OFFRE PUBLIQUE D AQUISITION VOLONTAIRE ET CONDITIONNELLE EN NUMERAIRE Suivie éventuellement d une offre de reprise PAR TAVARES NV

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "OFFRE PUBLIQUE D AQUISITION VOLONTAIRE ET CONDITIONNELLE EN NUMERAIRE Suivie éventuellement d une offre de reprise PAR TAVARES NV"

Transcription

1 OFFRE PUBLIQUE D AQUISITION VOLONTAIRE ET CONDITIONNELLE EN NUMERAIRE Suivie éventuellement d une offre de reprise PAR TAVARES NV Une société anonyme de droit belge SUR TOUTES LES ACTIONS ET TOUS LES WARRANTS (N ETANT PAS ENCORE EN POSSESSION DE L OFFRANT OU DES PERSONNES LIEES A CELUI-CI) EMISES PAR TRANSICS INTERNATIONAL NV Une société anonyme de droit belge Au prix de 7.50 EUR par Action Et au prix de 3.35 EUR par Warrant La Période d Acceptation court du 3 septembre 2012 au 21 septembre 2012 On peut introduire les formulaires d acceptation directement, ou via un intermédiaire financier, aux guichets d ING Belgique SA Le Prospectus et le Bulletin d Acceptation peuvent être obtenus gratuitement aux guichets d ING Belgique SA (ou au +32 (0) (néerlandais) et +32 (0) (anglais) et +32 (0) (français)). Une version électronique du Prospectus est également disponible sur les sites internet suivants: et

2 RESUME DU PROSPECTUS Avis Ce résumé n a pas pour but d être complet et contient uniquement des informations sélectives relatives à l Offre d Acquisition. Il convient de le lire comme une introduction au Prospectus. Il est défini dans son ensemble par les informations plus détaillées qui sont reprises ailleurs dans le Prospectus. Toute décision d acceptation ou non de l Offre d Acquisition doit se fonder sur une lecture minutieuse et exhaustive du Prospectus comme un ensemble. Aucune responsabilité civile ne peutêtre attribuée à quiconque sur la base du seul résumé ou de sa traduction, sauf si le contenu de ce résumé devait être trompeur, inexact ou contradictoire lorsqu il est lu conjointement avec les autres parties du Prospectus. Les termes utilisés dans le présent résumé avec une majuscule et qui n y sont pas expressément définis ont la signification qui leur est donnée dans le Prospectus. Offrant L Offrant est Tavares NV, une société anonyme de droit belge, dont le siège social est sis Kapitein Maenhoutstraat 77B, 9830 Sint-Martens-Latem, RPR (Gand) (l «Offrant»). L Offrant a été spécifiquement constitué dans le but de lancer l Offre d Acquisition. A la date du Prospectus, l Offrant n a pas d autres activités ou actifs que son droit conditionnel sur certaines actions de Transics International. Les actions de l Offrant sont détenues par Creafund Transics Shares Stille Maatschap pour 32.92%, par Cassel BVBA pour 23.20%, par Monsieur Ludwig Lemenu pour % et par Uniholding SA pour 16.40%. Aux fins de la présente Offre, l Offrant agit de concert avec Creafund Transics Shares Stille Maatschap, Monsieur Walter Mastelinck, Cassel BVBA, Monsieur Ludwig Lemenu et Uniholding SA, conformément à l article 3, 1, 5, a) de la Loi sur les Offres Publiques d Acquisition. A la date du Prospectus, Creafund Transics Shares Stille Maatschap, Monsieur Walter Mastelinck, Monsieur Ludwig Lemenu et Uniholding SA détiennent ensemble 2,466,536 (ou 30.5%) des actions de la Société Visée. Cassel BVBA détient également 6,370 Warrants émis par la Société Visée. L Offrant et Uniholding NV ne détiennent aucune Action et aucun Warrant émis par la Société Visée. Pour autant que toutes les conditions liées à l Offre soient remplies ou que l on y renonce, (i) Creafund Transics Shares Stille Maatschap, Monsieur Walter Mastelinck et Monsieur Ludwig

3 Lemenu effectueront un apport de leurs Actions dans l Offrant, en échange de nouvelles actions de l Offrant à émettre et (ii) par conséquent Creafund Transics Shares Stille Maatschap, Monsieur Ludwig Lemenu et Uniholding SA effectueront un apport du capital supplémentaire en argent. Après cette augmentation de capital, les actions de l Offrant seront détenues par Creafund Transics Shares Stille Maatschap à hauteur de 33.05%, par Monsieur Walter Mastelinck et Cassel BVBA à hauteur de 23.66%, par Monsieur Ludwig Lemenu à hauteur de 27.68% et par Uniholding SA à hauteur de 15.61%. Société Visée La Société Visée est la société anonyme de droit belge Transics International NV dont le siège social est sis Ter Waarde 91, 8900 Ieper, Belgique, RPR (Ieper) (la «Société Visée» ou «Transics International»). La Société Visée développe, crée et commercialise des logiciels, du hardware et des prestations de service intégrés au sein d un end-to-end fleet management system pour l industrie du transport routier. Ayant son siège principal en Belgique, la Société Visée est leader sur le marché du truck & trailer management et est active dans toute l Europe, au moyen d installations d exploitation aux Pays-Bas, en France, en Espagne, en Allemagne et en Italie. La Société Visée est cotée en bourse (Euronext Brussels) depuis juin Lors de l exercice clôturé au 31 décembre 2011, le chiffre d affaires de la Société Visée s élevait à 49,729,000 EUR. Caractérisques de l Offre Nature de l Offre L Offre d Acquisition est une Offre volontaire conditionnelle, faite en application du Chapitre II de l Arrêté Royal sur les offres Publiques d Acquisition. L Offre d Acquisition est faite en numéraire. L Offre d Acquisition porte sur toutes les Actions émises par la Société Visée qui ne sont pas encore détenues par l Offrant ou par les personnes liées à celui-ci et sur tous les Warrants émis par la Société Visée. L Offre ne porte donc pas sur les Actions détenues par les personnes liées à l Offrant à la date du Prospectus, à savoir 878,629 Actions détenues par Creafund Transics Shares Stille Maatschap, sur les 808,581 Actions détenues par Monsieur Walter Mastelinck ni sur les 779,326 Actions détenues par Monsieur Ludwig Lemenu. Les 6,370 Warrants détenus par Cassel BVBA, ainsi que toutes les autres actions qui seraient remises à Cassel BVBA à n importe quel moment lors de la période d Offre, suite à l exercice de ses Warrants, feront partie de l Offre. 3

4 A titre de précision, l Offre d Acquisition ne porte pas sur les strips VVPR émis par la Société Visée. L Offrant à l intention de lancer une offre de reprise, conformément à l article 513 du Code des Sociétés et à l Arrêté Royal sur les Offres Publiques d Acquisition, si les conditions d une telle offre sont remplies. Prix de l Offre et paiement Le Prix de l Offre par Action est de 7.50 EUR. Le Prix de l Offre par Warrant est de 3.35 EUR. En cas d Offre réussie, le Prix de l Offre sera payé au plus tard au dixième (10) Jour Ouvrable suivant la publication des résultats de la Période d Acceptation Initiale. Pour le moment, l Offrant prévoit de payer le Prix le 12 octobre En cas de réouverture de l Offre d Acquisition, le Prix pour les Actions et Warrants, proposé dans le cadre d une telle réouverture, sera payé au plus tard au dixième (10) Jour Ouvrable suivant la publication des résultats de la / des Périodes(s) d Acceptation suivante(s) en question. Conditions de l Offre L Offre d Acquisition est soumise aux conditions suivantes : a) En cas d Offre, l Offrant (avec les personnes liées à celui-ci) détiendra au moins 75.1% du nombre total des Titres de la Société Visée ; et b) La non survenance, au cours de la période précédant la date à laquelle les résultats de la Période d Acceptation Initiale sont annoncés, d une chute du cours de clôture de l indice BEL- 20 de plus de 10% par rapport le cours de clôture de l indice Bel-20 du jour précédant celui où l Offrant a avisé la FSMA de son intention de lancer l Offre, conformément à l article 5 de l Arrêté royal sur les Offres Publiques d Acquisition, (c.-à-d. 2, points), étant entendu que l Offrant peut seulement décider de retirer son Offre d Acquisition en raison d une diminution du cours de clôture de l indice Bel-20 sous les 1, points, à condition que et tant que le cours de clôture de l indice du Bel-20 soit inférieur aux 1, points. Si l Offrant ne décide pas de retirer son Offre d Acquisition, à un moment où le cours de clôture de l indice Bel-20 est inférieur aux 1, points et qu ensuite, ce cours de clôture repasse au-dessus de ce niveau, l Offrant ne pourra plus invoquer par après cette diminution précédente et temporaire de l indice Bel-20. La décision éventuelle de l Offrant de maintenir son Offre d Acquisition pendant une période où le cours de clôture de l indice Bel-20 est passé sous la barre des 1, points, ne porte pas préjudice au droit de l Offrant invoquer ultérieurement la condition et de retirer son Offre d Acquisition dans le cas où, à la suite d un 4

5 regain, le cours de clôture de l indice Bel-20 descendait de nouveau sous le seuil des 1, points. Ces conditions sont prévues exclusivement en faveur de l Offrant, qui se réserve le droit d y renoncer en tout ou en partie. Si l une des conditions précitées n est pas remplie, l Offrant fera connaître sa décision de renoncer ou non à cette condition, au plus tard au moment de la publication des résultats de la Période d Acceptation Initiale. Schéma temporel provisoire Evénement Date (prevue) Introduction auprès de la FSMA de l Offre d Acquisition 24 avril 2012 Divulgation de l Offre d Acquisition par la FSMA 24 avril 2012 Approbation du Prospectus par la FSMA 28 août 2012 Approbation du Mémoire en Réponse par la FSMA 28 août 2012 Publication du Prospectus 31 août 2012 Ouverture de la Période d Acceptation Initiale 3 septembre 2012 Clôture de la Période d Acceptation Initiale 21 septembre 2012 Annonce des résultats de la Période d Acceptation Initiale (et confirmation par l Offrant que l on a satisfait ou non aux conditions de l Offre d Acquisition, et si ce n était pas le cas, si l Offrant renonce ou non à cette/ces condition(s)) Réouverture obligatoire de l Offre d Acquisition (si l Offrant détient (conjointement aux personnes qui lui sont liées), suite à l Offre, au moins 90% des actions de la Société Visée); une telle réouverture aura pour effet une Offre de reprise si l Offrant obtient, (conjointement aux personnes qui lui sont liées), suite à l Offre au moins 95% des actions de la Société Visée. 28 septembre octobre 2012 Clôture de la Période d Acceptation de la réouverture obligatoire 12 octobre 2012 Date Initiale de Paiement 12 octobre 2012 Annonce des résultats de la réouverture obligatoire 19 octobre 2012 Offre de reprise (si la réouverture obligatoire n a pas encore eu l effet d une offre de reprise, soumise aux seuils, comme énoncé ciavant) 22 octobre 2012 Date de Paiement de la réouverture obligatoire 5 novembre

6 Clôture de la Période d Acceptation de l offre de reprise 12 novembre 2012 Annonce des résultats de l offre de reprise 19 novembre 2012 Date de Paiement de l offre de reprise 3 décembre 2012 Ces données sont fournies sous réserve de modifications, et les données précises seront communiquées dans la presse belge. Objectifs et intentions de l Offrant Par le biais de cette Offre d Acquisition, l Offrant entend privatiser la Société Visée et radier la cotation de ses Actions sur le marché réglementé de NYSE/Euronext Brussels à un prix qui est raisonnable et qui offre une possibilité unique de liquidités. Même si les conditions pour une offre de reprise ne sont pas remplies, l Offrant se réserve le droit de demander la radiation de l admission des Actions à la négociation conformément à l article 7, 4 de la loi du 2 août 2002, étant entendu qu une telle radiation doit être acceptée par NYSE/Euronext Brussels et aura seulement lieu si la FSMA ne s y oppose pas. L Offrant peut, le cas échéant, également envisager, dans l intérêt de la Société Visée, de déposer une demande d admission sur un marché non-réglementé (système multilatéral de négociation) Conformément à l article 7, 4 de la Loi du 2 août 2002, NYSE/Euronext Brussels peut supprimer des instruments financiers (i) s il conclut, qu en raison de circonstances particulières, un marché normal et régulier de cet instrument ne peut plus être maintenu ; (ii) lorsque cet instrument financier n obéit plus aux règles du marché règlementé, sauf si une telle mesure est susceptible de léser d une manière significative les intérêts des investisseurs ou de compromettre le fonctionnement ordonné du marché. NYSE/Euronext Brussels doit informer la FSMA de toute radiation proposée. Après concertation avec le NYSE/Euronext Brussels, la FSMA peut s opposer à la radiation proposée dans l intérêt de la protection des investisseurs (voir section 5.6 du Prospectus pour de plus amples détails). Justification du Prix Une justification plus détaillée du Prix est développée dans la section du Prospectus. Etant donné que le l Offrant n exerce pas, individuellement ou conjointement avec les personnes qui lui sont liées, le contrôle au sens de l article 5 du Code des Sociétés sur Transics International, aucun rapport ne doit être établi par un expert indépendant conformément aux articles 20 à 23 de l Arrêté Royal sur les Offres Publiques d Acquisition. A la demande de l Offrant, le conseil d administration de Transics International a, sur proposition des administrateurs indépendants et sans que Cassel BVBA (représentée par M. Walter Mastelinck) et H&H Capital Management BVBA (représentée par M. Herman Wielfaert) n aient participé à la 6

7 délibération et au vote à ce sujet, désigné KBC Securities NV, afin de fournir, au frais de l Offrant, une évaluation de manière quantifiée et circonstanciée des titres visés par l Offre d Acquisition. Une copie du rapport d évaluation préparé par KBC Sercurities NV est joint en Annexe VI du Prospectus Actions L Offrant offre 7.50 EUR en cash pour chaque Action. L Offrant s est servi des méthodes d appréciation suivantes pour définir le Prix par Action qui est proposé lors de l Offre d Acquisition: Évolution historique du prix des Actions de la Société visée: Etant donné les liquidités de l Action, le cours des actions est considéré comme étant un critère d appréciation pertinent afin de définir le Prix par Action. Le Prix représente une prime de 9.65% par rapport au prix de clôture le 20 avril 2012 et une prime de 7,01% par rapport au cours moyen pendant le mois précédant le 20 avril 2012 et représente une prime de respectivement 11.92%, 17.59% et 14.13% par rapport au cours moyen lors des trois, six et douze derniers mois. Objectif de cours indicatif des analystes financiers: Le Prix implique une décote de 6.25 % de l objectif de cours moyen présupposé par les analystes financiers (8.00 EUR par action le 20 avril 2012). Il convient ici de remarquer que les objectifs de cours donnent une indication de prix d ici à 12 mois, alors que le Prix est effectif à la Date d annonce. En tenant compte de la valeur temps de l argent, on considère que le Prix contient une prime d environ 4% par rapport à la valeur actuelle des objectifs de cours moyens. Multiples des entreprises comparables cotées en bourse: le groupe d entreprises comparables comprend 5 entreprises qui sont actives dans le segment Business-to-Business des systèmes de gestion de flotte, y compris le péage et le ticketing, à savoir Digicore Holdings, IVU Technologies, Kapsch Traffic Com, 21 st Century Technology, Init Innovation In Traffic Systems. En date du 20 avril 2012, le Prix comprend : Une prime de respectivement 25% et 26% par rapport au prix des actions, comme on peut le déduire implicitement de l application des multiples EV/Sales médian, pour les années 2012 et 2013, du groupe d entreprises comparables au consensus des analystes sur la Société Visée; Une prime de respectivement 32% et 15% par rapport au prix des actions, comme on peut le déduire implicitement de l application de la médiane des multiples EV/EBIT, pour les années 2012 et 2013, du groupe d entreprises comparables au consensus des analystes sur la Société Visée ; et Une prime de respectivement 15% et 8% par rapport au prix des actions, comme on peut le déduire implicitement sur base de l application de la médiane des multiples P/E, pour les 7

8 années 2012 et 2013, du groupe d entreprises comparables au consensus des analystes sur la Société Visée. Multiples des transactions comparables: l analyse des multiples transactionnels donne une fourchette de prix très large dans laquelle le Prix : Représente une prime de 28.7% par rapport au prix implicite des actions sur base de la médiane du multiple EV/Sales ; Représente une prime de 26.5% par rapport au prix implicite des actions sur base de la médiane du multiple EV/EBITDA ; et Représente une prime de 32.7% par rapport au prix implicite des actions sur base de la médiane du multiple EV/EBIT. Actualisation des cashflows libres futurs («DCF»): Le DCF a été appliqué à des prévisions de chiffre d affaires, de rendement et de besoins d investissements (Capex) pour la période Pour les autres paramètres, un taux d actualisation compris entre % et un taux d accroissement à long terme compris entre 0.5%-1.5% ont été utilisés. A partir de telles hypothèses, la méthode DCF a donné un prix par action entre 6.8 EUR et 8.1 EUR. Le Prix représente une prime de 10% par rapport à la limite inférieure de la fourchette de prix et une décote de 7 % par rapport à la limite supérieure de la fourchette de prix. Les méthodes d appréciations non retenues concernent les primes d acquisition lors d acquisitions publiques pour des transactions belges, la valeur comptable des fonds propres ou la valeur nette des actifs ainsi que le dividend discount model. En conclusion, sur base d une analyse des différentes méthodes d appréciation et compte tenu de la publication des chiffres du Q1 2012, lesquels n étaient pas reflétés dans le prix de l action à la Date d annonce, le Prix de 7.50 EUR par Action est au dessus du cours actuel et inclut une prime ou est en ligne avec différentes fourchettes d appréciation. En outre, l Offre de l Offrant crée une opportunité unique de liquidité pour les actionnaires de la Société Visée. L Offrant est convaincu qu il s agit d une Offre attractive pour les Actionnaires. Autres informations pertinentes dans le cadre de l Offre d Acquisition Le 29 février 2012, Transics International a annoncé et publié ses résultats annuels au 31 décembre 2011 (joints en Annexe II du Prospectus). Le 25 avril 2012, Transics International a annoncé et publié ses chiffres pour Q (joints en Annexe III du Prospectus). 8

9 Le 24 août 2012, Transic International a annoncé et publié ses résultats semestriels arrêtés au 30 juin 2012 (ci-joint en Annexe IV du Prospectus). Banque-Guichet Dans le cadre de l Offre, ING Belgique SA assurera les services de Banque-Guichet (la «Banque- Guichet»). L acceptation de l Offre d Acquisition peut être effectuée gratuitement auprès de la Banque- Guichet par la remise du Bulletin d Acceptation dûment complété et signé. Tous frais éventuellement prélevés par d autres intermédiaires financiers seront à charge des détenteurs qui cèdent leurs Actions et/ou Warrants. Le Prospectus Le Prospectus a été rendu public en Belgique en néerlandais, qui en est la version officielle. Le Prospectus et le Bulletin d Acceptation peuvent être obtenus sans frais aux guichets d ING (ou par téléphone au +32(0) (néerlandais) et +32 (0) (anglais) et en +32 (0) (français)). Une version électronique du Prospectus peut également être consultée sur le site Internet de Transics International (www.transics.com) et sur le site Internet d ING Belgique SA (www.ing.be). Une version anglaise et française du Prospectus sont disponibles sous forme électronique sur les sites Internet précités. En cas de divergences entre d une part, la traduction anglaise et/ou française et d autre part, la version officielle en néerlandais, c est la version en néerlandais qui prévaudra. L Offrant a vérifié les deux versions et est responsable de la concordance entre celles-ci. Droit applicable et tribunaux compétents L Offre d Acquisition est régie par le droit belge et plus particulièrement par la Loi relative aux Offres Publiques d Acquisition et par l Arrêté Royal relatif aux Offres Publiques d Acquisition. Tout litige qui découle ou qui se rapporte à l Offre d Acquisition relèvera de la compétence exclusive des Cours et Tribunaux de Bruxelles. 9

10 TABLE DES MATIERES 1 AVIS IMPORTANTS Informations reprises dans ce Prospectus Contraintes Déclarations prévisionnelles INFORMATIONS GENERALES Approbation par la FSMA Responsabilité pour le Prospectus Conseillers financiers et juridiques de l Offrant Mémoire en Réponse Rapport d évaluation KBC Securities NV Avis des représentants des travailleurs de Transics International Informations pratiques Droit applicable et Tribunaux compétents L OFFRANT Identification de l Offrant Objet de la société Activités et actifs de l Offrant Structure du capital de l Offrant Structure de gestion de l Offrant Personnes agissant de concert avec l Offrant...27

11 3.7 Actionnariat dans la Société Visée Informations financières LA SOCIETE VISEE Identification de la Société Visée Objet de la Société Visée Activités et historique de la Société Visée Structure de l actionnariat de la Société Visée Capital social de la Société Visée Structure de gestion Participations principales Développements récents Information financières L OFFRE Caractéristiques de l Offre Objectifs et intentions de l Offrant Conformité et validité de l'offre Acceptation de l'offre Réouverture de l'offre Sortie de bourse et réouverture obligatoire potentielle de l'offre d Acquisition Droit de vente Retrait de l'acceptation ; hausse ultérieure du Prix de l'offre Bulletin d'acceptation

12 5.10 Publication des résultats de l'offre Date et moyen de paiement Contre-offre et surenchère Financement de l'offre d Acquisition TRAITEMENT FISCAL DE L'OFFRE Impôt lors de la cession d'actions Imposition en cas de cession de Warrants Taxe sur les opérations boursières...90 ANNEXE I : BULLETIN D'ACCEPTATION...92 ANNEXE II : COMPTES ANNUELS CONSOLIDÉS DE TRANSICS INTERNATIONAL AU 31 DÉCEMBRE ANNEXE III : CHIFFRES Q DE TRANSICS INTERNATIONAL...97 ANNEXE IV : RESULTATS SEMESTRIELS DE TRANSICS INTERNATIONAL AU 30 JUIN ANNEXE V : MÉMOIRE EN RÉPONSE...99 ANNEXE VI : RAPPORT D EVALUATION KBC SECURITIES NV ANNEXE VII : AVIS DES REPRESENTANTS DES TRAVAILLEURS

13 DEFINITIONS Action Chacune des actions émises par Transics International à laquelle l Offre se rapporte, (i) les 5,619,274 actions existantes émises par Transics International (à savoir toutes les actions émises par Transics International à l exception des 2,466,536 actions existantes de Transics International déjà détenues par les personnes liées à l Offrant), et (ii) n importe quelles actions remises aux détenteurs de Warrants pendant la Période d Acceptation, suite à l exercice de leurs Warrants, comme exposé dans la section du Prospectus. Actionnaire Tout détenteur d une ou de plusieurs Actions. Arrêté Royal relatif aux Offres Publiques d Acquisition L Arrêté Royal belge relatif aux d acquisition du 27 avril offres publiques Banque-Guichet ING Belgique SA. Bulletin d Acceptation Le bulletin joint en Annexe I au Prospectus et devant être complété par ceux qui désirent céder leurs Titres dans le cadre de l Offre d Acquisition. Cassel BVBA Société privée à responsabilité limitée de droit belge, dont le siège social est sis Casselrylaan 26, 9800 Deinze, et portant le numéro d entreprise Code des Sociétés Le Code belge des Sociétés du 7 mai 1999, tel que modifié à diverses reprises. 13

14 Creafund Transics Stille Maatschap La société interne de droit belge, avec Creafund II Comm. VA comme associé contractant, dont le siège social est sis Kapitein Maenhoutstraat 77B, 9830 Sint- Martens-Latem. Date de Paiement La Date de Paiement Initiale et la/les date(s) de paiement suivante(s) de n importe quelle(s) réouverture(s) de l Offre (y compris dans le cadre d une offre de reprise). Date de Paiement Initiale La date à laquelle le Prix est payé aux Porteurs de Titres qui ont proposé leurs Titres dans le cadre de l Offre d Acquisition au cours de la Période d Acceptation Initiale et à laquelle la propriété des Titres précités est cédée. FSMA L Autorité belge des Services et Marchés Financiers Jour de l Avis OPA 24 avril 2012, à savoir la date à laquelle la FSMA a annoncé, conformément à l article 7 de l Arrêté Royal sur les offres publiques d acquisition, avoir reçu la notification de l Offrant relative à son intention d émettre une Offre. Jour Ouvrable Chaque jour durant lequel les banques belges sont ouvertes au public (à l exception des samedi et dimanche), comme défini à l article 3, 1, 27 de la Loi sur les offres publiques d acquisition. Loi du 2 août 2002 La loi belge du 2 août 2002 relative à la surveillance du secteur financier et aux services financiers, telle que modifiée. 14

15 Loi relative aux Offres Publiques d Acquisition La loi belge relative aux offres publiques d acquisition du 1 er avril Mémoire en Réponse La réponse formelle du Conseil d Administration de la Société Visée, conformément aux articles 22 à 30 de la Loi sur les Offres Publiques d Acquisition et joint en Annexe V au présent Prospectus. Offrant Tavares NV, société anonyme de droit belge, dont le siège social est sis Kapitein Maenhoutstraat 77B, 9830 Sint-Martens-Latem, RPR (Gand) Offre d Acquisition ou Offre L offre publique d acquisition volontaire conditionnelle en espèces, émise par l Offrant relative à tous les Titres qui ne sont pas encore détenus par l Offrant ou par les personnes liées à celui-ci, comme exposé dans le Prospectus. Période d Acceptation La Période d Acceptation Initiale et la/les période(s) d acceptation suivante(s) de n importe quelle(s) réouverture(s) de l Offre (en ce compris dans le cadre d une offre de reprise). Période d Acceptation Initiale La période initiale durant laquelle les Porteurs de Titres peuvent proposer leurs Titres dans le cadre de l Offre d Acquisition, débutant le 3 septembre 2012 et finissant le 21 septembre Porteur de Titres Tout porteur d un ou de plusieurs Titres. Porteur de Warrant Tout porteur d un ou de plusieurs Warrants. 15

16 Prix de l Offre ou Prix La rémunération en numéraire donnée par l Offrant pour chaque Titre qui est proposé dans le cadre de l Offre d Acquisition, comme énoncé dans la section du Prospectus. Prospectus Le Prospectus qui reprend les modalités de l Offre d Acquisition, y compris les Annexes jointes et tout complément qui serait publié pendant la Période d Acceptation. Rémunération Intégrale pour l Offre Le montant Total qui doit être payé par l Offrant en rémunération pour tous les Titres proposés dans le cadre de l Offre d Acquisition, soit au cours de la Période d Acceptation Initiale, soit au cours de n importe quelle autre Période d Acceptation suivante. Titre Une Action ou un Warrant. Transics Transics International et ses filiales. Transics International ou Société Visée Transics International NV, une société anonyme de droit belge, dont le siège social est sis Ter Waarde 91, 8900 Ieper, RPR (Ieper) Uniholding SA Société anonyme de droit luxembourgeois, dont le siège social est sis Rue Joseph Hacking 1, L-1746 Luxembourg (Luxembourg), RPR Luxembourg, section B, Warrant Chacun des warrants émis par Transics International et sur lesquels l Offre porte. 16

17 1 AVIS IMPORTANTS 1.1 Informations reprises dans ce Prospectus Dans le cadre de la prise de décision concernant l Offre d Acquisition, les Porteurs de Titres doivent se fonder uniquement sur les informations reprises dans le Prospectus. Personne n a été autorisé par l Offrant à fournir des informations aux Porteurs de Titres autres que celles reprises dans le Prospectus. A la date du Prospectus, les informations reprises dans le Prospectus sont exactes. En Belgique, tout fait nouveau important, toute erreur matérielle ou inexactitude importante relatifs aux informations reprises dans le Prospectus, qui peuvent avoir une influence sur l appréciation de l Offre d Acquisition et qui se produisent ou sont constatés entre la date du Prospectus et la clôture de la Période d Acceptation finale de l Offre d Acquisition, sont divulgués en Belgique au moyen d un addendum au Prospectus, conformément à l article 17 de la Loi relative aux Offres Publiques d Acquisition. Les porteurs de Titres doivent lire attentivement et de manière exhaustive le Prospectus et fonder leur décision sur la base de leur propre analyse des modalités et conditions de l Offre d Acquisition, en tenant compte des avantages et inconvénients liés à l Offre. Tout résumé ou toute description des dispositions légales, actes posés par les organes sociaux, activités de l entreprise, restructurations ou des relations contractuelles contenus dans le présent Prospectus sont donnés à titre purement informatif et ne doivent pas être considérés comme des avis juridiques ou fiscaux quant à l interprétation ou au caractère contraignant de ces dispositions. En cas de doute quant au contenu ou à la signification des informations reprises dans le Prospectus, les Porteurs de Titres sont invités à consulter leurs propres conseils. 1.2 Contraintes Le Prospectus ne constitue en aucune manière une offre pour acheter ou vendre des titres, ni une demande d offre pour acheter ou vendre des titres (i) dans toute juridiction où une telle offre ou demande n est pas autorisée ou (ii) à toute personne pour qui il serait illégal d effectuer une telle offre ou une telle demande. Il est de la responsabilité de chaque personne en possession du présent Prospectus d obtenir les informations concernant l existence de telles contraintes et de s assurer, le cas échéant, de les respecter. Aucune démarche visant à rendre une offre publique possible n est ou ne sera entreprise dans aucune juridiction en dehors de la Belgique. Ni le Prospectus, ni le Bulletin d Acceptation, ni aucune publicité ou autre information ne peut être mis à la disposition du public dans une juridiction autre que la Belgique, dans laquelle un enregistrement, un agrément ou d autres obligations sont ou seraient applicables en rapport avec une offre d acquisition ou de vente de titres et ne peuvent, en particulier, être diffusés aux Etats-Unis, aux Pays-Bas, au Canada, en Australie, au Royaume Uni ou au Japon. Toute méconnaissance de ces restrictions peut constituer une violation de la législation ou de la règlementation financière des Etats-Unis ou d autres états comme le Canada, l Australie, les Pays-Bas, le Royaume Uni ou le Japon. L Offrant décline 17

18 expressément toute responsabilité pour toute violation de ces restrictions par quelque personne que ce soit. 1.3 Déclarations prévisionnelles Le Prospectus contient des déclarations prévisionnelles, parmi lesquelles des déclarations qui contiennent les mots suivants: «croire», «prévoir», «attendre», «anticiper», «projeter», «poursuivre», «tendre», «pouvoir», «formes futures et conditionnelles» et la négation de ces termes ainsi que des expressions similaires. Ces déclarations prévisionnelles vont de pair avec les incertitudes et autres facteurs qui peuvent aboutir à ce que les résultats réels, la situation financière, les prestations ou réalisations de l Offrant et de Transics International, leurs filiales ou entités liées ou les résultats du secteur diffèrent d un point de vue matériel des résultats futurs, de la situation financière, des prestations ou réalisations énoncés ou contenues dans ces déclarations prévisionnelles. Compte tenu de ces incertitudes, les Porteurs de Titres pourraient uniquement se fonder sur de telles déclarations prévisionnelles de manière raisonnable. Ces déclarations prévisionnelles sont uniquement valables à la date du Prospectus. L Offrant décline expressément toute obligation de mettre à jour de telles déclarations prévisionnelles contenues dans le Prospectus lorsque les attentes à cet égard, les faits, conditions ou circonstances sur lesquels reposent de telles déclarations changent, sauf lorsqu une telle mise à jour est requise en vertu de l article 17 de la Loi sur les Offres Publiques d Acquisition. 18

19 2 INFORMATIONS GENERALES 2.1 Approbation par la FSMA La version néerlandaise du Prospectus a été approuvée par la FSMA le 28 août 2012, conformément à l article 19, 3 de la Loi sur les Offres Publiques d Acquisition. Cette approbation ne comporte aucune estimation ou appréciation quant à l opportunité ou la qualité de l Offre, ni sur la situation de l Offrant ou de la Société Visée. L offrant a communiqué à la FSMA son intention d émettre l Offre d acquisition (conformément à l article 5 de l Arrêté royal sur les Offres Publiques d Acquisition). L annonce de l intention de l Offrant d émettre l Offre d Acquisition, fut communiquée le 24 avril 2012, conformément à l article 7 de l Arrêté Royal. A l exception de la FSMA, aucune autre autorité d une quelconque juridiction n a approuvé le Prospectus, l Offre d Acquisition présupposée ou toute offre de reprise. L Offre d Acquisition a uniquement été effectuée en Belgique et aucune démarche n a été ou ne sera accomplie afin d obtenir la permission de diffuser le Prospectus dans des juridictions en dehors de la Belgique. 2.2 Responsabilité pour le Prospectus L Offrant, représenté par le conseil d administration, est responsable du contenu du Prospectus, conformément à l article 21 de la Loi relative aux Offres Publiques d Acquisition, à l exception du Mémoire en Réponse joint au Prospectus en Annexe V, le rapport d évaluation rédigé par KBC Securities NV en Annexe VI et des informations financières relatives à la Société Visée, jointes au Prospectus en Annexe II, en Annexe III et en Annexe IV. L Offrant atteste qu à sa connaissance, le contenu du Prospectus est exact, non trompeur, conforme à la réalité et ne comporte aucune omission de nature à en altérer la portée. Les informations contenues dans le Prospectus relatives à Transics International et ses sociétés liées sont uniquement basées sur les informations publiquement disponibles et sur certaines informations non disponibles publiquement ayant été mises à la disposition de l Offrant préalablement à la date du Prospectus et qui ne constituent en aucune manière des informations privilégiées devant être divulguées conformément à l article 10 de la loi de 2 août Conseillers financiers et juridiques de l Offrant ING Belgique SA est intervenue en qualité de conseiller de l Offrant sur certains aspects financiers en rapport avec l Offre d Acquisition. Ces conseils ont été prodigués exclusivement au bénéfice de l Offrant et les tiers ne peuvent aucunement s en prévaloir. ING Belgique SA décline toute responsabilité pour les informations contenues dans le Prospectus, et rien dans le Prospectus ne peut être interprété comme un avis, une promesse ou une garantie donné par ING Belgique SA. 19

20 Stibbe SCRL a conseillé l Offrant sur certains aspects juridiques en rapport avec l Offre d Acquisition. Ces conseils ont été prodigués exclusivement au bénéfice de l Offrant et les tiers ne peuvent aucunement s en prévaloir. Stibbe SCRL décline toute responsabilité pour les informations contenues dans le Prospectus, et rien dans le Prospectus ne peut être considéré comme un avis, une promesse ou une garantie donné par Stibbe SCRL. 2.4 Mémoire en Réponse Une copie du Mémoire en Réponse, rédigée par le conseil d administration de Transics International le 11 juin 2012 et approuvée par la FSMA le 28 août 2012 conformément à l article 22 de la Loi sur les Offres Publiques d Acquisition, est jointe au Prospectus en Annexe V. 2.5 Rapport d évaluation KBC Securities NV Une copie du rapport d évaluation rédigé par KBC Securities NV est jointe au Prospectus en Annexe VI. 2.6 Avis des représentants des travailleurs de Transics International Une copie de l avis émis par les représentants des travailleurs de Transics International du 25 mai 2012, conformément aux articles 42 et 45 de la Loi sur les Offres Publiques d Acquisition, est jointe au Prospectus en Annexe VII. 2.7 Informations pratiques Le Prospectus a été divulgué au public en Belgique en néerlandais, qui est sa version officielle. Le Prospectus et le Bulletin d Acceptation peuvent être obtenus gratuitement aux guichets d ING Belgique SA (ou via +32 (0) (néerlandais) et +32 (0) (anglais) et +32 (0) (français)). On peut aussi consulter une version électronique du Prospectus sur le site internet de Transics International (www.transics.com) et sur le site internet d ING Belgique SA (www.ing.be). Toute autre information figurant sur le site internet de Transics International ou sur celui d ING Belgique SA ne fait pas partie du Prospectus. Une version en anglais et une en français du Prospectus sont mises à disposition sous forme électronique sur les sites internet susmentionnés. En cas de divergence entre d une part, la traduction anglaise et/ou française et d autre part, la version officielle en néerlandais, la version en néerlandais prévaudra. L Offrant a vérifié les différentes versions et est responsable de la concordance entre celles-ci. 2.8 Droit applicable et Tribunaux compétents L Offre d Acquisition est régie par le droit belge et plus particulièrement par la Loi relative aux Offres Publiques d Acquisition et par l Arrêté Royal relatif aux Offres Publiques d Acquisition. Toute litige qui découle ou qui se rapporte à l Offre d Acquisition relèvera de la compétence exclusive des Cours et Tribunaux de Bruxelles. 20

21 3 L OFFRANT 3.1 Identification de l Offrant Dénomination de la société: Siège social: Date de constitution et durée: Tavares Kapitein Maenhoutstraat 77B, 9830 Sint-Martens-Latem 12 avril 2012, durée indéterminée Registre des personnes morales: RPR (Gent) Forme juridique: Exercice comptable: Date de l assemblée générale ordinaire: Société anonyme («naamloze vennootschap» / «société anonyme») de droit belge Du 1 er janvier au 31 décembre Premier mercredi du mois de juin à 15h Objet de la société Selon l article 3 de ses statuts, l Offrant a pour objet de poursuivre les activités suivantes, tant en Belgique, qu à l étranger: «1. La société a pour objet : pour son propre compte ou pour le compte de tiers, tant en Belgique qu à l étranger, sous quelque dénomination que ce soit, toutes activités industrielles, commerciales, financières, mobilières et immobilières, ayant un rapport direct ou indirect avec: la location, l achat ou la vente, le leasing, l installation, l entretien, la réparation, la distribution et la fabrication de tout type d accessoires qui a trait aux moyens de transport, en ce compris les ordinateurs de bord ; la location, l achat ou la vente, l achat en ou l octroi de leasing, l installation, l entretien, la réparation, la distribution et la fabrication de tout type d équipements pour le transfert et le traitement d informations provenant notamment d ordinateurs de bord ; le développement de hardware et de software concernant les équipements précités ; l accomplissement de recherche et de développement en vue de ce qui précède ; la prestation de de services de consultance en vue de ce qui précède; 21

22 l octroi de concessions, de droits de propriété, de brevets d invention, de procédés de fabrication, de marques de fabrique et commerciales, d équipements électroniques ou de know-how technique ayant un lien avec la transmission et le traitement d informations provenant notamment d ordinateurs de bord dans les moyens de transport. 2. La société a pour objet d accomplir toutes les activités mentionnées ci-après, tant en Belgique qu à l étranger : pourvoir à la supervision, la gestion, la consultance et au contrôle de sociétés, à la gestion et l administration de sociétés entendu de la manière la plus large possible et à l octroi de tout type de services en management dans le domaine de l organisation, de la gestion, de l informatisation, des ressources humaines, de la formation et de la comptabilité. Fournir des conseils en termes de management au niveau du marketing, de la production, des finances et de la gestion financière, administrative et commerciale, du contrôle des entreprises et des organisations et de l élaboration de projets organisationnels dans toute entreprise ; L exercice de la direction et du contrôle, en qualité d administrateur ou d administrateurdélégué, de liquidateur ou autre, dans tout type d entreprise, qu elle soit liée ou non. L achat, la vente, la location, le leasing, le transfert ou l échange et la gestion et la livraison de biens mobiliers et immobiliers ayant un rapport direct ou indirect avec les prestations de services précitées ou qui s avère utiles pour l organisation, la formation et la réorganisation des entreprises. 3. La société a pour objet, pour son propre compte, toute activité et opération d une société holding et d une société d investissement. Elle peut réaliser, tant en Belgique qu à l étranger, toutes les activités qui se rapportent à son objet social distinct susmentionné, et plus particulièrement : l acquisition, par inscription ou l achat, d actions, d obligations, de bons de caisse ou autres valeurs mobilières, de quelque forme que ce soit, de sociétés belges ou étrangères, existantes ou à constituer ; promouvoir l établissement de sociétés par apport, participation ou investissement ; octroyer des prêts et des ouvertures de crédit aux sociétés ou aux particuliers, sous quelque forme que ce soit; dans cette optique, elle peut également et de la manière la plus large possible se porter garante ou donner son aval, réaliser toute opération commerciale et financière, à l exception de celles qui sont réservées par la loi aux banques de dépôt, au détenteurs de dépôts à court terme, aux caisse d épargne, aux sociétés hypothécaires et aux sociétés de capitalisation ; 22

23 fournir, au sens large, des conseils financiers, techniques, commerciaux ou administratifs, fournir une assistance et des services, directement ou indirectement, au niveau de l administration et des finances, de la vente, de la production et de la gestion générale ; assurer toute mission de gestion, exercer des mandats et des fonctions ayant un rapport direct ou indirect avec son objet social ; louer, acheter et vendre des biens mobiliers et immobiliers ; pour son propre compte, tant en Belgique qu à l étranger: la possession, la gestion de patrimoines immobiliers, en ce compris l achat, la vente, l échange, la mise en valeur, le lotissement, la négociation, la gestion, la location, la construction, la transformation, le parachèvement et l entretien de tout bien immobilier ; Le développement, l achat, la vente, l acquisition de licences ou la délivrance de brevets, de know-how et d actifs durables immatériels et connexes; Toutefois, la société ne peut en aucun cas exercer des activités qui touchent à la gestion d actifs ou à la consultance en matière de placements, tel que prévu par la loi du deux août deux mille deux relative à la surveillance du secteur financier et aux services financiers ainsi que par les arrêtés d exécution pris en vertu de cette loi, ou de toute autre loi ou arrêté d exécution qui remplacerait ou modifierait cette loi ou les arrêtés d exécution. La société peut réaliser son objet, tant en Belgique qu à l étranger, de toutes les manières qu elle estime les plus appropriées. La société agit pour son propre compte, en consignation, en commission, comme intermédiaire, comme commissionnaire ou comme représentant. En général, la société peut accomplir toute opération financière, mobilière, immobilière, commerciale et industrielle ayant un rapport avec son but ou qui sont simplement de nature à en favoriser la réalisation. La société peut s intéresser, tant en Belgique qu à l étranger, par voie d apport, de souscription, de prise de participation, de collaboration ou de fusion, dans toutes affaires, sociétés ou entreprises, groupements ou organisations ayant un objet similaire ou de nature à favoriser de manière directe ou indirecte la réalisation ou l élaboration de son objet social. La société peut souscrire des emprunts, octroyer des hypothèques sur ses biens immobiliers et octroyer des gages sur tous ses autres biens, en ce compris son fonds de commerce et peut donner son aval et octroyer tous les prêts, toutes les ouvertures de crédit et autres engagements tant pour son compte que pour le compte de tiers et ce, à condition cela serve ses propres intérêts.» 23

24 3.3 Activités et actifs de l Offrant A la date du Prospectus, l Offrant n a pas d actifs ou d activités autres que son droit conditionnel sur cles 2,466,536 actions (soit 30.5%) de Transics International, détenues à la date du Prospectus par Creafund Transics Shares Stille Maatschap, Monsieur Walter Mastelinck et Monsieur Ludwig Lemenu, comme expliqué plus en détails dans la section du Prospectus. 3.4 Structure du capital de l Offrant Structure actuelle de l actionnariat et du capital A la date du Prospectus, le capital social de l Offrant s élève à 61,500 EUR et est représenté par 61,500 actions ordinaires. La structure actuelle de l actionnariat de l Offrant est la suivante: Actionnaire Actions Pourcentage Cassel BVBA 14, % Monsieur Ludwig Lemenu 16, % Creafund Transics Shares Stille Maatschap 20, % Uniholding SA 10, % Total 61, % Monsieur Walter Mastelinck est le représentant et le gérant permanent de Cassel BVBA, administrateur et administrateur délégué de Transics International. Monsieur Ludwig Lemenu a été co-fondateur de Fleet Management Systems Europe NV («FMS Europe»), la dénomination d origine de Transics NV et qui était une spin-off de Toppower NV (anciennement ICS Computers). En 1996, Monsieur Walter Mastelinck a acquis un tiers des actions de ICS Computers et de FMS Europe. Monsieur Walter Mastelinck et Monsieur Ludwig Lemenu agissent en leur qualité d administrateur délégué de Transics NV depuis le 23 décembre Les intérêts des investisseurs en capital-risque qui avaient financé la phase initiale de croissance de Transics, (parmi lesquels Creafund II Comm. VA («Creafund II»)) ont été vendus en 2006 à The Carlyle Group. Walter Mastelinck et Ludwig Lemenu on réinvesti à cette occasion dans Transics 24

25 International (l ancienne société constituée afin de procéder à l'opération d'acquisition) tandis que Creafund II ne détenait plus d actions de Transics depuis mai Transics International a été cotée en bourse en A la fin de l OPI, Monsieur Walter Mastelinck ainsi que Monsieur Ludwig Lemenu détiennent une participation d environ 12.32% des actions de Transics International. En juin 2008, lors du retrait du Carlyle Group et de Monsieur Ludwig Lemenu, Monsieur Walter Mastelinck réduit sa participation jusqu à concurrence de 10% des actions de Transics International NV. Monsieur Walter Mastelinck (en qualité de représentant de Cassel BVBA) est membre du conseil d administration, et en qualité de CEO, il est membre du comité de direction de la Société visée. En juin 2008, Monsieur Ludwig Lemenu cède également la totalité des actions qu il détient dans Transics International NV et démissionne du conseil d administration ainsi que des autres comités de Transics International. Entre 2009 et 2010, Monsieur Ludwig Lemenu acquiert (en plusieurs étapes) des actions de Transics International et il possède à ce jour 9.64% des actions de Transics International. Dès 2010, Creafund II acquiert graduellement des actions dans la Société Visée. Creafund II agit en sa qualité de holding ou en tant que société d investissement à long terme, ayant pour objectif principal le financement de la croissance de sociétés matures. Creafund II ne dispose pas d actionnaires de contrôle. Le 10 octobre 2011, Creafund II a, de concert avec d autres commanditaires, fait apport des Actions qu elle détenait dans la Société Visée à Creafund Transics Shares Stille Maatschap. Ce fonds d investissement à long terme agit par le biais de son gérant, Creafund II, représenté par Creafund Management NV, ayant elle-même comme représentant permanent Monsieur Herman Wielfaert. A la date du Prospectus, Creafund Transics Shares Stille Maatschap détient 10.87% des actions dans la Société Visée. Le 29 novembre 2011, Monsieur Herman Wielfaert, représentant permanent de H&H Capital Management BVBA, a été nommé en qualité de membre du conseil d administration de Transics International. Uniholding SA est un fonds d investissement contrôlé par Madame Ingrid Leemans. Le 12 avril 2012, Creafund Transics Shares Stille Maatschap, Cassel BVBA, Monsieur Ludwig Lemenu et Uniholding SA ont constitué l Offrant en vue de lancer l Offre d Acquisition. Pour cela, Creafund Transics Shares Stille Maatschap, Cassel BVBA, Monsieur Walter Mastelinck, Monsieur Ludwig Lemenu et Uniholding SA ont conclu un accord par consentement mutuel, conformément à 25

26 l article 3, 1, 5, a) de la Loi sur les Offres Publiques d Acquisition (le «Pacte d Actionnaires»). 1 Creafund Transics Shares Stille Maatschap, Messieurs Walter Mastelinck et. Ludwig Lemenu exercent conjointement un contrôle sur l Offrant Pacte d Actionnaires Le Pacte d Actionnaires contient des obligations à l égard de (i) Creafund Transics Shares Stille Maatschap, Monsieur Walter Mastelinck et Monsieur Ludwig Lemenu afin d apporter leurs Actions dans l Offrant en échange des actions ordinaires de l Offrant nouvellement émises ; de (ii) Creafund Transics Shares Stille Maatschap, Monsieur Ludwig Lemenu et Uniholding SA d effectuer un apport de capital en argent dans l Offrant en échange d une émission de nouvelles actions ordinaires de l Offrant et ce, pour autant que toutes les conditions liées à l Offre d Acquisition soient remplies, ou que l on y renonce. L augmentation de capital de l Offrant aura lieu le cas échéant au plus tard le dernier jour ouvrable précédant la Date initiale de paiement. Les Actions seront proposées au Prix de l Offre. De plus, le Pacte d Actionnaires contient des règles habituelles en matière de cession et de cessibilité des actions de l Offrant, telles que les droits de préemption et les droits et les devoirs de suite. En ce qui concerne la gestion de l Offrant, le Pacte d Actionnaires prévoit que les administrateurs représentant certains actionnaires disposent d un droit de véto dans certaines circonstances, (en ce compris les questions portant sur l orientation de la politique du groupe) Structure de l actionnariat à la Date de Paiement Initiale A la Date de Paiement Initiale, à l issue de l augmentation de capital décrite ci-dessus dans la section du Prospectus, la structure attendue de l actionnariat de l Offrant sera la suivante: Actionnaire Actions Pourcentage Creafund Transics Shares Stille Maatschap 8,492, % Monsieur Walter Mastelinck 6,064, % Cassel BVBA 14, % 1 Voyez la déclaration de transparence du 18 avril 2012, disponible sur 26

27 Monsieur Ludwig Lemenu 7,111, % Uniholding SA 4,010, % Total 25,693, % 3.5 Structure de gestion de l Offrant A la date du Prospectus, le conseil d administration de l Offrant comporte trois membres : Nom Fin du délai Fonction Cassel BVBA représenté par Monsieur Walter Mastelinck H&H Capital Management BVBA représentée par Monsieur Herman Wielfaert AGO 2018 AGO 2018 Administrateur Administrateur Monsieur Ludwig Lemenu AGO 2018 Administrateur La gestion quotidienne et opérationnelle de l Offrant est confiée à Cassel BVBA. 3.6 Personnes agissant de concert avec l Offrant Dans le cadre de l Offre, l Offrant agit de concert avec Creafund Transics Shares Stille Maatschap, Cassel BVBA, Monsieur Walter Mastelinck, Monsieur Ludwig Lemenu et Uniholding SA conformément à l article 3, 1,5, a) de la loi sur les Offres Publiques d Acquisition. L Offrant et les personnes qui lui sont liées possèdent, à la date du Prospectus, 2,466,536 ou 30.5% des Actions émises par Transics International (voir section du Prospectus), sans qu ils exercent le contrôle sur Transics International dans le sens de l Article 5 du Code des Sociétés. Aucune des présomptions irréfragables prévues dans l article 5, 2 du Code des Sociétés n est d application, en conséquence de quoi, l Offrant et les personnes qui lui sont liées ne contrôlent en aucun cas Transics International de jure. Sur base de la participation des personnes liées à l Offrant à l avant-dernière et à la dernière assemblée générale de Transics International qui précèdent la Jour de l Avis OPA, une présomption réfragable de contrôle «de fait» apparait dans le chef de l Offrant et des personnes qui lui sont liées, comme le prévoit l article 5, 3 uu Code des Sociétés. Creafund Transics Shares Stille Maatschap, Messieurs Walter Mastelinck et Ludwig Lemenu ont en effet exercé leur droit de vote, 27

28 lors de l avant-dernière et de la dernière assemblée générale de Transics International, qui représente la majorité liée aux actions représentées lors de telles assemblées générales. L Offrant et les personnes qui lui sont liées n exercent toutefois aucun contrôle sur Transics International. La présomption de contrôle de fait peut en effet être réfutée. Pour les raisons qui figurent ci-après, il faut accepter que l Offrant et les personnes qui lui sont liées n exercent pas un contrôle «de fait» sur Transics International (et la présomption est dès lors réfutée): L Offrant et les personnes qui lui sont liées ne disposent en aucune façon de la compétence «factuelle» pour exercer une influence décisive sur la désignation de la majorité des administrateurs ou sur l orientation de la politique de la Société visée : Désignation de la majorité des administrateurs: L Offrant et les personnes qui lui sont liées sont uniquement représentés par deux administrateurs au niveau du conseil d administration (sur un total de huit), à savoir Cassel BVBA et H&H Capital Management BVBA. De plus, il n existe aucun accord contractuel ou statutaire sur la base duquel l Offrant et les personnes qui lui sont liées disposeraient du droit de nommer la majorité des administrateurs. Ils ne disposent pas non plus de la compétence de fait pour nommer une majorité des administrateurs : il faut non seulement que Transics International (en tant que société cotée en bourse) désigne au moins trois administrateurs indépendants mais qu en outre, le conseil d administration comprenne deux administrateurs qui sont de facto des représentants d (autres) actionnaires de référence (Madame Ana Vizcaino pour EQMC et Monsieur. Rudy Everaert pour ING AM, qui possèdent conjointement 26.49% des Actions). Orientation de la politique: Toutes les décisions en matière d orientation de la politique de Transics International sont prises par le conseil d administration à la majorité simple des votes. Les deux représentants des personnes liées à l Offrant au conseil d administration de Transics International ne sont dès lors pas en nombre suffisant pour pouvoir exercer une influence décisive sur l orientation de la politique étant donné que le conseil d adminitration se compose de huit membres, qui participent tous activement aux réunions du conseil d administration (en témoigne un pourcentage de participation de plus de 98% en 2011). Il faut également indiquer que la circonstance selon laquelle les personnes liées à l Offrant ont, lors de l assemblée générale extraordinaire du 29 novembre 2011, exercé leur droit de vote qui représentait la majorité des votes liés aux actions représentées lors de l assemblée, était uniquement la conséquence d une erreur matérielle d ING AM (qui détient 16.50% des actions de Transics International)et qui, n ayant pas pas enregistré ses actions à temps, n a pas pu participer à l assemblée générale. Si cet actionnaire avait pu participer à l assemblée générale précitée (qui était de son intention), les personnes liées auraient 28

29 exercé, lors d une telle assemblée générale, des droits de vote qui auraient seulement représenté 43% des droits de votes liés aux actions représentées lors de l assemblée. Les conditions d application de la présomption précitée de contrôle «de fait» n auraient donc pas non plus été remplies dans un tel cas. Enfin, on peut faire remarquer que l application de la présomption de contrôle «de fait» est simplement la conséquence d une assemblée générale extraordinaire exceptionnelle du 29 novembre Si cette assemblée générale extraordinaire n avait pas eu lieu, il n aurait nullement été question d une présomption réfragable selon laquelle l Offrant et les personnes qui lui sont liées disposent du contrôle «de fait» (attendu que cette présomption aurait alors dû être appréciée sur base des assemblées générales annuelles du 25 mai 2010 et du 19 mai 2011, lors desquelles les personnes liées à l Offrant ont exercé respectivement 32.13% et 68.80% des droits de vote). Etant donné que l Offrant n exerce, individuellement ou avec les personnes qui lui sont liées, aucun contrôle sur Transics International au sens de l article 5 du Code des Sociétés, aucun rapport d expert indépendant n a été rédigé conformément aux articles 20 à 23 de l Arrêté Royal sur les Offres Publiques d Acquisition. A la demande de l Offrant, le conseil d administration de Transics International a décidé sur proposition des administrateurs indépendants et sans que Cassel BVBA (représenté par Monsieur Walter Mastelinck) et H&H Capital Management BVBA (représenté par Monsieur Herman Wielfaert) n aient participé à la délibération et au vote, de mandater également KBC Securities NV afin d établir, aux frais de l Offrant, une évaluation chiffrée détaillée des titres visés par l Offre d acquisition. Une copie du rapport d évaluation rédigé par KBC Securities NV, est jointe au Prospectus en Annexe VI. 3.7 Actionnariat dans la Société Visée Actionnariat direct par l Offrant A la date du Prospectus, l Offrant ne détient aucune Action ni aucun Warrant Actionnariat par personnes agissant de concert avec l Offrant A la date du Prospectus, les personnes, agissant de concert avec l Offrant, détiennent les Actions de la Société Visée de la manière suivante: Creafund Transics Shares Stille 878,629 Actions 2 2 Voir déclaration de transparence du 12 octobre 2011, disponible sur le site internet: H_Capital_Management_BVBA_SmCTs_NL.pdf; 29

30 Maatschap Monsieur Walter Mastelinck 808,581 Actions 3 Monsieur Ludwig Lemenu 779,326 Actions 4 Cassel BVBA et Uniholding SA ne détiennent aucune Action dans la Société Visée. Creafund Transics Shares Stille Maatschap, Monsieur Walter Mastelinck, Monsieur Ludwig Lemenu et Uniholding SA ne détiennent aucun Warrant émis par la Société Visée. En date du Prospectus, Cassel BVBA détient 6,370 Warrants. Ces Warrants font partie intégrante de l Offre. L Offre d Acquisition se rapportera également aux nouvelles actions pouvant être attribuées à Cassel BVBA à tout moment pendant la période d offre et à la suite à l exercice de ses Warrants, conformément à la section du Prospectus Acquisitions récentes Ni l Offrant, ni Monsieur Walter Mastelinck, Cassel BVBA, Monsieur Ludwig Lemenu ou Uniholding SA n ont acquis aucune Action ou aucun Warrant au cours des douze (12) mois précédant la Date du Prospectus. Creafund Transics Shares Stille Maatschap a acquis, lors des douze (12) mois précédant la date du Prospectus, les Actions sur NYSE/Euronext Brussels de la manière suivante: Date d acquisition Nombre d Actions Prix d achat en EUR 30 juin , , juillet ,130 78, juillet , , août ,482 66, septembre , , Prix par Action en EUR 3 4 Voir déclaration de transparence du 3 octobre 2008, disponible sur le site internet: Voir déclaration de transparence du 25 mars 2009, disponible sur le site internet: Depuis, Monsieur Ludwig Lemenu a acquis des Actions supplémentaires ; on n a introduit aucune déclaration de transparence à ce sujet, étant donné qu aucun seuil pertinent n a pas été dépassé. 30

31 30 septembre , , octobre , , Informations financières Les comptes annuels de l Offrant seront rédigés conformément aux principes généraux de comptabilité belges communément acceptés (Belgian GAAP). En raison de la constitution récente de l Offrant (à savoir le 12 avril 2012), aucun compte annuel n est encore disponible. 31

32 4 LA SOCIETE VISEE 4.1 Identification de la Société Visée Dénomination de la société: Siège social: Date de constitution et durée: Transics International NV Ter Waarde 91, 8900 Ieper 10 mai 2006, durée indéterminée Registre des personnes morales: RPR (Ieper) Forme juridique: Cotation en bourse: Exercice comptable: Date de l assemblée générale ordinaire: Commissaire: Société anonyme («naamloze vennootschap» / «société anonyme») de droit belge NYSE/Euronext Brussels 1er janvier jusqu au 31 décembre Troisième mercredi de mai à 15h00 BDO Bedrijfsrevisoren Burg. CVBA, représentée par Madame Veerle Catry 4.2 Objet de la Société Visée L objet social de Transics International est exposé comme suit à l article 3 de ses statuts: «1. La société a pour objet: pour son propre compte ou pour le compte de tiers, tant en Belgique qu à l étranger, toutes activités, sous quelque dénomination que ce soit, industrielles, commerciales, financières, mobilières et immobilières ayant un rapport direct ou indirect avec: La location, l achat ou la vente, le leasing, l installation, l entretien, la réparation, la distribution et la fabrication de tout type d accessoires qui a trait aux moyens de transport, en ce compris les ordinateurs de bord; la location, l achat ou la vente, le leasing, l installation, l entretien, la réparation, la distribution et la fabrication de toutes sortes d équipements pour le transfert et le traitement d informations provenant entre autres d ordinateurs de bord ; le développement de hardwares et de softwares pour les équipements précités ; 32

33 la réalisation de recherche et de développement visant ce qui précède ; l octroi de concessions, de droits de propriété, de brevets d invention, de procédés de fabrication, de marques de fabrique et commerciales d équipements électroniques ou de know-how technique ayant un lien avec la transmission et le traitement d informations provenant notamment d ordinateurs de bord dans les moyens de transport. 2. La société a pour objet d accomplir toutes les activités mentionnées ci-après, tant en Belgique qu à l étranger : pourvoir à la supervision, la gestion, la consultance et au contrôle de sociétés, à la gestion, l administration de société de la manière la plus large possible et à l octroi de tout type de services en management dans le domaine de l organisation, de la gestion, de l informatisation, des ressources humaines, de la formation et de la comptabilité. Donner des conseils en termes de management au niveau du marketing, de la production, des finances et de la gestion financière, administrative et commerciale, du contrôle des entreprises et des organisations et de l élaboration de projets organisationnels dans toutes les entreprises. l exercice de la direction et du contrôle, en qualité d administrateur ou d administrateurdélégué, de liquidateur ou autre, dans tout type d entreprise, liée ou non. L achat, la vente, la location, le leasing, le transfert ou l échange et la gestion et la livraison de biens mobiliers et immobiliers ayant un rapport direct ou indirect avec les prestations de services précitées ou qui s avèrent utiles pour l organisation, la formation et la réorganisation des entreprises. 3. La société a pour objet, pour son propre compte, toute activité et opération d une société holding et d une société d investissement. Elle peut réaliser toutes ses activités tant en Belgique qu à l étranger ayant un rapport à son objet social susmentionné, et plus particulièrement: l acquisition par inscription ou l achat d actions, d obligations, de bons de caisse ou d autres valeurs mobilières, de quelque forme que ce soit, de sociétés belges ou étrangères, existantes ou à constituer ; promouvoir l établissement de sociétés par apport, participation ou investissement ; octroyer des prêts et des ouvertures de crédit aux sociétés ou aux particuliers, sous quelque forme que ce soit; dans ce cadre, elle peut également et de la manière la plus large possible se porter garante ou donner son aval, réaliser toute opération commerciale et financière, à l exception de celles qui sont réservées par la loi aux banques de dépôt, au détenteurs de dépôts à court terme, aux caisse d épargne, aux société hypothécaires et aux sociétés de capitalisation ; 33

34 fournir, au sens large, des conseils financiers, techniques, commerciaux ou administratifs fournir une assistance et des services, directement ou indirectement, au niveau de l administration et des finances, de la vente, de la production et de la gestion générale ; assurer toute mission de gestion, exercer des mandats et des fonctions qui ont un rapport direct ou indirect avec son objet social ; louer, acheter et vendre des biens mobiliers et immobiliers, pour son propre compte, tant en Belgique qu à l étranger: la possession, la gestion de patrimoines immobiliers, en ce compris l achat, la vente, l échange, la mise en valeur, le lotissement, la négociation, la gestion, la location, la construction, la transformation, le parachèvement et l entretien de tout bien immobilier ; le développement, l achat, la vente, l acquisition de licences ou la délivrance de brevets, de know-how et d actifs durables immatériels et connexes; Toutefois, la société ne peut en aucun cas exercer des activités qui touchent la gestion d actifs ou à la consultance en matière de placements, tel que prévu par la loi du deux août deux mille deux relative à la surveillance du secteur financier et aux services financiers ainsi que par les arrêtés d exécution pris en vertu de cette loi, ou de toute autre loi ou arrêté d exécution qui remplacerait ou modifierait cette loi ou ces arrêtés d exécution. La société peut réaliser son objet, tant en Belgique qu à l étranger, de toutes les manières qu elle estime les plus appropriées. La société agit pour son propre compte, en consignation, en commission, comme intermédiaire, comme commissionnaire ou comme représentant. En général, la société peut accomplir toute opération financière, mobilière et immobilière, commerciale et industrielle, qui a un rapport avec son objet ou qui est simplement de nature à en favoriser la réalisation. La société peut s intéresser, tant en Belgique qu à l étranger, par voie d apport, de souscription, de prise de participation, de collaboration ou de fusion dans toutes affaires, sociétés ou entreprises, groupements ou organisations ayant un objet similaire ou de nature à favoriser de manière directe ou indirecte la réalisation ou l élaboration de son objet social. La société peut souscrire des emprunts, octroyer des hypothèques sur ses biens immobiliers et octroyer des gages sur tous ses autres biens, en ce compris son fonds de commerce et elle peut donner son aval et octroyer tous les prêts, toutes les ouvertures de crédit et autres engagements tant pour son compte que pour le compte de tiers et ce, à conditions que cela serve ses propres intérêts.» 34

35 4.3 Activités et historique de la Société Visée Transics développe et commercialise des solutions de high-end fleet management solutions (gestion de flotte), en ce compris du software, hardware et des services pour le secteur du transport et de la logistique. Les systèmes de fleet management permettent aux entreprises de transport de mieux gérer, corriger et contrôler leurs moyens mobiles, leurs actifs et leurs flux d informations, entraînant ainsi une optimalisation de l efficacité opérationnelle, une diminution des coûts de fonctionnement et une amélioration des bénéfices. Grâce à une longue expérience, à de sérieux efforts dans le domaine du R&D et à une politique intensive orientée vers le client, Transics est devenu le leader sur le marché européen au niveau du fleet management. A côté de son siège social à Ieper (Belgique,) Transics est active dans toute l Europe. Fleet Management Systems Europe NV, à savoir la dénomination d origine de Transics NV, fut fondée en mai 1990 en tant que spin-off de Toppower NV, une société constituée en 1986 et qui était active dans le développement de softwares ERP. Depuis sa création, Transics fait usage de plateformes de haute technologie pour le développement et la commercialisation de solutions ICT adaptées de manière spécifique aux besoins des entreprises de transport routier. En 1998, Transics NV attira un investissement en capital supplémentaire des investisseurs professionnels en capital-risque (y compris Creafund II). Le développement international de Transics a débuté en 1999 avec la constitution d une filiale française, Transics France Sàrl. En 2001, Transics a poursuivi son expansion géographique avec la constitution de Transics Nederland B.V. En 2004, une succursale en Espagne, Transics NV Sucursal en España, fût également créée. En mai 2006, The Carlyle Group entra dans le capital social de Transics par le biais d un management buy-out, en remplaçant les investisseurs existants en capital-risque (parmi lesquels Creafund II) ayant financé la phase initiale de croissance. Dans le cadre de ce buy-out, Transics International fût créée. Dans le courant de la même année, Transics poursuivit son expansion géographique par la création d une filiale allemande, Transics Deutschland GmbH. Par ailleurs, Transics a également fait son entrée sur les marchés tchèques et polonais. En avril 2007, Transics fît l acquisition de Delta Industrie Service SA (commuée le 30 septembre 2009 en DIS Sarl). En juin 2007, Transics International effectua, avec succès, une entrée en bourse. Ses actions sont cotées sur l Euroliste de Euronext Brussels. En mai 2009, Transics International a émis un plan de warrants en faveur des membres de son management et certains de ses employés. 35

36 En juin 2010, une filiale détenue à 100%, Transics Italia SRL, a été constituée. Le 16 juin 2011, Transics International fit l acquisition des activités européennes de CarrierWeb Ireland Limited. Le 1er juillet 2011, Transics International cèda sa branche d activité Transport Beheersystemen (TAS) à Wolter Kluwer Transport Services. En décembre 2011, la succursale espagnole de Transics International fût transformée en une filiale détenue à 100%, Transics Telematica España S.L.U. 4.4 Structure de l actionnariat de la Société Visée Conformément à la loi du 2 mai 2007 et sur la base des publications les plus récentes en ce qui concerne les participations importantes dans Transics International, la structure actuelle de l actionnariat de la Société Visée est, à la date de ce Prospectus, la suivante: Actionnaire Nombre d actions % du total ING AM 5 1,334, % Creafund Transics Shares Stille 878, % Maatschap 6 Monsieur Walter Mastelinck 7 808, % EQMC Europe Development Capital 807, % Fund 8 Monsieur Ludwig Lemenu 9 779, % BNP Paribas Investment Partners , % Voir déclaration de transparence du 3 juillet 2009, disponible sur le site internet: Voir déclaration de transparence du 12 octobre 2011, disponible sur le site internet: H_Capital_Management_BVBA_SmCTs_NL.pdf Voir déclaration de transparence du 3 octobre 2008, disponible sur le site internet: Voir déclaration de transparence du 21 octobre 2008, disponible sur le site internet: Voir déclaration de transparence du 25 mars 2009, disponible sur le site internet: Depuis lors, Monsieur Ludwig Lemenu a acquis des Actions supplémentaires ; on n a introduit aucune déclaration de transparence à ce sujet, vu que l on n avait pas dépassé de seuil pertinent. Voir déclaration de transparence du 17 octobre 2011, disponible sur le site internet: 36

37 Generali Holding Vienna , % Aviva , % La Caisse des dépôts et consignations , % Quest 4 Growth , % Free Float 1,408, % Total 8,085, % L Offrant, Creafund Transics Shares Stille Maatschap, Messieurs Walter Mastelinck et Ludwig Lemenu ont conclu un accord commun relatif à Transics International dans le sens de l article 3, 1, 5, a) de la Loi sur les Offres Publiques d Acquisition Capital social de la Société Visée Capital social A la date du Prospectus, le capital social de Transics International s élève à 8,085, EUR, représenté par 8,085,810 actions sans désignation de la valeur nominale Capital autorisé Conformément à l article 6.1 des statuts de Transics International, le conseil d administration est autorisé à augmenter le capital social en une ou plusieurs fois pour un montant maximal de 8,085, EUR. Cette habilitation est valable pour une période de cinq (5) ans, à compter du 5 janvier Conformément à l article 6.3 des statuts de Transics International, le conseil d administration peut faire usage de la technique du capital autorisé si les Titres de la société font l objet d une offre publique d acquisition. Cette habilitation est valable pour autant que la notification règlementaire d offre publique d acquisition soit reçue par la FSMA dans un délai de trois (3) ans à compter du Voir déclaration de transparence du 17 octobre 2008, disponible sur le site internet: Voir déclaration de transparence du 9 octobre 2008, disponible sur le site internet: Voir déclaration de transparence du 24 novembre 2008, disponible sur le site internet: Voir déclaration de transparence du 19 novembre 2009, disponible sur le site internet: Voir déclaration de transparence du 18 avril 2012, disponible sur le site web: 37

38 29 novembre 2011 et pour autant que les conditions énoncées dans l article 607 du Code des Sociétés soient respectées. L Offrant n a pas connaissance du fait que le conseil d administration de la Société Visée ait l intention de faire usage de cette habilitation afin de bloquer l Offre Warrants A la Date du Prospectus, il y a 88,928 Warrants en circulation. Ces Warrants ont été émis afin de motiver certains membres du management et certains employés ainsi que pour encourager leur loyauté envers la Société Visée. A la date du Prospectus, les membres suivants du conseil d administration détiennent des Warrants émis par la Société Visée: Nom Vanko Management BVBA représentée par Monsieur Luc Vandewalle Cassel BVBA représentée par Monsieur Walter Mastelinck Carthagon BVBA représentée par Monsieur Tom Dechaene Warrants 4,696 6,370 4,696 Vladimir Lasocki 4,696 Leyman Consult BVBA représentée par Monsieur Peter Leyman H&H Capital Management BVBA représentée par Monsieur Herman Wielfaert RLE & Partners BVBA représentée par Rudy Everaert 4,696 / / Les modalités et conditions de ces Warrants sont reprises dans le Règlement Général du Plan de Warrants 2009 tel qu approuvé par le conseil d administration du 27 avril Les caractéristiques principales peuvent être résumées comme suit: Un Warrant donne droit à son détenteur d acquérir une action dans Transics International ; Les Warrants ont une échéance de dix (10) ans à compter de leur date d émission (15 mai 2009) ; 38

39 Le prix d exercice des Warrants s élève à 5.79 EUR ; Les Warrants peuvent uniquement être exercés dans la mesure où ils sont devenus inconditionnels («acquis»): (i) 25% seront acquis un (1) an après l octroi des Warrants et (ii) 6.25% seront acquis le dernier jour de chaque trimestre suivant le premier anniversaire de la date d attribution des Warrants (14 juillet 2009) ; A condition que les Warrants aient été acquis, ceux-ci peuvent être exercés deux fois par an durant la période du 15 au 29 mai et durant la période du 15 au 19 novembre et ce, à partir du premier jour de la quatrième année calendaire après la date d offre de souscription aux Warrants jusqu à la fin de la dixième année après la date d émission de ces Warrants ; Les Warrants ne sont pas cessibles, sauf en cas de décès. Cela signifie qu en principe, les Warrants ne peuvent pas être cédés à l Offrant dans le contexte de l Offre (sauf en cas d offre de reprise). Tous les Warrants font partie de l Offre Actions propres Transics International ne détient aucune action propre. Toutefois et conformément à l article 12 de ses statuts, le conseil d administration est habilité à acquérir ses propres actions, pour autant que les conditions énoncées dans les articles 620 à 625 du Code des Sociétés soient respectées. Le conseil d administration est habilité à acquérir ses propres actions, pendant une période de trois (3) ans à partir du 5 janvier 2012, pour autant que les conditions énoncées dans les articles 620 à 625 du Code des Sociétés soient remplies, afin d éviter à la société un dommage grave et imminent. L Offrant ignore toute intention du chef du conseil d administration de la Société Visée d exercer ce pouvoir afin d empêcher l Offre Evolution du cours de la Société Visée sur NYSE/Euronext Brussels Le graphique ci-dessous représente le cours de l action de Transics International sur NYSE/Euronext Brussels, au cours de la période allant du 20 avril 2011 au 7 août 2012: 39

40 Graphique 1: Développement du cours des actions depuis 20 avril ,0 8,0 Share price (EUR) 7,0 6,0 5,0 4,0 3,0 2,0 1,0 0,0 août-12 juin-12 mai-12 mars-12 févr-12 janv-12 déc-11 nov-11 oct-11 sept-11 août-11 juin-11 mai-11 20/04/2011 Transics International Source: Bloomberg le 8 août Structure de gestion Conseil d administration Le conseil d administration de Transics International, dont les membres sont nommés par l assemblée générale des actionnaires, compte au minimum trois (3) membres et au maximum dix (10) membres. Les administrateurs sont nommés pour une période de quatre (4) ans mais leur nomination peut être renouvelée. Dans le courant de l année 2012, le Comité de nomination et de rémunération proposera des mesures pour veiller à ce qu au moins un tiers des membres du conseil d administration soit du sexe opposé aux membres restants. A la date du Prospectus, le conseil d administration de Transics International est composé comme suit: Nom Vanko Management BVBA représentée par Monsieur Luc Vandewalle Date d échéance du mandat AGO 2015 Fonction Administrateur indépendant Président 40

41 Cassel BVBA représentée par Monsieur Walter Mastelinck Carthagon BVBA représentée par Monsieur Tom Dechaene AGO 2015 AGO 2015 Administrateur exécutif Administrateur indépendant Vladimir Lasocki AGO 2015 Administrateur indépendant Leyman Consult BVBA représentée par Monsieur Peter Leyman H&H Capital Management BVBA représentée par Monsieur Herman Wielfaert RLE & Partners BVBA représentée par Monsieur Rudy Everaert AGO 2015 AGO 2015 AGO 2015 Administrateur indépendant Administrateur non-exécutif Administrateur non-exécutif Le 3 juillet 2012, Madame Ana Vizcaino a informé le conseil d administration de sa démission, avec effet immédiat, en tant qu administrateur. Elle a en effet été récemment nommé CEO de la société Compañía Española de Reafianzamiento SA et qui représente un nouveau défi professionnel incompatible avec la poursuite de son mandat d administrateur de Transics International. Sa démission est donc indépendante de l Offre d Acquisition. Monsieur Luc Vandewalle, représentant permanent de Vanko Management BVBA (Administrateur indépendant) Monsieur Luc Vandewalle ( 1944) est titulaire d un diplôme en économie à l Université de Gand (Belgique). En 1968, Monsieur Luc Vandewalle a travaillé à la BBL (désormais ING Belgique) comme universitaire en formation. En 1971, il a été nommé au secrétariat au crédit du siège local de Kortrijk, et fut ensuite responsable du département opérationnel du siège local précité en 1977, après quoi, il est devenu en 1981 responsable Middle-Market Corporate Banking au siège local gantois. Ensuite, il a été nommé responsable du siège local de Aalst-Sint-Niklaas (1983) et de Kortrijk-Roeselare (1986). En décembre 1992, il a été nommé Administrateur et Membre du Comité Exécutif de la BBL. Depuis le 1 er janvier 2000, il est Président et administrateur délégué d ING Belgique. Au sein de ING Group, il est responsable pour la région Europe du sud-ouest, en ce compris la Belgique, la France, le Luxembourg, l Espagne, le Portugal, l Italie et la Suisse. Monsieur Vandewalle est actuellement Président du Comité Exécutif d ING Belgique S.A., président de l ASBL Centrum voor Algemeen Welzijnswerk - CAW Stimulans, Kortrijk, 41

42 administrateur de Befimmo SA/NV, administrateur de Sea-Invest, administrateur de Atcomex cy et administrateur de SA/NV Atcomex, Hamme, Administrateur de N.V. Galloo, Administrateur de Sioen Industries, administrateur de N.V. Arseus, Administrateur de Besix et Administrateur de Pinguin-Lutosa. Monsieur Walter Mastelinck, représentant permanent de Cassel BVBA (administrateur exécutif) Monsieur Walter Mastelinck ( 1964) est titulaire d un diplôme de Bachelier en Télécommunication et Microprocesseurs (VHTI Technicum Antwerpen). En 1988, il a travaillé chez Toppower (anciennement ICS Computers NV) en tant que responsable du département vente & marketing, où il était intimement impliqué dans la stratégie générale de l entreprise. En 1996, il a acquis un tiers des actions d ICS Computers et de FMS Europe (anciennement Transics NV). Aujourd hui, Walter est membre du conseil d administration et PDG de Transics International et de ses filiales. Monsieur Tom Dechaene, représentant permanent de Carthagon BVBA (Administrateur indépendant) Monsieur Tom Dechaene ( 1959) est titulaire d un Master en Droit à la Commission centrale d examen en Belgique, d un Master à l Université d Anvers et d un MBA à INSEAD (France). Entre 1986 et 1990 Monsieur Tom Dechaene a travaillé chez ING Brussels, principalement au sein du département Corporate Finance. Entre 1991 et 1999, il a été actif comme courtier, d abord chez Morgan Grenfell puis à la Deutsche Bank à Londres, se spécialisant dans les fusions et acquisitions dans le secteur des Télécommunications, des Médias et des Technologies ainsi que des transactions sur le marché des capitaux (Equity Capital Markets). De 2000 à 2001, Monsieur Tom Dechaene fût CFO de SurfCast Inc et simultanément consultant pour la Deutsche Bank. Monsieur Tom Dechaene est également membre des conseils d administration de KBC Groep NV (Euronext KBC, administrateur non exécutif et membre du comité d audit), d Agenus Inc (Nasdaq AGEN, administrateur indépendant et membre du comité de corporate governance et du comité d audit) et de Bourn Hall International Ltd (Cyprus, administrateur non exécutif et président du comité d audit). Au cours des cinq dernières années, Monsieur Tom Dechaene a aussi été administrateur non exécutif de la Stiching Telindus, mais il ne l est plus à l heure actuelle. Monsieur Vladimir Lasocki Monsieur Vladimir Lasocki ( 1973) est titulaire d un diplôme en gestion d entreprise avec un major en finances à la Graduate School of Business de Lyon (France) et à l Université Libre de Bruxelles (Solvay), ainsi qu un Master en Etudes Economiques Européennes Approfondies au Collège d Europe (Bruges). En l état actuel, Monsieur Lasocki est Managing Director du Carlyle Group se concentrant sur les buy-outs et possibilités d expansion au moyen d investissements de capital dans les soins de santé et dans le secteur de la fourniture de services profesionnels, industriels et technlogiques et de télécom et de média en France et dans le Benelux. Avant de 42

43 rejoindre Carlyle en 2000, Monsieur Lasocki était associé du plus important groupe d investissement de la Deutsche Bank. Et avant cela, Monsieur Lasocki travaillait pour le groupe de corporate finance de Paribas à Paris, Londres et Prague. Monsieur Lasocki est membre du conseil d administration de Marle International SAS, Tridimension Holding SAS, Holdineo SAS en TS Holding NV. Au cours des cinq dernières années, Monsieur Lasocki a également été membre du conseil d administration de Financière CAMECA SAS (président du comité stratégique) et de Wall Street Institute Education, SàRL. Monsieur Peter Leyman, représentant permanent de Leyman Consult BVBA (Administrateur indépendant) Monsieur Peter Leyman ( 1962) est titulaire d un diplôme universitaire en sciences économiques appliquées à l Université de Gand et d un Master (MBA) en Sciences Financières à la Vlerick Management School Gent. Il a également participé au «Global Leadership Development Programme» de Volvo Car Corporation et a obtenu un certificat à la Darden Graduate School of Business Administration (Université de Virginie) pour le programme «Managing Critical Resources». Après avoir travaillé comme controller, il a débuté une carrière variée chez Volvo Cars à Gand en Il a exercé plusieurs fonctions au sein du département du Service du personnel. Il a débuté en tant que Manager de la Politique salariale et de rémunération puis a été nommé Manager des Relations industrielles. M. Leyman a été membre du Comité d orientation de Volvo Cars Gand en tant que Directeur du personnel pendant plusieurs années. Du 1 er juillet 2001 à avril 2007, il a été Directeur de l usine gantoise de Volvo Cars. M. Leyman a été parlementaire fédéral pendant la période de mai 2007 à janvier De février 2008 à octobre 2009, M. Leyman a été directeur de Vergokan International NV. Pendant la période de novembre 2009 à janvier 2011, M. Leyman a été directeur de VOKA (Vlaams Netwerk van Ondernemingen). Ces dernières années, il a été entre autres membre du conseil d administration de Gourmet Invent NV, de la Chambre de Commerce de Flandre Orientale ASBL et de Flanders Expo Gent, mais il ne l est plus à l heure actuelle. En l état actuel, M. Leyman est par ailleurs, entre autres, membre du conseil d administration de la Internationale Jaarbeurs Vlaanderen ASBL, de Outdoor Investement VOF, de XL Group, et de Artevelde hogeschool. Monsieur Rudy Everaert, représentant permanent de RLE & (administrateur qui représente ING AM Insurance Companies BV) Partners BVBA Monsieur Rudy Everaert ( 1943) a un passé international impressionnant et une très grande expérience en Management Général, en Management de Distribution, en Logistique, en Transport, en Vente et en Marketing et ce, grâce aux fonctions exercées dans différentes entreprises (TNT Europe, Nedac Sorbo Group, Damon Associates (USA), Giraud International, Avery-Fasson, AMP, Press Shop, Allibert s.a., ). Il a prouvé qu il était compétent dans le domaine de la réhabilitation, de la réorganisation et de la politique en matière de projet. A partir du 17 juin 2010, Monsieur Everaert est devenu membre du conseil d administration de Transics en sa qualité de représentant 43

44 d ING AM Insurance Companies BV agissant en sa qualité de manager des investissements au nom de du fonds d investissement d ING Quoted Equity Fund. Monsieur Herman Wielfaert, représentant permanent de H&H Capital Management BVBA (administrateur qui représente Creafund Transics shares Stille Maatschap) Monsieur Herman Wielfaert ( 1966) est titulaire d un diplôme en Acountancy & Tax de la Haute Ecole de Gand et a débuté sa carrière auprès de Fortis BNP Paribas Group. En 1991, Herman a rejoint le Groupe Daimler-Benz où il a exercé différentes fonctions, en ce compris la fonction de Managing Director pour la Belgique et les Pays-Bas. Il a quitté le Groupe Daimler-Benz en 1999 afin de rejoindre Creafund où il est devenu Président Exécutif du conseil d administration du Ghistelinck Groep, à savoir le concessionnaire Mercedes racheté par Creafund en Parallèlement à ces fonctions, Herman a été membre du conseil d administration d International Brachytherapy SA. En l état actuel, il est administrateur de NV De Speyebeek (holding familial Desimpel), de NV Biobest (Biofirst Groupe, Floridienne Groupe et de NV De Bree). Herman a été membre du conseil d administration de Transics NVde 1999 à 2006 et président du conseil de 2004 à En novembre 2011, il a été désigné en tant qu administrateur de la Société visée en sa qualité de représentant de Creafund Transics Shares Stille Maatschap. Cependant, il convient de souligner qu au moment de la radiation de la cotation de la Société Visée, le conseil d administration de Transics International (et le cas échéant ses comités) seront modifiés afin de renoncer à son modèle d administration et à sa politique en faveur d un modèle plus habituel pour les entreprises privées Comité de direction Le Comité de direction est composé comme suit: Nom Cassel BVBA représentée par Monsieur Walter Mastelinck De Creus Consultancy BVBA représentée par Monsieur Gertjan De Creus REMA Consult BVBA représentée par Madame Ann Braet Fonction Chief Executive Officer Chief Operational Officer Chief Financial Officer 44

45 Les membres du comité de direction sont nommés pour une période de trois ans. Le conseil d administration peut y mettre fin anticipativement moyennant un préavis de deux semaines. Le Comité de direction dispose de toutes les compétences du conseil d administration, à l exception des compétences qui sont exclusivement réservées au conseil d administration, à savoir (i) la politique générale de la Société Visée, (ii) le contrôle du comité de direction et (iii) toutes les opérations réservées au conseil d administration, conformément au Code des Sociétés, aux statuts de la Société Visée et/ou à la Charte de Corporate Governance de la Société Visée Comité d audit Le Comité d audit doit être au moins composé de trois (3) administrateurs. Tous les membres du comité d audit sont des Administrateurs non-exécutifs et, pour autant que cela soit possible, la majorité est composée d Administrateurs indépendants. Le Comité d audit est actuellement composé de Carthagon BVBA (représentée par Monsieur Tom Dechaene) (président), Monsieur Vladimir Lasocki, et Vanko Management BVBA (représentée de manière permanente par Monsieur Luc Vandewalle). La tâche du Comité d audit est d exercer un contrôle sur les rapports financiers et de vérifier les procédures administratives, juridiques et fiscales ainsi que le suivi des audits financiers et opérationnels. Le Comité d audit rend également des avis sur le choix et la rémunération du commissaire. Le comité d audit dispose de tâches spécifiques qui comprennent le rapport financier de Transics International, le contrôle interne et la gestion du risque ainsi que les procédures internes et externes d audit. Le Comité d audit fait régulièrement rapport au conseil d administration sur les résultats du travail accompli et informe le conseil d administration sur tous les domaines nécessitant une action ou une amélioration Comité de nomination et de rémunération Le Comité de nomination et de rémunération («CNR») doit être composé d au moins trois (3) administrateurs qui doivent être des administrateurs non-exécutifs. En outre, les membres du CNR seront, dans la mesure du possible, des administrateurs indépendants. En l état actuel, le CNR est composé des membres suivants: Leyman Consult BVBA (représentée par Monsieur Peter Leyman) (président), Carthagon BVBA (représentée par Monsieur Tom Dechaene) et Vanko Management (représentée par Monsieur Luc Vandewalle). La tâche du CNR consiste à formuler des propositions au conseil d administration relatives à la politique de rémunération des administrateurs et du management exécutif à adresser des recommandations au conseil d administration concernant la nomination et la réélection des administrateurs et des membres du management exécutif et à s assurer que la procédure de nomination et de réélection est organisée de manière objective et professionnelle. 45

46 4.6.5 Corporate Governance Charter Le 26 août 2009, le conseil d administration de Transics International a approuvé une Charte de Corporate Governance conformément au Code de Corporate Governance belge du 12 mars 2009, publié par le Comité belge de Corporate Governance. La mise à jour la plus récente de la Charte de Corporate Governance a été approuvée par le conseil d administration le 10 décembre Le Code de Corporate Governance belge est utilisé comme code de référence. En raison de la situation particulière de Transics International, les dérogations suivantes ont été également adoptées : Principe 2.4/16): en ce qui concerne les critères permettant d évaluer si un administrateur peut être considéré comme indépendant, la Société peut apprécier au cas par cas si un administrateur, qui a eu une relation d affaire significative avec la société au cours de l année écoulée, peut toujours être considéré comme indépendant. La société estime qu une telle obligation pourrait autrement aboutir à ce que des candidats très talentueux soient techniquement exclus. La société s attend à ce que son Comité de nomination et de rémunération ne propose pas de candidats qui ne peuvent être réellement considérés comme indépendants; Principe 5.2/17: la Société ne suit pas les recommandations afin de créer une fonction d audit interne: (i) (ii) (iii) (iv) Toutes les activités commerciales et opérationnelles sont suivies de près par le siège principal de la Société en Belgique par le biais d évaluations opérationnelles et financières trimestrielles ainsi qu au moyen de visites sur sites régulières effectuées par le management du groupe. Les activités financières et comptables sont toutes effectuées au siège social en Belgique, à l exception de Delta Industrie Services SARL (qui représente moins de 10% des revenus totaux et qui est contrôlée et supervisée de près par le siège principal). Toutes les filiales ont connaissance de la politique et des procédures de la Société. Toutes les sociétés sont contrôlées par le même bureau comptable et les facteurs majeurs de risque sont régulièrement évalués dans les audits externes des différentes filiales. Principe 5.4: Le Comité de nomination et le Comité de rémunération fusionnent pour former un seul comité satisfaisant aux exigences de composition du Comité de rémunération. La société estime, vu le caractère ad hoc des réunions des deux comités et que ces dernières se tiennent généralement à la même date, une fusion aboutirait à une méthode de travail plus efficace. Principe 7.7: En 2009, les administrateurs indépendants non-exécutifs se sont vu attribuer des options afin de renforcer leurs engagements envers les actionnaires de la Société. 15 Le nombre d options 15 Par «options», la Société Visée fait référence aux Warrants, tel qu énoncé plus en détails dans la section du Prospectus. 46

47 octroyées varie selon le temps consacré au Conseil et aux différentes commissions. La société estime que l octroi d options joue un rôle important dans l attrait et le maintien d administrateurs indépendants disposant de l expérience et de l expertise les plus pertinentes. Principe 7.14: La rémunération de l administrateur délégué n est pas communiquée de manière individuelle. Cette rémunération sera par contre divulguée comme faisant partie de la rémunération totale des administrateurs : la Société estime qu il n est ni souhaitable ni utile de divulguer la rémunération de l administrateur délégué de manière individuelle. Elle estime toutefois que ses actionnaires disposent d informations suffisantes suite à la notification de la rémunération de la direction de l entreprise. 4.7 Participations principales Au niveau consolidé, Transics International détient les participations suivantes: Transics Belux NV Ter Waarde 91, 8900 Ieper (Belgique) Transics NV Ter Waarde 91, 8900 Ieper (Belgique) FLC NV Ter Waarde 91, 8900 Ieper (Belgique) Delta Industrie Service SARL Route de Nimes 111, Saint-Hilaire-de Brethmas (France) Trancis France SARL Rue de la Gare 3087, Boeschepe (France) Transics Nederland BV Stephensonweg 8, 4207HB Gorinchem (Pays-Bas) Transics Deutschland GMBH Kaiser-Wilhelm-Ring 27-29, Cologne (Allemagne) Transics Italia SRL Via Senigallia 18/2 Torre A, Milan (Italie) Transics Ireland Ltd 132 Lower Baggot Street, Dublin 24 (Irlande) 100% 100% 100% 100% 100% 100% 100% 100% 100% CarrierWeb B.V. 100% 47

48 Vestdijk 9, 5611 CA Eindhoven (Pays-Bas) Transics Telematica España, SL Calle San Elias 29-35, 5 B Barcelone (Espagne) 100% 4.8 Développements récents Pour les développements récents concernant Transics International, nous vous renvoyons aux communiqués de presse publiés sur le site internet Le 24 août 2012, Transics International a annoncé les résultats semestriels au 30 juin 2012 ; Le 25 avril 2012, Transics International a annoncé les résultats pour Q1 2012; Le 29 février 2012, Transics International a annoncé les résultats pour l exercice Le 17 novembre 2011, Transics International a annoncé les résultats pour Q Le 29 août 2011, Transics International a annoncé les résultats pour le premier semestre Le 1 er juillet 2011, Transics International a annoncé l acquisition de sa division Transport Management System par Wolters Kluwer Transport Services pour un montant de 3,500,000 EUR. Le 16 juin 2011, Transics International a annoncé l acquisition des activités européennes de CarrierWeb pour un montant de 6,000,000 EUR. Le 13 mai 2011, Transics International a annoncé les résultats pour Q1 FY Le 28 février 2011, Transics International a annoncé les résultats pour l exercice De plus : Le 19 mars 2012, Transics International a présenté TX-SMART au SITL 2012, une nouvelle application Android avec un modèle de prix pay-per-use qui assure une intégration aisée des sous-traitants dans la chaine logistique. Le 29 février 2012, Transics International a annoncé qu elle équiperait d ordinateurs de bord les camions des transporteurs Wetron Transport & Logistics et de Ben Becker Internationaal Transportbedrijf aux Pays-Bas. 48

49 Le 22 décembre 2011, Transics International a annoncé la collaboration avec le fournisseur IT italien Sima Software. Le 23 novembre 2011, Transics International a annoncé sa plus récente innovation: une version smartphone pour la plateforme backoffice de renom TX-CONNECT. Le 16 novembre 2011, Transics International a annoncé que le Groupe H. Essers allait équiper toute sa flotte de la version la plus récente de Magellan Geo Solution de Transics International. Le 9 septembre 2011, Transics International a annoncé que le goupe de transport européen Transalliance allait installer fin 2011 la Transics TX-Magellan GEO-trailer management solution sur tous ses semi-remorques. Le 30 juin 2011, Transics International a annoncé que le Groupe H. Essers allait équiper ses camions réfrigérés du TX-MAGELLAN COLD de Transics International. Le 9 mai 2011, Transics International a annoncé la collaboration stratégique avec Krone et idem transport solutions visant à s emparer d une position dominante sur le marché européen de la télématique pour trailers. Le 5 avril 2011, Transics International a annoncé qu à partir du second trimestre de 2011, elle lancerait graduellement une gamme de nouvelles solutions pour trailers, regroupée sous le nom de TX-Magellan. Le 29 mars 2011, Transics International a annoncé la conclusion d un accord de collaboration unique avec le fabricant de pneus Michelin et l institut de formation Key Driving Competences visant à réduire la consommation de carburant en Europe. 4.9 Information financières Les comptes annuels et les comptes annuels consolidés de Transics International au 31 décembre 2011 sont joints au Prospectus en Annexe II. Les comptes annuels ont été rédigés conformément aux principes de comptabilité belges communément acceptés (Belgian GAAP) et les comptes annuels consolidés ont été rédigés conformément aux normes IAS/IFRS. Les comptes annuels ont été approuvés par l assemblée générale annuelle des actionnaires de Transics International qui s est tenue le 16 mai Les comptes annuels ont été audités par BDO Bedrijfsrevisoren Burg. CVBA dont le siège social est sis Guldensporenpark 100, Blok K, 9820 Merelbeke, RPR (Gand) , représenté de manière permanente par Madame Veerle Catry, membre de l Institut des Réviseurs d Entreprises, qui a approuvé ces comptes annuels sans réserve. Le 25 avril 2012, Transics International a annoncé et publié ses chiffres pour Q (joints en Annexe III du Prospectus). 49

50 Le 24 août 2012, Transics International a annoncé et publié ses résultats semestriels arrêtés au 30 juin 2012 (ci-joint en Annexe IV du Prospectus). 5. L OFFRE 5.1 Caractéristiques de l Offre Nature de l Offre L Offre d Acquisition est une offre volontaire conditionnelle lancée conformément au chapitre II de l Arrêté Royal sur les Offres Publiques d Acquisition. L Offre d Acquisition est une offre en numéraire Objet de l Offre L Offre d Acquisition porte sur la totalité des Actions émises par la Société Visée qui ne sont pas encore détenues par l Offrant ou les personnes qui lui sont liées (en ce compris Creafund Transics Shares Stille Maatschap, Monsieur Walter Mastelinck et Monsieur Ludwig Lemenu) ainsi que sur tous les Warrants émis par la Société Visée. Par conséquent l Offre ne porte pas sur les 878,629 Actions détenues par Creafund Transics Shares Stille Maatschap, les 808,581 Actions détenues par Monsieur Walter Mastelinck et les 779,326 Actions détenues par Monsieur Ludwig Lemenu à la date du Prospectus. L Offre porte également sur les 6,370 Warrants détenus par Cassel BVBA ainsi que toutes les actions ayant été attribuées, à Cassel BVBA, suite à l exercice de ses Warrants, à quelque moment que ce soit pendant la période d Offre. L Offre d Acquisition ne concerne pas les strips VVPR émis par Transics International. Les actions sont cotées sur le marché réglementé de NYSE/Euronext Brussels sous le code ISIN BE Transics International n a émis aucun autre titre avec droit de vote ou qui donnent accès au droit de vote autre que les Actions et Warrants. A l exception des Warrants, aucun droit n a été octroyé par Transics International permettant au détenteur d acquérir des Actions Prix Le Prix par Action est de 7.50 EUR. Le prix par Warrant est de 3.35 EUR. Une justification du Prix est énoncée ci-après, dans la section du Prospectus. 50

51 Etant donné que l Offrant n exerce pas de contrôle, individuellement ou conjointement avec les personnes qui lui sont liées, sur Transics International au sens de l article 5 du Code des sociétés, aucun rapport d expert indépendant n a été établi, conformément aux articles 20 à 23 de l Arrêté royal relatif aux Offres Publiques d Acquisitions. A la demande de l Offrant, le conseil d administration de Transics International a, sur proposition des administrateurs indépendants et sans que Cassel BVBA (représentée par M. Walter Mastelinck) et H&H Capital Management BVBA (représentée par M. Herman Wielfaert) n aient participé aux débats et au vote à ce sujet, désigné KBC Securities NV pour établir, aux frais de l Offrant, une évaluation circonstanciée et chiffrée des titres visés par l Offre d Acquisition. Une copie du rapport d évaluation établi par KBC Securities NV est annexée au Prospectus en tant qu Annexe VI Justification du Prix (a) Actions L Offrant offre 7.50 EUR en cash pour chaque Action. L offrant a tenu compte des méthodes d appréciation suivantes pour fixer le prix par Action qui est proposé dans le cadre de l Offre d Acquisition: (A) (B) (C) (D) (E) Evolution historique du prix des Actions de la Société Visée; Objectifs de cours des analystes financiers; Multiples des entreprises comparables cotées en bourse; Multiples des transactions comparables; et Actualisation des cash-flows libres futurs. Chacune de ces méthodes d appréciation est abordée plus en détails ci-après. (A) Evolution historique du prix des Actions Après l OPI de la Société Visée en juin 2007 au prix de 17.5 EUR par action, le prix est tombé à EUR 3.8 par action en décembre La crise financière qui a commencé au cours du second semestre 2008 a eu un impact négatif immédiat sur la vente de la société Visée, à concurrence d environ 20%, ce qui a obligé la Société Visée à adapter sa base de coûts. La combinaison du sentiment général du marché fin 2008 et la réalité économique dans le secteur du transport et de la logistique ont eu une influence négative sur le prix de l action. Au cours des années suivantes, la Société Visée a été de nouveau capable d atteindre le niveau des ventes d avant la crise financière 51

52 de La Société n a jamais distribué de dividendes. Graphique 1: Développement du cours des actions depuis l OPI (du juin 2007 au 20 avril 2012) Cours de l'action (EUR) /06/2007 : Introduction en bourse à EUR 17.5 par action Euronext Brussels 10/06/2008 : Placement privé pour un montant de EUR 55.4m (EUR 17 par action) permettant à Carlyle de sortir du capital 18/11/2008: Résultats du T3 incluant les perspectives révisées 15/03/2010: Transics annonce une offre en actions et en cash sur Punch Telematix, cependant aucun accord n a pu être trouvé 16/06/2011: Acquisition de CarrierWeb LLC 29/02/2012: Annonce de résultats suppérieurs aux attentes de la part de Transics 01/07/2011: Divestment of Transport Management System to wolters Kluwer Volume (milliers) Apr-12 Jan-12 Nov-11 Aug-11 Jun-11 Apr-11 Jan-11 Nov-10 Aug-10 Jun-10 Apr-10 Jan-10 Nov-09 Aug-09 Jun-09 Apr-09 Jan-09 Nov-08 Aug-08 Jun-08 Apr-08 Jan-08 Nov-07 Aug-07 Jun-07 Volume Transics International Bel 20 (normalisé) Euro Stoxx Technology (normalisé) Source: Bloomberg le 20 april 2012 et site web de la Société Visée Comme le montre le graphique 2, le cours de l action depuis le 20 avril 2011 (en rapport avec une période de 12 mois) a surperformé aussi bien le Bel-20 que l Euro Stoxx Tech. Au cours de cette période, le rendement s élevait à -5.3% (par rapport au cours de clôture du 20 avril 2012) en comparaison avec l index BEL20 (-17.6%) et l index Euro Stoxx Technology (-13.2 %). 52

53 Graphique 2: Développement du cours des actions du 20 avril 2011 au 20 avril /06/2011: Acquisition of CarrierWeb LLC 01/07/2011: Divestment of Transport Management System to Wolters Kluwer 29/02/2012: Annonce de résultats suppérieurs aux attentes de la part de Transics /08/2011: Announcement 1H2011 results Cours de l'action (EUR) Volume (milliers) Apr-12 Mar-12 Feb-12 Feb-12 Jan-12 Dec-11 Nov-11 Oct-11 Oct-11 Sep-11 Aug-11 Jul-11 Jul-11 Jun-11 May-11 Apr-11 Volume Transics International Bel 20 (normalisé) Euro Stoxx Technology (normalisé) Source: Bloomberg le 20 avril 2012 et le site web de la Société Visée Le tableau 1 montre le cours le plus haut et le plus bas ainsi que le cours moyen et pondéré des volumes de l action sur différentes périodes de négociations antérieures au 20 avril Au cours des deux derniers mois suivant l annonce des résultats annuels le 29 février 2012, le cours de l action a augmenté de manière significative. Tableau 1: Primes/décotes du Prix par rapport au cours de l action au cours de périodes de référence spécifiques Cours de l action Prime/ (décote) Période Plus bas Plus haut Moyenne Moyenne pondérée Plus bas Plus haut Moyenne Moyenne pondérée Périodes antérieures au 21 avril jour avant = 20 avril % 9.65% Dernier mois % 2.74% 7.01% 6.83% 3 derniers mois % 2.74% 11.92% 10.68% 6 derniers mois % 2.74% 17.59% 15.35% 12 derniers mois % -3.10% 14.13% 17.32% Source: ThomsonOne, Bloomberg Remarque: tous les calculs sont basés sur les cours de clôture quotidiens, le cours moyen pondéré représente le cours des actions moyen pondéré par rapport au volume sur base du cours de clôture quotidien et du volume négocié. 53

54 Les chiffres du Tableau 1 montrent que le prix offert pour les Actions dans l Offre d Acquisition: comporte une prime de 9.65% par rapport au cours de clôture le 20 avril 2012 ; comporte une prime de 7.01% par rapport au cours moyen des actions dans le mois précédant le 20 avril 2012 ; et comporte une prime de respectivement 11.92%, 17.59% et 14.13% par rapport au prix moyen des actions au cours des 3, 6 et 12 derniers mois. La Société Visée a publié les résultats du premier trimestre 2012 le 25 avril 2012 (inclus en Annexe III du Prospectus). A cette occasion, la Société Visée a revu à la baisse ses projections de croissance pour 2012 (comme annoncé le 29 février 2012 et inclus en Annexe II du Prospectus). La publication faisait également part de la faible visibilité de la Société Visée dans le contexte économique actuel ainsi que de ses incertitudes sur une croissance positive pendant la seconde moitié de l année en cours. La société Visée a annoncé une croissance pour le premier trimestre 2012 de 12.7% comparée au même trimestre de l année précédente, cependant la croissance organique s est révélée être négative à -1.2%. L effet de cette annonce sur le prix de l action ne se reflète pas dans le prix de l action précité. De plus, l offre de l Offrant crée une possibilité unique de liquidités pour les actionnaires de la Société Visée. En moyenne 4,667 actions de la Société Visée étaient négociées chaque jour au cours de l année précédant la Date d annonce. Sur base de ces volumes, il aurait fallu plus de 4 ans pour pouvoir convertir les actions qui ne sont pas propriété de l Offrant ou des personnes liées à celui-ci. Graphique 3: Volume commercial moyen Volumes 5,000 4,000 3,000 2,000 1,000 0 Volume moyen échangé par jour 4,667 2,215 1,742 1,211 1 month 3 mois 6 mois 12 mois Source: Bloomberg le 20 avril 2012 (B) Objectifs du cours des analystes financiers Avant la Date d annonce, la Société Visée a été suivie par deux analystes financiers qui périodiquement publiaient un rapport ou une note comportant un objectif de cours pour les Actions. 54

55 Comme le montre le Tableau 2 ci-dessous, l objectif de cours moyen était de 8,00 EUR par Action le 20 avril Le prix offert pour les Actions dans l Offre d Acquisition représente une décote de 6.25% de l objectif de cours moyen fixé par les analystes financiers. Il faut ici remarquer que ces objectifs de cours représentent un prix attendu endéans 12 mois, alors que le Prix est effectif à la Date d annonce. Si l on tient compte de la valeur temps de l argent, on considère que le Prix comporte une prime d environ 4% par rapport à la valeur actuelle des objectifs de cours moyens. De plus, les objectifs de cours ne tiennent pas compte des résultats financiers du premier trimestre de 2012 étant donné qu ils ont été fixés avant cette publication 16. Tableau 2: Aperçu des recommandations et objectifs de cours des analystes financiers Analystes financiers Dernière confirmation Recommandation Objectif de cours (EUR) KBC Securities 01 Mars 2012 Acheter 8.0 Bank Degroof 22 Mars 2012 Acheter 8.0 Moyenne 8.0 Prime/(reduction) par rapport à la médiane de l objectif de cours (6.25)% Source: Rapports des analystes financiers, Bloomberg and ThomsonOne 20 avril 2012 (C) Multiples de sociétés comparables cotées en bourse Les multiples de sociétés comparables cotées en bourse ont été déterminés sur la base de données financières, du consensus des analystes financiers en matière de projections financières et du cours d un groupe de sociétés comparables cotées en bourse. Il convient de préciser que, pour constituer l échantillon de sociétés comparables à la Société Visée, il n a pas été possible de trouver des sociétés entièrement comparables à la Société Visée en termes d activités, de type de clients, d envergure, de rentabilité et de présence géographique. Dans la mesure où la Société Visée est l un des acteurs de premier plan en télématique dans le secteur des transports, l Offrant a eu recours à un échantillon de sociétés comparables, principalement actives dans le domaine des systèmes de gestion de flotte Business to-business, entre autres la télématique pour les flottes, les systèmes de péage et de billetterie (systèmes de fare collection ), les systèmes de vidéosurveillance, etc. Pour ce qui est des fabricants de PND ( Personal Navigation Device ou Assistant Personnel de Navigation) tels que TomTom et Garmin, l Offrant estime que ce secteur standardisé, axé sur les consommateurs, n est pas comparable aux activités Business-to-Business de Transics, qui reposent quant à elles sur des solutions de technologie de l information de pointe, assorties d un service après-vente étendu. Ci-dessous un descriptif succinct de l échantillon de sociétés comparables (classées par ordre 16 Veuillez noter que suite à la Date d annonce seul KBC a mis à jour ses projections sur l action et a révisé à la baisse ses estimations, maintenant cependant son objectif de cours 55

56 alphabétique) : 21st Century Technology PLC est une société établie au Royaume-Uni. Elle fournit des «closed-circuit televisions» (CCTV) et autres systèmes de surveillance au secteur des transports publics. Elle produit et installe des systèmes CCTV mobiles (sur des véhicules) et fixes (sur des bâtiments), des systèmes de contrôle de plongée Eco Manager, des dispositifs de comptage des passagers et des systèmes d analyse des passagers (Passenger Analysis System, PAS). Cette société produit des systèmes de contrôle des transports (Public Transport Monitoring Systems, PTMS) utilisés dans la livraison et l installation de CCTV, pour les boîtes noires et autres systèmes de contrôle des transports publics. La principale filiale de cette société est 21st Century Technology Solutions Limited, qui est présente au Royaume-Uni et sur le continent européen. Cette société est le fournisseur préférentiel des systèmes de bord CCTV d Arriva United Kingdom Bus et de GoAhead Group au Royaume-Uni. Elle est en outre le fournisseur agréé de FirstGroup United Kingdom Bus. En 2011, 21 st Century Technology affichait un chiffre d affaires de 14.0m GBP (16.8m EUR). Digicore Holdings Limited est active dans la production et la distribution de solutions de gestion de flotte et de localisation des véhicules (Vehicle Tracking), mais aussi dans la distribution de systèmes de gestion de flotte locaux et mondiaux qui ont recours à la télématique. La distribution sud-africaine se concentre sur la distribution de solutions de gestion de flotte et de localisation de véhicules produites sur le marché sud-africain. La distribution étrangère se concentre sur la distribution de solutions de gestion de flotte et de localisation de véhicules au sein du marché européen. En 2010 (exercice clôturé le 30 juin 2011) le chiffre d affaires de Digicore s élevait à 712m ZAR (72.8m EUR). Init Innovation In Traffic Systems AG (init) est un holding allemand actif dans le domaine de la livraison de systèmes télématiques et de systèmes de billetterie électronique destinés aux transports publics. Elle développe, produit, installe et entretient des solutions logicielles et matérielles intégrées destinées à diverses tâches importantes au sein des entreprises de transport. Elle compte deux départements, à savoir un département de systèmes télématiques et billetterie électronique et un autre regroupant d autres solutions. Le département des systèmes télématiques et de billetterie électroniques est chargé des systèmes intégrés destinés au contrôle du transport de personnes, des systèmes de billetterie automatique, des systèmes d information des passagers et des télésystèmes destinés aux passagers. Le département Autre comprend des systèmes de planning (systèmes de gestion du planning et des données), ainsi que des produits destinés à l industrie automobile (systèmes d analyse destinés à l industrie automobile). Les activités sont réparties en quatre zones géographiques importantes : l Allemagne, le reste de l Europe (principalement la Suède, le Royaume-Uni et la Norvège), l'amérique du Nord et autres pays (Australie, Émirats Arabes Unis). En 2010, Init innovation a enregistré un chiffre d affaires de 80.9m EUR. 56

57 IVU Traffic Technologies AG et ses filiales travaillent dans le domaine de la conception, de la production et du marketing de logiciels de planification, d organisation et de traitement de l information destinés aux administrations publiques, aux entreprises de transport et autres sociétés de services publiques et privées en Allemagne et en Europe. Elle concentre plus particulièrement ses activités dans deux domaines : les transports publics et la logistique. Le département Transports Publics développe des solutions logicielles qui prennent en charge et optimisent la planification et le fonctionnement des services de transport. Ce département s adresse à divers clients dans le secteur des transports, de l utilité publique et des entreprises, aux associations et aux autorités locales ou régionales. Le département Logistique de la société offre principalement des produits destinés à la livraison de présentations intégrées de processus d entreprise et à l optimisation des procédures de transport. Les clients de cette entreprise sont des prestataires de services dans le secteur des déchets, de la logistique et des matériaux de construction. Le premier marché de l entreprise est l Allemagne, bien qu elle soit également présente à l étranger par le biais de ses filiales en Italie, aux Pays-Bas et au Royaume-Uni. En 2011, le chiffre d affaires d IVU Traffic Technologies s élevait à 39.9m EUR. Kapsch Traffic Com AG est une société australienne qui fabrique et livre des systèmes de péage électroniques et prend en charge leur opérationnalisation technique et commerciale. Cette société, qui est présente dans le monde entier par l intermédiaire de ses filiales, compte trois départements : Projets de Solutions Routières ; Services, Extension des Systèmes, Vente de Pièces ; et Autres. Le portefeuille de produits de la société comprend entre autres des systèmes de sécurité et d information routière, de péage, de détection, de classification et de reconnaissance des véhicules ; des solutions destinées à la circulation urbaine telles que des planificateurs urbanistiques visant à limiter les embouteillages et le volume de circulation ; les systèmes de péages pour camions, les installations de circulation télématiques et les solutions de parking. En 2010 (exercice clôturé le ) le chiffre d affaires de Kapsch Traffic Com s élevait à 388.6m EUR. Le tableau 3 présente un aperçu des consensus d analystes annualisés pour les principaux paramètres financiers des entreprises sélectionnées projetés sur les années 2011, 2012 et Comme mentionné précédemment, ces sociétés ne sont pas entièrement comparables car : la capitalisation boursière, le chiffre d affaires et la valeur d entreprise de ces sociétés sont supérieures à celles de la Société Visée ; les entreprises comparables affichent généralement des marges d EBITDA inférieures, tandis que leurs marges d EBIT sont plus ou moins similaires ; l Offrant estime que cette différence peut être imputée au fait que la Société Visée capitalise en interne les frais de R&D consentis plutôt que de les imputer au titre de frais ; et 57

58 les sociétés comparables présentent généralement un meilleur profil de croissance que la Société Visée, ce qui se traduit par des chiffres de vente moyens supérieurs et une croissance supérieure de l EBITDA Tableau 3 : Échantillon de sociétés comparables Aperçu des principaux paramètres financiers de l échantillon comparatif sélectionné Nom en meur Capitalisation boursière (1) Valeur d entreprise (2) Ventes 2011/E/ A Ventes CAGR % 11- EBITDA 2011/E/ A (%) EBITDA CAGR % (3) (4) 13 Digicore Holdings N/A 20.1% N/A 14.1% N/A IVU technologies % 9.0% N/A 6.4% N/A KapschTrafficCom % 13.7% 37.6% 11.0% 43.0% EBIT 2011/ E (%) EBIT CAGR % 11-21st century technology % 11.8% 31.9% 10.7% 29.3% Init Innovation In Traffic % 24.1% 11.0% 21.3% 7.9% Systems Moyenne % 15.8% 26.8% 12.7% 26.7% Société Visée % 21.1% 4.2% 13.0% 5.5% Source : ThomsonOne (20 avril 2012), résultats de l exercice 2012 de la Société Visée et rapports d analystes financiers Remarques : Tous les montants sont exprimés en millions d euros (1) Capitalisation boursière basée sur le prix des actions au 20 avril 2012 (2) Valeur d entreprise = capitalisation boursière majorée de la dette financière nette, des participations minoritaires, des obligations en matière de pension et déduction faite des investissements dans des sociétés liées (3) EBITDA = Earnings before Interest & Taxes, Depreciations and Amortizations - marge par rapport au chiffre d affaires (4) EBIT = Earnings before Interest & Taxes - marge par rapport au chiffre d affaires Le tableau 4 présente un aperçu (i) du consensus des analystes pour les principaux paramètres financiers de la Société Visée : chiffre d affaires, EBITDA et EBIT pour les exercices 2011, 2012 et 2013, (ii) des informations les plus récentes disponibles au sujet de l endettement de la Société Visée qui sont déduites de la valeur d entreprise, dans le but d'évaluer la valeur des actions de la Société Visée et (iii) du calcul du nombre total d actions diluées utilisées pour évaluer la valeur par action. Tableau4 : Principaux éléments de valorisation de la Société Visée dans le cadre de la méthodologie des multiples Consensus d analystes relatifs au chiffre d'affaires, à l'ebitda et à l'ebit de la Société Visée (1) (meur) 2011A (5) 2012E 2013E Chiffre d affaires EBITDA EBIT Bénéfice net Endettement financier de la Société Visée au 31 décembre 2011, calculé sur la base des données financières 58

59 rapportées (keur) Montant Commentaire (2) Dette financière nette Valeur comptable au 31 décembre 2011 Dette financière à court et long terme Valeur comptable au 31 décembre 2011 Trésorerie & équivalents de trésorerie (6.100) Valeur comptable au 31 décembre 2011 Provisions 103 Valeur comptable au 31 décembre 2011 Instruments financiers 563 Valeur comptable au 31 décembre 2011 Adaptation totale à la valeur d entreprise (3) Nombre d actions diluées (en milliers d actions) Actions en circulation à partir du 8 mars Impact des Warrants (4) 20 Sur la base du nombre de warrants au 15 avril 2012 Nombre d actions diluées Source : ThomsonOne, consensus des analystes financiers en ce qui concerne les chiffres financiers sélectionnés pour la Société Visée (20 avril 2012), rapports annuels 2010 et 2011 de la Société Visée, résultats publiés dans les communiqués de presse et aperçu des Warrants en circulation Remarques : Tous les montants sont exprimés en millions d'euros, à l'exception des actions exprimées en milliers d'unités (1) Consensus des analystes financiers sur base de projections établies ou confirmées après l annonce des résultats de l exercice 2011 mais avant la Date d annonce (2) Les chiffres les plus récents publiés au 31 décembre 2011 sont utilisés dans le but de déterminer les adaptations de la valeur de l entreprise (3) La valeur d entreprise de la Société Visée n a pas été adaptée en fonction du montant des actifs et passifs d impôt différés (4) Pour calculer la valeur unitaire des actions, la méthode de «treasury stock» a été utilisée pour déterminer le nombre d actions diluées existantes (à l exception des actions propres). Cette méthode se fonde sur le principe de l exercice de tous les Warrants in-themoney, moins le nombre d actions qui peuvent être achetées au Prix de l Offre par les produits de l exercice desdits Warrants (5) Les chiffres audités de 2011 ont été adaptés de manière à traduire le résultat de TAS (activités non poursuivies). La plus-value relative à la vente des activités n a pas été intégrée dans le résultat. Les chiffres audités de 2011 sont de EUR 48.7m de chiffre d affaires, EUR 6.0m (EBIT) and EUR 8.5m (Bénéfice net comprenant la plus-value réalisée sur la vente des activités TAS de EUR 3.3m et le bénéfice net sur les activités non-continuées de EUR 0.3m). Depuis le 16 Juin 2011 la performance financière de CarrierWeb est incluse dans les comptes consolidés de Transics International NV. Les multiples moyens et médians du groupe des comparables (voir tableau 5) sont adaptés en fonction du consensus des analystes au sujet de la Société Visée dans le but de déterminer la valeur d entreprise implicite, la valeur comptable des actions et le prix qui doit être payé pour chaque action. Tableau 5 : Échantillon de sociétés comparables Aperçu des multiples et primes / décotes du Prix de l Offre Nom EV/Ventes EV/ EBITDA EV/EBIT P/E Digicore Holdings 1.06x 1.01x N/A 5.3x 4.5x N/A 7.5x 5.8x N/A 11.6x 8.6x N/A IVU technologies 0.63x 0.63x 0.55x 7.0x N/A N/A 9.9x N/A N/A 9.5x N/A N/A Kapsch TrafficCom 1.83x 1.43x 1.35x 13.3x 8.4x 7.0x 16.6x 9.9x 8.1x 34.2x 14.2x 10.9x 21st century technology 0.97x 0.71x 0.54x 8.2x 6.0x 4.7x 9.1x 6.5x 5.4x 13.6x 10.4x 8.6x Init innovation in traffic systems 1,93x 1.72x 1.58x 8.0x 7.2x 6.5x 9.1x 8.5x 7.8x 12.5x 13.2x 11.9x Moyenne 1.28x 1.10x 1.01x 8.4x 6.5x 6.1x 10.4x 7.7x 7.1x 16.3x 11.6x 10.5x 59

60 Médiane 1.06x 1.01x 0.95x 8.0x 6.6x 6.5x 9.1x 7.5x 7.8x 12.5x 11.8x 10.9x Société Visée 1.18x 1.14x 1.09x 5.6x 5.5x 5.2x 9.1x 8.9x 8.1x 10.7x 12.4x 10.8x Valeur d entreprise implicite (meur) Valeur comptable implicite des actions (meur) Valeur implicite des actions (meur) Prime du Prix de l Offre / (décote) 23% 25% 26% -25% -9% -14% 10% 32% 15% -6% 15% 8% Source : ThomsonOne, rapports des analystes financiers, rapports annuels EF 2010 & EF 2011, résultats des communiqués de presse Remarque : (1) Multiples de la Société Visée basée sur le cours des actions au 20 avril 2012 Comme exposé dans le tableau 6, le Prix de l Offre traduit les primes au regard du prix des actions tel qu il peut être implicitement déterminé sur base de la médiane des multiples d évaluation futurs de sociétés comparables cotées en bourse : le Prix de l Offre attribue à la Société Visée une prime par rapport aux multiples EV / Ventes, à savoir des primes de 25% et 26% par rapport aux multiples EV / Ventes de 2012 et 2013 ; le Prix de l Offre attribue à la Société Visée une prime par rapport aux multiples EV / EBIT, à savoir des primes de 32% et 15% par rapport aux multiples EV / EBIT de 2012 et 2013 ; et le Prix de l Offre attribue à la Société Visée une prime par rapport aux multiples P / E, à savoir des primes de 15% et 8% par rapport aux multiples P / E de 2012 et L Offrant estime que les multiples EV / EBITDA ne sont pas représentatifs, puisque la Société Visée active une part importante de ses coûts de recherche et développement (2.8m EUR en 2011 sur un EBITDA de 10.5m EUR). Si ces coûts étaient imputés dans les frais, l EBITDA corrigé pour 2011 reculerait à 7.7m EUR, soit une diminution de 27%. Dans la mesure où il n est pas toujours aisé de déterminer si les sociétés comparables constituant l échantillon imputent immédiatement ces frais dans les coûts ou les capitalisent, l Offrant estime que les multiples EV / Ventes, EV / EBIT et P / E sont les plus représentatifs. L Offrant estime que les multiples 2011 sont moins pertinents, puisque la croissance prévisionnelle de la Société Visée est de loin inférieure à la moyenne des sociétés comparables. La croissance du chiffre d affaires annuel et de l EBIT composé de la Société Visée entre 2011 et 2013 est respectivement de 4.3% et 5.5%, elle est donc de loin inférieure à la croissance des entreprises comparables qui culminent respectivement à 16,8% et 26.7%. Le Prix de l Offre représente encore une prime de respectivement 23% et 10% sur la base des multiples médians EV / Ventes et EV / EBIT Le Prix de l Offre représente une décote de 6% par rapport au multiple P / E médian. Il est à noter que la méthode d évaluation basée sur les multiples d évaluation de sociétés cotées 60

61 comparables présente quelques défauts : (D) étant donné le nombre restreint d analystes, le consensus des chiffres relatifs à la Société Visée ne reflètent qu un nombre limité d avis, de sorte qu ils peuvent être faussés ; étant donné le nombre restreint d analystes pour certaines sociétés comparables le consensus des sociétés comparables ne reflètent qu un nombre limité d avis, de sorte qu ils peuvent être faussés. Multiples de transactions comparables Cette analyse compare le Prix de l Offre par action au prix implicite par action qui peut être déduit des multiples médians de l échantillon représentatif de transactions de fusion acquisitions dans le secteur de la télématique. Il est à noter que les multiples de plusieurs transactions comparables ne sont pas disponibles puisque la valeur de la transaction n a pas été rendue publique ou parce qu'il n existe pas d informations sur les données financières des sociétés cibles, raison pour laquelle ces transactions ne peuvent être prises en compte dans l analyse. L Offrant aimerait également souligner le fait que (i) dans certains cas, le prix d achat est moins transparent en ce qui concerne les données financières sous-jacentes de la cible ou de la structure exacte de la transaction, (ii) certaines des transactions de fusion acquisitions récentes dans le secteur de la télématique ont été réalisées par un acheteur industriel dans le but d accroître sa part de marché, de renforcer sa position stratégique ou de réaliser des synergies d achat et de vente et, dans une moindre mesure, par des actionnaires de références qui ont fait sortir la cible de la bourse, (iii) l analyse de multiples issus des transactions qui précèdent doivent tenir compte des conditions générales du marché au moment de ces transactions (à cet égard, nous pensons aux conditions macro-économiques incertaines dues à la crise de la dette que connaissent plusieurs pays européens) ainsi que des circonstances propres à la société (à cet égard, nous pensons aux incertitudes spécifiques relatives au modèle d entreprise décrit ci-dessus), (iv) le prix d achat est aussi influencé par d autres dynamiques de la transaction (par exemple des déclarations et garanties, l évaluation de chaque société préalablement à la transaction), et (v) l importance de cette analyse est limitée par le faible nombre de transactions. Les sociétés cibles pertinentes sont : CarrierWeb : CarrierWeb développe et vend des systèmes de gestion des transports de qualité supérieure. Initialement fondée aux Pays-Bas en 2002, cette entreprise a très rapidement connu la croissance et a développé une solide clientèle dans toute l Europe. Les activités de 61

62 CarrierWeb, établies à Atlanta, ont débuté aux États-Unis et en Chine en 2004 et 2005, après quoi en avril 2005, CarrierWeb a acquis un fournisseur de solutions de sécurité accessibles par Internet établi au Brésil. Actuellement, près de véhicules sont équipés d un système CarrierWeb. Les activités européennes de CarrierWeb ont été acquises par la Société Visée au mois de juin Trafficmaster Plc : Trafficmaster Plc, établie au Royaume-Uni, est un expert des solutions de conduite intelligente, fournisseur de systèmes de navigation guidée par satellite, de traitement des informations relatives à la circulation, de gestion de flotte et de localisation des véhicules haut de gamme. La société Trafficmaster, qui a vu le jour en 1988, s est développée jusqu à devenir une entreprise technologique axée sur la navigation par satellite et les informations numériques en matière de circulation routière. Punch Telematix NV : Punch Telematix SA est une société établie en Belgique, active dans le développement et la vente de solutions de gestion des transports, y compris des ordinateurs de bord, des systèmes de traçage, des services de communication sans fil, des services d hébergement et des applications de back-office accessibles par Internet. Punch Telematix fournit ses produits à des petites et moyennes entreprises du secteur des camions et du transport. Cette société exerce ses activités en Belgique, aux Pays-Bas, en France, en Allemagne, en Pologne et en Espagne. Octo Telematics SpA : Octo Telematics SpA s'est spécialisée dans la fourniture de services et de systèmes télématiques destinés aux sociétés d assurance et à l industrie automobile. Octo Telematics a été fondée à Rome, Italie, en Grâce à ses filiales et à ses partenaires établis en Europe, aux États-Unis, en Amérique Latine et en Asie, elle compte plus d un million d abonnés. Cybit Holdings Plc : La société Cybit Holdings Plc, établie au Royaume-Uni, est un fournisseur de services télématiques aux entreprises qui doivent disposer d informations sur la gestion stratégique de leurs actifs mobiles sur terre et en mer. Cette société propose un éventail de solutions sans fil de gestion et de contrôle des actifs à distance. Pour ce faire, le système utilise la technologie du système global de communications mobiles (GSM) et la technologie du système de positionnement global (GPS). Elle fournit trois types de produits : des solutions télématiques pour les véhicules, des solutions maritimes et des solutions de 62

63 positionnement. Les solutions en matière de télématique pour les véhicules comprennent les technologies embarquées dans les véhicules, la maitrise des flux de tâches, le contrôle par Internet et les logiciels de compte rendu. Cybit positioning solutions (CPS) produit des solutions de suivi des actifs et des solutions de sécurité, tant pour des applications maritimes que pour des applications sur la terre ferme, y compris la reconnaissance et l exploitation minière. Tableau 6 : Multiples de transactions comparables et primes / décotes accordées sur le Prix de l Offre Date Offrant Société cible Juin 11 Transics International NV CarrierWeb LCC (Activités européennes) Juin 10 Vector Capital Corporation Trafficmaster Plc avril 10. Trimble Navigation Limited Punch avril 10. Amadeus Capital Partners Octo Telematix NV Telematics SpA (participation de 60%) Décembre 09 Francisco Partners LP Cybit Holdings Plc Valeur d entrepri se (meur) EV/Ventes EV/ EBITDA EV/EBIT x 4.8x 5.0x x 7.7x 16.2x x 9.5x n.m x 4.9x 10.0x x 3.7x 5.2x Moyenne 1.49x 6.1x 9.1x Médiane 1.02x 4.9x 7.6x Valeur d entreprise implicite (meur) (sur la médiane) (1) Valeur implicite des capitaux propres (meur) Prix implicite par action (EUR) Prime / (décote) proposée 28.7% 26.5% 32.7% Source / Rapports et notes d analystes financiers, communiqués de presse relatifs aux transactions, bases de données spécifiques aux fusions acquisitions telles que mergermarke Remarque : (1) Les multiples ont été appliqués aux données financières de la Société Visée pour les douze derniers mois à la date du 31 décembre 2011, puisque les multiples de rachat ont été calculés sur la base des données financières des sociétés cibles les plus récentes et disponibles pour le public Comme le montre le tableau 6, les multiples des transactions aboutissent à une fourchette de prix relativement large, où le Prix de l Offre représente une prime de respectivement 28.7%, 26.5% et 32.7% par rapport au prix implicite de l action de la Société Visée sur la base du multiple EV / Ventes ; EV / EBITDA et EV / EBIT de l échantillon de transactions comparables. Il convient de noter que le multiple de transaction médian a été appliqué aux chiffres des 12 derniers mois précédent décembre

64 (E) Valeur actualisée des flux de trésorerie disponibles La valeur actualisée des flux de trésorerie («DCF») vise à obtenir la valeur d entreprise par l actualisation des flux futurs de trésorerie disponibles. La valeur des capitaux propres est calculée par la déduction du montant de la dette financière nette ou de provisions pour dettes (cf. description dans le tableau 4 ci-dessus) de cette valeur d entreprise. L estimation des flux de trésorerie disponibles repose sur les projections des futurs résultats de la Société Visée faites par l Offrant et réalisées sur base de l analyse stratégique de la Société Visée décrite dans la section du Prospectus. L Offrant entrevoit des pressions supplémentaires sur les prix des appareils et une tendance vers le modèle du leasing (ainsi que les revenus récurrents y afférents). Par ailleurs l Offrant entrevoit une croissance stagnante dans ses principaux marchés tout en identifiant un potentiel de croissance dans les marchés émergents. Pour soutenir sa croissance l Offrant prévoit de continuer d investir dans le marketing et le développement de ses produits, ce qui affecte par conséquent les marges. Il convient en outre de souligner le fait que ces projections s appuient sur une estimation pour la période qui va de 2012 à 2015 inclus et sur des attentes quant à l évolution des Ventes, de l EBITDA, de l EBIT et des besoins d investissements (Capex). La valeur finale («Terminal value») est calculée par l application de la méthode de Gordon et Shapiro à un flux de trésorerie disponible normalisé en partant des hypothèses suivantes : une marge d EBITDA normalisée conformément à la rentabilité au terme des projections ; la croissance moyenne des ventes, qui évolue progressivement vers une croissance à long terme de 0.5% à 1.5%, conformément à la croissance sur le long terme retenue par les analystes financiers dans leurs DCF. Les flux de trésorerie disponibles et la valeur finale sont actualisés au 1 janvier 2012 par l application d un taux d actualisation de 9.0% à 10.0%. Ces dernières années, les analystes ont appliqué des taux d actualisation de 8.7% à 10.7%. Les hypothèses qui ont été utilisées pour déterminer le taux d actualisation s appuient sur : un beta «unlevered» de 1.25, en ligne avec les betas utilisés par les analystes financiers qui en ont publié un pour la Société Visée ; un taux sans risque de 3.48% qui correspond au taux d intérêt moyen sur une obligation d État en euros à 10 ans émise par la Belgique ; 64

65 une prime de risque de marché de 6.1% 17 ; et un gearing ratio (dette / valeur de marché des capitaux propres) de 45%. Partant de cette hypothèse, la valeur actualisée des flux de trésorerie donne une valeur d entreprise qui varie de 58m EUR à 69m EUR, et une valeur implicite des capitaux propres de 55m EUR à 66m EUR, ce qui correspond à un prix par action de 6.8 EUR à 8.1 EUR (voir tableau 7), sur la base d une analyse de sensibilité aux principaux paramètres. Le Prix de l Offre par action, 7.50 EUR, représente une prime de 10% par rapport à la limite inférieure de la fourchette de prix et à une décote de 7% par rapport à la limite supérieure de la fourchette de prix. Tableau 7 : Sensibilité de la méthode d évaluation DCF Valeur d entreprise (meur) Capitaux propres (meur) (1) Valeur des capitaux propres par action (meur) (1) Coûts du capital Coûts du capital Coûts du capital Taux de croissance à 9.0% 9,5% 10,0% 9,0% 9,5% 10,0% 9,0% 9,5% 10,0% long terme 0,5% ,0% ,5% Remarques (1) : Pour obtenir les adaptations apportées à la valeur d entreprise dans le but de calculer la valeur des capitaux propres et pour connaître le nombre d actions diluées existantes dans le but de calculer la valeur d entreprise par action, veuillez consulter le Tableau 3. (F) Méthodes d évaluation non retenues Primes constatées dans des transactions publiques d achat sélectionnées L aperçu des transactions publiques d'acquisition réalisées en Belgique par des offrants contrôlant déjà partiellement la Société Visée fait apparaître une prime médiane de 15% (un jour avant l annonce). À titre d illustration, le Tableau 8 présente un aperçu des offres d acquisition belges par des actionnaires minoritaires dans le cadre de transactions (i) d une valeur supérieures à 50m d EUR, (ii) dont l Offrant contrôlait déjà partiellement la Société Visée avant le rachat. L Offrant estime que cette méthode n est pas pertinente pour deux raisons (i) les différentes primes d offre sont très éloignées les unes des autres (entre 0% et 39%) et (ii) seul un nombre limité de transactions comparables récentes ont été réalisées sur le marché belge. 17 Primes de risque utilisées dans 56 pays en 2011, un aperçu par réponses, IESE business school, Université de Navara, mai

66 Tableau 8 : Primes d offres constatées dans certaines transactions de rachat belges Prime sur le prix par action Date Offrant Société Visée Actionnariat initial 1 jour avant Moyenne mensuelle Moyenne trimestrielle Dexia BIL 61.4% 15% 16% 17% AVH Belcofi 57.5% 5% 5% 0% Suez Tractebel 50.8% 19% 29% 34% Heidelberger CBR 55.9% 20% 29% 30% Fortis BGL 51.5% 8% 9% 13% BNPP Cobepa 58.7% 17% 23% 27% SGB Finoutremer 56.4% 17% 18% 17% Almanij Gevaert 77.9% 32% 35% 39% Almanij KBL 78.6% 10% 12% 16% Suez Electrabel 50.1% 15% 14% 13% Bollore Nord Sumatra 72.5% 14% 13% 4% Boston Mitiska 50.0% 13% 18% 14% Fingen CNP 72.2% 22% 19% 24% Couckinvest Omega Pharma 30.0% 13% 10% 7% Moyenne 16% 18% 18% Médiane 15% 17% 17% Prime d offre (par rapport au cours de clôture du 20 avril 2012) 30.5% 9.65% 7.01% 11.92% Source : Bloomberg, prospectus relatif aux offres publiques mentionnées Valeur comptable des capitaux propres La valeur comptable des capitaux propres ne comprend que les contributions des actionnaires et les bénéfices cumulés des exercices antérieurs. Cette valeur repose de ce fait sur les valeurs historiques de l actif et du passif, elle n est pas pertinente puisque les résultats futurs prévisionnels de la Société Visée ne sont pas pris en compte. Le 31 décembre 2011, les capitaux propres consolidés s élevaient à 51.6m EUR, soit 6.37 EUR par action. Si cette valeur ne peut être prise en compte par l Offrant parmi les critères d évaluation distincts, il convient de souligner le fait que le Prix de l Offre représente une prime de 18% par rapport aux capitaux propres consolidés de la Société Visée. Actif net L actif net réévalué correspond à la valeur de l ensemble de l actif et du passif recalculés à leur valeur comptable. Cette analyse est généralement appliquée à l évaluation de holdings détenant des participations minoritaires, ainsi qu'aux entreprises qui détiennent plusieurs catégories d'actifs. 66

67 Cette méthode n a dès lors pas été retenue, puisque l actif de la Société Visée comprend principalement des actifs opérationnels. Méthode des dividendes actualisés Cette méthode consiste à actualiser les flux de dividendes futurs anticipés. Elle est généralement appliquée aux entreprises qui pratiquent une politique d octroi de dividendes fixes. Elle n est pas pertinente en l occurrence, puisque les dividendes sont tributaires de la politique financière de la Société visée et qu'ils ne reflètent donc pas nécessairement les flux de trésorerie des activités. De plus, la valeur des futurs flux de trésorerie de la Société Visée est déjà intégrée dans la méthode DCF. (G) Conclusion Au regard des prestations historiques de l Action : Le Prix de l offre représente une prime de 9.65% par rapport au cours de clôture du 20 avril Elle représente une prime de 7.01% par rapport au cours moyen de l action dans les mois qui précèdent le 20 avril 2012 et représente une prime respectivement de 11.92%, 17.59% et 14.13% par rapport au cours moyen de l action pendant les trois, six et douze derniers mois. Au regard de l objectif de cours anticipé par les analystes financiers : Le Prix de l Offre correspond à une décote de 6.25% par rapport à l objectif de cours moyen (de 8.00 EUR par action le 20 avril 2011) anticipé par des analystes financiers. Il convient en cela de noter que les objectifs de cours s accompagnent d un objectif de prix à 12 mois, alors que le Prix de l offre est effectif à la Date d annonce. Si la valeur temps de l argent est prise en compte, on considère que le Prix de l Offre implique une prime d environ 4% par rapport à la valeur actuelle de l objectif de cours moyen. Au regard des multiples de sociétés comparables : L échantillon de sociétés comparables compte 5 sociétés actives dans le secteur Businessto-Business des systèmes de gestion de flotte, à savoir principalement Digicore Holdings, IVU Technologies, Kapsch Traffic Com, 21 st Century Technology et Init Innovation in Traffic Systems. Le 20 avril 2012, le Prix de l Offre présente une prime de respectivement 25% et 26% par rapport au prix implicite par Action évalué en appliquant les multiples EV / Ventes médians 2012 et 2013 de l échantillon de sociétés comparables aux consensus financiers de la Société Visée ; une prime de 32% et 15% respectivement par rapport au prix implicite par Action résultant de l application des multiples EV / EBIT médians 2012 et 2013 de 67

68 l échantillon de sociétés comparables aux paramètres financiers de la Société Visée et une prime de 15% et 8% par rapport au prix des actions qui peut être déduit de l application du multiple du P/E médian 2012 et 2013 de sociétés comparables aux paramètres financiers de la Société Visée. Au regard des multiples de transaction pour des transactions comparables : L Offrant souligne le fait que l analyse des multiples des transactions antérieures devrait tenir compte des conditions générales de marché au moment où ces transactions ont été réalisées. À cet égard, pensons notamment aux conditions macro-économiques incertaines dans le contexte actuel de la crise de la dette frappant plusieurs pays européens ainsi que des incertitudes propres à la Société Visée liées à l incertitude de son environnement macro-économique. Les multiples de transaction donnent lieu à un éventail assez large de Prix de l Offre représentant une prime de 28.7% par rapport au prix implicite des actions calculé sur base du multiple EV / Ventes médian, de 26.5% au regard du prix implicite des actions calculé à partir du multiple EV / EBITDA médian et de 32.7% par rapport au prix implicite des actions calculé en fonction du multiple EV / EBIT médian. Au regard de la valeur actualisée des flux de trésorerie : La valeur actualisée des flux de trésorerie a été appliquée aux prévisions du chiffre d affaires, du rendement et des besoins d investissement (Capex) futurs pour la période Le taux d actualisation appliqué aux autres paramètres fluctue entre 9.0% et 10.0 % et le taux de croissance à long terme entre 0.5% et -1.5%. Partant de ces hypothèses, la valeur actualisée des flux de trésorerie donne une valeur d entreprise qui varie de 58m EUR à 69m EUR, et une valeur implicite des capitaux propres de 55m EUR à 66m EUR, ce qui correspond à un prix par action de 6.8 EUR à 8.1 EUR. Le Prix de l Offre par action, 7.50 EUR, représente une prime de 10% par rapport à la limite inférieure de la fourchette de prix et à une décote de 7% par rapport à la limite supérieure de la fourchette de prix. En conclusion, et partant d une analyse des diverses méthodes d évaluation, compte tenu des résultats récents du premier trimestre de l exercice 2012, qui ne se traduisent pas dans le prix de l action à la Date d annonce, l Offrant est convaincu qu une offre en espèces de 7.50 EUR par Action constitue une prime ou est en ligne avec diverses méthodes de valorisation et qu elle représente une offre attrayante pour les Actionnaires. Il convient en outre de souligner le fait que la liquidité des actions de la Société Visée pour l'exercice écoulé représente un volume quotidien de négociation de actions. Sur la base de 68

69 ces volumes, la conversion des actions qui ne sont pas détenues par l Offrant et les personnes qui lui sont associées nécessiterait plus de 4 ans. La présente Offre d acquisition représente dès lors aussi pour tous les investisseurs une opportunité de percevoir le montant de la vente en espèces, sans aucune contrainte de liquidité de l Action. (b) Warrants L Offrant propose 3.35 EUR en espèces par Warrant. L Offrant a déterminé le prix des Warrants en circulation à l aide du modèle de marché standard appliqué à l évaluation d options. (C est-à-dire le modèle Black & Scholes) Ce modèle s appuie sur la formule suivante : Option / valeur du Warrant = [EXP((0-Div)xT))xPxN(d1)] [S x (EXP((0-RF)xT))xN(d2)] Où : Div : Rendement des dividendes annualisé T : Temps restant avant l expiration de l option (en années) P : Prix actuel de l action (c est-à-dire le Prix de l Offre) S : Prix d exercice de l Option RF : Taux sans risque pour la période avant l expiration N(d1) : Distribution normale de d1 ; où d1 = [ln (P/S)+((RF-Div)+((V^2)/2))xT] / [V x (T^0,5)]; où V : Volatilité N(d2) : distribution normale de d2 : où : d2 = d1 [V x (T^0,5)] Ce modèle tient compte du prix actuel de l Action, du prix d exercice du Warrant, des taux d intérêt, des dividendes, de la période d exercice du Warrant et de la volatilité future anticipée de l Action sous-jacente. Dans l évaluation des Warrants, le Prix proposé de 7.50 EUR par Action est utilisé comme prix actuel de l Action. Un Warrant actuellement en circulation représente une conversion éventuelle en 1 Action. Le Prix de l Offre par Warrant représente à la fois sa valeur intrinsèque et sa valeur temps. 69

70 Les taux d intérêt utilisés dans cette formule sont les taux sans risque sur la courbe de rendement de la référence de l EURO au 20 avril 2012, conformément à la duration de chaque Warrant. De plus, l évaluation des Warrants tient compte de ce qu aucun dividende n a jamais été octroyé. La volatilité est un autre paramètre dont il faut tenir compte lors de l évaluation de la valeur spéculative d un Warrant. La volatilité traduit les fluctuations de prix d une action sur une période déterminée. Dans la mesure où il n existe pas de marché liquide des options pour les Actions, la volatilité est déduite à partir de la volatilité historique des Actions. Le calcul effectué tient compte de la volatilité annuelle sur les 250 derniers jours (32%). Nonobstant que les Warrants ne sont pas cotés en bourse et qu ils ne sont peut-être pas (encore) exerçables, aucune décote liée à l illiquidité n a été appliquée. Le résultat obtenu pour chaque type de Warrant à l aide du modèle Black & Scholes a été arrondi au centime d euro supérieur. L Offrant propose aux détenteurs de Warrants un prix en espèces qui traduit comme suit la valeur de marché estimée au 20 avril 2012 : Tableau 9 : Aperçu des warrants en circulation & prix d exercice Date d attribution Date d échéance Nombre de Prix d exercice warrants en par action circulation (1) (EUR par action) Black & Scholes (EUR par Warrant) 14 juillet mai ,35 Total Source : Société Visée Remarque : (1) Comme indiqué dans la section du Prospectus, il existe plusieurs dates d acquisition des Warrants Conditions liées à l Offre L Offre d Acquisition est soumise aux conditions suivantes : a) au terme de l Offre, l Offrant (ainsi que les personnes qui lui sont liées) détiendra au moins 75.1% du nombre total des Titres de la Société Visée ; et b) la non survenance, au cours de la période précédant la date à laquelle les résultats de la Période d Acceptation Initiale sont annoncés, d une chute du cours de clôture de l indice Bel-20 supérieur à 10% par rapport au cours de clôture de l indice Bel-20 au jour précédant celui où l Offrant a avisé à la FSMA son intention de lancer une Offre, conformément à l article 5 de l Arrêté royal relatif aux Offres Publiques d Acquisition, (c.-à-d ,40 points), étant entendu que l Offrant ne pourra retirer son Offre d Acquisition qu à la suite d un repli du cours de clôture de l indice Bel-20 sous la barre des 1, points, à la condition que le cours de clôture de l indice Bel-20 soit inférieur à 1, points et aussi 70

71 longtemps que cette situation perdure. Si l Offrant décide de ne pas retirer son Offre d Acquisition à un moment où le cours de clôture de l indice Bel-20 est inférieur à 1, points et que ce cours remonte ensuite au-dessus de ce niveau, l Offrant ne pourra plus invoquer par après cette diminution antérieure et temporaire de l indice. L éventuelle décision prise par l Offrant de maintenir son Offre d Acquisition pendant une période où le cours de clôture de l indice Bel-20 est temporairement passé sous la barre des 1, points ne porte pas préjudice à l Offrant de son droit d'invoquer ultérieurement la condition et de retirer son Offre d Acquisition dans le cas où, à la suite d un regain, le cours de clôture de l indice Bel-20 descendait de nouveau sous le seuil de 1, points. Ces conditions sont prévues exclusivement en faveur de l Offrant, qui se réserve le droit d y renoncer en tout ou en partie. Si l une des conditions susmentionnées n est pas remplie, l Offrant fera connaître sa décision de renoncer ou non à cette condition au plus tard au moment de la publication des résultats de la Période d Acceptation Initiale Échéancier provisionnel Événement Date (prévisionnelle) Date d introduction de l Offre d Acquisition auprès de la FSMA 24 avril 2012 Publication de l Offre d Acquisition par la FSMA 24 avril 2012 Approbation du Prospectus par la FSMA 28 août 2012 Approbation par la FSMA du Mémoire en réponse 28 août 2012 Publication du Prospectus 31 août 2012 Ouverture de la Période d Acceptation Initiale 3 septembre 2012 Clôture de la Période d Acceptation Initiale 21 septembre 2012 Publication des résultats de la Période d Acceptation Initiale (et confirmation par l'offrant du respect ou non des conditions de l Offre d Acquisition ou, dans la négative, si l Offrant renonce ou pas à ces conditions) Réouverture obligatoire de l Offre d Acquisition (si, au terme de l Offre, l Offrant (avec les personnes liées à celui-ci) détient 90 % des actions de la Société Visée) ; ladite réouverture aura l effet d une offre de reprise si au terme de l Offre, l Offrant (avec les personnes liées à celui-ci) détient au moins 95% des actions de la Société Visée 28 septembre octobre 2012 Clôture de la Période d Acceptation de la réouverture obligatoire 12 octobre 2012 Date de Paiement Initiale 12 octobre 2012 Publication des résultats de la réouverture obligatoire 19 octobre 2012 Offre de reprise (si la réouverture obligatoire n a pas déjà eu l effet d une offre de reprise ; soumise à la valeur plancher exposée cidessus) 22 octobre

72 Date de Paiement de la réouverture obligatoire 5 novembre 2012 Clôture de la Période d Acceptation de l offre de reprise 12 novembre 2012 Publication des résultats de l offre de reprise 19 novembre 2012 Date de Paiement de l offre de reprise 3 décembre 2012 Ces données sont fournies sous réserve de modifications, et les données précises seront communiquées dans la presse belge. 5.2 Objectifs et intentions de l Offrant Motivations de l Offrant L Offrant est confronté à la réalité macro-économique au sein de laquelle la Société Visée doit exercer ses activités. L Offrant estime que les circonstances changeantes du marché obligeront la Société Visée à se repositionner stratégiquement afin de conserver sa position concurrentielle. L Offrant s attend en effet à une continuation de la pression sur les prix des hardwares et une évolution vers des modèles de location (et les revenus récurrents y afférents). L Offrant prévoit aussi une croissance en stagnation sur les marchés principaux et voit une croissance éventuelle sur les marchés en développement. Afin de soutenir la croissance, il est crucial selon l Offrant de continuer à investir dans le marketing et le développement du produit, ce qui fait subir une pression négative sur les marges opérationnelles. De plus, l Offrant est convaincu que ce repositionnement stratégique visé peut être implémenté au mieux dans un contexte privé, lequel offrira plus de flexibilité à la Société Visée. La radiation de la cotation de la Société Visée, qui est le but direct de l Offre, est l un des moteurs importants de ce repositionnement. Les motivations de l Offrant pour un tel repositionnement stratégique peuvent être expliquées comme suit: La volatilité liée au marché complique selon l Offrant la gestion des attentes des investisseurs et la satisfaction des attentes des investisseurs sur le court terme entre de plus en plus souvent en conflit avec une stratégie qui doit être axée sur des objectifs à long terme. C est pourquoi la radiation de la cotation fait partie intégrante du repositionnement. La Société Visée (tout comme les autres acteurs du marché) est confrontée à une saturation du marché, puisque la plus grande partie du groupe de clients est déjà équipé d un système de gestion de flotte. Cette saturation provoque une stagnation de la croissance du marché. Selon l Offrant, il convient d initier une nouvelle croissance dans les marchés en développement, en dehors des principaux marchés existants de la Société Visée. Pour soutenir cette croissance, des investissements complémentaires et préalables doivent être consentis dans ces pays, dans le domaine des ventes et du marketing. Ces investissements 72

73 ne génèreront pas un rendement immédiat et il est impossible d apporter aucune certitude quant à un quelconque rendement futur de ces investissements. De plus, l Offrant s attend à ce que la saturation des marchés augmente sur les marchés traditionnels, ce qui pourrait accroître encore la pression sur les prix et / ou la nécessité d augmenter les investissements dans les ventes et le marketing. Comme annoncé dans les résultats annuels complets, la Société Visée subit une pression vers le bas sur les prix du matériel. Pour alléger cette pression, un programme d investissement a été lancé au sein de la Société Visée afin d investir dans une nouvelle plate-forme matérielle plus rentable. De plus, l Offrant estime que de nouveaux investissements doivent être consentis dans le logiciel, par exemple pour que la plate-forme de gestion de flotte soit compatible aux très nombreux appareils utilisateurs actuellement disponibles (smartphones, tablettes, etc.) et aux divers systèmes d'exploitation (Windows, Android, Apple, etc.). Dans ce contexte, la Société Visée a déjà annoncé le lancement d une nouvelle application sur la plate-forme mobile Android. Les investissements, présupposés par l Offrant, provoqueront une forte augmentation temporaire du budget R&D, sans générer de rendement immédiat ou de certitude quant au résultat souhaité. La Société Visée a déjà constaté que l utilisation des modèles de location de matériel gagnent du terrain sur le marché. Actuellement, la Société Visée propose exclusivement la vente à ses clients moyennant un paiement unique (avec facilités de paiement ou non de manière limitée). Cette offre compétitive résulte de la volatilité actuelle du marché, sur lequel les clients éprouvent des difficultés à financer les gros investissements. Selon l Offrant, si la Société Visée souhaite rivaliser avec cette forme d offre de produit, devra préfinancer le matériel pour ses clients, ce qui aura un impact de taille sur la position financière de la Société Visée. De plus, ce modèle pourrait influencer le profil de revenus de la Société Visée. Actuellement, la vente moyennant un paiement unique représente environ 51% des ventes totales. En conclusion, l Offrant estime qu un delisting sur Eurolist de NYSE/Euronext Brussels est nécessaire, étant donné que ce repositionnement stratégique sera plus facile à opérer dans un environnement privé avec l aide d actionnaires solides qui investissent sur le long terme. Selon l Offrant, il est nécessaire que la Société Visée réalise d importants investissements, par exemple dans la vente et le marketing dans des marchés qui ne sont pas principaux, des investissements dans une nouvelle plateforme hardware efficace en termes de coûts, des investissements dans des logiciels pour différentes plateformes IT mobiles, un élargissement de l offre logicielle et des investissements dans des facilités de paiement. A ce jour, l Offrant estime que les investissements nécessaires peuvent être réalisés à partir du cash flow opérationnel de la Société Visée. Toutefois, le rendement de tels investissements est aussi incertain que lointain, le profil de risque des Actions augmentera par conséquent ce qui ne correspond pas obligatoirement à la volonté de l actionnariat actuel de la Société Visée. Dans la mesure où l Offrant comprend que cette nouvelle stratégie 73

74 diverge des attentes actuelles, il souhaite donner la possibilité aux Actionnaires de la Société Visée une issue à un prix correct, avant la réalisation de son repositionnement stratégique prévu Objectifs de l Offrant L objectif direct de l Offre est de radier Transics International de la cote sur le marché réglementé de NYSE/Euronext Brussels moyennant un Prix de l Offre raisonnable, qui offre une possibilité unique d obtenir des liquidités. L Offrant se réserve le droit, même si les conditions d une offre de rachat ne sont pas respectées, de demander la radiation des Actions de la cote, auquel cas cette demande devra être approuvée par NYSE/Euronext Brussels et elle ne pourra avoir lieu que si la FSMA ne s y oppose pas. Le cas échéant, l Offrant peut également envisager, dans l intérêt de Transics International, de déposer une demande d admission sur un marché non-réglementé (système multilatéral de négociation) (pour de plus amples détails à ce sujet, voir la section 5.6 du Prospectus) Intentions de l Offrant De plus, l'offrant communique les considérations suivantes : La Société Visée n'a jamais attribué ou payé de dividendes sur ses Actions. La future politique de dividendes de la Société Visée sera régulièrement révisée, compte tenu des exigences et des opportunités d'investissement, correspondant à la stratégie suivie, ainsi qu'aux besoins financiers de la Société Visée. Au terme de l'offre, il se peut que Transics International applique une politique de dividendes différente de la précédente politique ou de la politique actuelle. L'Offrant ne s'attend pas à un changement important des conditions de travail ou de la politique de l'emploi de Transics International (ou de ses filiales) et l'offrant n'envisage pas de grandes restructurations à ce niveau. Par conséquent, l'impact de l'offre (le cas échéant) sur les intérêts des travailleurs devrait être assez réduit. L'Offrant a l'intention de radier la cotation des Actions de Transics International sur Eurolist de NYSE/Euronext Brussels. Cela aboutira à une adaptation des statuts de la Société Visée, ainsi que de son modèle de gestion et sa politique pour les rendre conformes aux pratiques des sociétés privées. Si l'offre est clôturée avec succès, l'offrant vise à demander à Transics International de mettre à disposition ses liquidités disponibles, afin que l'offrant puisse rembourser une partie de la dette souscrite dans le cadre de l'offre (voir section 5.13 du Prospectus pour plus de détails). Au préalable, cette affectation serait structurée comme un versement de l'actif net et/ou un prêt intragroupe (à attribuer, le cas échéant, conformément à l'article 629 du Code des sociétés ou, le cas échéant, conformément à l'article 524 du Code des sociétés). Pour ces objectifs, l'offrant pourrait demander à Transics International d utiliser 74

75 sa capacité d'endettement au maximum, ce qui signifie que, après l'offre, l'endettement de Transics International augmentera sensiblement et que son profil de risque changera dans la même mesure. Au terme de l'offre, l'offrant pourrait procéder à une rationalisation de la structure de groupe de Transics International (par ex. par des fusions, des liquidations ou d'une autre manière) et/ou à une réorganisation pour rationaliser les besoins et les efforts opérationnels et politiques Avantages pour Transics International et ses Porteurs de Titres L'Offrant est d avis que les objectifs, expliqués ci-dessus, sont dans l'intérêt de Transics International. Le principal avantage de l'offre pour les Porteurs de Titres est le Prix de l'offre et la possibilité de mettre fin à leur investissement avant que les objectifs soient mis en œuvre, ce qui modifiera le profil de risque de leur investissement. 5.3 Conformité et validité de l'offre Décision du Conseil d'administration d'émettre l'offre d Acquisition Le 18 avril 2012, le Conseil d'administration de l'offrant a donné son approbation pour émettre une Offre d Acquisition (éventuellement suivie par une offre de reprise) de la Société Visée Exigences de l'article 3 de l'arrêté royal relatif aux Offres Publiques d Acquisition L'Offre d Acquisition est émise conformément aux exigences de l'article 3 de l'arrêté Royal relatif aux Offres Publiques d Acquisition : l'offre d Acquisition porte sur la totalité des Titres, à savoir tous les titres avec droit de vote ou donnant accès au droit de vote émis par Transics International et non encore détenus par l'offrant ou les sociétés qui lui sont liées (en ce compris Creafund Transics Shares Stille Maatschap, M. Walter Mastelinck, Cassel BVBA, M. Ludwig Lemenu et Uniholding SA). Les Warrants détenus par Cassel BVBA ainsi que toutes les Actions qui seraient attribuées à Cassel BVBA suite à l'exercice de n'importe quel Warrants seront, à tout moment pendant la période d'offre, compris dans l'offre ; la disponibilité inconditionnelle et irrévocable des fonds nécessaires pour le paiement du Prix de l'offre pour tous les Titres a été confirmée ING Belgique SA ; 75

76 les conditions de l'offre d Acquisition sont conformes à la législation applicable, en particulier la Loi relative aux Offres Publiques d Acquisition et l'arrêté Royal relatif aux Offres Publiques d Acquisition. L'Offrant considère que ces conditions, en particulier le Prix de l'offre, sont telles qu elles devraient normalement lui permettre d'atteindre le résultat recherché ; le prix demandé pour les Actions et les Warrants ne comprend pas d'autres différences que celles résultant des caractéristiques respectives de chaque catégorie de ces Titres et le prix qui est proposé pour les Warrants correspond au prix proposé pour les Actions ; l'offrant s'engage, pour ce qui le concerne, à tout mettre en œuvre pour mener l'offre d Acquisition à son terme, sans préjudice des conditions prévues à la section 5.15 du Prospectus ; et la Banque-Guichet coordonnera la réception des Bulletin d'acceptation, soit directement, soit indirectement, et le paiement correspondant du Prix de l'offre Approbation réglementaire L'Offre d Acquisition n'est soumise à aucune approbation réglementaire, sous réserve de l'approbation du présent Prospectus par la FSMA, qui a été accordée le 28 août Acceptation de l'offre Période d'acceptation Initiale La Période d'acceptation Initiale débute le 3 septembre Prolongation de la Période d'acceptation Initiale Conformément à l'article 31 de l'arrêté royal relatif aux Offres Publiques d Acquisition, la Période d'acceptation Initiale peut être prolongée de cinq (5) Jours ouvrables. Tel serait le cas si, à tout moment pendant la période d'offre, l'offrant (ou une personne agissant de concert avec l'offrant) acquiert ou s engage à acquérir des Actions et/ou Warrants en dehors du cadre de l'offre d Acquisitionà un prix supérieur au Prix de l'offre. Le Prix de l Offre est dans ce cas aligné sur ce prix supérieur et la Période d'acceptation Initiale est prolongée de cinq (5) Jours ouvrables, après la publication de la majoration des prix, afin de permettre aux Porteurs de Titres d'accepter l'offre d Acquisition à ce prix supérieur. 5.5 Réouverture de l'offre L'Offre d Acquisition sera ou devra être rouverte dans les circonstances suivantes : 76

77 5.5.1 L'Offrant acquiert moins de 75.1% des Titres Si l'offrant (ainsi que les personnes qui lui sont liées) détient moins de 75.1% des Titres de la Société Visée à l issue de la Période d'acceptation Initiale, une des conditions de l'offre (à savoir celle mentionné dans la section (a) du Prospectus) ne sera pas satisfaite et l'offrant aura le droit de se retirer de l'offre. Le cas échéant, l'offrant devra, dans les cinq (5) Jours ouvrables après la fin de la Période d'acceptation Initiale, annoncer son intention d invoquer son droit de retrait. Dans cette hypothèse, l'offrant se réserve le droit, à son entière discrétion, de rouvrir l'offre. Cette réouverture volontaire débutera dans les dix (10) Jours ouvrables suivant la publication des résultats de la Période d'acceptation Initiale, pour une Période d'acceptation d'au moins cinq (5) jours ouvrables et de quinze (15) Jours ouvrables au maximum. La durée totale de la Période d'acceptation Initiale et l éventuelle réouverture de l Offre ne pourra en aucun cas, être supérieure à dix (10) semaines L Offrant acquiert plus de 75.1% des Titres, mais moins de 90% des actions Si l Offrant (avec les personnes qui lui sont liées) détient plus de 75.1% des Titres, mais moins de 90% des actions dans la Société Visée après la Période d Acceptation initiale, la condition de l Offre, telle que mentionnée dans la section (a) du Prospectus est remplie. Dans cette hypothèse, l'offrant se réserve le droit, à son entière discrétion, de rouvrir l'offre. Cette réouverture volontaire débutera dans les dix (10) Jours ouvrables suivant la publication des résultats de la Période d'acceptation Initiale, pour une Période d'acceptation d'au moins cinq (5) jours ouvrables et de quinze (15) Jours ouvrables au plus. La durée totale de la Période d'acceptation Initiale et de l éventuelle réouverture de l Offre ne pourra, en aucun cas, être supérieure à dix(10) semaines L'Offrant acquiert au moins 90% des Actions Si l'offrant détient (conjointement avec les personnes qui lui sont liées) au moins 90% des Actions de la Société Visée au terme de la Période d'acceptation Initiale, l'offre d Acquisition sera obligatoirement rouverte en vertu de l'article 35, 1 de l'arrêté Royal relatif aux Offres Publiques d Acquisition. La réouverture obligatoire en vertu de l'article 35, 1 de l'arrêté Royal relatif aux Offres Publiques d Acquisition s'appliquera également si le seuil susmentionné de 90% n'est pas immédiatement atteint au terme de la Période d'acceptation Initiale, mais seulement après une réouverture volontaire de l'offre (tel que décrit respectivement dans la section et la section du Prospectus). 77

78 En cas de réouverture obligatoire en vertu de l'article 35, 1 de l'arrêté Royal relatif aux Offres Publiques d Acquisition, l'offre d Acquisition sera rouverte, dans les dix (10) Jours ouvrables qui suivent la publication des résultats de la dernière Période d'acceptation, pour une Période d'acceptation subséquente d'au moins cinq (5) jours ouvrables et de quinze (15) Jours ouvrables au plus L'Offrant acquiert au moins 95% des Actions Si l'offrant détient (conjointement avec les personnes qui lui sont liées), à la suite de la Période d'acceptation Initiale ou de n'importe quelle Période d'acceptation subséquente, au moins 95% des Actions de Transics International, l'offrant a le droit (qu'il a l'intention d'exercer) de procéder à une offre de reprise simplifiée conformément à l'article 513 du Code des sociétés et aux articles 42 et 43 de l'arrêté Royal relatif aux Offres Publiques d Acquisition, d'acquérir les Actions et les Warrants (étant donné que les dispositions concernant l'incessibilité applicables aux Warrants ne seront de plein droit pas applicables) qui ne serait pas encore en possession de l'offrant, selon les mêmes modalités et conditions que l'offre d Acquisition. La procédure relative à l'offre de reprise sera prévue dans les trois (3) mois après la clôture de la Période d'acceptation Initiale, pour une Période d'acceptation supplémentaire d'au moins quinze (15) Jours ouvrables. Une offre de reprise sera également émise si le seuil susmentionné de 95% n'a pas été immédiatement atteint au terme de la Période d'acceptation Initiale, mais seulement après une réouverture volontaire ou obligatoire de l'offre, tel que décrit dans la section 5.5.1, la section et la section du Prospectus. Si une offre de reprise est réalisée avec succès, l'ensemble des Actions et Warrants qui n'ont pas été proposés dans le cadre de l'offre de reprise seront réputées transférées de plein droit. Les fonds nécessaires au paiement de leur prix seront consignés auprès de la Caisse des Dépôts et Consignations. Si une offre de reprise est émise, la cotation des Actions sur Eurolist by NYSE/Euronext Brussels sera automatiquement radiée à la clôture de l'offre de reprise (pour plus de détails, consultez la section 5.6 du Prospectus). 5.6 Sortie de bourse et réouverture obligatoire potentielle de l'offre d Acquisition Si l'offre d Acquisition est clôturée avec succès, l'offrant peut demander une radiation de la cotation des Actions sur le marché réglementé de NYSE/ Euronext Brussels. Le cas échéant, L Offrant peut également envisager, dans l intérêt de la Société Visée, de déposer une demande de cotation sur un marché non-réglementé (système multilatéral de négociation) 78

79 Conformément à l'article 7, 4 de la Loi du 2 août 2002, NYSE/Euronext Brussels peut radier la cotation d'instruments financiers (i) lorsqu il conclut qu en raison de circonstances particulières, un marché normal et régulier pour ces instruments ne peut plus être maintenu, ou (ii) lorsque ces instruments n obéissent plus aux règles du marché réglementé, sauf si une telle mesure est susceptible de léser d une manière significative les intérêts des investisseurs ou de compromettre le fonctionnement ordonné du marché. NYSE/Euronext Brussels doit informer la FSMA de toute proposition de radiation. La FSMA peut, en concertation avec NYSE/Euronext Brussels, s'opposer à une proposition de radiation en vue de protéger les investisseurs. Les formalités de radiation de la cotation des Actions sont notamment les suivantes : (i) l'introduction par l'émetteur d'une demande de radiation auprès de NYSE/Euronext Brussels en indiquant les raisons de cette radiation (généralement en raison d'un faible volume de transaction et du coût relativement élevé lié à la cotation), (ii) l'absence de toute opposition à cette demande par NYSE/Euronext Brussels et la FSMA, (iii) la détermination de la date effective de la radiation par NYSE/Euronext Brussels et (iv) la publication par NYSE/Euronext Brussels de la date à laquelle la radiation est réalisée ainsi que les conditions de cette dernière et toute autre information pouvant être pertinente à cet égard. Si Transics International introduit une demande de radiation (sur indication de l'offrant) dans les trois (3) mois suivant la fin de la dernière Période d'acceptation et pour autant qu à ce moment-là, l'offre de reprise, tel qu exposé à la section du Prospectus, n'est pas encore émise, l'offrant est tenu de rouvrir l'offre d Acquisition dans les dix (10) Jours ouvrables suivant cette introduction, pour une Période d'acceptation ultérieure qui ne peut être ni inférieure à cinq (5) Jours ouvrables ni supérieure à quinze (15) Jours ouvrables et ce, conformément à l'article 35, 2 de l'arrêté royal relatif aux Offres Publiques d Acquisition. Si une offre de reprise, tel qu exposé à la section du Prospectus, est émise, la radiation suivra automatiquement la clôture de l'offre de reprise. 5.7 Droit de vente Si (i) l'offrant (conjointement avec les personnes qui lui sont liées) détient au moins 95% des Actions à la suite de l'offre d Acquisition, (ii) l'offrant a acquis au moins 90% des Actions concernées par l'offre d Acquisition et (iii) l'offrant n'émet pas d'offre de reprise, tel qu exposé à la section du Prospectus, tout Porteur de Titres peut demander à l'offrant, conformément à l'article 44 de l'arrêté royal relatif aux Offres Publiques d Acquisition, d'acheter ses Actions et/ou Warrants selon les modalités et les conditions de l'offre d Acquisition. Les Porteurs de Titres qui souhaitent exercer leur droit de vente sont tenus d introduire leur demande auprès de l'offrant, par courrier recommandé avec accusé de réception, dans les trois (3) mois suivant la fin de la Période d'acceptation Initiale. 79

80 5.8 Retrait de l'acceptation ; hausse ultérieure du Prix de l'offre Conformément à l'article 25 de l'arrêté Royal relatif aux Offres Publiques d Acquisition, toute hausse du Prix de l'offre pendant la période d'offre s'appliquera également aux Porteurs de Titres ayant déjà proposé leurs Titres à l'offrant préalablement à la hausse du Prix de l'offre. Pour que le retrait d'une acceptation soit valable, il doit être directement signalé par écrit à l'intermédiaire financier auprès duquel le Porteur de Titres a introduit son Bulletin d'acceptation tout en précisant le nombre de Titres pour lesquels l'acceptation est retirée. Les Actionnaires détenant des Actions nominatives et les Détenteurs de Warrants seront informés par Transics International de la procédure à suivre pour procéder au retrait de leur acceptation. Dans le cas où le Porteur de Titres communique son retrait à un intermédiaire financier qui n'est pas un Banque- Guichet, cet intermédiaire financier est responsable et a l obligation d'informer à temps l'établissement-guichet du retrait. Cette notification à la Banque-Guichet doit être faite au plus tard le 21 septembre 2012, (concernant la Période d'acceptation Initiale) ou, le cas échéant, à la date qui sera déterminée dans la notification pertinente et/ou le communiqué de presse. 5.9 Bulletin d'acceptation Généralités Les Porteurs de Titres peuvent accepter l'offre d Acquisition et vendre leurs Titres en complétant, signant et introduisant dûment le Bulletin d'acceptation joint en Annexe I, et ce au plus tard le dernier jour de la Période d'acceptation Initiale, ou, le cas échéant, de la Période d'acceptation suivante de n'importe quelle réouverture de l'offre, chaque fois avant CET. Le Bulletin d'acceptation dûment complété et signé peut être introduit gratuitement et directement aux guichets de la Banque-Guichet. Les Porteurs de Titres peuvent également choisir de faire enregistrer leur acceptation directement ou indirectement auprès d'autres intermédiaires financiers. Dans cette hypothèse, ils sont invités à se renseigner sur les coûts et les tarifs que ces organisations perçoivent et qu ils auront à supporter. Ces intermédiaires financiers devront se conformer, le cas échéant, au processus décrit dans le Prospectus Instructions pratiques Les Actionnaires détenant des Actions sous forme dématérialisée (inscription sur un compte-titres) sont tenus de demander à leur intermédiaire financier de transférer immédiatement les Actions qu'ils détiennent sur leur compte-titres auprès de cet intermédiaire financier à la Banque-Guichet. Pour ce faire, ils sont tenus dedéposer le Bulletin d'acceptation completé et dûment signé ou de faire enregistrer leur acceptation d'une autre manière auprès de la Banque-Guichet, de manière 80

81 directe ou indirecte, par le biais d'autres intermédiaires financiers. Les autres intermédiaires financiers sont tenus de transférer immédiatement les Actions proposées sur le compte de la Banque-Guichet. Les Actionnaires détenant des Actions nominatives recevront une lettre de Transics International attestant de la propriété du nombre d'actions (en ce compris une copie de la page pertinente du registre des actions) et décrivant la procédure à suivre afin de déposer leur Bulletin d'acceptation dûment complété et signé. Les Détenteurs de Warrants recevront une lettre de Transics International attestant de la propriété du nombre de Warrants (mentionnant les nouvelles actions potentielles correspondantes ainsi qu une copie de la page pertinente du registre de warrants) et décrivant la procédure à suivre pour déposer leur Bulletin d'acceptation dûment complété et signé Propriété des Titres Les Porteurs de Titres proposant leurs Titres déclarent et garantissent (i) qu'ils sont le propriétaire légal des Titres proposés, (ii) qu'ils ont la compétence et la capacité requises pour accepter l'offre d Acquisition et (iii) que les Titres proposés sont dès lors quittes et libres de toute caution, tout gage ou autre charge. Si les Titres sont la propriété de deux ou plusieurs personnes, le Bulletin d'acceptation doit être signé conjointement par toutes ces personnes. Si les Titres sont sujets à un usufruit, le Bulletin d'acceptation doit être signé conjointement par l'usufruitier et le nu-propriétaire. Si les Titres sont gagés, le Bulletin d'acceptation doit être signé conjointement par le constituant du gage et le créancier gagiste et qui confirme expréssement la libération irrévocable et inconditionnelle des Titres pertinents du droit de gage. Si les Titres sont grevés d'une tout autre manière, font l'objet de toute autre créance ou de toute participation, tous les bénéficiaires d'une telle charge, créance ou participation sont tenus de compléter et signer conjointement le Bulletin d'acceptation et tous ces bénéficiaires sont tenus de céder de manière irrévocable et inconditionnelle toute charge, créance ou participation concernant ces Titres Publication des résultats de l'offre Conformément aux articles 32 et 33 de l'arrêté royal relatif aux Offres Publiques d Acquisition, l'offrant, dans les cinq (5) Jours ouvrables au terme de la Période d'acceptation Initiale, (i) publiera les résultats de la Période d'acceptation Initiale, ainsi que le nombre de Titres que 81

82 l'offrant possède des suites de l'offre d Acquisition et (ii) fera savoir si les conditions de l'offre d Acquisition sont respectées et, dans le cas contraire, s'il renonce à ces conditions. Si l'offre d Acquisition est rouverte tel que décrit dans la section 5.5 du Prospectus, l'offrant publiera, dans les cinq (5) Jours ouvrables qui suivent l expiration de la Période d'acceptation suivante en question, les résultats de la réouverture pertinente, ainsi que le nombre de Titres que possède l'offrant en conséquence de cette réouverture Date et moyen de paiement Si l'offre d Acquisition est clôturée avec succès, l'offrant paiera le Prix de l'offre aux Porteurs de Titres ayant proposé valablement leurs Titres pendant la Période d'acceptation Initiale, dans les dix (10) Jours ouvrables suivant la publication des résultats de la Période d'acceptation Initiale. Si des Périodes d'acceptation suivantes résultent d'une (ou plusieurs) réouverture(s) de l'offre, tel que décrit dans la section 5.5 du Prospectus, l'offrant paiera le Prix de l'offre dans les dix (10) Jours ouvrables suivant la publication des résultats relatifs aux Périodes d'acceptation ultérieures. Le paiement du Prix de l'offre aux Porteurs de Titres ayant valablement accepté l'offre d Acquisition sera effectué sans condition ou limitation par virement sur le compte bancaire mentionné par ce Porteur de Titres dans son Bulletin d'acceptation. L'Offrant assumera la taxe sur les transactions boursières. La Banque-guichet n imputera aux Porteurs de Titres aucune commission, indemnité ou autre frais dans le cadre de l'offre. Les Porteurs de Titres enregistrant leur acceptation auprès d'un établissement financier autre que la Banque-Guichet sont invités à se renseigner sur les frais supplémentaires que ces établissements pourraient imputer et seront tenus de supporter tous frais supplémentaires pouvant être imputés par de tels établissements. Le risque lié aux Titres ainsi que la propriété des Titres valablement proposés pendant la Période d'acceptation Initiale ou toute Période d'acceptation ultérieure seront transférés à l'offrant à la Date de Paiement Initial ou à la Date de Paiement suivante pertinente au moment du paiement du Prix de l'offre par les Banque-Guichets au nom et pour le compte de l'offrant (c.-à-d. le moment où le compte de l'offrant est débité à ces fins) Contre-offre et surenchère En cas de contre-offre et/ou de surenchère (dont le prix doit dépasser d'au moins 5% le Prix de l'offre) conformément aux articles 37 à 41 de l'arrêté royal relatif aux Offres Publiques d Acquisition, la Période d'acceptation Initiale sera prolongée jusqu'à la fin de la Période d'acceptation de cette contre-offre (sauf si l'offrant préfère retirer l'offre d Acquisition). En cas de contre-offre et/ou de surenchère valable et plus favorable, tous les Porteurs de Titres ayant proposé 82

83 leurs Titres dans l'offre d Acquisition peuvent exercer leur droit de retrait conformément à l'article 25 de l'arrêté royal relatif aux Offres Publiques d Acquisition et à la procédure décrite dans la section 5.8 du Prospectus. Si l'offrant effectue une surenchère en réaction à une contre-offre, cette hausse de prix bénéficiera à tous les Porteurs de Titres ayant accepté l'offre d Acquisition Financement de l'offre d Acquisition Disponibilité des fonds nécessaires Conformément à l'article 3 de l'arrêté royal relatif aux Offres Publiques d Acquisition, les fonds requis pour le paiement de tous les Titres dans le cadre de l'offre d Acquisition seront disponibles de manière irrévocable et inconditionnelle sous la forme de la lettre de garantie d'ing Belgique SA Détails du financement (A) Engagements de financement L'offre sera financée par l'offrant par la combinaison d'un emprunt (59%) et de capitaux propres (41%, y compris les actions détenues par les personnes liées à l Offrant). Le prêt bancaire (35,000,000 EUR) sera octroyé par ING Belgique SA. Le restant du financement par endettement sera fourni par Creafund Transics Shares Stille Maatschap, M. Walter Mastelinck, Cassel BVBA, M. Ludwig Lemenu et Uniholding par un prêt subordonné à concurrence de 2,452, EUR. Le financement avec capitaux propres sera octroyé par Creafund Transics Shares Stille Maatschap, M. Walter Mastelinck, Cassel BVBA, M. Ludwig Lemenu et Uniholding SA. (B) Mécanisme de prélèvement du financement bancaire L'Offrant effectuera pour la première fois un prélèvement dans le cadre du crédit octroyé par ING Belgique SA durant les jours précédant la Date de Paiement Initiale (et au plus tard le Jour ouvrable précédant la Date de Paiement Initiale), à condition que l'offrant, au moment de l'annonce des résultats de la Période d'acceptation Initiale, ait confirmé que toutes les conditions liées à l'offre ont été satisfaites ou ont fait l objet d une renonciation et que l'offre sera donc clôturée. Le montant total qui sera prélevé à ce moment correspondra au montant dû aux Porteurs de Titres ayant proposé leurs Titres pendant la Période d'acceptation Initiale, majoré des frais de transaction à ce moment-là. (Ce processus sera répété chaque fois qu'une offre est rouverte, durant les jours précédant directement la Date de Paiement suivant la réouverture en question). 83

84 (C) Convention de prêt subordonné Le 20 juin 2012, Creafund Transics Shares Stille Maatschap, M. Walter Mastelinck, Cassel BVBA, M. Ludwig Lemenu et Uniholding ont octroyé un prêt subordonné à concurrence d un montant total de 2,452, EUR. Le montant prêté est mis à la disposition de l Offrant comme suit Prêteur Montant prêté Creafund Transics Shares Stille Maatschap 807, M. Ludwig Lemenu 674, M. Walter Mastelinck 567, Cassel BVBA 1, Uniholding SA 401, Total 2,452, (D) La mise à disposition de fonds propres : émission d'actions ordinaires La mise à disposition de fonds propres prendra la forme d'une souscription d'actions ordinaires (tant par apport en cash, qu en nature comme décrit ci-dessous). Creafund Transics Shares Stille Maatschap, M. Walter Mastelinck et M. Ludwig Lemenu se sont engagés, pour autant que toutes les conditions de l'offre soient remplies ou qu elles aient fait l objet d une renonciation, d apporter leurs Actions détenues au sein de Transics International en échange de l'émission d'actions ordinaires par l'offrant. Dans les mêmes conditions, Creafund Transics Shares Stille Maatschap, M. Ludwig Lemenu et Uniholding SA se sont engagés à un apport en numéraire en échange de l'émission d'actions ordinaires par l'offrant. 84

85 La souscription d'actions ordinaires (augmentation de capital) de l'offrant aura lieu comme suit : Actionnaire Apport en nature (Actions évaluées au Prix de l Offre ) Apport en cash Nouvelles Actions à émettre Creafund Transics Shares Stille Maatschap 6,589,718 1,882,979 8,472,697 M. Ludwig Lemenu 5,844,945 1,250,000 7,094,945 M. Walter Mastelinck 6,064,358-6,064,358 Uniholding SA - 4,000,000 4,000,000 Total 18,499,021 7,132,979 25,632,000 (E) Optimisation de l'endettement En cas de réussite de l offre, l'offrant demandera à Transics International de mettre les fonds excédentaires dont il disposera éventuellement à disposition de l'offrant afin de rembourser une partie de la dette souscrite par l'offrant dans le cadre de l'offre. Cela peut prendre la forme de tout type de partage d'actif net et/ou d'un prêt intragroupe (conformément, le cas échéant, à l'article 629 du Code des sociétés et à l'article 524 du Code des sociétés). À cette fin, l'offrant peut demander à Transics International de faire usage au maximum (d une partie) de sa capacité d'endettement. 85

86 6. TRAITEMENT FISCAL DE L'OFFRE Le présent Chapitre contient un résumé de certaines considérations fiscales qui, à la date du Prospectus, sont applicables en vertu du droit belge au transfert des Titres et qui n a pas pour objectif de constituer une description exhaustive de toutes les considérations fiscales qui pourraient s avérer importantes dans le cadre d'une décision de proposer des Titres dans le cadre de l'offre. Ce Chapitre ne traite pas des règles particulières, telles que les considérations relatives aux droits patrimoniaux et aux droits de successions au niveau fédéral ou régional belge ou des règles fiscales pouvant être applicables à des catégories particulières de détenteurs d'instruments financiers. Ce Chapitre ne peut dès lors s'appliquer à des questions qui ne sont pas traités ici. Pour les conséquences personnelles, y compris des conséquences transfrontalières, chaque Porteur de Titres doit consulter son propre conseiller fiscal. Ce résumé se fonde sur les lois, la réglementation et les conventions fiscales en vigueur en Belgique à la date du Prospectus et qui peuvent toutes être modifiées, avec ou sans effet rétroactif. Les lois fiscales issues d'autres juridictions que celle de la Belgique ne sont pas traitées ni prises en compte dans le présent résumé, en ce compris les circonstances individuelles d'un Porteur de Titres. Les détenteurs de Warrants devraient consulter leur propre conseiller fiscal concernant les implications potentielles de nature fiscale et sociale de l exercice de leurs Warrants (et qui, dans certaines circonstances, peut entraîner des conséquences défavorables en matière de droit fiscal et de sécurité sociale). Le résumé ci-dessous n est pas déstiné et ne peut être interprétée comme un avis fiscal. Aux fins de ce résumé, (i) «personne physique belge» signifie toute personne physique sujette à l'impôt belge des personnes physiques (à savoir une personne physique qui a établi son domicile ou le siège de sa fortune en Belgique ou les personnes physiques assimilées aux fins du droit fiscal belge) ; (ii) «société belge» signifie toute société sujette à l'impôt sur les sociétés belge (à savoir une société dont le siège social, le principal établissement ou le siège de direction effective se situe en Belgique) ; et (iii) «personne morale belge» signifie toute personne morale sujette à l'impôt belge des personnes morales (à savoir une personne morale autre qu'une société sujette à l'impôt des sociétés, dont le siège social, le principal établissement ou le siège de direction effectif se trouve en Belgique). Une «personne physique, société ou personne morale non résidente» signifie une personne physique, une société ou une personne morale qui n'appartient pas à l'une des catégories précédentes. Ce résumé ne traite pas du régime fiscal applicable aux Actions et Warrants détenus par des résidents fiscaux belges par le biais d'une base fixe ou d'un établissement fixe en dehors de la Belgique. 86

87 6.1 Impôt lors de la cession d'actions Personnes physiques belges Pour les personnes physiques belges qui possèdent des Actions à titre d investissement privé, la cession des Actions ne constitue généralement pas une transaction imposable. Les plus-values réalisées lors de la cession des Actions par une personne physique belge ne sont par conséquent pas assujetties à l'impôt belge sur les revenus. Les moins-values ne sont pas fiscalement déductibles. Cependant, il se peut que des personnes morales belges soient redevables de 33% d'impôt sur les revenus (majorés des taxes locales) et ce, dans l hypothèse où la plus-value réalisée sur les Actions est considérée comme spéculative ou ne relevant pas de la gestion normale de leur patrimoine privé. Les moins-values sur ces transactions ne sont en principe pas fiscalement déductibles. Les plus-values réalisées lors de la cession par des personnes physiques belges d'une (ou partie d'une) participation importante dans une société belge (à savoir une participation représentant plus de 25% du capital social à tout moment pendant les cinq dernières années) peuvent également être, dans certaines circonstances, assujetties en Belgique à l'impôt sur les revenus à un taux de 16.5% (majoré des taxes locales). Ces personnes physiques belges doivent consulter leurs conseillers fiscaux belges concernant les conséquences fiscales de l'offre. Les plus-values réalisées lors de la cession d'actions détenues à des fins professionnelles sont imposables aux taux progressifs ordinaires de l'impôt des personnes physiques, à l exception des Actions détenues depuis plus de cinq ans qui sont imposées à un taux distinct de 16.5% (majoré des taxes locales). Les moins-values sur les Actions subies par des personnes physiques belges possédant les Actions à des fins professionnelles sont, en principe, fiscalement déductibles. Ces personnes physiques belges doivent consulter leurs conseillers fiscaux belges concernant les conséquences de l'offre Sociétés belges Les plus-values réalisées lors de la cession d'actions par des sociétés belges sont exonérées d'impôt à condition cependant que les Actions, au moment de leur cession, aient été en pleine propriété pendant une période ininterrompue d'au moins un an à partir de la date de leur acquisition. Les plus-values réalisées avant cette période d'un (1) an seront en principe assujetties à l'impôt sur les revenus pour sociétés à un taux spécial de 25.75%. Les moins-values ne sont pas, en général, fiscalement déductibles. En ce qui concerne les sociétés soumises à l'arrêté royal du 23 septembre 1992 relatif aux comptes annuels des établissements de crédit, des entreprises d'investissement et des sociétés de gestion d'organismes de placement collectif, les plus-values réalisées lors de la cession des Actions seront assujetties au taux ordinaire de l'impôt sur les revenus pour les sociétés de 33.99%, à condition que 87

88 les Actions soient ajoutées à leur portefeuille commercial, tel qu indiqué à l'article 35ter, 1, point a) de l'arrêté royal susmentionné du 23 septembre Les moins-values réalisées lors de la cession des Actions sont, dans ce cas, fiscalement déductibles Personnes morales belges Les plus-values réalisées lors de la cession des Actions par des personnes morales belges sont généralement exonérées d'impôts et les moins-values ne sont pas fiscalement déductibles. Les plus-values réalisées lors de la cession d'une (partie d'une) participation importante détenue dans une société belge (à savoir une participation représentant plus de 25% du capital social à tout moment pendant les cinq dernières années) peuvent cependant, dans certaines circonstances, être assujetties à l'impôt sur les revenus en Belgique à un taux de 16.50% (à majorer de 3 centimes additionnels à titre d impôt de crise, soit %. Ces personnes morales belges doivent consulter leurs conseillers fiscaux belges concernant les conséquences de l'offre Personnes physiques ou sociétés non résidentes Les personnes physiques ou sociétés non résidentes ne sont, en principe, pas assujetties à l'impôt belge sur les revenus pour les plus-values réalisées lors de la cession des Actions, à moins que les Actions soient détenues dans le cadre d'une activité professionnelle réalisée en Belgique par le biais d'une base fixe ou d'un établissement belge. Dans ce cas, les mêmes principes que ceux décrits pour les personnes physiques belges (qui possède des Actions à des fins professionnelles) ou les sociétés belges s'appliquent. Les personnes physiques non résidentes qui détiennent des Actions à des fins autres que professionnelles et qui disposent de leur résidence fiscale dans un pays avec lequel la Belgique n'a pas conclu de convention de double imposition ou avec lequel la Belgique a conclu une convention de double imposition attribuant à la Belgique le droit d'imposer les plus-values sur les Actions, peuvent être assujetties à l'impôt en Belgique et ce, pour autant que les plus-values résultent de transactions considérées comme étant spéculatives ou ne relevant pas de la gestion normale de leur patrimoine privé, ou en cas de cession d'une participation importante dans une société belge comme mentionné dans la section du Prospectus concernant le traitement fiscal de la cession des Actions par des personnes physiques belges. Ces personnes physiques non résidentes pourraient par conséquent être obligées d'introduire une déclaration d'impôts et devraient donc consulter leurs conseillers fiscaux belges concernant les conséquences fiscales de l'offre. 6.2 Imposition en cas de cession de Warrants Cet article décrit les conséquences fiscales de base des plus-values ou des moins-values réalisées lors de la cession ou de l'exercice de Warrants dans le cadre de l'offre seulement pour les Détenteurs de Warrants qui sont des personnes physiques belges ou des sociétés belges. Les 88

89 Détenteurs de Warrants doivent cependant consulter leurs conseillers fiscaux belges concernant les conséquences fiscales de l'offre Personnes physiques belges (A) Cession de Warrants Les plus-values réalisées lors de la cession de Warrants sont soumises au régime fiscal des Actions décrit à la section du Prospectus, étant cependant entendu que la cession de Warrants attribués en vertu de la Loi du 26 mars 1999 relative au plan d'action belge pour l'emploi 1998 et portant des dispositions diverses pourrait, dans certaines circonstances, donner lieu à une imposition supplémentaire pour les Détenteurs de Warrants, qui devraient consulter leur conseiller fiscal à ce sujet. L'Offrant ne peut être tenu responsable pour toute imposition dans le chef des Détenteurs de Warrants, qui incombera exclusivement aux Détenteurs de Warrants. (B) Exercice de Warrants pendant l'offre Si les Warrants sont exercés avant la clôture de l'offre, les actions nouvellement émises résultant de cet exercice peuvent être présentées à l'offre. L'exercice de ces Warrants conformément à leurs conditions pendant l'offre n'entraîne pas, en principe, de conséquences fiscales spécifiques, si les Warrants ont été attribués en vertu de la Loi du 26 mars 1999 relative au plan d'action belge pour l'emploi 1998 et portant des dispositions diverses. Les plus-values réalisées par les détenteurs de Warrants exercés sur les Actions proposées dans l'offre sont soumises au régime fiscal des Actions décrites dans la section du Prospectus. (C) Cession de Warrants dans le cadre d'une offre de reprise Les plus-values réalisées lors de la cession de Warrants dans le cadre d'une offre de reprise sont soumises au régime fiscal des Actions décrites dans la section du Prospectus. En général, l'administration fiscale belge accepte qu'une cession automatique d'un warrant dans le cadre d'une offre de reprise soit considérée comme un cas de force majeure et ne pourrait donc pas donner lieu à la levée d'un impôt supplémentaire sur les revenus pour les détenteurs de ces warrants (même si les warrants ne sont pas cessibles) en vertu de la Loi du 26 mars 1999 relative au plan d'action belge pour l'emploi 1998 et portant dispositions diverses. Cependant, si l'administration fiscale belge changeait de point de vue, cela pourrait avoir, dans certaines circonstances, des conséquences fiscales néfastes. 89

90 6.2.2 Sociétés belges (A) Cession de Warrants Les plus-values réalisées lors de la cession de Warrants seront, en principe, assujetties à l'impôt des sociétés au taux normal de l'impôt des sociétés. L'Offrant ne peut être tenu responsable pour toute imposition dans le chef des Détenteurs de Warrants, qui incombera exclusivement aux Détenteurs de Warrants. (B) Exercice de Warrants pendant l'offre Le traitement fiscal dépend du traitement comptable au niveau de la société qui possède les Warrants. Le caractère imposable des bénéfices résultant de l'exercice des Warrants suivi par l'offre des Actions dans le cadre de l'offre ne peut pas être exclu. Il est conseillé aux Détenteurs de Warrants de consulter leur conseiller fiscal à ce sujet. (C) Cession de Warrants dans le cadre d'une Offre de reprise Les plus-values réalisées lors de la cession automatique de Warrants à l'offrant au moment de la clôture de l'offre de reprise seront, en principe, assujetties à l'impôt des sociétés au taux normal applicable de l'impôt des sociétés dans le chef des Détenteurs de Warrants, qui doivent consulter leurs conseillers fiscaux à ce sujet. 6.3 Taxe sur les opérations boursières Une taxe est prélevée sur les opérations boursières au taux (à partir du 1 er août 2012) de 0.25% du prix d'achat sur toute rémunération en numéraire payée pour les Titres proposés dans l'offre au moyen d'un intermédiaire professionnel. Cette taxe est cependant limitée (à partir du 1 er août 2012) à maximum 740 EUR par transaction imposable et par partie. La taxe est due séparément par chaque partie dans le cas d'une transaction de ce type, à savoir le vendeur (cédant) et l'acheteur (cessionnaire) et seront chacune perçue par l'intermédiaire professionnel. Cette taxe n'est pas due, notamment, par : les intermédiaires professionnels, visés dans les articles 2, 9 et 10 de la Loi du 2 août 2002, agissant pour leur propre compte ; les compagnies d'assurance, visées dans l'article 2, 1 de la Loi du 9 juillet 1975 relative au contrôle des entreprises d'assurance, agissant pour leur propre compte ; 90

91 les institutions de retraite professionnelle mentionnées dans l'article 2, 1 de la Loi du 27 octobre 2006 relative au contrôle des institutions de retraite professionnelle, agissant pour leur propre compte ; les organismes de placement collectif, agissant pour leur propre compte ; et les non-résidents, agissant pour leur propre compte. 91

92 ANNEXE I : BULLETIN D'ACCEPTATION (Le Bulletin d'acceptation pour les Titres, à compléter en deux exemplaires : une (1) copie est destinée au Porteur de Titres ; - une (1) copie est destinée à l'intermédiaire financier qui enregistre la proposition des Titres dans l'offre.) BULLETIN D'ACCEPTATION POUR L'OFFRE D ACQUISITION VOLONTAIRE ET CONDITIONNELLE EN NUMÉRAIRES PAR TAVARES NV SUR L'ENSEMBLE DES ACTIONS ET WARRANTS ÉMIS PAR TRANSICS INTERNATIONAL NV À INTRODUIRE AU PLUS TARD LE 21 SEPTEMBRE 2012 Je, soussigné(e) (nom, prénom ou nom de la société) : Domicilié(e) à / dont le siège social se trouve à (adresse complète) : déclare, après avoir eu la possibilité de lire le Prospectus, que : (i) j'accepte les conditions de l'offre d Acquisition décrites dans le Prospectus ; (ii) je marque mon accord pour céder les Titres identifiés dans ce Bulletin d'acceptation et que je possède entièrement à l'offrant, conformément aux conditions du Prospectus, au Prix de l'offre qui se compose d'un paiement en espèces, à savoir : 7.50 EUR pour chaque Action ; 3.35 EUR pour chaque Warrant ; (iii) (iv) je cède ces Titres conformément à la procédure d'acceptation décrite dans le Prospectus ; et je reconnais que toutes les garanties et tous les engagements que je suis supposé(e) avoir conclus, dans le cadre du Prospectus concernant la cession de mes Titres, sont inclus dans ce Bulletin d'acceptation. 92

93 Actions Numéro Forme Instructions Actions sous forme dématérialisée Ces Actions sont disponibles sur mon compte-titres et j'autorise à transférer ces Actions de mon compte-titres au compte de la Banque-Guichet. Actions nominatives Une lettre de Transics International confirmant la propriété du nombre d'actions est jointe (comprenant une copie de la page pertinente du registre d'actions). Par la présente, je demande que ces Actions soient transférées à Tavares NV et je donne par la présente procuration à tout administrateur de Transics International NV, en tant que mandataire, qui peut agir séparément et individuellement, avec droit de substitution, pour inscrire la cession dans le registre d'actions en question et pour effectuer les actes nécessaires à cette fin. WARRANTS Numéro Forme Instructions Warrants nominatifs Une lettre de Transics International confirmant la propriété du nombre de Warrants est jointe (comprenant une copie de la page pertinente du registre d'actions). Par la présente, je demande que ces Warrants soient transférés à Tavares NV et je donne par la présente procuration à tout administrateur de Transics International NV, en tant que mandataire, qui peut agir séparement et individuellement, avec le droit de substitution, pour inscrire la cession dans le registre d'actions en question et pour effectuer les actes nécessaires à cette fin. Je demande par la présente qu à la Date de Paiement, le Prix de l'offre des Titres proposés soit crédité sur mon compte IBAN ; code BIC/SWIFT ouvert auprès de la banque (indication). 93

94 Je suis conscient que : (i) pour être valable, ce Bulletin d'acceptation doit être transmis, conformément à la procédure d'acceptation applicable décrite dans le Prospectus, au plus tard le dernier jour de la Période d'acceptation Initiale (prolongée le cas échéant), à savoir le [date] à [heure], conformément à la section 5.9 du Prospectus ; (ii) (a) si les Titres sont la propriété de deux ou plusieurs personnes, le Bulletin d'acceptation doit être signé conjointement par l ensemble de ces personnes ; (b) si les Titres sont grevés d un usufruit, le Bulletin d'acceptation doit être signé conjointement par l'usufruitier et le nu-propriétaire ; (c) si les Titres sont gagés, le Bulletin d'acceptation doit être signé conjointement par le constituant du gage et le créancier gagiste qui confirme expressément la libération irrévocable et inconditionnelle des Titres pertinents du droit de gage ; (d) si les Titres sont grevés de toute autre manière ou font l'objet de toute autre créance ou participation, tous les bénéficiaires d'une telle charge, créance ou participation doivent compléter et signer conjointement le Bulletin d'acceptation et tous ces bénéficiaires doivent céder de manière irrévocable et inconditionnelle toute charge, créance ou participation concernant ces Titres ; (iii) l'acceptation de l'offre n'entraînera pas de frais à mon égard, à condition que (a) je propose mes Titres directement, conformément à ce qui est décrit au point (i) à la Banque- Guichet et que (b) je possède un compte auprès de la Banque-Guichet susmentionné auquel je remets ce Bulletin d'acceptation ; (iv) j'assumerai moi-même tous les frais qui pourraient être imputés par un autre intermédiaire financier (autre que la Banque-Guichet), conformément à ce qui est décrit au point (i). Je reconnais avoir reçu toutes les informations nécessaires pour prendre une décision en connaissance de cause concernant la proposition ou non de mes Titres à l'offre d Acquisition. Je suis tout à fait conscient(e) de la légalité de l'offre et des risques qui y sont liés et je me suis renseigné(e) sur les taxes dont je pourrais être redevable dans le cadre de la cession de mes Titres à l'offrant et que j'assumerais seul(e), le cas échéant, à l'exception de la taxe sur les opérations boursières qui sera prise en charge par l'offrant. Sauf mention contraire, les formulations dans ce Bulletin d'acceptation auront la même signification que dans le Prospectus. Établi en deux exemplaires à (lieu) Le (date) : 2012 Le Porteur de Titres Banque-Guichet / Autre établissement financier 94

95 Intermédiaire (signature) (nom, prénom, nom de société) (signature) (intermédiaire financier) 95

96 ANNEXE II : COMPTES ANNUELS CONSOLIDÉS DE TRANSICS INTERNATIONAL AU 31 DÉCEMBRE

97

98 2

99 00 Chapter Index Financial Highlights Foreword by the Chairman and CEO Milestones 2011 TX-MAGELLAN - Completing The Picture Human Resources Information for the Shareholders Shareholder Structure as at December 31 st 2011 Dividend Financial Calendar Report of the Board of Directors Consolidated Statement of Comprehensive Income Consolidated Statement of Financial Position Consolidated Cash Flow Statement Reconciliation of Continuing and Discontinued Operations Management Discussion and Analysis Statement of Comprehensive Income Statement of Financial Position Cash Flow Statement Events after the balance sheet date Situations that can markedly affect the development of the Company Information about the activities concerning Research and Development Financial Risk Management Justification of the independence and the know-how concerning the accountancy and audit skills of at least one of the members of the Audit Committee

100 Conflicts of interests (article 523 and 524 of the Company code) Corporate Governance Statement General Board of Directors Chairman Independent Directors Composition Audit Committee Nomination and Remuneration Committee Chief Executive Officer Executive Committee Senior Management Remuneration Report Internal controlling and risk management system Insider Dealing The Statutory Auditor Transaction with affiliated companies Consolidated Financial Statements Consolidated Statement of Comprehensive Income Consolidated Statement of Financial Position Consolidated Cash Flow Statement Consolidated Statement of Changes in Equity Summary of Significant Accounting Policies Notes to the Consolidated Financial Statement Changes to the consolidated perimeter Geographical Segment information Notes to the Consolidated Statement of Comprehensive Income Revenue Cost of Sales Operating expenses Other Income/(Expenses) Financial Income/(Expenses) Income Tax Income/(Expenses) Other Comprehensive Income Earnings per Share

101 EBITDA Notes to the Consolidated Statement of Financial Position Goodwill and Other intangible Assets Property, Plant and Equipment Deferred Taxes Long term receivables Inventories Tax Receivables Trade Receivables Other Receivables Prepayments Cash and Cash Equivalents Share Capital and Share Premium Warrants - Share based compensation plans Loans Finance Leases Deferred income Provisions Tax Payables Trade Payables Financial Instruments Other Payables Other Current Liabilities Net Debt Related Party Transactions Contingencies Commitments Business Combinations Discontinued Operations Events after the Balance Sheet Date Statements of the responsible persons Statutory Auditor Auditor s Report Annual Financial Information Transics International NV

102 6

103 Logo_Jacobs_Logistics.pdf :17:34 Customer: Jacobs Logistics NV Country: Belgium Number of trucks: 50 We are confident that Transics will help us to boost our efficiency, while at the same time encouraging more economical, fuel-efficient and safe driving. Real-time insight into driving and resting times and fuel consumption, as well as the automatic archiving of all of this data, is crucial if we are to achieve these objectives. By coupling our data with the TX-SOCIAL back office software, we obtain clear, legal reports covering, for example, driving and resting times, as well as an overview of any infringements. All of these insights help us to optimise the way that we work. Isice Jacobs Managing Director 7

104 8 1 Financial Highlights

105 01 Financial highlights Consolidated key figures Transics International NV /12/2011* Consolidated 12 months Audited 31/12/2010 Consolidated 12 months Audited Revenue 48,680 40,597 Gross profit 32,297 27,078 Gross margin 66.3% 66.7% EBITDA 9,994 8,131 EBITDA margin 20.5% 20.0% Operating result 5,977 4,179 Operating margin 12.3% 10.3% Net result 8,483 2,521 Net margin 17.4% 6.2% Net Debt 2,744 1,936 Basic earnings per share - Net result Diluted earnings per share - Net result *continuing operations (including 6.5 months CarrierWeb) Transics International NV Annual report

106 10

107 Customer: LTS Country: Germany Number of trucks: 50 Transics total solution, which comprises an on-board computer and software, perfectly connects the back office to our vehicles on the road. The real-time information regarding the driver, his or her driving style, the vehicles and costs, as well as access to details like the Estimated Time of Arrival (ETA), make our day-to-day tasks that much easier. The system also helps us to organise ongoing driver training and enhance our levels of customer service. Matthias Kohnen Managing Director 11

108 12 2 Foreword by the chairman and ceo

109 02 Foreword by the chairman and ceo Dear Shareholders and Readers, 2011 was a landmark year for Transics. Despite the depressed and uncertain European economic environment, which has also affected the transport industry, we returned to a solid growth trajectory. Some key figures for the 2011 financial year include; Total revenue exceeded million, up 19.9% over 2010 EBITDA exceeded 9.99 million, up 22.9% over 2010 Our recurring revenue portfolio reached 26.8 million at year-end, up 35.2% year-on-year Net debt of 2.7 million, up only 0.8 million over 2010 We believe this performance demonstrates that Transics has come out of level achieved in marked improvement from the ca. 28% the economic crisis stronger. In 2011, our revenues and EBITDA have surpassed Reconnection with growth their peaks of Our recurring revenue portfolio has practically doubled fuelled by several drivers including the The growth that we achieved in 2011 was since As we start 2012, over 50% acquisition of CarrierWeb s European of our revenues are recurring, which is a operations, the expansion of our product portfolio with the launch of the TX- MAGELLAN trailer management product and solid growth in our core fleet management solutions business both in our Core Countries (Benelux and France) and in the rest of Europe. Acquisition strategy In June 2011, Transics acquired the European activities of CarrierWeb, a provider of fleet management solutions mostly present in the Netherlands, Germany, Poland and the Czech Republic. The acquisition represented a significant contribution towards our installed base as approximately 10,000 trucks across Europe are equipped with CarrierWeb on-board computers. In addition to a talented R&D team and a strong market position in key countries, CarrierWeb brings to Transics. Transics International NV Annual report

110 substantial recurring revenues. In 2010, the acquired operations generated annual revenues of circa 6.4 million, of which 4.2 million were recurring and for FY 2011, the acquired operations contributed 3.8 million in revenues to Transics. All in all, we felt that CarrierWeb was a perfect fit for Transics and we are looking forward to exploiting the full potential of this acquisition. Strong strategic planning The 2011 financial year also saw the sale of Transics Transport Management System (TMS) solution, TAS, to Wolters Kluwer Transport Services. TAS is an historical Transics product developed in It was sold independently from our fleet management solutions to Belgian customers needing software for their administrative process for transport order management. We made the decision to sell TAS as it enabled us to focus on our core business, specifically fleet management software and hardware for the transport and logistics sector. Our latest product developments In Q4 2011, we launched TX-MAGELLAN, a trailer tracking solution that provides our customers with efficient asset management, more effective cargo monitoring and optimal maintenance. The product clearly fits into Transics philosophy of developing solutions that will not only increase efficiency, but also result in reduced costs for our customers. The TX- MAGELLAN has already been adopted by a number of key customers, including Transalliance (FR) and Group H. Essers (BE), both of whom decided to equip their entire trailer fleets of 6,000 trucks in total with our innovative solution. In November 2011, Transics introduced the smartphone version of our TX-CONNECT back office platform. This solution enables carriers to respond to issues outside of office hours. Mobile access to TX-CONNECT empowers freight planners with the possibility of checking the status of their vehicles, pinpointing precise locations and reading messages from their drivers. Outlook 2012 For 2012, given the difficult general economic outlook, Management expects a high single-digit growth in revenues. A special thanks Finally, as in previous years, we would like to take this opportunity to extend our considerable thanks to our employees, customers and shareholders. Without the support of all parties, we would not be in the strong position that we find ourselves in today. We look forward to working closely together with all of you in the coming year. 14

111 Transics International NV Annual report

112 16

113 Customer: Wetron Country: The Netherlands Number of trucks: 110 The demonstration was impressive and we were amazed by the countless possibilities offered by the Transics solution in terms of both functionality and integration. Moreover, Transics really is a reference beacon in the transport market, which certainly gives you confidence. Its on-board computers ensure a perfect integration between our back office - i.e. the planning, billing etc - and our field services. Thanks to Transics, both drivers and planners can collaborate more easily and efficiently and our levels of customer service have significantly improved. In truth, Transics is much more than just a supplier for Wetron. It is also an IT partner which, in close cooperation with our teams, helps to discover ways of further reinforcing our focus on quality, safety and the environment. Martin Frenken Financial Manager 17

114 18 3 Milestones 2011

115 03 milestones 2011 Our 2011 performance exceeded expectations and resulted in a turnover of million. This 19.9% increase in turnover was largely driven by the growth of our recurring revenues, which reached 28.9%. The product portfolio was further expanded with the release of a wide range of trailer and asset management solutions and smartphone-enabled fleet management. Such high profile customers as Transalliance and Group H. Essers were amongst the first to purchase our new solutions. Transics further strengthened its foothold in the European transport and logistics sector through the acquisition of CarrierWeb. The acquisition of Transics TMS division (TAS) by Wolters Kluwer Transport Services enabled Transics to continue to focus on fleet management, while also offering potentially interesting future growth opportunities for both companies. Transics International NV Annual report

116 20 1 Financial Highlights

117 Customer: Transalliance Country: France Number of trucks: 3,200 Number of trailers: 4,000 It is, of course, too early to talk about ROI and results, but we are confident the TX-MAGELLAN GEO solution will help us work more effectively and reduce costs. By pinpointing the exact location of our trailers, we can now optimize the usage of each truck and raise our flexibility. In this way, we will also enhance our services. Alexandre Michel Director Transics International NV Annual report

118 22 4 TX -magellan - completing the picture

119 04 TX-MAGELLAN - completing the picture TX-MAGELLAN - Optimal Trailer and asset management In 2011, Transics complemented its fleet management offering with a trailer management solution. This is a crucial link that was developed to bring together transport companies, shippers and their subcontractors. This extra building block puts Transics in a unique position in the market with an integrated offering that covers driver, vehicle, order, cargo and trailer management. It was made possible by our R&D team who designed a product that is not only resilient and functionality-rich, but also cost-competitive. Transics trailer offering, which is commercialised under the name TX- MAGELLAN, helps transport companies in three major ways: Better utilisation of trailers and assets: allowing customers to do more business with the same number of trailers or to even reduce their trailer fleet, thereby releasing scarce capital resources. Improved planning and loading ratios: thanks to real-time visibility of both their own and the subcontracted trucks and trailers. Service delivery and food chain compliance: detailed reporting of the cargo temperature, door openings and technical reefer information. The TX-MAGELLAN family includes four products: GEO, TRACE, ROUTE, COLD and CARE. Transics now has the most comprehensive set of trailer trackers in the European Market. TX-CONNECT MOBILE - always-on Always staying on top of their business, that is exactly what TX-CONNECT MOBILE offers to dispatchers and transport managers. During the last quarter of 2011, our mobile website application was launched with great success. It provides planners with immediate access from their smartphones and tablets to messages and alarms, driver activity as well as truck and trailer location. Thanks to this ubiquitous access, both planners and drivers can be more efficient and communicate in a proactive manner to their customers at a lower cost. Transics International NV Annual report

120 24

121 Customer: H. Essers Group Country: Belgium Number of trucks: 1,200 Number of trailers: 2,000 The level of competition in the transport market is truly staggering. Consequently, we are always on the lookout for solutions that will increase both our efficiency and costeffectiveness. Our trucks have been carrying a Transics on-board computer for many years now. And more recently, we have equipped our reefers with TX-MAGELLAN COLD to monitor the temperature conditions. With TX-MAGELLAN GEO, we are able to track each trailer in detail and this will greatly enhance our planning. Furthermore, drivers will also gain time, as they will immediately find the trailer that they are looking for at the parking lots. These two benefits will ensure an immediate return on our investment. Ivo Marechal CEO 25

122 26 5 human resources

123 05 human resources New colleagues, new communication approaches, new objectives Our team evolved in 2011 through the acquisition of CarrierWeb and the sale of the TAS division to Wolters Kluwer: 31 new employees joined while 10 employees left the Company. This was supplemented by an organic growth, taking our team to a total of 279 as at 31 December 2011, which represents an increase of 13% compared to the end of the previous year. During 2011, we invested in enhancing communications between employees both at our Headquarters and in the field through a number of initiatives; Developing an e-learning platform. Organising web based videoconferences. Organising European Sales and Operations meetings, which enabled our employees working in the field to meet their colleagues working at our Headquarters. One of Transics fundamental objectives for 2012 is related to product leadership. In light of this, we already adopted a strategy in 2011 to ensure this goal is achieved by the following approaches; Attracting and maintaining highly qualified technical profiles. Recruiting intelligently in what is a challenging labour market. In line with the 2012 objective we are developing a bottom-up think tank in which ideas and initiative of individuals are pushed through and implemented by the staff, with the strong support of management. In a fast changing world and in an organisation that continues to grow, we want to ensure that all of our employees are involved and committed. With this aim in mind, we have adapted our management structure with an Executive Committee that manages the Company via four different executive boards (the Product & Innovation Board, the Finance & Administration Board, the Commercial Board and the Customer Service Board). Each of these boards consists of specific relevant managers and is responsible for both strategy execution and daily operational decision making. Transics International NV Annual report

124 28

125 Transics International NV Obviously the takeover by Transics meant a big change for us and we didn t really know what to expect. Much to our surprise - and great satisfaction - Transics felt like home right away. Thanks to our background in the very same business, we were immediately on the same wavelength when it comes to technical solutions. On top of that, we quickly integrated with the team and the company culture. After just a few months here, all of the CarrierWeb staff felt like part of the Transics team and agreed that Transics is a great place to work. Hein Thijssen Sales Manager The Netherlands 29

126 30 6 Information for the shareholders

127 06 Information for the shareholders Transics has been quoted on Eurolist by Euronext Brussels since June 13 th TRAN Ticker 50,132,022 Market capitalisation at First day price 6.20 Closing price at ,085,810 Total capital 91,738 Total number of rights, whether or not reflected by securities, to subscribe for securities conferring voting rights yet to be issued (f.i. stock options) 8,085,810 Total number of securities conferring voting rights 91,738 Total number of voting rights that may result from the exercise of such conversion or subscription rights 8,085,810 Total number of voting rights Transics International NV Annual report

128 6.1 Shareholder structure as at December 31 st 2011 In accordance with the Transparency Law of May 2 nd 2007 regarding the disclosure of large shareholdings in issuers whose securities are admitted to trading on a regulated market, Transics International NV has specified the statutory threshold for disclosure at 3% of the voting rights. The shareholders with large shareholdings (>3%) on December 31 st 2011 were: 3,34% of the voting rights Quest 4 Growth NV - Quest Management NV 17,42% of the voting rights Free Float 16.50% of the voting rights ING AM Insurance Companies B.V. 3,61% of the voting rights La caisse des depots et consignations 10.87% of the voting rights Creafund Transics shares Stille Maatschap 3.71% of the voting rights Aviva plc 10% of the voting rights Walter Mastelinck 5.33% of the voting rights Generali Holding Vienna A.G. 9.59% of the voting rights BNP Paribas Investment Partners SA 9.64% of the voting rights Ludwig Lemenu 9.99% of the voting rights EQMC Europe Development Capital Fund plc 32 6 Information for the shareholders

129 6.2 Dividend The Company s current strategy is focused on growth, both inorganic through M&A and organic through R&D investments. The Company therefore intends to keep the financial resources available to fund growth initiatives. Net financial debt at the end of 2011, amounting to million, is higher than the net financial debt at the end of The Board of Directors proposes to not pay a dividend for the FY Financial calendar May 16 th 2012: August 31 st 2012: February 28 th 2013: Annual General Meeting Publication of 2012 first half results Publication of 2012 full year results The Annual Report, interim statements, as well as other information is available in the Investor Relations section of the Company s website: Transics International NV Annual report

130 34 1 Financial Highlights

131 Customer: Ben Becker Country: The Netherlands Number of trucks: 165 The combination of exceptional system performance and ease-of-use is what convinced Ben Becker to choose Transics. We are confident that Transics will help to convert our company into an even more lean and green business than we already are today. The real-time overview of driving and resting times, the track and trace possibilities, the management reporting and the driving style analyses all help us to substantially enhance our operations, including customer services. Wijnand Hartman Manager Transics International NV Annual report

132 36 7 report of the board of directors

133 07 Report of the Board of directors The following discussion and analysis should be read in conjunction with Chapter 8, which comprises the Company s Audited Consolidated Financial Statements. Transics International NV Annual report

134 7.1 Consolidated Statement of Comprehensive Income The table below sets out the consolidated statement of comprehensive income of the Company for 2010 and 2011, in accordance with IFRS. Transics International NV /12/2011 Consolidated 12 months Audited Growth 31/12/2010 Consolidated 12 months Audited Revenue 48, % 40,597 Cost of sales (-) (16,383) 21.2% (13,519) Gross Profit 32, % 27,078 margin 66.3% 66.7% Research and development expenses (3,817) 31.3% (2,906) Sales and marketing expenses (15,333) 12.8% (13,595) General and administration expenses (6,924) 12.8% (6,136) Operating Expenses (26,074) 15.2% (22,637) Other income/(expenses) (246) -6.3% (262) Operating result 5, % 4,179 margin 12.3% 10.3% Finance income/(expenses) (296) -50.5% (597) Result before tax 5, % 3,582 Tax income (expense) (869) -18.1% (1,061) Result from continuing operations 4, % 2,521 Result from discontinued operations 3,671 0 Net result 8, % 2,521 margin 17.4% 6.2% Total comprehensive income 8, % 2,521 EBITDA* 9, % 8,131 margin 20.5% 20.0% *EBITDA is defined as the operating result of the Company before interest, taxes, depreciation and amortisation and the gain on discontinued operations (TAS). The EBITDA is used to present the operating result of the Company without any financing charges or profits. We refer to Chapter for the calculation of the EBITDA report of the board of directors

135 7.2 Consolidated Statement of Financial Position The table below sets out the consolidated statement of the Company s financial position as at the end of both 2010 and 2011, in accordance with IFRS. Transics International NV /12/2011 Consolidated 12 months Audited 31/12/2010 Consolidated 12 months Audited Goodwill 31,603 31,603 Other intangible assets 13,468 8,009 Property, plant and equipment 3,541 2,567 Investments 4 4 Deferred tax assets 787 1,077 Receivables 1,371 1,336 Non Current Assets 50,774 44,596 Inventories 2,813 1,648 Tax receivables Trade receivables 14,195 11,208 Other receivables 1, Prepayments Cash and cash equivalents 6,100 4,710 Other current assets Current Assets 25,361 18,519 Total assets 76,135 63,115 Share capital 6,126 6,126 Share premium 24,514 24,514 Retained earnings 12,300 9,779 ESOP reserves Result of the year 8,483 2,521 Shareholders Equity 51,614 43,061 Bank borrowings 5,174 4,425 Finance leases 1, Deferred tax liabilities 1, Non Current Liabilities 7,764 5,761 Current interest-bearing borrowings 2,430 1,620 Deferred income Provisions Tax payables 1,391 1,460 Trade payables 7,712 6,360 Financial instruments Other payables 3,442 3,071 Other current liabilities Current liabilities 16,757 14,293 Total equity and liabilities 76,135 63,115 Transics International NV Annual report

136 7.3 Consolidated Cash Flow Statement The table below sets out the consolidated cash flow statement of the Company for both 2010 and 2011, in accordance with IFRS. Transics International NV /12/2011 Consolidated 12 months Audited 31/12/2010 Consolidated 12 months Audited Cash and cash equivalents, beginning balance 4,710 2,080 Profit of the year including discontinued operations 8,483 2,521 Interest expense Interest income (-) (475) (249) Income tax expense (income) 869 1,061 Gain on discontinued operations (3,671) 0 Profit (loss) from continuing operations 5,977 4,179 Depreciation and amortisation 3,780 3,520 Impairment losses Write off inventory Increase (decrease) in provisions 26 1 Share-based payment expense Other non cash adjustments Non cash adjustments 4,458 4,273 Decrease (increase) in inventories (905) 988 Decrease (increase) in trade and other receivables (2,459) (1,386) Increase (decrease) in trade and other payables 850 1,822 Decrease (increase) in working capital (2,514) 1,424 Income tax (paid)/refunded (755) (1,065) Cash flows relating to operations 7,166 8,811 Acquisitions (5,633) 0 Disposal of discontinued operations net of cash disposed 2,701 0 Internally developed R&D (2,454) (2,121) Externally developed R&D (383) (254) Purchases of other intangibles (123) (42) Purchases of property, plant and equipment (1,424) (408) Disposals 4 0 Interest received Cash flows relating to investing activities (7,180) (2,576) New loans 3,840 6,022 Repayment of finance leases (-) (125) (123) Repayment of loans (-) (1,540) (7,633) Bank overdrafts increased (decreased) 0 (750) Interest paid (-) (771) (1,121) Cash flows relating to financing activities 1,404 (3,605) Net increase in cash and cash equivalents 1,390 2,630 Cash and cash equivalents, ending balance 6,100 4, report of the board of directors

137 7.4 Reconciliation Of continuing and discontinued operations The table below sets out the discontinued results for the first eight months of 2011 of the disposed TAS business, in order to match the audited results according to IFRS with the management accounts mentioned in the press release. Transics International NV /12/2011 Continuing 12 months Audited 31/12/2011 Discontinued 8 months TAS 31/12/2011 Total 12 months Management Accounts Revenue 48,680 1,049 49,729 Cost of sales (-) (16,383) (28) (16,411) Gross Profit 32,297 1,021 33,318 Research and development expenses (3,817) 0 (3,817) Sales and marketing expenses (15,333) (515) (15,848) General and administration expenses (6,924) 0 (6,924) Operating Expenses (26,074) (515) (26,589) Other income/(expenses) (246) 3,305 3,059 Operating result 5,977 3,811 9,788 Finance income/(expenses) (296) (4) (300) Result before tax 5,681 3,807 9,488 Tax income/(expenses) (869) (136) (1,005) Result from continuing operations 4,812 3,671 8,483 Result from discontinued operations 3,671 (3,671) 0 Net result 8, ,483 Total comprehensive income 8, ,483 EBITDA 9, ,500 Transics International NV Annual report

138 7.5 Management discussion and analysis Statement of comprehensive income Revenue Total revenue reached million, which represented an increase of 19.9% compared to the previous year. On a likefor-like basis, excluding the impact of CarrierWeb, revenues increased by 10.6%. The CarrierWeb business was consolidated for 6.5 months during 2011 and contributed million in revenues. Recurring revenues amounted to million for 2011, which represented an increase of 28.9% on Transics ended 2011 with a portfolio of recurring revenue contracts representing annual revenues of million. This was in part thanks to the million of recurring revenues portfolio that was contributed by the CarrierWeb acquisition. The churn on the recurring portfolio in 2011 amounted to 4.3%. Product Sales accounted for 51% of total revenue, Recurring Sales for 46% and Field Services for 3%. This compared with 54%, 42% and 4% respectively in Revenues reached million in core markets (Benelux and France) and million in developing markets. This compared to million and million in This represented a growth of 18.8% in core countries and 23.1% in development countries. Gross Profit Despite downward pressure on hardware prices from customers and competitors, Transics managed to stabilise gross margins during Gross profit amounted to million or 66.3% of revenue, which compared to million or 66.7% of revenue for the same period in Operating Expenses Operating expenses increased from million in 2010 to million in General and administration expenses in 2011 included 534,000 of non-recurring transaction expenses associated with the acquisition of Carrier- Web and the disposal of TAS. Operating Result In 2011, the operating result grew by 43.0% to reach million or 12.3% of revenue. EBITDA EBITDA reached million or 20.5% of revenue in This represented a 50 bps increase over 2010 ( million or 20.0% of revenue). Financial Income/Expenses Financial charges decreased from 846,000 in 2010 to 771,000 in Financial income amounted to 475,000 in 2011, which compared to 249,000 in Financial income is mainly attributable to the 344,000 positive impact of the change in fair value of the financial instruments, which was entered into by the Company in Income Tax The effective tax rate amounted to 15% of net income before taxes as a result of the impact of deferred tax assets of Transics Deutschland GmbH that were previously not recognised. Net Result Transics achieved a net result of million for 2011 or 1.05 basic earnings per share report of the board of directors

139 Revenue ( m) Figure 7.1: Evolution of Transics Revenue (in 000 ) 30 30, , , , , ,000 9,801 CAGR = 29% 13,126 16,667 19,832 26,806 Figure 7.2: Recurring portfolio EBITDA ( m) Figure 7.3: Evolution of EBITDA (in 000 ) 16 16, , , , , ,000 8,131 5,391 (222) (638) (1,877) (808) 17 9,994 Figure 7.4: Business Review EBITDA 2 4 4, , EBITDA 2010 Revenue Growth GM Growth R&D Expenses S&M Expenses G&A Expenses Other Expenses EBITDA 2011 Transics International NV Annual report

140 7.5.2 Statement of financial position Non-Current Assets During 2011, million of development costs were capitalised. Following the acquisition of CarrierWeb in June 2011, the fair value of the Carrier- Web customer list, which was estimated on the basis of the CarrierWeb recurring revenue, has been recognised as an intangible asset valued at million and the fair value of the CarrierWeb 20-year royalty free IP has also been recognised as an intangible asset valued at million. The customer list will be amortised over a period of 5 years and the royalty free IP will be amortised over a period of 4 years. Shareholders Equity The profit incorporated amounted to million. Non-Current Liabilities As at December 31 st 2011, the non-current bank borrowings amounted to million and the Company was compliant with all of its financial covenants. Net debt 1 increased from million at the end of 2010 to million at the end of This was impacted by the loan of million for the acquisition of CarrierWeb and by the lease cost of 840,000 for extra office space. Current Liabilities As at the end of 2011, trade payables (excluding VAT) stood at 78 days, as compared to 87 days at the end of Current Assets In 2011, inventories increased to million, compared to million at the end of Transics has not experienced any major increase in bad debt and the Company managed to reduce receivables from 81 days during 2010 to 76 days as at the end of Other receivables amounted to million and included the earn-out estimated at 970,000 that is due to be paid in the first half of 2012 by Wolters Kluwer Transport Services for the TMS/TAS business. Net Debt ( m) Figure 7.5: Evolution of Net Debt Net debt is defined as the sum of the bank borrowings, finance leases, current interest-bearing borrowings and bank overdrafts minus cash. We refer to Chapter for the calculation of the net debt report of the board of directors

141 Cash flows relating to operations Operational cash flow amounted to million in 2011, as compared to million in The gain on the discontinued operations amounting to million included the gain on the disposal of TAS consisting of the initial consideration received in 2011 amounting to million, the estimated earnout to receive in H amounting to 970,000 and the cash generated by TAS in the first 8 months of 2011 amounting to 366,000. Cash flows relating to investing activities Cash used for investing activities amounted to million in 2011, as compared to million in In 2011, the cash used in investing activities was strongly influenced by the acquisition of the European business of Carrier- Web, which resulted in a net cash investment of million and the lease of extra office space (including the purchase of the land) for an amount of 937,000. The sale of the discontinued operations (TAS) created a cash inflow of million. Transics International NV 000 The capital expenditures related to R&D, amounted to million for internally developed R&D and 383,000 for externally developed R&D. 31/12/2011 Consolidated 12 months Audited 31/12/2010 Consolidated 12 months Audited Profit of the year including discontinued operations 8,483 2,521 Interest expense Interest income (-) (475) (249) Income tax expense (income) 869 1,061 Gain on discontinued operations (3,671) 0 Profit (loss) from continuing operations 5,977 4,179 Depreciation and amortisation 3,780 3,520 Impairment losses Write off inventory Increase (decrease) in provisions 26 1 Share-based payment expense Other non cash adjustments Non cash adjustments 4,458 4,273 Decrease (increase) in inventories (905) 988 Decrease (increase) in trade and other receivables (2,459) (1,386) Increase (decrease) in trade and other payables 850 1,822 Decrease (increase) in working capital (2,514) 1,424 Income tax (paid)/refunded (755) (1,065) Cash flows relating to operations 7,166 8,811 Transics International NV /12/2011 Consolidated 12 months Audited 31/12/2010 Consolidated 12 months Audited Acquisitions (5,633) 0 Disposal of discontinued operations net of cash disposed 2,701 0 Internally developed R&D (2,454) (2,121) Externally developed R&D (383) (254) Purchases of other intangibles (123) (42) Purchases of property, plant and equipment (1,424) (408) Disposals 4 0 Interest received Cash flows relating to investing activities (7,180) (2,576) Cash flows relating to operations Cash flows relating to investing activities cash flow statement Transics International NV Annual report

142 Cash flows relating to financing activities The cash generated by financing activities amounted to million in 2011, as compared to a cash consumption of million in In 2011, new loans reflect the bank borrowing of million negotiated during the second half of 2011 to finance a part of the acquisition cost of CarrierWeb and a finance lease of 840,000 for extra office space in Ypres. Transics International NV /12/2011 Consolidated 12 months Audited 31/12/2010 Consolidated 12 months Audited New loans 3,840 6,022 Repayment of finance leases (-) (125) (123) Repayment of loans (-) (1,540) (7,633) Bank overdrafts increased (decreased) 0 (750) Interest paid (-) (771) (1,121) Cash flows relating to financing activities 1,404 (3,605) Net debt increased from million as at the end of 2010 to million as at the end of Furthermore, the Company was compliant with all of its financial covenants at the year-end. Cash flows relating to financing activities Events after the balance sheet date Since January 1 st 2012, no events of special significance have occurred that we expect to have a material impact on the financial position or results of operations of the Transics Group Situations that can markedly affect the development of the Company Over 2012 the Company will have to operate in a difficult economic climate. This situation will have its effect on transport companies and their overall investments whether it is in trucks or telematics. That same economical context also has its impact through a more difficult credit offering provided by banks and financial institutions, which could/will also have its effect on investments in telematics hardware report of the board of directors

143 During 2011, million of development costs were capitalised and the other expenses for Research and Development amounted to million. A description of the new product releases is provided in Chapter 4. To the best of our knowledge, there are no significant risks or no significant uncertainties, which are expected to lead to a material adjustment to the carrying amounts of assets and liabilities within the next financial year. The Transics Solution is developed in a Microsoft software environment and using industry standard tools and building blocks. The current Transics Solution benefits from continuous improvements and, should it fall behind competition, the large and loyal customer portfolio generating a recurring revenue representing about 50% of our total revenue and the low net financial debt, would afford the Company the time to catch up with competition Information about the activities concerning Research and Development Economic Risk factors Transics estimates that its products could be exposed to the risk that new technologies are on the horizon and that the ICT-business and eco-systems are rapidly changing. To this end, Management is aware that they need to be vigilant and proactive. Financial Risk factors The financial risk to which the Company is exposed mainly relates to the interest rate of the facility agreements, of which 66% of the initial facility amount is covered by hedging. Foreign Exchange risk As most business is conducted in Euros and - up until the present date - only within Europe, foreign exchange risk is virtually non-existent. There are no assets denominated in currencies other than Euros and as only a very limited proportion of purchases (approximately 0.50%) are in non-euro currencies, exchange risk is extremely limited in relation to the total amounts purchased. Interest Rate risk The interest rate of the facility agreement is covered by hedging for 66%. Credit risk The Transics Group has no significant credit risks to report and has policies and procedures in place to monitor the credit risks for existing and new customers. Credit insurance is requested for each customer or trade receivable and the proposed credit limits are strictly followed. Customers that cannot be insured are requested to either pay in advance or by using guaranteed bills of exchange. The Company stops hosting services in case a customer does not pay its outstanding invoices after registered notification. With effect from 2009, the Company has provided payment facilities to a limited number of customers. In 2011, a provision for the risk of non-payment by these debtors, which amounted to 5% of the outstanding long-term payment facilities as at the year-end, was charged. Liquidity risk Liquidity risk is linked to the evolution of the Transics Group s working capital and Transics monitors the change in working capital through a number of focussed actions financial risk management Transics International NV Annual report

144 7.5.8 Justification of the independence and the know-how concerning the accountancy and audit skills of at least one of the members of the Audit Committee Apart from his position as an independent member of the Board of Directors, Tom Dechaene carries out no other tasks within the Company. Mr Dechaene, a Master in Applied Economics and Law and MBA qualified, has been active in the financial sector for over two decades. He previously held the position of investment banker at Deutsche Bank, he is a member of the audit committees of KBC Group NV, of Agenus Inc and of Bourn Hall International Ltd Conflicts of interests (article 523 and 524 of the company code) No transactions or operations occurred in 2011 that would have required application of articles 523 and 524 of the Company Code. 7.6 Corporate Governance Statement General The Company has adopted a Corporate Governance Charter in accordance with the recommendations set out in the second version of the Belgian Code on Corporate Governance (the Code 2009 ), issued on March 12 th 2009 by the Belgian Corporate Governance Committee (http://www.corporategovernancecommittee.be/). The Company s Board of Directors applies the Code 2009 as the reference code. However, it believes that certain deviations from its provisions are justified in view of the Company s unique situation. These deviations include the following: Provision 2.4/1 6): in its criteria used to assess whether a director can be considered independent, the Company is allowed to evaluate on a case by case basis whether a director who has had a significant business relationship with the Company within the last year can still be considered independent. The Company believes that such a requirement could otherwise cause highly valued candidates to be technically 48 7 report of the board of directors

145 excluded and expects that its Nomination and Remuneration Committee would not propose any candidates who cannot genuinely be considered to be independent. Provision 5.2/17: the Company is not following the recommendation to put in place an internal audit function because: -- all business and operational activities are closely monitored by the Company s Headquarters in Belgium through quarterly operational and financial reviews, as well as regular site visits by the group management; -- the finance and accounting activities are all performed at the Headquarters in Belgium, except for DIS SARL (which accounts for less than 10% of total revenues and which is closely controlled and supervised by Headquarters); -- all subsidiaries are aware of the Company s policies and procedures; -- all companies are audited by the same accounting firm and significant risk factors are consistently reviewed in the external audits of the different subsidiaries. Provision 5.4: the Nomination and Remuneration Committees are merged into one committee which meets the requirements of the composition of the Remuneration Committee. The Company believes that since both committees convene on an ad hoc basis and meetings are generally speaking held on the same date, a merger leads to a more efficient modus operandi. Provision 7.7: In 2009, the non-executive Independent Directors were granted options in order to further enhance their commitment towards the Company s shareholders. The number of granted options is related to the time committed to the Board and its various committees. The Company believes that granting the options is instrumental to both attracting and retaining Independent Directors with the most relevant experience and expertise. Provision 7.14: the CEO s remuneration is not disclosed on an individual basis. Instead, it is stated only as part of the disclosure of the aggregate executive remuneration: the Company neither considers it appropriate nor useful to disclose the remuneration of the CEO on an individual basis. However, the Company believes that its stakeholders are sufficiently informed through the disclosure of the aggregate executive remuneration. The Board of Directors of the Company will periodically review its Corporate Governance Charter and make such changes as and when it deems them to be necessary and appropriate. The latest update was approved by the Board of Directors on December 10 th The charter has been made available on the Company s website (www.transics.com) and can be obtained free of charge from the Company Headquarters. An overview of the Company s major shareholders as at December 31 st 2011 is provided in Chapter 6. Transics International NV Annual report

146 7.6.2 Board of Directors The Company s Board of Directors has the broadest powers to manage and represent the Company, except to the extent provided otherwise by any relevant law or the Company s Articles of Association. The Board of Directors acts as a collegiate body but can delegate its competencies for special and specific matters to an authorised representative, even if this person is not a shareholder or a director. Pursuant to the Company s Articles of Association, the Company s Board of Directors is to consist of at least three and no more than ten directors. The Board of Directors suggested limiting the maximum number of directors to eight. The directors are appointed for a term of no more than four (4) years by the Annual General Meeting, which is entitled to dismiss them at any time. Directors may be reappointed. During the course of 2012, the Nomination and Remuneration Committee will propose some measures to ensure that at least one-third of the members of the Board of Directors are of a different gender than that of the remaining members. In accordance with the Belgian Companies Code, if the mandate of a director becomes vacant due to his or her death, resignation or another reason, the remaining directors have the right to temporarily appoint a new director to fill the vacancy until the first Annual General Meeting following the mandate becoming vacant. The new director will then complete the term of the director whose mandate became vacant. The Corporate Governance Charter provides that directors can be appointed for a maximum (renewable) term of four years. A meeting of the Board of Directors is validly constituted if there is a quorum consisting of at least half of the members present in person or represented at the meeting. If this quorum is not present, a new Board meeting may be convened to deliberate and decide on the matters on the agenda of the Board meeting for which a quorum was not present. In any event, the Board of Directors may only validly proceed if at least two directors are present. Meetings of the Board of Directors are convened by the Chairman of the Board or by at least two directors whenever the interests of the Company so require. In principle, the Board will meet at least five times per year. The Chairman of the Board of Directors has the casting vote in cases where no majority decision is reached. Periodically, under the leadership of its Chairman, the Board of Directors will undertake a formal evaluation of its own performance and that of its committees in order to assess its size, composition, operation and interaction with the Executive Committee. The evaluation process has four main objectives: (i) to assess whether the Board of Directors operates efficiently, (ii) to verify whether important issues are debated and prepared properly, (iii) to evaluate the actual contribution of each director s work, his or her presence at meetings of committees and the Board of Directors and his or her constructive involvement in discussions and decision-making and (iv) to check the actual composition of the Board of Directors against the desired composition. Such evaluations will be carried out at least once every three years by the Nomination and Remuneration Committee at the initiative of the Chairman and, if required, with the assistance of external advisors. There will be a periodic evaluation of the contribution of each director that is aimed at adapting the composition of the Board of Directors to take account of changing circumstances. When dealing with re-election, the commitment and effectiveness of each director will be evalu report of the board of directors

147 ated. The directors will not attend the discussions relating to their evaluation. The Board of Directors will take into account the results of the performance evaluation by recognising its strengths and addressing its weaknesses. Where appropriate, this can involve proposing new members for appointment, proposing not to re-elect existing members or taking any measure deemed appropriate to enable the effective operation of the Board of Directors. The Chairman of the Board of Directors is responsible for the proper and efficient functioning of the Board. He or she is responsible for the leadership of the Board of Directors and is expected to take the necessary measures to develop a climate of trust within the Board of Directors, with a view to contributing to open discussions, constructive dissent and support for the decisions of the Board of Directors. The Chairman of the Board of Directors promotes effective interaction between the Board of Directors, the Executive Committee and the Senior Management. He or she must establish a close relationship with the CEO, providing support and advice, while at the same time fully respecting the executive responsibilities of the CEO. Furthermore, the Chairman of the Board of Directors determines the agenda of the Board meetings following consultation with the CEO (and taking into account the request from the directors) and chairs the Board meetings. He or she should ensure that directors receive complete, timely and accurate information and, where necessary, this should be provided between meetings Chairman A director can only be considered to be an Independent Director if he or she at the very least meets the criteria set out in article 526ter of the Belgian Companies Code, which can be summarised as follows: 1. Not having exercised during a term of five years prior to his or her election, the mandate or function of director, manager, Executive Committee member, day-to-day manager or executive in the Company or an affiliate of the Company. This criterion does not apply to the re-election of an Independent Director; 2. Not having exercised more than three successive mandates as a nonexecutive administrator in the Board of Directors, without exceeding a timeframe of twelve years; 3. Not having been, during a term of three years prior to his or her election, part of the senior staff of the Company or an affiliate of the Company according to article 19,2, of the Legislation of September 20 th 1948 regarding the organisation of the business; 4. Not having received a remuneration or other important pecuniary Independent Directors Transics International NV Annual report

148 advantage from the Company or an affiliate of the Company, other than the remuneration he or she may receive as a non-executive member of the Board of Directors or supervising body; 5. Not owning any securities that represent 10% or more of the share capital, the corporate funds or a category of shares of the Company. If a director owns securities representing less than 10% of the share capital, the corporate funds or a category of shares of the Company, then: i. Such securities, taken together with securities in the same Company held by companies over which he or she has control, may not represent 10% or more of the share capital, the corporate funds or of a category of shares of the Company; or ii. The sale of these shares, or the exercise of the rights attached thereto may not be subject to agreements or unilateral commitments entered into by him or her; He or she may in no instance represent a shareholder who fulfils the above conditions. 6. Not having a significant business relationship with the Company or an affiliate of the Company at the present date or in the past accounting year, neither direct nor indirect as a shareholder, member of the Board of Directors or member of the senior staff according to article 19,2, of the Legislation of September 20 th 1948 regarding the organisation of the business, of a company or person having such a relationship; 7. Not being or having been, during the past three years, a shareholder or employee of the present or former auditor of the Company or an affiliate of the Company; 8. Not being an executive member of the Board of Directors of another company in which board an Executive Director of the Company is nominated as a non-executive director or as a member of the supervising body and having no other important ties with executive directors of the Company as a result of positions with other companies or bodies; 9. Not having a spouse, an unmarried legal partner or a relative (via birth or marriage) up to the second degree of a person who (i) is a director, manager, Executive Committee member, day-to-day manager, member of the senior staff in the Company or an affiliate of the Company, or (ii) fulfils one of the conditions of article 526ter report of the board of directors

149 Transics International NV Annual report

150 7.6.5 Composition On December 31 st 2011, the Board of Directors comprised eight members: Luc Vandewalle Representing Vanko Management BVBA* Walter Mastelinck Representing Cassel BVBA Chairman Executive Director Independent Director Tom Dechaene Representing Carthagon BVBA Ana Vizcaino Independent Director Director representing EQMC Europe Development Capital Fund plc Peter Leyman Representing Leyman Consult BVBA Vladimir Lasocki Independent Director Independent Director Rudy Everaert Representing RL&E Partners BVBA Herman Wielfaert Representing H&H Capital Management BVBA* Director representing ING AM Insurance Companies BV Director representing Creafund Transics shares Stille Maatschap *up until August 29 th 2011 Luc Vandewalle in person *appointed by the Extraordinary General Meeting of November 29 th report of the board of directors

151 During 2011, the Board of Directors convened seven times. On each of these occasions, either all or a large majority of the then directors at each given date were either present or attended via conference call: 25/02/ /03/2011* 19/05/ /08/2011* 31/08/ /10/2011* 13/12/2011 Luc Vandewalle x x x x x x x Walter Mastelinck x x x x x x x Tom Dechaene x x x x x - x Peter Leyman x x x x x x x Vladimir Lasocki x proxy x x x x x Ana Vizcaino x proxy x proxy x x x Rudy Everaert x x x x x x x Herman Wielfaert x *by conference call Transics International NV Annual report

152 7.6.6 Audit Committee The Board of Directors has appointed an Audit Committee, which must be composed of at least three members, all of whom must be non-executive directors. As far as possible, a majority of its members should be Independent Directors. The composition of the committee may deviate from the above if, in the reasonable opinion of the Board of Directors, a different composition could bring more relevant experience and expertise to the committee. At least one of the members shall have accounting and auditing expertise. The Audit Committee appoints a chairman from amongst its members, although this should not be the Chairman of the Board of Directors. The role of the Audit Committee is to supervise financial reporting, administrative, legal and tax procedures and followup on financial and operational audits, as well as recommend on both the choice and remuneration of the Statutory Auditor. The Audit Committee should report regularly to the Board of Directors on its findings and conclusions and should inform the Board of Directors regarding all areas in which, in the opinion of the Audit Committee, action or improvement is necessary. The Audit Committee should produce recommendations concerning the necessary steps that need to be taken. The audit review and the reporting on that review should cover the Company and its subsidiaries as a whole. The Audit Committee has specific tasks, including the Company s financial reporting, internal controls and risk management, as well as the internal and external audit process. These are further described in the terms of reference of the Audit Committee, as set out in the Company s Corporate Governance Charter. In principle, the Audit Committee will meet at least four times per year. The members of the Audit Committee shall at all times have full and free access to the Chief Financial Officer and any other employee to whom they may require access in order to fulfil their responsibilities. As at December 31 st 2011, the Audit Committee consisted of three non-executive Independent Directors: Tom Dechaene (Chairman, representing Carthagon BVBA), Vladimir Lasocki and Luc Vandewalle (representing Vanko Management BVBA). The Committee convened four times during 2011 and all of the members were present at each of the meetings Nomination and Remuneration Committee The Board of Directors decided to merge the Nomination Committee and the Remuneration Committee into one committee. This committee must be composed of at least three members, all of whom must be non-executive directors. As far as possible, a majority of its members shall be Independent Directors. The Nomination and Remuneration Committee is chaired by the Chairman of the Board of Directors or by another non-executive director appointed by the committee. The role of the Nomination and Remuneration Committee is to make proposals to the Board regarding the remuneration policy for directors and the resulting proposals to be submitted to the shareholders. It should also recommend 56 7 report of the board of directors

153 on the remuneration policy for executive management, as well as make proposals to the Board of Directors with regard to the appointment and re-election of directors and of members of executive management. Finally, it must ensure that the appointment and re-election process is organised both objectively and professionally. The Nomination and Remuneration Committee also has specific tasks that are further described in the terms of reference for the committee, as set out in the Company s Corporate Governance Charter. It will meet every time it deems necessary for the fulfilment of its duties and at least two times per year. As at December 31 st 2011, the Nomination and Remuneration Committee consisted of three non-executive Independent Directors: Peter Leyman (Chairman, representing Leyman Consult BVBA), Tom Dechaene (representing Carthagon BVBA) and Luc Vandewalle (representing Vanko Management BVBA). The Nomination and Remuneration Committee convened three times during 2011 and all of the members were present at each of the meetings. Appointment The Board of Directors appoints and removes the Managing Director ( gedelegeerd bestuurder / administrateur délégué ), who is also referred to as the Chief Executive Officer or CEO. Role and Powers The role of the CEO of the Company is to implement the mission, strategy and targets, as set out by the Board of Directors, and to assume responsibility for the dayto-day management of the Company. He or she reports directly to the Board of Directors and must also enable the Board of Directors and the Chairman to exercise their responsibilities as directors. Therefore, the CEO is required to: prepare proposals on topics for which decision-making is the preserve of the Board of Directors; meet the Chairman of the Board of Directors at regular intervals, consult him or her and involve him or her in strategic projects from the outset; provide the Board of Directors with all of the possible relevant information that it needs in order to exercise its powers. The Board of Directors allocates the appropriate and necessary powers to the CEO for the correct discharge of its tasks and responsibilities. The CEO is accountable to the Board of Directors for the discharge of the tasks and responsibilities allocated to him or her. The Nomination and Remuneration Committee evaluates the performance of the CEO on an annual basis and makes proposals to the Board of Directors regarding the targets that should be achieved by the CEO in the following year. Representation of the Company by its directors The Company is duly represented by the CEO, acting independently, in all matters relating to day-to-day management. The CEO can delegate authority for daily Chief Executive Officer Transics International NV Annual report

154 management to executives of the Company (regardless of whether or not they are employees). Appointment and duration of appointment The CEO is appointed on the basis of a recommendation from the Nomination and Remuneration Committee. The person designated by the Board of Directors as the CEO shall be appointed as a director at the Annual General Meeting following a proposal from the Board of Directors. The appointment as CEO is for a maximum period of four years and it may be renewed for a further four years in each instance Executive Committee On August 27 th 2008, the Board of Directors decided to create an Executive Committee in accordance with article 524bis of the Belgian Companies Code and article 22 of the Articles of Association. The executive management of the Company is entrusted to the Executive Committee, which has all of the powers of the Board of Directors, with the exception of the powers within the exclusive competence of the Board of Directors, i.e.: the overall policy of the Company; the supervision of the Executive Committee; and any actions which are reserved to the Board of Directors pursuant to the Belgian Companies Code, the Articles of Association of the Company and/or the Corporate Governance Charter of the Company. Any other competences of the Board of Directors can also be exercised by the Executive Committee. The provisions, relating inter alia to the terms and conditions for the appointment of the members of the Executive Committee, their dismissal, remuneration, and the duration of their appointment, as well as to the competences and the functioning of the Executive Committee, are included in the Corporate Governance Charter of the Company. On August 29 th 2011, the Board of Directors decided to re-appoint the members of the Executive Committee for a new three year term with effect from that date. As at December 31 st 2011, the Executive Committee consisted of the CEO (Walter Mastelinck representing Cassel BVBA, Chairman), the COO (Gertjan De Creus representing De Creus Consultancy BVBA) and the CFO (Ann Braet representing Rema Consult BVBA) of the Company. Their mandate can be terminated at any time by the Board of Directors with just two weeks notice. The Company can be represented by two members of the Executive Committee, acting jointly, for those matters that belong to the competence of the Executive Committee report of the board of directors

155 Walter Mastelinck Representing Cassel BVBA Gertjan De Creus Representing De Creus Consultancy BVBA Ann Braet Representing Rema Consult BVBA Chief Executive Officer Chief Operations Officer Chief Financial Officer Transics International NV Annual report

156 Senior Management The Executive Committee has elaborated on and implemented a suitable consultation body at Senior Management level to ensure the fast and efficient management and control of the activities and an adequate reporting and exchange of information both to and with the Executive Committee and the Board of Directors. However, such a body is not entrusted with the competences as referred to in article 524bis of the Belgian Companies Code. The terms of reference of the Senior Management have been determined by the Executive Committee in close cooperation with the Board of Directors and the CEO. These Senior Managers operate in close cooperation with the Executive Committee, with whom they have regular strategic and executive meetings to discuss the daily operational business of the Company. On December 31 st 2011, the Senior Management comprised six members: Patrick Bustraen Erwin Heyse Representing CMTS BVBA VP Research & Development VP Trailer & Asset Telematics Dirk Staelens Mario Haneca VP Product Innovation & Customer Care VP Marketing Philippe Carron Representing Gandamo BVBA Bart Verhaeghe Representing Doba BVBA VP Sales VP Strategic Alliances 60 7 report of the board of directors

157 Directors Only the non-executive Independent Directors receive a fixed remuneration in consideration of their membership of the Board of Directors and their attendance at the meetings of committees of which they are members. In principle, they do not receive any performance-related remuneration. However, on the advice of the Nomination and Remuneration Committee, the Board of Directors may propose to grant options or warrants in cases where, in the Board s reasonable opinion, the granting of options or warrants would be instrumental in attracting Independent Directors with the most relevant experience and expertise. None of the other directors receive any remuneration in consideration of their membership of the Board. The Nomination and Remuneration Committee recommends the level of remuneration for Independent Directors, including the Chairman of the Board, subject to approval by the Board and, subsequently, the Annual General Meeting. The Nomination and Remuneration Committee benchmarks the Independent Directors compensation against that of peer companies to ensure that it is competitive. Remuneration is linked to the time committed to work on both the Board and its various committees. The Board sets and periodically revises the rules and level of compensation for directors carrying out special mandates or membership of one of the Board committees and the rules for reimbursement of directors business-related outof-pocket expenses. Remuneration for directors is disclosed in accordance with applicable laws and stock exchange rules. The directors mandate may be terminated ad nutum (at any time) without any form of compensation. The remuneration package for the Independent Directors for 2011 comprises a fixed annual fee of 10,000. This is with the exception of the Chairman, who receives a fixed annual fee of 20,000. This is supplemented with an attendance fee of 2,000 for each day upon which Board and/or committee meetings are physically held in the Company Headquarters and one attendance fee equal to 2,000 for all Board and/or committee meetings being held by conference call. In addition, each member of a committee receives a fixed annual fee of 5,000 for each committee that he or she attends. In 2011, Luc Vandewalle and Vanko Management BVBA each received a remuneration of 20,000. Carthagon BVBA received 30,000 and Leyman Consult BVBA and Vladimir Lasocki each received 25,000 as remuneration during the year Apart from the above mentioned remuneration for Independent Directors, all directors are entitled to a reimbursement of out-of-pocket expenses actually incurred for participation in Board meetings. The Company has not made any loans to the members of the Board of Directors. Executive Committee and Senior Management Walter Mastelinck (Cassel BVBA), Gertjan De Creus (De Creus Consultancy BVBA), Ann Braet (Rema Consult BVBA), Erwin Heyse (CMTS BVBA), Philippe Carron (Gandamo BVBA) and Bart Verhaeghe (Doba BVBA) are engaged on the basis of service agreements. These agreements can be terminated at any time, although termination would be subject to certain pre-agreed notice periods and/or compensations which are in conformity with the market. The service agreements include a confidentiality undertaking as well as a non-compete undertaking. Patrick Bustraen, Dirk Staelens and Mario Haneca are engaged on the basis Remuneration Report Transics International NV Annual report

158 of an indefinite term employment contract. These contracts can be terminated at any time by the Company, although termination would be subject to a se-verance payment that does not exceed typical market levels. The employment contracts include, where appropriate, noncompete undertakings, as well as confidentiality and IP transfer undertakings (that aim at ensuring maximum protection of the Company s interests, under applicable legislations and subject to the conditions provided for in the employment contracts). The CEO proposes the remuneration of the members of the Executive Committee and the Senior Management to the Nomination and Remuneration Committee, which then recommends the remuneration to the Board of Directors. The remuneration of these executive managers is designed to attract, retain and motivate executive managers. Each member is entitled to a basic fixed remuneration that is adapted to match his or her responsibilities, relevant experience and skills, and is in line with market rates for equivalent positions. The Company pays a variable cash remuneration dependent on team objectives. In accordance with article 520ter, 2 of the Belgian Companies Code, the Annual General Meeting agreed on May 19 th 2011 that the variable remuneration is to be based on targets which are assessed over a period of one year. The targets for the variable remuneration for 2011 were defined by the Nomination and Remuneration Committee. The target components were 70% on budgeted EBITDA, 15% on targeted increase in gross margin of the recurring revenue portfolio, 7.5% on the gross margin of the contract value of sold and delivered trailer tracers and 7.5% on the receivable balance. At the end of 2011, the Board of Directors approved the payment of the variable salary to the members of the Executive Committee and the Senior Management. The Nomination and Remuneration Committee decided to emphasise the long term objectives for the bonus targets for Therefore, it split the 2012 targets into targets related to the short term (EBITDA and DSO) and targets related to the long term (growth margin of recurring revenue portfolio, product leadership i.e. R&D and product innovation, and growth number of recurring generating devices). For 2013, it is planned to split the targets into similar short and long term objectives. Each member of the Senior Management who is a salaried employee is entitled to a number of fringe benefits. These include participating in a defined contribution pension or retirement scheme, disability insurance, a company car, a mobile telephone, a laptop computer and fixed allowances according to general Company policy, as well as other benefits (such as hospitalisation insurance and meal vouchers). The Company has arranged pension insurance with AG Insurance for the salaried employees of the Senior Management. The pension fund consists of a capital sum payment during the life of the insured and a lump sum payment on the death of the insured. Senior managers who are engaged on the basis of services agreements do not receive fringe benefits. However, they may be provided with a mobile phone and laptop computer according to the general Company policy. For the FY 2011, the total remuneration for the three members of the Executive Committee (including the CEO) and the six members of the Senior Management comprised million fixed remuneration, 797,000 variable remuneration, 9,000 pension costs and 137, report of the board of directors

159 other expenses (see Chapter 8.6.5). Shares and options No remuneration in the form of shares and/or options was allocated in During the course of 2009, stock options were granted to the Independent Directors, the members of the Executive Committee and the Senior Management as appointed at that time. The term of the stock options is set at 10 years, while the vesting of the stock options is spread over a period of 4 years (see Chapter ). The Company is subjected to a variety of risks that derive from its activities, its customers and the economic and financial climate of the market in which it operates. Those risks are identified and listed in Section The Board of Directors and the Executive Committee share the opinion that managing risk is an integrated part of planning and executing the Group s business strategies. The Company prioritises internal risk management and control and the Executive Committee is responsible for the design and operation of the internal risk management and control systems. The purpose of these systems is to be continually aware of the extent to which the Company is achieving its strategic goals, to secure the reliability of the financial reporting and to act in compliance with the laws and regulations that are applicable to the Company. The control systems are continually assessed, made more professional and improved upon, and to achieve this they are evaluated on a regular basis by the Executive Committee and the Audit Committee. The Executive Committee is organised on the basis of a corporate strategy that is translated into short term and medium term targets and budgets. These budgets are controlled on a monthly basis by the financial department and are reported on a quarterly basis to both the Audit Committee and the Board of Directors. The following measures have been taken to ensure the quality of the financial and management information and, amongst other things, include: The appointment of qualified personnel in key positions in the group; Procedures for accounting and preparing and reporting financial information in a consistent manner; Implementing adequate IT systems (ERP-applications) in support of the management and more specifically the financial management of the Company; The Audit Committee discussing on a regular basis the needs regarding internal auditing based on a risk assessment. The Company has its own internal audit programme and procedures, which are independent of its external auditors. Execution of the internal audit programme is the responsibility of the financial department, which reports on a regular basis to the Audit Committee. All internal controls are centralised and organised at the Company s Headquarters in Ieper (Belgium). All business and operational activities are closely monitored at the Company s Internal controlling and risk management system Transics International NV Annual report

160 Headquarters through quarterly operational and financial reviews, as well as regular site visits by the group management. The finance and accounting activities are all performed at the Headquarters, except for DIS SARL (which accounts for less than 10% of total revenues and is closely controlled and supervised by the Headquarters). All subsidiaries are aware of the Company s policies and procedures and are audited by the same accounting firm. Significant risk factors are consistently reviewed in the external audits of the different subsidiaries. The IT department is responsible for the continuity of the platforms used by the Company to support its operations, as well as the implementation of system access controls and the safe storing of data. Appropriate measures were taken to ensure the continuity of the operations of the Company, taking into account the different requirements of the various departments. The IP-portfolio is in place to protect knowledge and proprietary technology. It is managed in a carefully considered manner by regularly undertaking a cost benefit analysis regarding maintaining such levels of protection. Furthermore clear communication is provided to employees regarding how to deal with confidential information ( gate keeping ) and rules have been put in place explaining how one can share such information with third parties (NDA s). At present, the Company has no internal audit department and assigns these functions to employees who hold appropriate qualifications and, if necessary, field experts from outside the Company who can perform these audits. The Audit Committee considers that up to this point in time no internal audit department is required. This decision has been made based on the type of operations that the Company engages in and as the accounting and reporting of financial information, as well as the implementation of ERP applications, is centralised Insider dealing For the purpose of the rules on insider dealing, inside information is defined as information of a precise nature that has not been made public and relates either directly or indirectly to one or more issuers of financial instruments (i.e. the Company) or to one or more financial instruments and which, if it were made public, would be likely to have a significant effect on the prices of those financial instruments or on the price of related derivative financial instruments. Information shall be deemed to be of a precise nature if it indicates a set of circumstances that exists or may reasonably be expected to come into existence or an event that has occurred or may reasonably be expected to occur and if it is specific enough to enable a conclusion to be drawn as to the possible effect of that set of circumstances or event on the prices of financial instruments or related derivative financial instruments. Information which, if it were made public, would be likely to have a significant effect on the prices of financial instruments or related derivative financial instruments means information that a reasonable investor would be likely to use as part of the basis of his or her investment decisions report of the board of directors

161 Dealing in the shares of the Company or shares or their derivative financial instruments of any other listed companies with which the Company has a relationship, based on inside information that is not yet in the public domain, or communicating such information to other parties so that they can deal in such shares or their derivative financial instruments, is prohibited. The guidelines relating to insider trading apply to all members of the Board of Directors, members of Executive Committee, Senior Management and all staff who, by virtue of their specific roles, have access on either a regular or incidental basis to inside knowledge regarding the Company or other listed companies. The Compliance Officer maintains a list of the persons concerned. Obligations of insiders in respect of inside information Insiders will maintain the confidential nature of privileged information. With a view to this obligation they will, amongst other things: i. refrain from commenting on the Company to analysts, brokers, the press etc, and immediately refer such persons to the person designated for this purpose by the Company; ii. use code names for sensitive projects; iii. use passwords on the computer system to restrict access to documents containing inside information ; iv. restrict access to areas where privileged information can be found or where inside information is discussed; v. store inside information safely; vi. not talk about inside information in public places (e.g. lifts, corridors, restaurant); vii. place the word confidential on documents that contain inside information and use sealed envelopes bearing the word confidential ; viii. copy documents containing inside information as little as possible; ix. if appropriate, have a register signed by those who consult inside information ; x. keep and regularly update the list of persons who have access to confidential information, and restrict access to inside information to those who need to know; xi. never leave inside information unattended; xii. always remind employees who come into contact with inside information of the confidential nature of the information and the fact that this confidentiality must be maintained; xiii. when faxing inside information, always check the fax number and check that someone with access to this information is present to receive it. The above is not in any way to be considered a complete list. Insiders will always have to take all other appropriate measures, depending on the actual circumstances. Transics International NV Annual report

162 The statutory auditor BDO Bedrijfsrevisoren Burg. Ven. - BDO Réviseurs d Entreprises CVBA/SCRL, a civil company, having the form of a cooperative company with limited liability (coöperatieve vennootschap met beperkte aansprakelijkheid) organised and existing under the laws of Belgium, with its registered office at 9820 Merelbeke, Guldensporenpark 100 (Blok K), Belgium, represented by Veerle Catry, was re-appointed Statutory Auditor of the Company on May 15 th 2009 for a term of three years Transaction with affiliated companies General Each director and Executive Manager is encouraged to arrange his or her personal and business affairs so as to avoid direct and indirect conflicts of interest with the Company. The Company s Corporate Governance Charter provides that any transaction between the Company or its subsidiaries and any Board member or Executive Manager shall require the prior approval of the Board of Directors, irrespective of whether or not such a transaction would fall within the scope of the applicable statutory rules. Such transactions can only be entered into at arm s length conditions. Conflicts of interest of directors Article 523 of the Belgian Companies Code provides for a special procedure within the Board of Directors in the event of a possible direct or indirect conflict of interest of a private asset nature of one or more directors with one or more decisions or transactions within the authority of the Board of Directors. In the event of a conflict of interest, the conflicted director concerned must inform his or her fellow directors of the conflict of interest before the Board of Directors deliberates and takes a decision on the matter concerned. Furthermore, the conflicted director cannot participate in the deliberation and voting by the Board on the matter that gives rise to the potential conflict of interest. The minutes of the meeting of the Board of Directors must contain the relevant statements by the conflicted director, and a description by the Board of the conflicting interests and the nature of the decision or transaction concerned. The minutes must also contain a justification by the Board for the decision or transaction, and a description of the financial consequences thereof for the Company. The relevant minutes must be included in the (statutory) Annual Report of the Board of Directors. The conflicted director must also notify the Statutory Auditor of the conflict, who must in turn describe the financial consequences of the decision or transaction that gave rise to the potential conflict in his (statutory) Annual Audit Report. In cases of non-compliance with the foregoing, the Company may request the annulment of the decision or the transactions that have taken place in breach of these provisions if the counterparty to the decision or the transaction was, or should have been, aware of such breach. The procedure does not apply to decisions or transactions in the ordinary course of business at customary market conditions. Furthermore, it does not apply to transactions or decisions between companies of which one holds (directly or indirectly) at least 95% of the voting secu report of the board of directors

163 rities of the other, and transactions or decisions between companies whereby at least 95% of the voting securities of both companies are (directly or indirectly) held by another company. Article 524ter of the Belgian Companies Code provides for a similar procedure in the event of conflicts of interest of Executive Committee members. In the event of such conflicts, only the Board of Directors will be authorised to take the decision that has led to the conflict of interest. The Company does not foresee any potential conflicts of interest in the near future. In addition, the Company s Corporate Governance provides that any transaction between the Company or its subsidiaries and any director or Executive Manager shall require the prior approval of the Board of Directors, irrespective of whether or not such a transaction would fall within the scope of the applicable statutory rules. It should be noted that such transactions may only be entered into at market conditions. Transactions with affiliates Article 524 of the Belgian Companies Code provides for a special procedure that applies to intra-group or related party transactions with affiliates. The procedure applies to decisions or transactions between the Company and affiliates of the Company that are not a subsidiary of the Company. It also applies to decisions or transactions between any of the Company s subsidiaries and such subsidiaries affiliates that are not a subsidiary of the Company. Prior to any such decision or transaction, the Board of Directors of the Company must appoint a special committee consisting of three Independent Directors, which must be assisted by one or more independent experts. This committee must assess the business advantages and disadvantages of the decision or transaction for the Company. Furthermore, it must quantify the financial consequences thereof and determine whether or not the decision or transaction will result in a disadvantage to the Company that is manifestly illegitimate in view of the Company s policy. If the committee determines that the decision or transaction is not manifestly illegitimate, yet is of the opinion that it will prejudice the Company, it must clarify which advantages are taken into account in the decision or transaction to compensate the disadvantages. All of these elements must be set out in the committee s advice and the Board of Directors must then make a decision, taking into account the opinion of the committee. Any deviation from the committee s advice must be explained by the Board of Directors, and those directors who have a conflict of interest are neither entitled to participate in the deliberation nor vote (as outlined above). The committee s advice and the decision of the Board of Directors must be notified to the Company s Statutory Auditor, who in turn must render a separate opinion. The conclusion of the committee, an excerpt from the minutes of the Board of Directors and the opinion of the Statutory Auditor must be included in the (statutory) Annual Report of the Board of Directors. The procedure does not apply to decisions or transactions in the ordinary course of business at customary market conditions, and transactions or decisions with a value of less than 1% of the consolidated net assets of the Company. Apart from the foregoing procedure, the Company must also confirm in its Annual Report substantial restrictions or burdens imposed or maintained by the controlling parent Company, if any, during the previous financial year. Transics International NV Annual report

164 68

165 Customer: BTL Country: France Number of trucks: 200 A fleet management solution helps us to manage our vehicles in the way that we would like to manage any other asset. A simple internet navigator is all that our dispatchers need to easily pinpoint the location of the trucks and follow the routes on a map that appears on their display. In addition, our back office team has access to social security data (via the TX-CONNECT application) and to details regarding the working and resting times of our drivers, which helps us to significantly improve compliance with social security legislation. This information also enables us to verify that the employees have taken the right road. In case they do not take the right road, we can discuss it with them afterwards or set up a training course to improve their driving behaviour. Claude Bonnard Managing Director L BTRANSPORTS 69

166 70 8 consolidated financial statement

167 08 Consolidated Financial Statements Consolidated Financial Statements The consolidated financial statements of Transics International NV and its subsidiaries have been prepared in accordance with International Financial Reporting Standards (IFRS), as adopted by the European Union: Consolidated statement of financial position, equity statement and notes of Transics International NV as at December 31 st Consolidated statement of comprehensive income, cash flow statement and notes of Transics International NV from January 1 st 2010 to December 31 st Consolidated statement of financial position, equity statement and notes of Transics International NV as at December 31 st Consolidated statement of comprehensive income, cash flow statement and notes of Transics International NV from January 1 st 2011 to December 31 st With effect from June 16 th 2011 the subconsolidated financial statements of the acquired company CarrierWeb are included in the consolidated financial statements of Transics International NV. The results covering the first eight months of 2011 of the disposed TAS activities are presented as discontinued operations. These consolidated financial statements were approved by the Board of Directors on March 16 th, The Annual Report will be presented for approval at the Annual Shareholders meeting on May 16 th Transics International NV Annual report

168 8.1 Consolidated Statement of Comprehensive Income Transics International NV 000 Note Chapter 31/12/2011 Consolidated 12 months Audited 31/12/2010 Consolidated 12 months Audited Revenue ,680 40,597 Cost of sales (-) (16,383) (13,519) Gross Profit 32,297 27,078 Research and development expenses (3,817) (2,906) Sales and marketing expenses (15,333) (13,595) General and administration expenses (6,924) (6,136) Operating Expenses (26,074) (22,637) Other income/(expenses) (246) (262) Operating result 5,977 4,179 Finance income/(expenses) (296) (597) Result before tax 5,681 3,582 Tax income/(expense) (869) (1,061) Result from continuing operations 4,812 2,521 Result from discontinued operations ,671 0 Net result 8,483 2,521 Total comprehensive income ,483 2,521 Earnings per share - Total comprehensive income Basic earnings per share Shares used in computing per share amount - basic 8,085,810 8,085,810 Diluted earnings per share Shares used in computing per share amount - diluted 8,177,841 8,179,016 Earnings per share - Result from continuing operations Basic earnings per share Shares used in computing per share amount - basic 8,085,810 8,085,810 Diluted earnings per share Shares used in computing per share amount - diluted 8,177,841 8,179, consolidated financial statement

169 8.2 Consolidated Statement of Financial position Transics International NV 000 Note Chapter 31/12/2011 Consolidated 12 months Audited 31/12/2010 Consolidated 12 months Audited Goodwill ,603 31,603 Other intangible assets ,468 8,009 Property, plant and equipment ,541 2,567 Investments 4 4 Deferred tax assets ,077 Receivables ,371 1,336 Non Current Assets 50,774 44,596 Inventories ,813 1,648 Tax receivables Trade receivables ,195 11,208 Other receivables , Prepayments Cash and cash equivalents ,100 4,710 Other current assets Current assets 25,361 18,519 Total assets 76,135 63,115 Share capital ,126 6,126 Share premium ,514 24,514 Retained earnings 12,300 9,779 ESOP reserves Result of the year 8,483 2,521 Shareholders Equity 51,614 43,061 Bank borrowings ,174 4,425 Finance leases , Deferred tax liabilities , Non Current Liabilities 7,764 5,761 Current interest-bearing borrowings ,430 1,620 Deferred income Provisions Tax payables ,391 1,460 Trade payables ,712 6,360 Financial instruments Other payables ,442 3,071 Other current liabilities Current liabilities 16,757 14,293 Total Equity and Liabilities 76,135 63,115 Transics International NV Annual report

170 8.3 Consolidated Cash Flow Statement Transics International NV /12/2011 Consolidated 12 months Audited 31/12/2010 Consolidated 12 months Audited Cash and cash equivalents, beginning balance ,080 Profit of the year including discontinued operations 8,483 2,521 Interest expense Interest income (-) (475) (249) Income tax expense (income) 869 1,061 Gain on discontinued operations (3,671) 0 Profit (loss) from continuing operations 5,977 4,179 Depreciation and amortisation 3,780 3,520 Impairment losses Write off inventory Increase (decrease) in provisions 26 1 Share-based payment expense Other non cash adjustments Non cash adjustments 4,458 4,273 Decrease (increase) in inventories (905) 988 Decrease (increase) in trade and other receivables (2,459) (1,386) Increase (decrease) in trade and other payables 850 1,822 Decrease (increase) in working capital (2,514) 1,424 Income tax (paid)/refunded (755) (1,065) Cash flows relating to operations 7,166 8,811 Acquisitions (5,633) 0 Disposal of discontinued operations net of cash disposed 2,701 0 Internally developed R&D (2,454) (2,121) Externally developed R&D (383) (254) Purchases of other intangibles (123) (42) Purchases of property, plant and equipment (1,424) (408) Disposals 4 0 Interest received Cash flows relating to investing activities (7,180) (2,576) New loans 3,840 6,022 Repayment of finance leases (-) (125) (123) Repayment of loans (-) (1,540) (7,633) Bank overdrafts increased (decreased) 0 (750) Interest paid (-) (771) (1,121) Cash flows relating to financing activities 1,404 (3,605) Net increase in cash and cash equivalents 1,390 2,630 Cash and cash equivalents, ending balance 6,100 4, consolidated financial statement

171 8.4 Consolidated Statement of Changes in Equity Transics International NV 000 Audited Issued Capital Transaction Costs Total Share Capital Share Premium Retained Earnings ESOP Reserve Result of the year Total Equity As at 31/12/2010 8,087 (1,960) 6,126 24,514 9, ,521 43,061 Capital increase 0 0 Addition in transaction costs 0 0 Transfer result previous year 0 2,521 (2,521) 0 Transfer transaction costs 0 0 Share based compensation plan Total comprehensive income 0 8,483 8,483 As at 31/12/2011 8,087 (1,960) 6,126 24,514 12, ,483 51, Summary of Significant Accounting Policies The principal accounting policies applied in the preparation of these consolidated financial statements are set out below. These policies have been consistently applied to all years presented, unless otherwise stated. Presentation The consolidated financial statements have been prepared in accordance with the International Financial Reporting Standards ( IFRS ) issued by the International Accounting Standards Board ( IASB ) and adopted by the European Union. The consolidated financial statements have been prepared under the historical cost convention. Any exceptions to the historical cost convention are disclosed in the accounting policies described hereafter. The Transics Group should be read as Transics International NV and its subsidiaries. The functional currency for the financial statements applied by each of the subsidiaries and in the consolidation is the Euro. The preparation of financial statements conform to IFRS requires the use of certain critical accounting estimates. It also requires management to exercise its judgement in the process of applying the Transics Group s accounting policies. The areas involving a higher degree of judgement or complexity, or areas where assumptions and estimates are significant to the consolidated financial statements are disclosed in the notes to the consolidated financial statements in this chapter. Transics International NV Annual report

172 New Standards, Interpretations and Amendments adopted by the Group During the current financial year, the Group adopted all of the new and revised Standards and Interpretations issued by the International Accounting Standards Board (IASB) and the International Financial Reporting Interpretations Committee (IFRIC) of the IASB, that are relevant to its operations and effective for the accounting period starting on January 1 st The Group did not apply any new IFRS requirements that were not yet effective during The following new Standards, Interpretations and Amendments issued by the IASB and the IFRIC are effective for the current period: IFRS 1 First-time Adoption of International Financial Reporting Standards (Amendment) IFRS 1 First-time Adoption of International Financial Reporting Standards - Improvements to IFRSs (2010) IFRS 3 Business Combinations Improvements to IFRSs (2010) IFRS 7 Financial Instruments: Disclosures Improvements to IFRSs (2010) IAS 1 Presentation of Financial Statements Improvements to IFRSs (2010) IAS 24 (Revised) Related Party Disclosures Consequential Amendments from IAS 27 Consolidated and Separate Financial Statements to IAS 21, IAS 28 and IAS 31 IAS 32 Classification of Rights Issues (Amendment) IAS 34 Interim Financial Reporting Improvements to IFRSs (2010) IFRIC 13 Customer Loyalty Programmes Improvements to IFRSs (2010) IFRIC 14 IAS 19 - The Limit on a Defined Benefit Asset, Minimum Funding Requirements and their Interaction (Amendment) IFRIC 19 Extinguishing Financial Liabilities with Equity Instruments Their adoption has not led to major changes in the Group s accounting policies. Standards and Interpretations issued but not yet effective in the current period The Group elected not to adopt early the following new Standards, Interpretations and Amendments, which have been issued but were not yet effective as at December 31 st IFRS 1 First-time Adoption of International Financial Reporting Standards Replacement of fixed dates for certain exceptions with the date of transition to IFRSs ; IFRS 1 First-time Adoption of International Financial Reporting Standards Additional exemption for entities ceasing to suffer from severe hyperinflation; IFRS 7 Financial Instruments: Disclosures Amendments enhancing disclosures about transfers of financial assets; IFRS 9 Financial Instruments Classification and Measurement; IFRS 10 Consolidated Financial Statements; IFRS 11 Joint Arrangements; IFRS 12 Disclosure of Interests in Other Entities; IFRS 13 Fair Value Measurement; IAS 1 Presentation of Financial Statements Amendments to revise the way in which other comprehensive income is presented; IAS 12 Income Taxes Limited scope amendment (recovery of underlying assets); 76 8 consolidated financial statement

173 IAS 19 Employee Benefits Amended Standard resulting from the Post-Employment Benefits and Termination Benefits projects; IAS 27 Consolidated and Separate Financial Statements Reissued as IAS 27 Separate Financial Statements (as amended in 2011); IAS 28 Investments in Associates Reissued as IAS 28 Investments in Associates and Joint Ventures (as amended in 2011). None of the other new standards, interpretations and amendments, which are effective for accounting periods beginning after January 1 st 2011 and which have not been adopted early, are expected to have a material effect on the Group s future financial statements. Consolidation The financial statements have been prepared on a consolidated basis. Corporate entities meeting the definition of a subsidiary as set out in IAS 27 Consolidated and Separate Financial Statements and that are part of the Transics Group are fully consolidated from the date on which control passes to Transics International NV. One subsidiary, TAS NV, was deconsolidated in 2011 with effect from the date that control ceased. The Group uses the acquisition method of accounting to account for the acquisition of subsidiaries. The cost of an acquisition is measured at the fair value of the assets given, equity instruments issued and liabilities incurred or assumed at the date of the acquisition. Acquisition related costs are expensed as incurred. Identifiable assets acquired and liabilities and contingent liabilities assumed are measured at their fair values at the acquisition date, irrespective of the extent of any non-controlling interest. The excess of the cost of the acquisition over the fair value of the Transics Group s share of the identifiable net assets acquired is recorded as goodwill. If the cost of acquisition is less than the fair value of the net assets of the subsidiary acquired, the difference is recognised directly in the income statement. Intercompany transactions, balances and unrealised gains and losses on transactions between subsidiaries are eliminated. Foreign currency transactions The Group s presentation currency is the Euro and the Eurozone is the primary economic environment in which all entities operate (their functional currency ). Foreign currency transactions are recorded at the rate of exchange prevailing on the date of the transaction. Monetary assets and liabilities in foreign currencies are translated at the closing year-end exchange rates, with the resulting gains and losses recorded in the income statement of the period. Assets and liabilities of foreign entities included in the consolidation are translated into Euros at the closing exchange rates. Exchange differences arising on a monetary item that in substance forms part of a company s net investment in a foreign entity are placed in other comprehensive income until disposal of the net investment, at which time this will be recognised in the income statement as part of the gain or loss on sale. Income statement items are converted into Euros at the average exchange rates for the period. The resulting translation differences are taken to other comprehensive income. Upon the disinvestments of a foreign subsidiary, the cumulative currency translation differences are recognised in the income statement. Transics International NV Annual report

174 Operating segment reporting The Group has one business activity and operates as one segment. In accordance with IFRS 8, the Company identified the CEO as its Chief Operating Decision Maker. The operating results are reviewed and assessed by the CEO on a consolidated basis. The Transics Group is principally a onesolution business. The solution sold is an integrated combination of a hardware and software device, and maintenance only relates to these products. Furthermore, the Transics Group s operations are strongly vertically integrated, with the exception of the production of hardware, which is outsourced. The products and product maintenance are directly commercialised to a healthy and strictly identified market: companies engaging in the road transportation of goods. The products are developed, produced (software), tested and packaged (hardware) and dispatched at the Belgian Headquarters of Transics, as well as in France. They are then sold to the subsidiaries, which are only involved in the sale of the product and local customer relations. Warehousing, implementation, dispatching and product handling is conducted from the Belgian Headquarters and therefore no inventories are kept locally. During 2011, the inventory of the acquired company CarrierWeb was managed in the Netherlands. However, this will be transferred to Transics Headquarters in Belgium during the first quarter of Intangibles (a) Goodwill Goodwill represents the excess of the cost of an acquisition over the fair value of the Transics Group s share of the net identifiable assets of the acquired subsidiary at the date of the acquisition. Goodwill on acquisitions of subsidiaries is included in intangible assets. Separately recognised goodwill is tested each year for impairment as at December 31 st and carried at cost less accumulated impairment losses. Impairment losses on goodwill are not reversed and gains and losses on the disposal of an entity include the carrying amount of goodwill relating to the entity sold. (b) Customer lists The customer list of Transics NV and its subsidiaries is identified and recognised as a separate intangible asset as part of the acquisition goodwill resulting from the acquisition in 2006 by Transics International NV. The customer list value is accounted for at its carrying amount less the accumulated amortisation. The customer list value is related to the acquired recurring revenue and the amortisation is charged on a straight-line basis over the estimated life of the customer relationship, which is estimated to be five years. In addition, the customer lists of DIS SARL and CarrierWeb were identified and recognised separately from goodwill at the time of acquisition. The amortisation is charged on a straight-line basis over the estimated life of the customer relationship, which is also estimated to be five years. (c) Royalty free IP The Royalty free IP of CarrierWeb was identified and recognised separately from goodwill at the time of acquisition. The amortisation is charged on a straightline basis over the estimated life of four years. (d) Research and Development costs Expenditure on research activities that are undertaken with the prospect of gain consolidated financial statement

175 ing new scientific or technical knowledge is recognised in the income statement as an expense incurred. Expenditures incurred on development projects (relating to the design and testing of new or improved products) are recognised as intangible assets to the extent that such expenditure is expected to generate economic benefits and meets the recognition criteria set out in IAS 38 Intangible Assets. The revaluation model is not considered to be a reliable valuation principle in this case. This is because the fair value cannot be determined by reference to an active market. The residual value of the intangible assets is assumed to be zero in all instances. Other development expenditures are recognised as an expense incurred. Development costs previously recognised as an expense are not recognised as assets in a subsequent period. The recognition of development costs as intangible assets is limited to: Direct development personnel costs Programming and coding by external programmers Direct development consultancy by third party consultants Cost of testing performed by third parties Overhead and general expenses are not included, in compliance with IAS (c). Development projects are subdivided into two identifiable and separate development activities: long cycle items development and short cycle items development. Long Cycle Development This relates to the development of a new product (hardware and software) to replace a prior generation product. Development will typically take place over a period of several years prior to it being released for commercial production. Short Cycle Development This relates to the development of accessories, updates, upgrades, application extensions or improvements of an existing product. Typically, short cycle developments are not exclusively software related and will take place over a period of less than one year prior to being released for commercial production. Subsequent development expenditure of products already released is recognised in the month of the expenditure and the amortisation starts the month following this recognition. Development costs that have been capitalised are amortised from the start of the commercial production of the product. This is charged on a straight-line basis over the period of its useful life. For short cycle development, the useful life is estimated to be four years, while for long cycle development it is estimated to be eight years. The capitalised development costs are assessed for impairment whenever events or changes in circumstances indicate that their carrying amount may not be recoverable. (e) Computer Software Acquired computer software licences are capitalised on the basis of the purchase and installation costs of the specific software. These costs are amortised on a straight-line basis over their estimated useful lives (three to five years). Property, Plant and Equipment Items included under property, plant and equipment are stated at historical cost less accumulated depreciation and Transics International NV Annual report

176 impairment losses. The historical cost includes the expenditure that is directly attributable to the acquisition of the items, purchase price or production cost. Subsequent expenditures, such as those for improvement, are included in the asset s carrying amount or recognised as a separate asset, as appropriate, only when it is probable that future economic benefits associated with the item will flow to the Transics Group. All other repairs and maintenance are charged to the income statement during the financial period in which they are incurred. Whilst land is not depreciated, property, plant and equipment are depreciated on a straight-line basis over the estimated useful life of the item, starting from the month of purchase. Assets under construction are not depreciated until the assets are available for use. The estimated useful lives of the various identified asset categories are as follows: Improvements to the building: 5-10 years Office computer hardware: 3 years Small equipment and tools: 4 years Office furniture: 10 years Vehicles: 3 years Where the carrying amount of an asset is greater than its estimated recoverable amount, it is written down immediately to its recoverable value. Gains and losses on disposals are determined by comparing the proceeds with the carrying amount and these are recognised within other losses/gains (net) in the income statement. Investments Where the Group has the power to participate in (but not control) the financial and operating policy decisions of another entity, it is classified as an investment. Investments in associates are initially recognised in the consolidated balance sheet at cost. The Group s share of postacquisition profits and losses is recognised in the consolidated income statement. However, losses in excess of the Group s investment in the associate are not recognised unless there is an obligation to make good those losses. Any premium paid for an investment in an associate above the fair value of the Group s share of the identifiable assets, liabilities and contingent liabilities acquired is capitalised and included in the carrying amount of the associate and subject to impairment in the same way as goodwill arising on a business combination described above. Impairment of fixed tangible assets and goodwill/ intangible assets Assets that have an indefinite useful life (goodwill) are not subject to amortisation and are tested annually for impairment. Assets that are subject to amortisation (other than inventories, deferred tax assets, employee benefits and derivative financial instruments) are reviewed for impairment whenever events or changes in circumstances indicate that their carrying amount may not be recoverable. Whenever the carrying amount of an asset exceeds its recoverable amount (being the higher of either fair value less costs to sell or its value in use), an impairment loss is recognised in the income statement. The fair value less costs to sell is the amount obtainable from the sale of an asset in an at arm s length transaction while value in use is the present value of estimated future cash flows expected to arise from the continuing use of an asset and from its disposal at the end of its useful life. Recoverable amounts are estimated for individual assets or, if this is not possible, for the cash-generating unit 80 8 consolidated financial statement

177 to which the assets belong. Non-financial assets, other than goodwill, that have suffered and recognised impairment in previous years, are reviewed for possible reversal of the impairment at each yearend closing. An impairment loss recognised for goodwill and other intangible assets is not reversed in a subsequent period. Government grants Government grants received on capital expenditure are generally deducted in arriving at the carrying amount of the asset purchased. Grants related to interest are netted against the incurred expenses. Where retention of a government grant is dependent on the Company satisfying certain criteria, it is initially recognised as deferred income. When the criteria for retention have been satisfied or when the criteria are more than likely to be fulfilled in the future, the deferred income balance is released to the income statement or netted against the asset purchased as appropriate. Leases (a) Financial Leases Leases of property, plant and equipment, where one or more companies that are part of the Transics Group have substantially all of the risks and rewards of ownership, are classified as finance leases. Finance leases are capitalised at the inception of the lease at the present value of the minimum lease payments. The leased assets are depreciated over their expected useful lives on a basis that is consistent with similar owned property, plant and equipment. If it is not more than likely that the ownership will be acquired by the end of the lease term, the asset is depreciated over the shorter of the lease term and its useful life. The estimated useful lives of the various identified leased asset categories are as follows: Office building (leased): 30 years (b) Operating leases Payments made under operating leases are recognised as a charge in the income statement on a straight-line basis over the term of the lease. Inventories Inventories only include items purchased from third parties. They are stated at the lower of cost and net realisable value and the cost is determined according to the FIFO (first in first out) method. The net realisable value is the estimated selling price in the ordinary course of business, less the estimated costs of packing, order completion, software inclusion and decoding, dispatching and selling expenses. Trade receivables Trade receivables are recognised initially at fair value and subsequently measured at amortised costs using the affected interest method, less provision for impairment. A provision for doubtful receivables is recorded when there is objective evidence that the Transics Group will not be able to collect all of the amounts due according to the original terms of the trade receivable. The amount of the provision is the difference between the asset s carrying amount and the present value of estimated future cash flows, discounted at the original effective interest rate. The carrying amount of the asset is reduced through the use of an allowance account and the amount of the loss is recognised in the income statement as other operational expenses. When a trade receivable is deemed definitely uncollectible, it is written off against the allowance account Transics International NV Annual report

178 for trade receivables. Subsequent collections of receivables written off are credited in the income statement as a realised other operational income. For receivables that have been overdue for more than one year, a provision of 100% is booked. A general provision for bad debt of 5% of all long term receivables has been booked. Cash and cash equivalents For the purposes of the cash flow statement, cash and cash equivalents comprise cash in hand, short-term bank deposits and other short-term highly liquid investments. Share Capital and Share Premium Incremental costs directly attributable to the issuance of new shares are shown as a deduction in equity. When the Company or its subsidiaries purchase their own or their parent Company s equity share capital, the consideration paid, including any attributable transaction costs, is deducted from the total shareholders equity as treasury shares until they are cancelled. Where such shares are subsequently sold or reissued, any consideration received is included in shareholders equity. Provisions Provisions are recognised when the Transics Group has a present legal or constructive obligation as a result of past events and it is probable that an outflow of resources will be required to settle the obligation, and a reliable estimate of the amount can be made. Borrowing Costs and Interest Borrowings are recognised initially at fair value, net of transaction costs incurred. In subsequent periods, borrowings are stated at amortised cost using the effective interest method; any difference between proceeds (net of transaction costs) and the redemption amounts is recognised in the income statement over the period of the borrowing. When borrowings are repurchased or settled before maturity, any difference between the amount repaid and the carrying amount is immediately recognised in the income statement. Employee Benefit Costs With the exception of the mandatory post-employment benefits for the French employees, there are no defined benefit plans. (a) Pension obligations The Company offers defined contribution pension plans to all employees who hold an employment contract for an indefinite period. Pension obligations are fully funded through annual premiums that are paid to independent insurance companies. The Company has no other obligations to contribute additional premiums if the pension funds do not contain sufficient resources to fulfil all pension obligations to which the personnel are entitled based on past and present contributions. The pension plan expenses, representing the net periodic pension plan cost less the employee contributions, are included in the personnel expenses. (b) Mandatory post-employment benefits Transics France SARL and DIS SARL recognise a provision for its net obligation in respect of the mandatory employee termination benefit that is due upon retirement of an employee. The provision for this termination benefit upon retirement 82 8 consolidated financial statement

179 ( Indemnités de départ à la retraite ) is the amount of the future termination benefit that an employee has earned in return for his or her service in current and prior periods. The obligation is calculated on an annual basis by an independent actuary using the projected unit credit method and it is discounted to its present value, taking into consideration mortality and general employee turnover rates. The discount rate used is the legal interest rate in France. Currently, no other mandatory employees benefits have been identified for which a provision should be recognised under IFRS. (c) Other termination benefits Mandatory, contractual or voluntary termination benefits are payable when employment is terminated by the Transics Group before the normal retirement date, or whenever an employee accepts voluntary redundancy in exchange for these benefits. The Transics Group recognises a provision upon the formal notification or the formal agreement to terminate employment without the possibility to withdraw. Pre-retirement pensions are treated as termination benefits. The costs are recognised when individuals agree to terminate their employment under these programmes. (d) Employee Compensation Benefits Withholding taxes were either paid in cash or provided for and expensed to the income statement for all employees benefit payments and social security contributions. Dividend distribution Equity dividends are recognised when they become legally payable. In the case of interim dividends to equity shareholders, this is when they are declared by the directors. Deferred taxes Deferred tax assets and liabilities are recognised where the carrying amount of an asset or liability in the balance sheet differs from its tax base, except for differences arising on: The initial recognition of goodwill; The initial recognition of an asset or liability in a transaction which is not a business combination and at the time of the transaction affects neither accounting nor taxable profit; and Investments in subsidiaries and jointly controlled entities where the Group is able to control the timing of the reversal of the difference and it is probable that the difference will not reverse in the foreseeable future. Recognition of deferred tax assets is restricted to those instances where it is probable that taxable profit will be available against which the difference can be utilised. The amount of the asset or liability is determined using tax rates that have been enacted or substantially enacted by the balance sheet date and are expected to apply when the deferred tax liabilities/ (assets) are settled/(recovered). Deferred tax balances are not discounted. Deferred tax assets and liabilities are offset when the Group has a legally enforceable right to offset current tax assets and liabilities and the deferred tax assets and liabilities relate to taxes levied by the same tax authority on either: The same taxable Group Company; or Various Group entities that intend either to settle current tax assets and liabilities on a net basis, or to realise the Transics International NV Annual report

180 assets and settle the liabilities simultaneously, in each future period in which significant amounts of deferred tax assets or liabilities are expected to be either settled or recovered. Revenue recognition Revenue comprises the fair value of the consideration received or receivable for the sale of goods and services in the ordinary course of the Transics Group s activities. Revenue is shown net of value-added tax, returns, rebates and discounts and after eliminating sales within the Transics Group. Revenue is recognised when it is probable that the economic benefits associated with a transaction will flow to the enterprise, meets the specific criteria for each of the activities described below, and when the amount of revenue can be reliably measured. (a) Product Sales Revenue from Product Sales (hardware including operational software) is recognised when the products are shipped and the transfer of risks and rewards has been completed and the Transics Group has objective evidence that all criteria for acceptance have been met. Revenue from Sales of software (new software or updates to be installed in prior sold hardware) is recognised when the software has been delivered and installed into the customer s devices, the transfer of risks and rewards has been completed, and when the Transics Group has objective evidence that all criteria for acceptance have been met. (b) Recurring Sales Recurring Sales, which are comprised of hosting services, telecom subscriptions and maintenance contracts, are typically prepaid. Revenue from Recurring Sales is recognised in accordance with the substance of the contractual terms. To the extent that the recurrent service is not invoiced on a monthly basis, the revenue is deferred and subsequently recognised on a straight-line basis over the term of the contract. (c) Field Services Revenue from rendering Field Services within the framework of fixed-price contracts is recognised by reference to the stage of completion when this can be measured by reference to labour hours incurred prior to the year-end as a percentage of total estimated labour hours for the contract (percentage of completion method). When the outcome of the transaction involving the rendering of services cannot be estimated reliably, revenue is recognised only to the extent of the expenses recognised that are recoverable. Revenue from time and material contracts is recognised at the contractual rates as labour hours are performed and direct expenses have been incurred. Earnings per share Basic earnings per share are computed based on the weighted average number of ordinary shares outstanding during the period, excluding treasury shares. Diluted earnings per share are computed based on the weighted-average number of ordinary shares outstanding including the dilutive effect of warrants. Warrants should be treated as dilutive, when and only when their conversion to ordinary shares would decrease net profit per share from continuing ordinary operations. Financial assets and liabilities The fair value of all financial assets and liabilities is within a reasonable approximation of the carrying value at which 84 8 consolidated financial statement

181 these financial assets and liabilities are recorded, unless stated otherwise in Section Interest Rate Swaps (IRS) The Group holds cash flow hedges in relation to a part of its bank borrowings (floating to fixed interest rate swap). The cash flow hedges are ineffective and the fair value of the interest rate swaps has been recognised on the balance sheet. The ineffective gains and losses on derivatives used to manage cash flow interest rate risk are recognised in profit or loss within finance expense or finance income. The fair value of the Group s interest rate swap is based on the marked-to-market value determined by the financial institution. Share-based payments Transics created warrants to issue a stock option plan for the Board of Directors, Senior and Middle Management, consultants and employees who play an important role for the Company. According to IFRS2, the cost of share-based payment transactions is reflected in the income statement. The Company recognises the estimated fair value, which is measured with effect from the grant date of equity instruments granted to employees as personnel expenses and granted to self-employed contractors as outside services over the vesting period. The Black and Scholes model has been used for the calculation of the fair value of the stock options. Transics International NV Annual report

182 8.6 Notes to the consolidated Financial Statements Changes to the consolidated perimeter On June 16 th 2011, the Transics Group acquired 100% of the shares of the European activities of CarrierWeb. Overview of the consolidated perimeter: Company Country 31/12/ /12/ /12/ /12/ /12/ /12/2006 Transics International NV Belgium 100% 100% 100% 100% 100% 100% Transics NV Belgium 100% 100% 100% 100% 100% 100% Transics Belux NV Belgium 100% 100% 100% 100% 100% 100% FLC NV Belgium 100% 100% 100% 100% 100% 100% Transics France SARL France 100% 100% 100% 100% 100% 100% Transics Nederland BV The Netherlands 100% 100% 100% 100% 100% 100% Transics Deutschland GmbH Germany 100% 100% 100% 100% 100% 100% Delta Industrie Service SARL France 100% 100% 100% 100% 100% Transics Italia SRL Italy 100% 100% Transics Ireland Ltd Ireland 100% CarrierWeb BV The Netherlands 100% Transics International NV operates as the parent company and the Group is referred to as the Transics Group consolidated financial statement

183 The Company identified one operating segment. In accordance with IFRS 8, 33, geographical information is provided regarding revenues and non-current assets for Belgium and each significant area that is identified by the Board of Directors. The Board of Directors has identified the following geographical areas: 1. Belgium 2. The Netherlands and France 3. Rest of Europe Transics International NV /12/2011 Consolidated 12 months Belgium The Netherlands & France Rest of Europe Revenue 48,680 8,920 26,346 13,414 Total Non Current Assets 50,775 42,676 7, Transics International NV /12/2010 Consolidated 12 months Belgium The Netherlands & France Rest of Europe Revenue 40,597 8,188 21,508 10,901 Total Non Current Assets 44,596 36,850 7, Geographical Segment Information The first two geographical segments listed represent the core markets of the Company. Transics International NV Annual report

184 8.6.3 Notes to the Consolidated Statement of Comprehensive Income Revenue Consolidated revenue for 2011 reached Transics International NV 000 % million. This represented an Growth increase of 19.9% or million over the same period in 2010 (consolidated revenue for 2010 amounted to million). 31/12/2011 Consolidated 12 months % Total Revenue /12/2010 Consolidated 12 months % Total Revenue 2010 Product Sales 14.6% % 21,698 54% Recurring Sales 28.9% 22,167 46% 17,196 42% Field Services -3.8% 1,638 3% 1,703 4% Total 19.9% 48,680 40,597 Revenue Sources Transics revenue can be broken down as follows: Product Sales Fleet Management Solutions for truck, trailer and driver management. Recurring Sales Hosting services Telecom subscriptions Software maintenance Hardware maintenance services Other services, such as navigation Field Services Billable hours related to project implementation, training and consulting Product Sales accounted for 51% of total Product Sales revenue, recurring sales for 46% and field Product Sales amounted to million or approximately 51% of Transics services for 3% in This compared to 54%, 42% and 4% respectively in consolidated revenue in This com- Revenue ( m) Figure 8.1 Evolution of Sales by type of revenue Recurring Sales Product Sales Field Services 88 8 consolidated financial statement

185 pared to million or 54% of the total revenue in Recurring Sales Recurring Sales amounted to million or approximately 46% of Transics consolidated revenue in This compared to million or 42% of the total revenue in 2010 and represents a year-on-year increase of 28.9%. The recurring revenue portfolio at the end of 2011, which is defined as the revenues associated with all signed service contracts on a full-year basis, amounted to million. Field Services Field Services revenues consist of project implementation, training and consultancy services that are delivered by Transics field engineers. Field Services amounted to million or approximately 3% of core markets (Benelux and France) and Transics consolidated revenue in million in developing markets. This compared to million or 4% of This compared to million and the total consolidated revenue in million in In 2011, revenues in core countries increased by 18.76%, Geographical breakdown while in development countries they Revenues reached million in the increased by 23.05%. Revenue ( m) Figure 8.2 Evolution of sales by geography Belgium France + The Netherlands BD Transics International NV /12/2011 Consolidated 12 months 31/12/2010 Consolidated 12 months Cost of sales 15,029 14,506 Change in inventory 1,165 (1,226) Write off inventory Total 16,383 13,519 Gross Profit 32,297 27,078 % Gross Profit/Revenue 66.3% 66.7% Gross profit reached million or 66.3% of revenue in 2011, which represented a 40 bps decrease in margin as compared to 2010 ( million or 66.7% of revenue) Cost of Sales Transics International NV Annual report

186 Operating Expenses Operating expenses include both fixed and variable expenses that are split between Research and Development ( R&D ), Sales and Marketing ( S&M ) and General and Administration ( G&A ) expenses. Operating expenses increased from million in 2010 to million in As a percentage of revenue, the operating expenses decreased to 53.6% in 2011, as compared to 55.8% in Transics recruited an additional 32 employees during 2011, of which 56% were for S&M, 31% for R&D and 13% for G&A. The total headcount, including the selfemployed contractors, increased from 247 at the end of 2010 to 279 as at the end of CarrierWeb accounted for 31 of the 32 additions, of which 9 were in R&D, 4 in G&A and 18 in S&M. Due to the disposal of discontinued operations (TAS) the headcount of the S&M segment was reduced accordingly by 10 employees. personnel related expenses (e.g. company cars, travel and accommodation expenses). The increase in Outside services in 2011 to 489,000 is the result of a combination of the full year impact in 2011 of the 10 new employees that were hired during 2010 and the acquisition of CarrierWeb. Outsourced development costs amounting to 383,000 have been capitalised as development costs and amortised over a period of four years for short cycle development and eight years in cases of long cycle development. Those capitalised costs have not been included in the outside services in the table below. The Personnel expenses include the salaries of Quality Control employees, the non-capitalised part of the R&D employee salary costs, part of the R&D management costs and the salary costs of the acquired R&D employees of Carrier- Web. The increase in Personnel expenses from 766,000 in 2010 to million in 2011 is also the result of the full year impact in 2011 of the 10 new employees that were hired during 2010 and the inclusion of the salary costs of the R&D employees of CarrierWeb. The salary costs of the R&D employees of Carrier- Web were not capitalised during This is because their main activities related to the maintenance of the existing CarrierWeb products. The capitalised personnel expenses increased from million in 2010 to million in Depreciation and amortisation amounted to million in 2011, which mainly consisted of a million amortisation charge for capitalised internal and external development costs. The remaining depreciation costs related to the building, IT material and office equip- Research and Development expenses The majority of the Outside services for the R&D department comprises external fees for training and research provided by third parties, software licences and Transics International NV /12/2011 Consolidated 12 months 31/12/2010 Consolidated 12 months Outside services Personnel expenses 1, Depreciation and amortisation 2,119 1,846 Total 3,817 2,906 Headcount at year-end (excluding self-employed contractors) % of sales 7.8% 7.2% 90 8 consolidated financial statement

187 ment. The increase in depreciation and amortisation costs was mainly due to the release of new products and new software releases, which the R&D department had invested in over the previous years. The total capitalised expenses regarding Research and Development are provided in the table below: Transics International NV 000 Sales and Marketing Expenses Sales and Marketing expenses relate, 31/12/2011 Consolidated 12 months 31/12/2010 Consolidated 12 months Outside services Personnel expenses 2,454 2,121 Total Development expenses 2,837 2,375 Transics International NV /12/2011 Consolidated 12 months 31/12/2010 Consolidated 12 months Outside services 5,852 4,848 Personnel expenses 9,018 8,145 Depreciation and amortisation Total 15,333 13,595 Headcount at year-end (excluding self-employed contractors) % of (non-recurring) sales 57.8% 58.1% amongst other things, to the following activities: direct sales, sales support, logistics, marketing, customer care, documentation and training. Total Sales and Marketing expenses increased from million in 2010 to million in 2011, which represented a rise of 12.8%. The headcount increased from 145 to 166, excluding selfemployed sales. The Group hired 13 new employees for the S&M department during Additionally, following the acquisition of CarrierWeb, the headcount in the S&M departments increased by an extra 18 employees. Meanwhile, the result of the disposed TAS department saw the headcount decrease by 10. Outside services mainly relate to marketing expenses, internal fees for selfemployed sales managers and sales agents, personnel related expenses (e.g. company cars, travel and accommodation expenses) and other services provided by third parties. The 20.7% change between 2010 and 2011 was driven by an increase in personnel related expenses associated with the growth in headcount, the acquisition of CarrierWeb and an increase in marketing expenses. The increase in Personnel expenses during 2011 was the result of the recruitment of extra employees in the Sales and Marketing department, which included the employees of the acquired company CarrierWeb. The operating expenses for the first eight months of 2011 of the disposed TAS department amounted to 515,000 are not included in the left table. Transics International NV Annual report

188 The evolution of the Sales and Marketing expenses is in line with the evolution of non-recurring sales (product sales and field services). The percentage of the Sales and Marketing expenses to the non-recurring sales remained stable at 58%. Depreciation relates to the leased building, IT and office equipment. General and Administration Expenses should be amortised over a period of 5 years, which resulted in an amortisation charge of 400,000 in The fair value of the CarrierWeb 20-year royalty free IP has also been recognised as an intangible asset valued at million to be amortised over a period of 4 years, which resulted in an amortisation charge of 225,000 for the G&A segment. The remaining Depreciation charges of the G&A department related to general depreciation costs for the building, IT material and office equipment. Transics International NV 000 During 2011, General and Administration expenses increased by 12.8%. Outside services relate, amongst other things, to the following activities: internal fees paid to the management, legal consultants, insurances, office equipment, maintenance and facilities, rent of extra 31/12/2011 Consolidated 12 months 31/12/2010 Consolidated 12 months Outside services 3,907 3,402 Personnel expenses 1,775 1,472 Depreciation and amortisation 1,242 1,262 Total 6,924 6,136 Headcount at year-end (excluding self-employed contractors) % of sales 14.2% 15.1% office space, service contracts and external fees. They also include 534,000 of non-recurring transaction fees in 2011 and 270,000 in 2010, both related to mergers and acquisitions activities. The increase in Personnel expenses from million in 2010 to million in 2011 can be explained by the increase in headcount following the acquisition of CarrierWeb. The Amortisation charge for G&A mainly related to the amortisation of the customer lists. This amounted to 375,000 for Transics NV, 172,000 for DIS SARL and 400,000 for CarrierWeb. Following the acquisition of CarrierWeb, the fair value of the CarrierWeb customer list has been recognised as an intangible asset valued at million and Total Personnel Expenses The Company has several pension plans featuring fixed contributions for its employees. The annual contribution paid by the Company for each employee is based on his or her gross salary. All costs are included in the operating expenses and there were no unrecognised actuarial gains/losses and no unrecognised past service costs consolidated financial statement

189 Transics International NV /12/2011 Consolidated 12 months 31/12/2010 Consolidated 12 months Wages and salaries 9,484 8,353 Social costs 2,357 1,980 Share-based payment expense Pension costs - Defined contribution plans Pension costs - Defined benefit plans 39 1 Total personnel costs 12,065 10,449 Operating lease expenses The following lease expenses were accounted for: The table below summarises the number of employees (headcount, exclusive of self-employed contractors) at the end of the year in each department. Transics International NV /12/2011 Consolidated 12 months 31/12/2010 Consolidated 12 months Lease of cars Total The minimum payments for the following Transics International NV /12/2011 Consolidated 12 months 31/12/2010 Consolidated 12 months years with respect to the car leases are as follows: Research & Development personnel Sales & Marketing personnel General & Administrative personnel Total employees (headcount) at year-end (excluding self-employed contractors) Future payments ( 000 ) Total commitments 1,469 The number of Research and Development employees stated includes the employees to whom the capitalised personnel expenses relate. The capitalised personnel expenses were not included in the total personnel expenses shown above. Transics International NV Annual report

190 Other Income/(Expenses) Other taxes include local and regional taxes on assets or business activities in general, penalties, contributions or other charges from government administrations. The provisions for doubtful debtors, including receivables more than one year overdue, decreased from 266,000 in 2010 to 196,000 in The Company provided payment facilities to a limited number of customers. For these customers the Company takes a provision for doubtful debtors of 5% of the total outstanding long term receivables and in 2011 the impact of this provision was 24,000. Other financial expenses and income, Transics International NV 000 mainly bank related, consist of all expenses and income that are not interest related. Other expenses increased as a result of the one-off expenses related to the completion of the acquisition of CarrierWeb. As agreed in a Joint Development Agreement with CarrierWeb s owners, 50% 31/12/2011 Consolidated 12 months 31/12/2010 Consolidated 12 months Other taxes (23) (19) Losses on trade receivables (196) (266) Other financial expenses (99) (105) Other financial income Other expenses (187) (55) Other income Total (246) (262) of the salary and overhead costs of the CarrierWeb European R&D department are charged to their new company. This agreement will stand for one year starting from the acquisition date. The income resulting from this agreement amounted to 171,000 in 2011 and is classified as other income Financial Income/(Expenses) The major component of the leasing interests are the interests paid on the finance leases for the Company s Headquarters (land and buildings) and for the building occupied in France. The remainder of the leasing interest can be attributed to the interest portion of the leasing of company cars. The interest charge on loans in 2011 related to interests accrued under the fa- Transics International NV /12/2011 Consolidated 12 months 31/12/2010 Consolidated 12 months Interest leasing (-) (94) (91) Interest loans (-) (671) (748) Interest current accounts (-) (0) (1) Income/(Expenses) from changes in value of Financial Instruments Interest income Other interests (6) (7) Total (296) (597) 94 8 consolidated financial statement

191 cility agreement. For the 16 million facility, interest amounting to 300,000 was paid (including 106,000 hedging costs and 24,000 expenses of capitalised fees). Meanwhile, for the 12 million facility, hedging costs amounting to 277,000 were paid. The interest charge on the new 3 million loan amounted to 24,000. Interest and commitment fees on Transics revolving facility amounted to 70,000 in The impact of the change in marked-tomarket value of interest rate swaps represented an income of 344,000 in 2011, as compared to 248,000 in These interest rate swaps cover twothirds of the initial facility agreement of the Company. As at the end of 2011, the 3-month EURIBOR was below the fixed rate of these floating-fixed rate swaps of 4.80% and 4.77%. Consequently, they were out-of-the money and carried at a negative value. The Company elected not to test the interest rate swap for effectiveness and therefore the change in fair value has been recorded through the income statement. At present, the Company has no intention of either unwinding or buying back these swaps. The interest income relates to the interest generated on available cash. Transics International NV 000 The details regarding the deferred taxes are explained in the note on deferred taxes and reconciliation statutory taxeffective tax rate. The tax losses of Transics Deutschland 31/12/2011 Consolidated 12 months 31/12/2010 Consolidated 12 months Deferred income taxes (6) 186 Current income taxes (852) (1,247) Current income taxes previous year (11) 0 Total (869) (1,061) GmbH originating from 2007, 2008 and 2009 were recognised as deferred tax assets in This is due to the fact that the company is now making a profit. The recognition of these assets had a favourable effect on the effective tax rate, which is 15% of the result before taxes. Income taxes for 2011 amounted to 852,000 and relate to estimated income taxes of the different entities. The decrease in current income taxes from million in 2010 to 852,000 in 2011 can be explained by the tax effect of previously non-recognised deferred tax assets of Transics Deutschland GmbH Income Tax Income/(Expenses) In 2011, no transactions were recorded directly through equity as comprehensive income or expenses Other Comprehensive Income Transics International NV Annual report

192 Earnings per Share The number of shares used in computing per share amounts is the weighted average number of shares outstanding during the period. During 2011, there was no change in the basic number of shares in comparison to Meanwhile, during 2009, the Company created a stock option plan, under which a total of 99,143 warrants were granted. For 2011, all of the 99,143 warrants were taken into account, with the exception of the forfeited warrants during the years. In 2011, the basic earnings per share based on the result from continuing operations increased to per share and the diluted earnings per share increased to , as compared to and respectively in Transics International NV 000 Transics International NV /12/2011 Consolidated 12 months 31/12/2010 Consolidated 12 months Result from continuing operations 4,812 2,521 Basic earnings per share Shares used in computing per share amount - basic 8,085,810 8,085,810 Diluted earnings per share Shares used in computering per share amount - diluted 8,177,841 8,179,016 Transics International NV /12/2011 Consolidated 12 months 31/12/2011 Consolidated 12 months 31/12/2010 Consolidated 12 months Total comprehensive income 8,483 2,521 Basic earnings per share Shares used in computing per share amount - basic 8,085,810 8,085,810 Diluted earnings per share Shares used in computing per share amount - diluted 8,177,841 8,179,016 31/12/2010 Consolidated 12 months Result from discontinued operations 3,671 0 Basic earnings per share Shares used in computing per share amount - basic 8,085,810 8,085,810 Diluted earnings per share Shares used in computing per share amount - diluted 8,177,841 8,179, EBITDA Transics International NV /12/2011 Consolidated 12 months 31/12/2010 Consolidated 12 months Operating result 5,977 4,179 Depreciation and amortisation 3,780 3,520 Impairment losses Write off inventory EBITDA 9,994 8, consolidated financial statement

193 8.6.4 Notes to the Consolidated Statement of Financial Position Goodwill As the acquisition of CarrierWeb generated no goodwill, the amount of goodwill remained stable at million during The Transics Group operates as a single independent cash generating unit. This is because it concentrates its development on one product roadmap or pro- duct portfolio; in particular fleet management solutions for the transport and logistics sector. This cash generating unit is supervised by the CEO and both he and his management team at Transics Headquarters take all of the strategic decisions. Therefore, there are no departments or companies within the Transics group that can generate cash in an independent manner. Assets of the one cash generating unit are also subject to the same economic and commercial influences. The remaining goodwill has not been allocated as no other assets, liabilities and contingent liabilities are separately identifiable. All remaining intangible assets, such as intellectual property, know Goodwill and Other Intangible Assets Transics International NV 000 Goodwill Customer list Royalty free IP Development costs Software Total As at 31/12/ , , ,612 Acquisition cost 31,603 5, ,725 1,123 50,311 Accumulated amortisation (-) 0 (5,270) 0 (4,646) (783) (10,699) Net book value 31, , ,612 Change in perimeter 0 4,000 1, ,800 Acquisition cost 4,000 1,800 5,800 Accumulated amortisation (-) Additions from internal development 2,454 2,454 Additions from external development Additions Disposals (-) (1,615) (31) (1,646) Disposals amortisation 1, ,646 Amortisations (-) (947) (225) (1,937) (166) (3,275) Impairment (loss) reversal (25) (25) As at 31/12/ ,603 3,643 1,575 7, ,071 Acquisition cost 31,603 9,860 1,800 12,946 1,215 57,424 Accumulated amortisation (-) 0 (6,217) (225) (4,993) (918) (12,353) Net book value 31,603 3,643 1,575 7, ,071 Transics International NV Annual report

194 how, brand and trademarks relate to onboard computer solutions and are not separately identifiable and cannot be recognised as a separate intangible asset in accordance with IAS 38. The goodwill is tested for impairment at year-end for the single cash generating unit. The recoverable amount of the cash generating unit is based on the value in use, using cash flow projections based on the business plan for FY 2012, which has been approved by the Board of Directors. The gross margin percentage of revenues for FY 2012 remained stable compared to the FY 2011, based on the experience of management and it is estimated conservatively. Specifically, for this impairment test, management has used the following ad hoc assumptions: operational pre-tax cash flow for FY 2013 and FY 2014 to grow at a 3% annual rate and the long term growth rate used to determine terminal value was set at 0%. A pre-tax discount rate of 10% has been used. The net assets in calculating the WACC method are approximately 95% of total assets. The WACC was subjected to a sensitivity analysis in the table below: Impairment Test on Goodwill - Sensitivity analysis WACC 2011 Average growth - short term 3% Average growth - long term 0% WACC 13% Difference between realisable value and book value ( 000 ) 5,777 No sensitivity analysis has been presented in relation to the long term growth rate. This is because management chose to show the conservative approach by setting the long term growth rate at 0%. A higher long term growth rate would only improve the realisable value of the cash generating unit. The calculations show that no special impairment needs to be recorded. Impairment Test on Goodwill 2011 Average growth - short term 3% Average growth - long term 0% WACC 10% Difference between realisable value and book value ( 000 ) 24, consolidated financial statement

195 Customer List The customer list of Transics NV, following its acquisition of Transics International NV, and the customer list of DIS SARL are both amortised on a straight-line basis over 5 years. Following the acquisition of CarrierWeb, the fair value of the Carrier- Web customer list, which is estimated on the basis of the CarrierWeb recurring revenue, has been recognised as an intangible asset valued at million and amortised on a straight-line basis over 5 years. The amortisation on the customer lists amounted to 947,000 for Royalty free IP Following the acquisition of CarrierWeb, the fair value of the CarrierWeb 20-year royalty free IP has been recognised as an intangible asset valued at million and amortised on a straight-line basis over 4 years. The amortisation on the Royalty free IP amounted to 225,000 for Development Costs Development costs can be split between internal and external development. Internal development relates to the salaries of employees focusing on the development ( million during 2011) and external development relates to the outsourced development costs ( 383,000 during 2011). Total amortisation for internal and external development costs amounted to million in Software The largest part of the investments in software relates to the ERP and CRM systems. In 2011, an amount of 123,000 was added to the investments in software, while 166,000 was amortised for software. Transics International NV Annual report

196 Property, Plant and Equipment Land and Buildings The land and buildings relate to the value of the owned land and the improvement works on the building and its surroundings that have been carried out over the previous years. In 2011, extra office space was purchased in the Ypres business park with a net book value of 97,000 being recorded for the land. Leased Buildings The section of the leased buildings contains the lease of the building of Transics Headquarters at Ypres and the building of DIS SARL in France, which amounted to a total investment of million. As regards the lease of extra office space, a new lease contract was signed for an amount of 840,000 with a term of 10 years, which will therefore end in The buildings are depreciated on a straight-line basis over their expected useful lives of 30 years and the depreciations on the leased buildings for 2011 amounted to 67,000. Building Improvements In 2011, a depreciation of 8,000 was booked on the investments relating to the improvement of the building. Plant and Equipment Plant and equipment relate to the investments in IT material, office equipment, small material, OBCs for customer rentals and furniture. During 2011, an amount of 481,000 was invested in plant and equipment and depreciated at 432,000. The Company acquired the tangible assets of CarrierWeb for a total amount of 81,000. Transics International NV 000 Land and buildings Leased buildings Building Improvements Plant and equipment Leased equipment Vehicles Total As at 31/12/ , ,569 Acquisition cost 355 1, , ,390 Accumulated depreciation (-) (20) (620) (60) (1,746) (42) (31) (3,823) Net book value 335 1, ,567 Change in perimeter Acquisition cost Accumulated depreciation (-) (211) (211) Additions ,424 Disposals (-) (246) (42) (10) (298) Disposals depreciation Depreciations (-) (7) (67) (8) (420) (1) (2) (505) Impairment (loss) reversal (12) (12) (24) As at 31/12/ , (0) 5 3,541 Acquisition cost 452 2, , ,808 Accumulated depreciation (-) (39) (687) (68) (2,147) (1) (23) (4,267) Net book value 413 2, (0) 5 3, consolidated financial statement

197 Transics International NV 000 The post-employment benefit obligations relate to indemnité de départ à la retraite booked by Transics France SARL and DIS SARL. This amount increased from 26,000 to 34,000. The marked-to-market value of the financial instruments amounted to 563,000 and these interest rate swaps booked under IFRS created a deferred tax asset of 192,000. The tax losses and the tax credits of Transics International NV and Transics NV have been included in the calculation of the deferred tax assets of million. The R&D tax credit of Transics Ireland created a deferred tax asset of 254,000. The deferred tax liabilities relate to the capitalisation of the transaction fees in regard to the IPO ( million), changes in depreciation and amortisation ( million) and the capitalisation of the customer lists ( 661,000). These bookings resulted in a deferred tax asset of 787,000 and a deferred tax liability of million for the FY Management expects that deferred tax assets will be used by the end of Reconciliation Statutory Tax - Effective Tax Rate The non-tax-deductible expenses consist of car expenses, representation costs and meal allowances. The effective tax rate amounted to 15% of the net income before taxes. The decrease in the effective tax rate in 2011 results from the fact that the tax loss- 31/12/2011 Consolidated 12 months 31/12/2010 Consolidated 12 months Post employment benefit obligations Interest rate swaps Tax losses 1,777 2,182 R&D Tax Credit Total deferred tax assets 2,257 2,516 Depreciation and amortisation 1, Customer list Capitalisation of transaction fees 1,015 1,024 Total deferred tax liabilities 2,820 2,175 Unrecognised deferred tax asset on tax losses Net deferred taxes (563) 341 Recognised in balance sheet Net deferred tax assets 787 1,077 Net deferred tax liabilities 1, Transics International NV 000 es of Transics Deutschland GmbH have been recognised as a deferred tax asset in This differs from previous years, when these tax losses were not recognised as the entity was loss-making. 31/12/2011 Consolidated 12 months 31/12/2010 Consolidated 12 months Net profit before taxes 5,681 3,581 Statutory tax rate 33.99% 33.99% Tax expense using statutory tax rate 1,931 1,217 Tax effect of rates in other jurisdictions (171) (23) Tax effect of non deductible expenses Tax effect on movement of untaxed reserves 0 (226) Tax effect of notional interest (287) (358) Not recognised deferred tax assets Tax effect of previously not recognised deferred tax assets (828) 0 Tax effect on dividends 0 51 Tax expense recognised 869 1,061 Effective tax rate 15% 30% Deferred Taxes Transics International NV Annual report

198 Long term receivables The Company provided payment facilities spread over a maximum of 48 months to Transics International NV 000 a limited number of customers. The long term receivables are discounted at their net present value. 31/12/2011 Consolidated 12 months 31/12/2010 Consolidated 12 months Trade receivables > 1 year 1,371 1,336 Total 1,371 1, Inventories Inventories are kept at Transics and include hardware items purchased from third parties. The amounts of the inventory that are shown are net amounts following depreciation of slow moving inventory. At the end of 2011, inventories increased as compared to the end of 2010 from million to million due to Transics International NV 000 the addition of the CarrierWeb stock as well as to the increase of the Transics stock. 31/12/2011 Consolidated 12 months 31/12/2010 Consolidated 12 months Inventories trade goods 2,813 1,648 Total 2,813 1, Tax Receivables The income tax receivables related to the advance payments of income taxes paid Transics International NV 000 in 2011 and the previous year. The book value approximate to the fair value as at December 31 st 2011 and December 31 st Fair values were calculated based on discounted cash flows. 31/12/2011 Consolidated 12 months 31/12/2010 Consolidated 12 months Income tax receivables VAT recoverable Total consolidated financial statement

199 Transics International NV /12/2011 Consolidated 12 months 31/12/2010 Consolidated 12 months Billed revenue 13,863 10,907 Unbilled revenue Credit notes to be received Cash advances 8 0 Total 14,195 11,208 Transics International NV /12/2011 Consolidated 12 months 31/12/2010 Consolidated 12 months Overdue more than 60 days 1,980 1,507 Overdue more than 30 days and less than 60 days 1, Overdue less than 30 days 4,571 4,315 Current 6,223 4,685 Total Trade receivables (Customers) 13,863 10,907 The amount of trade receivables increased from million as at the end of 2010 to million as at the end of The Company managed to reduce receivables from 81 days in 2010 to 76 days as at the end of Book value is approximately equal to fair value as at December 31 st 2011 and December 31 st Fair values were calculated based on discounted cash flows Trade Receivables Transics International NV /12/2011 Consolidated 12 months 31/12/2010 Consolidated 12 months Grants to be received Other receivables Total 1, Grants to be received decreased from 70,000 in 2010 to 52,000 in Other receivables amounted to 975,000 and included the estimated earn-out payable in the first half of 2012 by Wolters Kluwer Transport Services for the TMS/TAS business. Book value is approximately equal to fair value as at December 31 st 2011 and December 31 st Fair values were calculated based on discounted cash flows Other Receivables Transics International NV Annual report

200 Prepayments Other prepaid charges relate to deferred Transics International NV costs and interests. 000 Book value is approximately equal to fair value as at December 31 st 2011 and December 31 st Fair values were calculated based on discounted cash flows. 31/12/2011 Consolidated 12 months 31/12/2010 Consolidated 12 months Prepaid interests 1 3 Other prepaid charges Total Cash and Cash Equivalents The amount of cash increased from million as at the end of 2010 to million as at the end of The short term bank deposit can be withdrawn on a daily basis. Transics International NV /12/2011 Consolidated 12 months 31/12/2010 Consolidated 12 months Cash Bank accounts 5,306 4,658 Short term bank deposits Total 6,100 4, Share Capital and Share Premium Transics International NV 000 During 2011, the number of issued shares remained at 8,085,810 and there were no changes in the share capital and share premium. All shares were converted to ordinary shares upon the completion of the offering. All shares have no par value. The Company s current strategy is focused on growth, both inorganic through M&A and organic through R&D investments. The Company therefore intends to keep the financial resources available to fund growth initiatives. Net financial debt at the end of 2011, amounting to million, is higher than the net 31/12/2011 Consolidated 12 months 31/12/2010 Consolidated 12 months Ordinary Shares - number of issued shares 8,085,810 8,085,810 - share capital and share premium 32,600 32,600 Transaction costs (1,958) (1,958) Total number of issued and outstanding shares 8,085,810 8,085,810 Total share capital and share premium 30,642 30,642 financial debt at the end of The Board of Directors proposes to not pay a dividend for the FY consolidated financial statement

201 Date of creation of SOP Number of created stock options Grant Date Number of granted stock options Exercise price Beneficiary Warrants Share based compensation plans 15/05/ ,143 14/07/ , Board of Directors, Senior and Middle Management During the course of 2009, warrants were created to issue a stock option plan for both management and employees of the Company. ESOP 2009 This stock option plan was created by the Board of Directors of Transics International NV in May The Board created 99,143 stock options, which were granted to the Board of Directors, Senior and Middle Management, consultants and employees. The term of the stock options is set at ten years starting from the date of creation and the vesting of the options is spread over a period of four years. The first 25% is vested one year after the grant date and then 6.25% is vested on every last day of the three month (quarterly) period. The stock option plan can be exercised after three full calendar years during two periods each year (from May 15 th to May 29 th and from November 15 th to November 29 th ). Each warrant will give the right to subscribe for one share of Transics International NV for During 2010, 6,916 warrants were forfeited as a result of the departure of some beneficiaries of the stock option plan and 489 warrants were forfeited during 2011 for the same reason. Transics International NV 2011 Weighted average exercise price 2011 Number of options 2010 Weighted average exercise price 2010 Number of options Outstanding at the beginning of the year , ,143 Granted during the year Forfeited during the year ,916 Exercised during the year Outstanding at the end of the year , ,227 Transics International NV /12/2011 Consolidated 12 months 31/12/2010 Consolidated 12 months Expenses of equity instruments Total Expenses of equity instruments The expenses that related to the equity instruments are included in the operating expenses. Transics International NV Annual report

202 The Black and Scholes model has been used for the calculation of the fair value of the stock options. The risk-free interest rate is based on the OLO of 6.5 years. The Company has no history of dividends and the expected volatility, which is set at 60%, is based on the historical volatility of the Company s share price from January 1 st 2008 until June 30 th The stock options were granted for free. Transics International NV ESOP 2009 Number of granted stock options 99,143 Number of stock options not exercisable as of 31/12/ ,143 Exercise prices (in ) 5.79 Expected dividends 0 Expected volatility 60% Risk-free interest rate 3.50% Expected term of stock options 6.5 years Fair Value of each stock option (in ) Earliest exercise date Expiry date Exercise price Number of options /05/ /11/ , Loans The bank borrowings related to the facility Transics International NV 31/12/ /12/ Consolidated Consolidated agreement and the loans for the acquisition 12 months 12 months of the land of Transics Headquarters and DIS SARL. In line with the renegotiated Bank borrowings 5,174 4,425 Finance leases 1, conditions of the facility agreement, Non current liabilities 6,414 5, million of the 16 million loan was Bank borrowings 2,261 1,512 Finance leases paid off during Current interest-bearing borrowings 2,430 1,620 The finance leases consist of a lease granted by BNP Paribas Fortis Lease for the land and the main building in Ypres, a lease for the building of DIS SARL and a new lease from Dexia lease services for extra office space in the Ypres Business Park that is situated near to the main Total 8,844 6,645 building consolidated financial statement

203 Transics International NV Detail current liabilities 31/12/2011 Year Original amount Currency Securities Interest rate Term First payment Number of payments Frequency of payments Bank Borrowing Loan 16 million BNP Paribas Fortis/ING/Dexia ,022,054 euro See text below Euribor+margin 4 yrs 26/09/ half yearly Loan 3 million BNP Paribas Fortis/ING/Dexia ,000,000 euro See text below Euribor+margin 5 yrs 30/06/ half yearly BNP Paribas Fortis loan ,111 euro underlying assets 4.95% 8 yrs 25/06/ yearly (land) Loan Lyonnaise de Banque (DIS SARL) ,000 euro underlying assets 4.95% 10 yrs 10/05/2002 monthly Finance leases BNP Paribas Fortis Lease ,788,827 euro underlying assets 2.47% 15 yrs 09/11/ quarterly BNP Paribas Fortis Lease ,000 euro underlying assets 5.863% 13 yrs 09/03/ quarterly Dexia Lease Services ,000 euro underlying assets 4.200% 10 yrs 30/09/ quarterly Credit Bail (DIS SARL) ,284 euro underlying assets 9.400% 15 yrs 01/04/1997 quarterly Total 12,418,276 On March 26 th 2007, Transics International NV signed a credit facility agreement for a total amount of 31 million. This was arranged by BNP Paribas Fortis Bank NV, ING Belgium NV and Dexia Bank NV and this credit facility agreement consists of the following loans: Facility A commitments (term loan) for a total amount of 16 million over a period of 5 years, from March 26 th 2007 onwards, of which the Company decided to voluntarily prepay an amount of 3.6 million in May Facility B commitments (bullet loan) for a total amount of 12 million over a period of 6 years, from March 26 th 2007 onwards, of which the Company decided to voluntarily prepay the total amount of 12 million in May Revolving facility commitments for a total amount of 3 million over a period of 5 years, from March 26 th 2007 onwards. During 2008, this revolving facility agreement increased to 6 million. In October 2011, Transics International NV received a loan for a total amount of 3 million to finance the acquisition of CarrierWeb. This loan was arranged by BNP Paribas Fortis Bank NV, ING Belgium NV and Dexia Bank NV, each of which loaned one-third of the total amount. The interest rate of each loan is variable, depending on the EURIBOR rates and an additional margin stipulated in the credit facility agreement applicable for the facility and the loan period. The margin depends on the net leverage at the yearend and financial covenants, i.e. interest cover and debt service cover. The net leverage is calculated by dividing the net debt (interest-bearing loans less cash) by the EBITDA. The interest cover indicates how many times the net interest charges are covered by the EBITDA and is calculated by dividing the EBITDA by the net interest charges. The Debt Service Cover Ratio (DSCR) is calculated by dividing the cash flow by the debt service, i.e. interest charges + principal amortisation. As at 31 st December 2011, the Company complied with all its financial covenants. Transics International NV Annual report

204 Bank Borrowing of 9,022,054 Amount of the Hedging Fixed Interest Variable Interest 2,026, % (Fixed EURIBOR of 4.770%) 3.388% (EURIBOR of 1.638% and margin of 1.75%) Capital Hedged amount Fixed Interest Variable Interest Payable within one year 2,224,500 2,026,533 51, ,983 More than one year, but less than five years 5,199, ,415 7,423,500 2,026,533 51, ,398 To hedge the risk of EURIBOR fluctuations, a cash flow hedge has been acquired for 66% of the initial facility A and B commitments covering an amount of million. To calculate the variable interest percentage, the EURIBOR of 3 months has to be increased with the corresponding margin (depending on the net leverage) for the current year. In the table above, a calculation is made of the fixed and variable interest to be paid in the following years on the renegotiated facility agreement of million and the new 3 million loan. The EURIBOR of 1.638% is based on the average 6 months EURIBOR rate during A sensitivity analysis is provided for the variable interest part relating to the EURIBOR. The same sensitivity analysis can be used if the margin were to fluctuate based on the net leverage. A pledge over 100% of the shares of Transics NV and Transics Belux NV has been granted in favour of ING Belgium NV, BNP Paribas Fortis Bank NV and Dexia Bank NV (each financial institution has a pledge on one-third of the shares). A floating charge agreement in relation to Transics International, Transics NV and Transics Belux NV was granted in favour of ING Belgium NV, BNP Paribas Fortis Bank NV and Dexia Bank NV for a total amount of 3 million ( 1 million for each financial institution). In addition, a pledge on an additional Bank Borrowing of 9,022,054: Sensitivity Analysis Amount of the Hedging EURIBOR +1%, margin 1.75% EURIBOR -1%, margin 1.75% 2,026, % 2.388% EURIBOR +1% EURIBOR -1% Payable within one year 283, ,348 More than one year, less than five years 295, , , ,344 floating charge agreement in relation to Transics International, Transics NV and Transics Belux NV was granted in favour of ING Belgium NV, BNP Paribas Fortis Bank NV and Dexia Bank NV for a total amount of million ( million for each financial institution). Finally, Transics Group is committed to comply with financial covenants. Book value is approximately equal to fair value as at December 31 st 2011 and December 31 st Fair values were calculated based on discounted cash flows consolidated financial statement

205 Transics International NV /12/2011 Consolidated 12 months 31/12/2010 Consolidated 12 months Payable within one year More than one year, but less than five years More than five years Total Payments Finance leases 1, Less interest payments Net present value of lease obligations 1, Less lease obligations within one year Net present value of long-term lease obligations 1, The lease contracts for the main building and the extra office space in Ypres include the possibility of acquiring the buildings at the end of the contract. The option at the end of the lease contract of the main building amounted to 54,000, while for the extra office space it amounted to 126,000. These amounts are included in the debt payable at more than five years in the left table. Book value is approximately equal to fair value as at December 31 st 2011 and December 31 st Fair values were calculated based on discounted cash flows Finance Leases Transics International NV /12/2011 Consolidated 12 months 31/12/2010 Consolidated 12 months Deferred maintenance contracts Deferred interests 0 0 Deferred income Total Maintenance contracts are invoiced in advance and recognised as revenue on a straight-line basis. In 2011, the deferred maintenance contracts amounted to 463,000, as compared to 412,000 in Deferred income contains interest grants received, which are spread over the interest payments of the related loan ( 19,000) and the value of the VVPR strips ( 1,000). Book value is approximately equal to fair value as at December 31 st 2011 and December 31 st Fair values were calculated based on discounted cash flows Deferred Income Transics International NV Annual report

206 Provisions Pension provisions relate to provisions for the indemnité de départ à la retraite Transics International NV 000 for the employees of Transics France SARL and DIS SARL. 31/12/2011 Consolidated 12 months 31/12/2010 Consolidated 12 months Provision pensions Total Transics International NV /12/2011 Consolidated 12 months 31/12/2010 Consolidated 12 months Reconciliation of scheme liabilities At the beginning of the year Current Service cost 26 1 At the end of the year Transics International NV /12/2011 Consolidated 12 months 31/12/2010 Consolidated 12 months Discount rate on scheme liabilities 4.60% 4.68% Expected increase in pensionable salary 0% 1% Tax Payables Tax payables amounted to million as at December 31 st 2011, as compared to Transics International NV million as at December 31 st Book value is approximately equal to fair value as at December 31 st 2011 and December 31 st Fair values were calculated based on discounted cash flows. 31/12/2011 Consolidated 12 months 31/12/2010 Consolidated 12 months Income tax payable VAT payable Total 1,391 1, consolidated financial statement

207 Transics International NV /12/2011 Consolidated 12 months 31/12/2010 Consolidated 12 months Trade payables 4,979 4,070 Invoices to receive 1,569 1,560 Credit notes to be made 1, Total 7,712 6,360 Trade payables amounted to million as at December 31 st 2011, as compared to million as at December 31 st Book value is approximately equal to fair value as at December 31 st 2011 and December 31 st Fair values were calculated based on discounted cash flows Trade Payables Transics International NV /12/2011 Consolidated 12 months 31/12/2010 Consolidated 12 months Financial instruments Total The fair value of the interest rate swaps has been recognised on the balance sheet and decreased to 563,000 at the end of 2011 from 907,000 at the end of Financial Instruments Transics International NV /12/2011 Consolidated 12 months 31/12/2010 Consolidated 12 months Taxes on employment Social security Remuneration Bonuses 1, Provision holiday pay 1,177 1,095 Accrued interest Other payables Total 3,442 3,071 Book value is approximately equal to fair value as at December 31 st 2011 and December 31 st Fair values were calculated based on discounted cash flows Other Payables Transics International NV Annual report

208 Other Current Liabilities Book value is approximately equal to fair value as at December 31 st 2011 and December 31 st Fair values were calculated based on discounted cash flows. Transics International NV /12/2011 Consolidated 12 months 31/12/2010 Consolidated 12 months Prepayments received from customers Guarantees Other current liabilities Total Net Debt Transics International NV /12/2011 Consolidated 12 months 31/12/2010 Consolidated 12 months Bank borrowings 5,174 4,425 Finance leases 1, Current interest-bearing borrowings 2,430 1,620 Bank overdrafts 0 0 Cash and cash equivalents (6,100) (4,710) Net Debt 2,744 1, Related Party Transactions Transactions between consolidated entities were eliminated in the consolidation. Therefore, they are not included in the disclosures consolidated financial statement

209 Transics International NV /12/2011 Consolidated 12 months 31/12/2010 Consolidated 12 months Executive Committee and Senior Management Outside services 1,593 1,424 Wages and salaries ESOP included in outside services ESOP included in wages and salaries Pension costs - Defined contribution plans 9 9 Other expenses Interest expenses 0 0 Total compensation for Executive Management 2,295 2,126 Number of granted warrants 0 0 Accumulated warrants 0 0 Outstanding payables Transics International NV /12/2011 Consolidated 12 months 31/12/2010 Consolidated 12 months Other related parties Outside services ESOP included in outside services Interest expenses 0 0 Total compensation other related parties Number of granted warrants 0 0 Accumulated warrants 0 0 Outstanding payables (a) Executive Committee and Senior Management The Executive Committee consists of the Chief Executive Officer (CEO), the Chief Operational Officer (COO) and the Chief Financial Officer (CFO). Meanwhile, the Senior Management consists of the VP Research & Development, VP Trailer and Asset Telematics, VP Product Innovation and Customer Care, VP Sales, VP Marketing and VP Strategic Alliances. The outside services relate to the management fees invoiced by the self-employed members of the Executive Committee and Senior Management. Furthermore, wages and salaries relate to the salaries paid to members of the Senior Management on the payroll. Finally, other expenses relate to the out-of-pocket expenses made by the Executive Committee and the Senior Management (e.g. car, travel and accommodation). (b) Other Related Parties For both 2010 and 2011, the other related parties refer to the Independent Directors of the Transics Group. Transics International NV Annual report

210 8.6.6 Contingencies During the normal course of business, the Company and its subsidiaries can be party to various legal claims and complaints. Although it is not possible to predict the outcome of these matters, the Company s management does not expect that the results of any potential legal proceedings will have an adverse material effect on the Company s result of operations, financial position or cash flows. Historically, the Company has maintained a positive social dialogue and constructive relationship with its workforce and expects to continue to do so in the future. The Company s operations are subject to extensive sets of laws and regulations, including permits and environmental regulations, which are subject to modification, renewal and revocation by issuing authorities. On an ongoing basis, the Company incurs costs relating to compliance with such laws, regulations and operating permits. Management confirms the absence of any contingent consideration arrangements for the acquisition of CarrierWeb Commitments Assets that are financed by means of a finance lease remain the legal property of the leasing company (the leased assets can be recalled in case the Company does not fulfil its leasing obligations) up to the date of full repayment of the lease obligations and exercise and payment of the purchase option. The land owned by FLC NV is a security for the BNP Paribas Fortis loan of

211 Transics International NV Annual report

212 8.6.8 Business Combinations On June 16 th 2011, the Transics Group acquired 100% of the European activities of CarrierWeb. Like Transics, Carrier- Web is a provider of fleet management systems. It serves an installed base of approximately 10,000 trucks in Europe, which Transics will continue to support in the future. As a result of this acquisition, Transics has strengthened its position in the European market. Transics paid million for the acquisition of the European business of CarrierWeb and the sum was fully paid in cash. The transaction expenses relating to the acquisition of CarrierWeb amounted to 550,000, of which 432,000 were incurred in 2011 and are reported in the statement of comprehensive income as general and administrative expenses. The fair value of the acquired assets and liabilities are shown in the table below: Carrierweb /06/2011 Consolidated IFRS Intangible assets 5,800 Property, plant and equipment 83 Deferred tax assets 254 Non Current Assets 6,136 Inventories 449 Tax and Trade receivables 1,084 Prepayments 13 Cash and cash equivalents 128 Other current assets 3 Current Assets 1,677 Total Assets 7,813 Deferred tax liabilities 725 Non Current Liabilities 725 Tax and Trade payables 884 Other payables 444 Current liabilities 1,328 Total liabilities 2, consolidated financial statement

213 The acquisition of CarrierWeb occurred on June 16 th 2011 and to illustrate the effect of CarrierWeb on the consolidated statement of financial position and the consolidated statement of comprehensive income of the Transics Group, the following information has been provided: Pro forma consolidated statement of financial position of Transics International NV as at December 31 st 2011 including the acquisition of Carrier- Web as if the acquisition occurred on January 1 st Transics International NV /12/2011 Consolidated 12 months Audited Pro Forma Adjustments 31/12/2011 Consolidated 12 months Pro Forma Goodwill 31, ,185 Other Intangible assets 13,468 (625) 12,843 Property, plant and equipment 3, ,541 Investments Deferred tax assets Receivables 1, ,371 Non Current Assets 50,774 (43) 50,731 Inventories 2, ,813 Tax receivables Trade receivables 14, ,195 Other receivables 1, ,238 Prepayments Cash and cash equivalents 6, ,100 Other current assets Current assets 25, ,572 Total assets 76, ,303 Share capital 6, ,128 Share premium 24, ,514 Retained earnings 12,298 (67) 12,231 ESOP reserve Result of the year 8, ,720 Shareholders Equity 51, ,784 Bank borrowings 5, ,174 Finance leases 1, ,240 Deferred tax liabilities 1,350 (78) 1,272 Non Current Liabilities 7,764 (78) 7,686 Current interest-bearing borrowings 2, ,430 Deferred income Provisions Tax payables 1, ,391 Trade payables 7, ,712 Financial instruments Other payables 3, ,518 Other current liabilities Current liabilities 16, ,833 Total equity and liabilities 76, ,303 Transics International NV Annual report

214 Pro forma consolidated statement of comprehensive income of Transics International NV from January 1 st 2011 until December 31 st 2011, which includes the results of CarrierWeb from January 1 st 2011 to December 31 st The Company preferred not to disclose the comparable information for 2010 as this information is not readily available. Prior to the acquisition, CarrierWeb had a complex structure comprising European and non-european activities and Transics only acquired the European activities on June 16 th As a result of the complex structure, it was not possible to split the results of the European and non-european activities for For the financial information provided in this section, the goodwill related to the CarrierWeb acquisition is calculated as if the acquisition occurred on January 1 st Following the acquisition of CarrierWeb, the fair value of the CarrierWeb customer list, which is estimated on the basis of the recurring revenues of CarrierWeb, has been recognised as an intangible asset that amounted to million and the fair value of the CarrierWeb 20-year royalty free IP has also been recognised as Transics International NV /12/2011 Consolidated 12 months Audited Pro Forma Adjustments 31/12/2011 Consolidated 12 months Pro Forma Revenue 48,680 3,067 51,746 Cost of sales (-) (16,383) (1,040) (17,423) Gross Profit 32,297 2,027 34,323 Research and development expenses (3,817) (416) (4,233) Sales and marketing expenses (15,333) (852) (16,185) General and administration expenses (6,924) (780) (7,704) Operating Expenses (26,074) (2,048) (28,121) Other Income/(expenses) (246) Operating result 5, ,249 Finance income/(expenses) (296) (76) (372) Result before tax 5, ,877 Tax income/(expenses) (869) 42 (827) Result from continuing operations 4, ,050 Result from discontinued operations 3, ,671 Net result 8, ,721 Total comprehensive income 8, ,721 EBITDA 9, ,902 an intangible asset valued at million. The customer list will be amortised over a period of five years and the royalty free IP over a period of four years. In the pro forma consolidated financial information including CarrierWeb, the customer list and the IP are amortised starting with effect from January 1 st 2011 for a period of 12 months. In the pro forma, consolidated financial information of 2011, the acquisition of CarrierWeb by the Transics Group was considered as having been financed by the new loan for an amount of million with effect from January 1 st The loan was issued based on the same conditions as the new loan signed in October 2011 (EURIBOR + margin) consolidated financial statement

215 As agreed in a Joint Development Agreement with CarrierWeb s owners, 50% of the salary and overhead costs of the CarrierWeb European R&D department are charged to their new company. This agreement stands for one year starting from the acquisition date. In the pro forma consolidated financial information, the R&D costs are charged starting January 1 st 2011 for a period of 12 months. On September 1 st 2011, Transics Transport Management System (TMS) solution, TAS (Transport Administration Software), was sold to Wolters Kluwer Transport Services, a leading global provider of collaborative and networked solutions for transport and logistics professionals. The Company received a cash payment of million from Wolters Kluwer in 2011 and an earn-out has to be paid by Wolters Kluwer in the first six months of The calculation of the earn-out, which is estimated at 970,000, is calculated as 1.5 times the actual recurring maintenance revenues of TAS. The fair value of the disposed assets and liabilities are shown in the table below: Transics International NV /08/2011 Discontinued IFRS Property, plant and equipment 1 Non Current Assets 1 Trade receivables 280 Other receivables 122 Current Assets 402 Total assets 403 Deferred income 184 Tax payables 85 Trade payables 27 Other payables 107 Current liabilities 403 Total equity and liabilities Discontinued Operations Transics International NV Annual report

216 In order to illustrate the effect of the disposal of TAS in the consolidated statements of the Transics Group, the following information is provided: Statement of comprehensive income for the discontinued activities Transics International NV /08/2011 Discontinued 8 months 31/12/2010 Discontinued 12 months Revenue 1,049 1,242 Cost of sales (-) (28) (23) Gross Profit 1,021 1,219 Sales and marketing expenses (515) (647) Operating Expenses (515) (647) Other Income/(expenses) 3,305 0 Operating result 3, Finance income/(expenses) (4) (5) Result before tax 3, Tax income/(expenses) (136) (153) Net result 3, Total comprehensive income 3, EBITDA Basic earnings per share Shares used in computing per share amount - basic 8,085,810 8,085,810 Diluted earnings per share Shares used in computing per share amount - diluted 8,177,841 8,179, consolidated financial statement

217 Transics International NV /08/2011 Discontinued 8 months 31/12/2010 Discontinued 12 months Cash flow statement for the discontinued activities Profit (loss) from operations 3, Interest expense 4 5 Income tax expense (income) Gain on discontinued operations (3,305) 0 Profit (loss) from operations Non cash adjustments 0 0 Decrease (increase) in trade and other receivables Increase (decrease) in trade and other payables (539) 0 Decrease (increase) in working capital (136) 0 Income tax (paid)/refunded 0 0 Cash flows relating to operations Disposal of discontinued operations net of cash disposed 2,335 0 Cash flows relating to investing activities 2,335 0 Interest paid (-) (4) (5) Cash flows relating to financing activities (4) (5) Net increase in cash and cash equivalents 2, Transics International NV Annual report

218 8.7 Events after the Balance Sheet Date Since January 1 st 2012, no events of special significance have occurred that we expect to have a material impact on the financial position or results of operations of the Transics Group. 8.8 Statement of the Responsible Persons We hereby certify that, to the best of our knowledge, the consolidated financial statements for 2011, prepared in accordance with International Financial Reporting Standards, as adopted by the European Union, and with the legal requirements applicable in Belgium, give a true and fair view of the assets, liabilities, financial position and income statement of the Company and the undertakings included in the consolidation as a whole, and that the management report includes a fair review of the important events that have occurred during the past financial year and the major transactions with the related parties, and their impact on the financial information, together with a description of the principal risks and uncertainties for the next financial year. Ypres, March 16 th 2012 Walter Mastelinck Chief Executive Officer Ann Braet Chief Financial Officer consolidated financial statement

219 8.9 Statutory Auditor The Statutory Auditor is BDO Bedrijfsrevisoren Burg. Ven. CVBA, represented by Veerle Catry. The Statutory Auditor received worldwide fees of 125,250 (VAT and out-of-pocket expenses excluded) for auditing the statutory accounts of Transics International NV and its subsidiaries and the consolidated financial statements of Transics International NV. Supplemental to those audit fees, BDO Bedrijfsrevisoren Burg. Ven. CVBA and its affiliates received fees of 87,175 during 2011: 41,350 for due diligence work, 3,000 for other attestation services and 42,825 for tax and legal advice Auditor s Report Statutory auditor s report to the general meeting of shareholders of Transics International NV on the consolidated financial statements for the year ended 31 December In accordance with the legal requirements, we report to you on the perforcial statements of Transics International We have audited the consolidated finanmance of the engagement of statutory NV for the year ended 31 December auditor, which has been entrusted to 2011, prepared in accordance with International Financial Reporting Standards as us. This report contains our opinion on the true and fair view of the consolidated financial statements as well as the show a balance sheet total of mil- adopted by the European Union, which required additional statements. lion and a consolidated profit of million. These consolidated financial Unqualified audit opinion on the statements include subsidiaries, which consolidated financial statements have been audited by other auditors. Within the framework of our assignment on the consolidated financial statements, we obtained their clearance on the accounts of the related subsidiaries. Management is responsible for the preparation and the fair presentation of these consolidated financial statements. This responsibility includes: designing, implementing and maintaining internal control relevant to the preparation of consolidated financial statements that are free from material misstatement, whether due to fraud or error; selecting and applying appropriate accounting principles and making accounting estimates that are reasonable in the circumstances. Our responsibility is to express an opinion on these consolidated financial Transics International NV Annual report

220 statements based on our audit. We conducted our audit in accordance with the legal requirements and the Auditing Standards applicable in Belgium, as issued by the Institut des Réviseurs d Entreprises / Instituut van de Bedrijfsrevisoren. Those standards require that we plan and perform the audit to obtain reasonable assurance whether the consolidated financial statements are free from material misstatement, whether due to fraud or error. In accordance with the above-mentioned auditing standards, we have carried out procedures to obtain audit evidence about the amounts and disclosures in the consolidated financial statements. The selection of these procedures is a matter for our judgment, as is the assessment of the risk that the consolidated financial statements contain material misstatements, whether due to fraud or error. In making those risk assessments, we have considered the company s internal control relating to the preparation and fair presentation of the consolidated financial statements, in order to design audit procedures that were appropriate in the circumstances, but not for the purpose of expressing an opinion on the effectiveness of the company s internal control. We have also assessed the appropriateness of the accounting principles and consolidation principles, the reasonableness of accounting estimates made by management, as well as the overall presentation of the consolidated financial statements. Finally, we have obtained from management and the company s officials the explanations and information necessary for our audit. We believe that the audit evidence we have obtained provides a reasonable basis for our opinion. In our opinion the consolidated financial statements for the year ended 31 December 2011 give a true and fair view of the Group s assets and liabilities, its financial position, the results of its operations and cash flow in accordance with International Financial Reporting Standards as adopted by the European Union. Additional statements The preparation of the consolidated Directors report and its content are the responsibility of management. Our responsibility is to supplement our report with the following additional statements, which do not modify our audit opinion on the consolidated financial statements: The consolidated Directors report includes the information required by law and is consistent with the consolidated financial statements. We are, however, unable to comment on the description of the principal risks and uncertainties which the consolidated group is facing, and of its financial situation, its foreseeable evolution or the significant influence of certain facts on its future development. We can nevertheless confirm that the matters disclosed do not present any obvious inconsis-tencies with the information that we became aware of during the performance of our engagement. Merelbeke, 23 March 2012 BDO Réviseurs d Entreprises Soc. Civ. SCRL Statutory auditor Represented by Veerle Catry consolidated financial statement

221 8.11 Annual Financial Information Transics International NV The financial statements of the parent company, Transics International NV, are prepared in accordance with the Belgian accounting standards. The Board of Directors is responsible for the preparation and the fair presentation of these financial statements. The Statutory Auditor delivered an unqualified opinion on these financial statements. The complete statutory financial statements of Transics International NV can be consulted in the section entitled Investor Relations on the Company website (www.transics.com). Transics International NV Annual report

222 126

223 127

224 COLOFON Financial information: Ann Braet, CFO Transics International NV Responsible editor: Walter Mastelinck, CEO Transics International NV Layout: Transics International NV Print: Drukkerij Van Maele Ieper Business Park - Zone K - Ter Waarde Ieper - Belgium Tel. +32 (0) Fax +32 (0)

225 ANNEXE III : CHIFFRES Q DE TRANSICS INTERNATIONAL 97

226 TRANSICS PUBLIE SES RÉSULTATS D EXPLOITATION Q /04/ :00 LES REVENUS DE Q S ÉLÈVENT À 11,9 MILLIONS, DÉPASSANT AINSI DE 12,7% CEUX DE Q Au cours de Q1 2012, Transics a généré 11,9 millions, soit une augmentation de 12,7 % par rapport aux 10,5 millions de Q Les ventes sur nos marchés clés du Benelux et de la France ont atteint 8,713 k, soit une hausse de 11,5 %, tandis que les ventes sur nos marchés en développement ont augmenté de 16,2 % pour atteindre 3,152 k. Si l on ne tient pas compte de l'impact de l'acquisition des activités européennes de CarrierWeb et de la cession des activités Transport Management System (TMS/TAS), la croissance organique de nos activités a été négative ou a baissé de 1,2 % par rapport à la même période en Plusieurs facteurs expliquent ce léger déclin : la forte demande des clients, enregistrée à la toute fin de 2011, ne s'est pas maintenue au cours de Q1. Les clients retardent de plus en plus leurs décisions d'investissement, ce qui entraîne le report d'une série de ventes importantes. De plus, sur quelques marchés spécifiques, l'ensemble de l'activité économique a ralenti matériellement durant Q1. L'intégration de CarrierWeb se poursuit comme prévu. BUSINESS HIGHLIGHTS Lancement de l'application smartphone pour les chauffeurs À l'occasion du salon SITL, qui s'est tenu en mars à Paris, Transics a présenté TX-SMART sur le marché français. Cette nouvelle application Android aide les entreprises de transport à échanger sans la moindre difficulté des informations via smartphone avec leurs sous-traitants. Dotée d une interface utilisateur intuitive, elle est vendue avec un système unique de facturation selon l'usage, qui la rend particulièrement attrayante pour les transporteurs qui n en ont besoin qu'occasionnellement. Le concept est simple : les chauffeurs des sous-traitants, qui utilisent TX-SMART sur leur smartphone, peuvent échanger aisément et rapidement des informations avec les exploitants du backoffice de l'entreprise de transport principale, étant donné que TX-SMART est entièrement intégrée dans la plateforme backoffice TX-CONNECT de Transics. TX-SMART a été présentée sur le marché du Benelux lors du salon RAI 2012 à Amsterdam en avril. LES PERSPECTIVES POUR 2012 L'entreprise s'attend à ce que la dynamique actuelle du marché se poursuive au cours de Q2. Actuellement, la visibilité est faible et la croissance au cours de la seconde moitié de l année est incertaine. Si nos marchés ne se détériorent pas davantage, nous prévoyons une faible croissance à un chiffre pour toute l'année.

227 Transics International SA, fondée en 1991, développe et commercialise des solutions de gestion de flotte pour le secteur du transport et de la logistique. Grâce à de nombreuses années d expérience, à des efforts soutenus de R&D et à un intérêt constant pour l expérience de ses clients, Transics est devenue le leader européen de son secteur. Outre son siège à Ypres (Belgique), elle est active dans toute l Europe. Elle est cotée en bourse (Euronext Brussels) depuis juin 2007.

228 ANNEXE IV : RESULTATS SEMESTRIELS DE TRANSICS INTERNATIONAL AU 30 JUIN

229 COMMUNIQUE DE PRESSE INFORMATION REGLEMENTEE 24 AOUT :00 TRANSICS ANNONCE SES RESULTATS POUR LES SIX MOIS CLOS AU 30 JUIN 2012 Ypres, Belgique Le 24 août 2012 Transics International S.A. (EURONEXT Brussels : TRAN) publie aujourd hui ses résultats pour les six mois clôturés au 30 juin Rapport du Conseil d administration Activités o o o Hausse de 11 % du chiffre d affaires et de 15 % de l EBITDA d une année sur l autre, grâce à la contribution des activités de CarrierWeb Léger recul des ventes (-3 %) sur une base comparable Annonce, par la SA Tavares, de son intention d émettre une offre d achat amicale et conditionnelle de l intégralité des actions ( 7,50/action) et des warrants ( 3,35/warrant), émis par Transics International SA. Principales données financières Chiffres-clés consolidés Transics International SA 1S12 1S11 '000 Résultats consolidés Résultats consolidés sur 6 mois sur 6 mois Non audité Non audité Chiffre d'affaires* Bénéfice brut* Marge brute 67,6% 66,9% EBITDA* Marge d'ebitda 19,3% 18,6% Résultat d'exploitation* Marge d'exploitation 8,0% 9,8% Résultat net Marge nette 6,7% 12,3% L'endettement net/ (les liquidités nettes) (1.632) Résultat de base par action 0,1960 0,2831 *hors activités abandonnées (TAS) en 1S11 1

230 COMMUNIQUE DE PRESSE INFORMATION REGLEMENTEE 24 AOUT :00 o o o Le chiffre d affaires total atteint k, soit une hausse de 11,1% par rapport à la même période l an dernier. Sur une base comparable et compte non tenu de l impact de CarrierWeb, le chiffre d affaires a baissé de 3,3%. Les activités de CarrierWeb ont contribué pour 3.310k au chiffre d affaires du premier semestre 2012, contre 280k à celui du premier semestre La marge bénéficiaire brute clôt à k ou 67,6% du chiffre d affaires, contre k ou 66,9% du chiffre d affaires pour la même période au cours de l exercice précédent. La marge d EBITDA 1 a augmenté à 19,3% au terme du premier semestre 2012 et EBITDA était de 4.533k, traduisant une hausse de 15,3% par rapport à la même période l an passé ( 3.930k). Transics International SA 1S12 1S11 '000 Résultats consolidés Résultats consolidés sur 6 mois sur 6 mois RESULTAT D'EXPLOITATION Dépréciations et amortissements Pertes de valeur Défalcations du stock EBITDA o o o o Le résultat d exploitation s établit à 1.873k ou 8,0% du chiffre d affaires, ce qui constitue une progression de 10,0% par rapport au premier semestre de Le résultat net affiche 1.583k pour cette période et 0,1960 de bénéfice par action. Le flux de trésorerie d exploitation clôt le premier semestre de 2012 à 5.596k. Les liquidités nettes 2 au 30 juin 2012 s établissent à 1.632k. L earn-out 3 résultant de la cession de TMS s inscrit pour 967k dans la position de liquidités nettes. Transics International SA 30/06/ /12/ /06/2011 '000 Résultats consolidés Résultats consolidés Résultats consolidés sur 6 mois sur 12 mois sur 6 mois Emprunts bancaires Locations-financements Emprunts porteurs d'intérêts à court terme Découverts bancaires Trésorerie et équivalents de trésorerie (9.251) (6.100) (3.605) L'endettement net/ (les liquidités nettes) (1.632) L EBITDA est le résultat d exploitation de la Société avant intérêts, impôts, dépréciations et amortissements. Il permet de présenter le résultat d exploitation de la Société hors frais de financement et bénéfices. 2 L endettement net/les liquidités nettes est la somme des emprunts bancaires, des contrats de location-financement, des emprunts porteurs d intérêt en cours et des découverts bancaires, diminués des liquidités. 3 L earn-out est la partie indexée du prix de la transaction en fonction des résultats futurs de la société achetée, N.d.l.T. 2

231 COMMUNIQUE DE PRESSE INFORMATION REGLEMENTEE 24 AOUT :00 Principaux risques et incertitudes Les principaux risques et incertitudes sont exposés dans le «Rapport annuel 2011» (réf «Gestion des risques financiers»). Perspectives pour 2012 La dynamique qui anime actuellement le marché devrait se poursuivre dans un futur proche. La visibilité demeure extrêmement limitée. Transics réduit ses prévisions relatives au chiffre d affaires pour l exercice 2012, pour les ramener au niveau atteint en Elle prévoit en outre de clore le second semestre de 2012 sur une marge EBITDA similaire à la marge sur laquelle elle achève le premier semestre. Transactions significatives avec des parties liées Aucune transaction significative avec des parties liées n est à signaler. La FSMA devrait approuver très prochainement le projet définitif de Prospectus et de Mémoire en réponse relatifs à l offre émise par la société Tavares, au terme de quoi s ouvrira la période d acceptation initiale. Événements ultérieurs à la date d établissement du bilan Aucun événement d importance significative, susceptible d avoir des répercussions substantielles sur la situation financière ou les résultats d exploitation du groupe Transics, ne s est produit depuis le 1 er juillet La FSMA devrait approuver très prochainement le projet définitif de Prospectus et de Mémoire en réponse relatifs à l offre émise par la société Tavares, au terme de quoi s ouvrira la période d acceptation initiale. 3

232 COMMUNIQUE DE PRESSE INFORMATION REGLEMENTEE 24 AOUT :00 Résultats consolidés du premier semestre 2012 Etat consolidé du résultat net et des gains et des pertes comptabilisés directement en capitaux propres Transics International SA 1S12 1S11 '000 Résultats consolidés Résultats consolidés sur 6 mois sur 6 mois Non audité Non audité Chiffre d'affaires Coût des ventes (-) (7.619) (6.992) Bénéfice brut Dépenses de recherche et développement (2.564) (1.686) Dépenses de vente et de marketing (7.818) (7.006) Frais généraux et dépenses administratives (3.517) (3.254) Charges d'exploitation (13.899) (11.946) Autres revenus/(charges) (108) (134) RESULTAT D'EXPLOITATION Revenus financiers/ (charges financières) (176) (12) RESULTAT AVANT IMPOTS (Charges)/Recettes d'impôt sur le revenu (114) 219 RESULTAT DES ACTIVITES POURSUIVIES RESULTAT DES ACTIVITES ABANDONNEES RESULTAT NET RESULTAT RECONNU EBITDA Résultat par action (des activités poursuivies) 0,1960 0,2831 Nombres d'actions pris en compte - base Résultat par action - dilué (des activités poursuivies) 0,1939 0,2799 Nombres d'actions pris en compte - dilué

233 COMMUNIQUE DE PRESSE INFORMATION REGLEMENTEE 24 AOUT :00 o Chiffre d affaires Transics International S.A. clôt le premier semestre 2012 sur un chiffre d affaires consolidé de k, soit une augmentation de 11,1% par rapport au chiffre d affaires total du premier semestre Le chiffre d affaires atteint k dans les principaux marchés et 6.002k dans les marchés en développement, contre k et 6.051k au premier semestre de Les ventes de produits représentent 40%, les ventes récurrentes 56% et les services 4% du chiffre d affaires total, contre 50%, 46% et 4% respectivement au premier semestre Sur une base comparable et compte non tenu de l impact de CarrierWeb, le chiffre d affaires a baissé de 3,3%. Les activités de CarrierWeb ont contribué pour 3.310k au chiffre d affaires du premier semestre 2012, contre 280k à celui du premier semestre o Marge bénéficiaire brute La marge bénéficiaire brute est passée de k (soit 66,9% des revenus du premier semestre de 2011) à k, ou 67,6% des revenus du premier semestre de cette année. La marge brute, exprimée en pourcentage, a augmenté suite à l accroissement de la part relative du chiffre d affaires récurrent générant une marge brute plus élevée, comparativement au chiffre d affaires issu de la vente de produits. o Charges d exploitation L augmentation des charges d exploitation, passées de k au premier semestre de 2011 à k au premier semestre de 2012, s explique principalement par l impact, calculé sur l intégralité du deuxième semestre 2012, de l activité CarrierWeb nouvellement acquise (au premier semestre 2011, les charges d exploitation de CarrierWeb avaient été comptabilisées sur une période de 15 jours seulement). Les résultats d exploitation et les résultats nets sont en recul par rapport à la même période l an dernier, alors même que l EBITDA évolue à la hausse. Le creusement de l écart avec l EBITDA s explique par le montant plus élevé des frais de développement inscrits à l actif, l accroissement des dépréciations et des amortissements, des pertes de valeur, ainsi que des réductions de valeur plus élevées sur stocks, tout ce qui précède étant principalement lié à l ambitieux programme d investissements dans la recherche et le développement. o Impôts sur le revenu Le taux d imposition effectif pour le premier semestre 2012 s élève à 7% du résultat net avant impôts surtout du fait de l incidence de l actif d impôts différé de CarrierWeb BV et du taux d imposition inférieur (12,5 %) applicable aux bénéfices de Transics Ireland Ltd. o Résultat net La société achève le premier semestre de 2012 en objet sur un résultat net positif de 1.583k, contre 2.594k un an auparavant. 5

234 COMMUNIQUE DE PRESSE INFORMATION REGLEMENTEE 24 AOUT :00 Bilans consolidés Transics International SA 30/06/ /12/ /06/2011 '000 Résultats consolidés Résultats consolidés Résultats consolidés sur 6 mois sur 12 mois sur 6 mois Non audité Audité Non audité Goodwill Immobilisations incorporelles Immobilisations corporelles Investissements Actif d'impôt différé Créances Actif détenus pour la vente Actif à long terme Stocks et en-cours Actif d'impôt exigible Créances clients Autres créances Avances Trésorerie et équivalents de trésorerie Autres actifs à court terme Actif à court terme ACTIF TOTAL Capital social Primes d'émission Réserves Reserve de rémunération en actions Résultat de la période Capitaux propres Emprunts bancaires Locations-financements Passif d'impôt différé Passif à long terme Emprunts porteurs d'intérêts à court terme Découverts bancaires Revenu différé Provisions Impôts à payer Dettes fournisseurs Instruments financiers Autres dettes Autre passif à court terme Passif à court terme TOTAL DU PASSIF

235 COMMUNIQUE DE PRESSE INFORMATION REGLEMENTEE 24 AOUT :00 o Actifs à long terme Au cours du premier semestre de 2012, les dépenses de développement ont été capitalisées à concurrence de 1.652k. o Actifs à court terme Les stocks sont passés de 2.813k à la fin de 2011 à 3.783k au terme du premier semestre de 2012 suite au recul de la vente de produits. Transics a pu réduire de 81 à 78 jours la durée de ses créances à percevoir. 7

236 COMMUNIQUE DE PRESSE INFORMATION REGLEMENTEE 24 AOUT :00 Tableau des flux de trésorerie consolidée Transics International SA 30/06/ /12/ /06/2011 '000 Résultats consolidés Résultats consolidés Résultats consolidés sur 6 mois sur 12 mois sur 6 mois Non audité Audité Non audité Trésorerie et équivalents de trésorerie, bilan en début d'exercice Bénéfice pour la période incluant les activités abandonnées Charges d'intérêts Revenus d'intérêts (-) (203) (475) (360) Charges d'impôts sur le revenu (revenus fiscaux) (219) Gain sur activités abandonnées 0 (3.671) 0 Bénéfice (perte) provenant des activités poursuivies Dépréciations et amortissements Pertes de valeur Défalcations du stock Augmentation (diminution) de la dotation aux provisions (1) Charges de rémunération en actions Autres ajustements autres qu'en espèces Ajustements autres qu'en espèces Diminution (augmentation) du stock (1.291) (905) (1.763) Diminution (augmentation) des créances clients et autres créances (2.459) (404) Augmentation (diminution) des dettes fournisseurs et autres dettes (69) Diminution (augmentation) du fonds de roulement (2.514) (1.314) Impôts sur le revenu (payés)/remboursés 21 (755) (468) Trésorerie d'exploitation Acquisitions, nettes de la trésoreries 0 (5.633) (5.633) Cession d'activités abandonnées nette de la trésorerie cédée Activités de R&D internes (1.148) (2.454) (1.107) Activités de R&D externes (504) (383) (175) Acquisition d'autres incorporels (106) (123) (78) Acquisition d'immobilisations corporelles (237) (1.424) (279) Cessions Intérêts perçus Flux de trésorerie liés aux activités d'investissement (950) (7.180) (7.201) Nouveaux emprunts Remboursement de locations-financements (-) (55) (125) (62) Remboursment d'emprunts (-) (1.183) (1.540) (781) Augmentation (diminution) des découverts bancaires Intérêts payés (-) (382) (771) (369) Les variations de valeur des instruments financiers Flux de trésorerie liés aux activités de financement (1.495) Augmentation nette de la trésorerie et équivalents de trésorerie (1.105) Trésorerie et équivalents de trésorerie, bilan en fin d'exercice

237 COMMUNIQUE DE PRESSE INFORMATION REGLEMENTEE 24 AOUT :00 Tableaux des flux de variations des capitaux propres Transics International SA Capital Frais de Total Prime Bénéfice Reserve de Résultat de Total Souscrit Transaction Capital d'émission reporté rémunération la période Capitaux '000 Social en actions propres Au 31/12/ (1.960) Bénéfice reporté de l'année passé (2.521) 0 Charges de rémunération en actions Résultat reconnu Au 30/06/ (1.960) Transics International SA Capital Frais de Total Prime Bénéfice Reserve de Résultat de Total Souscrit Transaction Capital d'émission reporté rémunération la période Capitaux '000 Social en actions propres Au 31/12/ (1.960) Bénéfice reporté de l'année passé (8.483) 0 Charges de rémunération en actions Résultat reconnu Au 30/06/ (1.960) Fait à Ypres, le 24 août 2012 Walter Mastelinck Luc Vandewalle Chief Executive Officer Président 9

238 COMMUNIQUE DE PRESSE INFORMATION REGLEMENTEE 24 AOUT :00 Notes explicatives Base de préparation Les informations financières contenues dans ce communiqué de presse sont exprimées en euros ; elles sont établies conformément aux Normes internationales d information financière («IFRS»), émises par l International Accounting Standards Board («IASB») et adoptées par l Union européenne. Les états financiers consolidés de CarrierWeb, société acquise, sont intégrés dans les états financiers consolidés de Transics International S.A. depuis le 16 juin On ne note aucun autre aménagement du périmètre de consolidation. Nouvelles Normes, Interprétations et Amendements appliqués par le Groupe Le Groupe a appliqué au cours de cet exercice toutes les Normes et les Interprétations, nouvelles ou révisées, émises par l International Accounting Standards Board (IASB) et l International Financial Reporting Interpretations Committee (IFRIC) de l IASB, pertinentes pour ses activités et applicables à son exercice comptable démarrant le 1 er janvier Le Groupe n a appliqué anticipativement aucune nouvelle Norme ni Interprétation présentant une date d entrée en vigueur ultérieure au 30 juin Les Normes, les Interprétations et les Amendements suivants, émis par l IASB et l IFRIC, sont entrés en vigueur à partir de cet exercice : IFRS 7 Instruments financiers : Informations à fournir (octobre 2010) Amendements relatifs à l information à fournir au sujet de transferts d actifs financiers. L adoption de cet Amendement n a entrainé aucun changement majeur des principes comptables appliqués au sein du Groupe. Normes et Interprétations émises mais non encore entrées en vigueur au cours de cet exercice Le Groupe a choisi de ne pas appliquer anticipativement les Normes, les Interprétations et les Amendements suivants, émis mais pas encore entrés en vigueur au 30 juin Normes Améliorations annuelles des IFRS (émis en mai 2012) ; IFRS 1 Première application des Normes Internationales d Information Financière (décembre 2010) Remplacement de «date déterminée» pour certaines exceptions par «la date réelle de transition aux normes IFRS» ; IFRS 1 Première application des Normes Internationales d Information Financière (décembre 2010) Exemption additionnelle pour les entités qui cessent de souffrir d hyperinflation sévère ; IFRS 1 Première adoption des IFRS (mars 2012) : Le traitement comptable de certains prêts gouvernementaux ; IFRS 7 Instruments financiers : Informations à fournir (décembre 2011) : Compensation des actifs financiers et des passifs financiers ; 10

239 COMMUNIQUE DE PRESSE INFORMATION REGLEMENTEE 24 AOUT :00 IFRS 9 Instruments financiers (émise en novembre 2009) et modifications ultérieures (octobre 2010 et décembre 2011) : classification et mesure des actifs financiers, dans le cadre du projet de remplacement de IAS 39 ; IFRS 10 Etats financiers consolidés (émise en mai 2011 et modifiée ultérieurement en juin 2012) : Présentation et préparation d états financiers consolidés lorsqu une entité contrôle une ou plusieurs autres entités ; IFRS 11 Partenariats (émise en mai 2011 et modifiée ultérieurement en juin 2012) : Apports non monétaires par des co-entrepreneurs ; IFRS 12 Informations à fournir sur les intérêts détenus dans d autres entités (émise en mai 2011 et modifiée ultérieurement en juin 2012) : Informations à fournir permettant aux utilisateurs d états financiers d évaluer la nature et les risques associés aux intérêts dans d autres entités ; IFRS 13 Evaluation de la juste valeur (émise en mai 2011) : Définit la juste valeur et fournit un cadre unique de détermination de la juste valeur ; IAS 1 Présentation des comptes annuels (juin 2011) Modifications relatives à la présentation des autres éléments du résultat global ; IAS 12 Impôts sur le résultat (décembre 2010) Amendement limité relatif à la réalisation d actifs sous-jacents ; IAS 19 Avantages du personnel (juin 2011) Mesure des engagements de pension et d autres avantages à long terme et changements de présentation y relatifs ; IAS 27 Etats financiers individuels (émise en mai 2011) : Transfert vers IFRS 10 du texte relatif aux obligations en matière de consolidation ; IAS 28 Participations dans des entreprises associées et des co-entreprises (émise en mai 2011) : Comptabilisation des participations dans les entreprises associées ; IAS 32 Instruments financiers (décembre 2011) : Compensation des actifs financiers et des passifs financiers. Interprétations IFRIC 20 Frais de découverture engagés durant la phase de production d une mine à ciel ouvert Aucun impact significatif n est attendu sur les états financiers futurs du Groupe des autres nouvelles Normes, Interprétations et Amendements, entrant en vigueur après le 1er juillet 2012 et n ayant pas été appliquées de manière rétroactive au 30 juin Modification des règles et des méthodes comptables Les règles et les méthodes comptables utilisées pour préparer les états financiers intermédiaires sont cohérentes par rapport à celles sur lesquelles s appuyaient les états financiers annuels de l exercice clos le 31 décembre 2011 (réf. «Rapport annuel 2011», 8.5 «Sommaire des principales règles et méthodes comptables»). Au cours du premier semestre de 2012, la durée de vie utile estimée des nouveaux projets de développement de longue durée a été ramenée de huit à six ans. Pour les projets courts, la durée de vie utile demeure estimée à quatre ans. Une date finale estimative sera définie pour les projets (longs et courts) initiés en Cette modification, au niveau des estimations comptables, des dépenses de recherche et de développement inscrites à l actif, a été effectuée de manière prospective et a incité Transics à effectuer une dotation aux amortissements supplémentaire de 125k au premier semestre de

240 COMMUNIQUE DE PRESSE INFORMATION REGLEMENTEE 24 AOUT :00 Engagements et événements incertains On ne relève aucune évolution notable des engagements et des événements incertains depuis le mois de décembre 2011 (réf. «Rapport annuel 2011», «Eventualités» and «Engagements»). Information par segment Transics identifie un seul segment d exploitation. Conformément à la norme IFRS 8, 33, les informations par segment géographique se basent sur le chiffre d affaires et les actifs non courants pour la Belgique et pour chaque zone d importance significative identifiée par le Conseil d administration. Le Conseil d administration a identifié les zones géographiques suivantes : 1. Belgique 2. Pays-Bas et France 3. Reste de l Europe Les deux premiers de ces segments géographiques constituent les principaux marchés de Transics. Transics International SA 30/06/2012 Pays-Bas '000 Résultats consolidés Belgique & sur 6 mois France Reste de l'europe Chiffre d'affaires Actif à long terme Transics International SA 30/06/2011 Pays-Bas '000 Résultats consolidés Belgique & sur 6 mois France Reste de l'europe Chiffre d'affaires Actif à long terme

241 COMMUNIQUE DE PRESSE INFORMATION REGLEMENTEE 24 AOUT :00 Déclaration J atteste qu à ma connaissance, l information intermédiaire consolidée relative au semestre clos le 30 juin 2012 a été établie conformément aux dispositions de la norme IAS 34 «Information financière intermédiaire» en vigueur dans l Union européenne et donne une image fidèle et sincère de l actif, du passif, de la situation financière et des comptes de résultat de la société, ainsi que des sociétés incluses dans le périmètre de consolidation. Le rapport intermédiaire de la direction fait un exposé honnête des principaux événements survenus au cours des six premiers mois de l exercice et des principales transactions avec des parties liées, de leur impact sur l information financière consolidée intermédiaire et des principaux risques et incertitudes pour les six mois restants jusqu à l achèvement de l exercice. Fait à Ypres, le 24 août 2012 Walter Mastelinck Ann Braet Chief Executive Officer Chief Financial Officer Transics International S.A., fondée en 1991, développe et commercialise des solutions de gestion de flotte pour les secteurs du transport et de la logistique. Ses nombreuses années d expérience, ses efforts soutenus en matière de R&D et un intérêt constant manifesté envers ses clients, font de Transics l un des principaux acteurs européens dans son domaine d activité. Outre son siège central à Ypres (Belgique), Transics est active dans toute l Europe. Elle est cotée sur Euronext Bruxelles depuis juin Pour plus d informations, veuillez prendre contact avec : Tinne Baele, Marketing Communications Manager, Tél. : ; 13

242 COMMUNIQUE DE PRESSE INFORMATION REGLEMENTEE 24 AOUT :00 Rapport du commissaire au conseil d administration de Transics International SA sur l examen limité de l information financière consolidée intermédiaire pour la période de six mois clôturée le 30 juin 2012 Introduction Nous avons procédé à l examen limité de l information financière consolidée intermédiaire ci-jointe, comprenant la situation financière consolidée de Transics International NV au 30 juin 2012, l état consolidé du résultat global, le tableau des flux de trésorerie et l état des variations des capitaux propres y afférents pour la période de six mois clôturée à cette date, ainsi que les notes explicatives. L établissement et la présentation de cette information financière consolidée intermédiaire conformément à la norme IAS 34 «Information financière intermédiaire», telle qu adoptée par l Union Européenne, relèvent de la responsabilité du Conseil d administration. Notre responsabilité est d exprimer une conclusion sur cette information financière consolidée intermédiaire sur la base de notre examen limité. Etendue de notre examen limité Nous avons effectué notre examen limité conformément à la norme internationale ISRE 2410 «Examen limité d informations financières intermédiaires effectué par l auditeur indépendant de l entité». Un examen limité d informations financières intermédiaires consiste en des demandes d informations, principalement auprès des responsables comptables et financiers, ainsi qu à mettre en œuvre des procédures analytiques et d autres procédures d examen limité. L étendue d un examen limité est très inférieure à celle d un audit effectué conformément aux Normes Internationales d Audit et, en conséquence, ne nous permet pas d obtenir l assurance que nous avons relevé tous les faits significatifs qu un audit permettrait de relever. En conséquence, nous n exprimons pas d opinion d audit. Conclusion Sur la base de notre examen limité, nous n avons pas relevé d éléments qui nous laissent à penser que l information financière consolidée intermédiaire ci-jointe n a pas été établie, dans tous ses aspects significatifs, conformément à la norme IAS 34 «Information financière intermédiaire», telle qu adoptée par l Union Européenne. Merelbeke, le 23 août 2012 BDO Réviseurs d Entreprises Soc. Civ. SCRL Commissaire Représentée par Koen De Brabander 14

243 ANNEXE V : MÉMOIRE EN RÉPONSE 99

244 OFFRE PUBLIQUE D'ACQUISITION VOLONTAIRE ET CONDITIONNELLE EN NUMERAIRE POUVANT ETRE SUIVIE PAR UNE OFFRE DE REPRISE PAR TAVERES NV SUR TOUTES LES ACTIONS ET TOUS LES WARRANTS (N'ETANT PAS ENCORE EN LA POSSESSION DE TAVARES NV OU DES PERSONNES LIEES A CELUI-CI) EMIS PAR TRANSICS INTERNATIONAL NV MEMOIRE EN REPONSE DU CONSEIL D'ADMINISTRATION 28 AOUT 2012 Ce document est une traduction en français de la version officielle en néerlandais du mémoire en réponse de Transics International NV. Pour plus d'informations à cet égard, veuillez consulter la section 7.3 de ce document.

245 SOMMAIRE Section Page 1. Introduction Contexte Définitions Le conseil d'administration Evaluation de l'offre Intérêts des Porteurs de Titres Intérêts des créanciers Intérêts des salariés et de leur emploi Les plans stratégiques de l'offrant pour la Société Déclarations d'intention Application des clauses d'agrément et de préemption Opinion du conseil d'entreprise de la Société Dispositions générales Personnes responsables Approbation du Mémoire par la FSMA Langues Disponibilité du Mémoire...8 Annexes 1. Rapport d'évaluation Avis de l'organe de consultation informel...10

246 1. INTRODUCTION 1.1 Contexte Le 24 avril 2012, Tavares NV, une société anonyme (naamloze vennootschap) de droit belge dont le siège social est sis Kapitein Maenhoutstraat 77B, 9830 Sint-Martens-Latem, Belgique, inscrite auprès de la Banque Carrefour des Entreprises sous le numéro d'entreprise , Registre des Personnes Morales (RPM) Gand, Belgique (l'offrant), a annoncé son intention de lancer une offre publique d'acquisition pour toutes les Actions et les Warrants (n'étant pas encore en la possession de l'offrant ou des personnes liées à celui-ci) émis par Transics International NV, une société anonyme (naamloze vennootschap) dont le siège social est sis Ter Waarde 91, 8900 Ypres, Belgique, inscrite auprès de la Banque Carrefour des Entreprises sous le numéro d'entreprise , Registre des Personnes Morales (RPM) Ypres, Belgique (la Société ou Transics International) (l'offre). L'Offre peut être suivie par un offre de reprise. Le 24 avril 2012, l Autorité Belge des Services et Marchés Financiers (FSMA) a publié un avis concernant l'offre, conformément à l'article 7 de l'arrêté royal du 27 avril 2007 relatif aux offres publiques d'acquisition (ci après l'arrêté Royal). Le 25 avril 2012, le conseil d'administration de la Société (le Conseil) a chargé, sur proposition des administrateurs indépendants et sans que Cassel BVBA (représentée par son représentant permanent M. Walter Mastelinck) et H&H Capital Mangement BVBA (représentée par son représentant permanent M. Herman Wielfaert) ne participent à la délibération et au vote, KBC Securities NV (l'expert Indépendant) de fournir un rapport d'évaluation au Conseil (le Rapport d'évaluation). Le Rapport d'évaluation est joint en Annexe 1 au présent Mémoire. Le 4 mai 2012, le Conseil a envoyé ses commentaires sur le projet de prospectus à la FSMA et à l'offrant, conformément à l'article 26, paragraphe 2 de l'arrêté Royal. Afin d'obtenir une meilleure compréhension de l'offre et du Prix de l'offre, à ce moment, le Conseil a fait part de commentaires et de questions concernant (i) l'information non publique fournie aux investisseurs supportant l'offrant, (ii) les intentions de quitter l'actionnariat de tels investisseurs et (iii) davantage de détails concernant les investissements envisagés par l'offrant. Le 12 juin 2012, l'offrant a annoncé (i) une augmentation du Prix de l'offre de 7.10 EUR à 7.50 EUR par Action, et de 3.03 EUR à 3.35 EUR par Warrant et (ii) une diminution du seuil d'acceptation de 90%, modifié à 75.1% des titres donnant accès de droit de vote. Le 11 juin 2012, le Conseil a délibéré sur le Prospectus afin de préparer un mémoire en réponse (le Mémoire) conformément aux articles 22 à 30 de la loi du 1 er avril 2007 relative aux offres publiques d'acquisition (la Loi OPA) et aux articles 26 à 29 de l'arrêté Royal. Tous les administrateurs de la Société étaient présents ou valablement représentés lors de cette réunion. Madame Ana Vizaino a informé le conseil d'administration le 3 juillet (c'est-à-dire après la rédaction et la délibération du Mémoire par le Conseil) de sa démission en tant qu'administrateur non exécutif de Tansics International avec effet immédiat. Madame Ana Vizaino a récemment été nommée en tant que CEO de Compañía Española de Reafianzamiento, SA, un nouveau défi professionnel qui ne lui permet pas de poursuivre son mandat actuel en tant qu'administrateur de Transics International. Sa démission n'a dès lors aucun lien avec l'offre. Le Conseil a examiné les conséquences possibles de l'offre, telle que décrite dans le Prospectus, prenant en considération les intérêts de la Société, des Porteurs de Titres, des créanciers et du personnel en ce compris l'emploi de Transics International et a évalué l'offre, comme indiqué dans le présent Mémoire. 3

247 1.2 Définitions Sauf disposition contraire du présent Mémoire, les mots et expressions utilisés avec une majuscule ont la signification qui leur est attribuée dans la section "Définitions" du Prospectus. 2. LE CONSEIL D'ADMINISTRATION Le Conseil est composé des administrateurs suivants: NOM FONCTION EXECUTIF / NON EXECUTIF Vanko Management BVBA, représentée par son représentant permanent M. Luc Vandewalle Carthagon BVBA, représentée par son représentant permanent M. Tom Dechaene Président Administrateur indépendant Administrateur indépendant Non exécutif Non exécutif M. Vladimir Lasocki Administrateur indépendant Non exécutif Leyman Consult BVBA, représentée par son représentant permanent M. Peter Leyman RLE & Partners BVBA, représentée par son représentant permanent M. Rudy Everaert Administrateur indépendant Administrateur Non exécutif Non exécutif Mme Ana Vizcaino Administrateur Non exécutif H&H Capital Management BVBA, représentée par son représentant permanent M. Herman Wielfaert Cassel BVBA, représentée par son représentant permanent M. Walter Mastelinck 3. EVALUATION DE L'OFFRE 3.1 Intérêts des Porteurs de Titres Administrateur Administrateur et CEO Non exécutif Exécutif (a) Les Actionnaires Dans son évaluation des intérêts des Actionnaires, le Conseil constate que la caractéristique la plus importante de l'offre pour les Actionnaires est le Prix de l'offre. L'Offrant a initialement proposé 7.10 EUR 4

248 par Action, ce qui a par la suite été augmenté à 7.50 EUR par Action. De plus, le seuil d'acceptation a été diminué de 90% et modifié à 75.1% des titres donnant accès au droit de vote. Le Conseil prend connaissance de: (1) la justification du Prix de l'offre pour les Actions, fournie par l'offrant dans le Prospectus, et (2) l'évaluation de l'expert Indépendant, comprise dans le Rapport de l'expert Indépendant, qui conclut ce qui suit: "Sans tenir compte de la très faible liquidité qui caractérise l action Transics, nous arrivons à une valeur comptable située entre 7,4 et 8,4 par action Transics sur la base des méthodologies de valorisation présentées dans ce document." Le Conseil a également pris en considération ce qui suit: (1) L'Offrant propose un Prix de l'offre de 7.50 EUR par Action. Ce Prix de l'offre est augmenté de 0.40 EUR par Action par rapport au Prix de l'offre initial, entre autres en raison des négociations entre le Conseil et l'offrant; (2) Le Prix de l'offre est dans la fourchette de valeurs établie par le Rapport de l'expert Indépendant, bien qu'il soit dans la partie inférieure de cette fourchette; (3) Le Conseil a pris des mesures proactives pour approcher une banque d'investissement afin de vérifier la faisabilité d'une offre alternative. Dans la période écoulée jusqu'à la date du présent Mémoire, cependant, (i) le Conseil n'a pas été approché par rapport à une offre alternative et (ii) le prix de l'action demeure en dessous du Prix de l'offre, ce qui indique que le marché n'attend pas d'offre alternative. De plus, le Conseil considère que, dans les circonstances actuelles caractérisées par une volatilité des marchés, un regroupement avec un partenaire industriel ou une coopération avec un investisseur à long terme tout en envisageant le maintien de la cotation de la Société, n'est pas réaliste et n'a dès lors pas été envisagé par le Conseil; (4) Deux actionnaires importants de la Société, ING AM Insurance Companies B.V. et EQMC Europe Development Fund plc ont communiqué leur intention comme suit: (A) (B) EQMC Europe Development Fund plc a indiqué qu'elle soumettra ses Actions à l'offre compte tenu des conditions amendées de l'offre; et ING AM Insurance Companies B.V. a indiqué qu'elle ne soumettra pas ses Actions à l'offre. (5) Comme indiqué dans le Rapport d'évaluation, l'action de la Société a une faible liquidité et cette offre constitue dès lors une opportunité de sortie pour tous les Actionnaires; (6) Le Prix de l'offre augmenté représente une prime de 9.6% par rapport au cours de clôture du 20 avril Sur la base de ce qui précède, et en particulier (i) le fait que le Prix de l'offre se situe dans le fourchette de valeurs à laquelle l'expert Indépendant est parvenu et (ii) la faible liquidité des actions de la Société, le Conseil recommande à ses actionnaires d'accepter l'offre. Cette recommandation est prise à l'unanimité par le Conseil, à l'exception de RLE & Partners BVBA, représentée par son représentant permanent M. Rudy Everaert, qui s'est abstenue de soutenir la 5

249 recommandation compte tenu du fait que l'actionnaire qu'elle représente en fait, ING AM Insurance Companies B.V., a indiqué qu'il n'acceptera pas l'offre et a indiqué qu'il ne soumettra pas ses actions à l'offre. (b) Les Porteurs de Warrants L'Offrant avait initialement offert 3,03 EUR par Warrant, montant qui a été augmenté par la suite à 3,35 EUR par Warrant. Le Conseil prend connaissance de: (1) la justification du Prix de l'offre pour les Warrants, fournie par l'offrant dans le Prospectus. (2) l'évaluation de l'expert Indépendant, comprise dans le Rapport d'évaluation joint au présent Mémoire, qui conclu ce qui suit: "Selon la volatilité présumée de l action Transics, nous arrivons à une valorisation des warrants située entre 3,18 et 3,58." Dès lors que le Prix de l'offre par Warrant dépend du Prix de l'offre par Action, le Conseil se réfère à la section 3.1(a) pour son évaluation. 3.2 Intérêts des créanciers Le Conseil estime que, dès lors que la Société n'a actuellement pas de créanciers financiers importants, il n'y a aucune raison de supposer que l'offre ne serait pas dans leur intérêt. De plus, le Conseil croit qu'il n'y a aucune raison de supposer que l'offre ne serait pas dans l'intérêt des créanciers commerciaux. 3.3 Intérêts des salariés et de leur emploi Le Conseil prend connaissance de ce qui suit: (1) Le Prospectus énonce expressément que: "L'Offrant ne s'attend pas à un changement important des conditions de travail ou de la politique de l'emploi de Transics International (ou de ses filiales) et l'offrant n'envisage pas de grandes restructurations à ce niveau. Par conséquent, l'impact de l'offre (le cas échéant) sur les intérêts des travailleurs devrait être assez réduit." (2) L'organe de consultation informel de la Société a fourni une opinion positive par rapport à l'offre (pour plus d'information, veuillez consulter la section 6 et l'annexe 2 du présent Mémoire). Le Conseil croit dès lors qu'il n'y a aucune raison de considérer que l'offre ne serait pas dans l'intérêt des salariés et de leur emploi. 3.4 Les plans stratégiques de l'offrant pour la Société Le Conseil se réfère à la raison de l'offre mentionnée à la section du Prospectus (Motivations de l'offrant). Dans cette section, l'offrant met en évidence un certain nombre de risques et de défis qui pourraient affecter la Société dans le futur. Le Conseil n'est pas en désaccord avec les risques identifiés par l'offrant, et il est évident que (i) un certain nombre de ces risques et de ces défis seraient plus facile à contrôler et à gérer dans un environnement non coté et (ii) le profil de risque d'un investissement dans les Actions de la Société peut augmenter dans un futur proche. 6

250 A cet égard, le Conseil est d'avis que l'offre constitue une opportunité importante de sortie sur la base d'une analyse risque / bénéfice. 4. DECLARATIONS D'INTENTION A la date du présent Mémoire, les Titres suivants sont détenus par les membres du Conseil ou par toute personne qu'ils représentent en fait, et les personnes concernées ont indiqué ce qui suit: (1) Vanko Management BVBA, représentée par son représentant permanent M. Luc Vandewalle, ne possède aucune Action ni aucun Warrant. M. Luc Vandewalle est propriétaire de Warrants. Dès lors que le plan relatif aux warrants de la Société prévoit que les Warrants ne peuvent être transférés, M. Luc Vandewalle ne soumettra pas ces Warrants à l'offre. (2) Carthagon BVBA, représentée par son représentant permanent M. Tom Dechaene, est propriétaire de Warrants. Dès lors que le plan relatif aux warrants de la Société prévoit que les Warrants ne peuvent être transférés, Carthagon BVBA ne soumettra pas ces Warrants à l'offre. (3) M. Vladimir Lasocki est propriétaire de 4,696 Warrants. Dès lors que le plan relatif aux warrants de la Société prévoit que les Warrants ne peuvent être transférés, M. Vladimir Lasocki ne soumettra pas ces Warrants à l'offre. (4) Leyman Consult BVBA, représentée par son représentant permanent M. Peter Leyman, est propriétaire de Warrants. Dès lors que le plan relatif aux warrants de la Société prévoit que les Warrants ne peuvent être transférés, Leyman Consult BVBA ne soumettra pas ces Warrants à l'offre. (5) RLE & Partners BVBA, représentée par son représentant permanent M. Rudy Everaert ne détient aucune Action ni aucun Warrant. De plus, RLE & Partners BVBA a déclaré qu'elle représente en fait ING AM Insurance Companies B.V., qui possède Actions. ING AM Insurance Companies B.V. a déclaré qu'elle ne soumettra pas ces Actions à l'offre. (6) Mme Ana Vizcaino n'est propriétaire d'aucune Action ni d'aucun Warrant. De plus, Mme Ana Vizcaino a déclaré qu'elle représente en fait EQMC Europe Development Capital Fund, qui possède Actions. EQMC Europe Development Capital Fund a déclaré qu'elle soumettra ces Actions à l'offre. (7) H&H Capital Management BVBA, représentée par son représentant permanent M. Herman Wielfaert, ne possède aucune Action ni aucun Warrant. Par ailleurs, H&H Capital Management BVBA a déclaré qu'elle représente en fait Creafund Transics Shares Stille Maatschap, qui possède Actions. Ces Actions ne sont pas sujettes à l'offre, et ne seront par conséquent pas soumises à l'offre. Afin d'éviter toute incertitude, ces Actions seront apportées à l'offrant, tel que mentionné, et sujettes aux termes et conditions du Prospectus. (8) Cassel BVBA, représentée par son représentant permanent M. Walter Mastelinck, possède Warrants. Dès lors que le plan relatif aux warrants de la Société prévoit que les Warrants ne peuvent être transférés, Cassel BVBA ne soumettra pas ces Warrants à l'offre. M. Walter Mastelinck possède Actions. Ces Actions ne sont pas sujettes à l'offre et ne seront par conséquent pas soumises à l'offre. Afin d'éviter toute incertitude, ces Actions seront apportées à l'offrant, tel que mentionné, et sujettes aux termes et conditions du Prospectus. Le Conseil déclare expressément que la Société ne possède aucune action propre. 7

251 5. APPLICATION DES CLAUSES D'AGREMENT ET DE PREEMPTION Les statuts de la Société ne contiennent aucune clause d'agrément ou de préemption concernant le transfert des Titres affectés par l'offre. 6. OPINION DU CONSEIL D'ENTREPRISE DE LA SOCIETE Bien que la Société n'ait pas de conseil d'entreprise formel tel que mentionné dans la législation pertinente, elle dispose d'un organe de consultation informel. Il a été décidé d'appliquer l'article 44 de la Loi OPA mutatis mutandis à cet organe de consultation informel, dont l'opinion est jointe au présent Mémoire en Annexe DISPOSITIONS GENERALES 7.1 Personnes responsables Transics International, représentée par son conseil d'administration, est responsable des informations contenues dans le présent Mémoire. Le conseil d'administration est composé des membres mentionnés cidessus à la section 2. Les personnes responsables pour le Mémoire, telles qu'identifiées ci-dessus, certifient qu'à leur connaissance, les informations contenues dans le présent Mémoire sont correctes et qu'aucune donnée, dont l'inclusion serait de nature à altérer la portée du présent Mémoire, n'a été omise. Ni Transics International, ni le Conseil n'acceptent aucune responsabilité par rapport au Mémoire. 7.2 Approbation du Mémoire par la FSMA La version néerlandaise du Mémoire a été approuvée par la FSMA le 28 août 2012, conformément à l'article 28, 3 de la Loi OPA. Cette approbation ne comporte aucune appréciation de l'opportunité ou de la qualité de l'offre 7.3 Langues Une traduction anglaise et française du Mémoire est disponible. S'il existe des inconsistances entre la traduction anglaise et française, d'une part, et la version officielle néerlandaise, d'autre part, la version néerlandaise prévaut. La Société a vérifié et est responsable de la consistance entre les différentes versions. 7.4 Disponibilité du Mémoire Le présent Mémoire est inclus dans le Prospectus. électronique sur les sites internet suivants: Le Prospectus est disponible dans une version Des copies imprimées du Prospectus peuvent être obtenues gratuitement auprès d'ing ou via ING or via +32(0) (Néerlandais), +32(0) (Français), ou +32(0) (Anglais). 8

252 ANNEXE 1 RAPPORT D'EVALUATION 9

253 ANNEXE 2 AVIS DE L'ORGANE DE CONSULTATION INFORMEL 10

254 ANNEXE VI : RAPPORT D EVALUATION KBC SECURITIES NV 100

255 Rapport de valorisation dans le cadre de l offre publique d acquisition sur Transics NV Preparé par Avenue du Port, 12 B Bruxelles 12 Juin 2012 Personnel et confidentiel

256 Table des matières I. Introduction II. III. IV. Déclaration d indépendance de KBC Securities Description des tâches effectuées, limitations des tâches et honoraires Méthodologies de valorisation V. Considérations relatives à la valorisation VI. VII. Autres éléments à prendre en compte Aperçu des résultats des différentes approches de valorisation VIII. Analyse de la valorisation effectuée par l initiateur Annexes Copyright KBC Securities 1

257 I. Introduction Le 23 avril 2012, M. Walter Mastelinck, Cassel BVBA, Creafund Transics Shares Stille Maatschap, M. Ludwig Lemenu et Uniholding SA, agissant de concert par le biais de Tavares NV ( l Initiateur ), ont notifié leur intention de procéder à une offre publique d acquisition volontaire et conditionnelle ( l'offre d'acquisition Initiale ) sur toutes les actions avec droit de vote de Transics NV (la Cible ). l'offre d'acquisition Initiale comprend toutes les actions émises par la Cible qui ne sont pas encore en la possession de l Initiateur ou des personnes qui lui sont liées, de même que tous les warrants émis par la Cible. Bien que les articles 20 à 23 de l arrêté royal du 27 avril 2007 relatif aux offres publiques d acquisition ne s appliquent pas légalement à la transaction envisagée, le Conseil d administration de Transics a commandé un rapport de valorisation volontaire, par un expert indépendant en valorisation. A cet égard, le Conseil d administration de Transics a désigné KBC Securities Corporate Finance en tant qu expert indépendant en valorisation, dans le cadre de la transaction envisagée. KBC Securities a établi un rapport reprenant, entre autres, les éléments suivants : - une déclaration d indépendance de KBC Securities en qualité d expert par rapport à l initiateur, à la cible et aux parties liées ; - une description des tâches effectuées par KBC Securities, les ressources utilisées en personnel et en temps, et les personnes contactées chez Transics ; - une analyse de valorisation détaillée, comprenant les méthodologies de valorisation appliquées, les faits et hypothèses sous-jacents, les sources exploitées et le résultat des dites méthodologies ; - l analyse de la valorisation effectuée par l initiateur. KBC Securities a présenté un brouillon de ce rapport au Conseil d administration, le 25 mai Le 11 juin 2012, KBC Securities a été informé par le Conseil d administration que l Initiateur relevait le prix proposé de 7,1 (datant du 23 avril 2012) à 7,5 par action, et le prix du warrant de 3,03 à 3,35 ( l Offre d'acquisition Augmentée ). Le prix de l Offre d'acquisition Augmentée s inscrit dans les limites de notre fourchette de valorisation par action entre 7,4 et 8,4, résultant de notre analyse indépendante de valorisation. Nous avons actualisé notre brouillon pour refléter l augmentation du prix proposé, annoncée le 11 juin 2012 après la clôture des marchés. Copyright KBC Securities 2

258 I. Introduction II. III. IV. Déclaration d indépendance de KBC Securities Description des tâches effectuées, limitations des tâches et honoraires Méthodologies de valorisation V. Considérations relatives à la valorisation VI. VII. Autres éléments à prendre en compte Aperçu des résultats des différentes approches de valorisation VIII. Analyse de la valorisation effectuée par l initiateur Annexes Copyright KBC Securities 3

259 II. Déclaration d indépendance de KBC Securities (1/2) Dans le cadre de la présente mission, KBC Securities, en sa qualité d expert indépendant en valorisation, confirme avoir opéré de manière indépendante eu égard à Transics NV, Tavares NV et/ou leurs entreprises liées. En qualité d expert indépendant en valorisation, KBC Securities déclare ci-après plus particulièrement : - de n avoir aucun lien juridique ou en capital avec Transics NV, Tavares NV et/ou leurs entreprises liées ; - ne pas avoir d intérêt financier dans l offre Tavares, autre que les honoraires pour les services de KBC Securities relatifs à l élaboration de ce rapport ; - ne pas avoir effectué d autres missions pour le compte de Transics NV, Tavares NV et/ou leurs entreprises liées au cours des deux années précédant la transaction ; - n avoir ni dette ni créance auprès de Transics NV, Tavares NV et/ou leurs entreprises liées de nature à créer une dépendance économique. KBC Securities peut fournir des services bancaires d investissement à Transics NV, Tavares NV et/ou leurs entreprises liées dans le futur. Pour ces services, KBC Securities a reçu et peut recevoir une rémunération. En outre, KBC Securities a activement négocié et peut activement négocier des titres de Transics NV pour son compte propre ou pour le compte de ses clients et peut, à tout moment, détenir des positions acheteuses ou vendeuses sur ces titres. Cependant, aucun de ces services, aucune de ces relations ou activités n a affecté l indépendance de KBC Securities eu égard à l élaboration de la présente analyse. De plus, KBC Securities est une filiale du Groupe KBC ( KBC ), qui est impliqué, directement ou par le biais de toute filiale (autre que la nôtre), dans de nombreuses activités, parmi lesquelles la banque commerciale et les activités de gestion patrimoniale. Il est donc possible que certaines filiales détiennent des parts de chacune des entreprises ou soient impliquées dans tout prêt ou autre activité vis-à-vis de ces entreprises ou de leurs filiales. Cependant, KBC Securities est gérée indépendamment de toute autre filiale de KBC et le Groupe KBC intègre des Chinese Walls et d autres procédures visant à gérer les conflits d intérêts potentiels, de même que les flux d informations. Le département Corporate Finance de KBC Securities (qui fournit le conseil indépendant) n est (a) ni influencé par du personnel-cadre ou salarié de toute autre filiale de KBC, (b) ni informé de la nature ou de l importance des relations ou des intérêts qu ont d autres filiales de KBC avec ou dans les entreprises concernées. Faire partie du Groupe KBC n a, par conséquent, aucunement altéré l indépendance de KBC Securities eu égard à la thématique de la présente analyse. Copyright KBC Securities 4

260 II. Déclaration d indépendance de KBC Securities (2/2) Dans le cadre de leurs activités de banque d investissement, KBC Securities et ses filiales réalisent en permanence des analyses financières portant sur des entreprises et leurs actions dans le cadre de fusions et d acquisitions, de souscriptions négociées, d appels d offres, de distributions secondaires de titres cotés et non cotés, de placements privés et d autres transactions tant patrimoniales que professionnelles et à d autres finalités. Elle intervient donc dans un large éventail de transactions financières. Dans la conduite de ces activités, KBC Securities s assure constamment que toutes les mesures nécessaires sont prises pour identifier tout conflit d intérêts. Copyright KBC Securities 5

261 I. Introduction II. III. IV. Déclaration d indépendance de KBC Securities Description des tâches effectuées, limitations des tâches et honoraires Méthodologies de valorisation V. Considérations relatives à la valorisation VI. VII. Autres éléments à prendre en compte Aperçu des résultats des différentes approches de valorisation VIII. Analyse de la valorisation effectuée par l initiateur Annexes Copyright KBC Securities 6

262 III. Description des tâches effectuées, limitations des tâches et honoraires (1/2) Afin de réaliser sa mission, une équipe de KBC Securities Corporate Finance, composée du directeur associé responsable de Corporate Finance, d un directeur exécutif, d un directeur et d un associé, a traité ce dossier. Du 3 mai 2012 au 11 juin 2012, KBC Securities a : - procédé à des interviews portant sur des thèmes stratégiques, opérationnels et financiers avec la direction générale de la Cible : Chief Executive Officer, M. Walter Mastelinck; Chief Operating Officer, M. Gertjan De Creus; Chief Financial Officer, Mme Ann Braet. - examiné, inter alia, les informations suivantes à propos de la Cible : données financières historiques, y compris les déclarations IFRS (compte de résultats, bilan et déclarations de trésorerie) portant sur les exercices 2009, 2010 et 2011 ; résultats trimestriels (compte de résultats) 2011 et 1 er trimestre 2012 ; budget 2012 approuvé par le Conseil d administration du 13 décembre 2011 ; prévisions 2012 fondées sur les résultats du 1 er trimestre 2012 approuvés par le Conseil d administration du 16 mai 2012 ; projections de la direction (1) (compte de résultats, investissements sur fonds de roulement et investissements sur fonds propres) pour la période , approuvées par le Conseil d administration du 16 mai 2012 ; rapports du Conseil depuis août 2011, plus précisément l examen stratégique et la présentation du budget 2012 ; différents rapports indépendants d études de marché élaborés, entre autres, par Frost & Sullivan (février 2012 et mai 2012), Berg Insight (juin 2011) et Ptolemus Consulting Group (mars 2012) sur le marché européen de la télématique ; programme de warrant du 27 avril 2009 ; brouillon du prospectus daté du 27 avril 2012, comprenant e.a. la justification du prix offert par l Initiateur ; brouillon actualisé du prospectus daté du 3 juillet 2012, comprenant e.a. la justification du prix offert par l Initiateur. - analysé les informations de marché élaborées e.a. par Bloomberg, JCF-Factset, Thomson Research, Mergermarket et les sites web d entreprises comparables afin d évaluer l information financière. L analyse des différents rapports d études de marché nous a permis de nous faire une meilleure idée du secteur de la télématique pour le transport et la logistique. (1) Préparé par le COO et le CFO Copyright KBC Securities 7

263 III. Description des tâches effectuées, limitations des tâches et honoraires (2/2) KBC Securities a eu un appel de vérification bring-down avec le CEO, le COO et le CFO, le 23 mai KBC Securities s est fondée sur l exactitude et l exhaustivité de toutes les informations financières, comptables, juridiques, fiscales et autres examinées et a pris pour hypothèse cette exactitude et cette exhaustivité aux fins de rendre la présente opinion. A cet égard, KBC Securities s est fondée, avec le consentement du Conseil d administration, sur le fait que le budget 2012, les prévisions 2012 et les projections de la direction pour les années avaient été établis de manière raisonnable, avec la plus grande diligence, sur une base reflétant les estimations et les arbitrages les plus raisonnables disponibles à ce moment des activités de Transics. Compte tenu du fait que KBC Securities n est pas un expert sectoriel et ce particulièrement pas des activités spécifiques de l entreprise, les hypothèses qu a utilisées la direction dans les prévisions 2012 et les projections , telles qu approuvées par le Conseil d administration, ne nous semblent pas déraisonnables dans l environnement de marché actuel. L opinion de KBC Securities est nécessairement fondée sur des conditions économiques, monétaires, de marché et autres en vigueur, et des informations mises à disposition le 24 mai 2012, la veille du jour où KBC Securities a présenté le brouillon de son rapport au Conseil d administration de la Cible. Ce brouillon de rapport a été actualisé le 11 juin 2012 pour prendre en considération l Offre d'acquisition Augmentée. Depuis cette date, nous avons limité notre analyse aux performances du cours de l action de Transics jusqu au 29 juin 2012 afin de refléter l impact de l Offre d'acquisition Augmentée sur les performances du cours de l action post-offre. Par conséquent, toute modification subséquente de ces conditions, de même que tout événement survenant après la date du présent rapport, est susceptible d altérer la valeur estimée de la Cible. KBC Securities ne s engage pas à actualiser, réviser ou réaffirmer son opinion à toute date postérieure à la date du rapport. Le rapport de KBC Securities porte exclusivement sur la valorisation de la Cible dans le contexte de l Offre d'acquisition Augmentée. Le rapport de KBC Securities et les opinions exprimées dedans ont pour seule finalité d informer et d assister le Conseil d administration de la Cible par rapport aux offres d acquisition initiale et augmentée, à la condition, cependant, qu une copie puisse en être jointe par l Initiateur au prospectus final. Une telle opinion ne constitue aucunement une recommandation à la Cible ou à toute autre personne de s engager ou pas dans la transaction envisagée. Elle ne comporte pas non plus d opinion sur la structure et/ou les aspects stratégiques, juridiques ou autres des offres d acquisition initiale et augmentée. Elle ne donne aucun droit ou action aux titulaires d actions de la Cible, de l Initiateur et/ou de leurs entreprises liées, pas plus qu à d autres tierces parties en général autres que le Conseil d administration de la Cible. Conformément à notre mandat du 4 mai 2012 avec le Conseil d administration, KBC Securities Corporate Finance reçoit des honoraires de EUR (hors TVA) pour le travail précité. Copyright KBC Securities 8

264 I. Introduction II. III. IV. Déclaration d indépendance de KBC Securities Description des tâches effectuées, limitations des tâches et honoraires Méthodologies de valorisation V. Considérations relatives à la valorisation VI. VII. Autres éléments à prendre en compte Aperçu des résultats des différentes approches de valorisation VIII. Analyse de la valorisation effectuée par l initiateur Annexes Copyright KBC Securities 9

265 IV. Méthodologie de valorisation : différentes approches Sur la base des informations privées et publiques disponibles sur Transics, KBC Securities a utilisé les méthodologies de valorisation privées et publiques suivantes pour valoriser les fonds propres de Transics. A Valorisation basée sur des informations internes à l'entreprise L analyse des flux de trésorerie actualisés (Discounted Cash Flow) fondée sur le plan d affaires fourni par et discuté avec la direction de Transics. Nous avons analysé divers sensibilités, basés sur différents niveaux de coût moyen pondéré du capital (CMPC, WACC en anglais), de taux de croissance finaux et différents paramètres opérationnels comme la croissance des ventes de hardware, l évolution des prix, l évolution des marges, l impact d un délai sur la feuille de route des produits et les investissements sur fonds propres en recherche et développement. B Valorisation basée sur des informations publiques I. I Evolution des cours de marché, y compris les pics, les creux, les moyennes et les moyennes pondérées par volume de négociation pour certaines périodes. II. Examen des cours cibles des analystes et de leurs recommandations. III. Comparaison de multiples pertinents au sein du groupe de pairs IV. Comparaison de multiples pertinents de transactions comparables Copyright KBC Securities 10

266 IV. De la valeur d entreprise à la valeur des fonds propres Le tableau ci-dessous synthétise les éléments financiers pertinents pour calculer les ajustements permettants de dériver la valeur des fonds propres de l entreprise à partir de la valeur d entreprise. Tous ces points, à l exception des flux de trésorerie liés à l exercice des warrantss qui se fondent sur les informations les plus récentes de l entreprise, sont dérivés du rapport annuel 2011 de Transics et sont, par conséquent, tirés de ses états financiers audités à la date du 31 décembre A la date de publication de ce document, il subsiste (1) warrants, d entre eux étant détenus par Cassel BVBA, une entreprise liée à l Initiateur. Lorsqu il est exercé, chaque warrant donne droit à une action Transics ayant les mêmes droits et privilèges que toute autre actions de Transics, y compris, mais sans que cela soit exhaustif, les droits de vote et les droits au dividende. Les warrants ont été attribués au bénéfice de certains salariés, consultants et cadres de Transics. Ces warrants ont été octroyés le 15 mai 2009 et ont une durée de 10 ans. 25 % des warrants sont exerçables 1 an après leur attribution. Des droits restants, 6,25 % seront exerçables le dernier jour de chaque trimestre suivant l attribution des warrants. Tous les warrants seront exerçables à partir du 15 mai Sur la base de la méthode de la valeur intrinsèque, la valeur des warrants est déterminée par la différence entre le prix de l action sousjacente et le prix d exercice. Dans le cadre de l offre d acquisition, nous avons pris pour hypothèse que les titulaires de warrants auront la possibilité de convertir les droits non convertis et qu ils auront la possibilité d exercer tous les warrants. Par conséquent, le nombre total d actions qui sera utilisé pour les calculs dans ce rapport est de , tandis que les revenues venant des warrants dans la monnaie s élevent à Elément Montant ( '000) Dettes financière nette rapportée 2,744 Dettes à long terme 5,174 Leasing financier à long terme 1,240 Dettes à court terme 2,261 Leasing financier à court terme 169 Moyens financier et équivalents -6,100 Eléments liées à la dette 666 Provisions (pensions France) 103 Valeur réele d instruments financiers 563 Recettes de caisse d exercise de warrants -116 Ajustement total de la valeur d entreprise 3,294 (1) Information de l entreprise (2) L endettement financier net n inclut pas l earn-out lié à la cession de TAS à Wolters Kluwer. Cet earn-out a été imputé en «Autres créances» dans le bilan A des fins de valorisation, nous avons imputé les rentrées liées à cet earn-out dans l état de trésorerie (2) Copyright KBC Securities 11

267 IV. Valorisation des warrants Outre la méthode de la valeur intrinsèque, nous avons également utilisé la méthodologie de valorisation Black & Scholes pour valoriser les warrants restants. Nous avons utilisé les paramètres d entrée suivant pour la valorisation des warrants : Cours de l action : 7,50 le prix d offre augmenté Prix d exercice : 5,79 Taux sans risques : 2,52 % - OLO belge le 11 juin 2012, extrapolé pour refléter la maturité du droit de souscription Maturité : 6,93 ans Dividendes : 0 % - Transics n a jamais versé de dividende et rien ne démontre que l entreprise le fera dans le futur (proche). Volatilité : vu l importance de la volatilité dans la valorisation des warrants, nous avons appliqué une sensibilité à la volatilité. Un aperçu de la volatilité moyenne de l action Transics est présenté dans le tableau de droite. Basé sur ces moyennes, nous avons effectué une analyse de sensibilité en utilisant une volatilité comprise entre 24 % et 32 % comme suit : Volatilité Valeur des warrants 24% 26% 28% 30% 32% 3,18 3,28 3,38 3,48 3,58 Volatilité Transics Volatilité Depuis IPO 46.6% 1 an 31.2% 6 mois 27.4% 3 mois 20.8% 1 mois 23.9% Sur la base des critères ci-dessus et d une analyse de la sensibilité de la volatilité de l action Transics, nous arrivons à une valeur des warrants comprise entre 3,18 et 3,58 par warrant. Copyright KBC Securities 12

268 I. Introduction II. III. IV. Déclaration d indépendance de KBC Securities Description des tâches effectuées, limitations des tâches et honoraires Méthodologies de valorisation V. Considérations relatives à la valorisation Valorisation basée sur des informations internes à l'entreprise A Valorisation basée sur des informations publiques B VI. VII. Autres éléments à prendre en compte Aperçu des résultats des différentes approches de valorisation VIII. Analyse de la valorisation effectuée par l initiateur Annexes Copyright KBC Securities 13

269 V.A. Analyse des flux de trésorerie actualisés Nous avons utilisé les prévisions 2012 et les projections pour la période qui ont été approuvées par le Conseil d administration de Transics le 16 mai Le scénario de base des prévisions 2012 et les projections se fondent sur les résultats historiques récents de l entreprise et sur toutes les évolutions des importants pôles de profitabilité connus de l activité. Cela concerne essentiellement l évolution des prix de vente (tant du hardware que des honoraires récurrents pour les services) et les quantités vendues par type de produit et par type de client (nouvelles ventes, ventes supplémentaires à des clients existants et ventes de remplacement à des clients existants). Ce scénario de base du plan d affaires prend comme hypothèse : une croissance du chiffre d affaires des appareils connectés. Il est attendu qu un nombre croissant d appareils connectés seront de types OEM, intégrés par les fabricants de camions. Après une augmentation temporaire entre 2013 et 2015, les ventes annuelles de hardware OBC sont présumées de se stabiliser au niveau de une marge brute par unité en baisse, résultant de la concurrence, de l évolution du hardware, d un mix entre produit et service plus riche, du climat économique, du mix géographique, etc. des recettes liées à de nouvelles activités (nouvelles fonctionnalités et nouveaux produits récemment lancés et projetés) des gains de productivité et des investissements en R&D. Nous avons prolongé ces projections jusqu en 2020 afin d arriver à un niveau normalisé de flux de trésorerie et avons projeté une série de scénarios différents sur la base, entre autres, de différentes discussions avec la direction afin d évaluer la sensibilité de différents paramètres opérationnels sur le résultat de notre valorisation. Cette analyse de sensibilité est présentée à la page 15. Au-delà de 2020, nous avons appliqué un taux de croissance final de base de 1 % (1). 1 Comme illustré à la page 15, nous avons effectué une analyse de sensibilité avec un taux de croissance final variant entre 0,50 % et 1,50 %. Copyright KBC Securities 14

270 bêta désendetté V.A. Analyse des flux de trésorerie actualisés Nous avons actualisé les flux de trésorerie de l entreprise à la date de ce rapport, le 11 juin 2012, en utilisant un CMPC* de 9,67 %, basé sur les hypothèses suivantes : Taux sans risques de 4,0 % (Source : KBC Securities reflète le taux sans risques à LT) ; Prime de risque sur actions de 5,0 % (Source : KBC Securities) ; Bêta désendetté de 1.20 (Source : KBC Securities) ; Ratio dette/fonds propres cible de 20 % (approche conservatrice basée sur un ratio Dette financière nette/ebitda de 1) ; Charge de dette après impôts de 3,8 %, sur la base d une charge de dette avant impôts de 5,44 % et d un taux effectif d imposition à LT de 30 %. (Source charge de dette avant impôts : moyenne des charges d intérêt de Transics 2011). Nous avons analysé la sensibilité du CMPC en fonction d un bêta désendetté variable et du ratio dette/fonds propres (dans une fourchette comprise entre le ratio dette/fonds propres de l entreprise au 31 décembre 2011, soit 6,80 %, et un ratio dette/fonds propres cible de 40 %). Sensibilité CMPC en fonction du ratio Dette/Fonds propres et du bêta désendetté CMPC Ratio dettes/capital propre 9.67% 6.80% 10.0% 20.0% 30.0% 40.0% % 9.33% 9.19% 9.07% 8.97% % 9.82% 9.67% 9.54% 9.43% % 10.31% 10.14% 10.01% 9.89% *Coût moyen pondéré du capital (Anglais: WACC) Copyright KBC Securities 15

271 Taux de croissance final 1 Cette analyse de sensibilité a pour seul but d indiquer l impact du changement de certains paramètres opérationnels sur le résultat de l exercice de valorisation. Nous n avons attribué aucune probabilité à la survenance potentielle de chacun des scénarios. Nous n avons pas non plus attribué de probabilités au risque qu un paramètre évolue négativement plutôt que positivement ou inversement. 2 Par exemple, si les prix de vente du hardware sont 10 % inférieurs ou supérieurs aux prévisions dans le plan d affaires de la direction pour chacune des années après 2012, nous obtenons une valeur d entreprise respectivement 7,5 % inférieure ou supérieure à la valeur d entreprise obtenue dans le scénario de base. Concrètement, si les prix du hardware se trouvent chaque année de 10 % en dessous des prévisions, la valeur par action baisse de 7,98 à 7,36. Si les prix se trouvent chaque année de 10 % au dessus des prévisions, la valeur par action augmente de 7,98 à 8,61. V.A. Analyse des flux de trésorerie actualisés : analyse de sensibilité au 11 juin 2012 Sensibilités sur les paramètres opérationnels (1) : Prix de vente du hardware -10 %/+10 % dès 2013 (2) Volumes de vente de hardware -20 %/+20 % dès 2013 dans les pays en développement commercial Croissance récurrente des prod. 5 % plus lente/rapide avec charges stables vs cas de base en 2013 Volume attrition sur les produits récurrents existants +10 %/-10 % Croissance nouvelles activités 10 % plus lente/plus rapide avec charges stables vs cas de base Génération de nouvelles activités retardée d un an Retard d un trimestre dans la feuille de route produits Retard de 2 trimestres dans la feuille de route produits Honoraires mensuels récurrents 3 % inférieurs/supérieurs à partir de 2013 Marge EBITDA -1 %/+1 % à partir de 2013 Capex %/-10 % CMPC Valeur par CMPC VE ( m) % 9.25% 9.7% 10.0% 10.4% action 8 ( ) 9.0% 9.25% 9.7% 10.0% 10.4% 0.50% % % % % % % % % % VE/EBIT CMPC VE/FCF CMPC % 9.25% 9.7% 10.0% 10.4% % 9.25% 9.7% 10.0% 10.4% 0.50% 11.3x 11.0x 10.5x 10.2x 9.8x 0.50% 12.3x 12.0x 11.4x 11.1x 10.7x 0.75% 11.5x 11.1x 10.6x 10.3x 9.9x 0.75% 12.5x 12.1x 11.6x 11.2x 10.8x 1.00% 11.6x 11.3x 10.8x 10.4x 10.0x 1.00% 12.7x 12.3x 11.7x 11.3x 10.9x 1.25% 11.8x 11.5x 10.9x 10.5x 10.2x 1.25% 12.9x 12.5x 11.9x 11.5x 11.1x 1.50% 12.0x 11.6x 11.1x 10.7x 10.3x 1.50% 13.1x 12.7x 12.1x 11.6x 11.2x Impact sur la valeur d entreprise 68,6 m (3) -7,5 % +7,5 % -7,0 % +7,1 % -7,6 % +3,4 % -4,8 % +5,0 % -4,5 % +4,9 % -8,6 % -0,9 % -1,7 % -6,5 % +6,6 % -7,8 % +7,8 % -4,0 % +4,0 % VE/Ebitda CMPC % 9.25% 9.7% 10.0% 10.4% 0.50% 7.1x 6.9x 6.6x 6.4x 6.2x 0.75% 7.2x 7.0x 6.7x 6.5x 6.3x 1.00% 7.3x 7.1x 6.8x 6.6x 6.3x 1.25% 7.5x 7.2x 6.9x 6.6x 6.4x 1.50% 7.6x 7.3x 7.0x 6.7x 6.5x VE/Cash Ebitda 12 (4) CMPC 0 9.0% 9.25% 9.7% 10.0% 10.4% 0.50% 9.6x 9.3x 8.9x 8.6x 8.3x 0.75% 9.7x 9.4x 9.0x 8.7x 8.4x 1.00% 9.9x 9.6x 9.1x 8.8x 8.5x 1.25% 10.0x 9.7x 9.3x 8.9x 8.6x 1.50% 10.2x 9.9x 9.4x 9.0x 8.7x 3 Scénario de base, valorisation FTA basée sur le plan d affaires approuvé de Transics 4 Cash Ebitda correspond à l EBITDA corrigé pour la R&D capitalisée Copyright KBC Securities 16

272 I. Introduction II. III. IV. Déclaration d indépendance de KBC Securities Description des tâches effectuées, limitations des tâches et honoraires Méthodologies de valorisation V. Considérations relatives à la valorisation Valorisation basée sur des informations internes à l'entreprise A B Valorisation basée sur des informations publiques 1. Prix de marché 2. Etudes de courtiers 3. Multiples de groupe de pairs 4. Multiples de transactions comparables VI. VII. Autres éléments à prendre en compte Aperçu des résultats des différentes approches de valorisation VIII. Analyse de la valorisation effectuée par l initiateur Annexes Copyright KBC Securities 17

273 06/07 10/07 02/08 06/08 10/08 02/09 06/09 10/09 02/10 06/10 10/10 02/11 06/11 10/11 02/12 06/12 V.B.1 Prix de marché : performance absolue du cours de l action Cours de l action et volume journalier échangé depuis l entree en bourse (Volume x 000) Transics cours de l action Transics (Volume journalier) 30-jours moyenne mobile du volume echangé Résultat financier Actualités 1 05/09/2007 : Résultats 1S % de croissance du CA 2 28/02/2008 : Résultats ,3% de croissance du CA 3 10/06/2008 : Souscription privée (ABB) d actions ordinaires par Parcom Quoted Equity (17 /action) 4 28/08/2008 : Résultats 1S YoY 34% de croissance du CA 5 20/02/2009 : Résultats YoY 0,4% de croissance du CA 6 31/08/2009 : Résultats 1S YoY 0% de croissance du CA 7 26/02/2010 : Résultats YoY 17,7% de baisse du CA 8 30/08/2010 : Résultats 1S YoY 6% de croissance du CA 9 28/02/2011 : Résultats YoY 12,9% de croissance du CA 10 16/06/2011 : Reprise de Carrierweb 11 01/07/2011 : Vente de TAS à Wolters Kluwer 12 29/08/2011 : Résultats 1S YoY 20% de croissance du CA 13 29/02/2012 : Résultats YoY 22,5% de croissance du CA 14 23/04/2012 : Offre d acquisition initiale 15 25/04/2012 : Résultats 1T YoY 12,7% de croissance CA 16 12/06/2012 : Offre d'acquisition Augmentée (de 7,1 à 7,5 par action) Source : Bloomberg et site web de l entreprise 29 juin 2012 Copyright KBC Securities 18

274 06/07 10/07 02/08 06/08 10/08 02/09 06/09 10/09 02/10 06/10 10/10 02/11 06/11 10/11 02/12 06/12 V.B.1 Prix de marché : performance absolue du cours de l action Cours de l action et volume journalier échangé depuis l entree en bourse (Volume x 000) 20 Transics cours de l action ,0 8,5 8,0 7,5 7,0 6,5 6,0 5,5 5,0 Cours de l action 1 année Transics (Volume journalier) 30-jours moyenne mobile du volume echangé 4,5 05/11 07/11 09/11 11/11 01/12 03/12 05/12 Source : Bloomberg 29 juin 2012 et site de l entreprise (déclarations de transparence) ** Le 24 novembre 2011, Creafund a dépassé le seuil statutaire de 3 % Analyse du cours de l action Cours de clôture (20/04/2012) : 6,84 Offre (11/06/2012*) : 7,50 Cours de l action Bas Moyenne Haut VWAP*** Cours de clôture 6,84 6,84 6,84 6,87 1 semaine 6,84 6,92 7,05 6,92 1 mois 6,82 7,01 7,30 7,01 3 mois 6,00 6,69 7,30 6,70 1 an 5,50 6,57 7,74 6,59 Prime Bas Moyenne Haut VWAP Cours de clôture 9,65% 9,65% 9,65% 9,12% 1 semaine 9,65% 8,38% 6,38% 8,31% 1 mois 9,97% 7,05% 2,74% 6,95% 3 mois 25,00% 12,17% 2,74% 11,88% 1 an 36,36% 14,11% -3,10% 13,88% Analyse de liquidité Période 24/11/2010** - 11/06/ /01/ /01/ /06/ /06/2012 Volume % total Nombre moyen d échangé échangé actions total par Tavares échangées * Annonce du prix de l Offre d'acquisition Augmentée après clôture Flux des actions Transics 2,194,216 40,04% 5,431 27,14% 1,531,090 41,01% 5,889 18,94% 1,181,494 35,12% 4,527 14,61% *** Volume weighted average price Copyright KBC Securities 19

275 V.B.1 Prix de marché : performance absolue du cours de l action Offre d acquisition initiale Prestation du cours de l action 1 mois avant et 1 mois après l offre Share price performance 1 month before and 1 month after the bid Prestation du cours de l action 1 mois après l offre Share price performance 1 month after the bid Moyenne: 7.00 Moyenne: 7.01 TRANSICS MIN: 6.82 MAX: 7.10 TRANSICS % BELS rebasé BELS rebasé Le 23 avril 2012, Tavares NV a annoncé son offre d acquisition initiale de 7,10 par action. KBC Securities a effectué une analyse de la performance du cours de l action un mois avant et un mois après l'offre d'acquisition Initiale. Le cours moyen de l action Transics un mois avant l'offre d'acquisition Initiale du 23 avril 2012 était de 7,00 et le cours moyen un mois après l'offre d'acquisition Initiale s élevait à 7,01. Les conditions générales de marché durant le mois qui a précédé et le mois qui a suivi l'offre d'acquisition Initiale se sont avérées faibles, de par le contexte macro-économique (crise de la dette en Europe, crise grecque et incertitude sur les marchés financiers). Ces conditions se reflètent dans la baisse de l indice Belgian Small Caps un mois avant et un mois après l'offre d'acquisition Initiale. Si Transics a suivi l indice Belgian Small Caps avant l'offre d'acquisition Initiale, elle est ensuite restée stable autour de 7,0, juste en dessous du prix de l'offre d'acquisition Initiale. Bien que le cours de l action Transics soit resté stable après l'offre d'acquisition Initiale, l indice Belgian Small Caps a baissé de 5,04 %. Le cours de 6,90 un mois après l'offre d'acquisition Initiale implique une prime de 4,34 % par rapport à la performance de l indice Belgian Small Caps depuis la notification de l'offre d'acquisition Initiale. Source : Bloomberg 29 juin 2012 Copyright KBC Securities 20

276 V.B.1 Prix de marché : performance absolue du cours de l action Offre d'acquisition Augmentée Performance du cours de l action 31 jours avant et 18 jours après l offre Share price performance 31 days before and 17 days after the bid 7.4 Moyenne: 7, TRANSICS Performance du cours de l action 18 jours après l offre Share price performance 17 days after the bid BELS rebasé MAX: 7,35 0,06 7,38 1,23% Moyenne: 7,02 BELS rebasé MIN: 7,29 TRANSICS 7, Le 11 juin 2012*, Tavares NV a annoncé son Offre d'acquisition Augmentée de 7,50. KBC Securities a effectué une analyse de la performance du cours de l action un mois avant et 18 jours après l Offre d'acquisition Augmentée, jusqu à notre date de référence du 29 juin Le cours moyen de l action Transics un mois avant l Offre d'acquisition Augmentée du 11 juin 2012 s élevait à 7,02 et le cours moyen de l action durant les 18 jours consécutifs à l Offre d'acquisition Augmentée s élève à 7,31. Nous voyons ainsi clairement l effet de l Offre d'acquisition Augmentée qui a soutenu le cours de l action Transics. Le tableau de gauche indique clairement cet effet, avec une augmentation du cours de l action de 6,90 le 11 juin à 7,35 au lendemain de la notification de l Offre d'acquisition Augmentée. L action de Transics s est négociée à un niveau de cours stable, située entre 7,35 et 7,29, après l Offre d'acquisition Augmentée, en dépit d une plus grande volatilité de l indice Belgian Small Caps. Le 29 juin 2012, à la suite d une hausse de l indice Belgian Small Caps ce jour-là, Transics s est négociée durant cette séance avec une décote de 1,23 % par rapport à l indice Belgian Small Caps. Source : Bloomberg 29 juin 2012 * Annonce du prix de l Offre d'acquisition Augmentée après clôture Copyright KBC Securities 21

277 V.B.1 Prix de marché : performance 20 indicée du cours de l action Performance since IPO vs. indices Performance sinc 20 Performance since IPO vs. indices Performance Performance depuis l entrée since IPO en vs. bourse indices vs. indices 12 derniers mois vs. indices Last 12 months vs. indices /11 07/11 08/11 09/11 10/110 11/11 12/11 01/12 02/12 03/12 04/12 05/12 06/07 12/07 06/08 12/08 06/09 12/09 06/10 12/10 06/11 12/11 06/12 06/07 12/07 06/08 12/08 06/09 06/07 12/09 12/07 06/10 06/08 12/10 12/08 06/11 06/09 12/ 0 Performance depuis 06/ vs. indices 12/07 06/08 12/08 Transics 06/09 BELS BELS 12/09 Index Index (rebased) 06/10 (rebasé) 12/10 BELINT Transics 06/11 Index (rebased) 12/11 BELS Index (rebased) BEL20 Index (reba BE Performance since 2009 vs. indices Transics BELS Index (rebased) BELINT BELINT Index Index (rebased) (rebasé) BEL20 BEL20 Index Index (rebased) (rebasé) /09 05/09 09/09 01/10 05/10 09/10 01/11 05/11 09/11 01/12 05/12 Le graphique en haut à gauche montre que le cours de l action Transics a été plus sévèrement touché par la crise financière que les indices. Au second semestre de 2008, le cours a perdu 73,5 % de sa valeur. En 2009, le cours de l action Transics a surperformé les indices. Au premier semestre de 2010, le cours de l action Transics a, à nouveau, sous-performé les indices. Ensuite, et plus particulièrement l année passée, la performance du cours de Transics s est révélée en ligne avec l évolution des indices de marché. BELINT : indice technologie (RealDolmen, Melexis, Option, Zenitel ) Source : Bloomberg 29 juin 2012 Copyright KBC Securities 22

278 V.B.2. Aperçu des recommandations d analystes L action Transics ne fait actuellement l objet d aucun suivi actif. KBC Securities a publié son dernier rapport le 30 avril 2012 et a suspendu sa notation le 12 juin Banque Degroof a publié son plus récent rapport le 18 novembre 2011 et a suspendu sa notation le 24 avril ING ne suit plus Transics, leur dernier rapport a été publié le 30 novembre L objectif de cours moyen des analystes qui couvraient fréquemment l action Transics avant le 24 avril 2012 est de 8,0, soit une prime de 6,67 % par rapport au prix de l offre de 7,50. Evolution de l objectif de cours des analystes Dernières recommandations d analystes Courtier Date Recommandation Prix d objectif ( ) 30/04/2012 Acheter /11/2011 Acheter 8.00 Moyenne 8.00 Prix de l action 20/04/ Dernier commentaire d analystes Transics KBC Securities Transics KBC Securities Bank Degroof Transics KBC Securities Bank Degroof KBC Securities, April 24, 2012 Nous réitérons notre recommandation d achat avec un objectif de cours de 8,0 (sur une base stand-alone et sans prime d acquisition). Cet objectif de cours se fonde sur notre projection de croissance du résultat de près de 75,0 millions d euros à l horizon Notre objectif de cours est étayé par une analyse FTA (8,8 ). Au cours cible de 8,0, Transics se négocierait à un P/E 2012 estimé de 14,8 ; un EV/REBITDA 2012 estimé de 6,1 et un EV/REBIT 2012 estimé de 10,8. Bank Degroof Source : 2010 Analyses Bloomberg 2011& Thompson 2012 one 29 juin 2012 Copyright KBC Securities 23

COMMUNIQUE DE PRESSE Information réglementée

COMMUNIQUE DE PRESSE Information réglementée AEDIFICA Société anonyme Société immobilière réglementée publique de droit belge Siège social : Avenue Louise 331-333, 1050 Bruxelles Numéro d entreprise : 0877.248.501 (RPM Bruxelles) (la «Société») A

Plus en détail

Brochure d information relative à la distribution d actions de bonus

Brochure d information relative à la distribution d actions de bonus Brochure d information relative à la distribution d actions de bonus Résumé La présente brochure d information est mise à la disposition des actionnaires suite à la convocation à l assemblée générale extraordinaire

Plus en détail

KBC GROUP NV SUPPLÉMENT (N 2) AU PROSPECTUS DE BASE EN DATE DU 14 AVRIL 2015. KBC Group NV (société à responsabilité limitée de droit belge)

KBC GROUP NV SUPPLÉMENT (N 2) AU PROSPECTUS DE BASE EN DATE DU 14 AVRIL 2015. KBC Group NV (société à responsabilité limitée de droit belge) Ce document est la traduction du Supplément n 2 au Prospectus de Base rédigé en anglais qui a été approuvé par la FSMA. En cas de contradictions entre la version anglaise et la version française du Supplément

Plus en détail

Addendum belge au prospectus d émission

Addendum belge au prospectus d émission Contrôle de l'information et des marchés financiers Annexe II : modèle d addendum belge au prospectus Addendum belge au prospectus d émission Date Dénomination de l OPCVM Forme juridique de l OPCVM (société

Plus en détail

MITHRA ANNONCE LE RETRECISSEMENT DE LA FOURCHETTE DE PRIX DE SON OFFRE PUBLIQUE INITIALE

MITHRA ANNONCE LE RETRECISSEMENT DE LA FOURCHETTE DE PRIX DE SON OFFRE PUBLIQUE INITIALE Un investisseur candidat doit être apte à supporter le risque économique d un investissement dans les Actions Offertes et à assumer une perte partielle ou totale de leur investissement. Tout investissement

Plus en détail

Résumé des principaux termes du rapprochement entre Axalto et Gemplus

Résumé des principaux termes du rapprochement entre Axalto et Gemplus Résumé des principaux termes du rapprochement entre Axalto et Gemplus Un rapprochement entre égaux Axalto Holding N.V. («Axalto») et Gemplus International S.A. («Gemplus») ont signé le 6 décembre 2005

Plus en détail

FINANCEMENT D ENTREPRISES ET FUSIONS ET ACQUISITIONS

FINANCEMENT D ENTREPRISES ET FUSIONS ET ACQUISITIONS Financement d entreprise et fusions et acquisitions 27 FINANCEMENT D ENTREPRISES ET FUSIONS ET ACQUISITIONS Le Canada est doté de marchés financiers bien développés et très évolués. Les principales sources

Plus en détail

OFFRE PUBLIQUE DE RETRAIT portant sur les actions de la société. (anciennement dénommée FORINTER) OFI PE Commandité

OFFRE PUBLIQUE DE RETRAIT portant sur les actions de la société. (anciennement dénommée FORINTER) OFI PE Commandité OFFRE PUBLIQUE DE RETRAIT portant sur les actions de la société (anciennement dénommée FORINTER) initiée par OFI PE Commandité présentée par INFORMATIONS RELATIVES AUX CARACTÉRISTIQUES DE OFI PE Commandité

Plus en détail

COMMUNIQUE Le 29 novembre 2006 DÉPÔT D UN PROJET D OFFRE PUBLIQUE D ACHAT SIMPLIFIEE. visant les actions de la société. initiée par la société

COMMUNIQUE Le 29 novembre 2006 DÉPÔT D UN PROJET D OFFRE PUBLIQUE D ACHAT SIMPLIFIEE. visant les actions de la société. initiée par la société COMMUNIQUE Le 29 novembre 2006 DÉPÔT D UN PROJET D OFFRE PUBLIQUE D ACHAT SIMPLIFIEE visant les actions de la société initiée par la société MASSENA PROPERTY Filiale de ASSURANCES CREDIT MUTUEL VIE S.A.

Plus en détail

Amplitude Surgical resserre sa fourchette indicative de prix initiale dans le cadre de son introduction en bourse entre 5 euros et 6 euros par action

Amplitude Surgical resserre sa fourchette indicative de prix initiale dans le cadre de son introduction en bourse entre 5 euros et 6 euros par action Amplitude Surgical resserre sa fourchette indicative de prix initiale dans le cadre de son introduction en bourse entre 5 euros et 6 euros par action Valence, le 19 juin 2015 Dans le cadre de son introduction

Plus en détail

Politique relative aux transactions d initiés

Politique relative aux transactions d initiés Politique relative aux transactions d initiés FÉVRIER 2014 Table des matières 1. Introduction... 2 2. Restrictions visant les transactions d initiés... 2 a) Restrictions visant les transactions d initiés...

Plus en détail

EXERCICE DE L'OPTION D'ACHAT D'ACTIONS SUPPLEMENTAIRES ET FIN DE LA PERIODE DE STABILISATION DANS LE CADRE DE L'INTRODUCTION EN BOURSE

EXERCICE DE L'OPTION D'ACHAT D'ACTIONS SUPPLEMENTAIRES ET FIN DE LA PERIODE DE STABILISATION DANS LE CADRE DE L'INTRODUCTION EN BOURSE Information réglementée EXERCICE DE L'OPTION D'ACHAT D'ACTIONS SUPPLEMENTAIRES ET FIN DE LA PERIODE DE STABILISATION DANS LE CADRE DE L'INTRODUCTION EN BOURSE Liège, Belgique, 30 juillet 2015-17:45 CEST

Plus en détail

B ) Nom de la personne ou des personnes agissant de concert ayant franchi le ou les seuils. Dénomination sociale et forme juridique 8 : Adresse :

B ) Nom de la personne ou des personnes agissant de concert ayant franchi le ou les seuils. Dénomination sociale et forme juridique 8 : Adresse : V3/ 01-02-11 FORMULAIRE DE DECLARATION DE FRANCHISSEMENT(S) DE SEUIL(S) ET D INTENTION ARTICLES L. 233-7 ET L. 233-9 DU CODE DE COMMERCE ET 223-11 ET SUIVANTS DU REGLEMENT GENERAL DE L AMF I ) Déclaration

Plus en détail

Distribution 2013 Dividende en actions Information aux actionnaires Résumé

Distribution 2013 Dividende en actions Information aux actionnaires Résumé Distribution 2013 Dividende en actions Information aux actionnaires Résumé 20 mars 2013 Disclaimer Le présent document ne constitue pas une offre de vente ou une incitation à souscrire des titres de Credit

Plus en détail

Addendum belge au prospectus d émission. Hermes Investment Funds Public Limited Company

Addendum belge au prospectus d émission. Hermes Investment Funds Public Limited Company Addendum belge au prospectus d émission Avril 2011 Hermes Investment Funds Public Limited Company (Société d investissement à compartiments multiples, à capital variable et à responsabilité séparée entre

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE Information réglementée

COMMUNIQUE DE PRESSE Information réglementée Offre en souscription publique d un maximum de 2.697.777 Actions Nouvelles dans le cadre d une augmentation de capital en espèces avec Droit de Préférence pour un montant maximum de 99.817.749 Demande

Plus en détail

INFORMATIONS IMPORTANTES

INFORMATIONS IMPORTANTES Document d information / Prospectus concernant l offre publique de rachat d actions sur le flottant (soit au total 1.215.164 Actions) par dont le siège social est établi à 12, rue Léon Laval, L-3372 Leudelange

Plus en détail

BREDERODE COMPTES ANNUELS 2 0 1 4

BREDERODE COMPTES ANNUELS 2 0 1 4 BREDERODE COMPTES ANNUELS 2 0 1 4 Comptes annuels et rapport du réviseur d entreprises agréé au 31 décembre 2014 COMPTES ANNUELS 2014 RAPPORT DE GESTION PRÉSENTÉ PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION À L ASSEMBLÉE

Plus en détail

AVIS IMPORTANT CONCERNANT CETTE VERSION FRANCAISE DU RESUME DU PROSPECTUS

AVIS IMPORTANT CONCERNANT CETTE VERSION FRANCAISE DU RESUME DU PROSPECTUS AVIS IMPORTANT CONCERNANT CETTE VERSION FRANCAISE DU RESUME DU PROSPECTUS Cette version française du résumé du Prospectus est une traduction du résumé de la version officielle néerlandaise du Prospectus,

Plus en détail

POLITIQUE 4.4 OPTIONS D ACHAT D ACTIONS INCITATIVES

POLITIQUE 4.4 OPTIONS D ACHAT D ACTIONS INCITATIVES POLITIQUE 4.4 OPTIONS D ACHAT Champ d application de la politique Les options d achat d actions incitatives servent à récompenser les titulaires d option pour les services qu ils fourniront à l émetteur.

Plus en détail

Succès de l introduction en bourse de GTT

Succès de l introduction en bourse de GTT Succès de l introduction en bourse de GTT Prix de l Offre : 46 euros par action, correspondant à une capitalisation boursière de GTT d environ 1,7 milliard d euros. Taille totale de l Offre : 13.500.000

Plus en détail

LES SOCIETES DE GESTION DE PATRIMOINE FAMILIAL

LES SOCIETES DE GESTION DE PATRIMOINE FAMILIAL LES SOCIETES DE GESTION DE PATRIMOINE FAMILIAL (SPF) www.bdo.lu 2 Les Sociétés de Gestion de Patrimoine Familial (SPF) TABLE DES MATIERES AVANT-PROPOS 3 1. INTRODUCTION 4 2. ACTIVITES D UNE SPF 2.1 Activités

Plus en détail

Elis resserre sa fourchette indicative de prix dans le cadre de son introduction en bourse entre 13,00 euros et 16,50 euros par action

Elis resserre sa fourchette indicative de prix dans le cadre de son introduction en bourse entre 13,00 euros et 16,50 euros par action Elis resserre sa fourchette indicative de prix dans le cadre de son introduction en bourse entre 13,00 euros et 16,50 euros par action Puteaux, le 4 février 2015 Dans le cadre de son introduction en bourse

Plus en détail

SOCIETE ANONYME (sans appel public à l'épargne)

SOCIETE ANONYME (sans appel public à l'épargne) SOCIETE ANONYME (sans appel public à l'épargne) 25/09/2015 La société anonyme (SA) est une société dont le capital est divisé en actions. Ce capital social doit être au moins égal à 37 000 euros. Les associés,

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE AUX OBLIGATIONS D INITIÉ

POLITIQUE RELATIVE AUX OBLIGATIONS D INITIÉ POLITIQUE RELATIVE AUX OBLIGATIONS D INITIÉS APPROUVÉE PAR LE COMITÉ DE GOUVERNANCE ET DE MISE EN CANDIDATURE LE 25 AVRIL 2013 APPROUVÉE PAR LE CONSEIL D ADMINISTRATION LE 2 MAI 2013 - 2 - POLITIQUE RELATIVE

Plus en détail

LES SOCIETES DE GESTION DE PATRIMOINE FAMILIAL

LES SOCIETES DE GESTION DE PATRIMOINE FAMILIAL LES SOCIETES DE GESTION DE PATRIMOINE FAMILIAL (SPF) www.bdo.lu 2 Les Sociétés de Gestion de Patrimoine Familial (SPF) TABLE DES MATIERES AVANT-PROPOS 3 1. INTRODUCTION 4 2. ACTIVITES D UNE SPF 2.1 Activités

Plus en détail

PLAN DE WARRANTS 2014 EMISSION ET CONDITIONS D EXERCICE

PLAN DE WARRANTS 2014 EMISSION ET CONDITIONS D EXERCICE PLAN DE WARRANTS 2014 EMISSION ET CONDITIONS D EXERCICE Offre de maximum 100.000 de droits de souscription ("Warrants") réservés aux Bénéficiaires du Plan de Warrants de la Société Les acceptations dans

Plus en détail

FINANCEMENT D ENTREPRISES ET FUSIONS ET ACQUISITIONS

FINANCEMENT D ENTREPRISES ET FUSIONS ET ACQUISITIONS Introduction 35 FINANCEMENT D ENTREPRISES ET Appels publics à l épargne et placements privés 37 Fusions et acquisitions 41 Par Ian Michael et Benjamin Silver INTRODUCTION Financement d entreprises et fusions

Plus en détail

PROCURATION. Le (La) soussigné(e), Personne morale: Dénomination sociale et forme juridique: Siège social: Numéro d entreprise:

PROCURATION. Le (La) soussigné(e), Personne morale: Dénomination sociale et forme juridique: Siège social: Numéro d entreprise: Le (La) soussigné(e), Personne morale: Dénomination sociale et forme juridique: PROCURATION Siège social: Numéro d entreprise: Valablement représentée par 1 : 1. 2. Personne physique: Nom de famille et

Plus en détail

KBC GROUP NV SUPPLÉMENT (N 1) AU PROSPECTUS DE BASE EN DATE DU 10 FÉVRIER 2015. KBC Group NV (société à responsabilité limitée de droit belge)

KBC GROUP NV SUPPLÉMENT (N 1) AU PROSPECTUS DE BASE EN DATE DU 10 FÉVRIER 2015. KBC Group NV (société à responsabilité limitée de droit belge) Ce document est la traduction du Supplément N 1 au Prospectus de Base rédigé en anglais qui a été approuvé par la FSMA. En cas de contradictions entre la version anglaise et la version française du Supplément

Plus en détail

AXA BELGIUM FINANCE (NL) B.V. ET AXA BANK EUROPE SA NOTES ISSUANCE PROGRAMME (le "Programme") EUR 1.000.000.000

AXA BELGIUM FINANCE (NL) B.V. ET AXA BANK EUROPE SA NOTES ISSUANCE PROGRAMME (le Programme) EUR 1.000.000.000 Ce résumé est rédigé en concordance avec les Articles 24 et 28 de la la loi de 16 juin 2006 relative aux offres publiques d instruments de placement et aux admissions d instruments de placement à la négociation

Plus en détail

Titres de créance présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance.

Titres de créance présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance. Montaigne Opportunité CAC 40 Titres de créance présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance. L investisseur supporte le risque de crédit de NATIXIS (Moody s : A2 / Fitch : A+

Plus en détail

CHARGEURS Rapport du Conseil d administration sur les projets de résolutions soumis à l assemblée générale mixte des actionnaires du 8 février 2010

CHARGEURS Rapport du Conseil d administration sur les projets de résolutions soumis à l assemblée générale mixte des actionnaires du 8 février 2010 CHARGEURS Société anonyme à Conseil d administration au capital de 166 033 552 euros Siège social : 29 31, rue Washington, 75008 Paris 390 474 898 R.C.S. Paris. Rapport du Conseil d administration sur

Plus en détail

1 Considérations pour l investisseur

1 Considérations pour l investisseur RÉSUMÉ DE LA NOTE D OPÉRATION DATÉE DU 28 avril 2010 ET DU DOCUMENT D ENREGISTREMENT DATÉ DU 20 avril 2010 relatifs à l offre en souscription publique en Belgique d obligations (les «Obligations») assorties

Plus en détail

Addendum belge au prospectus d émission

Addendum belge au prospectus d émission Addendum belge au prospectus d émission Octobre 2008 Threadneedle Focus Investment Funds ICVC Société d'investissement à capital variable et à responsabilité limitée conforme à la Directive 85/611/CEE

Plus en détail

DIRECTIVES ET NORMES EN MATIÈRE DE PRINCIPE

DIRECTIVES ET NORMES EN MATIÈRE DE PRINCIPE Les versions courantes des documents sont mises à jour en ligne. Les copies imprimées ne sont pas contrôlées. Page 1 de 5 DIRECTIVES ET NORMES EN MATIÈRE DE PRINCIPE POUR LES PERSONNES SOUMISES À DES RESTRICTIONS

Plus en détail

PROJET DE TRANSFORMATION DE WENDEL SA EN SOCIETE EUROPEENNE

PROJET DE TRANSFORMATION DE WENDEL SA EN SOCIETE EUROPEENNE WENDEL Société Anonyme à Directoire et Conseil de surveillance au capital de 191 158 140 Siège social : 89, rue Taitbout - 75009 Paris 572 174 035 R.C.S. Paris PROJET DE TRANSFORMATION DE WENDEL SA EN

Plus en détail

POLITIQUE EN MATIÈRE D OPÉRATIONS D INITIÉS ET DE PÉRIODES D INTERDICTION TOTALE DES OPÉRATIONS GROUPE STINGRAY DIGITAL INC.

POLITIQUE EN MATIÈRE D OPÉRATIONS D INITIÉS ET DE PÉRIODES D INTERDICTION TOTALE DES OPÉRATIONS GROUPE STINGRAY DIGITAL INC. POLITIQUE EN MATIÈRE D OPÉRATIONS D INITIÉS ET DE PÉRIODES D INTERDICTION TOTALE DES OPÉRATIONS GROUPE STINGRAY DIGITAL INC. LE 21 AVRIL 2015 POLITIQUE EN MATIÈRE D OPÉRATIONS D INITIÉS ET DE PÉRIODES

Plus en détail

Ordonnance de la Commission des OPA sur les offres publiques d acquisition

Ordonnance de la Commission des OPA sur les offres publiques d acquisition Ordonnance de la Commission des OPA sur les offres publiques d acquisition (Ordonnance sur les OPA, OOPA) 954.195.1 du 21 août 2008 (Etat le 1 er mai 2013) Approuvée par la Commission fédérale des banques

Plus en détail

SG PREMIUM RENDEMENT 6

SG PREMIUM RENDEMENT 6 MAI 2015 WWW.SGBOURSE.FR SG PREMIUM RENDEMENT 6 PÉRIODE DE COMMERCIALISATION DU 30/04/2015 AU 30/06/2015 Titre de créance de droit français présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à

Plus en détail

DEPOT D UN PROJET D OFFRE PUBLIQUE DE RACHAT D ACTIONS. portant sur 322.581 actions SI PARTICIPATIONS en vue de la réduction de son capital

DEPOT D UN PROJET D OFFRE PUBLIQUE DE RACHAT D ACTIONS. portant sur 322.581 actions SI PARTICIPATIONS en vue de la réduction de son capital DEPOT D UN PROJET D OFFRE PUBLIQUE DE RACHAT D ACTIONS portant sur 322.581 actions SI PARTICIPATIONS en vue de la réduction de son capital initiée par présentée par Prix de l Offre : 31,00 par action SI

Plus en détail

ANNEXE LEGALE ORS. Prix de l Offre Réservée aux Salariés :

ANNEXE LEGALE ORS. Prix de l Offre Réservée aux Salariés : ANNEXE LEGALE ORS Introduction en bourse sur l Eurolist d Euronext Paris Caractéristiques définitives de l Offre Réservée aux Salariés (Visa n 05-743 délivré par l AMF le 27 octobre 2005) Prix de l Offre

Plus en détail

TECHNICOLOR. Règlement du plan d'actions gratuites 2013 «my technicolor shares» FRANCE

TECHNICOLOR. Règlement du plan d'actions gratuites 2013 «my technicolor shares» FRANCE TECHNICOLOR Règlement du plan d'actions gratuites 2013 «my technicolor shares» FRANCE Approuvé par le Conseil d'administration de Technicolor SA le 24 octobre 2013 Technicolor est une société anonyme française

Plus en détail

ORGANISATION DU MARCHE LIBRE

ORGANISATION DU MARCHE LIBRE ORGANISATION DU MARCHE LIBRE 1 DEFINITION ET ROLE DU MARCHE LIBRE Le Marché Libre et les valeurs radiées du marché réglementé (ci-après «VRMR») forment un système multilatéral de négociation géré par Euronext

Plus en détail

(la Société ) I. ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE

(la Société ) I. ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE Wereldhave Belgium SCA Société en commandite par action Société publique d investissement à capital fixe en immobilier (Sicafi) de droit belge Medialaan 30, boîte 6 1800 Vilvoorde Numéro d entreprises

Plus en détail

SA CEGID Société Anonyme au capital de 5 653 066,20 euros Siège social : 123/125 avenue Barthélemy Buyer Lyon 5 ème (Rhône) 327 888 111 RCS LYON

SA CEGID Société Anonyme au capital de 5 653 066,20 euros Siège social : 123/125 avenue Barthélemy Buyer Lyon 5 ème (Rhône) 327 888 111 RCS LYON SA CEGID Société Anonyme au capital de 5 653 066,20 euros Siège social : 123/125 avenue Barthélemy Buyer Lyon 5 ème (Rhône) 327 888 111 RCS LYON NOTE D INFORMATION EMISE EN VUE DE LA MISE EN ŒUVRE D UN

Plus en détail

Projets de résolutions soumis à l Assemblée générale ordinaire et extraordinaire du 25 avril 2013

Projets de résolutions soumis à l Assemblée générale ordinaire et extraordinaire du 25 avril 2013 Ipsos Société anonyme au capital de 11 331 646,75 euros 35, rue du Val de Marne - 75013 Paris 304 555 634 RCS Paris Projets de résolutions soumis à l Assemblée générale ordinaire et extraordinaire du 25

Plus en détail

OFFRE PUBLIQUE MIXTE SIMPLIFIEE

OFFRE PUBLIQUE MIXTE SIMPLIFIEE OFFRE PUBLIQUE MIXTE SIMPLIFIEE VISANT LES ACTIONS DE LA SOCIETE INITIEE PAR ET ALLIANZ HOLDING FRANCE SAS PRESENTEE PAR Goldman Sachs International Rothschild & Cie Banque Calyon INFORMATIONS RELATIVES

Plus en détail

RÉGIME D OPTIONS D ACHAT D ACTIONS DE RESSOURCES MÉTANOR INC.

RÉGIME D OPTIONS D ACHAT D ACTIONS DE RESSOURCES MÉTANOR INC. RÉGIME D OPTIONS D ACHAT D ACTIONS DE RESSOURCES MÉTANOR INC. ARTICLE I OBJET DU RÉGIME 1) L objet du présent régime d options d achat d actions (le «régime») est de servir les intérêts de Ressources Métanor

Plus en détail

Lancement de l ouverture du capital et de l introduction en bourse d Aéroports de Paris

Lancement de l ouverture du capital et de l introduction en bourse d Aéroports de Paris Lancement de l ouverture du capital et de l introduction en bourse d Aéroports de Paris Paris, le 31 mai 2006 Aéroports de Paris lance aujourd hui son processus d ouverture de capital et d introduction

Plus en détail

Prix de l Offre : 2,06 euros par action Gecimed Durée de l Offre : 10 jours de négociation AVIS IMPORTANT

Prix de l Offre : 2,06 euros par action Gecimed Durée de l Offre : 10 jours de négociation AVIS IMPORTANT Cette offre et le projet de note d information restent soumis à l examen de l AMF DEPOT D UN PROJET D OFFRE PUBLIQUE DE RETRAIT SUIVIE D UN RETRAIT OBLIGATOIRE VISANT LES ACTIONS DE LA SOCIETE INITIEE

Plus en détail

TREETOP ASSET MANAGEMENT S.A. - INFORMATIONS RÉGLEMENTAIRES LA SOCIÉTÉ TREETOP ASSET MANAGEMENT S.A. FORME JURIDIQUE

TREETOP ASSET MANAGEMENT S.A. - INFORMATIONS RÉGLEMENTAIRES LA SOCIÉTÉ TREETOP ASSET MANAGEMENT S.A. FORME JURIDIQUE TREETOP ASSET MANAGEMENT S.A. - INFORMATIONS LA SOCIÉTÉ TREETOP ASSET MANAGEMENT S.A. RÉGLEMENTAIRES FORME JURIDIQUE TreeTop Asset Management S.A. (ci-après «TREETOP» ou la «Société») est une société anonyme

Plus en détail

Delhaize Group S.A. Rue Osseghem, 53 1080 Bruxelles - Belgique Registre des personnes morales : 0402.206.045

Delhaize Group S.A. Rue Osseghem, 53 1080 Bruxelles - Belgique Registre des personnes morales : 0402.206.045 Delhaize Group S.A. Rue Osseghem, 53 1080 Bruxelles - Belgique Registre des personnes morales : 0402.206.045 ÉMISSION D OBLIGATIONS CONVERTIBLES POUR UN MONTANT DE 250.000.000 EUR ÉCHÉANT EN 2009 AVEC

Plus en détail

RÉSUMÉ 1. DESCRIPTION DE L ACTIVITE DE L ÉMETTEUR

RÉSUMÉ 1. DESCRIPTION DE L ACTIVITE DE L ÉMETTEUR RÉSUMÉ Le présent résumé doit être lu comme une introduction au prospectus d offre et d admission à la cotation daté du 15 mai 2009 (le «Prospectus») et toute décision d investir dans les obligations à

Plus en détail

DEALING CODE I. INTRODUCTION... 2 II. DEFINITIONS... 2

DEALING CODE I. INTRODUCTION... 2 II. DEFINITIONS... 2 DEALING CODE I. INTRODUCTION... 2 II. DEFINITIONS... 2 III. INTERDICTION DU DELIT D'INITIE... 4 Statut juridique du présent Code... 4 Interdictions... 4 Exemples d Informations Privilégiées... 5 Poursuites

Plus en détail

Déclaration intermédiaire du conseil d administration 1 er trimestre 2010/2011

Déclaration intermédiaire du conseil d administration 1 er trimestre 2010/2011 Déclaration intermédiaire du conseil d administration er trimestre 200/20 - Augmentation de capital de 67 millions clôturée avec succès le 5 octobre 200, portant la capitalisation boursière à environ 270

Plus en détail

VALENER INC. RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DES DIVIDENDES

VALENER INC. RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DES DIVIDENDES VALENER INC. RÉGIME DE RÉINVESTISSEMENT DES DIVIDENDES TABLE DES MATIÈRES SOMMAIRE... I APERÇU... 1 DÉFINITIONS... 1 ADMISSIBILITÉ... 2 ADHÉSION... 2 RÉINVESTISSEMENT DES DIVIDENDES... 3 ACTIONS... 4 FRAIS...

Plus en détail

OFFRE PUBLIQUE D ACQUISITION OBLIGATOIRE RÉMUNÉRÉE EN ESPÈCES. Suivie d une offre de reprise simplifiée PAR WABCO EUROPE SPRL

OFFRE PUBLIQUE D ACQUISITION OBLIGATOIRE RÉMUNÉRÉE EN ESPÈCES. Suivie d une offre de reprise simplifiée PAR WABCO EUROPE SPRL OFFRE PUBLIQUE D ACQUISITION OBLIGATOIRE RÉMUNÉRÉE EN ESPÈCES Suivie d une offre de reprise simplifiée PAR WABCO EUROPE SPRL une société privée à responsabilité limitée de droit belge SUR TOUTES LES ACTIONS

Plus en détail

Pacte d actionnaires

Pacte d actionnaires Pacte d actionnaires Contrôler, organiser son actionnariat, intéresser ses collaborateurs au capital, comment faire ou ne pas faire? Ateliers Investsud Cedric Guyot - 20 mars 2015 - Introduction Objectif

Plus en détail

EOS IMAGING PLAN D OPTIONS DE SOUSCRIPTION OU D ACHAT D ACTIONS 2012

EOS IMAGING PLAN D OPTIONS DE SOUSCRIPTION OU D ACHAT D ACTIONS 2012 EOS IMAGING PLAN D OPTIONS DE SOUSCRIPTION OU D ACHAT D ACTIONS 2012 Se fondant sur l autorisation consentie par l assemblée extraordinaire du 16 janvier 2012, le conseil d administration a décidé, le

Plus en détail

Groupe WSP Global Inc. Régime de réinvestissement des dividendes

Groupe WSP Global Inc. Régime de réinvestissement des dividendes Groupe WSP Global Inc. Régime de réinvestissement des dividendes APERÇU Le régime de réinvestissement des dividendes (le «régime») de Groupe WSP Global Inc. (la «Société») offre aux porteurs admissibles

Plus en détail

Reprise de la totalité des actions de la BRI détenues par ses actionnaires privés

Reprise de la totalité des actions de la BRI détenues par ses actionnaires privés Le Président À l intention de tous les actionnaires privés enregistrés de la BRI 10 janvier 2001 Reprise de la totalité des actions de la BRI détenues par ses actionnaires privés Chère Madame, cher Monsieur,

Plus en détail

COMMUNIQUE RELATIF AU DEPOT D UN PROJET DE GARANTIE DE COURS

COMMUNIQUE RELATIF AU DEPOT D UN PROJET DE GARANTIE DE COURS COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 15 septembre 2010 COMMUNIQUE RELATIF AU DEPOT D UN PROJET DE GARANTIE DE COURS VISANT LES ACTIONS DE LA SOCIETE ADLPARTNER INITIEE PAR SOGESPA PRESENTEE PAR ROTHSCHILD &

Plus en détail

AVIS D OUVERTURE DE L OFFRE SUR LES ACTIONS DE LA SOCIETE «BEST LEASE»

AVIS D OUVERTURE DE L OFFRE SUR LES ACTIONS DE LA SOCIETE «BEST LEASE» AVIS D OUVERTURE DE L OFFRE SUR LES ACTIONS DE LA SOCIETE «BEST LEASE» ADMISSION DES ACTIONS DE LA SOCIETE «BEST LEASE» AU MARCHE PRINCIPAL DE LA BOURSE : La Bourse a donné, en date du 25/06/2013, son

Plus en détail

Projet d ordre du jour et de résolutions pour l Assemblée Générale Extraordinaire du 22 octobre 2014 à 10h

Projet d ordre du jour et de résolutions pour l Assemblée Générale Extraordinaire du 22 octobre 2014 à 10h VALTECH SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE 2.570.464,43 SIEGE SOCIAL : 103 RUE DE GRENELLE 75007 PARIS RCS PARIS 389 665 167 Projet d ordre du jour et de résolutions pour l Assemblée Générale Extraordinaire

Plus en détail

Annexe 8.4 au Prospectus

Annexe 8.4 au Prospectus Annexe 8.4 au Prospectus OFFRE PUBLIQUE D'ACQUISITION VOLONTAIRE ET CONDITIONNELLE EN NUMERAIRE DE CANON EUROPA N.V. SUR LES ACTIONS, DROITS DE SOUSCRIPTION ET OPTIONS SUR ACTIONS EMIS PAR I.R.I.S. GROUP

Plus en détail

VOLTALIA Société anonyme au capital de 139.106.658,90 euros Siège social : 28, rue de Mogador - 75009 Paris - France 485 182 448 R.C.S.

VOLTALIA Société anonyme au capital de 139.106.658,90 euros Siège social : 28, rue de Mogador - 75009 Paris - France 485 182 448 R.C.S. VOLTALIA Société anonyme au capital de 139.106.658,90 euros Siège social : 28, rue de Mogador - 75009 Paris - France 485 182 448 R.C.S. Paris Rapport complémentaire du conseil d administration Augmentation

Plus en détail

A ne pas diffuser aux Etats-Unis d Amérique et au Royaume-Uni

A ne pas diffuser aux Etats-Unis d Amérique et au Royaume-Uni Holding Bercy Investissement SAS Société par actions simplifiée au capital de 49.131.800 61/69 rue de Bercy, 75012 Paris 408 168 003 - RCS Paris Société en commandite par actions au capital de 4.985.008

Plus en détail

Avis d approbation de la Bourse de Casablanca n 06/13 du 05/08/2013 Visa du CDVM n VI/EM/015/2013 en date du 05/08/2013

Avis d approbation de la Bourse de Casablanca n 06/13 du 05/08/2013 Visa du CDVM n VI/EM/015/2013 en date du 05/08/2013 Casablanca, le 07 août 2013 AVIS N 120/13 RELATIF À L AUGMENATION DE CAPITAL DE DOUJA PROMOTION GROUPE ADDOHA PAR CONVERSION OPTIONNELLE DES DIVIDENDES 2012 EN ACTIONS ADDOHA Avis d approbation de la Bourse

Plus en détail

AffiParis lance une augmentation de capital de 25,7 millions d euros avec maintien du droit préférentiel de souscription

AffiParis lance une augmentation de capital de 25,7 millions d euros avec maintien du droit préférentiel de souscription Paris, le 25 octobre 2011 AffiParis lance une augmentation de capital de 25,7 millions d euros avec maintien du droit préférentiel de souscription - EMISSION D ACTIONS AVEC MAINTIEN DU DROIT PREFERENTIEL

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e PROSPECTUS POUR VALEURS MOBILIERES

RECUEIL DE LEGISLATION. S o m m a i r e PROSPECTUS POUR VALEURS MOBILIERES MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 1725 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 98 12 juillet 2005 S o m m a i r e PROSPECTUS POUR VALEURS MOBILIERES

Plus en détail

CREDIT AGRICOLE DE LA TOURAINE ET DU POITOU

CREDIT AGRICOLE DE LA TOURAINE ET DU POITOU CREDIT AGRICOLE DE LA TOURAINE ET DU POITOU Société coopérative à capital et personnel variables Siège social : 18, rue Salvador Allende - 86 POITIERS Siret 399 78 97 16 - APE 651 D Note d information

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse 1 Communiqué de presse Cession par les Managers, Monsieur Gauthier Louette, et le FCPE SPIE Actionnariat 2011 dans le cadre de l introduction en bourse de SPIE Cergy, le 3 octobre 2014 Conformément aux

Plus en détail

VIVENDI 7 279 157 930 : 42, 75008 PARIS - 343 134 763 - RCS

VIVENDI 7 279 157 930 : 42, 75008 PARIS - 343 134 763 - RCS Société Anonyme à Directoire et Conseil de surveillance au capital de 7 279 157 930 Siège social : 42, avenue de Friedland 75008 PARIS - 343 134 763 - RCS Paris Rapport complémentaire du Directoire sur

Plus en détail

OFFRE PUBLIQUE DE RACHAT DE SES PROPRES ACTIONS

OFFRE PUBLIQUE DE RACHAT DE SES PROPRES ACTIONS OFFRE PUBLIQUE DE RACHAT DE SES PROPRES ACTIONS présentée par BNP Paribas Crédit Agricole Corporate and Investment Bank HSBC France Rothschild & Cie Banque Société Générale Termes de l Offre : 30 euros

Plus en détail

Term Sheet. Cèdre Crescendo 2021. Les Titres de Créance. Termes et Conditions Indicatifs (notre réf. EI205JES) en date du 31.08.

Term Sheet. Cèdre Crescendo 2021. Les Titres de Créance. Termes et Conditions Indicatifs (notre réf. EI205JES) en date du 31.08. Term Sheet Termes et Conditions Indicatifs (notre réf. EI205JES) en date du 31.08.2015 Cèdre Crescendo 2021 Titre de Créance de droit anglais présentant un risque de perte en capital en cours de vie et

Plus en détail

Instruction générale canadienne 46-201 Modalités d entiercement applicables aux premiers appels publics à l épargne

Instruction générale canadienne 46-201 Modalités d entiercement applicables aux premiers appels publics à l épargne Instruction générale canadienne 46-201 Modalités d entiercement applicables aux premiers appels publics à l épargne PARTIE I OBJET ET INTERPRÉTATION 1.1 Objet de l entiercement 1.2 Interprétation 1.3 Les

Plus en détail

PHILOGERIS Hexagone II Société par actions simplifiée au capital de 1 414 704 Siège social : 23 Rue d Antin 75002 PARIS 534 861 182 RCS Paris

PHILOGERIS Hexagone II Société par actions simplifiée au capital de 1 414 704 Siège social : 23 Rue d Antin 75002 PARIS 534 861 182 RCS Paris PHILOGERIS Hexagone II Société par actions simplifiée au capital de 1 414 704 Siège social : 23 Rue d Antin 75002 PARIS 534 861 182 RCS Paris PROJET DE TEXTE DES RESOLUTIONS SOUMISES A L ASSEMBLÉE GÉNÉRALE

Plus en détail

OFFRE PUBLIQUE D ACQUISITION OBLIGATOIRE RÉMUNÉRÉE EN ESPÈCES. Éventuellement suivie d une offre de reprise PAR BOREALIS AG

OFFRE PUBLIQUE D ACQUISITION OBLIGATOIRE RÉMUNÉRÉE EN ESPÈCES. Éventuellement suivie d une offre de reprise PAR BOREALIS AG OFFRE PUBLIQUE D ACQUISITION OBLIGATOIRE RÉMUNÉRÉE EN ESPÈCES Éventuellement suivie d une offre de reprise PAR BOREALIS AG Aktiengesellschaft de droit autrichien SUR TOUTES LES ACTIONS N ÉTANT PAS ENCORE

Plus en détail

TESSI Société Anonyme au capital de 5 746 006 Euros Siège Social : 177, cours de la Libération 38100 GRENOBLE R.C.S : GRENOBLE B 071 501 571

TESSI Société Anonyme au capital de 5 746 006 Euros Siège Social : 177, cours de la Libération 38100 GRENOBLE R.C.S : GRENOBLE B 071 501 571 TESSI Société Anonyme au capital de 5 746 006 Euros Siège Social : 177, cours de la Libération 38100 GRENOBLE R.C.S : GRENOBLE B 071 501 571 NOTE D INFORMATION EMISE A L OCCASION DU PROGRAMME DE RACHAT

Plus en détail

PROCURATION. Demeurant à:

PROCURATION. Demeurant à: Le (La) soussigné(e) Personne morale: Dénomination sociale et forme juridique: PROCURATION Siège social: Valablement représentée par: Demeurant à: 1. 2. Personne physique: Nom: Prénom : Domicile: Titulaire

Plus en détail

"S.I.C.A.V." 23-25 92064 432.354.496 RCS

S.I.C.A.V. 23-25 92064 432.354.496 RCS State Street Global Advisors Index Funds Société d'investissement à Capital Variable "S.I.C.A.V." Défense Plaza 23-25 rue Delarivière-Lefoullon, 92064 Paris La Défense Cedex 432.354.496 RCS Nanterre STATUTS

Plus en détail

L offre d achat au comptant de Crédit Agricole S.A. sur la totalité du capital d Emporiki Bank of Greece S.A. s ouvrira le 4 juillet 2006

L offre d achat au comptant de Crédit Agricole S.A. sur la totalité du capital d Emporiki Bank of Greece S.A. s ouvrira le 4 juillet 2006 Le présent communiqué ne constitue pas une offre d achat d actions d Emporiki Bank of Greece S.A. et aucune offre d actions ne peut être acceptée de la part ou au nom de détenteurs d actions d Emporiki

Plus en détail

TRAITEMENT FISCAL DES REVENUS MOBILIERS DANS LE CHEF D UN RESIDENT BELGE PERSONNE PHYSIQUE REVENUS 2014

TRAITEMENT FISCAL DES REVENUS MOBILIERS DANS LE CHEF D UN RESIDENT BELGE PERSONNE PHYSIQUE REVENUS 2014 TRAITEMENT FISCAL DES REVENUS MOBILIERS DANS LE CHEF D UN RESIDENT BELGE PERSONNE PHYSIQUE REVENUS 2014 Ci-dessous, nous vous proposons un bref aperçu du traitement fiscal des revenus mobiliers (dividendes

Plus en détail

La transmission d entreprises en droit fiscal wallon

La transmission d entreprises en droit fiscal wallon La transmission d entreprises en droit fiscal wallon Régime Conditions d octroi du taux de 0% Conditions spécifiques exigées pour la transmission d un droit réel sur titres et créances Condition de maintien

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE. Fusion par voie d absorption de la société Financière du Loch par la société Bolloré

COMMUNIQUE DE PRESSE. Fusion par voie d absorption de la société Financière du Loch par la société Bolloré COMMUNIQUE DE PRESSE Fusion par voie d absorption de la société Financière du Loch par la société Bolloré Ce communiqué est établi conformément à l article 12 de l instruction de l Autorité des marchés

Plus en détail

7,60 euros par action de la Société d Edition de Canal Plus

7,60 euros par action de la Société d Edition de Canal Plus Ce communiqué ne constitue pas une offre d achat ni une quelconque forme de démarchage aux Etats-Unis d Amérique ou dans tout autre pays. L offre décrite ci-après ne pourra être ouverte qu une fois déclarée

Plus en détail

Norme Comptable Internationale 28 Participations dans des entreprises associées et des coentreprises

Norme Comptable Internationale 28 Participations dans des entreprises associées et des coentreprises Norme Comptable Internationale 28 Participations dans des entreprises associées et des coentreprises Objectif 1 L objectif de la présente norme est de prescrire le traitement comptable des participations

Plus en détail

NE PAS DIFFUSER AUX ETATS UNIS, AU CANADA, EN AUSTRALIE OU AU JAPON

NE PAS DIFFUSER AUX ETATS UNIS, AU CANADA, EN AUSTRALIE OU AU JAPON Modalités principales de l émission des obligations à option de conversion et/ou d échange en actions Nexans nouvelles ou existantes (OCEANE) sans droit préférentiel de souscription ni délai de priorité

Plus en détail

TITRE V : ORGANISMES DE PLACEMENT COLLECTIF

TITRE V : ORGANISMES DE PLACEMENT COLLECTIF TITRE V : ORGANISMES DE PLACEMENT COLLECTIF Chapitre I : Les Organismes de Placement Collectif en Valeurs Mobilières Section I : Dispositions générales Article 264 : Les dispositions du présent chapitre

Plus en détail

SUPPLEMENT au prospectus du 13 janvier 2015

SUPPLEMENT au prospectus du 13 janvier 2015 1 SUPPLEMENT au prospectus du 13 janvier 2015 OFFRE EN SOUSCRIPTION PUBLIQUE RELATIVE A UN INVESTISSEMENT DANS LA PRODUCTION D UNE ŒUVRE AUDIOVISUELLE SOUS LE REGIME DU «TAX SHELTER» I. APPROBATION PAR

Plus en détail

AXA SELECTION STRATEGIC BALANCED. (un compartiment d Architas Multi-Manager Global Funds Unit Trust) SUPPLÉMENT

AXA SELECTION STRATEGIC BALANCED. (un compartiment d Architas Multi-Manager Global Funds Unit Trust) SUPPLÉMENT Si vous avez un quelconque doute concernant le contenu du présent Supplément, veuillez consulter votre courtier, banquier, avocat, comptable ou tout autre conseiller financier indépendant. Le présent Supplément

Plus en détail

AXA 25 avenue Matignon 75008 PARIS

AXA 25 avenue Matignon 75008 PARIS AXA 25 avenue Matignon 75008 PARIS RAPPORT DU COMMISSAIRE AUX APPORTS chargé de décrire et d apprécier les avantages particuliers relatifs aux actions de préference (actions de catégorie B) susceptibles

Plus en détail

SUCCES DE L OFFRE POUR CREER LE LEADER EUROPEEN DE L IMMOBILIER COMMERCIAL 80% des Actions Rodamco ont été apportées à l offre d Unibail

SUCCES DE L OFFRE POUR CREER LE LEADER EUROPEEN DE L IMMOBILIER COMMERCIAL 80% des Actions Rodamco ont été apportées à l offre d Unibail SUCCES DE L OFFRE POUR CREER LE LEADER EUROPEEN DE L IMMOBILIER COMMERCIAL 80% des Actions Rodamco ont été apportées à l offre d Unibail UNIBAIL DECLARE INCONDITIONNELLE L OFFRE PUBLIQUE D ECHANGE SUR

Plus en détail

SOCIÉTÉ ANONYME Siège Social: Zinkstraat 1, 2490 Balen, Belgique Numéro d'entreprise TVA BE 0888.728.945 RPM Anvers, division Turnhout

SOCIÉTÉ ANONYME Siège Social: Zinkstraat 1, 2490 Balen, Belgique Numéro d'entreprise TVA BE 0888.728.945 RPM Anvers, division Turnhout SOCIÉTÉ ANONYME Siège Social: Zinkstraat 1, 2490 Balen, Belgique Numéro d'entreprise TVA BE 0888.728.945 RPM Anvers, division Turnhout INVITATION ASSEMBLEE GENERALE SPÉCIALE qui sera tenue le jeudi 4 décembre

Plus en détail

AVIS N 40/13 RELATIF A L OFFRE PUBLIQUE D ACHAT OBLIGATOIRE VISANT LES ACTIONS CENTRALE LAITIERE A L INITIATIVE DE LA COMPAGNIE GERVAIS DANONE

AVIS N 40/13 RELATIF A L OFFRE PUBLIQUE D ACHAT OBLIGATOIRE VISANT LES ACTIONS CENTRALE LAITIERE A L INITIATIVE DE LA COMPAGNIE GERVAIS DANONE Casablanca le, 28 mars 2013 AVIS N 40/13 RELATIF A L OFFRE PUBLIQUE D ACHAT OBLIGATOIRE VISANT LES ACTIONS CENTRALE LAITIERE A L INITIATIVE DE LA COMPAGNIE GERVAIS DANONE Avis d approbation de la Bourse

Plus en détail

Fonctionnement du gel successoral

Fonctionnement du gel successoral Planification de la relève Deuxième partie : La génération qui suit par LORI MATHISON Voici le deuxième d une série de trois articles rédigés par Lori Mathison sur les aspects fiscaux de la succession

Plus en détail

HBS Technologie. Société Anonyme au capital de 2 490 265 euros Siège social: Zone Industrielle 25340 Anteuil (France) R.C.S. Besançon 354 013 575

HBS Technologie. Société Anonyme au capital de 2 490 265 euros Siège social: Zone Industrielle 25340 Anteuil (France) R.C.S. Besançon 354 013 575 HBS Technologie S.A. Société Anonyme au capital de 2 490 265 euros Siège social: Zone Industrielle 25340 Anteuil (France) R.C.S. Besançon 354 013 575 DESCRIPTIF D UN PROGRAMME DE RACHAT D'ACTIONS QUI SERA

Plus en détail

Aux actionnaires de Credit Suisse Group AG Invitation à l Assemblée générale extraordinaire

Aux actionnaires de Credit Suisse Group AG Invitation à l Assemblée générale extraordinaire Aux actionnaires de Credit Suisse Group AG Invitation à l Assemblée générale extraordinaire Jeudi 19 novembre 2015, 10h30 (Ouverture des portes à 9h00) BERNEXPO, Halle 4 Mingerstrasse 6, 3014 Berne Ces

Plus en détail