FINANCEMENT PAR TIERS-INVESTISSEUR POUR LES INVESTISSEMENTS DANS LES ECONOMIES D'ENERGIE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FINANCEMENT PAR TIERS-INVESTISSEUR POUR LES INVESTISSEMENTS DANS LES ECONOMIES D'ENERGIE"

Transcription

1 FINANCEMENT PAR TIERS-INVESTISSEUR POUR LES INVESTISSEMENTS DANS LES ECONOMIES D'ENERGIE Introduction Les PME sont confrontées à plusieurs difficultés dans leurs recherches de ressources adéquates pour financer des solutions écologiques visant à augmenter l'efficacité énergétique. Le Financement par Tiers Investisseur (FTI) est une méthode nouvelle et innovante de financement des investissements écologiques, soit pour une PME individuelle, soit pour des groupements de PME dans une Zone Industrielle ou un Parc Eco-Industriel. C'est un outil qui contribue à sensibiliser les acteurs du secteur industriel aux questions environnementales, sans impacter négativement les objectifs entrepreneuriaux. ÉCONOMIES D'ENERGIE Économies d'énergie : une certaine quantité d'énergie économisée en mesurant et/ou en estimant la consommation avant et après mise en œuvre d'une ou de plusieurs mesures d'amélioration de l'efficacité énergétique, tout en assurant la normalisation des conditions externes qui affectent la consommation d'énergie. Directive 2006/32/EC relative à l'efficacité énergétique dans les utilisations finales et aux services énergétiques Les économies d'énergie impliquent d'offrir les mêmes niveaux de service en utilisant moins d'énergie. Efficacité énergétique : l'efficacité énergétique est l'un des moyens les plus rentables d'améliorer la sécurité de l'approvisionnement en énergie, et de réduire les émissions de gaz à effet de serre et autres polluants. À bien des égards, l'efficacité énergétique peut être perçue comme la plus grande ressource énergétique d'europe. C'est la raison pour laquelle l'union européenne s'est fixée pour objectif une réduction de 20% de la consommation énergétique primaire d'ici 2020 par rapport aux projections, et cet objectif a été défini dans la Communication de la Commission sur l'energie 2020 comme étape cruciale de la réalisation de nos objectifs énergétiques et climatiques sur le long terme. Plan d'efficacité Energétique

2 POURQUOI INVESTIR DANS LES ECONOMIES D'ENERGIE? Pour l'environnement Les sources énergétiques conventionnelles que nous utilisons, le pétrole, le charbon, le gaz naturel et l'énergie nucléaire, sont dépassées et produisent beaucoup d'émissions. En dehors de la transition vers des Sources d'energie Renouvelables (SER), l'ue a pour objectif la réduction de la consommation énergétique ou, en d'autres termes, les économies d'énergie. Plus précisément, l'ue considère les économies d'énergie comme le moyen le plus efficace pour atteindre l'un des objectifs les plus importants, à savoir la réduction des émissions, qui doit être atteint d'ici 2020, et il apparaît nécessaire à la réalisation des objectifs énergétiques et climatiques sur le long terme et plus efficace économiquement pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, améliorer la sécurité, l'approvisionnement énergétique et la compétitivité, et maintenir les coûts de l'énergie à des niveaux bas. Les efforts de l'ue pour traiter le changement climatique tout en couvrant parallèlement ses besoins énergétiques, peuvent être intégrés dans son plan stratégique "Europe 2020" plus large visant à générer de la Croissance Economique. Ce plan stratégique est basé sur trois objectifs primaires dont la réalisation a été fixée à 2020 au plus tard : Réduction des émissions de Gaz à Effet de Serre d'au moins 20% Couverture des besoins énergétiques à partir de Sources d'energie Renouvelables (SER) d'au moins 20% Réduction de la consommation énergétique d'au moins 20% Pour votre Entreprise La gestion énergétique efficace d'une entreprise peut, à long terme, garantir sa compétitivité tout en réduisant, à court terme, ses coûts d'exploitation. En économisant l'énergie, vous réduisez les coûts d'exploitation de votre entreprise - ce qui entraîne une augmentation de ces résultats économiques qui devient ainsi plus compétitive. Des économies d'énergie peuvent être obtenues dans le Secteur de la Fabrication par des mesures visant à réduire la consommation énergétique parallèlement à la gestion énergétique efficace et l'utilisation des produits recyclés. Efficacité énergétique : rapport entre la production de résultats, de services, de biens ou d'énergie et l'apport d'énergie 2006/32/EC Directive 2

3 Car cela fonctionne : Systèmes solaires de production d'eau chaude dans l'industrie laitière (MEVGAL S.A.) - Grèce Construction d'une usine de production de biomasse à Cinigiano - Italie La centrale de production de biomasse pour la climatisation à Geolit (Parc Scientifique et Technologique à Jaén) - Espagne 3

4 Efficacité énergétique dans une société de production de plastique - Espagne Investissement dans l'efficacité énergétique : un soutien? Les sociétés de Services Energétiques (SSE) peuvent pleinement soutenir une PME recherchant un investissement en efficacité énergétique. Elles représentent une solution avantageuse pour la mise en œuvre d'investissements en efficacité énergétique et/ou écologiques en utilisant le FTI comme instrument financier. Selon la Directive sur l'efficacité dans les utilisations finales, une "Société de Services Energétiques" (SSE) peut être définie comme étant une personne physique ou morale qui fournit des services énergétiques et/ou d'autres mesures d'amélioration de l'efficacité énergétique dans les installations ou les locaux d'un utilisateur, et accepte par la même une certaine part du risque financier. Le paiement de ces services fournis est basé (en tout ou partie) sur la réalisation d'améliorations d'efficacité énergétique, et sur la satisfaction des autres critères de performances convenus. Les SSE sont spécialisées dans la mise à jour des technologies et méthodes de fourniture et de consommation d'énergie, ciblant les économies d'énergie sans compromission sur la qualité. Les SSE sont différentes des sociétés classiques de conseil en énergie dans la mesure où elles se rémunèrent en fonction du pourcentage d'économie d'énergie convenu. En outre, les SSE assurent les flux nécessaires et garantissent le résultat final. De cette manière, le risque lié à l'investissement pour le consommateur final est minimisé et il est à son tour transféré à la SSE. Étant donné la perception de ce risque, une SSE privilégiera les solutions à retombées économiques rapides. 4

5 POURQUOI SE TOURNER VERS UNE SSE? Car les SSE : 1. financent ou assurent le financement de votre investissement en efficacité énergétique 2. assurent l'efficacité de l'investissement en économie d'énergie à la fois en termes financiers et énergétiques 3. sont rémunérées en fonction de la quantité d'énergie effectivement économisée Le TPF est votre solution à un certain nombre de problèmes Manque de fonds propres Manque de savoir-faire Risque élevé Manque de personnel Investisseur Domaines budgétaires distincts Utilisateur Source: Centre des Ressources Energétiques Renouvelables (CRES),

6 COMMENT ÇA MARCHE? Une SSE peut financer des interventions : 1. Sur le Gros Œuvre des Bâtiments Source: Comment? En appliquant une isolation (isolation thermique des murs extérieurs, toit, ponts thermiques, herméticité par des joints et cadres d'étanchéité, etc.) en disposant des ombrières externes et internes (tentes, stores, occultations verticales ou horizontales, fixes ou mobiles, des films de couleur ou réfléchissants, des rideaux, des stores vénitiens, etc.) en remplaçant les ouvertures existantes (vitrage des cadres) par de nouveaux vitrages ayant des propriétés thermiques et optiques améliorées. 2. De l'installation et aux équipements électromécaniques 6

7 Source: Comment? En remplaçant ou rénovant les systèmes de chauffage (brûleurs, chauffe-eau) et en utilisant des Sources d'energies Renouvelables, en remplaçant le pétrole par du gaz naturel lorsque cela est possible, en rénovant les réseaux de distribution, en employant des collecteurs solaires pour la production d'eau chaude, des installations photovoltaïques, etc. En installant des échangeurs de chaleur sur le circuit de refroidissement d'eau du condenseur, un système central automatisé pour optimiser les résultats d'ensemble du système de Chauffage, Ventilation et Climatisation (CVC), un circuit de retraitement dans les unités centrales d'air conditionné atteignant une capacité de distribution d'air frais de 100%. En concevant une solution optimale en termes d'éclairage artificiel, en remplaçant les lampes et autres éclairages lorsque cela est nécessaire, en installant un système de commande et de réglage d'intensité de l'éclairage. 3. Jusqu'au processus de production et d'utilisation secondaire Source: www2.schneider-electric.com/ Comment? En intervenant dans la production et la distribution de la chaleur (brûleurs, chauffe-eau, fours, réseaux de distribution), en améliorant la combustion, l'isolation, la récupération de la chaleur perdue, le remplacement des équipements, et les systèmes de contrôle. 7

8 En intervenant dans les systèmes qui consomment de la chaleur (sécheurs, systèmes d'évaporation, systèmes de distillation, etc.) avec des améliorations de l'isolation, la récupération de la chaleur perdue, le remplacement des équipements, et les systèmes de contrôle. En intervenant dans les systèmes de distribution et de consommation d'énergie électrique (transformateurs, conducteurs, moteurs, pompes, ventilateurs, compresseurs d'air, refroidisseurs, équipements de production, etc.) avec gestion de la charge, amélioration de la phase, installation de régulateurs tachymétriques, remplacement d'équipements, réduction des pertes sur les réseaux, récupération de la chaleur perdue, et systèmes de contrôle. Services énergétiques réalisés par une SSE dans le cadre d'un mécanisme de FTI Gestion / Exploitation (planification) Utilisateur/Client SSE Contrôle Financement Source : Centre for Renewable Energy Resources (CRES), 2011 COMMENT CONCLURE UN CONTRAT AVEC UNE SSE? Par l'intermédiaire d'un Accord de Performance Energétique (APE), c'est-à-dire un accord entre le bénéficiaire et le fournisseur (habituellement une SSE) sur mesure d'amélioration de l'efficacité énergétique, selon lequel les investissements à cet effet sont réalisés sur la base d'un certain niveau d'amélioration de l'efficacité énergétique convenu contractuellement. Un APE peut être perçu comme un dispositif conventionnel de mise en œuvre d'un investissement d'économie d'énergie, au nom du bénéficiaire-utilisateur final, dans lequel la rémunération financière de l'exécutant (habituellement une SSE) dépend du niveau d'économie d'énergie réalisé. 8

9 COMMENT LES SSE OPERENT-ELLES? Les SSE réalisent un retour sur le coût de leur investissement par les économies d'énergie réalisées. Le but du client, en l'occurrence la réduction du coût de l'énergie, satisfait le but de la SSE, à savoir une augmentation de ses bénéfices. Les contraintes financières d'un investissement dans l'efficacité énergétique sont habituellement très importantes. Cependant, la SSE finance ou assure le financement de ces projets. Les SSE assurent : La prise en charge du coût de l'étude et de la mise en œuvre de l'investissement La prise en charge des coûts potentiels inattendus (coûts cachés) La prise en charge, notamment, de la gestion, de la maintenance, de la supervision et de la certification pendant toute la période contractuelle. Mesure et choix des objectifs Optimisation et exploitation technique Mise en œuvre - Exploitation - Supervision Services d'efficacité énergétique Financement Planification technique Identification des mesures Sensibilisation Source: Intelligent Energy Projet CHANGEBEST Les SSE fournissent essentiellement deux catégories distinctes de services : Services de gestion et de support technique Audit énergétique, étude de faisabilité, mise en œuvre et gestion du projet pendant toutes ses phases Service de soutien financier Analyse risque-bénéfice, obtention d'un soutien, conclusion du marché 9

10 FINANCEMENT PAR TIERS-INVESTISSEUR (FTI) Une SSE pourra financer elle-même l'investissement énergétique, ou une SSE pourra obtenir un FTI garantissant les performances énergétiques (et, par conséquent, les performances économiques) d'un tel investissement. Le FTI est un mécanisme de marché efficace, qui est de plus en plus choisi au niveau international pour mettre en œuvre les investissements dans les économies énergétiques. Le Financement par Tiers Investisseur (FTI), selon la Loi Ν 3855/2010, peut être défini comme un arrangement contractuel impliquant un tiers en sus du fournisseur énergétique et du bénéficiaire de la mesure d'amélioration de l'efficacité énergétique qui fournit le capital pour cette mesure et fait payer au bénéficiaire un droit équivalent à une partie des économies d'énergie réalisées résultant de la mesure d'amélioration de l'efficacité énergétique. Ce Tiers pourra être, ou ne pas être, une SSE. L'innovation d'une telle forme d'investissement réside dans la différence de traitement de l'investissement financé par l'institution Financière (Banque) : les estimations de la Banque ne sont pas basées sur l'entreprise elle-même et sa capacité à assumer le crédit, indépendamment de l'efficacité du projet mais, au contraire, sur la faisabilité et les perspectives financières d'un tel projet. Il y a deux accords FTI conceptuellement différents : la différence essentielle entre les deux accords porte sur la partie qui emprunte l'argent : le prestataire de SEE ou le client. La première option prévoit que le prestataire de SEE emprunte les ressources financières nécessaires à la mise en œuvre du projet. Figure 1 Financement par Tiers Investisseur avec emprunt par la SSE Financement Contrat Performance Energétique Paiement Utilisateur d'energie Service Financement SSE Paiement Accord de Financement BANQUE Source: Reproduction d'un document du Joint Research Centre for the EC, 2005 : Marché des Sociétés de Services Energétiques en Europe, Rapport Périodique chapitre 3 "Services Energétiques et terminologie connexe : définitions" 10

11 La seconde option prévoit que l'utilisateur/client contracte auprès d'une institution financière un emprunt adossé à un accord de garantie d'économie d'énergie avec le fournisseur de services d'efficacité énergétique montrant que les économies d'énergie réalisées couvriront certainement le remboursement de la dette. Figure 2 Financement par Tiers-Investisseur (FTI) avec emprunt par l'utilisateur/client Performance Conclusion de marché Accord Paiement Financement Utilisateur de l'énergie BANQUE Paiement Service SSE Accord de Financement Source: reproduction d'un document du Joint Research Centre de l'ue, 2005 : Marché des Sociétés de Services Energétiques en Europe, Rapport Périodique chapitre : 3 "Services Energétiques et terminologie connexe : définitions" Il faut préciser que, dans le premier cas, lorsque la SSE est l'emprunteur, le client est protégé des risques financiers liés à la performance technique du projet. Du fait de sa nature, l'option de Financement par Tiers-Investisseur comporte un risque : la méthode de gestion. Par conséquent, elle partage le fardeau des risques avec le client. Le degré de risque pris par le prestataire de SEE dans un dossier de FTI dépend de l'étendue des activités devant être effectuées (cf. chaîne de valeur : Image 1) : une approche globale, dans laquelle toutes les phases de la chaîne de valeur (de la sensibilisation à l'évaluation et à la détermination des objectifs) sont réalisées. Cette approche augmente le niveau des risques mais, d'autre part, facilite la gestion des risques en raison de la responsabilité entière du processus dans son ensemble. Inversement, une approche sélective (dans laquelle seules les phases spécifiques de la chaîne de valeur sont réalisées) limite les types de risques à assumer mais peut rendre plus difficiles la gestion de ces risques en raison de l'interface avec d'autres entrepreneurs. L'attention portée à la planification, au calcul et à la préparation du SEE réduit la possibilité de situations délicates au cours de la phase de mise en œuvre. Naturellement, il n'est pas possible de prévoir toutes les influences externes éventuelles, la préparation est néanmoins cruciale et devra être proportionnelle à l'ampleur et au revenu escompté du projet. 11

12 POURQUOI ESSAYER LE FTI? Avantages de la mise en œuvre d'un investissement en économies d'énergie via le FTI Le choix du FTI pour le financement d'un investissement en économies d'énergie : me donnera un résultat garanti d'économie d'énergie m'évite d'investir mes propres fonds garantit une réduction des coûts d'exploitation (énergie, maintenance), une meilleure qualité des équipements, de meilleures conditions de vie et de production. me permet d'économiser des ressources humaines et de l'argent étant donné que je ne mettrai pas en œuvre le projet en interne (nul besoin d'avoir recours à du savoir-faire, du personnel et des équipements spéciaux) m'évite de prendre des risques techniques, financiers ou gestionnels liés à la mise en œuvre de projets d'économie d'énergie me donne la possibilité d'obtenir des avantages sur le marché international ou local d'échange d'unités de gaz (Mécanisme de Développement Propre : MDP Kyoto) réduit les coûts d'entretien et de maintenance car ils seront inclus dans les coûts fixes me protège des causes indirectes affectant les changements du prix de l'énergie me donne la perspective d'obtenir et d'exploiter des Certificats Blancs Certificats Blancs : certificats émis par des organismes de certification indépendants confirmant les économies d'énergie revendiquées par les acteurs du marché et résultant des mesures d'amélioration de l'efficacité énergétique. Les Certificats Blancs ou les Titres de Performance Energétique sont publiés par l'autorité de l'energie Electrique et du Gaz Naturel à la suite des investissements réalisés dans les projets d'économie d'énergie avec la notion de performance économique. 12

13 CE QU'IL FAUT SURVEILLER dans la mise en œuvre d'un investissement en économie d'énergie via le FTI cadre administratif / financier / technique non transparent qui conduit à une interprétation ambiguë de la législation applicable et l'incertitude pour le client potentiel environnement d'investissement non-attractif... ex : L'établissement Financier requiert une hypothèque sur le patrimoine et/ou des équipements électromécaniques afin de fournir le financement Absence de modèle de Contrat de Performance Energétique compatible avec la législation nationale Le mécanisme de financement, d'investissement, de conception, de réalisation et de sécurité du projet n'est pas encore bien défini POUR EN SAVOIR PLUS «ManagEnergy» - initiative de support technique du programme "Intelligent Energy Europe" (IEE) de la Commission européenne : «Changebest» - Services d'efficacité Energétiques : un projet de l'ue visant à aider les sociétés d'énergie et les SEE à intégrer les marchés du Business to Business et du Business to Customer pour les SEE : Guide du FTI par le Centre National de Recherche en Italie (ENEA) : Liste exhaustive de SSE actives en Europe établie par la base de données du Joint Research Centre - Centre Régional de l'energie de la Macédoine Centrale : 13

14 QUART DE COUVERTURE Informations sur l'ecomark Partenaires Coordonnées du partenaire local (exemple pour la Grèce : ANATOLIKI S.A., Parc Scientifique de Patras) 14

AUDIT ÉNERGÉTIQUE ET SYSTÈMES DE MANAGEMENT DE L ÉNERGIE ISO 50001: Quels sont les liens et comment évoluer de l un à l autre?

AUDIT ÉNERGÉTIQUE ET SYSTÈMES DE MANAGEMENT DE L ÉNERGIE ISO 50001: Quels sont les liens et comment évoluer de l un à l autre? Réunion CCI Franche-Comté - Besançon 13 mai 2014 AUDIT ÉNERGÉTIQUE ET SYSTÈMES DE MANAGEMENT DE L ÉNERGIE ISO 50001: Quels sont les liens et comment évoluer de l un à l autre? Paule.nusa @afnor.org Nour.diab@afnor.org

Plus en détail

Comment peut-on produire du chauffage et de l'eau chaude à partir de l'air? EFFICACITÉ POUR LES MAISONS

Comment peut-on produire du chauffage et de l'eau chaude à partir de l'air? EFFICACITÉ POUR LES MAISONS Comment peut-on produire du chauffage et de l'eau chaude à partir de l'air? Découvrez la gamme Aquarea de Panasonic Pompe à chaleur Source Air CONÇUE POUR LES MAISONS Une pompe à chaleur Aquarea avec Source

Plus en détail

LA PERFORMANCE ENERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS (PEB)

LA PERFORMANCE ENERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS (PEB) LA PERFORMANCE ENERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS (PEB) Dernière révision du document : juillet 2012 CONTEXTE La directive européenne 2002/91/CE sur la performance énergétique des bâtiments vise la réduction de

Plus en détail

Améliorer la performance énergétique, les aides de l'état

Améliorer la performance énergétique, les aides de l'état Améliorer la performance énergétique, les aides de l'état Le secteur du bâtiment est un des plus grands consommateurs d'énergie et émetteurs de gaz à effet de serre. C'est donc sur ce secteur que s'est

Plus en détail

PLAN D EFFICACITÉ ÉLECTRIQUE 2014/15-2016/17

PLAN D EFFICACITÉ ÉLECTRIQUE 2014/15-2016/17 PLAN D EFFICACITÉ ÉLECTRIQUE 2014/15-2016/17 APERÇU DU PLAN Préparé pour le ministère de l Énergie et des Mines du Nouveau-Brunswick avec l'aide de Dunsky expertise en énergie Juillet 2014 Cette page est

Plus en détail

L efficacité énergétique dans les bâtiments

L efficacité énergétique dans les bâtiments https://intranet.swe.siemens.com/fr/intra/infrastructure-cities/bt/offre/ssp/buildingautomation/energie/pages/notre-offre.aspx L efficacité énergétique dans les bâtiments siemens.com/answers Kurt Detavernier

Plus en détail

Données administratives. Rue : Rue Bois du Foyau N : 6 Boîte : CP : 1440 Localité : Braine-le-Château Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Rue Bois du Foyau N : 6 Boîte : CP : 1440 Localité : Braine-le-Château Type de bâtiment : CP : 1440 Localité : Braine-le-Château Type de bâtiment : Maison unifamiliale Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : 24/06/1992 Numéro de référence du permis : 92/39 Construction : 1993 Version

Plus en détail

Données administratives. Rue : Rue d'ougrée N : 211 Boîte : 011 CP : 4031 Localité : Angleur Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Rue d'ougrée N : 211 Boîte : 011 CP : 4031 Localité : Angleur Type de bâtiment : CP : 4031 Localité : Angleur Type de bâtiment : Appartement Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : Numéro de référence du permis : Construction : avant 1971 ou inconnu Version du protocole: 17/07/2013

Plus en détail

Données administratives. Rue : Clos du Cheval Blanc N : 3 Boîte : 31 CP : 5590 Localité : Ciney Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Clos du Cheval Blanc N : 3 Boîte : 31 CP : 5590 Localité : Ciney Type de bâtiment : CP : 5590 Localité : Ciney Type de bâtiment : Appartement Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : 03/04/2008 Numéro de référence du permis : UCP3/2007/316 Construction : 2012 Version du protocole:

Plus en détail

Ce dispositif fiscal, mis en place en 2005, est en vigueur jusqu'en 2016.

Ce dispositif fiscal, mis en place en 2005, est en vigueur jusqu'en 2016. FINANCER MON PROJET Crédit d'impôt développement durable Ce dispositif fiscal, mis en place en 2005, est en vigueur jusqu'en 2016. Mais attention, il ne s'applique pas dans les mêmes conditions et au même

Plus en détail

SERVICE PATRIMOINE CONSULTATION POUR DEMANDE DE DEVIS

SERVICE PATRIMOINE CONSULTATION POUR DEMANDE DE DEVIS SERVICE PATRIMOINE CONSULTATION POUR DEMANDE DE DEVIS CAHIER DES CHARGES RELATIF A UN AUDIT DE PERFORMANCE ENERGETIQUE DE L'INSTITUT FRANÇAIS DE MECANIQUE AVANCEE Date limite d envoi de l'offre : 30 avril

Plus en détail

Forum Scientifique: Bâtir Eco-SMART

Forum Scientifique: Bâtir Eco-SMART Chambre de Commerce et d Industrie de Sfax Forum Scientifique: Bâtir Eco-SMART Sfax, 06 mars 2015 Bâtiment Eco-Smart : DEFIS TECHNOLOGIQUES ET REGLEMENTAIRES HASSEN BEN HASSINE EXPERT EN EFFICACITE ENERGETIQUE

Plus en détail

DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFÉRENCES?

DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFÉRENCES? DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFÉRENCES? DOSSIER N 5 MARS 2013 DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFERENCES? POURQUOI RÉALISER UN DPE? Qui réalise un DPE? Le Diagnostic de Performance Energétique

Plus en détail

Formation «Bâtiment durable : ENERGIE»

Formation «Bâtiment durable : ENERGIE» Formation «Bâtiment durable : ENERGIE» PROGRAMME Lieu : BRUXELLES Pour tous, en fonction de l affectation du bâtiment : SOIT MODULE «DANS LE LOGEMENT INDIVIDUEL OU COLLECTIF < 10 UNITÉS)» (6 jours) SOIT

Plus en détail

PREPARATION AU TEST POUR L OBTENTION DU CERTIFICAT D APTITUDE- FLUIDES FRIGORIGENES

PREPARATION AU TEST POUR L OBTENTION DU CERTIFICAT D APTITUDE- FLUIDES FRIGORIGENES PREPARATION AU TEST POUR L OBTENTION DU CERTIFICAT D APTITUDE- FLUIDES FRIGORIGENES Durée : 6 jours Public : Plombiers, Electriciens, Chauffagistes Pré-requis : avoir suivi une formation climatisation

Plus en détail

Catalogue de formations Coaching énergie

Catalogue de formations Coaching énergie Catalogue de formations Coaching énergie SOMMAIRE Journée de mise en place des indicateurs de suivi...2/7 Formation coaching énergie Type court...3/7 Programme de formation...4/7 Formation coaching énergie

Plus en détail

Des systèmes de chauffage avec pompe à chaleur et accumulateur de chaleur pour les construction dans les zones de montagne.

Des systèmes de chauffage avec pompe à chaleur et accumulateur de chaleur pour les construction dans les zones de montagne. Des systèmes de chauffage avec pompe à chaleur et accumulateur de chaleur pour les construction dans les zones de montagne. Formation à la promotion des énergies renouvelables à CEFIDEC Vatra Dornei Dănuţ

Plus en détail

Publication du Bilan d Emissions de Gaz à Effet de Serre Réglementaire (BEGES-r)

Publication du Bilan d Emissions de Gaz à Effet de Serre Réglementaire (BEGES-r) Publication du Bilan d Emissions de Gaz à Effet de Serre Réglementaire (BEGES-r) 1. Description de la personne morale (PM) concernée Raison sociale : ZF Systèmes de directions Nacam SAS Code NAF : 2932Z

Plus en détail

Données administratives. Rue : Avenue Henri Wautier N : 9A Boîte : CP : 1480 Localité : Saintes(Tubize) Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Avenue Henri Wautier N : 9A Boîte : CP : 1480 Localité : Saintes(Tubize) Type de bâtiment : CP : 1480 Localité : Saintes(Tubize) Type de bâtiment : Maison unifamiliale Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : 27/05/2005 Numéro de référence du permis : PU 2005/067 Construction : 2006 Version

Plus en détail

HOPITAL ET ECONOMIES D ENERGIES : UN CASSE-TETE?

HOPITAL ET ECONOMIES D ENERGIES : UN CASSE-TETE? HOPITAL ET ECONOMIES D ENERGIES : UN CASSE-TETE? Les dépenses publiques des hôpitaux ont augmenté de 50% en 10 ans et les hôpitaux ont une consommation d environ 400 kwh/m² d énergie finale (contre 100

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2) N : 2278 / 1 Réf. Ademe : 1535V2001510H Référence du logiciel validé : Imm PACT DPE Version 7A Valable jusqu au : 01/05/2025 Type de bâtiment : Appartement (Lots 55,43) Année de construction : avant 1948

Plus en détail

Fiche-conseil C5 Production d eau chaude sanitaire

Fiche-conseil C5 Production d eau chaude sanitaire Service d information sur les économies d énergie Fiche-conseil C5 Production d eau chaude sanitaire 1 Préparation de l eau chaude sanitaire 2 1) Différents systèmes de production A Chaudière combinée

Plus en détail

FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE

FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE REGLEMENT D APPEL A PROJETS - 1 ère EDITION 2013 - «AMELIORATION DE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE DU PATRIMOINE BATI» OUVERTURE DE L APPEL A PROJETS : 1 er juillet 2013

Plus en détail

Chaudière à gaz à condensation UltraGas

Chaudière à gaz à condensation UltraGas Chaudière à gaz à condensation UltraGas Une technique de condensation au gaz avec l alufer breveté D une grande efficacité, combustion propre et facile à entretenir. 1 UltraGas (15-2000D) Vos avantages

Plus en détail

Production d eau chaude sanitaire thermodynamique, que dois-je savoir?

Production d eau chaude sanitaire thermodynamique, que dois-je savoir? COURS-RESSOURCES Production d eau chaude sanitaire thermodynamique, que Objectifs : / 1 A. Les besoins en eau chaude sanitaire La production d'eau chaude est consommatrice en énergie. Dans les pays occidentaux,

Plus en détail

Liste des opérations d'économies d'énergie du début de la 3 ème période des certificats d'économies d'énergie

Liste des opérations d'économies d'énergie du début de la 3 ème période des certificats d'économies d'énergie AGRI-TH-101 Agricole Dispositif de stockage d'eau chaude de type "Open Buffer" AGRI-TH-102 Agricole Dispositif de stockage d'eau chaude AGRI-TH-103 Agricole Pré-refroidisseur de lait AGRI-TH-108 Agricole

Plus en détail

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre Comprendre RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Mise à jour le 15 juin 2015 Près de 40 000 professionnels qualifiés RGE en métropole Les propriétaires, locataires,

Plus en détail

Rénovation énergétique des bâtiments. Contexte et réglementations. Bourget-du-Lac, 07/12/2011 Sandrine Charrier, CETE de Lyon

Rénovation énergétique des bâtiments. Contexte et réglementations. Bourget-du-Lac, 07/12/2011 Sandrine Charrier, CETE de Lyon Rénovation énergétique des bâtiments Contexte et réglementations Bourget-du-Lac, 07/12/2011 Sandrine Charrier, CETE de Lyon Ministère de l'écologie, du Développement durable, des Transports et du Logement

Plus en détail

Chaudière à gaz à condensation

Chaudière à gaz à condensation Chaudière à gaz à condensation UltraGas Une technique de condensation au gaz avec l alufer breveté D une grande efficacité, combustion propre et facile à entretenir. 1 UltraGas (15-2000D). Vos avantages.

Plus en détail

en rénovation habitat Qualifications et certifications RGE Comprendre

en rénovation habitat Qualifications et certifications RGE Comprendre Qualifications et certifications RGE en rénovation Les qualifications et certifications RGE éligibles pour vos travaux de rénovation énergétique en métropole Le recours a un professionnel RGE est obligatoire

Plus en détail

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre

habitat RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Comprendre Comprendre RÉNOVATION Quelles qualifications et certifications RGE pour quels travaux? Mise à jour le 1 er août 2015 Près de 40 000 professionnels qualifiés RGE en métropole Les propriétaires, locataires,

Plus en détail

Etude de cas : PIXEL Site Web : http://www.construction21.eu/france/

Etude de cas : PIXEL Site Web : http://www.construction21.eu/france/ Etude de cas : PIXEL Site Web : http://www.construction21.eu/france/ PIXEL PUBLIé PAR BNP PARIBAS REAL ESTATE 28 FEBRUARY 14 Type de projet : Construction Neuve Type de bâtiment : Immeuble de bureaux Année

Plus en détail

Conseil Interrégional des Chambres des Métiers de la GR 2

Conseil Interrégional des Chambres des Métiers de la GR 2 Initiative du CICM Proposition au Sommet de la GR "Green Deal en vue d une politique énergétique et climatique efficiente dans la GR en coopération avec les PME de l artisanat" L Artisanat de la Grande

Plus en détail

OBSERVATOIRE DE LA QUALITÉ LES OPÉRATIONS RÉNOVÉES ET CERTIFIÉES BBC-EFFINERGIE RÉNOVATION

OBSERVATOIRE DE LA QUALITÉ LES OPÉRATIONS RÉNOVÉES ET CERTIFIÉES BBC-EFFINERGIE RÉNOVATION OBSERVATOIRE DE LA QUALITÉ LES OPÉRATIONS RÉNOVÉES ET CERTIFIÉES BBC-EFFINERGIE RÉNOVATION 2 SOMMAIRE INTRODUCTION 3 PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE ET ÉMISSION DE GAZ À EFFET DE SERRE 4 LA CONSOMMATION D ÉNERGIE

Plus en détail

certificat de performance énergétique d un logement?

certificat de performance énergétique d un logement? Quelles informations dans le certificat de performance énergétique d un logement? 1. Introduction Les bâtiments représentent plus de 40% de la consommation d énergie de la Communauté européenne. Il est

Plus en détail

CONSEIL DE L'EUROPE COMITÉ DES MINISTRES RECOMMANDATION N R (83) 6 DU COMITÉ DES MINISTRES AUX ÉTATS MEMBRES

CONSEIL DE L'EUROPE COMITÉ DES MINISTRES RECOMMANDATION N R (83) 6 DU COMITÉ DES MINISTRES AUX ÉTATS MEMBRES COSEIL DE L'EUROPE COMITÉ DES MIISTRES RECOMMADATIO R (83) 6 DU COMITÉ DES MIISTRES AUX ÉTATS MEMBRES SUR LES MESURES D'ÉCOOMIE D'ÉERGIE DAS LES ÉQUIPEMETS SPORTIFS (adoptée par le Comité des Ministres

Plus en détail

FLUXUS Energie. Gérer efficacement l'énergie en utilisant la technologie de mesure non-intrusive. Mesure de débit énergétique et d'air comprimé

FLUXUS Energie. Gérer efficacement l'énergie en utilisant la technologie de mesure non-intrusive. Mesure de débit énergétique et d'air comprimé Gérer efficacement l'énergie en utilisant la technologie de mesure non-intrusive FLUXUS Energie débit énergétique et d'air comprimé Chauffage et climatisation des consommations thermiques : Chauffage Réfrigération

Plus en détail

Votre Stratégie Énergétique, Performante et Écologique, avec cette petite flamme en plus qui change tout!

Votre Stratégie Énergétique, Performante et Écologique, avec cette petite flamme en plus qui change tout! Votre Stratégie Énergétique, Performante et Écologique, avec cette petite flamme en plus qui change tout! «Nous n héritons pas de la terre de nos ancêtres, nous l empruntons à nos enfants» Antoine de Saint-Exupéry

Plus en détail

Zone Région de Bruxelles Capitale

Zone Région de Bruxelles Capitale Objet Zone Au Fédéral Région Wallonne Région de Bruxelles Capitale Région Flamande Audit énergétique Thermographie infrarouge Pour audit énergétique (auditeur agréé PAE1 ou 2) dans habitation existante,

Plus en détail

Classification des actions d efficacité énergétique

Classification des actions d efficacité énergétique Gestion active des bâtiments Classification des actions d efficacité énergétique dans le cadre de la rénovation des bâtiments existants Les bâtiments représentent à eux seuls 4% de la consommation d énergie

Plus en détail

Yutampo La solution 100 % énergie renouvelable

Yutampo La solution 100 % énergie renouvelable Chauffe-eau thermodynamique pour le résidentiel Yutampo La solution 100 % énergie renouvelable MAISONS INDIVIDUELLES NEUVES OU À RÉNOVER YUTAMPO u Idéal pour l eau chaude sanitaire Meilleur chauffe-eau

Plus en détail

Production D'Eau chauffage aux Energies concepts de Chauffage chaude sanitaire renouvelables Electrique

Production D'Eau chauffage aux Energies concepts de Chauffage chaude sanitaire renouvelables Electrique Production D'Eau chauffage aux Energies concepts de Chauffage chaude sanitaire renouvelables Electrique LE SOLEIL BRILLE POUR TOUS UTILISEZ L'énergie gratuite de la nature SANS ÉMISSION DE CO 2. ÉCONOMISEZ

Plus en détail

DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 VOUS AVEZ UN PROJET. Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé

DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 VOUS AVEZ UN PROJET. Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé VOUS AVEZ UN PROJET DE RENOVATION? GUIDE DES AIDES FINANCIÈRES 2015 EDITION 2015 avec la mention RGE et le CITE Confort amélioré Economies d'énergie Patrimoine valorisé SOMMAIRE ECO PTZ P.2 CREDIT D IMPÔT

Plus en détail

greng /77 L( ~ d el '. parlementaire 1 ~ :.UV. 2011 Monsieur Laurent Mosar Président de la Chambre des Député-e-s Luxembourg

greng /77 L( ~ d el '. parlementaire 1 ~ :.UV. 2011 Monsieur Laurent Mosar Président de la Chambre des Député-e-s Luxembourg groupe d el '. parlementaire, greng Monsieur Laurent Mosar Président de la Chambre des Député-e-s Luxembourg 1 ~ :.UV. 2011 /77 L( ~ Luxembourg, le 15 novembre 2011 Monsieur le Président, Par la présente

Plus en détail

Incitants relatifs à l installation de pompes à chaleur en Région wallonne

Incitants relatifs à l installation de pompes à chaleur en Région wallonne Incitants relatifs à l installation de pompes à chaleur en Région wallonne G. FALLON Energie Facteur 4 asbl - Chemin de Vieusart 175-1300 Wavre Tél: 010/23 70 00 - Site web: www.ef4.be email: ef4@ef4.be

Plus en détail

Classification des actions d efficacité énergétique

Classification des actions d efficacité énergétique Gestion active des bâtiments Classification des actions d efficacité énergétique dans le cadre de la rénovation des bâtiments existants Les bâtiments représentent à eux seuls 43% de la consommation d énergie

Plus en détail

L AUDIT ENERGETIQUE POUR IMMEUBLE UNIFAMILIAL ET IMMEUBLE EN COPROPRIETE DES ECONOMIES FACILES

L AUDIT ENERGETIQUE POUR IMMEUBLE UNIFAMILIAL ET IMMEUBLE EN COPROPRIETE DES ECONOMIES FACILES L AUDIT ENERGETIQUE POUR IMMEUBLE UNIFAMILIAL ET IMMEUBLE EN COPROPRIETE DES ECONOMIES FACILES ARCHITECTURE ET CREATION Rue Jules Antheunis n 44/1-7030 MONS - Tél. : 065/36.46.07 & Fax : 065/35.50.09 -

Plus en détail

Avis d Energie-Cités. Cette proposition est disponible sur : http://europa.eu.int/eur-lex/fr/com/dat/2001/fr_501pc0226.html

Avis d Energie-Cités. Cette proposition est disponible sur : http://europa.eu.int/eur-lex/fr/com/dat/2001/fr_501pc0226.html Avis d Energie-Cités Projet de Directive Performance énergétique des bâtiments Octobre 2001 Proposition de Directive du Parlement européen et du Conseil présentée par la Commission [COM(2001) 226 final

Plus en détail

Mesurer, collecter et monitorer pour agir

Mesurer, collecter et monitorer pour agir Mesurer, collecter et monitorer pour agir Services de gestion de l'énergie Lausanne, 6 novembre 2014 Antoine Hayek, Energy Management Services Eric Magnin, Energy Management Specialist Michael Grelier,

Plus en détail

Génie climatique Production de froid Installation - Réalisation Électricité

Génie climatique Production de froid Installation - Réalisation Électricité Génie climatique Production de froid Installation - Réalisation Électricité Préambule Venir chez SE2M, c est vous faire profiter de notre expertise de plus de 10 ans d expérience dans l exercice de notre

Plus en détail

Plate-forme énergie. Filière de la biomasse forestière

Plate-forme énergie. Filière de la biomasse forestière Plate-forme énergie Filière de la biomasse forestière Mars 2013 Table des matières 1. Principes généraux... 0 2. Ce qu on entend par économie d énergie... 1 3. Réflexion sur les sources d énergie à privilégier...

Plus en détail

Une réussite : Les prix de rachat garantis soutiennent les énergies renouvelables en Allemagne

Une réussite : Les prix de rachat garantis soutiennent les énergies renouvelables en Allemagne Une réussite : Les prix de rachat garantis soutiennent les énergies renouvelables en Allemagne Ce document illustrera comment cette réussite est arrivée, il est composé des parties suivantes : 1. Qu'est

Plus en détail

Actif(s) Tout bien utile ou de valeur possédé par une personne physique ou morale ou par tout autre organisme.

Actif(s) Tout bien utile ou de valeur possédé par une personne physique ou morale ou par tout autre organisme. Actif(s) Tout bien utile ou de valeur possédé par une personne physique ou morale ou par tout autre organisme. Actif réalisable Espèces ou autres avoirs que la société prévoit d'utiliser dans le cadre

Plus en détail

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons

L énergie en France et en Allemagne : comparaisons L énergie en France et en Allemagne : comparaisons En matière de consommation d énergie, de structure du système électrique, de recours aux énergies renouvelables, d émission de gaz à effet de serre, les

Plus en détail

Présentation du 04 décembre 2014 CONFERENCE POLLUTEC

Présentation du 04 décembre 2014 CONFERENCE POLLUTEC Présentation du 04 décembre 2014 CONFERENCE POLLUTEC Retour d expérience : Exemples concrets de mises en oeuvre de solutions suite à des audits énergétiques dont celui d une Pompe A Chaleur Haute Température

Plus en détail

Aide à l'application Preuve du besoin de réfrigération et/ou d humidification de l air Edition mai 2003

Aide à l'application Preuve du besoin de réfrigération et/ou d humidification de l air Edition mai 2003 CONFERENCE DES SERVICES CANTONAUX DE L'ENERGIE KONFERENZ KANTONALER ENERGIEFACHSTELLEN Aide à l'application Preuve du besoin de réfrigération et/ou d humidification de l air 1. Contexte Une série d'aides

Plus en détail

Énergies renouvelables efficaces économiques durables

Énergies renouvelables efficaces économiques durables EES Jäggi-Bigler AG 4554 Etziken Tel +41 32 686 88 00 www.eesag.ch Niederlassungen 5436 Würenlos Tel +41 56 610 88 00 6317 Zug Tel +41 41 720 22 84 Énergies renouvelables efficaces économiques durables

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2) N :... 14/IMO/0338 Valable jusqu au :... 15/10/2024 Type de bâtiment :... Habitation (en maison individuelle) Année de construction :.. Avant 1948 Surface habitable :... environ 124.57 m² Adresse :...

Plus en détail

REFERENTIEL POUR L ATTRIBUTION DE LA MENTION RGE :

REFERENTIEL POUR L ATTRIBUTION DE LA MENTION RGE : REFERENTIEL POUR L ATTRIBUTION DE LA MENTION RGE : RECONNU GARANT DE L ENVIRONNEMENT Date de mise en application : 20/02/2014 QUALIFELEC RE/0010 indice A 1 SOMMAIRE 1. DOMAINE D APPLICATION... 4 1.1 Objet...

Plus en détail

LE TRIPLE VITRAGE AVANTAGES

LE TRIPLE VITRAGE AVANTAGES ET LE TRIPLE VITRAGE AVANTAGES ET CONTRAINTES SOMMAIRE Caractéristiques des Triples vitrages p.3 Comparatif entre Doubles et Triples vitrages p.4 Bilan p.5 Conclusion p.6 Annexe 1 p.7 Méthodes Industrielles

Plus en détail

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Les énergies

ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE. Niveau B2. Les énergies ACTIVITÉ DE PRODUCTION ORALE Niveau B2 Les énergies Le dossier comprend : - une fiche apprenant - une fiche enseignant - le document support Auteurs-concepteurs : Isabelle Barrière, Martine Corsain Fiche

Plus en détail

Fiscalité des énergies renouvelables en Valais. Scc Fiscalité des énergies renouvelables en Valais 1

Fiscalité des énergies renouvelables en Valais. Scc Fiscalité des énergies renouvelables en Valais 1 Fiscalité des énergies renouvelables en Valais 1 INFORMATIONS GENERALES SERVICE CANTONAL DES CONTRIBUTIONS Nicolas Mathys Coordinateur de la formation et de l information Charte du SCC Charte SCC Respect

Plus en détail

Sommaire. Chauffage et PEB en Région wallonne

Sommaire. Chauffage et PEB en Région wallonne Chauffage et PEB en Région wallonne Exigences, enjeux, solutions techniques ir. Nicolas SPIES Conseiller énergie à la CCW Le 13 mai 2009 Sommaire 1. La conjoncture énergétique 2. Nouvelle réglementation

Plus en détail

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE

DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE RAPPORT N 448-2033LOC0707PE48 ETABLI EN UN EXEMPLAIRE ORIGINAL LE 26/10/2009 ET VALABLE DIX ANS DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE Ce rapport comprend 5 pages et 3 pages en annexe, il ne peut être utilisé

Plus en détail

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES

NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES CHAPITRE 1 NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES 1 suite Chapitre 1 : NOTIONS FONDAMENTALES SUR LES ENERGIES 1.1 Généralités 1.2 L'énergie dans le monde 1.2.1 Qu'est-ce que l'énergie? 1.2.2 Aperçu sur

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.A)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.A) Diagnostic de performance énergétique logement (6.A) N : DPE01230-0002 Valable jusqu au : 27/12/2021 Type de bâtiment : Appartement Année de construction : 2002 Surface habitable : 50 m² Numéro appartement

Plus en détail

Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables

Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables Accordons nos projets Rénover les logements sociaux avec le gaz naturel et les énergies renouvelables Les équipes de GrDF au service des bailleurs sociaux pour une rénovation durable de leur patrimoine

Plus en détail

Grands Consommateurs du Canton de Genève. Recommandation pour l'élaboration du rapport d'audit énergétique

Grands Consommateurs du Canton de Genève. Recommandation pour l'élaboration du rapport d'audit énergétique REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de la sécurité Office cantonal de l'énergie (OCEN) Grands Consommateurs du Canton de Genève Recommandation pour l'élaboration du rapport d'audit énergétique 16

Plus en détail

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1)

IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) IDENTIFIER LES ELEMENTS CLES D UNE OFFRE GLOBALE D AMELIORATION ENERGETIQUES DES BATIMENTS (MODULE 1) Public visé Chefs d entreprise Artisans Chargés d affaire Conducteurs de travaux Personnels de chantier

Plus en détail

EFFICACITE ENERGETIQUE : COMMENT FAIRE BENEFICIER VOS ADHERENTS DE PRIMES CEE

EFFICACITE ENERGETIQUE : COMMENT FAIRE BENEFICIER VOS ADHERENTS DE PRIMES CEE EFFICACITE ENERGETIQUE : COMMENT FAIRE BENEFICIER VOS ADHERENTS DE PRIMES CEE 03/11/2011 Présentation CertiNergy 1 Sommaire Le partenariat entre la Fédération de la Plasturgie et CertiNergy Le dispositif

Plus en détail

TABLEAU RECAPITULATIF DES CONDITIONS DE REALISATION DE TRAVAUX EN MÉTROPOLE

TABLEAU RECAPITULATIF DES CONDITIONS DE REALISATION DE TRAVAUX EN MÉTROPOLE TABLEAU RECAPITULATIF DES CONDITIONS DE REALISATION DE TRAVAUX EN MÉTROPOLE d isolation thermique la totalité la toiture d isolation thermique s murs donnant sur l extérieur (au moins la moitié la surface

Plus en détail

CHAUDIÈRES À GAZ À CONDENSATION 3 À 114 KW

CHAUDIÈRES À GAZ À CONDENSATION 3 À 114 KW CHAUDIÈRES À GAZ À CONDENSATION 3 À 114 KW Rendement énergétique maximal et très faibles émissions grâce à une technologie de pointe à condenseur et à modulation ANS 2 CHAUDIÈRES À GAZ À CONDENSATION:

Plus en détail

Fonds de Réduction du. Réductions d'impôts. Les aides publiques pour améliorer la performance. énergétique des logements. Réductions d'impôts

Fonds de Réduction du. Réductions d'impôts. Les aides publiques pour améliorer la performance. énergétique des logements. Réductions d'impôts Réductions d'impôts http://mineco.fgov.be/energy/rational_energy_use/tax_reductions/home_fr.htm Les aides publiques pour améliorer la performance énergétique des logements Pascal Ons, Consultant pascal.ons@skynet.be

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Etude de faisabilité : Version septembre 2011. Chaufferie bois. Agence de l'environnement et de la Maîtrise de l'energie

CAHIER DES CHARGES. Etude de faisabilité : Version septembre 2011. Chaufferie bois. Agence de l'environnement et de la Maîtrise de l'energie CAHIER DES CHARGES Etude de faisabilité : Version septembre 2011 Chaufferie bois Agence de l'environnement et de la Maîtrise de l'energie Direction Régionale Ile de France Page 1/8 SOMMAIRE A.- OBJECTIFS

Plus en détail

Crédit impôts énergie renouvelable développement durable 2015

Crédit impôts énergie renouvelable développement durable 2015 Crédit impôts énergie renouvelable développement durable 2015 Depuis la loi de finances pour 2005, a été créé un crédit d'impôt dédié au développement durable et aux économies d'énergie. S inscrivant dans

Plus en détail

OFFRE DE SERVICE. Référence : GA/NT/P.180613593

OFFRE DE SERVICE. Référence : GA/NT/P.180613593 Etudes & Contrôles thermiques 38, avenue du Midi - 91760 ITTEVILLE Tél. : 01 69 90 86 10 - Fax : 01 69 90 91 59 Adresse postale: BP 70017-91610- BALLANCOURT E-mail : bet.ecic@wanadoo.fr - Site : www.bet-ecic.fr

Plus en détail

Aide à l'application EN-1 Part maximale d'énergies non renouvelables dans les bâtiments à construire Edition janvier 2009

Aide à l'application EN-1 Part maximale d'énergies non renouvelables dans les bâtiments à construire Edition janvier 2009 Aide à l'application EN-1 Part maximale d'énergies non renouvelables dans les bâtiments à construire Contenu et but Cette aide à l application traite des exigences à respecter concernant la part maximale

Plus en détail

Aide à l'application Chauffage et production d'eau chaude sanitaire Edition décembre 2007

Aide à l'application Chauffage et production d'eau chaude sanitaire Edition décembre 2007 Aide à l'application Chauffage et production d'eau chaude sanitaire 1. But et objet Une série d'aides à l'application a été créée afin de faciliter la mise en œuvre des législations cantonales en matière

Plus en détail

Chaudière gaz à basse température & à condensation

Chaudière gaz à basse température & à condensation Primes & Démarches Administratives Il est important de préciser que toutes les démarches administratives sont prises en charge par la SPRL Kreusch Frères (Bernard Kreusch) même que nous sommes là pour

Plus en détail

Bâtiment résidentiel existant

Bâtiment résidentiel existant E Certificat de Performance Energetique () N : 20131120026710 Etabli le: 20/11/2013 g., Ah" CP : 7100 Localité : Trivières Type de bâtiment : Maison unifamiliale Permis de bâtir/d'urbanisme/unique obtenu

Plus en détail

14/10/2009. Groupe fluides 9 personnes. 7 personnes. Agence Franche-Comté 4 personnes

14/10/2009. Groupe fluides 9 personnes. 7 personnes. Agence Franche-Comté 4 personnes Groupe fluides 9 personnes 7 personnes Agence Franche-Comté 4 personnes 1 2 3 4 Domaine écologique : la production d énergie implique toujours un impact sur l environnement même si des progrès sensibles

Plus en détail

Construction modulaire pour la Faculté des sciences

Construction modulaire pour la Faculté des sciences Construction modulaire pour la Faculté des sciences Résultat de l'évaluation Outil mis à disposition par l'unité de développement durable du Département des infrastructures de l'état de Vaud. Données concernant

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE ENERGIE «Eau Chaude Sanitaire - ECS»

FICHE TECHNIQUE ENERGIE «Eau Chaude Sanitaire - ECS» FICHE TECHNIQUE ENERGIE «Eau Chaude Sanitaire - ECS» Sources : CNIDEP et ADEME A. ETAT DE L ART 1. Caractéristiques générales Que demande t-on à une production d eau chaude sanitaire? Fournir une eau en

Plus en détail

Smatrix. Le système de réglage intelligent de chauffage et de refroidissement sol Plus de confort avec moins d'énergie

Smatrix. Le système de réglage intelligent de chauffage et de refroidissement sol Plus de confort avec moins d'énergie Smatrix Le système de réglage intelligent de chauffage et de refroidissement sol Plus de confort avec moins d'énergie 02 l Uponor Smatrix Uponor Smatrix : optimise la climatisation intérieure, la gestion

Plus en détail

Jean-Yves RICHARD ADEME

Jean-Yves RICHARD ADEME «Matériau de structure,isolant et biocombustible, le bois, une matière au service de la construction durable» - le 12 janvier 2009 Les enjeux environnementaux du bâtiment Jean-Yves RICHARD ADEME Le réchauffement

Plus en détail

e point en recherche Transformez vos méthodes : charrettes sur la conception intégrée de bâtiments durables Introduction Juillet 2002

e point en recherche Transformez vos méthodes : charrettes sur la conception intégrée de bâtiments durables Introduction Juillet 2002 L e point en recherche Juillet 2002 Série technique 02-102 Transformez vos méthodes : charrettes sur la conception intégrée de bâtiments durables Introduction Dans le cadre d une charrette sur la conception

Plus en détail

Programme-cadre et détail du programme des examens relatifs aux modules des cours de technologie, théorie professionnelle

Programme-cadre et détail du programme des examens relatifs aux modules des cours de technologie, théorie professionnelle Profil des compétences professionnelles Programme-cadre et détail du programme des examens relatifs aux modules des cours de technologie, théorie professionnelle Organisation pratique Détail du programme

Plus en détail

DIALOGUE AVEC LES CONSTRUCTEURS DE VEHICULES

DIALOGUE AVEC LES CONSTRUCTEURS DE VEHICULES CONFÉRENCE EUROPÉENNE DES MINISTRES DES TRANSPORTS EUROPEAN CONFERENCE OF MINISTERS OF TRANSPORT 2 rue André Pascal, F-75775 PARIS CEDEX 16 TEL. 33 (0)1 45 24 97 10 / FAX: 33 (0)1 45 24 97 42 e-mail: ecmt.contact@oecd.org

Plus en détail

Émissions de gaz à effet de serre (GES) pour le chauffage, la production d eau chaude sanitaire et le refroidissement

Émissions de gaz à effet de serre (GES) pour le chauffage, la production d eau chaude sanitaire et le refroidissement SDH - SARL n 23 Avenue Gambetta 17100 Saintes Tél. : 05 46 97 61 34 - Fax : 05 46 97 26 30 N SIREN : 504 761 248 Compagnie d assurance : Generali Assurances n AL169975 Diagnostic de performance énergétique

Plus en détail

Critères d éligibilité techniques spécifiques à chaque équipement

Critères d éligibilité techniques spécifiques à chaque équipement Critères d éligibilité techniques spécifiques à chaque équipement Chaudières à basse température, individuelles ou collectives Les chaudières basse température ne sont plus éligibles au dispositif du crédit

Plus en détail

Fiche d information 3 OÙ IRA L ARGENT?

Fiche d information 3 OÙ IRA L ARGENT? Fiche d information 3 OÙ IRA L ARGENT? Le plan d investissement pour l Europe sera constitué d un ensemble de mesures visant à libérer au moins 315 milliards d euros d investissements publics et privés

Plus en détail

N 24 avril 2015. Secrétariat de la CCMOSS 1/7

N 24 avril 2015. Secrétariat de la CCMOSS 1/7 N 24 avril 2015 Secrétariat de la CCMOSS 1/7 ACTUALITES Publication d un «mode d emploi sur les achats socialement responsables»..... 3 D E F I N I T I O N Qu est-ce que le système de management environnemental

Plus en détail

Fiches Techniques Bâtiment

Fiches Techniques Bâtiment Fiches Techniques Bâtiment Bâti Comment faire des économies? Aide Les déperditions par le bâti comptent jusqu à 50% de la consommation énergétique des bâtiments. La performance énergétique est donc une

Plus en détail

Le nouvel immeuble du groupe BEI : Climat interne et environnement

Le nouvel immeuble du groupe BEI : Climat interne et environnement Le nouvel immeuble du groupe BEI : Climat interne et environnement Conçu et équipé pour s adapter aux méthodes de travail et aux exigences de communications des nouvelles technologies, le nouvel immeuble

Plus en détail

VOS FACTURES AUGMENTENT, NOS PRIMES AUSSI! POUR LES PARTICULIERS. Une initiative du Ministre wallon en charge de l Énergie

VOS FACTURES AUGMENTENT, NOS PRIMES AUSSI! POUR LES PARTICULIERS. Une initiative du Ministre wallon en charge de l Énergie VOS FACTURES AUGMENTENT, NOS PRIMES AUSSI! POUR LES PARTICULIERS Une initiative du Ministre wallon en charge de l Énergie PRIMES À L'ÉNERGIE POUR LES PARTICULIERS : PRIORITÉ AU LOGEMENT! En ratifiant le

Plus en détail

Quinta 25/30s et 28/35c

Quinta 25/30s et 28/35c Fiche produit Quinta 25/30s et 28/35c Quinta 25/30s et 28/35c Chaudière murale à condensation Avec ou sans production ECS intégrée Quinta 25/30s et 28/35c Remeha Quinta 25/30s et 28/35c Les Remeha Quinta

Plus en détail

& la rt 2012. la réponse aux exigences réglementaires

& la rt 2012. la réponse aux exigences réglementaires les fenêtres aluminium MILLET & la rt 0 la réponse aux exigences réglementaires La Réglementation Thermique 0 s applique d ores et déjà pour les bâtiments neufs du secteur tertiaire, public et les bâtiments

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT LES GRANDS PRINCIPES. Un crédit d impôt : pourquoi? AVANT-PROPOS. Un crédit d impôt : comment? Un crédit d impôt : dans quels cas?

CRÉDIT D IMPÔT LES GRANDS PRINCIPES. Un crédit d impôt : pourquoi? AVANT-PROPOS. Un crédit d impôt : comment? Un crédit d impôt : dans quels cas? Mise à jour mars 2006 CRÉDIT D IMPÔT LES GRANDS PRINCIPES AVANT-PROPOS Le crédit d impôt en faveur des économies d énergie et du développement durable constitue une triple opportunité : Il offre à l utilisateur

Plus en détail