NOM DE L ATELIER DE TRAVAIL : TIC & SANTE REGION : LANGUEDOC ROUSSILLON

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "NOM DE L ATELIER DE TRAVAIL : TIC & SANTE REGION : LANGUEDOC ROUSSILLON"

Transcription

1 1ère synthèse - «enjeux» 9 décembre 2009 NOM DE L ATELIER DE TRAVAIL : TIC & SANTE REGION : LANGUEDOC ROUSSILLON

2 Phase 1 : Diagnostics et enjeux

3 Participants à la phase 1 de l atelier (1/19) Région : LANGUEDOC ROUSSILLON Nom du groupe de travail : TIC & Santé Rapporteur / animateur : - Animateurs: Daniel LAUNE - BIORAD/SYSDIAG Jackie BERTHE - SANOFI AVENTIS - Référent DIRECCTE : Vincent VACHE Participants à l atelier : ENTREPRISES: Daniel LAUNE BIORAD / SYSDIAG Jackie BERTHE SANOFI AVENTIS Bruno ROBERT GM LR Didier RITTER SKULDTECH Frédéric BAGENAS INTRASENSE François BRIANT IBM Xavier VASQUES IBM Frédéric VIAR ASA Didier FLORENTIN BIOMERIDIES INSTITUTIONS: F.BERTHU Transfert LR Claude Michel INSEE Steven ANDLAUER IDATE Gérard DRAY Ecole des Mines d Alès Olivier MATHURIN ALTER INCUB

4 Participants à la phase 1 de l atelier (2/19) Région : LANGUEDOC ROUSSILLON Nom du groupe de travail : TIC & Santé Rapporteur / animateur : - Animateurs: Daniel LAUNE - BIORAD/SYSDIAG Jackie BERTHE - SANOFI AVENTIS - Référent DIRECCTE : Vincent VACHE Participants à l atelier : UNIVERSITAIRES: Stefano A.CERRI du LIRMM et Denis Mottet de l UM1 ETAB.SANTE / CLINICIENS: Pr RENARD et M. Gallix CHU MPL CONSULAIRES: Henri MALLET CRCI COLLECTIVITES: Xavier LEFEBVRE Nîmes Métropole Philippe BOULET Montpellier Agglomération

5 Diagnostic et enjeux (3/19): Synthèse Vieillissement de la population, augmentation de l incidence des maladies graves et chroniques, explosion des coûts de santé, diminution des moyens, modèles thérapeutiques non optimaux, les systèmes de soins et les traitements atteignent aujourd hui leurs limites. La convergence TIC et Santé est pressentie comme l un des leviers d amélioration des systèmes de soins et des traitements tout en en réduisant les coûts, mais qui amène à repenser les processus dans leur globalité. Le marché TIC & Santé est ainsi un marché très dynamique, générateur d innovations de rupture, de richesses et d emplois; et intéresse l ensemble des acteurs (recherche, industrie, prescripteurs, professionnels et établissements de soins, autorités et patients). L enjeu de cette filière émergente à part entière est de croiser les thématiques TIC + Santé, d amener les acteurs de la chaîne de valeur à interagir en amont des développements pour faire émerger de nouvelles applications avec un potentiel de marché réel et visant à satisfaire les besoins réels des patients et professionnels/établissements de santé. Parmi les enjeux également identifiés ressortent des problématiques de valorisation, ainsi que la difficulté des jeunes entreprises innovantes du secteur à se développer à cause de contraintes liées au statut de leur produit. Plus concrètement, la région Languedoc-Roussillon dispose d atouts majeurs pour permettre d initier une réelle dynamique autour de cette thématique, avec toutefois comme préalable la nécessité de structurer davantage le tissu TIC. Quatre thématiques à fort enjeux pour le territoire ont été identifiées : la médecine personnalisée, la E-Santé, les nouveaux systèmes diagnostiques, ainsi qu une thématique transversale liée à la modélisation et l imagerie 3D. Enfin, le développement du secteur au niveau régional devra nécessairement passer par une insertion dans les autres dynamiques régionales et nationales TIC & Santé. Ces enjeux font déjà à ce stade l objet de quelques axes d actions, qui seront développés lors de groupes de travail en début janvier 2010 avant la deuxième phase de l atelier.

6 Diagnostic et enjeux (4/19): Constats Constats Principaux indicateurs / éléments d illustration Commentaires A Un système de soin et des traitements qui atteignent leurs limites : vieillissement de la population augmentation de l incidence des maladies graves et chroniques remise en cause des modèles thérapeutiques actuel («one fit all»), notamment sur les maladies complexes de type cancer => explosion des coûts de santé => problématique de l offre de soins: augmentation des besoins / diminution des moyens (diminution des professionnels de santé) 1. 25% pop. EU> 60 ans en % > 65 ans en Cancers : 1ère cause de mortalité en EU (12% des décès)/ + 50% entre 2000 et 2020 (source: OMS) Maladies chroniques : ex. 2030, 6,8% de la population mondiale souffrira du diabète, contre 2,8% en 2010 =>principales causes des dépenses (80% consultations générales, 60% hospitalisations, 70% dépenses en soins de santé) 3. Efficacité traitement cancers remis en cause -(taux d inefficacité: jusqu à 60% des patients pour certains traitements) - traitement du cancer du sein à l herceptin efficace uniquement chez les patients porteuses du marqueur Her-2 -explosion des coûts de santé en Europe : 10-15% du PIB / augmentation de 7% par an (EU) / doublement d ici 2015 (210 Mds )- Développement de nouveau modèles : -médecine personnalisée: traitement adapté à la pathologie et au profil génétique du patient (segmentation des population s en sous-groupe pertinents. ex. Herceptin/Her-2) -hospitalisation à domicile Nécessité de réorganiser les systèmes de soins La convergence TIC et Santé pressentie comme un vecteur d amélioration de l efficacité des systèmes de soins et des traitements tout en réduisant les dépenses de santé

7 Diagnostic et enjeux (5/19): Constats Constats Principaux indicateurs / éléments d illustration des constats Commentaires B TIC & Santé : la convergence de 2 secteurs pour répondre aux enjeux des systèmes de santé Une thématique porteuse d innovations de rupture (et de compétitivité pour les territoires) TIC & Santé: un marché porteur : - Une croissance importante : C - en termes de richesses - en termes d emplois => e-santé en EU= 15-20% de croissance par an D Une dynamique régionale, nationale, internationale - Beaucoup de projets et initiatives identifiés sur l ensemble du territoire national - des pôles qui se structurent sur la thématique (ex. SCS fortement orienté TIC & Santé ) Pas de coordination au niveau national et régional des différents projets/initiatives - Des projets EU

8 D Diagnostic et enjeux (6/19): Constats Constats Principaux indicateurs / éléments d illustration des constats Un intérêt important de l ensemble des acteurs: -Académiques -Cliniciens -Industrie -Institutions publiques -nombreuses recherches - optimisation des traitements et de l organisation/chaine de valeur des soins -Nombreux développements de l industrie Santé ET de l industrie TIC + fort intérêt des fournisseurs de bande passante : tous un service Santé (ex. Orange Healthcare, Free, Yahoo, Vodaphone ) + Investissement Vodaphone / Centre de télémonitoring de patients dans pays émergents -Une volonté politique de développer la e-santé : -Orientation de l UE vers «la télémédecine et les solutions innovantes pour la gestion des maladies chroniques» -Plan numérique Besson / Plan hôpital 2012 France Commentaires -«beaucoup d idées, peu de moyens» -L hôpital au centre de la problématique TIC-Santé -Ambition de l industrie de créer une vraie rupture sur une vision à 3-5 ans -Problématique d interaction entre ces différents mondes (rechercheindustrie-utilisateurs-prescripteurs) - Absence d approche business et sciences humaines en amont des développements (quels sont les besoins réels des populations + besoin ressentis pour business)

9 Diagnostic et enjeux (7/19): Enjeux Enjeux Premières propositions pour répondre à ces enjeux (si disponibles) 1 Décloisonner les thématiques: - Nécessité de fédérer et structurer le tissu TIC pour faire émerger un équivalent au volet Santé (EurobioMed) avec qui interagir Aider à la structuration du cluster TIC en LR Interaction avec OPTIC LR en cours de structuration pour mener en amont une réflexion TIC & Santé

10 2 Diagnostic et enjeux (8/19): Enjeux Enjeux Initier une dynamique d échanges entre les acteurs de la chaine valeur pour permettre l adéquation offre/besoins et favoriser l émergence de projets: -Enseignement recherche -Industrie - Prescripteurs / professionnels-ets de santé Remarque : les EGI ont permis d amorcer une réelle dynamique et a fait ressortir une réelle volonté des différents acteurs de travailler ensemble Premières propositions pour répondre à ces enjeux (si disponibles) 4 nouveaux ateliers prévus d ici mijanv.2010 sur 4 thématiques à fort enjeux pour le région LR: -Médecine personnalisée : - identification de biomarqueurs - analyses/ intégration données complexes - E-santé : - Hôpitaux connectés - Diagnostic / suivi patients à distance - Maintien à domicile - Nouveaux systèmes diagnostic (systèmes mobiles au chevet du patient) - miniaturisation / intégration de technologies - transmission et sécurisation des données - Modélisation / imagerie 3D (transverse) Groupe de travail : ex. Sessions BioRéseau dédiées TIC & Santé Création d une plateforme régionale de «connexion» Réfléchir à la possibilité de lancer une étude des besoins réels des patients

11 Diagnostic et enjeux (9/19): Enjeux Enjeux 3 Optimiser le dispositif de valorisation Premières propositions pour répondre à ces enjeux (si disponibles) 4 Soutenir les jeunes entreprises dans leurs développements - problématique de statut des produits développés (ex. logiciels) non considérés comme produits pharma ou diagnostics =>nécessité de validation clinique des produits => problématique d accès à la clinique et de financement (non intérêt des capitaux-risqueurs) - problématique d accès aux AO des établissements de santé => nécessité de validation clinique des produits - Réflexion sur un moyen de faire évoluer le statut des produits développés et utilisés dans les systèmes (ex. reconnaissance des logiciels dédiés santé comme produits diagnostiques/pharmaceutiques) - Prises de contact avec acteurs privés/ fournisseurs de bande passante (ex. Orange, Free, Yahoo ) pour financement Remarque : lors de contact, tester la possibilité pour ces acteurs de travailler directement en région (ex.vodaphone : ouverture d un centre de télémonitoring de patients dans les pays émergents) -Réflexion sur un moyen de faire évoluer les procédures d AO vers des procédures adaptées (ou suppression de procédures) adaptée aux jeunes entreprises TIC & Santé (ex. Mayo Clinique/ USA : test applications et mise en routine sans passer par des AO)

12 Diagnostic et enjeux (10/19): Enjeux Enjeux Premières propositions pour répondre à ces enjeux (si disponibles) 5 Coordonner l information au niveau régional et s insérer dans les dynamiques de coordination nationales (ex. centre national de référence "Santé à domicile & Autonomie») sur les projets et initiatives TIC & Santé qui ont pour but de: - dynamiser d avantage l émergence de projets, - faire émerger des normes propres au secteur (EU en retard par rapport aux USA sur la normalisation) -A minima, cartographie des projets et compétences au niveau régional -Rapprochement avec d autres pôles et le centre de référence national «Santé à Domicile & Autonomie»

13 Diagnostic et enjeux (11/19): Analyse AFOM Thématique en France Thématique Languedoc Roussillon (spécificités régionales) Des compétences complémentaires : En Santé : - un tissu industriel et biotech dense (pharmaceutique, diagnostic) - un tissu clinique important - une production scientifique importante (4 ème en France - une filière bien structurée : Pôle de compétitivité Eurobiomed, EUromediag Atouts (1/2) En communication (technologies, contenus, services, usages) : Institut Telecom En Informatique, robotique et des micro/nanotechnologies : LIRMM Une chaîne de valeur complète : Formation-recherche > valorisation > pme, industrie > prescripteurs, utilisateurs, patients Une population âgée et une dynamique de vieillissement importante (besoins / demande locale)

14 Diagnostic et enjeux (12/19): Analyse AFOM Thématique en France Thématique Languedoc Roussillon (spécificités régionales) Une dynamique amorcée -ex. création filiale TIC & Santé 2010, projet d école en 2012 (Institut telecom,um1, UM2, EMA) - ex.affichage TIC-Santé avec des équipements dédiés de la Faculté médecine Montpellier-Nîmes Atouts (2/2) - ambition de l industrie de créer une vraie rupture sur une vision à 3-5 ans et une réelle volonté des différents acteurs de travailler ensemble : -Atelier EGI -Organisation de 4 ateliers première quinzaine 2010 sur les thématiques médecine personnalisée, e-santé, nouveaux systèmes de détection, Imagerie 3D

15 Diagnostic et enjeux (13/19): Analyse AFOM Thématique en France Thématique Languedoc Roussillon (spécificités régionales) Faiblesses Déficit de visibilité et de coordination entre les différents projets TIC & Santé au niveau régional, national et Européens Retard sur les travaux relatifs à la normalisation des produits TIC & Santé (EU en retard sur la normalisation par rapport aux USA). Pour autant, des initiatives se développent: centre national de référence confiée au pôle de compétitivité PACA «Solutions Communicantes Sécurisées» (SCS) qui réunit les pôles de compétitivité SCS, Minalogic, Elopsys, CancerBioSanté et les CHU de Nice, Grenoble, Limoges et Toulouse. Enseignement/Formation: Retard de la France (ex.chine 1000 docteurs / an en TIC en Chine sur une université vs env. 60 en France (Univ. Montpellier) Une déconnexion entre les acteurs : -des thématiques Santé et TIC : Un tissu TIC pas encore assez fédéré et structuré ne pouvant jouer l équivalent du volet Santé -des acteurs de la chaîne de valeur : - enseignement-recherche - pme - industrie - généralistes - professionnels / Ets de santé - patients -les acteurs/porteurs de projets sur la même thématique au sein même de la région et au sein des régions voisines, voir au niveau national Enseignement : - filière de formation bioinformatique à renforcer - déficit d ingénieurs d appui à la recherche - problématique de fuite des étudiants liés à un problème de financement des stages de fin d études d où financement par l industrie étrangère (ex.medtronic ) et fuite in fine des étudiants vers ces entreprises

16 Diagnostic et enjeux (14/19): Analyse AFOM Thématique en France Thématique Languedoc Roussillon (spécificités régionales) Problématique d efficacité du système de valorisation Faiblesses Problématique de développement pme/biotech TIC & Santé : -Problématique de statut des produits développés (statut des produits > validation clinque nécessaire, mais problématique d accès à la clinique et de financement) -Problématique d accès aux AO des établissements de santé : procédures standard AO pénalisantes pour les produits TIC & Santé développés Déficit de visibilité et de coordination entre les différents projets TIC & Santé au niveau régional, national et Européens

17 Diagnostic et enjeux (15/19): Analyse AFOM Thématique en France Thématique Languedoc Roussillon (spécificités régionales) Opportunités Développement des applications TIC & Santé autour de la compétence régionale jeux videos Pôle SCS qui se positionne comme Centre national de référence Menaces Concurrence internationale, notamment des Pays EU avec de meilleurs systèmes de valorisation orientés applications, et qui acquièrent des savoirs et de la PI en France pour développer des applications à l étranger (ex. TNO-Pays Bas / Institut Fraunhoffer - Allemagne)

18 Diagnostic et enjeux (16/19): Bonnes Bonne pratique Début de mise en œuvre pratiques Objectifs recherchés Résultat Décloisonnement thématique TIC + Santé: => Colloque TéléSanté du département Biomédical de l'ecole Supérieure d'ingénieurs de Luminy (ESIL Marseille) avec IB Sud (Réseau Méditerranéen d'ingénierie Biomédicale) -Favoriser l interaction des acteurs TIC & des acteurs Santé - émergence de projets / création d entreprises: ex. INTRASENSE Dynamique d échange entre acteurs de la chaîne de valeur: => pôle de compétitivité PACA SCS («Solutions Communicantes Sécurisées»)? + Valorisation: =>ex. TNO (Pays Bas) =>Fraunhoffer Institut (Allemagne) - Orienter la réflexion sur les applications et ensuite développer ou acquérir la PI nécessaire (approche différente de la France : d abord développer la PI et ensuite potentiellement des applications) - Une recherche au service du marché et des utilisateurs, et non la recherche pour la recherche

19 Diagnostic et enjeux (17/19): Bonnes Bonne pratique Soutien aux jeunes entreprises: -accès à la clinique / validation -accès aux AO des Ets de santé => Mayo Clinic/ USA : tests applications et mise en routine de dispositifs/systèmes de jeunes entreprise innovantes TIC & Santé sans passer par des AO Début de mise en œuvre pratiques Objectifs recherchés Résultat Coordination information / Normalisation => USA en avance sur l EU en termes de normalisation => Centre national de référence "Santé à domicile & Autonomie») Autres

20 Diagnostic et enjeux (18/19): Typologie d actions à ce stade Les actions à mener seront discutées et approfondies lors du second atelier. Toutefois, des premières réflexions ont été évoquées lors de l Atelier n 1, et sur demande des participants, 4 groupes de travails seront organisés en début janvier (avant le second atelier) sur chacune des 4 thématiques clés identifiées. 1. Initier une dynamique d échanges / décloisonnement des acteurs: Organiser des rencontres regroupant les 3 piliers de la chaîne de valeur (rechercheenseignement / Prescripteurs- professionnels et établissement de soin / Industrie-pme) en intégrant les 2 volets TIC et Santé: Organisation de 4 groupes de travail en début janvier sur les thématiques médecine personnalisée, E-Santé, nouveaux systèmes de diagnostic, modélisation-imagerie3d. Ces groupes de travail réuniront des représentants de la recherche, de l industrie (et PME) et du monde hospitalier. ex. sessions BIOREZO dédiées TIC & Santé Ex. création d une plateforme régionale fédérant et coordonnant l information sur la thématiques (cartographie des compétences, de l offre et des besoins, des projets ). Cette plateforme pourra également jouer le rôle de relais régional auprès de structures/initiatives nationales

21 Diagnostic et enjeux (19/19): Typologie d actions à ce stade Réfléchir à un système de valorisation optimisé Les échanges évoqués en point 1 pourront notamment permettre une meilleure valorisation de la recherche en associant en amont l ensemble des acteurs, permettant ainsi d orienter les recherches vers des applications marchés répondant à des besoins réels. Mener une réflexion pour soutenir le développement des jeunes entreprises du secteur Organiser des groupes de travail (au niveau national?) en vue de faire évoluer les statuts des produits (notamment logiciels) développés, et faire évoluer les procédures d AO des établissement de santé inadaptés pour ces entreprises. Prendre contact avec des acteurs privés, fournisseurs de bande passante (Free, Vodaphone, yahoo, Orange.) en vue de mobiliser des financements pour le développement des pme ET pour leur «vendre» le Languedoc Roussillon pour une implantation en région

22 Phase 2 : Proposition d actions À faire parvenir à la DGCIS le 18/01/2010

23 Participants à la phase 2 de l atelier Région : LANGUEDOC ROUSSILLON Nom du groupe de travail : TIC & Santé Rapporteur / animateur : - Animateurs: Daniel LAUNE - BIORAD/SYSDIAG Jackie BERTHE - SANOFI AVENTIS - Référent DIRECCTE : Vincent VACHE Participants à l atelier :

24 Synthèse libre Proposition d actions (1/2)

25 Proposition d actions (2/2) Enjeux Préconisation action proposée Présentation Bénéfices attendus Conditions de mise en œuvre Coûts induits identifiés Annexes (éventuels documents à l appui des constats) 1 2 3

Actions menées sur la thématique santé et autonomie

Actions menées sur la thématique santé et autonomie Actions menées sur la thématique santé et autonomie Mireille Campana, Sous-directrice des réseaux et des usages des technologies de l information et de la communication 1. L intérêt de la DGCIS pour la

Plus en détail

Mettre en place de plateformes inter-opérables mutualisées d informations et de services.

Mettre en place de plateformes inter-opérables mutualisées d informations et de services. 7 points pour garantir un bel avenir de la e-santé en France... by Morgan - Dimanche, janvier 30, 2011 http://www.jaibobola.fr/2011/01/avenir-de-la-e-sante-en-france.html La Recherche et le développement

Plus en détail

Le développement des entreprises de la e-santé : le rôle des territoires l exemple aquitain FORUM LES ECHOS. 17 septembre 2015

Le développement des entreprises de la e-santé : le rôle des territoires l exemple aquitain FORUM LES ECHOS. 17 septembre 2015 Le développement des entreprises de la e-santé : le rôle des territoires l exemple aquitain FORUM LES ECHOS 17 septembre 2015 Sur le contexte général Une politique volontariste de soutien à l innovation

Plus en détail

Contrat d étude prospective de l emploi et de LA formation de la filière santé dans le Nord-Pas de Calais. Synthèse des résultats

Contrat d étude prospective de l emploi et de LA formation de la filière santé dans le Nord-Pas de Calais. Synthèse des résultats Contrat d étude prospective de l emploi et de LA formation de la filière santé dans le Nord-Pas de Calais Synthèse des résultats Septembre 2013 Etude coordonnée par Dispositif soutenu et financé par Le

Plus en détail

Augmenter l impact économique de la recherche :

Augmenter l impact économique de la recherche : Augmenter l impact économique de la recherche : 15 mesures pour une nouvelle dynamique de transfert de la recherche publique, levier de croissance et de compétitivité Partout dans le monde, la recherche

Plus en détail

Investissements d Avenir Premier bilan du FSN PME, le Fonds Ambition Numérique, fonds dédié aux PME innovantes du domaine numérique,

Investissements d Avenir Premier bilan du FSN PME, le Fonds Ambition Numérique, fonds dédié aux PME innovantes du domaine numérique, MINISTERE DELEGUEE CHARGEE DES PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES, DE L INNOVATION ET DE L ECONOMIE NUMERIQUE COMMISSARIAT GENERAL A L INVESTISSEMENT C o m m u n i q u é d e p r e s s e C o m m u n i q u

Plus en détail

L attractivité de PACA pour le développement des smart grids

L attractivité de PACA pour le développement des smart grids L attractivité de PACA pour le développement des smart grids FORUM OCOVA 16 septembre 2014 Page 1 Les smart grids : une ambition pour la France Objectifs de la feuille de route du plan industriel Consolider

Plus en détail

TIC pour la santé et l'autonomie : évaluation des services rendus et modèles économiques, une approche nécessairement pluridisciplinaire

TIC pour la santé et l'autonomie : évaluation des services rendus et modèles économiques, une approche nécessairement pluridisciplinaire TIC pour la santé et l'autonomie : évaluation des services rendus et modèles économiques, une approche nécessairement pluridisciplinaire Telecom Bretagne, Institut Telecom M@rsouin, CREM Myriam.legoff@telecom-bretagne.eu

Plus en détail

D I R E C C T E L A N G U E D O C - R O U S S I L L O N

D I R E C C T E L A N G U E D O C - R O U S S I L L O N D I R E C C T E L A N G U E D O C - R O U S S I L L O N D &C O N S U LTA N T S ETUDE SUR LA FILIERE SANTE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON Etude sur la filière santé en Languedoc-Roussillon 1 La conduite des entretiens

Plus en détail

OFFRES DE PARTENARIATS EVENEMENTS 2015

OFFRES DE PARTENARIATS EVENEMENTS 2015 OFFRES DE PARTENARIATS EVENEMENTS 2015 Contact Eurobiomed Caroline Morel Responsable animation de réseau et partenariats caroline.morel@eurobiomed.org Tel. 04 67 64 01 75 / 07 60 68 00 34 Standard Eurobiomed

Plus en détail

MASTER BIOLOGIE-SANTE PARCOURS MANAGEMENT DE PROJET ET INNOVATION EN BIOTECHNOLOGIE

MASTER BIOLOGIE-SANTE PARCOURS MANAGEMENT DE PROJET ET INNOVATION EN BIOTECHNOLOGIE MASTER BIOLOGIE-SANTE PARCOURS MANAGEMENT DE PROJET ET INNOVATION EN BIOTECHNOLOGIE RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Sciences, Technologies, Santé Mention : Biologie

Plus en détail

Contribution de la commission imagerie à la future loi de santé 2014

Contribution de la commission imagerie à la future loi de santé 2014 Contribution de la commission imagerie à la future loi de santé 2014 A l initiative des professionnels de terrain, la FHF a constitué en janvier 2014 une commission imagerie. Composée de médecins et de

Plus en détail

Objectif 13 : Se donner les moyens d une recherche innovante

Objectif 13 : Se donner les moyens d une recherche innovante Objectif 13 : Se donner les moyens d une recherche innovante Le Plan s inscrit dans le défi santé/bien-être de l Agenda stratégique pour la recherche, le transfert et l innovation (France Europe 2020).

Plus en détail

N 175 - JANVIER 2015

N 175 - JANVIER 2015 N 175 - JANVIER 2015 Sommaire E-SANTÉ LA REVOLUTION EN MARCHE 07. ÉDITORIAL par Michel Barth (1984), Drs Daniel Legendre & Claude Meisel 08. L e-santé au service de la Démocratie en santé Jean-Luc Plavis

Plus en détail

MISSION D ASSISTANCE TECHNIQUE POUR l APPUI A L ELABORATION DE LA STRATEGIE DE SPECIALISATION INTELLIGENTE (3S) EN LANGUEDOC-ROUSSILLON

MISSION D ASSISTANCE TECHNIQUE POUR l APPUI A L ELABORATION DE LA STRATEGIE DE SPECIALISATION INTELLIGENTE (3S) EN LANGUEDOC-ROUSSILLON MISSION D ASSISTANCE TECHNIQUE POUR l APPUI A L ELABORATION DE LA STRATEGIE DE SPECIALISATION INTELLIGENTE (3S) EN LANGUEDOC-ROUSSILLON Réalisation d une étude en vue de la création d une «Agro-chimie

Plus en détail

BICby Montpellier Méditerranée Métropole

BICby Montpellier Méditerranée Métropole BICby Montpellier Méditerranée Métropole Donnez de l ambition à votre startup! www.bic.montpellier3m.fr Meilleur incubateur mondial Seul incubateur français dans le TOP 10 mondial BICby Montpellier Méditerranée

Plus en détail

Vous êtes porteur d un projet innovant dans la filière de la plasturgie et des composites?

Vous êtes porteur d un projet innovant dans la filière de la plasturgie et des composites? ner g a p Accom ets oj vos pr ialisation n o str i t u a d s i n l i d rcia e m m o et de c s nt a v o n in Juin 2015 Vous êtes porteur d un projet innovant dans la filière de la plasturgie et des composites?

Plus en détail

Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée

Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée Strasbourg, le 14 novembre 2014. Comité stratégique de la démarche Alsace 2030 : des ambitions fortes, une vision partagée Philippe Richert, Président du Conseil Régional d Alsace, Ancien Ministre, a ouvert

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE : L Eco-Center, nouvel investissement majeur pour faire de l Auvergne le nouveau monde du numérique

COMMUNIQUE DE PRESSE : L Eco-Center, nouvel investissement majeur pour faire de l Auvergne le nouveau monde du numérique Clermont-Ferrand, le 13 mai 2014 COMMUNIQUE DE PRESSE : L Eco-Center, nouvel investissement majeur pour faire de l Auvergne le nouveau monde du numérique Une centaine d acteurs du numérique auvergnat étaient

Plus en détail

PRÉ-PROGRAMME. www.hopitalexpomed.com FÉDÉRATION HOSPITALIÈRE DE FRANCE

PRÉ-PROGRAMME. www.hopitalexpomed.com FÉDÉRATION HOSPITALIÈRE DE FRANCE PRÉ-PROGRAMME UNE MANIFESTATION FÉDÉRATION HOSPITALIÈRE DE FRANCE EN ASSOCIATION AVEC EN PARTENARIAT AVEC AVEC LE SOUTIEN DE UN SALON D EXPOSITION Des visiteurs professionnels du secteur de la santé Directeurs

Plus en détail

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 LE PACTE : un outil pragmatique et partenarial au service des habitants et des acteurs économiques POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 Depuis sa création Est Ensemble a fait du

Plus en détail

Avis de l Académie des technologies sur le financement des start-up de biotechnologies pharma

Avis de l Académie des technologies sur le financement des start-up de biotechnologies pharma Avis de l Académie des technologies sur le financement des start-up de biotechnologies pharma La chaîne du financement des start-up biotech pharma ne fonctionne plus en France car l absence de relais suffisants

Plus en détail

PRÉ-PROGRAMME. Les rendez-vous d affaires et de coopération hospitalière du bassin méditerranéen. www.hopitalexpomed.com. héral UNE MANIFESTATION

PRÉ-PROGRAMME. Les rendez-vous d affaires et de coopération hospitalière du bassin méditerranéen. www.hopitalexpomed.com. héral UNE MANIFESTATION PRÉ-PROGRAMME Les rendez-vous d affaires et de coopération hospitalière du bassin méditerranéen UNE MANIFESTATION EN ASSOCIATION AVEC EN PARTENARIAT AVEC UNE ORGANISATION FÉDÉRATION HOSPITALIÈRE DE FRANCE

Plus en détail

La labellisation «Medicen Paris Region»

La labellisation «Medicen Paris Region» La labellisation «Medicen Paris Region» De l utilité de la labellisation «Medicen Paris Region» La labellisation «Medicen Paris Region» d un projet francilien, dans le domaine de la santé, est une référence

Plus en détail

NOUVELLE THEMATIQUE A L EXPLORATOIRE! Les métiers au service de la santé

NOUVELLE THEMATIQUE A L EXPLORATOIRE! Les métiers au service de la santé NOUVELLE THEMATIQUE A L EXPLORATOIRE! Les métiers au service de la santé L Exploratoire raconte la «belle histoire» d un territoire engagé à maintenir et accroître le niveau de santé de toute sa population,

Plus en détail

Contrat de la filière Automobile Le contrat de filière a été présenté par Monsieur Claude CHAM, vice- président du comité stratégique de la filière

Contrat de la filière Automobile Le contrat de filière a été présenté par Monsieur Claude CHAM, vice- président du comité stratégique de la filière Contrat de la filière Automobile Le contrat de filière a été présenté par Monsieur Claude CHAM, vice- président du comité stratégique de la filière automobile, à Monsieur Arnaud Montebourg, ministre du

Plus en détail

CONSULTATION DE PRESTATAIRES CAHIER DES CHARGES

CONSULTATION DE PRESTATAIRES CAHIER DES CHARGES CONSULTATION DE PRESTATAIRES CAHIER DES CHARGES Mise en place de démarches d appui conseil «gestion des âges» dans le cadre du contrat de génération CADRAGE Cet appel à propositions a pour objet l identification

Plus en détail

Jour 1 : Les concepts Les forces du système de santé québécois Comparaisons internationales. 22 octobre 2013. Pause réseautage et visite des exposants

Jour 1 : Les concepts Les forces du système de santé québécois Comparaisons internationales. 22 octobre 2013. Pause réseautage et visite des exposants 8 : 00 am 9 : 00 am 9 : 00 am 10 : 00 am Jour 1 : Les concepts Les forces du système de santé québécois Comparaisons internationales 22 octobre 2013 8 : 00 Inscription et accueil 8 : 30 Ouverture Président

Plus en détail

DIPLÔME UNIVERSITAIRE

DIPLÔME UNIVERSITAIRE CANCER QUALITE DE VIE Université Montpellier 1 UFR STAPS Montpellier Centre d accueil et de bien-être pour les femmes atteintes de cancer ET DIPLÔME UNIVERSITAIRE Activité physique et nutrition Etincelle

Plus en détail

Master Santé publique

Master Santé publique Formations et diplômes Rapport d'évaluation Master Santé publique Université Toulouse III- Paul Sabatier- UPS (déposant) Campagne d évaluation 2014-2015 (Vague A) Formations et diplômes Pour le HCERES,

Plus en détail

Les technologies de l information, support de la réorganisation territoriale

Les technologies de l information, support de la réorganisation territoriale Les technologies de l information, support de la réorganisation territoriale Pierre Simon Président de l Association Nationale de Télémédecine (ANTEL) De quoi parlons-nous? Le cadre de la santénumérique

Plus en détail

Télésurveillance à domicile de patients chroniques et pratiques collaboratives : arrêt sur image vu d un Industriel

Télésurveillance à domicile de patients chroniques et pratiques collaboratives : arrêt sur image vu d un Industriel Télésurveillance à domicile de patients chroniques et pratiques collaboratives : arrêt sur image vu d un Industriel Colloque Tic Santé,11 février 2010 Dr France Laffisse, Orange Healthcare Plan Télésurveillance

Plus en détail

Allocution d ouverture de Jean DEBEAUPUIS, Directeur Général de l Offre de soins

Allocution d ouverture de Jean DEBEAUPUIS, Directeur Général de l Offre de soins Allocution d ouverture de Jean DEBEAUPUIS, Directeur Général de l Offre de soins Université d été de la performance en santé - 29 août 2014- Lille Monsieur le président, Monsieur le directeur général,

Plus en détail

Annexe 2 Les expressions du HCAAM sur la coordination des interventions des professionnels autour du patient

Annexe 2 Les expressions du HCAAM sur la coordination des interventions des professionnels autour du patient Annexe 2 Les expressions du HCAAM sur la coordination des interventions des professionnels autour du patient Dans son avis de 2012 «L assurance maladie : les options du HCAAM» qui synthétise l ensemble

Plus en détail

JUNIOR ESSEC CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE. Journée contributive n 1 : Croissance, innovation, disruption Junior ESSEC 28/11/2014

JUNIOR ESSEC CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE. Journée contributive n 1 : Croissance, innovation, disruption Junior ESSEC 28/11/2014 JUNIOR ESSEC CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE CONCERTATION NATIONALE SUR LE NUMÉRIQUE 1ère journée Compte-rendu de l atelier 6 : Nouveaux clusters numériques Journée contributive n 1 : Croissance, innovation,

Plus en détail

Cahier des charges thématique - Couverture du territoire par le très haut débit et développement des usages du numérique

Cahier des charges thématique - Couverture du territoire par le très haut débit et développement des usages du numérique Cahier des charges thématique - Couverture du territoire par le très haut débit et développement des usages du numérique Actualisation et mise en œuvre d une Stratégie de Cohérence Régionale d Aménagement

Plus en détail

Cluster I care Rhône Alpes propose une rencontre professionnel / industrie en mode Living Lab

Cluster I care Rhône Alpes propose une rencontre professionnel / industrie en mode Living Lab Naissance du projet CALYDIAL, Etablissement de santé lyonnais s est lancé dans le développement d un programme de télémédecine sur tous ses domaines d activité autorisé : dialyse péritonéale, hémodialyse

Plus en détail

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS»

5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» 5. Filière «GESTION ET VALORISATION DES DECHETS» Le marché du recyclage est en croissance constante depuis 2002 en France et a atteint un chiffre d affaires de 13 Mds, avec 30 000 personnes employées en

Plus en détail

Annexe 6 et 7 Du Contrat de Performance 2014-2018 Medicen Paris Region. Liste des engagements du Pôle avec d autres clusters français ou étrangers

Annexe 6 et 7 Du Contrat de Performance 2014-2018 Medicen Paris Region. Liste des engagements du Pôle avec d autres clusters français ou étrangers Annexe 6 et 7 Du Contrat de Performance -2018 Medicen Paris Region Liste des engagements du Pôle avec d autres clusters français ou étrangers 24 octobre Relations inter-pôles et inter-clusters nationaux

Plus en détail

Etude de diagnostic territorial et accompagnement de projets en vue de la revitalisation du site de la base aérienne de Brétigny

Etude de diagnostic territorial et accompagnement de projets en vue de la revitalisation du site de la base aérienne de Brétigny Etude de diagnostic territorial et accompagnement de projets en vue de la revitalisation du site de la base aérienne de Brétigny Phase 2 Perspectives de développement Proposition de stratégie de mise en

Plus en détail

LES PÔLES DE COMPÉTITIVITÉ : FAIRE CONVERGER PERFORMANCE ET DYNAMIQUE TERRITORIALE

LES PÔLES DE COMPÉTITIVITÉ : FAIRE CONVERGER PERFORMANCE ET DYNAMIQUE TERRITORIALE 310 N U M É R O Vendredi 4 juillet 2008 LES PÔLES DE COMPÉTITIVITÉ : FAIRE CONVERGER PERFORMANCE ET DYNAMIQUE TERRITORIALE RAPPORTEUR : ANDRÉ MARCON AU NOM DE LA SECTION DES ÉCONOMIES RÉGIONALES ET DE

Plus en détail

Orange Healthcare vers un système de santé connecté

Orange Healthcare vers un système de santé connecté Orange Healthcare vers un système de santé connecté Orange est conscient que les grands établissements de santé doivent évoluer pour améliorer la prise en charge des patients, coordonner l ensemble des

Plus en détail

Démarche TIC & Santé «Innovation pour l autonomie» Présentation des lauréats de l appel à projets 2010

Démarche TIC & Santé «Innovation pour l autonomie» Présentation des lauréats de l appel à projets 2010 Démarche TIC & Santé «Innovation pour l autonomie» Présentation des lauréats de l appel à projets 2010 Démarche TIC & Santé, l innovation pour l autonomie Le contexte global de la démarche TIC & Santé

Plus en détail

Master Développement et Immunologie

Master Développement et Immunologie Master Développement et Immunologie MASTER 2 PROFESSIONNALISANT EN IMMUNOLOGIE Le Master 2 Professionnalisant en Immunologie propose aux étudiants des filières scientifiques et médicales une formation

Plus en détail

COMMENT LA TECHNOLOGIE NUMÉRIQUE PEUT-ELLE AMÉLIORER LE SYSTÈME DE SANTÉ? MARDI 7 AVRIL 2015 MAISON DE LA CHIMIE MATINALES DE L ÉCONOMIE SANTÉ ET

COMMENT LA TECHNOLOGIE NUMÉRIQUE PEUT-ELLE AMÉLIORER LE SYSTÈME DE SANTÉ? MARDI 7 AVRIL 2015 MAISON DE LA CHIMIE MATINALES DE L ÉCONOMIE SANTÉ ET COMMENT LA TECHNOLOGIE PEUT-ELLE AMÉLIORER LE SYSTÈME DE SANTÉ? MATINALES DE L ÉCONOMIE SANTÉ ET MARDI 7 AVRIL 2015 MAISON DE LA CHIMIE PRÉSIDÉES PAR Pascal TERRASSE Député de l Ardèche Vice-président

Plus en détail

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services

Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services 1 Stratégie locale en faveur du commerce, de l artisanat & des services Pays Cœur de Flandre I Phase II La formulation de la stratégie Région Nord Pas de Calais Avril 2013 Région Communauté Nord Pas de

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR L OCTROI DU LABEL «MÉTROPOLE FRENCH TECH»

CAHIER DES CHARGES POUR L OCTROI DU LABEL «MÉTROPOLE FRENCH TECH» CAHIER DES CHARGES POUR L OCTROI DU LABEL «MÉTROPOLE FRENCH TECH» POUR LA CROISSANCE ET LE RAYONNEMENT DE L ÉCOSYSTÈME NUMÉRIQUE FRANÇAIS POUR ÊTRE LABELLISÉE «MÉTROPOLE FRENCH TECH», UNE MÉTROPOLE DOIT

Plus en détail

Information PACES 20 Septembre 2012. Les métiers en lien avec le choix Manipulateur d Electroradiologie Médicale «MEM» Monsieur Daniel LAMI

Information PACES 20 Septembre 2012. Les métiers en lien avec le choix Manipulateur d Electroradiologie Médicale «MEM» Monsieur Daniel LAMI Information PACES 20 Septembre 2012 Les métiers en lien avec le choix Manipulateur d Electroradiologie Médicale «MEM» Monsieur Daniel LAMI 1 Institut de Formation de Manipulateurs d Electroradiologie Médicale

Plus en détail

Journées «Entreprises» &

Journées «Entreprises» & Journées «Entreprises» & Doctoriales Actions d informations et d accompagnements visant la rencontre entre doctorants et le monde socio- économique. 31 octobre 2013 LES JOURNÉES «ENTREPRISES» Objectifs

Plus en détail

Plan d actions 2011/2014

Plan d actions 2011/2014 Plan d actions 2011/2014 Le présent plan d actions s organise en fiches actions, qui précisent les objectifs opérationnels des actions et explicite les modalités de mise en œuvre. Ces fiches répondent

Plus en détail

Synthèse Programme Opérationnel National du Fonds Social Européen «Pour l Emploi et l Inclusion Sociale en Métropole» 2014-2020

Synthèse Programme Opérationnel National du Fonds Social Européen «Pour l Emploi et l Inclusion Sociale en Métropole» 2014-2020 Union européenne Synthèse Programme Opérationnel National du Fonds Social Européen «Pour l Emploi et l Inclusion Sociale en Métropole» 2014-2020 Une nouvelle politique de cohésion en réponse aux défis

Plus en détail

Nouvelles Technologies d investigation de surveillance du patient dont Télétransmission

Nouvelles Technologies d investigation de surveillance du patient dont Télétransmission Plateforme Médicalisée 24/7 de Services Santé et Télémédecine M.D Jean-Michel Souclier H2AD propose des solutions entièrement sécurisées permettant le maintien et le retour àdomiciledes personnes fragiles:

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie

www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie www.u-bordeaux3.fr Master 2 professionnel Soin, éthique et santé Mention Philosophie Une formation approfondie à la réflexion éthique appliquée aux secteurs du soin et de la santé En formation continue,

Plus en détail

Projet partenarial - 1 er volet "Anticiper les opportunités d'emploi pour les femmes au sein de l'économie verte et verdissante"

Projet partenarial - 1 er volet Anticiper les opportunités d'emploi pour les femmes au sein de l'économie verte et verdissante Projet partenarial - 1 er volet "Anticiper les opportunités d'emploi pour les femmes au sein de l'économie verte et verdissante" Projet partenarial, piloté par l'arpe, en co-réalisation avec l'orm -observatoire

Plus en détail

Etat des lieux de l accès aux plateformes de génétique moléculaire

Etat des lieux de l accès aux plateformes de génétique moléculaire 12 juin 2014 Etat des lieux de l accès aux plateformes de génétique moléculaire CONTEXTE ET OBJECTIFS DE l ETUDE : L action 6.2 du plan cancer 3 «conforter l accès aux tests moléculaires» stipule en particulier

Plus en détail

Le Plan cancer 2009-2013 en France : pilotage et bilan d étape

Le Plan cancer 2009-2013 en France : pilotage et bilan d étape Le Plan cancer 2009-2013 en France : pilotage et bilan d étape Symposium Plan cancer Bruxelles, 26 novembre 2012 Catherine Morin, responsable du suivi du Plan cancer - INCa Sommaire de la présentation

Plus en détail

Initiative de recherche clinique précoce au Québec: une opportunité à saisir.

Initiative de recherche clinique précoce au Québec: une opportunité à saisir. Initiative de recherche clinique précoce au Québec: une opportunité à saisir. 1 er Forum sur le médicament Jacques Turgeon, B.Pharm., Ph.D., Membre Académie canadienne des sciences de la santé, Membre

Plus en détail

LES LAURÉATS 2013 D ALLIANCY, LE PRIX

LES LAURÉATS 2013 D ALLIANCY, LE PRIX Paris, le 12 décembre 2013 LES LAURÉATS 2013 D ALLIANCY, LE PRIX Pour la cinquième année consécutive, le Club des Partenaires IT et ses associés valorisent des alliances audacieuses et des entreprises

Plus en détail

A. RAPPEL DES OBJECTIFS ET DE LA DEMARCHE DU PROJET

A. RAPPEL DES OBJECTIFS ET DE LA DEMARCHE DU PROJET Cette étude est cofinancée par l Union européenne. L Europe s engage en Ile-de- France avec le Fonds européen de développement régional. Synthèse de l Etude «Innovation dans les entreprises de services

Plus en détail

Région Midi-Pyrénées, un territoire innovant pour la silver économie

Région Midi-Pyrénées, un territoire innovant pour la silver économie Région Midi-Pyrénées, un territoire innovant pour la silver économie Laurent Moynat UN VOLONTARISME POLITIQUE Le vieillissement de la population, en France mais très largement dans le Monde, est un défi

Plus en détail

La Silver Economie : Transition démographique, entre défi technologique et enjeu de société

La Silver Economie : Transition démographique, entre défi technologique et enjeu de société OCIRPVEUVAGE OCIRPÉDUCATION OCIRPHANDICAP OCIRPDÉPENDANCE La Silver Economie : Transition démographique, entre défi technologique et enjeu de société 3 avril 2014 Rappel : La Fabrique du centenaire 17

Plus en détail

Présentation de la Note d analyse «Renforcer l amorçage» par Vincent Chriqui, Directeur général du Centre d analyse stratégique

Présentation de la Note d analyse «Renforcer l amorçage» par Vincent Chriqui, Directeur général du Centre d analyse stratégique Paris, le 27 février 2012 Présentation de la Note d analyse «Renforcer l amorçage» Lundi 27 février 2012 par Vincent Chriqui, Directeur général du Centre d analyse stratégique Seul le prononcé fait foi

Plus en détail

Quelques éléments sur le transfert vers les PME à l INRIA

Quelques éléments sur le transfert vers les PME à l INRIA 1 Quelques éléments sur le transfert vers les PME à l INRIA Colloque Valoris du 16/12/2010 Bruno Sportisse Une mission, des voies multiples 2 Le transfert: une mission de l INRIA Transfert des connaissances,

Plus en détail

MODULE 2 : VEILLE & ANALYSE DE DONNÉES

MODULE 2 : VEILLE & ANALYSE DE DONNÉES MODULE 2 : VEILLE & ANALYSE DE DONNÉES MODULE 2 : VEILLE & ANALYSE DES DONNEES MODULE 2 : VEILLE & ANALYSE DE DONNÉES LA THÉMATIQUE LES TERMES EN COHABITATION LES TROIS APPROCHES EN RELATION LA MÉTHODE

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Chargé d affaires en ingénierie électrique et électronique de l Université Montpellier 2 Sciences et techniques

Plus en détail

LA LUTTE CONTRE LES DISCRIMINATIONS DANS LES CONTRATS DE VILLE DU LANGUEDOC-ROUSSILLON

LA LUTTE CONTRE LES DISCRIMINATIONS DANS LES CONTRATS DE VILLE DU LANGUEDOC-ROUSSILLON PREFET DE LA REGION LANGUEDOC ROUSSILLON Direction régionale de la jeunesse, des sports et de la cohésion sociale Pôle Cohésion sociale Territoriale Montpellier, le 19 juin 2015 Dossier suivi par Rodolphe

Plus en détail

Un réseau de partenaires

Un réseau de partenaires Profession Sport 34 Une association départementale spécialisée dans le secteur du sport et de l animation Pour développer, structurer et consolider l emploi Profession Sport 34 Un conseil d administration

Plus en détail

Les réseaux de santé Alain Grand

Les réseaux de santé Alain Grand Les réseaux de santé Alain Grand Section 1 : les réseaux de santé Devant le constat d un cloisonnement excessif du système de santé, susceptible d induire des «pertes de chance» vis-à-vis de certaines

Plus en détail

L hôpital dans la société. L expérience du CHU de Paris, l AP HP. Pierre Lombrail, Jean-Yves Fagon

L hôpital dans la société. L expérience du CHU de Paris, l AP HP. Pierre Lombrail, Jean-Yves Fagon L hôpital dans la société. L expérience du CHU de Paris, l AP HP. Pierre Lombrail, Jean-Yves Fagon Colloque Santé et Société Quels déterminants de santé et quel système de soins pour la santé de toute

Plus en détail

FILIÈRE DU NUMÉRIQUE OBSERVATOIRE DU NUMÉRIQUE : EMPLOI-FORMATION RSE

FILIÈRE DU NUMÉRIQUE OBSERVATOIRE DU NUMÉRIQUE : EMPLOI-FORMATION RSE FILIÈRE DU NUMÉRIQUE OBSERVATOIRE DU NUMÉRIQUE : EMPLOI-FORMATION RSE Conseil d orientation pour l emploi 2 avril 2013 Michel Senaux, chargé de mission fédéral de la CFDT-F3C Jacques Fauritte, secrétaire

Plus en détail

Biopôle de Gerland. Présentation des projets

Biopôle de Gerland. Présentation des projets Biopôle de Gerland Présentation des projets Une économie lyonnaise tirée par des filières prioritaires et le développement de grands sites économiques Une stratégie de développement économique offensive

Plus en détail

Formation «L Art et la manière de manager»

Formation «L Art et la manière de manager» Formation «L Art et la manière de manager» Une formation-action pour relier l art et le management Conception et animation par Le contexte Pour donner suite à un cycle de formation qui s est déroulé en

Plus en détail

DE LA FORMATION CONTINUE À L OFFICINE

DE LA FORMATION CONTINUE À L OFFICINE Notre mission : Chaque pharmacien est unique, UTIP Innovations propose partout en métropole et dans les DOM les solutions de formation adaptées Notre ambition : Devenir acteur de référence du DPC UTIP

Plus en détail

«L Art et la manière»

«L Art et la manière» «L Art et la manière» Une formation-action pour relier l art et le management Conception et animation par URIOPSS PACAC 54 rue paradis 13286 Marseille Cedex 6 Tél. 04 96 11 02 20Organisme de formation

Plus en détail

SYLABE et Plaine innovation Meeting

SYLABE et Plaine innovation Meeting La Seine Saint Denis, et plus particulièrement le territoire de Plaine Commune concentre un pôle important de compétences tant au niveau des entreprises que de la recherche et des formations pluridisciplinaires

Plus en détail

Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé

Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé Panorama d une filière d excellence : les industries et technologies de santé D après les données du Contrat d étude prospective des Industries de Santé 2012 les chiffres clés u Près de 200 000 salariés,

Plus en détail

Genopole Siège Campus 1 - Bâtiment Genavenir 8 5, rue Henri Desbruères F-91030 Evry cedex T. +33 1 60 87 83 00 - F.

Genopole Siège Campus 1 - Bâtiment Genavenir 8 5, rue Henri Desbruères F-91030 Evry cedex T. +33 1 60 87 83 00 - F. Annuaire Genopole Mars 2007 G opole Genopole Siège Campus 1 - Bâtiment Genavenir 8, rue Henri Desbruères F-91030 Evry cedex T. +33 1 60 87 83 00 - F. +33 1 60 87 83 01 prénom.nom@genopole.fr 2 Réussir

Plus en détail

Manifeste pour une politique de l innovation industrielle dans les sciences de la vie

Manifeste pour une politique de l innovation industrielle dans les sciences de la vie Présidentielle 2012 Manifeste pour une politique de l innovation industrielle dans les sciences de la vie L innovation : moteur de l économie et de la compétitivité Nationale LES PROPOSITIONS DES ACTEURS

Plus en détail

Recherche et innovation dans la santé en PACA synthèse

Recherche et innovation dans la santé en PACA synthèse P1 Recherche et innovation dans la santé en PACA synthèse Avec le concours de Et en collaboration avec P2 Objectifs de l étude > Dresser un état des lieux de la Recherche et de l Innovation en PACA dans

Plus en détail

Plate-forme RSE. Commissariat Général à la stratégie et la prospective

Plate-forme RSE. Commissariat Général à la stratégie et la prospective Plate-forme RSE Commissariat Général à la stratégie et la prospective «La Région Languedoc-Roussillon accélérateur de compétitivité et de responsabilité sociale pour les entreprises» Josick Paoli Directrice

Plus en détail

Des prestations au service des entreprises des filières innovantes et des entreprises de croissance

Des prestations au service des entreprises des filières innovantes et des entreprises de croissance Des prestations au service des entreprises des filières innovantes et des entreprises de croissance La société STRATINNOV Nous sommes un bureau d études spécialisé dans l accompagnement des entreprises

Plus en détail

COMMENT LA TECHNOLOGIE NUMÉRIQUE PEUT-ELLE AMÉLIORER LE SYSTÈME DE SANTÉ? MARDI 7 AVRIL 2015 MAISON DE LA CHIMIE MATINALES DE L ÉCONOMIE SANTÉ ET

COMMENT LA TECHNOLOGIE NUMÉRIQUE PEUT-ELLE AMÉLIORER LE SYSTÈME DE SANTÉ? MARDI 7 AVRIL 2015 MAISON DE LA CHIMIE MATINALES DE L ÉCONOMIE SANTÉ ET COMMENT LA TECHNOLOGIE PEUT-ELLE AMÉLIORER LE SYSTÈME DE SANTÉ? MATINALES DE L ÉCONOMIE SANTÉ ET MARDI 7 AVRIL 2015 MAISON DE LA CHIMIE PRÉSIDÉES PAR Pascal TERRASSE Député de l Ardèche Vice-président

Plus en détail

Principales aides financières au Développement Export

Principales aides financières au Développement Export Principales aides financières au Développement Export Retrouver en page 5 " L appui régional aux Projets Stratégiques d Entreprises" > Régionales Programme ASTREE / Aide Stratégique Régionale à l Entreprise

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION

APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION APPEL A CANDIDATURES REFERENCEMENT PRESTATAIRES POUR L APPUI CONSEIL CONTRAT DE GENERATION Date limite de remise des candidatures : Le 27/12/2013 Envoi des offres : aurelie.huby@midi-pyrenees.cci.fr Le

Plus en détail

Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS

Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS Établissements de santé Droits et accueil des usagers Organiser une permanence d accès aux soins de santé PASS Recommandations et indicateurs Préface Faire face aux inégalités de santé qui touchent tout

Plus en détail

Préparation des programmes européens 2007-2013

Préparation des programmes européens 2007-2013 Préparation des programmes européens 2007-2013 Présentation AGILE 9h30-10h30 8 Préparation des programmes européens 2007-2013 Le contexte La méthode de travail État d avancement des travaux : bilan, diagnostic

Plus en détail

L approche populationnelle : une nouvelle façon de voir et d agir en santé

L approche populationnelle : une nouvelle façon de voir et d agir en santé Trousse d information L approche populationnelle : une nouvelle façon de voir et d agir en santé Novembre 2004 L approche populationnelle : une nouvelle façon de voir et d agir en santé L approche populationnelle

Plus en détail

JUNIOR ESSEC CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE. Compte-rendu de l atelier 5 : Santé et numérique

JUNIOR ESSEC CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE. Compte-rendu de l atelier 5 : Santé et numérique JUNIOR ESSEC CONSEIL NATIONAL DU NUMÉRIQUE CONCERTATION NATIONALE SUR LE NUMÉRIQUE 4ème journée Compte-rendu de l atelier 5 : Santé et numérique Thème de la journée contributive : Junior ESSEC 04/02/2015

Plus en détail

Innovation Capital annonce le lancement du fonds d investissement sectoriel SISA dédié à la filière Silver économie

Innovation Capital annonce le lancement du fonds d investissement sectoriel SISA dédié à la filière Silver économie Innovation Capital annonce le lancement du fonds d investissement sectoriel SISA dédié à la filière Silver économie Paris, le 25 février 2014 Innovation Capital, société de capital investissement fondée

Plus en détail

8 marchés prioritaires. Et des leviers pour les transformer : Big Data, Open Data, Smart Data, Gamification Internet des Objets 3D Design Mobilité

8 marchés prioritaires. Et des leviers pour les transformer : Big Data, Open Data, Smart Data, Gamification Internet des Objets 3D Design Mobilité www.capdigital.com 8 marchés prioritaires MEDIAS EDUCATION FORMATION COMMERCE DISTRIBUTION MAISON VILLE TRANSPORT SANTE BIEN ETRE COMMUNICATION PUBLICITE TOURISME ENTREPRISE ETAT Et des leviers pour les

Plus en détail

Dossier de presse mardi 14 janvier 2014 FUN FRANCE UNIVERSITÉ NUMÉRIQUE. enseignementsup-recherche.gouv.fr @ministereesr @universite_num

Dossier de presse mardi 14 janvier 2014 FUN FRANCE UNIVERSITÉ NUMÉRIQUE. enseignementsup-recherche.gouv.fr @ministereesr @universite_num Dossier de presse mardi 14 janvier 2014 FUN FRANCE UNIVERSITÉ NUMÉRIQUE enseignementsup-recherche.gouv.fr @ministereesr @universite_num DOSSIER DE PRESSE - 14 JANVIER 2014 SOMMAIRE CONTEXTE...........

Plus en détail

Rapport d évaluation du master

Rapport d évaluation du master Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Marketing et vente de l Université Paris-Est Créteil Val de Marne - UPEC Vague E 2015-2019 Campagne d évaluation 2013-2014 Section

Plus en détail

Le médecin et les assurances

Le médecin et les assurances «Le rôle du médecin, hier, aujourd hui et demain» Présentation par Yves Robert, M.D. M.Sc. Secrétaire Dans le cadre du midi-conférence de l Institut canadien de la retraite et des avantages sociaux Décembre

Plus en détail

Pôle Risques? Systèmes de surveillance environnementale? L ASI Risques? Une brique centrale : SIG de Synext

Pôle Risques? Systèmes de surveillance environnementale? L ASI Risques? Une brique centrale : SIG de Synext Pôle Risques? Systèmes de surveillance environnementale? L ASI Risques? Une brique centrale : SIG de Synext THE INNOVATIVE CLUSTER IN RISK MANAGEMENT L innovation au service de la gestion des risques Pôle?

Plus en détail

L IDEX DE TOULOUSE EN BREF

L IDEX DE TOULOUSE EN BREF L IDEX DE TOULOUSE EN BREF Pourquoi des Initiatives D EXcellence (IDEX)? Depuis 18 mois, les universités, les grandes écoles et les organismes de recherche ont travaillé ensemble pour répondre à l appel

Plus en détail

L INSTITUT DE RECHERCHE EN

L INSTITUT DE RECHERCHE EN 1 L INSTITUT DE RECHERCHE EN IMMUNOLOGIE ET EN CANCÉROLOGIE COMMERCIALISATION DE LA RECHERCHE VISION Être un centre reconnu internationalement pour ses activités de maximisation de la valeur de la recherche

Plus en détail

Contrat d Etude Prospective «Industries de santé»

Contrat d Etude Prospective «Industries de santé» Contrat d Etude Prospective «Industries de santé» Faire ensemble le choix d une politique volontariste des pouvoirs publics et d une implication responsable des industriels du médicament BPI 37, rue du

Plus en détail

Télémédecine, télésanté :

Télémédecine, télésanté : Télémédecine, télésanté : vision prospective Table ronde du Collège des Economistes de la Santé, 15 mai 2014. «État des lieux et perspectives de latélémédecine»? Robert PICARD Référent Santé, CGEiet Plan

Plus en détail

Réduire les hospitalisations évitables :

Réduire les hospitalisations évitables : Réduire les hospitalisations évitables : Une politique pour rentabiliser les dépenses de soins de santé Introduction L échec dans le domaine de la prévention et dans l accès adapté et satisfaisant aux

Plus en détail

INDUSTRIES DE SANTÉ. 6 DÉFIS RH À relever en soutien de la compétitivité des entreprises et de l évolution professionnelle des salariés

INDUSTRIES DE SANTÉ. 6 DÉFIS RH À relever en soutien de la compétitivité des entreprises et de l évolution professionnelle des salariés La lettre d information des défis RH lancés pour les entreprises de la filière Industries de santé INDUSTRIES DE SANTÉ Avril 2014 n 1 ACtionS/déveLoPPement/emPLoi/ComPétenCeS 6 DÉFIS RH À relever en soutien

Plus en détail