LA MONDIALISATION DES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA MONDIALISATION DES"

Transcription

1 LA MONDIALISATION DES RESSOURCES MINÉRALES UQAM UQAT 2010 Michel Jébrak 1 Diffusion limitée

2 «Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d'investir où il veut, le temps qu'il veut, pour produire ce qu'il veut, en s'approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales». Percy Barnevik, président du groupe industriel ABB

3 Le paradoxe de la mondialisation des ressources La mondialisation, i un nouveau rapport au monde où tout est disponible immédiatement La mondialisation s applique en particulier dans tout t le domaine de la communication Les ressources minérales, les plus visqueuses denrées de la mondialisation Et pourtant, les plus anciennes à avoir été mondialisées 3

4 La mondialisation des ressources minérales Importance des ressources rces minérales Les trois mondialisations L avenir de la mondialisation 4

5 La mondialisation des ressources minérales Importance des ressources minérales 5

6 Chaque bébé de Val d Or consommera 840 kg Cuivre 2,5 aluminium 15 t argiles 11 t phosphates 15 t sel 20 t minerai de fer 31 t ciment 266 t charbons 740 t roches, sables 66 kg or

7 Les plus grandes compagnies en 2010 (G$) 1. BHP Billiton (Australie) Vale (Brésil) Rio Tinto (UK) Shenhua (Chine) Anglo American (RSA) Suncor Energy (Canada) 58 Barrick Gold (Canada 8ème) 41 Cameco (Canada) 13 Exxon 450G$ 7

8 Concentration de la production Pb 28% Cu 39% Or 34% Ni 53% Fe 41% Al 47% Platine 87% Part des 5 premiers producteurs Raw Material Group,

9 5 siècles de la croissance Explorations maritimes et colonies de à Poussée par le besoin de débouchés toujours nouveaux, la bourgeoisie envahit le globe entier (Marx, 1848) % an moyen PIB Pop ,3 0, ,6 0, ,5 0,9 Croissance en Europe (Madison, 1981) 8) 9

10 La mondialisation des ressources minérales Les trois mondialisations 1. La mondialisation archaïque 2. La mondialisation de la Belle Époque 3. La mondialisation contemporaine 10

11 La mondialisation archaïque Les galions Les mythes et le cheval Les métaux précieux et les produits biomoraux 11

12 Les grandes découvertes expéditions de Zheng Me vers l Afrique Kenya ( ) (45 433) 9 mai (centralisation) 12

13 Les routes mondiales

14 Les produits biomoraux transforment le corps, la santé et la fortune de celui qui en prend Aliments: opium, thé, épices, tabac produits exotiques: or, plumes autruches, poteries nids d oiseaux, corne de rhinoceros Certains produits tropicaux semblent indispensables: Le sucre (le roseau qui donne le miel selon les grecs) Des excitants, thé, café ou chocolat 14

15 Les produits mondialisés Métaux précieux éi et connexes: manque de métaux 8 escudos Carlos 2, 1665

16 L argent de la Cerro Rico de Potosi Photo Rancon - Panoramio

17 La haute technologie ming pearl.com La porcelaine chinoise est inventée vers le VIIème siècle Elle atteint l Europe par la route de la soie au XIVème siècle Les européens tentent de la fabriquer: en 1707, Johann Böttger, un alchimiste, créé la céramique de Messen Il est imité par Sèvres, Wedgwood 17

18 Les entreprises minières du XVI XVIIème siècle La constitution des états nations et la concentration des pouvoirs 18

19 L état ou le marché? Wikipedia 1568: nationalisation: Elisabeth Ier créé des société des mines royales (GB) et importe de main d œuvre de Saxe : privatisation: awilliam crée la Bank of England et privatise les mines

20 Mondialisation archaïque Acteur États monarchiques Entreprises dérivées Sujet Métaux précieux, mercure Produits biomoraux

21 Mondialisation de la belle époque Les premiers vraquiers L émergence technologique et la machine à vapeur Le charbon et le fer, vers le pétrole

22 Canal de Suez: 1869 Poussée coloniale La 2 ème mondialisation 22

23 L essor du transport maritime Le John Bowes, premier vracquier, Newcastle, 1852 Palmers Shipbuilding and Iron Company 650 t de charbon, 9 miles/heure Coque en acier et water ballast 23 Ancestry.com

24 Les routes mondiales,

25 Les produits mondialisés Charbon Fer Métaux de base Tilly Foster iron mine 1889

26 Crystal palace et Tour Eiffel

27 Les ruées vers l or au XIXième 1848: Californie 1851: Victoria (Australie) 1857: BC 1861: Otago (NZ) 1874: South Dakota 1886: Witwatersrand 1897: Klondyke (Yukon) Prépare les grandes migrations du XIX`ième 27

28 45% des investissements à l étranger Emprunt russe 1898 Dunlop, Michelin, Royal Dutch Shell

29 La colonisation en 30 ans Grande Bretagne Allemagne France Italie Espagne Belgique Portugal Autre États européens,

30 Les sociétés de la première mondialisation 1863 BHP ( BHP Billiton Billit en 2001) 1899 : Asraco ( Grupo Mexico en 1997) 1873 Rio Tinto ( RTZ) 1887: Gold Fields of South Africa (Cecil Rhodes et Charles Rudd) 1906: Cominco (CPR, fusion avec Teck en 1987) 1917: Anglo American Corp. (E. Oppenheimer et JP Morgan; De Beers en 1926) 30

31 Peñarroya (1881) Charbon, puis plomb, France, Maroc, Algérie, Tunisie, Mauritanie, Brésil Chili, Espagne 10% de la production mondiale de Pb en 1926 (J. Sermet, 1964) Metaleurop en 1980 Rachat par Glencore en 1988 et fermeture

32 Société Minière du Haut Kt Katanga (1906) transformé en Gécamines en 1981, en faillitte 32

33 La famine de 1877 Indes, Brésil, Chine, Maroc, Philippines El Nino particulièrement sévère, et augmentée par les conditions économiques (et le laisser-faire Le voyage d Ulysses Grant autour du monde 30 millions de morts, cannibalisme 33

34 Humiliations chinoises du XIX ème : Première guerre de l opium: les européens brulent le palais d été dété à Pékin Pourcentage du PIB mondial, Maddisson, 1998 Chine Inde Europe 34

35 L Abitibi à la fin de la première mondialisation Lulin,

36 L essor du Saguenay et des grands lacs

37 Mondialisation de la Belle Époque Acteur Sociétés privés et première sociétés éé publiques Sujet Le charbon et le fer Les tissus Les produits manufacturés

38 Mondialisation contemporaine Les supervraquiers La science et l instantanéité Les 50 produits minéraux l Langlands and Bell

39 Canal de Suez: 1869 Poussée coloniale La 2 ème mondialisation 39

40 Le transport du fer en 2010 Brasil Maru (Mitsui+ Tamou Line), t DWT, Brésil Japon 40

41 Les grands gisements mondiaux

42 Une croissance de longue durée 42

43

44 Bouleversement des besoins

45 Les acteurs de la mondialisation contemporaine Les compagnies de la Belle époque Les nouveaux acteurs du BRIC

46 Une croissance de longue durée RÉCESSION CHINE APRES GUERRE STOCKPILE USA GUERRES COREE VIETNAM CHOCS PÉTROLIERS TIGRES ASIATIQUES Société des services ( PIB + 3,75%, Commerce + 6,6% 46

47 Première phase : la reconstruction et la guerre froide: besoins importants et prix élevés Le rôle des états et le keynésianisme décolonisation et marché commun 1960: halte à la croissance, et peur de la pénurie (stocks) Développement des services géologiques 47

48 Deuxième phase : crises pétrolières: besoins plus faibles et prix bas Fin des stocks L économie monde? 48

49 Troisième phase: l effet de la mondialisation 1997 : Le basculement du monde L augmentation des besoins (BRIC): l effet combiné de la population et de l occidentalisation l 49

50 50

51 50% des grues de la planète sont en Chine Les 20% de la population mondiale dans les pays développés consommaient 80% de la production Ce n est plus vrai: 50% de la population mondiale dans le BRIC d l d l consomment la majorité de la production 51

52 Un déficit de production 52

53 Place de la Chine 53

54 Mondialisation contemporaine Acteur Entreprises multinationales Entreprises d état Sujets Métaux Engrais Pétrole et gaz Grains Containers

55 La mondialisation des ressources minérales L avenir de la mondialisation La virtualisation des éh échanges Des besoins grandissants La structure de l industrie Le basculement vers les nouveaux consommateurs 55

56 La virtualisation des BME, C. Ho ocquard échanges Financiarisation du monde 30 fois la valeur réelle > 15 fois le PIB du Canada tous les jours Marché spéculatifs des commodités: ETP (exchange g trading products) Désintermédiation (moins de banques)

57 Des besoins grandissants La Chine, premier consommateur mondial (>30%) Document BHP

58 Consommation de cuivre On consomme 300 fois plus qu en 1850! Mais pas au même endroit 58

59 Une baisse du taux de découvertes 59 McBeth et al., 2010

60 Recyclage? 0,9 0,8 0,7 0,6 0,5 0,4 0,3 0,2 0,1 Cu recyclé/consommation aux USA, Données USGS 0, GM recycling

61 Augmenter les réserves? AUGMENTATION DU PRIX DES MÉTAUX Augmentation des réserves du fait du prix des métaux en augmentation tti La régulation par les prix 61

62 Substitution du cuivre par l aluminium Radetzki,

63 La structure de l industrie Une nouvelle structure La concentration des acteurs

64 Transformation de la chaine d innovation minière recherche inventaire exploration développement exploitation Université Ministère Société d état Entr. Cofinancement Université ité Ministèrei Junior Entreprise Appui fiscal Appui fiscal PUBLIC PRIVÉ M. Jébrak, UQAM

65 Depuis 2004, les juniors dépensent plus que les majors 65

66 Distribution des juniors (PWC 2007, TSX V) autres 14% nicke 7% or 40% argent 11% uranium 16% cuivre diamant 8% 4% 66

67 Les majeurs (en G$) Fin

68 Fusions et acquisition RIO ALGOM BILLITON BHP PECHINEY ALCAN RTZ CYPRUS AMAX PHELPS DODGE FREEPORT

69 Vers les super majors Grande taille des marchés et plus forte concurrence Constitution de très grands groupes sectoriels recherche d'économies d'échelle : fusions et acquisitions iiti Fin des entreprises locales (Australie, Canada) Intégration (Glencore, BHP ) Ancrage territorial des grandes firmes en fonction de l efficacité de production et de la pénétration des marchés 69

70 Multinationales et états 70

71 Le basculement vers les nouveaux consommateurs

72 Guerre économique? 50% de la production mondiale viendrait de pays instables La Chine restreint certaines de ses exportations: Al, Cu, Cr, Ni, Mo, W, Ree, Mg, Mn, P La Russie, l Ukraine et l Inde contrôlent les exportations de fer Les chinois au Canada 2004: achat Air Canada? 2005: achat Adrien Gagnon 2006: achat La Gaspésia? 2009: CIC paie 1,7 G C$ pour 17,2% de Teck 2009: WISCO prend 20% de Consolidated Thompson 2009: Ningbo Sunhu acquiert paie 22 M$ pour 15% de Dumont Nickel 72

73 Une nouvelle colonisation? États européens, Chine, p, 5 95, FDI 2005: 10, 40, 100 M$

74 Conclusions L état ou le marché? Le rôle du Canada d ici 2050 MARCHÉ ORGANISATIONS SUPRANATIONALES

75 L état ou le marché? LIBÉRALISER stateless governance favoriser les conditions de la croissance plus que d en être le moteur: accompagnateur et partenaire, plus qu intervenant t Risque de perte de contrôle social et environnemental MARCHÉ CONTRÔLER Technique: loi sur les mines, ordre professionnel, , normes Financier: paradis fiscaux, fonds souverains

76 L état, l ONU ORGANISATIONS SUPRANATIONALES ou les ONG? Perte de souveraineté Libre échange Droit d ingérence ONG US Foreign Corrupt Practices Act (FCPA) des condamnations directes sur les individus Repris par l OCDE en 1997 Publish What You Pay (PWYP), 2002 Extractive Industries Transparency Initiative (EITI) (T. Blair, 2002)

77 Les risques pour le Canada Perte de contrôle de son activité iié minière iè et de sa souveraineté La taille moyenne des compagnies canadiennes: Teck, Cominco, Potash L offensive Loffensive des grands pays consommateurs Un réservoir de ressources brutes? Les changements climatiques 77

78 Un réservoir de ressources?

79 Pour la longue durée? Démographie chinoise Raisson, 2010

80 Les avantages pour le Canada Un territoire fertile encore pour plusieurs générations Une dynamique économique et boursière basée sur les ressources La bourse de Toronto (+TSX/V) Le PDAC, la plus grande foire mondiale Des normes canadiennes à pratiquer Finance, Responsabilité sociale et environnementale Un savoir faire à développer 80

81 Merci pour votre attention 81

82 Université du Québec à Montréal Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue

Matières Premières et Entreprises

Matières Premières et Entreprises Matières Premières et Entreprises 30 novembre 2011 Raf Custers GRESEA Groupe de Recherche pour une Stratégie Economique Alternative Le sujet Matières premières Du jardin à la cuisine : omniprésentes Utilisation

Plus en détail

[ INDUSTRIE MINIÈRE ] Avantages concurrentiels du Canada [ INDUSTRIE MINIÈRE ]

[ INDUSTRIE MINIÈRE ] Avantages concurrentiels du Canada [ INDUSTRIE MINIÈRE ] [ INDUSTRIE MINIÈRE ] Avantages concurrentiels du Canada [ INDUSTRIE MINIÈRE ] SECTEUR MINIER DU CANADA L industrie minière du Canada emploie 418 000 travailleurs et injecte 52,6 milliards de dollars dans

Plus en détail

LES DÉFIS DE L EXPANSION

LES DÉFIS DE L EXPANSION LES DÉFIS DE L EXPANSION DU MONDE 49 e ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DES ÉLEVEURS DE PORCS DU QUÉBEC JEAN-LOUIS ROY, 28 MAI 2015 L ESPACE AGRICOLE GLOBAL JEAN-LOUIS ROY, MAI 2015 Tous les pays du monde 1,35 milliards

Plus en détail

Canada-Inde Profil et perspective

Canada-Inde Profil et perspective Canada-Inde Profil et perspective Mars 2009 0 L Inde et le Canada : un bref profil Vancouver Calgary Montréal Toronto INDE 3 287 263 km² 1,12 milliard 1 181 milliards $US 1 051 $US Source : Fiche d information

Plus en détail

BASE DE DONNEES - MONDE

BASE DE DONNEES - MONDE BASE DE DONNEES - MONDE SOMMAIRE Partie I Monnaies Partie II Epargne/Finances Partie III Démographie Partie IV Finances publiques Partie V Matières premières Partie I - Monnaies Cours de change euro/dollar

Plus en détail

L innovation en exploration pour assurer le développement durable du Nord. Pierre Bérubé, ing., président

L innovation en exploration pour assurer le développement durable du Nord. Pierre Bérubé, ing., président L innovation en exploration pour assurer le développement durable du Nord Pierre Bérubé, ing., président Superficie de 1,200,000 km 2 Ni Co Cu Mo Zn Diamants Fe Ti Au Ag EGP Li V ETR U D ici 20 ans: 5

Plus en détail

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Perspectives de croissance de l industrie des Médias et des Loisirs 25 Juin 2009 01 François ANTARIEU, Associé PwC, Responsable France de l Industrie Médias

Plus en détail

LES BRIC: AU DELÀ DES TURBULENCES. Françoise Lemoine, Deniz Ünal Conférence-débat CEPII, L économie mondiale 2014, Paris, 11 septembre 2013

LES BRIC: AU DELÀ DES TURBULENCES. Françoise Lemoine, Deniz Ünal Conférence-débat CEPII, L économie mondiale 2014, Paris, 11 septembre 2013 LES BRIC: AU DELÀ DES TURBULENCES 1. Facteurs structurels du ralentissement de la croissance dans les BRIC 2. Interdépendances commerciales entre les BRIC et le reste du monde Françoise Lemoine, Deniz

Plus en détail

Au cours de la dernière décennie, les IDE vers l Afrique ont connu une croissance spectaculaire

Au cours de la dernière décennie, les IDE vers l Afrique ont connu une croissance spectaculaire Par Soraya Oulad Benchiba, Chargée d'études à l'institut Amadeus Au cours de la dernière décennie, les IDE vers l Afrique ont connu une croissance spectaculaire L afflux d IDE en Afrique a été spectaculaire

Plus en détail

L Épargne des chinois

L Épargne des chinois L Épargne des chinois (Patrick ARTUS Johanna MELKA) Colloque Cirem-Cepii-Groupama AM 29 septembre 25 Indicateurs de «qualité de vie» en Chine 199 1995 2 22 23 Nombre d'écoles par 1 habitants 9,1 7,82 6,48

Plus en détail

Principaux résultats

Principaux résultats L environnement, une opportunité Etat, perspectives et enjeux du marché des engrais Principaux résultats Lundi 28 juin 2010 Pierre Cazeneuve, Directeur GCL DD p.cazeneuve@gcl.tm.fr CONTEXTE GENERAL DE

Plus en détail

Présentation au Cercle finance du Québec

Présentation au Cercle finance du Québec PRÉSENTATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE Québec, 19 janvier 1 Présentation au Cercle finance du Québec François Dupuis Vice-président et économiste en chef Mouvement des caisses Desjardins Matières premières

Plus en détail

Question de la sécurité économique nationale dans le contexte de la mondialisation. Nene Mariama Dalanda Bah Guillaume Daneau Vincent Voyer

Question de la sécurité économique nationale dans le contexte de la mondialisation. Nene Mariama Dalanda Bah Guillaume Daneau Vincent Voyer Question de la sécurité économique nationale dans le contexte de la mondialisation Nene Mariama Dalanda Bah Guillaume Daneau Vincent Voyer Plan : Mise en contexte Présentation de cas où la question de

Plus en détail

DES COLONIES AUX ETATS NOUVELLEMENT INDEPENDANTS

DES COLONIES AUX ETATS NOUVELLEMENT INDEPENDANTS H3.Thème 2. DES COLONIES AUX ETATS NOUVELLEMENT INDEPENDANTS Comment les colonies accèdent-elles à l indépendance? A quelles difficultés ces nouveaux Etats sont-ils confrontés? Frise p 111. Les différentes

Plus en détail

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Chambre de commerce du Grand Moncton Moncton (Nouveau-Brunswick) 21 novembre 2012 Tim Lane Sous-gouverneur Banque du Canada

Plus en détail

L incidence des hausses de prix des produits de base sur la balance commerciale du Canada 1

L incidence des hausses de prix des produits de base sur la balance commerciale du Canada 1 Affaires étrangè et Commerce International Canada Le Bureau de l économiste en chef Série de papiers analytiques L incidence des hausses de prix des produits de base sur la balance commerciale du Canada

Plus en détail

Focus sur Asie 9 pays: Chine, Hong Kong, Inde, Japon, Singapour, Corée du Sud, Taiwan, Thaïlande et Vietnam

Focus sur Asie 9 pays: Chine, Hong Kong, Inde, Japon, Singapour, Corée du Sud, Taiwan, Thaïlande et Vietnam Focus sur Asie 9 pays: Chine, Hong Kong, Inde, Japon, Singapour, Corée du Sud, Taiwan, Thaïlande et Vietnam 1 Chine Singapour Hong Kong Cross Border ZBA Crédit Agricole CIB succursale du Japon solutions

Plus en détail

TABLEAUX STATISTIQUES

TABLEAUX STATISTIQUES Continentalisation Cahier de recherche 9-9 Décembre 199 ----------------------------- COMMERCE, CROISSANCE ET EMPLOI : LE CAS DU MEXIQUE TABLEAUX STATISTIQUES Afef Benessaieh et Christian Deblock Groupe

Plus en détail

Les perspectives économiques

Les perspectives économiques Les perspectives économiques Les petits-déjeuners du maire Chambre de commerce d Ottawa / Ottawa Business Journal Ottawa (Ontario) Le 27 avril 2012 Mark Carney Mark Carney Gouverneur Ordre du jour Trois

Plus en détail

BAfD. Gérer les chocs des cours des matières premières à l exportation. Kupukile Mlambo Conseiller auprès de l Économiste en chef.

BAfD. Gérer les chocs des cours des matières premières à l exportation. Kupukile Mlambo Conseiller auprès de l Économiste en chef. Gérer les chocs des cours des matières premières à l exportation Kupukile Mlambo Conseiller auprès de l Économiste en chef Groupe de la Banque africaine de développement BAfD Septembre 2011 1 Plan de la

Plus en détail

Sciences, guerre, et développement

Sciences, guerre, et développement Sciences, guerre, et développement E. Zaccai (partie 2) 2012-2013 PREPARATION 3 Pole Berhneim Paix et Citoyenneté de l'ulb Définitions du développement, évolution des richesses et de la santé dans le monde

Plus en détail

Trading our health away. Prêts à échanger votre santé?

Trading our health away. Prêts à échanger votre santé? Trading our health away Prêts à échanger votre santé? Plan I. Est-ce grave docteur? 1. Tensiomètre : définir les concepts 2. Documentaire : une pêche d'enfer 3. Quiz : les raisons du libre-échange 4. Photo-langage

Plus en détail

Ressources minérales et Hydrocarbures. Hedi SELLAMI Centre de Géosciences MINES ParisTech

Ressources minérales et Hydrocarbures. Hedi SELLAMI Centre de Géosciences MINES ParisTech Ressources minérales et Hydrocarbures Hedi SELLAMI Centre de Géosciences MINES ParisTech Colloque IMT «Ressources naturelles & Environnement», 5 et 6 novembre 2014 Les minéraux d intérêt économique Minéraux

Plus en détail

Orientations stratégiques en matière de développement minier

Orientations stratégiques en matière de développement minier Ministère de l Energie et des Mines Orientations stratégiques en matière de développement minier Journées Nationales de l Industrie Minérale Marrakech, 23-25 novembre 2005 1 Plan de l exposé Place de l

Plus en détail

Communauté Économique et Monétaire de l Afrique Centrale CEMAC

Communauté Économique et Monétaire de l Afrique Centrale CEMAC Communauté Économique et Monétaire de l Afrique Centrale CEMAC ATELIER DE REFLEXION SUR LE PROGRAMME ECONOMIQUE REGIONAL DE LA CEMAC (2010-2025) Douala 7-9 Août 2013 CRISE EUROPEENNE QUEL IMPACT SUR LE

Plus en détail

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve

Plus en détail

Changement de moteur

Changement de moteur (CEPII) Présentation de l économie mondiale 2008 On l attendait depuis longtemps! Le déséquilibre de la croissance et les global imbalances Chaque année, commentaire du creusement continu du déficit courant

Plus en détail

Le marché mondial des minéraux

Le marché mondial des minéraux Rapport évolutif Le marché mondial des minéraux Joëlle Paquet, MAP Administration internationale Analyse des impacts de la mondialisation sur l économie au Québec - Rapport 12 Août 2012 LE MARCHÉ MONDIAL

Plus en détail

à la Consommation dans le monde à fin 2012

à la Consommation dans le monde à fin 2012 Le Crédit à la Consommation dans le monde à fin 2012 Introduction Pour la 5 ème année consécutive, le Panorama du Crédit Conso de Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du

Plus en détail

LE COMMERCE EXTÉRIEUR CHINOIS DEPUIS LA CRISE: QUEL RÉÉQUILIBRAGE?

LE COMMERCE EXTÉRIEUR CHINOIS DEPUIS LA CRISE: QUEL RÉÉQUILIBRAGE? LE COMMERCE EXTÉRIEUR CHINOIS DEPUIS LA CRISE: QUEL RÉÉQUILIBRAGE? Françoise Lemoine & Deniz Ünal CEPII Quel impact de l expansion chinoise sur l économie mondiale? Rencontres économiques, 18 septembre

Plus en détail

COMPRENDRE, EVALUER ET PREVENIR LE RISQUE DE CORRUPTION

COMPRENDRE, EVALUER ET PREVENIR LE RISQUE DE CORRUPTION COMPRENDRE, EVALUER ET PREVENIR LE RISQUE DE CORRUPTION Philippe Montigny, Président, ETHIC Intelligence EIFR Paris, le 3 juillet 2013 1 Le monde a changé La responsabilité d une entreprise peut être engagée

Plus en détail

Analyse prospective des marchés à l export, par secteur et par pays

Analyse prospective des marchés à l export, par secteur et par pays Analyse prospective des marchés à l export, par secteur et par pays Octobre 2012 RESULTATS DE L ANALYSE DES COUPLES PAYS/SECTEURS PORTEURS EN FAVEUR DU COMMERCE EXTERIEUR DE LA FRANCE SOMMAIRE Résumé 2

Plus en détail

La Géothermie D.Madet

La Géothermie D.Madet La Géothermie D.Madet La chaleur de la terre augmente avec la profondeur. Les mesures récentes de l accroissement de la température avec la profondeur, appelée gradient géothermique, ont montré que cette

Plus en détail

Assemblée publique annuelle

Assemblée publique annuelle Assemblée publique annuelle Par Paul Cantor, président du Conseil Gordon J. Fyfe, président et chef de la direction Ottawa, le 28 octobre 2010 Paul Cantor Président du Conseil 2 Gordon J. Fyfe Président

Plus en détail

Quelle relation entre transferts et développement?

Quelle relation entre transferts et développement? MINISTERE DES FINANCES ET DE LA PRIVATISATION Quelle relation entre transferts et développement? Mohamed Chafiki Directeur des Études et des Prévisions Financières 15 décembre 2006 Plan 1. Introduction.

Plus en détail

Perspectives économiques 2013-2014

Perspectives économiques 2013-2014 Carlos Leitao Économiste en chef Courriel : LeitaoC@vmbl.ca Twitter : @vmbleconomie Perspectives économiques 2013-2014 L amélioration de l économie atténuée par l incertitude politique Prix du pétrole:

Plus en détail

Exporter où et comment? : Vous accompagner à l international jeudi 24 septembre 2015 Les activités de Business France Export : Le développement international des entreprises Invest : La prospection et

Plus en détail

Présentation Macro-économique. Mai 2013

Présentation Macro-économique. Mai 2013 Présentation Macro-économique Mai 2013 1 Rendement réel des grandes catégories d actifs Janvier 2013 : le «sans risque» n était pas une option, il l est moins que jamais Rendement réel instantané 2,68%

Plus en détail

L assurance voyage complémentaire pour une protection dans le monde entier.

L assurance voyage complémentaire pour une protection dans le monde entier. VACANZA L assurance voyage complémentaire pour une protection dans le monde entier. Judicieuse et fiable. L assurance voyage de SWICA. L envie d ailleurs vous a pris, et les valises sont bouclées. Vous

Plus en détail

UN PRODUIT MONDIALISÉ : LE CAFÉ

UN PRODUIT MONDIALISÉ : LE CAFÉ RÉVISIONS DES ÉPREUVES DU BACCALAURÉAT Géographie UN PRODUIT MONDIALISÉ : LE CAFÉ Le café est l un des biens les plus échangés dans le monde. Certains affirment qu il arrive juste après le pétrole, mais

Plus en détail

DIVERSITÉ CULTURELLE JOURS FÉRIÉS Pour en savoir Plus, veuillez vous adresser à :

DIVERSITÉ CULTURELLE JOURS FÉRIÉS Pour en savoir Plus, veuillez vous adresser à : Le Manitoba en bref Le Manitoba : Province du Canada depuis 1870. Manitoba signifie «lieu où vit l Esprit» dans les langues des peuples autochtones de la province. Chef politique : Premier ministre (Greg

Plus en détail

Marchés émergents Misez sur le potentiel de croissance des économies émergentes avec la HSBC

Marchés émergents Misez sur le potentiel de croissance des économies émergentes avec la HSBC Marchés émergents Misez sur le potentiel de croissance des économies émergentes avec la HSBC Sommaire La nouvelle locomotive de la croissance mondiale Pourquoi investir dans les marchés émergents? La montée

Plus en détail

Guerre des devises : implications pour l investisseur canadien

Guerre des devises : implications pour l investisseur canadien Guerre des devises : implications pour l investisseur canadien 9 septembre 2014 Équipe de répartition de l actif et des devises Vincent Lépine Vice-président, Répartition de l'actif et gestion des devises

Plus en détail

La finance internationale : quel impact sur l'économie marocaine? 20 Novembre 2012

La finance internationale : quel impact sur l'économie marocaine? 20 Novembre 2012 La finance internationale : quel impact sur l'économie marocaine? 20 Novembre 2012 Sommaire I - Le rôle prépondérant des marchés financiers I.1 - Financiarisation de l'économie mondiale I.2 Lien avec l'entreprise

Plus en détail

information Flux internationaux d étudiants : note d quatre fois plus nombreux qu en 1975 11.11 Enseignement supérieur & Recherche JUILLET

information Flux internationaux d étudiants : note d quatre fois plus nombreux qu en 1975 11.11 Enseignement supérieur & Recherche JUILLET note d information Enseignement supérieur & Recherche 11.11 JUILLET En 27-28, 3,3 millions d étudiants suivent une formation hors de leur pays d origine dont 2,7 dans un pays de l OCDE. Leur nombre a quadruplé

Plus en détail

Pologne I/PRINCIPAUX INDICATEURS : Pays : Pologne. Capitale : Varsovie. Président : Bronislaw Komorowski. Président du conseil : Donald Tusk

Pologne I/PRINCIPAUX INDICATEURS : Pays : Pologne. Capitale : Varsovie. Président : Bronislaw Komorowski. Président du conseil : Donald Tusk Pologne I/PRINCIPAUX INDICATEURS : Pays : Pologne Capitale : Varsovie Président : Bronislaw Komorowski Président du conseil : Donald Tusk Superficie : 312 685 km² Population : 38 441 588 habitants Croissance

Plus en détail

FIN-INTER-01 LE CONTEXTE

FIN-INTER-01 LE CONTEXTE FIN-INTER-01 LE CONTEXTE Public concerné : Etudiants niveau Bac + 2. Durée indicative : 2 heures Objectifs : Positionner le domaine de la finance internationale dans son contexte. Pré requis : Néant. Modalités

Plus en détail

La profession d architecte à l international, synthèse de l étude du Collège des architectes de Catalogne

La profession d architecte à l international, synthèse de l étude du Collège des architectes de Catalogne La profession d architecte à l international, synthèse de l étude du Collège des architectes de Catalogne En 1999, à l occasion de son congrès de Pékin, l UIA adoptait un accord international pour la recommandation

Plus en détail

Analyse de la carte :

Analyse de la carte : Amorcée au 18eme siècle en Angleterre la révolution industrielle s accélère dans les années 1870 1880 et se diffuse dans toute l Europe et aux USA. Stimulé par de nouvelles inventions comme l électricité,

Plus en détail

CAPES externe d histoire et de géographie

CAPES externe d histoire et de géographie Cette banque de données a été réalisée initialement avec la participation de Laurent Carroué, Rachid Azzouz, Martin Fugler, Claire Mondollot, Claude Ruiz et Jean-Louis Leydet. Son objectif est de disposer

Plus en détail

THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES

THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES THESAURUS ENTREPRISES PUBLIQUES I. SECTEURS D ACTIVITES - Aéronautique - Agriculture - Assurances - Banques (épargne, office des chèques postaux) - Bâtiment et génie civil - Communications - Postes - Télécommunications

Plus en détail

Chapitre 3 La mondialisation en fonctionnement

Chapitre 3 La mondialisation en fonctionnement CONCEPTION ET MISE EN PAGE : PAUL MILAN Chapitre 3 La mondialisation en fonctionnement Table des matières 1 Le processus de mondialisation 2 1.1 Les principales phases de la mondialisation..............

Plus en détail

11.3 Panorama des activités

11.3 Panorama des activités .3 Panorama des activités CIMENT UN LEADER MONDIAL (au 3 décembre 204) 8 545 chiffre d affaires millions d euros Carrière 2 Extraction de la matière Concasseur 3 Broyeur 4 37 000 collaborateurs (27 000

Plus en détail

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation?

Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? Indicateur Quelle part de leur richesse nationale les pays consacrent-ils à l éducation? En 2008, les pays de l OCDE ont consacré 6.1 % de leur PIB cumulé au financement de leurs établissements d enseignement.

Plus en détail

Rio Tinto en Amérique du Nord

Rio Tinto en Amérique du Nord Rio Tinto en Amérique du Nord Rio Tinto compte parmi les chefs de file mondiaux dans le secteur de la prospection, de l extraction et du traitement des ressources minérales de la Terre. L Amérique du Nord

Plus en détail

Présentation aux investisseurs. 2012 CO 2 Solutions Inc. et CO 2 Solution Technologies Inc. Tous droits réservés.

Présentation aux investisseurs. 2012 CO 2 Solutions Inc. et CO 2 Solution Technologies Inc. Tous droits réservés. Présentation aux investisseurs THOM SKINNER, CFO SEPTEMBRE 2013 2012 CO 2 Solutions Inc. et CO 2 Solution Technologies Inc. Tous droits réservés. Énoncés prévisionnels Toutes les affirmations de cette

Plus en détail

La République de Maurice Centre Financier International. www.abaxservices.com

La République de Maurice Centre Financier International. www.abaxservices.com La République de Maurice Centre Financier International L ile Maurice d aujourd hui Paysage : Stabilité sociale, politique et économique; démocratie parlementaire Population multi-ethnique / culturelle

Plus en détail

Fiche 23 D où viennent les produits de mon petit déjeuner?

Fiche 23 D où viennent les produits de mon petit déjeuner? Fiche 23 D où viennent les produits de mon petit déjeuner? Au fur et à mesure de l histoire de l alimentation, la provenance des produits que nous mangeons s est diversifiée. Aujourd hui, nous mangeons

Plus en détail

Le business development à l international pour les entreprises technologiques. Nous irons loin ENSEMBLE

Le business development à l international pour les entreprises technologiques. Nous irons loin ENSEMBLE Le business development à l international pour les entreprises technologiques Nous irons loin ENSEMBLE LES PROJETS ACCOMPAGNÉS Business Crescendo accompagne les entreprises technologiques dans leurs projets

Plus en détail

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Un article de la loi de financement de la sécurité sociale 2010 aligne le coût de ce rachat

Plus en détail

Les Français et leurs dépenses en voyage

Les Français et leurs dépenses en voyage Les Français et leurs dépenses en voyage Etude Visa Europe menée par TNS Sofres en Novembre 14 Sommaire 1 Rappel méthodologique 3 Résultats détaillés 5 3 Annexes 1 1 Rappel Méthodologique Rappel du dispositif

Plus en détail

PERSONNEL & CONFIDENTIEL Le 09 février, 2011

PERSONNEL & CONFIDENTIEL Le 09 février, 2011 1110 Finch Avenue West, Suite 210, Toronto, Ontario, Canada M3J 2T2 www.mineralfields.com TELEPHONE: (416) 665-9339 TELEFAX: (416) 665-9331 PERSONNEL & CONFIDENTIEL Le 09 février, 2011 Cher investisseur:

Plus en détail

DIVERSITÉ ET EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE: LES CLÉS POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE DES RÉSEAUX INDUSTRIELS ET COMMUNAUTAIRES AUTONOMES DU NORD

DIVERSITÉ ET EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE: LES CLÉS POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE DES RÉSEAUX INDUSTRIELS ET COMMUNAUTAIRES AUTONOMES DU NORD DIVERSITÉ ET EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE: LES CLÉS POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE DES RÉSEAUX INDUSTRIELS ET COMMUNAUTAIRES AUTONOMES DU NORD Désenclavement nordique du pétrole par un jumelage éolien - micrognl

Plus en détail

Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI

Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI Présentation à l Association des économistes québécois Le 19 mai 25 Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI Kevin G. Lynch Administrateur Fonds

Plus en détail

Feuille d information

Feuille d information Feuille d information Janvier 2009 Ecobilan de l énergie nucléaire: efficacité et préservation de l environnement Le terme de «courant vert» est souvent utilisé dans la discussion publique. Il faut généralement

Plus en détail

- Introduction : la globalisation commerciale d hier et d aujourd hui

- Introduction : la globalisation commerciale d hier et d aujourd hui Plan du cours : - Introduction : la globalisation commerciale d hier et d aujourd hui - I. Les théories du commerce international - les avantages comparatifs (Ricardo) - les dotations de facteurs (HOS)

Plus en détail

Quel est le temps de travail des enseignants?

Quel est le temps de travail des enseignants? Quel est le temps de travail des enseignants? Dans les établissements publics, les enseignants donnent, en moyenne et par an, 779 heures de cours dans l enseignement primaire, 701 heures de cours dans

Plus en détail

NOTES DE CONJONCTURE - MARS 2014

NOTES DE CONJONCTURE - MARS 2014 CONTRAT SOCIAL 28/03/2014 J.Blanchard NOTES DE CONJONCTURE - MARS 2014 ----ooo---- ECONOMIE MONDIALE : sans changement notable sauf crises graves Les dernières prévisions pour 2014 et 2015 confirment les

Plus en détail

Géopolitique. Dettes privées et dettes publiques:

Géopolitique. Dettes privées et dettes publiques: Dettes privées et dettes publiques: Géopolitique Sommes-nous vraiment sortis de la crise? Quel sera son impact sur la dette publique? Comment celle-ci va-t-elle évoluer et quelles en seront les conséquences?

Plus en détail

Système de plafonnement et d échange de droits d émission de gaz à effet de serre du Québec et programme de plafonnement et d échange de la Californie

Système de plafonnement et d échange de droits d émission de gaz à effet de serre du Québec et programme de plafonnement et d échange de la Californie Système de plafonnement et d échange de droits d émission de gaz à effet de serre du Québec et programme de plafonnement et d échange de la Californie Mise en contexte Vente aux enchères conjointe n o

Plus en détail

Les ressources naturelles du Canada et de l Afrique : principales caractéristiques pour 2013

Les ressources naturelles du Canada et de l Afrique : principales caractéristiques pour 2013 Les ressources naturelles du Canada et de l Afrique : principales caractéristiques pour 2013 par Aniket Bhushan Chercheur principal, Institut Nord-Sud Ce rapport présente un aperçu et une analyse des données

Plus en détail

Production mondiale d énergie

Production mondiale d énergie Chapitre 14: Autres sources d énergie Énergie nucléaire Énergie solaire Énergie géothermale Hydro-électricité Énergie éolienne Production mondiale d énergie 23% 39% 27% Coal Nuclear Hydro Geothermal Petroleum

Plus en détail

Croissance plus lente dans les pays émergents, accélération progressive dans les pays avancés

Croissance plus lente dans les pays émergents, accélération progressive dans les pays avancés POUR DIFFUSION : À Washington : 9h00, le 9 juillet 2015 STRICTEMENT CONFIDENTIEL JUSQU À DIFFUSION Croissance plus lente dans les pays émergents, accélération progressive dans les pays avancés La croissance

Plus en détail

Le creusement des inégalités touche plus particulièrement les jeunes et les pauvres

Le creusement des inégalités touche plus particulièrement les jeunes et les pauvres LE POINT SUR LES INÉGALITÉS DE REVENU Le creusement des inégalités touche plus particulièrement les jeunes et les pauvres Résultats issus de la Base de données de l OCDE sur la distribution des revenus

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête Dgcis - Banque de France auprès des visiteurs venant de l

Plus en détail

Accompagner, susciter et faciliter les échanges économiques et commerciaux entre la France et Bénin * Association pour la création de la CCI-FB

Accompagner, susciter et faciliter les échanges économiques et commerciaux entre la France et Bénin * Association pour la création de la CCI-FB Lancement de la CCI France-Bénin Programme -mots d accueil -présentation de la CCIFB -présentation du Bénin -opportunités d affaires au bénin -relations économiques France-Bénin -Cocktail Accompagner,

Plus en détail

Flash Stratégie n 2 Octobre 2014

Flash Stratégie n 2 Octobre 2014 Flash Stratégie n 2 Octobre 2014 Vers un retour de l or comme garantie du système financier international. Jean Borjeix Aurélien Blandin Paris, le 7 octobre 2014 Faisant suite aux opérations de règlement

Plus en détail

Étude EcoVadis - Médiation Inter-Entreprises COMPARATIF DE LA PERFORMANCE RSE DES ENTREPRISES FRANCAISES AVEC CELLE DES PAYS DE L OCDE ET DES BRICS

Étude EcoVadis - Médiation Inter-Entreprises COMPARATIF DE LA PERFORMANCE RSE DES ENTREPRISES FRANCAISES AVEC CELLE DES PAYS DE L OCDE ET DES BRICS Étude EcoVadis - Médiation Inter-Entreprises COMPARATIF DE LA PERFORMANCE RSE DES ENTREPRISES FRANCAISES AVEC CELLE DES PAYS DE L OCDE ET DES BRICS 23 mars 2015 Synthèse Avec plus de 12.000 évaluations

Plus en détail

Investir dans le Royaume de Dieu

Investir dans le Royaume de Dieu Investir dans le Royaume de Dieu Alliance-CH SA -2 mai 2013 Présentation: Kurt BUEHLMANN, président du CA Olivier de TRIBOLET, membre du CA 1 Quel est le rôle d Alliance-CH SA? Développement de stratégies

Plus en détail

Le solde commercial de la France, qui était

Le solde commercial de la France, qui était 3.1 Échanges extérieurs Le solde commercial de la France, qui était positif au début des années 2, redevient négatif à partir de 25. Le solde des produits manufacturés devient alors déficitaire et va ensuite

Plus en détail

Qualité des céréales Canadiennes et marchés internationaux

Qualité des céréales Canadiennes et marchés internationaux Blé de l ouest Canadien Qualité des céréales Canadiennes et marchés internationaux 6ème édition des journées techniques bianuelles de l IFIM, Maroc Mai 2015 Dave Burrows, VP, Relations Clients Canadian

Plus en détail

Investir sur les matières premières

Investir sur les matières premières LES TABLES R NDES DE FUNDS MAGAZINE Investir sur les matières premières En sortie de crise et alors que le développement des pays émergents bouleverse les cycles traditionnels, nombreux sont les investisseurs

Plus en détail

Quel avenir pour l énergie énergie nucléaire?

Quel avenir pour l énergie énergie nucléaire? Quel avenir pour lénergie l énergie nucléaire? Origine de l énergie nucléaire État critique du réacteur Utilité des neutrons retardés Quel avenir pour le nucléiare? 2 Composant des centrales nucléaires

Plus en détail

Base de données sur l'économie mondiale Alix de Saint Vaulry *

Base de données sur l'économie mondiale Alix de Saint Vaulry * Base de données sur l'économie mondiale Alix de Saint Vaulry * 1) Base de données 2) Sources et définitions * Alix de Saint Vaulry est économiste au CEPII, responsable de la production de la base de données

Plus en détail

ECONOMIE. DATE: 16 Juin 2011

ECONOMIE. DATE: 16 Juin 2011 BACCALAUREAT EUROPEEN 2011 ECONOMIE DATE: 16 Juin 2011 DUREE DE L'EPREUVE : 3 heures (180 minutes) MATERIEL AUTORISE Calculatrice non programmable et non graphique REMARQUES PARTICULIERES Les candidats

Plus en détail

Occasions d affaires en Fédération de Russie

Occasions d affaires en Fédération de Russie Occasions d affaires en Fédération de Russie Justine Hendricks Vice-présidente, Groupe des ressources Énoncé des occasions d affaires La Russie est un marché exigeant qui offre des occasions d affaires

Plus en détail

Titres à revenu fixe des marchés émergents

Titres à revenu fixe des marchés émergents Titres à revenu fixe des marchés émergents Fait : Les titres à revenu fixe des marchés émergents constituent une catégorie d actif en soi. Diversité : La taille et la portée des marchés émergents procurent

Plus en détail

LA STRATEGIE CARBONE DU GROUPE OCP Saïd Mouline Conseiller du Président CONFERENCE NATIONALE LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES AU MAROC: DEFIS ET OPPORTUNITES RABAT, 11-12 février 2009 50% des réserves du Monde

Plus en détail

Perspectives économiques régionales du Moyen-Orient et de l Afrique du Nord

Perspectives économiques régionales du Moyen-Orient et de l Afrique du Nord Perspectives économiques régionales du Moyen-Orient et de l Afrique du Nord Mise à jour - Janvier 2015 Giorgia Albertin Représentante Résidente pour la Tunisie Fonds Monétaire International Plan de l exposé

Plus en détail

Un monde économique interconnecté La mondialisation appliquée aux actions. Livret complémentaire de l exposition temporaire

Un monde économique interconnecté La mondialisation appliquée aux actions. Livret complémentaire de l exposition temporaire Un monde économique interconnecté La mondialisation appliquée aux actions Livret complémentaire de l exposition temporaire Un monde économique interconnecté Sans Bourse, Sommaire Circulation des capitaux

Plus en détail

La politique monétaire de la Banque du Canada

La politique monétaire de la Banque du Canada La politique monétaire de la Banque du Canada Conférence «Conjoncture et perspectives économiques 2011» Montréal, 9 décembre 2010 Laurent Martin Économiste et représentant principal Bureau du Québec, Banque

Plus en détail

Y-a-t-il vraiment un lien entre le prix du pétrole et le taux de change du dollar?

Y-a-t-il vraiment un lien entre le prix du pétrole et le taux de change du dollar? 7 mars 8- N 98 Y-a-t-il vraiment un lien entre le prix du pétrole et le taux de change du dollar? Beaucoup d observateurs avancent l idée suivante : la hausse du prix du pétrole est une conséquence du

Plus en détail

«Création de valeur» et partage des richesses

«Création de valeur» et partage des richesses «Création de valeur» et partage des richesses Aux sources de la crise À la racine des solutions 17, bd Poisssonnière. 75002 Paris Tél. 01 53 72 00 00 Site : www..apex.fr Mel : contact@apex.fr Valeur et

Plus en détail

Les concepts et définitions utilisés dans l enquête «Chaînes d activité mondiales»

Les concepts et définitions utilisés dans l enquête «Chaînes d activité mondiales» Les concepts et définitions utilisés dans l enquête «Chaînes d activité mondiales» Les chaînes d activité mondiales (CAM) Les chaînes d activité recouvrent la gamme complète des fonctions et des tâches

Plus en détail

Rencontre programme d aide à la création d entreprises innovantes en Méditerranée Paris, 6, 7 et 8 mars 2012

Rencontre programme d aide à la création d entreprises innovantes en Méditerranée Paris, 6, 7 et 8 mars 2012 Rencontre programme d aide à la création d entreprises innovantes en Méditerranée Paris, 6, 7 et 8 mars 2012 Investir en Algérie : Mode opératoire Ahmed BERRiCHI, Directeur d Etudes Agence Nationale de

Plus en détail

Raisons convaincantes d investir dans le Fonds de revenu élevé Excel

Raisons convaincantes d investir dans le Fonds de revenu élevé Excel 3 Raisons convaincantes d investir dans le Fonds de revenu élevé Excel Rendements revenus au risque, de stables et de gains en capital Mai 2015 1 6 5 2 2 de 0 1 2 3 4 5 6 7 8 Rendement Marchés émergents

Plus en détail

PETRO-CANADA ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS

PETRO-CANADA ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS PETRO-CANADA ÉTATS FINANCIERS CONSOLIDÉS LE 31 MARS, 2009 PETRO-CANADA - 2 - RÉSULTATS CONSOLIDÉS (non vérifié) Pour les périodes terminées le 31 mars (en millions de dollars canadiens, sauf les montants

Plus en détail

Sécurité et Communication SIS. Serveur d Interphonie Software L interphonie ne s arrête pas aux frontières du hardware.

Sécurité et Communication SIS. Serveur d Interphonie Software L interphonie ne s arrête pas aux frontières du hardware. Sécurité et Communication SIS Serveur d Interphonie Software L interphonie ne s arrête pas aux frontières du hardware. SIS Le Serveur d Interphonie Software. Le premier serveur d interphonie entièrement

Plus en détail