Evolution d Applications. Une Approche pour l Evolution des Systèmes Logiciels. Exemple : Le Serveur WWW. Applications Considérées

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Evolution d Applications. Une Approche pour l Evolution des Systèmes Logiciels. Exemple : Le Serveur WWW. Applications Considérées"

Transcription

1 Evolution d Applications Une Approche pour l Evolution des Manuel Oriol Présentation de doctorat 20 Avril 2004 Une application est souvent modifiée entre sa première mise en service et sa dernière. Une application devient mature après plusieurs années de maintenance. Un serveur web peut continuer à être développé pendant des années (Apache est développé depuis 1995). 2 Applications Considérées Exemple : Le Serveur WWW esoin en haute disponibilité: P. Ex. : Les serveurs, PDA, téléphones mobiles, les systèmes automobiles, les systèmes de contrôle de satellite, de centrales nucléaires... Modifications arbitraires pour répondre à des changements de besoins ou corriger les bugs. P. Ex. : patches de sécurités Envoyer à travers le réseau des pages web aux clients (Netscape, Explorer). Les fichiers envoyés : simple fichiers issus du système de fichier résultat de computation (server-side scripting). Script Serveur WWW 3 4 Problématique Evolution Contrainte/ non-contrainte raiter l évolution d applications programmées dans un langage orienté-objet. Les évolutions non-anticipées, non-contraintes et dynamiques. Notre but est d offrir aux programmeurs et concepteurs d applications un modèle et une plateforme permettant de telles évolutions. Une évolution contrainte est une évolution qui obéit à priori à un certain nombre d invariants. Exemple de la Vie Réelle (VR) : On ne casse pas un bâtiment à moitié, on ne fait que des extensions. Exemple de Programmation Orientée Objet (POO) : Les contraintes de sous typage pour profiter du polymorphisme. Les évolution non-contraintes n ont pas ces limitations. VR : on peut tout modifier sur les plans. POO : Modifier une application

2 Evolution Dynamique/Statique Une évolution statique nécessite d arrêter l application. VR : Les plans d un immeuble sont changés, on refait l immeuble. POO : Arrêter l application, modifier son code, la relancer. Une évolution dynamique est réalisée pendant que l application tourne. VR: modifier des bureaux tout en utilisant le bâtiment. POO : le processus de chargement et de liaison dynamique (dll, loading en java ). Evolution Anticipée/ non-anticipée Une évolution anticipée est une évolution qui a été prévue à la conception. VR: un open space. POO : Les mécanismes de servlets/eans/plug-ins. Une évolution non-anticipée est une évolution qui n a pas été initialement prévue. VR : rajouter un parking souterrain. POO : Un bug de sécurité, un changement profond. 7 8 Plan Démarche Démarche Infrastructure Générale Descriptions de Services Rapports d Expérience Conclusion La radition des Applications Orientées-Objet Un Exemple de Structure de Serveur WWW Servlet Références hreads

3 Problème Les Connections Que faire Enlevons les connexions Références hreads Le Serveur WWW sans Connexion Servlet Infrastructure Générale 15 Entité et Services Enjeux Données Services La notion d entité peut donc être mappée sur : Un objet. Un composant (servlet, bean ) Un nœud de réseau. On doit pouvoir faire évoluer une entité : Ajouter une entité. Enlever une entité. Remplacer une entité. Une entités peut : Annoncer des services. Invoquer des services. Répondre

4 Entités et Annoncer des Services Entités Invoquer un Service Renvoyer une Réponse Invoquer un Service Pas de Service Disponible Servlets Le Serveur WWW Null

5 Servlets Un Correspondant Disparaît Servlets Un Correspondant Evolue Fondements du Modèle : Asynchronisme Fondements du Modèle : Anonymat Liaison ardive : Comment Designer/Localiser un Service En objet traditionnel, références: FileSaver fs = new FileSaver(); fs.write(ficname,cont ent); Descriptions de Services Comment faire sans références 29 5

6 Comment le Programmeur Décrit-il les Services Descriptions de Service Fonctionalité (F) : Qu est-ce que ça fait (comparable à un nom de méthode write) Comportement () : Comment cela le fait-il (comparable à une signature de méthode) Qualité de Service (QoS): A quel point le fait-il (comparable à une description de méthode dans les API) Problème Arbres Faire correspondre service recherché/services annoncés. Root Précision Relation E Node21 Node1 Node22 Relation OU Le Service de Sauvegarde de Fichier F FileSystem Write d 1 =3 char[] d 2 =2 Q local d 3 =1 Node21 Comparer Les Arbres Root Node1 Node22 Nombre de Nœuds Communs Successifs Root Node1 Node2 Node3 Le même nombre

7 Exemple de Comparaison Exemple de Comparaison (suite) 2 MaVie.txt 2 3 MaVie.txt 3 MaVie.txt char[] char[] out commença par un matin neigeux. est Comparer les Descriptions de Service On compare chacun des arbres l un après l autre. On impose d avoir des comparaisons minimales pour avoir une adéquation minimale entre ce qui est demandé et ce qui est proposé. Rapports d Expérience On choisit le service qui se compare le mieux. On préfèrera d abord la fonctionnalité, ensuite le comportement et enfin la qualité de service. 39 Implantation de l infrastructure: LuckyJ LuckyJ Schémas Général Permets de faire des changements arbitraires dans la structure des applications qui l utilisent. Le composant est l unité d évolution élémentaire. Utilise le modèle précédemment décrit

8 Caractéristiques de LuckyJ Autres Implantations Programmé en Java 2 standard. Chaque entité a son propre ClassLoader. Découplage entre ServiceManager et Description Passer. Plateforme légère (5000 lignes de code). 2 implantations distribuées: Implantation centralisée Permet de distribuer à la volée des applications LuckyJ Implantation semicentralisée Pairs Pairs Serveur Le Serveur WWW : WeeselJ ServletEntity, 9 Entity, 7 ForumServletEntity, 10 ServletEntity, 18 HPDEntity, 161 FileSystemEntity, 28 Applications est Serveur Web WeeselJ: Implémentation en marche depuis 18 mois. Plus de 160 versions différentes de certaines parties du code % de disponibilité (4 redémarrages de l application). Morpion Implantation pour les portes ouvertes du CUI Programmé principalement par des étudiants. Des versions on été recodées pour les participants Conclusion Conclusion Un modèle pour les évolutions non-anticipées, non-contraintes et dynamiques. Modèle basé sur une infrastructure basée sur le nommage associatif, la liaison tardive de code et à l asynchronisme. Une technique de comparaison d arbres de manière valuée. Diverses implantations. 48 8

9 ravaux Futurs Validité des changements. Questions Des descriptions de services sémantiques. L évolution au niveau de l objet. Les applications auto-organisées. 49 9

Architectures à composants

Architectures à composants Interaction requête/réponse Architectures à composants!communication par requête/réponse client requête réponse serveur Gaël Thomas gael.thomas@lip6.fr Université Pierre et Marie Curie Master Informatique

Plus en détail

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base

SOA et Services Web. 23 octobre 2011. SOA: Concepts de base SOA et Services Web 23 octobre 2011 1 SOA: Concepts de base 2 Du client serveur à la SOA N est Nest pas une démarche entièrement nouvelle: années 1990 avec les solutions C/S Besoins d ouverture et d interopérabilité

Plus en détail

Programmation du Web : Présentation du Web dynamique

Programmation du Web : Présentation du Web dynamique Programmation du Web : Présentation du Web dynamique Jean-Baptiste Vioix (Jean-Baptiste.Vioix@u-bourgogne.fr) IUT de Dijon-Auxerre - LE2I http://jb.vioix.free.fr 1-8 Présentation Nécessité du web dynamique

Plus en détail

Mise en œuvre des serveurs d application

Mise en œuvre des serveurs d application Nancy-Université Mise en œuvre des serveurs d application UE 203d Master 1 IST-IE Printemps 2008 Master 1 IST-IE : Mise en œuvre des serveurs d application 1/54 Ces transparents, ainsi que les énoncés

Plus en détail

Supervision des réseaux et services pair à pair

Supervision des réseaux et services pair à pair Supervision des réseaux et services pair à pair Présentation des travaux de Thèse Guillaume Doyen LORIA - Université Henri Poincaré pour l obtention du Doctorat en Informatique de l université Henri Poincaré

Plus en détail

Exécution des applications réparties

Exécution des applications réparties Exécution des applications réparties Programmation des Applications Réparties Olivier Flauzac URCA Master STIC-Informatique première année Olivier Flauzac (URCA) PAR : Exécution des applications réparties

Plus en détail

Environnements de Développement

Environnements de Développement Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Mahdia Unité d Enseignement: Environnements de Développement BEN ABDELJELIL HASSINE Mouna m.bnaj@yahoo.fr Développement des systèmes d Information Syllabus

Plus en détail

Groupe Eyrolles, 2004 ISBN : 2-212-11504-0

Groupe Eyrolles, 2004 ISBN : 2-212-11504-0 Groupe Eyrolles, 2004 ISBN : 2-212-11504-0 Table des matières Avant-propos................................................ 1 Quel est l objectif de cet ouvrage?............................. 4 La structure

Plus en détail

Présentation et traitement d information sur le Web Présentation du WWW (architectures web)

Présentation et traitement d information sur le Web Présentation du WWW (architectures web) Université de La Rochelle LUP-SIG 2004-2005 Programmation SIG et Internet Cartographique Présentation et traitement d information sur le Web Présentation du WWW (architectures web) Jean-Michel Follin jean-michel.follin@univ-lr.fr

Plus en détail

Introduction. Python?

Introduction. Python? 1 Introduction Python - why settle for snake oil when you can have the whole snake? «Python - Pourquoi se contenter d huile de serpent quand on peut avoir le serpent tout entier?» Mark Jackson En guise

Plus en détail

Ecole Nationale Supérieure des Télécommunications Les outils XML

Ecole Nationale Supérieure des Télécommunications Les outils XML Ecole Nationale Supérieure des Télécommunications Les outils XML Page 1 sur 13 SOMMAIRE 1 Introduction 3 2 Parseur XML et processeur XSLT 4 2.1 Le Parseur XML v2 4 2.1.1 Les API DOM et SAX 4 2.1.2 Le parseur

Plus en détail

Environnements de développement (intégrés)

Environnements de développement (intégrés) Environnements de développement (intégrés) Développement de greffons Patrick Labatut labatut@di.ens.fr http://www.di.ens.fr/~labatut/ Département d informatique École normale supérieure Centre d enseignement

Plus en détail

4 : Applications Client/Serveur et Web

4 : Applications Client/Serveur et Web 4 : Applications Client/Serveur et Web Cours 4 : Applications Client/Serveur et Web Le Cocq Michel lecocq@ipgp.fr Licence Pro SIL 11 Février 2016 Rappel plan général Introduction au système UNIX - mardi

Plus en détail

Le client/serveur repose sur une communication d égal à égal entre les applications.

Le client/serveur repose sur une communication d égal à égal entre les applications. Table des matières LES PRINCIPES DE BASE... 1 Présentation distribuée-revamping...2 Présentation distante...3 Traitements distribués...3 données distantes-rd...4 données distribuées-rda distribué...4 L'ARCHITECTURE

Plus en détail

NFP111 Systèmes et Applications Réparties

NFP111 Systèmes et Applications Réparties NFP111 Systèmes et Applications Réparties 1 de 38 NFP111 Systèmes et Applications Réparties Cours 11 - Les Enterprise Java Beans (Introduction aux Enterprise Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences

Plus en détail

Marc OLORY IR3 INGENIEURS 2000 Université de Marne-la-Vallée. 12 décembre 2010

Marc OLORY IR3 INGENIEURS 2000 Université de Marne-la-Vallée. 12 décembre 2010 Marc OLORY IR3 INGENIEURS 2000 Université de Marne-la-Vallée 12 décembre 2010 Découvrir les services d annuaire Etudier les mécanismes LDAP Déployer un service LDAP Marc OLORY LDAP et les services d annuaire

Plus en détail

COMPUTER SCIENCE Paris 7 Denis Diderot

COMPUTER SCIENCE Paris 7 Denis Diderot COMPUTER SCIENCE Paris 7 Denis Diderot LICENCE 1 SEMESTER 2 (Spring) o Initiation à la programmation 2 o Concepts informatiques o Internet et outils o Mathématiques élémentaires 2 COURSE DESCRIPTION Initiation

Plus en détail

OpenText Content Server v10 Cours 3-0126 (ex 215)

OpenText Content Server v10 Cours 3-0126 (ex 215) v10 Cours 3-0126 (ex 215) Administration système et indexation-recherche Durée : 5 jours Ce cours de 5 jours apprendra aux administrateurs, aux architectes système et aux services support comment installer,

Plus en détail

Déro & Fenouillet (2001) 2ème journées IUFM / Trigone / Gerico 31 mai - 1 juin 2001

Déro & Fenouillet (2001) 2ème journées IUFM / Trigone / Gerico 31 mai - 1 juin 2001 / EIAO / Logiprof : étude d'un dispositif d'apprentissages en ligne en formation diplômante à distance Déro & Fenouillet (2001) 2ème journées IUFM / Trigone / Gerico 31 mai - 1 juin 2001 Introduction Évolution

Plus en détail

Types d applications pour la persistance. Outils de développement. Base de données préexistante? 3 modèles. Variantes avec passerelles

Types d applications pour la persistance. Outils de développement. Base de données préexistante? 3 modèles. Variantes avec passerelles Types d applications pour la persistance Université de Nice Sophia-Antipolis Version 0.9 28/8/07 Richard Grin Toutes les applications n ont pas une complexité qui nécessite une architecture n- tiers Ce

Plus en détail

Merise. Introduction

Merise. Introduction Merise Introduction MERISE:= Méthode d Etude et de Réalisation Informatique pour les Systèmes d Entreprise Méthode d Analyse et de Conception : Analyse: Etude du problème Etudier le système existant Comprendre

Plus en détail

Programmation servlet

Programmation servlet Programmation servlet Olivier Aubert 1/23 Références http://developer.java.sun.com/developer/onlinetraining/servlets/fundamenta http://www.servlets.com http://java.sun.com/products/jsp/index.html http://www.servletcentral.com/

Plus en détail

RAPPORT DU PREMIER MINI PROJET «FORUM DE CHAT» Novembre 2005

RAPPORT DU PREMIER MINI PROJET «FORUM DE CHAT» Novembre 2005 Oussama ELKACHOINDI Wajdi MEHENNI RAPPORT DU PREMIER MINI PROJET «FORUM DE CHAT» Novembre 2005 Sommaire I. Préliminaire : Notice d exécution et mode opératoire...4 II. Architecture globale de l application...5

Plus en détail

Installation OCS- NG, GLPI Windows 2008 R2

Installation OCS- NG, GLPI Windows 2008 R2 Installation OCS- NG, GLPI Windows 2008 R2 Description Ce document permet l installation d OCS Inventory NG sur un Serveur Windows 2008 R2 et d y ajouter l application GLPI. Il s agit d une application

Plus en détail

Valoriser vos bases de connaissances avec AMI Help Desk. AMI Enterprise Discovery version 3.9

Valoriser vos bases de connaissances avec AMI Help Desk. AMI Enterprise Discovery version 3.9 Valoriser vos bases de connaissances avec AMI Help Desk AMI Enterprise Discovery version 3.9 Février 2005 Sommaire 1 Objectifs d AMI Help Desk...3 2 Principes de fonctionnement...3 2.1 Mode de travail

Plus en détail

Programmation Web. Madalina Croitoru IUT Montpellier

Programmation Web. Madalina Croitoru IUT Montpellier Programmation Web Madalina Croitoru IUT Montpellier Organisation du cours 4 semaines 4 ½ h / semaine: 2heures cours 3 ½ heures TP Notation: continue interrogation cours + rendu à la fin de chaque séance

Plus en détail

Java EE. Grégory Cuellar, Julien Goullon. 1 er octobre 2007. gregory.cuellar@bull.net. julien.goullon@9business.fr

Java EE. Grégory Cuellar, Julien Goullon. 1 er octobre 2007. gregory.cuellar@bull.net. julien.goullon@9business.fr Grégory Cuellar Julien Goullon gregory.cuellar@bull.net julien.goullon@9business.fr 1 er octobre 2007 1 Généralité 2 / 54 Pourquoi? Historique Les alternatives Les composants 2 Architecture n-tiers 3 JEE

Plus en détail

Environnements de Développement

Environnements de Développement Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Mahdia Unité d Enseignement: Environnements de Développement Mme BEN ABDELJELIL HASSINE Mouna m.bnaj@yahoo.fr Développement des systèmes d Information Syllabus

Plus en détail

objectif : plan : Java, CORBA et RMI A. Le Grand,1997 1 JAVA, CORBA et RMI

objectif : plan : Java, CORBA et RMI A. Le Grand,1997 1 JAVA, CORBA et RMI JAVA, CORBA et RMI objectif : développer des applications client/serveur incluant des objets répartis Java / CORBA : client/serveur hétérogènes Java / RMI : client/serveur homogènes plan : l architecture

Plus en détail

Projet d informatique 5ETI - CPE

Projet d informatique 5ETI - CPE Janvier 2010 - CPE - 5ETI Projet d informatique 5ETI - CPE Rendre accessible à distance le logiciel de transcription NAT Baizeau Alexandre, Besnehard Thomas, Sallerin Laurent 1 Chimie Physique Electronique

Plus en détail

Problématiques de recherche. Figure Research Agenda for service-oriented computing

Problématiques de recherche. Figure Research Agenda for service-oriented computing Problématiques de recherche 90 Figure Research Agenda for service-oriented computing Conférences dans le domaine ICWS (International Conference on Web Services) Web services specifications and enhancements

Plus en détail

Telecommunication Services Engineering (TSE) Lab

Telecommunication Services Engineering (TSE) Lab Chapitre 3: La toile Roch Glitho, PhD Associate Professor and Canada Research Chair My URL - http://users.encs.concordia.ca/~glitho/ Application Couche Application Transport Réseau Liaison de données Support

Plus en détail

SIMAN (Simulation Manager) Le nouvel outil de gestion des études SALOME. Daniel Brunier-Coulin Journée des Utilisateurs SALOME du 21.11.

SIMAN (Simulation Manager) Le nouvel outil de gestion des études SALOME. Daniel Brunier-Coulin Journée des Utilisateurs SALOME du 21.11. SIMAN (Simulation Manager) Le nouvel outil de gestion des études SALOME Daniel Brunier-Coulin Journée des Utilisateurs SALOME du 21.11.2013 Sommaire Besoins et exigences couverts Fonctionnement général

Plus en détail

Réunion GDS 13 octobre 2006

Réunion GDS 13 octobre 2006 École normale supérieure de Lyon Réunion GDS 13 octobre 2006 Plan Introduction 1 Introduction 2 3 4 5 6 Les workflows Ensemble de tâches connectées La structure du workflow représente la relation temporelle

Plus en détail

Architecture technique

Architecture technique OPUS DRAC Architecture technique Projet OPUS DRAC Auteur Mathilde GUILLARME Chef de projet Klee Group «Créateurs de solutions e business» Centre d affaires de la Boursidière BP 5-92357 Le Plessis Robinson

Plus en détail

Présentation. Logistique. Résumé de la 1e Partie. Mise en place du système

Présentation. Logistique. Résumé de la 1e Partie. Mise en place du système Présentation Diapo01 Je m appelle Michel Canneddu. Je développe avec 4D depuis 1987 et j exerce en tant qu indépendant depuis 1990. Avant de commencer, je tiens à remercier mes parrains Jean-Pierre MILLIET,

Plus en détail

Apports des architectures pair-à-pair pour les réseaux ad hoc

Apports des architectures pair-à-pair pour les réseaux ad hoc Apports des architectures pair-à-pair pour les réseaux ad hoc Tuan Dung NGUYEN Thèse co-encadrée ENST Bretagne INT (début : 15 octobre 2005) Directeur de thèse : Guy BERNARD - INT Co-encadrants : Siegfried

Plus en détail

TP4 : Firewall IPTABLES

TP4 : Firewall IPTABLES Module Sécurité TP4 : Firewall IPTABLES Ala Rezmerita François Lesueur Le TP donnera lieu à la rédaction d un petit fichier texte contenant votre nom, les réponses aux questions ainsi que d éventuels résultats

Plus en détail

SGBD orientés objet. Généralités Modèles de données et SGBD orientés objet 03/03/2015. Définitions. Concepts Généraux

SGBD orientés objet. Généralités Modèles de données et SGBD orientés objet 03/03/2015. Définitions. Concepts Généraux SGBD orientés objet Définitions Généralités Modèles de données et SGBD orientés objet MDOO : Un modèle de données qui capture la sémantique des objets supportée en programmation objet. Concepts Généraux

Plus en détail

Projets de stage. Présentation

Projets de stage. Présentation Présentation Exxoss est une société B2B qui offre depuis 2003 des solutions globales et innovantes pour les systèmes informatiques. Les infrastructures que nous mettons en place sont étudiées afin de correspondre

Plus en détail

Cloud Computing : Utiliser Stratos comme PaaS privé sur un cloud Eucalyptus

Cloud Computing : Utiliser Stratos comme PaaS privé sur un cloud Eucalyptus Cloud Computing : Utiliser Stratos comme PaaS privé sur un cloud Eucalyptus Mr Romaric SAGBO Ministère de l'economie et des Finances (MEF), Bénin SWD Technologies Email : rask9@yahoo.fr Tél : +229 97217745

Plus en détail

Composantes d un site pédagogique

Composantes d un site pédagogique Composantes d un site pédagogique tie-parts Composantes d un site pédagogique Code: tie-parts Originaux url: http://tecfa.unige.ch/guides/tie/html/tie-parts/tie-parts.html url: http://tecfa.unige.ch/guides/tie/pdf/files/tie-parts.pdf

Plus en détail

Module 1. Introduction à la gestion de l environnement Windows Server 2008 R2

Module 1. Introduction à la gestion de l environnement Windows Server 2008 R2 Module 1 Introduction à la gestion de l environnement Windows Server 2008 R2 Vue d ensemble du module Rôles serveur Utilisation des outils d administration Microsoft Windows Server 2008 R2 Utilisation

Plus en détail

Cahier des charges (CDC)

Cahier des charges (CDC) Cahier des charges (CDC) PTella Auteur Arnaud Aucher - Ecole Centrale Groupe PT1 3 Nom du document Version 3 Page 1 / 5 Sommaire Sommaire... 2 Présentation générale du projet... 3 1. Descriptif du projet...

Plus en détail

Environnements de développement

Environnements de développement Environnements de développement UFR d Informatique Paris 7, LIAFA, 175 rue Chevaleret, Bureau 6A7 http://www.liafa.jussieu.fr/ sighirea/cours/edi/ Extension de la plate-forme Eclipse Résumé 1 Rappels de

Plus en détail

Conception des systèmes répartis

Conception des systèmes répartis Conception des systèmes répartis Principes et concepts Gérard Padiou Département Informatique et Mathématiques appliquées ENSEEIHT Octobre 2012 Gérard Padiou Conception des systèmes répartis 1 / 37 plan

Plus en détail

EXTENSION de Microsoft Dynamics CRM 2013. Réf FR 80452

EXTENSION de Microsoft Dynamics CRM 2013. Réf FR 80452 EXTENSION de Microsoft Dynamics CRM 2013 Réf FR 80452 Durée : 3 jours A propos de ce cours : Ce cours offre une information interactive et détaillée sur le développement d extensions pour Microsoft Dynamics

Plus en détail

LOSLIER Mathieu IR1 31 Mai 2011. Rapport TP Firewall

LOSLIER Mathieu IR1 31 Mai 2011. Rapport TP Firewall Rapport TP Firewall 1 Table des matières Rapport TP Firewall... 1 Introduction... 3 1. Plate-forme de sécurité étudiée... 3 2. Routage classique... 3 2.1 Mise en œuvre du routage classique... 4 2.2 Configuration

Plus en détail

Systèmes d Information Avancés (et répartis)

Systèmes d Information Avancés (et répartis) Systèmes d Information Avancés (et répartis) Université Lyon 1 MIAGE L. Médini, mars 2005 Plan des cours Protocole HTTP et programmation serveur Architectures réparties Objets distribués Introduction aux

Plus en détail

WWW - Intérêts du Web

WWW - Intérêts du Web WWW - Intérêts du Web client universel facilité d'emploi standards ouverts intégration des autres services Internet extensibilité du système faibles coûts logiciel et réseau utilisation au sein d'une entreprise

Plus en détail

Fiche n 14 : Le rôle d Administrateur

Fiche n 14 : Le rôle d Administrateur Fiche n 14 : Le rôle d Administrateur Sur la page d accueil de la plate-forme Formagri, choisissez le mode «Administrateur». 1. Menu «Système» Menu : Système > Authentification Ce module permet l'importation

Plus en détail

Applications Internet riches fonctionnant en mode connecté et déconnecté

Applications Internet riches fonctionnant en mode connecté et déconnecté Applications Internet riches fonctionnant en mode connecté et déconnecté Success story client : développement d applications Web avec mode déconnecté Depuis quatre ans, les applications de guichet pour

Plus en détail

Alcatel-Lucent VitalQIP Appliance Manager

Alcatel-Lucent VitalQIP Appliance Manager Alcatel-Lucent Appliance Manager Solution complète de gestion des adresses IP et de bout en bout basée sur des appliances Rationalisez vos processus de gestion et réduisez vos coûts d administration avec

Plus en détail

Sujet Projets 2 nd Semestre

Sujet Projets 2 nd Semestre Sujet Projets 2 nd Semestre Seuls les appels systèmes vus en cours sont autorisés. L usage d autres fonctions doit impérativement être validé par l enseignant. La date d ouverture pour l assignation de

Plus en détail

Programmation Avancée pour le Web

Programmation Avancée pour le Web L3 Informatique Option : ISIL Programmation Avancée pour le Web RAMDANI Med U Bouira 1 Contenu du module Introduction aux applications Web Rappels sur les sites Web Conception d une application Web Notion

Plus en détail

LANGAGES & DéVELOPPEMENT. Une équipe à vos côtés pour toutes vos montées en compétences

LANGAGES & DéVELOPPEMENT. Une équipe à vos côtés pour toutes vos montées en compétences LANGAGES & DéVELOPPEMENT Une équipe à vos côtés pour toutes vos montées en compétences ASP.NET OPTION VB.NET OU C# 5 jours Permettre aux participants de mieux appréhender ce qu est la programmation pour

Plus en détail

Design Patterns. Pourquoi utiliser des patterns? Pourquoi utiliser des patterns? Les patterns vue de loin. D où viennent les design patterns?

Design Patterns. Pourquoi utiliser des patterns? Pourquoi utiliser des patterns? Les patterns vue de loin. D où viennent les design patterns? Noël NOVELLI ; Université de la Méditerranée ; LIF et Département d Informatique Case 901 ; 163 avenue de Luminy 13 288 MARSEILLE cedex 9 Design Patterns D où viennent les design patterns? D où viennent

Plus en détail

Programmation orientée objet dans VFP QUELQUES CONCEPTS FONDAMENTAUX ET LEURS APPLICATIONS DANS VFP

Programmation orientée objet dans VFP QUELQUES CONCEPTS FONDAMENTAUX ET LEURS APPLICATIONS DANS VFP Programmation orientée objet dans VFP QUELQUES CONCEPTS FONDAMENTAUX ET LEURS APPLICATIONS DANS VFP Avertissement : qui suis-je? d où viens-je? 30 années de développement de progiciels de gestion dans

Plus en détail

Dossier de conception. Conception d un site E-learning

Dossier de conception. Conception d un site E-learning Conception d un site E-learning Encadré par : Mr. LACHGAR Mohamed Réalisé par : LECHQER Younesse ELEOUAD Abdelhadi SOMMAIRE I. PERIMETRE DU PROJET... 2 1.1. ENJEUX ET VISION DU PROJET... 3 1.2. ARCHITECTURE

Plus en détail

EDI et commerce électronique

EDI et commerce électronique EDI et commerce électronique Table des matières 1. L Echange des Données Informatisées «EDI»... 2 1.1 La naissance du Besoin à L'EDI... 2 1.2 L objectif de L EDI... 2 1.3 Définition de L EDI... 2 1.4 Mise

Plus en détail

Kit d'intégration FAS+

Kit d'intégration FAS+ Guide d'intégration de l'application IAM - Annexe Kit d'intégration FAS+ Date 24/08/2012 Version 3.0 TABLE DES MATIÈRES 1 Introduction...3 2 Kit d'intégration FAS+...3 2.1 Pages JSP...4 2.2 Classes Java...7

Plus en détail

Pierre Racine Professionnel de recherche Centre d étude de la forêt Département des sciences du bois et de la forêt, Université Laval, Québec

Pierre Racine Professionnel de recherche Centre d étude de la forêt Département des sciences du bois et de la forêt, Université Laval, Québec Pierre Racine Professionnel de recherche Centre d étude de la forêt Département des sciences du bois et de la forêt, Université Laval, Québec Production d un site web = CMS Il n y a plus besoin aujourd

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES D IMPLANTATION

CAHIER DES CHARGES D IMPLANTATION CAHIER DES CHARGES D IMPLANTATION Tableau de diffusion du document Document : Cahier des Charges d Implantation EVRP Version 6 Etabli par DCSI Vérifié par Validé par Destinataires Pour information Création

Plus en détail

Informatique Répartie

Informatique Répartie INSA - ASI InfoRep : Client-Serveur 1/36 Informatique Répartie Architectures Client-Serveur Alexandre Pauchet INSA Rouen - Département ASI BO.B.RC.18, pauchet@insa-rouen.fr INSA - ASI InfoRep : Client-Serveur

Plus en détail

Windows PowerShell Fonctionnalités avancées

Windows PowerShell Fonctionnalités avancées Introduction 1. DevOps? Vous avez dit DevOps? 13 2. Livraison continue et Infrastructure-as-Code 13 3. Cloud OS 14 4. Stratégie Open Source 15 5. Pour résumer... 15 Création de modules 1. Introduction

Plus en détail

PROJET D INTEGRATION DE DEVELOPPEMENT

PROJET D INTEGRATION DE DEVELOPPEMENT MINISTERE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ADMINISTRATION GENERALE DE L ENSEIGNEMENT ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ENSEIGNEMENT DE PROMOTION SOCIALE DE REGIME 1 DOSSIER PEDAGOGIQUE UNITE DE FORMATION PROJET

Plus en détail

Conseils + Centraux téléphoniques + Téléphones + Helpdesk + Maintenance + Garantie

Conseils + Centraux téléphoniques + Téléphones + Helpdesk + Maintenance + Garantie Conseils + Centraux téléphoniques + Téléphones + Helpdesk + Maintenance + Garantie Présentation Pulsar VoIP? Nous sommes un fabricant de centrales téléphoniques en VoIP (Voice Over Internet Protocol),

Plus en détail

PRIMAVERA P6 ENTERPRISE PROJECT PORTFOLIO MANAGEMENT WEB SERVICES

PRIMAVERA P6 ENTERPRISE PROJECT PORTFOLIO MANAGEMENT WEB SERVICES PRIMAVERA P6 ENTERPRISE PROJECT PORTFOLIO MANAGEMENT WEB SERVICES DÉCOUVREZ DES POSSIBILITÉS ILLIMITÉES GRÂCE A L INTÉGRATION À DES SYSTÈMES D ENTREPRISE EXISTANTS FONCTIONNALITÉS Connectivité des systèmes

Plus en détail

Approche Contract First

Approche Contract First Exemple HelpDesk Approche Contract First Développement d un premier web service en utilisant l approche contract first (ou WSDL First) Écriture du wsdl avant d écrire le code java Autre possibilité implementation

Plus en détail

Zend Framework 2 Industrialisez vos développements PHP

Zend Framework 2 Industrialisez vos développements PHP Avant-propos 1. Lectorat 15 2. Contenu du livre 15 3. Pré-requis 17 Introduction 1. Un peu d histoire 19 1.1 Petite histoire de l informatique 19 1.2 Petite histoire des langages informatiques 20 1.3 Petite

Plus en détail

Professeur-superviseur Alain April

Professeur-superviseur Alain April RAPPORT TECHNIQUE PRÉSENTÉ À L ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE DANS LE CADRE DU COURS LOG792 PROJET DE FIN D ÉTUDES EN GÉNIE LOGICIEL PHP PROJECT TRACKER GESTIONNAIRE DE PROJECT LOGICIEL LOUIS-ALEXANDRE

Plus en détail

INFO-F-405 Sécurité Informatique Projet 3 : SSL et Threat Modeling

INFO-F-405 Sécurité Informatique Projet 3 : SSL et Threat Modeling INFO-F-405 Sécurité Informatique Projet 3 : SSL et Threat Modeling Gabriel Corvalan Cornejo Gaëtan Podevijn François Santy 13 décembre 2010 1 Modélisation et récolte d information du système 1.1 Information

Plus en détail

Présentation des solutions techniques mises en œuvre. Solution de sauvegarde

Présentation des solutions techniques mises en œuvre. Solution de sauvegarde Présentation des solutions techniques mises en œuvre. Solution de sauvegarde 2014 Sommaire I. Description des services complémentaires...3 II. Schéma d infrastructure réseau...4 III. Détail des configurations

Plus en détail

Introduction. Python?

Introduction. Python? 1 Introduction Python - why settle for snake oil when you can have the whole snake? «Python - Pourquoi se contenter d huile de serpent quand on peut avoir le serpent tout entier?» Mark Jackson En guise

Plus en détail

Systèmes et applications distribués Intergiciels et applications communicantes

Systèmes et applications distribués Intergiciels et applications communicantes Systèmes et applications distribués Intergiciels et applications communicantes Philippe Quéinnec Télécommunication et Réseaux 2e année ENSEEIHT 24 février 2014 Inspiré de cours de G. Padiou, Ph. Mauran

Plus en détail

JEE - Cours et TP. Mickaël Montassier. 15 février 2007. Institut Universitaire de Technologie Département Informatique

JEE - Cours et TP. Mickaël Montassier. 15 février 2007. Institut Universitaire de Technologie Département Informatique et TP Institut Universitaire de Technologie Département Informatique 15 février 2007 J2EE? J2EE : Java 2 Enterprise Edition Norme prosposée par SUN visant à définir un standard de développement d applications

Plus en détail

Spring IDE. Mise en œuvre. Eclipse

Spring IDE. Mise en œuvre. Eclipse A Spring IDE Bien que Spring mette à disposition d intéressants mécanismes afin d améliorer l architecture des applications Java EE en se fondant sur l injection de dépendances et la programmation orientée

Plus en détail

Solution de stockage et archivage de grands volumes de données fichiers. www.active-circle.com

Solution de stockage et archivage de grands volumes de données fichiers. www.active-circle.com Solution de stockage et archivage de grands volumes de données fichiers www.active-circle.com Stocker et archiver de grands volumes de fichiers n a jamais été aussi simple! LES FONDAMENTAUX D ACTIVE CIRCLE

Plus en détail

de survie du chef de projet

de survie du chef de projet KIT de survie du chef de projet 01 1 2 3 4 5 6 04 03 07 07 03 03 LE SERVEUR LE CLIENT TECHNOLOGIE WEB CLIENT LE SERVEUR WEB TECHNIQUES & CADRE DE TRAVAIL APPLICATIONS 101 LE SERVEUR Un serveur informatique

Plus en détail

Écriture de pages Web

Écriture de pages Web Écriture de pages Web Le langage HTML / XHTML Laurent Tichit Janvier 2011 Laurent Tichit 2005-2010 1 Comment fonctionne le Web? C'est un mécanisme client-serveur. Logiciel serveur : programme qui a pour

Plus en détail

Projet de spécialité : Sensors networks : déploiement d un réseau de capteurs Documentation

Projet de spécialité : Sensors networks : déploiement d un réseau de capteurs Documentation Grenoble INP Juin 2012 Ensimag 2ème année Projet de spécialité : Sensors networks : déploiement d un réseau de capteurs Documentation Membres : SOUMARE Mouhamed TOLLARDO Thomas VIPRET Julien Documentation

Plus en détail

Agents mobiles pour la recherche d'informations sur des réseaux hétérogènes. D.Picard & A.Revel

Agents mobiles pour la recherche d'informations sur des réseaux hétérogènes. D.Picard & A.Revel Agents mobiles pour la recherche d'informations sur des réseaux hétérogènes D.Picard & A.Revel Le code mobile......un code successivement embarqué Code Mobile Programme se déplaçant sur d autres supports

Plus en détail

Référence Etnic Architecture des applications

Référence Etnic Architecture des applications Référence Etnic Architecture des applications Table des matières 1. Introduction... 2 2. Architecture... 2 2.1 Démarche générale... 2 2.2 Modèle d architecture... 3 2.3 Découpe d une architecture applicative...

Plus en détail

Kit d intégration JAVA

Kit d intégration JAVA Kit d intégration JAVA sommaire 1. Introduction... 3 1.1. Objet du document... 3 1.2. Public visé... 3 1.3. Contenu du document... 3 1.4. Liste des documents de référence... 3 1.5. Avertissement... 4 1.6.

Plus en détail

Pôle technique - Projet Sinchro. Dernière modification : 18/03/2015 Nombre de pages : Etablissements adhérents

Pôle technique - Projet Sinchro. Dernière modification : 18/03/2015 Nombre de pages : Etablissements adhérents CAHIER DES CHARGES D IMPLANTATION SINCHRO Auteur : Pôle technique - Projet Sinchro Date de création : 10/11/2014 Version : 1.0 Dernière modification : 18/03/2015 Nombre de pages : Destinataires : Etablissements

Plus en détail

//////////////////////////////////////////////////////////////////// Programmation

//////////////////////////////////////////////////////////////////// Programmation ////////////////////// Programmation / INTRODUCTION Programmation La programmation dans le domaine informatique est l'ensemble des activités qui permettent l'écriture des programmes informatiques. C'est

Plus en détail

Plate-forme de formation ouverte et à distance du CTEU de Lille 3

Plate-forme de formation ouverte et à distance du CTEU de Lille 3 Plate-forme de formation ouverte et à distance du CTEU de Lille 3 Des choix technologiques et pédagogiques sous l angle des apprentissages F. Fenouillet & M. Déro Directeur Sciences de l Éducation Apprentissage

Plus en détail

Méthode de Test. Pour WIKIROUTE. Rapport concernant les méthodes de tests à mettre en place pour assurer la fiabilité de notre projet annuel.

Méthode de Test. Pour WIKIROUTE. Rapport concernant les méthodes de tests à mettre en place pour assurer la fiabilité de notre projet annuel. Méthode de Test Pour WIKIROUTE Rapport concernant les méthodes de tests à mettre en place pour assurer la fiabilité de notre projet annuel. [Tapez le nom de l'auteur] 10/06/2009 Sommaire I. Introduction...

Plus en détail

Qu'est-ce qu'un Web Service?

Qu'est-ce qu'un Web Service? WEB SERVICES Qu'est-ce qu'un Web Service? Un Web Service est un composant implémenté dans n'importe quel langage, déployé sur n'importe quelle plate-forme et enveloppé dans une couche de standards dérivés

Plus en détail

Objectifs. Comprendre l architecture typique d une application web Exemple: Expérimenter avec:

Objectifs. Comprendre l architecture typique d une application web Exemple: Expérimenter avec: Cedric Dumoulin Objectifs Comprendre l architecture typique d une application web Exemple: Application permettant de lister un catalogue d articles, et de créer des articles Expérimenter avec: EJB, JPA

Plus en détail

Centralisation des sites web d ELTA & Mise en place d un serveur NAS

Centralisation des sites web d ELTA & Mise en place d un serveur NAS Soutenance de Stage Centralisation des sites web d ELTA & Mise en place d un serveur NAS Gautier SCANDELLA R&T 2 A l attention de Mme Cabanis 2008/2009 Plan de la soutenance I. ELTA 1. Présentation générale

Plus en détail

- - AGS - - Outil de Gestion de Prospection

- - AGS - - Outil de Gestion de Prospection 1/6 Le 08/11/2007 - - AGS - - Outil de Gestion de Prospection Proposition Commerciale v2 Document N 071108-01 DESCRIPTION DU PROJET... 2 Objectifs...2 Description des Fonctions ADMIN GENERAL... 2 Gestion

Plus en détail

Les architectures I*Net. Première approche

Les architectures I*Net. Première approche 1 Les architectures I*Net Première approche Les architectures I*Net 2 L histoire d Internet De l architecture Mainframe à l architecture I*net J2EE et les architectures I*net 3 L histoire d Internet L

Plus en détail

Projet 2A STI : Supervision et audit de la sécurité système dans un réseau

Projet 2A STI : Supervision et audit de la sécurité système dans un réseau Projet 2A STI : Supervision et audit de la sécurité système dans un réseau Jeremy Briffaut,??? 8 septembre 2014 1 Objectifs Ce projet vous permettra de mettre en pratique vos connaissances acquises dans

Plus en détail

Architecture N-Tier. Ces données peuvent être saisies interactivement via l interface ou lues depuis un disque. Application

Architecture N-Tier. Ces données peuvent être saisies interactivement via l interface ou lues depuis un disque. Application Architecture Multi-Tier Traditionnellement une application informatique est un programme exécutable sur une machine qui représente la logique de traitement des données manipulées par l application. Ces

Plus en détail

10. Base de données et Web. OlivierCuré [ocure@univ-mlv.fr]

10. Base de données et Web. OlivierCuré [ocure@univ-mlv.fr] 10. Base de données et Web 313 Evolution de l'information Ordre de grandeur : 314 1Mo : 1 gros roman 200Mo : ce que mémorise un être humain dans sa vie. 900Mo : information contenue dans le génome d'une

Plus en détail

Internet Le World Wide Web

Internet Le World Wide Web Internet Le World Wide Web William El Kaim http://www-masi.ibp.fr/~william.el-kaim William El Kaim & Fabrice Kordon, Laboratoire MASI 1 Le World Wide Web C'est un concept, ainsi qu'un ensemble de protocoles

Plus en détail

FORMATION HADOOP Développeur pour Hadoop (Apache)

FORMATION HADOOP Développeur pour Hadoop (Apache) FORMATION HADOOP Développeur pour Hadoop (Apache) Ce document reste la propriété du Groupe Cyrès. Toute copie, diffusion, exploitation même partielle doit faire l objet d une demande écrite auprès de Cyrès.

Plus en détail

SchemaFiber. Gestion topologique des réseaux de fibres optiques

SchemaFiber. Gestion topologique des réseaux de fibres optiques SchemaFiber Gestion topologique des réseaux de fibres optiques INTRODUCTION Ce que c est UN LOGICIEL SPÉCIALISÉ SchemaFiber est un logiciel qui permet la gestion des réseaux de fibres optiques sous forme

Plus en détail