GUIDE. DE LA DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE FONTAINOISE Les lieux et pratiques de la citoyenneté à Fontaine VERSION 2012

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GUIDE. DE LA DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE FONTAINOISE Les lieux et pratiques de la citoyenneté à Fontaine VERSION 2012"

Transcription

1 GUIDE DE LA DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE FONTAINOISE Les lieux et pratiques de la citoyenneté à Fontaine VERSION 2012 Mission Démocratie participative :

2 EDITO Cette deuxième édition du guide de la démocratie participative réaffirme notre volonté de poursuivre politiquement le processus de démocratie participative porté par la Charte. Au cœur de notre politique municipale, sa mise en œuvre relève de votre mobilisation et de votre participation. Votre implication dans les différents espaces, Conseils Citoyens des Fontainois, comités d habitants, comités d usagers, ateliers thématiques et réunions publiques, contribue à nous aider dans les choix qui nous incombent. Pour ce faire, des conditions sont nécessaires pour l investissement de chacun à la prise de parole dans le débat public : le respect des règles, l écoute, l ouverture aux autres, la confrontation d idées et d avis. Elles ont pour objectif la concrétisation de la parole en actions réalisables dans lesquelles l intérêt général est la priorité. La prise de conscience et l appropriation du contexte local conduisent à l émergence de décisions partagées ouvrant ainsi à la solidarité, au renforcement du lien social et à la justice sociale. Ces enjeux majeurs sont porteurs d espoir et d enthousiasme pour nous tous dans notre société en pleine mutation, face à la mondialisation et au désengagement de l État, face à la crise européenne. Le commun n est pas donné d avance, il est à construire dans chacune de nos instances participatives. C est par la mise en mouvement des capacités de réflexion et de proposition de chacun, dans un dialogue rationnel, et par l intervention du plus grand nombre d entre vous que nous pourrons amener la transformation sociale, l émancipation et la responsabilisation de tous. C est ensemble que nous pourrons inventer et construire l avenir de notre Ville. Yannick BOULARD, Maire de Fontaine Françoise PICO, Adjointe en charge de la Démocratie participative

3 SOMMAIRE Ce guide a vocation à vous présenter les instances dans lesquelles vous investir, les démarches auxquelles vous associer, les canaux à utiliser pour vous informer et/ou vous faire entendre à l échelle de la commune. Charte l PAGE 4 / 5 Les 13 engagements politiques l PAGE 6 / 7 Participer à la vie et à l animation de mon quartier, L Aide aux projets des habitants l PAGE 8/9 Participer à la vie des structures que je fréquente sur la commune l PAGE 10 / 11 Les comités d usagers Principaux espaces de participation l PAGE 12 / 13 Rencontrer les élus municipaux Les visites de quartier l PAGE 14 / 15 Participer aux choix municipaux Les conseils citoyens des Fontainois l PAGE 16 / 17 Débattre avec d autres citoyens Le comité d habitants l PAGE 18 / 19 M engager comme bénévole dans une association l PAGE 20 Faire remonter des préoccupations auprès des services M informer sur les projets portés par la municipalité l PAGE 21 Exemples concrets l PAGE 22 / 23

4 PAGE 4 / 5 CHARTE DE LA DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE LES HABITANTS AU COEUR DU PROJET [Article 1] ORGANISER ET RENFORCER LE DIALOGUE ÉLUS, CITOYENS ET SERVICES MUNICIPAUX Dans le cadre du mandat qui leur est confié par les citoyens, les élus municipaux ont la responsabilité de définir les orientations politiques et de déterminer les moyens de leur mise en œuvre en s appuyant pleinement sur l implication des citoyens, détenteurs de l expertise d usage, et sur les services de la ville, détenteurs de l expertise technique. Depuis de nombreuses années, la Ville de Fontaine s est attachée à favoriser la participation des citoyens à la vie de la commune, au-delà des obligations légales, dans le cadre d une pratique volontariste et innovante de la démocratie participative. Pour ce mandat, elle réaffirme pleinement cet engagement et vise, par ce biais, différents objectifs complémentaires : l Enrichir les projets portés dans la Ville et améliorer leur pertinence, par des échanges structurés avec les citoyens qui y vivent, qui y travaillent, mais aussi ceux qui fréquentent les équipements fontainois et qui s investissent dans la vie associative. En favorisant le repérage des besoins, ces échanges apportent aux élus et services municipaux un éclairage spécifique indispensable pour choisir les meilleures modalités opérationnelles dans la mise en œuvre des orientations politiques municipales. l Valoriser les contributions citoyennes et les dynamiques collectives afin d améliorer les pratiques municipales en organisant une écoute permanente avec les habitants. l Contribuer à faire émerger l intérêt général local en développant les pratiques citoyennes collectives, et en favorisant la cohésion sociale, la responsabilisation et l émancipation des citoyens sur le territoire communal. l Favoriser la bonne connaissance et la bonne compréhension des choix municipaux et du fonctionnement de la commune par les citoyens.

5 FONTAINOISE [Article 2] TRADUIRE LES ORIENTATIONS POLITIQUES EN ACTIONS CONCRÈTES au service de la participation du plus grand nombre à la vie locale Cette volonté politique se traduit dans le cadre du présent mandat par : l La mise en place de la délégation «démocratie participative et modernisation des services publics locaux», qui permet, en lien avec l ensemble des élus et agents municipaux, de dynamiser le dialogue élus / citoyens et de renforcer la participation des citoyens dans la vie publique locale. l La mise en place de 4 Conseils citoyens des Fontainois, composés d élus, de techniciens, d associations et d habitants. Ils ont pour objectif l aide à la prise de décision en rendant des avis sur des sujets spécifiques de compétences communales. l Le renforcement du Comité d habitants dans sa fonction de laboratoire d idées et de lieu de débat ouvert à l ensemble des citoyens. l La généralisation de Comités d usagers au sein d équipements et services municipaux implantés sur la ville. l Le recours, en tant que de besoins, à des démarches de consultation ponctuelles directement reliées aux projets portés par la ville. l L organisation, à échéances régulières, de temps de rencontre entre élus et citoyens, au-delà des instances et espaces de dialogue existants. [Article 3] DYNAMISER LA VIE ASSOCIATIVE ET CITOYENNE La Municipalité met en place les moyens nécessaires : l Au soutien de la vie associative et à son rayonnement sur l ensemble de la ville et dans les quartiers. l A l accompagnement des initiatives citoyennes, en mobilisant dans la proximité les deux Centres sociaux municipaux en appui quotidien auprès des habitants.

6 LES 13 ENGAGEMENTS POLITIQUES PAGE 6 / CRÉER LES CONDITIONS DE PARTICIPATION des citoyens désireux de s impliquer dans la vie de la commune. [Article 5] En organisant des réunions de travail associant les citoyens dans des lieux facilement accessibles en transports en commun, sur des plages horaires adaptées à la participation de tous les publics. En facilitant l accueil des enfants de parents désireux de participer aux instances et réunions de travail. En expérimentant des formes innovantes concernant la mobilisation (information large ou plus ciblée en fonction des thèmes soumis à concertation ) et l expression des habitants (enquête par questionnaire, accès à des formulaires d expression et sondages via le site internet municipal ) En favorisant l apport régulier de nouveaux membres et l élargissement du nombre et de la diversité des participants aux instances de dialogue et ateliers de travail (appel à candidatures, sollicitations de nouveaux participants par tirage au sort dans l annuaire ). En aidant les habitants à mieux comprendre le fonctionnement des collectivités locales avec la création et la diffusion de fiches pédagogiques sur une diversité de sujets et mettant à disposition des membres des instances permanentes (Conseils citoyens des Fontainois et Comité d habitants) des dossiers d information complets sur les sujets traités dans les 15 jours précédant les rencontres. En favorisant la participation des Fontainois à des espaces de dialogue, organisés à d autres échelons territoriaux (agglomération, région...).

7 INFORMER LA POPULATION sur la démarche participative et l offre de participation. [Article 4] En diffusant un Guide pratique de la participation qui permettra aux citoyens de repérer comment participer activement à la vie de la commune et prendre part aux choix locaux, ainsi que de repérer les différentes instances de dialogue avec la Municipalité (règles de participation, objectifs, fréquence, lieu de regroupement ). En développant des outils de communication qui permettront d identifier les chantiers participatifs en cours, et de faire remonter les contributions des citoyens. En désignant un référent ville chargé exclusivement des questions de participation RENDRE COMPTE des travaux conduits dans le cadre des différents espaces de dialogue et de concertation et donner à voir de quelle façon ils ont permis d enrichir la décision publique et ajuster les projets portés aux besoins de la population. [Article 6] En mettant en place une démarche qualité permettant d assurer le bon suivi des échanges. En mettant à disposition des participants et de tout citoyen qui en ferait la demande, les comptes-rendus des travaux participatifs dans les 15 jours suivant les réunions de travail ORGANISER le SUIVI et l ÉVALUATION des démarches engagées. [Article 7] Le suivi de la Charte et des engagements mentionnés dans le présent document sera effectué par le Conseil Municipal, sous le pilotage de l élu délégué à la participation et à la modernisation des services publics locaux et le référent Ville, en lien étroit avec un Comité de pilotage de la Charte composé de citoyens. L évaluation des démarches participatives engagées par les différents services sera dressée chaque année lors d une réunion publique de bilan.

8 PARTICIPER À LA VIE ET À L ANIMATION DE MON QUARTIER PAGE 8 / 9 [ L Aide aux projets des habitants (APH) Par les habitants pour les habitants Pour quoi faire? L Aide aux projets des habitants (APH) est un dispositif d appui aux initiatives des habitants dont l objectif est d apporter un soutien financier à des projets ayant une utilité sociale et un caractère collectif, quel que soit leur domaine : projet citoyen, entraide, festif (par exemple fêtes de quartier, sorties familiales ), organisations de manifestations culturelles, sportives, etc. Ce dispositif est co-financé par l Etat, le Conseil général et la Ville de Fontaine. Le dispositif repose entièrement sur un groupe d habitants, bénévole, volontaire pour assurer son fonctionnement et son développement*, qui accompagne les porteurs de projet dans le montage de leur dossier de demande de financement et les appuie dans leur démarche. L élaboration des règles de fonctionnement du fonds ainsi que les prises de décision se font de façon participative au sein de ce groupe. Qui peut participer? Toute personne, âgée d au moins 16 ans, résidant sur Fontaine et ne disposant d aucun mandat électif. Comment participer? Vous voulez rejoindre le groupe d habitants qui gère l APH? Faites part de vos motivations à la responsable du Centre social George Sand qui transmettra votre candidature aux habitants du collectif APH et vous mettra en contact avec eux. * en collaboration avec l association AGIL, chargée de la gestion des fonds. POUR EN SAVOIR + Centre social George Sand 14, boulevard Joliot Curie Centre social Romain Rolland CALENDRIER DE TRAVAIL Une à deux fois par mois en fonction du volume de dossiers de demande d aide à examiner.

9 [ Les Centres sociaux boîte à outils des habitants Les Centres sociaux, lieux de vie et de proximité à vocations multiples, ouverts à tous, sont les acteurs principaux en matière de soutien aux projets et aux dynamiques de quartier portés par les habitants. Horaires d ouverture : Vous y trouverez également : Vendredi de 8h30 à 12h l des actions collectives à destination des familles (sorties familles, temps conviviaux, ateliers divers, apprentissage du français, loisirs, santé, couture, réseau d échanges réciproques de savoirs, hébergement d associations favorisant le lien social et/ou l économie sociale et solidaire, etc.). Lundi, mercredi, jeudi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h Mardi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 18h Des rendez-vous sont possibles en dehors des horaires d ouverture. l une équipe à l écoute pour aider à mettre en œuvre les projets des habitants. POUR EN SAVOIR Venez participer à la dynamique collective! Centre social Romain Rolland Centre social George Sand 14, boulevard Joliot Curie

10 PARTICIPER À LA VIE DES STRUCTURES QUE JE FRÉQUENTE SUR (écoles, crèches, bibliothèque, école de musique ) PAGE 10 / 11 Pour quoi faire? Les Comités d usagers permettent à tous les citoyens fréquentant les équipements municipaux de formuler des propositions pour améliorer les actions portées et les services proposés par la structure à laquelle ils sont rattachés. C est l occasion pour les professionnels et les élus de présenter un bilan des actions de la structure mais aussi de mettre en débat les projets envisagés à court et moyen termes. Ces temps sont une occasion privilégiée pour les usagers, les professionnels et les élus d échanger et de mieux se connaître. Qui peut participer? [ Les Comités d usagers La seule condition pour y participer : fréquenter régulièrement l équipement en question. Les comités d usagers sont, selon les équipements, soit ouverts, soit organisés autour d un noyau d usagers délégués, élus en début d année. Des membres de chacun de ces comités sont désignés pour participer aux Conseils citoyens des Fontainois (voir pages 16-17) et représenter ainsi les citoyens qui s y sont investis. Comment participer? La liste des équipements qui gèrent un Comité d usagers est proposée ciaprès. Si vous êtes intéressé(e) par la démarche, adressez-vous directement aux responsables de chacun des équipements pour connaître les règles de composition et le calendrier de travail qui s appliquent. CALENDRIER DE TRAVAIL 2 à 3 fois par an en moyenne. Pour plus de précisions, renseignezvous auprès des professionnels de chaque structure, sur place ou par téléphone.

11 LA COMMUNE POUR EN SAVOIR + l Bibliothèque Paul Eluard 31, avenue du Vercors l La Source, équipement culturel 38, avenue Lénine l Equipements d accueil de loisirs Service enfance 32 bis, rue de la Liberté Service jeunesse 5-7 place des Écrins l Point Information Jeunesse 48, avenue Aristide Briand l Le VOG, centre d Art comtemporain 10, avenue Aristide Briand l Structures d accueil petite enfance municipales (crèches, haltegarderies ) Service petite enfance CCAS 32 bis rue de la Liberté l Espace 3 Pom 13, rue Henri Roudet l Ludothèque Espace 3 Pom 13, rue Henri Roudet l Relais assistante maternelle (RAM) Espace 3 Pom 13, rue Henri Roudet l Centre social Romain Rolland l Centre social George Sand 14, boulevard Joliot Curie

12 PAGE 12 / 13 CENTRES SOCIAUX Ouverts à tous les Fontainois, les Centres sociaux de la Ville de Fontaine offrent, au travers de leur projet social, des services et activités variés définis en concertation avec les habitants, encouragent et soutiennent les projets des habitants. CENTRE SOCIAL ROMAIN ROLLAND COMITÉ D'USAGERS CENTRE SOCIAL GEORGE SAND COMITÉ D'USAGERS COMITÉ D'USAGERS COMITÉ D'USAGERS PRINCIPAUX ESPACES DE PARTICIPATION

13 VISITES DE QUARTIER Les élus du Bureau municipal viennent à pied, une fois par an, dans chacun des quartiers de la Ville dialoguer en direct avec les Fontainoises et les Fontainois, repérer leurs préoccupations, mieux expliquer les projets en cours et parler du quotidien. HÔTEL DE VILLE CONSEIL MUNICIPAL CONSEIL CITOYEN CONSEIL CITOYEN COMITÉ D'HABITANTS CONSEIL CITOYEN COMITÉ D HABITANTS Véritable «laboratoire» d idées citoyennes, le Comité d habitants est un espace d échanges ouvert à tous les citoyens qui viennent réfléchir et débattre aux côtés des élus sur des sujets d intérêt communal ou des sujets de société et proposer des idées pour l action. ATELIERS PROJET ET RÉUNIONS DE PROXIMITÉ CONSEILS CITOYENS DES FONTAINOIS Les membres du Conseil sont invités à rendre un avis sur différents sujets de compétence communale qui fait ensuite l objet d un examen attentif par les élus du Conseil municipal. COMITÉ D'USAGERS COMITÉ D'USAGERS COMITÉS D USAGERS Les Comités d usagers permettent à tous les citoyens de participer à la vie des structures qu ils fréquentent sur la commune. Les rencontres organisées sont l occasion de présenter aux usagers un bilan des actions portées par la structure et de mettre en débat les projets programmés.

14 RENCONTRER LES ÉLUS MUNICIPAUX PAGE 14 / 15 Le contact élus / citoyens est au cœur de la démocratie locale. Différents temps forts ont été organisés pour favoriser ces rencontres tout au long de l année. Vous pouvez également provoquer une rencontre en venant aux permanences des élus organisées régulièrement ou en sollicitant un entretien individuel Suivez le guide! [ Visites de quartier les élus viennent à votre rencontre Pour quoi faire? Les visites de quartier sont des rendezvous incontournables dans la relation élus/ citoyens. Chaque quartier de la Ville est visité une fois par an, à pied, par le Maire et la majorité municipale, pour dialoguer avec les Fontainois et les Fontainoises, écouter leurs préoccupations, mieux expliquer les projets en cours et parler du quotidien. Un quartier par mois est ainsi visité, en soirée, avec rencontre des habitants en porte-à-porte. Comment rencontrer les élus? Repérez les dates de passage des élus sur les différents quartiers de la Ville dans le journal Fontaine Rive Gauche, sur le site Internet de la Commune ou dans la presse locale et joignez-vous au cortège! N hésitez pas à interpeller les élus à cette occasion et leur faire part de vos préoccupations. POUR EN SAVOIR + Cabinet du Maire

15 [ Les permanences des élus Les élus sont à votre disposition durant la demi-heure précédant chaque séance du Comité d habitants. Venez à leur rencontre sans rendez-vous une demi-heure avant chaque Comité d habitants. [ Solliciter un entretien individuel avec un(e) élu(e) l Pour obtenir un rendez-vous avec un(e) élu(e), vous pouvez contacter le secrétariat des élus au l Pour obtenir un rendez-vous avec le Maire, vous pouvez contacter le secrétariat du maire au A NOTER Les élus sont également présents et participent aux débats avec les citoyens dans différentes instances : l Conseils Citoyens des Fontainois (voir pages 16-17) l Comité d habitants (voir pages 18-19) l Comités d usagers (voir pages 10-11) l Réunions publiques (voir page 17) Venez à leur rencontre!

16 PARTICIPER AUX CHOIX MUNICIPAUX PAGE 16 / 17 Pour quoi faire? [ Les Conseils citoyens des Fontainois La mise en place des Conseils citoyens des Fontainois répond à une volonté forte des élus d associer les citoyens aux décisions publiques et aux orientations stratégiques municipales Trois conseils depuis 2010 : Conseil citoyen des Fontainois «Construire la Ville durable ensemble». Il aborde les sujets d aménagement, d économie, d urbanisme et de développement durable. Conseil citoyen des Fontainois des «Politiques éducatives, sportives et culturelles pour et avec les Fontainois». Il traite des questions d actions éducatives au sens large en intégrant également les démarches avec la jeunesse. Conseil citoyen des Fontainois «Fontaine solidaire, action sociale et santé». Il traite également de la petite enfance et des personnes âgées. Sur sollicitation des élus ou de leur propre initiative, les membres sont invités à rendre un avis sur différents sujets de compétence communale entrant dans le périmètre de responsabilité du Conseil citoyen. Les questions abordées font l objet d une présentation approfondie permettant aux participants de saisir le contexte dans lequel s inscrit la demande, les éventuelles contraintes techniques et financières A la fin de chaque séance, l avis rendu par le Conseil citoyen est transmis aux élus du Conseil municipal qui, en retour et après examen attentif et débat, informent les membres du Conseil citoyen des suites données à leurs travaux et les décisions prises s y rapportant. Des ateliers thématiques pourront être mis en place en fonction des dossiers. CALENDRIER DE TRAVAIL 3 rendez-vous par Conseil citoyen et par an, en octobre, janvier et avril, le jeudi en soirée. Réunion publique de bilan en juin.

17 Qui peut participer? Dans un souci d égalité d accès et de transparence, la composition des Conseils citoyens des Fontainois obéit à des règles bien précises. Les sièges de chaque Conseil sont répartis entre les habitants de Fontaine, des représentants d associations fontainoises, les partenaires institutionnels de la Ville, les élus (majorité municipale et opposition) et les techniciens municipaux. Dans chacun des Conseils, les Fontainois et Fontainoises représentent au moins 50% des membres désignés. Toute Fontainoise ou tout Fontainois âgé(e) au minimum de 16 ans qui en fait la demande peut participer au Conseil de son choix. Les petits «+» l Une garderie pour les enfants à partir de 3 ans organisée en Mairie sur inscription préalable. l Un verre de l amitié après chaque séance pour prolonger les échanges en toute convivialité! Comment participer? Pour faire acte de candidature, contactez la mission démocratie participative. POUR EN SAVOIR + Mission démocratie participative : Au quotidien, les services municipaux sont amenés à organiser des temps de consultation des habitants pour enrichir et ajuster les projets qu ils mettent en œuvre. En fonction des besoins, des services et des objectifs de la démarche, différentes formes de consultation des habitants sont mises en œuvre : enquêtes par questionnaires, ateliers de travail, appels à contributions Comment participer? Repérez chaque mois dans le journal municipal ou le site internet, les chantiers participatifs lancés par la Municipalité et faites-vous connaître auprès du service référent qui vous indiquera quelles formes prendra la consultation et comment vous mobiliser! [ Ateliers de travail et consultations ponctuelles

18 DÉBATTRE AVEC D AUTRES CITOYENS PAGE 18 / 19 [ Le Comité d habitants UN PEU D HISTOIRE Le Comité d habitants voit le jour en 2000 sous l impulsion de la Municipalité. Il fonctionne d abord sous une forme expérimentale sur le secteur Sud de Fontaine (Centre ancien et Floralies) avant de rayonner, à partir de 2003 sur l ensemble de la Ville. Depuis sa création, nombreux sont les habitants à avoir goûté aux débats qu il propose. A chaque séance, les participants dialoguent et font avancer la réflexion sur l avenir de la commune. Pour quoi faire? Le Comité d habitants est conçu comme un «laboratoire» d idées citoyennes : il se veut un espace de débat ouvert permettant un échange entre les habitants, les élus et les services municipaux sur des sujets d intérêt communal ou des sujets de société. Les participants sont invités à réfléchir ensemble sur une ou plusieurs questions précises qui font préalablement l objet d un éclairage adapté (compétences de la commune, actualités, contraintes éventuelles ). Qui peut participer? Le Comité d habitants est ouvert à l ensemble des Fontainoises et des Fontainois. Tous les acteurs impliqués dans la vie locale peuvent également s y investir (associations, commerçants, personnes travaillant sur la commune, autres institutions ). CALENDRIER DES RENCONTRES Entre 2 et 4 réunions par an. Renseignements auprès de la mission Démocratie Participative.

19 Comment participer? Les petits «+» Pas d engagement, pas de contrainte! Nul besoin de s inscrire, ni de confirmer sa participation à l avance. Chacun de vous est le bienvenu à l heure et au jour des regroupements communiqués sur demande ou sur le site internet de la ville : lu n verre de l amitié après chaque séance pour prolonger les échanges en toute convivialité! Si vous souhaitez recevoir une invitation et un dossier documentaire en amont de chaque rencontre, laissez-nous vos coordonnées lors de la prochaine rencontre. POUR EN SAVOIR + Mission démocratie participative :

20 M ENGAGER PAGE 20 / 21 COMME BÉNÉVOLE DANS UNE ASSOCIATION Les associations fontainoises (plus de 200 en 2010) sont une grande richesse et une des plus grandes fiertés de la Ville et de ses habitants. Pour assurer la vitalité du tissu associatif, les bonnes volontés sont toujours les bienvenues. Vous avez un peu de temps libre? Vous souhaitez vous investir en tant que bénévole pour faire vivre un projet associatif? Faites-vous connaître auprès des responsables d associations. Pour obtenir les coordonnées des associations fontainoises, consultez la liste dans le Guide des Fontainois, distribué chaque année dans toutes les boîtes aux lettres et à votre disposition en Mairie. POUR EN SAVOIR + Service sports, vie associative

21 FAIRE REMONTER DES PRÉOCCUPATIONS AUPRÈS DES SERVICES Si vous souhaitez signaler à la Mairie une lampe de l éclairage public endommagée, un nid de poule sur la chaussée, une déformation d un trottoir, un obstacle sur la voie publique (branche, arbre, panneau...), etc la Ville met à votre disposition un numéro spécial interventions pour joindre les services techniques en direct : HORAIRES du lundi au jeudi : de 8h à 12h et de 13h45 à 17h vendredi : de 8h à 12h et de 13h30 à 16h30 M INFORMER SUR LES PROJETS PORTÉS PAR LA MUNICIPALITÉ [ Informez-vous l En mairie Tél Fax : Horaires d ouverture au public : Lundi : 9h - 12h, 13h30-18h Mardi au vendredi : 9h - 12h, 13h30-17h Samedi matin : 10h - 12h, uniquement permanence naissance, décès. l Journal municipal «Fontaine Rive Gauche» tous les mois dans votre boîte aux lettres. l Site internet et ses nombreux blogs. Vous pouvez également vous inscrire à la newsletter pour être tenu informé de toute l actualité fontainoise. l Lors des réunions publiques qui sont organisées tout au long de l année, dans les quartiers ou en Mairie, sur différentes thématiques et différents projets. Venez vous informer et apporter votre témoignage!

22 EXEMPLES CONCRETS PAGE 22 / 23 PLAN LOCAL DE DÉPLACEMENT En 2010, la Ville a adopté son Plan Local de Déplacement pour Les Fontainois ont été sollicités à toutes les étapes de l élaboration et de la mise en œuvre du projet. Une série de réunions publiques et d actions participatives (plus de 500 contributions au total) ont permis d enrichir le diagnostic et de faire réagir la population sur le futur Plan Local de Déplacement. Avec notamment : l la quinzaine du développement durable, avec ses expérimentations sur site (aménagements tests), la visite technique à vélo, le café débat, etc. l un Conseil Citoyen des Fontainois «Construire la ville durable ensemble» dédié à la question, où les habitants, plans et schémas de circulation à l appui, ont soumis des conditions d amélioration et ont souligné l intérêt du rééquilibrage voiture/vélos/piétons. Les aménagements-tests suivants ont ainsi été pérennisés : piétonisation du mail Cachin devant l Hôtel de Ville, réalisation du rond-point Croizat/Vercors/Briand. A partir de là, les habitants sont sollicités avant chaque aménagement découlant de ce plan (apaisement de l ensemble du quartier Doyen Gosse, sécurisation des déplacements autour de la place Chapays...).

23 LES JARDINS PARTAGÉS Une grande parcelle de 900m² de jardins sera construite en 2013 dans le nouvel éco-quartier Bastille. Afin de l aménager au mieux, les habitants ont été sollicités dès 2010 pour réfléchir ensemble à la future utilisation de ces jardins. l deux réunions publiques ont été organisées au centre social Romain Rolland, notamment pour discuter des notions de jardins collectifs et individuels, réunissant une vingtaine d habitants. l une petite parcelle de jardin éphémère a été cultivée l été 2011 par une quinzaine d habitants accompagnés des professionnels du centre social. l un groupe a visité un autre jardin de l agglomération pour s inspirer de leur mode d organisation. Suite à ces rencontres, une proposition d aménagement (points d eau, cabanes, barrières...) a été faite au constructeur pour qu il en prenne compte dans ses plans, qui seront de nouveau soumis à discussion. Étape par étape, tous les habitants motivés sont ainsi invités à co-construire ce projet de jardins partagés.

24 GUIDE DE LA DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE FONTAINOISE POUR EN SAVOIR + Mission démocratie participative Hôtel de Ville 89, mail Marcel Cachin BP 147, Fontaine cedex Ville de Fontaine - Janvier Photos : P. Trippier, Service communication - - Impression Technicolor

CHARTE BUDGET PARTICIPATIF

CHARTE BUDGET PARTICIPATIF CHARTE BUDGET PARTICIPATIF PREAMBULE Depuis 2001, la Ville de Paris a associé les Parisiens de façon accrue à la politique municipale, en s appuyant notamment sur les conseils de quartier, les comptes

Plus en détail

La charte parisienne de la participation Dix clefs pour la participation des Parisiennes et des Parisiens

La charte parisienne de la participation Dix clefs pour la participation des Parisiennes et des Parisiens La charte parisienne de la participation Dix clefs pour la participation des Parisiennes et des Parisiens Page 1 Première clef La démocratie participative est une aide à la prise de décision publique.

Plus en détail

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse P R O J E T E D U C AT I F Association Espace Jeunesse I N T R O D U C T I O N Ce projet éducatif expose les orientations éducatives de l Association ESPACE JEUNESSE, chargée par la municipalité du Séquestre

Plus en détail

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat

Conseil Municipal des Enfants à Thionville. Livret de l électeur et du candidat Conseil Municipal des Enfants à Thionville Livret de l électeur et du candidat Elections du vendredi 18 novembre 2011 Mot du Maire Le Conseil Municipal des Enfants fait sa rentrée. Il joue un rôle essentiel

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse Auribeau-sur-Siagne Grasse Mouans-Sartoux Pégomas La Roquette-sur-Siagne Préambule... Le besoin de retrouver ses racines, une alimentation plus sûre,

Plus en détail

Le diagnostic Partagé,

Le diagnostic Partagé, Le diagnostic Partagé, un outil au service du projet Territorial enfance jeunesse Les Guides Pratiques Introduction Parce que nous sommes dans un monde complexe, Définitions, enjeux, méthodologie Phase

Plus en détail

«Mutuelle des Mornantais»

«Mutuelle des Mornantais» Dossier «Mutuelle des Mornantais» La première mutuelle communale vraiment solidaire - Extraits de la Vie à Mornant - - décembre 2014 - Dossier «Mutuelle des Mornantais» La première mutuelle communale vraiment

Plus en détail

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

Appel à projets. Portage et animation des «Forums Citoyens» Contrat de Ville de Narbonne

Appel à projets. Portage et animation des «Forums Citoyens» Contrat de Ville de Narbonne Appel à projets Portage et animation des «Forums Citoyens» Contrat de Ville de Narbonne Date limite : mercredi 25 février 2015 à 12h 1. Contexte La loi de programmation pour la ville et la cohésion urbaine

Plus en détail

Règlement intérieur. Document de travail non mis en forme GRAND GENEVE FORUM D AGGLOMERATION FRANCO-VALDO-GENEVOIS

Règlement intérieur. Document de travail non mis en forme GRAND GENEVE FORUM D AGGLOMERATION FRANCO-VALDO-GENEVOIS Règlement intérieur Introduction Document de travail non mis en forme Le 28 juin 2012 a été signé le Projet d agglomération 2012 au travers duquel les partenaires français, genevois et vaudois ont renforcé

Plus en détail

Maison des Services Publics

Maison des Services Publics brignoles.fr la Maison des Services ublics Une porte d entrée unique pour tous... pour vous faciliter la vie au quotidien! Un peu d histoire Au XIII e siècle, l établissement servit d abord d hospice.

Plus en détail

Participation des habitants et contrats de ville Quels enjeux? Quelle mise en oeuvre?

Participation des habitants et contrats de ville Quels enjeux? Quelle mise en oeuvre? Participation des habitants et contrats de ville Quels enjeux? Quelle mise en oeuvre? Note réalisée par l Observatoire Régional de l Intégration et de la Ville (ORIV) septembre 2014 Eléments de contexte

Plus en détail

Introduction Frédéric PETITBON Un contexte difficile Nicolas PERNOT

Introduction Frédéric PETITBON Un contexte difficile Nicolas PERNOT Introduction Frédéric PETITBON Directeur général délégué, IDRH Les collectivités doivent à la fois respecter des engagements vis-à-vis des citoyens, poursuivre des démarches managériales et tenir compte

Plus en détail

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL

REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL 1 REFERENTIEL PROFESSIONNEL DES ASSISTANTS DE SERVICE SOCIAL DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION L assistant de service social exerce de façon qualifiée, dans le cadre d un mandat

Plus en détail

Sociale et solidaire, l association qui contribue au développement social et de l emploi pour améliorer les conditions de vie des habitants.

Sociale et solidaire, l association qui contribue au développement social et de l emploi pour améliorer les conditions de vie des habitants. Sociale et solidaire, l association qui contribue au développement social et de l emploi pour améliorer les conditions de vie des habitants. Association d habitants et d acteurs du territoire (collectivités,

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR PRÉAMBULE

RÈGLEMENT INTÉRIEUR PRÉAMBULE PRÉAMBULE RÈGLEMENT INTÉRIEUR Le présent règlement intérieur a pour objet de préciser les modalités de fonctionnement du conseil des sages et de déterminer les obligations de ses membres. Il fait référence

Plus en détail

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs LIVRET D ACCUEIL le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs 23, rue du docteur potain 75019 Paris 01 53 38 62 50 Portraits des membres du groupe d expression du SAVS par Catel

Plus en détail

LES RENDEZ-VOUS de l AdCF AGENDA 2015

LES RENDEZ-VOUS de l AdCF AGENDA 2015 LES RENDEZ-VOUS de l AdCF AGENDA 2015 Institués dès 2000 par l AdCF, au lendemain de la naissance des premières communautés d agglomération issues de la loi Chevènement, le Club des agglomérations et la

Plus en détail

L Académie des Dalons

L Académie des Dalons L L est un projet expérimental d insertion sociale et professionnelle dans un dispositif global de soutien de jeunes en difficulté. Il s adresse aux volontaires âgés de 18 à 25 ans qui, sans formation

Plus en détail

Compte-rendu des ateliers

Compte-rendu des ateliers FORUM DE DÉVELOPPEMENT SOCIAL LOCAL 2010 2 E rencontre citoyenneté Compte-rendu des ateliers La 2e rencontre du Forum a abordé le thème de la citoyenneté. Cette rencontre s'est déroulé en suivant en partie

Plus en détail

Règlement intérieur de la Cité

Règlement intérieur de la Cité Règlement intérieur de la Cité 19 mai 2015 p.1 PREAMBULE Objectifs La Cité est un équipement municipal de soutien à la vie associative. C est un lieu d accueil, de promotion, d information, de formation

Plus en détail

Informations aux familles. Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine

Informations aux familles. Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine Informations aux familles Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine 15 rue de Kérourien - 29200 BREST 07-88-04-22-93 (Catherine PERRAMENT) Rentrée de septembre 2015

Plus en détail

de l office de tourisme 1/12

de l office de tourisme 1/12 de l office de tourisme 1/12 Vous êtes acteur de la vie touristique? Ensemble, réalisons vos objectifs! Accroître votre notoriété Promouvoir votre activité Rejoindre un réseau fort de 215 adhérents Bénéficier

Plus en détail

Parents, enfants. un guide pour vous

Parents, enfants. un guide pour vous Parents, enfants un guide pour vous edit s mmaire Parents, Notre engagement de mettre en place un territoire compétitif, solidaire et durable ne peut se concevoir sans répondre aux besoins des enfants

Plus en détail

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE LES REGLEMENTS INTERIEURS RESTAURANT SCOLAIRE ACCUEIL PERISCOLAIRE ACTIVITES PERI-EDUCATIVES Délibéré en Conseil Municipal du 05 Juin 2014 PREAMBULE Les services périscolaires sont des prestations volontairement

Plus en détail

Dossier de candidature «Bourse au Permis de conduire» Terres de France. Dossier de candidature «Bourse au Permis de conduire»

Dossier de candidature «Bourse au Permis de conduire» Terres de France. Dossier de candidature «Bourse au Permis de conduire» Dossier de candidature «Bourse au Permis de conduire» 1 Principes du dispositif La «Bourse au permis de conduire», a pour vocation d attribuer une aide financière aux bénéficiaires pour le financement

Plus en détail

Comité régional d économie sociale

Comité régional d économie sociale Comité régional d économie sociale 2 GUIDE DE REDACTION D UN PLAN D AFFAIRE D UNE ENTREPRISE COLLECTIVE 1.1 À QUOI CORRESPOND UNE ENTREPRISE COLLECTIVE? Une entreprise d économie sociale est une entité

Plus en détail

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h

Discours d ouverture du Forum des Associations 2009. Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Discours d ouverture du Forum des Associations 2009 Thierry Philip - Maire du 3 e arrondissement 12 septembre 2009-12h Mesdames et Messieurs les élus, Mesdames et Messieurs les responsables associatifs,

Plus en détail

L organisation du programme «Jeunes pousses» Rapport

L organisation du programme «Jeunes pousses» Rapport L organisation du programme «Jeunes pousses» Rapport Présenté par M. Pascal Terrasse Député de la République française Secrétaire général parlementaire Berne (Suisse) ( 6 juillet 2015 I/ Le programme,

Plus en détail

APPEL A PROJET ARS DE CORSE GROUPE D ENTRAIDE MUTUELLE POUR PERSONNES CEREBRO LESEES CAHIER DES CHARGES

APPEL A PROJET ARS DE CORSE GROUPE D ENTRAIDE MUTUELLE POUR PERSONNES CEREBRO LESEES CAHIER DES CHARGES APPEL A PROJET ARS DE CORSE GROUPE D ENTRAIDE MUTUELLE POUR PERSONNES CEREBRO LESEES CAHIER DES CHARGES Les Groupes d Entraide Mutuelle (GEM) ont pour objet d offrir aux personnes adultes handicapées un

Plus en détail

Animer une association

Animer une association FICHE PRATIQUE N 7 www.animafac.net gestion de projet Animer une association Une association vit mieux si elle est composée de plusieurs membres partageant un projet collectif. Si la loi 1901 est une loi

Plus en détail

1- Présentation de la structure

1- Présentation de la structure 1- Présentation de la structure Cadre L école Paul Langevin se situe sur la commune de Pontivy, les locaux des classes de maternelle et d élémentaire se rejoignent par la cantine. L école maternelle compte

Plus en détail

Le programme BAMBINI Zones de rencontre et concertation

Le programme BAMBINI Zones de rencontre et concertation Les zones de rencontre en Ile-de-France Journée d échanges techniques Le programme BAMBINI Zones de rencontre et concertation Jean-Baptiste CARIOU Ville de Suresnes Au CNFPT Commune des Hauts-de-Seine

Plus en détail

LA CPU ET L UNIVERSITE FRANCAISE

LA CPU ET L UNIVERSITE FRANCAISE LA CPU ET L UNIVERSITE FRANCAISE En 2012, toutes les universités françaises seront autonomes ; elles le seront dans un contexte mondial où leur rôle est à la fois fortement réaffirmé et sujet à de profondes

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 30 septembre 2013. Ordre du Jour

CONSEIL MUNICIPAL. Séance du 30 septembre 2013. Ordre du Jour M A I R I E DE D I J O N PALAIS DES ETATS DE BOURGOGNE CONSEIL MUNICIPAL Séance du 30 septembre 2013 Ordre du Jour 1 - Conseil du 24 juin 2013 - Procès-verbal - Approbation I- ECOLOGIE URBAINE A- URBANISME

Plus en détail

SAINT JULIEN EN GENEVOIS

SAINT JULIEN EN GENEVOIS SAINT JULIEN EN GENEVOIS PROJET EDUCATIF ENFANCE-JEUNESSE Préambule Le service enfant jeunesse a une mission éducative et de prévention sociale auprès des enfants et des jeunes. (3-18 et jeunes adultes).

Plus en détail

VENDREDI 13 JUIN 2014

VENDREDI 13 JUIN 2014 ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE DE LA BOITE A MALICE VENDREDI 13 JUIN 2014 SALLE BARBARA ST MARTIN DU FOUILLOUX RAPPORT MORAL Difficile de résumer l année 2013 en quelques mots Du côté des administrateurs

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ESPACE JEUNES DIVONNE-LES-BAINS

REGLEMENT INTERIEUR ESPACE JEUNES DIVONNE-LES-BAINS Avenue des Thermes - BP 71 01220 Divonne-les-Bains Tel/Fax : 04 50 20 29 15 Courriel : divonne.espacejeunes@alfa3a.org REGLEMENT INTERIEUR ESPACE JEUNES DIVONNE-LES-BAINS A compter du 1 er septembre 2014

Plus en détail

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées

Guide des. interventions Personnes en difficulté Personnes âgées de 60 ans et plus Personnes handicapées Guide des interventions Edition 2010 Mot du président Le Centre Communal d Action Sociale de Saint-Yrieix-sur-Charente est un outil majeur de la politique sociale de la municipalité. Au delà des aides

Plus en détail

édito sommaire Le Conseil des étrangers Edito 1 Accès aux droits 2 Apprendre le français 5 Accès aux soins 6 Citoyenneté 9

édito sommaire Le Conseil des étrangers Edito 1 Accès aux droits 2 Apprendre le français 5 Accès aux soins 6 Citoyenneté 9 avec le soutien de édito sommaire Edito 1 Accès aux droits 2 Apprendre le français 5 Accès aux soins 6 Citoyenneté 9 N Retrouvez au dos les lieux sur le plan Notre ville est riche de sa diversité, qui

Plus en détail

Elaboration des Ad AP COTITA 27 janvier 2015

Elaboration des Ad AP COTITA 27 janvier 2015 Ville de Grenoble STRATÉGIE PATRIMONIALE DE MISE EN ACCESSIBILITÉ DES ERP Elaboration des Ad AP COTITA 27 janvier 2015 Ville de Grenoble COTITA 30-01-15-1 Contexte La Ville de Grenoble : 300 équipements

Plus en détail

Conseil de Quartier. Malcense - Egalité

Conseil de Quartier. Malcense - Egalité Conseil de Quartier Malcense - Egalité du 14 septembre 2009 1 Avant de commencer le Conseil de Quartier, Monsieur TALPAERT, Président du Conseil de Quartier excuse l absence de Madame DAHMANI L KASSIMI,

Plus en détail

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite

Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Le nouveau projet académique : prendre en compte tous les parcours de réussite Les projets académiques 2003-2006 (prorogé jusqu en 2007) et 2007-2010 étaient organisés autour des quatre mêmes priorités

Plus en détail

Service-Public Local. Simplifi ez le quotidien de vos usagers, offrez-leur les services indispensables de l administration électronique

Service-Public Local. Simplifi ez le quotidien de vos usagers, offrez-leur les services indispensables de l administration électronique Service-Public Local Simplifi ez le quotidien de vos usagers, offrez-leur les services indispensables de l administration électronique La Caisse des Dépôts, au service de l intérêt général et du développement

Plus en détail

www.premier-ministre.gouv.fr

www.premier-ministre.gouv.fr Portail du Gouvernement Site du Premier ministre Les Chantiers EN PERSPECTIVE Projets pour la France Tableau de bord du Gouvernement LES THÈMES Garantir la sécurité routière Les derniers titres Les dossiers

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION BAFA CITOYEN SESSION 2015

DOSSIER D INSCRIPTION BAFA CITOYEN SESSION 2015 DOSSIER D INSCRIPTION BAFA CITOYEN SESSION 2015 Dossier à retourner complet au Point Information Jeunesse ou au Service Engagement Citoyen Avant le 24 juin 2015 COORDONNÉES PHOTO OBLIGATOIRE Sexe : F M

Plus en détail

APPEL À PROJETS QUARTIERS DURABLES CITOYENS MODALITÉS

APPEL À PROJETS QUARTIERS DURABLES CITOYENS MODALITÉS APPEL À PROJETS QUARTIERS DURABLES CITOYENS 2015 MODALITÉS PRÉSENTATION DE L APPEL À PROJETS L appel à projets Quartiers Durables Citoyens encourage et soutient les habitants qui s engagent dans leur quartier

Plus en détail

MAISON DES ASSOCIATIONS

MAISON DES ASSOCIATIONS MAISON DES ASSOCIATIONS ESPACE CLÉMENT-MAROT PLACE BESSIÈRES 2 Situé au cœur de la ville à l espace Clément- Marot, la Maison des associations a pour vocation de promouvoir et de faciliter la vie associative.

Plus en détail

La Mutualité. Française. Rhône. dans le. Des services de soins et d accompagnement mutualistes pour une santé solidaire

La Mutualité. Française. Rhône. dans le. Des services de soins et d accompagnement mutualistes pour une santé solidaire La Mutualité Française Rhône dans le Des services de soins et d accompagnement mutualistes pour une santé solidaire Des valeurs qui font la différence Edito La Mutualité Française Responsabilité CHACUN

Plus en détail

COMMUNE DE BIENVILLERS AU BOIS. COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du jeudi 22 janvier 2015

COMMUNE DE BIENVILLERS AU BOIS. COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du jeudi 22 janvier 2015 DEPARTEMENT DU PAS DE CALAIS ARRONDISSEMENT D ARRAS CANTON DE PAS EN ARTOIS COMMUNE DE BIENVILLERS AU BOIS COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du jeudi 22 janvier 2015 L an deux mille cinq,

Plus en détail

Maison du droit et de la médiation www.ville-stains.fr

Maison du droit et de la médiation www.ville-stains.fr www.ville-stains.fr SOMMAIRE page 4 INFORMATION ET ORIENTATION page 6 ACCES AU DROIT page 8 AIDE AUX VICTIMES page 10 MEDIATION page 12 ECRIVAIN PUBLIC page 14 LEXIQUE + NOS PARTENAIRES EDITO Pour la Municipalité,

Plus en détail

la pauvreté 33 ses lutte contre territorial. création.cette n ne doit pas d insertion. 1. UNE Accompagner la Participation travaux sont évidemment

la pauvreté 33 ses lutte contre territorial. création.cette n ne doit pas d insertion. 1. UNE Accompagner la Participation travaux sont évidemment Accompagner la participation des allocataires Par Marion Drouault, responsable de projets à l (Version courte) Participation et RSA : «Accompagner la l participation des allocataires» S appuyant en particulier

Plus en détail

Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui.

Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui. Mesdames et Messieurs, 1 Je vous souhaite la bienvenue à cette rencontre. Je suis heureuse d être ici avec vous aujourd hui. Le but de ce moment d échange est de mieux faire connaissance. Il est aussi

Plus en détail

PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE

PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE PLAN DE COMMUNICATION REGIONAL POUR LA PROMOTION DES FONDS EUROPEENS FEDER, FSE et FEADER EN ILE-DE-FRANCE Version du 23 avril 2008 1 Sommaire 1. RAPPEL DU CONTEXTE_ 3 2. PILOTAGE ET PERIMETRE DU PLAN

Plus en détail

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE LA JEUNESSE l es sen tiel LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE sommaire LA JEUNESSE PAGES 4 À6 PAGES 7 À9 PAGE 10 PAGE 11 Le BIJ, lieu ressources Pour s informer et se documenter -

Plus en détail

Les grandes fonctions du tuteur

Les grandes fonctions du tuteur Agence Erasmus+ Jeunesse & Sport Les grandes fonctions du tuteur Ce document rend compte de travaux effectués en ateliers par les participants lors des sessions de formation de tuteurs SVE organisées depuis

Plus en détail

GUIDE DE BONNES PRATIQUES ELECTIONS DES DELEGUES AU CONSEIL DE VIE LYCEENNE (CVL) Voter pour se faire entendre

GUIDE DE BONNES PRATIQUES ELECTIONS DES DELEGUES AU CONSEIL DE VIE LYCEENNE (CVL) Voter pour se faire entendre Je vote Tu votes Elle vote Il vote Nous votons Vous votez GUIDE DE BONNES PRATIQUES ELECTIONS DES DELEGUES AU CONSEIL DE VIE LYCEENNE (CVL) Voter pour se faire entendre Septembre 2010 Préface Elaboré au

Plus en détail

CONTRAT EDUCATIF LOCAL

CONTRAT EDUCATIF LOCAL CONTRAT EDUCATIF LOCAL Année 2002-2003 CANDIDATURE ET PROJET D ACTIONS SUR LES TEMPS PERI ET EXTRA-SCOLAIRES sur la commune ou le groupement de communes de... Ce dossier comprend : Page 2 : Page 3 : Page

Plus en détail

Biblio tech. Le service de prêt en ligne de la médiathèque de Deauville. www.deauville.fr

Biblio tech. Le service de prêt en ligne de la médiathèque de Deauville. www.deauville.fr Biblio tech Le service de prêt en ligne de la médiathèque de Deauville www.deauville.fr Biblio Tech Biblio tech le service de prêt en ligne 1 2 Une insomnie, une chanson qui trotte dans la mémoire, le

Plus en détail

Lancement du budget participatif 1 ère année d expérimentation

Lancement du budget participatif 1 ère année d expérimentation Refonder la démocratie locale à Grenoble Lancement du budget participatif 1 ère année d expérimentation «J ai une idée, je partage un projet Je choisis des projets pour ma ville». DOSSIER DE PRESSE JEUDI

Plus en détail

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents :

MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL. Le moniteur-éducateur intervient dans des contextes différents : MONITEUR-EDUCATEUR ANNEXE I : REFERENTIEL PROFESSIONNEL 1.1 DEFINITION DE LA PROFESSION ET DU CONTEXTE DE L INTERVENTION Le moniteur-éducateur participe à l'action éducative, à l'animation et à l'organisation

Plus en détail

Conseil régional. Plan d action régional Outaouais 2014-2017

Conseil régional. Plan d action régional Outaouais 2014-2017 Conseil régional Plan d action régional Outaouais 2014-2017 Dans ce tableau, la numérotation est utilisée afin de faciliter le suivi de la présentation. Légende Palier N signifie national R signifie régional

Plus en détail

Enfants, familles et célibataires bienvenus! La Maison des familles a déménagé

Enfants, familles et célibataires bienvenus! La Maison des familles a déménagé La Maison mars-juin 2014 des familles Enfants, familles et célibataires bienvenus! L inscription pour participer aux activités est gratuite mais nécessaire. La Maison des familles a déménagé au 18/18bis,

Plus en détail

Ces différentes déclinaisons ont aussi pour but de former l enfant :

Ces différentes déclinaisons ont aussi pour but de former l enfant : La municipalité d Amboise a mené une réflexion afin d améliorer la qualité de l accueil périscolaire du matin et du soir, au sein des écoles maternelles et élémentaires de la commune. A partir de cette

Plus en détail

C H A R T E D E S M A I S O N S D E S E R V I C E S P U B L I C S

C H A R T E D E S M A I S O N S D E S E R V I C E S P U B L I C S C H A R T E D E S M A I S O N S D E S E R V I C E S P U B L I C S P r é a m b u l e Proximité Singularité de la personne Universalité du service De nombreux territoires ruraux et urbains se situent en

Plus en détail

Appel à projets. Implantation d un jardin partagé au sein du square Rosa Luxembourg. Angle Pajol/Riquet, Paris 18 e

Appel à projets. Implantation d un jardin partagé au sein du square Rosa Luxembourg. Angle Pajol/Riquet, Paris 18 e Appel à projets Implantation d un jardin partagé au sein du square Rosa Luxembourg. Angle Pajol/Riquet, Paris 18 e 1 1. Contexte Situé à l est du 18 e arrondissement, à la frontière avec le 19 e, Aubervilliers

Plus en détail

Dép. 75 «Service d Accueil de Jour»

Dép. 75 «Service d Accueil de Jour» Dép. 75 «Service d Accueil de Jour» PRESENTATION DE L ACTION Intitulé, ancienneté et lieu d implantation Le Service d accueil de jour -SAJE- est implanté sur le 19 e arrondissement de Paris et accueille

Plus en détail

Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap.

Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap. D é l é g a tion d é p a rtementale ardéchoise Les visio-relais: une autre façon d encourager et soutenir la participation sociale et citoyenne des personnes en situation de handicap. Rhône-Alpes-Auvergne,

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE VILLE DE TAVERNY

REPUBLIQUE FRANCAISE VILLE DE TAVERNY REPUBLIQUE FRANCAISE VILLE DE TAVERNY Comité de quartier «Les Sarments, Vaucelles, Jean-Bouin» Relevé de décisions Réunion du 17/06/09 1 Hôtel de Ville 2 place Charles de Gaulle - 95155 TAVERNY Tel : 01.30.40.27.25

Plus en détail

LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ

LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ LE PROJET SOCIAL ET ÉDUCATIF PERISCOLAIRE ACCUEIL DE LOISIRS LES CHRYSALIDES AUMETZ L explosion de l activité professionnelle des femmes et la situation géographique de la commune d Aumetz et de notre

Plus en détail

AIDES EN NATURE AIDES FINANCIERES. Cartographie

AIDES EN NATURE AIDES FINANCIERES. Cartographie Répertoire de l aide alimentaire destinée aux étudiants AIDES EN NATURE AIDES FINANCIERES Cartographie 1 AIDES EN NATURE Croq étudiants Association ARC EN CIEL Siège social: 47 rue de Rennes 49000 ANGERS

Plus en détail

Boudème Les Deux-Portes

Boudème Les Deux-Portes Le quartier de Boudème Les Deux-Portes Bienvenue chez vous! Mieux connaître son quartier pour mieux en profiter : voici, en substance, l objectif de ce fascicule conçu par la Ville de Martigues et destiné

Plus en détail

AGENDA 21 de Morne-à-l eau

AGENDA 21 de Morne-à-l eau AGENDA 21 de Morne-à-l eau Compte-rendu du COPIL 2 Vendredi 12 juillet 2013 Introduction M. Edmond Marcel : Bonjour mesdames et messieurs, ce comité de pilotage est un comité de préparation du Forum 21

Plus en détail

Proposition de Charte éthique de l élu-e pour un renouveau démocratique et la renaissance des pratiques politiques

Proposition de Charte éthique de l élu-e pour un renouveau démocratique et la renaissance des pratiques politiques Proposition de Charte éthique de l élu-e pour un renouveau démocratique et la renaissance des pratiques politiques Version du 23 février 2015, soumise à consultation publique jusqu au 15 avril 2015. N

Plus en détail

un droit à défendre Service municipal de l Enfance

un droit à défendre Service municipal de l Enfance Service municipal de l Enfance 4/6 ans 6/1 0 ans 10/14 ans 12/14 ans Vacances pour tous : un droit à défendre Réservations jusqu au 18 Février 2012 au service municipal de l Enfance 10, av. Auguste-Gross

Plus en détail

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015 Maison de l Enfance et de la Jeunesse 2 route de Keroumen 29480 Le Relecq Kerhuon 02 98.28.38.38 02.98.28.41.11 E-Mail : mej@mairie-relecq-kerhuon.fr Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans)

Plus en détail

A Besançon, un nouveau dispositif d aide sociale, le micro-crédit personnel à taux zéro Présentation le 28 avril 2010

A Besançon, un nouveau dispositif d aide sociale, le micro-crédit personnel à taux zéro Présentation le 28 avril 2010 A Besançon, un nouveau dispositif d aide sociale, le micro-crédit personnel à taux zéro Présentation le 28 avril 2010 Contacts CCAS - Solidarités Marie-Noëlle GRANDJEAN 03 81 41 21 69 marie-noelle.grandjean@besancon.fr

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE : METTRE EN PLACE UNE GPEC

FICHE TECHNIQUE : METTRE EN PLACE UNE GPEC METTRE EN PLACE UNE GPEC Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences Cette fiche technique aborde la mise en place d une démarche GPEC sous l angle de la description d un processus. Elle présente

Plus en détail

GUIDE DU BENEVOLE. Mai 2011

GUIDE DU BENEVOLE. Mai 2011 Mai 2011 GUIDE DU BENEVOLE Le présent document précise les engagements de tout adhérent 1 à Electriciens sans frontières. Ces engagements déclinent de manière opérationnelle les valeurs et principes énoncées

Plus en détail

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs élections municipales 23 et 30 mars 2014 Avec vous, pour vous pour Vienne Chapitre 01 Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive avec Thierry Kovacs Édito Chère Madame, Cher

Plus en détail

Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ»,

Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ», Partenaires fondateurs DOSSIER DE PRESSE Dossier de presse «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ» «Fais-nous rêver-fondation GDF SUEZ», Construisons ensemble des voies nouvelles pour un sport utile à tous

Plus en détail

Rencontres Solidaires en Rhône-Alpes Edition 2010. «L économie sociale et solidaire, une invitation à vivre autrement!»

Rencontres Solidaires en Rhône-Alpes Edition 2010. «L économie sociale et solidaire, une invitation à vivre autrement!» Edition 2010 «L économie sociale et solidaire, une invitation à vivre autrement!» Après trois premières éditions qui ont rassemblé plus de 25 000 rhônalpins, la Région Rhône-Alpes lance, en partenariat

Plus en détail

RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS

RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS Règlement approuvé par délibération du Conseil Municipal en date du 29 juin 2015 Les parents devront en

Plus en détail

L été arrive et les grandes vacances

L été arrive et les grandes vacances www.narbonne.fr L été arrive et les grandes vacances s annoncent. Durant cette période, il est important de proposer aux jeunes des activités et séjours leur permettant de vivre des expériences collectives

Plus en détail

Définir une stratégie de communication. Adapter la communication au territoire et à la collectivité

Définir une stratégie de communication. Adapter la communication au territoire et à la collectivité détaillé Réf. Internet Pages Partie 1 Définir une stratégie de communication Définir et partager une politique de communication Cerner les enjeux de la communication publique territoriale...2662 Établir

Plus en détail

Débat national sur les valeurs, missions et métiers de la Fonction publique. Synthèse des contributions des participants au débat public 25/02/2008

Débat national sur les valeurs, missions et métiers de la Fonction publique. Synthèse des contributions des participants au débat public 25/02/2008 Débat national sur les valeurs, missions et métiers de la Fonction publique Synthèse des contributions des participants au débat public 25/02/2008 Sommaire 1. Périmètre du débat et méthodologie des contributions

Plus en détail

Règlement Intérieur des Services de Restauration Scolaire et d Accueil Périscolaire de la Ville de Jarvillela-Malgrange

Règlement Intérieur des Services de Restauration Scolaire et d Accueil Périscolaire de la Ville de Jarvillela-Malgrange Accusé de réception - Ministère de l'intérieur 054-215402744-20140619-N6-19-06-2014-DE Accusé certifié exécutoire Réception par le préfet : 26/06/2014 Règlement Intérieur des Services de Restauration Scolaire

Plus en détail

deux niveaux 750 m² 45 000 ordinateurs tablettes liseuses lecteurs MP3. programmation culturelle accueille

deux niveaux 750 m² 45 000 ordinateurs tablettes liseuses lecteurs MP3. programmation culturelle accueille mode d emploi Un lieu de vie La médiathèque est un lieu de vie, d information, de formation, de culture et de loisirs ouvert à tous, librement et gratuitement. Seul le prêt nécessite une inscription.

Plus en détail

18 e. Projet de territoire. Quartier Goutte d or. Délégation à la Politique de la Ville et à l Intégration

18 e. Projet de territoire. Quartier Goutte d or. Délégation à la Politique de la Ville et à l Intégration Projet de territoire Quartier Goutte d or 18 e Depuis plusieurs années, les quartiers populaires parisiens font l objet d une attention particulière. Dans le cadre d un projet global conduit par Gisèle

Plus en détail

Écoles publiques. Inscriptions scolaires et accueils périscolaires

Écoles publiques. Inscriptions scolaires et accueils périscolaires Écoles publiques Inscriptions scolaires et accueils périscolaires 2015/2016 5 Vous allez inscrire votre enfant à l école pour la première fois ou le changer d établissement suite à un déménagement. Si

Plus en détail

Un grand évènement citoyen pour le climat

Un grand évènement citoyen pour le climat Kit d accueil Bénévoles Le Village des Alternatives Un grand évènement citoyen pour le climat 26 et 27 sept. 2015, place de la République à Paris alternatiba.eu/paris La dynamique Alternatiba Le 6 octobre

Plus en détail

Communauté de Communes du Pays de Ribeauvillé Service Enfance Jeunesse 1 rue Pierre de Coubertin 68150 Ribeauvillé 03.89.73.27.10 03.89.73.27.

Communauté de Communes du Pays de Ribeauvillé Service Enfance Jeunesse 1 rue Pierre de Coubertin 68150 Ribeauvillé 03.89.73.27.10 03.89.73.27. Communauté de Communes du Pays de Ribeauvillé Service Enfance Jeunesse 1 rue Pierre de Coubertin 68150 Ribeauvillé 03.89.73.27.10 03.89.73.27.11 Projet pédagogique Périscolaire Le p tit Grimm Accueil de

Plus en détail

Nouveauté - Nouvelles modalités d inscription

Nouveauté - Nouvelles modalités d inscription Nouveauté - Nouvelles modalités d inscription A compter de la rentrée 2015, la commune a décidé de se doter d un nouveau système de réservation par Internet. Conformément au règlement, chaque famille qui

Plus en détail

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi

vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national innover et entreprendre créer son emploi vendredi 17 et samedi 18 octobre 2014 niort / salle de l acclameur Rendez-vous national de S l économie ociale & olidaire entrée libre innover et entreprendre créer son emploi FondeR son association epargner

Plus en détail

Comité régional d économie sociale

Comité régional d économie sociale Comité régional d économie sociale LE CRÉS DU CENTRE-DU-QUÉBEC SE VEUT UN LIEU DE CONCERTATION ET D HARMONISATION, UN LIEU DE PLANIFICATION DU DÉVELOPPEMENT RÉGIONAL, UN LIEU D INTERFACE ET D ARRIMAGE

Plus en détail

RECOMMANDATIONS ET ACCOMPAGNEMENT DU COMITE 21 PENDANT LES DIFFERENTES ETAPES DE L'AGENDA 21

RECOMMANDATIONS ET ACCOMPAGNEMENT DU COMITE 21 PENDANT LES DIFFERENTES ETAPES DE L'AGENDA 21 BOITE A OUTILS POUR L'ELABORATION DE L'AGENDA 21 RECOMMANDATIONS ET ACCOMPAGNEMENT DU COMITE 21 PENDANT LES DIFFERENTES ETAPES DE L'AGENDA 21 Etapes Recommandations du Comité 21 Outils et accompagnement

Plus en détail

Investir, Épargner et Produire durablement :

Investir, Épargner et Produire durablement : Investir, Épargner et Produire durablement : les territoires relèvent le défi Repères pour l action LES CAHIERS DE L OBSERVATOIRE N 7 Investir, Épargner et Produire durablement : les territoires relèvent

Plus en détail

CIRCULAIRE N DHOS/E1/2006/550 du 28 décembre 2006 relative à la mise en place de maisons des usagers au sein des établissements de santé

CIRCULAIRE N DHOS/E1/2006/550 du 28 décembre 2006 relative à la mise en place de maisons des usagers au sein des établissements de santé Direction de l'hospitalisation et de l'organisation des soins Sous-direction de la qualité et du fonctionnement des établissements de santé - Bureau E1 Dossier suivi par : Annick Van Herzèle Téléphone

Plus en détail