PARTAGER LES CONNAISSANCES POUR UNE PÊCHE DURABLE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "PARTAGER LES CONNAISSANCES POUR UNE PÊCHE DURABLE"

Transcription

1 CCR.S ComEX DOC7 PARTAGER LES CONNAISSANCES POUR UNE PÊCHE DURABLE RAPPORT D AVANCEMENT DU PROJET GEPETO ÉTABLI À L ATTENTION DU COMITÉ EXÉCUTIF DU CCR- S 1. RAPPEL DES OBJECTIFS 2. MÉTHODOLOGIE DE TRAVAIL 3. FEUILLE DE ROUTE POUR LE PROJET ET ÉTUDES DE CAS a. Feuille de route b. Études de cas 4. ÉVÉNEMENTS MAJEURS a. Cartographie b. Page web c. Identification des études de cas 5. COORDINATION TECHNIQUE 6. COMMUNICATION RAPPEL DES OBJECTIFS Les objectifs généraux du projet sont les suivants : Élaborer des propositions pour la gestion des pêcheries à long terme. Acquérir des connaissances communes en matière de gestion des pêcheries et développer un modèle de gouvernance qui optimise la coopération entre le secteur de la pêche et les institutions scientifiques. Donner l occasion aux professionnels du secteur de la pêche de faire des propositions sur l avenir de leur métier. Accroître les connaissances des CCR Sud et du CCR concernant les eaux nord- occidentales, afin de renforcer leur rôle en tant qu organes consultatifs pour la Commission Européenne.

2 2. MÉTHODOLOGIE DE TRAVAIL La méthodologie du projet correspond au graphique ci- dessous. Première étape (Work Package 3, assuré par IFREMER), on recueille les données officielles ainsi que les connaissances des pêcheurs pour avoir un partage des connaissances relatives aux activités de pêche dans la zone de compétence du CCR Sud. Deuxième étape (Work Package 4, assuré par AZTI), on identifie les unités de gestion en tenant compte des paramètres concrets concernant les pêcheries mixtes (zone, espèces capturées, bateaux et matériel utilisés, ). L objectif est de proposer un autre système que le système actuel qui repose sur un TAC monospécifique pour une zone CIEM. Troisième étape (Work Package 5, assuré par IPMA), grâce au travail effectué dans le cadre des WP 3 et 4, une feuille de route est proposée pour développer des plans de gestion concernant quelques études de cas pilotes. Compte tenu de la durée très restreinte du projet, l avancement de ces travaux pourrait se limiter à proposer des outils de gestion sans proposer de plan de gestion détaillé. En plus de ces étapes techniques, le projet est soutenu par 2 Work Packages transversaux : Le Work Package 1 qui correspond à la coordination administrative (assurée par le CETMAR) et technique (assurée par le CCR Sud) du projet

3 Le Work Package 2 qui correspond aux tâches de promotion et de communication du projet (assurées par le CCR Sud) 3. FEUILLE DE ROUTE POUR LE PROJET ET ÉTUDES DE CAS Feuille de route Il existe une feuille de route définie par les partenaires et dans le cadre de la coordination technique lors de la réunión de suivi du projet pour laquelle les partenaires se réuniront au mois de décembre à Madrid.

4 Cette feuille de route définit les 3 ÉTAPES qui permettent d obtenir les résultats que l on attend du projet : ÉTAPE 1 (finalisée en mai 2013) : recueil des données officielles concernant la pêche et des connaissances traditionnelles sur l ensemble de la zone de compétence du CCR Sud. Présentation de ces éléments sur la cartographie en lien avec la page web du projet GEPETO. ÉTAPE 2 (finalisée en novembre 2013) : définition des unités de gestion dans la zone du CCR Sud, et plus particulièrement pour les études de cas. Identification des problèmes pour les plans de gestion. ÉTAPE 3 (finalisée en mars 2014) : proposition des unités de gestion et des plans de gestion incluant des dispositifs d amélioration du marketing des produits de la pêche. Études de cas Le processus de sélection des études de cas a été long et a commencé par la réception de propositions émanant du secteur, lesquelles ont donné lieu à l accord concernant l étude de 5 pêcheries conclu lors de la réunion du 24 octobre 2012 qui s est tenue à Pasaia. Suite à cela, deux nouvelles études de cas seront intégrées au projet. D un côté, la participation au projet du NWWRAC et de l Institut Marin d Irlande en tant que partenaires justifie l intégration de l étude du cas de la Mer Celtique. Par ailleurs, un autre partenaire du projet, l IEO, propose de prendre budgétairement à sa charge le rattachement de l étude du cas des Pêcheries artisanales des Canaries. Ainsi, les sept études de cas actuelles ont été établies. Plan de gestion multispécifique pour le Golf de Gascogne (coordinateur : IFREMER) Plan de gestión des pêcheries mixtes ibériques (coordinateur : IEO) Flotte dédiée à la pêcherie de Pulpo dans le nord- est ibérique (coordinateur : CCR Sud) Estuaire d Aveiro (coordinateur : IPMA) Capbreton (coordinateur : AZTI) Mer Celtique : zone CIEM VII f et g (coordinateurs : Institut Marin RAC Nord Ouest) Pêcheries artisanales des Iles Canaries (coordinateur : IEO Tenerife) Au cours des premiers mois de l année 2013, pour chaque étude de cas, un programme de travail a été mis en place et un coordinateur attitré a été nommé; ce coordinateur est entré en contact avec

5 les organisations du secteur qui avaient participé à l étude de cas, ainsi qu avec les administrations concernées. 4. ÉVÉNEMENTS MAJEURS Depuis la fin de l année 2012, des progrès importants ont été réalisés sur les points forts du projet. Les lignes de conduite fondamentales ont été définies, des contrats ont également été conclus, et les tâches relatives aux activités et aux études de cas, qui manquaient un peu de clarté l an passé, ont pris un aspect concret. Cartographie Pour pouvoir effectuer une cartographie, il faut deux éléments fondamentaux. Il faut tout d abord des informations provenant dans une large mesure des administrations des différents pays, et il faut ensuite posséder les outils techniques ou les supports informatiques nécessaires à leur développement. S agissant des informations, initialement, un programme de partage des données avec le projet à partir des administrations avait été établi, lequel s est avéré insuffisant, car le projet a besoin des informations à un moment précis, faute de quoi il ne peut pas progresser dans les délais, et c est la raison pour laquelle il a fallu mettre en place un appel de données depuis le CCR- S. C est un outil qui peut être utilisé par les comités consultatifs et qui oblige les Etats à collaborer. En ce qui concerne la base de données, il est nécessaire pour la constituer de faire appel à une entreprise, et ce contrat, dont l envergure suppose un long processus, s est finalement soldé par une récente passation de marché. Page web À la fin du mois de février, le contrat concernant la page web a été attribué à la société Wemake en France. Pour ce marché, deux offres ont été proposées, et c est celle de cette entreprise qui était la moins disante et qui avait une meilleure connaissance du projet. Wemake a également été retenue pour son approche participative et pour son idée consistant à intégrer les informations issues du savoir faire des professionnels du secteur à ses métiers et aux pêcheries pilotes prises en considération dans les études de cas. Dans les prochaines semaines, des aspects importants concernant la conception et le contenu de la page web vont se concrétiser grâce à cette entreprise, et on estime que cette page pourra fonctionner correctement dans les trois mois qui viennent.

6 Identification des études de cas Voir partie 3 5. COORDINATION TECHNIQUE Dans ce projet, le CCR- Sud se charge de la coordination technique, et ces derniers temps, il a participé à l organisation de réunions, et surtout à la coordination entre les responsables des Work packages et les coordinateurs des études de cas, en mettant en place un programme d élaboration des plannings de travail, et en définissant la stratégie et la méthodologie de travail que les partenaires doivent suivre pendant la durée du projet. Après avoir mené à bien l organisation du travail, la tâche principale consistera à jouer un rôle d intermédiaire entre les partenaires et les prestataires de services pour atteindre les objectifs, en plus d informer de l avancement du projet et des dates arrêtées pour exécuter les différentes opérations. La coordination technique sera assurée à partir du CCR- Sud, avec l idée de contrôler l exécution du projet, mais aussi en prodiguant des conseils et en contribuant au développement du projet.

7 6. COMMUNICATION En tant que responsable du Work Package 2 de Communication du projet, le CCR- Sud a travaillé sur différents aspects pour mieux faire connaître le projet. Parmi les propositions qui ont été faites lors de la réunion de Pasaia, il y a eu celle de créer un Comité de Communication dans lequel il y aurait des représentants de tous les participants au projet. Ce groupe de travail est constitué par des représentants du CCR- S, par le CETMAR en tant que partenaire principal du projet, d un représentant des organismes scientifiques (AZTI), d un représentant du secteur (CNPMEN), d un représentant des ONG (WWF) ainsi que d un représentant du NWWRAC. Le Comité de Communication développe les activités proposées par le CCR- Sud en tant que coordinateur de la communication. Le Plan de Communication, qui servira de guide de développement de la communication, a été élaboré au cours de cette réunion, et il comporte la description des objectifs et des actions à mener, et bien sûr les indicateurs de résultats. Les premières actions de communication ont consisté en la création d un logotype et d un slogan pour le projet. Le slogan est parti du consensus des partenaires et le logo a été confié à un bureau de création graphique pour refléter le caractère de ce projet participatif transnational pour la pêche. Pendant cette session, le Comité de Communication a également produit deux communiqués de presse correspondant aux réunions de Pasaia, auxquelles tous les participants au projet s étaient retrouvés, et à la réunion des partenaires à Madrid. La publication la plus remarquable du travail de communication reste la réalisation de la brochure de présentation du projet en quatre langues, que le Comité a l intention de distribuer à grande échelle. Javier García Galdo Coodinadeur Technique GEPETO s.eu Tél : CCR- Sud

IDB.39/9-PBC.27/9 Organisation des Nations Unies pour le développement industriel

IDB.39/9-PBC.27/9 Organisation des Nations Unies pour le développement industriel - Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Distr. générale 18 mars 2011 Français Original: anglais Conseil du développement industriel Trente-neuvième session Vienne, 22-24 juin

Plus en détail

Alliance Globale pour la Résilience AGIR Sahel et Afrique de l Ouest

Alliance Globale pour la Résilience AGIR Sahel et Afrique de l Ouest Alliance Globale pour la Résilience AGIR Sahel et Afrique de l Ouest Guide Méthodologique de Conduite du Dialogue Inclusif Pays «Formulation des Priorités Résilience Pays (PRP-AGIR)» Version Finale (Septembre

Plus en détail

INVENTAIRES NATIONAUX SERVICES DANS LE SECTEUR DE LA PÊCHE ISLANDE

INVENTAIRES NATIONAUX SERVICES DANS LE SECTEUR DE LA PÊCHE ISLANDE INVENTAIRES NATIONAUX SERVICES DANS LE SECTEUR DE LA PÊCHE ISLANDE Aquaculture Services vétérinaires coûts a été mis en place, ou, à défaut le mode de financement de ce service. L Islande possède, depuis

Plus en détail

SOMMAIRE. 1 Opération de passation des marchés publics à fin mars 2014 Communication en Conseil des Ministres INTRODUCTION... 2

SOMMAIRE. 1 Opération de passation des marchés publics à fin mars 2014 Communication en Conseil des Ministres INTRODUCTION... 2 333 Mars 2014 MINISTERE AUPRES DU PREMIER MINISTRE, CHARGE DU BUDGET MARCHES PUBLICS COMMUNICATION EN CONSEIL DES MINISTRES RELATIVE A LA SITUATION DES OPERATIONS DE PASSATION DES MARCHES PUBLICS A FIN

Plus en détail

Groupe travail ICCAT d'évaluation de stock du thon rouge Atlantique Travaux de l Ifremer en amont du GT Principaux résultats du GT

Groupe travail ICCAT d'évaluation de stock du thon rouge Atlantique Travaux de l Ifremer en amont du GT Principaux résultats du GT Groupe travail ICCAT d'évaluation de stock du thon rouge Atlantique 4-11 septembre 2012, Madrid Participation: Jean-Marc Fromentin et Sylvain Bonhommeau Rédaction du compte rendu: Jean-Marc Fromentin Le

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE. Projet MG MG0910.01 «Gestion des Ressources Naturelles Marines au sud de Toliara»

TERMES DE REFERENCE. Projet MG MG0910.01 «Gestion des Ressources Naturelles Marines au sud de Toliara» TERMES DE REFERENCE Projet MG MG0910.01 «Gestion des Ressources Naturelles Marines au sud de Toliara» Intitulé : «Etude de faisabilité technique et économique de l élevage de poulets et canards au sud

Plus en détail

Conseil Consultatif des Eaux Occidentales Septentrionales

Conseil Consultatif des Eaux Occidentales Septentrionales Conseil Consultatif des Eaux Occidentales Septentrionales RAPPORT RÉSUMÉ DU SÉMINAIRE DE L AGENCE EUROPEENNE DE CONTROLE DES PECHES SUR LA MISE EN ŒUVRE PRATIQUE DES DISPOSITIONS DE LA NOUVELLE PCP DANS

Plus en détail

N.E.A. 2 NAUTISME ESPACE ATLANTIQUE 2 LE PLAN D ACTION

N.E.A. 2 NAUTISME ESPACE ATLANTIQUE 2 LE PLAN D ACTION N.E.A. 2 NAUTISME ESPACE ATLANTIQUE 2 LE PLAN D ACTION 1 1 La coordination NEA2 Coordination «Economie» Coordination «Environnement» Coordination «Social» Chef de file Coordination technique transnationale

Plus en détail

Conseil Consultatif Régional pour les Eaux Occidentales Septentrionales

Conseil Consultatif Régional pour les Eaux Occidentales Septentrionales Conseil Consultatif Régional pour les Eaux Occidentales Septentrionales AVIS en appui de la position de l Association Européenne des Organisations de Producteurs de Pêche (AEOP/EAPO) relatif aux mesures

Plus en détail

Du 19 au 21 Décembre 2007

Du 19 au 21 Décembre 2007 CENTRE DE FORMATION CONTINUE RAPPORT DE FORMATION PRINCIPES DE BASE DE CRÉDIT Du 19 au 21 Décembre 2007 DÉCEMBRE 2007 INTRODUCTION TI L ANIMH a organisé une session de formation sur les P rincipes de B

Plus en détail

Session 3: Elément A: Travail préparatoire et prise en compte des lacunes

Session 3: Elément A: Travail préparatoire et prise en compte des lacunes Session 3: Elément A: Travail préparatoire et prise en compte des lacunes Expériences et enseignements du diagnostic de l état des lieux pour la planification de l adaptation au changement climatique au

Plus en détail

Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour le développement et du Fonds des Nations Unies pour la population

Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour le développement et du Fonds des Nations Unies pour la population Nations Unies DP/2004/28 Conseil d administration du Programme des Nations Unies pour le développement et du Fonds des Nations Unies pour la population Distr. générale 7 juin 2004 Français Original: anglais

Plus en détail

COMMISSION GÉNÉRALE DES PÊCHES POUR LA MÉDITERRANÉE. Trente-cinquième session. Rome, Italie, 9-14 mai 2011

COMMISSION GÉNÉRALE DES PÊCHES POUR LA MÉDITERRANÉE. Trente-cinquième session. Rome, Italie, 9-14 mai 2011 Mars 2011 GENERAL FISHERIES COMMISSION FOR THE MEDITERRANEAN COMMISSION GÉNÉRALE DES PÊCHES POUR LA MÉDITERRANÉE F COMMISSION GÉNÉRALE DES PÊCHES POUR LA MÉDITERRANÉE Trente-cinquième session Rome, Italie,

Plus en détail

Augmentez vos ressources marketing en utilisant des solutions faciles pour vos campagnes

Augmentez vos ressources marketing en utilisant des solutions faciles pour vos campagnes FAQ (Questions = réponses) : - E Mailing : Augmentez vos ressources marketing en utilisant des solutions faciles pour vos campagnes L e mailing est une ressource marketing directe très avantageuse, un

Plus en détail

Pôle de compétitivité Aerospace Valley

Pôle de compétitivité Aerospace Valley Pôle de compétitivité Aerospace Valley Performances Industrielles Formations Collectives (PIFOCO) Cahier des charges pour une offre de sessions de formation lean. N 271 Sommaire Sommaire... 2 1-Aerospace

Plus en détail

LE CONSEIL DES MINISTRES DE L'UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA)

LE CONSEIL DES MINISTRES DE L'UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE (UEMOA) UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------------- Le Conseil des Ministres REGLEMENT N 04/2007/CM/UEMOA PORTANT CREATION ET MODALITES DE FONCTIONNEMENT DU COMITE CONSULTATIF SUR L

Plus en détail

Premier symposium régional sur la pêche artisanale durable en Méditerranée et en mer Noire

Premier symposium régional sur la pêche artisanale durable en Méditerranée et en mer Noire CONTACTS ET LIENS Pour toute information supplémentaire sur le symposium, consulter le site internet: www.ssfsymposium.org Secrétariat de la CGPM Via Vittoria Colonna 1 00193 Rome, Italie tél. +39 06 57055730

Plus en détail

Consultation sur le projet de mise à jour des indicateurs PEFA, 7 août 2014

Consultation sur le projet de mise à jour des indicateurs PEFA, 7 août 2014 Consultation sur le projet de mise à jour des indicateurs PEFA, 7 août 2014 Madame, Monsieur Le Programme «Dépenses publiques et Responsabilité financière» (PEFA), lancé en 2001, a mis en place un cadre

Plus en détail

AVIS DE SOLLICITATION A MANIFESTATION D INTERET N 00000060/ASMI/MINEE/DERME/2014 DU 07 MAI 2014

AVIS DE SOLLICITATION A MANIFESTATION D INTERET N 00000060/ASMI/MINEE/DERME/2014 DU 07 MAI 2014 REPUBLIQUE DU CAMEROUN Paix-Travail-Patrie MINISTERE DE L'EAU ET DE L ENERGIE R E P U B L I C O F C A M E R O O N Peace-Work-Fatherland MINISTRY OF WATER RESOURCES AND ENERGY PROGRAMME 422 : ACCES A L

Plus en détail

PRÉSENTATION DU PROJET

PRÉSENTATION DU PROJET PRÉSENTATION DU PROJET «COMpétence Projets Européens RÉseau Averroès» Un projet TEMPUS (sélectionné par EACEA en octobre 2013): Un projet du réseau AVERROES, basé sur les besoins communs de nos partenaires

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT

CONVENTION DE PARTENARIAT CONVENTION DE PARTENARIAT POUR LA MISE EN OEUVRE D EQUIPEMENTS A BORD D UN NAVIRE DE PÊCHE DANS LE CADRE DE L ETUDE PILOTE POUR LA MESURE DE L ACTIVITE DE PÊCHE DES NAVIRES DONT LA LONGUEUR HORS TOUT EST

Plus en détail

GUIDE D APPEL D OFFRES. juillet 2013 à juin 2014 VOLET : ACTIVITÉS. janvier 2013

GUIDE D APPEL D OFFRES. juillet 2013 à juin 2014 VOLET : ACTIVITÉS. janvier 2013 GUIDE D APPEL D OFFRES VOLET : ACTIVITÉS juillet 2013 à juin 2014 janvier 2013 Québec en Forme est heureux d accompagner et de soutenir Rosemont Jeunesse en santé! AVANT TOUTE CHOSE ET POUR VOUS AIDER

Plus en détail

Contributions du CCR Sud dans la révision du plan de récupération du merlu ibérique

Contributions du CCR Sud dans la révision du plan de récupération du merlu ibérique AGROCAMPUS OUEST 65 rue de Saint Brieuc CS 84215 35042 Rennes Cedex Tél : 02 23 48 55 00 AGROPARISTECH 16, rue Claude Bernard 75006 Paris Conseil Consultatif Régional Sud 6, rue Alphonse Rio 56100 Lorient

Plus en détail

Cahier des clauses techniques particulières

Cahier des clauses techniques particulières FOURNITURES COURANTES ET SERVICES CONSULTATION AGENCE FRANCAISE DE SECURITE SANITAIRE DE L ENVIRONNEMENT ET DU TRAVAIL DIRECTION GENERALE UNITE RESSOURCES HUMAINES 253, avenue du Général Leclerc 94701

Plus en détail

FICHE METIER. «Chargé de production» Chargé de production en télévision APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER

FICHE METIER. «Chargé de production» Chargé de production en télévision APPELLATION(S) DU METIER DEFINITION DU METIER Chargé de production «Chargé de production» APPELLATION(S) DU METIER Chargé de production en télévision DEFINITION DU METIER Le chargé de production en télévision gère un ou plusieurs projets de production

Plus en détail

Comité du programme et budget

Comité du programme et budget F WO/PBC/24/12 ORIGINAL : ANGLAIS DATE : 10 JUILLET 2015 Comité du programme et budget Vingt-quatrième session Genève, 14 18 septembre 2015 RAPPORT FINAL SUR LE PROJET RELATIF AU RENFORCEMENT DES NORMES

Plus en détail

SOMMAIRE I. CONTEXTE ET JUSTIFICATION... 3 II. OBJET... 3 III. RESULTATS ATTENDUS... 4 IV. ACTIVITES A REALISER... 4 V. CONDITIONS DE SERVICE...

SOMMAIRE I. CONTEXTE ET JUSTIFICATION... 3 II. OBJET... 3 III. RESULTATS ATTENDUS... 4 IV. ACTIVITES A REALISER... 4 V. CONDITIONS DE SERVICE... TERMES DE REFERENCE POUR LA REALISATION DU SITE WEB DE ROCCET 1 SOMMAIRE I. CONTEXTE ET JUSTIFICATION... 3 II. OBJET... 3 III. RESULTATS ATTENDUS... 4 IV. ACTIVITES A REALISER... 4 V. CONDITIONS DE SERVICE...

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE AO-035/2012 P. 1

TERMES DE REFERENCE AO-035/2012 P. 1 TERMES DE REFERENCE Titre : Assistant Technique - chargé du développement et promotion de produits touristiques dans le Parc de Kirindy-Mite et d Andranomena Département : Programme Terrestre Projet :

Plus en détail

12-02 BFT RECOMMANDATION SUPPLÉMENTAIRE DE L ICCAT CONCERNANT LE PROGRAMME DE RÉTABLISSEMENT DU THON ROUGE DE L ATLANTIQUE OUEST

12-02 BFT RECOMMANDATION SUPPLÉMENTAIRE DE L ICCAT CONCERNANT LE PROGRAMME DE RÉTABLISSEMENT DU THON ROUGE DE L ATLANTIQUE OUEST 12-02 BFT RECOMMANDATION SUPPLÉMENTAIRE DE L ICCAT CONCERNANT LE PROGRAMME DE RÉTABLISSEMENT DU THON ROUGE DE L ATLANTIQUE OUEST RAPPELANT la Recommandation de l ICCAT visant à établir un programme de

Plus en détail

FONDS POUR LE COMMERCE ET LES ENTREPRISES

FONDS POUR LE COMMERCE ET LES ENTREPRISES FONDS POUR LE COMMERCE ET LES ENTREPRISES PETITES ENTREPRISES Développement économique Yukon INVESTYUKON.COM Le Fonds pour le commerce et les entreprises du Yukon (FCE) a été créé par le ministère du Développement

Plus en détail

LEADER 2014-2020 3ème session

LEADER 2014-2020 3ème session LEADER 2014-2020 3ème session Matinée Retours sur questions décret éligibilité, zone rurale, intensités d aides Les éléments attendus des fiches coopération, suivi/évaluation et communication Travail en

Plus en détail

PROGRAMME 2015-2016 DE FORMATION CONTINUE «GRAPHISTE OPTION PRINT»

PROGRAMME 2015-2016 DE FORMATION CONTINUE «GRAPHISTE OPTION PRINT» PROGRAMME 2015-2016 DE FORMATION CONTINUE «GRAPHISTE OPTION PRINT» PRÉSENTATION Cette formation s adresse à un public de personnes désireuses d apprendre les bases du design graphique et de la communication

Plus en détail

Cahier des charges du dispositif Lycéens et apprentis au cinéma

Cahier des charges du dispositif Lycéens et apprentis au cinéma Cahier des charges du dispositif Lycéens et apprentis au cinéma délégation au développement et aux affaires internationales centre national de la cinematographie direction de la création, des territoires

Plus en détail

Etude pour le Forum des Nations Unies pour la Coopération pour le développement

Etude pour le Forum des Nations Unies pour la Coopération pour le développement Etude pour le Forum des Nations Unies pour la Coopération pour le développement Tendances dans la coopération financière internationale pour les pays les moins avancés Résumé Draft 29 avril 2011 Traduction

Plus en détail

Formation des OSC de niveaux 2 et 3 en «Cycle de projet»

Formation des OSC de niveaux 2 et 3 en «Cycle de projet» FONDS EUROPEEN DE DEVELOPPEMENT REPUBLIQUE ISLAMIQUE DE MAURITANIE Programme de l Union Européenne pour la Société Civile et la Culture/PESCC 10 ème FED TERMES DE REFERENCE Formation des OSC de niveaux

Plus en détail

Centre Francilien de l Innovation

Centre Francilien de l Innovation Centre Francilien de l Innovation Consultation de prestataires Formation des collaborateurs du Centre Francilien de l Innovation et des membres du Réseau Régional d innovation CAHIER DES CHARGES Remise

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTION D UN CABINET D EXPERTISE EN VUE D ASSISTER

TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTION D UN CABINET D EXPERTISE EN VUE D ASSISTER 128, Boulevard du 13 janvier BP : 2704 Lomé Togo Tél. : (228) 22 21 68 64 Fax. : (228) 22 21 86 84 bidc@bidc-ebid.org www.bidc-ebid.org TERMES DE REFERENCE POUR LA SELECTION D UN CABINET D EXPERTISE EN

Plus en détail

APPEL D'OFFRES ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE LA SOCIETE

APPEL D'OFFRES ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE LA SOCIETE APPEL D'OFFRES ACCOMPAGNEMENT A LA CERTIFICATION ISO 9001 DE LA SOCIETE Les propositions de réponse à cet appel d'offres devront être adressées par voie postale ou électronique à l attention du chargé

Plus en détail

MANUEL PAS A PAS - OKPILOT

MANUEL PAS A PAS - OKPILOT MANUEL PAS A PAS - OKPILOT ACCES : https://okpilot.com OKpilot est un site internet sécurisé grâce au protocole SSL de sécurisation de données. Vous pouvez le constater dans l adresse url d accès au site

Plus en détail

Tout savoir sur Mr.Goodfish

Tout savoir sur Mr.Goodfish Tout savoir sur Mr.Goodfish 1 BIENVENUE DANS LE PROGRAMME MR.GOODFISH Par votre adhésion au programme Mr.Goodfish, vous faites un geste important pour une consommation durable des produits de la Mer. Soyez

Plus en détail

CONVENTION CONSTITUTIVE D UN GROUPEMENT DE COMMANDE. (Article 8 du Code des marchés publics)

CONVENTION CONSTITUTIVE D UN GROUPEMENT DE COMMANDE. (Article 8 du Code des marchés publics) CONVENTION CONSTITUTIVE D UN GROUPEMENT DE COMMANDE (Article 8 du Code des marchés publics) Réalisation de sessions de formation sur le compostage : référents de sites et guidescomposteurs Syndicat Mixte

Plus en détail

Projet SPRES Bulletin d information nº1 / avril 2013

Projet SPRES Bulletin d information nº1 / avril 2013 Projet SPRES Bulletin d information nº1 / avril 2013 SPRES (de l anglais «OIL SPILL») est l un des 10 projets approuvés dans le cadre du Troisième Appel à projet lancé pour le Programme de coopération

Plus en détail

GESTION DE PROJETS Coûts délais. 05/09/2007 V2.0 Gestion de Projets T. Fricheteau 1

GESTION DE PROJETS Coûts délais. 05/09/2007 V2.0 Gestion de Projets T. Fricheteau 1 GESTION DE PROJETS Coûts délais 05/09/2007 V2.0 Gestion de Projets T. Fricheteau 1 GESTION DE PROJETS Plan du cours: - Définitions, - Maîtrise des coûts et délais, - Gestion de l équipe projet, - Comité

Plus en détail

COMMANDE REF ADMIN-CS-540-CDD

COMMANDE REF ADMIN-CS-540-CDD Pôle de compétitivité mondial Aéronautique, Espace, Systèmes embarqués COMMANDE REF ADMIN-CS-540-CDD Objet : Prestation d assistance dans le cadre de l action collective AEROLEAN K portée par le pôle de

Plus en détail

LE SEPTIÈME PROGRAMME-CADRE

LE SEPTIÈME PROGRAMME-CADRE La recherche européenne en action LE SEPTIÈME PROGRAMME-CADRE (7 e PC) Placer la recherche européenne au premier plan Définir un nouveau standard pour la recherche européenne Le septième programme-cadre

Plus en détail

MISE À JOUR SUR LES PROGRÈS CONCERNANT L ÉVALUATION DES PERFORMANCES (RÉSOLUTION 09/01)

MISE À JOUR SUR LES PROGRÈS CONCERNANT L ÉVALUATION DES PERFORMANCES (RÉSOLUTION 09/01) MISE À JOUR SUR LES PROGRÈS CONCERNANT L ÉVALUATION DES PERFORMANCES (RÉSOLUTION 09/01) PREPARE PAR : SECRETARIAT DE LA CTOI, 27 MARS 2013 OBJECTIF Fournir au d Application (CdA) une opportunité de mettre

Plus en détail

REGION ALSACE APPEL A MANIFESTATIONS D INTERET VEHICULE ELECTRIQUE EXPERIMENTATION DE SERVICES DE MOBILITE ELECTRIQUE

REGION ALSACE APPEL A MANIFESTATIONS D INTERET VEHICULE ELECTRIQUE EXPERIMENTATION DE SERVICES DE MOBILITE ELECTRIQUE REGION ALSACE APPEL A MANIFESTATIONS D INTERET VEHICULE ELECTRIQUE EXPERIMENTATION DE SERVICES DE MOBILITE ELECTRIQUE 1. Exposé des motifs - Problématique Dans le contexte de crise économique et de profondes

Plus en détail

Stratégies innovatrices pour la prévention de la récidive Réunion de lancement du projet, Paris, 24-25 janvier 2008

Stratégies innovatrices pour la prévention de la récidive Réunion de lancement du projet, Paris, 24-25 janvier 2008 Stratégies innovatrices pour la prévention de la récidive Réunion de lancement du projet, Paris, 24-25 janvier 2008 Cadre : La première réunion de coordination sur le projet Stratégies innovatrices pour

Plus en détail

Vérification de l Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec

Vérification de l Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec 69 Vérification de l Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec Table des matières Vérification de l Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec

Plus en détail

9. Dans le cadre plus large de l accord sur les forêts, on attend du FNUF qu il:

9. Dans le cadre plus large de l accord sur les forêts, on attend du FNUF qu il: Décembre 2003 F ATELIER SUR LA CONSOLIDATION DE L ACTION RÉGIONALE MISE EN ŒUVRE DES PROPOSITIONS D ACTION GIF/FIF EN AFRIQUE Accra, Ghana, 16 18 février 2004 MISE EN ŒUVRE DES PROPOSITIONS D ACTION GIF/FIF

Plus en détail

La coopération décentralisée est inscrite dans la transversalité et se nourrit des échanges et pratiques confiés aux missions de l Agence.

La coopération décentralisée est inscrite dans la transversalité et se nourrit des échanges et pratiques confiés aux missions de l Agence. 1 Une mission «coopération décentralisée» existe depuis 8 ans à l ARENE Île-de-France. Résultat d une délibération sur l action internationale votée par la Région Île-de-France souhaitant que celle ci

Plus en détail

OFFICE DE TOURISME DE LOURDES CREATION D UNE PLACE DE MARCHE

OFFICE DE TOURISME DE LOURDES CREATION D UNE PLACE DE MARCHE OFFICE DE TOURISME DE LOURDES CREATION D UNE PLACE DE MARCHE CAHIER DES CHARGES OFFICE DE TOURISME DE LOURDES Place Peyramale 65100 LOURDES Tél. : 00 33 (0)5 62 42 77 40 Fax : 00 33 (0)5 62 94 60 95 E-mail

Plus en détail

Date limite de remise de offres : 12 novembre 2014 à 17h

Date limite de remise de offres : 12 novembre 2014 à 17h PREFECTURE DE LA REGION RHÔNE-ALPES MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE Villes et Pays d art et d histoire de Rhône-Alpes Développement d un site Internet de valorisation des contenus culturels, hébergement (en

Plus en détail

Aff 3944 Société d exploitation de la Tour Eiffel c/ société Séchaud Bossuyt et autres Renvoi du tribunal administratif de Paris

Aff 3944 Société d exploitation de la Tour Eiffel c/ société Séchaud Bossuyt et autres Renvoi du tribunal administratif de Paris 1 TC Aff 3944 Société d exploitation de la Tour Eiffel c/ société Séchaud Bossuyt et autres Renvoi du tribunal administratif de Paris Rapp. Y. Maunand Séance du 19 mai 2014 La question qui vous a été renvoyée

Plus en détail

PROMOUVOIR «LE DIALOGUE INTERNE EN TANT QUE FACTEUR D AMÉLIORATION»

PROMOUVOIR «LE DIALOGUE INTERNE EN TANT QUE FACTEUR D AMÉLIORATION» PROMOUVOIR «LE DIALOGUE INTERNE EN TANT QUE FACTEUR D AMÉLIORATION» Février 2012 1. INTRODUCTION Depuis quelques années, la Justice s interroge sur la qualité de son fonctionnement. En novembre 2010, le

Plus en détail

DEMANDE DE PROPOSITION

DEMANDE DE PROPOSITION RECRUTEMENT D UN CONSULTANT INDEPENDANT OU RATTACHE A UN BUREAU D ETUDE / ONG POUR LA REALISATION DU SUIVI-EVALUATION DE MICROPROJETS DE DEVELOPPEMENT AU BURKINA FASO Fait par : L Agence des Micro-Projets,

Plus en détail

Reférence : 08/2015/GK/WS

Reférence : 08/2015/GK/WS TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN/E EXPERT/E INTERNATIONAL POUR LA FORMATION EN PLAIDOYER ET LOBYYING POUR L INTEGRATION DU GENRE DANS LA LOI ORGANIQUE DU BUDGET Reférence : 08/2015/GK/WS Lieu

Plus en détail

Définir une stratégie réussie > développer les publics scolaires

Définir une stratégie réussie > développer les publics scolaires Définir une stratégie réussie > développer les publics scolaires Formation module base Sco1 Deux journées de formation pour revisiter toute sa stratégie d offres et de relations avec les publics scolaires

Plus en détail

L achat de formation en 3 étapes :

L achat de formation en 3 étapes : L achat de formation en 3 étapes : 1- La définition du besoin de formation L origine du besoin en formation peut avoir 4 sources : Une évolution des choix stratégiques de l entreprise (nouveau métier,

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES ELABORATION ET REALISATION D UNE STRATEGIE COMMUNICATION GLOBALE

CAHIER DES CHARGES ELABORATION ET REALISATION D UNE STRATEGIE COMMUNICATION GLOBALE Communauté de communes de la haute vallée du Thoré Rue de la mairie 81240 Saint-Amans-Valtoret 05 63 97 98 08 CAHIER DES CHARGES ELABORATION ET REALISATION D UNE STRATEGIE COMMUNICATION GLOBALE 2015 SOMMAIRE

Plus en détail

ATELIER DE LANCEMENT DES TRAVAUX POUR LA POURSUITE DE LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN STRATEGIQUE ------------------ Allocution de Monsieur le Président de

ATELIER DE LANCEMENT DES TRAVAUX POUR LA POURSUITE DE LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN STRATEGIQUE ------------------ Allocution de Monsieur le Président de ATELIER DE LANCEMENT DES TRAVAUX POUR LA POURSUITE DE LA MISE EN ŒUVRE DU PLAN STRATEGIQUE ------------------ Allocution de Monsieur le Président de la Commission de l UEMOA Ouagadougou, 05 Mars 2015 1

Plus en détail

Développez vos compétences en environnement, cleantechs et durabilité:

Développez vos compétences en environnement, cleantechs et durabilité: Centre de foramtion WWF Développez vos compétences en environnement, cleantechs et durabilité: Une opportunité pour votre avenir Catherine Corbaz ARPEA - L'éducation à l'environnement 1 octobre 2014 1

Plus en détail

MISE EN ŒUVRE DE LA GESTION AXEE SUR LES RESULTATS POUR L AMELIORATION DE LA PERFORMANCE DES PROGRAMMES ET PROJETS

MISE EN ŒUVRE DE LA GESTION AXEE SUR LES RESULTATS POUR L AMELIORATION DE LA PERFORMANCE DES PROGRAMMES ET PROJETS Ministère des Affaires Étrangères et de la Coopération Programme des Nations Unies pour le Développement MISE EN ŒUVRE DE LA GESTION AXEE SUR LES RESULTATS POUR L AMELIORATION DE LA PERFORMANCE DES PROGRAMMES

Plus en détail

GUIDE POUR LE DÉPÔT D UN PROJET

GUIDE POUR LE DÉPÔT D UN PROJET PROGRAMME DE BOURSES POUR DE COURTS SÉJOURS À l EXTÉRIEUR DU QUÉBEC À L INTENTION DES ÉLÈVES DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE POUR LE DÉPÔT D UN PROJET Programme financé par le ministère de l Éducation,

Plus en détail

Audits énergétiques de bâtiments publics du Livradois-Forez

Audits énergétiques de bâtiments publics du Livradois-Forez Audits énergétiques de bâtiments publics du Livradois-Forez MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE (ARTICLE 28 DU CODE DES MARCHES PUBLICS) CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES VALANT REGLEMENT DE LA CONSULTATION

Plus en détail

République Islamique de Mauritanie. Honneur Fraternité Justice BANQUE MONDIALE

République Islamique de Mauritanie. Honneur Fraternité Justice BANQUE MONDIALE République Islamique de Mauritanie Honneur Fraternité Justice BANQUE MONDIALE Enquête de diagnostic de la gouvernance dans les secteurs des transports, du bâtiment et des travaux publics (BTP) et de la

Plus en détail

L IFREMER (Institut Français de recherche pour l exploitation de la mer) gère des bases de données océanographiques, conçoit et met en œuvre des

L IFREMER (Institut Français de recherche pour l exploitation de la mer) gère des bases de données océanographiques, conçoit et met en œuvre des L IFREMER (Institut Français de recherche pour l exploitation de la mer) gère des bases de données océanographiques, conçoit et met en œuvre des outils d'observationet de surveillance. A partir de ces

Plus en détail

MBA ECOFI COMMUNICATION DES ORGANISATIONS

MBA ECOFI COMMUNICATION DES ORGANISATIONS MBA ECOFI COMMUNICATION DES ORGANISATIONS MBA-Ecofi bac+5 En Alternance Enseignements à Rennes et à Paris Coordination pédagogique Christine PETR Professeur Sciences Po. Rennes christine.petr@univ-rennes1.fr

Plus en détail

Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques

Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques NATIONS UNIES BES IPBES/3/L.8 Plateforme intergouvernementale scientifique et politique sur la biodiversité et les services écosystémiques Distr. : limitée 17 janvier 2015 Français Original : anglais Plénière

Plus en détail

Note technique d orientation n 2 : Élaboration d un plan de travail ITIE

Note technique d orientation n 2 : Élaboration d un plan de travail ITIE Cette note technique a été publiée par le Secrétariat international de l ITIE en collaboration avec GIZ (Coopération internationale allemande). L'objectif de cette note est de prodiguer des conseils aux

Plus en détail

Annexe Document final de la reprise de la Conférence d examen de l Accord des Nations Unies sur les stocks de poissons

Annexe Document final de la reprise de la Conférence d examen de l Accord des Nations Unies sur les stocks de poissons Annexe Document final de la reprise de la Conférence d examen de l Accord des Nations Unies sur les stocks de poissons 1. La reprise de la Conférence d examen a réaffirmé que la Convention des Nations

Plus en détail

ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE ET GESTION DES RESSOURCES NATURELLES AU TOGO : PARTAGE DES CONNAISSANCES ET DES EXPERIENCES

ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE ET GESTION DES RESSOURCES NATURELLES AU TOGO : PARTAGE DES CONNAISSANCES ET DES EXPERIENCES Programme A -TERMES DE REFERENCE- ORGANISATIONS DE LA SOCIETE CIVILE ET GESTION DES RESSOURCES NATURELLES AU TOGO : PARTAGE DES CONNAISSANCES ET DES EXPERIENCES I. CONTEXTE Le Togo possède une variété

Plus en détail

PLAN DE CAPITALISATION PROGRAMME MED

PLAN DE CAPITALISATION PROGRAMME MED PLAN DE CAPITALISATION PROGRAMME MED 2007-2013 Autorité de gestion : Région Provence Alpes Côte d Azur (Document de travail) Mars 2010 Fonds européen de développement régional (FEDER) Introduction Le processus

Plus en détail

Charte d audit du groupe Dexia

Charte d audit du groupe Dexia Janvier 2013 Charte d audit du groupe Dexia La présente charte énonce les principes fondamentaux qui gouvernent la fonction d Audit interne dans le groupe Dexia en décrivant ses missions, sa place dans

Plus en détail

RÉUSSIR SON DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL EN MODE PROJET

RÉUSSIR SON DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL EN MODE PROJET RÉUSSIR SON DÉVELOPPEMENT COMMERCIAL EN MODE PROJET 7 avril 2014, Horbourg-Wihr I. NOUVEAUX MARCHÉS, NOUVEAUX PRODUITS, NOUVELLES ORGANISATIONS : L APPROCHE PROJET II. LA GESTION DE PROJET : DES RÉPONSES

Plus en détail

LA FONDATION: MISSION ET VISION

LA FONDATION: MISSION ET VISION Premier symposium régional sur la pêche artisanale en Méditerranée et en mer Noire Gestion durable de la pêche artisanale: Actions menées par la Fondation Mohammed VI pour la Protection de l'environnement

Plus en détail

INFORMATION ET PUBLICITE. Synthèse des obligations prévues par les règlements

INFORMATION ET PUBLICITE. Synthèse des obligations prévues par les règlements INFORMATION ET PUBLICITE Synthèse des obligations prévues par les règlements Bien informer sur l'action de l'union européenne dans les États membres est un gage de la bonne utilisation de l'argent public.

Plus en détail

Organisation des Nations Unies pour le développement industriel

Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Organisation des Nations Unies pour le développement industriel Distr. générale 14 octobre 2014 Français Original: anglais Conseil du développement industriel Quarante-deuxième session Vienne, 25-27 novembre

Plus en détail

Créer une visite ou. un atelier pédagogique PROGRAMME. PUBLICS CONCERNÉS Médiateurs, guides, animateurs de sites culturels et touristiques

Créer une visite ou. un atelier pédagogique PROGRAMME. PUBLICS CONCERNÉS Médiateurs, guides, animateurs de sites culturels et touristiques Formation perfectionnement Scol 2 Créer une visite ou un atelier pédagogique Découvrir les différentes phases de construction d une visite et d un atelier et expérimenter, sur site, en groupe, la création

Plus en détail

STATUTS POUR LA REGIE DU SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DE LA CINOR

STATUTS POUR LA REGIE DU SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DE LA CINOR STATUTS POUR LA REGIE DU SERVICE PUBLIC DE L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF DE LA CINOR Article 1 STATUT DE LA REGIE La régie nommée «Régie du Service Public de l Assainissement Non Collectif de la CINOR»

Plus en détail

Objet : MISSION D AUDIT, D ASSISTANCE ET D EXPERTISE POUR LA PREPARATION ET LA PASSATION DU MARCHE D ASSURANCES DE LA VILLE DE LESTREM

Objet : MISSION D AUDIT, D ASSISTANCE ET D EXPERTISE POUR LA PREPARATION ET LA PASSATION DU MARCHE D ASSURANCES DE LA VILLE DE LESTREM Objet : MISSION D AUDIT, D ASSISTANCE ET D EXPERTISE POUR LA PREPARATION ET LA PASSATION DU MARCHE D ASSURANCES DE LA VILLE DE LESTREM LETTRE DE CONSULTATION n 2014/04 Date limite de réception des offres

Plus en détail

Guide d Utilisateur Base de données et Suivi de la Pêche Continentale (Pays membre UEMOA)

Guide d Utilisateur Base de données et Suivi de la Pêche Continentale (Pays membre UEMOA) UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------------- La Commission ------------ Département de la Sécurité Alimentaire, de l Agriculture, des Mines et de l Environnement Guide d Utilisateur

Plus en détail

Gouvernance, politiques de gestion des ressources marines et réduction de la pauvreté dans l'écorégion WAMER

Gouvernance, politiques de gestion des ressources marines et réduction de la pauvreté dans l'écorégion WAMER Gouvernance, politiques de gestion des ressources marines et réduction de la pauvreté dans l'écorégion WAMER RAPPORT DE DIAGNOSTIC PARTICIPATIF DESMUTUELLES D EPARGNE ET DE CREDIT AU SENEGAL (DPJ de Joal,

Plus en détail

Appel permanent à propositions

Appel permanent à propositions Appel permanent à propositions FORCO OPCA du Commerce et de la Distribution Partenaires des Formations & Inscriptions en Ligne FORCO - FIL 1-1 - OBJET DE L APPEL PERMANENT A PROPOSITIONS Cette consultation

Plus en détail

N 2. Favoriser des partenariats concrets entre gares et collectivités locales

N 2. Favoriser des partenariats concrets entre gares et collectivités locales 82, bd des Batignolles - 75017 Paris - FRANCE Tél. : +33 (0)1 53 42 35 35 / Fax : +33 (0)1 42 94 06 78 Web : www.carrenoir.com N 2 Favoriser des partenariats concrets entre gares et collectivités locales

Plus en détail

Etude stratégique et opérationnelle en faveur du commerce et de l artisanat en Livradois-Forez

Etude stratégique et opérationnelle en faveur du commerce et de l artisanat en Livradois-Forez Etude stratégique et opérationnelle en faveur du commerce et de l artisanat en Livradois-Forez MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE (ARTICLE 28 DU CODE DES MARCHES PUBLICS) CAHIER DES CLAUSES ADMINISTRATIVES PARTICULIERES

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR CONSULTANTS ET PRESTATAIRES INDIVIDUELS

TERMES DE REFERENCE POUR CONSULTANTS ET PRESTATAIRES INDIVIDUELS TERMES DE REFERENCE POUR CONSULTANTS ET PRESTATAIRES INDIVIDUELS Titre: Gestionnaire de projet Type de contrat: SSA Période de la consultation: 8 mois (Février Septembre 2014) Niveau proposé: NOC Section:

Plus en détail

Cahier des charges Création d un logo et de la charte graphique du Club INNÉ

Cahier des charges Création d un logo et de la charte graphique du Club INNÉ Cahier des charges Création d un logo et de la charte graphique du Club INNÉ GRANDDE : Mylène ROI-SANS-SAC, Chargée de Communication mylene.roisanssac@grandde.fr 06.95.17.37.60 1 1) Présentation du projet

Plus en détail

Conseil d administration Genève, mars 2001 PFA

Conseil d administration Genève, mars 2001 PFA BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GB.280/PFA/2 280 e session Conseil d administration Genève, mars 2001 Commission du programme, du budget et de l'administration PFA DEUXIÈME QUESTION À L ORDRE DU JOUR Suite

Plus en détail

POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020

POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020 DÉVELOPPEMENT LOCAL MENÉ PAR LES ACTEURS LOCAUX POLITIQUE DE COHÉSION 2014-2020 Les nouvelles règles et la législation régissant le prochain financement de la politique européenne de cohésion pour la période

Plus en détail

Sommaire DÉMARRER UNE DÉMARCHE QUALITÉ. Chapitre 1. Introduction... 1. C est quoi au juste la qualité?... 1

Sommaire DÉMARRER UNE DÉMARCHE QUALITÉ. Chapitre 1. Introduction... 1. C est quoi au juste la qualité?... 1 Sommaire Introduction... XI Chapitre 1 DÉMARRER UNE DÉMARCHE QUALITÉ 1. C est quoi au juste la qualité?... 1 1.1 De la qualité attendue à la qualité perçue... 1 1.2 Qualité et performance : les enjeux

Plus en détail

CIRCULAIRE DPMA/SDRH/C2012-9601 Date : 14 décembre 2011

CIRCULAIRE DPMA/SDRH/C2012-9601 Date : 14 décembre 2011 MINISTERE DE L AGRICULTURE, DE L ALIMENTATION, DE LA PECHE, DE LA RURALITE ET DE L AMENAGEMENT TERRITORIAL Direction des pêches maritimes et de l aquaculture Sous-direction des Ressources Halieutiques

Plus en détail

Les FAQs du tableau de bord Mythes et réalités du tableau de bord à l ère de la mondialisation

Les FAQs du tableau de bord Mythes et réalités du tableau de bord à l ère de la mondialisation Les FAQs du tableau de bord Mythes et réalités du tableau de bord à l ère de la mondialisation Par Didier Van Caillie Professeur Ordinaire, Université de Liège Directeur du Centre d Etude de la Performance

Plus en détail

Panorama du mécénat des entreprises du CAC 40

Panorama du mécénat des entreprises du CAC 40 Panorama du mécénat des entreprises du CAC 40 Préambule Méthodologie Structures observées Les recherches ont porté sur toutes les entreprises entrant dans la composition de l indice CAC 40 au 1 er juillet

Plus en détail

LA GESTION DE PROJETS. Regroupement CPE des régions 03 et 12 Session 1 27 octobre 2011

LA GESTION DE PROJETS. Regroupement CPE des régions 03 et 12 Session 1 27 octobre 2011 LA GESTION DE PROJETS Regroupement CPE des régions 03 et 12 Session 1 27 octobre 2011 2 Présentations Présentation de la formatrice Présentation des participantes et leurs attentes 3 Attentes du formatrice

Plus en détail

Alliance entre les secteurs public et prive pour un commerce responsable des minerais

Alliance entre les secteurs public et prive pour un commerce responsable des minerais Alliance entre les secteurs public et prive pour un commerce responsable des minerais Appui à un alignement intrarégional 7 mai 2015 OCDE Paris, France Synthèse du facilitateur Contexte et objectifs de

Plus en détail

Conseil d administration 325 e session, Genève, 29 octobre-12 novembre 2015 GB.325/INS/11

Conseil d administration 325 e session, Genève, 29 octobre-12 novembre 2015 GB.325/INS/11 BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL Conseil d administration 325 e session, Genève, 29 octobre-12 novembre 2015 GB.325/INS/11 Section institutionnelle INS Date: 30 octobre 2015 Original: anglais ONZIÈME QUESTION

Plus en détail

DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION

DIRECTEUR DE LA COMMUNICATION 588 Communication Le domaine fonctionnel Communication regroupe les emplois permettant de présenter et de promouvoir l image et l action des services de l État et des politiques publiques en direction

Plus en détail

Termes de références l élaboration d un plan d aménagement et de gestion des forêts ripicoles de la commune de Dissin et situées le long du Mouhoun

Termes de références l élaboration d un plan d aménagement et de gestion des forêts ripicoles de la commune de Dissin et situées le long du Mouhoun Termes de références l élaboration d un plan d aménagement et de gestion des forêts ripicoles de la commune de Dissin et situées le long du Mouhoun Juin 2015 I. TERMES DE REFERENCES 1.1. Contexte et justification

Plus en détail