COMPRENDRE LES ENJEUX LIÉS À LA CORRUPTION

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "COMPRENDRE LES ENJEUX LIÉS À LA CORRUPTION"

Transcription

1 COMPRENDRE LES ENJEUX LIÉS À LA CORRUPTION

2 TABLE DES MATIÈRES Glossaire... 1 Introduction... 4 Qu'est-ce que la corruption?... 4 Pourquoi la corruption nous préoccupe-t-elle?... 5 Paysage législatif... 5 Pénalités pour corruption... 6 Points additionnels à examiner... 7 Qu'est-ce qu'un pot-de-vin?... 9 Ristournes clandestines, commissions occultes... 9 Transactions fréquentes Responsables gouvernementaux et agents publics Intermédiaires Paiements de facilitation Que faire pour éviter la corruption?...13 Quels signaux d'alarme faut-il surveiller? Que faire face à la corruption? Où s'adresser pour obtenir de l'aide Signalement des infractions...16 Ligne directe confidentielle Courriel confidentiel... 16

3 GLOSSAIRE Pot-de-vin Un pot-de-vin est une somme d'argent ou un cadeau offerts pour obtenir un avantage indu, non mérité ou abusif. Un pot-de-vin peut être une incitation financière, un service rendu ou une faveur, par exemple une offre d'emploi à un parent de la personne à qui le potde-vin est versé. LCAPE La Loi sur la corruption d'agents publics étrangers, sanctionnée en 1998 (LCAPE) est la loi canadienne anticorruption qui impose des peines criminelles aux entreprises et aux particuliers canadiens et étrangers qui versent des pots-de-vin à des responsables gouvernementaux ou à des agents publics étrangers. Elle a été adoptée afin de ratifier, au Canada, la Convention de lutte contre la corruption de l'ocde. Extorsion Paiements de facilitation FCPA Fraude Responsable gouvernemental, agent L'extorsion est l'utilisation d'une menace pour inciter ou forcer une autre personne à accomplir ou à faire quelque chose contre son gré, avec le résultat habituel que la victime perd de l'argent ou doit concéder un certain bénéfice. Exemple d'extorsion dans un contexte de corruption : un fonctionnaire ou un agent public qui exigerait de recevoir des sommes d'argent sans quoi il userait de son influence pour nuire à une entreprise ou à un particulier. Les paiements de facilitation sont des paiements modiques à des fonctionnaires en vue d'hâter ou de garantir, dans le cours normal des affaires, l'exécution d'une action de routine à laquelle le payeur a droit. La Foreign Corrupt Practices Act of 1977 (FCPA) (Loi de 1977 contre les pratiques frauduleuses à l'étranger) est la principale loi anticorruption des États-Unis. Elle interdit aux particuliers et aux entreprises d'offrir ou de verser des pots-de-vin (y compris des ristournes clandestines ou des commissions occultes) à des fonctionnaires étrangers. Elle prévoit des sanctions criminelles strictes pour les particuliers et les entreprises qui l'enfreignent ainsi que des responsabilités civiles pour la tenue frauduleuse de livres comptables. La fraude est une action trompeuse qui vise à obtenir un avantage non mérité, injuste ou illégal. La corruption est par conséquent une forme de fraude à l'égard du public ou d'une organisation privée par la personne qui reçoit le pot-de-vin, la ristourne clandestine ou la commission occulte. Le terme «responsable gouvernemental» (ou agent public) désigne non seulement des représentants traditionnels d'un gouvernement

4 - 2 - public Ristournes clandestines, commissions occultes Blanchiment d'argent Convention de lutte contre la corruption de l'ocde Personnes politiquement exposées (PPE) fédéral, du gouvernement d'un État et d'une administration municipale (nommés ou élus), mais également un large éventail de fonctionnaires et d'employés d'entités appartenant à un État ou contrôlées par lui. Sont visés par les désignations «responsable gouvernemental» et «agent public étranger» les administrateurs ou les employés de gouvernements étrangers, d'organisations internationales publiques, d'un ministère, d'une organisation ou d'entités gouvernementales ou publiques internationales. Sont également visées les personnes qui agissent à titre officiel pour ou au nom de ces responsables. Les ristournes clandestines, ou commissions occultes, sont une façon de faire pour verser ou obtenir des pots-de-vin; il y a ristourne clandestine lorsque des fournisseurs de produits ou de services versent une partie de leurs honoraires aux personnes qui leur accordent un contrat ou un autre avantage commercial. Le blanchiment d'argent est le processus par lequel on cache la véritable origine et la véritable propriété de fonds obtenus illégalement. La corruption s'accompagne fréquemment de blanchiment d'argent pour dissimuler la nature illicite des ristournes clandestines, des commissions occultes ou des pots-devin reçus. La Convention sur la lutte contre la corruption d'agents publics étrangers dans les transactions commerciales internationales adoptée par l'organisation de coopération et de développement économique (Convention de lutte contre la corruption de l'ocde) est un traité international visant à réduire la corruption dans les transactions internationales. Les signataires de la convention (34 pays membres de l'ocde et 6 non-membres en date de mars 2013) doivent adopter des lois nationales pour lutter contre la corruption mettant en cause des particuliers et des entreprises établis sur leur territoire. Bien que la Convention même n'ait pas force de loi, elle a servi de catalyseur pour l'adoption de la plupart des lois anticorruption nationales et notamment la LCAPE, la Bribery Act au R.-U. et de nombreuses autres. De la même façon, l'ocde sert de chien de garde pour évaluer l'efficacité des lois anticorruption nationales, et elle en fait la promotion dans les pays qui n'en ont toujours pas adoptées. Les personnes politiquement exposées (ou PPE) sont les personnes qui occupent ou ont occupé des postes de confiance et d'autorité dans la haute fonction publique d'un pays étranger, ainsi que les membres de leur famille immédiate et leurs proches associés. Il s'agit notamment de hauts responsables politiques, tels des chefs d'état, des politiciens de haut rang, des hauts fonctionnaires, des

5 - 3 - magistrats ou des militaires de haut rang ainsi que des dirigeants d'entreprises publiques ou d'importants partis politiques. Entreprises appartenant à l'état (entreprises publiques) Bribery Act du R.-U. Les entreprises publiques sont des entités juridiques qui appartiennent entièrement ou partiellement à l'état ou qui sont contrôlées par lui. Les employés et les représentants d'entités appartenant à un État sont considérés comme des responsables gouvernementaux ou des agents publics étrangers en vertu de la plupart des lois anticorruption. La Bribery Act of 2010 du Royaume-Uni est une loi anticorruption qui interdit à des particuliers et des entreprises britanniques qui ont une filiale ou une société affiliée au Royaume-Uni de verser à des agents publics étrangers, ou de recevoir, des pots-de-vin (notamment des ristournes clandestines et des commissions occultes). La loi, adoptée pour ratifier la Convention de lutte contre la corruption de l'ocde, prévoit aussi l'imposition de peines criminelles sérieuses aux particuliers et aux entreprises qui l'enfreignent.

6 - 4 - INTRODUCTION Groupe WSP Global Inc. et ses filiales (collectivement, la «Société») prennent très au sérieux les questions relatives à la corruption. La haute direction de la Société est déterminée à maintenir les plus hautes normes de conduite professionnelle et de comportement éthique; cet engagement est reflété dans notre culture et dans nos politiques. L'une de ces normes est la politique de tolérance zéro de la Société face aux actes de corruption, sous quelque forme que ce soit, commis par ses employés ou par des tiers agissant en son nom. Nous nous joignons ainsi à de nombreuses entreprises, d'organisations multilatérales et de gouvernements de tous les coins du monde qui sont des chefs de file de la lutte contre la corruption. Nous prenons cet engagement pour des motifs éthiques et parce que la Société et ses employés pourraient être tenus légalement responsables de la violation de lois anticorruption, ce qui entraînerait des peines très sévères. À mesure que la portée internationale de la Société s'élargira, ses employés participeront vraisemblablement à un large éventail de transactions et de projets dans des marchés régis par des lois complexes. Il s'agit notamment de soumissions concurrentielles pour des contrats gouvernementaux et commerciaux dans des pays où les pots-de-vin, les ristournes clandestines, les commissions occultes et les paiements de facilitation peuvent être considérés comme faisant partie des pratiques courantes. La Société, toutefois, est fermement opposée à de tels comportements. Nous ne tolérons pas la corruption. Ce document doit aider les employés de la Société à comprendre le vaste contexte international qui entoure les défis de la lutte contre la corruption ainsi que les motifs d'ordre légal et éthique qui expliquent notre approche de tolérance zéro. Il aidera aussi ses employés et ses partenaires d'affaires à reconnaître et à éviter les situations où pots-de-vin et corruption peuvent être offerts ou demandés, et à y réagir correctement. Ce document doit être lu en parallèle avec le Code de conduite de la Société, sa Politique sur la collaboration avec des tiers et sa Politique sur les cadeaux et les loisirs. Qu'est-ce que la corruption? Il n'y a pas de définition universelle de la corruption. Transparency International, principale organisation de lutte contre la corruption, en donne la définition suivante : «abus d'un pouvoir reçu en délégation à des fins privées». La corruption caractérise un large éventail de comportements pernicieux, tant le versement de petits montants pour faciliter des transactions courantes que le paiement de dizaines de millions de dollars pour obtenir d'importants contrats publics. Ce peut être une combinaison de pots-de-vin, de ristournes clandestines, de commissions occultes, d'extorsion, de fraude, de tromperie, de collusion et de blanchiment d'argent. Aucun pays n'est à l'abri de la corruption. On trouve des fonctionnaires corrompus et des comportements illicites dans tous les coins du monde, même dans les pays les plus industrialisés. Certains marchés sont des terreaux particulièrement fertiles pour la corruption. Des institutions faibles et un respect limité du droit font que certains pays, y compris certains endroits où nous sommes actifs, sont plus susceptibles de souffrir de corruption. De la même

7 - 5 - façon, une interaction accrue et des contacts plus fréquents avec des représentants gouvernementaux et des agents publics pendant les processus d'appel d'offres publics signifient que certaines industries hydrocarbures, exploitation minière, génie, infrastructures sont plus à risque d'être influencées par des pots-de-vin et des ristournes clandestines. Puisque la Société est active dans ces segments à haut risque, elle et ses employés doivent être particulièrement vigilants. Même si la Société ne tolère aucune forme de corruption, nous soulignons que ce document met l'accent sur les formes de corruption expressément interdites sous le régime des lois anticorruption internationales : les pots-de-vin, les ristournes clandestines, les commissions occultes et les paiements de facilitation. Comme nous le mentionnons ci-dessus, la corruption englobe également un large éventail d'autres comportements malhonnêtes ainsi que des agissements relatifs aux contributions et à l'implication politiques et caritatives de nos employés. Pour en savoir plus à ce sujet, veuillez consulter le Code de conduite de la Société qui donne de plus amples directives sur ces questions et d'autres sujets connexes. Pourquoi la corruption nous préoccupe-t-elle? La corruption sous toutes ses formes est mauvaise pour les affaires. Elle met des contrats à risque parce qu'elle les rend légalement inapplicables. Elle désavantage considérablement les entreprises justes et honnêtes face à la concurrence. Elle nuit au moral des employés parce qu'elle mine leur confiance dans les gestionnaires et leurs collègues. La corruption engendre souvent la corruption : le versement de pots-de-vin place les entreprises à la merci d agents et de fonctionnaires corrompus qui continueront à exiger des montants de plus en plus élevés. La corruption est aussi nuisible pour les pays où la Société exerce ses activités. Elle affaiblit l'obligation de rendre des comptes au public et les valeurs démocratiques, elle mine les règles de droit. Elle détourne les ressources publiques destinées à l'éducation, à la santé et aux infrastructures. Elle a souvent comme résultat un travail et des produits de qualité inférieure, défectueux ou dangereux qui peuvent même causer des blessures ou, dans certains cas, la mort. Mais il y a, en plus de tous ces effets délétères sur les affaires et l'ensemble de la société, un autre motif important de s'inquiéter de la corruption : c'est tout à fait illégal. Paysage législatif La Société est assujettie à de nombreuses lois anticorruption, notamment à la Loi canadienne sur la corruption d'agents publics étrangers (LCAPE), à la FCPA des États-Unis et à la Bribery Act du R.-U. Cela signifie qu'elle doit respecter les lois anticorruption les plus strictes au monde. Ces lois s'appliquent à tous les employés et à toutes les filiales de la Société, partout dans le monde, sans égard à la nationalité ou aux lieux, ainsi qu'à tous les tiers qui agissent au nom de la Société. En règle générale, ces lois interdisent les pots-de-vin, les ristournes clandestines, les commissions occultes et les paiements de facilitation (c'est le cas de la Bribery Act du R.-U.). Des organisations internationales comme l'organisation de coopération et de développement économique (OCDE) ont également adopté des dispositions politiques strictes contre les pots-

8 - 6 - de-vin et la corruption dans les transactions internationales entre leurs membres et la communauté internationale. La Société est aussi assujettie, en plus de la LCAPE, de la FCPA et de la Bribery Act du R.-U., à une foule de lois anticorruption locales en vigueur dans les marchés où elle exerce ses activités; beaucoup de ces lois sont inspirées de la Convention de lutte contre la corruption de l'ocde. La lutte anticorruption a marqué un tournant décisif dans la communauté internationale, et la Société a décidé d'adopter les normes internationales les meilleures et les plus élevées. Comme nous l'expliquons ci-dessous, les pénalités pour les infractions à ces lois sont des amendes et des peines de prison pour les particuliers et de lourdes amendes souvent des centaines de millions de dollars pour les entreprises. Pour assurer l'observation de l esprit et de la lettre des lois applicables et du milieu international, la Société a adopté une politique de tolérance zéro à l'égard de toute forme de corruption. Les pots-de-vin, les ristournes clandestines, les commissions occultes et les paiements de facilitation, en particulier, ne seront pas tolérés par la direction. Les employés de la Société doivent éviter tout comportement expressément interdit par les lois anticorruption, quelles que soient les circonstances. Ils doivent aussi faire appel à leur bon jugement pour éviter les comportements qui peuvent même risquer d'avoir l'apparence de corruption ou de méfait. Il est par conséquent impératif que tous les employés sachent quelles sont les activités considérées comme étant de la corruption, particulièrement dans les contacts avec des fonctionnaires gouvernementaux et des agents publics. Si vous avez des questions ou des préoccupations, ou si vous avez besoin de renseignements complémentaires sur les lois anticorruption, veuillez vous adresser à votre gestionnaire principal ou à un membre de la Direction des risques et de l'éthique. Pénalités pour corruption Les sanctions pénales et réglementaires pour la corruption peuvent être sévères. Certaines des sanctions prévues dans la LCAPE, la FCPA et la Bribery Act du R.-U. pour les particuliers et les entreprises qui versent des pots-de-vin et des ristournes clandestines ou des commissions occultes à l'extérieur de leurs territoires respectifs (Canada, É.-U. et R.-U.) sont les suivantes : Responsabilité criminelle les employés reconnus coupables de corruption (pots-de-vin, ristournes clandestines, commissions occultes) peuvent être emprisonnés pour plusieurs années et condamnés à payer de lourdes amendes. La Société peut aussi être déclarée criminellement responsable. Même si les peines recommandées pour les crimes de corruption varient d'un pays et d'une région à l'autre, presque toutes les lois prévoient des peines d'emprisonnement. Responsabilité civile la Société ou ses entreprises affiliées peuvent être obligées de payer des dommages-intérêts et des amendes très élevés. De plus, comme les pots-de-vin, les ristournes clandestines et les commissions occultes sont souvent assorties de fraude et d'autres formes de

9 - 7 - non-divulgation de renseignements financiers, la Société courrait le risque de devoir payer des amendes et des dommages-intérêts en vertu de lois sur les valeurs mobilières et d'autres dispositions réglementaires. Au cours des dernières années, les dommages-intérêts imposés en vertu des lois anticorruption (en particulier la FCPA) ont souvent atteint des centaines de millions de dollars US. Les peines se sont même élevées à des milliards de dollars dans quelques dossiers de premier plan. Les lois en vigueur dans les marchés où nous exerçons nos activités peuvent aussi prévoir des peines criminelles et des amendes administratives, peut-être même plus sévères que celles qui sont prévues dans la LCAPE, la FCPA et la Bribery Act du R.-U. La Société et ses employés peuvent être déclarés responsables, même si nous ne sommes pas au courant qu'il y a de la corruption. Fermer les yeux n'est pas un moyen de défense dans une affaire de corruption. Les employés ont le devoir et l'obligation de signaler toute activité ou tout comportement suspects lorsqu'ils croient que d'autres employés ou des partenaires de la Société peuvent être impliqués dans des affaires de corruption. Certaines précautions doivent aussi être prises dans les transactions avec des tiers; ces mesures sont décrites dans la Politique sur la collaboration avec des tiers de la Société. Points additionnels à examiner En plus d'entraîner la responsabilité criminelle et administrative de la Société sous le régime des lois locales et internationales, la participation directe ou indirecte de la Société dans des affaires de corruption peut nuire considérablement à ses opérations. Des accusations et des condamnations pour corruption peuvent avoir l'une ou l'autre des conséquences suivantes : Exclusion d'exercer des activités dans certains marchés les banques de développement et les organisations multilatérales ont dressé des listes noires d'entreprises impliquées dans des affaires de corruption. En outre, les entreprises impliquées dans des affaires de corruption peuvent être exclues de participer à des projets du secteur public dans certains marchés (p. ex., dans l'union européenne, les entreprises déclarées coupables de corruption sont automatiquement exclues des contrats du secteur public). Exclusion de certains appels d'offres et de projets du secteur privé les entreprises du secteur privé refusent souvent de faire affaire avec des entreprises sur lesquelles pèsent des accusations de corruption ou qui ont été déclarées coupables de corruption, renseignements facilement obtenus par simple contrôle préalable. Résiliation de contrats existants les contrats obtenus grâce à la corruption sont souvent déclarés nuls et légalement annulables parce qu'ils sont frauduleux. Dommages irréparables à la réputation au cours des dernières années, les perceptions de corruption par le monde des affaires international et les gouvernements sont passées de l'indifférence à l'outrage et à l'activisme. Les

10 - 8 - entreprises connues pour leur corruption sont de plus en plus tenues à l'écart des importants marchés financiers et des transactions internationales. De même, les particuliers réputés pour leur corruption et des infractions connexes sont officieusement interdits d'emploi dans des entreprises mondiales qui sont des chefs de file dans leur domaine. Il est impossible de trop insister sur les effets perturbateurs d'une condamnation pour corruption ou d'une réputation entachée par la corruption. Le texte qui suit vous aidera à comprendre, à reconnaître et à éviter les formes de corruption expressément interdites par les lois internationales et locales (les pots-de-vin, les ristournes clandestines, les commissions occultes et les paiements de facilitation). Toutefois, si vous avez des questions à propos de ce document, du Code de conduite de la Société, des documents de politiques de base ou de quelque autre question concernant la corruption, veuillez vous adresser à votre gestionnaire principal ou à un membre de la Direction des risques et de l'éthique.

11 - 9 - QU'EST-CE QU'UN POT-DE-VIN? Le pot-de-vin est sans doute la forme la plus connue de corruption. C'est aussi la cible principale de la plupart des lois anticorruption. En règle générale, un pot-de-vin est une somme d'argent ou un cadeau offerts pour obtenir un avantage indu, non mérité ou abusif. Un pot-devin peut mettre en cause de nombreuses parties à une transaction, mais elle implique toujours au moins deux parties principales : la personne qui verse le pot-de-vin (le payeur) et la personne qui le reçoit (le demandeur). Les deux comportements suscitent de graves questions sur les plans éthique et juridique et constituent un abus de confiance et un manquement à une obligation par les deux parties. Le pot-de-vin n'est pas nécessairement une somme d'argent. Un pot-de-vin peut être une incitation financière, un service rendu ou une faveur, par exemple une offre d'emploi à un parent de la personne à qui le pot-de-vin est versé. Même une simple promesse d'offrir quelque chose à l'avenir en échange d'un avantage commercial constitue un pot-de-vin. En règle générale, vous ne devez jamais offrir à un fonctionnaire gouvernemental, à un agent public ou à un partenaire d'affaires du secteur privé quoi que soit qui pourrait les inciter à violer une obligation qui leur est confiée par une organisation privée ou publique. Cela est particulièrement vrai dans le cadre d'un appel d'offres concurrentiel où, dans certains contextes, même le plus petit cadeau peut être erronément interprété comme étant un pot-de-vin. Veuillez vous reporter à la Politique sur les cadeaux et les loisirs pour obtenir plus d'information. Si vous avez le moindre doute quant à savoir si quelque chose pourrait être considéré comme un pot-de-vin, informez-vous toujours avant de le faire ou de l'offrir. Ristournes clandestines, commissions occultes Les ristournes clandestines ou les commissions occultes sont un stratagème mis en place par lequel les fournisseurs de produits ou de services versent une partie de leurs honoraires aux personnes qui leur accordent un contrat ou un autre avantage commercial. Les ristournes clandestines et les commissions occultes sont une façon de faire pour verser ou obtenir des potsde-vin. L'un des stratagèmes les plus courants est le paiement de ristournes clandestines ou de commissions occultes à des fonctionnaires gouvernementaux pour remporter un appel d'offres. Le stratagème classique vise habituellement un appel d'offres public concurrentiel et un agent ayant des liens avec un fonctionnaire gouvernemental qui supervise le processus de soumissions. L'agent, qui par ailleurs peut aussi offrir des services-conseils ou de défense des intérêts légitimes, offre de représenter l'un des soumissionnaires en contrepartie d'un montant fixe ou variable. Toutefois, l'agent a déjà pris un arrangement pour verser clandestinement au fonctionnaire une partie de ses honoraires en considération de l'octroi du contrat, ou il négocie un tel arrangement pendant le processus de soumissions. Le soumissionnaire retenu n'est pas nécessairement au courant de l'arrangement. Outils de corruption, les ristournes clandestines et les commissions occultes sont expressément interdites par les lois anticorruption. Elles sont aussi visées par les lois antifraude et les lois

12 connexes, tout comme les paiements et les factures mettant invariablement en cause des déclarations financières fausses et inexactes. Transactions fréquentes Les pots-de-vin, les ristournes clandestines et les commissions occultes peuvent faire partie d'une foule de transactions et d'événements. Au nombre des transactions fréquentes, mentionnons : les appels d'offres et concessions par les gouvernements : Les marchés publics passés par un gouvernement pour des services courants, les concessions publiques de grandes infrastructures ou les projets d'extraction sont particulièrement susceptibles à l'influence de pots-de-vin. Des pots-de-vin sont souvent utilisés pour compromettre les critères et le processus de sélection au bénéfice d'un soumissionnaire. les appels d'offres privés : Tout comme pour les appels d'offres lancés par le gouvernement, les pots-de-vin, les ristournes clandestines et les commissions occultes versés dans le cadre d'appels d'offres privés cherchent à modifier de manière illicite les critères et les processus de sélection. Même si toutes les lois anticorruption n'interdisent pas les pots-de-vin dans le cadre d'appels d'offres du secteur privé (la FCPA ne l'interdit pas), beaucoup de lois applicables à la Société notamment la Bribery Act du R.-U. et des lois en vigueur un peu partout dans le monde les interdisent. les approbations et audits réglementaires : Les interactions avec des autorités de délivrance de licences, autorités fiscales et autres organismes de réglementation sont souvent susceptibles de subir l'influence de pots-de-vin, de ristournes clandestines ou de commissions occultes. Des pots-de-vin peuvent être versés à des responsables de la réglementation pour obtenir des approbations qui ne seraient pas accordées sans cela ou pour que les responsables passent outre à des infractions. Par exemple, les administrations fiscales de certains pays demandent des pots-de-vin pour annuler ou réduire les dettes fiscales de particuliers ou d'entreprises. les accords commerciaux : Même les accords courants pour l'achat et la vente de produits ou de services peuvent faire l'objet de pots-de-vin. Un pot-de-vin, une ristourne clandestine ou une commission occulte peuvent être offerts à l'acheteur pour qu'il ne respecte pas les normes ou les critères établis par une organisation concernant les achats. Dans de telles situations aussi, beaucoup de lois internationales et locales applicables à la Société interdisent cette forme de pot-de-vin. Le Code de conduite de la Société l interdit strictement.

13 Responsables gouvernementaux et agents publics Les politiques de la Société stipulent clairement que les pots-de-vin, les ristournes clandestines et les commissions occultes ne sont jamais acceptables, et il faut exercer une vigilance particulière dans les contacts avec des responsables gouvernementaux et des agents publics à qui la plupart des lois nationales et internationales accordent une attention particulière. Par conséquent, les employés de la Société doivent être très prudents et user de précautions lorsqu'ils nouent des relations d'affaires ou participent à des discussions avec des responsables gouvernementaux ou des agents publics. Il s'agit notamment, mais non exclusivement, de représentants traditionnels de gouvernements d'ordre fédéral et étatique et d'administrations municipales (nommés ou élus), et d'un large éventail de fonctionnaires et d'employés d'entités appartenant à un État ou sous son contrôle. La FCPA, par exemple, définit ainsi un «fonctionnaire étranger» : fonctionnaire ou employé d'un gouvernement étranger, d'un ministère, d'une organisation ou d'une entité gouvernementale, d'une organisation internationale publique, ou quiconque agissant à titre officiel pour ou au nom d'un gouvernement étranger, d'un ministère, d'une organisation ou entité gouvernementale ou d'une organisation internationale publique. Des procédures pour faire respecter les lois aux É.-U. ont aussi démontré clairement que les employés d'entreprises appartenant à l'état (entreprises publiques), notamment Petrobras (société d'énergie publique brésilienne) et des entités similaires dans d'autres pays correspondent à la définition d'«agent public étranger». Pour les fins de la Société, vous devez toujours présumer que les responsables et les agents qui travaillent pour des entreprises appartenant à l'état (entreprises publiques) ou des organisations quasi-gouvernementales sont en réalité des responsables gouvernementaux ou des agents publics; par conséquent, les employés doivent être particulièrement prudents dans leurs contacts avec eux. Il faut également faire preuve de prudence lors de contacts avec des membres de la famille immédiate et des associés proches des responsables gouvernementaux et des agents publics actuels et anciens (collectivement appelés «personnes politiquement exposées» ou PPE). Même s'il peut y avoir des situations où ces contacts sont tout à fait appropriés et justifiés, les contacts avec des PPE peuvent, en règle générale, mener à des situations qui placent la Société et ses employés à risque. Les écueils peuvent être évités en faisant preuve de bon jugement et en restant le plus près possible des politiques de la Société sur les cadeaux et les loisirs et sur la collaboration avec des tiers. Intermédiaires Les pots-de-vin, les ristournes clandestines et les commissions occultes peuvent aussi être versés directement ou indirectement. Ils sont versés directement s'ils le sont par un employé de la Société. Le paiement d'un pot-de-vin par un de nos employés à un fonctionnaire gouvernemental ou à un agent public dans le cadre d'un appel d'offres est un exemple de potde-vin versé directement.

14 Ils sont versés indirectement si c'est un intermédiaire qui les verse. Dans la pratique, les transactions indirectes sont de loin la façon la plus fréquente de verser des pots-de-vin, des ristournes clandestines et des commissions occultes. Ces tiers sont le plus souvent des : mandataires; représentants; consultants; coentreprises; partenaires; filiales; fournisseurs; entrepreneurs. Même si un pot-de-vin est souvent versé avec la pleine connaissance de toutes les parties concernées, il est aussi possible qu'une ou plusieurs des parties n'en sachent absolument rien, notamment lorsqu'il y a intervention d'un tiers. Cependant, il ne suffit pas de dire que vous n'étiez pas au courant. Il faut prendre des précautions chaque fois que vous travaillez avec des tiers, en particulier avec des personnes politiquement exposées. Pour en savoir plus, consultez la Politique sur la collaboration avec des tiers de la Société. Paiements de facilitation Les paiements de facilitation sont des sommes modiques versées à des fonctionnaires en vue d'accélérer l'exécution d'une action de routine à laquelle le payeur a droit. Les paiements de facilitation, contrairement aux pots-de-vin, n'ont pas comme résultat un avantage indu ou non mérité pour celui qui les verse; ils accélèrent ou facilitent une transaction, ce qui explique pourquoi ils sont parfois appelés «argent accélérateur» ou «bakchichs». Les paiements pour accélérer le dédouanement et les frais additionnels versés à des fonctionnaires pour obtenir des branchements électriques en sont des exemples. La Société interdit les paiements de facilitation. Ils sont illégaux dans presque tous les pays. Ils minent la saine gestion, et les versements fréquents de paiements de facilitation ont souvent pour conséquence des demandes pour des montants plus élevés. En outre, certaines lois, notamment la Bribery Act du R.-U., ne font pas la distinction entre les paiements de facilitation et d'autres formes de pots-de-vin. Nous ne pouvons nous permettre d'opérer en dehors du cadre des lois nationales et internationales. Les demandes pour des paiements de facilitation sont relativement fréquentes dans certains des marchés où nous avons des activités. Si vous croyez que l'on vous demandera des paiements de facilitation, veuillez vous référer à la section Que faire face à la corruption? ci-dessous qui renferme d'autres directives et consulter votre gestionnaire principal ou à un membre de la Direction des risques et de l'éthique.

15 QUE FAIRE POUR ÉVITER LA CORRUPTION? Éviter la corruption n'est pas une mission impossible. En général, il est possible d'éviter la corruption en suivant les directives du Code de conduite de la Société et ses politiques intitulées Collaboration avec des tiers et Cadeaux et loisirs. Pour éviter la responsabilité personnelle, vous devez adopter votre propre politique de tolérance zéro face aux pots-de-vin, aux ristournes clandestines, aux commissions occultes et aux paiements de facilitation. En d'autres mots, pour y arriver, vous devez : 1. ne jamais offrir, verser, demander ou accepter des pots-de-vin, des ristournes clandestines ou des commissions occultes, même si votre gestionnaire principal ou qui que ce soit d'autre vous le demande; 2. ne jamais vous adonner à quelque activité frauduleuse ou malhonnête; 3. ne jamais autoriser d'activités de corruption ou de comportements illicites, ne jamais fermer les yeux sur un comportement potentiellement frauduleux de vos subordonnés ou de tiers qui agissent au nom de la Société; 4. ne jamais vous adonner à des activités qui pourraient favoriser la corruption, notamment ne jamais rédiger des accords illégaux, préparer des réclamations frauduleuses, falsifier des preuves ni faire de faux témoignages dans le cadre de poursuites judiciaires; 5. ne jamais camoufler quelque activité de corruption ou qui ressemble à de la corruption. Quels signaux d'alarme faut-il surveiller? En plus des mesures ci-dessus, il est utile de savoir quelles situations pourraient être favorables à la corruption pour les éviter et les prévenir. Le bon jugement et l'intuition doivent jouer un rôle primordial. En général, les activités ou les comportements suspects ou étranges dans le cadre d'un appel d'offres ou d'une transaction commerciale doivent toujours être pris très au sérieux, surtout si des responsables gouvernementaux, des agents publics et des intermédiaires sont impliqués. Vous devez aussi être aux aguets et surveiller certains indices : Fonctionnaires ou partenaires d'affaires réputés pour avoir un comportement discutable; Appels d'offres qui exigent de faire appel aux services d'intermédiaires désignés; Fonctionnaires ou partenaires d'affaires qui demandent des dons à des organisations caritatives ou politiques dans le cadre d'un appel d'offres; Fonctionnaires ou partenaires d'affaires qui demandent des rencontres privées, particulièrement après qu'une demande d'ajouter d'autres parties a été faite; Demandes étranges concernant les communications (p. ex., rencontres ou conversations privées) ou les modes de paiement (paiements à l'étranger, paiements en espèces, etc.);

16 Modifications suspectes apportées à la dernière minute aux critères de sélection dans le cadre d'un appel d'offres, modifications qui font ouvertement pencher la balance en notre faveur (p. ex., en excluant tous les autres concurrents); Fonctionnaires ou partenaires d'affaires qui suggèrent qu'ils peuvent offrir des faveurs ou apporter leur aide dans des affaires non liées; Partenaires d'affaires qui demandent des commissions ou des honoraires inhabituellement élevés. Cette liste n'est évidemment pas exhaustive, et la présence d'un ou de plusieurs de ces facteurs ne signifie pas que vous ne devez pas conclure la transaction. Au lieu de cela, si vous constatez l'un ou l'autre de ces comportements suspects dès les premières étapes d'une transaction, consignez vos préoccupations et consultez votre gestionnaire principal ou un membre de la Direction des risques et de l'éthique. Ils peuvent vous aider à déterminer s'il y a lieu de pousser l'enquête plus loin et si des précautions sont nécessaires. Que faire face à la corruption? Les gestionnaires prendront toutes les précautions pour éviter les situations qui exposent la Société et ses employés à la corruption, et nous appuierons toujours les employés qui agissent de bonne foi pour respecter nos politiques. Le Code de conduite et les politiques de la Société sur les cadeaux et les loisirs et sur la collaboration avec des tiers donnent des directives importantes pour éviter les situations qui peuvent devenir un terreau fertile pour la corruption. L'équipe de la Direction des risques et de l'éthique est toujours disponible pour offrir orientation et conseils lorsque cela est nécessaire. Toutefois, en dépit de toutes les précautions que nous pouvons prendre, vous pourriez tout de même vous trouver dans des situations difficiles. Si on vous demande de verser un pot-de-vin ou de participer à un système de ristournes clandestines ou de commissions occultes, envisagez les mesures suivantes : Refusez poliment. Traitez toujours les fonctionnaires et les responsables avec courtoisie, ne perdez jamais votre sang-froid. Si vous les traitez bien, ces personnes sont plus susceptibles d accepter votre point de vue. Si la personne qui demande un pot-de-vin persiste, informez-la de la politique de tolérance zéro de la Société et des lois internationales et locales sur la lutte contre la corruption auxquelles elle est assujettie. Exigez que les demandes de pots-de-vin soient faites par écrit. Tenez un dossier détaillé des événements et ayez des témoins si c'est possible. Signalez immédiatement l incident à l équipe de la Direction des risques et de l'éthique. Si vous soupçonnez qu'un collègue ou l'un des partenaires d'affaires de la Société est impliqué dans des activités potentiellement liées à la corruption, prenez immédiatement note de la

17 situation et signalez-la à l'équipe de la Direction des risques et de l'éthique pour qu'il soit possible d'y réagir avec célérité. La Société reconnaît également que les demandes liées à la corruption sous toutes ses formes (pots-de-vin, ristournes clandestines, commissions occultes, paiements de facilitation ou autres) sont souvent assorties d'une forme d'extorsion, ce qui signifie, dans certains cas, des menaces de violence ou de préjudice personnel. Un exemple extrême est une demande de paiement pour être admis d'urgence à l'hôpital, ce qui ne laisserait pas de temps pour consulter un supérieur hiérarchique local. La Société comprend que dans un tel cas, l'employé doit faire preuve du meilleur jugement possible quant aux principes de la Société. Sans égard à ce qui se produit, l'employé doit signaler le plus tôt possible tout incident où il se sent forcé de faire un paiement de facilitation, et ce paiement doit être consigné adéquatement. Rappelez-vous que la direction de la Société appuiera les décisions bien fondées et rationnelles prises par des employés placés dans de telles situations. De la même façon, si vous croyez que le signalement d'un pot-de-vin, d'une ristourne clandestine ou d'une commission occulte par un collègue, un supérieur ou quelqu'un d'autre doit être anonyme, vous pouvez signaler le comportement douteux par téléphone ou par Internet. L'information sera transmise à une personne indépendante (directeur de l'audit interne) qui devra informer le président du comité d audit. La situation est traitée dans le document intitulé Procédure de traitement des plaintes relatives aux irrégularités dans la comptabilité, l'audit et les contrôles publié sur le site Web et sur l'intranet de la Société. L'auteur du signalement n'a pas à s'identifier et pourra conserver l'anonymat. Où s'adresser pour obtenir de l'aide Si vous avez des doutes sur un aspect de cette politique et des directives, veuillez communiquer avec l'équipe de la Direction des risques et de l'éthique.

18 SIGNALEMENT DES INFRACTIONS Ligne directe confidentielle Veuillez vous reporter à la liste ci-après pour trouver le numéro sans frais local. Courriel confidentiel

19 NUMÉROS INTERNATIONAUX SANS FRAIS Pays Numéro sans frais actif Argentine Oui Australie Oui Autriche Oui Numéro sans frais Bahreïn Oui Bangladesh Oui Au Bangladesh, composer pour joindre le téléphoniste; si l'appel ne joint pas le téléphoniste, un message enregistré se fera entendre pour demander de composer le Belgique Oui Brésil Oui Bulgarie Oui Canada Oui Chili Oui Chine Netcom (Nord) Chine Telecom (Sud) Oui Oui Croatie Oui Colombie Oui Costa Rica Oui Cuba Chypre Oui République tchèque Oui Danemark Oui Égypte Oui Irlande Oui Estonie Oui Finlande Oui France Oui Allemagne Oui Grèce Oui Hawaii Oui Hong Kong Oui Hongrie Oui Islande Oui Inde Oui Indonésie Oui Israël Oui Italie Oui Japon Oui Corée du Sud Oui Lettonie Oui Lituanie Oui Luxembourg Oui Malaisie Oui Malte Oui Mexique Oui Pays-Bas Oui Nouvelle-Zélande Oui À Cuba : composer 2935; si l'appel ne joint pas le téléphoniste, un message enregistré se fera entendre pour demander de composer le

20 Norvège Oui Pakistan Oui Pérou Oui Philippines Oui Pologne Oui Portugal Oui Porto Rico Oui Roumanie Oui Russie Oui Arabie Saoudite Oui Singapour Oui Slovaquie Oui Slovénie Oui Afrique du Sud Oui Espagne Oui Sri Lanka Oui (à partir de Colombo, omettre 011) Suède Oui Suisse Oui Taiwan Oui Thaïlande Oui Turquie Oui Royaume-Uni Oui Émirats Arabes Unis Oui (ÉAU) États-Unis Oui Venezuela Oui Vietnam Oui Des endroits où il n'y a pas de numéro sans frais, placer un appel à frais virés comme suit : 1. Joindre le téléphoniste dans le pays; 2. Demander un appel international à frais virés ou virer les frais au ; 3. Le téléphoniste composera le numéro et parlera à un téléphoniste Expolink qui acceptera l appel et les frais; 4. Le téléphoniste du pays d où origine l appel établira le contact avec Expolink, quittera la ligne et l appel se poursuivra normalement.

POLITIQUE SUR LES CADEAUX ET LOISIRS

POLITIQUE SUR LES CADEAUX ET LOISIRS POLITIQUE SUR LES CADEAUX ET LOISIRS TABLE DES MATIÈRES Cadeaux et loisirs... 1 De quoi ce document parle-t-il?... 1 Principes d'ensemble... 1 Feu rouge? Feu jaune? Feu vert?... 2 Prévenir... 4 Registres

Plus en détail

Politique de lutte contre la corruption

Politique de lutte contre la corruption Politique de lutte contre la corruption Introduction Le RPC Group Plc («la Société») applique la tolérance zéro en matière de corruption dans ses opérations commerciales mondiales, tant dans le secteur

Plus en détail

POLITIQUE MONDIALE DE LUTTE ANTI-CORRUPTION

POLITIQUE MONDIALE DE LUTTE ANTI-CORRUPTION INTRODUCTION Chez Capital Safety, nous agissons toujours avec intégrité. Nous agissons de façon éthique et légale à tous les niveaux et dans tous les pays où nous sommes implantés, sans exception. Nos

Plus en détail

Ethics & Compliance. Instruction du Groupe relative aux Dons aux organisations caritatives

Ethics & Compliance. Instruction du Groupe relative aux Dons aux organisations caritatives Instruction du Groupe relative aux Dons aux organisations caritatives Ethics & Compliance 1/6 1. Préambule Le Code d Éthique d Alstom est essentiel. Il décrit la bonne conduite que les collaborateurs doivent

Plus en détail

CODE DE DEONTOLOGIE INDICATION SUR LES PAIEMENTS INCORRECTS ET LA CORRUPTION

CODE DE DEONTOLOGIE INDICATION SUR LES PAIEMENTS INCORRECTS ET LA CORRUPTION CODE DE DEONTOLOGIE INDICATION SUR LES PAIEMENTS INCORRECTS ET LA CORRUPTION MAGNA INTERNATIONAL INC. INDICATIONS SUR LES PAIEMENTS INCORRECTS ET LA CORRUPTION Magna interdit la corruption et les paiements

Plus en détail

Politique de conformité relative à la lutte contre la corruption et la Loi sur les manœuvres frauduleuses étrangères

Politique de conformité relative à la lutte contre la corruption et la Loi sur les manœuvres frauduleuses étrangères Politique de conformité relative à la lutte contre la corruption et la Loi sur les manœuvres frauduleuses étrangères Crawford & Compagnie et toutes ses filiales à travers le monde sont soumises à certaines

Plus en détail

Brookfield Renewable Energy Partners L.P. POLITIQUE ANTI-POTS-DE-VIN ET ANTI-CORRUPTION

Brookfield Renewable Energy Partners L.P. POLITIQUE ANTI-POTS-DE-VIN ET ANTI-CORRUPTION Brookfield Renewable Energy Partners L.P. POLITIQUE ANTI-POTS-DE-VIN ET ANTI-CORRUPTION TABLE DES MATIÈRES APPLICATION DE LA POLITIQUE 1 ENGAGEMENT CONTRE LES POTS-DE-VIN ET LA CORRUPTION 1 INTERDICTION

Plus en détail

Réunion du Conseil au niveau des Ministres. Paris, 6-7 mai 2014

Réunion du Conseil au niveau des Ministres. Paris, 6-7 mai 2014 Réunion du Conseil au niveau des Ministres Paris, 6-7 mai 2014 DÉCLARATION RELATIVE À L ÉCHANGE AUTOMATIQUE DE RENSEIGNEMENTS EN MATIÈRE FISCALE Adoptée le 6 mai 2014 Déclaration relative à l Échange automatique

Plus en détail

La corruption mondiale et ses répercussions sur les entreprises canadiennes

La corruption mondiale et ses répercussions sur les entreprises canadiennes La corruption mondiale et ses répercussions sur les entreprises canadiennes En juin 2011, la Loi sur la corruption d agents publics étrangers (LCAPE) a été utilisée pour accuser une société canadienne

Plus en détail

LES RÉGIMES SUPPLÉMENTAIRES DE RETRAITE POUR LES CADRES SUPÉRIEURS AU CANADA

LES RÉGIMES SUPPLÉMENTAIRES DE RETRAITE POUR LES CADRES SUPÉRIEURS AU CANADA SANTÉ AVOIRS CARRIÈRE LES RÉGIMES SUPPLÉMENTAIRES DE RETRAITE POUR LES CADRES SUPÉRIEURS AU CANADA PRINCIPAUX RÉSULTATS OBTENUS AVEC LA BASE DE DONNÉES MERCER SUR LES RSR (MISE À JOUR DE 2014) AVRIL 2015

Plus en détail

PROTÉGER ET CONSOLIDER LA RÉPUTATION DE LA SOCIÉTÉ

PROTÉGER ET CONSOLIDER LA RÉPUTATION DE LA SOCIÉTÉ IV L éthique dans vos relations d affaires Nos activités sont tributaires de la qualité des relations que nous entretenons avec les clients, la collectivité, diverses organisations et nos partenaires.

Plus en détail

Politique anti-corruption

Politique anti-corruption Politique anti-corruption 1. Introduction Notre compagnie attache une valeur importante à sa réputation et s engage à maintenir les normes les plus élevées en matière d éthique dans la gestion de ses affaires

Plus en détail

Sont également imposables toutes les prestations versées non pas à la personne imposable elle-même, mais à un tiers.

Sont également imposables toutes les prestations versées non pas à la personne imposable elle-même, mais à un tiers. Notice n 29/357 de l'administration fiscale cantonale sur l'imposition à la source des intérêts hypothécaires de personnes qui ne sont ni domiciliées ni en séjour en Suisse (du 19 mars 2013) Valable depuis

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES DE RÉSOLU À L INTENTION DES FOURNISSEURS

LIGNES DIRECTRICES DE RÉSOLU À L INTENTION DES FOURNISSEURS LIGNES DIRECTRICES DE RÉSOLU À L INTENTION DES FOURNISSEURS INTRODUCTION Chez Produits forestiers Résolu Inc. («Résolu»), nous attachons beaucoup d importance à nos relations avec nos clients, nos fournisseurs,

Plus en détail

Anti-Slavery International Politique anti-corruption d Anti-Slavery International

Anti-Slavery International Politique anti-corruption d Anti-Slavery International Anti-Slavery International Politique anti-corruption d Anti-Slavery International Introduction Le Conseil d administration et l équipe de direction d Anti-Slavery International s engagent à appliquer une

Plus en détail

Taux des retenues d impôt des non-résidents vivant dans les pays ayant conclu une convention fiscale avec le Canada 1

Taux des retenues d impôt des non-résidents vivant dans les pays ayant conclu une convention fiscale avec le Canada 1 Taux des retenues d impôt des non-résidents vivant dans les pays ayant conclu une 1 Taux des retenues d impôt des non-résidents vivant dans les pays ayant conclu une 1 Pays 2 Intérêts 3 Dividendes 4 Redevances

Plus en détail

DÉCISION DE LA COMMISSION

DÉCISION DE LA COMMISSION L 15/12 Journal officiel de l Union européenne 20.1.2011 DÉCISIONS DÉCISION DE LA COMMISSION du 19 janvier 2011 relative à l équivalence des d enquête et de sanctions auxquels sont soumis les contrôleurs

Plus en détail

Présentation de la lutte contre la corruption. Un guide de formation pour les entreprises qui font affaire avec Abbott

Présentation de la lutte contre la corruption. Un guide de formation pour les entreprises qui font affaire avec Abbott Présentation de la lutte contre la corruption Un guide de formation pour les entreprises qui font affaire avec Objet s attache à mener ses activités de façon éthique et en conformité avec la Loi et la

Plus en détail

Code de conduite des fournisseurs

Code de conduite des fournisseurs Code de conduite des fournisseurs Novembre 2014 1. Introduction La Société canadienne des postes (Postes Canada), une société d État fédérale, vise à maintenir la confiance de tous ses intervenants en

Plus en détail

Quel est le temps de travail des enseignants?

Quel est le temps de travail des enseignants? Quel est le temps de travail des enseignants? Dans les établissements publics, les enseignants donnent, en moyenne et par an, 779 heures de cours dans l enseignement primaire, 701 heures de cours dans

Plus en détail

INVESTISSEMENTS MONDIAUX EN R-D

INVESTISSEMENTS MONDIAUX EN R-D INVESTISSEMENTS MONDIAUX EN R-D BULLETIN D'INFORMATION DE L'ISU DECEMBRE 2012, N 22 Ce bulletin d information présente les dernières données de l ISU sur la science et la technologie disponibles en octobre

Plus en détail

COMPRENDRE, EVALUER ET PREVENIR LE RISQUE DE CORRUPTION

COMPRENDRE, EVALUER ET PREVENIR LE RISQUE DE CORRUPTION COMPRENDRE, EVALUER ET PREVENIR LE RISQUE DE CORRUPTION Philippe Montigny, Président, ETHIC Intelligence EIFR Paris, le 3 juillet 2013 1 Le monde a changé La responsabilité d une entreprise peut être engagée

Plus en détail

Nature des revenus Impôt canadien Dégrèvement conventionnel Remarques Désignation Taux % de % à % Procédure voir chiffres

Nature des revenus Impôt canadien Dégrèvement conventionnel Remarques Désignation Taux % de % à % Procédure voir chiffres C A N A D A (Etat au 1 er janvier 2014) Index Aperçu des effets de la convention contre les doubles impositions 1 Imputation forfaitaire d'impôt (cf. remarque sous ch. IV) 5 Formule 196 " NR 7 - R Aperçu

Plus en détail

L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE

L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE L IMMIGRATION AU SEIN DE L UE Source: Eurostat, 2014, sauf indication contraire Les données se rapportent aux ressortissants de pays tiers, dont le lieu de résidence habituel se trouvait dans un pays hors

Plus en détail

DACHSER Code de conduite

DACHSER Code de conduite DACHSER Code de conduite 1. Préambule Toute action chez Dachser repose sur le respect des dispositions juridiquement contraignantes aux niveaux national et international ainsi que sur tous les engagements

Plus en détail

MAROC Consulat du Maroc 12, rue de la Saïda 75015 Paris Tel : 01 56 56 72 00 Fax : 01 45 33 21 09

MAROC Consulat du Maroc 12, rue de la Saïda 75015 Paris Tel : 01 56 56 72 00 Fax : 01 45 33 21 09 MAROC Consulat du Maroc 12, rue de la Saïda 75015 Paris Tel : 01 56 56 72 00 Fax : 01 45 33 21 09 Site de L'Ambassade Modalités d obtention d un visa Si vous êtes de nationalité française ou ressortissant

Plus en détail

La Politique Anti-corruption de Goodyear 1 juillet 2011

La Politique Anti-corruption de Goodyear 1 juillet 2011 La Politique Anti-corruption de Goodyear 1 juillet 2011 Page 1 La Politique Anti-corruption Goodyear ne souhaite pas obtenir d avantages commerciaux en offrant ou en recevant des paiements abusifs ou quoi

Plus en détail

Conscient de ces enjeux vitaux pour l entreprise, Vae Solis Corporate met tout en œuvre pour agir en conformité avec les plus hautes normes éthiques.

Conscient de ces enjeux vitaux pour l entreprise, Vae Solis Corporate met tout en œuvre pour agir en conformité avec les plus hautes normes éthiques. Charte éthique et anti-corruption 1. Préface d Arnaud Dupui-Castérès, président et fondateur de Vae Solis Corporate «L'intégrité est une condition essentielle dans la conduite des affaires et soutient

Plus en détail

Exercer une activité temporaire hors de France

Exercer une activité temporaire hors de France Artisans, commerçants, professions libérales Exercer une activité temporaire hors de France Vos démarches et obligations Édition 2015 Exercer une activité temporaire hors de France Vos démarches et obligations

Plus en détail

BANQUE ROYALE DU CANADA POLITIQUE SUR L INDÉPENDANCE DES ADMINISTRATEURS

BANQUE ROYALE DU CANADA POLITIQUE SUR L INDÉPENDANCE DES ADMINISTRATEURS BANQUE ROYALE DU CANADA POLITIQUE SUR L INDÉPENDANCE DES ADMINISTRATEURS La grande majorité des membres du conseil d administration de la Banque seront indépendants au sens de la présente politique. Le

Plus en détail

MOUVEMENTS MIGRATOIRES

MOUVEMENTS MIGRATOIRES PARTIE 5 MOUVEMENTS page 363 5 MOUVEMENTS page 364 SOMMAIRE MOUVEMENTS n Répartition par nationalité des travailleurs entrés en France au cours de l année 29 366 n L immigration familiale 367 à 37 n Les

Plus en détail

RPM International Inc. Instructions relatives à la ligne d assistance

RPM International Inc. Instructions relatives à la ligne d assistance RPM International Inc. Instructions relatives à la ligne d assistance Bien que les difficultés relatives à la conformité puissent souvent être résolues au niveau local, la ligne d assistance de RPM International

Plus en détail

RELATIONS AVEC LES PARTENAIRES COMMERCIAUX

RELATIONS AVEC LES PARTENAIRES COMMERCIAUX RELATIONS AVEC LES PARTENAIRES COMMERCIAUX Politique Groupe Keolis - Mai 2015 - Document à usage interne et externe RE Rappels des principes fondamentaux posés par le GUIDE ETHIQUE DE CONDUITE DES AFFAIRES

Plus en détail

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve

Plus en détail

CODE DE CONDUITE ET D'ÉTHIQUE DESTINÉ AUX DIRECTEURS ET CADRES SUPÉRIEURS. www.infotech-enterprises.com

CODE DE CONDUITE ET D'ÉTHIQUE DESTINÉ AUX DIRECTEURS ET CADRES SUPÉRIEURS. www.infotech-enterprises.com CODE DE CONDUITE ET D'ÉTHIQUE DESTINÉ AUX DIRECTEURS ET CADRES SUPÉRIEURS www.infotech-enterprises.com Table des matières I. Préface... 3 II. Conditions d'application... 3 III. Conduite honnête et éthique

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE

POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE Section I : Dispositions générales 1. But La Ville de Kirkland établit par la présente politique des règles en matière de gestion contractuelle afin de favoriser la transparence,

Plus en détail

POLITIQUE SUR LE SIGNALEMENT ET

POLITIQUE SUR LE SIGNALEMENT ET LA BANQUE DE NOUVELLE ÉCOSSE POLITIQUE SUR LE SIGNALEMENT ET PROCEDURES Y AFFERENTES Supplément au Code d éthique Septembre 2013 Table des matières SECTION 1 INTRODUCTION...3 SECTION 2 RAISON D ÊTRE DE

Plus en détail

Le rôle du partenaire de recrutement étudiant. 10 mai 2015 Préparé par CJ Tremblay

Le rôle du partenaire de recrutement étudiant. 10 mai 2015 Préparé par CJ Tremblay Le rôle du partenaire de recrutement étudiant 10 mai 2015 Préparé par CJ Tremblay Contenu IDP en un coup d'œil Collaboration avec les agents et approches Les agents : les rencontrer et bâtir un réseau

Plus en détail

CODE DE CONDUITE CONFORMITÉ AUX EXIGENCES JURIDIQUES

CODE DE CONDUITE CONFORMITÉ AUX EXIGENCES JURIDIQUES CODE DE CONDUITE LE PRÉSENT CODE DE CONDUITE EST FONDÉ SUR LES VALEURS DE GMI- DISTRIBUTION. IL A POUR OBJET DE GARANTIR QUE L ENSEMBLE DES EMPLOYÉS, DES GESTIONNAIRES ET DES DIRIGEANTS DE GMI-DISTRIBUTION

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE AUX LOIS ANTI CORRUPTION D ALCOA, INC.

POLITIQUE RELATIVE AUX LOIS ANTI CORRUPTION D ALCOA, INC. POLITIQUE RELATIVE AUX LOIS ANTI CORRUPTION D ALCOA, INC. CONTEXTE : Alcoa Inc. («Alcoa») et sa direction se sont engagés à mener toutes leurs activités dans le monde entier, avec éthique et en conformité

Plus en détail

ACORD. Politique de lutte contre la corruption

ACORD. Politique de lutte contre la corruption ACORD Politique de lutte contre la corruption Version : Janvier 2012 1 1. INTRODUCTION ACORD, en sa qualité d organisme de développement international, veut s'aligner sur les meilleures pratiques internationales

Plus en détail

CONSULTATION SUR LES TRANSFERTS TRANSFRONTALIERS DES SIÈGES STATUTAIRES DES ENTREPRISES - Consultation par la DG MARKT

CONSULTATION SUR LES TRANSFERTS TRANSFRONTALIERS DES SIÈGES STATUTAIRES DES ENTREPRISES - Consultation par la DG MARKT CONSULTATION SUR LES TRANSFERTS TRANSFRONTALIERS DES SIÈGES STATUTAIRES DES ENTREPRISES - Consultation par la DG MARKT Introduction Remarque préliminaire: Le document suivant a été élaboré par les services

Plus en détail

PROTOCOLE (n 36) SUR LES DISPOSITIONS TRANSITOIRES

PROTOCOLE (n 36) SUR LES DISPOSITIONS TRANSITOIRES PROTOCOLE (n 36) SUR LES DISPOSITIONS TRANSITOIRES LES HAUTES PARTIES CONTRACTANTES, CONSIDÉRANT que, afin d'organiser la transition entre les dispositions institutionnelles des traités applicables avant

Plus en détail

Accord de coopération avec la Banque de développement du Conseil de l Europe

Accord de coopération avec la Banque de développement du Conseil de l Europe Cote du document: EB 2007/92/R.55 Point de l ordre du jour: 22 c) Date: 23 octobre 2007 Distribution: Publique Original: Anglais F Accord de coopération avec la Banque de développement du Conseil de l

Plus en détail

Code de conduite des fournisseurs de Bombardier

Code de conduite des fournisseurs de Bombardier Code de conduite des fournisseurs de Bombardier 1 À PROPOS DE BOMBARDIER Bombardier croit qu un solide engagement et une approche stratégique à l égard de la responsabilité d entreprise sont essentiels

Plus en détail

Couverture des régimes de retraite privés

Couverture des régimes de retraite privés Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Couverture des régimes de retraite privés Merci

Plus en détail

Liste des tableaux. I. Évolution du commerce mondial

Liste des tableaux. I. Évolution du commerce mondial Liste des tableaux I. Évolution du commerce mondial 1. Aperçu général Tableau I.1 Croissance du volume des exportations et de la production mondiales de marchandises, 2005-2013 21 Tableau I.2 Croissance

Plus en détail

PRESENTATION. Objet : Règlement relatif à la classification d ensemble des diverses catégories de réunions convoquées par l UNESCO.

PRESENTATION. Objet : Règlement relatif à la classification d ensemble des diverses catégories de réunions convoquées par l UNESCO. U Conférence générale 32e session, Paris 2003 32 C 32 C/19 10 juillet 2003 Original français Point 6.1 de l'ordre du jour provisoire ADAPTATION AUX BESOINS DE L ORGANISATION DU "REGLEMENT RELATIF A LA

Plus en détail

LOIS SUR LES INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS

LOIS SUR LES INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS Lois sur les investissements étrangers 13 LOIS SUR LES INVESTISSEMENTS ÉTRANGERS La Loi sur Investissement Canada (LIC) est la seule loi fédérale sur les investissements étrangers d application générale.

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE

POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE DE LA VILLE DE SAINT-PASCAL 1. OBJECTIFS DE LA POLITIQUE La présente politique de gestion contractuelle instaure des mesures conformes à celles exigées en vertu de l

Plus en détail

CODE D'ETHIQUE GROUPE CGR

CODE D'ETHIQUE GROUPE CGR CODE D'ETHIQUE GROUPE CGR Chaque salarié et dirigeant du groupe CGR s'engage à : RESPECTER LA PERSONNE ET SON ENVIRONNEMENT AVOIR UNE CONDUITE PROFESSIONNELLE ETHIQUEMENT IRREPROCHABLE AVOIR DES RELATIONS

Plus en détail

POLITIQUE DE REFERENCEMENT DE TIERS

POLITIQUE DE REFERENCEMENT DE TIERS POLITIQUE DE REFERENCEMENT DE TIERS 1 Responsabilité juridique et responsabilité sociale Des tiers, avec lesquels Euromedic entretient des relations d affaires, peuvent avoir un impact important sur Euromedic,

Plus en détail

Pays dispensés de visa et dérogations à l obligation de visa caraïbe. Pays dont les ressortissants sont dispensés de visa

Pays dispensés de visa et dérogations à l obligation de visa caraïbe. Pays dont les ressortissants sont dispensés de visa Pays dispensés de visa et dérogations à l obligation de visa caraïbe Pour la zone caraïbe du Royaume des Pays-Bas, soit : les éléments territoriaux d Aruba, de Curaçao et de Saint-Martin, et les Pays-Bas

Plus en détail

POLITIQUE SUR LE SIGNALEMENT ET

POLITIQUE SUR LE SIGNALEMENT ET LA BANQUE DE NOUVELLE ÉCOSSE POLITIQUE SUR LE SIGNALEMENT ET PROCÉDURES Y AFFÉRENTES Supplément au Code d éthique Octobre 2015 BANQUE SCOTIA Table des matières SECTION 1 INTRODUCTION... 3 SECTION 2 RAISON

Plus en détail

AUCUN LIEN DE DÉPENDANCE AVEC LES FOURNISSEURS

AUCUN LIEN DE DÉPENDANCE AVEC LES FOURNISSEURS V L es conflits d intérêts Il y a «conflit d intérêts» lorsque vos intérêts personnels nuisent de quelque façon que soit aux intérêts de la Société. Une situation peut être conflictuelle lorsque vous prenez

Plus en détail

VILLE DE L ÎLE-DORVAL POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE

VILLE DE L ÎLE-DORVAL POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE VILLE DE L ÎLE-DORVAL POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE SECTION 1 DISPOSITIONS GÉNÉRALES (p. 2-3) 1. But 2. Portée 3. Objectifs 4. Définitions TABLE DES MATIÈRES SECTION II OBLIGATIONS DE L ADMINISTRATION

Plus en détail

SECURITE SOCIALE ET TRAVAIL A L ETRANGER QUE FAIRE?

SECURITE SOCIALE ET TRAVAIL A L ETRANGER QUE FAIRE? Office National de Sécurité Sociale SECURITE SOCIALE ET TRAVAIL A L ETRANGER QUE FAIRE? 1. Envoi dans des pays de l Union européenne (UE) Depuis le 1er mai 2010, le Règlement CE n 883/2004 détermine la

Plus en détail

Bien utiliser le prélèvement

Bien utiliser le prélèvement JANVIER 2013 N 23 PAIEMENT LES MINI-GUIDES BANCAIRES www.lesclesdelabanque.com Le site pédagogique sur la banque et l argent Bien utiliser le prélèvement Ce mini-guide vous est offert par : SOMMAIRE Pour

Plus en détail

3.4 Charte du comité de vérification et de gestion des risques

3.4 Charte du comité de vérification et de gestion des risques 3.4 Charte du comité de vérification et de gestion des risques AVIS IMPORTANT Le chapitre 1 intitulé Rêve, mission, vision et valeurs, des Textes fondamentaux du Groupe CGI inc. énonce les principes fondamentaux

Plus en détail

PROPOSITION D ASSURANCE RISQUES POLITIQUES (INVESTISSEMENTS EN CAPITAL-ACTIONS)

PROPOSITION D ASSURANCE RISQUES POLITIQUES (INVESTISSEMENTS EN CAPITAL-ACTIONS) PROPOSITION D ASSURANCE RISQUES POLITIQUES (INVESTISSEMENTS EN CAPITAL-ACTIONS) Veuillez noter que toute l information demeurera strictement confidentielle. Nous demandons qu Exportation et développement

Plus en détail

DEONTOLOGIE. Règles de bonne conduite. professionnelle et personnelle. Mise à jour janvier 2014

DEONTOLOGIE. Règles de bonne conduite. professionnelle et personnelle. Mise à jour janvier 2014 DEONTOLOGIE Règles de bonne conduite professionnelle et personnelle Mise à jour janvier 2014 Fonds de Réserve pour les Retraites 56 rue de Lille 75007 Paris Tel : 01 58 50 99 12 Fax : 01 58 50 05 33 www.fondsdereserve.fr

Plus en détail

Professionnels de l'intérim, services et métiers de l'emploi. au détachement de travailleurs en FRANCE

Professionnels de l'intérim, services et métiers de l'emploi. au détachement de travailleurs en FRANCE Professionnels de l'intérim, services et métiers de l'emploi RÈGLES applicables au détachement de travailleurs en FRANCE Ce document est purement informatif et, à ce titre, volontairement synthétique.

Plus en détail

POLITIQUE DE DANAHER CORPORATION EN MATIERE DE LUTTE CONTRE LA CORRUPTION

POLITIQUE DE DANAHER CORPORATION EN MATIERE DE LUTTE CONTRE LA CORRUPTION POLITIQUE DE DANAHER CORPORATION EN MATIERE DE LUTTE CONTRE LA CORRUPTION I. OBJET La corruption est interdite par le droit de presque tous les pays et territoires de la planète. Danaher Corporation («Danaher»)

Plus en détail

N'imprimez ce document que si nécessaire. Protégez l'environnement. Principes de Conduite ÉTHIQUE. des affaires. SPIE, l ambition partagée

N'imprimez ce document que si nécessaire. Protégez l'environnement. Principes de Conduite ÉTHIQUE. des affaires. SPIE, l ambition partagée Protégez l'environnement. N'imprimez ce document que si nécessaire Principes de Conduite ÉTHIQUE des affaires SPIE, l ambition partagée Les ENGAGEMENTS de SPIE LES 10 PRINCIPES DIRECTEURS COMPORTEMENT

Plus en détail

Déposer une plainte. Guide à l intention des investisseurs

Déposer une plainte. Guide à l intention des investisseurs Déposer une plainte Guide à l intention des investisseurs Le présent guide contient de l information sur ce qui suit : des conseils sur la façon de déposer des plaintes efficaces; le rôle de la Commission

Plus en détail

file://g:\ressources humaines\formulaires VARIÉS\Directive sur le harcèlement a...

file://g:\ressources humaines\formulaires VARIÉS\Directive sur le harcèlement a... Page 1 sur 6 Bureau des ressources humaines Accueil English Directive sur le harcèlement au travail - Fonction publique du Nouveau- Brunswick 1. APPLICATION La présente directive vise tous les membres

Plus en détail

HILLENBRAND, INC. ET FILIALES. Politique anti-coruption internationale et Guide de conformité

HILLENBRAND, INC. ET FILIALES. Politique anti-coruption internationale et Guide de conformité HILLENBRAND, INC. ET FILIALES Politique anti-coruption internationale et Guide de conformité Hillenbrand, Inc. et toutes ses filiales (appelées collectivement la "Société"), tient à jour une politique

Plus en détail

ACCORD SUR LES MARCHÉS PUBLICS. Ouvrir les marchés et promouvoir la bonne gouvernance

ACCORD SUR LES MARCHÉS PUBLICS. Ouvrir les marchés et promouvoir la bonne gouvernance ACCORD SUR LES MARCHÉS PUBLICS Ouvrir les marchés et promouvoir la bonne gouvernance Le saviez-vous? Les marchés publics représentent en moyenne au moins 15% du PIB d un pays. L Accord de l OMC sur les

Plus en détail

4 prestations essentielles pour vous accompagner à l international

4 prestations essentielles pour vous accompagner à l international PERFORMANCE EXPORT Développement à l'international V 4 prestations essentielles pour vous accompagner à l international Si on en parlait? Vous recherchez de nouveaux débouchés à l international? Vous entretenez

Plus en détail

PAYS DISPENSE DE VISA EN MOIS. REGIME DE CIRCULATION TRANSFRONTIERE POUR LA POLYNESIE FRANCAISE (mis à jour le 06/08/2009)

PAYS DISPENSE DE VISA EN MOIS. REGIME DE CIRCULATION TRANSFRONTIERE POUR LA POLYNESIE FRANCAISE (mis à jour le 06/08/2009) PAYS DISPENSE DE VISA EN MOIS non soumis au régime général de l'obligation de visa Franchise 3 mois Franchise 1 mois ALLEMAGNE *** ANDORRE ARGENTINE AUSTRALIE AUTRICHE *** BELGIQUE *** BRESIL BRUNEI BOLIVIE

Plus en détail

MORNEAU SHEPELL INC. LE CODE CODE DE CONDUITE ET DE DÉONTOLOGIE RESPECT DES LOIS, RÈGLES ET RÈGLEMENTS

MORNEAU SHEPELL INC. LE CODE CODE DE CONDUITE ET DE DÉONTOLOGIE RESPECT DES LOIS, RÈGLES ET RÈGLEMENTS MORNEAU SHEPELL INC. CODE DE CONDUITE ET DE DÉONTOLOGIE Le présent Code de conduite et de déontologie a été adopté par le conseil d administration de Morneau Shepell inc. (la «société») le 1er janvier

Plus en détail

Faire de la liberté d'investissement un vecteur de croissance verte Table ronde sur la liberté d'investissement Avril 2011

Faire de la liberté d'investissement un vecteur de croissance verte Table ronde sur la liberté d'investissement Avril 2011 Faire de la liberté d'investissement un vecteur de croissance verte Table ronde sur la liberté d'investissement Avril 2011 Organisation de coopération et de développement économiques Division de l'investissement,

Plus en détail

POLITIQUE ANTI-CORRUPTION

POLITIQUE ANTI-CORRUPTION POLITIQUE ANTI-CORRUPTION 1. ÉNONCÉ ET OBJECTIF DE LA POLITIQUE Le CN croit qu une entreprise «honnête» est une entreprise durable, et il est déterminé à n utiliser que des pratiques commerciales qui sont

Plus en détail

Répartition des actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Répartition des actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Répartition des actifs des fonds de pension et

Plus en détail

CADEAUX ET LUTTE CONTRE LA CORRUPTION (POLITIQUE GLOBALE GP-20.A)

CADEAUX ET LUTTE CONTRE LA CORRUPTION (POLITIQUE GLOBALE GP-20.A) CADEAUX ET LUTTE CONTRE LA CORRUPTION (POLITIQUE GLOBALE GP-20.A) Ceci est une politique globale d Armstrong World Industries, Inc. Elle s'applique à vous en tant qu'employé d'armstrong, ainsi qu'à tous

Plus en détail

Âge effectif de sortie du marché du travail

Âge effectif de sortie du marché du travail Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Âge effectif de sortie du marché du travail Merci

Plus en détail

PROMOTION CANON CONDITIONS GÉNÉRALES DE L OFFRE DE REMBOURSEMENT SUR LES OBJECTIFS CANON

PROMOTION CANON CONDITIONS GÉNÉRALES DE L OFFRE DE REMBOURSEMENT SUR LES OBJECTIFS CANON PROMOTION CANON CONDITIONS GÉNÉRALES DE L OFFRE DE REMBOURSEMENT SUR LES OBJECTIFS CANON 1. ORGANISATEUR DE LA PROMOTION L'organisateur est Canon Europa N.V., une société immatriculée à Bovenkerkerweg

Plus en détail

FABRICATION ET VENTE DE PRODUITS

FABRICATION ET VENTE DE PRODUITS Fabrication et vente de produits 49 FABRICATION ET VENTE DE PRODUITS Règlements et normes de produits La Loi canadienne sur la sécurité des produits de consommation est entrée en vigueur en 2011. Cette

Plus en détail

Les formes d organisation de l entreprise au Canada

Les formes d organisation de l entreprise au Canada Les formes d organisation de l entreprise au Canada Plusieurs formes d organisation de l entreprise peuvent être mises à contribution pour gérer une entreprise au Canada, chacune comportant ses propres

Plus en détail

POLITIQUE SUR LES CADEAUX, MARQUES D'HOSPITALITÉ, DONS ET COMMANDITES

POLITIQUE SUR LES CADEAUX, MARQUES D'HOSPITALITÉ, DONS ET COMMANDITES POLITIQUE SUR LES CADEAUX, MARQUES D'HOSPITALITÉ, DONS ET COMMANDITES Dans la présente Politique : «Société» renvoie à Canadian Bank Note Company Limited et à l ensemble des filiales réparties dans le

Plus en détail

Procédures de traitement des plaintes relatives à la comptabilité et à la vérification

Procédures de traitement des plaintes relatives à la comptabilité et à la vérification Procédures de traitement des plaintes relatives à la comptabilité et à la vérification Secrétariat Corporate Service corporatif August 7, 2014 V1.0 7 août 2014 V9.0 Pour usage interne Table des matières

Plus en détail

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Un article de la loi de financement de la sécurité sociale 2010 aligne le coût de ce rachat

Plus en détail

DEONTOLOGIE. Règles de bonne conduite. professionnelle et personnelle

DEONTOLOGIE. Règles de bonne conduite. professionnelle et personnelle DEONTOLOGIE Règles de bonne conduite professionnelle et personnelle Fonds de Réserve pour les Retraites 56 rue de Lille 75007 Paris Tel : 01 58 50 99 12 Fax : 01 58 50 05 33 www.fondsdereserve.fr Le Président

Plus en détail

CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS CODE DE CONDUITE DU CONSEIL

CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS CODE DE CONDUITE DU CONSEIL CORPORATION CANADIENNE DE COMPENSATION DE PRODUITS DÉRIVÉS CODE DE CONDUITE DU CONSEIL APPLICATION Le présent code de conduite (le «code du conseil») s applique à vous si vous êtes membre du conseil d

Plus en détail

Programme de 12 mois - Catégorie 3

Programme de 12 mois - Catégorie 3 Programme de 12 mois - Catégorie 3 Introduction CEPOM et Right Management offrent un trajet de reclassement professionnel aux employés des entreprises de la commission paritaire 307. Via un programme spécifique

Plus en détail

PROJET DE RECOMMANDATION DU CONSEIL CONCERNANT UN ACCORD MODELE OCDE POUR ENTREPRENDRE DES CONTROLES FISCAUX SIMULTANES

PROJET DE RECOMMANDATION DU CONSEIL CONCERNANT UN ACCORD MODELE OCDE POUR ENTREPRENDRE DES CONTROLES FISCAUX SIMULTANES PROJET DE RECOMMANDATION DU CONSEIL CONCERNANT UN ACCORD MODELE OCDE POUR ENTREPRENDRE DES CONTROLES FISCAUX SIMULTANES LE CONSEIL, Vu l article 5 (b) de la Convention relative à l Organisation de Coopération

Plus en détail

Tarifs. 1. Paiements transfrontaliers. Champ d'application

Tarifs. 1. Paiements transfrontaliers. Champ d'application Tarifs Conditions générales et tarifs des paiements internationaux et encaissement de chèques étrangers et de chèques en devises. Tarifs en vigueur au 01/01/2015 Remarque: une T.V.A. (au taux de 21%) est

Plus en détail

ENTREPRISES MINIÈRES GLOBEX INC. CODE DE CONDUITE PROFESSIONNELLE ET DE DÉONTOLOGIE

ENTREPRISES MINIÈRES GLOBEX INC. CODE DE CONDUITE PROFESSIONNELLE ET DE DÉONTOLOGIE ENTREPRISES MINIÈRES GLOBEX INC. CODE DE CONDUITE PROFESSIONNELLE ET DE DÉONTOLOGIE INTRODUCTION Le succès d Entreprises minières Globex inc. («Globex») repose sur l intégrité personnelle et professionnelle

Plus en détail

LE SERVICE WESTERN UNION TRANSFERT D'ARGENT ("SERVICE") VOUS EST PROPOSE AUX CONDITIONS SUIVANTES

LE SERVICE WESTERN UNION TRANSFERT D'ARGENT (SERVICE) VOUS EST PROPOSE AUX CONDITIONS SUIVANTES «Dans le cadre de sa collaboration avec Western Union, NAVILLE est un intermédiaire financier au sens de la LBA, soumis directement à l Autorité fédérale de surveillance des marchés financiers (FINMA).»

Plus en détail

Consultation des milieux intéressés sur l amélioration du principe de la reconnaissance mutuelle

Consultation des milieux intéressés sur l amélioration du principe de la reconnaissance mutuelle Consultation des milieux intéressés sur l amélioration du principe de la reconnaissance mutuelle Je réponds en tant que...: réponses % Consommateur 41 ( 31.1%) Organisation représentative 30 ( 22.7%) Entreprise

Plus en détail

Le programme Erasmus + à Sciences Po. La bourse de mobilité Erasmus séjours d études et stages

Le programme Erasmus + à Sciences Po. La bourse de mobilité Erasmus séjours d études et stages Le programme Erasmus + à Sciences Po La bourse de mobilité Erasmus séjours d études et stages Qu est ce que le programme Erasmus +? Erasmus + est un programme de la Commission Européenne destiné à encourager

Plus en détail

UK Bribery Act & Guidances Présentation Enjeux Exemples

UK Bribery Act & Guidances Présentation Enjeux Exemples UK Bribery Act & Guidances Présentation Enjeux Exemples LEEM 17 Mai 2011 Jonathan Schur Guillaume Briant EU17549328 2011 Dechert LLP Avertissement Ce document est destiné à fournir une présentation générale

Plus en détail

Politique sur le code de conduite et les conflits d intérêts à l intention des membres des conseils de section de l OCRCVM

Politique sur le code de conduite et les conflits d intérêts à l intention des membres des conseils de section de l OCRCVM Politique sur le code de conduite et les conflits d intérêts à l intention des membres des conseils de section de l OCRCVM Les membres des conseils de section (les «Membres») sont tenus de lire et de signer

Plus en détail

Conseil Économique et Social

Conseil Économique et Social NATIONS UNIES E Conseil Économique et Social Distr. GÉNÉRALE TRANS/WP.30/AC.2/2001/12 8 août 2001 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L'EUROPE Comité de gestion de la Convention TIR de

Plus en détail

2. Sont considérées comme personnes assujetties à l'impôt à la source :

2. Sont considérées comme personnes assujetties à l'impôt à la source : Notice n 29/251 de l'administration fiscale cantonale sur l'imposition à la source des artistes, sportifs et conférenciers qui ne sont ni domiciliés, ni en séjour en Suisse (du 9 novembre 2010) Valable

Plus en détail

POLITIQUE DE DÉNONCIATION

POLITIQUE DE DÉNONCIATION ÉNONCÉ DE POLITIQUE POLITIQUE DE DÉNONCIATION Canadian Bank Note Company, Limited (la «Société») s est donné pour mission de mener ses affaires en conformité avec les normes les plus rigoureuses en matière

Plus en détail

TEXTES. diffusant la convention fiscale. Décret n 2005-1293 du 13 octobre 2005. Décret n 2002-1501 du 20 décembre 2002

TEXTES. diffusant la convention fiscale. Décret n 2005-1293 du 13 octobre 2005. Décret n 2002-1501 du 20 décembre 2002 C.N.A.V. LISTE DES AYANT PASSE DES CONVENTIONS FISCALES DESTINEES A EVITER LES DOUBLES IMPOSITIONS ET VISANT LES PENSIONS VERSEES PAR LES ORGANISMES DE SECURITE SOCIALE ALBANIE Décret n 2005-93 du 13 octobre

Plus en détail

POLITIQUE SUR LES ACHATS

POLITIQUE SUR LES ACHATS POLITIQUE SUR LES ACHATS Adoption : Conseil d administration du RCDR, 24 février 2006 Dernière révision : Conseil d administration du RCDR, 19 mars 2014 1. OBJET Définir les responsabilités et les obligations

Plus en détail

> Dossier 17 mars 2009

> Dossier 17 mars 2009 > Dossier 17 mars 2009 Le travail des étrangers en France Vous embauchez un étranger au sein de votre entreprise : ce que vous devez savoir. L embauche de personnels de nationalité étrangère est soumise

Plus en détail