Règlement officiel des épreuves multiraces de la recherche du grand gibier blessé

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Règlement officiel des épreuves multiraces de la recherche du grand gibier blessé"

Transcription

1 Association Belge pour l Utilisation des Chiens de Sang «ABUCS asbl» N d enregistrement auprès de l URCSH : A Règlement officiel des épreuves multiraces de la recherche du grand gibier blessé Le Test d Aptitude (TA) La Piste Naturelle (PN) Le Brevet de Maîtrise (BM) Ed. : B Edition provisoire 2015 Page 1 sur 22

2 Table des Matières Chapitre 1 : Le Test d aptitude (TA) 3 Chapitre 2 : La piste naturelle (PN) 13 Chapitre 3 : Le brevet de maîtrise (BM) 17 Ed. : B Edition provisoire 2015 Page 2 sur 22

3 Chapitre 1 : Le Test d aptitude (TA) 0. Généralités Le TA de l ABUCS est constitué de différents exercices, destinés à mettre en évidence les aptitudes naturelles de travail et d équilibre comportemental du jeune chien de rouge. Pour l obtention d un CAC ou CACIT, un minimum de 6 chiens sera évalué sans toutefois dépasser le nombre de huit ; à moins d augmenter le nombre d équipes Juges en conséquence. L âge minimum du chien doit être de 12 mois accompli le jour du TA. Les chiennes, durant leurs chaleurs le cas échéant, seront tenues à l écart et ne participeront pas au tirage au sort pour l ordre de passage sur la piste d épreuve. Elles passeront automatiquement en dernier. Le TA ne peut être organisé par temps de neige. L accès au TA sera soumis à une épreuve de test social organisé par l UCRSH. Les trois domaines suivant seront évalués : A. Le travail à la longe B. La quête C. Le comportement 1. Le travail à la longe (exercice A) Cet exercice constitue l épreuve maîtresse du TA. La capacité de pistage est évaluée sur une piste artificielle de minimum 1000m, posée à l aide de semelles traceuses. La distance minimum entre deux pistes est de 200 mètres. Seules les pattes de Sanglier (min. 40 kg éviscéré), de Cerf Elaphe ou de Daim peuvent être utilisées pour la pose des pistes artificielles. Les deux pieds, doivent provenir du même animal, qui ne peut avoir été tué depuis plus de trois jours à moins qu ils n aient été congelés. Dans ce cas, ils seront congelés dans le délai de maximum 12 heures après la mort de l animal et ne seront pas conservés plus d une année. Pour la pose des pistes, les pattes devront être sorties du congélateur, au minimum 48 heures avant l épreuve. La décongélation sera totale et se fera à température ambiante. Ed. : B Edition provisoire 2015 Page 3 sur 22

4 Le jour de l épreuve, la piste sera vieille de 20 heures minimum et comprendra 3 crochets à 90 degrés tracés de manière arrondie. Trois reposées seront simulées sur le parcours par les grattages de semelles traceuses. Ces simulacres de reposées, d une trentaine de centimètres de diamètre, contiendront des poils, d os, de peau, de tendons et/ou du sang, provenant des pattes utilisées. Ces reposées seront situées entre le premier et le deuxième crochet, entre le deuxième et le troisième crochet et la dernière, entre le troisième crochet et la fin de piste. Le début de piste sera matérialisé par un Anschuss (endroit de tir) fictif. C est à cet emplacement que le poseur de piste enfilera les semelles traceuses et laissera volontairement quelques indices provenant des pattes utilisées à l instar des reposées simulées. La recherche de l Anschuss sera quant à elle évaluée dans la sous épreuve de la quête. L Anschuss et les reposées devront être montrés par le chien et signalés au jury par le conducteur. En fin de piste, les organisateurs déposeront les pieds, une hure ou une cape de l animal utilisé pour la pose de la piste. Lorsque le binôme chien-conducteur tombe et demeure en défaut (quitte la piste), le chef-juge rappellera le conducteur afin de le remettre sur la bonne voie. Le troisième rappel est éliminatoire. L autocorrection du chien sur voie de change, sera appréciée par les juges, avec une sortie de piste de maximum de 50 mètres. Si le chien ne trouve pas les indices de l Anschuss mais qu il empaume directement la voie, il ne sera pas arrêté. Tout au plus, il pourra à la demande du conducteur être remis à l Anschuss. Cette remise sur la voie ne sera pas comptabilisée comme un rappel mais sera pris en compte dans la cotation. Il est permis et recommandé au conducteur, après l avoir signalé aux juges : de faire les avants, les arrières, poser des balises ou de déposer le chien. En fonction de l appréciation du jury, le travail de pistage ne devrait pas excéder l heure. Après une heure et demie, l épreuve pourra être arrêtée. 2. La quête (exercice B) La quête du Chien de Rouge consiste à trouver des indices que l animal blessé a laissés derrière lui à l Anschuss ou sur la voie de fuite (les reposées). Dans un contexte du TA, l exercice de quête est réalisé de la façon suivante. Le conducteur et son chien sont amenés en situation fictive de contrôle de tir. Seul l endroit où se trouve le tireur sera balisé et le sens de la fuite sera balisé par un Ed. : B Edition provisoire 2015 Page 4 sur 22

5 angle de 90. Sur ordre de son conducteur, le chien tenu en longe devra quêter nez au sol et ainsi trouver l Anschuss simulé. Le conducteur le signalera aux juges. Afin d empêcher le chien de suivre la voie des poseurs de piste, ceux-ci emprunteront un chemin détourné pour se rendre à l Anschuss, qu ils doivent poser. L Anschuss sera situé à environ 30 mètres en avant de l emplacement du tireur. Pour permettre une bonne application de l exercice, l organisateur aura pris soin de situer l Anschuss dans un milieu ouvert (haute futaie, clairière, ). 3. Le comportement (exercice C) Au cours de sa carrière de Chien de Rouge, celui-ci sera confronté aux réactions imprévisibles des grands gibiers blessés, aux humains, aux autres chiens et aux détonations d armes à feu dans le cadre de la chasse. L objectif de cet exercice est l évaluation de l équilibre comportemental du chien de travail. La cotation de ce troisième exercice sera basée sur une moyenne des 3 cotes obtenues aux 3 sous-épreuves explicitées ci-après. 3.1 La fermeté au coup de feu Lors de cette sous-épreuve, le Chien de Rouge doit démontrer son aptitude à ne pas craindre les détonations des armes à feu. Pour réaliser ce test, le chien déambule librement ou en laisse (choix du conducteur) à côté de son maître lorsqu une détonation d arme à feu retentit à environ 50 mètres du chien. Le chien doit adopter une attitude neutre. La curiosité n est pas pénalisante mais bien la panique manifeste. Il est possible de tester les chiens deux par deux avec le groupe de trois juges requis pour l organisation du TA. Les chiens devront être distants de minimum 50 mètres l un de l autre. Cette sous-épreuve est éliminatoire. 3.2 Le comportement face au gibier L évaluation de l attitude du chien de Rouge face à un grand gibier pourra s organiser indépendamment de l épreuve du pistage par l installation d un Pendelsau (dépouille de sanglier suspendue à un portique). Le balancement à l aide d une longue corde, provoqué par une tierce personne dissimulée, représentera un ferme. L arrivée à cet artifice d entraînement s effectuera par un pistage d environ 200 mètres sur une voie tracée par la dépouille du sanglier utilisé. Le chien sera libéré de sa longe par le conducteur à 50 mètres du Pendelsau. Ed. : B Edition provisoire 2015 Page 5 sur 22

6 Une hure et/ou cape placée en bout de piste permet également l évaluation de cette sous-épreuve comportementale. 3.3 La dépose du chien La dépose permet l évaluation de l attitude et l équilibre caractériel du chien lors d une recherche d indices par le conducteur ou lors d une séparation visuelle relativement longue de son maître. Le chien est déposé seul de façon à ne voir ni son conducteur, ni les spectateurs. Le chien sera soit attaché avec au moins 3 mètres de longe, soit resté libre. Des objets tels que veste, longe, sac à dos, ) pourront être déposés à ses côtés. La durée de l exercice est de 30 minutes. Le chien pourra s assoir ou se coucher mais ne donnera pas de signes anormaux de nervosité ou de panique. Des aboiements, des hurlements, la destruction de longe ou quitter l emplacement de la dépose seront sanctionnés par un échec à cette sous-épreuve. 4. Cotations et critères d évaluation des épreuves. Chacun des 3 exercices (A, B, C) sera noté individuellement selon la grille à 10 chiffres. Excellent 9 Suffisant+ 4 Très bon + 8 Suffisant - 3 Très bon - 7 Médiocre 2 Bon+ 6 Insuffisant 1 Bon - 5 Prestation nulle 0 Pour réussir son TA, le chien doit obtenir les notations minimales suivantes. Pour l exercice A, travail à la longe 3 Pour l exercice B, la quête 3 Pour l exercice C, le comportement Repères de cotation Les repères suivants sont à considérés comme guides : Qu il faut moduler en fonction des conditions du test (météo, sol, végétation, densité du gibier, facteurs inattendus, ) ; Qui ne se substituent pas à la latitude d appréciation des juges. Ed. : B Edition provisoire 2015 Page 6 sur 22

7 Conditions de travail Météorologique Sols, végétations Voies de change Difficiles Temps très chaud, vent sec, ensoleillement direct, pluie, gel. Sol nu, sec, tapis d aiguilles, feuilles sèches. Nombreuses voies fraiches, contact du gibier à vue. Normales Temps sec, couvert, pluie fine, rosée. Sol sec, avec végétation basse. Indice de fréquentation et de densité du gibier moyenne. Faciles Temps frais et humide. Sol humide avec végétation arrivant à la hauteur du nez du chien. Indices de fréquentation et densité du gibier faible Travail à la longe. (exercice A) Travail de la voie et volonté d aboutir Observations Notes Cotes Performances extraordinaires sous des conditions difficiles et imprévues. Volonté prononcée et concentration. Ne quitte jamais la voie (8) ou y retourne (= autocorrection) après une courte instance (7). Volonté et intérêt. Garde la voie sur plus de 75% de sa longueur (6). A parfois besoin d appuis (5). Volonté non évidente de façon continue. Hésitant. A parfois besoin d appuis (4). Volonté non évidente, le travail sur la voie progresse mal. Excellent 9 Très bon 8-7 Bon 6-5 Suffisant 4-3 Insuffisante 2-1 Pas de volonté de travail, refus de travailler. Prest. nulle 0 Ed. : B Edition provisoire 2015 Page 7 sur 22

8 Utilisation du nez Observations Notes Cotes Pratique une quête intensive et concentrée, adaptée à la végétation. Toujours basse (8), ou basse la plus part du temps (7). Quête haute pour un moment (explore l environnement), basse à la plus de 50%. Intéressée (6) ou dissipée et fugace (5). Excellent 9 Très bon 8-7 Bon 6-5 Quête basse peu observée. Suffisant 4-3 Quête haute uniquement. Insuffisante 2-1 Aucun emploi du nez. Prest. nulle 0 Sureté dans le travail et autocorrection (AC) Observations Notes Cotes Se corrige sur des changes intenses. Autonomie totale. AC observée à plusieurs reprises. Retourne spontanément à la voie sans injonction du conducteur (8) ou une injonction peut être requise (7). AC parfois observée. Le retour ä la voie nécessite parfois une injonction du conducteur (6), est parfois hésitant (5). AC rarement observée, le conducteur corrige souvent lui-même (4) ou AC rudimentaire (3) : AC non décelable malgré des occasions de mise en évidence. Excellent 9 Très bon 8-7 Bon 6-5 Suffisant 4-3 Insuffisante 2-1 Prestation nulle. Prest. nulle 0 La cote attribuée au travail de longe est obtenue en effectuant la moyenne arithmétique des cotes obtenues dans chacun des éléments qui constituent ce domaine. Cependant, lorsque le chien est remis sur piste par les juges. o 1 fois la cote maximale ne peut excéder 7. o 2 fois la cote maximale ne peut excéder 5. Ed. : B Edition provisoire 2015 Page 8 sur 22

9 Certains facteurs peuvent contribuer à rendre le travail à la longe plus difficile : o Météo : forte chaleur, vent fort et sec, pluie battante (avant et pendant), fort rayonnement solaire direct. o Sol : Nu et sec, sol couvert d un tapis d aiguille. o Spécificité cynégétique : Forte densité d ongulés. Ces facteurs seront pris en compte lors de la cotation Quête (exercice B) Travail de quête proprement dit Observations Notes Cotes Cherche en se concentrant. Quête basse. Marque voies et indices. Attend une injonction du conducteur pour continuer la quête. Balaye bien le terrain. Quête basse la plus part du temps. Montre voies et indices. Bon balayage du terrain. Excellent 9 Très bon 8-7 Bon 6-5 Pas de quête utilisable dans la pratique. Suffisant 4-3 Prestation nulle. Insuffisante 2-1 Mise en évidences d indices Observations Notes Cotes Le chien s immobilise de façon impressionnante. Attend le conducteur et travaille dès qu il en a reçu l injonction. S immobilise et marque les indices de façon claire. Attend le conducteur et travaille dès qu il en a reçu l injonction. S immobilise un court instant. Marque de façon superficielle, puis continue à chercher. Excellent 9 Très bon 8-7 Bon 6-5 Ne s immobilise pas. Montre vaguement. Suffisant 4-3 Le chien ne montre rien d exploitable. Insuffisante 2-1 Prestation nulle Prest. nulle 0 Ed. : B Edition provisoire 2015 Page 9 sur 22

10 La cote attribuée à la quête est obtenue en effectuant la moyenne arithmétique des cotes obtenues dans chacun des éléments qui constituent ce domaine. Cependant, lorsque le chien n a montré : o Que 2 indices simulés sur la voie, la cote maximale ne peut excéder 7. o Que 1 indice simulé sur la voie, la cote maximale ne peut excéder 5. o Aucun indice simulé sur la voie, la cote maximale ne peut excéder 3. Remarque : les indices simulés sont l Anschuss et les trois reposées. Le travail de quête proprement dit peut être rendu difficile par certains facteurs déjà cités : o Météo : forte chaleur, vent fort et sec, pluie battante (avant et pendant), fort rayonnement solaire direct. o Sol : Nu et sec, sol couvert d un tapis d aiguille. o Spécificité cynégétique : Forte densité d ongulés. Ces facteurs seront pris en compte lors de la cotation Comportement Comportement face au gibier Observations Notes Cotes Donne immédiatement de la voix, s approche en contrôlant son agressivité, essaye de faire prise. Donne de la voix à faible distance. Sans reculer (8) ou en reculant légèrement (7) Courte fuite, prend ensuite une attitude ferme en donnant de la voix, sans injonction du conducteur (6), ou sur injonction du conducteur (5) Fuit, puis se rapproche timidement sur injonction du conducteur et donne de la voix à distance (4) ou donne de la voix à distance par intermittence (3). Est apeuré et fuit, cherche protection auprès du conducteur ou à grande distance. Il est impossible de le convaincre d approcher le «sanglier blessé». Excellent 9 Très bon 8-7 Bon 6-5 Suffisant 4-3 Insuffisante 2-1 Le chien approche mais reste muet. Prest. Nulle 0 Ed. : B Edition provisoire 2015 Page 10 sur 22

11 Comportement du coup de feu. Observations Notes Cotes Excellent 9 Imperturbable, sûr de lui, confiant. Très bon 8-7 Légèrement excité. Bon 6-5 Effrayé mais se contrôle. Suffisant 4-3 Paniqué Insuffisante 2-1 Prest. nulle 0 Dépose Observations: chien en dépose libre Notes Cotes Reste parfaitement immobile pendant la durée de l exercice. Montre une certaine agitation (changement de position). Excellent 9 Très bon 8-7 Bon 6-5 Quitte l emplacement qui lui a été assigné. Prest. nulle 0 Observations: chien attaché Notes Cotes Reste parfaitement immobile pendant la durée de l exercice. Très bon 8-7 Bon 6-5 Le chien montre de la nervosité. Suffisant 4-3 Tire sur sa longe (laisse), est en état de constante agitation, aboie sans arrêt. Insuffisante 2-1 Ne se laisse pas attacher : Prest. nulle 0 La cotation de l épreuve C «comportement» est la moyenne des 3 notations attribuées aux sous-épreuves de ce domaine pour obtenir la cote finale sur 9. Ed. : B Edition provisoire 2015 Page 11 sur 22

12 5. Attribution de prix Des prix seront attribués en fonction de la moyenne des 3 notes des différentes épreuves travail à la longe, quête et comportement. Un 3 ème prix sera accordé au chien ayant obtenu une note globale de 3 avec maximum 2 rappels sur la voie lors de l épreuve de pistage. Un 2 ème prix sera accordé avec une note globale de 5 avec maximum 1 rappel sur la voie. Un 1er prix sera accordé avec une note globale de 7 sans rappel sur la voie. Ed. : B Edition provisoire 2015 Page 12 sur 22

13 Chapitre 2 : La Piste naturelle (PN) 0. Généralités L épreuve sur piste naturelle, constitue en une recherche réelle d un grand gibier blessé lors d une action de chasse. Elle permet évaluation pratique de l aptitude et de l efficacité dans les différents moments de la recherche. Celle-ci peut être une alternative au TA avec semelles traceuses pour l agrément des conducteurs de l ABUCS. Elle ne constitue pas en soi, une épreuve cynophile. Le binôme conducteur-chien effectuera la recherche sous contrôle d une équipe de minimum deux juges dont un au moins qualifié ABUCS-URCSH ou d un juge qualifié ABUCS-URCSH et de deux témoins dont un conducteur agréé ABUCS. 1. Admission Les chiens présentés en épreuve «Piste Naturelle» devront être âgés d au moins 36 mois. Le candidat conducteur fournira, avant l inscription à la PN, 10 attestations de recherches réussies de minimum 400 mètres. Voir document annexe intitulé «Attestation de recherche», disponible sur 2. Description de l épreuve Cette épreuve a lieu lors d une recherche réelle de tout grand gibier blessé dans le cadre de la chasse. La piste sera obligatoirement âgée d une nuit. Préalablement à l épreuve, les juges auront eu soins d examiner l Anschuss afin de vérifier la présence d indices de blessures, mais également de retirer le balisage, seul l emplacement du tireur et une direction générale de fuite seront montrés au conducteur afin qu il puisse faire «quêter» son chien à la recherche de l Anschuss. Pour que l épreuve soit valide, le pistage devra s effectuer sur une distance minimale de 1000 mètres avant de prendre l animal recherché. Si l animal blessé n est pas retrouvé pour des raisons de blessures, de droit de poursuite ou à cause de la nuit tombante, les juges pourront reconnaitre la réussite de l épreuve à condition que la voie de l animal blessé ait été suivie sur minimum 2000 mètres avec une grande présomption des juges que l animal n est pas prenable, et que le gibier n a pas été récupéré après relais du chien de contrôle. Ed. : B Edition provisoire 2015 Page 13 sur 22

14 Durant la progression, le conducteur : 3. Organisation Renseignera les juges de tous les indices rencontrés ; Ne pourra découpler son chien sans l autorisation des juges. L organisation d une épreuve PN sera ponctuelle, à la demande d un candidat. En aucun cas, celui-ci ne pourra proposer une piste pour effectuer son épreuve. L organisateur de l épreuve aura pris soin de prévoir un chien de contrôle afin de prendre le relais en cas de défaillance du candidat. Cette épreuve ne pourra pas s organiser par temps de neige, facilitant le contrôle du chien. 4. Cotations Les cotations de l épreuve PN sont identiques à celles prévues pour le TA et peuvent être consultées dans le chapitre «Test d Aptitude». Voir paragraphe 4. Cotations et critères d évaluation des épreuves du TA. Seuls les points suivants seront évalués pour la PN : Travail à la longe Quête Comportement : comportement face au gibier et/ou coup de feu Ed. : B Edition provisoire 2015 Page 14 sur 22

15 Annexe du Chapitre 2 Attestation de réussite de recherche du grand gibier blessé Ed. : B Edition provisoire 2015 Page 15 sur 22

16 Attestation de réussite de recherche du grand gibier blessé Je soussigné Nom : Prénom : Domicilié à : Code postal : Rue : N : Tel : Race de chien utilisé : Nom + N de puce : Déclare avoir effectué une recherche sur grand gibier blessé à la date du : Sur l espèce (chevreuil sanglier cerf daim mouflon) entourer ce qui convient Sur le territoire de (titulaire) : situé à (localité) : Témoin 1 : Témoin 2 : Nom prénom signature - coordonnées Ed. : B Edition provisoire 2015 Page 16 sur 22

17 Chapitre 3 : Le brevet de maîtrise (BM) 0. Généralités L épreuve du brevet de maitrise organisée par l ABUCS est une recherche réelle d un grand gibier blessé lors d une action de chasse. Elle permet l évaluation pratique de l aptitude et de l efficacité du Chien de Rouge dans les différents moments de la recherche du grand gibier blessé à savoir : le travail à la longe, la poursuite et le ferme. Lors de cette épreuve, la collaboration existant entre le chien et son conducteur est également évaluée. Le binôme conducteur-chien effectuera la recherche sous contrôle d une équipe de minimum deux juges dont un au moins qualifié ABUCS-URCSH ou d un juge qualifié ABUCS-URCSH et de deux témoins dont un conducteur agréé de l ABUCS. 1. Admission Les chiens présentés à l épreuve «BM» devront être âgés d au moins 36 mois. Le conducteur devra être agréé par l ABUCS et titulaire du TA ou d une épreuve reconnue par l ABUCS (UNUCR-ISHV-ARGGB) pour le chien présenté à l épreuve. Le conducteur sera titulaire du permis de chasse validé pour la saison en cours. 2. Description de l épreuve Cette épreuve a lieu lors d une recherche réelle de tout grand gibier blessé dans le cadre de la chasse, à l exception de l espèce chevreuil. La piste sera obligatoirement âgée de plus de trois heures. Dans les cas de la balle de mâchoire ou d apophyse formellement identifiés par les juges, la recherche pourra débuter avant ce délai. Cette épreuve est réalisable par temps de neige. Pour qu un BM soit validé, le travail à la longe devra compter au moins 400 mètres avant la récupération du gibier recherché. Pour que la poursuite soit évaluée, elle devra être de minimum 300 mètres après les 400 mètres de travail à la longe. La prise de l animal est obligatoire. Ed. : B Edition provisoire 2015 Page 17 sur 22

18 3. L évaluation et cotations Les critères évalués pour l obtention d un Brevet de Maitrise sont : A. Le travail à la longe B. La poursuite (le cas échéant) C. Le ferme (le cas échéant) Chaque critère (A-B-C) sera noté individuellement selon la grille ci-après : Excellent 9 Suffisant+ 4 Très bon + 8 Suffisant - 3 Très bon - 7 Médiocre 2 Bon+ 6 Insuffisant 1 Bon - 5 Prestation nulle 0 Pour réussir le BM, le chien devra : Retrouver l animal blessé ou mort. Effectuer un travail à la longe d au moins 400 mètres avec une cote minimale de 3 Obtenir une note minimale de 3 pour la poursuite et le ferme Trois niveaux de Brevet de Maitrise peuvent être accordés : Pour l obtention d un brevet de maitrise de niveau 1, la cote minimum sera de 7 pour le travail à la longe (A), de 7 pour la poursuite (B) et de 6 pour le ferme (C). La piste doit obligatoirement être âgée d une nuit. Pour l obtention d un brevet de maitrise de niveau 2, la cote minimum sera de 5 pour le travail à la longe (A), de 5 pour la poursuite (B) et de 4 pour le ferme (C). Il n y a pas d âge minimum pour la voie. Pour l obtention d un brevet de maitrise de niveau 3, la cote minimum sera de 3 pour le travail à la longe (A), de 3 pour la poursuite (B) et de 3 pour le ferme (C) si critères B-C évalués. Il n y a pas d âge minimum pour la voie. Si la poursuite et le ferme ne peuvent être évalués, les lettres NE (Non Evalué) seront inscrites dans la case correspondante. Lorsque le Chien de Rouge réalise lui-même la poursuite et le ferme et que la note de minimum 4 lui est attribuée, il obtiendra le qualificatif de «Chien de Rouge Forceur». Le chien qui ne poursuit pas recevra un 0 pour prestation nulle. Ed. : B Edition provisoire 2015 Page 18 sur 22

19 Le chien qui lève le gibier et qui ne tient pas la poursuite recevra la note 1 insuffisant. Les chiens qui poursuivent sans donner de voix et qui n obtiennent pas le ferme, ne sont pas considérés comme chien forceur et recevront la note de 2 médiocre. Ceux qui tiennent le ferme mais qui restent muets en poursuite recevront la note de 3 suffisant -. Le chien poursuivant en aboyant et tenant le ferme en aboyant ou en coiffant l animal de recherche, obtiendra un 4 suffisant + avec la qualificatif «Chien de rouge forceur». Celui qui poursuit en aboyant à vue et tient le ferme obtiendra un 5 bon -. Celui qui poursuit à vue et à voie en aboyant et qui tient le ferme obtiendra un 6 bon + car toutes les qualités d un chien de rouge forceur seront remplies. Les cotes (TB-,TB+, Exc) seront attribuées en fonction des difficultés de la recherche (longueur de la voie te de la poursuite, âge de la voie, biotope, météo, ferme). 3.1 Repères de cotation La notation du BM attribuée à un chien doit tenir compte des facteurs externes influençant la qualité de la prestation. Le tableau ci-dessous reprend un ensemble de paramètres qui seront pris en compte dans la pondération de l évaluation globale. Les facteurs externes influençant le travail Conditions de travail Météorologique Sols, végétations Voies de change Difficiles Normales Temps très chaud, vent sec, ensoleillement direct, pluie, gel. Sol nu, sec, tapis d aiguilles, feuilles sèches. Nombreuses voies fraiches, contact du gibier à vue. Notation max. : 9 Notation max. : 9 Notation max. : 9 Temps sec, couvert, pluie fine, rosée. Sol sec, avec végétation basse. Indice de fréquentation et de densité du gibier moyenne. Notation max. : 8 Notation max. : 8 Notation max. : 8 Ed. : B Edition provisoire 2015 Page 19 sur 22

20 Conditions de travail Météorologique Sols, végétations Voies de change Faciles Temps frais et humide. Sol humide avec végétation arrivant à la hauteur du nez du chien. Indices de fréquentation et densité du gibier faible. Notation max. : 6 Notation max. : 6 Notation max. : 6 Les facteurs inhérents à la recherche elle-même : Nature du travail Difficile Normal Aisé Age de la piste + de 20 heures Jusqu à 20 heures Jusqu à 10heures Notation max : 9 Notation max : 8 Notation max : 7 Distance de pistage + de mètres de à mètres de 500 à mètres Notation max : 9 Notation max : 8 Notation max : 7 Distance de poursuite + de mètres de à 2000 mètres de 300 à mètres Notation max : 9 Notation max : 8 Notation max : Le travail à la longe sur voie froide d un animal Le travail de pistage commence par l étude de l Anschuss par le conducteur. Le chien empaumera la voie de sang, soit directement, soit en quêtant. Il lui sera demandé de montrer les indices. Le travail au trait s effectuera ensuite le nez au sol. Le conducteur, aidé par son chien, montrera au jury, les indices trouvés sur la piste. Le chien restera fidèle à la voie en négociant crochets et hourvaris. Le fait de prendre le change sur des animaux sains ne sera pas pénalisant à la condition qu il se corrige de lui-même. Ed. : B Edition provisoire 2015 Page 20 sur 22

21 Le chien ne sera pas pénalisé s il lève le nez pour contrôler le vent ou s il travaille parallèlement à la voie, sous le vent. Un pistage nez haut sur piste froide sera sanctionné. L action de pistage «à froid» se terminera lors de la découverte de l animal mort, lors d une reposée chaude ou lorsque l animal est relevé La poursuite Après avoir signalé au jury la découverte de signe de vie de l animal recherché, le conducteur pourra libérer son chien de la longe avec l autorisation des juges. Une fois le chien découplé, la poursuite sera idéalement menée à voie (sur la piste chaude de l animal relevé) ou menée à vue (contact visuel avec l animal poursuivi) jusqu au ferme ou la prise du grand gibier blessé. Si le chien venait à être lâché sur un animal sain, il devra abandonner la poursuite et revenir auprès de son maître. Le chien doit poursuivre le gibier blessé en donnant de la voix avec persévérance et régularité jusqu au ferme. La qualité de la poursuite sera fonction de la ténacité du chien, de ses performances physiques, des aboiements à voie ou à vue. Le chien devra, lors cet exercice, faire preuve d initiative pour conclure par un ferme Le ferme Si l animal blessé accepte le ferme devant le chien, celui-ci devra donner de la voix de façon soutenue. La persévérance et la ténacité du chien pour le maintien de l animal pris au ferme sera particulièrement apprécié. Si le chien en a les capacités physiques, il pourra coiffer l animal de recherche. Le conducteur du Chien de Rouge est le seul autorisé à donner le coup de grâce à l animal blessé. 4. Organisation Une épreuve de BM sera, soit organisée sur un territoire spécialement réservé à cet effet, soit elle sera ponctuelle à la demande d un candidat. En aucun cas celui-ci ne pourra proposer une piste pour effectuer son épreuve. L organisateur prévoira un chien de contrôle afin de parer toute défaillance éventuelle. Ed. : B Edition provisoire 2015 Page 21 sur 22

22 5. Appréciation d ensemble En plus de la notation en 3 chiffres, le jury rendra compte dans son rapport écrit, de l impression d ensemble que lui laisse le chien : son équilibre, sa personnalité, son tempérament et sa volonté de retrouver l animal blessé. La qualité de la collaboration dans l équipe conducteur-chien doit être appréciée. Les faiblesses ou défauts comme un manque de «mordant» ou de «perçant» doit également être mentionné ainsi que la cause de l échec éventuel. Ed. : B Edition provisoire 2015 Page 22 sur 22

Règlements officiels

Règlements officiels POUR L AMELIORATION DES RACES DE CHIENS EN FRANCE Reconnue d utilité publique (décret du 28/4/94) Règlements officiels Des épreuves multiraces de la recherche du grand gibier blessé Union Nationale pour

Plus en détail

Guide de remplissage des rapports statistiques de recherches version papier

Guide de remplissage des rapports statistiques de recherches version papier Union Nationale pour l Utilisation de Chiens de Rouge 2012 Guide de remplissage des rapports statistiques de recherches version papier UNUCR Union Nationale pour l Utilisation de Chiens de Rouge 18/06/2012

Plus en détail

REGLEMENT DES CONCOURS D OBEISSANCE -CLASSE I (Programme F.C.I.)

REGLEMENT DES CONCOURS D OBEISSANCE -CLASSE I (Programme F.C.I.) 2016 REGLEMENT DES CONCOURS D OBEISSANCE -CLASSE I (Programme F.C.I.) 6.1 CLASSE 1 EXERCICE 1.1 : Absence assise en groupe pendant 1 minute [Coeff. 3] conducteur à vue Commandements : Assis, Reste Réalisation

Plus en détail

Aspects juridiques de la recherche au sang du grand gibier blessé

Aspects juridiques de la recherche au sang du grand gibier blessé UNION NATIONALE POUR L UTILISATION DES CHIENS DE ROUGE Aspects juridiques de la recherche au sang du grand gibier blessé Par François CARÉ, Avocat à Chartres, Vice président de l UNUCR, chargé des actions

Plus en détail

Additif au règlement de Pistage 2007. N 1

Additif au règlement de Pistage 2007. N 1 CUN-CBG Groupe Travail Pistage Additif au règlement de Pistage 2007. N 1 Date d application : 01 mars 2010 - Le port du harnais type «Bötcher» est formellement interdit en concours de pistage. - Plus aucune

Plus en détail

MEMENTO DE L EXAMEN DU PERMIS DE CHASSER

MEMENTO DE L EXAMEN DU PERMIS DE CHASSER Fédération Départementale des Chasseurs de la Meuse 27 Rue Dom Ceillier 55014 Bar le Duc Cedex Tél. 03.29.79.03.31 Fax 03.29.45.45.18 fdc55@orange.fr MEMENTO DE L EXAMEN DU PERMIS DE CHASSER Centre de

Plus en détail

Dossier inscription au BNSSA

Dossier inscription au BNSSA Hendaye Sauvetage Côtier Centre Nautique Baie Txingudi 64 700 Hendaye hendaye.sauvetage.cotier@orange.fr contact : Bixente 06.76.24.15.29. Dossier inscription au BNSSA 1/Les épreuves 2/ Fiche de Renseignements

Plus en détail

Club du Setter Anglais

Club du Setter Anglais Club du Setter Anglais Précisions sur les épreuves de TAN et modification du règlement de la coupe de France des novices Modifications du règlement adopté par le comité du CSA le 18 janvier 2009 L engagement

Plus en détail

La sécurité à la chasse : Que doit faire un responsable de chasse en battue?

La sécurité à la chasse : Que doit faire un responsable de chasse en battue? La sécurité à la chasse : Que doit faire un responsable de chasse en battue? CHASSE SECURITE RESPONSABILITES I. RESPONSABILITE CIVILE Elle a pour fondement trois articles du code civil : Article 1382

Plus en détail

TITRE I DISPOSITIONS GENERALES AUX EPREUVES DE CHASSE POUR CHIENS COURANTS GENERALITES

TITRE I DISPOSITIONS GENERALES AUX EPREUVES DE CHASSE POUR CHIENS COURANTS GENERALITES REGLEMENT DES EPREUVES DE CHASSE POUR CHIENS COURANTS (Approuvé par le conseil d administration de la Société Centrale Canine le 09 Octobre 2007) Modifié par le conseil d administration de la SCC le 02

Plus en détail

TEST DE CARACTERE. la sociabilité la capacité du chien à défendre son maître la stabilité du caractère

TEST DE CARACTERE. la sociabilité la capacité du chien à défendre son maître la stabilité du caractère TEST DE CARACTERE PRE-REQUIS: OBJECTIF: Avoir une licence (CUN) de l année en cours (année civile) ou pour les étrangers, prendre la licence du jour. Age minimum du chien : 12 mois Le couple chien/conducteur

Plus en détail

Commission Polydog Règlement de compétition SportPlaisir Catalogue des disciplines catégorie adresse niveau B

Commission Polydog Règlement de compétition SportPlaisir Catalogue des disciplines catégorie adresse niveau B 1 FAIRE UNE PIROUETTE SUR UNE PALETTE Description des installations Une estrade plane (palette) est placée au sol à environ 7 pas du point de départ. Pour le CCh, une ligne de démarcation est tracée un

Plus en détail

REGLEMENT DU CONCOURS SAINT-HUBERT PETIT GIBIER POUR CHASSEURS AVEC CHIENS D ARRET OU SPANIELS

REGLEMENT DU CONCOURS SAINT-HUBERT PETIT GIBIER POUR CHASSEURS AVEC CHIENS D ARRET OU SPANIELS Fédération du Concours Saint Hubert Siège Social : 13 Rue du Général Leclerc 92136 ISSY LES MOULINEAUX Tél : 01 41 09 65 10 Fax : 01 41 09 65 20 Déclarée à la Préfecture de Police de Paris le 28 juillet

Plus en détail

Extrême Bloc 2015 Les règlements

Extrême Bloc 2015 Les règlements Les règlements Version 1-22 juin 2015 Version 1-2- 1 Dispositions communes aux disciplines.... 5 1.1 Règlement général... 5 1.1.1 Identification de l athlète... 5 1.1.2 La Structure Artificielle d Escalade

Plus en détail

LES SAISONS DU PRIMAIRE MINI ATHLÉTISME LES SAISONS DU PRIMAIRE MINI ATHLÉTISME

LES SAISONS DU PRIMAIRE MINI ATHLÉTISME LES SAISONS DU PRIMAIRE MINI ATHLÉTISME LES SAISONS DU PRIMAIRE LES SAISONS DU PRIMAIRE 1 PRÉAMBULE Dans les pages qui suivent, vous trouverez 10 plans de séance destinés à planifier vos interventions en mini athlétisme. Ces séances s adressent

Plus en détail

SITUATIONS GLOBALES POUR ENTRER DANS L ACTIVITE ( C 3 ) I. LA RONDE DES GENDARMES ET DES VOLEURS

SITUATIONS GLOBALES POUR ENTRER DANS L ACTIVITE ( C 3 ) I. LA RONDE DES GENDARMES ET DES VOLEURS SITUATIONS GLOBALES POUR ENTRER DANS L ACTIVITE ( C 3 ) I. LA RONDE DES GENDARMES ET DES VOLEURS But du jeu : chaque équipe de gendarmes doit toucher le maximum de voleurs. Organisation : deux cercles

Plus en détail

GRILLE D ÉVALUATION Coefficient : 3

GRILLE D ÉVALUATION Coefficient : 3 Baccalauréat professionnel LOGISTIQUE SESSION 2010 Épreuve E2- Unité 2 PRÉSENTATION D UNE ÉTUDE À CARACTÈRE PROFESSIONNEL Contrôle ponctuel Durée : 30 mn GRILLE D ÉVALUATION Coefficient : 3 CANDIDAT :

Plus en détail

Règlement sur les conditions et modalités de délivrance des permis de l Ordre des traducteurs, terminologues et interprètes agréés du Québec

Règlement sur les conditions et modalités de délivrance des permis de l Ordre des traducteurs, terminologues et interprètes agréés du Québec Règlement sur les conditions et modalités de délivrance des permis de l Ordre des traducteurs, terminologues et interprètes agréés du Québec Code des professions (chapitre C-26, a. 93, par. c.1 et a. 94,

Plus en détail

RÈGLEMENT # 02-2009. «Règlement concernant les animaux» (chiens chats)

RÈGLEMENT # 02-2009. «Règlement concernant les animaux» (chiens chats) PROVINCE DE QUÉBEC M.R.C. DES ETCHEMINS MUNICIPALITÉ DE SAINT-PROSPER RÈGLEMENT # 02-2009 «Règlement concernant les animaux» (chiens chats) ATTENDU QUE la municipalité désire réglementer les animaux sur

Plus en détail

AFT-IFTIM Limousin Réforme Permis Décembre 2012 < 1/37 sommaire >

AFT-IFTIM Limousin Réforme Permis Décembre 2012 < 1/37 sommaire > 1/37 sommaire > Textes réglementaires Arrêté du 20/04/2012 Fixant les conditions d établissement, de délivrance et de validité du permis de conduire Arrêté du 23/04/2012 Fixant les modalités pratiques

Plus en détail

7 - EXERCICES DE LA CLASSE 2 (INTERNATIONALE)

7 - EXERCICES DE LA CLASSE 2 (INTERNATIONALE) 7 - EXERCICES DE LA CLASSE 2 (INTERNATIONALE) Exercice 1 - Absence «Assise» en groupe (1mn) Coeff. 2 Commandements : (Voir article 5.9.f) «Assis», «Reste» Réalisation : Les chiens sont alignés "au pied

Plus en détail

1. Comportement envers l homme au standard/à la mesure

1. Comportement envers l homme au standard/à la mesure - 1 - - 2-1. Comportement envers l homme au standard/à la mesure Pendant que le chien soit mesuré/ jugé au standard son comportement est observé: Le chien réagit déjà d une manière craintive/ agressive

Plus en détail

École nationale de police du Québec

École nationale de police du Québec École nationale de police du Québec Présentation du TAP-ENPQ Condition d admission au programme de formation initiale en patrouille-gendarmerie 28 août 2007 PRÉSENTATION DU TAP-ENPQ Le TAP-ENPQ a été créé

Plus en détail

L hygromètre pour air ambiant indique de façon très compréhensible les valeurs optimales relatives

L hygromètre pour air ambiant indique de façon très compréhensible les valeurs optimales relatives Vivre sainement avec un hygromètre pour air ambiant. L hygromètre pour air ambiant indique de façon très compréhensible les valeurs optimales relatives au climat et ce en fonction de la saison et de la

Plus en détail

Consignes pour le permis de conduire

Consignes pour le permis de conduire www.marius-formation.com Consignes pour le permis de conduire Instructions à titre indicatif fixant les modalités d'évaluation de l'épreuve pratique de l'examen du permis de conduire de la catégorie B

Plus en détail

«COURSE AU SCORE» : INFORMATIONS A DONNER AUX ELEVES

«COURSE AU SCORE» : INFORMATIONS A DONNER AUX ELEVES CHAMPIONNAT DEPARTEMENTAL UNSS «PROMOTION» DE COURSE D ORIENTATION FORET DE SECONDIGNY MERCREDI 18 MARS 2015 «COURSE AU SCORE» : INFORMATIONS A DONNER AUX ELEVES En raison du nombre très important d élèves

Plus en détail

Edition octobre 2000 Directive nº 6510 Formation de grutier: cours de base et examen

Edition octobre 2000 Directive nº 6510 Formation de grutier: cours de base et examen Edition octobre 2000 Directive nº 6510 Formation de grutier: cours de base et examen CFST 6510.f 11.00 Sommaire Page 1 Introduction 5 1.1 But 5 1.2 Champ d application 5 1.3 Bases légales 5 1.4 Définitions

Plus en détail

Règlement des études

Règlement des études 3 Règlement des études Conformément à l article 78 du décret «Missions» du 24 juillet 1997, le règlement des études définit, en lien avec les projets éducatifs et pédagogiques, les critères qui doivent

Plus en détail

Guide du programme à l intention des cliniques vétérinaires membres de l OVMA

Guide du programme à l intention des cliniques vétérinaires membres de l OVMA Guide du programme à l intention des cliniques vétérinaires membres de l OVMA 1 Guide du programme SafePet à l intention des cliniques vétérinaires membres de l OVMA Aperçu du programme L Ontario Veterinary

Plus en détail

Guide des activités sportives «originales» LE TCHOUK BALL

Guide des activités sportives «originales» LE TCHOUK BALL LE TCHOUK BALL L esprit : Un jeu collectif qui, de par ses règles, implique le respect de tout joueur, adverse ou coéquipier, quelque soit ses capacités physiques et/ou son sexe. Une équipe ne peut gagner

Plus en détail

Hala Boudjemaa. Conduite (B) L essentiel pour réussir l épreuve pratique et conduire en toute sécurité. Publibook

Hala Boudjemaa. Conduite (B) L essentiel pour réussir l épreuve pratique et conduire en toute sécurité. Publibook Hala Boudjemaa Conduite (B) L essentiel pour réussir l épreuve pratique et conduire en toute sécurité Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http ://www.publibook.com

Plus en détail

MODULE D APPRENTISSAGE MATERNELLE

MODULE D APPRENTISSAGE MATERNELLE MODULE D APPRENTISSAGE MATERNELLE APSA support : Activités athlétiques autour du «courir vite» Compétence spécifique visée : Réaliser une action que l on peut mesurer Petite section Moyenne section Grande

Plus en détail

Maîtrise de la moto à allure plus élevée

Maîtrise de la moto à allure plus élevée Maîtrise de la moto à allure plus élevée Evitement Au cours de la reconnaissance sur fiche, les explications ci-dessous sont à fournir au candidat : il doit démarrer de l extrémité de la piste, avoir monté

Plus en détail

TITRE II : LE REGLEMENT TECHNIQUE ET SPORTIF DES QUILLES DE HUIT.

TITRE II : LE REGLEMENT TECHNIQUE ET SPORTIF DES QUILLES DE HUIT. TITRE II : LE REGLEMENT TECHNIQUE ET SPORTIF DES QUILLES DE HUIT. CHAPITRE I : LE REGLEMENT TECHNIQUE Ce règlement est celui de la F.F.B.S.Q., Comité National Quilles de Huit. Il édicte les règles de jeu,

Plus en détail

LA NOTATION DES AGENTS DES COMMUNES DE LA POLYNESIE FRANCAISE

LA NOTATION DES AGENTS DES COMMUNES DE LA POLYNESIE FRANCAISE République française Polynésie française www.cgf.pf LA NOTATION DES AGENTS DES COMMUNES DE LA POLYNESIE FRANCAISE (Mode d emploi) (Applicable à compter du 1 er Août 2012) SOMMAIRE I - Organisation de la

Plus en détail

Formation selon système modulaire avec examen final REGLEMENT D EXAMEN (RE) Relatif à l obtention du diplôme de. Ranger CEFOR 1

Formation selon système modulaire avec examen final REGLEMENT D EXAMEN (RE) Relatif à l obtention du diplôme de. Ranger CEFOR 1 Formation selon système modulaire avec examen final REGLEMENT D EXAMEN (RE) Relatif à l obtention du diplôme de Ranger CEFOR 1 du 1.12.2007 (Version 1.4) 1 DISPOSITIONS GÉNÉRALES Art. 1.1 Profil du Ranger

Plus en détail

Association d Agilité du Canada

Association d Agilité du Canada Association d Agilité du Canada Directives pour le jugement championnats régionaux et national MAI 2010 MODIFICATIONS et CLARIFICATION IL EST ENTENDU QU IL FAUT APPLIQUER TOUS LES RÈGLEMENTS EN VIGUEUR

Plus en détail

Local de retrait PASS

Local de retrait PASS Local de retrait PASS PRINCIPE : (Programme Alternatif à la Suspension Scolaire PASS) Suite à un retrait de classe, l élève est avisé qu à sa réintégration au cours, il doit reprendre, pendant son temps

Plus en détail

FEDERATION FRANCAISE DE NATATION LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE

FEDERATION FRANCAISE DE NATATION LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE La validation des acquis de l expérience 1 - LE CADRE REGLEMENTAIRE C est la loi de modernisation sociale du 17 janvier 2002 qui institue et définit la notion de la validation des acquis de l expérience

Plus en détail

PENDANT LE MATCH SUR LE CHAMP DE JEU

PENDANT LE MATCH SUR LE CHAMP DE JEU PENDANT LE MATCH SUR LE CHAMP DE JEU RÈGLE 13 : COUP D ENVOI ET COUPS DE PIED DE RENVOI RÈGLE 14 : BALLON AU SOL, PAS DE PLAQUAGE RÈGLE 15 : PLAQUAGE, PORTEUR DU BALLON MIS AU SOL RÈGLE 16 : MÊLÉE SPONTANÉE

Plus en détail

Sciences Boîte à Outils

Sciences Boîte à Outils Sciences Boîte à Outils Si le cours de Sciences, comme tous les autres d ailleurs, est fait pour te permettre d acquérir des connaissances générales, il doit aussi te servir à utiliser des techniques,

Plus en détail

Concours de recrutement de traducteurs de langue française (2008) Avis de concours

Concours de recrutement de traducteurs de langue française (2008) Avis de concours United Nations Nations Unies Concours de recrutement de traducteurs de langue française (2008) Avis de concours 1. L Organisation des Nations Unies prévoit d organiser un concours de recrutement de traducteurs

Plus en détail

PERMIS DE CONDUIRE POUR LES TRACTEURS AGRICOLES

PERMIS DE CONDUIRE POUR LES TRACTEURS AGRICOLES PERMIS DE CONDUIRE POUR LES TRACTEURS AGRICOLES Le permis de conduire G Le permis de conduire G Depuis le 15 septembre 2006, un permis de conduire spécifique est exigé pour la conduite des tracteurs agricoles

Plus en détail

ALL RACES RING. Règlement officiel. Appartenant au Kennel Club Belge

ALL RACES RING. Règlement officiel. Appartenant au Kennel Club Belge ALL RACES RING Règlement officiel Appartenant au Kennel Club Belge Ce règlement a été volontairement effacé en grande partie, vous pouvez le commander Programme Ring pour chiens toutes races Dobberman,

Plus en détail

Cahier de défis Festifoot U6

Cahier de défis Festifoot U6 Cahier de défis Festifoot U6 Principes Les «défis» sont vus comme la récréation entre les temps forts que sont les matchs «2 contre 2» Les défis proposés lors du «Festifoot» doivent : être des «jeux» pour

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Ecole de Natation Française CONSEIL INTERFEDERAL DES ACTIVITES AQUATIQUES

CAHIER DES CHARGES. Ecole de Natation Française CONSEIL INTERFEDERAL DES ACTIVITES AQUATIQUES CAHIER DES CHARGES Ecole de Natation Française CONSEIL INTERFEDERAL DES ACTIVITES AQUATIQUES Développer l E.N.F, c est s engager dans le cadre d une démarche partagée, à organiser le concept autour des

Plus en détail

MODALITES D EXAMENS ET GRILLES D EVALUATION EN LYCEE PROFESSIONNEL

MODALITES D EXAMENS ET GRILLES D EVALUATION EN LYCEE PROFESSIONNEL MODALITES D EXAMENS ET GRILLES D EVALUATION EN LYCEE PROFESSIONNEL DISCIPLINES LETTRES-HISTOIRE LANGUES VIVANTES CAP CAP INTERMEDIAIRE BEP INTERMEDIAIRE BAC PRO 3 ANS Francis Baquié, conseiller pédagogique

Plus en détail

20 QUESTIONS QCM 40 QUESTIONS CLASSIQUES

20 QUESTIONS QCM 40 QUESTIONS CLASSIQUES CONTROLES DES CONNAISSANCES Spécial «Assistant» La Direction Technique Nationale de l Arbitrage - par l intermédiaire de ses commissions «Lois du Jeu» et «Formation & Stages» - propose une série de questions

Plus en détail

LE PERMIS DE CONDUIRE «G»

LE PERMIS DE CONDUIRE «G» LE PERMIS DE CONDUIRE «G» 1. Le permis de conduire «G» Désormais, un permis de conduire spécifique est exigé pour la conduite des tracteurs agricoles et forestiers et du matériel mobile agricole. Il s

Plus en détail

Livret de Formation/Certification. Spécialité «Orientation»

Livret de Formation/Certification. Spécialité «Orientation» Livret de Formation/Certification Spécialité «Orientation» Nom du stagiaire : Nom de la structure :.. Tampon SPECIALITE ORIENTATION I DÉFINITION DU NIVEAU La spécialité «Orientation» de la FSGT a pour

Plus en détail

VARIATIONS SUR UNE CONSTANTE

VARIATIONS SUR UNE CONSTANTE VARIATIONS SUR UNE CONSTANTE A la vue des résultats de nos vingt sept ans de recherche dans la Drôme, il apparait que notre activité a connu comme toute chose qui débute une poussée, qui s est stabilisée,

Plus en détail

SANCTION DES ÉTUDES. Guide de gestion de la sanction des études et des épreuves ministérielles

SANCTION DES ÉTUDES. Guide de gestion de la sanction des études et des épreuves ministérielles + SANCTION DES ÉTUDES Guide de gestion de la sanction des études et des épreuves ministérielles Formation générale des jeunes (FGJ) Formation générale des adultes (FGA) Formation professionnelle (FP) Édition

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LE RÔLE DE L INSPECTEUR DU PERMIS DE CONDUIRE

TOUT SAVOIR SUR LE RÔLE DE L INSPECTEUR DU PERMIS DE CONDUIRE www.drive-academy.net TOUT SAVOIR SUR LE RÔLE DE L INSPECTEUR DU PERMIS DE CONDUIRE Tout ce que vous avez toujours savoir sur le rôle de l inspecteur du Permis de conduire. Sources : Ministère de l intérieur

Plus en détail

ET FORMATIONS CHASSE STAGES SAISON 2015

ET FORMATIONS CHASSE STAGES SAISON 2015 STAGES ET FORMATIONS CHASSE SAISON 2015 CHASSE RAISONNÉE ET RESPONSABLE CALENDRIER DES STAGES CHASSE À L ARC SE PERFECTIONNER GÉRER UN TERRITOIRE DIPLÔME DE L ÉCOLE DE BELVAL STAGE DE TROMPES DE CHASSE

Plus en détail

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE D ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE D ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES Recueil de gestion POLITIQUE Code : 2222-00-10 Nombre de pages : 13 POLITIQUE INSTITUTIONNELLE D ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES Adoptée par le Conseil d administration le 23 novembre 1994 (CA-2069) Amendée

Plus en détail

FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (AISBL)

FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (AISBL) FEDERATION CYNOLOGIQUE INTERNATIONALE (AISBL) Place Albert 1er, 13, B - 6530 Thuin (Belgique) Tél : ++32.71.59.12.38 Fax : ++32.71.59.22.29, email : info@fci.be REGLEMENT DE LA COUPE D'EUROPE DE GRANDE

Plus en détail

S O M M A I R E. 3. Consignes aux membres du jury. Page 4/15 a) Phase écrite Page 4/15 b) Phase pratique Page 6/15

S O M M A I R E. 3. Consignes aux membres du jury. Page 4/15 a) Phase écrite Page 4/15 b) Phase pratique Page 6/15 Baccalauréat professionnel COMMERCIALISATION ET SERVICES EN RESTAURATION E32 Sous-épreuve d organisation et de mise en œuvre d un service C O N S I G N E S S O M M A I R E 1. Contexte de l épreuve. Page

Plus en détail

Isolation grâce à l air immobile

Isolation grâce à l air immobile Principes / La structure idéale 44 La structure idéale Schutz im Winter Rücktrocknung im Sommer L efficacité de toutes les isolations thermiques repose sur les inclusions d air dans le matériau isolant

Plus en détail

1.8). Le conseil d administration des rencontres Saint-Hubert est chargé chaque année de l organisation du championnat de France.

1.8). Le conseil d administration des rencontres Saint-Hubert est chargé chaque année de l organisation du championnat de France. REGLEMENT LES RENCONTRES SAINT-HUBERT POUR CHASSEURS AVEC CHIENS D ARRET OU SPANIELS ARTICLE 1 ORGANISATION 1.1). L organisation des rencontres Saint-Hubert petit gibier pour chasseurs avec chiens d arrêt

Plus en détail

UNITES DE VALEUR PRESENTEES PAR LE CANDIDAT : cochez la ou les options retenues

UNITES DE VALEUR PRESENTEES PAR LE CANDIDAT : cochez la ou les options retenues PRÉFÈTE DU CHER PREFECTURE DIRECTION DE LA REGLEMENTATION ET DES LIBERTES PUBLIQUES Bureau de la réglementation générale et des élections Tél. : 02.48.67.35.45 Fax : 02.48.67.34.41. www.cher.gouv.fr DEMANDE

Plus en détail

REGLES ET LIGNES DIRECTRICES POUR LA REALISATION ET LE JUGEMENT DES EXERCICES INDIVIDUELS

REGLES ET LIGNES DIRECTRICES POUR LA REALISATION ET LE JUGEMENT DES EXERCICES INDIVIDUELS VI REGLES ET LIGNES DIRECTRICES POUR LA REALISATION ET LE JUGEMENT DES EXERCICES INDIVIDUELS CLASSE 1 EXERCICE 1.1 Absence assise en groupe (1 minute) [Coeff. 3] Conducteurs à vue. Commandements : Assis,

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES RELATIF AU CONTENU DE L EXAMEN DE CERTIFICATION DES PERSONNES HABILITEES A ETABLIR:

CAHIER DES CHARGES RELATIF AU CONTENU DE L EXAMEN DE CERTIFICATION DES PERSONNES HABILITEES A ETABLIR: CAHIER DES CHARGES RELATIF AU CONTENU DE L EXAMEN DE CERTIFICATION DES PERSONNES HABILITEES A ETABLIR: 1-DES DIAGNOSTICS DE PERFORMANCE ENERGETIQUE EN GUADELOUPE ( DPEG) 2-DES ATTESTATIONS DE CONFORMITE

Plus en détail

PREFECTURE DIRECTION DE LA REGLEMENTATION ET DES LIBERTES PUBLIQUES

PREFECTURE DIRECTION DE LA REGLEMENTATION ET DES LIBERTES PUBLIQUES PRÉFÈTE DU CHER PREFECTURE DIRECTION DE LA REGLEMENTATION ET DES LIBERTES PUBLIQUES Bureau de la réglementation générale et des élections Tél. : 02-48-67-35-45 Fax : 02-48-67-34-41 www.cher.gouv.fr DEMANDE

Plus en détail

GRF dyslexie 2010/2012. Lecture pas à pas

GRF dyslexie 2010/2012. Lecture pas à pas La compréhension en lecture, SILVA Fanny Compréhension 29 Lecture pas à pas 1. Description de l expérience : Suite aux deux hypothèses à vérifier énoncées dans notre préambule, j ai proposé d organiser

Plus en détail

Thème : Activités athlétiques (cycle 2) La course de relais

Thème : Activités athlétiques (cycle 2) La course de relais Thème : Activités athlétiques (cycle 2) La course de relais Compétence visée : Réaliser une performance. Objectif poursuivi : Passer d une course avec des arrêts (en rupture), à une course en continuité

Plus en détail

L ÉCHOLOCATION CHEZ LES CHAUVES-SOURIS SESSION 2014 BACCALAURÉAT SÉRIE S. Épreuve de PHYSIQUE CHIMIE Évaluation des compétences expérimentales

L ÉCHOLOCATION CHEZ LES CHAUVES-SOURIS SESSION 2014 BACCALAURÉAT SÉRIE S. Épreuve de PHYSIQUE CHIMIE Évaluation des compétences expérimentales BACCALAURÉAT SÉRIE S Épreuve de PHYSIQUE CHIMIE Évaluation des compétences expérimentales Sommaire I. DESCRIPTIF DU SUJET DESTINÉ AUX PROFESSEURS... 2 II. LISTE DE MATÉRIEL DESTINÉE AUX PROFESSEURS ET

Plus en détail

RÈGLEMENT GÉNÉRAL DU BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR

RÈGLEMENT GÉNÉRAL DU BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR RÈGLEMENT GÉNÉRAL DU BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR TEXTES OFFICIELS RELATIFS AU B.T.S. Décret n 95-665 du 9 mai 1995 Portant règlement général des B.T.S. B.O. n 23 du 8 juin 1995 Décret n 96-195 du 8

Plus en détail

4. Indices de précipitations

4. Indices de précipitations 4. Indices de précipitations Cette partie présente les évolutions prévues de cinq indices de précipitations. Il s agit de moyennes annuelles (voir annexes 1 à 4 pour les valeurs saisonnières). Il est à

Plus en détail

Plongeur niveau 4 Guide de palanquée

Plongeur niveau 4 Guide de palanquée Livret de Certification Plongeur niveau 4 Guide de palanquée ISO 24801-3 / CMAS*** Nom du stagiaire : Nom de la structure :.. Tampon PLONGEUR NIVEAU IV - Guide de palanquée Dive Leader ISO 24801-3 I DÉFINITION

Plus en détail

3 Caractéristiques de la vague de chaleur d août 2003

3 Caractéristiques de la vague de chaleur d août 2003 3 Caractéristiques de la vague de chaleur d août 2003 3.1 Caractéristiques météorologiques Les données de Météo France indiquent qu en 2003, la période de survenue des fortes chaleurs s'étend principalement

Plus en détail

REGLES DE JEU DU MINIBASKET adopté par le Comité Directeur du 29 mai 2015

REGLES DE JEU DU MINIBASKET adopté par le Comité Directeur du 29 mai 2015 SAISON 2015-2016 REGLES DE JEU DU MINIBASKET adopté par le Comité Directeur du 29 mai 2015 Sommaire Chapitre 1 Règle 1 Règle 2 Règle 3 Règle 4 Règle 5 Règle 6 Règle 7 Règle 8 Chapitre 2 Règle 9 Règle 10

Plus en détail

Demande d examen d équivalence pour un programme de formation en salubrité alimentaire

Demande d examen d équivalence pour un programme de formation en salubrité alimentaire Demande d examen d équivalence pour un programme de formation en salubrité alimentaire Nom de l organisation : Date : Auteur de la demande : Adresse postale : Tél. : Téléc. : Courriel : Nom du programme

Plus en détail

Jouer et imaginer avec les ballons de baudruche

Jouer et imaginer avec les ballons de baudruche Séance 1 : Le M aura préalablement gonflé autant de ballons que d enfants. Faire asseoir les E en ronde au sol dans le calme. Le M annonce plusieurs séances avec les ballons de baudruche. Mise en garde

Plus en détail

DE CONDUIRE. Table des matières INTITULÉ

DE CONDUIRE. Table des matières INTITULÉ CHAPITRE 20 LA DEMANDE DE PERMIS DE CONDUIRE Table des matières INTITULÉ N DE PAGE DATE MISE À JOUR LA DEMANDE DE PERMIS DE CONDUIRE 2 01/05/2013 TYPES DE DEMANDE DEMANDE F06, N06 ET D06 : 4 14/10/2008

Plus en détail

****** ACADEMIE D AMIENS Session 2014 RAPPORT DE JURY

****** ACADEMIE D AMIENS Session 2014 RAPPORT DE JURY Examen professionnel pour l avancement au grade de secrétaire administratif de classe exceptionnelle de l éducation nationale et de l enseignement supérieur ****** ACADEMIE D AMIENS Session 2014 RAPPORT

Plus en détail

QUATRIEME PARTIE - EVALUATION DES INCIDENCES DU PROJET SUR LES ESPECES D INTERET COMMUNAUTAIRE

QUATRIEME PARTIE - EVALUATION DES INCIDENCES DU PROJET SUR LES ESPECES D INTERET COMMUNAUTAIRE QUATRIEME PARTIE - EVALUATION DES INCIDENCES DU PROJET SUR LES ESPECES D INTERET COMMUNAUTAIRE Etude d incidence Natura 2000_V3 71/99 4.1 PREAMBULE Un projet peut présenter deux types d impacts : des impacts

Plus en détail

DOSSIER D INFORMATION ET D INSCRIPTION

DOSSIER D INFORMATION ET D INSCRIPTION DOSSIER D INFORMATION ET D INSCRIPTION Enseignement secondaire et secondaire technique Admission au stage pour les lycées et lycées techniques pour l année scolaire 2015/2016 Tous les postulants aux fonctions

Plus en détail

REGLEMENT SPECIFIQUE FUTSAL UNSS

REGLEMENT SPECIFIQUE FUTSAL UNSS REGLEMENT SPECIFIQUE FUTSAL UNSS Année 2014-2015 UNSS - Direction Nationale 13 rue Saint Lazare 75009 Paris Mise à Jour : Septembre 2014 Sommaire 1. LE TERRAIN DE JEU 2. LE NOMBRE DE JOUEURS 3. L EQUIPEMENT

Plus en détail

KAYAK DE MER NIVEAU I

KAYAK DE MER NIVEAU I KAYAK DE MER NIVEAU I Objectif du cours Associer plaisir et sécurité lors d une journée d initiation. Donner au kayakiste novice ou sans expérience les connaissances théoriques et pratiques de base pour

Plus en détail

Directives relatives au règlement régissant l octroi du brevet fédéral d accompagnatrice ou d accompagnateur de randonnée.

Directives relatives au règlement régissant l octroi du brevet fédéral d accompagnatrice ou d accompagnateur de randonnée. Directives Directives relatives au règlement régissant l octroi du brevet fédéral d accompagnatrice ou d accompagnateur de randonnée. Les dispositions des présentes directives s appliquent aussi bien aux

Plus en détail

Entrée en vigueur du nouveau permis de conduire européen le 19 janvier 2013

Entrée en vigueur du nouveau permis de conduire européen le 19 janvier 2013 Entrée en vigueur du nouveau permis de conduire européen le 19 janvier 2013 La 3e directive du conseil européen du 20 décembre 2006, directive 2006/126/CE, relative au permis de conduire prescrit la mise

Plus en détail

PROTOCOLE DE SÉCURITÉ ET DE SURVEILLANCE DE L ÉCOLE PIERRE RÉMY 2013

PROTOCOLE DE SÉCURITÉ ET DE SURVEILLANCE DE L ÉCOLE PIERRE RÉMY 2013 SÉCURITÉ 1. Il est interdit de laisser entrer qui que ce soit dans l école. Si vous laissez entrer quelqu un, vous devez l accompagner au secrétariat ou au service de garde. Vous êtes responsable de toutes

Plus en détail

GUIDE D ÉTUDES DE LA FORMATION À DISTANCE FORMATION PROFESSIONNELLE ASP SECRÉTARIAT MÉDICAL (5227)

GUIDE D ÉTUDES DE LA FORMATION À DISTANCE FORMATION PROFESSIONNELLE ASP SECRÉTARIAT MÉDICAL (5227) GUIDE D ÉTUDES DE LA FORMATION À DISTANCE FORMATION PROFESSIONNELLE ASP SECRÉTARIAT MÉDICAL (5227) Août 2013 La forme masculine est utilisée afin d alléger le texte. TABLE DES MATIÈRES PRÉSENTATION DE

Plus en détail

Aptitude professionnelle des conducteurs professionnels affectés au transport de marchandises

Aptitude professionnelle des conducteurs professionnels affectés au transport de marchandises Aptitude professionnelle des conducteurs professionnels affectés au transport de marchandises Objet : Arrêté royal du 4 mai 2007 relatif au permis de conduire, à l aptitude professionnelle et à la formation

Plus en détail

BULLETIN TECHNIQUE ACTIVITÉS ATHLÉTIQUES N 16 bis

BULLETIN TECHNIQUE ACTIVITÉS ATHLÉTIQUES N 16 bis BULLETIN TECHNIQUE ACTIVITÉS ATHLÉTIQUES N 16 bis Élaboré au cours du stage de l USEP 74 du 22 mars au 3 avril 2004. Ont participé en particulier à sa conception : Isabelle Grégoire, Stéphane Ravel, Nicolas

Plus en détail

régissant l octroi du brevet fédéral d assistant/assistante en tourisme du 15 janvier 2003

régissant l octroi du brevet fédéral d assistant/assistante en tourisme du 15 janvier 2003 Examen professionnel selon le système modulaire, avec examen final R È G L E M E N T régissant l octroi du brevet fédéral d assistant/assistante en tourisme du 15 janvier 2003 Vu les articles 51 à 57 de

Plus en détail

Le matériel en compétition de ski-alpinisme

Le matériel en compétition de ski-alpinisme Le matériel en compétition de ski-alpinisme extrait des règles du jeu des compétitions de ski-alpinisme Pour en savoir plus : 2 MATERIELS ET EQUIPEMENTS Le matériel listé ci-dessous est exigé pour toutes

Plus en détail

RÈGLEMENT DE CERTIFICATION Fluides Frigorigènes

RÈGLEMENT DE CERTIFICATION Fluides Frigorigènes RÈGLEMENT DE CERTIFICATION Fluides Frigorigènes Tél. : 01 41 98 09 49 - Fax : 01 34 29 67 67 fluides-frigorigenes@socotec.com Sommaire Introduction A. Processus de délivrance de l attestation 1. Demande

Plus en détail

VALIDATION DU PERMIS DE CHASSER

VALIDATION DU PERMIS DE CHASSER Fédération Départementale des Chasseurs NN de Loire-Atlantique VALIDATION DU PERMIS DE CHASSER (N attendez pas le dernier moment pour passer commande) Cher(e) adhérent(e), Vous pouvez valider votre permis

Plus en détail

REGLEMENTATION FEDERALE DU B.F. UFA septembre 2012

REGLEMENTATION FEDERALE DU B.F. UFA septembre 2012 F.F.A.A.A. 11, rue Jules Vallès 75011 PARIS 01.43.48.22.22 01.43.48.87.91 REGLEMENTATION FEDERALE DU B.F. UFA septembre 2012 Livret de formation BF UFA 2012-2013 1 Qu est ce que le Brevet Fédéral UFA?

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET A.1

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET A.1 TP A.1 Page 1/5 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET A.1 Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l examinateur : Page 2/5 - une

Plus en détail

MODELE DE STATUTS D UNE ASSOCIATION INTERCOMMUNALE DE CHASSE AGREEE (FUSION)

MODELE DE STATUTS D UNE ASSOCIATION INTERCOMMUNALE DE CHASSE AGREEE (FUSION) MODELE DE STATUTS D UNE ASSOCIATION INTERCOMMUNALE DE CHASSE AGREEE (FUSION) ARTICLE 1 En application des dispositions législatives et réglementaires du Code de l'environnement relatives aux associations

Plus en détail

Évaluation en vue de l accréditation

Évaluation en vue de l accréditation Évaluation en vue de l accréditation Programme Master of Advanced Studies in Children s Rights (MCR) de l Université de Fribourg et l Institut Universitaire Kurt Bösch Rapport final du Comité de visite

Plus en détail

Charte de la thèse de Doctorat

Charte de la thèse de Doctorat Charte de la thèse de Doctorat Collège des études doctorales Écoles Doctorales >> 536 Sciences et Agrosciences >> 537 Culture et Patrimoine Campus Centre Ville - Site Ste Marthe 74 Rue Louis Pasteur -

Plus en détail

Le Diplôme d Instructeur Fédéral

Le Diplôme d Instructeur Fédéral Le Diplôme d Instructeur Fédéral La F.F.S.T agréée par le Ministère des Sports assure une mission de service public. Pour mener à bien cette mission elle assure notamment des formations d enseignants,

Plus en détail

Aptitude professionnelle des conducteurs professionnels affectés au transport de marchandises

Aptitude professionnelle des conducteurs professionnels affectés au transport de marchandises Aptitude professionnelle des conducteurs professionnels affectés au transport de marchandises Objet : Arrêté royal du 4 mai 2007 relatif au permis de conduire, à l aptitude professionnelle et à la formation

Plus en détail

PRATIQUES. relatives au déboisement initial pour la construction d une ligne électrique de distribution

PRATIQUES. relatives au déboisement initial pour la construction d une ligne électrique de distribution PRATIQUES relatives au déboisement initial pour la construction d une ligne électrique de distribution CADRE NORMATIF DESTINÉ AUX CLIENTS ET PROMOTEURS QUI RÉALISERONT LES TRAVAUX TABLE DES MATIÈRES 5

Plus en détail

Manuel d installation et entretien Panneau SOLAIRE THERMIQUE

Manuel d installation et entretien Panneau SOLAIRE THERMIQUE Manuel d installation et entretien Panneau SOLAIRE THERMIQUE Octobre 0 index RÉCEPTION DU MATÉRIEL SÉCURITÉ INSTRUCTIONS DE MANIPULATION ET DE STOCKAGE Réception du matériel Sécurité Manipulation et stockage

Plus en détail

CADET DE LA. Les sélections sont ouvertes aux candidats :

CADET DE LA. Les sélections sont ouvertes aux candidats : CADET DE LA république Le recrutement et les épreuves de sélection sont organisés par département en fonction des postes ouverts. Le retrait du dossier d inscription s effectue auprès des structures de

Plus en détail