LA MONDIALISATION DES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA MONDIALISATION DES"

Transcription

1 LA MONDIALISATION DES RESSOURCES MINÉRALES UQAM UQAT 2010 Michel Jébrak 1 Diffusion limitée

2 «Je définirais la mondialisation comme la liberté pour mon groupe d'investir où il veut, le temps qu'il veut, pour produire ce qu'il veut, en s'approvisionnant et en vendant où il veut, et en ayant à supporter le moins de contraintes possibles en matière de droit du travail et de conventions sociales». Percy Barnevik, président du groupe industriel ABB

3 Le paradoxe de la mondialisation des ressources La mondialisation, i un nouveau rapport au monde où tout est disponible immédiatement La mondialisation s applique en particulier dans tout t le domaine de la communication Les ressources minérales, les plus visqueuses denrées de la mondialisation Et pourtant, les plus anciennes à avoir été mondialisées 3

4 La mondialisation des ressources minérales Importance des ressources rces minérales Les trois mondialisations L avenir de la mondialisation 4

5 La mondialisation des ressources minérales Importance des ressources minérales 5

6 Chaque bébé de Val d Or consommera 840 kg Cuivre 2,5 aluminium 15 t argiles 11 t phosphates 15 t sel 20 t minerai de fer 31 t ciment 266 t charbons 740 t roches, sables 66 kg or

7 Les plus grandes compagnies en 2010 (G$) 1. BHP Billiton (Australie) Vale (Brésil) Rio Tinto (UK) Shenhua (Chine) Anglo American (RSA) Suncor Energy (Canada) 58 Barrick Gold (Canada 8ème) 41 Cameco (Canada) 13 Exxon 450G$ 7

8 Concentration de la production Pb 28% Cu 39% Or 34% Ni 53% Fe 41% Al 47% Platine 87% Part des 5 premiers producteurs Raw Material Group,

9 5 siècles de la croissance Explorations maritimes et colonies de à Poussée par le besoin de débouchés toujours nouveaux, la bourgeoisie envahit le globe entier (Marx, 1848) % an moyen PIB Pop ,3 0, ,6 0, ,5 0,9 Croissance en Europe (Madison, 1981) 8) 9

10 La mondialisation des ressources minérales Les trois mondialisations 1. La mondialisation archaïque 2. La mondialisation de la Belle Époque 3. La mondialisation contemporaine 10

11 La mondialisation archaïque Les galions Les mythes et le cheval Les métaux précieux et les produits biomoraux 11

12 Les grandes découvertes expéditions de Zheng Me vers l Afrique Kenya ( ) (45 433) 9 mai (centralisation) 12

13 Les routes mondiales

14 Les produits biomoraux transforment le corps, la santé et la fortune de celui qui en prend Aliments: opium, thé, épices, tabac produits exotiques: or, plumes autruches, poteries nids d oiseaux, corne de rhinoceros Certains produits tropicaux semblent indispensables: Le sucre (le roseau qui donne le miel selon les grecs) Des excitants, thé, café ou chocolat 14

15 Les produits mondialisés Métaux précieux éi et connexes: manque de métaux 8 escudos Carlos 2, 1665

16 L argent de la Cerro Rico de Potosi Photo Rancon - Panoramio

17 La haute technologie ming pearl.com La porcelaine chinoise est inventée vers le VIIème siècle Elle atteint l Europe par la route de la soie au XIVème siècle Les européens tentent de la fabriquer: en 1707, Johann Böttger, un alchimiste, créé la céramique de Messen Il est imité par Sèvres, Wedgwood 17

18 Les entreprises minières du XVI XVIIème siècle La constitution des états nations et la concentration des pouvoirs 18

19 L état ou le marché? Wikipedia 1568: nationalisation: Elisabeth Ier créé des société des mines royales (GB) et importe de main d œuvre de Saxe : privatisation: awilliam crée la Bank of England et privatise les mines

20 Mondialisation archaïque Acteur États monarchiques Entreprises dérivées Sujet Métaux précieux, mercure Produits biomoraux

21 Mondialisation de la belle époque Les premiers vraquiers L émergence technologique et la machine à vapeur Le charbon et le fer, vers le pétrole

22 Canal de Suez: 1869 Poussée coloniale La 2 ème mondialisation 22

23 L essor du transport maritime Le John Bowes, premier vracquier, Newcastle, 1852 Palmers Shipbuilding and Iron Company 650 t de charbon, 9 miles/heure Coque en acier et water ballast 23 Ancestry.com

24 Les routes mondiales,

25 Les produits mondialisés Charbon Fer Métaux de base Tilly Foster iron mine 1889

26 Crystal palace et Tour Eiffel

27 Les ruées vers l or au XIXième 1848: Californie 1851: Victoria (Australie) 1857: BC 1861: Otago (NZ) 1874: South Dakota 1886: Witwatersrand 1897: Klondyke (Yukon) Prépare les grandes migrations du XIX`ième 27

28 45% des investissements à l étranger Emprunt russe 1898 Dunlop, Michelin, Royal Dutch Shell

29 La colonisation en 30 ans Grande Bretagne Allemagne France Italie Espagne Belgique Portugal Autre États européens,

30 Les sociétés de la première mondialisation 1863 BHP ( BHP Billiton Billit en 2001) 1899 : Asraco ( Grupo Mexico en 1997) 1873 Rio Tinto ( RTZ) 1887: Gold Fields of South Africa (Cecil Rhodes et Charles Rudd) 1906: Cominco (CPR, fusion avec Teck en 1987) 1917: Anglo American Corp. (E. Oppenheimer et JP Morgan; De Beers en 1926) 30

31 Peñarroya (1881) Charbon, puis plomb, France, Maroc, Algérie, Tunisie, Mauritanie, Brésil Chili, Espagne 10% de la production mondiale de Pb en 1926 (J. Sermet, 1964) Metaleurop en 1980 Rachat par Glencore en 1988 et fermeture

32 Société Minière du Haut Kt Katanga (1906) transformé en Gécamines en 1981, en faillitte 32

33 La famine de 1877 Indes, Brésil, Chine, Maroc, Philippines El Nino particulièrement sévère, et augmentée par les conditions économiques (et le laisser-faire Le voyage d Ulysses Grant autour du monde 30 millions de morts, cannibalisme 33

34 Humiliations chinoises du XIX ème : Première guerre de l opium: les européens brulent le palais d été dété à Pékin Pourcentage du PIB mondial, Maddisson, 1998 Chine Inde Europe 34

35 L Abitibi à la fin de la première mondialisation Lulin,

36 L essor du Saguenay et des grands lacs

37 Mondialisation de la Belle Époque Acteur Sociétés privés et première sociétés éé publiques Sujet Le charbon et le fer Les tissus Les produits manufacturés

38 Mondialisation contemporaine Les supervraquiers La science et l instantanéité Les 50 produits minéraux l Langlands and Bell

39 Canal de Suez: 1869 Poussée coloniale La 2 ème mondialisation 39

40 Le transport du fer en 2010 Brasil Maru (Mitsui+ Tamou Line), t DWT, Brésil Japon 40

41 Les grands gisements mondiaux

42 Une croissance de longue durée 42

43

44 Bouleversement des besoins

45 Les acteurs de la mondialisation contemporaine Les compagnies de la Belle époque Les nouveaux acteurs du BRIC

46 Une croissance de longue durée RÉCESSION CHINE APRES GUERRE STOCKPILE USA GUERRES COREE VIETNAM CHOCS PÉTROLIERS TIGRES ASIATIQUES Société des services ( PIB + 3,75%, Commerce + 6,6% 46

47 Première phase : la reconstruction et la guerre froide: besoins importants et prix élevés Le rôle des états et le keynésianisme décolonisation et marché commun 1960: halte à la croissance, et peur de la pénurie (stocks) Développement des services géologiques 47

48 Deuxième phase : crises pétrolières: besoins plus faibles et prix bas Fin des stocks L économie monde? 48

49 Troisième phase: l effet de la mondialisation 1997 : Le basculement du monde L augmentation des besoins (BRIC): l effet combiné de la population et de l occidentalisation l 49

50 50

51 50% des grues de la planète sont en Chine Les 20% de la population mondiale dans les pays développés consommaient 80% de la production Ce n est plus vrai: 50% de la population mondiale dans le BRIC d l d l consomment la majorité de la production 51

52 Un déficit de production 52

53 Place de la Chine 53

54 Mondialisation contemporaine Acteur Entreprises multinationales Entreprises d état Sujets Métaux Engrais Pétrole et gaz Grains Containers

55 La mondialisation des ressources minérales L avenir de la mondialisation La virtualisation des éh échanges Des besoins grandissants La structure de l industrie Le basculement vers les nouveaux consommateurs 55

56 La virtualisation des BME, C. Ho ocquard échanges Financiarisation du monde 30 fois la valeur réelle > 15 fois le PIB du Canada tous les jours Marché spéculatifs des commodités: ETP (exchange g trading products) Désintermédiation (moins de banques)

57 Des besoins grandissants La Chine, premier consommateur mondial (>30%) Document BHP

58 Consommation de cuivre On consomme 300 fois plus qu en 1850! Mais pas au même endroit 58

59 Une baisse du taux de découvertes 59 McBeth et al., 2010

60 Recyclage? 0,9 0,8 0,7 0,6 0,5 0,4 0,3 0,2 0,1 Cu recyclé/consommation aux USA, Données USGS 0, GM recycling

61 Augmenter les réserves? AUGMENTATION DU PRIX DES MÉTAUX Augmentation des réserves du fait du prix des métaux en augmentation tti La régulation par les prix 61

62 Substitution du cuivre par l aluminium Radetzki,

63 La structure de l industrie Une nouvelle structure La concentration des acteurs

64 Transformation de la chaine d innovation minière recherche inventaire exploration développement exploitation Université Ministère Société d état Entr. Cofinancement Université ité Ministèrei Junior Entreprise Appui fiscal Appui fiscal PUBLIC PRIVÉ M. Jébrak, UQAM

65 Depuis 2004, les juniors dépensent plus que les majors 65

66 Distribution des juniors (PWC 2007, TSX V) autres 14% nicke 7% or 40% argent 11% uranium 16% cuivre diamant 8% 4% 66

67 Les majeurs (en G$) Fin

68 Fusions et acquisition RIO ALGOM BILLITON BHP PECHINEY ALCAN RTZ CYPRUS AMAX PHELPS DODGE FREEPORT

69 Vers les super majors Grande taille des marchés et plus forte concurrence Constitution de très grands groupes sectoriels recherche d'économies d'échelle : fusions et acquisitions iiti Fin des entreprises locales (Australie, Canada) Intégration (Glencore, BHP ) Ancrage territorial des grandes firmes en fonction de l efficacité de production et de la pénétration des marchés 69

70 Multinationales et états 70

71 Le basculement vers les nouveaux consommateurs

72 Guerre économique? 50% de la production mondiale viendrait de pays instables La Chine restreint certaines de ses exportations: Al, Cu, Cr, Ni, Mo, W, Ree, Mg, Mn, P La Russie, l Ukraine et l Inde contrôlent les exportations de fer Les chinois au Canada 2004: achat Air Canada? 2005: achat Adrien Gagnon 2006: achat La Gaspésia? 2009: CIC paie 1,7 G C$ pour 17,2% de Teck 2009: WISCO prend 20% de Consolidated Thompson 2009: Ningbo Sunhu acquiert paie 22 M$ pour 15% de Dumont Nickel 72

73 Une nouvelle colonisation? États européens, Chine, p, 5 95, FDI 2005: 10, 40, 100 M$

74 Conclusions L état ou le marché? Le rôle du Canada d ici 2050 MARCHÉ ORGANISATIONS SUPRANATIONALES

75 L état ou le marché? LIBÉRALISER stateless governance favoriser les conditions de la croissance plus que d en être le moteur: accompagnateur et partenaire, plus qu intervenant t Risque de perte de contrôle social et environnemental MARCHÉ CONTRÔLER Technique: loi sur les mines, ordre professionnel, , normes Financier: paradis fiscaux, fonds souverains

76 L état, l ONU ORGANISATIONS SUPRANATIONALES ou les ONG? Perte de souveraineté Libre échange Droit d ingérence ONG US Foreign Corrupt Practices Act (FCPA) des condamnations directes sur les individus Repris par l OCDE en 1997 Publish What You Pay (PWYP), 2002 Extractive Industries Transparency Initiative (EITI) (T. Blair, 2002)

77 Les risques pour le Canada Perte de contrôle de son activité iié minière iè et de sa souveraineté La taille moyenne des compagnies canadiennes: Teck, Cominco, Potash L offensive Loffensive des grands pays consommateurs Un réservoir de ressources brutes? Les changements climatiques 77

78 Un réservoir de ressources?

79 Pour la longue durée? Démographie chinoise Raisson, 2010

80 Les avantages pour le Canada Un territoire fertile encore pour plusieurs générations Une dynamique économique et boursière basée sur les ressources La bourse de Toronto (+TSX/V) Le PDAC, la plus grande foire mondiale Des normes canadiennes à pratiquer Finance, Responsabilité sociale et environnementale Un savoir faire à développer 80

81 Merci pour votre attention 81

82 Université du Québec à Montréal Université du Québec en Abitibi-Témiscamingue

Fund name here au 31 décembre 2004

Fund name here au 31 décembre 2004 Compte indiciel de marché monétaire Le compte indiciel de marché monétaire reflète les variations quotidiennes de l indice des bons du Trésor à 91 jours DEX. Les objectifs d un compte de marché monétaire

Plus en détail

Où va l Industrie Minière? CGES / Ecole des Mines de Paris Où va l industrie Minière? JNIM Michel DUCHENE

Où va l Industrie Minière? CGES / Ecole des Mines de Paris Où va l industrie Minière? JNIM Michel DUCHENE Où va l Industrie Minière? Où va l Industrie Minière? Pas d entreprise géante dans la mine Capitalisation boursière : rang > 200 après distribution, pétrole, automobile, assurances, électronique. Chiffre

Plus en détail

CONSULTANTS ET FOURNISSEURS DE SERVICES DANS LES SECTEURS DES MINES, DES MÉTAUX ET DE L ÉNERGIE

CONSULTANTS ET FOURNISSEURS DE SERVICES DANS LES SECTEURS DES MINES, DES MÉTAUX ET DE L ÉNERGIE CONSULTANTS ET FOURNISSEURS DE SERVICES DANS LES SECTEURS DES MINES, DES MÉTAUX ET DE L ÉNERGIE EXPÉRIENCE MONDIALE AVEC SELECTION ET FORMATION OPTIMALE D ÉQUIPES Nous prenons fierté à recruter les meilleures

Plus en détail

Matières Premières et Entreprises

Matières Premières et Entreprises Matières Premières et Entreprises 30 novembre 2011 Raf Custers GRESEA Groupe de Recherche pour une Stratégie Economique Alternative Le sujet Matières premières Du jardin à la cuisine : omniprésentes Utilisation

Plus en détail

Tendances conjoncturelles Été 2015

Tendances conjoncturelles Été 2015 Tendances conjoncturelles Été 2015 Les illustrations et les tableaux du présent jeu de transparents sont issus de la publication du SECO «Tendances conjoncturelles, été 2015» Pour toute question technique

Plus en détail

[ INDUSTRIE MINIÈRE ] Avantages concurrentiels du Canada [ INDUSTRIE MINIÈRE ]

[ INDUSTRIE MINIÈRE ] Avantages concurrentiels du Canada [ INDUSTRIE MINIÈRE ] [ INDUSTRIE MINIÈRE ] Avantages concurrentiels du Canada [ INDUSTRIE MINIÈRE ] SECTEUR MINIER DU CANADA L industrie minière du Canada emploie 418 000 travailleurs et injecte 52,6 milliards de dollars dans

Plus en détail

LES DÉFIS DE L EXPANSION

LES DÉFIS DE L EXPANSION LES DÉFIS DE L EXPANSION DU MONDE 49 e ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DES ÉLEVEURS DE PORCS DU QUÉBEC JEAN-LOUIS ROY, 28 MAI 2015 L ESPACE AGRICOLE GLOBAL JEAN-LOUIS ROY, MAI 2015 Tous les pays du monde 1,35 milliards

Plus en détail

ÉVOLUTION DES COURS DES MATIÈRES PREMIÈRES ÉCHANGÉES PAR LES PAYS DE LA ZONE FRANC

ÉVOLUTION DES COURS DES MATIÈRES PREMIÈRES ÉCHANGÉES PAR LES PAYS DE LA ZONE FRANC BDF-DGEI-COMOZOF CONFIDENTIEL Le 7 septembre z- / J. Legrand C. Courtin ÉVOLUTION DES COURS DES MATIÈRES PREMIÈRES ÉCHANGÉES PAR LES PAYS DE LA ZONE FRANC En, le ralentissement économique observé dans

Plus en détail

Les partenariats miniers pour le développement - Comment exploiter la contribution globale du secteur minier

Les partenariats miniers pour le développement - Comment exploiter la contribution globale du secteur minier Les partenariats miniers pour le développement - Comment exploiter la contribution globale du secteur minier Conférence du FMI, 21-22 mars 2012, Kinshasa/RDC «La gestion des ressources en Afrique» Objectives

Plus en détail

BASE DE DONNEES - MONDE

BASE DE DONNEES - MONDE BASE DE DONNEES - MONDE SOMMAIRE Partie I Monnaies Partie II Epargne/Finances Partie III Démographie Partie IV Finances publiques Partie V Matières premières Partie I - Monnaies Cours de change euro/dollar

Plus en détail

Les bourses mondiales finissent l année en force

Les bourses mondiales finissent l année en force 4 3 2 1 - -1 9,4% -0,7%-1,2% 40, 22,6% 19, 17,6% Performance des indices de référence des marchés 12, 12,7% 10,7% 9,1% 8,2% 9, 2% 7,3% 5, 6,7% 5,9% 6,2% 6,8% 6, 4, 5,3% 5,6% 6, 3,3% 1,2% -2,6% -0,1% -1,-0,8%-0,8%

Plus en détail

BASE DE DONNÉES MONDE

BASE DE DONNÉES MONDE BASE DE DONNÉES MONDE 2013 SOMMAIRE Partie I Monnaies Partie II Epargne/Finances Partie III Démographie Partie IV Finances publiques Partie V Matières premières Partie I - Monnaies Cours de change euro/dollar

Plus en détail

Table des matières (1 de 4)

Table des matières (1 de 4) Le calepin Le commerce extérieur du Québec constitue un aide-mémoire sur les échanges de biens et de services du Québec. Cet outil réunit surtout des données sur les exportations et les importations et

Plus en détail

Marchés agricoles : la fin du choc?

Marchés agricoles : la fin du choc? Marchés agricoles : la fin du choc? Professeur Philippe Chalmin philippe.chalmin@cercle-cyclope.com Cyclope European leading research Institute on commodity markets Décembre 2013 La rechute économique

Plus en détail

II. Commerce des marchandise

II. Commerce des marchandise II. Commerce des marchandise En, le commerce des marchandises a augmenté de 14 pour cent en volume. Parmi les grands groupes recensés, ce sont les produits manufacturés qui affichent la croissance la plus

Plus en détail

Canada-Inde Profil et perspective

Canada-Inde Profil et perspective Canada-Inde Profil et perspective Mars 2009 0 L Inde et le Canada : un bref profil Vancouver Calgary Montréal Toronto INDE 3 287 263 km² 1,12 milliard 1 181 milliards $US 1 051 $US Source : Fiche d information

Plus en détail

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Perspectives de croissance de l industrie des Médias et des Loisirs 25 Juin 2009 01 François ANTARIEU, Associé PwC, Responsable France de l Industrie Médias

Plus en détail

L Épargne des chinois

L Épargne des chinois L Épargne des chinois (Patrick ARTUS Johanna MELKA) Colloque Cirem-Cepii-Groupama AM 29 septembre 25 Indicateurs de «qualité de vie» en Chine 199 1995 2 22 23 Nombre d'écoles par 1 habitants 9,1 7,82 6,48

Plus en détail

Annexe : Tableaux accompagnant les notes pour une allocution à la 77e Conférence annuelle de Couchiching. Mondialisation, savoir et compétitivité

Annexe : Tableaux accompagnant les notes pour une allocution à la 77e Conférence annuelle de Couchiching. Mondialisation, savoir et compétitivité Annexe : Tableaux accompagnant les notes pour une allocution à la 77e Conférence annuelle de Couchiching Mondialisation, savoir et compétitivité Tableau 1 : Les parts du PIB mondial bougent et certains

Plus en détail

Nos ressources, nouvelles frontières : Aperçu de la compétitivité du secteur canadien des ressources naturelles

Nos ressources, nouvelles frontières : Aperçu de la compétitivité du secteur canadien des ressources naturelles Nos ressources, nouvelles frontières : Aperçu de la compétitivité du secteur canadien des ressources naturelles Conférence des ministres de l Énergie et des Mines Sudbury, Ontario Août 2014 Nos ressources,

Plus en détail

LES BRIC: AU DELÀ DES TURBULENCES. Françoise Lemoine, Deniz Ünal Conférence-débat CEPII, L économie mondiale 2014, Paris, 11 septembre 2013

LES BRIC: AU DELÀ DES TURBULENCES. Françoise Lemoine, Deniz Ünal Conférence-débat CEPII, L économie mondiale 2014, Paris, 11 septembre 2013 LES BRIC: AU DELÀ DES TURBULENCES 1. Facteurs structurels du ralentissement de la croissance dans les BRIC 2. Interdépendances commerciales entre les BRIC et le reste du monde Françoise Lemoine, Deniz

Plus en détail

Qu est ce qu un un pays émergent?

Qu est ce qu un un pays émergent? Séminaire de l IDDRI : Pays émergents et aide publique au développement Qu est ce qu un un pays émergent? Michel Fouquin Iddri 10 Avril 2007 Questions de définitiond Du concept de Tiers-Monde (Sauvy) après

Plus en détail

BAfD. Gérer les chocs des cours des matières premières à l exportation. Kupukile Mlambo Conseiller auprès de l Économiste en chef.

BAfD. Gérer les chocs des cours des matières premières à l exportation. Kupukile Mlambo Conseiller auprès de l Économiste en chef. Gérer les chocs des cours des matières premières à l exportation Kupukile Mlambo Conseiller auprès de l Économiste en chef Groupe de la Banque africaine de développement BAfD Septembre 2011 1 Plan de la

Plus en détail

Global Standards, Local Values, Outstanding Performance. Présenté par: Jalal JIHAZI

Global Standards, Local Values, Outstanding Performance. Présenté par: Jalal JIHAZI Global Standards, Local Values, Outstanding Performance Présenté par: Jalal JIHAZI AGENDA Présentation des Emirats Arabes Unis (E.A.U). L économie des Emirats. Présentation des secteurs d activités. Opportunités

Plus en détail

Exportations de grain canadien et de farine de blé

Exportations de grain canadien et de farine de blé Commission canadienne des grains Canadian Grain Commission MARS CAMPAGNE AGRICOLE 2011- Exportations de grain canadien et de farine de blé 2011- À Tonnes (millions) 10.0 7.0 9.0 6.5 6.0 8.0 5.5 7.0 5.0

Plus en détail

Tendances conjoncturelles Juillet 2013

Tendances conjoncturelles Juillet 2013 Tendances conjoncturelles Juillet 2013 Les illustrations et les tableaux du présent jeu de transparents sont issus de la publication du SECO «Tendances conjoncturelles, été 2013» Pour toute question technique

Plus en détail

Présentation au Cercle finance du Québec

Présentation au Cercle finance du Québec PRÉSENTATION ÉCONOMIQUE ET FINANCIÈRE Québec, 19 janvier 1 Présentation au Cercle finance du Québec François Dupuis Vice-président et économiste en chef Mouvement des caisses Desjardins Matières premières

Plus en détail

MESURER LA MONDIALISATION: LE POIDS DES MULTINATIONALES DANS LES ÉCONOMIES DE L'OCDE

MESURER LA MONDIALISATION: LE POIDS DES MULTINATIONALES DANS LES ÉCONOMIES DE L'OCDE ORGANISATION DE COOPÉRATION ET DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUES ORGANISATION FOR ECONOMIC CO-OPERATION AND DEVELOPMENT MESURER LA MONDIALISATION: LE POIDS DES MULTINATIONALES DANS LES ÉCONOMIES DE L'OCDE GUIDE

Plus en détail

TABLEAUX STATISTIQUES

TABLEAUX STATISTIQUES Continentalisation Cahier de recherche 9-9 Décembre 199 ----------------------------- COMMERCE, CROISSANCE ET EMPLOI : LE CAS DU MEXIQUE TABLEAUX STATISTIQUES Afef Benessaieh et Christian Deblock Groupe

Plus en détail

EL YASSI Soufiane MENEYROL Maxime NDIOYE Mamadou SAIDI Sandra TOOVI Hizola

EL YASSI Soufiane MENEYROL Maxime NDIOYE Mamadou SAIDI Sandra TOOVI Hizola Crise économique mondiale et impacts réels sur les entreprises manufacturières québécoises et canadiennes EL YASSI Soufiane MENEYROL Maxime NDIOYE Mamadou SAIDI Sandra TOOVI Hizola Agenda I Crises et conséquences

Plus en détail

GRANDS INDICATEURS ÉCONOMIQUES ET L AGROALIMENTAIRE. Yvon Boudreau Ministère de l Agriculture, des Pêcheries et de l Alimentation 25 novembre 2015

GRANDS INDICATEURS ÉCONOMIQUES ET L AGROALIMENTAIRE. Yvon Boudreau Ministère de l Agriculture, des Pêcheries et de l Alimentation 25 novembre 2015 GRANDS INDICATEURS ÉCONOMIQUES ET L AGROALIMENTAIRE Yvon Boudreau Ministère de l Agriculture, des Pêcheries et de l Alimentation 25 novembre 2015 PLAN DE LA PRÉSENTATION Cadre d interprétation Indicateurs

Plus en détail

Le présent document comporte les résultats des statistiques du commerce extérieur de l Algérie pour la période du premier Semestre 2008.

Le présent document comporte les résultats des statistiques du commerce extérieur de l Algérie pour la période du premier Semestre 2008. Le présent document comporte les résultats des statistiques du commerce extérieur de l Algérie pour la période du premier Semestre 2008. Elaboré à partir des banques des données du système d information

Plus en détail

L innovation en exploration pour assurer le développement durable du Nord. Pierre Bérubé, ing., président

L innovation en exploration pour assurer le développement durable du Nord. Pierre Bérubé, ing., président L innovation en exploration pour assurer le développement durable du Nord Pierre Bérubé, ing., président Superficie de 1,200,000 km 2 Ni Co Cu Mo Zn Diamants Fe Ti Au Ag EGP Li V ETR U D ici 20 ans: 5

Plus en détail

Principaux résultats

Principaux résultats L environnement, une opportunité Etat, perspectives et enjeux du marché des engrais Principaux résultats Lundi 28 juin 2010 Pierre Cazeneuve, Directeur GCL DD p.cazeneuve@gcl.tm.fr CONTEXTE GENERAL DE

Plus en détail

Question de la sécurité économique nationale dans le contexte de la mondialisation. Nene Mariama Dalanda Bah Guillaume Daneau Vincent Voyer

Question de la sécurité économique nationale dans le contexte de la mondialisation. Nene Mariama Dalanda Bah Guillaume Daneau Vincent Voyer Question de la sécurité économique nationale dans le contexte de la mondialisation Nene Mariama Dalanda Bah Guillaume Daneau Vincent Voyer Plan : Mise en contexte Présentation de cas où la question de

Plus en détail

ALONSO ELSA BRUNNER MORGANE FOLLET JEREMY LEMESLE JASON ENSAIT LE PETROLE L OR NOIR AU CENTRE DE L ECONOMIE

ALONSO ELSA BRUNNER MORGANE FOLLET JEREMY LEMESLE JASON ENSAIT LE PETROLE L OR NOIR AU CENTRE DE L ECONOMIE ALONSO ELSA BRUNNER MORGANE FOLLET JEREMY LEMESLE JASON ENSAIT LE PETROLE L OR NOIR AU CENTRE DE L ECONOMIE PLAN: I. L OR NOIR AU CENTRE DE L ECONOMIE 1) Production du pétrole 2) Consommation du pétrole

Plus en détail

Revue générale INTRODUCTION

Revue générale INTRODUCTION Revue générale Greig Birchfield et Peter Trelawny Les auteurs travaillent au Secteur des minéraux et des métaux de Ressources naturelles Canada. Téléphone : Greig Birchfield, au 613-990-5758, ou Peter

Plus en détail

La population immigrante dans la région métropolitaine de Montréal

La population immigrante dans la région métropolitaine de Montréal Portraits démographiques La population immigrante dans la région métropolitaine de Montréal Division des affaires économiques et institutionnelles Mars 2010 République populaire de Chine Algérie Maroc

Plus en détail

Au cours de la dernière décennie, les IDE vers l Afrique ont connu une croissance spectaculaire

Au cours de la dernière décennie, les IDE vers l Afrique ont connu une croissance spectaculaire Par Soraya Oulad Benchiba, Chargée d'études à l'institut Amadeus Au cours de la dernière décennie, les IDE vers l Afrique ont connu une croissance spectaculaire L afflux d IDE en Afrique a été spectaculaire

Plus en détail

Des SOLUTIONS. au service de la croissance de votre entreprise

Des SOLUTIONS. au service de la croissance de votre entreprise Des SOLUTIONS COMMERCI au service de la croissance de votre entreprise LES C BINET CONSEIL INTERN TION L expert en transformation commerciale 01 NOTRE AMBITION 02 NOTRE APPROCHE 03 NOS ATOUTS Vous orienter

Plus en détail

Marchés boursiers au Maghreb

Marchés boursiers au Maghreb Marchés boursiers au Maghreb Etat des lieux & Perspectives Par : Fadhel ABDELKEFI, Directeur Général Membre d 30 Mai 2010 1 Maghreb : Cadre macroéconomique 1 Maghreb : Cadre macroéconomique Petit Maghreb

Plus en détail

DES COLONIES AUX ETATS NOUVELLEMENT INDEPENDANTS

DES COLONIES AUX ETATS NOUVELLEMENT INDEPENDANTS H3.Thème 2. DES COLONIES AUX ETATS NOUVELLEMENT INDEPENDANTS Comment les colonies accèdent-elles à l indépendance? A quelles difficultés ces nouveaux Etats sont-ils confrontés? Frise p 111. Les différentes

Plus en détail

Liste des tableaux. I. Évolution du commerce mondial

Liste des tableaux. I. Évolution du commerce mondial Liste des tableaux I. Évolution du commerce mondial 1. Aperçu général Tableau I.1 Croissance du volume des exportations et de la production mondiales de marchandises, 2005-2013 21 Tableau I.2 Croissance

Plus en détail

Programme de compensation volontaire des gaz à effet de serre (GES)

Programme de compensation volontaire des gaz à effet de serre (GES) Programme de compensation volontaire des gaz à effet de serre (GES) Volet déplacements professionnels L Université et la lutte aux changements climatiques L Université Laval souhaite contribuer à la lutte

Plus en détail

CADRE D INTERPRÉTATION

CADRE D INTERPRÉTATION GRANDS INDICATEURS ÉCONOMIQUES ET L AGROALIMENTAIRE Yvon Boudreau Ministère de l Agriculture, des Pêcheries et de l Alimentation 25 novembre 2015 PLAN DE LA PRÉSENTATION Cadre d interprétation Indicateurs

Plus en détail

ÉNERGIE ET GÉOPOLITIQUE

ÉNERGIE ET GÉOPOLITIQUE ÉNERGIE ET GÉOPOLITIQUE DONNÉES DE BASE SUR L ÉNERGIE DANS LE MONDE Les réserves La production La consommation Les prix du pétrole Les routes de l énergie LES RESERVES Région du monde LES RÉSERVES ÉNERGÉTIQUES

Plus en détail

Séminaire sur la compilation des statistiques du commerce international de marchandises, Abuja, Nigeria, 30 août - 2 septembre 2005

Séminaire sur la compilation des statistiques du commerce international de marchandises, Abuja, Nigeria, 30 août - 2 septembre 2005 NATIONS UNIES DEPARTEMENT DES AFFAIRES ECONOMIQUES ET SOCIALES DIVISION DE STATISTIQUE Séminaire sur la compilation des statistiques du commerce international de marchandises, Abuja, Nigeria, 30 août -

Plus en détail

Trading our health away. Prêts à échanger votre santé?

Trading our health away. Prêts à échanger votre santé? Trading our health away Prêts à échanger votre santé? Plan I. Est-ce grave docteur? 1. Tensiomètre : définir les concepts 2. Documentaire : une pêche d'enfer 3. Quiz : les raisons du libre-échange 4. Photo-langage

Plus en détail

Communauté Économique et Monétaire de l Afrique Centrale CEMAC

Communauté Économique et Monétaire de l Afrique Centrale CEMAC Communauté Économique et Monétaire de l Afrique Centrale CEMAC ATELIER DE REFLEXION SUR LE PROGRAMME ECONOMIQUE REGIONAL DE LA CEMAC (2010-2025) Douala 7-9 Août 2013 CRISE EUROPEENNE QUEL IMPACT SUR LE

Plus en détail

Développement Durable

Développement Durable Développement Durable Estelle Iacona Professeur École Centrale Paris Énergie NASA Les 7 enjeux du Développement Durable Économie Pascal da Costa (École Centrale Paris) Démographie Gilles Pison (INED) Énergie

Plus en détail

ASSOCIATION MINIÈRE DU CANADA

ASSOCIATION MINIÈRE DU CANADA ASSOCIATION MINIÈRE DU CANADA L Association minière du Canada (AMC) est l organisme national représentant l industrie minière du Canada. Elle regroupe les entreprises œuvrant dans les domaines de l exploration

Plus en détail

Comment vit-on dans les marges de l Empire? Stéphane Paquin, Ph.D Professeur agrégé École de politique appliquée

Comment vit-on dans les marges de l Empire? Stéphane Paquin, Ph.D Professeur agrégé École de politique appliquée Comment vit-on dans les marges de l Empire? Stéphane Paquin, Ph.D Professeur agrégé École de politique appliquée Hégémonie américaine Hyperpuissance Puissance relationnelle Kindleberger, Gilpin, Krasner,

Plus en détail

Admission Collège universitaire - session 2013 Copie épreuve d Histoire Premier exercice : Composition

Admission Collège universitaire - session 2013 Copie épreuve d Histoire Premier exercice : Composition Admission Collège universitaire - session 2013 Copie épreuve d Histoire Premier exercice : Composition Sujet 1 : un exemple d économie-monde, l économie-monde britannique L économiste et historien français

Plus en détail

L évolution du commerce international et ses conséquences pour le Canada

L évolution du commerce international et ses conséquences pour le Canada L évolution du commerce international et ses conséquences pour le Canada Congrès annuel de l Association des économistes québécois Glen Hodgson Premier vice-président et économiste en chef Conference Board

Plus en détail

Fonds d investissement Distribution au détail Définitions des catégories

Fonds d investissement Distribution au détail Définitions des catégories (Comité des normes des fonds d investissement canadiens) Fonds d investissement Distribution au détail Définitions des catégories 31 mai 2006 (avec amendements en vigueur au 1 er août 2006) Toutes les

Plus en détail

Le commerce extérieur de la Belgique

Le commerce extérieur de la Belgique Le commerce extérieur de la Belgique janvier-septembre 2010 Le commerce extérieur de la Belgique à l issue des 9 premiers mois de 2010 (Source: BNB concept communautaire*) Analyse des chiffres des 9 premiers

Plus en détail

PARTIE 1 : DES ECHANGES A LA DIMENSION DU MONDE

PARTIE 1 : DES ECHANGES A LA DIMENSION DU MONDE Géographie Leçon du 22/09/11 CHAPITRE 13 p 214 PARTIE 1 : DES ECHANGES A LA DIMENSION DU MONDE Rappel du programme : Différence entre monde et planète : monde = on s intéresse aux Hommes (zones et espaces)

Plus en détail

Mondialisation et territoires : quelques approches 4em partie. Laurent CARROUE Mardi 27 et mercredi 28 mars 2012 Académie de Nice

Mondialisation et territoires : quelques approches 4em partie. Laurent CARROUE Mardi 27 et mercredi 28 mars 2012 Académie de Nice Mondialisation et territoires : quelques approches 4em partie Laurent CARROUE Mardi 27 et mercredi 28 mars 2012 Académie de Nice C. Le Brésil, nouvelle puissance? Les nouvelles diplomaties des puissances

Plus en détail

L incidence des hausses de prix des produits de base sur la balance commerciale du Canada 1

L incidence des hausses de prix des produits de base sur la balance commerciale du Canada 1 Affaires étrangè et Commerce International Canada Le Bureau de l économiste en chef Série de papiers analytiques L incidence des hausses de prix des produits de base sur la balance commerciale du Canada

Plus en détail

MOUVEMENTS MIGRATOIRES

MOUVEMENTS MIGRATOIRES PARTIE 5 MOUVEMENTS page 363 5 MOUVEMENTS page 364 SOMMAIRE MOUVEMENTS n Répartition par nationalité des travailleurs entrés en France au cours de l année 29 366 n L immigration familiale 367 à 37 n Les

Plus en détail

Focus sur Asie 9 pays: Chine, Hong Kong, Inde, Japon, Singapour, Corée du Sud, Taiwan, Thaïlande et Vietnam

Focus sur Asie 9 pays: Chine, Hong Kong, Inde, Japon, Singapour, Corée du Sud, Taiwan, Thaïlande et Vietnam Focus sur Asie 9 pays: Chine, Hong Kong, Inde, Japon, Singapour, Corée du Sud, Taiwan, Thaïlande et Vietnam 1 Chine Singapour Hong Kong Cross Border ZBA Crédit Agricole CIB succursale du Japon solutions

Plus en détail

Augmentation de presque un tiers des investissements mondiaux dans les énergies renouvelables (211 milliards de dollars)

Augmentation de presque un tiers des investissements mondiaux dans les énergies renouvelables (211 milliards de dollars) Embargo : 9 h 30 EDT (13 h 30 GMT), jeudi 7 juillet 2011 Le rapport Global Trends in Renewable Energy Investment 2011 (Tendances mondiales de l investissement dans les énergies renouvelables 2011) va être

Plus en détail

«Programme d aide à la création d entreprises innovantes en Méditerranée» Marseille 14 & 15 Avril 2014

«Programme d aide à la création d entreprises innovantes en Méditerranée» Marseille 14 & 15 Avril 2014 «Programme d aide à la création d entreprises innovantes en Méditerranée» Marseille 14 & 15 Avril 2014 l Algérie, Une économie riche à fort potentiel Salim BRANKI Directeur d études chragé de la promotion

Plus en détail

Les perspectives économiques

Les perspectives économiques Les perspectives économiques Les petits-déjeuners du maire Chambre de commerce d Ottawa / Ottawa Business Journal Ottawa (Ontario) Le 27 avril 2012 Mark Carney Mark Carney Gouverneur Ordre du jour Trois

Plus en détail

La France I/PRINCIPAUX INDICATEURS : Pays : France. Capitale : Paris. Chef de l état : Nicolas Sarkozi. Premier ministre : François Fillon

La France I/PRINCIPAUX INDICATEURS : Pays : France. Capitale : Paris. Chef de l état : Nicolas Sarkozi. Premier ministre : François Fillon La France I/PRINCIPAUX INDICATEURS : Pays : France Capitale : Paris Chef de l état : Nicolas Sarkozi Premier ministre : François Fillon Superficie : 551 500 km² Population : 62 616 400 habitants Croissance

Plus en détail

Perspectives économiques du Canada :

Perspectives économiques du Canada : Perspectives économiques du Canada : 2015 une année remplie d incertitude Pedro Antunes Économiste en chef adjoint, Le Conference Board du Canada Le 22 septembre 2015 conferenceboard.ca Perspectives mondiales

Plus en détail

Hausse du prix de l énergie, hausse des prix agricoles : moyen et long terme? tancrede.voituriez@iddri.org

Hausse du prix de l énergie, hausse des prix agricoles : moyen et long terme? tancrede.voituriez@iddri.org Hausse du prix de l énergie, hausse des prix agricoles : quelles relations et implications à moyen et long terme? Tancrède Voituriez tancrede.voituriez@iddri.org Cinq vérités sur la crise (2006-2008) 2008)

Plus en détail

Perspectives économiques 2013-2014

Perspectives économiques 2013-2014 Carlos Leitao Économiste en chef Courriel : LeitaoC@vmbl.ca Twitter : @vmbleconomie Perspectives économiques 2013-2014 L amélioration de l économie atténuée par l incertitude politique Prix du pétrole:

Plus en détail

Revenu par habitant le plus élevé de toutes les grandes économies de la région (9.670 dollars en 2007).

Revenu par habitant le plus élevé de toutes les grandes économies de la région (9.670 dollars en 2007). Sandra Fuentes-Berain Ambassadeur Ambassade du Mexique en Belgique et au Luxembourg Mission du Mexique auprès de l Union européenne. I. Introduction Mexique : 13 ème économie du monde (PIB), 8 ème importateur,

Plus en détail

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Chambre de commerce du Grand Moncton Moncton (Nouveau-Brunswick) 21 novembre 2012 Tim Lane Sous-gouverneur Banque du Canada

Plus en détail

Rapport semestriel au 30 juin 2015

Rapport semestriel au 30 juin 2015 A nthologie Rapport semestriel au 30 juin 2015 Le fonds 1. L environnement économique et financier 2015 Au premier semestre 2015, l économie mondiale a globalement évolué à des niveaux légèrement inférieurs

Plus en détail

FAIRE FACE AUX CHOCS DES COURS DES MATIÈRES PREMIÈRES À L EXPORTATION : L EXPÉRIENCE DU ZIMBABWE. Présenté par. W. L. Manungo

FAIRE FACE AUX CHOCS DES COURS DES MATIÈRES PREMIÈRES À L EXPORTATION : L EXPÉRIENCE DU ZIMBABWE. Présenté par. W. L. Manungo FAIRE FACE AUX CHOCS DES COURS DES MATIÈRES PREMIÈRES À L EXPORTATION : L EXPÉRIENCE DU ZIMBABWE Présenté par W. L. Manungo Secrétaire pour les finances, Zimbabwe Plan de la présentation Introduction Structure

Plus en détail

Sciences, guerre, et développement

Sciences, guerre, et développement Sciences, guerre, et développement E. Zaccai (partie 2) 2012-2013 PREPARATION 3 Pole Berhneim Paix et Citoyenneté de l'ulb Définitions du développement, évolution des richesses et de la santé dans le monde

Plus en détail

Les exportations de produits manufacturés de l Europe ont atteint près de 5 000 milliards de dollars EU en 2013

Les exportations de produits manufacturés de l Europe ont atteint près de 5 000 milliards de dollars EU en 2013 Les exportations de produits manufacturés de l Europe ont atteint près de 5 000 milliards de dollars EU en 2013 Exportations de marchandises par région et par produit, 2013 (milliards de $EU) Augmentation

Plus en détail

La Géothermie D.Madet

La Géothermie D.Madet La Géothermie D.Madet La chaleur de la terre augmente avec la profondeur. Les mesures récentes de l accroissement de la température avec la profondeur, appelée gradient géothermique, ont montré que cette

Plus en détail

La zone euro et la crise des dettes publiques

La zone euro et la crise des dettes publiques La zone euro et la crise des dettes publiques Charles Wyplosz Institut de Hautes Etudes Internationales et du Développement, Genève Conférence SYZQUANT Genève le 23 novembre 2010 Dettes en 2010 (% PIB)

Plus en détail

L évolution du G20 et de l économie mondiale - Perspective du ministère des Finances

L évolution du G20 et de l économie mondiale - Perspective du ministère des Finances L évolution du G20 et de l économie mondiale - Perspective du ministère des Finances Présentation à l Association des économistes québécois Par Jean-François Perrault Direction des finances et des échanges

Plus en détail

LA GOUVERNANCE ÉCONOMIQUE MONDIALE DEPUIS 1944

LA GOUVERNANCE ÉCONOMIQUE MONDIALE DEPUIS 1944 RÉVISIONS DES ÉPREUVES DU BACCALAURÉAT Histoire LA GOUVERNANCE ÉCONOMIQUE MONDIALE DEPUIS 1944 HISTOIRE La gouvernance économique mondiale depuis 1944 LEAGUE OF NATIONS 1919 : création de la Société des

Plus en détail

BMCE Bank et son Environnement

BMCE Bank et son Environnement BMCE Bank et son Environnement Economie Mondiale 44 SORTIE DE CRISE ET REMISE EN QUESTION DES MODELES Depuis l éclatement de la bulle financière internationale en 2008, de plus en plus d économistes en

Plus en détail

FIN-INTER-01 LE CONTEXTE

FIN-INTER-01 LE CONTEXTE FIN-INTER-01 LE CONTEXTE Public concerné : Etudiants niveau Bac + 2. Durée indicative : 2 heures Objectifs : Positionner le domaine de la finance internationale dans son contexte. Pré requis : Néant. Modalités

Plus en détail

A TENDANCES RÉCENTES DU COMMERCE INTERNATIONAL

A TENDANCES RÉCENTES DU COMMERCE INTERNATIONAL I A évolution récente du commerce et quelques TENDANCES RÉCENTES DU COMMERCE INTERNATIONAL 1. Introduction: La croissance du commerce et de la production a été moins rapide en 2 que l année précédente

Plus en détail

Table des matières (1 de 4)

Table des matières (1 de 4) Le calepin Le commerce extérieur du Québec constitue un aide-mémoire sur les échanges de biens et de services du Québec. Cet outil réunit surtout des données sur les exportations et les importations et

Plus en détail

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 2015)

Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 2015) Evolution de la Conjoncture Economique (Premier Trimestre 215) Banque Centrale de Tunisie Avril 215 1- Environnement International 1-1. Croissance Economique - Selon les prévisions du Fonds monétaire international

Plus en détail

Nos activités et nos rejets polluants deviennent problématiques, et génèrent des inquiétudes sur l avenir de l humanité et de son environnement.

Nos activités et nos rejets polluants deviennent problématiques, et génèrent des inquiétudes sur l avenir de l humanité et de son environnement. LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Constats et enjeux En un siècle, l impact de l homme sur la nature a bouleversé l environnement. Nos modes de production et de consommation sont en cause, ainsi que nos choix énergétiques.

Plus en détail

Orientations stratégiques en matière de développement minier

Orientations stratégiques en matière de développement minier Ministère de l Energie et des Mines Orientations stratégiques en matière de développement minier Journées Nationales de l Industrie Minérale Marrakech, 23-25 novembre 2005 1 Plan de l exposé Place de l

Plus en détail

Dix signaux qui montrent que la transition est en marche

Dix signaux qui montrent que la transition est en marche Dix signaux qui montrent que la transition est en marche Pour comprendre le futur, il faut parfois se tourner vers le passé. Revenons en 1890. Le premier indice de la Bourse de New York, le fameux Dow

Plus en détail

Le commerce extérieur du Canada en 2013 Balance des biens

Le commerce extérieur du Canada en 2013 Balance des biens Le commerce extérieur du Canada en 2013 Balance des biens Résumé En 2013, la balance commerciale canadienne a enregistré un déficit réduit de 38% par rapport à 2012 à 7,4 MdCAD (0,4% du PIB), sous l effet

Plus en détail

Solutions de financement novatrices pour les projets d efficacité énergétique Congrès 2015 - Conseil de l'industrie forestière du Québec

Solutions de financement novatrices pour les projets d efficacité énergétique Congrès 2015 - Conseil de l'industrie forestière du Québec Solutions de financement novatrices pour les projets d efficacité énergétique Congrès 2015 - Conseil de l'industrie forestière du Québec Geneviève Gauthier Directrice nationale, Econoler 1 ECONOLER 2 Firme

Plus en détail

Changement de moteur

Changement de moteur (CEPII) Présentation de l économie mondiale 2008 On l attendait depuis longtemps! Le déséquilibre de la croissance et les global imbalances Chaque année, commentaire du creusement continu du déficit courant

Plus en détail

Genèse du pétrole. Il faut 23 tonnes de matières organiques et plusieurs millions d années pour obtenir un litre d essence.

Genèse du pétrole. Il faut 23 tonnes de matières organiques et plusieurs millions d années pour obtenir un litre d essence. Genèse du pétrole Il faut 23 tonnes de matières organiques et plusieurs millions d années pour obtenir un litre d essence. 1 F. Soso 2008 Les habitudes Cela fait 200 ans que l on dispose d énergie abondante

Plus en détail

Tendances conjoncturelles Octobre 2013

Tendances conjoncturelles Octobre 2013 Tendances conjoncturelles Octobre 2013 Les illustrations et les tableaux du présent jeu de transparents sont issus de la publication du SECO «Tendances conjoncturelles, automne 2013» Pour toute question

Plus en détail

INDICATEURS MENSUELS DES ECHANGES EXTERIEURS

INDICATEURS MENSUELS DES ECHANGES EXTERIEURS è INDICATEURS MENSUELS DES ECHANGES EXTERIEURS IMEE N 11/2011 Le chiffre du mois Les recettes MRE ont atteint à fin novembre 2011 53,7Milliards de dirhams contre 49,7Milliards de dirhams un an auparavant.

Plus en détail

Des secousses affectent les marchés

Des secousses affectent les marchés 1 Performance des indices de référence des marchés DEX - Univers 1-5,6% 5,6% 3,7% 4, 3,7% 4, 2,8% 2,6% 2,8% 2,6% 1,2% 1,2% -0,3% -0, 1% -0,3% -0, 1% -1,4% -1,4% 10,3% 6,7% 5,7% 5,1% 5, 5, 5,3% 5, 7% 6,

Plus en détail

Guerre des devises : implications pour l investisseur canadien

Guerre des devises : implications pour l investisseur canadien Guerre des devises : implications pour l investisseur canadien 9 septembre 2014 Équipe de répartition de l actif et des devises Vincent Lépine Vice-président, Répartition de l'actif et gestion des devises

Plus en détail

Pologne I/PRINCIPAUX INDICATEURS : Pays : Pologne. Capitale : Varsovie. Président : Bronislaw Komorowski. Président du conseil : Donald Tusk

Pologne I/PRINCIPAUX INDICATEURS : Pays : Pologne. Capitale : Varsovie. Président : Bronislaw Komorowski. Président du conseil : Donald Tusk Pologne I/PRINCIPAUX INDICATEURS : Pays : Pologne Capitale : Varsovie Président : Bronislaw Komorowski Président du conseil : Donald Tusk Superficie : 312 685 km² Population : 38 441 588 habitants Croissance

Plus en détail

SRI LANKA PRINCIPAUX INDICATEURS : Capitale : Sri Jayawardenapura. Chef de l état : Mahinda Rajapakse. 1 er ministre: D.M.Jayartne

SRI LANKA PRINCIPAUX INDICATEURS : Capitale : Sri Jayawardenapura. Chef de l état : Mahinda Rajapakse. 1 er ministre: D.M.Jayartne SRI LANKA PRINCIPAUX INDICATEURS : Pays : Sri Lanka Capitale : Sri Jayawardenapura Chef de l état : Mahinda Rajapakse 1 er ministre: D.M.Jayartne Superficie : 65 610 km² Population : 21 300 000 habitants

Plus en détail

Portrait du conférencier

Portrait du conférencier Portrait du conférencier Stéphane Paquin est professeur titulaire à l École nationale d administration publique. Il est également le titulaire de la Chaire de recherche du Canada en économie politique

Plus en détail

L IMMATÉRIEL DES PAYS, AVANTAGE COMPÉTITIF DANS LA MONDIALISATION?

L IMMATÉRIEL DES PAYS, AVANTAGE COMPÉTITIF DANS LA MONDIALISATION? L IMMATÉRIEL DES PAYS, AVANTAGE COMPÉTITIF DANS LA MONDIALISATION? W, Havas Design, HEC Paris, Ernst & Young et Cap présentent un classement inédit des pays : (enquête réalisée par l institut Harris Interactive)

Plus en détail

Rendement des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Rendement des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Rendement des fonds de pension et des fonds de

Plus en détail