Mexico 2011 XXIV e Congrès mondial de la route XXIVth World Road Congress XXIV Congreso mundial de carreteras

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mexico 2011 XXIV e Congrès mondial de la route XXIVth World Road Congress XXIV Congreso mundial de carreteras"

Transcription

1 Mexico 2011 XXIV e Congrès mondial de la route XXIVth World Road Congress XXIV Congreso mundial de carreteras

2 une expertise durable 01

3 Cette publication a été réalisée et éditée par la Direction des communications du ministère des Transports du Québec. Soucieux de protéger l environnement, le ministère des Transports du Québec favorise l utilisation de papier fabriqué à partir de fibres recyclées pour la production de ses imprimés et encourage le téléchargement de cette publication. Imprimé sur du papier Rolland Enviro100 contenant 100 % de fibres recyclées postconsommation, certifié Éco-Logo, procédé sans chlore, FSC recyclé et fabriqué à partir d énergie biogaz. Gouvernement du Québec, ministère des Transports du Québec, 2011 ISBN (imprimé) ISBN (PDF) Dépôt légal Bibliothèque et Archives nationales du Québec Bibliothèque et Archives Canada Tous droits réservés. La reproduction de ce document par procédé mécanique ou électronique, y compris la microreproduction, et sa traduction, même partielles sont interdites sans l autorisation écrite des Publications du Québec.

4 Sommaire Message du ministre des Transports du Québec et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale...04 Message du premier délégué du Canada-Québec...05 Le Québec : porte d entrée majestueuse de l Amérique du Nord...06 Le plan stratégique du Ministère des Transports du Québec : le choix de la mobilité durable...07 Les transports au Québec...08 Les transports : contribuer à faire du Québec un chef de file en matière de développement durable...09 Plan du pavillon du Québec...14 Exposants Agence métropolitaine de transport (AMT)...16 Cosime, Assistance à maîtrise d ouvrage...16 Hatch Mott MacDonald (HMM)...16 Association québécoise du transport et des routes (AQTR)...17 Association des ingénieurs-conseils du Québec (AICQ)...18 AXOR Experts-Conseils inc CIMA Dessau inc GENIVAR inc Le Groupe S.M. International inc. (SMi)...19 Centre de gestion de l équipement roulant (CGER)...20 Les ateliers KARGO inc Signotech inc SNC-Lavalin...23 Systèmes Pavemetrics inc Versilis inc

5 04 Message du ministre des Transports du Québec et ministre responsable de la région de la Capitale-Nationale Le gouvernement du Québec est heureux de prendre de nouveau part au Congrès mondial de la route. Contributeur de longue date aux travaux de l Association mondiale de la route (AIPCR) - le Québec accueillait d ailleurs l année dernière le XIII e Congrès international de la viabilité hivernale - nous savons à quel point ces forums internationaux d échanges et de partage concourent notablement à l amélioration de la mobilité et de la qualité de la vie de millions de personnes. Le thème de ce XXIV e Congrès, Mobilité, durabilité et développement : des routes pour bien vivre, nous donnera l occasion d approfondir notre réflexion sur les moyens de s assurer que nos réseaux routiers contribuent pleinement au mieux-être de nos concitoyens. Le contexte économique des dernières années nous a certes rappelé l importance des travaux d infrastructures comme levier de développement et de prospérité durables de nos sociétés. De nombreuses administrations routières investissent ainsi des sommes considérables pour préserver l immense patrimoine que constituent leurs infrastructures de transport, ou pour répondre aux besoins nouveaux créés par l accélération du développement économique de leurs sociétés. Une présence marquée du Québec au congrès de cette année est d autant plus naturelle qu il se tient au Mexique, un voisin continental et notre plus important partenaire commercial en Amérique latine, avec qui nous entretenons des relations suivies depuis longtemps. Nous parrainons de nouveau un pavillon à l exposition, fruit d une collaboration de trois ministères québécois : Transports, Relations internationales ainsi que Développement économique, Innovation et Exportation. Je vous invite à visiter notre pavillon afin d y rencontrer les exposants et les autres partenaires qui composent notre délégation commerciale. Ils seront heureux de vous démontrer comment, au Québec, nous avons développé une expertise durable en matière de routes et de transports. Je vous souhaite un excellent congrès! Sam Hamad

6 05 Message du premier délégué du Canada-Québec Tous les quatre ans, les membres de la communauté routière internationale se donnent rendez-vous au Congrès mondial de la route afin d échanger, d enrichir leurs connaissances et de partager le fruit de leurs expériences. Pour l AIPCR, ces congrès marquent du même coup la fin d un cycle de quatre ans - amorcé en 2008 dans ce cas-ci - de travaux et de collaboration de ses comités techniques. Le thème choisi pour le congrès de Mexico, Mobilité, durabilité et développement : des routes pour bien vivre, nous invite à réfléchir aux meilleures façons de répondre aux aspirations de nos sociétés, dans une approche responsable et durable. Forts de nos discussions, nous pourrons ensuite retourner dans nos milieux respectifs et faire profiter nos collectivités de ces riches échanges. À cette participation active aux instances de l AIPCR s ajoute depuis bientôt 10 ans une présence marquée du Québec aux expositions des congrès. Et celui de Mexico ne fait pas exception avec un pavillon de quelque 190 m 2, placé sous le thème Le Québec : une expertise durable. Ce pavillon est d ailleurs un fidèle reflet de la communauté routière québécoise, puisque entreprises, organismes publics, experts et spécialistes s y côtoieront et créeront ainsi une dynamique et une synergie exceptionnelles. Pour ma part, j aborde ce XXIV e Congrès mondial de la route avec beaucoup d enthousiasme! Et j espère avoir le plaisir de vous y rencontrer! André Meloche Membre actif au sein de l Association depuis nombre d années, hôte en 1995 et en 2010 de ses grands congrès, le Québec se fait un point d honneur de contribuer aux travaux de l Association. Ainsi, au cours de ce cycle, qui aura été marqué par de profonds bouleversements dans nos environnements économiques et sociaux, près d une trentaine de représentants de la communauté routière québécoise, issus des secteurs public et privé, du monde municipal et du milieu de l enseignement y ont pris part.

7 06 Québec Le Québec : Porte d entrée majestueuse de l Amérique du Nord De l Arctique à la frontière avec les États-Unis, le Québec couvre une superficie de 1,7 million de kilomètres carrés, dont 1,2 million sont situés au nord du 49 e parallèle. Ouvert sur l Atlantique, il est traversé d est en ouest par le fleuve Saint-Laurent, une autoroute maritime de km qui mène aux Grands Lacs. Avec quelque km 2 de lacs et de rivières, le Québec renferme 16 % des réserves mondiales d eau douce. Une société urbaine et majoritairement francophone Le Québec compte près de 8 millions d habitants. La majorité d entre eux vit en milieu urbain, sur les rives du Saint-Laurent, dont la moitié environ dans la grande région métropolitaine de Montréal. Les agglomérations les plus importantes sont Montréal ( habitants), la métro pole, et Québec ( habitants), la capitale. Les Québécois forment 23,2 % de la population canadienne. Environ 80 % de la population s exprime en français, 7,8 % en anglais et 12,1 % ont une autre langue maternelle ; près de 40 % de la population active parle le français et l anglais. Les 11 nations autochtones (1 % de la population) utilisent, outre leur langue maternelle, le français ou l anglais. Une économie qui bat au rythme de la planète En 2009, avec un produit intérieur brut (PIB) de 304 G $ ( $ par habitant), le Québec se classait au 33 e rang des exportateurs de biens et de services. En 2010 : les exportations vers les États-Unis, son principal partenaire commercial, totalisaient 40 G $ (70 % des exportations) ; celles vers le Mexique, son plus grand partenaire commercial de la zone Amérique Latine et Antilles, s élevaient à 716 M $ ; les exportations vers les 27 pays de l Union européenne atteignaient 7 G $ ; avec un total de 33 G $, soit 58 % des exportations hors du Canada, la première transformation des métaux, la fabrication de matériel de transport, du papier, de machines et de produits chimiques sont les grands secteurs exportateurs de l industrie québécoise. À lui seul, le matériel de transport vient au second rang avec une valeur estimée à 8 G $. L importance de sa production hydroélectrique confirme le Québec comme l un des endroits dans le monde les plus compétitifs pour le coût de l énergie. Et comme 98 % de son électricité provient de source hydraulique, le Québec émet moins de CO 2 par habitant que ses voisins nord-américains.

8 Le Plan stratégique du ministère des Transports du Québec Le choix de la mobilité durable Évolution de l économie, des échanges commerciaux et de la démographie ; préoccupation sans cesse croissante à l égard des questions environnementales ; prise en compte du principe du développement durable dans l ensemble des interventions : tous ces facteurs ont des répercussions majeures sur les transports et la gestion des réseaux routiers. Afin de relever les défis que posent ces changements, la majorité des administrations routières doit remettre profondément en question ses façons de faire. Le ministère des Transports du Québec (MTQ), acteur de premier plan dans l organisation des systèmes de transport au Québec, n y échappe pas. Et, pour lui permettre de continuer d assurer un leadership clair et un rôle de rassembleur auprès de l ensemble de la communauté québécoise des transports, il a intégré ces préoccupations dans son Plan stratégique Réaffirmant sa mission «d assurer, sur tout le territoire, la mobilité durable des personnes et des marchandises par des systèmes de transport efficaces et sécuritaires qui contribuent au développement du Québec», le Plan stratégique cerne trois grands enjeux. Tout d abord, assurer l accessibilité des lieux afin de soutenir le développement durable. Le Québec possède en effet des réseaux de transport étendus et diversifiés qui rendent possible l accès à l ensemble de son territoire. Il importe toutefois d assurer la pérennité de même que l utilisation optimale de ses infrastructures. En deuxième lieu, le Québec a fait d immenses progrès ces dernières années sur le plan de l amélioration du bilan routier : de 1990 à 2009, le taux de décès par habitants a diminué de 56,9 %. Il importe donc d optimiser les gains en sécurité pour que le Québec mette au point et maintienne des systèmes de transport efficaces et sécuritaires. Enfin, le Ministère doit s assurer d avoir la capacité organisationnelle qui lui permettra de relever ces défis et de faire face à ces enjeux. Tous ces éléments ont amené le Ministère à définir quatre orientations stratégiques qui guident l ensemble de ses actions. Orientation 1 : Assurer la pérennité des systèmes de transport pour les générations futures Orientation 2 : Soutenir des systèmes de transport efficaces, diversifiés et intégrés qui contribuent à la réduction des émissions de gaz à effet de serre (GES) Orientation 3 : Assurer aux usagers des systèmes de transport sécuritaires Orientation 4 : Optimiser la performance de l organisation pour de meilleurs services à la population Grâce à son ambitieux Plan stratégique , le Ministère a résolument fait le choix de la mobilité durable afin d offrir à la population des systèmes de transport sécuritaires, efficaces et modernes, sans compromettre la qualité des milieux ni la disponibilité des ressources pour les générations futures. 07

9 08 Les transports au Québec Des infrastructures : km de routes, dont sous la responsabilité du ministère des Transports du Québec ; structures routières de plus de 4,5 m, dont sous la responsabilité du ministère des Transports du Québec ; 138 aéroports, 49 hydroaéroports et 39 héliports ; 21 ports commerciaux, 51 terminaux de traversiers et 14 quais de desserte des communautés éloignées ; km de réseau ferroviaire ; km de «Route verte», un itinéraire cyclable qui relie la majorité des régions du Québec. Des déplacements : de titulaires de permis de conduire ; de véhicules en circulation ; 6 milliards de déplacements de personnes et quelque 290 millions de tonnes de biens qui circulent sur l ensemble des réseaux de transport du Québec ; deux tiers des marchandises consommées ou fabriquées au Québec transitent par le réseau routier ; 556,5 millions de déplacements en transport en commun. Des emplois et un apport économique indéniable : personnes salariées dans l industrie du transport et les industries connexes ; 4,2 % de l activité économique du Québec (PIB de 2008).

10 Les transports : contribuer à faire du Québec un chef de file en matière de développement durable Le gouvernement a choisi de faire du Québec un leader nord-américain en matière de développement durable et de réduction d émissions de gaz à effet de serre. Il s est donc doté de moyens pour atteindre cet objectif, à commencer par l adoption, en 2006, de la Loi sur le développement durable qui oblige notamment les ministères et les organismes de l administration publique à préparer des plans d action à cet égard et à rendre annuellement compte de leur mise en œuvre. Le Québec avait déjà bien amorcé un virage comme en témoigne la réduction de 5 % de la consommation d énergie qu il a connue de 2003 à 2008 et de 1,2 % des émissions de GES depuis Le secteur industriel n était pas en reste non plus avec une baisse de plus de 7 % de ses émissions de 1990 à 2006, bien que le produit intérieur brut du Québec ait augmenté de 41 % pendant la même période. Ainsi, en 2009, le gouvernement invitait les Québécois à relever un ambitieux défi : diminuer de 20 % les émissions de GES d ici à 2020, par rapport à leur niveau de S il y parvient, le Québec aura le plus faible taux d émissions par habitant en Amérique du Nord. Il s agit d une cible audacieuse pour un État dont 48 % du bilan énergétique global provient déjà de sources renouvelables. Le Québec dispose toutefois d atouts pour prendre ce virage : d abondantes sources d énergie renouvelable, un fort potentiel d innovation technologique, la présence sur son territoire de nombreuses entreprises de calibre international spécialisées dans la fabrication d équipements de transport collectif. Le secteur des transports : un levier dans la recherche d un développement durable Pièce maîtresse de la stratégie du gouvernement du Québec, le Plan d action sur les changements climatiques établit des objectifs précis et propose des moyens de les atteindre. Et comme le secteur des transports est, au Québec, le premier émetteur de GES et le deuxième consommateur d énergie fossile, il était inévitable qu il soit fortement interpellé et que le ministère des Transports soit appelé à exercer un leadership. Le gouvernement mise, entre autres mesures, sur l augmentation de l offre en transport collectif, le développement de l utilisation de véhicules électriques de même que sur le recours accru au transport intermodal des marchandises. Le transport collectif : au cœur de la stratégie québécoise Augmenter de 16 % sur l ensemble du vaste territoire québécois l offre de service de transport collectif et de 8 % son achalandage de 2006 à 2012 : voilà l objectif de la Politique québécoise du transport collectif qu adoptait le gouvernement du Québec en Et c est en proposant aux Québécois des solutions de rechange aux déplacements avec une voiture en solo qu il a fait le pari d y parvenir. 09

11 10 Un succès confirmé L enquête Origine-Destination menée en 2008 dans la région de Montréal confirme le succès de la Politique : une augmentation spectaculaire de 15 % des déplacements en transport en commun en cinq ans et une baisse de 1 % de ceux faits en voiture, une première depuis Quant à la part modale des transports collectifs, elle y est passée de 22 à 25 % de 2003 à Cette politique, pilotée par le ministère des Transports, a permis la création et le financement de divers programmes. Qu il s agisse de soutenir le développement du transport collectif en favorisant, par exemple, l amélioration des services en transport en commun, le transport collectif régional ou l accroissement de l efficacité énergétique dans le transport routier des personnes, ou bien d appuyer le développement et l utilisation de modes de transport alternatifs comme le transport actif ou le vélo, ce sont quelque 4,5 G $ sur cinq ans qui auront été investis. Grâce à l action et à l appui des partenaires que sont les organismes de transport et les municipalités, le Québec a déjà, dès 2009, enregistré une hausse de 6 % de l achalandage du transport collectif, atteignant ainsi en à peine trois ans près des trois quarts de la cible fixée dans la Politique pour Miser sur une richesse du Québec : l électricité Le Québec dispose d importantes ressources hydroélectriques. Il est tout à fait naturel que la stratégie sur les changements climatiques s appuie sur cette abondante source d énergie propre et renouvelable dans l atteinte de ses objectifs. Le gouvernement lançait donc, en avril 2011, le Plan d action sur les véhicules électriques pour inciter les Québécois à se tourner vers ce type de véhicules, pour soutenir les sociétés de transport afin qu elles optent pour l électricité comme source d énergie et pour appuyer la fabrication de produits et de composantes de véhicules électriques. À terme, le Québec cherche à s imposer comme un acteur de classe mondiale de cette nouvelle économie. Ce plan propose que, dès 2020, 25 % des nouveaux véhicules légers pour passagers vendus au Québec soient des véhicules électriques (hybrides rechargeables ou tout électriques), ce qui correspond à véhicules ou 5 % du parc de véhicules légers. Le gouvernement souhaite en outre qu en 2030 cette proportion soit passée à 18 %, de sorte que l on compterait 1,2 million de véhicules de ce type en circulation. Une première au pays Le Québec devenait récemment la première province à annoncer la mise en place d un réseau de bornes de recharge publiques pour les véhicules électriques, auxquels s ajoutent diverses mesures incitatives financières à l achat de tels véhicules ou pour leur recharge à domicile. Le Plan prévoit par ailleurs que la proportion de déplacements sur le réseau de transport collectif qui sont faits en recourant à un mode électrifié passe de 50 % à 95 % en Le gouvernement entend, avec l appui de ses partenaires, favoriser l électrification des transports collectifs, inciter le déploiement de nouveaux modes de transport collectif à l électricité sur des axes à fort débit de même que l électrification maximale du réseau de trains de banlieue. Il s est engagé à faire la promotion de l installation de bornes de recharge de véhicules dans les stationnements incitatifs et soutenir le développement du réseau de métro ainsi que l acquisition d autobus électriques ou hybrides rechargeables. Huit minibus électriques dans le Vieux-Québec À Québec, dans le cadre d un programme de démonstration de transport urbain, le Réseau de transport de la Capitale exploite huit minibus électriques qui sillonnent le quartier historique du Vieux-Québec, un service très apprécié des touristes et des résidents.

12 11 Enfin, le gouvernement mise sur le savoir-faire reconnu du Québec dans la fabrication de composantes de véhicules électriques pour favoriser la recherche et le développement ainsi que l innovation dans ce secteur et faire du Québec un incontournable dans cette industrie. À terme, en 2030, ce plan devrait amener une réduction des émissions de GES de quelque 3,5 millions de tonnes et une économie de 1,5 milliard de litres d essence, soit 17 % de la consommation québécoise actuelle. Agir sur le transport des marchandises et l intégration des modes Le transport des marchandises est un élément clé de l économie québécoise. Il devenait dès lors incontournable que le gouvernement soutienne des initiatives susceptibles d accroître l efficacité du transport routier des marchandises tout en favorisant l atteinte d un meilleur équilibre entre les modes, et de permettre ainsi d importantes réductions des émissions de GES. Le Plan d action sur les changements climatiques prévoit des mesures touchant particulièrement ce secteur ; le ministère des Transports a d ailleurs clairement intégré cette préoccupation en l incorporant, notamment, à sa Politique sur le transport routier des marchandises et au plan d action annuel qui en découle. Ainsi, le gouvernement a mis sur pied un programme qui permet aux entreprises ou aux organismes de soumettre des projets dont le but est de réduire ou d éviter les émissions de GES par une meilleure intégration des modes ou par l utilisation du transport ferroviaire ou maritime. Le soutien financier est basé sur le tonnage des émissions de GES réduites ou évitées. À lui seul, ce programme devrait éliminer ou permettre d éviter l émission de quelque t de gaz à effet de serre. Une heureuse initiative Grâce à l aménagement d un embranchement ferroviaire et d un centre multimodal de réception, d entreposage et d expédition, une grande compagnie forestière québécoise utilise désormais le transport par rail sur une partie du trajet pour acheminer le bois vers sa scierie, évitant ainsi l émission de plus de t de GES par année. Le gouvernement a aussi créé le Programme d aide gouvernementale à l amélioration de l efficacité énergétique dans le transport des marchandises permettant de tirer parti d innovations technologiques. L aide offerte facilite l acquisition d équipements accroissant l efficacité énergétique des flottes de véhicules, de systèmes d aide à l exploitation ou bien d ordinateurs de bord. En ce qui a trait aux transports maritime et ferroviaire, le gouvernement favorise les investissements dans les améliorations technologiques et techniques visant à augmenter l efficacité énergétique des navires et des locomotives. Une entreprise innovatrice Une entreprise de transport par camion de Boucherville, près de Montréal, a récemment pu se doter de 17 génératrices embarquées, de 29 ordinateurs de bord et de 151 ensembles de jupes pour semiremorques qui lui permettront de réduire ses émissions de GES d environ t par année.

13 12 Le 1 er janvier 2009 entrait en vigueur l obligation d activer le limiteur de vitesse de série sur tous les camions et de régler sa vitesse maximale à 105 km/h, une autre mesure prévue dans le Plan d action sur les changements climatiques. S appliquant aux exploitants de véhicules lourds de toute provenance dont les camions circulent sur le réseau routier québécois, cette mesure, à elle seule, permettra de diminuer la consommation de carburant de près de L par ensemble (tracteur et semi-remorque), ce qui se traduira par des économies annuelles de plus de $ pour un camion qui parcourt km. Et pour le Québec, il en résultera une réduction annuelle de la consommation de quelque 46,3 millions de litres de carburant et de l émission de t de GES. Resserrer les normes d émissions En janvier 2010, toujours en ce qui a trait au Plan d action sur les changements climatiques, le Québec adaptait sa règlementation afin que les nouveaux véhicules légers mis en marché sur son territoire respectent une norme d émissions de GES équivalant à celle qui est en vigueur en Californie. Le Québec vise également à ce que les distributeurs d essence, d ici à 2012, ajoutent 5 % d éthanol à l ensemble de leurs carburants. Le gouvernement privilégie la production locale d éthanol cellulosique à partir de la biomasse forestière, des résidus agricoles et des matières résiduelles, et non à partir de maïs-grain. Ces deux mesures présentent un important potentiel de réduction ou d évitement des émissions de GES. Le développement durable au ministère des Transports du Québec Comme on l a vu, le ministère des Transports est un acteur de premier plan en matière de développement durable au Québec. Résolument engagé sur la voie de la mobilité durable et pouvant témoigner d importantes réalisations, il s est doté d une ambitieuse stratégie et d un plan d action de développement durable pour les années 2009 à Cette stratégie touche ses trois domaines d intervention : la planification des activités de transport, la gestion de réseaux de transport et la gouvernance. Dans le domaine de la planification des activités de transport, le Ministère s est donné deux orientations. D abord, réduire les émissions de GES et utiliser l énergie plus efficacement. Ensuite, planifier le développement des systèmes de transport dans une perspective d aménagement et de développement durables du territoire. Les plans territoriaux de mobilité durable Seize plans régionaux de mobilité durable sont en voie d élaboration au Ministère. Ces plans ont pour objectif d intégrer la planification de toutes les dimensions du transport des personnes et des marchandises à l aménagement du territoire dans un souci d équité sociale, de protection de l environnement et d efficacité économique. Le dépôt de ces plans est prévu pour Dans son rôle de gestionnaire des réseaux de transport, le MTQ se fixe deux orientations : maintenir les actifs du patrimoine routier en assurant la pérennité des infrastructures et des équipements de transport et, en second lieu, assurer la sécurité des usagers et des riverains des infrastructures de transport.

14 13 Augmenter la durabilité des chaussées par la thermographie infrarouge Le ministère des Transports du Québec utilise une nouvelle méthode - la thermographie infrarouge - afin d assurer la qualité des revêtements bitumineux. Ainsi, à l aide d une caméra infrarouge, il devient possible de visualiser la répartition de la température à la surface des couches d enrobé au moment de la pose et de vérifier si les critères thermiques, essentiels à la durabilité de la chaussée, sont respectés. Les transports : partie prenante à la démarche du Québec On le voit bien, le secteur des transports au Québec, particulièrement sous l impulsion du ministère des Transports, poursuit ses efforts visant l atteinte d un développement durable au Québec, véritable projet de société auquel le gouvernent a convié la société québécoise. Enfin, la gouvernance regroupe les activités courantes du Ministère en tant qu organisation. À cet égard, il s engage à gérer ses ressources de manière écoresponsable, en s assurant de produire et de consommer de façon responsable et de promouvoir la connaissance des principes et des applications du développement durable en transport auprès de ses employés, de ses partenaires et de la population. Une gestion environnementale des sels de voirie Le ministère des Transports du Québec a proposé aux administrations publiques et privées une stratégie qui permet d optimiser l utilisation des sels de voirie sans pour autant compromettre la sécurité et la circulation. Les administrations participantes contribueront ainsi à protéger l environnement.

15 Plan du pavillon MTQ GENIVAR SMi AICQ DESSAU AXOR CIMA+ PAVEMETRICS SIGNOTECH VERSILIS Les ateliers KARGO AMT COSIME HMM CGER SNC-LAVALIN AQTR 14 ACCUEIL

16 Exposants Agence métropolitaine de transport (AMT) Association des ingénieurs-conseils du Québec (AICQ) AXOR Experts-Conseils inc. CIMA + Dessau inc. GENIVAR inc. Le Groupe S.M. International inc. (SMi) Association québécoise du transport et des routes (AQTR) Centre de gestion de l équipement roulant (CGER) Cosime, Assistance à maîtrise d ouvrage Hatch Mott MacDonald (HMM) Les ateliers KARGO inc. Ministère des Transports du Québec (MTQ) Signotech inc. SNC-Lavalin Systèmes Pavemetrics inc. Versilis inc. Partenaires Association des manufacturiers d équipements de transport et de véhicules spéciaux Groupe MMM limitée NYX-Hemera Technologies inc. Technologies CD Ware inc. 15

17 16 Notre mission depuis le début de nos activités en tant qu agence gouvernementale en 1996 : accroître les services de transport collectif afin d améliorer l efficacité des déplacements des personnes dans la région de Montréal. Nos mandats pour cette région : planifier, coordonner, intégrer et faire la promotion des services de transport collectif; planifier et construire tout prolongement du réseau de métro; exploiter le réseau de trains de banlieue et le réseau de transport métropolitain par autobus; contribuer à l amélioration de l efficacité des routes qui ont une vocation métropolitaine; participer au financement de l exploitation des services des 14 organismes de transport de la région. Agence métropolitaine de transport (AMT) 500, Place d Armes, 25 e étage Montréal (Québec) H2Y 2W2 Téléphone : Télécopieur : Courriel : COSIME Inc. a été fondée en 2005 pour offrir des services professionnels de conseil stratégique, planification et mise en œuvre de grands projets d infrastructures. COSIME propose aux autorités publiques, parapubliques ou privées une prestation d assistance à maîtrise d ouvrage, notamment en les aidant à définir, piloter, réaliser et éventuellement exploiter un projet sous sa responsabilité. Une expertise particulière en gestion de risque lui permet d intégrer cette composante dès le début de ses missions de pilotage. Suivant un processus de gestion de projet bien établi, COSIME applique une approche de gestion par résultats. Ses principaux clients ont été l AMT, la Ville de Beauharnois et le ministère des Transports du Québec. En septembre 2010, COSIME s est vu confier par l AMT la direction de programme des prolongements de métro de Montréal en partenariat avec la firme HMM. COSIME 5, place Ville-Marie, bureau 940 Montréal (Québec) H3B 2G2 Téléphone : Télécopieur : Courriel : Fondée en 1996, HMM est issue de la fusion de Hatch Associates (Canada) et de Mott MacDonald (Royaume-Uni), sociétés de génieconseil mondiales. Aujourd hui, plus de employés de HMM travaillent à partir des 65 bureaux de l Amérique du Nord, dont son bureau à Montréal. HMM offre à ses clients une expertise multidisciplinaire ainsi que des services complets dans les domaines suivants : transport ferroviaire, conception et géométrie routière, eaux usées, environnement, génie municipal, aviation, portuaire, architecture et gestion de projet. Le transport est au cœur des activités de HMM. Hatch Mott MacDonald exécute présentement plusieurs mandats, notamment pour l AMT, la STM, Canadien Pacific et Via Rail. Hatch Mott MacDonald (HMM) 5, Place Ville Marie, suite 200 Montréal (Québec) H3B 2G2 Téléphone : Télécopieur : Courriel :

à l horizon 2035 un projet exemplaire de développement nordique durable

à l horizon 2035 un projet exemplaire de développement nordique durable Le Plan Nord à l horizon 2035 un projet exemplaire de développement nordique durable définitif) 2 Territoire du Plan Nord Baie d Ungava Tracé de 19 27 du Conseil priv é (non Baie d Hudson Mer du Labrador

Plus en détail

GUIDE DES ROUTES INTERDITES

GUIDE DES ROUTES INTERDITES GUIDE DES ROUTES INTERDITES aux camions 1 Cette publication a été réalisée par la Direction du transport routier des marchandises et éditée par la Direction des communications du ministère des Transports

Plus en détail

Une porte d entrée sûre, durable et compétitive

Une porte d entrée sûre, durable et compétitive LA PORTE LA PORTE CONTINENTALE ET ET LE LE CORRIDOR DE DE COMMERCE ONTARIO-QUÉBEC LA LA PORTE CONTINENTALE ONTARIO-QUÉBEC Une porte d entrée sûre, durable et compétitive Le 30 juillet 2007, les gouvernements

Plus en détail

LE TRANSPORT COLLECTIF DANS LA GRANDE RÉGION DE MONTRÉAL. Forum sur l état des infrastructures

LE TRANSPORT COLLECTIF DANS LA GRANDE RÉGION DE MONTRÉAL. Forum sur l état des infrastructures LE TRANSPORT COLLECTIF DANS LA GRANDE RÉGION DE MONTRÉAL Forum sur l état des infrastructures Le transport collectif : Une responsabilité partagée Des responsabilités assumées par trois paliers : Palier

Plus en détail

DESSAU ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Politique de Développement Durable

DESSAU ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Politique de Développement Durable DESSAU ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Politique de Développement Durable Plan d action 2011-2014 Édifice Le Delta III certifié LEED-CS «Or», ville de Québec Mot DE LA DIRECTION Dessau est née d une volonté

Plus en détail

3. L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS ET

3. L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS ET 3. L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS ET L ENVIRONNEMENT 3.1 Contexte et tendances L atteinte de l indépendance énergétique est une priorité gouvernementale. Cet objectif sera appuyé par plusieurs politiques,

Plus en détail

Stratégie de prospection. et de développement. des marchés hors Québec. 2009 sommaire

Stratégie de prospection. et de développement. des marchés hors Québec. 2009 sommaire Stratégie de prospection et de développement des marchés hors Québec 2009 sommaire 2013 1 Rédaction Direction du développement des marchés et de l exportation Transformation Alimentaire Québec Ministère

Plus en détail

CHOISIR POUR L AVENIR

CHOISIR POUR L AVENIR CHOISIR POUR L AVENIR La politique de développement durable de la Société du parc Jean Drapeau présentée par la Direction des Affaires publiques et du développement durable Mars 2009 CHOISIR POUR L AVENIR

Plus en détail

Portrait des émissions de GES de la collectivité montréalaise en 2009

Portrait des émissions de GES de la collectivité montréalaise en 2009 ÎLOTS DE FRAÎCHEUR VERDISSEMENT EFFICACITÉ ÉNERGÉTIQUE TRANSPORT ACTIF CHANGEMENTS CLIMATIQUES ÉNERGIE RENOUVELABLE APPAREILS ÉCOÉNERGÉTIQUES Le Plan de réduction des émissions de GES de la collectivité

Plus en détail

Séance de visualisation d avenir du conseil Le 15 mai 2013

Séance de visualisation d avenir du conseil Le 15 mai 2013 Séance de visualisation d avenir du conseil Le 15 mai 2013 Les transports. Les transports sont les fils conducteurs d une communauté. Ils façonnent le tissu urbain qui influe sur notre santé économique,

Plus en détail

MÉMOIRE. Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec. présenté à la Commission des finances publiques

MÉMOIRE. Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec. présenté à la Commission des finances publiques MÉMOIRE Projet de loi n o 65 Loi sur Infrastructure Québec présenté à la Commission des finances publiques Novembre 2009 Table des matières 1. Présentation de l AICQ... 3 2. Commentaires généraux... 4

Plus en détail

VERS UNE NOUVELLE VISION NATIONALE

VERS UNE NOUVELLE VISION NATIONALE VERS UNE NOUVELLE VISION NATIONALE Les occasions et les restrictions du Canada face au transport mondial des marchandises Rapport du Comité sénatorial permanent des transports et des communications Juin

Plus en détail

Rétrospective sur le projet de démonstration, en partenariat stratégique et portant sur le développement des transports urbains en Chine

Rétrospective sur le projet de démonstration, en partenariat stratégique et portant sur le développement des transports urbains en Chine Rétrospective sur le projet de démonstration, en partenariat stratégique et portant sur le développement des transports urbains en Chine LIU Liya, Directrice de bureau à la NDRC (Commission nationale du

Plus en détail

MOT DU PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL

MOT DU PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL Plan d action de développement durable 2009-2013 MOT DU PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL Il me fait plaisir de présenter le plan d action de développement durable du Centre de la francophonie des Amériques

Plus en détail

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE PLN D CTION DE DÉVELOPPEMENT DURBLE Mars 2016 PLN D CTION DE DÉVELOPPEMENT DURBLE 2015-2020 vant-propos Mot du président-directeur général Institution publique à vocation commerciale, la Société du Palais

Plus en détail

PROJET PILOTE D ENQUÊTE PERMANENTE TRANSPORT DANS LA RÉGION MÉTROPOLITAINE DE MONTRÉAL OBJECTIFS, MÉTHODOLOGIE, PREMIERS CONSTATS

PROJET PILOTE D ENQUÊTE PERMANENTE TRANSPORT DANS LA RÉGION MÉTROPOLITAINE DE MONTRÉAL OBJECTIFS, MÉTHODOLOGIE, PREMIERS CONSTATS PROJET PILOTE D ENQUÊTE PERMANENTE TRANSPORT DANS LA RÉGION MÉTROPOLITAINE DE MONTRÉAL OBJECTIFS, MÉTHODOLOGIE, PREMIERS CONSTATS Rencontres francophones Est-Ouest de socio-économie des transports Montréal

Plus en détail

J aimerais d abord remercier les organisateurs de ce colloque

J aimerais d abord remercier les organisateurs de ce colloque Le transport des personnes au cœur des priorités gouvernementales, par Jacques Gagnon, sous-ministre adjoint, ministère des Transports du Québec (MTQ) J aimerais d abord remercier les organisateurs de

Plus en détail

Plus qu une entreprise... Un réseau

Plus qu une entreprise... Un réseau Société GRICS Plus qu une entreprise... Un réseau De par sa nature, la Société GRICS n est pas une entreprise comme les autres : elle est un regroupement, au centre d un réseau qui réunit l ensemble des

Plus en détail

De déchets à biocarburants et produits chimiques verts

De déchets à biocarburants et produits chimiques verts Révolutionne la gestion des déchets et le secteur des carburants de transport, dans les communautés et à travers le monde De déchets à biocarburants et produits chimiques verts octobre 2011 Confidentiel

Plus en détail

DÉVELOPPEMENT DURABLE

DÉVELOPPEMENT DURABLE Loi sur le DÉVELOPPEMENT DURABLE UNE LOI FONDAMENTALE POUR LE QUÉBEC La Loi sur le développement durable, sanctionnée le 19 avril 2006, établit un nouveau cadre de gestion pour tous les ministères et organismes

Plus en détail

Transport maritime courte distance

Transport maritime courte distance Transport maritime courte distance Nicole Trépanier ZIP Ville-Marie Stratégies Saint-Laurent Longueuil - 7 juin 2006 Armateurs du Saint-Laurent 19 membres actifs (transporteurs maritimes) 55 membres associés

Plus en détail

UN SYSTÈME DE SÉCURITÉ DES PIPELINES CLASSE MONDIALE EMPLOIS, CROISSANCE ET PROSPÉRITÉ À LONG TERME

UN SYSTÈME DE SÉCURITÉ DES PIPELINES CLASSE MONDIALE EMPLOIS, CROISSANCE ET PROSPÉRITÉ À LONG TERME UN SYSTÈME DE SÉCURITÉ DES DE PIPELINES CLASSE MONDIALE EMPLOIS, CROISSANCE ET PROSPÉRITÉ À LONG TERME INTRODUCTION À l échelle du pays, les pipelines acheminent tous les jours, de façon sûre et fiable,

Plus en détail

Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation

Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation Un leadership fort Favoriser la création d emplois et la croissance dans l industrie et l innovation Le gouvernement Harper tient sa promesse de rétablir l équilibre budgétaire en 2015. Le Plan d action

Plus en détail

Opter pour un agréé de l AQVE, c est choisir la compétence

Opter pour un agréé de l AQVE, c est choisir la compétence Opter pour un agréé de l AQVE, c est choisir la compétence Vérification environnementale Association Québécoise de Vérification Environnementale CONTEXTE ET ENJEU La préservation de l environnement devient

Plus en détail

Projet de cogénération de Bécancour

Projet de cogénération de Bécancour Projet de cogénération de Bécancour Mémoire présenté dans le cadre des audiences du Bureau d audiences publiques en environnement (BAPE) sur le projet de cogénération de Bécancour par TransCanada Energy

Plus en détail

CN Un allié du développement économique régional

CN Un allié du développement économique régional CN Un allié du développement économique régional Josée Santagata Directrice Développement corporatif Jérôme Lavoie Directeur de Comptes Régional Est du Québec Ventes & Marketing Congrès annuel AFAT Amos

Plus en détail

Pourquoi la Grande Vitesse au Maroc?

Pourquoi la Grande Vitesse au Maroc? Pourquoi la Grande Vitesse au Maroc? Au cours de la dernière décennie, la politique des grands chantiers initiée et conduite par SA MAJESTE LE ROI MOHAMMED VI que dieu l assiste a permis de développer

Plus en détail

Solutions de recharge EVlink. Facteur clé du succès du véhicule électrique

Solutions de recharge EVlink. Facteur clé du succès du véhicule électrique Solutions de recharge EVlink Facteur clé du succès du véhicule électrique Favoriser la mobilité multimodale Chefs d entreprises, collectivités territoriales, naires de flottes de véhicules, gérants de

Plus en détail

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020

PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2015-2020 FÉVRIER 2016 Mot du directeur général Avec son Plan d action de développement durable 2015-2020, SOQUIJ est fière de contribuer aux efforts de l administration

Plus en détail

Commentaires de la FQM Cible de réduction d émissions de gaz à effet de serre du Québec pour 2030

Commentaires de la FQM Cible de réduction d émissions de gaz à effet de serre du Québec pour 2030 Commentaires de la FQM Cible de réduction d émissions de gaz à effet de serre du Québec pour 2030 22 octobre 2015 (Date) LA FÉDÉRATION QUÉBÉCOISE DES MUNICIPALITÉS Fondée en 1944, la Fédération québécoise

Plus en détail

L entretien hivernal des routes : concilier protection de l environnement et sécurité routière

L entretien hivernal des routes : concilier protection de l environnement et sécurité routière L entretien hivernal des routes : concilier protection de l environnement et sécurité routière Audrée Perreault, ing. Naomie Gagnon, ing. jr. Frédéric Champagne, ing. Ministère des Transports du Québec

Plus en détail

Services intégrés pour la réalisation de Plans d intervention

Services intégrés pour la réalisation de Plans d intervention Services intégrés pour la réalisation de Plans d intervention Ce document a été formaté pour l impression recto-verso. 55 % 140528-CIMA-Plan-intervention-v6.indd CIMA+, c est une présence et une expertise

Plus en détail

PLAN D ACTION 2014-2017. en matière de sécurité sur les sites de travaux routiers

PLAN D ACTION 2014-2017. en matière de sécurité sur les sites de travaux routiers PLAN D ACTION 2014-2017 en matière de sécurité sur les sites de travaux routiers PLAN D ACTION 2014-2017 en matière de sécurité sur les sites de travaux routiers Cette publication a été réalisée par la

Plus en détail

Stimuler le développement durable de l aquaculture au Canada : Initiative nationale pour des plans d action stratégiques en aquaculture (INPASA)

Stimuler le développement durable de l aquaculture au Canada : Initiative nationale pour des plans d action stratégiques en aquaculture (INPASA) Stimuler le développement durable de l aquaculture au Canada : Initiative nationale pour des plans d action stratégiques en aquaculture (INPASA) Éric Gilbert Pêches et Océans Canada Atelier OCDE, Avril

Plus en détail

Pour une solution intégrée de transport collectif

Pour une solution intégrée de transport collectif Projet du Quartier Bonaventure Pour une solution intégrée de transport collectif Mémoire présenté à l Office de consultation publique de Montréal sur l avant-projet de réaménagement de l autoroute Bonaventure

Plus en détail

Regional economic development. Développement économique régional

Regional economic development. Développement économique régional Regional economic development REDER Développement économique régional La vision du DER est de contribuer au développement socio économique des communautés qui nous accueillent, afin de soutenir leur croissance

Plus en détail

2.5. Pacte mondial des Nations Unies

2.5. Pacte mondial des Nations Unies 2.5. Pacte mondial des Nations Unies Priorité stratégique : soutenir les principes du Pacte Nous sommes l un des signataires du Pacte, la plus importante initiative au monde dans le domaine de la responsabilité

Plus en détail

Le plan de déplacements urbains d Île-de-France. Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015

Le plan de déplacements urbains d Île-de-France. Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015 Le plan de déplacements urbains d Île-de-France Rencontre réseau Energie Yvelines 2 avril 2015 Le PDUIF : enjeux, objectifs, défis Le PDUIF : un document essentiel de la politique des déplacements en Ile-de-France

Plus en détail

3. ENJEUX DE DÉVELOPPEMENT ET ORIENTATIONS STRATÉGIQUES

3. ENJEUX DE DÉVELOPPEMENT ET ORIENTATIONS STRATÉGIQUES 3. ENJEUX DE DÉVELOPPEMENT ET ORIENTATIONS STRATÉGIQUES 3.1 Cadre d intervention Le présent plan de mobilité durable s inscrit dans une démarche beaucoup plus large, qui s est amorcée en 2012 par l adoption

Plus en détail

Mémoire de l ACP pour le budget 2013 de l Ontario Le propane comme solution énergétique pour l Ontario

Mémoire de l ACP pour le budget 2013 de l Ontario Le propane comme solution énergétique pour l Ontario Mémoire de l ACP pour le budget 2013 de l Ontario Le propane comme solution énergétique pour l Ontario L Association canadienne du propane Février 2013 Association canadienne du propane Mémoire pour le

Plus en détail

Éthanol cellulosique: Développements au Québec. Conférence CanBio

Éthanol cellulosique: Développements au Québec. Conférence CanBio Éthanol cellulosique: Développements au Québec Conférence CanBio Mai 2011 Confidentiel Enerkem 2011. Tous droits réservés. Répond aux enjeux économiques, énergétiques et environnementaux du Québec Confidentiel

Plus en détail

GROUPE DAYAN. 433 Chabanel Ouest, Bureau 300 Montréal (Québec) H2N 2J4

GROUPE DAYAN. 433 Chabanel Ouest, Bureau 300 Montréal (Québec) H2N 2J4 433 CHABANEL GROUPE DAYAN Depuis 1986, le Groupe Dayan est un pionnier dans la mise en valeur du patrimoine immobilier de Montréal. La vision de son président, Georges Dayan, consiste à optimiser la valeur

Plus en détail

Solutions managériales, technologiques et immobilières dans les secteurs institutionnel, commercial et industriel

Solutions managériales, technologiques et immobilières dans les secteurs institutionnel, commercial et industriel Solutions managériales, technologiques et immobilières dans les secteurs institutionnel, commercial et industriel UNE ÉQUIPE D EXPERTS- CONSEILS UNIQUE L ÉQUIPE CIM L équipe multidisciplinaire CIM se compose

Plus en détail

ingénieur Profession Les stages : des expériences inoubliables!

ingénieur Profession Les stages : des expériences inoubliables! Profession ingénieur Les stages : des expériences inoubliables! Le Service des stages et emplois a pour mandat d assurer le lien entre les entreprises et les étudiants. Il vise à favoriser l intégration

Plus en détail

Baie-Comeau Mirabel Saint-Jérôme Brossard Montréal Sept-Îl es Gatineau Sorel -Tracy Granby Trois-Rivières Qu ébec Jonqu ière Val -d Or Roberval

Baie-Comeau Mirabel Saint-Jérôme Brossard Montréal Sept-Îl es Gatineau Sorel -Tracy Granby Trois-Rivières Qu ébec Jonqu ière Val -d Or Roberval ingénierie des MATÉRIAux géotechnique chaussées toitures un savoir-faire de pointe à votre service QUALITAS : un demi-siècle de savoir-faire Active depuis plus de 50 ans, QUALITAS s est forgé une solide

Plus en détail

Montréal et la RMR VERTES LES VILLES LES PLUS DU CANADA. Solutions énergétiques écologiques. Facteur Vert: les bicyclettes BIXI

Montréal et la RMR VERTES LES VILLES LES PLUS DU CANADA. Solutions énergétiques écologiques. Facteur Vert: les bicyclettes BIXI LES VILLES LES PLUS VERTES DU CANADA Montréal et la RMR Facteur Vert: les bicyclettes BIXI Solutions énergétiques écologiques Que font les grandes villes du pays pour favoriser les transports à émissions

Plus en détail

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE ÉDITION 2014 TABLE DES MATIÈRES 1. À propos du CETEQ 2. Politique de développement durable 3. Notre vision du développement durable 4. L intégration de la responsabilité

Plus en détail

Une étude de cas de VigieKyoto. Province de Québec. Soutenir un avenir durable

Une étude de cas de VigieKyoto. Province de Québec. Soutenir un avenir durable Province de Québec Soutenir un avenir durable Instantané La province de Québec en bref Le Québec est la plus grande province du Canada avec une population de 7,6 millions d habitants en 2005 1. Il a émis

Plus en détail

Conception, fabrication, installation, entretien et gestion autonome et complète d une marina au cœur de la Ville de Beauharnois

Conception, fabrication, installation, entretien et gestion autonome et complète d une marina au cœur de la Ville de Beauharnois Appel de proposition Conception, fabrication, installation, entretien et gestion autonome et complète d une marina au cœur de la Ville de Beauharnois Résumé de projet de marina à Beauharnois La Ville de

Plus en détail

LE RÔLE DES HYDROCARBURES DANS LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE

LE RÔLE DES HYDROCARBURES DANS LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE LE RÔLE DES HYDROCARBURES DANS LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE 1 LE RÔLE DES HYDROCARBURES DANS LA TRANSITION ÉNERGÉTIQUE : «CONSOMMER MOINS - CONSOMMER MIEUX» Évolutions du mix énergétique (Monde / Europe /

Plus en détail

La Voie Maritime du Saint-Laurent / Système des Grands Lacs Une porte vers toute l Amérique du Nord

La Voie Maritime du Saint-Laurent / Système des Grands Lacs Une porte vers toute l Amérique du Nord La Voie Maritime du Saint-Laurent / Système des Grands Lacs Une porte vers toute l Amérique du Nord La Voie Maritime du Saint-Laurent La Voie Maritime du Saint-Laurent et le réseau des Grands Lacs est

Plus en détail

HYDRO-QUÉBEC EN BREF Octobre 2014

HYDRO-QUÉBEC EN BREF Octobre 2014 HYDRO-QUÉBEC EN BREF Octobre 2014 Hydro-Québec - 1 Plan de la présentation Production d électricité aux États-Unis, au Canada et au Québec Survol historique Bilan financier Structure d Hydro-Québec Orientations

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2012-2015

Plan d action de développement durable 2012-2015 Plan d action de développement durable 2012-2015 1 contexte Avec l adoption de sa Politique de développement durable par le Conseil d administration le 15 mai 2008, l École de technologie supérieure (ÉTS)

Plus en détail

Les bénéfices de l investissement dans l infrastructure. Le 1 er novembre 2011. Un énoncé de position de l AFIC

Les bénéfices de l investissement dans l infrastructure. Le 1 er novembre 2011. Un énoncé de position de l AFIC Les bénéfices de l investissement dans l infrastructure Un énoncé de position de l AFIC Résumé L infrastructure est un investissement pas une dépense. C est un investissement dans la prospérité économique,

Plus en détail

Les critères de priorisation en transport au Québec

Les critères de priorisation en transport au Québec Les critères de priorisation en transport au Québec France Dompierre Forum Urba 2015 Montréal 13 décembre 2012 Plan de présentation Les pratiques actuelles La planification générale et les intervenants

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables FICHE ACTIONS Expo Nantes Atlantique ACTIONS GLOBALES Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Sensibilisation des employés, des prestataires

Plus en détail

LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS?

LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS? LE SECTEUR DE L ÉNERGIE NUCLÉAIRE AU CANADA OÙ ALLONS-NOUS? RÉSUMÉ DU RAPPORT Le Forum des politiques publiques est un organisme indépendant, sans but lucratif, qui s efforce de promouvoir l excellence

Plus en détail

«Les défis du développement durable des transports dans les villes des pays en développement : les bonnes solutions»

«Les défis du développement durable des transports dans les villes des pays en développement : les bonnes solutions» «Les défis du développement durable des transports dans les villes des pays en développement : les bonnes solutions» L exemple Sem Charles DESCOURS Président d honneur délégué aux transports, sénateur

Plus en détail

Le Pôle est propulsé par le projet. Le marché du véhicule électrique au Québec

Le Pôle est propulsé par le projet. Le marché du véhicule électrique au Québec Le Pôle est propulsé par le projet Le marché du véhicule électrique au Québec L industrie du transport au Québec Équipements récréatifs Véhicules spéciaux et commerciaux Autocar et autobus urbain Matériel

Plus en détail

LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013-2015

LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013-2015 LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013-2015 Table des matières Message du président-directeur général 3 Orientation gouvernementale 1 : Informer, sensibiliser, éduquer,

Plus en détail

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009

BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 BIBLIOTHÈQUE ET ARCHIVES CANADA PLAN D ÉVALUATION 2008-2009 Division du rendement et de l information institutionnels Direction générale de la gestion intégrée Présenté au : Comité d évaluation de Bibliothèque

Plus en détail

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER

LEADER... LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : UN OBJECTIF FORT : LEADER ACCOMPAGNE : LES 4 THÉMATIQUES : POUR VOUS ACCOMPAGNER LE DISPOSITIF DE FINANCEMENT EUROPÉEN LEADER AU SERVICE DE L ATTRACTIVITÉ TERRITORIALE LE PROJET DU PAYS DE SAINT-MALO : Le programme LEADER est un outil au service de la mise en œuvre du projet de territoire

Plus en détail

PLAN DE DÉVELOPPEMENT DE L INDUSTRIE TOURISTIQUE 2012-2020

PLAN DE DÉVELOPPEMENT DE L INDUSTRIE TOURISTIQUE 2012-2020 PLAN DE DÉVELOPPEMENT DE L INDUSTRIE TOURISTIQUE 2012-2020 Bilan de mi-parcours 2012-2015 Par M. Patrick Dubé, sous-ministre adjoint au développement de l industrie touristique, à l hébergement et aux

Plus en détail

GAZIFÈRE UNE «ENTREPRISE CITOYENNE»

GAZIFÈRE UNE «ENTREPRISE CITOYENNE» GAZIFÈRE UNE «ENTREPRISE CITOYENNE» MÉMOIRE SUR LE PROJET DE POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE DE LA VILLE DE GATINEAU PRÉSENTÉ À LA COMMISSION CONSULTATIVE PAR GAZIFÈRE LE 20 MAI 2008 INTRODUCTION Au Québec,

Plus en détail

Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement

Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement Rapport préliminaire sur les tendances en matière d investissement ONTARIO : 215-224 L investissement dans le secteur de la construction de l Ontario croîtra à moyen terme, parallèlement à de nombreux

Plus en détail

HYBRIDATION ET ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS COLLECTIFS AU QUÉBEC: Les projets s implantent-ils?

HYBRIDATION ET ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS COLLECTIFS AU QUÉBEC: Les projets s implantent-ils? HYBRIDATION ET ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS COLLECTIFS AU QUÉBEC: Le 31 mai 2012 Forum URBA 2015 Les projets s implantent-ils? Notre expertise fait votre force J avais un problème!! Accumulation d énergie

Plus en détail

Présentation de Magazines Canada. Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations préalables au budget.

Présentation de Magazines Canada. Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations préalables au budget. Présentation de Magazines Canada Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations préalables au budget Août 2010 Sommaire Magazines Canada est l association nationale qui représente

Plus en détail

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Instruments novateurs en matière de politique et de financement pour les pays voisins au sud et à l est de l Union européenne

Plus en détail

LE CHAUFFAGE DE BÂTIMENTS AU BOIS ÉNERGIE DE SAULE : LA SOLUTION DURABLE À VOS BESOINS ÉNERGÉTIQUES

LE CHAUFFAGE DE BÂTIMENTS AU BOIS ÉNERGIE DE SAULE : LA SOLUTION DURABLE À VOS BESOINS ÉNERGÉTIQUES LE CHAUFFAGE DE BÂTIMENTS AU BOIS ÉNERGIE DE SAULE : LA SOLUTION DURABLE À VOS BESOINS ÉNERGÉTIQUES CULTIVER AUJOURD HUI L ÉNERGIE DE DEMAIN Chauffer à la biomasse : une solution économique, propre et

Plus en détail

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010

Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Politique municipale sur l accueil, l intégration et la rétention des personnes immigrantes Juin 2010 Commissariat aux relations internationales et à l immigration Table des matières Page Déclaration d

Plus en détail

Rapport sommaire. Table ronde sur la mobilité des étudiantes et étudiants dans l hémisphère occidental

Rapport sommaire. Table ronde sur la mobilité des étudiantes et étudiants dans l hémisphère occidental Rapport sommaire Table ronde sur la mobilité des étudiantes et étudiants dans l hémisphère occidental Buenos Aires, Argentine 1-3 décembre 2000 Au cours des dix dernières années, le Canada a joué un rôle

Plus en détail

Plan Stratégique 2008-2013

Plan Stratégique 2008-2013 Plan Stratégique 2008-2013 Version finale Adopté le 26 septembre par le Conseil d administration Septembre 2008 Mission La Société Santé en français est un chef de file national qui assure, en étroite

Plus en détail

Faire face à la pénurie de main-d œuvre chez Desjardins. Être un employeur distinctif

Faire face à la pénurie de main-d œuvre chez Desjardins. Être un employeur distinctif Faire face à la pénurie de main-d œuvre chez Desjardins Être un employeur distinctif ASDEQ Mai 2010 La mission de Desjardins Contribuer au mieux-être économique et social des personnes et des collectivités

Plus en détail

DÉMARCHE D ACCOMPAGNEMENT

DÉMARCHE D ACCOMPAGNEMENT DÉMARCHE D ACCOMPAGNEMENT en efficacité énergétique et réduction des émissions de gaz à effet de serre auprès des municipalités. Association québécoise pour la maîtrise de l énergie Le 1 er juin 2014 Projet

Plus en détail

UN CENTRE DE COLOCATION ENTRE QUÉBEC ET MONTRÉAL

UN CENTRE DE COLOCATION ENTRE QUÉBEC ET MONTRÉAL UN CENTRE DE COLOCATION ENTRE QUÉBEC ET MONTRÉAL POURQUOI CHOISIR COLO-D? COLO-D RÉINVENTE L OFFRE DE COLOCATION FLEXIBLE ET ÉCONOMIQUE NOUVEL ÉCOSYSTÈME RÉPLICATION SYNCHRONE QUALITÉ ET ROBUSTESSE DES

Plus en détail

Infrastructure de fibre optique. 54ème congrès de l APDEQ. 3 octobre 2013

Infrastructure de fibre optique. 54ème congrès de l APDEQ. 3 octobre 2013 Infrastructure de fibre optique 54ème congrès de l APDEQ 3 octobre 2013 Définition de ville intelligente* (une autre) Une ville est dite intelligente («smart») lorsque ses investissements dans son capital

Plus en détail

MÉMOIRE PRÉSENTÉ À LA COMMUNAUTÉ MÉTROPOLITAINE DE MONTRÉAL. Consultation publique sur le projet d Oléoduc Énergie Est

MÉMOIRE PRÉSENTÉ À LA COMMUNAUTÉ MÉTROPOLITAINE DE MONTRÉAL. Consultation publique sur le projet d Oléoduc Énergie Est MÉMOIRE PRÉSENTÉ À LA COMMUNAUTÉ MÉTROPOLITAINE DE MONTRÉAL Consultation publique sur le projet d Oléoduc Énergie Est OCTOBRE 2015 L Association des firmes de génie-conseil Québec (AFG) L Association des

Plus en détail

Loi modifiant diverses lois professionnelles et d autres dispositions dans le domaine des sciences appliquées

Loi modifiant diverses lois professionnelles et d autres dispositions dans le domaine des sciences appliquées Consultations particulières et auditions publiques sur le projet de loi n o 49 Loi modifiant diverses lois professionnelles et d autres dispositions dans le domaine des sciences appliquées Mémoire de l

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION DES PLAINTES

POLITIQUE DE GESTION DES PLAINTES POLITIQUE DE GESTION DES PLAINTES Novembre 2014 TABLE DES MATIÈRES 1. La politique sur la gestion des plaintes... 4 1.1 Préambule... 4 1.2 Objectif... 4 1.3 Définitions... 4 1.4 Champ d application de

Plus en détail

CADRE INSTITUTIONNEL DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DÉVELOPPEMENT D UNE ÉCONOMIE VERTE AU QUÉBEC

CADRE INSTITUTIONNEL DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DÉVELOPPEMENT D UNE ÉCONOMIE VERTE AU QUÉBEC CADRE INSTITUTIONNEL DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DÉVELOPPEMENT D UNE ÉCONOMIE VERTE AU QUÉBEC Depuis 2004, le gouvernement du Québec met en œuvre une démarche de développement durable structurée en vue,

Plus en détail

Électrifier l avenir. Transport et distribution d électricité

Électrifier l avenir. Transport et distribution d électricité Électrifier l avenir Transport et distribution d électricité Une Conception De Réseaux Électriques Avant-Gardiste Notre expérience en énergie est équivalente à ALIMENTER 35 FOIS la ville de New York et

Plus en détail

Education au Développement Durable. Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable

Education au Développement Durable. Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable Lyon, 23/11/11 Education au Développement Durable Les déplacements dans le Grand Lyon : situation actuelle des solutions pour une mobilité durable Pierre SOULARD Responsable du service mobilité urbaine

Plus en détail

PRÉSENTATION DE L ALLIANCE CLIMAT DANS LE CADRE DU PLAN ENERGIE CLIMAT TERRITORIAL DU DISTRICT DE BAMAKO

PRÉSENTATION DE L ALLIANCE CLIMAT DANS LE CADRE DU PLAN ENERGIE CLIMAT TERRITORIAL DU DISTRICT DE BAMAKO PRÉSENTATION DE L ALLIANCE CLIMAT DANS LE CADRE DU PLAN ENERGIE CLIMAT TERRITORIAL DU DISTRICT DE BAMAKO PLAN I. PRESENTATION 1. Réseau Carbone 2. Alliance Climat II. PARTENAIRES 1. Mairie du District

Plus en détail

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 18 mars 2009 1 OBJET Prescriptions des principes relatifs à la protection de l environnement et au développement durable. 2 BUT La Société du Centre des congrès de Québec

Plus en détail

Paquet Mobilité Urbaine Soutien aux actions des autorités locales dans l élaboration de plans de mobilité locale durables

Paquet Mobilité Urbaine Soutien aux actions des autorités locales dans l élaboration de plans de mobilité locale durables Paquet Mobilité Urbaine Soutien aux actions des autorités locales dans l élaboration de plans de mobilité locale durables COM(2013) 913 final - Ensemble vers une mobilité urbaine compétitive et économe

Plus en détail

République Tunisienne Ministère du Commerce et de l Artisanat Unité de Mise à Niveau des services. Mise à Niveau des Services et Ingénierie Conseil :

République Tunisienne Ministère du Commerce et de l Artisanat Unité de Mise à Niveau des services. Mise à Niveau des Services et Ingénierie Conseil : République Tunisienne Ministère du Commerce et de l Artisanat Unité de Mise à Niveau des services Mise à Niveau des Services et Ingénierie Conseil : Journée de l Ingénieur Tunisien Tunis, 30 octobre 2010

Plus en détail

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE Adoptée par le Conseil d administration le 15 mai 2008 par sa résolution CA-265-2647, mise à jour le 15 novembre 2012 par la résolution CA-301-3112 1. PRÉAMBULE Alors

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE LA POSTE EQUIPE SES FACTEURS DE 10 000 VOITURES ELECTRIQUES. Paris, 13 décembre 2011

DOSSIER DE PRESSE LA POSTE EQUIPE SES FACTEURS DE 10 000 VOITURES ELECTRIQUES. Paris, 13 décembre 2011 DIRECTION DE LA COMMUNICATION SERVICE DE PRESSE Paris, 13 décembre 2011 DOSSIER DE PRESSE LA POSTE EQUIPE SES FACTEURS DE 10 000 VOITURES ELECTRIQUES CONTACTS PRESSE Presse écrite : David Drujon + 33 (0)1

Plus en détail

L ÉLECTRIFICATION DU TRANSPORT INDIVIDUEL LE SAVEZ-VOUS?

L ÉLECTRIFICATION DU TRANSPORT INDIVIDUEL LE SAVEZ-VOUS? L ÉLECTRIFICATION DU TRANSPORT INDIVIDUEL LE SAVEZ-VOUS? L ÉLECTRIFICATION DU TRANSPORT INDIVIDUEL L électricité est appelée à jouer un rôle de plus en plus important dans les transports collectifs et

Plus en détail

MobilityMonitor : LeasePlan au cœur du comportement des conducteurs

MobilityMonitor : LeasePlan au cœur du comportement des conducteurs Communiqué de Presse Rueil-Malmaison, le 16 juin 2015 MobilityMonitor : LeasePlan au cœur du comportement des conducteurs Afin d analyser avec précision les comportements actuels des conducteurs au sein

Plus en détail

PLAN D ACTION A L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES

PLAN D ACTION A L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES EXPLOITATION PLAN D ACTION A L ÉGARD DES PERSONNES HANDICAPÉES -2015-2016 Adopté le 13 décembre 2013 Résolution 13-CA (AMT)-314 TABLE DES MATIÈRES PRÉSENTATION DE L AGENCE MÉTROPOLITAINE DE TRANSPORT...

Plus en détail

Renforcez votre entreprise grâce à l expertise d Applied

Renforcez votre entreprise grâce à l expertise d Applied : : A P P L I E D S U P P O R T : : Renforcez votre entreprise grâce à l expertise d Applied Maximisez votre investissement technologique LE SUCCÈS DE VOTRE ENTREPRISE DÉPEND DE LA PERFORMANCE DE VOS CAPACITÉS

Plus en détail

OBJET : Mémoire présenté dans le cadre des consultations prébudgétaires

OBJET : Mémoire présenté dans le cadre des consultations prébudgétaires 6 août 2014 M me Christine Lafrance Greffière du Comité permanent des finances Chambre des communes Ottawa (Ontario) K1A 0A6 FINA@parl.gc.ca OBJET : Mémoire présenté dans le cadre des consultations prébudgétaires

Plus en détail

Saint-Quentin-Fallavier, une plateforme logistique exemplaire en matière de développement durable

Saint-Quentin-Fallavier, une plateforme logistique exemplaire en matière de développement durable Saint-Quentin-Fallavier, une plateforme logistique exemplaire en matière de développement durable Le Centre de Distribution de Saint-Quentin-Fallavier, l une des quatre plateformes logistiques de IKEA

Plus en détail

Bienvenue au Séminaire sur les Chaussées urbaines

Bienvenue au Séminaire sur les Chaussées urbaines Welcome to the Seminar on Urban Pavements Bienvenue au Séminaire sur les Chaussées urbaines Association mondiale de la route World Road Association Seminar on Urban Pavements Séminaire sur les Chaussées

Plus en détail

POLITIQUE D INVESTISSEMENT 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE. 1.1 Mission

POLITIQUE D INVESTISSEMENT 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE. 1.1 Mission POLITIQUE D INVESTISSEMENT 1. FONDEMENT DE LA POLITIQUE 1.1 Mission Le Centre local de développement (CLD) de Mirabel gère trois (3) fonds destinés à la création et au maintien d emploi par le biais d

Plus en détail

POLITIQUE D UTILISATION ET DE PROMOTION DU CHRYSOTILE

POLITIQUE D UTILISATION ET DE PROMOTION DU CHRYSOTILE POLITIQUE D UTILISATION ET DE PROMOTION DU CHRYSOTILE Politique d utilisation et de promotion du chrysotile L histoire de la ville de Thetford Mines tient ses origines de l exploitation minière, et continue

Plus en détail

Le réseau routier québécois. Contexte, bilan et perspectives

Le réseau routier québécois. Contexte, bilan et perspectives Le réseau routier québécois Contexte, bilan et perspectives 2011 Mobilité durable Assurer des déplacements sécuritaires et efficaces, en tout temps, en soutien au développement économique et social, dans

Plus en détail

PLANIFICATION STRATÉGIQUE. 2014 à 2016. Planification stratégique Consortium en foresterie Version avril 2014 Page 1

PLANIFICATION STRATÉGIQUE. 2014 à 2016. Planification stratégique Consortium en foresterie Version avril 2014 Page 1 PLANIFICATION STRATÉGIQUE 2014 à 2016 Version avril 2014 Page 1 1. INTRODUCTION La forêt occupe une place importante pour la région de la Gaspésie et des Îles-de-la- Madeleine. Par conséquent, les besoins

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2013-2015

Plan d action de développement durable 2013-2015 Plan d action de développement durable 2013-2015 Une production de l Institut national d excellence en santé et en services sociaux Le contenu de cette publication a été rédigé et édité par l INESSS. Ce

Plus en détail