Retail news. numéro 3. Le billet tendance du planning stratégique de CA Com

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Retail news. numéro 3. Le billet tendance du planning stratégique de CA Com"

Transcription

1 Retail news Le billet tendance du planning stratégique de CA Com Entre la baisse de la consommation des ménages et chiffres de la FEVAD qui annoncent des chiffres toujours en hausse pour le e-commerce, entre les hypermarchés qui dépriment et le drive qui est à la fête, entre la guerre des prix dans numéro 3 octobre 2012

2 illustration Gaëlle Lemounier pour CA Com

3 le point de vue Par Delphine LOURY - Planning stratégique MARQUE CONTRE MARQUE Innovation, qualité Désormais, les marques de distributeurs (MDD ou marques propres) empiètent avec succès sur les domaines réservés des «grandes» marques. Pourtant, même si elles occupent une place privilégiée en rayons, et très importante chez les ménages, leur part de marché stagne en France. Les exemples de Picard, Décathlon ou Reflets de France (Carrefour) dans la grande distribution présagent malgré tout d un bel avenir aux marques sous nom propre qui sauront comprendre les attentes des clients et leur proposer une offre adaptée. Depuis une quarantaine d années, les marques de distributeurs ne cessent de gagner du terrain dans les caddies des consommateurs européens. Les chiffres sont éloquents : en France, 31 % des produits vendus en 2011 l ont été sous marques propres (1). Au Royaume-Uni, où la part de marché atteint 49,2 % en valeur, il y a eu en 2011 et pour la 1 re fois, plus de lancements de nouveaux produits sous MDD que sous marques nationales (1). L Espagne, numéro deux des MDD en part de marché, est aussi le pays où celle-ci progresse le plus en valeur. La crise s y conjugue avec la stratégie d enseignes comme Mercadona, où les MDD sont très développées. Pourtant, en France, alors que les observateurs, confortés par la crise et la baisse du pouvoir d achat, prédisaient un véritable «raz de marée» de ces marques «aussi bonnes mais moins chères» dans les rayons alimentaires, leur croissance est stable et les marques nationales sont loin de capituler. Manque d attractivité dans certains secteurs, réputation tenace de «suiveuses» ou présence sur des marchés délaissés par les leaders, manque de dimension statutaire, qualité perçue toujours inférieure à celle des marques Rares sont les marques propres ayant réussi à acquérir leurs lettres de noblesse. Mais quel plébiscite pour celles qui ont réussi! Picard en alimentaire, Ikea en ameublement, Krys et Alain Afflelou en optique Les enseignes à marques propres arrivent en tête du classement des marques préférées des Français en 2012 (2). Côté grande distribution alimentaire, même si ce sont encore les «grandes» marques qui assurent la performance des magasins, certains distributeurs comme Intermarché pensent que ce sont les marques propres qui porteront les futurs chiffres d affaires et l image de l enseigne et que les clients choisiront bientôt l enseigne pour les MDD qu elle proposera (3). Un rapport qualité-prix qui égale voire surpasse celui des marques nationales, un marketing de plus en plus performant Elles peuvent être un véritable élément de différenciation et d attractivité pour le consommateur. L étendue de l offre rend difficile la généralisation des MDD dans ce secteur car si elles connaissent un franc succès dans certains rayons, elles peinent encore à s imposer dans les cosmétiques, l alcool ou les vêtements, où les marques nationales jouissent d une image très forte. La distribution spécialisée présente un potentiel encore plus important en terme de MDD qu en alimentaire, où la question de la qualité et de la sécurité peuvent également rendre l exercice «délicat». Bricolage, habillement, équipement automobile nombreux sont les secteurs où le consommateur n achète plus les marques propres par défaut, ou par économie, mais par choix. Il faut dire qu elles sont de plus en plus utilisées comme facteur de différenciation par l innovation, avant d être un produit d appel premier prix Si Décathlon ou Sephora sont des modèles du genre, les distributeurs sont de plus en plus nombreux à leur emboîter le pas et à miser leur développement sur leur(s) marque(s) propre(s). Qu ils soient «marque-enseigne» comme La Halle, qui a ouvert un 1 er magasin spécialisé dans l offre bébé sous sa marque Kimbaloo, ou distributeurs «classiques», comme Castorama qui prévoit un poids de 50 % des ventes pour ses MDD d ici 5 ans (4). Bien décidés à renforcer leur pouvoir de négociation et leur rentabilité en proposant une alternative crédible aux marques nationales, les distributeurs pourraient bien inverser le rapport de force avec les industriels dans les années à venir. Pour voir leur marque propre assurer leur chiffre d affaires, voire leur leadership, ils devront faire preuve d innovation, de personnalité, de distribution maîtrisée et de prix accessible, bref, lui donner une vraie valeur. La montée en puissance d internet, qui change la donne des canaux de distribution, et le changement des mentalités consommateurs, de plus en plus «experts» et en quête du meilleur rapport qualité-innovation / prix, voire d une façon de consommer plus citoyenne, sont une formidable opportunité pour se démarquer et inventer de nouveaux modèles. L avenir appartient aux marques qui sauront créer des concepts forts et innovants qu elles soient «grandes» ou «propres»! (1) - Selon étude Mintel (2) - Classement 2012 de l attractivité des enseignes de distribution OC&C. (3) - Source: Le Nouvel Économiste. (4) - Source: Bâtinews.

4 Combien? Les chiffres à retenir PARTS DE MARCHÉ DES MDD PAR RAYONS : PDM des MDD en GMS par pays : En alimentaire, tous les rayons comptent une part importante de produits en marque de distributeur : 27,8% 31% 32,5% 39,5% 25,2% 22,3% 41,3% 9,4% 42,6% 54,6% 52% 49,1% 44,3% SAUCISSERIE CHARCUTERIE LS SURGELÉS PRODUITS FRAIS LS FROMAGES LS TRAITEUR LS CRÈMERIE PGC-FRAIS LS ENTRETIEN ÉPICERIE PGC LIQUIDES HYGIÈNE-BEAUTÉ PDM en valeur (évolution en %) ITALIE PAYS-BAS FRANCE ALLEMAGNE ESPAGNE UK PDM en volume (évolution en %) ITALIE PAYS-BAS FRANCE ALLEMAGNE ESPAGNE UK 16,1 % +0,7% 27 % +0,6% 31 % +0% 37,7 % +0,1% 20,3% +0,6% 35 % +0,9% 41,5 % +0,1% 40,4 % +1,2% 49,2 % -0,1% 49,6 % +0,7% +0,9% 49,5 % 56,9 % +0,1% Source Nielsen pour LSA (Mars 2012) Source: SymphonyIRI (Cam au 4/9/2011) et kantar worldpanel pour le UK (Cam au 2/10) 23Mds C est le marché des marques de distributeurs en France. Le rayon frais représente à lui seul 5,4Mds. Source : Kantar worldpanel % 52,2 En moyenne, un Français achète 79 fois par an des MDD. Soit quasiment autant que les marques nationales (78 fois). Résultat, la part de marché des MDD en volume tous secteurs confondus est de 52,2 %. Source : Kantar Worldpanel +4 % La progression des investissements multimédia réalisés par les groupes pour leurs MDD, CAM au 3 e trimestre A noter que 73 % de ces investissements sont le fait de Carrefour et Leclerc. Source : Kantar Media FOCUS BEAUTÉ Les marques propres ont investi tous les segments de marché. Mais un domaine semble tout de même leur résister fortement en GMS, l hygiène beauté. 8,3 % de PDM lorsqu on se limite aux produits de beauté MDD en GMS Source : LSA Conso publié le 14 juin 2012 par E. G. Les enseignes prix bas ne s en sortent pas bien dans ce secteur très lié au positionnement et au discours. 2 % de PDM beauté chez Simply Market et Lidl, tandis que Franprix et Leader Price ne dépassent pas le 1 % «Dans l univers des cosmétiques, on a besoin d image», estime Marie- Caroline Renault, directrice de la marque Les Cosmétiques Design Paris, pour l enseigne Carrefour. LES COSMETIQUES DESIGN PARIS 650 Références (250 de plus) de 1 à 12 Des produits présentés comme des «exclusivités Carrefour». + un plan de communication, établi à la manière des marques nationales, du jamais vu dans l univers de la MDD.

5 Ça fait le buzz! Mercadona, la chaîne de supermarché leader en Espagne, prévoit le lancement en fin d année de sa propre tablette numérique, la Doona. Utilisant son propre système d exploitation, Hacendado 2.0, du nom de la marque propre de l enseigne, la tablette possèdera le WiFi, 16 Gb de RAM, un écran de 7 pouces et un processeur doté de 4 cœurs à 1,2 GHz. S allumant sur le jingle de l enseigne «Mercadoona, mer-ca-do-na», elle inclura des applications exclusives qui permettront notamment d acheter dans le magasin virtuel. Proposée au tarif de 109 dans un premier temps dans les supermarchés de la région de Valence, l enseigne espère en étendre la distribution aux autres magasins d ici le premier trimestre Son président souhaite faire de cette tablette l orgueil de la chaîne, et prévoit de lui accorder une place privilégiée en magasin. Un lancement inédit pour une enseigne qui a vu sa côte de popularité augmenter depuis 10 ans, au point de devenir la marque préférée des espagnols en 2012 (selon une étude IESE Business School de juillet 2012). En Espagne, où le consommateur aborde les marques de manière éminemment pragmatique et fonctionnelle, privilégiant celles offrant le meilleur rapport qualitéprix et répondant de manière efficace et innovante à ses besoins, Mercadona s offre un outil précieux D une part pour optimiser et faciliter la vente de ses produits, à l instar d Amazon et son Kindle, et d autre part pour s installer durablement dans les foyers espagnols Un exemple à suivre? Ça mérite d être lu! Résumé : «Les fondamentaux du Branding», un manuel de référence, qui décrypte pour un public plus ou moins expérimenté la notion de «stratégie de marque», autrement dit : branding. Ce livre explore en 6 chapitres les différents aspects du branding, tels que les valeurs et la stratégie des marques, ou encore les tendances et innovations qui l influencent. Cet ouvrage, assez pédagogique, permet d appréhender la création ou l enrichissement d une marque, son évolution et de mettre l accent sur les réussites légendaires, chaque point abordé étant enrichi d illustrations, d exemples, d études de cas (Tesco, Prêt à Manger, Marks & Spencer, Google, McDonald s, RED, Philips, Sainsbury...) et de témoignages d experts. Le branding est un élément crucial pour les entreprises, il est la principale voie de différentiation, entre des concurrents B2B ou B2C, qui offrent des services matériels ou immatériels assez similaires, pour affiner leur position et défendre leur territoire. Dans ce contexte de concurrence accrue, le branding, touche tous les secteurs. Il ne concerne plus que les marques historiques, mais également la communication interne des entreprises, des organisations, de la santé, du caritatif autant que du sport, des villes, des individus. Le développement des médias depuis 20 ans explique aussi l omniprésence et le développement des marques dans nos sociétés, tous les domaines sont amenés à travailler leur identité, leur «image de marque». Face à un public de plus en plus expérimenté, on construit aujourd hui des «expériences de marque». Celles-ci regroupent au moyen de plusieurs «points de contact» les éléments de la marque à la fois matériels et immatériels pour créer la préférence de manière plus «sensible». Le bénéfice client est nourrit par un «comportement de marque» et pour être crédible, il doit absolument tenir ses promesses. Ceci implique un investissement à long terme et un engagement global. Aussi les responsables du branding, au sein de l entreprise ou de l agence conseil sont aujourd hui impliqués au plus haut niveau dans les décisions de l entreprise. Notre point de vue : Ecrit par Melissa Davis, directrice de son agence de branding à Londres, on peut reconnaitre dans cet ouvrage l avance qu ont eu les anglais sur la gestion globale de la vie des marques, et notamment des marques propres. Le travail de la marque, «interface entre une entreprise et sa cible», constitue un élément clé, quantifiable économiquement et dont on peut mesurer le capital et son évolution. Il est donc toujours bon d en rappeler les fondamentaux et de visualiser des études de cas qui font «époque». Nous conseillons ce livre à toute personne qui s intéresse à la vie des marques et qui souhaite découvrir ou rédécouvrir les méthodes pour réaliser un bon branding.

6 Shopping-pong Le match retail de CA Com OXYLANE / DECATHLON Leader de la distribution sport vs SEPHORA Leader de la distribution beauté Oxylane village / cours de sport Domyos Le groupe Français Oxylane, maison mère de Décathlon, est un exemple de réussite dans le domaine des marques propres. Une stratégie d enseigne entièrement tournée vers l innovation a permis en quelques années au simple revendeur de devenir le premier équipementier sportif Européen, en ne vendant plus que ses propres produits. Fortement équipé en R&D (130 designers, plus que Renault!), Oxylane est concepteur de l essentiel des produits vendus sous ses marques propres. Il en possède une vingtaine dites «marques Passion» comme Quechua pour la montagne, qui atteignent petit à petit une notoriété aussi importante que l enseigne Décathlon. Le groupe réalise avec elles plus de 60 % de son chiffre d affaires : 6,506 milliards d euros en 2011, en hausse de 8,8 % sur un an. Une croissance qui doit certes beaucoup au rythme des ouvertures de magasins, mais avant tout à un management de l innovation inédit dans la grande distribution, (30 prix de l innovation en 2011). Devant tant de succès, Oxylane, a même créé ses propres villages de marque rassemblant les activités sportives, les magasins, les services associés et les locaux du siège. Les designers sont ainsi au contact permanent des sportifs et peuvent tester leurs idées en temps réel. L enseigne gagne ainsi en pertinence et en crédibilité. Oxylane devrait ainsi continuer sa croissance, notamment au pays des marques propres, le Royaume-Uni où l on parle d un rachat du second du sport anglais JJB Sports... LES + - Une fréquentation additionnelle de 30 à 40 % pour Oxylane Village par rapport à celle d un site Décathlon en pleine maturité. LES - - Un déficit de «rêve» v/s les marques internationales qui communiquent «lifestyle». The SEPHORA + PANTONE COLOR IQ system Le business model de Séphora a considérablement dépoussiéré le model retail classique de la «parfumerie». Une enseigne à l identité forte, très théâtralisée où les animations sont nombreuses et innovantes, un mix entre marques internationales, petits créateurs et marque propre... ont permis à l enseigne de devenir un réel magasin de destination. Le distributeur fort de son expérience avec les marques, a osé proposer ses propres produits à sa clientèle qu il connait mieux que personne. Ses MDD, positionnées moins chères, renforcent le positionnement de l enseigne «luxe abordable» et permettent de créer une réelle préférence chez les consommateurs. Moins «sacralisés» que la plupart des marques beauté, les produits Séphora innovent : capsules de bain monodoses, mascara «Full Action» pour favoriser la pousse du cil... et co-innovent : vernis Sephora by OPI, ligne de maquillage Marc Jacobs aux US... De quoi créer un segment «entrée de gamme» très dynamique. Après les Bars à Make up, les bornes digitales «Find your fragance», et dernièrement le programme «My Sephora», la dernière innovation aux US est issue d une collaboration avec Pantone, la référence internationale de la couleur. «Pantone Color IQ» est un programme destiné à déterminer technologiquement, la teinte exacte de votre peau, votre «Pantone Skin number», afin de construire à partir de ce diagnostic la meilleure sélection parmi les produits présents en magasin... LES + - Une marque enseigne très agile qui devient une référence dans le secteur beauté. LES - - Une approche qui séduit surtout un public assez jeune. Conclusion : les marques propres ne sont plus aujourd hui de simples me-too mais des innovations à part entières qui bousculent le marché par leur impertinence. Les distributeurs, devenus «concepteurs», ont ainsi une réelle opportunité de se différencier sur leur marché, et d inventer leurs propres codes, pour rétablir un équilibre dans leur rapport de force avec les marques.

7 Le comportement d achat des produits «maison» est en constante évolution. HOME MARKET Quelles évolutions dans l acte d achat décoration et mobilier? Effet de génération, impact de la crise, instabilité des intervenants, montée du e-commerce, autant de facteurs qui viennent bousculer les enseignes historiques et modifier le marché. Nous vous proposons notre vision de ces évolutions, à travers cette étude réalisée et présentée par notre planning stratégique. Nous vous proposons en exclusivité notre premier «Baromètre de l Omniretail» Ipsos pour CA Com. La première étude consommateurs croisant dans une même enquête, tous les «points d achats» et les pratiques associées. Une analyse étayée par de nombreux exemples de concepts Omniretail. Des données quantitatives exclusives. Une analyse pointue des résultats par nos experts du Planning Stratégique. Retail news Rédacteurs : Delphine Loury, Pauline Garnier. Directeur artistique : Christophe Cousaert. Illustration : Gaëlle Lemounier. CA COM 49 avenue d Iéna PARIS - France Tél : +33 (0) Fax :+ 33 (0) cacom.fr CONTACT : Isabelle Gerson Retrouvez toute l actualité retail sur notre blog

Retail news. numéro 1. Le billet tendance du planning stratégique de CA Com

Retail news. numéro 1. Le billet tendance du planning stratégique de CA Com Retail news Le billet tendance du planning stratégique de CA Com Entre la baisse de la consommation des ménages et chiffres de la FEVAD qui annoncent des chiffres toujours en hausse pour le e-commerce,

Plus en détail

Image Prix : La réalité des prix des enseignes et les comportements associés des consommateurs

Image Prix : La réalité des prix des enseignes et les comportements associés des consommateurs Image Prix : La réalité des prix des enseignes et les comportements associés des consommateurs 6 e édition 27 février 2013 L étude image prix 2012 : 6 e édition Méthodologie Etude internationale menée

Plus en détail

ETUDE IMAGE PRIX 2010. La réalité des prix des enseignes et l image qu en ont les consommateurs. 4 e édition. Déjeuner de Presse - 8 décembre 2010

ETUDE IMAGE PRIX 2010. La réalité des prix des enseignes et l image qu en ont les consommateurs. 4 e édition. Déjeuner de Presse - 8 décembre 2010 ETUDE IMAGE PRIX 2010 La réalité des prix des enseignes et l image qu en ont les consommateurs 4 e édition Déjeuner de Presse - 8 décembre 2010 Sous embargo jusqu au 9 décembre à 5h00 2010 La 4 e édition!

Plus en détail

Image prix 2011 : La réalité des prix des enseignes et l image qu en ont les consommateurs

Image prix 2011 : La réalité des prix des enseignes et l image qu en ont les consommateurs Image prix 2011 : La réalité des prix des enseignes et l image qu en ont les consommateurs 5 e édition 15 Février 2012 L image prix en 2011 : la 5 e édition! Méthodologie Le baromètre annuel d OC&C sur

Plus en détail

Note partielle sur le E-Commerce

Note partielle sur le E-Commerce Note partielle sur le E-Commerce (Centrée sur le marché de l habillement ; source : IFM 2011) 1. Remarques générales ; quelques définitions et orientations 1. Les Pure Player Il s agit du commerce en ligne

Plus en détail

Le commerce alimentaire en Val-de-Marne

Le commerce alimentaire en Val-de-Marne n 33 Mai 2013 Le commerce alimentaire en Val-de-Marne Ce Flash Eco est issu de l étude «le tissu commercial du Val-de-Marne : rétrospectives et perspectives «réalisée par la CCI Val-de-Marne. Crise économique,

Plus en détail

Objectifs de formation

Objectifs de formation Dossier 7 C22 - Présenter les produits à la vente C24 - Maintenir l attractivité de la surface de vente Objectifs de formation Objectifs de formation C22 - Identifi er les objectifs de vente du point de

Plus en détail

La démarche marketing

La démarche marketing La démarche marketing «Ça, c est encore du marketing!» Marc-Alexandre Legrain Source : La boîte à culture Sommaire I. Découvrir le Marketing Etape 1 : A quoi sert le Marketing? Etape 2 : La démarche Marketing

Plus en détail

Google et Kantar Media Compete publient la 3ème édition du «Baromètre sectoriel sur la performance de conversion des sites e-commerce en France»:

Google et Kantar Media Compete publient la 3ème édition du «Baromètre sectoriel sur la performance de conversion des sites e-commerce en France»: Google et Kantar Media Compete publient la 3ème édition du «Baromètre sectoriel sur la performance de conversion des sites e-commerce en France»: Paris, le 11 juin 2014 Les dernières barrières à l achat

Plus en détail

Le premier comparateur de drives et de courses en ligne indépendant

Le premier comparateur de drives et de courses en ligne indépendant Le premier comparateur de drives et de courses en ligne indépendant DOSSIER DE PRESSE ContactS presse Marie Morenne marie.morenne@opinionvalley.com 01 84 16 63 84 Sylvie Journaux sylvie.journaux@opinionvalley.com

Plus en détail

Définitions des termes relatifs au drive

Définitions des termes relatifs au drive Définitions des termes relatifs au drive Picking en zone dédiée : préparation de la commande dans un entrepôt fermé au public. Il s'agit généralement d'une surface de 1 500m². Picking en magasin : préparation

Plus en détail

Sia Conseil. Les Drive : situation et perspectives. Avril 2012. Votre contact

Sia Conseil. Les Drive : situation et perspectives. Avril 2012. Votre contact Bureau de Paris 18, boulevard Montmartre 75009 Paris Tel : (33) 1 42 77 76 17 Internet : www.sia-conseil.com Paris Bruxelles Amsterdam Roma Milano Casablanca Dubaï Sia Conseil Avril 2012 Votre contact

Plus en détail

! Neuilly-sur-Seine, le 12 novembre 2013

! Neuilly-sur-Seine, le 12 novembre 2013 Direction Communication 63 rue de Villiers, 92200 Neuilly-sur-Seine Tél. 01 56 57 58 59, Fax 01 56 57 81 80 Communiqué de presse Contacts : PwC, Hélène Coulbault, 01 56 57 88 26, helene.coulbault@fr.pwc.com

Plus en détail

INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING

INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING INTRODUCTION GENERALE AU MARKETING 1. La notion de marché 2. La définition du Marketing et du Marketing - Mix 3. Les fonctions de l entreprise 4. La stratégie push ( fonction de production ) 5. La stratégie

Plus en détail

Madame Michu en 2013, sa consommation PGC & media. Laurent Zeller Président Directeur Général, Nielsen France

Madame Michu en 2013, sa consommation PGC & media. Laurent Zeller Président Directeur Général, Nielsen France Madame Michu en 2013, sa consommation PGC & media Laurent Zeller Président Directeur Général, Nielsen France L environnement media a changé PRESSE TELEVISION AFFICHAGE RADIO COURRIER ONLINE drastiquement

Plus en détail

UN SENS PARTICULIER DU CONSOMMATEUR.

UN SENS PARTICULIER DU CONSOMMATEUR. PLANNINGS 2015 UN SENS PARTICULIER DU CONSOMMATEUR. Nielsen connaît les consommateurs. Personne n offre une plus grande compréhension de ce qu ils achètent et regardent. Nous innovons sans cesse pour apporter

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. by auchan

DOSSIER DE PRESSE. by auchan DOSSIER DE PRESSE by auchan EDITO 3 raisons de lancer une MDD aujourd hui sur les marchés technologiques 1. 2. 3. Nous sommes fiers de présenter aujourd hui Qilive. Cette marque de produits technologiques

Plus en détail

Auchan/Système U Les chiffres-clés

Auchan/Système U Les chiffres-clés Auchan/Système U Les chiffres-clés [SEPTEMBRE ] Auchan/Système U Les chiffres-clés Les parcs de magasins en France Le chiffre d affaires par format Résultats Auchan 1 er semestre Résultats Système U exercice

Plus en détail

DES EXEMPLES DE PROJETS PRESENTES EN PDUC

DES EXEMPLES DE PROJETS PRESENTES EN PDUC Type d UC Outils du diagnostic Problématique Projet Magasin spécialisé dans la vente de produits pour l équitation Observation Analyse du compte de résultat Enquête clientèle Etude de concurrence Perte

Plus en détail

Solutions marketing digitales et innovantes. DOSSIER DE PRESSE Avant-première des innovations retail/vad

Solutions marketing digitales et innovantes. DOSSIER DE PRESSE Avant-première des innovations retail/vad Solutions marketing digitales et innovantes DOSSIER DE PRESSE Avant-première des innovations retail/vad Octobre 2013 Sommaire Le mot du président Idées-3Com : agence de communication digitale Smart Catalog

Plus en détail

Classement 2014 de l attractivité des enseignes de distribution

Classement 2014 de l attractivité des enseignes de distribution Classement 2014 de l attractivité des enseignes de distribution Résultats France 23 Septembre 2014 Agenda Méthodologie de l étude sur l attractivité des enseignes Principaux enseignements de l étude OC&C

Plus en détail

CRÉER DE LA VALEUR AVEC LES MARQUES DE PME. ASSISES DE LA MARQUE 23 Juin 2015. Anne HAINE Loïc DANEL. Nielsen France

CRÉER DE LA VALEUR AVEC LES MARQUES DE PME. ASSISES DE LA MARQUE 23 Juin 2015. Anne HAINE Loïc DANEL. Nielsen France CRÉER DE LA VALEUR AVEC LES MARQUES DE PME Anne HAINE Loïc DANEL Nielsen France Directrice Commerciale Insight Leader ASSISES DE LA MARQUE 23 Juin 2015 en volume, les marchés tiennent bon PGC+FLS - % évolution

Plus en détail

Comment être reconnue comme la meilleure entreprise de votre région

Comment être reconnue comme la meilleure entreprise de votre région Comment être reconnue comme la meilleure entreprise de votre région SOYEZ LES LEADERS DE VOTRE RÉGION Après la période estivale, le retour à la vie normale est parfois difficile. Tout le monde aimerait

Plus en détail

10 ème baromètre des comportements d achats multicanaux des internautes

10 ème baromètre des comportements d achats multicanaux des internautes 10 ème baromètre des comportements d achats multicanaux des internautes Mediametrie//NetRatings Une joint venture entre Médiamétrie et Nielsen + Médiamétrie : Société indépendante créée en 1985. Capital

Plus en détail

Conférence du 10 juillet 2007. Delphine David ddavid@precepta.fr

Conférence du 10 juillet 2007. Delphine David ddavid@precepta.fr E-commerce de biens de consommation Conférence du 10 juillet 2007 Delphine David ddavid@precepta.fr Le e-commerce en quelques chiffres Données Date Ventes en ligne 12 milliards d euros 2006 Dont ventes

Plus en détail

Vendre son champagne sur internet

Vendre son champagne sur internet dossier P.13-17 Vendre son champagne sur internet De nombreuses études le montrent : le commerce en ligne se porte bien et devrait continuer à croître sur les deux prochaines années. Ainsi, la Fédération

Plus en détail

L impact de l évolution de la population sur les réseaux de distribution

L impact de l évolution de la population sur les réseaux de distribution L impact de l évolution de la population sur les réseaux de distribution par Didier Robert et Laurent Pianese Étude géomarketing des évolutions de la population au sein des grands réseaux de la distribution

Plus en détail

Classement 2012 de l attractivité des enseignes de distribution

Classement 2012 de l attractivité des enseignes de distribution Classement 2012 de l attractivité des enseignes de distribution Résultats France 10 Septembre 2012 Agenda Présentation d OC&C Strategy Consultants Méthodologie de l étude sur l attractivité des enseignes

Plus en détail

Le prix comme le facteur d avantage. concurrentiel par rapport aux autres. formats de distribution

Le prix comme le facteur d avantage. concurrentiel par rapport aux autres. formats de distribution 2 Chapitre Le prix comme le facteur d avantage concurrentiel par rapport aux autres formats de distribution 2.1. Le consommateur en quête d un meilleur prix 72 2.2. La réduction des coûts afin d obtenir

Plus en détail

ENQUETE EXLUSIVE AUFEMININ.COM/ ISOBAR INTERNET : MEDIA ET RESEAU D INFLUENCE MAJEUR DANS L UNIVERS DE L HYGIENE-BEAUTE

ENQUETE EXLUSIVE AUFEMININ.COM/ ISOBAR INTERNET : MEDIA ET RESEAU D INFLUENCE MAJEUR DANS L UNIVERS DE L HYGIENE-BEAUTE Communiqué de presse ENQUETE EXLUSIVE AUFEMININ.COM/ ISOBAR Courbevoie 5 septembre 2008 INTERNET : MEDIA ET RESEAU D INFLUENCE MAJEUR DANS L UNIVERS DE L HYGIENE-BEAUTE Informations sur les produits et

Plus en détail

Classement 2012 de l attractivité des enseignes de distribution

Classement 2012 de l attractivité des enseignes de distribution Classement 2012 de l attractivité des enseignes de distribution Résultats France 10 Septembre 2012 Agenda Présentation d OC&C Strategy Consultants Méthodologie de l étude sur l attractivité des enseignes

Plus en détail

Classement 2015 de l attractivité des enseignes de distribution

Classement 2015 de l attractivité des enseignes de distribution Classement 2015 de l attractivité des enseignes de distribution Principaux enseignements 30 Septembre 2015 Agenda Périmètre et méthodologie de l étude sur l attractivité des enseignes Principaux enseignements

Plus en détail

Chiffre d affaires de Casino unité : million d euros / Source : Casino

Chiffre d affaires de Casino unité : million d euros / Source : Casino Septembre 2012 / TBI&LMO / BPE 2ENT18 Chiffre d affaires de Casino unité : million d euros / Source : Casino 40 000 34 361 NAF rév.2, 2008 : Chiffres clés 2011 47.11CDEF 47.91B 30 000 20 000 20 390 22

Plus en détail

E-commerce : réduire l écart entre recherche et achat

E-commerce : réduire l écart entre recherche et achat 2014 Edition Spéciale 3 Intelligence Applied 1 Le e-commerce a dominé la croissance des entreprises ces dernières années. Mais les marques et les distributeurs devraient lui en demander plus. Voici pourquoi...

Plus en détail

La pub mobile géolocalisée séduit les consommateurs

La pub mobile géolocalisée séduit les consommateurs Semaine 15 du 12 au 18 avril 2010 La pub mobile géolocalisée séduit les consommateurs Réclames, coupons de réduction figurent au programme des prestataires de la publicité mobile géolocalisée. Pourquoi?

Plus en détail

Country factsheet - Octobre 2015 Les États-Unis

Country factsheet - Octobre 2015 Les États-Unis Country factsheet - Octobre 2015 Les États-Unis Sommaire Introduction 3 Qu achètent les consommateurs en ligne américains? 4 Méthodes de paiement préférées 4 Commerce transfrontalier 5 L importance des

Plus en détail

Alors que l on entend parler d un

Alors que l on entend parler d un N 2 0 - f é v r i e r 2 0 1 4 S a v o i r p o u r c o m p r e n d r e La VIGIE retail Le décalage français isabelle et Jean-Luc spitale Co-présidents Adhrena Alors que l on entend parler d un nouveau projet

Plus en détail

Optimiser son expérience client dans la vente au détail

Optimiser son expérience client dans la vente au détail VENTE ACHETER Optimiser son expérience client dans la vente au détail Un Livre Blanc Maxymiser d Oracle Oct 2015 Livre Blanc www.maxymiser.fr Depuis quelques années, les professionnels de la vente au détail

Plus en détail

TENDANCES DE CONSOMMATION

TENDANCES DE CONSOMMATION Jeudi 25 SEPTEMBRE 2014 Paris 1 re édition TENDANCES DE CONSOMMATION Impliquer vos consommateurs pour booster vos marques Personnalisation, co-conception, impression 3D : les clés pour offrir une véritable

Plus en détail

A. Comprendre les attentes des internautes et leurs évolutions permanentes en B2C

A. Comprendre les attentes des internautes et leurs évolutions permanentes en B2C Chapitre 1 : Pourquoi intégrer Internet à sa stratégie d'entreprise 15 A. Comprendre les attentes des internautes et leurs évolutions permanentes en B2C Chapitre 1 : Pourquoi intégrer Internet à sa stratégie

Plus en détail

ETUDE IMAGE PRIX 2009. La réalité des prix des enseignes et l'image qu en ont les consommateurs. 3 e édition. Déjeuner de Presse - 20 octobre 2009

ETUDE IMAGE PRIX 2009. La réalité des prix des enseignes et l'image qu en ont les consommateurs. 3 e édition. Déjeuner de Presse - 20 octobre 2009 ETUDE IMAGE PRIX 2009 La réalité des prix des enseignes et l'image qu en ont les consommateurs 3 e édition Déjeuner de Presse - 20 octobre 2009 Sous embargo jusqu au jeudi 22 octobre à 5h00 La réalité

Plus en détail

Mix Distribution : où vendre ses produits?

Mix Distribution : où vendre ses produits? 28/07/2010 Confidentiel - Tous droits de reproduction réservés 1 mondirecteurmarketing N attendez pas d être grand pour croître! Mix Distribution : où vendre ses produits? 28/07/2010 Confidentiel - Tous

Plus en détail

Conséquences des changements de mode de vie sur la production et la distribution des biens de consommation : résultats d une étude du CRÉDOC

Conséquences des changements de mode de vie sur la production et la distribution des biens de consommation : résultats d une étude du CRÉDOC Conséquences des changements de mode de vie sur la production et la distribution des biens de consommation : résultats d une étude du CRÉDOC L industrie française des biens de consommation prend-elle bien

Plus en détail

Les Histoires de demain par TNP REVUE DE PRESSE

Les Histoires de demain par TNP REVUE DE PRESSE Les Histoires de demain par TNP REVUE DE PRESSE 4 novembre 2015 Les Echos Business - 04/11/2015 http://business.lesechos.fr/directions-numeriques/digital/transformation-digitale/021450570757-s-adapter-ou-se-transformer-les-hesitations-des-entreprises-pre-numeriques-204380.php

Plus en détail

UN MANIFESTE POUR LA BEAUTÉ

UN MANIFESTE POUR LA BEAUTÉ UN MANIFESTE POUR LA BEAUTÉ FEMALE BEAUTY Observatoire des Femmes CSP+ et de leur rapport à la beauté. O b j e c t i f e t m ét h o d o l o g i e d e l ét u d e Objectifs Comprendre et analyser les comportements

Plus en détail

Rentrée scolaire 2013 : Prix des fournitures dans la grande distribution

Rentrée scolaire 2013 : Prix des fournitures dans la grande distribution Rentrée scolaire 2013 : Prix des fournitures dans la grande distribution GC - Observatoire de la consommation OA - Service Etudes UFC-Que Choisir - Juillet 2013 2 Résumé Alors qu à l approche de la rentrée,

Plus en détail

Vendredi 9 Juillet 2010

Vendredi 9 Juillet 2010 Vendredi 9 Juillet 2010 Méthodologie Segments de la communication online Display Search Affiliation Comparateurs E-mailing Annuaires Mobile Régies 1 2 Agences Déclaratif sous huissier + entretiens Confrontation

Plus en détail

EXCELSIOR BEAUTY Comment aborder le marché européen en 2012?

EXCELSIOR BEAUTY Comment aborder le marché européen en 2012? EXCELSIOR BEAUTY Comment aborder le marché européen en 2012? 1 Sommaire A LE MARCHE EUROPEEN EN 2012 B -- STRUCTURE DU MARCHÉ FRANÇAIS C LES RÉSEAUX DE DISTRIBUTION 1 Description des circuits de distribution

Plus en détail

Décision n 10-DCC-42 du 25 mai 2010 relative à l acquisition par la société 3 Suisses International SA de certains actifs de la société La Source

Décision n 10-DCC-42 du 25 mai 2010 relative à l acquisition par la société 3 Suisses International SA de certains actifs de la société La Source RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Décision n 10-DCC-42 du 25 mai 2010 relative à l acquisition par la société 3 Suisses International SA de certains actifs de la société La Source L Autorité de la concurrence, Vu le

Plus en détail

Retail news. Le billet tendance du planning stratégique de CA Com. numéro 7

Retail news. Le billet tendance du planning stratégique de CA Com. numéro 7 Retail news Le billet tendance du planning stratégique de CA Com numéro 7 Juin 2014 illustration Guilhem Bourlard pour CA Com le point de vue Par Kim DE LENTDECKER - Planning stratégique SÉDUIRE EN BEAUTÉ

Plus en détail

Les 5 étapes clés d une stratégie d optimisation online réussie

Les 5 étapes clés d une stratégie d optimisation online réussie Les 5 étapes clés d une stratégie d optimisation online réussie Un Livre Blanc Maxymiser d Oracle Livre Blanc Nov 2015 www.maxymiser.fr À l heure où le mobile est devenu monnaie courante et les services

Plus en détail

Tendance et développement des. de l e-commerce. TPE/PME / PME sur le marché. Novembre 2014. Novembre 2014

Tendance et développement des. de l e-commerce. TPE/PME / PME sur le marché. Novembre 2014. Novembre 2014 Tendance et développement des TPE/PME / PME sur le marché de l e-commerce Novembre 2014 Novembre 2014 Point de vue de l expert KPMG On constate une certaine frilosité des chefs d entreprise à vendre en

Plus en détail

Ciel en quelques chiffres

Ciel en quelques chiffres DOSSIER DE PRESSE Septembre 2009 Ciel en quelques chiffres 1986 Création de Ciel 1992 Rachat par Sage 306 M CA Sage en France en 2008 300 Collaborateurs Ciel 1500 Points de vente GSA/GSS 3000 Revendeurs

Plus en détail

E-commerce B2B en France : un secteur méconnu mais au fort potentiel de croissance

E-commerce B2B en France : un secteur méconnu mais au fort potentiel de croissance Bureau de Paris 18, boulevard Montmartre 75009 Paris Tel : (33) 1 42 77 76 17 Internet : www.sia-partners.com Paris Lyon Bruxelles Amsterdam Roma Milano Casablanca Dubaï New-York E-commerce B2B en France

Plus en détail

Introduction Pourquoi être présent sur Internet Comment démarrer son site Internet? Comment choisir son prestataire pour créer son site Internet?

Introduction Pourquoi être présent sur Internet Comment démarrer son site Internet? Comment choisir son prestataire pour créer son site Internet? 1 Sommaire Introduction... 3 Pourquoi communiquer?... 3 Communication et Internet... 3 Les objectifs de ce Livre Blanc... 3 Pourquoi être présent sur Internet?... 4 Contexte, marché... 4 Internet, 1 er

Plus en détail

Une stratégie Cross-canal réussie : complémentarité boutique physique et E- Commerce. Marc Schillaci - Fondateur & CEO Oxatis

Une stratégie Cross-canal réussie : complémentarité boutique physique et E- Commerce. Marc Schillaci - Fondateur & CEO Oxatis Une stratégie Cross-canal réussie : complémentarité boutique physique et E- Commerce. Marc Schillaci - Fondateur & CEO Oxatis Le Succès d Oxatis en Chiffres Oxatis ce sont 10 500 Sites marchands 410 M

Plus en détail

LA FRANCHISE YVES ROCHER

LA FRANCHISE YVES ROCHER Créateur de la Cosmétique Végétale LA FRANCHISE YVES ROCHER Marque déposée par Yves Rocher ENTREPRENEZ BEAUCOUP, PASSIONNÉMENT 1ère entreprise préférée des Français dans le secteur de la beauté*, 2ème

Plus en détail

Des performances en croissance, une structure financière qui continue de s améliorer.

Des performances en croissance, une structure financière qui continue de s améliorer. Communiqué de presse Croix, le 31 août 2015 Des performances en croissance, une structure financière qui continue de s améliorer. Hausse du chiffre d affaires HT consolidé : 26,9 milliards d euros, +3,4

Plus en détail

Web to. store. 3 ème édition du Baromètre. octobre 2015. Utilisateur : sala40 Mot de passe : eva. Florence Leveel - Mappy Erwan Lestrohan - BVA

Web to. store. 3 ème édition du Baromètre. octobre 2015. Utilisateur : sala40 Mot de passe : eva. Florence Leveel - Mappy Erwan Lestrohan - BVA 3 ème édition du Baromètre Web to store octobre 2015 CODE WIFI : Utilisateur : sala40 Mot de passe : eva INTERVENANTS : Florence Leveel - Mappy Erwan Lestrohan - BVA Mardi 13 octobre 2015 Dispositif méthodologique

Plus en détail

Advocacy et réseaux sociaux

Advocacy et réseaux sociaux Les réseaux sociaux, arme de destruction massive pour les marques-entreprises? ADVOCACY et réseaux sociaux Une enquête exclusive TNS Sofres pour le Top Com Corporate Business 2013 Observer la réputation

Plus en détail

Philippe SIRAULT. Etude de cas Danone. Camille Guilgaut Maryne Lahaye Julie Toussaint Youssef Slaoui

Philippe SIRAULT. Etude de cas Danone. Camille Guilgaut Maryne Lahaye Julie Toussaint Youssef Slaoui Philippe SIRAULT Etude de cas Danone Camille Guilgaut Maryne Lahaye Julie Toussaint Youssef Slaoui Sommaire Introduction Diagnostic Externe Diagnostic Interne Stratégie de Danone Conclusion Présentation

Plus en détail

Les grandes tendances de la distribution au Royaume-Uni

Les grandes tendances de la distribution au Royaume-Uni Les grandes tendances de la distribution au Royaume-Uni Atelier d information - «Comment faire des affaires au Royaume-Uni en 2012?» Ubifrance Paris, le 7 mars 2012 LE SECTEUR DE LA DISTRIBUTION AU ROYAUME-UNI

Plus en détail

LE DISPLAY RÉVOLUTION. De l achat d espace publicitaire classique à la gestion d audience ciblée. Janvier 2012 LIVRE BLANC ACXIOM.

LE DISPLAY RÉVOLUTION. De l achat d espace publicitaire classique à la gestion d audience ciblée. Janvier 2012 LIVRE BLANC ACXIOM. LIVRE BLANC ACXIOM LE DISPLAY EN PLEINE RÉVOLUTION De l achat d espace publicitaire classique à la gestion d audience ciblée Janvier 2012 Frédéric GRELIER Directeur Europe développement produits Acxiom

Plus en détail

RENCONTRES AVEC LES ACHETEURS DE LA GRANDE DISTRIBUTION AU PORTUGAL

RENCONTRES AVEC LES ACHETEURS DE LA GRANDE DISTRIBUTION AU PORTUGAL RENCONTRES AVEC LES ACHETEURS DE LA GRANDE DISTRIBUTION AU PORTUGAL 4 et 5 mars 2010 Venez rencontrer les acheteurs de la grande distribution et référencer vos produits sur le marché portugais. Arrivée

Plus en détail

PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE. www.ffps.fr 2013 (données 2012)

PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE. www.ffps.fr 2013 (données 2012) PANORAMA DE BRANCHE PARFUMERIE SELECTIVE www.ffps.fr 2013 (données 2012) 1 SOMMAIRE Données économiques La Parfumerie Sélective p 3 Le marché de la Parfumerie Sélective p 3 L organisation du marché p 5

Plus en détail

Le contexte économique de ce

Le contexte économique de ce N 2 - J u i n 2 0 1 2 S a v o i r p o u r c o m p r e n d r e La VIGIE retail Le contexte économique de ce printemps est comme le temps, morose. La crise durable de l'euro, les élections, un climat défavorable

Plus en détail

Hospitality Awards 2012 Meilleure opération de communication

Hospitality Awards 2012 Meilleure opération de communication Hospitality Awards 2012 Meilleure opération de communication hotelbb.com Rejoignez-nous sur une problématique STRATéGIE : Faire de b&b hôtels, une marque «brand friend» Quelle communication de challenger

Plus en détail

Approvisionnements et Logistique Auchan France

Approvisionnements et Logistique Auchan France Approvisionnements et Logistique Auchan France Les magasins Auchan, l organisation de la centrale d achats La chaîne globale de distribution et les flux de marchandises Les approvisionnements et la logistique

Plus en détail

Cas pratique la stratégie multicanale du distributeur Tesco

Cas pratique la stratégie multicanale du distributeur Tesco Cas pratique la stratégie multicanale du distributeur Tesco Tesco est un cas exemplaire de la force d une stratégie multicanale. Tesco a été fondé au lendemain de la première guerre mondiale et a créé

Plus en détail

Activité du commerce de détail à fin octobre 2015

Activité du commerce de détail à fin octobre 2015 Activité du commerce de détail à fin octobre 2015 Ventilation par produit industriel et par mode de distribution Évolution par produit octobre Indice Indice Indice Tendance Variation(*) Indices et variations

Plus en détail

Résultats publiés le 8 Mars 2015

Résultats publiés le 8 Mars 2015 Résultats publiés le 8 Mars 2015 «Si c était une personne ou comment sont perçues les plus grandes enseignes en France?» Sondage auprès des Français sur les enseignes GMS, HD & Bio Votre contact : Irina

Plus en détail

Cinq grandes tendances de la consommation digitale : défis et opportunités pour les distributeurs

Cinq grandes tendances de la consommation digitale : défis et opportunités pour les distributeurs Cinq grandes tendances de la consommation digitale : défis et opportunités pour les distributeurs 20 Juin 2012 CONFIDENTIEL ET PROPRIÉTÉ DE McKINSEY & COMPANY Toute utilisation de ce support, ainsi que

Plus en détail

C&A Europe annonce une solide progression de ses ventes et de sa part de marché en 2010, une base solide pour démarrer 2011, une année anniversaire

C&A Europe annonce une solide progression de ses ventes et de sa part de marché en 2010, une base solide pour démarrer 2011, une année anniversaire Communiqué de presse C&A Europe annonce une solide progression de ses ventes et de sa part de marché en 2010, une base solide pour démarrer 2011, une année anniversaire Un leadership performant en matière

Plus en détail

DISTRIBUTION ALIMENTAIRE EN EUROPE - ETUDE COMPARATIVE -

DISTRIBUTION ALIMENTAIRE EN EUROPE - ETUDE COMPARATIVE - ETABLISSEMENT AUTONOME DE CONTROLE ET DE COORDINATION DES EXPORTATIONS DISTRIBUTION ALIMENTAIRE EN EUROPE - ETUDE COMPARATIVE - Royaume-Uni Espagne France Italie Allemagne Belgique 72, Angle Boulevard

Plus en détail

21 juin 2012. Baromètre Printemps 2012 SymphonyIRI Group / Climpact

21 juin 2012. Baromètre Printemps 2012 SymphonyIRI Group / Climpact 21 juin 2012 25 juin 2012 1 Baromètre printemps 2012 Introduction Alors que nous sommes déjà rentrés dans la seconde quinzaine du mois de juin, nous nous demandons si l été va se décider à arriver. Et

Plus en détail

I Le Groupe PP Holding SA. II - Historique de Visilab. III Evolution et chiffres clés. IV Le marché suisse de l optique

I Le Groupe PP Holding SA. II - Historique de Visilab. III Evolution et chiffres clés. IV Le marché suisse de l optique 1 I Le Groupe PP Holding SA II - Historique de Visilab III Evolution et chiffres clés IV Le marché suisse de l optique V Une stratégie adaptée = la clé du succès VI La gouvernance d une entreprise familiale

Plus en détail

MILIBOO ANNONCE L ENREGISTREMENT DE SON DOCUMENT DE BASE DANS LE CADRE DE SON PROJET D INTRODUCTION EN BOURSE

MILIBOO ANNONCE L ENREGISTREMENT DE SON DOCUMENT DE BASE DANS LE CADRE DE SON PROJET D INTRODUCTION EN BOURSE NE PAS PUBLIER, TRANSMETTRE OU DISTRIBUER, DIRECTEMENT OU INDIRECTEMENT, AUX ÉTATS-UNIS, CANADA, AUSTRALIE OU JAPON MILIBOO ANNONCE L ENREGISTREMENT DE SON DOCUMENT DE BASE DANS LE CADRE DE SON PROJET

Plus en détail

La qualité Française au service de votre sourire. Groupe RSD I Dpt Rsd Beauty 121 Avenue des Champs Elysées 75008 Paris www.rsd-beauty.

La qualité Française au service de votre sourire. Groupe RSD I Dpt Rsd Beauty 121 Avenue des Champs Elysées 75008 Paris www.rsd-beauty. La qualité Française au service de votre sourire NOS REFERENCES En France Renov smile leader en E.commerce - Partenaire de vente privée Style White leader en GD/GMS - Leclerc, système U, intermarché, White

Plus en détail

L INNOVATION AU SERVICE DE LA RELATION

L INNOVATION AU SERVICE DE LA RELATION L INNOVATION AU SERVICE DE LA RELATION Pour Decathlon, l innovation doit être au service du client. L enseigne de sport préférée des Français (1) veut que la technicité de ses magasins aille de pair avec

Plus en détail

DIRECT ASSURANCE. Leader de l assurance directe depuis 1992. Dossier de Presse 2013. Contacts Presse

DIRECT ASSURANCE. Leader de l assurance directe depuis 1992. Dossier de Presse 2013. Contacts Presse Dossier de Presse 2013 DIRECT ASSURANCE Leader de l assurance directe depuis 1992 Contacts Presse Nathalie LECLERC, CASSIOPÉE Tél. : 01 42 66 21 27 Mobile : 06 72 96 54 45 nleclerc@cassiopee-rp.com Caroline

Plus en détail

Introduction au Marketing Mobile. Etude de cas Thierry Mugler du 30 octobre 2009

Introduction au Marketing Mobile. Etude de cas Thierry Mugler du 30 octobre 2009 Introduction au Marketing Mobile Etude de cas Thierry Mugler du Agenda 1. Préambule 2. Brief Thierry Mugler 3. Consignes et modalités d'évaluation Page 2 Préambule Planning : Mercredi 7 octobre 2009 :

Plus en détail

Les comportements d achats multicanaux des internautes 9 ème baromètre FEVAD-Médiamétrie//NetRatings. extraits

Les comportements d achats multicanaux des internautes 9 ème baromètre FEVAD-Médiamétrie//NetRatings. extraits Les comportements d achats multicanaux des internautes 9 ème baromètre FEVAD-Médiamétrie//NetRatings extraits Juillet 2013 Contexte 2013 Un consommateur de plus en plus connecté 42,2 millions d internautes

Plus en détail

Country factsheet - Janvier 2014 Le Royaume-Uni

Country factsheet - Janvier 2014 Le Royaume-Uni Country factsheet - Janvier 2014 Le Royaume-Uni Les revenus engendrés par l e-commerce représentent 109 milliards d euros. Les superlatifs servant à qualifier l e-commerce du Royaume-Uni ne manquent pas

Plus en détail

Rencontres avec les acheteurs de la Grande Distribution au Portugal

Rencontres avec les acheteurs de la Grande Distribution au Portugal CÂMARA DE COMÉRCIO E INDÚSTRIA LUSO-FRANCESA CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE LUSO-FRANÇAISE Declarada Associação de Utilidade Pública em 09/02/96 - D.R. nº51 Rencontres avec les acheteurs de la Grande

Plus en détail

e-commerce+ Magazine d information d Octave n 16 - Spécial métiers du textile, de la mode et de l habillement - Novembre 2015 N 1

e-commerce+ Magazine d information d Octave n 16 - Spécial métiers du textile, de la mode et de l habillement - Novembre 2015 N 1 e-commerce+ Magazine d information d Octave n 16 - Spécial métiers du textile, de la mode et de l habillement - Novembre 2015 Le textile N 1 des produits achetés sur internet MENLOOK GROUP : Octave accompagne

Plus en détail

BILAN ECONOMIQUE 19 FEVRIER 2013

BILAN ECONOMIQUE 19 FEVRIER 2013 BILAN ECONOMIQUE 19 FEVRIER 2013 Jean-Pierre MOCHO, Président de la FFPAPF François-Marie GRAU, Secrétaire Général de la FFPAPF Actualités de la Fédération Française du Prêt à Porter Féminin Du 26 février

Plus en détail

Salon Marketing Point de Vente 2012 : un bilan positif pour HL Display!

Salon Marketing Point de Vente 2012 : un bilan positif pour HL Display! Salon Marketing Point de Vente 2012 : un bilan positif pour HL Display! La dernière édition du salon, qui a eu lieu fin mars, s est clôturée sous le signe du succès pour HL Display. Souhaitant avoir une

Plus en détail

Point de vue : Le renouveau des entreprises doit passer par des ecoles de commerce complétement repensées.

Point de vue : Le renouveau des entreprises doit passer par des ecoles de commerce complétement repensées. Point de vue : Le renouveau des entreprises doit passer par des ecoles de commerce complétement repensées. Et si les nouvelles écoles de commerce devenaient des sortes d incubateurs d idées nouvelles,

Plus en détail

ÉTUDE SUR LE COMMERCE DE FRANCE

ÉTUDE SUR LE COMMERCE DE FRANCE ÉTUDE SUR LE COMMERCE DE FRANCE Janvier 29 SOMMAIRE I Le commerce en France 3 A. Un acteur économique et social majeur 3 B. Une profession large et diversifiée 4 II Le commerce, créateur d emplois 1 A.

Plus en détail

L élargissement de l Union européenne: Stratégie pour l implantation de la grande distribution française à Chypre CHAPITRE VI

L élargissement de l Union européenne: Stratégie pour l implantation de la grande distribution française à Chypre CHAPITRE VI 89 CHAPITRE VI 1. STRATÉGIE Ce chapitre réunira d abord les principales stratégies utilisées par les distributeurs dans leur internationalisation. L utilisation de la Grèce comme marché test et la stratégie

Plus en détail

LANCIA & STADE FRANCAIS PARIS LE COUP DE FOUDRE. 10 Edition des Trophées SPORSORA du Marketing Sportif Paris, octobre 2013 - janvier 2014

LANCIA & STADE FRANCAIS PARIS LE COUP DE FOUDRE. 10 Edition des Trophées SPORSORA du Marketing Sportif Paris, octobre 2013 - janvier 2014 LANCIA & STADE FRANCAIS PARIS LE COUP DE FOUDRE 10 Edition des Trophées SPORSORA du Marketing Sportif Paris, octobre 2013 - janvier 2014 Une jolie promise, Lancia, à la dote prometteuse Constructeur automobile

Plus en détail

LE COMMERCE DE DÉTAIL EN RÉGION NORD-PAS DE CALAIS Situation et Perspectives AVRIL 2015

LE COMMERCE DE DÉTAIL EN RÉGION NORD-PAS DE CALAIS Situation et Perspectives AVRIL 2015 LE COMMERCE DE DÉTAIL EN RÉGION NORD-PAS DE CALAIS Situation et Perspectives AVRIL 2015 LES ÉTABLISSEMENTS 31 748 COMMERCES EN REGION LE COMMERCE DE DÉTAIL, REPRÉSENTE 1/3 DES ÉTABLISSEMENTS DE LA RÉGION

Plus en détail

e-commerce NAVIGATION MOBILE Votre site est-il optimisé? RESPONSIVE ET ÉCRANS LARGES Le paradoxe!

e-commerce NAVIGATION MOBILE Votre site est-il optimisé? RESPONSIVE ET ÉCRANS LARGES Le paradoxe! e-commerce+ Magazine d'information d'octave n 15 - Septembre 2015 fashion.com fashion.com Les TENDANCES MOBILES MOBILES du e-commerce du e-commerce NAVIGATION MOBILE Votre site est-il optimisé? RESPONSIVE

Plus en détail

TENDANCES MARKETING DIGITAL. pour l industrie agroalimentaire en B2B et B2C

TENDANCES MARKETING DIGITAL. pour l industrie agroalimentaire en B2B et B2C TENDANCES MARKETING DIGITAL 2014 pour l industrie agroalimentaire en B2B et B2C Credit photos Flickr EDUCATION Les réseaux sociaux ont vu se développer les conversations entre les marques et leurs consommateurs

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Paris, le 7 Septembre 2007 Communiqué de presse A quelques heures du coup d envoi de la Coupe du Monde de Rugby 2007, Yahoo! et Isobar font le point sur Internet et le sport. Quelle place occupe aujourd

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse 16 octobre 2014 Raphaël Couderc Service de Presse T +33 01 74 18 61 57 raphael.couderc@gfk.com Rentrée IT : La croissance fait son grand retour sur le marché du PC portable tandis

Plus en détail

Apédo Christopher Alleaume Sébastien Demoustier Anaïs Fozeu Marie Rimbault Camille. Master 1 Marketing Vente

Apédo Christopher Alleaume Sébastien Demoustier Anaïs Fozeu Marie Rimbault Camille. Master 1 Marketing Vente Apédo Christopher Alleaume Sébastien Demoustier Anaïs Fozeu Marie Rimbault Camille Master 1 Marketing Vente 1 2 Quel est son principe? 3 Pourquoi développer un portefeuille de marque? : Toucher des cibles

Plus en détail

Cinquantenaire du supermarché en France

Cinquantenaire du supermarché en France Cinquantenaire du supermarché en France les mutations du supermarché!: une jeunesse renouvelée 10 avril 2008 Judas Paysant tel : 06-08-58-69-49 mail : judas.paysant@orange.fr Une jeunesse renouvelée? Forcément

Plus en détail

le Lab La TrendyNews soin et beauté N 10

le Lab La TrendyNews soin et beauté N 10 le Lab by La TrendyNews soin et beauté N 10 le Lab by Édito Sommaire Chiffre du mois...3 Brèves...4 Focus : L Oréal...5 Tendance : La santé devient ludique...6 Dossier du mois : le marché de la beauté

Plus en détail

Documents mis à disposition par : http://www.marketing-etudiant.fr. Attention

Documents mis à disposition par : http://www.marketing-etudiant.fr. Attention Documents mis à disposition par : http://www.marketing-etudiant.fr Attention Ce document est un travail d étudiant, il n a pas été relu et vérifié par Marketing-etudiant.fr. En conséquence croisez vos

Plus en détail