NOUVEAU: Nos interviews de personnalités: BUSINESS FACTS EN LIGNE Informations en page 16.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "NOUVEAU: Nos interviews de personnalités: BUSINESS FACTS EN LIGNE Informations en page 16."

Transcription

1 Juillet 2006 BUSINESS FACTS NOUVEAU: BUSINESS FACTS EN LIGNE Informations en page 16. Nos interviews de personnalités: Robert Blass, CIO de Helsana, sur la stratégie IT et e-health Max Etter, partenaire in4u, sur ASP et la continuité d exploitation Gianni Imbriani, responsable du service informatique de l Hôpital du Jura, sur l interconnexion maîtrisée de sites Frank Boller sur les projets de cablecom business

2 «IP! IP! IP!» Chère lectrice, cher lecteur, M. Fischer, Hittnau Marco Quinter Si vous avez déjà assisté à une présentation publique du CEO de Microsoft, Steve Ballmer, vous savez que l informatique est aussi émotionnelle Avec sa célèbre «danse du singe» ou son cri de guerre «Developers! Developers! Developers!», dans sa chemise trempée de sueur et cherchant son souffle, il a écrit sa part de l histoire de l informatique ou, pour le moins, enrichi le monde des blogs de quelques anecdotes croustillantes. Son show fascine ou dégoûte, mais ne laisse jamais indifférent. En Europe, nous sommes plus discrets. Quand Frank Boller, directeur de notre département Business Markets, évoque dans l interview de la page 13 la mutation de cablecom d opérateur de réseau d entreprise en opérateur Internet IP, il se comporte en personne bien élevée. Steve Ballmer ferait sans doute une apparition sur le toit du bâtiment de cablecom, danserait d un coin à l autre et crierait à l envi un tonitruant: «IP! IP! IP!» Quel que soit le style adopté, le message demeure: «Nous sommes foncièrement un opérateur Internet IP dont l objectif déclaré est de devenir le fournisseur préféré des utilisateurs de services IP.» Nous avons la chance d être soutenus dans cette voie par d excellents partenaires tels que in4u. Leur savoir-faire est précieux pour les PME. Max Etter de la société inu partage avec nous dans la présente édition de BUSINESS FACTS ses connaissances et ses expériences. Nous l en remercions vivement! Nos remerciements vont également à Robert Blass et Stefan Huber de la compagnie d assurance Helsana. Le sujet complexe de l «e-health» fait l objet de nombreuses manifestations et études. Nous sommes donc heureux et fiers de vous présenter les avis éclairés d experts reconnus dans ce domaine. Le thème «e-health» est également passionnant du point de vue du prestataire de services. Gianni Imbriani, responsable du service informatique de l Hôpital du Jura, évoque la manière de réaliser des économies et de gagner en efficacité au niveau des infrastructures. Nous le remercions de ses explications empreintes de clarté! Il ne me reste plus qu à vous souhaiter bien du plaisir à la lecture de BUSINESS FACTS! Marco Quinter Sales Director Business Solutions Samedi les flammes, lundi la routine Le 31 janvier 200, le bâtiment administratif de l entreprise de voyages en car Ernst Marti SA a été entièrement ravagé par un incendie. Le 2 e jour après le désastre, l entreprise reprenait normalement son activité. Un cas d école en matière de continuité d exploitation! page 7 Quatre hôpitaux en un L Hôpital du Jura fait office de précurseur en matière de télécoms: réparti sur quatre sites dans le canton, il fonctionne depuis 2002 comme un seul établissement grâce à un réseau à très haut débit reliant les établissements de Delémont, Porrentruy et Saignelégier, avec une connexion sur l Hôpital universitaire de Bâle. Interview avec Gianni Imbriani, responsable du service informatique. page 10 «Pour nous, opérateur IP, VoIP est une application cruciale» Frank Boller, directeur du département Business Markets, s exprime sur les projets de cablecom comme fournisseur de solutions de communication de bout en bout basées sur IP. page 13 Cablecom Business Solutions 2006 Récapitulatif des produits de cablecom destinés aux entreprises. page 15 Impressum Editeur: Cablecom Sàrl Rue Galilée 2, CH-100 Yverdon-les-Bains Hotline , fax Interlocutrice: Catherine Klink, tél , Rédaction: Marco Quinter (direction), Olav Frei, Catherine Klink, Guido Biland Production: Guido Biland, alphatext.com Mise en page/typographie: feinkost.ch Traduction A/F: Jean-Marie Nicola, Chapelle-sur-Moudon Impression: Schmid-Fehr AG, Goldach SG Parution trimestrielle. Reproduction autorisée avec mention de la source. «Sans Business Case pas d innovation» Chaque année, nous sommes confrontés à une hausse de nos primes d assurance. Les remèdes susceptibles de juguler cette explosion des coûts font l objet de vifs débats. L e-health peut-il contribuer à «guérir» sur le plan économique notre système de santé? BUSINESS FACTS s est entretenu avec Robert Blass, CIO du leader de la branche, Helsana, sur le rôle de l informatique dans le secteur des assurances maladie et de la santé. Monsieur Blass, cinq ans après la fusion des deux assureurs maladie Helvetia et Artisana en 1996 visant à constituer la plus grande compagnie suisse d assurance maladie sous le nom de Helsana, la direction du groupe a créé le nouveau domaine d entreprise Service Information et Technologie. Vous avez été nommé directeur de cette entité. Quelles étaient les attentes liées à cette opération? Cette décision se fonde pour une grande part sur le constat que dans notre domaine d activité la gestion de l information joue un rôle d une grande importance stratégique. Les organes dirigeants souhaitaient donc pouvoir exercer une influence aussi directe que possible à ce niveau. Cette intégration de l informatique aux échelons supérieurs de la direction est une tendance observée dans de nombreuses entreprises. Dans le tertiaire en particulier, la réussite d une entreprise et l efficacité de son informatique sont si étroitement liées qu une influence au plus haut niveau directionnel se justifie parfaitement. Vous êtes juriste de formation. Dans d autres entreprises, l informatique est dirigée par un spécialiste, dépendant du «Je me suis toujours occupé de problèmes dont je n avais pas une compréhension approfondie. C est un trait caractéristique.» CFO. Votre carrière ne ressemble pas à celle d un informaticien et vous dépendez du CEO. Quel est l intérêt pour Helsana? Helsana a volontairement recherché quelqu un qui ne soit pas uniquement un spécialiste en informatique, mais qui connaisse aussi bien le monde de l informatique que celui du management et soit capable de maîtriser les deux langages. L intérêt est évident: un CIO comprend les besoins commerciaux et peut les traduire en un concept informatique pertinent. Inversement, il comprend aussi les arguments des informaticiens et peut les intégrer au «business case». Même si ce CIO n est pas très versé en technique? Les mauvaises langues prétendent que les juristes sont formés pour parler de manière intelligente de sujets dont ils n ont qu une Portrait Robert Blass est entré en 2001 chez Helsana en qualité de membre de la direction du groupe. Au sein de ce comité de cinq personnes, il assume la responsabilité du domaine d entreprise Service Information et Technologie créé également en Il avait exercé auparavant pendant de nombreuses années des fonctions dirigeantes aussi bien en Suisse qu à l étranger au sein du Crédit Suisse respectivement du CS Group. Il assume plusieurs mandats auprès de Helsana. M. Blass est licencié en droit de l Université de Fribourg. modeste connaissance. Cette assertion malicieuse exprime en fait une réalité tout à fait positive. Ah oui? Les juristes doivent être capables d évaluer des faits dans les domaines les plus divers. BUSINESS FACTS, 2/2006 3

3 Stefan Huber: «Nous croyons à la convergence IP» Un partenariat technologique lie Helsana et cablecom depuis Stefan Huber, Head of Communication Engineering, nous explique la raison ayant incité le leader des assurances à opter pour cette coopération. Stefan Huber, Head of Communication Engineering Monsieur Huber, grâce à ses nombreux points de contact (succursales, agences, centres de services et centres d appel), Helsana dispose d un réseau couvrant toute la Suisse afin d encadrer ses affiliés. Votre groupe mise également depuis peu sur le VoIP. Quelles exigences sont posées au réseau d entreprise? Le suivi de notre clientèle et la disponibilité correspondante des informations sont au cœur de notre activité. Par conséquent, outre la performance et la disponibilité, la capacité d adaptation de notre réseau d entreprise revêt une grande importance. Eu égard à l évolution continue des exigences d exploitation et technologiques, la gestion des modifications infrastructurelles représente un défi particulier. L utilisation de VoIP nous a déjà permis de relever avec succès plusieurs de ces défis. Dans le domaine des réseaux, vous avez opté pour une stratégie basée sur deux fournisseurs. Qu est-ce qui vous a amené à ce choix et quelles sont vos expériences? Helsana mise sur les technologies importantes pour l avenir. Au début des années 90, nous avons donc choisi en toute logique IP comme protocole standard de transmission de données. Avec la commercialisation de MPLS, les premiers éléments de notre infrastructure de réseau furent confiés à des tiers. Au fil de l extension de l offre, différents produits MPLS sont apparus qui se différenciaient non seulement par le prix mais aussi par l étendue des prestations. Finalement, nous avons dû collaborer avec plusieurs partenaires dans différents domaines en relation avec notre réseau. En ce qui concerne les services Internet, nous avons opté pour une stratégie classique basée sur deux fournisseurs. Nous avons fait deux expériences: d une part, les décisions relatives aux architectures à utiliser pour l intégration des différents partenaires revêtent une grande importance et, d autre «Cablecom se révèle un partenaire engagé qui nous soutient activement dans la réalisation de nos objectifs.» part, la dépendance par rapport aux dérangements d exploitation chez les fournisseurs est réduite. Le surcroît de charge administrative demeure dans des limites acceptables. A l heure actuelle, 40 sites Helsana sont raccordés au réseau cablecom. Les premières activations eurent lieu en décembre Pour quel motif avez-vous choisi cablecom? Nous observions le marché des télécommunications depuis de nombreuses années, notamment les produits MPLS. L offre de cablecom en matière de disponibilité a représenté une alternative attrayante par rapport aux autres solutions existant sur le marché suisse. Outre l aspect économique, un élément déterminant fut la capacité d adaptation du réseau et, par conséquent, son aptitude à soutenir nos modèles commerciaux. Quelles sont vos expériences avec cablecom en matière de performance, de fiabilité, de flexibilité et d encadrement? La question est courageuse! Tous ceux qui sont confrontés à la transmission de données en connaissent les défis. Par conséquent, des dérangements d exploitation sont monnaie courante au cours d une journée. Cablecom se révèle un partenaire engagé qui nous soutient activement dans la réalisation de nos objectifs. Nous tenons à saluer son encadrement technique et sa disponibilité lors des interventions. L infrastructure est moderne et satisfait à toutes nos exigences en termes de disponibilité et de performance une condition indispensable avec la technique VoIP! En supposant que vous deviez opter pour une stratégie monofournisseur, lequel choisiriez-vous simple hypothèse bien sûr? Je peux fort bien m imaginer ne collaborer qu avec un seul partenaire dans le domaine des services de télécommunication. Cela supposerait toutefois que nous disposions d une infrastructure redondante tant pour le réseau d accès que pour le réseau principal. Et à l heure actuelle, aucun opérateur ne satisfait entièrement à ce critère. Il s agit finalement de peser les avantages et les risques selon une vision de rentabilité. Je considère cablecom comme un partenaire potentiel dans une stratégie monofournisseur. Monsieur Huber, merci pour ces informations! Interview: Guido Biland Sans être experts, ils doivent se faire une idée de situations complexes et pouvoir en rendre compte. Je me suis toujours occupé de problèmes dont je n avais pas une compréhension approfondie. C est un trait caractéristique. Comment expliquez-vous votre réussite? Si vous êtes un spécialiste et dirigez un département informatique, vous aurez tendance à penser que vous en savez plus que vos collaborateurs et à vous perdre dans les détails. Si vous n êtes pas de ce domaine, vos collaborateurs se sentiront plus libres de poser des questions fondamentales. Je ne voudrais cependant pas passer pour un débutant! L informatique me fascine depuis mes premiers pas avec le Commodore 64 et, depuis lors, j y ai acquis certaines compétences. Quelques mois après votre entrée en fonction, vous avez mis en application une stratégie informatique. Comment l avezvous établie? Je l ai élaborée avec mes collègues de la direction informatique. De plus, j ai défini une vingtaine de thèmes sur lesquels la direction du groupe était invitée à s exprimer. A partir de leurs positions, j ai condensé l essentiel sur un document de trois pages. Quels étaient ces thèmes? Il s agissait de répondre à des questions de principe ayant trait notamment à l identité de notre secteur, à sa mission, à ses compétences, aux architectures, à l approvisionnement, à la sécurité Quels étaient les grands axes? Nous étions tous d accord sur l importance d une informatique évolutive et flexible, par exemple en privilégiant des applications adaptées à tous les mandants. L informatique devait s harmoniser à notre stratégie d expansion et bannir toute expérience risquant d entraver la croissance de l ensemble de l entreprise! Un nouveau domaine, un nouvel homme à la barre, une nouvelle stratégie bref, un véritable hymne au renouveau Le budget était-il aussi à la hauteur? A mon arrivée chez Helsana, la situation financière était tendue. Le défi était de réduire les coûts sans restreindre le potentiel d innovation. Il fallut fixer des priorités d autant plus qu avant mon arrivée, beaucoup d argent avait déjà été investi dans le système central SANAswiss. Sans compter que de grands projets étaient en gestation tels que le Data Warehousing, le remplacement à l échelle du groupe des ordinateurs de table, l introduction de la téléphonie sur Internet ou des investissements dans le domaine CRM. Après cinq années d engagement, si vous considérez le paysage informatique actuel de Helsana, de quelles réalisations par rapport aux objectifs êtes-vous le plus fier? Nous avons rempli notre mission informatique. Notre stratégie a été appliquée et tous les grands projets ont été réalisés ou sont sur le point de l être. «Le talent d improvisation est un facteur de réussite stratégique pour un département informatique.» Helsana vise la croissance non seulement organique, mais aussi par des acquisitions. Helsana est aujourd hui le numéro 1 et poursuit avec ses filiales une stratégie multimarques et multicanaux couronnée de succès. Qu est-ce qui est le plus important pour un CIO sur cette voie empreinte de dynamisme: la discipline liée à une stratégie ou le talent d improvisation? Le talent d improvisation est un facteur de réussite stratégique pour un département informatique. Il importe de nous en tenir à nos principes stratégiques et architectoniques aussi en ces temps agités. Selon mon expérience, quelles que soient les incertitudes des activités quotidiennes, si la stratégie informatique est claire et simple, on ne l oublie jamais. Vous écrivez dans le rapport de gestion 2005 que «la stratégie informatique a été remaniée et précisée». Les priorités ontelles été reportées? Non. Nous avons simplement précisé certains points de caractère organisationnel et reformulé plus clairement certains éléments. Quoi qu il en soit, le Conseil fédéral a reporté récemment ses priorités. Dans sa stratégie d une société de l information en Suisse*, rédigée en 1998 et révisée en janvier 2006, les thèmes e-government et e-health ont plus de poids à présent. A votre avis, de quelle manière la convergence des télécoms et de l informatique (abrégé ICT) peut-elle contribuer au redressement du secteur de la santé? Il est incontestable que l informatique améliore l efficacité de l administration et de la communication et que le processus de mise en réseau numérique se poursuit aussi dans notre branche. Les perspectives existent, mais quelle est leur ampleur? Il serait erroné de considérer l informatique comme un remède miracle à l explosion des coûts. Les assureurs maladie ont beaucoup investi ces dernières années dans l optimisation des processus; les économies potentielles sont donc largement épuisées. L informatique fait aussi son entrée sur une grande échelle auprès des prestataires. Je ne peux me prononcer sur les économies réalisables sur ce plan. J estime * que l utilisation de la technologie ICT profitera au secteur de la santé surtout en termes d amélioration de la qualité. Il est difficile de prévoir son influence sur les coûts. IBM a publié en avril l étude établie par 20 personnalités «Santé publique suisse quo vadis?» Diagnostic: la Suisse a un grand retard à combler en comparaison internationale dans le domaine e-health et aucune innovation n est à attendre ces prochaines années. Simultanément, la Suisse est excellemment équipée en ce qui concerne la technologie ICT. Où sont les blocages et quelles incitations sont nécessaires? Une raison manifeste de ce blocage réside dans la nature du secteur de la santé publique. Il existe de nombreux intérêts particuliers et de solutions particulières. Chaque partenaire de la santé publique se pose la même question: existe-t-il un «business case» qui justifie pleinement un investissement? En l absence de «business case», aucune innovation n est lancée. A l étranger, surtout aux Etats-Unis, nous constatons que de vastes organisations «Health Care Networks» investissent résolument dans le e-health. Sans «business case», elles s en abstiendraient. Je suis convaincu que la tendance vers le e-health touchera aussi la Suisse, d abord sur les plan des infrastructures, par exemple en matière de cartes de santé et de réseaux. Cela exige des standards favorisant l interopérabilité. Helsana ne ménage pas ses critiques envers le Parlement et l Office fédéral de la santé publique dans son dernier rapport de gestion, parlant d un blocage des réformes. Effectivement, les assureurs maladie sont sur un marché très réglementé. Ils ont cependant une marge de manœuvre. Par quelles initiatives Helsana encourage-t-elle la mise en réseau numérique et l intégration des acteurs de la santé publique? Nous avons par exemple activement contribué à ce que la délivrance de la carte européenne d affilié soit reconnue par le plus grand nombre de compagnies d assurance en liaison avec santésuisse, l association des assureurs maladie suisses. Elle a été envoyée cette année à l ensemble des assurés et leur permet de bénéficier plus facilement de prestations en Europe. De telles innovations ne sont cependant que les premiers pas sur le long chemin de la mise en réseau numérique. Vous énumérez dans votre rapport de gestion une série d activités informatiques onéreuses: modernisation de tous les postes de travail, CRM, Data Warehouse, etc. Comment mesurez-vous votre succès dans ce genre de projets? Tous ces projets n existeraient pas sans de réels besoins commerciaux. Si un projet satisfait à nos critères d affaires, son succès est quasiment programmé. En général, il est très difficile de quantifier la contribution de l informatique à la réussite d une entreprise. BUSINESS FACTS, 2/2006 BUSINESS FACTS, 2/2006

4 Bien sûr, vous pouvez toujours mesurer la performance des collaborateurs et des moyens informatiques, mais quelle est la pertinence de ces valeurs dans les décisions d investissement? Il est aussi possible de mesurer le succès directement auprès des clients et des utilisateurs. Récemment, nous avons réalisé pour la première fois un vaste sondage sur les prestations de notre service informatique auprès de nos «clients» internes, à savoir les collaborateurs de Helsana. Nous attendons avec impatience les résultats. «Je suis d avis que chaque assuré doit décider lui-même de l utilisation de ses données.» La charge administrative qui inclut aussi le budget informatique représente chez Helsana moins de 5% des primes. Quelle est l action d un CIO soucieux d économies? Notre activité a un impact non négligeable sur l évolution globale des coûts. Il n existe aucun plan d économie dans lequel l informatique ne soit pas concernée de manière essentielle. Si le domaine d entreprise Service Information et Technologie génère plus d économies que de coûts sur le plan administratif, ceci se répercute de manière positive sur nos charges d exploitation. Vous gérez des données sensibles concernant plus de 1,8 million d assurés. De quel côté penche votre cœur dans la cause opposant la protection des données à la transparence? La protection des données est évidemment primordiale pour Helsana. Helsana a donc nommé en interne un préposé à la protection des données. Je suis d avis que chaque assuré doit décider lui-même de l utilisation de ses données. Dans des cas extrêmes, la disponibilité de ces données peut décider de la vie ou de la mort d une personne. Selon une étude d Accenture et d Avanade sur les tendances en Suisse en 2006, 91% des CIO sont convaincus que les stratégies, les décisions et les mesures prises au niveau des départements informatiques To ensure success of any therapy, Helsana has a drug called IT. Devise murale dans le couloir menant au bureau de Robert Blass. Le groupe Helsana Avec 5 milliards de recettes de primes et plus de 1,8 million d assurés, le groupe Helsana est le plus grand assureur maladie de Suisse. L offre de Helsana est destinée aux particuliers notamment aux familles et aux entreprises et associations. Helsana axe ses activités sur ses clients et entend selon sa propre formule leur faire profiter de ses «idées santé» ainsi que d un ensemble complet de prestations d une qualité supérieure avec des primes attrayantes. Grâce à de nombreux points de liaison (succursales, agences, centres de services et centres d appel), Helsana dispose d un réseau couvrant toute la Suisse afin d encadrer et de conseiller ses affiliés. A fin 2005, la compagnie comptait 2700 collaborateurs. Infos: Prestations de cablecom Services connect LAN, connect Internet Accès SDSL et fibre optique Débits de 512 Kbit/s à 50 Mbit/s SLA Silver et Gold Sites 0 Infos Nenad Baranasic, Account Manager, tél , vont dans le même sens que la dynamique générale de leur entreprise. Toutefois, 73,1% indiquent que leur informatique est à même de réagir promptement aux changements exigés par la marche des affaires. Par ailleurs, seuls 28,4% font régulièrement contrôler leurs objectifs et leurs stratégies par un expert neutre. Selon vous, quelle est l importance de la «gouvernance informatique» dans la réussite d une entreprise? Elle est très importante, mais on peut se demander si cela est vraiment nouveau ou s il s agit juste d un nouveau terme. La gouvernance informatique apporte quelques bonnes idées supplémentaires, mais quand vous êtes un CIO, vous ne devez pas vous appuyer sur un nouveau terme pour faire correctement votre job. «Il n existe pas de plan d économie dans lequel l informatique ne soit pas concernée de manière essentielle.» Quelles tendances observez-vous avec un intérêt particulier dans le secteur ICT? Une mise en réseau toujours plus poussée, l intégration en cours des différentes technologies et la renaissance de l internalisation ou «insourcing». Pour conclure: à quoi ressemblera la gestion des relations avec les patients en 2010? Le dossier électronique des patients deviendra un jour une réalité, mais en 2010 nous ne serons qu au début de cette évolution. Monsieur Blass, merci pour ces informations! Interview: Guido Biland, alphatext.com Photos: Gerhard Krischker, Zurich Note de la rédaction: la Haute école zurichoise de Winterthour (ZHW) a publié en avril une étude détaillée sur la faisabilité d une carte de santé en Suisse visant à établir et exploiter dans le cadre d un partenariat national privé-public un «Health Information Clearinghouse». Ce rapport de 119 pages se base sur des entretiens approfondis avec des acteurs clés du domaine e-health en Suisse (médecins, cantons, hôpitaux, assureurs, associations de patients, SUVA, politiques et industrie informatique). Il donne un éclairage sur les aspects juridiques, économiques, médicaux et éthiques. Le résumé de huit pages peut être téléchargé gratuitement en format PDF (en allemand). Informations: Zürcher Hochschule Winterthur ZHW, Institut für angewandte Informationstechnologie, Gerold Baudinot, tél Cas d école en matière de continuité des activités: le bâtiment administratif de la société Ernst Marti SA dans la nuit du 31 janvier Samedi les flammes, lundi la routine En général, c est dans les médias que l on apprend les catastrophes. L effroi est encore plus grand si le lecteur reconnaît sur la photo dans le journal les décombres de sa propre entreprise! C est ce qu a vécu il y a deux ans Heinrich Marti, CEO de la société Ernst Marti. Pourtant, dans son malheur, cette entreprise a eu de la chance: elle a pu reprendre presque immédiatement ses activités. En 2002, l entreprise d organisation de voyages en car Ernst Marti SA opta pour une nouvelle solution informatique. De cette modernisation, la direction attendait une réduction des coûts d exploitation, une meilleure sécurité et plus de flexibilité. Elle opta pour une solution dite ASP (Application Service Providing) et confia l exploitation de ses ressources informatiques 9 serveurs et 42 postes clients à la société in4u SA. Les serveurs devant demeurer d abord dans le bâtiment administratif de Marti au centre du village de Kallnach, in4u imposa de les mettre dans un lieu sécurisé, à savoir le bâtiment annexe (habituellement, les applications et les données sont hébergées dans le centre de calcul de in4u à Lyss). Une fois la migration vers la nouvelle plate-forme achevée, Marti élimina presque entièrement ses propres ressources informatiques. Les avantages espérés ne tardèrent pas à apparaître, à la grande joie du CEO, M. Heinrich Marti: une meilleure qualité et des coûts d exploitation plus bas. ministration et tous les PC furent dévastés. Montant des dommages: plus de deux millions de francs. Ce qui est extraordinaire, c est que le lundi déjà, soit le 2 e jour après le désastre, l entreprise reprenait ses activités! D abord dans des locaux provisoires, puis dans des bureaux en conteneur. Comme si de rien n était Deux heureuses décisions prises en 2002 expliquent cet exploit. Primo: Marti avait opté pour une solution ASP. Secundo: in4u avait exigé de placer les serveurs en un endroit sûr dans le bâtiment annexe; ce bâtiment fut épargné par les flammes. in4u put donc s atteler le dimanche déjà à la remise en service des 42 postes de travail et donner accès à toutes les données nécessaires aux collaborateurs. Deux ans plus tard Après deux années d étude de projet et de construction, l entreprise a déménagé récemment dans un nouvel ensemble moderne, constitué d un bâtiment administratif et d un terminal réservé aux cars. Les données et les applications sont hébergées maintenant dans les centres de calcul redondants de in4u. Les sites sont interconnectés par des liaisons optiques de cablecom (connect LAN, 4 Mbit/s). L inauguration officielle a eu lieu le 24 mars. L un des invités était Max Etter, partenaire et Reprise d exploitation en 24 heures Deux ans après, l entreprise de voyage découvrit de manière forcée un autre avantage de l externalisation: dans la nuit du samedi 31 janvier 2004, son bâtiment administratif fut ravagé par un incendie. Aucune perte humaine ne fut à déplorer, mais les dégâts furent considérables: l ensemble de l adresponsable du marketing de in4u. Quelques heures après l incendie, il était déjà personnellement sur les lieux. BUSINESS FACTS a souhaité l interroger sur les enjeux que représente pour une PME une solution de continuité bien pensée: Monsieur Etter, des désastres comme celui de la société Ernst Marti SA n arrivent heureusement pas tous les jours. Cependant, ils mettent en évidence un important atout des modèles ASP, à savoir la continuité de l activité de l entreprise. Est-ce qu une solution classique de secours aurait aussi été à la hauteur? Je ne sais plus exactement quels scénarios antisinistres étaient en place avant la mise en œuvre de notre concept ASP. Chez les PME, les lacunes sont fréquentes. La réalisation de sauvegardes de fichiers est une chose, la mise à disposition de ressources en vue d une exploitation normale en est une autre. Je suis convaincu qu il n existe guère d autres solutions hormis peut-être un très onéreux système de secours en temps réel qui aurait permis une reprise des activités déjà le lundi matin. Recommandez-vous la solution de Marti comme modèle de référence ou préconisez-vous aussi à vos clients d autres solutions? 6 BUSINESS FACTS, 2/2006 BUSINESS FACTS, 2/2006

5 Imposante réalisation à Kallnach: le nouveau bâtiment administratif avec terminal réservé aux cars de la société Ernst Marti SA a été inauguré le 24 mars. Il existe différentes solutions, en fonction des conditions particulières. Une solution ASP individualisée convient dans de très nombreuses situations. Celle mise en place chez Marti peut donc être considérée comme un modèle de référence. Les solutions ASP et d informatique à la demande sont certes élégantes, mais plutôt théoriques en termes de succès commercial. Comment avez-vous convaincu la PME Marti d opter pour ASP en pleine crise des sociétés point-com? D un point de vue commercial, vous avez raison: ces concepts semblent plutôt théoriques. Mais le fait que nous les mettons en œuvre avec succès depuis six ans, connaissons une croissance constante et pouvons compter sur un nombre grandissant de clients satisfaits prouve leur valeur pratique. Ce n est donc pas étonnant si à présent d autres fournisseurs s y mettent aussi. Marti a renoncé au début à délocaliser physiquement ses serveurs. Pourquoi? Une précision d abord: nous ne vendons à Ernst Marti SA que des prestations. Le fait que nous ayons installé les serveurs sur place en un lieu sécurisé représente une exception. L unique raison étaient les frais élevés de communication à cette époque. «Nos collaborateurs sont fiers d avoir de nouveau obtenu en 2005 une moyenne de 5,31.» Quels critères relatifs à la qualité un Application Service Provider doit-il absolument remplir pour s imposer auprès des PME? La confiance est le principal critère. Le concept ASP va bien au-delà de la simple consommation d un produit ou d un service. C est un partenariat dans lequel les solutions élaborées doivent convenir aux deux parties et où chacune y trouve pleinement son compte. Il est évident que seules des prestations de qualité sont propices à créer un climat de confiance. Comment documenter ces prestations de manière transparente vis-à-vis de l extérieur? Max Etter est partenaire et membre fondateur de la société in4u SA. Après plusieurs années à la tête du centre de calcul, il est aujourd hui responsable du marketing et de la vente. En tant qu entreprise certifiée ISO, plusieurs possibilités s offrent à nous. La plus importante est sans doute notre sondage périodique qui nous permet de déterminer la satisfaction de la clientèle. Il comporte 15 questions. Dès qu une question obtient une note inférieure à 5, nous prenons contact avec le client. Nos collaborateurs sont fiers d avoir de nouveau obtenu en 2005 une moyenne de 5,31 sur une échelle de 1 à 6. Les infrastructures de réseau sont en continuelle expansion et les prix des débits de transmission sont à la baisse. Il ne manque plus que des services ASP adaptés et abordables. Quels besoins en matière de convergence entre l informatique et les télécommunications la société in4u est-elle actuellement capable de couvrir? Il existe déjà des services ASP adaptés et leur prix est abordable. Jusqu à maintenant, nous avons intégré une trentaine d applications de clients à nos services ASP. La part des applications spécifiques aux clients s étoffe et nous étendons en permanence la part des services standard. Après l extension de nos solutions de communication mobile, nous avons introduit un système d archivage mail. Notre offre sera prochainement complétée par la téléphonie VoIP. L évolution des principaux fournisseurs, je songe par exemple à Microsoft Office 2007, nous ravit. Notre obtention de la compétence certifiée «Information Worker» s inscrit exactement dans cette tendance de nous rapprocher de nos utilisateurs finaux. Dans quelles conditions l informatique à la demande est elle justifiée? Elle se justifie financièrement si le client souhaite se concentrer sur son métier et ne plus s occuper de l exploitation informatique. La rentabilité est assurée si la comparaison des coûts donne satisfaction d un point de vue global, c est-à-dire en tenant aussi compte des frais indirects et des coûts cachés. C est le seul inconvénient mineur des solutions ASP: tous les coûts apparaissent clairement. Les clients attendent souvent d une externalisation un allègement significatif de leurs coûts. Différentes études soulignent cependant que cet impact financier est surestimé. Comment a évolué la situation chez Marti pendant ces quatre dernières années d utilisation de services ASP? En comparaison internationale dans son secteur, la société Ernst Marti a toujours des frais informatiques relativement élevés. Nous n avons cependant pas encore analysé la pertinence de cette comparaison. Pour notre part, nous pouvons affirmer que nous avons réussi à diminuer les coûts malgré le relèvement des exigences et des prestations. Concrètement, la tendance est à la baisse dans le domaine ASP. «C est le seul inconvénient mineur des solutions ASP: tous les coûts apparaissent clairement.» Marti a choisi d externaliser complètement ses ressources. Il est plus fréquent de rencontrer des projets d externalisation ou de délocalisation partielle. Selon votre expérience, comment les PME gèrent-elles la répartition du travail à l intérieur et à l extérieur de l entreprise? Le principe est que l efficacité se mesure aux résultats financiers! Autrefois, les prestations informatiques se composaient de matériels et de logiciels; aujourd hui, seuls les services apportant une valeur ajoutée comptent. Nous «Autrefois, les prestations informatiques se composaient de matériels et de logiciels; aujourd hui, seuls les services apportant une valeur ajoutée aux clients comptent.» clarifions la répartition du travail de manière détaillée avec chaque client. Osons une prévision: comment géreronsnous nos données et nos applications en 2008? Le traitement des données se déplacera des postes clients allégés, autrement dit de l informatique basée sur des serveurs, vers des postes plus intelligents, et ce également dans le contexte de la diffusion croissante d appareils mobiles. Il existe déjà des solutions de synchronisation de données. Je ne doute pas in4u SA Le CEO Heinrich Marti lors de l inauguration in4u est spécialisée en «informatique à la demande». Elle propose des services complets de sécurité et des solutions de communication depuis deux centres de calcul géographiquement distincts. En ce qui concerne la synchronisation de données sans liaison filaire, in4u offre des solutions pour des appareils basés sur Microsoft, Symbian et SyncML et compatibles avec la plupart des terminaux mobiles. Prestataire ASP de la première heure, in4u dessert aujourd hui 7500 utilisateurs. Infos: que le stockage des données soit centralisé à l avenir, c est-à-dire effectué dans des centres informatiques professionnels. in4u collabore étroitement avec cablecom business. Qu est-ce qui rend cablecom intéressant? Les besoins en débits de transmission ne cessent d augmenter. L époque où nous utilisions des liaisons à 128 Kbit/s est révolue. Cablecom est le premier fournisseur à nous avoir soumis des offres de débits supérieurs, suivies quelques mois après leur introduction des prestations correspondantes. La collaboration est excellente. Des points négatifs se répercuteraient directement sur notre satisfaction. Monsieur Etter, merci pour ces informations. Texte/interview: Guido Biland, alphatext.com Photos: in4u, Ernst Marti SA Prestations de cablecom Services connect LAN, connect Internet Accès SDSL et fibre optique Débits de 1 à 10 Mbit/s Sites Divers Infos Gilbert Erne, Large Account Manager, tél , 8 BUSINESS FACTS, 2/2006 BUSINESS FACTS, 2/2006 9

6 Quatre hôpitaux en un L Hôpital du Jura fait office de précurseur en matière de télécoms: réparti sur quatre sites dans le canton, il fonctionne depuis 2002 comme un seul établissement grâce à un réseau à très haut débit reliant les établissements de Delémont, Porrentruy et Saignelégier, avec une connexion sur l Hôpital universitaire de Bâle. Un système qui permet d offrir une diversité et une qualité de prestations comparables à celles des grands centres hospitaliers, comme l explique Gianni Imbriani, responsable du service informatique de l Hôpital du Jura à Delémont. M. Imbriani, quelle importance ont aujourd hui les technologies de l information dans le domaine médical en Suisse? L informatique et les télécoms jouent un rôle central, tant pour les soins que pour l administration d un hôpital. La moitié des 1600 employés de notre établissement utilise l informatique. Nous avons plus de 450 PC et employons plusieurs dizaines d applications métier différentes. Avec des budgets de santé toujours plus serrés, l informatique doit également permettre de générer des économies et de créer des synergies entre établissements hospitaliers. Quelle stratégie l Hôpital du Jura a-t-il mise en place pour répondre à ces exigences? Autrefois autonomes, les quatre sites de l Hôpital du Jura (Porrentruy, Saignelégier et deux à Delémont) sont regroupés depuis quelques années sous une même direction et forment un seul établissement en réseau. D un système basé sur l équivalence des différents sites, nous sommes passés à un système centralisé basé sur la complémentarité de sites spécialisés. En termes d IT, cette nouvelle structure requérait de mettre nos serveurs et nos applications en réseau, afin d intégrer parfaitement nos différents sites. Nous avons conclu en 2002 un partenariat avec cablecom pour la mise en place d un réseau VPN en fibres optiques à 10 Mbits, augmenté à 100 Mbits aujourd hui. Nous sommes également reliés à l Hôpital universitaire de Bâle (2 Mbits), notamment pour l échange d analyses de notre service d anatomie-pathologie. Quels sont les avantages de ce nouveau réseau? Ce réseau permet une rationalisation des ressources informatiques, des synergies importantes entre les sites et un grand confort d utilisation. Etant donné que le débit du réseau distant (WAN) est identique à celui du réseau local (LAN), nos utilisateurs ont la même vitesse d accès aux applications, où qu elles soient hébergées. Même les employés du service d anatomie-pathologie ne remarquent pas que leurs postes sont reliés au serveur de Bâle. Et les avantages pour le département IT? Une simplification du déploiement des logiciels et de la maintenance du parc informatique, bien entendu. Nous n avons par exemple plus qu un seul serveur de messagerie centralisé. Cela signifie également qu une seule licence, donc des économies financières non négligeables. De même pour la maintenance et la mise à jour de nos bases de données, aujourd hui centralisées: elles ne se font plus qu une fois au lieu de quatre, réduisant le temps de travail, les coûts, les risques d erreurs, et nous permettant de consacrer plus de temps et de ressources aux utilisateurs. Le fait d avoir un réseau à 100 Mbits génère une facilité de travail et des économies au quotidien. A combien estimez-vous les économies financières d une telle solution? Nous ne les avons pas quantifiées précisément, nos objectifs étant autant opérationnels que d ordre économique. J estime cependant les avantages économiques à plusieurs centaines de milliers de francs sur cinq ans, avec un budget annuel d exploitation de francs. Des économies non négligeables ont aussi été possibles dans le matériel informatique. Pourquoi avoir choisi cablecom comme nouveau partenaire réseau? Nous avions trois partenaires possibles: Swisscom, le Canton du Jura (qui possède son propre réseau) et cablecom. Cablecom disposait d une infrastructure très développée dans le Jura, après avoir consenti des investissements importants ces dernières années. Cela nous a permis de fortement réduire le besoin de tirer de nouvelles lignes pour notre réseau. Cablecom a pu nous fournir une solution exploitable dans des délais courts et à des conditions financières très compétitives. L Hôpital du Jura Principal établissement médical du canton, l Hôpital du Jura offre une très large palette de prestations, des soins intensifs aux lieux de vie pour personnes âgées. Avec un total de 550 lits, patients hospitalisés chaque année et 1600 employés, l Hôpital du Jura déploie ses activités sur quatre sites de manière complémentaire et différenciée: Delémont, Porrentruy, Saignelégier ainsi que le home La Promenade, à Delémont. Il entend jouer un rôle de premier rang dans l organisation hospitalière de l Arc jurassien. Un projet de l Assemblée interjurassienne étudie l opportunité d étendre à l avenir le principe de complémentarité à l ensemble des sites du canton du Jura et du Jura bernois. Prestations de cablecom connect LAN (VPN) à 100 Mbits, connect Internet Infos: Laurent Fine, Key Account Manager, cablecom business, tel: , «Cablecom a su tenir les délais et les budgets, et ses prestations sont à la hauteur des exigences élevées d un établissement hospitalier comme le nôtre.» Après trois ans de collaboration avec cablecom, quel bilan tirez-vous de ce partenariat? Je suis très satisfait de cette collaboration, et je le dis très volontiers. Nous n avons eu aucun problème en trois ans, la disponibilité du réseau a été excellente. Les relations avec l équipe de cablecom se sont développées dans un esprit de confiance et de réel partenariat. Nous avons travaillé main dans la main pour développer et mettre en œuvre une solution adaptée à nos besoins et capable d évoluer. Le débit du réseau, de 10 Mbits initialement, est passé à 100 Mbits aujourd hui, et il peut augmenter à un, voir plusieurs gigabits si nous le souhaitons. Toujours dans une optique évolutive, nous avons planifié courant 2006 une redondance des lignes et une sécurisation du système. Cablecom a su tenir les délais et les budgets, et ses prestations sont à la hauteur des exigences élevées d un établissement hospitalier comme le nôtre. Gianni Imbriani, responsable du service informatique de l Hôpital du Jura à Delémont: «Avec des budgets de santé toujours plus serrés, l informatique doit également permettre de générer des économies et de créer des synergies entre établissements hospitaliers.» Quels développements prévoyez-vous à l avenir? Nous comptons intensifier les applications de télémédecine avec les hôpitaux universitaires, notamment celui de Bâle, permettant l accès en temps réel à des spécialistes, pour l analyse ou les diagnostics par exemple. Nous prévoyons également de renforcer les synergies avec les EMS du canton, les cabinets médicaux et les hôpitaux du Jura bernois, pour créer un véritable réseau de la santé de l Arc jurassien. Nous sommes des précurseurs en la matière, d autres cantons, comme Neuchâtel et le Valais, mettent en place des réseaux intersites similaires. La convergence de la téléphonie et des données est également une évolution qui pourrait nous intéresser à moyen terme. Quoi qu il en soit, nous disposons avec cablecom d un réseau qui nous permet d envisager les évolutions futures de manière flexible. Interview: Grégoire Baillod, journaliste, Genève Photos: Frank Mentha, photographe freelance, Genève Portrait Gianni Imbriani (37 ans) est responsable du service informatique de l Hôpital du Jura depuis A la tête d un département de neuf collaborateurs, il assure la gestion et l optimisation du système d information intersite de l hôpital. Il a mené à bien la fusion des systèmes des différents sites et piloté la mise en place d un réseau en fibres optiques reliant à haut débit les établissements de Delémont avec ceux de Porrentruy et Saignelégier. 10 BUSINESS FACTS, 2/2006 BUSINESS FACTS, 2/

7 nextiraone pour nextiraone être le plus rapide pour être le plus rapide Les réseaux voix et data fusionnent et forment le système nerveux de votre société. Qui vous procure une vue Les d ensemble réseaux claire voix et dans data ce fusionnent domaine et complexe? forment le Qui système vous propose nerveux les de mesures votre société. de sécurité Qui vous nécessaires? procure une Et vue la d ensemble meilleure solution? claire dans ce domaine complexe? Qui vous propose les mesures de sécurité nécessaires? Et la meilleure NextiraOne solution? est un intégrateur de solutions renommé, en Suisse et dans le monde. Nous faisons bien plus NextiraOne que planifier est et un réaliser, intégrateur nous exploitons de solutions et renommé, entretenons en également Suisse et vos dans réseaux le monde. et Nous vous faisons fournissons bien plus des que conseils planifier de pointe, et réaliser, en tant nous qu acteur exploitons indépendant et entretenons des également constructeurs. vos réseaux One Stop Services et vous fournissons pour Voix, Data, des Communications conseils de pointe, IP, en Centres tant qu acteur de Contacts indépendant et Business des Protection. constructeurs. One Stop Services pour Voix, Data, Pour Communications que vous soyez IP, Centres le plus fort, de Contacts lorsqu il et s agit Business de communication! Protection. Pour que vous soyez le plus fort, lorsqu il s agit de communication! «Pour nous, opérateur IP, VoIP est une application cruciale» Opérateur de réseaux d entreprise novateur, cablecom a donné de nouvelles impulsions sur le marché suisse. A présent, cette société doit assumer un rôle de précurseur aussi dans le cadre de son intégration au groupe Liberty Global en tant que centre de compétence «B2B» («business to business»). Frank Boller, directeur du département Business Markets, s exprime sur les projets de la société comme fournisseur de solutions de communication de bout en bout basées sur IP. Frank Boller, vous dirigez cablecom business depuis décembre Quel bilan intermédiaire tirez-vous après plus de 100 jours d exercice à votre fonction? Ma vision de cablecom s est confirmée. L entreprise est perçue comme l unique fournisseur alternatif disposant de sa propre infrastructure nationale jusqu au client final. C est justement dans les agglomérations et les zones rurales que nous pouvons proposer aux entreprises une véritable alternative pour la transmission de données et la téléphonie. Et cablecom business est prête: nous nous y sommes préparés l an dernier afin de satisfaire cette clientèle potentielle je songe surtout aux grandes PME. Avant de passer chez cablecom, vous étiez Chief Operating Officer auprès de Sunrise et y avez dirigé, entre autres, la réorganisation du domaine «B2B». Que différencie cablecom business d un concurrent tel que Sunrise? A la différence de Sunrise, cablecom business est en mesure de demeurer aux côtés Portrait Frank Boller, entré chez cablecom en août 2005 en tant que vice-président des ventes, dirige depuis décembre 2005 le département Business Markets. Avant cablecom, Frank Boller occupait le poste de COO Wireline & Internet chez Sunrise. A cette fonction, outre le réseau fixe, il s est chargé de la réorganisation du secteur des entreprises. Au cours de sa carrière, il fut également CEO d Obtree, CEO de l opérateur de téléphonie mobile diax (jusqu à la fusion avec Sunrise) et Country Manager chez HP Suisse. Frank Boller, directeur du département Business Markets de ses clients du début à la fin de la liaison de communication. Cela nous permet de leur proposer des solutions d avant-garde et financièrement mûries, tout en conservant un contrôle total sur la qualité et la disponibilité. Disposant de notre propre infrastructure, nous sommes à même d y établir des solutions qui sont indépendantes des composants de réseau actifs de Swisscom. C est aussi la raison pour laquelle nous nous trouvons souvent confrontés à Swisscom lors de l évaluation finale des soumissions d offres. De quelle infrastructure parlez-vous en fait? Je souhaite d abord clarifier un malentendu fréquent. De nombreux clients potentiels croient que nous arrivons chez eux par le biais du réseau de télévision câblé. En réalité, nos services se fondent sur une plate-forme IP MPLS moderne et sont acheminés sur notre «Nous sommes un opérateur IP dont l objectif déclaré est de devenir le fournisseur préféré des utilisateurs de services IP.» propre réseau optique. Grâce à notre vaste couverture d environ 85%, nous atteignons nos clients soit directement par fibre optique soit par des lignes de cuivre. Mais ceci n'intéresse-t-il pas uniquement les grands clients? Pas nécessairement. Notre réseau optique est conçu de façon à pouvoir desservir aussi de plus petits clients à un coût avantageux. Et si cela ne se justifie pas, nous utilisons sur le dernier kilomètre des lignes louées de Swisscom. Ce type de raccordement à présent que l ouverture du dernier kilomètre a été décidée sera encore plus attrayant lors de la mise en œuvre du dégroupage. Nous aurons alors la possibilité d attirer un segment de clientèle qui aujourd hui se contente encore de solutions ADSL. L infrastructure ne représente cependant qu une partie d une solution. Le choix de produits judicieux est également important. Qu entreprenez-vous à cet égard pour conquérir de nouveaux clients? Il est vrai que cablecom business a grandi en tant que fournisseur de réseaux de données. Notre position de meilleur opérateur de réseaux d entreprise au classement BILANZ Telekom Rating 2005 en est une preuve parmi d autres. Foncièrement cependant, nous sommes un opérateur IP dont l objectif déclaré est de devenir le fournisseur préféré des utilisateurs de services IP. Imageinserat_f_210x297.indd :04:44 Uhr BUSINESS FACTS, 2/

8 Qu est-ce que cela signifie en termes d offre? Notre offre de base concerne la liaison à notre réseau IP. Jusqu à peu, nous ne fournissions que des services de données soit des liaisons privées entre plusieurs sites soit des accès rapides à Internet. Il est possible de transmettre simultanément plusieurs applications sur ce réseau IP. Cablecom propose maintenant aussi des solutions de téléphonie fixe. Les communications téléphoniques sont transmises sur la même infrastructure une ligne parallèle de téléphonie est donc superflue. Quelles sont les implications sur le plan de l organisation de cablecom business? Par l absorption de secteurs de l ancienne société Solpa, cablecom business a acquis des compétences et des ressources lui permettant de s occuper de manière autonome de la terminaison du trafic téléphonique. Lorsqu il est nécessaire d externaliser des fonctionnalités de téléphonie interne, nous collaborons avec des partenaires renommés tels que NextiraOne. En matière de raccordements, l accent est mis sur l automatisation de nos processus de production. Plus les interfaces manuelles seront réduites, plus la procédure s étendant de la commande à la mise en service sera précise et rapide. «Les opérateurs ne possédant pas de réseau d accès propre auront de la peine à soutenir l évolution vers des tarifs forfaitaires.» A propos de partenaires: quel rôle joue le canal indirect pour cablecom? Le canal indirect est très important surtout pour le développement du segment des PME. Nous avons cependant pris conscience que ceci prend plus de temps que prévu. De surcroît, l établissement de rapports de confiance exige d encadrer parfaitement les partenaires. Nous allons y être particulièrement attentifs. Quel est le rôle du VoIP dans la stratégie à moyen terme de cablecom business? Nous observons à l heure actuelle sur l ensemble du marché une demande croissante envers des solutions de téléphonie fondées sur Voice over IP. Pour nous, opérateur IP, VoIP est une application cruciale. Peu d entreprises sont cependant déjà prêtes à remplacer entièrement leur téléphonie par une solution UPC a fondé à Zurich le «Pan European Technology Center» (PETC) Le PETC («Pan European Technology Center») a été fondé dans le cadre de l intégration de cablecom à UPC Broadband, un câblo-opérateur appartenant à la compagnie Liberty Global. Les experts du centre PETC fournissent un large éventail de services, notamment d ingénierie, de développement et d assistance, dans le cadre de la mise en œuvre et de l exploitation de systèmes. Ses clients sont toutes les succursales du groupe UPC; jusqu à la conclusion définitive de l intégration, l accent demeure sur les activités de cablecom. Les principaux projets sont le projet Softswitch relatifs au Voice over IP (VoIP), des travaux pour le réseau fédérateur international AORTA et la migration du système de gestion de réseau. Le PETC est opérationnel depuis le 1 er avril Il illustre de manière exemplaire comment le savoir-faire et l expérience de cablecom sont utilisables dans un environnement d entreprise paneuropéen. VoIP. Aux clients ne souhaitant passer à VoIP que plus tard, nous offrons donc la possibilité de continuer d utiliser leurs équipements de téléphonie et de bénéficier de nos avantageux tarifs sans changer de technologie. Si le client se décidait ensuite à passer à VoIP, aucune modification d infrastructure ne serait nécessaire. A l heure actuelle, les solutions VoIP sont mises en place surtout par de grandes sociétés, mais à mon avis, les moyennes entreprises devraient aussi y trouver un intérêt. VoIP n est donc plus un thème hypothétique? VoIP est le sujet phare. Il est probable que les prix et les offres de téléphonie fixe vont considérablement changer avec l augmentation de la demande. Les opérateurs sans réseau d accès propre auront de la peine à soutenir l évolution vers des tarifs forfaitaires. Il s agit d offrir la simplicité à un plus grand nombre; à cet effet, cablecom se concentre sur le développement de solutions réalistes ne nécessitant pas de grands investissements, économiques et faciles à exploiter. L intégration très avancée de cablecom au sein de Liberty Global a entraîné des changements. La surveillance du réseau est effectuée à présent à Amsterdam. Quel en est l impact sur les clients de cablecom business? Rien n a changé pour eux. A Amsterdam, la surveillance concerne le réseau fédérateur et non les clients individuels. La supervision effective demeure en Suisse. En cas de panne, nous savons quel client et quel service sont concernés, puis nous prenons contact avec le client et effectuons la réparation le plus rapidement possible. Quelles sont les répercussions de l intégration sur les systèmes? «Cablecom se concentre sur le développement de solutions réalistes ne nécessitant pas de grands investissements, économiques et faciles à exploiter.» Comme dans toute fusion, il s agit d exploiter les synergies possibles et d harmoniser les systèmes. Ceci concerne essentiellement le domaine grand public, où le centre PETC (voir l encadré) réalise de nombreux projets d intégration, mais pas les clients de cablecom business. Dans le cadre de l intégration à Liberty Global, la Suisse est appelée à jouer un rôle de précurseur en tant que centre de compétence «B2B». Pour quelle raison? Cablecom business a plus d expérience que les autres sociétés nationales du groupe dans deux domaines. Primo, nous disposons d une large gamme de solutions sur le plan national avec des produits Internet, de données et de téléphonie, ce qui nous profile comme une alternative à l ancien monopole en place. Secundo, par l absorption de secteurs de Solpa l été dernier, nous avons repris un système de gestion d infrastructure à la pointe de la technique. Il est unique au sein du groupe UPC et sera vraisemblablement introduit comme standard à l échelle du groupe. Cela entraîne automatiquement une concentration des compétences «B2B» à Zurich. Monsieur Boller, merci pour ces informations! Interview: Martin Wüthrich, cablecom Business Solutions 2006 Infrastructure, support et services à valeur ajoutée Service Description Groupe cible Caractéristiques et avantages Débits De 512 Kbit/s à 1 Gbit/s (symétrique, modulable) par fibre optique ou cuivre (SDSL); débit cuivre limité Service Levels 4 niveaux de service proactifs (bronze, argent, or, platine) avec disponibilité garantie jusqu à 99,95% 1 niveau de service réactif («meilleur effort») Grande flexibilité avec des accords sur le niveau de service personnalisés Solution convergente avec gestion intelligente du trafic Plus qu une seule ligne d accès pour tous les services de communication Téléphoner gratuitement entre les sites de l entreprise interconnectés avec VPN (optionnel) ainsi qu au sein de la communauté connect Business (CH) Portabilité des numéros gratuite Tarifs attractifs, décompte des communications à la seconde près et aucune taxe de configuration Excellente modularité et grande disponibilité Entreprises de toute taille désireuses de bénéficier des avantages de services de communication convergents Solution complète: services de données (internet ou VPN) et de téléphonie (ISDN-BRI/PRI ou VoIP) connect Business Converged Couverture du réseau national Disponibilité maximale Temps de réponse rapides (Roundtrip Delay < 10 ms) Débits symétriques dédiés Débits modulables croissant avec l entreprise Qualité professionnelle aucun «Best Effort» Aucune restriction de temps ni de volume Débits généreux à un prix attractif Entreprises de toute taille Connexion internet rapide avec débits symétriques modulables connect Internet Entreprises de toute taille avec plus d un site (filiales et Home Offices) Interconnexion IP/MPLS de sites d entreprise (VPN) avec débits symétriques modulables connect LAN Data Support Centre d assistance dédié aux entreprises pour tous les problèmes Réception des dérangements: 7224 h Heures: 7224 h, 6216 h, 5211 h (selon SLA) Supervision transparente grâce à un système de rapport et à une surveillance en ligne des SLA sur le portail https://mybusiness.cablecom.ch Grande compétence technique (plus de 500 spécialistes réseau proches des clients) Tarifs attractifs, décompte des communications à la seconde près Aucune taxe minimale ni redevance de configuration Fonctionnalités Fixnet pleinement disponibles Changement de fournisseur d accès superflu L équipement existant demeure en place (préservation de l investissement) Jusqu à 20% d économies immédiates Entreprises de toute taille souhaitant rapidement et sans surcoût téléphoner plus avantageusement Transmission automatique de toutes les communications téléphoniques par présélection sur le réseau cablecom connect preselect Téléphoner gratuitement entre les sites de l entreprise interconnectés avec VPN (optionnel) (CH) Portabilité des numéros gratuite Tarifs attractifs, décompte des communications à la seconde près Aucune taxe minimale ni redevance de configuration Grande modularité et disponibilité maximale Trafic téléphonique provenant de l interface ISDN classique Entreprises utilisant une installation ISDN avec interface PRI et désirant migrer progressivement vers VoIP Intégration de l'installation téléphonique au réseau téléphonique public connect PBX Services à valeur ajoutée En complément aux services présentés à gauche, cablecom business offre divers services à valeur ajoutée: hosted office, hosted exchange, managed security, service numbers, housing Trafic téléphonique provenant directement d IP (absence de passerelles TDM) Entreprises utilisant déjà une installation téléphonique IP; prise en charge actuellement de Cisco Callmanager et Callmanager Express Intégration directe via IP de l installation téléphonique compatible IP au réseau téléphonique public connect IP-PBX VoIP Voice Exploitation, maintenance, mises à niveau, surveillance proactive et configuration de l installation téléphonique inclus Coûts calculables à long terme grâce à un forfait mensuel fixe (transparence intégrale) 1 seul interlocuteur Entreprises avec plusieurs sites Système de téléphonie hébergé pour les environnements exigeants (CTI, Call-Center, Conferencing) managed IP-PBX VoIP Contact/informations Téléphone BUSINESS FACTS, 2/2006 BUSINESS FACTS, 2/

9 LANize your WAN join the cablecom network! Cablecom business fournit à votre entreprise toutes les ressources nécessaires pour réaliser des solutions WAN, des liaisons Internet et des services vocaux d avenir*. Débits garantis de 512 Kbit/s à 1000 Mbit/s, définition de priorités Voice, trois niveaux de service proactifs, une organisation d assistance (B2B) dédiée à ses partenaires et des prestations toujours à la hauteur de vos attentes avec cablecom business, vous avez tous les atouts en main pour réussir durablement votre partenariat technologique. L innovation commence par le choix du bon partenaire: cablecom business. Nous vous conseillons volontiers: Olav Frei Head of Account Management Tél Benoit Haab Head of SME Sales Région Suisse allemande Tél Bruno Alluisetti Head of SME Sales Région Romandie: Tél Région Tessin: Tél Infos détaillées sur nos services sur Internet sous ou par téléphone au Vous pouvez télécharger les numéros précédents de BUSINESS FACTS en fichiers PDF sous * Dans le classement BILANZ Telekom Rating, cablecom est élue chaque année depuis 2002 comme l opérateur de réseaux d entreprise le plus novateur de Suisse. NOUVEAU: BUSINESS FACTS EN LIGNE Aux lectrices et lecteurs souhaitant s informer de manière encore plus actualisée, condensée et interactive sur les sujets relevant de leur domaine, désormais Business Facts leur est accessible en ligne: BUSINESS FACTS EN LIGNE vous fournit non seulement le contenu intégral de notre magazine trimestriel, mais en plus: des études de cas actuelles concernant les PME des informations actualisées sur les manifestations les dernières informations sur les produits Découvrez la dernière édition de BUSINESS FACTS EN LIGNE maintenant sur INSCRIVEZ-VOUS! Veuillez sélectionner sous l une des options suivantes (gratuit): J aimerais m abonner à BUSINESS FACTS EN LIGNE. J aimerais continuer de recevoir l édition imprimée de BUSINESS FACTS. Je ne souhaite plus recevoir à l avenir BUSINESS FACTS ni en ligne ni par poste. En vous remerciant par avance de nous communiquer votre choix, nous vous souhaitons une agréable lecture! Nous serions heureux de recevoir vos commentaires et remarques: tél

Le vrai gain finalement,

Le vrai gain finalement, Le vrai gain finalement, c est ma liberté d action curabill s occupe de la facturation de mes prestations et m ouvre ainsi des espaces de liberté tant sur le plan professionnel que personnel. Au cabinet

Plus en détail

NOS SOLUTIONS ENTREPRISES

NOS SOLUTIONS ENTREPRISES NOS SOLUTIONS ENTREPRISES VOIX & CONVERGENCE IP DATA & RESEAUX D ENTREPRISES HEBERGEMENT, CLOUD & SERVICES Nos solutions VOIX & convergence IP LA RÉVOLUTION IP L arrivée d une toute nouvelle génération

Plus en détail

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise?

Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Stratégie Tier 2 : Quels avantages pour votre entreprise? Les décideurs ont beaucoup à gagner de l intégration des données de gestion externes et internes, afin d assurer la disponibilité des informations

Plus en détail

NOUS VOUS AIDONS À NE PAS PERDRE LE CONTACT. VOTRE PARTENAIRE TOUT PRÈS DE CHEZ VOUS.

NOUS VOUS AIDONS À NE PAS PERDRE LE CONTACT. VOTRE PARTENAIRE TOUT PRÈS DE CHEZ VOUS. SERVICES VOIX EASY PHONE NOUS VOUS AIDONS À NE PAS PERDRE LE CONTACT. VOTRE PARTENAIRE TOUT PRÈS DE CHEZ VOUS. Pour vous aussi, le téléphone de votre lieu de travail fait sans doute partie des moyens de

Plus en détail

Le Cercle Vertueux du Cloud Public

Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cloud public rencontre un intérêt croissant auprès de tous les directeurs IT voulant planifier les stratégies informatiques de leur

Plus en détail

Rationalisez vos processus et gagnez en visibilité grâce au cloud

Rationalisez vos processus et gagnez en visibilité grâce au cloud Présentation de la solution SAP s SAP pour les PME SAP Business One Cloud Objectifs Rationalisez vos processus et gagnez en visibilité grâce au cloud Favorisez une croissance rentable simplement et à moindre

Plus en détail

entreprendre à la puissance cisco

entreprendre à la puissance cisco entreprendre à la puissance cisco À un moment donné, vous avez vu quelque chose que personne d autre n avait vu. Il s agissait peut-être d une idée ou d une opportunité. Ce «quelque chose» vous a fait

Plus en détail

Sage CRM. Customer Relationship Management (CRM) pour petites et moyennes entreprises

Sage CRM. Customer Relationship Management (CRM) pour petites et moyennes entreprises Sage CRM Customer Relationship Management (CRM) pour petites et moyennes entreprises La clé de votre succès. Sage CRM, en tant que solution CRM primée, livre aux petites et moyennes entreprises dans le

Plus en détail

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse

Agile Learning Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Comment faire face aux changements organisationnels? Une étude internationale réalisée par Lumesse Introduction Le monde du travail est plus que familier avec la notion de changement. Synonyme d innovation

Plus en détail

Séminaire régional sur les coûts et tarifs pour les pays Membres du Groupe régional pour l Afrique (SG3RG-AFR)

Séminaire régional sur les coûts et tarifs pour les pays Membres du Groupe régional pour l Afrique (SG3RG-AFR) Séminaire régional sur les coûts et tarifs pour les pays Membres du Groupe régional pour l Afrique (SG3RG-AFR) Enjeux et Réglementation de la VoIP Abossé AKUE-KPAKPO Telecom Manager Chair SG3RG-AFR +226

Plus en détail

ROGERS VOUS OFFRE LA VITESSE, LA PUISSANCE ET LA FIABILITÉ DE LA FIBRE OPTIQUE.

ROGERS VOUS OFFRE LA VITESSE, LA PUISSANCE ET LA FIABILITÉ DE LA FIBRE OPTIQUE. ROGERS VOUS OFFRE LA VITESSE, LA PUISSANCE ET LA FIABILITÉ DE LA FIBRE OPTIQUE. SOLUTIONS D AFFAIRES ROGERS En optant pour Solutions d affaires Rogers, vous profitez d une collaboration continue avec notre

Plus en détail

Votre infrastructure informatique toujours sous contrôle

Votre infrastructure informatique toujours sous contrôle Votre infrastructure informatique toujours sous contrôle Au fidèle tableau noir, de plus en plus d écoles ajoutent aujourd hui les services de l informatique. Place aux TICE, Technologies de l Information

Plus en détail

RBC Assurances : une force à mon service. À l usage des conseillers

RBC Assurances : une force à mon service. À l usage des conseillers À l usage des conseillers RBC Assurances : une force à mon service > Un soutien inégalé > Des outils de vente à l avant-garde de l industrie > Une gamme complète de produits > Un nom respecté, synonyme

Plus en détail

Ceano. Un Partenariat plus simple. 1 plateforme unique pour une IT facile. 1 collaboration d équipe facilitée

Ceano. Un Partenariat plus simple. 1 plateforme unique pour une IT facile. 1 collaboration d équipe facilitée Ceano 1 plateforme unique pour une IT facile Mise à disposition des services en temps réel Facturation unique Gestion optimisée des ressources Services Cloud sur demande Voix et Voix sur IP Connectivité

Plus en détail

AT&S Renforce son Efficacité et sa Flexibilité Métier Grâce à une Gestion IT Optimisée

AT&S Renforce son Efficacité et sa Flexibilité Métier Grâce à une Gestion IT Optimisée CUSTOMER SUCCESS STORY Mars 2014 AT&S Renforce son Efficacité et sa Flexibilité Métier Grâce à une Gestion IT Optimisée PROFIL CLIENT Secteur: Industrie manufacturière Société: AT&S Effectifs: 7 500 personnes

Plus en détail

PRÉPARATION D UNE ÉVALUATION DE LA PERFORMANCE

PRÉPARATION D UNE ÉVALUATION DE LA PERFORMANCE PRÉPARATION D UNE ÉVALUATION DE LA PERFORMANCE Formulaire des gestionnaires Janvier 2013 Guide du participant Page 1 Page 2 Rédaction d une évaluation du rendement Table des matières Introduction... 5

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain.

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Solutions de gestion RESSOURCES HUMAINES Parce que votre entreprise est unique, parce que

Plus en détail

Conseil opérationnel en transformation des organisations

Conseil opérationnel en transformation des organisations Conseil opérationnel en transformation des organisations STRICTEMENT CONFIDENTIEL Toute reproduction ou utilisation de ces informations sans autorisation préalable de Calliopa est interdite Un cabinet

Plus en détail

INGENIERIE ET DEPLOIEMENT DE RESEAUX COMPLEXES WiMAX - INTERNET - VoIP

INGENIERIE ET DEPLOIEMENT DE RESEAUX COMPLEXES WiMAX - INTERNET - VoIP PRESENTATION DE LA PROBLEMATIQUE Dans le cadre de la dérégulation des télécommunications d un pays Africain, un industriel Européen s appuyant sur sa filiale basée dans ce pays, souhaite devenir «ISP»

Plus en détail

La numérisation augmente l efficacité, la sécurité et la fiabilité des flux d informations et des processus commerciaux.

La numérisation augmente l efficacité, la sécurité et la fiabilité des flux d informations et des processus commerciaux. 1 Forte de son statut d expert dans la transmission des informations et de son savoir-faire technique, la Poste joue un rôle important. Elle met à disposition des composants d infrastructure sur trois

Plus en détail

Changement dans les achats de solutions informatiques

Changement dans les achats de solutions informatiques Changement dans les achats de solutions informatiques Ce que cela signifie pour l informatique et les Directions Métiers Mai 2014 Le nouvel acheteur de technologies et la nouvelle mentalité d achat Un

Plus en détail

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI

CRM et GRC, la gestion de la relation client R A LLER PL US L OI 3 R A LLER PL US L OI CRM et GRC, la gestion de la relation client Comment exploiter et déployer une solution de relation client dans votre entreprise? Les usages d une CRM Les fonctionnalités d une CRM

Plus en détail

Présentation du Réseau de Revendeurs & Intégrateurs Informatiques

Présentation du Réseau de Revendeurs & Intégrateurs Informatiques Présentation du Réseau de Revendeurs & Intégrateurs Informatiques Dossier de présentation Page 1 sur 6 La Franchise INFOLYS Vous souhaitez exploiter un magasin de vente de matériel informatique, nous vous

Plus en détail

Rapport sur les technologies de l information

Rapport sur les technologies de l information COMITÉ DU PROGRAMME, DU BUDGET ET DE L ADMINISTRATION DU CONSEIL EXÉCUTIF Vingt et unième réunion Point 3.2 de l ordre du jour provisoire EBPBAC21/3 21-23 janvier 2015 Rapport sur les technologies de l

Plus en détail

Gestion des e-mails par ELO

Gestion des e-mails par ELO >> La gestion du cycle de vie du courrier électronique comme La bonne décision pour aujourd hui et pour demain Les solutions de gestion du contenu d entreprise (Enterprise Content Management/ECM) de ELO

Plus en détail

L air pur où il fait bon vivre!

L air pur où il fait bon vivre! L air pur où il fait bon vivre! Un partenariat empreint de confiance Conjointement avec deux sociétés partenaires installées en Allemagne et en Autriche, l entreprise fondée en 1978 fabrique des produits

Plus en détail

Le Cisco Smart Business Communications System

Le Cisco Smart Business Communications System Le Cisco Smart Business Communications System Smart Business Brochure Le Cisco Smart Business Communications System Aujourd hui, les petites entreprises sont confrontées à une concurrence accrue. Une

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Editeur de logiciel pour centre de contacts CONTACT PRESSE

DOSSIER DE PRESSE. Editeur de logiciel pour centre de contacts CONTACT PRESSE Editeur de logiciel pour centre de contacts DOSSIER DE PRESSE CONTACT PRESSE Violaine BRENEZ : marketing executive Boulevard de la Woluwe, 62 1200 Bruxelles Tel : +32 (0)2.307.00.00 Email : v.brenez@nixxis.com

Plus en détail

NOUS VOUS OUVRONS LES PORTES DU NET MONDIAL. SÉCURITÉ ET RAPIDITÉ - ADSL À GIGABIT ETHERNET.

NOUS VOUS OUVRONS LES PORTES DU NET MONDIAL. SÉCURITÉ ET RAPIDITÉ - ADSL À GIGABIT ETHERNET. SERVICES INTERNET EASY ONLINE NOUS VOUS OUVRONS LES PORTES DU NET MONDIAL. SÉCURITÉ ET RAPIDITÉ - ADSL À GIGABIT ETHERNET. Utiliser à son avantage les nouveaux médias pour optimiser ainsi la communication

Plus en détail

personnel, mobile et efficace fiduciaire-internet Services Web pour PME

personnel, mobile et efficace fiduciaire-internet Services Web pour PME personnel, mobile et efficace fiduciaire-internet Services Web pour PME Fiduciaire-Internet 3 présentation de fiduciaire-internet Une solution flexible pour votre comptabilité Fiduciaire-Internet de BDO

Plus en détail

Allianz Suisse. Une stratégie de numérisation claire et une communication clients novatrice ouvrent la voie vers le leadership en termes de service

Allianz Suisse. Une stratégie de numérisation claire et une communication clients novatrice ouvrent la voie vers le leadership en termes de service Allianz Suisse Une stratégie de numérisation claire et une communication clients novatrice ouvrent la voie vers le leadership en termes de service Qualité de service élevée et orientation conséquente vers

Plus en détail

Du 24 janvier 2011. Aujourd hui je voudrais vous parler des enjeux de cette transformation et de nos perspectives.

Du 24 janvier 2011. Aujourd hui je voudrais vous parler des enjeux de cette transformation et de nos perspectives. Du 24 janvier 2011 Mesdames et Messieurs, Vous avez pu le constater au cours des présentations : sur l exercice 2009/2010, nos résultats ont été solides, nous avons poursuivi la transformation de notre

Plus en détail

REJOIGNEZ NOTRE RÉSEAU

REJOIGNEZ NOTRE RÉSEAU REJOIGNEZ NOTRE RÉSEAU PRÉSENTATION DU GROUPE Présent depuis plus de 17 ans en région Rhône Alpes où il a acquis une position de leader sur son marché, le Groupe CFI a élaboré, développé et modélisé avec

Plus en détail

Fiche d information sur la politique de la santé

Fiche d information sur la politique de la santé Fiche d information sur la politique de la santé V. Questions et réponses concernant la compensation des risques dans l assurance-maladie Etat: juillet 2012 Chères lectrices, chers lecteurs, Dans l assurance

Plus en détail

Nouveaux horizons pour l industrie énergétique. La solution complète GEONIS pour les fournisseurs d énergie et les opérateurs de réseaux

Nouveaux horizons pour l industrie énergétique. La solution complète GEONIS pour les fournisseurs d énergie et les opérateurs de réseaux Nouveaux horizons pour l industrie énergétique La solution complète GEONIS pour les fournisseurs d énergie et les opérateurs de réseaux Industrie énergétique Les solutions logicielles SIG de Geocom : flexibles,

Plus en détail

La France, un pays où les cyberattaques ont davantage augmenté en 2015 que dans le reste du monde

La France, un pays où les cyberattaques ont davantage augmenté en 2015 que dans le reste du monde Direction Communication 63 rue de Villiers, 92200 Neuilly-sur-Seine Tél. 01 56 57 58 59 Communiqué de presse Contact : PwC, Hélène Coulbault, 01 56 57 88 26, helene.coulbault@fr.pwc.com Neuilly-sur-Seine,

Plus en détail

Comment préparer un dossier d affaires pour système ERP. Un guide étape par étape pour les décideurs de l industrie du plastique

Comment préparer un dossier d affaires pour système ERP. Un guide étape par étape pour les décideurs de l industrie du plastique Comment préparer un dossier d affaires pour système ERP Un guide étape par étape pour les décideurs de l industrie du plastique Comment préparer un dossier d affaires pour système ERP // Introduction Introduction

Plus en détail

Succès d une entreprise étrangère dans la pénétration du secteur financier en Amérique Latine

Succès d une entreprise étrangère dans la pénétration du secteur financier en Amérique Latine Succès d une entreprise étrangère dans la pénétration du secteur financier en Amérique Latine Coface - Natixis a décidé d internationaliser son activité d assurance crédit en Amérique Latine en 1997. Le

Plus en détail

Colt VoIP Access. 2010 Colt Technology Services Group Limited. Tous droits réservés.

Colt VoIP Access. 2010 Colt Technology Services Group Limited. Tous droits réservés. Colt VoIP Access 2010 Colt Technology Services Group Limited. Tous droits réservés. Enjeux métier Avez-vous pour objectif de simplifier la gestion de vos services voix nationaux voire internationaux et

Plus en détail

La compétence et l expérience à votre service

La compétence et l expérience à votre service Industrie www.hdi-gerling.ch HDI-Gerling Suisse La compétence et l expérience à votre service 2 Notre engagement Notre engagement 3 Spécialisés en assurance d entreprises Chez nous, vous êtes entre de

Plus en détail

Qui sommes nous? L équipe chargée de la gestion. Last Mile Keeper

Qui sommes nous? L équipe chargée de la gestion. Last Mile Keeper Last Mile Keeper Last Mile Keeper Qui sommes nous? Nous sommes une société de service global s occupant de technologie de l information (IT), au sens le plus large, et cherchant à développer des technologies

Plus en détail

Informations destinées aux clients Connexion aux systèmes SIX Financial Information. Juillet 2013

Informations destinées aux clients Connexion aux systèmes SIX Financial Information. Juillet 2013 Informations destinées aux clients Connexion aux systèmes SIX Financial Information Juillet 2013 Sommaire 1 Introduction 3 2 Solutions de connexion 4 2.1 Vue d ensemble 4 2.2 IP VPN via MPLS 5 2.2.1 Connexion

Plus en détail

UC4 effectue tout l ordonnancement batch pour Allianz en Allemagne

UC4 effectue tout l ordonnancement batch pour Allianz en Allemagne UC4 effectue tout l ordonnancement batch pour Allianz en Allemagne La société Le groupe Allianz est un des principaux fournisseurs de services globaux dans les domaines de l assurance, de la banque et

Plus en détail

Des solutions évoluées destinées aux entreprises

Des solutions évoluées destinées aux entreprises T E L E C O M Des solutions évoluées destinées aux entreprises T E L E C O M En tant qu opérateur de solutions de télécommunications pour les entreprises, notre gamme Hub One Telecom repose sur des expertises

Plus en détail

2011 MyHRbox.com, Tous droits réservés. Présentation de la solution Textes et Images sont propriété de Soft-IT

2011 MyHRbox.com, Tous droits réservés. Présentation de la solution Textes et Images sont propriété de Soft-IT 1 Pourquoi dématérialiser les documents RH? Gain de place Les archives papier prennent beaucoup de place. La dématérialisation permet de libérer des surfaces importantes. Economie de temps pour le management

Plus en détail

L art de déléguer Réduire le stress et améliorer la satisfaction du personnel

L art de déléguer Réduire le stress et améliorer la satisfaction du personnel WEKA Business Dossier L art de déléguer Réduire le stress et améliorer la satisfaction du personnel Thèmes du dossier Gestion Personnel Direction Succès & carrière Communication Marketing & Vente Finances

Plus en détail

Liste de vérification des exigences Flexfone

Liste de vérification des exigences Flexfone Liste de vérification des exigences Flexfone Introduction Avant de déployer un service de voix par le protocole de l Internet (VoIP) ou un PBX hébergé dans votre entreprise, vous devriez prendre certaines

Plus en détail

Brevet + Diplôme fédéraux d Informaticienne / Informaticien

Brevet + Diplôme fédéraux d Informaticienne / Informaticien Brevet + Diplôme fédéraux d Informaticienne / Informaticien F i c h e d i n f o r m a t i o n 01.2008 1/8 Brevet fédéral: profil Développement Domaines de qualification Business Engineering Data Management

Plus en détail

Bienvenue dans l univers de We Group

Bienvenue dans l univers de We Group Bienvenue dans l univers de We Group Le 19 mai 2005 Laurent Jaquier fonde la société We Group SA avec son siège social à Bulle. We Group SA est une société indépendante soumise au secret professionnel

Plus en détail

Une infrastructure de réseau de pointe pour l univers multimédia de demain

Une infrastructure de réseau de pointe pour l univers multimédia de demain Une infrastructure de réseau de pointe pour l univers multimédia de demain Patrice Haldemann, Swisscom Fixnet SA 31 octobre 2006 1 La structure Triple Play: 3 domaines Client Maison Infrastructure de réseau

Plus en détail

Vidéosurveillance sur IP

Vidéosurveillance sur IP Vidéosurveillance sur IP Solutions de sécurité basées sur le protocole TCP/IP Pour des applications domestiques, Small Office, Professionnelles et à grande échelle. 1/12 Concept Les solutions de sécurité

Plus en détail

Les premiers 100 jours en tant que cadre dirigeant

Les premiers 100 jours en tant que cadre dirigeant WEKA Business Dossier Les premiers 100 jours en tant que cadre dirigeant Thèmes du dossier Gestion Personnel Direction Succès & carrière Communication Marketing & Vente Finances IT & Office Avantages immédiats

Plus en détail

Services Professionnels Centre de Contacts Mitel

Services Professionnels Centre de Contacts Mitel Services Professionnels Centre de Contacts Mitel Débutez un voyage vers la modernisation et l évolutivité : Elevez le niveau de votre performance commerciale Pour moderniser votre centre de contact : Passez

Plus en détail

UBS Cash Management pour les entreprises. Connaître et gérer ses liquidités.

UBS Cash Management pour les entreprises. Connaître et gérer ses liquidités. ab UBS Cash Management pour les entreprises. Connaître et gérer ses liquidités. Sommaire Opérations de paiement et gestion des liquidités sur mesure 3 En Suisse et au-delà des frontières 4 Gestion de trésorerie

Plus en détail

Santé. Média social Mise en réseau. La santé à l ère des médias sociaux. Confiance. Community. Durabilité. Health 2.0

Santé. Média social Mise en réseau. La santé à l ère des médias sociaux. Confiance. Community. Durabilité. Health 2.0 La santé à l ère des médias sociaux Extrait des résultats de l étude de Swisscom du mois d octobre 2011 Prévention Sécurité Durabilité Alimentation Patient informé Health 2.0 Forum de santé Intégré Santé

Plus en détail

Informatique en nuage

Informatique en nuage Services d infrastructure, solutions et services-conseils Solutions Informatique en nuage Jusqu à maintenant, la gestion de l infrastructure des TI consistait à négocier les limites : puissance de traitement,

Plus en détail

sunrise business solutions Nous avons exactement la taille qu il vous faut. Et tous les services qui vont avec.

sunrise business solutions Nous avons exactement la taille qu il vous faut. Et tous les services qui vont avec. sunrise, Business Sales, Thurgauerstrasse 60, 8050 Zurich Téléphone (gratuit) 0800 111 555, Fax (gratuit) 0800 111 556 business@sunrise.net, www.sunrise.ch/business sunrise is a brand of sunrise business

Plus en détail

Une collaboration complète pour les PME

Une collaboration complète pour les PME Une collaboration complète pour les PME Êtes-vous bien connecté? C est le défi dans le monde actuel, mobile et digital des affaires où les entreprises cherchent à harmoniser les communications entre employés,

Plus en détail

Programme partenaire.

Programme partenaire. Programme partenaire. Devenez partenaire Gigaset Pro. Si vous recherchez les meilleurs produits et services de téléphonie pour PME, vous avez tout intérêt à privilégier Gigaset pro. En vous associant

Plus en détail

Société de services informatiques à votre service. : 06.98.96.30.11 : raz@raz-informatique.com YOUR LOGO

Société de services informatiques à votre service. : 06.98.96.30.11 : raz@raz-informatique.com YOUR LOGO Société de services informatiques à votre service : 06.98.96.30.11 : raz@raz-informatique.com Notre société de services, située à Paris, bénéficie de vingt-cinq ans d'expérience dans le conseil, l'intégration

Plus en détail

Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies. Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies

Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies. Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies Application Services France the way we do it Optimiser la maintenance des applications informatiques nouvelles technologies Les 11 facteurs clés de succès qui génèrent des économies Chaque direction informatique

Plus en détail

Soyez plus réactifs que vos concurrents, optimisez votre chaîne logistique

Soyez plus réactifs que vos concurrents, optimisez votre chaîne logistique IBM Global Services Soyez plus réactifs que vos concurrents, optimisez votre chaîne logistique Supply Chain Management Services Supply Chain Mananagement Services Votre entreprise peut-elle s adapter au

Plus en détail

Étude sur la monnaie numérique

Étude sur la monnaie numérique Étude sur la monnaie numérique Allocution de Darren Hannah Vice-président intérimaire, Politiques et Opérations Association des banquiers canadiens Prononcée devant le Comité sénatorial des banques et

Plus en détail

5 raisons pour lesquelles les entreprises font passer leur WAN au haut débit

5 raisons pour lesquelles les entreprises font passer leur WAN au haut débit 5 raisons pour lesquelles les entreprises font passer leur WAN au haut débit Comment les temps ont changé et pourquoi il est temps d évoluer avec l informatique L objectif du WAN a toujours été de connecter

Plus en détail

BGAN. Accès global voix et données haut débit. La référence en communications mobiles par satellite

BGAN. Accès global voix et données haut débit. La référence en communications mobiles par satellite BGAN Accès global voix et données haut débit La référence en communications mobiles par satellite BGAN (Broadband Global Area Network) Effacez les distances BGAN par Inmarsat est le premier service de

Plus en détail

LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS

LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS LIVRE BLANC LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS Une collaboration entre homme et machine LIVRE BLANC LES SOLUTIONS MES HUMAINES METTENT EN AVANT LES INDIVIDUS 2 A PROPOS Les hommes

Plus en détail

Besoin de protéger vos informations? Prenez des mesures grâce à l ISO/IEC 27001 de BSI.

Besoin de protéger vos informations? Prenez des mesures grâce à l ISO/IEC 27001 de BSI. Besoin de protéger vos informations? Prenez des mesures grâce à l ISO/IEC 27001 de BSI. L ISO/IEC 27001 de BSI - votre premier choix en matière de sécurité de l information. BSI est l organisme de normalisation

Plus en détail

Compréhension des besoins et des exigences des entreprises quant au déploiement des infrastructures très haut débit en région Pays de la Loire

Compréhension des besoins et des exigences des entreprises quant au déploiement des infrastructures très haut débit en région Pays de la Loire Compréhension des besoins et des exigences des entreprises quant au déploiement des infrastructures très haut débit en région Pays de la Loire 1 SOMMAIRE La démarche mise en œuvre Notre analyse Identification

Plus en détail

Innovation. Technologies. People. Expert en solutions de convergence IP

Innovation. Technologies. People. Expert en solutions de convergence IP Innovation. Technologies. People. Expert en solutions de convergence IP BeIP, grossiste expert en solutions de convergence IP, développe des solutions globales en s appuyant sur les technologies les plus

Plus en détail

Quality Software Engineering. Wemlin Information aux voyageurs illimitée

Quality Software Engineering. Wemlin Information aux voyageurs illimitée Quality Software Engineering Wemlin Information aux voyageurs illimitée Le défi Des passagers informés partout et à tout moment Les passagers d aujourd hui ont des exigences différentes de celles d il

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Déploiement de la fibre optique sur le territoire : premiers travaux à Mées

DOSSIER DE PRESSE. Déploiement de la fibre optique sur le territoire : premiers travaux à Mées DOSSIER DE PRESSE 19 mars 2014 Déploiement de la fibre optique sur le territoire : premiers travaux à Mées I. Pourquoi la fibre optique? II. Rappel du projet III. Calendrier de déploiement de la fibre

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITE PERMANENT DES TECHNIQUES DE L INFORMATION

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITE PERMANENT DES TECHNIQUES DE L INFORMATION OMPI SCIT/5/6 ORIGINAL : anglais DATE : 18 mai 2000 ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE F COMITE PERMANENT DES TECHNIQUES DE L INFORMATION COMITÉ PLÉNIER Cinquième session Genève,

Plus en détail

Experience N 52. Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies. Mars 2012

Experience N 52. Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies. Mars 2012 Les expériences d ERNI dans l univers du management, des processus et des technologies Experience N 52 Mars 2012 MIGRATIONS Garder la maîtrise lors de migrations GARdER la maîtrise LORS de migrations Lors

Plus en détail

Pour une entreprise plus performante

Pour une entreprise plus performante Pour une entreprise plus performante Smart Technology Services Raison Sociale - Smart Technology Services llc Pôle d activités - Service et conseil dans la technologie de l information Pôle d activités

Plus en détail

Définition. Caractéristiques. - Du partage des ressources : espace de stockage, imprimantes, lignes de communication.

Définition. Caractéristiques. - Du partage des ressources : espace de stockage, imprimantes, lignes de communication. CONNECTER LES SYSTEMES ENTRE EUX L informatique, au cœur des tâches courantes, a permis de nombreuses avancées technologiques. Aujourd hui, la problématique est de parvenir à connecter les systèmes d information

Plus en détail

Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012

Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012 Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012 Les facteurs de succès de l entreprise Francis DAVID Présentation Parcours Professionnel

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Dossier de candidature Introduction: Avant d entreprendre la création d une entreprise, mais également à l occasion du développement d une nouvelle activité, il est absolument conseillé d élaborer un business

Plus en détail

Mutualisation des moyens héliportés sur la région Bourgogne. Etude initiale 06.06.2013 V1.2

Mutualisation des moyens héliportés sur la région Bourgogne. Etude initiale 06.06.2013 V1.2 sur la région Bourgogne Etude initiale 06.06.2013 V1.2 Contenu 1. Contexte...3 1.1. Objectifs...3 1.2. Descriptif de l existant...3 2. Etude des solutions...3 2.1. Solution n 1 : uniformisation du système

Plus en détail

Découvrez l avantage Raymond James

Découvrez l avantage Raymond James Découvrez l avantage Raymond James En choisissant Raymond James, vous obtenez davantage que des services d un conseiller financier d expérience. Son but : répondre à vos besoins. Vous bénéficiez aussi

Plus en détail

SPÉCIAL INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE ET MÉDICALE DEVENEZ UN PRO DE LA GESTION DES COMMANDES CLIENTS

SPÉCIAL INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE ET MÉDICALE DEVENEZ UN PRO DE LA GESTION DES COMMANDES CLIENTS SPÉCIAL INDUSTRIE PHARMACEUTIQUE ET MÉDICALE DEVENEZ UN PRO DE LA GESTION DES COMMANDES CLIENTS SOMMAIRE A qui s adresse ce kit?...3 Introduction sur le traitement des commandes...4 Challenges...5 Solution

Plus en détail

Référence client ELO Groupe Reclay

Référence client ELO Groupe Reclay Référence client ELO Groupe Reclay Gestion des factures entrantes avec ELO: de la saisie à la comptabilisation. Le partenaire Business ELO nous a convaincu de la flexibilité d ELOenterprise. Avec la suite

Plus en détail

Sortez du Lot! Créateur. de valeurs AUDIT ACCOMPAGNEMENT & ASSISTANCE À LA RÉPONSE FORMATION ET EXTERNALISATION DE VOTRE RÉPONSE

Sortez du Lot! Créateur. de valeurs AUDIT ACCOMPAGNEMENT & ASSISTANCE À LA RÉPONSE FORMATION ET EXTERNALISATION DE VOTRE RÉPONSE Sortez du Lot! Créateur de valeurs AUDIT ACCOMPAGNEMENT & ASSISTANCE À LA RÉPONSE FORMATION ET EXTERNALISATION DE VOTRE RÉPONSE Heureusement, un appel d offres n est pas qu une question d offres. Allô

Plus en détail

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBALISATION ET TRANSFORMATION RH UNE RÉPONSE FACE À L EXIGENCE DE PERFORMANCE ET DE COMPÉTITIVITÉ La globalisation des entreprises, accélérée par

Plus en détail

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 PRESENTATION HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 Zone aéroparc2 Contact : M Jean-Claude REBISCHUNG 3 rue des Cigognes Email : info@hrexcellium.fr 67960 Strasbourg-aéroport Site web : www.hrexcellium.fr (en

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 20 20 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du././20.. au././20.. Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom et adresse

Plus en détail

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE Comment choisir un CRM qui répondra à toutes les attentes de vos commerciaux www.aptean..fr LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE

Plus en détail

Guide pour la réalisation de projets de cyberadministration

Guide pour la réalisation de projets de cyberadministration Comment Guide pour la réalisation de projets de cyberadministration dans les communes Six étapes pour réussir les projets de cyberadministration dans des petites et moyennes communes avec la méthode de

Plus en détail

Communiqué de presse Le 28 janvier 2013

Communiqué de presse Le 28 janvier 2013 Communiqué de presse Le 28 janvier 2013 Les entreprises belges renforcent la collaboration entre leur fonction Finance et d autres départements Elles s inscrivent dans la tendance européenne, mais ne font

Plus en détail

Enthousiasme? «J envisage l avenir avec sérénité.»

Enthousiasme? «J envisage l avenir avec sérénité.» Enthousiasme? «J envisage l avenir avec sérénité.» De bonnes perspectives avec la Prévoyance privée. Quels que soient vos projets, nous sommes à vos côtés. Votre assureur suisse. 1/7 Helvetia PV-Prospectus

Plus en détail

1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e).

1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e). Grille d évaluation Identification de l employé(e) Nom : Prénom : Fonction : Date de l évaluation Objectifs de l évaluation 1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e).

Plus en détail

L e-commerce, tout le monde en parle. Pas moi je le pratique...

L e-commerce, tout le monde en parle. Pas moi je le pratique... L e-commerce, tout le monde en parle. Pas moi je le pratique... ...grâce au portail nexmart en ligne, c est tout simplement plus rapide. Le portail de commerce en ligne nexmart est devenu la solution privilégiée

Plus en détail

Tout sur le compte WIR Le support des PME par excellence

Tout sur le compte WIR Le support des PME par excellence Tout sur le compte WIR Le support des PME par excellence 1 Sommaire Les avantages d une participation WIR Les avantages d une participation WIR page 1 Succès avec WIR page 2 Budget WIR et placement des

Plus en détail

Payment Services. La solution Retail. pour grands magasins et groupes multinationaux

Payment Services. La solution Retail. pour grands magasins et groupes multinationaux Payment Services La solution Retail pour grands magasins et groupes multinationaux Une solution globale pour les détaillants Table des matières SIX Payment Services 04 L expérience client 05 La solution

Plus en détail

Portrait de la rémunération globale

Portrait de la rémunération globale CHAPITRE 1 Portrait de la rémunération globale pendant longtemps, on a surtout considéré les programmes de rémunération comme un mal nécessaire pour attirer des employés compétents et les fidéliser. Pour

Plus en détail

La Politique Qualité des Agences Selectour

La Politique Qualité des Agences Selectour La Politique Qualité des Agences Selectour Les agences Selectour : Avec près de 550 agences de voyages et 2 000 experts, nous offrons la garantie pour nos clients d être proches d un de nos points de vente

Plus en détail

Comprendre l importance de la connectivité pour votre centre de données. Un guide pratique pour prendre des décisions

Comprendre l importance de la connectivité pour votre centre de données. Un guide pratique pour prendre des décisions Comprendre l importance de la connectivité pour votre centre de données Un guide pratique pour prendre des décisions Sommaire Ce guide vous aidera à trouver les solutions de connectivité de centre de données

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

L essentiel. Coopérative, flexible, très performante : la plateforme Engineering Base. web aucotec.com

L essentiel. Coopérative, flexible, très performante : la plateforme Engineering Base. web aucotec.com L essentiel Coopérative, flexible, très performante : la plateforme Engineering Base web aucotec.com Les défis La globalisation des structures d ingénierie avec le travail en réseau sur des sites dispersés

Plus en détail

Un Facility Management global dans toute la Suisse

Un Facility Management global dans toute la Suisse 6.030.2 06.10 visu l TREOS est un prestataire de FM leader dans son domaine, offrant des prestations à l échelle nationale. Qu il s agisse de gestion de projet ou de Facility Management technique, infrastructurel

Plus en détail

Le réseau d entreprises : s associer et rester indépendant!

Le réseau d entreprises : s associer et rester indépendant! Le réseau d entreprises : s associer et rester indépendant! Regroupés autour d une enseigne commune, les commerçants associés sont des distributeurs grâce à une organisation amont forte et structurée qui

Plus en détail