JOURNEE TECHNIQUE AFIAP du 15 Mai 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "JOURNEE TECHNIQUE AFIAP du 15 Mai 2014"

Transcription

1 JOURNEE TECHNIQUE AFIAP du 15 Mai 2014 Introduction des méthodes CND innovantes au service de la Catherine HERVE; Henri WALASZEK; Mohammed CHERFAOUI CETIM Page 1

2 Plan de la présentation Les méthodes CND appliquées aux ESP: Contexte Les méthodes CND innovantes dans la Les méthodes alternatives à la radiographie : Le contrôle ultrasonore TOFD Le contrôle ultrasonore multiéléments Les méthodes globales Les Ondes guidées L émission acoustique La thermographie IR Page 2

3 Plan de la présentation Les méthodes CND appliquées aux ESP: Contexte Les méthodes CND innovantes dans la Les méthodes alternatives à la radiographie : Le contrôle ultrasonore TOFD Le contrôle ultrasonore multiéléments Les méthodes globales Les Ondes guidées L émission acoustique La thermographie IR Page 3

4 L intérêt des contrôles non destructifs pour les ESP Le plus couramment : Détection de défauts, hétérogénéités dans la matière Positionnement des défauts Dimensionnement des défauts Mesure de perte d épaisseur Parfois, caractérisation : Détermination de caractéristiques mécaniques Contrôle de contraintes Profondeur de traitement Page 4

5 Notion de défaut en contrôles non destructifs Définition normalisée : Les contrôles non destructif détectent des «indications» Les indications sont qualifiées en défaut en relation avec les critères d acceptation (codes, normes..) Page 5

6 Les types de défauts recherchés sur produits métalliques Elaboration Retassures, soufflures, inclusions, ségrégations, structure en bande, criques, inclusions Transformation Replis, criques, dédoublures, grossissement de grain, brûlure Fabrication : traitement, usinage, soudage Défaut géométrique, manque de pénétration, tapure, contraintes, décarburation, écrouissage, criques, soufflure, retassures, inclusions, collage, Fonctionnement Usure, corrosion, abrasion, fatigue, déformation, rupture Page 6

7 Application des contrôles non destructifs pour les ESP Quand? En cours de fabrication, en fin de production Durant la vie du composant Maintenance préventive Maintenance curative (réparation) En appui à l analyse de défaillance Page 7

8 Plan de la présentation Les méthodes CND appliquées aux ESP: Contexte Les méthodes CND innovantes dans la Les méthodes alternatives à la radiographie : Le contrôle ultrasonore TOFD Le contrôle ultrasonore multiéléments Les méthodes globales Les Ondes guidées L émission acoustique La thermographie IR Page 8

9 Les méthodes de CND innovantes Quelles évolutions? Évolution des électroniques Évolution de la micro-informatique Ondes guidées Emission Acoustique Intégration des technologies médicales : Évolution des capteurs: techniques multiéléments Développement de l imagerie US multiéléments TOFD Thermographie IR Tomographie Page 9

10 Maintenance Industrielle et CND rapidité des CND Quels besoins? Quels enjeux? Quels challenges? Facilité de mise en œuvre des CND Globalité des CND Page 10

11 Les méthodes de CND innovantes: Quelles évolutions? Évolution des électroniques Évolution de la micro-informatique Ondes guidées Emission Acoustique Méthodes globales Intégration des technologies médicales : Évolution des capteurs: techniques multiéléments Développement de l imagerie US multiéléments TOFD Thermographie IR Tomographie Méthodes alternatives à la RX Page 11

12 Plan de la présentation Les méthodes CND appliquées aux ESP: Contexte Les méthodes CND innovantes dans la Les méthodes alternatives à la radiographie : Le contrôle ultrasonore TOFD Le contrôle ultrasonore multiéléments Les méthodes globales Les Ondes guidées La thermographie IR L émission acoustique Page 12

13 Les méthodes alternatives à la Radiographie Le contrôle Ultrasonore TOFD trans mitte r 1 3 rece iver Image TOFD Wall thickn ess Image radio Méthode normalisée Page 13

14 Les méthodes alternatives à la Radiographie Le contrôle Ultrasonore TOFD Contrôle soudure en X Comparaison TOFD/RX Fissures en surface (bord de cordon) Bscan - TOFD Radiographie X Page 14

15 Les méthodes alternatives à la Radiographie Le contrôle Ultrasonore TOFD Contrôle soudure en V Comparaison TOFD/RX porosités Bscan - TOFD Radiographie X Page 15

16 Les méthodes alternatives à la Radiographie Le contrôle Ultrasonore TOFD Contrôle par cartographie TOFD sur structure chaudronnée Le TOFD utilise deux traducteurs placés symétriquement par rapport au cordon de soudure. Déplacement des traducteurs parallèlement à la soudure : création d une cartographie : B Scan Détection et dimensionnement de défauts Mise en regard avec les critères d acceptation, décision de prélèvement Page 16

17 Les méthodes alternatives à la Radiographie Le contrôle Ultrasonore TOFD Contrôle US TOFD de corrosion de canalisation de refroidissement d un tunnel Transmitting probe Conventional ultrasonic probe Receiving probe Incident beam No reflection Diffracted beam pitting Avantages de la méthode TOFD /US traditionnels Page 17

18 Les méthodes alternatives à la Radiographie Le contrôle Ultrasonore TOFD Maintenance préventive: Contrôle des conduites d Eurotunnel Contrôle sur site Sécurisation et fiabilisation des conduites inspectées Page 18

19 Les méthodes alternatives à la Radiographie Le contrôle Ultrasonore TOFD Avantages: imagerie rapide, traçabilité, portabilité Limitations: taille du capteur Page 19

20 Plan de la présentation Les méthodes CND appliquées aux ESP: Contexte Les méthodes CND innovantes dans la Les méthodes alternatives à la radiographie : Le contrôle ultrasonore TOFD Le contrôle ultrasonore multiéléments Les méthodes globales Les Ondes guidées L émission acoustique La thermographie IR Page 20

21 Les méthodes alternatives à la Radiographie Le contrôle Ultrasonore multiéléments Principe Plusieurs éléments piézoélectriques pilotables indépendamment Génération de lois de retard pour l excitation des éléments Balayage électronique Focalisation électronique Evolution des ultrasons: Imagerie ultrasonore multiéléments Avantages Rapidité grâce au balayage Traçabilité grâce aux sauvegardes Facilité d exploitation grâce à l imagerie Défectologie Page 21

22 Les méthodes alternatives à la Radiographie Le contrôle Ultrasonore multiéléments Rayons X Acier carbone épaisseur 35 mm Normalisation Européenne en cours Défectologie Page 22

23 Les méthodes alternatives à la Radiographie Le contrôle Ultrasonore multiéléments Mesure d épaisseur par ultrasons sur site Page 23

24 Les méthodes alternatives à la Radiographie Le contrôle Ultrasonore multiéléments Profils d épaisseur par ultrasons multiéléments sur paroi de composant Mesure d épaisseur Page 24

25 Remplacement de la radiographie par des méthodes alternatives : autres documents existants Page 25

26 Plan de la présentation Les méthodes CND appliquées aux ESP: Contexte Les méthodes CND innovantes dans la Les méthodes alternatives à la radiographie : Le contrôle ultrasonore TOFD Le contrôle ultrasonore multiéléments Les méthodes globales Les Ondes guidées L émission acoustique La thermographie IR Page 26

27 Les méthodes globales Les Ondes Guidées Principe de fonctionnement Modes de propagation Longitudinal (L) Torsion (T) Flexion (F) Sens de propagation des ondes Mesure d épaisseur Page 27

28 Les méthodes globales Les Ondes Guidées Principe de fonctionnement Modes de propagation Une réflexion a lieu lorsque l onde rencontre une variation de section Soudure Support Piquage Perte d épaisseur Corrosion/Erosion interne Support soudé Corrosion externe Page 28

29 Les méthodes globales Les Ondes Guidées Schématisation des signaux Sonde ondes guidées Bride Soudure Perte de métal Perte de métal Amplitude - A-scan Mode symétrique Mode de flexion vertical Mode de flexion horizontal Mode symétrique Distance Page 29

30 Les méthodes globales Les Ondes Guidées Focalisation avec systèmes multiéléments Permet de concentrer l énergie sur une zone particulière Augmentation de la sensibilité Informations sur positionnement et taille du défaut Importance des modes asymétriques Teletest Source TWI Page 30

31 Les méthodes globales Les Ondes Guidées Passage sous routes, rivières et voies ferrées, ponts Tube de centrales thermiques, usines pétrochimiques, raffineries.. Diamètres 1-72 Températures de -40 à 120 C Page 31

32 Les méthodes globales Les Ondes Guidées Ex : tubes d échangeurs Source SWRI Source SWRI Page 32

33 Les méthodes globales Les Ondes Guidées Points forts Gain de temps Possibilité de contrôler en service Facilité d installation Mise en œuvre du contrôle très rapide Contrôle des zones inaccessibles Echafaudages non nécessaires Limitation du nombre d excavations Seule une petite section doit être décalorifugée Page 33

34 Limitations Contrôle qualitatif Étalonnage dépendant de la qualité des soudures Catégorisation des indications - % de perte de section Deuxième méthode de contrôle nécessaire pour valider et caractériser les indications Interprétation complexe Distorsion du signal en cas de géométrie complexe Dispersion des signaux Faisabilité pas toujours prévisible Atténuation due à la fuite d énergie dans le revêtement ou contenu Géométrie complexe Les méthodes globales Les Ondes Guidées Page 34

35 Les méthodes globales Les Ondes Guidées Illustration de l influence du revêtement Tube nu Revêtement PE Teletest Page 35

36 Plan de la présentation Les méthodes CND appliquées aux ESP: Contexte Les méthodes CND innovantes dans la Les méthodes alternatives à la radiographie : Le contrôle ultrasonore TOFD Le contrôle ultrasonore multiéléments Les méthodes globales Les Ondes guidées L émission acoustique La thermographie IR Page 36

37 Les méthodes globales Le contrôle par émission acoustique Principe de l Emission Acoustique (EA) capteur Preamplificateur Détection Enregistrement Analyse Evaluation Paramètres d EA Page 37

38 Les méthodes globales Le contrôle par émission acoustique Exemple : Apport des CND au diagnostic global Maintenance préventive CND Maintenance curative CND+ analyse métallographiques Durée de vie Calculs+ réparations Sphère de stockage de gaz Volume: m 3 Année de construction: 1985 Page 38

39 Les méthodes globales Le contrôle par émission acoustique EA réalisée sur une Epreuve Hydraulique à 22.5 bar Vérifications préliminaires Vérification de la localisation sur pied de sphère Vérification de la localisation sur portion de soudure circulaire Mise en évidence de zones émissives - Identification - Analyse - Caractérisation Page 39

40 Les méthodes globales Le contrôle par émission acoustique Mise en évidence de régions émissives localisées - Repérage physique sur l ESP Page 40

41 Les méthodes globales Le contrôle par émission acoustique CND complémentaires sur les régions émissives - UT - TOFD pour les soudures circulaires ou verticales (bout à bout) -UT classiques pour piquages, trous d homme, - Magnéto ou ressuage - Radio sur certaines zones Page 41

42 Les méthodes globales Le contrôle par émission acoustique Analyse des indications avec recherche d antécédents pour enrichir le diagnostic. Exemple de la région «K» - Détection et dimensionnement de 3 défauts internes - Radiographie mettant en évidence des indications acceptables - Analyse des radio initiales : indications déjà présentes Pas d évolution significative Page 42

43 Les méthodes globales Le contrôle par émission acoustique Analyses métallurgiques répliques métallurgiques sur certaines indications pour confirmer la morphologie des défauts débouchant et vérifier l état métallurgique autour. Page 43

44 Les méthodes globales Le contrôle par émission acoustique Analyses métallurgiques Un prélèvement «type barquette» a été réalisé sur une indication particulière Page 44

45 Les méthodes globales Le contrôle par émission acoustique Analyses métallurgiques Ouverture Analyses et examens labo Coupe transverse Fractographie Page 45

46 Les méthodes globales Le contrôle par émission acoustique Analyses métallurgiques Présence d une fissure débouchante peu profonde et d un défaut interne (Pr = 10 mm) manque de fusion Confirmation des CND Pas d évolution sensible des indications Page 46

47 Les méthodes globales Le contrôle par émission acoustique Calculs et durée de vie La détermination de la durée de vie résiduelle d un ESP présentant des défauts plans suppose la connaissance : - de la position et de la géométrie des défauts plans mesurés, - du champ de contraintes principales dans la zone de localisation des défauts - de la caractéristique mécanique du matériau vis à vis de la propagation de fissures. Logiciel utilisé : CETIM SECURE développé sur la base de l API RP 579 fitness for service Page 47

48 Les méthodes globales Le contrôle par émission acoustique Calculs et durée de vie Défaut K : pas de danger particulier, compte tenu du nombre minimum de cycles résiduels calculés Page 48

49 Les méthodes globales Le contrôle par émission acoustique Recommandations de réparation Calcul de durée de vie maintien de la sphère en service. Nécessité de réparer - Les régions contenant des indications de surface Meulage ou affouillement + rechargement - Le prélèvement «barquette» affouillement + rechargement Rédaction d une procédure de réparations Page 49

50 Les méthodes globales Le contrôle par émission acoustique Suivi des réparations Réalisation des meulages des indications de surface peu profondes Rechargement par soudage des zones plus profondes et du prélèvement. Soudure terminée brute de soudage Maintien du préchauffage entre passe Page 50

51 Les méthodes globales Le contrôle par émission acoustique Contrôles après réparations Contrôles réalisés par les CND classiques. Quelques petites indications linéaires très superficielles éliminées par meulage. Validation des réparations Mise en place d un plan de contrôle périodique de la sphère Page 51

52 Plan de la présentation Les méthodes CND appliquées aux ESP: Contexte Les méthodes CND innovantes dans la Les méthodes alternatives à la radiographie : Le contrôle ultrasonore TOFD Le contrôle ultrasonore multiéléments Les méthodes globales Les Ondes guidées L émission acoustique La thermographie IR Page 52

53 Les méthodes globales La thermographie infrarouge active Lampes halogènes Lampes flashs Courants de Foucault Page 53

54 Les méthodes globales La thermographie infrarouge active Détection de corrosion interne sur tuyauterie Détection des zones corrodées Page 54

55 Merci de votre attention Des questions? Page 55

Les nouvelles techniques de contrôle non destructif: un atout pour votre entreprise

Les nouvelles techniques de contrôle non destructif: un atout pour votre entreprise Lundi de la mécanique 8 avril 2013 CEA Cadarache Page 2 JT 06/06/2012t Les nouvelles techniques de contrôle non destructif: un atout pour votre entreprise Henri Walaszek Pôle EPI Expert référent CND Page

Plus en détail

Guide Utilisateur des Techniques Alternatives au Ressuage et à la Magnétoscopie

Guide Utilisateur des Techniques Alternatives au Ressuage et à la Magnétoscopie Guide Utilisateur des Techniques Alternatives au Ressuage et à la Magnétoscopie Fiche thématique A01 Les techniques alternatives au ressuage et à la magnétoscopie Cette fiche liste les techniques qui peuvent

Plus en détail

Méthode de monitoring de la corrosion localisée par la technique d émission acoustique : information, diagnostic et aide à la décision.

Méthode de monitoring de la corrosion localisée par la technique d émission acoustique : information, diagnostic et aide à la décision. Matériaux 2014 Méthode de monitoring de la corrosion localisée par la technique d émission acoustique : information, diagnostic et aide à la décision. Alain PROUST, Jean Claude LENAIN, Thierry FAURE -

Plus en détail

Intervention notable sur colonne de grande hauteur

Intervention notable sur colonne de grande hauteur A.F.I.A.P. Association française des ingénieurs en appareils à pression Intervention notable sur colonne de grande hauteur Xavier LEBLANC Responsable Inspection GRANDE PAROISSE Gd Quevilly Jean-Noël SIMIER

Plus en détail

Caractérisation de défauts par Magnétoscopie, Ressuage, Courants de Foucault

Caractérisation de défauts par Magnétoscopie, Ressuage, Courants de Foucault Page 1 25 octobre 2012 Journée «Contrôle non destructif et caractérisation de défauts» Caractérisation de défauts par Magnétoscopie, Ressuage, Courants de Foucault Henri Walaszek sqr@cetim.fr Tel 0344673324

Plus en détail

LE TRANSPORT DU GAZ NATUREL PAR GAZODUC. Fiabilité des canalisations haute pression. Rémi Batisse

LE TRANSPORT DU GAZ NATUREL PAR GAZODUC. Fiabilité des canalisations haute pression. Rémi Batisse Médiathèque GDF SUEZ /CHARLES STUDIO LE TRANSPORT DU GAZ NATUREL PAR GAZODUC Fiabilité des canalisations haute pression Rémi Batisse remi.batisse@gdfsuez.com 18 novembre 2010 Plan de l exposé Une très

Plus en détail

CONTRÔLES NON DESTRUCTIFS ESSAIS MÉCANIQUES INSPECTIONS GARANTIR L INTÉGRITÉ DE VOS INSTALLATIONS INDUSTRIELLES

CONTRÔLES NON DESTRUCTIFS ESSAIS MÉCANIQUES INSPECTIONS GARANTIR L INTÉGRITÉ DE VOS INSTALLATIONS INDUSTRIELLES CONTRÔLES NON DESTRUCTIFS ESSAIS MÉCANIQUES INSPECTIONS GARANTIR L INTÉGRITÉ DE VOS INSTALLATIONS INDUSTRIELLES CSI IDENTIFIE ET MET EN ŒUVRE LES MEILLEURES TECHNIQUES DE CONTRÔLES ADAPTÉES À VOS BESOINS

Plus en détail

CODAP 2010, Divisions 1, 2 et 3

CODAP 2010, Divisions 1, 2 et 3 CODAP 2010, Divisions 1, 2 et 3 Alain Bonnefoy (SNCT, France abonnefoy@snct.org) Gérard Perraudin (SNCT, France g.perraudin@wanadoo.fr) RESUME Cette nouvelle édition des Divisions 1 et 2 du CODAP propose

Plus en détail

APTITUDE AU SERVICE. Martin RICHEZ GEMER 2014

APTITUDE AU SERVICE. Martin RICHEZ GEMER 2014 APTITUDE AU SERVICE Martin RICHEZ GEMER 2014 PLAN 1. Introduction 2. Informations nécessaires pour l application de ces méthodes 3. API 579-1/ASME FFS-1 Fitness for service 4. ASME PCC-2 - Repair of Pressure

Plus en détail

ETUDE PAR SIMULATION SUR LA DETECTION DE DEFAUTS DANS UN RESEAU DE RETASSURES

ETUDE PAR SIMULATION SUR LA DETECTION DE DEFAUTS DANS UN RESEAU DE RETASSURES ETUDE PAR SIMULATION SUR LA DETECTION DE DEFAUTS DANS UN RESEAU DE RETASSURES Souad BANNOUF*, Sébastien LONNE*, Fabrice FOUCHER*, Jérôme DELEMONTEZ**, Laetitia CHAPPAZ** *EXTENDE, 15 Avenue Emile Baudot,

Plus en détail

CIMI - CDT Cellule de Diffusion Technique - p 1 LE SOUDAGE AU SERVICE DE LA MAINTENANCE

CIMI - CDT Cellule de Diffusion Technique - p 1 LE SOUDAGE AU SERVICE DE LA MAINTENANCE CIMI - CDT Cellule de Diffusion Technique - p 1 LE SOUDAGE AU SERVICE DE LA MAINTENANCE CIMI - CDT Cellule de Diffusion Technique - p 2 Le soudage Assemblage de plusieurs éléments suite à la fusion obtenue

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social ECE/TRANS/WP.15/AC.1/2014/30 Distr. générale 31 décembre 2013 Français Original: anglais Commission économique pour l Europe Comité des transports intérieurs

Plus en détail

LES RÉPLIQUES MÉTALLOGRAPHIQUES

LES RÉPLIQUES MÉTALLOGRAPHIQUES CONGRÈS MATÉRIAUX 2014 Colloque 6 «Corrosion, vieillissement, durabilité, endommagement» LES RÉPLIQUES MÉTALLOGRAPHIQUES Une méthode non destructive pour contrôler le vieillissement et l endommagement

Plus en détail

L EXAMEN VISUEL DES SOUDURES. - Gaz de protection ( argon, hélium, CO2, O2)

L EXAMEN VISUEL DES SOUDURES. - Gaz de protection ( argon, hélium, CO2, O2) Fil electrode fusible Tube de contact Principe du soudage MIG / MAG Buse Gaz + - Source de courant : continu Méthode de soudage : - En poussant ou tirant - toutes positions Les consommables : Les avantages

Plus en détail

Evolution des techniques de CND par électromagnétisme et ultrasons pour un contrôle fiable des soudures

Evolution des techniques de CND par électromagnétisme et ultrasons pour un contrôle fiable des soudures Evolution des techniques de CND par électromagnétisme et ultrasons pour un contrôle fiable des soudures E. CRESCENZO a, A. PELLETIER a a IXTREM 7 rue du Verger 71530 SASSENAY ixtrem@wanadoo.fr RESUME:

Plus en détail

USM Vision 1.2 Solution complète de contrôle pour soudures pour augmenter la productivité dans la fabrication des nouveaux tuyaux d usage industriel

USM Vision 1.2 Solution complète de contrôle pour soudures pour augmenter la productivité dans la fabrication des nouveaux tuyaux d usage industriel GE Measurement & Control NEW USM Vision 1.2 Solution complète de contrôle pour soudures pour augmenter la productivité dans la fabrication des nouveaux tuyaux d usage industriel 16/128 16/128 16/128 Scan

Plus en détail

Journée d information du 22 novembre 2011 COPYRIGHT

Journée d information du 22 novembre 2011 COPYRIGHT Enjeux et objectifs du projet 1 Réduire les pressions environnementales et les risques potentiels pour la santé des opérateurs ainsi que la pénibilité des tâches Visé 20 à 30% de réduction d énergie, produits

Plus en détail

CIVA PLATEFORME DE SIMULATION POUR LE CND

CIVA PLATEFORME DE SIMULATION POUR LE CND CIVA PLATEFORME DE SIMULATION POUR LE CND Lundis de la Mécanique à Cadarache Samuel Legoupil 8 avril 2013 CEA 8 avril 2013 PAGE 1 SOMMAIRE Le Contrôle Non Destructif Apports de la simulation pour les CND

Plus en détail

LES FORMATIONS COMPLÉMENTAIRES

LES FORMATIONS COMPLÉMENTAIRES LES FORMATIONS COMPLÉMENTAIRES CND Initiation...p 106-107 Contrôle des Matériaux Composites...p 108-109 Matériaux Initiation...p 110-111 Matériaux Perfectionnement...p 112-113 Préparation au CAMARI opt.

Plus en détail

Contrôle non destructif par thermographie infrarouge stimulée : Principe et exemples d applications. par Jean - Luc Bodnar

Contrôle non destructif par thermographie infrarouge stimulée : Principe et exemples d applications. par Jean - Luc Bodnar Journée Green Testing Saint Louis 22 novembre 2012 Contrôle non destructif par thermographie infrarouge stimulée : Principe et exemples d applications par Jean - Luc Bodnar Groupe de Recherche En Sciences

Plus en détail

Radiographie Niveau 2 (accès direct)

Radiographie Niveau 2 (accès direct) Objectifs Connaître les bases du contrôle par radiographie. Mettre en œuvre des contrôles par radiographie suivant des instructions écrites. Rédiger un rapport d examen. Préparation à la certification

Plus en détail

RAPPORT D ENQUÊTE SUR UN OLÉODUC P07H0014 RUPTURE D UNE CONDUITE DE PÉTROLE BRUT

RAPPORT D ENQUÊTE SUR UN OLÉODUC P07H0014 RUPTURE D UNE CONDUITE DE PÉTROLE BRUT RAPPORT D ENQUÊTE SUR UN OLÉODUC P07H0014 RUPTURE D UNE CONDUITE DE PÉTROLE BRUT ENBRIDGE PIPELINES INC. CONDUITE 3, BORNE DE 506,2217 MILLES, PRÈS DE GLENAVON, EN SASKATCHEWAN 15 AVRIL 2007 Le Bureau

Plus en détail

Entretien, réparation et amélioration des appareils à pression

Entretien, réparation et amélioration des appareils à pression Amélioration des infrastructures Entretien, réparation et amélioration des appareils à pression Unités de distillation < Réacteurs < 3. Four à coke < Unités d alkylation < Séparateurs à haute pression

Plus en détail

CONTROLE EN SERVICE, DE CANALISATIONS EN ZONES INACCESSIBLES : ETAT DE L ART, RETOUR D EXPERIENCE ET PERSPECTIVES

CONTROLE EN SERVICE, DE CANALISATIONS EN ZONES INACCESSIBLES : ETAT DE L ART, RETOUR D EXPERIENCE ET PERSPECTIVES CONTROLE EN SERVICE, DE CANALISATIONS EN ZONES INACCESSIBLES : ETAT DE L ART, RETOUR D EXPERIENCE ET PERSPECTIVES P. Dainelli, S. Yaacoubi, W. Ke, G. Framezelle, S. Bittendiebel, Institut de Soudure F.

Plus en détail

METHODES ALTERNATIVES A LA GAMMAGRAPHIE A L IRIDIUM? Alternatives methods to Iridium gammagraphy?

METHODES ALTERNATIVES A LA GAMMAGRAPHIE A L IRIDIUM? Alternatives methods to Iridium gammagraphy? METHODES ALTERNATIVES A LA GAMMAGRAPHIE A L IRIDIUM? Alternatives methods to Iridium gammagraphy? J.Hatsch D.Chauveau A.Blettner Institut de Soudure Industrie E-mail : j.hatsch@institutdesoudure.com d.chauveau@institutdesoudure.com

Plus en détail

ACFM & AMIGO ACFM & AMIGO

ACFM & AMIGO ACFM & AMIGO ACFM & AMIGO 1 Principe de base de l ACFM Alternating Current Field Measurment (ACFM) ACFM est une technique basée sur la mesure absolue du champ magnétique en surface qui est produit par un champ magnétique

Plus en détail

Les rails passés à la loupe. Examen des rails: Mesure de rails Conduite et supervision des travaux Contrôle de véhicule Conseil

Les rails passés à la loupe. Examen des rails: Mesure de rails Conduite et supervision des travaux Contrôle de véhicule Conseil Les rails passés à la loupe Examen des rails: Mesure de rails Contrôle de véhicule Inspection de rails Maintenance et sécurité pour vos rails Nous examens we care for rails Les voies de chemin de fer sont

Plus en détail

LA THERMOGRAPHIE INFRAROUGE

LA THERMOGRAPHIE INFRAROUGE LA THERMOGRAPHIE INFRAROUGE 1 EMISSION THERMIQUE DE LA MATIERE 2 1.1 LE RAYONNEMENT ELECTROMAGNETIQUE 2 1.2 LES CORPS NOIRS 2 1.3 LES CORPS GRIS 3 2 APPLICATION A LA THERMOGRAPHIE INFRAROUGE 4 2.1 DISPOSITIF

Plus en détail

INCIDENT CANALISATION BENZENE LAVERA / FEVRIER 2012. Journées GEMER 2014 P Sebastiani

INCIDENT CANALISATION BENZENE LAVERA / FEVRIER 2012. Journées GEMER 2014 P Sebastiani INCIDENT CANALISATION BENZENE LAVERA / FEVRIER 2012 Journées GEMER 2014 P Sebastiani 1 Sommaire Le Site de Lavéra Rappel des faits et gestion de l incident Caractéristiques de la canalisation Investigations

Plus en détail

Cahier technique professionnel. Dispositions spécifiques applicables aux réservoirs sous talus destinés au stockage de gaz inflammables liquéfiés

Cahier technique professionnel. Dispositions spécifiques applicables aux réservoirs sous talus destinés au stockage de gaz inflammables liquéfiés Association Française des Ingénieurs en Appareils à Pression 39-41, rue Louis Blanc 92400 COURBEVOIE Association régie par la loi du 1 er juillet 1901 Cahier technique professionnel Dispositions spécifiques

Plus en détail

This is an author-deposited version published in: http://oatao.univ-toulouse.fr/ Eprints ID: 8848

This is an author-deposited version published in: http://oatao.univ-toulouse.fr/ Eprints ID: 8848 Open Archive Toulouse Archive Ouverte (OATAO) OATAO is an open access repository that collects the work of Toulouse researchers and makes it freely available over the web where possible. This is an author-deposited

Plus en détail

Expertise des Structures immergées

Expertise des Structures immergées Expertise des Structures immergées Structures impliquées Quais Barrages et turbines Ponts Batardeaux Prises d eau et émissaires Navires Matériaux impliqués Bois Acier Béton Pierres de maçonnerie Objectifs

Plus en détail

Caractérisation risation thermique photothermiques périodiques

Caractérisation risation thermique photothermiques périodiques Journée «Contrôle non destructif par voie optique infrarouge : De nouvelles techniques et de nouvelles applications». Salon Mesurexpo, Paris-Expo, Porte de Versailles, Jeudi Caractérisation risation thermique

Plus en détail

CPU01 Aperçu du plan du manuel de qualité et des documents conformément à l'en1090-2 et l'en ISO 3834-2

CPU01 Aperçu du plan du manuel de qualité et des documents conformément à l'en1090-2 et l'en ISO 3834-2 CPU01 Aperçu du plan du manuel de qualité et des documents conformément à l'en1090-2 et l'en ISO 3834-2 L'ensemble des documents qui sont mentionnés ci-dessous constituent le manuel de qualité. Le présent

Plus en détail

Radiographie Industrielle Etat de l Art et Alternatives Des exemples. ASN Orléans 01/04/2011 www.cofrend.com

Radiographie Industrielle Etat de l Art et Alternatives Des exemples. ASN Orléans 01/04/2011 www.cofrend.com Radiographie Industrielle Etat de l Art et Alternatives Des exemples 1 Contexte Rappels sur les techniques selon les longueurs d ondes Etat de l art de la Radiographie Numérique Quelques éléments de compréhension

Plus en détail

PRISMA. La polyvalence à votre service. Ultrasons. En bref! www.sofranel.com

PRISMA. La polyvalence à votre service. Ultrasons. En bref! www.sofranel.com Ultrasons PRISMA La polyvalence à votre service Le PRISMA est un appareil de recherche de défaut par ultrasons, simple, polyvalent et évolutif. Il permet de faire des ultrasons conventionnels, des multiéléments

Plus en détail

La Détection Géoréférencée des réseaux enterrés ou «Géodétection» Loriane ROUSSEL, Toposcan

La Détection Géoréférencée des réseaux enterrés ou «Géodétection» Loriane ROUSSEL, Toposcan La Détection Géoréférencée des réseaux enterrés ou «Géodétection» Loriane ROUSSEL, Toposcan - Généralités Deux spécialités se distinguent : - La détection pour les Investigations Complémentaires - La valorisation

Plus en détail

CONTRÔLE D'UNE AUBE DE RÉACTEUR

CONTRÔLE D'UNE AUBE DE RÉACTEUR ACTIVITE ITEC TP 9 Durée : 2h Centre d intérêt : CONTROLE NON DESTRUCTIF CONTRÔLE D'UNE AUBE DE RÉACTEUR DE MIRAGE 2000 BA133 COMPETENCES TERMINALES ATTENDUES NIVEAU D ACQUISITION 1 2 3 * Moyens pour réaliser

Plus en détail

Innover en mécan mécan qu q e

Innover en mécan mécan qu q e Innover en mécanique 13/03/2014 Séminaire GT7 Commission Fatigue - SF2M Effet des contraintes résiduelles et des contraintes moyennes sur la tenue en fatigue d analyses Techniques des mesures des contraintes

Plus en détail

Une solution simple, efficace et pour améliorer le rendement des inspections de soudures en UT multi-éléments & TOFD

Une solution simple, efficace et pour améliorer le rendement des inspections de soudures en UT multi-éléments & TOFD Une solution simple, efficace et pour améliorer le rendement des inspections de soudures en UT multi-éléments & TOFD Patrick TREMBLAY 1, Laurent ENENKEL 2, Johan BERLANGER 3, Guy MAES 4, Jérôme POIRIER

Plus en détail

La thermographie infrarouge

La thermographie infrarouge La thermographie infrarouge Christophe Delmotte, ir Laboratoire Qualité de l Air et Ventilation CSTC - Centre Scientifique et Technique de la Construction Définition 1 Le rayonnement électromagnétique

Plus en détail

GE Inspection Technologies. Phasor XS. Appareil de recherche de défauts par ultrasons, portable, à technologie conventionnelle et phased array

GE Inspection Technologies. Phasor XS. Appareil de recherche de défauts par ultrasons, portable, à technologie conventionnelle et phased array GE Inspection Technologies Phasor XS TM Appareil de recherche de défauts par ultrasons, portable, à technologie conventionnelle et phased array GE Inspection Technologies Un produit phare en matière d

Plus en détail

LE CETIME votre partenaire pour le progrès et l innovation:

LE CETIME votre partenaire pour le progrès et l innovation: 1 www.cetime.ind.tn LE CETIME votre partenaire pour le progrès et l innovation: met à votre disposition des compétences et des moyens techniques pour vous assister dans vos démarches d innovation et d

Plus en détail

LA THERMOGRAPHIE INFRAROUGE

LA THERMOGRAPHIE INFRAROUGE LA THERMOGRAPHIE INFRAROUGE Application à l industrie automobile Par Jean-Baptiste BLUMENFELD, technicien études essais, responsable de la mise en œuvre et du traitement des mesures par thermographie infrarouge,

Plus en détail

Contrôle Non Destructif C.N.D.

Contrôle Non Destructif C.N.D. Contrôle Non Destructif C.N.D. 16 Principales techniques Particules magnétiques Pénétrants 7% Autres 7% 6% Ultrasons 30% Objets divers Pétrochimique 15% 10% Aérospatial 25% Courants de Foucault 10% Autres

Plus en détail

Matériaux II travaux pratiques

Matériaux II travaux pratiques Matériaux II travaux pratiques Détermination des contraintes résiduelles dans un assemblage soudé GC4 printemps 2015 C. Dénéréaz, 02.2015 1 Partie théorique Définition Un état de contrainte existant dans

Plus en détail

DISPOSITIF EMPLOI FORMATION EPR FORMATION AUX MÉTIERS POUR LA CONSTRUCTION DE L EPR DE FLAMANVILLE

DISPOSITIF EMPLOI FORMATION EPR FORMATION AUX MÉTIERS POUR LA CONSTRUCTION DE L EPR DE FLAMANVILLE DISPOSITIF EMPLOI FORMATION EPR FORMATION AUX MÉTIERS POUR LA CONSTRUCTION DE L EPR DE FLAMANVILLE Avril 2014 LES ENJEUX LES OBJECTIFS RECHERCHÉS PAR LE PROJET Favoriser l accès des demandeurs d emploi

Plus en détail

Auscultation par thermographie infrarouge des ouvrages routiers

Auscultation par thermographie infrarouge des ouvrages routiers Journée «Thermographie infrarouge pour le bâtiment et les travaux publics» Auscultation par thermographie infrarouge des ouvrages routiers Jean Dumoulin (LCPC) Mario Marchetti (LRPC Nancy) Frédéric Taillade

Plus en détail

Les Formations du CRITT MDTS

Les Formations du CRITT MDTS Les Formations du CRITT MDTS 2015 CRITT MDTS ZHT du Moulin Leblanc 3 Bd Jean Delautre 08000 CHARLEVILLE MEZIERES FRANCE Tel : 33 (0) 3 24 37 89 89 Fax : 33 (0) 3 24 37 62 22 www.critt-mdts.com Antenne

Plus en détail

Exemples de formations

Exemples de formations Exemples de formations CRITT Mécanique & Composites Espace Clément Ader Rue Caroline Aigle 31400 Toulouse Tél. : 33 (0)5 61 17 10 00 Fax : 33 (0)5 61 17 10 02 E-mail : critt-meca@critt.net Site web : www.mecanique-composite.com

Plus en détail

Entretien et maintien de l intégrité des pipelines - - - - - Application au réseau de pipelines Le Havre Paris

Entretien et maintien de l intégrité des pipelines - - - - - Application au réseau de pipelines Le Havre Paris Entretien et maintien de l intégrité des pipelines - - - - - Application au réseau de pipelines Le Havre Paris Introduction Un objectif permanent de l exploitation des pipelines est d assurer des transports

Plus en détail

TITRE Manuel des Pipelines et Distribution / Volume 3 - Entretien SECTION 02 : Procédures critiques SUJET 06 : Piquage sur conduite en charge

TITRE Manuel des Pipelines et Distribution / Volume 3 - Entretien SECTION 02 : Procédures critiques SUJET 06 : Piquage sur conduite en charge TITRE Manuel des Pipelines et Distribution / Volume 3 - Entretien SECTION 02 : Procédures critiques SUJET 06 : OBJET ET CHAMP D'ACTION Il s agit d une méthode servant à raccorder un embranchement de conduite

Plus en détail

La Thermographie Infrarouge

La Thermographie Infrarouge Présentation La Thermographie Infrarouge Une composante essentielle de la maintenance prédictive 27/11/2009 Corporate Services International Slide 1 Définitions NOTIONS DE TEMPERATURE La température d

Plus en détail

Z-SCOPE V5. ANALYSEUR D IMPEDANCE SUR PORT USB destiné au contrôle non destructif

Z-SCOPE V5. ANALYSEUR D IMPEDANCE SUR PORT USB destiné au contrôle non destructif Z-SCOPE V5 ANALYSEUR D IMPEDANCE SUR PORT USB destiné au contrôle non destructif Fonctionnalités Générateur d un signal d excitation sinusoïdal de fréquence variable jusqu à 100 khz Mesure d un signal

Plus en détail

Identification de conditions limites en flux par thermographie infrarouge appliquée à la caractérisation de moyens d essai thermique à haut flux

Identification de conditions limites en flux par thermographie infrarouge appliquée à la caractérisation de moyens d essai thermique à haut flux Identification de conditions limites en flux par thermographie infrarouge appliquée à la caractérisation de moyens d essai thermique à haut flux J.C. BATSALE*, JP LASSERRE**, A. DESCUNS*,**, G. LAMOTHE*,**

Plus en détail

SOMMAIRE Thématique : Matériaux

SOMMAIRE Thématique : Matériaux SOMMAIRE Thématique : Matériaux Rubrique : Connaissances - Conception... 2 Rubrique : Essais... 7 Rubrique : Matériaux...11 1 SOMMAIRE Rubrique : Connaissances - Conception Connaître les matières plastiques...

Plus en détail

Les Entretiens Jacques Cartier Traitement thermique robotisé in situ appliqué à la réparation de turbines hydrauliques Eric Boudreault, Bruce Hazel Novembre 2013 Contact: boudreault.eric@ireq.ca 1 Plan

Plus en détail

Analyse des erreurs de mesure lors d une opération de soudage ; Définition d une instrumentation optimale.

Analyse des erreurs de mesure lors d une opération de soudage ; Définition d une instrumentation optimale. Analyse des erreurs de mesure lors d une opération de soudage ; Définition d une instrumentation optimale. Morgan DAL 1, Philippe LE MASSON 1, Michel DUMONS 1, Didier LAWRJANIEC 2 1 LIMATB, Université

Plus en détail

Pièces forgées et moulées pour les marchés de l énergie et de l industrie

Pièces forgées et moulées pour les marchés de l énergie et de l industrie Pièces forgées et moulées pour les marchés de l énergie et de l industrie 1 2 3 4 5 1) pièces de robinetterie et de pompe 2) pièces pour les fours de sidérurgie 3) pièces pour le marché de la défense 4)

Plus en détail

LA CAMERA PHOTOTHERMIQUE UNE NOUVELLE METHODE DE CONTROLE NON DESTRUCTIF THE PHOTOTHERMAL CAMERA A NEW NON DESTRUCTIVE INSPECTION TOOL

LA CAMERA PHOTOTHERMIQUE UNE NOUVELLE METHODE DE CONTROLE NON DESTRUCTIF THE PHOTOTHERMAL CAMERA A NEW NON DESTRUCTIVE INSPECTION TOOL LA CAMERA PHOTOTHERMIQUE UNE NOUVELLE METHODE DE CONTROLE NON DESTRUCTIF THE PHOTOTHERMAL CAMERA A NEW NON DESTRUCTIVE INSPECTION TOOL Marc Piriou AREVA NP Centre Technique SFE - Zone Industrielle et Portuaire

Plus en détail

Formation Machines Tournantes Licence Professionnelle et CQPM

Formation Machines Tournantes Licence Professionnelle et CQPM METHODES AMDEC AMDEC simplifié, maintenance / conception / recherche Durée 1,5 jours. HAZOP - optimisation d un process ; - étude de faisabilité d un process. Durée 1,5 jours. ANALYSE Analyse de problème

Plus en détail

SIMULATION DE COURBES DE PROBABILITÉS DE DÉTECTION (POD) EN UTILISANT LE LOGICIEL CIVA

SIMULATION DE COURBES DE PROBABILITÉS DE DÉTECTION (POD) EN UTILISANT LE LOGICIEL CIVA INSPECTION DES SOUDURES CIRCONFÉRENTIELLES DE PIPES EN UTILISANT DES SYSTÈMES D INSPECTION ULTRASONORES AUTOMATISÉS (AUT) AVEC LA MÉTHODE DE DISCRIMINATION ZONALE SIMULATION DE COURBES DE PROBABILITÉS

Plus en détail

Mesure de Température par Caméra Infrarouge

Mesure de Température par Caméra Infrarouge Mesure de Température par Caméra Infrarouge INTRODUCTION La caméra infrarouge capte au travers d un milieu transmetteur (ex : l atmosphère) les rayonnements émis par une scène thermique. Le système radiométrique

Plus en détail

LES MATÉRIAUX COMPOSITES CARBONÉS

LES MATÉRIAUX COMPOSITES CARBONÉS 1104_0284_P_031_000_ETUDES_RECHERCHE 2/05/11 8:45 Page 31 LES MATÉRIAUX COMPOSITES CARBONÉS FABRICATION, DÉFECTOLOGIE ET CONTRÔLE NON DESTRUCTIF FABIEN LEPILLER, GAËLLE FRAMEZELLE (INSTITUT DE SOUDURE)

Plus en détail

Etude thermographique

Etude thermographique Etude thermographique DONNEUR D'ORDRE CONSTRUCTEUR adresse code postal - ville Téléphone ADRESSE DU BIEN Maison individuelle de Monsieur et Madame MODELE 2 rue Rabelais 86240 SMARVES Opérateur : Franck

Plus en détail

TC5700 SYSTÈME D INSPECTION DE TUBES. Courants de Foucault Champ lointain Flux de fuite Ultrasons

TC5700 SYSTÈME D INSPECTION DE TUBES. Courants de Foucault Champ lointain Flux de fuite Ultrasons TC5700 SYSTÈME D INSPECTION DE TUBES Courants de Foucault Champ lointain Flux de fuite Ultrasons Système rapide : multicanal à 2 m/s, CF multifréquence Champ lointain multicanal et double fréquence avec

Plus en détail

GREEN TESTING : METHODES ALTERNATIVES AU RESSUAGE ET A LA MAGNETOSCOPIE

GREEN TESTING : METHODES ALTERNATIVES AU RESSUAGE ET A LA MAGNETOSCOPIE GREEN TESTING : METHODES ALTERNATIVES AU RESSUAGE ET A LA MAGNETOSCOPIE GREEN TESTING: ALTERNATIVES METHODS TO PENETRANT TESTING AND MAGNETIC PARTICLE INSPECTION BOUTEILLE P. (1), PELLETIER A. (2), CRESCENZO

Plus en détail

ECHOGRAPHE ET CAPTEUR. D.I.U. d Echocardiographie module 1

ECHOGRAPHE ET CAPTEUR. D.I.U. d Echocardiographie module 1 ECHOGRAPHE ET CAPTEUR D.I.U. d Echocardiographie module 1 Plan Généralités Capteur Echographe Traitement du signal Stockage Transport Généralités Historique the blue goose 1970 180 cm Généralités Historique

Plus en détail

RAPPORT D ENQUÊTE DE PIPELINE P09H0084 FUITE DE PÉTROLE BRUT D UN PIPELINE

RAPPORT D ENQUÊTE DE PIPELINE P09H0084 FUITE DE PÉTROLE BRUT D UN PIPELINE RAPPORT D ENQUÊTE DE PIPELINE P09H0084 FUITE DE PÉTROLE BRUT D UN PIPELINE ENBRIDGE PIPELINES INC. CANALISATION 2, POTEAU MILLIAIRE 474,335 PRÈS D ODESSA (SASKATCHEWAN) LE 29 SEPTEMBRE 2009 Le Bureau de

Plus en détail

Master Lumière et Mesures Extrêmes Signal et Bruits : travaux pratiques. Détection par effet mirage Mesures photothermiques

Master Lumière et Mesures Extrêmes Signal et Bruits : travaux pratiques. Détection par effet mirage Mesures photothermiques 1 Master Lumière et Mesures Extrêmes Signal et Bruits : travaux pratiques 1 Introduction Détection par effet mirage Mesures photothermiques La méthode de détection par effet mirage fait partie de méthodes

Plus en détail

Contrôle non destructif par méthodes optiques infrarouges. par Jean - Luc Bodnar

Contrôle non destructif par méthodes optiques infrarouges. par Jean - Luc Bodnar Paris Mesurexpo 2011 Jeudi 6 octobre 2011 Contrôle non destructif par méthodes optiques infrarouges par Jean - Luc Bodnar Groupe de Recherche En Sciences pour l Ingénieur (GRESPI) UFR Sciences Exactes

Plus en détail

Guide de soudage. Kest-Lock

Guide de soudage. Kest-Lock Guide de soudage Kest-Lock Copyright Kest Technology 2007 All rights reserved. Instruction is subject to change without notice. Edition: KEST-KLDS-2007-02 Guide de soudage Kest-Lock Page 2 1. Introduction

Plus en détail

DIXO 1000 EMAT - PIEZO

DIXO 1000 EMAT - PIEZO DIXO 1000 EMAT - PIEZO Système de contrôle par ultrasons haut de gamme, extrêmement compact : Dimensions : 224 188 37 mm ; Poids : 1,3 Kg ; 8 heures d autonomie de fonctionnement. Cet équipement a été

Plus en détail

USINAGE MECANIQUE SUR SITE. avec machines portables

USINAGE MECANIQUE SUR SITE. avec machines portables USINAGE MECANIQUE SUR SITE avec machines portables Technique de tournage Avantages Les machines portables Hydratight permettent de réaliser tous les travaux de tournage, fraisage, perçage ou alésage sur

Plus en détail

EQUIPEMENTS SOUS PRESSION

EQUIPEMENTS SOUS PRESSION EQUIPEMENTS SOUS PRESSION GENERATEUR DE VAPEUR TYPE HA 54X - BRULEUR GAZ PRODUCTION HORAIRE : 3000 kg / vapeur PRESSION MAXIMALE (admissible) EN SERVICE : 14 bars EXTINCTEUR A EAU AVEC ADDITIF : FS9 EV

Plus en détail

La thermographie infrarouge et le bâtiment

La thermographie infrarouge et le bâtiment Patrick ROBE En thermographie depuis 25 ans Certifié Niveau 3 ITC (standard ASNT) Collaborateur de l Université de Liège Laboratoire de thermodynamique Formateur certifié ITC pour Niveaux 1 & 2 Consultant

Plus en détail

ANNEXE 2 DOCUMENT TECHNIQUE

ANNEXE 2 DOCUMENT TECHNIQUE ANNEXE 2 DOCUMENT TECHNIQUE EVALUATION DE LA CRITICITE DES CYLINDRES SECHEURS DE TYPE YANKEE ET FRICTIONNEUR Décembre 2010 Confédération Française de l Industrie des Papiers, Cartons et Celluloses 154

Plus en détail

Le polissage par laser

Le polissage par laser B U L L E T I N T E C H N I Q U E N 4 1 B U L L E T I N T E C H N I Q U E N 4 1 Le polissage par laser Contexte Un traitement de surface est généralement réalisé dans le but d améliorer les caractéristiques

Plus en détail

INSPECTION DES EQUIPEMENTS SOUS PRESSION ET COMPETITIVITE : DEUX IMPERATIFS CONCILIABLES? AFIAP; journée technique du 15 mai; Rev 4

INSPECTION DES EQUIPEMENTS SOUS PRESSION ET COMPETITIVITE : DEUX IMPERATIFS CONCILIABLES? AFIAP; journée technique du 15 mai; Rev 4 INSPECTION DES EQUIPEMENTS SOUS PRESSION ET COMPETITIVITE : DEUX IMPERATIFS CONCILIABLES? AFIAP; journée technique du 15 mai; Rev 4 CONTEXTE ECONOMIQUE FRANCAIS MAINTENANCE DES RAFFINERIES/VAPOCRAQUEURS

Plus en détail

Les rails du métro sous le regard des courants de Foucault. de voie. Ce dispositif à poste fixe mesure. court-circuit qui actionne un relais.

Les rails du métro sous le regard des courants de Foucault. de voie. Ce dispositif à poste fixe mesure. court-circuit qui actionne un relais. Solutions MESURES PHYSIQUES Les rails du métro sous le regard des courants de Foucault Détecter un rail cassé, c est bien. Mais prévenir ce type de défaut majeur, avant la rupture, c est mieux. Et si le

Plus en détail

Les matériels des centrales électronucléaires sont

Les matériels des centrales électronucléaires sont 1La sûreté des réacteurs 1 3 Le vieillissement des centrales électronucléaires F. VOUILLOUX (IRSN) P. RÉGNIER (BASP) O. MORLENT (SAMS) G. CATTIAUX (BAMM) S. BOUSQUET (BASME) Les matériels des centrales

Plus en détail

Soudeuse en tuyauterie (haute pression)

Soudeuse en tuyauterie (haute pression) Soudeuse en tuyauterie (haute pression) Le plan de formation des apprentissages (soudeuse en tuyauterie (haute pression)) Les tâches de l occupation de soudeuse en tuyauterie (haute pression) Tâche

Plus en détail

Contrôle non destructif (CND)

Contrôle non destructif (CND) Contrôle non destructif (CND) par Jacques DUMONT-FILLON Ingénieur de l École Centrale de Paris Ancien Directeur Technique de l Institut de Recherches de la Sidérurgie (IRSID) 1. Contrôle non destructif

Plus en détail

Plan de modernisation des installations industrielles

Plan de modernisation des installations industrielles Plan de modernisation des installations industrielles 1 Sommaire 1 - Contexte - Introduction 2 - Réglementation 3 - Périmètre 4 - Guides techniques 5 - Synthèse : périmètre-actions 2 1 Contexte - Introduction

Plus en détail

- Recherche de fissuration en service - Contrôle de soudures métalliques en fabrication et en service

- Recherche de fissuration en service - Contrôle de soudures métalliques en fabrication et en service EVALUATION DES MÉTHODES DE THERMOGRAPHIE INFRAROUGE SÉLECTIVES POUR LES APPLICATIONS DU DOMAINE NUCLÉAIRE EVALUATION OF INFRARED SELECTIVE THERMOGRAPHY METHODS FOR APPLICATIONS IN THE NUCLEAR FIELD M.TAGLIONE*

Plus en détail

BORDEREAU DE PRIX UNITAIRES (B.P.U.)

BORDEREAU DE PRIX UNITAIRES (B.P.U.) VILLE DE NICE DIRECTION CENTRALE DES LIBERTES PUBLIQUES DE LA SECURITE POLICE MUNICIPALE ET DE LA REGLEMENTATION & DIRECTION DE LA PREVENTION DES RISQUES URBAINS & POLE PREVISION INTERVENTIONS - TRAVAUX

Plus en détail

DERNIERES AVANCEES DE LA PLATE FORME DE SIMULATION CIVA ET APPLICATIONS RECENT EVOLUTIONS OF THE CIVA SIMULATION PLATFORM AND APPLICATIONS

DERNIERES AVANCEES DE LA PLATE FORME DE SIMULATION CIVA ET APPLICATIONS RECENT EVOLUTIONS OF THE CIVA SIMULATION PLATFORM AND APPLICATIONS DERNIERES AVANCEES DE LA PLATE FORME DE SIMULATION CIVA ET APPLICATIONS RECENT EVOLUTIONS OF THE CIVA SIMULATION PLATFORM AND APPLICATIONS FOUCHER F, FERNANDEZ R. (EXTENDE), F. Jenson 2 2 CEA, LIST, F-91191

Plus en détail

Keysight Technologies Inspection par thermographie IR de système électro-technique, avec le détecteur Infra-rouge U5855A U5855A

Keysight Technologies Inspection par thermographie IR de système électro-technique, avec le détecteur Infra-rouge U5855A U5855A Keysight Technologies Inspection par thermographie IR de système électro-technique, avec le détecteur Infra-rouge U5855A U5855A Note d application Pour nous contacter : Tel. : 01 39 67 67 67 67 Fax. :

Plus en détail

Antoine BOUBAULT. Postdoctorant CNRS PROMES UPVD

Antoine BOUBAULT. Postdoctorant CNRS PROMES UPVD Antoine BOUBAULT Postdoctorant CNRS PROMES UPVD Introduction Contexte Sortie fluide Récepteur (Matériaux absorbeurs) Entrée fluide Héliostats (Matériaux réflecteurs) Accroissement la durée de vie des matériaux

Plus en détail

Réussir votre soudure à l'arc

Réussir votre soudure à l'arc Réussir votre soudure à l'arc DES BONS CONSEILS POUR FAIRE SOI-MÊME! 1 Le type de soudure POSTE À ARC La soudure à l arc est un soudage autogène : la très haute température fournie par l arc électrique

Plus en détail

GE Inspection Technologies. Appareils de recherche de défauts par courants de Foucault. Locator 3s, Phasec 2s, Phasec 2d

GE Inspection Technologies. Appareils de recherche de défauts par courants de Foucault. Locator 3s, Phasec 2s, Phasec 2d GE Inspection Technologies Appareils de recherche de défauts par courants de Foucault Locator 3s, Phasec 2s, Phasec 2d Locator 3s Phasec 2s Phasec 2d Détection de défauts sur métaux ferreux et non ferreux.

Plus en détail

Maintenance. Biosalissures

Maintenance. Biosalissures Biosalissures GEM - Mesures par analyse d'image et modélisation stochastique du processus de colonisation / décolonisation en fonction des facteurs physico-chimiques franck.schoefs@univ-nantes.fr IREENA

Plus en détail

BKP Berolina Polyester GmbH & Co. KG. Le système Berolina-Liner Le modèle Lightspeed pour la rénovation des canalisations

BKP Berolina Polyester GmbH & Co. KG. Le système Berolina-Liner Le modèle Lightspeed pour la rénovation des canalisations BKP Berolina Polyester GmbH & Co. KG Le système Berolina-Liner Le modèle Lightspeed pour la rénovation des canalisations Le système Berolina-Liner Le système Berolina-Liner innove dans la réhabilitation

Plus en détail

Contexte général. Contenu de la mission d expertise

Contexte général. Contenu de la mission d expertise Cahier des charges type à l usage des établissements sociaux et médico-sociaux, pour la réalisation d un audit hydraulique des installations de distribution d ECS Contexte général Il est prévu au sein

Plus en détail

DOCUMENTS D'APPEL D'OFFRES SOUS-SECTION 6.43 TRAVAUX D ALUMINIUM

DOCUMENTS D'APPEL D'OFFRES SOUS-SECTION 6.43 TRAVAUX D ALUMINIUM DOCUMENTS D'APPEL D'OFFRES SECTION 6 CONDITIONS TECHNIQUES NORMALISÉES TABLE DES MATIÈRES PAGE... 1 6.43.1 GÉNÉRALITÉS... 1 6.43.2 NORMES DE RÉFÉRENCE... 1 6.43.3 MATÉRIAUX... 2 6.43.4 PROVENANCE DE L

Plus en détail

Rapport RHF n 501. Définition de conditions particulières d application du titre III du décret 99-1046 à l équipement «Caisson Sous Ballast SFV»

Rapport RHF n 501. Définition de conditions particulières d application du titre III du décret 99-1046 à l équipement «Caisson Sous Ballast SFV» Définition de conditions particulières d application du titre III du décret 99-1046 à l équipement «Caisson Sous Ballast SFV» Page : 2/29 TABLE DES MATIERES I. PREAMBULE/OBJECTIFS... 3 II. DESCRIPTION

Plus en détail

Le partenaire de votre innovation technologique

Le partenaire de votre innovation technologique w w w.. s y n e r r v v i a i a. f. r f r Quelques chiffres Création en 2002 Association loi 1901 20 salariés 17 Ingénieurs et techniciens experts dans leurs domaines et présents dans les centres de compétences

Plus en détail

Etude d'une transmission d autorail diesel

Etude d'une transmission d autorail diesel Etude d'une transmission d autorail diesel Le sujet comporte 6 pages de texte et 5 documents Présentation d un autorail et de la turbo-transmission VOITH Liste des figures et documents : Page de garde

Plus en détail

Apport des méthodes géophysiques pour la caractérisation de zones fuyardes d une digue de canal

Apport des méthodes géophysiques pour la caractérisation de zones fuyardes d une digue de canal Apport des méthodes géophysiques pour la caractérisation de zones fuyardes d une digue de canal DL Lyon : G. Bièvre DL Autun : A. Brach, D. Goutaland, M. Massardi, G. Monnot David GOUTALAND CETE de Lyon

Plus en détail

La soudure à l arc. électrique. Jean-Claude Guichard. Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11913-5

La soudure à l arc. électrique. Jean-Claude Guichard. Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11913-5 La soudure à l arc électrique Jean-Claude Guichard Groupe Eyrolles, 2006, ISBN : 2-212-11913-5 INITIATION À LA SOUDURE 14 1-PRINCIPES DE BASE.............................. 16 LA SOUDABILITÉ DES ACIERS.........................................

Plus en détail