Chapitre 6 ÉNERGIE PUISSANCE - RENDEMENT. W = F * d. Sommaire

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Chapitre 6 ÉNERGIE PUISSANCE - RENDEMENT. W = F * d. Sommaire"

Transcription

1 Chapitre 6 ÉNERGIE PUISSANCE - RENDEMENT Sommaire 1. Définitions symboles - unités 2. Chute de tension dans les conducteurs 3. Effets calorifiques du courant 1. DÉFINITIONS SYMBOLES - UNITÉS 1.1 Force La physique définit une force comme étant toute cause capable de modifier l'état de repos ou de mouvement d'un corps, ou encore de produire des déformations. L'unité choisie est le Newton [N]. Pour soulever une masse, il faut exercer sur elle une force égale et opposée à la force de pesanteur, c.-à-d. à son poids. La figure ci-contre montre que pour soulever la charge de masse «m» il faut lui appliquer une force de levage F. 1.2 Travail Si une force déplace son point d'application dans sa propre direction on dit qu'il y a production de travail. L'unité choisie est, toujours dans le système MKSA, le Joule [J]. La figure ci-contre montre que si la charge de masse «m» est soulevée à une distance «d» il y aura production d'un travail. W = F * d W = travail en Joules F = force en Newtons d = espace en mètres Théorie chapitre 6 page 1

2 Exemple Calculer le travail fourni par un ouvrier qui a hissé à une hauteur de 10 m une charge de 20 kg. d = 10 m m = 20 kg W =? J F = m * g W = F * d F = 20 * 9,81 = 196,2 N W = 196,2 * 10 = 1962 J 1.3 Énergie L'énergie est le pouvoir de produire du travail. On la trouve sous plusieurs formes : énergie potentielle (barrage, ressort tendu, charbon, arc tendu, etc...) énergie cinétique (véhicule en mouvement, pierre qui tombe, etc...) énergie calorifique (charbon qui brûle, soleil, etc...) énergie électrique (générateur, moteur, transformateur, etc...) Exemple Un barrage, situé à une hauteur de 100 m, a une capacité de 80 millions de mètres cube d'eau. Quelle est l'énergie ainsi accumulée (potentielle)? d = 100 m m = m 3 or 1m 3 = 1000 l = 1000 kg W =? J F = m * g W = F * d F = 1000 * 9,81 = 9810 N F t = 9810 * = N W = * 100 = J 1.4 Puissance La puissance d'une machine est mesurée par le travail qu'elle effectue pendant l'unité de temps c.-à-d. pendant chaque seconde. Cette notion est importante car deux machines peuvent absorber une même quantité d'énergie mais pas nécessairement durant le même temps! On peut donc écrire : P = Puissance en watts W = Travail en Joules t = temps en secondes Théorie chapitre 6 page 2

3 Exemple Une grue soulève une charge de kg à une hauteur de 20 m en deux minutes. Calculez la puissance de la grue. d = 20 m m = 5000 kg t = 2' = 120 '' W =? J F = m * g W = F * d F = 5000 * 9,81 = N W = * 20 = J P = W / t P = /120 = 8175 W Sachant qu'en mécanique l'énergie W est égale au produit d'une force F par un déplacement d qu'en est-il en électricité? L'équivalent de la force F est tout simplement la quantité d'électricité Q tandis que la distance d est mesurée par la différence de potentiel U. On se rappellera que Q = I * t et dès lors on peut écrire que : P = Puissance en watts U = Tension en volts I = Intensité en Ampères t = temps en secondes Après simplification la formule de la puissance devient : P = U * I P = Puissance en watts U = Tension en volts I = Intensité en Ampères Unité choisie Dans le système MKSA, la puissance électrique s'exprime en watts (W). Un watt est la puissance d'un récepteur qui absorbe un ampère sous une tension de un volt. Exemple Un appareil absorbe un courant de 10 A sous une tension de 220 V. Quelle est sa puissance? I = 10 A U = 220 V P =? W P = U * I P = 220 * 10 = 2200 W Théorie chapitre 6 page 3

4 Formules combinées Unité pratique de l'énergie électrique Notre fournisseur d'énergie électrique tarifie ses fournitures en kwh et non pas en Joules. En effet le joule est le travail fourni, chaque seconde, par un récepteur d'une puissance de 1 watt. Cela représente un très petit travail et c'est la raison pour laquelle on introduit habituellement la puissance en kw et le temps en heures. En résumé : W exprimé en J si la puissance est exprimée en W et le temps en s, W exprimé en kwh si la puissance est exprimée en kw et le temps en h. Exemple Votre lustre n'a pas été éteint avant votre départ en vacances! Qu'en vous coûtera-t-il si vous savez que le kwh vous est facturé 8 centimes. Votre lustre est équipé de six lampes de 75 W et vos vacances se sont prolongées durant trois semaines! P = 75 * 6 = 450 W =0,45 kw t = 21 j = 504 h prix = 0,08 W =? (J) W = P * t coût = W * prix W = 0,45 * 504 = 226,8 kwh coût = 226,8 * 0,08 = 18,14 Théorie chapitre 6 page 4

5 1.5 La notion de rendement Si l'on regarde l'illustration ci-dessous on constate que le générateur reçoit une puissance mécanique P1 et après transformation restitue une puissance électrique P2. On souhaiterait que ces deux puissances soient égales! En réalité, aucune machine n'étant parfaite, la puissance P2 sera inférieure à la puissance P1, en effet la transformation d'énergie s'accompagne toujours d'une certaine perte. Par suite de ces pertes on dira que la puissance utile est plus petite que la puissance absorbée. On définira le rendement comme étant le rapport entre la puissance utile et la puissance absorbée. Le symbole choisi est la lettre grecque êta [ η ]. Ηη = rendement Put = puissance utile Pab = puissance absorbée sans unité en W en W Exemple Un appareil dont la puissance nominale est de 1000 W absorbe une puissance de 1200 W. Calculez son rendement. P ut = 1000 W P ab = 1200 W η =? η = P ut /P ab η = 1000 / 1200 = 0,83 N.B. : Ce même résultat est souvent exprimé en % et on dira alors que le rendement de cet appareil est de 83 %. Théorie chapitre 6 page 5

6 1.6 Applications 1. Calculer la puissance produite par le passage d'un courant de 10 A dans une résistance de 20 mω. 2. Déterminer la valeur du courant absorbé par un moteur de 2,2 kw fonctionnant sous une tension de 220 V. 3. Une installation comporte 10 lampes de 60 W, un appareil de 8kW, 30 projecteurs de 150 W chacun et un moteur d'une puissance de 0,2 kw. On demande de calculer la puissance totale mise en jeu et ce que coûterait le fonctionnement de cette installation en supposant 1 heure de fonctionnement et le prix du kwh à 0, Un récepteur de 11 Ω branché sous une tension de 220 V fonctionne durant un certain temps. En supposant une énergie consommée de J, calculez le temps et la puissance mise en œuvre. 5. De quelle puissance doit-on disposer pour entraîner un moteur dont la puissance utile est de 4 kw et le rendement 80 %? 6. Calculer la valeur de la puissance utile d'un moteur absorbant 20 A sous une tension de 380 V si le rendement est de 80 %. 7. Sur le culot d'une lampe on lit : 150 W -220 V. Calculer la valeur de l'intensité du courant qui traverse cette lampe, l'énergie utilisée en 3h30min et ce qu'il en coûte à raison de 0,1368 le kwh. 8. La d.d.p. entre les bornes d'un moteur est de 220 V et l'intensité absorbée 30 A. Calculer la puissance absorbée par ce moteur sachant que 80 % de l'énergie électrique est transformée en énergie mécanique. Quelle est la valeur de la puissance mécanique de ce moteur? 9. Une machine à coudre est entraînée par un moteur de 0,01 kw dont le rendement est de 0,4. Quelle est la dépense à l'heure si le kwh est facturé à 0, Un moteur électrique absorbe une intensité de 15 A et fournit une puissance mécanique de 1500 W. En 15 minutes, il consomme 450 Wh. Calculer son rendement et la valeur de la tension d'alimentation. 11. Un moteur commande une pompe qui élève 10 litres d'eau par seconde à une hauteur de 20 m. Le moteur dont le rendement est de 83 % absorbe une intensité de 20 A sous une tension de 220 V. On demande de calculer : a) la puissance mécanique fournie par le moteur à la pompe; b) le rendement de la pompe; c) le rendement global du groupe moto-pompe. 12. Pendant 8 h un homme a fourni un travail de 2 MJ; il a été payé 99,16. Le fonctionnement d'un moteur électrique de 555 W produirait le même travail en 1 h. Si l'on compte le prix du kwh à 0,1368 combien de fois le travail humain coûte-t-il plus cher que celui du moteur électrique? Théorie chapitre 6 page 6

7 2. CHUTE DE TENSION DANS LES CONDUCTEURS 2.1 Qu'est-ce qu'une chute de tension? Illustrons ce problème au moyen d'un petit exemple. Supposons que l'on souhaite placer une sonnerie dans un abri de jardin, situé à une distance de 100 mètres de la maison d'habitation. Pour réaliser ce petit montage il faudra : une sonnette de 4,5V une pile de 4,5V un rouleau de fil sonnerie de 0,5 mm 2 de section et de 100 m de longueur. Le schéma de ce montage est simple et illustré ci-dessous : La tension de 4,5V va-t-elle se retrouver intégralement aux bornes de la sonnerie? Théoriquement, en parallèle la tension reste constante donc, théoriquement, on pourrait répondre par l'affirmative. MAIS la longueur du fil n'est pas quelconque, en effet 100 m à l'aller et 100m au retour, soit au total 200m. La loi de Pouillet existe toujours et va nous montrer que la résistance de la ligne n'est pas négligeable. Effectuons ce petit calcul : R = (ρ * l) / s soit (1, * 200) / 0, = 6,4 Ω. Cette résistance de ligne sera,elle aussi, parcourue par le courant nécessaire au fonctionnement de la sonnette. Dans notre cas, si l'on suppose un courant de 500 ma, la chute de tension serait de u = R * I soit 6,4. 0,5 = 3,2V. Si l'on dispose d'un générateur de 4,5V et que l'on perd 3,2V le long de la ligne il est aisé de voir qu'il ne restera plus que 1,3V pour faire fonctionner la sonnette. Conclusion Ce qui est perdu dans les fils d'alimentation s'appelle la chute de tension en ligne! Elle est égale dans tous les cas au produit de la résistance de la ligne par l'intensité du courant qui la parcourt. Pour y remédier deux, possibilités : - augmenter la tension au départ; - augmenter la section des conducteurs. On n'a pas toujours le choix et la décision dépendra de plusieurs facteurs. En pratique, dans les installations électrique à basse et moyenne tension, l'écart de tension ne peut dépasser ± 3% de la tension du récepteur pour l'éclairage et ± 5% pour les autres récepteurs. Théorie chapitre 6 page 7

8 Calcul du rendement de la ligne On appelle rendement de la ligne le rapport entre la puissance à l'arrivée et la puissance au départ (c'est-à-dire entre la puissance utilisée et la puissance fournie). On a : η ligne = Finalement, on peut écrire : Exemple On alimente, à partir d'une prise de courant 120 V, un radiateur marqué 1500 W 120 V, par l'intermédiaire d'un conducteur de résistance totale r = 2,4 Ω. Calculer : la résistance du radiateur, l'intensité du courant dans la ligne, la chute de tension en ligne, le rendement de la ligne, la puissance réelle fournie par le radiateur. Représentation du circuit : U = 120 V P ab = 1500 W r = 2,4 Ω R =? Ω P = U * I I = P/U U = R * I R = U/I I = 1500 / 120 = 12,5 A R = 120 / 12,5 = 9,6 Ω I =? A R t = R + r I = U/R R t = 9,6 + 2,4 = 12 Ω I = 120 / 12 = 10 A u =? V u = r * I U R = U u u = 2,4 * 10 = 24 V U R = = 96 V η =? P =? W η = U R /U P = U * I η = 96 /120 = 0,8 P = 96 * 10 = 960 W Théorie chapitre 6 page 8

9 2.2 Densité du courant La chute de tension produite dans un conducteur doit être limitée pour réduire les pertes de puissance et également pour éviter les échauffements dangereux. La densité de courant (Δ) est l'intensité du courant admise par unité de surface. Δ = densité en A/mm 2 I = courant en A S = surface en mm 2 Remarque : la densité admise en pratique est de 1 à 5 A/mm 2 (pour le cuivre). 2.3 Applications 1. Un moteur est raccordé en 220 V par un câble en cuivre de 60 m de longueur. L'intensité admissible étant de 20 A, on demande de calculer la section des conducteurs sachant que la chute de tension tolérée en ligne est de 4% de la tension du réseau. 2. Un moteur qui fournit 12 kw fait tourner une dynamo qui produit 40 A sous 230 V à un moteur distant de 100 m. On demande de calculer : a) le rendement de la dynamo; b) la tension aux bornes du moteur; c) les pertes par effet Joule dans la ligne; d) le rendement du moteur. 3. On désire installer au fond d'un jardin quatre projecteurs de 1 kw chacun. Sachant que la distance qui sépare l'alimentation des récepteurs est de 100 m, quelle section de câble devra-t-on employer? On admet une chute de tension de 2% de la tension d'alimentation qui est de 220 V. 4. Un conducteur en aluminium d'une longueur de 1 km et d'un diamètre de 2 mm est parcouru par un courant de 6 A. Calculez la densité de courant et l'énergie perdue dans ce conducteur en 20 minutes. Théorie chapitre 6 page 9

10 3. EFFET CALORIFIQUE DU COURANT 3.1 Rappel de physique La chaleur est une forme de l'énergie tandis que la température caractérise l'état thermique ou le degré de chaleur. Les températures sont mesurées en Kelvin et on se rappellera que pour qu'il y ait transmission de chaleur la température de la source de chaleur doit être plus élevée que celle de l'objet à chauffer. Si l'on veut chauffer un corps il faut lui transmettre une certaine quantité de chaleur ou énergie calorifique celle-ci, comme toutes les énergies, est exprimée en JOULES. Pour déterminer la quantité d'énergie Q dont on a besoin pour élever de ΔT ( ΔT veut dire différence de température) la température d'un corps de masse m, il faut connaître la chaleur massique c de ce corps. Rappelons que la chaleur massique c est l'énergie nécessaire pour élever de 1 K la température de l'unité de masse d'un corps. Q = m * c * ΔT Q = énergie calorifique en J Mm = masse du corps en kg C c = chaleur massique en J/kg K ΔT = différence de t en degré Exemple Calculer la quantité de chaleur nécessaire pour élever 30 litres d'eau de 12 à 85 degrés. m =30 l = 30 kg T1 = 12 T2 = 85 c = 4180 J/kg K Q =? J Q = m * c * ΔT Q = 30 * 4180 * (85-12) Q = 9154,2 KJ Matériaux Chaleur massique (J/kg K) Unité MKSA Chaleur massique (Kcal/kg K) Ancienne unité (encore usitée) Aluminium 920 0,22 Cuivre 384 0,09 Fer 460 0,11 Eau Huile ,5 Théorie chapitre 6 page 10

11 3.2 L'effet JOULE Chacun d'entre-nous a pu constater que le passage du courant électrique dans un conducteur s'accompagne toujours d'un dégagement de chaleur plus ou moins intense, et qui est : non recherché recherché - dans la lampe à incandescence - dans le fer à repasser - dans un transformateur - dans le gaufrier - dans un moteur électrique - dans le radiateur électrique Ce phénomène est général : en effet toute circulation d'électrons ou d'ions dans un conducteur s'accompagne d'un effet calorifique. Pour qu'un courant circule dans un circuit électrique nous savons que le générateur doit fournir une certaine énergie électrique. On appelle effet JOULE la transformation (totale ou partielle) de cette énergie électrique en énergie calorifique. Le tout est de savoir de quels facteurs dépend ce dégagement de chaleur? Les trois facteurs de l'effet JOULE On démontre que : - la quantité de chaleur dégagée va dépendre de la durée de passage du courant : [ t ] - la quantité de chaleur dégagée va dépendre du carré de l'intensité du courant : [ I 2 ] - la quantité de chaleur dégagée va dépendre de la résistance du matériau conducteur : [ R ] D'où la loi généralement appelée loi de Joule : W = R * I 2 * t W = énergie en Joules R = résistance en Ohms I = intensité en Ampères t = temps en secondes Conclusion La chaleur est une forme de l'énergie. Les températures sont mesurées en Kelvin. La quantité de chaleur Q s'exprime en joules. C'est l'énergie nécessaire pour élever de ΔT la température d'un corps de masse m et de chaleur massique c. Par effet Joule une énergie W est dissipée dans un conducteur de résistance R, dans lequel circule un courant I pendant un temps t. La kilocalorie [kcal) est une unité de chaleur encore utilisée actuellement. C'est la quantité de chaleur nécessaire pour échauffer de 1 C 1 kg ou 1l d'eau. 1 J = 0, kcal ou 1 kwh = 860 kcal Théorie chapitre 6 page 11

12 3.3 Application de l'effet JOULE Température d'équilibre L'effet Joule échauffe tout conducteur. Si celui-ci ne perd pas sa chaleur assez rapidement, l'échauffement peut être important et amener la fusion du fil. En réalité un conducteur ne s'échauffe pas indéfiniment. Il arrive un moment où il y a équilibre entre la chaleur produite et la chaleur perdue. Le conducteur atteint alors une température d'équilibre et cette température est constante aussi longtemps que les conditions ne changent pas. Pour une intensité donnée, l'échauffement est d'autant plus faible que le conducteur est plus gros. Pratiquement l'échauffement des conducteurs dans une installation courante ne doit pas dépasser 30 C. Pour cela, les fils des installations intérieures doivent être en cuivre d'au moins 1,5 mm 2 de section, ce qui leur permet de supporter un courant de 10 A sans échauffement excessif Appareils de chauffage En faisant passer le courant dans des conducteurs suffisamment résistants mais peu fusibles et peu oxydables, on peut obtenir des températures élevées, atteignant jusqu'à 2000 C. Jusqu'à 800 C, on utilise généralement des résistances en ferro-nickel ou en nickel-chrome. Au-delà on emploie du tungstène. Les résistances peuvent être enroulées sur un support réfractaire ou isolées par de l'amiante ou du mica. Principaux appareils : fer à repasser, radiateur, fer à souder, chauffe-eau Court-circuit Il y a court-circuit quand deux fils de distribution se touchent accidentellement. Le courant, ne rencontrant qu'une résistance très faible, devient très intense. Cette intensité énorme peut faire rougir les fils et provoquer des incendies. Pour éviter ce risque on place un fusible (ou coupe-circuit), en série sur un fil d'alimentation. Si l'intensité s'élève dangereusement, la température de fusion est atteinte et le fusible fond sans danger pour l'installation. Le circuit est alors coupé et le courant ne passe plus. On peut utiliser comme fusible soit un alliage de plomb et d'étain, soit un fil d'argent, soit, pour les fortes intensités, une barre d'aluminium. On peut également remplacer les fusibles par un disjoncteur plus précis Éclairage L'éclairage électrique par incandescence est une application de l'effet Joule. Un filament conducteur est porté à une température élevée par le passage du courant et devient incandescent. Les premières lampes, inventées par Edison, comprenaient un filament de carbone placé dans une ampoule vide d'air. De nos jours, on utilise le tungstène (qui ne fond qu'à 3380 C). Le filament très fin (quelques centièmes de millimètre) est placé dans une atmosphère de gaz inerte (azote, argon ou krypton). Ce filament enroulé en spires serrées est porté à une température de 2500 à 2700 C et émet une lumière très blanche. Théorie chapitre 6 page 12

13 3.4 Applications 1. Calculer la quantité de chaleur dégagée en dix minutes et produite par le passage d'un courant de 10 A dans une résistance de 20 Ω. 2. Une lampe est branchée sous une tension de 24 V et absorbe une intensité de 100 ma. On demander de calculer la puissance produite, la résistance de l'ampoule et l'énergie dissipée en un jour. 3. Une plaque de chauffe alimentée en 380 V est constituée par deux résistances respectivement de 400 W et 2000 W. Calculer la valeur de ces deux résistances. 4. On désire porter cinq litres d'eau à ébullition. On demande le temps nécessaire sachant que l'on dispose d'un appareil alimenté en 220 V et dont la résistance est égale à 11 Ω. L'eau est prise à une température de Une cafetière électrique a une puissance de 1000 W et une contenance de un litre. Sachant que 30% de la puissance absorbée est dissipée dans l'air ambiant, calculer le temps nécessaire pour porter la contenance de cette cafetière à l'ébullition. L'eau est prise à une température de Un conducteur auquel on applique une tension de 220 V plonge dans un réservoir contenant vingt litres d'huile à 10. La température de l'huile s'élève à 60 après trente minutes de fonctionnement. Calculer la valeur de l'intensité du courant qui a circulé dans le conducteur. La masse volumique de l'huile est de 780 kg/m Calculer la quantité de chaleur produite par un appareil d'une puissance de 1 kw et dont le rendement est de 0,95. L'appareil est enclenché pendant cinq heures dans 100 litres d'eau. 8. Une baignoire de 1,20 x 0,60 x 0,40 m est remplie aux 2/3 de sa capacité. Combien coûte le chauffage de l'eau nécessaire à ce bain si l'eau est prise à 15 et que son propriétaire aime une eau à 65. Le kwh est payé 0,1368 et le rendement de l'installation est de 80%. 9. Un radiateur électrique est prévu pour fonctionner sous une tension de 220 V. Il a deux allures de chauffe correspondant à des puissances de 1000W et 2000W. Ce radiateur est alimenté par une ligne de résistance égale à 0,8 Ω. Sachant que la tension d'utilisation est de 225 V, on demande de calculer les tensions réelles qui apparaîtront aux bornes du radiateur pour chaque allure de chauffe. 10. En réparant un fer à repasser on a enlevé 10 cm du fil chauffant. Le fer chauffera-t-il plus après cette réparation, ou moins? Théorie chapitre 6 page 13

Quantité d'électricité

Quantité d'électricité Quantité d'électricité xercices d'application : un courant de durée mn a permis le passage de 70 C. Quelle est son intensité? un courant de, traverse un circuit pendant mn. Quelle quantité d'électricité

Plus en détail

Séquence 14 : puissance et énergie électrique Cours niveau troisième

Séquence 14 : puissance et énergie électrique Cours niveau troisième Séquence 14 : puissance et énergie électrique Cours niveau troisième Objectifs : - Savoir que : o Le watt (W) est l unité de puissance o Le joule (J) est l unité de l énergie o L intensité du courant électrique

Plus en détail

3- Mesurer l intensité du courant dans un circuit Faire le schéma du montage en utilisant les symboles normalisés.

3- Mesurer l intensité du courant dans un circuit Faire le schéma du montage en utilisant les symboles normalisés. 1 1 Connaître la grandeur et l unité de l intensité électrique. Faire un schéma d un circuit électrique et indiquer le sens du courant 1- Sens du courant et Nature du courant De nombreuses expériences

Plus en détail

mouvement des électrons Observation : En actionnant en permanence la manivelle de la machine, la lampe à lueur brille de façon continue.

mouvement des électrons Observation : En actionnant en permanence la manivelle de la machine, la lampe à lueur brille de façon continue. Chapitre 3 Électricité 3.1 Tension et énergie électriques 3.1.1 Énergie électrique Expérience 3.1 On relie les calottes d une lampe à lueur aux sphères métalliques d une machine de Wimshurst (figure 3.1).

Plus en détail

Electricité Générale

Electricité Générale Electricité Générale Electricité 1 Livret 4 Résistance Loi d Ohm Loi de Joule Mise à jour février 2007 *FC1207041.1* FC 1207 04 1.1 Centre National d Enseignement et de Formation A Distance Réalisation

Plus en détail

3 ème COURS Electricité Chapitre 4 LA PUISSANCE ÉLECTRIQUE CORRECTION DES EXERCICES. Téléchargé sur http://gwenaelm.free.fr/2008-9

3 ème COURS Electricité Chapitre 4 LA PUISSANCE ÉLECTRIQUE CORRECTION DES EXERCICES. Téléchargé sur http://gwenaelm.free.fr/2008-9 3 ème COURS Electricité Chapitre 4 LA PUISSANCE ÉLECTRIQUE CORRECTION DES EXERCICES Téléchargé sur http://gwenaelm.free.fr/2008-9 Correction : Exercice 1 p 200 Faux. L'indication qui s'exprime en watt

Plus en détail

Tous ces exemples sont des applications contrôlables par l'homme. Ils sont, de ce fait, utiles.

Tous ces exemples sont des applications contrôlables par l'homme. Ils sont, de ce fait, utiles. Chapitre 8b EFFET CALORIFIUE ENERGIE CALORIFIUE Sommaire Effets calorifiques Energie calorifique Exercices 8.7 EFFETS CALORIFIUES La transformation d'énergie électrique W él en une énergie calorifique

Plus en détail

PUISSANCE ELECTRIQUE

PUISSANCE ELECTRIQUE PUISSANCE ELECTRIQUE I COURANT CONTINU 1 absorbée par un récepteur 2 Puissance thermique et effet Joule 3 Bilan des puissances a) Conducteur ohmique Conducteur P abs Ohmique P ut = P j le rendement est

Plus en détail

1 000 W ; 1 500 W ; 2 000 W ; 2 500 W. La chambre que je dois équiper a pour dimensions : longueur : 6 m largeur : 4 m hauteur : 2,50 m.

1 000 W ; 1 500 W ; 2 000 W ; 2 500 W. La chambre que je dois équiper a pour dimensions : longueur : 6 m largeur : 4 m hauteur : 2,50 m. EXERCICES SUR LA PUISSANCE DU COURANT ÉLECTRIQUE Exercice 1 En zone tempérée pour une habitation moyennement isolée il faut compter 40 W/m 3. Sur un catalogue, 4 modèles de radiateurs électriques sont

Plus en détail

Chap3 Puissance et énergie électrique.

Chap3 Puissance et énergie électrique. Chap3 Puissance et énergie électrique. Items Connaissances Acquis Puissance nominale d un appareil. Unité de puissance du Système international (SI). Ordres de grandeur de puissances électriques domestiques.

Plus en détail

IV - Installation électrique et facture E.D.F

IV - Installation électrique et facture E.D.F Ch 5 p 11 IV - Installation électrique et facture E.D.F 4.1 Quel abonnement choisir? Quand on se connecte au réseau E.D.F on doit choisir un type d abonnement, c est à dire la puissance maximale que pourra

Plus en détail

Usage personnel uniquement. 2008 R. BALDERACCHI Page 1 DICTIONNAIRE DES TERMES UTILISES EN SCIENCES PHYSIQUES AU COLLEGE

Usage personnel uniquement. 2008 R. BALDERACCHI Page 1 DICTIONNAIRE DES TERMES UTILISES EN SCIENCES PHYSIQUES AU COLLEGE Abscisse : dans un graphique, l abscisse est l axe parallèle au bord inférieur de la feuille ou au horizontal au tableau. On représente généralement le temps sur l abscisse. Air : l air est un mélange

Plus en détail

CH 11: PUIssance et Énergie électrique

CH 11: PUIssance et Énergie électrique Objectifs: CH 11: PUssance et Énergie électrique Les exercices Tests ou " Vérifie tes connaissances " de chaque chapitre sont à faire sur le cahier de brouillon pendant toute l année. Tous les schémas

Plus en détail

I) La puissance nominale 1) Que signifie la valeur en Watt portée sur les lampes? Activité 1 P162

I) La puissance nominale 1) Que signifie la valeur en Watt portée sur les lampes? Activité 1 P162 Chapitre 4 : Puissance et énergie électrique Dernier chapitre d'électricité, nous allons voir ce que sont les Watts et les kwh, ce que nous devons à notre fournisseur d'énergie électrique. I) La puissance

Plus en détail

Énergie électrique mise en jeu dans un dipôle

Énergie électrique mise en jeu dans un dipôle Énergie électrique mise en jeu dans un dipôle Exercice106 Une pile de torche de f.é.m. E = 4,5 V de résistance interne r = 1,5 Ω alimente une ampoule dont le filament a une résistance R = 4 Ω dans les

Plus en détail

Serie1 : Exercices Réseaux Triphasés

Serie1 : Exercices Réseaux Triphasés Serie1 : Exercices Réseaux Triphasés Etoile équilibré 1. Un moteur triphasé porte les indications suivantes : U 400V / 230V ; cos φ= 0,95 ; η= 0,83. En charge le courant de ligne est de 25 A. Quelle est

Plus en détail

L énergie électrique et ses dangers

L énergie électrique et ses dangers Section : S Option : Sciences de l ingénieur Discipline : Génie Électrique L énergie électrique et ses dangers Domaine d application : Contrôle de l énergie Type de document : Cours Classe : Première Date

Plus en détail

Chapitre 7: Énergie et puissance électrique. Lequel de vous deux est le plus puissant? L'énergie dépensée par les deux est-elle différente?

Chapitre 7: Énergie et puissance électrique. Lequel de vous deux est le plus puissant? L'énergie dépensée par les deux est-elle différente? CHAPITRE 7 ÉNERGIE ET PUISSANCE ÉLECTRIQUE 2.4.0 Découvrir les grandeurs physiques qui influencent l'énergie et la puissance en électricité. Vous faites le grand ménage dans le sous-sol de la maison. Ton

Plus en détail

Electricité: quand le courant passe

Electricité: quand le courant passe Electricité: quand le courant passe Document animateur 1 Tranche d âge : 8-12 ans Durée : 2h Nombre d élèves : maximum 30 élèves Résumé: Réaliser des circuits électriques simples et identifier les matériaux

Plus en détail

C.M.E.2.3 Comment évaluer sa consommation d énergie électrique?

C.M.E.2.3 Comment évaluer sa consommation d énergie électrique? C.M.E.2.3 Comment évaluer sa consommation d énergie électrique? I) Énergie et puissance électrique : Analysons le document suivant : Ampoules basse consommation et ampoules classiques. Les ampoules classiques

Plus en détail

3 ème COURS Electricité Chapitre 4 PUISSANCE ET ÉNERGIE ÉLECTRIQUE CORRECTION DES EXERCICES. Téléchargé sur http://gwenaelm.free.

3 ème COURS Electricité Chapitre 4 PUISSANCE ET ÉNERGIE ÉLECTRIQUE CORRECTION DES EXERCICES. Téléchargé sur http://gwenaelm.free. 3 ème COURS Electricité Chapitre 4 PUISSANCE ET ÉNERGIE ÉLECTRIQUE CORRECTION DES EXERCICES Téléchargé sur http://gwenaelm.free.fr/2008-9 Correction : Exercice 1 p 162 Pour calculer l'intensité efficace

Plus en détail

Energie, puissance et production d énergie

Energie, puissance et production d énergie Energie, puissance et production d énergie Le skateur Un skateur part, à l arrêt du haut de la rampe d un skate parc de hauteur 5 m. La masse du skateur est de 50 kg (on prendra g=10 pour l accélération

Plus en détail

L énergie sous toutes ses formes : définitions

L énergie sous toutes ses formes : définitions L énergie sous toutes ses formes : définitions primaire, énergie secondaire, utile ou finale. Quelles sont les formes et les déclinaisons de l énergie? D après le dictionnaire de l Académie française,

Plus en détail

PRÉSENTATION TRANSFERTS THERMIQUES

PRÉSENTATION TRANSFERTS THERMIQUES FICHE 1 Titre Type d'activité Objectifs de l activité Références par rapport au programme PRÉSENTATION TRANSFERTS THERMIQUES Exercices / Evaluation Connaître les différents modes de transferts Evaluer

Plus en détail

Refroidisseurs air/huile

Refroidisseurs air/huile REFROIDISSEURS AIR / HUILE MOBILES HAUTE PERFORMANCE NOUVEAU DESIGN COMPACT AVEC VENTILATEURS DC Applications Ces refroidisseurs sont spécialement conçus pour des applications dans le mobile où puissance,

Plus en détail

Les puissances 4. 4.1. La notion de puissance. 4.1.1. La puissance c est l énergie pendant une seconde CHAPITRE

Les puissances 4. 4.1. La notion de puissance. 4.1.1. La puissance c est l énergie pendant une seconde CHAPITRE 4. LES PUISSANCES LA NOTION DE PUISSANCE 88 CHAPITRE 4 Rien ne se perd, rien ne se crée. Mais alors que consomme un appareil électrique si ce n est les électrons? La puissance pardi. Objectifs de ce chapitre

Plus en détail

L ÉLECTROCUTION Intensité Durée Perception des effets 0,5 à 1 ma. Seuil de perception suivant l'état de la peau 8 ma

L ÉLECTROCUTION Intensité Durée Perception des effets 0,5 à 1 ma. Seuil de perception suivant l'état de la peau 8 ma TP THÈME LUMIÈRES ARTIFICIELLES 1STD2A CHAP.VI. INSTALLATION D ÉCLAIRAGE ÉLECTRIQUE SÉCURISÉE I. RISQUES D UNE ÉLECTROCUTION TP M 02 C PAGE 1 / 4 Courant Effets électriques 0,5 ma Seuil de perception -

Plus en détail

NIVEAU D ACQUISITION :

NIVEAU D ACQUISITION : CAPACITES : Fiche d Activité : 1/6 Nous voyons de plus en plus de maison dites «écologiques» ou «à énergie positive». Mais que signifient ces termes? Et pourquoi? I. Energie et consommation C est ce que

Plus en détail

Comment déterminer le calibre du câblage de votre système

Comment déterminer le calibre du câblage de votre système Comment déterminer le calibre du câblage de votre système Un câblage du bon calibre peu faire la différence entre la charge inadéquate et la charge complète d'un groupe de batteries, entre les lumières

Plus en détail

Module 3 : L électricité

Module 3 : L électricité Sciences 9 e année Nom : Classe : Module 3 : L électricité Partie 1 : Électricité statique et courant électrique (chapitre 7 et début du chapitre 8) 1. L électrostatique a. Les charges et les décharges

Plus en détail

PUISSANCE. Date Progression. Exercice d application 1: Calculer l intensité nominale

PUISSANCE. Date Progression. Exercice d application 1: Calculer l intensité nominale Date Progression Pour le... : I Puissance nominale d un appareil électrique II Puissance en courant continu 1 ) Expression de la puissance Activité 1: Quel est le lien entre la puissance, la tension et

Plus en détail

Exercice n 1: La lampe ci-dessous comporte 2 indications: Exercice n 2: ( compléter les réponses sans espaces)

Exercice n 1: La lampe ci-dessous comporte 2 indications: Exercice n 2: ( compléter les réponses sans espaces) Exercice n 1: La lampe ci-dessous comporte 2 indications: Complétez le tableau en indiquant quelle est la grandeur indiquée et son unité: indication grandeur unité 12 V 25W Pour cela je dois appliquer

Plus en détail

Dans le dessin à gauche, rajouter en couleurs (rouge et noir) les fils pour que les deux lampes soient branchées en dérivation.

Dans le dessin à gauche, rajouter en couleurs (rouge et noir) les fils pour que les deux lampes soient branchées en dérivation. NOM : PHYSIQUE CLASSE : Qu estce qu un courtcircuit? Dans le dessin à gauche, rajouter en couleurs (rouge et noir) les fils pour que les deux lampes soient branchées en dérivation. Pourquoi un courtcircuit

Plus en détail

Effet Joule Livret de l élève

Effet Joule Livret de l élève Dossier de Physique Niveau 4 ème secondaire Effet Joule Livret de l élève Véronique BOUQUELLE Faculté des Sciences Diffusé par Scienceinfuse, Antenne de Formation et de Promotion du secteur Sciences et

Plus en détail

1 Production et transport

1 Production et transport séquence PARtiE 5 1 Production et transport de l énergie Manuel unique, p. 304 ( Manuel de physique, p. 190) Le programme notions et contenus Compétences attendues agir Convertir l énergie et économiser

Plus en détail

15 exercices corrigés d Electrotechnique sur la machine à courant continu

15 exercices corrigés d Electrotechnique sur la machine à courant continu 15 exercices corrigés d Electrotechnique sur la machine à courant continu Sommaire Exercice MCC01 : machine à courant continu Exercice MCC02 : machine à courant continu à excitation indépendante Exercice

Plus en détail

REFERENCE MODULE REFERENCE DOCUMENT DATE DE CREATION. PHY-FLU1 Livret physique des fluides 1 20/07/01 PHYSIQUE DES FLUIDES

REFERENCE MODULE REFERENCE DOCUMENT DATE DE CREATION. PHY-FLU1 Livret physique des fluides 1 20/07/01 PHYSIQUE DES FLUIDES PHYSIQUE DES FLUIDES 1 1. MASSE-UNITES DE FORCE Masse (m).la masse d un corps caractérise la quantité de matière de ce corps en Kilogrammes ( Kg - unité S.I) Le Poids (p) d un corps peut s exprimer par

Plus en détail

LES LENTILLES. EXERCICE 3 : Compléter les rayons émergents ou incidents manquants à chacun des schémas suivants F F

LES LENTILLES. EXERCICE 3 : Compléter les rayons émergents ou incidents manquants à chacun des schémas suivants F F LES LENTILLES Compléter les phrases suivantes en ajoutant les mots ou groupes de mots manquants 1 Une lentille convergente a ses bords alors qu une lentille divergente a ses bords 2 Un rayon incident passant.

Plus en détail

L électricité à la maison

L électricité à la maison 1 Table des matière D où vient notre électricité 3 Tableau de raccordement 5 Compteur électrique 5 Tableau de distribution 6 Disjoncteur 7 Disjoncteur Differentiel 8 Fil de terre 8 Les conducteurs 9 Le

Plus en détail

ST / L électricité statique Nom :

ST / L électricité statique Nom : ST / L électricité statique Nom : 1. Complétez les phrases suivantes à l'aide des mots suivants: contact électrons (x2) frottant induction négatives neutres (x2) positives protons transfert a) L atome

Plus en détail

Chapitre 3. Electrocinétique. Ressources à acquérir

Chapitre 3. Electrocinétique. Ressources à acquérir Chapitre 3. Electrocinétique Ressources à acquérir SAVOIR : Représenter par un schéma conventionnel d un circuit électrique élémentaire, préciser le rôle des différents éléments, indiquer le sens des électrons

Plus en détail

RESISTANCES SILOHM ET RHF Résistances fixes de puissance non-inductives

RESISTANCES SILOHM ET RHF Résistances fixes de puissance non-inductives SOMMAIRE APPLICATIONS 3 CHOIX D UNE RESISTANCE 3 LES RESISTANCES SILOHM 4 CARACTERISTIQUES 4 RESISTANCES SILOHM : TUBES ET BÂTONNETS, TYPE RS 5 Gamme de valeur ohmique 5 Puissance maximale admissible 6

Plus en détail

Physique L ÉNERGIE DANS LES CIRCUITS ÉLECTRIQUES EXERCICES

Physique L ÉNERGIE DANS LES CIRCUITS ÉLECTRIQUES EXERCICES Physique L ÉNERIE DANS LES CIRCUITS ÉLECTRIQUES EXERCICES 2011 L'ENERIE DANS LES CIRCUITS ELECTRIQUES Exercices Exercices relatifs à l objectif 1 Modéliser les transformations et transferts d'énergie entre

Plus en détail

Thermodynamique (Échange thermique)

Thermodynamique (Échange thermique) Thermodynamique (Échange thermique) Introduction : Cette activité est mise en ligne sur le site du CNRMAO avec l autorisation de la société ERM Automatismes Industriels, détentrice des droits de publication

Plus en détail

Le pavillon. Électrothermie. Chauffage électrique

Le pavillon. Électrothermie. Chauffage électrique PAGE 1 DE 10 SOUS / Objectif Énoncer les différents procédés de chauffage (direct et indirect). Énoncer les principes de fonctionnement. Identifier les éléments constitutifs. Savoir technologique visé

Plus en détail

Guide de l enseignant

Guide de l enseignant Le Centre de Découverte des Sciences de la Terre (CDST) Conseil Général de Martinique Guide de l enseignant Exposition : Qu y a-t-il derrière la prise? Conçue et réalisée par la Cité des Sciences et de

Plus en détail

Dans cette activité, nous allons identifier et modéliser les transferts thermiques dans une maison BBC puis effectuer un bilan énergétique :

Dans cette activité, nous allons identifier et modéliser les transferts thermiques dans une maison BBC puis effectuer un bilan énergétique : Dans cette activité, nous allons identifier et modéliser les transferts thermiques dans une maison BBC puis effectuer un bilan énergétique : Maison BBC : Bâtiment Basse Consommation Lors de la vente ou

Plus en détail

Manuel d'utilisation de la maquette CHAUFFE-EAU SOLAIRE. Enseignement primaire et collège

Manuel d'utilisation de la maquette CHAUFFE-EAU SOLAIRE. Enseignement primaire et collège Manuel d'utilisation de la maquette CHAUFFE-EAU SOLAIRE Enseignement primaire et collège Articles Code Chauffe-eau solaire 870M0003 Document non contractuel Généralités sur l'énergie solaire L'énergie

Plus en détail

Sciences physiques Stage n

Sciences physiques Stage n Sciences physiques Stage n C.F.A du bâtiment Ermont 1 Activité 1 : 1) Observer les plaquettes d appareils électriques suivantes et relever les indications utiles pour un utilisateur quelconque : Four électrique

Plus en détail

Lien entre l énergie cinétique, l énergie de position (potentielle) et l énergie mécanique.

Lien entre l énergie cinétique, l énergie de position (potentielle) et l énergie mécanique. Lien entre l énergie cinétique, l énergie de position (potentielle) et l énergie mécanique. Relation entre le poids et la masse d un corps Formule : P = m. g Avec p : poids en newton (N) m : masse en kilogramme

Plus en détail

CHAUFFAGE DOMESTIQUE N 1

CHAUFFAGE DOMESTIQUE N 1 CHAUFFAGE DOMESTIQUE N 1 Objectif: S informer sur la mise en œuvre des procédés électriques de production de chaleur pour les locaux d'habitation Problème: La famille Durand possède une maison construite

Plus en détail

Définition : la puissance P est le produit de la tension U et du courant I, à chaque instant. P = U I. Symbole de la grandeur : Symbole de l'unité :

Définition : la puissance P est le produit de la tension U et du courant I, à chaque instant. P = U I. Symbole de la grandeur : Symbole de l'unité : Chapitre 8 PUISSANCE, ENERGIE EFFET CALORIFIQUE, RENDEMENT Sommaire La puissance et l'énergie électrique Effet Joule Les pertes par transformation d'énergie Rendement des installations électriques Effets

Plus en détail

Chapitre 1 - Les circuits électriques

Chapitre 1 - Les circuits électriques Chapitre 1 - Les circuits électriques Lois fondamentales Historique des versions Version Auteur Description 1.0 pjean Version corrigée et enrichie - portage sous OOo. 2009-09-27 pcornelis Version originale

Plus en détail

Courant, tension et Intensite

Courant, tension et Intensite eçon 01 : Courant, tension et Intensite Exercice N 1. Dans le montage ci-contre, on mesure la tension U égale à 6. aux bornes du générateur et la tension U 2 égale à 2,4 aux bornes de la lampe. En déduire

Plus en détail

COURT-CIRCUIT ET SÉCURITÉ

COURT-CIRCUIT ET SÉCURITÉ 5 ème COURS Electricité Chapitre 5 COURT-CIRCUIT ET SÉCURITÉ Je dois savoir Ce qu'est un courtcircuit Les dangers du courant électrique Pourquoi certains appareils électriques défectueux font-ils griller

Plus en détail

L ÉLECTRICITÉ : ÊTES-VOUS AU COURANT? SCP 4011-2. Corrigé des exercices supplémentaires. Centre Christ Roi Mont-Laurier

L ÉLECTRICITÉ : ÊTES-VOUS AU COURANT? SCP 4011-2. Corrigé des exercices supplémentaires. Centre Christ Roi Mont-Laurier L ÉLECTRICITÉ : ÊTES-VOUS AU COURANT? Corrigé des exercices supplémentaires Centre Christ Roi Mont-Laurier Le 29 novembre 2005 SCP 4011 1. Associez chaque unité de mesure donnée à un des items énumérés

Plus en détail

MODULE 4. Performances-seuils. Loi d Ohm Puissance Energie Effet Joule. L élève sera capable

MODULE 4. Performances-seuils. Loi d Ohm Puissance Energie Effet Joule. L élève sera capable MODLE 4 MODLE 4. Loi d Ohm. uissance. Energie. Effet Joule erformances-seuils. L élève sera capable 1. de calculer une des grandeurs physiques intervenant sur un circuit électrique élémentaire ; 2. de

Plus en détail

Quels sont les types de pompes à chaleur les plus couramment utilisés pour la production de chauffage des bâtiments et la production d'eau chaude?

Quels sont les types de pompes à chaleur les plus couramment utilisés pour la production de chauffage des bâtiments et la production d'eau chaude? Qu'est-ce qu'une pompe à chaleur? Une pompe à chaleur est un frigo qui fonctionne à l'envers. Une pompe à chaleur est capable de capter l'énergie à l'extérieur et de la restituer à l'intérieur. Par exemple,

Plus en détail

TD 1 CALCULS D ENERGIE

TD 1 CALCULS D ENERGIE TD 1 CALCULS D ENERGIE Exercice n 1 On désire élever la température d un chauffe-eau de 200 litres de 8 C à 70 C. On rappelle que la capacité thermique massique de l eau est de 1cal/ C/g. 1-1 Quelle est

Plus en détail

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Réseau SCEREN. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la. Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été numérisé par le CRDP de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Campagne 2013 Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté

Plus en détail

Procédures de qualification Electricienne de montage CFC Electricien de montage CFC

Procédures de qualification Electricienne de montage CFC Electricien de montage CFC Série 014 Procédures de qualification Electricienne de montage CFC Electricien de montage CFC Connaissances professionnelles écrites Pos..1 Bases technologiques Nom, prénom N de candidat Date Temps : Auxiliaires

Plus en détail

Chapitre 6. Électricité. 6.1 Champ électrique. 6.1.1 Interaction électrique

Chapitre 6. Électricité. 6.1 Champ électrique. 6.1.1 Interaction électrique Chapitre 6 Électricité 6.1 Champ électrique 6.1.1 Interaction électrique L étude de l électricité peut se ramener à l étude des charges électriques et de leurs interactions. Rappelons que l interaction

Plus en détail

Document de révision

Document de révision Document de révision 1. La loi des charges électriques se résume en trois points. Énonce-les. 1-Les charges de signes contraires s attirent 2-Les charges de mêmes signes se repoussent 3-Les objets neutres

Plus en détail

GENERALITES ELECTRICITE.

GENERALITES ELECTRICITE. GENERALITES ELECTRICITE. 1) STRUCTURE DE LA MATIERE: La MOLECULE est la plus petite partie d un corps simple ou composé. Le corps simple: Le corps composé: Est formé de 1 ou plusieurs atomes semblables.

Plus en détail

Sécurité et énergie électriques

Sécurité et énergie électriques C H P I T R E Sécurité et énergie électriques 2 OBJECTIFS DU CHPITRE Connaître les dangers liés à l utilisation de l électricité. pprendre à distinguer énergie et puissance électrique. Savoir que l énergie

Plus en détail

NE PAS ÉCRIRE SUR LE QUESTIONNAIRE PRÉ-TEST SCP-4011-2 L ÉLECTRICITÉ, ÊTES-VOUS AU COURANT? FORME B. Seuil de réussite 78 % (58 points).

NE PAS ÉCRIRE SUR LE QUESTIONNAIRE PRÉ-TEST SCP-4011-2 L ÉLECTRICITÉ, ÊTES-VOUS AU COURANT? FORME B. Seuil de réussite 78 % (58 points). NE PAS ÉCRIRE SUR LE QUESTIONNAIRE PRÉ-TEST SCP-4011-2 L ÉLECTRICITÉ, ÊTES-VOUS AU COURANT? TOTAL: /78 pts FORME B Seuil de réussite 78 % (58 points). Sous-comité de la formation générale de la Montérégie

Plus en détail

Chapitre II : Propriétés thermiques de la matière

Chapitre II : Propriétés thermiques de la matière II.1. La dilatation thermique Chapitre II : Propriétés thermiques de la matière Lorsqu on chauffe une substance, on provoque l augmentation de l énergie cinétique des atomes et des molécules, ce qui accroît

Plus en détail

4.14 Influence de la température sur les résistances

4.14 Influence de la température sur les résistances nfluence de la température sur la résistance 4.14 nfluence de la température sur les résistances ne résistance R, parcourue par un courant pendant un certain temps t, dissipe une énergie calorifique (W

Plus en détail

CME 22 Comment protéger une installation électrique?

CME 22 Comment protéger une installation électrique? CME 22 Comment protéger une installation électrique? Exercice N 1 : Cocher la bonne réponse. 1) Un coupe circuit à cartouche protège le matériel électrique dans le cas: o de surintensité. o de contact

Plus en détail

Notions sur les différentes Chaudières au sol

Notions sur les différentes Chaudières au sol TECHNIQUES DES INSTALLATIONS SANITAIRES Nom : ET ENERGIES THERMIQUES Chaudières au sol Section énergétique Mr CHENUIL Notions sur les différentes Chaudières au sol On donne : Un dossier ressource définissant

Plus en détail

Electricité. L élève sera capable de : Objectifs : IDB Val d Or G.V 2009-0 - 3e P. électricité Cours d électricité

Electricité. L élève sera capable de : Objectifs : IDB Val d Or G.V 2009-0 - 3e P. électricité Cours d électricité IDB Val d Or G.V 2009-0 - 3e P. électricité Electricité Objectifs : L élève sera capable de : d utiliser correctement le vocabulaire et les termes utilisés en électricité; de comprendre les loi de base

Plus en détail

L'ENERGIE DE NOTRE TERRE

L'ENERGIE DE NOTRE TERRE L'ENERGIE DE NOTRE TERRE Énergie? «Aujourd'hui j'ai beaucoup d'énergie!» oui, mais que vais-je en faire? La crise de l'énergie : les chocs pétroliers Consommation d'énergie et économies d'énergie??? 2

Plus en détail

MODULE 1. Performances-seuils. Résistance interne (générateur). Pertes par effet Joule. Pertes en ligne.

MODULE 1. Performances-seuils. Résistance interne (générateur). Pertes par effet Joule. Pertes en ligne. MODUL 1 MODUL 1. ésistance interne (générateur). Pertes par effet Joule. Pertes en ligne. Performances-seuils. L élève sera capable 1. d expliquer l effet qu occasionne la résistance interne d une source

Plus en détail

COSINUS PHI (site d'electrotech-city - Walter DI PILLA)

COSINUS PHI (site d'electrotech-city - Walter DI PILLA) COSINUS PHI (site d'electrotech-city - Walter DI PILLA) SOMMAIRE : INTRODUCTION : INTRODUCTION I - LES FAITS point de vue du distributeur d'énergie point de vue du client II - LE COS Phi : UN PEU DE THEORIE

Plus en détail

Procédures de qualification Electricienne de montage CFC Electricien de montage CFC

Procédures de qualification Electricienne de montage CFC Electricien de montage CFC Série 01 Connaissances professionnelles écrites Pos. Bases technologiques Procédures de qualification Electricienne de montage CFC Electricien de montage CFC Nom, prénom N de candidat Date......... Temps:

Plus en détail

Puissance et énergie électriques

Puissance et énergie électriques Plan Introduction: 1 La puissance électrique 1.1 Mesure d une puissance électrique 1.2 Puissance électrique de quelques appareils 2 L énergie électrique 2.1 Calcul de l énergie électrique consommée 2.2

Plus en détail

TRANSPORT ET DISTRIBUTION DE L'ÉNERGIE ÉLECTRIQUE

TRANSPORT ET DISTRIBUTION DE L'ÉNERGIE ÉLECTRIQUE TRANSPORT ET DISTRIBUTION DE L'ÉNERGIE ÉLECTRIQUE Compétences mises en jeu durant l'activité : Compétences générales : Etre autonome, s'impliquer. Suivre, élaborer et réaliser un protocole expérimental

Plus en détail

PUISSANCE ET ÉNERGIE ÉLECTRIQUE

PUISSANCE ET ÉNERGIE ÉLECTRIQUE TP d électricité Rédigé par JF Déjean page 1/6 PUISSANCE ET ÉNERGIE ÉLECTRIQUE Programme : B.O n 10 du 15-10-1998 Chapitre : Électricité et vie quotidienne. Contenu : Paragraphe B 2-3 : Installations électriques

Plus en détail

Sciences physiques Stage n

Sciences physiques Stage n Sciences physiques Stage n C.F.A du bâtiment Ermont 1 Activité 1 : Vous disposez des 4 appareils électriques suivants : 1 radiateur de puissance P R = 1000 W. 2 lampes halogènes de puissances P L = 500

Plus en détail

Les Mesures Électriques

Les Mesures Électriques Les Mesures Électriques Sommaire 1- La mesure de tension 2- La mesure de courant 3- La mesure de résistance 4- La mesure de puissance en monophasé 5- La mesure de puissance en triphasé 6- La mesure de

Plus en détail

Le tableau suivant représente les principaux symboles utilisés pour les appareils de chauffage, de cuisson

Le tableau suivant représente les principaux symboles utilisés pour les appareils de chauffage, de cuisson Le tableau suivant représente les principaux symboles utilisés pour les appareils de chauffage, de cuisson Principaux symboles d appareils thermiques utilisés pour différents schémas Page 1/11 I) Les radiateurs

Plus en détail

EXERCICE I. Altitude en mètre

EXERCICE I. Altitude en mètre EXERCICE I L exercice I est composé de 4 problèmes indépendants. La disparition des ampoules à incandescence s explique par le très mauvais rendement de cette technologie (de l ordre de 5 %). Ces ampoules

Plus en détail

3 ème COURS Electricité Chapitre 5 CONSOMMATION D'ÉNERGIE ÉLECTRIQUE CORRECTION DES EXERCICES. Téléchargé sur http://gwenaelm.free.

3 ème COURS Electricité Chapitre 5 CONSOMMATION D'ÉNERGIE ÉLECTRIQUE CORRECTION DES EXERCICES. Téléchargé sur http://gwenaelm.free. 3 ème COURS Electricité Chapitre 5 CONSOMMATION D'ÉNERGIE ÉLECTRIQUE CORRECTION DES EXERCICES Téléchargé sur http://gwenaelm.free.fr/2008-9 Correction : Exercice 1 p 215 1 La relation entre l'énergie consommée

Plus en détail

LE COURANT ELECTRIQUE CONTINU

LE COURANT ELECTRIQUE CONTINU LE COURT ELECTRQUE COTU 1- perçu historique de l'électricité Voir polycop 2- Le courant électrique l existe deux types de courant. EDF. faire tirages feuille exercice et T annexe Montrer effet induction

Plus en détail

INSTALLER UN CHAUFFAGE ELECTRIQUE. Construire Aménager Décorer Jardiner CONSEIL. Castorama

INSTALLER UN CHAUFFAGE ELECTRIQUE. Construire Aménager Décorer Jardiner CONSEIL. Castorama 80.04 INSTALLER UN CHAUFFAGE ELECTRIQUE CONSEIL Castorama Memo page 2&3 L alimentation electrique page 4&5 Emplacement et branchement pages 6 Fixation et entretien pages 7 page 1/7 MEMO Ce mémo vous permet

Plus en détail

Repère : Session : 2001 Durée : 2 H 30 Page : 1/5 Coefficient : 2 SCIENCES PHYSIQUES

Repère : Session : 2001 Durée : 2 H 30 Page : 1/5 Coefficient : 2 SCIENCES PHYSIQUES Page : 1/5 Coefficient : 2 SCIENCES PHYSIQUES - La clarté des raisonnements et la qualité de la rédaction interviendront pour une part importante dans l appréciation des copies. - Conformément au dispositions

Plus en détail

Electrodynamique. Moteur monte-charge. Ref : 302 194. Français p 1. Version : 1004

Electrodynamique. Moteur monte-charge. Ref : 302 194. Français p 1. Version : 1004 Français p 1 Version : 1004 1 Description Le monte-charge est constitué des éléments suivants : 1 moteur avec moto-réducteur commandé par un bouton poussoir une poulie solidaire de l'axe du moteur permettant

Plus en détail

Leçon N 1 : Capacités Connaissances Expériences Relever des températures. transfert de l énergie.

Leçon N 1 : Capacités Connaissances Expériences Relever des températures. transfert de l énergie. Leçon N 1 : Température et chaleur Capacités Connaissances Expériences Relever des températures. Connaître l'existence des échelles de Etalonnage d'un thermomètre. Vérifier expérimentalement que lors d

Plus en détail

TRANSMISSION THERMIQUE PAR CONDUCTION

TRANSMISSION THERMIQUE PAR CONDUCTION TRANSMISSION THERMIQUE PAR CONDUCTION 1) définition de la conduction La conduction est le mode de propagation de l'énergie thermique à travers la matière. Elle se produit par contact entre les particules

Plus en détail

La puissance électrique L'énergie électrique

La puissance électrique L'énergie électrique La puissance électrique L'énergie électrique Je me souviens En classe de 4, on a appris à lire la tension nominale sur une lampe. C est la tension nécessaire aux bornes de la lampe pour qu elle fonctionne

Plus en détail

Le solaire : un acte citoyen. http://www.climamaison.com/ 1/7

Le solaire : un acte citoyen. http://www.climamaison.com/ 1/7 Le solaire : un acte citoyen http://www.climamaison.com/ Le solaire, bien que distant de quelques 150 millions de kilomètres de la terre, est une énergie disponible, gratuite, économique et non polluante.

Plus en détail

Sommaire de la séquence 12

Sommaire de la séquence 12 Sommaire de la séquence 12 t Séance 1 Le coupe-circuit À quoi sert un coupe-circuit dans une installation électrique? t Séance 2 L énergie électrique À quoi sert un compteur électrique? Que nous apprend

Plus en détail

Recueil d exercices pour III e BCF 2014/2015. Exercices de mécanique

Recueil d exercices pour III e BCF 2014/2015. Exercices de mécanique Recueil d exercices pour III e BCF 2014/2015 Exercices de mécanique Loi de Hooke 1. Un cylindre en aluminium de 5 cm de hauteur 5 cm et de 20 mm de diamètre est attaché à un ressort à boudin. Le ressort

Plus en détail

RELAIS STATIQUE. Tension commutée

RELAIS STATIQUE. Tension commutée RELAIS STATIQUE Nouveau Relais Statique Monophasé de forme compacte et économique Coût réduit pour une construction modulaire Modèles disponibles de 15 à 45 A Modèles de faible encombrement, avec une épaisseur

Plus en détail

ALIMENTATION EN ÉNERGIE ÉLECTRIQUE

ALIMENTATION EN ÉNERGIE ÉLECTRIQUE Page 1 ALMENTATON EN ÉNERGE ÉLECTRQUE / NTRODUCTON Tout système pluritechnique nécessite une fonction ALMENTER pour produire une action. L'énergie d'entrée peut être de nature différente selon : -sa situation

Plus en détail

Les panneaux solaires thermiques

Les panneaux solaires thermiques Les panneaux solaires thermiques Le principe de fonctionnement d un capteur solaire est de récupérer l énergie thermique que procure le soleil. Ce sont des grands panneaux que l on pose généralement sur

Plus en détail

Baccalauréat STL B Épreuve de sciences physiques. Correction. Session septembre 2014 Métropole. 06/12/2014 www.udppc.asso.fr

Baccalauréat STL B Épreuve de sciences physiques. Correction. Session septembre 2014 Métropole. 06/12/2014 www.udppc.asso.fr Baccalauréat STL B Épreuve de sciences physiques Session septembre 2014 Métropole Correction 06/12/2014 www.udppc.asso.fr PARTIE A : traitement du lait et pasteurisation. 1. Contrôle qualité du lait (document

Plus en détail

Baccalauréat STI2D et STL SPCL Epreuve de sciences physiques Corrigé Session septembre 2014 Métropole. 01/10/2014 www.udppc.asso.fr.

Baccalauréat STI2D et STL SPCL Epreuve de sciences physiques Corrigé Session septembre 2014 Métropole. 01/10/2014 www.udppc.asso.fr. Baccalauréat STI2D et STL SPCL Epreuve de sciences physiques Corrigé Session septembre 2014 Métropole 01/10/2014 www.udppc.asso.fr Page 1 sur 11 ÉTUDE DE L EMPREINTE ENVIRONNEMENTALE DE QUELQUES DISPOSITIFS

Plus en détail

TRANSFERTS THERMIQUES

TRANSFERTS THERMIQUES TRANSFERTS THERMIQUES I. RAYONNEMENT 1. Connaissances a. Qu est-ce qui véhicule l énergie thermique par rayonnement? b. Quelle est la propriété du modèle idéal du corps noir? c. Imaginons que vous exposiez

Plus en détail