N 112 DECEMBRE 2011 LE MENSUEL D INFORMATION DE LA VILLE D AVIGNON AVIGNON ACTUALITÉ AGROPARC. un centre de vie au cœur de l innovation. avignon.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "N 112 DECEMBRE 2011 LE MENSUEL D INFORMATION DE LA VILLE D AVIGNON AVIGNON ACTUALITÉ AGROPARC. un centre de vie au cœur de l innovation. avignon."

Transcription

1 N 112 DECEMBRE 2011 LE MENSUEL D INFORMATION DE LA VILLE D AVIGNON AVIGNON ACTUALITÉ AGROPARC un centre de vie au cœur de l innovation avignon.fr

2 2 - Décembre 2011 Dossier Technopôle tourné vers l agro-alimentaire depuis son origine en 1987 il accueille le pôle européen d innovation fruits et légumes - Agroparc a opéré en quelques années une formidable mue qui en fait aujourd hui une zone d activités mixte qui se déploie autour d un «cœur de ville» personnes sont présentes chaque jour sur ce site de 200 hectares, 260 entreprises dont des sièges sociaux comme Lafarge ou Mc Cormick - y sont installées, générant 4500 emplois, 12 organismes de formation y prodiguent des enseignements à plusieurs milliers d étudiants et 1200 logements y sont érigés. Créé en 2004 autour de la salle polyvalente de Montfavet, le centre de vie accueille aujourd hui une trentaine de services et commerces, attirant les cadres et salariés des entreprises alentours. Le déménagement programmé de la faculté des Sciences avec 5 départements soit plus d un millier d étudiants et 150 enseignants va contribuer à accélérer cette mutation. Une diversification des activités que l arrivée du pôle Pégase, spécialisé dans l industrie aéronautique et spatiale, va encore renforcer. Agroparc un centre de vie au c Un pôle de formation et de recherche C est le grand projet de ces deux prochaines années : le transfert de la faculté des sciences (UFR Sciences Exactes et Sciences de la Nature), actuellement installée en centre-ville, sur des terrains situés à l arrière de l IUT, à proximité de l établissement Agrosciences. Estimé à 17 millions d euros, financé par l Etat, la Région, le Département, le FEDER et l université d Avignon, ce transfert devrait concerner au moins 5 des 6 départements (maths, biologie, chimie, physique, géologie et STAPS). A terme, c est un véritable campus universitaire, avec des résidences étudiantes, une bibliothèque universitaire, un restaurant qui sera érigé, sachant que Agrosciences, tourné vers les filières agroalimentaires (Master Gestion de la qualité des productions végétales, Master Hydrogéologie, Sol et Environnement, Master Produits de consommation alimentaire) accueille cette année 140 étudiants. Juste à côté, on trouve l IUT et ses 500 étudiants (6 diplômes de DUT et 3 licences spécialisées) ainsi que le CERI (centre d enseignement et de recherche en informatique) et ses 400 étudiants. La matière grise attirant la matière grise, Agroparc va également accueillir prochainement l institut de formation aux soins infirmiers dans l ancien bâtiment de France Télécom, soit 500 étudiants supplémentaires, ainsi que l institut de formation en ostéopathie du Grand Avignon, dans un bâtiment en cours de construction en face de Lafarge qui accueillera 200 étudiants.

3 Décembre ur de l innovation Agroparc en chiffres Créé en 1987, le technopôle régional Agroparc est un concentré d innovation et de recherche. L agro-alimentaire et les NTIC (nouvelles technologies de l information et de la communication) y sont particulièrement développées. La force d Agroparc, c est de regrouper, sur un site de 200 ha, des entreprises (Lafarge, Mc Cormick, Naturex, Agis), des organismes de recherche (dont l INRA), des établissements d enseignement et de formation continue (lycée agricole, IUP Informatique, IUT, ISEMA, CFAI) et des organismes d interface (CRITT). Ce concentré de matière grise et d innovation totalise 7400 personnes et 4500 emplois. On y trouve 260 entreprises, 12 organismes de formation (pour près de 2000 étudiants et 400 enseignants), 6 centres de recherche (pour 750 ingénieurs et techniciens) et 50 organismes socio-professionnels. Sans oublier la pépinière Créativa où sont rassemblées 115 entreprises sur 4200 m2. Une crèche de 40 places a également été ouverte avec le soutien de la Ville et de l agglomération. «LES JARDINS DE CONSTANCE», UN DES NOMBREUX PROGRAMMES IMMOBILIERS QUI ONT POUSSÉ AUTOUR DU CENTRE DE VIE. Un véritable centre de vie autour de 1200 logements Dès la création de la ZAC en 1987, et compte-tenu de sa taille (200 ha), la volonté existait déjà de développer un centre de vie au cœur de cette zone à dominante tertiaire. Mais il a fallu attendre une présence importante d actifs pour que ce centre de vie soit lancé en Désormais, de nombreux commerces et activités (restaurants, boulangerie, presse, banques, professions médicales) ont permis de créer un véritable «cœur de ville «à proximité de la salle polyvalente et de la crèche, où se côtoient les salariés du jour et les habitants du soir logements ont d ores et déjà été érigés par des promoteurs comme Bouygues, Kaufmann & Broad ou Pitch et 200 logements sont encore prévus. Actuellement, deux programmes immobiliers sont en construction : les Jardins de Constance, 72 logements sur 2 étages destinés aux particuliers, situés derrière la salle polyvalente et, en remontant la voie principale, la Résidence Campus del Sol, un programme de 116 logements pour étudiants. François Leleu : «un secteur porteur pour l économie locale et le BTP» François Leleu arbore une double casquette : élu délégué à Montfavet, il est également viceprésident du Grand Avignon délégué à l économie d Agroparc. Il a donc une vision très précise de ce qui se passe sur le technopôle. «Agroparc, ce sont 4500 emplois et 260 entreprises. C est donc très important pour l économie avignonnaise. Très important parce que c est un pôle technologique et de compétitivité porteur d innovation, de recherche et de créativité. Très important par la proximité avec l aéroport, ce qui facilite les échanges. Très important parce qu il va accueillir la faculté des sciences et ses milliers d étudiants. Et puis Agroparc, depuis quelques années, c est une véritable pépinière de grues, avec des constructions permanentes. Tout ceci est très porteurs pour l économie locale et le secteur du BTP» Une cité de l artisanat au printemps 2012 Décidément, Agroparc attire tous les secteurs d activité. Après la cité de l alimentation, la cité des sciences, voilà la cité de l artisanat. Ce nouveau bâtiment de 1000 m2 en cours de construction le long de la route de Marseille, accueillera le siège de la CAPEB (confédération de l artisanat et des petites entreprises du bâtiment). Livraison prévue au printemps LE BÂTIMENT DE LA CITÉ DE L ARTISANAT SERA ACHEVÉ AU PRINTEMPS 2012.

4 4 - Décembre 2011 Dossier Avec Claranor, la lumière pulse sur Agroparc Une nouvelle association C est désormais Christophe Riedel, directeur général de l entreprise Claranor (lire par ailleurs), qui préside la nouvelle association Agroparc. Cette structure, née de la fusion de l association des usagers d Agroparc et de l association Agroparc, va prendre en main l avenir du technopôle et accompagner la stratégie de développement, en liaison avec les collectivités territoriales et les promoteurs financiers. L investissement du Grand Avignon En 2008, la communauté d'agglomération a consacré 7,7 M à l'aménagement de la zone d Agroparc pour améliorer son accessibilité et permettre l accueil de nouvelles entreprises et pour le bâtiment de bureaux HQE «le Ronsard», premier immeuble de bureaux HQE de Vaucluse. Ce sont par ailleurs m2 de SHON qui ont fait l objet de cession sur la zone du pôle technologique, pour l'installation de nouvelles entreprises. Le Grand Avignon a attribué dans le même temps une subvention à l association chargée de l animation et de la promotion du technopôle Agroparc. Une filière aéronautique avec Pégase 200 emplois à court terme, 1000 emplois sur 10 ans : c est l objectif du technopôle Pégase, orienté vers la filière aéronautique, dont la première pierre a été posée fin septembre par la présidente du Grand Avignon. D ici 2012, la pépinière d entreprises de ce technopôle implanté sur le terrain de l aéroport, va accueillir 5 à 6 établissements dans un bâtiment. Après le pôle de compétitivité «fruits et légumes», ce nouveau pôle labellisé PRIDES (pôle régional d innovation et de développement économique solidaire) renforce l attractivité de la zone autour d Agroparc et donne de nouvelles ailes à l agglomération. Un pôle européen qui fédère les énergies Grâce à l appui décisif de la présidente du Grand Avignon, Agroparc a été retenu en 2005 comme l un des 67 «pôles de compétitivité» en France. Ce label décerné pour cinq ans et récemment confirmé jusqu'en 2011, fait d Agroparc (et du Grand Avignon! ) la «tête de pont» technologique de l innovation et de la recherche dans le domaine des fruits et légumes. Parmi les 67 pôles de compétitivité retenus par le gouvernement (l enveloppe globale des aides a été doublée et portée à 1,5 milliard d euros), Agroparc est le seul à œuvrer dans le domaine de la transformation des fruits et légumes, une filière au cœur de l activité économique de notre région. Permettant notamment aux entreprises de bénéficier d'exonérations fiscales et sociales et de crédits ministériels, le PEIFL, présidé par Yves Bayon de Noyer, PDG d Agis, favorise (directement ou indirectement) la stabilisation de la production des emplois agricoles, le doublement de la part des produits destinés à la transformation et, surtout, la création de pas moins de emplois sur cinq ans. C est une des magies d Agroparc : accueillir des entreprises souvent méconnues du grand public mais très innovantes, performantes à l international et en pointe de la technologie. C est le cas de Claranor, dont le discret mais lumineux bâtiment s érige face au siège de Lafarge, au cœur du technopole agroalimentaire. A quelques mètres de là, l INRA et son expertise. La proximité de l institut national de recherche agronomique est une des raisons du déménagement de cette jeune entreprise créée en 2004 par François Cazalas, actuel président du conseil de surveillance. Embryonnaire pendant plusieurs années, Claranor s est développé rapidement pour atteindre 22 salariés. Son activité : fabriquer Une technologie non polluante Jeune entreprise innovante spécialisée dans la décontamination microbiologique par lumière pulsée, Claranor a quitté Manosque pour s installer sur Agroparc, à quelques pas de son partenaire l INRA. Elle vient de recevoir le grand prix de l innovation de Méridien Mag. des équipements intégrant la technologie de la lumière pulsée (lire par ailleurs) sur des lignes de production alimentaire, ceci afin de les décontaminer au niveau microbiologique. «La stérilisation par lumière pulsée n est pas une nouveauté. Elle existe depuis 40 ans mais personne n a réussi à l industrialiser», souligne Christophe Riedel, directeur général. Outre Nestlé, géant de l agroalimentaire, Claranor vend ses équipements conçus et fabriqués dans son atelier - en Corée du Sud, en Algérie, aux USA, en Allemagne. Offrant une avancée majeure en terme d environnement et sur le plan de la sécurité alimentaire, Claranor vient de se voir décerner le grand prix de l innovation par le magazine Méridien Mag. Une belle reconnaissance. Le succès de l entreprise Claranor s appuie sur une technologie de la lumière pulsée, technologie découverte au Japon et dont le principe est simple : la décontamination (des bouchons, des capsules, des pots de yaourt) s opère par l action de flashs de lumière très puissants et très courts. Avantage de cette «clean technology» (technologie propre) : elle n utilise ni eau, ni produit chimique ni irradiation. D où son succès auprès d entreprises très diverses, comme Nestlé Waters, Pepsi Co ou Lactalis.

5 6 - Décembre 2011 Actualités du mois Forum d Avignon Une aide de l Etat de 8 millions d euros à la Collection Lambert Cette aide substantielle de l Etat va permettre l extension du musée dans les locaux de l école d art, laquelle sera transférée dans le futur site du festival d Avignon à Monclar. FRÉDÉRIC MITTERRAND, ICI LORS DU FORUM D AVIGNON, A ANNONCÉ UNE AIDE DE L ÉTAT POUR L EXTENSION DE LA COLLECTION LAMBERT. A l occasion du forum d Avignon, le ministre de la Culture Frédéric Mitterrand a annoncé une aide de l Etat de 8 millions d euros pour l extension de la Collection Lambert que le président de la République Nicolas Sarkozy a visitée lors de sa venue à Avignon. Le chef de l Etat a pris ensuite la parole devant les participants, au Palais des Papes, pour s exprimer sur les droits de la propriété intellectuelle à l ère du numérique. Cette aide de l Etat va permettre l extension du musée d art contemporain dans les locaux actuels de l école d art, laquelle ira rejoindre le futur site du festival d Avignon dans le quartier Monclar. Au terme de cet accord, la Collection Lambert fera l objet d une donation à l Etat pour être déposée de manière inaliénable à Avignon. Il s agira de la plus grande donation d art à l Etat depuis celle de Picasso en La Collection, qui sera installée dans des locaux de mètres carrés au lieu des actuels, va être expertisée avant la donation, et ce sont environ 450 œuvres d une valeur proche de 100 millions d euros qui seront remises à l Etat. L extension de la Collection, prévue pour l été 2015, permettra de proposer aux visiteurs une partie des œuvres de la collection permanente ainsi qu une partie réservée aux expositions temporaires. Installée à la faveur d Avignon ville européenne de la culture en l an 2000, la Collection Lambert rassemble actuellement près de 450 œuvres d art contemporain signées, entre autres, Lewitt, Twombly, Kiefer, Goldin, Barcelo, Boltanski, Serrano ou Ryman. On y dénombre notamment deux œuvres estimées à plus de 10 millions d euros de Jean-Michel Basquiat et de Brice Marden. La dernière exposition, «Le temps retrouvé» autour de Cy Twombly a reçu visiteurs. L accord entre l Etat et le galeriste Yvon Lambert permettra aussi à la Collection Lambert d obtenir le statut de musée d art contemporain. Logement La Miroiterie accueillera les étudiants Une semaine après la tenue des états généraux du logement en Vaucluse, le maire posait la première pierre d une résidence étudiante de 111 logements bâtie dans l ancienne miroiterie de la route de Lyon. C est un projet que la Ville caressait depuis longtemps : transformer l ancienne miroiterie de la route de Lyon, un commerce emblématique de notre cité, en une résidence étudiante. Un projet pertinent en raison de la configuration des lieux et de la proximité avec l université d Avignon et des Pays de Vaucluse. «Et de nos vœux à la réalité, nous voici en train de poser la première pierre de la future résidence la Miroiterie qui se composera de 111 logements étudiants en R+4 allant du T1 au T2. La livraison est prévue au 2ème trimestre 2013 pour un montant des travaux estimé à », a souligné le maire lors de cette manifestation. Ce projet de résidence, mené par Christian Bonnet, président de l OPH de la Ville d Avignon, répond à une demande croissante de logements. L attractivité de l université récemment saluée par Le Monde et L Etudiant conjuguée au dynamisme économique et démographique de notre ville ( habitants depuis 1999) oblige, et c est une bonne chose, à offrir un habitat adapté à la vie étudiante. Sans compter que la création d une résidence de 110 logements contribuent fortement à faire vivre un quartier. «L ouverture de cette nouvelle résidence près des remparts viendra ajouter au dynamisme de notre ville. Sa situation géographique, à proximité d un quartier vivant et du centre ville, près de commerces, d habitations et de services de transports, va permettre d intégrer encore mieux une nouvelle population à ce quartier qui se trouve dans le voisinage immédiat de l université», a expliqué le maire. Etats généraux du logement Une semaine auparavant, l édile avignonnaise participait aux Etats généraux du logement en Vaucluse. L occasion, en cette période de crise du logement, de rappeler la politique menée par la Ville à travers son plan local de l habitat : construire 500 logements par an, sur des sites hors risques d inondations, essentiellement sur les secteurs de Montfavet, Route de Lyon, Agroparc, Tour des Remparts et intra-muros. «Avignon entend maîtriser son développement urbain afin de répondre aux besoins de sa population tout en restant vigilante sur la qualité de vie qu elle offre et veut continuer d offrir. Nous ne dérogeons pas en effet à notre ligne de conduite qui est de valoriser le patrimoine, de préserver la qualité de vie ainsi que celle de l environnement naturel de la ville tout en développant son attractivité», a déclaré le maire lors de ces états généraux. Inscriptions sur les listes électorales Faites le sur Internet! Les Avignonnais peuvent aujourd hui demander leur inscription sur les listes électorales par Internet. Cette démarche devient ainsi plus simple, plus rapide et sans perte de temps car elle évite un déplacement en mairie. La démarche à suivre est très simple : il suffit de se rendre sur de créer son compte en quelques clics sur mon Service-Public.fr, d accéder à la rubrique en ligne «Inscription sur les listes électorales» puis de se laisser guider. La création est gratuite et le compte est sécurisé. Les pièces justificatives doivent être numérisées : il s agit de la copie d une pièce d identité (carte d identité ou passeport) ainsi que d un justificatif de domicile.

6 Décembre Effondrement des remparts Le maire déterminé à lutter contre la circulation de transit Suite à l effondrement d une partie des remparts début novembre, le maire a pris un arrêté pour interdire tout stationnement sur une bande de 5 à 8 m. Cet événement conforte sa détermination à poursuivre les efforts engagés par la Ville pour lutter contre la circulation de transit. Il renforce la pertinence des travaux engagés depuis 2009 pour réaménager le tour des remparts afin de préserver notre patrimoine et d améliorer notre cadre de vie. P our ceux qui doutaient encore de la pertinence des aménagements réalisés depuis 2009 sur le Tour des remparts, l effondrement de pierres survenu début novembre les aura sans doute convaincus. L action conjuguée de la pollution, des infiltrations et des écarts de température détruit peu à peu les 4,7 kms de notre enceinte historique, l un des joyaux de notre cité. Face à ce constat, la Ville ne reste pas inactive (10% du budget consacré au patrimoine) et les travaux de réaménagement cités plus haut constituent un axe fort de la politique de la ville pour réduire la circulation de transit et le stationnement anarchique. Et le maire de déclarer : «je me suis efforcée depuis 2009 à programmer des travaux de réaménagement des abords des remparts sur plusieurs centaines de mètres (de la place St Lazare au pont de l Europe) avec pour objectifs l amélioration du cadre de vie des Avignonnais, la mise en valeur du patrimoine historique et le développement des circulations douces. D ailleurs les Avignonnais ne s y sont pas trompés puisque 28,5% d entre eux (téléconsultation de février/mars 2011) estiment qu il faut poursuivre la suppression du stationnement anarchique des voitures autour des remparts au profit des cheminements piétonniers et cyclables. L effondrement de pierres de remparts conforte ma détermination à poursuivre ces efforts en luttant contre la circulation de transit sur le tour de ville grâce à deux projets phares pour Avignon demain ; l avènement de la voie LEO qui détournera d Avignon une partie importante des déplacements et l arrivée du Tramway qui contribuera à changer les modes de déplacements des Avignonnais et au delà des habitants de l agglomération.» Suite à l effondrement de pierres, à titre de précaution, la Ville a pris un arrêté pour interdire tout stationnement sur une bande de 5 à 8 m selon les endroits. Depuis le 16 novembre, 2 restrictions de stationnement ont été mises en place au pied des remparts : 1) le stationnement est totalement supprimé : de la porte de l Oulle à la porte du Rhône de la porte du Rocher à la porte de la ligne 2) le stationnement est partiellement supprimé sur les zones qui n ont pas encore été restaurées (et ou les remparts sont particulièrement hauts comme les tourelles - ou encore les zones d encorbellement de grande hauteur). Sur ces axes, une bande de stationnement à proximité de la voie de circulation sera néanmoins maintenue : de la porte Thiers à la porte St Michel de la porte St Dominique à la poterne de l oratoire porte St Lazare Cette opération ne concerne que le stationnement à l extérieur des remparts où l architecture du monument est plus sensible et les risques plus grands car les encorbellements donnent sur l'extérieur. Ce dispositif contribue également à la sauvegarde de ce monument classé «patrimoine mondial de l UNESCO», sensible aux effets de la pollution (en particulier des gaz d échappements, lesquels contribuent à l effritement de la pierre). De son côté, la Ville poursuit son plan pluri annuel de restauration et d entretien des remparts ( /an) en se consacrant prioritairement sur les parties les plus dégradées. Animal dans la ville Avignon récompensée pour son action au quotidien La présidente de la Fondation 30 millions d amis, Reha Hutin a remis à la ville d Avignon le «ruban d honneur 2011». Un prix qui récompense les municipalités engagées dans des actions concrètes en faveur de la protection animale et qui facilitent l intégration des animaux dans la cité. Parmi les mesures saluées sur Avignon, la Fondation a retenu notamment les cours d éducation canine qui ont commencé début novembre au parc Chico Mendès. Si l on ne peut résumer la question de l intégration de l animal dans la ville par la lutte contre les déjections canines, la Ville d Avignon a fait des efforts considérables en matière de propreté avec la création d un groupe de travail avec les habitants, les propriétaires de chiens, les services municipaux et des professionnels de l animal (Club de dressage d Avignon). Cette politique s est traduite par l augmentation des sacs de ramassage sur la voie publique répartis sur 142 points distributeurs (51 en intramuros/91 en extra-muros ttc/ an). Un service coordonné par 4 agents. A cette politique quotidienne il convient d ajouter l édition d un livret d information pour les maîtres et surtout la création d un Cani parc au parc Chico-Mendès, inauguré en octobre Propreté De nouveaux équipements pour votre qualité de vie MARIE-FRANÇOISE ROZENBLIT ENTOURÉE DE L ÉQUIPE DE LA PROPRETÉ URBAINE. Dans un souci d améliorer la qualité de vie et le bien-être des habitants, la Ville d Avignon vient de se doter de 3 nouveaux engins destinés à la propreté urbaine. Il s agit de 2 balayeuses aspiratrices, d un coût de chacune et d un capacité de 4m3. Elles viennent compléter un parc qui comptait six balayeuses du même type. Elles seront affectées aussi bien pour l intra-muros que l extra-muros. La troisième acquisition, d un coût de , concerne une laveuse. C est un matériel plus particulièrement adapté à l intra-muros qui vient en complément d une première laveuse de ce type. Les 150 agents du service propreté interviennent du lundi au dimanche, de 5h à 20h. Leurs interventions peuvent être demandées en composant le numéro d Allo Mairie, le

7 8 - Décembre 2011 Vivre ensemble La Ville d Avignon a mis en place de nombreuses actions pour favoriser l accessibilité et l intégration des handicapés dans la cité : stationnement, circulation, transport, logement mais aussi accès à l information. La réalisation d une maison-relais gérée par l AHARP, à destination de personnes en grande difficulté sociale et psychologique, est un maillon supplémentaire de cette politique volontariste. La Ville facilite la vie des handicapés C ette politique volontariste, menée bien avant que la loi ne l impose, a d ailleurs été mise en exergue dans l édition 2010 du baromètre de l accessibilité, publiée par l APF, en partenariat avec le magazine l Express (baromètre réalisé sur 96 villes) lequel a classé Avignon en 57ème position (81ème place en 2009). Cet avancement encourageant, qui souligne une amélioration de l état d accessibilité à Avignon, est le résultat de la politique municipale basée sur la mobilisation de tous les acteurs et «de la volonté de la municipalité d affirmer de manière concrète sa solidarité avec les personnes porteurs de handicaps». AHARP Une première pierre pour la maison-relais En présence du président de l AHARP (Association Hébergement Accueil et Réinsertion en Provence) et du président de l OPH (Office Public de l Habitat), le maire d Avignon a posé dernièrement la première pierre de la maison-relais du chemin du Lavarin. «L inauguration de ce chantier est doublement importante. Il aboutira en effet, dans quelques mois, à la réalisation de trente logements destinés à accueillir des personnes à faible niveau de ressources, dans une situation d isolement ou d exclusion lourde», a souligné le premier magistrat de la Ville. «Ces résidents, dont la situation sociale et psychologique rend impossible l accès à un logement ordinaire, doivent être intégrés aux projets d une ville. Nous répondons en cela à une attente de nos concitoyens et des familles avignonnaises». Depuis la loi du 11 février 2005 sur l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées, le projet de vie du handicapé est devenu un pivot des politiques publiques. Comme évoqué plus haut, la Ville d Avignon n a pas ménagé ses efforts en ce domaine. Réalisée en collaboration étroite avec l AHARP, dont la mission est d'assurer l'accueil, le logement, l'accompagnement et l'insertion sociale des personnes ou familles connaissant de graves difficultés, cette maison-relais est bâtie par l OPH sur un terrain donné par la Ville. En plus des 30 logements prévus, le complexe sera complété par des bureaux et des locaux communs : salle commune, laverie, locaux vélos, poussettes et technique. Le montant de l opération est estimé à euros, dont euros à la charge de la Ville. LA PREMIÈRE PIERRE DE LA MAISON-RELAIS A ÉTÉ POSÉE DERNIÈREMENT. Les aménagements réalisés en 2011 LES TRAVAUX SUR LA VOIE PUBLIQUE Réfection complète de voirie avec mise en conformité accessibilité : - Réaménagement de la place Saint-Exupéry (parking et trottoir) - Trottoirs boulevard Montesquieu en face la mairie sud - Parking du Pont des 2 Eaux : intervention devant et derrière le centre commercial (passages bateaux, potelets à boules blanches, places de stationnement ). Nouvelles créations de passages bateaux : - 16 passages bateaux isolés - 9 passages bateaux et reprises des revêtements de trottoir (aux abords de la gare routière) Circulation : 2 nouveaux feux sonores ont été mis en place... - Boulevard St Michel à la hauteur de la Maison Départementale des Personnes Handicapées - A l intersection du carrefour de la Rocade et la route du confluent DES TRANSPORTS ACCESSIBLES À TOUS - 11 arrêts de bus situés sur le tour des remparts ont été mis en conformité - un cheminement de 3 m de large, partagé à part égale entre piétons et vélos, a été réalisé dans le cadre de travaux d aménagement des «pieds de remparts». L ACCESSIBILITÉ AUX ÉQUIPEMENTS MUNICIPAUX - La piscine Stuart Mill a été entièrement rénovée et mise en accessibilité. Elle est équipée d un système de mise à l eau pour les personnes à mobilité réduite. - Le gymnase Roland Scheppler a été mis aux normes de l accessibilité. - Lors de la réfection des sanitaires des écoles de la ville, un espace adapté a été réalisé pour les enfants porteurs de handicap à l école primaire Scheppler et Coubertin. Création de nouvelles rampes d'accès handicapés : - Eglise de la Barthelasse - Jardin Urbain V - Ecole primaire des Rotondes LES AMÉNAGEMENTS EN COURS - Réaménagement complet de la rue de la Croix et de la place Claudel - Création de 3 nouvelles places de stationnement sur les bords du Rhône à la hauteur du Mireïo - Extension et réhabilitation de locaux existants au groupe scolaire Saint Jean Dans le cadre de cette opération qui a débuté début octobre, mise en place d'un ascenseur pour accéder au 1er étage et mise aux normes d'accessibilité de l'ensemble de l'école primaire. LES AMÉNAGEMENTS PLANIFIÉS PROCHAINEMENT Travaux de mise en conformité de 38 points d arrêts de bus pour les rendre accessibles (convention de transfert temporaire de maîtrise d ouvrage avec le Grand Avignon).

8 Décembre Les réalisations antérieures à 2011 L ACCESSIBILITÉ AUX ÉQUIPEMENTS MUNICIPAUX - Les services ouverts au public de la mairie centre et des mairies annexes sont accessibles aux personnes handicapées motrices. - Des rampes d accès ont été systématiquement installées dans les bâtiments publics (théâtre municipal également) et un ascenseur facilitant l accès aux étages est en fonction en mairie centre. - L accessibilité est prise en compte au niveau des équipements sportifs de la ville (exemple de la piscine Mistral mais aussi du stade Gillardaud). - La Ville d Avignon s est également dotée en 2003, d un guichet à l Etat Civil pour les personnes souffrant de déficience auditives. Ce système filtre et élimine les bruits extérieurs permettant l accès à une information claire. - Travaux d aménagement du ponton fluvial sur le Rhône permettant à l association «Un bateau Pour Tous» de proposer de passer le permis fluvial et des promenades à des PMR UNE INFORMATION MUNICIPALE ACCESSIBLE AUX NON-VOYANTS - Le mensuel d information de la Ville d Avignon «Avignon Actualité» est édité en braille. Il est adressé, gratuitement, sur simple demande, au La ville prend à sa charge le coût de sa réalisation (entre 15 et 20 euros l exemplaire). - De plus, pour les personnes ayant des difficultés de lecture et pour celles souffrant de cécité, un système de loupe leurs permet d agrandir le texte. - Une version audio du journal municipal «Avignon Actualité» est également disponible sur le site de la Ville DES RÉALISATIONS CONCRÈTES DANS LA VIE DE TOUS LES JOURS Traversées des rues - 90 kilomètres (sur les 320 que compte la ville) devraient être accessibles en 2015 Ce résultat est le fruit d un travail soutenu entre la Ville et les acteurs locaux œuvrant dans le secteur du handicap - Des bandes podo-tactiles, facilitant le déplacement de personnes souffrant de déficiences visuelles sont mises en place systématiquement sur les nouveaux chantiers. Circulation Des feux sonores sont en place : - porte de la République : traversées du tour de ville - porte Magnanen: traversée Ouest du tour de ville - Rocade/avenue des Sources : traversée de l'avenue des sources coté EST - carrefour rocade/sernam Stationnement Pour garantir le stationnement, la ville dispose aujourd hui de 340 places peintes en bleu et réservée aux PMR : 90 en intra-muros et 250 en extra-muros. Des transports accessibles à tous Dans le cadre du renouvellement de sa flotte, le Grand Avignon a procédé à l achat de 30 bus accessibles au handicap moteur. Une navette pour les personnes à mobilité réduite est mise à disposition, sur réservation, par la TCRA. Faciliter l ouverture au Tourisme L Office de Tourisme a acquit le label «Tourisme et Handicap» en DES MANIFESTATIONS PLACÉES SOUS LE SIGNE DU SPORT DESTINÉES À SENSIBILISER LE PLUS GRAND NOMBRE Soucieux de proposer des activités sportives pour les Avignonnais souffrant d un handicap, le service des sports de la Ville d Avignon a crée une «cellule» sport et handicap. Créée en 2008, elle a pour objectif : - de favoriser l ouverture de disciplines handisport et sport adapté au sein des associations sportives avignonnaises - de proposer des stages sportifs pendant et hors vacances scolaires à un public d enfants et d adolescents handicapés - de sensibiliser à travers des événements autour du sport et du handicap. La Ville participe à la journée de l'accessibilité Associée à la cette journée nationale, initiée par l association JACCEDE et la JCE du Grand Avignon, la Ville d Avignon a présenté les actions conduites en faveur du handicap. Christiane Benoit Gontard, Vice-présidente du CCAS et conseillère municipale aux affaires sociales n'a pas manqué de témoigner de la nécessité de soutenir tous les projets destinés à sensibiliser le plus grand nombre aux contraintes d'accessibilité rencontrés par les Personnes à Mobilité Réduite. Lors de cette journée, 25 bénévoles ont recensé 73 lieux accessibles qu ils ont inscrits sur Jaccede.com! Nouveaux arrivants Les ambassadeurs d AVF au cœur des Halles Début novembre, l'association AVF d Avignon, invitée par Avignon- Tourisme, a eu l opportunité de tenir un stand aux Halles d'avignon afin de se faire connaître du plus grand nombre d Avignonnais. Les ambassadeurs et ambassadrices d'avf ont pu ainsi rencontrer et informer de nombreuses personnes. Cette association permet d accueillir les nouveaux arrivants mais aussi les Avignonnais et habitants du Grand Avignon qui souhaitent découvrir la région, faire des connaissances et partager des loisirs. De nombreuses sorties et activités sont proposées par les 3 sections : les seniors actifs, en journée durant la semaine, les jeunes actifs, le soir et le week-end et les jeunes familles, au rythme des enfants. Association AVF Avignon- 12 bis Bd St Ruf Avignon. T Les seniors en janvier 2012 Service animation seniors C.C.AS Avignon 4 avenue de Saint Jean T SORTIE A LA JOURNEE Mardi 3 et 10 janvier Atelier «Harmonie corporelle & bien être par le chant». Proposé par Maguy Villette professeur de technique vocale. Tarif 10 Jeudi 19 janvier - Repas dansant Salle polyvalente de Montfavet, rue Félicien Florent de 12h à 18h30 Tarif : 16,20 euros Lundi 23 janvier Gâteaux des Rois avec animation musicale et dansante Salle du Rex rue des Paroissiens à Montfavet. Après midi gustative et festive autour d un excellent gâteau des rois. Tarif : euros Mardi 31 janvier Repas suivi d un Loto Château de la Barbière de 12h à 17h 8 parties composées pour chacune d elle de 2 quines et 1 carton plein. Repas et loto (3 cartons retirés sur place) Tarif : euros LE PROGRAMME DEBUT 2012 Poursuite des ateliers : Renseignements Atelier WII sur console de jeux Proposé par le CCAS de la Ville d Avignon en partenariat avec les élèves de 1ère SPLV du Lycée Professionnel René Char. Atelier «Harmonie corporelle & bien être par le chant» Proposé par Maguy Villette professeur de technique vocale. Tarif 10 euros. Le premier et deuxième mardi du mois. Atelier informatique sur ordinateurs portables en partenariat avec l association Avenir 84. LES ACTIVITES DE LA LIVREE DE VIVIERS Renseignements au Les ateliers mémoire se déroulent de 14h à 16h le lundi et le mardi et de 9h à 11h le jeudi matin. Trois jours pour trois groupes différents. Ouvert à tous. - La dictée se déroule le premier jeudi de chaque mois de 14h à 16h. RESTAURANT DES SENIORS Du lundi au vendredi Repas : 6.85 euros Verre de vin : 0.45 euros Café : 0.45 euros Service à 12h15. (possibilité de tarif dégressif en fonction des ressources) Repas à thème : euros (apéritif et boissons compris). Réservation au plus tard la veille avant 17h à l accueil ou au Vos enfants et petits enfants sont les bienvenus. Repas festifs : anniversaire, à thème, pique-nique...

9 10 - Décembre 2011 Qu est-ce que la Ville fait pour moi? L extension de l école Saint-Jean respecte l environnement UN BÂTIMENT RÉALISÉ EN DÉMARCHE «BÂTIMENT DURABLE MÉDITERRANÉEN». Pour faire face à l augmentation constante de la population du quartier, la Ville entame l extension et la réhabilitation de l école Saint-Jean. Ce chantier ambitieux d un coût de 4 millions d euros, réalisé en concertation avec les parents d élèves, va permettre de mieux accueillir les enfants et d offrir de meilleures conditions de travail aux enseignants. Un chantier exemplaire en terme environnemental, avec la réalisation d un bâtiment basse consommation et la limitation des nuisances causées aux riverains pendant la durée des travaux. Un chantier vert Les travaux respecteront la charte de chantier vert qui permet une limitation des nuisances causées aux riverains. Les entreprises devront assurer la propreté du chantier, la limitation des boues et des émissions de poussière. Dans la mesure du possible, les entreprises devront limiter les nuisances sonores notamment lors de l'intervention sur le bâtiment existant. D epuis plusieurs années, la Ville a mis en œuvre un vaste plan Marshall de réhabilitation de ses écoles : Ainsi, en 2010, près d 1,8 millions d euros de travaux avaient été réalisés durant l été (notamment à Persil-Pouzaraque). Pour la rentrée 2011, ce sont plus de 2 millions d euros de travaux qui ont été effectués. Petit à petit, l ensemble des 26 écoles maternelles et 32 écoles élémentaires de la Ville, dont certaines ont été construites il y a plusieurs décennies, bénéficie de l attention de la Ville. Pour 2012, les projecteurs sont braqués sur l école Saint-Jean. Un très gros projet, d un coût de 4 millions d euros, qui va totalement modifier la physionomie de l établissement. «Il s agit ici d une réhabilitation doublée d une extension, ceci afin de répondre à l augmentation constante de la population scolaire», soulignent en choeur Philippe Marcucci, adjoint aux travaux, et Isabelle Altayrac, adjointe à l enseignement. Datant des années 60, l établissement Pour l extension de l école, il a été décidé de prendre en compte le critère environnemental et de réaliser ce projet dans le cadre du label Bâtiment Durable Méditerranéen (BDM). Cela consiste à réaliser un bâtiment basse consommation adapté aux spécificités du climat méditerranéen. Ainsi, il est prévu de traiter l intégralité du bâtiment existant en plus des constructions nouvelles. Plusieurs aménagements seront faits sur le bâtiment existant qui comportait 6 classes préfabriquées qui ont été démolies pour cause de vétusté et remplacées par des bâtiments modulaires provisoires. Débuté fin octobre 2011, ce chantier se déroule en deux phases : la construction de l extension devrait durer un an, avec une livraison prévue pour la rentrée des vacances de la Toussaint La rénovation du bâtiment existant et l aménagement de l entrée de l école seront réalisés par la suite pour une livraison complète à la rentrée des vacances de la Toussaint Un bâtiment durable méditerranéen amélioreront la consommation d'énergie mais aussi le confort des utilisateurs : - la mise en place de brise soleil sur la façade sud pour limiter les apports solaires en été tout en profitant de cette chaleur gratuite lorsque le soleil est bas en hiver. - l isolation de la couverture du bâtiment existant. - l isolation thermique par l'extérieur de la façade Nord afin d'améliorer l'isolation du bâtiment. - l installation de panneaux photovoltaïques sur le pan de toiture exposé au sud. 16 classes, une salle polyvalente, un nouveau préau Cette rénovation-extension, attendue des parents d élèves comme des enseignants, modifiera totalement la physionomie de l établissement. Une fois achevée, l école se composera : d une salle polyvalente d environ 115 m2 à usage de sports et de cours collectifs ; de 16 classes dont 12 dans la partie restructurée et 4 dans l extension (en remplacement des 6 classes situées dans les bâtiments modulaires) ; d une classe dite d accueil des nouveaux arrivants rénovée ; d une salle informatique et d une bibliothèque rénovées et déplacées en RdC ; d un préau supplémentaire pouvant servir à l accueil des enfants (entrées et sorties) ; de sanitaires fermés et chauffés donnant sur la cour et accessibles aux personnes à mobilité réduite ; d un bureau directrice (+ bureau de son assistante) ; d une salle des professeurs ; d un ensemble infirmerie et bureau psychologue en liaison avec le RASED ; d un local d entretien et d un vestiaire pour le personnel. «Ce projet très ambitieux, réalisé en totale concertation avec les parents d élèves, est le premier pour la Ville d Avignon réalisé en démarche Bâtiment Durable Méditerranéen. Nous appliquons scrupuleusement les prescriptions de notre charte de l environnement», souligne Philippe Marcucci. Une façon de faire entrer l école Saint-Jean dans le troisième millénaire. Le futur bâtiment sera lui aussi un bâtiment à basse consommation. Ci-dessous, deux exemples de mesures permettant de réduire les consommations d'énergie dans les deux bâtiments : - l utilisation d'ampoules basse consommation avec un éclairage régulé en fonction de la luminosité extérieure. - l amélioration de la ventilation du bâtiment avec la mise en place d'une ventilation double flux permettant de renouveler l'air y compris en hiver avec un préchauffage de l'air neuf.

10 Décembre Une nouvelle place au cœur de Montfavet La Ville souhaite que cet ambitieux projet de 2 millions d euros, réalisé en totale concertation avec les habitants et les commerçants, soit engagé pour embellir le cœur de Montfavet. Plusieurs réunions seront ainsi organisées afin de discuter avec les Montfavétains de la requalification de la place, l élargissement des trottoirs adjacents et la redistribution du stationnement. Objectif : redonner du lustre au patrimoine tout en dynamisant l activité du centre-ville. LE NOUVEAU VISAGE DE LA PLACE DEVRA À LA FOIS METTRE EN VALEUR LE CŒUR DE VILLE DE MONTFAVET ET MAINTENIR LA CAPACITÉ DE STATIONNEMENT ACTUEL ( ESQUISSE EN DISCUSSION) Des travaux qui améliorent le quotidien Montfavet se rénove et se transforme à un rythme soutenu. Ainsi, l année 2011 a vu se concrétiser plusieurs projets d importance inégale, mais dont l objectif est d améliorer le cadre de vie et le quotidien des Montfavétains. Premier chantier, de janvier à juin, celui des abords de l école Sainte-Catherine afin d améliorer la sécurité. Coût : euros. Ensuite, à partir d avril a débuté la requalification du chemin des Cédres (avec la refonte des réseaux pluvial et d assainissement) pour une durée de 8 mois. Montant de ce chantier financé en partie par le Grand Avignon : 3 millions d euros. En mai, l aménagement de la partie nord du parc de la Cantonne s est poursuivi par la mise en place de jeux d enfants. Mi-octobre ont débuté les travaux d installation de la 1ère tranche de vidéo-surveillance sur les places Favier et de l Eglise, pour une mise en service à la fin de l année. Début novembre ont démarré les travaux d aménagement de plusieurs carrés dans la partie récente du cimetière pour un montant de 2 millions d euros. Enfin, viennent de commencer les travaux du réseau d eau pluvial du chemin de la Forêt et de l avenue de la Pastorale, avant la réfection complète de la chaussée. Durée du chantier : 5 mois. «Ce projet ne se réduit pas à la seule requalification de la place, il va permettre de redonner son cœur à Montfavet, en maintenant l activité commerciale et en valorisant son patrimoine», indique François Leleu, élu délégué à Montfavet, considéré comme maire de ce quartier, véritable village devenu au fil des ans une petite ville de plus de habitants. Les nombreux chantiers menés depuis le début d année (lire ci-contre), témoignent de cette volonté d accompagner son développement tout en préservant le cadre de vie et la tranquillité des habitants. Et c est cette même volonté qui anime l élu lorsqu il évoque cet ambitieux projet de requalification de la place de l Eglise. Un projet qui a fait l objet d une première esquisse par le cabinet d architecte Chiaperro puis d un avant-projet réalisé par les services techniques de la Ville d Avignon. «Aujourd hui, il existe plusieurs scénarii possibles qui seront présentés, une nouvelle fois, à la population de Montfavet», explique-t-il. Des scénarii qui préservent le stationnement tout en redonnant son aspect patrimonial à la place. «Nous avons une église du XIVème siècle et un monastère que beaucoup de villes nous envieraient et qui méritent mieux que la situation actuelle». Si tout n est donc pas encore arrêté la population sera consultée en début d année , les grandes lignes du projet sont connues. Ainsi, la requalification de la place propose la suppression de la voie de circulation devant l église et la tour médiévale (avec un accès contrôlée pour les cérémonies), la mise en place d une fontaine et d un revêtement en dalles de pierre. Faisant d une pierre deux coups, les trottoirs depuis l entrée du parc de la Cantonne seront élargis afin de créer un parvis. De même, en vis à vis de la place, cours Cardinal Bertrand, la Ville est en train d acquérir les parvis devant les commerces (banques, boucherie, bijouterie) afin d élargir les trottoirs et de procéder à des plantations. Et le stationnement dans tout ça? Les 60 places seront préservés et répartis autour de la place : agrandissement de la place Favier toute proche, création de stationnement le long de l avenue ND de Bon Repos ainsi que sur la route d Avignon (qui sera mise en sens unique), le long de la façade Nord de l église. «Tout ceci permettra de maintenir l activité commerciale du centre de Montfavet, sans aucun préjudice de stationnement», assure François Leleu. De quoi rassurer commerçants, amoureux du patrimoine et usagers de cette belle place. Début 2012 La population consultée Après deux premières réunions de concertation, ce projet de 2 millions d euros dont le début des travaux est prévu pour le dernier trimestre 2012 va être soumis à la population. «En début d année, je réunirais une nouvelle fois les commerçants, habitants et associations, ainsi que les membres du comité consultatif, pour présenter les différents scénarii», souligne l élu montfavétain.

11 12 - Décembre 2011 Qu est-ce que la Ville fait pour moi? Eco-Quartier Joly Jean Un projet urbain mené en concertation Dans le cadre de son Projet d Aménagement et de Développement Durable, la Ville a engagé des études pour la création d un éco-quartier dans le secteur sud Rocade à l interface entre la zone urbaine et l espace agricole. ASSOCIATIONS ET RIVERAINS SONT ASSOCIÉS AU PROJET. L e projet est d assurer un développement urbain en continuité avec les quartiers existants le long d un immense parc urbain de part et d autre du clos de la Murette, depuis l école des Olivades jusqu au centre commercial Cap Sud.Le nouveau quartier sera délimité au sud par le canal Puy, au-delà la ceinture verte UN ESPACE VERT CENTRAL SERA AU CŒUR DE CET ÉCO-QUARTIER. conservera sa vocation agricole.la démarche d élaboration de ce nouveau quartier est menée en étroite concertation avec les conseillers du quartier sud Rocade, ainsi que les associations locales et habitants rassemblés dans un collectif. Des réunions régulières ont permis d aborder tous les aspects du développement urbain, circulation, espaces verts, équipements publics, hydrologie, formes urbaines, sécurité, gestion future du quartier. Ces travaux seront synthétisés dans une «charte d objectifs pour le développement durable du quartier» qui constituera le cahier des charges de la réalisation du futur quartier. Ceinture verte Une deuxième phase de concertation pour le plan de circulation Depuis le 8 septembre, et afin de contraindre la circulation de transit dans la ceinture verte, la Ville a mis en place les mesures proposées par l Association de Sauvegarde de la Ceinture Verte. Une deuxième phase de concertation a lieu en décembre et janvier prochains. Pour mémoire, ce plan consistait en la suppression de la circulation sur l allée St Martial et les chemins des Troupeaux et des Sonnailles avec pour objectif de rendre la tranquillité aux riverains de la ceinture verte (environnement, sécurité, calme ), en supprimant la circulation de transit et ses nuisances et en favorisant les circulations douces (cyclistes, piétons ). La Ville s était engagée à faire un bilan de ce dispositif au 6ème mois et à poursuivre la concertation lancée avec les associations du quartier depuis juillet Les constatations depuis la mise en service de ce nouveau plan conduisent la municipalité à anticiper la réunion d évaluation. Cette nouvelle phase de concertation se divise en deux temps : une première réunion est fixée au jeudi 8 décembre à 18h30 à la salle de la Cabrière. Elle est destinée à faire un point d'étape dévoilant les résultats des comptages ainsi qu à présenter quelques aménagements supplémentaires proposés au service circulation par le Collectif Avignon Sud et qui pourraient être mis en place sur les voies annexes. Une deuxième réunion sera fixée en janvier et sera destinée à dresser une évaluation définitive du dispositif et son éventuelle pérennisation.

12 Sports Décembre A Avignon c est sports pour tous! Des 6-14 ans aux seniors, la Ville d Avignon propose un panel d activités sportives adaptées au plus grand nombre. Demandez le programme! A vec Julien Sauvage pour le Cercle des Nageurs Avignonnais, les volleyeurs Mark Givern et Nathan French, Jérémie Azou et Charlotte Culty pour l aviron ainsi que Guillaume Mautz dans la catégorie handisport, Avignon compte pas moins de six prétendants pour un billet pour les prochains Jeux Olympiques de Londres. A ces noms il convient d ajouter celui de Johann Zarco, vice-champion du monde en moto 125 cm3. De tels résultats à un haut niveau illustrent bien l engouement sportif de la cité des Papes mais aussi la qualité des équipes d encadrement et des infrastructures sportives. L ambition d Avignon est d être la ville de tous les sports. Des sports de haut niveau, bien sûr, mais aussi le sport au quotidien en direction des jeunes ou des seniors. A ce sujet, le service des sports de la Ville a su mettre à la disposition des pratiquants ses installations et son personnel. Ainsi, tout au long de l année, il est possible de pratiquer l activité de son choix. Des seniors choyés... Marche, randonnées, gymnastique, piscine (avec aquagym et aquaphobie) le service des sports propose aux seniors plus de 50h de cours chaque semaine. Les seniors ne se sont pas trompés sur cette opportunité puisqu ils sont quelques 1134 pratiquants à suivre les cours dispensés par 10 éducateurs sportifs de la Ville. Des activités sur mesure, qui permettent aux seniors un moment de détente, tout en pratiquant un sport adapté, dans une ambiance conviviale. Les cours se pratiquent dans les différentes installations sportives mises à la disposition par la Ville d Avignon. Concernant les ballades et randonnées, elles se font à la journée, sur les plus beaux sites naturels de la région, avec un transport par bus assuré par la Ville. Inscriptions : Service des sports de la Ville d Avignon - T L embarras du choix pour les 6-14 ans : Handball, basket, lutte, gymnastique, jeux de raquettes, kayak, roller, sports de combat, athlétisme, rugby, tir à l arc, ski, escalade, voile Chaque semaine près de 700 jeunes participent à 37 heures de sports proposées par 23 éducateurs sportifs de la Ville. Les enfants se retrouvent sur les différents stades ou gymnases et autres sites naturels mis à la disposition par la Ville. Ils sont encadrés par des éducateurs qui mettent tout en œuvre pour leur faire découvrir et aimer différentes activités afin qu ils puissent, le moment venu, se perfectionner dans l un des clubs de la ville. En plus de ces 700 enfants, près de 500 autres participent aux stages organisés lors des vacances scolaires, ce qui porte le nombre des pratiquants à 1200 enfants qui bénéficient du savoir-faire de l équipe du service des sports de la Ville. A partir du 4 janvier 2012, les enfants pourront s adonner à la pratique du ski et du snowboard au Mont Ventoux (lire par ailleurs). Inscriptions : Service des sports 74, Bd Jules Ferry T Tout schuss au Mont Ventoux à partir du 4 janvier Depuis 18 ans, les enfants de 8 à 16 ans peuvent pratiquer le ski, quelque soit leur niveau, tous les mercredi de 8h30 à 17h30 à la station du Mont Serein. Depuis deux ans maintenant, la pratique du snowboard est ouverte aux débutants. Chaque mercredi, deux départs en bus sont prévus. 8h30 : 1er départ, Villa Avenio à la Barthelasse - 8h45 : 2ème départ parking du lycée René Char. L arrivée et l équipement des enfants ont lieu à 10h15 au Mont Serein, ils sont pris en charge par les éducateurs du service des sports de la Ville d Avignon à 10h45. Le départ de la station à lieu à 16h15 pour un retour prévu à Avignon à 17h15 et 17h30. Tarifs : pour pouvoir bénéficier de l activité ski ou snowboard, il faut être obligatoirement adhérent à l Ecole de sport d Avignon : 39 pour les Avignonnais et 47, pour les enfants résidant hors Avignon. Les inscriptions se font pour un module de 3 journées (3 mercredis). 60 pour un Avignonnais et 72 pour un enfant résidant hors Avignon. Ce tarif inclut : le transport en bus - le prêt du matériel ( chaussures, casque, bâtons de ski ou snowboard) - les forfaits de ski - l encadrement des cours par les éducateurs - le repas de midi au restaurant (prévoir un goûter) En cas de manque de neige, des activités de remplacement sont prévues (randonnées ou VTT). Les réservations et le règlement se font avant chaque module au Service des sports de la Ville d Avignon, 74 Boulevard Jules Ferry. Renseignements au Beau succès de la SNA pour la RACE La Société Nautique Avignonnaise (SNA) est un club qui se porte bien avec ses 300 licenciés, dont trois figurent parmi les prétendants aux prochains Jeux Olympiques de Londres (Jérémie Azou, Charlotte Culty et Guillaume Mautz en handisport). Les 19 et 20 novembre, à l occasion de la journée nationale du 8 barré, la SNA s est illustrée en organisant la 1ère RACE (Rowing Avignon Cup Edition), une grande manifestation qui a réuni l élite européenne de l aviron avec une cinquantaine d équipages venus de Hollande, d Italie, de Suisse et de France bien sûr. Un spectacle de qualité avec une compétition originale que l on aura pu comparer à «un contre la montre» du tour de France : un départ toutes les trente secondes avec des bateaux dont les vitesses peuvent atteindre les 30 km/h. La Race, un beau succès pour un club dynamique soutenu par la Ville d Avignon. Celle-ci avait mis à la disposition de la SNA une logistique conséquente, garante de la réussite de la manifestation. Le 19 novembre au soir, le maire a accueilli dans la salle des fêtes de l Hôtel de Ville les organisateurs et les participants pour la remise des prix. CLUB des PARTENAIRES DU SPORT AVIGNONNAIS L esprit gagnant! CITÉOS GUERIPEL - INEO - KAEFER WANNER - GAUTHIER SECURITÉ PRÉVENTION - CARREFOUR - ODONTOS - QUICK - CITADIS ORANGE bleue - TCRA - ARNAUD VOYAGES - boulangerie MARIE - CASTORAMA - DILILOG CAbINET CAUSSE ET ASSOCIÉS - CAVES CHANTECÔTES - LA MÉDICALE Avignon Ville de sport avignon.fr

13 14 - Décembre 2011 Expression politique Expression des groupes politiques Il faut replacer le satellite RMG en orbite public Pour cette nouvelle formule d Avignon Actualité, le maire a décidé d octroyer davantage de place à l expression politique. Inquiétudes, inégalités et cadeau empoisonné En mars 2010 et dans ces mêmes colonnes, notre groupe posait au Maire d Avignon les questions suivantes au sujet de la gestion approximative de la société d économie mixte «Régie municipale de gestion» RMG. Pourquoi avoir attendu novembre 2010 pour organiser en séance du conseil municipal le débat public autour de la gestion de la SEM RMG , suite au rapport transmis par le Président de la chambre régionale des comptes le 20 avril 2009 au Maire d Avignon, président de RMG? Pourquoi ne pas avoir transmis aux élus la réponse du maire d Avignon, président de RMG, au Président de la chambre régionale des comptes? Sur ces 2 questions, nous avons interrogé, par voie de courrier, le Président de la chambre régionale des comptes qui nous donne raison sur le non respect de la procédure. L algarade publique entre deux proches du Maire explique pour partie les réticences à mettre le débat sur la place publique. En effet, un ancien directeur de RMG, préalablement directeur de cabinet du Maire d Avignon, président de RMG s est «expliqué» dans la presse en des termes particulièrement virulents avec son successeur à la tête de la SEM ; ce dernier lui ayant répondu avec la même virulence. Le différend porte notamment sur les salaires distribués aux cadres et sur des accusations de népotisme.ce déballage public en dit long à la fois sur les craintes que nous exprimons régulièrement sur la gestion de RMG et surtout sur l état de déliquescence et de confusion des rôles qui s installe au sein du système Roig. Est-ce bien le rôle d agents publics de mener un débat de ce type dans la presse? A l évidence, la maison n est plus tenue!! Lors d un récent conseil municipal, la majorité municipale a décidé de confier à la SEM RMG la gestion du Parc des expositions. Au vu de la situation présente, cette décision n est pas sage. Nous ne questionnons pas la pertinence et l utilité du développeur public RMG. Nous nous interrogeons sur son éloignement progressif de l orbite public. Nous nous interrogeons sur sa capacité à relever le défi de la relance du parc des expositions dans un climat aussi délétère. Nous nous interrogeons sur l état réel de ses finances. Plus de de déficit sur deux exercices. Cela commence à faire beaucoup. Il est indispensable en s appuyant sur les recommandations de la Chambre Régionale des Comptes de s assurer de l état réel de la SEM RMG. Avant toute extension de ses missions, un audit portant à la fois sur ses finances et son management devra être conduit. C est bien le minimum pour rétablir la confiance et «rectifier la trajectoire» Groupe Radical-Citoyen Jean Loup BERKO - Joël PEYRE Depuis quelques semaines, de nombreux dossiers municipaux structurent la vie globale de la ville et celle particulière des quartiers. Dans le développement de ceux-ci, au titre de notre responsabilité d élus d opposition mais de proximité, nous représentons notre groupe pour la mise en œuvre concrète d une démocratie active donnant du sens à la notion de cohésion sociale. Du projet de Tramway à la redéfinition d un espace commercial et public à la Grange d Orel ; de la construction de la Fabrique à Monclar à la redéfinition d un Centre Social à la Reine Jeanne ; du développement économique et universitaire d Agroparc au projet de l Association CASA : il y a une multitude d objets publics appelant à une confrontation d idées et de conceptions pour un mieux vivre ensemble, durablement pour l intérêt de tous. La liste est encore longue de ces projets qui font l enjeu et les défis majeurs pour la nécessaire mutation qui doit s imposer à notre ville au plus tôt. Cette mutation s impose par l absence de gouvernance cohérente de la majorité municipale depuis ces dernières années. Cette mutation donc passera obligatoirement par des pratiques de cohésion. Notre ville à besoin de traitement cohérent des solidarités qu elles soient pour les personnes ou pour le territoire ; de traitement cohérent d une véritable politique des transports et des déplacements pour les personnes et dans les territoires ; de traitement cohérent des enjeux économiques, commerciaux, d habitat et de logement, de services pour les personnes et les territoires. C est à cela que nous nous attachons. Mais la majorité municipale n a toujours pas compris où se trouve le nœud du problème. Ce besoin de cohérence ne pourra être appréhendé positivement en dehors d une double exigence préalable : faire l alliance entre la présence active et concrète des pouvoirs publics protecteurs et le respect mutuel dans la cité. Le projet de l association CASA, dans le quartier St Jean, nous lance ce défi. C est en cela qu il est une opportunité, pour les habitants eux-mêmes. Des habitants qui sont confrontés depuis des années à l absence de réponses publiques, à des phénomènes d insécurité. Ce projet ne peut exister en dehors d une protection organisée de la puissance publique municipale. Et ce projet, dont l acteur principal est la ville doit obliger celle-ci à s engager pour qu il se fonde sur le respect mutuel en l expliquant et l inscrivant dans un réel projet de reconquête du mieux vivre ensemble. Oui les habitants ont une légitimité dans leur demande de tranquillité et de sécurité ; mais les accidentés de la vie ne peuvent pas être systématiquement assimilés aux coupables qui eux pourraient dormir tranquillement. Notre engagement vise à faire de la cohésion sociale le fil rouge de notre projet de ville et de vie. Groupe RGEA A.Castelli M.Clavel Z.Haddaoui M.Rieux Contacts : / Blogs : Cette fin d année est marquée par de vives inquiétudes pour l économie française et européenne. Elle est particulièrement difficile pour l emploi et le pouvoir d achat des Avignonnais. Tant au niveau national que local, les décisions prises par le pouvoir sortant continuent dans le mauvais sens. 75 % des Français ont le sentiment qu ils vivent moins bien qu avant. C est le pire chiffre depuis 30 ans. Cette impression est même partagée par 57 % des électeurs ump! (TNS Sofres/AMGVF) Plus qu un sentiment, c est une réalité quotidienne pour nombre d Avignonnais (services publics dégradés, emplois privés sacrifiés). Il n y a qu à ouvrir les journaux pour déplorer qu Avignon et son agglomération connaissent leur lot de fonctionnaires non remplacés ou de salariés privés licenciés ou menacés comme chez Paru-Vendu ou Continental Nutrition. Sur ces entreprises de la banlieue avignonnaise, comment de travailleurs rayés d un trait de plume habitent notre ville, combien d emplois induits (petits commerces, services) seront perdus? Avignon est la 15è ville la plus inégalitaire et la 10è ville où les pauvres sont les plus pauvres de France (source : INSEE/DGFIP). Pendant ce temps, la Mairie continue à s arc-bouter, comme elle le fait depuis 1995, sur des priorités qui ne répondent pas aux besoins des Avignonnais (habitat inabordable, morcellement social, coups médiatiques). Pire : à cause d une décision du pouvoir sortant, soutenu par la Députée Maire, Avignon va être sanctionnée financièrement. Avignon va être exclue du dispositif des aides de l État pour la Dotation de Solidarité Urbaine (DSU cible) mais devra contribuer à un fond de péréquation pour d autres communes. C est une perversion du principe de péréquation Notre ville va perdre plus de de subvention d État (- 14%). Triste cadeau de fin d année que nous font la maire et ses amis du gouvernement. Vos élus socialistes David FOURNIER, Michèle FOURNIER ARMAND, Paul HERMELIN, Christine LAGRANGE, Chantal LAMOUROUX / LA VILLE PRATIQUE ALLO MAIRIE Répond à vos demandes pour différents types de préoccupations : voirie, circulation, collecte, encombrants, propreté, transport des seniors, démarches administratives HOTEL DE VILLE Place de l Horloge Avignon Cedex 9 T MAIRIES ANNEXES QUARTIER INTRA-MUROS : Maison Manon 12, place des Carmes T QUARTIER EST : 7, rue Laurent Fauchier T QUARTIER NORD : Avenue Jean Boccace T QUARTIER OUEST : 30, avenue Monclar T QUARTIER NORD ROCADE : 106, avenue de la Trillade T QUARTIER SUD ROCADE : 1, place A. Farnèse, immeuble Giotto T QUARTIER SAINT-CHAMAND : 8, rue François Mauriac T ILES BARTHELASSE ET PIOT : Villa Avenio T MONTFAVET : Square des Cigales T POLICE MUNICIPALE T ter, quai de Saint Lazare OBJETS TROUVÉS : T FOURRIÈRE : T , boulevard André Delorme CCAS CENTRE COMMUNAL D ACTION SOCIALE 4, avenue Saint-Jean T

14 10 - Décembre 2011 Sortir OPÉRA THEATRE OPERA THEATRE D AVIGNON ET DES PAYS DE VAUCLUSE Réservation au QUATUOR ARTEMIS Musique de Chambre Mardi 6 décembre à 20h30 ORCHESTRE LYRIQUE DE REGION AVIGNON PROVENCE Concert symphonique Direction musicale : Benjamin Ellin Vendredi 9 décembre à 20h30 NONO Théâtre De Sacha Guitry Samedi 10 décembre à 20h30 FRANK MICHAEL Dimanche 11 décembre à 18h CONCERT LYRIQUE Avec le concours du CNIPAL Samedi 17 décembre à 17h LE NOZZE DI FIGARO Opéra-bouffe de Mozart Mise en scène Christian Gangneron Orchestre-Lyrique de Région Avignon Provence Chœurs de l Opéra Théâtre d Avignon Samedi 31 décembre à 20h30 Mardi 3 et vendredi 6 janvier à 20h30 Dimanche 8 janvier à 14h30 THEATRE ATP / AMIS DU THEATRE POPULAIRE Salle Benoit XII Rue des Teinturiers T DU VENT DANS LES VOIX Direction musicale et piano Serge Besset Avec les 5 chanteuses du groupe Evasion Mardi 13 décembre à 20h30 THEATRE DES HALLES 4, rue Noël Biret T C EST LA FAUTE A RABELAIS Théâtre musical et burlesque D Eugène Durif - Cie l envers du décor Mise en scène de Jean-Louis Hourdin Jeudi 8 et vendredi 9 décembre à 20h30 LES ANNEES 50 & 51 DU FESTIVAL D AVIGNON Exposition de photographies d Edmond Volponi. Visible les jours de spectacle THEATRE DES CARMES ANDRE BENEDETTO Place de Carmes 38, rue Guillaume Puy T CINQ DUOS (EN LECTURE) De Serge Valletti Samedi 10 décembre à 18h30 LECTURE LES CINQ DUOS DE VALLETTI Compagnie On est pas là pour se faire engueler Samedi 10 décembre à 18h30 SOIREES DE CONTES Avec Jihad Darwich - L épopée de Gilgamesh Vendredi 30 décembre à 20h30 - Les 7 perles de la méditerranée Samedi 31 décembre à 20h30 THEATRE DU CHENE NOIR 8 bis, rue Sainte Catherine T UN DE LA CANEBIERE Opérette marseillaise de Vincent Scotto Par la Compagnie Les Carboni et Les Tréteaux du Panier Mise en scène Frédéric Muhl Jeudi 8 décembre à 19h Vendredi 9 décembre à 20h PRINCE Y ES-TU? Spectacle jeune public Lundi 12 décembre à 14h30 Mardi 13, jeudi 15 et vendredi 16 décembre à 10h et à 14h30 THEATRE DU CHIEN QUI FUME 75, rue des Teinturiers T LES JOURNALISTE DU CLUB DE LA PRESSE SE DONNENT EN SPECTACLE Au profit d une association caritative du Vaucluse Vendredi 9 décembre à 20h30 THEATRE DU BALCON 38, rue Guillaume Puy T SOL Y SOMBRA Sofia Cipollina, chant Jorge Delgado, guitare et chant Samedi 17 décembre à 20h30 THEATRE DES DOMS 1 bis rue des escaliers Sainte-Anne T LA PASSION SELON JUETTE De Clara Dupont-Monod Cie avignonnaise Simple Manœuvres 13 et 14 décembre à 19h Jeudi 15 décembre à 20h30 THEÂTRE GOLOVINE 1bis, rue Sainte-Catherine T LES MARDIFF Atelier impro-danse Avec la Cie Geneviève Sorin Mardi 6 décembre à partir de 18h30 JEUNES PUBLICS Les mercredi des bambini Théâtre dansé / Cie Piccola Velocita Mercredi 14 décembre à 16h THEATRE DES VENTS 63, rue Guillaume Puy T DUO D IMPRO Vendredi 9 décembre à 20h30 CONCERT DECOUVERTE Jeudi 15 décembre à 20h30 PALACE Vendredi 16 et samedi 17 décembre à 20h30 Dimanche 18 décembre à 17h TOUT LE MONDE CHANTE mercredi 21 décembre à 20h30 FERRE, PERRET, TRENET ET MOI, ET MOI, ET MOI Spectacle musical Les 29, 30 et 31 décembre à 20h30 LE PARIS 5, rue Henri Fabre T TREIZE A TABLE 9 et 10 décembre à 20h30 LEGERES ET SANS FILTRE 9 et 10 décembre à 21h UN PLAN A TROIS 15 et 16 décembre à 20h30 ELASTIC DANS ARTISTO Jeudi 22 décembre à 15h et 20h30 COUPLE MODE D EMPLOI Samedi 31 décembre à 20h et 22h PETITES MECHANCETE DANS LE COUPLE Samedi 31 décembre à 20h30 et 22h30 EVEIL ARTISTIQUE DES JEUNES PUBLICS T LA BALLE PERDUE 4 décembre à 16h - 6 décembre 9h30 et 14h30-7 décembre à 10h30 Chapelle des Pénitents Blancs QUI DIT GRIS Vendredi 9 décembre à 9h15 et 10h30 Samedi 10 décembre à 10h30 Chapelle des Pénitents Blancs MUSIQUE ET DANSE CONSERVATOIRE A RAYONNEMENT REGIONAL DU GRAND AVIGNON 1, 3 rue du Général Leclerc T INSTANT JAZZ Jeudi 8 décembre à 19h NOEL A MOZART Mercredi 14 décembre AJMI 4, rue des Escaliers Sainte-Anne T LOUIS SCLAVIS TRIO + VINCENT MONDY 4TET Vendredi 9 décembre à 20h30 JAM SESSIONS Avec le Conservatoire du Grand Avignon 15 décembre à 20h30 MUSIQUE SACREE EN AVIGNON Proposée par Musique Sacrée en Avignon Collégiale Saint-Pierre T CONCERT DE NOEL 18 décembre à 15h CHAPELLE DES PENITENTS BLANCS Place des Pénitents Blancs BALLET DE L OPERA-THEATRE D AVIGNON Chorégraphie : Eric Belaud - La belle au bois dormant AVIGNON, VILLE DE LUMIERE - Mercredi 28, jeudi 29 décembre et vendredi 30 décembre à 14h30 - Rhapsody in blue / Gaîté Parisienne Mercredi 28, jeudi 29, vendredi 30 et samedi 31 décembre à 20h30 LES PASSAGERS DU ZINC 23, route de Montfavet T UGOLI, BAPTISTAIN & COMMANDER SKY + JIM MURPLE MEMORIAL Vendredi 9 décembre, ouverture des portes à 21h PAPA CAKE + LIZ CHERHAL Samedi 10 décembre, ouverture à 21h Mardi 8 décembre, la Ville d Avignon renoue avec une tradition qui remonte au XVIIème siècle. Dés 18h, le Palais des Papes s illumine de 3000 lampions. Dans un même temps les commerçants du centre ville se joignent à cette célébration en illuminant leur vitrines de mille lampions. Les avignonnais sont invités à participer à cette fête en allumant des bougies sur leurs fenêtres ou en participant à la procession qui démarrera des églises Saint-Pierre, Saint Agricol et Saint-Didier pour remonter jusqu au Palais des Papes. Ainsi, le 8 décembre prochain Avignon redeviendra la Ville Lumières. CONFERENCES ET RENCONTRES MUSEE CALVET CLÉOPÂTRE, DE LA NAISSANCE D UNE REINE À LA NAISSANCE D UN MYTHE Mardi 6 décembre à 17h30 LE MATÉRIEL FUNÉRAIRE DE L EGYPTE GRÉCO-ROMAINE : LE DÉFUNT ENTRE DEUX MONDES Mardi 13 décembre à 17h30 COLLECTION LAMBERT Double exposition Lawrence Weiner & Vik Muniz Cet hiver, la Collection Lambert en Avignon présente une double exposition consacrée à Lawrence Weiner et Vik Muniz. En dédiant ses espaces à deux artistes majeurs de la scène internationale le musée renoue avec les doubles monographies qui ont permis par le passé de découvrir des artistes émergeants et de présenter le travail d artistes confirmés - SallaTykka / Francis Alys (2003), Sol Lewitt / Christian Marclay (2004) L exposition consacrée à Lawrence Weiner, intitulée AfterCrossing the river, a été conçue comme un véritable projet dans lequel l artiste, père fondateur de l art conceptuel dans les années 60, réactive des pièces de textes créées en France. Dans Le musée imaginaire, Vik Muniz, photographe contemporain incontournable et ambassadeur auprès de l UNESCO, déploie tout son art de l illusion. Les chef-d œuvre de Van Gogh, Cézanne, Picasso, Warhol, et autres grands noms de l histoire de l art, reconstitués par l artiste grâce à des matériaux incongrus (laine, ketchup, sauce chocolat, pigments, magazines découpés, végétaux séchés, détritus ) puis photographiés, investiront les salles su rez-dechaussée de l hôtel de Caumont, créant un nouveau musée dans le musée. Dans le prolongement de cette exposition VikMuniz investira l Église des Célestins pour réaliser, en collaboration avec des étudiants de la ville, une œuvre monumentale inédite autour de Van Goth et Cézanne. Collection Lambert à Avignon 5, rue Violette A partir du 11 décembre. Du mardi au dimanche, de 11h à 18h PALAIS DES PAPES PALAIS SECRET Visites insolites Samedis à 12h30 et dimanches à 10h30 Jusqu en mai DÉMONS ET MERVEILLES Visites insolites Samedis à 17h Du 3 décembre au 26 février CLOîTRE SAINT LOUIS D AVIGNON 20, rue du Portail Boquier L ART GENS 14 artistes, peintres, sculpteurs, dessinateurs, photographes et designers Du 4 au 30 décembre Le partage en musique Comme il s y était engagé, Tomas Redondo, adjoint au maire délégué à la musique, lance du 13 au 15 décembre la 1ère édition du Festival «La solidarité en musique». Trois concerts sont prévus dans les quartiers : - le 13 décembre à la salle des fêtes de Montfavet - le 14 à la MPT Champfleury - le 15 à l espace Saint Jean Rappelons qu au delà du plaisir de se retrouver autour d un concert pour découvrir de jeunes musiciens, l objectif de cette initiative est d'établir un lien entre les acteurs de l économie solidaire et les artistes pour participer autrement à la collecte de fonds pour des associations caritatives et humanitaires comme la Banque Alimentaire, Les Resto du cœur Programme complet du festival sur : Responsable de la publication : Fabien STRACK Responsable de la communication : Philippe DEBONDUE Service Communication Ville d Avignon T Fax : Rédacteur en chef : Philippe BRIDOUX-MARTINET T Rédaction : Philippe BRIDOUX-MARTINET Jean-Michel CABANNES Marion WAYSENSON Agenda : Colette SIBILLE Maquette : Gérard GUILLOT Photographes : Christophe AUBRY Grégory QUITTARD Impression : IPS Châteaurenard Régie publicitaire : AECP Philippe VIOLIER

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

Pose de la première pierre du nouveau siège social de l Oph 93 à Bobigny

Pose de la première pierre du nouveau siège social de l Oph 93 à Bobigny Dossier de presse Pose de la première pierre du nouveau siège social de l Oph 93 à Bobigny Introduction Le vendredi 26 avril 2013 à 17h à Bobigny Pose de la première pierre du nouveau siège de l Oph 93

Plus en détail

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE LES REGLEMENTS INTERIEURS RESTAURANT SCOLAIRE ACCUEIL PERISCOLAIRE ACTIVITES PERI-EDUCATIVES Délibéré en Conseil Municipal du 05 Juin 2014 PREAMBULE Les services périscolaires sont des prestations volontairement

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Pôles France et Espoir Canoë-Kayak Grand Ouest

DOSSIER DE PRESSE. Pôles France et Espoir Canoë-Kayak Grand Ouest DOSSIER DE PRESSE Pôles France et Espoir Canoë-Kayak Grand Ouest Un nouveau bâtiment pour préparer les J.O 2012 et 2016 SOMMAIRE Michel BIHAN Maire de Cesson-Sévigné page 3 Vincent HOHLER page 4 Président

Plus en détail

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59

PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020. EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 PLUS QU UNE GARE, UN NOUVEAU MODE DE VILLE GRAND PÔLE INTERMODAL JUVISY 2020 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 1 28/01/15 16:59 EXE_PLAQUETTE_INSTITUTIONNELLE_A4_2015.indd 2 28/01/15 16:59 SOMMAIRE

Plus en détail

Perpignan : entre tradition et modernité

Perpignan : entre tradition et modernité La Basse - Perpignan Perpignan : entre tradition et modernité Attachée à ses influences méditerranéennes, Perpignan attire par sa douceur et son agréable cadre de vie. La plus méridionale des grandes villes

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

Prades-le-Lez. Le Domaine del Prada. Imaginez une vie faite de soleil et de sérénité L AVENIR VOUS APPARTIENT

Prades-le-Lez. Le Domaine del Prada. Imaginez une vie faite de soleil et de sérénité L AVENIR VOUS APPARTIENT Prades-le-Lez Imaginez une vie faite de soleil et de sérénité L AVENIR VOUS APPARTIENT Imaginez un véritable havre de paix En bordure du Lez, au nord de Montpellier, Prades-le-Lez est une ville calme,

Plus en détail

BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014

BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014 DOSSIER DE PRESSE BOULEVARD URBAIN SUD (B.U.S) LANCEMENT DE LA CONCERTATION PRÉALABLE 27 JUIN 2014 Service Presse MPM Tél. : 04 88 77 62 54 / 06 32 87 51 18 / contact.presse@marseille-provence.fr BOULEVARD

Plus en détail

Boudème Les Deux-Portes

Boudème Les Deux-Portes Le quartier de Boudème Les Deux-Portes Bienvenue chez vous! Mieux connaître son quartier pour mieux en profiter : voici, en substance, l objectif de ce fascicule conçu par la Ville de Martigues et destiné

Plus en détail

CHATEAURENARD Une juste place pour la voiture Les leviers d une politique communale Centre ville et nouveau Quartier du Vigneret

CHATEAURENARD Une juste place pour la voiture Les leviers d une politique communale Centre ville et nouveau Quartier du Vigneret UNE VOIRIE POUR TOUS Se déplacer autrement dans les petites et moyennes agglomérations 15 novembre 2011 CHATEAURENARD Une juste place pour la voiture Les leviers d une politique communale Centre ville

Plus en détail

1 er semestre 2015. Nouvelle jeunesse pour Arthur Loyd. N attendez plus nos publications Inscrivez-vous à notre newsletter

1 er semestre 2015. Nouvelle jeunesse pour Arthur Loyd. N attendez plus nos publications Inscrivez-vous à notre newsletter 1 er semestre 2015 Nouvelle jeunesse pour Arthur Loyd N attendez plus nos publications Inscrivez-vous à notre newsletter w w w. a r t h u r - l o y d - v a u c l u s e. c o m Cette plaquette sur votre

Plus en détail

PROJET DE RESTAURATION DE L ANCIEN COUVENT DE LA VISITATION. Monument Historique. Place de la République 72000 LE MANS

PROJET DE RESTAURATION DE L ANCIEN COUVENT DE LA VISITATION. Monument Historique. Place de la République 72000 LE MANS PROJET DE RESTAURATION DE L ANCIEN COUVENT DE LA VISITATION Monument Historique Place de la République 72000 LE MANS 01 PRÉSENTATION DE LA VILLE Le Mans Paris Rennes Nantes Le Mans À seulement 50 minutes

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE CONSTRUCTION D UNE SECTION D ÉDUCATION MOTRICE AU COLLEGE DU MARAIS DE CAUFFRY UN PROJET RARE EN FRANCE

DOSSIER DE PRESSE CONSTRUCTION D UNE SECTION D ÉDUCATION MOTRICE AU COLLEGE DU MARAIS DE CAUFFRY UN PROJET RARE EN FRANCE DOSSIER DE PRESSE CONSTRUCTION D UNE SECTION D ÉDUCATION MOTRICE AU COLLEGE DU MARAIS DE CAUFFRY UN PROJET RARE EN FRANCE La rentrée scolaire 2015-2016 sera marquée par la construction d un bâtiment destiné

Plus en détail

L Envol La destination shopping et détente de Montélimar

L Envol La destination shopping et détente de Montélimar L Envol La destination shopping et détente de Montélimar Dossier de presse 15 octobre 2013 www.groupe-sodec.com Contact presse : Jeanne BAZARD jeanne.bazard@groupe-sodec.com 01 58 05 15 59-06 82 43 45

Plus en détail

L accueil comme priorité. Fréquentation des principaux sites touristiques en millions de visiteurs

L accueil comme priorité. Fréquentation des principaux sites touristiques en millions de visiteurs 27 millions de visiteurs, dont 7 millions d étrangers et 0 millions de Français 44 millions de visiteurs au total pour Paris et sa région Basilique du Sacré-Cœur de Montmartre Principales nationalités

Plus en détail

Technopole de Bourges : Construction d un Centre d Affaires Vendredi 4 février 2011 15H00

Technopole de Bourges : Construction d un Centre d Affaires Vendredi 4 février 2011 15H00 Dossier de presse Technopole de Bourges : Construction d un Centre d Affaires Vendredi 4 février 2011 15H00 Contacts presse : Laurent DEULIN : 02 48 48 58 10 06 63 95 00 23 l.deulin@agglo-bourgesplus.fr

Plus en détail

D 4. Handicap COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS

D 4. Handicap COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS D 4 COHESION SOCIALE ENTRE LES POPULATIONS, LES TERRITOIRES, LES GENERATIONS Les spécificités urbanistiques du territoire vélizien soulignent l enjeu de l accessibilité de la ville aux personnes à mobilité

Plus en détail

La politique marseillaise en faveur des Seniors

La politique marseillaise en faveur des Seniors La politique marseillaise en faveur des Seniors Le Centre Communal d Action Sociale de la Ville de Marseille est un établissement public administratif communal. Il oriente ses actions en faveur des personnes

Plus en détail

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE LA JEUNESSE l es sen tiel LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE sommaire LA JEUNESSE PAGES 4 À6 PAGES 7 À9 PAGE 10 PAGE 11 Le BIJ, lieu ressources Pour s informer et se documenter -

Plus en détail

Maison des Services Publics

Maison des Services Publics brignoles.fr la Maison des Services ublics Une porte d entrée unique pour tous... pour vous faciliter la vie au quotidien! Un peu d histoire Au XIII e siècle, l établissement servit d abord d hospice.

Plus en détail

Budget 2015 de la Ville de Rennes > Séance budgétaire du lundi 9 mars 2015

Budget 2015 de la Ville de Rennes > Séance budgétaire du lundi 9 mars 2015 Service de presse Ville de Rennes/Rennes Métropole Tél. 02 23 62 22 34 Vendredi 6 mars 2015 Conseil municipal Budget 2015 de la Ville de Rennes > Séance budgétaire du lundi 9 mars 2015 Sommaire > Communiqué

Plus en détail

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs LIVRET D ACCUEIL le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs 23, rue du docteur potain 75019 Paris 01 53 38 62 50 Portraits des membres du groupe d expression du SAVS par Catel

Plus en détail

La Cité administrative d'avignon rénovée durablement

La Cité administrative d'avignon rénovée durablement Semaine du développement durable du 1er au 7 avril 2011 La Cité administrative d'avignon rénovée durablement Dossier de presse Lundi 4 avril 2011 Contacts presse : Josiane HAAS-FALANGA : tél : 04 88 17

Plus en détail

Domaine. à Bayonne. Une nouvelle vie pour un nouveau quartier

Domaine. à Bayonne. Une nouvelle vie pour un nouveau quartier Domaine du Moulin à Bayonne Une nouvelle vie pour un nouveau quartier ** * Ceci n est pas un label. Cet immeuble fera l objet d une demande de label BBC-effinergie, Bâtiment Basse Consommation, auprès

Plus en détail

DESTINATION LONDRES 2012

DESTINATION LONDRES 2012 DESTINATION LONDRES 2012 Présentation L IME André Coudrier Les jeunes et le sport Projet «London 2012» L IME André Coudrier La structure La mission et le projet L IME et l APAJH Le personnel encadrant

Plus en détail

Le Val d Orge au Stand D02 - Hall Passy Construisons la plus grande réserve foncière d Ile-de-France Contact presse : Charlotte Limare

Le Val d Orge au Stand D02 - Hall Passy Construisons la plus grande réserve foncière d Ile-de-France Contact presse : Charlotte Limare Le Val d Orge au Stand D02 - Hall Passy Construisons la plus grande réserve foncière d Ile-de-France Dossier de presse SIMI du 4 au 6 décembre 2013 Contact presse : Charlotte Limare Tél. : 01 69 72 17

Plus en détail

Un grand évènement citoyen pour le climat

Un grand évènement citoyen pour le climat Kit d accueil Bénévoles Le Village des Alternatives Un grand évènement citoyen pour le climat 26 et 27 sept. 2015, place de la République à Paris alternatiba.eu/paris La dynamique Alternatiba Le 6 octobre

Plus en détail

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5 Sommaire SOMMAIRE 3 INTRODUCTION 5 UN CENTRE BOURG REDYNAMISE 7 CONFORTER LA VOCATION D HABITAT 7 METTRE EN PLACE UNE POLITIQUE DE STATIONNEMENT AMBITIEUSE ET COHERENTE 7 RENFORCER L OFFRE EN EQUIPEMENTS,

Plus en détail

Révision du Plan directeur communal 2020 2030 de la Ville de Lausanne : Position de PRO VELO Région Lausanne

Révision du Plan directeur communal 2020 2030 de la Ville de Lausanne : Position de PRO VELO Région Lausanne Révision du Plan directeur communal 2020 2030 de la Ville de Lausanne : Position de PRO VELO Région Lausanne I. Introduction PRO VELO Région Lausanne, en tant qu association forte de plus de 1 200 membres

Plus en détail

Les enjeux du projet Cœur de Quartier sont :

Les enjeux du projet Cœur de Quartier sont : Communiqué de presse 23 avril 2014 Établissement public d aménagement de La Défense Seine Arche 55 Place Nelson Mandela 92024 Nanterre Cedex L Etablissement Public d Aménagement de La Défense Seine Arche

Plus en détail

Origin LE BARCARÈS R é S i d E n C E B y h E L E n i S

Origin LE BARCARÈS R é S i d E n C E B y h E L E n i S LE BARCARÈS Résidence by helenis sous le soleil exactement, pas n importe où... HELENIS MUST Bien plus qu une nouvelle résidence, vous recherchez l esprit d un lieu dans lequel vos aspirations à la beauté,

Plus en détail

Finalité 1 : Lutte contre le changement climatique et protection de l atmosphère

Finalité 1 : Lutte contre le changement climatique et protection de l atmosphère Finalité 1 : Lutte contre le changement climatique et protection de l atmosphère Favoriser les déplacements alternatifs à la voiture Mettre en place un pédibus Sensibiliser les habitants sur la thématique

Plus en détail

N O R D - P A S D E C A L A I S

N O R D - P A S D E C A L A I S NORD-PAS DE CALAIS NORD-PAS DE CALAIS Ensemble pour une éco-rénovation responsable de notre habitat Avant-propos Dans une région où le poids du parc de logements anciens publics et privés prédomine, l

Plus en détail

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST

PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST PROJET DE PÔLE COMMERCIAL SAINT-LOUIS A BREST ENQUÊTE PUBLIQUE DE DÉCLASSEMENT DE LA PORTION DE LA RUE DES HALLES SAINT-LOUIS SITUÉE AU DROIT DE LA RUE DUQUESNE NOTICE EXPLICATIVE 1 LE DECLIN DES HALLES

Plus en détail

Une autre façon de vivre à Lyon BBC. Bâtiment Basse Consommation

Une autre façon de vivre à Lyon BBC. Bâtiment Basse Consommation Une autre façon de vivre à Lyon BBC Bâtiment Basse Consommation 1 7 2-1 7 6 r u e d e S a i n t - C y r L Y O N 9 e Vivre à Lyon comme à la campagne Situé à l ouest de la Saône, à la lisière de Saint-Didier

Plus en détail

PLAN LOCAL D URBANISME

PLAN LOCAL D URBANISME Département de la Loire-Atlantique (44) Commune de La Plaine sur Mer PLAN LOCAL D URBANISME Réunion publique de concertation 14 janvier 2013 Les étapes de l élaboration du PLU Prescription (DCM) 11/06/2009

Plus en détail

Communiqué de presse. Ivry Confluences : les permis de construire des 103 000 m² de bureaux dévoilés. Vincennes, le 3 avril 2013

Communiqué de presse. Ivry Confluences : les permis de construire des 103 000 m² de bureaux dévoilés. Vincennes, le 3 avril 2013 Communiqué de presse Vincennes, le 3 avril 2013 Ivry Confluences : les permis de construire des 103 000 m² de bureaux dévoilés En décembre dernier, Bouygues Immobilier, le groupe Brémond, Crédit Agricole

Plus en détail

Public individuel et groupes

Public individuel et groupes s u o t à le ib s s e c c a e é s u m Un Public individuel et groupes 2010-2011 I. A propos du musée... p. 3 S O M M A I R E II. Accessibilite pour tous III. Visiteurs à mobilité réduite IV. Visiteurs

Plus en détail

Questionnaire eevm. échange école ville montagne. www.parc-du-vercors.fr/eevm/

Questionnaire eevm. échange école ville montagne. www.parc-du-vercors.fr/eevm/ Questionnaire eevm échange école ville montagne www.parc-du-vercors.fr/eevm/ Répondre aux questions. Il y a 3 types de réponses en fonction des types de questions. - Questions fermées à réponse unique

Plus en détail

Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011

Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011 Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011 Un Agenda 21 pour Talence La Déclaration de Rio et les textes européens et français encouragent les collectivités territoriales à adopter des plans d actions en faveur

Plus en détail

LE FRAXINETUM UNE SALLE MULTIFONCTION UN ÉQUIPEMENT DE LOISIRS, SPORTIF ET CULTUREL

LE FRAXINETUM UNE SALLE MULTIFONCTION UN ÉQUIPEMENT DE LOISIRS, SPORTIF ET CULTUREL LE FRAXINETUM UNE SALLE MULTIFONCTION UN ÉQUIPEMENT DE LOISIRS, SPORTIF ET CULTUREL SOMMAIRE 1 I SITUATION / BESOINS / ATTENTES 2 ENJEUX DU PROJET ET OBJECTIFS DE LA MAITRISE D OUVRAGE 3 PROJET D ETABLISSEMENT

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

Médiathèque des Capucins Du neuf sous la nef

Médiathèque des Capucins Du neuf sous la nef Vendredi 27 février 2015 Médiathèque des Capucins Du neuf sous la nef Légende : Etablissement de recherche, de culture et de loisirs, elle proposera des collections renouvelées et des services innovants

Plus en détail

Une offre complète de. Un nouveau Coeur de Ville à Toulouse. 60 boutiques. au cœur d un projet urbain ambitieux

Une offre complète de. Un nouveau Coeur de Ville à Toulouse. 60 boutiques. au cœur d un projet urbain ambitieux Un nouveau Coeur de Ville à Toulouse Une offre complète de 60 boutiques au cœur d un projet urbain ambitieux Toulouse Métropole une agglomération dynamique Croissance démographique la plus élevée d Europe

Plus en détail

nouvel horizon Quartier Beauregard Une vue sur le soleil, une vue sur la ville

nouvel horizon Quartier Beauregard Une vue sur le soleil, une vue sur la ville nouvel horizon Quartier Beauregard Une vue sur le soleil, une vue sur la ville ST MALO CAEN ST BRIEUC ICI VANNES LORIENT RENNES LE MANS NANTES Des accès proches et rapides Bus lignes 4 et 30 Métro A à

Plus en détail

acérola - plessis-grammoire

acérola - plessis-grammoire acérola - plessis-grammoire oap aménagement Le secteur d Acérola se situe au cœur de la commune du Plessis-Grammoire et couvre une surface d environ 5 hectares au coeur du tissu urbain. Il est délimité

Plus en détail

Règlement intérieur de la Cité

Règlement intérieur de la Cité Règlement intérieur de la Cité 19 mai 2015 p.1 PREAMBULE Objectifs La Cité est un équipement municipal de soutien à la vie associative. C est un lieu d accueil, de promotion, d information, de formation

Plus en détail

Aixe-sur-Vienne : Mise en accessibilité de l Hôtel de ville pour tous (Aménagement de l esplanade)

Aixe-sur-Vienne : Mise en accessibilité de l Hôtel de ville pour tous (Aménagement de l esplanade) Appel à projet : Recueil des belles pratiques et bon usages en matière d accessibilité de la Cité Aixe-sur-Vienne : Mise en accessibilité de l Hôtel de ville pour tous (Aménagement de l esplanade) Appel

Plus en détail

Orchies, nœud central

Orchies, nœud central Orchies, nœud central Véritable nœud central de communication au sud-est de la Métropole Lilloise, Orchies se trouve en bordure de l A23, reliant Lille à Valenciennes. La Ville, dont le sénateur-maire

Plus en détail

Circulation Sécurité Mobilité douce Stationnement

Circulation Sécurité Mobilité douce Stationnement COMPTE RENDU DE L ATELIER DE CONCERTATION: TRANSPORT ET DEPLACEMENTS 15 JUIN 2010 Circulation Sécurité Mobilité douce Stationnement Agenda 21 de la ville de Poussan Zammit Sarah, chargée de mission Tél.

Plus en détail

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers

PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers PREPARER SA VISITE AUX «COULISSES DU BATIMENT» Livret destiné aux collégiens et lycéens visitant les chantiers et ateliers Rendez-vous le 11 octobre 2012 pour visiter le chantier GROUPE SCOLAIRE ILOT DE

Plus en détail

Rénovation à très haute performance énergétique (Minergie-P )

Rénovation à très haute performance énergétique (Minergie-P ) Rénovation à très haute performance énergétique (Minergie-P ) de Treize immeubles d habitation Pour la Société Coopérative d Habitation 10.03.2014 1. INTRODUCTION 1.1Présentation de la société candidate

Plus en détail

Dossier de presse. /p.1. Contacts presse Elodie Billard T. 04 26 68 57 38-06 74 35 39 61 billard@sytral.fr

Dossier de presse. /p.1. Contacts presse Elodie Billard T. 04 26 68 57 38-06 74 35 39 61 billard@sytral.fr PROLONGEMENT DE LA LIGNE T2 JUSQU A EUREXPO Dossier de presse /p.1 Contacts presse Elodie Billard T. 04 26 68 57 38-06 74 35 39 61 billard@sytral.fr Roland Sabbagh T. 04 72 84 58 63 sabbagh@sytral.fr Sommaire

Plus en détail

ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT

ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT ENCOURAGER L EFFICACITE ENERGETIQUE DANS LE BATIMENT Le secteur du bâtiment représente à lui seul 44 % de la consommation d énergie finale totale de la France (chiffres 2009). La question de l efficacité

Plus en détail

Annexe D-301 : Planologie stratégique

Annexe D-301 : Planologie stratégique C719 E.I. CU + CE Jardins de la Chasse Page - 1 - Annexe D-301 : Planologie stratégique Le Plan de Déplacement de la Région de Bruxelles-Capitale IRIS 2 (Stratec 2001 2006) La politique de transport et

Plus en détail

LE SALON DES SÉNIORS & GRAMOUNES

LE SALON DES SÉNIORS & GRAMOUNES 1 ère ÉDITION à la Réunion LE SALON DES SÉNIORS & GRAMOUNES Du 11 au 13 MARS 2016 Au PARC DES EXPOSITIONS ET DES CONGRÈS AUGUSTE LEGROS SAINT DENIS DE LA RÉUNION INFOS : contact@eventgo.fr / 0692 527 520

Plus en détail

Maison des associations Un équipement de qualité pour les associations rennaises et les initiatives locales > Octobre 2014

Maison des associations Un équipement de qualité pour les associations rennaises et les initiatives locales > Octobre 2014 Service de presse Ville de Rennes/Rennes Métropole Tél. : 02.23.62.22.34. Mercredi 29 octobre 2014 Maison des associations Un équipement de qualité pour les associations rennaises et les initiatives locales

Plus en détail

Pessac, ville moderne et attractive

Pessac, ville moderne et attractive Pessac Vignes autour de Pessac Pessac, ville moderne et attractive Réputée pour son cépage et ses grands crus, la ville de Pessac est devenue en quelques années une référence en termes de dynamisme économique

Plus en détail

Informations aux familles. Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine

Informations aux familles. Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine Informations aux familles Organisation Temps d Activités Périscolaires TAP à l école Jean de la Fontaine 15 rue de Kérourien - 29200 BREST 07-88-04-22-93 (Catherine PERRAMENT) Rentrée de septembre 2015

Plus en détail

1 er semestre 2014. www.arthur-loyd-lr.com. Avec plus de 80 % de renouvellement des offres. + de 300 locaux disponibles

1 er semestre 2014. www.arthur-loyd-lr.com. Avec plus de 80 % de renouvellement des offres. + de 300 locaux disponibles 1 er semestre 2014 Avec plus de 80 % de renouvellement des offres + de 300 locaux disponibles www.arthur-loyd-lr.com Cette plaquette sur votre mobile! 1 e r R É S E A U PA R T E N A I R E Vos Contacts

Plus en détail

PLAN DE MISE EN ACCESSIBILITE DE LA VOIRIE ET DES AMENAGEMENTS DES ESPACES ET DES BÂTIMENTS PUBLICS P.M.A.V.A.E.P.

PLAN DE MISE EN ACCESSIBILITE DE LA VOIRIE ET DES AMENAGEMENTS DES ESPACES ET DES BÂTIMENTS PUBLICS P.M.A.V.A.E.P. DES AMENAGEMENTS DES ESPACES ET DES P.M.A.V.A.E.P. Accueil & tour de table Présentation ACCESMETRIE Mise en accessibilité d'une commune: mode d'emploi Les objectifs: La politique d accessibilité

Plus en détail

C o m m u n i q u é d e p r e s s e

C o m m u n i q u é d e p r e s s e C o m m u n i q u é d e p r e s s e 25/01/2013 Patinoire de Caen la mer : des aménagements pour les clubs et le public Régulièrement, Caen la mer améliore la vie des clubs et l'accueil du public de la

Plus en détail

SOMMAIRE 1/ C2 : RELIER LA PART-DIEU A RILLIEUX-LA- PAPE

SOMMAIRE 1/ C2 : RELIER LA PART-DIEU A RILLIEUX-LA- PAPE SOMMAIRE 1/ C2 : RELIER LA PART-DIEU A RILLIEUX-LA- PAPE A - DES CHANGEMENTS POSITIFS POUR LE PLATEAU NORD B - FIABILITE ET FREQUENCE C - UN DOUBLE SITE PROPRE SUR LA ROUTE DE C2 D - LES AMENAGEMENTS A

Plus en détail

MAMI SENIORS Livret d accueil

MAMI SENIORS Livret d accueil MAMI SENIORS Livret d accueil Maison «Mami seniors» : Un espace d accueil de jour non médicalisé. C est un lieu de rencontres, d échanges et d animation au cœur de Toulon. Soucieux de cultiver le lien

Plus en détail

Guide Tourisme et Handicap à Metz Lieux culturels accessibles

Guide Tourisme et Handicap à Metz Lieux culturels accessibles Guide Tourisme et Handicap à Metz Lieux culturels accessibles 2015 SOMMAIRE 1. Centre Pompidou-Metz... 2 2. Musée de la Cour d Or... 3 3. Arsenal... 3 4. Opéra-Théâtre... 4 5. Les Arènes... 4 6. Les Trinitaires...

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Forum de l emploi solidaire -

DOSSIER DE PRESSE Forum de l emploi solidaire - DOSSIER DE PRESSE Relations Presse : Abrasive Karine Michaud Tel : 04 26 00 25 16 E-mail : contact@abrasive.fr Communiqué de presse 17 octobre 2014 Forum de l emploi solidaire : une journée pour découvrir

Plus en détail

ORIENTATION D AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIÈCE 3-11 SECTEUR GALERIES LAFAYETTE

ORIENTATION D AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIÈCE 3-11 SECTEUR GALERIES LAFAYETTE ORIENTATION D AMÉNAGEMENT ET DE PROGRAMMATION PIÈCE 3-11 SECTEUR GALERIES LAFAYETTE Photo aérienne Ville d Annecy prise de vue : mai 2008 1 LE SECTEUR GALERIES LAFAYETTE LOCALISATION GÉOGRAPHIQUE DU SECTEUR

Plus en détail

Référence à l Axe de la Charte du Pays : Faire de la qualité de vie un atout du développement durable

Référence à l Axe de la Charte du Pays : Faire de la qualité de vie un atout du développement durable Contrat de territoire2007 203 Programme d action pluriannuel_ Agglomération de Nevers, de Nevers Sud Nivernais, villes intermédiaires Agir pour le logement et lutter globalement contre la vacance FICHE

Plus en détail

Construction modulaire et temporaire

Construction modulaire et temporaire Construction modulaire et temporaire Nous créons des espaces. Rapidité, flexibilité, respect des délais et fiabilité des coûts sont nos mots-clés. >Éducation >Sport >Banques >Bureaux et administration

Plus en détail

ISTRES ET LE HANDICAP

ISTRES ET LE HANDICAP ISTRES ET LE HANDICAP Contexte : La situation des handicapés est à l ordre du jour. Les médias se penchent sur les problèmes généraux, mais qu en est-il de la vie au quotidien chez nous? L enquête : Elle

Plus en détail

CENSI BOUVARD. Residhome Apparthotel Paris Nanterre. Nanterre (92)

CENSI BOUVARD. Residhome Apparthotel Paris Nanterre. Nanterre (92) CENSI BOUVARD 2014 (92) o Prootant du dynamisme de La Défense et de l'attractivité d'une vraie vie de quartier, la résidence Résidhome Paris se situe sur une place bordée de commerces et de restaurants.

Plus en détail

Base nautique. Hébergement : 135 lits. Base de plein air

Base nautique. Hébergement : 135 lits. Base de plein air Infrastructures hôtelières Infrastructures sportives «Des installations qui rendent vos séjours, stages et séminaires efficaces et agréables.» «Des équipements au top pour optimiser vos projets.» Un hébergement

Plus en détail

Le Confidentiel. 0 805 405 485 Appel gratuit depuis un poste fixe. LNC.fr

Le Confidentiel. 0 805 405 485 Appel gratuit depuis un poste fixe. LNC.fr Accès en voiture : Par l autoroute A620 / E72 / E9 : Sortie 31B (Les Minimes) A 10 minutes du Capitole EN TRANSPORTS EN COMMUN : Métro : station Barrière de Paris, ligne B Bus : arrêt Amat Massot, bus

Plus en détail

INVITATION. 30 ème CONCOURS EUROPÉEN D ÉDUCATION ROUTIÈRE (ETEC) DE LA FIA du 3 au 6 SEPTEMBRE 2015 Vienne, Autriche

INVITATION. 30 ème CONCOURS EUROPÉEN D ÉDUCATION ROUTIÈRE (ETEC) DE LA FIA du 3 au 6 SEPTEMBRE 2015 Vienne, Autriche INVITATION 30 ème CONCOURS EUROPÉEN D ÉDUCATION ROUTIÈRE (ETEC) DE LA FIA du 3 au 6 SEPTEMBRE 2015 Vienne, Autriche Chers amis, Bruxelles, le 4 Février 2015 Les enfants font partie des usagers de la route

Plus en détail

Emploi du temps Élémentaires JEAN-ZAY

Emploi du temps Élémentaires JEAN-ZAY Emploi du temps Élémentaires 2 JEAN-ZAY ÉMILE-ZOLA NOS ÉCOLES S ORGANISENT POUR NOS ENFANTS Afin d offrir à nos enfants des journées plus régulières et équilibrées, la ville des Mureaux a souhaité mettre

Plus en détail

Handicap et accessibilité

Handicap et accessibilité Dossier p. 27 à 32 Handicap et accessibilité Rendre la ville accessible pour tous La loi du 11 février 2005 n 2005-102 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté de personnes

Plus en détail

Brou-sur-Chantereine Elaboration du PLU Compte-rendu de la réunion publique de présentation du diagnostic 20 janvier 2011 1

Brou-sur-Chantereine Elaboration du PLU Compte-rendu de la réunion publique de présentation du diagnostic 20 janvier 2011 1 1. Avant-propos de Monsieur Bréhaux (adjoint au maire en charge de l urbanisme) : L importance du P.L.U. en tant qu outil législatif permettant une maîtrise de l urbanisme de la commune est rappelée aux

Plus en détail

Des espaces prestigieux pour des instants magiques

Des espaces prestigieux pour des instants magiques Des espaces prestigieux pour des instants magiques Vous recherchez un lieu d exception pour réunir vos collaborateurs ou vos partenaires, les Châteaux de la Drôme vous proposent le dépaysement et la richesse

Plus en détail

4 projets d aménagement et de construction primés et distingués, accompagnés par la SELA

4 projets d aménagement et de construction primés et distingués, accompagnés par la SELA 4 projets d aménagement et de construction primés et distingués, accompagnés par la SELA Dossier de Presse Nantes, le 6 janvier 2012 Sommaire Communiqué de presse p. 3 I - Présentation des 4 projets et

Plus en détail

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs élections municipales 23 et 30 mars 2014 Avec vous, pour vous pour Vienne Chapitre 01 Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive avec Thierry Kovacs Édito Chère Madame, Cher

Plus en détail

GUIDE. «La Cadière d Azur accessible à tous»

GUIDE. «La Cadière d Azur accessible à tous» GUIDE «La Cadière d Azur accessible à tous» Le village de La Cadière d Azur est un village perché. Les ruelles sont étroites, et il y a de nombreuses pentes. Le village possède plusieurs parkings, situés

Plus en détail

CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 13 SEPTEMBRE 2005 A 18h30 NOTE DE SYNTHESE

CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 13 SEPTEMBRE 2005 A 18h30 NOTE DE SYNTHESE CONSEIL MUNICIPAL DU MARDI 13 SEPTEMBRE 2005 A 18h30 NOTE DE SYNTHESE En préalable, Mr Mély donne lecture des actes et contrats signés lors des derniers mois A remarquer un nombre de transactions toujours

Plus en détail

2 ème semestre 2014. www.arthur-loyd-lr.com. + de 300 locaux disponibles. Cette plaquette sur votre mobile!

2 ème semestre 2014. www.arthur-loyd-lr.com. + de 300 locaux disponibles. Cette plaquette sur votre mobile! 2 ème semestre 2014 + de 300 locaux disponibles www.arthur-loyd-lr.com Cette plaquette sur votre mobile! 1 e r R É S E A U PA R T E N A I R E Vos Contacts Bertrand FILLIETTE Directeur Arthur Loyd EDITO

Plus en détail

Synthèse du bilan carbone

Synthèse du bilan carbone Synthèse du bilan carbone patrimoine et services ville de CANNES Ce projet est co-financé par l Union europénne. Projet sélectionné dans le cadre du programme opérationnel FEDER PACA 27-213. Année de référence

Plus en détail

BORDEAUX Le stationnement résidant. Le disque vert pour véhicules propres AVIGNON

BORDEAUX Le stationnement résidant. Le disque vert pour véhicules propres AVIGNON BORDEAUX Le stationnement résidant Le statut de résidant offre un tarif préférentiel aux personnes qui habitent les secteurs de Bordeaux soumis au stationnement payant. Ces secteurs sont divisés en 18

Plus en détail

Le programme BAMBINI Zones de rencontre et concertation

Le programme BAMBINI Zones de rencontre et concertation Les zones de rencontre en Ile-de-France Journée d échanges techniques Le programme BAMBINI Zones de rencontre et concertation Jean-Baptiste CARIOU Ville de Suresnes Au CNFPT Commune des Hauts-de-Seine

Plus en détail

Pays Vallée de la Sarthe

Pays Vallée de la Sarthe PLAN D ACTIONS POUR LE CLIMAT ET LA TRANSITION ENERGÉTIQUE Contact Adeline Charré - 0 43 94 80 80 energie@vallee-de-la-sarthe.com Pourquoi se mobiliser contre le changement climatique? Une charte : pourquoi?

Plus en détail

Nouvel immeuble de bureaux pour la C.U.B - Groupe FAYAT

Nouvel immeuble de bureaux pour la C.U.B - Groupe FAYAT COMPTE RENDU DE VISITE ECOLE CENTRALE PARIS Nouvel immeuble de bureaux pour la C.U.B - Groupe FAYAT Introduction Pour la dernière journée de notre voyage d intégration, nous avons été accueillis le vendredi

Plus en détail

COMMUNE DE BIENVILLERS AU BOIS. COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du jeudi 22 janvier 2015

COMMUNE DE BIENVILLERS AU BOIS. COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du jeudi 22 janvier 2015 DEPARTEMENT DU PAS DE CALAIS ARRONDISSEMENT D ARRAS CANTON DE PAS EN ARTOIS COMMUNE DE BIENVILLERS AU BOIS COMPTE RENDU DE LA REUNION DU CONSEIL MUNICIPAL du jeudi 22 janvier 2015 L an deux mille cinq,

Plus en détail

Les données urbaines

Les données urbaines Les données urbaines Pour les études de faisabilité, le STIF a chargé l Institut d Aménagement et d Urbanisme d Ile-de- France (IAU IdF), d analyser et d'estimer les évolutions urbaines possibles du territoire

Plus en détail

LES ZONES FRANCHES URBAINES

LES ZONES FRANCHES URBAINES LES ZONES FRANCHES URBAINES HIDS 26 juin au 1 er juillet 2011 Consolide les données de suivi socioéconomique à l échelle des 4 ZFU. Tableau de bord des ZFU ZFU La Duchère (Lyon 9) 10 200 hab ts en 2006

Plus en détail

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse

La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse La Charte des jardins collectifs du Pays de Grasse Auribeau-sur-Siagne Grasse Mouans-Sartoux Pégomas La Roquette-sur-Siagne Préambule... Le besoin de retrouver ses racines, une alimentation plus sûre,

Plus en détail

re Pa entre-ville Mondeé Renseignements : service Citoyenneté / Tél.: 01 47 32 67 26 service Commerce / Tél.: 01 47 32 66 56

re Pa entre-ville Mondeé Renseignements : service Citoyenneté / Tél.: 01 47 32 67 26 service Commerce / Tél.: 01 47 32 66 56 bre m e c é du 5 d r vie n a j 4 au re i o n i t Pa entre-ville en c l i e Ru l ë e fêt No March du Mondeé Place d e l Égli 12, 13, 14 se décemb re 2014 Renseignements : service Citoyenneté / Tél.: 01

Plus en détail

Réceptions. Le Phare des Baleines. Océan Authentique. Séminaires. Vos événements au bord de l océan. Professionnel. Conférences. Réunions de travail

Réceptions. Le Phare des Baleines. Océan Authentique. Séminaires. Vos événements au bord de l océan. Professionnel. Conférences. Réunions de travail Vos événements au bord de l océan île de Ré Le Phare des Baleines Conseils Plaisir Séminaires Océan SoiréesDécouvrir Authentique Réceptions Conférences Réunions de travail Événements Professionnel Détente

Plus en détail

Comment ferons-nous demain?

Comment ferons-nous demain? (La place) de la voiture dans notre ville Plus de voitures moins de places Comment ferons-nous demain? (Exprimez) vos idées! Rendez-vous à la CUS, dans votre mairie de quartier et sur www.strasbourg.fr

Plus en détail

Bienvenue chez vous! www.residences-valentin-hauy.com. Vivre en toute autonomie

Bienvenue chez vous! www.residences-valentin-hauy.com. Vivre en toute autonomie Vivre en toute autonomie www.avh.asso.fr L Association Valentin Haüy a été fondée en 1889 et reconnue d utilité publique en 1891. Elle a pour vocation d aider les aveugles et les malvoyants à sortir de

Plus en détail

TARIF SPECIAL GROUPE

TARIF SPECIAL GROUPE Le Club Med vous offre sa formule du "tout compris" : l'hébergement, les buffets à volonté, les boissons, le «Bar & Snacking» en journée et en soirée, une palette d activités sportives et de détente, les

Plus en détail

Mise en accessibilité des ERP

Mise en accessibilité des ERP Mise en accessibilité des ERP ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC Conception-réalisation : DDT 71 Saône-et-Loire - Février 2014 DOSSIER DE PRESSE 12 février 2014 ACCESSIBILITÉ DES ÉTABLISSEMENTS RECEVANT

Plus en détail

Place à votre nouvelle vie!

Place à votre nouvelle vie! Place à votre nouvelle vie! Le Stade de France Le parc de la légion d honneur Saint-Denis, une ville entreprenante et attractive! Saint-Denis fait partie de ces lieux incontournables de la région parisienne

Plus en détail