Anne Vanlaeys, Directrice Générale de Geometry Global et Patrick Faure, Directeur du Planning Stratégique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Anne Vanlaeys, Directrice Générale de Geometry Global et Patrick Faure, Directeur du Planning Stratégique"

Transcription

1 Anne Vanlaeys, Directrice Générale de Geometry Global et Patrick Faure, Directeur du Planning Stratégique

2 LE SHOWROOMING N'EST PAS UNE FATALITÉ. Découvrez la part du offline et du online dans le processus d'achat. L étude Connected Shopper analyse l impact que le digital a sur les acheteurs d aujourd hui et la façon dont ils l intègrent quotidiennement dans leur parcours d achat. Elle permet également de mieux appréhender les différences en termes d usages et de comportements des shoppers entre les pays. L étude identifie les freins et les motivations ainsi que la part du online et du offline qui interviennent dans le processus d achat en France, notamment en fonction de certaines catégories. Vous constaterez que l heure du tout digital n est pas encore arrivée.

3 MÉTHODOLOGIE ÉTUDE RÉALISÉE DANS 12 PAYS, SUR 4 CONTINENTS AUPRÈS DE PERSONNES Etude réalisée entre août et octobre 2013

4 MÉTHODOLOGIE PANEL FRANÇAIS 770 PERSONNES INTERROGÉES EN FRANCE Nous avons choisi de comparer les usages et comportements digitaux des shoppers français avec ceux de pays économiquement proches de la France, ayant des taux de pénétration d internet similaires. Ceci nous a amené à mettre en exergue certaines aspérités propres aux français. TAUX DE PÉNÉTRATION D INTERNET*: VS 74% 73,3% 75,9% *source: e-marketer 2013

5 Ce rapport est une 1 ère lecture des insights & data collectés par l étude Connected Shopper. D autres rapports & analyses sont à paraître. Ce 1 er rapport met en lumière 2 spécificités françaises : LES FRANÇAIS RESTENT TRÈS ATTACHÉS AU PDV PHYSIQUE LES FRANÇAIS RÉCLAMENT LE WEB-IN-STORE

6 CONSTAT #1 MALGRÉ L ESSOR DES PLATEFORMES E-COMMERCE, LES FRANCAIS SONT ENCORE TRÈS ATTACHÉS AU POINT DE VENTE PHYSIQUE POUR FAIRE LEURS ACHATS, PLUS QUE LEURS VOISINS ANGLO-SAXONS ET ALLEMANDS.

7 CONSTAT #1 ON CONSTATE EN EFFET UNE SURREPRÉSENTATION DES FRANÇAIS FAISANT SEULEMENT 1 ACHAT EN LIGNE PAR MOIS (34,8%) QUAND LES ALLEMANDS SONT PLUTÔT AUTOUR DE 3-4 ACHATS MENSUELS EN LIGNE. Nombre d'achats en ligne réalisés par mois en moyenne par les français GE UK 0 10,8 12,86 11, ,8 14,68 16, ,9 24,03 24, ,7 26,23 22, ,7 18,96 18,26 7 et plus 5,1 3,25 6,99 Note: Comparaison entre la France, l Allemagne (GE), et l Angleterre (UK) %

8 CONSTAT #1 ILS DEMEURENT NOMBREUX À FAIRE LEURS ACHATS DIRECTEMENT EN MAGASIN PLUTÔT QU EN LIGNE CECI EST PARTICULIÈREMENT VRAI POUR LES CATÉGORIES SUIVANTES*: Produits ménagers Produits de luxe 84% 47% 56% 39% 13% 23% FR GE UK FR GE UK % de personnes déclarant faire leurs achats dans cette catégorie 100% OFFLINE / Comparaison entre la France, l Allemagne (GE), et l Angleterre (UK)

9 CONSTAT #1 CATÉGORIE ARTICLES DE SPORT 48% 5% 18% 6% 20% 16% 37% 16% 18% Plus d un français sur trois se rend en magasin pour se renseigner sur les articles de sport et pratiquement un sur deux achète cette catégorie de produits uniquement en point de vente. A l inverse, ils ne sont que 5% à acheter exclusivement en ligne. De leur coté, les anglais semblent trouver un peu moins d intérêt à se rendre en magasin pour ce type de produits. FR GE UK FR GE UK ACHAT OFFLINE * VS ONLINE** PREPARATION A L ACHAT OFFLINE *** Il importe donc pour les marques de sport d avoir un dispositif d activation en point de vente étant donné que le offline reste plus plébiscité que le online. * % de personnes déclarant faire leurs achats dans cette catégorie 100% OFFLINE ** % de personnes déclarant faire leurs achats dans cette catégorie 100% ONLINE *** % de personnes déclarant faire la préparation de leurs achats dans cette catégorie 100% OFFLINE

10 CONSTAT #1 CATÉGORIE JOUETS ET JEUX 36% Pour les allemands et anglais le magasin ne semble pas être le lieu de prédilection pour préparer ou conclure l achat de jouets et jeux. 20% 13% 17% 12% 11% 30% 11% 14% En France c est une personne sur trois qui se rend en magasin pour acheter cette catégorie de produits, néanmoins le poids du offline reste mesuré. FR GE UK ACHAT OFFLINE * VS ONLINE** FR GE UK PREPARATION A L ACHAT OFFLINE *** Les marques de jouets doivent donc mettre en place des dispositifs alliant à la fois le off et online. * % de personnes déclarant faire leurs achats dans cette catégorie 100% OFFLINE ** % de personnes déclarant faire leurs achats dans cette catégorie 100% ONLINE *** % de personnes déclarant faire la préparation de leurs achats dans cette catégorie 100% OFFLINE

11 CONSTAT #1 CATÉGORIE MODE (VÊTEMENTS, CHAUSSURES, ACCESSOIRES) 42% FR 20% GE UK ACHAT OFFLINE * 29% 9% 9% 10% VS ONLINE** 31% FR 16% GE UK 21% PREPARATION A L ACHAT OFFLINE *** Comparativement aux allemands, les français plébiscitent encore le magasin pour essayer les articles de mode. Ils sont également deux fois plus nombreux à acheter 100% offline. On note néanmoins une tendance de l anti-showrooming puisque seulement 31% des français ne se rendent qu en point de vente lorsqu ils préparent leurs achats de mode. Ce qui signifie qu internet intervient pour beaucoup dans cette phase de recherche d information. Une stratégie web-to-store est donc plus approprié. * % de personnes déclarant faire leurs achats dans cette catégorie 100% OFFLINE ** % de personnes déclarant faire leurs achats dans cette catégorie 100% ONLINE *** % de personnes déclarant faire la préparation de leurs achats dans cette catégorie 100% OFFLINE

12 CONSTAT #1 CATÉGORIE COSMÉTIQUES ET SOINS D HYGIÈNE 64% 6% FR 50% 5% 57% GE UK ACHAT OFFLINE * 6% VS ONLINE** 54% 51% 56% FR 51% GE UK PREPARATION A L ACHAT OFFLINE *** Sur cette catégorie les usages restent assez similaires entre la France et ses voisins européens. La préparation et l achat de cosmétiques se font encore très majoritairement en magasin. Cela peut s expliquer par le fait que les clients apprécient l univers expérientiel rattaché à cette catégorie, notamment de pouvoir tester les produits, que ce soit olfactivement (parfum), visuellement (maquillage) ou tactilement (crèmes). Il importe donc de valoriser des activations expérientielles en magasin. * % de personnes déclarant faire leurs achats dans cette catégorie 100% OFFLINE ** % de personnes déclarant faire leurs achats dans cette catégorie 100% ONLINE *** % de personnes déclarant faire la préparation de leurs achats dans cette catégorie 100% OFFLINE

13 CONSTAT #1 EXPLICATIONS CET ATTACHEMENT AU «RÉEL» RÉSULTE DE PLUSIEURS FACTEURS #1 UNE DÉFIANCE ENVERS LA DÉMATÉRIALISATION #2 UN MANQUE DE CONFIANCE DANS L EXECUTION

14 CONSTAT #1 EXPLICATIONS CET ATTACHEMENT AU «RÉEL» RÉSULTE DE PLUSIEURS FACTEURS #1 UNE DÉFIANCE ENVERS LA DÉMATÉRIALISATION #2 UN MANQUE DE CONFIANCE DANS L EXECUTION

15 CONSTAT #1 LA CONFIANCE EST DEVENUE LA PIERRE ANGULAIRE DU E-COMMERCE SI LES FRANÇAIS RECHERCHENT AVANT TOUT SUR INTERNET DES PRIX COMPÉTITIFS, ILS ATTENDENT PLUS D HONNÊTETÉ ET DE TRANSPARENCE DE LA PART DES MARQUES AFIN DE LEUR ACCORDER LEUR CONFIANCE. 74,3% des français attendent des marques avec qui ils commercent en ligne, de pouvoir leur faire confiance et que celles-ci respectent et gèrent correctement leurs données personnelles.

16 CONSTAT #1 ILS SONT PARTICULIÈREMENT SOUCIEUX DE L EXPLOITATION DE LEURS DONNÉES PERSONNELLES LORSQU ILS ACHÈTENT EN LIGNE 69% Pour 71,3% sont en désaccord (dont 43,7% totalement en désaccord) avec l idée que certaines de leurs données personnelles soient exploitées afin de profiter des avantages du e- commerce. des français, il est important qu une marque respecte leur vie privée ainsi que leurs informations personnelles. Lorsqu ils partagent des informations en ligne, 70,9% essayent de suivre qui peut y avoir accès/qui peut les voir. 47,9% des français déclarent qu ils préfèrent généralement utiliser un pseudonyme comme nom d utilisateur sur internet.

17 CONSTAT #1 EXPLICATIONS CET ATTACHEMENT AU «RÉEL» RÉSULTE DE PLUSIEURS FACTEURS #1 UNE DÉFIANCE ENVERS LA DÉMATÉRIALISATION #2 UN MANQUE DE CONFIANCE DANS L EXECUTION

18 CONSTAT #1 ILS SE RENDENT EN MAGASIN POUR CHERCHER DE LA «RÉASSURANCE PHYSIQUE» ALLER EN MAGASIN C EST L ASSURANCE DE POUVOIR ESSAYER/TOUCHER LE PRODUIT ET VÉRIFIER QU IL EST BIEN CONFORME À SES ATTENTES. LE POINT DE VENTE 86,8% 61% 35% des français se rendent en magasin principalement pour voir les produits en vrai. déclarent qu il leur arrive parfois de se rendre en magasin pour toucher un produit, même s ils l achètent après en ligne. des français considèrent comme très important le fait de pouvoir aller récupérer en magasin un article acheté en ligne afin de voir si celui ci correspond bien à ce qu ils imaginaient. (vs. seulement 21,8% des Allemands)

19 CONSTAT #1 LE SYSTÈME DE LIVRAISON FRANÇAIS RESTE À REVOIR: PAS ASSEZ FLEXIBLE ET DES DÉLAIS JUGÉS TROP LONGS C est la part de français déclarant que pouvoir 65% retourner les produits facilement sans avoir a se soucier des délais de retour est l une de leurs principales attentes. Certains gros acteurs du e-commerce ont déjà commencé à proposer des plages horaires de livraison plus flexibles ou des solutions alternatives de retrait. Cependant, le système n est pas encore assez généralisé en France, ni même assez flexible au niveau des jours/horaires/lieux de livraison. EXEMPLES: Aux Etats-Unis, Amazon propose des solutions alternatives si le client ne peut pas être présent à son domicile, il peut choisir de retirer son colis dans une consigne, peu importe l horaire. Avec son service Amazon Premium, la plateforme e-commerce propose également une livraison en 1 jour ouvré, mais ce service reste payant.

20 CONSTAT #1 MALGRÉ UNE MUTATION ENCOURAGEANTE DU CONTEXTE LÉGISLATIF, L'E-COMMERCE NE REMPLIT PAS ENCORE TOUTES SES OBLIGATIONS. La Directive Européenne 2011/83/UE ayant été transposée dans le droit français début 2014, de nouvelles règles nationales sont donc entrées en vigueur. Elles ont pour visée d améliorer la protection des consommateurs au regard de leurs achats en ligne jours pour changer d avis et pour renvoyer sa commande, au lieu de 7 initialement. - Le vendeur est lui tenu d effectuer le remboursement sous 14 jours contre 30 auparavant. - À défaut d indication contraire, le délai de livraison ne devra pas excéder les 30 jours maximum. Si dans les faits ces améliorations sont une avancée, les français ne sont pas encore totalement conquis par le système d achat en ligne. A leurs yeux le système actuel de mode de livraison reste notamment à améliorer.

21 CONSTAT #1 IMPLICATIONS TOUT EST QUESTION DE TIMING MUTUALISER LES PROGRAMMES DE FIDÉLITÉ EN UN SEUL Le client souhaite recevoir des offres personnalisées si, et seulement si, celles-ci correspondent à ses besoins ou ses envies. Lorsqu il est dans un état d esprit «shopping «, là il est demandeur et réceptif de bons plans. Par exemple, mutualiser les programmes de fidélité au niveau du centre commercial, permet de mieux répondre aux besoins des consos. & LE SERVICE CLIENT REMIS A L HONNEUR S ENGAGER SUR DES DÉLAIS RAPIDES DE LIVRAISON Et s y tenir! OFFRIR UN MAXIMUM DE FLEXIBILITÉ QUANT AUX MODES ET HORAIRES DE LIVRAISON Le client doit avoir le choix entre se faire livrer à domicile, au travail, en magasin Mais doit également pouvoir bénéficier d une certaine souplesse d horaires, comme avec la livraison en soirée par exemple. REVOIR LA LOGISTIQUE Permettre aux consommateurs d échanger en magasin un produit acheté en ligne, ou d utiliser sur le site e- commerce un avoir obtenu lors d un achat en point de vente.

22 CONSTAT #2 LES FRANÇAIS VEULENT AUGMENTER L EXPÉRIENCE LIÉE À L UTILISATION DU DIGITAL EN POINT DE VENTE, PLUTÔT QUE DE SUBSTITUER LE VIRTUEL AU RÉEL.

23 CONSTAT #2 LA RÉALITÉ DU CONSOMMATEUR FRANÇAIS EST LOIN D ÊTRE MANICHÉENNE, NI «WEB» NI «STORE», IL EST POUR LE «WEB-IN-STORE» Usages souhaités du mobile en magasin (en %) France Allemagne Angleterre Contrairement aux allemands et anglais, les français sont beaucoup plus ouverts quant aux diverses utilisations qu ils pourraient avoir de leur smartphone en point de vente Consulter le programme de fidélité Utiliser des bons de Regarder les avis réduction sur un dématérialisés produit, sur les réseaux sociaux Answer: «I don t do it but I would like to be able to do it» Pouvoir payer ses achats en utilisant son mobile Recevoir des bons de réduction en fonction de sa localisation 39 Pouvoir vérifier la disponibilité d'un produit en magasin Ils souhaitent surtout pouvoir utiliser leur mobile pour : - Recevoir des bons de réduction selon leur localisation - Pouvoir vérifier la disponibilité d un produit - Consulter leur programme de fidélité - Utiliser des bons de réduction virtuels.

24 CONSTAT #2 EXPLICATIONS L EXPÉRIENCE ONLINE CRÉANT PLUS DE VALEUR PERSONNELLE, LES FRANÇAIS SONT EN QUÊTE EN MAGASIN D UNE EXPÉRIENCE CONNECTÉE ET UNIQUE.

25 CONSTAT #2 INTERNET PERMETTANT UNE PERSONNALISATION POUSSÉE A L EXTRÊME, LES CONSOMMATEURS SONT DEVENUS EXIGEANTS Les français attendent des marques qu elles les aident à trouver en ligne le meilleur produit qui corresponde à leurs besoins et attentes. Pour 46% et pour 29% ce rôle de la part d une marque est intéressant c est très important

26 CONSTAT #2 IN-STORE, ILS VEULENT QU ON LEUR POUSSE DES OFFRES GEOLOCALISEES, SEULEMENT SI CELLES-CI SONT PERTINENTES 60% 40% des français aimeraient pouvoir recevoir des coupons de réduction et des offres pertinentes en fonction de leur localisation, quand ils sont en magasin. Ils sont plus nombreux que les allemands et anglais qui ne sont respectivement que 45% et 42% à être d accord avec ça. apprécient lorsqu une information ou une publicité s affiche sur leur écran à partir du moment où celle-ci correspond à ce qu ils recherchent.

27 CONSTAT #2 IMPLICATIONS LE SHOWROOMING PEUT ETRE CONTRECARRÉ PAR LA CRÉATION D UN CONTACT DIRECT & «RÉEL» AVEC LE CONSOMMATEUR FORMER LES VENDEURS À AVOIR UN VÉRITABLE RÔLE DE CONSEILLER ET D AIDE AU CHOIX Les vendeurs doivent, au-delà de fournir de l information produit, pouvoir comprendre ce dont les consommateurs ont besoin et savoir les orienter vers les produits qui leur conviennent. & LES FRANÇAIS RÉCLAMENT LE WEB-IN-STORE ÉQUIPER SES VENDEURS EN TABLETTES et doter son point de vente en outils digitaux pour informer le consommateur. Le client peut à tout moment aller chercher de l information complémentaire sur internet via son smartphone lorsqu il est en magasin. Lui fournir des outils tels que des bornes, tablettes ou encore écrans digitaux permet à la marque de contrôler le contenu proposé et d éviter ainsi une déperdition de clientèle si celle-ci accède à la page d un concurrent via son propre smartphone. AIDER À COMPARER LES PRIX Si la marque a un avantage prix, il importe qu elle le fasse savoir au travers de comparateurs. PROPOSER DES STORE LOCATOR INTÉGRANT UN ÉTAT DES STOCKS Le client veut connaitre la disponibilité d un produit en temps réel, et le lieu où celui-ci peut être acheté.

28 LE SHOWROOMING N EST PAS UNE FATALITE

29 CONCLUSION LA MARQUE SE DÉFINIT PAR LA COMBINAISON DU DIGITAL ET DU RÉEL, notamment par le WEB-IN-STORE Expérimenter S informer / Comparer L agence de voyage Thomson renforce l expérience client en proposant des écrans qui affichent la météo, des avis et des vidéos de plusieurs destinations. De quoi plonger les consommateurs dans l univers de leur prochain voyage. Tesco permet aux clients de comparer très facilement deux mobiles. Il suffit au client de prendre chaque smartphone dans une main pour que les informations s affichent alors sur un écran scindé en deux.

30 CONCLUSION LE DIGITAL DOIT APPORTER UNE VALEUR AJOUTÉE À L EXPÉRIENCE D ACHAT Personnalisation Émotion Offres exclusives 3 Suisses couture : site pour créer un vêtement à son image Le site retrace l histoire de la marque Grant s de manière émotionnelle Voyage privé propose des offres qualitatives à des prix accessibles pour les consommateurs pour qui les bas prix comptent, mais pas au détriment de la qualité

31 CONCLUSION DES USAGES QUI RESTENT TRÈS VARIÉS SELON LES CATÉGORIES DE PRODUITS Les consommateurs utilisent de plus en plus l utilisation du digital dans leurs processus d achat, que ce soit avant, pendant, ou après l acte d achat. Néanmoins, les usages restent très variés, donc chaque catégorie de produits devra intègrer le digital de manière différente. Il importe donc de bien comprendre les différences entres les parcours d achat et leurs évolutions afin de mettre en place une stratégie la plus fine possible permettant de définir au mieux le rôle de chaque touchpoint.

32 GEOMETRY GLOBAL A MIS EN PLACE UNE MÉTHODOLOGIE POUR AIDER LES MARQUES A FAIRE DES CHOIX PLUS JUSTES La difficulté pour les marques aujourd hui est de trouver le bon ratio entre le budget investi et l efficacité. C est pourquoi Geometry Global a développé une méthodologie reposant sur la construction du : «Purchase Decision Journey» Le PDJ a pour but d aider les marques à choisir la combinaison la plus efficace dans chaque parcours d achat et pour chaque catégorie de produits, en mettant le consommateur au centre de la stratégie de contact des marques.

33 Anne Vanlaeys, Directrice Générale de Geometry Global et Patrick Faure, Directeur du planning stratégique sont à votre disposition pour commenter cette étude et comprendre ses implications, notamment en ce qui concerne l'étude nécessaire des processus de décision spécifiques par catégorie, mission que se donne l'agence Geometry Global.

34 L étude Connected Shopper, menée dans 12 pays sur 4 continents, vise à analyser le rôle du digital à chaque étape du parcours shopper, que nous appelons le «Purchase Decision Journey». L étude identifie également les freins et leviers dans le parcours d achat afin d aider les marques et distributeurs à mieux les appréhender pour augmenter les ventes.

35 CONTACTS Anne Vanlaeys, Directrice Générale de Geometry Global T: +33 (0) Patrick Faure, Directeur du planning stratégique T: +33 (0) Manon Guignard, Responsable RP T: + 33 (0)

Cinq grandes tendances de la consommation digitale : défis et opportunités pour les distributeurs

Cinq grandes tendances de la consommation digitale : défis et opportunités pour les distributeurs Cinq grandes tendances de la consommation digitale : défis et opportunités pour les distributeurs 20 Juin 2012 CONFIDENTIEL ET PROPRIÉTÉ DE McKINSEY & COMPANY Toute utilisation de ce support, ainsi que

Plus en détail

Etude exclusive : SoCloz présente le Smartshopper et son impact sur le parcours d achat

Etude exclusive : SoCloz présente le Smartshopper et son impact sur le parcours d achat Dossier de presse Novembre 2014 Etude exclusive : SoCloz présente le Smartshopper et son impact sur le parcours d achat *Sondage Viavoice pour SoCloz, réalisé en ligne du 15 au 19 Septembre 2014. Échantillon

Plus en détail

Web-to-Store. Optimiser votre présence online pour générer plus de trafi c qualifi é et d'achats en points de vente

Web-to-Store. Optimiser votre présence online pour générer plus de trafi c qualifi é et d'achats en points de vente Web-to-Store Optimiser votre présence online pour générer plus de trafi c qualifi é et d'achats en points de vente Workshop VAD Conext 21 et 22 octobre 2014 Qui sommes-nous? L'agence Adrénaline Agence

Plus en détail

Achats en ligne. et conversion. Le marketing à la performance, du premier affichage au dernier clic. tradedoubler.com

Achats en ligne. et conversion. Le marketing à la performance, du premier affichage au dernier clic. tradedoubler.com Achats en ligne et conversion Le marketing à la performance, du premier affichage au dernier clic tradedoubler.com Lorsqu il s agit de choisir une marque ou un produit à acheter, les consommateurs européens

Plus en détail

Mobile & achats à la demande. Comment le marketing à la performance permet-il aux mobiles d influencer le parcours d achat. tradedoubler.

Mobile & achats à la demande. Comment le marketing à la performance permet-il aux mobiles d influencer le parcours d achat. tradedoubler. Mobile & achats à la demande Comment le marketing à la performance permet-il aux mobiles d influencer le parcours d achat tradedoubler.com En Europe, les canaux mobiles de marketing à la performance transforment

Plus en détail

Le Digital In-Store & son intégration au sein du parcours client. Fabien Girard - Agence MOONDA Blog: www.marquesetreseaux.com

Le Digital In-Store & son intégration au sein du parcours client. Fabien Girard - Agence MOONDA Blog: www.marquesetreseaux.com Le Digital In-Store & son intégration au sein du parcours client Fabien Girard - Agence MOONDA Blog: www.marquesetreseaux.com Le Digital In-Store : Définitions et Enjeux L ensemble des dispositifs digitaux

Plus en détail

TAUX DE TRANSFORMATION

TAUX DE TRANSFORMATION Table des matières 1 Le choix des produits...2 2 La politique tarifaire...4 Introduction Afin de convertir efficacement vos visiteurs en acheteurs, il faut veiller à ne jamais les décevoir. La cause première

Plus en détail

Liens FAIBLES (amis de nos amis, collègues, ). Les réseaux sociaux permettent une connexion avec ces liens faibles

Liens FAIBLES (amis de nos amis, collègues, ). Les réseaux sociaux permettent une connexion avec ces liens faibles S421-1-3 LA REVOLUTION DIGITALE S42 La relation commerciale S421 : La relation commerciale et son contexte Définir les notions de relation commerciale et de contact commercial. Présenter la diversité des

Plus en détail

Country factsheet - Octobre 2013. Les États-Unis

Country factsheet - Octobre 2013. Les États-Unis Country factsheet - Octobre 2013 Les États-Unis Les États-Unis sont depuis toujours le pays numéro un sur le marché de l e-commerce. À la fin de l année 2013, ils devraient afficher un revenu de 193,3

Plus en détail

CONQUÊTE DE NOUVEAUX CLIENTS DÉVELOPPER SA CLIENTÈLE AVEC LE E-COMMERCE : UTOPIE OU RÉALITÉ?

CONQUÊTE DE NOUVEAUX CLIENTS DÉVELOPPER SA CLIENTÈLE AVEC LE E-COMMERCE : UTOPIE OU RÉALITÉ? CONQUÊTE DE NOUVEAUX CLIENTS DÉVELOPPER SA CLIENTÈLE AVEC LE E-COMMERCE : UTOPIE OU RÉALITÉ? ABITARE KIDS Créé en 2005 Un des plus grands magasins pour enfants en Europe (puériculture, mobilier, décoration,

Plus en détail

Mode & tendances en matière de commerce en ligne. Un nouveau tremplin pour les marques de mode. tradedoubler.com

Mode & tendances en matière de commerce en ligne. Un nouveau tremplin pour les marques de mode. tradedoubler.com Mode & tendances en matière de commerce en ligne Un nouveau tremplin pour les marques de mode tradedoubler.com Les consommateurs réinventent leur façon de vivre la mode et d acheter des articles de mode

Plus en détail

Communiqué de presse Résultats Decathlon 2014

Communiqué de presse Résultats Decathlon 2014 Communiqué de presse Résultats Decathlon 2014 Decathlon France en forme Deuxième plus forte progression du CA de Decathlon dans l hexagone en 10 ans. Attirant davantage encore de clients en 2014, Decathlon

Plus en détail

L explosion du marketing multi-écrans

L explosion du marketing multi-écrans Chapitre 6 L explosion du marketing multi-écrans Vérifier la météo sur son smartphone tout en regardant les informations à la télévision dès le matin, puis recevoir une publicité sur son PC du bureau pour

Plus en détail

Synthèse résultats Baromètre Dématérialisation Finance Edition Spéciale PME. Juillet 2012

Synthèse résultats Baromètre Dématérialisation Finance Edition Spéciale PME. Juillet 2012 Synthèse résultats Baromètre Dématérialisation Finance Edition Spéciale PME Juillet 2012 Baromètre Edition PME 206 Directeurs Généraux, Directeurs Administratifs et Financiers Entreprises de 1 à 1000 salariés

Plus en détail

54% DES FRANÇAIS ENVISAGENT DE DEPENSER PLUS DE 100 PENDANT LES SOLDES D ETE 2014 [1]

54% DES FRANÇAIS ENVISAGENT DE DEPENSER PLUS DE 100 PENDANT LES SOLDES D ETE 2014 [1] 54% DES FRANÇAIS ENVISAGENT DE DEPENSER PLUS DE 100 PENDANT LES SOLDES D ETE 2014 [1] Bien que 7 Français sur 10 fassent globalement plus attention que l année dernière à leur budget, 41% vont conserver

Plus en détail

Web to. store. 3 ème édition du Baromètre. octobre 2015. Utilisateur : sala40 Mot de passe : eva. Florence Leveel - Mappy Erwan Lestrohan - BVA

Web to. store. 3 ème édition du Baromètre. octobre 2015. Utilisateur : sala40 Mot de passe : eva. Florence Leveel - Mappy Erwan Lestrohan - BVA 3 ème édition du Baromètre Web to store octobre 2015 CODE WIFI : Utilisateur : sala40 Mot de passe : eva INTERVENANTS : Florence Leveel - Mappy Erwan Lestrohan - BVA Mardi 13 octobre 2015 Dispositif méthodologique

Plus en détail

Web-to-Store. www.optra.fr

Web-to-Store. www.optra.fr Web-to-Store www.optra.fr 1 Le concept Le concept Web-to-Store s inscrit comme une tendance forte des 10 prochaines années, mais reste à définir. Les consommateurs sont de plus en plus nombreux à réaliser

Plus en détail

Publié le 3 et 4 avril 2014

Publié le 3 et 4 avril 2014 Publié le 3 et 4 avril 2014 Enquête nationale «Comment accompagner le choix des Français dans les Magasins Spécialisés?» Votre contact : Irina Tshelnakova Directrice Conseil : it@institut-viavoice.com

Plus en détail

Les Français et leur relation aux enseignes traditionnelles et aux «pure players»

Les Français et leur relation aux enseignes traditionnelles et aux «pure players» Les Français et leur relation aux enseignes traditionnelles et aux «pure players» Janvier 2013 1 1 La méthodologie 2 Note méthodologique Etude réalisée pour : Bonial Echantillon : Echantillon de 1007 personnes,

Plus en détail

Mythes et Légendes du Social Shopping

Mythes et Légendes du Social Shopping Mythes et Légendes du Social Shopping Agnès Teissier Consultante, Fondatrice Agence Conseil E-Commerce Mars 2012 Facebook et surtout ses boutons J aime, Partager, Commenter ont révolutionné les comportements

Plus en détail

Country factsheet - Janvier 2014 Le Royaume-Uni

Country factsheet - Janvier 2014 Le Royaume-Uni Country factsheet - Janvier 2014 Le Royaume-Uni Les revenus engendrés par l e-commerce représentent 109 milliards d euros. Les superlatifs servant à qualifier l e-commerce du Royaume-Uni ne manquent pas

Plus en détail

Conférence 9 Vendre partout, tout le temps

Conférence 9 Vendre partout, tout le temps Conférence 9 Vendre partout, tout le temps MODÉRATEUR Clotilde BRIARD - Journaliste LES ECHOS INTERVENANTS Michaël AZOULAY Fondateur- Directeur Général AMERICAN VINTAGE Grégoire BRESSOLLES - Responsable

Plus en détail

NetObserver Europe. Parmi les principaux enseignements, nous retiendrons notamment que :

NetObserver Europe. Parmi les principaux enseignements, nous retiendrons notamment que : NetObserver Europe TOUT SAVOIR SUR LES INTERNAUTES Communiqué de presse Paris, Mars 2008 Enseignements de la 16 ème vague de l étude NetObserver Europe : Des différences sensibles entre générations d internautes

Plus en détail

Vous évoluez? www.laposte.fr/colissimo-entreprise

Vous évoluez? www.laposte.fr/colissimo-entreprise L OFFRE ENTREPRISE 2016 Vous évoluez? www.laposte.fr/colissimo-entreprise NOUS AUSSI! ÉDITO Vous faites évoluer vos offres pour anticiper les attentes de vos clients? Nous aussi. tre livré le plus rapidement

Plus en détail

Étude réalisée auprès d un échantillon de 1009 personnes, représentatif de la population des internautes français âgés de 18 ans et plus.

Étude réalisée auprès d un échantillon de 1009 personnes, représentatif de la population des internautes français âgés de 18 ans et plus. Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon de 1009 personnes, représentatif de la population des internautes français âgés de 18 ans et plus. L échantillon a été constitué selon la méthode des

Plus en détail

Réinventer le parcours client multicanal pour booster la rentabilité

Réinventer le parcours client multicanal pour booster la rentabilité Réinventer le parcours client multicanal pour booster la rentabilité Nicolo Galante, Directeur associé senior, McKinsey Eric Hazan, Directeur associé, McKinsey Conférence Enjeux e-commerce, FEVAD Paris,

Plus en détail

PHILLIPS INTERNET COMMUNICATION C EST...

PHILLIPS INTERNET COMMUNICATION C EST... PHILLIPS INTERNET COMMUNICATION C EST... 18 ans d expérience Une équipe passionnée et motivée Plus de 500 clients satisfaits et motivés LES 10 ETAPES CLES D UN PROJET E-COMMERCE LES 10 ÉTAPES CLES 1 L

Plus en détail

Le profil des acheteurs à distance et en ligne

Le profil des acheteurs à distance et en ligne Le profil des acheteurs à distance et en ligne Étude réalisée pour le compte de La FEVAD, La Poste, Reed Exhibitions, CCI Grand Lille 24 octobre 2012 Depuis 2008, 3 années de baisse du pouvoir d achat

Plus en détail

Le Web-to-Store : panorama des stratégies et tendances en 2013. Présentation par Pauline BARBIER

Le Web-to-Store : panorama des stratégies et tendances en 2013. Présentation par Pauline BARBIER Le Web-to-Store : panorama des stratégies et tendances en 2013 Présentation par Pauline BARBIER Le Web-to-Store : Définition Le Web-to-Store, c est au sein d un parcours client : Le passage du consommateur

Plus en détail

Implémentation d une solution voyages et notes de frais chez Leoni

Implémentation d une solution voyages et notes de frais chez Leoni Implémentation d une solution voyages et notes de frais chez Leoni A propos de Leoni Equipementier automobile de rang 1 -parmi les plus gros et les plus internationalisés-, Leoni est une société allemande

Plus en détail

DU VIRTUEL AU REEL, LE RETOUR DU CONTACT PHYSIQUE

DU VIRTUEL AU REEL, LE RETOUR DU CONTACT PHYSIQUE DU VIRTUEL AU REEL, LE RETOUR DU CONTACT PHYSIQUE et MEDIAPOST Publicité MEDIAPOST Publicité, c est En tant que Régie du Home Media, la transversalité est dans notre ADN La question que MEDIAPOST Publicité

Plus en détail

Quels nouveaux services pour demain dans le secteur de la distribution?

Quels nouveaux services pour demain dans le secteur de la distribution? Quels nouveaux services pour demain dans le secteur de la distribution? «Les français et le E-commerce» 3 nov. 2009, Intercontinental Paris, 16h00 Sommaire 1 ère partie : le Multi canal Les entreprises

Plus en détail

Le parcours d achat instore connecté

Le parcours d achat instore connecté DIGITAL MEDIA Dossier de presse Le parcours d achat instore connecté En partenariat avec les sociétés BudgetBox et Store Electronic Systems, Intermarché digitalise les courses en magasin Paris, janvier

Plus en détail

Projet U-Boutique / Miroir Magique. Description détaillée du projet

Projet U-Boutique / Miroir Magique. Description détaillée du projet Projet U-Boutique / Miroir Magique Description détaillée du projet 1 Contexte du projet U-Boutique Un contexte économique et commercial difficile La VAD connaît des difficultés commerciales et économiques

Plus en détail

Dossier de Presse. 10 Octobre 2013

Dossier de Presse. 10 Octobre 2013 Dossier de Presse 10 Octobre 2013 Contacts : Anne-Sophie DUPIRE - Responsable Communication Lucie PORREAUX - Chargée des Relations Presse Tel : 0 328 328 000 - anne-sophie.dupire@sarbacane.com Tel : 0

Plus en détail

The Hiring Process Report. Switzerland

The Hiring Process Report. Switzerland The Hiring Process Report Switzerland 2015 Le processus d embauche Les médias sociaux et les sites de carrières régulièrement mis à jour sont actuellement les moyens les plus populaires permettant de renforcer

Plus en détail

AUGMENTEZ VOS VENTES EN LIGNE ET EN MAGASIN!

AUGMENTEZ VOS VENTES EN LIGNE ET EN MAGASIN! AUGMENTEZ VOS VENTES EN LIGNE ET EN MAGASIN! La stratégie digitale des boutiques textiles en Suisse Romande Dans ce dossier, vous apprendrez: à reconnaître vos opportunités commerciales et marketing sur

Plus en détail

Les attentes des acheteurs en ligne en 2015

Les attentes des acheteurs en ligne en 2015 Les attentes des acheteurs en ligne en 2015 Rapport d étude Février 2015 Sommaire 2. 1 Le dispositif 3 2 Principaux enseignements 7 3 Résultats détaillés 11 2 Le dispositif 3 Une étude pour mieux cerner

Plus en détail

Country factsheet - Février 2015. Italie

Country factsheet - Février 2015. Italie Country factsheet - Février 2015 Italie Bien qu il accuse un certain retard lorsqu on le compare à ses voisins, l e-commerce italien présente une base attractive, assortie de quelques chiffres prometteurs

Plus en détail

ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES La clé qui ouvre de nouvelles portes AU CŒUR DE L HABITATION ENQUÊTE 2014 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES ENQUÊTE 2014 AUPRÈS DES EMPRUNTEURS HYPOTHÉCAIRES

Plus en détail

Benchmark multi-secteurs VERTONE Expérience client en point de vente

Benchmark multi-secteurs VERTONE Expérience client en point de vente Contact presse : Florence Gillier Communication Frédérique Guillo fredg@fgcom.fr 01 41 18 85 55 Information Presse 26 mai 2014 Benchmark multi-secteurs VERTONE Expérience client en point de vente Zoom

Plus en détail

Q1. Qu est-ce qui influence en général aujourd hui vos actes d achat, que ce soit en ligne ou en magasin?

Q1. Qu est-ce qui influence en général aujourd hui vos actes d achat, que ce soit en ligne ou en magasin? PARIS RETAIL WEEK Étude ad hoc sur le panel de menée en mai 2015. 1000 personnes interrogées sur un échantillon représentatif de la population nationale, avec des quotas pour garantir la représentativité

Plus en détail

CHARTE DU SYSTEME D'ECHANGE LOCAL DU VAL D YERRES

CHARTE DU SYSTEME D'ECHANGE LOCAL DU VAL D YERRES CHARTE DU SYSTEME D'ECHANGE LOCAL DU VAL D YERRES Le principe d un Système d Echange Local (SEL) est d offrir la possibilité d échanger autrement et librement, en privilégiant le lien plutôt que le bien,

Plus en détail

OMNICANAL : QUELLES SONT LES ATTENTES DES CONSOMMATEURS?

OMNICANAL : QUELLES SONT LES ATTENTES DES CONSOMMATEURS? OMNICANAL : QUELLES SONT LES ATTENTES DES CONSOMMATEURS? Remise et commentaire des résultats de l'etude IFOP - Consommateurs et Omnicanal Dans un environnement économique et social dégradé, le pouvoir

Plus en détail

Comment adresser le consommateur digital français?

Comment adresser le consommateur digital français? Comment adresser le consommateur digital français? Content Introduction Les 6 segments d acheteurs digitaux Les comportements clés des consommateurs français Recommandations pour les distributeurs Conclusion

Plus en détail

À votre service...? Let s drive business

À votre service...? Let s drive business À votre service...? Analyse du marché : L entreprise satisfaitelle les attentes des consommateurs européens en ce qui concerne la prise de rendez-vous et les délais de livraison? Étude de marché : Prestation

Plus en détail

Le premier comparateur de drives et de courses en ligne indépendant

Le premier comparateur de drives et de courses en ligne indépendant Le premier comparateur de drives et de courses en ligne indépendant DOSSIER DE PRESSE ContactS presse Marie Morenne marie.morenne@opinionvalley.com 01 84 16 63 84 Sylvie Journaux sylvie.journaux@opinionvalley.com

Plus en détail

Comment les Français consomment-ils sur Internet?

Comment les Français consomment-ils sur Internet? Comment les Français consomment-ils sur Internet? ème baromètre sur les comportements d achats des internautes AG FEVAD, Paris, 11 juin 2009 Internet, canal d achat 22 millions de cyberacheteurs Évolution

Plus en détail

Les comportements d achats multicanaux» des internautes

Les comportements d achats multicanaux» des internautes Les comportements d achats multicanaux» des internautes Mardi 11 septembre 2007 19 millions de cyberacheteurs en France 19 millions de cyberacheteurs 23,3 Évolution du nombre d internautes* (en millions)

Plus en détail

Les comportements d achats multicanaux des internautes 9 ème baromètre FEVAD-Médiamétrie//NetRatings. extraits

Les comportements d achats multicanaux des internautes 9 ème baromètre FEVAD-Médiamétrie//NetRatings. extraits Les comportements d achats multicanaux des internautes 9 ème baromètre FEVAD-Médiamétrie//NetRatings extraits Juillet 2013 Contexte 2013 Un consommateur de plus en plus connecté 42,2 millions d internautes

Plus en détail

L arbre de décision d achat des Français

L arbre de décision d achat des Français L arbre de décision d achat des Français Avril 2014 1 La méthodologie 2 2 Note méthodologique Etude réalisée pour : Wincor Nixdorf Echantillon : Echantillon de 1000 personnes, représentatif de la population

Plus en détail

10 conseils pour préparer son site ecommerce pour Noël. par Jeremy Benmoussa

10 conseils pour préparer son site ecommerce pour Noël. par Jeremy Benmoussa 10 conseils pour préparer son site ecommerce pour Noël par Jeremy Benmoussa Pourquoi modifier votre site ecommerce pour Noël? La période de Noël est un moment critique pour la majorité des sites de vente

Plus en détail

LA DEFINITION D UNE STRATEGIE

LA DEFINITION D UNE STRATEGIE LA DEFINITION D UNE STRATEGIE ACTIONNARIALE : UNE NECESSITE POUR TOUS LES DIRIGEANTS D ENTREPRISE Si les dirigeants d entreprise ont une vision stratégique à long terme de leur activité, ce même constat

Plus en détail

Quelles perspectives en 2013 pour le e-commerce?

Quelles perspectives en 2013 pour le e-commerce? Quelles perspectives en 2013 pour le e-commerce? Présentation du 24 janvier 2013 Une étude qui a pour but de mesurer l achat sur Internet en 2013 et comprendre l usage du Smartphone dans les achats (on-line

Plus en détail

Du Web to Store au Digital in Store

Du Web to Store au Digital in Store Livre blanc Du Web to Store au Digital in Store Quand votre audience online se transforme en acheteurs offline www.kontestapp.com Introduction Le commerce digital et le commerce traditionnel évoluent de

Plus en détail

Se connecter, analyser et optimiser ses ventes : 3 étapes gagnantes pour les e-commerces

Se connecter, analyser et optimiser ses ventes : 3 étapes gagnantes pour les e-commerces Se connecter, analyser et optimiser ses ventes : 3 étapes gagnantes pour les e-commerces Face aux rapides évolutions de consommation et de distribution en ligne, 3 experts du e-commerce international ont

Plus en détail

COMMERCE & CROSS CANAL ÉTAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES

COMMERCE & CROSS CANAL ÉTAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES COMMERCE & CROSS CANAL ÉTAT DES LIEUX ET PERSPECTIVES Octobre 2015 Cette étude est le résultat de l enquête réalisée en partenariat avec l Observatoire Prospectif du Commerce auprès de 100 professionnels

Plus en détail

Introduction. Jean Rémy MARTINEZ Directeur General adjoint Teleperformance FSM

Introduction. Jean Rémy MARTINEZ Directeur General adjoint Teleperformance FSM Introduction Jean Rémy MARTINEZ Directeur General adjoint Teleperformance FSM by & 3eme vague de notre Analyse, en nette évolution, plus opérationnelle. Un monde en mutation et le nouveau marketing voit

Plus en détail

Un e-commerce de proximité à Levallois. Constats tirés des enquêtes commerçants et consommateurs Enjeux et facteurs clés de succès

Un e-commerce de proximité à Levallois. Constats tirés des enquêtes commerçants et consommateurs Enjeux et facteurs clés de succès Un e-commerce de proximité à Levallois Constats tirés des enquêtes commerçants et consommateurs Enjeux et facteurs clés de succès Attentes et perspectives des commerçants et artisans levalloisiens 2 Un

Plus en détail

Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et de la comptabilité

Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et de la comptabilité distributeur des solutions FICHE TECHNIQUE Module : Gestion des achats Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et

Plus en détail

Réalité augmentée : un nouveau levier de performance pour le commerce à distance

Réalité augmentée : un nouveau levier de performance pour le commerce à distance Réalité augmentée : un nouveau levier de performance pour le commerce à distance Christine Petr Professeur des Universités SciencesPo Rennes christine.petr@univ-rennes1.fr Gaëlle Boulbry Maître de conférences

Plus en détail

Comportements et attentes des internautes vis-à-vis des sites Internet touristiques. Marketing - Tourisme

Comportements et attentes des internautes vis-à-vis des sites Internet touristiques. Marketing - Tourisme Comportements et attentes des internautes vis-à-vis des sites Internet touristiques Une enquête commandée par : L Ardesi Midi-Pyrénées La Caisse des Dépôts et Consignations La Direction du Tourisme Le

Plus en détail

Dossier de presse Décembre 2013. Contacts presse : Octavie ALBERT o.albert@valeurdimage.com 04 56 14 15 02 06 15 18 34 75

Dossier de presse Décembre 2013. Contacts presse : Octavie ALBERT o.albert@valeurdimage.com 04 56 14 15 02 06 15 18 34 75 Dossier de presse Décembre 2013 1 Contacts presse : Octavie ALBERT o.albert@valeurdimage.com 04 56 14 15 02 06 15 18 34 75 Sommaire Le concept Watsize, une cabine d essayage à portée de main. 4 L offre

Plus en détail

Le parcours d achat des Français

Le parcours d achat des Français Le parcours d achat des Français Juin 2014 1 La méthodologie 2 2 Note méthodologique Etude réalisée pour : Wincor Nixdorf Echantillon : Echantillon de 1000 personnes, représentatif de la population française

Plus en détail

CROSS CANAL Comment mettre en place une stratégie cross-canal pour développer votre Chiffre d affaires?

CROSS CANAL Comment mettre en place une stratégie cross-canal pour développer votre Chiffre d affaires? CROSS CANAL Comment mettre en place une stratégie cross-canal pour développer votre Chiffre d affaires? Intervenante : Candice RAMPON Experte e-commerce - CIBLEWEB 1 PROGRAMME 1 Evolutions du Web et du

Plus en détail

Conférence de presse. Jeudi 23 avril 2009 LIVRE BLANC. pour développer les enchères électroniques et protéger le consommateur

Conférence de presse. Jeudi 23 avril 2009 LIVRE BLANC. pour développer les enchères électroniques et protéger le consommateur Conférence de presse Jeudi 23 avril 2009 LIVRE BLANC pour développer les enchères électroniques et protéger le consommateur Les enchères électroniques : de vrais enjeux économiques Selon une étude du BIPE,

Plus en détail

Comprendre Sur les marchés matures & émergents

Comprendre Sur les marchés matures & émergents Comprendre Sur les marchés matures & émergents Nobody s Unpredictable This proposal has been made in respect with the ISO 20252 norm Market, opinion and social research service requirements Un outil de

Plus en détail

D O S S I E R D E P R E S S E

D O S S I E R D E P R E S S E D O S S I E R D E P R E S S E Le luxe à prix discounts Lancé début novembre de cette année, MyPrivateBoutique.ch est le premier site suisse qui associe boutique en ligne et ventes privées de produits de

Plus en détail

Observatoire du consommateur connecté. Juin 2015

Observatoire du consommateur connecté. Juin 2015 Observatoire du consommateur connecté Juin 2015 Médiamétrie//NetRatings Partenaire des distributeurs et e-commerçants dans la mesure de leurs performances Audience Efficacité (3R) Comportements Mesures

Plus en détail

Innovations liées au Tourisme. Dématérialisation des supports Marketplaces

Innovations liées au Tourisme. Dématérialisation des supports Marketplaces Innovations liées au Tourisme Dématérialisation des supports Marketplaces E-paiement par Lyra Network PayZen plateforme de paiement en ligne du groupe Lyra Network 50 Millions d de CA 1 000 000 Terminaux

Plus en détail

Conditions Générales de Vente. So Gourmets! Sàrl

Conditions Générales de Vente. So Gourmets! Sàrl Conditions Générales de Vente So Gourmets! Sàrl 1 Champs d application des Conditions Générales de Vente Les présentes Conditions Générales de Vente réglementent toutes les prestations et produits offerts

Plus en détail

Etat des lieux du marketing digital

Etat des lieux du marketing digital Etat des lieux du marketing digital Décembre 2013 1 Note méthodologique Etude réalisée pour : Bonial Echantillon : Echantillon de 1010 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans

Plus en détail

Le comportement d achat des internautes européens: Evolutions et tendances

Le comportement d achat des internautes européens: Evolutions et tendances Le comportement d achat des internautes européens: Evolutions et tendances 1 Présentation du groupe Maximiles «Le leader européen de la fidélisation en ligne» Naissance 1999 Nationalité France, Angleterre,

Plus en détail

Le profil des acheteurs à distance et en ligne

Le profil des acheteurs à distance et en ligne Le profil des acheteurs à distance et en ligne Étude réalisée pour le compte de La FEVAD, La Poste, Reed Exhibitions, CCI Grand Lille 24 octobre 2012 Synthèse de l étude - 1 LES HABITUDES DE CONSOMMATION

Plus en détail

14-18 La grande e-guerre. L e-commerce belge peut-il contrer la concurrence étrangère?

14-18 La grande e-guerre. L e-commerce belge peut-il contrer la concurrence étrangère? 14-18 La grande e-guerre L e-commerce belge peut-il contrer la concurrence étrangère? 14-18: la grande e-guerre Les webshops belges souffrent d un lourd handicap concurrentiel par rapport aux acteurs étrangers

Plus en détail

TNT SWISS POST AG SERVICE À LA CLIENTÈLE. Compétent I local I joignable immédiatement en quatre langues (DE, FR, IT & EN) THE PEOPLE NETWORK

TNT SWISS POST AG SERVICE À LA CLIENTÈLE. Compétent I local I joignable immédiatement en quatre langues (DE, FR, IT & EN) THE PEOPLE NETWORK tntswisspost.com 2015-08-10 TNT SWISS POST AG Compétent I local I joignable immédiatement en quatre langues (DE, FR, IT & EN) THE PEOPLE NETWORK 1/8 TNT SWISS POST AG UNE ORIENTATION CLIENT Nous sommes

Plus en détail

LE DIGITAL AU SERVICE DU RETAIL 360

LE DIGITAL AU SERVICE DU RETAIL 360 LE DIGITAL AU SERVICE DU RETAIL 360 L événement premium DES INNOVATIONS RETAIL 21 > 23 Septembre 2015 Paris expo Porte de Versailles Pavillon 1 un événement www.digital-in-store-event.com #DIS15 EQUIPMAG*,

Plus en détail

Dispatches22. E-commerce : Pour optimiser les opportunités internationales, améliorez votre compréhension des marchés locaux

Dispatches22. E-commerce : Pour optimiser les opportunités internationales, améliorez votre compréhension des marchés locaux E-commerce : Pour optimiser les opportunités internationales, améliorez votre compréhension des marchés locaux L avantage pour les e-retailers : s ouvrir aux marchés internationaux nécessite moins d'investissements.

Plus en détail

LA SOLUTION POUR LA GESTION COMMERCIALE DES ENTREPRISES

LA SOLUTION POUR LA GESTION COMMERCIALE DES ENTREPRISES LA SOLUTION POUR LA GESTION COMMERCIALE DES ENTREPRISES FASTMAG LA SOCIÉTÉ Fastmag est un éditeur de logiciels créé en 1989, spécialisé dans la gestion des points de vente, la création de sites e-commerce,

Plus en détail

Dell Premier. Guide d achat et de commande. Connexion à votre page Premier. Gestion de votre profil

Dell Premier. Guide d achat et de commande. Connexion à votre page Premier. Gestion de votre profil Guide d achat et de commande Dell Premier Dell Premier est votre site Web d achat et d assistance sécurisé et personnalisé vous donnant accès à un processus d achat simple, efficace et économique. Consultez

Plus en détail

1. Objet. 2. Service. 3. La commande. 7. Réclamations. 9. Contenu du colis. 10. Liens hypertextes. 11. Paiement

1. Objet. 2. Service. 3. La commande. 7. Réclamations. 9. Contenu du colis. 10. Liens hypertextes. 11. Paiement CONDITIONS GENERALES DE VENTES 1. Objet 2. Service 3. La commande 4. Modification et annulation de commande du fait de l'utilisateur 5. Transport et livraison 6. Preuve de la commande 7. Réclamations 8.

Plus en détail

Etude de marché «Les produits cosmétiques en Tunisie» Octobre 2010

Etude de marché «Les produits cosmétiques en Tunisie» Octobre 2010 Etude de marché «Les produits cosmétiques en Tunisie» Octobre 2010 1 TBC Partners est un nouvel acteur dans le domaine des enquêtes et des études de marché. Notre équipe est composée de chercheurs et de

Plus en détail

LE FUTUR DU COMMERCE par

LE FUTUR DU COMMERCE par LE FUTUR DU COMMERCE par Présentation de OpinionWay Quelles sont les attentes des consommateurs Français? Suivez le débat sur Twitter avec le hashtag #ebayfdc Méthodologie Étude réalisée auprès échantillon

Plus en détail

Equipements multimédias et réseaux sociaux les tendances clés à travers le monde

Equipements multimédias et réseaux sociaux les tendances clés à travers le monde Powering Informed Decisions Equipements multimédias et réseaux sociaux les tendances clés à travers le monde En 2015 l écosystème du digital continue d évoluer rapidement. Mais les annonceurs comprennent-ils

Plus en détail

e-commerce+ êtes-vous prêt? BUSINESS OMNICANAL : WEB-TO-STORE : Les 5 outils stratégiques

e-commerce+ êtes-vous prêt? BUSINESS OMNICANAL : WEB-TO-STORE : Les 5 outils stratégiques e-commerce+ Magazine d information d Octave n 17 - Mars 2016 BUSINESS OMNICANAL : êtes-vous prêt? WEB-TO-STORE : Les 5 outils stratégiques E-COMMERCE ET POINTS DE VENTE Adoptez le point de vue du client

Plus en détail

BELLA. 33 Rue de la haie coq 93300 Aubervilliers

BELLA. 33 Rue de la haie coq 93300 Aubervilliers BELLA 33 Rue de la haie coq 93300 Aubervilliers BELLA Une société créée en 2005 qui exploite 3 marques : Bellewomen, Supermode et Coura L Offre : - Sandales - Bottines - Escarpins - Bottes - Ballerines

Plus en détail

Livre blanc ekomi. Obtenez un meilleur taux de conversion dans Google grâce aux avis clients. Novembre 2012

Livre blanc ekomi. Obtenez un meilleur taux de conversion dans Google grâce aux avis clients. Novembre 2012 Livre blanc ekomi Obtenez un meilleur taux de conversion dans Google grâce aux avis clients Novembre 2012 Introduction : l époque où les clients croyaient aveuglément aux promesses des vendeurs en ligne

Plus en détail

TOTAL RETAIL DIGITAL EN BOUTIQUE

TOTAL RETAIL DIGITAL EN BOUTIQUE TOTAL RETAIL DIGITAL EN BOUTIQUE SALON E-COM 22.04.2015 PASCAL ESCARMENT DIGITAL RETAIL CROSS AGENCY PESCARMENT@CROSS-SYSTEMS.CH HTTPS://CH.LINKEDIN.COM/IN/PESCARMENT +41 78 864 47 54 Clients Connectés

Plus en détail

METAPACK : PLUS DE CHOIX POUR LE CONSOMMATEUR. Une étude approfondie de l impact des attentes des consommateurs sur le secteur de la livraison

METAPACK : PLUS DE CHOIX POUR LE CONSOMMATEUR. Une étude approfondie de l impact des attentes des consommateurs sur le secteur de la livraison METAPACK : PLUS DE CHOIX POUR LE CONSOMMATEUR Une étude approfondie de l impact des attentes des consommateurs sur le secteur de la livraison SOMMAIRE Sommaire 4 6 8 10 12 14 16 18 20 22 Plus de choix

Plus en détail

Mutualisation des moyens héliportés sur la région Bourgogne. Etude initiale 06.06.2013 V1.2

Mutualisation des moyens héliportés sur la région Bourgogne. Etude initiale 06.06.2013 V1.2 sur la région Bourgogne Etude initiale 06.06.2013 V1.2 Contenu 1. Contexte...3 1.1. Objectifs...3 1.2. Descriptif de l existant...3 2. Etude des solutions...3 2.1. Solution n 1 : uniformisation du système

Plus en détail

Noël Digital 2012 : les tendances de l e-commerce. Automne 2012

Noël Digital 2012 : les tendances de l e-commerce. Automne 2012 Noël Digital 2012 : les tendances de l e-commerce Automne 2012 Contexte En ces périodes économiques chahutées, NetBooster a voulu connaître les intentions d achat des internautes pour Noël 2012. notamment

Plus en détail

Du clic à la possession : Observatoire des attentes des e-consommateurs

Du clic à la possession : Observatoire des attentes des e-consommateurs Du clic à la possession : Observatoire des attentes des e-consommateurs Etude Ifop / Get it lab - Mars 2014 Delphine Mallet Directrice Générale Fabien Esnoult Co-Fondateur info@getitlab.com Mike Hadjadj

Plus en détail

La France et Internet

La France et Internet La France et Internet La France est classée au 6 ème rang du commerce en ligne dans le monde avec 45 milliards d'euros. Les clients sont ultra-connectés, ils s'informent sur tout, tout le temps. Ce sont

Plus en détail

UNE AGENCE WEB 100% ROI UNE AGENCE WEB 100% WEB UNE AGENCE WEB 100% BON SENS

UNE AGENCE WEB 100% ROI UNE AGENCE WEB 100% WEB UNE AGENCE WEB 100% BON SENS UNE AGENCE WEB 100% ROI UNE AGENCE WEB 100% WEB UNE AGENCE WEB 100% BON SENS Conférence CCI Bayonne Pays Basque Web To store RECHERCHE EN LIGNE, SUR LES RÉSEAUX SOCIAUX, FORUMS, SITES D AVIS CE PHÉNOMÈNE

Plus en détail

Les Carrefours des professionnels du numérique 25 mai 2014

Les Carrefours des professionnels du numérique 25 mai 2014 Carrefours Les Carrefours des professionnels du numérique 25 mai 2014 Secteur «e-commerce, promotion, vente en ligne» Charlotte Ullmann Léna Hoffmann Observatoire Numérique NC e-commerce : définition transactions

Plus en détail

Les internautes et le e-commerce aujourd hui. Mars 2011

Les internautes et le e-commerce aujourd hui. Mars 2011 Les internautes et le e-commerce aujourd hui Mars 2011 AMéthodologie page 2 Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon de 1067 personnes, représentatif de la population des internautes français

Plus en détail

La vente au détail d automobiles dans la «nouvelle normalité»

La vente au détail d automobiles dans la «nouvelle normalité» Reynolds et Reynolds La vente au détail d automobiles dans la «nouvelle normalité» Ron Lamb Président, Reynolds et Reynolds La vente au détail d automobiles dans la «nouvelle normalité» Lorsque le calme

Plus en détail

POPAI DIGITAL Tour. Paris CONNECTÉ. Jeudi 14 novembre 2013 de 8h30 à 19h30. Un événement POPAI Digital avec nos partenaires :

POPAI DIGITAL Tour. Paris CONNECTÉ. Jeudi 14 novembre 2013 de 8h30 à 19h30. Un événement POPAI Digital avec nos partenaires : POPAI DIGITAL Tour Paris CONNECTÉ Jeudi 14 novembre 2013 de 8h30 à 19h30 Un événement POPAI Digital avec nos partenaires : Paris CONNECTÉ - 14 novembre 2013 Digitaliser un point de vente permet de proposer

Plus en détail

LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM

LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM LIVRE BLANC COMMUNICATIONS MARKETING ET CRM 2 À PROPOS De nos jours, il est essentiel pour les entreprises de définir une stratégie marketing précise et efficace.

Plus en détail

GUIDE EUROPÉEN DE BONNE PRATIQUE DES OPÉRATIONS D ASSURANCE SUR INTERNET

GUIDE EUROPÉEN DE BONNE PRATIQUE DES OPÉRATIONS D ASSURANCE SUR INTERNET GUIDE EUROPÉEN DE BONNE PRATIQUE DES OPÉRATIONS D ASSURANCE SUR INTERNET 2001 COMITÉ EUROPÉEN DES ASSURANCES Ce document est également disponible en allemand et en anglais. Objectifs Le guide de bonne

Plus en détail