Chapitre 6 ÉNERGIE PUISSANCE - RENDEMENT. W = F * d. Sommaire

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chapitre 6 ÉNERGIE PUISSANCE - RENDEMENT. W = F * d. Sommaire"

Transcription

1 Chapitre 6 ÉNERGIE PUISSANCE - RENDEMENT Sommaire 1. Définitions symboles - unités 2. Chute de tension dans les conducteurs 3. Effets calorifiques du courant 1. DÉFINITIONS SYMBOLES - UNITÉS 1.1 Force La physique définit une force comme étant toute cause capable de modifier l'état de repos ou de mouvement d'un corps, ou encore de produire des déformations. L'unité choisie est le Newton [N]. Pour soulever une masse, il faut exercer sur elle une force égale et opposée à la force de pesanteur, c.-à-d. à son poids. La figure ci-contre montre que pour soulever la charge de masse «m» il faut lui appliquer une force de levage F. 1.2 Travail Si une force déplace son point d'application dans sa propre direction on dit qu'il y a production de travail. L'unité choisie est, toujours dans le système MKSA, le Joule [J]. La figure ci-contre montre que si la charge de masse «m» est soulevée à une distance «d» il y aura production d'un travail. W = F * d W = travail en Joules F = force en Newtons d = espace en mètres Théorie chapitre 6 page 1

2 Exemple Calculer le travail fourni par un ouvrier qui a hissé à une hauteur de 10 m une charge de 20 kg. d = 10 m m = 20 kg W =? J F = m * g W = F * d F = 20 * 9,81 = 196,2 N W = 196,2 * 10 = 1962 J 1.3 Énergie L'énergie est le pouvoir de produire du travail. On la trouve sous plusieurs formes : énergie potentielle (barrage, ressort tendu, charbon, arc tendu, etc...) énergie cinétique (véhicule en mouvement, pierre qui tombe, etc...) énergie calorifique (charbon qui brûle, soleil, etc...) énergie électrique (générateur, moteur, transformateur, etc...) Exemple Un barrage, situé à une hauteur de 100 m, a une capacité de 80 millions de mètres cube d'eau. Quelle est l'énergie ainsi accumulée (potentielle)? d = 100 m m = m 3 or 1m 3 = 1000 l = 1000 kg W =? J F = m * g W = F * d F = 1000 * 9,81 = 9810 N F t = 9810 * = N W = * 100 = J 1.4 Puissance La puissance d'une machine est mesurée par le travail qu'elle effectue pendant l'unité de temps c.-à-d. pendant chaque seconde. Cette notion est importante car deux machines peuvent absorber une même quantité d'énergie mais pas nécessairement durant le même temps! On peut donc écrire : P = Puissance en watts W = Travail en Joules t = temps en secondes Théorie chapitre 6 page 2

3 Exemple Une grue soulève une charge de kg à une hauteur de 20 m en deux minutes. Calculez la puissance de la grue. d = 20 m m = 5000 kg t = 2' = 120 '' W =? J F = m * g W = F * d F = 5000 * 9,81 = N W = * 20 = J P = W / t P = /120 = 8175 W Sachant qu'en mécanique l'énergie W est égale au produit d'une force F par un déplacement d qu'en est-il en électricité? L'équivalent de la force F est tout simplement la quantité d'électricité Q tandis que la distance d est mesurée par la différence de potentiel U. On se rappellera que Q = I * t et dès lors on peut écrire que : P = Puissance en watts U = Tension en volts I = Intensité en Ampères t = temps en secondes Après simplification la formule de la puissance devient : P = U * I P = Puissance en watts U = Tension en volts I = Intensité en Ampères Unité choisie Dans le système MKSA, la puissance électrique s'exprime en watts (W). Un watt est la puissance d'un récepteur qui absorbe un ampère sous une tension de un volt. Exemple Un appareil absorbe un courant de 10 A sous une tension de 220 V. Quelle est sa puissance? I = 10 A U = 220 V P =? W P = U * I P = 220 * 10 = 2200 W Théorie chapitre 6 page 3

4 Formules combinées Unité pratique de l'énergie électrique Notre fournisseur d'énergie électrique tarifie ses fournitures en kwh et non pas en Joules. En effet le joule est le travail fourni, chaque seconde, par un récepteur d'une puissance de 1 watt. Cela représente un très petit travail et c'est la raison pour laquelle on introduit habituellement la puissance en kw et le temps en heures. En résumé : W exprimé en J si la puissance est exprimée en W et le temps en s, W exprimé en kwh si la puissance est exprimée en kw et le temps en h. Exemple Votre lustre n'a pas été éteint avant votre départ en vacances! Qu'en vous coûtera-t-il si vous savez que le kwh vous est facturé 8 centimes. Votre lustre est équipé de six lampes de 75 W et vos vacances se sont prolongées durant trois semaines! P = 75 * 6 = 450 W =0,45 kw t = 21 j = 504 h prix = 0,08 W =? (J) W = P * t coût = W * prix W = 0,45 * 504 = 226,8 kwh coût = 226,8 * 0,08 = 18,14 Théorie chapitre 6 page 4

5 1.5 La notion de rendement Si l'on regarde l'illustration ci-dessous on constate que le générateur reçoit une puissance mécanique P1 et après transformation restitue une puissance électrique P2. On souhaiterait que ces deux puissances soient égales! En réalité, aucune machine n'étant parfaite, la puissance P2 sera inférieure à la puissance P1, en effet la transformation d'énergie s'accompagne toujours d'une certaine perte. Par suite de ces pertes on dira que la puissance utile est plus petite que la puissance absorbée. On définira le rendement comme étant le rapport entre la puissance utile et la puissance absorbée. Le symbole choisi est la lettre grecque êta [ η ]. Ηη = rendement Put = puissance utile Pab = puissance absorbée sans unité en W en W Exemple Un appareil dont la puissance nominale est de 1000 W absorbe une puissance de 1200 W. Calculez son rendement. P ut = 1000 W P ab = 1200 W η =? η = P ut /P ab η = 1000 / 1200 = 0,83 N.B. : Ce même résultat est souvent exprimé en % et on dira alors que le rendement de cet appareil est de 83 %. Théorie chapitre 6 page 5

6 1.6 Applications 1. Calculer la puissance produite par le passage d'un courant de 10 A dans une résistance de 20 mω. 2. Déterminer la valeur du courant absorbé par un moteur de 2,2 kw fonctionnant sous une tension de 220 V. 3. Une installation comporte 10 lampes de 60 W, un appareil de 8kW, 30 projecteurs de 150 W chacun et un moteur d'une puissance de 0,2 kw. On demande de calculer la puissance totale mise en jeu et ce que coûterait le fonctionnement de cette installation en supposant 1 heure de fonctionnement et le prix du kwh à 0, Un récepteur de 11 Ω branché sous une tension de 220 V fonctionne durant un certain temps. En supposant une énergie consommée de J, calculez le temps et la puissance mise en œuvre. 5. De quelle puissance doit-on disposer pour entraîner un moteur dont la puissance utile est de 4 kw et le rendement 80 %? 6. Calculer la valeur de la puissance utile d'un moteur absorbant 20 A sous une tension de 380 V si le rendement est de 80 %. 7. Sur le culot d'une lampe on lit : 150 W -220 V. Calculer la valeur de l'intensité du courant qui traverse cette lampe, l'énergie utilisée en 3h30min et ce qu'il en coûte à raison de 0,1368 le kwh. 8. La d.d.p. entre les bornes d'un moteur est de 220 V et l'intensité absorbée 30 A. Calculer la puissance absorbée par ce moteur sachant que 80 % de l'énergie électrique est transformée en énergie mécanique. Quelle est la valeur de la puissance mécanique de ce moteur? 9. Une machine à coudre est entraînée par un moteur de 0,01 kw dont le rendement est de 0,4. Quelle est la dépense à l'heure si le kwh est facturé à 0, Un moteur électrique absorbe une intensité de 15 A et fournit une puissance mécanique de 1500 W. En 15 minutes, il consomme 450 Wh. Calculer son rendement et la valeur de la tension d'alimentation. 11. Un moteur commande une pompe qui élève 10 litres d'eau par seconde à une hauteur de 20 m. Le moteur dont le rendement est de 83 % absorbe une intensité de 20 A sous une tension de 220 V. On demande de calculer : a) la puissance mécanique fournie par le moteur à la pompe; b) le rendement de la pompe; c) le rendement global du groupe moto-pompe. 12. Pendant 8 h un homme a fourni un travail de 2 MJ; il a été payé 99,16. Le fonctionnement d'un moteur électrique de 555 W produirait le même travail en 1 h. Si l'on compte le prix du kwh à 0,1368 combien de fois le travail humain coûte-t-il plus cher que celui du moteur électrique? Théorie chapitre 6 page 6

7 2. CHUTE DE TENSION DANS LES CONDUCTEURS 2.1 Qu'est-ce qu'une chute de tension? Illustrons ce problème au moyen d'un petit exemple. Supposons que l'on souhaite placer une sonnerie dans un abri de jardin, situé à une distance de 100 mètres de la maison d'habitation. Pour réaliser ce petit montage il faudra : une sonnette de 4,5V une pile de 4,5V un rouleau de fil sonnerie de 0,5 mm 2 de section et de 100 m de longueur. Le schéma de ce montage est simple et illustré ci-dessous : La tension de 4,5V va-t-elle se retrouver intégralement aux bornes de la sonnerie? Théoriquement, en parallèle la tension reste constante donc, théoriquement, on pourrait répondre par l'affirmative. MAIS la longueur du fil n'est pas quelconque, en effet 100 m à l'aller et 100m au retour, soit au total 200m. La loi de Pouillet existe toujours et va nous montrer que la résistance de la ligne n'est pas négligeable. Effectuons ce petit calcul : R = (ρ * l) / s soit (1, * 200) / 0, = 6,4 Ω. Cette résistance de ligne sera,elle aussi, parcourue par le courant nécessaire au fonctionnement de la sonnette. Dans notre cas, si l'on suppose un courant de 500 ma, la chute de tension serait de u = R * I soit 6,4. 0,5 = 3,2V. Si l'on dispose d'un générateur de 4,5V et que l'on perd 3,2V le long de la ligne il est aisé de voir qu'il ne restera plus que 1,3V pour faire fonctionner la sonnette. Conclusion Ce qui est perdu dans les fils d'alimentation s'appelle la chute de tension en ligne! Elle est égale dans tous les cas au produit de la résistance de la ligne par l'intensité du courant qui la parcourt. Pour y remédier deux, possibilités : - augmenter la tension au départ; - augmenter la section des conducteurs. On n'a pas toujours le choix et la décision dépendra de plusieurs facteurs. En pratique, dans les installations électrique à basse et moyenne tension, l'écart de tension ne peut dépasser ± 3% de la tension du récepteur pour l'éclairage et ± 5% pour les autres récepteurs. Théorie chapitre 6 page 7

8 Calcul du rendement de la ligne On appelle rendement de la ligne le rapport entre la puissance à l'arrivée et la puissance au départ (c'est-à-dire entre la puissance utilisée et la puissance fournie). On a : η ligne = Finalement, on peut écrire : Exemple On alimente, à partir d'une prise de courant 120 V, un radiateur marqué 1500 W 120 V, par l'intermédiaire d'un conducteur de résistance totale r = 2,4 Ω. Calculer : la résistance du radiateur, l'intensité du courant dans la ligne, la chute de tension en ligne, le rendement de la ligne, la puissance réelle fournie par le radiateur. Représentation du circuit : U = 120 V P ab = 1500 W r = 2,4 Ω R =? Ω P = U * I I = P/U U = R * I R = U/I I = 1500 / 120 = 12,5 A R = 120 / 12,5 = 9,6 Ω I =? A R t = R + r I = U/R R t = 9,6 + 2,4 = 12 Ω I = 120 / 12 = 10 A u =? V u = r * I U R = U u u = 2,4 * 10 = 24 V U R = = 96 V η =? P =? W η = U R /U P = U * I η = 96 /120 = 0,8 P = 96 * 10 = 960 W Théorie chapitre 6 page 8

9 2.2 Densité du courant La chute de tension produite dans un conducteur doit être limitée pour réduire les pertes de puissance et également pour éviter les échauffements dangereux. La densité de courant (Δ) est l'intensité du courant admise par unité de surface. Δ = densité en A/mm 2 I = courant en A S = surface en mm 2 Remarque : la densité admise en pratique est de 1 à 5 A/mm 2 (pour le cuivre). 2.3 Applications 1. Un moteur est raccordé en 220 V par un câble en cuivre de 60 m de longueur. L'intensité admissible étant de 20 A, on demande de calculer la section des conducteurs sachant que la chute de tension tolérée en ligne est de 4% de la tension du réseau. 2. Un moteur qui fournit 12 kw fait tourner une dynamo qui produit 40 A sous 230 V à un moteur distant de 100 m. On demande de calculer : a) le rendement de la dynamo; b) la tension aux bornes du moteur; c) les pertes par effet Joule dans la ligne; d) le rendement du moteur. 3. On désire installer au fond d'un jardin quatre projecteurs de 1 kw chacun. Sachant que la distance qui sépare l'alimentation des récepteurs est de 100 m, quelle section de câble devra-t-on employer? On admet une chute de tension de 2% de la tension d'alimentation qui est de 220 V. 4. Un conducteur en aluminium d'une longueur de 1 km et d'un diamètre de 2 mm est parcouru par un courant de 6 A. Calculez la densité de courant et l'énergie perdue dans ce conducteur en 20 minutes. Théorie chapitre 6 page 9

10 3. EFFET CALORIFIQUE DU COURANT 3.1 Rappel de physique La chaleur est une forme de l'énergie tandis que la température caractérise l'état thermique ou le degré de chaleur. Les températures sont mesurées en Kelvin et on se rappellera que pour qu'il y ait transmission de chaleur la température de la source de chaleur doit être plus élevée que celle de l'objet à chauffer. Si l'on veut chauffer un corps il faut lui transmettre une certaine quantité de chaleur ou énergie calorifique celle-ci, comme toutes les énergies, est exprimée en JOULES. Pour déterminer la quantité d'énergie Q dont on a besoin pour élever de ΔT ( ΔT veut dire différence de température) la température d'un corps de masse m, il faut connaître la chaleur massique c de ce corps. Rappelons que la chaleur massique c est l'énergie nécessaire pour élever de 1 K la température de l'unité de masse d'un corps. Q = m * c * ΔT Q = énergie calorifique en J Mm = masse du corps en kg C c = chaleur massique en J/kg K ΔT = différence de t en degré Exemple Calculer la quantité de chaleur nécessaire pour élever 30 litres d'eau de 12 à 85 degrés. m =30 l = 30 kg T1 = 12 T2 = 85 c = 4180 J/kg K Q =? J Q = m * c * ΔT Q = 30 * 4180 * (85-12) Q = 9154,2 KJ Matériaux Chaleur massique (J/kg K) Unité MKSA Chaleur massique (Kcal/kg K) Ancienne unité (encore usitée) Aluminium 920 0,22 Cuivre 384 0,09 Fer 460 0,11 Eau Huile ,5 Théorie chapitre 6 page 10

11 3.2 L'effet JOULE Chacun d'entre-nous a pu constater que le passage du courant électrique dans un conducteur s'accompagne toujours d'un dégagement de chaleur plus ou moins intense, et qui est : non recherché recherché - dans la lampe à incandescence - dans le fer à repasser - dans un transformateur - dans le gaufrier - dans un moteur électrique - dans le radiateur électrique Ce phénomène est général : en effet toute circulation d'électrons ou d'ions dans un conducteur s'accompagne d'un effet calorifique. Pour qu'un courant circule dans un circuit électrique nous savons que le générateur doit fournir une certaine énergie électrique. On appelle effet JOULE la transformation (totale ou partielle) de cette énergie électrique en énergie calorifique. Le tout est de savoir de quels facteurs dépend ce dégagement de chaleur? Les trois facteurs de l'effet JOULE On démontre que : - la quantité de chaleur dégagée va dépendre de la durée de passage du courant : [ t ] - la quantité de chaleur dégagée va dépendre du carré de l'intensité du courant : [ I 2 ] - la quantité de chaleur dégagée va dépendre de la résistance du matériau conducteur : [ R ] D'où la loi généralement appelée loi de Joule : W = R * I 2 * t W = énergie en Joules R = résistance en Ohms I = intensité en Ampères t = temps en secondes Conclusion La chaleur est une forme de l'énergie. Les températures sont mesurées en Kelvin. La quantité de chaleur Q s'exprime en joules. C'est l'énergie nécessaire pour élever de ΔT la température d'un corps de masse m et de chaleur massique c. Par effet Joule une énergie W est dissipée dans un conducteur de résistance R, dans lequel circule un courant I pendant un temps t. La kilocalorie [kcal) est une unité de chaleur encore utilisée actuellement. C'est la quantité de chaleur nécessaire pour échauffer de 1 C 1 kg ou 1l d'eau. 1 J = 0, kcal ou 1 kwh = 860 kcal Théorie chapitre 6 page 11

12 3.3 Application de l'effet JOULE Température d'équilibre L'effet Joule échauffe tout conducteur. Si celui-ci ne perd pas sa chaleur assez rapidement, l'échauffement peut être important et amener la fusion du fil. En réalité un conducteur ne s'échauffe pas indéfiniment. Il arrive un moment où il y a équilibre entre la chaleur produite et la chaleur perdue. Le conducteur atteint alors une température d'équilibre et cette température est constante aussi longtemps que les conditions ne changent pas. Pour une intensité donnée, l'échauffement est d'autant plus faible que le conducteur est plus gros. Pratiquement l'échauffement des conducteurs dans une installation courante ne doit pas dépasser 30 C. Pour cela, les fils des installations intérieures doivent être en cuivre d'au moins 1,5 mm 2 de section, ce qui leur permet de supporter un courant de 10 A sans échauffement excessif Appareils de chauffage En faisant passer le courant dans des conducteurs suffisamment résistants mais peu fusibles et peu oxydables, on peut obtenir des températures élevées, atteignant jusqu'à 2000 C. Jusqu'à 800 C, on utilise généralement des résistances en ferro-nickel ou en nickel-chrome. Au-delà on emploie du tungstène. Les résistances peuvent être enroulées sur un support réfractaire ou isolées par de l'amiante ou du mica. Principaux appareils : fer à repasser, radiateur, fer à souder, chauffe-eau Court-circuit Il y a court-circuit quand deux fils de distribution se touchent accidentellement. Le courant, ne rencontrant qu'une résistance très faible, devient très intense. Cette intensité énorme peut faire rougir les fils et provoquer des incendies. Pour éviter ce risque on place un fusible (ou coupe-circuit), en série sur un fil d'alimentation. Si l'intensité s'élève dangereusement, la température de fusion est atteinte et le fusible fond sans danger pour l'installation. Le circuit est alors coupé et le courant ne passe plus. On peut utiliser comme fusible soit un alliage de plomb et d'étain, soit un fil d'argent, soit, pour les fortes intensités, une barre d'aluminium. On peut également remplacer les fusibles par un disjoncteur plus précis Éclairage L'éclairage électrique par incandescence est une application de l'effet Joule. Un filament conducteur est porté à une température élevée par le passage du courant et devient incandescent. Les premières lampes, inventées par Edison, comprenaient un filament de carbone placé dans une ampoule vide d'air. De nos jours, on utilise le tungstène (qui ne fond qu'à 3380 C). Le filament très fin (quelques centièmes de millimètre) est placé dans une atmosphère de gaz inerte (azote, argon ou krypton). Ce filament enroulé en spires serrées est porté à une température de 2500 à 2700 C et émet une lumière très blanche. Théorie chapitre 6 page 12

13 3.4 Applications 1. Calculer la quantité de chaleur dégagée en dix minutes et produite par le passage d'un courant de 10 A dans une résistance de 20 Ω. 2. Une lampe est branchée sous une tension de 24 V et absorbe une intensité de 100 ma. On demander de calculer la puissance produite, la résistance de l'ampoule et l'énergie dissipée en un jour. 3. Une plaque de chauffe alimentée en 380 V est constituée par deux résistances respectivement de 400 W et 2000 W. Calculer la valeur de ces deux résistances. 4. On désire porter cinq litres d'eau à ébullition. On demande le temps nécessaire sachant que l'on dispose d'un appareil alimenté en 220 V et dont la résistance est égale à 11 Ω. L'eau est prise à une température de Une cafetière électrique a une puissance de 1000 W et une contenance de un litre. Sachant que 30% de la puissance absorbée est dissipée dans l'air ambiant, calculer le temps nécessaire pour porter la contenance de cette cafetière à l'ébullition. L'eau est prise à une température de Un conducteur auquel on applique une tension de 220 V plonge dans un réservoir contenant vingt litres d'huile à 10. La température de l'huile s'élève à 60 après trente minutes de fonctionnement. Calculer la valeur de l'intensité du courant qui a circulé dans le conducteur. La masse volumique de l'huile est de 780 kg/m Calculer la quantité de chaleur produite par un appareil d'une puissance de 1 kw et dont le rendement est de 0,95. L'appareil est enclenché pendant cinq heures dans 100 litres d'eau. 8. Une baignoire de 1,20 x 0,60 x 0,40 m est remplie aux 2/3 de sa capacité. Combien coûte le chauffage de l'eau nécessaire à ce bain si l'eau est prise à 15 et que son propriétaire aime une eau à 65. Le kwh est payé 0,1368 et le rendement de l'installation est de 80%. 9. Un radiateur électrique est prévu pour fonctionner sous une tension de 220 V. Il a deux allures de chauffe correspondant à des puissances de 1000W et 2000W. Ce radiateur est alimenté par une ligne de résistance égale à 0,8 Ω. Sachant que la tension d'utilisation est de 225 V, on demande de calculer les tensions réelles qui apparaîtront aux bornes du radiateur pour chaque allure de chauffe. 10. En réparant un fer à repasser on a enlevé 10 cm du fil chauffant. Le fer chauffera-t-il plus après cette réparation, ou moins? Théorie chapitre 6 page 13

Séquence 14 : puissance et énergie électrique Cours niveau troisième

Séquence 14 : puissance et énergie électrique Cours niveau troisième Séquence 14 : puissance et énergie électrique Cours niveau troisième Objectifs : - Savoir que : o Le watt (W) est l unité de puissance o Le joule (J) est l unité de l énergie o L intensité du courant électrique

Plus en détail

Electricité Générale

Electricité Générale Electricité Générale Electricité 1 Livret 4 Résistance Loi d Ohm Loi de Joule Mise à jour février 2007 *FC1207041.1* FC 1207 04 1.1 Centre National d Enseignement et de Formation A Distance Réalisation

Plus en détail

1 000 W ; 1 500 W ; 2 000 W ; 2 500 W. La chambre que je dois équiper a pour dimensions : longueur : 6 m largeur : 4 m hauteur : 2,50 m.

1 000 W ; 1 500 W ; 2 000 W ; 2 500 W. La chambre que je dois équiper a pour dimensions : longueur : 6 m largeur : 4 m hauteur : 2,50 m. EXERCICES SUR LA PUISSANCE DU COURANT ÉLECTRIQUE Exercice 1 En zone tempérée pour une habitation moyennement isolée il faut compter 40 W/m 3. Sur un catalogue, 4 modèles de radiateurs électriques sont

Plus en détail

Chap3 Puissance et énergie électrique.

Chap3 Puissance et énergie électrique. Chap3 Puissance et énergie électrique. Items Connaissances Acquis Puissance nominale d un appareil. Unité de puissance du Système international (SI). Ordres de grandeur de puissances électriques domestiques.

Plus en détail

Usage personnel uniquement. 2008 R. BALDERACCHI Page 1 DICTIONNAIRE DES TERMES UTILISES EN SCIENCES PHYSIQUES AU COLLEGE

Usage personnel uniquement. 2008 R. BALDERACCHI Page 1 DICTIONNAIRE DES TERMES UTILISES EN SCIENCES PHYSIQUES AU COLLEGE Abscisse : dans un graphique, l abscisse est l axe parallèle au bord inférieur de la feuille ou au horizontal au tableau. On représente généralement le temps sur l abscisse. Air : l air est un mélange

Plus en détail

CH 11: PUIssance et Énergie électrique

CH 11: PUIssance et Énergie électrique Objectifs: CH 11: PUssance et Énergie électrique Les exercices Tests ou " Vérifie tes connaissances " de chaque chapitre sont à faire sur le cahier de brouillon pendant toute l année. Tous les schémas

Plus en détail

Chapitre 7: Énergie et puissance électrique. Lequel de vous deux est le plus puissant? L'énergie dépensée par les deux est-elle différente?

Chapitre 7: Énergie et puissance électrique. Lequel de vous deux est le plus puissant? L'énergie dépensée par les deux est-elle différente? CHAPITRE 7 ÉNERGIE ET PUISSANCE ÉLECTRIQUE 2.4.0 Découvrir les grandeurs physiques qui influencent l'énergie et la puissance en électricité. Vous faites le grand ménage dans le sous-sol de la maison. Ton

Plus en détail

L ÉLECTROCUTION Intensité Durée Perception des effets 0,5 à 1 ma. Seuil de perception suivant l'état de la peau 8 ma

L ÉLECTROCUTION Intensité Durée Perception des effets 0,5 à 1 ma. Seuil de perception suivant l'état de la peau 8 ma TP THÈME LUMIÈRES ARTIFICIELLES 1STD2A CHAP.VI. INSTALLATION D ÉCLAIRAGE ÉLECTRIQUE SÉCURISÉE I. RISQUES D UNE ÉLECTROCUTION TP M 02 C PAGE 1 / 4 Courant Effets électriques 0,5 ma Seuil de perception -

Plus en détail

L énergie sous toutes ses formes : définitions

L énergie sous toutes ses formes : définitions L énergie sous toutes ses formes : définitions primaire, énergie secondaire, utile ou finale. Quelles sont les formes et les déclinaisons de l énergie? D après le dictionnaire de l Académie française,

Plus en détail

Les puissances 4. 4.1. La notion de puissance. 4.1.1. La puissance c est l énergie pendant une seconde CHAPITRE

Les puissances 4. 4.1. La notion de puissance. 4.1.1. La puissance c est l énergie pendant une seconde CHAPITRE 4. LES PUISSANCES LA NOTION DE PUISSANCE 88 CHAPITRE 4 Rien ne se perd, rien ne se crée. Mais alors que consomme un appareil électrique si ce n est les électrons? La puissance pardi. Objectifs de ce chapitre

Plus en détail

Exercice n 1: La lampe ci-dessous comporte 2 indications: Exercice n 2: ( compléter les réponses sans espaces)

Exercice n 1: La lampe ci-dessous comporte 2 indications: Exercice n 2: ( compléter les réponses sans espaces) Exercice n 1: La lampe ci-dessous comporte 2 indications: Complétez le tableau en indiquant quelle est la grandeur indiquée et son unité: indication grandeur unité 12 V 25W Pour cela je dois appliquer

Plus en détail

Le pavillon. Électrothermie. Chauffage électrique

Le pavillon. Électrothermie. Chauffage électrique PAGE 1 DE 10 SOUS / Objectif Énoncer les différents procédés de chauffage (direct et indirect). Énoncer les principes de fonctionnement. Identifier les éléments constitutifs. Savoir technologique visé

Plus en détail

Thermodynamique (Échange thermique)

Thermodynamique (Échange thermique) Thermodynamique (Échange thermique) Introduction : Cette activité est mise en ligne sur le site du CNRMAO avec l autorisation de la société ERM Automatismes Industriels, détentrice des droits de publication

Plus en détail

Définition : la puissance P est le produit de la tension U et du courant I, à chaque instant. P = U I. Symbole de la grandeur : Symbole de l'unité :

Définition : la puissance P est le produit de la tension U et du courant I, à chaque instant. P = U I. Symbole de la grandeur : Symbole de l'unité : Chapitre 8 PUISSANCE, ENERGIE EFFET CALORIFIQUE, RENDEMENT Sommaire La puissance et l'énergie électrique Effet Joule Les pertes par transformation d'énergie Rendement des installations électriques Effets

Plus en détail

CHAUFFAGE DOMESTIQUE N 1

CHAUFFAGE DOMESTIQUE N 1 CHAUFFAGE DOMESTIQUE N 1 Objectif: S informer sur la mise en œuvre des procédés électriques de production de chaleur pour les locaux d'habitation Problème: La famille Durand possède une maison construite

Plus en détail

Chapitre 1 - Les circuits électriques

Chapitre 1 - Les circuits électriques Chapitre 1 - Les circuits électriques Lois fondamentales Historique des versions Version Auteur Description 1.0 pjean Version corrigée et enrichie - portage sous OOo. 2009-09-27 pcornelis Version originale

Plus en détail

Sciences physiques Stage n

Sciences physiques Stage n Sciences physiques Stage n C.F.A du bâtiment Ermont 1 Activité 1 : 1) Observer les plaquettes d appareils électriques suivantes et relever les indications utiles pour un utilisateur quelconque : Four électrique

Plus en détail

L ÉLECTRICITÉ : ÊTES-VOUS AU COURANT? SCP 4011-2. Corrigé des exercices supplémentaires. Centre Christ Roi Mont-Laurier

L ÉLECTRICITÉ : ÊTES-VOUS AU COURANT? SCP 4011-2. Corrigé des exercices supplémentaires. Centre Christ Roi Mont-Laurier L ÉLECTRICITÉ : ÊTES-VOUS AU COURANT? Corrigé des exercices supplémentaires Centre Christ Roi Mont-Laurier Le 29 novembre 2005 SCP 4011 1. Associez chaque unité de mesure donnée à un des items énumérés

Plus en détail

Module 3 : L électricité

Module 3 : L électricité Sciences 9 e année Nom : Classe : Module 3 : L électricité Partie 1 : Électricité statique et courant électrique (chapitre 7 et début du chapitre 8) 1. L électrostatique a. Les charges et les décharges

Plus en détail

4.14 Influence de la température sur les résistances

4.14 Influence de la température sur les résistances nfluence de la température sur la résistance 4.14 nfluence de la température sur les résistances ne résistance R, parcourue par un courant pendant un certain temps t, dissipe une énergie calorifique (W

Plus en détail

L'ENERGIE DE NOTRE TERRE

L'ENERGIE DE NOTRE TERRE L'ENERGIE DE NOTRE TERRE Énergie? «Aujourd'hui j'ai beaucoup d'énergie!» oui, mais que vais-je en faire? La crise de l'énergie : les chocs pétroliers Consommation d'énergie et économies d'énergie??? 2

Plus en détail

INSTALLER UN CHAUFFAGE ELECTRIQUE. Construire Aménager Décorer Jardiner CONSEIL. Castorama

INSTALLER UN CHAUFFAGE ELECTRIQUE. Construire Aménager Décorer Jardiner CONSEIL. Castorama 80.04 INSTALLER UN CHAUFFAGE ELECTRIQUE CONSEIL Castorama Memo page 2&3 L alimentation electrique page 4&5 Emplacement et branchement pages 6 Fixation et entretien pages 7 page 1/7 MEMO Ce mémo vous permet

Plus en détail

Baccalauréat STI2D et STL SPCL Epreuve de sciences physiques Corrigé Session septembre 2014 Métropole. 01/10/2014 www.udppc.asso.fr.

Baccalauréat STI2D et STL SPCL Epreuve de sciences physiques Corrigé Session septembre 2014 Métropole. 01/10/2014 www.udppc.asso.fr. Baccalauréat STI2D et STL SPCL Epreuve de sciences physiques Corrigé Session septembre 2014 Métropole 01/10/2014 www.udppc.asso.fr Page 1 sur 11 ÉTUDE DE L EMPREINTE ENVIRONNEMENTALE DE QUELQUES DISPOSITIFS

Plus en détail

Sciences physiques Stage n

Sciences physiques Stage n Sciences physiques Stage n C.F.A du bâtiment Ermont 1 Activité 1 : Vous disposez des 4 appareils électriques suivants : 1 radiateur de puissance P R = 1000 W. 2 lampes halogènes de puissances P L = 500

Plus en détail

CORRIGÉS DES EXERCICES

CORRIGÉS DES EXERCICES Physique L ÉNERIE DANS LES CIRCUITS ÉLECTRIQUES CORRIÉS DES EXERCICES 2011 L'ENERIE DANS LES CIRCUITS ELECTRIQUES Corrigés des exercices Corrigés des exercices relatifs à l objectif 1 Modéliser les transformations

Plus en détail

RELAIS STATIQUE. Tension commutée

RELAIS STATIQUE. Tension commutée RELAIS STATIQUE Nouveau Relais Statique Monophasé de forme compacte et économique Coût réduit pour une construction modulaire Modèles disponibles de 15 à 45 A Modèles de faible encombrement, avec une épaisseur

Plus en détail

Les Mesures Électriques

Les Mesures Électriques Les Mesures Électriques Sommaire 1- La mesure de tension 2- La mesure de courant 3- La mesure de résistance 4- La mesure de puissance en monophasé 5- La mesure de puissance en triphasé 6- La mesure de

Plus en détail

Centre de Développement des Energies Renouvelables Caractéristiques techniques des Chauffe-eau eau solaires M. Mohamed El Haouari Directeur du Développement et de la Planification Rappels de thermique

Plus en détail

PUISSANCE ET ÉNERGIE ÉLECTRIQUE

PUISSANCE ET ÉNERGIE ÉLECTRIQUE TP d électricité Rédigé par JF Déjean page 1/6 PUISSANCE ET ÉNERGIE ÉLECTRIQUE Programme : B.O n 10 du 15-10-1998 Chapitre : Électricité et vie quotidienne. Contenu : Paragraphe B 2-3 : Installations électriques

Plus en détail

Le tableau suivant représente les principaux symboles utilisés pour les appareils de chauffage, de cuisson

Le tableau suivant représente les principaux symboles utilisés pour les appareils de chauffage, de cuisson Le tableau suivant représente les principaux symboles utilisés pour les appareils de chauffage, de cuisson Principaux symboles d appareils thermiques utilisés pour différents schémas Page 1/11 I) Les radiateurs

Plus en détail

Cours d électricité. Circuits électriques en courant constant. Mathieu Bardoux. 1 re année

Cours d électricité. Circuits électriques en courant constant. Mathieu Bardoux. 1 re année Cours d électricité Circuits électriques en courant constant Mathieu Bardoux mathieu.bardoux@univ-littoral.fr IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie 1 re année Objectifs du chapitre

Plus en détail

Les objectifs du chapitre :

Les objectifs du chapitre : Propriétés thermiques des matériaux Chapitre 2 Les matériaux ont des propriétés physiques et mécaniques différentes lorsqu ils sont soumis à des changements de température. Il est nécessaire de prendre

Plus en détail

DETECTEUR DE FILM D'HUILE TYPE OFD 901 ALIMENTATION 24 VDC MONTAGE ET MISE EN SERVICE

DETECTEUR DE FILM D'HUILE TYPE OFD 901 ALIMENTATION 24 VDC MONTAGE ET MISE EN SERVICE Au service de l'eau F 57600 FORBACH Fax 03 87 88 18 59 E-Mail : contact@isma.fr DETECTEUR DE FILM D'HUILE TYPE OFD 901 ALIMENTATION 24 VDC MONTAGE ET MISE EN SERVICE www.isma.fr SOMMAIRE Pages 1. GÉNÉRALITÉS...

Plus en détail

Chap 1: Toujours plus vite... Introduction: Comment déterminer la vitesse d une voiture?

Chap 1: Toujours plus vite... Introduction: Comment déterminer la vitesse d une voiture? Thème 2 La sécurité Chap 1: Toujours plus vite... Introduction: Comment déterminer la vitesse d une voiture?! Il faut deux informations Le temps écoulé La distance parcourue Vitesse= distance temps > Activité

Plus en détail

Chapitre 11 Bilans thermiques

Chapitre 11 Bilans thermiques DERNIÈRE IMPRESSION LE 30 août 2013 à 15:40 Chapitre 11 Bilans thermiques Table des matières 1 L état macroscopique et microcospique de la matière 2 2 Énergie interne d un système 2 2.1 Définition.................................

Plus en détail

Transport et distribution de l énergie électrique

Transport et distribution de l énergie électrique Transport et distribution de l énergie électrique Distribution Basse-tension 29/09/2011, Liège NGUYEN Huu-Minh Transport et Distribution de l Énergie Électrique, Institut Montefiore, Université de Liège,

Plus en détail

Mesure de la dépense énergétique

Mesure de la dépense énergétique Mesure de la dépense énergétique Bioénergétique L énergie existe sous différentes formes : calorifique, mécanique, électrique, chimique, rayonnante, nucléaire. La bioénergétique est la branche de la biologie

Plus en détail

On retrouve généralement les réseaux séparatifs dans les petites et moyennes agglomérations ou dans les extension des villes.

On retrouve généralement les réseaux séparatifs dans les petites et moyennes agglomérations ou dans les extension des villes. Préambule et domaine d'application Le présent document a été créé dans le but pour permettre le dimensionnement des installations de plomberie sanitaire. C'est un document de synthèse, Il reprend partiellement

Plus en détail

Fiche 1 (Observation): Définitions

Fiche 1 (Observation): Définitions Fiche 1 (Observation): Définitions 1. Introduction Pour définir et expliquer de manière simple les notions d'électricité, une analogie est faite cidessous avec l écoulement de l'eau dans une conduite.

Plus en détail

Cours d électricité. Introduction. Mathieu Bardoux. 1 re année. IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie

Cours d électricité. Introduction. Mathieu Bardoux. 1 re année. IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie Cours d électricité Introduction Mathieu Bardoux mathieu.bardoux@univ-littoral.fr IUT Saint-Omer / Dunkerque Département Génie Thermique et Énergie 1 re année Le terme électricité provient du grec ἤλεκτρον

Plus en détail

La chaleur du bien être à tarif réduit

La chaleur du bien être à tarif réduit La chaleur du bien être à tarif réduit Appareils de chauffage électrique à accumulation de chaleur Description Utilisation Installation Modèles: 3700, 4700, 5700, 6700 3800, 4800, 5800 3600, 4600, 5600,

Plus en détail

TP : Une résistance pour se chauffer?

TP : Une résistance pour se chauffer? TP : Une résistance pour se chauffer? Document extrait d un site Internet : L'effet Joule est un mode de production de chaleur qui se produit lors du passage du courant électrique dans un conducteur présentant

Plus en détail

Besoin en puissance d une chaufferie

Besoin en puissance d une chaufferie Besoin en puissance d une chaufferie Le surdimensionnement fréquent des anciennes chaufferies trouve son origine dans le fait que les chauffagistes ou les bureaux d'étude avaient pour habitude de prendre

Plus en détail

C3. Produire de l électricité

C3. Produire de l électricité C3. Produire de l électricité a. Electricité : définition et génération i. Définition La matière est constituée d. Au centre de l atome, se trouve un noyau constitué de charges positives (.) et neutres

Plus en détail

ALIMENTATION PORTABLE 9000 AVEC DEMARRAGE DE SECOURS POUR VOITURE

ALIMENTATION PORTABLE 9000 AVEC DEMARRAGE DE SECOURS POUR VOITURE ALIMENTATION PORTABLE 9000 AVEC DEMARRAGE DE SECOURS POUR VOITURE Guide d'utilisation 31889 Veuillez lire attentivement ce manuel avant l'utilisation de ce produit. Dans le cas contraire, cela pourrait

Plus en détail

accumulation. Un procédé indispensable pour des besoins en eau chaude importants, avec un bon niveau de confort.

accumulation. Un procédé indispensable pour des besoins en eau chaude importants, avec un bon niveau de confort. A B C Accélérateur Egalement appelé pompe de circulation ou circulateur, l accélérateur assure la circulation de l eau de chauffage entre la chaudière et les pièces à chauffer. Les installations très anciennes

Plus en détail

ÉLECTRICITÉ - - - - -- - - -

ÉLECTRICITÉ - - - - -- - - - ÉLECTRICITÉ I LA FORCE ÉLECTRIQUE Pierre BOUTELOUP 1Deux ballons Frottons deux ballons de baudruche identiques avec une peau de chat et suspendonsles au même point du plafond. On constate qu ils s écartent

Plus en détail

Aide à l'application Chauffage et production d'eau chaude sanitaire Edition décembre 2007

Aide à l'application Chauffage et production d'eau chaude sanitaire Edition décembre 2007 Aide à l'application Chauffage et production d'eau chaude sanitaire 1. But et objet Une série d'aides à l'application a été créée afin de faciliter la mise en œuvre des législations cantonales en matière

Plus en détail

1) Explications (Expert) :

1) Explications (Expert) : 1) Explications (Expert) : Mesures expérimentales : Dans nos conditions d expérience, nous avons obtenu les résultats suivants : Les dimensions des récipients sont : 1) bocal vide : épaisseur de verre

Plus en détail

C7. Mesure de la température

C7. Mesure de la température C7. Mesure de la température I. BUT DE LA MANIPULATION Etude de systèmes physiques permettant de mesurer la température dans un large domaine: sonde platine, thermocouple, thermomètre à gaz et pyromètre.

Plus en détail

Centrale de surveillance ALS 04

Centrale de surveillance ALS 04 Centrale de surveillance ALS 04 Notice d'installation et d'utilisation Version 1.0 - B 6 rue Alory 35740 Pacé France Tel : +33 (0) 2 99 60 16 55 Fax : +33 (0) 2 99 60 22 29 www.sodalec.fr - 1 - Notice

Plus en détail

Physique, chapitre 8 : La tension alternative

Physique, chapitre 8 : La tension alternative Physique, chapitre 8 : La tension alternative 1. La tension alternative 1.1 Différence entre une tension continue et une tension alternative Une tension est dite continue quand sa valeur ne change pas.

Plus en détail

Energie : mieux comprendre pour mieux maîtriser

Energie : mieux comprendre pour mieux maîtriser Energie : mieux comprendre pour mieux maîtriser PLAN Séquence 1 : comprendre les mots et concepts Séquence 2 : appréhender les enjeux Séquence 3 : maîtriser sa consommation SEQUENCE 1 : où on définit les

Plus en détail

La combinaison. naturelle DAIKIN ALTHERMA HYDRIDE POMPE À CHALEUR CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE SANITAIRE. Informations préliminaires

La combinaison. naturelle DAIKIN ALTHERMA HYDRIDE POMPE À CHALEUR CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE SANITAIRE. Informations préliminaires La combinaison naturelle DAIKIN ALTHERMA HYDRIDE POMPE À CHALEUR CHAUFFAGE ET EAU CHAUDE SANITAIRE Informations préliminaires 2 Le futur c'est maintenant 3 et le futur est plus respectueux de l'environnement,

Plus en détail

ÉCONOMIES D ÉNERGIE, ÉNERGIES RENOUVELABLES ET PRATIQUES ÉCOLOGIQUES

ÉCONOMIES D ÉNERGIE, ÉNERGIES RENOUVELABLES ET PRATIQUES ÉCOLOGIQUES ÉCONOMIES D ÉNERGIE, ÉNERGIES RENOUVELABLES ET PRATIQUES ÉCOLOGIQUES Comment réduire ma facture énergétique et en même temps mon impact sur l environnement. Sommaire 1 COMBIEN CONSOMMONS NOUS CHACUN?...2

Plus en détail

CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES MODÈLE A. De fabrication robuste, il est composé d un réservoir en acier doux où en acier inoxydable (stainless steel).

CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES MODÈLE A. De fabrication robuste, il est composé d un réservoir en acier doux où en acier inoxydable (stainless steel). CARACTÉRISTIQUES GÉNÉRALES MODÈLE A De fabrication robuste, il est composé d un réservoir en acier doux où en acier inoxydable (stainless steel). Le réservoir galvanisé augmente l espérance de vie du chauffe-eau.

Plus en détail

OFPPT ROYAUME DU MAROC RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES INSTALLATION ET BRANCHEMENT DES APPAREILS DE CHAUFFAGE ELECTRIQUE MODULE N : 12

OFPPT ROYAUME DU MAROC RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES INSTALLATION ET BRANCHEMENT DES APPAREILS DE CHAUFFAGE ELECTRIQUE MODULE N : 12 ROYAUME DU MAROC OFPPT Office de la Formation Professionnelle et de la Promotion du Travail DIRECTION RECHERCHE ET INGENIERIE DE FORMATION RESUME THEORIQUE & GUIDE DE TRAVAUX PRATIQUES MODULE N : 12 INSTALLATION

Plus en détail

Le circuit électrique

Le circuit électrique BULLETIN SPÉCIAL N 2 Le circuit électrique Théorie un peu de réflexion Intro L électricité est une source d énergie. Une énergie que l on peut facilement transformer en mouvement, lumière ou chaleur. L

Plus en détail

LA FORCE DE FREINAGE ou les lois physiques du freinage

LA FORCE DE FREINAGE ou les lois physiques du freinage LA FORCE DE FREINAGE ou les lois physiques du freinage Du point de vue de la conduite automobile, le freinage d urgence est sans doute le geste technique le plus difficile à réaliser. C est pourtant un

Plus en détail

TP Cours Ferromagnétisme - Transformateur

TP Cours Ferromagnétisme - Transformateur TP Cours Ferromagnétisme - Transformateur 1. PROPRIETES DES MILIEUX FERROMAGNETIQUES La réalisation de transformateurs nécessite l utilisation de matériaux fortement aimantables. Ce sont les ferromagnétiques.

Plus en détail

CHAPITRE VIII : Les circuits avec résistances ohmiques

CHAPITRE VIII : Les circuits avec résistances ohmiques CHAPITRE VIII : Les circuits avec résistances ohmiques VIII. 1 Ce chapitre porte sur les courants et les différences de potentiel dans les circuits. VIII.1 : Les résistances en série et en parallèle On

Plus en détail

Lorsque l'on étudie les sciences de la nature, deux grands axes de raisonnement

Lorsque l'on étudie les sciences de la nature, deux grands axes de raisonnement Chapitre 5- L'énergie électrique A- L'énergie Lorsque l'on étudie les sciences de la nature, deux grands axes de raisonnement s'imposent : la matière et l'énergie. Ces deux derniers représentent respectivement

Plus en détail

SCIENCES TECHNOLOGIES

SCIENCES TECHNOLOGIES R essources MICHEL WAUTELET SCIENCES TECHNOLOGIES et SOCIÉTÉ Questions et réponses pour illustrer les cours de sciences De Boeck Introduction générale 5 Sciences, technologies, société 1. Quels sont les

Plus en détail

Cafetière. Mode d Emploi. 1Notice cafetière v1.0

Cafetière. Mode d Emploi. 1Notice cafetière v1.0 Cafetière Mode d Emploi 1Notice cafetière v1.0 SOMMAIRE 1 CONSIGNES DE SÉCURITÉ... 3 2INSTALLATION DE L APPAREIL EN TOUTE SÉCURITÉ...4 3PRECAUTION CONCERNANT L UTILISATION DE L APPAREIL...5 4DESCRIPTION

Plus en détail

2195257 ballons ECS vendus en France, en 2010

2195257 ballons ECS vendus en France, en 2010 SOLUTIONS D EAU CHAUDE SANITAIRE En 2010, le marché de l ECS en France représente 2 195 257 ballons ECS de différentes technologies. Dans ce marché global qui était en baisse de 1,8 %, les solutions ENR

Plus en détail

VOTRE EAU CHAUDE ELECTRIQUE

VOTRE EAU CHAUDE ELECTRIQUE G U I D E VOTRE EAU CHAUDE ELECTRIQUE SICAE Une réduction d'impôts peut être obtenue (sous certaines conditions) lors du remplacement de votre chauffe-eau électrique. Renseignez-vous auprès du Centre des

Plus en détail

MESURE DE LA TEMPERATURE

MESURE DE LA TEMPERATURE 145 T2 MESURE DE LA TEMPERATURE I. INTRODUCTION Dans la majorité des phénomènes physiques, la température joue un rôle prépondérant. Pour la mesurer, les moyens les plus couramment utilisés sont : les

Plus en détail

Système d énergie solaire et de gain énergétique

Système d énergie solaire et de gain énergétique Système d énergie solaire et de gain énergétique Pour satisfaire vos besoins en eau chaude sanitaire, chauffage et chauffage de piscine, Enerfrance vous présente Néo[E]nergy : un système utilisant une

Plus en détail

Production d eau chaude sanitaire thermodynamique, que dois-je savoir?

Production d eau chaude sanitaire thermodynamique, que dois-je savoir? COURS-RESSOURCES Production d eau chaude sanitaire thermodynamique, que Objectifs : / 1 A. Les besoins en eau chaude sanitaire La production d'eau chaude est consommatrice en énergie. Dans les pays occidentaux,

Plus en détail

CHAÎNES ÉNERGÉTIQUES I CHAÎNES ÉNERGÉTIQUES. II PUISSANCE ET ÉNERGIE

CHAÎNES ÉNERGÉTIQUES I CHAÎNES ÉNERGÉTIQUES. II PUISSANCE ET ÉNERGIE CHAÎNES ÉNERGÉTIQUES I CHAÎNES ÉNERGÉTIQUES. II PUISSANCE ET ÉNERGIE I Chaine énergétique a- Les différentes formes d énergie L énergie se mesure en Joules, elle peut prendre différentes formes : chimique,

Plus en détail

Série 77 - Relais statiques modulaires 5A. Caractéristiques. Relais temporisés et relais de contrôle

Série 77 - Relais statiques modulaires 5A. Caractéristiques. Relais temporisés et relais de contrôle Série 77 - Relais statiques modulaires 5A Caractéristiques 77.01.x.xxx.8050 77.01.x.xxx.8051 Relais statiques modulaires, Sortie 1NO 5A Largeur 17.5mm Sortie AC Isolation entre entrée et sortie 5kV (1.2/

Plus en détail

Ligne d'alimentation compacte DCL-Pro

Ligne d'alimentation compacte DCL-Pro Ligne d'alimentation compacte DCL-Pro Transmission sûre de l énergie Transmission sûre de l énergie Les machines mobiles sont tributaires d'une alimentation fiable en énergie. Les lignes d'alimentation

Plus en détail

En cas de remplacement ou d installation de radiateurs électriques (du type convecteur, radiant, etc.) ou à accumulation.

En cas de remplacement ou d installation de radiateurs électriques (du type convecteur, radiant, etc.) ou à accumulation. En cas de remplacement ou d installation de radiateurs électriques (du type convecteur, radiant, etc.) ou à accumulation. Ils doivent être régulés par un dispositif électronique intégré performant, ils

Plus en détail

GENERALITES SUR LA MESURE DE TEMPERATURE

GENERALITES SUR LA MESURE DE TEMPERATURE Distributeur exclusif de GENERALITES SUR LA MESURE DE TEMPERATURE INTRODUCTION...2 GENERALITES SUR LA MESURE DE TEMPERATURE...2 La température...2 Unités de mesure de température...3 Echelle de température...3

Plus en détail

ETUDE DU STOCKAGE DE L ÉNERGIE...

ETUDE DU STOCKAGE DE L ÉNERGIE... ÉTUDE ÉLECTRIQUE A ETUDE DU STOCKAGE DE L ÉNERGIE... 2 A.1 ELÉMENTS DU CAHIER DES CHARGES... 2 A.2 INTRODUCTION À LA «CAPACITÉ» D UNE BATTERIE D ACCUMULATEURS... 2 A.3 BESOINS EN EAU...2 A.4 DIMENSIONNEMENT

Plus en détail

L'intégration et le montage d'appareillages électriques doivent être réservés à des électriciens

L'intégration et le montage d'appareillages électriques doivent être réservés à des électriciens Automate d'éclairage de cage d'escaliers rail DIN N de commande : 0821 00 Module à impulsion N de commande : 0336 00 Manuel d utilisation 1 Consignes de sécurité L'intégration et le montage d'appareillages

Plus en détail

Généralités sur la nouvelle Norme Electrique NF C 15-100 :

Généralités sur la nouvelle Norme Electrique NF C 15-100 : Généralités sur la nouvelle Norme Electrique NF C 15-100 : 1) Section des conducteurs, calibres des protections : Nature du circuit Eclairage, volets roulants, prises commandées Section minimale des conducteurs

Plus en détail

Installation électrique du logement

Installation électrique du logement FICHE TECHNIQUE Installation électrique du logement 2 CONNAÎTRE > Courant électrique > Fourniture du courant, abonnement > Eléments constitutifs d une installation électrique d habitation > Compteur de

Plus en détail

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices :

Chapitre 02. La lumière des étoiles. Exercices : Chapitre 02 La lumière des étoiles. I- Lumière monochromatique et lumière polychromatique. )- Expérience de Newton (642 727). 2)- Expérience avec la lumière émise par un Laser. 3)- Radiation et longueur

Plus en détail

Economie possible de 3 % Sur les charges

Economie possible de 3 % Sur les charges SUPRAWIND ÉCONOMISEUR D ÉNERGIE Les démarches, nombreuses et variées, qui visent à économiser l énergie s inscrivent dans un contexte de réchauffement climatique avec la nécessité d une diminution de l

Plus en détail

LE CIRCUIT DE CHARGE

LE CIRCUIT DE CHARGE MAINTENANCE AUTOMOBILE 1 LE CIRCUIT DE CHARGE PROBLÈME POSÉ Les véhicules automobiles modernes sont maintenant équipés de circuits électriques et électroniques aussi variés que nombreux. Il est donc nécessaire

Plus en détail

TRAVAUX DIRIGÉS D'ÉLECTRONIQUE DE PUISSANCE

TRAVAUX DIRIGÉS D'ÉLECTRONIQUE DE PUISSANCE TRAVAUX DIRIGÉS D'ÉLECTRONIQUE DE PUISSANCE COMPARAISON DE PROCESSUS DE CHAUFFAGE DE L'EAU, ÉTUDE DE LA TARIFICATION EDF : coût de l'élaboration quotidienne d'une tasse de café Objectifs du TD : vous faire

Plus en détail

Mesures calorimétriques

Mesures calorimétriques TP N 11 Mesures calorimétriques - page 51 - - T.P. N 11 - Ce document rassemble plusieurs mesures qui vont faire l'objet de quatre séances de travaux pratiques. La quasi totalité de ces manipulations utilisent

Plus en détail

ALFÉA HYBRID DUO FIOUL BAS NOX

ALFÉA HYBRID DUO FIOUL BAS NOX ALFÉA HYBRID BAS NOX POMPE À CHALEUR HYBRIDE AVEC APPOINT FIOUL INTÉGRÉ HAUTE TEMPÉRATURE 80 C DÉPART D EAU JUSQU À 60 C EN THERMODYNAMIQUE SOLUTION RÉNOVATION EN REMPLACEMENT DE CHAUDIÈRE FAITES CONNAISSANCE

Plus en détail

La charge électrique C6. La charge électrique

La charge électrique C6. La charge électrique Fiche ACTIVIT UM 8. / UM 8. / 8. La charge électrique 8. La charge électrique C6 Manuel, p. 74 à 79 Manuel, p. 74 à 79 Synergie UM S8 Corrigé Démonstration La charge par induction. Comment un électroscope

Plus en détail

Vous avez dit... LED??? DOCLED V2 Page 1 / 14

Vous avez dit... LED??? DOCLED V2 Page 1 / 14 Vous avez dit... LED??? DOCLED V2 Page 1 / 14 Bonjour. Le but de ce document est d'éclaircir certains points de fonctionnement de ces composants très pratiques que sont les LEDS. Il décrit dans les grandes

Plus en détail

Un système de CAD est composé de trois éléments :

Un système de CAD est composé de trois éléments : Chauffage à distance Un système de CAD est composé de trois éléments : une (ou plusieurs) centrale de production de chaleur ; un réseau de distribution ; des consommateurs L avantage est de permettre la

Plus en détail

Electrocinétique Livret élève

Electrocinétique Livret élève telier de Physique Secondaire supérieur Electrocinétique Livret élève ouquelle Véronique Pire Joëlle Faculté des Sciences Diffusé par Scienceinfuse, ntenne de Formation et de Promotion du secteur Sciences

Plus en détail

Le moteur asynchrone triphasé

Le moteur asynchrone triphasé Cours d Electricité 2 Électrotechnique Le moteur asynchrone triphasé I.U.T Mesures Physiques Université Montpellier 2 Année universitaire 2008-2009 Table des matières 1 Définition et description 2 2 Principe

Plus en détail

Chapitre 7 : CHARGES, COURANT, TENSION S 3 F

Chapitre 7 : CHARGES, COURANT, TENSION S 3 F Chapitre 7 : CHARGES, COURANT, TENSION S 3 F I) Electrostatique : 1) Les charges électriques : On étudie l électricité statique qui apparaît par frottement sur un barreau d ébonite puis sur un barreau

Plus en détail

Unités: m 3. 1,3 kg m 3 * V = πr 2 h.

Unités: m 3. 1,3 kg m 3 * V = πr 2 h. 1. Masse volumique Définition: La masse volumique ρ est définie comme étant la masse M par unité de volume V: ρ = M V Unités: kg ou éventuellement 3 m g cm 3. Ordres de grandeur: Matière Eau Air * Aluminium

Plus en détail

Les régimes du neutre

Les régimes du neutre Chapitre 1 Les régimes du neutre Dans tout système triphasé Haute ou Basse Tension existent trois tensions simples, mesurées entre chacune des phases et un point commun appelé "point neutre". Physiquement,

Plus en détail

Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable ENERGIE THERMIQUE ENERGIE THERMIQUE

Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable ENERGIE THERMIQUE ENERGIE THERMIQUE Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable ENERGIE THERMIQUE 1 ère STI2D CI5 : Efficacité énergétique active TP1 EE ENERGIE THERMIQUE INSTRUCTIONS PERMANENTES DE SÉCURITÉ 1. Avant

Plus en détail

Fiche-conseil C5 Production d eau chaude sanitaire

Fiche-conseil C5 Production d eau chaude sanitaire Service d information sur les économies d énergie Fiche-conseil C5 Production d eau chaude sanitaire 1 Préparation de l eau chaude sanitaire 2 1) Différents systèmes de production A Chaudière combinée

Plus en détail

avec E qui ne dépend que de la fréquence de rotation.

avec E qui ne dépend que de la fréquence de rotation. Comment régler la vitesse d un moteur électrique?. Comment régler la vitesse d un moteur à courant continu? Capacités Connaissances Exemples d activités Connaître le modèle équivalent simplifié de l induit

Plus en détail

Électricité. 1 Interaction électrique et modèle de l atome

Électricité. 1 Interaction électrique et modèle de l atome 4 e - AL Électricité 1 Électricité 1 Interaction électrique et modèle de l atome 1.1 Électrisation par frottement Expérience 1.1 Une baguette en matière plastique est frottée avec un chiffon de laine.

Plus en détail

I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable.

I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable. DE3: I. Introduction: L énergie consommée par les appareils de nos foyers est sous forme d énergie électrique, facilement transportable. Aujourd hui, nous obtenons cette énergie électrique en grande partie

Plus en détail

AQ300. Guide technique AQ 300. Régulateur analogique en fonction de la température extérieure NOTICE D UTILISATION ET DE MONTAGE

AQ300. Guide technique AQ 300. Régulateur analogique en fonction de la température extérieure NOTICE D UTILISATION ET DE MONTAGE AQ300 Régulateur analogique en fonction de la température extérieure NOTICE D UTILISATION ET DE MONTAGE Page 1 Sommaire Description générale de l'aquatrol 300 Page 2 Installation du kit AQUATROL 300 Page

Plus en détail

Chapitre 8 production de l'énergie électrique

Chapitre 8 production de l'énergie électrique Chapitre 8 production de l'énergie électrique Activité 1 p 116 But Montrer que chaque centrale électrique possède un alternateur. Réponses aux questions 1. Les centrales représentées sont les centrales

Plus en détail

Question ELECTRICITE. Question ELECTRICITE

Question ELECTRICITE. Question ELECTRICITE Un réfrigérateur plein de givre consomme-t-il plus? Vous mettez votre portable à charger. Une fois la batterie pleine, continue-til à utiliser du courant si vous le laissez branché? Si vous laissez le

Plus en détail