NEWSROOM: warnerbros.fr/newsroom

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "NEWSROOM: warnerbros.fr/newsroom"

Transcription

1 New Line Cinema présente une production Blumhouse/Entertainment 360/Tremendum Pictures Un film de Chris Lofing & Travis Cluff THE GALLOWS Musique Brandon Jones Montage Chris Lofing Producteurs délégués Dave Neustadter - Walter Hamada - Couper Samuelson Produit par Jason Blum - Guymon Casady - Dean Schnider - Benjamin Forkner - Chris Lofing - Travis Cluff Ecrit par Réalisé par Chris Lofing & Travis Cluff Chris Lofing & Travis Cluff Durée : 1h15 SORTIE : MERCREDI 22 JUILLET NEWSROOM: warnerbros.fr/newsroom Tous nos dossiers de presse, communiqués, actus, projections de presse etc. DISTRIBUTION WARNER BROS. FRANCE avenue Charles de Gaulle Neuilly sur Seine CONTACTS PRESSE Eugénie Pont Carole Chomand & Sabri Ammar Tel : / 11 16

2 Cet été, évitez le lycée SYNOPSIS Dans une petite ville, un accident se produit pendant le spectacle de fin d'année du lycée et l'un des comédiens principaux y trouve la mort. Vingt ans plus tard, des lycéens du même établissement remontent la pièce pour rendre hommage à la victime de la tragédie, mais découvrent qu'il vaut mieux parfois ne pas ressusciter les fantômes Chaque lycée possède son esprit En 1993, Charlie Grimille, élève de Terminale du lycée BHS (Beatrice High School), est mort au cours d un terrible accident, pendu au cours d'une représentation de "The Gallows". Vingt ans plus tard, il semblerait que le moment du rappel ait enfin sonné pour Charlie. Tout comme l heure de sa vengeance. La veille de la première de la reprise de la pièce, remontée en hommage aux victimes, des élèves du même établissement, Reese, Pfeifer, Cassidy et Ryan, se retrouvent enfermés de nuit dans l auditorium du lycée sans pouvoir appeler à l aide. Si Charlie arrive à ses fins, ils pourraient bien vivre là leurs dernières heures. Écrit, réalisé et produit par Chris Lofing et Travis Cluff, et entièrement tourné hors des circuits hollywoodiens traditionnels, le film d horreur THE GALLOWS a pu voir le jour grâce à l'ingéniosité des deux cinéastes et à leur utilisation de l outil informatique. "À la base, l idée vient de Travis et on l a développée jusqu à ce qu on ait un premier scénario. On a ensuite tourné une bande-annonce, histoire de voir ce que ça donnait, et si ça nous paraissait effrayant", déclare Lofing. "On l a aussi utilisée pour trouver des financements et tourner le reste du film", lance Cluff.

3 Pendant que les deux réalisateurs poursuivaient leur travail, la bande-annonce qu ils avaient mise en ligne a attiré l attention du producteur Dean Schnider chez Film 360, la filiale production de Management s'est ensuite associée à Blumhouse, maison de production célèbre pour ses films d horreur fondée par le producteur chevronné Jason Blum. "THE GALLOWS est en fait le premier film que nous ayons fait depuis PARANORMAL ACTIVITY et ils ont le même ADN, ce côté artisanal qui, il faut bien l avouer, n est pas à la portée de tout le monde", explique Blum. "On doit voir passer un millier de projets dans le genre par an mais THE GALLOWS était à part, non seulement parce que les deux auteurs l avaient fait eux-mêmes, mais aussi parce que ça fonctionnait". "Je suis toujours connecté, surfant sur des blogs et des sites de vidéos, soit par curiosité personnelle soit pour dénicher un futur grand talent", reprend Schnider. "J ai vu ce clip de deux minutes qui était à la fois étrange, effrayant et qui faisait froid dans le dos. C était vraiment spécial et mon instinct m a poussé à contacter Chris et Travis". Sur les des deux réalisateurs, Lofing avoue être le vrai fan de cinéma d horreur. "Ce genre de films m inspire toujours. Travis lui y est venu dans un esprit plus pragmatique. Il a immédiatement vu quels étaient les avantages à monter un projet à petit budget et c est plutôt facile si c est un film d horreur". "On avait fonctionné avec zéro budget, et on devait donc trouver un moyen de se débrouiller", confirme Cluff. "C est alors que Chris a eu l idée de le tourner en 'found footage', ce qui nous laissait le champ libre pour l histoire et le tournage". Lofing et Cluff se sont rencontrés quand Lofing, alors seulement âgé de 19 ans, s'était rendu à Fresno, Californie, pour tourner un court-métrage pour son diplôme de fin d'études et avait engagé Cluff comme cascadeur. Quand ce dernier a plus tard assisté à la l'avant-première du court-métrage à Los Angeles, il a été impressionné par le résultat et a proposé à Lofing de travailler à nouveau ensemble. Le tandem a alors monté sa propre société de production, Tremendum Pictures, et GALLOWS est le fruit de leur première collaboration professionnelle. "Chris et Travis se complètent parfaitement car ils contribuent à parts égales aux projets qu'ils développent et forment ensemble une super équipe", fait remarquer le producteur Benjamin Forkner chez Entertainment 360. "Nous étions totalement emballés à l'idée de faire aboutir leur projet". Grâce au soutien de Blumhouse et d Entertainment 360 pour coproduire et cofinancer le projet, les réalisateurs qui ont aussi assuré le montage et les effets visuels ont pu achever le film.

4 "On dirait qu environ une fois tous les dix ans, il y a un film comme ça qui sort du lot parce qu il est très bon", déclare le producteur exécutif Couper Samuelson de Blumhouse. "D expérience, nous savons qu il est difficile d'être vraiment terrifié par un film mais THE GALLOWS offre des moments de pure terreur et à de multiples reprises. C est aussi un défi d obtenir des interprétations réalistes des comédiens dans le cinéma d horreur quand on sait que leur travail implique des effets spectaculaires, surtout s il s agit de films tournés en 'found footage'. Travis et Chris ont fait un travail fabuleux et nous avons été très heureux de pouvoir y prendre part". "Il vient me chercher " Dans THE GALLOWS, quatre lycéens de Terminale se retrouvent en grand danger après avoir été enfermés de nuit dans l auditorium. Trois d entre eux Reese, Ryan et Cassidy sont là pour saboter les décors de la prochaine pièce du lycée ; la dernière, Pfeifer, personnage féminin principal du spectacle, les a suivis à l intérieur car elle les soupçonne à raison de préparer un mauvais coup. Peu importe leurs motivations respectives il semble que Charlie ait longtemps attendu que cette nuit arrive enfin Afin de susciter chez leurs acteurs un vrai sentiment de peur se traduisant dans leur jeu, Cluff et Lofing ont choisi des comédiens extérieurs à Los Angeles et qui ne connaissaient rien des lieux du tournage à Fresno, en Californie, dont on raconte que nombre d'entre eux sont hantés. Les réalisateurs ont aussi décidé de ne révéler le scénario aux acteurs que par bribes au long du tournage. Ils leur ont montré des photos, des coupures de presse et des sites Internet relatant l histoire de Charlie Grimille et évoquant d autres incidents survenus à la suite de sa mort. Pour gagner encore en réalisme, les deux cinéastes ont repris les prénoms des comédiens pour leurs personnages. Ainsi Reese Mishler campe Reese Houser, Pfeifer Brown joue Pfeifer Ross, Cassidy Gifford incarne Cassidy Spiker et, conservant à la fois son prénom et son nom, Ryan Shoos est Ryan Shoos. "Le fait d'utiliser les noms des acteurs pour leurs rôles respectifs était une idée simple et brillante, qui illustre parfaitement la façon dont Chris et Travis ont abordé la totalité du projet", explique Schnider. "Ce film est ancré dans la réalité et il est aussi âpre et réaliste que possible". Les acteurs ont également bénéficié d'une bonne marge de manœuvre pour improviser. "On a gardé le scénario extrêmement dépouillé et on a cherché des acteurs

5 capables de se laisser porter par l'inspiration", raconte Lofing. "Notre casting possédait de grands talents d'improvisation et ils ont vraiment permis de donner vie au scénario". Étant donné que le personnage de Ryan tient une place importante en tant que narrateur et caméraman du film, les réalisateurs savaient que l'acteur choisi pour le rôle devait aussi être un vidéaste amateur chevronné, ou au moins en avoir l'air. "On cherchait quelqu'un qui sache manier une caméra mais qui soit aussi un type dynamique dont le public se sentirait proche", explique Lofing. "Un peu comme un ami odieux qui cherche à vous provoquer mais qui est drôle et que vous appréciez. En plus, dans le film c'est un sportif et donc, comme souvent dans l univers lycéen, cela fait de lui quelqu un d'aimé. Ryan est arrivé et a d emblée été génial. Travis et moi avons immédiatement su que c'était lui qu'il nous fallait". Shoos décrit son personnage comme "un garçon qui se voit en toute humilité comme un des types les plus cool du coin. Il fait partie de l'équipe de football américain du lycée, il a une petite amie canon et il est drôle". Shoos évoque la caméra que son personnage trimbale en permanence : "Il croit que les gens aiment être filmés, et c'est pour ça qu'il est toujours en train de braquer son objectif sur eux. Mais il ne peut surtout pas s'empêcher de les mettre mal à l'aise ou de leur jouer des tours et de faire des bêtises avec ses amis". Cette propension à faire des bêtises leur vaut de sérieux ennuis et les met tous dans de beaux draps, voire en grand danger. "Ryan réussit à convaincre Reese et Cassidy de saccager les décors la nuit précédant la première de la pièce. Ils s'introduisent donc dans l'enceinte du lycée pour trafiquer la potence. Pendant tout ce temps, Ryan laisse tourner sa caméra, car il ne veut surtout pas manquer une telle occasion. C'est alors que des événements commencent à se produire, des trucs flippants et paranormaux qu'ils ne peuvent pas expliquer. Leurs téléphones portables cessent de fonctionner, les décors qu'ils détruisent se remettent tout seuls en place, intacts, et soudain les portes se retrouvent verrouillées. Ça commence avec des petits riens puis ça dégénère". Le meilleur ami de Ryan, Reese, est lui aussi présent pour vivre ce qui se révèle finalement la pire nuit de sa vie. Lui aussi footballeur, Reese tient le rôle principal de la pièce, même s il n a pas vraiment de talent artistique il a tout simplement un petit faible pour sa partenaire sur scène, Pfeifer. "Reese est un sportif mais il n est pas prétentieux, et il est très différent de son copain", ajoute Lofing. "Il joue dans la pièce mais il n y tient pas vraiment. Enfin, c est ce qu il dit à Ryan, qui se rend parfaitement compte que Reese le fait pour se rapprocher de

6 Pfeifer. Et bien sûr il n arrête pas de se moquer méchamment de Reese, comme le feraient des potes. Quand il mijote d aller saccager les décors, il n a aucun mal à convaincre Reese de le suivre". "Reese est notre gentil héros", continue Cluff, "le type de sportif pas du tout prétentieux. Tout le monde l apprécie. C est le genre de garçon à défendre le binoclard qui se fait embêter". Sa participation à la pièce a permis à Reese de tirer une leçon de cette histoire tragique. "Dans la mise en scène de 1993, dont on voit quelques extraits au tout début du film, Charlie était censé jouer le rôle du bourreau mais le lycéen qui devait camper le rôle principal était malade ce soir-là, et donc incapable de monter sur scène : Charlie s est proposé de le remplacer au pied levé, puisqu il connaissait le texte", explique Mishler. "La trappe a mal fonctionné et lorsqu elle s est ouverte inopinément, Charlie s est littéralement retrouvé pendu devant un parterre de spectateurs, parents, lycéens et enseignants confondus. C est pour ça que tout le monde ne voit pas d un bon œil la reprise de la pièce". Cette pièce suscite l hostilité et des rumeurs. "Beaucoup de monde pense que son esprit hante le lycée", confirme Mishler. "Certains ont vu ou entendu des choses. Et mon personnage reprend le rôle de celui qui est mort dans un effroyable accident sur scène. Autant dire que c'est particulièrement étrange pour lui". Manifestations surnaturelles et frissons mis à part, Mishler estime que les fans de cinéma d horreur vont non seulement apprécier l aspect dérangeant de cette histoire mais qu ils vont aussi pouvoir se glisser dans la peau des personnages. "On a tous été au lycée, on a tous fait partie d une bande d amis ou fait du sport ou du théâtre. Du coup, on sait déjà tous ce que c est d être un ado aux émotions chamboulées. Puis, quand la situation commence à devenir vraiment épouvantable, on a l impression de la vivre nous aussi, ce qui rend l ambiance encore plus terrifiante". "Reese Mishler est vraiment très talentueux", déclare Lofing. "Il colle parfaitement au rôle du 'gars sympa', il lui donne vie avec authenticité. Il a eu des scènes très intenses en émotion dans le film et il s en est super bien tiré. C était génial, avec le minimum d indications qu on lui donnait, qu'il soit capable d exprimer les sentiments du personnage avec autant justesse". Cassidy, leader des pom-pom girls et petite amie de Ryan, est l'une des bonnes amies de Reese. "Quand on a rencontré Cassidy Gifford, Chris et moi nous sommes dit Elle est parfaite, elle incarne trop bien ce rôle, c est trop facile ", se souvient Cluff. "On a

7 encore vu 20 ou 30 filles après elle avant de comprendre qu on aurait gagné beaucoup de temps si on l avait prise dès le début. Elle a vraiment été géniale". Lofing acquiesce : "Elle a énormément apporté à son personnage. Comme Ryan, elle est parfois très drôle, mais quand les choses deviennent graves, elle est vraiment réactive et capable d'avoir un jeu très fort à chaque prise. Je n avais pas grand-chose à dire, elle était dans son élément. Elle a fait un travail exceptionnel". "J ai grandi en regardant des films d horreur et en tourner un ne me semblait pas hors de portée", explique Cassidy Gifford. "Mais s y mettre et le faire réellement a été bien plus difficile que ce que j aurais pu imaginer. Les gens qui travaillent dans ce milieu le disent sûrement eux aussi, mais se retrouver sur le plateau, tourner de nuit, entourée d une équipe très réduite d acteurs et de techniciens, est en fait assez effrayant par moments. Comme il s agit d une toute petite production, on s est souvent retrouvés seuls dans des couloirs sombres et silencieux. On a entendu et vu des choses inquiétantes et ça a rendu tout cela vraiment réaliste. Pour être honnête, j ai eu peur à plus d une reprise". Quand son personnage se retrouve embarqué dans cette aventure nocturne, elle est la première à en subir les conséquences : d étranges marques apparaissent sur son cou alors que rien d humain, faut-il préciser ne l a touchée. "Les portables ne marchent plus, les portes sont verrouillées, Ryan essaie de la calmer mais elle sait que quelque chose est en train de se passer", raconte l actrice. "Puis, ces contusions apparaissent sur son cou et elle a l'impression que quelqu'un la tire alors qu'il n y a personne. À ce moment-là, elle veut juste arriver à sortir de là, et la situation n amuse plus personne". Si Cassidy la pom-pom girl et Ryan le sportif forment un tandem classique, Reese est lui aussi représentatif de nombre de lycéens puisqu il cache son attirance envers une de ses camarades de classe, même s il ne la dissimule pas si bien que ça. Quand la jeune fille en question, Pfeifer, lui demande de rejoindre la distribution de la pièce The Gallows, cette star du football américain et grand timide ne peut rater l opportunité de passer du temps avec elle en répétitions et de pouvoir même l embrasser sur scène. "Pfeifer se prend vraiment pour une diva", ironise Lofing. "Elle est obsédée par le théâtre, c est dans son sang. C est elle qui a poussé à commémorer le triste anniversaire de cette pièce de théâtre en la remontant au lycée, et, bien sûr, elle en est la vedette, elle se charge d en imprimer les programmes et elle a même invité le charismatique joueur de football à rejoindre la distribution".

8 Aux dires de Lofing, ce personnage "s'inspire de certain(e)s de mes camarades de lycée. J ai participé à plusieurs pièces et il y a toujours quelqu un passionné de théâtre", commente-t-il. "La fille qui veut tout gérer et pour qui c est la fin du monde si on déplace un accessoire ou loupe une réplique. C est ce que j avais en tête lorsque nous écrivions le personnage de Pfeifer". Pfeifer Brown, qui incarne la jeune comédienne, affirme : "Mon personnage adore être sur scène, jouer et chanter. Sa mère aussi aimait les arts dramatiques au lycée et elle a poussé sa fille à en faire. Pfeifer a obtenu les rôles principaux à chaque audition qu elle a passée et a pris l habitude de superviser quasiment tous les aspects de la mise en scène. Elle est de celles qui pensent que le théâtre est en train de mourir et qu à elle seule elle peut lui redonner son lustre d antan. Et comme cette pièce en particulier n a jamais abouti, elle sent que c est son devoir de la ressusciter et de lui apporter une touche finale pour rendre hommage à la famille de ce garçon, aux acteurs et aux techniciens de l époque". Même si le personnage de Pfeifer est le plus souvent irrité par l habitude de Ryan de tout filmer, tout le monde et tout le temps, l actrice avoue : "J ai trouvé l idée du 'found footage' géniale. Quand j ai lu le scénario, je l ai beaucoup aimé et il y avait tellement de rebondissements que je l'ai lu d'une traite". Dans le scénario, le plateau principal est un auditorium plongé dans l obscurité et Pfeifer Brown admet que c était un lieu propre à donner des frissons. "Comme nos personnages, nous étions enfermés dans un lycée plongé dans le noir, au beau milieu de la nuit. On sentait bien que nous n étions pas censés être là!" Outre leurs multiples activités derrière la caméra, Cluff et Lofing apparaissent tous deux à l écran : "Je joue le professeur d art dramatique et Chris est un élève sur qui je crie parce qu il ne coupe pas son téléphone portable en classe", sourit Cluff. "Voilà pour nos caméos". "Il était crucial que le jeu des comédiens soit réaliste étant donné le style du film, et Chris et Travis ont trouvé des acteurs formidables", déclare encore Jason Blum. De nuit, cet endroit fout vraiment les jetons Le dispositif qui joue le plus avec les nerfs du spectateur, c est de faire sentir ce dernier prisonnier d un lieu ordinaire, du genre de ceux qu il fréquente habituellement, tout en étant pourchassé par des forces maléfiques invisibles. "Ça pourrait vous arriver à

9 vous aussi", semblent dire les réalisateurs, tandis que les personnages affrontent l un après l autre une mort prématurée et atroce. Dans le film, ce lieu ordinaire est l auditorium d un lycée. Les amateurs de cinéma connaissent tous un endroit de ce genre, quelle que soit leur ville natale, si bien qu'ils peuvent se mettre à la place des personnages. "Même les endroits les plus familiers semblent différents la nuit", explique Lofing. "Peu d entre nous iraient volontairement dans un lycée en pleine nuit, en raison des couloirs vides et des portes toutes fermées. Je pense qu on serait tous un peu flippés. Outre cette atmosphère étrange, des événements surnaturels se produisent et deviennent de plus en plus inquiétants. Mais personne ne sait que ces jeunes sont là, et personne ne viendra donc les aider. Rapidement, leur situation devient totalement désespérée", ajoute Lofing. Certains plans extérieurs ont été tournés dans la ville natale de Lofing, à Beatrice dans le Nebraska, lieu où se déroule le film. Cependant, THE GALLOWS a été filmé principalement à Fresno et dans ses environs. C est dans le monument aux Anciens Combattants que l'essentiel du film a été tourné, et les réalisateurs y ont réellement tourné de nuit, rendant encore plus réaliste l ambiance du film pour les acteurs et, en fin de compte, pour les spectateurs. "Tourner des intérieurs de nuit est assez rare", commente Blum, "mais nous l avons fait afin de donner aux acteurs la sensation d être vraiment dehors en pleine nuit tout comme leurs personnages". Une des scènes préférées de Cluff tournée par hasard un vendredi 13 lors du 13 ème jour du tournage a également contribué à donner une touche d authenticité à tous les collaborateurs présents : "Oui, sans rire, c était le 13 ème jour du tournage, un vendredi 13 et on a pendu quelqu un". Cluff et Lofing ont minutieusement travaillé pour rendre la scène aussi crédible que possible, afin que le public ait la meilleure réaction possible : "On a engagé quelques figurants pour camper le public en train d'assister à la mise en scène d'origine de la pièce de théâtre en 1993, et nous avons répété plus tôt le même jour", raconte Cluff. "On a expliqué à nos acteurs principaux, qui connaissaient l histoire, ce que nous étions en train de faire, mais on n a jamais dit au public que Charlie allait être pendu. Au contraire, on a répété avec un autre dénouement : il enlevait la corde de son cou et s en allait. Les spectateurs pensaient donc que ça allait se passer comme ça, et les acteurs sur scène devaient eux aussi réagir comme si le drame n'était pas censé se produire".

10 "Mais Chris et moi voulions être sûrs que les acteurs qui étaient au courant seraient quand même surpris, y compris le jeune qui joue Charlie, et on a donc déclenché la pendaison plus tôt dans sa tirade que prévu". Bien entendu, ce canular macabre a été accompli sur le plateau en toute sécurité, grâce à la présence d un cascadeur et responsable de la sécurité habillé comme s il faisait partie des acteurs de la pièce. "On aurait pu penser qu il était le professeur de théâtre : il s est mis à crier Charlie! Charlie! Y a-t-il un médecin dans la salle? Tous nos acteurs étaient abasourdis, mais le public était totalement sous le choc, et l expression sur le visage de certains spectateurs était extraordinaire". Le jeune acteur qui joue Charlie a pris sa revanche sur les réalisateurs : "Il a mis une éternité à nous pardonner", admet Cluff, "mais c était génial". Cette scène, qui ouvre le film, a l air d avoir été tournée avec une caméra amateur. L ensemble du film se passe cependant 20 ans plus tard et il est donc censé être vu à travers l'objectif omniprésent de notre époque : le téléphone portable. Les producteurs ont utilisé tout un éventail de caméras, comme une Canon C300, une Panasonic Lumix GH2, une RED et une Sony. "Je pense que nous avons utilisé toutes les caméras disponibles sur le marché!", plaisante Cluff Leur ingéniosité n a pas manqué de susciter l'admiration, et notamment de Blum : "Ce qui rend un film d horreur vraiment effrayant, c est lorsque la vie des personnages principaux est menacée. Mais si on est en danger de mort, s accrocher à sa caméra est bien la dernière chose que l on ferait! Chris et Travis ont su rendre cela naturel, la caméra a sa raison d être tout au long du film et ça lui donne une place à part". S ils ont assuré l'essentiel des postes techniques, y compris le montage et les effets visuels, le tandem de réalisateurs s est néanmoins tourné vers Zach Lemmon et 10K Islands pour composer la bande originale du film. Ils ont également sollicité l ingénieur du son Brandon Jones, de Sound Method Post, afin de créer son univers sonore. "Quand ils ont diffusé le film alors qu il était encore au stade d ébauche, il ne comportait aucun effet, rien que les dialogues", se souvient Jones. "En fait, de longs pans du film se déroulaient dans le silence. C était déjà vraiment terrifiant, même à ce stade". Responsable de l intégralité de l ambiance sonore du film, Jones admet avoir été "vraiment enthousiasmé par l étendue des possibilités mais en même temps assez intimidé. Je savais que j allais créer une atmosphère, un ton et de la tension, des éléments paranormaux, etc. J étais face à une toile vierge et je pouvais me lâcher et me

11 faire plaisir. Je suis vraiment heureux que Chris et Travis m aient fait confiance avec ce projet". "Quand on a commencé ce film", explique Lofing, "Travis et moi n étions pas sûrs de la manière dont nous allions nous répartir le travail. Peut-être allais-je me charger davantage de la mise en scène et lui plutôt la production. Mais en fait, on a collaboré ensemble de façon équilibrée sur tous les aspects du film. Le tournant pour nous s est produit lorsque nous nous sommes rendus au bureau de Jason Blum. Sur le mur, à l entrée, on y voit un panneau qui dit les réalisateurs. Il y a des photos de James Wan qui a tourné INSIDIOUS et CONJURING : LES DOSSIERS WARREN, et Damien Chazelle qui a réalisé WHIPLASH, ainsi que d autres cinéastes. On a regardé ce mur puis on s est regardé : on savait tous deux que nous devions un jour y figurer tous les deux". "Ensemble, Chris et Travis ont signé un film d horreur qui procure des sensations vraiment réalistes que le public va adorer", déclare Blum. "Je sais d expérience que les gens adorent qu on leur fasse peur de plein de façons différentes, que ce soit en montant dans un grand huit ou en étant dans le noir dans un cinéma, peu importe tant que ça fait monter le taux d adrénaline et qu on se sent vivant. Je pense que THE GALLOWS est un film exceptionnel qui ne ressemble à rien d autre et qui est réellement terrifiant".

12 DEVANT LA CAMÉRA REESE MISHLER (Reese) a grandi à Owasso, dans l'oklahoma, à quelques minutes de Tulsa. S'il aimait le cinéma, son rêve était de devenir footballeur professionnel pour les Dallas Cowboys. Mais après une fracture du bassin, son projet a tourné court. Sa mère lui a alors suggéré de faire l'acteur dans des spectacles du lycée. Comme bien des comédiens avant lui, Mishler est vite devenu accro La scène d'owasso High School est devenue comme un deuxième foyer pour l'adolescent qui s'est produit dans toutes sortes de pièces. Il appréciait de susciter les rires en jouant dans "Noises Off", tout en étant intrigué par les visages médusés des spectateurs lorsqu'il se produisait dans "All My Boys". C'est alors qu'il a décidé de devenir comédien professionnel. Une fois son diplôme en poche, il s'installe à Chicago et s'inscrit à DePaul University. Il profite des opportunités offertes par la grande ville et suit aussi les cours de The Second City. Lorsqu'un des ses profs d'université lui suggère de s'installer à Hollywood pour tenter sa chance dans le cinéma, il n'hésite pas une seconde. THE GALLOWS est son premier long métrage. Prudent, Mishler participe à l'heure actuelle à un atelier de théâtre au South Coast Repertory Theatre de Costa Mesa. Originaire de Springfield, dans le Missouri, PFEIFER BROWN (Pfeifer) s'est toujours passionnée pour le théâtre. Son parcours professionnel commence à l'âge de 16 ans grâce à sa participation à l'émission américaine de "La Nouvelle Star". Elle s'installe deux ans plus tard à Hollywood pour y devenir actrice de cinéma. Peu de temps après, elle décroche un rôle dans THE GALLOWS. On l'a aussi vue dans des spots publicitaires, des vidéo clips et a série BIG TIME RUSH. On la retrouvera dans le film MY MANY SONS. Également auteur-compositeur-interprète, elle s'est produite dans l'émission "America's Got Talent". À 20 ans à peine, RYAN SHOOS (Ryan) a fait ses valises et s'est installé à Los Angeles pour y tenter sa chance comme acteur. Sa passion pour ce métier est née dix

13 ans plus tôt et a été nourrie par sa participation à de nombreux spots publicitaires. À 14 ans, il a obtenu son premier rôle important dans MUD d'andy Davis. Au cours des cinq dernières années, il s'est illustré dans plusieurs films indépendants, comme AS NIGHT COMES et BASTARD. CASSIDY GIFFORD (Cassidy) a fait ses débuts au cinéma dans ADVENTURES OF SERIAL BUDDIES, avec Henry Winkler, Christopher Lloyd et Beth Behrs. On l'a ensuite vue dans GOD'S NOT DEAD, et dans les séries BLUE BLOODS, LA VIE DE CROISIÈRE DE ZACK ET CODY, et PHÉNOMÈNE RAVEN. Elle sera à l'affiche de CAGED NO MORE, thriller autour du trafic d'êtres humains. DERRIÈRE LA CAMÉRA Originaire de Beatrice, dans le Nebraska, CHRIS LOFING (Réalisateur/Scénariste/Producteur) rêve de devenir réalisateur depuis l'âge de 13 ans. Dès son bac en poche, il s'installe à Los Angeles pour intégrer la New York Film Academy. Il y écrit et réalise un court métrage, CROSS, plébiscité par la critique lors de sa présentation dans les studios de Warner. Après ses études, il s'établit à Fresno où il rencontre son futur collaborateur Travis Cluff. Grâce aux talents de réalisation et à la maîtrise de la technique de Lofing et aux compétences de gestion et de marketing de Cluff, les deux hommes forment un tandem de choix. En 2011, ils montent la société Tremendum Pictures. Ils commencent par travailler de chez eux, où ils consacrent chaque minute à écrire et réaliser pour la télévision, le cinéma, la publicité et les nouveaux médias. THE GALLOWS est leur premier film. TRAVIS CLUFF (Réalisateur/Scénariste/Producteur) est tombé sur un article sur le jeu télévisé "Wipeout" en Comprenant qu'il pouvait gagner dollars, il a non seulement réussi à participer au jeu, mais l'a gagné! C'est alors qu'il découvre le milieu du divertissement et qu'il se prend à rêver que toutes ses ambitions peuvent se concrétiser. Après avoir fait la connaissance de Chris Lofing, étudiant en cinéma, il décide de s'associer avec lui et de monter leur société de production, Tremendum Pictures en 2011.

14 Les deux hommes ont coécrit, coréalisé et coproduit ce premier film d'horreur, THE GALLOWS, pour un budget très modeste. Producteur cité à l'oscar et à l'emmy, JASON BLUM (Producer) est le fondateur et PDG de Blumhouse Productions qui a trouvé un nouveau modèle économique de société de production, concevant des films à tout petit budget destinés au marché mondial. Blumhouse a conclu un accord-cadre avec Universal Pictures et produit des sagas lucratives comme PARANORMAL ACTIVITY, AMERICAN NIGHTMARE, INSIDIOUS, SINISTER et OUIJA qui au total ont engendré 1,4 milliard de dollars de recettes mondiales. Tout a commencé avec PARANORMAL ACTIVITY : produit pour dollars, le film a généré 200 millions de dollars, s'imposant comme le film le plus rentable de l'histoire du cinéma hollywoodien. Blumhouse a aussi produit des films primés comme THE NORMAL HEART et WHIPLASH. Par ailleurs, la société a lancé BH Tilt, destiné aux films qui seront distribués sur plusieurs supports. Pour le petit écran, Blum a obtenu un Emmy pour THE NORMAL HEART. Il a produit ASCENSION, EYE CANDY, et SOUTH OF HELL. On lui doit encore STRANDED et THE RIVER. Blumhouse a aussi produit des événements spectaculaires, comme The Blumhouse of Horrors, maison hantée particulièrement terrifiante au cœur même du centre-ville de Los Angeles, The Purge: Fear the Night, inspiré par le film AMERICAN NIGHTMARE, et The Purge: Breakout. Avant de monter Blumhouse, Blum a codirigé le département Acquisitions et Coproductions chez Miramax, où il a notamment acquis LES AUTRES d'alejandro Amenabar, LE FLEUVE DE LA DERNIERE CHANCE, LE CHOIX D'UNE VIE, et THE HOUSE OF YES. Il a également produit THE READER de Stephen Daldry, qui a valu un Oscar à Kate Winslet, DEBBY MILLER, UNE FILLE DU NEW JERSEY de Mira Nair, avec Uma Thurman (lauréate du Golden Globe), Gena Rowlands, et Juliette Lewis et HAMLET, avec Ethan Hawke, Bill Murray, Sam Shepard et Kyle MacLachlan.

15 Blum a fait ses débuts comme directeur de la troupe de théâtre Malaparte, qu'il a fondée avec Ethan Hawke. GUYMON CASADY (Producteur) a produit TOUS LES ESPOIRS SONT PERMIS de David Frankel, avec Meryl Streep, et STEVE JOBS de Danny Boyle, avec Michael Fassbender. Il a plusieurs projets en développement et s'attellera bientôt à A WILLING PATRIOT, avec Liam Neeson, ainsi qu'à un film sur une fête de Noël organisée dans une entreprise. Il a été cité à l'emmy à quatre reprises pour GAME OF THRONES, et développe notamment RIPLIAD d'après Patricia Highsmith. Il a assuré la production exécutive de la saga EXPENDABLES. Diplômé de la University of Pennsylvania en 1991, il est marié et père de deux enfants. DEAN SCHNIDER (Producteur) a produit SHOVEL BUDDIES. Inscrit sur la fameuse "liste noire" des scénarios les plus en vue, le projet réunit Bella Thorne et Kian Lawley. Il développe à l'heure actuelle plusieurs projets, dont une série télé se déroulant dans le Hollywood des années 70. Avant d'être recruté chez 360, il a acquis les droits d'une célèbre histoire japonaise dont il développe et coproduit l'adaptation américaine, HATCHI de Lasse Hallström avec Richard Gere et Joan Allen. Choisi par le magazine Variety comme l'un des producteurs hollywoodiens les plus importants en 2012, il est originaire de Johannesburg, en Afrique du Sud, et diplômé de la University of Michigan. BENJAMIN FORKNER (Producteur) supervise le département production chez Management 360. Il a notamment produit SHOVEL BUDDIES. Inscrit sur la fameuse "liste noire" des scénarios les plus en vue, le projet réunit Bella Thorne et Kian Lawley. Il

16 prépare actuellement THE LIFEBOAT de Joe Wright, avec Anne Hathaway, d'après le best-seller de Charlotte Rogen. Pour le petit écran, il développe notamment RIPLIAD d'après Patricia Highsmith. On lui doit GOOD PEOPLE, avec James Franco et Kate Hudson, et THE KILLING ROOM, avec Tim Hutton et Chloë Sevigny, présenté au festival de Sundance. Il a été consacré par le magazine Variety en 2011 et par Hollywood Reporter en Originaire de Boston, il est diplômé de Harvard. DAVE NEUSTADTER (Producteur exécutif) travaille chez New Line Cinema depuis 2007, où il est actuellement vice-président du département Production. Il a récemment produit ANNABELLE, BLACK STORM, LES MILLER, UNE FAMILLE EN HERBE, avec Jennifer Aniston et Jason Sudeikis, et CONJURING : LES DOSSIERS WARREN, avec Patrick Wilson et Vera Farmiga. On lui doit encore THE INCREDIBLE BURT WONDERSTONE, avec Jim Carrey, Steve Carell et Steve Buscemi, le remake de FREDDY LES GRIFFES DE LA NUIT, et TROP LOIN POUR TOI, comédie romantique avec Drew Barrymore et Justin Long. Diplômé d'indiana University, Neustadter a commencé sa carrière chez New Line en 2003 comme stagiaire au département Développement, avant de devenir l'assistant de Richard Brener. WALTER HAMADA (Producteur exécutif) est vice-président du département Production chez New Line Cinema. Il a supervisé des films comme DESTINATION FINALE 5, FREDDY LES GRIFFES DE LA NUIT, et VENDREDI 13. Il a récemment produit ANNABELLE, BLACK STORM, et CONJURING : LES DOSSIERS WARREN, avec Patrick Wilson et Vera Farmiga, qui a rencontré un immense succès commercial. Avant d'être recruté chez New Line en 2007, Hamada a passé quatre ans chez H2F Entertainment, société qu'il a cofondée et qui a permis de lancer la carrière de scénaristes tels Chris Morgan (FAST & FURIOUS 6 et WANTED: CHOISIS TON DESTIN), Brad Grann (INVINCIBLE), Matt Allen et Caleb Wilson (TOUT SAUF EN FAMILLE). Il a également produit WHISPER, film d'horreur indépendant. Diplômé de UCLA, il a commencé sa carrière comme assistant chez TriStar Pictures, où il a rapidement été promu. Devenu directeur-adjoint de la production chez

17 Columbia, il a collaboré à BIG HIT, VERTICAL LIMIT, GODZILLA et S.W.A.T. UNITÉ D'ÉLITE. COUPER SAMUELSON (Producteur exécutif) est président du département Longs Métrages chez Blumhouse Productions. Blumhouse a conclu un accord-cadre avec Universal Pictures et produit des sagas lucratives comme PARANORMAL ACTIVITY, AMERICAN NIGHTMARE, INSIDIOUS, SINISTER et OUIJA qui au total ont engendré 1,4 milliard de dollars de recettes mondiales. Tout a commencé avec PARANORMAL ACTIVITY : produit pour dollars, le film a généré 200 millions de dollars, s'imposant comme le film le plus rentable de l'histoire du cinéma hollywoodien. Blumhouse a aussi produit des films primés comme THE NORMAL HEART et WHIPLASH, dont Samuelson a assuré la production exécutive. Il a fait ses débuts chez 2929, société de Mark Cuban, où il a coproduit LA NUIT NOUS APPARTIENT et TWO LOVERS de James Gray, tous deux sélectionnés au festival de Cannes.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare.

Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je m appelle Hans. Le 7 novembre 1919. J ai rencontré Frédéric à la gare. Je venais d arriver à Hanovre par le train de onze heures. À Düsseldorf j avais passé plus de trois semaines chez un homme de quarante

Plus en détail

La caméra Embarquée et subjective

La caméra Embarquée et subjective La caméra Embarquée et subjective La caméra embarquée et subjective L utilisation de la caméra subjective permet une très forte identification du spectateur aux personnages et par conséquent des sensations

Plus en détail

* Nom : * Lien avec la production : * Numéro de téléphone (le jour) : * Numéro de téléphone (en soirée) : * Courriel :

* Nom : * Lien avec la production : * Numéro de téléphone (le jour) : * Numéro de téléphone (en soirée) : * Courriel : MEILLEUR LONG MÉTRAGE Ce prix reconnaît le meilleur long métrage dans son ensemble. Les soumissions seront évaluées selon les critères suivants : transmission des émotions, personnages et distribution,

Plus en détail

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI

VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI VOYAGE AU JAPON OCTOBRE-NOVEMBRE 2014, COLIBRI Durant 3 semaines j étais { Hiratsuka, près de Yokohama où j allais tous les jours au lycée. Ma famille d accueil se composait du père, de la mère, de ma

Plus en détail

QUELQUES MOTS SUR L AUTEURE DANIELLE MALENFANT

QUELQUES MOTS SUR L AUTEURE DANIELLE MALENFANT Activité pédagogique autour du roman, de Danielle Malenfant ISBN 978-2-922976-38-0 ( 2013, Joey Cornu Éditeur) Téléchargeable dans la rubrique Coin des profs sur 1 Activités autour du roman RÉSUMÉ DU

Plus en détail

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie)

Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Garth LARCEN, Directeur du Positive Vibe Cafe à Richmond (Etats Unis Virginie) Commentaire du film d introduction de l intervention de Garth Larcen et son fils Max, entrepreneur aux U.S.A. Garth Larcen

Plus en détail

LES CONSEILS CRÉATIFS DE DOUG HARRIS ET DAN O DAY

LES CONSEILS CRÉATIFS DE DOUG HARRIS ET DAN O DAY D O S S I E R libérez- LES CONSEILS CRÉATIFS DE DOUG HARRIS ET DAN O DAY La VAR organisait le 27 mars 2003 un séminaire consacré à la créativité et à la pub radio. A cette occasion, elle avait invité deux

Plus en détail

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika UN AN EN PROVENCE ČECHOVÁ Veronika Depuis mon enfance, j ai eu un grand rêve. De partir en France et d apprendre la plus belle langue du monde. Grâce à ma professeur de français, Mme Drážďanská, qui m

Plus en détail

Activités autour du roman

Activités autour du roman Activité pédagogique autour du roman Un chien différent, de Laura Cousineau ISBN 978-2-922976-13-7 ( 2009, Joey Cornu Éditeur) Téléchargeable dans la rubrique Coin des profs sur 1 Activités

Plus en détail

«la mouche» : 1958 / 1987, l'adaptation au travers des affiches.

«la mouche» : 1958 / 1987, l'adaptation au travers des affiches. Oui, mais c'est l œuvre de quelqu'un d'autre 1 «On parle souvent des cinéastes qui, à Hollywood, déforment l œuvre originale. Mon intention est de ne jamais faire cela»¹ «la mouche» : 1958 / 1987, l'adaptation

Plus en détail

Merci de lire ce merveilleux magazine. Romane M. directrice du magazine.

Merci de lire ce merveilleux magazine. Romane M. directrice du magazine. Bonjour, chers lecteurs et lectrices. Voici votre 2 ème numéro du Romane Actu, et à mon avis ce bimensuel est assez réussi. Mais vous n avez encore rien vu ce numéro est plus grand que le précédent, car

Plus en détail

Lorsqu une personne chère vit avec la SLA. Guide à l intention des enfants

Lorsqu une personne chère vit avec la SLA. Guide à l intention des enfants Lorsqu une personne chère vit avec la SLA Guide à l intention des enfants 2 SLA Société canadienne de la SLA 3000, avenue Steeles Est, bureau 200, Markham, Ontario L3R 4T9 Sans frais : 1-800-267-4257 Téléphone

Plus en détail

Pour travailler avec le film en classe Niveau b1...7. Avant la séance...4 L affiche...4 La bande-annonce...4 Après la séance... 5

Pour travailler avec le film en classe Niveau b1...7. Avant la séance...4 L affiche...4 La bande-annonce...4 Après la séance... 5 Festival Study guide Dossier pédagogique destiné aux adolescents 2014 (Homeland) présente Alliance Française FRENCH FILM FESTIVAL Table des matières Pour travailler avec le film en classe Niveau A2...4

Plus en détail

«Tous les autres le font» L influence, les fréquentations et les consommations.

«Tous les autres le font» L influence, les fréquentations et les consommations. LA LETTRE AUX PARENTS N o 2 Cher-s Parent-s, «Tous les autres le font» L influence, les fréquentations et les consommations. L adolescence est une période de changement de contexte scolaire ou de formation

Plus en détail

9.1- Sur les réseaux sociaux, j ai toujours le choix!

9.1- Sur les réseaux sociaux, j ai toujours le choix! Thème 3 - Participer, protéger, partager : des choix de société? Séquence 9 Nos actions sur les réseaux sociaux 9.1- Sur les réseaux sociaux, j ai toujours le choix! à partir de la 5 e comprendre créer

Plus en détail

Journée sans maquillage : une entrevue entre ÉquiLibre et ELLE Québec

Journée sans maquillage : une entrevue entre ÉquiLibre et ELLE Québec Journée sans maquillage : une entrevue entre ÉquiLibre et ELLE Québec Cette semaine, Fannie Dagenais, la directrice générale d ÉquiLibre, et Louise Dugas, la rédactrice en chef reportage, culture et style

Plus en détail

Un autre regard sur. Michel R. WALTHER. Directeur général de la Clinique de La Source 52 INSIDE

Un autre regard sur. Michel R. WALTHER. Directeur général de la Clinique de La Source 52 INSIDE 52 INSIDE Un autre regard sur Michel R. WALTHER Directeur général de la Clinique de La Source Directeur général de la Clinique de La Source, Michel R. Walther est né en 1949 au Maroc de parents suisses.

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Paris, le 7 Septembre 2007 Communiqué de presse A quelques heures du coup d envoi de la Coupe du Monde de Rugby 2007, Yahoo! et Isobar font le point sur Internet et le sport. Quelle place occupe aujourd

Plus en détail

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce?

1. La famille d accueil de Nadja est composée de combien de personnes? 2. Un membre de la famille de Mme Millet n est pas Français. Qui est-ce? 1 LA FAMILLE 1.1 Lecture premier texte Nadja va passer quatre mois de la prochaine année scolaire en France. Aujourd hui, elle a reçu cette lettre de sa famille d accueil. Chère Nadja, Je m appelle Martine

Plus en détail

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript

HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Continuers. (Section I Listening and Responding) Transcript 2014 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text M: Bonjour Yasmine. Ça va? F: Ah bonjour! Oui, ça va bien. Écoute, ce weekend

Plus en détail

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES

THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ATELIERS ARTISTIQUES ENFANTS - ADOS - ADULTES ATELIERS ARTISTIQUES NEUILLY SUR SEINE THÉÂTRE - CINÉMA DANSE - MUSIQUE - CHANT COACHING PERSONNALISÉ ENFANTS - ADOS - ADULTES Johanna Cohen 06 61 41 13 03 coursanna@hotmail.fr wwww.coursanna.fr LE COURS

Plus en détail

Le Thé ou l'electricité, de Jérôme le Maire (rencontre)

Le Thé ou l'electricité, de Jérôme le Maire (rencontre) Le Thé ou l'electricité, de Jérôme le Maire (rencontre) Entretiens avec Jérôme le Maire et Isabelle Truc, réalisateur et productrice du documentaire "Le thé ou l'électricité". Article d Amélie Navarro

Plus en détail

IMAGINASTUDIO PRÉSENTE LESTER AVEC CARLOS LEAL & FLORENCE RIVERO UN FILM COURT DE PASCAL FORNEY

IMAGINASTUDIO PRÉSENTE LESTER AVEC CARLOS LEAL & FLORENCE RIVERO UN FILM COURT DE PASCAL FORNEY IMAGINASTUDIO PRÉSENTE LESTER AVEC CARLOS LEAL & FLORENCE RIVERO UN FILM COURT DE PASCAL FORNEY DOSSIER DE PRESSE NOVEMBRE 2009 SYNOPSIS Une nuit, Lester, un vampire, s introduit chez une jeune femme.

Plus en détail

Paris à travers le temps

Paris à travers le temps Paris à travers le temps Paris à travers le temps Page 1 sur 1 Sommaire Introduction I. Synopsis II. Cahier des charges III. Scénario IV. Story board Conclusion Paris à travers le temps Page 2 sur 2 Introduction

Plus en détail

Le Cauchemar révélateur

Le Cauchemar révélateur Le Cauchemar révélateur Hier c était le départ de ma mère. On l emmena à l aéroport. Elle devait partir pour son travail. Quand l avion dans lequel elle était décolla, il passa au-dessus de nos têtes.

Plus en détail

Livret du jeune spectateur

Livret du jeune spectateur Page1 Livret du jeune spectateur NOM : PRENOM : CLASSE : ETABLISSEMENT : PROFESSEUR DATE DE L'OPERA / DU CONCERT : LIEU DE L'OPERA / DU CONCERT : Page2 AVANT D'ALLER AU CONCERT / A L'OPERA : SE PREPARER

Plus en détail

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES

EXERCICIOS AUTOAVALIABLES EXERCICIOS AUTOAVALIABLES 1.- Transforme les phrases au passé récent a) Il a changé de travail b) Nous avons pris une décision importante c) Elle a téléphoné à Jean d) J ai envoyé un SMS à ma collègue

Plus en détail

CATALOGUE TEAM BUILDING

CATALOGUE TEAM BUILDING CATALOGUE TEAM BUILDING Vos Objectifs Développer des valeurs collectives Motiver vos équipes de vente Changer les comportements au sein de votre entreprise Marquer une date exceptionnelle Organiser un

Plus en détail

De l idée au livre Expérience d un auteur, conseils d un éditeur

De l idée au livre Expérience d un auteur, conseils d un éditeur La Master Class de Grégoire Solotareff, auteur-illustrateur et responsable de la collection Salon du livre - mars 2015 De l idée au livre Expérience d un auteur, conseils d un éditeur Mon expérience d

Plus en détail

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU».

Un autre signe est de blâmer «une colère ouverte qui débute par le mot TU». Le besoin de contrôler Le comportement compulsif de tout vouloir contrôler n est pas mauvais ou honteux, c est souvent un besoin d avoir plus de pouvoir. Il s agit aussi d un signe de détresse; les choses

Plus en détail

ADVENTURES IN FRONT OF THE TV SET Dossier pédagogique

ADVENTURES IN FRONT OF THE TV SET Dossier pédagogique ADVENTURES IN FRONT OF THE TV SET Dossier pédagogique L Armada Productions 3, rue de Lorraine 35000 Rennes 02 99 54 32 02 www.armada-productions.com www.adventuresinfrontofthetvset.com Contact / Salima

Plus en détail

DEC accéléré en Soins infirmiers

DEC accéléré en Soins infirmiers P O R T R A I T S D É T U D I A N T E S I M M I G R A N T E S P A R C O U R S I N S P I R A N T S Nous vous présentons des personnes immigrantes dont le parcours de vie, professionnel et scolaire est à

Plus en détail

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques

Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant. Texte de la comédie musicale. Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Je veux apprendre! Chansons pour les Droits de l enfant Texte de la comédie musicale Fabien Bouvier & les petits Serruriers Magiques Les Serruriers Magiques 2013 2 Sommaire Intentions, adaptations, Droits

Plus en détail

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie

Décembre 2012. Sylvie Louis. Biographie Décembre 2012 Biographie Sylvie Louis Sylvie Louis a toujours ADORÉ les livres, surtout ceux que ses parents lui racontaient, le soir, quand elle était toute petite. Ensuite, apprendre à lire a constitué

Plus en détail

concours sois intense au naturel

concours sois intense au naturel concours sois intense Tu veux participer? Rends-toi sur le site, réponds au jeu-concours et cours la chance de gagner le grand prix, d une valeur approximative de 2 000 $, ou encore l une des nombreuses

Plus en détail

Tu rencontres Julie. Tu découvres des sons inconnus. Tu comprends des petits dialogues sur cassette. Tu identifies et tu décris

Tu rencontres Julie. Tu découvres des sons inconnus. Tu comprends des petits dialogues sur cassette. Tu identifies et tu décris Tu rencontres Julie. Tu découvres des sons inconnus. Tu comprends des petits dialogues sur cassette. Tu identifies et tu décris Tu parles de toi, de tes goûts. Tu lis BD. Tu fabriques un poster pour te

Plus en détail

Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout changer

Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout changer Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout changer Inspiré de «The 90 Day Game Plan» d Eric Worre www.leblogdumlmpro.com - Tous droits réservés - Le Plan d Action sur 90 Jours 90 jours pour tout

Plus en détail

Le dispositif conçu pour M6 et Orange pour soutenir l offre de forfaits illimités M6 Mobile by Orange

Le dispositif conçu pour M6 et Orange pour soutenir l offre de forfaits illimités M6 Mobile by Orange Le dispositif conçu pour M6 et Orange pour soutenir l offre de forfaits illimités M6 Mobile by Orange 1 Soutenir l offre de forfaits illimités M6 Mobile by Orange Campagne TV et radio Site internet Brochures

Plus en détail

Origines possibles et solutions

Origines possibles et solutions Ne plus avoir peur de vieillir «Prends soin de ton corps comme si tu allais vivre éternellement, Prends soin de ton âme comme si tu allais mourir demain.» Introduction Ce petit document est la résultante

Plus en détail

ix questions à Guy Bérubé galeriste

ix questions à Guy Bérubé galeriste D ix questions à Guy Bérubé galeriste Guy Bérubé a complété des études dans le domaine de la photographie à Ottawa. Il a ensuite été photographe professionnel pendant dix ans. De 1990 à 2000, il a vécu

Plus en détail

Règlement du Concours "Filme nous la Comté"

Règlement du Concours Filme nous la Comté Règlement du Concours "Filme nous la Comté" La première édition du concours se tiendra en 2015. Ce dernier est organisé par l'association Club Ciné d'yronde et Buron, loi 1901. Le concours "Filme nous

Plus en détail

C était la guerre des tranchées

C était la guerre des tranchées C était la guerre des tranchées Jacques Tardi Format 23,2 x 30,5 cm 128 pages C et album consacré, comme son titre l indique, à la vie dans les tranchées pendant la Première Guerre mondiale est constitué

Plus en détail

Vous propose une large gamme de

Vous propose une large gamme de Vous propose une large gamme de Notre équipe est composée d auteurs, de réalisateurs et de comédiens professionnels formés à l improvisation www.elipsagence.com Notre agence conçoit et scénarise les Team

Plus en détail

Un itinéraire à suivre : Anne Consigny

Un itinéraire à suivre : Anne Consigny Un itinéraire à suivre : Anne Consigny Poursuivant mes portraits, j ai rencontré pour vous Anne Consigny, comédienne, qui a la lourde tâche par ailleurs de siéger au Conseil d administration du CnT. A

Plus en détail

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas

LIVRET DE VISITE. Autoportraits du musée d. musée des beaux-arts. place Stanislas LIVRET DE VISITE musée des beaux-arts de Nancy place Stanislas Autoportraits du musée d Orsay L exposition Au fil du temps Bienvenue au Musée des Beaux-Arts de Nancy! Les tableaux que tu vois ici viennent

Plus en détail

7 conseils pour une description de poste irrésistible! Des descriptions de postes excellentes = Des candidats excellents

7 conseils pour une description de poste irrésistible! Des descriptions de postes excellentes = Des candidats excellents 7 conseils pour une description de poste irrésistible! Des descriptions de postes excellentes = Des candidats excellents Sommaire Conseil n 1 : Soyez créatif dans la description du poste, PAS dans son

Plus en détail

Avertissement. Lisez ces livres, si ce n est déjà fait, et alors vous comprendrez mieux ce qu ils ont voulu exprimer. Dominique

Avertissement. Lisez ces livres, si ce n est déjà fait, et alors vous comprendrez mieux ce qu ils ont voulu exprimer. Dominique Editions Trembley 1 Avertissement Voilà, vous allez lire une drôle d histoire, née de l imagination de seize enfants de 9 à 10 ans. Ils ont décidé de vous faire partager la vie des héros de livres qu ils

Plus en détail

Oficina d Accés a la Universitat Pàgina 1 de 6 PAU 2015 Criteris de correcció ALERTE AUX «BIG MOTHERS»

Oficina d Accés a la Universitat Pàgina 1 de 6 PAU 2015 Criteris de correcció ALERTE AUX «BIG MOTHERS» Oficina d Accés a la Universitat Pàgina 1 de 6 SÈRIE 2 Comprensió escrita ALERTE AUX «BIG MOTHERS» 1. Oui, leur utilisation augmente progressivement. 2. Pour savoir si sa fille est rentrée à l heure prévue.

Plus en détail

Sommaire. Edito. Qu en ont-ils pensé? Pour EN SAVOIR PLUS. 16 Jeu Vidéo 3D (niveau avancé) 17 Sound Design

Sommaire. Edito. Qu en ont-ils pensé? Pour EN SAVOIR PLUS. 16 Jeu Vidéo 3D (niveau avancé) 17 Sound Design Sommaire 1 2 8 20 24 Edito Découvrez ISART DIGITAL 3 L école du jeu vidéo et de l animation 3D-FX 4 Des formations reconnues 5 Une équipe pédagogique expérimentée 6 Des locaux au cœur de Paris Découvrez

Plus en détail

BILAN DU FORUM DES METIERS 2011

BILAN DU FORUM DES METIERS 2011 BILAN DU FORUM DES METIERS 2011 1 BILAN DE LA FREQUENTATION DES ELEVES Près de 850 élèves ont rencontré 105 intervenants (14 absents) Grâce au décompte aux portails, nous savons que par niveau sont venus

Plus en détail

Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE. Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet

Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE. Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet ROLAND Quentin 3èmeD Rapport de stage en entreprise PROSPECTIVE IMAGE Produire et réaliser en vidéo pour l entreprise, la télévision et l internet Année scolaire 2006-2007 Collège André CHENE SOMMAIRE

Plus en détail

COLLEGE 10 CLASSE DE 3ème B TITRE DE LA NOUVELLE : «Un stylo, une vie»

COLLEGE 10 CLASSE DE 3ème B TITRE DE LA NOUVELLE : «Un stylo, une vie» COLLEGE 10 CLASSE DE 3ème B TITRE DE LA NOUVELLE : «Un stylo, une vie» J'ai cinquante-quatre ans, je me prénomme Will et je suis un passionné d'écriture. Je suis un écrivain. Aujourd'hui, si j'essayais

Plus en détail

Devoirs, leçons et TDA/H1 Gaëtan Langlois, psychologue scolaire

Devoirs, leçons et TDA/H1 Gaëtan Langlois, psychologue scolaire Devoirs, leçons et TDA/H1 Gaëtan Langlois, psychologue scolaire Pourquoi traiter des devoirs et leçons avec les TDA/H? Parce que c est un des problèmes le plus souvent rencontrés avec les enfants hyperactifs

Plus en détail

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript

French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript 2013 H I G H E R S C H O O L C E R T I F I C A T E E X A M I N A T I O N French Continuers (Section I Listening and Responding) Transcript Familiarisation Text FEMALE: MALE: FEMALE: MALE: FEMALE: Salut,

Plus en détail

PEWDIEPIE : UN RÊVE ÉMISSIONS DOSSIERS CHRONIQUES GRATUITS FORUMS

PEWDIEPIE : UN RÊVE ÉMISSIONS DOSSIERS CHRONIQUES GRATUITS FORUMS Se connecter ÉMISSIONS DOSSIERS CHRONIQUES GRATUITS FORUMS VITE-DIT Les "vite dit" sont tous les contenus des médias français et étrangers qui nous semblent dignes d être signalés. Si nécessaire, ils feront

Plus en détail

5 à 8 ans. N oublie pas de te laver les dents! de Philippe Corentin. Amorce

5 à 8 ans. N oublie pas de te laver les dents! de Philippe Corentin. Amorce 5 à 8 ans Amorce «Ça a quel goût, une petite fille? demande le bébé crocodile. Écœurant et sucré», lui répond son papa Pour en être certain, bébé croco part en expédition chez sa jeune voisine. Elle est

Plus en détail

Poste 4 le montage. Le montage

Poste 4 le montage. Le montage 1/11 Le montage Conseils et astuces pour le montage de clips vidéo Situations de montage modèles Exercice pratique Information aux enseignants: logiciel de traitement vidéo 2/11 Un montage parfait! Description

Plus en détail

Il manque quelque chose! (L histoire du film 1re partie)

Il manque quelque chose! (L histoire du film 1re partie) Il manque quelque chose! (L histoire du film 1re partie) Raconté par Lisa Ann Marsoli Illustrations de Mario Cortes, Valeria Turati et des Disney Storybook Artists Jean-Christophe a une chambre remplie

Plus en détail

DEBAT PHILO : L HOMOSEXUALITE

DEBAT PHILO : L HOMOSEXUALITE Ecole d Application STURM Janvier-Février 2012 CM2 Salle 2 Mme DOUILLY DEBAT PHILO : L HOMOSEXUALITE Sujet proposé par les élèves et choisi par la majorité. 1 ère séance : définitions et explications Réflexion

Plus en détail

L Illusion comique. De Corneille. L œuvre à l examen oral. Par Alain Migé. Petits Classiques Larousse -1- L Illusion comique de Corneille

L Illusion comique. De Corneille. L œuvre à l examen oral. Par Alain Migé. Petits Classiques Larousse -1- L Illusion comique de Corneille L Illusion comique De Corneille L œuvre à l examen oral Par Alain Migé Petits Classiques Larousse -1- L Illusion comique de Corneille PREMIÈRE QUESTION : L ÊTRE ET LE PARAÎTRE Le titre même de L illusion

Plus en détail

COURS WINDEV NUMERO 3

COURS WINDEV NUMERO 3 COURS WINDEV NUMERO 3 01/02/2015 Travailler avec un fichier de données Etude du gestionnaire d analyse, Manipulation des tables mémoires, Manipulation de données, Création d états, Pré requis : Cours WinDev

Plus en détail

Une saison à la juilliard school

Une saison à la juilliard school Une saison à la juilliard school Série documentaire de Priscilla Pizzato (France, 2013, 6X26mn) LES dimanches 27 avril à 16h40 et 4 mai à 16h55 les dimanches 27 avril à 16h40 et 4 mai à 16h55 Une saison

Plus en détail

OFFRE ÉVÉNEMENTIELLE. SAISON 3 4 e trimestre 2014 SEPTEMBRE 2014

OFFRE ÉVÉNEMENTIELLE. SAISON 3 4 e trimestre 2014 SEPTEMBRE 2014 OFFRE ÉVÉNEMENTIELLE SAISON 3 4 e trimestre 2014 SEPTEMBRE 2014 UN PROGRAMME ROCAMBOLESQUE, DÉCALÉ ET AUTHENTIQUE Clara pense participer à une expérience inédite pour rencontrer l âme sœur. Après avoir

Plus en détail

Que pouvez-vous faire pour que quelqu un ait une meilleure image de lui ou d elle-même? Qu est-ce qu un bon ami?

Que pouvez-vous faire pour que quelqu un ait une meilleure image de lui ou d elle-même? Qu est-ce qu un bon ami? Que pouvez-vous faire pour que quelqu un ait une meilleure image de lui ou d elle-même? Passer du temps avec cette personne Présenter la personne à vos amis Lui dire que vous l aimez bien Qu est-ce qu

Plus en détail

Newsletter - 3 - Saison 2013/14

Newsletter - 3 - Saison 2013/14 technical partner Newsletter - 3 - Saison 2013/14 Nous voilà arrivés en 2014 Le premier semestre à la CSFA Biel / Bienne est derrière. Nous avons déjà vécu beaucoup de choses ensemble, des nouvelles viendront

Plus en détail

Maquette générale (prof) : Le racisme

Maquette générale (prof) : Le racisme Maquette générale (prof) : Le racisme Maquette générale 1 Niveau : C2 Public : Élèves du secondaire Contexte d enseignement-apprentissage : Cours de FLE. Possibilité de travail en interdisciplinarité,

Plus en détail

La Princesse et le Plombier

La Princesse et le Plombier La Compagnie Antre-Nous présente La Princesse et le Plombier (un spectacle pour enfants à partir de 3 ans) Une comédie sur la tolérance, l amour et les contes de fée... Dans un pays de la taille d un petit

Plus en détail

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est

L enfant sensible. Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et. d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est L enfant sensible Qu est-ce que la sensibilité? Un enfant trop sensible vit des sentiments d impuissance et d échec. La pire attitude que son parent peut adopter avec lui est de le surprotéger car il se

Plus en détail

Une approche de la PNL

Une approche de la PNL Qu est ce que la PNL? Une approche de la PNL La PNL signifie Programmation NeuroLinguistique. C est une approche plus ou moins scientifique de tout ce qui touche à la communication et le fonctionnement

Plus en détail

Le droit d espérer. Didier Chastagnier

Le droit d espérer. Didier Chastagnier Février 2013 MULHOUSE STRASBOURG COLMAR Notre mission, plus que jamais, grâce à vous: Donner à chaque enfant le droit d être un enfant Le droit d espérer Chers Amis d Action Quartiers C est une joie pour

Plus en détail

SAÉ - arts plastiques - secondairee GUIDE

SAÉ - arts plastiques - secondairee GUIDE SAÉ - arts plastiques - secondairee GUIDE Andrée-Caroline Boucher, service national du RÉCIT, domaine des arts RÉSUMÉ DE LA SITUATION Secondaire : facile à adapter au 3e cycle du primaire Il s agit d une

Plus en détail

Manque de reconnaissance. Manque de contrôle

Manque de reconnaissance. Manque de contrôle CONTRE-VALEURS 7 octobre 2014 Les contre-valeurs représentent ce que l on cherche à fuir. Elles nous motivent négativement en ce sens où elles incarnent des situations que nous évitons ou que nous cherchons

Plus en détail

NOUVEAU TEST DE PLACEMENT. Niveau A1

NOUVEAU TEST DE PLACEMENT. Niveau A1 NOUVEAU TEST DE PLACEMENT Compréhension écrite et structure de la langue Pour chaque question, choisissez la bonne réponse parmi les lettres A, B, C et D. Ne répondez pas au hasard ; passez à la question

Plus en détail

elizatitude production présente Plongez dans la poésie du mini conte philosophique du bonbon. Le Bonbon ou les aventures poétiques d une friandise

elizatitude production présente Plongez dans la poésie du mini conte philosophique du bonbon. Le Bonbon ou les aventures poétiques d une friandise elizatitude production présente Plongez dans la poésie du mini conte philosophique du bonbon. Le Bonbon ou les aventures poétiques d une friandise Un film de Elizabeth RICHARD 4 rue Parmentier 94130 NOGENT

Plus en détail

Droits de l enfant. Consultation des 6/18 ans MON ÉDUCATION, MES LOISIRS MA VIE DE TOUS LES JOURS MA SANTÉ JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS

Droits de l enfant. Consultation des 6/18 ans MON ÉDUCATION, MES LOISIRS MA VIE DE TOUS LES JOURS MA SANTÉ JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS Droits de l enfant LES JOURS MON ÉDUCATION, MES LOISIRS MA VIE DE TOUS ENFANT / JEUNE N d ordre Consultation des 6/18 ans 2014 MA SANTÉ JE SUIS UN ENFANT, J AI DES DROITS B onjour, Sais-tu que tu as des

Plus en détail

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site. http://www.leproscenium.com. Ce texte est protégé par les droits d auteur.

AVERTISSEMENT. Ce texte a été téléchargé depuis le site. http://www.leproscenium.com. Ce texte est protégé par les droits d auteur. AVERTISSEMENT Ce texte a été téléchargé depuis le site http://www.leproscenium.com Ce texte est protégé par les droits d auteur. En conséquence avant son exploitation vous devez obtenir l autorisation

Plus en détail

Quelqu un qui t attend

Quelqu un qui t attend Quelqu un qui t attend (Hervé Paul Kent Cokenstock / Hervé Paul Jacques Bastello) Seul au monde Au milieu De la foule Si tu veux Délaissé Incompris Aujourd hui tout te rends malheureux Si tu l dis Pourtant

Plus en détail

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur

Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Que chaque instant de cette journée contribue à faire régner la joie dans ton coeur Des souhaits pour une vie des plus prospères et tous les voeux nécessaires pour des saisons extraordinaires! Meilleurs

Plus en détail

1.2.3. en scène festival jeune public. Décembre 2012 au CENTRE CULTUREL DE SOUPETARD 63 chemin de Hérédia 31500 Toulouse

1.2.3. en scène festival jeune public. Décembre 2012 au CENTRE CULTUREL DE SOUPETARD 63 chemin de Hérédia 31500 Toulouse Décembre 2012 au CENTRE CULTUREL DE SOUPETARD 63 chemin de Hérédia 31500 Toulouse Les contes du mercredi Pour cette nouvelle saison le Centre Animation Soupetard propose GRATUITEMENT pour les tout- petits

Plus en détail

Mon boss ne délègue pas

Mon boss ne délègue pas Situation 3 Mon boss ne délègue pas L importance d une rhétorique soignée Les situations de pur rapport de force Autonomie et contrôle La délégation Explication/justification La situation Pierre, notre

Plus en détail

La rue. > La feuille de l élève disponible à la fin de ce document

La rue. > La feuille de l élève disponible à la fin de ce document La rue Grandir, qu est-ce que cela signifie vraiment? Un jeune qui a vécu isolé dans les rues de Paris témoigne. Cette fiche pédagogique propose de découvrir une réalité peu connue de la France d aujourd

Plus en détail

Le conditionnel présent

Le conditionnel présent Le conditionnel présent EMPLOIS On emploie généralement le conditionnel présent pour exprimer: une supposition, une hypothèse, une possibilité, une probabilité ( certitude); Ça m'étonnerait! J'ai entendu

Plus en détail

Sélection des jeux vidéo de la médiathèque de l Institut français de Lettonie 2015. Description

Sélection des jeux vidéo de la médiathèque de l Institut français de Lettonie 2015. Description Jeu vidéo / genre Consol e Description Age conseill é Image Entrainement cérébral et physique du docteur Kawashima Ludoéducatif Réflexion Coaching «L'Entraînement Cérébral et Physique du Dr. Kawashima»

Plus en détail

Compte rendu : Bourse Explora Sup

Compte rendu : Bourse Explora Sup Compte rendu : Bourse Explora Sup J ai effectué un stage d un mois et demi passionnant au sein de l école de langue anglaise LTC à Brighton. J ai eu par la suite la chance d être embauchée durant un mois

Plus en détail

RENAN LUCE, On n'est pas à une bêtise près (3 36)

RENAN LUCE, On n'est pas à une bêtise près (3 36) (3 36) PAROLES {Refrain :} On n est pas à une bêtise près Faisons-la et voyons après Tu verras qu un saut dans une flaque Ça vaut bien toutes les paires de claques On n est pas à une bêtise près Faisons-la

Plus en détail

CinéSoupe. programme itinérant de films courts. en nord pas de calais et en belgique

CinéSoupe. programme itinérant de films courts. en nord pas de calais et en belgique CinéSoupe programme itinérant de films courts en nord pas de calais et en belgique bah voyons! asbl // Séverine Konder // +32 (0) 485 217 327 // severine.bahvoyons@gmail.com // www.cinesoupe.com Embarquez

Plus en détail

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013

Du même auteur. Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Jalousie Du même auteur Le Combat contre mes dépendances, éditions Publibook, 2013 Dominique R. Michaud Jalousie Publibook Retrouvez notre catalogue sur le site des Éditions Publibook : http://www.publibook.com

Plus en détail

SÉMIOLOGIE DE L IMAGE FONCTIONNELLE DES 2001- D TRAVAIL 2 - LE TRAVAIL D ANALYSE. Présenté à M. Luc Saint- Hilaire

SÉMIOLOGIE DE L IMAGE FONCTIONNELLE DES 2001- D TRAVAIL 2 - LE TRAVAIL D ANALYSE. Présenté à M. Luc Saint- Hilaire SÉMIOLOGIE DE L IMAGE FONCTIONNELLE DES 2001- D TRAVAIL 2 - LE TRAVAIL D ANALYSE Présenté à M. Luc Saint- Hilaire Fait par Mélanie Hanley-Boutin 95 114 726 3 octobre 2011 École des arts visuels de l Université

Plus en détail

JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE!

JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE! rétablissement et psychose / Fiche 1 JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE! JJérôme s énerve : «Je ne suis pas psychotique! Vous ne dites que des conneries! Je suis moi, Jérôme, et je ne vois pas le monde comme vous,

Plus en détail

VAGINISME. Quelques pistes pour avancer?

VAGINISME. Quelques pistes pour avancer? VAGINISME Quelques pistes pour avancer? Vaginisme Pendant longtemps, pénétration vaginale quasi impossible car trop douloureuse : brûlures. Et même pas de nom pour ça. Un jour : un mot. VAGINISME. Vaginisme

Plus en détail

Connaissance et pratiques du «jeu du foulard» et autres jeux d apnée ou d évanouissement chez les enfants âgés de 6 à 15 ans

Connaissance et pratiques du «jeu du foulard» et autres jeux d apnée ou d évanouissement chez les enfants âgés de 6 à 15 ans Connaissance et pratiques du «jeu du foulard» et autres jeux d apnée ou d évanouissement chez les enfants âgés de 6 à 15 ans Une étude Ipsos Public Affairs / A.P.E.A.S Janvier 01 Nobody s Unpredictable

Plus en détail

LA CIBLE Ce que nous savons des 9-13 ans

LA CIBLE Ce que nous savons des 9-13 ans FAIREBOUGERLES9-13.org 1 LA CIBLE Ce que nous savons des 9-13 ans TABLE DES MATIÈRES 3 4 5 DONNÉES SOCIO- DÉMOGRAPHIQUES HABITUDES MÉDIATIQUES ET DE CONSOMMATION EN MATIÈRE DE MODE DE VIE PHYSIQUEMENT

Plus en détail

Culture & Sport au cœur du 1 er arrondissement de PARIS

Culture & Sport au cœur du 1 er arrondissement de PARIS UN ÉVÉNEMENT Culture & Sport au cœur du 1 er arrondissement de PARIS CP02 - PARIS - SOUS EMBARGO JUSQU AU 2 AVRIL 2015 Culture Air Sports Tour Paris 2015 : Faire du 1 er Arrondissement de Paris le plus

Plus en détail

Réactions de deuil des enfants

Réactions de deuil des enfants Le deuil et ses effets 91 Réactions de deuil des enfants Rôle des parents en assistant les enfants dans le deuil Les enfants n ont pas la force émotionnelle de faire seuls leur deuil. Ils ont besoin de

Plus en détail

Bibliothèque Esparron en livres. www.esparron-en-livres.com

Bibliothèque Esparron en livres. www.esparron-en-livres.com Les réseaux sociaux Chapitre 1 : Les réseaux sociaux Chapitre 2 : 14 moyens pour être plus visible sur Facebook Chapitre 3 : Comment créer un compte Facebook Chapitre 4 : Statistiques en France Les réseaux

Plus en détail

PROPOSITION POUR ASSURANCE MULTIRISQUE DES PRODUCTEURS

PROPOSITION POUR ASSURANCE MULTIRISQUE DES PRODUCTEURS PROPOSITION POUR ASSURANCE MULTIRISQUE DES PRODUCTEURS 1. Nom de la société de production (proposant) : 2. Adresse : 3. Le proposant est : Particulier Société de personnes Personne morale, dont les membres

Plus en détail

Alex Beaupain. Chanson. Plus de peur que de mal

Alex Beaupain. Chanson. Plus de peur que de mal Chanson Alex Beaupain Plus de peur que de mal Au premier toboggan 1 Déjà tu savais bien Les risques que l on prend Les paris 2 que l on tient Voler chez le marchand À vélo sans les mains Tirer 3 sur cette

Plus en détail

OLIVER L ENFANT QUI ENTENDAIT MAL

OLIVER L ENFANT QUI ENTENDAIT MAL OLIVER L ENFANT QUI ENTENDAIT MAL «Oliver l enfant qui entendait mal» est dédié à mon frère, Patrick, qui est malentendant, à la famille, aux amis, et aux professionnels, qui s impliquèrent pour l aider.

Plus en détail

Exposition des photographies de. du 1 er septembre au 22 octobre Commissaire de l exposition : Françoise Masson

Exposition des photographies de. du 1 er septembre au 22 octobre Commissaire de l exposition : Françoise Masson Exposition des photographies de STEPHEN VAUGHAN HOLLYWOOD, arrêt sur image du 1 er septembre au 22 octobre Commissaire de l exposition : Françoise Masson Les photographies de Stephen Vaughan seront également

Plus en détail

Incentives & Teambuilding

Incentives & Teambuilding Devenez acteurs, réalisateurs, caméramans Selon le thème choisi (propre à la problématique de la société, historique ou culturel) chaque se verra confier une mission : écrire ou réécrire un scénario, mettre

Plus en détail