SaôneVallée. Dombes Saône Vallée. votre nouvelle communauté de communes au 1 er janvier 2014! #32 HIVER

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SaôneVallée. Dombes Saône Vallée. votre nouvelle communauté de communes au 1 er janvier 2014! #32 HIVER 2013. www.saone-vallee.fr"

Transcription

1 CIVRIEUX - MSSIEUX - MISÉRIEUX - PRCIEUX - REYRIEUX - SINT-BERNRD - SINT-DIDIER-DE-FORMNS - SINT-JEN-DE-THURIGNEUX - SINTE-EUPHÉMIE - TOUSSIEUX - TRÉVOUX SaôneVallée le magazine communes votre communauté #32 HIVER Villeneuve Dombes Saône Vallée votre nouvelle communauté communes au 1 er janvier 2014! Transports Voyagez malin avec Saônibus p.3 La Passerelle Parole aux usagers! p.8

2 editorial Sommaire 3 Transports Saônibus, le transport malin 4 DOSSIER FUSION Dombes Saône Vallée : votre nouvelle communauté communes! 6 ECOnOmIe Parc d activités : attire s pointures l international technoparc Saône Vallée : Innovez en Rhône-lpes 8 CULTURE La Passerelle : parole aux usagers! 10 ENVIRONNEMENT Parc naturel régional la Dombes : en avant! début s travaux la station d épuration 11 EN DIRECT DES COMMUNES Toute l actualité s communes 12 TLENTS en SaôNe vllée armand Rosenberg, directeur Val Horizon Photo couverture Photo aérienne du territoire Saône Vallée magazine n 32 - décembre 2013 Magazine d information la Communauté communes Saône Vallée 627, route Jassans Tél Fax Directeur la publication : Michel Raymond Photographies : Communauté communes Saône Vallée, communes, associations, entreprises Conception la formule et réalisation : Long.island (rédaction Caroline Benoist) Impression : Nouvelle imprimerie Delta u 1 er janvier 2014, naîtra la Communauté communes Dombes Saône Vallée, fusion Saône Vallée avec Porte Ouest la Dombes (après le départ volontaire Jassans à l agglomération Villefranche) et extension à Villeneuve. En cette fin d année 2013, une page se tourne. Créée sous forme district au 1 er janvier 1992, rapiment transformée en communauté communes, Saône Vallée est née avec six communes autour et. 22 ans plus tard, nous sommes 11 communes et habitants. Une communauté dynamique et solidaire, au service son territoire et ses habitants. Du développement économique et l emploi, avec la création parcs d activités attractifs mais aussi la Maison l emploi et la formation, s actions d insertion à l économie sociale et solidaire, l accueil la petite enfance à la médiathèque, l assainissement aux pistes cyclables et aux transports collectifs, s cœurs village au petit patrimoine et aux concerts Eolia, du tourisme aux équipements sportifs et à l aménagement s bords Saône la CCSV a marqué sa stratégie territoire : autonomie vis-à-vis du Grand Lyon, solidarité territoire, développement local et durable, équipements et services pour les habitants et entreprises. Le bilan est là, très positif. Je tiens ici à remercier chaleureusement tous les élus successifs qui m ont accompagné durant ces 22 ans et se sont investis fortement. Je les remercie particulièrement pour l ambiance travail, conviviale mais performante. Je tiens à remercier aussi les équipes d agents la communauté qui, sous la houlette du directeur général s services Patrick Louahala, se sont dépensées sans compter pour faire réussir et vivre les politiques la communauté. cet égard, les réalisations abouties cette année sont exemplaires : les transports Saônibus prennent leur essor, tandis que l espace culturel «La Passerelle» suscite l engouement. L école musique y trouve s locaux à la mesure son projet, le cinéma apporte un vrai plus à Saône Vallée, et bien sûr le «Carré Patrimoines» et la médiathèque, en réseau avec les bibliothèques nos villages, offrent un service d une ville moyenne. Merci à tous, élus, architectes, personnel qui ont contribué à ces succès, qui confortent l attractivité notre territoire. 19 communes, habitants, un territoire cohérent, en équilibre entre les agglomérations Lyon et Villefranche, avec les moyens son développement, c est une nouvelle étape qui s engage, pour les décennies à venir. La «CCDSV» poursuivra la stratégie que nous avions jusqu ici, stratégie d autonomie vis-à-vis nos voisins (mais aussi s partenariats!), développement économique, développement durable vec un ancrage fort : le parc naturel régional la Dombes, dont l association vient d être créée. Bonne année 2014, bonne santé à toutes et tous, bon vent à la nouvelle Communauté communes Dombes Saône Vallée, et à ses 19 communes, au service l intérêt général et ses habitants. Le Présint la Communauté communes Saône Vallée. Votre communauté communes encourage le développement durable et imprime votre magazine sur un papier certifié PEFC issu à 100% forêts durablement gérées. 2

3 TS N E M E C L P E D & S T R TRNSPO SteEuphémie D ux Trévo ut e Ro D28F Mon té e St-ndré-Corcy Collège Salle Le Galet Bibliothèque Civrieux D43 Parcieux Muriers Barrage ST-NDRÉDE-CORCY GRE B.d es Pharmacie 83 ZONE SUD Simply Market Bascule eu x Reyri 3 D933 Parc d activités Les Chères 184 Montanay Chasselay f Le Bie latitu-cartagène - 07/2013 B D10 6 Mionnay Parcieux ets Genetière Eg u Parcieux Gare Rte 3 Ch Quincieux 6 4 Plan du réseau Saônibus ZONE SUD Parcieux Civrieux Village Ticket à l unité acheté uniquement auprès du conducteur du bus Saint-Bernard Carnet 10 tickets Vival supérette, 353 avenue Suzanne Valadon Communauté communes Saône Vallée, 627 route Jassans Boulangerie ux mille douceurs, 22 rue du Palais Transv RI, 340 rue mpère, ZI Nord acheté auprès du conducteur du bus et dans les points vente ci-contre bonnement mensuel ans - 26 ans, + 65 ans et manurs d emploi bénéficiaires la CMUC* Les lignes du Conseil général accessibles avec le Pass Saônibus aux tarifs Saônibus Un accord passé entre la CCSV et le Conseil général l in permet aux personnes domiciliées ou travaillant en Saône Vallée1 d emprunter aux tarifs Saônibus les 4 lignes2 cars du Conseil général qui traversent le territoire. Sur présentation du ticket ou la carte d abonnement Saônibus et du Pass, l usager économise 1 sur le prix du ticket, 8 sur celui du carnet tickets, et 17 à 26 sur l abonnement mensuel. 1 - Une attestation l employeur ou un justificatif domicile est nécessaire pour obtenir le Pass Saônibus. 2 - Lignes 113, 119, 184 et Le coût la carte transport est gratuit. Son duplicata (en cas perte ou vol) est Tout employeur a l obligation prendre à sa charge 50 % l abonnement aux transports en commun ses employés. 3 Les collégiens et lycéens domiciliés sur le territoire la CCSV peuvent emprunter la ligne 1 du réseau Saônibus gratuitement, avec leur carte transport scolaire s ils en ont une, ou avec une carte spécifique à manr à la CCSV * Couverture maladie universelle complémentaire Enfants (- 4 ans) Vers Genay, Neuville-sur-Saône Trucs et astuces Tarifs La presse Talançonnaise, 4 rue la Place Vers Saint-Germainau-Mont-d Or Curis-auMont-d'Or Points vente carnets tickets et coupons pour abonnement mensuel Genay Collège Route Genetière Neuvillesur-Saône Chazayd'zergues 3 1 Creusette Lyon Non visible sur le plan : Ligne B Neuville St-ndré--Corcy Via Civrieux 1 Genay Morancé du Parcieux Croix Depuis le 26 août 2013, Saônibus, le réseau transports en commun Civrieux Technoparc estampillé Saône Vallée, sillonne le territoire, au service s habitants et s personnes venant y travailler. Tour d horizon s informations 113 ST-GERMINpratiques pour bénéficier U-MONT-D OR pleinement d une alternative écologique et NEUVILLE-SUR-SÔNE - CENTRE GRE 184 B économique au tout-voiture. Quincieux D93 REYRIEUX CENTRE D4 REYRIEUX CENTRE Lyo n D4 Sta e mbérieux x Rue Monthieux 184 Lucenay te Trév ou Rout D6 ZI TRÉVOUX PSSERELLE Balmont Gend. Escoffier Rou St-Jean-Thurigneux Village Toussieux D4 E 6 nse Jacobee ncienne Gare St-Jean-Thurigneux D28F UT UTORO 1 Herbevache Route Rancé D6 - Z.I. Genêts Ci el Veissieux Croix Saônibus, le transport malin SaintBernard du Misérieux Transports en commun St-Didier-Formans Po u VUE D ENSEMBLE Euphémie mbérieux ZONE NORD du 184 x Veissieu 119 Sainte- NSE GRE SNCF Carriat ut e rcy e-co dré-d St-n D6 Vers - Z.I. Garenne Route 119 vers Bourg-en-Bresse JassansRiottier 184 Ro Vers St-ndré--Corcy Collège Privé D904 TRÉVOUX ZI St-Didier-Formans Les Bruyères vers Belleville-sur-S. VILLEFRNCHESUR-SÔNE x TRÉVOUX PSSERELLE Limas Le Clos on Pré Toussieux Ste-Euphémie Boite aux Lettres ux Toussie Rte Rte Poyat nse Cascas 1 Gare eu yri Saint-Bernard Combattants Re Château Espace Culturel Hôpital O ce du Tourisme Vélostation Misérieux ns Jassa Route NSE GRE SNCF Collège Château St-Didier --Formans Communaux D6 Piscine Collège Lycée CC Saône Vallée Pôle Emploi Beluison St-Didier-Formans Route Formans 9 Moulin 11 ue s en vète Forquevaux v l e H s Filiéristes St-Bernard ue en al v énér G rc cle Le 33 D9 te ou x R révou T ZONE NORD 11 St-Bernard 185 vers Villefranche-sur-Saône 119 vers Bourg-en-Bresse Rte vers Villefranche-sur-Saône 113 vers Belleville-sur-Saône Gratuit Un gui à votre disposition Un gui vos transports en Saône Vallée, tarifs et horaires , est à votre disposition dans votre mairie, à l espace culturel La Passerelle (), au Galet (), à la Communauté communes Saône Vallée et dans divers autres lieux publics. Plus d information sur les transports : > Rubrique Développement durable Vous y trouverez le gui Saônibus, le plan du réseau, les fiches horaires et le formulaire man carte Saônibus. 3

4 DOSSIER Fusion Dombes Saône Vallée : votre nouvelle communauté communes! Le 1 er janvier 2014 marquera la naissance la Communauté communes Dombes Saône Vallée, résultat la fusion entre la Communauté communes Porte Ouest la Dombes - élargie à Villeneuve - et Saône Vallée. Ce projet est porté par 19 communes, déterminées à unir leurs forces et leurs compétences au service quelque habitants, réunis au sein d un nouveau territoire unifié. Un équilibre stratégique Situé entre le Grand Lyon et l agglomération caladoise, la nouvelle communauté communes Dombes Saône Vallée fait le pari d un rapport forces plus équilibré, l idée n étant pas se poser en concurrent mais en partenaire économique, culturel et touristique ces ux grans agglomérations. Doté d un poids économique réel, Dombes Saône Vallée bénéfi cie d une forte démographie et d un bassin d emplois dynamique. Son territoire s appuie sur une réalité géographique et une volonté politique partagée, résultat ux années travail entre les 19 communes partenaires. Un engagement sur le long terme L autonomie Dombes Saône Vallée dépend d une stratégie à long terme s appuyant sur le développement économique et durable, l emploi, la recherche fi nancements complémentaires pour mettre en œuvre les politiques locales (petite enfance, habitat, tourisme, transports, culture ) et l inscription dans le projet parc naturel régional la Dombes. Le faible écart entre les politiques fiscales s ux communautés permettra une harmonisation s taux sans à-coup, dès l année Cela concerne les impôts perçus par la communauté communes auprès s habitants (taxe d habitation, taxe sur le foncier bâti et non bâti) et la cotisation foncière s entreprises. Sous l effet du transfert la compétence «ramassage s ordures ménagères», la nouvelle communauté communes vrait bénéficier dotations supplémentaires la part l Etat. L harmonisation la taxe s ordures ménagères sur le territoire se fera progressivement. Plus d information sur : > Rubrique La communauté communes Une communauté communes, pour quoi faire? Une communauté communes est un Établissement public coopération intercommunale (EPCI) regroupant s communes situées sur un territoire d un seul tenant, liées solidairement entre elles pour réaliser s projets développement et d aménagement leur territoire. La solidarité entre les communes, par redistribution fi nancière la communauté, et par la mutualisation moyens, est le ciment la cohésion sociale et territoriale notre territoire. Les compétences La loi prévoit s compétences obligatoires, comme l économie, et s compétences facultatives. Saône Vallée avait s compétences larges, voulues pour la dynamique territoire. Celles Porte Ouest la Dombes étaient plus restreintes. Des choix ont dû être faits, et la nouvelle communauté aura s compétences très proches celles Saône Vallée. Les principaux domaines d action Ce seront les suivants, dans le cadre d une stratégie développement durable : Le développement économique, l emploi et l insertion L aménagement du territoire et l habitat Les transports collectifs et les pistes cyclables Le développement patrimonial et culturel : école musique, pays d art et d histoire, médiathèque, petit patrimoine Le tourisme L accueil la petite enfance L assainissement collectif et non collectif La protection l environnement Les équipements sportifs majeurs Des politiques existantes (réseau bibliothèques, petite enfance, transports ) seront progressivement dans les trois ans, mais dès 2014 pour partie, étendues aux communes issues CCPOD et Villeneuve.

5 Fiche d intité Infos clés 19 communes habitants 46 conseillers communautaires (nombre sièges proportionnel au nombre d habitants) 1 présint, 9 à 13 vice-présints, s commissions : siège la communauté communes (dans les bâtiments l ex-ccsv) Caractéristiques une forte croissance démographique une population jeune (30 % a moins 30 ans) une économie dynamique : 1500 entreprises, environ 8000 emplois une bonne sserte routière Villeneuve Mars 2014 : 1 ères élections intercommunales au suffrage direct Lors s élections municipales 2014, pour la première fois, les conseillers communautaires seront élus directement par les citoyens. Dans chaque liste municipale, les conseillers communautaires sont intifi és. Leur nombre dépend du nombre d habitants la commune. Le tableau ci-ssous donne le nombre sièges communautaires dévolu à chacune s 19 communes Dombes Saône Vallée. Combien conseillers communautaires pour ma commune? Communes Habitants Sièges Communes Habitants Sièges mbérieux-en-dombes rs-sur-formans Beauregard Fareins Frans Rancé Savigneux Villeneuve Civrieux Misérieux Parcieux Saint-Bernard Saint-Didier--Formans Saint-Jean--Thurigneux Sainte-Euphémie Toussieux La loi fi xe le nombre conseillers communautaires en fonction du nombre d habitants la nouvelle communauté. Elle détermine également le nombre conseillers par commune, chaque commune ayant au moins 1 siège. Pour permettre une meilleure représentation s communes n ayant qu un seul délégué, il a été convenu que ces communes disposeraient d un suppléant, sans voix délibérative, qui sera convié en l absence du titulaire à toutes les réunions du conseil communautaire. 5

6 economie J.P. Gualino et ses fils, entreprise TC, lors la remise du prix «Entreprise internationale l année». Parc d activités attire s pointures l international Les 70 entreprises du Parc d activités (1400 emplois sur 50 hectares) disposent savoir-faire spécifiques et sont, pour bon nombre d entre elles, tournées vers l international. Zoom sur ux ces entreprises. atc : PRIX «ENTREPRISE INTERNTIONLE» DE L NNÉE 2013 En faisant construire sa uxième unité production au sein du Parc d activités (inaugurée en juin 2011), où près 20 nationalités étaient représentées, le groupe TC, spécialisé dans la conception et la production produits chimiques pour les industries du cuir, a opté pour la proximité avec son siège CoVIDIEn : DNS LE TOP 5 MONDIL DES ENTREPRISES DE SNTÉ Spécialiste s produits pour la réparation s tissus mous du corps humain, le groupe américain Covidien a inauguré le 1 er mars 2012 son centre mondial recherche et développement au sein du Parc d activités. vec 20 millions d euros investis dans ses bâtiments trévoltiens et la création 80 emplois, dont les 2/3 très haut niveau qualifi cation, le centre recherche-développement Covidien illustre parfaitement la stratégie ambitieuse développement économique et industriel, misant sur la recherche et l innovation, portée puis s années par la Communauté communes. ujourd hui, Covidien représente emplois répartis dans 65 pays, avec s produits vendus dans 140 pays et un chiffre d affaires 2011 global s élevant à 11,6 milliards dollars. Covidien en quelques chiffres produits différents Covidien : nouveaux locaux en service puis salariés répartis dans 65 pays 11,8 milliards dollars chiffre d affaires social (Montanay dans le Rhône) et l accueil bienveillant la part la Communauté communes envers les entreprises industrielles. «vec Tanorga, notre secon unité production, nous fabriquons s produits plus complexes, plus innovants et dans s proportions bien plus grans», explique Pierre-ntoine Gualino, aux commans l entreprise au côté son père Jean-Pierre Gualino et son frère, Jean-Baptiste. TC est un fl euron français 100 % familial, réalisant 95 % son chiffre d affaires à l international. Habitué à recevoir le prix «entreprise internationale l année», TC fon sa réussite sur une longue expérience l international. Dès 1973, alors que Jean-Pierre Gualino vient créer l entreprise, il perçoit les limites du marché français, saturé par la concurrence. Son développement se tourne alors vers l frique, puis vers l sie. TC est présent en Chine dès 1985! Les clés cette réussite? Prendre le temps d établir une relation confi ance avec ses clients et un investissement annuel en recherche et développement à hauteur 4 % du chiffre d affaires. «Le fait d être une société familiale rassure sur la pérennité du groupe, ajoute Pierre-ntoine Gualino. Mon père, mon frère et moi sommes très présents sur le terrain. Et le fait d être un industriel français est un gage qualité et sérieux. Nous avons une fi liale TC en In, pourtant certains nos clients indiens préfèrent travailler directement avec le site français». Pour 2012, TC affi che un chiffre d affaires 20 millions d euros et emploie 35 personnes en France. Son développement international se tourne désormais vers la Russie, l mérique centrale, l Océanie et les pays émergents en frique. Bravo aux 2 entreprises la Saône Vallée lauréates 2013 du trophée «Création / Reprise» décernés par la CCI* : urélie Sandon, pour la reprise la librairie : La plume rouge Christophe Janin pour la création d une structure coordination hôpital/domicile à Saint-Didier--Formans. Ces ux entreprises ont été soutenues par l association VSDI Dombes Val Saône Initiatives. *Chambre commerce et d industrie

7 promotion du Technoparc Technoparc Saône Vallée Innovez en rhône-alpes Le Technoparc Saône Vallée à Civrieux, dédié aux entreprises innovantes à vocation technologique, accueille s industries pointe aux portes Lyon. La CCSV investit dans la promotion du Technoparc Saône Vallée et s est dotée d une nouvelle intité visuelle afin conforter son attractivité. travers s panneaux signalisation du site et dans s revues spécialisées diffusées dans s salons professionnels tels que Les Renz-vous Carnot à Lyon (R&D s entreprises), érosolution à Boraux (convention d affaires s industries l aéronautique et du spatial), les Renz-vous chimie et matériaux à Boraux, le Sampe France (composites) à Civrieux chez Duqueine en 2013, ou encore l Innovation Day à Paris (biotechnologies). D autres actions seront mises en place dès Inauguration CFI, data center rnière génération CFI : «SOLUTIONS POUR UN HÉBERGEMENT DURBLE» Le 17 octobre 2013, le Groupe CFI, société services en ingénierie informatique et solutions Cloud, inaugurait son datacenter sur le Technoparc Saône Vallée à Civrieux, en présence 700 personnes. Un datacenter abrite les serveurs informatiques d entreprises ayant opté pour l externalisation leur infrastructure IT. Cette solution leur permet notamment réduire leur facture d électricité et d assurer la sécurité physique comme l inviolabilité leur serveur. «Le défi pour tout datacenter est limiter la consommation d énergie nécessaire au refroidissement s serveurs» explique Pierre Guillermet, directeur marketing du Groupe CFI qui a conçu une datacenter Green IT rnière génération dont le système refroidissement consomme 75 % d électricité en moins qu un datacenter classique. «ujourd hui, très peu datacenters sont sur ce niveau performance au niveau européen voire mondial.» Pour le choix l implantation, le cahier s charges était très exigeant : «Il fallait une zone sans risques naturels ou liés à l activité humaine, tout en étant dans un environnement ultra connecté. Dans la région, seul l in pouvait y répondre : ce département, aux portes Lyon, est précurseur dans l implantation la fi bre sur son territoire». utre contrainte, un datacenter se doit d être alimenté par différents fournisseurs fi bre indépendants les uns s autres, afi n garantir la continuité du service à ses clients. «Seul le Technoparc Saône Vallée répondait à toutes nos exigences car il se situe en bordure s autoroutes 46 et la ligne TGV, ux voies essentielles et indépendantes circulation la fi bre. Tous ces éléments stratégiques ont été décisifs dans notre choix pour la localisation notre datacenter SHD, comme Solution d Hébergement Durable». FIL InG : BRODERIE POUR DES MRQUES DE LUXE FRNÇISES Fil ing est une entreprise familiale créée en 1998, qui faisait la programmation métiers à tisser Jacquard à Fontaine-sur-Saône. En évoluant vers la programmation informatique pour les machines à bror, Fil Ing a développé un savoir-faire recherché par les grans maisons du luxe français (Chanel, Vuitton, Hermès, Yves Saint-Laurent...). L entreprise, qui compte 14 salariés, est venue un studio création réputé. fi n répondre également à la man fabrication ces marques luxe, Fil ing a investi au sein du Technoparc dans s locaux sufi fi sament vastes pour abriter nouvelles machines. La livraison a eu lieu fi n juillet et l activité a démarré dès septembre. prochaines installations W : créée en 2002 à Cailloux, l entreprise réalise la conception, l assemblage et la maintenance ponts roulants et portiques. Elle compte 13 salariés dont 6 dédiés au bureau d étus. Elle travaille pour nombreux grands comptes et pour l aéronautique. pplitec : Créée il y a 16 ans, cette entreprise spécialisée dans la découpe papiers et s fi lms techniques est notamment aujourd hui un sous-traitant rang 2 pour irbus. Elle va construire à Civrieux sa secon unité production. Depuis 2011, 6 entreprises ont fait le choix du Technoparc pour se développer PLI Duqueine Group CFI W Ponts Roulants Fil ing pplitec DUQUEInE GroUp : LES GRNDS NOMS DE L ÉRONUTIQUE ET DU COMPOSITE À CIVRIEUX En accueillant, les 21 et 22 novembre 2013, sur son nouveau site implanté au sein du Technoparc Civrieux, les 22 e Journées techniques du Sampe France, Duqueine Group est reconnu par la fi lière aéronautique comme un acteur français premier plan, en tant que fournisseur composite rang 1. Et pour la Saône Vallée, il s agit d un formidable coup projecteur! Ces journées, organisées par le Sampe France et l entreprise hôte l événement, réunissent chaque année 250 participants dont les plus grands noms l aéronautique. L objectif est découvrir et échanger avec l ensemble s industries sur les nouveaux couples matériaux et procédés s filières composites ou métalliques. C est le contrat signé avec irbus pour la fabrication s cadres fuselage du futur 350 qui a nécessité la construction d une unité production sur mesure. Le Technoparc offrait à Duqueine Group toutes les garanties nécessaires à la réalisation ce projet d envergure. Les parcs d activités la Saône Vallée à l heure du numérique près le Technoparc Saône Vallée à Civrieux, c est au tour la ZI d être connectée au très haut débit. Prochaine étape, la sserte du Parc d activités. Un atout pour les entreprises la Saône Vallée. 7

8 CULTURE La Passerelle : parole aux usagers! La fête d ouverture, les 14 et 15 septembre, a donné l opportunité aux habitants découvrir leur nouvel équipement. Médiathèque, Carré Patrimoines, école musique et cinéma s étaient mobilisés pour leur offrir une fête haute en couleur. Guidés par les comédiens La Ligue l Improvisation, les usagers ont pu découvrir les différents espaces. La médiathèque proposait s animations (fabrication chapeaux, photos en costumes XVIII e, atelier kapla ). Plusieurs groupes l école musique se sont produits, ainsi que l Harmonie, dans la cour l hôpital. La salle d exposition accueillait les photos du chantier, réalisées par Louis Houdus, et la préfiguration l espace muséographique la maison s Sires Villars. En fin soirée, le cinéma a projeté le film Les enfants du marais, en présence du cinéaste Jean Becker, parrain du cinéma. Le Carré Patrimoines Ouvert puis décembre, le Carré Patrimoines vous présente une exposition permanente, avec une maquette du territoire, s jeux interactifs pour comprendre le patrimoine et l architecture, s informations sur l urbanisme s communes, ainsi que l apothicairerie l hôpital, entièrement restaurée et mise en lumière. Vous y trouverez nombreuses idées visites patrimoniales en Saône Vallée. Tout au long l année, le Carré Patrimoines accueille s scolaires, organise s animations, s ateliers, et s expositions.

9 Corinne et Luc L espace culturel La Passerelle fait désormais partie la vie quotidienne s habitants du territoire, comme le montre ce micro-trottoir... Le cinéma... On connaissait l existence l ancien cinéma, c est une bonne chose qu un nouveau l ait remplacé. La proximité aidant, cela nous incite à venir voir s films. Même si la salle n est pas très gran, elle est accueillante. Et puis, nous avons été séduits par le site en luimême et cette agréable rue piétonne entre les ux bâtiments qui composent La Passerelle.» mélie, Juliette, rthur et Charlotte J ai pour habitu d emmener régulièrement mes enfants dans une bibliothèque. Depuis l ouverture La Passerelle, nous venons ux fois par semaine ici. C est une sortie attendue par les enfants et appréciée par tous. Et comme on y vient à pied, tout est plus simple.» L école musique... L actualité culturelle en 1 clic Que se passe-t-il à La Passerelle cette semaine? Pour le savoir, renz-vous sur le site Le site se veut une porte d entrée numérique sur la vie culturelle en Saône Vallée. Vous y trouverez l actualité La Passerelle (médiathèque, école musique, cinéma, Carré Patrimoines et expositions ) ainsi que les animations culturelles du territoire : manifestations s associations, programmations du Galet, saison musicale Eolia... Prochainement, il sera possible d acheter en ligne votre place cinéma. Et en vous inscrivant à la lettre d information bimestrielle, les nouvelles arrivent directement dans votre boîte mail. dapté aux personnes mal voyantes, le site la Passerelle a obtenu le label ccessiweb, niveau argent. Commémorations Saône Vallée a été labellisée par la Mission du Centenaire dans le cadre du programme national. Parmi les manifestations labellisées, fi gurent trois concerts Eolia les 29 mars, 26 avril et 18 mai, l édition d un livret sur les mots la guerre et la paix par l association strid et une exposition sur la Gran Guerre vue puis l arrière, par l ssociation Privals. ppel à témoignages! St-Didier commune rurale, en collaboration avec Privals et la CCSV, collecte s témoignages sur les 2 guerres mondiales. Si vous posséz s cartes postales, s lettres, et autres objets, contactez le ou avant le 31 janvier L office du tourisme à La Passerelle Durant les travaux réhabilitation la Maison s Sires Villars à, l offi ce tourisme reçoit le public dans le Pavillon s arts La Passerelle. u terme 18 mois travaux, l offi ce du tourisme réintégrera ses locaux et bénéficiera la présence d un nouvel occupant : le musée l histoire (principauté Dombes, XV e -XVIII e siècles). Ouverture au public prévue pour le printemps mélie «J ai beaucoup plus d enthousiasme à aller en cours dans ce nouveau bâtiment. En comme j y viens trois fois par semaine, cela compte! J apprends la fl ûte traversière puis 6 ans, je suis s cours solfège et je joue dans l orchestre l Harmonie. D ailleurs le travail d orchestre est plus motivant puis que nous avons une salle confortable pour répéter.» Line Cela fait 6 ans que j apprends la guitare au sein l école musique. vec le déménagement à La Passerelle, nous profitons tous d une bien meilleure acoustique. Nous n entendons plus du tout les instruments qui répètent dans la salle voisine. Et avant le cours, j en profi te pour faire un saut à la médiathèque.» ne pas manquer! Médiathèque : Jusqu au 22 janvier 2014, l espace jeunesse la médiathèque présente une exposition l illustratrice nne Crausaz, qui sera en résince à, du 15 au 19 janvier dans le cadre du Salon du Livre. Sont prévues s animations dans les écoles et les bibliothèques s communes. Ecole musique : L Harmonie accueille l assemblée générale la Fédération musicale l in le 8 février prochain, avec en soirée un concert au Galet. Réservation au L occasion découvrir les prémisses d une exposition sur l Harmonie préparée par l ssociation Privals. Cinéma : Il programme s films, mais aussi s animations pour les centres loisirs, les écoles, les seniors Une fois par mois, le cinéma accueille les clubs du troisième âge du territoire. Renseignements :

10 Un évènement, après s années sensibilisation au venir la Dombes, à ses fragilités, à son morcellement institutionnel empêchant d'agir. L'enjeu est grand pour la Dombes, y compris le Val Saône. Ce sera aussi l'occasion marquer, au sud, la limite D ans sa lutte contre la pollution s rivières, la CCSV a fait procér cet été au retrait d une cinquantaine débris métalliques, parmi lesquels 30 véhicules, du lit la Saône, sur les communes et. L opération, commandée par la CCVS à s fi ns dépollution la rivière, sur 2 km et à proximité s berges, a été coordonnée par Bernard Grison, Vice-Présint en charge l environnement. En effet, la rivière subit une pollution chronique à chaque fois qu un véhicule y est plongé, accintellement ou non. En cause, les différents fl uis qui s en échappent (liqui frein, refroidissement, huile moteur...) et certains matériaux comme le plomb contenu dans les batteries. Extraire ces débris n est pas non plus sans ENVIRONNEMENT Parc naturel régional la Dombes : en avant! Vendredi 29 novembre, a eu lieu à Villars les Dombes l'assemblée constitutive l'association pour le parc naturel régional la Dombes. Opération épaves réussie! d'expansion la Métropole lyonnaise, pour concevoir un autre modèle développement, plus qualitatif. Saône Vallée y est bien sûr partie prenante, et le présint élu l'association n'est autre que Michel Raymond, élu à l'unanimité. risque. C est pourquoi, le jour J et dans le but contenir et éliminer une éventuelle pollution ponctuelle, le SDIS l in était présent à bord d embarcations motorisées. Un bel exemple partenariat entre pompiers et gendarmes. MSSIEUX Début s travaux la nouvelle station d épuration Située à, à côté l actuelle station, la nouvelle usine traitement s eaux usées remplacera à elle seule les stations, Saint- Bernard et. Objectif : une optimisation s coûts fonctionnement et une qualité l eau rejetée dans la Saône sans comparaison avec aujourd hui. Coût global : 9 millions d euros. vec une mise en service prévue pour fin 2016, trois années seront nécessaires à la construction la nouvelle station d épuration dont les travaux démarreront en Cette vaste opération comprend non seulement l édifi cation d une usine traitement capable d absorber les eaux usées rejetées par habitants, mais également la construction s réseaux d acheminement s eaux usées entre, et Saint-Bernard vers la nouvelle station. La réhabilitation du réseau à a quant à elle été effectuée l année rnière. L opération inclut la construction postes relevage (qui pompent les eaux usées) à Saint-Bernard et à et la construction bassins d orage (réservoirs) pour stocker les eaux en pério pluie, permettant limiter les arrivées d eaux à la station d épuration., le bassin aura une capacité 1400 m 3 (volume équivalent à 3 piscines 25 m longueur). fi n limiter l apport d eaux pluie dans le réseau, une campagne d information va être menée par la CCSV auprès s habitants pour les sensibiliser à la séparation systématique du réseau s eaux usées celui s eaux pluie au sein chaque habitation. L usine traitement bénéfi ciera du doublement ses équipements, ce qui permettra d assurer le fonctionnement la station en cas panne l un s équipements. En jeu : la qualité permanente l eau traitée et rejetée dans la rivière. Une seule et même usine traitement permettra également d optimiser les coûts d exploitation et garantir une présence permanente du personnel affecté à la surveillance s équipements. ssainissement non collectif à la CCSV Ça y est, la CCSV propose aux habitants du territoire un Service public d assainissement non collectif (SPNC) grâce à l arrivée d un technicien, Frédéric rnoult, Titulaire d un master en gestion l eau, Frédéric rnoult a développé son expérience pendant 10 ans, au sein d un bureau d étu. Le contrôle s systèmes d assainissement non collectif (NC) a déjà débuté. Il est financé par la revance ssainissement non collectif (35 /an) collectée via la facture d eau potable. la suite du contrôle, si s travaux mises aux normes sont à prévoir, ils peuvent bénéficier subventions, sous certaines conditions, dans le cadre d une réhabilitation. Pour plus d information, contactez le service NC la Communauté communes. > Rubrique Développement durable

Le Guide de vos transports en Saône Vallée

Le Guide de vos transports en Saône Vallée Le Gui vos transports en Saône Vallée Horaires et tarifs 2013/2014 Saônibus, s transports dans l intérêt chacun, le développement durable pour tous! À l étu puis trois ans, et après la mise en place s

Plus en détail

4 AXES STRATEGIQUES. Plan de mandature

4 AXES STRATEGIQUES. Plan de mandature 4 AXES STRATEGIQUES Plan de mandature Un projet pour notre territoire 9 ObjECTIFS OPERATIONNELS B âtir un programme au service de l économie dans lequel une large majorité d entre vous se reconnaît est

Plus en détail

LA MÉTROPOLE DU GRAND PARIS

LA MÉTROPOLE DU GRAND PARIS LA MÉTROPOLE DU GRAND PARIS 7 M d habitants en 2014 dont 1,6 millions de jeunes de moins de 20 ans LA NAISSANCE D UNE MÉTROPOLE MONDIALE UNE MÉTROPOLE ET DES TERRITOIRES UNE ARCHITECTURE À DEUX NIVEAUX

Plus en détail

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS

ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS ELABORATION DU PROGRAMME D ACTIONS Compte rendu de la réunion - 22 novembre 2012 - L atelier se déroule dans les locaux de la Maison des Associations à Riom ATELIER 1 : Social : insertion, jeunesse, seniors,

Plus en détail

PROJET. La Duchère. Entrepreneurs. La Duchère, un territoire à la hauteur de vos projets

PROJET. La Duchère. Entrepreneurs. La Duchère, un territoire à la hauteur de vos projets PROJET Lyon PROJET Lyon La Duchère La Duchère Entrepreneurs La Duchère, un territoire à la hauteur de vos projets Sur la 3 e colline de Lyon un site accessible, un quartier attractif Au nord-ouest de Lyon,

Plus en détail

Institut Automobile du Mans

Institut Automobile du Mans Dossier de presse Institut Automobile du Mans Le 24 février 2005 Sommaire : P2. Communiqué de synthèse P3. L institut IAM un projet pour développer les formations et l innovation de la filière automobile

Plus en détail

Pourquoi devenir Accueil Vélo?

Pourquoi devenir Accueil Vélo? Pourquoi devenir Accueil Vélo? (Comité départemental du tourisme & Fédération des offices de tourisme et syndicats d initiative de l Anjou) - 2015 - P a g e 1 Pourquoi devenir Accueil Vélo? Entrer dans

Plus en détail

MISE EN PLACE DU PLAN RÉGIONAL D INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES POUR LA BRETAGNE

MISE EN PLACE DU PLAN RÉGIONAL D INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES POUR LA BRETAGNE Direction de l Economie Service des Projets d Entreprises Conseil régional Juin 2013 MISE EN PLACE DU PLAN RÉGIONAL D INTERNATIONALISATION DES ENTREPRISES POUR LA BRETAGNE Le développement à l'international

Plus en détail

LMNP PARIS. Maisons-Laffitte (78) Censi-bouvard / CLASSIQUE

LMNP PARIS. Maisons-Laffitte (78) Censi-bouvard / CLASSIQUE LMNP Censi-bouvard / CLASSIQUE PARIS Maisons-Laffitte (78) MAISONS-LAFFITTE A seulement quelques kilomètres à l ouest de Paris, dans le département des Yvelines, Maisons-Laffitte jouit d une situation

Plus en détail

Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Sommaire

Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Sommaire Jacques Auxiette et Guillaume Garot visitent des projets financés dans le cadre du Contrat territorial unique de Laval Agglomération Dossier de presse Sommaire Communiqué de presse (p.2) Les visites de

Plus en détail

UN QUARTIER VIVANT ET DYNAMIQUE, CŒUR HISTORIQUE DE L INDUSTRIE LYONNAISE

UN QUARTIER VIVANT ET DYNAMIQUE, CŒUR HISTORIQUE DE L INDUSTRIE LYONNAISE LYON GERLAND 2 30 000 UN QUARTIER VIVANT ET DYNAMIQUE, CŒUR HISTORIQUE DE L INDUSTRIE LYONNAISE UN QUARTIER VIVANT ET MIXTE 2 350 emplois établissements 3 000 30 000 étudiants UN PÔLE DE CULTURE ET LOISIRS

Plus en détail

INTERCOMMUNALITE TOURISTIQUE MEDOC OCEAN. Dax - Jeudi 1 er Avril 2010 COMMUNAUTE DE COMMUNES DES LACS MEDOCAINS

INTERCOMMUNALITE TOURISTIQUE MEDOC OCEAN. Dax - Jeudi 1 er Avril 2010 COMMUNAUTE DE COMMUNES DES LACS MEDOCAINS INTERCOMMUNALITE TOURISTIQUE MEDOC OCEAN Dax - Jeudi 1 er Avril 2010 COMMUNAUTE DE COMMUNES DES LACS MEDOCAINS 5 LE TERRITOIRE «MEDOC OCEAN» Les communes : Lacanau, Carcans-Maubuisson et Hourtin Population

Plus en détail

Bienvenue! Saône Vallée nous rapproche. + d infos contact@espaceculturel-lapasserelle.fr www.espaceculturel-lapasserelle.fr

Bienvenue! Saône Vallée nous rapproche. + d infos contact@espaceculturel-lapasserelle.fr www.espaceculturel-lapasserelle.fr Bienvenue! Saône Vallée nous rapproche + d infos contact@espaceculturel-lapasserelle.fr www.espaceculturel-lapasserelle.fr édito La Culture, cœur du projet de Saône Vallée La Communauté de communes Saône

Plus en détail

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS

SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS SIGNATURE DU PROTOCOLE D AIDE À LA RENOVATION THERMIQUE DES LOGEMENTS PRIVÉS Entre Valérie LÉTARD, Secrétaire d Etat auprès du Ministre de l Ecologie, de l Energie, du Développement Durable et de la Mer,

Plus en détail

AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE. BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015

AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE. BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015 AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015 La conscience qu il faut agir autrement? Une conscience inscrite dans le projet de la nouvelle équipe municipale Un acte fondateur avec la délibération

Plus en détail

Convention de labellisation entre La Fédération française de cyclotourisme et

Convention de labellisation entre La Fédération française de cyclotourisme et Fédération française de cyclotourisme Convention de labellisation entre La Fédération française de cyclotourisme et Entre La Fédération française de cyclotourisme Association à but non lucratif, reconnue

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE L économie sociale et solidaire désigne une manière d entreprendre qui place l être Humain au cœur de la démarche économique - Elle regroupe des milliers d initiatives pour

Plus en détail

Inauguration de la vélo-station de la gare de Lille Flandres

Inauguration de la vélo-station de la gare de Lille Flandres Inauguration de la vélo-station de la gare de Lille Flandres 30 septembre 2010 Dossier de presse Contacts presse : Lille Métropole SNCF région Fatima KHADIR Pauline Spinnewyn-Cozzolino Julie VANHOVE 06.87.73.10.23

Plus en détail

DOSSIER >PROJET : Juin 2015 AGENDA LES AVENIÈRES VEYRINS-THUELLIN

DOSSIER >PROJET : Juin 2015 AGENDA LES AVENIÈRES VEYRINS-THUELLIN DOSSIER de PRESSE AGENDA Juin 2015 >PROJET : La Commune Nouvelle Dossier de Presse : VIE PRATIQUE >Pourquoi une commune nouvelle entre Les Avenières et Veyrins-Thuellin? Les communes des Avenières et de

Plus en détail

RRésidence. ealista. Rennes centre (35)

RRésidence. ealista. Rennes centre (35) RRésidence ealista Rennes centre (35) Rennes : Une ville résolument étudiante Elue régulièrement parmi les villes les plus dynamiques et les plus agréables de France par le magazine l Express, Rennes offre

Plus en détail

Pépinière d entreprise Cap Nord

Pépinière d entreprise Cap Nord Pépinière d entreprise Cap Nord Nouvel outil d aide à la création d entreprises sur le nord de l agglomération UDossier de Presse 12 décembre 2007 Projet développé dans le cadre de : Mobilisant : EGEE

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 10 février 2015 : Comité syndical du SYANE

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 10 février 2015 : Comité syndical du SYANE Annecy, le 10 février 2015 DOSSIER DE PRESSE Mardi 10 février 2015 : Comité syndical du SYANE Un budget 2015 de 155 M, dont un programme de travaux de 70 M avec le maintien d un haut niveau d investissements

Plus en détail

DES BUREAUX DES LOGEMENTS DES SERVICES DE L ACTIVITÉ DES TRANSPORTS

DES BUREAUX DES LOGEMENTS DES SERVICES DE L ACTIVITÉ DES TRANSPORTS LE TERRITOIRE QUI DÉCOLLE à 7kms de Paris DES BUREAUX DES LOGEMENTS DES SERVICES DE L ACTIVITÉ DES TRANSPORTS UNE LOCALISATION STRATÉGIQUE PROXIMITÉ AVEC PARIS ET LES CENTRES D AFFAIRES ET DE DÉCISIONS

Plus en détail

Livret d accueil RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES. Résidence Seniors LES PERVENCHES

Livret d accueil RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES. Résidence Seniors LES PERVENCHES Résidence Seniors LES PERVENCHES RÉSIDENCE POUR PERSONNES AGÉES Livret d accueil RPA Les Pervenches Quartier Villaine 4 rue Jean Rostand 91300 Massy 01 60 11 16 00 www.residences-massy.fr édito BIENVENUE

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

La mutualisation. Un outil en voie de développement sur le territoire de STBRIEUC AGGLOMERATION

La mutualisation. Un outil en voie de développement sur le territoire de STBRIEUC AGGLOMERATION La mutualisation Un outil en voie de développement sur le territoire de STBRIEUC AGGLOMERATION Contexte Agglo Région : 3 249 815 Hab Département : 601 027 Hab Communauté d Agglomération de St-Brieuc :

Plus en détail

Entreprendre ici est une chance

Entreprendre ici est une chance Entreprendre ici est une chance Je me sens bien dans cette ambiance cosmopolite Environnement exceptionnel Pierre est chargé de clientèle pour l Europe «Anglais, allemand, italien, chinois, russe Quand

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES GUIDE PRATIQUE POUR LES ENTREPRISES Programme compétitivité régionale et emploi 2007-2013 INNOVATION www.europe-en-aquitaine.eu 1 2 3 L Aquitaine avance, l Europe

Plus en détail

www.ville-lepellerin.fr

www.ville-lepellerin.fr Pg n 1 / 10 Mairie de Le Pellerin, 44640 DOSSIER DE PRESSE Le Pellerin, le lundi 29 janvier 2007 lancement du site internet de la ville du Pellerin < mardi 6 février 2007 > sommaire Communiqué de presse

Plus en détail

PARTIE 2. Cécile de Blic - Carrefour des Pays Lorrains. Etienne Timmermans - Fondation rurale de Wallonie

PARTIE 2. Cécile de Blic - Carrefour des Pays Lorrains. Etienne Timmermans - Fondation rurale de Wallonie Programme cofinancé par l Union européenne. Fonds européen de développement régional. «L Union européenne investit dans votre avenir.» PARTIE 2 Cécile de Blic - Carrefour des Pays Lorrains Etienne Timmermans

Plus en détail

Un référencement Un référencement

Un référencement Un référencement Lyon, une ville dynamique et attractive à dimension européenne Deuxième métropole de France avec 2,1 millions d habitants De nombreux secteurs d excellence : biotechnologies, recherche médicale, loisirs

Plus en détail

Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business?

Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business? présente Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business? Vous avez créé récemment votre start-up et vous cherchez des soutiens pour accélérer votre croissance? Vous

Plus en détail

Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy

Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy Village des Métiers, de la Formation et de l Emploi Du 26 au 28 Septembre 2014 Au Parc des expositions de Nancy Conférence de presse lundi 22 septembre 2014 à l Hôtel de Région, 1/10 Sommaire : Introduction...

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Déploiement de la fibre optique sur le territoire : premiers travaux à Mées

DOSSIER DE PRESSE. Déploiement de la fibre optique sur le territoire : premiers travaux à Mées DOSSIER DE PRESSE 19 mars 2014 Déploiement de la fibre optique sur le territoire : premiers travaux à Mées I. Pourquoi la fibre optique? II. Rappel du projet III. Calendrier de déploiement de la fibre

Plus en détail

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire!

Plan Climat énergie Territorial. notre défi pour l avenir du territoire! Plan Climat énergie Territorial notre défi pour l avenir du territoire! La Communauté Urbaine en 2050... Celle de nos enfants, petits-enfants,... Quels objectifs pour ce Plan Climat? Vous rêvez pour eux

Plus en détail

Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse

Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse Projet Bordeaux-Euratlantique : diagnostic «point 0» Dossier de presse INSEE Aquitaine 33 rue de Saget 33 076 Bordeaux Cedex www.insee.fr Contact : Michèle CHARPENTIER Tél. : 05 57 95 03 89 Mail : michele.charpentier@insee.fr

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE NOUVEAU PARKING DE L HÔPITAL NORD 3 OCTOBRE 2011-HÔPITAL NORD

DOSSIER DE PRESSE NOUVEAU PARKING DE L HÔPITAL NORD 3 OCTOBRE 2011-HÔPITAL NORD DOSSIER DE PRESSE NOUVEAU PARKING DE L HÔPITAL NORD 3 OCTOBRE 2011-HÔPITAL NORD Contact : Service communication APHM -Tél : 04 91 38 29 72 courriel : communication@ap-hm.fr Page 1 Hôpital Nord : un nouveau

Plus en détail

PAYS DE LA LOIRE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS?

PAYS DE LA LOIRE. Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Fiche d analyse PROGRAMME OPÉRATIONNEL RÉGIONAL FEDER-FSE : QUELLE PLACE POUR L ESS? Version étudiée : version adoptée par la Commission européenne le 16/12/2014. PAYS DE LA LOIRE STRUCTURE GLOBALE DU

Plus en détail

Privateimmo.com. Nouveau site. Nouvelles offres... Privateimmo.com s étend sur l Hexagone! le dossier de presse

Privateimmo.com. Nouveau site. Nouvelles offres... Privateimmo.com s étend sur l Hexagone! le dossier de presse le dossier de presse 1 er site de vente privée immobilière sur internet Nouveau site Nouvelles offres... s étend sur l Hexagone! Contact presse : Jean-Marc FERNANDEZ Tel : 04 72 40 09 09 E-Mail : jean-marc@privateimmo.com

Plus en détail

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15

Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir. Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 Signature officielle du projet Rehabitasystem, Lauréat des investissements d avenir Lundi 19 mars 2012 à 14H 15 «seul le prononcé fait foi» Mesdames et Messieurs les présidents, Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

Le Conseil général élabore un agenda 21

Le Conseil général élabore un agenda 21 J e u d i 1 7 n o v e m b r e 2 0 1 1 dossier de presse Le Conseil général élabore un agenda 21 pour le département de la Loire Par Bernard BONNE, Président du Conseil général et Jean GILBERT, Conseiller

Plus en détail

La Région investit sur ses territoires

La Région investit sur ses territoires Dossier de presse Contrats Auvergne + Aménagement du territoire La Région investit sur ses territoires 5,9 millions d euros pour le Pays de la Vallée de la Dore La troisième génération (2015-2018) de Contrats

Plus en détail

Résidence étudiante MAGELLAN. Paris la Défense Colombes Éco- quartier de la Marine

Résidence étudiante MAGELLAN. Paris la Défense Colombes Éco- quartier de la Marine Résidence étudiante MAGELLAN Paris la Défense Colombes Éco- quartier de la Marine SITUATION DE LA RÉSIDENCE Au pied du tramway relié directement à la Défense, proche des grands pôles universitaires, à

Plus en détail

REFONTE DU SITE INTERNET

REFONTE DU SITE INTERNET Commune de Lannilis REFONTE DU SITE INTERNET CAHIER DES CHARGES Maitrise d ouvrage : Commune de LANNILIS - Mairie 19 rue de la Mairie 29870 Lannilis Tél. 02 98 04 00 11 - Email : mairie.lannilis.m@wanadoo.fr

Plus en détail

Guide sur les thématiques liées au développement durable

Guide sur les thématiques liées au développement durable Guide sur les thématiques liées au développement durable De manière spontanée, les organisations de l ESS doivent s interroger, d une part sur la finalité poursuivie et d autre part sur les moyens, actions,

Plus en détail

H A U T E - G A R O N N E L A B A R T H E - S U R - L È Z E Résidence Seniors

H A U T E - G A R O N N E L A B A R T H E - S U R - L È Z E Résidence Seniors H A U T E - G A R O N N E L A B A R T H E - S U R - L È Z E Résidence Seniors Investir dans une résidence seniors est intéressant à plus d un titre La population des seniors est en constante augmentation,

Plus en détail

CLÉS. pour réussir votre implantation d entreprise en Ardèche

CLÉS. pour réussir votre implantation d entreprise en Ardèche E 7 CLÉS pour réussir votre implantation d entreprise en Ardèche 1 Défi nir «votre» localisation géographique idéale Choisir un emplacement adapté, c est tout d abord définir le barycentre de votre future

Plus en détail

Orgères quartier des Prairies d orgères. Habitez un quartier Haut en couleur

Orgères quartier des Prairies d orgères. Habitez un quartier Haut en couleur Orgères quartier des Prairies d orgères Habitez un quartier Haut en couleur Une ville d histoire tournée vers l avenir entre bois et cours d eau, champs et haies bocagères, vergers et jardins familiaux,

Plus en détail

2013 DVD 240 Prolongation du dispositif de subvention pour l'achat de cyclomoteurs électriques et de vélos à assistance électrique.

2013 DVD 240 Prolongation du dispositif de subvention pour l'achat de cyclomoteurs électriques et de vélos à assistance électrique. Direction de la Voirie et des Déplacements 2013 DVD 240 Prolongation du dispositif de subvention pour l'achat de cyclomoteurs électriques et de vélos à assistance électrique. PROJET au 16 / 07 / 08 Version

Plus en détail

Club Qualité Apprentissage

Club Qualité Apprentissage Club Qualité Apprentissage DOSSIER DE PRESSE Lundi 16 juin 2003 Contact presse : Valérie Charrière-Villien Tél. 04 72 40 58 37 charriere@lyon.cci.fr SOMMAIRE Communiqué de presse 3 Le Club Qualité Apprentissage

Plus en détail

ANGERS LOIRE TOURISME Service Presse Olivier Bouchereau 02 41 23 50 25 olivier.bouchereau@angersloiretourisme.com

ANGERS LOIRE TOURISME Service Presse Olivier Bouchereau 02 41 23 50 25 olivier.bouchereau@angersloiretourisme.com DOSSIER DE PRESSE La Ville d ANGERS, Angers Loire Métropole, Angers Loire Tourisme, Angers Expo Congrès et la Chambre de Commerce et d Industrie de Maine et Loire ont décidé de créer à ANGERS un BUREAU

Plus en détail

l indépendance en toute sérénité

l indépendance en toute sérénité A P P A R T S E N I O R S N A N T E S S E N g h O R VIVRE à NANTES l indépendance en toute sérénité appart séniors une nouvelle solution d habitat Ici, j ai choisi un logement fonctionnel et sécurisant,

Plus en détail

Ul lec hienn Internet evit ar C humuniezhioù-kumunioù

Ul lec hienn Internet evit ar C humuniezhioù-kumunioù territoire économie formation éducation transport environnement culture & sport tourisme & patrimoine europe Un site Internet pour les Communautés de communes Ul lec hienn Internet evit ar C humuniezhioù-kumunioù

Plus en détail

Construisons ensemble un avenir durable pour notre territoire!

Construisons ensemble un avenir durable pour notre territoire! S a i n t - Q u e n t i n - e n - Y v e l i n e s C o m m u n a u t é d a g g l o m é r a t i o n Réunion Publique Jeudi 18 avril à 20h45 Salle du conseil de la communauté d agglomération Construisons

Plus en détail

Sociale et solidaire, l association qui contribue au développement social et de l emploi pour améliorer les conditions de vie des habitants.

Sociale et solidaire, l association qui contribue au développement social et de l emploi pour améliorer les conditions de vie des habitants. Sociale et solidaire, l association qui contribue au développement social et de l emploi pour améliorer les conditions de vie des habitants. Association d habitants et d acteurs du territoire (collectivités,

Plus en détail

Revue de presse. Ensemble, réduire c est agir!

Revue de presse. Ensemble, réduire c est agir! Du 16 au 24 novembre 2013, le SYTRAD et ses collectivités membres se sont mobilisés en faveur de la réduction des déchets. Ensemble, réduire c est agir! Revue de presse Contact : Frédérique DAHLEM Responsable

Plus en détail

ANALYSE des BESOINS SOCIAUX

ANALYSE des BESOINS SOCIAUX ANALYSE des BESOINS SOCIAUX d.soufflard-antony@laposte.net Commune de ROUSSET (13) Présentation aux Elus 29 septembre 2011 Préalable la commune de ROUSSET (13) 2 Diplômes Master² en Consultation des Organisations

Plus en détail

Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques

Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques Agir pour le développement économique et l innovation dans les vallées hydrauliques Raphaël Mehr Directeur de l Unité de Production Hydraulique Est EDF s engage en faveur du développement économique et

Plus en détail

POLITIQUE LINGUISTIQUE EN FAVEUR DE LA LANGUE BASQUE. Convention de partenariat 2010-2012

POLITIQUE LINGUISTIQUE EN FAVEUR DE LA LANGUE BASQUE. Convention de partenariat 2010-2012 Direction de la communication Tél. : 05 59 46 60 40 Courriel : communication@bayonne.fr Le 4 mars 2010 DOSSIER DE PRESSE POLITIQUE LINGUISTIQUE EN FAVEUR DE LA LANGUE BASQUE Convention de partenariat 2010-2012

Plus en détail

DES LOGEMENTS ECOLOGIQUES, ACCESSIBLES, CONFORTABLES, PERFORMANTS ET MOINS CHERS, CONSTRUITS PAR DES JEUNES EN FORMATION

DES LOGEMENTS ECOLOGIQUES, ACCESSIBLES, CONFORTABLES, PERFORMANTS ET MOINS CHERS, CONSTRUITS PAR DES JEUNES EN FORMATION DES LOGEMENTS ECOLOGIQUES, ACCESSIBLES, CONFORTABLES, PERFORMANTS ET MOINS CHERS, CONSTRUITS PAR DES JEUNES EN FORMATION INTRODUCTION Comment peut-on se loger et se nourrir quand on n a plus d argent,

Plus en détail

E NTREPRISES C O O P É R A T I V E S QUADRIPLUS GROUPE : LA FORCE D UN RÉSEAU DE COMPÉTENCES

E NTREPRISES C O O P É R A T I V E S QUADRIPLUS GROUPE : LA FORCE D UN RÉSEAU DE COMPÉTENCES E NTREPRISES C O O P É R A T I V E S QUADRIPLUS GROUPE : LA FORCE D UN RÉSEAU DE COMPÉTENCES L ENGAGEMENT D UN GROUPE COOPÉRATIF ANIMER UN RÉSEAU EN INGÉNIERIE DU BÂTIMENT QUADRIPLUS GROUPE met à la disposition

Plus en détail

Prix de l inclusion. 1ère édition. Prix de l inclusion

Prix de l inclusion. 1ère édition. Prix de l inclusion Prix de l inclusion 2014 1ère édition Prix de l inclusion p.2 Sommaire Communiqué presse p.3 Le projet p.4 Les partenaires p.6 Porteur du projet p.7 Communiqué Le Prix de l inclusion souhaite encourager,

Plus en détail

4 projets d aménagement et de construction primés et distingués, accompagnés par la SELA

4 projets d aménagement et de construction primés et distingués, accompagnés par la SELA 4 projets d aménagement et de construction primés et distingués, accompagnés par la SELA Dossier de Presse Nantes, le 6 janvier 2012 Sommaire Communiqué de presse p. 3 I - Présentation des 4 projets et

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE PAISES

DOSSIER DE PRESSE PAISES DOSSIER DE PRESSE PAISES Mercredi 13 mai 2009 Qu est ce que PAISES? Le projet PAISES est une Plateforme d Accompagnement, d Information et de Sensibilisation sur les Echanges Solidaires. C est un centre

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2015

DOSSIER DE PRESSE 2015 DOSSIER DE PRESSE 2015 Résidence Le Lavoir Lormont (33) Un acteur majeur du logement social pour le Sud-Ouest SOMMAIRE Mésolia, entreprise sociale pour l habitat...2 Un acteur majeur du logement social...2

Plus en détail

ID CUBE. Incubateur d innovation sociale et économique

ID CUBE. Incubateur d innovation sociale et économique ID CUBE Incubateur d innovation sociale et économique InnoVales - 1011 rue des Glières 74800 Saint-Pierre-en-Faucigny Tél. 04 50 03 25 62 Email : entrepreneuriat@innovales.fr SOMMAIRE 1. QU EST-CE-QUE

Plus en détail

Pour bien démarrer et pour durer!

Pour bien démarrer et pour durer! oseo.fr OSEO Document non contractuel Conception-Réalisation : W & CIE Réf. : 6522-04 Septembre 2009 Ce document est imprimé sur du papier fabriqué à 100 % à base de fibres provenant de forêts gérées de

Plus en détail

Dossier de presse. Exposition ERDRE PORTERIE 2013-2016. Nantes, le 21 février 2013

Dossier de presse. Exposition ERDRE PORTERIE 2013-2016. Nantes, le 21 février 2013 Nantes, le 21 février 2013 Exposition ERDRE PORTERIE 2013-2016 Dossier de presse Contact service presse Tél. : 02 40 41 64 36 Fax : 02 40 41 64 10 presse@mairie-nantes.fr Sommaire Communiqué de synthèse

Plus en détail

Un accompagnement sur-mesure

Un accompagnement sur-mesure Un accompagnement sur-mesure Vous souhaitez vous installer près de Bordeaux, où qualité de vie se conjugue avec dynamisme économique? Au cœur du Parc Gironde Synergies (35 min au nord de Bordeaux), dans

Plus en détail

LES ENTREPRISES DE L AGGLOMERATION LYONNAISE ONT LEUR CELLULE DE RENSEIGNEMENTS ECONOMIQUES. dossier de presse MARDI 29 MARS 2011

LES ENTREPRISES DE L AGGLOMERATION LYONNAISE ONT LEUR CELLULE DE RENSEIGNEMENTS ECONOMIQUES. dossier de presse MARDI 29 MARS 2011 LES ENTREPRISES DE dossier de presse MARDI 29 MARS 2011 Contact presse CCI de Lyon Aurélie Husson 04 72 40 58 39 husson@lyon.cci.fr SOMMAIRE LES ENTREPRISES DE Intelligence économique : le constat Un levier

Plus en détail

Les partenariats associations & entreprises

Les partenariats associations & entreprises Les partenariats associations & entreprises Initier ou renforcer une politique de partenariats avec les entreprises Novembre 2011 Référentiel réalisé en partenariat avec et Edito Avec leurs 1,9 millions

Plus en détail

I. Les métiers transverses à la chaîne de valeur...15

I. Les métiers transverses à la chaîne de valeur...15 SOMMAIRE Introduction...5 Paroles d entreprises...7 Schéma de la chaîne de valeur de création et d exploitation d un champ d éoliennes offshore...10 I. Les métiers transverses à la chaîne de valeur...15

Plus en détail

Sauveterre-de-Guyenne. Eléments d'analyse et enjeux Organisation économique du territoire. PLU Phase 1 - diagnostic

Sauveterre-de-Guyenne. Eléments d'analyse et enjeux Organisation économique du territoire. PLU Phase 1 - diagnostic SauveterredeGuyenne Eléments d'analyse et enjeux Organisation économique du territoire PLU Phase 1 diagnostic Agglomération bordelaise Libourne CastillonlaBataille SteFoylaGrande Bergerac SauveterredeGuyenne

Plus en détail

appart séniors une nouvelle solution d habitat

appart séniors une nouvelle solution d habitat appart séniors une nouvelle solution d habitat Ici, j ai choisi un logement fonctionnel et sécurisant. Et mon balcon offre des vues vers la Loire! Ici, je profite des commerces à 150 mètres mais aussi

Plus en détail

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Lorraine

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Lorraine Tournée régionale ADCF / ADGCF Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés Lorraine 1. Caractéristiques géographiques et démographiques 1 1. Caractéristiques

Plus en détail

Le Caducée. Résidence Etudiante et Jeunes Actifs

Le Caducée. Résidence Etudiante et Jeunes Actifs Le Caducée Résidence Etudiante et Jeunes Actifs Présentation de Tours 3 Présentation du programme 6 Terrain et environnement 9 Situation 10 Tours est une cité dont la préservation du patrimoine est une

Plus en détail

La mutuelle Santé. proche de vous

La mutuelle Santé. proche de vous La mutuelle Santé proche de vous 2 Une vraie mutuelle, sans actionnaire, qui ne fait pas de profit, aux garanties ajustées bienvenue, vous êtes dans la solidarité version NOTRE MISSION : L ACCèS AUX SOINS

Plus en détail

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national de S l économie ociale & olidaire entrée libre innover et entreprendre créer son emploi FondeR son association epargner

Plus en détail

www.pacthd29.fr Bâtisseurs de solidarités pour l habitat en accompagnement des politiques de l habitat.

www.pacthd29.fr Bâtisseurs de solidarités pour l habitat en accompagnement des politiques de l habitat. www.pacthd29.fr Bâtisseurs de solidarités pour l habitat en accompagnement des politiques de l habitat. 1 Qui sommes nous? Association loi 1901, reconnue «entreprise de l économie sociale et solidaire»

Plus en détail

CCI Nord Isère Communauté de communes des Vallons de la Tour

CCI Nord Isère Communauté de communes des Vallons de la Tour CCI Nord Isère Communauté de communes des Vallons de la Tour Plan de déplacements inter-établissements des Vallons de la Tour Comité de pilotage 9 décembre 2013 Les objectifs et attentes du PDIE CONSEIL

Plus en détail

ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre. Habitat - logement

ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre. Habitat - logement Compte rendu de la deuxième réunion de travail - 3 octobre 2012 L atelier se déroule dans la salle du conseil municipal ATELIER 2 : Lutte contre l effet de serre Habitat - logement Madame Salfati, adjointe

Plus en détail

La lettre. n 7 municipale. Réaménagement. de la mairie... un nouvel accueil! septembre 2010. La mairie fait peau neuve.

La lettre. n 7 municipale. Réaménagement. de la mairie... un nouvel accueil! septembre 2010. La mairie fait peau neuve. Lettre d information municipale de la commune de Savigneux p 2 La lettre n 7 municipale septembre 2010 La mairie fait peau neuve Le projet de réaménagement de la mairie s inscrit dans une volonté de favoriser

Plus en détail

vous présente 1, route des Gâtines 78990 ELANCOURT

vous présente 1, route des Gâtines 78990 ELANCOURT vous présente 1, route des Gâtines 78990 ELANCOURT SITUATION GÉOGRAPHIQUE REJOINDRE ELANCOURT : EN VOITURE : Accès direct à l A12 depuis la N12 Autoroute A13 A 30 min de Paris A 55 min de Chartres A 10

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 17 janvier 2013 à 19 heures. Salle du Conseil municipal

CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 17 janvier 2013 à 19 heures. Salle du Conseil municipal CONSEIL MUNICIPAL Séance du 17 janvier 2013 à 19 heures. Salle du Conseil municipal COMPTE-RENDU Le Conseil municipal, après en avoir délibéré, décide : 2013.01.01 Intercommunalité. Nouvelle définition

Plus en détail

Premier programme d accompagnement à la création d entreprises et à l innovation pour les quartiers prioritaires du Languedoc Roussillon

Premier programme d accompagnement à la création d entreprises et à l innovation pour les quartiers prioritaires du Languedoc Roussillon Premier programme d accompagnement à la création d entreprises et à l innovation pour les quartiers prioritaires du Languedoc Roussillon Parce que chacun doit avoir la liberté d entreprendre. Parce que

Plus en détail

Notre fonctionnement. Nos missions. dle Conseil d Administration. dune équipe de 328 collaborateurs, sous la responsabilité du Directeur Général

Notre fonctionnement. Nos missions. dle Conseil d Administration. dune équipe de 328 collaborateurs, sous la responsabilité du Directeur Général Notre fonctionnement Réhabilitation de la Résidence Anne de Bretagne - Sanitas dle Conseil d Administration de 23 membres dont 4 membres élus par les locataires pour un mandat de 4 ans. Il forme en son

Plus en détail

Point presse du 17 juillet 2012. Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables

Point presse du 17 juillet 2012. Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables Point presse du 17 juillet 2012 Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables Avant-propos La Ville d Alès et la Communauté d agglomération du Grand

Plus en détail

LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION MISE SUR LE VELO!

LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION MISE SUR LE VELO! LA COMMUNAUTE D AGGLOMERATION MISE SUR LE VELO! La Communauté d agglomération de Marne-la-Vallée/Val Maubuée s est engagée dans son projet de territoire, voté à l unanimité en 2013, à proposer de nouveaux

Plus en détail

A chaque longueur nagée, c est l accès à l eau potable qui est amélioré!

A chaque longueur nagée, c est l accès à l eau potable qui est amélioré! A chaque longueur nagée, c est l accès à l eau potable qui est amélioré! Avec le Défi de la Nuit de l Eau, contribuez à améliorer l accès à l eau potable aux enfants du Togo! Le Défi est une nouvelle approche

Plus en détail

Pourquoi la fusion? Quelques dates :

Pourquoi la fusion? Quelques dates : PRESENTATION DE Pourquoi la fusion? Quelques dates : Loi n 2010-1563 du 16 décembre 2010 : réforme des collectivités territoriales. 07 septembre 2012 : notification de l arrêté préfectoral du fixant le

Plus en détail

Avec la Mutualité Française, la santé avance. Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui

Avec la Mutualité Française, la santé avance. Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui Avec la Mutualité Française, la santé avance Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui ACCOMPAGNER LES FAMILLES D AUJOURD HUI L engagement de la Mutualité en matière

Plus en détail

Pour un développement. local. durable. Développement

Pour un développement. local. durable. Développement Développement local Pour un développement local durable durable Le développement local vise à améliorer la vie quotidienne des habitants d un territoire en renforçant toutes les formes d attractivité de

Plus en détail

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES Le Schéma Régional de Développement Economique prévoit dans son orientation intitulée Promouvoir une attractivité économique durable, axe 5 une stratégie foncière pour

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

DHOLLANDIA France INAUGURATION NOUVEAU SIÈGE SOCIAL Jeudi 25 juin 2015

DHOLLANDIA France INAUGURATION NOUVEAU SIÈGE SOCIAL Jeudi 25 juin 2015 DHOLLANDIA - Hayons élévateurs Dossier presse - Juin 2015 DHOLLANDIA France INAUGURATION NOUVEAU SIÈGE SOCIAL Jeudi 25 juin 2015 UN NOUVEAU SITE DÉDIÉ À LA SATISFACTION CLIENT www.dhollandia.com COMMUNIQUÉ

Plus en détail

Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité!

Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité! Futurs chefs d entreprise, v ous allez aimer le Discount de proximité! La franchise DIA, deux opportunités Pour parfaire votre parcours d intégration dans le réseau, vous rejoindrez un centre de formation

Plus en détail

Ouverture d une Pépinière dédiée à la finance 5 rue d UZès

Ouverture d une Pépinière dédiée à la finance 5 rue d UZès Ouverture d une Pépinière dédiée à la finance 5 rue d UZès Présentation à l attention des PME candidates Mercredi 30 juin 2010 www.finance-innovation.org 1 La création d une pépinière dédiée aux entreprises

Plus en détail

Education au Développement Durable. Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable

Education au Développement Durable. Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable Lyon, 23/11/11 Education au Développement Durable Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable Pierre SOULARD Responsable du service mobilité urbaine

Plus en détail

Recueil des Actes Administratifs Juillet-Août-Septembre 2013. Sommaire

Recueil des Actes Administratifs Juillet-Août-Septembre 2013. Sommaire Recueil des Actes Administratifs Juillet-Août-Septembre Sommaire Arrêtés du Maire : DIVERS /79/DIV Arrêté portant autorisation d ouverture de la maison de retraite Saint Martin (Bât 1) /80/DIV Arrêté municipal

Plus en détail