec son proviseur, l équipe pédagogique, l équipe de direction et évidemment les élèves, fait preuve de beaucoup de talent et d investissement. Rappelez-vous : nous avons rencontré plus d une fois les lycéens sur la rivière Corrèze, occupés à nettoyer et à ramasser les déchets en partenariat avec le Kayak club Tulliste. Nous les avons rencontrés également à la médiathèque, pas encore intercommunale, où ils étaient lecteurs et jury pour un prix littéraire et il n y a pas si longtemps, ils courraient pour aider la recherche contre la maladie. Cette fois-ci avec madame Debelle, chef de travaux de l école, leurs professeurs de cuisine et de pâtisserie, ils se sont associés à la fête de la pomme et ont décidé de travailler culinairement le beau fruit. Jean-Claude Chataur leur a permis d exercer leur talent naissant avec toute une série de pommes locales. Plus de 15 variétés ont été données aux élèves (environ 30 kilos de fruits) qu ils ont ensuite cuisinées et proposées au restaurant d application le 9 novembre dernier. Pomme orange, Jean d Eyrac, Douce inconnue, Caillade, Reinettes jaune et dorée, Rambour rouge, Maman Soun, Vigneronne et Carettes ont été transformées en feuilletés de boudin aux pommes sauce à la moutarde violette, darnes de saumon grillé au coulis de pommes et tartes Tatin pour le plaisir de tous les convives membres de la FAL du Battement d ailes ou de la Ressourcerie. A la fois très pédagogique et vraiment délicieux. Photo fournie Visite de l exploitation de Carol et Christophe Le Gam Une Association pour le Maintien d une Agriculture Paysanne (AMAP) est en cours de constitution à Tulle. Il s agit d un partenariat entre un groupe de consommateurs et un agriculteur de proximité. Autour d un contrat, chaque consommateur achète en début de saison une part de la production qui lui est livrée périodiquement, à un coût constant. Le consommateur s engage à donner du temps pour le fonctionnement de l association, en coups de main sur la ferme si besoin. L agriculteur s engage à fournir régulièrement des produits de qualité, exclusivement de sa production. Le projet d AMAP tulliste se constitue autour d un couple d agriculteurs qui s installe en maraîchage bio sur la commune de Sainte Fortunade : Carol et Christophe Le Gal. Constituer une AMAP, c est un acte citoyen qui consiste à reprendre la main sur son alimentation et permet de participer à la sauvegarde et au développement d une agriculture locale de qualité, dans une logique d agriculture durable, socialement équitable et écologiquement saine. C est faire son possible pour assurer un revenu décent aux producteurs, avec un prix de vente garanti et un gaspillage minimum. C est aussi une valorisation du métier d agriculteur et une reconnaissance du travail et du savoir-faire. L AMAP semble être actuellement le système permettant au producteur la meilleure valorisation financière de ses produits, et ayant les plus-values sociales et environnementales les plus intéressantes. Pour en savoir plus et pour adhérer Elisabeth Carbonne Agriculture paysanne Porte-bonheur ou incivilité? Tulle mag ouvre ici une rubrique «nos incivilités» et les illustre par la photo. Du pied gauche ou du pied droit, Il y a des bonheurs qu il est préférable d éviter, vous ne croyez pas? 18

19 En ville Ricardo, Petit prince des ondes Photo fournie RCF Corrèze Tous les dimanches matins de 11h15 à 12h15 Pour la promotion de la langue et de la culture Portugaise A noter l école portugaise de Turgot pour les enfants du CP au CM2 Tous les samedis de 14h à 16d Renseignements : Pour en savoir plus sur l émission «spéciale Portugal» proposée par José Antunes ou pour adhérer à l association socioculturelle portugaise de la Corrèze : Et un grand merci à RCF Corrèze pour permettre cette belle expression. Tous les dimanches matins, un peu avant 11 heures, Ricardo 11 ans, en 6 e au collège Victor Hugo, pousse mal de progrès en portugais. Plus tard, j aimerais bien être footballeur professionnel. Je te l accorde, cela n a rien à voir avec la radio. Dans quelques temps José, Amélia et Aurélia vont demander aux enfants de venir lire en direct leur lettre au père-noël, bien sûr toujours en portugais. D ailleurs moi c est comme ça que j ai commencé. J étais simplement venu lire ma lettre et José m a dit : «et si tu nous racontais une petite histoire comme ça tous les dimanches. Ha nuito anos». Un artisan boucher tant attendu Frédéric Guesne vous accueille 9 rue des martyrs, dans sa boucherie-charcuterie. Alliant savoir et savoir faire, notre artisan boucher affiche déjà une longue expérience : après 15 années passées au sein de la grande distribution et lassé du manque de contact avec la clientèle, Frédéric Guesne a souhaité revenir voilà 5 ans à une véritable activité de boucherie traditionnelle, charcuterie et traiteur, auprès d une clientèle de proximité, en s installant tout d abord sur la commune de St Germain les Vergnes et depuis peu à Tulle, au cœur du quartier de Souilhac, quartier selon lui «vivant, chaleureux et authentique». Il propose des viandes et des produits de qualité, et se fournit pour l essentiel auprès des éleveurs et agriculteurs locaux. Souhaitons lui bonne route Frédéric GUESNE - Artisan boucher 9 rue des martyrs - Tél Photo fournie jusqu au 23 avenue Gabriel Péri jusque dans les locaux de RCF Corrèze. Là, il retrouve José, Amelia et Aurélia pour une émission hebdomadaire «spéciale Portugal». Pendant une heure, de 11h15 à 12h15 pour être précis, nous allons entendre parler français et portugais et avoir des nouvelles du beau pays de Fernando Pessoa et Vasco de Gama. C est encore un peu les vacances. Chacun leur tour et avec leur spécificité les 4 animateurs vont nous charmer. José intervient pour un spécial foot, Amélia pour des informations pratiques ou pour des focus sur des sites ou villes portugaises, Aurélia pour un reportage à épisodes sur les symboles et les clichés du Portugal. Rituellement l émission commence avec la voix tonique de José, puis de la musique nous rappelle que l été a été là et que nos voisins sont décidément des européens souriants. Juste après le «bom dia» de circonstance, avec sa belle humeur, ses yeux qui pétillent en permanence et deux petites fossettes qui confirment qu il est un enfant heureux de vivre, Ricardo nous raconte de belles histoires en Portugais, histoire justement de ne pas renier sa culture et de la faire partager au plus grand nombre. Cinq minutes magiques avec une petite voix qui nous amène bien loin : «ha nuitos anos, numa citade longinqua viva una viuva e o sou filho, Aladino.» Pour savoir la suite, tous les dimanches! Mais laissons parler Ricardo : «Là, quand j aurais fini cette histoire, tu verras, nous serons au mois décembre et je pense que je commencerai alors à raconter des contes de neige et de Noël. J ai demandé à ma tata qui habite au Portugal de me faire parvenir des livres. Je suis content car pratiquement toute ma classe m écoute chaque dimanche et je sais que mes petites histoires plaisent. Aujourd hui, j ai mis la cravate pour la photo de Tulle mag, mais en réalité, les autres dimanches, je viens plus décontracté. J aime beaucoup ce que je fais ici. J ai moins le trac qu au début et je fais pas Tournoi de foot de Noël Pour les jeunes de 13 à 17 ans du 20 au 23 décembre de 9h à 12h et de 14h à 16h30 Inscription sur place lundi matin 20 décembre. Ce tournoi sportif est organisé par le service des sports de la ville de Tulle Renseignements :

20 Expression libre Majorité municipale La nouvelle loi «Hôpital Patient Santé Territoire» initiée par madame Bachelot veut privilégier la santé qui est au coeur de notre pacte républicain et garantir la solidarité nationale. Il s agit pour cela de réduire les inégalités géographiques, les inégalités financières et les inégalités d information. Or, que constate-t-on aujourd hui? En quelques mois, une vingtaine d hôpitaux et de maternités ont été fermés, d autres sont menacés. Le passage récent à 100% de la tarification à l activité, la fameuse T2A, accélère les déficits. Les directeurs d hôpitaux publics mettent en place des plans d austérité entraînant la suppression de milliers d emplois, la fusion de certains services pendant que d autres disparaissent. Les personnels sont déboussolés d autant que les emplois sont précarisés par le recours de plus en plus fréquent à des contractuels plus «flexibles». L Hôpital public n est donc soumis aujourd hui qu à une gestion comptable comme en témoigne le pouvoir renforcé du Directeur qui, auparavant, le partageait avec le Président de la CME. Le Ministère de la Santé veut aussi calquer sur le privé le fonctionnement de l Hôpital public alors que souvent les deux établissements n ont pas le même type d activités ; ainsi les spécialités qui «coûtent» (réanimation, pédiatrie etc) sont dévolues à l Hôpital public et celles qui «rapportent» (par exemple la chirurgie dite programmée) au privé. A Tulle, la municipalité et son maire sont également très conscients des menaces qui pèsent sur l Hôpital en raison des difficultés de recrutement des praticiens hospitaliers, en particulier en chirurgie, en anesthésie et en pédiatrie. Ils participent avec d autres au soutien et au développement de l Hôpital de Tulle : - ouverture du Pôle des Urgences et du Pôle Thorax au printemps prochain qui vont améliorer très sensiblement la prise en charge des malades. - création toute récente d un comité de soutien à l installation d une IRM fixe. En effet, actuellement nous bénéficions seulement de 3 vacations hebdomadaires d IRM mobile, ce qui a pour conséquence des délais de rendez-vous à 3 semaines, alors que nos voisins brivistes, qui ont déjà une IRM fixe dans le cadre hospitalier, vont bénéficier d une deuxième implantation d une IRM fixe dans le cadre de la Clinique privée des Cèdres. - pour permettre l installation de médecins et de personnel para-médical (infirmières, kinésithérapeutes etc), la municipalité s est engagée, lors d une rencontre récente avec les professionnels de santé, à favoriser sur Tulle une maison médicale pluri-disciplinaire. En cette période de pénurie de personnel de santé, liée en grande partie aux limitations dans les recrutements, il est important de faire preuve de volonté d accueil, d innovation afin d être attractif, tout cela pour maintenir et si possible améliorer l accès aux soins des habitants de Tulle et du Pays de Tulle. Opposition municipale HAUT LES CŒUR! Action sociale : Oui! L Opposition veut manifester avec détermination sa volonté de participer aux débats nécessaires au bon fonctionnement de la démocratie en notre bonne ville de Tulle. C est pourquoi nous renouvelons avec insistance notre désir légitime de disposer des dossiers et documents détaillés concernant la ville et ce bien avant de les découvrir au soir d un Conseil municipal! Près de deux heures pour expliquer le bilan du Centre Communal d Action Sociale (CCAS) semblent disproportionnées vu «l insuffisance du dossier fourni» (sic Mr Bernard COMBES, Maire de Tulle). Certes la ville affiche une politique sociale solidaire que nous partageons, mais une hausse de 34,73% en 2009 de la subvention communale du budget total ne peut que nous interpeller! Aux questions précises posées sur cette hausse de la subvention municipale, des réponses toutes aussi évasives et lacunaires que les documents produits, nous ont été données : «hausse consécutive à des éléments de comptabilité purement techniques»! Pas très satisfaisant!!! Nous regrettons également que l exposé du budget CCAS ait été fourni 5 jours auparavant à la presse locale! Ceci étant dit nous saluons le travail et l implication des personnels du CCAS qui œuvrent au quotidien afin d améliorer l accueil des jeunes enfants, l accompagnement de personnes en difficulté, de personnes âgées ou handicapées. Merci à eux pour leur dévouement! Oui! la solidarité républicaine existe, mais pas à n importe quel prix! Oui! nous nous inquiétons du sort réservé à ces familles de 16 Roms serbes accueillies à Tulle depuis plus d une année et sans papiers de leur pays d origine. Certes des prises en charge ont été mises en place pour leur assurer le logement (Pièce Verdier), l alimentation, la couverture médicale, le chauffage, Etat, CCAS, associations caritatives ont permis d assurer une vie décente à ces personnes : mais jusqu à quand? Leur intégration et régularisation semblent étroitement liées à de réels contrats d embauche. Alors si nous voulons vraiment les aider trouvons leur un travail Monsieur le Maire! L assistanat prolongé n a jamais ouvert la porte à l intégration sociale! Aider oui! Assister non! Nous regrettons une nouvelle fois de ne pas avoir été informés des résultats d une concertation entre Monsieur le Préfet de la Corrèze et la municipalité concernant la situation et l avenir de ces familles. Dommage que seuls les élus de la Majorité se réservent une fois de plus le «monopole du cœur!» 20

DOSSIER >PROJET : Juin 2015 AGENDA LES AVENIÈRES VEYRINS-THUELLIN

DOSSIER >PROJET : Juin 2015 AGENDA LES AVENIÈRES VEYRINS-THUELLIN DOSSIER de PRESSE AGENDA Juin 2015 >PROJET : La Commune Nouvelle Dossier de Presse : VIE PRATIQUE >Pourquoi une commune nouvelle entre Les Avenières et Veyrins-Thuellin? Les communes des Avenières et de

Plus en détail

COMMERCE TULLISTE 26 PROPOSITIONS POUR UN CENTRE VILLE PLUS DYNAMIQUE

COMMERCE TULLISTE 26 PROPOSITIONS POUR UN CENTRE VILLE PLUS DYNAMIQUE COMMERCE TULLISTE 26 PROPOSITIONS POUR UN CENTRE VILLE PLUS DYNAMIQUE Présentation AJ/MHB/SE au Conseil municipal du 9 juillet 2013 Mairie de Tulle Une réflexion collective : 26 propositions pour un centre-ville

Plus en détail

PROJET EDUCATIF. De l ALSH De Caylus. «Le monde des enfants»

PROJET EDUCATIF. De l ALSH De Caylus. «Le monde des enfants» PROJET EDUCATIF De l ALSH De Caylus (Accueil de loisirs sans hébergement) «Le monde des enfants» 1) Présentation p3 2) Orientations éducatives...p4 3) Les moyens p5 4) Évaluation.p6 1) Présentation : Le

Plus en détail

Bernier Léa 3 1. Rapport de stage. Sallard immobilier. Photo de Sallard immobilier

Bernier Léa 3 1. Rapport de stage. Sallard immobilier. Photo de Sallard immobilier Bernier Léa 3 1 Rapport de stage Sallard immobilier Photo de Sallard immobilier 1 Sommaire 1 e partie : Enquête sur l entreprise 1) Présentation de l entreprise... p.3 2) Situation de l entreprise... p3-4

Plus en détail

SOMMAIRE. www.lelastiquecitrique.ch

SOMMAIRE. www.lelastiquecitrique.ch 2013-2014 SOMMAIRE page Mot de la Direction 2 Description des cours réguliers 3-4 Résumé des cours 2013_14 5 Stages de vacances 2013_14 6 Spectacles (groupes de l école et Cie l Elastique citrique) 7 Animations

Plus en détail

«LE PLUS BEAUX DES PAYSAGES»

«LE PLUS BEAUX DES PAYSAGES» LIVRET D ACCUEIL ÉDITORIAL «LE PLUS BEAUX DES PAYSAGES» Ce que vous tenez à présent entre vos mains, ce petit livret d accueil, au-delà des informations nécessaires pour vous guider dans ce nouvel équipement,

Plus en détail

uel accueil pour votre enfant qsur Tulle agglo?

uel accueil pour votre enfant qsur Tulle agglo? uel accueil pour votre enfant qsur Tulle agglo? des idées communes 1 édito Une politique solidaire Depuis le 1 er janvier 2012, Tulle agglo prend soin de vos enfants. Auparavant à la charge des communes,

Plus en détail

Munich, le 27 octobre 2005. Bonjour les amis

Munich, le 27 octobre 2005. Bonjour les amis Munich, le 27 octobre 2005 Bonjour les amis Ces trois derniers mois, il y a eu parait-il, l été. Pourtant, avec toute cette pluie et tout ce froid, ça m a laissée un peut perplexe : le 18 août : «maman,

Plus en détail

SOMMAIRE. CONTACTER VOTRE mairie. 2 n 5

SOMMAIRE. CONTACTER VOTRE mairie. 2 n 5 SOMMAIRE CONTACTER VOTRE mairie 2 n 5 www.la-ferte-sous-jouarre.fr n 5 3 + = 4 n 5 www.la-ferte-sous-jouarre.fr AFFECtaTION www.la-ferte-sous-jouarre.fr n 5 5 Edito du Maire Mieux Vivre URBANISME 6 n 5

Plus en détail

29, rue du clos de l érable 77400 SAINT-THIBAULT-DES-VIGNES 1492-1789

29, rue du clos de l érable 77400 SAINT-THIBAULT-DES-VIGNES 1492-1789 Premier trimestre 2015-16 Pôle Enfance jeunesse et sport 29, rue du clos de l érable 77400 SAINT-THIBAULT-DES-VIGNES L époque moderne 1492-1789 Pôle Enfance, jeunesse et sports Tel : 01 60 31 73 25 service-enfance@ville-st-thibault.fr

Plus en détail

Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016

Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016 Projet Educatif du territoire de la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin 2015/2016 Depuis 2006, la Communauté de Communes Vièvre Lieuvin a repris les activités de l association Vièvre Lieuvin Enfance

Plus en détail

- C O N V O C A T I O N -

- C O N V O C A T I O N - DEPARTEMENT DE LA CORREZE V I L L E DE T U L L E ANNEE 2014 - C O N V O C A T I O N - Nous, Maire de TULLE, Vu le Code Général des Collectivités Territoriales, notamment les articles L. 2121-7 - 9-10 -12

Plus en détail

Étudier à l Université Bordeaux Montaigne

Étudier à l Université Bordeaux Montaigne + d infos sur etu.u-bordeaux-montaigne.fr Université Bordeaux Montaigne Domaine universitaire F-33607 PESSAC Cedex Tél. +33 (0)5 57 12 44 44 Réalisation : service communication Composition et impression

Plus en détail

2012 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

2012 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2012 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE : MALE : FEMALE : MALE : Heureusement que nous sommes très en avance.

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

MÉDIATHÈQUE LA COMMUNALE

MÉDIATHÈQUE LA COMMUNALE MÉDIATHÈQUE LA COMMUNALE Agenda des manifestations Septembre Octobre - Novembre Décembre 2015 SEPTEMBRE Vendredi 4 septembre Samedi 5 septembre s Mardi 8 septembre Mercredi 9 septembre De à 17h30 Je joue,

Plus en détail

Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat

Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat Objet : Appel à participation / Festival 2 Pays, Samedi 14 et Dimanche 15 septembre 2013, à Baccarat Madame, Monsieur, «Territoires 2 vie, territoires d initiatives» est un projet de coopération lancé

Plus en détail

de et avec Emilie Trasente,

de et avec Emilie Trasente, de et avec Emilie Trasente, Aide à la mise en scène : Laure Meurisse Création sonore et musicale : Massimo Trasente Spectacle de clown et marionnette A partir de 4 ans / Durée 40 minutes Production Contact

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL JEUNES 1 er Mandat 2008 Bilan 2008. I Présentation des visites effectuées en lien avec les commissions en charge par le CMJ

CONSEIL MUNICIPAL JEUNES 1 er Mandat 2008 Bilan 2008. I Présentation des visites effectuées en lien avec les commissions en charge par le CMJ CONSEIL MUNICIPAL JEUNES 1 er Mandat 2008 Bilan 2008 I Présentation des visites effectuées en lien avec les commissions en charge par le CMJ - Aide Aux Personnes Solidarités - Sécurité / Environnement

Plus en détail

PRESERVER GRANDIR ENTREPRENDRE PARTAGER ETUDIER BOUGER TULLE 2014-2020. Projet de ville ENTREPRENDRE PARTICIPER HABITER

PRESERVER GRANDIR ENTREPRENDRE PARTAGER ETUDIER BOUGER TULLE 2014-2020. Projet de ville ENTREPRENDRE PARTICIPER HABITER GRANDIR PRESERVER PARTAGER ENTREPRENDRE BOUGER ETUDIER 2014-2020 Projet de ville ENTREPRENDRE PARTICIPER HABITER GRANDIR PRESERVER PARTAGER BOUGER ENTREPRENDRE ETUDIER 2014-2020 Projet de ville Soutien

Plus en détail

Saison. Maison de quartier Angers Centre 12 rue Thiers 49000 Angers. www.angers-centre-animation.fr. La Maine. Boulevard Carnot

Saison. Maison de quartier Angers Centre 12 rue Thiers 49000 Angers. www.angers-centre-animation.fr. La Maine. Boulevard Carnot www.angers-centre-animation.fr 2015 Saison 16 12, rue Thiers Boulevard Carnot La Maine Rue Thiers Rue Plantagenêt Maison de quartier Angers Centre 12 rue Thiers 49000 Angers Château d Angers Boulevard

Plus en détail

Maison Intercommunale de la Petite Enfance Inauguration le 2 février 2011

Maison Intercommunale de la Petite Enfance Inauguration le 2 février 2011 Maison Intercommunale de la Petite Enfance Inauguration le 2 février 2011 J ai pas envie d y aller, à la crèche! Déjà, on a changé de ville et de maison, et je n ai plus ma Nounou, et je suis tout perdu.

Plus en détail

Projet pédagogique de l Accueil de Loisirs périscolaire Ecole maternelle et primaire Henri Puchois

Projet pédagogique de l Accueil de Loisirs périscolaire Ecole maternelle et primaire Henri Puchois Projet pédagogique de l Accueil de Loisirs périscolaire Ecole maternelle et primaire Henri Puchois Année 2013-2014 Contexte La ville de LAVENTIE est une commune en pleine expansion démographique, et, grâce

Plus en détail

Accueil de loisirs et Pass'âge

Accueil de loisirs et Pass'âge Du 23 au 3 Saint-Grégoire Accueil de loisirs et Pass'âge Programme des vacances de Noël Aux Jardins de l Ille pour les 2-5 ans Programme des 2-3 ans Mercredi 25 Jeudi 26 Fresque de Noël Parcours des lutins

Plus en détail

Voici les dernières nouvelles du CME!

Voici les dernières nouvelles du CME! Édition n 13 Mars 2008 Ne me prenez pas si c est pour me jeter par terre Voici les dernières nouvelles du CME! Les jeunes conseillers travaillent et leurs projets avancent. Quelle chance! Pour la boum

Plus en détail

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3

DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3 2009 DÉVELOPPEUR D ENSEIGNE alternance ADMISSION Bac +2/3 NEGOCIA et PROCOS se sont engagés avec succès, depuis 9 ans, dans la formation de «Développeur d enseigne». Les chiffres parlent d eux-mêmes :

Plus en détail

Emmaüs Norges-France CONTEXTE

Emmaüs Norges-France CONTEXTE Emmaüs Norges-France Nom : Communauté Emmaüs Norges Type de structure : communauté Nombre de personnes accueillies:110 compagnons Sur Norges, 11 salariés équipe encadrement, 20 contrats aidés CUI, environ

Plus en détail

COMMUNIQUÉ. L ameublement : une filière qui a le vent en poupe PÔLE LORRAIN DE L AMEUBLEMENT BOIS

COMMUNIQUÉ. L ameublement : une filière qui a le vent en poupe PÔLE LORRAIN DE L AMEUBLEMENT BOIS COMMUNIQUÉ L ameublement : une filière qui a le vent en poupe PÔLE LORRAIN DE L AMEUBLEMENT BOIS L ameublement : une filière qui a LE VENT EN POUPE Riche en opportunités de carrière, le secteur de l ameublement

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Contact presse

DOSSIER DE PRESSE Contact presse JANVIER 2014 DOSSIER DE PRESSE Le recyclage malin Contact presse Valentine MICHEL support@ocd.fr 01 40 46 97 31 2 LA SECONDE VIE DES BIENS CULTURELS Depuis déjà 20 ans, O CD adopte une démarche responsable,

Plus en détail

LE SALON DES FORMATIONS SUPERIEURES APRES BAC // 18 ET 19 JANVIER 2013 AU PARC DES EXPOS D AGEN

LE SALON DES FORMATIONS SUPERIEURES APRES BAC // 18 ET 19 JANVIER 2013 AU PARC DES EXPOS D AGEN INFOSUP LE SALON DES FORMATIONS SUPERIEURES APRES BAC // 18 ET 19 JANVIER 2013 AU PARC DES EXPOS D AGEN S informer pour bien choisir 1 SOMMAIRE PRESENTATION INFOSUP 2013 PARTENAIRES PLAN DU SALON NOUVEAUTES

Plus en détail

Grande Rencontre du Réseau Rural Régional Basse-Normandie 4 novembre 2013

Grande Rencontre du Réseau Rural Régional Basse-Normandie 4 novembre 2013 Grande Rencontre du Réseau Rural Régional Basse-Normandie 4 novembre 2013 L économie sociale et solidaire : de quoi parle-t-on? Une économie du quotidien, ancrée sur les territoires Des entreprises et

Plus en détail

QUI SOMMES NOUS? QUE FAISONS NOUS? Prestataire artistique, Eklabul est le spécialiste du spectacle et de l animation sur la Côte d Azur.

QUI SOMMES NOUS? QUE FAISONS NOUS? Prestataire artistique, Eklabul est le spécialiste du spectacle et de l animation sur la Côte d Azur. couverture QUI SOMMES NOUS? Prestataire artistique, Eklabul est le spécialiste du spectacle et de l animation sur la Côte d Azur. QUE FAISONS NOUS? «Le Cirque est Partout» : les créations et prestations

Plus en détail

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. (Section I Listening) Transcript

2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. (Section I Listening) Transcript 2011 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Beginners (Section I Listening) Transcript Familiarisation Text A : B : A : B : A : B : Luc, ça va te manquer le lycée? Oh oui, surtout mes camarades de

Plus en détail

BTS Comptabilité et Gestion des Organisations

BTS Comptabilité et Gestion des Organisations BTS Comptabilité et Gestion des Organisations Recueil de témoignages de titulaires d un bac général 12 rue Dessaignes 41016 BLOIS CEDEX bts-dessaignes.org Téléphone : 02 54 55 53 00 Messagerie : contact.tscompta@laposte.net

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

- Circulaire n 4 - Chers parents, chers collégiens,

- Circulaire n 4 - Chers parents, chers collégiens, - Circulaire n 4-25 février 2014 S7-D1-2 Chers parents, chers collégiens, En ces jours de la fin février, nous sommes entrés dans le troisième trimestre de cette année scolaire. C est une année qui sera

Plus en détail

N 24 Strasbourg. des ateliers. «Au lieu d essayer d avoir la vérité, tu peux simplement être vrai.» Janvier 2012. Jacqueline-Marie Ganter

N 24 Strasbourg. des ateliers. «Au lieu d essayer d avoir la vérité, tu peux simplement être vrai.» Janvier 2012. Jacqueline-Marie Ganter N 24 Strasbourg Janvier 2012 let Tre des ateliers «Au lieu d essayer d avoir la vérité, tu peux simplement être vrai.» Jacqueline-Marie Ganter Chers amis lecteurs Les fêtes de fin d année passées, nous

Plus en détail

LE SECOURS CATHOLIQUE EN CORREZE C EST D ABORD DE L ACCUEIL POUR ROMPRE LA SOLITUDE ET L ISOLEMENT.

LE SECOURS CATHOLIQUE EN CORREZE C EST D ABORD DE L ACCUEIL POUR ROMPRE LA SOLITUDE ET L ISOLEMENT. LE SECOURS CATHOLIQUE EN CORREZE C EST D ABORD DE L ACCUEIL POUR ROMPRE LA SOLITUDE ET L ISOLEMENT. I Des permanences d accueil et des visites à domicile Toutes les équipes de Corrèze assurent des permanences

Plus en détail

Illustrations Aurélie Blard-Quintard

Illustrations Aurélie Blard-Quintard Devenir parent Groupe de travail et auteurs Sylvie COMPANYO (directrice de l École des Parents et des Éducateurs de la Région Toulousaine*) Nathalie COULON (maître de conférences en psychologie à l université

Plus en détail

Programme. Bibliothèque municipale. sept.oct.nov.déc. 2013. Bibliothèque municipale

Programme. Bibliothèque municipale. sept.oct.nov.déc. 2013. Bibliothèque municipale Programme Bibliothèque municipale sept.oct.nov.déc. 2013 Fontainebleau Programme sept.oct.nov.déc. 2013 Bibliothèque municipale bibliotheque@fontainebleau.fr 01 64 22 26 36 ou 01 64 22 60 65 Les expositions

Plus en détail

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL

PROJET EDUCATIF TERRITORIAL PROJET EDUCATIF TERRITORIAL Mairie de WAVRIN 1 Place de la République 59136 WAVRIN Tél : 03.20.58.57.57 Représentée par : Monsieur Alain BLONDEAU, Maire Madame Cécile LAMBRAY, adjointe à la vie scolaire

Plus en détail

édito sylvie VAndAmme Première Adjointe déléguée à l Avenir de l Enfant

édito sylvie VAndAmme Première Adjointe déléguée à l Avenir de l Enfant RYTHMES SCOLAIRES sommaire Edito Réforme des rythmes s à marquette : mode d emploi L agenda des petits les parcours «découvrir et s épanouir» en maternelle l agenda des grands les parcours «découvrir et

Plus en détail

Lerouge Joséphyne 3 e 1 RAPPORT DE STAGE. *Classes de maternelle Charles de Gaulle

Lerouge Joséphyne 3 e 1 RAPPORT DE STAGE. *Classes de maternelle Charles de Gaulle Lerouge Joséphyne 3 e 1 RAPPORT DE STAGE *Classes de maternelle Charles de Gaulle 1 Sommaire 1. Recherche de mon stage 2. Mon entreprise a) Présentation b) Fonctionnement c) Personnel & organisation du

Plus en détail

INFORMATIONS GENERALES

INFORMATIONS GENERALES INFORMATIONS GENERALES lycée Le lycée de Limoges Les Vaseix propose des s générales, technologiques et professionnelles dans plusieurs domaines : agriculture, agroalimentaire, aménagement- environnement,

Plus en détail

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L économie sociale et solidaire désigne une manière d entreprendre qui place l être Humain au cœur de la démarche économique - Elle regroupe des milliers d initiatives pour

Plus en détail

février à juin 2014 Programme pour une nouvelle CITOYENNETÉ ÉCONOMIQUE en Pays Terres de Lorraine L économie c est l affaire de tous!

février à juin 2014 Programme pour une nouvelle CITOYENNETÉ ÉCONOMIQUE en Pays Terres de Lorraine L économie c est l affaire de tous! février à juin 2014 Programme pour une nouvelle CITOYENNETÉ ÉCONOMIQUE en Pays Terres de Lorraine L économie c est l affaire de tous! ÉDITO Consommateurs, épargnants, entrepreneurs et salariés, nous sommes

Plus en détail

Contribution pour le développement de l éducation artistique et culturelle

Contribution pour le développement de l éducation artistique et culturelle Contribution pour le développement de l éducation artistique et culturelle Mener une politique culturelle favorisant l éducation artistique pour les jeunes suppose l inscription de cette action en lien

Plus en détail

4 e - 3 e... * Éducation du consommateur * Éducation socio-culturelle * Informatique * Biologie-écologie * Physique-chimie. * Enseignement spécifique

4 e - 3 e... * Éducation du consommateur * Éducation socio-culturelle * Informatique * Biologie-écologie * Physique-chimie. * Enseignement spécifique 4 e - 3 e * À l issu d une 5 e ou 4 e du collège * Avoir 14 ans avant la fin de l année civile de l inscription * Après entretien avec le jeune et sa famille * Éducation du consommateur * Éducation socio-culturelle

Plus en détail

Vous m avez élue Maire avec une large majorité en 2014 pour tourner une page.

Vous m avez élue Maire avec une large majorité en 2014 pour tourner une page. Chers Wasquehaliens, Vous m avez élue Maire avec une large majorité en 2014 pour tourner une page. Nous avons commencé par assainir les finances et éviter ainsi une mise sous tutelle. Vos impôts vont baisser

Plus en détail

Quelle journée! Pêle-mêle. Qu est-ce que c est? DOSSIER 3. 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez.

Quelle journée! Pêle-mêle. Qu est-ce que c est? DOSSIER 3. 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez. DOSSIER 3 Quelle journée! Pêle-mêle 19 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez. 1.... 2.... 3.... 4.... 5.... 6.... 66. Reconstituez les mots de la page Pêle-mêle.

Plus en détail

ARCHITECTURE ET DECORATION RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU

ARCHITECTURE ET DECORATION RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU DU 14 AU 18 DECEMBRE 2009 THOMAS MASSONNEAU RAPPORT DE STAGE - CLASSE DE 3E ARCHITECTURE ET DECORATION Collège Sainte-Marie des Ursulines 34, avenue de la Colonne 31500 TOULOUSE Tél. 05 34 25 28 61 Fax.

Plus en détail

Discours du Colonel Eric FAURE, Président de la FNSPF

Discours du Colonel Eric FAURE, Président de la FNSPF Discours du Colonel Eric FAURE, Président de la FNSPF Remise d insignes de Chevalier dans l Ordre National du Mérite - Capitaine Hubert DEGREMONT - GUEUX (51) jeudi 7 mai 2015 (prononcé) Monsieur le Député,

Plus en détail

COMPTE-RENDU CONSEIL MUNICIPAL

COMPTE-RENDU CONSEIL MUNICIPAL Nombre de conseillers : En exercice : 15 COMPTE-RENDU CONSEIL MUNICIPAL Le 30 JUIN 2014 Le Conseil Municipal légalement convoqué s'est réuni en session ordinaire sous la présidence de Madame LEVRARD Françoise

Plus en détail

La politique marseillaise en faveur des Seniors

La politique marseillaise en faveur des Seniors La politique marseillaise en faveur des Seniors Le Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Marseille est un établissement public administratif communal. Il oriente ses actions en faveur des personnes

Plus en détail

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

manifeste, chartes, conventions.

manifeste, chartes, conventions. manifeste, chartes, conventions. MANIFESTE POUR L ACCÈS À UNE HAUTE QUALITÉ ALIMENTAIRE AU QUOTIDIEN Slow Food veut promouvoir une nouvelle manière d aborder l alimentation, indissociable de l identité

Plus en détail

Titre de l'action : «Rénover les conditions d enseignement et d apprentissage, rompre avec l unité de temps, de lieu et d action»

Titre de l'action : «Rénover les conditions d enseignement et d apprentissage, rompre avec l unité de temps, de lieu et d action» Ecrit sur l action expérimentale : 2007/2008 Titre de l'action : «Rénover les conditions d enseignement et d apprentissage, rompre avec l unité de temps, de lieu et d action» Académie de Nancy-Metz LPR

Plus en détail

L association Val Bio Centre : Pour une agriculture durable dans une économie solidaire!

L association Val Bio Centre : Pour une agriculture durable dans une économie solidaire! L association Val Bio Centre : Pour une agriculture durable dans une économie solidaire! Les Paniers Bio du Val de Loire, une filière bio et solidaire du producteur au consommateur Mars 2013 1 Présentation

Plus en détail

1 Travailler dans le secteur social

1 Travailler dans le secteur social 1 Travailler dans le secteur social Proposer des formations aux métiers de la solidarité. Accéder à un emploi dans un secteur porteur. Parmi les acteurs : AskOria, les métiers des solidarités Cet organisme

Plus en détail

Ecole erber. Dossier de Presse. Le 20 octobre 2011 Inauguration l Ecole Kerber. Une école indépendante, laïque et gratuite

Ecole erber. Dossier de Presse. Le 20 octobre 2011 Inauguration l Ecole Kerber. Une école indépendante, laïque et gratuite Dossier de Presse,,,, Une école indépendante, laïque et gratuite Le 20 octobre 2011 Inauguration l Ecole K Une nouvelle chance pour des enfants de pouvoir apprendre dans les meilleures conditions. Ecole

Plus en détail

MASTER MANAGEMENT PUBLIC

MASTER MANAGEMENT PUBLIC MASTER MANAGEMENT PUBLIC - MASTER 1 : Management public environnemental - MASTER 2 : anagement euro-méditerranéen et développement durable couvmasters_a5_01.indd 1 17/01/12 10:08 Le Management Public et

Plus en détail

ACCUEILS DE LOISIRS PERISCOLAIRES VILLE DE VALOGNES

ACCUEILS DE LOISIRS PERISCOLAIRES VILLE DE VALOGNES ACCUEILS DE LOISIRS PERISCOLAIRES VILLE DE VALOGNES PROJET PEDAGOGIQUE Accueil des matins, midis et soirs, Temps d Activités Périscolaires (T.A.P.) - 1 - INDEX 1 Les objectifs permanents 1-1 Bien-être,

Plus en détail

2013 / 2014. www.bm-tours.fr. Mode d emploi DES BIBLIOTHÈQUES MUNICIPALES

2013 / 2014. www.bm-tours.fr. Mode d emploi DES BIBLIOTHÈQUES MUNICIPALES 2013 / 2014 www.bm-tours.fr Mode d emploi DES BIBLIOTHÈQUES MUNICIPALES Bienvenue dans les Bibliothèques de Tours Vous cherchez à vous évader par la lecture? La musique vous transporte? Vous aimez le cinéma?

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants 2010 année de l éducation. Cette thématique, définie comme prioritaire par la municipalité, a permis de mettre en œuvre des outils novateurs au service

Plus en détail

Cours CAPITOLE -11, rue du Sénéchal 31000-Toulouse - : 05.61.21.60.64 - www.courscapitole.com- contact@courscapitole.com

Cours CAPITOLE -11, rue du Sénéchal 31000-Toulouse - : 05.61.21.60.64 - www.courscapitole.com- contact@courscapitole.com Cours CAPITOLE -11, rue du Sénéchal 31000-Toulouse - : 05.61.21.60.64 - www.courscapitole.com- contact@courscapitole.com Préparation Concours manipulateur en électroradiologie Toulouse SOMMAIRE : I. Le

Plus en détail

COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DE VALLET. Septembre SEPTEMBRE > >DÉCEMBRE. www.cc-vallet.fr

COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DE VALLET. Septembre SEPTEMBRE > >DÉCEMBRE. www.cc-vallet.fr COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DE VALLET 2015 2014 Septembre SEPTEMBRE > >DÉCEMBRE Décembre agenda AGENDA www.cc-vallet.fr Contes jeune public «Le Petit Son a disparu» Avec Bruno Millischer, conteur et Patrick

Plus en détail

L Enseignement Supérieur

L Enseignement Supérieur L Enseignement Supérieur SUP Un tremplin pour votre avenir CAMBRAI L évolution des études supérieures s inscrit dans la stratégie européenne du L.M.D (Licence, Master, Doctorat). Le lycée LA SAGESSE a

Plus en détail

Discours d inauguration du Campus des métiers et de l artisanat Lot

Discours d inauguration du Campus des métiers et de l artisanat Lot Discours d inauguration du Campus des métiers et de l artisanat Lot - Vendredi 2014 - Merci Monsieur le Ministre, cher Martin, Monsieur le Sénateur, [Gérard Miquel], Mesdames et Messieurs les Parlementaires,

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

Un nouveau contrat pour une gestion durable et solidaire de notre eau

Un nouveau contrat pour une gestion durable et solidaire de notre eau Un nouveau contrat pour une gestion durable et solidaire de notre eau eau potable et assainissement des eaux usées Editorial est le temps de la rentrée scolaire! L heure, donc, de faire un premier bilan

Plus en détail

Une histoire de Letizia Lambert

Une histoire de Letizia Lambert Une histoire de Letizia Lambert Voix off : Aujourd hui c est dimanche. Bonne nouvelle, c est le jour du cinéma. Voix off : Gabriel aime ce moment car... Voix off :...c est très ennuyeux l hôpital. Voix

Plus en détail

LA VOIE GENERALE ET TECHNOLOGIQUE Après la classe de 3ème

LA VOIE GENERALE ET TECHNOLOGIQUE Après la classe de 3ème LA VOIE GENERALE ET TECHNOLOGIQUE Après la classe de 3ème Schéma des études.. Pour qui? A quelles conditions?... La seconde générale et technologique: organisation L accompagnement personnalisé Les enseignements

Plus en détail

BTS (brevet de technicien supérieur) DUT (diplôme universitaire de technologie) Filière santé (médecine, pharmacie, sage-femme, dentaire)

BTS (brevet de technicien supérieur) DUT (diplôme universitaire de technologie) Filière santé (médecine, pharmacie, sage-femme, dentaire) Un BTS ou un DUT, une prépa ou une université, ou bien une école spécialisée? Choisir son orientation après le bac n'est pas toujours facile. Pour vous aider à y voir plus clair, nous vous proposons quelques

Plus en détail

aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium,

aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium, photo : Yann Gachet photo : Ville de Colomiers - Yann Gachet bb/enfants/ados automne/hiver printemps/été aller au pavillon blanc i mediatheque - centre d'art, au cinema, a l'auditorium, Au Theatre de la

Plus en détail

Étude relative au développement d l économie sociale et solidaire Dieppe-Maritime

Étude relative au développement d l économie sociale et solidaire Dieppe-Maritime Étude relative au développement d de l économie sociale et solidaire Dieppe-Maritime Présentation au Bureau Communautaire 6 octobre 2009 Ordre du jour 1. ESS de quoi parle-t-on? 2. Synthèse du profil ESS

Plus en détail

École du Louvre. prépasup. Test probatoire d accès en 1 e année. www.ipesup.fr. Département Terminales 2015-2016. 16 B, rue de l Estrapade 75005 Paris

École du Louvre. prépasup. Test probatoire d accès en 1 e année. www.ipesup.fr. Département Terminales 2015-2016. 16 B, rue de l Estrapade 75005 Paris Département Terminales 2015-2016 École du Louvre Test probatoire d accès en 1 e année prépasup 01 42 77 27 26 www.ipesup.fr Etablissement d enseignement supérieur et secondaire privé 16 B, rue de l Estrapade

Plus en détail

GRETA M2S. Métiers de la Santé et du Social. Le salarié et ses droits à la formation

GRETA M2S. Métiers de la Santé et du Social. Le salarié et ses droits à la formation GRETA M2S Métiers de la Santé et du Social Le salarié et ses droits à la formation Le DIF Droit individuel à la formation ))) Qu est-ce que c est? Le DIF permet au salarié de négocier avec son employeur,

Plus en détail

L ACCES DE TOUS A LA LECTURE AVEC LA MEDIATHEQUE

L ACCES DE TOUS A LA LECTURE AVEC LA MEDIATHEQUE Extrait de la Charte définissant la politique culturelle de la Communauté de communes LES DOMAINES D INTERVENTION DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES L ACCES DE TOUS A LA LECTURE AVEC LA MEDIATHEQUE Sa proposition

Plus en détail

Aujourd'hui, votre enfant a emprunté le sac à album : «Dans la cour de l école».

Aujourd'hui, votre enfant a emprunté le sac à album : «Dans la cour de l école». Le sac à album «Dans la cour de l école» Aujourd'hui, votre enfant a emprunté le sac à album : «Dans la cour de l école». Ce livre a été lu en classe plusieurs fois, votre enfant connaît déjà l histoire

Plus en détail

Après le Bac Scientifique

Après le Bac Scientifique Après le Bac Scientifique Poursuites d études des Bacheliers Scientifiques (stat 2010) Les formations longues L université (la fac) Les Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles (CPGE) Les écoles spécialisées

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. www.clubcapitales.com www.facebook.com/clubcapitales

DOSSIER DE PRESSE. www.clubcapitales.com www.facebook.com/clubcapitales DOSSIER DE PRESSE Du réseau social au local, c est capital! Contact Presse Julien Boissier contact@clubcapitales.com 06 09 69 51 98 Octobre 2013 www.clubcapitales.com www.facebook.com/clubcapitales QUI?

Plus en détail

Point presse du 17 juillet 2012. Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables

Point presse du 17 juillet 2012. Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables Point presse du 17 juillet 2012 Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables Avant-propos La Ville d Alès et la Communauté d agglomération du Grand

Plus en détail

C.C.A.S. Centre Socioculturel De la Côte Sainte Catherine 1 Place Sainte Catherine 55000 BAR LE DUC

C.C.A.S. Centre Socioculturel De la Côte Sainte Catherine 1 Place Sainte Catherine 55000 BAR LE DUC Centre Hospitalier Centre Social LIDL Zone commerciale LAEP La Maison de Souricette Pont Triby Mac Do Gare SNCF C.C.A.S. Centre Socioculturel De la Côte Sainte Catherine 1 Place Sainte Catherine 55000

Plus en détail

Dessins : Nicolas J. 1

Dessins : Nicolas J. 1 Dessins : Nicolas J. 1 Dans ce numéro «Il était une fois dans le Bâtiment...», nous vous proposons des interviews et articles, notamment sur Mme Crozon, une chef d'entreprise spécialisée dans la construction

Plus en détail

Aide soignant(e) Le Métier d Aide Soignant(e) Le Concours. Concours Prépa Santé

Aide soignant(e) Le Métier d Aide Soignant(e) Le Concours. Concours Prépa Santé CP Concours Prépa Santé Optimum : 350 h/an Access : 225 h/an de septembre à mai Aide soignant(e) Le Métier d Aide Soignant(e) Sous la responsabilité de l infirmier, l aide-soignant s occupe de l hygiène

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE PROVENCE AIX-MARSEILLE 29 AVENUE ROBERT SCHUMAN 13621 AIX EN PROVENCE

UNIVERSITÉ DE PROVENCE AIX-MARSEILLE 29 AVENUE ROBERT SCHUMAN 13621 AIX EN PROVENCE UNIVERSITÉ DE PROVENCE AIX-MARSEILLE 29 AVENUE ROBERT SCHUMAN 13621 AIX EN PROVENCE ANTENNE UNIVERSITAIRE D ARLES ESPACE VAN-GOGH PLACE FÉLIX REY 13200 ARLES LICENCE PROFESSIONNELLE CONSERVATION ET RESTAURATION

Plus en détail

BTS DIÉTÉTIQUE. Formation à Temps complet ou en Alternance. www.progress-sante.com. établissement supérieur privé

BTS DIÉTÉTIQUE. Formation à Temps complet ou en Alternance. www.progress-sante.com. établissement supérieur privé BTS DIÉTÉTIQUE Formation à Temps complet ou en Alternance établissement supérieur privé www.progress-sante.com Optez pour un métier d avenir! Des études courtes débouchant sur un métier alliant santé,

Plus en détail

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF :

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : Complément au chapitre VII «Valorisation du Patrimoine Régional et Projets Innovants» du cadre d intervention régional sur l habitat et le logement, adopté par délibération

Plus en détail

Un territoire. Une économie. Des services. Bienvenue! Une vie associative. www.frasne.fr

Un territoire. Une économie. Des services. Bienvenue! Une vie associative. www.frasne.fr Un territoire Une économie Des services Bienvenue! Une vie associative www.frasne.fr Généralités Situation géographique : Quelques chiffres : Superficie : 32,87 km2 Surface forestière : 1 200 ha Forêt

Plus en détail

Les Rendez-vous d été 2015 ce sont :

Les Rendez-vous d été 2015 ce sont : Dossier de Presse - 2015 1 Sommaire Présentation 4 Pré en Bulles 5 Les Historiales 7 Live in Pressins 9 Regards de Mémoire 10 Fou d Histoire(s) 11 Communication 12 Localisation 14 Contacts 14 Partenaires

Plus en détail

Pôle ressources sur l habitat et la ville durables

Pôle ressources sur l habitat et la ville durables Pôle ressources sur l habitat et la ville durables 1 UNE MAISON AU SERVICE DE TOU-TE-S LES ESSONNIEN-NE-S LA MAISON DÉPARTEMENTALE DE L HABITAT Pôle ressources sur l habitat et la ville durables, la Maison

Plus en détail

SAINT DOMINIQUE - ECOLE, COLLEGE, LYCEE, INTERNAT PRIVES

SAINT DOMINIQUE - ECOLE, COLLEGE, LYCEE, INTERNAT PRIVES Téléphone : Neuilly, le 01.06.2015 OBJ : Parcours d excellence Madame, Monsieur, chers parents, En cohérence avec notre souhait d ouvrir à tous nos lycéens de nouveaux parcours d excellence leur permettant

Plus en détail

Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues. DELF Prim A2. Livret de l examinateur. Production orale PMA22S008 04/06/13

Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues. DELF Prim A2. Livret de l examinateur. Production orale PMA22S008 04/06/13 Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues Livret de l examinateur Production orale PMA22S008 04/06/13 Épreuve de production / interaction orale 25 points Cette épreuve est composée

Plus en détail

ACTUALITES DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE CHATEAUGIRON MAI JUIN 2011

ACTUALITES DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE CHATEAUGIRON MAI JUIN 2011 ACTUALITES DE LA COMMUNAUTE DE COMMUNES DU PAYS DE CHATEAUGIRON MAI JUIN 2011 NOUVEAU SERVICE POUR LES HABITANTS Point Visio Public : la Communauté de communes expérimente un service de Télé-guichet pour

Plus en détail

TOUT L MONDE DEHORS 2014

TOUT L MONDE DEHORS 2014 TOUT L MONDE DEHORS 2014 VILLE DE LYON DIRECTION DES EVENEMENTS ET DE L ANIMATION ORIENTATIONS GENERALES 2014 Après 12 ans d existence, Tout l monde dehors continuera à proposer, dans les 9 arrondissements

Plus en détail

Chantier jeunes recherche appartement écologique

Chantier jeunes recherche appartement écologique Dossier de presse Chantier jeunes recherche appartement écologique contacts presse Axelle Enderlé Chargée de communication OPAC de Villeurbanne Tél. : 04 78 03 47 37 a.enderle@opacdevilleurbanne.fr Cathy

Plus en détail