Compte rendu 1 er Séminaire de l Observatoire Numérique Nouvelle Calédonie Lundi 14 Mars 2011 Horaires : 8h 18h Lieu : Hôtel Le Surf à Nouméa

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Compte rendu 1 er Séminaire de l Observatoire Numérique Nouvelle Calédonie Lundi 14 Mars 2011 Horaires : 8h 18h Lieu : Hôtel Le Surf à Nouméa"

Transcription

1 Compte rendu 1 er Séminaire de l Observatoire Numérique Nouvelle Calédonie Lundi 14 Mars 2011 Horaires : 8h 18h Lieu : Hôtel Le Surf à Nouméa Atelier (b) : Projets clés du développement numérique en Nouvelle Calédonie Contacts Coordination communication & médias : Léna Hoffmann mail : tel : Direction du projet : Charlotte Ullmann mail : 1

2 Projets clés du développement numérique en Nouvelle Calédonie Animateur et rapporteur Gilles Taladoire, Président d ACTIC et maître de conférences à l Université de la Nouvelle Calédonie Martin Chailloux, responsable de la formation à distance à l IFAP Méthode Dix thèmes sont proposés aux participants : aménagement numérique, e économie, e Société, R&D, Patrimoine/Culture/Tourisme, E éducation et e formation, e transport, e santé, e environnement et e administration. 1. Les participants se présentent à tour de rôle (prénom, nom et fonction) afin de favoriser les rencontres et les échanges. 2. Chaque participant vote pour un thème. Le thème ayant reçu le plus de voix est choisi. Voir la photo ci contre qui montre la synthèse des votes des 3 groupes (Sur 43 participants, 12 votes pour l e administration, 9 votes pour l e économie et l eéducation/formation) 3. L animateur et le rapporteur exposent l objectif de l atelier : il s agit de réfléchir au thème choisi dans le contexte calédonien, en se posant quatre questions : Quels sont les constats d aujourd hui? Quels sont les aspects positifs du numérique appliqué au thème? Quels sont les aspects négatifs? Quelles sont les évolutions à espérer pour demain? 2

3 4. Les participants reçoivent des post it colorés sur lesquels ils doivent écrire des idées, des arguments répondant aux 4 questions. 5. Une fois collés sur le tableau prévu à cet effet, la discussion s installe pour essayer d améliorer les idées. 6. L animateur et le rapporteur doivent ensuite faire un travail de synthèse des idées transmises par le groupe afin de les restituer en public à la fin de la journée. 3

4 Le premier groupe a choisi le thème de l e éducation et de l e formation. Aujourd hui Demain Peu de sites de formation en Nouvelle Besoin de développer de nouvelles compétences en matière d eéducation et e formation (nouveaux métiers, nouvelles pratiques, Calédonie (mono site) Possibilité d accéder à des cours en nouvelles pédagogies) ligne et des concours en ligne (ex : Créer une université accessible à tous, sans déplacement ou en Kangourou, QCM) multi sites Diffusion de vidéos pédagogiques Permettre un enseignement en ligne tout au long de la vie Offres d e learning sur le territoire pour Développer le cartable numérique, l espace numérique de travail les entreprises et les particuliers (ENT) pour chaque utilisateur Internet est un moyen d accéder au Développer des offres de formations en ligne adaptées aux besoins savoir universel et de s ouvrir au monde du marché calédonien L e learning est un outil intéressant Intégrer l informatique pendant le cursus scolaire de l enfant pour la formation continue (depuis le CP surtout) Faire évoluer les pratiques pédagogiques et les contenus Permettre l inscription à distance Concevoir un portail de l e formation en Nouvelle Calédonie Les + Diversification des pratiques pédagogiques Formations en ligne faciles à mettre en place et souvent moins chères Nouveaux outils pédagogiques qui facilitent l acquisition de savoirs Possibilité d apporter l éducation partout Possibilité d aller au delà des frontières géographiques Les Les formations en ligne restent «impersonnelles» Les formations en ligne manquent parfois de vulgarisation ou d accompagnement Besoin de former les enseignants aux nouveaux outils numériques Besoin de former les animateurs des espaces publics numériques pour guider efficacement les usagers L accessibilité des réseaux n est pas homogène sur le territoire L équipement des ménages reste encore faible Possibilité de «blocage» de certaines personnes pour utiliser les outils numériques On note un fort intérêt pour ce domaine qui a obtenu de nombreux suffrages dans les 3 groupes de réflexion. Globalement, on note un existant disparate et une volonté de développement dans le futur. L accès aux formations en ligne et la formation des enseignants/animateurs sont des conditions préalables pour faire de l e learning un nouvel outil pédagogique reconnu. Plusieurs idées de projets concrets ont été proposés : le cartable numérique (ou ENT), un portail de l eformation, une Université accessible pour tous et partout. 4

5 Le deuxième groupe a choisi le thème de l e administration Aujourd hui Demain Besoin de structurer l e administration Réduction de la distance entre brousse et ville Besoin d une gouvernance forte Mise en place d une vraie politique numérique Besoin d une impulsion transversale à court/moyen Mise en place d une information type terme «service.public.nc» Manque de lisibilité de l existant Gestion des données privées (identité numérique) Gestion de l interopérabilité Développement de projets exemplaires et innovants Les + Volonté politique et capacité d investissement dans le domaine de l e administration Plus de services dématérialisés (informations, formulaires, déclaration, guichet administratif 24/24h, alerte juridoc) Plus d efficacité et de cohérence entre les services administratifs Meilleure gestion des archives Facilitation des démarches administratives (des entreprises, des particuliers) Réduction des déplacements Gain de temps Praticité et simplicité Plus de communication entre les services administratifs Le thème de l'e administration a été l'objet du plus grand nombre de suffrages. Les Problématique d accès aux services selon le lieu et les individus (fragilisation d une partie de la population qui n a pas accès aux télécommunications) Manque de mise à jour des sites web (dans le temps, dans la qualité des informations) Perte de relationnel entre administrations, avec les administrés Problématique de débits (temps de téléchargement) Aspects juridiques (signature électronique, certification des documents) Coûts d accès (électricité, abonnement Internet) aux services dématérialisés L e administration est perçue comme un moyen de modernisation des organisations actuelles (efficacité, cohérence, gain de temps, praticité, etc.). Mais son développement se heurte encore aux problématiques d accès aux réseaux (couverture, tarifs, débits). La confiance des sites web administratifs reste, elle aussi, à développer (manque de mise à jour, cadre réglementaire, protection des données personnelles). Les perspectives sont quant à elles prometteuses : l e administration contribuerait à réduire les distances entre brousse et ville ; et offrirait des services en ligne adaptés aux besoins des calédoniens. 5

6 Le troisième groupe a choisi le thème de l e économie (arrivé en second au vote après l'eadministration) Aujourd hui Demain Inégalité d accès aux télécommunications Etablir une fiscalité (et/ou une réglementation) adaptée à l eéconomie (fracture numérique) Volonté politique d agir Aider à la création de contenus Qualité de service à améliorer Accompagner les projets d e économie (sites marchands) Créer un site calédonien d achats en ligne (catalogue de produits, livraison locale) Développer des datas centres localement Assurer la sécurisation des transactions bancaires et du service après vente Développer des services adaptés à l Internet mobile Améliorer le référencement des sites Internet utiles aux calédoniens Proposer des services d e administration adaptés aux entreprises Faire baisser les coûts d hébergement des sites Internet et d abonnement à l Internet pour les entreprises Imaginer des formules de télétravail en Nouvelle Calédonie Les + Accès à plus d informations et fiabilité Économie d échelles Plus d échanges internationaux, élargissement du marché Ouverture à l économie mondialisée Possibilité de développer des services asynchrones avec la métropole Plus de transparence des coûts économiques Réduction des coûts (déplacements, papier) Sources d innovations Exportation de matière grise Achats en ligne (e commerce) Plus grande visibilité des entreprises (PME notamment) Désenclavement et développement Les Besoin de mettre en place une filière de recyclage Gestion des impacts environnementaux des télécommunications (énergie, cycle de vie, déchets) Délocalisations de certaines compétences Pas de confiance établie dans tous les sites d achat en ligne Coûts des transactions bancaires élevés Baisse du lien social Moyens de télépaiement à adapter aux pratiques des calédoniens Manque de réactivité dans les réponses des vendeurs en ligne Nous constatons à travers ce tableau que l'e économie est un thème qui a un existant assez faible et une perspective d'évolution très importante. Pour certains participants, seule l'e administration a les moyens de donner l'impulsion pour le développement l'e économie. L e économie est perçue comme un levier de développement à l échelle locale mais surtout internationale. En Nouvelle Calédonie, les achats en ligne sont encore faiblement effectués notamment à cause des moyens de télépaiement non adaptés (peu de Calédoniens ont une carte bancaire) ou encore par manque de réactivité des vendeurs en ligne (manque de confiance). En termes de perspectives, les participants dressent deux orientations majeures : 1) créer une e économie locale ; 2) créer de la valeur (contenus, services) et de nouvelles pratiques (soutiens aux projets innovants, télétravail). 6

Catalogue. SaaS JUILLET 2011. Des solutions de gestion disponibles en ligne. TPE Associations Syndicats

Catalogue. SaaS JUILLET 2011. Des solutions de gestion disponibles en ligne. TPE Associations Syndicats Catalogue SaaS Software as a Service JUILLET 2011 Des solutions de gestion disponibles en ligne TPE Associations Syndicats 0 811 884 888 www.cegid.fr/tpe www.cegid.fr/associations-et-syndicats SaaS : (Acronyme

Plus en détail

«Les documents référencés ci-dessus étant protégés par les droits d auteur et soumis à la déclaration au Centre Français d exploitation du droit de

«Les documents référencés ci-dessus étant protégés par les droits d auteur et soumis à la déclaration au Centre Français d exploitation du droit de 1 2 «Les documents référencés ci-dessus étant protégés par les droits d auteur et soumis à la déclaration au Centre Français d exploitation du droit de Copie, seules les références bibliographiques peuvent

Plus en détail

Cahier des charges. «Application Internet pour le portail web i2n» Direction du Développement numérique du Territoire

Cahier des charges. «Application Internet pour le portail web i2n» Direction du Développement numérique du Territoire Direction du Développement numérique du Territoire Cahier des charges «Application Internet pour le portail web i2n» Direction du Développement Numérique du Territoire Maître d Ouvrage : REGION BASSE-NORMANDIE

Plus en détail

Le Conseil Général accompagne le déploiement de la société de l information en Gironde

Le Conseil Général accompagne le déploiement de la société de l information en Gironde Le Conseil Général accompagne le déploiement de la société de l information en Gironde Le numérique transforme en profondeur les modes de vie, bouleverse l organisation et les marchés des entreprises traditionnelles,

Plus en détail

Dispositif de données et de services d intérêt général, «ouvert» à tous pour une société interactive

Dispositif de données et de services d intérêt général, «ouvert» à tous pour une société interactive Dispositif de données et de services d intérêt général, «ouvert» à tous pour une société interactive Openly Accessible Services and Interacting Society Co-financé par : OASIS : UN PROJET EUROPEEN Une innovation

Plus en détail

La gamme agora+ est composée des produits suivants

La gamme agora+ est composée des produits suivants La gamme agora+ est composée des produits suivants pour la gestion globale de la Petite Enfance accompagné des modules - agora (fréquentation par PC Tactile pour les structures collectives) - agora (fréquentation

Plus en détail

SOMMAIRE. Savoir utiliser les services de l'ent Outils collaboratifs

SOMMAIRE. Savoir utiliser les services de l'ent Outils collaboratifs Savoir utiliser les services de l'ent Outils collaboratifs Outils collaboratifs. Gérer les groupes 2. Gérer les espaces collaboratifs de travail (rubriques) 3. Connaître les droits assignés aux différents

Plus en détail

Analyse manuelle. 60 sites actifs. en avril 2014 avec paiement en ligne. 4 secteurs clés *high-tech. *enfants *voyages. *mode

Analyse manuelle. 60 sites actifs. en avril 2014 avec paiement en ligne. 4 secteurs clés *high-tech. *enfants *voyages. *mode Florent MAILLET Chef de projet e-commerce Projet de stage 2014 Analyse manuelle 60 sites actifs en avril 2014 avec paiement en ligne 4 secteurs clés *high-tech *enfants *voyages *mode Source : Observatoire

Plus en détail

Management de l Innovation

Management de l Innovation Management de l Innovation Mention du Master Sciences et Technologies de l Université Pierre et Marie Curie Directeur du Département de Formation : Patrick Brézillon Contact secrétariat : 01 44 39 08 69

Plus en détail

La géomatique en Nouvelle-Calédonie usages professionnels et potentiels économiques

La géomatique en Nouvelle-Calédonie usages professionnels et potentiels économiques La géomatique en Nouvelle-Calédonie usages professionnels et potentiels économiques www.observatoire-numerique.nc Charlotte ULLMANN Direction Observatoire Numérique NC 1 > Filière numérique 2 > Valorisation

Plus en détail

Observatoire des écrans connectés

Observatoire des écrans connectés Observatoire des écrans connectés Poursuivre l Observatoire de l internet mobile et aller plus loin! Smartphones, tablettes la multiplication des écrans connectés modifie la consommation des médias Comment

Plus en détail

COMMUNIQUE DE LANCEMENT SAGE E-COMMERCE 100 VERSION 14

COMMUNIQUE DE LANCEMENT SAGE E-COMMERCE 100 VERSION 14 COMMUNIQUE DE LANCEMENT SAGE E-COMMERCE 100 VERSION 14. Un marché plus que porteur! Le commerce en ligne c est : La mobilité c est : Analyse quantitative (source FEVAD mai 2006) 43% de croissance en CA

Plus en détail

OpenScribe L ECM Sagem. Pour maîtriser simplement tous les flux d informations

OpenScribe L ECM Sagem. Pour maîtriser simplement tous les flux d informations OpenScribe L ECM Sagem. Pour maîtriser simplement tous les flux d informations Solution complète clé en main pour la gestion des flux d informations Gestion du cycle de vie du document actif Partage et

Plus en détail

Training On Demand. www.crossknowledge.com

Training On Demand. www.crossknowledge.com Training On Demand www.crossknowledge.com CrossKnowledge France 2 bis, rue Godefroy - 92817 Puteaux Cedex - France T : +33 (0)1 41 38 14 99 - F : +33 (0)1 41 38 14 39 Plus d informations : contact@crossknowledge.com

Plus en détail

SOMMAIRE. C2i, Certificat Informatique et Internet... 4 Qu est-ce que c est?... 4 A qui s adresse t il?... 4 Comment y accéder?...

SOMMAIRE. C2i, Certificat Informatique et Internet... 4 Qu est-ce que c est?... 4 A qui s adresse t il?... 4 Comment y accéder?... 2 SOMMAIRE C2i, Certificat Informatique et Internet... 4 Qu est-ce que c est?... 4 A qui s adresse t il?... 4 Comment y accéder?... 4 C2i en licence L1...5 Programme d enseignement - référentiels de compétences

Plus en détail

Gestion comptable et financière

Gestion comptable et financière 4 5 Gestion comptable et financière Gérez efficacement votre activité comptable et financière Solution modulaire, vous propose une gestion de la comptabilité, des moyens de paiement, de la trésorerie,

Plus en détail

«Virtualisation, mobilité, au sein du bâtiment intelligent»

«Virtualisation, mobilité, au sein du bâtiment intelligent» «Virtualisation, mobilité, communication au sein du bâtiment intelligent» Jean-Denis Garo, Directeur Communication & Marketing Support Aastra jgaro@aastra.com - http://fr.twitter.com/jeandenisg Introduction

Plus en détail

Index général. Financer la prestation

Index général. Financer la prestation Index général Principe de l offre intégrale Web Solution Passer d un site Internet à un outil web global et intégré Architecture globale de la solution : outil + services Les déclinaisons par métier Le

Plus en détail

AGEFOS PME Nord Picardie Appel à propositions MutEco Numérique Picardie 2015 1

AGEFOS PME Nord Picardie Appel à propositions MutEco Numérique Picardie 2015 1 APPEL A PROPOSITIONS MUTECO NUMERIQUE 2015 PICARDIE Le présent cahier des charges s adresse aux organismes de formation souhaitant se positionner sur le projet mutations économiques porté par AGEFOS PME

Plus en détail

DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION

DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION 588 Communication Le domaine fonctionnel Communication regroupe les emplois permettant de présenter et de promouvoir l image et l action des services de l État et des politiques publiques en direction

Plus en détail

Activité : Élaboration, mise en forme et renseignement de documents

Activité : Élaboration, mise en forme et renseignement de documents ACTIVITÉS ADMINISTRATIVES À CARACTÈRE TECHNIQUE Activité : Élaboration, mise en forme et renseignement de documents Tâche : Rédaction de messages et de courriers professionnels simples liés à l activité

Plus en détail

Consultation Publique Constitution du réseau national de la médiation numérique

Consultation Publique Constitution du réseau national de la médiation numérique Consultation Publique Constitution du réseau national de la médiation numérique Restitution synthétique "La France, face aux mutations de son temps, doit définir son propre modèle numérique, fondé sur

Plus en détail

Catalogue de formations

Catalogue de formations Catalogue de formations Menu des formations Formation Création de site Internet WordPress... Page 3 Formation Stratégie E-marketing..... Page 5 Création de site «à la carte»... Page 7 Gérer son site et/ou

Plus en détail

L AVENIR MULTI MÉ DIA

L AVENIR MULTI MÉ DIA L AVENIR MULTI MÉ DIA INFORMER, ALERTER, RECRUTER, FIDÉLISER... Vos options sont multiples. XCITE est le partenaire idéal pour répondre à vos besoins en vous proposant une gamme de produits et de solutions

Plus en détail

SEANCE VIII. «Comment rendre un concept innovant sur internet fonctionnel et monétisable?» Arthur COURTHEOUX (ENT 2007)

SEANCE VIII. «Comment rendre un concept innovant sur internet fonctionnel et monétisable?» Arthur COURTHEOUX (ENT 2007) 1 SEANCE VIII «Comment rendre un concept innovant sur internet fonctionnel et monétisable?» Arthur COURTHEOUX (ENT 2007) Lundi 11 avril 2011 2 SOMMAIRE Surfer sur la vague «e-commerce» Se battre dans secteur

Plus en détail

BTS Assistant de Gestion Livret de stage Nom de l étudiant : Promotion :

BTS Assistant de Gestion Livret de stage Nom de l étudiant : Promotion : BTS Assistant de Gestion Livret de stage Nom de l étudiant : Promotion : Page 1 sur 37 Sommaire 1. Récapitulatif des stages et tuteurs... 3 2. Contenu et définition des stages Contenu des stages... 4 Correspondance

Plus en détail

Références. L agence interactive du groupe FABERNOVEL

Références. L agence interactive du groupe FABERNOVEL Références L agence interactive du groupe FABERNOVEL L agence interactive du groupe FABERNOVEL 1 2013-2014 SITES DE 16 MUSÉES GÉRÉS PAR LA RÉUNION DES MUSÉES NATIONAUX Concevoir, réaliser et maintenir

Plus en détail

Quel avenir pour les déplacements régionaux? La billettique intégrée. Nathalie AMIEL DIRECTION DELEGUEE TER PACA INTERMODALITE, BILLETTIQUE

Quel avenir pour les déplacements régionaux? La billettique intégrée. Nathalie AMIEL DIRECTION DELEGUEE TER PACA INTERMODALITE, BILLETTIQUE Quel avenir pour les déplacements régionaux? La billettique intégrée Nathalie AMIEL DIRECTION DELEGUEE TER PACA INTERMODALITE, BILLETTIQUE Sommaire La billettique : généralités La billettique interopérable

Plus en détail

INTERNET AU MAROC BILAN & PERSPECTIVES

INTERNET AU MAROC BILAN & PERSPECTIVES INTERNET AU MAROC BILAN & PERSPECTIVES M. Hicham LAHJOMRI Directeur, Responsable de l Entité Prospective&Nouvelles Technologies 10/05/2011 Séminaire INET «L'avenir de l'internet : vers une nouvelle ère?»

Plus en détail

Plateforme Catalog OPCALIM GUIDE UTILISATEURS «ORGANISMES DE FORMATION»

Plateforme Catalog OPCALIM GUIDE UTILISATEURS «ORGANISMES DE FORMATION» Plateforme Catalog OPCALIM GUIDE UTILISATEURS «ORGANISMES DE FORMATION» Version du 08/10/2015 1. Accédez à la plateforme Pour accéder à la plateforme Catalog d OPCALIM veuillez saisir l adresse suivante

Plus en détail

L OPT-NC DEPLOIE LA 4G EN NOUVELLE-CALEDONIE

L OPT-NC DEPLOIE LA 4G EN NOUVELLE-CALEDONIE Dossier de presse du 23 avril 2014 L OPT-NC DEPLOIE LA 4G EN NOUVELLE-CALEDONIE Contact presse : Gaëlle DOS SANTOS Chef du Service Communication Tél : 26 83 26 / 74 77 08 gaelle.dossantos@opt.nc Sommaire

Plus en détail

Sécurisation de l hébergement et de la maintenance du plateau collaboratif d échange (PCE) du plan Loire III

Sécurisation de l hébergement et de la maintenance du plateau collaboratif d échange (PCE) du plan Loire III Sécurisation de l hébergement et de la maintenance du plateau collaboratif d échange (PCE) du plan Loire III Depuis 2008, l Etablissement assure la mise en place du plateau collaboratif d échange Intranet/Internet

Plus en détail

Artisans : branchez-vous!

Artisans : branchez-vous! Textes : Nelly Jutteau Artisans : branchez-vous! Les technologies de l information et de la communication (TIC) sont partout. Ordinateurs, périphériques, téléphones portables, Internet sont devenus en

Plus en détail

FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET

FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET FILIÈRE METHODOLOGIE & PROJET 109 Gestion de projet METHODOLOGIE ET PROJET Durée 3 jours Conduite de projet COND-PRO s Intégrer les conditions de réussite d une démarche de management par projet. Impliquer

Plus en détail

Faire des affaires autrement

Faire des affaires autrement Faire des affaires autrement Une Invitation de «Club d affaires Club d affaires SOLUTIONS BUSINESS SENEGAL» 1 2 7 BÉNÉFICES POUR ELARGIR LE CHAMP DE VOS POSSIBLES Faîtes des affaires au coin de votre rue

Plus en détail

Sage 100. pour le BTP. Faites de votre gestion un levier de croissance

Sage 100. pour le BTP. Faites de votre gestion un levier de croissance Sage 100 pour le BTP Faites de votre gestion un levier de croissance Sage 100 pour le BTP Faites de votre gestion un levier de croissance Gagner des parts de marché, optimiser ses investissements, sécuriser

Plus en détail

ESSEC Learning Center

ESSEC Learning Center ESSEC Learning Center Journées RNDH : 13 octobre 2011 ESSEC Learning Center dans le contexte de l Enseignement Supérieur Offre de services aux étudiants Missions, organisation et évolution des métiers

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTES

CONDITIONS GENERALES DE VENTES CONDITIONS GENERALES DE VENTES 1. BILLETTERIE 1.1 Les tarifs de billetterie appliqués par l association Antipode MJC sont déterminés par son Conseil d Administration. 1.2 Les prix des billets sont indiqués

Plus en détail

le cours des parents maîtriser leur consommation multimédia sur mobile

le cours des parents maîtriser leur consommation multimédia sur mobile le cours des parents maîtriser leur consommation multimédia sur mobile vos ados peuvent réaliser de nombreux achats multimédias sur mobile par micro paiement On peut aujourd hui acheter ou s abonner à

Plus en détail

Quel ENT pour Paris 5?

Quel ENT pour Paris 5? Quel ENT pour Paris 5? Objectifs et Enjeux Contexte et ob jectifs du projet Objectifs Mettre à disposition des usagers de l établissement (étudiants, personnels, partenaires, contacts, internautes) : un

Plus en détail

Nos services* Avis clients.

Nos services* Avis clients. 1 / 6 Nos services* Avis clients. Des évaluations et avis clients positifs vérifiables sont un indicateur important de la fiabilité d'une boutique en ligne pour les acheteurs sur Internet. Le système d'évaluation

Plus en détail

RC SOFT. SaaS RC SOFT. / solution de gestion à la demande RC SOFT OUTILS D'ANALYSE ACCESSIBILITÉ GESTION DE LA TVA SAISIE & DONNÉES ÉDITIONS & EXPORT

RC SOFT. SaaS RC SOFT. / solution de gestion à la demande RC SOFT OUTILS D'ANALYSE ACCESSIBILITÉ GESTION DE LA TVA SAISIE & DONNÉES ÉDITIONS & EXPORT C O M P TA B I L I T É Le module - Comptabilité permet de tenir l ensemble de votre comptabilité, de la saisie d écritures au bilan. Vous pouvez partager l ensemble des données avec vos collaborateurs

Plus en détail

Talents. Ressources Humaines

Talents. Ressources Humaines Talents Ressources Humaines 1 Yourcegid Ressources Humaines Talents : Entretiens et suivi de la performance Développement du personnel Référentiels des emplois et des compétences 4 MILLIONS DE BULLETINS/MOIS

Plus en détail

LA E-REPUTATION LES SITES D AVIS CLIENTS. Mardi 25 mars 2014

LA E-REPUTATION LES SITES D AVIS CLIENTS. Mardi 25 mars 2014 LA E-REPUTATION LES SITES D AVIS CLIENTS Mardi 25 mars 2014 OFFICE DE TOURISME Maison du Patrimoine 2 rue de la Chapelle 66820 VERNET-LES-BAINS Tel : 04 68 05 55 35 www.vernet-les-bains.fr Contact e-tourisme

Plus en détail

Compte rendu. Jeudi 21 mai 2015 Séance de 11 heures 15. Mission d information commune sur la banque publique d investissement, Bpifrance

Compte rendu. Jeudi 21 mai 2015 Séance de 11 heures 15. Mission d information commune sur la banque publique d investissement, Bpifrance Compte rendu Mission d information commune sur la banque publique d investissement, Bpifrance Jeudi 21 mai 2015 Séance de 11 heures 15 Compte rendu n 25 Audition, ouverte à la presse, de M. Patrice BÉGAY,

Plus en détail

11/2006 - Photos : VWS - Photothèque VE. www.veoliaeaust.com Consulter nos experts : info@veoliawater.com. ISO 14001 de votre exploitation.

11/2006 - Photos : VWS - Photothèque VE. www.veoliaeaust.com Consulter nos experts : info@veoliawater.com. ISO 14001 de votre exploitation. chemise 20/02/07 16:49 Page 1 VEOLINK Votre contact : tout au long de votre projet VEOLINK Com VEOLINK Tech VEOLINK Advanced Control VEOLINK Star VEOLINK Data Base VEOLINK Maintenance VEOLINK Pro VEOLINK

Plus en détail

GS1 Tunisia 07/05/2015. République Tunisienne. Ministère du Commerce DÉVELOPPER L E-COMMERCE EN TUNISIE CEPEX 07 MAI 2015 CONTENU

GS1 Tunisia 07/05/2015. République Tunisienne. Ministère du Commerce DÉVELOPPER L E-COMMERCE EN TUNISIE CEPEX 07 MAI 2015 CONTENU UNE NOUVELLE VISION POUR DÉVELOPPER L E-COMMERCE EN TUNISIE CEPEX 07 MAI 2015 CONTENU Tendances du e-commerce dans le Monde E-Commerce en Tunisie Nouvelle Stratégie de Développement du E- commerce en Tunisie

Plus en détail

Secteur des Technologies de l Information et de la Communication (TIC) PLAN D ACTION

Secteur des Technologies de l Information et de la Communication (TIC) PLAN D ACTION Secteur des Technologies de l Information et de la Communication (TIC) PLAN D ACTION Atelier TIC et Emploi en Mauritanie Centre de Formation et d Echange à Distance (CFED) de Nouakchott 28 avril 2014 Mohamed

Plus en détail

Solutions de paiement dématérialisé pour les marchés émergents

Solutions de paiement dématérialisé pour les marchés émergents Solutions de paiement dématérialisé pour les marchés émergents Accompagnement technologique et décisionnel pour l implémentation de modes de paiement sur Internet et par téléphonie mobile pour accroitre

Plus en détail

LE NUMÉRIQUE Dans ce numéro, vous trouverez :

LE NUMÉRIQUE Dans ce numéro, vous trouverez : VIA L'ACCOMPAGNEMENT PÉDAGOGIQUE LE NUMÉRIQUE Dans ce numéro, vous trouverez : #2 CELENE Module Médiathèque : intégrez vos ressources multimédia dans vos cours VOS SERVICES ET OUTILS NUMÉRIQUES ESTRA,

Plus en détail

Management des organisations

Management des organisations Management des organisations Rénovation Voie Technologique Tertiaire, de STG vers STMG Académie de Lyon Présentation de scenarii pédagogiques Classe de 1STMG Rappels Une approche dynamique : méthodes actives

Plus en détail

Service-Public Local. Simplifi ez le quotidien de vos usagers, offrez-leur les services indispensables de l administration électronique

Service-Public Local. Simplifi ez le quotidien de vos usagers, offrez-leur les services indispensables de l administration électronique Service-Public Local Simplifi ez le quotidien de vos usagers, offrez-leur les services indispensables de l administration électronique La Caisse des Dépôts, au service de l intérêt général et du développement

Plus en détail

SYNTHÈSE. Quelles sont les perspectives du marché des services en ligne?

SYNTHÈSE. Quelles sont les perspectives du marché des services en ligne? SYNTHÈSE Le marché des contenus et des services payants en ligne, historiquement fort en France sur la téléphonie fixe autour de Télétel puis d Audiotel s est développé autour de nouveaux canaux de diffusion

Plus en détail

Innovations liées au Tourisme. Dématérialisation des supports Marketplaces

Innovations liées au Tourisme. Dématérialisation des supports Marketplaces Innovations liées au Tourisme Dématérialisation des supports Marketplaces E-paiement par Lyra Network PayZen plateforme de paiement en ligne du groupe Lyra Network 50 Millions d de CA 1 000 000 Terminaux

Plus en détail

Table des matières. Partie I Concevoir le commerce électronique 7. Liste des études de cas Introduction 1 Les auteurs 5

Table des matières. Partie I Concevoir le commerce électronique 7. Liste des études de cas Introduction 1 Les auteurs 5 Table des matières Liste des études de cas Introduction 1 Les auteurs 5 Partie I Concevoir le commerce électronique 7 Chapitre 1 Émergence et tendances du commerce électronique 9 1. Chiffres-clés et tendances

Plus en détail

accueil Ecole Supérieure du Numérique de Normandie Animateur Webmarketing

accueil Ecole Supérieure du Numérique de Normandie Animateur Webmarketing accueil Ecole Supérieure du Numérique de Normandie CATALOGUE DES FORMATIONS Animateur Webmarketing Ecole supérieure du Numérique de Normandie Août 2014 Animateur Webmarketing. Cliquez sur le thème qui

Plus en détail

Sage Paie & RH. Une offre 100% Productivité 100% Maroc.

Sage Paie & RH. Une offre 100% Productivité 100% Maroc. Sage Paie & RH Une offre 100% Productivité 100% Maroc. Pour les Petites et Moyennes Entreprises 1 2 SOMMAIRE 3 4 6 8 10 13 14 16 18 Sage Sage Paie & RH Sage Paie Base Sage Paie Pack et Sage Paie Pack+

Plus en détail

I. POURSUITE D UNE MESURE D UN PROGRAMME PRÉCÉDENT

I. POURSUITE D UNE MESURE D UN PROGRAMME PRÉCÉDENT Page 1 Axe Objectif thématique (art. 9 Règ. général et Règ. FEDER) Objectif Spécifique Priorité d'investissement (art. 5 Règ. FEDER) 2 AMÉLIORER L ACCÈS AUX TIC PAR UNE STRATÉGIE D AMÉNAGEMENT NUMÉRIQUE

Plus en détail

PRESENTATION COMMERCIALE

PRESENTATION COMMERCIALE PRESENTATION COMMERCIALE La solution globale et stratégique pour gérer votre établissement d enseignement La suite KAIROS est une plateforme de gestion intégrée spécialement conçue pour le monde de l'éducation,

Plus en détail

Description globale. Présentation du site Internet

Description globale. Présentation du site Internet Description globale Concevoir un site e-commerce lié au «tourisme» comprenant : - La vente de cartes de régions et guides (guides vert, guide michelin ) - La vente d accessoires tels que gps montres -

Plus en détail

Transformez votre manière de travailler grâce à un logiciel de BPM moderne. DANS LE CLOUD

Transformez votre manière de travailler grâce à un logiciel de BPM moderne. DANS LE CLOUD Transformez votre manière de travailler grâce à un logiciel de BPM moderne. PROCESSUS MOBILE SOCIAL DONNÉES SUR SITE CLIENT DANS LE CLOUD Une plateforme de travail moderne Les technologies mobiles et les

Plus en détail

Le portail clients QWE

Le portail clients QWE ROFESSION OMPTABLE Le portail collaboratif clients QWE 1 LE PORTAIL COLLABORATIF CLIENT le moteur de votre développement La réponse à vos missions de conseil en informatique Partager la même solution entre

Plus en détail

Cahier des charges des blogs «Dotclear» des écoles de l Orne

Cahier des charges des blogs «Dotclear» des écoles de l Orne Cahier des charges des blogs «Dotclear» des écoles de l Orne Hébergement assuré par le CRDP de Basse Normandie 21, rue du Moulin-au-Roy BP 5152 - Caen cedex 5 Le blog à l école.jouer sur des vecteurs de

Plus en détail

PROTOCOLE POUR LES VISITES D INSPECTION 2014 2015 CADRE REGLEMENTAIRE ENJEUX MODALITES ET EXPLOITATIONS I LE CADRE REGLEMENTAIRE II LES ENJEUX

PROTOCOLE POUR LES VISITES D INSPECTION 2014 2015 CADRE REGLEMENTAIRE ENJEUX MODALITES ET EXPLOITATIONS I LE CADRE REGLEMENTAIRE II LES ENJEUX PROTOCOLE POUR LES VISITES D INSPECTION 2014 2015 CADRE REGLEMENTAIRE ENJEUX MODALITES ET EXPLOITATIONS Jean Paul BURKIC I.E.N. LE PORT I LE CADRE REGLEMENTAIRE - Note de service n 83 512 du 13 décembre

Plus en détail

Séminaires / ateliers internationaux Année 2015

Séminaires / ateliers internationaux Année 2015 Séminaires / ateliers internationaux Année 1 Séminaires / ateliers internationaux Année Mesdames, Messieurs, Chers partenaires, Le Directeur Général et tout le personnel de l Institut de DEveloppement

Plus en détail

Systèmes et réseaux d information et de communication

Systèmes et réseaux d information et de communication 233 DIRECTEUR DES SYSTÈMES ET RÉSEAUX D INFORMATION ET DE COMMUNICATION Code : SIC01A Responsable des systèmes et réseaux d information FPESIC01 Il conduit la mise en œuvre des orientations stratégiques

Plus en détail

Nouvelles compétences pour des nouveaux utilisateurs : La mutation des métiers de l infodoc

Nouvelles compétences pour des nouveaux utilisateurs : La mutation des métiers de l infodoc Nouvelles compétences pour des nouveaux utilisateurs : La mutation des métiers de l infodoc 23 janvier 2014 Marc Raphel, consultant formateur Serda Jean Gauthier, Manager de serda formation Présentation

Plus en détail

Service de dématérialisation de factures

Service de dématérialisation de factures Service de dématérialisation de factures Liste des modifications de la mise à jour du 18/01/2013 US1451 Paramétrage - Données Référentielles - Gestion de données Multilocales - Imports manuels et automatiques:

Plus en détail

Forum panafricain sur le leadership et le management de l action gouvernementale. Forum des secrétaires généraux de gouvernement

Forum panafricain sur le leadership et le management de l action gouvernementale. Forum des secrétaires généraux de gouvernement Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le développement Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF) Forum panafricain sur le leadership et le management de

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DES APPELS A PROJETS 2015 TANGO&SCAN LE CAHIER DES CHARGES DES APPELS A PROJETS TANGO&SCAN P 2 ANNEXE - POURQUOI TANGO&SCAN?

CAHIER DES CHARGES DES APPELS A PROJETS 2015 TANGO&SCAN LE CAHIER DES CHARGES DES APPELS A PROJETS TANGO&SCAN P 2 ANNEXE - POURQUOI TANGO&SCAN? CAHIER DES CHARGES DES APPELS A PROJETS 2015 TANGO&SCAN LE CAHIER DES CHARGES DES APPELS A PROJETS TANGO&SCAN P 2 ANNEXE - POURQUOI TANGO&SCAN? P 7 1 CAHIER DES CHARGES DES APPELS A PROJETS TANGO&SCAN

Plus en détail

Capitalisez sur vos Ressources Humaines! GMT Edition

Capitalisez sur vos Ressources Humaines! GMT Edition Capitalisez sur vos Ressources Humaines! GMT Edition GMT édition Editeur français de la Solution de Gestion des Ressources Humaines : Adèle RH Création : 2003 Partenaire Sage historique depuis 10 ans Une

Plus en détail

Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles

Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles Document d information sur les offres de La Poste et leurs accès aux personnes handicapées intellectuelles 1 2 Pourquoi La Poste a-t-elle écrit ce document? La Poste souhaite répondre aux besoins de chaque

Plus en détail

«Paiement en ligne» : Que choisir pour vendre en ligne mon hébergement, activité?!

«Paiement en ligne» : Que choisir pour vendre en ligne mon hébergement, activité?! «Paiement en ligne» : Que choisir pour vendre en ligne mon hébergement, activité?! Le paiement en Ligne est aujourd hui indispensable lorsque l on souhaite se commercialiser en ligne. Sans parler des offres

Plus en détail

PROGRAMME DE L ATELIER

PROGRAMME DE L ATELIER PROGRAMME DE L ATELIER 1 Présenter le groupe attractivité, territoires ruraux, outil numérique - Pourquoi ce groupe? Qui sont les organisateurs? - Quels sont les objectifs que le groupe souhaite se fixer

Plus en détail

LE FESTIVAL DES ENTRETIENS DE BICHAT (Film, site internet, et application médicales) Du 7 au 10 octobre 2015

LE FESTIVAL DES ENTRETIENS DE BICHAT (Film, site internet, et application médicales) Du 7 au 10 octobre 2015 LE FESTIVAL DES ENTRETIENS DE BICHAT (Film, site internet, et application médicales) Du 7 au 10 octobre 2015 BULLETIN D INSCRIPTION - ASSOCIATION À retourner avant le 31 juillet 2015 ASSOCIATION :......

Plus en détail

LES REFERENTIELS DES TROIS BACCALAUREATS PROFESSIONNELS DU TERTIAIRE COMMERCIAL VENTE COMMERCE SERVICES

LES REFERENTIELS DES TROIS BACCALAUREATS PROFESSIONNELS DU TERTIAIRE COMMERCIAL VENTE COMMERCE SERVICES LES REFERENTIELS DES TROIS BACCALAUREATS PROFESSIONNELS DU TERTIAIRE COMMERCIAL VENTE COMMERCE SERVICES LES CONTENUS DE FORMATION COMMUNS Champ professionnel «Métiers de la relation aux clients et aux

Plus en détail

La feuille de route du Gouvernement en matière d ouverture et de partage des données publiques

La feuille de route du Gouvernement en matière d ouverture et de partage des données publiques La feuille de route du Gouvernement en matière d ouverture et de partage des données publiques L ouverture des données publiques, liberté publique et levier d innovation L ouverture des données publiques

Plus en détail

«Bachelor Filière e-management»

«Bachelor Filière e-management» Evaluations «Bachelor Filière e-management» 2008-2009 CADRE GÉNÉRAL Le système d évaluation proposé vise à vous aider d une part à vous approprier les connaissances apportées par les intervenants et d

Plus en détail

Site internet. Vous voulez faire réaliser votre site internet par une agence web? 21 points à passer en revue pour rédiger votre cahier des charges

Site internet. Vous voulez faire réaliser votre site internet par une agence web? 21 points à passer en revue pour rédiger votre cahier des charges Site internet Vous voulez faire réaliser votre site internet par une agence web? 21 points à passer en revue pour rédiger votre cahier des charges Présenté sous forme de questionnaire, ce document vous

Plus en détail

La force de la simplicité. «Enfin un logiciel SIMPLE pour gérer facilement votre entreprise!»

La force de la simplicité. «Enfin un logiciel SIMPLE pour gérer facilement votre entreprise!» La force de la simplicité «Enfin un logiciel SIMPLE pour gérer facilement votre entreprise!» La force de la simplicité Qui est GRC Contact? GRC Contact est l application CRM / GRC de la société ABSO WEB

Plus en détail

Faire des affaires autrement

Faire des affaires autrement Faire des affaires autrement FOYAL TRADE Agence Import-Export Une Invitation de «FOYAL TRADE» Club d affaires affilié au réseau CIOA Bienvenue dans le Club d affaires Foyal Trade! «L accélération de la

Plus en détail

Synthèse du «Schéma Directeur des Espaces Numériques de Travail» A l attention du Premier degré (doc réalisé par Les MATICE 76)

Synthèse du «Schéma Directeur des Espaces Numériques de Travail» A l attention du Premier degré (doc réalisé par Les MATICE 76) Synthèse du «Schéma Directeur des Espaces Numériques de Travail» A l attention du Premier degré (doc réalisé par Les MATICE 76) 1. Qu est-ce que le SDET : schéma directeur des espaces numériques de travail?

Plus en détail

entreprises certificat électronique Comptes bancaires au quotidien

entreprises certificat électronique Comptes bancaires au quotidien entreprises Comptes bancaires au quotidien certificat électronique Évoluez dans un environnement sécurisé et accédez aux téléprocédures de l Administration entreprises.societegenerale.fr On est là pour

Plus en détail

Vous présente. Pôle Gestion Commerciale

Vous présente. Pôle Gestion Commerciale Vous présente Pôle Gestion Commerciale Sommaire 1. Sage 100 Gestion Commerciale 2. Sage 100 Gestion Commerciale Edition Pilotée 3. Sage 100 Etendue 4. Sage 100 Workflow 5. Sage 100 Saisie de Caisse décentralisée

Plus en détail

Les attentes des consommateurs

Les attentes des consommateurs Les attentes des consommateurs Par Reine-Claude MADER Secrétaire Générale de la CLCV Carte bancaire : un moyen de paiement adopté par les consommateurs En 10 ans, leur nombre en France est passé de 21,1

Plus en détail

Créer/gérer le site Internet de son association. 17 octobre 2012 Sati.tv Michael Coulon

Créer/gérer le site Internet de son association. 17 octobre 2012 Sati.tv Michael Coulon Créer/gérer le site Internet de son association 17 octobre 2012 Sati.tv Michael Coulon C'est décidé : votre association aura son site Internet! Mais comment s'y prendre? Introduction Objectifs de l'atelier

Plus en détail

Avec Bourgogne haut débit, la Région réduit au maximum la fracture numérique!

Avec Bourgogne haut débit, la Région réduit au maximum la fracture numérique! 0 Avec Bourgogne haut débit, la Région réduit au maximum la fracture numérique! L objectif régional est simple et ambitieux : se rapprocher au plus vite de 100 % de Bourguignons connectés, quel que soit

Plus en détail

CHOIX D UNE SOLUTION INFORMATIQUE. Tarek FRANCIS Manager Club Le Roseau «bien plus qu un club de tennis» www.leroseau.be

CHOIX D UNE SOLUTION INFORMATIQUE. Tarek FRANCIS Manager Club Le Roseau «bien plus qu un club de tennis» www.leroseau.be CHOIX D UNE SOLUTION INFORMATIQUE Tarek FRANCIS Manager Club Le Roseau «bien plus qu un club de tennis» www.leroseau.be 2 ème colloque sportif du Brabant Wallon 27 avril 2009 Tarek FRANCIS 41 ans > 8 années

Plus en détail

Le référentiel national de compétences du C2i niveau 1

Le référentiel national de compétences du C2i niveau 1 Le référentiel national de compétences du C2i niveau 1 Il a été une première fois défini dans la circulaire n 2005-051 du 7/04/2005 parue au B.O. n 15 du 14/04/2005 :"Le référentiel national du C2i niveau

Plus en détail

Affinitaire. adressé et ciblé. LA POSTE GLOBAL MAIL MEDIAPOST COMMUNICATION VIAPOST DOCAPOST

Affinitaire. adressé et ciblé. LA POSTE GLOBAL MAIL MEDIAPOST COMMUNICATION VIAPOST DOCAPOST DOCAPOST MEDIAPOST COMMUNICATION VIAPOST LA POSTE GLOBAL MAIL DOCAPOST DPS (Document Process Solutions), répond aux problématiques d édition et de gestion de document (éditique on demand et industrielle,

Plus en détail

Une solution complète, ergonomique et flexible Baissez vos coûts d acquisition et de traitement de données client Augmentez votre réactivité

Une solution complète, ergonomique et flexible Baissez vos coûts d acquisition et de traitement de données client Augmentez votre réactivité LA RÉFÉRENCE DE LA RELATION CLIENT MULTICANAL Une solution complète, ergonomique et flexible Baissez vos coûts d acquisition et de traitement de données client Augmentez votre réactivité 1 er acteur multi-supports

Plus en détail

UN RÉSEAU D INFORMATIONS ET D OPPORTUNITÉS KIT MÉDIA PRINTEMPS 2014. quodieneconomique.com

UN RÉSEAU D INFORMATIONS ET D OPPORTUNITÉS KIT MÉDIA PRINTEMPS 2014. quodieneconomique.com UN RÉSEAU D INFORMATIONS ET D OPPORTUNITÉS KIT MÉDIA PRINTEMPS 2014 quodieneconomique.com UN RÉSEAU D INFORMATIONS ET D OPPORTUNITÉS NOTRE MISSION ÊTRE VOTRE PARTENAIRE DE CHOIX POUR LE DÉVELOPPEMENT DE

Plus en détail

Le travail collaboratif : guide des services

Le travail collaboratif : guide des services Le travail collaboratif : guide des services Composants génériques par fonctionnalités Atelier «L expert comptable intégré au cœur de l entreprise cliente» Pôle LE CABINET DU FUTUR www.experts comptables.fr/65

Plus en détail

Comment trouver des clients grâce à internet?

Comment trouver des clients grâce à internet? Comment trouver des clients grâce à internet? Plan de la présentation Présentation tour de table Quelques chiffres Un site internet? Pourquoi faire? Qu est-ce qu un site internet efficace? Comment attirer

Plus en détail

«Du développement des centres d appels à l émergence du BPO au Maroc»

«Du développement des centres d appels à l émergence du BPO au Maroc» Royaume du Maroc Premier Ministre Agence Nationale de Réglementation des Télécommunications «Du développement des centres d appels à l émergence du BPO au Maroc» Synthèse des résultats de l étude réalisée

Plus en détail

Le Concept Dynamics Nav. B.I.Conseil

Le Concept Dynamics Nav. B.I.Conseil Développement Croissance Développement Productivité Investissement Environnement Ouverture B.I.Conseil Nous sommes Microsoft Business Solutions Partner, ce qui nous permet de travailler en étroite collaboration

Plus en détail

Fiche FOCUS. Les téléprocédures. Déclarer et payer la CVAE (Acomptes et solde)

Fiche FOCUS. Les téléprocédures. Déclarer et payer la CVAE (Acomptes et solde) Fiche FOCUS Les téléprocédures Déclarer et payer la CVAE (Acomptes et solde) Dernière mise à jour : juillet 2011 Table des matières 1.Présentation...3 1.1.Objet de la fiche...3 1.2.A qui s'adresse cette

Plus en détail

Formation Créateur de site web e-commerce Certifiant

Formation Créateur de site web e-commerce Certifiant Formation Créateur de site web e-commerce Certifiant La formation «Créateur de site web et e-commerce» vous permet sur une période courte, en stage intensif, de vous initier aux fondamentaux de la communication

Plus en détail