2008 Presses de l Université du Québec. Édifice Le Delta I, 2875, boul. Laurier, bureau 450, Québec, Québec G1V 2M2 Tél.: (418)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "2008 Presses de l Université du Québec. Édifice Le Delta I, 2875, boul. Laurier, bureau 450, Québec, Québec G1V 2M2 Tél.: (418) 657-4399 www.puq."

Transcription

1 TABLE DES MATIÈRES ACRONYMES... XIII INTRODUCTION... 1 Vivianne Châtel et Shirley Roy Partie 1 RÉFLEXION LIMINAIRE Chapitre 1 DE L EXCLUSION À LA VULNÉRABILITÉ Continuité et rupture Shirley Roy 1.1. L EXCLUSION SOCIALE : CE QUE NOUS APPREND LA RECHERCHE Malgré les critiques, elle persiste et signe Une construction empirique : des dimensions transversales et complémentaires L espace des débats théoriques CONSTRUIRE LA NOTION DE VULNÉRABILITÉ Réfléchir sur les enjeux et éviter les écueils La vulnérabilité : de la complexité comme dépassement CONCLUSION RÉFÉRENCES... 31

2 VIII PENSER LA VULNÉRABILITÉ Partie 2 AXE SOCIO-HISTORIQUE Chapitre 2 L AUTRE VISAGE DE LA LIBERTÉ Dimensions historiques de la vulnérabilité dans la logique libérale Jean-Marie Fecteau 2.1. LE DIAGNOSTIC : RADIOSCOPIE DE LA VULNÉRABILITÉ SOCIALE EN RÉGULATION LIBÉRALE Fragilisation des individus Fragilisation des collectifs LA RÉGULATION LIBÉRALE DE LA VULNÉRABILITÉ Mobilité, précarité et séparation : les axiomes de la régulation libérale Entre l accident et l impuissance collective : les apories de l autonomie libérale RÉFÉRENCES Chapitre 3 VULNÉRABILITÉ SOCIALE ET CRISE DU POLITIQUE Jacques Beauchemin 3.1. LE BIEN COMMUN : ORIGINES ET DÉBATS LE RETOUR DU SUJET DANS LES SCIENCES HUMAINES : L EXEMPLE D ALAIN TOURAINE LUTTE CONTRE LA VULNÉRABILITÉ ET PROJET POLITIQUE RÉFÉRENCES Chapitre 4 LA VULNÉRABILITÉ Un problème social paradoxal Marc-Henry Soulet 4.1. UN CONTEXTE SOCIÉTAL VULNÉRABILISANT Privatisation de la relation de travail Désocialisation des protections Désinstitutionnalisation de la société... 70

3 TABLE DES MATIÈRES IX Mutation des modes de socialisation Renversement du rapport au risque LA VULNÉRABILITÉ AU CENTRE DES TRANSFORMATIONS DE L INTÉGRATION SOCIALE La vulnérabilité structurelle au cœur d une société de propriété de soi La souffrance sociale : l expression de la vulnérabilité réalisée AU CŒUR DE LA VULNÉRABILITÉ : LES INÉGALITÉS REPENSER LES MÉCANISMES DE PROTECTION SOCIALE À PARTIR DU COUPLAGE DE LA VULNÉRABILITÉ ET DES INÉGALITÉS L égalisation des possibles L accès à des places signifiantes Le couplage reconnaissance et redistribution RÉFÉRENCES Partie 3 AXE SOCIO-POLITIQUE Chapitre 5 TRAJECTOIRES DE VIE, RAPPORTS SOCIAUX ET PRODUCTION DE LA PAUVRETÉ Christopher McAll 5.1. LA PAUVRETÉ DANS L HISTOIRE : CULTURE, NATURE ET MESURE FEMMES, ENFANTS ET PAUVRETÉ : LES ACTEURS DANS L OMBRE LES REQUÉRANTS DU STATUT DE RÉFUGIÉ : UN NOUVEL ESPACE DE MARGINALITÉ LA PAUVRETÉ AU CENTRE-VILLE DE MONTRÉAL : SE LIBÉRER DU REGARD LES RAPPORTS SOCIAUX PRODUCTEURS DE LA PAUVRETÉ RÉFÉRENCES

4 X PENSER LA VULNÉRABILITÉ Chapitre 6 VULNÉRABILITÉ, FOLIE ET INDIVIDUALITÉ Le nœud normatif Marcelo Otero 6.1. LE PROBLÈME DE LA RÉFÉRENCE À LA NORME DANS LES SOCIÉTÉS LIBÉRALES : DE QUELLE NORME PARLE-T-ON? QUE FAIRE (ET QU A-T-ON FAIT) DE CET INDÉTERMINÉ «HOSTILE» PLUS ENCORE QU «ÉTRANGER»? LE CAS PARTICULIER DE L UNIVERS DE LA SANTÉ MENTALE VULNÉRABILITÉ SOCIALE ET INDIVIDUALITÉ CONTEMPORAINE RÉFÉRENCES Partie 4 AXE SOCIO-PRATIQUE Chapitre 7 UNE VULNÉRABILISATION QUI REND VULNÉRABLE AU VIH/SIDA Michel Perreault 7.1. LA VULNÉRABILITÉ COMME RELÉGATION SOCIALE LA VULNÉRABILITÉ À LA FOIS RÉDUCTRICE ET CONSTRUCTRICE DE L IDENTITÉ LA VULNÉRABILITÉ COMME ATTRIBUT DES SEULS INDIVIDUS LES PROCESSUS DE VULNÉRABILISATION PLUTÔT QUE L ÉTAT DE VULNÉRABILITÉ TROIS PROCESSUS SOCIAUX DE VULNÉRABILISATION La déstructuration et la précarisation des groupes et des sociétés La discrimination et l opprobre social Deux cas de vulnérabilisation institutionnalisée RÉFÉRENCES

5 TABLE DES MATIÈRES XI Chapitre 8 LE RÉCIT DE SÉROPOSITIVITÉ COMME PRODUCTION DE SENS DE SA PROPRE VULNÉRABILITÉ VIH/sida et vie à la rue Roch Hurtubise et Shirley Roy 8.1. UNE VISION INDIVIDUALISANTE DE LA MALADIE ET DE LA SANTÉ S APPROPRIER LA MALADIE : LE RÉCIT DE SÉROPOSITIVITÉ DU SENS AUX TRAJECTOIRES INDIVIDUELLES : FATALISME, BANALISATION, RESPONSABILISATION Le fatalisme : l inévitable et l incontrôlable La banalisation : l évidence et l incontournable La responsabilisation : la révélation et l occasion RÉCIT DE SÉROPOSITIVITÉ ET VULNÉRABILITÉ, À PROPOS DE LA RESTAURATION DES CONDITIONS DE L AGIR RÉFÉRENCES Chapitre 9 GAMBLING ET CONDITIONS DE VULNÉRABILITÉ Repères psychosociaux et piste d intervention Amnon Jacob Suissa 9.1. LE DISCOURS DE LA PATHOLOGIE INDIVIDUELLE COMME MARQUEUR DE VULNÉRABILITÉ UNE VULNÉRABILITÉ STRUCTURELLE : LE RÔLE PARADOXAL DES GOUVERNEMENTS LES JEUNES, LE GAMBLING, LE SUICIDE UN ESPACE CACHÉ DE VULNÉRABILITÉ : LE GAMBLING PAR INTERNET LA VULNÉRABILITÉ CULTURELLE : L EXEMPLE DES COMMUNAUTÉS CHINOISES POUR UN PLUS GRAND POUVOIR D AGIR RÉFÉRENCES

6 XII PENSER LA VULNÉRABILITÉ Partie 5 RÉFLEXION CONCLUSIVE Chapitre 10 AU-DELÀ DE LA VULNÉRABILITÉ SOCIALE, LA VULNÉRABILITÉ SYMBOLIQUE Vivianne Châtel LES INJONCTIONS CONTEMPORAINES. DE L ILLUSION DU BONHEUR ET DE LA RÉALISATION DE SOI LES PRINCIPES DE L AUTONOMIE Premier axe : la capacité à agir Deuxième axe : la loi morale Troisième axe : le rapport à l Autre VERS UNE CONCEPTION SYMBOLIQUE DE LA VULNÉRABILITÉ Première faille : une liberté en points de suspension Seconde faille : une autonomie en points de suspension La vulnérabilité comme «la trame fragile» de l autonomie RÉFÉRENCES NOTICES BIOGRAPHIQUES

Table des matières. Première partie. La santé au travail

Table des matières. Première partie. La santé au travail Introduction générale.............................................................. 7 Première partie La santé au travail CHAPITRE I La Santé à l épreuve du travail...15 La notion de travail..................................................................15

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Première partie DE LA SOCIÉTÉ DE PLANTATION À LA SOCIÉTÉ DE TRANSFERTS : UNE SOCIOLOGIE DE LA RÉUNION

TABLE DES MATIÈRES. Première partie DE LA SOCIÉTÉ DE PLANTATION À LA SOCIÉTÉ DE TRANSFERTS : UNE SOCIOLOGIE DE LA RÉUNION Remerciements...7 Introduction...9 Politiques sociales et société créole : la construction d un objet...9 Condition salariale, désaffiliation, réaffiliations : l intégration par le travail en débat...

Plus en détail

Budget Participatif, Décentralisation et Démocratie locale : de l expérience africaine

Budget Participatif, Décentralisation et Démocratie locale : de l expérience africaine Journée «Promotion d une économie territoriale coopérante pour lutter contre la pauvreté et l exclusion sociale.» Vers des P Actes européens. Réunion accueillie par le Comité des Régions européennes Bruxelles,

Plus en détail

Remerciements...VII Avant-propos...XV Préface...XVII Liste des auteurs... XIX

Remerciements...VII Avant-propos...XV Préface...XVII Liste des auteurs... XIX Table des matières Remerciements....VII Avant-propos....XV Préface....XVII Liste des auteurs... XIX Introduction générale... 1 Catherine Teiger et Marianne Lacomblez Partie I Analyses du travail, formations

Plus en détail

Chapitre 1 Les sources du comportement individuel : personnalité, influences sociales et perception... 7

Chapitre 1 Les sources du comportement individuel : personnalité, influences sociales et perception... 7 Table des matières Introduction.......................................................................... 1 Quelques choix fondamentaux........................................................... 2 La nature

Plus en détail

CONDITIONS DE RÉUSSITE D UNE PRÉSENTATION: TRANSFORMATION DES ORGANISATIONS

CONDITIONS DE RÉUSSITE D UNE PRÉSENTATION: TRANSFORMATION DES ORGANISATIONS CONDITIONS DE RÉUSSITE D UNE CONDUITE DU CHANGEMENT EN ENTREPRISE, DES PROCESSUS MAIS SURTOUT DES HOMMES Céline Montay- Fondatrice Minka Conseil 14/11/2014 PRÉSENTATION: TRANSFORMATION DES ORGANISATIONS

Plus en détail

Sept champs disciplinaires... 15 Un espace de médiation entre théorie et pratique... 16 Un croisement entre deux champs longtemps opposés...

Sept champs disciplinaires... 15 Un espace de médiation entre théorie et pratique... 16 Un croisement entre deux champs longtemps opposés... Table des matières SOMMAIRE... 5 PRÉFACE... 9 INTRODUCTION... 13 Les défis de l apprentissage chez les adultes... 13 Comment lire cet ouvrage?... 14 Les trois spécificités de l ouvrage... 15 Sept champs

Plus en détail

Fiche «Politique culturelle européenne»

Fiche «Politique culturelle européenne» Fiche «Politique culturelle européenne» Prospective appliquée à la définition d'une politique nationale dans le domaine de la culture et de la communication Fiche variable sur les facteurs de l environnement

Plus en détail

La prévention des facteurs de risques psychosociaux

La prévention des facteurs de risques psychosociaux La prévention des facteurs de risques psychosociaux ETSUP Marina Pietri, Psychologue du travail / Entrelacs Janvier 2011 La prévention des facteurs de risques psychosociaux : trois types d interventions

Plus en détail

L économie du partage : Vers un changement radical de paradigme?

L économie du partage : Vers un changement radical de paradigme? L économie du partage : Vers un changement radical de paradigme? Introduction L effondrement planétaire de l économie de la seconde révolution industrielle, à l été 2008, a alerté la population mondiale

Plus en détail

Union Régionale des Francas Pays de La Loire

Union Régionale des Francas Pays de La Loire «La famille d aujourd hui n est ni plus ni moins parfaite que celle de jadis: elle est autre, parce que les milieux où elle vit sont plus complexes, voilà tout.» E. Durkheim 1888 Accompagnement à la fonction

Plus en détail

Micro-crédit et lien social en Hinisie. La solidarité instituée

Micro-crédit et lien social en Hinisie. La solidarité instituée Micro-crédit et lien social en Hinisie La solidarité instituée Table des matières Introduction - 11 L Le système d'acteurs et le cadre socio-territorial 23 { CHAPITRE I Le cadrctconceptuel en matière de

Plus en détail

Table des matières. Partie I RH pour l entreprise

Table des matières. Partie I RH pour l entreprise Table des matières Biographies des auteurs... III Tables des Focus et des Exemples.... XIX Introduction (à la 4 e édition).... XXV Partie I RH pour l entreprise Chapitre 1 Gérer les ressources humaines....

Plus en détail

LES NOUVEAUX TABLEAUX DE BORD DES MANAGERS. Le projet décisionnel dans sa totalité

LES NOUVEAUX TABLEAUX DE BORD DES MANAGERS. Le projet décisionnel dans sa totalité Alain Fernandez LES NOUVEAUX TABLEAUX DE BORD DES MANAGERS Le projet décisionnel dans sa totalité Préface de Gérard BALANTZIAN Troisième édition, 1999, 2000, 2003 ISBN : 2-7081-2882-5 Sommaire Préface

Plus en détail

DOMAINES DE COMPETENCES VISES 350 heures DC 1 : Accompagnement social et éducatif spécialisé VOLUME HORAIRE CONTENU INDICATIF

DOMAINES DE COMPETENCES VISES 350 heures DC 1 : Accompagnement social et éducatif spécialisé VOLUME HORAIRE CONTENU INDICATIF DF1 : Accompagnement social et éducatif spécialisé La personne de la naissance à la fin de vie Approche pluridisciplinaire : physiologique, psychologique, sociologique, psychosociale, socio économique,

Plus en détail

Introduction au soutien sociocommunautaire

Introduction au soutien sociocommunautaire Introduction au soutien sociocommunautaire Durée estimée : 10 minutes Ce projet a été réalisé grâce à l appui financier de la Société d habitation du Québec Les problématiques multiples des résidents en

Plus en détail

IREPS Pays de la Loire POLE SARTHE. 84-100 rue du miroir 72100 Le Mans. Tel 02 43 78 25 06 fax 02 43 78 21 46. Email: ireps72@irepspdl.

IREPS Pays de la Loire POLE SARTHE. 84-100 rue du miroir 72100 Le Mans. Tel 02 43 78 25 06 fax 02 43 78 21 46. Email: ireps72@irepspdl. Renforcer les compétences psychosociales des enfants et adolescents. Repères pour démarrer un projet Pour tous renseignements concernant le programme MAGALI SEGRETAIN msegretain@irepspdl.org Pour les inscriptions

Plus en détail

L'usine du futur : quel travail dans quel modèle économique?

L'usine du futur : quel travail dans quel modèle économique? Conférences ATEMIS L'usine du futur : quel travail dans quel modèle économique? Tommaso Pardi sociologue GERPISA, ENS-Cachan Sandro De Gasparo ergonome ATEMIS ESCP - Paris, le 2 avril 2015 L'usine du futur

Plus en détail

ACCES AUX SOINS BUCCO-DENTAIRES DES POPULATIONS EN SITUATION DE PRECARITE : ETUDE SUR LA REGION BRESTOISE.

ACCES AUX SOINS BUCCO-DENTAIRES DES POPULATIONS EN SITUATION DE PRECARITE : ETUDE SUR LA REGION BRESTOISE. ACCES AUX SOINS BUCCO-DENTAIRES DES POPULATIONS EN SITUATION DE PRECARITE : ETUDE SUR LA REGION BRESTOISE. 10 PLAN Page Introduction 14 CHAPITRE 1. PRECARITE ET SANTE : ASPECT GENERAUX ET ODONTOLOGIQUES

Plus en détail

À quelles formes d insertion et d inclusion sociale, l insertion en emploi peut-elle mener pour les personnes éloignées du marché du travail?

À quelles formes d insertion et d inclusion sociale, l insertion en emploi peut-elle mener pour les personnes éloignées du marché du travail? La centralité du travail comme vecteur d inclusion sociale et d exercice de la citoyenneté : quelles remises en question devrait amener le contexte actuel de précarisation? À quelles formes d insertion

Plus en détail

Le CRISA est une instance de concertation de la Direction régionale de santé publique.

Le CRISA est une instance de concertation de la Direction régionale de santé publique. Le CRISA est une instance de concertation de la Direction régionale de santé publique. Mandats Conseiller l Agence sur les orientations et les actions à privilégier en sécurité alimentaire; Planifier,

Plus en détail

Santé Mentale et Logement à Marseille

Santé Mentale et Logement à Marseille Santé Mentale et Logement à Marseille «Comment prendre en compte ensemble la souffrance psychique qui s exprime dans l habitat?» Deux journées d étude et d échanges Jeudi 21 novembre 2013 - salle Phocéa

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES PROFESSIONNELS DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL URBAIN

RÉFÉRENTIEL DES PROFESSIONNELS DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL URBAIN RÉFÉRENTIEL DES PROFESSIONNELS DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL URBAIN NOUS SOMMES DES PROFESSIONNELS DU DSU Nous sommes des professionnels du développement territorial ou local, du développement social urbain,

Plus en détail

Danièle Penneroux Patrice Stern. Cas de consulting commentés. Groupe Eyrolles, 2012 ISBN : 978-2-212-55471-7

Danièle Penneroux Patrice Stern. Cas de consulting commentés. Groupe Eyrolles, 2012 ISBN : 978-2-212-55471-7 Danièle Penneroux Patrice Stern Cas de consulting commentés, 2012 ISBN : 978-2-212-55471-7 Table des matières Table des matières PROLÉGOMÈNES... 1 INTRODUCTION... 3 Qu entend-on par cas de consultation

Plus en détail

Accompagnement de la démarche de prévention des risques psychosociaux. Notre programme d interventions

Accompagnement de la démarche de prévention des risques psychosociaux. Notre programme d interventions Accompagnement de la démarche de prévention des risques psychosociaux Notre programme d interventions Contexte Depuis plusieurs années, les questions de santé au travail occupent une place croissante,

Plus en détail

Artisanat et Création d Emploi, quel Avenir Économique pour les Jeunes?

Artisanat et Création d Emploi, quel Avenir Économique pour les Jeunes? BURKINA FASO Unité-Progrès-Justice SALON INTETERNATIONAL DE L ARTISANAT DEOUAGADOUGOU (SIAO) TERMES DE REFERENCE SEPTEMBRE Artisanat et Création d Emploi, quel Avenir Économique pour les Jeunes? Septembre

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL LES POLITIQUES DE LA BANQUE MONDIALE DANS LE DOMAINE DE L ÉDUCATION ET LE DROIT DE L ENFANT À L ENSEIGNEMENT PRIMAIRE : VERS LA RÉALISATION OU LA VIOLATION DE CE DROIT DANS

Plus en détail

Table des matières. Première partie FRANÇOIS MITTERRAND ET LE PS EN VOYAGE TOUT UN ÉVÉNEMENT

Table des matières. Première partie FRANÇOIS MITTERRAND ET LE PS EN VOYAGE TOUT UN ÉVÉNEMENT Table des matières Avant-propos d Alain Bergounioux et de Serge Berstein... 7 Abréviations et sigles... 9 Préface de Sophie Cœuré... 11 Introduction... 15 Première partie FRANÇOIS MITTERRAND ET LE PS EN

Plus en détail

«Mettre en Synergie nos compétences pour faire émerger vos projets»

«Mettre en Synergie nos compétences pour faire émerger vos projets» «Mettre en Synergie nos compétences pour faire émerger vos projets» Santé et bien- être au travail Risques psychosociaux du travail- Handicap- Gestion des âges Diversité. SynergenceA propose aux entreprises

Plus en détail

DF1 Accompagnement social et éducatif spécialisé 450 heures

DF1 Accompagnement social et éducatif spécialisé 450 heures BO Santé du 20 juin 07 ANNEXE III RÉFÉRENTIEL DE FORMATION ES DF1 Accompagnement social et éducatif spécialisé 450 heures La personne de la naissance à la fin de vie : Approche pluridisciplinaire : physiologique,

Plus en détail

2009 Catalogue des formations syndicales «ouvertes» Version du 16 juillet 2009 Edité par les Commissions Nationales Formation Solidaires et Sud Ptt

2009 Catalogue des formations syndicales «ouvertes» Version du 16 juillet 2009 Edité par les Commissions Nationales Formation Solidaires et Sud Ptt Syndicats affiliés à la fédération des activités postales et de télécommunications 2009 Catalogue des formations syndicales «ouvertes» Version du 16 juillet 2009 Edité par les Commissions Nationales Formation

Plus en détail

L aide aux aidants. Psychologue clinicienne. Capacité de gériatrie mars 2009

L aide aux aidants. Psychologue clinicienne. Capacité de gériatrie mars 2009 L aide aux aidants Aude Comberieu Psychologue clinicienne Hôpital Émile Roux Capacité de gériatrie mars 2009 Définition L aidant naturel L aidant non professionnel L aidant familial «L aidant familial

Plus en détail

LE COMPTE PERSONNEL D'ACTIVITÉ, DE L'UTOPIE AU CONCRET

LE COMPTE PERSONNEL D'ACTIVITÉ, DE L'UTOPIE AU CONCRET Commission Compte personnel d'activité 9 oct. 2015 LE COMPTE PERSONNEL D'ACTIVITÉ, DE L'UTOPIE AU CONCRET DOSSIER DE PRÉSENTATION 3 avril 2015 Le président de la République annonce la mise en place du

Plus en détail

PREMIÈRE PARTIE La coopération judiciaire face à la «souveraineté pénale» étatique

PREMIÈRE PARTIE La coopération judiciaire face à la «souveraineté pénale» étatique TABLE DES MATIÈRES 717 PAGES Préface........................................................... 5 Introduction générale............................................... 13 1. La lente émergence d un espace

Plus en détail

Les Fondations du groupe Bouygues

Les Fondations du groupe Bouygues Les Fondations du groupe Bouygues Depuis près de 20 ans, le groupe Bouygues participe au développement économique et social des régions et pays dans lesquels il est implanté, que ce soit par des initiatives

Plus en détail

2014-01-13. Composition de l équipe. Questions de recherche. Le contexte: revitalisation, marginalisation, politique sur l itinérance

2014-01-13. Composition de l équipe. Questions de recherche. Le contexte: revitalisation, marginalisation, politique sur l itinérance VISAGES DE L EXCLUSION LES PERSONNES ITINÉRANTES ET MARGINALISÉES DANS L ESPACE PUBLIC Michel Parazelli Éric Gagnon Conférence en santé publique, Université Laval, Québec 15 janvier 2014 1 Composition

Plus en détail

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012

GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 GROUPEMENT VOLONTAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT RURAL DURABLE NORD-SUD (GVDRD NORD-SUD) PLAN STRATÉGIQUE TRIENNAL D INTERVENTION : 2013-2015 AOÛT 2012 1 ÉNONCÉE DE LA PROBLÉMATIQUE ET MOTIVATION Dans certains

Plus en détail

L INTEGRATION D UN NOUVEAU COLLABORATEUR

L INTEGRATION D UN NOUVEAU COLLABORATEUR L INTEGRATION D UN NOUVEAU COLLABORATEUR «Rien ne sert de bien sélectionner, il faut aussi savoir intégrer à point!» Si un recrutement réussi dépend avant toute chose d une solide procédure de sélection,

Plus en détail

Table des matières. Préface... 11 Emmanuel FABER. Avant-propos... 13. Introduction... 15 PREMIÈRE PARTIE. REVUE DE LITTÉRATURE...

Table des matières. Préface... 11 Emmanuel FABER. Avant-propos... 13. Introduction... 15 PREMIÈRE PARTIE. REVUE DE LITTÉRATURE... Table des matières Préface... 11 Emmanuel FABER Avant-propos... 13 Introduction... 15 PREMIÈRE PARTIE. REVUE DE LITTÉRATURE... 27 Chapitre 1. De la RSE aux modèles sociétaux d accès aux biens et services...

Plus en détail

Consultation travail et souffrance Suisse romande (IST Lausanne) Place et enjeux

Consultation travail et souffrance Suisse romande (IST Lausanne) Place et enjeux 1 04.06.2015 Consultation travail et souffrance Suisse romande (IST Lausanne) Place et enjeux C Barlet-Ghaleb 1, D Grolimund Berset 1, P Krief 1, F Schneeberger 2, Ch Besse 2, S Quarroz 3, R Studer 3,

Plus en détail

L identité du groupe des journalistes du Québec au défi d Internet

L identité du groupe des journalistes du Québec au défi d Internet FLORENCE LE CAM L identité du groupe des journalistes du Québec au défi d Internet Thèse de doctorat en cotutelle présentée à la Faculté des études supérieures de l Université Laval, Québec dans le cadre

Plus en détail

Table des matières. Première partie Situation du test fonctionnel. Préface... Avant-propos...

Table des matières. Première partie Situation du test fonctionnel. Préface... Avant-propos... Préface..................................................................... Avant-propos................................................................ III XIII Première partie Situation du test fonctionnel

Plus en détail

Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement

Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement Agence de Développement Social Vision transversale et action cohérente pour la protection de l Environnement SOMMAIRE 1. vision 2. Mission de l ADS dans le domaine de la Protection de l Environnement,

Plus en détail

Partie 1 Connaître le métier d éducateur spécialisé

Partie 1 Connaître le métier d éducateur spécialisé Sommaire Partie 1 Connaître le métier d éducateur spécialisé Chapitre 1 L évolution socio-historique du métier d éducateur spécialisé à travers l évolution du travail social... 3 1. Avant la révolution

Plus en détail

GESTION DES COMPÉTENCES ET GPEC

GESTION DES COMPÉTENCES ET GPEC Cécile Dejoux GESTION DES COMPÉTENCES ET GPEC 2 e édition Pour aller plus loin, voir le site de l auteur : http://ceciledejoux.com Professeur à l Insead Dunod, Paris, 2 e édition, 2013 ISBN 978-2-10-058928-9

Plus en détail

8 RISQUES PSYCHOSOCIAUX

8 RISQUES PSYCHOSOCIAUX 8 RISQUES PSYCHOSOCIAUX DE QUOI PARLE T ON? (source : guide DGAFP) La définition de référence des risques psychosociaux (RPS) retenue ici est celle du rapport du collège d experts présidé par Michel Gollac

Plus en détail

Symposium international

Symposium international Symposium international sur l interculturalisme DIALOGUE QUÉBEC-EUROPE Montréal Du 25 au 27 mai 2011 Interculturalisme et perspectives de l éducation à mieux vivre ensemble Contribution au chapitre 8 :

Plus en détail

Identités fragmentées

Identités fragmentées Sciences pour la Communication 83 Identités fragmentées Eléments pour une grammaire de l identité von Nicolas Pepin 1. Auflage Identités fragmentées Pepin schnell und portofrei erhältlich bei beck-shop.de

Plus en détail

Agir pour le travail? L Agence nationale pour l amélioration des conditions de travail (Anact) et la promotion de la santé au travail

Agir pour le travail? L Agence nationale pour l amélioration des conditions de travail (Anact) et la promotion de la santé au travail Agir pour le travail? L Agence nationale pour l amélioration des conditions de travail (Anact) et la promotion de la santé au travail Anne-Sophie Bruno historienne, Université Paris 13 Sylvie Célérier

Plus en détail

Management, stress et risques psychosociaux

Management, stress et risques psychosociaux S. CHAMPION - 1 Management et RP Management, stress et risques psychosociaux Objectifs Cette action de formation propose de : Comprendre et d identifier les risques psychosociaux Acquérir une culture commune

Plus en détail

CATALOGUE FORMATION 2014

CATALOGUE FORMATION 2014 CATALOGUE FORMATION 2014 AT-Talents 56, rue du Ruisseau 75018 Paris 01 42 52 35 35 www.at-talents.com AT-Talents est enregistré en tant qu Organisme de Développement Professionnel Continu auprès de l OGDPC

Plus en détail

Animations /Formations

Animations /Formations Animations /Formations DECOUVRIR > COMPRENDRE > REFLECHIR >PARTICIPER. Démocratie? La sécu? Institutions? Énergie? Communes? DECOUVRIR > COMPRENDRE > REFLECHIR >PARTICIPER. MOC-CIEP Liège -Huy-Waremme

Plus en détail

Anthropie Expert CHSCT. Exper&se CHSCT. Anthropie Tous droits réservés

Anthropie Expert CHSCT. Exper&se CHSCT. Anthropie Tous droits réservés Anthropie Expert CHSCT Exper&se CHSCT Notre expertise au service du CHSCT! Anthropie, cabinet de conseil en ergonomie, est agréé par le Ministère du Travail en tant qu expert CHSCT. Notre expertise nous

Plus en détail

Les stratégies de rupture

Les stratégies de rupture DOSSIER Les stratégies de rupture sous la direction de Laurence Lehmann-Ortega Pierre Roy DOSSIER LAURENCE LEHMANN-ORTEGA HEC Paris PIERRE ROY Université Montpellier 1, ISEM Introduction Une nouvelle

Plus en détail

CENTRE NATIONAL DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE

CENTRE NATIONAL DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE CENTRE NATIONAL DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Itinéraire DG/DGA Collectivités de 2000 à 20000 Habitants Délégation Grande couronne Île-de-France ITINÉRAIRES CODE ITINÉRAIRE I1B08 ITINÉRAIRE DE DIRECTION

Plus en détail

Licence Gestion des ressources humaines

Licence Gestion des ressources humaines Licence Gestion des ressources humaines Objectif de la formation : La licence en Gestion des Ressources Humaines a pour objectif de former des collaborateurs en gestion des ressources humaines assurant

Plus en détail

La place des conseils de la cohésion sociale dans l élaboration et le suivi des politiques publiques

La place des conseils de la cohésion sociale dans l élaboration et le suivi des politiques publiques Dossier de Presse Maison de la Cohésion Sociale 11, rue Saint-Georges 75009 PARIS La place des conseils de la cohésion sociale dans l élaboration et le suivi des politiques publiques Vendredi 26 octobre

Plus en détail

Annexe 3 Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles

Annexe 3 Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles Annexe 3 Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles Filière : économique et commerciale Option : Economique (ECE) Discipline : Economie, sociologie et histoire du monde contemporain (ESH)

Plus en détail

d un réflexe d action chez ce dernier. Garante à la fois de l amélioration de la situation de l usager, de l atténuation de son problème, de la

d un réflexe d action chez ce dernier. Garante à la fois de l amélioration de la situation de l usager, de l atténuation de son problème, de la La pratique professionnelle du travailleur social en Centre de santé et de services sociaux : entre logique thérapeutique et logique d accompagnement. Isabelle Chouinard L importance de la dimension relationnelle

Plus en détail

CARSAT Club RPS. Mardi 18 octobre 2011. Risques psycho-sociaux : prise en compte dans les documents uniques des entreprises du Languedoc-Roussillon

CARSAT Club RPS. Mardi 18 octobre 2011. Risques psycho-sociaux : prise en compte dans les documents uniques des entreprises du Languedoc-Roussillon CARSAT Club RPS Risques psycho-sociaux : prise en compte dans les documents uniques des entreprises du Languedoc-Roussillon Mardi 18 Nombre de contrôles et d'interventions en entreprise sur l'évaluation

Plus en détail

Partie II: GRH et Management Organisationnel

Partie II: GRH et Management Organisationnel Partie II: GRH et Management Organisationnel 1 Il y a des managers : Directifs / Participatifs / Laxistes Temps 1 Participatif Autoritaire Laissezfaire Entretien 40% 31 29 In situ 33% 34 31 Temps 2 après

Plus en détail

LICENCE Administration publique Parcours : MANAGEMENT PUBLIC 2 ème année

LICENCE Administration publique Parcours : MANAGEMENT PUBLIC 2 ème année LICENCE Administration publique Parcours : MANAGEMENT PUBLIC 2 ème année CONTENU DES ENSEIGNEMENTS ET MODALITES D EVALUATION Semestre 1 : 30 crédits 9 EC obligatoires 1 EC optionnelle à choisir parmi 2

Plus en détail

Comprendre l'économie sociale

Comprendre l'économie sociale Comprendre l'économie sociale Fondements et enjeux Jean-François Draperi DUNOD Table des matières Introduction. Comprendre et entreprendre PREMIÈRE PARTIE POURQUOI L'ÉCONOMIE SOCIALE? 1. L'économie sociale

Plus en détail

Les meilleures pratiques de promotion et de prévention en contexte scolaire québécois. Catherine Martin 14 mai 2009

Les meilleures pratiques de promotion et de prévention en contexte scolaire québécois. Catherine Martin 14 mai 2009 Les meilleures pratiques de promotion et de prévention en contexte scolaire québécois Catherine Martin 14 mai 2009 Sommaire de la présentation 1. Comment définir les meilleures pratiques et les inscrire

Plus en détail

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012»)

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Axes / Mesures / Sous-mesures Axe 1 : Contribuer à

Plus en détail

Compte-rendu de l'atelier 5. http://jaga.afrique-gouvernance.net. Créer les conditions d une sécurité pour tous et d une paix durable

Compte-rendu de l'atelier 5. http://jaga.afrique-gouvernance.net. Créer les conditions d une sécurité pour tous et d une paix durable Compte-rendu de l'atelier 5 http://jaga.afrique-gouvernance.net Créer les conditions d une sécurité pour tous et d une paix durable Contexte et problématique Conformément aux termes de référence, l atelier

Plus en détail

Séminaire fédéral du réseau bilingue de Russie ---- Institut français de Moscou 19-21 novembre 2014

Séminaire fédéral du réseau bilingue de Russie ---- Institut français de Moscou 19-21 novembre 2014 Séminaire fédéral du réseau bilingue de Russie ---- Institut français de Moscou 19-21 novembre 2014 Hélène Buisson Attachée de coopération pour le français Institut français de Russie 22 ème séminaire

Plus en détail

PRESENTATION DE LA CIPCA. MILDECA- colloque INSERM 1

PRESENTATION DE LA CIPCA. MILDECA- colloque INSERM 1 PRESENTATION DE LA CIPCA MILDECA- colloque INSERM 1 LA CIPCA A ÉTÉ MISE EN PLACE DANS LE CADRE DU PLAN GOUVERNEMENTAL 2013-2017 Pour que la prévention devienne une priorité des politiques de lutte contre

Plus en détail

Organisation des enseignements au semestre 7

Organisation des enseignements au semestre 7 Organisation des enseignements au semestre 7 UE1 : Pratiques pédagogiques différenciées et adaptées aux besoins éducatifs particuliers (responsable : J. Divry) Transmettre des connaissances et des références

Plus en détail

La communauté dans la copropriété ordinaire

La communauté dans la copropriété ordinaire Etudes suisses de droit commercial et de droit des affaires Volume 255 Editées par le Professeur Peter Forstmoser Edmond C. Perruchoud Dr en droit Avocat et notaire LL.M. La communauté dans la copropriété

Plus en détail

Kigali 5 décembre 2006 REPUBLIQUE DU RWANDA PROVINCE DE L OUEST DISTRICTS DE KARONGI & RUTSIRO

Kigali 5 décembre 2006 REPUBLIQUE DU RWANDA PROVINCE DE L OUEST DISTRICTS DE KARONGI & RUTSIRO REPUBLIQUE DU RWANDA Districts de Karongi et Rutsiro Province de l Ouest/Rwanda PROVINCE DE L OUEST DISTRICTS DE KARONGI & RUTSIRO Présentation synthétique du document de Programme de renforcement de la

Plus en détail

L éthique dans la société contemporaine

L éthique dans la société contemporaine L éthique dans les entreprises en contexte de gestion de crise dans le secteur agroalimentaire Horizon Marketing agroalimentaire 2009 Jeudi15 octobre 2009 M e Manon Beaumier, DSG-UQTR L éthique dans la

Plus en détail

Salon Préventica Lille 2013

Salon Préventica Lille 2013 Centre de gestion de la Fonction Publique Territoriale du Nord www.cdg59.fr Risques psychosociaux : méthodologie d intervention pluridisciplinaire du pôle prévention du CDG 59 Salon Préventica Lille 2013

Plus en détail

La sécurité numérique de l entreprise

La sécurité numérique de l entreprise 11Pierre-Luc Réfalo La sécurité numérique de l entreprise L effet papillon du hacker, 2013 ISBN : 978-2-212-55525-7 Sommaire Avertissement...11 Préambule...13 Introduction...23 Première partie Tout est

Plus en détail

L AUTORITE. Un acte éducatif?

L AUTORITE. Un acte éducatif? L AUTORITE Un acte éducatif? Vos motivations pour ce sujet Pour vous, l autorité c est Introduction Des éclairages théoriques - Interrogeons le concept - Autorité et éducation Des réflexions - Punir :

Plus en détail

Table des matières. Introduction... 11

Table des matières. Introduction... 11 Table des matières Introduction... 11 Chapitre 1. La décision... 19 Introduction : la décision, objet central de l aide à la décision... 19 1.1. Théorie normative versus théorie ingénieriale... 20 1.2.

Plus en détail

Accord Européen du Groupe GDF SUEZ, Amélioration de la qualité de vie au travail. signé le 27 novembre 2014

Accord Européen du Groupe GDF SUEZ, Amélioration de la qualité de vie au travail. signé le 27 novembre 2014 Accord Européen du Groupe GDF SUEZ, Amélioration de la qualité de vie au travail signé le 27 novembre 2014 Jacques Mouton, GT du Secteur Electrique le 24 février 2015 à Bruxelles Présentation I II III

Plus en détail

Le Bien-Être au Travail, une préoccupation managériale

Le Bien-Être au Travail, une préoccupation managériale Le Bien-Être au Travail, une préoccupation managériale Comprendre, Repérer, Evaluer les Risques Psychosociaux Atelier Séminaire MSA DAL www.msa-idf.fr Déroulement de l intervention Buts de l intervention

Plus en détail

Introduction Sortir le droit du bien-être au travail de l oubli...7

Introduction Sortir le droit du bien-être au travail de l oubli...7 Table de matières Sommaire...5 Introduction Sortir le droit du bien-être au travail de l oubli...7 Daniel Dumont et Pierre-Paul Van Gehuchten La législation sur le bien-être au travail : une réforme à

Plus en détail

LA SANTÉ ET LA PRÉCARITÉ UN

LA SANTÉ ET LA PRÉCARITÉ UN LA SANTÉ ET LA PRÉCARITÉ UN NÉCESSAIRE TRAVAIL EN RÉSEAUX! Intervention DU «santé précarité» Vendredi 11 janvier 2013 de 11H à 13H Marina LAZZARI coordinatrice du réseau Santé Solidarité Lille Métropole

Plus en détail

Objet : Séminaire de formation sur «LA GESTION DES RISQUES EN MICROFINANCE»

Objet : Séminaire de formation sur «LA GESTION DES RISQUES EN MICROFINANCE» Formation, organisation, appui-conseil, évaluation, diagnostic, facilitations diverses en microfinance Partenaire agréé du CGAP pour le renforcement des capacités en Afrique francophone Yaoundé, le 06

Plus en détail

DÉFINITIONS - REPÈRES Un vocabulaire commun indispensable

DÉFINITIONS - REPÈRES Un vocabulaire commun indispensable DÉFINITIONS - REPÈRES Un vocabulaire commun indispensable Le Programme National Nutrition Santé (PNNS) Le Programme National Nutrition Santé (PNNS) est l instance de référence en matière de nutrition.

Plus en détail

AXE THEMATIQUE : «cohésion sociale»

AXE THEMATIQUE : «cohésion sociale» F I C H E A C T I O N Titre de l action : «libère ta parole» AXE THEMATIQUE : «cohésion sociale» Nouvelle action Renouvellement Objet : Libérer la parole c est accepter le constat de sa propre situation

Plus en détail

Modèles et pratiques pour le canal de distribution

Modèles et pratiques pour le canal de distribution DOSSIER Modèles et pratiques pour le canal de distribution sous la direction de Marc Filser Gilles Paché INTRODUCTION MARC FILSER IAE Dijon, université de Bourgogne GILLES PACHÉ Université Aix-Marseille

Plus en détail

DEVENEZ EXPERT EN SANTÉ ORGANISATIONNELLE CYCLE EXPERT UNIVERSITÉ LAVAL

DEVENEZ EXPERT EN SANTÉ ORGANISATIONNELLE CYCLE EXPERT UNIVERSITÉ LAVAL DEVENEZ EXPERT EN SANTÉ ORGANISATIONNELLE CYCLE EXPERT UNIVERSITÉ LAVAL! www.fsa.ulaval.ca/santeorganisationnelle DEVENEZ EXPERT EN SANTÉ ORGANISATIONNELLE La santé organisationnelle est un domaine de

Plus en détail

Table des matières. Abréviations et explications de mots... 11. Remerciements... 13

Table des matières. Abréviations et explications de mots... 11. Remerciements... 13 Table des matières Abréviations et explications de mots... 11 Remerciements... 13 Avant-propos...15 INTRODUCTION. Enjeux théoriques... 21 I. Qu est-ce que l énonciation?... 21 II. Énonciation et poésie...

Plus en détail

LA PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX

LA PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX LA PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX Présentation des différents RPS et de leurs mécanismes La prévention collective des RPS: étapes, objectifs, ressources Sur le plan physique Migraines, maux d'estomac,

Plus en détail

Journée Régionale REQUAMIP. 21 mai 2010. Toulouse

Journée Régionale REQUAMIP. 21 mai 2010. Toulouse Journée Régionale REQUAMIP 21 mai 2010 Toulouse BIENTRAITANCE et BIEN TRAITANCES Du concept au terrain Docteur en Droit et en Psychologie Chercheur au CNRS-UTM2, Centre d Ingénierie Psycho Sociale VALEATIS

Plus en détail

Avant-propos Introduction. Première partie

Avant-propos Introduction. Première partie 9782100533015-Delap-tdm.qxd 12/08/09 7:41 Page V Table des matières Avant-propos Introduction XI XIII Première partie La monnaie, de l historique aux formes et fonctions actuelles Dunod. La photocopie

Plus en détail

GESTION DES RESSOURCES HUMAINES. Eric GODELIER

GESTION DES RESSOURCES HUMAINES. Eric GODELIER GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Eric GODELIER La délicate définition de la GRH Un ensemble de représentations qui revoient À des discours descriptifs et/ou normatifs véhiculés par les médias, les praticiens

Plus en détail

1 Cultiver la confiance en soi

1 Cultiver la confiance en soi 1 Cultiver la confiance en soi «N ayez pas peur» Évangile de St Matthieu Injonction devenue célèbre depuis le 4 avril 2004 (Discours aux jeunes du pape Jean-Paul II) Dans ce chapitre, nous allons nous

Plus en détail

Les parcours de soins entre détermination et individualisation Une approche socio-anthropologique. Caroline Desprès

Les parcours de soins entre détermination et individualisation Une approche socio-anthropologique. Caroline Desprès Les parcours de soins entre détermination et individualisation Une approche socio-anthropologique. Caroline Desprès 9 e assises régionales de l addictologie Nord Pas de Calais Lille - Décembre 2014 Parcours

Plus en détail

C ACHING WAYS. Programme PAI

C ACHING WAYS. Programme PAI ING WAYS C ACHING WAYS COACHING WAYS Programme PAI INTRODUCTION A LA FORMATION COACHING WAYS PAI : Les clés du Coaching Cette formation conduit à devenir coach, à un niveau théorique PCC (ICF). 23 jours

Plus en détail

Jean-Claude Kaufmann "L'invention de soi - Une théorie de l'identité"

Jean-Claude Kaufmann L'invention de soi - Une théorie de l'identité Séminaire de sociologie des migrations et des relations interethniques. Jean-Claude Kaufmann "L'invention de soi - Une théorie de l'identité" Introduction Le collectif comme ressource L'identité fournit

Plus en détail

PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE

PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE Préambule PACTE POUR LA RÉUSSITE ÉDUCATIVE La réussite éducative se définit comme la recherche du développement harmonieux de l enfant et du jeune. Elle est plus large

Plus en détail

REFORME DES SOINS DE SANTE MENTALE ET CPAS Organisation et enjeux. Fédération des CPAS 11-09-2014

REFORME DES SOINS DE SANTE MENTALE ET CPAS Organisation et enjeux. Fédération des CPAS 11-09-2014 REFORME DES SOINS DE SANTE MENTALE ET CPAS Organisation et enjeux Fédération des CPAS 11-09-2014 1 PLAN DE L EXPOSÉ L offre des soins de santé mentale en Wallonie La santé mentale : un secteur en constante

Plus en détail

Compte rendu. Ouvrage recensé : par Normand Boucher

Compte rendu. Ouvrage recensé : par Normand Boucher Compte rendu Ouvrage recensé : Les transformations de l intervention sociale. Entre innovation et gestion des nouvelles réalités? par Evelyne Baillargeau, Céline Bellot (sous la dir.) Collection «Problèmes

Plus en détail

Compte rendu. Ouvrage recensé : par Jacinthe Baribeau

Compte rendu. Ouvrage recensé : par Jacinthe Baribeau Compte rendu Ouvrage recensé : Agir en situation de vulnérabilité, Sous la direction de Vivianne Châtel et Marc-Henry Soulet, Québec, Les Presses de l Université Laval, 2003, 214 p. par Jacinthe Baribeau

Plus en détail

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat de Technicien de l Intervention Sociale et Familiale

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat de Technicien de l Intervention Sociale et Familiale A R D E Q A F Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat de Technicien de l Intervention Sociale et Familiale 1.1 Définition de la profession et du contexte de l intervention p. 2 1.2 Le référentiel

Plus en détail

CRI-3415 Mesures pénales communautaires 3 crédits

CRI-3415 Mesures pénales communautaires 3 crédits UNIVERSITÉ DE MONTRÉAL FACULTÉ DES ARTS ET DES SCIENCES Secteur des sciences sociales et psychologie ÉCOLE DE CRIMINOLOGIE Mesures pénales communautaires 3 crédits Préalable : Aucun Session : Hiver 2015

Plus en détail