Règlement intérieur de l'etablissement public d'insertion de la défense - règles de comportement et de discipline applicables aux volontaires

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Règlement intérieur de l'etablissement public d'insertion de la défense - règles de comportement et de discipline applicables aux volontaires"

Transcription

1 Règlement intérieur de l'etablissement public d'insertion de la défense - règles de comportement et de discipline applicables aux volontaires TITRE I ER PRÉAMBULE Article 1 er Champ d application Le présent règlement, qui a pour objet de fixer les règles de comportement et de discipline qui s imposent aux volontaires, ainsi que de définir leurs droits et leurs obligations, s applique dans les centres et hors de ceux-ci, notamment lors des activités organisées et/ou encadrées par l EPIDE. Par extension, il s applique aux stagiaires comme aux volontaires insérés bénéficiant d un contrat de soutien. Les directeurs de centre sont responsables de l application du règlement intérieur de l EPIDE. Il appartient à tous les agents des centres de le faire respecter. Ces derniers sont tenus, par devoir d exemplarité, au respect des mêmes règles que celles qui s imposent aux volontaires. Article 2 Affichage Le règlement intérieur est affiché dans tous les lieux prévus à cet effet. Article 3 Opposabilité Le règlement intérieur forme avec le contrat de volontariat pour l insertion, ou le contrat de service en EPIDE, un ensemble indivisible d obligations opposables au volontaire. Le volontaire en prend connaissance avant la signature de son contrat initial. Il s engage par cette signature à le respecter pendant toute la durée de son parcours au sein de l établissement ; il est dès lors censé en connaître le contenu et ne peut se prévaloir de son ignorance. TITRE II RÈGLES DE COMPORTEMENT ET DE DISCIPLINE Article 4 Le volontaire a l obligation de se conformer aux règles de discipline fixées par le présent règlement. Le comportement général attendu de sa part exclut toute forme de violence verbale ou physique.

2 Section 1 Article 5 Règles de comportement Le cadre général dans lequel évolue le volontaire est d inspiration militaire ; il est revendiqué comme partie intégrante de la méthode pédagogique de l établissement. A ce titre, les honneurs aux drapeaux national et européen et le chant de l hymne national sont obligatoires, les regroupements et les déplacements s effectuent en ordre serré, la pratique du sport est, sauf contre-indication dûment justifiée, obligatoire. Le volontaire est tenu d exécuter les ordres et les consignes qu il reçoit, d accomplir les travaux qui lui sont demandés et doit s abstenir de toute attitude d insubordination ou d insolence envers les agents du centre. Le volontaire doit respecter les règles élémentaires de savoir-vivre et de savoir-être qu impose la vie en collectivité. Il doit notamment se comporter en toutes circonstances avec politesse, calme et modération. Le régime de l internat et la pratique régulière du sport imposent que le volontaire respecte les règles d hygiène collective et individuelle. Section 2 Règles de vie Article 6 Modalités du régime de l internat Le volontaire est placé sous le régime de l internat du dimanche soir, ou du lundi, au vendredi dans les horaires fixés par le directeur de centre. La restauration lui est assurée en période d ouverture du centre. Le volontaire est tenu de respecter les horaires d ouverture et de fermeture du centre. En cas de retard ou d absence prévisible, il doit avertir le centre et fournir un justificatif à son retour ou le faire parvenir au centre. Les absences injustifiées entraînent la résiliation du contrat. Pour le volontaire pour un contrat de service en EPIDE : 1 Les retards ou absences doivent être justifiés ; le volontaire ou l éducateur de la Protection judiciaire de la jeunesse avertit le centre et fournit un justificatif dans les plus brefs délais ; 2 Les absences injustifiées entraînent la résiliation du contrat qui doit être portée à la connaissance des services de la protection judiciaire de la jeunesse et notifiée aux représentants légaux. Article 7 Emploi du temps Le volontaire doit : 1 Suivre avec assiduité l emploi du temps défini par le centre ; 2 Etre présent aux différents appels et rassemblements qui rythment la vie collective du centre ; 3 Participer à tout le programme d activités constitutif de son parcours. Article 8 Tenue dans le centre Le volontaire porte les effets du trousseau EPIDE qui lui est remis, à titre de prêt, lors de son accueil en centre. Il est responsable de l entretien et de la conservation de ce trousseau. Il doit le restituer à la fin de son contrat. Le port de la tenue EPIDE à l extérieur du centre impose un comportement respectueux des valeurs de l établissement.

3 Le port de tout signe d appartenance religieuse est interdit. La tenue EPIDE est portée, sans excentricité, conformément aux consignes données par l encadrement. Les femmes doivent porter leurs cheveux attachés afin de dégager le visage. Le maquillage et les bijoux doivent être discrets et adaptés à l activité. Les hommes doivent portés leurs cheveux courts et se raser quotidiennement le visage. Le port de la barbe est interdit. Le port de piercings est interdit. L usage de chaussures de sport personnelles est autorisé dès lors qu elles sont conformes à l activité sportive pratiquée. Le port de vêtements personnels est permis pour la sortie hebdomadaire et pour les sorties occasionnelles autorisées. Dans l enceinte du centre, il ne doit véhiculer aucune appartenance. Article 9 Respect des biens et des consignes de sécurité Le volontaire doit respecter les biens de la collectivité. La dégradation de biens peut entraîner une retenue pour réparation prélevée sur l allocation mensuelle du volontaire dans la limite du tiers de celle-ci. Pour le volontaire en contrat de service, la retenue est effectuée sur la prime. Il peut également être demandé au volontaire de participer aux travaux de réparation du dommage. Dans l enceinte du centre, le volontaire observe toutes les dispositions relatives à l hygiène et à la sécurité des biens et des personnes. Il se soumet au plan de prévention du centre, notamment aux exercices d évacuation incendie. Le volontaire doit signaler immédiatement à l encadrement tout dysfonctionnement des dispositifs de sécurité qu il constate. Il doit, de la même manière, rendre compte sans délai de tout accident dont il est témoin dans le centre. TITRE III DROITS DES VOLONTAIRES Article 10 Liberté d information et liberté d expression Le volontaire exerce librement son droit d expression ainsi que son droit à l information dans le respect du pluralisme, de la laïcité et du principe de neutralité. Le volontaire peut introduire dans l enceinte du centre tout support d information de son choix à l exclusion de ceux portant atteinte aux bonnes mœurs ou faisant l apologie de toute forme de violence, destinés à mener une propagande politique ou religieuse, à caractère raciste, pornographique et, plus généralement, en contradiction avec les valeurs de l établissement. Les publications rédigées par des volontaires peuvent être librement diffusées dans le centre après contrôle du directeur de centre dans les limites fixées par l article 10 de la Convention Européenne de sauvegarde des droits de l Homme. Toutefois, au cas où certains écrits présenteraient un caractère injurieux ou diffamatoire, ou en cas d atteinte grave aux droits d autrui ou à l ordre public, le directeur du centre peut suspendre ou interdire la diffusion de la publication dans le centre et en informe le siège. Afin de permettre l exercice de la liberté d expression dans le centre, le directeur de centre veille à ce que des panneaux d affichage et, dans le mesure du possible, un local soient mis à la disposition des délégués des volontaires et, le cas échéant, des associations de volontaires.

4 Article 11 Liberté d association Les volontaires peuvent exercer le droit d association dans les conditions prévues à l article 9 du décret n du 2 août 2005 relatif à la discipline générale s'appliquant aux volontaires pour l'insertion et aux volontaires pour un contrat de service au sein des centres de formation de l'établissement public d'insertion de la défense. Article 12 Représentativité des volontaires Le volontaire est représenté par les «délégués des volontaires» qui sont les interlocuteurs directs du directeur de centre pour toutes les questions touchant à leur vie quotidienne. Chaque section est représentée par un délégué et un suppléant désignés par le directeur de centre, à la suite d un tirage au sort parmi l ensemble des volontaires de la section qui se sont déclarés candidats. Au départ d un délégué, une nouvelle désignation est effectuée. Au titre de l exercice de la citoyenneté, le mode de désignation pourra, à des fins pédagogiques, être remplacé par l organisation d élections. Article 13 Exercice du droit de réunion Le droit de réunion s exerce, sur autorisation du directeur de centre, à l initiative : 1 Des délégués des volontaires régulièrement désignés en application de l article 12 du présent règlement intérieur ; 2 Des associations mentionnées à l article 11 du présent règlement intérieur ; 3 D un groupe de volontaires, au titre de la liberté d information et d expression tel que mentionné à l article 10. Le droit de réunion s exerce en dehors des heures d activités fixées par l emploi du temps du centre et avant l heure d extinction des feux. Article 14 Respect des principes de laïcité et de pluralisme Conformément à la loi du 9 décembre 1905 relative à la séparation des églises et de l Etat, l EPIDE garantit aux volontaires le libre exercice de leurs cultes sous réserve du respect de l'ordre public. Le volontaire peut exercer son culte dans la limite où l expression de ses convictions religieuses ne porte pas atteinte au bon fonctionnement du service, au déroulement des activités organisées par l EPIDE, à la vie en collectivité, et à la tranquillité des autres volontaires. Il est interdit au volontaire de manifester ses convictions religieuses de manière ostentatoire et de les promouvoir. Le volontaire ne peut se prévaloir de ses convictions religieuses pour déroger aux règles qui régissent les relations entre l établissement, ses agents, et les volontaires. Il ne peut invoquer aucune prescription ou justification d ordre religieux pour se soustraire à l obligation d assiduité, à la pratique d activités quelle qu en soit sa nature, ou à l exécution d une sanction.

5 TITRE IV OBLIGATIONS DES VOLONTAIRES, INTERDICTIONS, AUTORISATIONS PRÉALABLES REQUISES DU DIRECTEUR DE CENTRE Article 15 Respect d autrui et lutte contre le harcèlement Les comportements agressifs, les rixes, injures, insultes, incivilités, les attitudes et comportements irrespectueux envers le personnel de service sont, par nature, contraires au respect d autrui et au principe de tolérance et peuvent entraîner le prise de sanctions. Est également passible de sanction le fait de porter atteinte à l image de toute personne physique, cadres ou volontaires, ainsi qu à celle de l EPIDE, notamment via des réseaux sociaux, des textes, des images, ou des vidéos. Le harcèlement, tant sexuel que moral, est puni par la loi ; le volontaire a le devoir de porter sans délai à la connaissance de la direction du centre, directement ou indirectement, tout agissement de harcèlement sexuel ou moral, qu il en soit victime ou témoin. Le volontaire est tenu de signaler à l encadrement toute atteinte portée à son intégrité physique ou morale et rendre compte de tels faits lorsqu il en est témoin dans l enceinte du centre. Article 16 Les interdictions prévues par la loi Tout comportement ou agissement contraire aux lois de la République expose le volontaire, en plus de sanctions disciplinaires, à des condamnations civiles et/ou des sanctions pénales. A ce titre est notamment sanctionné le fait : 1 De harceler moralement ou sexuellement ; 2 D organiser et/ou de participer à des séances de bizutage ; 3 De tenir des propos diffamatoires ; 4 De tenir des propos d ordre sexiste, homophobe, raciste, xénophobe, faisant l apologie de crimes ou incitant à la haine raciale ou religieuse ; 5 De pratiquer toute forme de racket ; 6 D introduire et/ou de détenir toutes armes à feu ou armes blanches ; 7 De détenir, consommer et de faire le commerce de produits illicites ; 8 De fumer dans les locaux du centre ; 9 De faire commerce dans le centre ; 10 De se livrer à des jeux d argent dans l enceinte du centre ; 11 De se livrer à du tapage diurne ou nocturne. Article 17 Interdictions spécifiques Pour garantir la sûreté, la salubrité, et la tranquillité du centre, il est notamment interdit : 1 De détenir couteaux, canifs, cutters ou autres objets susceptibles de mettre en danger la vie d autrui et de perturber la vie du centre (pétards, bombes lacrymogènes, bombes de peintures, etc.) ; 2 De détourner de sa destination première un bien à des fins d agression ou de destruction ; 3 D introduire ou de consommer des boissons alcoolisées ; 4 D introduire dans l enceinte du centre tout appareil de chauffage, de cuisson ou de réception TV ; 5 D introduire un animal dans l enceinte du centre ; 6 De circuler hors ou dans les locaux après l extinction des feux ; 7 D accéder aux zones réservées aux personnes du sexe opposé définies par le centre (dortoirs, salles d eaux, toilettes et espaces dédiés) ;

6 8 De se comporter et/ou d agir de sorte à créer du désordre au sein du centre ; 9 D introduire et de faire circuler dans l enceinte du centre tout support à caractère politique ou religieux ; 10 D organiser des réunions excédant les limites des droits individuels d opinion, de liberté religieuse, et d expression reconnus dans le cadre du présent règlement ; 11 De prendre ses repas en dehors des lieux prévus à cet effet et de consommer des aliments ou des boissons durant les activités ; 12 De stocker des aliments et des produits périssables ; 13 De gaspiller la nourriture ; 14 De faire usage de postes de radio, de téléphones mobiles, et de lecteurs numériques pendant les temps d activité et après l extinction des feux. L usage de ces appareils pendant les périodes autorisées doit demeurer discret et s accompagner de l emploi d écouteurs ou de casque audio. Le fait de détenir au sein du centre des objets de valeur et/ou qui suscitent la tentation n est pas recommandé. Le vol de tels objets ne peut engager la responsabilité de l EPIDE. Le personnel d encadrement du centre pourra inviter le volontaire à présenter le contenu de ses effets personnels ou de ses espaces de rangement en présence de deux témoins dont un désigné par le volontaire. En cas de refus, le directeur de centre peut requérir l intervention des autorités compétentes. Article 18 Obligations Le volontaire doit : 1 Se lever dès l heure du réveil ; 2 Procéder à sa toilette et revêtir la tenue fixée pour la première activité ; 3 Faire son lit et ranger ses effets personnels ; 4 Exécuter les tâches d entretien collectif ; 5 Prendre son petit déjeuner et ses repas conformément à l organisation définie par le centre ; 6 Prendre soin de sa santé, de son hygiène corporelle et vestimentaire ; 7 Se mobiliser sur toutes les actions proposées ; 8 S inscrire dans une dynamique de recherche active d emploi ; Le volontaire en activité extérieure (stage en entreprise, séjour de cohésion, hébergement le weekend, etc.) se conforme au règlement intérieur de la structure d accueil tout en respectant les principes fondamentaux du règlement intérieur de l EPIDE. Article 19 Autorisations préalables requises du directeur de centre Le volontaire qui souhaite quitter le centre à des fins personnelles est tenu de solliciter une autorisation de sortie temporaire. Pour le mineur volontaire pour un contrat de service en EPIDE, cette autorisation est soumise à l accord de ses représentants légaux. Les visites de personnes extérieures peuvent être exceptionnellement autorisées par le directeur de centre. L introduction et le stationnement temporaire d un véhicule personnel dans l enceinte du centre sont soumis à autorisation. La demande d autorisation, formulée par écrit, doit être accompagnée d une copie du permis de conduire et de la carte grise, ainsi que d un certificat d assurance en cours de validité. L EPIDE dégage toute responsabilité en cas de dégradation ou d avarie survenue au véhicule stationné dans l enceinte du centre.

7 TITRE V SANCTIONS, PROCÉDURE DISCIPLINAIRE ET RÉCOMPENSES Article 20 Nature et échelle des sanctions Les sanctions sont proportionnelles aux fautes commises. Toute sanction doit faire l objet d un rapport circonstancié établi par le ou les cadres ayant constaté la faute. Tout prononcé de sanction, quel que soit son degré d importance, fera l objet d un accompagnement éducatif et sera replacé dans un contexte pédagogique par les cadres en charge du tutorat du volontaire. Les sanctions qui peuvent être prononcées sont : 1 L exclusion provisoire de certaines activités ; 2 L interdiction temporaire d accès aux lieux de loisirs ; 3 L accomplissement de travaux d utilité générale supplémentaires ; 4 La privation de sortie ; 5 L avertissement ; 6 Le blâme ; 7 L exclusion temporaire du centre ; 8 La cessation anticipée du volontariat pour l insertion (exclusion définitive) ou du contrat de service en EPIDE. Toutes les sanctions peuvent être assorties d un sursis. La durée de l exclusion temporaire du centre ne peut excéder un mois. Les exclusions entraînent la suppression du versement de l allocation au titre de la période considérée. L exclusion ne peut excéder une semaine dans le cadre du contrat de service en EPIDE. Pour volontaire pour un contrat de service, l exclusion entraîne la non-comptabilisation de la période considérée dans le calcul de la prime. Article 21 Procédure disciplinaire Les sanctions prévues du 1 au 6 de l article 20 du présent règlement sont prises par le directeur de centre ou ses délégataires. Les sanctions prévues du 7 de l article 20 du présent règlement sont prises par le directeur de centre sur délégation du directeur général, et après avis du conseil de discipline du centre. Dès la fin de la période probatoire, les sanctions prévues au 8 de l article 20 du présent règlement sont prises par le directeur général de l EPIDE, sur proposition du directeur de centre et après avis du conseil de discipline. Lorsque la procédure disciplinaire un volontaire pour un contrat de service en EPIDE, le centre informe le STEMO. Les représentants légaux et l éducateur PJJ sont informés, simultanément, et sont impérativement associés au conseil de discipline. Les représentants légaux sont informés des sanctions graves. Chaque centre est doté d un conseil de discipline qui comprend : 1 Le directeur du centre ou son représentant, il assure la présidence du conseil ; 2 Deux cadres désignés par le directeur de centre dont le référent du volontaire concerné ou son représentant ; 3 Un volontaire désigné par le directeur de centre parmi les délégués des volontaires. L envoi d un volontaire devant le conseil de discipline est décidé par le directeur de centre qui désigne un rapporteur, communique à l intéressé les raisons pour lesquelles il est envisagé de le sanctionner, et recueille ses observations éventuelles.

8 Le comparant est, dans tous les cas, convoqué par écrit. Il peut se faire assister par une personne de son choix, volontaire ou cadre, appartenant au centre. Article 22 Attestation et récompenses Les volontaires qui, au cours de leur parcours de formation, ont satisfait à certaines conditions fixées par une décision du directeur de l EPIDE reçoivent une attestation dite de parcours civique EPIDE. Les conditions d obtention et la signification de cette attestation sont exposées au volontaire dans le cadre de son parcours de formation. Le directeur de centre peut accorder des récompenses, sous forme de témoignages de satisfaction et de lettres de félicitations, pour distinguer un volontaire au titre d un comportement exemplaire, de l excellence des résultats obtenus, ou de tout progrès accompli. TITRE VI DIVERS Article 23 Texte abrogé Le «règlement intérieur des centres EPIDE applicable aux volontaires pour l insertion», adopté par le conseil d'administration de l établissement lors de la séance du 30 novembre 2010, est abrogé.

REGLEMENT INTERIEUR (mis à jour le 04/02/2015)

REGLEMENT INTERIEUR (mis à jour le 04/02/2015) REGLEMENT INTERIEUR (mis à jour le 04/02/2015) I Préambule PLP FORMATION est un organisme de formation professionnel indépendant. PLP FORMATION est domicilié au. Le présent Règlement Intérieur a vocation

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR FORMATIONS

RÈGLEMENT INTÉRIEUR FORMATIONS RÈGLEMENT INTÉRIEUR FORMATIONS Préambule TECHNOPOL TECHNO PARADE est un organisme de formation professionnelle dont le siège social est. L association TECHNOPOL TECHNO PARADE est en cours de déclaration

Plus en détail

DOCUMENT à CONSERVER

DOCUMENT à CONSERVER DOCUMENT à CONSERVER Genech Formation situé au 28 rue Victor Hugo, 59810 LESQUIN, accueille en formation des apprenants (jeunes et adultes) ayant conclu un contrat de type particulier ou une convention

Plus en détail

Coach motive est un organisme de formation professionnel indépendant dont le siège social est au 1 allée des 4 sous 95160 Montmorency

Coach motive est un organisme de formation professionnel indépendant dont le siège social est au 1 allée des 4 sous 95160 Montmorency I PRÉAMBULE Coach motive est un organisme de formation professionnel indépendant dont le siège social est au 1 allée des 4 sous 95160 Montmorency Coach motive est déclaré sous le numéro de déclaration

Plus en détail

Déclaration d activité enregistrée sous le numéro 11 75 5143875 auprès du Préfet d Ile de France REGLEMENT INTERIEUR

Déclaration d activité enregistrée sous le numéro 11 75 5143875 auprès du Préfet d Ile de France REGLEMENT INTERIEUR Véronique Aumont Boucand, 243 Boulevard Raspail, 75014 Paris Déclaration d activité enregistrée sous le numéro 11 75 5143875 auprès du Préfet d Ile de France REGLEMENT INTERIEUR I PREAMBULE Le présent

Plus en détail

CANNEVAS pour un REGLEMENT INTERIEUR DE LYCEE

CANNEVAS pour un REGLEMENT INTERIEUR DE LYCEE CANNEVAS pour un REGLEMENT INTERIEUR DE LYCEE VU les articles du Code rural et forestier, livre V111; VU les articles du code de l'éducation; VU l avis rendu par le conseil de délégués des élèves le [

Plus en détail

SOMMAIRE. NOUVEAU REGLEMENT INTERIEUR ALSH Jeunesse - Espace Jeunes

SOMMAIRE. NOUVEAU REGLEMENT INTERIEUR ALSH Jeunesse - Espace Jeunes NOUVEAU REGLEMENT INTERIEUR ALSH Jeunesse - Espace Jeunes Le présent règlement a été validé en séance du conseil municipal du 6 octobre 2011, et est applicable à compter du 22 octobre 2011. SOMMAIRE 1)

Plus en détail

CHARTE D ENGAGEMENTS

CHARTE D ENGAGEMENTS CHARTE D ENGAGEMENTS (Règlement intérieur) Le présent règlement, établi conformément aux articles L 6352-3, L 6352-4 et R 6352-1 à R 6352-15 du Code du Travail, a pour objet de présenter : Les principales

Plus en détail

Le règlement intérieur de l entreprise

Le règlement intérieur de l entreprise Le règlement intérieur de l entreprise Philippe DI MAGGIO Direction du travail et de l emploi Le règlement intérieur est un document qui précise un certain nombre d'obligations, notamment en matière d'hygiène,

Plus en détail

CONTRAT DE VIE SCOLAIRE

CONTRAT DE VIE SCOLAIRE CONTRAT DE VIE SCOLAIRE Préambule Les familles, les élèves et les personnels sont priés de prendre connaissance très attentivement du contrat de Vie scolaire de l établissement. Il est constitué par l

Plus en détail

APPSEA NORD PAS-DE-CALAIS ASSOCIATION DE PRÉFIGURATION DU PÔLE SUPÉRIEUR D ENSEIGNEMENTS ARTISTIQUES DU NORD PAS-DE-CALAIS RÈGLEMENT INTÉRIEUR

APPSEA NORD PAS-DE-CALAIS ASSOCIATION DE PRÉFIGURATION DU PÔLE SUPÉRIEUR D ENSEIGNEMENTS ARTISTIQUES DU NORD PAS-DE-CALAIS RÈGLEMENT INTÉRIEUR APPSEA NORD PAS-DE-CALAIS ASSOCIATION DE PRÉFIGURATION DU PÔLE SUPÉRIEUR D ENSEIGNEMENTS ARTISTIQUES DU NORD PAS-DE-CALAIS RÈGLEMENT INTÉRIEUR Préambule L APPSEA Nord Pas-de-Calais est un établissement

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR APPLICABLE AUX STAGIAIRES

REGLEMENT INTERIEUR APPLICABLE AUX STAGIAIRES REGLEMENT INTERIEUR APPLICABLE AUX STAGIAIRES article 1 Dispositions générales Le présent règlement est établi conformément aux dispositions des articles L 6352-3 et L. 6352-4 et R 6352-1 à R 6352-15 du

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE L ASSOCIATION EDI FORMATION

REGLEMENT INTERIEUR DE L ASSOCIATION EDI FORMATION REGLEMENT INTERIEUR DE L ASSOCIATION EDI FORMATION GENERALITES L association a été crée par déclaration en date du 4 août 1988, à la Sous Préfecture de GRASSE, sous le titre EDIFORM (J.O. du 7 septembre

Plus en détail

MEDIATHEQUE MUNICIPALE DE BRUZ REGLEMENT INTERIEUR

MEDIATHEQUE MUNICIPALE DE BRUZ REGLEMENT INTERIEUR MEDIATHEQUE MUNICIPALE DE BRUZ REGLEMENT INTERIEUR Article 1 : Missions et dispositions générales La médiathèque est un service public, culturel et municipal. En tant que service municipal, elle fonctionne

Plus en détail

8 F 10. Règlement intérieur. I. Hygiène et sécurité 8-101 G

8 F 10. Règlement intérieur. I. Hygiène et sécurité 8-101 G (1) L établissement d un règlement intérieur est obligatoire dans les entreprises ou établissements où sont employés habituellement au moins 20 salariés. Règlement intérieur Voir commentaire -1 Le règlement

Plus en détail

TD N 3 : correction des questions, fichier à imprimer.

TD N 3 : correction des questions, fichier à imprimer. TD N 3 : correction des questions, fichier à imprimer. Chapitre 1 : SITUATION PROFESSIONNELLE Question n 1 : Selon l article L 1321-1 du code du travail : «dans le règlement intérieur, l employeur fixe

Plus en détail

PASS sports vacances. Sommaire

PASS sports vacances. Sommaire PASS sports vacances Sommaire PREAMBULE Article 1 : Modalités d inscription Article 2 : Modalités de fonctionnement Article 3 : Les infrastructures Article 4 : Tarification Article 5 : Sécurité et secours

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. Lycée Saint Jean Bosco PREAMBULE

REGLEMENT INTERIEUR. Lycée Saint Jean Bosco PREAMBULE REGLEMENT INTERIEUR Lycée Saint Jean Bosco PREAMBULE Le règlement intérieur permet la régularisation de la vie de l établissement et des rapports entre ses différents acteurs. Il contient les règles qui

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR de l Université Paris Diderot Paris 7

REGLEMENT INTERIEUR de l Université Paris Diderot Paris 7 REGLEMENT INTERIEUR de l Université Paris Diderot Paris 7 PREAMBULE Article 1 - Article 2 - Champ d application Hiérarchie des règlements intérieurs TITRE I : CHAPITRE I : Article 3 - Article 4 - Article

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR AFIP DES STAGIAIRES/ETUDIANTS

RÈGLEMENT INTÉRIEUR AFIP DES STAGIAIRES/ETUDIANTS RÈGLEMENT INTÉRIEUR AFIP DES STAGIAIRES/ETUDIANTS Objet et champ d application Article 1 : Objet (Art. L6352-3 à L6352-5 du code du travail) Le présent règlement intérieur a pour objet de préciser l application

Plus en détail

Organisme de formation Prolipsia

Organisme de formation Prolipsia Page 1 / 8 - Contenu - 1 Préambule... 3 2 Dispositions Générales... 3 3 Hygiène et sécurité... 4 3.1 Règles générales... 4 3.2 Règles particulières Locaux Prolipsia... 4 4 Discipline... 6 4.1 Horaires

Plus en détail

pao - web - design graphique - photographie

pao - web - design graphique - photographie RÈGLEMENT INTERIEUR APPLICABLE AUX STAGIAIRES I / Dispositions Générales Article 1.1. Objet du règlement : En application des dispositions de l article L.6352-3 du Code du travailet en vertu de son pouvoir

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR Du CFA des métiers du sport et de l animation 1

REGLEMENT INTERIEUR Du CFA des métiers du sport et de l animation 1 REGLEMENT INTERIEUR Du CFA des métiers du sport et de l animation 1 Approuvé par le Conseil d Administration du 21 juin 2012 PREAMBULE : 1. Généralités : Le règlement intérieur est constitué conformément

Plus en détail

COMMISSION JEUNES SAPEURS-POMPIERS

COMMISSION JEUNES SAPEURS-POMPIERS COMMISSION JEUNES SAPEURS-POMPIERS REGLEMENT INTERIEUR L exercice par les Jeunes Sapeurs-Pompiers (J.S.P.), de leurs droits et du respect de leurs obligations dans la formation, contribue à les préparer

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR L.E.A MARTIN LUTHER KING ASNIERES

REGLEMENT INTERIEUR L.E.A MARTIN LUTHER KING ASNIERES REGLEMENT INTERIEUR L.E.A MARTIN LUTHER KING ASNIERES 1. PREAMBULE L Ecole est un lieu de vie formateur et fédérateur de toute société, transmettant les principes républicains, liberté, égalité, fraternité

Plus en détail

Modèle de règlement intérieur

Modèle de règlement intérieur Modèle de règlement intérieur Article 1 er : Objet Le présent règlement est destiné à organiser la vie et les conditions d exécution du travail dans la collectivité. Il est complété, le cas échéant, par

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR TYPE

REGLEMENT INTERIEUR TYPE REGLEMENT INTERIEUR TYPE I. Préambule Article 1 : OBJET ET CHAMP D APPLICATION 1.1 Ce règlement : fixe les règles de discipline intérieure, rappelle les garanties qui sont attachées à l application de

Plus en détail

Règlement du restaurant scolaire

Règlement du restaurant scolaire DEPARTEMENT DE LOIR-ET-CHER REPUBLIQUE FRANCAISE ARRONDISSEMENT DE BLOIS COMMUNE DE SAINT GERVAIS LA FORET Règlement du restaurant scolaire Le présent règlement concerne l organisation du restaurant scolaire.

Plus en détail

DU SERVICE ANNEXE DE RESTAURATION ET

DU SERVICE ANNEXE DE RESTAURATION ET REGLEMENT DU SERVICE ANNEXE DE RESTAURATION ET D HEBERGEMENT Collège MAJ mars 2014 1 Vu le code de l Education. Vu le code général des collectivités territoriales Vu la loi n 809 du 13 Août 2004 et notamment

Plus en détail

Les sanctions disciplinaires. Formation animée par Maître Marie-Laure LAURENT Avocat associé Département Droit Social

Les sanctions disciplinaires. Formation animée par Maître Marie-Laure LAURENT Avocat associé Département Droit Social Les sanctions disciplinaires Formation animée par Maître Marie-Laure LAURENT Avocat associé Département Droit Social Petit déjeuner RH CCI Jeudi 22 mai 2014 Introduction Définition du pouvoir disciplinaire

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE L ECOLE DE JOURNALISME ET DE COMMUNICATION D AIX MARSEILLE APPROUVE PAR LE CONSEIL DE L ECOLE DU 4 JUILLET 2014

REGLEMENT INTERIEUR DE L ECOLE DE JOURNALISME ET DE COMMUNICATION D AIX MARSEILLE APPROUVE PAR LE CONSEIL DE L ECOLE DU 4 JUILLET 2014 REGLEMENT INTERIEUR DE L ECOLE DE JOURNALISME ET DE COMMUNICATION D AIX MARSEILLE APPROUVE PAR LE CONSEIL DE L ECOLE DU 4 JUILLET 2014 Le règlement intérieur de l Université d Aix Marseille approuvé par

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR POUR LES STAGIAIRES

REGLEMENT INTERIEUR POUR LES STAGIAIRES REGLEMENT INTERIEUR POUR LES STAGIAIRES I. PREAMBULE : L Ecole Lyonnaise de Plantes Médicinales (ELPM) est un organisme de formation professionnelle déclaré sous le numéro de déclaration d activité 82

Plus en détail

REGLEMENTS INTERIEURS ET FONCTIONNEMENT 2014/2015

REGLEMENTS INTERIEURS ET FONCTIONNEMENT 2014/2015 REGLEMENTS INTERIEURS ET FONCTIONNEMENT 2014/2015 Accueil de loisirs Accueil pré / post scolaire Accueil pré / post centre de loisirs Restauration scolaire Important : Tous les parents inscrivant leur(s)

Plus en détail

Règlement intérieur du lycée Alain Chartier

Règlement intérieur du lycée Alain Chartier Règlement intérieur du lycée Alain Chartier Les dispositions du présent règlement intérieur ont été votées en séance régulière du Conseil d Administration le 2 juillet 2012. Ces règles sont conformes à

Plus en détail

COMMUNE DE CANNES-ECLUSE REGLEMENT DU RESTAURANT SCOLAIRE

COMMUNE DE CANNES-ECLUSE REGLEMENT DU RESTAURANT SCOLAIRE COMMUNE DE CANNES-ECLUSE REGLEMENT DU RESTAURANT SCOLAIRE Le présent règlement définit les relations entre les enfants, les accompagnateurs et le personnel du restaurant scolaire. Il a pour finalité de

Plus en détail

HORIZON CAP TAXI CENTRE DE FORMATION DE CONDUCTEURS DE TAXIS 35, Bd Anatole France 93200 Saint Denis www.horizoncaptaxi.fr

HORIZON CAP TAXI CENTRE DE FORMATION DE CONDUCTEURS DE TAXIS 35, Bd Anatole France 93200 Saint Denis www.horizoncaptaxi.fr REGLEMENT INTERIEUR ET DISCIPLINE H.C.T OBJECTIF DU CENTRE DE FORMATION Former et Préparer des stagiaires a l examen du Certificat de Capacité Professionnelle de Conducteur de Taxi pour les épreuves du

Plus en détail

Charte d utilisation déontologique de la vidéoprotection à CASTRES

Charte d utilisation déontologique de la vidéoprotection à CASTRES Charte d utilisation déontologique de la vidéoprotection à CASTRES Souhaitant améliorer la sécurité des personnes et des biens, lutter contre le sentiment d insécurité, la ville de CASTRES a décidé de

Plus en détail

Règlement d ordre intérieur de l Ecole fondamentale

Règlement d ordre intérieur de l Ecole fondamentale Article 1 Règlement d ordre intérieur de l Ecole fondamentale Chapitre I Le présent règlement d ordre intérieur s applique aux enfants fréquentant l Ecole fondamentale annexée à l Athénée royal Paul Delvaux.

Plus en détail

Règlement Intérieur des Instituts Supérieurs des Sciences Infirmières

Règlement Intérieur des Instituts Supérieurs des Sciences Infirmières Règlement Intérieur des Instituts Supérieurs des Sciences Infirmières ARTICLE 1 : La présente décision fixe le règlement intérieur des instituts supérieurs des sciences infirmières. TITRE I DISPOSITIONS

Plus en détail

Règlement intérieur de la Bibliothèque Municipale d Auxonne

Règlement intérieur de la Bibliothèque Municipale d Auxonne Règlement intérieur de la Bibliothèque Municipale d Auxonne Vu le Code du Patrimoine, et notamment les articles L 114-2 et L310-1 ; Vu le Code Général des Collectivités Territoriales ; et notamment les

Plus en détail

CENTRE NUMERIQUE DU JURA REGLEMENTS, CONDITIONS ET ACCES AUX SERVICES

CENTRE NUMERIQUE DU JURA REGLEMENTS, CONDITIONS ET ACCES AUX SERVICES CENTRE NUMERIQUE DU JURA REGLEMENTS, CONDITIONS ET ACCES AUX SERVICES L ensemble des règles définies ci-après constitue le Règlement Intérieur du Centre nécessaire à sa bonne marche et à la satisfaction

Plus en détail

S.A.S VM 28000. Rue du Médecin Général Beyne. 28000 Chartres REGLEMENT INTERIEUR

S.A.S VM 28000. Rue du Médecin Général Beyne. 28000 Chartres REGLEMENT INTERIEUR S.A.S 28000 Chartres REGLEMENT INTERIEUR ARTICLE 1 - DISPOSITIONS GENERALES Le présent règlement, établi conformément aux textes en vigueur, précise pour le bon fonctionnement de l entreprise et ce, y

Plus en détail

Lycéens... page 2 Devoirs des lycéens... page 2 Droit des lycéens... page 7

Lycéens... page 2 Devoirs des lycéens... page 2 Droit des lycéens... page 7 RÈGLEMENT INTÉRIEUR Lycéens... page 2 Devoirs des lycéens... page 2 Droit des lycéens... page 7 Étudiants... page 9 Devoirs des étudiants... page 9 Droit des étudiants... page 13 5 rue de la Motte Brûlon

Plus en détail

Vos obligations d employeur FICHE CONSEIL. Nom du Document : L EXERCICE DES FONCTIONS DES DÉLÉGUÉS DU PERSONNEL : VOS

Vos obligations d employeur FICHE CONSEIL. Nom du Document : L EXERCICE DES FONCTIONS DES DÉLÉGUÉS DU PERSONNEL : VOS L EXERCICE DES FONCTIONS DES DÉLÉGUÉS DU PERSONNEL : Vos obligations d employeur FICHE CONSEIL Les salariés de votre entreprise ont élu leur(s) délégué(s) du personnel. Vous avez pu constater que la loi

Plus en détail

Mairie de BALLAN-MIRE 37510. Canton de BALLAN-MIRE. Tel : 02.47.80.10.00

Mairie de BALLAN-MIRE 37510. Canton de BALLAN-MIRE. Tel : 02.47.80.10.00 Mairie de BALLAN-MIRE 37510 Canton de BALLAN-MIRE Tel : 02.47.80.10.00-1/7 - La Bibliothèque Municipale est un service public. C est un lieu de découverte, d initiation, d information, de travail et de

Plus en détail

PRINCIPES DE FONCTIONNEMENT À L ATTENTION DES USAGERS DU SERVICE PROJ AIDE

PRINCIPES DE FONCTIONNEMENT À L ATTENTION DES USAGERS DU SERVICE PROJ AIDE PRINCIPES DE FONCTIONNEMENT À L ATTENTION DES USAGERS DU SERVICE PROJ AIDE Service Proj aide / Direction des Relations à la Population / 2015 Page 1 SOMMAIRE PREAMBULE... 3 CHAPITRE 1. DISPOSITIONS COMMUNES

Plus en détail

FOYER DE JEUNES TRAVAILLEURS REGLEMENT INTERIEUR

FOYER DE JEUNES TRAVAILLEURS REGLEMENT INTERIEUR FOYER DE JEUNES TRAVAILLEURS REGLEMENT INTERIEUR Ce règlement de fonctionnement intérieur, à lire attentivement, a pour but de préciser les conditions de votre séjour, d assurer dans le cadre d un hébergement

Plus en détail

Règlement intérieur des publics accueillis au CFA de Haute-Corse

Règlement intérieur des publics accueillis au CFA de Haute-Corse 1 Règlement intérieur des publics accueillis au CFA de Haute-Corse PRÉAMBULE Le Centre de Formation des Apprentis de Haute-Corse a pour mission la Formation professionnelle par alternance. L apprenti ou

Plus en détail

On distingue traditionnellement le licenciement pour motif personnel du licenciement pour motif économique.

On distingue traditionnellement le licenciement pour motif personnel du licenciement pour motif économique. Le licenciement Le licenciement est soumis à de nombreuses lois. Il convient de pouvoir distinguer les différents motifs justifiant l'engagement d'une procédure de licenciement ainsi que les droits et

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS INTERCOMMUNAL ARTICLE 1 FONCTIONNEMENT

REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS INTERCOMMUNAL ARTICLE 1 FONCTIONNEMENT REGLEMENT INTERIEUR ACCUEIL COLLECTIF DE MINEURS INTERCOMMUNAL L accueil collectif de mineurs intercommunal est une action dépendante de la Communauté de Communes Epte-Vexin-Seine. Habilité par le ministère

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR SALLE ASSOCIATIVE DE SAINT GEORGES DU BOIS

REGLEMENT INTERIEUR SALLE ASSOCIATIVE DE SAINT GEORGES DU BOIS REGLEMENT INTERIEUR SALLE ASSOCIATIVE DE SAINT GEORGES DU BOIS TITRE I DISPOSITIONS GENERALES Article 1 Objet Le présent règlement a pour objet de déterminer les conditions dans lesquelles doit être utilisée

Plus en détail

2 avenue de la Révolution 86000 POITIERS 05 49 61 60 60

2 avenue de la Révolution 86000 POITIERS 05 49 61 60 60 REGLEMENT INTERIEUR 2011-2012 Lycée des métiers au service des organisations et des personnes 2 avenue de la Révolution 86000 POITIERS 05 49 61 60 60 1 VIVRE AU LYCEE SAINT JACQUES DE COMPOSTELLE Ce règlement

Plus en détail

Ville de Bures sur Yvette. Vidéo-protection Charte d éthique

Ville de Bures sur Yvette. Vidéo-protection Charte d éthique Ville de Bures sur Yvette Vidéo-protection Charte d éthique La vidéo-protection est un outil au service de la politique de prévention et de sécurité de la Ville de Bures sur Yvette. Ses objectifs sont

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR du RESTAURANT SCOLAIRE de la COMMUNE de LINXE 05.58.73.89.58

REGLEMENT INTERIEUR du RESTAURANT SCOLAIRE de la COMMUNE de LINXE 05.58.73.89.58 REGLEMENT INTERIEUR du RESTAURANT SCOLAIRE de la COMMUNE de LINXE 05.58.73.89.58 Préambule La Commune de Linxe, organise un service de restauration pour son groupe scolaire. Ce service est ouvert à tous

Plus en détail

Charte déontologique de la vidéoprotection de l OPH de Saint-Dizier

Charte déontologique de la vidéoprotection de l OPH de Saint-Dizier Préambule Charte déontologique de la vidéoprotection de l OPH de Saint-Dizier Validé par le Conseil d Administration du 28 juin 2013. Souhaitant améliorer la sécurité des personnes et des biens, répondre

Plus en détail

Règlement intérieur de la Maison Saint Léon

Règlement intérieur de la Maison Saint Léon Règlement intérieur de la Maison Saint Léon Ce règlement intérieur permet de donner un cadre à la mise en application du projet de la MSL et de sa charte de vie. On peut donc comprendre le sens de ces

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR (Applicable aux stagiaires de la formation professionnelle)

REGLEMENT INTERIEUR (Applicable aux stagiaires de la formation professionnelle) REGLEMENT INTERIEUR (Applicable aux stagiaires de la formation professionnelle) I - PREAMBULE ADN FORMATION est un organisme de formation professionnelle indépendant. L association ADN FORMATION est domiciliée

Plus en détail

Charte d utilisation déontologique de la vidéoprotection. Ville d ANGOULÊME

Charte d utilisation déontologique de la vidéoprotection. Ville d ANGOULÊME Charte d utilisation déontologique de la vidéoprotection Ville d ANGOULÊME Souhaitant améliorer la sûreté des personnes et la sécurité des biens, afin de lutter contre les actes de malveillance, la ville

Plus en détail

CAISSE NATIONALE DE SECURITE SOCIALE DE GUINEE REGLEMENT INTERIEUR. Le présent règlement intérieur est conforme aux dispositions de l ordonnance

CAISSE NATIONALE DE SECURITE SOCIALE DE GUINEE REGLEMENT INTERIEUR. Le présent règlement intérieur est conforme aux dispositions de l ordonnance CAISSE NATIONALE DE SECURITE SOCIALE DE GUINEE REGLEMENT INTERIEUR PREAMBULE Le présent règlement intérieur est conforme aux dispositions de l ordonnance N 003/PRG/SGG/88 du 28 janvier 1988 portant institution

Plus en détail

Ecole maternelle et élémentaire bilingue ABCM Ingersheim Jean Petit REGLEMENT INTERIEUR Modifié le 27/05/2014

Ecole maternelle et élémentaire bilingue ABCM Ingersheim Jean Petit REGLEMENT INTERIEUR Modifié le 27/05/2014 Ecole maternelle et élémentaire bilingue ABCM Ingersheim Jean Petit REGLEMENT INTERIEUR Modifié le 27/05/2014 caractères italiques: seuls les enfants des classes maternelles sont concernés! I. HORAIRES

Plus en détail

ECOLE DE MUSIQUE HENRI REBER REGLEMENT INTERIEUR. Le fonctionnement de l Ecole de Musique doit se conformer aux statuts de l Association.

ECOLE DE MUSIQUE HENRI REBER REGLEMENT INTERIEUR. Le fonctionnement de l Ecole de Musique doit se conformer aux statuts de l Association. ECOLE DE MUSIQUE HENRI REBER REGLEMENT INTERIEUR TITRE I : BUT, FONCTIONNEMENT ET ORGANISATION Article 1 Le fonctionnement de l Ecole de Musique doit se conformer aux statuts de l Association. Article

Plus en détail

LYCEE PROFESSIONNEL PRIVE F. VERGUIN Route de Sablons 38550 Le PEAGE de ROUSSILLON Tél : 04.74.11.39.90 Fax : 04.74.11.35.61

LYCEE PROFESSIONNEL PRIVE F. VERGUIN Route de Sablons 38550 Le PEAGE de ROUSSILLON Tél : 04.74.11.39.90 Fax : 04.74.11.35.61 Version 1 validée par l équipe pédagogique et le chef d établissement le 29 Juin 2012 SOMMAIRE 1) PREAMBULE 2) LA VIE QUOTIDIENNE AU LYCEE 3) DROITS ET OBLIGATIONS DES ELEVES 4) UTILISATION DES OUTILS

Plus en détail

Lycée Français Toronto Règlement intérieur du secondaire

Lycée Français Toronto Règlement intérieur du secondaire Lycée Français Toronto Règlement intérieur du secondaire Préambule Le Lycée Français Toronto est un lieu d apprentissage de connaissances et de comportements dans le respect de chacun et dans le souci

Plus en détail

Règlement intérieur MJC Chazelles sur Lyon

Règlement intérieur MJC Chazelles sur Lyon Règlement intérieur MJC Chazelles sur Lyon 1 - PREAMBULE Ce règlement intérieur complète les statuts de l Association. Il a été entériné par le Conseil d Administration du 9 janvier 2012 et par l Assemblée

Plus en détail

Réseau des bibliothèques REGLEMENT INTERIEUR

Réseau des bibliothèques REGLEMENT INTERIEUR Communauté de communes du Pays du Coquelicot Réseau des bibliothèques REGLEMENT INTERIEUR Dispositions générales : Article 1- Le réseau des bibliothèques du Pays du Coquelicot est un service public reconnu

Plus en détail

LES DROITS DES AGENTS DANS LA FONCTION PUBLIQUE COMMUNALE

LES DROITS DES AGENTS DANS LA FONCTION PUBLIQUE COMMUNALE République française Polynésie française www.cgf.pf LES DROITS DES AGENTS DANS LA FONCTION PUBLIQUE COMMUNALE (Mode d emploi FPC) SOMMAIRE I Les droits liés à la personne A La définition générale des droits

Plus en détail

Bulletin d adhésion Saison 2014/2015

Bulletin d adhésion Saison 2014/2015 Renouvellement d inscription : Oui Bulletin d adhésion Saison 2014/2015 Non A déjà pratiqué la Capoeira : Oui Non Photo d identité à coller (Pour les nouveaux adhérents) NOM : PRENOM : DATE DE NAISSANCE

Plus en détail

Du 1 er juillet 2014 au 30 juin 2015

Du 1 er juillet 2014 au 30 juin 2015 Place Vignioboul Mon Pass Loisirs Du 1 er juillet 2014 au 30 juin 2015 Prénom : / Nom : Ma date de naissance : / / Téléphone (domicile) : / Mon portable : / Mon mail : / Cocher 1 possibilité : (OBLIGATOIRE)

Plus en détail

CONVENTION D OCCUPATION DU DOMAINE UNIVERSITAIRE

CONVENTION D OCCUPATION DU DOMAINE UNIVERSITAIRE Année universitaire 2015-2016 CONVENTION D OCCUPATION DU DOMAINE UNIVERSITAIRE ENTRE L INSTITUT D ETUDES POLITIQUES DE LILLE ET UNE ASSOCIATION ETUDIANTE Entre d une part, L Institut d Etudes Politiques

Plus en détail

MODALITES DE CONTROLE DES APTITUDES ET DES CONNAISSANCES DIPLOMES UNIVERSITAIRES DE TECHNOLOGIE ANNEE UNIVERSITAIRE 2015-2016

MODALITES DE CONTROLE DES APTITUDES ET DES CONNAISSANCES DIPLOMES UNIVERSITAIRES DE TECHNOLOGIE ANNEE UNIVERSITAIRE 2015-2016 MODALITES DE CONTROLE DES APTITUDES ET DES CONNAISSANCES DIPLOMES UNIVERSITAIRES DE TECHNOLOGIE ANNEE UNIVERSITAIRE 2015-2016 I DISPOSITIONS GENERALES Communication des modalités de contrôle des aptitudes

Plus en détail

RÈGLEMENT DE FONCTIONNEMENT

RÈGLEMENT DE FONCTIONNEMENT Tél : 01 45 77 98 98 - Fax : 01 45 77 14 18 RÈGLEMENT DE FONCTIONNEMENT 1. Les finalités de la prise en charge Conformément à la charte des droits et libertés de la personne accueillie, l équipe de la

Plus en détail

LE COMITÉ TECHNIQUE PARITAIRE

LE COMITÉ TECHNIQUE PARITAIRE République française Polynésie française www.cgf.pf LE COMITÉ TECHNIQUE PARITAIRE (Mode d emploi de la FPC) SOMMAIRE I La mise en place du comité technique paritaire p. 2 A Une instance paritaire pour

Plus en détail

Convention de mise à disposition d un apprenti d un Etat membre de l Union européenne auprès d une entreprise/d un organisme d accueil en France.

Convention de mise à disposition d un apprenti d un Etat membre de l Union européenne auprès d une entreprise/d un organisme d accueil en France. Convention de mise à disposition d un apprenti d un Etat membre de l Union européenne auprès d une entreprise/d un organisme d accueil en France. Préambule La présente convention est conclue en application

Plus en détail

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT. des. Appartements de Coordination Thérapeutique

REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT. des. Appartements de Coordination Thérapeutique REGLEMENT DE FONCTIONNEMENT des Appartements de Coordination Thérapeutique de l Apparté - 1 - Fonctionnement de L Apparté 1.1 - Admission L étude du dossier de candidature est effectuée par l équipe pluridisciplinaire,

Plus en détail

CHARTE DE FONCTIONNEMENT DE L UTILISATION DES SALLES. Maison des associations

CHARTE DE FONCTIONNEMENT DE L UTILISATION DES SALLES. Maison des associations CHARTE DE FONCTIONNEMENT DE L UTILISATION DES SALLES Maison des associations Préambule L occupation et l utilisation des salles sont soumises aux dispositions réglementaires, objet des articles suivants.

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ECOLE PRIMAIRE

REGLEMENT INTERIEUR ECOLE PRIMAIRE Ecole Française du Cap - 101 Hope Street - Gardens 8001 - Cape Town - Afrique du Sud Tél: +27 (0)21 461 2508 - Fax: +27 (0)21 461 5312 - courriel : secretariat@ecolefrancaiseducap.co.za www.ecolefrancaiseducap.co.za

Plus en détail

Règlement intérieur. à conserver par les adhérents. Préambule

Règlement intérieur. à conserver par les adhérents. Préambule Règlement intérieur à conserver par les adhérents Préambule L école du cirque de Bayeux a pour vocation d organiser la pratique des activités et les cours de cirque pour ses adhérents. Son règlement a

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR PALAIS OMNISPORTS MARSEILLE GRAND EST

REGLEMENT INTERIEUR PALAIS OMNISPORTS MARSEILLE GRAND EST REGLEMENT INTERIEUR PALAIS OMNISPORTS MARSEILLE GRAND EST Article 1 - Objet Le présent Règlement Intérieur a pour objet de définir les conditions générales d utilisation des installations du POMGE mises

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DU PERSONNEL DE L ETABLISSEMENT

REGLEMENT INTERIEUR DU PERSONNEL DE L ETABLISSEMENT REGLEMENT INTERIEUR DU PERSONNEL DE L ETABLISSEMENT Le présent règlement fixe les règles applicables en matière d hygiène et de sécurité, en matière de discipline et de procédure disciplinaire - en rappelant

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE BTS ASSISTANT DE GESTION DE PME/PMI A REFERENTIEL COMMUN EUROPEEN Professeurs Référents : Mail :

CONVENTION DE STAGE BTS ASSISTANT DE GESTION DE PME/PMI A REFERENTIEL COMMUN EUROPEEN Professeurs Référents : Mail : 1, Chemin de la Muette 07100 ANNONAY Tel : 04.75.69.28.02 Fax : 04.75.69.28.03 @ : enseignementsuperieur@lycée-saintdenis.com http://www.is2d.com CONVENTION DE STAGE BTS ASSISTANT DE GESTION DE PME/PMI

Plus en détail

RESTAURATION SCOLAIRE

RESTAURATION SCOLAIRE RESTAURATION SCOLAIRE REGLEMENT INTERIEUR L admission à la cantine ne constitue pas une obligation pour la commune, mais un service rendu aux familles dans le cadre de l organisation arrêtée par la collectivité

Plus en détail

CONVENTION DE GESTION ET DE REGLEMENT (CORRESPONDANT)

CONVENTION DE GESTION ET DE REGLEMENT (CORRESPONDANT) CONVENTION DE GESTION ET DE REGLEMENT (CORRESPONDANT) à partir du 1 er août 2014 Entre le BCF des sociétés d assurances contre les accidents d automobile, 1 Rue Jules Lefebvre, 75431 PARIS CEDEX 09, et,

Plus en détail

Charte d Ethique de la Vidéo Protection à Martigues : Approuvée en Conseil Municipal par Délibération du 17 octobre 2014

Charte d Ethique de la Vidéo Protection à Martigues : Approuvée en Conseil Municipal par Délibération du 17 octobre 2014 Charte d Ethique de la Vidéo Protection à Martigues : Approuvée en Conseil Municipal par Délibération du 17 octobre 2014 Préambule La vidéo protection est un outil de gestion de l espace public au service

Plus en détail

PROJET DE CHARTE D ÉTHIQUE DE LA VIDÉOPROTECTION À PARIS

PROJET DE CHARTE D ÉTHIQUE DE LA VIDÉOPROTECTION À PARIS PROJET DE CHARTE D ÉTHIQUE DE LA VIDÉOPROTECTION À PARIS PRÉAMBULE La Préfecture de Police assure dans la capitale, au quotidien, la sécurité des citoyens et la défense des libertés. Afin de doter ses

Plus en détail

Salle de lecture - Cliché Dominique Lecuivre, 2009. Règlement

Salle de lecture - Cliché Dominique Lecuivre, 2009. Règlement Salle de lecture - Cliché Dominique Lecuivre, 2009. Règlement Règlement de la Bibliothèque Sainte-Geneviève I- Modalités d inscription 1a- Délivrance de la carte de lecteur 1b- Délivrance d une carte

Plus en détail

Code de Déontologie des Agents de Recherches Privées.

Code de Déontologie des Agents de Recherches Privées. Code de déontologie des Agents de Recherches Privées page 1 / 5 Code de Déontologie des Agents de Recherches Privées. Science des droits et des devoirs qu'impose aux Agents de Recherches Privées également

Plus en détail

Règlement intérieur de l association Graines de Fermiers

Règlement intérieur de l association Graines de Fermiers Règlement intérieur de l association Graines de Fermiers Ce règlement intérieur complète et précise les statuts de l association Graines de Fermiers. Il s applique obligatoirement à l'ensemble des membres

Plus en détail

MAISON DES ASSOCIATIONS. 5 bis, rue de la Forêt. 95350 Saint Brice sous Forêt REGLEMENT INTERIEUR

MAISON DES ASSOCIATIONS. 5 bis, rue de la Forêt. 95350 Saint Brice sous Forêt REGLEMENT INTERIEUR MAISON DES ASSOCIATIONS 5 bis, rue de la Forêt 95350 Saint Brice sous Forêt REGLEMENT INTERIEUR 1 SOMMAIRE 1 OBJET DE LA MAISON DES ASSOCIATIONS... 1 2 ACCES A LA MAISON DES ASSOCIATIONS... 1 3 - CONDITIONS

Plus en détail

Service Municipal d Accueil Postscolaire

Service Municipal d Accueil Postscolaire Service Municipal d Accueil Postscolaire Règlement intérieur 2013-2014 Direction de la Vie Scolaire et de la Petite Enfance 15 mail d Allagnat 63000 Clermont-Ferrand mail : dvspe-secretariat@ville-clermont-ferrand.fr

Plus en détail

Ministère de l Agriculture et de la Pêche Etablissement Public Local d Enseignement et de Formation Professionnelle Agricoles

Ministère de l Agriculture et de la Pêche Etablissement Public Local d Enseignement et de Formation Professionnelle Agricoles MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE Ministère de l Agriculture et de la Pêche Etablissement Public Local d Enseignement et de Formation Professionnelle Agricoles Centre de Formation Professionnelle

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR 4 ème et 3 ème Nature

REGLEMENT INTERIEUR 4 ème et 3 ème Nature REGLEMENT INTERIEUR 4 ème et 3 ème Nature Année scolaire 2015/2016 1. Activités pédagogiques a. Horaires des activités pédagogiques Toutes les activités pédagogiques sont obligatoires : Lundi Mardi à Jeudi

Plus en détail

Règlement intérieur de la médiathèque municipale de la ville de Saint-Clar

Règlement intérieur de la médiathèque municipale de la ville de Saint-Clar Règlement intérieur de la médiathèque municipale de la ville de Saint-Clar La Médiathèque municipale est un service public destiné à toute la population. Elle contribue aux loisirs, à la culture, à l information,

Plus en détail

Séminaire de Jeunes de Walbourg

Séminaire de Jeunes de Walbourg Séminaire de Jeunes de Walbourg RÈGLEMENT INTÉRIEUR LYCÉE Préambule Le but d un règlement intérieur n est pas d interdire, mais de permettre... Il rend possible la vie en communauté en fixant des règles

Plus en détail

DIRECTIVE SUR L UTILISATION DES OUTILS INFORMATIQUES, D INTERNET, DE LA MESSAGERIE ELECTRONIQUE ET DU TELEPHONE ( JUIN 2005.-V.1.

DIRECTIVE SUR L UTILISATION DES OUTILS INFORMATIQUES, D INTERNET, DE LA MESSAGERIE ELECTRONIQUE ET DU TELEPHONE ( JUIN 2005.-V.1. 1 BUT 1.1 Le but de la présente directive est de définir les droits et les devoirs des utilisateurs à propos des moyens de communication (Internet, messagerie électronique, téléphonie) et des postes de

Plus en détail

CHARTE DES ASSOCIATIONS ETUDIANTES DE L UNIVERSITE DE MONTPELLIER

CHARTE DES ASSOCIATIONS ETUDIANTES DE L UNIVERSITE DE MONTPELLIER CHARTE DES ASSOCIATIONS ETUDIANTES DE L UNIVERSITE DE MONTPELLIER Vu le Code de l'éducation Vu les statuts de l'université de Montpellier Vu le Règlement Intérieur de l'université de Montpellier PREAMBULE

Plus en détail

ENCGC ECOLE NATIONALE DE COMMERCE ET DE GESTION CASABLANCA REGLEMENT INTERIEUR. Année Universitaire 2012/2013

ENCGC ECOLE NATIONALE DE COMMERCE ET DE GESTION CASABLANCA REGLEMENT INTERIEUR. Année Universitaire 2012/2013 ا ا ا - اار اء Université Hassan II Mohammedia - Casablanca - اار اء ار اط رة و ا Ecole Nationale de Commerce et Gestion de Casablanca ECOLE NATIONALE DE COMMERCE ET DE GESTION CASABLANCA ENCGC REGLEMENT

Plus en détail

MAISON DE LA JEUNESSE REGLEMENT INTERIEUR

MAISON DE LA JEUNESSE REGLEMENT INTERIEUR COMMUNE DE GURGY MAISON DE LA JEUNESSE REGLEMENT INTERIEUR Article 1 : Présentation du service de la Maison de la Jeunesse La Maison de la Jeunesse est organisée par la commune de Gurgy. Elle est mise

Plus en détail

CONTRAT DE DELEGATION DE SERVICE PUBLIC DES FOURRIERES

CONTRAT DE DELEGATION DE SERVICE PUBLIC DES FOURRIERES CONTRAT DE DELEGATION DE SERVICE PUBLIC DES FOURRIERES Entre les soussignés : - La commune de CLERMONT, Oise représentée par son Maire, Monsieur Lionel OLLIVIER, autorisé par délibération du conseil municipal

Plus en détail

CONVENTION POUR LA SALLE DES FÊTES

CONVENTION POUR LA SALLE DES FÊTES CONVENTION POUR LA SALLE DES FÊTES ENTRE La ville de BREUIL-LE-SEC représentée par son Maire Monsieur DUPUIS Denis en application de la délibération du Conseil Municipal du 30 novembre 2010. ET Monsieur

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR. Edition n 1 Validée par le Conseil d Administration Validée par le Conseil de Perfectionnement du 07 juillet 2011

REGLEMENT INTERIEUR. Edition n 1 Validée par le Conseil d Administration Validée par le Conseil de Perfectionnement du 07 juillet 2011 CFA BTP LOIRE Page 1 REGLEMENT INTERIEUR Edition n 1 Validée par le Conseil d Administration Validée par le Conseil de Perfectionnement du 07 juillet 2011 Le présent règlement s applique dans l ensemble

Plus en détail