M. Jousse, un précurseur, inclassable. les dispositifs techniques de traduction et de transmission des savoirs

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "M. Jousse, un précurseur, inclassable. les dispositifs techniques de traduction et de transmission des savoirs"

Transcription

1 LE CORPS DU STYLE OU L INCARNATION D UNE THÈSE : LE CAS MARCEL JOUSSE M. Jousse, un précurseur, inclassable Pensée novatrice, transdisciplinaire, d une grande richesse épistémologique Jousse propose, dès les années 20, un programme de recherche anthropologique sur : les dispositifs techniques de traduction et de transmission des savoirs -1-

2 -2-

3 Jousse et le savoir Pas de pensée, pas d apprentissage sans affect ni geste : cf. dernières recherches en sciences cognitives. Pas de processus de génération du sens, sans mouvement, (perceptions sensorielles, affects) : cf. recherches en sémiotique et sciences cognitives. Pas de communication sans empathie, sans imitation corporelle ou encore, sans médiatisation de l imitation gestuelle ( le Mimage). Jousse voit dans l audio-visuel, la possibilité de transmettre le savoir en respectant ces principes théoriques. -3-

4 Jousse et les dispositifs de traduction et de transmission du savoir Comment traduire toute la richesse d un style oral? La lecture devient de plus en plus pour nous une gesticulation sémiologique purement oculaire Les système éducatifs sont trop rigides et normatifs Les caractéristiques des dispositifs de médiation et de médiatisation du savoir selon Jousse Privilégier les mythes et autre récits Favoriser la récitation, l imitation par répétition Exploiter la complexité gesticulatoire et analogique de l audio-visuel Avoir recours aux transferts esthésiques entre l audio-visuel et les autres modalités sensorielles : selon Jousse, le cours de la pensée a un rythme qui le rapproche de celui de la musique -4-

5 Jousse et le cinéma «Nous avons donc dans le cinéma, un outil scientifique de toute première valeur, qui va devoir s'installer dans l'anthropologie comme chez lui». EA12/12/1932 : p.4 «Nous sentons bien qu il va falloir que nous prenions une pédagogie qui sera basée, non pas sur nous et nos anciennes méthodes, purement livresques, mais sur l enfant enregistré, cinématographié, phonographié». EA06/11/1933: p.19 «Il y a deux appareils que nous devrions manier à pleines journées au jardin d'enfants : c'est le cinéma et le phonographe. Je n'ai pas ici à vous démontrer ce qu'on peut faire avec le cinéma, avec cinéma et phono, pas plus que je n'ai pas besoin, de vous faire ici de la lanterne magique. Cela ne se pose pas-, mais cela se pose au point de vue recherches». LAB/28/02/1934 «Le cinématographe et la télévision - surtout la télévision - c'est quelque chose d'analogue à l'apparition de l'imprimerie. Quiconque ne voudrait pas reconnaître cela, ne comprendrait rien au désir de l'humanité de propager sa science, qui a été le but de l'imprimerie». EA/15/12/1935 «Le livre de demain, ce sera le livre cinématographique». EA/1903/1945 : p.5 EA : École d Anthropologie de Paris LAB : Laboratoire de rythmo-pédagogie EAB : École d Anthropo-biologie -5-

6 Jousse et le cinéma «Jusqu'ici le cinéma était simplement considéré comme une sorte de jeu pour l'art, tandis que nous allons nous trouver en face d'une objectivité qui est l'application de la science moderne». EAB/07/04/1948 : p.7 «Vos thèses de doctorat sur le sujet ne devront plus se faire sur du papier, mais sur films. C est nouveau cela. Devenez Docteurs en filmologie». EA/21/11/1950 : p.6 Exemples d intitulés de cours : «Les appareils enregistreurs du geste laryngo-buccal» (11/12/33), «L analyse cinématographique du mimisme» (12/12/32), «Les mimogrammes cinématographiques» (01/04/35), «L anthropologie et le cinématographe» (08/04/35), «Le rôle du cinématographe dans l enseignement» (26/03/36), «Le livre cinématographique et la science» (19/03/45), «L anthropologie du mimisme et le cinéma» (06/03/52), «L anthropologie du mimisme et la télévision» (13/03/52). -6-

7 Jousse et les dispositifs de transmission du savoir (citations tirées du style oral) «Cette mimique fluide en face du réel, retrouvée par l intuition, c est naturellement, spontanément, le geste concret. De là résulte que l instrument de choix pour la pensée philosophique intuitive, c est la métaphore» (p. 43). «Ce qui importe ce n est pas d étiqueter, c est de comprendre et d enseigner à comprendre non seulement les états, mais les mouvements» (p. 42). «Lire, entendre, c est traduire» (p.76). «Cette plasticité (totale, gestuelle et intellectuelle) qui permet de devenir autre tout en restant soi-même, caractérise le connaissant ; l on comprend dès lors, comment, par la réception, par la connaissance, la gesticulation réactionnelle et l intelligence se développent dans la ligne même de l être» (p.32). -7-

8 Repères biographiques Naissance à Beaumont sur Sarthe Initiation au latin, grec, hébreu araméen en parallèle avec un apprentissage au métier de peintre en bâtiment Bachelier de l Enseignement secondaire avec mention latin-grec-philosophie École d'artillerie : sous-lieutenant, instructeur de cavalerie Grand séminaire Professeur d anglais et licence de langues et littératures classiques à la Faculté de Caen Entrée dans la Compagnie de Jésus Professeur d anglais et d écriture sainte Lieutenant d artillerie 50ème RAC Officier instructeur aux États-Unis (South Carolina) Etude ethnique de sujets amérindiens Professeur de français diplomatique à Georgetown Université à Washington Scolasticat de Jersey Cours de Pierre Janet en psychologie expérimentale, cours de Jean-Pierre Rousselot en phonétique expérimentale, cours de Marcel Mauss «Religions des peuples non civilisés» -8-

9 Repères biographiques Congrès international des américanistes à Rome, intervention en linguistique, avec projection, sur «L emploi des appareils de cinématique et de phonétiques expérimentales dans l étude du langage manuel et oral des Indiens.» 1er Congrès international de psychologie appliquée à la Sorbonne présidé par Pierre Janet, communication sur «la Psychologie ethnique et la psychologie de la mémoire» XVe Congrès International d Anthropologie communication sur «les lois psychophysiologiques du style oral vivant et leur utilisation philologique». Conférences libres à la Sorbonne, invité par le Professeur Henri Delacroix, Doyen création de l'institut de Rythmo-pédagogie par un groupe d'anthropologistes, de pédagogues et de psychiatres dont Jousse est le directeur Chaire d anthropologie linguistique à l École d Anthropologie de Paris (Broca) Conférencier libre au cours «les origines du christianisme» du Professeur Maurice Goguel, Doyen de la Faculté de théologie protestante Cours à des jardinières d enfants Longue maladie, aphasie totale progressive Marcel Jousse rend son dernier souffle

10 Ses écrits Études de psychologie linguistique. Le style oral rythmique et mnémotechnique chez les verbomoteurs, in Revue Archives de philosophie Volume II, Cahier IV, La pensée et le geste. 1 : le geste mimique corporel et manuel, in Revue Le manuscrit autographe Études sur la psychologie du geste. Les rabbis d'israël. Les récitatifs rythmiques parallèles. I Genre de la maxime, Spes, Paris, Méthodologie de la psychologie du geste Revue des cours et conférences, n 11, 15 mai 1931, p Les Lois psycho-physiologiques du Style oral vivant et leur utilisation philologique, L'Ethnographie n 23, 15 avril 1931, pp.1-18 Henri Brémond et la psychologie de la lecture». In memoriam in Revue des cours et conférences, décembre 1933 Du mimisme à la musique chez l'enfant, Geuthner, Paris, Mémoire. Mimisme humain et psychologie de la lecture, Geuthner, Paris, Mémoire. Mimisme humain et style manuel, Geuthner, Paris,

11 ses écrits Les outils gestuels de la mémoire dans le milieu ethnique palestinien : Le Formulisme araméen des récits évangéliques. L'Ethnographie n 30, 15 décembre 1935, p Le mimisme humain et l'anthropologie du langage», in Revue anthropologique, Juillet-Septembre 1936, p Le bilatéralisme humain et l'anthropologie du langage, in Revue anthropologique, Avril-Septembre 1940, p Judahen, Judéen, Judaïste dans le milieu ethnique palestinien in L'Ethnographie n 38, 1er Janvier-1er Juillet 1946, p Père Fils et Paraclet dans le milieu ethnique palestinien in L'Ethnographie n 39, Année 1941, p Les formules targoumiques du Pater dans le milieu ethnique palestinien, in L'Ethnographie n 42, Année 1944, p La manducation de la leçon dans le milieu ethnique palestinien. Geuthner, Paris, Rythmo-mélodisme et rythmo-typographisme pour le style oral palestinien. Geuthner, Paris,

12 Pierre Janet et Marcel Jousse -12-

13 Témoignages «Jousse est sans doute un des premiers à avoir mis en évidence les rapports de la rythmique et du mouvement, et c est une approche qui, actuellement, peut reprendre du poil de la bête, notamment du fait que l on a tendance, à la suite de Varela et autres, à porter la régulation du contrôle moteur sur la périphérie plutôt que sur les systèmes centraux.» Jean-François BONNOT «Jousse a eu une intuition d ensemble du concept de culture orale» Ioan PANZARU Vice-recteur de l Université de Bucarest Traducteur roumain de Lévy- Strauss «Marcel Jousse m a toujours semblé intéressant bien que, malheureusement, impénétrable.» Marc JEANNEROD «Je me suis intéressé à l anthropologie du geste de Marcel Jousse il y a longtemps quand je me préoccupais de relier parole et action.» Jacques THEUREAU UTC «Jousse m intéresse surtout pour son analyse des structures de l oralité. Comment est construit un texte ou un enseignement dont les seuls supports permettant la transmission sont le langage et la mémoire humaine?» Sylvie BERBAUM Ethnomusicologue «Il m arrive de mentionner Jousse comme un précurseur méconnu des recherches sur le langage et la communication» Jacques SOURIAU Directeur du Centre de Ressources Expériemenal pour enfants et Adultes Sourds-Aveugles et Sourds- Malvoyants -13-

14 Témoignages «Les thèmes abordés par Jousse à l interrsection de l anthropologie, de la linguistique et de la technologie ( ) correspondent à mes préoccupations actuelles» Pierre BONTE EHESS «Je vois bien qu il s agit d un auteur original et créatif, et peut-être important». Dan SPERBER Institut Jean Nicod «Au début, j ai été un peu perdu dans ma lecture. C est malheureusement ce qui arrive aux auteurs trop originaux ( ) certaines phrases ont été pour moi tout de suite lumineuses (et très utiles pour mon analyse de la prise de rôles, dans Corps de femmes-regards d hommes, sociologie des seins nus) et j ai deviné la force considérable de ce texte» Jean-Claude KAUFMANN, sociologue «Je ne connais Jousse que par son livre pionnier sur l anthropologie du geste. ( ) je suis autant surpris que vous par le silence qui règne autour de lui, vu l originalité de son travail.» Philippe DESCOLA Directeur du Laboratoire d Anthropologie sociale «J ai été très frappée par ses intuitions, sur l importance du rythme et du «mimage» si je reprends ces néologismes pertinents, ou comment l enfant est «agi» par les actions extérieures qu il rejoue.» Geneviève CALBRIS -14-

15 Problèmes de traduction Les écrits de Jousse connus sont posthumes. Les éditions Gallimard ne proposent qu une version retravaillée des cours oraux de M. Jousse. Ses cours oraux formaient de véritables spectacles dont on a pas de trace audio-visuelle Écrits posthumes L'Anthropologie du Geste, Gallimard, La Manducation de la Parole, Gallimard, Le Parlant, la Parole et le Souffle, Gallimard,

16 L ouvrage maître : le style oral Ouvrage épuisé mais accessible en ligne au nom de Marcel Jousse des_sciences_sociales -16-

17 Les traces du Jousse global-oral : un corpus inédit de 1000 conférences sténotypées sur le moment, dactylographiées dans les années 1970 et aujourd hui numérisées -17-

18 Sa proposition de formalisation algébrique -18-

19 Sa proposition de formalisation concrète -19-

20 Imbrication des Interactions -20-

21 Echos d Antoine Meillet sur le style oral «En épigraphe de son livre, M. Jousse reproduit la formule de de Saussure que «la langue est un système de signes exprimant des idées.» Cette formule est juste, et pourtant elle égare le lecteur ; car elle donne à croire à bien des gens que, les éléments de la langue sont des signes comparables à ceux de l'algèbre. Or, ce sont des éléments employés par des êtres vivants pour qui rien n'est représentation pure, et pour qui tout dans la parole est pénétré d'émotion et d'action. Et c est le mérite du livre de M. Jousse que de présenter le langage comme un ensemble de mouvements groupés suivant des rythmes ( ) Ce qu il faut retenir, c est la façon dont M. Jousse situe la récitation parmi les gesticulations et dont il présente le balancement rythmique de la phrase récitée comme un fait naturel, nécessaire. La mémoire, qui, chez le récitant non civilisé, a une puissance dont le civilisé habitué à l écriture n a pas idée, trouve son compte à ce balancement. Quoiqu on puisse penser de telle ou telle conclusion de détail, qui est chose accessoire, le mémoire de M. Jousse ouvre une série de recherche qui permettront de voir d une manière plus réelle qu on ne faisait l élément rythmique du langage.» Bulletin de la Société de Linguistique de Paris Tome vingt-sixième Fascicule 3 Numéro page 5-21-

22 Fabienne Martin-Juchat MCF en Sciences de l Information et de la communication Université de Bourgogne LIMSIC - Laboratoire sur l'image les Médiations et le Sensible en Information et Communication 2 bd gabriel Dijon Tel : Rémy Guérinel 2, rue Salvador Allende NANTERRE Accompagnateur de changement technologique en entreprise Chercheur sur la vie et les recherches de Marcel Jousse Membre responsable de l'association Marcel Jousse et de l'institut Pierre Janet -22-

M. Jousse, un précurseur, inclassable. les dispositifs techniques de traduction et de transmission des savoirs

M. Jousse, un précurseur, inclassable. les dispositifs techniques de traduction et de transmission des savoirs LE CORPS DU STYLE OU L INCARNATION D UNE THÈSE : LE CAS MARCEL JOUSSE (1886-1961) M. Jousse, un précurseur, inclassable Pensée novatrice, transdisciplinaire, d une grande richesse épistémologique Jousse

Plus en détail

française, Paris, In Presse Editions, 2002, p.219

française, Paris, In Presse Editions, 2002, p.219 huzgshgz jj hgz jjlzzpvugklgs hiilg v zzlsv{ k Å y GaG slgjhzg hyjlsg t v zzl q SG z UG q UGOX_ X ]TX`]XPSG klgs l{ klgklzgnl Å zgnlz{lzgshy unv i jjh T G hgjlsslgk Gnlz{ k Gnlz{lGnsvihs agg L abbé Rousselot,

Plus en détail

DESCRIPTIF DE COURS Année académique 2015-2016. Ces séminaires questionnent la médiation sous l angle particulier des publics :

DESCRIPTIF DE COURS Année académique 2015-2016. Ces séminaires questionnent la médiation sous l angle particulier des publics : DESCRIPTIF DE COURS Année académique 2015-2016 U1AG Unité d enseignement UAG/10 ECTS Savoir-faire/Stage U1AG Intitulé du cours : séminaires interdisciplinaires d analyse des pratiques Enseignant(s) : Cécile

Plus en détail

Le Crédit-bail mobilier dans les procédures collectives

Le Crédit-bail mobilier dans les procédures collectives Aimé Diaka Le Crédit-bail mobilier dans les procédures collectives Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook

Plus en détail

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique)

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) 1 Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) La programmation neurolinguistique (PNL) fournit des outils de développement personnel et d amélioration de l efficacité relationnelle dans

Plus en détail

La publicité dans les programmes scolaires

La publicité dans les programmes scolaires Rectorat de Lyon Délégation Académique au Numérique Éducatif - DANE La publicité dans les programmes scolaires Edwige Jamin CLEMI / DANE de Lyon Janvier 2015 La publicité dans les programmes du collège

Plus en détail

PRÉSENTATION DU PROJET (maximum 1600 caractères)

PRÉSENTATION DU PROJET (maximum 1600 caractères) Titre de l ouvrage Sous-titre de l ouvrage IMPORTANT : Date de dépôt du manuscrit PRÉSENTATION DU PROJET (maximum 1600 caractères) LE OU LES AUTEURS (OU CODIRECTEURS DE L OUVRAGE) Nom et prénom Date de

Plus en détail

Taxe d apprentissage 2015

Taxe d apprentissage 2015 Taxe d apprentissage 2015 Investir pour l égalité des chances En versant à l université Paris 8 la taxe d apprentissage, vous formez vos futurs collaborateurs, vous investissez dans l innovation pédagogique

Plus en détail

Philosophie. Philosophie de l'éducation B122 Epistémologie B123 Logique B124 Philosophie morale B125 Théologie. sciences de l'éducation

Philosophie. Philosophie de l'éducation B122 Epistémologie B123 Logique B124 Philosophie morale B125 Théologie. sciences de l'éducation communication documentaire 15 PLAN DE CLASSEMENT EN SCIENCES DE L'ÉDUCATION A - SCIENCES HUMAINES ET SCIENCES DE L'EDUCATION A1 Sciences humaines A11 Sciences de l'éducation A2 Recherche scientifique A21

Plus en détail

Master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation Mention «Second degré» Parcours Philosophie

Master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation Mention «Second degré» Parcours Philosophie Master Métiers l Enseignement, l Education et la Formation Mention «Second gré» Parcours Philosophie 1- Présentation générale du parcours : La mention Second gré parcours Philosophie du master MEEF est

Plus en détail

PLAN D ÉTUDES DU THÉÂTRE ENFANTS ET ADOLESCENTS

PLAN D ÉTUDES DU THÉÂTRE ENFANTS ET ADOLESCENTS PLAN D ÉTUDES DU THÉÂTRE ENFANTS ET ADOLESCENTS INTRODUCTION Elaboré en juin 2010, ce plan d études harmonise l enseignement théâtral au sein de la CEGM. Tout en respectant leurs particularités et leurs

Plus en détail

70 ème section, Sciences de l éducation CERSE EA 965 (Centre d Études et de Recherche en Sciences de l Éducation) Publications.

70 ème section, Sciences de l éducation CERSE EA 965 (Centre d Études et de Recherche en Sciences de l Éducation) Publications. Fiche personnelle Photo Format jpeg Statut Titre : Docteur en sciences de l éducation, qualifiée en 70 ème section Nom : LEROYER Année de naissance Prénom : Laurence Institution Dénomination ESPE Académie

Plus en détail

L essai de Psy.D. (18 crédits) Définition et balises

L essai de Psy.D. (18 crédits) Définition et balises L essai de Psy.D. (18 crédits) Définition et balises politique adoptée par le CECS le 6 novembre 2002 Suite à l adoption par le Comité des études de cycles supérieurs en psychologie du projet de modification

Plus en détail

La Création d une bibliothèque virtuelle en yiddish

La Création d une bibliothèque virtuelle en yiddish La Création d une bibliothèque virtuelle en yiddish Natalia Krynicka Pourquoi est-ce si important de créer une bibliothèque virtuelle en yiddish d une envergure mondiale? Prenons un chercheur italien qui

Plus en détail

Pratiques de communication dans un monde multilingue et multiculturel

Pratiques de communication dans un monde multilingue et multiculturel INSTITUT NATIONAL DES LANGUES ET CIVILISATIONS ORIENTALES DREA: Orientations interculturelles dans les pratiques professionnelles (OIPP) Cours: Pratiques de communication dans un monde multilingue et multiculturel

Plus en détail

LES ATELIERS DU PARLER VRAI

LES ATELIERS DU PARLER VRAI LES ATELIERS DU PARLER VRAI COMMUNICATION POUR ADULTES PROGRAMME SAISON 2012/2013 JEAN LUC COHEN 3 2 s é a n c e s d e 2 h e u r e s 1 9 s é q u e n c e s 5 m o d u l e s 1 b i l a n d e s a c q u i s

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation du master Cinéma, documentaire, médias de l Université Paris 7 Denis Diderot Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail

CONDITIONS NÉCESSAIRES ET DÉPENDANCE EXISTENTIELLE

CONDITIONS NÉCESSAIRES ET DÉPENDANCE EXISTENTIELLE CONDITIONS NÉCESSAIRES ET DÉPENDANCE EXISTENTIELLE Introduction Le concept de condition nécessaire est largement utilisé en philosophie, quelquefois explicitement pour définir d autres concepts importants.

Plus en détail

Lire pour préparer un travail

Lire pour préparer un travail Leçon LA LECTURE 5 Choisir ses sources documentaires 1 EFFICACE Lire pour préparer un travail Leçon 5 Choisir ses sources documentaires Avertissement Dans la présente leçon, on se préoccupe du choix adéquat

Plus en détail

Curriculum vitae. 1. Renseignements personnels Prénom : CHRAIM Prénom du père : Michel Nom : Joseph

Curriculum vitae. 1. Renseignements personnels Prénom : CHRAIM Prénom du père : Michel Nom : Joseph Curriculum vitae 1. Renseignements personnels Prénom : CHRAIM Prénom du père : Michel Nom : Joseph Prénom et nom de la mère : Maryam Nationalité(s) : Libanaise et Française Date de naissance :02/09/1948

Plus en détail

toute vie mérite d être écrite dans un livre

toute vie mérite d être écrite dans un livre toute vie mérite d être écrite dans un livre votre histoire mérite un livre. osez transmettre l essentiel. Grâce à ses 5 formules et à son réseau de plus de 90 biographes, Plume d Eléphant permet à tout

Plus en détail

Notice biographique Repères biographiques communs. Laboratoire Trigone Villeneuve d Ascq

Notice biographique Repères biographiques communs. Laboratoire Trigone Villeneuve d Ascq Nom : PERRAULT Corps : Maître de conférences Equipe de recherche Notice biographique Repères biographiques communs Prénom : BRUNO Grade : CN Section : 70 Recherches en Éducation Compétences Interactions

Plus en détail

Proposition de cours pour les étudiants d'échange (liste non exhaustive) Licence

Proposition de cours pour les étudiants d'échange (liste non exhaustive) Licence Explications Proposition de cours pour les étudiants d'échange (liste non exhaustive) S1 1er semestre 1ère année de licence S3 1er semestre 2ème année de licence S5 1er semestre 3ème année de licence S7

Plus en détail

AMBASSADE DE FRANCE AU MAROC Service de Coopération et d Action Culturelle ACADEMIE DE BORDEAUX

AMBASSADE DE FRANCE AU MAROC Service de Coopération et d Action Culturelle ACADEMIE DE BORDEAUX AMBASSADE DE FRANCE AU MAROC Service de Coopération et d Action Culturelle ACADEMIE DE BORDEAUX BACCALAUREAT GENERAL ET TECHNOLOGIQUE - SESSION 2015 Epreuve facultative d ARTS cinéma-audiovisuel Nature

Plus en détail

Allocution à l occasion de la remise des prix. «La Main à la pâte»

Allocution à l occasion de la remise des prix. «La Main à la pâte» Luc CHATEL Ministre de l Éducation nationale, de la Jeunesse et de la Vie associative Allocution à l occasion de la remise des prix «La Main à la pâte» Institut de France 1 er février 2011 1 Monsieur le

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Création, production, images Une formation à la production de projets audiovisuels Le master «Création, Production, Images» du département de l ISIC - Institut des

Plus en détail

Master spécialité «Communication et ressources humaines» : formation par la voie de l apprentissage

Master spécialité «Communication et ressources humaines» : formation par la voie de l apprentissage Master spécialité «Communication et ressources humaines» : formation par la voie de l apprentissage [document mis à jour le 3.05.13] Ce document présente la formation en apprentissage. Il est à lire avant

Plus en détail

13 ème Journée d Étude COS 01 juillet 2016 Aix en Provence Coopérer, une éthique de la relation d accompagnement?

13 ème Journée d Étude COS 01 juillet 2016 Aix en Provence Coopérer, une éthique de la relation d accompagnement? 13 ème Journée d Étude COS 01 juillet 2016 Aix en Provence Coopérer, une éthique de la relation d accompagnement? Présentation de la journée d étude Cette XIII ème journée d étude est proposée dans une

Plus en détail

Coaching RelationCare

Coaching RelationCare Coaching RelationCare Les fondamentaux Notre formation associe les approches les plus récentes en matière de coaching individuel et d équipe, de systémique, de connaissances dans les neurosciences, de

Plus en détail

TraAM 2012-2013. Arts plastiques. Académie de limoges. Fiche-action individuelle

TraAM 2012-2013. Arts plastiques. Académie de limoges. Fiche-action individuelle TraAM 2012-2013 Arts plastiques Académie de limoges INTITULÉ COMPLET Carnet numérique : passage sous forme numérique d un carnet de travail en cours d arts plastiques. DESCRIPTION Ce projet s adresse à

Plus en détail

RIHANE Abdelhamid Maitre de conférences Université de Constantine (ALGERIE) Abde_abd25@yahoo.fr

RIHANE Abdelhamid Maitre de conférences Université de Constantine (ALGERIE) Abde_abd25@yahoo.fr Pour la mise en place d une bibliothèque numérique au sein de la Faculté des Nouvelles Technologies de l Information et de la Communication à l Université de Constantine (Algérie) RIHANE Abdelhamid Maitre

Plus en détail

Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques

Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques Master de Sciences Po Affaires internationales Environnement, développement durable et risques 1. OBJECTIFS DE LA FORMATION La valeur ajoutée de cette formation de haut niveau réside dans son caractère

Plus en détail

PREMIÈRE PARTIE Présentation de la psychologie du développement. Qu est-ce que la psychologie du développement?... 15

PREMIÈRE PARTIE Présentation de la psychologie du développement. Qu est-ce que la psychologie du développement?... 15 Sommaire Avant-propos... 11 PREMIÈRE PARTIE Présentation de la psychologie du développement CHAPITRE 1 Qu est-ce que la psychologie du développement?... 15 I. Les différents champs disciplinaires de la

Plus en détail

Programme des cours et séminaires du Master Recherche «Communication et médiations», promotion 2012-2013

Programme des cours et séminaires du Master Recherche «Communication et médiations», promotion 2012-2013 Programme des cours et séminaires du Master Recherche «Communication et médiations», promotion 2012-2013 Les cours, séminaires et réunions ont lieu (sauf indication contraire) salle E 25 de l Ancienne

Plus en détail

10 UN ENFANT À DÉCOUVRIR

10 UN ENFANT À DÉCOUVRIR TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...13 CHAPITRE 1: MON ENFANT EST DIFFÉRENT DES AUTRES...19 Devenir parents...21 Devenir les parents d un enfant avec une déficience... 23 Réactions à cette situation...24

Plus en détail

ACCUEIL DE JOUR D ALFORTVILLE

ACCUEIL DE JOUR D ALFORTVILLE ACCUEIL DE JOUR D ALFORTVILLE EVALUATION PARTICIPATIVE DU PROJET DE SERVICE QUESTIONNAIRE A DESTINATION DES USAGERS Nous vous proposons de participer à l évaluation du projet de service. Votre participation

Plus en détail

Taxe d apprentissage 2016

Taxe d apprentissage 2016 Taxe d apprentissage 2016 Université Paris 8 2 rue de la liberté 93526 Saint-Denis cedex www.univ-paris8.fr Université Paris 8 Vincennes Saint-Denis 2 rue de la liberté 93526 Saint-Denis cedex Métro :

Plus en détail

SEMINAIRE SUR LA QUALITE DE LA LEGISLATION : PERSPECTIVES ESPAGNOLES. 9 juin 2006 ALLOCUTION D OUVERTURE

SEMINAIRE SUR LA QUALITE DE LA LEGISLATION : PERSPECTIVES ESPAGNOLES. 9 juin 2006 ALLOCUTION D OUVERTURE SEMINAIRE SUR LA QUALITE DE LA LEGISLATION : PERSPECTIVES ESPAGNOLES 9 juin 2006 ALLOCUTION D OUVERTURE Claire-Françoise Durand INTRODUCTION C est pour moi un grand plaisir et un grand honneur d ouvrir

Plus en détail

Service d accompagnement pédagogique de l Université Sorbonne Paris Cité

Service d accompagnement pédagogique de l Université Sorbonne Paris Cité Service d accompagnement pédagogique de l Université Sorbonne Paris Cité CATALOGUE DE FORMATION POUR LES ENSEIGNANTS DE USPC 2014-2015 Le service SAPIENS créé en janvier 2014 propose durant l année 2014-2015

Plus en détail

MASTER DROIT ECONOMIE - GESTION

MASTER DROIT ECONOMIE - GESTION Niveau : MASTER année Domaine : Mention : Spécialité : MASTER DROIT ECONOMIE - GESTION MENTION DROIT PUBLIC MENTION DROIT PRIVE Spécialité recherche Protection des droits fondamentaux et des libertés M2

Plus en détail

FICHE N 8 «Lire-écrire-publier» à partir des ressources en ligne de la BnF : un atelier éditorial Pascale Hellégouarc h, université Paris 13

FICHE N 8 «Lire-écrire-publier» à partir des ressources en ligne de la BnF : un atelier éditorial Pascale Hellégouarc h, université Paris 13 titre trop long FICHE N 8 «Lire-écrire-publier» à partir des ressources en ligne de la BnF : un atelier éditorial Pascale Hellégouarc h, université Paris 13 Niveau et thème de programme Terminale L, «Lire-écrire-publier»

Plus en détail

Comment la méthode «Tatou le matou» permet-elle une implication forte auprès d un jeune public?

Comment la méthode «Tatou le matou» permet-elle une implication forte auprès d un jeune public? Master 1 FLE Evolution des courants méthodologiques 2007-2008 Session 2 Comment la méthode «Tatou le matou» permet-elle une implication forte auprès d un jeune public? Sarah Descombes N étudiant : 20731087

Plus en détail

Master en enseignement à distance Études Portugaises et Brésiliennes Parcours Média et médiation culturelle

Master en enseignement à distance Études Portugaises et Brésiliennes Parcours Média et médiation culturelle Master en enseignement à distance Études Portugaises et Brésiliennes Parcours Média et médiation culturelle Type et niveau de diplôme : Master (Bac+5) Parcours Recherche Durée des études : 4 semestres

Plus en détail

Master Sciences du langage

Master Sciences du langage Master Sciences du langage Spécialité Signes, discours et monde contemporain Département de Sciences du langage Université Paris Descartes Sorbonne Paris Cité Responsable : Cécile Canut Master mention

Plus en détail

Note sur le projet CEFRIO de formation de base en entreprise à l aide des TIC

Note sur le projet CEFRIO de formation de base en entreprise à l aide des TIC Note sur le projet CEFRIO de formation de base en entreprise à l aide des TIC Quelques constats et remarques formulés à partir de l examen de trois rapports d activités (juin 2008, avril et juin 2009)

Plus en détail

«Moi je m apprends et j apprends à créer l outil pour moi»

«Moi je m apprends et j apprends à créer l outil pour moi» Jamet Pierre 1Ai Retour de final d Auto-Apprentissage de l année 1Ai : «Moi je m apprends et j apprends à créer l outil pour moi» Introduction J ai pu grâce, au travail effectué en auto-apprentissage de

Plus en détail

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES ATELIERS ARTISTIQUES NEUILLY SUR SEINE THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ENFANTS - ADOS - ADULTES Johanna Cohen 06 61 41 13 03 coursanna@hotmail.fr wwww.coursanna.fr LE COURS

Plus en détail

Stage de «Communication NonViolente et Coaching»

Stage de «Communication NonViolente et Coaching» La Communication NonViolente (CNV) est un processus de communication très simple et surtout concret, qui permet de se relier à ce qui est essentiel pour nous, à ce qui nous anime. A partir du langage et

Plus en détail

!"!#!$% & $' # ("#! ) (' $ '*$ & $'+,

!!#!$% & $' # (#! ) (' $ '*$ & $'+, "#$% & $' # "# ) ' $ '*$ & $'+, - «Peut-on espérer, dans un avenir proche, que la nature soit ouverte à tous et soit donc accessible aux personnes handicapées?» «et comment envisager l accessibilité comme

Plus en détail

Université Sidi Mohammed Ben Abdallah L école supérieure de technologie. la programmation neurolinguistique(pnl)

Université Sidi Mohammed Ben Abdallah L école supérieure de technologie. la programmation neurolinguistique(pnl) Université Sidi Mohammed Ben Abdallah L école supérieure de technologie. la programmation neurolinguistique(pnl) Introduction Plan Introduction Définition de la PNL Que veut dire la programmation neuro

Plus en détail

Les quatrièmes et l histoire des arts

Les quatrièmes et l histoire des arts Les quatrièmes et l histoire des arts Objectifs documentaires Mettre en œuvre l ensemble des savoirs en recherche et maîtrise de l information pour réaliser un dossier documentaire. Objectifs disciplinaires

Plus en détail

Obtenez la licence. d information-communication de l université Bordeaux 3 (France) Université Galatasaray

Obtenez la licence. d information-communication de l université Bordeaux 3 (France) Université Galatasaray Obtenez la licence d information-communication de l université Bordeaux 3 (France) Université Galatasaray Bordeaux 3 en bref Un double cursus franco-turc dans votre université Avec plus de 15 000 étudiants,

Plus en détail

L, une filière d excellence

L, une filière d excellence lycée Marcelin Berthelot L, une filière d excellence «Je voudrais faire «Sciences Po», des études de droit, une école de commerce, ai-je intérêt à faire une 1 ère L?» La voie littéraire permet aujourd

Plus en détail

Extrait de la publication

Extrait de la publication Extrait de la publication Extrait de la publication SAVOIR PARLER EN PUBLIC AVEC SON CORPS Extrait de la publication Extrait de la publication JOSEPH ET CAROLINE MESSINGER SAVOIR PARLER EN PUBLIC AVEC

Plus en détail

CATALOGUE FORMATIONS

CATALOGUE FORMATIONS CATALOGUE DE FORMATIONS 2015 Association Départementale des Pupilles de l Enseignement Public de l Essonne 16 rue Thibaud de Champagne 91090 Tel : 01 69 11 23 83 Fax : 01 60 86 16 36 Site : www.adpep91.org

Plus en détail

Les Cahiers de la Franc-maçonnerie

Les Cahiers de la Franc-maçonnerie Les Cahiers de la Franc-maçonnerie N O 25 : QU EST-CE QU UNE «PLANCHE», À QUOI SERT-ELLE, QU EXIGE-T-ELLE DE CELUI QUI LA PRÉSENTE? Par le «Collectif des cahiers» «La planche» : l angoisse! Un ami, brillant

Plus en détail

Master de Sciences Humaines et Sociales. Spécialité : «Éducation et formation» Parcours : Formateurs d enseignants

Master de Sciences Humaines et Sociales. Spécialité : «Éducation et formation» Parcours : Formateurs d enseignants Master de Sciences Humaines et Sociales Spécialité : «Éducation et formation» Parcours : Formateurs d enseignants Organisation et descriptifs des enseignements M2 Année 2011-2012 Trois objectifs majeurs

Plus en détail

BIEN A VOUS LECTURE - SPECTACLE LETTRES DE FEMMES PENDANT LA GRANDE GUERRE DOSSIER PÉDAGOGIQUE

BIEN A VOUS LECTURE - SPECTACLE LETTRES DE FEMMES PENDANT LA GRANDE GUERRE DOSSIER PÉDAGOGIQUE BIEN A VOUS LECTURE - SPECTACLE LETTRES DE FEMMES PENDANT LA GRANDE GUERRE DOSSIER PÉDAGOGIQUE INTERET PEDAGOGIQUE «Bien à vous» est une lecture-spectacle de lettres écrites par des femmes durant la guerre

Plus en détail

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre

LA ONZIÈME CAPITALE ALEXANDRA WOOD. Traduit de l anglais par Sarah Vermande. ouvrage publié avec le concours du centre national du livre ALEXANDRA WOOD LA ONZIÈME CAPITALE Traduit de l anglais par Sarah Vermande ouvrage publié avec le concours du centre national du livre maison antoine vitez répertoire contemporain La collection Répertoire

Plus en détail

Master européen en traduction spécialisée. Syllabus - USAL

Master européen en traduction spécialisée. Syllabus - USAL Master européen en traduction spécialisée Syllabus - USAL L Université de Salamanque propose une spécialisation en Traduction éditoriale et technique au cours du premier semestre TRADUCTION EDITORIALE

Plus en détail

Licence de psychologie

Licence de psychologie Licence de psychologie Le département de psychologie a pour vocation de former des professionnels de la psychologie, mais aussi de jeunes chercheurs en psychologie grâce à son adossement à deux laboratoires

Plus en détail

La chanson du hérisson Philippe Châtel

La chanson du hérisson Philippe Châtel La chanson du hérisson Philippe Châtel 1 - Analyse de la chanson Présentation du morceau Ce morceau est extrait de la Comédie Musicale «Emilie Jolie» de 1979 Comédie musicale dont l auteur est Philippe

Plus en détail

Professionnelle. Construire un lien entre théorie et pratique

Professionnelle. Construire un lien entre théorie et pratique A.F.P. Ateliers de Formation Professionnelle Construire un lien entre théorie et pratique Plan de la présentation 1. Les A.F.P. Une nouveauté dans la réforme de la formation initiale des enseignants 2.

Plus en détail

Quʼest-ce que la pédagogie bilingue?

Quʼest-ce que la pédagogie bilingue? Quʼest-ce que la pédagogie bilingue? De lʼimportance de lʼarticulation entre lʼenseignement de la LSF et celui de la langue française au sein des classes en LSF Jeudi 18 Novembre 2010 Colloque de lʼafl

Plus en détail

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique BUT : Découvrir ton profil préférentiel «Visuel / Auditif / Kinesthésique» et tu trouveras des trucs

Plus en détail

MASTER RECHERCHE ETUDES LITTERAIRES

MASTER RECHERCHE ETUDES LITTERAIRES MASTER RECHERCHE ETUDES LITTERAIRES Mention : Lettres et ingénierie culturelle Spécialité : Études littéraires Contacts Composante : UFR Humanités Contact(s) administratif(s) : Vous êtes titulaire : -

Plus en détail

Formation Ennéagramme & Coaching

Formation Ennéagramme & Coaching Formation Ennéagramme & Coaching Formation au métier de coach professionnel Troisième cycle de la formation CEE Diplôme de coach en 12 jours de formation pour les certifiés CEE Ouvert aux participants

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Enseignement de la langue des signes française en milieu scolaire de l Université Paris 8 - Vincennes Saint-Denis

Plus en détail

Evaluation de votre conférence de méthode ou cours-séminaire

Evaluation de votre conférence de méthode ou cours-séminaire Enseignement : INTRODUCTION A LA SOCIOLOGIE 2 : CONCEPTS, METHODES, ET ENJEU ACTUELS Excellent Bon Moyen Insuffisant Comment évaluez-vous la préparation et l'organisation des séances? 6 (30%) 11 (55%)

Plus en détail

Le séminaire de français de Chicago # 2

Le séminaire de français de Chicago # 2 Alliance Française de Chicago Service culturel Le séminaire de français de Chicago # 2 Session de formation intensive en langue et actualités culturelles françaises Chicago, 20 25 juin 2011 Le service

Plus en détail

Enseignement des arts X Présenter un portfolio de 10 travaux personnels en arts plastiques et se soumettre à une entrevue Enseignement des langues

Enseignement des arts X Présenter un portfolio de 10 travaux personnels en arts plastiques et se soumettre à une entrevue Enseignement des langues UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À TROIS-RIVIÈRES Administration des affaires Avoir réussi un cours de méthodes quantitatives 360-300- RE au cégep. Communication sociale Éducation au préscolaire et enseignement au

Plus en détail

«Lalangue qui, cette jouissance, la civilise si j ose dire *»?

«Lalangue qui, cette jouissance, la civilise si j ose dire *»? Carlos Guevara «Lalangue qui, cette jouissance, la civilise si j ose dire *»? La phrase du titre de mon exposé est de Lacan, le signe d interrogation est de moi. Cette phrase, vous pouvez la trouver dans

Plus en détail

UN ENVIRONNEMENT POUR LA D ARCHIVES AUDIOVISUELLES

UN ENVIRONNEMENT POUR LA D ARCHIVES AUDIOVISUELLES UN ENVIRONNEMENT POUR LA GESTION & L EXPLOITATION D ARCHIVES AUDIOVISUELLES Colloque "La restitution anthropologique, comment et pour qui?", organisé par l'équipe Anthropologie de la perception du Laboratoire

Plus en détail

!" JE en didactique LANSAD, Maison des langues, Université de Poitiers, 28 mai 2015

! JE en didactique LANSAD, Maison des langues, Université de Poitiers, 28 mai 2015 Projet de tutorat à distance FLE! Le français en (première) ligne! Poitiers-Evry! Pascale TREVISIOL-OKAMURA Université de Poitiers, FoReLL - EA 3816!" JE en didactique LANSAD, Maison des langues, Université

Plus en détail

Cerveau & Apprentissage 2015 2016

Cerveau & Apprentissage 2015 2016 Cerveau & Apprentissage 2015 2016 Action de développement professionnel hybride : le 30 novembre 2015 à distance, les 18 et 19 janvier 2016 en présentiel, puis le 25 mars 2016 à distance Nées dans les

Plus en détail

L histoire économique, sociale et des techniques

L histoire économique, sociale et des techniques Département d histoire 2, rue du facteur Cheval 91000 Evry, France L histoire économique, sociale et des techniques pour les entreprises Octobre 2007 Votre contact : Alain Pichon alain.pichon@univ-evry.fr

Plus en détail

L ÉVALUATION DE L ORAL EN CLASSE DE FRANÇAIS AU SECONDAIRE. Lizanne Lafontaine, professeure en éducation Université du Québec en Outaouais (UQO)

L ÉVALUATION DE L ORAL EN CLASSE DE FRANÇAIS AU SECONDAIRE. Lizanne Lafontaine, professeure en éducation Université du Québec en Outaouais (UQO) L ÉVALUATION DE L ORAL EN CLASSE DE FRANÇAIS AU SECONDAIRE 1 Lizanne Lafontaine, professeure en éducation Université du Québec en Outaouais (UQO) 1 Évaluation de l oral : éléments à considérer Facilités

Plus en détail

MASTER LETTRES PARCOURS METIERS DE L ECRITURE ET DE LA CREATION LITTERAIRE ET RECHERCHE EN CREATION LITTERAIRE

MASTER LETTRES PARCOURS METIERS DE L ECRITURE ET DE LA CREATION LITTERAIRE ET RECHERCHE EN CREATION LITTERAIRE MASTER LETTRES PARCOURS METIERS DE L ECRITURE ET DE LA CREATION LITTERAIRE ET RECHERCHE EN CREATION LITTERAIRE Domaine ministériel : Arts, Ltres, Langues Présentation Présentation Dès la rentrée d octobre

Plus en détail

Bureau des étudiants VERSION IFP

Bureau des étudiants VERSION IFP Bureau des étudiants VI VERSION IFP l Institut Français de Presse & Version IFP L Institut Français de Presse est une institution pionnière dans la formation au monde des médias. Depuis près de 80 ans,

Plus en détail

MANUEL DE SURVIE. Vient de paraître. Quel plaisir, quand elle a entendu ses élèves citer de grands auteurs dans les couloirs du collège!

MANUEL DE SURVIE. Vient de paraître. Quel plaisir, quand elle a entendu ses élèves citer de grands auteurs dans les couloirs du collège! MANUEL DE SURVIE IS A Ç N A R F E D R U E S S E F O R DU P DOSSIER DE PRESSE Quel plaisir, quand elle a entendu ses élèves citer de grands auteurs dans les couloirs du collège! «Ce livre est une bouffée

Plus en détail

COMMENT PROGRAMMER et EVALUER LE LANGAGE?

COMMENT PROGRAMMER et EVALUER LE LANGAGE? COMMENT PROGRAMMER et EVALUER LE LANGAGE? PROGRAMMER LES APPRENTISSAGES Programmation # Progression Progression: division du savoir en petites unités réparties dans le temps: aller du simple au complexe.

Plus en détail

La triple Flamme Or-Argent-Vert Jade

La triple Flamme Or-Argent-Vert Jade La triple Flamme Or-Argent-Vert Jade Reçu et transmis par Isabelle St-Germain Site internet : www.leveilalasource.con 819-475-1154 La triple Flamme Or-Argent-Vert Jade est l unification de l Amour masculin,

Plus en détail

d'archi DESIGN à CAEN! INSTITUT et de PRÉPA ARCHITECTURE BTS AGENCEMENT DE l ENVIRONNEMENT ARCHITECTURAL PRÉPA ART-DESIGN BTS DESIGN D'ESPACE

d'archi DESIGN à CAEN! INSTITUT et de PRÉPA ARCHITECTURE BTS AGENCEMENT DE l ENVIRONNEMENT ARCHITECTURAL PRÉPA ART-DESIGN BTS DESIGN D'ESPACE et de INSTITUT d'archi DESIGN www.imad-caen.com à CAEN! PRÉPA ARCHITECTURE BTS AGENCEMENT DE l ENVIRONNEMENT ARCHITECTURAL PRÉPA ART-DESIGN BTS DESIGN D'ESPACE ARCHI DESIGN L IMAD est un Institut de formation

Plus en détail

La méthode Jaques-Dalcroze au service du musicien actuel

La méthode Jaques-Dalcroze au service du musicien actuel 1 La méthode Jaques-Dalcroze au service du musicien actuel I Définition La rythmique Jaques-Dalcroze est une méthode d éducation musicale qui met en relation les liens naturels et bénéfiques entre le mouvement

Plus en détail

LES SMS ET LA DERIVE DE LA. par Jean-Marie KELLER

LES SMS ET LA DERIVE DE LA. par Jean-Marie KELLER LES SMS ET LA DERIVE DE LA LANGUE par Jean-Marie KELLER LES SMS ET LA DERIVE DE LA LANGUE par Jean-Marie KELLER ALS et Institut Grand-Ducal (Luxembourg 17 octobre 2004) 29 Les SMS et la dérive de la langue

Plus en détail

Compte Rendu 8 ème Colloque FINE Europe à Lisbonne Octobre 2010

Compte Rendu 8 ème Colloque FINE Europe à Lisbonne Octobre 2010 Compte Rendu 8 ème Colloque FINE Europe à Lisbonne Octobre 2010 Rapporteur : A Santucci qui représentait FINE Belgique de par son mandat au sein de FINE Belgique «Relations Internationales» a eu un rôle

Plus en détail

Organisation de la classe de seconde générale et technologique, au Lycée Pierre LAGOURGUE. Le nouveau lycée d enseignement général et technologique

Organisation de la classe de seconde générale et technologique, au Lycée Pierre LAGOURGUE. Le nouveau lycée d enseignement général et technologique Organisation de la classe de seconde générale et technologique, au Lycée Pierre LAGOURGUE 1 Organisation de la classe de seconde générale et technologique, au lycée Pierre LAGOURGUE ENSEIGNEMENTS OBLIGATOIRES

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Cinéma et audiovisuel Approches interculturelles du cinéma

www.u-bordeaux3.fr Master recherche Cinéma et audiovisuel Approches interculturelles du cinéma www.u-bordeaux3.fr Master recherche Cinéma et audiovisuel Approches interculturelles du cinéma Présentation de la formation Le master recherche en cinéma a été créé en 2005 lors du passage au LMD comme

Plus en détail

La littératie médiatique multimodale, un nouveau volet de la formation universitaire en didactique du français

La littératie médiatique multimodale, un nouveau volet de la formation universitaire en didactique du français La littératie médiatique multimodale, un nouveau volet de la formation universitaire en didactique du français N. LACELLE, JF BOUTIN et M. LEBRUN Atelier LECLIC, congrès de l AIPU Plan de la présentation

Plus en détail

Ce projet nécessite environ 6 leçons préparatoires avant la journée de rencontre. Étape 1 - Définition du projet commun avec les élèves

Ce projet nécessite environ 6 leçons préparatoires avant la journée de rencontre. Étape 1 - Définition du projet commun avec les élèves Projet Musique Le thème est la musique avec une rencontre basée sur plusieurs ateliers à ce sujet. Les élèves des classes partenaires se retrouveront la matinée pour participer à des ateliers autour de

Plus en détail

LA TECHNOLOGIE ET L INSERTION SOCIALE

LA TECHNOLOGIE ET L INSERTION SOCIALE LA TECHNOLOGIE ET L INSERTION SOCIALE A.Idrissi REGRAGUI TAZA Maroc PLAN : I. L INSERTION SOCIALE I.1. INSERTION PROFESSIONNELLE I.1.1. LE BRAILLE CLE DU SAVOIR I.1.2. LA COMPENSATION DU HANDICAP ET LA

Plus en détail

Le coaching en milieu scolaire

Le coaching en milieu scolaire Le coaching en milieu scolaire Le soutien scolaire, c est un ensemble de compétences Soutien en milieu scolaire Conseiller(ère) en orientation bilan d'orientation orientation scolaire Coaching Découvrir

Plus en détail

Parallèles critiques Thèse d Etat Ecole Doctorante Paris I Indirat Cruz 2002

Parallèles critiques Thèse d Etat Ecole Doctorante Paris I Indirat Cruz 2002 Parallèles critiques Thèse d Etat Ecole Doctorante Paris I Indirat Cruz 2002 I Christian Gattinoni : travail personnel A Travail plastique L œuvre créatrice de Christian Gattinoni se voit dirigée vers

Plus en détail

La recherche en train de se faire: les cahiers de recherche en ligne. Aboubekeur ZINEDDINE

La recherche en train de se faire: les cahiers de recherche en ligne. Aboubekeur ZINEDDINE Table Ronde : L'ACTIVITÉ DE PUBLICATION DU JEUNE CHERCHEUR La recherche en train de se faire: les cahiers de recherche en ligne 13 décembre 2013 Bibliothèque de Paris MINES ParisTech Aboubekeur ZINEDDINE

Plus en détail

Philosophie. Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés

Philosophie. Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés Institut Catholique de Paris Service Communication Fiche Filière / parcours Philosophie Parcours d études proposés à l Institut Catholique de Paris Métiers associés Collection «Orientation à l ICP : Fiches

Plus en détail

EVALUATION DE NIVEAU LYON BLEU INTERNATIONAL

EVALUATION DE NIVEAU LYON BLEU INTERNATIONAL EVALUATION DE NIVEAU LYON BLEU INTERNATIONAL Voici les conditions idéales pour faire le test : 50 minutes maximum choisir une réponse seulement si vous êtes sûrs. Ne devinez pas par de dictionnaire, ni

Plus en détail

Cycle INDIVIDU ET COSMOS

Cycle INDIVIDU ET COSMOS - Deuxième Cycle Université populaire de philosophie de Toulouse Cycle INDIVIDU ET COSMOS SESSIONS 2015-2016 Session Automne : 7 octobre à 18H Session Printemps : 6 avril à 18H Association ALDÉRAN Toulouse

Plus en détail

Plan de cours THL-1004 L univers de la Bible

Plan de cours THL-1004 L univers de la Bible 1. Introduction Le cours est conçu pour les étudiants de premier cycle. Plan de cours THL-1004 L univers de la Bible Ce cours se donne en partenariat avec la faculté de théologie et de sciences religieuses

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE LA RENCONTRE PROFESSIONNELLE «INTRODUCTION AUX OUTILS FONDAMENTAUX DE LECTURE ET D ANALYSE DES SCENARIOS» I PAGE 1

COMPTE-RENDU DE LA RENCONTRE PROFESSIONNELLE «INTRODUCTION AUX OUTILS FONDAMENTAUX DE LECTURE ET D ANALYSE DES SCENARIOS» I PAGE 1 I PAGE 1 LE CADRE Rencontre professionnelle organisée par Films en Bretagne, en partenariat avec Groupe Ouest et Clair Obscur. Dans le cadre du Festival Travelling 2015. Lundi 9 février 2015 I Rennes SEMINAIRE

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence

Rapport d évaluation de la licence Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence Information et communication de l Université Panthéon-Assas Vague D 2014-2018 Campagne d évaluation 2012-2013 Section des Formations

Plus en détail