Compte rendu 1 er Séminaire de l Observatoire Numérique Nouvelle Calédonie Lundi 14 Mars 2011 Horaires : 8h 18h Lieu : Hôtel Le Surf à Nouméa

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Compte rendu 1 er Séminaire de l Observatoire Numérique Nouvelle Calédonie Lundi 14 Mars 2011 Horaires : 8h 18h Lieu : Hôtel Le Surf à Nouméa"

Transcription

1 Compte rendu 1 er Séminaire de l Observatoire Numérique Nouvelle Calédonie Lundi 14 Mars 2011 Horaires : 8h 18h Lieu : Hôtel Le Surf à Nouméa Atelier (b) : Projets clés du développement numérique en Nouvelle Calédonie Contacts Coordination communication & médias : Léna Hoffmann mail : tel : Direction du projet : Charlotte Ullmann mail : 1

2 Projets clés du développement numérique en Nouvelle Calédonie Animateur et rapporteur Gilles Taladoire, Président d ACTIC et maître de conférences à l Université de la Nouvelle Calédonie Martin Chailloux, responsable de la formation à distance à l IFAP Méthode Dix thèmes sont proposés aux participants : aménagement numérique, e économie, e Société, R&D, Patrimoine/Culture/Tourisme, E éducation et e formation, e transport, e santé, e environnement et e administration. 1. Les participants se présentent à tour de rôle (prénom, nom et fonction) afin de favoriser les rencontres et les échanges. 2. Chaque participant vote pour un thème. Le thème ayant reçu le plus de voix est choisi. Voir la photo ci contre qui montre la synthèse des votes des 3 groupes (Sur 43 participants, 12 votes pour l e administration, 9 votes pour l e économie et l eéducation/formation) 3. L animateur et le rapporteur exposent l objectif de l atelier : il s agit de réfléchir au thème choisi dans le contexte calédonien, en se posant quatre questions : Quels sont les constats d aujourd hui? Quels sont les aspects positifs du numérique appliqué au thème? Quels sont les aspects négatifs? Quelles sont les évolutions à espérer pour demain? 2

3 4. Les participants reçoivent des post it colorés sur lesquels ils doivent écrire des idées, des arguments répondant aux 4 questions. 5. Une fois collés sur le tableau prévu à cet effet, la discussion s installe pour essayer d améliorer les idées. 6. L animateur et le rapporteur doivent ensuite faire un travail de synthèse des idées transmises par le groupe afin de les restituer en public à la fin de la journée. 3

4 Le premier groupe a choisi le thème de l e éducation et de l e formation. Aujourd hui Demain Peu de sites de formation en Nouvelle Besoin de développer de nouvelles compétences en matière d eéducation et e formation (nouveaux métiers, nouvelles pratiques, Calédonie (mono site) Possibilité d accéder à des cours en nouvelles pédagogies) ligne et des concours en ligne (ex : Créer une université accessible à tous, sans déplacement ou en Kangourou, QCM) multi sites Diffusion de vidéos pédagogiques Permettre un enseignement en ligne tout au long de la vie Offres d e learning sur le territoire pour Développer le cartable numérique, l espace numérique de travail les entreprises et les particuliers (ENT) pour chaque utilisateur Internet est un moyen d accéder au Développer des offres de formations en ligne adaptées aux besoins savoir universel et de s ouvrir au monde du marché calédonien L e learning est un outil intéressant Intégrer l informatique pendant le cursus scolaire de l enfant pour la formation continue (depuis le CP surtout) Faire évoluer les pratiques pédagogiques et les contenus Permettre l inscription à distance Concevoir un portail de l e formation en Nouvelle Calédonie Les + Diversification des pratiques pédagogiques Formations en ligne faciles à mettre en place et souvent moins chères Nouveaux outils pédagogiques qui facilitent l acquisition de savoirs Possibilité d apporter l éducation partout Possibilité d aller au delà des frontières géographiques Les Les formations en ligne restent «impersonnelles» Les formations en ligne manquent parfois de vulgarisation ou d accompagnement Besoin de former les enseignants aux nouveaux outils numériques Besoin de former les animateurs des espaces publics numériques pour guider efficacement les usagers L accessibilité des réseaux n est pas homogène sur le territoire L équipement des ménages reste encore faible Possibilité de «blocage» de certaines personnes pour utiliser les outils numériques On note un fort intérêt pour ce domaine qui a obtenu de nombreux suffrages dans les 3 groupes de réflexion. Globalement, on note un existant disparate et une volonté de développement dans le futur. L accès aux formations en ligne et la formation des enseignants/animateurs sont des conditions préalables pour faire de l e learning un nouvel outil pédagogique reconnu. Plusieurs idées de projets concrets ont été proposés : le cartable numérique (ou ENT), un portail de l eformation, une Université accessible pour tous et partout. 4

5 Le deuxième groupe a choisi le thème de l e administration Aujourd hui Demain Besoin de structurer l e administration Réduction de la distance entre brousse et ville Besoin d une gouvernance forte Mise en place d une vraie politique numérique Besoin d une impulsion transversale à court/moyen Mise en place d une information type terme «service.public.nc» Manque de lisibilité de l existant Gestion des données privées (identité numérique) Gestion de l interopérabilité Développement de projets exemplaires et innovants Les + Volonté politique et capacité d investissement dans le domaine de l e administration Plus de services dématérialisés (informations, formulaires, déclaration, guichet administratif 24/24h, alerte juridoc) Plus d efficacité et de cohérence entre les services administratifs Meilleure gestion des archives Facilitation des démarches administratives (des entreprises, des particuliers) Réduction des déplacements Gain de temps Praticité et simplicité Plus de communication entre les services administratifs Le thème de l'e administration a été l'objet du plus grand nombre de suffrages. Les Problématique d accès aux services selon le lieu et les individus (fragilisation d une partie de la population qui n a pas accès aux télécommunications) Manque de mise à jour des sites web (dans le temps, dans la qualité des informations) Perte de relationnel entre administrations, avec les administrés Problématique de débits (temps de téléchargement) Aspects juridiques (signature électronique, certification des documents) Coûts d accès (électricité, abonnement Internet) aux services dématérialisés L e administration est perçue comme un moyen de modernisation des organisations actuelles (efficacité, cohérence, gain de temps, praticité, etc.). Mais son développement se heurte encore aux problématiques d accès aux réseaux (couverture, tarifs, débits). La confiance des sites web administratifs reste, elle aussi, à développer (manque de mise à jour, cadre réglementaire, protection des données personnelles). Les perspectives sont quant à elles prometteuses : l e administration contribuerait à réduire les distances entre brousse et ville ; et offrirait des services en ligne adaptés aux besoins des calédoniens. 5

6 Le troisième groupe a choisi le thème de l e économie (arrivé en second au vote après l'eadministration) Aujourd hui Demain Inégalité d accès aux télécommunications Etablir une fiscalité (et/ou une réglementation) adaptée à l eéconomie (fracture numérique) Volonté politique d agir Aider à la création de contenus Qualité de service à améliorer Accompagner les projets d e économie (sites marchands) Créer un site calédonien d achats en ligne (catalogue de produits, livraison locale) Développer des datas centres localement Assurer la sécurisation des transactions bancaires et du service après vente Développer des services adaptés à l Internet mobile Améliorer le référencement des sites Internet utiles aux calédoniens Proposer des services d e administration adaptés aux entreprises Faire baisser les coûts d hébergement des sites Internet et d abonnement à l Internet pour les entreprises Imaginer des formules de télétravail en Nouvelle Calédonie Les + Accès à plus d informations et fiabilité Économie d échelles Plus d échanges internationaux, élargissement du marché Ouverture à l économie mondialisée Possibilité de développer des services asynchrones avec la métropole Plus de transparence des coûts économiques Réduction des coûts (déplacements, papier) Sources d innovations Exportation de matière grise Achats en ligne (e commerce) Plus grande visibilité des entreprises (PME notamment) Désenclavement et développement Les Besoin de mettre en place une filière de recyclage Gestion des impacts environnementaux des télécommunications (énergie, cycle de vie, déchets) Délocalisations de certaines compétences Pas de confiance établie dans tous les sites d achat en ligne Coûts des transactions bancaires élevés Baisse du lien social Moyens de télépaiement à adapter aux pratiques des calédoniens Manque de réactivité dans les réponses des vendeurs en ligne Nous constatons à travers ce tableau que l'e économie est un thème qui a un existant assez faible et une perspective d'évolution très importante. Pour certains participants, seule l'e administration a les moyens de donner l'impulsion pour le développement l'e économie. L e économie est perçue comme un levier de développement à l échelle locale mais surtout internationale. En Nouvelle Calédonie, les achats en ligne sont encore faiblement effectués notamment à cause des moyens de télépaiement non adaptés (peu de Calédoniens ont une carte bancaire) ou encore par manque de réactivité des vendeurs en ligne (manque de confiance). En termes de perspectives, les participants dressent deux orientations majeures : 1) créer une e économie locale ; 2) créer de la valeur (contenus, services) et de nouvelles pratiques (soutiens aux projets innovants, télétravail). 6

FORMATION À DISTANCE À L IFAP

FORMATION À DISTANCE À L IFAP FORMATION À DISTANCE À L IFAP Martin Chailloux Responsable de la formation à distance à l IFAP Coordonnées : mchailloux@ifap.nc / 00687 246416 Diplômé du Master 2 «Conception et Gestion de Projets Numériques

Plus en détail

10 Propositions Syntec Numérique pour les candidats à l élection présidentielle de 2012. Le numérique : industrie du futur, futur de l industrie

10 Propositions Syntec Numérique pour les candidats à l élection présidentielle de 2012. Le numérique : industrie du futur, futur de l industrie 10 Propositions Syntec Numérique pour les candidats à l élection présidentielle de 2012 Le numérique : industrie du futur, futur de l industrie La ré-industrialisation de la France passe par le développement

Plus en détail

La centrale de réservation hôtelière pour les entreprises

La centrale de réservation hôtelière pour les entreprises La centrale de réservation hôtelière pour les entreprises B.B.A - 54 rue des Entrepôts 93400 Saint-Ouen +33 (0) 1 49 21 55 90 www.netbba.com reservation@netbba.com Notre engagement Vous faire gagner du

Plus en détail

Le Plan Stratégique pour l Economie Numérique

Le Plan Stratégique pour l Economie Numérique Le Plan Stratégique pour l Economie Numérique 1. Pourquoi un plan stratégique? 2. La construction du PSEN 3. Les orientations et actions du plan 4. La gouvernance (Conseil du numérique) Cellule Economie

Plus en détail

Une demande du syndicat des commerçants NC

Une demande du syndicat des commerçants NC Florent MAILLET Chef de projet e-commerce Projet de stage 2014 Une demande du syndicat des commerçants NC Fin 2013 Le syndicat des commerçants demande à l Observatoire Numérique de l aider à réfléchir

Plus en détail

«Les documents référencés ci-dessus étant protégés par les droits d auteur et soumis à la déclaration au Centre Français d exploitation du droit de

«Les documents référencés ci-dessus étant protégés par les droits d auteur et soumis à la déclaration au Centre Français d exploitation du droit de 1 2 «Les documents référencés ci-dessus étant protégés par les droits d auteur et soumis à la déclaration au Centre Français d exploitation du droit de Copie, seules les références bibliographiques peuvent

Plus en détail

Commission Identité Numérique Groupe de travail Gestion des identités Les usages et les services ATELIER 2

Commission Identité Numérique Groupe de travail Gestion des identités Les usages et les services ATELIER 2 Introduction et cadrage Jean Pierre Buthion, Pdt de la Commission Identités Commission Identité Numérique Groupe de travail Gestion des identités Les usages et les services ATELIER 2 Analyse et synthèse

Plus en détail

Cahier des charges. «Application Internet pour le portail web i2n» Direction du Développement numérique du Territoire

Cahier des charges. «Application Internet pour le portail web i2n» Direction du Développement numérique du Territoire Direction du Développement numérique du Territoire Cahier des charges «Application Internet pour le portail web i2n» Direction du Développement Numérique du Territoire Maître d Ouvrage : REGION BASSE-NORMANDIE

Plus en détail

Dispositif de données et de services d intérêt général, «ouvert» à tous pour une société interactive

Dispositif de données et de services d intérêt général, «ouvert» à tous pour une société interactive Dispositif de données et de services d intérêt général, «ouvert» à tous pour une société interactive Openly Accessible Services and Interacting Society Co-financé par : OASIS : UN PROJET EUROPEEN Une innovation

Plus en détail

Journée «Vie de filière» organisée par la Filière «Communication et Formation Interculturelles» (CFI)

Journée «Vie de filière» organisée par la Filière «Communication et Formation Interculturelles» (CFI) Intitulé de la journée : «Mise en place de produits internet : vie de la filière CFI» Dates : 18 et 25 janvier 2012 Lieu : Salle 7.02 Coordinateur(s) : (Elisabeth Collard/Elisabeth de Pablo) EC Code :

Plus en détail

Les Carrefours des professionnels du numérique 25 mai 2014

Les Carrefours des professionnels du numérique 25 mai 2014 Carrefours Les Carrefours des professionnels du numérique 25 mai 2014 Secteur «e-commerce, promotion, vente en ligne» Charlotte Ullmann Léna Hoffmann Observatoire Numérique NC e-commerce : définition transactions

Plus en détail

Séminaire URPS Poitou-Charentes Samedi 8 décembre

Séminaire URPS Poitou-Charentes Samedi 8 décembre Séminaire URPS Poitou-Charentes Samedi 8 décembre Du partage de l information aux outils de médecine à distance : quelles pratiques recouvre le terme d e santé? Synthèse de l intervention de l ASIP Santé

Plus en détail

Dispositifs multimédia et plateformes de e-formation. Latifa Berkous, Reda Dahhaoui, Nicolas Fouré

Dispositifs multimédia et plateformes de e-formation. Latifa Berkous, Reda Dahhaoui, Nicolas Fouré Dispositifs multimédia et plateformes de e-formation Latifa Berkous, Reda Dahhaoui, Nicolas Fouré Sommaire 1. L Institut de Thérapie Manuelle de Paris a. Présentation de ITMP b. Approche pédagogique et

Plus en détail

Ateliers Jur@TIC. votre site web

Ateliers Jur@TIC. votre site web Ateliers Jur@TIC Créer ou améliorer votre site web La démarche d Ateliers Jur@TIC Jur@TIC intermédiaire entre les entreprises du Jura et les professionnels TIC Objectif des ateliers : Faire mieux connaître

Plus en détail

LE SERVICE PUBLIC DE L ORIENTATION POUR TOUS - SPO-

LE SERVICE PUBLIC DE L ORIENTATION POUR TOUS - SPO- LE SERVICE PUBLIC DE L ORIENTATION POUR TOUS - SPO- La loi n 2009-1437 du 24 novembre 2009 relative à l orientation et à la formation professionnelle tout au long de la vie a créé en son article 4 le droit

Plus en détail

Le Programme de Dématérialisation de la Commande Publique gage de transparence et de bonne gouvernance

Le Programme de Dématérialisation de la Commande Publique gage de transparence et de bonne gouvernance Rabat, le 27 juin 2013 Le Programme de Dématérialisation de la Commande Publique gage de transparence et de bonne gouvernance M. Mohamed El Amine SEGHROUCHNI mohamed.seghrouchni@tgr.gov.ma Chef de la division

Plus en détail

AGEFOS PME Nord Picardie Appel à propositions MutEco Numérique Picardie 2015 1

AGEFOS PME Nord Picardie Appel à propositions MutEco Numérique Picardie 2015 1 APPEL A PROPOSITIONS MUTECO NUMERIQUE 2015 PICARDIE Le présent cahier des charges s adresse aux organismes de formation souhaitant se positionner sur le projet mutations économiques porté par AGEFOS PME

Plus en détail

Le Conseil Général accompagne le déploiement de la société de l information en Gironde

Le Conseil Général accompagne le déploiement de la société de l information en Gironde Le Conseil Général accompagne le déploiement de la société de l information en Gironde Le numérique transforme en profondeur les modes de vie, bouleverse l organisation et les marchés des entreprises traditionnelles,

Plus en détail

Conditions générales de vente en ligne ATHANOR

Conditions générales de vente en ligne ATHANOR Conditions générales de vente en ligne ATHANOR Les présentes conditions de vente sont conclues d une part par la société ATHANOR MAGIC au capital de 5 000 euros dont le siège social est à 74000 ANNECY,

Plus en détail

Consultation Publique Constitution du réseau national de la médiation numérique

Consultation Publique Constitution du réseau national de la médiation numérique Consultation Publique Constitution du réseau national de la médiation numérique Restitution synthétique "La France, face aux mutations de son temps, doit définir son propre modèle numérique, fondé sur

Plus en détail

Fédération des NTIC «AIDONS LE DEVELOPPEMENT DES PME FRANÇAISES ET CREONS DE L'EMPLOI» Paris Mercredi 28 Janvier 2009

Fédération des NTIC «AIDONS LE DEVELOPPEMENT DES PME FRANÇAISES ET CREONS DE L'EMPLOI» Paris Mercredi 28 Janvier 2009 Fédération des NTIC «AIDONS LE DEVELOPPEMENT DES PME FRANÇAISES ET CREONS DE L'EMPLOI» Paris Mercredi 28 Janvier 2009 Président: Pierre Violo Secrétaire Générale: Gisèle Mary-Dugue FPNTIC Une Equipe Secteur

Plus en détail

Dossier de Candidature Trophées de l Accessibilité 2012

Dossier de Candidature Trophées de l Accessibilité 2012 Dossier de Candidature Trophées de l Accessibilité 2012 Les Trophées de l Accessibilité récompensent des démarches et des initiatives qui doivent s inscrire nécessairement dans la durée. Pour être éligibles,

Plus en détail

Training On Demand. www.crossknowledge.com

Training On Demand. www.crossknowledge.com Training On Demand www.crossknowledge.com CrossKnowledge France 2 bis, rue Godefroy - 92817 Puteaux Cedex - France T : +33 (0)1 41 38 14 99 - F : +33 (0)1 41 38 14 39 Plus d informations : contact@crossknowledge.com

Plus en détail

La gamme agora+ est composée des produits suivants

La gamme agora+ est composée des produits suivants La gamme agora+ est composée des produits suivants pour la gestion globale de la Petite Enfance accompagné des modules - agora (fréquentation par PC Tactile pour les structures collectives) - agora (fréquentation

Plus en détail

Technologies, Services en stratégies & Usages - Secteur Numérique numériques et Energie

Technologies, Services en stratégies & Usages - Secteur Numérique numériques et Energie Conseil Conseil Stratégique et assistance dans les Technologies, Services en stratégies & Usages - Secteur Numérique numériques et Energie SIEGE 16, rue Kléber 92442 Issy-les-Moulineaux France www.items.fr

Plus en détail

ATELIER 2. Quels services Numériques pour la Polynésie française? LES 6ème RENCONTRES DU NUMERIQUE

ATELIER 2. Quels services Numériques pour la Polynésie française? LES 6ème RENCONTRES DU NUMERIQUE ATELIER 2 Quels services Numériques pour la Polynésie française? LES 6ème RENCONTRES DU NUMERIQUE 1 CHPF, M. Francis PEZET, CLOUD IMAGING, M. Michel BENISTY, CONSULTANT, M. Eugène SANDFORD, DGEN, Mme Moehau

Plus en détail

Quel ENT pour Paris 5? 1er Juin 2005 (1ère présentation) 1er Juin 2006 (2ème présentation réunion migration ShareObject)

Quel ENT pour Paris 5? 1er Juin 2005 (1ère présentation) 1er Juin 2006 (2ème présentation réunion migration ShareObject) Quel ENT pour Paris 5? 1er Juin 2005 (1ère présentation) 1er Juin 2006 (2ème présentation réunion migration ShareObject) Objectifs et Enjeux Contexte et objectifs du projet Objectifs Mettre à disposition

Plus en détail

1 ER BAROMÈTRE PROSPECTIF DES MÉTIERS DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE ET DE LA PRÉVOYANCE

1 ER BAROMÈTRE PROSPECTIF DES MÉTIERS DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE ET DE LA PRÉVOYANCE 1 ER BAROMÈTRE PROSPECTIF DES MÉTIERS DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE ET DE LA PRÉVOYANCE QUELLES DYNAMIQUES D ÉVOLUTION DES MÉTIERS? FINALITÉS DU BAROMÈTRE PROSPECTIF Dresser un inventaire des tendances

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES

APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES Dispositif : USAGES NUMERIQUES (7.2.C) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter l usage des services numériques. 1. Actions éligibles :

Plus en détail

Forum panafricain sur le leadership et le management de l action gouvernementale. Forum des secrétaires généraux de gouvernement

Forum panafricain sur le leadership et le management de l action gouvernementale. Forum des secrétaires généraux de gouvernement Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le développement Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF) Forum panafricain sur le leadership et le management de

Plus en détail

Moyen terme 2014-2018

Moyen terme 2014-2018 Moyen terme 2014-2018 ATTENTES DES UTILISATEURS POUR LA PERIODE 2014-2018 Selon les entretiens réalisés par le Cnis au 2 è semestre 2012 COMMISSION «SYSTEME FINANCIER ET FINANCEMENT DE L ECONOMIE» POUR

Plus en détail

AGEFOS PME Nord Picardie Appel à propositions MutEco Commerce Picardie 2015 1

AGEFOS PME Nord Picardie Appel à propositions MutEco Commerce Picardie 2015 1 APPEL A PROPOSITIONS MUTECO COMMERCE 2015 PICARDIE Le présent cahier des charges s adresse aux organismes de formation souhaitant se positionner sur le projet mutations économiques dans le secteur du commerce

Plus en détail

Définition. Caractéristiques

Définition. Caractéristiques OPTIMISER LES SYSTEMES D INFORMATION Le recours aux technologies informatiques et numériques pour la gestion quotidienne est devenu indispensable. Les collectivités locales exercent une multitude de métiers,

Plus en détail

le cours des parents maîtriser leur consommation multimédia sur mobile

le cours des parents maîtriser leur consommation multimédia sur mobile le cours des parents maîtriser leur consommation multimédia sur mobile vos ados peuvent réaliser de nombreux achats multimédias sur mobile par micro paiement On peut aujourd hui acheter ou s abonner à

Plus en détail

MASTER MANAGEMENT PUBLIC

MASTER MANAGEMENT PUBLIC MASTER MANAGEMENT PUBLIC - MASTER 1 : Management public environnemental - MASTER 2 : anagement euro-méditerranéen et développement durable couvmasters_a5_01.indd 1 17/01/12 10:08 Le Management Public et

Plus en détail

Analyse manuelle. 60 sites actifs. en avril 2014 avec paiement en ligne. 4 secteurs clés *high-tech. *enfants *voyages. *mode

Analyse manuelle. 60 sites actifs. en avril 2014 avec paiement en ligne. 4 secteurs clés *high-tech. *enfants *voyages. *mode Florent MAILLET Chef de projet e-commerce Projet de stage 2014 Analyse manuelle 60 sites actifs en avril 2014 avec paiement en ligne 4 secteurs clés *high-tech *enfants *voyages *mode Source : Observatoire

Plus en détail

1. Chiffres clés et tendances du commerce électronique 11

1. Chiffres clés et tendances du commerce électronique 11 Liste des études de cas Liste des tableaux et des figures XI XII Introduction 1 Les auteurs 5 Partie I Concevoir le commerce électronique 7 Chapitre 1 Émergence et tendances du commerce électronique 9

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Histoire - métiers de la culture, des archives et du document (MECADOC) de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne

Plus en détail

DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION

DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION 588 Communication Le domaine fonctionnel Communication regroupe les emplois permettant de présenter et de promouvoir l image et l action des services de l État et des politiques publiques en direction

Plus en détail

Dossier. Les usages numériques en Nouvelle-Calédonie

Dossier. Les usages numériques en Nouvelle-Calédonie Dossier Les usages numériques en Nouvelle-Calédonie Ont participé à la rédaction : Chantal Hillairet, Joel Kasarhérou Contacts Observatoire Numérique Nouvelle-Calédonie Direction : Charlotte Ullmann 76

Plus en détail

La démarche «OpenData» ou «Ouverture des données» nantes_ouverture_donnes_26092012.ppt

La démarche «OpenData» ou «Ouverture des données» nantes_ouverture_donnes_26092012.ppt La démarche «OpenData» ou «Ouverture des données» nantes_ouverture_donnes_26092012.ppt Introduction au concept Film de sensibilisation réalisé par l association LiberTIC, avec le concours financier de

Plus en détail

Catalogue. SaaS JUILLET 2011. Des solutions de gestion disponibles en ligne. TPE Associations Syndicats

Catalogue. SaaS JUILLET 2011. Des solutions de gestion disponibles en ligne. TPE Associations Syndicats Catalogue SaaS Software as a Service JUILLET 2011 Des solutions de gestion disponibles en ligne TPE Associations Syndicats 0 811 884 888 www.cegid.fr/tpe www.cegid.fr/associations-et-syndicats SaaS : (Acronyme

Plus en détail

UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL Charte de l évaluation des formations

UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL Charte de l évaluation des formations UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL Charte de l évaluation des formations www.univ-bpclermont.fr 1 Charte de l évaluation des formations L évaluation des formations inscrit l Université Blaise

Plus en détail

Séminaire Marseille. 13 janvier 2015

Séminaire Marseille. 13 janvier 2015 La dématérialisation des formalités déclaratives pour les navires en escale Directive européenne 2010 / 65 Séminaire Marseille 13 janvier 2015 Ministère de l'écologie, du Développement Durable, et de l

Plus en détail

Management des organisations

Management des organisations Management des organisations Rénovation Voie Technologique Tertiaire, de STG vers STMG Académie de Lyon Présentation de scenarii pédagogiques Classe de 1STMG Rappels Une approche dynamique : méthodes actives

Plus en détail

Marchés publics, restauration collective et circuits courts

Marchés publics, restauration collective et circuits courts Marchés publics, restauration collective et circuits courts Réponse à l appel à propositions d actions de transfert des projets financés dans le cadre du Réseau rural français Intitulé du projet Marchés

Plus en détail

Formulaire de demande de certification d un Fiscal Data Module en tant qu élément d un système de caisse enregistreuse

Formulaire de demande de certification d un Fiscal Data Module en tant qu élément d un système de caisse enregistreuse Ce formulaire permet au Service Public Finances (SPF Finances) de collecter les données nécessaires pour mener à bien la procédure en tant qu élément d un système de caisse enregistreuse, tel que prévu

Plus en détail

Informations générales 1. Planning détaillé du projet 3. Le brief de conception 4. Le site d'agence 7. La soutenance 10. Le rapport de projet 10

Informations générales 1. Planning détaillé du projet 3. Le brief de conception 4. Le site d'agence 7. La soutenance 10. Le rapport de projet 10 Sommaire Informations générales 1 Planning détaillé du projet 3 Le brief de conception 4 Le site d'agence 7 La soutenance 10 Le rapport de projet 10 Suivi de projet et professeurs ressources Informations

Plus en détail

PROTOCOLE POUR LES VISITES D INSPECTION 2014 2015 CADRE REGLEMENTAIRE ENJEUX MODALITES ET EXPLOITATIONS I LE CADRE REGLEMENTAIRE II LES ENJEUX

PROTOCOLE POUR LES VISITES D INSPECTION 2014 2015 CADRE REGLEMENTAIRE ENJEUX MODALITES ET EXPLOITATIONS I LE CADRE REGLEMENTAIRE II LES ENJEUX PROTOCOLE POUR LES VISITES D INSPECTION 2014 2015 CADRE REGLEMENTAIRE ENJEUX MODALITES ET EXPLOITATIONS Jean Paul BURKIC I.E.N. LE PORT I LE CADRE REGLEMENTAIRE - Note de service n 83 512 du 13 décembre

Plus en détail

Personne à contacter : Françoise LE GUERN

Personne à contacter : Françoise LE GUERN Mairie de Guingamp 1 place du Champ-au-Roy BP 50543 22205 GUINGAMP cédex Tél : 02 96 40 64 40 Fax : 02 96 44 40 67 Email : mairie@ville-guingamp.com Personne à contacter : Françoise LE GUERN SOMMAIRE 1

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Arrêté du 17 septembre 2012 fixant le cahier des charges du dispositif de formation des personnels de direction

Plus en détail

Créer son entreprise

Créer son entreprise Créer son entreprise (Cycle gestion d entreprise) Formation de 6 jours - Créer son activité - Le cadre juridique, fiscal et social - Business plan et finances - Lancer son activité - Présenter et vendre

Plus en détail

Programme e-gouvernement. Réalisations, facteurs clés de succès et perspectives

Programme e-gouvernement. Réalisations, facteurs clés de succès et perspectives Programme e-gouvernement Réalisations, facteurs clés de succès et perspectives Télé-service : une définition en perpétuelle évolution 70 procédures 00 formulaires Consultations de BD, simulations Transactions

Plus en détail

GS1 Tunisia 07/05/2015. République Tunisienne. Ministère du Commerce DÉVELOPPER L E-COMMERCE EN TUNISIE CEPEX 07 MAI 2015 CONTENU

GS1 Tunisia 07/05/2015. République Tunisienne. Ministère du Commerce DÉVELOPPER L E-COMMERCE EN TUNISIE CEPEX 07 MAI 2015 CONTENU UNE NOUVELLE VISION POUR DÉVELOPPER L E-COMMERCE EN TUNISIE CEPEX 07 MAI 2015 CONTENU Tendances du e-commerce dans le Monde E-Commerce en Tunisie Nouvelle Stratégie de Développement du E- commerce en Tunisie

Plus en détail

Pôle national de compétences FOAD Offre de services et de formation

Pôle national de compétences FOAD Offre de services et de formation Pôle national de compétences FOAD Offre de services et de formation Année scolaire 2011/2012 Pôle national de compétences FOAD Formation Ouverte et A Distance Bureau des expertises techniques, des projets

Plus en détail

COMMUNIQUE DE LANCEMENT SAGE E-COMMERCE 100 VERSION 14

COMMUNIQUE DE LANCEMENT SAGE E-COMMERCE 100 VERSION 14 COMMUNIQUE DE LANCEMENT SAGE E-COMMERCE 100 VERSION 14. Un marché plus que porteur! Le commerce en ligne c est : La mobilité c est : Analyse quantitative (source FEVAD mai 2006) 43% de croissance en CA

Plus en détail

Présentation du site Création du dossier Orientation (prise de rendez-vous Conseil-orientation et Recherche sur le Grand catalogue)

Présentation du site Création du dossier Orientation (prise de rendez-vous Conseil-orientation et Recherche sur le Grand catalogue) Année 2015-2016 Mon guide CampusFrance Présentation du site Création du dossier Orientation (prise de rendez-vous Conseil-orientation et Recherche sur le Grand catalogue) Année 2015-2016 Page 1 Table des

Plus en détail

Faire des affaires autrement

Faire des affaires autrement Faire des affaires autrement Une Invitation de «Club d affaires My Trade Export» Club d affaires Bienvenue dans le Club d affaires MY TRADE EXPORT! «L accélération de la globalisation et la généralisation

Plus en détail

LICENCE D'HISTOIRE REFERENTIEL

LICENCE D'HISTOIRE REFERENTIEL LICENCE D'HISTOIRE REFERENTIEL I LES OBJECTIFS DE LA FORMATION 1. Objectifs généraux La licence d histoire est un enseignement généraliste et théorique fondé sur la recherche, qui peut faire place à des

Plus en détail

OpenScribe L ECM Sagem. Pour maîtriser simplement tous les flux d informations

OpenScribe L ECM Sagem. Pour maîtriser simplement tous les flux d informations OpenScribe L ECM Sagem. Pour maîtriser simplement tous les flux d informations Solution complète clé en main pour la gestion des flux d informations Gestion du cycle de vie du document actif Partage et

Plus en détail

EVALUATIONS NATIONALES. Des outils pour aider les élèves Des outils au service du projet d école.

EVALUATIONS NATIONALES. Des outils pour aider les élèves Des outils au service du projet d école. EVALUATIONS NATIONALES Des outils pour aider les élèves Des outils au service du projet d école. Quelques soient les défauts (perfectibles) des outils proposés, les évaluations nationales viennent renforcer

Plus en détail

Catalogue de formations

Catalogue de formations Catalogue de formations Menu des formations Formation Création de site Internet WordPress... Page 3 Formation Stratégie E-marketing..... Page 5 Création de site «à la carte»... Page 7 Gérer son site et/ou

Plus en détail

Gestion comptable et financière

Gestion comptable et financière 4 5 Gestion comptable et financière Gérez efficacement votre activité comptable et financière Solution modulaire, vous propose une gestion de la comptabilité, des moyens de paiement, de la trésorerie,

Plus en détail

Table des matières. Partie I Concevoir le commerce électronique 7. Liste des études de cas Introduction 1 Les auteurs 5

Table des matières. Partie I Concevoir le commerce électronique 7. Liste des études de cas Introduction 1 Les auteurs 5 Table des matières Liste des études de cas Introduction 1 Les auteurs 5 Partie I Concevoir le commerce électronique 7 Chapitre 1 Émergence et tendances du commerce électronique 9 1. Chiffres-clés et tendances

Plus en détail

DISCOURS de Sylvia PINEL Séminaire de lancement de la programmation des fonds européens 2014-2020 Montpellier

DISCOURS de Sylvia PINEL Séminaire de lancement de la programmation des fonds européens 2014-2020 Montpellier Cabinet de la Ministre du Logement, de l Egalité des territoires et de la Ruralité Seul le prononcé fait foi Paris, le vendredi 14 novembre DISCOURS de Sylvia PINEL Séminaire de lancement de la programmation

Plus en détail

Réponse du CESER Alsace

Réponse du CESER Alsace Réponse du CESER Alsace Le CESER représente la société civile organisée. A ce titre il s exprime au nom de l intérêt général de la population civile en Alsace. Les réponses fournies dans ce questionnaire

Plus en détail

LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC

LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC o CONVENTION DE PARTENARIAT POUR LA CREATION D UN CENTRE D'EXCELLENCE FRANCO xxxxxxxxxxxx DE FORMATION AUX METIERS DE XXXXXXXXXX LETTRE de MISSION d EXPERT sur le PROJET XXXXXXX XXXXX DREIC A) MISSION

Plus en détail

1. Présentation de l ADIE. 2. Approche e-sénegal. 3. Notre approche des formulaires 5. Conclusions

1. Présentation de l ADIE. 2. Approche e-sénegal. 3. Notre approche des formulaires 5. Conclusions 1. Présentation de l ADIE o Qu est ce que l ADIE? o Notre mission o Nos activités 2. Approche e-sénegal o o o Double Approche Approche e-gouvernement Approche e-citoyen 3. Notre approche des formulaires

Plus en détail

Une expérimentation «Délégués Auditeurs Qualité» (D.A.Q)

Une expérimentation «Délégués Auditeurs Qualité» (D.A.Q) «Si l on arrête de se perfectionner, on arrête d être bon» Une expérimentation «Délégués Auditeurs Qualité» (D.A.Q) 29 Avenue de Frais Vallon Bat Le Nautile 13013 MARSEILLE Tél. : 04.91.10.40.00 Mail.

Plus en détail

Quel ENT pour Paris 5?

Quel ENT pour Paris 5? Quel ENT pour Paris 5? Objectifs et Enjeux Contexte et ob jectifs du projet Objectifs Mettre à disposition des usagers de l établissement (étudiants, personnels, partenaires, contacts, internautes) : un

Plus en détail

Index général. Financer la prestation

Index général. Financer la prestation Index général Principe de l offre intégrale Web Solution Passer d un site Internet à un outil web global et intégré Architecture globale de la solution : outil + services Les déclinaisons par métier Le

Plus en détail

Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs. [ pour un tourisme innovant et durable ]

Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs. [ pour un tourisme innovant et durable ] Schéma régional de développement du tourisme et des loisirs [ pour un tourisme innovant et durable ] Sommaire Un véritable enjeu Construire un tourisme innovant et durable Engager une démarche participative

Plus en détail

Cahier des Charges de l étude de définition de l observatoire de l eau de la Martinique

Cahier des Charges de l étude de définition de l observatoire de l eau de la Martinique Cahier des Charges de l étude de définition de l observatoire de l eau de la Martinique I. Présentation générale du contexte : Afin de faciliter aux aménageurs, aux décideurs et au grand public l accès

Plus en détail

Faire des affaires autrement

Faire des affaires autrement Faire des affaires autrement Une Invitation de «Club d affaires Club d affaires SOLUTIONS BUSINESS SENEGAL» 1 2 7 BÉNÉFICES POUR ELARGIR LE CHAMP DE VOS POSSIBLES Faîtes des affaires au coin de votre rue

Plus en détail

Fiscalité des déchets et financement de l économie circulaire Bilan des discussions et propositions issues du groupe de travail du CFE

Fiscalité des déchets et financement de l économie circulaire Bilan des discussions et propositions issues du groupe de travail du CFE Fiscalité des déchets et financement de l économie circulaire Bilan des discussions et propositions issues du groupe de travail du CFE 30 juin 2014 Cette note présente le bilan des discussions du groupe

Plus en détail

La géomatique en Nouvelle-Calédonie usages professionnels et potentiels économiques

La géomatique en Nouvelle-Calédonie usages professionnels et potentiels économiques La géomatique en Nouvelle-Calédonie usages professionnels et potentiels économiques www.observatoire-numerique.nc Charlotte ULLMANN Direction Observatoire Numérique NC 1 > Filière numérique 2 > Valorisation

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion et transaction immobilières

Licence professionnelle Gestion et transaction immobilières Formations et diplômes Rapport d'évaluation Licence professionnelle Gestion et transaction immobilières Université de Bordeaux Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

Créer son entreprise

Créer son entreprise Créer son entreprise (Cycle gestion d entreprise) Formation de 6 jours - Créer son activité - Le cadre juridique, fiscal et social - Business plan et finances - Lancer son activité - Présenter et vendre

Plus en détail

XI Liste des tableaux et des figures. XIII Introduction 1 Les auteurs 5

XI Liste des tableaux et des figures. XIII Introduction 1 Les auteurs 5 Liste des études de cas XI Liste des tableaux et des figures XIII Introduction 1 Les auteurs 5 Partie I Concevoir le commerce électronique 7 Chapitre 1 Émergence et tendances du commerce électronique 9

Plus en détail

Les attentes des consommateurs

Les attentes des consommateurs Les attentes des consommateurs Par Reine-Claude MADER Secrétaire Générale de la CLCV Carte bancaire : un moyen de paiement adopté par les consommateurs En 10 ans, leur nombre en France est passé de 21,1

Plus en détail

Document d accompagnement pour le référentiel national du C2i niveau 2 Métiers de l environnement et de l aménagement durables

Document d accompagnement pour le référentiel national du C2i niveau 2 Métiers de l environnement et de l aménagement durables Document d accompagnement pour le référentiel national du C2i niveau 2 Métiers de l environnement et de l aménagement durables A - Compétences générales et transversales liées à l exercice des métiers

Plus en détail

Innovations liées au Tourisme. Dématérialisation des supports Marketplaces

Innovations liées au Tourisme. Dématérialisation des supports Marketplaces Innovations liées au Tourisme Dématérialisation des supports Marketplaces E-paiement par Lyra Network PayZen plateforme de paiement en ligne du groupe Lyra Network 50 Millions d de CA 1 000 000 Terminaux

Plus en détail

Management de l Innovation

Management de l Innovation Management de l Innovation Mention du Master Sciences et Technologies de l Université Pierre et Marie Curie Directeur du Département de Formation : Patrick Brézillon Contact secrétariat : 01 44 39 08 69

Plus en détail

Zone d Activité Datacenter en Aquitaine (ZAD)

Zone d Activité Datacenter en Aquitaine (ZAD) Zone d Activité Datacenter en Aquitaine (ZAD) Présentation Adeiso Présentation AT Internet Etats des lieux des offres d hébergement en Aquitaine Opportunité et bénéfice de la mutualisation Janvier 2011

Plus en détail

Talents. Ressources Humaines

Talents. Ressources Humaines Talents Ressources Humaines 1 Yourcegid Ressources Humaines Talents : Entretiens et suivi de la performance Développement du personnel Référentiels des emplois et des compétences 4 MILLIONS DE BULLETINS/MOIS

Plus en détail

Ouverture le 2 novembre 2015 Salon national ouvert toute l année aux professionnels et particuliers, à visiter gratuitement et sans se déplacer, sur

Ouverture le 2 novembre 2015 Salon national ouvert toute l année aux professionnels et particuliers, à visiter gratuitement et sans se déplacer, sur 1 er Salon Virtuel National de l Autonomie consacré aux solutions pour le Handicap, la Dépendance et le Grand âge Sous le Haut Patronage de Monsieur François HOLLANDE Président de la République Ouverture

Plus en détail

Axes de travail et plan d action 2015

Axes de travail et plan d action 2015 19 novembre 2014 Axes de travail et plan d action 2015 SOMMAIRE Introduction... 3 Partager l information sur les métiers, l emploi et la formation professionnelle en LR ; être plus utile et plus accessible...

Plus en détail

BANCAIRE MAGHREBINE MONÉTIQUE ET TRANSACTIQUE

BANCAIRE MAGHREBINE MONÉTIQUE ET TRANSACTIQUE RENCONTRE SUR LE DEVELOPPEMENT DE LA CARTE BANCAIRE MAGHREBINE MONÉTIQUE ET TRANSACTIQUE DE LA BANQUE À L ADMINISTRATION ÉLECTRONIQUE Mounir M. ESSAYEGH Février 2007 Tunisie messayegh@m2mgroup.com g SOMMAIRE

Plus en détail

L AVENIR MULTI MÉ DIA

L AVENIR MULTI MÉ DIA L AVENIR MULTI MÉ DIA INFORMER, ALERTER, RECRUTER, FIDÉLISER... Vos options sont multiples. XCITE est le partenaire idéal pour répondre à vos besoins en vous proposant une gamme de produits et de solutions

Plus en détail

Guide d utilisation. Trésorerie Générale du Royaume. Consultation de la situation fiscale vis-à-vis de la T.G.R via le Portail Internet. Version 1.

Guide d utilisation. Trésorerie Générale du Royaume. Consultation de la situation fiscale vis-à-vis de la T.G.R via le Portail Internet. Version 1. Trésorerie Générale du Royaume Guide d utilisation Consultation de la situation fiscale vis-à-vis de la T.G.R via le Portail Internet Version 1.1 P 1/10 Sommaire LE SYSTÈME... 3 Le contexte... 3 Les objectifs...

Plus en détail

InteropSys modernise et simplifie la gestion qualité des entreprises

InteropSys modernise et simplifie la gestion qualité des entreprises InteropSys modernise et simplifie la gestion qualité des entreprises La journée mondiale de la qualité se déroule le 9 novembre 2015. Se lancer dans une démarche qualité pour son entreprise est rarement

Plus en détail

Etre visible sur internet : Pourquoi? Comment?

Etre visible sur internet : Pourquoi? Comment? Etre visible sur internet : Pourquoi? Comment? Nemours 09 juillet 2015 Noémie Reynard Chargée de mission Tourisme et Développement Durable CCI Seine-et-Marne Direction Commerce-Tourisme Etre visible sur

Plus en détail

LABEL E-THIQ@ DES SITES WEB MARCHANDS

LABEL E-THIQ@ DES SITES WEB MARCHANDS LABEL E-THIQ@ DES SITES WEB MARCHANDS Atelier - Journées Nationales du consommateur «Le cadre juridique et réglementaire du e-commerce et le positionnement du Label e-thiq@» Mercredi 14 mars 2012 à l OMPIC,

Plus en détail

Dématérialisation des factures en PME : Mythe ou Réalité?

Dématérialisation des factures en PME : Mythe ou Réalité? Dématérialisation des factures en PME : Mythe ou Réalité? Magali Michel, Directrice Business Unit Yooz (Groupe ITESOFT) www.yooz.fr Un livre blanc dédié, pour quelles réponses? Répondre aux interrogations

Plus en détail

Programmes Opérationnels Européens FEDER 2014-2020. 2.04 Développement des services dématérialisés des administrations

Programmes Opérationnels Européens FEDER 2014-2020. 2.04 Développement des services dématérialisés des administrations Page 1 Axe Objectif thématique (art. 9 Règ. général et Règ. FEDER) Objectif Spécifique Priorité d investissement (art. 5 Règ. FEDER) Intitulé de l action Guichet unique / Rédacteur 2 AMÉLIORER L ACCÈS

Plus en détail

Programmes Opérationnels Européens FEDER 2014-2020. FICHE ACTION 2.03 OpenData

Programmes Opérationnels Européens FEDER 2014-2020. FICHE ACTION 2.03 OpenData Page 1 Axe Objectif thématique (art. 9 Règ. général et Règ. FEDER) Objectif Spécifique Priorité d investissement (art. 5 Règ. FEDER) 2 AMÉLIORER L ACCÈS AUX TIC PAR UNE STRATÉGIE D AMÉNAGEMENT NUMÉRIQUE

Plus en détail

LA POLITIQUE NUMERIQUE

LA POLITIQUE NUMERIQUE N 14 Infos Thématiques LA POLITIQUE NUMERIQUE Face à la révolution numérique, qui bouleverse l économie mais aussi la société et le quotidien des Français, le gouvernement a engagé depuis 18 mois une action

Plus en détail

Comment les Français consomment-ils sur Internet?

Comment les Français consomment-ils sur Internet? Comment les Français consomment-ils sur Internet? ème baromètre sur les comportements d achats des internautes AG FEVAD, Paris, 11 juin 2009 Internet, canal d achat 22 millions de cyberacheteurs Évolution

Plus en détail