Quest for Growth. Quest Investor Club. Bruxelles

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Quest for Growth. Quest Investor Club. Bruxelles"

Transcription

1 Quest for Growth Quest Investor Club 16 juin 2009 Bruxelles

2 Programme 18h00 19h00 19h30 Quest for Growth Patrick de Bellefroid Membre du Comité Exécutif de Quest Management SA Questions - Réponses Réception 2

3 Quest for Growth Quest for Growth Chiffres Commentaire relatif au portefeuille coté Technologies propres p Commentaire relatif au portefeuille non coté Questions & réponses 3

4 Quest for Growth Quest Management SA Quest for Growth Pricaf Cotée Quest Technology Fund Quest Cleantech Fund Sicav Non cotée

5 Quest Management SA Private Equity Quoted Equity Gestionnaire d actifs spécialisé indépendant transparent I n f o C l e a n T e c h t e c h Capital géré: é H e environ 80 m a l t h C a r e 5

6 Quest for Growth Pricaf: caractéristiques Société d investissement à capital fixe de droit belge Coté sur Euronext Bruxelles Situation fiscale: - pas d impôt des sociétés - pas de précompte mobilier sur la part de dividende provenant de plus-values sur actions Au moins 90% du bénéfice est distribué Au moins 35% du portefeuille doit être investi en titres non cotés 6

7 Quest for Growth Mission Investir dans des titres cotés et non cotés dans les secteurs de croissance et plus spécialement dans la technologie. 7

8 Quest for Growth Stratégie d investissement en titres cotés Gestion active sans benchmarking Paneuropéen avec un accent sur la Belgique et ses voisins Majeure partie du portefeuille dans de petites et moyennes capitalisations Sélection de titres basée sur une analyse fondamentale Choix de valeurs de croissance à des valorisations raisonnables 8

9 Quest for Growth Stratégie d investissement en titres non cotés Replacement Capital/ Buyout vente A des sociétés privées ou publiques Capital Seed Capital Start-up Développement Univers d investissement de QfG Pre-IPO IPO Cotation en Bourse Private Equity / Fonds de Capital-risque non coté 9

10 Quest for Growth Performance % -5% -10% -5.62% -15% -20% -25% % -30% % -35% -40% -45% -50% QfG Valeur Nette d'inventaire Nasdaq (en euro) New Markets 50 31/12/ /12/2008 (*) Performance corrigée après augmentation de capital et sur base des fonds propres après distribution des dividendes 10

11 Quest for Growth Performance 2008 QfG Valeur Nette d'inventaire Nasdaq (en euro) NewMarkets 50 0% -5% -10% -15% -20% -25% -30% -35% -40% -45% -50% % % % 31/12/2007 / - 31/12/2008 / 11

12 Quest for Growth Performance 2009 (jusqu au 31 mai 2009) 15% 10% QfG Valeur Nette d'inventaire Nasdaq q( (en euro) New Markets 50 11,07% 12,92% 7,04% 5% 0% Depuis le 31 décembre

13 Quest for Growth Résultat net, % bénéfices et dividendes des 5 dernières exercices Résultat net en millions d'euros % bénéfices % 00% net en million ns d'euros Résultats % 10.00% 0.00% % % % % % bénéfices -50 Exercice: 2003/ / (6 mois) (au 31 Mai) % Dividende: 0 0 0,69 1,95 0,

14 Quest for Growth Evolution du cours 14

15 Quest for Growth Evolution du cours en 2009 Evolutie van de beurskoers van Quest for Growth en de marktindexen over de laatste 3 jaren 15

16 Quest for Growth Evolution de la décote du holding Décote par rapport au cours de bourse 60% Quest for Grow th - discount Quest for Grow th - discount fully diluted Discount 31/05/2009: 33,79 % 50% 40% 30% 20% 10% Discount 31/12/2007: 14,90 % 0% jan/02 jul/02 jan/03 jul/03 jan/04 jul/04 jan/05 jul/05 jan/06 jul/06 jan/07 jul/07 jan/08 jul/08 jan/09 16

17 Quest for Growth Comparaison de la décote de QfG avec la moyenne des holdings belges 60% Long-term holding discount Quest for Growth - discount fully diluted 50% 40% 30% 20% 10% 0% jan 02 jul 02 jan 03 jul 03 jan 04 jul 04 jan 05 jul 05 jan 06 jul 06 jan 07 jul 07 jan 08 jul 08 jan 09 17

18 Quest for Growth Portefeuille 31 mai répartition par catégorie d investissement Liquidités 0,5% Fonds de capital-risque 10,7% Sociétés cotées- non cotées 0,9% Engagements 13,0% Sociétés noncotées 26,3% Sociétés cotées 48,6% 18

19 Quest for Growth Portefeuille 31 mai répartition sectorielle Autres secteurs 0,5% Logiciel & Services 25,4% Matériel Technologique 23,2% Options OTC 0,2% Equipement et Services Medicaux 1,8% Semiconducteurs 3,1% Fond & Sociétés Diversifiées 12,1% 1% Energie & Materiaux 12,6% Pharma & Biotech 21,2% 2% 19

20 Quest for Growth Portefeuille 31 mai répartition géographique La Suisse 6% Israel 3% l'autriche 3% Norvège 2% Danemark 1% Malte 0% Portugal 0% Etats-Unis 0% France 8% Pays-Bas 25% Royaume-Uni 13% Allemagne 16% Belgique 23% 20

21 Quest for Growth Portefeuille de titres cotés - 10 premières positions country sector/activity % NAV 31/05/09 Unit 4 Agresso Netherlands business software 3.9% Arcadis Netherlands engineering consultancy 3.6% Andritz Austria plant engineering ee g for hydro power, pulp p & paper,... 30% 3.0% EVS Belgium digital image-processing systems for TV broadcasters 2.8% Ten Cate Netherlands high-end technical textiles 2.8% Umicore Belgium materials technology 2.8% TKH Netherlands telecom, electrotechnical and industrial solutions 2.7% LEM Holding Switzerland current and voltage transducers 2.5% Transics Belgium fleet management systems 2.4% Wirecard Germany internet payment processing 2.2% 21

22 Qu appelle-t-on «technologies propres»? Pourquoi investir dans ces technologies? Comment Quest for Growth investit-elle dans ces technologies? 22

23 Qu appelle-t-on «technologies propres»? Définition Ensemble de produits et services basés sur la technologie et qui produisent une utilisation i plus propre ou plus efficiente i des ressources naturelles, comme l énergie lénergie, l eau eau, l air et les matériaux. 23

24 Qu appelle-t-on «technologies propres»? 4 grands thèmes 24

25 Pourquoi investir en technologies propres? Car plusieurs facteurs de croissance soutiennent le marché: 25

26 Facteurs de croissance - consensus scientifique au sujet du réchauffement global Température moyenne dans le monde depuis 1860 source: ASES, PNM Resources 26

27 Facteurs de croissance - risques de l approvisionnement énergétique Réserves pétrolières dans le monde Réserves gazières dans le monde other Saudi- Arabia other Russia Nigeria Kazakhstan Libya Russia Venezuela UAE Kuwait Iraq Iran Iraq Venezuela Algeria Nigeria USA UAE Saudi- Arabia Qatar Iran source: BP (données 2006) 27

28 Facteurs de croissance - l efficience énergétique: des économies à portée de main Economies d énergie globales potentielles source: McKinsey Global Institute, Electric Power Research Institute 28

29 Facteurs de croissance - les technologies existent et peuvent être aisément adoptées source: Philips 29

30 Facteurs de croissance - rareté de l eau Rareté de l eau dans le monde Déficits en matière d eau prévus d ici 2025 source: University of Michigan, United Nations, Dexia 30

31 Facteurs de croissance - problèmes de pollution Production de déchets municipaux dans l UE 25 31

32 Facteurs de croissance - essor des matériaux avancés Utilisation de matériaux composites dans l aéronef Boeing by weight 100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% Boeing 757 Boeing 787 Dreamliner (2008) Composites Aluminium Other 32

33 Facteurs de croissance - avancées technologiques: un surcroît d innovation est nécessaire Cost-competitiveness of selected renewable power technologies source : IEA, OECD

34 Facteurs de croissance - support politique: l Europe unie EU-25 partie renouvelable de la consommation énergétique EU-25 améliorations dans l efficience énergétique EU-25 renewable share of energy consumption source: EU 34

35 Facteurs de croissance - support politique: aspects sociaux La création d emplois en Allemagne par MW installé Emplois dans le secteur de l énergie renouvelable en Allemagne Hydropower Wind power Solar energy Geothermal energy Biomass Non-profit Total 35 source : Solar Today, Dresdner Kleinwort; Bundesministerium für Umwelt, Naturschutz und Reactorsicherheit, RenewableEnergyWorld.com

36 Facteurs de croissance - enjeu politique: «The Green New Deal?» Investissements verts inclus dans les paquets stimulus nationaux/régionaux (en milliard USD) EU total US ARRA China NDRC Japan/S. Korea source: HSBC, Quest Management renewable energy energy efficiency water & pollution control 36

37 Comment Quest for Growth investit-elle elle dans les technologies propres? De la même façon que dans d autres technologies: 37

38 Comment Quest for Growth investit-elle elle dans les technologies propres? Gestion active sans benchmarking Paneuropéen avec un accent sur la Belgique et ses voisins Majeure partie du portefeuille dans de petites et moyennes capitalisations Sélection de titres basée sur une analyse fondamentale Choix de valeurs de croissance à des valorisations raisonnables 38

39 Comment Quest for Growth investit-elle elle dans les technologies propres? A travers des producteurs de technologie plutôt que des consommateurs. 39

40 Comment Quest for Growth investit-elle elle dans les technologies propres? % VNI Activités Andritz 3,0% Energie hydro- électrique, traitement des eaux, biomasse SMA Solar 1,0% Transformateurs pour énergie solaire PVA Tepla 0,8% Production de wafers pour énergie solaire, matériaux avancés Vestas 0,7% Turbines d éoliennes Solar Millennium 0,6% Energie thermique 40

41 Comment Quest for Growth investit-elle elle dans les technologies propres? % VNI Activités LEM Holding 25% 2,5% Composants électroniques efficients en énergie Transics 2,4% Systèmes télématiques permettant d augmenter l efficience et de réduire la consommation de carburant Nemetschek 21% 2,1% Design de bâtiments axé sur l efficience i énergétique é Tandberg 2,0% Systèmes de vidéoconférence, alternative pour les déplacements Aixtron 1,2% LED 41

42 Comment Quest for Growth investit-elle elle dans les technologies propres? % VNI Atiité Activités Arcadis 36% 3,6% Consultance environnementale, gestion des eaux Geberit 1,2% Utilisation efficiente de l eau 42

43 Comment Quest for Growth investit-elle elle dans les technologies propres? % VNI Ten Cate 2,9% Umicore 28% 2,8% Pfeiffer Vacuum 2,2% Activités Matériaux composites, géotextile (entre autres pour protéger les digues) Recyclage de métaux précieux, batteries rechargeables, catalyseurs Manipulation de matériaux (entre autres de cellules solaires), tests d environnement 43

44 Comment Quest for Growth investit-elle elle dans les technologies propres? - investissements divers liés aux technologies propres % VNI Activités Capricorn Cleantech Fund 1,1% + Capital risque spécialisé en technologies 2,3% propres Philips 1,0% Divers éclairages efficients en énergie Seulement 23% de leur chiffre d affaires sont des produits verts Produits verts incluent Senseo, CompactXtreme Ultrasound,... 44

45 Comment Quest for Growth investit-elle elle dans les technologies propres? - excellente performance en 2009 des titres en portefeuille Aixtron LEM Holding Transics Andritz SMA Solar PVA Tepla Tandberg Solar Millennium Vestas Wind Umicore Arcadis Geberit Pfeiffer Vacuum Ten Cate Nemetschek Benmax 50 index DJ Stoxx 600 index performance 31/12/08-31/05/2009 (%) 45

46 4 piliers Comment Quest for Growth investit-elle elle dans les technologies propres? - Conclusion Préférence pour la technologie et pour des actions small & midcaps européennes Préférence pour des titres rentables Philosophie d investissement en pleine continuité 46

47 Quest for Growth - Titres non cotés Marché des titres non cotés: Difficultés économiques Financement difficile Peu d exits 47

48 Quest for Growth - Titres non cotés 3 nouveaux investissements en 2008 et 2009: 48

49 Quest for Growth - Titres non cotés Nouveaux tours de financement en 2008 et 2009: 49

50 Quest for Growth - Titres non cotés Exits en 2008 et 2009: 50

51 Avez-vous des questions? 51

Quest for Growth. Quest Investor Club 8 octobre 2008 Mons

Quest for Growth. Quest Investor Club 8 octobre 2008 Mons Quest Investor Club 8 octobre 2008 Mons Programme 18h00 18h30 19h00 19h30 Quest for Growth Patrick de Bellefroid Membre du Comité Exécutif de Quest Management SA TcLand Expression Alain Huriez Président

Plus en détail

Efficacité énergétique. Conférence Green Univers Le 13 octobre 2011

Efficacité énergétique. Conférence Green Univers Le 13 octobre 2011 Efficacité énergétique Conférence Green Univers Le 13 octobre 2011 Plan Une vision globale de la consommation d'énergie des entreprises Les pays leaders et les grandes décisions en faveur des entreprises

Plus en détail

La situation en matière de pension privées et de fonds de pension dans les pays de l OCDE

La situation en matière de pension privées et de fonds de pension dans les pays de l OCDE La situation en matière de pension privées et de fonds de pension dans les pays de l OCDE Colloque Protection sociale d entreprise Paris, 26 mars 2010 http://www.irdes.fr/espacerecherche/colloques/protectionsocialeentreprise

Plus en détail

Fintro Green Invest. Émetteur : BNP Paribas Fortis Funding, filiale de Fortis Banque SA Garant : Fortis Banque SA (A1/AA/AA-)

Fintro Green Invest. Émetteur : BNP Paribas Fortis Funding, filiale de Fortis Banque SA Garant : Fortis Banque SA (A1/AA/AA-) Fintro Green Invest Émetteur : BNP Paribas Fortis Funding, filiale de Fortis Banque SA Garant : Fortis Banque SA (A1/AA/AA-) Générez du rendement tout en bénéficiant à maturité d un remboursement du capital

Plus en détail

COMPANY PROFILE. Les solutions aux chalenges technologiques des entreprises. www.annitor-gr.com - info@annitor-gr.com

COMPANY PROFILE. Les solutions aux chalenges technologiques des entreprises. www.annitor-gr.com - info@annitor-gr.com COMPANY PROFILE Les solutions aux chalenges technologiques des entreprises ANNITOR GROUP La qualité et la poursuite de l'excellence sont les objectifs qui guident toutes nos actions afin que nous puissions

Plus en détail

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Perspectives de croissance de l industrie des Médias et des Loisirs 25 Juin 2009 01 François ANTARIEU, Associé PwC, Responsable France de l Industrie Médias

Plus en détail

Développement durable et entreprises l expérience allemande

Développement durable et entreprises l expérience allemande Développement durable et entreprises l expérience allemande Ruggero Schleicher-Tappeser consultant & auteur, Berlin Premières Assises Nationales sur l Entreprise et le Développement Durable en Méditerranée

Plus en détail

QUEL EST L INTÉRÊT D INVESTIR EN BOURSE?

QUEL EST L INTÉRÊT D INVESTIR EN BOURSE? QUEL EST L INTÉRÊT D INVESTIR EN BOURSE? L attrait de l investissement en actions sur le long terme et présentation des stratégies des deux fonds TreeTop Thierry Beauvois Senior Financial Advisor TREETOP

Plus en détail

Tarifs des principales opérations de placement en vigueur au 23-03-2015

Tarifs des principales opérations de placement en vigueur au 23-03-2015 I. SICAV Tarifs des principales opérations de placement en vigueur au 23-03-2015 Une vaste sélection de sicav est également négociable via Belfius Direct Net ou Belfius Direct Net Business. Si vous négociez

Plus en détail

23,5 609 796 312 789 28,7 356 499 673 279. en % du chiffre d affaires net 4,4 5,3 8,4 3,0. Investissements / Désinvestissements nets 116 404

23,5 609 796 312 789 28,7 356 499 673 279. en % du chiffre d affaires net 4,4 5,3 8,4 3,0. Investissements / Désinvestissements nets 116 404 2014 Alpiq en bref Alpiq est un fournisseur d électricité et prestataire de services énergétiques leader en Suisse, à orientation européenne. L entreprise est active dans la production d électricité ainsi

Plus en détail

Efficience énergétique et électricité solaire

Efficience énergétique et électricité solaire Efficience énergétique et électricité solaire Pictet-Clean Energy investit dans des entreprises innovantes Juin 2015 Désormais compétitive, la production d énergie solaire croît fortement. Face au réchauffement

Plus en détail

DERIVES SUR ACTIONS ET INDICES. Christophe Mianné, Luc François

DERIVES SUR ACTIONS ET INDICES. Christophe Mianné, Luc François DERIVES SUR ACTIONS ET INDICES Christophe Mianné, Luc François Sommaire Notre activité Nos atouts La gestion du risque Conclusion 2 Notre activité 3 Les métiers Distribution de produits dérivés actions

Plus en détail

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale)

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale) 55/2015-27 mars 2015 Commerce international de biens en 2014 Principaux partenaires commerciaux de l UE en 2014: les États-Unis pour les exportations, la Chine pour les importations Le commerce entre États

Plus en détail

PRÉSENTATION DU GROUPE LUXEMPART

PRÉSENTATION DU GROUPE LUXEMPART PRÉSENTATION DU GROUPE LUXEMPART Page : 1 Version : 05/2015 Agenda I. Présentation du Groupe Luxempart II. Luxempart en chiffres III. Nos transactions récentes Page : 2 Version : 05/2015 I. Présentation

Plus en détail

Compte-rendu : Réunion Comité Cleantech Investments &Entrepreneurship Section France

Compte-rendu : Réunion Comité Cleantech Investments &Entrepreneurship Section France Compte-rendu : Réunion Comité Cleantech Investments &Entrepreneurship Section France Réunion physique - 16/09/2010 de 9h00 à 10h00 Présents: ARNOULD Emmanuel (Innovafonds), BALLY Jean-Marc (Aster Capital),

Plus en détail

Cap sur la croissance!

Cap sur la croissance! Cap sur la croissance! EDORA Qui sommes-nous? Fédération de producteurs ER Plus de 85 Membres: Toutes les filières ER (éolien, biomasse, hydro, solaire) De la (très) grande et la (toute) petite entreprises

Plus en détail

L investissement durable

L investissement durable L investissement durable Au travers de ses activités, KBC Groupe entend contribuer au développement économique, social et écologique des régions où elle est présente. L engagement sociétal de KBC Groupe

Plus en détail

Baromètre. des levées de fonds Cleantech en France. 1 er semestre 2015. En partenariat avec

Baromètre. des levées de fonds Cleantech en France. 1 er semestre 2015. En partenariat avec Baromètre des levées de fonds Cleantech en France 1 er semestre 2015 En partenariat avec Editorial Gautier Quéru, Mirova, et Guillaume Ansaloni, Watson Farley & Williams, membres du comité de pilotage

Plus en détail

«Les Fonds Français, une solution pour financer nos PME?»

«Les Fonds Français, une solution pour financer nos PME?» Entreprendre Financer Réussir «Les Fonds Français, une solution pour financer nos PME?» Raphaël Abou Administrateur Délégué Allyum 20 octobre 2010 Forum Financier Mons Introduction Notre métier : Accompagner

Plus en détail

Energies Renouvelables

Energies Renouvelables Energies Renouvelables Le plus industriel des financiers Deux fonds sectoriels FCPR institutionnels français dédiés aux EnR Un positionnement sur tous les segments et sur l ensemble de la chaîne de valeur

Plus en détail

Ingrid Daerden & Ellen Grauls, Investor Relations

Ingrid Daerden & Ellen Grauls, Investor Relations Ingrid Daerden & Ellen Grauls, Investor Relations Moneytalk, 28 octobre 2010 1 Qu est-ce qu une SICAFI? Société d Investissement à CApital Fixe qui investit exclusivement dans l immobilier Sous surveillance

Plus en détail

Placements collectifs étrangers Mutations - Octobre 2008

Placements collectifs étrangers Mutations - Octobre 2008 Placements collectifs étrangers Mutations - Octobre 2008 Distribution en ou à partir de la Suisse approuvée: APUS - AC Statistical Value Market Neutral 12 Vol Fund Union Investment (Schweiz) AG, Zürich

Plus en détail

Le plan d'investissement Baudouin Regout 11 mai 2015

Le plan d'investissement Baudouin Regout 11 mai 2015 Le plan d'investissement Baudouin Regout 11 mai 2015 Secretariat-General L'examen annuel de la croissance 2015: Le programme de la Commission pour la croissance et l'emploi est fondé sur trois piliers

Plus en détail

Savoir conjuguer Bourse et immobilier

Savoir conjuguer Bourse et immobilier Savoir conjuguer Bourse et immobilier Questions Quel nom porte une société par actions dont l activité consiste à investir dans l immobilier les capitaux qu elle collecte? Sous quel nom désigne-t-on l

Plus en détail

Addendum belge au prospectus d émission. Hermes Investment Funds Public Limited Company

Addendum belge au prospectus d émission. Hermes Investment Funds Public Limited Company Addendum belge au prospectus d émission Avril 2011 Hermes Investment Funds Public Limited Company (Société d investissement à compartiments multiples, à capital variable et à responsabilité séparée entre

Plus en détail

Les ETF immobiliers dans le monde au 28 février 2011, par zone d exposition, en milliards d euros. Nombre Actif net Poids Nombre Actif net

Les ETF immobiliers dans le monde au 28 février 2011, par zone d exposition, en milliards d euros. Nombre Actif net Poids Nombre Actif net ÉTUDE EN BREF Juin 2011 Les ETF immobiliers dans le monde et en France Les ETF ou Exchange-Traded Funds immobiliers sont des produits financiers cotés en Bourse répliquant la performance d un indice immobilier

Plus en détail

Prospectus simplifié Décembre 2011. KBL Key Fund. Société d Investissement à Capital Variable Luxembourg

Prospectus simplifié Décembre 2011. KBL Key Fund. Société d Investissement à Capital Variable Luxembourg VISA 2012/81993-892-0-PS L'apposition du visa ne peut en aucun cas servir d'argument de publicité Luxembourg, le 2012-01-09 Commission de Surveillance du Secteur Financier KBL Key Fund Prospectus simplifié

Plus en détail

Point de. électricité et gaz. Xavier Righetti. responsable de l unité étude énergétiques. v1.0 du 05.12.2013

Point de. électricité et gaz. Xavier Righetti. responsable de l unité étude énergétiques. v1.0 du 05.12.2013 Point de situation ti Libéralisation des marchés électricité et gaz Ecube -6 décembre 2013, Auberge communale de Puidoux Xavier Righetti responsable de l unité étude énergétiques SILCom - Direction des

Plus en détail

DIVERSITÉ ET EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE: LES CLÉS POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE DES RÉSEAUX INDUSTRIELS ET COMMUNAUTAIRES AUTONOMES DU NORD

DIVERSITÉ ET EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE: LES CLÉS POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE DES RÉSEAUX INDUSTRIELS ET COMMUNAUTAIRES AUTONOMES DU NORD DIVERSITÉ ET EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE: LES CLÉS POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE DES RÉSEAUX INDUSTRIELS ET COMMUNAUTAIRES AUTONOMES DU NORD Désenclavement nordique du pétrole par un jumelage éolien - micrognl

Plus en détail

Aperçu du marché des énergies renouvelables en Allemagne en 2013

Aperçu du marché des énergies renouvelables en Allemagne en 2013 Aperçu du marché des énergies renouvelables en Allemagne en 2013 Roman Buss, Renewables Academy (RENAC) AG Voyage d affaires de la CCI allemande Energies renouvelables pour la consommation propre dans

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2008

RÉSULTATS ANNUELS 2008 RÉSULTATS ANNUELS 2008 SOMMAIRE Carte d identité L année 2008 2008 : des résultats en croissance Une situation financière solide Les atouts du groupe face à la crise Perspectives et conclusion 2 CARTE

Plus en détail

Master en Droit et Economie / Automne 2013 / Prof. F. Alessandrini. Matières premières. Luc Hinz, Quantitative Investment Manager (BCV) 06.12.

Master en Droit et Economie / Automne 2013 / Prof. F. Alessandrini. Matières premières. Luc Hinz, Quantitative Investment Manager (BCV) 06.12. Matières premières Luc Hinz, Quantitative Investment Manager (BCV) 06.12.2013 Contenu Définitions et caractéristiques Matières premières «références» Intervenants Financiarisation des matières premières

Plus en détail

GREAT-WEST LIFECO 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % [2]

GREAT-WEST LIFECO 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % [2] GREAT-WEST LIFECO Great-West Lifeco Inc. est une société de portefeuille internationale spécialisée dans les services financiers ayant des participations dans l assurance-vie, l assurance-maladie, les

Plus en détail

Rapport annuel 2011 des fonds d investissement internes

Rapport annuel 2011 des fonds d investissement internes TwinStar - Rapport annuel 31/12/2011-1 / 6 Rapport annuel 2011 des fonds d investissement internes twinstar Table des matières 1 Définition...2 2 Politique d investissement des fonds internes...2 2.1 Equity

Plus en détail

JOURNEE DE LA FINANCE

JOURNEE DE LA FINANCE EN PARTENARIAT AVEC JOURNEE DE LA FINANCE ASSEMBLEE GENERALE ANNUELLE FANAF 2011 Les Sociétés d Assurance et le Capital Investissement 22 février 2011 Agenda Importance du capital investissement dans les

Plus en détail

Cap sur les trackers négociés sur NextTrack

Cap sur les trackers négociés sur NextTrack Cap sur les trackers négociés sur NextTrack Cap sur les trackers négociés sur NextTrack 1 Cap sur la performance indicielle! 4 2 Que sont les trackers? 5 3 Les trackers, de nouveaux produits financiers?

Plus en détail

www.iavs-energie.org

www.iavs-energie.org Notes de recherche de l IAVS www.iavs-energie.org ---------------- administration@iavs-energie.org iavsmail@gmail.com ---------------- Cadre de référence indicatif pour la promotion de l efficacité énergétique

Plus en détail

Durée de blocage des parts : 6,5 ans jusqu au 01/01/2022 (sans prolongation)

Durée de blocage des parts : 6,5 ans jusqu au 01/01/2022 (sans prolongation) FCPI FCPI NextStage CAP 2021 Code ISIN : FR0012559938 Agrément AMF du 01/04/2015 sous le numéro FCI20150012 Durée de blocage des parts : 6,5 ans jusqu au 01/01/2022 (sans prolongation) FCPI éligible à

Plus en détail

LISBONNE- 20 avril 2015 TRANSITION ÉNERGÉTIQUE: EXPÉRIENCE DU MAROC

LISBONNE- 20 avril 2015 TRANSITION ÉNERGÉTIQUE: EXPÉRIENCE DU MAROC LISBONNE- 20 avril 2015 TRANSITION ÉNERGÉTIQUE: EXPÉRIENCE DU MAROC Sommaire de la présentation MAROC EN CONSTANTE EVOLUTION DES RÉFORMES ET DES VISIONS STRATÉGIQUES TRANSITION ÉNERGÉTIQUE: ENJEUX ET DÉFIS

Plus en détail

REPÈRES ÉCONOMIQUES POUR UNE RÉFORME DES RETRAITES JUILLET 2015

REPÈRES ÉCONOMIQUES POUR UNE RÉFORME DES RETRAITES JUILLET 2015 REPÈRES ÉCONOMIQUES POUR UNE RÉFORME DES RETRAITES JUILLET 2015 2000 2005 2010 2015 2020 2025 2030 2035 2040 2045 2050 2055 2060 en % du PIB UN FINANCEMENT DES RETRAITES TOUJOURS PAS ASSURÉ Solde financier

Plus en détail

Addendum belge au prospectus d émission

Addendum belge au prospectus d émission Addendum belge au prospectus d émission Octobre 2012 Threadneedle Specialist Investment Funds ICVC Société d'investissement à capital variable et à responsabilité limitée conforme à la Directive 2009/65/CEE

Plus en détail

Web Analytics. des Visiteurs en Ligne? Raquel de los Santos, Business Consultant Forum emarketing 2012

Web Analytics. des Visiteurs en Ligne? Raquel de los Santos, Business Consultant Forum emarketing 2012 Web Analytics Comment Valoriser la Connaissance des Visiteurs en Ligne? Raquel de los Santos, Business Consultant Forum emarketing 2012 Agenda comscore en Quelques Chiffres Réseaux Sociaux : Etat des lieux

Plus en détail

Présentation du rapport :

Présentation du rapport : Présentation du rapport : LE FINANCEMENT PAR CAPITAL-RISQUE DES ENTREPRISES INNOVANTES EN WALLONIE Prof. Armin Schwienbacher Louvain School of Management (LSM) Université catholique de Louvain Universiteit

Plus en détail

BASE DE DONNEES - MONDE

BASE DE DONNEES - MONDE BASE DE DONNEES - MONDE SOMMAIRE Partie I Monnaies Partie II Epargne/Finances Partie III Démographie Partie IV Finances publiques Partie V Matières premières Partie I - Monnaies Cours de change euro/dollar

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête Dgcis - Banque de France auprès des visiteurs venant de l

Plus en détail

Le 26 mars 2015. Cher porteur de parts,

Le 26 mars 2015. Cher porteur de parts, Cher porteur de parts, En tant que membres du comité d examen indépendant (le «CEI») des fonds d investissement gérés par Gestion d actifs BlackRock Canada Limitée («BlackRock Canada») et visés par le

Plus en détail

L Épargne des chinois

L Épargne des chinois L Épargne des chinois (Patrick ARTUS Johanna MELKA) Colloque Cirem-Cepii-Groupama AM 29 septembre 25 Indicateurs de «qualité de vie» en Chine 199 1995 2 22 23 Nombre d'écoles par 1 habitants 9,1 7,82 6,48

Plus en détail

Exporter où et comment? : Vous accompagner à l international jeudi 24 septembre 2015 Les activités de Business France Export : Le développement international des entreprises Invest : La prospection et

Plus en détail

Addendum belge au prospectus d émission

Addendum belge au prospectus d émission Addendum belge au prospectus d émission Octobre 2012 Threadneedle Investment Funds ICVC Société d'investissement à capital variable et à responsabilité limitée conforme à la Directive 2009/65/CE (la «Société»)

Plus en détail

Le gaz de schiste «pertubateur» du marché de l électricité? Jacques PERCEBOIS Directeur du CREDEN Professeur à l Université de Montpellier I

Le gaz de schiste «pertubateur» du marché de l électricité? Jacques PERCEBOIS Directeur du CREDEN Professeur à l Université de Montpellier I Le gaz de schiste «pertubateur» du marché de l électricité? Jacques PERCEBOIS Directeur du CREDEN Professeur à l Université de Montpellier I CLUB DE NICE 5/12/2012 Le gaz naturel dans l Union Européenne

Plus en détail

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech

Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Présentation par François Keller Fondateur et président de l Institut suisse de brainworking et M. Enga Luye, CEO Belair Biotech Le dispositif L Institut suisse de brainworking (ISB) est une association

Plus en détail

GuIDE DES SuPPORTS BforBANK VIE ANNExE 1 Aux CONDITIONS GéNéRALES

GuIDE DES SuPPORTS BforBANK VIE ANNExE 1 Aux CONDITIONS GéNéRALES En vigueur au 1 er janvier 2014 c ACTIONS EUROPE Centifolia - C FR0007076930 EdR Europe Synergie - E FR0010594291 EdR Europe Value & Yield - C FR0010588681 EdR Tricolore Rendement - C FR0010588343 JPMorgan

Plus en détail

VISION de l AVENIR DE L ÉNERGIE RENOUVELABLE À FAIBLE INCIDENCE POUR LE CANADA

VISION de l AVENIR DE L ÉNERGIE RENOUVELABLE À FAIBLE INCIDENCE POUR LE CANADA VISION de l AVENIR DE L ÉNERGIE RENOUVELABLE À FAIBLE INCIDENCE POUR LE CANADA RECOMMANDATIONS VISANT LA POLITIQUE GOUVERNEMENTALE : 2004-2005 Au Canada, la production d énergie est sur le point d entrer

Plus en détail

World Equity II. Compartiment de la SICAV belge Crelan Invest Mai 2012

World Equity II. Compartiment de la SICAV belge Crelan Invest Mai 2012 offre la possibilité de bénéficier, à l échéance du 29/11/2019, d une protection du capital (1) associée à une plus-value potentielle jusqu à 75% maximum (soit un rendement annualisé compris entre et 7,76%

Plus en détail

Éligible PEA. La recherche de la performance passe par une approche différente

Éligible PEA. La recherche de la performance passe par une approche différente Éligible PEA La recherche de la performance passe par une approche différente FIDELITY EUROPE : UNE GESTION Sur la durée, on constate qu il est difficile pour les Sicav de battre les indices des grandes

Plus en détail

LIRE LA COTE BOURSIÈRE RE ET COMPRENDRE LES INDICES BOURSIERS

LIRE LA COTE BOURSIÈRE RE ET COMPRENDRE LES INDICES BOURSIERS FORMATION DES JOURNALISTES Séminaire de Formation de la COSUMAF THÈME 4 : LIRE LA COTE BOURSIÈRE RE ET COMPRENDRE LES INDICES BOURSIERS Par les Services de la COSUMAF 1 SOMMAIRE DU THÈME 4 03 Cote Boursière

Plus en détail

Préparation à la vente

Préparation à la vente Alain Schockert Administrateur-Délégué 30 mars 2011 - Namur Agenda Quand et pourquoi? A qui? Comment et spécificités de la transaction? Processus type Phase préparatoire Modes de cession Etapes d un processus

Plus en détail

Compétitivité française : Quelques constats

Compétitivité française : Quelques constats Compétitivité française : Quelques constats Gilbert Cette Banque de France et Université d Aix-Marseille Gilbert Cette 1 Sommaire 1.1 Dégradation alarmante 1.2 Dégradation stoppée 1.3 En particulier vis-à-vis

Plus en détail

Fonds de placement en Suisse. Définitions Fonctionnement Poids économique OMPACT

Fonds de placement en Suisse. Définitions Fonctionnement Poids économique OMPACT Fonds de placement en Suisse Définitions Fonctionnement Poids économique OMPACT Table des matières Page Avant-propos 3 Définitions 4 Fonctionnement d un fonds de placement 6 Caractéristiques des fonds

Plus en détail

L essor d un leader mondial. CEMEX 2 rue du Verseau - Silic 423-94583 Rungis Cedex Tél : 01 49 79 44 44 - Fax : 01 49 79 86 07 www.cemex.

L essor d un leader mondial. CEMEX 2 rue du Verseau - Silic 423-94583 Rungis Cedex Tél : 01 49 79 44 44 - Fax : 01 49 79 86 07 www.cemex. L essor d un leader mondial CEMEX 2 rue du Verseau - Silic 423-94583 Rungis Cedex Tél : 01 49 79 44 44 - Fax : 01 49 79 86 07 www.cemex.fr Dossier de presse CEMEX International Octobre 2014 Depuis l ouverture

Plus en détail

Presentation CMS Debacker. Bruxelles, 25 Octobre 2012

Presentation CMS Debacker. Bruxelles, 25 Octobre 2012 Presentation CMS Debacker Bruxelles, 25 Octobre 2012 1 Agenda 1. Aperçu de Lampiris 2. Notre approche sourcing 3. La gestion du déséquilibre du renouvelable 4. Les futurs opportunités pour gérer la flexibilité

Plus en détail

Chiffre d affaires du premier trimestre 2015

Chiffre d affaires du premier trimestre 2015 Chiffre d affaires du premier trimestre 2015 Chiffre d affaires : 286,6 millions d euros, croissance organique de +4,0% Flux de trésorerie disponible : 31,9 millions d euros, en progression de +10,4% Croissance

Plus en détail

Liste des 43 trackers disponibles dans le contrat Patrimea Premium

Liste des 43 trackers disponibles dans le contrat Patrimea Premium CAC 40 Françaises FR0007052782 Le FCP CAC 40 a pour objectif de reproduire l'évolution de l'indice CAC 40 GROSS TR en minimisant au maximum l'écart de suivi («tracking error») entre les performances du

Plus en détail

Sommaire. Informations clés... 04. Profil... 06. Corporate et Institutional Banking... 08. Retail Banking... 10. Private Banking...

Sommaire. Informations clés... 04. Profil... 06. Corporate et Institutional Banking... 08. Retail Banking... 10. Private Banking... _ FR Sommaire Informations clés... 04 Profil... 06 Corporate et Institutional Banking... 08 Retail Banking... 10 Private Banking... 12 Treasury et Financial Markets... 14 La BIL à votre service depuis

Plus en détail

Du standard au sur-mesure

Du standard au sur-mesure Du standard au sur-mesure L expertise ISR de la banque cantonale de Zürich Eve Morelli, 4 juin 2015 1 L ISR sur-mesure : Quesaquo? «Mon tailleur est le seul homme à faire preuve d intelligence. Il reprend

Plus en détail

APERÇU DES TARIFS DEGIRO BASIC/ACTIVE/TRADER

APERÇU DES TARIFS DEGIRO BASIC/ACTIVE/TRADER APERÇU DES TARIFS DEGIRO BASIC/ACTIVE/TRADER ACTIONS, CFDS, TURBOS & WARRANTS BOURSES PRIMAIRES Maximum Frais de service Belgique, France* 0,25 + 0,04% 30,00 - Danemark, Allemagne, Finlande, Irlande *,

Plus en détail

Tarif des principales opérations sur titres

Tarif des principales opérations sur titres Tarif des principales opérations sur titres 01 janvier 2015 Ordres Euronext... 2 Bourse étrangère... 3 Euro-obligations... 4 Fonds de placement KBC (1)... 4 Produits d investissement KBC émis par KBC AM...

Plus en détail

L Autriche localisation stratégique: Un pays «industriel» fort en R&D Plaque tournante pour l Europe orientale

L Autriche localisation stratégique: Un pays «industriel» fort en R&D Plaque tournante pour l Europe orientale L Autriche localisation stratégique: Un pays «industriel» fort en R&D Plaque tournante pour l Europe orientale Martina Hölbling FORUM DE L INTERNATIONAL ABA-Invest in Austria Lyon, 24.3.2015 1 Vous connaissez

Plus en détail

ICC 109 8. 14 septembre 2012 Original : anglais. tendances de la consommation du café dans certains pays importateurs.

ICC 109 8. 14 septembre 2012 Original : anglais. tendances de la consommation du café dans certains pays importateurs. ICC 109 8 14 septembre 2012 Original : anglais F Conseil international du Café 109 e session 24 28 septembre 2012 Londres, Royaume Uni Tendances de la consommation du café dans certains pays importateurs

Plus en détail

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics

Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve publics Extrait de : Panorama des pensions 2013 Les indicateurs de l'ocde et du G20 Accéder à cette publication : http://dx.doi.org/10.1787/pension_glance-2013-fr Actifs des fonds de pension et des fonds de réserve

Plus en détail

Allianz Invest 1. Type d'assurance-vie. Public cible. Rendement. Garanties. Fonds

Allianz Invest 1. Type d'assurance-vie. Public cible. Rendement. Garanties. Fonds Fiche Info Financière Assurance-Vie branches 21 et 23 Allianz Invest 1 Type d'assurance-vie Allianz Invest est une assurance-vie combinant : Un rendement garanti de 0% par la compagnie d assurances et

Plus en détail

TROIS ASPECTS DE LA COMPARAISON ALLEMAGNE-FRANCE SUR L ELECTRICITE

TROIS ASPECTS DE LA COMPARAISON ALLEMAGNE-FRANCE SUR L ELECTRICITE TROIS ASPECTS DE LA COMPARAISON ALLEMAGNE-FRANCE SUR L ELECTRICITE B. Laponche 2 juin 2014 Voir en annexe la présentation de la politique énergétique allemande * 1. Sur la consommation d électricité des

Plus en détail

Forum sur les Institutions, le

Forum sur les Institutions, le LA GUERRE DU DROIT Système juridique, levier de la croissance ou frein? 9 novembre 0-5h00 6h0 Journées d économie de Lyon 0 Bertrand du Marais Forum sur les Institutions, le Conseiller d État, détaché

Plus en détail

KEYPLAN. Le bon plan pour faire avancer votre argent

KEYPLAN. Le bon plan pour faire avancer votre argent KEYPLAN Le bon plan pour faire avancer votre argent Table de matières Introduction 3 Les 2 règles d or pour investir 5 Les fonds, une excellente source d investissement 6 KEYPLAN, la solution idéale pour

Plus en détail

AFIM EONOS 5 RAPPORT ANNUEL. Exercice clos le 31 décembre 2014. Société de gestion : AVENIR FINANCE INVESTMENT MANAGERS

AFIM EONOS 5 RAPPORT ANNUEL. Exercice clos le 31 décembre 2014. Société de gestion : AVENIR FINANCE INVESTMENT MANAGERS AFIM EONOS 5 RAPPORT ANNUEL Exercice clos le 31 décembre 2014 Code ISIN : Part B : FR0010789784 Part C : FR0010800300 Dénomination : AFIM EONOS 5 Forme juridique : FCP de droit français Compartiments/nourricier

Plus en détail

Fiche signalétique d un service de téléphonie mobile version du 24/08/2012

Fiche signalétique d un service de téléphonie mobile version du 24/08/2012 Offre promotionnelle : Lancement de l offre promotionnelle : Click here to enter a date. Fin de l offre promotionnelle : Click here to enter a date. Différences / avantages de l offre promotionnelle :

Plus en détail

Evolution du marché des fusions-acquisitions franco-allemandes en 2011 et 2012

Evolution du marché des fusions-acquisitions franco-allemandes en 2011 et 2012 www.pwc.com Evolution du marché des fusions-acquisitions franco-allemandes en 2011 et 2012 15 octobre 2012 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2008 2009 2010 2011 2012 (*) Proforma 2012 (**) Nombre

Plus en détail

L yxor ETF R eal Estate

L yxor ETF R eal Estate L yxor ETF R eal Estate Les clés du marché mondial de l immobilier coté Les trackers sont apparus dès le début des années 90 aux États-Unis sous le nom d ETF, ou "Exchange Traded Funds" (littéralement

Plus en détail

GDF SUEZ. Branche Energie Europe et International. Jean-Pierre Hansen

GDF SUEZ. Branche Energie Europe et International. Jean-Pierre Hansen GDF SUEZ Branche Energie Europe et International Jean-Pierre Hansen Chiffres clés opérationnels * Un leader mondial pour le gaz et l'électricité Leader de l'électricité au Benelux Positions importantes

Plus en détail

La nouvelle grande révolution. pure energy

La nouvelle grande révolution. pure energy La nouvelle grande révolution pure energy Scénario mondiale 1998 Protocole de Kyoto Obligation pour 184 Nations les pays Objectif Réduire les émissions de gaz participants: à effet de serre dans le monde.

Plus en détail

Le plus grand risque en bourse est d y aller seul..followjack. TreeTop Asset Management

Le plus grand risque en bourse est d y aller seul..followjack. TreeTop Asset Management Le plus grand risque en bourse est d y aller seul..followjack TreeTop Asset Management UN SERVICE DE HAUTE QUALITÉ CONÇU POUR TOUS LES INVESTISSEURS «Je suis heureux de pouvoir partager ma passion et de

Plus en détail

SÉCURITÉ ROUTIÈRE PLAN D ACTION (TE BE)

SÉCURITÉ ROUTIÈRE PLAN D ACTION (TE BE) SÉCURITÉ ROUTIÈRE PLAN D ACTION (TE BE) 25/06/2014 - SEMINAIRE PRAISE Ing. Marius Ndolimana Safety Advisor/Corporate QHSE CHOOSE EXPERTS, FIND PARTNERS Tractebel Engineering - Sécurité routière 25 Juin

Plus en détail

Séminaire sur la Coopération Territoriale Européenne 2014/2020

Séminaire sur la Coopération Territoriale Européenne 2014/2020 Les opportunités 2014/2020 des programmes INTERREG pour les acteurs du Nord Pas de Calais Les 1ères rencontres de la Coopération Territoriale Européenne 2014/2020 Séminaire sur la Coopération Territoriale

Plus en détail

EXAPROBE-ECS. Présentation ENERGIE, CABLING & SURETE BY DEVOTEAM

EXAPROBE-ECS. Présentation ENERGIE, CABLING & SURETE BY DEVOTEAM EXAPROBE-ECS Présentation ENERGIE, CABLING & SURETE BY DEVOTEAM NOTRE MISSION La Technologie au service de la performance de votre entreprise 2 DU CONSEIL À L INTÉGRATION ET MAINTENANCE Partenaire de confiance

Plus en détail

Dossier de presse. La nouvelle offre de mobilité électrique solaire d EDF ENR. Contact presse. Service.presse@edf-en.com

Dossier de presse. La nouvelle offre de mobilité électrique solaire d EDF ENR. Contact presse. Service.presse@edf-en.com Dossier de presse La nouvelle offre de mobilité électrique solaire d EDF ENR Contact presse Service.presse@edf-en.com Manon de Cassini-Hérail Manon.decassini-herail@edf-en.com Tel. : 01 40 90 48 22 / Port.

Plus en détail

Nom de code du projet : Clean Power Recycle Association française : confidentiel (en cours de création) Industrie française : confidentiel (en cours

Nom de code du projet : Clean Power Recycle Association française : confidentiel (en cours de création) Industrie française : confidentiel (en cours Nom de code du projet : Clean Power Recycle Association française : confidentiel (en cours de création) Industrie française : confidentiel (en cours de création) Qui sommes nous? Jean Pierre Palier Président

Plus en détail

Plan Maroc Solaire Contribution du secteur bancaire marocain au développement énergétique national. Casablanca, 15 Mars 2010 1

Plan Maroc Solaire Contribution du secteur bancaire marocain au développement énergétique national. Casablanca, 15 Mars 2010 1 Plan Maroc Solaire Contribution du secteur bancaire marocain au développement énergétique national Casablanca, 15 Mars 2010 1 UNE PROMOTION COHERENTE DES ENERGIES RENOUVELABLES DANS LE CADRE DE LA NOUVELLE

Plus en détail

FORTUNA di GENERALI. Fiche info financière assurance-vie pour la branche 23. FORTUNA di GENERALI 1

FORTUNA di GENERALI. Fiche info financière assurance-vie pour la branche 23. FORTUNA di GENERALI 1 FORTUNA di GENERALI 1 TYPE D ASSURANCE-VIE GARANTIES Assurance-vie dont le rendement est lié à des fonds d investissement (branche 23). Fortuna di Generali garantit des prestations en cas de vie ou en

Plus en détail

L énergie nucléaire fait partie de la solution pour lutter contre le changement climatique

L énergie nucléaire fait partie de la solution pour lutter contre le changement climatique FORUM NUCLEAIRE BELGE POSITION PAPER 24 JUIN 2015 L énergie nucléaire fait partie de la solution pour lutter contre le changement climatique La demande en électricité ne cesse d augmenter. Entre 1965 et

Plus en détail

Le KION Group reprend la division Handling Automation de l Egemin Group, spécialiste de l'automatisation

Le KION Group reprend la division Handling Automation de l Egemin Group, spécialiste de l'automatisation Communiqué de presse Le KION Group reprend la division Handling Automation de l Egemin Group, spécialiste de l'automatisation L Egemin Group figure parmi les fournisseurs de premier plan de solutions d'automatisation

Plus en détail

HSBC Global Asset Management

HSBC Global Asset Management HSBC Global Asset Management Présentation destinée à des investisseurs professionnels au sens de la Directive Européenne MIF. HSBC Global Asset Management combine présence mondiale et savoir-faire local

Plus en détail

Bilans 2012 des IDE en. Focus sur les investissements t européens au Liban. www.anima.coop. 27 janvier 2014, Marseille Manal Tabet

Bilans 2012 des IDE en. Focus sur les investissements t européens au Liban. www.anima.coop. 27 janvier 2014, Marseille Manal Tabet Bilans 2012 des IDE en Méditerranée é en 2012 Focus sur les investissements t européens au Liban 27 janvier 2014, Marseille Manal Tabet www.anima.coop Observatoire des Investissements et Partenariats en

Plus en détail

Présentation Altran. Octobre 2008

Présentation Altran. Octobre 2008 Présentation Altran Octobre 2008 Le Groupe Altran: identité Pionnier du conseil en innovation technologique Leader en Europe Créé en 1982, soit plus de 25 années d expertise dans le domaine du conseil

Plus en détail

STRATEGIE ET CHIFFRES CLES

STRATEGIE ET CHIFFRES CLES GROUPE SOCIETE GENERALE STRATEGIE ET CHIFFRES CLES Frédéric OUDEA Directeur Financier du Groupe 2 Avertissement Cette présentation peut comporter des éléments de projection et des commentaires relatifs

Plus en détail

Impacts de la numérisation. 20 ans INRIA Grenoble 20 Novembre 2012

Impacts de la numérisation. 20 ans INRIA Grenoble 20 Novembre 2012 Impacts de la numérisation 20 ans INRIA Grenoble 20 Novembre 2012 AGENDA Un peu d histoire. Numérisation vous avez dit numérisation De la numérisation à l intelligence dans le réseau, la ville, les bâtiments,

Plus en détail

Les classes de service pour les projets scientifiques

Les classes de service pour les projets scientifiques Les classes de service pour les projets scientifiques L'exemple des grilles de calcul et du projet EGEE Journée «Classes de Service de RAP» Jean-Paul Gautier, Mathieu Goutelle (CNRS UREC) www.eu-egee.org

Plus en détail

PRESENTATION DE LA SOCIETE

PRESENTATION DE LA SOCIETE PRESENTATION DE LA SOCIETE LA SOCIÉTÉ CR TECHNOLOGY SYSTEMS S.p.A. POSSEDE DES FILIALES EN ITALIE, CUBA, LIBYE,TUNISIE,CÖTE D IVOIRE Présentation de l'entreprise 2 www.crtsgroup.com LA SOCIÉTÉ CRTS GROUP

Plus en détail

Trading Update. 3 ème trimestre 2008. Information règlementée

Trading Update. 3 ème trimestre 2008. Information règlementée Trading Update 3 ème trimestre 2008 Information règlementée Bruxelles - 3 Novembre 2008 A. Performance financière durant le 3 ème trimestre 2008 1. La performance opérationnelle des unités de cogénération

Plus en détail

Réflexions sur les causes et conséquences de la crise financière Axel Miller Managing Director Partner PETERCAM

Réflexions sur les causes et conséquences de la crise financière Axel Miller Managing Director Partner PETERCAM Forum Financier, Namur 25 Novembre 2009 Réflexions sur les causes et conséquences de la crise financière Axel Miller Managing Director Partner PETERCAM 700 Subprimes USA : issuance of private-label RMBS

Plus en détail