Les documents du service éducatif des Archives du Calvados - premier degré

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les documents du service éducatif des Archives du Calvados - premier degré"

Transcription

1 1 Étudier et valoriser le patrimoine Les documents du service éducatif des Archives du Calvados - premier degré «ENQUÊTE D ARCHIVES» La mobilisation Niveau concerné Cycle 3 L intérêt des documents Les documents proposés permettent d aborder : - La mobilisation générale - Le protocole d information : télégramme du Ministre de la Guerre, l affichage - Le pouvoir des autorités dirigeantes - Les armées et les obligations militaires - Le devoir des citoyens - Les réquisitions en temps de guerre L ordre d apparition des documents n est pas forcément l ordre de présentation aux élèves. Chaque enseignant jugera de la chronologie en fonction de ses besoins Le service éducatif des Archives départementales du Calvados 61 rue de Lion-sur-mer CAEN Tél : Mél :

2 2 Bon à savoir : Le 1er août 1914, dans toutes les communes de France, l'ordre de mobilisation est affiché, annoncé au son du tocsin et par l'appel du tambour. En quelques jours un peu plus de trois millions de français sont mobilisés. Dans son livret militaire, chaque soldat possède un fascicule de mobilisation, lui indiquant les prescriptions auxquelles il doit obéir. Sont fournis les délais et les moyens par lesquels il rejoint le dépôt où se trouve son régiment. De là, il sera emmené par le train vers les zones de combat. La mobilisation prévoit les hommes effectuant leur service militaire, les réservistes de l armée active (24 à 34 ans), des territoriaux (35 à 41 ans), des réservistes de l armée territoriale (42 à 48 ans). Menée sans désordre et achevée vers le 18 août, la mobilisation est, sur le plan de la logistique et de l efficacité, un réel succès. Le départ des hommes a des conséquences sur le plan familial et économique notamment pour les femmes qui doivent les remplacer dans les travaux des champs dans les usine ou divers emplois, tout en s occupant de leur foyer et de leurs enfants. a. L enveloppe Le document : Télégramme officiel (août 2014) Enveloppe du télégramme officiel de la mobilisation, 2 août 1914, 815Edt 29/10, archives déposées de la commune de Bonnebosq, Archives du Calvados.

3 3 PISTES PÉDAGOGIQUES Exemples de questionnement A qui est adressé ce télégramme? Est-il important que cette personne ait rapidement ce courrier? Relève les mots qui te permettent de le penser. CORRIGÉ A qui est adressé ce télégramme? Ce télégramme est adressé au Maire de la commune. Est-il important que cette personne ait rapidement ce courrier? Il est effectivement important qu il le consulte rapidement. Relève les mots qui te permettent de le penser. «Extrême urgence» «En cas d absence, son suppléant».

4 4 b. Le télégramme. Lettre du télégramme officiel de la mobilisation, 2 août 1914, 815 Edt 29/10, archives déposées de la commune de Bonnebosq, Archives du Calvados

5 5 PISTES PÉDAGOGIQUES Exemples de questionnement 1. Qui est à l origine de ce télégramme? 2. Quel est le nom de la commune qui a reçu ce document? 3. Dans l encadré en haut à gauche relève la date et l heure à laquelle le télégramme est arrivé à la mairie. 4. Recherche ce qu est une mobilisation. 5. A quelle date la mobilisation a eu lieu? 6. Quel est le rôle du maire? 7. Quel est le rôle de la gendarmerie? 8. Dans quel état d esprit doit être le maire après lecture de ces documents? CORRIGÉ Qui est à l origine de ce télégramme? Le Ministre de la Guerre est à l origine de ce télégramme. Quel est le nom de la commune qui a reçu ce document. Bonnebosq. Dans l encadré en haut à gauche relève la date et l heure à laquelle le télégramme est arrivé à la mairie. Le 1 er août 1914 à 16h 30. Recherche ce qu est une mobilisation. Mise sur le pied de guerre d'une partie ou de l'ensemble des forces armées d'un pays ; affectation de chaque citoyen qui y est apte, à un poste militaire ; résultat de cette action. À quelle date la mobilisation a eu lieu? La mobilisation a eu lieu le lendemain, à la date du dimanche 2 août. Quel est le rôle du maire? Son rôle est de prévenir les habitants de l entrée en guerre. Il sollicite les réservistes et les territoriaux à se tenir prêts à partir après s être informés. Quel est le rôle de la gendarmerie? La gendarmerie a pour mission de «placarder» l affiche et donc de diffuser l information dans la commune (si le maire ne l a pas fait). Dans quel état d esprit doit être le maire après lecture de ces documents Champs lexical de la peur, de l émotion

6 6 Le document : affiche de l ordre de mobilisation générale Affiche de l ordre de mobilisation générale, 2 août 1914,20Fi 08, Archives du Calvados

7 7 PISTES PÉDAGOGIQUES Exemples de questionnement. Une mise en scène serait intéressante. Afficher le document sur la porte de la classe puis proposer : «Vous êtes le 1er août 1914 et vous découvrez à la porte de votre mairie cette affiche.» Déroulement 1. Lecture et échanges entre élèves (comme s ils étaient dans la rue). 2. Distribution ensuite de l affiche par binôme. 3. Premier échange groupe classe afin qu émergent quelques éléments de compréhension. L enseignant n intervient pas ou très peu. 4. Analyse et interprétation de l affiche en binôme. 5. Les élèves devront répondre tant que possible à ce questionnaire. 6. L enseignant recueillera ensuite les réponses à l oral lors d une phase collective afin d élaborer une fiche outil au tableau. Ceci permettra la conception du cours sur la mobilisation de la Grande Guerre. Questionnaire a. Quel type de document est-ce? b. Qu est-ce qu une mobilisation? Utilisation du dictionnaire ou internet. c. Entourer les éléments qui vous paraissent importants. d. Soulignez d une autre couleur ceux que vous ne comprenez pas. e. Pourquoi le Président de la République de l époque, Raymond Poincaré, utilise l affichage sur la porte des mairies pour mobiliser les hommes? f. Qu est-ce qu un décret? Utilisation du dictionnaire ou internet. g. Pourquoi réquisitionnent-ils des animaux, des voitures et des harnais? h. Quel genre de punition avait-on si on ne répondait pas aux attentes? i. Qu est-ce que le fascicule de mobilisation? j. Dans l armée de Terre, qu est-ce que les troupes coloniales? Les services auxiliaires? k. Dans l armée de Mer, qu est-ce que les inscrits maritimes? Les armuriers de la marine? l. Pourquoi n est-il pas mentionné «Armée de l Air»? m. Que symbolisent les deux drapeaux? CORRIGÉ a. Quel type de document est-ce? C est une reproduction d affiche. b. Qu est-ce qu une mobilisation? Utilisation du dictionnaire ou internet. Mise sur le pied de guerre d'une partie ou de l'ensemble des forces armées d'un pays; affectation de chaque citoyen qui y est apte, à un poste militaire; résultat de cette action. c. Entourez les éléments qui vous paraissent importants. d. Soulignez d une autre couleur ceux que vous ne comprenez pas.

8 e. Pourquoi le Président de la République de l époque, Raymond Poincaré, utilise l affichage sur la porte des mairies pour mobiliser les hommes? C était le seul moyen de communication efficace, de nos jours le Président s adresserait à la population par le biais des médias, apparition télévisée. f. Qu est-ce qu un décret? Utilisation du dictionnaire ou internet. Le Président de la République et le premier ministre ont le pouvoir de prendre des décisions immédiatement exécutables. g. Pourquoi réquisitionnent-ils des animaux, des voitures et des harnais? Pour se déplacer ou tracter les engins de guerre, étaient réquisitionnés les chevaux, mules, mulets, la voiture à cheval ou à moteur et le dispositif pour accrocher l animal à la voiture (harnais). h. Quel genre de punition avait-on si on ne répondait pas aux attentes? Tout homme refusant de rejoindre son régiment était considéré comme déserteur. Il était passible d emprisonnement. i. Qu est-ce que le fascicule de mobilisation? C est le livret militaire de l époque où il était précisé que toute mobilisation se ferait par «voie d affiches et de publication sur la voie publique». j. Dans l armée de Terre qu est-ce que les troupes coloniales? Les services auxiliaires? Dans ce contexte, les troupes coloniales désignent les troupes recrutées dans les colonies françaises. Étaient affectés aux Services Auxiliaires - après examens, commissions - les hommes qu'un état de santé défaillant ne permettait pas d'employer sur le front mais qui pouvaient tout de même être appelés sous les drapeaux afin d'exercer un emploi, militaire ou civil, en fonction de leurs compétences professionnelles. k. Dans l armée de Mer qu est-ce que les inscrits maritimes? Les armuriers de la marine? Les inscrits maritimes sont les marins de tous grades et de toutes professions, ainsi que les mécaniciens et chauffeurs naviguant sur les bâtiments de l État et sur les navires du commerce. Les armuriers de la Marine sont les hommes qui avaient la charge de l entretien des armes. l. Pourquoi n est-il pas mentionné «Armée de l Air»? En 1914 les avions étaient peu nombreux, l armée de l Air n existait pas en tant que telle. Elle appartenait à l armée de Terre. m. Que symbolisent les deux drapeaux? Ils symbolisent les deux armées françaises Le service éducatif des Archives départementales du Calvados 61 rue de Lion-sur-mer CAEN Tél : Mél :

dans la Grande Guerre : les hauts-de-seine Dossier de presse 15 sept. 2014-29 mai 2015 Mobiliser / Soutenir / Soigner

dans la Grande Guerre : les hauts-de-seine Dossier de presse 15 sept. 2014-29 mai 2015 Mobiliser / Soutenir / Soigner Dossier de presse 15 sept. 2014-29 mai 2015 les hauts-de-seine dans la Grande Guerre : Mobiliser / Soutenir / Soigner EXPOSITION ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DES HAUTS-DE-SEINE Contact presse Conseil général

Plus en détail

Comment sont nés les Etats-Unis?

Comment sont nés les Etats-Unis? Comment sont nés les Etats-Unis? Au début du 18ème siècle, l Amérique est composée de colonies européennes. En 1776, les 13 colonies Anglaises d Amérique du nord se révoltent et prennent le nom d Etats-Unis

Plus en détail

Les Hauts-de-Seine et la Grande Guerre dans les collections photographiques et cinématographiques de l ECPAD (1915-1919)

Les Hauts-de-Seine et la Grande Guerre dans les collections photographiques et cinématographiques de l ECPAD (1915-1919) Les Hauts-de-Seine et la Grande Guerre dans les collections photographiques et cinématographiques de l ECPAD (1915-1919) Les archives de la SPCA sur les Hauts-de-Seine Nombre de reportages : 75 Nombre

Plus en détail

Le Président de la République est le responsable

Le Président de la République est le responsable LE PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE Le Président de la République est le responsable suprême de la politique de défense. A ce titre, il est le garant de l indépendance nationale, de l intégrité du territoire

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 45 du 8 octobre 2015. PARTIE PERMANENTE État-Major des Armées (EMA) Texte 3

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 45 du 8 octobre 2015. PARTIE PERMANENTE État-Major des Armées (EMA) Texte 3 BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES Édition Chronologique n 45 du 8 octobre 2015 PARTIE PERMANENTE État-Major des Armées (EMA) Texte 3 DÉCISION N 515615/DEF/DCSSA/PC/ORG portant réorganisation du centre médical

Plus en détail

Ordonnance du DDPS concernant l équipement personnel des militaires

Ordonnance du DDPS concernant l équipement personnel des militaires Ordonnance du DDPS concernant l équipement personnel des militaires (OEPM-DDPS) 514.101 du 9 décembre 2003 (Etat le 1 er janvier 2010) Le Département fédéral de la défense, de la protection de la population

Plus en détail

EXPERTS ICT HELPDESK (M/F)

EXPERTS ICT HELPDESK (M/F) EXPERTS ICT HELPDESK (M/F) POUR TOUS LES SERVICES PUBLICS FÉDÉRAUX, LES ORGANISMES D INTÉRET PUBLIC, LES SERVICES PUBLICS DE SÉCURITÉ SOCIALE, LES ÉTABLISSEMENTS SCIENTIFIQUES FÉDÉRAUX ET LE MINISTÈRE

Plus en détail

JOURS DE GUERRE 1914-1918 120 Photographies du journal Excelsior DOSSIER DE PRESSE

JOURS DE GUERRE 1914-1918 120 Photographies du journal Excelsior DOSSIER DE PRESSE DOSSIER DE PRESSE Exposition du 21 mai au 22 juin 2014 Orangerie du jardin du Luxembourg Une exposition présentée par la Parisienne de Photographie Inauguration le 20 mai 2014 dans le cadre de L été du

Plus en détail

DECRET N 2014-288. fixant les attributions du Ministre de la Défense Nationale ainsi que l organisation générale de son Ministère.

DECRET N 2014-288. fixant les attributions du Ministre de la Défense Nationale ainsi que l organisation générale de son Ministère. MINISTERE DE LA DEFENSE NATIONALE ------------- DECRET N 2014-288 fixant les attributions du Ministre de la Défense Nationale ainsi que l organisation générale de son Ministère. LE PREMIER MINISTRE, CHEF

Plus en détail

Protocole d Aide au Permis de Conduire

Protocole d Aide au Permis de Conduire Protocole d Aide au Permis de Conduire Le Conseil Régional représenté par Hella KRIBI-ROMDHANE, Conseillère Régionale d Ile-de-France. Le Conseil Général représenté par Jérôme GUEDJ, Président du Conseil

Plus en détail

LE CONSEIL GÉNÉRAL DE LA LOIRE présente. 1914, cent ans après. Livret de l enseignant

LE CONSEIL GÉNÉRAL DE LA LOIRE présente. 1914, cent ans après. Livret de l enseignant LE CONSEIL GÉNÉRAL DE LA LOIRE présente 1914, cent ans après Livret de l enseignant Une action des Archives départementales de la Loire Le projet 1914, cent ans après est organisé par le Conseil général

Plus en détail

REGLEMENT DE LA MANIFESTATION. Rétrospective Raymond Sommer. Samedi 2 et Dimanche 3 juillet 2011

REGLEMENT DE LA MANIFESTATION. Rétrospective Raymond Sommer. Samedi 2 et Dimanche 3 juillet 2011 ASSOCIATION POUR LA PROMOTION DU CIRCUIT AUTOMOBILE DE CADOURS-LAREOLE. REGLEMENT DE LA MANIFESTATION I DEFINITION Rétrospective Raymond Sommer Samedi 2 et Dimanche 3 juillet 2011 C.A.C.L. : ASSOCIATION

Plus en détail

PRE-REGLEMENT 2014 REGLEMENT DE LA MANIFESTATION. Rétrospective Raymond Sommer. Samedi 6 et Dimanche 7 septembre 2014

PRE-REGLEMENT 2014 REGLEMENT DE LA MANIFESTATION. Rétrospective Raymond Sommer. Samedi 6 et Dimanche 7 septembre 2014 ASSOCIATION POUR LA PROMOTION DU CIRCUIT AUTOMOBILE DE CADOURS-LAREOLE. PRE-REGLEMENT 2014 Rétrospective Raymond Sommer Samedi 6 et Dimanche 7 septembre 2014 C.A.C.L. : ASSOCIATION LOI 1901 N 10847 BP

Plus en détail

52 ENTREPOSAGE ET SERVICES AUXILIAIRES DES TRANSPORTS

52 ENTREPOSAGE ET SERVICES AUXILIAIRES DES TRANSPORTS 52 ENTREPOSAGE ET SERVICES AUXILIAIRES DES TRANSPORTS Cette division comprend les activités d entreposage et les services auxiliaires des transports, tels que l exploitation des infrastructures de transport

Plus en détail

hier aujourd hui Mot du Directeur De Rivaud à Aboville

hier aujourd hui Mot du Directeur De Rivaud à Aboville B U R E A U D U S E R V I C E N A T I O N A L D E P O I T I E R S Mot du Directeur La loi n 97-1019 du 28 octobre 1997 portant réforme du service national a suspendu la conscription et instauré un service

Plus en détail

Pas de feu en forêt. Eviter toute imprudence. Se protéger. Les solutions pour éliminer les déchets verts : broyage compostage déchèterie...

Pas de feu en forêt. Eviter toute imprudence. Se protéger. Les solutions pour éliminer les déchets verts : broyage compostage déchèterie... Pas de feu en forêt A l'intérieur et à moins de 200 mètres des bois, forêts, landes et maquis, il est interdit au public, toute l'année, de porter ou d'allumer des feux, de jeter des objets en ignition

Plus en détail

SAC A TERRE! 1ere BOURSE D ECHANGE MARINE AU HAVRE Samedi 21 & Dimanche 22 mai 2011 Quai Roger Meunier Hangar N 1 Ouest

SAC A TERRE! 1ere BOURSE D ECHANGE MARINE AU HAVRE Samedi 21 & Dimanche 22 mai 2011 Quai Roger Meunier Hangar N 1 Ouest SAC A TERRE! 1ere BOURSE D ECHANGE MARINE AU HAVRE Samedi 21 & Dimanche 22 mai 2011 Quai Roger Meunier Hangar N 1 Ouest Dépêchons moussaillons! Il faut mettre sac à terre avant les autres! Dossier de Presse

Plus en détail

Ateliers pédagogiques

Ateliers pédagogiques HISTOIRE LOCALE Ateliers pédagogiques Primaire (selon thème choisi) et Collège Visite commentée de 2 expositions au choix aux Archives Municipales Mise à disposition de questionnaire (30 minutes de recherche

Plus en détail

Retrouver l état signalétique ou le passé militaire d un combattant des armées françaises nés en France

Retrouver l état signalétique ou le passé militaire d un combattant des armées françaises nés en France Retrouver l état signalétique ou le passé militaire d un combattant des armées françaises nés en France Origine, composition des fonds d archives C est la loi Jourdan du 15 septembre 1798 qui substitue

Plus en détail

REPERTOIRE INTERMINISTERIEL DES METIERS DE L ETAT

REPERTOIRE INTERMINISTERIEL DES METIERS DE L ETAT REPERTOIRE INTERMINISTERIEL DES METIERS DE L ETAT LISTE DES EMPLOIS-RÉFÉRENCE PAR DOMAINES FONCTIONNELS Nomenclature des métiers spécifiques Sommaire 0100 ÉLABORATION ET PILOTAGE DES POLITIQUES PUBLIQUES...

Plus en détail

La marine recrute et forme 3000 marins par an

La marine recrute et forme 3000 marins par an La marine recrute et forme 3000 marins par an dossier de presse le recrutement de la marine nationale SOMMAIRE INTRODUCTION page 1 LA MARINE, UN BESOIN CONSTANT DE RECRUTEMENT page 2 ETRE MARIN page 3

Plus en détail

Archives départementales de l Isère

Archives départementales de l Isère ARCHIVES DEPARTEMENTALES DE L'ISERE SOUS-SERIE 4 E (dépôts des communes) 4 E 3 LA FERRIERE-d ALLEVARD Aurélie BOUILLOC, attachée de conservation du patrimoine 1990 SOMMAIRE ARCHIVES ANCIENNES ET REVOLUTIONNAIRES

Plus en détail

notamment au Soudan en 1885 et en Afrique du Sud au tournant du 20e siècle.

notamment au Soudan en 1885 et en Afrique du Sud au tournant du 20e siècle. 1 Les archives de la Première Guerre mondiale au Canada : un survol Marcelle Cinq-Mars, archiviste, Bibliothèque et Archives Canada Introduction La Grande Guerre fut pour le Canada la première expérience

Plus en détail

1 ère étape : Mimer l action avec un geste : (le mot qui nous fait bouger ) 2 ème étape : Mimer l action avec la boule rouge : (la faire rouler )

1 ère étape : Mimer l action avec un geste : (le mot qui nous fait bouger ) 2 ème étape : Mimer l action avec la boule rouge : (la faire rouler ) 1 ère étape : Mimer l action avec un geste : (le mot qui nous fait bouger ) 2 ème étape : Mimer l action avec la boule rouge : (la faire rouler ) Devinettes : le verbe : Que fait-on? Les commandes interprétées

Plus en détail

LE 11 NOVEMBRE. Un Jour-Mémoire. Collection «Mémoire et Citoyenneté» MINISTÈRE DE LA DÉFENSE. Secrétariat général pour l administration

LE 11 NOVEMBRE. Un Jour-Mémoire. Collection «Mémoire et Citoyenneté» MINISTÈRE DE LA DÉFENSE. Secrétariat général pour l administration n 8 Collection «Mémoire et Citoyenneté» LE 11 NOVEMBRE Un Jour-Mémoire MINISTÈRE DE LA DÉFENSE Secrétariat général pour l administration DIRECTION DE LA MÉMOIRE, DU PATRIMOINE ET DES ARCHIVES Le 11 Novembre

Plus en détail

Fiche pédagogique 2 : Les soldats à Paris

Fiche pédagogique 2 : Les soldats à Paris Fiche pédagogique 2 : Les soldats à Paris Les soldats à Paris Quand la guerre éclate, à Paris comme ailleurs en France, les hommes sont appelés à aller se battre pour défendre le pays : c est la mobilisation

Plus en détail

Les Allemands sont entrés en Moravie. Ils y sont arrivés à cheval, à moto, en voiture, en camion mais aussi en calèche, suivis d unités d infanterie

Les Allemands sont entrés en Moravie. Ils y sont arrivés à cheval, à moto, en voiture, en camion mais aussi en calèche, suivis d unités d infanterie 1 Les Allemands sont entrés en Moravie. Ils y sont arrivés à cheval, à moto, en voiture, en camion mais aussi en calèche, suivis d unités d infanterie et de colonnes de ravitaillement, puis de quelques

Plus en détail

LA CONDUITE DES VEHICULES ET ENGINS DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERITORIALE. Service Santé Sécurité au Travail Prévention des risques professionnels

LA CONDUITE DES VEHICULES ET ENGINS DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERITORIALE. Service Santé Sécurité au Travail Prévention des risques professionnels LA CONDUITE DES VEHICULES ET ENGINS DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERITORIALE Service Santé Sécurité au Travail Prévention des risques professionnels avril 2014 Introduction : La conduite des véhicules mais

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 13 du 14 mars 2014. PARTIE PERMANENTE Administration Centrale. Texte 3

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 13 du 14 mars 2014. PARTIE PERMANENTE Administration Centrale. Texte 3 BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES Édition Chronologique n 13 du 14 mars 2014 PARTIE PERMANENTE Administration Centrale Texte 3 PROTOCOLE D'ACCORD portant sur la mise en œuvre d une information générale sur

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Dossier de candidature Hôtels Campings Villages-Vacances Gîtes & Chambres d hôtes Auberges de vacances hébergements insolites Devenez acteur de la mobilité de la clientèle! Le déplacement en voiture individuelle

Plus en détail

UN SIÈCLE DE TRANSPORTS URBAINS À TRAVERS LES ARCHIVES

UN SIÈCLE DE TRANSPORTS URBAINS À TRAVERS LES ARCHIVES HISTOIRE DE RENNES DOSSIER UN SIÈCLE DE TRANSPORTS URBAINS À TRAVERS LES ARCHIVES JULIETTE PATRON - MARS 2002 www.archives.rennes.fr LE TEMPS DES VÉLOCIPÈDES ET DES VOITURES HIPPOMOBILES Archives de Rennes,

Plus en détail

EOLIEN EN MER : Projet de Saint Nazaire. 15 Novembre 2012. Instance de Suivi et de Concertation

EOLIEN EN MER : Projet de Saint Nazaire. 15 Novembre 2012. Instance de Suivi et de Concertation EOLIEN EN MER : Projet de Saint Nazaire 15 Novembre 2012 Instance de Suivi et de Concertation AGENDA A/ Les acteurs du consortium A/ Les acteurs du consortium B/ Le projet C/ Les études environnementales

Plus en détail

Conditions techniques d acceptabilité des projets par la profession :

Conditions techniques d acceptabilité des projets par la profession : ----------------- Position des Comités Régionaux et du Comité National des Pêches Maritimes et des Elevages Marins à l égard du développement des énergies renouvelables en mer La directive européenne du

Plus en détail

50e anniversaire des indépendances africaines et malgache

50e anniversaire des indépendances africaines et malgache 50e anniversaire des indépendances africaines et malgache 1960-2010 29 Hommage aux anciens combattants africains et malgaches Dans le cadre des célébrations officielles du cinquantième anniversaire des

Plus en détail

La la Mission Locale de l Espace Sud et ses partenaires. Sous-Préfecture du Marin,

La la Mission Locale de l Espace Sud et ses partenaires. Sous-Préfecture du Marin, La la Mission Locale de l Espace Sud et ses partenaires Sous-Préfecture du Marin, organisent Contacts presse : Maeva LARGEN : 06 96 98 84 42 Mylène VALIDE : 06 96 29 29 03 Chanael MARIE LUCE : 06 96 90

Plus en détail

Education-Civique. Chapitre n. La Défense et l action internationale en France

Education-Civique. Chapitre n. La Défense et l action internationale en France Education-Civique Chapitre n. La Défense et l action internationale en France I) La Défense globale du territoire national Problématique : Comment le territoire national et la population sont-ils protégés?

Plus en détail

Le Musée canadien de la guerre

Le Musée canadien de la guerre 1, place Vimy Ottawa (Ontario) K1R 1C2 www.museedelaguerre.ca Le Musée canadien de la guerre Instruire. Préserver. Commémorer. Voilà le mandat du Musée canadien de la guerre (MCG), le musée national canadien

Plus en détail

Transport Maritime de Marchandises entre les Ports Corses et Marseille

Transport Maritime de Marchandises entre les Ports Corses et Marseille Transport Maritime de Marchandises entre les Ports Corses et Marseille Conditions Générales et Tarifs de Transport du Fret Roulier (applicables au 1/1/2015) Edition du 1 er janvier 2015 1. CONDITIONS GENERALES

Plus en détail

Dossier. de presse. Inauguration du parcours vidéoguidé. «Noyon et la Grande Guerre» Musée Territoire 14-18. octobre 2013

Dossier. de presse. Inauguration du parcours vidéoguidé. «Noyon et la Grande Guerre» Musée Territoire 14-18. octobre 2013 Dossier Communauté de Communes du Pays Noyonnais INOVIA 1435 boulevard Cambronne 60400 NOYON tél 03 44 09 60 40 www.paysnoyonnais.fr de presse Inauguration du parcours vidéoguidé «Noyon et la Grande Guerre»

Plus en détail

été 1914 dans la guerre 15/02-21/09/2014 exposition au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans

été 1914 dans la guerre 15/02-21/09/2014 exposition au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans été 1914 Nancy et la Lorraine dans la guerre exposition 15/02-21/09/2014 au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans 1 3 2 4 5 6 7 9 8 1870-1914 : une guerre attendue? Août 1914 : partis pour un été

Plus en détail

Convention de partenariat entre la zone de défense et de sécurité Ouest et le Mouvement des Entreprises de France de la région Bretagne

Convention de partenariat entre la zone de défense et de sécurité Ouest et le Mouvement des Entreprises de France de la région Bretagne Convention de partenariat entre la zone de défense et de sécurité Ouest et le Mouvement des Entreprises de France de la région Bretagne entre l Etat, Ministère de la défense représenté par Monsieur le

Plus en détail

De l Etat français à la IVème République (1940-1946)

De l Etat français à la IVème République (1940-1946) De l Etat français à la IVème République (1940-1946) Introduction : Présentation de la défaite : -En juin 1940, la chute de la IIIème République (1875-1940) accompagne la déroute militaire. -Le 10 juillet

Plus en détail

Annexe 1 : Un exemple de cahier des charges

Annexe 1 : Un exemple de cahier des charges Annexe 1 : Un exemple de cahier des charges Cahier des charges pour des rencontres de sensibilisation du personnel de l'opac 38 au développement durable L'office public d'aménagement et de construction

Plus en détail

DIRECTION CENTRALE DU COMMISSARIAT DE L ARMEE DE TERRE

DIRECTION CENTRALE DU COMMISSARIAT DE L ARMEE DE TERRE DIRECTION CENTRALE DU COMMISSARIAT DE L ARMEE DE TERRE NOTICE à l usage du personnel militaire bénéficiant de la prise en charge d un déménagement d une garnison vers une autre en France métropolitaine,

Plus en détail

Centenaire. de la Grande Guerre

Centenaire. de la Grande Guerre Centenaire 14 de la Grande Guerre 18 Programme Expositions, concert, reconstitution, cinéma Du 8 au 23 novembre En partenariat avec les villes de Versailles, Saint-Cyr-l École, Bailly, Noisy-le-Roi, Rennemoulin,

Plus en détail

Bernard Maître, 20 ans, Résistant. Concours départemental de la Résistance et de la Déportation 2014 classe de CM1 de Navenne

Bernard Maître, 20 ans, Résistant. Concours départemental de la Résistance et de la Déportation 2014 classe de CM1 de Navenne Bernard Maître, 20 ans, Résistant Concours départemental de la Résistance et de la Déportation 2014 classe de CM1 de Navenne Les élèves de CM1 de Mme Mailley ont réalisé ce livre racontant l histoire de

Plus en détail

Prévenir la récidive des mineurs

Prévenir la récidive des mineurs Prévenir la récidive des mineurs Le parcours individualisé réparation citoyenneté à la préfecture de Police LE «PARCOURS INDIVIDUALISÉ RÉPARATION CITOYENNETÉ» EN 8 QUESTIONS Pourquoi un parcours individualisé

Plus en détail

Technicien territorial principal de 2 e classe L ENTRETIEN AVEC UN JURY

Technicien territorial principal de 2 e classe L ENTRETIEN AVEC UN JURY 01/07/13 Document élaboré par les membres d une cellule pédagogique nationale Technicien territorial principal de 2 e classe L ENTRETIEN AVEC UN JURY Examen professionnel de promotion interne Examen professionnel

Plus en détail

Ordonnance sur l administration de l armée

Ordonnance sur l administration de l armée Ordonnance sur l administration de l armée (OAA) Modification du 5 décembre 2003 Le Conseil fédéral suisse arrête: I L ordonnance du 29 novembre 1995 sur l administration de l armée 1 est modifiée comme

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Mercredi 21 mai 2014. De 9h à 21h au centre commercial de Confluence

DOSSIER DE PRESSE. Mercredi 21 mai 2014. De 9h à 21h au centre commercial de Confluence DOSSIER DE PRESSE Mercredi 21 mai 2014 2ème édition de la Journée du Marin à Lyon De 9h à 21h au centre commercial de Confluence CONTACT PRESSE Cellule de communication de l OGZDS-SE LTT Héloïse HABLOT

Plus en détail

«En avant les p tits gars» Chanté Par Fragson. 1913. Mais que chantait-on en Décembre 1913, à quelques mois du déclenchement de la grande tragédie?

«En avant les p tits gars» Chanté Par Fragson. 1913. Mais que chantait-on en Décembre 1913, à quelques mois du déclenchement de la grande tragédie? «En avant les p tits gars» Chanté Par Fragson. 1913. Mais que chantait-on en Décembre 1913, à quelques mois du déclenchement de la grande tragédie? Paroles : «En avant les p tits gars». Fragson. 1913.

Plus en détail

Valisette urbanisme. Objectifs principaux: > Recomposer une ville pour comprendre sa construction, son évolution, son mode de fonctionnement

Valisette urbanisme. Objectifs principaux: > Recomposer une ville pour comprendre sa construction, son évolution, son mode de fonctionnement Valisette urbanisme Objectifs principaux: > Recomposer une ville pour comprendre sa construction, son évolution, son mode de fonctionnement > Identifier différentes fonctions urbaines. > Comprendre les

Plus en détail

Le centre de secours de «NICE BON VOYAGE»

Le centre de secours de «NICE BON VOYAGE» Le centre de secours de «NICE BON VOYAGE» PREAMBULE Nous voici dans la plus atypique de nos casernes niçoises de sapeurs pompiers Tour à tour : - Parc des subsistances de notre Armée, - Dépôt de matériels

Plus en détail

Quizz du centenaire de la guerre de 1914-1918

Quizz du centenaire de la guerre de 1914-1918 Quizz du centenaire de la guerre de 1914-1918 Questionnaire réservé aux enfants et adolescents du CM2 à la 3ème Nom :... Prénom :... Adresse :... Numéros de téléphone : Fixe :... Mobile :... Adresse courriel

Plus en détail

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS)

RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) RESUME DESCRIPTIF DE LA CERTIFICATION (FICHE OPERATIONNELLE METIERS) Intitulé (cadre 1) DUT Gestion administrative et commerciale (GACO) Autorité responsable de la certification (cadre 2) Ministère de

Plus en détail

Sur les traces d un Poilu de ma commune L exemple du caporal Henri BOUIN (1886-1917)

Sur les traces d un Poilu de ma commune L exemple du caporal Henri BOUIN (1886-1917) 1 Sur les traces d un Poilu de ma commune L exemple du caporal Henri BOUIN (1886-1917) Affiche et carte postale : Arch. dép. d Eure-et-Loir, 26 Fi NC 18 et 9 Fi NC Jouy. Carte postale 102 e Régiment d

Plus en détail

C était la guerre des tranchées

C était la guerre des tranchées C était la guerre des tranchées Jacques Tardi Format 23,2 x 30,5 cm 128 pages C et album consacré, comme son titre l indique, à la vie dans les tranchées pendant la Première Guerre mondiale est constitué

Plus en détail

PREFET DE LA HAUTE-GARONNE RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS

PREFET DE LA HAUTE-GARONNE RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS PREFET DE LA HAUTE-GARONNE RECUEIL DES ACTES ADMINISTRATIFS N 2015-09-310-313 publié le 04 SEPTEMBRE 2015 SOMMAIRE 31 Université Toulouse Jean-Jaurès DRH Pôle Gestion des Personnels BIATSS Bureau des concours

Plus en détail

SOCIETE DE TIR DES ARMES-REUNIES LA CHAUX-DE-FONDS STATUTS

SOCIETE DE TIR DES ARMES-REUNIES LA CHAUX-DE-FONDS STATUTS SOCIETE DE TIR DES ARMES-REUNIES LA CHAUX-DE-FONDS STATUTS 1 But de la société 1.1 La Société de Tir des Armes-Réunies a été fondée le 12 juin 1820 avec siège social à La Chaux-de-Fonds. Dissoute le 27

Plus en détail

1. Pourquoi Anne et George s embarquent-ils à bord d un bateau?

1. Pourquoi Anne et George s embarquent-ils à bord d un bateau? 1 re Arrêt Événement A 1. Pourquoi Anne et George s embarquent-ils à bord d un bateau? 2. Où vont-ils? 3. Que doivent-ils s exercer à faire? 4. Qui les aide pendant qu ils sont à bord du bateau? Événement

Plus en détail

organisé par le Comité Equestre de Saumur DOSSIER MÉCÉNAT

organisé par le Comité Equestre de Saumur DOSSIER MÉCÉNAT 1 organisé par le Comité Equestre de Saumur DOSSIER MECENAT DOSSIER MÉCÉNAT Sommaire Saumur, capitale de l équitation p. 3 Le Comité Equestre de Saumur p. 3, Salon international de Saumur p. 4 Les enjeux

Plus en détail

RÉDUIRE LA CONSOMMATION DES NAVIRES BIEN DIAGNOSTIQUER POUR MOINS CONSOMMER

RÉDUIRE LA CONSOMMATION DES NAVIRES BIEN DIAGNOSTIQUER POUR MOINS CONSOMMER RÉDUIRE LA CONSOMMATION DES NAVIRES BIEN DIAGNOSTIQUER POUR MOINS CONSOMMER F2DP BIEN DIAGNOSTIQUER POUR MOINS CONSOMMER FLOTTILLE CONCERNÉE ZONES D EXPÉRIMENTATION DES PROJETS Manche Patrick Lazic Golfe

Plus en détail

Aide-mémoire sur les exceptions selon l article 3 OACP

Aide-mémoire sur les exceptions selon l article 3 OACP OACP CZV OAut Ordonnance réglant l admission des chauffeurs Chauffeurzulassungsverordnung Ordinanza sull ammissione degli autisti asa ASSOCIATION DES SERVICES DES AUTOMOBILES VEREINIGUNG DER STRASSENVERKEHRSÄMTER

Plus en détail

École de gendarmerie de Chaumont LIVRET D'ACCUEIL Élèves gendarmes adjoints volontaires «emploi particulier»

École de gendarmerie de Chaumont LIVRET D'ACCUEIL Élèves gendarmes adjoints volontaires «emploi particulier» Dernière MAJ : 5/06/05 École de gendarmerie de Chaumont LIVRET D'ACCUEIL Élèves gendarmes adjoints volontaires «emploi particulier» Le mot du colonel Je suis heureux de vous accueillir à l'école de gendarmerie

Plus en détail

DESTINATION ARCHIVES

DESTINATION ARCHIVES DESTINATION ARCHIVES // Programme du service éducatif des Archives départementales // 2015-2016 // Morbihan + À conserver. Fiche de recherche «Retrouver la trace d un soldat morbihannais de 14-18» // SOMMAIRE

Plus en détail

MINISTÈRE DE LA DÉFENSE DEMANDE D ATTRIBUTION DE LOGEMENT. Demande de logement. Demande de relogement

MINISTÈRE DE LA DÉFENSE DEMANDE D ATTRIBUTION DE LOGEMENT. Demande de logement. Demande de relogement MINISTÈRE DE LA DÉFENSE 3 e Régiment étranger d infanterie ETAT-MAJOR Commandant en Second Bureau Garnison DEMANDE D ATTRIBUTION DE LOGEMENT Demande de logement Demande de relogement DANS LE CAS D UN RELOGEMENT

Plus en détail

Conception : F. Deglave, conseiller pédagogique, pour Mobiclic n 137

Conception : F. Deglave, conseiller pédagogique, pour Mobiclic n 137 N 137 NOVEMBRE 2011 LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE HISTOIRE ET TUIC SÉANCES D APPRENTISSAGE nombre de séances 5 durée de l activité 4h30 Séance 1 : le départ des soldats à la guerre en 1914 (durée : 1 heure)

Plus en détail

Février 2013. En 2011, à la demande du Groupe BANSARD INTERNATIONAL, il crée un bureau sur le site du FUTUROSCOPE (F-86).

Février 2013. En 2011, à la demande du Groupe BANSARD INTERNATIONAL, il crée un bureau sur le site du FUTUROSCOPE (F-86). Février 2013 Naissance de TEN FUTUROSCOPE (F-86) Le Réseau TRANS EUROPE NETWORK (TEN) vient de franchir un pas vers l Ouest de la France en signant avec Monsieur Maxime CHAMBON, un nouveau contrat d affiliation.

Plus en détail

Cadre de gestion du fonds régional d investissement (FRIJ) en Chaudière-Appalaches

Cadre de gestion du fonds régional d investissement (FRIJ) en Chaudière-Appalaches Cadre de gestion du fonds régional d investissement (FRIJ) en Chaudière-Appalaches Document mis à jour en avril 2014 Table de matière 1. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX 3 1.1 PRÉSENTATION DU FONDS RÉGIONAL D INVESTISSEMENT

Plus en détail

Parcours découverte. du Musée Auto Moto Vélo

Parcours découverte. du Musée Auto Moto Vélo 3 Parcours découverte du Musée Auto Moto Vélo Mode d emploi de ton carnet Ne va pas trop vite! Observe bien les panneaux, les véhicules, les objets et les documents présentés dans l exposition. Lis les

Plus en détail

DECRET N 2000-05/PM/MCAT PORTANT REGLEMENTATION DES AGENCES ET BUREAUX DE VOYAGES.

DECRET N 2000-05/PM/MCAT PORTANT REGLEMENTATION DES AGENCES ET BUREAUX DE VOYAGES. DECRET N 2000-05/PM/MCAT PORTANT REGLEMENTATION DES AGENCES ET BUREAUX DE VOYAGES. LE PREMIER MINISTRE, Sur Rapport du Ministre du Commerce, de L'Artisanat et du Tourisme VU La constitution du 20 Juillet

Plus en détail

INDEX... 2 INTRODUCTION... 4 PÉRIODE... 4

INDEX... 2 INTRODUCTION... 4 PÉRIODE... 4 Monitoring Marchés publics Utilisation des applications d e-procurement dans les services de l Etat fédéral Avril 2013 Juin 2013 1 Index INDEX... 2 INTRODUCTION... 4 PÉRIODE... 4 RAPPORT POUR LES SERVICES

Plus en détail

CORRIGE DU LIVRET THEMATIQUE NIVEAU SECONDAIRE

CORRIGE DU LIVRET THEMATIQUE NIVEAU SECONDAIRE LE MUR DE L ATLANTIQUE PAGES 4-5 Le Mur était constitué de blockhaus de toutes sortes : des batteries d artillerie équipées de canons, des radars, des obstacles pour défendre les plages Reportez, pour

Plus en détail

Tout se fait A PIED SANS MONTER A CHEVAL 1 - OBJECTIFS :

Tout se fait A PIED SANS MONTER A CHEVAL 1 - OBJECTIFS : Découvrir une méthode très efficace et innovante de formation et coaching au service des dirigeants, managers et collaborateurs : la relation homme/cheval Tout se fait A PIED SANS MONTER A CHEVAL 1 - OBJECTIFS

Plus en détail

Traitement brut mensuel de début de carrière Indice brut 298 = 1 356.67 (1 er échelon du grade d adjoint territorial du patrimoine de 1 ère classe)

Traitement brut mensuel de début de carrière Indice brut 298 = 1 356.67 (1 er échelon du grade d adjoint territorial du patrimoine de 1 ère classe) 139, Rue Guillaume Fouace CS 12309 50009 SAINT-LO CEDEX 02.33.77.89.00 02.33.57.07.07 mail : cdg50@cdg50.fr site : www.cdg50.fr ADJOINT TERRITORIAL DU PATRIMOINE DE 1EME CLASSE L'EMPLOI Les adjoints territoriaux

Plus en détail

LES CÉRÉMONIES PUBLIQUES

LES CÉRÉMONIES PUBLIQUES ABREGE DU PROTOCOLE ET DES USAGES 2 Préambule Dans l'organisation des manifestations publiques, l ordre des préséances soulève parfois de nombreuses questions. Cet abrégé du protocole et des usages, devrait

Plus en détail

Musée de l Armée et Archives départementales du Val-d Oise

Musée de l Armée et Archives départementales du Val-d Oise Musée de l Armée et Archives départementales du Val-d Oise DOCUMENTS CROISÉS Le service militaire Cocarde de conscrit Inv. : 25542 Musée de l Armée, RMN-GP. La III e République, tirant les leçons de la

Plus en détail

Les témoignages dans la bibliographie générale De la Première Guerre mondiale.

Les témoignages dans la bibliographie générale De la Première Guerre mondiale. 1 Les témoignages dans la bibliographie générale De la Première Guerre mondiale. Résumé de l intervention de Bernard DEVEZ I) L inventaire de la bibliographie générale 14-18. Cet inventaire, commencé il

Plus en détail

Série R (Affaires militaires, guerre) Garde nationale et autres corps spéciaux

Série R (Affaires militaires, guerre) Garde nationale et autres corps spéciaux ARCHIVES DÉPARTEMENTALES DE LA HAUTE-VIENNE Série R (Affaires militaires, guerre) Garde nationale et autres corps spéciaux (1804-1940) Répertoire numérique détaillé de la sous-série 4 R Par M. Catherine

Plus en détail

2011-773 INTRODUCTION QUESTIONS PRÉLIMINAIRES QUESTION EN LITIGE. Accueil>Décisions dignes de mention>décisions d intérêt> 2011-773

2011-773 INTRODUCTION QUESTIONS PRÉLIMINAIRES QUESTION EN LITIGE. Accueil>Décisions dignes de mention>décisions d intérêt> 2011-773 1 Accueil>Décisions dignes de mention>décisions d intérêt> 2011-773 2011-773 Représentante : Jane Michael, BSJP Décision N o : 100001531773 Type de décision : Comité d'appel de l'admissibilité Lieu de

Plus en détail

Page d accueil. Login et mot de passe «Prof» Login «étudiant» Cookie pour rester connecté. Changement du mot de passe «Prof» Mode d emploi

Page d accueil. Login et mot de passe «Prof» Login «étudiant» Cookie pour rester connecté. Changement du mot de passe «Prof» Mode d emploi Page d accueil Login et mot de passe «Prof» Login «étudiant» Cookie pour rester connecté Mode d emploi Changement du mot de passe «Prof» Liste des améliorations apportées Forcer le passage à la version

Plus en détail

Résultats du projet REPAIR

Résultats du projet REPAIR Résultats du projet REPAIR Reconquête des friches militaires en milieu urbain La fermeture des casernes militaires est généralement extrêmement rapide et a d importantes conséquences sur l économie et

Plus en détail

Manuel de formation «initiation à la comptabilité» MANUEL DE FORMATION INITIATION A LA COMPTABILITE COMPTABILITE D ENGAGEMENTS.

Manuel de formation «initiation à la comptabilité» MANUEL DE FORMATION INITIATION A LA COMPTABILITE COMPTABILITE D ENGAGEMENTS. MANUEL DE FORMATION INITIATION A LA COMPTABILITE COMPTABILITE D ENGAGEMENTS Sommaire INTRODUCTION PARTIE 1 INITIATION A LA COMPTABILITE 1- règles de base de la comptabilité 2- l activité courante de l

Plus en détail

Réussir l ouverture d un commerce de restauration rapide

Réussir l ouverture d un commerce de restauration rapide 2015 Réussir l ouverture d un commerce de restauration rapide Figure 1 Assistant-juridique.fr Sommaire I Conditions d installation... 5 A) Pour ouvrir un restaurant fixe... 5 1) Obtenir un permis d exploitation...

Plus en détail

16 ANS ET ALORS? 1 16 ans et alors?

16 ANS ET ALORS? 1 16 ans et alors? 16 ANS ET ALORS? 1 16 ans et alors? À 16 ANS QUELS CHANGEMENTS? SEJOURS ESTIVAUX Tu dois te faire recenser et t inscrire à la journée d appel Tu as ta propre carte vitale et tu dois déclarer un médecin

Plus en détail

CIRCULAIRE DPMA/SDRH/C2010-9610 Date: 15 avril 2010

CIRCULAIRE DPMA/SDRH/C2010-9610 Date: 15 avril 2010 MINISTERE DE L ALIMENTATION, DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE Direction des pêches maritimes et de l aquaculture Sous-direction des ressources halieutiques Bureau de gestion de la ressource Adresse : 3,

Plus en détail

Règlement intérieur de l association La Draille

Règlement intérieur de l association La Draille Règlement intérieur de l association La Draille Article 1 Objet du règlement intérieur Prévu par l article 13 des statuts, ce règlement est destiné à fixer plusieurs points non prévus par lesdits statuts,

Plus en détail

Institut Méditerranéen de Formation aux Métiers Maritimes. Catalogue de formation 2013

Institut Méditerranéen de Formation aux Métiers Maritimes. Catalogue de formation 2013 Institut Méditerranéen de Formation aux Métiers Maritimes Catalogue de formation 2013 Liste des formations continues N Intitulé Durée (jours) Fiche descriptive 01 Formation Agent de sureté du navire (SSO)

Plus en détail

11 ème Boucles Cyclistes d'ollioules

11 ème Boucles Cyclistes d'ollioules Samedi 5 et Dimanche 6 avril 1-2 et 3 ème categories Samedi 5 avril - GS Organisation: Vélo Club OLLIOULAIS Complexe sportif municipal, 34 allée les Bleuets - 83190 Tel : 04 94 74 50 47 06 62 62 38 85

Plus en détail

LA TRANSITION ENERGETIQUE Vendredi 20 juin 2014 De la part de Stéphane Le Foll

LA TRANSITION ENERGETIQUE Vendredi 20 juin 2014 De la part de Stéphane Le Foll LA TRANSITION ENERGETIQUE Vendredi 20 juin 2014 De la part de Stéphane Le Foll Le projet de loi de programmation pour la transition énergétique, dont les grands axes ont été présentés mercredi 18 juin

Plus en détail

Code de déontologie de la police nationale et de la gendarmerie nationale

Code de déontologie de la police nationale et de la gendarmerie nationale Ministère de l'intérieur Code de déontologie de la police nationale et de la gendarmerie nationale Le code de déontologie de la police et de la gendarmerie nationales est codifié au livre IV, titre 3,

Plus en détail

Initiation à la BASE DE DONNÉES

Initiation à la BASE DE DONNÉES Initiation à la BASE DE DONNÉES 2e édition Guide d apprentissage et notions de base Nom: Classe: Produit par l École Alex Manoogian AW version 6.0 Initiation à la base de données Initiation à la base de

Plus en détail

Bac pro : examen et diplômes intermédiaires

Bac pro : examen et diplômes intermédiaires Bac pro : examen et Le référentiel d un diplôme est un document officiel dans lequel figure le règlement de l examen. Ce règlement liste les épreuves et les unités auxquelles elles correspondent, leur

Plus en détail

Centre aéré (ancien moulin de Lavray)

Centre aéré (ancien moulin de Lavray) Centre aéré (ancien moulin de Lavray) ancien chemin de Saint-Jorioz à Saint-Eustache Lavray Saint-Eustache Dossier IA74001642 réalisé en 2011 Copyrights Copyrights Auteurs Région Rhône-Alpes, Inventaire

Plus en détail

REGLEMENTATION LES MODES DE TRANSPORT A TITRE ONEREUX DE 9 PLACES MAXIMUM

REGLEMENTATION LES MODES DE TRANSPORT A TITRE ONEREUX DE 9 PLACES MAXIMUM REGLEMENTATION 1/ INTRODUCTION LES MODES DE TRANSPORT A TITRE ONEREUX DE 9 PLACES MAXIMUM - TAXI - LOTI : Loi Orientation des Transports Intérieurs - Véhicules de Petites Remises ( Voiture Banalisé : R

Plus en détail

Agriculture élevage aménagement forêt

Agriculture élevage aménagement forêt Agriculture élevage aménagement forêt s proposées : CAPA Maréchalerie CAPA Travaux Paysagers Bac pro Aménagements paysagers (en attente de parution au JO) s proposées en CFA : Bac pro Technicien conseil

Plus en détail

ARCHIVES NATIONALES DU MONDE DU TRAVAIL. Fonds Robert Dufourg Banque de France et Assurances Générales de France

ARCHIVES NATIONALES DU MONDE DU TRAVAIL. Fonds Robert Dufourg Banque de France et Assurances Générales de France ARCHIVES NATIONALES DU MONDE DU TRAVAIL Fonds Robert Dufourg Banque de France et Assurances Générales de France 2012 041 INTRODUCTION Activités Assurances Présentation de l entrée Ce fonds est entré aux

Plus en détail

Fichier enseignant. Voici les lieux de visite que nous vous conseillons pour couvrir le programme et les objectifs qu il vise :

Fichier enseignant. Voici les lieux de visite que nous vous conseillons pour couvrir le programme et les objectifs qu il vise : Fichier enseignant Dans le programme d histoire du cycle 3 au chapitre le 20 ème siècle et notre époque les deux conflits mondiaux sont abordés. L accent est mis sur ce qui fit basculer l humanité dans

Plus en détail