FINANCEMENT PAR TIERS-INVESTISSEUR POUR LES INVESTISSEMENTS DANS LES ECONOMIES D'ENERGIE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "FINANCEMENT PAR TIERS-INVESTISSEUR POUR LES INVESTISSEMENTS DANS LES ECONOMIES D'ENERGIE"

Transcription

1 FINANCEMENT PAR TIERS-INVESTISSEUR POUR LES INVESTISSEMENTS DANS LES ECONOMIES D'ENERGIE Introduction Les PME sont confrontées à plusieurs difficultés dans leurs recherches de ressources adéquates pour financer des solutions écologiques visant à augmenter l'efficacité énergétique. Le Financement par Tiers Investisseur (FTI) est une méthode nouvelle et innovante de financement des investissements écologiques, soit pour une PME individuelle, soit pour des groupements de PME dans une Zone Industrielle ou un Parc Eco-Industriel. C'est un outil qui contribue à sensibiliser les acteurs du secteur industriel aux questions environnementales, sans impacter négativement les objectifs entrepreneuriaux. ÉCONOMIES D'ENERGIE Économies d'énergie : une certaine quantité d'énergie économisée en mesurant et/ou en estimant la consommation avant et après mise en œuvre d'une ou de plusieurs mesures d'amélioration de l'efficacité énergétique, tout en assurant la normalisation des conditions externes qui affectent la consommation d'énergie. Directive 2006/32/EC relative à l'efficacité énergétique dans les utilisations finales et aux services énergétiques Les économies d'énergie impliquent d'offrir les mêmes niveaux de service en utilisant moins d'énergie. Efficacité énergétique : l'efficacité énergétique est l'un des moyens les plus rentables d'améliorer la sécurité de l'approvisionnement en énergie, et de réduire les émissions de gaz à effet de serre et autres polluants. À bien des égards, l'efficacité énergétique peut être perçue comme la plus grande ressource énergétique d'europe. C'est la raison pour laquelle l'union européenne s'est fixée pour objectif une réduction de 20% de la consommation énergétique primaire d'ici 2020 par rapport aux projections, et cet objectif a été défini dans la Communication de la Commission sur l'energie 2020 comme étape cruciale de la réalisation de nos objectifs énergétiques et climatiques sur le long terme. Plan d'efficacité Energétique

2 POURQUOI INVESTIR DANS LES ECONOMIES D'ENERGIE? Pour l'environnement Les sources énergétiques conventionnelles que nous utilisons, le pétrole, le charbon, le gaz naturel et l'énergie nucléaire, sont dépassées et produisent beaucoup d'émissions. En dehors de la transition vers des Sources d'energie Renouvelables (SER), l'ue a pour objectif la réduction de la consommation énergétique ou, en d'autres termes, les économies d'énergie. Plus précisément, l'ue considère les économies d'énergie comme le moyen le plus efficace pour atteindre l'un des objectifs les plus importants, à savoir la réduction des émissions, qui doit être atteint d'ici 2020, et il apparaît nécessaire à la réalisation des objectifs énergétiques et climatiques sur le long terme et plus efficace économiquement pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, améliorer la sécurité, l'approvisionnement énergétique et la compétitivité, et maintenir les coûts de l'énergie à des niveaux bas. Les efforts de l'ue pour traiter le changement climatique tout en couvrant parallèlement ses besoins énergétiques, peuvent être intégrés dans son plan stratégique "Europe 2020" plus large visant à générer de la Croissance Economique. Ce plan stratégique est basé sur trois objectifs primaires dont la réalisation a été fixée à 2020 au plus tard : Réduction des émissions de Gaz à Effet de Serre d'au moins 20% Couverture des besoins énergétiques à partir de Sources d'energie Renouvelables (SER) d'au moins 20% Réduction de la consommation énergétique d'au moins 20% Pour votre Entreprise La gestion énergétique efficace d'une entreprise peut, à long terme, garantir sa compétitivité tout en réduisant, à court terme, ses coûts d'exploitation. En économisant l'énergie, vous réduisez les coûts d'exploitation de votre entreprise - ce qui entraîne une augmentation de ces résultats économiques qui devient ainsi plus compétitive. Des économies d'énergie peuvent être obtenues dans le Secteur de la Fabrication par des mesures visant à réduire la consommation énergétique parallèlement à la gestion énergétique efficace et l'utilisation des produits recyclés. Efficacité énergétique : rapport entre la production de résultats, de services, de biens ou d'énergie et l'apport d'énergie 2006/32/EC Directive 2

3 Car cela fonctionne : Systèmes solaires de production d'eau chaude dans l'industrie laitière (MEVGAL S.A.) - Grèce Construction d'une usine de production de biomasse à Cinigiano - Italie La centrale de production de biomasse pour la climatisation à Geolit (Parc Scientifique et Technologique à Jaén) - Espagne 3

4 Efficacité énergétique dans une société de production de plastique - Espagne Investissement dans l'efficacité énergétique : un soutien? Les sociétés de Services Energétiques (SSE) peuvent pleinement soutenir une PME recherchant un investissement en efficacité énergétique. Elles représentent une solution avantageuse pour la mise en œuvre d'investissements en efficacité énergétique et/ou écologiques en utilisant le FTI comme instrument financier. Selon la Directive sur l'efficacité dans les utilisations finales, une "Société de Services Energétiques" (SSE) peut être définie comme étant une personne physique ou morale qui fournit des services énergétiques et/ou d'autres mesures d'amélioration de l'efficacité énergétique dans les installations ou les locaux d'un utilisateur, et accepte par la même une certaine part du risque financier. Le paiement de ces services fournis est basé (en tout ou partie) sur la réalisation d'améliorations d'efficacité énergétique, et sur la satisfaction des autres critères de performances convenus. Les SSE sont spécialisées dans la mise à jour des technologies et méthodes de fourniture et de consommation d'énergie, ciblant les économies d'énergie sans compromission sur la qualité. Les SSE sont différentes des sociétés classiques de conseil en énergie dans la mesure où elles se rémunèrent en fonction du pourcentage d'économie d'énergie convenu. En outre, les SSE assurent les flux nécessaires et garantissent le résultat final. De cette manière, le risque lié à l'investissement pour le consommateur final est minimisé et il est à son tour transféré à la SSE. Étant donné la perception de ce risque, une SSE privilégiera les solutions à retombées économiques rapides. 4

5 POURQUOI SE TOURNER VERS UNE SSE? Car les SSE : 1. financent ou assurent le financement de votre investissement en efficacité énergétique 2. assurent l'efficacité de l'investissement en économie d'énergie à la fois en termes financiers et énergétiques 3. sont rémunérées en fonction de la quantité d'énergie effectivement économisée Le TPF est votre solution à un certain nombre de problèmes Manque de fonds propres Manque de savoir-faire Risque élevé Manque de personnel Investisseur Domaines budgétaires distincts Utilisateur Source: Centre des Ressources Energétiques Renouvelables (CRES),

6 COMMENT ÇA MARCHE? Une SSE peut financer des interventions : 1. Sur le Gros Œuvre des Bâtiments Source: Comment? En appliquant une isolation (isolation thermique des murs extérieurs, toit, ponts thermiques, herméticité par des joints et cadres d'étanchéité, etc.) en disposant des ombrières externes et internes (tentes, stores, occultations verticales ou horizontales, fixes ou mobiles, des films de couleur ou réfléchissants, des rideaux, des stores vénitiens, etc.) en remplaçant les ouvertures existantes (vitrage des cadres) par de nouveaux vitrages ayant des propriétés thermiques et optiques améliorées. 2. De l'installation et aux équipements électromécaniques 6

7 Source: Comment? En remplaçant ou rénovant les systèmes de chauffage (brûleurs, chauffe-eau) et en utilisant des Sources d'energies Renouvelables, en remplaçant le pétrole par du gaz naturel lorsque cela est possible, en rénovant les réseaux de distribution, en employant des collecteurs solaires pour la production d'eau chaude, des installations photovoltaïques, etc. En installant des échangeurs de chaleur sur le circuit de refroidissement d'eau du condenseur, un système central automatisé pour optimiser les résultats d'ensemble du système de Chauffage, Ventilation et Climatisation (CVC), un circuit de retraitement dans les unités centrales d'air conditionné atteignant une capacité de distribution d'air frais de 100%. En concevant une solution optimale en termes d'éclairage artificiel, en remplaçant les lampes et autres éclairages lorsque cela est nécessaire, en installant un système de commande et de réglage d'intensité de l'éclairage. 3. Jusqu'au processus de production et d'utilisation secondaire Source: www2.schneider-electric.com/ Comment? En intervenant dans la production et la distribution de la chaleur (brûleurs, chauffe-eau, fours, réseaux de distribution), en améliorant la combustion, l'isolation, la récupération de la chaleur perdue, le remplacement des équipements, et les systèmes de contrôle. 7

8 En intervenant dans les systèmes qui consomment de la chaleur (sécheurs, systèmes d'évaporation, systèmes de distillation, etc.) avec des améliorations de l'isolation, la récupération de la chaleur perdue, le remplacement des équipements, et les systèmes de contrôle. En intervenant dans les systèmes de distribution et de consommation d'énergie électrique (transformateurs, conducteurs, moteurs, pompes, ventilateurs, compresseurs d'air, refroidisseurs, équipements de production, etc.) avec gestion de la charge, amélioration de la phase, installation de régulateurs tachymétriques, remplacement d'équipements, réduction des pertes sur les réseaux, récupération de la chaleur perdue, et systèmes de contrôle. Services énergétiques réalisés par une SSE dans le cadre d'un mécanisme de FTI Gestion / Exploitation (planification) Utilisateur/Client SSE Contrôle Financement Source : Centre for Renewable Energy Resources (CRES), 2011 COMMENT CONCLURE UN CONTRAT AVEC UNE SSE? Par l'intermédiaire d'un Accord de Performance Energétique (APE), c'est-à-dire un accord entre le bénéficiaire et le fournisseur (habituellement une SSE) sur mesure d'amélioration de l'efficacité énergétique, selon lequel les investissements à cet effet sont réalisés sur la base d'un certain niveau d'amélioration de l'efficacité énergétique convenu contractuellement. Un APE peut être perçu comme un dispositif conventionnel de mise en œuvre d'un investissement d'économie d'énergie, au nom du bénéficiaire-utilisateur final, dans lequel la rémunération financière de l'exécutant (habituellement une SSE) dépend du niveau d'économie d'énergie réalisé. 8

9 COMMENT LES SSE OPERENT-ELLES? Les SSE réalisent un retour sur le coût de leur investissement par les économies d'énergie réalisées. Le but du client, en l'occurrence la réduction du coût de l'énergie, satisfait le but de la SSE, à savoir une augmentation de ses bénéfices. Les contraintes financières d'un investissement dans l'efficacité énergétique sont habituellement très importantes. Cependant, la SSE finance ou assure le financement de ces projets. Les SSE assurent : La prise en charge du coût de l'étude et de la mise en œuvre de l'investissement La prise en charge des coûts potentiels inattendus (coûts cachés) La prise en charge, notamment, de la gestion, de la maintenance, de la supervision et de la certification pendant toute la période contractuelle. Mesure et choix des objectifs Optimisation et exploitation technique Mise en œuvre - Exploitation - Supervision Services d'efficacité énergétique Financement Planification technique Identification des mesures Sensibilisation Source: Intelligent Energy Projet CHANGEBEST Les SSE fournissent essentiellement deux catégories distinctes de services : Services de gestion et de support technique Audit énergétique, étude de faisabilité, mise en œuvre et gestion du projet pendant toutes ses phases Service de soutien financier Analyse risque-bénéfice, obtention d'un soutien, conclusion du marché 9

10 FINANCEMENT PAR TIERS-INVESTISSEUR (FTI) Une SSE pourra financer elle-même l'investissement énergétique, ou une SSE pourra obtenir un FTI garantissant les performances énergétiques (et, par conséquent, les performances économiques) d'un tel investissement. Le FTI est un mécanisme de marché efficace, qui est de plus en plus choisi au niveau international pour mettre en œuvre les investissements dans les économies énergétiques. Le Financement par Tiers Investisseur (FTI), selon la Loi Ν 3855/2010, peut être défini comme un arrangement contractuel impliquant un tiers en sus du fournisseur énergétique et du bénéficiaire de la mesure d'amélioration de l'efficacité énergétique qui fournit le capital pour cette mesure et fait payer au bénéficiaire un droit équivalent à une partie des économies d'énergie réalisées résultant de la mesure d'amélioration de l'efficacité énergétique. Ce Tiers pourra être, ou ne pas être, une SSE. L'innovation d'une telle forme d'investissement réside dans la différence de traitement de l'investissement financé par l'institution Financière (Banque) : les estimations de la Banque ne sont pas basées sur l'entreprise elle-même et sa capacité à assumer le crédit, indépendamment de l'efficacité du projet mais, au contraire, sur la faisabilité et les perspectives financières d'un tel projet. Il y a deux accords FTI conceptuellement différents : la différence essentielle entre les deux accords porte sur la partie qui emprunte l'argent : le prestataire de SEE ou le client. La première option prévoit que le prestataire de SEE emprunte les ressources financières nécessaires à la mise en œuvre du projet. Figure 1 Financement par Tiers Investisseur avec emprunt par la SSE Financement Contrat Performance Energétique Paiement Utilisateur d'energie Service Financement SSE Paiement Accord de Financement BANQUE Source: Reproduction d'un document du Joint Research Centre for the EC, 2005 : Marché des Sociétés de Services Energétiques en Europe, Rapport Périodique chapitre 3 "Services Energétiques et terminologie connexe : définitions" 10

11 La seconde option prévoit que l'utilisateur/client contracte auprès d'une institution financière un emprunt adossé à un accord de garantie d'économie d'énergie avec le fournisseur de services d'efficacité énergétique montrant que les économies d'énergie réalisées couvriront certainement le remboursement de la dette. Figure 2 Financement par Tiers-Investisseur (FTI) avec emprunt par l'utilisateur/client Performance Conclusion de marché Accord Paiement Financement Utilisateur de l'énergie BANQUE Paiement Service SSE Accord de Financement Source: reproduction d'un document du Joint Research Centre de l'ue, 2005 : Marché des Sociétés de Services Energétiques en Europe, Rapport Périodique chapitre : 3 "Services Energétiques et terminologie connexe : définitions" Il faut préciser que, dans le premier cas, lorsque la SSE est l'emprunteur, le client est protégé des risques financiers liés à la performance technique du projet. Du fait de sa nature, l'option de Financement par Tiers-Investisseur comporte un risque : la méthode de gestion. Par conséquent, elle partage le fardeau des risques avec le client. Le degré de risque pris par le prestataire de SEE dans un dossier de FTI dépend de l'étendue des activités devant être effectuées (cf. chaîne de valeur : Image 1) : une approche globale, dans laquelle toutes les phases de la chaîne de valeur (de la sensibilisation à l'évaluation et à la détermination des objectifs) sont réalisées. Cette approche augmente le niveau des risques mais, d'autre part, facilite la gestion des risques en raison de la responsabilité entière du processus dans son ensemble. Inversement, une approche sélective (dans laquelle seules les phases spécifiques de la chaîne de valeur sont réalisées) limite les types de risques à assumer mais peut rendre plus difficiles la gestion de ces risques en raison de l'interface avec d'autres entrepreneurs. L'attention portée à la planification, au calcul et à la préparation du SEE réduit la possibilité de situations délicates au cours de la phase de mise en œuvre. Naturellement, il n'est pas possible de prévoir toutes les influences externes éventuelles, la préparation est néanmoins cruciale et devra être proportionnelle à l'ampleur et au revenu escompté du projet. 11

12 POURQUOI ESSAYER LE FTI? Avantages de la mise en œuvre d'un investissement en économies d'énergie via le FTI Le choix du FTI pour le financement d'un investissement en économies d'énergie : me donnera un résultat garanti d'économie d'énergie m'évite d'investir mes propres fonds garantit une réduction des coûts d'exploitation (énergie, maintenance), une meilleure qualité des équipements, de meilleures conditions de vie et de production. me permet d'économiser des ressources humaines et de l'argent étant donné que je ne mettrai pas en œuvre le projet en interne (nul besoin d'avoir recours à du savoir-faire, du personnel et des équipements spéciaux) m'évite de prendre des risques techniques, financiers ou gestionnels liés à la mise en œuvre de projets d'économie d'énergie me donne la possibilité d'obtenir des avantages sur le marché international ou local d'échange d'unités de gaz (Mécanisme de Développement Propre : MDP Kyoto) réduit les coûts d'entretien et de maintenance car ils seront inclus dans les coûts fixes me protège des causes indirectes affectant les changements du prix de l'énergie me donne la perspective d'obtenir et d'exploiter des Certificats Blancs Certificats Blancs : certificats émis par des organismes de certification indépendants confirmant les économies d'énergie revendiquées par les acteurs du marché et résultant des mesures d'amélioration de l'efficacité énergétique. Les Certificats Blancs ou les Titres de Performance Energétique sont publiés par l'autorité de l'energie Electrique et du Gaz Naturel à la suite des investissements réalisés dans les projets d'économie d'énergie avec la notion de performance économique. 12

13 CE QU'IL FAUT SURVEILLER dans la mise en œuvre d'un investissement en économie d'énergie via le FTI cadre administratif / financier / technique non transparent qui conduit à une interprétation ambiguë de la législation applicable et l'incertitude pour le client potentiel environnement d'investissement non-attractif... ex : L'établissement Financier requiert une hypothèque sur le patrimoine et/ou des équipements électromécaniques afin de fournir le financement Absence de modèle de Contrat de Performance Energétique compatible avec la législation nationale Le mécanisme de financement, d'investissement, de conception, de réalisation et de sécurité du projet n'est pas encore bien défini POUR EN SAVOIR PLUS «ManagEnergy» - initiative de support technique du programme "Intelligent Energy Europe" (IEE) de la Commission européenne : «Changebest» - Services d'efficacité Energétiques : un projet de l'ue visant à aider les sociétés d'énergie et les SEE à intégrer les marchés du Business to Business et du Business to Customer pour les SEE : Guide du FTI par le Centre National de Recherche en Italie (ENEA) : Liste exhaustive de SSE actives en Europe établie par la base de données du Joint Research Centre - Centre Régional de l'energie de la Macédoine Centrale : 13

14 QUART DE COUVERTURE Informations sur l'ecomark Partenaires Coordonnées du partenaire local (exemple pour la Grèce : ANATOLIKI S.A., Parc Scientifique de Patras) 14

L engagement de Schneider Electric dans l efficacité énergétique

L engagement de Schneider Electric dans l efficacité énergétique L engagement de Schneider Electric dans l efficacité énergétique Initi@tive 2007 - Nice Building a New Electric World I. Le Développement Durable : l'affaire de tous II. L'Efficacité Energétique : défis

Plus en détail

AUDIT ÉNERGÉTIQUE EN 16247. Nour DIAB nour.diab@afnor.org 01.41.62.80.25 06.07.66.03.45

AUDIT ÉNERGÉTIQUE EN 16247. Nour DIAB nour.diab@afnor.org 01.41.62.80.25 06.07.66.03.45 AUDIT ÉNERGÉTIQUE EN 16247 Nour DIAB nour.diab@afnor.org 01.41.62.80.25 06.07.66.03.45 Une méthodologie pour des audits énergétiques de qualité dans des secteurs spécifiques Une norme en 5 parties EN 16247-1

Plus en détail

FAQ Mécanisme ELENA pour l aide au développement de programmes d investissement

FAQ Mécanisme ELENA pour l aide au développement de programmes d investissement FAQ Mécanisme ELENA pour l aide au développement de programmes d investissement 1. En quoi consiste ELENA? ELENA est un mécanisme européen d assistance technique destiné à aider financièrement les collectivités

Plus en détail

Nouvelles exigences en matière d'efficacité énergétique pour les générateurs de chaleur

Nouvelles exigences en matière d'efficacité énergétique pour les générateurs de chaleur Nouvelles exigences en matière d'efficacité énergétique pour les générateurs de chaleur L'Union européenne exige qu'à partir du 26 septembre 2015, tous les générateurs de chaleur et ballons satisfassent

Plus en détail

AUDIT ÉNERGÉTIQUE ET SYSTÈMES DE MANAGEMENT DE L ÉNERGIE ISO 50001: Quels sont les liens et comment évoluer de l un à l autre?

AUDIT ÉNERGÉTIQUE ET SYSTÈMES DE MANAGEMENT DE L ÉNERGIE ISO 50001: Quels sont les liens et comment évoluer de l un à l autre? Réunion CCI Franche-Comté - Besançon 13 mai 2014 AUDIT ÉNERGÉTIQUE ET SYSTÈMES DE MANAGEMENT DE L ÉNERGIE ISO 50001: Quels sont les liens et comment évoluer de l un à l autre? Paule.nusa @afnor.org Nour.diab@afnor.org

Plus en détail

Passeport énergétique

Passeport énergétique pas de numéro pas de numéro 0/0/0 0 07 //00 Classe de performance énergétique Classe d'isolation thermique Besoins économes Bâtiment à basse consommation d'énergie Classe de performance énergétique La

Plus en détail

Les labels énergétiques des bâtiments

Les labels énergétiques des bâtiments Document n 2010-06-25, BBC Les labels énergétiques des bâtiments 1 Sommaire Introduction Rappels Les critères évalués Les repères énergétiques Exemple de réalisation RT 2005 Les exigences De la RT 2005

Plus en détail

Sommaire de la Thématique en ligne Performance énergétique des bâtiments neufs et existants RÉFÉRENTIEL

Sommaire de la Thématique en ligne Performance énergétique des bâtiments neufs et existants RÉFÉRENTIEL Sommaire de la Thématique en ligne Performance énergétique des bâtiments neufs et existants RÉFÉRENTIEL 1 - Politiques climat et efficacité énergétique des bâtiments Les engagements européens L efficacité

Plus en détail

Objectif Zéro Emissions fossiles de CO2 dans l Industrie Agroalimentaire Européenne

Objectif Zéro Emissions fossiles de CO2 dans l Industrie Agroalimentaire Européenne Objectif Zéro Emissions fossiles de CO2 dans l Industrie Agroalimentaire Européenne Obejctif Général L'industrie agroalimentaire européenne dispose d'un potentiel important pour améliorer son efficacité

Plus en détail

Comment peut-on produire du chauffage et de l'eau chaude à partir de l'air? EFFICACITÉ POUR LES MAISONS

Comment peut-on produire du chauffage et de l'eau chaude à partir de l'air? EFFICACITÉ POUR LES MAISONS Comment peut-on produire du chauffage et de l'eau chaude à partir de l'air? Découvrez la gamme Aquarea de Panasonic Pompe à chaleur Source Air CONÇUE POUR LES MAISONS Une pompe à chaleur Aquarea avec Source

Plus en détail

UTILISATION RATIONNELLE DE L ENERGIE. Procédure 2014 d intervention auprès des entreprises

UTILISATION RATIONNELLE DE L ENERGIE. Procédure 2014 d intervention auprès des entreprises UTILISATION RATIONNELLE DE L ENERGIE Procédure 2014 d intervention auprès des entreprises 1 OBJECTIFS Permettre aux entreprises de réaliser des investissements dans une démarche globale et structurée comprenant

Plus en détail

Données administratives. Rue : Rue Jean Haust N : 122 Boîte : CP : 4000 Localité : Liège(4000) Impact sur l'environnement - émissions de CO 2

Données administratives. Rue : Rue Jean Haust N : 122 Boîte : CP : 4000 Localité : Liège(4000) Impact sur l'environnement - émissions de CO 2 CP : 4000 Localité : Liège(4000) Impact sur l'environnement - émissions de CO 2 Émissions de CO 2 du bâtiment : 14799 kg CO 2/an Émissions de CO 2 spécifiques : 66 kg CO 2/m².an Description du bâtiment

Plus en détail

Sommaire. Qu est-ce que la RT 2012... 3. Consommation énergétique... 4. Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8. Les avantages de la RT 2012...

Sommaire. Qu est-ce que la RT 2012... 3. Consommation énergétique... 4. Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8. Les avantages de la RT 2012... Sommaire Qu est-ce que la RT 2012... 3 Consommation énergétique... 4 Les grands principes de la RT 2012... 5 à 8 Les avantages de la RT 2012... 9 En résumé... 10 En Résumé Qu est-ce que la RT 2012? Cette

Plus en détail

ThermoCondensor alufer Hoval Exploitation maximale de l'énergie grâce à la technique de condensation pour des puissances élevées

ThermoCondensor alufer Hoval Exploitation maximale de l'énergie grâce à la technique de condensation pour des puissances élevées ThermoCondensor alufer Hoval Exploitation maximale de l'énergie grâce à la technique de condensation pour des puissances élevées L'exploitation efficace des potentiels disponibles facilite considérablement

Plus en détail

AUDIT D EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE : VALIDEZ VOS POTENTIELS D ÉCONOMIE. Des outils performants pour qualifier vos priorités d actions

AUDIT D EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE : VALIDEZ VOS POTENTIELS D ÉCONOMIE. Des outils performants pour qualifier vos priorités d actions AUDIT D EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE : VALIDEZ VOS POTENTIELS D ÉCONOMIE Des outils performants pour qualifier vos priorités d actions 1 L AUDIT ÉNERGÉTIQUE: UNE ÉTAPE PRÉALABLE À LA MISE EN ŒUVRE DE TOUTE DÉMARCHE

Plus en détail

Maitriser la consommation d énergie des bâtiments. Nadine ADRA

Maitriser la consommation d énergie des bâtiments. Nadine ADRA Maitriser la consommation d énergie des bâtiments Nadine ADRA 1) Contexte et enjeux Sommaire Pourquoi faire des économies d énergie? Comment faire des économies d énergie? 2) Outils et méthodes 3) Exemples

Plus en détail

EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS

EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS Analyse stratégique de la filière I. Description de la filière Les bâtiments résidentiels et tertiaires sont les plus consommateurs d'énergie en France (44 %) et la

Plus en détail

Les primes et incitants fiscaux chauffage

Les primes et incitants fiscaux chauffage Les primes et incitants fiscaux chauffage construction et rénovation Loyers 13 mai 2009 Fonds Energie - Outil de la Région wallonne qui dans le cadre des engagements de réductions d émissions de gaz à

Plus en détail

promouvoir les PME - protéger le climat

promouvoir les PME - protéger le climat Protéger le climat. Soutenir les PME. Une histoire de succès jusqu'en 2020 promouvoir les PME - protéger le climat Aperçu Fondation Suisse pour le Climat Quelles sont les offres de soutien? Quelle est

Plus en détail

GLOSSAIRE ECO HABITAT - [ objectifeko, eco habitat, eco construction, eco renovation ]

GLOSSAIRE ECO HABITAT - [ objectifeko, eco habitat, eco construction, eco renovation ] Aérogénérateur : Un aérogénérateur, ou une éolienne convertit l énergie du vent en énergie mécanique, elle-même transformée en électricité grâce à un générateur Plus d informations sur l aérogénérateur

Plus en détail

Les grands objectifs du nouveau modèle énergétique allemand: Améliorer considérablement la compétitivité des entreprises avec la croissance verte

Les grands objectifs du nouveau modèle énergétique allemand: Améliorer considérablement la compétitivité des entreprises avec la croissance verte Les grands objectifs du nouveau modèle énergétique allemand: Améliorer considérablement la compétitivité des entreprises avec la croissance verte Réduire les coûts - protection climatique bénéficier des

Plus en détail

Efficacité énergétique

Efficacité énergétique Optimiser l'énergie Pourquoi? L'importance de l'efficacité énergétique Il en va de la responsabilité de tous d'éviter le gaspillage de l'énergie en l'utilisant intelligemment. Pourquoi? Parce que l'énergie

Plus en détail

Données administratives. Rue : Rue du Mistral N : 32 Boîte : CP : 1400 Localité : Nivelles Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Rue du Mistral N : 32 Boîte : CP : 1400 Localité : Nivelles Type de bâtiment : CP : 1400 Localité : Nivelles Type de bâtiment : Maison unifamiliale Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : Numéro de référence du permis : Construction : 1970 Version du protocole: 22/10/2012

Plus en détail

Fiabilité. Réactivité. Expertise. Contrats Trane Select Contrats de service complets pour les systèmes CVC

Fiabilité. Réactivité. Expertise. Contrats Trane Select Contrats de service complets pour les systèmes CVC Fiabilité Réactivité Expertise Contrats de service complets pour les systèmes CVC Quelles sont vos préoccupations en ce moment Optimisation du fonctionnement des équipements Performances constantes, sans

Plus en détail

«l Eco-prêt à taux zéro» pour la rénovation thermique des logements

«l Eco-prêt à taux zéro» pour la rénovation thermique des logements «l Eco-prêt à taux zéro» pour la rénovation thermique des logements 14 / 34 Comment fonctionne l éco-prêt à taux zéro? Le programme de réduction des consommations énergétiques et des émissions de gaz à

Plus en détail

LA PERFORMANCE ENERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS (PEB)

LA PERFORMANCE ENERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS (PEB) LA PERFORMANCE ENERGÉTIQUE DES BÂTIMENTS (PEB) Dernière révision du document : juillet 2012 CONTEXTE La directive européenne 2002/91/CE sur la performance énergétique des bâtiments vise la réduction de

Plus en détail

Annexe 1. Classes de propreté

Annexe 1. Classes de propreté Annexes Sommaire Annexe 1. Classes de propreté... 3 Annexe 2. Propositions du parking... 4 Annexe 3. Maintenance... 6 Annexe 4. Résumé de l ancien guide maintenance... 9 Annexe 5. Préparation des documents

Plus en détail

Le choix. aturel POMPE À CHALEUR DAIKIN ALTHERMA BASSE TEMPÉRATURE

Le choix. aturel POMPE À CHALEUR DAIKIN ALTHERMA BASSE TEMPÉRATURE Le choix aturel POMPE À CHALEUR DAIKIN ALTHERMA BASSE TEMPÉRATURE 2 Le choix naturel 3 en1 : chauffage, rafraîchissement et production d'eau chaude sanitaire Daikin Altherma est un système global de chauffage

Plus en détail

DÉFINISSEZ VOS PRIORITÉS

DÉFINISSEZ VOS PRIORITÉS DÉFINISSEZ VOS PRIORITÉS L'isolation est plus rentable que les équipements de production. Quel objectif? Les pertes de chaleur par le toit et les murs représentent la moitié des dépenses de chauffage.

Plus en détail

L efficacité énergétique dans les bâtiments

L efficacité énergétique dans les bâtiments https://intranet.swe.siemens.com/fr/intra/infrastructure-cities/bt/offre/ssp/buildingautomation/energie/pages/notre-offre.aspx L efficacité énergétique dans les bâtiments siemens.com/answers Kurt Detavernier

Plus en détail

VENTILATION EAU CHAUDE SANITAIRE

VENTILATION EAU CHAUDE SANITAIRE VENTILATION PANNEAUX SOLAIRES ISOLATION EAU CHAUDE SANITAIRE POMPE A CHALEUR FENETRES A ISOLATION RENFORCEE DIAGNOSTIC CONSEIL TRAVAUX Diagnostic Recommandations Travaux Un expert sistems étudie la configuration

Plus en détail

FORMULAIRE DE PROPOSITION PEB

FORMULAIRE DE PROPOSITION PEB FORMULAIRE DE PROPOSITION PEB A COMPLETER PAR L AUTORITE DELIVRANTE Référence Dossier PU: Référence Dossier PE: A la commune Classe 1 A ou 1B A la Région Classe 2 Etude d'incidence Classe 3 Rapport d'incidence

Plus en détail

Améliorer la performance énergétique, les aides de l'état

Améliorer la performance énergétique, les aides de l'état Améliorer la performance énergétique, les aides de l'état Le secteur du bâtiment est un des plus grands consommateurs d'énergie et émetteurs de gaz à effet de serre. C'est donc sur ce secteur que s'est

Plus en détail

Plus de 15% d'économie d'énergie. 10 à 15% d'économie d'énergie

Plus de 15% d'économie d'énergie. 10 à 15% d'économie d'énergie MAZOUTMASSUIR.BE Utilisation rationnelle de l'énergie Légende: Chacun devrait considérer qu'il est de son devoir d'utiliser l'énergie de la façon la plus rationnelle possible. Ceci favorise non seulement

Plus en détail

Bâtiments intelligents Smart Building / Green Building

Bâtiments intelligents Smart Building / Green Building Bâtiments intelligents Smart Building / Green Building Page 1 Siemens SAS 2012. Tous droits réservés Agenda 1 2 3 4 5 6 7 8 9 Siemens vue d ensemble Mégatendances Les réalités Ce que nous savons des villes

Plus en détail

Les Contrats de Performance Energétique Présentation générale. www.cofely-gdfsuez.fr

Les Contrats de Performance Energétique Présentation générale. www.cofely-gdfsuez.fr Les Contrats de Performance Energétique Présentation générale www.cofely-gdfsuez.fr Le CPE un contrat de performance Qu'est-ce qu'un Contrat de Performance Energétique? Un contrat garantissant une amélioration

Plus en détail

LE BATIMENT L HABITAT

LE BATIMENT L HABITAT LE BATIMENT L HABITAT L habitat est en France le plus gros consommateur d'énergie parmi tous les secteurs économiques, avec 70 millions de tonnes équivalent pétrole (tep). Soit 43 % de l'énergie finale

Plus en détail

DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFÉRENCES?

DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFÉRENCES? DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFÉRENCES? DOSSIER N 5 MARS 2013 DPE OU AUDIT ENERGETIQUE, QUELLES DIFFERENCES? POURQUOI RÉALISER UN DPE? Qui réalise un DPE? Le Diagnostic de Performance Energétique

Plus en détail

Données administratives. Rue : Avenue des Combattants N : 70 Boîte : CP : 1490 Localité : Court-Saint-Etienne Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Avenue des Combattants N : 70 Boîte : CP : 1490 Localité : Court-Saint-Etienne Type de bâtiment : CP : 1490 Localité : Court-Saint-Etienne Type de bâtiment : Appartement Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : Numéro de référence du permis : Construction : avant 1971 ou inconnu Version du protocole:

Plus en détail

THISION S. EXTRÊMEMENT ÉCONOMIQUE Excellent rapport de modulation de 1:9 (1,2-9,9 kw) RENDEMENT EXEMPLAIRE Rendement normalisé de 109 %

THISION S. EXTRÊMEMENT ÉCONOMIQUE Excellent rapport de modulation de 1:9 (1,2-9,9 kw) RENDEMENT EXEMPLAIRE Rendement normalisé de 109 % Chaudière gaz à condensation Puissance de 1,2 kw à,5 kw THISION S Un grand nombre d'anciens systèmes de chauffage génèrent des températures de départ qui ne correspondent en rien aux véritables besoins

Plus en détail

Choix des réfrigérants : un nouveau rapport apporte des éclaircissements sur l éco-efficacité des systèmes de réfrigération de supermarchés

Choix des réfrigérants : un nouveau rapport apporte des éclaircissements sur l éco-efficacité des systèmes de réfrigération de supermarchés Choix des réfrigérants : un nouveau rapport apporte des éclaircissements sur l éco-efficacité des systèmes de réfrigération de supermarchés Depuis que l UE s est engagée à réduire les émissions de gaz

Plus en détail

Le secteur de la construction face aux défis climatiques

Le secteur de la construction face aux défis climatiques Isolation thermique: étape préliminaire dans tout projet de production de chaleur Agenda O. Vandooren (CSTC) Le secteur de la construction face aux défis climatiques Isolation renforcée des bâtiments:

Plus en détail

QUALIFICATIONS ET CERTIFICATIONS RGE

QUALIFICATIONS ET CERTIFICATIONS RGE QUALIFICATIONS ET CERTIFICATIONS RGE en rénovation Le recours a un professionnel RGE est obligatoire crédit d impôt pour la transition énergétique (CITE), éco-prêt à taux zéro. pas obligatoire Catégories

Plus en détail

Le chauffage le plus économique: La pompe à chaleur

Le chauffage le plus économique: La pompe à chaleur Le chauffage le plus économique: La pompe à chaleur Avec une pompe à chaleur moderne, vous économiserez non seulement au minimum de 60 à 80 % d'énergie, jusqu'à 100 % de CO2, mais aussi et surtout des

Plus en détail

Directive de la CEDEAO pour l efficacité énergétique dans les bâtiments. 12/06/2014 - Version V2

Directive de la CEDEAO pour l efficacité énergétique dans les bâtiments. 12/06/2014 - Version V2 Directive de la CEDEAO pour l efficacité énergétique dans les bâtiments 12/06/2014 - Version V2 1. Contexte... 2 2. Objectif de la directive de la CEDEAO relative à l efficacité énergétique dans les bâtiments...

Plus en détail

Lorsque les Bâtiments deviennent source d énergie

Lorsque les Bâtiments deviennent source d énergie Answers for infrastructure Lorsque les Bâtiments deviennent source d énergie "Bâtiments intelligents : impact de la gestion technique du bâtiment (GTB) sur l'efficacité énergétique du réseau "., Siemens

Plus en détail

The Vision Scenario for the European Union 2011 Update for the EU-27. Résumé en Français

The Vision Scenario for the European Union 2011 Update for the EU-27. Résumé en Français The Vision Scenario for the European Union 2011 Update for the EU-27 Résumé en Français Project sponsored by Greens/EFA Group in the European Parliament Berlin, January 2011 Berlin, January 2011 Dr. Felix

Plus en détail

Les outils financiers, juridiques et économiques de la transition énergétique FEDER-FSE 2014-2020 et politique régionale de l énergie

Les outils financiers, juridiques et économiques de la transition énergétique FEDER-FSE 2014-2020 et politique régionale de l énergie Les outils financiers, juridiques et économiques de la transition énergétique FEDER-FSE 2014-2020 et politique régionale de l énergie 28/03/2014 1 FEDER 2014-2020 28/03/2014 2 FEDER 2014-2020 Axe 5 «Soutenir

Plus en détail

Données administratives. Rue : Clos du Cheval Blanc N : 3 Boîte : 31 CP : 5590 Localité : Ciney Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Clos du Cheval Blanc N : 3 Boîte : 31 CP : 5590 Localité : Ciney Type de bâtiment : CP : 5590 Localité : Ciney Type de bâtiment : Appartement Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : 03/04/2008 Numéro de référence du permis : UCP3/2007/316 Construction : 2012 Version du protocole:

Plus en détail

FICHE 1 Fiche à destination des enseignants TS 18 Economies d énergie et bâtiment

FICHE 1 Fiche à destination des enseignants TS 18 Economies d énergie et bâtiment FICHE 1 Fiche à destination des enseignants TS 18 Economies d énergie et bâtiment Type d'activité Activité avec étude documentaire Notions et contenus du programme de Terminale S Compétences exigibles

Plus en détail

Forum Scientifique: Bâtir Eco-SMART

Forum Scientifique: Bâtir Eco-SMART Chambre de Commerce et d Industrie de Sfax Forum Scientifique: Bâtir Eco-SMART Sfax, 06 mars 2015 Bâtiment Eco-Smart : DEFIS TECHNOLOGIQUES ET REGLEMENTAIRES HASSEN BEN HASSINE EXPERT EN EFFICACITE ENERGETIQUE

Plus en détail

Comment développer la production et l'utilisation des énergies renouvelables dans les zones d'activités du Val d'ille?

Comment développer la production et l'utilisation des énergies renouvelables dans les zones d'activités du Val d'ille? Comment développer la production et l'utilisation des énergies renouvelables dans les zones d'activités du Val d'ille? Synthèse de l'étude réalisée par la SEMAEB d'avril à décembre 2014 pour le compte

Plus en détail

Publication du Bilan d Emissions de Gaz à Effet de Serre Réglementaire (BEGES-r)

Publication du Bilan d Emissions de Gaz à Effet de Serre Réglementaire (BEGES-r) Publication du Bilan d Emissions de Gaz à Effet de Serre Réglementaire (BEGES-r) 1. Description de la personne morale (PM) concernée Raison sociale : ZF Systèmes de directions Nacam SAS Code NAF : 2932Z

Plus en détail

Liste des opérations d'économies d'énergie du début de la 3 ème période des certificats d'économies d'énergie

Liste des opérations d'économies d'énergie du début de la 3 ème période des certificats d'économies d'énergie AGRI-TH-101 Dispositif de stockage d'eau chaude de type "Open Buffer" AGRI-TH-102 Dispositif de stockage d'eau chaude AGRI-TH-103 Pré-refroidisseur de lait 30/03/2015 AGRI-TH-104 Système de récupération

Plus en détail

AUDIT ENERGETIQUE. Immeuble logement collectif - Copropriété. Notre démarche Notre étude Notre rapport. Vos Bâtiments Vos Besoins Vos Objectifs

AUDIT ENERGETIQUE. Immeuble logement collectif - Copropriété. Notre démarche Notre étude Notre rapport. Vos Bâtiments Vos Besoins Vos Objectifs AUDIT ENERGETIQUE Immeuble logement collectif - Copropriété Vos Bâtiments Vos Besoins Vos Objectifs Notre démarche Notre étude Notre rapport ECIC : depuis 1991 2 agences : ITTEVILLE (91) & BORDEAUX (33)

Plus en détail

Politique climatique et énergétique 2014-2018

Politique climatique et énergétique 2014-2018 La politique énergétique d'yverdon-les-bains fournit le cadre qui permettra de réduire les besoins en énergie de la Ville et d'augmenter la production d'énergies renouvelables. Il est important que cette

Plus en détail

COMMENT REDUIRE LA CONSOMMATION D ENERGIE D UN LOGEMENT?

COMMENT REDUIRE LA CONSOMMATION D ENERGIE D UN LOGEMENT? Séquence pédagogique détaillée COMMENT REDUIRE LA CONSOMMATION D ENERGIE D UN LOGEMENT? Discipline : Technologie Niveau : 4 e SITUATION DANS LES PROGRAMMES Approche du programme : «Les énergies mises en

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique

Diagnostic de performance énergétique Diagnostic de performance énergétique Une information au service de la lutte contre l effet de serre (6.3.a) bureaux, services administratifs, enseignement N : 6271565 / 1 Réf. Ademe : 1537V3000028N Référence

Plus en détail

PREPARATION AU TEST POUR L OBTENTION DU CERTIFICAT D APTITUDE- FLUIDES FRIGORIGENES

PREPARATION AU TEST POUR L OBTENTION DU CERTIFICAT D APTITUDE- FLUIDES FRIGORIGENES PREPARATION AU TEST POUR L OBTENTION DU CERTIFICAT D APTITUDE- FLUIDES FRIGORIGENES Durée : 6 jours Public : Plombiers, Electriciens, Chauffagistes Pré-requis : avoir suivi une formation climatisation

Plus en détail

HOPITAL ET ECONOMIES D ENERGIES : UN CASSE-TETE?

HOPITAL ET ECONOMIES D ENERGIES : UN CASSE-TETE? HOPITAL ET ECONOMIES D ENERGIES : UN CASSE-TETE? Les dépenses publiques des hôpitaux ont augmenté de 50% en 10 ans et les hôpitaux ont une consommation d environ 400 kwh/m² d énergie finale (contre 100

Plus en détail

Chauffe-eau avec pompe à chaleur intégrée CombiVal WPE/WPER (300)

Chauffe-eau avec pompe à chaleur intégrée CombiVal WPE/WPER (300) Chauffe-eau avec pompe à chaleur intégrée CombiVal WPE/WPER (300) Technologie pompe à chaleur pour une production d eau chaude à moindre coût. Amortissement rapide grâce à une consommation d électricité

Plus en détail

Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout

Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout Quels travaux? à quel coût? et pour quelle rentabilité? Le simulateur qui vous dit tout Séminaire : Rénovation énergétique pour ménages à bas revenus 8 octobre 2010 Brussels Table des matières Quelques

Plus en détail

Données administratives. Rue : Rue d'ougrée N : 211 Boîte : 011 CP : 4031 Localité : Angleur Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Rue d'ougrée N : 211 Boîte : 011 CP : 4031 Localité : Angleur Type de bâtiment : CP : 4031 Localité : Angleur Type de bâtiment : Appartement Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : Numéro de référence du permis : Construction : avant 1971 ou inconnu Version du protocole: 17/07/2013

Plus en détail

Données administratives. Rue : Rue Bois du Foyau N : 6 Boîte : CP : 1440 Localité : Braine-le-Château Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Rue Bois du Foyau N : 6 Boîte : CP : 1440 Localité : Braine-le-Château Type de bâtiment : CP : 1440 Localité : Braine-le-Château Type de bâtiment : Maison unifamiliale Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : 24/06/1992 Numéro de référence du permis : 92/39 Construction : 1993 Version

Plus en détail

De la difficulté de récupérer la chaleur industrielle pour du chauffage urbain

De la difficulté de récupérer la chaleur industrielle pour du chauffage urbain De la difficulté de récupérer la chaleur industrielle pour du chauffage urbain Table des matières Introduction...2 Le réseau d'échange de chaleur basse température...3 Concept...3 Fourniture de chaud et

Plus en détail

Données administratives. Rue : Rue de la Vouée Juetta N : 19 Boîte : CP : 4600 Localité : Richelle Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Rue de la Vouée Juetta N : 19 Boîte : CP : 4600 Localité : Richelle Type de bâtiment : CP : 4600 Localité : Richelle Type de bâtiment : Maison unifamiliale Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : Numéro de référence du permis : Construction :

Plus en détail

Chaudière à gaz à condensation UltraGas

Chaudière à gaz à condensation UltraGas Chaudière à gaz à condensation UltraGas Une technique de condensation au gaz avec l alufer breveté D une grande efficacité, combustion propre et facile à entretenir. 1 UltraGas (15-2000D) Vos avantages

Plus en détail

Actif(s) Tout bien utile ou de valeur possédé par une personne physique ou morale ou par tout autre organisme.

Actif(s) Tout bien utile ou de valeur possédé par une personne physique ou morale ou par tout autre organisme. Actif(s) Tout bien utile ou de valeur possédé par une personne physique ou morale ou par tout autre organisme. Actif réalisable Espèces ou autres avoirs que la société prévoit d'utiliser dans le cadre

Plus en détail

ISO 50001 "Systèmes de management de l énergie"

ISO 50001 Systèmes de management de l énergie ISO 50001 "Systèmes de management de l énergie" Une démarche reconnue pour améliorer sa performance énergétique et renforcer sa compétitivité Dans le contexte économique et environnemental actuel, la performance

Plus en détail

La solution 100 % énergie renouvelable

La solution 100 % énergie renouvelable Chauffe-eau thermodynamique pour le résidentiel Gamme Eau Chaude Sanitaire La solution 100 % énergie renouvelable (1) Par rapport à un chauffe-eau traditionnel. MAISONS INDIVIDUELLES NEUVES OU À RÉNOVER

Plus en détail

Catalogue de formations Coaching énergie

Catalogue de formations Coaching énergie Catalogue de formations Coaching énergie SOMMAIRE Journée de mise en place des indicateurs de suivi...2/7 Formation coaching énergie Type court...3/7 Programme de formation...4/7 Formation coaching énergie

Plus en détail

Chaudière à gaz à condensation

Chaudière à gaz à condensation Chaudière à gaz à condensation UltraGas Une technique de condensation au gaz avec l alufer breveté D une grande efficacité, combustion propre et facile à entretenir. 1 UltraGas (15-2000D). Vos avantages.

Plus en détail

PLAN D EFFICACITÉ ÉLECTRIQUE 2014/15-2016/17

PLAN D EFFICACITÉ ÉLECTRIQUE 2014/15-2016/17 PLAN D EFFICACITÉ ÉLECTRIQUE 2014/15-2016/17 APERÇU DU PLAN Préparé pour le ministère de l Énergie et des Mines du Nouveau-Brunswick avec l'aide de Dunsky expertise en énergie Juillet 2014 Cette page est

Plus en détail

Comprendre la RT 2012 Les changements pour le résidentiel

Comprendre la RT 2012 Les changements pour le résidentiel Comprendre la RT 2012 Les changements pour le résidentiel Énergie et productivité pour un monde meilleur RT 2012 Principes et objectifs La Réglementation Thermique 2012, connue sous le nom de RT 2012,

Plus en détail

Support : «maison» L isolation des bâtiments RT 2012. 1- Introduction et problématique. 2- Les chiffres clés

Support : «maison» L isolation des bâtiments RT 2012. 1- Introduction et problématique. 2- Les chiffres clés L isolation des bâtiments RT 2012 Support : «maison» Manipulations TD Evaluation Durée : 2h Compétences à acquérir A- Analyser B- Modéliser C- Expérimenter D- Communiquer A1 A2 A3 B1 B2 B3 B4 C1 C2 D1

Plus en détail

Économies d'énergie Comment agir

Économies d'énergie Comment agir Économies d'énergie Comment agir Impact des nouvelles règlementations thermiques sur les Établissements de Santé 31 mai 2012 Commissariat Général au Développement durable 1 Sommaire Contexte et enjeux

Plus en détail

Synthèse de l'étude de diagnostic énergétique: immeubles. Propositions de la commission. AG spéciales des immeubles

Synthèse de l'étude de diagnostic énergétique: immeubles. Propositions de la commission. AG spéciales des immeubles Synthèse de l'étude de diagnostic énergétique: immeubles. Propositions de la commission AG spéciales des immeubles Rappel des objectifs et méthodes Pour les immeubles Faire un point du potentiel des techniques

Plus en détail

Objet : Réponse des autorités françaises à la consultation publique «Soutien financier pour l énergie dans les bâtiments»

Objet : Réponse des autorités françaises à la consultation publique «Soutien financier pour l énergie dans les bâtiments» Mai 2012 NOTE DES AUTORITES FRANÇAISES Objet : Réponse des autorités françaises à la consultation publique «Soutien financier pour l énergie dans les bâtiments» Les autorités françaises souhaitent apporter

Plus en détail

INDICATIONS DE CORRECTION

INDICATIONS DE CORRECTION SUJET NATIONAL POUR L ENSEMBLE DES CENTRES DE GESTION ORGANISATEURS Technicien principal territorial de 2 ème classe Examen professionnel de promotion interne Examen professionnel d avancement de grade

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique

Diagnostic de performance énergétique Une information au service de la lutte contre l effet de serre (6.1.bis.public) bureaux, services administratifs, enseignement N : 08 06 2142 / 1 Valable jusqu au : 26/08/2018 Année de construction :

Plus en détail

Tables des figures et des tableaux

Tables des figures et des tableaux Tables des figures et des tableaux 1. Table des figures Figure 1 : Priorités de la démarche négawatt... 7 Figure 2 : Démarche de modélisation du scénario négawatt 2011... 11 Figure 3 : Diagramme de Sankey

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE NOVEMBRE 2014

DOSSIER DE PRESSE NOVEMBRE 2014 DOSSIER DE PRESSE NOVEMBRE 2014 Energies renouvelables : je m équipe en 2015! Tout savoir pour réussir son projet : RGE, aides et qualifications Loi de transition énergétique, plan national de rénovation

Plus en détail

Ce dispositif fiscal, mis en place en 2005, est en vigueur jusqu'en 2016.

Ce dispositif fiscal, mis en place en 2005, est en vigueur jusqu'en 2016. FINANCER MON PROJET Crédit d'impôt développement durable Ce dispositif fiscal, mis en place en 2005, est en vigueur jusqu'en 2016. Mais attention, il ne s'applique pas dans les mêmes conditions et au même

Plus en détail

Chauffe-eau haute performance Modul-plus

Chauffe-eau haute performance Modul-plus Chauffe-eau haute performance Modul-plus Responsabilité énergétique et environnementale Le chauffe-eau Modul-plus répond aux exigences les plus élevées de confort eau chaude sanitaire et d'hygiène de l'eau.

Plus en détail

EFFICACITE ENERGETIQUE

EFFICACITE ENERGETIQUE Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable EFFICACITE ENERGETIQUE 1 ère STI2D CI4 & CI5 : Efficacités énergétiques active & passive Cours ET 1. Problématique 1.1. Enjeux environnementaux

Plus en détail

Politique énergétique et gestion durable au Sénat rapport global

Politique énergétique et gestion durable au Sénat rapport global Questure Politique énergétique et gestion durable au Sénat rapport global 1. État des lieux : consommations totales en 2013 - non normalisées Électricité Gaz Eau kwh EURO kwh EURO m 3 EURO 2009 932 272

Plus en détail

Bilan Thermique Simplifié DIALOGIE. 1) Données Générales. Date de la visite Conseiller. Mme et M. ROUBERTIES 7 traverse Hélène 13400 Aubagne

Bilan Thermique Simplifié DIALOGIE. 1) Données Générales. Date de la visite Conseiller. Mme et M. ROUBERTIES 7 traverse Hélène 13400 Aubagne Bilan Thermique Simplifié DIALOGIE 1) Données Générales Identité Date de la visite Conseiller 21/06/2011 Marc GLASS Nom de l'usager : Adresse : Mme et M. ROUBERTIES 7 traverse Hélène 13400 Aubagne Logement

Plus en détail

certificat de performance énergétique d un logement?

certificat de performance énergétique d un logement? Quelles informations dans le certificat de performance énergétique d un logement? 1. Introduction Les bâtiments représentent plus de 40% de la consommation d énergie de la Communauté européenne. Il est

Plus en détail

120113DLPLB PROPRIETAIRE COMMUNE DE ST AMAND LONGPRE 41310 ST AMAND LONGPRE

120113DLPLB PROPRIETAIRE COMMUNE DE ST AMAND LONGPRE 41310 ST AMAND LONGPRE 120113DLPLB RAPPORT DE DIAGNOSTIC DE PERFORMANCE ENERGETIQUE ETABLI LE VENDREDI 10 FEVRIER 2012 - SELON ANNEXE 6.A DE L ARRETE DE REFERENCE Arrêté du 3 mai 2007 relatif au diagnostic de performance énergétique,

Plus en détail

Performance Énergétique et Bâtiments Existants

Performance Énergétique et Bâtiments Existants Performance Énergétique et Bâtiments Existants LE CONSTAT??? IL EST FAIT!!! Enjeux Outils Concepts Méthodes Exemples LES SOLUTIONS??? ELLES EXISTENT!!! ALTERÉCO 1 Performance énergétique et patrimoine

Plus en détail

Des systèmes de chauffage avec pompe à chaleur et accumulateur de chaleur pour les construction dans les zones de montagne.

Des systèmes de chauffage avec pompe à chaleur et accumulateur de chaleur pour les construction dans les zones de montagne. Des systèmes de chauffage avec pompe à chaleur et accumulateur de chaleur pour les construction dans les zones de montagne. Formation à la promotion des énergies renouvelables à CEFIDEC Vatra Dornei Dănuţ

Plus en détail

Liste des opérations d'économies d'énergie du début de la 3 ème période des certificats d'économies d'énergie

Liste des opérations d'économies d'énergie du début de la 3 ème période des certificats d'économies d'énergie AGRI-TH-101 Agricole Dispositif de stockage d'eau chaude de type "Open Buffer" AGRI-TH-102 Agricole Dispositif de stockage d'eau chaude AGRI-TH-103 Agricole Pré-refroidisseur de lait AGRI-TH-108 Agricole

Plus en détail

Conférence de presse d Evelyne Huytebroeck 17 novembre 2005 - Salon Energex

Conférence de presse d Evelyne Huytebroeck 17 novembre 2005 - Salon Energex Conférence de presse d Evelyne Huytebroeck 17 novembre 2005 - Salon Energex La cogénération : une technologie énergétique pour Bruxelles, rentable pour le portefeuille, l'emploi et l'environnement L énergie

Plus en détail

ETUDES TECHNIQUES ELECTRICITE ET FLUIDES HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE (HQE)

ETUDES TECHNIQUES ELECTRICITE ET FLUIDES HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE (HQE) ETUDES TECHNIQUES ELECTRICITE ET FLUIDES EFFICACITE ENERGETIQUE HAUTE QUALITE ENVIRONNEMENTALE (HQE) ENERGIES RENOUVELABLES Z.I. Punaruu - Punaauia - BP 40234-98713 Papeete - Tahiti - Polynésie Française

Plus en détail

Conditions de raccordement des abonnés et prescriptions particulières pour la fourniture d'énergie de chauffage électrique

Conditions de raccordement des abonnés et prescriptions particulières pour la fourniture d'énergie de chauffage électrique Conditions de raccordement des abonnés et prescriptions particulières pour la fourniture d'énergie de chauffage électrique Septembre 1980 I. Conditions de raccordement et participation d abonnés Art. 1

Plus en détail

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2)

Diagnostic de performance énergétique logement (6.2) Diagnostic de performance énergétique logement (6.2) N : 20140226SUCC COUDERC 2 / 1 Réf. Ademe : 1412V2000161C Valable jusqu au : 26/02/2024 Type de bâtiment : Maison individuelle (maison secondaire) Année

Plus en détail

Données administratives. Rue : Avenue Henri Wautier N : 9A Boîte : CP : 1480 Localité : Saintes(Tubize) Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Avenue Henri Wautier N : 9A Boîte : CP : 1480 Localité : Saintes(Tubize) Type de bâtiment : CP : 1480 Localité : Saintes(Tubize) Type de bâtiment : Maison unifamiliale Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : 27/05/2005 Numéro de référence du permis : PU 2005/067 Construction : 2006 Version

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS

CATALOGUE DES FORMATIONS CATALOGUE DES FORMATIONS Sollis organise des sessions de formations en INTER et INTRA entreprise sur les métiers de l énergie. Elles contribuent à développer de nouvelles compétences, acquérir en peu de

Plus en détail

Aménagement responsable et performance énergétique : la distribution, un acteur engagé.

Aménagement responsable et performance énergétique : la distribution, un acteur engagé. Aménagement responsable et performance énergétique : la distribution, un acteur engagé. Mercredi 14 octobre 2015, 13 h 35 14 h 20 Espace Congrès: Rio de Janeiro 3 +11 TWh cumac générés depuis 2013 +100

Plus en détail