Drainage linéaire & stockage des eaux ACO DRAIN. Un tout nouveau concept de drainage. Q-max, drainage et réseau d égouttage en 1!

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Drainage linéaire & stockage des eaux ACO DRAIN. Un tout nouveau concept de drainage. Q-max, drainage et réseau d égouttage en 1!"

Transcription

1 Drainage linéaire & stockage des eaux ACO DRAIN Un tout nouveau concept de drainage Q-max, drainage et réseau d égouttage en 1! 1 drain

2 Nous nous occupons du drainage Partout dans le monde, le groupe ACO est synonyme de qualité, d innovation et d expérience dans le domaine des techniques de drainage pour des applications en construction civile et industrielle. Les 3 barres rouges du logo représentent les compétences centrales de ACO: Drainage. Séparation des huiles et des graisses. Pompage. ACO propose des solutions complètes pour l évacuation des eaux de surfaces tant couvertes que non couvertes. En Belgique, ACO est représenté par ACO Passavant SA qui, avec des marques comme ACO Drain et ACO Passavant, entre autres, garantit des produits de qualité et un excellent service. Toute l équipe est à votre disposition pour vous conseiller dans vos projets. N hésitez donc pas à nous contacter! Introduction 2 Q-max répond à la demande de systèmes de drainage économiquement pertinents pour des surfaces étendues. Le système est applicable pour tout type de trafic et permet de stocker provisoirement des eaux de pluie et de surface. Pour les zones asphaltées/bétonnées étendues que l on rencontre dans les centres de distribution, les ports, les aéroports, les autoroutes et les parkings, les systèmes traditionnels de drainage ponctuel et même de drainage linéaire représentent un investissement fort coûteux vu la nécessité de construire un vaste réseau souterrain d égouttage. Q-max exclut un tel réseau et l intègre dans un concept de drainage unique doté d une grande capacité hydraulique. Avec les récentes inondations en mémoire, Q-max s avère même la solution idéale pour décongestionner les égouts saturés existants. Q-max, réalisé en MDPE (polyéthylène de densité moyenne) suivant la norme DIN/NBN EN 1433, est à la fois robuste et léger, ce qui facilite son maniement et accélère son installation. Une série d accessoires contribue à créer une installation durable, étanche et en harmonie avec le revêtement choisi. Sommaire Généralités Nous nous occupons du drainage p. 2 Introduction p. 2 Sommaire p. 2 Présentation du produit Q-max, le système et ses avantages p. 3 Classes de résistance et tests p. 3 Q-max en détail p. 4-5 Evacuation séparée des eaux de pluie p. 6 Q-brake p. 7 Capacité hydraulique et calcul p. 8-9 Données techniques p Caractéristiques du MDPE et du Q-max p. 14 Procédure d installation détaillée p. 15

3 Q-max, le système et ses avantages ACO a utilisé son expérience et ses connaissances internationales en matière de techniques de drainage pour développer le système Q-max. L objectif de réaliser un drainage de surface à un coût limité grâce à un système robuste et facile à placer a été largement atteint. Q-max offre la solution aux problèmes de drainage, également dans le cas de projets d évacuation séparée des eaux de pluie (voir p. 6). Le système peut être utilisé pour toutes les classes de résistance et pour tous les types de revêtements de sol. Les avantages A la fois conduite d évacuation et système d égouttage! Il est inutile de prévoir un système d égouttage supplémentaire, ce qui signifi e moins de conduites à poser. Moins de travaux de terrassement et montage plus rapide. Grande capacité d évacuation puisque de longues lignes de caniveau peuvent être posées. De précipitations peuvent parfaitement être recueillies grâce à la grande capacité d évacuation et de stockage de l eau. Evacuation contrôlée vers la canalisation d égout située en aval. Il peut donc être utilisé pour décharger la canalisation d égout existante! Pas de fuites vers la nappe phréatique grâce au joint en caoutchouc EPDM. Résistant grâce à la solidité de la fente d écoulement. Fente d écoulement résistante à la corrosion: acier inoxydable pour le Q-max Smartline et acier galvanisé pour le Q-max Heavy duty. Produit fi ni, livré complet avec fente d écoulement, joint en caoutchouc et pattes de raccordement. Multifonctionnel, adapté à un revêtement asphalté, pavé ou en béton, ce, dans différentes classes de résistance! Applications pour les centres de distribution, les ports et les aéroports Parkings Pas de grilles ou d éléments séparés. Fente d écoulement continue, largeur 30 mm (exécution Heavy duty). Application pour la classe F 900 kn selon la norme DIN/NBN EN 1433, pour les aéroports. Application pour la classe E 600 kn selon la norme DIN/NBN EN 1433, pour les centres de distribution. Caniveau à fente discret à capacité d absorption maximale. Application pour la classe C 250 kn selon la norme DIN/NBN EN 1433, pour les parkings. Application pour la classe D 400 kn selon la norme DIN/NBN EN 1433, pour les autoroutes et les parkings. Convient pour tous types de revêtement. 3 Classes de résistance Tests Les classes de résistance sont déterminées selon la norme DIN/NBN EN Cette norme comporte 6 classes de résistance de A 15 kn à F 900 kn. La classe de résistance à utiliser est indiquée pour les différentes zones d application. Le système Q-max peut être utilisé pour toutes les classes de résistance, des barres de renforcement supplémentaires devant être installées pour les classes E et F. Le type de sous-sol et de matériau de remplissage est déterminant dans le choix de la classe de résistance du Q-max. La nature du sol de la surface à revêtir (et drainer) doit être telle qu elle puisse supporter la charge de trafi c avec le revêtement prévu. Pour l installation du Q-max en combinaison avec différents types de revêtement, voir p. 15 et suivantes. Q-max de ACO est testé par un organisme indépendant pour la classe de résistance F 900 kn selon la norme DIN/NBN EN Le test de résistance sur site s est arrêté à une charge de 92 tonnes sans qu aucune fi ssure n apparaisse. La déformation au milieu du corps n était que de 1,4 mm.

4 Q-max en détail Q-max, un tout nouveau concept de drainage, a été développé en collaboration avec des architectes, des ingénieurs et des entrepreneurs. Les points d attention prioritaires sont: La simplifi cation du concept et de la fabrication sans prendre aucun risque. Les coûts d installation. La résistance dans le temps. Les exigences du milieu. Le joint d étanchéité empêche l eau de fuir et dès lors de polluer le sol. La construction en arcs du caniveau à fente garantit que le revêtement n est pas interrompu comme c est le cas pour un drainage linéaire traditionnel. Cela permet de rendre le Q-max sensiblement plus résistant et moins fragile. Le solide profi l en angle forme une fente continue pour un drainage effi cace. 4 Capacité de stockage considérable. Un système d égouttage supplémentaire est rendu superfl u étant donné la grande capacité d évacuation. Il peut être utilisé en complément pour décharger la canalisation d égout existante. Une entrée latérale est possible dans le cas de l élément de 1 mètre.

5 Résistance jusqu à la classe D 400 kn. Résistant à des charges de la classe F 900 kn grâce à des barres de renforcement supplémentaires. 5 Le MDPE est un matériau solide, résistant à la corrosion, à la fois léger et robuste. Elément de sortie pour raccordement à une chambre de visite, une installation de séparation, la canalisation d égout et/ou un bassin naturel. Des nervures d appui facilitent l installation.

6 Evacuation séparée des eaux de pluie Les méthodes traditionnelles d évacuation des eaux de pluie vers le réseau d égout via des surfaces au revêtement relativement imperméable conduisent souvent à une surcharge de ce réseau et portent préjudice à l état de la nappe phréatique. L évacuation séparée des eaux de pluie est par conséquent une méthode de plus en plus mise en œuvre afi n d améliorer la gestion de l eau. Les méthodes utilisées sont les suivantes: Revêtement perméable ou dispositif d infi ltration. Ces systèmes vont vite se colmater. Bassins tampons. Il n y a pas toujours la place. Bassins de décantation. Ils sont coûteux. Rejet direct des eaux de surface. Ce n est généralement pas possible étant donné qu il faut au préalable traiter l eau pour en éliminer les boues fi nes, les huiles et les autres salissures et maintenir ainsi la qualité de la nappe phréatique. De grandes installations de séparation sont nécessaires à cet effet. Q-max et Q-brake vous apportent la solution! Q-max a une très grande contenance et peut être utilisé de manière très effi cace pour le stockage des eaux de pluie et de surface en cas de charge maximale. Grâce au Q-brake, un régulateur de débit à intégrer au Q-max, l eau peut être évacuée de manière contrôlée (voir p. 7). Par conséquent: Q-max peut servir comme alternative à de plus petits bassins de décantation, sans devoir utiliser des installations de pompage ou autres dispositifs de commande complexes. 6 Q-max peut être installé pour recueillir des eaux de surface, celles-ci étant ensuite traitées via une installation de séparation (plus petite) avant d être rejetées vers le réseau d égout, un ruisseau ou un bassin naturel. Etanchéité Le système Q-max est conçu de manière à ce que tous les raccords entre les éléments et les composants qui leur sont raccordés soient étanches. Le système satisfait donc aux exigences de la norme DIN/NBN EN 1433.

7 Le régulateur de débit Q-brake Une régulation effi cace et fi able du débit sortant est cruciale pour un système d égouttage optimal avec évacuation séparée des eaux de pluie. En accord avec la philosophie de ACO, le système Q-brake breveté a été développé pour offrir plus de choix à l architecte grâce à de nouvelles solutions. La régulation du débit est obtenue grâce à un défl ecteur dont l ouverture en V est calculée en fonction du débit maximal souhaité sans que de coûteux régulateurs de débit soient pour autant nécessaires. Temps sec: pas de pluie, pas d évacuation. La pluie commence à tomber, le corps commence à se remplir et l évacuation à se faire via le régulateur de débit. Avantages du Q-brake N exige pas d espace supplémentaire puisqu il est intégré au Q-max. Construction simple sans pièces mobiles. Fiable. Simple à installer. Accessible via un puits de contrôle. Solution bon marché. Caractéristiques Pas de pièces mobiles. Matériau résistant à la corrosion (acier inoxydable AISI 304). Testé en laboratoire. Le niveau d eau augmente dans le Q-max en cas d intensité croissante de la pluie. L évacuation atteint le débit maximal calculé sans que le terrain soit inondé. La pluie est passée, l évacuation contrôlée continue et le niveau d eau baisse dans le corps. 7 Q-max avec régulateur de débit Q-brake. Simulation du stockage des eaux de pluie Fig. 1. Simulation du stockage des eaux de pluie Niveau du sol Lorsqu il est équipé d un régulateur de débit, comme le Q-brake décrit ci-dessus, le Q-max peut être utilisé pour stocker temporairement les eaux pluviales en cas de fortes précipitations (voir fi g. 1). La conception de ce projet a été soutenue par ACO grâce au programme de calcul de capacité hydraulique ACO Hydro V. Celui-ci permet de calculer et d étudier les quantités d eaux pluviales attendues pour n importe quelle période. ACO Q-Brake TM Sortie

8 Calcul de capacité hydraulique 1000 Q-max % 0.75% 0.5% Capacité (l/s) Capacity (l/s) % 0% Length to outlet (m) Longueur hydraulique (m) Fig. 2. Débit avec différents pourcentages d inclinaison 8 Les calculs de capacité hydraulique pour le drainage linéaire sont complexes. Différentes variables jouent un rôle, comme la taille de la superfi cie arrosée par la pluie, l inclinaison du terrain, la pente vers le système d égouttage et la pente dans le corps de caniveau lui-même, le type de revêtement, l intensité et la durée des précipitations, le nombre de sorties et leur emplacement. Le fl ux dans les systèmes de drainage linéaires est décrit comme un fl ux constant non uniforme ou variable positionnel. Les calculs et modèles mathématiques destinés à établir une prévision fi able de la capacité hydraulique et du comportement d un système d égouttage sont complexes. Le fl ux constant non uniforme se crée lorsque la vitesse de l eau qui s écoule à un endroit précis du système d égouttage reste constante dans le temps, mais que la quantité d eau qui s écoule en aval augmente dans le système. D autres variations des conditions d écoulement apparaissent lorsque l intensité des précipitations pendant les averses varie. En utilisant son propre logiciel, testé en laboratoire, ACO offre à ses clients un service gratuit de calculs de capacité. De cette manière, nous obtenons le meilleur système de drainage à un prix réfl échi. Q-max rend d excellents services pour drainer de grandes superfi cies alors qu une seule sortie est nécessaire. Cela élimine donc la nécessité d un réseau de conduites supplémentaires reliant entre elles différentes sorties et conduisant l eau à l égout principal. Les coûts de placement sont donc épargnés et le risque d engorgement du réseau de canalisations est éliminé. Les grands volumes d eau et leur vitesse élevée qui existent en cas de drainage de grandes surfaces ne sont pas un problème pour le système Q-max. Ne prenez donc pas de risques et demandez à ACO un conseil gratuit.

9 L utilisation de tableaux hydrauliques Les tableaux ci-dessous refl ètent un certain nombre de pourcentages d inclinaison de terrain, avec une pluviométrie présupposée de 140 l/s/ha (ou 50 mm/h). Pour d autres situations, n hésitez pas à prendre contact avec ACO. Pour défi nir la longueur de caniveau hydraulique (jusqu à la sortie) et la profondeur de terrain maximale tolérée, il faut estimer le débit et la vitesse du courant. En cas de forte inclinaison, la vitesse du courant peut augmenter considérablement. Des vitesses d écoulement élevées peuvent provoquer des problèmes d érosion dans l égout et doivent donc être examinées avec soin. Ci-dessous, vous trouverez un résumé des informations qu il est conseillé de prendre en compte dans le projet hydraulique: Pluviométrie (l/s/ha). Durée et fréquence des précipitations. Dénivellation du terrain dans la direction du caniveau (%). Profondeur du terrain à drainer (le long des deux côtés du caniveau) (m). Emplacement de la sortie. Débit d évacuation maximal (l/s). Vitesse maximale de l eau qui s écoule (m/s). Régulation du débit du système d égouttage: débit maximal, vitesse du courant, etc. Q-max 900 Longueur maximale du caniveau et vitesse du courant en cas de dénivellation du terrain (pluviométrie: 140 l/s/ha) Longueur Dénivellation du terrain en direction du caniveau (%) jusqu à la sortie (m) P Q Vmax P Q Vmax P Q Vmax P Q Vmax P Q Vmax Q-max 600 Longueur maximale du caniveau et superficie en cas de dénivellation du terrain (pluviométrie: 140 l/s/ha) Longueur Dénivellation du terrain en direction du caniveau (%) jusqu à la sortie (m) P Q Vmax P Q Vmax P Q Vmax P Q Vmax P Q Vmax P = profondeur du terrain (m). Q = débit (l/s). Vmax = Vitesse maximale du courant (m/s) en cas d entrée maximale, partant d une évacuation directe.

10 Données techniques Q-max Heavy duty Domaines d application: Autoroutes, ports, centres de distribution et aéroports. Eléments de caniveau Numéro Taille du tuyau Longueur Largeur Surface d article lxh nominale de la fente Hauteur totale d absorption Poids (mm) (mm) (mm) (mm) (mm 2 ) (kg) x x Chaque élément de caniveau est produit en MDPE solide et résistant à la corrosion et est livré complet avec: Fente d écoulement Heavy duty avec feuillure en acier galvanisé, réalisée dans un profi l en angle 40 x 40 x 4. Ancrages Heavy duty. Elément de caniveau complet avec joint en caoutchouc EPDM et pattes de raccordement. 10 Elément de caniveau avec entrée latérale Numéro Taille du tuyau Longueur Largeur Hauteur Surface Mesure du niveau de liquide d article lxh nominale de la fente totale d absorption Poids Ø150 Ø225 Ø300 (mm) (mm) (mm) (mm) (mm 2 ) (kg) (mm) x x ø ø intérieur ø ø intérieur intérieur intérieur N.B. 1. Les éléments de caniveau d un mètre sont équipés de série d entrées horizontales permettant le raccordement à des tuyaux de diamètres différents. 2. Les entrées sont fermées et faciles à ouvrir au moyen d une scie à main. Grâce à des raccords fl exibles, les tuyaux d entrée sont faciles à raccorder. 3. Les tuyaux d entrée ont un diamètre extérieur de 200 ou 350 mm et un diamètre de raccordement de 150, 225 ou 300 mm.

11 Données techniques Q-max Smartline Domaines d application: Zones piétonnières et parkings pour voitures (particulières). Eléments de caniveau Numéro Taille du tuyau Longueur Largeur Surface d article lxh nominale de la fente Hauteur totale d absorption Poids (mm) (mm) (mm) (mm) (mm 2 ) (kg) x x intérieur Chaque élément de caniveau est produit en MDPE solide et résistant à la corrosion et est livré complet avec: Fente d écoulement discrète avec feuillure en acier inoxydable. Elément de caniveau complet avec joint en caoutchouc EPDM et pattes de raccordement. Elément de caniveau avec entrée latérale Numéro Taille du tuyau Longueur Largeur Hauteur Surface Mesure du niveau de liquide d article lxh nominale de la fente totale d absorption Poids Ø150 Ø225 Ø300 (mm) (mm) (mm) (mm) (mm 2 ) (kg) (mm) x x intérieur ø ø intérieur intérieur N.B. 1. Les éléments de caniveau d un mètre sont équipés de série d entrées horizontales permettant le raccordement à des tuyaux de diamètres différents. 2. Les entrées sont fermées et faciles à ouvrir au moyen d une scie à main. Grâce à des raccords fl exibles, les tuyaux d entrée sont faciles à raccorder. 3. Les tuyaux d entrée ont un diamètre extérieur de 200 ou 350 mm et un diamètre de raccordement de 150, 225 ou 300 mm.

12 ACO DRAIN Données techniques pour abouts et pièces de raccordement About pour début et fin de caniveau Numéro Poids Description d article (kg) About universel Q-max 900 About universel Q-max Q-max 600 Sorties Ø1 = Ø 200 Ø2 = Ø 250 Ø3 Ø2 Ø1 Q-max 900 Sorties Ø1 = Ø 200 Ø2 = Ø 250 Ø3 = Ø 300 Peut également être utilisé comme clapet de fermeture temporaire. Complet avec joint en caoutchouc EPDM et pattes de raccordement. Possibilité de raccordement pour des tuyaux de 200, 250 ou 300 mm via une sortie (à découper/scier dans l ouvrage). Pièces de raccordement Numéro Poids Description d article (kg) Pièce de raccordement femelle Q-max 900 Pièce de raccordement mâle Q-max 900 Pièce de raccordement femelle Q-max 600 Pièce de raccordement mâle Q-max Mâle Femelle 12 Ø Q-max 900 Sortie Ø 600 Ø Q-max 600 Sortie Ø 375 Compatible avec tuyau TwinWall de respectivement 375 et 600 mm, complet avec joint en caoutchouc EPDM et pattes de raccordement.

13 Données techniques pour accouplements Accouplement fl exible en EPDM pour raccordement d une entrée latérale Numéro Poids Description d article (kg) Accouplement fl exible en EPDM (355/385 mm) Accouplement fl exible en EPDM (de 355/385 mm à 360 mm) Accouplement fl exible en EPDM (de 355/385 mm à 295 mm) Accouplement fl exible en EPDM (de 360/385 mm à 265/290 mm) Accouplement fl exible en EPDM (de 360/385 mm à 240/265 mm) Accouplement fl exible en EPDM (de 180/200 mm à 160/180 mm) A B 355/385 mm 355/385 mm 355/385 mm 360 mm A C Coupe A-A (Flexseal SC385) Convient pour raccordement d une entrée latérale nominale de 300 mm max. (béton et grès). B Coupe B-B (Flexseal SC385 + BC08/360) Convient pour raccordement d une entrée latérale nominale de 300 mm max. (béton et grès). D 355/385 mm 295 mm 360/385 mm 265/290 mm C Coupe C-C (Flexseal SC385 + BC08/360 & 32295) Convient pour raccordement d une entrée latérale nominale de 300 mm max. (béton et grès). D Coupe D-D (Flexseal AC3859) Convient pour raccordement d une entrée latérale nominale de 300 mm max. (béton et grès). E E Coupe E-E (Flexseal AC3858) Convient pour raccordement d une entrée latérale nominale de 300 mm max. (béton et grès). 360/385 mm 240/265 mm F F 180/200 mm 160/180 mm Coupe F-F (Flexseal AC6000) Convient pour raccordement d une entrée latérale nominale de 300 mm max. (béton et grès). 13 ACO Flow-Regulators - Régulateur de débit ACO Q-brake La gamme standard de régulateurs de débit ACO Q-brake est reprise dans le tableau ci-dessous; chaque Q-brake peut être intégré de manière très simple aux éléments Q-max. Numéro Poids Débit (l/s) d article (kg) N.B. Pour d autres situations, n hésitez pas à prendre contact avec ACO.

14 Propriétés du MDPE et du Q-max Mesures et propriétés du MDPE et du Q-max Description Q-max 900 Q-max 600 Forme Ovoïde Ovoïde Superfi cie de passage (m 2 ) 0,41 0,18 Circonférence (m) 2,38 1,58 Rayon hydraulique (m) 0,174 0,116 Vitesse critique (m/s) 2,60 2,14 Epaisseur du matériau (mm) 6,0 standard 4,0 standard Poids (kg) Elément de 2 m Elément de 1 m Mesure intérieure Profondeur (m) 0,9 0,6 Largeur maximale (m) 0,6 0,4 Mesures extérieures Largeur, collerette comprise (m) 0,845 0,645 Hauteur totale (m) 1,024 0,940 Fente d écoulement Largeur utile (mm)* 10/30* 10/30* Résistance à la corrosion (année)** * Respectivement exécution Smartline et exécution Heavy duty. ** Dans un environnement non pollué, la vitesse d érosion atmosphérique du zinc s élève à 0,23 kg/an par 100 m de caniveau (perte de 2 microns/an). Avec une couche de zinc moyenne de 70 microns, une durée de vie de plus de 30 ans peut être garantie. 14

15 Procédure d installation détaillée Procédure standard Dalle de répartition des charges Finition Creuser une tranchée. Réaliser une fondation en béton. Mettre en place l élément Q-max (faire attention à la position correcte mâle/ femelle) et régler la hauteur. Relier les éléments avec les pattes de raccordement et les aligner (de préférence au laser). Remplir (en partie) les espaces autour des éléments pour les fi xer. A mesure que plusieurs ou tous les éléments sont mis en place, enrober de béton jusqu au sommet du tuyau (ajouter un renforcement si nécessaire). Placer la dalle de répartition en béton. Finaliser le revêtement. Fondation Pour obtenir une construction durable, il est important que la fondation de la surface à revêtir (et à drainer) soit suffi - samment compacte et ait une structure correcte pour la charge de trafi c envisagée. Ceci doit être déterminé par le bureau d études. La terre ajoutée tout autour du Q-max doit également posséder cette capacité portante après compression. Si ce n est pas le cas, la capacité portante doit être atteinte par stabilisation, compression supplémentaire ou remplissage avec du béton. Dans la pratique, il semble qu un remplissage avec un mortier de béton relativement sec soit une méthode rapide, effi cace et peu coûteuse. Une compression minimale permet alors d obtenir une capacité portante suffi sante. Le Q-max ne doit pas être ancré pour résister au refoulement, comme cela serait le cas avec du béton humide. L enrobage du Q-max doit atteindre le niveau du sommet du tuyau. Les passages en forme d arc sous le caniveau à fente sont alors encore entièrement visibles. Une couche de béton doit être coulée dans les passages en forme d arc pour créer une dalle de répartition (utiliser au moins du béton C30/35). La largeur de cette dalle est normalement égale à la largeur de la tranchée creusée, mais doit au moins comporter 20 cm de chaque côté de la section du tuyau du Q-max. Pour les classes de résistance E et F, cette dalle de béton doit être armée suivant les indications du bureau d études. Q-max peut être utilisé avec une fi nition en asphalte, en béton ou en pavés. Des exemples de ces différentes situations sont donnés aux pages suivantes. La bande adhésive rouge qui protège la fente d écoulement est retirée après la finition. Q-max résiste à la nappe phréatique Dans les régions qui ont un niveau de nappe phréatique élevé, il peut être indispensable d assécher une source afi n de maintenir la tranchée au sec. Grâce au placement rapide du Q-max (jusqu à 100 m en un seul jour avec 2 personnes et une pelleteuse), il semble que dans la pratique ce soit rarement nécessaire. Dès que la tranchée est creusée en partie (tranchée dont on peut d ailleurs évacuer l eau excessive en provenance de la nappe phréatique), la couche de béton qui servira de fondation pour l élément Q-max suivant peut être mise en place. Les éléments peuvent alors être mis en place et reliés les uns aux autres, la tranchée pouvant ensuite être remblayée. Cela ne prend que quelques minutes. S il est installé de cette manière, le Q-max est insensible à la nappe phréatique. Manipulation sur chantier, chargement et déchargement Q-max se décharge facilement du camion au moyen de sangles de levage (à faire passer sous les arcs) ou au moyen d un chariot élévateur à longues fourches. Ne jetez pas les Q-max en bas du camion! Les Q-max peuvent être empilés sur un sol stable. Veillez dans ce cas à ce que la bande d alignement de la fente d écoulement soit orientée vers le haut. Lorsque les Q-max doivent être stockés pendant plus de 6 semaines, évitez l exposition directe à la lumière du soleil. Evitez également un stockage de longue durée à des températures inférieures à - 10 C. N empilez jamais de matériaux ou de pièces lourdes sur ou contre les Q-max. 15

16 ACO DRAIN Procédure d installation détaillée Phase A: Creuser la tranchée et placer la couche de fondation voir A1 fig. 1 A.3. Coulez une semelle de béton de qualité C30/35 et d une hauteur la plus précise possible pour que les éléments Q-max puissent directement être mis en place (sur le béton frais). Pour la facilité du travail, utilisez un mortier de béton un peu sec. Revêtement fig. 2 voir A1 Fondation Semelle de béton 16 Minimum 15 cm voir A1 Fondation Minimum 15 cm A.2. Veillez à ce que la tranchée creusée soit plane et ait une capacité portante suffisante. Revêtement Profondeur de tranchée A.1. Creusez une tranchée d une largeur de 1 m pour le Q-max 900 et de 0,8 m pour le Q-max 600. La profondeur de la tranchée doit atteindre 1,4 m par rapport à la partie supérieure de la fente d écoulement pour le Q-max 900. Pour le Q-max 600, la profondeur est de 1,1 m. Prévoyez une épaisseur de béton d au moins 15 cm sous le Q-max. Largeur de la tranchée voir A1

17 Procédure d installation détaillée Phase B: Placer les éléments Q-max, les aligner et les relier entre eux B.1. Placez les éléments Q-max dans la tranchée. Veillez lors du placement du premier élément (le plus souvent un élément de transition) à ce que le raccord mâle/femelle soit orienté dans le bon sens. Veillez à ce que les raccords de la fente d écoulement glissent bien l un dans l autre. B.2. Réglez la hauteur de l élément, de préférence en l alignant grâce à un laser, en retirant ou en ajoutant un peu de béton sous le Q-max. Armature de renforcement éventuelle voir C1 fig. 3 Revêtement Fondation B.3. Raccordez les collerettes des 2 éléments au moyen des pattes de raccordement fournies. Alignez l élément dans le sens de la longueur et serrez fermement les pattes (à la main) de sorte que la pièce de liaison mâle/femelle soit enfoncée dans le joint d étanchéité. Une déformation d environ 10 mm est tolérée et ne met pas en danger l étanchéité. B.4. Fixez la fente d écoulement avec l écrou (le cas échéant). 17 B.5. Stabilisez à présent le dernier élément mis en place en remblayant la tranchée autour du raccord à collerette avec du béton C30/35.

18 ACO DRAIN Procédure d installation détaillée Phase C: Remblayer la tranchée Remplissage jusqu au sommet du tuyau C.1. Continuez à remblayer la tranchée avec du béton C30/35, ou un autre matériau, en fonction des indications du bureau d études, et comprimez cette couche. Le matériau de remplissage autour des éléments Q-max doit avoir une résistance à la pression suffisante pour pouvoir supporter la charge de trafic envisagée. Placez si nécessaire des éléments de renforcement (voir fig. 3) en fonction des indications du bureau d études. La tranchée doit être remblayée jusqu au sommet du tuyau. Les arcs sont donc encore libres (voir fig. 4). Phase D: Mettre en place la dalle de répartition des charges Revêtement Fondation Armature de renforcement éventuelle voir C1 fig. 4 La bande adhésive peut être retirée après durcissement Joint de dilatation Béton C30/35 Coffrage Voir D1 18 D.1. Coulez la dalle de répartition des charges à travers les éléments en arc. Elle doit avoir une largeur minimum de 1,0 m, pour le Q-max 900, ou 0,8 m, pour le Q-max 600. Utilisez pour ce faire au moins du béton C30/35 et, pour les classes E et F, ajoutez des barres de renforcement pour supporter la charge de trafic (suivant les indications du bureau d études). L épaisseur de cette dalle est de minimum 20 cm (du haut du tuyau jusqu à la surface inférieure des ouvertures en forme d arc). En fonction du niveau du terrain environnant et, le cas échéant, du coulage simultané d un revêtement en béton, cette dalle doit être coulée dans un coffrage. D.2. En fonction des exigences esthétiques et du revêtement choisi, la dalle de répartition peut également être coulée jusqu au sommet de la fente d écoulement. De cette manière, l étape E ne doit pas être effectuée et, à la surface, la dalle de répartition reste visible à côté de la fente d écoulement. Veillez à prévoir à la surface une pente vers la fente d écoulement (voir fig. 5) et effectuez les joints de dilatation nécessaires (voir E.2). Voir D1 Revêtement Fondation Armature de renforcement éventuelle voir C1 fig. 5

19 ACO DRAIN Procédure d installation détaillée Phase E: Mettre en place le revêtement E.1. En fonction du revêtement choisi, l installation se fait selon la fig. 6, 7 ou 8. Pavés / revêtement asphalté Cl. A 15 - C 250 Pavés La bande adhésive peut être retirée après durcissement Asphalte E.2. Dans les revêtements en béton, des joints de dilatation doivent être pratiqués aux emplacements indiqués par le bureau d études. Cela peut être réalisé en pratiquant des incisions dans le revêtement en béton ou au moyen d une bande de jointoyage intégrée lors du coulage. fig. 6 Pavés / revêtement asphalté Cl. D E 600 Pavés Béton C30/35 Armature de renforcement 19 fig. 7 Revêtement en béton Cl. E F 900 Dilatation Voir E2 fig. 8

20 s.a. ACO Passavant n.v. Preenakker Merchtem Tél: Fax: Q-max RVO 1106 FR

Drainage linéaire ACO DRAIN Multiline conforme à la norme DIN/NBN EN 1433 pour les classes de résistance A 15 kn à E 600 kn

Drainage linéaire ACO DRAIN Multiline conforme à la norme DIN/NBN EN 1433 pour les classes de résistance A 15 kn à E 600 kn Drainage linéaire La solution techniquement supérieure ACO DRAIN Multiline conforme à la norme DIN/NBN EN 1433 pour les classes de résistance A 15 kn à E 600 kn www.acodrain-multiline.be ACO DRAIN Techniquement

Plus en détail

LES TERRASSEMENTS ET LES FONDATIONS

LES TERRASSEMENTS ET LES FONDATIONS Les terrassements Le terrassement : désigne l ensemble des opérations de mise en forme d un terrain liées à l édification d une construction (nivellement du sol, fouille pour l exécution des fondations,

Plus en détail

Notice de montage et d entretien des cuves à enterrer DUBORAIN Gros volume XXL

Notice de montage et d entretien des cuves à enterrer DUBORAIN Gros volume XXL Notice de montage et d entretien des cuves à enterrer DUBORAIN Gros volume XXL 16 000 L 26 000 L 36 000 L 46 000 L 56 000 L 66 000 L Code : 37355 Code : 37356 Code : 37357 Code : 37358 Code : 37359 Code

Plus en détail

Avaloirs pour parking couvert Siphons de terrasse / Avaloirs de toit Pieds de descente / Siphons de cour

Avaloirs pour parking couvert Siphons de terrasse / Avaloirs de toit Pieds de descente / Siphons de cour Avaloirs pour parking couvert Siphons de terrasse / Avaloirs de toit Pieds de descente / Siphons de cour 99 Avaloirs pour parking couvert, siphons de terrasse/cour, avaloirs de toit -les avantages typiques

Plus en détail

ACO Passavant. www.aco.be. Avaloirs et siphons de sol en fonte conforme à la norme EN 1253 pour: caves et locaux techniques

ACO Passavant. www.aco.be. Avaloirs et siphons de sol en fonte conforme à la norme EN 1253 pour: caves et locaux techniques www.aco.be 2012 Avaloirs et siphons de sol en fonte conforme à la norme EN 1253 pour: caves et locaux techniques ponts avec reprises à double effet toitures plates à gravier ou avec végétation regards

Plus en détail

Notice de montage et d entretien des cuves à enterrer DUBORAIN Gros volume XL

Notice de montage et d entretien des cuves à enterrer DUBORAIN Gros volume XL Notice de montage et d entretien des cuves à enterrer DUBORAIN Gros volume XL 8 500 L 10 000 L Code : 37353 Code : 37354 Afin de garantir le bon fonctionnement et la longévité de votre installation, les

Plus en détail

ACO Tiefbau. Tampons de voirie et grilles de voirie

ACO Tiefbau. Tampons de voirie et grilles de voirie ACO Tiefbau Tampons de voirie et grilles de voirie Regard de visite à incorporer dans les chaussées en enrobés Tampon de voirie MULTITOP BITUPLAN, classe D 400 Grilles fonte à cadre MULTITOP 300 et 500

Plus en détail

Vous allez construire? Protégez-vous contre le radon!

Vous allez construire? Protégez-vous contre le radon! Vous allez construire? Protégez-vous contre le radon! FICHES D INFORMATION SUR LA PRÉVENTION RADON Avant de construire, renseignez-vous sur le taux de radon dans votre région Le radon est un gaz présent

Plus en détail

PIECES PRINCIPALES = nombre de chambres + 2 PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT

PIECES PRINCIPALES = nombre de chambres + 2 PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT Le filtre à sable vertical drainé est utilisé dans le cas où le sol ne permet pas l épuration des eaux prétraitées provenant de la fosse toutes eaux. Cela concerne les sols de

Plus en détail

Rapport technique / Génie-civil / Bassin de rétention souterrain

Rapport technique / Génie-civil / Bassin de rétention souterrain Rapport technique / Génie-civil / Bassin de rétention souterrain Page 1 / 6 Contenu : Bassin de rétention souterrain La route du Condoz, CH-1752 Villars-sur-Glâne Rédaction : Eric Berthoud / Etudiant Ecole

Plus en détail

Systèmes pour balcons et terrasses Variantes 1-8

Systèmes pour balcons et terrasses Variantes 1-8 Systèmes pour balcons et terrasses Variantes 1-8 SYSTEMES POUR BALCONS ET TERRASSES CONCEPT DE CONSTRUCTION 1 Système de revêtement avec Schlüter -DITRA Etanchéité et découplage composites Compensation

Plus en détail

Les concepts et atouts des revêtements et structures réservoirs

Les concepts et atouts des revêtements et structures réservoirs Chapitre3 Les concepts et atouts des revêtements et structures réservoirs 1 - Les concepts 2 - Les atouts des chaussées à structures réservoirs en béton 37 Chapitre 3 Les concepts et atouts des revêtements

Plus en détail

BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES

BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REALISATION DE TRAVAUX DE BRANCHEMENT AU RESEAU D ASSAINISSEMENT ET PETITS TRAVAUX DE REPARATION MAITRE D OUVRAGE : DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES

Plus en détail

Une Large gamme de citernes

Une Large gamme de citernes Edition 09-2009 Une Large gamme de citernes Citernes Polyéthylène HD Traité anti UV Hors sol Utilisation: Récupération et stockage d ea réclamer à votre vendeur les dif Pour la maison CITERNES horizontales

Plus en détail

Pour l exécution des travaux, il est nécessaire d utiliser la norme AFNOR du DTU 64.1 de mars 2007.

Pour l exécution des travaux, il est nécessaire d utiliser la norme AFNOR du DTU 64.1 de mars 2007. Communauté de Communes du Pays Foyen 2, Rue Georges Clémenceau BP 74 33220 PINEUILH Compagnie Générale des Eaux 58 Bis, Rue INGRES 33220 PINEUILH Tél : 0811 902 903 MISE EN ŒUVRE DES DISPOSITIFS D ASSAINISSEMENT

Plus en détail

NOTICE D INSTALLATION ET D ENTRETIEN DES CUVES A ENTERRER 1600 et 2650 LITRES

NOTICE D INSTALLATION ET D ENTRETIEN DES CUVES A ENTERRER 1600 et 2650 LITRES NOTICE D INSTALLATION ET D ENTRETIEN DES CUVES A ENTERRER 1600 et 2650 LITRES Cuve à enterrer 1600 L Cuve à enterrer 2650 L Afin de garantir le bon fonctionnement et la longévité de votre installation,

Plus en détail

«La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE

«La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE «La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE P2-f & P4-f - 185/180 - Standard P2-f & P4-f - 170/165 - Compact P2-f & P4-f - 200/195 - Confort MODELE H DH P2f-4f - 185/180 - Standard 340 171 P2f-4f - 170/165 - Compact

Plus en détail

PRINCIPE DE POSE D UN SEPARATEUR OLEOPUR H &G

PRINCIPE DE POSE D UN SEPARATEUR OLEOPUR H &G 1 Précautions à prendre avant installation. 2 Réaliser la fouille et aménager le fond de fouille. 3 Mettre en place la cuve dans la fouille. 4 Effectuer le remblaiement. 5 Raccorder les différentes canalisations

Plus en détail

Tuyaux de grands diamètres en PVC

Tuyaux de grands diamètres en PVC Tuyaux de grands diamètres en PVC Les canalisations plastiques: Une solution efficace La solution canalisations plastiques, tubes et raccords en PVC, garantit une étanchéité absolue et une résistance excellente

Plus en détail

toitures vertes et parkings à étages

toitures vertes et parkings à étages ACO P a s s a v a n t Avaloirs de toiture Drainage des toitures plates, terrasses, toitures vertes et parkings à étages ROOFPOINT Avaloirs de toiture avec capacité d évacuation extrêmement élevée Généralités

Plus en détail

SPECIFICITES TECHNIQUES MUR DE SOUTENEMENT

SPECIFICITES TECHNIQUES MUR DE SOUTENEMENT SPECIFICITES TECHNIQUES MUR DE SOUTENEMENT 1) Sur ces murs la face extérieure aura un aspect lisse coffrage et la face intérieure aura un aspect lissé flamande. Face extérieure Face intérieure Aspect lisse

Plus en détail

Chambres autoportantes Canplast PRO 600-800 et 1000 Présentation des chambres

Chambres autoportantes Canplast PRO 600-800 et 1000 Présentation des chambres Chambres autoportantes Canplast PRO 600-800 et 1000 Présentation des chambres En complément de ses chambres de visite utilisées comme coffrage perdu étanche à bétonner, Canplast SA présente ses chambres

Plus en détail

Eaux usées Fosses septiques

Eaux usées Fosses septiques EN BREF Dans une goutte d eau Eaux usées Fosses septiques Les eaux usées sont fréquemment appelées eaux d égout. Il s agit d eau qui a été utilisée pour le lavage et le nettoyage par chasse d eau dans

Plus en détail

RESERVOIR SOUTERRAIN, TYPE ECODEPUR, MODELE RSH

RESERVOIR SOUTERRAIN, TYPE ECODEPUR, MODELE RSH RESERVOIR SOUTERRAIN, TYPE ECODEPUR, MODELE RSH PRESENTATION Le réservoir souterrain horizontal, type ECODEPUR, modèle RSH est fabriqué en Polyéthylène Linéaire avec additif anti-uv, par système de rotomoulage,

Plus en détail

Conseils pour la mise en place du bac dégraisseur

Conseils pour la mise en place du bac dégraisseur Conseils pour la mise en place du bac dégraisseur Généralités Le bac dégraisseur doit avoir un volume au moins égal à 200 litres, s il reçoit les eaux de cuisine seules et un volume au moins égal à 500

Plus en détail

Notice d installation et d entretien des cuves à enterrer DUBORAIN Extra-Plate

Notice d installation et d entretien des cuves à enterrer DUBORAIN Extra-Plate Notice d installation et d entretien des cuves à enterrer DUBORAIN Extra-Plate 5 000 L 7 500 L Code : 37351 Code : 37352 Afin de garantir le bon fonctionnement et la longévité de votre installation, il

Plus en détail

Descriptif pour cahier de charge - dalles de sol

Descriptif pour cahier de charge - dalles de sol Descriptif pour cahier de charge - dalles de sol 92.31.5A DALLES DE SOL EN BETON CONSTRUCTIF REF. MARQUE EURODAL PREMIUM OU PREMIUM+ Ces dalles de sol sont idéales pour des applications qui requièrent

Plus en détail

Sinistres causés par l eau

Sinistres causés par l eau Sinistres causés par l eau Activités de formation continue accréditées par la ChAD 4 Chapitres - 4 UFC http://reseauexperts.ca/ PRÉSENTÉ PAR : Frédéric Charest, ing. http://expertises.ca/ fci@expertises.ca

Plus en détail

BW : Pompes de surface auto-amorçantes

BW : Pompes de surface auto-amorçantes BW : Pompes de surface auto-amorçantes Epuisement de liquides chargés Conçu pour la vie Des solutions éprouvées pour des conditions d utilisation difficiles En tant que fournisseur de solutions de pompage,

Plus en détail

Pose de carreaux, et de dalles en pierre naturelle, de grand format, en toute sécurité avec Schlüter-Systems

Pose de carreaux, et de dalles en pierre naturelle, de grand format, en toute sécurité avec Schlüter-Systems Pose de carreaux, et de dalles en pierre naturelle, de grand format, en toute sécurité avec Schlüter-Systems Pose libre sur Schlüter -TROBA sur un lit de gravier ou de concassé Structure de revêtement

Plus en détail

Le chantier compte 4 étapes :

Le chantier compte 4 étapes : 02 Bien mettre en place le 03 béton désactivé La technique du béton désactivé consiste à mettre en valeur les granulats en éliminant la couche superficielle du mortier en surface. Un chantier de béton

Plus en détail

Les modules d épandage et de rétention GRAF 300L

Les modules d épandage et de rétention GRAF 300L Édition de 12/2008 Les modules d épandage et de rétention GRAF 300L GRAF DISTRIBUTION S.A.R.L. 45 route d Ernolsheim F 67120 DACHSTEIN-GARE Tél. : 03 88 49 73 10 Fax : 03 88 49 32 80 info@graf.fr www.graf.fr

Plus en détail

DEMANDE D AUTORISATION D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

DEMANDE D AUTORISATION D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DEMANDE D AUTORISATION D INSTALLATION D UN DISPOSITIF D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Vous allez construire ou améliorer un habitat : traiter et évacuer vos eaux usées est une obligation. Si votre terrain

Plus en détail

Présentation technique de la microstation S 21 EH

Présentation technique de la microstation S 21 EH Microstations de traitement des eaux usées domestiques De 4 à 1350 EH Présentation technique de la microstation S 21 EH «Quand l eau a besoin d une nouvelle vie» 1 Principe de fonctionnement épuratoire

Plus en détail

Fiche HYDRAULIQUE. Pourquoi un caniveau. Pour évacuer rapidement l eau de pluie

Fiche HYDRAULIQUE. Pourquoi un caniveau. Pour évacuer rapidement l eau de pluie Fiche HYDRAULIQUE Pourquoi un caniveau Pour évacuer rapidement l eau de pluie Lors de la réalisation de grands espaces imperméabilisés, les maîtres d œuvre sont confrontés aux problèmes de l évacuation

Plus en détail

Fondations. Willy Naessens 7

Fondations. Willy Naessens 7 Willy Naessens 7 1. Fondations superficielles Introduction Ces fondations sont posées à faible profondeur sur un terrain de bonne portance. Une distinction peut être faite entre fondations préfabriquées

Plus en détail

INFILTRA Les eaux pluviales des surfaces revêtues et des toitures s infiltrent sans soucis dans le sol du jardin

INFILTRA Les eaux pluviales des surfaces revêtues et des toitures s infiltrent sans soucis dans le sol du jardin Passage de véhicules particuliers Si il est installé suivant nos consignes, le système offrira des décennies de sécurité. Vous pouvez même l intégrer sous une allée avec un passage de véhicules particuliers.

Plus en détail

SYNDICAT INTERCOMMUNAL FIER & NOM. Station d épuration Rue Vernaies 74 230 THONES. Tél. : 04.50.32.40.48. Notice Technique

SYNDICAT INTERCOMMUNAL FIER & NOM. Station d épuration Rue Vernaies 74 230 THONES. Tél. : 04.50.32.40.48. Notice Technique SYNDICAT INTERCOMMUNAL FIER & NOM Station d épuration Rue Vernaies 74 230 THONES Tél. : 04.50.32.40.48 Notice Technique Filière Fosse septique toutes eaux - Filtre à sable vertical drainé Rejet dans un

Plus en détail

GUIDE TECHNIQUE DE RÉALISATION DU BRANCHEMENT PARTICULIER

GUIDE TECHNIQUE DE RÉALISATION DU BRANCHEMENT PARTICULIER GUIDE TECHNIQUE DE RÉALISATION DU BRANCHEMENT PARTICULIER Mars 2011 GUIDE TECHNIQUE DE RÉALISATION DU BRANCHEMENT PARTICULIER 2/10 SOMMAIRE I. PRÉAMBULE...3 II. PRINCIPE DE FONCTIONNEMENT ET COMPOSITION

Plus en détail

Guide technique. Assainissement non collectif d une habitation individuelle

Guide technique. Assainissement non collectif d une habitation individuelle Document réalisé avec le concours financier de l Agence de l Eau Rhône Méditerranée et Corse. Guide technique Assainissement non collectif d une habitation individuelle Schéma d implantation d un assainissement

Plus en détail

Filtre à sable horizontal

Filtre à sable horizontal Pla02-1 - Date de rév. : 20/07/04 Filtre à sable horizontal Ce système est constitué, à partir de l alimentation, d une succession de matériaux filtrants de granulométrie décroissante. Les effluents prétraités

Plus en détail

Recommandations de pose pour pavés et dalles en béton

Recommandations de pose pour pavés et dalles en béton AMÉNAGEMENTS EXTÉRIEURS Recommandations de pose pour pavés et dalles en béton L éventail de solutions qu offrent les revêtements de pavés et de dalles en béton, dans le cadre de l aménagement de notre

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable :

Formation Bâtiment Durable : Formation Bâtiment Durable : Gestion des eaux pluviales sur la parcelle Bruxelles Environnement LES CARACTÉRISTIQUES DU SOL ET DE LA PARCELLE Maggy HOVERTIN MATRIciel Objectifs de la présentation Définir

Plus en détail

= RÉALISATION DE QUALITÉ DURABLE

= RÉALISATION DE QUALITÉ DURABLE PAVÉS EN BETON CONCEPTION APPROPRIÉE + MISE EN OEUVRE PROFESSIONNELLE = RÉALISATION DE QUALITÉ DURABLE 10 règles de base pour une mise en œuvre correcte de revêtements de pavés en béton 1 2 3 4 5 6 7 8

Plus en détail

RÉSUMÉ DES PRINCIPALES RÈGLES CONCERNANT LE RACCORDEMENT D UNE RÉSIDENCE AU NOUVEAU RÉSEAU D AQUEDUC ET D ÉGOUT DU VILLAGE

RÉSUMÉ DES PRINCIPALES RÈGLES CONCERNANT LE RACCORDEMENT D UNE RÉSIDENCE AU NOUVEAU RÉSEAU D AQUEDUC ET D ÉGOUT DU VILLAGE RÉSUMÉ DES PRINCIPALES RÈGLES CONCERNANT LE RACCORDEMENT D UNE RÉSIDENCE AU NOUVEAU RÉSEAU D AQUEDUC ET D ÉGOUT DU VILLAGE Des règles différentes peuvent s appliquer dans le cas d un commerce. Informez-vous

Plus en détail

couche porteuse gravillon 3 6 mm sable 0 8 mm couche de compensation tout-venant 0 20 mm 0 40 mm 0 40 mm 0 60 mm 0 80 mm

couche porteuse gravillon 3 6 mm sable 0 8 mm couche de compensation tout-venant 0 20 mm 0 40 mm 0 40 mm 0 60 mm 0 80 mm VI Chemins et places 1. Notions et généralités Les données pour la construction des infrastructures des chemins et places dépendent, en grande partie, du type de trafic auquel les chemins et places seront

Plus en détail

PROTECTION DES RESEAUX

PROTECTION DES RESEAUX Purgeur de type 100 Purgeurs disponibles en 4 versions : série 100, série 110, série 111, série 112 et série 113 Les purgeurs de type 100 permettent l évacuation de petites quantités d air accumulées aux

Plus en détail

ACO Technique du bâtiment

ACO Technique du bâtiment ACO Technique du bâtiment Catalogue H11 ACO Passavant AG Industrie Kleinzaun Case postale CH-8754 Netstal Téléphone 055 645 53 00 Téléfax 055 645 53 10 aco@aco.ch www.aco.ch www.aco-haustechnik.ch Liste

Plus en détail

Logiciel pavages drainants mode d emploi

Logiciel pavages drainants mode d emploi Logiciel pavages drainants mode d emploi FEBESTRAL a développé, en collaboration avec le Centre de Recherches Routières (CRR), un logiciel de calcul pour pavages drainants. Ce programme vous guide lors

Plus en détail

HIPPODROME DE LONGCHAMP / PARIS DOSSIER LOI SUR L EAU / JUILLET 2013 ANNEXE 2

HIPPODROME DE LONGCHAMP / PARIS DOSSIER LOI SUR L EAU / JUILLET 2013 ANNEXE 2 HIPPODROME DE LONGCHAMP / PARIS DOSSIER LOI SUR L EAU / JUILLET 2013 ANNEXE 2 HIPPODROME DE LONGCHAMP PERMIS DE CONSTRUIRE NOTICE TECHNIQUE INFILTRATION DES EAUX DE DRAINAGE JUILLET 2013 SOMMAIRE 1 OBJET

Plus en détail

INSTALLATION D UN SYSTEME D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF

INSTALLATION D UN SYSTEME D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF INSTALLATION D UN SYSTEME D ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF Toutes les eaux usées de votre habitation doivent être dirigées vers une fosse qui assure un prétraitement, avant d'être traitées dans un système

Plus en détail

Linum LN150 / LN250 STOCKAGE DISTRIBUTION. Rayonnages hygiéniques. Aluminium anodisé ou acier inoxydable 18/10 E-33

Linum LN150 / LN250 STOCKAGE DISTRIBUTION. Rayonnages hygiéniques. Aluminium anodisé ou acier inoxydable 18/10 E-33 Linum LN10 / LN0 Aluminium anodisé ou acier inoxydable 1/10 LINUM LN: finitions qualite alimentaire LN10: aluminium anodisé ALMG (1 micron) LN0: acier inoxydable 1/10 - AISI 0 Grilles ou étagères pleines

Plus en détail

ETANCHEITE DES FONDATIONS

ETANCHEITE DES FONDATIONS ETANCHEITE DES FONDATIONS H UM I DIT É DE S S O US-SOL Par définition, le sous-sol d un bâtiment désigne l ensemble des locaux (cave, garage, parfois pièce aménagée d un pavillon, caves ou parkings en

Plus en détail

Systèmes de stockage simples à installer et économiques

Systèmes de stockage simples à installer et économiques Systèmes de stockage simples à installer et économiques Parallèlement à l accroissement et à l ampleur des événements pluviométriques, l accélération et l augmentation des débits de pointe accentuent de

Plus en détail

VILLE DE NICOLET REFOULEMENTS DES 5 ET 11 AOÛT 2011: SECTEUR DE LA RUE PIERRE-LAVIOLETTE NOTE TECHNIQUE. N/Réf. : 16229. 8 mai 2013 Révision 1

VILLE DE NICOLET REFOULEMENTS DES 5 ET 11 AOÛT 2011: SECTEUR DE LA RUE PIERRE-LAVIOLETTE NOTE TECHNIQUE. N/Réf. : 16229. 8 mai 2013 Révision 1 VILLE DE NICOLET REFOULEMENTS DES 5 ET 11 AOÛT 2011: SECTEUR DE LA RUE PIERRE-LAVIOLETTE NOTE TECHNIQUE N/Réf. : 16229 8 mai 2013 Révision 1 Page : 1 TABLE DES MATIÈRES 1. MISE EN SITUATION... 1 2. ANALYSE

Plus en détail

Notice Technique. Cette filière est adaptée aux terrains qui répondent aux caractéristiques suivantes:

Notice Technique. Cette filière est adaptée aux terrains qui répondent aux caractéristiques suivantes: SYNDICAT INTERCOMMUNAL ALEX LA BALME DE THUY DINGY SAINT CLAIR Mairie de Dingy Saint Clair 74230 DINGY SAINT CLAIR Tél. : 04.50.02.06.27 Fax : 04.50.32.12.55 Notice Technique Filière Fosse septique toutes

Plus en détail

Regards et avaloirs Combipoint

Regards et avaloirs Combipoint Regards et avaloirs Combipoint Regards en polypropylène Ajustables en hauteur Grille en fonte articulée Intensité du trafic Manuportable Construction modulaire Prix Éventail de la gamme Classe de résistance

Plus en détail

ventilation INSTRUCTIONS DE POSE DUOFUSE LAMES DE TERRASSE www.duofuse.com DFD162 Lame de terrasse 162x28mm DFB048 Lambourde 48,5x35mm

ventilation INSTRUCTIONS DE POSE DUOFUSE LAMES DE TERRASSE www.duofuse.com DFD162 Lame de terrasse 162x28mm DFB048 Lambourde 48,5x35mm INSTRUCTIONS DE POSE DUOFUSE LAMES DE TERRASSE Avant le démarrage du chantier, nous vous conseillons vivement l entière lecture de ces instructions de pose, consultez le site web pour les dernières instructions

Plus en détail

Isolation de sol (résistante aux charges) sur béton maigre ou lit de gravillon. Système 1.1.1. avec cahier des charges à partir de la page 3

Isolation de sol (résistante aux charges) sur béton maigre ou lit de gravillon. Système 1.1.1. avec cahier des charges à partir de la page 3 Systèmes d isolation en contact avec la terre Isolation de sol (résistante aux charges) sur béton maigre ou lit de gravillon FOAMGLAS FLOOR BOARD, pose à sec Cette technique est adaptée pour une isolation

Plus en détail

Réunion Information- Formation. À l attention des professionnels

Réunion Information- Formation. À l attention des professionnels Réunion Information- Formation À l attention des professionnels A.N.C. Assainissement Non Collectif Par >, on désigne: tout système d'assainissement effectuant la collecte,

Plus en détail

INSTRUCTIONS DE POSE ET D UTILISATION: Caniveaux à fente

INSTRUCTIONS DE POSE ET D UTILISATION: Caniveaux à fente INSTRUCTIONS DE POSE ET D UTILISATION: Caniveaux à fente 1. RÉSUMÉ DES CONSIGNES DE SÉCURITÉ a. TRANSPORT/ARRIMAGE DE LA CARGAISON Tous les transports de nos produits doivent se faire conformément à la

Plus en détail

Bac tampon pour piscines à débordement. Installation Mise en service

Bac tampon pour piscines à débordement. Installation Mise en service Bac tampon pour piscines à débordement Installation Mise en service SOMMAIRE LA LIVRAISON Page 2 PREPARATION DU TERRAIN, TERRASSEMENT..Page 3 POSE D UNE CUVE GEOASIS...Page 5 KIT ANTI SOULEVEMENT.Page

Plus en détail

Notice Technique. Filière fosse septique toutes eaux Filtre à sable vertical drainé (étanche ou non) Rejet dans un puits d infiltration.

Notice Technique. Filière fosse septique toutes eaux Filtre à sable vertical drainé (étanche ou non) Rejet dans un puits d infiltration. SYNDICAT INTERCOMMUNAL ALEX LA BALME DE THUY DINGY SAINT CLAIR Mairie de Dingy Saint Clair 74230 DINGY SAINT CLAIR Tél. : 04.50.02.06.27 Fax : 04.50.32.12.55 Notice Technique Filière Fosse septique toutes

Plus en détail

Maison Individuelle. Aménagement de la Maison Individuelle. et du Jardin

Maison Individuelle. Aménagement de la Maison Individuelle. et du Jardin Maison Individuelle Aménagement de la Maison Individuelle et du Jardin Sommaire Drainage Comment choisir votre caniveau?.............................. p. 4 à 5 Caniveaux pour la maison et le jardin.................

Plus en détail

Préparation de la tranchée et du lit de pose

Préparation de la tranchée et du lit de pose Préparation de la tranchée et du lit de pose Prévoir une tranchée d'installation suffisamment profonde pour le caniveau et la semelle béton. Suivant la qualité du sol, l'épaisseur de la semelle béton telle

Plus en détail

PROCEDURE POUR LA REALISATION DES SEUILS EN GABIONS

PROCEDURE POUR LA REALISATION DES SEUILS EN GABIONS PROCEDURE POUR LA REALISATION DES SEUILS EN GABIONS Les phases à suivre pour la réalisation d un seuil en gabions sont ordonnées selon une régulière succession des travaux. Néanmoins dans des conditions

Plus en détail

TECHNI.CH. Rapport technique / Génie-civil

TECHNI.CH. Rapport technique / Génie-civil Page 1 / 7 Rapport technique / Génie-civil Contenu : Etayage de fouille type Krings Rédaction : Patrick Pilloud/ étudiant ETC 3 ème année Date : 8 octobre 2008 Etayage de fouille type Krings Introduction

Plus en détail

Plaque coupe-feu fermacell AESTUVER Panneaux de béton léger armé de fibres de verre pour la protection incendie

Plaque coupe-feu fermacell AESTUVER Panneaux de béton léger armé de fibres de verre pour la protection incendie Fiche technique fermacell AESTUVER Plaque coupe-feu fermacell AESTUVER Panneaux de béton léger armé de fibres de verre pour la protection incendie Produit Panneaux de béton léger armé de fibres de verre,

Plus en détail

Extraction 40 cm au dessus du faîtage Puits d eau potable déclaré et utilisé. Pluvial séparé de l assainissement

Extraction 40 cm au dessus du faîtage Puits d eau potable déclaré et utilisé. Pluvial séparé de l assainissement Tranchées d épandage à faible profondeur Principe de fonctionnement Cette filière est généralement utilisée dans un sol perméable et d épaisseur suffisante (environ 1 mètre de terre végétale) pour permettre

Plus en détail

Réussir la pose des piliers et portails

Réussir la pose des piliers et portails Réussir la pose des piliers et portails LES BONS CONSEILS POUR FAIRE SOI-MÊME! LES OUTILS ET LE MATÉRIEL NÉCESSAIRES À LA POSE DES PILIERS ET PORTAILS Perceuse (et foret à béton dans le cas où le trou

Plus en détail

www.isol-plus-st.com

www.isol-plus-st.com Produits MAXPLUS & MAXFIX Maisons passives et basse consommation d énergie Maisons passives et basse consommation Les systèmes MAXPLUS et MAXFIX sont déjà aux normes de 2020. Aujourd hui, les économies

Plus en détail

Guide Pratique Assainissement Non Collectif

Guide Pratique Assainissement Non Collectif Guide Pratique Assainissement Non Collectif 1 L assainissement non collectif Les immeubles, habitations ne pouvant être raccordés au réseau collectif d assainissement existant (tout à l égout) doivent

Plus en détail

TUBES PVC assainissement SOTRALYS

TUBES PVC assainissement SOTRALYS Application Les tubes PVC SOTRALYS CR4 et CR8 sont utilisés pour les réseaux PVC d'assainissement gravitaire, les eaux vannes et eaux pluviales. Présentation > Tubes en PVC-U à parois structurées, coloris

Plus en détail

INTRO. Comment installer un sol chauffant basse température? NIVEAU DE DIFFICULTÉ MATÉRIAUX NÉCESSAIRES CAISSE À OUTILS

INTRO. Comment installer un sol chauffant basse température? NIVEAU DE DIFFICULTÉ MATÉRIAUX NÉCESSAIRES CAISSE À OUTILS Comment installer un sol chauffant basse température? NIVEAU DE DIFFICULTÉ DÉBUTANT CONFIRMÉ EXPERT CAISSE À OUTILS MATÉRIAUX NÉCESSAIRES Un crayon Un niveau Une perceuse Un cutter Une scie égoïne à denture

Plus en détail

Conseils pour la mise en place du bac dégraisseur

Conseils pour la mise en place du bac dégraisseur Conseils pour la mise en place du bac dégraisseur Généralités Le bac dégraisseur doit avoir un volume au moins égal à 200 litres, s il reçoit les eaux de cuisine seules et un volume au moins égal à 500

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

ALFABLOC murs autoporteurs ALFABLOC LA SOLUTION POUR LE STOCKAGE EN VRAC ÉLÉMENTS MOBILES DE STOCKAGE EN BÉTON ARMÉ

ALFABLOC murs autoporteurs ALFABLOC LA SOLUTION POUR LE STOCKAGE EN VRAC ÉLÉMENTS MOBILES DE STOCKAGE EN BÉTON ARMÉ ALFABLOC murs autoporteurs ALFABLOC LA SOLUTION POUR LE STOCKAGE EN VRAC ÉLÉMENTS MOBILES DE STOCKAGE EN BÉTON ARMÉ ALFABLOC Notre société est la seule à proposer ce type de mur autoporteur révolutionnaire.

Plus en détail

ÊTES-VOUS PRÊT À PASSER LA VALIDATION D OUVRIER DE VOIRIE?

ÊTES-VOUS PRÊT À PASSER LA VALIDATION D OUVRIER DE VOIRIE? ÊTES-VOUS PRÊT À PASSER LA VALIDATION D OUVRIER DE VOIRIE? Actuellement, 7 personnes sur 10 obtiennent leur Titre de compétence. Plus vous êtes informé, plus vous augmentez vos chances d obtenir le Titre

Plus en détail

Mur extérieur «mur PAMAflex»

Mur extérieur «mur PAMAflex» A 1. Description Elément préfabriqué hautement isolé composé d une paroi portante en béton de 14 cm d épaisseur, d une couche d isolation de 27 cm de polyuréthane, épaisseur totale du mur de 41 cm. Un

Plus en détail

B1 Cahiers des charges

B1 Cahiers des charges B1 Cahiers des charges B1 cahiers des charges 35 B.1 Cahiers des charges Ce chapitre contient les cahiers des charges. Pour plus d informations, nous réfèrons au paragraphe B.3. Mise en oeuvre et B.4 Détails

Plus en détail

TRAVAUX DE RÉSEAUX D ASSAINISSEMENT

TRAVAUX DE RÉSEAUX D ASSAINISSEMENT TRAVAUX DE RÉSEAUX D ASSAINISSEMENT PARTICULIERS INSTRUCTIONS TECHNIQUES Page 1 sur 11 QUELQUES REGLES À CONNAITRE Obligation de raccordement Comme le prescrit l article L.33 du code de la santé publique,

Plus en détail

Filtre à sable vertical drainé. Ce document reprend la norme XP DTU 64.1 de Mars 2007.

Filtre à sable vertical drainé. Ce document reprend la norme XP DTU 64.1 de Mars 2007. Syndicat Interdépartemental de Gestion de l'alagnon et de ses affluents Mise en œuvre des dispositifs d assainissement d non collectif. Filtre à sable vertical drainé. Ce document reprend la norme XP DTU

Plus en détail

Manuel d installation et entretien Panneau SOLAIRE THERMIQUE

Manuel d installation et entretien Panneau SOLAIRE THERMIQUE Manuel d installation et entretien Panneau SOLAIRE THERMIQUE Octobre 0 index RÉCEPTION DU MATÉRIEL SÉCURITÉ INSTRUCTIONS DE MANIPULATION ET DE STOCKAGE Réception du matériel Sécurité Manipulation et stockage

Plus en détail

Le maçon à son poste de travail

Le maçon à son poste de travail Fiche Prévention - E2 F 01 13 Le maçon à son poste de travail Partie 5 : Stabilisation des murs maçonnés en phase de construction La réalisation de murs en maçonnerie est une opération courante sur les

Plus en détail

Règlement numéro LA GESTION DES EAUX DE SURFACE ET LES RACCORDEMENTS AUX SERVICES D AQUEDUC ET D ÉGOUT. Avril 2011

Règlement numéro LA GESTION DES EAUX DE SURFACE ET LES RACCORDEMENTS AUX SERVICES D AQUEDUC ET D ÉGOUT. Avril 2011 Règlement numéro 346 LA GESTION DES EAUX DE SURFACE ET LES RACCORDEMENTS AUX SERVICES D AQUEDUC ET D ÉGOUT Avril 2011 VOS RESPONSABILITÉS LIÉES AUX SERVICES D AQUEDUC ET D ÉGOUT DE VOTRE IMMEUBLE Protection

Plus en détail

1 TRAVAUX PREPARATOIRES

1 TRAVAUX PREPARATOIRES 1 TRAVAX PREPARATOIRES 1.1 Installation de chantier J 100 1.2 Implantation et récolement du projet J 30 1.3 Nettoyage et débrousaillage du terrain sur emprise des Travaux m2 100 1.4 Démolition d'ouvrages

Plus en détail

Utilisation sécurisée des PEMPs Conseils Relatifs à l Évaluation de l état des Sols

Utilisation sécurisée des PEMPs Conseils Relatifs à l Évaluation de l état des Sols Introduction La stabilité de toutes les PEMPs dépend des conditions des sols sur lesquels elles sont placées. Ceci s applique tout autant à celles qui nécessitent l utilisation de stabilisateurs qu à celles

Plus en détail

Cardok Sàrl CP37 CH-1295 Tannay Switzerland Tél: 0041 22 77 66 051 info@cardok.com

Cardok Sàrl CP37 CH-1295 Tannay Switzerland Tél: 0041 22 77 66 051 info@cardok.com CARDOK MULTI Doubler votre espace de parking Rapide, Silencieux, Discret, Inviolable, Design, High-Tech Installation pour maison privée, immeuble, hôtel, bureau, CARDOK MULTI - FICHE TECHNIQUE Différents

Plus en détail

dalles de plancher P3 Dalles de plancher

dalles de plancher P3 Dalles de plancher 59 P3 Dalles de plancher Grâce à sa structure cellulaire spécifique, Hebel constitue un isolant thermique de premier ordre. La structure cellulaire typique des dalles de plancher Hebel contenant de petites

Plus en détail

ATTENDU QUE le conseil municipal désire prévoir des normes concernant la gestion des eaux pluviales des propriétés privées;

ATTENDU QUE le conseil municipal désire prévoir des normes concernant la gestion des eaux pluviales des propriétés privées; PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE SALABERRY-DE-VALLEYFIELD RÈGLEMENT 300 Règlement concernant la gestion des eaux pluviales ATTENDU QUE la Ville de Salaberry-de-Valleyfield est régie par la Loi sur les cités

Plus en détail

Branchements : eau potable & assainissement

Branchements : eau potable & assainissement Branchements : eau potable & assainissement Henri RENAUD Nouvelle édition 2012 Groupe Eyrolles, 2012, ISBN : 978-2-212-13296-0 1. Assainissement autonome 1.1. Désignation usuelle L assainissement autonome,

Plus en détail

LE PANNEAU DE CONSTRUCTION PREFABRIQUE LA SOLUTION TOTALE POUR TOUS ESPACES SANITAIRES ET/OU HUMIDES

LE PANNEAU DE CONSTRUCTION PREFABRIQUE LA SOLUTION TOTALE POUR TOUS ESPACES SANITAIRES ET/OU HUMIDES LE PANNEAU DE CONSTRUCTION PREFABRIQUE LA SOLUTION TOTALE POUR TOUS ESPACES SANITAIRES ET/OU HUMIDES Introduction Les éléments à carreler isox constituent une solution rapide et économique offrant des

Plus en détail

ACO Self 2012. Drainage ponctuel. Entretenir le revêtement extérieur avec style!

ACO Self 2012. Drainage ponctuel. Entretenir le revêtement extérieur avec style! 2012 Drainage ponctuel Entretenir le revêtement extérieur avec style! GULLY BLUESTONE INOX, GALLO & EKO CLEANBOX Siphons de sol pour jardins, terrasses et voies d accès Une évacuation des eaux discrète

Plus en détail

AVIS TECHNIQUE M 001

AVIS TECHNIQUE M 001 AVIS TECHNIQUE M 001 Mur de soutènement TERRACLASS Fournisseur : Société Terre Armée ltée Février 2010 Révision : Juillet 2013 AVIS TECHNIQUE M 001 TERRACLASS 2 1.0 PRÉSENTATION 1.1 Renseignements commerciaux

Plus en détail

La protection des infrastructures et les drainages

La protection des infrastructures et les drainages La protection des infrastructures et les drainages SOMMAIRE 1- Migration de l eau dans le sol.... 2 2- Protection contre les remontées capillaires.... 2 a) Phénomène de capillarité.... 2 b) Protection

Plus en détail

Variante 1 avec bandes BFL-Mastix posées sur le béton de propreté

Variante 1 avec bandes BFL-Mastix posées sur le béton de propreté Variante 1 avec bandes BFL-Mastix posées sur le béton de propreté X X X X Variante1 avec bandes BFL-Mastix posées sur le béton de propreté Radier 3.1 F JM/Mastix SA 2013 Les opérations A B étanchéité contre

Plus en détail

DOUBLE PARK ECO «La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE

DOUBLE PARK ECO «La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE DOUBLE PARK ECO «La solution» DESCRIPTION TECHNIQUE P2-F et P4-F 185 (Modèle standard) P2-F et P4-F 170 MODELE P2/4-F 170 P2/4-F 185 (Standard) P2/4-F 195 P2-F et P4-F 195 H 325 340 350 DH 156 171 181

Plus en détail

Pa c k e a u r é t e n t i o n d e s e a u x d e p l u i e

Pa c k e a u r é t e n t i o n d e s e a u x d e p l u i e Pa c k e a u r é t e n t i o n d e s e a u x d e p l u i e gamme polyester NOTICE DE POSE ET D ENTRETIEN http://www.sebico.com 1 Pa c k e a u r é t e n t i o n Entrée La Pack eau Rétention est étudiée

Plus en détail