2008 Presses de l Université du Québec. Édifice Le Delta I, 2875, boul. Laurier, bureau 450, Québec, Québec G1V 2M2 Tél.: (418)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "2008 Presses de l Université du Québec. Édifice Le Delta I, 2875, boul. Laurier, bureau 450, Québec, Québec G1V 2M2 Tél.: (418) 657-4399 www.puq."

Transcription

1 TABLE DES MATIÈRES ACRONYMES... XIII INTRODUCTION... 1 Vivianne Châtel et Shirley Roy Partie 1 RÉFLEXION LIMINAIRE Chapitre 1 DE L EXCLUSION À LA VULNÉRABILITÉ Continuité et rupture Shirley Roy 1.1. L EXCLUSION SOCIALE : CE QUE NOUS APPREND LA RECHERCHE Malgré les critiques, elle persiste et signe Une construction empirique : des dimensions transversales et complémentaires L espace des débats théoriques CONSTRUIRE LA NOTION DE VULNÉRABILITÉ Réfléchir sur les enjeux et éviter les écueils La vulnérabilité : de la complexité comme dépassement CONCLUSION RÉFÉRENCES... 31

2 VIII PENSER LA VULNÉRABILITÉ Partie 2 AXE SOCIO-HISTORIQUE Chapitre 2 L AUTRE VISAGE DE LA LIBERTÉ Dimensions historiques de la vulnérabilité dans la logique libérale Jean-Marie Fecteau 2.1. LE DIAGNOSTIC : RADIOSCOPIE DE LA VULNÉRABILITÉ SOCIALE EN RÉGULATION LIBÉRALE Fragilisation des individus Fragilisation des collectifs LA RÉGULATION LIBÉRALE DE LA VULNÉRABILITÉ Mobilité, précarité et séparation : les axiomes de la régulation libérale Entre l accident et l impuissance collective : les apories de l autonomie libérale RÉFÉRENCES Chapitre 3 VULNÉRABILITÉ SOCIALE ET CRISE DU POLITIQUE Jacques Beauchemin 3.1. LE BIEN COMMUN : ORIGINES ET DÉBATS LE RETOUR DU SUJET DANS LES SCIENCES HUMAINES : L EXEMPLE D ALAIN TOURAINE LUTTE CONTRE LA VULNÉRABILITÉ ET PROJET POLITIQUE RÉFÉRENCES Chapitre 4 LA VULNÉRABILITÉ Un problème social paradoxal Marc-Henry Soulet 4.1. UN CONTEXTE SOCIÉTAL VULNÉRABILISANT Privatisation de la relation de travail Désocialisation des protections Désinstitutionnalisation de la société... 70

3 TABLE DES MATIÈRES IX Mutation des modes de socialisation Renversement du rapport au risque LA VULNÉRABILITÉ AU CENTRE DES TRANSFORMATIONS DE L INTÉGRATION SOCIALE La vulnérabilité structurelle au cœur d une société de propriété de soi La souffrance sociale : l expression de la vulnérabilité réalisée AU CŒUR DE LA VULNÉRABILITÉ : LES INÉGALITÉS REPENSER LES MÉCANISMES DE PROTECTION SOCIALE À PARTIR DU COUPLAGE DE LA VULNÉRABILITÉ ET DES INÉGALITÉS L égalisation des possibles L accès à des places signifiantes Le couplage reconnaissance et redistribution RÉFÉRENCES Partie 3 AXE SOCIO-POLITIQUE Chapitre 5 TRAJECTOIRES DE VIE, RAPPORTS SOCIAUX ET PRODUCTION DE LA PAUVRETÉ Christopher McAll 5.1. LA PAUVRETÉ DANS L HISTOIRE : CULTURE, NATURE ET MESURE FEMMES, ENFANTS ET PAUVRETÉ : LES ACTEURS DANS L OMBRE LES REQUÉRANTS DU STATUT DE RÉFUGIÉ : UN NOUVEL ESPACE DE MARGINALITÉ LA PAUVRETÉ AU CENTRE-VILLE DE MONTRÉAL : SE LIBÉRER DU REGARD LES RAPPORTS SOCIAUX PRODUCTEURS DE LA PAUVRETÉ RÉFÉRENCES

4 X PENSER LA VULNÉRABILITÉ Chapitre 6 VULNÉRABILITÉ, FOLIE ET INDIVIDUALITÉ Le nœud normatif Marcelo Otero 6.1. LE PROBLÈME DE LA RÉFÉRENCE À LA NORME DANS LES SOCIÉTÉS LIBÉRALES : DE QUELLE NORME PARLE-T-ON? QUE FAIRE (ET QU A-T-ON FAIT) DE CET INDÉTERMINÉ «HOSTILE» PLUS ENCORE QU «ÉTRANGER»? LE CAS PARTICULIER DE L UNIVERS DE LA SANTÉ MENTALE VULNÉRABILITÉ SOCIALE ET INDIVIDUALITÉ CONTEMPORAINE RÉFÉRENCES Partie 4 AXE SOCIO-PRATIQUE Chapitre 7 UNE VULNÉRABILISATION QUI REND VULNÉRABLE AU VIH/SIDA Michel Perreault 7.1. LA VULNÉRABILITÉ COMME RELÉGATION SOCIALE LA VULNÉRABILITÉ À LA FOIS RÉDUCTRICE ET CONSTRUCTRICE DE L IDENTITÉ LA VULNÉRABILITÉ COMME ATTRIBUT DES SEULS INDIVIDUS LES PROCESSUS DE VULNÉRABILISATION PLUTÔT QUE L ÉTAT DE VULNÉRABILITÉ TROIS PROCESSUS SOCIAUX DE VULNÉRABILISATION La déstructuration et la précarisation des groupes et des sociétés La discrimination et l opprobre social Deux cas de vulnérabilisation institutionnalisée RÉFÉRENCES

5 TABLE DES MATIÈRES XI Chapitre 8 LE RÉCIT DE SÉROPOSITIVITÉ COMME PRODUCTION DE SENS DE SA PROPRE VULNÉRABILITÉ VIH/sida et vie à la rue Roch Hurtubise et Shirley Roy 8.1. UNE VISION INDIVIDUALISANTE DE LA MALADIE ET DE LA SANTÉ S APPROPRIER LA MALADIE : LE RÉCIT DE SÉROPOSITIVITÉ DU SENS AUX TRAJECTOIRES INDIVIDUELLES : FATALISME, BANALISATION, RESPONSABILISATION Le fatalisme : l inévitable et l incontrôlable La banalisation : l évidence et l incontournable La responsabilisation : la révélation et l occasion RÉCIT DE SÉROPOSITIVITÉ ET VULNÉRABILITÉ, À PROPOS DE LA RESTAURATION DES CONDITIONS DE L AGIR RÉFÉRENCES Chapitre 9 GAMBLING ET CONDITIONS DE VULNÉRABILITÉ Repères psychosociaux et piste d intervention Amnon Jacob Suissa 9.1. LE DISCOURS DE LA PATHOLOGIE INDIVIDUELLE COMME MARQUEUR DE VULNÉRABILITÉ UNE VULNÉRABILITÉ STRUCTURELLE : LE RÔLE PARADOXAL DES GOUVERNEMENTS LES JEUNES, LE GAMBLING, LE SUICIDE UN ESPACE CACHÉ DE VULNÉRABILITÉ : LE GAMBLING PAR INTERNET LA VULNÉRABILITÉ CULTURELLE : L EXEMPLE DES COMMUNAUTÉS CHINOISES POUR UN PLUS GRAND POUVOIR D AGIR RÉFÉRENCES

6 XII PENSER LA VULNÉRABILITÉ Partie 5 RÉFLEXION CONCLUSIVE Chapitre 10 AU-DELÀ DE LA VULNÉRABILITÉ SOCIALE, LA VULNÉRABILITÉ SYMBOLIQUE Vivianne Châtel LES INJONCTIONS CONTEMPORAINES. DE L ILLUSION DU BONHEUR ET DE LA RÉALISATION DE SOI LES PRINCIPES DE L AUTONOMIE Premier axe : la capacité à agir Deuxième axe : la loi morale Troisième axe : le rapport à l Autre VERS UNE CONCEPTION SYMBOLIQUE DE LA VULNÉRABILITÉ Première faille : une liberté en points de suspension Seconde faille : une autonomie en points de suspension La vulnérabilité comme «la trame fragile» de l autonomie RÉFÉRENCES NOTICES BIOGRAPHIQUES

Table des matières. Partie I RH pour l entreprise

Table des matières. Partie I RH pour l entreprise Table des matières Biographies des auteurs... III Tables des Focus et des Exemples.... XIX Introduction (à la 4 e édition).... XXV Partie I RH pour l entreprise Chapitre 1 Gérer les ressources humaines....

Plus en détail

Compte rendu. Ouvrage recensé : par Jacinthe Baribeau

Compte rendu. Ouvrage recensé : par Jacinthe Baribeau Compte rendu Ouvrage recensé : Agir en situation de vulnérabilité, Sous la direction de Vivianne Châtel et Marc-Henry Soulet, Québec, Les Presses de l Université Laval, 2003, 214 p. par Jacinthe Baribeau

Plus en détail

perspective psychosociale: dynamiques des

perspective psychosociale: dynamiques des Philosophie des Alcooliques Anonymes et perspective psychosociale: dynamiques des changements personnels et sociaux Amnon Jacob Suissa, Ph.D École de travail social Université du Québec à Montréal Courriel:

Plus en détail

Harcèlement et/ou stress au travail?

Harcèlement et/ou stress au travail? Harcèlement et/ou stress au travail? Le harcèlement «Agissements délibérés et répétés le temps qui ont pour objet et pour effet une dégradation des conditions de travail susceptibles de porter atteinte

Plus en détail

RIFReQ 2013. La logique de la découverte en recherche qualitative. Programme du IVème Congrès. Université de Fribourg 19-21 juin 2013

RIFReQ 2013. La logique de la découverte en recherche qualitative. Programme du IVème Congrès. Université de Fribourg 19-21 juin 2013 RIFReQ 2013 La logique de la découverte en recherche qualitative Université de Fribourg 19-21 juin 2013 Programme du IVème Congrès IV ème congrès du RIFreQ - FRIBOURG 2013 La logique de la Découverte en

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Première partie DE LA SOCIÉTÉ DE PLANTATION À LA SOCIÉTÉ DE TRANSFERTS : UNE SOCIOLOGIE DE LA RÉUNION

TABLE DES MATIÈRES. Première partie DE LA SOCIÉTÉ DE PLANTATION À LA SOCIÉTÉ DE TRANSFERTS : UNE SOCIOLOGIE DE LA RÉUNION Remerciements...7 Introduction...9 Politiques sociales et société créole : la construction d un objet...9 Condition salariale, désaffiliation, réaffiliations : l intégration par le travail en débat...

Plus en détail

Prévenir les risques psychosociaux

Prévenir les risques psychosociaux Prévenir les risques psychosociaux ressources humaines Prévenir les risques psychosociaux Des outils pour agir sur la pénibilité et préserver la santé au travail Élodie MONTREUIL Maquette intérieure :

Plus en détail

Commission OUVERTE FAMILLE

Commission OUVERTE FAMILLE Commission OUVERTE FAMILLE Responsable : Hélène Poivey-Leclercq Ancien membre du conseil de l'ordre Sous-commission Les protections des majeurs vulnérables Responsable : Marie-Hélène Isern Réal, avocat

Plus en détail

La prévention des facteurs de risques psychosociaux

La prévention des facteurs de risques psychosociaux La prévention des facteurs de risques psychosociaux ETSUP Marina Pietri, Psychologue du travail / Entrelacs Janvier 2011 La prévention des facteurs de risques psychosociaux : trois types d interventions

Plus en détail

À quelles formes d insertion et d inclusion sociale, l insertion en emploi peut-elle mener pour les personnes éloignées du marché du travail?

À quelles formes d insertion et d inclusion sociale, l insertion en emploi peut-elle mener pour les personnes éloignées du marché du travail? La centralité du travail comme vecteur d inclusion sociale et d exercice de la citoyenneté : quelles remises en question devrait amener le contexte actuel de précarisation? À quelles formes d insertion

Plus en détail

Compte-rendu de l'atelier 5. http://jaga.afrique-gouvernance.net. Créer les conditions d une sécurité pour tous et d une paix durable

Compte-rendu de l'atelier 5. http://jaga.afrique-gouvernance.net. Créer les conditions d une sécurité pour tous et d une paix durable Compte-rendu de l'atelier 5 http://jaga.afrique-gouvernance.net Créer les conditions d une sécurité pour tous et d une paix durable Contexte et problématique Conformément aux termes de référence, l atelier

Plus en détail

La référence comme moyen de prévenir la précarité de personnes atteintes dans leur santé psychique?

La référence comme moyen de prévenir la précarité de personnes atteintes dans leur santé psychique? Abstract AIFRIS La référence comme moyen de prévenir la précarité de personnes atteintes dans leur santé psychique? «Il y a trois fils qu il faudrait tisser ensemble : l individuel, le familial, le social.

Plus en détail

Atelier débat du 14 Février 2013! Inovallée - Aravis

Atelier débat du 14 Février 2013! Inovallée - Aravis Atelier débat du 14 Février 2013! Inovallée - Aravis Les différentes formes atypiques d emploi et de travail : innovation sociale? Chantal Prina Anne Guibert www.aravis.aract.fr ! Formes d emploi et de

Plus en détail

Du travail pour quoi faire?

Du travail pour quoi faire? Le sociographe, 4, 2001 / 53 Geneviève Court Du travail pour quoi faire? Travail, activité et temps libre Dans un contexte de chômage, voire de «chômage d exclusion», nous ne pouvons plus en tant que travailleurs

Plus en détail

Symposium international

Symposium international Symposium international sur l interculturalisme DIALOGUE QUÉBEC-EUROPE Montréal Du 25 au 27 mai 2011 Interculturalisme et perspectives de l éducation à mieux vivre ensemble Contribution au chapitre 8 :

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. PREMIÈRE PARTIE Origines historiques, développements théoriques des interactions entre droit et économie 31

TABLE DES MATIÈRES. PREMIÈRE PARTIE Origines historiques, développements théoriques des interactions entre droit et économie 31 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION. SITUER LE DROIT PAR RAPPORT À L ACTION ÉCONOMIQUE. LES APPORTS CROISÉS DE L ÉCONOMIE INSTITUTIONNALISTE ET DE LA SOCIOLOGIE DU DROIT... 9 Pour une conception endogène du

Plus en détail

Restitution des Etats Généraux du Travail Social Poitou - Charentes MERCREDI 28 MAI 2014

Restitution des Etats Généraux du Travail Social Poitou - Charentes MERCREDI 28 MAI 2014 Restitution des Etats Généraux du Travail Social Poitou - Charentes MERCREDI 28 MAI 2014 Rappel des objectifs RAPPEL DES DEUX THEMATIQUES DE L INTER REGION SUD OUEST Mutations du travail social et chantiers

Plus en détail

«Mettre en Synergie nos compétences pour faire émerger vos projets»

«Mettre en Synergie nos compétences pour faire émerger vos projets» «Mettre en Synergie nos compétences pour faire émerger vos projets» Santé et bien- être au travail Risques psychosociaux du travail- Handicap- Gestion des âges Diversité. SynergenceA propose aux entreprises

Plus en détail

Micro-crédit et lien social en Hinisie. La solidarité instituée

Micro-crédit et lien social en Hinisie. La solidarité instituée Micro-crédit et lien social en Hinisie La solidarité instituée Table des matières Introduction - 11 L Le système d'acteurs et le cadre socio-territorial 23 { CHAPITRE I Le cadrctconceptuel en matière de

Plus en détail

Rencontres 2009. Une meilleure direction des ressources humaines. 10 septembre 2009. Stress : quelle politique de prévention?

Rencontres 2009. Une meilleure direction des ressources humaines. 10 septembre 2009. Stress : quelle politique de prévention? Rencontres 2009 Table ronde 10 septembre 2009 Stress : quelle politique de prévention? Jean-Marie Nocquet, président de l union régionale CFE-CGC Poitou-Charentes a accueilli jeudi 10 septembre 2009 à

Plus en détail

2014-01-13. Composition de l équipe. Questions de recherche. Le contexte: revitalisation, marginalisation, politique sur l itinérance

2014-01-13. Composition de l équipe. Questions de recherche. Le contexte: revitalisation, marginalisation, politique sur l itinérance VISAGES DE L EXCLUSION LES PERSONNES ITINÉRANTES ET MARGINALISÉES DANS L ESPACE PUBLIC Michel Parazelli Éric Gagnon Conférence en santé publique, Université Laval, Québec 15 janvier 2014 1 Composition

Plus en détail

Budget Participatif, Décentralisation et Démocratie locale : de l expérience africaine

Budget Participatif, Décentralisation et Démocratie locale : de l expérience africaine Journée «Promotion d une économie territoriale coopérante pour lutter contre la pauvreté et l exclusion sociale.» Vers des P Actes européens. Réunion accueillie par le Comité des Régions européennes Bruxelles,

Plus en détail

Santé Mentale et Logement à Marseille

Santé Mentale et Logement à Marseille Santé Mentale et Logement à Marseille «Comment prendre en compte ensemble la souffrance psychique qui s exprime dans l habitat?» Deux journées d étude et d échanges Jeudi 21 novembre 2013 - salle Phocéa

Plus en détail

La prévention du stress et des risques psychosociaux

La prévention du stress et des risques psychosociaux Le point sur La prévention du stress et des risques psychosociaux Avec plus de 20% de salariés se déclarant stressés au travail, les entreprises doivent faire face à un enjeu majeur de santé, mais aussi

Plus en détail

L autorité dans l entreprise et les fictions managériales

L autorité dans l entreprise et les fictions managériales Collège des Bernardins, Séminaire sur l autorité Département Sociétés humaines et responsabilités éducatives Séance du 15 Mai 2012 Intervenant et compte rendu : Malik Bozzo-Rey L autorité dans l entreprise

Plus en détail

Colloque-exposition ESPACE PUBLIC ET SANS DOMICILE FIXE LA RECHERCHE S EXPOSE PROGRAMME DU COLLOQUE INTERNATIONAL

Colloque-exposition ESPACE PUBLIC ET SANS DOMICILE FIXE LA RECHERCHE S EXPOSE PROGRAMME DU COLLOQUE INTERNATIONAL Colloque-exposition ESPACE PUBLIC ET SANS DOMICILE FIXE LA RECHERCHE S EXPOSE PROGRAMME DU COLLOQUE INTERNATIONAL Mercredi 7 mars Généalogie et actualités de la recherche 9h 00- Mots de bienvenue Personnalités

Plus en détail

Partie 1 Connaître le métier d éducateur spécialisé

Partie 1 Connaître le métier d éducateur spécialisé Sommaire Partie 1 Connaître le métier d éducateur spécialisé Chapitre 1 L évolution socio-historique du métier d éducateur spécialisé à travers l évolution du travail social... 3 1. Avant la révolution

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL LES POLITIQUES DE LA BANQUE MONDIALE DANS LE DOMAINE DE L ÉDUCATION ET LE DROIT DE L ENFANT À L ENSEIGNEMENT PRIMAIRE : VERS LA RÉALISATION OU LA VIOLATION DE CE DROIT DANS

Plus en détail

Table des matières. Première partie FRANÇOIS MITTERRAND ET LE PS EN VOYAGE TOUT UN ÉVÉNEMENT

Table des matières. Première partie FRANÇOIS MITTERRAND ET LE PS EN VOYAGE TOUT UN ÉVÉNEMENT Table des matières Avant-propos d Alain Bergounioux et de Serge Berstein... 7 Abréviations et sigles... 9 Préface de Sophie Cœuré... 11 Introduction... 15 Première partie FRANÇOIS MITTERRAND ET LE PS EN

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DES PROFESSIONNELS DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL URBAIN

RÉFÉRENTIEL DES PROFESSIONNELS DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL URBAIN RÉFÉRENTIEL DES PROFESSIONNELS DU DÉVELOPPEMENT SOCIAL URBAIN NOUS SOMMES DES PROFESSIONNELS DU DSU Nous sommes des professionnels du développement territorial ou local, du développement social urbain,

Plus en détail

Dossier de presse. Présentation du Plan Psychiatrie et santé mentale 2011-2015 ----- Visite de Marie-Anne Montchamp

Dossier de presse. Présentation du Plan Psychiatrie et santé mentale 2011-2015 ----- Visite de Marie-Anne Montchamp Dossier de presse Présentation du Plan Psychiatrie et santé mentale 2011-2015 ----- Visite de Marie-Anne Montchamp Secrétaire d Etat auprès de la Ministre des Solidarités et de la Cohésion sociale à la

Plus en détail

Extrait de la publication

Extrait de la publication Extrait de la publication Extrait de la publication Extrait de la publication Management par projet Membre de Presses de l Université du Québec Le Delta I, 2875, boulevard Laurier, bureau 450, Québec

Plus en détail

Accompagnement de la démarche de prévention des risques psychosociaux. Notre programme d interventions

Accompagnement de la démarche de prévention des risques psychosociaux. Notre programme d interventions Accompagnement de la démarche de prévention des risques psychosociaux Notre programme d interventions Contexte Depuis plusieurs années, les questions de santé au travail occupent une place croissante,

Plus en détail

Chapitre 17 Action publique et régulation

Chapitre 17 Action publique et régulation CONCEPTION ET MISE EN PAGE : PAUL MILAN 16 novembre 2014 à 19:40 Chapitre 17 Action publique et régulation Introduction Pourquoi les pouvoirs publics interviennent-ils dans les économies contemporaines?

Plus en détail

GESTION DES COMPÉTENCES ET GPEC

GESTION DES COMPÉTENCES ET GPEC Cécile Dejoux GESTION DES COMPÉTENCES ET GPEC 2 e édition Pour aller plus loin, voir le site de l auteur : http://ceciledejoux.com Professeur à l Insead Dunod, Paris, 2 e édition, 2013 ISBN 978-2-10-058928-9

Plus en détail

LES RISQUES PSYCHOSOCIAUX

LES RISQUES PSYCHOSOCIAUX LES RISQUES PSYCHOSOCIAUX La démarche de prévention collective Docteur Philippe LETORT, Médecin du Travail Rencontre Prévention, 5.02.2015. 2 I- LES RISQUES PSYCHOSOCIAUX - Historique Le syndrome général

Plus en détail

LE PROJET EDUCATIF L ACCUEIL QUOTIDIEN DU JEUNE ENFANT A LA MAISON DE LA PETITE ENFANCE. Sommaire. 1 - Les principes... 2

LE PROJET EDUCATIF L ACCUEIL QUOTIDIEN DU JEUNE ENFANT A LA MAISON DE LA PETITE ENFANCE. Sommaire. 1 - Les principes... 2 LE PROJET EDUCATIF L ACCUEIL QUOTIDIEN DU JEUNE ENFANT A LA MAISON DE LA PETITE ENFANCE Sommaire 1 - Les principes... 2 2 - Les objectifs... 3 A - Favoriser la conciliation Vie familiale Vie professionnelle...

Plus en détail

Note pour l adaptation de la société au vieillissement

Note pour l adaptation de la société au vieillissement Note pour l adaptation de la société au vieillissement Présentation de l'unapl : L Union nationale des professions libérales (UNAPL) est une organisation patronale représentative créée en 1977. Elle fédère

Plus en détail

Permanences accueil, écoute, orientation, revues de presse, consultations Du lundi au vendredi de 9h à 12h et 13h à 17h30.

Permanences accueil, écoute, orientation, revues de presse, consultations Du lundi au vendredi de 9h à 12h et 13h à 17h30. Bulletin bibliographique du Juillet 2014 n 52 Le de l'udaf de l'isère vous propose son bulletin bibliographique. Les articles sélectionnés sont consultables à l'udaf ou envoyés selon la demande. N'hésitez

Plus en détail

Master européen en analyse et innovation en pratiques sociales et éducatives

Master européen en analyse et innovation en pratiques sociales et éducatives Centre d Enseignement Supérieur pour Adultes Rue de Courcelles, 10 à 6044 ROUX Tél : 071/45.11.08 Fax : 071/45.53.63 mail : cesa@cesa.be Matricule : 5.355.007 Master européen en analyse et innovation en

Plus en détail

CONDITIONS DE RÉUSSITE D UNE PRÉSENTATION: TRANSFORMATION DES ORGANISATIONS

CONDITIONS DE RÉUSSITE D UNE PRÉSENTATION: TRANSFORMATION DES ORGANISATIONS CONDITIONS DE RÉUSSITE D UNE CONDUITE DU CHANGEMENT EN ENTREPRISE, DES PROCESSUS MAIS SURTOUT DES HOMMES Céline Montay- Fondatrice Minka Conseil 14/11/2014 PRÉSENTATION: TRANSFORMATION DES ORGANISATIONS

Plus en détail

Risques psychosociaux : Intervention pluridisciplinaire en maison de retraite

Risques psychosociaux : Intervention pluridisciplinaire en maison de retraite «Travailler en institution ou à domicile auprès des personnes âgées : conditions de travail et prévention» Annecy - Journée du 10 juin 2011 Risques psychosociaux : Intervention pluridisciplinaire en maison

Plus en détail

L identité du groupe des journalistes du Québec au défi d Internet

L identité du groupe des journalistes du Québec au défi d Internet FLORENCE LE CAM L identité du groupe des journalistes du Québec au défi d Internet Thèse de doctorat en cotutelle présentée à la Faculté des études supérieures de l Université Laval, Québec dans le cadre

Plus en détail

Conférence donnée par Alain Carré

Conférence donnée par Alain Carré Conférence donnée par Alain Carré «Quand l organisation du travail produit de la souffrance» Luxembourg, le 27 avril 2010 Conférence organisée par la CSL à l occasion de la journée mondiale de la santé

Plus en détail

Compte rendu. Ouvrage recensé : par Normand Boucher

Compte rendu. Ouvrage recensé : par Normand Boucher Compte rendu Ouvrage recensé : Les transformations de l intervention sociale. Entre innovation et gestion des nouvelles réalités? par Evelyne Baillargeau, Céline Bellot (sous la dir.) Collection «Problèmes

Plus en détail

L INF-OB n 58 Avril 2015

L INF-OB n 58 Avril 2015 L INF-OB n 58 Avril 2015 EDITO Depuis quelques années, les relations entre les collectivités publiques et les associations du secteur social évoluent. L un des marqueurs de cette évolution réside dans

Plus en détail

L aide aux aidants. Psychologue clinicienne. Capacité de gériatrie mars 2009

L aide aux aidants. Psychologue clinicienne. Capacité de gériatrie mars 2009 L aide aux aidants Aude Comberieu Psychologue clinicienne Hôpital Émile Roux Capacité de gériatrie mars 2009 Définition L aidant naturel L aidant non professionnel L aidant familial «L aidant familial

Plus en détail

COHÉSION OU MOTEUR DU CHANGEMENT SOCIAL?

COHÉSION OU MOTEUR DU CHANGEMENT SOCIAL? CONFLICTUALITÉ SOCIALE: PATHOLOGIE, FACTEUR DE COHÉSION OU MOTEUR DU CHANGEMENT SOCIAL? 1. LE CONFLIT EST-IL UN SIGNE DE DYSFONCTIONNEMENT SOCIAL? A. Le conflit comme signe de dysfonctionnement de la cohésion

Plus en détail

Les TMS (Troubles musculo-squelettiques) :

Les TMS (Troubles musculo-squelettiques) : Communiqué, Amélioration des conditions de travail et prévention des maladies professionnelles : le métier d ergonome, une profession sur laquelle il faudra de plus en plus compter. Avec la hausse constante

Plus en détail

CATALOGUE FORMATION 2014

CATALOGUE FORMATION 2014 CATALOGUE FORMATION 2014 AT-Talents 56, rue du Ruisseau 75018 Paris 01 42 52 35 35 www.at-talents.com AT-Talents est enregistré en tant qu Organisme de Développement Professionnel Continu auprès de l OGDPC

Plus en détail

Consultant- e en risques psychosociaux (RPS) dans les organisations

Consultant- e en risques psychosociaux (RPS) dans les organisations Consultant- e en risques psychosociaux (RPS) dans les organisations Les risques psychosociaux (RPS) recouvrent des risques professionnels, d'origines et de natures variées, qui mettent en jeu l'intégrité

Plus en détail

Analyse 2014/08 3 juin 2014

Analyse 2014/08 3 juin 2014 Analyse 2014/08 3 juin 2014 Vers des pensions durables : analyse prospective À découvrir dans cette analyse Une commission appelée «commission pour la réforme des pensions 2020-2040» a été mise en place

Plus en détail

Compte rendu. Ouvrage recensé : par Caroline Bouchard

Compte rendu. Ouvrage recensé : par Caroline Bouchard Compte rendu Ouvrage recensé : TURCOTTE, Daniel, et Jean-Pierre DESLAURIERS (dirs.) (2011). Méthodologie de l intervention sociale personnelle, Québec, Presses de l Université Laval, 190 p. par Caroline

Plus en détail

L équipe itinérance de Trois-Rivières

L équipe itinérance de Trois-Rivières L équipe itinérance de Trois-Rivières Une réponse aux situations complexes de rupture sociale Danny Lacroix Centre Le Havre de Trois-Rivières Jacques Boucher CRD Domrémy MCQ Nadia L Espérance CRD Domrémy

Plus en détail

Soigner et accompagner les plus pauvres : entre devoir d humanité et impératifs financiers

Soigner et accompagner les plus pauvres : entre devoir d humanité et impératifs financiers Hôpital Soigner et accompagner les plus pauvres : entre devoir d humanité et impératifs financiers La pauvreté est de plus en plus visible dans le milieu hospitalier. Elle pose question à tous ceux qui

Plus en détail

DISCOURS CÉCILE DUFLOT

DISCOURS CÉCILE DUFLOT Cabinet de la ministre de l Égalité des territoires et du Logement Paris, le 31 janvier 2013 SEUL LE PRONONCÉ FAIT FOI DISCOURS CÉCILE DUFLOT Ouverture de la séance plénière clôturant la concertation «Quartiers

Plus en détail

Monoparentalité : entre les mots, une réalité plurielle difficile à définir

Monoparentalité : entre les mots, une réalité plurielle difficile à définir Philippe Maurage 1 Monoparentalité : entre les mots, une réalité plurielle difficile à définir De la Genèse Le parent élevant seul son enfant a toujours existé, ce n est pas un phénomène nouveau. Auparavant,

Plus en détail

Penser les difficultés de mise en œuvre des méthodes d évaluation des RPS : le cas d un établissement public de

Penser les difficultés de mise en œuvre des méthodes d évaluation des RPS : le cas d un établissement public de Penser les difficultés de mise en œuvre des méthodes d évaluation des RPS : le cas d un établissement public de m u s é o l o g i e s c i e n t i f i q u e Anne Jacquelin Doctorante sociologie CRESPPA-GTM

Plus en détail

Les défis du mandat d une Équipe itinérante : prévenir les glissements

Les défis du mandat d une Équipe itinérante : prévenir les glissements Résumé Les défis du mandat d une Équipe itinérante : prévenir les glissements Ce texte fait partie d une banque de 50 récits de pratiques d intervention en itinérance qui ont été réalisés avec quatre Équipes

Plus en détail

Description des orientations spécifiques De la Maîtrise universitaire (Master) en sciences sociales

Description des orientations spécifiques De la Maîtrise universitaire (Master) en sciences sociales Description des orientations spécifiques De la Maîtrise universitaire (Master) en sciences sociales Parcours de vie, inégalités et politiques sociales, p. 2 Droits humains, Diversité et Globalisation,

Plus en détail

séminaires de recherche

séminaires de recherche séminaires de recherche Théologie - philosophie Réservés à des doctorants, enseignants et chercheurs de Recherche Anthropologie et justice sociale (p33s) Cécile RENOUARD Lundi de 13h30 à 16h, les 13 octobre,

Plus en détail

CHARTE DES DROITS ET LIBERTÉS DE LA PERSONNE AGÉE EN SITUATION DE HANDICAP OU DE DÉPENDANCE

CHARTE DES DROITS ET LIBERTÉS DE LA PERSONNE AGÉE EN SITUATION DE HANDICAP OU DE DÉPENDANCE CHARTE DES DROITS ET LIBERTÉS DE LA PERSONNE AGÉE EN SITUATION DE HANDICAP OU DE DÉPENDANCE Avant-propos Pourquoi une nouvelle version de la charte? La Fondation Nationale de Gérontologie avait pris l

Plus en détail

CATALOGUE Formations. Comités Départementaux d Education pour la Santé du Gard et de l Aude

CATALOGUE Formations. Comités Départementaux d Education pour la Santé du Gard et de l Aude CATALOGUE Formations Comités Départementaux d Education pour la Santé du Gard et de l Aude 2016 Mot des présidents Cela fait maintenant plus de 30 ans que les Comités d Education pour la Santé du Languedoc

Plus en détail

Journée Régionale REQUAMIP. 21 mai 2010. Toulouse

Journée Régionale REQUAMIP. 21 mai 2010. Toulouse Journée Régionale REQUAMIP 21 mai 2010 Toulouse BIENTRAITANCE et BIEN TRAITANCES Du concept au terrain Docteur en Droit et en Psychologie Chercheur au CNRS-UTM2, Centre d Ingénierie Psycho Sociale VALEATIS

Plus en détail

LE PROJET COMME ORGANISATEUR DU MOUVEMENT?

LE PROJET COMME ORGANISATEUR DU MOUVEMENT? LE PROJET COMME ORGANISATEUR DU MOUVEMENT? Fabrice TRAVERSAZ Sociologue, Laboratoire Interdisciplinaire pour la Sociologie Economique, CNRS-CNAM, Paris La notion de «projet» est l objet, depuis un certain

Plus en détail

LOI A RISQUE POUR LA SANTE

LOI A RISQUE POUR LA SANTE LOI A RISQUE POUR LA SANTE SANTELe projet de loi de santé de Marisol Touraine, soumis au vote des députés ce 14 avril, cache des dispositions dangereuses pour notre système de santé derrière un ensemble

Plus en détail

«Attraction le manga» d une campagne de communication à un outil d intervention

«Attraction le manga» d une campagne de communication à un outil d intervention «Attraction le manga» d une campagne de communication à un outil d intervention Journées de la prévention 5 juin 2013 Julie-Mattéa Fourès Inpes julie-mattea.foures@inpes.sante.fr La prévention du tabagisme

Plus en détail

Préparer la formation

Préparer la formation Préparer la formation Promouvoir la formation des enseignants Profédus propose des exemples variés de contenus d enseignement en éducation à la santé. Les fiches ne sont pas conçues en «prêt à penser»

Plus en détail

NATIONALE DE GERONTOLOGIE. 20 ème anniversaire - 2007 - 49, rue Mirabeau 75016 PARIS Tel : 01 55 74 67 00 www.fng.fr

NATIONALE DE GERONTOLOGIE. 20 ème anniversaire - 2007 - 49, rue Mirabeau 75016 PARIS Tel : 01 55 74 67 00 www.fng.fr fng FONDATION NATIONALE DE GERONTOLOGIE 20 ème anniversaire - 2007-49, rue Mirabeau 75016 PARIS Tel : 01 55 74 67 00 www.fng.fr 2 Avant-propos Pourquoi une nouvelle version de la Charte? La avait pris

Plus en détail

PENSÉES CONTESTATAIRES, RATIONALITÉS DIVERGENTES

PENSÉES CONTESTATAIRES, RATIONALITÉS DIVERGENTES REMERCIEMENTS... XXI Introduction L INTERVENTION SOCIALE... 1 Henri Dorvil PRÉSENTATION DES CONTRIBUTIONS... 5 Partie 1 Pensées contestataires, rationalités divergentes... 5 Partie 2 Théories et méthodologies

Plus en détail

LICENCE Administration publique Parcours : MANAGEMENT PUBLIC 2 ème année

LICENCE Administration publique Parcours : MANAGEMENT PUBLIC 2 ème année LICENCE Administration publique Parcours : MANAGEMENT PUBLIC 2 ème année CONTENU DES ENSEIGNEMENTS ET MODALITES D EVALUATION Semestre 1 : 30 crédits 9 EC obligatoires 1 EC optionnelle à choisir parmi 2

Plus en détail

Les questions qui font peur. Les solutions pour agir durablement. Jacques Loyat

Les questions qui font peur. Les solutions pour agir durablement. Jacques Loyat ,/f wí (t ICQ Agricultures du monde Les questions qui font peur Les solutions pour agir durablement Jacques Loyat L I gjwjjmimiii III Sommaire INTRODUCTION 1. LA QUESTION ACRICOLE AUJOURD'HUI i Agricultures

Plus en détail

Un accompagnement durable vers le changement

Un accompagnement durable vers le changement Un accompagnement durable vers le changement LE DÉVELOPPEMENT D UNE POLITIQUE DU HANDICAP EN ENTREPRISE - De l Éthique à l adhésion solidaire 1. LES HANDICAPS DE L ENTREPRISE POUR ALLIER ETHIQUE ET ADHESION

Plus en détail

«Construire son PROJET ASSOCIATIF : De la RÉDACTION à l EVALUATION»

«Construire son PROJET ASSOCIATIF : De la RÉDACTION à l EVALUATION» «Construire son PROJET ASSOCIATIF : De la RÉDACTION à l EVALUATION» CDOS de Gironde Bordeaux (33) 19 Janvier Jacques LAPORTE Conseil-Formation-Coaching 1 «C est le désir qui crée le désirable et le projet

Plus en détail

PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX

PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX PREVENTION DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX 1. Définition Les risques psychosociaux (RPS) recouvrent des risques d origine et de nature variées et sont admis comme des : «risques pour la santé, mentale mais aussi

Plus en détail

Introduction. Groupe Eyrolles

Introduction. Groupe Eyrolles Introduction La crise ferait vendre! C est en tout cas le constat que peuvent se faire nombre de libraires depuis 2008 : près d une centaine d ouvrages sur le sujet auraient déjà été publiés Pratiquement

Plus en détail

Le contentieux des dommages de construction

Le contentieux des dommages de construction Jean-Louis SABLON Le contentieux des dommages de construction Analyse et stratégie Groupe Eyrolles, 2012, ISBN : 978-2-212-13399-8 Table des matières Introduction... 1 I. Le contentieux... 1 A. Diversité...

Plus en détail

Les risques psychosociaux

Les risques psychosociaux Les risques psychosociaux démystifier et agir en entreprise Laurence Weibel " depuis 2002, l'entreprise doit prendre soin de la santé physique et mentale de ses salariés. Les risques psychosociaux sont

Plus en détail

Un syndrome de la précarité

Un syndrome de la précarité Un syndrome de la précarité Nicolas DUVOUX Alors que les travaux sociologiques et philosophiques sur la souffrance sociale se multiplient, le psychiatre Jean Furtos jette un regard clinique sur les rapports

Plus en détail

Favoriser la qualité de vie au travail et prévenir les risques psychosociaux

Favoriser la qualité de vie au travail et prévenir les risques psychosociaux Favoriser la qualité de vie au travail et prévenir les risques psychosociaux dans social le secteur et médico social Marseille 09 mai 2012 Commission Nationale Paritaire Technique de Prévoyance (CNPTP)

Plus en détail

PLAN DE SANTE BRUXELLOIS : Répondre aux besoins du patient

PLAN DE SANTE BRUXELLOIS : Répondre aux besoins du patient PLAN DE SANTE BRUXELLOIS : Répondre aux besoins du patient 1. Contexte Dans le cadre de la mise en œuvre des différents chantiers prévus dans la Déclaration de Politique Générale de la COCOM, l élaboration

Plus en détail

Réponse de la COFACE à la Consultation de la Commission européenne à propos du Livre vert sur les retraites

Réponse de la COFACE à la Consultation de la Commission européenne à propos du Livre vert sur les retraites Confédération des Organisations Familiales de l Union européenne Réponse de la COFACE à la Consultation de la Commission européenne à propos du Livre vert sur les retraites Commentaire général Le premier

Plus en détail

Programmes Opérationnels Européens 2014-2020 FICHE ACTION

Programmes Opérationnels Européens 2014-2020 FICHE ACTION I. OBJECTIFS ET RÉSULTATS 1. Descriptif de l'objectif de l'action Cette mesure s articule en deux volets : GPEC : volet A ressources humaines Il s agit de renforcer l accompagnement des politiques dans

Plus en détail

La place des dépenses de santé dans l économie européenne. Jean-Marie ANDRE EHESP

La place des dépenses de santé dans l économie européenne. Jean-Marie ANDRE EHESP La place des dépenses de santé dans l économie européenne Jean-Marie ANDRE EHESP La place des dépenses de santédans l économie européenne Plan: Eléments d introduction 1.Situation générale des dépenses

Plus en détail

METTRE FIN À LA PAUVRETÉ PARTOUT DANS LE MONDE

METTRE FIN À LA PAUVRETÉ PARTOUT DANS LE MONDE by Du global au local : 2015-2030 - 2050 1 METTRE FIN À LA PAUVRETÉ PARTOUT DANS LE MONDE 1 1 L élimination de la pauvreté dans le monde est le premier des Objectifs du Millénaire pour le Développement

Plus en détail

60 salariés. 3 MINISTÈRE est une agence Web, experte en CRM, e-commerce, data et analytics. Elle compte à ce. jour 25 salariés.

60 salariés. 3 MINISTÈRE est une agence Web, experte en CRM, e-commerce, data et analytics. Elle compte à ce. jour 25 salariés. Laurent HABIB réunit les agences LIGARIS 1, PLAN CRÉATIF 2 et MINISTÈRE 3 pour créer la 1 ère agence globale indépendante du marché. Une agence de 180 personnes, à 60% digitale, intégrant tous les métiers

Plus en détail

CONSTRUIRE DES DYNAMIQUES TERRITORIALES FAVORABLES A LA SANTE Quels acteurs? Quelles actions? Quelles articulations? Quelles évaluations?

CONSTRUIRE DES DYNAMIQUES TERRITORIALES FAVORABLES A LA SANTE Quels acteurs? Quelles actions? Quelles articulations? Quelles évaluations? APPEL A COMMUNICATIONS 7 ème édition Rencontres territoriales de la santé publique CONSTRUIRE DES DYNAMIQUES TERRITORIALES FAVORABLES A LA SANTE Quels acteurs? Quelles actions? Quelles articulations? Quelles

Plus en détail

UNE STRATEGIE DE PROTECTION SOCIALE AU BURKINA FASO : LA POLITIQUE NATIONALE D ACTION SOCIALE

UNE STRATEGIE DE PROTECTION SOCIALE AU BURKINA FASO : LA POLITIQUE NATIONALE D ACTION SOCIALE Communication livrée dans le cadre de l atelier nationale sur la protection sociale à Ouagadougou, les 27, 28 et 29 avril 2010 UNE STRATEGIE DE PROTECTION SOCIALE AU BURKINA FASO : LA POLITIQUE NATIONALE

Plus en détail

Sommaire. Partie I HISTOIRE ET PHILOSOPHIE DE LA SANTÉ, DES SOINS ET DES SCIENCES

Sommaire. Partie I HISTOIRE ET PHILOSOPHIE DE LA SANTÉ, DES SOINS ET DES SCIENCES Sommaire Partie I HISTOIRE ET PHILOSOPHIE DE LA SANTÉ, DES SOINS ET DES SCIENCES 1. Une longue introduction en trois mots.............................. 3 Autour du mot «santé» (et maladie)................................

Plus en détail

L importance de réaffirmer et de renforcer le rôle social de l État

L importance de réaffirmer et de renforcer le rôle social de l État L importance de réaffirmer et de renforcer le rôle social de l État Avis présenté dans le cadre des consultations de la Commission de révision permanente des programmes Par la Fédération de la santé du

Plus en détail

Consommation et pathologisation de la représentation : l exemple de l alcool

Consommation et pathologisation de la représentation : l exemple de l alcool Consommation et pathologisation de la représentation : l exemple de l alcool Amnon Jacob Suissa, Ph.D Université du Québec à Montréal École de Travail Social Courriel: suissa.amnon@uqam.ca Du concept d

Plus en détail

Construction, transformation et transmission de savoirs Congres AIFRIS - Lille Juillet 2013. Proposition de communication, Axe 3

Construction, transformation et transmission de savoirs Congres AIFRIS - Lille Juillet 2013. Proposition de communication, Axe 3 Sabine Fombelle Construction, transformation et transmission de savoirs Congres AIFRIS - Lille Juillet 2013 Proposition de communication, Axe 3 Formatrice, Centre de Formation AFERTES Arras Doctorante

Plus en détail

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique

Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique A R D E Q A F Le référentiel professionnel du Diplôme d Etat d Aide Médico-Psychologique 1.1 Définition de la profession et du contexte de l intervention p. 2 1.2 Le référentiel d activités du Diplôme

Plus en détail

Bien-être et Performance Collective Des risques psychosociaux au modèle de management et au bien vivre ensemble

Bien-être et Performance Collective Des risques psychosociaux au modèle de management et au bien vivre ensemble Des risques psychosociaux au modèle de management et au bien vivre ensemble Comment concilier «bienêtre» et «performance collective»? Comment aider les opérationnels à assumer leur responsabilité managériale,

Plus en détail

Les Fondations du groupe Bouygues

Les Fondations du groupe Bouygues Les Fondations du groupe Bouygues Depuis près de 20 ans, le groupe Bouygues participe au développement économique et social des régions et pays dans lesquels il est implanté, que ce soit par des initiatives

Plus en détail

SOMMAIRE. Introduction... 9

SOMMAIRE. Introduction... 9 SOMMAIRE Introduction............................................ 9 Chapitre 1 Quels sont les fondements de la puissance américaine dans l économie mondiale? 1. Les fondements intérieurs de la puissance

Plus en détail

LE POUVOIR. Extrait de «La Sociopsychanalyse de Gérard Mendel, Autorité,pouvoirs et démocratie» de Claire Rueff-Escoubès *

LE POUVOIR. Extrait de «La Sociopsychanalyse de Gérard Mendel, Autorité,pouvoirs et démocratie» de Claire Rueff-Escoubès * LE POUVOIR Extrait de «La Sociopsychanalyse de Gérard Mendel, Autorité,pouvoirs et démocratie» de Claire Rueff-Escoubès * Aussi fortement que l autorité, le pouvoir est un sujet universellement sensible,

Plus en détail

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Gestion territoriale du développement durable

www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Gestion territoriale du développement durable www.u-bordeaux3.fr Master professionnel Gestion territoriale du développement durable Former des cadres à la conception et la gestion de projets sur le territoire Le master intégre les critères de durabilité

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail