Quest for Growth. Quest Investor Club. Bruxelles

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Quest for Growth. Quest Investor Club. Bruxelles"

Transcription

1 Quest for Growth Quest Investor Club 16 juin 2009 Bruxelles

2 Programme 18h00 19h00 19h30 Quest for Growth Patrick de Bellefroid Membre du Comité Exécutif de Quest Management SA Questions - Réponses Réception 2

3 Quest for Growth Quest for Growth Chiffres Commentaire relatif au portefeuille coté Technologies propres p Commentaire relatif au portefeuille non coté Questions & réponses 3

4 Quest for Growth Quest Management SA Quest for Growth Pricaf Cotée Quest Technology Fund Quest Cleantech Fund Sicav Non cotée

5 Quest Management SA Private Equity Quoted Equity Gestionnaire d actifs spécialisé indépendant transparent I n f o C l e a n T e c h t e c h Capital géré: é H e environ 80 m a l t h C a r e 5

6 Quest for Growth Pricaf: caractéristiques Société d investissement à capital fixe de droit belge Coté sur Euronext Bruxelles Situation fiscale: - pas d impôt des sociétés - pas de précompte mobilier sur la part de dividende provenant de plus-values sur actions Au moins 90% du bénéfice est distribué Au moins 35% du portefeuille doit être investi en titres non cotés 6

7 Quest for Growth Mission Investir dans des titres cotés et non cotés dans les secteurs de croissance et plus spécialement dans la technologie. 7

8 Quest for Growth Stratégie d investissement en titres cotés Gestion active sans benchmarking Paneuropéen avec un accent sur la Belgique et ses voisins Majeure partie du portefeuille dans de petites et moyennes capitalisations Sélection de titres basée sur une analyse fondamentale Choix de valeurs de croissance à des valorisations raisonnables 8

9 Quest for Growth Stratégie d investissement en titres non cotés Replacement Capital/ Buyout vente A des sociétés privées ou publiques Capital Seed Capital Start-up Développement Univers d investissement de QfG Pre-IPO IPO Cotation en Bourse Private Equity / Fonds de Capital-risque non coté 9

10 Quest for Growth Performance % -5% -10% -5.62% -15% -20% -25% % -30% % -35% -40% -45% -50% QfG Valeur Nette d'inventaire Nasdaq (en euro) New Markets 50 31/12/ /12/2008 (*) Performance corrigée après augmentation de capital et sur base des fonds propres après distribution des dividendes 10

11 Quest for Growth Performance 2008 QfG Valeur Nette d'inventaire Nasdaq (en euro) NewMarkets 50 0% -5% -10% -15% -20% -25% -30% -35% -40% -45% -50% % % % 31/12/2007 / - 31/12/2008 / 11

12 Quest for Growth Performance 2009 (jusqu au 31 mai 2009) 15% 10% QfG Valeur Nette d'inventaire Nasdaq q( (en euro) New Markets 50 11,07% 12,92% 7,04% 5% 0% Depuis le 31 décembre

13 Quest for Growth Résultat net, % bénéfices et dividendes des 5 dernières exercices Résultat net en millions d'euros % bénéfices % 00% net en million ns d'euros Résultats % 10.00% 0.00% % % % % % bénéfices -50 Exercice: 2003/ / (6 mois) (au 31 Mai) % Dividende: 0 0 0,69 1,95 0,

14 Quest for Growth Evolution du cours 14

15 Quest for Growth Evolution du cours en 2009 Evolutie van de beurskoers van Quest for Growth en de marktindexen over de laatste 3 jaren 15

16 Quest for Growth Evolution de la décote du holding Décote par rapport au cours de bourse 60% Quest for Grow th - discount Quest for Grow th - discount fully diluted Discount 31/05/2009: 33,79 % 50% 40% 30% 20% 10% Discount 31/12/2007: 14,90 % 0% jan/02 jul/02 jan/03 jul/03 jan/04 jul/04 jan/05 jul/05 jan/06 jul/06 jan/07 jul/07 jan/08 jul/08 jan/09 16

17 Quest for Growth Comparaison de la décote de QfG avec la moyenne des holdings belges 60% Long-term holding discount Quest for Growth - discount fully diluted 50% 40% 30% 20% 10% 0% jan 02 jul 02 jan 03 jul 03 jan 04 jul 04 jan 05 jul 05 jan 06 jul 06 jan 07 jul 07 jan 08 jul 08 jan 09 17

18 Quest for Growth Portefeuille 31 mai répartition par catégorie d investissement Liquidités 0,5% Fonds de capital-risque 10,7% Sociétés cotées- non cotées 0,9% Engagements 13,0% Sociétés noncotées 26,3% Sociétés cotées 48,6% 18

19 Quest for Growth Portefeuille 31 mai répartition sectorielle Autres secteurs 0,5% Logiciel & Services 25,4% Matériel Technologique 23,2% Options OTC 0,2% Equipement et Services Medicaux 1,8% Semiconducteurs 3,1% Fond & Sociétés Diversifiées 12,1% 1% Energie & Materiaux 12,6% Pharma & Biotech 21,2% 2% 19

20 Quest for Growth Portefeuille 31 mai répartition géographique La Suisse 6% Israel 3% l'autriche 3% Norvège 2% Danemark 1% Malte 0% Portugal 0% Etats-Unis 0% France 8% Pays-Bas 25% Royaume-Uni 13% Allemagne 16% Belgique 23% 20

21 Quest for Growth Portefeuille de titres cotés - 10 premières positions country sector/activity % NAV 31/05/09 Unit 4 Agresso Netherlands business software 3.9% Arcadis Netherlands engineering consultancy 3.6% Andritz Austria plant engineering ee g for hydro power, pulp p & paper,... 30% 3.0% EVS Belgium digital image-processing systems for TV broadcasters 2.8% Ten Cate Netherlands high-end technical textiles 2.8% Umicore Belgium materials technology 2.8% TKH Netherlands telecom, electrotechnical and industrial solutions 2.7% LEM Holding Switzerland current and voltage transducers 2.5% Transics Belgium fleet management systems 2.4% Wirecard Germany internet payment processing 2.2% 21

22 Qu appelle-t-on «technologies propres»? Pourquoi investir dans ces technologies? Comment Quest for Growth investit-elle dans ces technologies? 22

23 Qu appelle-t-on «technologies propres»? Définition Ensemble de produits et services basés sur la technologie et qui produisent une utilisation i plus propre ou plus efficiente i des ressources naturelles, comme l énergie lénergie, l eau eau, l air et les matériaux. 23

24 Qu appelle-t-on «technologies propres»? 4 grands thèmes 24

25 Pourquoi investir en technologies propres? Car plusieurs facteurs de croissance soutiennent le marché: 25

26 Facteurs de croissance - consensus scientifique au sujet du réchauffement global Température moyenne dans le monde depuis 1860 source: ASES, PNM Resources 26

27 Facteurs de croissance - risques de l approvisionnement énergétique Réserves pétrolières dans le monde Réserves gazières dans le monde other Saudi- Arabia other Russia Nigeria Kazakhstan Libya Russia Venezuela UAE Kuwait Iraq Iran Iraq Venezuela Algeria Nigeria USA UAE Saudi- Arabia Qatar Iran source: BP (données 2006) 27

28 Facteurs de croissance - l efficience énergétique: des économies à portée de main Economies d énergie globales potentielles source: McKinsey Global Institute, Electric Power Research Institute 28

29 Facteurs de croissance - les technologies existent et peuvent être aisément adoptées source: Philips 29

30 Facteurs de croissance - rareté de l eau Rareté de l eau dans le monde Déficits en matière d eau prévus d ici 2025 source: University of Michigan, United Nations, Dexia 30

31 Facteurs de croissance - problèmes de pollution Production de déchets municipaux dans l UE 25 31

32 Facteurs de croissance - essor des matériaux avancés Utilisation de matériaux composites dans l aéronef Boeing by weight 100% 90% 80% 70% 60% 50% 40% 30% 20% 10% 0% Boeing 757 Boeing 787 Dreamliner (2008) Composites Aluminium Other 32

33 Facteurs de croissance - avancées technologiques: un surcroît d innovation est nécessaire Cost-competitiveness of selected renewable power technologies source : IEA, OECD

34 Facteurs de croissance - support politique: l Europe unie EU-25 partie renouvelable de la consommation énergétique EU-25 améliorations dans l efficience énergétique EU-25 renewable share of energy consumption source: EU 34

35 Facteurs de croissance - support politique: aspects sociaux La création d emplois en Allemagne par MW installé Emplois dans le secteur de l énergie renouvelable en Allemagne Hydropower Wind power Solar energy Geothermal energy Biomass Non-profit Total 35 source : Solar Today, Dresdner Kleinwort; Bundesministerium für Umwelt, Naturschutz und Reactorsicherheit, RenewableEnergyWorld.com

36 Facteurs de croissance - enjeu politique: «The Green New Deal?» Investissements verts inclus dans les paquets stimulus nationaux/régionaux (en milliard USD) EU total US ARRA China NDRC Japan/S. Korea source: HSBC, Quest Management renewable energy energy efficiency water & pollution control 36

37 Comment Quest for Growth investit-elle elle dans les technologies propres? De la même façon que dans d autres technologies: 37

38 Comment Quest for Growth investit-elle elle dans les technologies propres? Gestion active sans benchmarking Paneuropéen avec un accent sur la Belgique et ses voisins Majeure partie du portefeuille dans de petites et moyennes capitalisations Sélection de titres basée sur une analyse fondamentale Choix de valeurs de croissance à des valorisations raisonnables 38

39 Comment Quest for Growth investit-elle elle dans les technologies propres? A travers des producteurs de technologie plutôt que des consommateurs. 39

40 Comment Quest for Growth investit-elle elle dans les technologies propres? % VNI Activités Andritz 3,0% Energie hydro- électrique, traitement des eaux, biomasse SMA Solar 1,0% Transformateurs pour énergie solaire PVA Tepla 0,8% Production de wafers pour énergie solaire, matériaux avancés Vestas 0,7% Turbines d éoliennes Solar Millennium 0,6% Energie thermique 40

41 Comment Quest for Growth investit-elle elle dans les technologies propres? % VNI Activités LEM Holding 25% 2,5% Composants électroniques efficients en énergie Transics 2,4% Systèmes télématiques permettant d augmenter l efficience et de réduire la consommation de carburant Nemetschek 21% 2,1% Design de bâtiments axé sur l efficience i énergétique é Tandberg 2,0% Systèmes de vidéoconférence, alternative pour les déplacements Aixtron 1,2% LED 41

42 Comment Quest for Growth investit-elle elle dans les technologies propres? % VNI Atiité Activités Arcadis 36% 3,6% Consultance environnementale, gestion des eaux Geberit 1,2% Utilisation efficiente de l eau 42

43 Comment Quest for Growth investit-elle elle dans les technologies propres? % VNI Ten Cate 2,9% Umicore 28% 2,8% Pfeiffer Vacuum 2,2% Activités Matériaux composites, géotextile (entre autres pour protéger les digues) Recyclage de métaux précieux, batteries rechargeables, catalyseurs Manipulation de matériaux (entre autres de cellules solaires), tests d environnement 43

44 Comment Quest for Growth investit-elle elle dans les technologies propres? - investissements divers liés aux technologies propres % VNI Activités Capricorn Cleantech Fund 1,1% + Capital risque spécialisé en technologies 2,3% propres Philips 1,0% Divers éclairages efficients en énergie Seulement 23% de leur chiffre d affaires sont des produits verts Produits verts incluent Senseo, CompactXtreme Ultrasound,... 44

45 Comment Quest for Growth investit-elle elle dans les technologies propres? - excellente performance en 2009 des titres en portefeuille Aixtron LEM Holding Transics Andritz SMA Solar PVA Tepla Tandberg Solar Millennium Vestas Wind Umicore Arcadis Geberit Pfeiffer Vacuum Ten Cate Nemetschek Benmax 50 index DJ Stoxx 600 index performance 31/12/08-31/05/2009 (%) 45

46 4 piliers Comment Quest for Growth investit-elle elle dans les technologies propres? - Conclusion Préférence pour la technologie et pour des actions small & midcaps européennes Préférence pour des titres rentables Philosophie d investissement en pleine continuité 46

47 Quest for Growth - Titres non cotés Marché des titres non cotés: Difficultés économiques Financement difficile Peu d exits 47

48 Quest for Growth - Titres non cotés 3 nouveaux investissements en 2008 et 2009: 48

49 Quest for Growth - Titres non cotés Nouveaux tours de financement en 2008 et 2009: 49

50 Quest for Growth - Titres non cotés Exits en 2008 et 2009: 50

51 Avez-vous des questions? 51

Quest for Growth. Quest Investor Club Wavre. le 13 octobre 2005

Quest for Growth. Quest Investor Club Wavre. le 13 octobre 2005 Quest for Growth Quest Investor Club Wavre le 13 octobre 2005 1 Programme: 19h00 Accueil 19h15 Quest for Growth un bon placement? René Avonts (CEO), Yves Vaneerdewegh (Investment manager) 20h00 Est-ce

Plus en détail

Quest for Growth. Quest Investor Club 8 octobre 2008 Mons

Quest for Growth. Quest Investor Club 8 octobre 2008 Mons Quest Investor Club 8 octobre 2008 Mons Programme 18h00 18h30 19h00 19h30 Quest for Growth Patrick de Bellefroid Membre du Comité Exécutif de Quest Management SA TcLand Expression Alain Huriez Président

Plus en détail

La situation en matière de pension privées et de fonds de pension dans les pays de l OCDE

La situation en matière de pension privées et de fonds de pension dans les pays de l OCDE La situation en matière de pension privées et de fonds de pension dans les pays de l OCDE Colloque Protection sociale d entreprise Paris, 26 mars 2010 http://www.irdes.fr/espacerecherche/colloques/protectionsocialeentreprise

Plus en détail

F1 Segment Voitures de Sport

F1 Segment Voitures de Sport Analyse de 2008 à 2013 Tendances du Marché Mondial F1 Segment Voitures de Sport Index - F1 segment Voitures de Sport Constructeurs et modèles pris en considération 8c Competizione GT DB9 Virage Gallardo

Plus en détail

Financer en capital les entreprises innovantes

Financer en capital les entreprises innovantes Financer en capital les entreprises innovantes CDC Entreprises, acteur majeur du capital investissement pour les PME de croissance 18 Janvier 2011 Présentation au CAS Véronique JACQ CDC Entreprises dédiée

Plus en détail

Fintro Green Invest. Émetteur : BNP Paribas Fortis Funding, filiale de Fortis Banque SA Garant : Fortis Banque SA (A1/AA/AA-)

Fintro Green Invest. Émetteur : BNP Paribas Fortis Funding, filiale de Fortis Banque SA Garant : Fortis Banque SA (A1/AA/AA-) Fintro Green Invest Émetteur : BNP Paribas Fortis Funding, filiale de Fortis Banque SA Garant : Fortis Banque SA (A1/AA/AA-) Générez du rendement tout en bénéficiant à maturité d un remboursement du capital

Plus en détail

Efficacité énergétique. Conférence Green Univers Le 13 octobre 2011

Efficacité énergétique. Conférence Green Univers Le 13 octobre 2011 Efficacité énergétique Conférence Green Univers Le 13 octobre 2011 Plan Une vision globale de la consommation d'énergie des entreprises Les pays leaders et les grandes décisions en faveur des entreprises

Plus en détail

BASE DE DONNÉES MONDE

BASE DE DONNÉES MONDE BASE DE DONNÉES MONDE 2013 SOMMAIRE Partie I Monnaies Partie II Epargne/Finances Partie III Démographie Partie IV Finances publiques Partie V Matières premières Partie I - Monnaies Cours de change euro/dollar

Plus en détail

Le Risque-Pays Tunisie au lendemain de la Constitution?

Le Risque-Pays Tunisie au lendemain de la Constitution? Le Risque-Pays Tunisie au lendemain de la Constitution? ESC Sfax 27 Février 2014 Michel Henry Bouchet SKEMA Business School North Sea GEM Fund www.developingfinance.org Compte courant (% du PIB) TUNISIE

Plus en détail

COMPANY PROFILE. Les solutions aux chalenges technologiques des entreprises. www.annitor-gr.com - info@annitor-gr.com

COMPANY PROFILE. Les solutions aux chalenges technologiques des entreprises. www.annitor-gr.com - info@annitor-gr.com COMPANY PROFILE Les solutions aux chalenges technologiques des entreprises ANNITOR GROUP La qualité et la poursuite de l'excellence sont les objectifs qui guident toutes nos actions afin que nous puissions

Plus en détail

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Perspectives de croissance de l industrie des Médias et des Loisirs 25 Juin 2009 01 François ANTARIEU, Associé PwC, Responsable France de l Industrie Médias

Plus en détail

DERIVES SUR ACTIONS ET INDICES. Christophe Mianné, Luc François

DERIVES SUR ACTIONS ET INDICES. Christophe Mianné, Luc François DERIVES SUR ACTIONS ET INDICES Christophe Mianné, Luc François Sommaire Notre activité Nos atouts La gestion du risque Conclusion 2 Notre activité 3 Les métiers Distribution de produits dérivés actions

Plus en détail

PRÉSENTATION DU GROUPE LUXEMPART

PRÉSENTATION DU GROUPE LUXEMPART PRÉSENTATION DU GROUPE LUXEMPART Page : 1 Version : 05/2015 Agenda I. Présentation du Groupe Luxempart II. Luxempart en chiffres III. Nos transactions récentes Page : 2 Version : 05/2015 I. Présentation

Plus en détail

Dexia devient la première banque à engager une politique de neutralité carbone grâce à l acquisition d un parc éolien

Dexia devient la première banque à engager une politique de neutralité carbone grâce à l acquisition d un parc éolien C O M M U N I Q U E D E P R E S S E Dexia devient la première banque à engager une politique de neutralité carbone grâce à l acquisition d un parc éolien Le plan stratégique de développement durable de

Plus en détail

Tarifs des principales opérations de placement en vigueur au 23-03-2015

Tarifs des principales opérations de placement en vigueur au 23-03-2015 I. SICAV Tarifs des principales opérations de placement en vigueur au 23-03-2015 Une vaste sélection de sicav est également négociable via Belfius Direct Net ou Belfius Direct Net Business. Si vous négociez

Plus en détail

Les énergies renouvelables : La problématique du XXIème siècle

Les énergies renouvelables : La problématique du XXIème siècle Les énergies renouvelables : La problématique du XXIème siècle Sophie MERITET sophie.meritet@dauphine.fr Rencontres Doctorales Euro-méditerranéennes Droit / Economie / Gestion de l'environnement et du

Plus en détail

CPIS ACN 2014. Banque de France DGS - DBDP 1

CPIS ACN 2014. Banque de France DGS - DBDP 1 CPIS ACN 2014 Banque de France DGS - DBDP 1 Points évoqués Objectifs et contenu du CPIS Les limites du CPIS Quelques apports du CPIS sur les interconnections internationales Banque de France DGS - DBDP

Plus en détail

QUEL EST L INTÉRÊT D INVESTIR EN BOURSE?

QUEL EST L INTÉRÊT D INVESTIR EN BOURSE? QUEL EST L INTÉRÊT D INVESTIR EN BOURSE? L attrait de l investissement en actions sur le long terme et présentation des stratégies des deux fonds TreeTop Thierry Beauvois Senior Financial Advisor TREETOP

Plus en détail

partie GénéralE Quest for growth RAPPORT ANNUEL

partie GénéralE Quest for growth RAPPORT ANNUEL 2011 partie GénéralE Quest for growth RAPPORT ANNUEL SOMMAIRE RAPPORT ANNUEL Partie GéNéRALe Quest for growth Message aux actionnaires 3 Ratios 4 Chiffres-clés 5 Portefeuille 6 Participations au 31 décembre

Plus en détail

DIGITAL FUNDS Société d'investissement à capital variable constituée conformément à la Partie I de la loi luxembourgeoise du 20 décembre 2002

DIGITAL FUNDS Société d'investissement à capital variable constituée conformément à la Partie I de la loi luxembourgeoise du 20 décembre 2002 DIGITAL FUNDS Société d'investissement à capital variable constituée conformément à la Partie I de la loi luxembourgeoise du 20 décembre 2002 Prospectus simplifié du compartiment DIGITAL FUNDS Stars Europe

Plus en détail

ING (L) Invest European Equity

ING (L) Invest European Equity PROSPECTUS SIMPLIFIÉ LUXEMBOURG - AVRIL 8 ING (L) INVEST Introduction Ce compartiment a été lancé par l apport de l avoir social du compartiment «European Equity» (lancé le 17 octobre 1997) de la SICAV

Plus en détail

Les ressources mondiales récupérables en gaz seraient équivalentes à 250 années de production actuelle La moitié provenant des gaz non conventionnels

Les ressources mondiales récupérables en gaz seraient équivalentes à 250 années de production actuelle La moitié provenant des gaz non conventionnels Séminaire Gaz de roches mères Ressources mondiales en gaz et impact des gaz de schiste sur les marchés mondiaux Anne-Sophie Corbeau Senior gas expert Les ressources mondiales récupérables en gaz seraient

Plus en détail

Ingrid Daerden & Ellen Grauls, Investor Relations

Ingrid Daerden & Ellen Grauls, Investor Relations Ingrid Daerden & Ellen Grauls, Investor Relations Moneytalk, 28 octobre 2010 1 Qu est-ce qu une SICAFI? Société d Investissement à CApital Fixe qui investit exclusivement dans l immobilier Sous surveillance

Plus en détail

Développement Durable

Développement Durable Développement Durable Estelle Iacona Professeur École Centrale Paris Énergie NASA Les 7 enjeux du Développement Durable Économie Pascal da Costa (École Centrale Paris) Démographie Gilles Pison (INED) Énergie

Plus en détail

Rapport d activité de vote 2014

Rapport d activité de vote 2014 04 02 2015 1/10 INTRODUCTION Petercam en tant qu acteur responsable En tant qu in investisseur responsable, Petercam Institutional Asset Management souhaite faire entendre sa voix. En effet, notre vision

Plus en détail

L acceptabilité des fonds souverains

L acceptabilité des fonds souverains L acceptabilité des fonds souverains Pierre-Ignace Bernard Directeur Associé, McKinsey Ce rapport est exclusivement réservé au personnel de notre client. Il ne peut être diffusé, cité ni reproduit, intégralement

Plus en détail

Soutien de la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement aux entreprises actives au Maroc

Soutien de la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement aux entreprises actives au Maroc Soutien de la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement aux entreprises actives au Maroc Sommaire 1. 2. 17 mars 2015 European Bank for Reconstruction and Development 2015 2 À propos

Plus en détail

Fonds de placement étrangers Mutations - Octobre 2005

Fonds de placement étrangers Mutations - Octobre 2005 Fonds de placement étrangers Mutations - Octobre 2005 Autorisés à la distribution en Suisse : BiscayneAmericas Funds plc BiscayneAmericas Enhanced Yield Fund BiscayneAmericas Funds plc BiscayneAmericas

Plus en détail

Fund name here au 31 décembre 2004

Fund name here au 31 décembre 2004 Compte indiciel de marché monétaire Le compte indiciel de marché monétaire reflète les variations quotidiennes de l indice des bons du Trésor à 91 jours DEX. Les objectifs d un compte de marché monétaire

Plus en détail

Efficience énergétique et électricité solaire

Efficience énergétique et électricité solaire Efficience énergétique et électricité solaire Pictet-Clean Energy investit dans des entreprises innovantes Juin 2015 Désormais compétitive, la production d énergie solaire croît fortement. Face au réchauffement

Plus en détail

23,5 609 796 312 789 28,7 356 499 673 279. en % du chiffre d affaires net 4,4 5,3 8,4 3,0. Investissements / Désinvestissements nets 116 404

23,5 609 796 312 789 28,7 356 499 673 279. en % du chiffre d affaires net 4,4 5,3 8,4 3,0. Investissements / Désinvestissements nets 116 404 2014 Alpiq en bref Alpiq est un fournisseur d électricité et prestataire de services énergétiques leader en Suisse, à orientation européenne. L entreprise est active dans la production d électricité ainsi

Plus en détail

Quelles perspectives énergétiques pour la Belgique?

Quelles perspectives énergétiques pour la Belgique? Conférence «L actualité 214 des énergies renouvelables & du stockage énergétique» 26 mars 214 Quelles perspectives énergétiques pour la Belgique? Dominique Gusbin Equipe Energie-Transport Bureau fédéral

Plus en détail

«Les Fonds Français, une solution pour financer nos PME?»

«Les Fonds Français, une solution pour financer nos PME?» Entreprendre Financer Réussir «Les Fonds Français, une solution pour financer nos PME?» Raphaël Abou Administrateur Délégué Allyum 20 octobre 2010 Forum Financier Mons Introduction Notre métier : Accompagner

Plus en détail

Tendances conjoncturelles Juillet 2013

Tendances conjoncturelles Juillet 2013 Tendances conjoncturelles Juillet 2013 Les illustrations et les tableaux du présent jeu de transparents sont issus de la publication du SECO «Tendances conjoncturelles, été 2013» Pour toute question technique

Plus en détail

ADDENDUM BELGE AU PROSPECTUS D EMISSION

ADDENDUM BELGE AU PROSPECTUS D EMISSION ADDENDUM BELGE AU PROSPECTUS D EMISSION ADDENDUM DE JANVIER 2011 INVESCO TAIGA Société d'investissement à Capital Variable de droit français conforme à la Directive 85/611/CEE Rue de Londres, 16/18 75009

Plus en détail

Coninco Master Class. Les investissements en infrastructures

Coninco Master Class. Les investissements en infrastructures Coninco Master Class Les investissements en infrastructures Emmanuel Lejay, CFA, Executive Director, Swiss Life Asset Managers Vevey, 4-5 Novembre 2013 Agenda Définition de la classe d actifs Risques et

Plus en détail

Compte-rendu : Réunion Comité Cleantech Investments &Entrepreneurship Section France

Compte-rendu : Réunion Comité Cleantech Investments &Entrepreneurship Section France Compte-rendu : Réunion Comité Cleantech Investments &Entrepreneurship Section France Réunion physique - 16/09/2010 de 9h00 à 10h00 Présents: ARNOULD Emmanuel (Innovafonds), BALLY Jean-Marc (Aster Capital),

Plus en détail

ÉNERGIE ET GÉOPOLITIQUE

ÉNERGIE ET GÉOPOLITIQUE ÉNERGIE ET GÉOPOLITIQUE DONNÉES DE BASE SUR L ÉNERGIE DANS LE MONDE Les réserves La production La consommation Les prix du pétrole Les routes de l énergie LES RESERVES Région du monde LES RÉSERVES ÉNERGÉTIQUES

Plus en détail

LA FINANCE POSITIVE. Nos solutions d investissement pour un développement durable. Valeurs et performances au 31 mai 2013

LA FINANCE POSITIVE. Nos solutions d investissement pour un développement durable. Valeurs et performances au 31 mai 2013 LA FINANCE POSITIVE Nos solutions d investissement pour un développement durable Valeurs et performances au 31 mai 2013 TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES 2 COMMUNICATION 3 LIVING PLANET FUND GLOBAL

Plus en détail

BRANCHE ENERGIE EUROPE

BRANCHE ENERGIE EUROPE BRANCHE ENERGIE EUROPE Conférence de presse PARIS 01/02/2012 L Europe, 1 er marché énergétique mondial : un marché en mutation Evolution structurelle des marchés Marchés matures avec des perspectives de

Plus en détail

Quelle forme choisir pour sa gestion active? IST INSIGHT Genève Le 9 octobre 2014

Quelle forme choisir pour sa gestion active? IST INSIGHT Genève Le 9 octobre 2014 Quelle forme choisir pour sa gestion active? IST INSIGHT Genève Le 9 octobre 2014 Qu est ce que la gestion active? Définition de Wikipédia La «gestion d'actifs», sous entendu d'actifs financiers (aussi

Plus en détail

Lumière sur l énergie électrique du Québec

Lumière sur l énergie électrique du Québec Plan de la présentation Lumière sur l énergie électrique du Québec Le 14 novembre 2013 Production d électricité Structure d Hydro-Québec Préoccupations environnementales L électricité du Québec et ses

Plus en détail

Cap sur la croissance!

Cap sur la croissance! Cap sur la croissance! EDORA Qui sommes-nous? Fédération de producteurs ER Plus de 85 Membres: Toutes les filières ER (éolien, biomasse, hydro, solaire) De la (très) grande et la (toute) petite entreprises

Plus en détail

L ÉNERGIE, ENJEU DE DÉFENSE

L ÉNERGIE, ENJEU DE DÉFENSE L ÉNERGIE, ENJEU DE DÉFENSE Montpellier L énergie, enjeu national 2 Besoin d harmoniser les 3 piliers de l énergie : accès à l énergie, sécurité énergétique et lutte contre le changement climatique Lutte

Plus en détail

DEXIA LONG SHORT CREDIT

DEXIA LONG SHORT CREDIT DEXIA LONG SHORT CREDIT DOCUMENT D INFORMATION PERIODIQUE SUR LE SEMESTRE au 28 juin 2012 Fonds Commun de Placement de droit Français Société de gestion : DEXIA ASSET MANAGEMENT - 40 rue Washington 75008

Plus en détail

Tendances conjoncturelles Été 2015

Tendances conjoncturelles Été 2015 Tendances conjoncturelles Été 2015 Les illustrations et les tableaux du présent jeu de transparents sont issus de la publication du SECO «Tendances conjoncturelles, été 2015» Pour toute question technique

Plus en détail

Développement Durable Magazine www.ddmagazine.com. Bernard CHABOT Conseils et formations en énergies durables

Développement Durable Magazine www.ddmagazine.com. Bernard CHABOT Conseils et formations en énergies durables Développement Durable Magazine www.ddmagazine.com Analyse des marchés et des productions d électricité nucléaire jusqu en 2014 et 2040 avec des comparaisons stratégiques avec les énergies renouvelables

Plus en détail

Trackers et ETF actifs

Trackers et ETF actifs LES FONDS COTÉS EN BOURSE Trackers et ETF actifs Profitez de la tendance Suscitant un intérêt grandissant auprès des investisseurs, tant professionnels que particuliers, les fonds cotés en bourse et tout

Plus en détail

Présentation de Cofinimmo

Présentation de Cofinimmo Présentation de Cofinimmo Bruxelles, 19 novembre 2013 par Marc Hellemans, Directeur Financier Cofinimmo en quelques mots Première société immobilière belge cotée spécialisée en immobilier de location,

Plus en détail

Développement durable et entreprises l expérience allemande

Développement durable et entreprises l expérience allemande Développement durable et entreprises l expérience allemande Ruggero Schleicher-Tappeser consultant & auteur, Berlin Premières Assises Nationales sur l Entreprise et le Développement Durable en Méditerranée

Plus en détail

INFORMATIONS CLÉS POUR L INVESTISSEUR

INFORMATIONS CLÉS POUR L INVESTISSEUR INFORMATIONS CLÉS POUR L INVESTISSEUR Le présent document fournit des informations essentielles aux investisseurs de ce fonds. Il ne s agit pas d un document promotionnel. Les informations qu il contient

Plus en détail

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale)

Principaux partenaires commerciaux de l UE, 2002-2014 (Part dans le total des échanges de biens extra-ue, sur la base de la valeur commerciale) 55/2015-27 mars 2015 Commerce international de biens en 2014 Principaux partenaires commerciaux de l UE en 2014: les États-Unis pour les exportations, la Chine pour les importations Le commerce entre États

Plus en détail

Les ETF immobiliers dans le monde au 28 février 2011, par zone d exposition, en milliards d euros. Nombre Actif net Poids Nombre Actif net

Les ETF immobiliers dans le monde au 28 février 2011, par zone d exposition, en milliards d euros. Nombre Actif net Poids Nombre Actif net ÉTUDE EN BREF Juin 2011 Les ETF immobiliers dans le monde et en France Les ETF ou Exchange-Traded Funds immobiliers sont des produits financiers cotés en Bourse répliquant la performance d un indice immobilier

Plus en détail

Objets de l asbl. ventplus@gmail.com www.ventplus.be

Objets de l asbl. ventplus@gmail.com www.ventplus.be Objets de l asbl ventplus@gmail.com www.ventplus.be Etudier les possibilités d implantation de tout système de production d énergie renouvelable et en favoriser l implantation et le développement. Etudier

Plus en détail

Clé de répartition entre les fonds: possible

Clé de répartition entre les fonds: possible ING Life Fund 1 Type d assurance vie Assurance vie dont le rendement est lié à des fonds d investissement (branche 23). Garanties En cas de vie de l assuré: comme il s agit d un contrat d assurance vie

Plus en détail

Partager bien PLUS qu une action

Partager bien PLUS qu une action Partager bien PLUS qu une action Lille 25 mars 2015 Patrick Renard Directeur du Service actionnaires Le groupe Air Liquide Chiffres clés 2 25 mars 2015 Lille Air Liquide en 2014 + de 50 000 Collaborateurs

Plus en détail

Les énergies renouvelables en Europe vers un vrai départ en France?

Les énergies renouvelables en Europe vers un vrai départ en France? Les énergies renouvelables en Europe vers un vrai départ en France? Samuel Furfari Chef d unité adjoint s Commission européenne S. Furfari Commission européenne, 1 Bénéfices des énergies renouvelables

Plus en détail

La nouvelle frontière du marché de taux en euro? Réflexion sur une OAT à 50 ans. Février 2005

La nouvelle frontière du marché de taux en euro? Réflexion sur une OAT à 50 ans. Février 2005 La nouvelle frontière du marché de taux en euro? Réflexion sur une OAT à 50 ans 1. Le besoin d obligations à très long terme 2. L opinion des investisseurs 3. L approche de l AFT 1 1. Le besoin d obligations

Plus en détail

Baromètre F2iC FactSet - OpinionWay. La détention par les fonds ouverts (OPCVM français et étrangers) des sociétés du CAC 40

Baromètre F2iC FactSet - OpinionWay. La détention par les fonds ouverts (OPCVM français et étrangers) des sociétés du CAC 40 Baromètre F2iC FactSet - OpinionWay La détention par les fonds ouverts (OPCVM français et étrangers) des sociétés du CAC 40 Introduction Les informations présentes dans ce baromètre sont issues de la base

Plus en détail

BASE DE DONNEES - MONDE

BASE DE DONNEES - MONDE BASE DE DONNEES - MONDE SOMMAIRE Partie I Monnaies Partie II Epargne/Finances Partie III Démographie Partie IV Finances publiques Partie V Matières premières Partie I - Monnaies Cours de change euro/dollar

Plus en détail

Exploitation d une ressource cachée: Économies d énergie Moyen-Orient et Afrique du Nord

Exploitation d une ressource cachée: Économies d énergie Moyen-Orient et Afrique du Nord Exploitation d une ressource cachée: Économies d énergie Moyen-Orient et Afrique du Nord Silvia Pariente-David Banque mondiale Conference Ener@aia Climat, énergie et développement durable en Méditerranée:

Plus en détail

Investissement étranger à la Bourse de Casablanca au titre du premier semestre 2014

Investissement étranger à la Bourse de Casablanca au titre du premier semestre 2014 Investissement étranger à la Bourse de Casablanca au titre du premier semestre 2014 Décembre 2014 898 SYNTHESE La valeur des investissements étrangers en actions cotées à la bourse de Casablanca a enregistré

Plus en détail

Dossier de presse. Contact presse: Vincent.DeDobbeleer@eneco.com +32 (0)498 17 85 55

Dossier de presse. Contact presse: Vincent.DeDobbeleer@eneco.com +32 (0)498 17 85 55 Dossier de presse Contact presse: Vincent.DeDobbeleer@eneco.com +32 (0)498 17 85 55 Table des matières En bref 3 L avenir selon Eneco 4 Durable, décentralisé, Ensemble 4 Transition 5 La maison du futur

Plus en détail

db x-trackers AVIS IMPORTANT AUX ACTIONNAIRES DES COMPARTIMENTS SUIVANTS :

db x-trackers AVIS IMPORTANT AUX ACTIONNAIRES DES COMPARTIMENTS SUIVANTS : db x-trackers Société d investissement à capital variable de droit luxembourgeois Siège social : 49, avenue J.F. Kennedy, L-1855 Luxembourg R.C.S. Luxembourg B-119.899 (la «Société») AVIS IMPORTANT AUX

Plus en détail

JOURNEE DE LA FINANCE

JOURNEE DE LA FINANCE EN PARTENARIAT AVEC JOURNEE DE LA FINANCE ASSEMBLEE GENERALE ANNUELLE FANAF 2011 Les Sociétés d Assurance et le Capital Investissement 22 février 2011 Agenda Importance du capital investissement dans les

Plus en détail

Addendum belge au prospectus d émission. Hermes Investment Funds Public Limited Company

Addendum belge au prospectus d émission. Hermes Investment Funds Public Limited Company Addendum belge au prospectus d émission Avril 2011 Hermes Investment Funds Public Limited Company (Société d investissement à compartiments multiples, à capital variable et à responsabilité séparée entre

Plus en détail

VONCERT Open End sur le SBOX Smart Grid Performance- Index. Décembre 2009

VONCERT Open End sur le SBOX Smart Grid Performance- Index. Décembre 2009 VONCERT Open End sur le SBOX Smart Grid Performance- Index Décembre 2009 Seite 2 Les smarts grids, une tendance de fond Misez sur un secteur de plusieurs milliards qui transforme en profondeur l ensemble

Plus en détail

Aperçu du marché des énergies renouvelables en Allemagne en 2013

Aperçu du marché des énergies renouvelables en Allemagne en 2013 Aperçu du marché des énergies renouvelables en Allemagne en 2013 Roman Buss, Renewables Academy (RENAC) AG Voyage d affaires de la CCI allemande Energies renouvelables pour la consommation propre dans

Plus en détail

DIVERSITÉ ET EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE: LES CLÉS POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE DES RÉSEAUX INDUSTRIELS ET COMMUNAUTAIRES AUTONOMES DU NORD

DIVERSITÉ ET EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE: LES CLÉS POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE DES RÉSEAUX INDUSTRIELS ET COMMUNAUTAIRES AUTONOMES DU NORD DIVERSITÉ ET EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE: LES CLÉS POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE DES RÉSEAUX INDUSTRIELS ET COMMUNAUTAIRES AUTONOMES DU NORD Désenclavement nordique du pétrole par un jumelage éolien - micrognl

Plus en détail

Tendances conjoncturelles Octobre 2013

Tendances conjoncturelles Octobre 2013 Tendances conjoncturelles Octobre 2013 Les illustrations et les tableaux du présent jeu de transparents sont issus de la publication du SECO «Tendances conjoncturelles, automne 2013» Pour toute question

Plus en détail

Savoir conjuguer Bourse et immobilier

Savoir conjuguer Bourse et immobilier Savoir conjuguer Bourse et immobilier Questions Quel nom porte une société par actions dont l activité consiste à investir dans l immobilier les capitaux qu elle collecte? Sous quel nom désigne-t-on l

Plus en détail

Durabilité des systèmes alimentaires des sociétés contemporaines

Durabilité des systèmes alimentaires des sociétés contemporaines R2DS Astréa Séminaire Alimentation et Changement Climatique Durabilité des systèmes alimentaires des sociétés contemporaines Benoit Daviron (Cirad, UMR-Moisa) Décembre 2014 Introduction : Sociétés organiques/sociétés

Plus en détail

KBL RICHELIEU FLEXIBLE SICAV DE DROIT FRANÇAIS

KBL RICHELIEU FLEXIBLE SICAV DE DROIT FRANÇAIS KBL RICHELIEU FLEXIBLE SICAV DE DROIT FRANÇAIS RCS PARIS B 421 933 268 BULLETIN SEMESTRIEL AU 30 JUIN 2015 Société de Gestion : KBL RICHELIEU GESTION 22, Boulevard Malesherbes 75008 PARIS Dépositaire :

Plus en détail

DIGITAL FUNDS Société d'investissement à capital variable constituée conformément à la Partie I de la loi luxembourgeoise du 20 décembre 2002

DIGITAL FUNDS Société d'investissement à capital variable constituée conformément à la Partie I de la loi luxembourgeoise du 20 décembre 2002 DIGITAL FUNDS Société d'investissement à capital variable constituée conformément à la Partie I de la loi luxembourgeoise du 20 décembre 2002 Prospectus simplifié du compartiment DIGITAL FUNDS Stars US

Plus en détail

Baromètre. des levées de fonds Cleantech en France. 1 er semestre 2015. En partenariat avec

Baromètre. des levées de fonds Cleantech en France. 1 er semestre 2015. En partenariat avec Baromètre des levées de fonds Cleantech en France 1 er semestre 2015 En partenariat avec Editorial Gautier Quéru, Mirova, et Guillaume Ansaloni, Watson Farley & Williams, membres du comité de pilotage

Plus en détail

Éligible PEA. La recherche de la performance passe par une approche différente

Éligible PEA. La recherche de la performance passe par une approche différente Éligible PEA La recherche de la performance passe par une approche différente FIDELITY EUROPE : UNE GESTION Sur la durée, on constate qu il est difficile pour les Sicav de battre les indices des grandes

Plus en détail

Cap sur les trackers négociés sur NextTrack

Cap sur les trackers négociés sur NextTrack Cap sur les trackers négociés sur NextTrack Cap sur les trackers négociés sur NextTrack 1 Cap sur la performance indicielle! 4 2 Que sont les trackers? 5 3 Les trackers, de nouveaux produits financiers?

Plus en détail

Diversifier pour mieux gérer. Swiss Life SwingFund

Diversifier pour mieux gérer. Swiss Life SwingFund Diversifier pour mieux gérer Swiss Life SwingFund S assurer un complément de pension est, par définition, une action à long terme. A condition de s y prendre à temps, bien entendu Chez Swiss Life, nous

Plus en détail

Application des NTIC dans le transport public: présentation de la solution de supervision intégrée Thales Hypervisor

Application des NTIC dans le transport public: présentation de la solution de supervision intégrée Thales Hypervisor Application des NTIC dans le transport public: présentation de la solution de supervision intégrée Thales Hypervisor Mathias BOSSUET mathias.bossuet@thalesgroup.com Thales presentation March 16th, 2010

Plus en détail

FORTUNA di GENERALI. Fiche info financière assurance-vie pour la branche 23. FORTUNA di GENERALI 1

FORTUNA di GENERALI. Fiche info financière assurance-vie pour la branche 23. FORTUNA di GENERALI 1 FORTUNA di GENERALI 1 TYPE D ASSURANCE-VIE GARANTIES Assurance-vie dont le rendement est lié à des fonds d investissement (branche 23). Fortuna di Generali garantit des prestations en cas de vie ou en

Plus en détail

J.P. Morgan Asset Management. Obligations convertibles mondiales

J.P. Morgan Asset Management. Obligations convertibles mondiales DOCUMENT RESERVE AUX PROFESSIONNELS NE PAS DISTRIBUER AU PUBLIC J.P. Morgan Asset Management Obligations convertibles mondiales Antony Vallée, Responsable de la gestion convertibles Philosophie d investissement

Plus en détail

AFRICAN POWER FORUM. CHALLENGES ET OPPORTUNITES des ENERGIES RENOUVELABLES ET DE L EFFICACITE ENERGETIQUE en AFRIQUE. Marrakech, Juin 2008

AFRICAN POWER FORUM. CHALLENGES ET OPPORTUNITES des ENERGIES RENOUVELABLES ET DE L EFFICACITE ENERGETIQUE en AFRIQUE. Marrakech, Juin 2008 AFRICAN PWER FRUM Marrakech, Juin 2008 CHALLENGES ET PPRTUNITES des ENERGIES RENUVELABLES ET DE L EFFICACITE ENERGETIQUE en AFRIQUE www.one.org.ma Les ER coûtent cher Cost of Generating Electricity (USc/kWh)

Plus en détail

Augmentation de presque un tiers des investissements mondiaux dans les énergies renouvelables (211 milliards de dollars)

Augmentation de presque un tiers des investissements mondiaux dans les énergies renouvelables (211 milliards de dollars) Embargo : 9 h 30 EDT (13 h 30 GMT), jeudi 7 juillet 2011 Le rapport Global Trends in Renewable Energy Investment 2011 (Tendances mondiales de l investissement dans les énergies renouvelables 2011) va être

Plus en détail

Placements collectifs étrangers Mutations - Octobre 2008

Placements collectifs étrangers Mutations - Octobre 2008 Placements collectifs étrangers Mutations - Octobre 2008 Distribution en ou à partir de la Suisse approuvée: APUS - AC Statistical Value Market Neutral 12 Vol Fund Union Investment (Schweiz) AG, Zürich

Plus en détail

L investissement durable

L investissement durable L investissement durable Au travers de ses activités, KBC Groupe entend contribuer au développement économique, social et écologique des régions où elle est présente. L engagement sociétal de KBC Groupe

Plus en détail

Fonds de placement étrangers Mutations - Septembre 2006

Fonds de placement étrangers Mutations - Septembre 2006 Fonds de placement étrangers Mutations - Septembre 2006 Autorisés à la distribution en Suisse : ACMBernstein SICAV - Asian Technology Portfolio ACMBernstein SICAV - International Health Care Portfolio

Plus en détail

Investissez dans des entreprises qui accompagnent la croissance de la population mondiale

Investissez dans des entreprises qui accompagnent la croissance de la population mondiale Investissez dans des entreprises qui accompagnent la croissance de la population mondiale Dexia Equities L Global Demography compartiment de la sicav de droit luxembourgeois Dexia Equities L Investir dans

Plus en détail

Énergie solaire: l Europe entend devenir chef de file mondial dans le domaine des technologies photovoltaïques

Énergie solaire: l Europe entend devenir chef de file mondial dans le domaine des technologies photovoltaïques IP/03/1660 Bruxelles, le 4 décembre 2003 Énergie solaire: l Europe entend devenir chef de file mondial dans le domaine des technologies photovoltaïques Le «Conseil consultatif de la recherche sur les technologies

Plus en détail

Fiche d informations financières sur l assurance-vie de la branche 23

Fiche d informations financières sur l assurance-vie de la branche 23 Fiche d informations financières sur l assurance-vie de la branche 23 Securex Life Select One 1 Type d assurance-vie Assurance-vie dont le rendement est lié au fonds d investissement de la branche 23 «Securex

Plus en détail

Fonds de placement étrangers Mutations Avril 2005

Fonds de placement étrangers Mutations Avril 2005 Fonds de placement étrangers Mutations Avril 2005 Autorisés à la distribution en Suisse : Capital @ Work Umbrella Fund - Bonds @ Work Capital @ Work Umbrella Fund - Inflation @ Work CENTRALE ACTIONS (EURO)

Plus en détail

Le plan d'investissement Baudouin Regout 11 mai 2015

Le plan d'investissement Baudouin Regout 11 mai 2015 Le plan d'investissement Baudouin Regout 11 mai 2015 Secretariat-General L'examen annuel de la croissance 2015: Le programme de la Commission pour la croissance et l'emploi est fondé sur trois piliers

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGCIS-Banque de France auprès des visiteurs venant de l étranger

Plus en détail

Vers une Belgique 100% renouvelable en 2050 Conférence-débat organisée par le GRAPPE Yves Marenne, le 08 février 2013

Vers une Belgique 100% renouvelable en 2050 Conférence-débat organisée par le GRAPPE Yves Marenne, le 08 février 2013 Vers une Belgique 1% renouvelable en 25 Conférence-débat organisée par le GRAPPE Yves Marenne, le 8 février 213 Plan de l exposé Objectifs de l étude Méthodologie et hypothèses Résultats Politiques et

Plus en détail

Investissement étranger à la Bourse de Casablanca au titre du deuxième semestre 2014

Investissement étranger à la Bourse de Casablanca au titre du deuxième semestre 2014 Investissement étranger à la Bourse de Casablanca au titre du deuxième semestre 2014 Avril 2015 898 SYNTHESE La valeur des stocks investis en actions cotées à la bourse de Casablanca par les investisseurs

Plus en détail

Durée de blocage des parts : 6,5 ans jusqu au 01/01/2022 (sans prolongation)

Durée de blocage des parts : 6,5 ans jusqu au 01/01/2022 (sans prolongation) FCPI FCPI NextStage CAP 2021 Code ISIN : FR0012559938 Agrément AMF du 01/04/2015 sous le numéro FCI20150012 Durée de blocage des parts : 6,5 ans jusqu au 01/01/2022 (sans prolongation) FCPI éligible à

Plus en détail

KEYPLAN. Le bon plan pour faire avancer votre argent

KEYPLAN. Le bon plan pour faire avancer votre argent KEYPLAN Le bon plan pour faire avancer votre argent Table de matières Introduction 3 Les 2 règles d or pour investir 5 Les fonds, une excellente source d investissement 6 KEYPLAN, la solution idéale pour

Plus en détail

Les chiffres clés du groupe SOITEC

Les chiffres clés du groupe SOITEC La technologie CPV Les chiffres clés du groupe SOITEC - Groupe international avec 209 ME de revenus - Plus de 1000 personnes dans le monde - Fondée en 1992, leader mondial des substrats innovants - Situation

Plus en détail

GREAT-WEST LIFECO 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % [2]

GREAT-WEST LIFECO 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % 100 % [2] GREAT-WEST LIFECO Great-West Lifeco Inc. est une société de portefeuille internationale spécialisée dans les services financiers ayant des participations dans l assurance-vie, l assurance-maladie, les

Plus en détail

Témoignage client SAP Métaux Umicore. Umicore : recyclage de métaux précieux et de connaissances en affaires, avec SAP Business One

Témoignage client SAP Métaux Umicore. Umicore : recyclage de métaux précieux et de connaissances en affaires, avec SAP Business One Umicore : recyclage de métaux précieux et de connaissances en affaires, avec SAP Business One Umicore Secteur Métaux Produits et services Technologie des matériaux Site web www.umicore.com Solutions SAP

Plus en détail