M. Jousse, un précurseur, inclassable. les dispositifs techniques de traduction et de transmission des savoirs

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "M. Jousse, un précurseur, inclassable. les dispositifs techniques de traduction et de transmission des savoirs"

Transcription

1 LE CORPS DU STYLE OU L INCARNATION D UNE THÈSE : LE CAS MARCEL JOUSSE M. Jousse, un précurseur, inclassable Pensée novatrice, transdisciplinaire, d une grande richesse épistémologique Jousse propose, dès les années 20, un programme de recherche anthropologique sur : les dispositifs techniques de traduction et de transmission des savoirs -1-

2 -2-

3 Jousse et le savoir Pas de pensée, pas d apprentissage sans affect ni geste : cf. dernières recherches en sciences cognitives. Pas de processus de génération du sens, sans mouvement, (perceptions sensorielles, affects) : cf. recherches en sémiotique et sciences cognitives. Pas de communication sans empathie, sans imitation corporelle ou encore, sans médiatisation de l imitation gestuelle ( le Mimage). Jousse voit dans l audio-visuel, la possibilité de transmettre le savoir en respectant ces principes théoriques. -3-

4 Jousse et les dispositifs de traduction et de transmission du savoir Comment traduire toute la richesse d un style oral? La lecture devient de plus en plus pour nous une gesticulation sémiologique purement oculaire Les système éducatifs sont trop rigides et normatifs Les caractéristiques des dispositifs de médiation et de médiatisation du savoir selon Jousse Privilégier les mythes et autre récits Favoriser la récitation, l imitation par répétition Exploiter la complexité gesticulatoire et analogique de l audio-visuel Avoir recours aux transferts esthésiques entre l audio-visuel et les autres modalités sensorielles : selon Jousse, le cours de la pensée a un rythme qui le rapproche de celui de la musique -4-

5 Jousse et le cinéma «Nous avons donc dans le cinéma, un outil scientifique de toute première valeur, qui va devoir s'installer dans l'anthropologie comme chez lui». EA12/12/1932 : p.4 «Nous sentons bien qu il va falloir que nous prenions une pédagogie qui sera basée, non pas sur nous et nos anciennes méthodes, purement livresques, mais sur l enfant enregistré, cinématographié, phonographié». EA06/11/1933: p.19 «Il y a deux appareils que nous devrions manier à pleines journées au jardin d'enfants : c'est le cinéma et le phonographe. Je n'ai pas ici à vous démontrer ce qu'on peut faire avec le cinéma, avec cinéma et phono, pas plus que je n'ai pas besoin, de vous faire ici de la lanterne magique. Cela ne se pose pas-, mais cela se pose au point de vue recherches». LAB/28/02/1934 «Le cinématographe et la télévision - surtout la télévision - c'est quelque chose d'analogue à l'apparition de l'imprimerie. Quiconque ne voudrait pas reconnaître cela, ne comprendrait rien au désir de l'humanité de propager sa science, qui a été le but de l'imprimerie». EA/15/12/1935 «Le livre de demain, ce sera le livre cinématographique». EA/1903/1945 : p.5 EA : École d Anthropologie de Paris LAB : Laboratoire de rythmo-pédagogie EAB : École d Anthropo-biologie -5-

6 Jousse et le cinéma «Jusqu'ici le cinéma était simplement considéré comme une sorte de jeu pour l'art, tandis que nous allons nous trouver en face d'une objectivité qui est l'application de la science moderne». EAB/07/04/1948 : p.7 «Vos thèses de doctorat sur le sujet ne devront plus se faire sur du papier, mais sur films. C est nouveau cela. Devenez Docteurs en filmologie». EA/21/11/1950 : p.6 Exemples d intitulés de cours : «Les appareils enregistreurs du geste laryngo-buccal» (11/12/33), «L analyse cinématographique du mimisme» (12/12/32), «Les mimogrammes cinématographiques» (01/04/35), «L anthropologie et le cinématographe» (08/04/35), «Le rôle du cinématographe dans l enseignement» (26/03/36), «Le livre cinématographique et la science» (19/03/45), «L anthropologie du mimisme et le cinéma» (06/03/52), «L anthropologie du mimisme et la télévision» (13/03/52). -6-

7 Jousse et les dispositifs de transmission du savoir (citations tirées du style oral) «Cette mimique fluide en face du réel, retrouvée par l intuition, c est naturellement, spontanément, le geste concret. De là résulte que l instrument de choix pour la pensée philosophique intuitive, c est la métaphore» (p. 43). «Ce qui importe ce n est pas d étiqueter, c est de comprendre et d enseigner à comprendre non seulement les états, mais les mouvements» (p. 42). «Lire, entendre, c est traduire» (p.76). «Cette plasticité (totale, gestuelle et intellectuelle) qui permet de devenir autre tout en restant soi-même, caractérise le connaissant ; l on comprend dès lors, comment, par la réception, par la connaissance, la gesticulation réactionnelle et l intelligence se développent dans la ligne même de l être» (p.32). -7-

8 Repères biographiques Naissance à Beaumont sur Sarthe Initiation au latin, grec, hébreu araméen en parallèle avec un apprentissage au métier de peintre en bâtiment Bachelier de l Enseignement secondaire avec mention latin-grec-philosophie École d'artillerie : sous-lieutenant, instructeur de cavalerie Grand séminaire Professeur d anglais et licence de langues et littératures classiques à la Faculté de Caen Entrée dans la Compagnie de Jésus Professeur d anglais et d écriture sainte Lieutenant d artillerie 50ème RAC Officier instructeur aux États-Unis (South Carolina) Etude ethnique de sujets amérindiens Professeur de français diplomatique à Georgetown Université à Washington Scolasticat de Jersey Cours de Pierre Janet en psychologie expérimentale, cours de Jean-Pierre Rousselot en phonétique expérimentale, cours de Marcel Mauss «Religions des peuples non civilisés» -8-

9 Repères biographiques Congrès international des américanistes à Rome, intervention en linguistique, avec projection, sur «L emploi des appareils de cinématique et de phonétiques expérimentales dans l étude du langage manuel et oral des Indiens.» 1er Congrès international de psychologie appliquée à la Sorbonne présidé par Pierre Janet, communication sur «la Psychologie ethnique et la psychologie de la mémoire» XVe Congrès International d Anthropologie communication sur «les lois psychophysiologiques du style oral vivant et leur utilisation philologique». Conférences libres à la Sorbonne, invité par le Professeur Henri Delacroix, Doyen création de l'institut de Rythmo-pédagogie par un groupe d'anthropologistes, de pédagogues et de psychiatres dont Jousse est le directeur Chaire d anthropologie linguistique à l École d Anthropologie de Paris (Broca) Conférencier libre au cours «les origines du christianisme» du Professeur Maurice Goguel, Doyen de la Faculté de théologie protestante Cours à des jardinières d enfants Longue maladie, aphasie totale progressive Marcel Jousse rend son dernier souffle

10 Ses écrits Études de psychologie linguistique. Le style oral rythmique et mnémotechnique chez les verbomoteurs, in Revue Archives de philosophie Volume II, Cahier IV, La pensée et le geste. 1 : le geste mimique corporel et manuel, in Revue Le manuscrit autographe Études sur la psychologie du geste. Les rabbis d'israël. Les récitatifs rythmiques parallèles. I Genre de la maxime, Spes, Paris, Méthodologie de la psychologie du geste Revue des cours et conférences, n 11, 15 mai 1931, p Les Lois psycho-physiologiques du Style oral vivant et leur utilisation philologique, L'Ethnographie n 23, 15 avril 1931, pp.1-18 Henri Brémond et la psychologie de la lecture». In memoriam in Revue des cours et conférences, décembre 1933 Du mimisme à la musique chez l'enfant, Geuthner, Paris, Mémoire. Mimisme humain et psychologie de la lecture, Geuthner, Paris, Mémoire. Mimisme humain et style manuel, Geuthner, Paris,

11 ses écrits Les outils gestuels de la mémoire dans le milieu ethnique palestinien : Le Formulisme araméen des récits évangéliques. L'Ethnographie n 30, 15 décembre 1935, p Le mimisme humain et l'anthropologie du langage», in Revue anthropologique, Juillet-Septembre 1936, p Le bilatéralisme humain et l'anthropologie du langage, in Revue anthropologique, Avril-Septembre 1940, p Judahen, Judéen, Judaïste dans le milieu ethnique palestinien in L'Ethnographie n 38, 1er Janvier-1er Juillet 1946, p Père Fils et Paraclet dans le milieu ethnique palestinien in L'Ethnographie n 39, Année 1941, p Les formules targoumiques du Pater dans le milieu ethnique palestinien, in L'Ethnographie n 42, Année 1944, p La manducation de la leçon dans le milieu ethnique palestinien. Geuthner, Paris, Rythmo-mélodisme et rythmo-typographisme pour le style oral palestinien. Geuthner, Paris,

12 Pierre Janet et Marcel Jousse -12-

13 Témoignages «Jousse est sans doute un des premiers à avoir mis en évidence les rapports de la rythmique et du mouvement, et c est une approche qui, actuellement, peut reprendre du poil de la bête, notamment du fait que l on a tendance, à la suite de Varela et autres, à porter la régulation du contrôle moteur sur la périphérie plutôt que sur les systèmes centraux.» Jean-François BONNOT «Jousse a eu une intuition d ensemble du concept de culture orale» Ioan PANZARU Vice-recteur de l Université de Bucarest Traducteur roumain de Lévy- Strauss «Marcel Jousse m a toujours semblé intéressant bien que, malheureusement, impénétrable.» Marc JEANNEROD «Je me suis intéressé à l anthropologie du geste de Marcel Jousse il y a longtemps quand je me préoccupais de relier parole et action.» Jacques THEUREAU UTC «Jousse m intéresse surtout pour son analyse des structures de l oralité. Comment est construit un texte ou un enseignement dont les seuls supports permettant la transmission sont le langage et la mémoire humaine?» Sylvie BERBAUM Ethnomusicologue «Il m arrive de mentionner Jousse comme un précurseur méconnu des recherches sur le langage et la communication» Jacques SOURIAU Directeur du Centre de Ressources Expériemenal pour enfants et Adultes Sourds-Aveugles et Sourds- Malvoyants -13-

14 Témoignages «Les thèmes abordés par Jousse à l interrsection de l anthropologie, de la linguistique et de la technologie ( ) correspondent à mes préoccupations actuelles» Pierre BONTE EHESS «Je vois bien qu il s agit d un auteur original et créatif, et peut-être important». Dan SPERBER Institut Jean Nicod «Au début, j ai été un peu perdu dans ma lecture. C est malheureusement ce qui arrive aux auteurs trop originaux ( ) certaines phrases ont été pour moi tout de suite lumineuses (et très utiles pour mon analyse de la prise de rôles, dans Corps de femmes-regards d hommes, sociologie des seins nus) et j ai deviné la force considérable de ce texte» Jean-Claude KAUFMANN, sociologue «Je ne connais Jousse que par son livre pionnier sur l anthropologie du geste. ( ) je suis autant surpris que vous par le silence qui règne autour de lui, vu l originalité de son travail.» Philippe DESCOLA Directeur du Laboratoire d Anthropologie sociale «J ai été très frappée par ses intuitions, sur l importance du rythme et du «mimage» si je reprends ces néologismes pertinents, ou comment l enfant est «agi» par les actions extérieures qu il rejoue.» Geneviève CALBRIS -14-

15 Problèmes de traduction Les écrits de Jousse connus sont posthumes. Les éditions Gallimard ne proposent qu une version retravaillée des cours oraux de M. Jousse. Ses cours oraux formaient de véritables spectacles dont on a pas de trace audio-visuelle Écrits posthumes L'Anthropologie du Geste, Gallimard, La Manducation de la Parole, Gallimard, Le Parlant, la Parole et le Souffle, Gallimard,

16 L ouvrage maître : le style oral Ouvrage épuisé mais accessible en ligne au nom de Marcel Jousse des_sciences_sociales -16-

17 Les traces du Jousse global-oral : un corpus inédit de 1000 conférences sténotypées sur le moment, dactylographiées dans les années 1970 et aujourd hui numérisées -17-

18 Sa proposition de formalisation algébrique -18-

19 Sa proposition de formalisation concrète -19-

20 Imbrication des Interactions -20-

21 Echos d Antoine Meillet sur le style oral «En épigraphe de son livre, M. Jousse reproduit la formule de de Saussure que «la langue est un système de signes exprimant des idées.» Cette formule est juste, et pourtant elle égare le lecteur ; car elle donne à croire à bien des gens que, les éléments de la langue sont des signes comparables à ceux de l'algèbre. Or, ce sont des éléments employés par des êtres vivants pour qui rien n'est représentation pure, et pour qui tout dans la parole est pénétré d'émotion et d'action. Et c est le mérite du livre de M. Jousse que de présenter le langage comme un ensemble de mouvements groupés suivant des rythmes ( ) Ce qu il faut retenir, c est la façon dont M. Jousse situe la récitation parmi les gesticulations et dont il présente le balancement rythmique de la phrase récitée comme un fait naturel, nécessaire. La mémoire, qui, chez le récitant non civilisé, a une puissance dont le civilisé habitué à l écriture n a pas idée, trouve son compte à ce balancement. Quoiqu on puisse penser de telle ou telle conclusion de détail, qui est chose accessoire, le mémoire de M. Jousse ouvre une série de recherche qui permettront de voir d une manière plus réelle qu on ne faisait l élément rythmique du langage.» Bulletin de la Société de Linguistique de Paris Tome vingt-sixième Fascicule 3 Numéro page 5-21-

22 Fabienne Martin-Juchat MCF en Sciences de l Information et de la communication Université de Bourgogne LIMSIC - Laboratoire sur l'image les Médiations et le Sensible en Information et Communication 2 bd gabriel Dijon Tel : Rémy Guérinel 2, rue Salvador Allende NANTERRE Accompagnateur de changement technologique en entreprise Chercheur sur la vie et les recherches de Marcel Jousse Membre responsable de l'association Marcel Jousse et de l'institut Pierre Janet -22-

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique)

Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) 1 Fiche de synthèse sur la PNL (Programmation Neurolinguistique) La programmation neurolinguistique (PNL) fournit des outils de développement personnel et d amélioration de l efficacité relationnelle dans

Plus en détail

APPEL À CANDIDATURES. Recrutement pour une thèse en histoire contemporaine. Intitulé du sujet :

APPEL À CANDIDATURES. Recrutement pour une thèse en histoire contemporaine. Intitulé du sujet : APPEL À CANDIDATURES Recrutement pour une thèse en histoire contemporaine Intitulé du sujet : Expressions et organisation des personnes adoptées d origine étrangère en France (enfants, jeunes, adultes)

Plus en détail

OUVERTURE DE VACANCE

OUVERTURE DE VACANCE U N I V E R S I T É L I B R E D E B R U X E L L E S, U N I V E R S I T É D ' E U R O P E Réf. : CA 19.04.10/IV.27 PHILO Bruxelles, le 20 avril 2010. OUVERTURE DE VACANCE L Université Libre de Bruxelles

Plus en détail

Master Etudes françaises et francophones

Master Etudes françaises et francophones Master Etudes françaises et francophones 1. modèle scientifique et profilage des contenus de la filière / Présentation et spécificités de la filière Les études romanes à Leipzig sont considérées comme

Plus en détail

Danseur / Danseuse. Les métiers du spectacle vivant

Danseur / Danseuse. Les métiers du spectacle vivant Les métiers du spectacle vivant Filière : artistique Domaine : art chorégraphique Appellations voisines : artiste chorégraphique Autres métiers du domaine : chorégraphe, maître de ballet, notateur Danseur

Plus en détail

APPEL A CONCURRENCE en vue de l année 2015-2016 EDUCATION AUX MEDIAS

APPEL A CONCURRENCE en vue de l année 2015-2016 EDUCATION AUX MEDIAS CONSEIL DE L ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE POUR LA FORMATION EN COURS DE CARRIERE (CECAFOC) APPEL A CONCURRENCE en vue de l année 2015-2016 EDUCATION AUX MEDIAS FICHES TECHNIQUES DU CAHIER DES CHARGES Contact

Plus en détail

PRÉSENTATION DU PROJET (maximum 1600 caractères)

PRÉSENTATION DU PROJET (maximum 1600 caractères) Titre de l ouvrage Sous-titre de l ouvrage IMPORTANT : Date de dépôt du manuscrit PRÉSENTATION DU PROJET (maximum 1600 caractères) LE OU LES AUTEURS (OU CODIRECTEURS DE L OUVRAGE) Nom et prénom Date de

Plus en détail

UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE

UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE ÉCOLE DOCTORALE CONCEPTS ET LANGAGE T H È S E pour obtenir le grade de DOCTEUR DE L UNIVERSITÉ PARIS-SORBONNE Discipline : LINGUISTIQUE Présentée et soutenue par : Zeina EL HELOU

Plus en détail

MASTER RECHERCHE MEDIATIONS DES SCIENCES. Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET. Histoire et Philosophie des Sciences. Année 2007/2008

MASTER RECHERCHE MEDIATIONS DES SCIENCES. Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET. Histoire et Philosophie des Sciences. Année 2007/2008 Année 2007/2008 Domaine LETTRES ET SCIENCES HUMAINES MASTER RECHERCHE Mention HISTOIRE, PHILOSOPHIE ET MEDIATIONS DES SCIENCES Spécialité Histoire et Philosophie des Sciences Unités de Formation et de

Plus en détail

Ci-après, la liste des masters proposés par les universités françaises pour se former, en 2 ans après la licence, à l un des métiers de la culture.

Ci-après, la liste des masters proposés par les universités françaises pour se former, en 2 ans après la licence, à l un des métiers de la culture. Masters culture Ci-après, la liste des masters proposés par les universités françaises pour se former, en 2 ans après la licence, à l un des métiers de la culture. activités culturelles anthropologie métiers

Plus en détail

MASTERS L OFFRE DES ARTS, LETTRES ET LANGUES DE L UNIVERSITÉ DE LORRAINE 2014 >> 2015

MASTERS L OFFRE DES ARTS, LETTRES ET LANGUES DE L UNIVERSITÉ DE LORRAINE 2014 >> 2015 L OFFRE DES MASTERS DE L UNIVERSITÉ DE LORRAINE 2014 >> 2015 ARTS, LETTRES ET LANGUES NOUVEAUTÉ 2014 MÉTIERS DE L ENSEIGNEMENT, DE L ÉDUCATION ET DE LA FORMATION CE CATALOGUE VOUS PRÉSENTE L OFFRE DES

Plus en détail

MASTER DE PRODUCTION ET GESTION DE PROJETS EUROPÉENS EN ARTS DE L ECRAN

MASTER DE PRODUCTION ET GESTION DE PROJETS EUROPÉENS EN ARTS DE L ECRAN MASTER DE PRODUCTION ET GESTION DE PROJETS EUROPÉENS EN ARTS DE L ECRAN Porteur de Projet : Francis GAST, Directeur de la Faculté des Arts Université de Strasbourg OBJECTIFS Le MASTER DE PRODUCTION ET

Plus en détail

MASTER 2 «PSYCHOLOGIE DES PERTURBATIONS COGNITIVES : CLINIQUE DE L ENFANT ET DE. Consignes pour la rédaction du mémoire L ADULTE»

MASTER 2 «PSYCHOLOGIE DES PERTURBATIONS COGNITIVES : CLINIQUE DE L ENFANT ET DE. Consignes pour la rédaction du mémoire L ADULTE» MASTER 2 «PSYCHOLOGIE DES PERTURBATIONS COGNITIVES : CLINIQUE DE L ENFANT ET DE L ADULTE» Consignes pour la rédaction du mémoire UFR de Lettres et Sciences Humaines Mention de Master de Psychologie Spécialité

Plus en détail

Réaliser un journal scolaire

Réaliser un journal scolaire Réaliser un journal scolaire 1/ Connaître le journal et ses contenus Pour que les élèves puissent à leur tour devenir producteurs, il faut absolument qu ils apprennent à connaître le journal et ses contenus.

Plus en détail

Master Théorie et pratiques des arts interactifs

Master Théorie et pratiques des arts interactifs Master Théorie et pratiques des arts interactifs Co-directeurs du Master Université de Poitiers Bertrand Augereau augerau@sic.univ-poitiers.fr École Européenne Supérieure de l Image Sabrina GRASSI-FOSSIER

Plus en détail

La bibliothèque de Paris 8 : des collections originales

La bibliothèque de Paris 8 : des collections originales Partitions de la collection Ruggiero Gerlin, Bibliothèque universitaire de Paris 8 La bibliothèque de Paris 8 : des collections originales Bibliothèque Université Paris 8 Vincennes > Saint - Denis Depuis

Plus en détail

Licences et Masters à l Université de Toulouse II-Le Mirail

Licences et Masters à l Université de Toulouse II-Le Mirail Université en Arts, Lettres et Langues (ALL) Sciences Humaines et Sociales (SHS) Sciences, Technologies, Santé (STS) Droit, Économie, Gestion (DEG) Licences et Masters à l Université de Toulouse II-Le

Plus en détail

L'audiodescription. Principes et orientations

L'audiodescription. Principes et orientations L'audiodescription Principes et orientations Rendre la culture accessible à tous permet d éviter l exclusion. L audiodescription est une technique de description destinée aux personnes aveugles et malvoyantes.

Plus en détail

ECOLE SAINTE ANNE PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE PRIMAIRE CATHOLIQUE HORS CONTRAT

ECOLE SAINTE ANNE PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE PRIMAIRE CATHOLIQUE HORS CONTRAT ECOLE SAINTE ANNE PROJET PEDAGOGIQUE ECOLE PRIMAIRE CATHOLIQUE HORS CONTRAT L école Sainte-Anne a été fondée dans le souci de transmettre à nos enfants un enseignement complet intégrant l intelligence

Plus en détail

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique

Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique Questionnaire pour connaître ton profil de perception sensorielle Visuelle / Auditive / Kinesthésique BUT : Découvrir ton profil préférentiel «Visuel / Auditif / Kinesthésique» et tu trouveras des trucs

Plus en détail

Italien. Licence de langues, littératures et civilisations étrangères (LLCE) http ://www.llsh.univ-savoie.fr

Italien. Licence de langues, littératures et civilisations étrangères (LLCE) http ://www.llsh.univ-savoie.fr Licence de langues, littératures et civilisations étrangères (LLCE) Italien Le département de Langues, Littératures et Civilisations Étrangères regroupe trois sections : anglais, espagnol, italien. Il

Plus en détail

Direction des bibliothèques. Sondage Ithaka S+R. Questionnaire français Université de Montréal

Direction des bibliothèques. Sondage Ithaka S+R. Questionnaire français Université de Montréal Direction des bibliothèques Sondage Ithaka S+R Questionnaire français Université de Montréal Décembre 2014 Modules retenus Découverte Activités de recherche numérique Compétences informationnelles des

Plus en détail

Organisation des enseignements au semestre 7

Organisation des enseignements au semestre 7 Organisation des enseignements au semestre 7 UE1 : Pratiques pédagogiques différenciées et adaptées aux besoins éducatifs particuliers (responsable : J. Divry) Transmettre des connaissances et des références

Plus en détail

Lettres classiques et modernes & Français langue étrangère

Lettres classiques et modernes & Français langue étrangère UFR ARTS, LETTRES, LANGUES, SCIENCES HUMAINES ET SPORT DÉPARTEMENT DES LETTRES LICENCE Lettres classiques et modernes & Français langue étrangère http://dep-lettres.univ-pau.fr Objectifs de la formation

Plus en détail

Comité de suivi de la licence et de la licence professionnelle Comité de suivi du cursus master

Comité de suivi de la licence et de la licence professionnelle Comité de suivi du cursus master Comité de suivi de la licence et de la licence professionnelle Comité de suivi du cursus master Tableau de compatibilité entre les mentions de master et les mentions de licence Comité de suivi de la licence

Plus en détail

MASTER LPL : LANGUE ET INFORMATIQUE (P)

MASTER LPL : LANGUE ET INFORMATIQUE (P) MASTER LPL : LANGUE ET INFORMATIQUE (P) RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme := Master Domaine : Arts, Lettres, Langues Mention : LITTERATURE, PHILOLOGIE, LINGUISTIQUE Spécialité : LANGUE ET INFORMATIQUE

Plus en détail

Études. Certaines filières STS (BTS, BTSA) IUT (DUT) universitaires. Écoles (Social, Santé, Arts, Ingénieurs, Commerce ) Classes préparatoires

Études. Certaines filières STS (BTS, BTSA) IUT (DUT) universitaires. Écoles (Social, Santé, Arts, Ingénieurs, Commerce ) Classes préparatoires sélectives à l entrée STS (BTS, BTSA) IUT (DUT) Études non sélectives à l entrée Certaines filières universitaires Écoles (Social, Santé, Arts, Ingénieurs, Commerce ) Classes préparatoires Certaines filières

Plus en détail

Lire pour préparer un travail

Lire pour préparer un travail Leçon LA LECTURE 5 Choisir ses sources documentaires 1 EFFICACE Lire pour préparer un travail Leçon 5 Choisir ses sources documentaires Avertissement Dans la présente leçon, on se préoccupe du choix adéquat

Plus en détail

Licence de langues, littératures et civilisations étrangères (LLCE)

Licence de langues, littératures et civilisations étrangères (LLCE) Licence de langues, littératures et civilisations étrangères (LLCE) Espagnol Le département de Langues, Littératures et Civilisations Étrangères regroupe trois sections : anglais, espagnol, italien. Il

Plus en détail

PROJET D ECOLE 2011/2016

PROJET D ECOLE 2011/2016 PROJET D ECOLE 2011/2016 Analyse des données au niveau de 3 axes : Axe pédagogique : ce que nous aimerions : - des projets communs entre les classes, qui soient fédérateurs - faire une répartition des

Plus en détail

Directives. 1. Je lis beaucoup. 2. J aime utiliser la calculatrice, un chiffrier électronique ou un logiciel de base de données à l ordinateur.

Directives. 1. Je lis beaucoup. 2. J aime utiliser la calculatrice, un chiffrier électronique ou un logiciel de base de données à l ordinateur. Nous vous invitons à faire compléter ce questionnaire par votre enfant et à le compléter par la suite en utilisant la section qui vous est attribuée en pensant à votre enfant. Directives Lis chaque énoncé

Plus en détail

Apprendre, oui... mais à ma manière. Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin

Apprendre, oui... mais à ma manière. Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin Apprendre, oui... mais à ma manière Siham Kortas Enseignante en TÉE Cégep Marie-Victorin La motivation scolaire prend son origine dans les perceptions qu un étudiant a de lui-même, et celui-ci doit jouer

Plus en détail

PROGRAMME DES ENSEIGNEMENTS 2014-2017 MASTER «SCIENCES DES RELIGIONS ET SOCIÉTÉS» ENSEIGNEMENT À DISTANCE

PROGRAMME DES ENSEIGNEMENTS 2014-2017 MASTER «SCIENCES DES RELIGIONS ET SOCIÉTÉS» ENSEIGNEMENT À DISTANCE PROGRAMME DES ENSEIGNEMENTS 2014-2017 MASTER «SCIENCES DES RELIGIONS ET SOCIÉTÉS» ENSEIGNEMENT À DISTANCE - Judaïsme - Christianisme - Islam - Laïcité - Histoire - Éthique - Épistémologie - Langue - Sociologie

Plus en détail

NOTIONS GRAMMATICALES. Émission d un message signé (rencontre avec une personne sourde) 8 Identification (1) Classificateurs

NOTIONS GRAMMATICALES. Émission d un message signé (rencontre avec une personne sourde) 8 Identification (1) Classificateurs Syllabus : cours LSQ 1 Favoriser chez l étudiant des connaissances de base théoriques et pratiques sur la LSQ et la culture sourde. Ces connaissances permettront à l étudiant de pouvoir communiquer dans

Plus en détail

La littératie numérique est-elle vraiment une littératie? Pour quelle raison se soucie-t-on de la définition de la littératie numérique?

La littératie numérique est-elle vraiment une littératie? Pour quelle raison se soucie-t-on de la définition de la littératie numérique? Tiré de Adult Literacy Education, un article de blogue écrit par David J. Rosen, D.Ed. http://davidjrosen.wordpress.com/2013/01 TEACH Magazine, disponible en version imprimée et numérique, est la plus

Plus en détail

Formation Doctorale. Fiche Technique

Formation Doctorale. Fiche Technique Formation Doctorale Fiche Technique Intitulé : «Philosophie Appliquée et Problèmes de l Homme» Responsable de la Formation : Pr. Abdessalam BEN MAISSA, Université Mohammed V-Agdal, Département de Philosophie,

Plus en détail

Mieux connaître les publics en situation de handicap

Mieux connaître les publics en situation de handicap Mieux connaître les publics en situation de handicap Plus de 40 % des Français déclarent souffrir d une déficience 80 Comment définit-on le handicap? au moins une fois au cours de leur vie et 10 % indiquent

Plus en détail

Présentation de la note Perspectives & Propositions Fin de vie, penser les enjeux, soigner les personnes

Présentation de la note Perspectives & Propositions Fin de vie, penser les enjeux, soigner les personnes Présentation de la note Perspectives & Propositions Fin de vie, penser les enjeux, soigner les personnes par Dominique Folscheid et Brice de Malherbe, co-directeurs du département d Ethique biomédicale,

Plus en détail

Bachelier - AESI en sciences

Bachelier - AESI en sciences Haute Ecole Léonard de Vinci Programme du Bachelier - AESI en sciences Année académique 2015-2016 Contenu 1. Identification de la formation... 2 2. Référentiel de compétences... 3 3. Profil d enseignement...

Plus en détail

Premier degré FORMATION CONTINUE. édité le 26 juin 2015

Premier degré FORMATION CONTINUE. édité le 26 juin 2015 FORMATION CONTINUE Premier degré 20/stage/CAP-Pe édité le 26 juin 2015 L'offre évolue, rendez-vous sur le site internet www.afarecidf.com pour obtenir les informations les plus récentes. EDITO Toute l'équipe

Plus en détail

COMMENT REUSSIR UNE COLLECTE DE LIVRES (Un tel succès que vous ne serez que faire de vos 7000 livres collectés!)

COMMENT REUSSIR UNE COLLECTE DE LIVRES (Un tel succès que vous ne serez que faire de vos 7000 livres collectés!) HARR Y P O T TER ALLIANCE CHAPTERS RE SOURCES COMMENT REUSSIR UNE COLLECTE DE LIVRES (Un tel succès que vous ne serez que faire de vos 7000 livres collectés!) LE GUIDE TRÈS OFFICIEL DE COURTOISIE PAR EDMONTON

Plus en détail

MASTER EN SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS

MASTER EN SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS MASTER EN SCIENCES SOCIALES DES RELIGIONS UFR CRAC CENTRE D ETUDE DES RELIGIONS Table des matières I. Contexte... 2 II. Offre de formation... 2 III. Présentation des débouchés... 2 IV. Organisation...

Plus en détail

LA LICENCE D ENSEIGNEMENT (LE)

LA LICENCE D ENSEIGNEMENT (LE) La licence d enseignement (LE) Licence d enseignement dans les matières reconnues par l Etat libanais comme disciplines d enseignement. Nombre de crédits : 40 crédits, capitalisables dans le CAPES, à effectuer

Plus en détail

Formation Août 2013 Michèle Garello, IEN économie gestion Caroline Natta, professeur

Formation Août 2013 Michèle Garello, IEN économie gestion Caroline Natta, professeur Formation Août 2013 Michèle Garello, IEN économie gestion Caroline Natta, professeur Déroulement des deux journées Mardi 26 Matin : Intervention des IEN Jeudi 29 Matin : Production en binôme. Après-midi

Plus en détail

Traduction du droit et droit de la traduction

Traduction du droit et droit de la traduction Traduction du droit et droit de la traduction Sous la direction de : Xavier North avec les contributions de : Eleanor Cashin-Ritaine Raymond Legeais Marie Cornu Anne-Marie Leroyer Jacques David Alain A.

Plus en détail

L écoute ritualisée au cycle 3

L écoute ritualisée au cycle 3 L écoute ritualisée au cycle 3 Documents d application des programmes La sensibilité, l imagination, la création Éducation artistique école élémentaire Ministère de la Jeunesse, de l Éducation nationale

Plus en détail

LA VISIO-CONFÉRENCE AU SERVICE DE L INTÉGRATION DES SOURDS

LA VISIO-CONFÉRENCE AU SERVICE DE L INTÉGRATION DES SOURDS 99 LA VISIO-CONFÉRENCE AU SERVICE DE L INTÉGRATION DES SOURDS La formation à distance, en tant que méthode d acquisition des connaissances, offre aujourd hui des possibilités multipliées de transmettre

Plus en détail

I/ CONSEILS PRATIQUES

I/ CONSEILS PRATIQUES D abord, n oubliez pas que vous n êtes pas un enseignant isolé, mais que vous appartenez à une équipe. N hésitez jamais à demander des idées et des conseils aux autres collègues (linguistes et autres)

Plus en détail

La promotion de la pluralité linguistique dans l usage des nouvelles technologies de l information et de la communication

La promotion de la pluralité linguistique dans l usage des nouvelles technologies de l information et de la communication Intervention de M. Khamsing Sayakone, Président de la section Lao de l APF à la 32 ème session de l APF (30juin-3 juillet 2006, Rabat, Maroc) (31 La promotion de la pluralité linguistique dans l usage

Plus en détail

Sciences religieuses. Sciences médicales et infirmières

Sciences religieuses. Sciences médicales et infirmières Sciences religieuses FACULTÉ DES SCIENCES RELIGIEUSES (FSR) Licence en sciences des religions (6 semestres) Master en sciences religieuses (4 semestres) Doctorat en sciences religieuses (6 semestres) Le

Plus en détail

Semen, N 23, Avril 2007, Sémiotique et communication. État des lieux et perspectives d un dialogue COMPTE RENDU CRITIQUE

Semen, N 23, Avril 2007, Sémiotique et communication. État des lieux et perspectives d un dialogue COMPTE RENDU CRITIQUE Semen, N 23, Avril 2007, Sémiotique et communication. État des lieux et perspectives d un dialogue COMPTE RENDU CRITIQUE Baptiste FOULQUIÉ Université Toulouse II (À paraître dans Champs du signe, 2008,

Plus en détail

Le Crédit-bail mobilier dans les procédures collectives

Le Crédit-bail mobilier dans les procédures collectives Aimé Diaka Le Crédit-bail mobilier dans les procédures collectives Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com Ce texte publié par les Éditions Publibook

Plus en détail

Présentation du programme de danse Questions-réponses

Présentation du programme de danse Questions-réponses Présentation du programme de danse Questions-réponses Description du programme Le DEC préuniversitaire en Danse du Cégep de Rimouski offre une formation collégiale préparatoire à la poursuite d études

Plus en détail

MASTER RECHERCHE CINEMA : APPROCHES INTERCULTURELLES

MASTER RECHERCHE CINEMA : APPROCHES INTERCULTURELLES MASTER RECHERCHE CINEMA : APPROCHES INTERCULTURELLES Mention : Arts Spécialité : Cinéma et audiovisuel, approches interculturelles du cinéma Contacts Composante : UFR Humanités Contact(s) administratif(s)

Plus en détail

Plan d accompagnement personnalisé

Plan d accompagnement personnalisé Logo de l académie et/ou du département Plan d accompagnement personnalisé Vu la loi n 2013-595 du 8 juillet 2013 d orientation et de programmation pour la refondation de l École de la République ; vu

Plus en détail

Des formations pour la prévention du stress et des performances managériales

Des formations pour la prévention du stress et des performances managériales Des formations pour la prévention du stress et des performances managériales Après dix ans de recherche, huit docteurs en Sciences Humaines ont conçu une méthode innovante au service du savoir-être et

Plus en détail

Université Sidi Mohammed Ben Abdallah L école supérieure de technologie. la programmation neurolinguistique(pnl)

Université Sidi Mohammed Ben Abdallah L école supérieure de technologie. la programmation neurolinguistique(pnl) Université Sidi Mohammed Ben Abdallah L école supérieure de technologie. la programmation neurolinguistique(pnl) Introduction Plan Introduction Définition de la PNL Que veut dire la programmation neuro

Plus en détail

Les Cahiers de la Franc-maçonnerie

Les Cahiers de la Franc-maçonnerie Les Cahiers de la Franc-maçonnerie N O 25 : QU EST-CE QU UNE «PLANCHE», À QUOI SERT-ELLE, QU EXIGE-T-ELLE DE CELUI QUI LA PRÉSENTE? Par le «Collectif des cahiers» «La planche» : l angoisse! Un ami, brillant

Plus en détail

ETAT CIVIL FONCTIONS

ETAT CIVIL FONCTIONS ETAT CIVIL Nom : Prénom : REGAD - ALBERTIN Caroline Date de naissance : 08/04/1984 Adresse professionnelle : Courriel : Université de Toulon Faculté de droit 35, avenue Alphonse Daudet BP 1416 83056 TOULON

Plus en détail

Présentation de la démarche et méthodologie qualitative Claire Boileau Anthropologue

Présentation de la démarche et méthodologie qualitative Claire Boileau Anthropologue Santé Communautaire et accès aux soins en contexte tropical Présentation de la démarche et méthodologie qualitative Claire Boileau Anthropologue Introduction Principes des recherches qualitatives Les étapes

Plus en détail

PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE

PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE PROGRAMME DE LANGUES VIVANTES DE LA VOIE PROFESSIONNELLE Proposition d aide à la mise en œuvre pédagogique Domaine : SE CULTIVER ET SE DIVERTIR Programme National de pilotage Séminaire «Mise en œuvre pédagogique

Plus en détail

4.3 L exploitation d un document vidéo. Outils pour la classe.

4.3 L exploitation d un document vidéo. Outils pour la classe. 4.3 L exploitation d un document vidéo. Outils pour la classe. Utiliser un document vidéo en classe de langue ce n est pas regarder ensemble la télévision mais le visionner en organisant sa découverte

Plus en détail

FORMATION : POSTURE COACH, LES METIERS D ACCOMPAGNEMENT

FORMATION : POSTURE COACH, LES METIERS D ACCOMPAGNEMENT FORMATION : POSTURE COACH, LES METIERS D ACCOMPAGNEMENT Que vous soyez parent, enseignant, formateur, pédagogue, coach, manager Que votre activité professionnelle ou simplement la quête de vous-même vous

Plus en détail

1 Master Pro bilingue «Intelligence et innovation culturelles» 2015-2016

1 Master Pro bilingue «Intelligence et innovation culturelles» 2015-2016 1 Master Pro bilingue «Intelligence et innovation culturelles» 2015-2016 MASTER 1 SEMESTRE 1 UE 1 : Approches théoriques 1 : communication et cultures contemporaines (coeff. 3) - 8 ECTS UE1 (a) : Histoire

Plus en détail

Ecritech-3. Patrimoines, enseignement d exploration et tablettes. Josyane Rouch, IA-IPR Arts plastiques, Académie de Nice

Ecritech-3. Patrimoines, enseignement d exploration et tablettes. Josyane Rouch, IA-IPR Arts plastiques, Académie de Nice Ecritech-3 Patrimoines, enseignement d exploration et tablettes Josyane Rouch, IA-IPR Arts plastiques, Académie de Nice Christiane Caitucoli, professeur d histoire-géographie, Lycée Bonaparte, Toulon Académie

Plus en détail

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive

Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Organisation de dispositifs pour tous les apprenants : la question de l'évaluation inclusive Transcription et traduction de la communication de Verity DONNELLY colloque Éducation inclusive, la question

Plus en détail

Pour l examen pédagogique de la SSPM en vue de l obtention du diplôme de professeur de flûte à bec

Pour l examen pédagogique de la SSPM en vue de l obtention du diplôme de professeur de flûte à bec VADE-MECUM Pour l examen pédagogique de la SSPM en vue de l obtention du diplôme de professeur de flûte à bec Rédigé par Marianne Lüthi Niethammer, 1999. Remarque préliminaire : Ce vade-mecum est un commentaire

Plus en détail

SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES

SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES LICENCE Psychologie Présentation Nature Site(s) géographique(s) : Accessible en : Formation diplômante Tours Formation initiale Formation continue Type de diplôme : Durée des études : Licence Niveau de

Plus en détail

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel eduscol Ressources pour la voie professionnelle Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel Français Présentation des programmes 2009 du baccalauréat professionnel Ces documents

Plus en détail

Centre de la petite enfance Le Petit Réseau inc. PROGRAMME D ACTIVITÉS 4 ans à 5 ans

Centre de la petite enfance Le Petit Réseau inc. PROGRAMME D ACTIVITÉS 4 ans à 5 ans Centre de la petite enfance Le Petit Réseau inc. PROGRAMME D ACTIVITÉS 4 ans à 5 ans Juin 2010 TABLE DES MATIÈRES 1. CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES 4 2. OBJECTIFS DE DÉVELOPPEMENT ENFANTS DE 4 ANS À 5 ANS

Plus en détail

MASTER RECHERCHE ETUDES LITTERAIRES

MASTER RECHERCHE ETUDES LITTERAIRES MASTER RECHERCHE ETUDES LITTERAIRES Mention : Lettres et ingénierie culturelle Spécialité : Études littéraires Contacts Composante : UFR Humanités Contact(s) administratif(s) : Vous êtes titulaire : -

Plus en détail

Se réécouter, améliorer sa prononciation, Refaire (statut de l erreur ) S entendre parler. S entendre parler

Se réécouter, améliorer sa prononciation, Refaire (statut de l erreur ) S entendre parler. S entendre parler Enregistrer un élève, un groupe d élèves Faire s exprimer l enfant Améliorer la prononciation Favoriser l acquisition des sons Dire avec une bonne prononciation Evaluer les difficultés de langage S exprimer,

Plus en détail

Programme Académique de Recherche et d Innovation (PARI) Fiche informative sur l'action n 19

Programme Académique de Recherche et d Innovation (PARI) Fiche informative sur l'action n 19 Programme Académique de Recherche et d Innovation (PARI) Fiche informative sur l'action n 19 Titre de l'action : PRATIQUES AUTOUR DU MYTHE A L'ECOLE ELEMENTAIRE Nom du fichier : 55Ecoles19 Académie de

Plus en détail

Une bibliothèque spécialisée

Une bibliothèque spécialisée Guide du lecteur Une bibliothèque spécialisée La Bibliothèque universitaire des langues et civilisations (BULAC) rassemble des collections documentaires sur les langues et civilisations des aires culturelles

Plus en détail

FORCE DE VENTE : une approche commerciale efficace

FORCE DE VENTE : une approche commerciale efficace Les formations standardisées voulant mettre le commercial dans un «moule» et formater une personne en appliquant des techniques à la lettre sont bien différentes de ce que nous vous proposons chez Semaphorus.

Plus en détail

MASTER Recherche Trinational Médias Communication Culture http://master-mcc.eu/

MASTER Recherche Trinational Médias Communication Culture http://master-mcc.eu/ MASTER Recherche Trinational Médias Communication Culture 1 Master Média,Communication et Culture Parcours Trinationial Projet pédagogique Le cursus trinational «Médias, Communication, Culture» (MCC),

Plus en détail

LIVRET DU CANDIDAT LES DEUX OPTIONS FACULTATIVES DANSE AU BACCALAURÉAT

LIVRET DU CANDIDAT LES DEUX OPTIONS FACULTATIVES DANSE AU BACCALAURÉAT LIVRET DU CANDIDAT LES DEUX OPTIONS FACULTATIVES DANSE AU BACCALAURÉAT EPS / DANSE ART / DANSE Elèves du lycée Bréquigny à Rennes, Avril 2014 1 Les deux options facultatives danse au BAC Ce livret a été

Plus en détail

Atelier Cognisud. Contribution à PIRSTEC pour un appel d offre ANR

Atelier Cognisud. Contribution à PIRSTEC pour un appel d offre ANR Atelier Cognisud Contribution à PIRSTEC pour un appel d offre ANR Ces notes sont une contribution à la réflexion dans le cadre de PIRSTEC, faite par le réseau Cognisud suite à un atelier organisé le Jeudi

Plus en détail

Nouveaux dispositifs de formation et construction identitaire d adultes en formation

Nouveaux dispositifs de formation et construction identitaire d adultes en formation Nouveaux dispositifs de formation et construction identitaire d adultes en formation Bernadette Charlier Université de Fribourg (Suisse) Bernadette.charlier@unifr.ch Notre contribution présente et discute

Plus en détail

J ai réalisé la première version de ce travail lors

J ai réalisé la première version de ce travail lors Avant-propos J ai réalisé la première version de ce travail lors d une mission au Maroc, qui consistait, entre autres choses, à former des dessinateurs de caractères arabes pour l imprimerie et l informatique.

Plus en détail

ARTS, LETTRES, LANGUES Licences

ARTS, LETTRES, LANGUES Licences ARTS, LETTRES, LANGUES Licences 1 Diplôme et Domaine : Mention : Spécialités : LLSH 73011 CHAMBERY Cedex Département de Langues Etrangères Appliquées 04 79 75 85 28 (secrétariat) isabelle.bruni@univ-savoie.fr

Plus en détail

Stagiaire Ecole professionnelle supérieure (EPS)

Stagiaire Ecole professionnelle supérieure (EPS) Département fédéral des affaires étrangères DFAE Direction des ressources DR Personnel DFAE Stagiaire Ecole professionnelle supérieure (EPS) L ensemble des données figurant dans ce questionnaire sont soumises

Plus en détail

PLAN D ÉTUDES DU PIANO

PLAN D ÉTUDES DU PIANO PLAN D ÉTUDES DU PIANO INTRODUCTION La formation permet aux élèves d acquérir progressivement une autonomie musicale et instrumentale liée au développement artistique de leur personnalité à travers la

Plus en détail

L histoire économique, sociale et des techniques

L histoire économique, sociale et des techniques Département d histoire 2, rue du facteur Cheval 91000 Evry, France L histoire économique, sociale et des techniques pour les entreprises Octobre 2007 Votre contact : Alain Pichon alain.pichon@univ-evry.fr

Plus en détail

C est quoi un centre d apprentissage Les centres d apprentissage sont des lieux d exploration et de manipulation qui visent l acquisition de

C est quoi un centre d apprentissage Les centres d apprentissage sont des lieux d exploration et de manipulation qui visent l acquisition de C est quoi un centre d apprentissage Les centres d apprentissage sont des lieux d exploration et de manipulation qui visent l acquisition de connaissances, la pratique d habilités ou le développement d

Plus en détail

Règlement d études et d examens concernant la formation de musiciens et musiciennes d Eglise non professionnels

Règlement d études et d examens concernant la formation de musiciens et musiciennes d Eglise non professionnels Règlement d études et d examens concernant la formation de musiciens et musiciennes d Eglise non professionnels du 23 novembre 2005 La commission d examens de musique d Eglise et la direction de l Ecole

Plus en détail

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE , chemin de la côte Saint-Antoine Westmount, Québec, HY H7 Téléphone () 96-70 RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE À TRANSMETTRE AU PARENTS Année scolaire 0-0 Document adapté par Tammy

Plus en détail

Cet examen comprend 2 parties. Les réponses à ces deux parties doivent figurer sur des pages séparées. MERCI

Cet examen comprend 2 parties. Les réponses à ces deux parties doivent figurer sur des pages séparées. MERCI Cet examen comprend 2 parties. Les réponses à ces deux parties doivent figurer sur des pages séparées. MERCI!"#-t-! $!#%&'!( PARTIE I? Expliquez ses idées en vos propres mots et commentez-les (environ

Plus en détail

Interview avec Pascale Garnier, docteur en sociologie et professeur en sciences de l'éducation à l'université Paris 13

Interview avec Pascale Garnier, docteur en sociologie et professeur en sciences de l'éducation à l'université Paris 13 Interview avec Pascale Garnier, docteur en sociologie et professeur en sciences de l'éducation à l'université Paris 13 Pascale GARNIER est docteur en sociologie, professeur en sciences de l'éducation à

Plus en détail

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2

NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 NOM : Prénom : Date de naissance : Ecole : CM2 Palier 2 Résultats aux évaluations nationales CM2 Annexe 1 Résultats de l élève Compétence validée Lire / Ecrire / Vocabulaire / Grammaire / Orthographe /

Plus en détail

Christelle MAZIERE (30 ans)

Christelle MAZIERE (30 ans) Christelle MAZIERE (30 ans) Villa Orcéa, Lieu-dit Pertérato 20212 Favalello di Boziu 06.35.58.13.21 maziere@univ-corse.fr COMPÉTENCES PARTICULIÈRES Enseignement Gestion de corpus de données : recueil,

Plus en détail

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES ATELIERS ARTISTIQUES NEUILLY SUR SEINE THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ENFANTS - ADOS - ADULTES Johanna Cohen 06 61 41 13 03 coursanna@hotmail.fr wwww.coursanna.fr LE COURS

Plus en détail

Partenaires: w w w. c o g m a s t e r. n e t

Partenaires: w w w. c o g m a s t e r. n e t Partenaires: w w w. c o g m a s t e r. n e t Une approche interdisciplinaire et intégrative neuropsychologie psychologie neuroanatomie linguistique philosophie SCIENCES COGNITIVES logique/probas neurosciences

Plus en détail

Présentation Cette bi-licence combine les exigences et les objectifs des deux licences disciplinaires :

Présentation Cette bi-licence combine les exigences et les objectifs des deux licences disciplinaires : BI-LICENCE LETTRES EDITION MÉDIAS AUDIOVISUEL - LLCER ANGLAIS RÉSUMÉ DE LA FORMATION Domaine : Arts, Lettres, Langues Mention : LETTRES Parcours-type : LETTRES, EDITION, MEDIAS, AUDIOVISUEL (LEMA) Et Domaine

Plus en détail

Study of the US Institutes (Séminaires d Eté pour les Enseignants du Cycle Supérieur et pour les Enseignants du Cycle Secondaire) Juin-Août 2011

Study of the US Institutes (Séminaires d Eté pour les Enseignants du Cycle Supérieur et pour les Enseignants du Cycle Secondaire) Juin-Août 2011 Study of the US Institutes (Séminaires d Eté pour les Enseignants du Cycle Supérieur et pour les Enseignants du Cycle Secondaire) Juin-Août 2011 Descriptif de la Bourse: Ce programme autrefois appelé «Fulbright

Plus en détail

LICENCE Lettres, Langues et Civilisations Etrangères SPECIALITE Anglais

LICENCE Lettres, Langues et Civilisations Etrangères SPECIALITE Anglais LICENCE Lettres, Langues et Civilisations Etrangères SPECIALITE Anglais Présentation Nature Site(s) géographique(s) : Accessible en : Formation diplômante Tours Formation initiale Formation continue Type

Plus en détail

AT & PNL au service de la NEGOCIATION

AT & PNL au service de la NEGOCIATION COMMUNICATION ANALYSE AT & PNL au service de la NEGOCIATION Par COMPORTEMENT NEGOCIATION Plan: L analyse transactionnelle (AT) Définition Les états du moi L AT pour contrôler les difficultés nous empêchant

Plus en détail

DISCIPLINES / FIELD OF STUDIES / AREAS

DISCIPLINES / FIELD OF STUDIES / AREAS DISCIPLINES / FIELD OF STUDIES / AREAS A M E N A G E M E N T E T U R B A N I S M E professionnelle Ingénierie de projets de solidarité internationale Aménagement de l'espace, urbanisme et développement

Plus en détail

Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres

Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres Développement personnel La programmation neurolinguistique (P.N.L.) Objectif. Développer son efficacité personnelle par une meilleure communication avec soi et les autres. Historique et postulats de la

Plus en détail