NOM DE L ATELIER DE TRAVAIL : TIC & SANTE REGION : LANGUEDOC ROUSSILLON

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "NOM DE L ATELIER DE TRAVAIL : TIC & SANTE REGION : LANGUEDOC ROUSSILLON"

Transcription

1 1ère synthèse - «enjeux» 9 décembre 2009 NOM DE L ATELIER DE TRAVAIL : TIC & SANTE REGION : LANGUEDOC ROUSSILLON

2 Phase 1 : Diagnostics et enjeux

3 Participants à la phase 1 de l atelier (1/19) Région : LANGUEDOC ROUSSILLON Nom du groupe de travail : TIC & Santé Rapporteur / animateur : - Animateurs: Daniel LAUNE - BIORAD/SYSDIAG Jackie BERTHE - SANOFI AVENTIS - Référent DIRECCTE : Vincent VACHE Participants à l atelier : ENTREPRISES: Daniel LAUNE BIORAD / SYSDIAG Jackie BERTHE SANOFI AVENTIS Bruno ROBERT GM LR Didier RITTER SKULDTECH Frédéric BAGENAS INTRASENSE François BRIANT IBM Xavier VASQUES IBM Frédéric VIAR ASA Didier FLORENTIN BIOMERIDIES INSTITUTIONS: F.BERTHU Transfert LR Claude Michel INSEE Steven ANDLAUER IDATE Gérard DRAY Ecole des Mines d Alès Olivier MATHURIN ALTER INCUB

4 Participants à la phase 1 de l atelier (2/19) Région : LANGUEDOC ROUSSILLON Nom du groupe de travail : TIC & Santé Rapporteur / animateur : - Animateurs: Daniel LAUNE - BIORAD/SYSDIAG Jackie BERTHE - SANOFI AVENTIS - Référent DIRECCTE : Vincent VACHE Participants à l atelier : UNIVERSITAIRES: Stefano A.CERRI du LIRMM et Denis Mottet de l UM1 ETAB.SANTE / CLINICIENS: Pr RENARD et M. Gallix CHU MPL CONSULAIRES: Henri MALLET CRCI COLLECTIVITES: Xavier LEFEBVRE Nîmes Métropole Philippe BOULET Montpellier Agglomération

5 Diagnostic et enjeux (3/19): Synthèse Vieillissement de la population, augmentation de l incidence des maladies graves et chroniques, explosion des coûts de santé, diminution des moyens, modèles thérapeutiques non optimaux, les systèmes de soins et les traitements atteignent aujourd hui leurs limites. La convergence TIC et Santé est pressentie comme l un des leviers d amélioration des systèmes de soins et des traitements tout en en réduisant les coûts, mais qui amène à repenser les processus dans leur globalité. Le marché TIC & Santé est ainsi un marché très dynamique, générateur d innovations de rupture, de richesses et d emplois; et intéresse l ensemble des acteurs (recherche, industrie, prescripteurs, professionnels et établissements de soins, autorités et patients). L enjeu de cette filière émergente à part entière est de croiser les thématiques TIC + Santé, d amener les acteurs de la chaîne de valeur à interagir en amont des développements pour faire émerger de nouvelles applications avec un potentiel de marché réel et visant à satisfaire les besoins réels des patients et professionnels/établissements de santé. Parmi les enjeux également identifiés ressortent des problématiques de valorisation, ainsi que la difficulté des jeunes entreprises innovantes du secteur à se développer à cause de contraintes liées au statut de leur produit. Plus concrètement, la région Languedoc-Roussillon dispose d atouts majeurs pour permettre d initier une réelle dynamique autour de cette thématique, avec toutefois comme préalable la nécessité de structurer davantage le tissu TIC. Quatre thématiques à fort enjeux pour le territoire ont été identifiées : la médecine personnalisée, la E-Santé, les nouveaux systèmes diagnostiques, ainsi qu une thématique transversale liée à la modélisation et l imagerie 3D. Enfin, le développement du secteur au niveau régional devra nécessairement passer par une insertion dans les autres dynamiques régionales et nationales TIC & Santé. Ces enjeux font déjà à ce stade l objet de quelques axes d actions, qui seront développés lors de groupes de travail en début janvier 2010 avant la deuxième phase de l atelier.

6 Diagnostic et enjeux (4/19): Constats Constats Principaux indicateurs / éléments d illustration Commentaires A Un système de soin et des traitements qui atteignent leurs limites : vieillissement de la population augmentation de l incidence des maladies graves et chroniques remise en cause des modèles thérapeutiques actuel («one fit all»), notamment sur les maladies complexes de type cancer => explosion des coûts de santé => problématique de l offre de soins: augmentation des besoins / diminution des moyens (diminution des professionnels de santé) 1. 25% pop. EU> 60 ans en % > 65 ans en Cancers : 1ère cause de mortalité en EU (12% des décès)/ + 50% entre 2000 et 2020 (source: OMS) Maladies chroniques : ex. 2030, 6,8% de la population mondiale souffrira du diabète, contre 2,8% en 2010 =>principales causes des dépenses (80% consultations générales, 60% hospitalisations, 70% dépenses en soins de santé) 3. Efficacité traitement cancers remis en cause -(taux d inefficacité: jusqu à 60% des patients pour certains traitements) - traitement du cancer du sein à l herceptin efficace uniquement chez les patients porteuses du marqueur Her-2 -explosion des coûts de santé en Europe : 10-15% du PIB / augmentation de 7% par an (EU) / doublement d ici 2015 (210 Mds )- Développement de nouveau modèles : -médecine personnalisée: traitement adapté à la pathologie et au profil génétique du patient (segmentation des population s en sous-groupe pertinents. ex. Herceptin/Her-2) -hospitalisation à domicile Nécessité de réorganiser les systèmes de soins La convergence TIC et Santé pressentie comme un vecteur d amélioration de l efficacité des systèmes de soins et des traitements tout en réduisant les dépenses de santé

7 Diagnostic et enjeux (5/19): Constats Constats Principaux indicateurs / éléments d illustration des constats Commentaires B TIC & Santé : la convergence de 2 secteurs pour répondre aux enjeux des systèmes de santé Une thématique porteuse d innovations de rupture (et de compétitivité pour les territoires) TIC & Santé: un marché porteur : - Une croissance importante : C - en termes de richesses - en termes d emplois => e-santé en EU= 15-20% de croissance par an D Une dynamique régionale, nationale, internationale - Beaucoup de projets et initiatives identifiés sur l ensemble du territoire national - des pôles qui se structurent sur la thématique (ex. SCS fortement orienté TIC & Santé ) Pas de coordination au niveau national et régional des différents projets/initiatives - Des projets EU

8 D Diagnostic et enjeux (6/19): Constats Constats Principaux indicateurs / éléments d illustration des constats Un intérêt important de l ensemble des acteurs: -Académiques -Cliniciens -Industrie -Institutions publiques -nombreuses recherches - optimisation des traitements et de l organisation/chaine de valeur des soins -Nombreux développements de l industrie Santé ET de l industrie TIC + fort intérêt des fournisseurs de bande passante : tous un service Santé (ex. Orange Healthcare, Free, Yahoo, Vodaphone ) + Investissement Vodaphone / Centre de télémonitoring de patients dans pays émergents -Une volonté politique de développer la e-santé : -Orientation de l UE vers «la télémédecine et les solutions innovantes pour la gestion des maladies chroniques» -Plan numérique Besson / Plan hôpital 2012 France Commentaires -«beaucoup d idées, peu de moyens» -L hôpital au centre de la problématique TIC-Santé -Ambition de l industrie de créer une vraie rupture sur une vision à 3-5 ans -Problématique d interaction entre ces différents mondes (rechercheindustrie-utilisateurs-prescripteurs) - Absence d approche business et sciences humaines en amont des développements (quels sont les besoins réels des populations + besoin ressentis pour business)

9 Diagnostic et enjeux (7/19): Enjeux Enjeux Premières propositions pour répondre à ces enjeux (si disponibles) 1 Décloisonner les thématiques: - Nécessité de fédérer et structurer le tissu TIC pour faire émerger un équivalent au volet Santé (EurobioMed) avec qui interagir Aider à la structuration du cluster TIC en LR Interaction avec OPTIC LR en cours de structuration pour mener en amont une réflexion TIC & Santé

10 2 Diagnostic et enjeux (8/19): Enjeux Enjeux Initier une dynamique d échanges entre les acteurs de la chaine valeur pour permettre l adéquation offre/besoins et favoriser l émergence de projets: -Enseignement recherche -Industrie - Prescripteurs / professionnels-ets de santé Remarque : les EGI ont permis d amorcer une réelle dynamique et a fait ressortir une réelle volonté des différents acteurs de travailler ensemble Premières propositions pour répondre à ces enjeux (si disponibles) 4 nouveaux ateliers prévus d ici mijanv.2010 sur 4 thématiques à fort enjeux pour le région LR: -Médecine personnalisée : - identification de biomarqueurs - analyses/ intégration données complexes - E-santé : - Hôpitaux connectés - Diagnostic / suivi patients à distance - Maintien à domicile - Nouveaux systèmes diagnostic (systèmes mobiles au chevet du patient) - miniaturisation / intégration de technologies - transmission et sécurisation des données - Modélisation / imagerie 3D (transverse) Groupe de travail : ex. Sessions BioRéseau dédiées TIC & Santé Création d une plateforme régionale de «connexion» Réfléchir à la possibilité de lancer une étude des besoins réels des patients

11 Diagnostic et enjeux (9/19): Enjeux Enjeux 3 Optimiser le dispositif de valorisation Premières propositions pour répondre à ces enjeux (si disponibles) 4 Soutenir les jeunes entreprises dans leurs développements - problématique de statut des produits développés (ex. logiciels) non considérés comme produits pharma ou diagnostics =>nécessité de validation clinique des produits => problématique d accès à la clinique et de financement (non intérêt des capitaux-risqueurs) - problématique d accès aux AO des établissements de santé => nécessité de validation clinique des produits - Réflexion sur un moyen de faire évoluer le statut des produits développés et utilisés dans les systèmes (ex. reconnaissance des logiciels dédiés santé comme produits diagnostiques/pharmaceutiques) - Prises de contact avec acteurs privés/ fournisseurs de bande passante (ex. Orange, Free, Yahoo ) pour financement Remarque : lors de contact, tester la possibilité pour ces acteurs de travailler directement en région (ex.vodaphone : ouverture d un centre de télémonitoring de patients dans les pays émergents) -Réflexion sur un moyen de faire évoluer les procédures d AO vers des procédures adaptées (ou suppression de procédures) adaptée aux jeunes entreprises TIC & Santé (ex. Mayo Clinique/ USA : test applications et mise en routine sans passer par des AO)

12 Diagnostic et enjeux (10/19): Enjeux Enjeux Premières propositions pour répondre à ces enjeux (si disponibles) 5 Coordonner l information au niveau régional et s insérer dans les dynamiques de coordination nationales (ex. centre national de référence "Santé à domicile & Autonomie») sur les projets et initiatives TIC & Santé qui ont pour but de: - dynamiser d avantage l émergence de projets, - faire émerger des normes propres au secteur (EU en retard par rapport aux USA sur la normalisation) -A minima, cartographie des projets et compétences au niveau régional -Rapprochement avec d autres pôles et le centre de référence national «Santé à Domicile & Autonomie»

13 Diagnostic et enjeux (11/19): Analyse AFOM Thématique en France Thématique Languedoc Roussillon (spécificités régionales) Des compétences complémentaires : En Santé : - un tissu industriel et biotech dense (pharmaceutique, diagnostic) - un tissu clinique important - une production scientifique importante (4 ème en France - une filière bien structurée : Pôle de compétitivité Eurobiomed, EUromediag Atouts (1/2) En communication (technologies, contenus, services, usages) : Institut Telecom En Informatique, robotique et des micro/nanotechnologies : LIRMM Une chaîne de valeur complète : Formation-recherche > valorisation > pme, industrie > prescripteurs, utilisateurs, patients Une population âgée et une dynamique de vieillissement importante (besoins / demande locale)

14 Diagnostic et enjeux (12/19): Analyse AFOM Thématique en France Thématique Languedoc Roussillon (spécificités régionales) Une dynamique amorcée -ex. création filiale TIC & Santé 2010, projet d école en 2012 (Institut telecom,um1, UM2, EMA) - ex.affichage TIC-Santé avec des équipements dédiés de la Faculté médecine Montpellier-Nîmes Atouts (2/2) - ambition de l industrie de créer une vraie rupture sur une vision à 3-5 ans et une réelle volonté des différents acteurs de travailler ensemble : -Atelier EGI -Organisation de 4 ateliers première quinzaine 2010 sur les thématiques médecine personnalisée, e-santé, nouveaux systèmes de détection, Imagerie 3D

15 Diagnostic et enjeux (13/19): Analyse AFOM Thématique en France Thématique Languedoc Roussillon (spécificités régionales) Faiblesses Déficit de visibilité et de coordination entre les différents projets TIC & Santé au niveau régional, national et Européens Retard sur les travaux relatifs à la normalisation des produits TIC & Santé (EU en retard sur la normalisation par rapport aux USA). Pour autant, des initiatives se développent: centre national de référence confiée au pôle de compétitivité PACA «Solutions Communicantes Sécurisées» (SCS) qui réunit les pôles de compétitivité SCS, Minalogic, Elopsys, CancerBioSanté et les CHU de Nice, Grenoble, Limoges et Toulouse. Enseignement/Formation: Retard de la France (ex.chine 1000 docteurs / an en TIC en Chine sur une université vs env. 60 en France (Univ. Montpellier) Une déconnexion entre les acteurs : -des thématiques Santé et TIC : Un tissu TIC pas encore assez fédéré et structuré ne pouvant jouer l équivalent du volet Santé -des acteurs de la chaîne de valeur : - enseignement-recherche - pme - industrie - généralistes - professionnels / Ets de santé - patients -les acteurs/porteurs de projets sur la même thématique au sein même de la région et au sein des régions voisines, voir au niveau national Enseignement : - filière de formation bioinformatique à renforcer - déficit d ingénieurs d appui à la recherche - problématique de fuite des étudiants liés à un problème de financement des stages de fin d études d où financement par l industrie étrangère (ex.medtronic ) et fuite in fine des étudiants vers ces entreprises

16 Diagnostic et enjeux (14/19): Analyse AFOM Thématique en France Thématique Languedoc Roussillon (spécificités régionales) Problématique d efficacité du système de valorisation Faiblesses Problématique de développement pme/biotech TIC & Santé : -Problématique de statut des produits développés (statut des produits > validation clinque nécessaire, mais problématique d accès à la clinique et de financement) -Problématique d accès aux AO des établissements de santé : procédures standard AO pénalisantes pour les produits TIC & Santé développés Déficit de visibilité et de coordination entre les différents projets TIC & Santé au niveau régional, national et Européens

17 Diagnostic et enjeux (15/19): Analyse AFOM Thématique en France Thématique Languedoc Roussillon (spécificités régionales) Opportunités Développement des applications TIC & Santé autour de la compétence régionale jeux videos Pôle SCS qui se positionne comme Centre national de référence Menaces Concurrence internationale, notamment des Pays EU avec de meilleurs systèmes de valorisation orientés applications, et qui acquièrent des savoirs et de la PI en France pour développer des applications à l étranger (ex. TNO-Pays Bas / Institut Fraunhoffer - Allemagne)

18 Diagnostic et enjeux (16/19): Bonnes Bonne pratique Début de mise en œuvre pratiques Objectifs recherchés Résultat Décloisonnement thématique TIC + Santé: => Colloque TéléSanté du département Biomédical de l'ecole Supérieure d'ingénieurs de Luminy (ESIL Marseille) avec IB Sud (Réseau Méditerranéen d'ingénierie Biomédicale) -Favoriser l interaction des acteurs TIC & des acteurs Santé - émergence de projets / création d entreprises: ex. INTRASENSE Dynamique d échange entre acteurs de la chaîne de valeur: => pôle de compétitivité PACA SCS («Solutions Communicantes Sécurisées»)? + Valorisation: =>ex. TNO (Pays Bas) =>Fraunhoffer Institut (Allemagne) - Orienter la réflexion sur les applications et ensuite développer ou acquérir la PI nécessaire (approche différente de la France : d abord développer la PI et ensuite potentiellement des applications) - Une recherche au service du marché et des utilisateurs, et non la recherche pour la recherche

19 Diagnostic et enjeux (17/19): Bonnes Bonne pratique Soutien aux jeunes entreprises: -accès à la clinique / validation -accès aux AO des Ets de santé => Mayo Clinic/ USA : tests applications et mise en routine de dispositifs/systèmes de jeunes entreprise innovantes TIC & Santé sans passer par des AO Début de mise en œuvre pratiques Objectifs recherchés Résultat Coordination information / Normalisation => USA en avance sur l EU en termes de normalisation => Centre national de référence "Santé à domicile & Autonomie») Autres

20 Diagnostic et enjeux (18/19): Typologie d actions à ce stade Les actions à mener seront discutées et approfondies lors du second atelier. Toutefois, des premières réflexions ont été évoquées lors de l Atelier n 1, et sur demande des participants, 4 groupes de travails seront organisés en début janvier (avant le second atelier) sur chacune des 4 thématiques clés identifiées. 1. Initier une dynamique d échanges / décloisonnement des acteurs: Organiser des rencontres regroupant les 3 piliers de la chaîne de valeur (rechercheenseignement / Prescripteurs- professionnels et établissement de soin / Industrie-pme) en intégrant les 2 volets TIC et Santé: Organisation de 4 groupes de travail en début janvier sur les thématiques médecine personnalisée, E-Santé, nouveaux systèmes de diagnostic, modélisation-imagerie3d. Ces groupes de travail réuniront des représentants de la recherche, de l industrie (et PME) et du monde hospitalier. ex. sessions BIOREZO dédiées TIC & Santé Ex. création d une plateforme régionale fédérant et coordonnant l information sur la thématiques (cartographie des compétences, de l offre et des besoins, des projets ). Cette plateforme pourra également jouer le rôle de relais régional auprès de structures/initiatives nationales

21 Diagnostic et enjeux (19/19): Typologie d actions à ce stade Réfléchir à un système de valorisation optimisé Les échanges évoqués en point 1 pourront notamment permettre une meilleure valorisation de la recherche en associant en amont l ensemble des acteurs, permettant ainsi d orienter les recherches vers des applications marchés répondant à des besoins réels. Mener une réflexion pour soutenir le développement des jeunes entreprises du secteur Organiser des groupes de travail (au niveau national?) en vue de faire évoluer les statuts des produits (notamment logiciels) développés, et faire évoluer les procédures d AO des établissement de santé inadaptés pour ces entreprises. Prendre contact avec des acteurs privés, fournisseurs de bande passante (Free, Vodaphone, yahoo, Orange.) en vue de mobiliser des financements pour le développement des pme ET pour leur «vendre» le Languedoc Roussillon pour une implantation en région

22 Phase 2 : Proposition d actions À faire parvenir à la DGCIS le 18/01/2010

23 Participants à la phase 2 de l atelier Région : LANGUEDOC ROUSSILLON Nom du groupe de travail : TIC & Santé Rapporteur / animateur : - Animateurs: Daniel LAUNE - BIORAD/SYSDIAG Jackie BERTHE - SANOFI AVENTIS - Référent DIRECCTE : Vincent VACHE Participants à l atelier :

24 Synthèse libre Proposition d actions (1/2)

25 Proposition d actions (2/2) Enjeux Préconisation action proposée Présentation Bénéfices attendus Conditions de mise en œuvre Coûts induits identifiés Annexes (éventuels documents à l appui des constats) 1 2 3

Actions menées sur la thématique santé et autonomie

Actions menées sur la thématique santé et autonomie Actions menées sur la thématique santé et autonomie Mireille Campana, Sous-directrice des réseaux et des usages des technologies de l information et de la communication 1. L intérêt de la DGCIS pour la

Plus en détail

Dynamiser les filières d excellence et d avenir

Dynamiser les filières d excellence et d avenir La Lorraine dispose d atouts dans ce domaine grâce à des compétences académiques pointues tant en termes de recherche biologique et médicale que d application en informatique, traitement de données ou

Plus en détail

Intitulé de l intervention Table ronde «De la recherche à la personne»

Intitulé de l intervention Table ronde «De la recherche à la personne» Intitulé de l intervention Table ronde «De la recherche à la personne» Nom, Fonction, Structure Animation Jacquie BERTHE, Président du pôle Eurobiomed 2 Table ronde «De la recherche à la personne» Nicolas

Plus en détail

Mettre en place de plateformes inter-opérables mutualisées d informations et de services.

Mettre en place de plateformes inter-opérables mutualisées d informations et de services. 7 points pour garantir un bel avenir de la e-santé en France... by Morgan - Dimanche, janvier 30, 2011 http://www.jaibobola.fr/2011/01/avenir-de-la-e-sante-en-france.html La Recherche et le développement

Plus en détail

CONSTRUCTION DE LA VISION 2025. COMITE de pilotage et scientifique 6 mai 2010

CONSTRUCTION DE LA VISION 2025. COMITE de pilotage et scientifique 6 mai 2010 CONSTRUCTION DE LA VISION 2025 COMITE de pilotage et scientifique 6 mai 2010 LA VISION 2025 EST AU CARREFOUR DE TROIS DYNAMIQUES Industrie Sociétés savantes Flux de découvertes scientifiques et développement

Plus en détail

Le développement des entreprises de la e-santé : le rôle des territoires l exemple aquitain FORUM LES ECHOS. 17 septembre 2015

Le développement des entreprises de la e-santé : le rôle des territoires l exemple aquitain FORUM LES ECHOS. 17 septembre 2015 Le développement des entreprises de la e-santé : le rôle des territoires l exemple aquitain FORUM LES ECHOS 17 septembre 2015 Sur le contexte général Une politique volontariste de soutien à l innovation

Plus en détail

Eurobiomed, pôle de compétitivité santé PACA/LR

Eurobiomed, pôle de compétitivité santé PACA/LR Eurobiomed, pôle de compétitivité santé PACA/LR Journée Biodev Montpellier, 20 novembre 2014 Eurobiomed: Pôle de compétitivité? Qu est ce qu un pôle de compétitivité? Une initiative du gouvernement français

Plus en détail

L attractivité de PACA pour le développement des smart grids

L attractivité de PACA pour le développement des smart grids L attractivité de PACA pour le développement des smart grids FORUM OCOVA 16 septembre 2014 Page 1 Les smart grids : une ambition pour la France Objectifs de la feuille de route du plan industriel Consolider

Plus en détail

Note de cadrage du projet de groupe de travail sur l entrepreneuriat en milieu rural (à l'issue des travaux de préfiguration)

Note de cadrage du projet de groupe de travail sur l entrepreneuriat en milieu rural (à l'issue des travaux de préfiguration) Note de cadrage du projet de groupe de travail sur l entrepreneuriat en milieu rural (à l'issue des travaux de préfiguration) Introduction : La proposition de créer un groupe de travail sur l entrepreneuriat

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêts Economie numérique

Appel à manifestation d intérêts Economie numérique Appel à manifestation d intérêts Economie numérique CONTEXTE La Région considère comme prioritaire le secteur numérique, vecteur essentiel de performance, de modernité et d attractivité du territoire,

Plus en détail

Objectif 13 : Se donner les moyens d une recherche innovante

Objectif 13 : Se donner les moyens d une recherche innovante Objectif 13 : Se donner les moyens d une recherche innovante Le Plan s inscrit dans le défi santé/bien-être de l Agenda stratégique pour la recherche, le transfert et l innovation (France Europe 2020).

Plus en détail

Fabrication additive : Structuration d unefilière 07/10/14

Fabrication additive : Structuration d unefilière 07/10/14 Fabrication additive : Structuration d unefilière 07/10/14 P.Villard Chargé de mission Usine du Futur Introduction Fabrication Additive un marché en pleine croissance Ces technologies sont partie intégrante

Plus en détail

1 re PARTIE. Recherche et Politiques publiques : nouvel enjeu de la prévention

1 re PARTIE. Recherche et Politiques publiques : nouvel enjeu de la prévention 1 re PARTIE Recherche et Politiques publiques : nouvel enjeu de la prévention Table ronde N 1 Les réponses de l état : quelles politiques publiques pour la recherche? Ont pris part aux débats : Pr Mathieu

Plus en détail

LA FORCE DE L ONCOPOLE, c est la réunion totalement inédite de compétences

LA FORCE DE L ONCOPOLE, c est la réunion totalement inédite de compétences FORMATION + RECHERCHE + SOIN + INDUSTRIE : C EST L ONCOPOLE. LA FORCE DE L ONCOPOLE, c est la réunion totalement inédite de compétences L originalité de l Oncopole est de regrouper sur un même thème, la

Plus en détail

Le numérique : une opportunité pour dépasser durablement les clivages zones denses/zones non denses. et pour ouvrir le champ à toutes les initiatives!

Le numérique : une opportunité pour dépasser durablement les clivages zones denses/zones non denses. et pour ouvrir le champ à toutes les initiatives! Le numérique : une opportunité pour dépasser durablement les clivages zones denses/zones non denses et pour ouvrir le champ à toutes les initiatives! Conseil régional d'auvergne / Mission Développement

Plus en détail

Contrat d'étude Prospective «Industries de santé»

Contrat d'étude Prospective «Industries de santé» Contrat d'étude Prospective «Industries de santé» Evolution prospective des métiers et recommandations en matière de ressources humaines Version du 17 janvier BPI 37, rue du Rocher 75008 Paris France Tel:

Plus en détail

Projet READi for Health _ Faire de Midi-Pyrénées une région leader dans le domaine de la e-santé

Projet READi for Health _ Faire de Midi-Pyrénées une région leader dans le domaine de la e-santé Projet READi for Health _ Faire de Midi-Pyrénées une région leader dans le domaine de la e-santé Toulouse, le 13 novembre 2013 Valérie SAUTEREY Directrice du Centre e-santé The READi for Health project

Plus en détail

Dispositifs Médicaux & Nouveaux Équipements de Santé

Dispositifs Médicaux & Nouveaux Équipements de Santé Plan industriel Dispositifs Médicaux & Nouveaux Équipements de Santé André-Michel Ballester, Directeur général, Sorin Group, Sacha Loiseau, Fondateur et Directeur-Général, Mauna Kea Technologies Les rencontres

Plus en détail

MOTION CONSULAIRE RÉGIONALE TRÈS HAUT DÉBIT

MOTION CONSULAIRE RÉGIONALE TRÈS HAUT DÉBIT CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE BOURGOGNE Place des Nations Unies - B.P. 87009-21070 DIJON CEDEX Téléphone : 03 80 60 40 20 - Fax : 03 80 60 40 21 MOTION CONSULAIRE RÉGIONALE TRÈS HAUT DÉBIT Préambule

Plus en détail

POSITION DE LA FIEEC (SUITES DU RAPPORT DE LA MISSION D EXPERTISE SUR LA FISCALITE DE L ECONOMIE NUMERIQUE CONFIEE A MM.

POSITION DE LA FIEEC (SUITES DU RAPPORT DE LA MISSION D EXPERTISE SUR LA FISCALITE DE L ECONOMIE NUMERIQUE CONFIEE A MM. Développement du numérique POSITION DE LA FIEEC SUR LA FISCALITE DE L ECONOMIE NUMERIQUE (SUITES DU RAPPORT DE LA MISSION D EXPERTISE CONFIEE A MM. COLLIN ET COLIN) Février 2013 2 FISCALITE DU NUMERIQUE

Plus en détail

BIG DATA & Business Intelligence

BIG DATA & Business Intelligence Université d été du GFII Montpellier - 11 Septembre 2014 BIG DATA & Business Intelligence Christophe Carniel Président de Transferts LR et Référent Régional du Plan Industriel BIG DATA BIG DATA un enjeu

Plus en détail

APPEL A PROJETS USINE DU FUTUR CENTRE VAL DE LOIRE 2015

APPEL A PROJETS USINE DU FUTUR CENTRE VAL DE LOIRE 2015 APPEL A PROJETS USINE DU FUTUR CENTRE VAL DE LOIRE 2015 Contexte et enjeux : Depuis plusieurs années la politique économique de la Région Centre - Val de Loire s est fixée comme objectif de soutenir la

Plus en détail

DISPOSITIFS MEDICAUX : Communication et Innovation

DISPOSITIFS MEDICAUX : Communication et Innovation DISPOSITIFS MEDICAUX : Communication et Innovation Odile Corbin, Directeur général du SNITEM L Industrie des TIC appliquées au domaine de la santé et de l autonomie 1 er décembre 2009 Copyright 2009 -

Plus en détail

PRESENTATION DU 08/03/07

PRESENTATION DU 08/03/07 PRESENTATION DU 08/03/07 1 RAPPEL DES 5 ENJEUX STRATEGIQUES IDENTIFIES A PARTIR DU DIAGNOSTIC PARTAGE 1 - UNE REGION SOLIDAIRE : Promouvoir un développement équilibré qui concilie efficacité économique,

Plus en détail

Annexe 6 et 7 Du Contrat de Performance 2014-2018 Medicen Paris Region. Liste des engagements du Pôle avec d autres clusters français ou étrangers

Annexe 6 et 7 Du Contrat de Performance 2014-2018 Medicen Paris Region. Liste des engagements du Pôle avec d autres clusters français ou étrangers Annexe 6 et 7 Du Contrat de Performance -2018 Medicen Paris Region Liste des engagements du Pôle avec d autres clusters français ou étrangers 24 octobre Relations inter-pôles et inter-clusters nationaux

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES

APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES Dispositif : USAGES NUMERIQUES (7.2.C) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter l usage des services numériques. 1. Actions éligibles :

Plus en détail

05 novembre 2015 IREV - Lille

05 novembre 2015 IREV - Lille 05 novembre 2015 IREV - Lille 1. OBJECTIFS GENERAUX Objectifs généraux Objectifs généraux Présenter le club d entreprises FACE MEL, ses actions et spécificités Présenter notre méthodologie de développement

Plus en détail

Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale

Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale Institut de Management Public et Gouvernance Territoriale Master Management public Spécialité : MANAGEMENT EURO-MEDITERRANEEN : DEVELOPPEMENT DURABLE www.managementpublic.univ-cezanne.fr Marseille : 110,

Plus en détail

Le cancer cet ennemi commun

Le cancer cet ennemi commun Le cancer cet ennemi commun En France, 360 000 nouveaux cas par an. 1 homme sur 2 et 1 femme sur 3 touchés au cours de leur vie. en Languedoc-Roussillon, ICI il tue 20 personnes par jour. www.icm.unicancer.fr

Plus en détail

JUNIOR ESSEC CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE. Journée contributive n 1 : Croissance, innovation, disruption Junior ESSEC 28/11/2014

JUNIOR ESSEC CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE. Journée contributive n 1 : Croissance, innovation, disruption Junior ESSEC 28/11/2014 JUNIOR ESSEC CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE CONCERTATION NATIONALE SUR LE NUMÉRIQUE 1ère journée Compte-rendu de l atelier 6 : Nouveaux clusters numériques Journée contributive n 1 : Croissance, innovation,

Plus en détail

Constats et perspectives des industries et technologies de santé en France

Constats et perspectives des industries et technologies de santé en France Constats et perspectives des industries et technologies de santé en France Daniel VASMANT Praticien attaché à l hôpital d enfant Armand Trousseau (PARIS) Responsable de programme à l Agence Nationale pour

Plus en détail

Des solutions de croissance pour les PME du logiciel

Des solutions de croissance pour les PME du logiciel Des solutions de croissance pour les PME du logiciel Maillage 3D adapté à l écoulement d air à l arrière d un avion supersonique Vous êtes dirigeant de PME de la filière logicielle et conscient que l innovation

Plus en détail

OFFRES DE PARTENARIATS EVENEMENTS 2015

OFFRES DE PARTENARIATS EVENEMENTS 2015 OFFRES DE PARTENARIATS EVENEMENTS 2015 Contact Eurobiomed Caroline Morel Responsable animation de réseau et partenariats caroline.morel@eurobiomed.org Tel. 04 67 64 01 75 / 07 60 68 00 34 Standard Eurobiomed

Plus en détail

Groupe de travail. compétences Réunion 4. 8 décembre 2011

Groupe de travail. compétences Réunion 4. 8 décembre 2011 Groupe de travail Vers une cartographie interactive des métiers et des compétences Réunion 4 8 décembre 2011 Partenaires présents D.Anglaret DireccteIledeFrance P.Henry DireccteIledeFrance F.Suarez MDEMVS

Plus en détail

Dispositif : Entreprenariat et entreprises

Dispositif : Entreprenariat et entreprises Dispositif : Entreprenariat et entreprises Axe 2 Objectif Thématique 3 : Améliorer la compétitivité des PME Investissement prioritaire A : Promotion de l esprit d entreprise, en particulier en facilitant

Plus en détail

L externat en médecine générale L exemple de Paris V

L externat en médecine générale L exemple de Paris V L externat en médecine générale L exemple de Paris V Mémoire DIU Pédagogie Médicale 2010 Dr Olivier Benainous CCA médecine générale Dr Mirna Salloum Urgentiste 1 Sommaire I. Externat en médecine générale

Plus en détail

AFPC Positionnement à l'europe

AFPC Positionnement à l'europe Positionnement à l'europe Des clusters innovants au service de la croissance, de l emploi et de l innovation en Europe À travers leurs activités et services, les clusters innovants accompagnent les acteurs

Plus en détail

TIC pour la santé et l'autonomie : évaluation des services rendus et modèles économiques, une approche nécessairement pluridisciplinaire

TIC pour la santé et l'autonomie : évaluation des services rendus et modèles économiques, une approche nécessairement pluridisciplinaire TIC pour la santé et l'autonomie : évaluation des services rendus et modèles économiques, une approche nécessairement pluridisciplinaire Telecom Bretagne, Institut Telecom M@rsouin, CREM Myriam.legoff@telecom-bretagne.eu

Plus en détail

Groupe de travail 3 : Emploi, formation, compétences

Groupe de travail 3 : Emploi, formation, compétences Groupe de travail 3 : Emploi, formation, compétences Réunion 3 11 décembre 2013 Ivry-sur-Seine Fiche synthèse Réunion 3 Emploi, formation, compétences Groupe animé par Patrick Loire, directeur des relations

Plus en détail

LE 1ER CHALLENGE D INNOVATION En ligne autour de la relation patient professionnels de santé à l heure des nouvelles technologies

LE 1ER CHALLENGE D INNOVATION En ligne autour de la relation patient professionnels de santé à l heure des nouvelles technologies présentent LE 1ER CHALLENGE D INNOVATION En ligne autour de la relation patient professionnels de santé à l heure des nouvelles technologies www.agorize.com Le challenge E-pocrate, qu est-ce que c est?

Plus en détail

Les Living Labs, le Forum LLSA Thématique : Ecosystème et modèles économiques des LL

Les Living Labs, le Forum LLSA Thématique : Ecosystème et modèles économiques des LL Animateurs Myriam Le Goff-Pronost et Fabien Harel Les Living Labs, le Forum LLSA Thématique : Ecosystème et modèles économiques des LL Dans une démarche d innovation ouverte, le Living Lab favorise de

Plus en détail

Jour 1 : Les concepts Les forces du système de santé québécois Comparaisons internationales. 22 octobre 2013. Pause réseautage et visite des exposants

Jour 1 : Les concepts Les forces du système de santé québécois Comparaisons internationales. 22 octobre 2013. Pause réseautage et visite des exposants 8 : 00 am 9 : 00 am 9 : 00 am 10 : 00 am Jour 1 : Les concepts Les forces du système de santé québécois Comparaisons internationales 22 octobre 2013 8 : 00 Inscription et accueil 8 : 30 Ouverture Président

Plus en détail

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Document G Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Page 1 sur 7 Parmi les objectifs des Instituts de recherche technologique (IRT) figurent

Plus en détail

UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL Charte de l évaluation des formations

UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL Charte de l évaluation des formations UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL UNIVERSITÉ BLAISE PASCAL Charte de l évaluation des formations www.univ-bpclermont.fr 1 Charte de l évaluation des formations L évaluation des formations inscrit l Université Blaise

Plus en détail

PLEXUS OCEAN INDIEN, LAUREAT DU PROGRAMME NATIONAL «TERRITOIRE DE SOINS NUMERIQUES» À SAVOIR! > 02

PLEXUS OCEAN INDIEN, LAUREAT DU PROGRAMME NATIONAL «TERRITOIRE DE SOINS NUMERIQUES» À SAVOIR! > 02 FINANCÉ PAR : PLEXUS OCEAN INDIEN, LAUREAT DU PROGRAMME NATIONAL «TERRITOIRE DE SOINS NUMERIQUES» En décembre 2013, le Commissariat général aux Investissements d Avenir a lancé un appel à projet «Territoire

Plus en détail

OFFRES DE PARTENARIATS 2015-2016

OFFRES DE PARTENARIATS 2015-2016 OFFRES DE PARTENARIATS 2015-2016 «S engager aux côtés d un pôle leader et d entreprises innovantes de la filière santé» Standard Eurobiomed 8, rue Sainte Barbe 13001 Marseille 04 91 13 74 65 www.eurobiomed.org

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêt

Appel à manifestation d intérêt Investissements d Avenir Développement de l Économie Numérique Appel à manifestation d intérêt Diffusion de la simulation numérique 2014 IMPORTANT ADRESSE DE PUBLICATION DE L APPEL A MANIFESTATION D INTERET

Plus en détail

Vous êtes porteur d un projet innovant dans la filière de la plasturgie et des composites?

Vous êtes porteur d un projet innovant dans la filière de la plasturgie et des composites? ner g a p Accom ets oj vos pr ialisation n o str i t u a d s i n l i d rcia e m m o et de c s nt a v o n in Juin 2015 Vous êtes porteur d un projet innovant dans la filière de la plasturgie et des composites?

Plus en détail

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES

CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES REUNION DU 20 DECEMBRE 2013 RAPPORT N CR-13/06.653 CONSEIL REGIONAL RAPPORT DU PRESIDENT SCHEMA REGIONAL DE DEVELOPPEMENT DES FORMATIONS PROFESSIONNELLES Stratégie régionale de formation des jeunes et

Plus en détail

CREATION DE VALEUR PAR L EXPLOITATION DES NOUVELLES TECHNOLOGIES

CREATION DE VALEUR PAR L EXPLOITATION DES NOUVELLES TECHNOLOGIES CREATION DE VALEUR PAR L EXPLOITATION DES NOUVELLES TECHNOLOGIES CONSEIL STRATEGIQUE & ACCOMPAGNEMENT OPERATIONNEL 2, Rue de la Claire - 69009 Lyon-France Tél. : +33 (0)4.78.83.40.40 - Fax : +33 (0)4.78.64.02.23

Plus en détail

Découvrez un nouvel éco-système pour entreprendre.

Découvrez un nouvel éco-système pour entreprendre. Découvrez un nouvel éco-système pour entreprendre. DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR RECHERCHE une fusion De COMPÉTENCES qui fait la Différence DES filières MOTEURS s implanter au parc méditerranéen

Plus en détail

10 Propositions Syntec Numérique pour les candidats à l élection présidentielle de 2012. Le numérique : industrie du futur, futur de l industrie

10 Propositions Syntec Numérique pour les candidats à l élection présidentielle de 2012. Le numérique : industrie du futur, futur de l industrie 10 Propositions Syntec Numérique pour les candidats à l élection présidentielle de 2012 Le numérique : industrie du futur, futur de l industrie La ré-industrialisation de la France passe par le développement

Plus en détail

Maisons Régionales de la Santé CADRE D INTERVENTION

Maisons Régionales de la Santé CADRE D INTERVENTION Maisons Régionales de la Santé CADRE D INTERVENTION 1 LES MAISONS REGIONALES DE LA SANTE MRS (programme 2) Enjeux et objectifs Le dispositif des «Maisons Régionales de la Santé» voté en 2010 incarne de

Plus en détail

Thématique 1 : La Gouvernance du dispositif

Thématique 1 : La Gouvernance du dispositif Thématique 1 : La Gouvernance du dispositif Comment rendre le pilotage du dispositif de Formation Professionnelle Continue plus efficace, efficient, cohérent et performant pour répondre aux 3 enjeux que

Plus en détail

ÉMERGENCE DESIGN. 2eme RENCONTRE DES DESIGNERS. lundi 02 décembre 2013

ÉMERGENCE DESIGN. 2eme RENCONTRE DES DESIGNERS. lundi 02 décembre 2013 ÉMERGENCE DESIGN 2eme RENCONTRE DES DESIGNERS lundi 02 décembre 2013 POURQUOI LA CANTINE NUMÉRIQUE? Un lieu d animation, d échanges, d expérimentation des usages Un espace de travail collaboratif en réseau

Plus en détail

Opportunité de création de technopôles dans les pays du Maghreb

Opportunité de création de technopôles dans les pays du Maghreb «Territoires métropolitains innovants : technopoles et pôles de compétitivité» Tunis, 19 et 20 juin 2007 Opportunité de création de technopôles dans les pays du Maghreb Enseignements à partir de l exemple

Plus en détail

Pour qui? 30 établissements de santé accompagnés par l ANAP et les ARS. Activités réalisées jusqu à fin 2010

Pour qui? 30 établissements de santé accompagnés par l ANAP et les ARS. Activités réalisées jusqu à fin 2010 2010 11 projets de l ANAP Dans le cadre de son programme de travail 2010, l ANAP a lancé onze projets. Cette brochure présente un point d étape sur ces projets à fin 2010. METTRE EN ŒUVRE DES PROJETS PERFORMANCE

Plus en détail

Création d un programme de. Baccalauréat en communication marketing

Création d un programme de. Baccalauréat en communication marketing Création d un programme de Préparé par Hana Cherif, professeure, Département de stratégie des affaires Danielle Maisonneuve, professeure, Département de communication sociale et publique Francine Charest,

Plus en détail

AgriTic : une formation au Web 2.0 pour les agriculteurs de La Réunion

AgriTic : une formation au Web 2.0 pour les agriculteurs de La Réunion La fiche descriptive d un processus d innovation AgriTic : une formation au Web 2.0 pour les agriculteurs de La Réunion Le projet L origine et description de votre projet Les mots clés de votre action

Plus en détail

Signature d une convention de partenariat «Capital santé des seniors et liens intergénérationnels»

Signature d une convention de partenariat «Capital santé des seniors et liens intergénérationnels» Fiche de presse Une force de proposition indépendante à l initiative de la Ville de Montpellier Direction de la Communication de la Ville de Montpellier - ANATOME - Novembre 2010 Signature d une convention

Plus en détail

Salon de la création d entreprises

Salon de la création d entreprises Salon de la création d entreprises Tunis 17 octobre 2008 «Comment mettre l innovation au cœur de l entreprise» soutient l innovation et la croissance des PME oseo.fr 2 OSEO Soutient l innovation et la

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2015 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

Étude relative au développement d l économie sociale et solidaire Dieppe-Maritime

Étude relative au développement d l économie sociale et solidaire Dieppe-Maritime Étude relative au développement d de l économie sociale et solidaire Dieppe-Maritime Présentation au Bureau Communautaire 6 octobre 2009 Ordre du jour 1. ESS de quoi parle-t-on? 2. Synthèse du profil ESS

Plus en détail

L industrie en Ile-de-France Principaux indicateurs régionaux

L industrie en Ile-de-France Principaux indicateurs régionaux L industrie en Ile-de-France Principaux indicateurs régionaux Les chiffres clés de la région Ile-de-France (au 31/12/2010) : - PIB : 572 milliards d euros (30% du PIB national) - Nombre d emplois industriels

Plus en détail

TIRER PARTI DES AVANTAGES DES SOINS DE SANTÉ PERSONNALISÉS : UNE STRATÉGIE POUR LE QUÉBEC

TIRER PARTI DES AVANTAGES DES SOINS DE SANTÉ PERSONNALISÉS : UNE STRATÉGIE POUR LE QUÉBEC 1 TIRER PARTI DES AVANTAGES DES SOINS DE SANTÉ PERSONNALISÉS : UNE STRATÉGIE POUR LE QUÉBEC Juin 2014 Le RSSPQ en quelques mots Un OBNL créé en 2011 Consultation de plus de 140 intervenants Québécois Proposition

Plus en détail

Cahier des charges de l appel d offres n 2013-03-EC

Cahier des charges de l appel d offres n 2013-03-EC Cahier des charges de l appel d offres n 2013-03- Baromètre des PME régionales innovantes 2013 Appui à la réalisation du terrain de l enquête et accompagnement pour le traitement statistique des données.

Plus en détail

Dossier de presse. AVC Une priorité nationale Des avancées en Bourgogne

Dossier de presse. AVC Une priorité nationale Des avancées en Bourgogne Dossier de presse AVC Une priorité nationale Des avancées en Bourgogne Contact presse Lauranne Cournault 03 80 41 99 94 lauranne.cournault@ars.sante.fr 1 COMMUNIQUE DE SYNTHESE La télémédecine au service

Plus en détail

Synthèse de l atelier thématique Education/formation 5 février 2015 au Conseil régional de Franche-Comté

Synthèse de l atelier thématique Education/formation 5 février 2015 au Conseil régional de Franche-Comté Synthèse de l atelier thématique Education/formation 5 février 2015 au Conseil régional de Franche-Comté La Région, l Etat et leurs partenaires ont décidé de faire du numérique un axe fort de la politique

Plus en détail

JUNIOR ESSEC CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE. Thème de la journée contributive : Transformation numérique de l action publique Junior ESSEC 19/01/2015

JUNIOR ESSEC CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE. Thème de la journée contributive : Transformation numérique de l action publique Junior ESSEC 19/01/2015 JUNIOR ESSEC CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE CONCERTATION NATIONALE SUR LE NUMÉRIQUE 3ème journée Synthèse de l atelier 5 : La souveraineté numérique Thème de la journée contributive : Transformation numérique

Plus en détail

www.var-ecobiz.fr Var Ecobiz, Le réseau des réseaux du Var

www.var-ecobiz.fr Var Ecobiz, Le réseau des réseaux du Var www.var-ecobiz.fr Var Ecobiz, Le réseau des réseaux du Var SOMMAIRE Introduction page 3 Le travail en réseau : un atout pour les entreprises et pour les territoires page 4 Un atout pour les entreprises

Plus en détail

Kit d organisation des rencontres académiques

Kit d organisation des rencontres académiques Concertation nationale sur le numérique pour l éducation Kit d organisation des rencontres académiques Ce kit a été réalisé en coopération avec 1 Comment organiser une rencontre au sein de mon académie

Plus en détail

Cluster Solaire / MCIC : «Réalisations et Perspectives» Juin 2015

Cluster Solaire / MCIC : «Réalisations et Perspectives» Juin 2015 Cluster Solaire / MCIC : «Réalisations et Perspectives» Juin 2015 Le Cluster Solaire/MCIC, un outil pour appuyer le développement industriel vert STRATÉGIE ÉNERGÉTIQUE Plan Solaire Marocain Plan Eolien

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2016 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE

APPEL A PROPOSITION 2016 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE APPEL A PROPOSITION 2016 RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE Dispositif : RECHERCHE ET INNOVATION DANS LE SECTEUR PRIVE (1.1.B) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter

Plus en détail

Plan DÉFI Biotech Santé. 31 janvier 2012

Plan DÉFI Biotech Santé. 31 janvier 2012 Plan DÉFI Biotech Santé 31 janvier 2012 1 Présentation du plan DEFI Biotech Santé Pour les PME du secteur Biotechnologies Santé en Île-de-France Pierre-Antoine Gailly Président de la Chambre de Commerce

Plus en détail

I- L état des lieux fait le constat global d une offre de formation continue en design balbutiante, peu lisible et peu accessible.

I- L état des lieux fait le constat global d une offre de formation continue en design balbutiante, peu lisible et peu accessible. Mars 2010 Synthèse de l étude de faisabilité sur la mise en place d une offre structurée de formation continue en matière de design, répondant aux besoins des entreprises I- L état des lieux fait le constat

Plus en détail

Pourquoi le Pôle Numérique Culturel (phase projet) est-il devenu «Louvre Lens Vallée» (phase action)?

Pourquoi le Pôle Numérique Culturel (phase projet) est-il devenu «Louvre Lens Vallée» (phase action)? Dossier de presse Pourquoi le Pôle Numérique Culturel (phase projet) est-il devenu «Louvre Lens Vallée» (phase action)? Une différenciation territoriale évidente Dans la compétition qui est à l œuvre sur

Plus en détail

Agir pour le développement économique et l innovation en Provence-Alpes-Côte d Azur

Agir pour le développement économique et l innovation en Provence-Alpes-Côte d Azur Agir pour le développement économique et l innovation en Provence-Alpes-Côte d Azur Groupe EDF 7 400 emplois dans la région Provence-Alpes-Côte d Azur Groupe EDF 350 M * d achats confiés aux entreprises

Plus en détail

3 propos illustrant la transformation numérique de PagesJaunes Groupe

3 propos illustrant la transformation numérique de PagesJaunes Groupe 3 propos illustrant la transformation numérique de PagesJaunes Groupe! Un média hyper local accompagnant la transformation digitale de la communication de ses clients! En interne, le Groupe propose des

Plus en détail

Les opportunités de collaborations et de business à l international avec le pôle Eurobiomed

Les opportunités de collaborations et de business à l international avec le pôle Eurobiomed Les opportunités de collaborations et de business à l international avec le pôle Eurobiomed Eurobiomed: qui sommes-nous? Les Missions La Valeur Ajoutée - Développer et fédérer un réseau d acteurs dans

Plus en détail

Le cahier des charges du 2 ème appel à projets d Alter Incub Rhône-Alpes, l incubateur régional d entreprises sociales, précise le contexte dans

Le cahier des charges du 2 ème appel à projets d Alter Incub Rhône-Alpes, l incubateur régional d entreprises sociales, précise le contexte dans Le cahier des charges du 2 ème appel à projets d Alter Incub Rhône-Alpes, l incubateur régional d entreprises sociales, précise le contexte dans lequel s inscrit Alter Incub ainsi que les modalités et

Plus en détail

REGION AQUITAINE. . La Réole. . Bazas. Zone d'animation Territoriale. Libournais - Sud Gironde --------------------------- Coutras.

REGION AQUITAINE. . La Réole. . Bazas. Zone d'animation Territoriale. Libournais - Sud Gironde --------------------------- Coutras. REGION AQUITAINE. Coutras. Cadillac Ste Foy La Grande. La Réole.. Bazas Enjeux Formation Emploi 2015 --------------------------- Zone d'animation Territoriale Libournais - Sud Gironde 1/6 Direction de

Plus en détail

Habitat & Vieillissement

Habitat & Vieillissement Habitat & Vieillissement Comprendre & Communiquer Une expérience à partager Grenoble 6 Février 2014 Joëlle BRAIVE Orange Healthcare Santé & Autonomie Orange, acteur historique du lien entre les personnes

Plus en détail

Coordination générale des soins. Description de la Fonction de Cadre Supérieur de Santé au CHU de LIMOGES

Coordination générale des soins. Description de la Fonction de Cadre Supérieur de Santé au CHU de LIMOGES Coordination générale des soins Description de la Fonction de Cadre Supérieur de Santé au CHU de LIMOGES Janvier 2010 PLAN 1. MISSIONS GENERALES 2. ACTIVITES 2.1 Politique générale du pôle 2.2 Coordination

Plus en détail

UN PARTENARIAT NUMERIQUE ENTRE LA VILLE DE PARIS ET MICROSOFT

UN PARTENARIAT NUMERIQUE ENTRE LA VILLE DE PARIS ET MICROSOFT UN PARTENARIAT NUMERIQUE ENTRE LA VILLE DE PARIS ET MICROSOFT Mardi 29 janvier 2008 Contacts presse : Ville de Paris : Lionel Bordeaux Clarisse Guyonnet ; tel : 01 42 76 49 61 Microsoft : Ghislain Garesse

Plus en détail

INNOVATION COLLABORATIVE, CO-INNOVER AVEC SON ÉCOSYSTÈME : Quels modes de relation établir?

INNOVATION COLLABORATIVE, CO-INNOVER AVEC SON ÉCOSYSTÈME : Quels modes de relation établir? INNOVATION COLLABORATIVE, CO-INNOVER AVEC SON ÉCOSYSTÈME : Quels modes de relation établir? étude Bird & Bird et Buy.O Group Empower your Business Relationships Edito Globalisation, démocratisation de

Plus en détail

Le diagnostic Partagé,

Le diagnostic Partagé, Le diagnostic Partagé, un outil au service du projet Territorial enfance jeunesse Les Guides Pratiques Introduction Parce que nous sommes dans un monde complexe, Définitions, enjeux, méthodologie Phase

Plus en détail

CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting

CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting Mathis BAKARY 11/01/2013 Sommaire I. Présentation... 3 1. Activités... 3 2. Objectifs... 4 3. Localisation en Europe... 4 4. Localisation en France... 5 II. Stratégie...

Plus en détail

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 LE PACTE : un outil pragmatique et partenarial au service des habitants et des acteurs économiques POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 Depuis sa création Est Ensemble a fait du

Plus en détail

Présentation du cursus Animateur de Cluster et de réseaux territoriaux Etat du 14 avril 2013

Présentation du cursus Animateur de Cluster et de réseaux territoriaux Etat du 14 avril 2013 MASTER ANIMATEUR DE CLUSTER ET DE RESEAUX TERRITORIAUX PRESENTATION DU DIPLOME FRANCO-ALLEMAND 1. OBJECTIFS DE LA FORMATION ET COMPETENCES A ACQUERIR: Former des animateurs de cluster et de réseaux territoriaux

Plus en détail

La nature, excellence et base économique de l agglomération

La nature, excellence et base économique de l agglomération 3491-INTERIEUR_ANGERS_thème 25/09/03 12:27 Page 14 Thème 1 La nature, excellence et base économique Thème 1 Le Projet d agglomération 2015 Angers, laboratoire de l économie du futur Les performances économiques

Plus en détail

CONSTRUIRE L OFFRE DU PROJET HENRI-FABRE VERS UN NOUVEAU MODELE DE DEVELOPPEMENT INDUSTRIEL : L ENTREPRISE ETENDUE

CONSTRUIRE L OFFRE DU PROJET HENRI-FABRE VERS UN NOUVEAU MODELE DE DEVELOPPEMENT INDUSTRIEL : L ENTREPRISE ETENDUE CONSTRUIRE L OFFRE DU PROJET HENRI-FABRE VERS UN NOUVEAU MODELE DE DEVELOPPEMENT INDUSTRIEL : L ENTREPRISE ETENDUE PROJET HENRI-FABRE : L ENTREPRISE ETENDUE L objectif du projet Henri-Fabre est de construire

Plus en détail

CVT Aviesan : La structuration des académiques pour mieux travailler avec les entreprises

CVT Aviesan : La structuration des académiques pour mieux travailler avec les entreprises CVT Aviesan : La structuration des académiques pour mieux travailler avec les entreprises Franck Lethimonnier, Directeur de l ITMO Technologies pour la santé, Aviesan Penser globalement, agir localement

Plus en détail

L Association pour l Apprentissage Adapté en Languedoc Roussillon

L Association pour l Apprentissage Adapté en Languedoc Roussillon L Association pour l Apprentissage Adapté en Languedoc Roussillon A pour but de promouvoir l insertion professionnelle et sociale des personnes handicapées en favorisant leur accès à la formation et la

Plus en détail

Augmenter l impact économique de la recherche :

Augmenter l impact économique de la recherche : Augmenter l impact économique de la recherche : 15 mesures pour une nouvelle dynamique de transfert de la recherche publique, levier de croissance et de compétitivité Partout dans le monde, la recherche

Plus en détail

Accompagnement de la promotion et du financement de l innovation en Méditerranée (IT1)

Accompagnement de la promotion et du financement de l innovation en Méditerranée (IT1) Accompagnement de la promotion et du financement de l innovation en Méditerranée (IT1) Centre de Marseille pour l intégration en Méditerranée Le CMI, le Centre de Marseille pour l intégration en Méditerranée,

Plus en détail

Offres et besoins de formations : les enjeux en Nord-Pas de Calais

Offres et besoins de formations : les enjeux en Nord-Pas de Calais Offres et besoins de formations : les Vers une définition concertée des enjeux de développement des formations professionnelles en région Nord-pas de Calais Région Nord-Pas de Calais Mission d Appui aux

Plus en détail

Appel à candidature. Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers

Appel à candidature. Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers Appel à candidature Portage d une plateforme mobilité sur le territoire de la Communauté d agglomération d Angers Contexte La mobilité géographique est l un des sujets centraux lorsque l on aborde la question

Plus en détail

Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques

Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques Raphaël Mehr Directeur de l Unité de Production Hydraulique Est EDF s engage en faveur du développement économique et

Plus en détail

Investissements d Avenir Premier bilan du FSN PME, le Fonds Ambition Numérique, fonds dédié aux PME innovantes du domaine numérique,

Investissements d Avenir Premier bilan du FSN PME, le Fonds Ambition Numérique, fonds dédié aux PME innovantes du domaine numérique, MINISTERE DELEGUEE CHARGEE DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES, DE L INNOVATION ET DE L ECONOMIE NUMERIQUE COMMISSARIAT GENERAL A L INVESTISSEMENT C o m m u n i q u é d e p r e s s e C o m m u n i q u

Plus en détail

NOS MISSIONS LES VECTEURS D ACTIONS STRATÉGIQUES

NOS MISSIONS LES VECTEURS D ACTIONS STRATÉGIQUES IT CLUSTER FOR WORLD TRANSFORMATION DIGITALPLACE STIMULE, LE SECTEUR TIC AVANCE STIMULER L INNOVATION ASCENDANTE ACCOMPAGNER LES ENTREPRISES DÉVELOPPER L INTERNATIONAL PRÉSENTATION AAP 7EME PCRD 12 JUILLET

Plus en détail