Établissement MLF / TOTAL French School. Projet d établissement

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Établissement MLF / TOTAL French School. Projet d établissement 2008-2011"

Transcription

1 Établissement MLF / TOTAL French School Projet d établissement

2 Introduction Le projet d établissement définit l organisation et les orientations pédagogiques de l école tout en respectant les orientations nationales. Il tient compte des caractéristiques locales et garantit la cohérence des actions avec la politique nationale d éducation. Il est le résultat d une réflexion diagnostique et tient compte des priorités nationales, de celles de la Mission Laïque Française ainsi que du projet de la Zone Europe du Nord Ouest défini par l AEFE. Il assure une continuité entre les divers établissements de l Éducation nationale et ceux des établissements AEFE et MLF des systèmes scolaires français homologués à l étranger.

3 Plan Analyse de la situation État des lieux Diagnostic Points forts, points faibles Définition de la politique d établissement et des principaux axes du projet Mise en œuvre de cette politique en cohérence avec les objectifs nationaux d une part et le diagnostic local d autre part. Évaluation du projet

4 Analyse de la situation Les effectifs Les locaux, le matériel, les services L encadrement La connaissance des élèves Les rythmes scolaires

5 Avec la découverte de gisements de gaz et de pétrole en Mer du Nord, un certain nombre d entreprises dont le projet était la mise en valeur de ces gisements d hydrocarbures se sont installées à proximitédes ressources à exploiter. C est ainsi qu Aberdeen est devenue la capitale européenne du pétrole et du gaz. Ces entreprises qui ont développé progressivement leurs activités ont éprouvé le besoin de recourir àdu personnel expatrié dont il a fallu scolariser les enfants. En , la société TOTAL contacte donc la Mission Laïque Française pour lui confier l ouverture et la gestion d un établissement d enseignement dont la structure variera au fil du temps, en fonction des besoins. Depuis cette date, l école dite d abord École d Entreprise «TOTAL Oil Marine», plus tard «TOTAL FinaElf» après la fusion entre les deux entreprises, puis «école TOTAL French School» est installée sur le site de l Aberdeen Grammar School, établissement d enseignement secondaire écossais du centre ville qui jouit localement d une bonne réputation.

6 Les effectifs sept Tableau 1: sept évolution des effectifs sept entre sept sept et 2008 sept En noir : effectif total sept En rouge : primaires En bleu : secondaires sept sept sept

7 Les effectifs Les effectifs sont très instables. Une expatriation dure en moyenne trois ans. Depuis 2003 on observe une augmentation globale des effectifs avec une tendance accentuée en primaire, les effectifs du secondaire sont très fluctuants. Pour l année , le nombre d élèves par niveau de classe en secondaire varie entre 1 et 7 élèves.

8 Les locaux, le matériel, les services Les bâtiments sont très bien entretenus et régulièrement inspectés Un laboratoire entièrement dédié aux sciences Une classe par niveau et un casier par élève (3 classes en primaire et 7 en secondaire) Une salle d arts Une BCD/CDI en gestion de prêt de livres, informatisée Une classe d anglais spécifique pour les primaires Une salle informatique composée de 14 postes (régulièrement changés) reliés en réseau et dotés d un accès Internet Une classe musique avec 12 synthétiseurs et du matériel de percussion Le matériel Vidéo projecteur, rétroprojecteurs, photocopieur, imprimante couleur, appareil photo numérique Petit matériel de sport Tous les documents pédagogiques à disposition des professeurs et des élèves Les locaux de la Robert Gordon University (RGU) sont loués pour l EPS. Le RGU met à notre disposition un gymnase, tout le matériel sportif nécessaire ainsi qu un instructeur si besoin. La Grammar school Ouvre sa cantine le midi à la French School. Les élèves ont le choix entre déjeuner avec un «packed lunch» dans les locaux de la cantine ou opter pour le repas de la cantine. Les enseignants du primaire assurent la surveillance de tous les élèves pendant le restaurant scolaire. Ils sont relayés par des enseignants du secondaire de service pour la surveillance du midi.

9 Les locaux Hall d entrée

10 Salle informatique

11 Les classes Classe collège équipée d un vidéo projecteur Classe primaire GS CP et son coin lecture Salle d Arts Classe primaire CM

12 Les ordinateurs pour le projet «Pilotes en herbe» La BCD/CDI

13 Le laboratoire de sciences

14 L encadrement L organisation pédagogique dépend directement de la structure de l école et le principe fondamental qui doit prévaloir est la flexibilité pour que dans la mesure du possible, les effectifs et l encadrement soient en adéquation. Chaque année vers Pâques (dans le meilleur des cas) les entreprises sont invitées à communiquer à l école leurs prévisions d effectifs pour la rentrée. L exercice est aléatoire car les mouvements du personnel dans les entreprises sont rarement achevés à cette date. Les mutations conditionnent évidemment la structure de l école. Pour le personnel enseignant français affecté dans l établissement, les demandes de détachement à l étranger doivent être présentées en juin par la Mission Laïque Française aux rectorats d académies. Le calendrier décalé des prévisions et des contraintes administratives constitue chaque année une première difficulté que la Mission Laïque s efforce de résoudre. Une seconde difficulté peut résider dans le rejet (de plus en plus fréquent) par un rectorat d une demande de détachement.

15 L encadrement La troisième difficulté provient de la durée du séjour des enseignants, limitée à deux années. A Aberdeen, les enseignants français sont d abord «résidents temporaires» non assujettis au paiement local des impôts sur leurs revenus. Au delà de ces deux ans, ils deviennent résidents et doivent s acquitter de l impôt direct augmenté des avantages perçus au titre du logement, des indemnités de transport De plus, le principe est rétroactif et porte sur les deux années écoulées. Les tranches d imposition prises en considération pour le calcul font que les enseignants auraient àpayer environ l équivalent d une année de traitement pour quatre années d exercice. En conclusion, les enseignants quittent sans exception leur poste après deux ans de séjour. S ajoutant aux fluctuations des effectifs, le renouvellement annuel d une partie de l encadrement ne facilite pas le suivi des projets pédagogiques. Seules les professeures d anglais recrutées par l entreprise TOTAL assurent la continuité en primaire et en secondaire.

16 Encadrement de l anglais Tableau 2 : horaires d anglais selon les classes et les niveaux en primaire GS CP CE1 CE2 CM1 CM2 Nombre d heures 3h 4h 4h 4h 4h 4h à ABERDEEN Horaire de référence 1,5h 1,5h 1,5h 1,5h 1,5h 1,5h français Tableau 3: horaires d anglais et d histoire géographie en anglais selon les classes et les niveaux en secondaire 6ème 5ème 4ème 3ème 2nde 1ère S/ES Terminale S Nombre d heures 6h 6h 6h 6h 5h 4h/4h 3h à Aberdeen en 2008 Horaire de référence 4h 3h 3h 3h 3h 2h/2,5h 2h français Comparaison +2h +3h +3h +3h +2h +2h/1,5h +1h

17 Encadrement de l anglais Selon leurs niveaux, les élèves du CM suivent les préparations aux examens du Cambridge KET et parfois même PET. Les préparations aux examens en secondaire dépendent du niveau de chacun (PET, FCE, CAE, CPE) Les élèves du CM2 sont regroupés avec les élèves de 6ème 5ème 4ème dont les effectifs sont très réduits. Les 4 niveaux d élèves sont répartis en trois groupes de niveaux encadrés par trois professeurs aux mêmes horaires. En 3ème, 2nde et 1ère nous opérons de la même façon, trois niveaux de classe et 2 groupes.

18 Les concertations, le suivi Les concertations entre enseignants sont mises à profit pour : Poursuivre l harmonisation des progressions à l intérieur de chaque cycle et tenir compte de la rotation des professeurs tous les deux ans Faire le point sur les décloisonnements Le croisement des feuilles de route en primaire Détecter les élèves en difficulté scolaire et mettre en place une remédiation. Préparer les sorties scolaires, les spectacles Programmer les activités et ateliers en sport Préparer les réunions avec les parents d élèves. «Revisiter», rafraîchir le projet d établissement.

19 Les parents d élèves Les parents d élèves s investissent beaucoup dans l école. Une bonne communication entre les parents et l équipe éducative est essentielle pour travailler ensemble à la réussite des élèves. Pour cela, l école privilégie les contacts avec les parents par : une réunion de rentrée une rencontre individuelle par trimestre en primaire et en secondaire des invitations de parents dans les classes pour intervenir dans certaines activités. Un spectacle de Noël, une représentation de théâtre, une soirée contes, une représentation de musique, un marché de Noël Trois réunions de conseils d école avec les représentants de parents élus, trois réunions de parents délégués en secondaire Des parents représentant l école au Comité de Gestion

20 Connaissance des élèves Tableau 4 Parcours scolaires en primaire Parcours scolaires Nombre d élèves en maintien de cycle 2 0 Nombre d élèves en maintien de cycle 3 0 Nombre d élèves en raccourcissement de cycle 2 1 Nombre d élèves en raccourcissement de cycle 3 1

21 Connaissance des élèves Tableau 5 Parcours scolaires en secondaire Parcours scolaires Nombre d élèves ayant redoublé une fois au collège 0 Nombre d élèves en avance d une année au collège 1 Nombre d élèves ayant redoublé une fois en lycée 3 Nombre d élèves ayant redoublé deux fois en lycée 1

22 Connaissance des élèves Tableau 6 Langues parlées à la maison en Arabe : 3 Indonésien /français : 1 Chinois /français : 1 Anglais/français : 9 Portugais : 10 Norvégien/français : 2 Français : 65 Effectif global : 91 en 2008/2009 Bilingues : 27 soit 28,5 %

23 Connaissance des élèves Tous les élèves de l école ont une, deux, voire trois activités extra scolaires. Le public est constitué d enfants de nationalités diverses ayant la langue française en commun. Les familles sont formées en majorité d un père ingénieur et d une mère au foyer. Le milieu socioculturel est favorisé. La fréquentation scolaire est très bonne. Les résultats aux évaluations diagnostiques nationales sont très supérieurs aux moyennes des écoles françaises. Les résultats au DNB et au baccalauréat sont de 100% de réussite sur les 10 dernières années.

24 Les rythmes scolaires Transports : 82 élèves en sur 91 prennent le bus le matin. Le service, organisé sur quatre bus, démarre à 8h pour déposer les élèves à 8h40. Un enseignant de service assure l accueil. Organisation de la journée, de la semaine, de l année scolaire : Début des cours à 9h00 pause à midi en primaire, 12h15 en secondaire Sortie des primaires à 16h05 sauf le mercredi à 12h00 ainsi que 10 mercredis libérés Sortie des secondaires 16h15 (les 6/5 terminent à 12h15 les mercredis) Les repas se déroulent à la cantine de la Grammar school

25 Constats et analyses Points forts : Niveau socioculturel très favorisé Bon encadrement familial Coopération active des parents avec les enseignants Multilinguisme Niveau scolaire des élèves : bon Equipement matériel et pédagogique de l école très satisfaisant Effectifs réduits Interventions possibles des professeurs du secondaire en primaire. Liaison primaire/collège favorisée

26 Constats et analyse Points faibles : Isolement culturel au niveau de la langue française Structures de sport éloignées nécessitant un bus Peu d échanges avec les élèves écossais Fatigue due à la journée continue (8h 17h pour certains)

27 Le Projet Les priorités de l Education Nationale Les priorités de la zone : Le projet de la zone Europe du Nord A la maîtrise des langages Les trois aspects de cet axe Maîtrise de la langue française Acquisition d une culture scientifique Mise en place de dispositifs d aide et de différenciation Ces trois aspects rejoignent les priorités travaillées précédemment autour des nouveaux programmes en français, de la formation des enseignants en mathématiques qui a considérablement amélioré cet enseignement, et le travail sur la langue orale d évocation à l école maternelle. Axe 2: L ouverture au pays d accueil dans un contexte européen Cet axe rejoint les priorités de l Agence et le Plan d Orientation Stratégique par les actions liées au développement de l enseignement des langues vivantes et l adaptation des programmes. Axe 3: Vivre et travailler ensemble Cet aspect tend à développer le partage d une culture commune pour l ensemble de la communauté scolaire.

28 Les priorités de la Mission Laïque Française La note de service de rentrée de la Mission Laïque affiche les priorités suivantes : Maîtrise de la langue française. Apprentissage de la citoyenneté à travers l éducation à l environnement et au développement durable (EEDD), d une attitude responsable dans le cadre de l éducation à la santé, ou par des actions de solidarité, et des valeurs de la laïcité Enseignement précoce et certifié des langues et en priorité de l anglais. Ouverture sur le pays d accueil La Mission Laïque a fait de «la place de l élève» son thème central de réflexion cette année. Les écoles d entreprise, par leur variété et leur spécificité, sont des terrains d innovation et d expérimentation particulièrement propices qu il faut développer et mettre en valeur. Des exemples vécus peuvent être apportés : Correspondance scolaire «internationale» entre nos élèves par voie électronique, échange sur sa vie dans la classe, dans le pays d accueil ; Ecriture de son cahier personnel relatant cette période de vie à l étranger ; Construction d une histoire imprégnée de vie locale [ ]

29 Axes retenus pour le projet d établissement Compte tenu des priorités de l éducation nationale, de celles de la Mission Laïque Française et de l analyse des indicateurs de l école d Aberdeen, nous prendrons comme axes prioritaires : la maîtrise de la langue française l ouverture culturelle sur l Écosse l acquisition d une culture scientifique, citoyenne l enseignement précoce, renforcé et certifié des langues la place de l élève dans l établissement

30 ACTIONS Maîtrise de la langue française : Avec près de 30% d élèves bilingues, la priorité absolue sera la maîtrise de la langue française. Renforcement des apprentissages fondamentaux : Développer un comportement de lecteur par : Des rallyes lectures Un «café littéraire» pour les lycéens Défis lecture La présentation orale de livres lus Emprunts de livres de la bibliothèque (de classe ou CDI) L animation du CDI (affichages, vernissages, présentoirs, concours ) L achat régulier de nouveaux livres de bibliothèque L intervention du professeur de français du secondaire pour animer un atelier lecture en décloisonnement dans une classe du primaire La découverte de contes traditionnels, d auteurs de littérature enfantine, jeunesse

31 ACTIONS Maîtrise de la langue française : Ecrire : un conte un roman un recueil de poèmes un compte rendu articles pour le journal scolaire correspondances scolaires sur un forum des articles pour les Echos Ecossais, le site Internet de l école avec l appui d un auteur de littérature jeunesse présentation d exposés (avec PowerPoint) participation à des concours d écriture (plumier d or ) participation à des comités de lecture pour élire un livre (les incorruptibles, le livre des lecteurs, Goncourt des lycéens )

32 ACTIONS Maîtrise de la langue française : Favoriser la langue orale : Atelier de théâtre chant musique hebdomadaire dans le cadre de décloisonnements de classe en primaire Présentation de travaux écrits aux parents Lectures offertes aux enfants par les enfants

33 Actions D ouverture culturelle sur l Écosse : Participation aux animations locales à destination du jeune public : théâtre, cinéma, comédie musicale, défis scientifiques (Techfest ) Emprunt mensuel de livres à la bibliothèque de la ville Correspondance scolaire Découverte de l environnement proche Initiation golf, danses écossaises, highland games Rencontres inter écoles Classe verte (Loch Morlich CM 6/5, New Lanark en 4/3/Lycées en ) Découverte du patrimoine (château ) Appropriation des coutumes (fêtes écossaises) Actions caritatives (Red nose day )

34 Actions Acquisition d une culture scientifique, citoyenne : Cette acquisition passe par : l éducation à la santé : alimentation, prévention tabac, sida l éducation à l environnement et au développement durable (les actions quotidiennes, l eau, protection de la nature) TICE, ASSR la préparation au B2i niveau 1 niveau 2 des conseils d élèves

35 Actions Enseignement précoce et certifié des langues Enseignement renforcé et certifié de l anglais : Pour tenir compte et exploiter au mieux une situation géographique propice, depuis des années l école met l accent sur l enseignement de la langue nationale. Un enseignant britannique est affecté à l enseignement de l anglais à tous les niveaux de l enseignement du 1er degré, de la grande section de maternelle au CM1. Les horaires appliqués pour l année sont ceux des tableaux 2 et 3. Certains horaires d anglais sont aménagés pour que les élèves les moins avancés (présence récente dans le pays) ne freinent pas l avancement des élèves les plus avancés. En même temps, le dispositif permet d éviter l inhibition qui résulterait du regroupement des élèves dans un cours unique sans tenir compte des progressions individuelles. Pour stimuler et susciter une forte émulation, il est proposé aux élèves les examens de Cambridge qui évaluent les compétences écrites et orales des différents niveaux. Key English Test PET FCE CAE CPE L objectif de l école étant de mettre les élèves dans une situation de réussite, toute demande d inscription fait l objet d une concertation entre l élève, sa famille et l enseignant. L histoire géographie de l Écosse est enseignée en Anglais au collège (sauf pour les élèves qui choisissent option latin à partir de la cinquième). Les programmes sont définis en collaboration avec l enseignant d histoire géographie en français. Enseignement en langue anglaise en musique et en EPS au collège Enseignement précoce d une seconde langue vivante : Apprentissage dès la sixième d une seconde langue vivante : l espagnol Certifications des niveaux d allemand (Goethe) et d espagnol (Cervantès)

36 Actions La place de l élève dans l établissement : Les élèves sont les acteurs principaux de notre école et tous les dispositifs sont mis en place pour favoriser la réussite et l épanouissement de chacun. faibles effectifs dans les classes pour un suivi personnalisé Élections, formation et information de délégués d élèves réunions d information professeurs disponibles pour les élèves et leurs parents Découverte du monde professionnel (visites, forums, intervenants extérieurs, stages en entreprises en 3ème 2nde en partenariat avec le «Council») classe transplantée réalisation d un album photo mémoire de l année scolaire. Participation à différents concours (écriture, Kangourou, résistance ) Mise en place d ateliers et d accueils périscolaires (danse, échecs, BCD, foyer élèves, apprentis pilotes )

37 Evaluation du projet Evaluation diagnostique En début d année, les élèves de CP, CE1, CE2, 6ème sont évalués au moyen des évaluations nationales. Bilan de fin de période Suivant les programmations et les progressions des professeurs, une évaluation de fin de période est réalisée. Un livret d évaluation est communiqué aux familles en primaire. En secondaire, quatre bulletins sont transmis aux familles (mitrimestre, trimestre 1, trimestre 2, trimestre 3).

38 L évaluation Des projets Ils se présentent sous plusieurs formes : spectacle, indice de satisfaction des élèves enseignants/parents connaissance d un répertoire musical ( Le loup OK, comédies musicales, ) nombres de livres lus pour les rallyes amélioration des performances de lecteur production d écrits de qualité meilleure connaissance des littératures enfantines et de jeunesse connaissance du milieu local réussite au B2i réussite aux examens du Cambridge qualité des échanges avec les correspondants production d un livre production d un album photo souvenir

39 Conclusion Le projet d établissement est le fruit d une réflexion, d une collaboration et d une synthèse des indicateurs de l école d Aberdeen. Il s inscrit dans la droite ligne des directives des diverses institutions. Je tiens à remercier mes collègues enseignants pour l élaboration de ce document et la mise en actes de ce projet. Je remercie également, l Inspecteur de la zone Europe du Nord, la société TOTAL pour leurs soutiens pédagogiques et logistiques. Nous travaillons tous avec un objectif convergent : l épanouissement et la réussite de nos élèves, de vos enfants. Les rédacteurs : L équipe enseignante L équipe enseignante P. Cirot. Directeur de l établissement

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps

Lundi. Mardi Mercredi. Jeudi. Vendredi. LeS nouveaux rythmes à l école primaire. Exemples d emplois du temps Lundi Mardi Mercredi Jeudi Vendredi LeS nouveaux rythmes à l école primaire Exemples d emplois du temps Mars 2014 n exemple d organisation des temps scolaire et périscolaire Commune de 21 000 habitants

Plus en détail

Présentation de l établissement

Présentation de l établissement Présentation de l établissement Le collège Saint-Michel est une unité pédagogique autonome faisant partie du groupe scolaire Saint-Michel qui comprend l école, le collège, les lycées et le Centre de Formation

Plus en détail

17 19, avenue Eugène Pelletan - BP 141-94403 VITRY-SUR-SEINE CEDEX Internet : www.epin.fr Email : epin@epin.fr 01 46 81 11 06 + - 01 46 80 11 81 SAS

17 19, avenue Eugène Pelletan - BP 141-94403 VITRY-SUR-SEINE CEDEX Internet : www.epin.fr Email : epin@epin.fr 01 46 81 11 06 + - 01 46 80 11 81 SAS COLLEGE PRIVE EPIN Internet : www.epin.fr Email : epin@epin.fr 01 46 81 11 06 + - 01 46 80 11 81 SAS au capital de 100.000 euros RCS CRETEIL: 552081721 - APE 802A LES INSCRIPTIONS Elles sont subordonnées

Plus en détail

Céline Nicolas Cantagrel CPC EPS Grande Section /CP Gérer et faciliter la continuité des apprentissages

Céline Nicolas Cantagrel CPC EPS Grande Section /CP Gérer et faciliter la continuité des apprentissages Céline Nicolas Cantagrel C EPS Grande Section / Gérer et faciliter la continuité des apprentissages GS Quelques pistes par rapport à l équipe pédagogique : renforcer les liens, clarifier les paramètres

Plus en détail

Offrez un avenir international à vos enfants

Offrez un avenir international à vos enfants E I B : UNE ECOLE INTERNATIONALE BILINGUE MATERNELLE PRIMAIRE u COLLÈGE Dans la lignée de l Ecole Internationale Bilingue d Angers, le Collège accueille vos enfants dès la 6ème dans un environnement sain

Plus en détail

Bilan de la concertation sur le PEDT

Bilan de la concertation sur le PEDT les périscolaires Bilan de la concertation sur le PEDT J www.ville-cergy.fr Sommaire 1. Préambule 4 2. Le cadre de la démarche 5 2.1. Les objectifs 6 2.2. Les sujets du débat 6 2.3. Le déroulé de la démarche

Plus en détail

Calendrier Année scolaire 2014/2015

Calendrier Année scolaire 2014/2015 Calendrier Année scolaire 2014/2015 maj. le 17/11/2014 Ce calendrier ne reprend que certaines dates. Certaines dates peuvent également subir des modifications. 1 e r trimestre : du 2 septembre au 21 novembre

Plus en détail

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET

PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET PROJET EDUCATIF 1/ INTRODUCTION AU PROJET EDUCATIF : BUT, PUBLIC VISE ET DUREE DU PROJET 2/LES INTENTIONS EDUCATIVES 3/ LES VALEURS PRINCIPALES 4/ LES ACTEURS EDUCATIFS, LEUR CHAMPS D INTERVENTION ET LES

Plus en détail

L enseignement scolaire en France

L enseignement scolaire en France DOSSIERS DE L ENSEIGNEMENT SCOLAIRE L enseignement scolaire en France 2012 2012 EDUSCOL. EDUCATION.FR/ DOSSIERS Sommaire Les grands principes Les domaines de compétence Les enseignants Le socle commun

Plus en détail

Réunion de présentation. Avril 2015

Réunion de présentation. Avril 2015 Réunion de présentation Avril 2015 Points abordés 1. L environnement 2. L équipe 3. La pédagogie et le fonctionnement de l établissement 4. Après la 3 ème? 5. Questions L environnement 12, chaussée Jules

Plus en détail

1- Présentation de la structure

1- Présentation de la structure 1- Présentation de la structure Cadre L école Paul Langevin se situe sur la commune de Pontivy, les locaux des classes de maternelle et d élémentaire se rejoignent par la cantine. L école maternelle compte

Plus en détail

LES PERSONNELS. Direction. Secrétariat de direction : Mme Troubat. Secrétariat de gestion : Mme RIBEIRO. 11 Agents de service.

LES PERSONNELS. Direction. Secrétariat de direction : Mme Troubat. Secrétariat de gestion : Mme RIBEIRO. 11 Agents de service. Structure 665 élèves accueillis à la rentrée 2012 Structure de 24 classes et 1 ULIS 6 classes de 6 ème 7 classes de 5 ème 6 classes de 4 ème 5 classes de 3 ème 640 demi-pensionnaires et commensaux 65 personnels

Plus en détail

LYCEE GRANDMONT Avenue de Sévigné 37000 TOURS Tel : 02.47.48.78.78 Fax : 02.47.48.78.79 Site : www.grandmont.fr

LYCEE GRANDMONT Avenue de Sévigné 37000 TOURS Tel : 02.47.48.78.78 Fax : 02.47.48.78.79 Site : www.grandmont.fr LYCEE GRANDMONT Avenue de Sévigné 37000 TOURS Tel : 02.47.48.78.78 Fax : 02.47.48.78.79 Site : www.grandmont.fr Dans un parc de 17 ha 2160 élèves 560 internes 9 sections post-bac 21 classes de terminale

Plus en détail

RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS

RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS RÈGLEMENT DES SERVICES DE RESTAURATION SCOLAIRE ET D ACCUEIL PÉRISCOLAIRE DE LA VILLE DE SEICHAMPS Règlement approuvé par délibération du Conseil Municipal en date du 29 juin 2015 Les parents devront en

Plus en détail

Règlement Intérieur des Services de Restauration Scolaire et d Accueil Périscolaire de la Ville de Jarvillela-Malgrange

Règlement Intérieur des Services de Restauration Scolaire et d Accueil Périscolaire de la Ville de Jarvillela-Malgrange Accusé de réception - Ministère de l'intérieur 054-215402744-20140619-N6-19-06-2014-DE Accusé certifié exécutoire Réception par le préfet : 26/06/2014 Règlement Intérieur des Services de Restauration Scolaire

Plus en détail

Mobilisation contre le décrochage scolaire. Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014

Mobilisation contre le décrochage scolaire. Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014 Mobilisation contre le décrochage scolaire Bilan de l action entreprise sur l année 2013 et perspectives pour l année 2014 Mercredi 8 janvier 2014 SOMMAIRE Introduction : la Nation mobilisée contre le

Plus en détail

Réforme des rythmes scolaires Les nouvelles activités péri-éducatives. S e r v i c e péri-scolaire

Réforme des rythmes scolaires Les nouvelles activités péri-éducatives. S e r v i c e péri-scolaire Réforme des rythmes scolaires Les nouvelles activités péri-éducatives S e r v i c e péri-scolaire Bonjour, Je m appelle O.S.C.A.R. et je suis ton nouveau compagnon. Je fais un chouette métier. Je suis

Plus en détail

QUESTIONNAIRE A DESTINATION DES FAMILLES

QUESTIONNAIRE A DESTINATION DES FAMILLES QUESTIONNAIRE A DESTINATION DES FAMILLES La réforme des rythmes scolaires pour les écoles maternelles et élémentaires doit être mise en place en septembre 2014. Elle prévoit le retour de la semaine de

Plus en détail

Projet Pédagogique. - Favoriser la curiosité intellectuelle par le partage des connaissances, des cultures et des échanges.

Projet Pédagogique. - Favoriser la curiosité intellectuelle par le partage des connaissances, des cultures et des échanges. Projet Pédagogique La scolarité vise à aborder les apprentissages en prenant en compte les compétences de chacun afin de permettre l épanouissement de tous. La communauté éducative propose donc un enseignement

Plus en détail

CONTRAT EDUCATIF LOCAL

CONTRAT EDUCATIF LOCAL CONTRAT EDUCATIF LOCAL Année 2002-2003 CANDIDATURE ET PROJET D ACTIONS SUR LES TEMPS PERI ET EXTRA-SCOLAIRES sur la commune ou le groupement de communes de... Ce dossier comprend : Page 2 : Page 3 : Page

Plus en détail

Collège St JO Votre avis nous intéresse

Collège St JO Votre avis nous intéresse Collège St JO Votre avis nous intéresse Généré par WysuForms - http://www.wysuforms.com 1 Questions et Variables Questions En quelle classe est votre enfant? Sans réponses 0 0 % 6e 69 34.2 % 5e 53 26.2

Plus en détail

... Questionnaire...

... Questionnaire... ...Préambule au questionnaire... Lexique PEDT : Projet EDucatif Territorial Le PEDT a pour objectif de mobiliser toutes les ressources d un territoire afin de garantir la continuité éducative entre les

Plus en détail

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 163 13 juillet 2009. S o m m a i r e

RECUEIL DE LEGISLATION. A N 163 13 juillet 2009. S o m m a i r e MEMORIAL Journal Officiel du Grand-Duché de Luxembourg 2391 MEMORIAL Amtsblatt des Großherzogtums Luxemburg RECUEIL DE LEGISLATION A N 163 13 juillet 2009 S o m m a i r e ENSEIGNEMENT FONDAMENTAL: TÂCHE

Plus en détail

Faire entrer l EPS dans l ère du numérique

Faire entrer l EPS dans l ère du numérique Faire entrer l EPS dans l ère du numérique marcel.lemire@ac-strasbourg.fr Déroulement du stage 9h Accueil, café 9h15 Les fondamentaux des TICE 9h45 C2i et B2i (QCM) 10h15 Les images 3D en EPS (TP) 10h30

Plus en détail

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique

Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique Référentiel d'activités professionnelles et référentiel de certification Diplôme d'état de professeur de musique I Contexte du métier 1. Définition Les professeurs de musique diplômés d'état sont chargés

Plus en détail

Pièces à joindre RENTREE 2015-2016. Qui peut bénéficier de la bourse de lycée?

Pièces à joindre RENTREE 2015-2016. Qui peut bénéficier de la bourse de lycée? INFORMATIONS PRATIQUES A DESTINATION DES FAMILLES Ouverture de la campagne de bourse de lycée RENTREE 2015-2016 Pièces à joindre Qui peut bénéficier de la bourse de lycée? Où peut- on retirer un formulaire

Plus en détail

I n s c r i p t i o n S E M A I N E D E S T A G E H A T T E M E R - A V R I L 2 0 1 5

I n s c r i p t i o n S E M A I N E D E S T A G E H A T T E M E R - A V R I L 2 0 1 5 I n s c r i p t i o n S E M A I N E D E S T A G E H A T T E M E R - A V R I L 2 0 1 5 Sessions COLLEGE et 2 nde de 2 heures / jour / matière Les professeurs veilleront particulièrement : A préparer le

Plus en détail

Projet d école 2014-2018. Guide méthodologique

Projet d école 2014-2018. Guide méthodologique Projet d école 2014-2018 Guide méthodologique 1 SOMMAIRE INTRODUCTION... 3 LES TEXTES DE REFERENCES... 4 LES ETAPES D ELABORATION DU PROJET D ECOLE... 4 ETAPE 1 : BILAN DU PROJET, DIAGNOSTIC... 5 1. LE

Plus en détail

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE

PREAMBULE INSCRIPTION AUX SERVICES RESPONSABILITÉ - ASSURANCE HYGIENE ET SANTE LES REGLEMENTS INTERIEURS RESTAURANT SCOLAIRE ACCUEIL PERISCOLAIRE ACTIVITES PERI-EDUCATIVES Délibéré en Conseil Municipal du 05 Juin 2014 PREAMBULE Les services périscolaires sont des prestations volontairement

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ESPACE JEUNES DIVONNE-LES-BAINS

REGLEMENT INTERIEUR ESPACE JEUNES DIVONNE-LES-BAINS Avenue des Thermes - BP 71 01220 Divonne-les-Bains Tel/Fax : 04 50 20 29 15 Courriel : divonne.espacejeunes@alfa3a.org REGLEMENT INTERIEUR ESPACE JEUNES DIVONNE-LES-BAINS A compter du 1 er septembre 2014

Plus en détail

Qu est-ce que l accueil de loisirs? I/ Présentation du gestionnaire. La Haye du Puits : Prétot-Sainte-Suzanne :

Qu est-ce que l accueil de loisirs? I/ Présentation du gestionnaire. La Haye du Puits : Prétot-Sainte-Suzanne : Qu est-ce que l accueil de loisirs? C est un accueil collectif de mineurs ouvert pendant le temps libre des enfants (mercredis/vacances), ayant une dimension éducative. Il est géré et financé par une collectivité

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT

PROJET D ETABLISSEMENT PROJET D ETABLISSEMENT «Amener chacun à une autonomie responsable» INTRODUCTION Dans l esprit du Projet Educatif défini par le Pouvoir Organisateur du Collège Notre-Dame et dans la volonté de respecter

Plus en détail

Devenez expert en éducation. Une formation d excellence avec le master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation

Devenez expert en éducation. Une formation d excellence avec le master Métiers de l Enseignement, de l Education et de la Formation Institut Universitaire de Formation des Maîtres Université de Provence - Aix-Marseille Université 20 ans d expérience dans la formation des professionnels dans les métiers de l enseignement, de l éducation

Plus en détail

TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort

TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort Année 2014-2015 Contact Service Éducation : 04 90 59 11 05 A. DISPOSITIONS GÉNÉRALES Article 1 - Objet du règlement A compter

Plus en détail

Manuel du gestionnaire

Manuel du gestionnaire Manuel du gestionnaire ENT MESTEK v.2010 Ce manuel s adresse à l équipe administrative d un établissement scolaire : principal, principal adjoint, secrétaires dans un collège, proviseur, proviseur adjoint,

Plus en détail

Annexe 4 CONVENTION RELATIVE À L ORGANISATION DE STAGE D'APPLICATION EN MILIEU PROFESSIONNEL

Annexe 4 CONVENTION RELATIVE À L ORGANISATION DE STAGE D'APPLICATION EN MILIEU PROFESSIONNEL 2007 Annexe 4 CONVENTION RELATIVE À L ORGANISATION DE STAGE D'APPLICATION EN MILIEU PROFESSIONNEL Vu le code du travail, et notamment son article L.211-1; Vu le code de l éducation, et notamment ses articles

Plus en détail

Compte-rendu du Conseil d école du 13 novembre 2008

Compte-rendu du Conseil d école du 13 novembre 2008 Compte-rendu du Conseil d école du 13 novembre 2008 Participants : - Directeur d école : M Santoni - Enseignants : Mmes Batifoulier, Bralet, Genoux, Convert, Teppe et Mlle Mely (Professeur des Ecoles 2,

Plus en détail

LIVRET DU CANDIDAT LES DEUX OPTIONS FACULTATIVES DANSE AU BACCALAURÉAT

LIVRET DU CANDIDAT LES DEUX OPTIONS FACULTATIVES DANSE AU BACCALAURÉAT LIVRET DU CANDIDAT LES DEUX OPTIONS FACULTATIVES DANSE AU BACCALAURÉAT EPS / DANSE ART / DANSE Elèves du lycée Bréquigny à Rennes, Avril 2014 1 Les deux options facultatives danse au BAC Ce livret a été

Plus en détail

DEPOUILLEMENT DES QUESTIONNAIRES DES PARENTS NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES

DEPOUILLEMENT DES QUESTIONNAIRES DES PARENTS NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES DEPOUILLEMENT DES QUESTIONNAIRES DES PARENTS NOUVEAUX RYTHMES SCOLAIRES NOMBRE DE QUESTIONNAIRES DISTRIBUES : NOMBRE DE RETOURS : 156 école élémentaire 108 école maternelle 85 école élémentaire 53 école

Plus en détail

SOMMAIRE : I. Développer les ambitions de chaque élève en synergie page 2. II. Accompagner chaque élève vers sa réussite page 6

SOMMAIRE : I. Développer les ambitions de chaque élève en synergie page 2. II. Accompagner chaque élève vers sa réussite page 6 Les axes du projet d établissement 2014 2018 SOMMAIRE : I. Développer les ambitions de chaque élève en synergie page 2 1 Mieux adapter et mieux diversifier les parcours 2 Maitrise des langues 3 Développer

Plus en détail

PROJET D'ÉTABLISSEMENT 2013-2016. I. Présentation page 2. II. Processus d évaluation page 4

PROJET D'ÉTABLISSEMENT 2013-2016. I. Présentation page 2. II. Processus d évaluation page 4 PROJET D'ÉTABLISSEMENT 2013-2016 SOMMAIRE I. Présentation page 2 II. Processus d évaluation page 4 III. Actualisation des données du LLFP de 2010 à 2013 page 5 IV. Exigences des instances officielles page

Plus en détail

RÉSULTAT DISCIPLINAIRE RÈGLE DE RÉUSSITE DISCIPLINAIRE Programme de formation de l école québécoise Secondaire - 1 er cycle

RÉSULTAT DISCIPLINAIRE RÈGLE DE RÉUSSITE DISCIPLINAIRE Programme de formation de l école québécoise Secondaire - 1 er cycle RÉSULTAT DISCIPLINAIRE RÈGLE DE RÉUSSITE DISCIPLINAIRE Programme de formation de l école québécoise Secondaire - er cycle Direction générale de la formation des jeunes Octobre 006 Introduction Dans le

Plus en détail

Cours. Municipaux. Lycée. d Adultes. de la Ville de Paris. 132, rue d Alésia - 75014 Paris 01 45 41 52 44 www.paris.fr www.lyceedadultes.

Cours. Municipaux. Lycée. d Adultes. de la Ville de Paris. 132, rue d Alésia - 75014 Paris 01 45 41 52 44 www.paris.fr www.lyceedadultes. Cours Municipaux d Adultes Lycée d Adultes de la Ville de Paris 132, rue d Alésia - 75014 Paris 01 45 41 52 44 www.paris.fr www.lyceedadultes.fr Un établissement : deux offres de formation 3 Les Cours

Plus en détail

PROJET D ETABLISSEMENT

PROJET D ETABLISSEMENT Ecole Fondamentale Communale de LONCIN PROJET D ETABLISSEMENT Mise à jour : 2011 Ecole fondamentale communale de LONCIN 66, rue de Jemeppe 4430 ANS (Loncin) Tél : 04 / 247 73 77 Fax : 04 / 247 73 78 Courriel

Plus en détail

vous ouvrent au Monde

vous ouvrent au Monde Les atouts du CEL - l expertise et la richesse des langues enseignées - vous ouvrent au Monde C A L E N D R I E R 2 0 1 2 de Bordeaux www.cel-langues-bordeaux.com Notre équipe est à votre écoute : 05 56

Plus en détail

UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2. Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré

UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2. Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré UE5 Mise en situation professionnelle M1 et M2 Note de cadrage Master MEEF enseignement Mention second degré ESPE Lille Nord de France Année 2014-2015 Cette note de cadrage a pour but d aider les collègues

Plus en détail

ROELAND vzw RECRUTE! LANGUES & CRéATIVITé

ROELAND vzw RECRUTE! LANGUES & CRéATIVITé ROELAND vzw RECRUTE! LANGUES & CRéATIVITé Roeland vzw Service de jeunesse pour la promotion de la connaissance des langues Krijgslaan 18 9000 Gent T +32 9 221 60 44 www.roeland.be info@roeland.be 1 QUI

Plus en détail

Depuis 1961, chaque matin, le Collège Saint-Joseph accueille des centaines d'étudiants et d'étudiantes. Nos défis pour le temps présent?

Depuis 1961, chaque matin, le Collège Saint-Joseph accueille des centaines d'étudiants et d'étudiantes. Nos défis pour le temps présent? Le Collège Saint-Joseph de Chênée propose un enseignement général de transition avec une grande variété d activités complémentaires et d options. Il a pour mission spécifique l enseignement, et sa vocation

Plus en détail

22 janvier 2010 «Journée franco-allemande» «Points Info OFAJ» et «DFJW-Infotreffs»

22 janvier 2010 «Journée franco-allemande» «Points Info OFAJ» et «DFJW-Infotreffs» 22 janvier 2010 «Journée franco-allemande» «Points Info OFAJ» et «DFJW-Infotreffs» L idée En octobre dernier, tous les Points Info OFAJ et DFJW-Infotreffs ont été invités à signaler les manifestations

Plus en détail

Banque d outils d aide à l évaluation diagnostique

Banque d outils d aide à l évaluation diagnostique Banque d outils d aide à l évaluation diagnostique Url : http://www.banqoutils.education.gouv.fr/index.php Niveau : GS au Lycée Conditions d'utilisation : Pas d'inscription nécessaire. Format des ressources

Plus en détail

Nomination, en JUIN. Contacter l'équipe de l'école. Rencontre avec le futur ancien directeur

Nomination, en JUIN. Contacter l'équipe de l'école. Rencontre avec le futur ancien directeur o - bilan de l'année : évolution du projet d école, actions spécifiques. o - renseignements sur le fonctionnement de l'école, sur les modalités d'évaluation (Livrets...- 4è année de cycle - Enfants en

Plus en détail

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE

RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE , chemin de la côte Saint-Antoine Westmount, Québec, HY H7 Téléphone () 96-70 RÉSUMÉ DES NORMES ET MODALITÉS D ÉVALUATION AU SECONDAIRE À TRANSMETTRE AU PARENTS Année scolaire 0-0 Document adapté par Tammy

Plus en détail

Différencier, d accord oui mais comment organiser sa classe.

Différencier, d accord oui mais comment organiser sa classe. Différencier, d accord oui mais comment organiser sa classe. Quand on est convaincu que l on ne peut pas travailler tout le temps avec toute sa classe en même temps et que l on souhaite mettre en place

Plus en détail

P R E S E N T A T I O N E T E V A L U A T I O N P R O G R A M M E D E P R E V E N T I O N «P A R L E R»

P R E S E N T A T I O N E T E V A L U A T I O N P R O G R A M M E D E P R E V E N T I O N «P A R L E R» P R E S E N T A T I O N E T E V A L U A T I O N P R O G R A M M E D E P R E V E N T I O N «P A R L E R» Parler Apprendre Réfléchir Lire Ensemble pour Réussir Pascal BRESSOUX et Michel ZORMAN Laboratoire

Plus en détail

deux niveaux 750 m² 45 000 ordinateurs tablettes liseuses lecteurs MP3. programmation culturelle accueille

deux niveaux 750 m² 45 000 ordinateurs tablettes liseuses lecteurs MP3. programmation culturelle accueille mode d emploi Un lieu de vie La médiathèque est un lieu de vie, d information, de formation, de culture et de loisirs ouvert à tous, librement et gratuitement. Seul le prêt nécessite une inscription.

Plus en détail

2013 2014 LIVRET D ACCUEIL CANTINE - GARDERIE

2013 2014 LIVRET D ACCUEIL CANTINE - GARDERIE 2013 2014 LIVRET D ACCUEIL CANTINE - GARDERIE Chers parents, L éducation de vos enfants est une priorité. Ce domaine représente une part importante de nos investissements financiers. Votre ou vos enfants

Plus en détail

LIVRET DE SUIVI SCOLAIRE ET DE PROGRÈS

LIVRET DE SUIVI SCOLAIRE ET DE PROGRÈS LIVRET DE SUIVI SCOLAIRE ET DE PROGRÈS De quelles poutres, de quelles pierres de béton bâtir les ponts pour qu ils puissent unir des rives différentes? L art des Ponts, Michel Serres, octobre 2006, Edition

Plus en détail

PASS CULTURE SPORT REGLEMENT D INTERVENTION

PASS CULTURE SPORT REGLEMENT D INTERVENTION PASS CULTURE SPORT REGLEMENT D INTERVENTION OBJET A travers ce dispositif, la Région souhaite : Démocratiser l accès à la culture Faire du dispositif un véritable outil d ouverture culturelle Valoriser

Plus en détail

DES TABLETTES TACTILES DANS LES LYCÉES

DES TABLETTES TACTILES DANS LES LYCÉES LA RÉUNION, TERRE D AVENIR PLAN ORDINATEUR PORTABLE POP DES TABLETTES TACTILES DANS LES LYCÉES DOSSIER DE PRESSE 05 MAI 2014 POINT D ÉTAPE AU LYCÉE DE BRAS FUSIL 1 Sommaire LE DISPOSITIF D ÉGALITÉ DES

Plus en détail

Contribution des TICE à l évolution du système éducatif. Anne-Marie BARDI IGEN honoraire

Contribution des TICE à l évolution du système éducatif. Anne-Marie BARDI IGEN honoraire Contribution des TICE à l évolution du système éducatif Anne-Marie BARDI IGEN honoraire Vision d acteur / Vision de chercheur Expérience durable Variété des fonctions Diversité des niveaux et des disciplines

Plus en détail

Questionnaire sur les nouveaux rythmes scolaires

Questionnaire sur les nouveaux rythmes scolaires Questionnaire sur les nouveaux rythmes scolaires Un questionnaire a été remis aux familles courant décembre avec le double objectif de relayer le ressenti des parents sur les nouveaux rythmes scolaires

Plus en détail

Fondation d Auteuil Etablissements Saint-Roch

Fondation d Auteuil Etablissements Saint-Roch St-Rochok.qxp 07/11/2007 10:39 Page 1 Midi-Pyrénées Fondation d Auteuil Etablissements Saint-Roch Durfort-Lacapelette (82) St-Rochok.qxp 07/11/2007 10:39 Page 2 La Fondation d Auteuil Œuvre d Eglise, fondation

Plus en détail

Projet Bring your own device

Projet Bring your own device Projet Bring your own device Apportez votre appareil numérique" Mai 2015 Jean-Jacques GOINEAU Professeur - COTIC Introduction : Que signifie Bring your own device? Il s agit de permettre aux usagers, en

Plus en détail

Charte départementale Accueil et scolarisation des enfants de moins de trois ans

Charte départementale Accueil et scolarisation des enfants de moins de trois ans Charte départementale Accueil et scolarisation des enfants de moins de trois ans Page 1 Charte départementale Accueil et scolarisation des enfants de moins de trois ans Sommaire 1. Cadre institutionnel

Plus en détail

ORGANISER UNE EXPOSITION DE PRODUCTION D ELEVES OU DES REPRESENTATIONS EXPOSER QUOI?

ORGANISER UNE EXPOSITION DE PRODUCTION D ELEVES OU DES REPRESENTATIONS EXPOSER QUOI? ORGANISER UNE EXPOSITION DE PRODUCTION D ELEVES OU DES REPRESENTATIONS EXPOSER QUOI? Des productions en maîtrise de la langue o A l écrit: suite/fin d album, critiques littéraires, carnets de lecture o

Plus en détail

Cette rentrée scolaire 2014/2015 a été marquée par l'application de la réforme des rythmes scolaires.

Cette rentrée scolaire 2014/2015 a été marquée par l'application de la réforme des rythmes scolaires. Madame, Monsieur, Chers parents, Cette rentrée scolaire 2014/2015 a été marquée par l'application de la réforme des rythmes scolaires. A l'issue de ces premières semaines d'école, et comme nous nous étions

Plus en détail

activités périscolaires

activités périscolaires Association La Montagne activités périscolaires mars à juin 2014 cirque peinture danse tennis canoë micro fusée vélo roller voile jeux cuisine dessin contes orientation boxe éducative tir à l arc baby-gym

Plus en détail

SEGPA EREA. académie Versailles ENTRE : Nom du stagiaire : Prénom : Éducation Nationale Enseignement Supérieur Recherche

SEGPA EREA. académie Versailles ENTRE : Nom du stagiaire : Prénom : Éducation Nationale Enseignement Supérieur Recherche Convention relative à l organisation de stages d application en milieu professionnel. Élèves de 4 ème âgés de moins 15 ans Élèves de 3 ème âgés de plus 15 ans (Convention type approuvée par la cellule

Plus en détail

Bachelor in Business. programme post-bac en 3 ans

Bachelor in Business. programme post-bac en 3 ans Bachelor in Business programme post-bac en 3 ans Bienvenue à l ISC Paris Andrés Atenza Directeur Général de l ISC Paris Formation généraliste, le Bachelor in Business de l ISC Paris vous donne toutes les

Plus en détail

LIVRET D ACCUEIL DU STAGIAIRE AU MULTI-ACCUEIL

LIVRET D ACCUEIL DU STAGIAIRE AU MULTI-ACCUEIL LIVRET D ACCUEIL DU STAGIAIRE AU MULTI-ACCUEIL Vous allez effectuer un stage dans notre structure. Ce livret d accueil a été rédigé pour vous souhaiter la bienvenue et vous donner quelques informations

Plus en détail

NOM DE L ELEVE :.. Dossier à rendre complété avant le 16 Mars 2015 (afin de vous éviter le temps des formalités lors de la pré-rentrée).

NOM DE L ELEVE :.. Dossier à rendre complété avant le 16 Mars 2015 (afin de vous éviter le temps des formalités lors de la pré-rentrée). Dossier à rendre complété avant le 16 Mars 2015 (afin de vous éviter le temps des formalités lors de la pré-rentrée). NOM DE L ELEVE :.. Prénom : I. DOCUMENTS A RETOURNER A L ETABLISSEMENT Réservé à l

Plus en détail

Option Internationale du Baccalauréat (OIB), France Version britannique

Option Internationale du Baccalauréat (OIB), France Version britannique Option Internationale du Baccalauréat (OIB), France Version britannique Qu est ce que l OIB (version britannique)? La version britannique de l OIB fait partie intégrante d un examen franco-britannique

Plus en détail

Les nouveaux rythmes scolaires à Saint-Cloud

Les nouveaux rythmes scolaires à Saint-Cloud Les nouveaux rythmes scolaires à Saint-Cloud ` Rentrée de septembre 2014 Madame, Monsieur, Dès la rentrée scolaire, le 2 septembre 2014, les nouveaux rythmes scolaires entrent en application sur l ensemble

Plus en détail

Bourses Scolaires - 2nd Conseil - Campagne 2015/2016

Bourses Scolaires - 2nd Conseil - Campagne 2015/2016 Bourses Scolaires - 2nd Conseil - Campagne 2015/2016 Date limite de dépôt du dossier au consulat : 18 septembre 2015 Cette rubrique présente les modalités de constitution et dépôt du dossier de bourse,

Plus en détail

DIAGNOSTIC PARTAGÉ DES INTERNATS EN LYCÉES, LYCÉES PROFESSIONNELS ET EREA. rapport d étape CAVL du 7 mars 2012

DIAGNOSTIC PARTAGÉ DES INTERNATS EN LYCÉES, LYCÉES PROFESSIONNELS ET EREA. rapport d étape CAVL du 7 mars 2012 DIAGNOSTIC PARTAGÉ DES INTERNATS EN LYCÉES, LYCÉES PROFESSIONNELS ET EREA rapport d étape CAVL du 7 mars 2012 RAPPEL DE LA DEMARCHE Choix du CAVL de travailler sur l internat tout au long de l année scolaire

Plus en détail

Stratégie Régionale. envers les Jeunes. l Artisanat

Stratégie Régionale. envers les Jeunes. l Artisanat Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes La Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes (S.R.A.J.) constitue une offre globale

Plus en détail

Démarche & ses étapes (information) III. Présentation des orientations et des actions du schéma de développement culturel d Alsace Bossue 2014-2016

Démarche & ses étapes (information) III. Présentation des orientations et des actions du schéma de développement culturel d Alsace Bossue 2014-2016 SCHÉMA DE DÉVELOPPEMENT CULTUREL D ALSACE BOSSUE 2014-2016 RESTITUTION AUX ACTEURS MARDI 26 NOVEMBRE 2013 à LORENTZEN DÉROULÉ DE LA SOIRÉE I. Introduction II. Démarche & ses étapes (information) III. Présentation

Plus en détail

Bilan de l expérimentation 2013-2014. Enseignements d exploration en classe de seconde. Lycée Henri Vogt, Commercy. Académie de Nancy-Metz

Bilan de l expérimentation 2013-2014. Enseignements d exploration en classe de seconde. Lycée Henri Vogt, Commercy. Académie de Nancy-Metz Bilan de l expérimentation 2013-2014 Enseignements d exploration en classe de seconde Lycée Henri Vogt, Commercy Académie de Nancy-Metz 1 Rappel du contexte Les enseignements d exploration ont été mis

Plus en détail

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE LA JEUNESSE l es sen tiel LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE sommaire LA JEUNESSE PAGES 4 À6 PAGES 7 À9 PAGE 10 PAGE 11 Le BIJ, lieu ressources Pour s informer et se documenter -

Plus en détail

CALENDRIER PREVISIONNEL DES COMMISSIONS DE L ANNEE SCOLAIRE 2011-2012

CALENDRIER PREVISIONNEL DES COMMISSIONS DE L ANNEE SCOLAIRE 2011-2012 ACADEMIE DE NANTES DIVISION DES PERSONNELS ENSEIGNANTS CALENDRIER PREVISIONNEL DES COMMISSIONS DE L ANNEE SCOLAIRE 2011-2012 NANTES, le 05/09/2011 PARTIE RESERVEE A L'ADMINISTRATION Important : Ce calendrier

Plus en détail

Nous contacter 02.31.44.32.11 cel@aifcc.com

Nous contacter 02.31.44.32.11 cel@aifcc.com CEL Nous contacter 02.31.44.32.11 cel@aifcc.com QUI SOMMES Le Centre d étude des Langues de l AIFCC est membre d un réseau de 120 centres en France, N 1 Français dans la formation en langues Le CEL du

Plus en détail

Règlement Intérieur du. Collège. Collège. Blanche de Castille. 1. Pédagogie. 2. Organisation. Calendrier scolaire. Horaires et ponctualité

Règlement Intérieur du. Collège. Collège. Blanche de Castille. 1. Pédagogie. 2. Organisation. Calendrier scolaire. Horaires et ponctualité Collège Blanche de Castille Règlement Intérieur du Collège 1. Pédagogie Le Collège Blanche de Castille est un collège privé catholique hors contrat. Son but est d éduquer toute la personne de l enfant

Plus en détail

Rue Mécanon - 21220 Brochon 03 80 34 33 45/ Fax 03 80 34 00 59

Rue Mécanon - 21220 Brochon 03 80 34 33 45/ Fax 03 80 34 00 59 Bienvenus au collège Rue Mécanon - 21220 Brochon 03 80 34 33 45/ Fax 03 80 34 00 59 Principal : Mme MAGNIEN Principal Adjoint : Mr LABAUNE C. P. E. : Mme RUF Secrétaire : Mme GAGLIARDI Point sur la Rentrée

Plus en détail

Préparation d une maturité avec mention bilingue français-allemand ou français-anglais

Préparation d une maturité avec mention bilingue français-allemand ou français-anglais Préparation d une maturité avec mention bilingue français-allemand ou français-anglais Dans les écoles de maturité des gymnases du canton de Vaud Edition 2014 Département de la formation, de la jeunesse

Plus en détail

LE RENOUVEAU PÉDAGOGIQUE

LE RENOUVEAU PÉDAGOGIQUE LE RENOUVEAU PÉDAGOGIQUE Ce qui définit «le changement» préscolaire primaire secondaire Gouvernement du Québec Ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport, 2005-05-00511 ISBN 2-550-45274-7 (version

Plus en détail

Le Conseil Régional de Lorraine

Le Conseil Régional de Lorraine Le Conseil Régional AUX PETITS SOINS Lycéens Apprentis Étudiants Toutes les aides prescrites pour la Rentrée 2013! édito Le Conseil Régional aux petits soins... Une Lorraine qui soigne sa jeunesse Lycéens,

Plus en détail

Contacts. www.mdl-champagneardenne.com. la Ligue de l'enseignem. de votre MDL. Ardennes. Aube. Marne. Haute-Marne

Contacts. www.mdl-champagneardenne.com. la Ligue de l'enseignem. de votre MDL. Ardennes. Aube. Marne. Haute-Marne ... en Junior Asso Vers qui puis-je me renseigner si je veux créer une MDL? - Mon chef d établissement et/ou le référent vie lycéenne de mon établissement. - Délégué(e) académique à la vie lycéenne. -

Plus en détail

A la découverte du Service jeunesse Edition 2014-2015

A la découverte du Service jeunesse Edition 2014-2015 A la découverte du Service jeunesse Edition 2014-2015 Dédié aux 11-25 ans «Depuis le 7 juillet 2014, le Service jeunesse (consacré aux pré-adolescents, adolescents et jeunes adultes de 11 à 25 ans) est

Plus en détail

Réformedes. rythmes, quel. temps pour. Rythmes scolaires : plus de 80% de participation au questionnaire diffusé par la Ville

Réformedes. rythmes, quel. temps pour. Rythmes scolaires : plus de 80% de participation au questionnaire diffusé par la Ville La réforme nationale des rythmes scolaires pour les enfants des écoles publiques maternelles et écoles publiques élémentaires entrera en vigueur à Seclin en septembre 2014. Afin de bâtir un Projet Éducatif

Plus en détail

ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR PRÉPA MPSI PRÉPA PCSI PRÉPA MP PRÉPA PSI PRÉPA ECE STS MUC

ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR PRÉPA MPSI PRÉPA PCSI PRÉPA MP PRÉPA PSI PRÉPA ECE STS MUC ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR PRÉPA MPSI PRÉPA PCSI PRÉPA MP PRÉPA PSI PRÉPA ECE STS MUC Le choix de la réussite Stanislas Cannes Enseignement supérieur Le choix de la réussite Choisir de poursuivre ses études

Plus en détail

REMISE A NIVEAU SCIENTIFIQUE Accessible à tous les baccalauréats

REMISE A NIVEAU SCIENTIFIQUE Accessible à tous les baccalauréats CHIMIE CONDUITE DE PROJETS PHYSIQUE MATHÉMATIQUES SCIENCES EN QUESTIONS BIOLOGIE REMISE A NIVEAU SCIENTIFIQUE Accessible à tous les baccalauréats Université Catholique de Lille 1 La FLST, au cœur du campus

Plus en détail

Brochure d information destinée aux parents. Bienvenue à Clairival. Informations utiles sur la prise en soins de votre enfant

Brochure d information destinée aux parents. Bienvenue à Clairival. Informations utiles sur la prise en soins de votre enfant Brochure d information destinée aux parents Bienvenue à Clairival Informations utiles sur la prise en soins de votre enfant Présentation Le service de psychiatrie de l enfant et de l adolescent des Hôpitaux

Plus en détail

Internet et bien d autres choses encore!

Internet et bien d autres choses encore! Informatique Internet et bien d autres choses encore! Programme des Ateliers Septembre 2014 à Mars 2015 ATELIERS D INITIATION Nouvelle formule Initiation à l ordinateur, à Internet et à la messagerie électronique

Plus en détail

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015

Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans) 2014-2015 Maison de l Enfance et de la Jeunesse 2 route de Keroumen 29480 Le Relecq Kerhuon 02 98.28.38.38 02.98.28.41.11 E-Mail : mej@mairie-relecq-kerhuon.fr Dossier Pédagogique Mercredis du Pass Âge (11-14 ans)

Plus en détail

PROJET SPORTIF et CULTUREL

PROJET SPORTIF et CULTUREL PROJET SPORTIF et CULTUREL ORCIERE ANCELLE (Alpes Françaises) Du 28 Mars au 4 avril 2009 Les Martiniquais du Nord-Atlantique à la découverte des Alpes Un état d esprit, des valeurs positives pour faire

Plus en détail

PEGC Académie de Rennes

PEGC Académie de Rennes Septembre 2014 SNUipp-FSU CONTACTS Sections départementales SNUipp Côtes d'armor snu22@snuipp.fr Tél : 02 96 61 88 24 Finistère snu29@snuipp.fr Tél : 02 98 53 76 77 Ille et Vilaine snu35@snuipp.fr Tél

Plus en détail

éviter la fracture numérique

éviter la fracture numérique 8 éviter la fracture numérique L école, et en particulier le collège, joue un rôle essentiel pour éveiller la curiosité, donner les clefs d accès à la connaissance, relever le défi de l égalité, construire

Plus en détail

NOTE D INFORMATION L AGENT TERRITORIAL SPÉCIALISÉ DES ÉCOLES

NOTE D INFORMATION L AGENT TERRITORIAL SPÉCIALISÉ DES ÉCOLES L AGENT TERRITORIAL SPÉCIALISÉ DES ÉCOLES M AT E RNE L L E S Note d information réalisée par le rectorat de l académie de Montpellier, le centre national de la fonction publique territoriale, le centre

Plus en détail

Pour pouvoir fréquenter le restaurant scolaire, l inscription préalable est obligatoire.

Pour pouvoir fréquenter le restaurant scolaire, l inscription préalable est obligatoire. Chaque famille demandant l inscription de son ou de ses enfants en restauration scolaire s engage à respecter tous les points du présent règlement, notamment les modalités d inscription, de facturation

Plus en détail

La réforme du collège puis celle du lycée professionnel et maintenant celle du lycée

La réforme du collège puis celle du lycée professionnel et maintenant celle du lycée 1 La réforme du collège puis celle du lycée professionnel et maintenant celle du lycée générale et technologique a entraîné une réécriture des programmes, et notamment ceux de l éducation physique et sportive.

Plus en détail