Service juridique (Bureau chargé des questions d éthique et de déontologie) Expert de domaine :

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Service juridique (Bureau chargé des questions d éthique et de déontologie) Expert de domaine :"

Transcription

1 Fonction/ Service : Service juridique (Bureau chargé des questions d éthique et de déontologie) Expert de domaine : Laurel Burke, Associées du dir. juridique. Conformité, Première date de publication : juillet 2011 Révision: 3 Fréquence de révision : Annuelle Laurel Burke Auteur Service chargé des questions de déontologie, d éthique et de conformité (Service, titre et adresse électronique): (juridique) Associée du dir. juridique, Équipe de révision Juridique transfonctionnelle : Validateur : Président, Dir. Exploitation et Dir. du Sce Juridique Publié en Langues principales Révisions antérieures Août 2012 : Langue révisée afin d être plus inclusive Objet, application et portée du règlement a pris l engagement d éviter la corruption et les malversations tout en observant les normes éthiques les plus élevées dans toutes ses activités et partout où il les exerce. Non seulement le US Foreign Corrupt Practices Act (FCPA) et le UK Bribery Act de 2010, mais des lois partout dans le monde interdisent les pratiques de corruption et régissent nos activités en matière de contacts et de relations avec les États, les fonctionnaires et les agents.. Nous agissons toujours avec intégrité et nous suivons les prescriptions légales et les règlements de Regal. Nous nous interdisons la corruption - que ce soit pour obtenir un marché, le conserver, obtenir un accès, ou obtenir quoi que ce soit. Les malversations et les activités de corruption ne sont jamais la chose à faire. Ce règlement s applique au groupe Regal-Beloit et aux entreprises qui sont sous son contrôle (dénommées collectivement «Regal») et toute personne, physique ou morale, qui cherche à traiter avec Regal ou traite déjà avec lui. Chacun de nous doit agir en toute transparence et ouverture et empêcher la corruption de s immiscer dans les transactions ou des activités commerciales de Regal. Regal doit faire preuve de la plus grande prudence vis-à-vis des tiers que nous engageons pour intervenir pour notre compte. Ces tiers peuvent comprendre des représentants, des distributeurs, des personnes offrant des services professionnels, des sociétés de courtage, des agents, des revendeurs, des fournisseurs, des consultants et tout autre partenaire professionnel prestataire de services ou fournisseur de produits à ou pour Regal. À la fois prescription et guide, ce règlement oblige et oriente Regal, ses dirigeants, cadres et employés, ainsi que que les tiers qui traitent avec Regal ou cherchent à le faire, à éviter les activités corrompues et les malversations. Clauses du règlement 1. Ne pas «acheter» de marchés. De nombreux pays dans lesquels nous travaillons ont des lois contre la corruption commerciale, qui interdisent les versements illicites à quiconque pas seulement à des fonctionnaires étrangers dans le but d obtenir un marché ou de le conserver. Pour Regal, c est sur la qualité de ses produits et services que doit se faire la concurrence pour remporter un marché, et acheter un T: / F: / W: RegalBeloit.com Page 1sur 5

2 marché est interdit. Remettre ou accepter des cadeaux, y compris des repas ou des divertissements, risque de s apparenter à de la corruption. Les règlements d entreprise, y compris les textes ayant trait aux déplacements, aux repas, aux divertissements et aux cadeaux exposés dans le Code de déontologie professionnelle et d éthique (le «Code») donnent des conseils sur la façon de discerner entre des gratifications professionnelles acceptables et des versements potentiellement corrompus. 2. Pas de malversations. Pas de corruption. Quiconque ayant un lien avec Regal s interdira d offrir, de verser ou promettre de verser une somme d argent ou d en autoriser le versement, ou encore d offrir ou de promettre des cadeaux ou de quelconques objets ou prestations de valeur à des fonctionnaires d État ou employés d organismes publics détenus ou sous contrôle de l État, que ce soit : 1 pour influencer ce fonctionnaire à prendre une mesure ou une décision ; 2 pour inciter ce fonctionnaire à faire usage de son influence pour peser sur une mesure ou une décision ; ou 3 pour rechercher un avantage afin d aider Regal à obtenir ou à conserver un marché. Dans ce contexte, l expression «Quiconque ayant un lien avec Regal» désigne des employés, des dirigeants, des cadres, des agents, des représentants, des fournisseurs, des distributeurs et tous autres partenaires commerciaux. Certaines définitions et explications de termes utilisés dans ce règlement suivent ce paragraphe 2. a. Fonctionnaire d État. Nous donnons au terme «fonctionnaire public» ou «fonctionnaire d État» le sens large non seulement des représentants des pouvoirs publics ou individus employés par le gouvernement, une administration ou un ministère public, mais aussi des employés d agences publiques internationales, ainsi que des partis politiques et des employés d une entité détenue ou sous le contrôle d un État, y compris les entreprises publiques détenues ou contrôlées par les États. b. Obtenir ou conserver un marché. De la même façon, l expression «obtenir ou conserver un marché» peut se définir au sens large comme une conduite qui ne débouche pas seulement sur un marché public en particulier mais également au sens général, celle qui aide Regal à mener ses affaires, par exemple obtenir la délivrance de licences ou de permis auprès des pouvoirs publics. c. Entreprises publiques détenues par l État. Il existe des entreprises publiques dans plusieurs pays où nous intervenons et, à l échelle mondiale, elles peuvent être perçues comme ayant des liens plus étroits avec la corruption. Nous devons veiller tout particulièrement à structurer soigneusement les relations et contrats de Regal avec des entreprises afin d éviter la corruption. d. Objets ou prestations de valeur. Défini au sens large, le terme «objet ou prestation de valeur» peut excéder le cadre de sommes d argent en liquide ou d équivalents en liquide. Il peut en effet désigner tout aussi bien des frais de déplacement, des services rendus, du golf d entreprise ou autre divertissement excessif ou inhabituel dans le cadre d une transaction particulière, ou encore une prise en charge ou remise de dette, des traitements de faveur personnels, des offres d emploi, et même des dons à des œuvres caritatives. 3. Tenir toujours des livres et des données exacts. Nous tiendrons des livres et des données exacts et complets et nous les soumettrons à des contrôles comptables internes en bonne et due forme. L'argent ou les biens de Regal ne serviront pas, directement ou indirectement, à des causes illégales, inconvenantes ou amorales. Regal tiendra ses livres, ses données et ses comptes sous une forme suffisamment détaillée et avec exactitude, de façon à ce qu ils reflètent fidèlement toutes les transactions et éliminations d actifs. Nul n est autorisé à présenter une transaction de façon fallacieuse, à l omettre sur les livres d une société ou T: / F: / W: RegalBeloit.com Page 2sur 5

3 à négliger les contrôles adéquats, dont l absence peut donner lieu à une présentation fallacieuse ou à une omission. Il est crucial que pour tous les paiements et dépenses, nos libellés soient détaillés et exacts. En conséquence, nos employés doivent suivre les normes, principes, lois et pratiques maison applicables pour la comptabilité et les déclarations financières. En particulier, lorsqu ils préparent ces déclarations et dossiers, les employés doivent respecter les délais et ne rien oublier. Dans leurs négociations avec des fonctionnaires d État ou du secteur public et d autres transactions dont il est question ailleurs dans ce règlement, les employés doivent obtenir toutes les autorisations obligatoires auprès du vice président Regal dont ils dépendent ou du service juridique et, lorsque la situation le justifie, des organismes publics non américains Avant d effectuer un paiement à un fonctionnaire d État non américain ou de l autoriser, les employés ou agents de Regal vérifieront qu aucune portion de ce paiement ne sera effectuée à une fin autre que celle qui est décrite intégralement et précisément dans les livres et données de Regal. Établir des comptes de Regal non communiqués ou non enregistrés, pour quelque motif que ce soit, est proscrit. Passer des écritures fausses ou artificielles dans les livres et données de Regal, pour quelque motif que ce soit, est proscrit. Enfin, les deniers personnels ne doivent pas servir à des fins interdites par ailleurs par le règlement de Regal. 4. Frais de marketing, de déplacement et de divertissements. Les loisirs habituels dans le cadre de l entreprise, directement lié à un objet commercial de bonne foi, ainsi que les cadeaux de valeur nominale portant le logo de Regal, sont autorisés par le Code ainsi que ce règlement DANS LA MESURE OÙ ces dépenses ont reçu toutes les approbations aux termes du Code et des autres règlements de Regal qui s appliquent. Enfin, toute dépense de marketing ou de loisir qui risque de dépasser 100 dollars US adressée à un fonctionnaire étranger ne pourra pas être contractée sans avoir obtenu au préalable l autorisation expresse du service juridique. 5. Dons à des œuvres caritatives. Un don à une œuvre caritative remis dans une juridiction hors des États-Unis par ou pour le compte de Regal, ou un don charitable remis pour le compte d un fonctionnaire étranger ou sollicitée par ce dernier, pourrait être considéré comme une forme de pot-de-vin dans certaines situations. Ne faites pas de dons à des œuvres caritatives pour Regal sans avoir d abord consulté le vice président Regal dont vous dépendez et le service juridique. 6. Le recours à des agents et des distributeurs ainsi que d autres tiers nécessite une enquête de diligence raisonnable. Le recours à des agents qui interviennent pour le compte de Regal et le représentent face au monde extérieur présente une zone de risque de corruption non négligeable. Cependant, un système adéquat de diligence raisonnable permet d atténuer largement ces risques. Comprenez et suivez les obligations contenues dans le Règlement sur l engagement de tiers pour les agents, les distributeurs, les représentants ou d autres partenaires commerciaux (désignés à titre collectif des «tiers») pour engager ou conserver un tiers dans les règles. 7. Fusions et acquisitions. Si le gouvernement américain a de façon très notoire mené des mesures d exécution à l encontre de grands groupes acquéreurs pour la conduite avant des fusions ou des acquisitions d entreprises visées par celles-ci et qui avaient enfreint le FCPA, il n est pas exclu que d autres gouvernements ailleurs dans le monde poursuivent des grandes sociétés et leurs dirigeants pour activités corrompues. C est pourquoi une enquête de diligence raisonnable doit être menée avant la fusion ou l acquisition de toute société, surtout dans des situations où le profil de risque vis-à-vis de la corruption de la société visée est élevé. T: / F: / W: RegalBeloit.com Page 3sur 5

4 8. Les dispositions de ce s appliquent autant au personnel de Regal qu aux activités des tiers. Avec le Règlement sur l engagement de tiers et l ensemble des pièces jointes et annexes à ces deux règlements, ces documents forment le Programme mondial anticorruption de Regal. 9. Règlements et procédures apparentés comportant d'autres obligations. Code de déontologie professionnelle et d éthique 3 Règlement sur l engagement de tiers(ainsi que ses pièces jointes et annexes) Annexe 1: Questions fréquemment posées 10. Signalement d incidents ou de problèmes. Chaque employé de Regal est invité à poser des questions concernant ce règlement et les documents qui l accompagnent. Les employés doivent signaler sans délai tout pot-de-vin, sollicitation ou offre de versement ou avantage indu à un responsable ou un supérieur hiérarchique local, au service des ressources humaines, au bureau chargé des questions d éthique, de déontologie et de conformité (, ou ), au service juridique ou encore à la ligne d alerte par l un des moyens décrits au paragraphe suivant. Les tiers, y compris les clients, peuvent eux aussi signaler de tels problèmes en contactant la ligne d alerte de Regal. Il existe essentiellement deux moyens : soit le téléphone soit le portail internet. Les numéros de téléphone et les codes d accès (en cas de besoin) sont disponibles en allant sur le site administratif de Regal et en cliquant sur l onglet «Reporting, Ethical, Legal and Accounting Concerns» (signalement, problèmes d ordre éthique, juridique et comptable). Les adresses des sites varient également en fonction du lieu géographique. Pour tous les pays hors Union Européenne, allez à À l intérieur de l Union Européenne, à l exception de l Espagne ou du Portugal, allez sur mais en Espagne ou au Portugal allez à (en Espagne ou au Portugal. Lorsque la loi l y autorise, l auteur d un signalement peut rester anonyme si tel est son choix. 11. Ressources de Regal et questions. Pour aider à répondre aux diverses interrogations, nous avons créé un document résumant les questions fréquemment posées («FAQ»). Ce document est l Annexe 1. Adressez les questions que vous pouvez avoir sur l autorisation de tiers à la personne référente qui vous a été indiquée pour le pays dans lequel le tiers réalisera l essentiel de la prestation, ou à ou encore au responsable d équipe en charge du lieu géographique. Si vous avez des questions sur la signification de ce règlement et des procédures, sur la suite à donner ou la conduite à tenir face à une situation, avant d agir, demandez des explications et des conseils. Vous pouvez contacter la ligne d alerte par téléphone ou via le portail internet, le portail de l UE ou le portail internet pour l Espagne / le Portugal. Lorsque vous êtes confronté à une incertitude, n essayez pas de la résoudre tout seul. Participez aux formations et passez les évaluations et certifications qui vous sont proposées. Le nonrespect de ce règlement et des procédures qui l accompagnent sera considéré comme une faute grave et pourra donner lieu à des sanctions pouvant aller jusqu au licenciement. 12. Autres ressources documentaires publiques. Les ressources suivantes, que l on peut se procurer dans le domaine public, fournissent d autres informations sur les lois anticorruption et les T: / F: / W: RegalBeloit.com Page 4sur 5

5 conventions internationales. Notez que les sites internet des agences changent et que les documents sont mis à jour ou retirés de temps à autre ; par conséquent, certaines des ressources indiquées peuvent ne plus être disponibles. Page web sur la fraude dans la section sur le FCPA du Département américain de la Justice (DOJ) The Lay Person s Guide to FCPA The Foreign Corrupt Practices Act (traductions inofficielles disponibles en arabe, bengali, chinois cantonnais et mandarin, français, allemand, japonais, javanais, coréen, mailais, portugais, russe, espagnol et ourdou) Convention des Nations Unies contre la corruption (texte disponible en plusieurs langues) Convention sur la corruption du Conseil de l Europe (janvier 1999, versions en anglais et en français) Convention anticorruption de l Organisation pour la Coopération économique et le Développement (OCDE) Version en français et en anglais, avec des traductions non officielles en arabe, chinois et espagnol) UK Bribery Act Rapport sur le travail du gouvernement (s inscrit dans le 11 è plan quinquénal chinois} (La version officielle doit être publiée par l agence Chine Nouvelle). India Prevention of Corruption Act (version anglaise, 1988) T: / F: / W: RegalBeloit.com Page 5sur 5

POLITIQUE RELATIVE AUX LOIS ANTI CORRUPTION D ALCOA, INC.

POLITIQUE RELATIVE AUX LOIS ANTI CORRUPTION D ALCOA, INC. POLITIQUE RELATIVE AUX LOIS ANTI CORRUPTION D ALCOA, INC. CONTEXTE : Alcoa Inc. («Alcoa») et sa direction se sont engagés à mener toutes leurs activités dans le monde entier, avec éthique et en conformité

Plus en détail

POLITIQUE DE DANAHER CORPORATION EN MATIERE DE LUTTE CONTRE LA CORRUPTION

POLITIQUE DE DANAHER CORPORATION EN MATIERE DE LUTTE CONTRE LA CORRUPTION POLITIQUE DE DANAHER CORPORATION EN MATIERE DE LUTTE CONTRE LA CORRUPTION I. OBJET La corruption est interdite par le droit de presque tous les pays et territoires de la planète. Danaher Corporation («Danaher»)

Plus en détail

Politique de conformité relative à la lutte contre la corruption et la Loi sur les manœuvres frauduleuses étrangères

Politique de conformité relative à la lutte contre la corruption et la Loi sur les manœuvres frauduleuses étrangères Politique de conformité relative à la lutte contre la corruption et la Loi sur les manœuvres frauduleuses étrangères Crawford & Compagnie et toutes ses filiales à travers le monde sont soumises à certaines

Plus en détail

POLITIQUE CONTRE LA SUBORNATION ET LA CORRUPTION

POLITIQUE CONTRE LA SUBORNATION ET LA CORRUPTION Titre : Politique contre la subornation et la corruption de UL Numéro du Document : 00-LE-P0030 Version 2.0 Page 1 de 6 POLITIQUE CONTRE LA SUBORNATION ET LA CORRUPTION Titre : Politique contre la subornation

Plus en détail

Présentation de la lutte contre la corruption. Un guide de formation pour les entreprises qui font affaire avec Abbott

Présentation de la lutte contre la corruption. Un guide de formation pour les entreprises qui font affaire avec Abbott Présentation de la lutte contre la corruption Un guide de formation pour les entreprises qui font affaire avec Objet s attache à mener ses activités de façon éthique et en conformité avec la Loi et la

Plus en détail

Conscient de ces enjeux vitaux pour l entreprise, Vae Solis Corporate met tout en œuvre pour agir en conformité avec les plus hautes normes éthiques.

Conscient de ces enjeux vitaux pour l entreprise, Vae Solis Corporate met tout en œuvre pour agir en conformité avec les plus hautes normes éthiques. Charte éthique et anti-corruption 1. Préface d Arnaud Dupui-Castérès, président et fondateur de Vae Solis Corporate «L'intégrité est une condition essentielle dans la conduite des affaires et soutient

Plus en détail

POLITIQUE DE LUTTE CONTRE LA

POLITIQUE DE LUTTE CONTRE LA POLITIQUE DE LUTTE CONTRE LA CORRUPTION Politique de conformité mondiale Décembre 2012 Freeport-McMoRan Copper & Gold INTRODUCTION But Le but de cette politique de lutte contre la corruption (la «Politique»)

Plus en détail

COMPRENDRE, EVALUER ET PREVENIR LE RISQUE DE CORRUPTION

COMPRENDRE, EVALUER ET PREVENIR LE RISQUE DE CORRUPTION COMPRENDRE, EVALUER ET PREVENIR LE RISQUE DE CORRUPTION Philippe Montigny, Président, ETHIC Intelligence EIFR Paris, le 3 juillet 2013 1 Le monde a changé La responsabilité d une entreprise peut être engagée

Plus en détail

HILLENBRAND, INC. ET FILIALES. Politique anti-coruption internationale et Guide de conformité

HILLENBRAND, INC. ET FILIALES. Politique anti-coruption internationale et Guide de conformité HILLENBRAND, INC. ET FILIALES Politique anti-coruption internationale et Guide de conformité Hillenbrand, Inc. et toutes ses filiales (appelées collectivement la "Société"), tient à jour une politique

Plus en détail

N'imprimez ce document que si nécessaire. Protégez l'environnement. Principes de Conduite ÉTHIQUE. des affaires. SPIE, l ambition partagée

N'imprimez ce document que si nécessaire. Protégez l'environnement. Principes de Conduite ÉTHIQUE. des affaires. SPIE, l ambition partagée Protégez l'environnement. N'imprimez ce document que si nécessaire Principes de Conduite ÉTHIQUE des affaires SPIE, l ambition partagée Les ENGAGEMENTS de SPIE LES 10 PRINCIPES DIRECTEURS COMPORTEMENT

Plus en détail

MANITOWOC. Bulletin d'orientation de l'entreprise. Circulaire originale En remplacement de la circulaire 103 datée du 22 septembre 1999

MANITOWOC. Bulletin d'orientation de l'entreprise. Circulaire originale En remplacement de la circulaire 103 datée du 22 septembre 1999 Page 1 MANITOWOC Bulletin d'orientation de l'entreprise Objet : Éthique Circulaire originale En remplacement de la circulaire 103 datée du 22 septembre 1999 CIRCULAIRE 103 2 décembre 2002 EXPIRATION :

Plus en détail

CHARTE ETHIQUE DE WENDEL

CHARTE ETHIQUE DE WENDEL CHARTE ETHIQUE DE WENDEL Mars 2015 1 Message du Directoire Wendel est l une des toutes premières sociétés d investissement en Europe. Grâce au soutien d un actionnariat familial stable, Wendel a su se

Plus en détail

Code de déontologie. Cooper-Standard Holdings Inc. Cooper-Standard Automotive Inc.

Code de déontologie. Cooper-Standard Holdings Inc. Cooper-Standard Automotive Inc. Code de déontologie Cooper-Standard Holdings Inc. Cooper-Standard Automotive Inc. Message de Jeff Edwards Président Directeur Général Cher membre de l équipe Cooper Standard, Je suis heureux de vous présenter

Plus en détail

Guide des Bonnes Pratiques des Affaires du Groupe Legrand

Guide des Bonnes Pratiques des Affaires du Groupe Legrand Guide des Bonnes Pratiques des Affaires du Groupe Legrand NOTRE CULTURE, NOS ENGAGEMENTS La diffusion de bonnes pratiques des affaires s inscrit plus largement dans une volonté permanente de respecter

Plus en détail

Propositions de Transparency International France sur la transparence de la vie économique

Propositions de Transparency International France sur la transparence de la vie économique Propositions de Transparency International France sur la transparence de la vie économique Lors de ses vœux aux corps constitués le 20 janvier dernier, le Président de la République a annoncé l élaboration

Plus en détail

MANUEL DE CONFIRMITE ANTI-CORRUPTION (Amendé et reconduit en date du 10 avril 2012; Entrant en vigueur le 1 er mai 2012)

MANUEL DE CONFIRMITE ANTI-CORRUPTION (Amendé et reconduit en date du 10 avril 2012; Entrant en vigueur le 1 er mai 2012) MANUEL DE CONFORMITE ANTI-CORRUPTION MONDIALE D ANADARKO (Le Manuel de Conformité Anti-Corruption ) Anadarko Petroleum Corporation Avril 2012 MANUEL DE CONFIRMITE ANTI-CORRUPTION ( en date du 10 avril

Plus en détail

Pour toutes vos questions et préoccupations, veuillez contacter le Directeur Général ou la Directrice Financière.

Pour toutes vos questions et préoccupations, veuillez contacter le Directeur Général ou la Directrice Financière. General Logistics Systems France Siège social 14, rue Michel labrousse BP 93730-31037 Toulouse Cedex 1 Téléphone 0825 34 34 34 (0,15 TTC/Min) Fax +33 (0)5 34 619 620 Internet www.gls-group.eu Politique

Plus en détail

Colgate-Palmolive Company. Code de conduite des fournisseurs

Colgate-Palmolive Company. Code de conduite des fournisseurs Colgate-Palmolive Company Code de conduite des fournisseurs Cher fournisseur de Colgate, Au cours des années, Colgate-Palmolive Company s est forgé la réputation d une organisation utilisant des pratiques

Plus en détail

ARROW ELECTRONICS, INC.

ARROW ELECTRONICS, INC. 7459 South Lima Street Englewood, Colorado 80112 Aout 2013 P 303 824 4000 F 303 824 3759 arrow.com CODE DE CONDUITE DES PARTENAIRES COMMERCIAUX ARROW ELECTRONICS, INC. Cher partenaire commercial, Le succès

Plus en détail

Partenaire et consultant Code de conduite professionnelle

Partenaire et consultant Code de conduite professionnelle Partenaire et consultant Code de conduite professionnelle 1 Message de AlanKrause MWH Global, Inc. est une société en perpétuel mouvement. Avec une entreprise aussi dynamique que la nôtre, nous avons dû

Plus en détail

POLITIQUE ANTI-CORRUPTION

POLITIQUE ANTI-CORRUPTION POLITIQUE ANTI-CORRUPTION Tarkett attend de chacun de ses dirigeants et collaborateurs qu il reflète, par son comportement, l engagement du Groupe Tarkett à se conformer scrupuleusement aux règles de lutte

Plus en détail

COMMENTARY. Les Risques Liés à la Corruption dans les Opérations de Fusions-Acquisitions

COMMENTARY. Les Risques Liés à la Corruption dans les Opérations de Fusions-Acquisitions Juillet 2012 JONES DAY COMMENTARY Les Risques Liés à la Corruption dans les Opérations de Fusions-Acquisitions Quels sont les principaux risques liés à la corruption encourus par les sociétés envisageant

Plus en détail

Corruption et ententes : quels risques encourus au regard des règlementations applicables? Pierre-François Wéry, Partner PwC Luxembourg

Corruption et ententes : quels risques encourus au regard des règlementations applicables? Pierre-François Wéry, Partner PwC Luxembourg Corruption et ententes : quels risques encourus au regard des règlementations applicables? Pierre-François Wéry, Partner PwC Luxembourg Agenda Définitions Contexte juridique lié à la corruption Contexte

Plus en détail

ETHICS & COMPLIANCE. * éthique et Conformité L intégrité, moteur de notre entreprise

ETHICS & COMPLIANCE. * éthique et Conformité L intégrité, moteur de notre entreprise ETHICS & COMPLIANCE OUR BUSINESS POWERED BY INTEGRITY * Notre Éthique d Entreprise * éthique et Conformité L intégrité, moteur de notre entreprise 5 Table des matières Message du Président- Directeur Général

Plus en détail

CHARTE ETHIQUE GROUPE HEURTEY PETROCHEM

CHARTE ETHIQUE GROUPE HEURTEY PETROCHEM CHARTE ETHIQUE GROUPE HEURTEY PETROCHEM SOMMAIRE I. OBJET DE LA CHARTE ETHIQUE GROUPE... 1 II. DROITS FONDAMENTAUX... 1 1. Respect des conventions internationales... 1 2. Discrimination et harcèlement...

Plus en détail

Sage Code de conduite

Sage Code de conduite Sage PAGE 2 SAGE Introduction Le expose les standards de gestion attendus par Sage et donne un ensemble clair de règles à tous les collègues. Sage construit une entreprise d excellence et chaque collaborateur

Plus en détail

CHARTE ETHIQUE ACHATS

CHARTE ETHIQUE ACHATS Page : 1/5 CHARTE ETHIQUE ACHATS LES ENJEUX Les conflits d intérêts sont aujourd hui un thème essentiel du débat de société. Il convient de garantir l intégrité des achats et la saine concurrence entre

Plus en détail

Code de Conduite des Fournisseurs de Microsoft

Code de Conduite des Fournisseurs de Microsoft Code de Conduite des Fournisseurs de Microsoft Microsoft aspire à être davantage qu une bonne entreprise elle souhaite être une grande entreprise. Pour atteindre cet objectif, nous nous sommes fixé pour

Plus en détail

COde de CONdUITe INTÉGRITÉ AVANT TOUT

COde de CONdUITe INTÉGRITÉ AVANT TOUT Code de Conduite INTÉGRITÉ AVANT TOUT SOMMAIRE MESSAGE DU PDG 3 Vivre selon le code 4 Chercher des conseils et dévoiler les problèmes 7 Absence de représailles 8 Enquêtes 8 Structure du programme de conformité

Plus en détail

Code de déontologie 1

Code de déontologie 1 Code de déontologie 1 TABLE DES MATIÈRES Lettre du PDG.......................................................... iii Code de déontologie de KBR... 1 Santé, sécurité, sûreté et environnement... 3 Égalité

Plus en détail

Le Code de conduite de Symantec

Le Code de conduite de Symantec Le Code de conduite de Symantec Valeurs Prendre la bonne décision Placer la barre haute et saisir les opportunités qui se présentent Avoir le courage de prendre des risques intelligents Prendre des engagements

Plus en détail

Code d Éthique ArcelorMittal

Code d Éthique ArcelorMittal Code d Éthique ArcelorMittal ArcelorMittal a une réputation d honnêteté et d intégrité dans ses pratiques de gestion ainsi que dans toutes les transactions commerciales. Pour la société, y compris chaque

Plus en détail

PREVENIR LA CORRUPTION

PREVENIR LA CORRUPTION PREVENIR LA CORRUPTION APPLICATION DE LA CONVENTION DES NATIONS UNIES CONTRE LA CORRUPTION TUNIS SEPTEMBRE 2012 Dr. JEAN PIERRE BUEB EXPERT INTERNATIONAL 1 - QUELLE CORRUPTION? Bien préciser de quoi l

Plus en détail

Guide de Conduite Éthique des Affaires

Guide de Conduite Éthique des Affaires Guide de Conduite Éthique des Affaires Guide sur les Cadeaux et Marques d Hospitalité Suppléments spécifiques à la France inclus www.thalesgroup.com 2 Sommaire Savoir...3 Comprendre...5 Utiliser...6 Faire

Plus en détail

Octobre 2012. Enbridge Inc. et ses filiales. Énoncé révisé sur la conduite des affaires

Octobre 2012. Enbridge Inc. et ses filiales. Énoncé révisé sur la conduite des affaires Octobre 2012 Enbridge Inc. et ses filiales Énoncé révisé sur la conduite des affaires Le présent Énoncé sur la conduite des affaires s applique au groupe des sociétés Enbridge, à leurs administrateurs,

Plus en détail

Politique de Wood Group Octobre 2013. Politique Éthique des affaires. Que. dois-je faire? Comment. Et si

Politique de Wood Group Octobre 2013. Politique Éthique des affaires. Que. dois-je faire? Comment. Et si Octobre 2013 Politique Éthique des affaires Comment Que dois-je faire? Et si Contenu 01 Introduction 02 Objectifs 03 A qui s applique cette Politique? 04 Qu est-ce qui est attendu de nous? 05 Signaler

Plus en détail

BGC Partners, Inc. Code de Conduite et d Ethique Professionnelle

BGC Partners, Inc. Code de Conduite et d Ethique Professionnelle BGC Partners, Inc. Code de Conduite et d Ethique Professionnelle Introduction La réputation et l intégrité de BGC Partners, Inc. (le Groupe) sont des atouts précieux et vitaux pour le succès du Groupe.

Plus en détail

Avril 2015. Code de conduite des fournisseurs de Bio Rad

Avril 2015. Code de conduite des fournisseurs de Bio Rad Avril 2015 Code de conduite des fournisseurs de Bio Rad Présentation Notre mission : Proposer des produits utiles et de qualité supérieure qui font avancer la recherche scientifique et améliorent les soins

Plus en détail

CODE DE CONDUITE ET D ÉTHIQUE DES ADMINISRATEURS

CODE DE CONDUITE ET D ÉTHIQUE DES ADMINISRATEURS CODE DE CONDUITE ET D ÉTHIQUE DES ADMINISRATEURS Référence : Type de politique : Références juridiques : Autres références : INTRODUCTION Gouvernance autonome Code des professions, Code civil du Québec

Plus en détail

Code de conduite en affaires

Code de conduite en affaires Code de conduite en affaires Agir avec intégrité partout dans le monde The REAL Thing - The RIGHT Way Agir avec intégrité. Faire preuve d honnêteté. Respecter le droit en vigueur. Se conformer au Code.

Plus en détail

Réponses aux questions de la page 2 du questionnaire RESPONS sur la responsabilité sociale des cadres

Réponses aux questions de la page 2 du questionnaire RESPONS sur la responsabilité sociale des cadres Réponses aux questions de la page 2 du questionnaire RESPONS sur la responsabilité sociale des cadres Question 1 : «En France, la rédaction d un rapport sur la responsabilité sociale et environnementale

Plus en détail

ÉTHIQUE DE LA RELATION COMMERCIALE : PRINCIPES DIRECTEURS

ÉTHIQUE DE LA RELATION COMMERCIALE : PRINCIPES DIRECTEURS ÉTHIQUE DE LA RELATION COMMERCIALE : PRINCIPES DIRECTEURS MAI 2013 RESPECT INTÉGRITÉ LOYAUTÉ HONNÊTETÉ COMPLIANCE ÉTHIQUE & SOMMAIRE ÉTHIQUE DE LA RELATION COMMERCIALE : INTERVIEW DE GÉRARD MESTRALLET,

Plus en détail

Notre Programme de responsabilité Formation au Code déontologique de Nyrstar Code déontologique Des craintes? Contactez

Notre Programme de responsabilité Formation au Code déontologique de Nyrstar Code déontologique Des craintes? Contactez Code déontologique Le Nyrstar Way Se prémunir de tout préjudice Eviter tout préjudice à notre personnel, notre environnement, notre stratégie et veiller à l intégrité de nos sites et équipements Etre ouvert

Plus en détail

Code Ethics FR v1.indd 1 06/10/11 16:10

Code Ethics FR v1.indd 1 06/10/11 16:10 Code Ethics FR v1.indd 1 06/10/11 16:10 Code d'ethique Sanofi Pasteur MSD - Edition I 2 Code Ethics FR v1.indd 2 06/10/11 16:10 CODE d ETHIQUE table des MAtieres Message du président... 5 Dispositions

Plus en détail

Les présentes sont la traduction d un document en langue anglaise réalisée uniquement pour votre convenance. Le texte de l original en langue

Les présentes sont la traduction d un document en langue anglaise réalisée uniquement pour votre convenance. Le texte de l original en langue Les présentes sont la traduction d un document en langue anglaise réalisée uniquement pour votre convenance. Le texte de l original en langue anglaise régira à tous égards vos droits et obligations. L

Plus en détail

Banque européenne d investissement. Politique de signalement

Banque européenne d investissement. Politique de signalement POLITIQUE DE SIGNALEMENT DE LA BANQUE EUROPEENNE D INVESTISSEMENT INDEX I. INTRODUCTION... 2 I.1 Généralités... 2 I.2 Principes de base... 2 I.3 Portée de la Politique... 2 II. OBLIGATIONS DE SIGNALEMENT...

Plus en détail

CHAPITRE 1 : LA PROFESSION COMPTABLE

CHAPITRE 1 : LA PROFESSION COMPTABLE CHAPITRE 1 : LA PROFESSION COMPTABLE I. Organisation de la profession comptable Profession comptable Comptable s salariés Comptable s libéraux Comptable s publics A. Comptables salariés 1. La profession

Plus en détail

LESPORT ÊTRE VIGILANT POUR PRÉSERVER

LESPORT ÊTRE VIGILANT POUR PRÉSERVER CNOSF/DPPI 1 ÊTRE VIGILANT POUR PRÉSERVER LESPORT LES PARIS SPORTIFS SUR INTERNET PEUVENT SERVIR DE SUPPORT AUX ORGANISATIONS CRIMINELLES POUR LE BLANCHIMENT D ARGENT. Le blanchiment consiste à injecter

Plus en détail

Code de conduite en affaires

Code de conduite en affaires Code de conduite en affaires pour Coca-Cola France Refreshment Services Coca-Cola Midi Agir avec intégrité partout dans le monde Authenticité Convivialité Agir avec intégrité. Faire preuve d honnêteté.

Plus en détail

Code à l intention des partenaires commerciaux

Code à l intention des partenaires commerciaux Code à l intention des partenaires commerciaux Groupe Axpo Code à l intention des partenaires commerciaux 02 03 Table des matières Introduction... 05 I. Éthique commerciale et intégrité... 07 II. Respect

Plus en détail

(Adopté le 29 février 2012) CODE DE CONDUITE APPLICABLE AU PERSONNEL DE LA BERD

(Adopté le 29 février 2012) CODE DE CONDUITE APPLICABLE AU PERSONNEL DE LA BERD (Adopté le 29 février 2012) CODE DE CONDUITE APPLICABLE AU PERSONNEL DE LA BERD CODE DE CONDUITE APPLICABLE AU PERSONNEL DE LA BERD Table des matières Introduction Normes générales de conduite Devoirs

Plus en détail

Code de conduite sur les paris sportifs pour les athlètes

Code de conduite sur les paris sportifs pour les athlètes Code de conduite sur les paris sportifs pour les athlètes Préparé par EU Athletes, l association européenne des jeux et paris en ligne (EGBA), la Remote Gambling Association (RGA) et l association européenne

Plus en détail

Code d éthique mondial

Code d éthique mondial Code d éthique mondial Pour plus d informations, contacter : American & Efird P.O. Box 507 Mount Holly, NC 28120-0507 USA www.amefird.com Cette brochure a été imprimée sur papier recyclé/recyclable avec

Plus en détail

CODE DE CONDUITE À L'ADRESSE DU FOURNISSEUR

CODE DE CONDUITE À L'ADRESSE DU FOURNISSEUR CODE DE CONDUITE À L'ADRESSE DU FOURNISSEUR Weatherford s'est forgé la réputation d'une entreprise exigeant que chacune de ses transactions commerciales se fasse dans le respect des pratiques d'éthique

Plus en détail

Les lois et règlements liés aux soins de santé qui pourraient toucher les activités de l entreprise incluent :

Les lois et règlements liés aux soins de santé qui pourraient toucher les activités de l entreprise incluent : Introduction Code de conduite et d éthique en entreprise Ce Code de conduite et d éthique en entreprise (le «Code») a été adopté par le conseil d administration d inventiv Health, Inc. et résume les normes

Plus en détail

PARTENAIRE COMMERCIAL DE MSD CODE DE CONDUITE

PARTENAIRE COMMERCIAL DE MSD CODE DE CONDUITE PARTENAIRE COMMERCIAL DE MSD CODE DE CONDUITE «Nos valeurs et nos règles» pour nos partenaires commerciaux Code de conduite pour le partenaire commercial de MSD [Édition 1] MSD est engagée dans une démarche

Plus en détail

PROTÉGER ET CONSOLIDER LA RÉPUTATION DE LA SOCIÉTÉ

PROTÉGER ET CONSOLIDER LA RÉPUTATION DE LA SOCIÉTÉ IV L éthique dans vos relations d affaires Nos activités sont tributaires de la qualité des relations que nous entretenons avec les clients, la collectivité, diverses organisations et nos partenaires.

Plus en détail

TREETOP ASSET MANAGEMENT S.A. - INFORMATIONS RÉGLEMENTAIRES LA SOCIÉTÉ TREETOP ASSET MANAGEMENT S.A. FORME JURIDIQUE

TREETOP ASSET MANAGEMENT S.A. - INFORMATIONS RÉGLEMENTAIRES LA SOCIÉTÉ TREETOP ASSET MANAGEMENT S.A. FORME JURIDIQUE TREETOP ASSET MANAGEMENT S.A. - INFORMATIONS LA SOCIÉTÉ TREETOP ASSET MANAGEMENT S.A. RÉGLEMENTAIRES FORME JURIDIQUE TreeTop Asset Management S.A. (ci-après «TREETOP» ou la «Société») est une société anonyme

Plus en détail

RÈGLEMENT. sur la collaboration avec les intermédiaires

RÈGLEMENT. sur la collaboration avec les intermédiaires RÈGLEMENT sur la collaboration avec les intermédiaires Fédération Internationale de Football Association Président : Joseph S. Blatter Secrétaire Général : Jérôme Valcke Adresse : FIFA FIFA-Strasse 20

Plus en détail

Code de déontologie pour partenaires commerciaux

Code de déontologie pour partenaires commerciaux Code de déontologie pour partenaires commerciaux Allegion s engage à mener ses activités dans le respect des normes déontologiques les plus strictes. Il est primordial de respecter ces normes dans l environnement

Plus en détail

MENTIONS LEGALES CONDITIONS GENERALES D'UTILISATION DU SITE

MENTIONS LEGALES CONDITIONS GENERALES D'UTILISATION DU SITE MENTIONS LEGALES CONDITIONS GENERALES D'UTILISATION DU SITE Cette page vous informe des conditions applicables à l'utilisation de notre site www.enritec.com (notre site). Veuillez lire ces conditions d'utilisation

Plus en détail

Bemis Company, Inc. CODE DE CONDUITE

Bemis Company, Inc. CODE DE CONDUITE Bemis Company, Inc. CODE DE CONDUITE TABLE DES MATIERES INTRODUCTION Objectif et champ d application...1 Notre engagement...1 Conformité avec les lois et les réglementations...2 Ressources pour les employés...2

Plus en détail

SCOR Code de conduite du Groupe

SCOR Code de conduite du Groupe SCOR Code de conduite du Groupe Principales obligations légales et éthiques envers les clients, les actionnaires, les partenaires commerciaux, les marchés financiers et les collègues. Effectif au 1 er

Plus en détail

CODE DE CONDUITE ET DE DÉONTOLOGIE 2015

CODE DE CONDUITE ET DE DÉONTOLOGIE 2015 Code de conduite et de Déontologie 2015 CODE DE CONDUITE ET DE DÉONTOLOGIE 2015 Apogee jouit d une réputation exceptionnelle auprès de ses clients et actionnaires parce qu elle exerce ses activités avec

Plus en détail

RELATIONS AVEC LES PARTENAIRES COMMERCIAUX

RELATIONS AVEC LES PARTENAIRES COMMERCIAUX RELATIONS AVEC LES PARTENAIRES COMMERCIAUX Politique Groupe Keolis - Mai 2015 - Document à usage interne et externe RE Rappels des principes fondamentaux posés par le GUIDE ETHIQUE DE CONDUITE DES AFFAIRES

Plus en détail

Code de déontologie et d attitude commerciale responsable

Code de déontologie et d attitude commerciale responsable Code de déontologie et d attitude commerciale responsable Date de publication : Août 2011 RGIS Canada ULC 5025 Orbitor Drive, Building 4, Suite 400 Mississauga, Ontario N4W 4Y5 www.rgisinv.com TABLE DES

Plus en détail

Deuxième Cycle d Evaluation. Addendum au Rapport de Conformité sur la Hongrie

Deuxième Cycle d Evaluation. Addendum au Rapport de Conformité sur la Hongrie DIRECTION GENERALE DES DROITS DE L HOMME ET DES AFFAIRES JURIDIQUES DIRECTION DES MONITORINGS Strasbourg, 11 juin 2010 Public Greco RC-II (2008) 4F Addendum Deuxième Cycle d Evaluation Addendum au Rapport

Plus en détail

1.0 La présente politique (ci-après, la «Politique») s'applique à CAE inc., à ses filiales et à ses coentreprises contrôlées (ci-après, «CAE»).

1.0 La présente politique (ci-après, la «Politique») s'applique à CAE inc., à ses filiales et à ses coentreprises contrôlées (ci-après, «CAE»). Applicabilité 1.0 La présente politique (ci-après, la «Politique») s'applique à CAE inc., à ses filiales et à ses coentreprises contrôlées (ci-après, «CAE»). Politique : objectif et portée 2.0 La présente

Plus en détail

Sommaire. Nos valeurs éthiques 6. Nos normes professionnelles 18. Adhésion au Code de conduite 21. Notre Integrity Hotline 22

Sommaire. Nos valeurs éthiques 6. Nos normes professionnelles 18. Adhésion au Code de conduite 21. Notre Integrity Hotline 22 Code de conduite 3 Sommaire Nos valeurs éthiques 6 Nos normes professionnelles 18 Adhésion au Code de conduite 21 Notre Integrity Hotline 22 Notre Integrity Hotline est disponible dans le monde entier,

Plus en détail

Succès commercial avec la Russie Les 10 Principes de Base

Succès commercial avec la Russie Les 10 Principes de Base Succès commercial avec la Russie Les 10 Principes de Base Les 10 Principes de Base Introduction Tout d abord, une bonne nouvelle: vendre en Russie n exige en général pas plus de préparation ni d informations

Plus en détail

Règlement de la promotion. «Spain in Detail/L Espagne en détail»

Règlement de la promotion. «Spain in Detail/L Espagne en détail» Règlement de la promotion «Spain in Detail/L Espagne en détail» 1. DEFINITIONS 1.1. Promotion : signifie la promotion «Spain in Detail/L Espagne en détail» organisée par TURESPAÑA, et qui régit le tirage

Plus en détail

La position d HSBC (traduction Virginie Bordeaux, Le Monde)

La position d HSBC (traduction Virginie Bordeaux, Le Monde) La position d HSBC (traduction Virginie Bordeaux, Le Monde) Présentation générale HSBC Global Private Banking (GPB) et en particulier sa banque privée suisse, HSBC Private Bank Suisse, ont subi une transformation

Plus en détail

Contrat de courtier. Entre : (ci-après nommée «Empire Vie») (ci-après nommé «courtier») Adresse civique : Ville ou municipalité :

Contrat de courtier. Entre : (ci-après nommée «Empire Vie») (ci-après nommé «courtier») Adresse civique : Ville ou municipalité : Contrat de courtier Entre : L EMPIRE, COMPAGNIE D ASSURANCE-VIE (ci-après nommée «Empire Vie») et (ci-après nommé «courtier») Adresse civique : Ville ou municipalité : Province : Code postal : Date d effet

Plus en détail

5.5.4. Evaluation du Conseil d administration, de ses Comités et de ses administrateurs individuels. 5.5.5. Autres rémunérations

5.5.4. Evaluation du Conseil d administration, de ses Comités et de ses administrateurs individuels. 5.5.5. Autres rémunérations 5.5.4. Evaluation du Conseil d administration, de ses Comités et de ses administrateurs individuels Sous la direction de son Président, le Conseil d administration évalue régulièrement sa taille, sa composition

Plus en détail

Pour un avenir durable

Pour un avenir durable Code de conduite de DuPont Pour un avenir durable NOS VALEURS FONDAMENTALES EN ACTION Janvier 2015 Code de conduite de DuPont Page 1 Message de la présidente Aux collègues de DuPont, Depuis plus de deux

Plus en détail

Une nouvelle norme mondiale sur la comptabilisation des produits

Une nouvelle norme mondiale sur la comptabilisation des produits Une nouvelle norme mondiale sur la comptabilisation des produits Les répercussions pour le secteur des logiciels et des services infonuagiques Novembre 2014 L International Accounting Standards Board (IASB)

Plus en détail

PRESENTATION BIENVENUE DANS NOTRE. Créer une société Offshore pour les acheteurs et investisseurs étrangers. Options et avantages

PRESENTATION BIENVENUE DANS NOTRE. Créer une société Offshore pour les acheteurs et investisseurs étrangers. Options et avantages BIENVENUE DANS NOTRE PRESENTATION Créer une société Offshore pour les acheteurs et investisseurs étrangers Options et avantages Présenté par Paul Debastos Chasseur-Immo-Floride 8551 W Sunrise Blvd, Suite

Plus en détail

TO BE RENAMED BEFORE PRINTING

TO BE RENAMED BEFORE PRINTING [Projet final, version 2] Directive relative à l utilisation du système d accès aux dossiers entre le portail OPD (Open Portal Dossier) et le système WIPO CASE, applicable dans le cadre d un projet pilote

Plus en détail

PROPOSITION DE LOI PORTANT PREVENTION ET REPRESSION DE LA CORRUPTION -----------------

PROPOSITION DE LOI PORTANT PREVENTION ET REPRESSION DE LA CORRUPTION ----------------- LIBERTE EGALITE FRATERNITE REPUBLIQUE D HAITI PROPOSITION DE LOI PORTANT PREVENTION ET REPRESSION DE LA CORRUPTION ----------------- Vu la Constitution de la République ; Vu la Convention des Nations Unies

Plus en détail

DISPOSITIONS-CADRES POUR LE SYSTÈME D ACCÈS CENTRALISÉ AUX RESULTATS DE LA RECHERCHE ET DE L EXAMEN (CASE)

DISPOSITIONS-CADRES POUR LE SYSTÈME D ACCÈS CENTRALISÉ AUX RESULTATS DE LA RECHERCHE ET DE L EXAMEN (CASE) DISPOSITIONS-CADRES POUR LE SYSTÈME D ACCÈS CENTRALISÉ AUX RESULTATS DE LA RECHERCHE ET DE L EXAMEN (CASE) établies le 1 er mars 2013 Système d accès centralisé aux résultats de la recherche et de l examen

Plus en détail

CODE DE DEONTOLOGIE ET DE CONDUITE PROFESSIONNELLE Révision - 3 novembre 2009 ; Révision - 28 juillet 2011

CODE DE DEONTOLOGIE ET DE CONDUITE PROFESSIONNELLE Révision - 3 novembre 2009 ; Révision - 28 juillet 2011 CODE DE DEONTOLOGIE ET DE CONDUITE PROFESSIONNELLE Révision - 3 novembre 2009 ; Révision - 28 juillet 2011 Introduction SunPower Corporation (ainsi que ses filiales, ci-après dénommé la «Société» ou «SunPower»)

Plus en détail

CODE D ÉTHIQUE PROFESSIONNELLE

CODE D ÉTHIQUE PROFESSIONNELLE L éthique, de la base à l excellence. CODE D ÉTHIQUE PROFESSIONNELLE SECTION TITLE SOMMAIRE Message de Charles A. Jeannes, Président, Goldcorp Inc. 1 Partie 1 ENGAGEMENTS VALABLES POUR TOUS Observance

Plus en détail

LICENCE D UTILISATION DU LOGICIEL ACOUBAT SOUND VERSION 7

LICENCE D UTILISATION DU LOGICIEL ACOUBAT SOUND VERSION 7 03 Juin 2014 LICENCE D UTILISATION DU LOGICIEL ACOUBAT SOUND VERSION 7 La présente licence d utilisation du Logiciel ACOUBAT SOUND VERSION 7 est téléchargeable à tout moment et gratuitement sur le site

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU REDRESSEMENT PRODUCTIF PETITES ET MOYENNES ENTREPRISES, INNOVATION ET ÉCONOMIE NUMÉRIQUE Ordonnance n o 2014-329 du 12 mars 2014 relative à l

Plus en détail

0.982.2 Accord entre la Suisse et les Etats-Unis d Amérique concernant le déblocage des avoirs suisses en Amérique

0.982.2 Accord entre la Suisse et les Etats-Unis d Amérique concernant le déblocage des avoirs suisses en Amérique Accord entre la Suisse et les Etats-Unis d Amérique concernant le déblocage des avoirs suisses en Amérique Conclue par échange de lettres du 22 novembre 1946 Le secrétaire du département du Trésor des

Plus en détail

BULLETIN DES LOIS ET DECRETS DU GOUVERNEMENT DU CHILI. Livre XXVIII Numéro 6. Ministère des Finances. Les banques d émission 1

BULLETIN DES LOIS ET DECRETS DU GOUVERNEMENT DU CHILI. Livre XXVIII Numéro 6. Ministère des Finances. Les banques d émission 1 BULLETIN DES LOIS ET DECRETS DU GOUVERNEMENT DU CHILI Livre XXVIII Numéro 6 Ministère des Finances Les banques d émission 1 Santiago, Chili 23 Juillet 1860 Article 1 Les personnes capables de mener des

Plus en détail

INTERNATIONAL Assurance Santé & Prévoyance

INTERNATIONAL Assurance Santé & Prévoyance INTERNATIONAL Assurance Santé & Prévoyance Agenda» Compétences Internationales de Rutherfoord Santé et Prévoyance Entreprises sous-traitantes pour le Gouvernement Responsabilité Civile, Dommages» Notre

Plus en détail

Code de conduite de BD

Code de conduite de BD Code de conduite de BD amodifié et mis à jour le 23 septembre 2014 Chers collègues, Notre environnement de travail est en évolution constante et rapide. Les entreprises s efforcent diligemment de rester

Plus en détail

GROUPE BRACCO CODE ETHIQUE

GROUPE BRACCO CODE ETHIQUE GROUPE BRACCO CODE ETHIQUE Conscients de la manière dont de notre présence et nos activités influencent le bien-être économique et social de la communauté dont nous faisons partie, nous sommes, en tant

Plus en détail

Objet : Nouvel exposé-sondage ES/2011/6, Produits des activités ordinaires tirés de contrats avec des clients

Objet : Nouvel exposé-sondage ES/2011/6, Produits des activités ordinaires tirés de contrats avec des clients Le 5 mars 2012 Affiché sur le site Web http://www.iasb.org/ Objet : Nouvel exposé-sondage ES/2011/6, Produits des activités ordinaires tirés de contrats avec des clients Madame, Monsieur, L Association

Plus en détail

Thule Group Code of Conduct

Thule Group Code of Conduct Thule Group Code of Conduct Thule Group AB Adopted by Thule Group Board of Directors at the Board meeting on February 11, 2015 French Le Code of Conduct est publié dans de différentes langues. La version

Plus en détail

Code de conduite international. Table des matières

Code de conduite international. Table des matières Code de conduite international Table des matières Page La recherche passionnée de YUM! 3 How We Win Together (comment gagner ensemble) 3 Introduction et présentation de la gestion du programme 5 La qualité

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ PERMANENT DU DROIT D AUTEUR ET DES DROITS CONNEXES

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ PERMANENT DU DROIT D AUTEUR ET DES DROITS CONNEXES OMPI SCCR/19/13 ORIGINAL : Français, anglais, arabe, chinois, espagnol, portugais et russe DATE : 11 décembre 2009 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F COMITÉ PERMANENT DU DROIT

Plus en détail

CODE DE CONDUITE CONFORMITÉ AUX EXIGENCES JURIDIQUES

CODE DE CONDUITE CONFORMITÉ AUX EXIGENCES JURIDIQUES CODE DE CONDUITE LE PRÉSENT CODE DE CONDUITE EST FONDÉ SUR LES VALEURS DE GMI- DISTRIBUTION. IL A POUR OBJET DE GARANTIR QUE L ENSEMBLE DES EMPLOYÉS, DES GESTIONNAIRES ET DES DIRIGEANTS DE GMI-DISTRIBUTION

Plus en détail

2014 Code de Conduite Groupe Fiat

2014 Code de Conduite Groupe Fiat 2014 Code de Conduite 2 Code de Conduite Sommaire Principes généraux... 3 1. Guide d utilisation du code... 4 2. Conduite dans les affaires... 5 Situations de conflit d intérêts... 5 Délits d initiés et

Plus en détail

09-10 GEN LA COMMISSION INTERNATIONALE POUR LA CONSERVATION DES THONIDES DE L'ATLANTIQUE (ICCAT) RECOMMANDE:

09-10 GEN LA COMMISSION INTERNATIONALE POUR LA CONSERVATION DES THONIDES DE L'ATLANTIQUE (ICCAT) RECOMMANDE: 09-10 GEN RECOMMANDATION DE L ICCAT AMENDANT DE NOUVEAU LA RECOMMANDATION DE L ICCAT VISANT L ETABLISSEMENT D UNE LISTE DE NAVIRES PRESUMES AVOIR EXERCE DES ACTIVITES DE PECHE ILLICITES, NON DECLAREES

Plus en détail

DONS, D HOSPITALITÉ. Lignes directrices 1. mai 2012 COMMISSAIRE À L ÉTHIQUE ET À LA DÉONTOLOGIE

DONS, D HOSPITALITÉ. Lignes directrices 1. mai 2012 COMMISSAIRE À L ÉTHIQUE ET À LA DÉONTOLOGIE DONS, AVANTAGES ET MARQUES D HOSPITALITÉ Lignes directrices 1 mai 2012 COMMISSAIRE À L ÉTHIQUE ET À LA DÉONTOLOGIE 1 En application de l article 89 du Code, le commissaire peut publier des lignes directrices

Plus en détail

4. Espace serveur et transfert de données

4. Espace serveur et transfert de données 1 CONDITIONS GENERALES WHOMAN WHOMAN : WHISE : Client : Utilisateur(s) : Distributeur WHOMAN : Conditions générales : Annexes : Le logiciel est une plateforme de service telle que décrite sur la page d

Plus en détail

Lignes directrices sur la lutte contre la corruption. Octobre 2014. Agence japonaise de coopération internationale (JICA)

Lignes directrices sur la lutte contre la corruption. Octobre 2014. Agence japonaise de coopération internationale (JICA) Lignes directrices sur la lutte contre la corruption Octobre 2014 Agence japonaise de coopération internationale (JICA) 1 Table des matières I Introduction II Objet et principes généraux III Définition

Plus en détail

CHARTE D ÉTHIQUE PROFESSIONNELLE DU GROUPE AFD

CHARTE D ÉTHIQUE PROFESSIONNELLE DU GROUPE AFD CHARTE D ÉTHIQUE PROFESSIONNELLE DU GROUPE AFD AVANT-PROPOS Établissement public, l Agence Française de Développement exerce une mission d intérêt public, principalement à l international. CHARTE D ÉTHIQUE

Plus en détail