Règlement officiel des épreuves multiraces de la recherche du grand gibier blessé

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Règlement officiel des épreuves multiraces de la recherche du grand gibier blessé"

Transcription

1 Association Belge pour l Utilisation des Chiens de Sang «ABUCS asbl» N d enregistrement auprès de l URCSH : A Règlement officiel des épreuves multiraces de la recherche du grand gibier blessé Le Test d Aptitude (TA) La Piste Naturelle (PN) Le Brevet de Maîtrise (BM) Ed. : B Edition provisoire 2015 Page 1 sur 22

2 Table des Matières Chapitre 1 : Le Test d aptitude (TA) 3 Chapitre 2 : La piste naturelle (PN) 13 Chapitre 3 : Le brevet de maîtrise (BM) 17 Ed. : B Edition provisoire 2015 Page 2 sur 22

3 Chapitre 1 : Le Test d aptitude (TA) 0. Généralités Le TA de l ABUCS est constitué de différents exercices, destinés à mettre en évidence les aptitudes naturelles de travail et d équilibre comportemental du jeune chien de rouge. Pour l obtention d un CAC ou CACIT, un minimum de 6 chiens sera évalué sans toutefois dépasser le nombre de huit ; à moins d augmenter le nombre d équipes Juges en conséquence. L âge minimum du chien doit être de 12 mois accompli le jour du TA. Les chiennes, durant leurs chaleurs le cas échéant, seront tenues à l écart et ne participeront pas au tirage au sort pour l ordre de passage sur la piste d épreuve. Elles passeront automatiquement en dernier. Le TA ne peut être organisé par temps de neige. L accès au TA sera soumis à une épreuve de test social organisé par l UCRSH. Les trois domaines suivant seront évalués : A. Le travail à la longe B. La quête C. Le comportement 1. Le travail à la longe (exercice A) Cet exercice constitue l épreuve maîtresse du TA. La capacité de pistage est évaluée sur une piste artificielle de minimum 1000m, posée à l aide de semelles traceuses. La distance minimum entre deux pistes est de 200 mètres. Seules les pattes de Sanglier (min. 40 kg éviscéré), de Cerf Elaphe ou de Daim peuvent être utilisées pour la pose des pistes artificielles. Les deux pieds, doivent provenir du même animal, qui ne peut avoir été tué depuis plus de trois jours à moins qu ils n aient été congelés. Dans ce cas, ils seront congelés dans le délai de maximum 12 heures après la mort de l animal et ne seront pas conservés plus d une année. Pour la pose des pistes, les pattes devront être sorties du congélateur, au minimum 48 heures avant l épreuve. La décongélation sera totale et se fera à température ambiante. Ed. : B Edition provisoire 2015 Page 3 sur 22

4 Le jour de l épreuve, la piste sera vieille de 20 heures minimum et comprendra 3 crochets à 90 degrés tracés de manière arrondie. Trois reposées seront simulées sur le parcours par les grattages de semelles traceuses. Ces simulacres de reposées, d une trentaine de centimètres de diamètre, contiendront des poils, d os, de peau, de tendons et/ou du sang, provenant des pattes utilisées. Ces reposées seront situées entre le premier et le deuxième crochet, entre le deuxième et le troisième crochet et la dernière, entre le troisième crochet et la fin de piste. Le début de piste sera matérialisé par un Anschuss (endroit de tir) fictif. C est à cet emplacement que le poseur de piste enfilera les semelles traceuses et laissera volontairement quelques indices provenant des pattes utilisées à l instar des reposées simulées. La recherche de l Anschuss sera quant à elle évaluée dans la sous épreuve de la quête. L Anschuss et les reposées devront être montrés par le chien et signalés au jury par le conducteur. En fin de piste, les organisateurs déposeront les pieds, une hure ou une cape de l animal utilisé pour la pose de la piste. Lorsque le binôme chien-conducteur tombe et demeure en défaut (quitte la piste), le chef-juge rappellera le conducteur afin de le remettre sur la bonne voie. Le troisième rappel est éliminatoire. L autocorrection du chien sur voie de change, sera appréciée par les juges, avec une sortie de piste de maximum de 50 mètres. Si le chien ne trouve pas les indices de l Anschuss mais qu il empaume directement la voie, il ne sera pas arrêté. Tout au plus, il pourra à la demande du conducteur être remis à l Anschuss. Cette remise sur la voie ne sera pas comptabilisée comme un rappel mais sera pris en compte dans la cotation. Il est permis et recommandé au conducteur, après l avoir signalé aux juges : de faire les avants, les arrières, poser des balises ou de déposer le chien. En fonction de l appréciation du jury, le travail de pistage ne devrait pas excéder l heure. Après une heure et demie, l épreuve pourra être arrêtée. 2. La quête (exercice B) La quête du Chien de Rouge consiste à trouver des indices que l animal blessé a laissés derrière lui à l Anschuss ou sur la voie de fuite (les reposées). Dans un contexte du TA, l exercice de quête est réalisé de la façon suivante. Le conducteur et son chien sont amenés en situation fictive de contrôle de tir. Seul l endroit où se trouve le tireur sera balisé et le sens de la fuite sera balisé par un Ed. : B Edition provisoire 2015 Page 4 sur 22

5 angle de 90. Sur ordre de son conducteur, le chien tenu en longe devra quêter nez au sol et ainsi trouver l Anschuss simulé. Le conducteur le signalera aux juges. Afin d empêcher le chien de suivre la voie des poseurs de piste, ceux-ci emprunteront un chemin détourné pour se rendre à l Anschuss, qu ils doivent poser. L Anschuss sera situé à environ 30 mètres en avant de l emplacement du tireur. Pour permettre une bonne application de l exercice, l organisateur aura pris soin de situer l Anschuss dans un milieu ouvert (haute futaie, clairière, ). 3. Le comportement (exercice C) Au cours de sa carrière de Chien de Rouge, celui-ci sera confronté aux réactions imprévisibles des grands gibiers blessés, aux humains, aux autres chiens et aux détonations d armes à feu dans le cadre de la chasse. L objectif de cet exercice est l évaluation de l équilibre comportemental du chien de travail. La cotation de ce troisième exercice sera basée sur une moyenne des 3 cotes obtenues aux 3 sous-épreuves explicitées ci-après. 3.1 La fermeté au coup de feu Lors de cette sous-épreuve, le Chien de Rouge doit démontrer son aptitude à ne pas craindre les détonations des armes à feu. Pour réaliser ce test, le chien déambule librement ou en laisse (choix du conducteur) à côté de son maître lorsqu une détonation d arme à feu retentit à environ 50 mètres du chien. Le chien doit adopter une attitude neutre. La curiosité n est pas pénalisante mais bien la panique manifeste. Il est possible de tester les chiens deux par deux avec le groupe de trois juges requis pour l organisation du TA. Les chiens devront être distants de minimum 50 mètres l un de l autre. Cette sous-épreuve est éliminatoire. 3.2 Le comportement face au gibier L évaluation de l attitude du chien de Rouge face à un grand gibier pourra s organiser indépendamment de l épreuve du pistage par l installation d un Pendelsau (dépouille de sanglier suspendue à un portique). Le balancement à l aide d une longue corde, provoqué par une tierce personne dissimulée, représentera un ferme. L arrivée à cet artifice d entraînement s effectuera par un pistage d environ 200 mètres sur une voie tracée par la dépouille du sanglier utilisé. Le chien sera libéré de sa longe par le conducteur à 50 mètres du Pendelsau. Ed. : B Edition provisoire 2015 Page 5 sur 22

6 Une hure et/ou cape placée en bout de piste permet également l évaluation de cette sous-épreuve comportementale. 3.3 La dépose du chien La dépose permet l évaluation de l attitude et l équilibre caractériel du chien lors d une recherche d indices par le conducteur ou lors d une séparation visuelle relativement longue de son maître. Le chien est déposé seul de façon à ne voir ni son conducteur, ni les spectateurs. Le chien sera soit attaché avec au moins 3 mètres de longe, soit resté libre. Des objets tels que veste, longe, sac à dos, ) pourront être déposés à ses côtés. La durée de l exercice est de 30 minutes. Le chien pourra s assoir ou se coucher mais ne donnera pas de signes anormaux de nervosité ou de panique. Des aboiements, des hurlements, la destruction de longe ou quitter l emplacement de la dépose seront sanctionnés par un échec à cette sous-épreuve. 4. Cotations et critères d évaluation des épreuves. Chacun des 3 exercices (A, B, C) sera noté individuellement selon la grille à 10 chiffres. Excellent 9 Suffisant+ 4 Très bon + 8 Suffisant - 3 Très bon - 7 Médiocre 2 Bon+ 6 Insuffisant 1 Bon - 5 Prestation nulle 0 Pour réussir son TA, le chien doit obtenir les notations minimales suivantes. Pour l exercice A, travail à la longe 3 Pour l exercice B, la quête 3 Pour l exercice C, le comportement Repères de cotation Les repères suivants sont à considérés comme guides : Qu il faut moduler en fonction des conditions du test (météo, sol, végétation, densité du gibier, facteurs inattendus, ) ; Qui ne se substituent pas à la latitude d appréciation des juges. Ed. : B Edition provisoire 2015 Page 6 sur 22

7 Conditions de travail Météorologique Sols, végétations Voies de change Difficiles Temps très chaud, vent sec, ensoleillement direct, pluie, gel. Sol nu, sec, tapis d aiguilles, feuilles sèches. Nombreuses voies fraiches, contact du gibier à vue. Normales Temps sec, couvert, pluie fine, rosée. Sol sec, avec végétation basse. Indice de fréquentation et de densité du gibier moyenne. Faciles Temps frais et humide. Sol humide avec végétation arrivant à la hauteur du nez du chien. Indices de fréquentation et densité du gibier faible Travail à la longe. (exercice A) Travail de la voie et volonté d aboutir Observations Notes Cotes Performances extraordinaires sous des conditions difficiles et imprévues. Volonté prononcée et concentration. Ne quitte jamais la voie (8) ou y retourne (= autocorrection) après une courte instance (7). Volonté et intérêt. Garde la voie sur plus de 75% de sa longueur (6). A parfois besoin d appuis (5). Volonté non évidente de façon continue. Hésitant. A parfois besoin d appuis (4). Volonté non évidente, le travail sur la voie progresse mal. Excellent 9 Très bon 8-7 Bon 6-5 Suffisant 4-3 Insuffisante 2-1 Pas de volonté de travail, refus de travailler. Prest. nulle 0 Ed. : B Edition provisoire 2015 Page 7 sur 22

8 Utilisation du nez Observations Notes Cotes Pratique une quête intensive et concentrée, adaptée à la végétation. Toujours basse (8), ou basse la plus part du temps (7). Quête haute pour un moment (explore l environnement), basse à la plus de 50%. Intéressée (6) ou dissipée et fugace (5). Excellent 9 Très bon 8-7 Bon 6-5 Quête basse peu observée. Suffisant 4-3 Quête haute uniquement. Insuffisante 2-1 Aucun emploi du nez. Prest. nulle 0 Sureté dans le travail et autocorrection (AC) Observations Notes Cotes Se corrige sur des changes intenses. Autonomie totale. AC observée à plusieurs reprises. Retourne spontanément à la voie sans injonction du conducteur (8) ou une injonction peut être requise (7). AC parfois observée. Le retour ä la voie nécessite parfois une injonction du conducteur (6), est parfois hésitant (5). AC rarement observée, le conducteur corrige souvent lui-même (4) ou AC rudimentaire (3) : AC non décelable malgré des occasions de mise en évidence. Excellent 9 Très bon 8-7 Bon 6-5 Suffisant 4-3 Insuffisante 2-1 Prestation nulle. Prest. nulle 0 La cote attribuée au travail de longe est obtenue en effectuant la moyenne arithmétique des cotes obtenues dans chacun des éléments qui constituent ce domaine. Cependant, lorsque le chien est remis sur piste par les juges. o 1 fois la cote maximale ne peut excéder 7. o 2 fois la cote maximale ne peut excéder 5. Ed. : B Edition provisoire 2015 Page 8 sur 22

9 Certains facteurs peuvent contribuer à rendre le travail à la longe plus difficile : o Météo : forte chaleur, vent fort et sec, pluie battante (avant et pendant), fort rayonnement solaire direct. o Sol : Nu et sec, sol couvert d un tapis d aiguille. o Spécificité cynégétique : Forte densité d ongulés. Ces facteurs seront pris en compte lors de la cotation Quête (exercice B) Travail de quête proprement dit Observations Notes Cotes Cherche en se concentrant. Quête basse. Marque voies et indices. Attend une injonction du conducteur pour continuer la quête. Balaye bien le terrain. Quête basse la plus part du temps. Montre voies et indices. Bon balayage du terrain. Excellent 9 Très bon 8-7 Bon 6-5 Pas de quête utilisable dans la pratique. Suffisant 4-3 Prestation nulle. Insuffisante 2-1 Mise en évidences d indices Observations Notes Cotes Le chien s immobilise de façon impressionnante. Attend le conducteur et travaille dès qu il en a reçu l injonction. S immobilise et marque les indices de façon claire. Attend le conducteur et travaille dès qu il en a reçu l injonction. S immobilise un court instant. Marque de façon superficielle, puis continue à chercher. Excellent 9 Très bon 8-7 Bon 6-5 Ne s immobilise pas. Montre vaguement. Suffisant 4-3 Le chien ne montre rien d exploitable. Insuffisante 2-1 Prestation nulle Prest. nulle 0 Ed. : B Edition provisoire 2015 Page 9 sur 22

10 La cote attribuée à la quête est obtenue en effectuant la moyenne arithmétique des cotes obtenues dans chacun des éléments qui constituent ce domaine. Cependant, lorsque le chien n a montré : o Que 2 indices simulés sur la voie, la cote maximale ne peut excéder 7. o Que 1 indice simulé sur la voie, la cote maximale ne peut excéder 5. o Aucun indice simulé sur la voie, la cote maximale ne peut excéder 3. Remarque : les indices simulés sont l Anschuss et les trois reposées. Le travail de quête proprement dit peut être rendu difficile par certains facteurs déjà cités : o Météo : forte chaleur, vent fort et sec, pluie battante (avant et pendant), fort rayonnement solaire direct. o Sol : Nu et sec, sol couvert d un tapis d aiguille. o Spécificité cynégétique : Forte densité d ongulés. Ces facteurs seront pris en compte lors de la cotation Comportement Comportement face au gibier Observations Notes Cotes Donne immédiatement de la voix, s approche en contrôlant son agressivité, essaye de faire prise. Donne de la voix à faible distance. Sans reculer (8) ou en reculant légèrement (7) Courte fuite, prend ensuite une attitude ferme en donnant de la voix, sans injonction du conducteur (6), ou sur injonction du conducteur (5) Fuit, puis se rapproche timidement sur injonction du conducteur et donne de la voix à distance (4) ou donne de la voix à distance par intermittence (3). Est apeuré et fuit, cherche protection auprès du conducteur ou à grande distance. Il est impossible de le convaincre d approcher le «sanglier blessé». Excellent 9 Très bon 8-7 Bon 6-5 Suffisant 4-3 Insuffisante 2-1 Le chien approche mais reste muet. Prest. Nulle 0 Ed. : B Edition provisoire 2015 Page 10 sur 22

11 Comportement du coup de feu. Observations Notes Cotes Excellent 9 Imperturbable, sûr de lui, confiant. Très bon 8-7 Légèrement excité. Bon 6-5 Effrayé mais se contrôle. Suffisant 4-3 Paniqué Insuffisante 2-1 Prest. nulle 0 Dépose Observations: chien en dépose libre Notes Cotes Reste parfaitement immobile pendant la durée de l exercice. Montre une certaine agitation (changement de position). Excellent 9 Très bon 8-7 Bon 6-5 Quitte l emplacement qui lui a été assigné. Prest. nulle 0 Observations: chien attaché Notes Cotes Reste parfaitement immobile pendant la durée de l exercice. Très bon 8-7 Bon 6-5 Le chien montre de la nervosité. Suffisant 4-3 Tire sur sa longe (laisse), est en état de constante agitation, aboie sans arrêt. Insuffisante 2-1 Ne se laisse pas attacher : Prest. nulle 0 La cotation de l épreuve C «comportement» est la moyenne des 3 notations attribuées aux sous-épreuves de ce domaine pour obtenir la cote finale sur 9. Ed. : B Edition provisoire 2015 Page 11 sur 22

12 5. Attribution de prix Des prix seront attribués en fonction de la moyenne des 3 notes des différentes épreuves travail à la longe, quête et comportement. Un 3 ème prix sera accordé au chien ayant obtenu une note globale de 3 avec maximum 2 rappels sur la voie lors de l épreuve de pistage. Un 2 ème prix sera accordé avec une note globale de 5 avec maximum 1 rappel sur la voie. Un 1er prix sera accordé avec une note globale de 7 sans rappel sur la voie. Ed. : B Edition provisoire 2015 Page 12 sur 22

13 Chapitre 2 : La Piste naturelle (PN) 0. Généralités L épreuve sur piste naturelle, constitue en une recherche réelle d un grand gibier blessé lors d une action de chasse. Elle permet évaluation pratique de l aptitude et de l efficacité dans les différents moments de la recherche. Celle-ci peut être une alternative au TA avec semelles traceuses pour l agrément des conducteurs de l ABUCS. Elle ne constitue pas en soi, une épreuve cynophile. Le binôme conducteur-chien effectuera la recherche sous contrôle d une équipe de minimum deux juges dont un au moins qualifié ABUCS-URCSH ou d un juge qualifié ABUCS-URCSH et de deux témoins dont un conducteur agréé ABUCS. 1. Admission Les chiens présentés en épreuve «Piste Naturelle» devront être âgés d au moins 36 mois. Le candidat conducteur fournira, avant l inscription à la PN, 10 attestations de recherches réussies de minimum 400 mètres. Voir document annexe intitulé «Attestation de recherche», disponible sur 2. Description de l épreuve Cette épreuve a lieu lors d une recherche réelle de tout grand gibier blessé dans le cadre de la chasse. La piste sera obligatoirement âgée d une nuit. Préalablement à l épreuve, les juges auront eu soins d examiner l Anschuss afin de vérifier la présence d indices de blessures, mais également de retirer le balisage, seul l emplacement du tireur et une direction générale de fuite seront montrés au conducteur afin qu il puisse faire «quêter» son chien à la recherche de l Anschuss. Pour que l épreuve soit valide, le pistage devra s effectuer sur une distance minimale de 1000 mètres avant de prendre l animal recherché. Si l animal blessé n est pas retrouvé pour des raisons de blessures, de droit de poursuite ou à cause de la nuit tombante, les juges pourront reconnaitre la réussite de l épreuve à condition que la voie de l animal blessé ait été suivie sur minimum 2000 mètres avec une grande présomption des juges que l animal n est pas prenable, et que le gibier n a pas été récupéré après relais du chien de contrôle. Ed. : B Edition provisoire 2015 Page 13 sur 22

14 Durant la progression, le conducteur : 3. Organisation Renseignera les juges de tous les indices rencontrés ; Ne pourra découpler son chien sans l autorisation des juges. L organisation d une épreuve PN sera ponctuelle, à la demande d un candidat. En aucun cas, celui-ci ne pourra proposer une piste pour effectuer son épreuve. L organisateur de l épreuve aura pris soin de prévoir un chien de contrôle afin de prendre le relais en cas de défaillance du candidat. Cette épreuve ne pourra pas s organiser par temps de neige, facilitant le contrôle du chien. 4. Cotations Les cotations de l épreuve PN sont identiques à celles prévues pour le TA et peuvent être consultées dans le chapitre «Test d Aptitude». Voir paragraphe 4. Cotations et critères d évaluation des épreuves du TA. Seuls les points suivants seront évalués pour la PN : Travail à la longe Quête Comportement : comportement face au gibier et/ou coup de feu Ed. : B Edition provisoire 2015 Page 14 sur 22

15 Annexe du Chapitre 2 Attestation de réussite de recherche du grand gibier blessé Ed. : B Edition provisoire 2015 Page 15 sur 22

16 Attestation de réussite de recherche du grand gibier blessé Je soussigné Nom : Prénom : Domicilié à : Code postal : Rue : N : Tel : Race de chien utilisé : Nom + N de puce : Déclare avoir effectué une recherche sur grand gibier blessé à la date du : Sur l espèce (chevreuil sanglier cerf daim mouflon) entourer ce qui convient Sur le territoire de (titulaire) : situé à (localité) : Témoin 1 : Témoin 2 : Nom prénom signature - coordonnées Ed. : B Edition provisoire 2015 Page 16 sur 22

17 Chapitre 3 : Le brevet de maîtrise (BM) 0. Généralités L épreuve du brevet de maitrise organisée par l ABUCS est une recherche réelle d un grand gibier blessé lors d une action de chasse. Elle permet l évaluation pratique de l aptitude et de l efficacité du Chien de Rouge dans les différents moments de la recherche du grand gibier blessé à savoir : le travail à la longe, la poursuite et le ferme. Lors de cette épreuve, la collaboration existant entre le chien et son conducteur est également évaluée. Le binôme conducteur-chien effectuera la recherche sous contrôle d une équipe de minimum deux juges dont un au moins qualifié ABUCS-URCSH ou d un juge qualifié ABUCS-URCSH et de deux témoins dont un conducteur agréé de l ABUCS. 1. Admission Les chiens présentés à l épreuve «BM» devront être âgés d au moins 36 mois. Le conducteur devra être agréé par l ABUCS et titulaire du TA ou d une épreuve reconnue par l ABUCS (UNUCR-ISHV-ARGGB) pour le chien présenté à l épreuve. Le conducteur sera titulaire du permis de chasse validé pour la saison en cours. 2. Description de l épreuve Cette épreuve a lieu lors d une recherche réelle de tout grand gibier blessé dans le cadre de la chasse, à l exception de l espèce chevreuil. La piste sera obligatoirement âgée de plus de trois heures. Dans les cas de la balle de mâchoire ou d apophyse formellement identifiés par les juges, la recherche pourra débuter avant ce délai. Cette épreuve est réalisable par temps de neige. Pour qu un BM soit validé, le travail à la longe devra compter au moins 400 mètres avant la récupération du gibier recherché. Pour que la poursuite soit évaluée, elle devra être de minimum 300 mètres après les 400 mètres de travail à la longe. La prise de l animal est obligatoire. Ed. : B Edition provisoire 2015 Page 17 sur 22

18 3. L évaluation et cotations Les critères évalués pour l obtention d un Brevet de Maitrise sont : A. Le travail à la longe B. La poursuite (le cas échéant) C. Le ferme (le cas échéant) Chaque critère (A-B-C) sera noté individuellement selon la grille ci-après : Excellent 9 Suffisant+ 4 Très bon + 8 Suffisant - 3 Très bon - 7 Médiocre 2 Bon+ 6 Insuffisant 1 Bon - 5 Prestation nulle 0 Pour réussir le BM, le chien devra : Retrouver l animal blessé ou mort. Effectuer un travail à la longe d au moins 400 mètres avec une cote minimale de 3 Obtenir une note minimale de 3 pour la poursuite et le ferme Trois niveaux de Brevet de Maitrise peuvent être accordés : Pour l obtention d un brevet de maitrise de niveau 1, la cote minimum sera de 7 pour le travail à la longe (A), de 7 pour la poursuite (B) et de 6 pour le ferme (C). La piste doit obligatoirement être âgée d une nuit. Pour l obtention d un brevet de maitrise de niveau 2, la cote minimum sera de 5 pour le travail à la longe (A), de 5 pour la poursuite (B) et de 4 pour le ferme (C). Il n y a pas d âge minimum pour la voie. Pour l obtention d un brevet de maitrise de niveau 3, la cote minimum sera de 3 pour le travail à la longe (A), de 3 pour la poursuite (B) et de 3 pour le ferme (C) si critères B-C évalués. Il n y a pas d âge minimum pour la voie. Si la poursuite et le ferme ne peuvent être évalués, les lettres NE (Non Evalué) seront inscrites dans la case correspondante. Lorsque le Chien de Rouge réalise lui-même la poursuite et le ferme et que la note de minimum 4 lui est attribuée, il obtiendra le qualificatif de «Chien de Rouge Forceur». Le chien qui ne poursuit pas recevra un 0 pour prestation nulle. Ed. : B Edition provisoire 2015 Page 18 sur 22

19 Le chien qui lève le gibier et qui ne tient pas la poursuite recevra la note 1 insuffisant. Les chiens qui poursuivent sans donner de voix et qui n obtiennent pas le ferme, ne sont pas considérés comme chien forceur et recevront la note de 2 médiocre. Ceux qui tiennent le ferme mais qui restent muets en poursuite recevront la note de 3 suffisant -. Le chien poursuivant en aboyant et tenant le ferme en aboyant ou en coiffant l animal de recherche, obtiendra un 4 suffisant + avec la qualificatif «Chien de rouge forceur». Celui qui poursuit en aboyant à vue et tient le ferme obtiendra un 5 bon -. Celui qui poursuit à vue et à voie en aboyant et qui tient le ferme obtiendra un 6 bon + car toutes les qualités d un chien de rouge forceur seront remplies. Les cotes (TB-,TB+, Exc) seront attribuées en fonction des difficultés de la recherche (longueur de la voie te de la poursuite, âge de la voie, biotope, météo, ferme). 3.1 Repères de cotation La notation du BM attribuée à un chien doit tenir compte des facteurs externes influençant la qualité de la prestation. Le tableau ci-dessous reprend un ensemble de paramètres qui seront pris en compte dans la pondération de l évaluation globale. Les facteurs externes influençant le travail Conditions de travail Météorologique Sols, végétations Voies de change Difficiles Normales Temps très chaud, vent sec, ensoleillement direct, pluie, gel. Sol nu, sec, tapis d aiguilles, feuilles sèches. Nombreuses voies fraiches, contact du gibier à vue. Notation max. : 9 Notation max. : 9 Notation max. : 9 Temps sec, couvert, pluie fine, rosée. Sol sec, avec végétation basse. Indice de fréquentation et de densité du gibier moyenne. Notation max. : 8 Notation max. : 8 Notation max. : 8 Ed. : B Edition provisoire 2015 Page 19 sur 22

20 Conditions de travail Météorologique Sols, végétations Voies de change Faciles Temps frais et humide. Sol humide avec végétation arrivant à la hauteur du nez du chien. Indices de fréquentation et densité du gibier faible. Notation max. : 6 Notation max. : 6 Notation max. : 6 Les facteurs inhérents à la recherche elle-même : Nature du travail Difficile Normal Aisé Age de la piste + de 20 heures Jusqu à 20 heures Jusqu à 10heures Notation max : 9 Notation max : 8 Notation max : 7 Distance de pistage + de mètres de à mètres de 500 à mètres Notation max : 9 Notation max : 8 Notation max : 7 Distance de poursuite + de mètres de à 2000 mètres de 300 à mètres Notation max : 9 Notation max : 8 Notation max : Le travail à la longe sur voie froide d un animal Le travail de pistage commence par l étude de l Anschuss par le conducteur. Le chien empaumera la voie de sang, soit directement, soit en quêtant. Il lui sera demandé de montrer les indices. Le travail au trait s effectuera ensuite le nez au sol. Le conducteur, aidé par son chien, montrera au jury, les indices trouvés sur la piste. Le chien restera fidèle à la voie en négociant crochets et hourvaris. Le fait de prendre le change sur des animaux sains ne sera pas pénalisant à la condition qu il se corrige de lui-même. Ed. : B Edition provisoire 2015 Page 20 sur 22

21 Le chien ne sera pas pénalisé s il lève le nez pour contrôler le vent ou s il travaille parallèlement à la voie, sous le vent. Un pistage nez haut sur piste froide sera sanctionné. L action de pistage «à froid» se terminera lors de la découverte de l animal mort, lors d une reposée chaude ou lorsque l animal est relevé La poursuite Après avoir signalé au jury la découverte de signe de vie de l animal recherché, le conducteur pourra libérer son chien de la longe avec l autorisation des juges. Une fois le chien découplé, la poursuite sera idéalement menée à voie (sur la piste chaude de l animal relevé) ou menée à vue (contact visuel avec l animal poursuivi) jusqu au ferme ou la prise du grand gibier blessé. Si le chien venait à être lâché sur un animal sain, il devra abandonner la poursuite et revenir auprès de son maître. Le chien doit poursuivre le gibier blessé en donnant de la voix avec persévérance et régularité jusqu au ferme. La qualité de la poursuite sera fonction de la ténacité du chien, de ses performances physiques, des aboiements à voie ou à vue. Le chien devra, lors cet exercice, faire preuve d initiative pour conclure par un ferme Le ferme Si l animal blessé accepte le ferme devant le chien, celui-ci devra donner de la voix de façon soutenue. La persévérance et la ténacité du chien pour le maintien de l animal pris au ferme sera particulièrement apprécié. Si le chien en a les capacités physiques, il pourra coiffer l animal de recherche. Le conducteur du Chien de Rouge est le seul autorisé à donner le coup de grâce à l animal blessé. 4. Organisation Une épreuve de BM sera, soit organisée sur un territoire spécialement réservé à cet effet, soit elle sera ponctuelle à la demande d un candidat. En aucun cas celui-ci ne pourra proposer une piste pour effectuer son épreuve. L organisateur prévoira un chien de contrôle afin de parer toute défaillance éventuelle. Ed. : B Edition provisoire 2015 Page 21 sur 22

22 5. Appréciation d ensemble En plus de la notation en 3 chiffres, le jury rendra compte dans son rapport écrit, de l impression d ensemble que lui laisse le chien : son équilibre, sa personnalité, son tempérament et sa volonté de retrouver l animal blessé. La qualité de la collaboration dans l équipe conducteur-chien doit être appréciée. Les faiblesses ou défauts comme un manque de «mordant» ou de «perçant» doit également être mentionné ainsi que la cause de l échec éventuel. Ed. : B Edition provisoire 2015 Page 22 sur 22

Additif au règlement de Pistage 2007. N 1

Additif au règlement de Pistage 2007. N 1 CUN-CBG Groupe Travail Pistage Additif au règlement de Pistage 2007. N 1 Date d application : 01 mars 2010 - Le port du harnais type «Bötcher» est formellement interdit en concours de pistage. - Plus aucune

Plus en détail

Commission Polydog Règlement de compétition SportPlaisir Catalogue des disciplines catégorie adresse niveau B

Commission Polydog Règlement de compétition SportPlaisir Catalogue des disciplines catégorie adresse niveau B 1 FAIRE UNE PIROUETTE SUR UNE PALETTE Description des installations Une estrade plane (palette) est placée au sol à environ 7 pas du point de départ. Pour le CCh, une ligne de démarcation est tracée un

Plus en détail

VARIATIONS SUR UNE CONSTANTE

VARIATIONS SUR UNE CONSTANTE VARIATIONS SUR UNE CONSTANTE A la vue des résultats de nos vingt sept ans de recherche dans la Drôme, il apparait que notre activité a connu comme toute chose qui débute une poussée, qui s est stabilisée,

Plus en détail

1. Comportement envers l homme au standard/à la mesure

1. Comportement envers l homme au standard/à la mesure - 1 - - 2-1. Comportement envers l homme au standard/à la mesure Pendant que le chien soit mesuré/ jugé au standard son comportement est observé: Le chien réagit déjà d une manière craintive/ agressive

Plus en détail

Consignes pour le permis de conduire

Consignes pour le permis de conduire www.marius-formation.com Consignes pour le permis de conduire Instructions à titre indicatif fixant les modalités d'évaluation de l'épreuve pratique de l'examen du permis de conduire de la catégorie B

Plus en détail

LE PERMIS DE CONDUIRE «G»

LE PERMIS DE CONDUIRE «G» LE PERMIS DE CONDUIRE «G» 1. Le permis de conduire «G» Désormais, un permis de conduire spécifique est exigé pour la conduite des tracteurs agricoles et forestiers et du matériel mobile agricole. Il s

Plus en détail

VALIDATION DU PERMIS DE CHASSER

VALIDATION DU PERMIS DE CHASSER Fédération Départementale des Chasseurs NN de Loire-Atlantique VALIDATION DU PERMIS DE CHASSER (N attendez pas le dernier moment pour passer commande) Cher(e) adhérent(e), Vous pouvez valider votre permis

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LE RÔLE DE L INSPECTEUR DU PERMIS DE CONDUIRE

TOUT SAVOIR SUR LE RÔLE DE L INSPECTEUR DU PERMIS DE CONDUIRE www.drive-academy.net TOUT SAVOIR SUR LE RÔLE DE L INSPECTEUR DU PERMIS DE CONDUIRE Tout ce que vous avez toujours savoir sur le rôle de l inspecteur du Permis de conduire. Sources : Ministère de l intérieur

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES ET DE LA SOLIDARITÉ Arrêté du 21 décembre 2007 définissant les modalités de formation et de délivrance du certificat

Plus en détail

Isolation grâce à l air immobile

Isolation grâce à l air immobile Principes / La structure idéale 44 La structure idéale Schutz im Winter Rücktrocknung im Sommer L efficacité de toutes les isolations thermiques repose sur les inclusions d air dans le matériau isolant

Plus en détail

L ÉCHOLOCATION CHEZ LES CHAUVES-SOURIS SESSION 2014 BACCALAURÉAT SÉRIE S. Épreuve de PHYSIQUE CHIMIE Évaluation des compétences expérimentales

L ÉCHOLOCATION CHEZ LES CHAUVES-SOURIS SESSION 2014 BACCALAURÉAT SÉRIE S. Épreuve de PHYSIQUE CHIMIE Évaluation des compétences expérimentales BACCALAURÉAT SÉRIE S Épreuve de PHYSIQUE CHIMIE Évaluation des compétences expérimentales Sommaire I. DESCRIPTIF DU SUJET DESTINÉ AUX PROFESSEURS... 2 II. LISTE DE MATÉRIEL DESTINÉE AUX PROFESSEURS ET

Plus en détail

PROGRAMME DEVELOPPEMENT EPREUVE PROPULSION «BALLET»

PROGRAMME DEVELOPPEMENT EPREUVE PROPULSION «BALLET» 3 sept 2009 PROGRAMME DEVELOPPEMENT La validation de l épreuve «Propulsion» implique la validation de deux parties d épreuve : propulsion «ballet» et propulsion «technique». La nageuse ayant validé une

Plus en détail

PROTOCOLE DE SÉCURITÉ ET DE SURVEILLANCE DE L ÉCOLE PIERRE RÉMY 2013

PROTOCOLE DE SÉCURITÉ ET DE SURVEILLANCE DE L ÉCOLE PIERRE RÉMY 2013 SÉCURITÉ 1. Il est interdit de laisser entrer qui que ce soit dans l école. Si vous laissez entrer quelqu un, vous devez l accompagner au secrétariat ou au service de garde. Vous êtes responsable de toutes

Plus en détail

S O M M A I R E. 3. Consignes aux membres du jury. Page 4/15 a) Phase écrite Page 4/15 b) Phase pratique Page 6/15

S O M M A I R E. 3. Consignes aux membres du jury. Page 4/15 a) Phase écrite Page 4/15 b) Phase pratique Page 6/15 Baccalauréat professionnel COMMERCIALISATION ET SERVICES EN RESTAURATION E32 Sous-épreuve d organisation et de mise en œuvre d un service C O N S I G N E S S O M M A I R E 1. Contexte de l épreuve. Page

Plus en détail

PERMIS DE CONDUIRE POUR LES TRACTEURS AGRICOLES

PERMIS DE CONDUIRE POUR LES TRACTEURS AGRICOLES PERMIS DE CONDUIRE POUR LES TRACTEURS AGRICOLES Le permis de conduire G Le permis de conduire G Depuis le 15 septembre 2006, un permis de conduire spécifique est exigé pour la conduite des tracteurs agricoles

Plus en détail

Amendements à la Convention sur la circulation routière

Amendements à la Convention sur la circulation routière BGBl. III - Ausgegeben am 23. April 2014 - Nr. 80 1 von 12 Amendements à la Convention sur la circulation routière A. Amendements au texte principal de la Convention ARTICLE 1 (Définitions) Insérer un

Plus en détail

Local de retrait PASS

Local de retrait PASS Local de retrait PASS PRINCIPE : (Programme Alternatif à la Suspension Scolaire PASS) Suite à un retrait de classe, l élève est avisé qu à sa réintégration au cours, il doit reprendre, pendant son temps

Plus en détail

CADET DE LA. Les sélections sont ouvertes aux candidats :

CADET DE LA. Les sélections sont ouvertes aux candidats : CADET DE LA république Le recrutement et les épreuves de sélection sont organisés par département en fonction des postes ouverts. Le retrait du dossier d inscription s effectue auprès des structures de

Plus en détail

Entrée en vigueur du nouveau permis de conduire européen le 19 janvier 2013

Entrée en vigueur du nouveau permis de conduire européen le 19 janvier 2013 Entrée en vigueur du nouveau permis de conduire européen le 19 janvier 2013 La 3e directive du conseil européen du 20 décembre 2006, directive 2006/126/CE, relative au permis de conduire prescrit la mise

Plus en détail

Agrément technique général. Association professionnelle de la construction en bottes de paille Allemagne Sieben Linden 1 D-38486 Bandau

Agrément technique général. Association professionnelle de la construction en bottes de paille Allemagne Sieben Linden 1 D-38486 Bandau No d agrément : Z-23.11-1595 INSTITUT ALLEMAND DES TECHNIQUES DE CONSTRUCTION Etablissement de droit public 10 février 2006 10829 Berlin Kolonenstr. 30 L Tel. (49) 030 78730-332 Fax. (49) 030 78730-320

Plus en détail

RÈGLEMENT GÉNÉRAL DES ACTIONS DE FORMATION NATIONALES

RÈGLEMENT GÉNÉRAL DES ACTIONS DE FORMATION NATIONALES RÈGLEMENT GÉNÉRAL DES ACTIONS DE FORMATION NATIONALES Préambule Le présent règlement général des formations fixe les conditions générales et spécifiques notamment pour la mise en œuvre de procédures d

Plus en détail

BREVET PROFESSIONNEL AGENT TECHNIQUE DE PREVENTION ET DE SECURITE

BREVET PROFESSIONNEL AGENT TECHNIQUE DE PREVENTION ET DE SECURITE BREVET PROFESSIONNEL AGENT TECHNIQUE DE PREVENTION ET DE SECURITE GRILLES D EVALUATION DES EPREUVES PONCTUELLES (à transmettre aux membres des commissions d évaluation en vue d une harmonisation préalable

Plus en détail

GUIDE MEMOIRE STAGES D EXCELLENCE

GUIDE MEMOIRE STAGES D EXCELLENCE Département Licence Sciences & Technologies 480 Avenue Centrale B.P. 53 38041 GRENOBLE CEDEX 9 Téléphone : +33 (0)4.76.51.49.29 - Fax : +33 (0)4.76.51.42.68 GUIDE MEMOIRE STAGES D EXCELLENCE Année Universitaire

Plus en détail

Validation du Passeport «Joueur/Joueuse de devant». Guide de Procédure

Validation du Passeport «Joueur/Joueuse de devant». Guide de Procédure Validation du Passeport «Joueur/Joueuse de devant». Evaluation des aptitudes pour les catégories Moins de 14 ans Garçons Moins de 15 Filles et Moins de 18 ans Filles Guide de Procédure Saison 2015 2016

Plus en détail

L Essentiel des Règles de jeu du GN Version 2014-finale

L Essentiel des Règles de jeu du GN Version 2014-finale L Essentiel des Règles de jeu du GN Version 2014-finale Ceci est un résumé. Pour le détail des règles, reportez vous au document complet. NOTA : Nous avons souhaité une simplification radicale des règles

Plus en détail

qwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwer tyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuio Baccalauréat professionnel Accueil (Relation Clients et Usagers)

qwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwer tyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuio Baccalauréat professionnel Accueil (Relation Clients et Usagers) qwertyuiopasdfghjklzxcvbnmqwer tyuiopasdfghjklzxcvbnmqwertyuio Baccalauréat professionnel Accueil (Relation Clients et Usagers) pasdfghjklzxcvbnmqwertyuiopasd fghjklzxcvbnmqwertyuiopasdfghjk lzxcvbnmqwertyuiopasdfghjklzxcvbnm

Plus en détail

Atelier. Outils de mesure et de diagnostic. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr

Atelier. Outils de mesure et de diagnostic. Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr Atelier Outils de mesure et de diagnostic Espace INFO ÉNERGIE Nancy Grands Territoires nancygrandsterritoires@eie-lorraine.fr Sommaire Comment mesurer et diagnostiquer : 1) La qualité de l air intérieur

Plus en détail

CRITÉRIUM REGIONAL U13 SAISON 2013-2014 REGLEMENT

CRITÉRIUM REGIONAL U13 SAISON 2013-2014 REGLEMENT CRITÉRIUM REGIONAL U13 SAISON 2013-2014 REGLEMENT REGLEMENT Article 1 : Titre et Challenge La Ligue de Paris Ile-de-France de Football organise annuellement sur son territoire une épreuve intitulée «Critérium

Plus en détail

Aptitude professionnelle des conducteurs professionnels affectés au transport de marchandises

Aptitude professionnelle des conducteurs professionnels affectés au transport de marchandises Aptitude professionnelle des conducteurs professionnels affectés au transport de marchandises Objet : Arrêté royal du 4 mai 2007 relatif au permis de conduire, à l aptitude professionnelle et à la formation

Plus en détail

FÉDÉRATION INTERNATIONALE DE PÉTANQUE ET JEU PROVENÇAL REGLEMENT DU CHAMPIONNAT DU MONDE DE TIR INDIVIDUEL

FÉDÉRATION INTERNATIONALE DE PÉTANQUE ET JEU PROVENÇAL REGLEMENT DU CHAMPIONNAT DU MONDE DE TIR INDIVIDUEL FÉDÉRATION INTERNATIONALE DE PÉTANQUE ET JEU PROVENÇAL REGLEMENT DU CHAMPIONNAT DU MONDE DE TIR INDIVIDUEL Article 1er : Pas de Tir : Il est composé d'un cercle d'un mètre de diamètre comportant les marques

Plus en détail

KAYAK DE MER NIVEAU I

KAYAK DE MER NIVEAU I KAYAK DE MER NIVEAU I Objectif du cours Associer plaisir et sécurité lors d une journée d initiation. Donner au kayakiste novice ou sans expérience les connaissances théoriques et pratiques de base pour

Plus en détail

Aptitude professionnelle des conducteurs professionnels affectés au transport de marchandises

Aptitude professionnelle des conducteurs professionnels affectés au transport de marchandises Aptitude professionnelle des conducteurs professionnels affectés au transport de marchandises Objet : Arrêté royal du 4 mai 2007 relatif au permis de conduire, à l aptitude professionnelle et à la formation

Plus en détail

PRÉPARER LA PREMIÈRE ÉPREUVE ORALE D ADMISSION OPTION EPS. DEVOIRS SUPPLÉMENTAIRES 1 et 2

PRÉPARER LA PREMIÈRE ÉPREUVE ORALE D ADMISSION OPTION EPS. DEVOIRS SUPPLÉMENTAIRES 1 et 2 CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DES ÉCOLES PRÉPARER LA PREMIÈRE ÉPREUVE ORALE D ADMISSION OPTION EPS DEVOIRS SUPPLÉMENTAIRES 1 et 2 Rédaction Jean-Pierre GUICHARD Conseiller pédagogique en EPS Ministère

Plus en détail

PUNAISES DE LIT. prévention et intervention

PUNAISES DE LIT. prévention et intervention PUNAISES DE LIT prévention et intervention À quoi ressemble la punaise de lit? La punaise de lit, aussi appelée punaise, est un insecte brunâtre visible à l œil nu qui mesure de 4 à 7 millimètres. Elle

Plus en détail

POLITIQUE. Délivrance des permis et obtention des classes et des mentions OBJECTIF PRÉALABLE MODALITÉS D APPLICATION

POLITIQUE. Délivrance des permis et obtention des classes et des mentions OBJECTIF PRÉALABLE MODALITÉS D APPLICATION POLITIQUE Délivrance des permis et obtention des classes et des mentions OBJECTIF Cette politique a pour objectifs de : définir les différents types de permis et les conditions générales d obtention et

Plus en détail

Parasites externes du chat et du chien

Parasites externes du chat et du chien Parasites externes du chat et du chien Identification, prévention et traitement Les tiques Les tiques transmettent des maladies parfois mortelles. La prévention est la meilleure arme. 1 - Où les trouve-t-on?

Plus en détail

Lecteur éditeur de chèques. i2200. Manuel utilisateur. Solutions de transactions et de paiement sécurisées

Lecteur éditeur de chèques. i2200. Manuel utilisateur. Solutions de transactions et de paiement sécurisées Manuel utilisateur Lecteur éditeur de chèques i2200 Solutions de transactions et de paiement sécurisées Ingenico 2200 Avant Propos Merci d avoir choisi le Lecteur Editeur de chèque nouvelle génération

Plus en détail

Certification Conseiller Clientèle bancaire

Certification Conseiller Clientèle bancaire SAQ Swiss Association for Quality Autorité de certification de personnes Accréditée selon la norme SN/EN ISO IEC 17024:2012 Service d Accréditation Suisse SAS (SCESe 016) Certification Conseiller Clientèle

Plus en détail

TAP-PAR. Test d aptitudes physiques pour paramédics. Description du test

TAP-PAR. Test d aptitudes physiques pour paramédics. Description du test TAP-PAR Test d aptitudes physiques pour paramédics Description du test INTRODUCTION Le travail de paramédic nécessite une capacité physique supérieure à celle de la population moyenne. En effet, ceux-ci

Plus en détail

REGLEMENTATION FEDERALE DU B.F. UFA septembre 2012

REGLEMENTATION FEDERALE DU B.F. UFA septembre 2012 F.F.A.A.A. 11, rue Jules Vallès 75011 PARIS 01.43.48.22.22 01.43.48.87.91 REGLEMENTATION FEDERALE DU B.F. UFA septembre 2012 Livret de formation BF UFA 2012-2013 1 Qu est ce que le Brevet Fédéral UFA?

Plus en détail

Le Diplôme d Instructeur Fédéral

Le Diplôme d Instructeur Fédéral Le Diplôme d Instructeur Fédéral La F.F.S.T agréée par le Ministère des Sports assure une mission de service public. Pour mener à bien cette mission elle assure notamment des formations d enseignants,

Plus en détail

Le Club du Setter Anglais est heureux de vous convier à la NATIONALE D ELEVAGE 2015 RODEZ (Aveyron) SAMEDI 30 ET DIMANCHE 31 MAI

Le Club du Setter Anglais est heureux de vous convier à la NATIONALE D ELEVAGE 2015 RODEZ (Aveyron) SAMEDI 30 ET DIMANCHE 31 MAI RODEZ (12) Le Club du Setter Anglais est heureux de vous convier à la NATIONALE D ELEVAGE 2015 RODEZ (Aveyron) SAMEDI 30 ET DIMANCHE 31 MAI Parc Municipal Hôtellerie de Fontanges( 12) PROGRAMME N.E 2015

Plus en détail

Directives pour les travaux pratiques individuels (TPI) des opératrices et des opérateurs de machines automatisées

Directives pour les travaux pratiques individuels (TPI) des opératrices et des opérateurs de machines automatisées Association pour la formation des opérateurs/opératrices de machines automatisées Vereinigung für die Ausbildung von Anlagenführern/Anlagenführerinnen FOMA Belpstrasse 41, 3007 Bern Tel. +41 31 381 64

Plus en détail

NORME 5 NORMES ET PROCÉDURE D AUTO-ACCRÉDITATION

NORME 5 NORMES ET PROCÉDURE D AUTO-ACCRÉDITATION NORME 5 NORME ET PROCÉDURE D AUTO-ACCRÉDITATION Bien que cette Norme apparaisse dans le Code canadien de sécurité pour les transporteurs routiers, il est important de noter qu'elle s'applique à tous les

Plus en détail

REFERENTIEL DE LA CERTIFICATION DE PERSONNE GP01 DIAGNOSTIC IMMOBILIER

REFERENTIEL DE LA CERTIFICATION DE PERSONNE GP01 DIAGNOSTIC IMMOBILIER Le présent document a pour objet de définir le processus de de compétences d une personne dans les diagnostics immobiliers. 0. Introduction est une société française filiale du groupe Holding, qui est

Plus en détail

Nouveau permis de conduire européen

Nouveau permis de conduire européen Nouveau permis de conduire européen Nouvelles catégories de permis entrant en vigueur le 19 janvier 2013 - dossier de presse - SOMMAIRE Le nouveau permis européen Nouvelle carte sécurisée Les nouvelles

Plus en détail

BUT DE L EXAMEN... 3 ORGANE RESPONSABLE... 4 CONDITIONS D ADMISSION... 5 DEROGATION... 5 TAXE D EXAMEN... 5 PARTIE / DUREE DE L EXAMEN...

BUT DE L EXAMEN... 3 ORGANE RESPONSABLE... 4 CONDITIONS D ADMISSION... 5 DEROGATION... 5 TAXE D EXAMEN... 5 PARTIE / DUREE DE L EXAMEN... BROCHURE août 2014 CONTENU BUT DE L EXAMEN... 3 ORGANE RESPONSABLE... 4 CONDITIONS D ADMISSION... 5 DEROGATION... 5 TAXE D EXAMEN... 5 PARTIE / DUREE DE L EXAMEN... 6 APERÇU DE LA MATIERE D EXAMEN... 7

Plus en détail

Groupement Romand de Skieurs Aveugles et Malvoyants GRSA

Groupement Romand de Skieurs Aveugles et Malvoyants GRSA Groupement Romand de Skieurs Aveugles et Malvoyants GRSA Manuel de guidage «ski de fond» Sommaire 1. Introduction... 3 2. Définitions... 3 3. Règles d or, élaborées par deux HDV :... 3 4. Sécurité... 4

Plus en détail

PLAN D ATHLETISATION PROTOCOLES D EVALUATION DES QUALITES PHYSIQUES DES JOUEURS INTERNATIONAUX

PLAN D ATHLETISATION PROTOCOLES D EVALUATION DES QUALITES PHYSIQUES DES JOUEURS INTERNATIONAUX PLAN D ATHLETISATION PROTOCOLES D EVALUATION DES QUALITES PHYSIQUES DES JOUEURS INTERNATIONAUX TEST NUMERO 1 (1/3) Nom : Test Luc LEGER Navette (20m) Objectifs : Mesure de la VMA (Vitesse maximal aérobie)

Plus en détail

MODE D EMPLOI. Station météo avec senseur extérieur sans fil WS-1100

MODE D EMPLOI. Station météo avec senseur extérieur sans fil WS-1100 MODE D EMPLOI Station météo avec senseur extérieur sans fil WS-1100 FR SOMMAIRE 1 2 11 3 4 5 10 9 6 8 1. affi chage de l horloge DCF 2. les précisions météorologiques avec des symboles 3. pression de l

Plus en détail

Notice de montage. 1 Une tôle doublée plate qui va réellement fermer votre conduit de cheminée, nous l appellerons le volet

Notice de montage. 1 Une tôle doublée plate qui va réellement fermer votre conduit de cheminée, nous l appellerons le volet Notice de montage Vous avez choisi Eurotrappe, pour isoler votre sortie de cheminé à foyer ouvert, et nous vous en félicitons! Consignes de sécurité : Monter sur un toit n est pas anodin!!, cela comporte

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e PROFESSIONELS DU SECTEUR DES ASSURANCES

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e PROFESSIONELS DU SECTEUR DES ASSURANCES MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 2697 1623 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 129 110 22 22 juillet mai 2009 2013 S o m m a i r e PROFESSIONELS

Plus en détail

Comment sont vos cheveux?

Comment sont vos cheveux? Comment sont vos cheveux? Être blond Être brun Être roux Être auburn Avoir les cheveux gris Avoir les cheveux grisonnants Avoir les cheveux blancs Avoir les cheveux bouclés, frisés Avoir les cheveux ondulés

Plus en détail

ETUDE D IMPACT ACOUSTIQUE

ETUDE D IMPACT ACOUSTIQUE ETUDE D IMPACT ACOUSTIQUE PROJET D AMÉNAGEMENT D UN CENTRE DE STOCKAGE DE SEDIMENTS Commune de Bessines-sur-Gartempe Maître d Ouvrage AREVA Etablissement de Bessines 1, Avenue du Brugeaud 87250 Bessines

Plus en détail

CONCOURS EXTERNE 2012 POUR LE RECRUTEMENT D'AGENTS D'EXPLOITATION SPECIALISES 19 septembre 2012

CONCOURS EXTERNE 2012 POUR LE RECRUTEMENT D'AGENTS D'EXPLOITATION SPECIALISES 19 septembre 2012 N IDENTIFICATION : CONCOURS EXTERNE 2012 POUR LE RECRUTEMENT D'AGENTS D'EXPLOITATION SPECIALISES 19 septembre 2012 AGENTS D'EXPLOITATION SPECIALISES DES TRAVAUX PUBLICS DE L'ETAT spécialité «routes, bases

Plus en détail

Maîtrise d œuvre pour la construction d un ascenseur ou monte personne handicapée au CPMT et d un monte personne handicapée à LA POSTE

Maîtrise d œuvre pour la construction d un ascenseur ou monte personne handicapée au CPMT et d un monte personne handicapée à LA POSTE DÉPARTEMENT DE LA HAUTE SAVOIE OBJET DU MARCHE : Maîtrise d œuvre pour la construction d un ascenseur ou monte personne handicapée au CPMT et d un monte personne handicapée à LA POSTE MARCHE à PROCÉDURE

Plus en détail

LA COALITION NATIONALE SUR LES ANIMAUX DE COMPAGNIE

LA COALITION NATIONALE SUR LES ANIMAUX DE COMPAGNIE LA COALITION NATIONALE SUR LES ANIMAUX DE COMPAGNIE EXEMPLE DE RÈGLEMENT MUNICIPAL RÉGISSANT LA GARDE ET LE CONTRÔLE DES ANIMAUX DE COMPAGNIE Note : Les municipalités devraient se référer à la loi provinciale

Plus en détail

Diplôme National du Brevet Brevet Blanc n 2

Diplôme National du Brevet Brevet Blanc n 2 Session 2011 Diplôme National du Brevet Brevet Blanc n 2 MATHÉMATIQUES Série Collège L usage de la calculatrice est autorisé Le candidat remettra sa copie au surveillant à la fin de l épreuve Nature de

Plus en détail

Style 7T. Afficheur température

Style 7T. Afficheur température Style 7T Afficheur température INSTRUCTIONS D INSTALLATION ET DE MISE EN SERVICE B.P. 1 49340 TRÉMENTINES FRANCE Tél. : 02 41 71 72 00 Fax : 02 41 71 72 01 www.bodet.fr Réf.: 606274 D S assurer à réception

Plus en détail

Série des Traités du Conseil de l'europe - n 202. Convention européenne en matière d'adoption des enfants (révisée)

Série des Traités du Conseil de l'europe - n 202. Convention européenne en matière d'adoption des enfants (révisée) Série des Traités du Conseil de l'europe - n 202 Convention européenne en matière d'adoption des enfants (révisée) Strasbourg, 27.XI.2008 STCE 202 Adoption des enfants (révisée), 27.XI.2008 2 Préambule

Plus en détail

Garde-corps. (moyens d accès permanents aux machines)

Garde-corps. (moyens d accès permanents aux machines) Garde-corps (moyens d accès permanents aux machines) Le présent feuillet d information rassemble les prescriptions (règles techniques) applicables aux garde-corps permettant d accéder à des machines. Il

Plus en détail

Commentaire des articles du modèle de contrat de gestion entre une commune et son asbl communale

Commentaire des articles du modèle de contrat de gestion entre une commune et son asbl communale Union des Villes et Communes de Wallonie asbl Commentaire des articles du modèle de contrat de gestion entre une commune et son asbl communale Le modèle de contrat de gestion entre une commune et son asbl

Plus en détail

The National Dental Examining Board of Canada Le Bureau National d Examen Dentaire du Canada

The National Dental Examining Board of Canada Le Bureau National d Examen Dentaire du Canada The National Dental Examining Board of Canada Le Bureau National d Examen Dentaire du Canada Règlements concernant les examens et les évaluations devenant effectifs le 1er janvier 2015 Prenez note que

Plus en détail

Ville d Ozoir-la-Ferrière

Ville d Ozoir-la-Ferrière Ville d Ozoir-la-Ferrière Procédure Adaptée au sens de l Article 28 du C.M.P0 Décret n 2006-975 du 1 er août 2006 portant nouveau Code des Marchés Publics LOCATION, INSTALLATION, ENTRETIEN D UNE PATINOIRE

Plus en détail

Jeux collectifs. Module pour la GS

Jeux collectifs. Module pour la GS 2008 Jeux collectifs Module pour la GS Module sur les jeux collectifs en grande section de maternelle inspiré d un travail réalisé à l occasion d un C.A.F.I.P.E.M.F. en mars 2008 07/03/2008 Table des matières

Plus en détail

b) Fiche élève - Qu est-ce qu une narration de recherche 2?

b) Fiche élève - Qu est-ce qu une narration de recherche 2? Une tâche complexe peut-être traitée : Gestion d une tâche complexe A la maison : notamment les problèmes ouverts dont les connaissances ne sont pas forcément liées au programme du niveau de classe concerné

Plus en détail

Repérage de l artillerie par le son.

Repérage de l artillerie par le son. Repérage de l artillerie par le son. Le repérage par le son permet de situer avec précision une batterie ennemie, qu elle soit ou non bien dissimulée. Le son se propage avec une vitesse sensiblement constante,

Plus en détail

Assurance qualité du côté de l'entreprise (1) pour l'utilisation de systèmes de peintures intumescentes

Assurance qualité du côté de l'entreprise (1) pour l'utilisation de systèmes de peintures intumescentes Assurance qualité du côté de l'entreprise (1) pour l'utilisation de systèmes de peintures intumescentes sur acier (en tant qu'annexe 3 de la publication SZS C2.5 «Peintures intumescentes» reconnue officiellement

Plus en détail

GUIDE DU TUTEUR ACCUEIL D UN ETUDIANT EN BTS MUC. Management des Unités Commerciales. Stage de 1ère année

GUIDE DU TUTEUR ACCUEIL D UN ETUDIANT EN BTS MUC. Management des Unités Commerciales. Stage de 1ère année GUIDE DU TUTEUR Ce guide est complété par le tuteur durant la première année de BTS. Une copie doit être fournie au professeur et à l étudiant ACCUEIL D UN ETUDIANT EN BTS MUC Management des Unités Commerciales

Plus en détail

Accueil familial de jour

Accueil familial de jour Département de la formation, de la jeunesse et de la culture Service de protection de la jeunesse Directives pour l accueil de jour des enfants Accueil familial de jour Cadre de référence et référentiels

Plus en détail

Herrebout-Vermander N.V. S.A.

Herrebout-Vermander N.V. S.A. Pag. 1/5 Herrebout-Vermander N.V. S.A. Kuurne, mai 2002 rev. Janvier 2005 Le parquetteur est parti, et qu'est-ce qu'on fait maintenant Félicitations avec votre nouveau Le parquet est un revêtement de sol

Plus en détail

Rédacteur territorial principal de 2 ème classe L ENTRETIEN AVEC UN JURY

Rédacteur territorial principal de 2 ème classe L ENTRETIEN AVEC UN JURY 17/10/2013 Document élaboré par les membres d une cellule pédagogique nationale associant des représentants des centres de gestion de la fonction publique territoriale Rédacteur territorial principal de

Plus en détail

La responsabilité des présidents d A.C.C.A.

La responsabilité des présidents d A.C.C.A. La responsabilité des présidents d A.C.C.A. Bernard MERAUD : Avocat au Barreau de Bourgoin-Jallieu (Assemblée générale FDCI du 26 avril 2014) ---------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET A.1

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET A.1 TP A.1 Page 1/5 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL EPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET A.1 Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l examinateur : Page 2/5 - une

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e INTERMEDIAIRES D ASSURANCES ET DE REASSURANCES

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e INTERMEDIAIRES D ASSURANCES ET DE REASSURANCES MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 3013 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 188 2 décembre 2005 S o m m a i r e INTERMEDIAIRES D ASSURANCES ET

Plus en détail

LAR (Longes Auto-Rétractables)

LAR (Longes Auto-Rétractables) LAR (Longes Auto-Rétractables) Là où tout a commencé Mai 2012 Visite d Altrad Balliauw chez Exxon Baytown Texas, invité de la société Brand Energy Solutions. Brand travaille depuis 3 ans déjà avec des

Plus en détail

Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2. 1. Fond: 2. IMPORTANT:

Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2. 1. Fond: 2. IMPORTANT: Panneaux de terrasse TimberStar Notice de pose NOTICE DE POSE 1-2 Veuillez lire l intégralité de la notice de pose avant de commencer le montage! Les panneaux de terrasse TimberStar peuvent être sciés,

Plus en détail

RÈGLEMENT DE CONSULTATION

RÈGLEMENT DE CONSULTATION ROYAUME DU MAROC MINISTERE DE L EQUIPEMENT, DU TRANSPORT ET DE LA LOGISTIQUE DIRECTION DE LA STRATEGIE, DES PROGRAMMES ET DE LA COORDINATION DES TRANSPORTS RÈGLEMENT DE CONSULTATION APPEL D OFFRES OUVERT

Plus en détail

smart flap guide de 'utilisateur

smart flap guide de 'utilisateur smart flap guide de 'utilisateur Smart Flap - D'un coup d'œil boutons de programmation (pattes et lune) avant-toit avec lecteur loquet d entrée clapet de fermeture loquet de sortie 2 D'un coup d'œil Guide

Plus en détail

MODALITES DES FORMATIONS ET DES EXAMENS DES OFFICIELS F.F.S.A.

MODALITES DES FORMATIONS ET DES EXAMENS DES OFFICIELS F.F.S.A. DES FORMATIONS ET DES EXAMENS DES OFFICIELS F.F.S.A. 2 2005B22072005 1 FORMATION COMMISSAIRES STAGIAIRES Stage de formation obligatoire avant l obtention de la licence de commissaire stagiaire. Formation

Plus en détail

LES NOUVELLES CONTRAINTES EN MATIERE DE MARCHES PUBLICS

LES NOUVELLES CONTRAINTES EN MATIERE DE MARCHES PUBLICS LES NOUVELLES CONTRAINTES EN MATIERE DE MARCHES PUBLICS I - PREAMBULE Jusqu à présent, la majorité des achats d équipements effectués par les services échappaient à la réglementation relative aux marchés

Plus en détail

CHIEN D ARRET ALLEMAND A POIL DUR (Deutsch Drahthaar)

CHIEN D ARRET ALLEMAND A POIL DUR (Deutsch Drahthaar) Standard F.C.I. N 98 / 08.06.2001 / F CHIEN D ARRET ALLEMAND A POIL DUR (Deutsch Drahthaar) TRADUCTION : Dr. J.-M. Paschoud et Prof. R. Triquet. ORIGINE : Allemagne. DATE DE PUBLICATION DU STANDARD D ORIGINE

Plus en détail

BETTER THAN FUMIGATEUR À LIBÉRATION TOTALE AÉROSOL INSECTICIDE FUMIGATEUR-EXTERMINATEUR DOMESTIQUE

BETTER THAN FUMIGATEUR À LIBÉRATION TOTALE AÉROSOL INSECTICIDE FUMIGATEUR-EXTERMINATEUR DOMESTIQUE BETTER THAN FUMIGATEUR À LIBÉRATION TOTALE AÉROSOL INSECTICIDE FUMIGATEUR-EXTERMINATEUR DOMESTIQUE Enfoncer et barrer la gâchette pour une VAPORISATION CONTINUE ou appuyer sur la gâchette pour une VAPORISATION

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES GENERALES TRAVAUX

CAHIER DES CLAUSES GENERALES TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES GENERALES TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES GÉNÉRALES POUR L EXÉCUTION DES TRAVAUX FORESTIERS DE REBOISEMENT ET D ENTRETIEN EN FORET PRIVÉE Établi contractuellement en 1989 par la Compagnie

Plus en détail

Les Essentiels COLLECTION. Les règles de sécurité. pour le dépannage. des véhicules électriques. & hybrides. Commission

Les Essentiels COLLECTION. Les règles de sécurité. pour le dépannage. des véhicules électriques. & hybrides. Commission COLLECTION Les Essentiels Commission Mai 2013 Président : Eric Faucheux Véhicules électriques & hybrides Les règles de sécurité pour le dépannage des véhicules électriques & hybrides 1 Sommaire I. Les

Plus en détail

L entretien du gazon simplement

L entretien du gazon simplement GAZON L entretien du gazon simplement Pour un gazon bien vert et dense, une fumure adaptée et une tonte régulière sont les mesures d entretien les plus importantes. Un gazon bien nourri sera dense et résistant.

Plus en détail

Concours 2008 / 2009 externe et interne réservé d ingénieurs des services culturels et du patrimoine, spécialité «services culturels»

Concours 2008 / 2009 externe et interne réservé d ingénieurs des services culturels et du patrimoine, spécialité «services culturels» Concours 2008 / 2009 externe et interne réservé d ingénieurs des services culturels et du patrimoine, spécialité «services culturels» Le présent rapport a pour objet de donner une appréciation générale

Plus en détail

Le Gouvernement de la République et Canton du Jura, vu l'ordonnance fédérale du 30 novembre 1998 sur la maturité professionnelle 1),

Le Gouvernement de la République et Canton du Jura, vu l'ordonnance fédérale du 30 novembre 1998 sur la maturité professionnelle 1), Ordonnance concernant les de maturité et de maturité professionnelle dans les écoles supérieures de commerce de la République et Canton du Jura (Version en vigueur jusqu'au 31 juillet 2011) du 8 mars 2005

Plus en détail

Recherche sur les appartements intelligents destinés aux personnes présentant une déficience intellectuelle

Recherche sur les appartements intelligents destinés aux personnes présentant une déficience intellectuelle Recherche sur les appartements intelligents destinés aux personnes présentant une déficience intellectuelle Dany Lussier-Desrochers Université du Québec à Trois-Rivières Rencontres Franco-Québécoises 21

Plus en détail

Que faire en cas: > d un événement pouvant survenir dans votre environnement quotidien

Que faire en cas: > d un événement pouvant survenir dans votre environnement quotidien Tous droits réservés Design Spirale Communication visuelle Que faire en cas: > d un événement pouvant survenir dans votre environnement quotidien > d un événement majeur Alerte à la bombe Violentes intempéries

Plus en détail

PROGRAMME FORMATION EPREUVE PROPULSION «BALLET»

PROGRAMME FORMATION EPREUVE PROPULSION «BALLET» PROGRAMME FORMATION EPREUVE PROPULSION «BALLET» Logique : développer et perfectionner les qualités de propulsions selon les exigences d un ballet. Parcours de 50m. Support musical et chorégraphique de

Plus en détail

4ème RONDE MUSSIDANAISE Ballade touristique pour véhicules historiques

4ème RONDE MUSSIDANAISE Ballade touristique pour véhicules historiques 1-ENGAGEMENTS Article 1-1 4ème RONDE MUSSIDANAISE Ballade touristique pour véhicules historiques REGLEMENT Le St Médard club 4x4 de St Médard de Mussidan (Dordogne) organise le 21 Septembre 2013, une balade

Plus en détail

GRUES ET ÉQUIPEMENTS DE LEVAGE

GRUES ET ÉQUIPEMENTS DE LEVAGE / Hygiène et sécurité NORMES D EXPLOITATION Réf. : Aperam Safety ST 007 Grues et équipements de levage Publication : 15.05.2012 Version : v0 Rév. : AM Safety 007 v2 10.11.2010 GRUES ET ÉQUIPEMENTS DE LEVAGE

Plus en détail

Notice relative à la Banque d Épreuves des Concours des Écoles d Actuariat et Statistique (BÉCÉAS) 2015

Notice relative à la Banque d Épreuves des Concours des Écoles d Actuariat et Statistique (BÉCÉAS) 2015 Notice relative à la Banque d Épreuves des Concours des Écoles d Actuariat et Statistique (BÉCÉAS) 2015 https://www.ceas.fr La présente notice vaut règlement du concours. Chaque candidat s engage, par

Plus en détail

RECOMMANDATIONS DÉPARTEMENTALES. Pour les Maisons d assistants maternels (MAM)

RECOMMANDATIONS DÉPARTEMENTALES. Pour les Maisons d assistants maternels (MAM) RECOMMANDATIONS DÉPARTEMENTALES Pour les Maisons d assistants maternels (MAM) Edition 2008 2013 CDAJE 38 Commission départementale de l accueil des jeunes enfants CDAJE 38 1 Par dérogation à l article

Plus en détail

SOMMAIRE GUIDE DU JURY

SOMMAIRE GUIDE DU JURY SOMMAIRE GUIDE DU JURY Certificat de Qualification Professionnelle Carrossier Peintre Formation Courte (CPc) Carrossier Peintre Formation Longue (CPl) Enregistré au Répertoire National des Certifications

Plus en détail

>> DIAGNOSTIC & PHASES DE TRAITEMENTS DES PUNAISES DE LITS HAMBRES D HÔTES LE DIAGNOSTIC

>> DIAGNOSTIC & PHASES DE TRAITEMENTS DES PUNAISES DE LITS HAMBRES D HÔTES LE DIAGNOSTIC >> DIAGNOSTIC & PHASES DE TRAITEMENTS DES PUNAISES DE LITS LE DIAGNOSTIC HAMBRES D HÔTES L infestation, un point sur la répartition géographique : Contamination explosive depuis 15 ANS : Etats Unis, Canada,

Plus en détail

Le séchage en grange du foin à l énergie solaire PAR MICHEL CARRIER AGR. CLUB LAIT BIO VALACTA

Le séchage en grange du foin à l énergie solaire PAR MICHEL CARRIER AGR. CLUB LAIT BIO VALACTA Le séchage en grange du foin à l énergie solaire PAR MICHEL CARRIER AGR. CLUB LAIT BIO VALACTA Séchage du foin en grange Séchage en grange Technique originaire des zones de montagnes Suisse Autriche Jura

Plus en détail

MESURES PRÉVENTIVES Pour les travailleurs qui peuvent entrer en contact avec des punaises de lit.

MESURES PRÉVENTIVES Pour les travailleurs qui peuvent entrer en contact avec des punaises de lit. MESURES PRÉVENTIVES Pour les travailleurs qui peuvent entrer en contact avec des punaises de lit. Introduction Au cours de la dernière décennie, il y a eu une augmentation exponentielle du nombre d infestation

Plus en détail

Bulletin d'information de la Confrérie St Hubert du Grand-Val

Bulletin d'information de la Confrérie St Hubert du Grand-Val Notr'Canard Bulletin d'information de la Confrérie St Hubert du Grand-Val Chers amis de la Confrérie St Hubert du Grand-Val, L'automne, est-ce la saison des chasseurs? La réponse est: non! Le chasseur

Plus en détail