Une position stratégique au coeur de l Europe A strategic position at the heart of Europe

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Une position stratégique au coeur de l Europe A strategic position at the heart of Europe"

Transcription

1 Luxembourg Rapport de marché bureaux Office market report Q1 2014

2

3 Luxembourg office market report Q INOWAI Luxembourg Key Data Total Population (Jan 2014): 549,700 Luxembourg-City: 107,200 Esch-sur-Alzette: 32,600 Wage-earners (Feb 2014): 366,796 Cross-border commuters: 161,712 50% F, 26% D, 24% B Unemployment rate (Feb 2014): 7.1% Inflation rate (Mar 2014): 0.8% Growth rate 2013: 2.1% Growth rate forecast 2014: 2.7% GDP per capita Lux: GDP per capita EU-18: 62,400 euros 25,500 euros The financial centre: over employees Banks: (Mar 2014) Number of banks: 150 Employees: 26,237 Countries of origin: 26 Investment funds: (Jan 2014) Number of UCIs: 3,885 Net assets: 2,624 bn euros PSF: (Jan 2014) Number of PSF: 317 Employees: 14,732 Insurance & Re-insurance: (Sept. 2013) Number of insurances: 101 Number of re-insurances: 240 source: Statec, Eurostat. Une position stratégique au coeur de l Europe A strategic position at the heart of Europe Cadre dédié d incitation publique à la R&D Main-d œuvre multiculturelle et multilingue qualifiée Environnement politique et social stable Solidité des finances publiques et stabilité financière Environnement d affaires avec des infrastructures modernes Réseau logistique efficace Centre financier international Dedicated public incentive framework for R&D Skilled multicultural and multilingual workforce Stable political and social environment Solid public finances and fiscal stability Business friendly environment with modern infrastructures Efficient logistical network Leading international financial center

4 INOWAI Rapport de Marché Bureaux Luxembourg Q : un bon début d année 2014 débute bien. Le premier trimestre de cette année est le meilleur début d exercice depuis la crise de 2008 dans le secteur de l immobilier de bureau. Il s inscrit dans la poursuite de Avec m² loués au cours des trois premiers mois de 2014, le marché du bureau reste très dynamique. Il affiche une hausse de plus de 22% sur la période correspondante de Le nombre des transactions est, quant à lui, passé de 59 à 75, soit une progression de plus de 27%. La taille moyenne des opérations est de 443 m², en léger repli par rapport à l année précédente (-3,7%). Le secteur de la finance et des banques a concentré près de 40% des surfaces louées, loin devant l informatique et les télécommunications (12%). Ce constat s explique naturellement par le poids de l activité financière au Grand- Duché, qui a vu le nombre des banques présentes sur la place de Luxembourg croître en 2013 (avec 9 créations nettes) rompant ainsi avec le mouvement de concentration observé depuis une dizaine d années. Le taux de vacance demeure bas dans le secteur du bureau. Il s établit à 5,29%, soit un repli de 4,2% par rapport au premier trimestre Avec une baisse continue enregistrée depuis 2009 et un pic atteint à près de 9%, il oscille depuis l été dernier autour de 5% à la recherche de son point d équilibre. Une croissance revue à la hausse Ce bon début d année s explique par un contexte économique favorable. Les indicateurs de confiance des entrepreneurs de l industrie et de la construction sont bien orientés. Ils sont repartis à la hausse depuis le deuxième trimestre 2013, notamment dans le secteur du bâtiment. La production a progressé de 2,4% au dernier trimestre 2013 au Grand-Duché dans la construction contre une baisse de 0,8% sur l ensemble de la zone euro. La dernière enquête de conjoncture de l institut national de la statistique et des études économiques ( INSEE) sur les investissements industriels montre qu ils devraient progresser de 2% cette année. Cette hausse inverse la tendance baissière de ces trois dernières années et doit également se vérifier en Allemagne et en Belgique. Fort de ces données, les prévisions de croissance de l économie luxembourgeoise sont revues à la hausse. Elles sont de 3,1% en 2014 et 3,2% en Ces niveaux sont certes inférieurs à la moyenne de la décennie avant la crise, mais restent cependant encourageants. Des investissements soutenus Le parc immobilier de bureaux franchira cette année la barre des 3,5 millions de m² au Grand-Duché m² ont été livrés au cours du premier trimestre, sur un total attendu de m² pour l ensemble de l exercice Le volume des investissements engagés au cours de ce premier trimestre 2014 s élève à 288 millions d euros pour 11 opérations. C est un niveau très important puisqu il représente plus du tiers des investissements comptabilisés l année précédente, l année 2013 représentant en terme d investissements la meilleure de ces six dernières années. En volume, le Kirchberg concentre la majorité des surfaces concernées par ces investissements (58% précisément) devant le centre-ville (27%). La demande pour les biens de centre-ville restant très forte, leur rentabilité continue de s éroder, s établissant désormais à 5,2% contre 5,25% en 2013, en dépit de loyers qui peuvent parfois dépasser 40 euros par m²/mois, confirmant une fois encore l attractivité du Luxembourg. Aperçu Q Vide locatif 5,29% - 4,2% Year Over Year Stock m² + 1,6% YOY Demande Placée m² + 22,4% YOY Transactions ,2% YOY m² de bureaux livrés m²

5 Luxembourg office market report Q INOWAI 2014: a good start to the year 2014 gets a head start. This year s first quarter is the best beginning of fiscal year since the 2008 crisis in the office property market sector. It is the continuation of 2013 s growth. With m² rented during the first three months of 2014, the office market seems to be keeping up with its dynamic trend. It shows an increase of more than 22% over the same period in Meanwhile the number of transactions has jumped from 59 to 75, which means an increase of more than 27%. The average size of operations is of 443 m², which is slightly less than the previous year (-3.7%). The finance and banking sector represents 40% of the leased spaces, well ahead of the IT and telecommunications sector (12%). This is clearly due to the financial activity s importance in the Grand Duchy, which has seen the number of banks operating in Luxembourg increasing in 2013 (with 9 net creations) thus breaking with the concentration dynamic observed over the last ten years. The vacancy rate remains low in the office sector. It has stabilized at 5.29%, corresponding to a 4.2% decline compared to the first quarter of With a continuous decline since 2009 and a peak reached at nearly 9%, it has been oscillating since last summer of around 5% trying to find its balance point. Growth reevaluated upwards This good beginning of year can be explained by a favorable economic context. The industrial and construction contractors confidence indicators show a positive trend. Since the second quarter of 2013, they have recorded an increase particularly in the building sector. The building production went up to 2.4% in the last quarter of 2013 in the Grand Duchy whereas the whole of the Eurozone witnessed a 0.8% decrease. The latest business and consumer survey carried out by the National Institute of Statistics and Economic Studies (INSEE) regarding industrial investments shows that these investments should increase by 2% this year. This increase reverses the downward trend noticed over the past three years and should also be confirmed for Germany and Belgium. With these data in mind, the Luxembourg economy growth forecasts have been revised upwards, with 3.1% in 2014 and 3.2% in Though these levels are most certainly lower than the pre-crisis decade s average, they do remain very encouraging. Sustained investments The stock of office space will reach this year the 3.5 million m² mark in the Grand Duchy. 7,600 m² were delivered during the first quarter of the year, out of an expected total of 134,000 m² for the entire fiscal year The volume of investments undertaken during the first quarter of 2014 amounts to EUR 288 million for 11 operations. This is a very important figure as it already represents more than onethird of the total investments recorded the previous year; the year 2013 representing, in terms of investments the best year out of the last six. The majority of surfaces concerned by these investments are mostly concentrated in the Kirchberg area (58% exactly) compared with the city center (27%). As the demand for downtown assets remains strong, their level of profitability continues to erode, standing at 5.2% vs. 5.25% in 2013, despite rents sometimes exceeding 40 euros per m² per month, and once again confirming the Luxembourg attractiveness. Overview Q Vacancy rate 5,29% - 4,2% Year Over Year Stock m² + 1,6% YOY Take-Up m² + 22,4% YOY Transactions ,2% YOY m² of office delivered m²

6 INOWAI Rapport de Marché Bureaux Luxembourg Q En quelques mots... Contexte général Les prévisions de croissance de l économie luxembourgeoise sont revues à la hausse. Elles sont de 3,1% en 2014 et 3,2% en Ces niveaux sont certes inférieurs à la moyenne de la décennie avant la crise, mais restent cependant encourageants. Vide locatif Le taux de vacance demeure bas dans le secteur du bureau. Il s établit à 5,29%, soit un repli de 4,2% par rapport au premier trimestre Stock Le parc a poursuivi sa croissance durant le premier trimestre de 2014 avec une augmentation de 1,6 %, par rapport à l année dernière à la même période, atteignant les m². Loyers Le niveau des loyers prime est stable ce premier trimestre à 540 euros par m² par an hors taxes au centre-ville de luxembourg (CBD). Au kirchberg, le loyer prime s établit à 396 euros. il est de 312 euros à la cloche d or et de 264 à 288 euros en périphérie. il est important de souligner que le quartier de la Gare a dorénavant dépassé le quartier du kirchberg avec un loyer prime pouvant atteindre les 420 euros par m² par an hors taxes. Prise en occupation Le volume global des transactions s élève à m² pour le premier trimestre ce résultat est en progression de 22,4 % par rapport à au premier trimestre de Marché de l investissement Le volume des investissements engagés au cours de ce premier trimestre 2014 s élève à 288 millions d euros pour 11 opérations. In a few words... General context The Luxembourg economy growth forecasts have been revised upwards, with 3.1% in 2014 and 3.2% in Though these levels are most certainly lower than the pre-crisis decade s average, they do remain very encouraging. Vacancy The vacancy rate remains low in the office sector. It has stabilized at 5.29%, corresponding to a 4.2% decline compared to the first quarter of Stock Total building stock grew by 1.6 % compared to last year at the same period, reaching a total of 3,490,800 m². Rents Rents in Luxembourg City centre (CBD) are stable, reaching 540 euros per m² per year excluding taxes. In 2013, prime rents were 396 euros on the Kirchberg, 312 euros in Cloche d Or and euros on the periphery. Interestingly, the Station district has become more expensive than Kirchberg, with prime rents that can reach 420 euros per m² per year excluding taxes. Take-up The total volume of transactions amounted to 33,235 m² in the last quarter. This result is an increase of 22.4 % compared to the same period in Capital Markets Investment totalled 288 million euros in the last quarter for 11 transactions.

7 Luxembourg office market report Q INOWAI Vide locatif - Vacancy rate Le taux de vacance demeure bas dans le secteur du bureau. Il s établit à 5,29%, soit un repli de 4,2% par rapport au premier trimestre Avec une baisse continue enregistrée depuis 2009 et un pic atteint à près de 9%, il oscille depuis l été dernier autour de 5% à la recherche de son point d équilibre. Dans les 4 principaux quartiers d affaires le taux de vacance s établit à 3,29% en moyenne. Il est de 2,01% au Kirchberg, 2,85% au centre-ville, 4,03% à la gare et 4,02% à la Cloche d Or. The vacancy rate remains low in the office sector. It has stabilized at 5.29%, corresponding to a 4.2% decline compared to the first quarter of With a continuous decline since 2009 and a peak reached at nearly 9%, it has been oscillating since last summer of around 5% trying to find its balance point. The vacancy rate in the four main business districts is 3.29% on average; 2.01% in Kirchberg; 2.85% in the City centre; 4.03% in the Station and 4.02% in the Cloche d Or. Vacancy m² Vacancy% Centre-ville (city) Kirchberg ,01% CBD ,85% Station ,03% Cloche d Or ,02% Limpertsberg ,29% Belair / Merl ,19% Hamm ,45% Kalchesbrück ,12% TOTAL ,29% Ville-périphérie (city-periphery) Airport - Findel ,93% Bertrange / Bourmicht ,55% Strassen ,26% Howald ,88% TOTAL ,54% Périphérie (periphery) Belval 435 0,47% Capellen ,22% Leudelange ,31% Munsbach ,54% Windhof ,84% Esch-sur-Alzette ,17% Contern ,05% TOTAL ,90% Taux de vacance et demande placée - Vacancy rate vs take-up ,29% x % Take-up % 2 % YTD source: INOWAI Research Vacancy rate

8 INOWAI Rapport de Marché Bureaux Luxembourg Q Stock Le parc immobilier de bureaux franchira cette année la barre des 3,5 millions de m² au Grand-Duché m² ont été livrés au cours du premier trimestre, sur un total attendu de m² pour l ensemble de l exercice The stock of office space will reach this year the 3.5 million m² mark in the Grand Duchy. 7,600 m² were delivered during the first quarter of the year, out of an expected total of 134,000 m² for the entire fiscal year x Centre-ville (city) Stock m² Stock% Kirchberg ,23% CBD ,34% Station ,99% Cloche d Or ,54% Limpertsberg ,43% Belair / Merl ,94% Hamm ,27% Kalchesbrück ,95% Ville-périphérie (city-periphery) TOTAL ,69% Airport - Findel ,91% Bertrange / Bourmicht ,35% Strassen ,32% Howald ,79% Périphérie (periphery) Evolution du stock de bureaux - Office stock evolution TOTAL ,37% Belval ,67% Capellen ,99% Leudelange ,11% Munsbach ,72% Windhof ,16% Esch-sur-Alzette ,71% Contern ,58% TOTAL ,94% YTD source: INOWAI Research

9 Luxembourg office market report Q INOWAI Loyers - Rents Les loyers sont exprimés hors taxes par an par m²! Le faible taux de vacance explique le niveau des loyers qui peuvent atteindre 540 euros par m² par an hors taxes au centre de Luxembourg. La tendance haussière devrait se poursuivre en 2014, du fait en particulier de la rareté des produits en centre-ville. En 10 ans, les loyers moyens sont passés de 312 à 480 euros au centre-ville, soit une progression beaucoup plus rapide que dans les autres secteurs d affaires. Le décrochage s est opéré depuis Au Kirchberg, le loyer prime s établit à 396 euros. Il est de 312 euros à la Cloche d Or et de 264 à 288 euros en périphérie. Il est intéressant de souligner que le quartier de la Gare a dorénavant dépassé le quartier du kirchberg avec un loyer prime atteignant les 420 euros par m² par an hors taxes. Rents are expressed excl. VAT per year per m²! The low vacancy rate explains why rents in the City centre reached as much as 540 euros per m² per year, excluding taxes. This upward trend is expected to continue in 2014 due to the scarcity of properties in this district. Over the last ten years, average City centre rents have risen from 312 euros to 480 euros; a much stronger progression than in other districts. This divergence of growth rates has been pronounced since In 2013, prime rents were 396 euros in Kirchberg, 312 euros in Cloche d Or and euros on the periphery. Interestingly, the Station district has become more expensive than Kirchberg, with prime rents reaching 420 euros per m² per year, excluding taxes. Niveaux des loyers - rents level CBD Kirchberg Gare euros an / m²/ hors TVA Cloche d Or Ville-Périphérie Périphérie CBD Gare Kirchberg Cloche d Or Ville-Périphérie Périphérie source: INOWAI Research

10 INOWAI Rapport de Marché Bureaux Luxembourg Q Quartiers - Districts Centre-ville 77,69 % du stock du marché immobilier de bureaux, soit m², sont situés à luxembourg ville et réparti entre autre sur quatre centres d affaires principaux, notamment le quartier d affaires du centre (CBD), le Kirchberg, le quartier de la Gare et la Cloche d or. Ville-périphérie Les communes limitrophes de la ville de Luxembourg - Strassen, Bertrange et Hesperange - totalisent avec l aéroport 11,37 % du stock, soit m². Périphérie 10,94 % du stock, soit m² se situent essentiellement dans les zones d activités à proximité de l autoroute, soit dans la périphérie de Luxembourg ville ou à Belval près d Esch-sur-Alzette, la deuxième ville de Luxembourg. le projet Belval consiste en l aménagement d un quartier mixte regroupant bureaux, logements, commerces, enseignement et culture. City % of the office stock (2,711,900 m²) is located in Luxmbourg City. This market can be divided into four major business districts, which are the Central Business District (CBD), Kirchberg, the Station District and Cloche d Or among others. City-periphery % of the office stock (397,005 m²) is located in Strassen, Bertrange, Hesperange and Findel Airport, which are neighbouring municipalities of the City of Luxembourg. Periphery % of the office market (381,946 m²) is primarily located in business areas, next to the highway, on the outskirts of Luxembourg City like the Belval project in Esch-sur-Alzette, which consists of a mixed neighbourhood of offices, residential, retail, education and culture. MERSH ETTELBRUCK WINDHOF CAPELLEN MUNSBACH KIRCHBERG ARLON/BRUXELLES (BELGIUM) STRASSEN BOURMICH BELAIR LIMPERTSBERG CBD HAMM WASSERBILLIG TRIER (GERMANY) BERTRANGE- HELFEN T MERL STATION CONTERN CLOCHE D OR HOWALD DIFFERDANGE PETANGE LONGWY LEUDELANGE BELVAL ESCH/ALZETTE DUDELANGE ESCH/ALZETTE THIONVILLE METZ NANCY PARIS (FRANCE)

11 Luxembourg office market report Q INOWAI Demande Placée - Take-up Avec m² loués au cours des trois premiers mois de 2014, le marché du bureau reste très dynamique. Il affiche une hausse de plus de 22% sur la période correspondante de Le nombre des transactions est, quant à lui, passé de 59 à 75, soit une progression de plus de 27%. La taille moyenne des opérations est de 443 m², en léger repli par rapport à l année précédente (-3,7%). Le secteur de la finance et des banques a concentré près de 40% des surfaces louées, loin devant l informatique et les télécommunications (12%). Ce constat s explique naturellement par le poids de l activité financière au Grand- Duché, qui a vu le nombre des banques présentes sur la place de Luxembourg croître en 2013 (avec 9 créations nettes) rompant ainsi avec le mouvement de concentration observé depuis une dizaine d années. Main transactions Q Quartier Locataire Surface With m² rented during the first three months of 2014, the office market seems to be keeping up with its dynamic trend. It shows an increase of more than 22% over the same period in Meanwhile the number of transactions has jumped from 59 to 75, which means an increase of more than 27%. The average size of operations is of 443 m², which is slightly less than the previous year (-3.7%).The finance and banking sector represents 40% of the leased spaces, well ahead of the IT and telecommunications sector (12%). This is clearly due to the financial activity s importance in the Grand Duchy, which has seen the number of banks operating in Luxembourg increasing in 2013 (with 9 net creations) thus breaking with the concentration dynamic observed over the last ten years. Kirchberg Amazon EU Airport Cargolux Airlines International Station SGBT Other Periphery Vorsorge Lebensversicherug * Other Periphery Universal Investment * Luxembourg Other City Etat Luxembourgeois Munsbach Ernst & Young Capellen Lemanik SA Airport Supply Chain SA 812 Sources: INOWAI, JLL, BNP RE, DTZ, CBRE, CW, Real Corp * = estimation

12 INOWAI Rapport de Marché Bureaux Luxembourg Q Marché de l investissement Capital Markets Le volume des investissements engagés au cours de ce premier trimestre 2014 s élève à 288 millions d euros pour 11 opérations. C est un niveau très important puisqu il représente plus du tiers des investissements comptabilisés l année précédente, l année 2013 représentant en terme d investissements la meilleure année de ces six dernières années. En volume, le Kirchberg concentre la majorité des surfaces concernées par ces investissements (58% précisément) devant le centreville (27%). La demande pour les biens de centre-ville restant très forte, leur rentabilité continue de s éroder, s établissant désormais à 5,2% contre 5,25% en 2013, en dépit de loyers qui peuvent parfois dépasser 40 euros par m²/mois, confirmant une fois encore l attractivité du Luxembourg. million Evolution du volume d investissement - Investment volume evolution m The volume of investments undertaken during the first quarter of 2014, amounts to EUR 288 million for 11 operations. This is a very important figure as it already represents more than one-third of the total investments recorded the previous year; the year 2013 representing, in terms of investments the best year out of the last six. The majority of surfaces concerned by these investments are mostly concentrated in the Kirchberg area (58% exactly) compared with the city center (27%). As the demand for downtown assets remains strong, their level of profitability continues to erode, standing at 5.2% vs. 5.25% in 2013, despite rents sometimes exceeding 40 euros per m² per month, and once again confirming the Luxembourg attractiveness Yield % m 636 m 650 m 480 m 500 m 433 m 504 m 265 m 345 m 288 m source: INOWAI Research YTD Evolution des taux de rendement prime - Prime yields evolution YTD Prime Yield Periphery Prime Yield City source: INOWAI Research

13 Luxembourg office market report Q INOWAI Pipeline 2014 Pour 2014, une dizaine d investissements majeurs sont engagés. Globalement m² seront encore livrés d ici fin d année. Ils concernent notamment le centre-ville, le Kirchberg, la Cloche d or et Belval. 90% de ces surfaces sont déjà pré-louées. Ces projections sont encourageantes. Si la demande des investisseurs reste importante notamment pour les produits de centre-ville, le rythme de réalisation des projets doit rester maitrisé pour ne pas déstabiliser le marché. Les biens au centre-ville de Luxembourg devenant très rares, leur prix augmentent fortement. Ce constat explique qu en dépit de l augmentation des loyers, les rendements se réduisent. Ils sont passés de près de 6,25% en 2009 à 5,20% aujourd hui. L écart s est creusé avec la périphérie où les rendements dépassent les 6,95%. Cette différence de 1,75 % s explique par le risque plus important pris par les investisseurs en périphérie. Around ten major investment projects are on-going in 2014, with still 126,800 m² to be delivered in 2014, principally in the City centre, Kirchberg, Cloche d Or and Belval. 90% of these projects are already pre-let. These projections are encouraging. If investor demand remains strong, particularly for City centre properties, the rate at which these projects are completed will need to be well managed to avoid destabilising the market. Properties in Luxembourg City centre have become very rare so their prices have risen strongly. This explains why, despite higher rental values, returns have fallen from 6.25% in 2009 to 5.20% today. This compares to the periphery, where returns exceed 6.95%. This 1.75 percentage point difference arises from the greater risk of investing in peripheral districts. Perspectives outlooks Les bons résultats de l immobilier de bureau s inscrivent dans un contexte économique favorable. La zone euro est sortie de la récession, même si des difficultés importantes demeurent, observe l institut national de la statistique, Statec, dans ses récentes analyses. La conjoncture 2013 a été meilleure que prévu initialement au Grand-Duché. L année qui s ouvre devrait bénéficier de cette bonne conjoncture, si les risques internationaux toujours présents ne viennent pas perturber ce scénario. L embellie conjoncturelle de 2013 est largement due à l évolution du secteur financier, observe de son côté la Banque Centrale du Luxembourg, qui table sur une croissance de plus de 3,1% en 2014 et 3,2 % en Cette hypothèse repose sur une stabilité de l environnement international, qui n est cependant pas garantie, avec une poursuite de la croissance de la demande mondiale. La bonne santé de l économie luxembourgeoise vient d être soulignée par l agence de notation Fitch, qui maintient son triple A au Grand- Duché, soit la meilleure note. The strong performance of the commercial property sector is set against the backdrop of a favourable economic climate. The national statistics institute Statec s recent analysis points to the Eurozone having emerged from recession, even if some major difficulties remain. Luxembourg s growth exceeded initial predictions for 2013, and the outlook is good for the rest of the year if risks to the global economy do not materialise. This improved outlook is mainly due to progress in the financial sector, says the Central Bank of Luxembourg, which also predicts growth of 3.1 % in 2014 and 3.2 % in However, this hypothesis is reliant on a stable international environment and rising global demand, neither of which can be guaranteed. Nevertheless, the health of Luxembourg s economy has been confirmed with the maintenance of the country s triple-a status by the ratings agency Fitch, the highest possible score.

14 INOWAI Rapport de Marché Bureaux Luxembourg Q Définitions - Glossary Disponibilité : Ensemble des locaux vacants et disponibles à la location immédiatement. Taux de rendement net immédiat : Rapport entre le revenu net (hors taxe et charges) d un immeuble et les coûts d acquisition (prix d acquisition + frais et droits de mutation). Nouvelles livraisons : Ensemble des constructions livrées au cours de la période qu elles soient vacantes ou occupées. Pipeline : Ensemble des surfaces à construire (permis accordé), en construction, ou en rénovation lourde avec modification des surfaces. Loyer Prime : Montant maximal constaté pour une surface de qualité supérieure dans la meilleure localisation pendant une période donnée (excluant toute valeur anormale). Exprimé en euros/m²/mois hors taxe et charges Stock : Ensemble des surfaces de bureau dont la construction est achevée, qu elles soient vacantes ou occupées. Demande Placée : Représente les surfaces louées ou pré-louées ainsi que vendues à des acquéreurs occupants. Taux de vacance : Ratio entre les surfaces offertes à la location et le stock HQE (Haute Qualité Environnementale) : Label qui vise à intégrer toutes les étapes de la construction à la gestion d un bâtiment dans une démarche environnementale. Pour obtenir le label HQE il faut répondre à 7 des 14 critères d éco-construction, d écogestion et de confort des utilisateurs. Les 14 cibles de la norme HQE : 1- Relation harmonieuse des bâtiments avec leur environnement 2- Choix intégré des produits, systèmes et procédés de construction 3- Chantier à faibles nuisances 4- Gestion de l énergie 5- Gestion de l eau 6- Gestion des déchets d activité 7- Gestion de l entretien et de la maintenance 8- Confort hygrométrique 9- Confort acoustique 10- Confort visuel 11- Confort olfactif 12- Qualité sanitaire des espaces 13- Qualité sanitaire de l air 14- Qualité sanitaire de l eau Taux de capitalisation : C est le rapport entre les revenus annuels potentiels de l immeuble et son prix d acquisition Availability: Total floor space in properties marketed as available to let, whether physically vacant or ready for occupation immediately Net initial yield: ratio between the net income (excluding taxes and charges) from a property and the acquisition cost (price of the building plus fees and transfer duties). New supply: Represents the total amount of floor space that has reached practical completion as known on the last day of the quarter regardless of whether the space is occupied or still available on the market. Pipeline: total amount of space to be built (with a planning permission), under construction or major refurbishment with areas changes. Prime rent: The highest value recorded for an office unit of high quality in the best location during a determined period (after elimination of abnormal statistical values). Expressed in euros/ sqm/per month excluding tax and charges. Stock: The office stock is the sum of completed office properties whether occupied or still available. Take-up: Represents the total office space known to be let or prelet to tenants as well as sold/pre-sold to end-users. Vacancy rate: The total amount of vacant space being offered for letting divided by the total stock of space and expressed as a percentage. High Environmental Quality ( HQE ) : A classication originally given in France when all the stages of a building, from construction to management, have been carried out in an environmentally-friendly way. To be awarded the HQE status 7 out of 14 green criteria for building construction, management or user comfort have to be respected. The 14 targets of the HQE standard: 1. Harmony between the buildings and their environment. 2. Integrated choice of products, systems and construction procedure 3. Low nuisance building site 4. Energy management 5. Water management 6. Business waste management 7. Upkeep and maintenance management 8. Hygrometric comfort 9. Acoustic comfort 10. Visual comfort 11. Olfactory comfort 12. Health quality of space 13. Health quality of air 14. Health quality of water Capitalisation rate : This is the ratio between potential income from a property and the property s purchase price.

15 INOWAI Rapport de Marché Bureaux Luxembourg Q Page 15

16 For any further information, please contact: Julien Pillot Marc Baertz, MRICS Thibault Charlanne Head of Office Agency Partner - Capital Markets Senior Consultant - Capital Markets T T T M M M INOWAI S.A rue de Merl L-2146 Luxembourg Luxembourg T F The information contained herein is provided by INOWAI Research. Although all facts have been rigorously verified, no warranty or representation as to accuracy or completeness is made by INOWAI. This information cannot be published, reproduced or referred to without prior written permission. All reproduction should be credited to INOWAI Research Copyright 2013 INOWAI Research Les informations contenues dans le présent document proviennent de INOWAI Research. Bien que toutes les données aient été vérifiées de façon rigoureuse, INOWAI décline toute responsabilité sur l inexactitude involontaire des données. Toute publication, reproduction ou référence des informations contenues dans le présent document, est interdite sans l accord préalable écrit de INOWAI et, auquel cas, devra être mise au crédit de INOWAI Research Copyright 2013 INOWAI Research

Luxembourg Rapport de marché bureaux Office market report 2015 - Q1

Luxembourg Rapport de marché bureaux Office market report 2015 - Q1 Luxembourg Rapport de marché bureaux Office market report 2015 - Q1 Office market report Luxembourg 2015-1 st quarter INOWAI Luxembourg Key Data Total Population (Jan. 2015): 562,958 Non-nationals: 44.5%

Plus en détail

Une position stratégique au coeur de l Europe A strategic position at the heart of Europe

Une position stratégique au coeur de l Europe A strategic position at the heart of Europe Luxembourg Rapport de marché bureaux Office market report Q2-2014 Office Market Report Luxembourg Q2-2014 INOWAI Luxembourg Key Data Total Population (Jan. 2014): 549,700 Non-nationals: 44.5% Luxembourg-City:

Plus en détail

Luxembourg Rapport de marché bureaux Office market report 2015 - Q2

Luxembourg Rapport de marché bureaux Office market report 2015 - Q2 Luxembourg Rapport de marché bureaux Office market report 2015 - Q2 Office Market Report Luxembourg 2014 INOWAI Contenu - Content Luxembourg 4 Vide locatif (vacancy rate) 5 Stock 6 Quartiers (districts)

Plus en détail

TO FIND YOU THE PERFECT OFFICE SPACE

TO FIND YOU THE PERFECT OFFICE SPACE Luxembourg Rapport de marché bureaux Office market report 2014 TO FIND YOU THE PERFECT OFFICE SPACE Office Market Report Luxembourg 2014 INOWAI Luxembourg Key Data Total Population (Jan. 2014): 549,700

Plus en détail

LUXEMBOURG OFFICE MARKET REPORT Q3-2013

LUXEMBOURG OFFICE MARKET REPORT Q3-2013 LUXEMBOURG OFFICE MARKET REPORT Q3-2013 Page 1 Créée en 1999, Property Partners est l acteur principal du marché immobilier d entreprise au Luxembourg. La société offre un panel complet de services de

Plus en détail

property partners research

property partners research property partners research Market report 2012 luxembourg EXECUTIVE SUMMARY SOMMAIRE DU RAPPORT Results in the office segment were mixed for 2012; take-up and transactions are still respectable but down

Plus en détail

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements

Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Présentation des états financiers 2014 Presentation of the 2014 Financial Statements Les faits saillants Highlights L état financier du MAMROT est très complexe et fournit de nombreuses informations. Cette

Plus en détail

OFFRE A LA UNE. Disponibilité Immédiate NEWSLETTER AGENCE. Edito IMMOBILIER D ENTREPRISE

OFFRE A LA UNE. Disponibilité Immédiate NEWSLETTER AGENCE. Edito IMMOBILIER D ENTREPRISE SLETTER AGENCE Luxembourg - IMMOBILIER D ENTREPRISE OFFRE A LA UNE Edito Nous entamons à présent la dernière ligne droite de cette année 2010. Une année encore délicate aux vues du contexte économique

Plus en détail

Le plan d'investissement Baudouin Regout 11 mai 2015

Le plan d'investissement Baudouin Regout 11 mai 2015 Le plan d'investissement Baudouin Regout 11 mai 2015 Secretariat-General L'examen annuel de la croissance 2015: Le programme de la Commission pour la croissance et l'emploi est fondé sur trois piliers

Plus en détail

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking

Natixis Asset Management Response to the European Commission Green Paper on shadow banking European Commission DG MARKT Unit 02 Rue de Spa, 2 1049 Brussels Belgium markt-consultation-shadow-banking@ec.europa.eu 14 th June 2012 Natixis Asset Management Response to the European Commission Green

Plus en détail

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises

Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Improving the breakdown of the Central Credit Register data by category of enterprises Workshop on Integrated management of micro-databases Deepening business intelligence within central banks statistical

Plus en détail

Wallonia-Belgium A continuous success story. Alphi CARTUYVELS Deputy General Manager Europe & North America

Wallonia-Belgium A continuous success story. Alphi CARTUYVELS Deputy General Manager Europe & North America Wallonia-Belgium A continuous success story Alphi CARTUYVELS Deputy General Manager Europe & North America I. ORGANISATION & STRATEGY II. FIGURES & RESULTS III.BELGIUM WALLONIA S ASSETS I. ORGANISATION

Plus en détail

S-9.05 Small Business Investor Tax Credit Act 2003-39 RÈGLEMENT DU NOUVEAU-BRUNSWICK 2003-39 NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39. établi en vertu de la

S-9.05 Small Business Investor Tax Credit Act 2003-39 RÈGLEMENT DU NOUVEAU-BRUNSWICK 2003-39 NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39. établi en vertu de la NEW BRUNSWICK REGULATION 2003-39 under the SMALL BUSINESS INVESTOR TAX CREDIT ACT (O.C. 2003-220) Regulation Outline Filed July 29, 2003 Citation........................................... 1 Definition

Plus en détail

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud

Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Service Europe Direction des Programmes et de la Formation pour le Sud Sommaire Construire son projet : Rédiger la partie impacts (2/4) Comment définir

Plus en détail

The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011

The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011 The impacts of m-payment on financial services Novembre 2011 3rd largest European postal operator by turnover The most diversified European postal operator with 3 business lines 2010 Turnover Mail 52%

Plus en détail

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations

Initiative d excellence de l université de Bordeaux. Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014. Recommandations Initiative d excellence de l université de Bordeaux Réunion du Comité stratégique 17-19 décembre 2014 Recommandations 2/1 RECOMMANDATIONS DU COMITE STRATEGIQUE Une feuille de route pour le conseil de gestion

Plus en détail

deux tâches dans le tableau et à cliquer sur l icône représentant une chaîne dans la barre d outils. 14- Délier les tâches : double cliquer sur la

deux tâches dans le tableau et à cliquer sur l icône représentant une chaîne dans la barre d outils. 14- Délier les tâches : double cliquer sur la MS Project 1- Créer un nouveau projet définir la date du déclenchement (début) ou de la fin : File New 2- Définir les détails du projet : File Properties (permet aussi de voir les détails : coûts, suivi,

Plus en détail

Marché immobilier en Ile-de-France

Marché immobilier en Ile-de-France Marché immobilier en Ile-de-France Contexte des marchés locatifs et de l investissement Virginie Houzé Directeur Etudes et Recherche France 18 juin 2015 Paris? Liquidité & Risque Liquidité & risque 10

Plus en détail

OUVRIR UN COMPTE CLIENT PRIVÉ

OUVRIR UN COMPTE CLIENT PRIVÉ OUVRIR UN COMPTE CLIENT PRIVÉ LISTE DE VERIFICATION Pour éviter tous retards dans le traitement de votre application pour l ouverture d un compte avec Oxford Markets ( OM, l Entreprise ) Veuillez suivre

Plus en détail

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée.

PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. PIB : Définition : mesure de l activité économique réalisée à l échelle d une nation sur une période donnée. Il y a trois approches possibles du produit intérieur brut : Optique de la production Optique

Plus en détail

LUX-LIMPERTSBERG: MODERNE VILLA D ARCHITECTE

LUX-LIMPERTSBERG: MODERNE VILLA D ARCHITECTE LUX-LIMPERTSBERG: MODERNE VILLA D ARCHITECTE INDICATIONS DE RÉSERVE T outes les indications, les représentations, les illustrations et les calculs dans ce prospectus ont été élaborés avec le plus grand

Plus en détail

Evaluation de la prime de risques de la vente d une bande d énergie nucléaire

Evaluation de la prime de risques de la vente d une bande d énergie nucléaire 28/3/2011 ANNEXE 6 (Source: Electrabel) Evaluation de la prime de risques de la vente d une bande d énergie nucléaire Si nous vendons une bande d énergie nucléaire à certains clients, que nous garantissons

Plus en détail

Nouveautés printemps 2013

Nouveautés printemps 2013 » English Se désinscrire de la liste Nouveautés printemps 2013 19 mars 2013 Dans ce Flash Info, vous trouverez une description des nouveautés et mises à jour des produits La Capitale pour le printemps

Plus en détail

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme

Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships. A project under the Intelligent Energy Europe programme Promotion of bio-methane and its market development through local and regional partnerships A project under the Intelligent Energy Europe programme Contract Number: IEE/10/130 Deliverable Reference: W.P.2.1.3

Plus en détail

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011.

Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. Sent: 11 May 2011 10:53 Subject: Please find attached a revised amendment letter, extending the contract until 31 st December 2011. I look forward to receiving two signed copies of this letter. Sent: 10

Plus en détail

ETABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT OU ORGANISME DE FORMATION / UNIVERSITY OR COLLEGE:

ETABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT OU ORGANISME DE FORMATION / UNIVERSITY OR COLLEGE: 8. Tripartite internship agreement La présente convention a pour objet de définir les conditions dans lesquelles le stagiaire ci-après nommé sera accueilli dans l entreprise. This contract defines the

Plus en détail

Interest Rate for Customs Purposes Regulations. Règlement sur le taux d intérêt aux fins des douanes CONSOLIDATION CODIFICATION

Interest Rate for Customs Purposes Regulations. Règlement sur le taux d intérêt aux fins des douanes CONSOLIDATION CODIFICATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Interest Rate for Customs Purposes Regulations Règlement sur le taux d intérêt aux fins des douanes SOR/86-1121 DORS/86-1121 Current to August 4, 2015 À jour au 4 août

Plus en détail

Pour plus d informations contactez : For more information contact : LOUIS-PHILIPPE LABONTÉ Courtier Immobilier - Commercial - Industriel B: 450

Pour plus d informations contactez : For more information contact : LOUIS-PHILIPPE LABONTÉ Courtier Immobilier - Commercial - Industriel B: 450 Pour plus d informations contactez : For more information contact : LOUIS-PHILIPPE LABONTÉ Courtier Immobilier - Commercial - Industriel B: 450 975-2710 poste 5 I C: 514 377-0692 800, BOULEVARD SAINT-MARTIN

Plus en détail

CHIFFRES CLÉS. IMport

CHIFFRES CLÉS. IMport 2014 CHIFFRES CLÉS IMport La presse étrangère Magazines : des lancements réussis En volume, le marché des magazines étrangers a reculé de 7 % en 2014 par rapport à 2013, mais l augmentation moyenne de

Plus en détail

Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees

Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees For Immediate Release October 10, 2014 Small Businesses support Senator Ringuette s bill to limit credit card acceptance fees The Senate Standing Committee on Banking, Trade, and Commerce resumed hearings

Plus en détail

Immeuble à bureaux de 27 398 pi² comprenant 11 218 pi² disponible à louer

Immeuble à bureaux de 27 398 pi² comprenant 11 218 pi² disponible à louer Pleine commission pour location - Courtiers protégés Full commission for lease- Brokers Protected Immeuble à bureaux de 27 398 pi² comprenant 11 218 pi² disponible à louer Office building of 27,398 ft²

Plus en détail

SMALL CITY COMMERCE (EL PEQUEÑO COMERCIO DE LAS PEQUEÑAS CIUDADES)

SMALL CITY COMMERCE (EL PEQUEÑO COMERCIO DE LAS PEQUEÑAS CIUDADES) CIUDADES) ES/08/LLP-LdV/TOI/149019 1 Project Information Title: Project Number: SMALL CITY COMMERCE (EL PEQUEÑO COMERCIO DE LAS PEQUEÑAS CIUDADES) ES/08/LLP-LdV/TOI/149019 Year: 2008 Project Type: Status:

Plus en détail

IDENTITÉ DE L ÉTUDIANT / APPLICANT INFORMATION

IDENTITÉ DE L ÉTUDIANT / APPLICANT INFORMATION vice Direction des Partenariats Internationaux Pôle Mobilités Prrogrramme de bourrses Intterrnattiionalles en Mastterr (MIEM) Intterrnattiionall Mastterr Schollarrshiip Prrogrramme Sorrbonne Parriis Ciitté

Plus en détail

CUBUS. ÀHowald 9000m² de bureaux encore disponibles À partir de 200m² NEWSLETTER AGENCE. www.mycubus.lu

CUBUS. ÀHowald 9000m² de bureaux encore disponibles À partir de 200m² NEWSLETTER AGENCE. www.mycubus.lu SLETTER AGENCE Luxembourg Hiver 2010-2011 IMMOBILIER D ENTREPRISE Edito Si nous devions établir un bilan pour 2010 nous retiendrions que cette année encore, la conjoncture a continué de peser fortement

Plus en détail

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT

APPENDIX 6 BONUS RING FORMAT #4 EN FRANÇAIS CI-DESSOUS Preamble and Justification This motion is being presented to the membership as an alternative format for clubs to use to encourage increased entries, both in areas where the exhibitor

Plus en détail

Questions de qualification au Prêt-Etudiant

Questions de qualification au Prêt-Etudiant Questions de qualification au Prêt-Etudiant Les questions suivantes servent à déterminer si vous devez demander l aide d un endosseur dans votre démarche d obtention du prêt-étudiant Banque Nationale.

Plus en détail

FORMULAIRE D OUVERTURE DE COMPTE ENTREPRISE

FORMULAIRE D OUVERTURE DE COMPTE ENTREPRISE FORMULAIRE D OUVERTURE DE COMPTE ENTREPRISE LISTE DE VERIFICATION Pour éviter tous retards dans le traitement de votre application pour l ouverture d un compte avec Oxford Markets ( OM, l Entreprise )

Plus en détail

La perception du profil de crédit de l émetteur affecte la valorisation de l obligation.

La perception du profil de crédit de l émetteur affecte la valorisation de l obligation. Présentation Optimiser la gestion d un portefeuille obligataire Dans un contexte de rendements historiquement bas, RMG propose une stratégie de gestion de portefeuilles obligataires permettant d améliorer

Plus en détail

RULE 5 - SERVICE OF DOCUMENTS RÈGLE 5 SIGNIFICATION DE DOCUMENTS. Rule 5 / Règle 5

RULE 5 - SERVICE OF DOCUMENTS RÈGLE 5 SIGNIFICATION DE DOCUMENTS. Rule 5 / Règle 5 RULE 5 - SERVICE OF DOCUMENTS General Rules for Manner of Service Notices of Application and Other Documents 5.01 (1) A notice of application or other document may be served personally, or by an alternative

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE INTERNATIONAL STANDARD. Dispositifs à semiconducteurs Dispositifs discrets. Semiconductor devices Discrete devices

NORME INTERNATIONALE INTERNATIONAL STANDARD. Dispositifs à semiconducteurs Dispositifs discrets. Semiconductor devices Discrete devices NORME INTERNATIONALE INTERNATIONAL STANDARD CEI IEC 747-6-3 QC 750113 Première édition First edition 1993-11 Dispositifs à semiconducteurs Dispositifs discrets Partie 6: Thyristors Section trois Spécification

Plus en détail

How to be a global leader in innovation?

How to be a global leader in innovation? How to be a global leader in innovation? 2014-03-17 / Rybinsk Marc Sorel Safran Country delegate /01/ Innovation : a leverage to create value 1 / 2014-01-30/ Moscou / Kondratieff A REAL NEED FOR INNOVATION

Plus en détail

THE LAW SOCIETY OF UPPER CANADA BY-LAW 19 [HANDLING OF MONEY AND OTHER PROPERTY] MOTION TO BE MOVED AT THE MEETING OF CONVOCATION ON JANUARY 24, 2002

THE LAW SOCIETY OF UPPER CANADA BY-LAW 19 [HANDLING OF MONEY AND OTHER PROPERTY] MOTION TO BE MOVED AT THE MEETING OF CONVOCATION ON JANUARY 24, 2002 2-aes THE LAW SOCIETY OF UPPER CANADA BY-LAW 19 [HANDLING OF MONEY AND OTHER PROPERTY] MOTION TO BE MOVED AT THE MEETING OF CONVOCATION ON JANUARY 24, 2002 MOVED BY SECONDED BY THAT By-Law 19 [Handling

Plus en détail

IPSAS 32 «Service concession arrangements» (SCA) Marie-Pierre Cordier Baudouin Griton, IPSAS Board

IPSAS 32 «Service concession arrangements» (SCA) Marie-Pierre Cordier Baudouin Griton, IPSAS Board IPSAS 32 «Service concession arrangements» (SCA) Marie-Pierre Cordier Baudouin Griton, IPSAS Board 1 L élaboration de la norme IPSAS 32 Objectif : traitement comptable des «service concession arrangements»

Plus en détail

Dans une agence de location immobilière...

Dans une agence de location immobilière... > Dans une agence de location immobilière... In a property rental agency... dans, pour et depuis vocabulaire: «une location» et «une situation» Si vous voulez séjourner à Lyon, vous pouvez louer un appartement.

Plus en détail

INVESTMENT REGULATIONS R-090-2001 In force October 1, 2001. RÈGLEMENT SUR LES INVESTISSEMENTS R-090-2001 En vigueur le 1 er octobre 2001

INVESTMENT REGULATIONS R-090-2001 In force October 1, 2001. RÈGLEMENT SUR LES INVESTISSEMENTS R-090-2001 En vigueur le 1 er octobre 2001 FINANCIAL ADMINISTRATION ACT INVESTMENT REGULATIONS R-090-2001 In force October 1, 2001 LOI SUR LA GESTION DES FINANCES PUBLIQUES RÈGLEMENT SUR LES INVESTISSEMENTS R-090-2001 En vigueur le 1 er octobre

Plus en détail

First Nations Assessment Inspection Regulations. Règlement sur l inspection aux fins d évaluation foncière des premières nations CONSOLIDATION

First Nations Assessment Inspection Regulations. Règlement sur l inspection aux fins d évaluation foncière des premières nations CONSOLIDATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION First Nations Assessment Inspection Regulations Règlement sur l inspection aux fins d évaluation foncière des premières nations SOR/2007-242 DORS/2007-242 Current to September

Plus en détail

BASE DE DONNÉES DES ASPECTS SOCIOÉCONOMIQUES EN MÉDITERRANÉE OCCIDENTALE

BASE DE DONNÉES DES ASPECTS SOCIOÉCONOMIQUES EN MÉDITERRANÉE OCCIDENTALE BASE DE DONNÉES DES ASPECTS SOCIOÉCONOMIQUES EN MÉDITERRANÉE OCCIDENTALE CETMO-ASE Version 08.01 Année de référence 2008 Février 2013 BASE DE DONNÉES DES ASPECTS SOCIOÉCONOMIQUES EN MÉDITERRANÉE OCCIDENTALE

Plus en détail

INSTITUT MARITIME DE PREVENTION. For improvement in health and security at work. Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM

INSTITUT MARITIME DE PREVENTION. For improvement in health and security at work. Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM INSTITUT MARITIME DE PREVENTION For improvement in health and security at work Created in 1992 Under the aegis of State and the ENIM Maritime fishing Shellfish-farming Sea transport 2005 Le pilier social

Plus en détail

1. City of Geneva in context : key facts. 2. Why did the City of Geneva sign the Aalborg Commitments?

1. City of Geneva in context : key facts. 2. Why did the City of Geneva sign the Aalborg Commitments? THE AALBORG COMMITMENTS IN GENEVA: AN ASSESSMENT AT HALF-TIME 1. City of Geneva in context : key facts 2. Why did the City of Geneva sign the Aalborg Commitments? 3. The Aalborg Commitments: are they useful

Plus en détail

Règlement sur les baux visés à la Loi no 1 de 1977 portant affectation de crédits. Appropriation Act No. 1, 1977, Leasing Regulations CODIFICATION

Règlement sur les baux visés à la Loi no 1 de 1977 portant affectation de crédits. Appropriation Act No. 1, 1977, Leasing Regulations CODIFICATION CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Appropriation Act No. 1, 1977, Leasing Regulations Règlement sur les baux visés à la Loi no 1 de 1977 portant affectation de crédits C.R.C., c. 320 C.R.C., ch. 320 Current

Plus en détail

Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013

Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013 Food for thought paper by the Coordinator on Reporting 1 PrepCom 3rd Review Conference 6 décembre 2013 (slide 1) Mr President, Reporting and exchange of information have always been a cornerstone of the

Plus en détail

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1

Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Page 1 Instructions Mozilla Thunderbird Ce manuel est écrit pour les utilisateurs qui font déjà configurer un compte de courrier électronique dans Mozilla Thunderbird et

Plus en détail

JSIam Introduction talk. Philippe Gradt. Grenoble, March 6th 2015

JSIam Introduction talk. Philippe Gradt. Grenoble, March 6th 2015 Introduction talk Philippe Gradt Grenoble, March 6th 2015 Introduction Invention Innovation Market validation is key. 1 Introduction Invention Innovation Market validation is key How to turn a product

Plus en détail

Institut français des sciences et technologies des transports, de l aménagement

Institut français des sciences et technologies des transports, de l aménagement Institut français des sciences et technologies des transports, de l aménagement et des réseaux Session 3 Big Data and IT in Transport: Applications, Implications, Limitations Jacques Ehrlich/IFSTTAR h/ifsttar

Plus en détail

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Le dispositif L Institut suisse de brainworking (ISB) est une association

Plus en détail

INTEGRAL PAR_20150811_06296_MLI DATE: 11/08/2015. Suite à l'avis PAR_20150806_06182_MLI A) RESULTAT

INTEGRAL PAR_20150811_06296_MLI DATE: 11/08/2015. Suite à l'avis PAR_20150806_06182_MLI A) RESULTAT CORPORATE EVENT NOTICE: Résultat de l'offre INTEGRAL PLACE: Paris AVIS N : PAR_20150811_06296_MLI DATE: 11/08/2015 MARCHE: MARCHE LIBRE Suite à l'avis PAR_20150806_06182_MLI A) RESULTAT Après centralisation

Plus en détail

Become. Business Provider for Matheo Software

Become. Business Provider for Matheo Software Become Business Provider for Matheo Software Who we are? Matheo Software was created in 2003 by business intelligence and information processing professionals from higher education and research. Matheo

Plus en détail

Editing and managing Systems engineering processes at Snecma

Editing and managing Systems engineering processes at Snecma Editing and managing Systems engineering processes at Snecma Atego workshop 2014-04-03 Ce document et les informations qu il contient sont la propriété de Ils ne doivent pas être copiés ni communiqués

Plus en détail

Animation de la démarche Santé et Sécurité au Travail pour Les Crudettes SAS

Animation de la démarche Santé et Sécurité au Travail pour Les Crudettes SAS MINISTERE DE L AGRICULTURE LES CRUDETTES SAS www.lescrudettes.com MÉMOIRE DE FIN D ÉTUDES présenté pour l obtention du diplôme d ingénieur agronome spécialisation : Agro-alimentaire option : QUALI-RISQUES

Plus en détail

CONVENTION DE STAGE TYPE STANDART TRAINING CONTRACT

CONVENTION DE STAGE TYPE STANDART TRAINING CONTRACT CONVENTION DE STAGE TYPE STANDART TRAINING CONTRACT La présente convention a pour objet de définir les conditions dans lesquelles le stagiaire ci-après nommé sera accueilli dans l entreprise. This contract

Plus en détail

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe

Formation en conduite et gestion de projets. Renforcer les capacités des syndicats en Europe Formation en conduite et gestion de projets Renforcer les capacités des syndicats en Europe Pourquoi la gestion de projets? Le département Formation de l Institut syndical européen (ETUI, European Trade

Plus en détail

CODIFICATION CONSOLIDATION. Current to September 27, 2015. À jour au 27 septembre 2015. Last amended on July 1, 2010

CODIFICATION CONSOLIDATION. Current to September 27, 2015. À jour au 27 septembre 2015. Last amended on July 1, 2010 CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Mortgage Insurance Business (Banks, Authorized Foreign Banks, Trust and Loan Companies, Retail Associations, Canadian Insurance Companies and Canadian Societies) Regulations

Plus en détail

1490, rue Joliot-Curie, Boucherville QC J4B 7L9

1490, rue Joliot-Curie, Boucherville QC J4B 7L9 Immeuble de 16 900 pi² comprenant 9 000 pi² disponible à l'acheteur 16,900 ft² property with 9 000 ft² available to the buyer 1490, rue Joliot-Curie, Boucherville QC J4B 7L9 Immeuble industriel multi-locataires

Plus en détail

Lean approach on production lines Oct 9, 2014

Lean approach on production lines Oct 9, 2014 Oct 9, 2014 Dassault Mérignac 1 Emmanuel Théret Since sept. 2013 : Falcon 5X FAL production engineer 2011-2013 : chief project of 1st lean integration in Merignac plant 2010 : Falcon 7X FAL production

Plus en détail

Emotion Spa Magazine Automne 2010 n 23 Stéphanie Rychembusch, KPMG. Avec l aimable autorisation du magazine Emotion Spa : www.emotionspa-mag.

Emotion Spa Magazine Automne 2010 n 23 Stéphanie Rychembusch, KPMG. Avec l aimable autorisation du magazine Emotion Spa : www.emotionspa-mag. Emotion Spa Magazine Automne 2010 n 23 Stéphanie Rychembusch, KPMG Avec l aimable autorisation du magazine Emotion Spa : www.emotionspa-mag.com LES CHIFFRES DU SPA en France SPA FIGURES in France 74 EMOTION

Plus en détail

Public Trustee Services / Services du curateur public Application for Adult Services / Demande pour services aux adultes

Public Trustee Services / Services du curateur public Application for Adult Services / Demande pour services aux adultes Print Form Public Trustee Services / Services du curateur public For Public Trustee Services office use only / À l usage du bureau des Services du curateur public seulement Case accepted / YES/OUI NO/NON

Plus en détail

Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche

Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche Masters de Mathématiques à l'université Lille 1 Mathématiques Ingénierie Mathématique Mathématiques et Finances Bourses d excellence pour les masters orientés vers la recherche Mathématiques appliquées

Plus en détail

We Generate. You Lead.

We Generate. You Lead. www.contact-2-lead.com We Generate. You Lead. PROMOTE CONTACT 2 LEAD 1, Place de la Libération, 73000 Chambéry, France. 17/F i3 Building Asiatown, IT Park, Apas, Cebu City 6000, Philippines. HOW WE CAN

Plus en détail

EN UNE PAGE PLAN STRATÉGIQUE

EN UNE PAGE PLAN STRATÉGIQUE EN UNE PAGE PLAN STRATÉGIQUE PLAN STRATÉGIQUE EN UNE PAGE Nom de l entreprise Votre nom Date VALEUR PRINCIPALES/CROYANCES (Devrait/Devrait pas) RAISON (Pourquoi) OBJECTIFS (- AN) (Où) BUT ( AN) (Quoi)

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DE PRESTATIONS LINGUISTIQUES DE L INSTITUT FRANÇAIS DE FINLANDE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DE PRESTATIONS LINGUISTIQUES DE L INSTITUT FRANÇAIS DE FINLANDE CONDITIONS GENERALES DE VENTE DE PRESTATIONS LINGUISTIQUES DE L INSTITUT FRANÇAIS DE FINLANDE Les présentes conditions générales sont applicables aux prestations linguistiques proposées par l Institut

Plus en détail

Gestion des prestations Volontaire

Gestion des prestations Volontaire Gestion des prestations Volontaire Qu estce que l Income Management (Gestion des prestations)? La gestion des prestations est un moyen de vous aider à gérer votre argent pour couvrir vos nécessités et

Plus en détail

Veuillez communiquer avec / Please contact :

Veuillez communiquer avec / Please contact : 77 % bureau LEED 77 % office À VENDRE OU À LOUER / FOR SALE OR FOR LEASE Superficie de bureau (pi²) / Office area (ft²) 17 000 Superficie entrepôt RC (pi²) / Ground floor warehouse area (ft²) 5 039 Superficie

Plus en détail

2013 THIRD QUARTERLY FINANCIAL REPORT TROISIEME RAPPORT FINANCIER TRIMESTRIEL DE 2013

2013 THIRD QUARTERLY FINANCIAL REPORT TROISIEME RAPPORT FINANCIER TRIMESTRIEL DE 2013 REPORT TO COUNCIL: RAPPORT AU CONSEIL: FS-31-2013 DATE: 10/21/2013 SUBJECT 2013 THIRD QUARTERLY FINANCIAL REPORT TROISIEME RAPPORT FINANCIER TRIMESTRIEL DE 2013 SUJET Third quarterly financial report for

Plus en détail

Campus Biotech. Colliers International Suisse Romande SA

Campus Biotech. Colliers International Suisse Romande SA Campus Biotech Introduction L Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne, l Université de Genève, M. Hansjörg Wyss, la Fondation Wyss et la famille Bertarelli ont uni leurs forces pour offrir à la Suisse

Plus en détail

Lavatory Faucet. Instruction Manual. Questions? 1-866-661-9606 customerservice@artikaworld.com

Lavatory Faucet. Instruction Manual. Questions? 1-866-661-9606 customerservice@artikaworld.com Lavatory Faucet Instruction Manual rev. 19-01-2015 Installation Manual You will need Adjustable Wrench Adjustable Pliers Plumber s Tape Hardware list (included) Allen Key Socket wrench tool Important Follow

Plus en détail

EU- Luxemburg- WHO Universal Health Coverage Partnership:

EU- Luxemburg- WHO Universal Health Coverage Partnership: EU- Luxemburg- WHO Universal Health Coverage Partnership: Supporting policy dialogue on national health policies, strategies and plans and universal coverage Year 2 Report Jan. 2013 - - Dec. 2013 [Version

Plus en détail

ENGLISH WEDNESDAY SCHOOL ENTRY TEST ENROLMENT FORM 2015-2016

ENGLISH WEDNESDAY SCHOOL ENTRY TEST ENROLMENT FORM 2015-2016 CHECKLIST FOR APPLICATIONS Please read the following instructions carefully as we will not be able to deal with incomplete applications. Please check that you have included all items. You need to send

Plus en détail

Support Orders and Support Provisions (Banks and Authorized Foreign Banks) Regulations

Support Orders and Support Provisions (Banks and Authorized Foreign Banks) Regulations CANADA CONSOLIDATION CODIFICATION Support Orders and Support Provisions (Banks and Authorized Foreign Banks) Regulations Règlement sur les ordonnances alimentaires et les dispositions alimentaires (banques

Plus en détail

Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE

Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE Comprendre l impact de l utilisation des réseaux sociaux en entreprise SYNTHESE DES RESULTATS : EUROPE ET FRANCE 1 Objectifs de l étude Comprendre l impact des réseaux sociaux externes ( Facebook, LinkedIn,

Plus en détail

Un système KYC robuste et sa valeur ajoutée commerciale

Un système KYC robuste et sa valeur ajoutée commerciale MY JOURNEY BEGAN AT 19, WHEN I LANDED IN THE COLDEST PLACE I D EVER EXPERIENCED. MAJID AL-NASSAR BUSINESS OWNER AND PROPERTY INVESTOR. EVERY JOURNEY IS UNIQUE. Un système KYC robuste et sa valeur ajoutée

Plus en détail

BNP Paribas Investment Partners

BNP Paribas Investment Partners FOR PROFESSIONAL INVESTORS BNP Paribas Investment Partners Conférence téléphonique - Gestion obligataire Jeudi 4 juillet 2013 2 Eurozone Fixed Income Performances à fin juin 2013 Eurozone main bond indices

Plus en détail

English version ***La version française suit***

English version ***La version française suit*** 1 of 5 4/26/2013 4:26 PM Subject: CRA/ARC- Reminder - Tuesday, April 30, 2013 is the deadline to file your 2012 income tax and benefit return and pay any / Rappel - Vous avez jusqu'au 30 avril 2013 pour

Plus en détail

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes

Quatre axes au service de la performance et des mutations Four lines serve the performance and changes Le Centre d Innovation des Technologies sans Contact-EuraRFID (CITC EuraRFID) est un acteur clé en matière de l Internet des Objets et de l Intelligence Ambiante. C est un centre de ressources, d expérimentations

Plus en détail

Regulation and governance through performance in the service management contract

Regulation and governance through performance in the service management contract Regulation and governance through performance in the service management contract Agathe Cohen- Syndicat des eaux d'ile-de-france Florence- séminaire du 7 et 8 février 2013 Summary 1- Key figures of SEDIF

Plus en détail

Crédit Agricole CIB. Les 5èmes Rencontres des Professionnels des Marchés de la Dette et du Change. Paris, Jeudi 6 Février 2014. www.ca-cib.

Crédit Agricole CIB. Les 5èmes Rencontres des Professionnels des Marchés de la Dette et du Change. Paris, Jeudi 6 Février 2014. www.ca-cib. Crédit Agricole CIB Les 5èmes Rencontres des Professionnels des Marchés de la Dette et du Change Paris, Jeudi 6 Février 2014 www.ca-cib.com Le marché Euro PP Le développement du marché Euro PP Volumes

Plus en détail

À VOS CÔTÉS LE GROUPE BNP PARIBAS AU LUXEMBOURG. Données chiffrées au 31/12/2012

À VOS CÔTÉS LE GROUPE BNP PARIBAS AU LUXEMBOURG. Données chiffrées au 31/12/2012 BGL BNP Paribas S.A. (50, avenue J.F. Kennedy L-2951 Luxembourg R.C.S. Luxembourg : B6481) Communication Mars 2013 LE GROUPE BNP PARIBAS AU LUXEMBOURG À VOS CÔTÉS 2013 Données chiffrées au 31/12/2012 Le

Plus en détail

CALCUL DE LA CONTRIBUTION - FONDS VERT Budget 2008/2009

CALCUL DE LA CONTRIBUTION - FONDS VERT Budget 2008/2009 Société en commandite Gaz Métro CALCUL DE LA CONTRIBUTION - FONDS VERT Budget 2008/2009 Taux de la contribution au Fonds vert au 1 er janvier 2009 Description Volume Coûts Taux 10³m³ 000 $ /m³ (1) (2)

Plus en détail

DESIGN YOUR HOME PAR_20150903_06859_MLI DATE: 03/09/2015. Suite à l'avis PAR_20150828_06739_MLI A) RESULTAT

DESIGN YOUR HOME PAR_20150903_06859_MLI DATE: 03/09/2015. Suite à l'avis PAR_20150828_06739_MLI A) RESULTAT CORPORATE EVENT NOTICE: Résultat de l'offre DESIGN YOUR HOME PLACE: Paris AVIS N : PAR_20150903_06859_MLI DATE: 03/09/2015 MARCHE: MARCHE LIBRE Suite à l'avis PAR_20150828_06739_MLI A) RESULTAT Après centralisation

Plus en détail

La recherched emploi: Etapes et points d attention

La recherched emploi: Etapes et points d attention La recherched emploi: Etapes et points d attention Isabelle Dehut - HR & Internal Communication T H I N K I N G A H E A D B E G I N S N O W 1 Agenda Bilan personnel Lettre de candidature CV Postuler Entretien

Plus en détail

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095

Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=5095 Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2008 Type de Projet: Statut: Accroche marketing: Net-université 2008-1-IS1-LEO05-00110 Projets de transfert

Plus en détail

conception des messages commerciaux afin qu ils puissent ainsi accroître la portée de leur message.

conception des messages commerciaux afin qu ils puissent ainsi accroître la portée de leur message. RÉSUMÉ Au cours des dernières années, l une des stratégies de communication marketing les plus populaires auprès des gestionnaires pour promouvoir des produits est sans contredit l utilisation du marketing

Plus en détail

Name of document. Audit Report on the CORTE Quality System: confirmation of the certification (October 2011) Prepared by.

Name of document. Audit Report on the CORTE Quality System: confirmation of the certification (October 2011) Prepared by. AUDIT REPORT ON THE CORTE QUALITY SYSTEM: CONFIRMATION OF THE CERTIFICATION (OCTOBER 2011) Name of document Prepared by Audit Report on the CORTE Quality System: confirmation of the certification (October

Plus en détail

France with an OIB. Updated January 2014

France with an OIB. Updated January 2014 France with an OIB Updated January 2014 The French system May appear complicated Not too expensive Good opportunities if you look carefully 2 European harmonisation of higher education - LMD system Licence

Plus en détail

6650-6666 rue Saint-Urbain Nouveau projet de redéveloppement. New redevelopment project

6650-6666 rue Saint-Urbain Nouveau projet de redéveloppement. New redevelopment project TRAVAILLER VIVRE APPRENDRE JOUER AU CŒUR DU VRAI MILE EX AT THE HEART OF THE REAL MILE EX 6650-6666 rue Saint-Urbain Nouveau projet de redéveloppement. New redevelopment project LISTE PARTIELLE DES TRAVAUX

Plus en détail

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME

eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME eid Trends in french egovernment Liberty Alliance Workshop April, 20th 2007 French Ministry of Finance, DGME Agenda What do we have today? What are our plans? What needs to be solved! What do we have today?

Plus en détail

Discours de Eric Lemieux Sommet Aéro Financement Palais des congrès, 4 décembre 2013

Discours de Eric Lemieux Sommet Aéro Financement Palais des congrès, 4 décembre 2013 Discours de Eric Lemieux Sommet Aéro Financement Palais des congrès, 4 décembre 2013 Bonjour Mesdames et Messieurs, Je suis très heureux d être avec vous aujourd hui pour ce Sommet AéroFinancement organisé

Plus en détail

de stabilisation financière

de stabilisation financière CHAPTER 108 CHAPITRE 108 Fiscal Stabilization Fund Act Loi sur le Fonds de stabilisation financière Table of Contents 1 Definitions eligible securities valeurs admissibles Fund Fonds Minister ministre

Plus en détail

MAT 2377 Solutions to the Mi-term

MAT 2377 Solutions to the Mi-term MAT 2377 Solutions to the Mi-term Tuesday June 16 15 Time: 70 minutes Student Number: Name: Professor M. Alvo This is an open book exam. Standard calculators are permitted. Answer all questions. Place

Plus en détail

IMMEUBLE COMMERCIAL À VENDRE / COMMERCIAL PROPERTY FOR SALE

IMMEUBLE COMMERCIAL À VENDRE / COMMERCIAL PROPERTY FOR SALE IMMEUBLE COMMERCIAL À VENDRE / COMMERCIAL PROPERTY FOR SALE 1026, rue Principale Tourville (Québec) Robert Downer Fédération des caisses Desjardins du Québec Direction Projets immobiliers Tél. : 1 866

Plus en détail