Toronto, ville de tous les superlatifs.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Toronto, ville de tous les superlatifs."

Transcription

1 1 ) 2 ) 3 ) CONJONCTURE Le vrai dynamisme canadien Forte d une immigration qualifiée et d un dynamisme fondé sur les technologies de pointe, Toronto fait face à ses challenges économiques et prend place parmi les grandes métropoles mondiales. Toronto, ville de tous les superlatifs. Première en Amérique du Nord pour le coût du doing business, c est la dixième ville du monde à figurer sur la liste des mégalopoles les plus globales, la deuxième à posséder le plus de gratteciel en construction et la cinquième en termes d impact économique. C est là aussi que siègent 40 % des grands groupes canadiens. La liste est longue et on s essoufflerait à la dresser intégralement. D autant que la capitale de l Ontario, qui orchestre une province totalisant 39 % de la population pour près de 13 millions d habitants et 40 % du PIB canadien, peut également s enorgueillir du rôle de capitale économique. À elle seule, Toronto représente 21 % du PIB national et 35 % de l argent dépensé dans le pays. L Ontario, seconde province en PIB par habitant derrière l Alberta, est l un des moteurs économiques du pays, même si sa dépendance au marché américain et au secteur manufacturier lui a fait subir quelques déboires. Ainsi, avec 50 % de la production industrielle canadienne et 2,5 millions de voitures fabriquées chaque année, dont les trois quarts redistribués vers les Etats-Unis, l Ontario a dû faire face à de nouveaux challenges. D autant que les constructeurs mondiaux, notamment japonais et américains, implantés dans la région en raison d un dollar canadien initialement assez faible et permettant de minimiser les coûts de production, se voient désormais confrontés à la parité avec le dollar américain. Mais l Ontario, avec ses douze usines d assemblage, a su conserver son statut de première région productrice de voitures en Amérique du Nord, entre autres grâce au soutien des autorités de la province et du gouvernement fédéral. Sa force, Toronto la doit donc à sa stabilité politique et financière. Un bel atout puisque les principaux établissements financiers canadiens choisissent désormais d y installer leurs sièges sociaux. Y compris, comble d ironie, la Banque de Montréal. Toronto ayant absorbé en 2008 toutes les autres places financières canadiennes, la ville occupe la troisième place en Amérique du Nord pour le nombre d emplois dans les services bancaires. La ville est devenue la première bourse mondiale pour les matières premières, même si Londres la concurrence de près, explique Stefan Mazareanu, conseiller aux affaires commerciales de l Ontario, rattaché à l ambassade du Canada en France. Et de poursuivre : Le Canada possède des ressources naturelles, minières et pétrolières importantes. Et l expertise de ses analystes miniers est reconnue mondialement. SORTIR DE LA DEPENDANCE Si le Canada a beaucoup moins souffert de la crise que les Etats-Unis, notamment grâce à l absence des subprimes ajoutés au fait que le gouvernement n ait pas eu à renflouer les banques, les 75 % d exportations destinées aux Etats-Unis ont affaibli l économie. Cette forte dépendance vis à vis de la santé de son puissant voisin est peut-être aussi la raison pour laquelle l Ontario s est tourné vers des secteurs de pointe. La haute technologie représente désormais près de 50 % des emplois de la province. Progressivement, Toronto s est fait l un des plus grands centres d activité au Canada et en Amérique du Nord pour les communications, la culture, les médias et l industrie du film. Entreprise emblématique à l origine du BlackBerry, RIM s est développée à Waterloo dans la grande banlieue de Toronto et a entraîné dans sa foulée d autres pépites, comme Up Next. L Ontario s est également spécialisé dans les biotechnologies. Ces secteurs, encouragés par les autorités provinciales, bénéficient pour la plupart de crédits d impôts, surtout dans le domaine de la recherche et du développement. Attirées par le foisonnement ontarien dans le domaine des Technologies de l Information et de la Communication et des sciences de la vie, les sociétés françaises s y trouvent plutôt bien représentées. La France est numéro cinq pour les investissements au Canada et en Ontario, reprend Stefan Mazareanu. Parmi les atouts de la province, il faut retenir le niveau de formation très élevé de la main d œuvre, dont 65 % a reçu une éducation post-secondaire. C est le plus Y a-t-il un possible marché du haut de gamme français au Canada? Adrien Dubourg - Le Canada est l un des pays du G8 le moins impacté par la crise, avec une solidité financière, de bonnes mesures fiscales et sociales. Avec le début de reprise de la consommation américaine, le pays a aussi retrouvé une croissance positive. Le Canada demeure donc un pays attractif pour les entreprises françaises du luxe. Il représente en même temps une porte d entrée significative pour le marché nord-américain au sens global. Adrien Dubourg, analyste Business Intelligence pour Galderma Canada Inc. «Le pouvoir d achat des Canadiens augmente et le coût de la vie reste attractif» Vers quels secteurs la demande canadienne estelle en train d évoluer? A. D. - La population canadienne se caractérise par sa grande diversité culturelle. Des villes comme Vancouver, Calgary ou Toronto, se développent. Elles investissent dans les nouvelles technologies, la recherche scientifique, la production de biens de consommations. Le pouvoir d achat des Canadiens augmente et le coût de la vie reste attractif, comparé aux autres pays du G8. De plus, le Canada négocie actuellement un accord commercial avec l Union européenne. haut niveau du G8, précise le conseiller aux affaires commerciales, en ajoutant que plusieurs milliers d ingénieurs travaillent en Ontario pour le groupe Alcatel Lucent. L autre atout de l Ontario, c est une fiscalité avantageuse et beaucoup plus basse qu aux Etats-Unis. Tandis que le niveau d imposition des sociétés est de 33 % au Texas et 40 % dans le Michigan, il n est que de 27 % pour la province canadienne. D ailleurs, les coûts de revient des entreprises sont estimés à - 10% par rapport aux Etats-Unis. Autre avantage de taille : l accès au marché nord-américain dans son ensemble et la possibilité de cibler 450 millions de consommateurs. La ville de Toronto, située au milieu d une ligne entre la côte Est (New York, Boston) et Chicago, est un véritable corridor vers le marché américain. En tout, 160 millions de consommateurs sont accessibles en une seule journée de camion. Atout et faiblesse à la fois, cette forte dépendance au marché américain a conduit le Canada à trouver des alternatives, à s ouvrir de plus en plus vers l Europe et la Chine. Depuis 2009, les négociations menées par le ministre du Commerce international, Peter Van Loan, devraient aboutir en 2011 à un accord économique et commercial avec l Union européenne. Cela fera du Canada le seul pays développé à détenir des accords avec l Union européenne et les Etats-Unis en même temps. Quels conseils donneriezvous à une entreprise française qui souhaiterait s implanter à Toronto? A. D. - Toronto représente un fort potentiel économique avec un quartier financier puissant et un dynamisme entrepreneurial important. La création d un partenariat avec un réseau de vente existant ou avec une autre entreprise française est une bonne idée. Selon les secteurs d activité, le gouvernement provincial offre des aides financières et des services de conseils. Le cadre fiscal et législatif et les particularités du marché canadien représentent un bel atout. 1 ) La CN Tower, avec ses 553 mètres surplombant le lac Ontario,symbolise cette mégalopole mondiale qui affiche haut ses ambitions. 2 ) The Audience, sculpture du réalisateur torontois Michael Snow, illustre le foisonnement artistique d une ville regardant vers l avenir. 3 ) Le quartier des affaires bénéficie de l attractivité de cette capitale économique, point d entrée vers le marché américain et place financière stratégique

2 Solange Strom, associé-gérant de The Strom Group Inc., ancienne présidente de L Occitane Canada «Les marques françaises ont un fort potentiel au Canada» Le consommateur canadien s intéresse-t-il aux produits français? Solange Strom - Lorsque j ai lancé la marque L Occitane au Canada en 1999, il était pour moi évident qu il fallait plutôt mettre l accent sur des produits français de qualité. Aujourd hui, je pense que c est encore plus vrai car le goût des Canadiens s est raffiné. Les marques françaises ont un fort potentiel au Canada, à Toronto et Vancouver en particulier. Pourquoi avoir revendu l Occitane en 2010? S. S. - Parce que ce qui m intéresse, c est plutôt le processus de lancement de la marque et de recherche d une clientèle. Je suis convaincue qu il existe un beau marché pour des produits de qualité venus de France, mais il ne faut pas hésiter à prendre des risques, par exemple en ouvrant des boutiques dans des quartiers stratégiques, même si cela représente un investissement considérable. Comment aborder le marché canadien? S. S. - Avec humilité, ouverture d esprit, et surtout en s adaptant. Par exemple, lancer une marque de vêtements à bas coût, ce qui foisonne ici, ne me semble personnellement pas très judicieux. Je dirais qu il ne faut pas arriver avec des idées préconçues et qu il faut apprendre à connaître son consommateur. Le Canadien a tendance à être plus attiré par la qualité d un produit que par sa marque. D ailleurs, il lui faut du temps de réflexion avant de faire des affaires. Mais, lorsqu il est séduit, c est aussi un client très fidèle sur qui l on peut compter. On imagine que les échanges avec les entreprises françaises ne peuvent qu en sortir stimulés, même si l on dénombre déjà 200 implantations en Ontario, employant près de personnes. CAPITALE ÉCONOMIQUE DU CANADA Un chiffre qui devrait encore augmenter du fait de l attractivité grandissante de la capitale ontarienne. Dans les années 80, Toronto est devenue la capitale économique du Canada et une ville de tout premier plan dans le domaine culturel en Amérique du Nord, souvent citée après New York, explique Patrick Imbert, directeur de la mission économique Ubifrance Canada, dont le siège est à Toronto. Même si la crise de l industrie l a endormie dans les années 90, la ville connaît aujourd hui un vrai boom avec, notamment, la rénovation de l Art Gallery of Ontario par Frank Gehry - natif de Toronto -, l arrivée de grands hôtels ou encore d un nouvel opéra, le Four Seasons Centre for the Performing Arts. Toronto est en plein bouleversement ; c est une ville de travail offrant une très grande qualité de vie et une multitude d atouts, souligne Patrick Imbert. Il est vrai Les vitrines de Toronto reflètent son dynamisme économique. La demande pour des produits haut de gamme ouvre des perspectives prometteuses pour les enseignes de luxe, françaises y compris. que, lors du dernier classement du magazine anglais The Economist, la ville de Toronto est arrivée numéro 4 après Vancouver, Vienne et Melbourne pour la qualité de vie. Et c est précisément là que se joue l intérêt des entreprises françaises. Le Canada est un marché de plus en plus en demande de produits sophistiqués, que ce soit dans le domaine de l alimentaire bio, des cosmétiques ou même de la mode, des parfums et du luxe, de la technologie, de l environnement ou de la santé, poursuit Patrick Imbert, en ajoutant que l intérêt des Canadiens pour les produits français haut de gamme est en pleine expansion. Le spectre des possibilités s élargit donc pour les PME françaises malgré la vieille croyance selon laquelle il serait plus facile de s implanter à Montréal pour raisons d ordre linguistique. Autre témoignage, si besoin en est, de l essor torontois, une nouvelle structure de développement économique a été mise en place en 2009 à l initiative de la ville. Avec le même objectif que sa grande sœur Invest Ontario, Invest Toronto se donne pour tâche d attirer les investisseurs étrangers en facilitant leur implantation. Si le pays offre les taxes corporate parmi les plus basses du G8, s il présente le plus bas facteur de risques en business, si l environnement des affaires est très accueillant et transparent, si Toronto est l une des villes les plus sûres pour ce qui concerne la main d œuvre, elle offre aussi une vie culturelle extrêmement riche, une grande diversité ethnique et un très bon équilibre entre le business et l intérêt humain, explique Renato Discenza, Président de Invest Toronto. Si, sur les immigrants annuels arrivant au Canada, près de s installent en Ontario et à Toronto, ce n est pas sans raison. Cette ville, à l image du Canada, est un Land in expend, une terre en constante évolution, rappelle Renato Discenza. D ailleurs, dans le langage des Amérindiens qui l ont baptisée, Toronto signifie lieu où l on se rencontre. Une ville globale qui semble tout faire pour mériter son nom. PUB AIR CANADA 54

3 7 ÈME ART Francine Zuckerman, réalisatrice et productrice anglophone née au Québec. C «On trouve à Toronto une atmosphère presque new-yorkaise» Cinéma Paradiso en Ontario restée discrète, se donne aujourd hui des allures de star. Scénario bien ficelé pour s affirmer sur la scène internationale : festival porteur, coûts de tournage avantageux et hôtellerie de luxe. D epuis quelques mois, la chaîne américaine CBS diffuse Flashpoint, une série télévisée où l on ne reconnaît ni l Empire State Building, ni la 5e Avenue, mais la Tour CN et le Royal Ontario Museum. Une vraie révolution. Jusqu à très récemment, seuls les Torontois à l œil aiguisé étaient à même de reconnaître leurs quartiers dans les films où la ville jouait le rôle de Chicago, de New York, Boston ou Philadelphie. Car, depuis des décennies, grâce à son architecture variée et à des coûts de tournage faibles, Toronto a su se forger une réputation de paradis des réalisateurs. Toronto est une ville propre, plutôt calme, avec peu de criminalité ; y bloquer une rue pour un tournage est bien moins compliqué et moins cher qu à New York ou Washington, explique Bruce Bell, spécialiste et historien de l hôtel Fairmont Royal York, où ont été tournés des dizaines de films. Les choses changent et un nombre croissant de productions étrangères choisissent désormais de venir tourner à Toronto pour y situer l action de leurs films ou de leurs séries TV. Le temps où il fallait gommer le moindre drapeau canadien, la plus petite boîte aux lettres, le minuscule indice qui aurait pu trahir le Canada ou Toronto est presque révolu. Atom Egoyan, réalisateur torontois, a été l un des premiers à rompre 56 2) 1 ) Situé à côté du Bell Lightbox Building, le Hyatt Regency est l hôtel officiel du Toronto International Film Festival (TIFF). 2 ) Après l édition 2010 du TIFF qui a consacré le film Incendies, le Bell Lightbox Building a accueilli une retrospective Tim Burton. 3) 3 ) Grâce à des coûts avantageux, les tournages se multiplient, comme, récemment, celui du film Against the Wall. Tourism Toronto L autre ville du cinéma, longtemps Vous êtes réalisatrice, née à Montréal. Pourquoi avez-vous choisi de vivre à Toronto? Francine Zuckerman - Toronto est le centre de l industrie du film canadien anglophone. Si ma sensibilité, mon éducation et mon inspiration sont plutôt francoeuropéennes, il était important pour moi de venir à Toronto, car ma langue de travail est l anglais. Et puis, on trouve ici une atmosphère presque new-yorkaise, tandis que Vancouver serait plus proche, dans l esprit, de L.A.. avec cette honte discrète et à mettre en scène la ville au même titre que les stars Julianne Moore et Liam Neeson dans Chloe, son dernier film sorti au printemps Un dénouement sans doute logique pour une ville où sont nées l industrie du cinéma et les premières chaînes de télévision canadiennes anglophones. Si les choses évoluent positivement, c est aussi parce que Toronto prend son envol, que la ville met de plus en plus en avant son caractère cosmopolite et veut enfin faire parler d elle, poursuit Bruce Bell. Sortir de l anonymat visuel, de la discrétion des seconds rôles, passe aussi par une prise de conscience : celle de l impact économique généré par une industrie du cinéma de plus en plus imposante. La ville et la province mettent actuellement tout en œuvre pour stimuler ce secteur et faire venir des producteurs et des réalisateurs étrangers, souligne Peter Finestone, du Toronto Film and Television Office. Grâce à un système complexe de subventions allouées par la ville et par la province de l Ontario, tourner un film à Toronto en employant une équipe et des talents locaux peut représenter une économie tout à fait sensible. On peut bénéficier jusqu à environ 35 % de réduction sur les coûts engendrés, de la location d un 1) studio au salaire de l ingénieur du son ou bien encore du maquilleur, dit aussi Peter Finestone. Il faut dire que les retombées annuelles générées par l industrie du film à Toronto s élèvent à 1 milliard de dollars US par an, et que les autorités locales auraient tort de ne pas encourager un secteur employant personnes à plein temps. D ailleurs, les résultats parlent d eux-mêmes. Entre 2008 et 2009, pourtant en plein cœur de la crise, les dépenses de production ont augmenté de 43 %. En 2008, ce sont aussi de vastes studios de cinéma - les studios Pinewood - qui ont ouvert à Toronto. Conçus pour pouvoir y tourner l intégralité d une grosse production de type Blockbuster, ils accueillent aussi le plus grand studio d enregistrement sonore d Amérique du Nord. On dit de Toronto que c est le Paradis des cinéastes? F. Z. - C est avant tout le paradis des cinéphiles. Pour les cinéastes, c est une autre histoire. Le Canada nous soutient énormément, il y a des aides en tous genres. Mais c est le cinéma commercial qui en bénéficie vraiment, au détriment du cinéma d art qui aurait tendance à être un peu délaissé. Mais il est clair que nous avons tout de même beaucoup de chance. Pour ce qui est des équipes de tournage et des talents, oui c est vrai, Toronto est un vrai paradis. L industrie du film est-elle plus développée à Toronto que dans les autres villes du Canada? F. Z. - L économie a été bouleversée. Cependant, on continue de produire des films à Toronto et aussi de trouver les moyens de les financer. En ce moment, certains obtiennent d ailleurs une belle reconnaissance sur la scène internationale. Pour sa part, le TIFF est devenu le lieu d Amérique du Nord où les grands réalisateurs et les stars viennent lancer leurs productions. Même s ils ne trouvent pas ici le glamour de Cannes 57

4 Ce projet a été entièrement financé par des investisseurs privés... mais, après son ouverture, la ville de Toronto a choisi de faire partie des différents actionnaires, reprend Peter Finestone. C est cette constante stimulation qui a sans doute appelé les domaines connexes effets spéciaux, animations, jeux vidéo etc à se développer également. Un exemple : le groupe français Ubisoft, jusqu alors cantonné à Montréal, s est implanté à Toronto en Précisément, pour être attractif, quoi de mieux qu un festival? Si on l oublie trop souvent depuis la France, le Toronto International Film Festival (TIFF) est pourtant l un des plus grands événements du septième art avec Cannes, la Mostra de Venise ou la Berlinale. Un oubli peut-être dû au fait qu il se déroule en septembre, en même temps que celui de Deauville. C est peutêtre aussi parce que les Canadiens n aiment pas beaucoup faire parler d eux, explique Sandi White, avide cinéphile torontoise. Ce qui distingue ce festival du grand show cannois, et qui en fait un événement moins people, c est qu il s agit d un festival ouvert au grand public. Un atout pourtant, puisqu en termes d entrées la manifestation cinématographique canadienne arrive en première ligne avec visiteurs par an. Et c est effectivement ce rapport direct au public qui attire de plus en plus l attention sur ce rendez-vous. Le TIFF est le meilleur endroit pour juger de la réception d un film, continue Sandi White. On connaît le décalage habituel entre la réaction de la critique et celle du public. Or, le TIFF permet une interaction directe entre public et cinéastes avec, en prime, quelques conséquences inattendues. Récemment, un film présenté au festival a été légèrement modifié avant sa sortie en salles pour cause de fin trop choquante pour les spectateurs. LES GRANDS NOMS DU CINEMA Aujourd hui, le festival de Toronto, jadis si peu people, attire de plus en plus de stars. Le lancement de nombreux grands films dont, récemment, Slumdog Millionaire ou Precious, y est sans doute pour quelque chose. À moins que le phénomène ne s apparente tout simplement aux bouleversements de la ville elle-même qui se dote actuellement de 100 nouvelles tours et qui, dans les deux prochaines années, devrait voir cinq nouveaux hôtels 5 étoiles éclore, permettant ainsi d accueillir les plus grands noms du cinéma. Les stars aiment venir à Toronto, car la ville possède un vrai centre, comme New York ou Paris, mais aussi parce les Canadiens sont très respectueux et savent les laisser tranquilles, conclut Peter Finestone. En 2010, à l occasion de sa 35 ème édition, le TIFF s est doté d un édifice flambant neuf : le Bell Lightbox Building. Face à un prestige grandissant, il fallait donner un lieu emblématique à cet événement, ainsi qu aux 70 autres festivals de films ayant lieu chaque année (français, portugais, grec, italien) et reflétant bien la diversité d une ville cosmopolite où 51 % de la population est née à l étranger. Un totem, en quelque sorte. Auparavant, avec son architecture caractéristique, comme ici le Flatiron Building, plus ancien que celui de New York, Toronto jouait les doublures des grandes villes américaines. Aujourd hui, la ville canadienne affirme son identité, soutenue par une politique qui a fait de l industrie du cinéma l un de ses moteurs économiques. «L esprit des lieux Paula Todd est présentatrice pour la chaîne de télévision CTV News. Elle est aussi l auteure du best-seller canadien A Quiet Courage : Inspiring Stories from All of Us La première chose à faire lorsque l on vient à Toronto, c est de prévoir un déjeuner au restaurant tournant de la CN Tower, le 360. La vue y est absolument époustouflante et c est un lieu parfaitement approprié pour un repas d affaires. En revanche, si l on recherche vraiment une très bonne table, je recommande plutôt Canoë, une valeur sûre. On y goûte une cuisine à base d ingrédients canadiens : le saumon de l Atlantique fumé au bois d érable, l agneau de l Alberta, les canneberges. Ce restaurant offre aussi une très belle vue sur la ville depuis le 54 e d une tour du financial district. Il faut absolument y commander un cocktail à Jeff Sansone, le plus talentueux des mixologistes canadiens. Dans un style très contemporain, il y a aussi le E11even, qui propose surtout des steaks. Ce restaurant vient d ouvrir dans le quartier de Union Station, juste à côté du Germain Maple Leaf Square, le tout dernier hôtel haut de gamme ouvert à Toronto. Je fréquente aussi assidûment la trattoria Sotto Sotto. L ambiance est intime et on y mange de vraies bonnes pâtes italiennes ainsi que du poisson grillé. J adore. Pour un petit coup de fouet à l américaine en milieu de journée, je passe souvent au Fresh By Juice For Life. C est une chaîne branchée qu on trouve un peu partout en ville ; on peut y prendre un jus de fruits frais ou une grande salade pour faire le plein de vitamines. Mais, à mon sens, le lieu le plus élégant de Toronto reste l hôtel Hazelton, un petit établissement de 77 chambres d une élégance parfaite, avec une collection d art extraordinaire, dans un style inspiré du Hollywood des années 40, très sobre. Si je n ai jamais eu la chance d y résider, j adore aller prendre un brunch au One, son restaurant, qui dispose d une très belle terrasse en été. On y mange un somptueux foie gras fumé et, surtout, des lobster spoons, un vrai délice pour amateurs de homard. Si l on a un peu de temps entre deux rendez-vous, il faut faire un détour par le Art Gallery of Ontario, construit par Frank Gehry dont on oublie parfois qu il est un enfant de Toronto. D ailleurs, on trouve plein de trésors à la boutique de la Gallery. Pour le shopping, on peut aussi se promener sur Queen et King, où se succèdent de jolis magasins d art et de vêtements de créateurs. Si l on veut rapporter un cadeau 100 % canadien, direction la boutique du Design Exchange, qui se situe dans l ancienne bourse de Toronto, un très beau bâtiment Art Déco. On y trouve des objets tendance créés par des artistes locaux.» AGO - ART GALLERY OF ONTARIO RESTAURANT CANOE Les bonnes adresses de Paula Todd 360 THE RESTAURANT AT THE CN TOWER > 301, Front Street West Tél. : Internet : CANOE > 66 Wellington Street West, 54th Floor, Toronto Dominion Bank Tower Tél. : Internet : HOTEL LE GERMAIN MAPLE LEAF SQUARE > 75 Bremner Blvd Tél. : Internet : germainmapleleafsquare.com E11EVEN > Maple Leaf Square, 15 York Street Tél. : Internet : e11even.ca SOTTO SOTTO > 116 A Avenue Road Tél. : Internet : FRESH BY JUICE FOR LIFE > 326 Bloor Street West Tél. : Internet : THE HAZELTON HOTEL > 118 Yorkville Avenue Toronto Tél. : Internet : ou AGO ART GALLERY OF ONTARIO > 317 Dundas Street West Tél. : Internet : DESIGN EXCHANGE > 234 Bay Street Tél. : Internet : 58 RESTAURANT E11EVEN 59

5 HÔTELS Clés d or pour réussite programmée Si les boutique-hôtels haut de gamme ont récemment enchaîné les ouvertures, ce sont désormais les mastodontes de l hôtellerie qui parient sur la cité ontarienne, prochain carrefour du luxe mondial. L arrivée d un Thompson Hotel à Toronto en dit long sur la ville, attaque Saye Kokeh Jr., manager de ce branchissime 102 chambres d une chaîne lancée à New York au début des années En effet, depuis son ouverture, en juin 2010, dans un quartier montant, designers de mode et voyageurs d affaires en quête d un luxe urbain arty se croisent dans son lobby aux fauteuils orange et à la grande fresque stylisée, signée d un jeune artiste espagnol. Catharine Gracon, directrice marketing du tout nouveau Germain Maple Leaf Square, reconnaît aussi que la demande pour une hôtellerie haut de gamme est bien présente. Le Germain Toronto, un boutique hôtel de 122 chambres ouvert en 2004, a si bien fonctionné, notre clientèle s est tellement fidélisée, que nous avons souhaité lui offrir une alternative, confie-telle. Ouvert en novembre dernier, le Maple Leaf Square est un 5 étoiles de 166 chambres s inscrivant dans une atmosphère plus épurée et plus contemporaine que son prédécesseur. Pour autant, l esprit de service et de personnalisation reste le même. Nous sommes un groupe exclusivement canadien, et nous souhaitons le rester, poursuit Catharine Gracon. C est précisément ce des œuvres d artistes nationaux, un style refusant de se standardiser pour s exporter, qui en fait tout le charme. Cet esprit canadien, l hôtel Hazelton, the most exclusive in Toronto, ouvert en 2007, a su également le garder, mais avec une sophistication et un classicisme rares. Ce 77 chambres aux allures de grand palace est aussi le seul de Toronto à pouvoir s enorgueillir d une affiliation aux Leading Hotels of the World. Si la confidentialité et l exclusivité des boutique-hôtels a trouvé une bonne terre pour germer en cité ontarienne, les pachydermes hôteliers s y épanouissent tout autant. Petite leçon d histoire : c est à Toronto qu a débuté l aventure du célébrissime groupe Four Seasons. Depuis le modeste motel pour businessmen ouvert dans les années 60, la grande marque de luxe que l on connaît aujourd hui a fait bien du chemin. C est sans doute pour cette raison que cinquante ans plus tard, dans le quartier de Yorkville, à quelques pâtés de maisons du désormais grand hôtel d origine, pousse un nouvel établissement où devrait briller tout le prestige du nom. Et cela, dès l été Conçu par des architectes torontois, l ensemble sera composé de deux splendides tours de verre dont l une, de 52 étages, accueillera 253 chambres et suites ainsi que 101 appartements privés. L autre tour, de 26 étages seulement, proposera uniquement des résidences avec services hôteliers. Les deux buildings, reliés entre eux par une passerelle, réserveront quelques bonnes surprises, notamment un restaurant dont les baies vitrées s élèveront sur deux étages et offriront des vues spectaculaires sur le quartier de Yorkville. LUXE MADE IN CANADA Émulation, compétition ou simple concours de circonstances? Le fait que quatre nouveaux 5 étoiles issus de grandes chaînes internationales prévoient leurs ouvertures successives d ici 2012 semble faire de Toronto the place to be du moment. Parmi ces grands noms, le Shangri-La prépare activement la venue de sa seconde propriété canadienne, après Vancouver, ouverte en janvier Il s agira d un hôtel de luxe de 200 chambres, dans une toute nouvelle tour de 430 millions de dollars style made in Canada, avec notamment Lobby arty et mobilier contemporain : le quartier branché de King West Village, compte avec le Thompson Toronto, dernier né d un groupe américain résolument arty, un nouvel établissement emblématique, attirant aussi bien le monde de la mode que celui des affaires. Le financial district est tout proche

6 1 ) Ouvert en novembre 2010, l hôtel Le Germain Maple Leaf Square retranscrit à merveille, par son design épuré et son architecture contemporaine, l esprit du groupe canadien Germain, pionnier des boutique hôtels. A deux pas du centre Air Canada, ce nouveau cinq étoiles de 166 chambres dispose de plusieurs salles de réunion sophistiquées. canadiens et de 65 étages, sur University Avenue, raconte Brian Windle, vice-président Marketing de Shangri-La Amérique du Nord. L hôtel occupera les 17 premiers étages de ce complexe immobilier qui accueillera également des résidences en services hôteliers au cœur du quartier financier. Le voyageur d affaires pourra donc se réjouir de la proximité des plus importantes tours de bureaux. Toronto est la capitale financière du Canada. C est la ville la plus grande et la plus cosmopolite du pays. Voilà pourquoi il nous a semblé essentiel de développer un projet sur ce marché ayant un vrai besoin d hôtels de luxe, poursuit Brian Windle. C'est sans doute parce que le Shangri-La, fort de son esprit d hospitalité asiatique, viendra apporter une vraie différence à la scène hôtelière torontoise que la crainte d une concurrence ardue paraît lointaine. L arrivée de tous ces palaces est la preuve d une effervescence stimulante. C est un challenge que nous relevons volontiers puisque nous savons que nous apporterons des choses uniques, comme par exemple les chambres les plus spacieuses de la ville, dont la plus petite sera de 50 m 2, conclut Brian Windle. DÉVELOPPEMENTS MILIEU DE GAMME Autre projet prévu pour 2011 : le Trump International Hotel & Tower Toronto, au coin de Bay et d Adelaide Streets, prendrait presque des allures d un Chrysler Building revu et corrigé XXI ème siècle. S élevant à plus de 270 mètres au-dessus du quartier financier, cet hôtel au style cosmopolite raffiné offrira 261 chambres et suites aux vastes baies de verre devant lesquelles se déploieront le lac Ontario et la skyline de Toronto. Parmi les plus apportés par cet établissement, un service de conciergerie ouvert jour et nuit, une foultitude d espaces de réunion, un restaurant gastronomique Cependant, le grand gagnant de cette série d hôtels de haut vol sera sans doute le Ritz-Carlton puisqu il dévoilera le premier, Pourquoi une ouverture à Toronto? Daniel Newberry - La marque souhaitait ouvrir à Toronto, car c est une ville à l économie dynamique comparée à celle, passablement affaiblie, du reste du monde. C est donc une ville en grande demande d hôtels haut de gamme, en particulier dans le cœur du quartier financier où nous nous trouvons. Par ailleurs, le Ritz-Carlton de Montréal étant actuellement fermé pour rénovations, celui de Toronto sera, pour le moment, le seul représentant de la marque au Canada. et dès cet hiver, les avantages de son élégance racée, de son extrême qualité de service, de sa position stratégique entre la CN Tower et le Metro Toronto Convention Centre, de son spa sublimissime... Mais que le voyageur d affaires ou son employeur, conscients de leur budget, ne paniquent pas pour autant. Toronto ne prend pas la grosse tête. Parmi les autres nouvelles ouvertures, un Novotel flambant neuf, le Vaughan Centre, vient d ouvrir cet automne. Ce septième établissement canadien de l enseigne montre que, même en matière d hôtellerie, Toronto reste, sur l exemple de la pas si lointaine New York, une ville de tous les possibles. Daniel Newberry, directeur ventes et marketing du Ritz-Carlton Toronto «Nous offrons une situation stratégique en plein cœur du quartier d affaires» Qu apportera le Ritz-Carlton à la scène torontoise? D. N. - D abord, une double vocation d hôtel (267 chambres) et de résidence hôtelière (159 appartements) de grand luxe offrant de superbes vues sur la ville et le lac Ontario, puisque nous serons situés sur les vingt premiers étages d une magnifique tour ultra contemporaine. Mais c est aussi une expérience unique que nous voulons offrir à nos clients avec, en particulier, un très haut niveau de service et une grande attention aux détails. Par ailleurs, le Ritz-Carlton entend devenir un lieu de rencontre urbain avec un immense spa ouvert au public et trois restaurants dont le TOCA, un futur haut lieu de la gastronomie, dont les produits seront exclusivement régionaux et issus de l agriculture biologique. Qu offrira l hôtel à la clientèle d affaires? D. N. - Tout d abord une situation stratégique en plein cœur du quartier d affaires. Mais l hôtel proposera aussi un splendide lounge et des salles de réunion, réception et conférences ultra équipées, dont l une pourra accueillir jusqu à 500 personnes. Mais encore une fois, ce sera aussi le service ultra attentif qui fera la différence pour la clientèle d affaires. 2 ) 3 ) 2 ) Premier établissement du groupe à Toronto, l hôtel Germain Toronto jouit d un emplacement privilégié au cœur du quartier des spectacles 3 ) Réalisation du cabinet d architectes YabuPushelberg, l hôtel The Hazelton, membre de Leading Hotels of the World, est devenu, en quelques années, le lieu de rendez-vous chic de la ville. Carnet pratique THOMPSON > 550 Wellington Street W Tél. : Internet : LE GERMAIN MAPLE LEAF SQUARE > 75 Bremner Blvd Tél. : Fax : Internet : LE GERMAIN > 30 Mercer Street Tél. : Fax : Internet : THE HAZELTON HOTEL > 118 Yorkville Avenue Toronto Tél. : Fax : Internet : ou THE RITZ-CARLTON, > 181 Wellington Street West Tél. : Fax : Internet : SHANGRI-LA HOTEL, > 188 University Avenue Internet : TRUMP HOTEL > 325 Bay Street Tél. : Fax : Internet : FOUR SEASONS > 21 Avenue Road Tél. : Fax : Internet : NOVOTEL VAUGHAN CENTRE > 200 Bass Pro Mills Drive, Vaughan Tél. : Fax : Internet : et toutes nos bonnes adresses page

RAFFINEZ VOTRE STRATÉGIE DE PLACEMENT, SIMPLIFIEZ VOTRE VIE

RAFFINEZ VOTRE STRATÉGIE DE PLACEMENT, SIMPLIFIEZ VOTRE VIE RAFFINEZ VOTRE STRATÉGIE DE PLACEMENT, SIMPLIFIEZ VOTRE VIE Un seul investissement, tout le raffinement que vous recherchez Vous menez une vie active, riche de projets que vous souhaitez réaliser. Vous

Plus en détail

mall - BUREAUX - RESIDENCES - HÔTELS

mall - BUREAUX - RESIDENCES - HÔTELS mall - BUREAUX - RESIDENCES - HÔTELS Le nouveau centre-ville de tanger Tanger City Center... Vivre ou investir dans le meilleur de demain! Angeterre Hollande Une situation Belqique géographique unique

Plus en détail

Centre ontarien des investissements et du commerce. Établir des partenariats d affaires internationaux

Centre ontarien des investissements et du commerce. Établir des partenariats d affaires internationaux Centre ontarien des investissements et du commerce Établir des partenariats d affaires internationaux Un centre d affaires de calibre mondial pour les besoins des partenariats internationaux Le Centre

Plus en détail

Le Groupe George V Eatertainment crée l événement. Le Buddha-Bar Hotel Paris Un lieu de vie, une invitation au voyage...

Le Groupe George V Eatertainment crée l événement. Le Buddha-Bar Hotel Paris Un lieu de vie, une invitation au voyage... Le Buddha-Bar Hotel Paris Un lieu de vie, une invitation au voyage... Le Groupe George V Eatertainment crée l événement en inaugurant le Buddha-Bar Hotel Paris, et concrétise ainsi le reflet de la vision

Plus en détail

LA CATÉGORIE DE SOCIÉTÉ DESJARDINS

LA CATÉGORIE DE SOCIÉTÉ DESJARDINS LA CATÉGORIE DE SOCIÉTÉ DESJARDINS LAISSEZ VOTRE VIE GUIDER VOS CHOIX, PAS L IMPÔT Parce que la vie vous réserve encore bien des surprises, votre situation personnelle sera appelée à changer au fil du

Plus en détail

Mémoire présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes

Mémoire présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Mémoire présenté au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Consultations prébudgétaires de 2014 Préparé par l Association des banquiers canadiens Août 2014 EXPERTISE CANADA BANKS ON LA

Plus en détail

La Financière Banque Nationale est l une des sociétés de placement les plus importantes et les plus réputées au Canada. Elle a son siège à Montréal

La Financière Banque Nationale est l une des sociétés de placement les plus importantes et les plus réputées au Canada. Elle a son siège à Montréal La Financière Banque Nationale est l une des sociétés de placement les plus importantes et les plus réputées au Canada. Elle a son siège à Montréal et possède 86 succursales dans l ensemble du pays; elle

Plus en détail

À Midtown. Le NoMad. :HIKLOG=^UZUU\:?k@l@b@c@a"

À Midtown. Le NoMad. :HIKLOG=^UZUU\:?k@l@b@c@a ID-HÔTEL DÉCO NOVEMBŕE 2014 NUMÉRO COLLECTOR À Midtown Le NoMad SPÉCIAL NEW YORK M 01469-112 - F: 5,00 E - RD :HIKLOG=^UZUU\:?k@l@b@c@a" Design, décoration, architecture, mode, adresses tendance, hôtels,

Plus en détail

OPTIMISEZ VOTRE PORTEFEUILLE AVEC UNE APPROCHE INNOVANTE

OPTIMISEZ VOTRE PORTEFEUILLE AVEC UNE APPROCHE INNOVANTE OPTIMISEZ VOTRE PORTEFEUILLE AVEC UNE APPROCHE INNOVANTE VISEZ PLUS HAUT AVEC VOTRE INVESTISSEMENT Votre vie est bien remplie. Votre carrière et votre vie personnelle vous nourrissent d une multitude de

Plus en détail

GROUPE DAYAN. 433 Chabanel Ouest, Bureau 300 Montréal (Québec) H2N 2J4

GROUPE DAYAN. 433 Chabanel Ouest, Bureau 300 Montréal (Québec) H2N 2J4 433 CHABANEL GROUPE DAYAN Depuis 1986, le Groupe Dayan est un pionnier dans la mise en valeur du patrimoine immobilier de Montréal. La vision de son président, Georges Dayan, consiste à optimiser la valeur

Plus en détail

À VENDRE 850-852, RUE JEAN-TALON OUEST MONTRÉAL OPPORTUNITÉ D INVESTISSEMENT

À VENDRE 850-852, RUE JEAN-TALON OUEST MONTRÉAL OPPORTUNITÉ D INVESTISSEMENT À VENDRE OPPORTUNITÉ D INVESTISSEMENT MONTRÉAL Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec le Private Capital Group de Montréal : Mark Sinnett Premier vice-président 514.849.6441 mark.sinnett@cbre.com

Plus en détail

Devenez manager dans les plus grands hôtels du monde!

Devenez manager dans les plus grands hôtels du monde! Devenez manager dans les plus grands hôtels du monde! Hautes Études en gestion hôtelière internationale/ Advanced Studies in International Hotel Management Programme de management bilingue Aperçu du programme

Plus en détail

Meilleure INNOVATION PRODUIT

Meilleure INNOVATION PRODUIT Meilleure INNOVATION PRODUIT MEILLEURE INNOVATION 01 MEILLEURE INNOVATION EN PRODUIT HOTELIER Ce trophée récompense un nouveau concept, un nouveau service, ou une initiative particulière d un groupe, d

Plus en détail

Côte Ouest Immobilier PLAN MEDIA

Côte Ouest Immobilier PLAN MEDIA Côte Ouest Immobilier PLAN MEDIA Christie s International Real Estate Propriété de Christie s, la plus ancienne maison de vente d objets d art Premier réseau mondial d'agents immobiliers spécialisés dans

Plus en détail

Vivez local. Montréal! Vivez BIEN VIVRE. La simplicité SIMPLISSIMMO. English Version SIMPLISSIMMO

Vivez local. Montréal! Vivez BIEN VIVRE. La simplicité SIMPLISSIMMO. English Version SIMPLISSIMMO SIMPLISSIMMO La simplicité de English Version SIMPLISSIMMO 1396 Sainte-Catherine ouest, Suite 307, Montréal, Qc, H3G 1P9 +1 514-759-6110 BIEN VIVRE. Vivez local. Vivez Montréal! booking@simplissimmo.ca

Plus en détail

DESTINATION NEW YORK Escapade à Manhattan

DESTINATION NEW YORK Escapade à Manhattan DESTINATION NEW YORK Escapade à Manhattan Année 2014/2015 Mana Voyages, votre tour opérateur Franc-Comtois Licence IM 039 12 0005 Garantie financière A.P.S. à Paris JOUR 1 : DIJON OU BESANÇON / GENEVE

Plus en détail

Les maisons haut de gamme UNE VOCATION. Une présentation de

Les maisons haut de gamme UNE VOCATION. Une présentation de Les maisons haut de gamme UNE VOCATION Une présentation de PUBLIREPORTAGE PAR LOUISE BOUCHARD PHOTOS: STÉPHANE DUMAIS Fière d avoir été choisie comme partenaire par la Corporation Proment promoteur du

Plus en détail

Boston - New York. 433 $ / pers. ITINÉRAIRE DÉTAILLÉ. Jour 1 : Arrivée à Boston

Boston - New York. 433 $ / pers. ITINÉRAIRE DÉTAILLÉ. Jour 1 : Arrivée à Boston Boston - New York À partir de 433 $ / pers. Jour 1 : Arrivée à Boston Jour 2 : Boston Jour 3 : Boston / New York (357 km / 03h51) Jour 4 : New York Jour 5 : New York ITINÉRAIRE DÉTAILLÉ Jour 1 : Arrivée

Plus en détail

SITUATION LINGUISTIQUE AU CANADA

SITUATION LINGUISTIQUE AU CANADA SITUATION LINGUISTIQUE AU CANADA SECTION H DE LA PUBLICATION FAIRE DES AFFAIRES AU CANADA DE STIKEMAN ELLIOTT Stikeman Elliott S.E.N.C.R.L., s.r.l. Droit des affaires canadien. Partout dans le monde. Stikeman

Plus en détail

Le quartier des affaires à Chicago

Le quartier des affaires à Chicago Programme de géographie (partie III) : La puissance des États-Unis (Introduction : l organisation du territoire américain) Le quartier des affaires à Chicago Thématique : Arts, espace, temps. Objectifs

Plus en détail

Café pays USA. Un événement organisé par CCI International Franche-Comté, avec le soutien de Business France et de la Région

Café pays USA. Un événement organisé par CCI International Franche-Comté, avec le soutien de Business France et de la Région Café pays USA 10èmes Clés de l International Un événement organisé par CCI International Franche-Comté, avec le soutien de Business France et de la Région Avec la participation de : Arnaud LERETOUR, Directeur

Plus en détail

TYPES D ENTREPRISES SECTION C DE LA PUBLICATION FAIRE DES AFFAIRES AU CANADA DE STIKEMAN ELLIOTT. STIKEMAN ELLIOTT S.E.N.C.R.L., s.r.l.

TYPES D ENTREPRISES SECTION C DE LA PUBLICATION FAIRE DES AFFAIRES AU CANADA DE STIKEMAN ELLIOTT. STIKEMAN ELLIOTT S.E.N.C.R.L., s.r.l. TYPES D ENTREPRISES SECTION C DE LA PUBLICATION FAIRE DES AFFAIRES AU CANADA DE STIKEMAN ELLIOTT Stikeman Elliott S.E.N.C.R.L., s.r.l. Droit des affaires canadien. Partout dans le monde. Stikeman Elliott

Plus en détail

Montréal. 9, 10, 11 mai. Pal ais des congrès de Montréal. un événement. SIAL, une filiale du groupe Comexposium

Montréal. 9, 10, 11 mai. Pal ais des congrès de Montréal. un événement. SIAL, une filiale du groupe Comexposium Montréal un événement SIAL, une filiale du groupe Comexposium 9, 10, 11 mai 2 0 1 2 Pal ais des congrès de Montréal SIAL CANADA VOUS OUVRE DE NOUVEAUX MARCHÉS En 2010 : 12 759 visiteurs +6 % Nos visiteurs

Plus en détail

de l entreprise Cahier de presse

de l entreprise Cahier de presse Cahier de presse de l entreprise À propos de Fonds d éducation Héritage Inc. Fonds d éducation Héritage est l un des principaux fournisseurs de régimes d épargne-études en gestion commune au Canada. La

Plus en détail

THE BIG APPLE! 5 jours / 4 nuits. 5 jours / 4 nuits. Votre agence de voyages : Edition de Avril à Novembre 2013. Avril à Novembre 2013

THE BIG APPLE! 5 jours / 4 nuits. 5 jours / 4 nuits. Votre agence de voyages : Edition de Avril à Novembre 2013. Avril à Novembre 2013 Edition de Avril à Novembre 2013 Avril à Novembre 2013 THE BIG APPLE! Votre agence de voyages : MAJ : 15/04/2013 Brooklyn - Wall Street - Soho et Greenwich - Flat Iron Building - Grand Central Station

Plus en détail

LE CERCLE CANADIEN DE MONTRÉAL. Le Fonds de solidarité FTQ : son impact sur la société et sur l économie

LE CERCLE CANADIEN DE MONTRÉAL. Le Fonds de solidarité FTQ : son impact sur la société et sur l économie LE CERCLE CANADIEN DE MONTRÉAL Le Fonds de solidarité FTQ : son impact sur la société et sur l économie Allocution de M. Yvon Bolduc, Président-directeur général Fonds de solidarité FTQ Montréal, le lundi

Plus en détail

Liste des hôtels sélectionnés

Liste des hôtels sélectionnés Liste des hôtels sélectionnés Rencontres AMRAE 2015 Plan de Cannes et localisation des hôtels Liste des hôtels Intercontinental Carlton ***** 58 Boulevard de la croisette http://www.intercontinental- JW

Plus en détail

Mission économique de la Région Languedoc-Roussillon Tourisme LA CLIENTELE TOURISTIQUE AMERICAINE CIBLE PRIVILEGIEE DU LANGUEDOC-ROUSSILLON

Mission économique de la Région Languedoc-Roussillon Tourisme LA CLIENTELE TOURISTIQUE AMERICAINE CIBLE PRIVILEGIEE DU LANGUEDOC-ROUSSILLON Mission économique de la Région Languedoc-Roussillon Tourisme LA CLIENTELE TOURISTIQUE AMERICAINE CIBLE PRIVILEGIEE DU LANGUEDOC-ROUSSILLON Baptiste MAUREL 04 67 22 80 35 /// 06 30 01 98 24 maurel.baptiste@cr-languedocroussillon.fr

Plus en détail

www.inlingualondon.com London CROSSING LANGUAGE BARRIERS Cours d'anglais des affaires pour professionnels Apprendre l'anglais et découvrir Londres

www.inlingualondon.com London CROSSING LANGUAGE BARRIERS Cours d'anglais des affaires pour professionnels Apprendre l'anglais et découvrir Londres www.inlingualondon.com London CROSSING LANGUAGE BARRIERS Cours d'anglais des affaires pour professionnels Apprendre l'anglais et découvrir Londres London Le réseau inlingua 345 centres de formation en

Plus en détail

Priorités de l ACIC. pour le budget fédéral de 2015. La croissance dépend de notre compétitivité : pourquoi la DAA est essentielle à notre économie

Priorités de l ACIC. pour le budget fédéral de 2015. La croissance dépend de notre compétitivité : pourquoi la DAA est essentielle à notre économie Priorités de l ACIC pour le budget fédéral de 2015 La croissance dépend de notre compétitivité : pourquoi la DAA est essentielle à notre économie Mémoire présenté au Comité permanent des finances Association

Plus en détail

Stratégies des comptes en gestion distincte. www.mfcglobalsma.com

Stratégies des comptes en gestion distincte. www.mfcglobalsma.com Stratégies des comptes en gestion distincte www.mfcglobalsma.com Des avantages uniques pour les conseillers et les épargnants. 1 Les comptes en gestion distincte offrent aux conseillers une méthode de

Plus en détail

Recommandations concernant le budget fédéral de 2011

Recommandations concernant le budget fédéral de 2011 !!!! Recommandations concernant le budget fédéral de 2011 Mémoire prébudgétaire présenté au Comité permanent des finances Préparé au nom de : Timothy Dallett, directeur national par intérim Le 13 août

Plus en détail

La place bancaire de Zurich. Faits et chiffres

La place bancaire de Zurich. Faits et chiffres La place bancaire de Zurich Faits et chiffres Avant-propos Pour l agglomération du grand Zurich, la place bancaire revêt une importance économique et sociale tout à fait centrale. En particulier parce

Plus en détail

Manucure à la mode. Ronde préliminaire Cas en marketing. Place à la jeunesse 2013

Manucure à la mode. Ronde préliminaire Cas en marketing. Place à la jeunesse 2013 Manucure à la mode Cas en marketing Place à la jeunesse 2013 UNE ÉPIPHANIE ÉLÉGANTE Leila Roussel, 27 ans, est une consultante de style dans une boutique de mode haute-gamme dans la capitale nationale,

Plus en détail

MARINÈS VOYAGES 0262 715933 0262 715711 0262 715712 0262 715713 0693200612 www.marines-voyages.com

MARINÈS VOYAGES 0262 715933 0262 715711 0262 715712 0262 715713 0693200612 www.marines-voyages.com A partir de 2870 euros * 12 jours *Sous réserve de disponibilité Supplément single 390 euros. MARINÈS VOYAGES 0262 715933 0262 715711 0262 715712 0262 715713 0693200612 www.marines-voyages.com DU 26 AOUT

Plus en détail

Les territoires dans la mondialisation

Les territoires dans la mondialisation Les territoires dans la mondialisation G5. Les Etats-Unis dans la mondialisation I. Nike, une entreprise à la conquête du monde Comment s est construite la première marque de vêtements au monde? A. Une

Plus en détail

Bilan 2014 à la hausse et promotion de l été 2015

Bilan 2014 à la hausse et promotion de l été 2015 communiqué d i f f u s i o n i m m é d i a t e Bilan 2014 à la hausse et promotion de l été 2015 Québec, le 1 er juin 2015 Dans le cadre de son assemblée générale annuelle 2015 devant ses membres et l

Plus en détail

Voyages et tourisme. Le nombre de voyages à proximité de la résidence augmente

Voyages et tourisme. Le nombre de voyages à proximité de la résidence augmente Voyages et tourisme 31 Survol Le tourisme est une importante industrie au Canada. En 2007, les dépenses de ce secteur ont atteint 70,6 milliards de dollars courants, une hausse de 4 % par rapport à l année

Plus en détail

DIRECTION DU TOURISME

DIRECTION DU TOURISME LA CLIENTELE TOURISTIQUE SUISSE EN LANGUEDOC-ROUSSILLON DIRECTION DU TOURISME Données économiques et touristiques : Population globale : 7,7 millions d habitants Densité de population : 186 habitants/km2

Plus en détail

Les investissements municipaux au titre de la culture de cinq grandes villes du Canada : Sommaire

Les investissements municipaux au titre de la culture de cinq grandes villes du Canada : Sommaire Les investissements municipaux au titre de la culture de cinq grandes villes du Canada : Sommaire Étude préparée pour les villes de Vancouver, Calgary, Toronto, Ottawa et Montréal Par Kelly Hill, Hill

Plus en détail

La Voie maritime du Saint-Laurent et des Grands Lacs : une voie importante au cœur même du territoire industriel canadien

La Voie maritime du Saint-Laurent et des Grands Lacs : une voie importante au cœur même du territoire industriel canadien La Voie maritime du Saint-Laurent et des Grands Lacs : une voie importante au cœur même du territoire industriel canadien Aperçu de la leçon : Le plan du cours s inspire de la structure de l enseignement

Plus en détail

odalys PARIS la défense Une résidence tourisme affaires d odalys city au cœur du dynamisme

odalys PARIS la défense Une résidence tourisme affaires d odalys city au cœur du dynamisme odalys PARIS la défense courbevoie-la défense [92] Une résidence tourisme affaires d odalys city au cœur du dynamisme GESTIONNAIRE Aux portes de La Défense, au cœur du dynamisme 1 er quartier d affaires

Plus en détail

MISSION EXPORT AUDIOVISUELLE ANIMATION ET TRANSMEDIA. Montréal Canada. 3 jours. 28-29-30 avril 2014

MISSION EXPORT AUDIOVISUELLE ANIMATION ET TRANSMEDIA. Montréal Canada. 3 jours. 28-29-30 avril 2014 MISSION EXPORT AUDIOVISUELLE ANIMATION ET TRANSMEDIA Montréal Canada 3 jours 28-29-30 avril 2014 Réf : VR01242014/V2 Copyright Véronique Radovic 24 janvier 2014 Véronique Radovic 67, allée de la Pépinière

Plus en détail

www.nice-properties.fr

www.nice-properties.fr Réf. SB-1107 350 000 Cannes (Californie) - 2 pièces - 53 m² - CANNES / CALIFORNIE : A 15 mn à pied de la Croisette, dans une villa "à l'italienne" d inspiration florentine de la fin du XIXème siècle, superbe

Plus en détail

1er réseau mondial de restauration rapide sur- mesure

1er réseau mondial de restauration rapide sur- mesure 1er réseau mondial de restauration rapide sur- mesure DOSSIER DE PRESSE Janvier 2013 2 SOMMAIRE Green is better : Un concept innovant La genèse L innovation Green is better Les valeurs Green is better

Plus en détail

Mériter votre confiance. Faire fructifier votre patrimoine.

Mériter votre confiance. Faire fructifier votre patrimoine. Mériter votre confiance. Faire fructifier votre patrimoine. Écouter est un art «J ai beaucoup appris en écoutant attentivement. La plupart des gens ne sont jamais à l écoute.» Ernest Hemingway Chez Gestion

Plus en détail

Le modèle québécois de soutien aux entreprises culturelles

Le modèle québécois de soutien aux entreprises culturelles Le modèle québécois de soutien aux entreprises culturelles Politiques d encadrement, de financement et de développement des filières culturelles Principale source : Société de développement des entreprises

Plus en détail

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni

Carnet de voyage. Dina Prokic. Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni Carnet de voyage Dina Prokic Université Internationale d Eté de Nice Session Juillet 2011, Niveau B2 Enseignante : Bouchra Bejjaj -Ardouni 3 juillet 2011 C est ma première fois en France. Je suis venue

Plus en détail

New York - Montréal. 324 $ / pers. ITINÉRAIRE DÉTAILLÉ. Jour 1 : Arrivée à New York

New York - Montréal. 324 $ / pers. ITINÉRAIRE DÉTAILLÉ. Jour 1 : Arrivée à New York New York - Montréal À partir de 324 $ / pers. Jour 1 : Arrivée à New York Jour 2 : New York Jour 3 : Train entre New York et Montréal Jour 4 : New York / Montréal (597 km / 06h26) Jour 5 : Montréal ITINÉRAIRE

Plus en détail

La cité de l avenir à 30 minutes de Montréal

La cité de l avenir à 30 minutes de Montréal La cité de l avenir à 30 minutes de Montréal LA CITÉ DE MIRABEL // PROJETS DE LA CITÉ // 2015-2016 WWW.CITEMIRABEL.COM // INFO@CITEMIRABEL.COM // 438-995-9440 681, BOUL. DU CURÉ-LABELLE, SUITE 201, BLAINVILLE,

Plus en détail

L Organisation régionale des États-Unis

L Organisation régionale des États-Unis E pluribus unum ( un à partir de plusieurs) L Organisation régionale des États-Unis le Nord Est composé de deux sous-ensembles: la Mégalopolis et les Grands Lacs «Centre» de la puissance américaine C.

Plus en détail

RIO HILLS COUNTRY & LAKE RESORT

RIO HILLS COUNTRY & LAKE RESORT AGENT EXCLUSIF - FRANCE & MONACO RIO HILLS COUNTRY & LAKE RESORT E n plus d accueillir la coupe du monde de football en 2014 et les jeux olympiques en 2016, Rio de Janeiro possède l une des plus belles

Plus en détail

DEAUVILLE - Avenue Strassburger Entre golf et hippodrome, un site d exception

DEAUVILLE - Avenue Strassburger Entre golf et hippodrome, un site d exception DEAUVILLE - Avenue Strassburger Entre golf et hippodrome, un site d exception D E A U V I L L E > DEAUVILLE, SES PLANCHES, SES FESTIVALS, SES COURSES Et son art de vivre. La Villa Strassburger Station

Plus en détail

PHENOMENE D INTERNATIONALISATION ET E-COMMERCE

PHENOMENE D INTERNATIONALISATION ET E-COMMERCE Montpellier, le Vendredi 4 décembre 29 PHENOMENE D INTERNATIONALISATION ET E-COMMERCE dossier de presse Sommaire Fréquentation touristique : une destination de tourisme urbain qui progresse! p.3 Une fréquentation

Plus en détail

Sommaire des recommandations Commission de révision de la fiscalité québécoise

Sommaire des recommandations Commission de révision de la fiscalité québécoise Sommaire des recommandations Commission de révision de la fiscalité québécoise Implanté à Montréal depuis 25 ans, Technicolor est le leader technologique mondial dans le secteur du média et du divertissement.

Plus en détail

Présentation 2012 au Comité permanent de la Chambre des communes sur les finances. 1. Reprise économique et croissance

Présentation 2012 au Comité permanent de la Chambre des communes sur les finances. 1. Reprise économique et croissance Présentation 2012 au Comité permanent de la Chambre des communes sur les finances 1. Reprise économique et croissance Compte tenu du climat d austérité budgétaire actuel au sein du gouvernement fédéral

Plus en détail

Hausse du crédit bancaire aux entreprises au Canada

Hausse du crédit bancaire aux entreprises au Canada Hausse du crédit bancaire aux entreprises au Canada Juillet 3 Aperçu Des données récemment publiées, recueillies par Prêts bancaires aux entreprises Autorisations et en-cours (Figure ), l Association des

Plus en détail

Boîte à idées. Enrichir les gens d'affaires grâce à la culture. Enrichir la culture grâce aux gens d'affaires. Partenaire majeur

Boîte à idées. Enrichir les gens d'affaires grâce à la culture. Enrichir la culture grâce aux gens d'affaires. Partenaire majeur Enrichir les gens d'affaires grâce à la culture Enrichir la culture grâce aux gens d'affaires Partenaire majeur Boîte à idées La culture, qu est-ce que ça Le Québec offre les avantages fiscaux les plus

Plus en détail

Pourquoi le Canada a besoin de services bancaires postaux

Pourquoi le Canada a besoin de services bancaires postaux Pourquoi le Canada a besoin de services bancaires postaux Symposium international sur les services bancaires postaux John Anderson 613-290-0016 andersjs1@gmail.com «Ils sont des millions à ne pas avoir

Plus en détail

La performance économique du secteur de l assurance à Québec et au Québec. Québec, 29 avril 2015

La performance économique du secteur de l assurance à Québec et au Québec. Québec, 29 avril 2015 La performance économique du secteur de l assurance à Québec et au Québec Québec, 29 avril 2015 La performance économique du secteur de l assurance à Québec et au Québec Modérateur: Jean-Pierre Lessard

Plus en détail

soyez informés soyez engagés soyez inspirés soyez motivés soyez prêts soyez investis

soyez informés soyez engagés soyez inspirés soyez motivés soyez prêts soyez investis soyez engagés soyez informés soyez inspirés soyez prêts soyez motivés soyez investis soyez investis S investir Mettre toute son énergie psychique dans (une activité, un objet). Aussi, s investir dans (une

Plus en détail

Le bilinguisme est-il essentiel au Québec et ailleurs au pays?

Le bilinguisme est-il essentiel au Québec et ailleurs au pays? Le bilinguisme est-il essentiel au Québec et ailleurs au pays? Actuellement, 8,8 % offres d emploi affichées au pays exigent des candidats qu ils parlent les deux langues officielles. Il s agit d une baisse

Plus en détail

TÉLÉ-QUÉBEC MÉMOIRE PRÉSENTÉ PAR LA CONFÉRENCE RÉGIONALE DES ÉLUS DE L ABITIBI-TÉMISCAMINGUE

TÉLÉ-QUÉBEC MÉMOIRE PRÉSENTÉ PAR LA CONFÉRENCE RÉGIONALE DES ÉLUS DE L ABITIBI-TÉMISCAMINGUE TÉLÉ-QUÉBEC MÉMOIRE PRÉSENTÉ PAR LA CONFÉRENCE RÉGIONALE DES ÉLUS DE L ABITIBI-TÉMISCAMINGUE 8 OCTOBRE 2004 INTRODUCTION Le besoin d apprendre, de connaître, de réfléchir et de se réseauter des gens d

Plus en détail

28 e Édition Salon international du design de Montréal Place Bonaventure 26.27.28 mai 2016 PROSPECTUS QUARTIER DES AFFAIRES

28 e Édition Salon international du design de Montréal Place Bonaventure 26.27.28 mai 2016 PROSPECTUS QUARTIER DES AFFAIRES 28 e Édition Salon international du design de Montréal Place Bonaventure 26.27.28 mai 2016 SIDIM.Com PROSPECTUS QUARTIER DES AFFAIRES QUOI SIDIM Salon INTERNATIONAL du design DE MONTRÉAL Jouissant d une

Plus en détail

Mémoire prébudgétaire présenté par Imagine Canada. au Comité permanent des finances. de la Chambre des communes

Mémoire prébudgétaire présenté par Imagine Canada. au Comité permanent des finances. de la Chambre des communes Mémoire prébudgétaire présenté par Imagine Canada au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Novembre 2013 Recommandations Au nom des organismes de bienfaisance canadiens, Imagine Canada

Plus en détail

Création d un programme de. Baccalauréat en communication marketing

Création d un programme de. Baccalauréat en communication marketing Création d un programme de Préparé par Hana Cherif, professeure, Département de stratégie des affaires Danielle Maisonneuve, professeure, Département de communication sociale et publique Francine Charest,

Plus en détail

COMMENTAIRE UN APERÇU DES POPULATIONS IMMIGRANTES ET DES MINORITÉS VISIBLES AU CANADA. Services économiques TD

COMMENTAIRE UN APERÇU DES POPULATIONS IMMIGRANTES ET DES MINORITÉS VISIBLES AU CANADA. Services économiques TD COMMENTAIRE Services économiques TD UN APERÇU DES POPULATIONS IMMIGRANTES ET DES MINORITÉS VISIBLES AU CANADA Faits saillants D après la première publication des résultats de l Enquête nationale auprès

Plus en détail

Rapport d éductour : Ile Maurice Septembre 2013

Rapport d éductour : Ile Maurice Septembre 2013 Rapport d éductour : Ile Maurice Septembre 2013 Vol aller-retour avec AirFrance au départ de Charles de Gaule. Personnel aimable. Repas corrects. Hôtels visités HeritageAwali&HeritageTelfair Les deux hôtels

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. TABLE DES MATIÈRES... ii. PRÉSENTATION DE L UNION DES MUNICIPALITÉS DU QUÉBEC...iii INTRODUCTION... 1

TABLE DES MATIÈRES. TABLE DES MATIÈRES... ii. PRÉSENTATION DE L UNION DES MUNICIPALITÉS DU QUÉBEC...iii INTRODUCTION... 1 MÉMOIRE Consultations sur le rétablissement de l équilibre fiscal au Canada Consultations sur le soutien financier immédiat et à long terme pour l infrastructure Présenté au Ministre des Finances et au

Plus en détail

Forfaits séjour HÔTELS EN ESPAGNE

Forfaits séjour HÔTELS EN ESPAGNE Forfaits séjour HÔTELS EN ESPAGNE Découvrez notre sélection d hôtels sur la Costa Del Sol! NATHALIE FLEURANT Notre représentante québécoise sur la Costa Del Sol Quelques mots de la part de notre représentante

Plus en détail

Ouvrir un compte personnel

Ouvrir un compte personnel www.iiroc.ca 1 877 442-4322 Organisme canadien de réglementation du commerce des valeurs mobilières Ouvrir un compte personnel Ce que votre société de courtage doit apprendre sur vous et pourquoi Investment

Plus en détail

www.nice-properties.fr

www.nice-properties.fr Réf. SB-655 318 000 Cannes (Palm Beach) - 2 pièces - 36.32 m² - DPE : C - GES : B - CANNES / PALM BEACH : A 50 mètres des plages, dans un quartier calme et à proximité des commerces, belle vue dégagée

Plus en détail

Encourager tous les Canadiens à donner aux organismes de bienfaisance

Encourager tous les Canadiens à donner aux organismes de bienfaisance Encourager tous les Canadiens à donner aux organismes de bienfaisance Incitatifs fiscaux pour les dons de charité Présentation à l intention du Comité permanent des finances de la Chambre des communes

Plus en détail

Mémoire. Reconnaissance du budget 2014. Regards vers le budget de 2015

Mémoire. Reconnaissance du budget 2014. Regards vers le budget de 2015 Mémoire de l Association canadienne pour les études supérieures au Comité permanent des finances de la Chambre des communes, au sujet du budget fédéral de 2015 Résumé L Association canadienne pour les

Plus en détail

Comprendre les Philippines 17

Comprendre les Philippines 17 Préface.......................................................................... 7 Comprendre les Philippines 17 Repères essentiels........................................................ 19 Climat, territoires,

Plus en détail

Les Grandes Villes. 1417 $ / pers. ITINÉRAIRE DÉTAILLÉ. Jour 1 : Arrivée à New York

Les Grandes Villes. 1417 $ / pers. ITINÉRAIRE DÉTAILLÉ. Jour 1 : Arrivée à New York Les Grandes Villes À partir de 1417 $ / pers. Jour 1 : Arrivée à New York Jour 2 : New York Jour 3 : New York Jour 4 : New York / Washington (369 km / 04h20) Jour 5 : Washington Jour 6 : Washington / Philadelphie

Plus en détail

Budget 2015. Réunion de consultation prébudgétaire Automne 2014

Budget 2015. Réunion de consultation prébudgétaire Automne 2014 Budget 2015 Réunion de consultation prébudgétaire Automne 2014 Ordre du jour Le Canada et l économie mondiale L incertitude économique mondiale Les finances provinciales et la situation financière du Manitoba

Plus en détail

Les partenariats chez Accor : une stratégie de développement originale

Les partenariats chez Accor : une stratégie de développement originale Les partenariats chez Accor : une stratégie de développement originale Accor est une entreprise d origine française, mais dont le capital et l activité se sont largement internationalisés. Premier hôtelier

Plus en détail

La Baie Normande Entre Deauville et Cabourg, une résidence à 4 minutes de la plage

La Baie Normande Entre Deauville et Cabourg, une résidence à 4 minutes de la plage 1 Au cœur d une des régions les plus visitées de France : la Normandie La Basse Normandie «La Côte Fleurie», destination préférée des Franciliens pour les courts séjours 8 ème région française pour les

Plus en détail

OUVRIR UN COMPTE PERSONNEL

OUVRIR UN COMPTE PERSONNEL OUVRIR UN COMPTE PERSONNEL Renseignements et documents exigés Novembre 2008 Ouvrir un compte personnel TABLE DES MATIÈRES I. À PROPOS DE L OCRCVM 1 II. OUVERTURE D UN COMPTE 1 III. DEMANDE D OUVERTURE

Plus en détail

Prix et honneurs. Prix de 2014. Tour CN. L Haut-Da Cieux. Partenariat ontarien de marketing touristique

Prix et honneurs. Prix de 2014. Tour CN. L Haut-Da Cieux. Partenariat ontarien de marketing touristique La liste qui suit inclut les prix et honneurs récents remis à la et au de la. Vous trouverez la liste des prix remis à la Tour avant 2000 sur le site de la, www.cntower.ca Prix de 2014 nommée Membre, Collection

Plus en détail

Industrie du Tourisme de l Ontario Faits et Chiffres

Industrie du Tourisme de l Ontario Faits et Chiffres Hiver 26 Vol. 5, Nº 4 Dans ce numéro Perspectives économiques Canada et Ontario Statistiques sur le tourisme Compte des voyages Mouvements transfrontaliers Hébergement Indice des prix des voyages Demandes

Plus en détail

Sa situation privilégiée

Sa situation privilégiée Sa situation privilégiée Residhome Les Berges de la Loire **** Les accès Situé au cœur de Nantes, à 5 mn à pied de la gare SNCF, 15 mn de l aéroport et à deux pas du centre d affaires Euronantes. Nous

Plus en détail

pôle position Le 7250 Mile-End allie emplacement pratique et choix stratégique.

pôle position Le 7250 Mile-End allie emplacement pratique et choix stratégique. pôle position Le 7250 Mile-End allie emplacement pratique et choix stratégique. Avec une superficie totale de plus de 300 000 pi ca répartie sur 8 étages, cet immeuble de bureaux propose de vastes espaces

Plus en détail

Votre rêve immobilier dans un cadre naturel idéal

Votre rêve immobilier dans un cadre naturel idéal Votre rêve immobilier dans un cadre naturel idéal Villas, appartements, lots à bâtir. MEDHIA-plaquette-18aout09-exe.indd 1 18/08/09 15:28:45 Tanger OCÉAN ATLANTIQUE GHARB CHRADA BNI HSSEN Une région aux

Plus en détail

Confort Gastronomie Depuis 1906 Tradition Modernité

Confort Gastronomie Depuis 1906 Tradition Modernité Confort Gastronomie Depuis 1906 Tradition Modernité Une âme et une histoire Fréquenté par de nombreuses célébrités depuis son inauguration en 1906, l hôtel Carlton de Lausanne est devenu au fil de son

Plus en détail

Investissements des entreprises au Québec et en Ontario : amélioration en vue?

Investissements des entreprises au Québec et en Ontario : amélioration en vue? 28 avril 2015 Investissements des entreprises au Québec et en Ontario : amélioration en vue? Beaucoup d espoir repose sur les entreprises du centre du pays pour permettre à la croissance économique de

Plus en détail

Séjour à New York Du 13 au 18 octobre 2015

Séjour à New York Du 13 au 18 octobre 2015 Séjour à New York Du 13 au 18 octobre 2015 Séjour en groupe 9 voyageurs dont les accompagnateurs + 1 encadrant YOOLA YOOLA 84, quai de Jemmapes 75010 Paris Tél : 01 83 64 70 06 Fax : 01 79 75 37 76 info@yoola.fr

Plus en détail

SE RÉAPPROPRIER LES PRATIQUES

SE RÉAPPROPRIER LES PRATIQUES SE RÉAPPROPRIER LES PRATIQUES Bienvenue à l Institut culturel cri Aanischaaukamikw musée, lieu d enseignement, carrefour culturel et lieu consacré à la préservation du patrimoine matériel de la culture

Plus en détail

UN MESSAGE DE L ASSOCIATION DE L INDUSTRIE TOURISTIQUE DU CANADA UN MESSAGE DE L ASSOCIATION DES VIGNERONS DU CANADA

UN MESSAGE DE L ASSOCIATION DE L INDUSTRIE TOURISTIQUE DU CANADA UN MESSAGE DE L ASSOCIATION DES VIGNERONS DU CANADA UN MESSAGE DE L ASSOCIATION DES VIGNERONS DU CANADA L industrie vinicole canadienne sait comment laisser une impression à la fois agréable et durable. Dès les premiers instants où un visiteur planifie

Plus en détail

INVESTIR À propos de Banque Nationale Courtage direct. Prenez le contrôle avec Banque Nationale Courtage direct

INVESTIR À propos de Banque Nationale Courtage direct. Prenez le contrôle avec Banque Nationale Courtage direct Prenez le contrôle avec Banque Nationale Courtage direct 01 Au service des investisseurs canadiens depuis plus de 25 ans Filiale d une des plus grandes institutions financières au pays, offre aux investisseurs

Plus en détail

Conférence sur la location

Conférence sur la location Conférence sur la location immobilière de Montréal TRAVAILLER VIVRE JOUER APPRENDRE 23 mai 2013 Session C1 Travailler, vivre, jouer et apprendre: comment la réutilisation et les développements adaptifs

Plus en détail

Document d information n o 1 sur les pensions

Document d information n o 1 sur les pensions Document d information n o 1 sur les pensions Importance des pensions Partie 1 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions Manual, 4 e édition, que

Plus en détail

PARIS JANUARY 22-26, 2016 SINGAPORE MARCH 8-11, 2016 LET S CALL THE WORLD MAISON

PARIS JANUARY 22-26, 2016 SINGAPORE MARCH 8-11, 2016 LET S CALL THE WORLD MAISON MAISON&OBJET PARIS Découvrez le dernier film de M&O PARIS MAISON&OBJET est le rendez-vous majeur des professionnels de l art de vivre dans toute la richesse de ses expressions. Le salon de l art de vivre

Plus en détail

Développement économique Innovation Exportation. L industrie manufacturière québécoise du meuble de bureau : des marchés et des tendances à exploiter

Développement économique Innovation Exportation. L industrie manufacturière québécoise du meuble de bureau : des marchés et des tendances à exploiter Développement économique Innovation Exportation L industrie manufacturière québécoise du meuble de bureau : Un aperçu de l industrie Les activités économiques de l industrie manufacturière du meuble sont

Plus en détail

Sortie du creux conjoncturel avec un PIB potentiel plus faible qu attendu :

Sortie du creux conjoncturel avec un PIB potentiel plus faible qu attendu : Sortie du creux conjoncturel avec un PIB potentiel plus faible qu attendu : un contexte difficile pour faire face au choc du vieillissement de la population 39 e Congrès de l ASDEQ Ottawa 15 mai 2014 François

Plus en détail

L esprit d initiative : Un outil important

L esprit d initiative : Un outil important !!""####$ www.ingredientslaitiers.ca L esprit d initiative : Un outil important Innover, investir, moderniser Voilà comment les transformateurs laitiers et les fabricants d aliments finis peuvent conserver

Plus en détail

Table des matières (cliquable)

Table des matières (cliquable) Table des matières (cliquable) De l importance de se créer des revenus passifs et alternatifs...4 Pourquoi investir dans une place de parking?..6 Qu est ce qui fait un bon emplacement de parking?...8 Gare

Plus en détail

Le ministre Oliver dépose un budget équilibré et un plan axé sur des impôts bas pour favoriser l emploi, la croissance et la sécurité

Le ministre Oliver dépose un budget équilibré et un plan axé sur des impôts bas pour favoriser l emploi, la croissance et la sécurité Ministère des Finances Communiqué Le ministre Oliver dépose un budget équilibré et un plan axé sur des impôts bas pour favoriser l emploi, la croissance et la sécurité Le Plan d action économique de 2015

Plus en détail

GROUPE D OPC AGF. FONDS ÉQUILIBRÉS ET DE RÉPARTITION DE L ACTIF Fonds canadiens 1, 2, 3, 5, 7, 8. FONDS D ACTIONS Fonds canadiens *1, 3, 5, 7, 8

GROUPE D OPC AGF. FONDS ÉQUILIBRÉS ET DE RÉPARTITION DE L ACTIF Fonds canadiens 1, 2, 3, 5, 7, 8. FONDS D ACTIONS Fonds canadiens *1, 3, 5, 7, 8 GROUPE D OPC AGF offrant des titres de la série OPC, de série D, de série F, de série J, de série O, de série Q, de série T, de série V, de série W et de la série Classique (selon les indications) Notice

Plus en détail