HABITER LA FRICHE FRICHE LA BELLE DE MAI PROJET D HABITAT SOCIÉTAL PARTICIPATIF A LA FRICHE. Novembre 2014

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "HABITER LA FRICHE FRICHE LA BELLE DE MAI PROJET D HABITAT SOCIÉTAL PARTICIPATIF A LA FRICHE. Novembre 2014"

Transcription

1 HABITER LA FRICHE FRICHE LA BELLE DE MAI PROJET D HABITAT SOCIÉTAL PARTICIPATIF A LA FRICHE Novembre 2014

2 «Aujourd hui, la reconversion des friches en lieux de culture n est plus une approche expérimentale. Elle est devenue une formule commode pour revitaliser certaines portions de ville sinistrées par la désindustrialisation. [ ] La réhabilitation de ces parcelles reste pourtant inaccomplie tant qu elles sont inhabitées : seul le fait d y vivre peut parfaire leur intégration, le logement étant la matière première incontestable de la ville. Insérer du logement dans des friches reconverties sera l acte final d une lente procédure de renaissance.» [ ] «C est ensemble que nous pouvons construire une ville autrement. Non pas des grands ensembles construits par des machines préfabriquées pour des êtres abstraits, mais des projets pour des êtres particuliers en quête d habitat.» Extrait du «Schéma Directeur Jamais 2 sans 3», Septembre 2008, ARM Architecture

3 SOMMAIRE 1 - INTENTIONS 2 - CONTEXTE 3 - OBJECTIFS 4 - PORTAGE 5 - PARTICIPATION 6 - METHODES 7 - PRINCIPES DU SCHEMA PROGRAMMATIQUE 8 - EMPRISE 9 - PLANNING Crédits Photos : O. Amsellem & C. Dutrey

4 1 - INTENTIONS C est dans le cadre de son schéma directeur «Jamais 2 sans 3», véritable contrat d objectif d intérêt général, que la S.C.I.C. Friche la Belle de Mai, forte de ses capacités (démontrées notamment durant l année 2013 où la ville était capitale européenne de la culture), souhaite expérimenter la réalisation de logements sociaux sur le site de l îlot 3 qu elle aménage. Ce projet urbain original, porté par un projet culturel expérimental, ne pourra être abouti que lorsque la Friche sera pleinement habitée. Depuis la pérennisation de leur installation, de multiples résidents usent, occupent et transforment déjà cette friche industrielle. Ils souhaitent aujourd hui ouvrir le lieu à d autres types de résidents, des habitants qui investiraient l espace de façon plus traditionnelle, en lien avec le reste du quartier. Initié dès 2008 et aujourd hui piloté par la S.C.I.C., des ateliers regroupant des personnes ressources variées ont été organisés au cours du premier semestre 2014 pour définir les objectifs et le cadre de ce projet. Nous avons placé l hospitalité au cœur de la démarche. La Friche Belle de Mai rassemblera autour de valeurs communes et d une identité collective en construction un groupe d habitants qu elle souhaiterait voir s approprier le projet. Une participation accompagnée qui irait du montage de l opération à la gestion des logements habités. Cette hospitalité s adresse au quartier dans lequel elle est insérée en favorisant de fortes mixités sociales, culturelles et générationnelles. Seront invités des étudiants - notamment ceux de l IMMS -, des artistes en résidence, des foyers éligibles au logement social, des personnes seules ou des groupes, dépendantes ou actives, des jeunes et des aînés.

5 Comme ce projet de vie sera hors normes par son état d esprit, le lieu lui-même et ses habitants, il doit expérimenter d autres modes de production du logement tant dans le montage de l opération, dans les modes constructifs que dans les manières d en user. La société coopérative, elle-même titulaire d un bail emphytéotique administratif qui définit des obligations d intérêt général et des droits de développement autonome, souhaite ouvrir la question des modes d appropriation du logement. C est par la création d un collectif d habitants et d espaces à usages partagés qu une voie pourrait être définie entre propriété collective et usage individuel. Les coûts de construction seront réduits grâce à une réponse plus juste aux besoins des habitants. Les exigences environnementales seront importantes sur le choix des matériaux sains et sobres, sur les économies d énergie et la préférence donnée aux circuits courts. Ainsi ces habitations donneront envie d y rester. La SCIC a les compétences de la programmation, de la maîtrise d ouvrage et de la maîtrise d usage de projets importants. Elle sera le moteur de celui-ci, aidée par ses tutelles, par les opérateurs du logement social ou très social, pour gagner en efficacité et se donner les moyens de l expérimentation. Le projet sera modeste, pour s intégrer à un site déjà dense et composite. Il sera fait de rénovations de bâtiments existants et de constructions neuves sur des réserves foncières, pour accueillir entre 20 et 35 unités d habitations, allant de la chambre d étudiant à l appartement pour famille nombreuse. La présente étude rend compte des orientations données par les ateliers pilotes réunis depuis le début de l année 2014 sur les objectifs et la méthode du projet. Elle propose également un schéma programmatique afin de donner un point de départ aux implications des partenaires et des futurs habitants qui auront le devoir de le remettre en question. Le programme de cette opération pourrait être : - 15 à 20 logements sociaux (niveaux PLAI/PLUS/PLS) - 5 à 10 logements étudiants / jeunes travailleurs - 10 unités d hébergements pour des artistes en résidence à la Friche.

6 2 - CONTEXTE UNE FABRIQUE PLURIDISCIPLINAIRE EXPÉRIMENTALE La Friche de la Belle de Mai, s inscrit dans un univers urbain dense. Ce lieu de création et d innovation, porté par les 70 structures résidentes (400 professionnels, artistes et équipes artistiques, producteurs, opérateurs culturels, techniciens) y travaillant, a permis aux expériences de chacun de se développer et de se structurer. Depuis 20 ans, tout en conservant son âme industrielle. la Friche a su s ouvrir au quartier, diversifier ses propositions artistiques et ses dispositifs spatiaux pour accueillir différents publics,tout en continuant à en faire un lieu de fabrique artistique et expérimentale. SITUATION Marseille, 3e arrondissement, Quartier la Belle de Mai Ancienne Manufacture des tabacs L îlot 3 : Parcelle m² de surface au sol Dont m² de surface bâtie. Les espaces publics : En 2007 : m² En 2013 : m² Juridique: Un bail emphytéotique administratif a été signé entre la Ville de Marseille et la SCIC pour une durée de 45 ans à compter de juin 2011.

7 m ESPACE PUBLIC ET COLLECTIF m m La Friche la Belle de Mai est aujourd hui un espace public et collectif multiple où se côtoient un skate park, un restaurant, des salles de spectacles, des espaces d expositions, des jardins, une aire de jeux, une librairie, une crèche... Depuis 2008, la Friche en plus d ouvrir son territoire, par l intégration d équipements sociaux dans son territoire (créche, Aire de Jeux, jardins partagés), a commencé à investir le quartier en diffusant et irriguant de ces pratiques artistiques (cinéma Le Gyptis, tunnel Benedit, interventions photographiques de JR, actions culturelles). Son développement futur continuera ce principe et cette identité sera à intégrer par les futurs habitants qui auront la particularité de vivre dans un lieu culturel animé. Arrêt de Bus Restaurant m Expositions Playground Parking Snack bar Théâtre Point vélos Arrêt de Bus Pique-Nique Restaurant Atelier Bureau m Expositions Librairie Skateboarding Parking Hébergement Snack bar Musique Théâtre Point de vue Point vélos Pique-Nique Atelier Bureau Skateboarding Hébergement Musique m Playground Librairie Point de vue

8 2 - CONTEXTE IMMS VILLA 2013 GARDIEN SEITA PRO VILLA AUTEURS LA CRECHE CARTONNERIE STUDIOS PARTICIPATION ZONE DE L ÉTUDE RÈGLEMENT URBAIN ZONE UGE Dans tous les projets qu elle développe la Friche associe artistes, associations, établissements scolaires, centres sociaux... Le croisement des regards et la volonté de faire ensemble en font un lieu à part. Elle associe à ses événements ses résidents permanents et les acteurs culturels du territoire. Ils animent ce bout de ville, l utilisent comme un terrain de jeu. La participation est l essence même de ce projet : on pratique la Friche parce qu on veut, intimement, participer à son élan. La zone d étude pour les logements se situe au nord du site : entre la villa 2013 et la crèche. Par rapport à cette dernière, construite dans un ancien bassin, le règlement exige un recul minimum de 8 m pour le passage des secours. MAGASINS A côté se trouve un terrain de tennis, puis un logement préfabriqué au milieu d un jardin, celui du gardien. Enfin la Villa 2013 à l ouest est bordée d un grand jardin avec de grands platanes,arbres plutôt rares sur le site. L entrée de la Friche, rue François Simon, s effectue au milieu de la zone. TOUR Le parvis de la Cartonnerie attenant, sert à la fois de parking,et d espace forain, lors de la venue de manifestations. > Habitat neuf envisageable > Cos non réglementé. > Hauteur maximale : 28 m > Implantation d>8 m par rapport à l axe de la voie > Implantation sur un même terrain, entre deux constructions d>5 m si hauteur >10 m > Stationnement : - 1 place voiture pour 70 m² (2 places maximale par logements) - 1 place moto pour 6 voitures. MAGASINS BIS CAMPEMENT

9 UN PROJET CULTUREL POUR UN PROJET URBAIN, POUR UN PROJET HABITÉ. 3 - OBJECTIFS L ensemble d habitations s inscrit dans la ligne de conduite des opérations précédentes : il s agit de poursuivre l expérimentation urbaine de ce morceau de ville. La Friche Belle de Mai se fixe pour objectif de travailler le projet pour démontrer l exemplarité du processus, dans un but de reproduction éventuelle sur le territoire de la Métropole. Le projet - processus sera : 1 ) SOCIAL 2 ) UNE RÉFLEXION SUR LE LOGEMENT 3 ) EXEMPLAIRE - Accueillir un public mélangé : étudiants, résidents de la Friche, logement social classique, logement très social, logement banalisé, jeunes, personnes âgées. - Lier les nouveaux résidents à tout ce qui s y déroulera. Faire que l on n habite pas La Friche comme on habiterait ailleurs. - Mettre les usagers au centre du processus en les impliquant dès le début puis à toutes les étapes du projet. Cette participation pourra aller d une simple présence à la participation à la construction. - Expérimenter d autres manières de réaliser du logement : dans le montage de l opération, dans la conception de l habitat, dans les modes constructifs, dans les usages créés et la gestion d un ensemble. - Dé-standardiser, humaniser, personnifier l habitat pour le rendre appropriable. Une forme de modularité doit permettre une mixité des usages. - Offrir des espaces partagés non attribués et trouver les moyens d une forme de propriété collective des logements. - Être exemplaire écologiquement suivant les principes de l «Ecosophie» (F Guattari) : excellence environnementale, sociale et culturelle. - Être efficace dans la réalisation : réduire les intermédiaires, les contraintes normatives, les automatismes constructifs, pour réduire les temps et les coûts de l opération. - Mettre l accent sur la formation et l insertion professionnelle durant le chantier. Les futurs habitants volontaires seront les premiers sollicités. - Utiliser le numérique dans la gestion du bâtiment et penser une mutualisation des outils technologiques pour les habitants.

10 4 - PORTAGE DE L OPERATION BAILLEUR SOCIAL PROJET HABITAT PARTICIPATIF LE PORTAGE DE L OPÉRATION La SCIC est le porteur de ce projet. Toutefois pour mener à bien cette opération, elle souhaite s associer à un bailleur social. Un cadre de partenariat sera mis en place pour préciser le rôle et la place de chacun des acteurs. Le principe est d aboutir à une maîtrise d ouvrage conjointe. La gestion locative, elle, pourrait être confiée à une association collégiale réunissant bailleur, habitants et SCIC, créée pour cela dès l étape de programmation du projet. SCIC GESTION LOCATIVE? HABITANTS

11 5 - LA PARTICIPATION DES HABITANTS GENÈSE Le projet envisagé diffère des «opérations d habitat participatif» que l on a pu observer ces dernières années, dans la mesure où, ici, un collectif d habitant ne préexiste pas et l habitat proposé ne peut être que locatif. C est bien la Friche Belle de Mai qui, dans le cadre de la mission d intérêt général qui lui a été confiée par les collectivités publiques à travers son bail emphytéotique, est initiatrice et garante du projet. Elle met en place une étude sociologique sur «le désir d habiter» avec un enjeu analytique (l exploration des aspirations et désirs profonds d habiter, les représentations liées à l «habiter» dans le quartier, la projection d un modèle idéal) et un enjeu méthodologique (préfiguration d une recherche élargie). TEMPS 1 La participation sera envisagée en premier lieu comme un échange collaboratif entre la S.C.I.C. et toute personne intéressée par ce type de démarche, poursuivant celui entamé depuis le début de l année, et un collectif d habitants impliqués se constituant peu à peu. La phase d initiation de ce processus participatif sera conduite par la S.C.I.C. accompagnée d opérateurs professionnels (architectes, urbanistes, artistes,...) qui assureraient «l activation du lieu pour la création du collectif des habitants». Ils seraient en charge de l organisation d ateliers, de conférences, de moments artistiques et festifs autour de l habitat, de l architecture, du vivre ensemble afin de favoriser une dynamique collective sur ce projet. TEMPS 2 Ensuite, au sein d une association collégiale réunissant bailleur, habitants et SCIC, seront décidées les grandes orientations économiques, juridiques et urbaines du projet. Individuellement, les habitants co-conçoivent leur logement, les espaces partagés, et les choix architecturaux d ensemble. Ils organisent les temps de préfiguration et d ouverture au quartier. Ils participent à la construction. Un accompagnateur (AMO) spécialisé en conduite de projets d habitat participatif accompagnera d un point de vue méthodologique la création du collectif puis sa «structuration» (association, coopérative ) avec notamment : la rédaction d une charte et une convention SCIC/Bailleur/Collectif habitants. Cet AMO interviendra pendant toute la durée du projet et pourrait assurer également des missions d accompagnement juridique et financier si besoin.

12 6 - METHODES MONTAGE ÉTUDES CHANTIER - Durant cette période de pré-programmation, mener de front la création d un collectif d habitants, les premières pistes du projet architectural et le montage juridique et financier de l ensemble. Le financement de ces travaux devra être obtenu hors du circuit classique : aides des collectivités (Région PACA, CUMPM, PUCA, Fondation de France, pour l innovation. - Réaliser sur le site une permanence de l équipe projet, du montage à la fin du chantier. Un lieu habitable dans lequel sera préfiguré l état d esprit du projet en train de se faire. Par exemple ouvrir un appartement témoin» dans une villa existante et y installer la maison du projet. - Proposer un projet volumétrique dès le commencement de la faisabilité sous forme de maquette. Il servira à quantifier les possibles et à rassembler les participants. Il devra être assez souple et totalement transformable pour s adapter aux rencontres et aux temps de montage. Il mettra à l épreuve la faisabilité et son évolution pour définir le programme de l opération. - Désigner une maîtrise d œuvre de conception qui devra s adapter aux besoins, aux possibilités et aux envies de chaque foyer tout en gardant une vision de l intérêt général. Elle assurera une permanence dans la maison du projet. - Par l organisation de temps forts, festifs et culturels, ce lieu doit s ouvrir au quartier et aux résidents de La Friche. Il rassemblera ainsi des futurs habitants, des représentants ou tout simplement de personnes impliquées. Ce groupe à géométrie variable assurera la maîtrise d usage du projet puis, plus tard, son fonctionnement. - Permettre qu au sein du chantier en cours se côtoient ceux qui construisent, ceux qui résident et ceux qui habiteront. Il sera ouvert au public et des actions culturelles continueront à y être programmées. Une part importante de la construction sera réservée à l insertion et à la formation pour lesquelles les futurs habitants seront sollicités en priorité.

13 7 - PRINCIPES DU SCHEMA PROGRAMMATIQUE PROGRAMME ENVISAGE VILLA 2013 NOUVELLE CONSTRUCTION - 15 à 20 logements sociaux (niveaux PLAI/PLUS/PLS) - 5 à 10 logements étudiants / jeunes travailleurs - 10 unités d hébergements pour des artistes en résidence à la Friche. La villa 2013 sera aménagée pour accueillir les logements étudiants et les résidences d artistes de La Friche. Les programmes pourraient être séparés mais il serait plus intéressant de les mêler. Le fonctionnement et les usages seront parfaitement compatibles et enrichissants. - Une extension de la villa 2013 pourra être étudiée soit à l ouest soit à l est de celle-ci. - Une nouvelle construction sera proposée en front de rue François Simon. Elle regroupera un programme mixte de logements locatifs fortement ouverts à la participation des habitants. - Cette dernière s alignera au nord et au sud sur les emprises des villas existantes, formant ainsi une 3ème villa. Elle sera l occasion d une requalification de la rue en partenariat avec les collectivités. En hauteur, elle sera limitée par le toit de la villa des auteurs. - Cet immeuble-villa pourra être dans un premier temps conçu comme une grande étagère faite de plateaux sur lesquels pourront être implantés de manière libre des constructions fixe à haute qualité environnementales et d autres plus légères, laissant place à l autoconstruction et à la modularité du bâti.

14 8 - EMPRISE GENERALE NGF Hauteur Panorama Requalifiaction de la limite Gabarit Villas 13 m Plateau 70 m² 13mx5m Distance minimale par rapport aux voiries + 76 NGF +28 m Distance minimale entre bâtiments sur une même propriété Distance minimale pour passage BMPM vers la crèche Plateau : 290 m² 22m x13 m Plateau : 120 m² 11m x11m

15 9 - PLANNING TEMPS 1 6 mois COLLECTIF D HABITANTS TEMPS 2 4 mois PRE-PROGRAMME MOE TEMPS 3 4 mois PROGRAMME TEMPS 4 7 mois CONCEPTION DU PROJET / FIANCEMENT TEMPS 5 3 mois ENTREPRISES TEMPS 5 3 mois CHANTIER Temps et chiffrage Temps 1 Constitution d'un collectif d'habitant autours d'une maison de projet: 6 mois Janvier 2015 Juin 2015 Temps 2 Réalisation d'un préprogramme par le collectif 4 mois Septembre 2015 d'habitant, le comité de pilotage et les experts associés Décembre 2015 (juriste, architecte, participatif) Temps 3 Désignation d'un maître d'œuvre et mise au point du programme définitif 4 mois Janvier 2016 Avril 2016 Temps 4 Conception du projet par le maître d'œuvre Finalisation du financement 7 mois Mai 2016 Déc 2016 Temps 5 Consultation des entreprises et commandes 3 mois Janvier 2017 Mars 2017 Temps 6 Chantier de construction Constitution de l'association d'habitants mois Avril 2017 Mai 2018 TOTAL 3 ans et 6 mois Eté 2018

16 Avec le soutien de : la Région PACA, la CUMPM, la Ville de Marseille, la Caisse des Dépôts et consignations.

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF :

INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : INNOVATION ET HABITAT PARTICIPATIF : Complément au chapitre VII «Valorisation du Patrimoine Régional et Projets Innovants» du cadre d intervention régional sur l habitat et le logement, adopté par délibération

Plus en détail

ZAC DES DEUX RIVES. Capitale européenne

ZAC DES DEUX RIVES. Capitale européenne Une zone d aménagement concerté Pour développer la ville Le projet urbain Deux-Rives s étend du Heyritz jusqu à Kehl. Il est composé de plusieurs opérations dont les principales sont en cours de réalisation

Plus en détail

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES

REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES REQUALIFICATION DE ZONES D ACTIVITES Le Schéma Régional de Développement Economique prévoit dans son orientation intitulée Promouvoir une attractivité économique durable, axe 5 une stratégie foncière pour

Plus en détail

EcoQuartier VAUBAN BESANCON (25)

EcoQuartier VAUBAN BESANCON (25) BESANCON (25) AMENAGEMENT FONCIER Préambule La ville de Besançon souhaite, à travers la reconversion de la Caserne Vauban, une réalisation exemplaire sous forme d un écoquartier. Ce nouvel aménagement,

Plus en détail

Un projet d habitat convivial, multi-générationnel, écologique et accessible dans le centre de Montpellier

Un projet d habitat convivial, multi-générationnel, écologique et accessible dans le centre de Montpellier La Coopération à tous les étages Un projet d habitat convivial, multi-générationnel, écologique et accessible dans le centre de Montpellier Contact Association loi 1901 «Habiter c est Choisir» Sébastien

Plus en détail

GUIDE COMMERCE MARS 2013

GUIDE COMMERCE MARS 2013 MARS 2013 GUIDE COMMERCE GUIDE COMMERCE SOMMAIRE... 1 PREAMBULE : STATUT DU DOCUMENT... 3 OBJECTIF 1 : RAPPROCHER LES LIEUX DE CONSOMMATION DES LIEUX D HABITAT... 5 OBJECTIF 2 : REEQUILIBRER LA REPARTITION

Plus en détail

FRICHE LA BELLE DE MAI MARSEILLE

FRICHE LA BELLE DE MAI MARSEILLE FRICHE LA BELLE DE MAI MARSEILLE MISSION DE MISE A JOUR DU SCHEMA DIRECTEUR «JAMAIS 2 SANS 3» PHASE 03 Février 2014 SCIC SA FRICHE LA BELLE DE MAI LA FRICHE LA BELLE DE MAI www.lafriche.org 41 rue Jobin

Plus en détail

Habitats groupés habitats coopératifs

Habitats groupés habitats coopératifs Habitats groupés habitats coopératifs construire sa maison dans une démarche de développement durable Le terme d habitat groupé renvoie plus à une manière d habiter qu à une typologie d habitat à proprement

Plus en détail

Fleur PELLERIN Ministre de la Culture et de la Communication. Patrick KANNER Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports

Fleur PELLERIN Ministre de la Culture et de la Communication. Patrick KANNER Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports Fleur PELLERIN Ministre de la Culture et de la Communication et Patrick KANNER Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports Grand programme de service civique dédié à la culture «Citoyens de la culture»

Plus en détail

Histoire. En remontant le fil de l histoire...

Histoire. En remontant le fil de l histoire... Histoire En remontant le fil de l histoire... Chronologie 2000 : Proposition d un écoquartier sur l îlot Lombardie 2001 : Elections municipales 2003 : Toujours pas de projet d ensemble 2004 : Arrivée de

Plus en détail

Réseau des Opérateurs et Aménageurs Urbains de la Ville Méditerranéenne Durable Un projet urbain moteur de la Métropole.

Réseau des Opérateurs et Aménageurs Urbains de la Ville Méditerranéenne Durable Un projet urbain moteur de la Métropole. Réseau des Opérateurs et Aménageurs Urbains de la Ville Méditerranéenne Durable Un projet urbain moteur de la Métropole 22 octobre 2014 UNE OPERATION DE DEVELOPPEMENT AU CŒUR DE LA METROPOLE Salon Aix

Plus en détail

CONCERTATION PREALABLE

CONCERTATION PREALABLE CONCERTATION PREALABLE PROJET D AMENAGEMENT DU SITE MULTILOM À LOMME REUNION PUBLIQUE 29 SEPTEMBRE 2011 Pôle Aménagement et Habitat Direction Espace Naturel et Urbain Service Développement Urbain et Grands

Plus en détail

Mains d Œuvres lieu pour l imagination artistique et citoyenne Laboratoire d expériences sensibles

Mains d Œuvres lieu pour l imagination artistique et citoyenne Laboratoire d expériences sensibles Mainsd Œuvreslieupourl imaginationartistiqueetcitoyenne Laboratoired expériencessensibles Installé dans l ancien Centre social et sportif des Usines Valeo, un bâtiment de 4000 m2, dans le quartier des

Plus en détail

LE QUARTIER DE GARE Un atout à valoriser! Conférence Permanente du Développement Territorial Région wallonne

LE QUARTIER DE GARE Un atout à valoriser! Conférence Permanente du Développement Territorial Région wallonne LE QUARTIER DE GARE Un atout à valoriser! Conférence Permanente du Développement Territorial Région wallonne La gare, une chance pour la ville ou le village qui l accueille Groupe SNCB Souvent proche du

Plus en détail

ZAC Pompidou Le Mignon à Bois-Colombes (92)

ZAC Pompidou Le Mignon à Bois-Colombes (92) à Bois-Colombes (92) Opération certifiée phase 1 à 4 du SMO Marie Catherine BARIGAULT : Directrice des Services Techniques, Ville de Bois Colombes Skander MEZGAR : Responsable Technique, Montage & Aménagement

Plus en détail

RNHP MARSEILLE 2015 Avant projet

RNHP MARSEILLE 2015 Avant projet Version 26/01/2015 1 RNHP MARSEILLE 2015 Avant projet 1 - Préambule Entre 2010 et 2014, 3 rencontres nationales de l habitat participatif (RNHP) ont été organisées par le mouvement associatif de l habitat

Plus en détail

CITÉ INTERNATIONALE / MAISON DE L INTERNATIONAL

CITÉ INTERNATIONALE / MAISON DE L INTERNATIONAL 25 juin 2013 - Brest CITÉ INTERNATIONALE / MAISON DE L INTERNATIONAL Au cœur de Brest, sur le nouveau quartier emblématique des Capucins en cours de création, un équipement de 3700m² tourné vers l international

Plus en détail

Vénissy, Un nouveau quartier se dessine

Vénissy, Un nouveau quartier se dessine Dossier de Presse Vénissy, Un nouveau quartier se dessine GRAND LYON Marie-Laure OUDJERIT Tel. 04 78 63 40 40 Mél. MOUDJERIT@grandlyon.org SERL - Peggy LECUELLE Tel. 04 72 61 50 39 GSM 06 03 98 55 71 Mél.

Plus en détail

ORIENTATION D AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIÈCE 3-11 SECTEUR GALERIES LAFAYETTE

ORIENTATION D AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIÈCE 3-11 SECTEUR GALERIES LAFAYETTE ORIENTATION D AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIÈCE 3-11 SECTEUR GALERIES LAFAYETTE Photo aérienne Ville d Annecy prise de vue : mai 2008 1 LE SECTEUR GALERIES LAFAYETTE LOCALISATION GÉOGRAPHIQUE DU SECTEUR

Plus en détail

L émergence des «éco-quartiers» regroupant secteurs résidentiel et tertiaire

L émergence des «éco-quartiers» regroupant secteurs résidentiel et tertiaire LES FOCUS DE DEVELOPPEMENT CONSTRUCTION L émergence des «éco-quartiers» regroupant secteurs résidentiel et tertiaire Espace Gallieni - 150 rue Gallieni - 92100 BOULOGNE-BILLANCOURT - France Tél : 33 01

Plus en détail

L ambition de la qualité urbaine dans la reconquête de l habitat ancien

L ambition de la qualité urbaine dans la reconquête de l habitat ancien Les Quartiers Crêt de Roc et Tarentaize-Beaubrun, dans le dossier ANRU de Saint Etienne L ambition de la qualité urbaine dans la reconquête de l habitat ancien La stratégie habitat de la Ville de Saint

Plus en détail

ART ET ENVIRONNEMENT

ART ET ENVIRONNEMENT ART ET ENVIRONNEMENT PAYS PORTES DE GASCOGNE GERS Appel à projet Commune d Aubiet «Aménagement du jardin public» 1 SOMMAIRE 1. Le contexte 1.1. Historique du projet 1.2. La perspective d un parcours d

Plus en détail

Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon. Au service des territoires et de leurs habitants

Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon. Au service des territoires et de leurs habitants Midi-Pyrénées et Languedoc-Roussillon Au service des territoires et de leurs habitants Développement et maîtrise d ouvrage : un interlocuteur unique Premier bailleur de France, le groupe SNI est implanté

Plus en détail

La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers

La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers La SEMAEST, opérateur commercial des quartiers De l aménagement urbain au développement économique La SEMAEST, Société d économie mixte de la Ville de Paris, spécialisée dans La SEMAEST, Société d économie

Plus en détail

4 projets d aménagement et de construction primés et distingués, accompagnés par la SELA

4 projets d aménagement et de construction primés et distingués, accompagnés par la SELA 4 projets d aménagement et de construction primés et distingués, accompagnés par la SELA Dossier de Presse Nantes, le 6 janvier 2012 Sommaire Communiqué de presse p. 3 I - Présentation des 4 projets et

Plus en détail

COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU GRAND RODEZ AMENAGEMENT DE LA ZAC COMBAREL

COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU GRAND RODEZ AMENAGEMENT DE LA ZAC COMBAREL COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DU GRAND RODEZ AMENAGEMENT DE LA ZAC COMBAREL COMMUNE DE RODEZ CESSION LOT B1- PROGRAMME IMMOBILIER RESIDENTIEL CONSULTATION DE PROMOTEURS ET D ARCHITECTES PHASE 1- CANDIDATURES

Plus en détail

Région Rhône Alpes Charbonnières les Bains Cession en vue de la reconversion de l ancien siège de la Région

Région Rhône Alpes Charbonnières les Bains Cession en vue de la reconversion de l ancien siège de la Région Région Rhône Alpes Charbonnières les Bains Cession en vue de la reconversion de l ancien siège de la Région CONSULTATION OPERATEURS PHASE 1 Candidatures Règlement de la consultation 12 janvier 2012 SOMMAIRE

Plus en détail

Lauréat du. DUA février 2011. Z.A.C Cœur de Ville. Créer un centre-ville. pour tous. Horizon > 2013

Lauréat du. DUA février 2011. Z.A.C Cœur de Ville. Créer un centre-ville. pour tous. Horizon > 2013 Lauréat du DUA février 2011 Z.A.C Cœur de Ville Créer un centre-ville pour tous Horizon > 2013 Périmètre de la ZAC Cœur de Ville 2 Rappel des objectifs de la ZAC CŒUR DE VILLE Renforcer le Cœur de Ville

Plus en détail

HABITAT GROUPÉ : INTRODUCTION A L AUTOPROMOTION. Les HabILeS Atelier du 12 Avril 2010

HABITAT GROUPÉ : INTRODUCTION A L AUTOPROMOTION. Les HabILeS Atelier du 12 Avril 2010 HABITAT GROUPÉ : INTRODUCTION A L AUTOPROMOTION Les HabILeS Atelier du 12 Avril 2010 Introduction Objet de la présentation De la constitution du groupe A l étude de faisabilité Origine Projet d habitat

Plus en détail

LA STRATÉGIE ÉNERGÉTIQUE? Simple volet d une Stratégie d Entreprise

LA STRATÉGIE ÉNERGÉTIQUE? Simple volet d une Stratégie d Entreprise LA STRATÉGIE ÉNERGÉTIQUE? Simple volet d une Stratégie d Entreprise REVE PROJET Objectifs Moyens Actions Freins Indicateurs Résultats Attentes des parties prenantes Bilan global Diagnostic stratégique

Plus en détail

Réunion publique du 14 Juin 2011. Équo-quartier de la Remise présentation des rendus de l appel à idées

Réunion publique du 14 Juin 2011. Équo-quartier de la Remise présentation des rendus de l appel à idées Réunion publique du 14 Juin 2011 Équoquartier de la Remise présentation des rendus de l appel à idées Les temps du projet de la Remise CONCERTATION pendant toute la phase d élaboration du projet Les temps

Plus en détail

2 ème appel à projets d habitat participatif à Lille sur 6 terrains. Août 2013

2 ème appel à projets d habitat participatif à Lille sur 6 terrains. Août 2013 2 ème appel à projets d habitat participatif à Lille sur 6 terrains Août 2013 Tous les renseignements complémentaires sur cette consultation pourront être obtenus auprès de : Sylvie Leleu, Direction Habitat

Plus en détail

CHARTE DES ECO-QUARTIERS DE LILLE METROPOLE. Présentation de la version votée le 20/12/07

CHARTE DES ECO-QUARTIERS DE LILLE METROPOLE. Présentation de la version votée le 20/12/07 CHARTE DES ECO-QUARTIERS DE LILLE METROPOLE Présentation de la version votée le 20/12/07 Les différents documents La charte : fixe les objectifs et niveaux d excellence pour l éco-quartier => soumis aux

Plus en détail

vers un nouveau quartier

vers un nouveau quartier Les Hauts de Joinville vers un nouveau quartier Ensemble, partageons le projet et concevons l espace public de demain réunion publique jeudi 2 juillet 2009 20h salle Pierre & Jacques Prévert Hôtel de Ville

Plus en détail

Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain. Élaboration des projets de renouvellement urbain dans le cadre des contrats de ville

Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain. Élaboration des projets de renouvellement urbain dans le cadre des contrats de ville Nouveau Programme National de Renouvellement Urbain Élaboration des projets de renouvellement urbain dans le cadre des contrats de ville François Pupponi, Président de l Agence Nationale pour la Rénovation

Plus en détail

Paris Nord Est Élargi Ordener Poissonniers Dépôt Chapelle

Paris Nord Est Élargi Ordener Poissonniers Dépôt Chapelle Paris Nord Est Élargi Ordener Poissonniers Dépôt Chapelle 24.09.2015 DIRECTION DE L URBANISME, VILLE DE PARIS GROUPEMENT FRANÇOIS LECLERCQ - GÜLLER GÜLLER - ACADIE BASE - VILLE ET TRANSPORTS EN ILE DE

Plus en détail

Grand Projet de Ville d Orléans

Grand Projet de Ville d Orléans Grand Projet de Ville d Orléans quartier de La Source La Gestion Urbaine de Proximité Signature d un convention de Gestion urbaine de proximité autour de 7 thématiques 1 - Veiller à la qualité des investissements

Plus en détail

Appel à projets logement innovant pour les jeunes

Appel à projets logement innovant pour les jeunes Annexe 2 Appel à projets logement innovant pour les jeunes 2015 Objectifs de l appel à projets Dans sa charte d'engagement pour les jeunes, la Région a fait des questions de logement des jeunes une des

Plus en détail

Inauguration du programme Gambetta Mardi 10 novembre 2015

Inauguration du programme Gambetta Mardi 10 novembre 2015 Inauguration du programme Gambetta Mardi 10 novembre 2015 Aujourd hui, Nantes Habitat inaugure le programme neuf «Gambetta» composé de 56 logements locatifs sociaux, de 4 locaux d activités, une résidence

Plus en détail

DES LOGEMENTS ECOLOGIQUES, ACCESSIBLES, CONFORTABLES, PERFORMANTS ET MOINS CHERS, CONSTRUITS PAR DES JEUNES EN FORMATION

DES LOGEMENTS ECOLOGIQUES, ACCESSIBLES, CONFORTABLES, PERFORMANTS ET MOINS CHERS, CONSTRUITS PAR DES JEUNES EN FORMATION DES LOGEMENTS ECOLOGIQUES, ACCESSIBLES, CONFORTABLES, PERFORMANTS ET MOINS CHERS, CONSTRUITS PAR DES JEUNES EN FORMATION INTRODUCTION Comment peut-on se loger et se nourrir quand on n a plus d argent,

Plus en détail

DISCOURS de Sylvia PINEL

DISCOURS de Sylvia PINEL Cabinet de la Ministre du Logement, de l Egalité des territoires et de la Ruralité Seul le prononcé fait foi Paris, le mardi 26 mai 2015 DISCOURS de Sylvia PINEL Lancement du nouveau cadre de référence

Plus en détail

Livret d accompagnement

Livret d accompagnement Livret d accompagnement Bien penser son projet... Construire ensemble le patrimoine de demain... Sommaire Qui êtes-vous? Quelle maison imaginez-vous? Premiers pas sur le terrain Les caractéristiques du

Plus en détail

Inventaire des techniques dispositifs et pratiques mobilisables pour le plan Ville durable PACA. Hautes-Alpes

Inventaire des techniques dispositifs et pratiques mobilisables pour le plan Ville durable PACA. Hautes-Alpes Inventaire des techniques dispositifs et pratiques mobilisables pour le plan Ville durable PACA Hautes-Alpes 27 Eco quartier durable Gap (05) Contexte et enjeux du projet L opération du Petit séminaire

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Rénovation Urbaine des Moulins Le quartier des Moulins se transforme!

DOSSIER DE PRESSE Rénovation Urbaine des Moulins Le quartier des Moulins se transforme! DOSSIER DE PRESSE Rénovation Urbaine des Moulins Le quartier des Moulins se transforme! Contacts Presse Ville de Nice / NCA : Emmanuelle Gantié 04 97 13 42 12 emmanuelle.gantie@nicecotedazur.org Elodie

Plus en détail

Commission de quartier. Réunion publique SAINT SIMON. Jeudi 18 octobre 2012

Commission de quartier. Réunion publique SAINT SIMON. Jeudi 18 octobre 2012 Commission de quartier SAINT SIMON Réunion publique Jeudi 18 octobre 2012 Au programme ce soir Présentation des travaux de rénovation de la salle associative Saint Simon Présentation du projet de jardin

Plus en détail

L expérimentation centre-bourg

L expérimentation centre-bourg MCRenard, Etablissement Public Foncier de Bretagne L expérimentation centre-bourg Rencontres nationales énergie et territoires ruraux TEPOS Sommaire 1.La centralité remise en question à Josselin, et ailleurs

Plus en détail

Programmation des Equipements socio-culturels. [ références ]

Programmation des Equipements socio-culturels. [ références ] Equipements socio-culturels [ références ] en démarche Haute Qualité Environnementale 2008-2009 Construction d un équipement culturel Brignais (69) en équipe avec Dicobat (Economiste de la construction)

Plus en détail

1-1 Saint-Étienne-du-Bois - 2 465 habitants Créer un espace public fédérateur Création d une médiathèque, de 18 logements locatifs, 4 logements en accession et 4 commerces. Donner une «place» au centre-bourg.

Plus en détail

CONSULTATION PROMOTEURS POUR LA REALISATION D UNE OPERATION DE CONSTRUCTION DE LOGEMENTS ET DE COMMERCES

CONSULTATION PROMOTEURS POUR LA REALISATION D UNE OPERATION DE CONSTRUCTION DE LOGEMENTS ET DE COMMERCES REGLEMENT DU CONCOURS Maître d'ouvrage : Ville de Bruyères-Le-Châtel 2 rue des Vignes 91 680 Bruyères-Le-Châtel Objet de la consultation : CONSULTATION PROMOTEURS POUR LA REALISATION D UNE OPERATION DE

Plus en détail

Atelier de concertation - Equipements

Atelier de concertation - Equipements Atelier de concertation - Equipements 1 juillet 2013 Le groupe scolaire Henri Wallon Au sein d une vaste emprise, incluant l école maternelle Châteaubriant. 9 classes maternelles / 21 classes élémentaires

Plus en détail

LA ZAC de Bonne à Grenoble Collection images. Photographies: Eric Bernath / Cahier n 1

LA ZAC de Bonne à Grenoble Collection images. Photographies: Eric Bernath / Cahier n 1 LA ZAC de Bonne à Grenoble Collection images Photographies: Eric Bernath / Cahier n 1 Collection images - La ZAC de Bonne à Grenoble - Eric Bernath Juin 2011 Ministère de l'ecologie, du Développement Durable,

Plus en détail

PLAQUETTE DE PRÉSENTATION

PLAQUETTE DE PRÉSENTATION PLAQUETTE DE PRÉSENTATION CABINET AUBRY & GUIGUET PROGRAMMATION AUBRY & GUIGUET - PROGRAMMATION est un cabinet de conseils et d études spécialisé dans l assistance à la Maîtrise d Ouvrage pour la définition

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURES POUR DES PROJETS EN HABITAT PARTICIPATIF A LILLE DOSSIER DE CANDIDATURE

APPEL A CANDIDATURES POUR DES PROJETS EN HABITAT PARTICIPATIF A LILLE DOSSIER DE CANDIDATURE APPEL A CANDIDATURES POUR DES PROJETS EN HABITAT PARTICIPATIF A LILLE DOSSIER DE CANDIDATURE Les dossiers de groupes constitués devront être adressés au : Service Habitat Hôtel de Ville, place Augustin

Plus en détail

Accueil délégation Club FNAU «projet urbain» Jeudi 20 et vendredi 21 mars 2014. L urbanisme lyonnais à travers la réalisation de projets diversifiées

Accueil délégation Club FNAU «projet urbain» Jeudi 20 et vendredi 21 mars 2014. L urbanisme lyonnais à travers la réalisation de projets diversifiées Accueil délégation Club FNAU «projet urbain» Jeudi 20 et vendredi 21 mars 2014 L urbanisme lyonnais à travers la réalisation de projets diversifiées PROGRAMME Jeudi 20 mars 9h 9h30 10h45 12h15 13h30 14h30

Plus en détail

PROJET. La Duchère. Entrepreneurs. La Duchère, un territoire à la hauteur de vos projets

PROJET. La Duchère. Entrepreneurs. La Duchère, un territoire à la hauteur de vos projets PROJET Lyon PROJET Lyon La Duchère La Duchère Entrepreneurs La Duchère, un territoire à la hauteur de vos projets Sur la 3 e colline de Lyon un site accessible, un quartier attractif Au nord-ouest de Lyon,

Plus en détail

APPEL À PROJET 2015 NOAILLES MARSEILLE 1 E

APPEL À PROJET 2015 NOAILLES MARSEILLE 1 E édition #6 APPEL À PROJET 2015 NOAILLES MARSEILLE 1 E L association Les Têtes de l Art est spécialisée dans l accompagnement de projets artistiques pluridisciplinaires participatifs. Depuis 2010 elle porte

Plus en détail

Appel à projets. Habitat, développement social et territoires. Avec le soutien de la Fondation JM.Bruneau. Mécénat Économie et Solidarités

Appel à projets. Habitat, développement social et territoires. Avec le soutien de la Fondation JM.Bruneau. Mécénat Économie et Solidarités Appel à projets 2011 Habitat, développement social et territoires Avec le soutien de la Fondation JM.Bruneau Dates limites de retour des dossiers : 21 mars et 12 septembre 2011 Mécénat Économie et Solidarités

Plus en détail

L exemple du quartier Terres Neuves à Bègles (Gironde)

L exemple du quartier Terres Neuves à Bègles (Gironde) Forum inter régional r des acteurs de la rénovation urbaine Atelier professionnel La conduite d un d projet commercial ou économique dans un quartier en rénovation r urbaine L exemple du quartier Terres

Plus en détail

Plan de présentation PROJETS EXEMPLAIRES :

Plan de présentation PROJETS EXEMPLAIRES : Plan de présentation PROJETS EXEMPLAIRES : 1. - VENISE 2. - GRENOBLE 3. - BORDEAUX 4. - BERLIN 5. - STRASBOURG 6. - COPENHAGUE 7. - ALMERE 1e ÉTAPE VENISE QUARTIER JUNGHANS ÎLE DE LA GIUDECCA VENISE QUARTIER

Plus en détail

LA MOI / UN OUTIL EFFICACE ET ADAPTE POUR LE DROIT AU LOGEMENT. Une réponse. pour les ménages. La Maîtrise d ouvrage d insertion

LA MOI / UN OUTIL EFFICACE ET ADAPTE POUR LE DROIT AU LOGEMENT. Une réponse. pour les ménages. La Maîtrise d ouvrage d insertion u La Maîtrise d ouvrage d insertion LA MOI / UN OUTIL EFFICACE ET ADAPTE POUR LE DROIT AU LOGEMENT Une réponse u pour les ménages qui n entrent pas dans les standards habituels du logement social. La Maîtrise

Plus en détail

APPEL À RESIDENCE 2015 NOAILLES MARSEILLE 1 E

APPEL À RESIDENCE 2015 NOAILLES MARSEILLE 1 E édition #6 APPEL À RESIDENCE 2015 NOAILLES MARSEILLE 1 E L association Les Têtes de l Art est spécialisée dans l accompagnement de projets artistiques pluridisciplinaires participatifs. Depuis 2010 elle

Plus en détail

Quoi? Une friche industrielle réhabilitée. Les anciens établissements Cannelle

Quoi? Une friche industrielle réhabilitée. Les anciens établissements Cannelle Quoi? Une friche industrielle réhabilitée Les anciens établissements Cannelle En 1945, la famille Cannelle, originaire du territoire de Belfort, décide de s installer en bord de Loire port des Noues, afin

Plus en détail

Urbanisme Durable BILAN. AEU & Quartiers Durables

Urbanisme Durable BILAN. AEU & Quartiers Durables Urbanisme Durable BILAN AEU & Quartiers Durables Historique Un accompagnement commun entre l ADEME et le Conseil Régional de Lorraine dans le cadre du CPER 2007-2013 Pour le Conseil Régional : 2007-2011

Plus en détail

URBANITES! Lausanne, 16 février 2015!

URBANITES! Lausanne, 16 février 2015! URBANITES Lausanne, 16 février 2015 Urbanistes dans la ville : enjeux de la formation savoirs, savoir-faire, savoir dire Antonio Da Cunha Professeur ordinaire Institut de géographie et durabilité Faculté

Plus en détail

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal

AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015. La Madeleine. Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal AMÉNAGEMENT & HABITAT DOSSIER DE CONCERTATION 2015 La Madeleine Reconversion de l ancienne chaufferie «Huet» en équipement culturel municipal Sommaire I - Introduction - Le contexte : un ancien bâtiment

Plus en détail

SNI Sud-Ouest opérateur immobilier globai au service de l intérêt général

SNI Sud-Ouest opérateur immobilier globai au service de l intérêt général SNI Sud-Ouest opérateur immobilier globai au service de l intérêt général octobre 2014 Talence (33) - Santillane Toulouse (31) Les Platanes Talence (33) - Santillane Toulouse (31) Clos St Cyprien L Etablissement

Plus en détail

Conduite du Projet de Rénovation Urbaine de Montauban. Forum ANRU du 28 mars 2006

Conduite du Projet de Rénovation Urbaine de Montauban. Forum ANRU du 28 mars 2006 Conduite du Projet de Rénovation Urbaine de Montauban Forum ANRU du 28 mars 2006 1 Préambule Montauban, face à un enjeu classique : devenir une banlieue de Toulouse ou s affirmer comme pôle d équilibre

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE AOÛT 2014

DOSSIER DE PRESSE AOÛT 2014 DOSSIER DE PRESSE AOÛT 2014 SOMMAIRE Le projet du Centre National de la Construction Paille MOT DE LA PRÉSIDENTE p.1 La maison Feuillette, patrimoine à valeur écologique p.2 PROMOUVOIR, VALORISER ET EXPÉRIMENTER

Plus en détail

3. Contexte foncier et politique de l habitat et du logement à Aubagne

3. Contexte foncier et politique de l habitat et du logement à Aubagne Une coopérative d habitants à vocation sociale en autoréhabilitation accompagnée à Aubagne Note d opportunité pour l étude de faisabilité (réactualisation juin 2012) 1. Résumé du projet L objectif de ce

Plus en détail

Jeudi 4 juin 2015 Ville de Rennes (DQNE) / Bertrand Gaudin Participation et renouvellement urbain USH / Resoville Le Musée Ephémère du Balleroy

Jeudi 4 juin 2015 Ville de Rennes (DQNE) / Bertrand Gaudin Participation et renouvellement urbain USH / Resoville Le Musée Ephémère du Balleroy Jeudi 4 juin 2015 Ville de Rennes (DQNE) / Bertrand Gaudin Participation et renouvellement urbain USH / Resoville Le Musée Ephémère du Balleroy Un projet culturel pour faire vivre le projet urbain Le contexte

Plus en détail

ORGANISATION DES POINTS D ETAPE

ORGANISATION DES POINTS D ETAPE Projet de note méthodologique ANRU Janvier 2008 ORGANISATION DES POINTS D ETAPE Note méthodologique 1. PRESENTATION GENERALE 1. Enjeux et objectifs des points d étape Les points d étape, réalisés deux

Plus en détail

SYNTHESE DES 4 SEANCES DE TRAVAIL DE L ATELIER DES GARGUES : QUEL QUARTIER DURABLE POUR LE SECTEUR DES GARGUES?

SYNTHESE DES 4 SEANCES DE TRAVAIL DE L ATELIER DES GARGUES : QUEL QUARTIER DURABLE POUR LE SECTEUR DES GARGUES? SYNTHESE DES 4 SEANCES DE TRAVAIL DE L ATELIER DES GARGUES : Densité et forme urbaine Mixité, autonomie d organisation Ressources, énergie, déchets Mobilité et déplacements QUEL QUARTIER DURABLE POUR LE

Plus en détail

Liste des projets présélectionnés dans le cadre de l appel à projets pour une Architecture de la transformation

Liste des projets présélectionnés dans le cadre de l appel à projets pour une Architecture de la transformation Liste des projets présélectionnés dans le cadre de l appel à projets pour une Architecture de la transformation Bailleur Objet du projet / réhabili Lieu Synthèse de l objectif et des enjeux Actis Construction

Plus en détail

Rhône-Alpes et Auvergne. Au service des territoires et de leurs habitants

Rhône-Alpes et Auvergne. Au service des territoires et de leurs habitants Rhône-Alpes et Auvergne Au service des territoires et de leurs habitants Développement et maîtrise d ouvrage : un interlocuteur unique Premier bailleur de France, le groupe SNI est implanté sur l ensemble

Plus en détail

MINISTERE DU LOGEMENT ET LA VILLE

MINISTERE DU LOGEMENT ET LA VILLE MINISTERE DU LOGEMENT ET LA VILLE PROJET DE LOI DE FINANCES INITIALE POUR 2008 Assemblée Nationale Commission des finances, de l'économie générale et du plan MISSION VILLE ET LOGEMENT PROGRAMME «DEVELOPPEMENT

Plus en détail

Dossier d information

Dossier d information Adaptation des stations existantes de la ligne p Informez - vous et donnez votre avis Dossier d information Enquête publique du 17 octobre au 22 novembre 2013 www.adapter-les-stations-de-la-ligne-14.com

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE SUBVENTION OPERATION DE LOGEMENT SOCIAL

FORMULAIRE DE DEMANDE DE SUBVENTION OPERATION DE LOGEMENT SOCIAL FORMULAIRE DE DEMANDE DE SUBVENTION OPERATION DE LOGEMENT SOCIAL 1- Construction Neuve 2- Acquisition-Amélioration 3- Réhabilitation Adresse complète de l opération PARTIE RÉSERVÉE À METZ METROPOLE Instructeur

Plus en détail

Atelier 2 L habitat participatif ou coopératif

Atelier 2 L habitat participatif ou coopératif Atelier 2 L habitat participatif ou coopératif L habitat participatif ou coopératif : de quoi parle t-on? Des groupes d habitants qui se constituent autour de «valeurs» et d une «vision commune» : écologie,

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES I. PREAMBULE. a) Le contexte

CAHIER DES CHARGES I. PREAMBULE. a) Le contexte CAHIER DES CHARGES Aménagement d un pôle réunissant commerces de proximité, de services dans le domaine de la santé et d un programme d habitat diversifié. I. PREAMBULE a) Le contexte Suite à la révision

Plus en détail

INVENTONS LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE

INVENTONS LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE EN SEM BLE... NOTRE VISION_ LES ACQUIS DE L EXPÉRIENCE. Les équipes de La SARA connaissent parfaitement le territoire de l agglomération angevine... par définition. En effet, nous intervenons sur les opérations

Plus en détail

Réinventer les territoires périurbains avec leurs gares

Réinventer les territoires périurbains avec leurs gares Réinventer les territoires périurbains avec leurs gares Lyon - 8 novembre 2013 CONCEVOIR ET MENER A BIEN LE PROJET URBAIN AUTOUR DES GARES TER EXEMPLE DU RÉAMÉNAGEMENT DU QUARTIER DE LA GARE D ARMENTIÈRES

Plus en détail

Réussir le projet d aménagement

Réussir le projet d aménagement Réussir le projet d aménagement SE DONNER LES MOYENS DE LA RÉUSSITE O RGANISER LA MAÎTRISE D OUVRAGE Une maîtrise d ouvrage forte et bien organisée est indispensable à la réussite de l opération. Elle

Plus en détail

LE PLAN LOCAL D URBANISME

LE PLAN LOCAL D URBANISME LE PLAN LOCAL D URBANISME PRESENTATION DU 4 février 2009 Conseil Municipal LE DOCUMENT ACTUEL: LE POS PLAN D OCCUPATION DES SOLS: Issu de la Loi d Orientation Foncière du 30 Décembre 1967, les POS fixe

Plus en détail

L auto-éco-construction accompagnée pour l accession à la propriété des ménages modestes. Réunion d information le 16 novembre 2012

L auto-éco-construction accompagnée pour l accession à la propriété des ménages modestes. Réunion d information le 16 novembre 2012 L auto-éco-construction accompagnée pour l accession à la propriété des ménages modestes Réunion d information le 16 novembre 2012 1. Introduction générale 2. Projection du film «Auto-construction accompagnée

Plus en détail

Règlement de consultation

Règlement de consultation CAHIER DES CHARGES SOMMAIRE Règlement de consultation... p 3 à 10 Un engagement politique pour un habitat conforme aux aspirations de tous L habitat participatif, une démarche collective pour un logement

Plus en détail

L HABITAT PARTICIPATIF UNE RÉPONSE POUR L HABITAT 2.0

L HABITAT PARTICIPATIF UNE RÉPONSE POUR L HABITAT 2.0 Communiqué de presse Paris, le 25 mars 2015 L HABITAT PARTICIPATIF UNE RÉPONSE POUR L HABITAT 2.0 SUR L ÎLE-SAINT-DENIS (93), L ARCHE EN L ÎLE INVENTE UN MODÈLE POUR L HABITAT DE DEMAIN EN RUPTURE AVEC

Plus en détail

Dossier de Presse Dossier de Presse DUNKERQUE Pose de la Pre Pose de la Pr mière emièr Pierre e Pierr Le 20 Septembre Le 20 Septembr

Dossier de Presse Dossier de Presse DUNKERQUE Pose de la Pre Pose de la Pr mière emièr Pierre e Pierr Le 20 Septembre Le 20 Septembr Dossier de Presse Pose de la Première Pierre Le 20 Septembre DUNKERQUE Images non contractuelles Sommaire 1 - Présentation du projet 2 - Historique 3 - Localisation et accès 4 - Un projet mixte 5 - La

Plus en détail

Les mesures pour relancer la construction de logements

Les mesures pour relancer la construction de logements Les mesures pour relancer la construction de logements Janvier 2015 Le logement est devenu, pour la plupart des Français, cher et difficilement accessible. Le secteur de la construction traverse une grave

Plus en détail

Les mesures pour relancer la construction de logements

Les mesures pour relancer la construction de logements Les mesures pour relancer la construction de logements Novembre 2014 L e logement représente aujourd hui un des trois premiers postes du budget des ménages. Il est devenu, pour la plupart des Français,

Plus en détail

ETUDE URBAINE ET PAYSAGERE PRE-OPERATIONNELLE DU CŒUR DE LANSLEVILLARD, DU QUARTIER DE LA MAIRIE ET DE LA RUE ST ROCH

ETUDE URBAINE ET PAYSAGERE PRE-OPERATIONNELLE DU CŒUR DE LANSLEVILLARD, DU QUARTIER DE LA MAIRIE ET DE LA RUE ST ROCH CAHIER DES CHARGES Commune de Lanslevillard MAI 2013 ETUDE URBAINE ET PAYSAGERE PRE-OPERATIONNELLE DU CŒUR DE LANSLEVILLARD, DU QUARTIER DE LA MAIRIE ET DE LA RUE ST ROCH SOMMAIRE 1/ Modalités d intervention

Plus en détail

Chiffres d affaire : 2013 : 6 811 045 H.T. 2012 : 6 892 349 H.T. 2011 : 6 787 743 H.T.

Chiffres d affaire : 2013 : 6 811 045 H.T. 2012 : 6 892 349 H.T. 2011 : 6 787 743 H.T. [LOGEMENTS] LYON - 50 allée des Cyprès BP 34 69579 Limonest Cedex PARIS - 37-39 avenue Ledru Rollin 75012 Paris www.archigroup.fr Grâce à l expérience et l expertise de notre équipe pluridisciplinaire,

Plus en détail

Montbéliard Cinq réalisations pour vivre la ville autrement

Montbéliard Cinq réalisations pour vivre la ville autrement Montbéliard Cinq réalisations pour vivre la ville autrement A r r e t s u r i m a g e s 2 Montbéliard Cinq réalisations pour vivre la ville autrement Sommaire : La Halle couverte p 5 à 11 Les Jardins familiaux

Plus en détail

DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES HOTELS D ENTREPRISES

DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES HOTELS D ENTREPRISES CAHIER DES CHARGES DISPOSITIF RÉGIONAL ET DEPARTEMENTAL EN FAVEUR DES HOTELS D ENTREPRISES Rappel du cadre général d intervention des 3 collectivités : Dans le prolongement du Schéma Régional de Développement

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL SUR LA SITUATION EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

RAPPORT ANNUEL SUR LA SITUATION EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE RAPPORT ANNUEL SUR LA SITUATION EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE Edition 2015 Juillet 2015 Document Grand Public 83, rue du Mail - CS 80011-49020 ANGERS Cedex 02 Tél. : www.angers.fr 02 41 22 32 30

Plus en détail

Les montages juridiques et financiers de. Contact : plevy@regain-hg.org

Les montages juridiques et financiers de. Contact : plevy@regain-hg.org Les montages juridiques et financiers de projets d habitat groupés Contact : plevy@regain-hg.org Ce qu on va voir 1. Quelques questions à se poser 2. Les montages en copropriété 3. Les montages en SCI

Plus en détail

Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc

Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc Activité Travaux d isolation et de finitions (peinture, revêtements, plâtrerie, ) Parc PNR Monts d Ardèche 1-Dynamique du marché Caractéristiques du secteur d activité et perspectives (au niveau national)

Plus en détail

BATIMENTS A ENERGIE POSITIVE

BATIMENTS A ENERGIE POSITIVE Mars 2012 BATIMENTS A ENERGIE POSITIVE Appel à candidatures auprès de collectivités territoriales, d aménageurs et de maîtres d ouvrage Remise des propositions Lundi 11 juin 2012 L innovation dans l architecture

Plus en détail

La Communauté urbaine de Dunkerque au service du logement social et de la rénovation de l habitat privé

La Communauté urbaine de Dunkerque au service du logement social et de la rénovation de l habitat privé Communiqué de Presse Dunkerque, lundi 4 avril 2005 La Communauté urbaine de Dunkerque au service du logement social et de la rénovation de l habitat privé Michel Delebarre, Ancien Ministre d Etat, Député-Maire

Plus en détail

8 maisons de village à Saint Clément des Baleines I L E D E R É

8 maisons de village à Saint Clément des Baleines I L E D E R É 8 maisons de village à Saint Clément des Baleines I L E D E R É Les Villageoises Sur la route du Phare, à la pointe de l île, découvrez Saint Clément des Baleines, le plus préservé des villages rhétais.

Plus en détail

les actions de participation dans les projets d aménagement

les actions de participation dans les projets d aménagement Séminaire de travail du 5 juin 2014 les actions de participation dans les projets d aménagement Sélection d actions menées à Marseille Ces dernières années, la mise en oeuvre des projets de rénovation

Plus en détail