Thème 3 Masculin Féminin

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Thème 3 Masculin Féminin"

Transcription

1 Thème 3 Masculin Féminin

2 Chapitre 1 : Comprendre et maîtriser sa sexualité Introduction A partir de la puberté, le fonctionnement des organes reproducteurs est activé, le corps subit différents changements morphologiques. Au niveau sociétal, la place de la sexualité a changé au cours du temps et maîtriser sa sexualité est devenu un enjeu conjoint entre les deux partenaires. Comment la connaissance des fonctions reproductrices a-t-elle permis de maîtriser et de faire évoluer notre sexualité? I Fonctionnement des testicules et des ovaires Follicule Corps jaune Coupe transversale d'un ovaire Coupe transversale d'un testicule (tube séminifère) Le corps jaune correspond au résidu foliculaire après l'expulsion de l'ovule. Ovulation 2 jrs REGLES Sécrétion par le Corps jaune Spermatozoïde

3 Le jour 0 correspond aux règles, le jour 14 à l'ovulation et le jour 28 à la fin du cycle et donc au retour des règles. On observe que 2 jours après le pic d'oestradiol/œstrogène, il y a l'ovulation. Ces deux phénomènes sont donc corrélées. Souligner qu'anhilier le pic d'œstrogène peut donc permettre d'empêcher l'ovulation et peut donc être utilisé comme moyen de contraception. D'après la photo de l'ovaire et le graphique on peut penser que la production de progestérone est du à la présence du corps jaune. La muqueuse utérine évolue elle aussi de façon cyclique en s épaississant notamment après l'ovulation : cela est du à la sécrétion de progestérone par le corps jaune. En fin de cycle, l'endomètre est détruit s'il n'y a pas eu de fécondation et provoque donc le retour des règles. Ainsi les hormones féminines sont chargées de contrôler et de synchroniser l'appareil reproducteur, notamment l'utérus et les ovaires mais aussi la glaire cervicale par exemple. Les organes reproducteurs masculins, les testicules, fonctionnent de façon continue en produisant des spermatozoïdes. L'appareil reproducteur féminin fonctionne de façon cyclique en moyenne tous les 28 jours. Le cycle est caractérisé par le début des règles. Le 14ème jour se produit l'ovulation suite au pic d'une hormone appelée œstrogène : un follicule mûr expulse alors son ovule ; le follicule se transforme ensuite en corps jaune. Ce dernier sécrète alors une autre hormone : la progestérone qui contrôle la croissance de la muqueuse utérine (=endomètre) pour la rendre apte à la nidation. Si la nidation n'a pas eu lieu, l'endomètre est détruit ce qui est à l'origine des règles. Les hormones sont donc chargées de synchroniser le cycle ovarien et le cycle utérin. II Contrôle du fonctionnement des ovaires Une hormone est une substance chimique produite par un organe. Cette substance est ensuite diffusée dans le sang et transportée jusqu'aux organes capables de réagir à la présence de cette hormone. Il existe deux hormones ovariennes : l'œstrogène et la progestérone. Exp 1 : L'hypophyse a une action sur la maturité des ovaires et sur l'existence des cycles sexuels Exp 2 : Enlever l'hypophyse et le remettre à sa place permet de retrouver la fonction de départ. On peut donc en conclure que l'environnement est important (existence de connexion nerveuse) Exp 3 : L'hypophyse n'est pas nécessaire pourvu qu'on injecte régulièrement des substances produites par l'hypophyse. On en conclue donc que l'hypophyse produit des substances qui vont être libérées dans le sang, c'est à dire des hormones, qui vont agir sur l'utérus et les ovaires. Début du schéma général. Les résultats de la première série d'expérience ne permet pas de comprendre ce résultat puisqu'on a uniquement vu que l'hypophyse avait une action sur les ovaires et l'utérus mais rien n'indique que l'inverse est vrai. On peut donc penser qu'il y a un contrôle des ovaires sur l'utérus : c'est un contrôle en arrière donc un rétro-contrôle. Fin du schéma général HYPOPHYSE LH+ FSH UTERUS + Action ovarienne OVAIRE Exp 1 : La progestérone produite durant la deuxième partie du cycle agit en diminuant la concentration des hormones hypophysaires. La voie de communication ovaire-hypophyse est donc le sang et le contrôle est hormonal. La progestérone exerce un retrocontrôle négatif Exp 2 : Lorsque l'œstrogène, produite par les follicules, est fabriquée en faible quantité, agit en diminuant la concentration des

4 hormones hypophysaires. Elle exerce donc à faible dose un rétrocontrôle négatif. Exp 3 : L'œstrogène produite en forte quantité agit en augmentant la concentration de LH et de FSH suite à quoi se fait l'ovulation : il y a donc un rétrocontrôle positif. HYPOPHYSE LH+ FSH UTERUS + Oestro gène OVAIRE - HYPOPHYSE LH+ FSH UTERUS + OVAIRE Oestro gène + HYPOPHYSE Prog. UTERUS LH+ FSH + - Oestro gène, Progest érone OVAIRE Ovulation Développement du follicule = oestradiol Ovulation H Y P O P H Y S E O V A I R E L'hypophyse contrôle la production d'hormones sexuelles ovariennes (œstrogène et progestérone) par les hormones qu'il produit lui-même : la LH et la FSH. La sécrétion d'hormone par l'hypophyse est en retour contrôlée par les hormones ovariennes : on parle de rétrocontrôle. Au début de la phase folliculaire du cycle féminin, la faible concentration d'œstrogène induit un rétrocontrôle négatif sur la sécrétion de LH et de FSH par l'hypophyse. En grossissant, le follicule sécrète une plus forte quantité d'œstrogène, la concentration d'œstrogène augmente et un rétrocontrôle positif sur l'hypophyse se met en place. La concentration de LH et FSH se met donc à augmenter si bien qu'il y a un pic de sécrétion de ces hormones (LH et FSH) au 14ème jour qui déclenche l'ovulation. Après l'ovulation, en phase lutéale, les œstrogènes induisent un rétrocontrôle négatif sur l'hypophyse, de même que la progestérone qui est aussi responsable des modifications utérines.

5 III Contraception et IVG hormonales La prise d'une pilule quotidienne contenant une faible quantité d'hormones féminines maintient le rétro-contrôle négatif sur l'hypophyse. La faible quantité maintient un très fort rétrocontrôle négatif, il n'y a donc que peu de LH et FSH qui en retour n'active que peu la formation d'œstrogène par le follicule ovarien. Il n'y aura donc pas de pic d'œstrogène, donc pas de pic de LH et FSH, donc pas d'ovulation. La pilule du lendemain est une contraception d'urgence car elle est utilisée après un rapport sexuel non ou mal protégé et qu'il faut la prendre dans les 72h maximum après le rapport. Cette pilule agit en bloquant le pic de LH et en empêchant donc l'ovulation. Cependant, si l'ovulation a eu lieu, la pilule n'est pas efficace. De plus son efficacité diminue au cours du temps passant de 98 % dans les 24h à environ 60 % au bout de 3 jours. L'IVG médicamenteuse est basée par exemple sur une molécule nommée RU-486 (molécule découverte et brevetée par le laboratoire Roussel-Uclaf, appartenant maintenant au groupe Sanofi-Aventis) en On remarque que la structure du RU-486 est très voisine de la structure de la progestérone. On peut donc penser que le RU-486 va remplacer la progestérone et donc l'empêcher de réaliser son effet biologique, c'est à dire préparer l'utérus à la nidation. Il existe différentes méthodes visant à empêcher (contraception) ou arrêter (IVG) une grossesse. Toutes ont pu être mises au point grâce à la connaissance du fonctionnement hormonal de l'appareil reproducteur féminin. La pilule combinée est constituée d'hormone de synthèse (œstrogène et progestérone) qui, en agissant sur l'hypophyse, vont empêcher l'ovulation. La pilule du lendemain a un effet similaire seulement si elle est prise dans les 72 heures et si l'ovulation n'a pas eu lieu. Son utilisation doit rester exceptionnelle. L'interruption volontaire de grossesse provoque quant à elle un rejet de l'embryon mais est soumis à des délais légaux de réalisation.

6 IV La procréation médicalement assistée Pb de sptz Pb de sperme (liquide séminal) Pb de tractus génital Pb d'ovulation ou d'endomètre = pb hormonaux injection d'hormones Pb de tractus génital La principale cause de stérilité dans un couple résulte essentiellement d'une IST pas ou mal soignée puisque le taux d'infertilité chez une personne ayant présenté un cas de chlamydia voit son risque multiplié par 4 à 8. Le seul moyen d'empêcher ce type de stérilité est d'utiliser un préservatif. Cette infection, lorsqu'elle se présente chez la femme peut conduire à une dégradation des trompes c.a.d. du tractus génital. Le spermogramme de Valentin est tout à fait normal : son nombre de spermatozoïde est largement supérieur au minimum requis (80 millions contre 20 millions), la mobilité est bonne de même que le nombre de forme normale : il n'est donc pas stérile. Par contre, la radiographie de Juliette montre que le produit de contraste de n'est pas propagée à gauche de la photographie donc au niveau de sa trompe droite. Ainsi, tout ovule relâché par l'ovaire droit ne pourra pas être fécondé d'où sa stérilité. Le médecin va proposer à Valentin et Juliette de réaliser une FIVETE simple. En effet, les spermatozoïdes et le sperme de Valentin ne pose aucun problème, la technique d'icsi n'est donc pas nécessaire. Le médecin aura donc recours à une FIV simple : après stimulation ovarienne par des hormones afin de déclencher la maturation des ovules, ceux-ci sont recueillis et sont mis en présence des spermatozoïdes. Après fécondation et développement précoce des embryons, plusieurs embryons sont transférés dans l'utérus. Les lois de bioéthique n'autorise la PMA que pour un couple hétérosexuel dont les deux sont vivants, mariés ou vivant ensemble depuis 2 ans et seulement si la femme peut porter elle-même l'enfant. Les infections sexuellement transmissibles peuvent causer des infertilités. Leur propagation est limitée par le préservatif ainsi que par la vaccination lorsque celle-ci existe. La stérilité masculine est essentiellement du à une insuffisante qualité du sperme (spermatozoïdes anormaux, nombre insuffisant) que la PMA peut contrer par ICSI suivi d'une FIV des obstructions de voies génitales que la PMA contrera par un don de sperme suivi d'une FIV Chez la femme, la stérilité est surtout due : à des troubles de l'ovulation que les techniques de PMA comme la stimulation hormonale peut contrer à des anomalies ou des obstructions des voies génitales que la PMA peut contrer par FIV ou don d'ovules suivi d'une FIV

7 Chapitre 2 : Devenir un homme ou une femme Introduction Grâce à l'échographie, il est possible de déterminer très tôt le sexe de l'enfant. Ainsi, le sexe se met en place durant la période embryonnaire mais la maturité sexuelle n'interviendra qu'après la puberté. Comment le sexe se met-il en place au cours du développement embryonnaire. Quels sont les différents rôles des hormones durant la mise en place du sexe et de la sexualité? I Du sexe génotypique au sexe phénotypique Une femme possède deux chromosomes X, un homme un chromosome X et un chromosome Y. Reins Uretère Urètre Gonade indifférenciée Canal de Wolff Canal de Muller On observe qu'il n'y a pas de structure génital caractéristique d'un homme ou d'une femme : le sexe est donc indifférencié. Testicule Canal déférent Ovaire Trompe Utérus Vagin

8 Sexe Féminin (XX) Devenir des canaux de Wolff Devenir des canaux de Muller 1 Phénotype différencié normal Trompe, utérus, vagin 2 Ablation des ovaires Trompe, utérus, vagin 3 Greffe de testicule disparition 4 Application Trompe, utérus, vagin AMH Testostérone Trompe, utérus, vagin Devenir des canaux de Wolff Devenir des canaux de Muller Trompe, utérus, vagin diffusant 5 d'un des cristal Oestrogènes hormones dans le sang 6 Sexe Masculin (XY) 1 Phénotype différencié normal 2 Ablation des testicules 3 Greffe d'ovaire 4 Application d'un cristal Oestrogènes diffusant des hormones dans 5 le sang 6 AMH Testostérone Tableau 1 ligne 2: on a quand même différenciation en femme sans oestrogènes Tableau 2 ligne 3 et 4: les oestrogènes ne féminisent pas l appareil génital chez l homme Les oestrogènes n ont pas d influence sur la différenciation sexuelle Tableau 2: comparaison de la ligne 1 et 2, tableau 1 ligne3 : les testicules entraînent la masculinisation de l appareil génital Tableau 1 ligne 6: la testostérone entraîne la masculinisation des canaux de Wolff, pas la disparition des canaux de Muller Tableau 1 ligne 5 et tableau 2 ligne 5: l AMH entraîne la disparition des canaux de Muller. AMH = Antimullerienne Hormone Hormones produites : -Testostérone X Y Gonade mise en place : testicules -AMH Hormone produite : X X Gonade mise en place : ovaires - oestrogènes Conséquences : - Masculinisation des canaux de Wolff en épididyme et canal déférent - du canal de Muller Conséquences : - Dégénérescence des canaux de Wolff - Différenciation des canaux de Muller en trompe, utérus et vagin

9 Le sexe est d'abord déterminé génétiquement (XY pour les hommes, XX pour les femmes), ce qui entraîne la différenciation des gonades (testicules chez les hommes, ovaires chez les femmes). Les gonades produisent alors des hormones qui permettent la mise en place du sexe : la testostérone et l AMH, toutes deux produites par les testicules, provoque la différenciation en sexe masculin, alors que leur absence entraîne la différenciation spontanée en sexe féminin. L'augmentation de la production d'hormones au cours de la puberté est responsable de la mise en place des caractères sexuels secondaires et du fonctionnement de l'appareil génital. II Le comportement sexuel et son contrôle Dans la société actuelle, les fonctions de l'activité sexuelle sont d'une part la reproduction mais aussi la recherche de plaisir. D'après le document, chez les moutons, la période d'accouplement se fait de novembre à mars. Ce comportement d'accouplement semble être contrôlé par les hormones puisque l accouplement ne se fait que lorsque le mâle a atteint un taux de testostérone élevée et la femelle n'accepte une activité sexuelle uniquement lors des pics d'œstradiol c'est à dire les périodes fécondantes appelés aussi chaleur ou œstrus. Le comportement d'accouplement chez les animaux comme les moutons semble donc être dicté par les hormones. Reflexion sur la mise en place d'un protocole expérimental L'expérience qui consiste a injecté un taux d'œstradiol de plus en plus élevé vise à tester l'hypothèse selon laquelle plus la concentration en hormone est importante, plus la femelle ressent le besoin de s'accoupler. Cette hypothèse est parfaitement vérifié dans le cas des rates puisqu'on constate une augmentation du pourcentage de femelle recherchant

10 l'accouplement lorsque la dose d'œstradiol injectée après ovariectomie augmente. Cependant, ce lien est beaucoup moins flagrant dans le cas de l'espèce humaine, le taux de rapport sexuel en fonction du cycle variant beaucoup moins, même en période d'ovulation c'est à dire là où il y a un taux d'hormones œstradiol élevé. Bien montrer que sans les connaissances (pic d'oestrogène à l'ovulation), il n'est pas possible de conclure L'expérience de Olds et Milner montre qu'il existe dans le cerveau une zone particulière appelée Aire Tegmentale Ventrale qui lorsqu'elle est stimulée provoque une récompense si importante qu'elle dépasse même les fonctions vitales de base. Or, cette aire est impliquée dans le système de récompense et va commander à toutes les autres aires : en effet, c'est elle qui, connaissant le plaisir engendrer par une action pousse à la refaire en activant les zones motivationelles en lien avec le noyau accubens qui est chargé de la transcription du plaisir obtenu. L'observation de la TEP au moment de l'orgasme masculin montre que la quasi-totalité du circuit de récompense est activé : associé à une action plaisante, l'acte sexuel est ainsi essentiellement décidé par le cerveau et non en réaction aux hormones. Le comportement sexuel, c'est à dire les actions associées à l'accouplement, est contrôlé par deux facteurs : les hormones et le système de récompense. Le système de récompense, situé dans le cerveau, est stimulé lors d'une activité agréable, poussant à reproduire cette action. Si chez les animaux, le contrôle par les hormones est prépondérant, chez l'homme et plus généralement les Primates, c'est le système de récompense et donc la recherche du plaisir qui motive le plus le comportement sexuel.

11 III Identité sexuelle et orientation sexuelle L'identité sexuelle correspond au sexe de l'individu et est publique. Cette identité est définie par les organes génitaux : pénis pour un homme, vulve pour une femme. Dans certaines sociétés, un troisième sexe est possible. Cette identité sexuelle ne présume en rien de l'orientation sexuelle d'un individu qui peut être attiré par une personne de même sexe et/ou de sexe opposé. Cette orientation sexuelle fait partie de la sphère privée. Que ce soit pour l'identité sexuelle ou l'orientation sexuelle, l'appartenance ne peut faire l'objet de discrimination.

Partie 2 : Féminin Masculin

Partie 2 : Féminin Masculin Partie 2 : Féminin Masculin Fiche 1 : Différences à différentes échelles entre sexes féminin et masculin L appareil génital de la femme Ovaires : lieu de production des ovocytes. Chaque mois, un ovocyte

Plus en détail

Thème 3 : FEMININ MASCULIN. Chapitre 1 : Prendre en charge de façon conjointe et responsable sa vie sexuelle

Thème 3 : FEMININ MASCULIN. Chapitre 1 : Prendre en charge de façon conjointe et responsable sa vie sexuelle Thème 3 : FEMININ MASCULIN Chapitre 1 : Prendre en charge de façon conjointe et responsable sa vie sexuelle Comment la connaissance des fonctions de reproduction a-telle permis de maîtriser et de faire

Plus en détail

B. Féminin/Masculin. Caryotype d une femme : 44 chromosomes homologues + XX Caryotype d un homme : 44 chromosomes homologues + XY

B. Féminin/Masculin. Caryotype d une femme : 44 chromosomes homologues + XX Caryotype d un homme : 44 chromosomes homologues + XY c. LEXIQUE AMH (Hormone Anti-Mulérienne) : Hormone produite par les testicules du foetus mâle entraînant la régression des canaux de Mu ller au cours du développement foetal. Canal de Müller : fait partie

Plus en détail

THEME 2 : FEMININ - MASCULIN. CHAPITRE II : Etre responsable de sa vie sexuelle

THEME 2 : FEMININ - MASCULIN. CHAPITRE II : Etre responsable de sa vie sexuelle THEME 2 : FEMININ - MASCULIN CHAPITRE II : Etre responsable de sa vie sexuelle L'évolution des sociétés humaines se manifeste, entre autres, par une volonté de maîtriser la procréation qui passe par une

Plus en détail

Comment la production des gamètes est-elle contrôlée? Par quels moyens la procréation peut-elle être maîtrisée?

Comment la production des gamètes est-elle contrôlée? Par quels moyens la procréation peut-elle être maîtrisée? Comment la production des gamètes est-elle contrôlée? Par quels moyens la procréation peut-elle être maîtrisée? En plus de produire les gamètes (.....), Spermatozoïde les testicules contrôlent le fonctionnement

Plus en détail

Chapitre 2: Prendre en charge de façon conjointe et responsable sa vie sexuelle

Chapitre 2: Prendre en charge de façon conjointe et responsable sa vie sexuelle Chapitre 2: Prendre en charge de façon conjointe et responsable sa vie sexuelle Avant la séance [youtube https://www.youtube.com/watch?v=orlubkbwdw8&w=420&h=315] A l'aide de la vidéo, construire une frise

Plus en détail

Thème 2: FEMNININ, MASCULIN

Thème 2: FEMNININ, MASCULIN Thème 2: FEMNININ, MASCULIN CHAPITRE 9 http://biblio.manuel-numerique.com/letoweb.html Introduction Chapitre 9 : Sexualité et procréation Comment est contrôlé le fonctionnement de l appareil reproducteur

Plus en détail

Chapitre 2 : Fonctionnement des appareils génitaux chez l'homme

Chapitre 2 : Fonctionnement des appareils génitaux chez l'homme Chapitre 2 : Fonctionnement des appareils génitaux chez l'homme Problème : Comment fonctionne l'appareil génital mâle? I L'appareil génital mâle : A Anatomie et fonctionnement du testicule : Activité 1

Plus en détail

REPRODUCTION ET SEXUALITÉ :

REPRODUCTION ET SEXUALITÉ : REPRODUCTION ET SEXUALITÉ : INTRODUCTION : Vers 10-13 ans, l enfant se transforme en un jeune adulte pouvant transmettre la vie. Quels sont les critères montrant le passage de l enfance à l adolescence?

Plus en détail

SVT TS : Procréation Connaissances exigibles

SVT TS : Procréation Connaissances exigibles SVT TS : Procréation Connaissances exigibles I Le sexe génétique détermine la mise en place du sexe phénotypique au cours du développement d un mammifère. A Le sexe est génétiquement défini à la fécondation

Plus en détail

Thème 3 : Féminin / Masculin

Thème 3 : Féminin / Masculin Comment devient-on femme ou homme? Comment se caractérisent l'anatomie et le fonctionnement spécifique de chacun des sexes? Comment peut-on prendre en charge de façon responsable sa propre vie sexuelle?

Plus en détail

CHAPITRE 2 PROCRÉATION LIVRE NON SAUF FIN???

CHAPITRE 2 PROCRÉATION LIVRE NON SAUF FIN??? CHAPITRE 2 PROCRÉATION LIVRE NON SAUF FIN??? Connaître les étapes d'un processus biologique permet d'agir sur ce processus et de lutter contre les pathologies qui lui sont associées. Ainsi, les connaissances

Plus en détail

REGULATION DE LA FONCTION REPRODUCTRICE CHEZ LA FEMME

REGULATION DE LA FONCTION REPRODUCTRICE CHEZ LA FEMME 8 REGULATION DE LA FONCTION REPRODUCTRICE CHEZ LA FEMME Objectifs : à partir d'expériences, dégager les rôles des oestrogènes et de la progestérone en relation avec les cycles sexuels présenter les cycles

Plus en détail

Prépa Scientifique Leçon 20 Exercices

Prépa Scientifique Leçon 20 Exercices [Tapez ici] Prépa Scientifique Leçon 20 Exercices Exercice 20.01 : Les clichés ci-dessous représentent deux coupes du même ovaire. Identifiez les structures visibles des documents A et B : faites un schéma

Plus en détail

QUESTION N 1 QUESTION N 2

QUESTION N 1 QUESTION N 2 Pour chaque question, il vous est donné quatre propositions A, B, C et D. Une, deux ou trois propositions peuvent être exactes. Répondez en cochant la ou les propositions exactes. QUESTION N 1 Le fonctionnement

Plus en détail

REGULATION DE LA FONCTION REPRODUCTRICE CHEZ LA FEMME

REGULATION DE LA FONCTION REPRODUCTRICE CHEZ LA FEMME 8 REGULATION DE LA FONCTION REPRODUCTRICE CHEZ LA FEMME Objectifs : à partir d'expériences, dégager les rôles des oestrogènes et de la progestérone en relation avec les cycles sexuels présenter les cycles

Plus en détail

SEXUALITE ET COMPORTEMENT RESPONSABLE

SEXUALITE ET COMPORTEMENT RESPONSABLE SEXUALITE ET COMPORTEMENT RESPONSABLE I- LE CONTROLE NATUREL DE LA REPRODUCTION A- Le rôle des hormones dans la production des cellules reproductrices La fonction de reproduction est régulée et optimisée

Plus en détail

LE CONTROLE DES CYCLES SEXUELS CHEZ LA FEMME

LE CONTROLE DES CYCLES SEXUELS CHEZ LA FEMME I] L appareil génital de la femme LE CONTROLE DES CYCLES SEXUELS CHEZ LA FEMME II] Cycle menstruel Cycle menstruel théorique : Chez la femme, le fonctionnement de l appareil reproducteur est cyclique de

Plus en détail

Thème 3A : Masculin-Féminin

Thème 3A : Masculin-Féminin Thème 3A : Masculin-Féminin Chapitre 1 : Du sexe génétique au sexe phénotypique L acquisition du sexe phénotypique se fait en 4 étapes déterminées génétiquement. Le sexe génétique est déterminé au moment

Plus en détail

THEME : FEMININ MASCULIN

THEME : FEMININ MASCULIN THEME : FEMININ MASCULIN Chapitre 1 : Devenir homme ou femme : le développement du phénotype sexuel : mise en place des structures et de la fonctionnalité des appareils sexuels. Dès la fécondation, l embryon

Plus en détail

Croissance et développement

Croissance et développement Croissance et développement Auteur : Frédéric Puech Formateur SVT ESPE de Bretagne Objectifs Ce cours en ligne vous apportera une information de base, richement illustrée, concernant la thématique «Croissance

Plus en détail

FICHE 2: La Procréation. 1. Le contrôle de l activité des gonades

FICHE 2: La Procréation. 1. Le contrôle de l activité des gonades FICHE 2: La Procréation 1. Le contrôle de l activité des gonades Question 1 Q1 : en cas d ablation de l hypophyse, les gonades régressent ce qui suggère que, dans les conditions normales, les gonades

Plus en détail

I Sexualité sans procréation

I Sexualité sans procréation Page 1 sur 7 Fé minin, masculin I Sexualité sans procréation 1. Pour comprendre : Chez la femme a. Cycles sexuels féminins La femme est soumise à un cycle d une durée moyenne de 28 jours. Il se met en

Plus en détail

CHAPITRE 8 : DEVENIR HOMME OU FEMME

CHAPITRE 8 : DEVENIR HOMME OU FEMME CHAPITRE 8 : DEVENIR HOMME OU FEMME L'APPAREIL GÉNITAL DE L'HOMME Urètre Vésicule séminale Prostate Pénis Canal déférent (spermiducte) Epididyme Testicule L'APPAREIL GÉNITAL DE LA FEMME Trompe de Fallope

Plus en détail

DEVENIR HOMME OU FEMME

DEVENIR HOMME OU FEMME DEVENIR HOMME OU FEMME I. Différences entre les deux sexes Nous naissons tous avec un sexe déterminé. Il n y a que deux possibilités et l orient est faite au cours de notre développement au stade d embryon.

Plus en détail

Correction du devoir de synthèse n 1

Correction du devoir de synthèse n 1 Lycées: Seliena et Gaafour 2 Professeur : Med hedi Zgougi MESSAOUDI Mohsen Correction du devoir de synthèse n 1 2012/2013 4 ème Sc.Exp Matière : S.V.T Première partie (8 points) QCM (4 points) Items 1

Plus en détail

Chapitre 6 : LA PROCREATION H1 + - H2. ces caractères, on en déduit que les testicules produisent une hormone masculinisante : la testostérone

Chapitre 6 : LA PROCREATION H1 + - H2. ces caractères, on en déduit que les testicules produisent une hormone masculinisante : la testostérone Chapitre 6 : LA PROCREATION Introduction Définition : LA PROCREATION : C est l action d engendrer un nouvel individu en parlant de l espèce humaine. Elle comprend toutes les étapes allant de la formation

Plus en détail

Reproduction Humaine : Devenir Homme ou Femme. Tania DERY Génétique Médicale

Reproduction Humaine : Devenir Homme ou Femme. Tania DERY Génétique Médicale Reproduction Humaine : Devenir Homme ou Femme Tania DERY Génétique Médicale Vendredi 14 Février 2014 Définitions Caryotype : Examen des chromosomes contenus dans le noyau d une cellule et qui sont le support

Plus en détail

I. Les cycles sexuels féminins

I. Les cycles sexuels féminins La régulation de la fonction de reproduction chez la femme Introduction : Activité 1 : Morphologie et anatomie de l appareil génital de la femme La fonction de reproduction chez la femme se déroule de

Plus en détail

SVT 1ère ES/L Thème 2 : Masculin / Féminin Avril Partie Cours MASCULIN / FEMININ. Le BO dit :

SVT 1ère ES/L Thème 2 : Masculin / Féminin Avril Partie Cours MASCULIN / FEMININ. Le BO dit : SVT 1ère ES/L Thème 2 : Masculin / Féminin Avril 2012 Partie Cours MASCULIN / FEMININ Le BO dit : les étapes de la différenciation de l'appareil sexuel Quoi? Quand? Comment? Où? détermination du sexe génétique

Plus en détail

L Appareil Génital Féminin

L Appareil Génital Féminin L Appareil Génital Féminin Structure générale Organes génitaux internes Ovaires, trompes, utérus, vagin Organes génitaux externes Vulve, clitoris Production des gamètes féminins (ovules) Lieu de la fécondation

Plus en détail

Page suivante : les schémas des appareils génitaux

Page suivante : les schémas des appareils génitaux TRANSMETTRE LA VIE LA TRANSMISSION_DE LA VIE CHEZ L HOMME: INTRODUCTION: Vers 10-13 ans, la puberté marque le début de l'adolescence : l'enfant se transforme en un jeune adulte pouvant transmettre la vie.

Plus en détail

PRISE EN CHARGE CONJOINTE ET RESPONSABLE DE SA VIE SEXUELLE

PRISE EN CHARGE CONJOINTE ET RESPONSABLE DE SA VIE SEXUELLE Séances 3 & 4 PRISE EN CHARGE CONJOINTE ET RESPONSABLE DE SA VIE SEXUELLE I / DES HORMONES NATURELLES CONTROLENT LES FONCTIONS DE REPRODUCTION les cycles sexuels (cycle ovarien et de de la muqueuse utérine)

Plus en détail

Du contrôle des naissances à la PMA

Du contrôle des naissances à la PMA Du contrôle des naissances à la PMA 1) Histoire de la contraception 1843 : préservatif en caoutchouc lavable et réutilisable 1956 : Invention de la pilule contraceptive 1967 : Légalisation de la pilule

Plus en détail

Thème 3A Féminin - Masculin

Thème 3A Féminin - Masculin Thème 3A Féminin - Masculin Dans une optique d éducation à la santé et à la responsabilité, il s agit de comprendre les composantes biologiques principales de l état masculin ou féminin, du lien entre

Plus en détail

QCM. Relevez la ou les lettre(s) correspondant(s) à la ou aux affirmation(s) correcte(s) pour chaque item.

QCM. Relevez la ou les lettre(s) correspondant(s) à la ou aux affirmation(s) correcte(s) pour chaque item. Chapitre 1 La procréation QCM Relevez la ou les lettre(s) correspondant(s) à la ou aux affirmation(s) correcte(s) pour chaque item. 1. La fécondation : a. permet l achèvement de la deuxième division méiotique

Plus en détail

Le cycle naturel féminin peut être maîtrisé afin d empêcher et de favoriser une grossesse. hormones de synthèse du moyen contraceptif

Le cycle naturel féminin peut être maîtrisé afin d empêcher et de favoriser une grossesse. hormones de synthèse du moyen contraceptif Comment cela est-il possible? Le cycle naturel féminin peut être maîtrisé afin d empêcher et de favoriser une grossesse. mode d action hormones de synthèse du moyen contraceptif hormones remplacées du

Plus en détail

Bilan TP12 : L'activité cyclique de l'appareil génital chez la femme. Photo d'un follicule mûr dans un ovaire de Lapine

Bilan TP12 : L'activité cyclique de l'appareil génital chez la femme. Photo d'un follicule mûr dans un ovaire de Lapine Bilan TP12 : L'activité cyclique de l'appareil génital chez la femme Atelier 1 : Les caractéristiques du cycle ovarien Photo d'un follicule mûr dans un ovaire de Lapine Atelier 1 (suite) : Schéma d'un

Plus en détail

Activité sur le système reproducteur (Masculin et féminin) 1. Sur le schéma ci-dessous, identifie les structures indiquées.

Activité sur le système reproducteur (Masculin et féminin) 1. Sur le schéma ci-dessous, identifie les structures indiquées. Activité sur le système reproducteur (Masculin et féminin) 1. Sur le schéma ci-dessous, identifie les structures indiquées. A B C D G H I E F A) Pavillon de la trompe de Fallope B) Ovaire C) Trompe de

Plus en détail

Séance 4 et 5- Prendre en charge sa vie sexuelle

Séance 4 et 5- Prendre en charge sa vie sexuelle Séance 4 et 5- Prendre en charge sa vie sexuelle I- Le cycle de la femme et son contrôle naturel Le fonctionnement de l appareil reproducteur de la femme est remarquable par son caractère cyclique qui

Plus en détail

La fonction reproductrice féminine Objectifs spécifiques :

La fonction reproductrice féminine Objectifs spécifiques : La fonction reproductrice féminine Objectifs spécifiques : Identifier les structures d un ovaire pubère Reconnaître les étapes de la folliculogenèse Décrire la structure du gamète femelle Expliquer l ovogenèse

Plus en détail

Objectif opérationnel : Légender le schéma de l ovaire avec les mots soulignés du document 1.

Objectif opérationnel : Légender le schéma de l ovaire avec les mots soulignés du document 1. Activité 1 : Structure d un ovaire. Objectif opérationnel : Légender le schéma de l ovaire avec les mots soulignés du document 1. Document 1 : description de l ovaire. Les ovaires sont des organes pairs

Plus en détail

Procréation. 1.3 A. progestérone B. LH C. FSH D. oestradiol E. HCG

Procréation. 1.3 A. progestérone B. LH C. FSH D. oestradiol E. HCG Procréation 1. Éliminer l'intrus 1.1 A. Muqueuse utérine B. Muscle utérin C. Col de l utérus D. Trompe E. Follicule 1.2 A. cellules folliculaires B. thèques C. cellules hypophysaires D. ovocyte E. cellules

Plus en détail

4 La procréation et sa maîtrise

4 La procréation et sa maîtrise Terminale S 48/53 4 La procréation et sa maîtrise 4.1 La fécondation 4.1.1 Modifications comportementales [324.A1] Les hormones sexuelles sont responsables de modifications comportementales : Les oestrogènes

Plus en détail

Restitution organisée des connaissances/ Correction.

Restitution organisée des connaissances/ Correction. Restitution organisée des connaissances/ Correction. La fonction de reproduction, chez l homme comme chez la femme, est sous le contrôle du système hormonal. Cependant, seule la femme présente une activité

Plus en détail

«NB. Pour la correction et les notes, contacter le site web: svt-mounir.sitew.com»

«NB. Pour la correction et les notes, contacter le site web:  svt-mounir.sitew.com» «NB. Pour la correction et les notes, contacter le site web: http://www. svt-mounir.sitew.com» Première partie : (4 pts) A/ Pour chacun des items suivants, il peut y avoir une ou deux réponse(s) correcte(s).relevez

Plus en détail

Chapitre 2 : Régulation de la fonction reproductrice chez la femme

Chapitre 2 : Régulation de la fonction reproductrice chez la femme Connaissances La régulation de l axe gonadotrope féminin intègre des communications nerveuses et hormonales. L'hypothalamus et l'hypophyse sont deux organes étroitement associés et situés à la base du

Plus en détail

Du sexe génétique au sexe phénotypique

Du sexe génétique au sexe phénotypique 1 CHAPITRE E Du sexe génétique au sexe phénotypique 2 A la naissance, le bébé, garçon ou fille, possède un appareil génital différencié qui deviendra fonctionnel au moment de la puberté. On sait, depuis

Plus en détail

Transcription de la vidéo

Transcription de la vidéo Transcription de la vidéo Contrôle hormonal de la fonction de reproduction (6 52) Odile Fillod Matilda Apprenons l'égalité Apprenons l'égalité Des neurones de l'hypothalamus synthétisent en continu une

Plus en détail

CLASSE PREPARATOIRE TD n 55... Biologie, Reproduction QCM 1. La spermatogenèse : a. la spermatogenèse est un phénomène continu qui débute à la puberté b. La spermatogenèse concerne toutes les cellules

Plus en détail

Fonction de reproduction chez la femme

Fonction de reproduction chez la femme Fonction de reproduction chez la femme Cours de Terminale S Enseignement général 1 Les trois grands cycles féminins 2 Les trois grands cycles féminins Activité reproductrice de la puberté à la ménopause

Plus en détail

Doc. : Taux des hormones dans le sang lors d un cycle normal et lors d une prise de pilule. Bilan : A compléter Contraception =.

Doc. : Taux des hormones dans le sang lors d un cycle normal et lors d une prise de pilule. Bilan : A compléter Contraception =. Activité 1 : Décrire le mode d'action de différents moyens de contraception Support : boîte «contraception» et document «Contraceptifs oraux traditionnels» Des moyens de contraception sont disposés sur

Plus en détail

f. primordial Corps jaune

f. primordial Corps jaune 4. Le cycle ovarien. L ovaire est une glande à double titre: il produit d'une part les gamètes femelles, il sécrète d'autre part les hormones ovariennes (oestrogènes et progestérone). Observons des coupes

Plus en détail

Epreuve de SVT. Nom : N o : Date : E2- juin 2017 Classe : 4e Durée : 55 min

Epreuve de SVT. Nom : N o : Date : E2- juin 2017 Classe : 4e Durée : 55 min Epreuve de SVT Nom : N o : Date : E2- juin 2017 Classe : 4e Durée : 55 min Sciences de la vie et de la Terre Exercice 1 : QCM(6 pts) Répondre en écrivant la ou les lettres exactes. Att : une mauvaise réponse

Plus en détail

hormones du cerveau (hypophyse)

hormones du cerveau (hypophyse) Régulation hormonale hormones du cerveau (hypophyse) testicule ovaire hormone : testostérone hormones : oestrogène et progestérone CSII production des spermatozoïdes CSII cycle de l utérus cerveau hormones

Plus en détail

PROCRÉATION Leçon 4 : Rencontre des gamètes et début de grossesse

PROCRÉATION Leçon 4 : Rencontre des gamètes et début de grossesse PROCRÉATION Leçon 4 : Rencontre des gamètes et début de grossesse ROC Session 2009 - Polynésie Ovaires et utérus ont un fonctionnement cyclique synchronisé qui permet la fécondation et la nidation. Montrez

Plus en détail

LA TRANSMISSION DE LA VIE DANS L ESPECE HUMAINE.

LA TRANSMISSION DE LA VIE DANS L ESPECE HUMAINE. C est à l école primaire que sont mises en place les bases de la transmission de la vie chez les êtres humains. L'être humain devient apte à se reproduire à la puberté. Durant la puberté, les caractères

Plus en détail

Partie 3: La transmission de la vie chez l Homme

Partie 3: La transmission de la vie chez l Homme Partie 3: La transmission de la vie chez l Homme Chapitre 6: L acquisition de la capacité à se reproduire I- La puberté Problème: Quelles sont les transformations qui surviennent à la puberté, en quoi

Plus en détail

La mitose vs la méiose p. 265

La mitose vs la méiose p. 265 LES GONADES: Les organes qui fabriquent les gamètes (ovules et spermatozoïdes). GONADES MÂLES : TESTICULES GONADES FEMELLES: OVAIRES La mitose vs la méiose p. 265 1 Division cellulaire particulière se

Plus en détail

EXERCICE 1. Document 1 : Concentrations plasmatiques de LH et FSH (en UI.L-1 : unité internationale par litre) LH (UI.L -1 )

EXERCICE 1. Document 1 : Concentrations plasmatiques de LH et FSH (en UI.L-1 : unité internationale par litre) LH (UI.L -1 ) EXERCICE 1 Monsieur A présente un retard de puberté. Ses testicules sont de petite taille et sa concentration plasmatique de testostérone est très basse. À partir des informations extraites des documents

Plus en détail

Chez la femme, le nombre de gamète est terminé au cours de la vie intra utérine. Aucun ovogonie ne sera formé après.

Chez la femme, le nombre de gamète est terminé au cours de la vie intra utérine. Aucun ovogonie ne sera formé après. FICHE 7 La femme Lors de l ovogenèse, un seul gamète est formé tous les mois. Chez la femme, le nombre de gamète est terminé au cours de la vie intra utérine. Aucun ovogonie ne sera formé après. L ovule

Plus en détail

Bilan cours Féminin, masculin

Bilan cours Féminin, masculin Bilan cours Féminin, masculin Objectifs de cette partie du programme : - (TD n 1) Exploiter diverses expériences afin de retrouver les caractéristiques du fonctionnement de l appareil reproducteur féminin

Plus en détail

Devoir 1. Première partie : QCM :

Devoir 1. Première partie : QCM : Première partie : QCM : Devoir 1 1) Le maintien du potentiel de repos au niveau d une fibre nerveuse s explique par : a. un flux passif des ions Na + et K + à travers les canaux de fuite b. un flux des

Plus en détail

1 6 Procréation (6 semaines) - Sciences de la vie -

1 6 Procréation (6 semaines) - Sciences de la vie - 1 6 Procréation (6 semaines) - Sciences de la vie - Cette partie du programme illustre et complète les notions acquises en 1 ère S concernant le rôle des gènes dans la réalisation du phénotype et permet

Plus en détail

PARTIE V: DEVENIR HOMME OU FEMME

PARTIE V: DEVENIR HOMME OU FEMME PARTIE V: DEVENIR HOMME OU FEMME CHAPITRE 11 : DU SEE GÉNÉTIQUE AU SEE PHÉNOTYPIQUE 11.1 QUELQUES GÉNÉRALITÉS Méiose et fécondation sont les deux mécanismes essentiels de la reproduction sexuée. On les

Plus en détail

Première partie : (8 pts)

Première partie : (8 pts) Première partie : (8 pts) A/ Pour chacun des items suivants, il peut y avoir une ou deux réponse(s) correcte(s).relevez sur votre copie le numéro de chaque item et indiquez dans chaque cas la (ou les)

Plus en détail

CLASSE PREPARATOIRE TD n 59... Biologie, Reproduction QCM 1. Le fonctionnement de l'appareil reproducteur est contrôlé : a. uniquement par les organes de l'appareil reproducteur b. uniquement par le système

Plus en détail

AS et AP / Biologie / Le système de reproduction

AS et AP / Biologie / Le système de reproduction L'OPEN CLASS REVISION GRATUIT EN LIGNE Informations Auteur : Philippe OLIVE Mis en ligne le 28 novembre 2012 Modifié le 21 novembre 2014 Catégorie : Aide soignant et auxiliaire puéricultrice AS et AP /

Plus en détail

Chapitre 11 : La régulation de la fonction de reproduction

Chapitre 11 : La régulation de la fonction de reproduction Comment est régulée la fonction de reproduction? I) La régulation de la fonction de reproduction chez l'homme Comment fonctionnent les testicules? A) L'activité testiculaire Livre p268, 269, 258 Chapitre

Plus en détail

CONDITIONS MATÉRIELLES Les élèves manipulent par binôme mais les productions écrites sont individuelles. COIN LABORATOIRE

CONDITIONS MATÉRIELLES Les élèves manipulent par binôme mais les productions écrites sont individuelles. COIN LABORATOIRE Partie du programme : corps humain et santé Niveau : première Titre de la séance : Le fonctionnement de l appareil reproducteur et son contrôle. EXTRAIT DU PROGRAMME. Chez l homme et la femme, le fonctionnement

Plus en détail

Chapitre 16 ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE SEXUELLE FEMININE

Chapitre 16 ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE SEXUELLE FEMININE Chapitre 16 ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE SEXUELLE FEMININE I. ANATOMIE DE L APPAREIL GENITAL FEMININ A. Description anatomique 3 1 6 2 7 4 5 Vessie 8 Urètre 9 11 12 13 10 DESCRIPTION ANATOMIQUE 1 : Ovaires

Plus en détail

La a procréation. Introduction : 1 Du sexe génétique au sexe phénotypique. 1.1 Étape 1 : stade phénotypique indifférencié.

La a procréation. Introduction : 1 Du sexe génétique au sexe phénotypique. 1.1 Étape 1 : stade phénotypique indifférencié. (6 semaines) Introduction : La a procréation TP 1: Les phénotypes sexuels chez un mammifère placentaire : la Souris. La reproduction sexuée (méiose, fécondation) apparaît dès les eucaryotes unicellulaires.

Plus en détail

Thème 3 La transmission de la vie chez l Homme. Chapitre 1 Le fonctionnement des organes reproducteurs

Thème 3 La transmission de la vie chez l Homme. Chapitre 1 Le fonctionnement des organes reproducteurs Thème 3 La transmission de la vie chez l Homme Chapitre 1 Le fonctionnement des organes reproducteurs Introduction : Chacun sait aujourd hui que tout être vivant issu de la reproduction sexuée provient

Plus en détail

«NB. Pour la correction et les notes, contacter le site web: svt-mounir.sitew.com»

«NB. Pour la correction et les notes, contacter le site web:  svt-mounir.sitew.com» «NB. Pour la correction et les notes, contacter le site web: http://www. svt-mounir.sitew.com» Première partie : (4 pts) A/ Pour chacun des items suivants, il peut y avoir une ou deux réponse(s) correcte(s).relevez

Plus en détail

UNITÉ D ENSEIGNEMENT 2.9 : Physiologie, sémiologie et pathologie endocriniennes et de la reproduction, gynécologie et obstétrique TD REPRODUCTION

UNITÉ D ENSEIGNEMENT 2.9 : Physiologie, sémiologie et pathologie endocriniennes et de la reproduction, gynécologie et obstétrique TD REPRODUCTION UNITÉ D ENSEIGNEMENT 2.9 : Physiologie, sémiologie et pathologie endocriniennes et de la reproduction, gynécologie et obstétrique TD REPRODUCTION EXERCICE 1 : Le document 1 représente différentes structures

Plus en détail

La FIVETE: un long parcours! CASCALES David BAYEJOU Abdelqader 3 ème 3

La FIVETE: un long parcours! CASCALES David BAYEJOU Abdelqader 3 ème 3 La FIVETE: un long parcours! CASCALES David BAYEJOU Abdelqader 3 ème 3 I- Introduction 1. QU'EST-CE QUE LA REPRODUCTION HUMAINE? 2. QU'EST-CE QUE LA MAITRISE DE LA REPRODUCTION HUMAINE? II- La FIVETE 1.

Plus en détail

UE 2.2.S1 - COURS MAGISTRAL N 12 : L'APPAREIL GÉNITAL FÉMININ.

UE 2.2.S1 - COURS MAGISTRAL N 12 : L'APPAREIL GÉNITAL FÉMININ. UE 2.2.S1 - COURS MAGISTRAL N 12 : L'APPAREIL GÉNITAL FÉMININ. 1) LES OVAIRES. 1-1) La fonction des ovaires. Les ovaires assurent plusieurs rôles : o Premier rôle : les ovaires assurent la production des

Plus en détail

Sciences de la Vie Troisième Partie : La reproduction humaine

Sciences de la Vie Troisième Partie : La reproduction humaine Sciences de la Vie Troisième Partie : La reproduction humaine 64 Chapitre 10 : Différences entre l Homme et la Femme Le dimorphisme sexuel, c est-à-dire la différence morphologique liée au sexe est un

Plus en détail

Exercice 1 : Exercice 2 :

Exercice 1 : Exercice 2 : Exercice 1 : 1. 1 : cavité folliculaire (ou antrum) ; 2 : thèques ; 3 : ovocyte I ; 4 : granulosa ; 5 : ovocyte II ; 6 : follicule rompu 2. Figure 1 : ovulation ; Figure 2 : follicule mûr ; Figure 3 :

Plus en détail

Le maintien de la vie. 6. Capuchon du clitoris Repli de peau qui protège le clitoris Situé à la jonction supérieure des petites lèvres

Le maintien de la vie. 6. Capuchon du clitoris Repli de peau qui protège le clitoris Situé à la jonction supérieure des petites lèvres Le maintien de la vie J apprends Les organes externes de la femme : Ces organes forment la Vulve Méat urinaire 1. Grandes lèvres Replis de peau qui entourent les petites lèvres. 2. petites lèvres Replis

Plus en détail

4 Thème 3 - le corps humain et la santé (page entière déjà réalisée à l'ordi) (contient 3 PARTIES ABC)

4 Thème 3 - le corps humain et la santé (page entière déjà réalisée à l'ordi) (contient 3 PARTIES ABC) 4 Thème 3 - le corps humain et la santé (page entière déjà réalisée à l'ordi) (contient 3 PARTIES ABC) * partie C Reproduction (et comportement sexuel responsable) 4 chapitres puberté - spermatozoides

Plus en détail

I.6 PROCREATION (6 semaines)

I.6 PROCREATION (6 semaines) I.6 PROCREATION (6 semaines) Les mécanismes de la méiose et de la fécondation sont apparus au cours du temps en association avec des phénomènes physiologiques et comportementaux (reproduction sexuée et

Plus en détail

DEVENIR CAPABLE DE TRANSMETTRE LA VIE

DEVENIR CAPABLE DE TRANSMETTRE LA VIE DEVENIR CAPABLE DE TRANSMETTRE LA VIE Ce que j'ai déjà vu : Chez la femme seule une partie de l appareil reproducteur est visible le reste se trouve à l intérieur du corps. Chez l homme l appareil reproducteur

Plus en détail

PROCREATION Leçon 2 : REGULATION DE L'AXE PHYSIOLOGIQUE GONADOTROPE CHEZ L'HOMME. 1.LE TESTICULE : UNE GLANDE A DOUBLE FONCTION 1.1.

PROCREATION Leçon 2 : REGULATION DE L'AXE PHYSIOLOGIQUE GONADOTROPE CHEZ L'HOMME. 1.LE TESTICULE : UNE GLANDE A DOUBLE FONCTION 1.1. PROCREATION Leçon 2 : REGULATION DE L'AXE PHYSIOLOGIQUE GONADOTROPE CHEZ L'HOMME 1.LE TESTICULE : UNE GLANDE A DOUBLE FONCTION 1.1.La spermatogenèse 1 La paroi du tube séminifère est le lieu de fabrication

Plus en détail

SÉRIE N 2. La fonction reproductrice chez la femme.

SÉRIE N 2. La fonction reproductrice chez la femme. Lycée Regueb Mbarka.Harbawi SÉRIE N 2 La fonction reproductrice chez la femme. 4Sc EXERCICE N 1 : A/ Une première série de QCM (1.2.3.4.5.6.7.8.9.10 pages 51-52 du manuel scolaire). B / Une deuxième série

Plus en détail

Série n montrez que les œstrogènes exercent un contrôle sur le complexe hypothalamo-hypophysaire. 3- préciserez la nature de ce contrôle.

Série n montrez que les œstrogènes exercent un contrôle sur le complexe hypothalamo-hypophysaire. 3- préciserez la nature de ce contrôle. EXERCICE N 1 SVT 4ème Sc. Reproduction féminine Mr. Saïd Mounir Série n 2 Chez les Mammifères femelles, la concentration plasmatique d'une hormone hypophysaire, la LH, varie au cours d'un cycle. L'activité

Plus en détail

Chapitre 6 : Comprendre et maitriser sa sexualité.

Chapitre 6 : Comprendre et maitriser sa sexualité. Chapitre 6 : Comprendre et maitriser sa sexualité. L évolution des sociétés humaines a amené des modifications dans l approche personnelle de la sexualité. Chacun doit prendre en charge de façon conjointe

Plus en détail

Quelques sujets de bac...

Quelques sujets de bac... Quelques sujets de bac... Exercice 1 (Amérique du Nord 2016) les troubles de la ménopause Les femmes asiatiques sont moins sujettes aux troubles de la ménopause (bouffées de chaleur, fragilité osseuse

Plus en détail

Sujet 6 : choisir le bon moment pour être parent : quelles solutions?

Sujet 6 : choisir le bon moment pour être parent : quelles solutions? Sujet 6 : choisir le bon moment pour être parent : quelles solutions? Sommaire : I. Ce qu'est la contraception. II. A chacun sa contraception. 1. Le préservatif masculin : public visé / mode d'action.

Plus en détail

Exercices sur «Procréation».

Exercices sur «Procréation». Exercices sur «Procréation». Exercice 1 (type I - ROC) Exposez les rôles respectifs des différentes hormones produites par un individu XY, intervenant : - dans la différenciation sexuelle mâle ; - lors

Plus en détail

Partie 2 TRANSMISSION DE LA VIE CHEZ L HOMME

Partie 2 TRANSMISSION DE LA VIE CHEZ L HOMME Partie 2 TRANSMISSION DE LA VIE CHEZ L HOMME Se questionner Qu'est-ce la reproduction humaine pour toi? Partie 2 Chapitre 1 DEVENIR CAPABLE DE TRANSMETTRE LA VIE Introduction : La reproduction humaine

Plus en détail

L activité testiculaire

L activité testiculaire L activité testiculaire Les cellules de Leydig sont localisées dans le testicule, dans un tissu de remplissage constitué de filets nerveux, de capillaires sanguins. Elles sécrètent, en quantité, de la

Plus en détail

DEVENIR HOMME OU FEMME

DEVENIR HOMME OU FEMME DEVENIR HOMME OU FEMME Des cellules œufs d aspect identique Et pourtant, des bébés puis des adultes de sexe différent Les phénotypes féminin et masculin sont facilement distinguables dès la naissance,

Plus en détail

Chapitre 1 : Devenir capable de se reproduire

Chapitre 1 : Devenir capable de se reproduire Chapitre 1 : Devenir capable de se reproduire Ce que je sais : à la naissance et pendant son enfance l être humain n est pas capable de transmettre la vie. Son organisme doit se transformer pour devenir

Plus en détail