Compte rendu 1 er Séminaire de l Observatoire Numérique Nouvelle Calédonie Lundi 14 Mars 2011 Horaires : 8h 18h Lieu : Hôtel Le Surf à Nouméa

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Compte rendu 1 er Séminaire de l Observatoire Numérique Nouvelle Calédonie Lundi 14 Mars 2011 Horaires : 8h 18h Lieu : Hôtel Le Surf à Nouméa"

Transcription

1 Compte rendu 1 er Séminaire de l Observatoire Numérique Nouvelle Calédonie Lundi 14 Mars 2011 Horaires : 8h 18h Lieu : Hôtel Le Surf à Nouméa Atelier (b) : Projets clés du développement numérique en Nouvelle Calédonie Contacts Coordination communication & médias : Léna Hoffmann mail : tel : Direction du projet : Charlotte Ullmann mail : 1

2 Projets clés du développement numérique en Nouvelle Calédonie Animateur et rapporteur Gilles Taladoire, Président d ACTIC et maître de conférences à l Université de la Nouvelle Calédonie Martin Chailloux, responsable de la formation à distance à l IFAP Méthode Dix thèmes sont proposés aux participants : aménagement numérique, e économie, e Société, R&D, Patrimoine/Culture/Tourisme, E éducation et e formation, e transport, e santé, e environnement et e administration. 1. Les participants se présentent à tour de rôle (prénom, nom et fonction) afin de favoriser les rencontres et les échanges. 2. Chaque participant vote pour un thème. Le thème ayant reçu le plus de voix est choisi. Voir la photo ci contre qui montre la synthèse des votes des 3 groupes (Sur 43 participants, 12 votes pour l e administration, 9 votes pour l e économie et l eéducation/formation) 3. L animateur et le rapporteur exposent l objectif de l atelier : il s agit de réfléchir au thème choisi dans le contexte calédonien, en se posant quatre questions : Quels sont les constats d aujourd hui? Quels sont les aspects positifs du numérique appliqué au thème? Quels sont les aspects négatifs? Quelles sont les évolutions à espérer pour demain? 2

3 4. Les participants reçoivent des post it colorés sur lesquels ils doivent écrire des idées, des arguments répondant aux 4 questions. 5. Une fois collés sur le tableau prévu à cet effet, la discussion s installe pour essayer d améliorer les idées. 6. L animateur et le rapporteur doivent ensuite faire un travail de synthèse des idées transmises par le groupe afin de les restituer en public à la fin de la journée. 3

4 Le premier groupe a choisi le thème de l e éducation et de l e formation. Aujourd hui Demain Peu de sites de formation en Nouvelle Besoin de développer de nouvelles compétences en matière d eéducation et e formation (nouveaux métiers, nouvelles pratiques, Calédonie (mono site) Possibilité d accéder à des cours en nouvelles pédagogies) ligne et des concours en ligne (ex : Créer une université accessible à tous, sans déplacement ou en Kangourou, QCM) multi sites Diffusion de vidéos pédagogiques Permettre un enseignement en ligne tout au long de la vie Offres d e learning sur le territoire pour Développer le cartable numérique, l espace numérique de travail les entreprises et les particuliers (ENT) pour chaque utilisateur Internet est un moyen d accéder au Développer des offres de formations en ligne adaptées aux besoins savoir universel et de s ouvrir au monde du marché calédonien L e learning est un outil intéressant Intégrer l informatique pendant le cursus scolaire de l enfant pour la formation continue (depuis le CP surtout) Faire évoluer les pratiques pédagogiques et les contenus Permettre l inscription à distance Concevoir un portail de l e formation en Nouvelle Calédonie Les + Diversification des pratiques pédagogiques Formations en ligne faciles à mettre en place et souvent moins chères Nouveaux outils pédagogiques qui facilitent l acquisition de savoirs Possibilité d apporter l éducation partout Possibilité d aller au delà des frontières géographiques Les Les formations en ligne restent «impersonnelles» Les formations en ligne manquent parfois de vulgarisation ou d accompagnement Besoin de former les enseignants aux nouveaux outils numériques Besoin de former les animateurs des espaces publics numériques pour guider efficacement les usagers L accessibilité des réseaux n est pas homogène sur le territoire L équipement des ménages reste encore faible Possibilité de «blocage» de certaines personnes pour utiliser les outils numériques On note un fort intérêt pour ce domaine qui a obtenu de nombreux suffrages dans les 3 groupes de réflexion. Globalement, on note un existant disparate et une volonté de développement dans le futur. L accès aux formations en ligne et la formation des enseignants/animateurs sont des conditions préalables pour faire de l e learning un nouvel outil pédagogique reconnu. Plusieurs idées de projets concrets ont été proposés : le cartable numérique (ou ENT), un portail de l eformation, une Université accessible pour tous et partout. 4

5 Le deuxième groupe a choisi le thème de l e administration Aujourd hui Demain Besoin de structurer l e administration Réduction de la distance entre brousse et ville Besoin d une gouvernance forte Mise en place d une vraie politique numérique Besoin d une impulsion transversale à court/moyen Mise en place d une information type terme «service.public.nc» Manque de lisibilité de l existant Gestion des données privées (identité numérique) Gestion de l interopérabilité Développement de projets exemplaires et innovants Les + Volonté politique et capacité d investissement dans le domaine de l e administration Plus de services dématérialisés (informations, formulaires, déclaration, guichet administratif 24/24h, alerte juridoc) Plus d efficacité et de cohérence entre les services administratifs Meilleure gestion des archives Facilitation des démarches administratives (des entreprises, des particuliers) Réduction des déplacements Gain de temps Praticité et simplicité Plus de communication entre les services administratifs Le thème de l'e administration a été l'objet du plus grand nombre de suffrages. Les Problématique d accès aux services selon le lieu et les individus (fragilisation d une partie de la population qui n a pas accès aux télécommunications) Manque de mise à jour des sites web (dans le temps, dans la qualité des informations) Perte de relationnel entre administrations, avec les administrés Problématique de débits (temps de téléchargement) Aspects juridiques (signature électronique, certification des documents) Coûts d accès (électricité, abonnement Internet) aux services dématérialisés L e administration est perçue comme un moyen de modernisation des organisations actuelles (efficacité, cohérence, gain de temps, praticité, etc.). Mais son développement se heurte encore aux problématiques d accès aux réseaux (couverture, tarifs, débits). La confiance des sites web administratifs reste, elle aussi, à développer (manque de mise à jour, cadre réglementaire, protection des données personnelles). Les perspectives sont quant à elles prometteuses : l e administration contribuerait à réduire les distances entre brousse et ville ; et offrirait des services en ligne adaptés aux besoins des calédoniens. 5

6 Le troisième groupe a choisi le thème de l e économie (arrivé en second au vote après l'eadministration) Aujourd hui Demain Inégalité d accès aux télécommunications Etablir une fiscalité (et/ou une réglementation) adaptée à l eéconomie (fracture numérique) Volonté politique d agir Aider à la création de contenus Qualité de service à améliorer Accompagner les projets d e économie (sites marchands) Créer un site calédonien d achats en ligne (catalogue de produits, livraison locale) Développer des datas centres localement Assurer la sécurisation des transactions bancaires et du service après vente Développer des services adaptés à l Internet mobile Améliorer le référencement des sites Internet utiles aux calédoniens Proposer des services d e administration adaptés aux entreprises Faire baisser les coûts d hébergement des sites Internet et d abonnement à l Internet pour les entreprises Imaginer des formules de télétravail en Nouvelle Calédonie Les + Accès à plus d informations et fiabilité Économie d échelles Plus d échanges internationaux, élargissement du marché Ouverture à l économie mondialisée Possibilité de développer des services asynchrones avec la métropole Plus de transparence des coûts économiques Réduction des coûts (déplacements, papier) Sources d innovations Exportation de matière grise Achats en ligne (e commerce) Plus grande visibilité des entreprises (PME notamment) Désenclavement et développement Les Besoin de mettre en place une filière de recyclage Gestion des impacts environnementaux des télécommunications (énergie, cycle de vie, déchets) Délocalisations de certaines compétences Pas de confiance établie dans tous les sites d achat en ligne Coûts des transactions bancaires élevés Baisse du lien social Moyens de télépaiement à adapter aux pratiques des calédoniens Manque de réactivité dans les réponses des vendeurs en ligne Nous constatons à travers ce tableau que l'e économie est un thème qui a un existant assez faible et une perspective d'évolution très importante. Pour certains participants, seule l'e administration a les moyens de donner l'impulsion pour le développement l'e économie. L e économie est perçue comme un levier de développement à l échelle locale mais surtout internationale. En Nouvelle Calédonie, les achats en ligne sont encore faiblement effectués notamment à cause des moyens de télépaiement non adaptés (peu de Calédoniens ont une carte bancaire) ou encore par manque de réactivité des vendeurs en ligne (manque de confiance). En termes de perspectives, les participants dressent deux orientations majeures : 1) créer une e économie locale ; 2) créer de la valeur (contenus, services) et de nouvelles pratiques (soutiens aux projets innovants, télétravail). 6

#EcoleNumerique aujourd hui et demain

#EcoleNumerique aujourd hui et demain Concertation nationale sur le numérique pour l éducation Journée de restitution des résultats Synthèse du thème 4 7/05/2015 Quels moyens mettre en œuvre pour réduire la fracture numérique? Quelles sont

Plus en détail

FORMATION À DISTANCE À L IFAP

FORMATION À DISTANCE À L IFAP FORMATION À DISTANCE À L IFAP Martin Chailloux Responsable de la formation à distance à l IFAP Coordonnées : mchailloux@ifap.nc / 00687 246416 Diplômé du Master 2 «Conception et Gestion de Projets Numériques

Plus en détail

Le Plan Stratégique pour l Economie Numérique

Le Plan Stratégique pour l Economie Numérique Le Plan Stratégique pour l Economie Numérique 1. Pourquoi un plan stratégique? 2. La construction du PSEN 3. Les orientations et actions du plan 4. La gouvernance (Conseil du numérique) Cellule Economie

Plus en détail

Journée «Vie de filière» organisée par la Filière «Communication et Formation Interculturelles» (CFI)

Journée «Vie de filière» organisée par la Filière «Communication et Formation Interculturelles» (CFI) Intitulé de la journée : «Mise en place de produits internet : vie de la filière CFI» Dates : 18 et 25 janvier 2012 Lieu : Salle 7.02 Coordinateur(s) : (Elisabeth Collard/Elisabeth de Pablo) EC Code :

Plus en détail

Commission Identité Numérique Groupe de travail Gestion des identités Les usages et les services ATELIER 2

Commission Identité Numérique Groupe de travail Gestion des identités Les usages et les services ATELIER 2 Introduction et cadrage Jean Pierre Buthion, Pdt de la Commission Identités Commission Identité Numérique Groupe de travail Gestion des identités Les usages et les services ATELIER 2 Analyse et synthèse

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES

APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES Dispositif : USAGES NUMERIQUES (7.2.C) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter l usage des services numériques. 1. Actions éligibles :

Plus en détail

Orientations de l OCDE pour les politiques concernant le contenu numérique

Orientations de l OCDE pour les politiques concernant le contenu numérique 2 ORIENTATIONS DE L'OCDE POUR LES POLITIQUES CONCERNANT LE CONTENU NUMÉRIQUE Orientations de l OCDE pour les politiques concernant le contenu numérique Le contenu numérique est devenu un élément de plus

Plus en détail

Groupe de travail n 3. «Réseau de Relais Visio Accueil sur le Pays Marennes Oléron» 07 février 2014

Groupe de travail n 3. «Réseau de Relais Visio Accueil sur le Pays Marennes Oléron» 07 février 2014 Groupe de travail n 3 «Réseau de Relais Visio Accueil sur le Pays Marennes Oléron» 07 février 2014 Groupe Visio-Accueil 07/02/2014 Ordre du jour Présentation de l étude pour le déploiement d un réseau

Plus en détail

Outil de veille environnementale

Outil de veille environnementale Outil de veille environnementale Qu est ce que la veille? «Activité continue et en grande partie itérative visant à une surveillance active de l environnement pour en anticiper les évolutions» Définition

Plus en détail

Programme e-gouvernement. Réalisations, facteurs clés de succès et perspectives

Programme e-gouvernement. Réalisations, facteurs clés de succès et perspectives Programme e-gouvernement Réalisations, facteurs clés de succès et perspectives Télé-service : une définition en perpétuelle évolution 70 procédures 00 formulaires Consultations de BD, simulations Transactions

Plus en détail

7 INNOVATIONS QUI TRANSFORMENT LES SERVICES PAIE ET RH

7 INNOVATIONS QUI TRANSFORMENT LES SERVICES PAIE ET RH 7 INNOVATIONS QUI TRANSFORMENT LES SERVICES PAIE ET RH LES 7 INNOVATIONS QUI TRANSFORMENT LES RH C est en 1970 qu apparurent les premiers logiciels destinés au monde des ressources humaines et plus particulièrement

Plus en détail

Session spéciale Réforme territoriale

Session spéciale Réforme territoriale Session spéciale Réforme territoriale Historique des textes relatifs à l organisation territoriale Lois Mauroy/Deferre de 1981 à 1983 Loi du 6 février 1992 relative à l administration territoriale de la

Plus en détail

Forum panafricain sur le leadership et le management de l action gouvernementale. Forum des secrétaires généraux de gouvernement

Forum panafricain sur le leadership et le management de l action gouvernementale. Forum des secrétaires généraux de gouvernement Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le développement Fondation pour le Renforcement des Capacités en Afrique (ACBF) Forum panafricain sur le leadership et le management de

Plus en détail

Le Programme de Dématérialisation de la Commande Publique gage de transparence et de bonne gouvernance

Le Programme de Dématérialisation de la Commande Publique gage de transparence et de bonne gouvernance Rabat, le 27 juin 2013 Le Programme de Dématérialisation de la Commande Publique gage de transparence et de bonne gouvernance M. Mohamed El Amine SEGHROUCHNI mohamed.seghrouchni@tgr.gov.ma Chef de la division

Plus en détail

Royaume du Maroc Le Chef du Gouvernement

Royaume du Maroc Le Chef du Gouvernement Royaume du Maroc Le Chef du Gouvernement Administration électronique : quelle gouvernance? M. Abdellatif MOUATADID Instance Centrale de Prévention de la Corruption «Simplification & Dématérialisation :

Plus en détail

1. Présentation de l ADIE. 2. Approche e-sénegal. 3. Notre approche des formulaires 5. Conclusions

1. Présentation de l ADIE. 2. Approche e-sénegal. 3. Notre approche des formulaires 5. Conclusions 1. Présentation de l ADIE o Qu est ce que l ADIE? o Notre mission o Nos activités 2. Approche e-sénegal o o o Double Approche Approche e-gouvernement Approche e-citoyen 3. Notre approche des formulaires

Plus en détail

Fédération des NTIC «AIDONS LE DEVELOPPEMENT DES PME FRANÇAISES ET CREONS DE L'EMPLOI» Paris Mercredi 28 Janvier 2009

Fédération des NTIC «AIDONS LE DEVELOPPEMENT DES PME FRANÇAISES ET CREONS DE L'EMPLOI» Paris Mercredi 28 Janvier 2009 Fédération des NTIC «AIDONS LE DEVELOPPEMENT DES PME FRANÇAISES ET CREONS DE L'EMPLOI» Paris Mercredi 28 Janvier 2009 Président: Pierre Violo Secrétaire Générale: Gisèle Mary-Dugue FPNTIC Une Equipe Secteur

Plus en détail

Inès MONASTIRI. FIPA-Tunisia

Inès MONASTIRI. FIPA-Tunisia Using the web site content strategically for investment promotion Inès MONASTIRI Chargée de la communication FIPA-Tunisia Février 2009 Pourquoi Internet pour la promotion des IDE? Vecteur de communication

Plus en détail

NOS SOLUTIONS ENTREPRISES

NOS SOLUTIONS ENTREPRISES NOS SOLUTIONS ENTREPRISES VOIX & CONVERGENCE IP DATA & RESEAUX D ENTREPRISES HEBERGEMENT, CLOUD & SERVICES Nos solutions VOIX & convergence IP LA RÉVOLUTION IP L arrivée d une toute nouvelle génération

Plus en détail

LE SERVICE PUBLIC DE L ORIENTATION POUR TOUS - SPO-

LE SERVICE PUBLIC DE L ORIENTATION POUR TOUS - SPO- LE SERVICE PUBLIC DE L ORIENTATION POUR TOUS - SPO- La loi n 2009-1437 du 24 novembre 2009 relative à l orientation et à la formation professionnelle tout au long de la vie a créé en son article 4 le droit

Plus en détail

Fiche administrative Inscription au lycée, Deux nouveaux services en ligne pour les parents. Février 2014

Fiche administrative Inscription au lycée, Deux nouveaux services en ligne pour les parents. Février 2014 Fiche administrative Inscription au lycée, Deux nouveaux services en ligne pour les parents Février 2014 Deux nouveaux services en ligne Principes (1/2) Deux services en ligne innovants sont proposés cette

Plus en détail

Démarche Système Global d Information

Démarche Système Global d Information Démarche Système Global d Information Alain Mayeur Quelle démarche pour le SI? UNR et UNT Espace Numérique de Travail PRES SYSTEME D INFORMATION Ministère LRU Modernisation Innovation Pédagogique Société

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES DU GSR-15 RELATIVES AUX BONNES PRATIQUES VISANT À FACILITER L ADOPTION ET L UTILISATION GÉNÉRALISÉE DES APPLICATIONS ET SERVICES

LIGNES DIRECTRICES DU GSR-15 RELATIVES AUX BONNES PRATIQUES VISANT À FACILITER L ADOPTION ET L UTILISATION GÉNÉRALISÉE DES APPLICATIONS ET SERVICES LIGNES DIRECTRICES DU GSR-15 RELATIVES AUX BONNES PRATIQUES VISANT À FACILITER L ADOPTION ET L UTILISATION GÉNÉRALISÉE DES APPLICATIONS ET SERVICES SUR MOBILE AU MOYEN D UNE RÉGLEMENTATION CIBLÉE Organisé

Plus en détail

La dématérialisation en actes! Qu est-ce que Dém Act? Pourquoi Dém Act? En pratique Calendrier Des académies ont testé

La dématérialisation en actes! Qu est-ce que Dém Act? Pourquoi Dém Act? En pratique Calendrier Des académies ont testé La dématérialisation en actes! Qu est-ce que Dém Act? Pourquoi Dém Act? En pratique Calendrier Des académies ont testé Qu est-ce que Dem Act? Pourquoi Dem Act? Dém Act est une application innovante destinée

Plus en détail

PROJET D ACTIVITÉ 2015

PROJET D ACTIVITÉ 2015 PROJET D ACTIVITÉ 2015 LA DÉFENSE DES INTÉRÊTS DU SECTEUR LES ENJEUX INSTITUTIONNELS 1. Les partenaires engagés 2. Les partenaires à consolider et développer 3. Les élections départementales et régionales

Plus en détail

Dossier de presse «www.service-public.nc» Le portail des administrations calédoniennes

Dossier de presse «www.service-public.nc» Le portail des administrations calédoniennes Dossier de presse «www.service-public.nc» Le portail des administrations calédoniennes INTRODUCTION DU MEMBRE DU GOUVERNEMENT Dans une société en constante évolution, il est impératif que l administration

Plus en détail

Les 21 et 22 novembre 2014

Les 21 et 22 novembre 2014 Présentation du 1 er Salon virtuel des mobilités Contexte du projet Le Collectif Ville Campagne et Evid@nce (Marque Innov 3d) ont choisi d unir leurs compétences et ressources pour réaliser et animer le

Plus en détail

CERTIFICAT INFORMATIQUE ET INTERNET NIVEAU 1

CERTIFICAT INFORMATIQUE ET INTERNET NIVEAU 1 CERTIFICAT INFORMATIQUE ET INTERNET NIVEAU 1 RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Autres diplômes Domaine ministériel : Hors domaines de formation Présentation PLUS D'INFOS Le Certificat informatique

Plus en détail

Chambres d agriculture du Centre PRDAR 2014-2020

Chambres d agriculture du Centre PRDAR 2014-2020 N de l opération 213 Développement de l accompagnement en matière de stratégie d entreprise et de l approche globale des systèmes d exploitations au service de la multiperformance Chef de projet Joel LORILLOU

Plus en détail

Comment maximiser le ROI de la chaîne logistique Web

Comment maximiser le ROI de la chaîne logistique Web Comment maximiser le ROI de la chaîne logistique Web Pourquoi une gestion Lean et unifiée du cloud, des performances Web et des analytiques favorise la croissance des entreprises. 1 La chaîne logistique

Plus en détail

L OPT-NC DEPLOIE LA 4G EN NOUVELLE-CALEDONIE

L OPT-NC DEPLOIE LA 4G EN NOUVELLE-CALEDONIE Dossier de presse du 23 avril 2014 L OPT-NC DEPLOIE LA 4G EN NOUVELLE-CALEDONIE Contact presse : Gaëlle DOS SANTOS Chef du Service Communication Tél : 26 83 26 / 74 77 08 gaelle.dossantos@opt.nc Sommaire

Plus en détail

UNE VILLE QUI SAIT HABILITER SES CITOYENS À PARTICIPER AUX DÉCISIONS PUBLIQUES

UNE VILLE QUI SAIT HABILITER SES CITOYENS À PARTICIPER AUX DÉCISIONS PUBLIQUES MISE EN CONTEXTE: Réalisée à la bibliothèque Marc-Favreau dans le cadre de la démarche stratégique du bureau de la ville intelligente et numérique (BVIN), la causerie citoyenne du 16 novembre 2014 visait

Plus en détail

CALENDRIER DES RDV CCIMP DES TIC 1 ER SEMESTRE 2011

CALENDRIER DES RDV CCIMP DES TIC 1 ER SEMESTRE 2011 DATE HORAIRE LIEU THEME 27 JANVIER 2011 9h 10h30 Show Room Exploitez les logiciels libres dans votre entreprise Découvrez les opportunités offertes par les logiciels libres pour gérer votre entreprise

Plus en détail

Pôle national de compétences FOAD Offre de services et de formation

Pôle national de compétences FOAD Offre de services et de formation Pôle national de compétences FOAD Offre de services et de formation Année scolaire 2011/2012 Pôle national de compétences FOAD Formation Ouverte et A Distance Bureau des expertises techniques, des projets

Plus en détail

Conférence OCP Facteurs-clés de succès d une veille scientifique et technique : Objectifs, Méthodologie, Organisation, Solutions

Conférence OCP Facteurs-clés de succès d une veille scientifique et technique : Objectifs, Méthodologie, Organisation, Solutions Conférence OCP Facteurs-clés de succès d une veille scientifique et technique : Objectifs, Méthodologie, Organisation, Solutions Qwam Content Intelligence Denis Guedez Consultant Qwam Content Intelligence

Plus en détail

http://www.economie.gouv.fr

http://www.economie.gouv.fr PIERRE MOSCOVICI MINISTRE DE L ECONOMIE ET DES FINANCES http://www.economie.gouv.fr Discours de Pierre MOSCOVICI, Ministre de l Economie et des Finances Conférence de presse pour le lancement de la Banque

Plus en détail

Groupe de travail 3 : Emploi, formation, compétences

Groupe de travail 3 : Emploi, formation, compétences Groupe de travail 3 : Emploi, formation, compétences Réunion 3 11 décembre 2013 Ivry-sur-Seine Fiche synthèse Réunion 3 Emploi, formation, compétences Groupe animé par Patrick Loire, directeur des relations

Plus en détail

La dématérialisation des procédures de marchés publics

La dématérialisation des procédures de marchés publics La dématérialisation des procédures de marchés publics Définition La dématérialisation des procédures de marchés publics consiste en l utilisation de la voie électronique pour les échanges d informations

Plus en détail

Conférence de presse 28 janvier 2008. 2008 Encore plus d innovations et de services. dans la stratégie et l offre de. monabanq.

Conférence de presse 28 janvier 2008. 2008 Encore plus d innovations et de services. dans la stratégie et l offre de. monabanq. Conférence de presse 28 janvier 2008 1 Conférence de presse 28 janvier 2008 2008 Encore plus d innovations et de services dans la stratégie et l offre de monabanq. 2 Introduction Thierry Vittu Président

Plus en détail

La géomatique en Nouvelle-Calédonie usages professionnels et potentiels économiques

La géomatique en Nouvelle-Calédonie usages professionnels et potentiels économiques La géomatique en Nouvelle-Calédonie usages professionnels et potentiels économiques www.observatoire-numerique.nc Charlotte ULLMANN Direction Observatoire Numérique NC 1 > Filière numérique 2 > Valorisation

Plus en détail

Jeudi 9 juillet - Poles de Villeneuve-la-Garenne, 11 allée Saint-Exupéry (Tramway depuis la gare de Saint-Denis (RER D), arrêt La Noue)

Jeudi 9 juillet - Poles de Villeneuve-la-Garenne, 11 allée Saint-Exupéry (Tramway depuis la gare de Saint-Denis (RER D), arrêt La Noue) en partenariat avec présente «Votre Association dans le Grand Paris, quel avenir?» Thème 4 : Comment le Web et l innovation numérique peuvent-ils contribuer à construire un espace démocratique, social

Plus en détail

AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE. BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015

AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE. BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015 AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015 La conscience qu il faut agir autrement? Une conscience inscrite dans le projet de la nouvelle équipe municipale Un acte fondateur avec la délibération

Plus en détail

Talents. Ressources Humaines

Talents. Ressources Humaines Talents Ressources Humaines 1 Yourcegid Ressources Humaines Talents : Entretiens et suivi de la performance Développement du personnel Référentiels des emplois et des compétences 4 MILLIONS DE BULLETINS/MOIS

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Sciences sociales, économiques et politique de l Institut Catholique de Paris Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013

Plus en détail

22 juin 2011. L AFD en Outre-mer en 2010

22 juin 2011. L AFD en Outre-mer en 2010 22 juin 2011 L AFD en Outre-mer en 2010 Qui sommes-nous? Un EPIC, sous tutelle des ministères : des Affaires Etrangères et Européennes de l Economie, des Finances et de l Industrie de l Intérieur, de l

Plus en détail

Dispositif de données et de services d intérêt général, «ouvert» à tous pour une société interactive

Dispositif de données et de services d intérêt général, «ouvert» à tous pour une société interactive Dispositif de données et de services d intérêt général, «ouvert» à tous pour une société interactive Openly Accessible Services and Interacting Society Co-financé par : OASIS : UN PROJET EUROPEEN Une innovation

Plus en détail

1 ER BAROMÈTRE PROSPECTIF DES MÉTIERS DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE ET DE LA PRÉVOYANCE

1 ER BAROMÈTRE PROSPECTIF DES MÉTIERS DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE ET DE LA PRÉVOYANCE 1 ER BAROMÈTRE PROSPECTIF DES MÉTIERS DE LA RETRAITE COMPLÉMENTAIRE ET DE LA PRÉVOYANCE QUELLES DYNAMIQUES D ÉVOLUTION DES MÉTIERS? FINALITÉS DU BAROMÈTRE PROSPECTIF Dresser un inventaire des tendances

Plus en détail

Charte des musées muséomixés

Charte des musées muséomixés Charte des musées muséomixés Les fondamentaux de Museomix Museomix propose d imaginer le musée et de se l approprier : ouvrir de nouvelles perspectives, construire d autres représentations du musée et

Plus en détail

2. Gouvernance électronique. 1. Les TIC : un outil aux enjeux multiples

2. Gouvernance électronique. 1. Les TIC : un outil aux enjeux multiples 1. Les TIC : un outil aux enjeux multiples Les TIC sont devenues partie intégrante de la vie quotidienne dans l'ensemble des domaines de l'activité humaine aussi bien personnelle que professionnelle. Les

Plus en détail

Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale

Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale Master Management public Spécialité : MANAGEMENT EURO-MEDITERRANEEN : DEVELOPPEMENT DURABLE www.managementpublic.univ-cezanne.fr Marseille : 110,

Plus en détail

Joël COURTIAL. Responsable du Développement International

Joël COURTIAL. Responsable du Développement International Joël COURTIAL Responsable du Développement International Échanges au sein de la zone InterMed (chiffres clés) Exportations Total France: 400 milliards Zone InterMed: 97 milliards 25% des exportations de

Plus en détail

ESSEC Learning Center

ESSEC Learning Center ESSEC Learning Center Journées RNDH : 13 octobre 2011 ESSEC Learning Center dans le contexte de l Enseignement Supérieur Offre de services aux étudiants Missions, organisation et évolution des métiers

Plus en détail

Formations en. éco-conception Catalogue 2014

Formations en. éco-conception Catalogue 2014 Formations en Catalogue formations éco-conception 2013 éco-conception Catalogue 2014 1 Présentation d ENVOLEA ENVOLEA est une société de conseil industriel, d études et de formation en écoconception et

Plus en détail

22 juin 2016, INRIA Lyon

22 juin 2016, INRIA Lyon 22 juin 2016, INRIA Lyon Smart city / Ville intelligente : une introduction Grand Lyon Métropole Intelligente D OÙ VIENT LA VILLE INTELLIGENTE? HYGIÉNISTE TECHNOPHILE «GÉNIE URBAIN» SATURATION & ENGORGEMENT

Plus en détail

L expertise des analystes d AlphaValue au service des entreprises Une diffusion efficace de l analyse vers les gérants européens

L expertise des analystes d AlphaValue au service des entreprises Une diffusion efficace de l analyse vers les gérants européens L expertise des analystes d AlphaValue au service des entreprises Une diffusion efficace de l analyse vers les gérants européens Analyse financière - Diffusion - Stratégie Investisseurs RDV Investisseurs

Plus en détail

MOTION CONSULAIRE RÉGIONALE TRÈS HAUT DÉBIT

MOTION CONSULAIRE RÉGIONALE TRÈS HAUT DÉBIT CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE BOURGOGNE Place des Nations Unies - B.P. 87009-21070 DIJON CEDEX Téléphone : 03 80 60 40 20 - Fax : 03 80 60 40 21 MOTION CONSULAIRE RÉGIONALE TRÈS HAUT DÉBIT Préambule

Plus en détail

ifm electronic vous propose la «facturation dématérialisée»

ifm electronic vous propose la «facturation dématérialisée» ifm electronic vous propose la «facturation dématérialisée» ifm electronic met en place un processus de facturation électronique de ses clients et vous invite à bénéficier pleinement et gratuitement des

Plus en détail

Simpl Cité LA SOLUTION DE GESTION ADMINISTRATIVE COMPLÈTE ET FACILE À UTILISER POUR LES PETITES ET MOYENNES COLLECTIVITÉS.

Simpl Cité LA SOLUTION DE GESTION ADMINISTRATIVE COMPLÈTE ET FACILE À UTILISER POUR LES PETITES ET MOYENNES COLLECTIVITÉS. Dans la période actuelle, sous l impulsion des nouvelles lois et pour accomplir leurs nouvelles missions, notamment dans le cadre de la décentralisation, les collectivités territoriales font face à un

Plus en détail

CleanTuesday Télérelevé ouvert et interopérable : solutions et usages innovants pour la ville durable

CleanTuesday Télérelevé ouvert et interopérable : solutions et usages innovants pour la ville durable CleanTuesday Télérelevé ouvert et interopérable : solutions et usages innovants pour la ville durable Pierre-Yves Senghor, Directeur Marketing m2ocity 6 mars 2012 1. La société m2ocity : 1 er opérateur

Plus en détail

16DEPARTEMENT DES VOSGES

16DEPARTEMENT DES VOSGES Acte Certifié exécutoire le : 30/01/ Pôle Vie Publique Direction de l'information, de la communication et du marketing - Service communication du territoire 16DEPARTEMENT DES VOSGES Extrait des délibérations

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Histoire - métiers de la culture, des archives et du document (MECADOC) de l Université de Haute-Alsace Vague C 2013-2017 Campagne

Plus en détail

Ouverture le 2 novembre 2015 Salon national ouvert toute l année aux professionnels et particuliers, à visiter gratuitement et sans se déplacer, sur

Ouverture le 2 novembre 2015 Salon national ouvert toute l année aux professionnels et particuliers, à visiter gratuitement et sans se déplacer, sur 1 er Salon Virtuel National de l Autonomie consacré aux solutions pour le Handicap, la Dépendance et le Grand âge Sous le Haut Patronage de Monsieur François HOLLANDE Président de la République Ouverture

Plus en détail

www.univ-larochelle.fr

www.univ-larochelle.fr www.univ-larochelle.fr 2015 Culture, patrimoine "Études françaises" : "Apprendre le français à l Université de La Rochelle" Objectif : maîtriser le français écrit et oral de la vie quotidienne, atteindre

Plus en détail

10 Propositions Syntec Numérique pour les candidats à l élection présidentielle de 2012. Le numérique : industrie du futur, futur de l industrie

10 Propositions Syntec Numérique pour les candidats à l élection présidentielle de 2012. Le numérique : industrie du futur, futur de l industrie 10 Propositions Syntec Numérique pour les candidats à l élection présidentielle de 2012 Le numérique : industrie du futur, futur de l industrie La ré-industrialisation de la France passe par le développement

Plus en détail

Congrès AGRH 2013. Conférences sur le thème de la connaissance praticable. Nature du document

Congrès AGRH 2013. Conférences sur le thème de la connaissance praticable. Nature du document Congrès AGRH 2013 Conférences sur le thème de la connaissance praticable Nature du document Paris, le 28 novembre 2013 Document3/fmr Congrès AGRH 2013 Catherine VOYNNET FOURBOUL Directrice Master Executive

Plus en détail

OBSERVATOIRE QUÉBÉCOIS SUR LA MALTRAITANCE ENVERS LES ENFANTS

OBSERVATOIRE QUÉBÉCOIS SUR LA MALTRAITANCE ENVERS LES ENFANTS OBSERVATOIRE QUÉBÉCOIS SUR LA MALTRAITANCE ENVERS LES ENFANTS Décembre 2013 Pourquoi un observatoire sur la maltraitance? Sérieux problème Multitude d acteurs Fragmentation Besoin de convergence La maltraitance

Plus en détail

Guide pratique à l usage des maires. Préparer l arrivée de la fibre optique

Guide pratique à l usage des maires. Préparer l arrivée de la fibre optique Guide pratique à l usage des maires Préparer l arrivée de la fibre optique Après l'adsl, la fibre optique 2012.Fibre optique > Très haut débit symétrique de 50 Mb/s à 100 Mb/s > TV et Vidéo Haute Définition

Plus en détail

Vos BU. se bougent!! * Bibliothèque Universitaire. bu.univ-lorraine.fr

Vos BU. se bougent!! * Bibliothèque Universitaire. bu.univ-lorraine.fr Vos BU se bougent!! * Bibliothèque Universitaire bu.univ-lorraine.fr 1 1 Notre nouvelle organisation : un réseau de BU grand format à votre service Vous nous avez dit : «Une grande université se doit

Plus en détail

«SANS-CONTACT-NFC» Billettique et informations voyageurs

«SANS-CONTACT-NFC» Billettique et informations voyageurs «SANS-CONTACT-NFC» Billettique et informations voyageurs Gadget technologique ou un outil de la mobilité durable? www.gart.org Plaq_GART.indd 1 18/11/09 11:20:42 Logica, partenaire du GART dans la conduite

Plus en détail

Commission e-entreprise de la CGEM : le pari de la labellisation des sites e-commerce

Commission e-entreprise de la CGEM : le pari de la labellisation des sites e-commerce Commission e-entreprise de la CGEM : le pari de la labellisation des sites e-commerce 7 mars 203 Mehdi KETTANI Vice-président de la Commission R&D, e-entreprise et relation avec l Université Commission

Plus en détail

République Algérienne Démocratique & Populaire. Ministère de la Poste et des Technologies. de L information et de la Communication.

République Algérienne Démocratique & Populaire. Ministère de la Poste et des Technologies. de L information et de la Communication. République Algérienne Démocratique & Populaire Ministère de la Poste et des Technologies de L information et de la Communication Communication «Rôle des TIC dans les transactions électroniques» Présenté

Plus en détail

Le management territorial à l ère des réseaux

Le management territorial à l ère des réseaux Collection service public dirigée par Geneviève Jouvenel Jean-Yves Prax Le management territorial à l ère des réseaux, 2002 ISBN : 2-7081-2802-7 TABLE DES MATIÈRES Guide de lecture.........................................................

Plus en détail

Communication. Les différentes sous-familles et leurs missions. Communication interne, externe, relations publiques (13A)

Communication. Les différentes sous-familles et leurs missions. Communication interne, externe, relations publiques (13A) 13 Communication Cette famille rassemble des métiers dont la finalité est de renforcer la notoriété de l entreprise, de mettre en valeur ses produits, d améliorer la qualité de ses échanges d informations

Plus en détail

1. Chiffres clés et tendances du commerce électronique 11

1. Chiffres clés et tendances du commerce électronique 11 Liste des études de cas Liste des tableaux et des figures XI XII Introduction 1 Les auteurs 5 Partie I Concevoir le commerce électronique 7 Chapitre 1 Émergence et tendances du commerce électronique 9

Plus en détail

Service Public Régional de l Orientation :

Service Public Régional de l Orientation : Service Public Régional de l Orientation : Signature de la convention de coordination tripartite entre l État, l'académie de Montpellier, et la Région Languedoc-Roussillon -Jeudi 2 juillet 2015- Espace

Plus en détail

Pôle national de compétences FOAD (Formation Ouverte et A Distance) DIFOR Clermont-Ferrand. https://foad.orion.education.fr

Pôle national de compétences FOAD (Formation Ouverte et A Distance) DIFOR Clermont-Ferrand. https://foad.orion.education.fr PROGRAMME DE DEVELOPPEMENT DE LA FOAD FORMATION DEVENIR E-FORMATEUR ET CONCEPTEUR DE CONTENUS PHASE 1 : DEVENIR E-FORMATEUR OU TUTEUR RELAIS PHASE 2 : DEVENIR CONCEPTEUR DE CONTENUS PEDAGOGIQUES MIS EN

Plus en détail

La confiance au cœur de nos identités. PRéSENTATION CORPORATE

La confiance au cœur de nos identités. PRéSENTATION CORPORATE La confiance au cœur de nos identités PRéSENTATION CORPORATE 2013 2 La confiance au cœur de nos identités écosystème DE L IMPRIMERIE NATIONALE Face aux mutations numériques, l Imprimerie Nationale accompagne

Plus en détail

AVIS DU CONSEIL ECONOMIQUE, SOCIAL ET ENVIRONNEMENTAL REGIONAL SUR LA STRATEGIE DE COHERENCE REGIONALE DE L AMENAGEMENT NUMERIQUE (SCORAN)

AVIS DU CONSEIL ECONOMIQUE, SOCIAL ET ENVIRONNEMENTAL REGIONAL SUR LA STRATEGIE DE COHERENCE REGIONALE DE L AMENAGEMENT NUMERIQUE (SCORAN) AVIS DU CONSEIL ECONOMIQUE, SOCIAL ET ENVIRONNEMENTAL REGIONAL SUR LA STRATEGIE DE COHERENCE REGIONALE DE L AMENAGEMENT NUMERIQUE (SCORAN) Adopté à l unanimité des membres du Bureau présents et représentés,

Plus en détail

Les questions stratégiques pour La Poste aujourd hui

Les questions stratégiques pour La Poste aujourd hui Les questions stratégiques pour La Poste aujourd hui 1 Une entreprise singulière Une grande entreprise, présente dans la vie des Français, et dans l inconscient national Mais assez méconnue Forte dimension

Plus en détail

Training On Demand. www.crossknowledge.com

Training On Demand. www.crossknowledge.com Training On Demand www.crossknowledge.com CrossKnowledge France 2 bis, rue Godefroy - 92817 Puteaux Cedex - France T : +33 (0)1 41 38 14 99 - F : +33 (0)1 41 38 14 39 Plus d informations : contact@crossknowledge.com

Plus en détail

Guide d utilisation. Trésorerie Générale du Royaume. Consultation de la situation fiscale vis-à-vis de la T.G.R via le Portail Internet. Version 1.

Guide d utilisation. Trésorerie Générale du Royaume. Consultation de la situation fiscale vis-à-vis de la T.G.R via le Portail Internet. Version 1. Trésorerie Générale du Royaume Guide d utilisation Consultation de la situation fiscale vis-à-vis de la T.G.R via le Portail Internet Version 1.1 P 1/10 Sommaire LE SYSTÈME... 3 Le contexte... 3 Les objectifs...

Plus en détail

Table des matières. Partie I Concevoir le commerce électronique 7. Liste des études de cas Introduction 1 Les auteurs 5

Table des matières. Partie I Concevoir le commerce électronique 7. Liste des études de cas Introduction 1 Les auteurs 5 Table des matières Liste des études de cas Introduction 1 Les auteurs 5 Partie I Concevoir le commerce électronique 7 Chapitre 1 Émergence et tendances du commerce électronique 9 1. Chiffres-clés et tendances

Plus en détail

Des solutions évoluées destinées aux entreprises

Des solutions évoluées destinées aux entreprises T E L E C O M Des solutions évoluées destinées aux entreprises T E L E C O M En tant qu opérateur de solutions de télécommunications pour les entreprises, notre gamme Hub One Telecom repose sur des expertises

Plus en détail

Présentation de m2ocity

Présentation de m2ocity Présentation de m2ocity Télérelevé ouvert et interopérable : solutions et usages innovants pour la ville durable Septembre 2012 Le télérelevé des compteurs et capteurs intelligents peut aider à apporter

Plus en détail

Assises universitaires de français Moscou, 6 au 8 novembre 13 Université d Etat de la Région de Moscou. Introduction

Assises universitaires de français Moscou, 6 au 8 novembre 13 Université d Etat de la Région de Moscou. Introduction Assises universitaires de français Moscou, 6 au 8 novembre 13 Université d Etat de la Région de Moscou Atelier : Concevoir un programme de préparation à l'insertion universitaire, Alain Koenig, directeur

Plus en détail

des Tiers de Confiance

des Tiers de Confiance Organisés par la Fédération des Tiers de Confiance Fédération des Tiers de Confiance Siège Social : 19 rue Cognacq-Jay 75007 Paris Site web : www.fntc.org ème 11TROPHÉES DE LA CONFIANCE DANS L ÉCONOMIE

Plus en détail

Comment garantir un accès pour tous aux services d information?

Comment garantir un accès pour tous aux services d information? 8 ème réunion annuelle 8 et 9 décembre 2010, Ouagadougou Table ronde 3 : Comment garantir un accès pour tous aux services d information? Gaston Zongo gaston.zongo@bids-net.com 1 SOMMAIRE 1. Service universel/accès

Plus en détail

Site(s) (lieux où la formation est dispensée, y compris pour les diplômes délocalisés) :

Site(s) (lieux où la formation est dispensée, y compris pour les diplômes délocalisés) : Evaluation des diplômes Masters Vague D Académie : Paris Etablissement déposant : Académie(s) : / Etablissement(s) co-habilité(s) : / Mention : Economie managériale et industrielle Domaine : Economie,

Plus en détail

PLAN POUR UN INTERNET À TRÈS HAUT DÉBIT EN BELGIQUE 2015-2020

PLAN POUR UN INTERNET À TRÈS HAUT DÉBIT EN BELGIQUE 2015-2020 PLAN POUR UN INTERNET À TRÈS HAUT DÉBIT EN BELGIQUE 2015-2020 La Belgique joue actuellement un rôle de premier plan dans le déploiement de nouvelles technologies pour l internet à très haut débit. Les

Plus en détail

Groupe de travail «TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION» Réunion du 26 janvier 2006. L archivage électronique

Groupe de travail «TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION» Réunion du 26 janvier 2006. L archivage électronique Département Administration et Gestion Communale AP/DB N 11 Paris, le 25 janvier 2006 Groupe de travail «TECHNOLOGIES DE L INFORMATION ET DE LA COMMUNICATION» Réunion du 26 janvier 2006 L archivage électronique

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social ECE/CECI/CONF.10/1 Distr. générale 23 novembre 2010 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Comité de la coopération et de l intégration

Plus en détail

Le webclasseur orientation, un outil support du parcours de découverte des métiers et des formations

Le webclasseur orientation, un outil support du parcours de découverte des métiers et des formations Le webclasseur orientation, un outil support du parcours de découverte des métiers et des formations Le cadre Le cadre PDMF -Parcours de Découverte des Métiers et des Formations Mis en place en 2008, généralisé

Plus en détail

Le regard des PME et des ETI. sur le marché des services de communications électroniques

Le regard des PME et des ETI. sur le marché des services de communications électroniques ETUDES DE MARCHE & CONSEIL EN MARKETING Le regard des PME et des ETI sur le marché des services de communications électroniques Étude qualitative principaux enseignements L'alternative inspirante! Novembre

Plus en détail

Moyen terme 2014-2018

Moyen terme 2014-2018 Moyen terme 2014-2018 ATTENTES DES UTILISATEURS POUR LA PERIODE 2014-2018 Selon les entretiens réalisés par le Cnis au 2 è semestre 2012 COMMISSION «SYSTEME FINANCIER ET FINANCEMENT DE L ECONOMIE» POUR

Plus en détail

2015 c est demain comment s y préparer

2015 c est demain comment s y préparer 2015 c est demain comment s y préparer Yves-René Guillou, Avocat Associé, Cabinet Earth Avocats La dématérialisation : notions Dématérialisation des procédures de marchés publics = utilisation de la voie

Plus en détail

Novembre 2014 LE CATALOGUE "AU SERVICE DE LA CONNAISSANCE DU TERRITOIRE" INSEREZ VOTRE SOUS-TITRE

Novembre 2014 LE CATALOGUE AU SERVICE DE LA CONNAISSANCE DU TERRITOIRE INSEREZ VOTRE SOUS-TITRE Novembre 2014 LE CATALOGUE "AU SERVICE DE LA CONNAISSANCE DU TERRITOIRE" INSEREZ VOTRE SOUS-TITRE Sommaire Le contexte et les vieilles pratiques Le projet de catalogue de données Un outil partagé au service

Plus en détail

STIMULER L INTELLIGENCE TERRITORIALE

STIMULER L INTELLIGENCE TERRITORIALE STIMULER L INTELLIGENCE TERRITORIALE «Le numérique au service des territoires» Une démarche pour stimuler l innovation «La meilleure façon de prédire l avenir est de l inventer» Alain Kay, pionnier de

Plus en détail

Thématique 1 : La Gouvernance du dispositif

Thématique 1 : La Gouvernance du dispositif Thématique 1 : La Gouvernance du dispositif Comment rendre le pilotage du dispositif de Formation Professionnelle Continue plus efficace, efficient, cohérent et performant pour répondre aux 3 enjeux que

Plus en détail

Zone d Activité Datacenter en Aquitaine (ZAD)

Zone d Activité Datacenter en Aquitaine (ZAD) Zone d Activité Datacenter en Aquitaine (ZAD) Présentation Adeiso Présentation AT Internet Etats des lieux des offres d hébergement en Aquitaine Opportunité et bénéfice de la mutualisation Janvier 2011

Plus en détail

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 «seul le prononcé fait foi» Mesdames et Messieurs les présidents, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail