Dossier pages 10 à 12 Entreprendre au féminin

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dossier pages 10 à 12 Entreprendre au féminin"

Transcription

1 l'esprit Région Basse-Normandie Artisan(s) orne #04 - JANVIER 2014 Noëlle Peltier, conjointe-collaboratrice de l'entreprise de Philippe Peltier Plomberie - Chauffage à Carrouges «Prête pour une nouvelle aventure» Dossier pages 10 à 12 Entreprendre au féminin Un enjeu pour demain Elles sont coiffeuses, fleuristes ou photographes et ont décidé d'entreprendre. Dans cette aventure, elles peuvent compter sur l'accompagnement de la Chambre de Métiers et de l'artisanat. Marion Leverrier, des ciseaux qui valent de l'or / page 3 Petra Danissen, l échange gagnant / page 13

2 sommaire orne à suivre Pages 03 à 07 Marion Leverrier Des ciseaux qui valent de l or Page 03 Thomas Lantaires Stuhlmann Pressing Ornais, l aqua-nettoyage ou le nettoyage écologique Page 04 Didier Goudal Améliorer l organisation de l atelier grâce aux outils 3D Page 06 pour l'artisanat Taxe d apprentissage : Attention elle doit être versée au plus tard le 28 février 2014 Page 08 La performance de votre entreprise passe par la formation Page 09 dossier Pages 10 à 12 Entreprendre au féminin, un enjeu pour demain Patrice Villeroy Guy Perrier Opportunité de reprise grâce à une coopérative Page 07 Activité professionnelle et Sécurité routière : la CMAR-BN vous informe Page 04 L accessibilité des commerces de détail (artisanat et commerces) Page 05 Choisissez votre Rencontre Technique Page 07 CERTIMETIERS ARTISANAT : Donnez une valeur légale à vos documents numériques Page 07 Itinéraire Petra Danissen, l échange gagnant Page 13 infos services Dates des permanences des conseillers près de chez vous Page 14 Le calendrier des Rencontres Techniques 2014 Page 14 Rendez-vous/Événements Page 15 L esprit artisan(s) Edition Magazine édité par la Chambre de Métiers et de l Artisanat de Région de Basse-Normandie 2 rue Claude Bloch CS CAEN cedex 5 Tél : Contact : Directeur de la publication : Jean-Marie BERNARD / Rédaction : Services de la Chambre de Métiers et de l Artisanat de Région de Basse-Normandie (CMAR-BN) Direction Régionale des Affaires Economiques et Territoriales (DRAET) Direction Régionale de l Apprentissage de la Formation Professionnelle et de l Emploi (DRAFPE) Communication. Maquette originale : APRIM (Caen) / Réalisation : Corlet Communication, 3 chemin de Mondeville Colombelles / Crédits photos : CMAR-BN et autres spécifiés / Dépôt légal janvier 2014 / ISSN X Ce numéro a été tiré à exemplaires Toute reproduction, même partielle est interdite sans accord préalable de la CMAR-BN éditorial Jean-Marie Bernard Président de la Chambre de Métiers et de l Artisanat de Région de Basse-Normandie Régis Chalumeau Président de la CMAR-BN, Section L entreprenariat au féminin est abordé dans ce magazine. En effet, nous avons souhaité montrer que le rôle des femmes est important au sein des entreprises artisanales qu elles soient chefs d entreprise, conjointes collaboratrices ou salariées. La Chambre de Métiers et de l Artisanat l a bien compris depuis plusieurs années en organisant un prix, «le Trophée des femmes dans l Artisanat». Cette récompense distingue les femmes qui ont un parcours atypique ou qui s investissent particulièrement dans l Artisanat. En 2014, pendant la soirée de l excellence artisanale la Chambre de Métiers et de l Artisanat remettra pour la 4 e fois cette récompense. Prenez contact dès à présent avec la Chambre de Métiers et de l Artisanat pour pouvoir prétendre à ce titre. Par ailleurs, le calendrier des formations et la lettre Entreprises Artisanales & Technologies sont joints à ce magazine. Vous pourrez ainsi choisir votre plan de formation en 2014 et vous éclairer sur l innovation dans l artisanat. Nous terminons donc par vous souhaiter une excellente année 2014 dans votre vie professionnelle et personnelle. Bonne lecture et meilleurs vœux 2014.

3 03 à suivre orne Saint Fraimbault Marion Leverrier des ciseaux qui valent de l or Marion Leverrier, apprentie chez Céline Plumail à Saint Fraimbault a été déclarée Meilleure Apprentie de France (MAF), en septembre dernier, au Carrousel du Louvre. Elle a obtenu ce titre parmi les 49 candidates nationales et c est la première fois qu une basnormande décroche ce titre dans la catégorie coiffure. Du talent est bien évidemment nécessaire, mais aussi des heures d entraînement. Son maître d apprentissage, ses formateurs du 3ifa et sa famille lui ont apportée le soutien utile la menant à la victoire. Suite à l obtention de ce prix, Marion a reçu de nombreuses félicitations lors de cérémonies comme au Sénat ou encore avec le Rotary Club d Alençon. Grisée par le succès, elle souhaite se fixer de nouveaux challenges et pourquoi ne pas concourir pour les Olympiades des Métiers De gauche à droite : Céline Plumail, Marion Leverrier, Mélinda Hibou (modèle). MÉDIA La Boulangerie bas-normande à l honneur sur M6 Depuis septembre, un nouveau programme télévisé de M6 va à la recherche de «La meilleure boulangerie de France». Trois boulangeries bas-normandes ont participé à cette émission : le fournil d Antan à Champrepus (Manche), la boulangerie de Jules à Creully (Calvados) et la boulangerie de la Halle au Blé à Alençon (). Cette dernière avait retenu l attention du jury pour représenter les couleurs de la Basse- Normandie pour la finale «Grand Ouest». Félicitations à toute l équipe de Monsieur et Madame Guillois d avoir réussi à relever le défi. enquête L ouverture dominicale à l étude Confrontées depuis trois ans, dans l, à l ouverture dominicale anarchique des supermarchés qui perturbe le fonctionnement des commerces alimentaires de plus petite dimension, les Chambres consulaires de l ont réalisé une enquête auprès des entreprises et ont publié une étude. Le résultat de cette étude est téléchargeable sur notre site Internet : rubrique actualité. formation Fondation du Jeune Apprenti 35 apprentis mis à l honneur Chaque année, les apprentis les plus méritants sont récompensés par la Chambre de Métiers et les partenaires financiers en recevant un don de 320. L édition 2013 s est déroulée le 10 décembre à Alençon. En présence de 200 invités et de la marraine Laurence Leboucher, championne de cyclo-cross et VTT, 35 apprentis et leurs maîtres d apprentissages ont été mis à l honneur. Liste des lauréats de l édition 2013 : Mélanie Bailleux ; Maxence Beaudoin ; Yohann Benadjal ; Laura Binet ; Tatiana Bosse ; Julie Briend ; Brandon Camille ; Pierre-Marie Chemin ; Adrien Cousin ; Dylan Danot ; Laura Denis ; Bryan Dufay ; Benjamin Duteil ; Bertrand Feat ; Camille Fleuriel ; Elise Herbert ; James Herouin ; Jordan Le Morvan ; Emilie Le Roi ; Joan Lefrant ; Yoann Legendre ; Mickaël Letellier ; Marion Leverrier ; Bénédicte Lochon ; Christopher Mauguin ; Pauline Michel ; Jennifer Nicoux ; Kevin Oberlin ; Pierrick Paumard ; Jennifer Ramage ; Dylan Rolland ; Brandon Rondel ; Olivier Simon ; Nathan Soubien ; Mathieu Tanguy. L'Esprit Artisan(s) Les femmes et les hommes qui font l artisanat #04 / JANVIER 2014

4 à suivre orne Thomas Lantaires Stuhlmann Pressing Ornais, l aqua-nettoyage ou le nettoyage écologique Pressing Ornais est une marque regroupant deux établissements, un à Argentan et un autre à Bagnoles-de-l. La particularité de ces établissements tient au fait qu ils sont en aqua-nettoyage. Cette technique permet d élimer les solvants (Perchlo) et de n utiliser que des produits écologiques et sains pour les clients. De la même façon, nous nettoyons les couvertures des chevaux avec des lessives sans phosphates ni produits allergènes. Pour s équiper du matériel adéquat, il existe des aides via l agence de l eau. Pour les connaître, n hésitez pas à vous rapprocher de votre Chambre de Métiers et de l Artisanat. Attention! En fonction de l année où vous allez faire votre demande, les budgets ne sont pas toujours les mêmes. Argentan DDT de l' législation Activité professionnelle et Sécurité routière : la CMAR-BN vous informe Tout ce qu il faut savoir sur le chargement de véhicules utilitaires légers et le permis de conduire des salariés Nombreux artisans utilisent des véhicules utilitaires légers pour leurs activités. Ces véhicules sont souvent amenés à transporter des marchandises lourdes alors que leur charge utile dépasse rarement la tonne. Le risque de circuler en surcharge est donc réel. Comment calcule-t-on la charge utile d un véhicule utilitaire léger? Quelles sont les sanctions en cas de contrôle routier? Qui peut procéder à la pesée sur voie publique? Qui est pénalement responsable des infractions, le conducteur, l employeur ou le donneur d ordre? Comment charger des pièces de grande longueur? etc. Vous trouverez également dans la même rubrique, un sujet sur le permis de conduire des salariés en 10 questions. Retrouvez sur notre site Internet (rubrique «Les actualités») toutes les réponses aux questions sur ce sujet Rencontre Technique Sécurité routière (test choc, véhicule utilitaire léger, alcoolémie), le 17 juin 2014 de 9h à 11h30, Cité administrative à Alençon (insription ). internet Raccordement de la Fibre optique : des marchés à prendre dès maintenant pour les électriciens! Les déploiements très haut débit en Basse-Normandie sont concrets; pour réussir la construction, les installateurs TELECOMS recherchent dès maintenant des entreprises partenaires pour effectuer les raccordements chez les clients. Vous êtes électricien, vous pouvez répondre à cette demande. Des formations à la soudure de fibre optique existent en Basse-Normandie Renseignement Pôle ATEN au ou par mail à ou auprès de NOVEA : Sylvie BREUX - Novea Formation Zone d Activités des Closeaux - BP MORTAIN - Tél

5 05 En Pratique L accessibilité des commerces de détail (artisanat et commerces) La loi du 11/02/2005 établit le principe «d accès à tout pour tous» et implique tous les domaines : le cadre bâti, les transports, la scolarisation, l emploi, le logement, la culture, le sport Les Établissements Recevant du Public (ERP), dont les entreprises artisanales, sont donc concernés par la réglementation. Echéance le 1 er janvier 2015 Tous les ERP doivent être en conformité avec la loi, ou être détenteurs d une dérogation obtenue avant le 1 er /01/2015 pour des motifs d impossibilité technique ou économique. L offre de services proposée dans l établissement devra être accessible aux personnes ayant divers types d handicaps tels que la déficience motrice, visuelle, auditive ou mentale. Ces personnes représentent un pourcentage important de la population. Le cheminement d un projet 1) Consulter le service urbanisme pour soumettre votre projet et connaître les contraintes éventuelles liées à l environnement (rampe empiétant sur le domaine public, zone classée nécessitant l avis de l Architecte des Bâtiments de France). Demander l autorisation de principe du propriétaire des murs ou de la copropriété. 2) Contacter votre conseiller CMA pour recevoir une information générale. 3) Demander des devis, des plans et faire des photos. Si besoin, recourir à un diagnostiqueur et/ou à un maître d œuvre, notamment en cas d hésitation des entreprises sur les solutions à proposer. 4) Recueillir l avis consultatif de la Direction Départementale des Territoites. 5) Procéder à la déclaration de travaux en mairie (ou demande d autorisation selon le projet) avant toute signature de devis. 6) Le dossier sera déposé directement par le service urbanisme en sous-commission accessibilité (réponse dans les 2 mois). 7) Commande (signature des devis) et réalisation des travaux. Prévoir jusqu à 6 ou 9 mois selon la complexité du projet, surtout si vous souhaitez faire coïncider la réalisation des travaux avec la fermeture annuelle de l entreprise, et la disponibilité des entreprises. Télécharger une notice technique sur : Trouver une entreprise du bâtiment labellisée : Pour en savoir plus, votre CMA vous propose des Rencontres Techniques : le programme sur Ils se forment Formations «réseaux sociaux, tablettes numériques, gimp retouches photos, bases de la comptabilité» Sylvain Cany Chef d entreprise Mécanique automobile Irai () «Ces formations répondent bien aux attentes d une petite entreprise. De plus, les tarifs sont très accessibles. Il est important d utiliser tous les outils du web afin de dynamiser sa communication et son image. Je suis également des formations techniques indispensables à mon métier qui nécessite une adaptation permanente.» Le catalogue des formations professionnelles est consultable en ligne sur : Formation «créer son site internet» Angélique Lessieu Chef d entreprise Fabrication de vêtements, chapeaux, couture Alençon () «J ai suivi le stage «créer son site web» afin de développer mon activité. J ai ainsi acquis de bonnes bases grâce à cette formation. J apprécie aussi de pouvoir gérer mon site en totale autonomie. La formatrice reste très disponible et ce même à l issue du stage. Je souhaite désormais développer ma clientèle en participant à des formations de stratégie commerciale.» Formation en pâtisserie : «bûches et ses décors de Noël» Mickaël Mostier Chef d entreprise Pâtissier Feuguerolles-Bully (Calvados) «Je suis pâtissier à Feuguerolles- Bully et je participe régulièrement aux formations techniques alimentaires pour connaître les tendances et me perfectionner. Cela me permet d acquérir des nouvelles compétences professionnelles et développer mon commerce.» Formation en anglais Aurélie Vernaudon Chef d entreprise Fabrication de savons Vaudeloges (Calvados) «Je suis souvent amenée à parler anglais notamment sur les marchés. J ai deux points de ventes, un à Londres et un à Jersey. De plus, je souhaite ouvrir la savonnerie au public et développer mon activité sur les marchés anglais» Contact > CMAR de Basse-Normandie Formation continue Calvados Tél : Tél : L'Esprit Artisan(s) Les femmes et les hommes qui font l artisanat #04 / JANVIER 2014

6 à suivre Didier Goudal Améliorer l organisation de l atelier grâce aux outils 3D L entreprise MAE Agencement satisfaite. Caen «Spécialisée en menuiserie d agencement d intérieur, l investissement dans un système d aspiration des copeaux nous a conduits à revoir l organisation de l atelier pour continuer à proposer des produits innovants. Nous avons travaillé sur plan et maquette au début mais sans l implication des salariés. L ARACT nous a alors proposé de travailler avec la société OREKA spécialisée dans la modélisation numérique des ateliers. Le projet a alors été mené très rapidement. La modélisation 3D des locaux, des machines et des flux de produits a permis d associer et d intéresser le personnel pour trouver la meilleure solution. L outil numérique permettait de voir en temps réel les conséquences des différentes solutions et a mis en évidence des problèmes que nous n aurions jamais détectés en travaillant sur plan papier. L implication du personnel a permis de mettre en œuvre rapidement et efficacement la nouvelle organisation. Sans hésiter, nous avons lancé une seconde prestation pour un autre chantier.» ÉQUIPEMENT Peintres en bâtiment : Opérations spéciales Déchets : Une opération ponctuelle de déstockage des produits de peinture aura lieu en début d année 2014, chez les fournisseurs participant à la démarche. Nettoyage des brosses et rouleaux : Bénéficiez d une subvention pour l achat d une station de nettoyage des outils de peinture (jusqu à 60 %). Ces actions sont financées et organisées sur le territoire de l Agence de l Eau Seine Normandie InformationS et renseignements > CAPEB Basse Normandie au apprentissage De nouvelles règles pour les travaux interdits ou réglementés Évolution réglementaire de la procédure de dérogation aux travaux dangereux pour les jeunes âgés de moins de 18 ans. Le décret n du 11 octobre 2013 modifie la procédure de dérogation pour les jeunes en formation utilisant des machines dangereuses ou affecter à des travaux dangereux. Le décret propose de substituer à une dérogation annuelle pour chaque jeune en formation, accordée à priori par l Inspecteur du travail. Une procédure selon laquelle l employeur ou le chef d établissement peut être autorisé par décision de l Inspecteur du travail à affecter des jeunes à des travaux interdits pour une durée de trois ans. La dérogation concerne donc un lieu, celui dans lequel le jeune est accueilli, et non plus chaque jeune, sous réserve de respecter certaines conditions. Parmi ces conditions figure l obligation d assurer l encadrement du jeune en formation durant l exécution de ces travaux. Il précise également les autres dérogations possibles pour les jeunes âgés de moins de 18 ans et de 15 ans au moins, qui ne sont pas conditionnées par une décision de l Inspecteur du travail. Le décret n du 11 octobre 2013 actualise la liste des travaux interdits ou réglementés pour les jeunes travailleurs et les jeunes en formation âgés de moins de 18 ans et de 15 ans au moins Contact > Artisans du Bâtiment, cette mention vous intéresse Les entreprises du bâtiment qualifiées dans le domaine de la maîtrise de l énergie et des énergies renouvelables peuvent prétendre à la mention «Reconnu Grenelle Environnement» (RGE). La mention RGE est le seul dispositif de reconnaissance d entreprises du bâtiment reconnu par l État. Certaines aides aux particuliers pourraient être conditionnées au recours à des professionnels RGE dès le 1 er juillet Tous les signes reconnus RGE sur Pensez à tenir votre registre de suivi des déchets Les entreprises ont maintenant l habitude de gérer correctement leurs déchets. Rappelons cependant que le brûlage (même des déchets verts) est interdit au même titre que l abandon ou l enfouissement des déchets. Les entreprises suivent la gestion de leurs déchets par le biais des bordereaux de suivi de déchets (BSD) pour les déchets dangereux et de bons d enlèvement pour les déchets banals. Depuis plusieurs années, il est également demandé de tenir un registre de suivi des déchets. Depuis le 1 er juillet 2012, le registre de suivi des déchets doit tracer le suivi des déchets dangereux et des déchets non dangereux. Ce registre doit être conservé pendant au moins trois ans. Il est tenu à disposition du service d inspection des installations classées. Sont exonérées de cette obligation les entreprises ayant recours au service public de gestion des déchets. Contact > Suzelle Hardel -

7 07 Patrice Villeroy Guy Perrier Opportunité de reprise grâce à une coopérative La CESCOP à Alençon est une coopérative d achats pour les artisans du bâtiment spécialisée dans les domaines du chauffage, sanitaire, électricité, énergies renouvelables, électroménager. Alençon «Au-delà de la notion d approvisionnement en matériels, la CESCOP est un véritable outil pour les collègues artisans. La coopérative facilite les échanges entre artisans sur de nombreux sujets (techniques, marchés, entre-aide, nouveautés, règlementation )». C est ainsi que Guy Perrier a repris le 1 er juillet 2013 l entreprise de Patrice Villeroy parti en retraite. La reprise a été d autant plus facile, que le nouveau chef d entreprise de «MGJP-Villeroy» avait une parfaite connaissance de l entreprise grâce au lien coopératif. C est donc tout naturellement et avec confiance qu il a repris cette entreprise avec son salarié. Cette reprise a permis d élargir le champ d activités de l entreprise initiale : en plus de la plomberie-sanitaire, viennent s ajouter dorénavant l électricité et le chauffage. «Ainsi, en alimentant votre réseau sous toutes ses formes (réseaux sociaux compris), de vraies opportunités peuvent s ouvrir à vous». INFORMATION Vous avez forcément une Rencontre Technique qui répond à l un de vos besoins du moment. N hésitez pas à consultez régulièrement les thèmes sur notre site Internet. C est simple et rapide avec l inscription en ligne Plusieurs Rencontres Techniques vous sont proposées sur des sujets aussi variés que : L accessibilité, quelles solutions? INTERNET Choisissez votre Rencontre Technique Eco-matériaux, venez découvrir sur le terrain l utilisation d éco-matériaux Transmettre son entreprise Gagnez en productivité grâce à la simulation 3D Évaluation des risques professionnels Rénovation énergétique des bâtiments Un point d étape après un an d activité Pack Tic-Com, des outils au service de votre gestion au quotidien Mieux connaître son marché (êtes-vous certain de vendre le bon produit au bon client, au bon moment et au bon endroit?) Hygiène des produits, des locaux, dans les métiers de l alimentaire CERTIMETIERS ARTISANAT : Donnez une valeur légale à vos documents numériques La signature électronique Certimetiers Artisanat est utile pour répondre à des appels d offres ou pour se connecter à des services en ligne. Mais elle est également indispensable pour apposer une signature sur un fichier numérique (PDF, Word, Excel, ) ou sur un mail. Le document ou le message signé numériquement dispose de la même valeur légale qu un document papier signé à la main Contact > Guy Perrier et Patrice Villeroy Obligation de qualification avant l installation Les métiers entrant dans le champ de certaines activités* ne peuvent être exercés que par une personne qualifiée professionnellement ou sous le contrôle effectif et permanent de celleci, quels que soient le statut juridique et les caractéristiques de l entreprise. Pour pouvoir exercer ces activités, une qualification professionnelle est requise (diplômes, titres, expérience professionnelle). * Pour en savoir plus : article 16 de la Loi du 5 juillet 1996 (annexe du décret n du 2 avril 1998 modifié par décret n du 27 avril art. 1 JORF 29 avril 2007). Article 1 er du décret n du 2 avril er février 2014 : nouvelles modalités pour les virements et prélèvements bancaires (SEPA) : soyez prêts L intégration européenne en matière financière va connaître une nouvelle étape le 1 er février 2014 avec la généralisation du virement et du prélèvement européens dans le cadre de l espace unique européen de paiement, le «Single Euro Payments Area» (SEPA). Toutes les entreprises sont concernées même si elles ne font que des opérations en France. Contactez dès maintenant votre banque pour vous assurer que vous êtes prêt, votre fournisseur de logiciel ou votre expert-comptable pour vérifier que vos outils de gestion sont compatibles avec le prélèvement SEPA, vos clients qui vous règlent déjà par prélèvement pour les informer de votre passage au prélèvement SEPA et qu ils vous fournissent leurs coordonnées bancaires exactes au format BIC IBAN. L'Esprit Artisan(s) Les femmes et les hommes qui font l artisanat #04 / JANVIER 2014

8 pour l'artisanat Taxe d apprentissage : Attention elle doit être versée au plus tard le 28 février 2014 La Chambre de Métiers et de l Artisanat de Région de Basse-Normandie (CMAR-BN) est habilitée à collecter la taxe d apprentissage auprès des entreprises artisanales. Par convention de délégation c est la Chambre de Métiers et de l Artisanat de la Manche qui collecte la taxe d apprentissage. Pour une partie de la taxe - hors quota - vous pouvez décider d attribuer une somme au profit d un établissement de formation dont un Centre de Formation d Apprentis de votre choix. Un service est mis à votre disposition pour prendre en charge la totalité des démarches exigées par la réglementation : établissement des reçus libératoires et envoi des documents à la Recette des Impôts. Renseignements > Magali Morin Comment protéger le Sablé normand Il y a un an, une dizaine d artisans se sont penchés sur la protection d un produit typique de la Normandie : le Sablé normand. Leur initiative a été encouragée et accompagnée par l Institut Régional de la Qualité Agroalimentaire de Normandie en partenariat avec l Institut National de la Qualité et de l Origine. Lors d une dernière rencontre, ces fabricants impliqués depuis l origine du projet se sont orientés vers une démarche de reconnaissance en IGP (Indication Géographique Protégée). Qualité et origine des matières premières, méthode de fabrication, historique, etc. Tout ce qui fait le Sablé normand sera décrit avec précision pour protéger et valoriser sa typicité normande. L ambition est aujourd hui de rassembler les professionnels normands autour de ce projet fédérateur afin que chacun puisse apporter sa pierre à l édifice. Contact > irqua «360 Artisans éclairés» se décline aussi lors de rencontres entre artisans Dans notre précédent numéro, nous vous avons présenté ce nouvel outil diagnostic en ligne mis à votre disposition gratuitement. Nous vous proposons désormais après avoir réalisé votre propre auto-diagnostic, de vous joindre à un groupe d artisans pour échanger et enrichir votre réflexion, pour trouver des solutions ou des perspectives de développement de votre entreprise (vos réponses restent totalement confidentielles). Si vous le souhaitez, vous pourrez ensuite bénéficier d un suivi spécifique et individuel. Toutes les séances en 2014 sur (rubrique Formations/ Rencontres Techniques). Votre auto-diagnostic sur pour un constat en toute simplicité de la situation de votre entreprise, sans jugement, ni questions indiscrètes. Pack Tic-Com, le couteau suisse de la gestion pour les créateurs d entreprise Depuis juillet 2012, Pack Tic-Com est proposé à tous les futurs chefs d entreprises artisanales. Il consiste à délivrer, à l issue d une Rencontre Technique d une demijournée, une clé USB dotée d applicatifs de gestion réalisés sur la suite bureautique «Libre Office» : 16 modèles automatisés de devis et factures avec ou sans TVA 10 tableaux de gestion : Prévisionnel, Plan de Financement, Trésorerie, suivi du Chiffre d Affaires L ensemble de la prestation est proposé à Caen et Alençon au prix de 40, à raison de 2 à 4 séances par mois. Étant inscrit au Répertoire des Métiers, vous pouvez également bénéficier de ce service : CONTACT >

9 09 La performance de votre entreprise passe par la formation Le 25 novembre 2013, une formation intitulée «Un océan de saveurs : les fruits de mer sur un plateau» animée par M. Cédric Bejaoui, Meilleur Ouvrier de France 2011, s est déroulée dans les locaux de la CMAR-BN. 8 chefs d entreprises et salariés ont participé et sont repartis satisfaits des nouvelles le mot connaissances et compétences acquises durant cette journée. Une autre formation sera mise en place au 1 er semestre C est un exemple parmi tant d autres de formations mises en œuvre par la Chambre de Métiers et de l Artisanat. Il y en a forcément une qui répond à vos attentes de perfectionnement. Les formations techniques permettent de rester informé des dernières tendances. Pour fidéliser sa clientèle et l élargir, il faut la surprendre et lui proposer des produits originaux. Les formations techniques sont des outils qui vous permettent d apporter un souffle nouveau dans vos boutiques en proposant des produits ou services inédits et en vogue. N hésitez pas à consulter le programme du 1 er semestre En plus des formations techniques vous y trouverez des formations générales: informatique, bureautique, comptabilité, réglementation Les formations proposées sur Alençon ou Caen (au choix du stagiaire) s adaptent au niveau des participants. Le service Formation vous apportera tous les renseignements utiles et vous accompagnera dans le montage de dossiers de prise en charge des frais de formation auprès de votre OPCA ou FAF. Info pratique : consultez l offre des formations générales et techniques sur www. cmar-bn.fr CONTACTS > CALVADOS - Tél > ORNE - Tél SÉRENDIPITÉ : c'est une découverte faite par hasard. Le Rotary et les Chambres de Métiers et de l Artisanat accompagnent les jeunes Le Rotary District Normandie et les CMA de Basse-Normandie ont signé en 2013 une convention de partenariat pour notamment : Faciliter l orientation professionnelle des jeunes vers le secteur de l Artisanat Accompagner les jeunes engagés dans des concours Favoriser l esprit d entreprendre Organiser des actions de parrainage de mobilité internationale. Easy Europe for SMEs La Chambre de Métiers et de l Artisanat de Région de Basse- Normandie coordonne le projet «Easy Europe for SMEs» cofinancé dans le cadre du programme européen Leonardo Partenariats. Les partenaires sont la CMA de Vaucluse, la CMA de Wiesbaden en Allemagne et la ville de Portsmouth. Ce projet vise à développer un environnement encourageant l ouverture européenne des chefs d entreprise. Une enquête est en cours jusqu en février 2014 pour identifier les atouts mais aussi les freins à l ouverture sur l Europe. Les résultats de l enquête permettront la création de supports et d outils pour accompagner les chefs d entreprise dans leur démarche. Vous êtes artisan et vous souhaitez participer à cette enquête? Contact > CMAR-BN Service Europe et Relations Internationales Catherine Pradal Chazarenc Tél Rendez-vous sur > rubrique "Les actualités" Le mot sérendipité est issu du mot anglais «serendipity» qui signifie «don de faire des trouvailles». Il désigne le fait de faire une découverte ou une invention technique de façon totalement inattendue car accidentelle. Les exemples sont nombreux. Nous pouvons citer : le four à micro-ondes, les Bêtises de Cambrai, la pénicilline Il est surtout usité pour les sciences et la technique, mais peut aussi s appliquer dans de nombreux autres domaines comme par exemple celui de la pâtisserie (ex : la tarte Tatin). L'Esprit Artisan(s) Les femmes et les hommes qui font l artisanat #04 / JANVIER 2014

10 dossier Entreprendre au féminin, un enjeu pour demain Esthéticiennes, fleuristes ou assistantes : elles osent de plus en plus se lancer dans l aventure de l entreprenariat. Presque toujours, plus que les hommes, les femmes doivent alors redoubler d efforts pour faire aboutir puis vivre leur projet. La Chambre de Métiers et de l Artisanat de Région de Basse-Normandie (CMAR-BN) encourage l entreprenariat féminin, enjeu de l égalité entre les femmes et les hommes, en donnant, à toutes et à tous, des moyens de se réaliser dans la création ou la reprise d entreprise. Un levier clé pour la compétitivité, l emploi et l avenir. Diplômées, qualifiées, autonomes, volontaires : depuis 20 ans, les femmes sont de plus en plus nombreuses sur le marché du travail. Actuellement en Basse-Normandie (d après les chiffres de l Insee), 67,7 % des femmes âgées de 15 à «Prête pour une nouvelle aventure» conjointe-collaboratrice de l entreprise Philippe Peltier Plomberie-Chauffage-Salles de bains Carrouges () Nouveau statut, nouvelle vie. Noëlle Peltier passe de salariée à conjointe-collaboratrice de son mari. Elle vient de valider une formation diplomante : l ADEA (Assistant de Dirigeant d'entreprise Artisanale) organisée par la Chambre de Métiers. 64 ans sont sur le marché du travail (y compris celles à la recherche d emploi). Si elles demeurent moins actives que les hommes (74,7%), l écart entre les deux sexes se réduit toutefois un peu plus chaque année. L image traditionnelle de la femme Noëlle «Mon mari est artisan plombierchauffagiste à Carrouges depuis 20 ans. J ai commencé à travailler à ses côtés en J étais alors secrétaire et salariée de l entreprise. En juillet dernier, nous avons été durement touchés par la crise. Mon mari a dû se séparer de son ouvrier. Il a également fallu reconsidérer ma place. Pour soulager l entreprise et nous laisser du temps, nous avons donc opté pour une rupture conventionnelle. Et il y a quelques semaines, je suis devenue conjointe-collaboratrice. Ce statut me permet de continuer d aider mon mari sans peser financièrement sur l entreprise. Je poursuis mes activités de secrétariat et de comptabilité, et je bénéficie toujours de ma couverture sociale. J ai découvert ce statut grâce à la Chambre de Métiers et de l Artisanat. En effet, depuis un an, je suis la formation ADEA. Celle-ci m a permise de progresser dans mes compétences, de gagner en assurance et de découvrir de nouvelles perspectives professionnelles». au foyer ( Bas-Normandes en 2009) s estompe. Le modèle familial à deux revenus est désormais une norme, et de plus en plus de femmes célibataires ou divorcées travaillent pour gagner leur vie et subvenir à leurs besoins, ou à ceux de leur famille. Cet essor de l emploi féminin s accompagne logiquement par une envie d entreprendre. Selon un sondage réalisé en février 2012 par Opinionway, plus de deux femmes sur trois estiment que «la création d entreprise est plus épanouissante que le salariat». Pour autant, la part de femmes parmi les créateurs d entreprise, tous secteurs confondus ( structures créées en 2012, dont en Basse-Normandie) stagne depuis plusieurs années à 30% (d après l Insee). Des obstacles et des freins multiples Si les représentations sexuées entre homme et femme ont la vie dure («entrepreneur, un métier d homme» ; «une femme ne peut gérer responsabilités professionnelles et vie personnelle»...), les obstacles que les créatrices d entreprises rencontrent sont toutefois plus nombreux et les maux profonds. Pour mieux comprendre la place des femmes dans l artisanat Sylvie Garibal-Leroy, responsable du Service Economique (CMAR-BN - Section Calvados) analyse : «Les jeunes filles sont moins

11 11 sensibilisées à la culture de l entreprenariat que les garçons. Elles osent donc moins se lancer. Si elles créent leur entreprise, c est souvent une fois leurs enfants autonomes, donc assez tard dans leur vie. Avant d entreprendre, elles sont pénalisées par rapport aux hommes, par une carrière en dents de scie due notamment à la naissance des enfants, à moins d expérience et aussi à un réseau de relations professionnelles plus faible» Autre dure réalité : les porteuses de projets se heurtent à une certaine «frilosité» des banques. Elles ont, en effet, moins facilement accès au crédit et capitalisent moins au départ. «Elles sont ainsi un tiers à entreprendre avec moins de C est une vraie fragilité! On sait parfaitement que l entreprise risque de ne pas se développer ou perdurer si elle n a pas de trésorerie» continue Sylvie Garibal. interview Jean-Marie Bernard, Président de la Chambre de Métiers et de l Artisanat de Région de Basse-Normandie Jean-Pierre Conraud, Président de CMAR-BN Section Calvados Régis Chalumeau, Président de CMAR-BN Section «Nos actions soutiennent la réussite des jeunes entrepreneurs» Quels sont les enjeux autour de l entreprenariat féminin? En s affirmant, l entreprenariat féminin démontre comment il dynamise nos métiers et les entreprises de notre territoire. Notre économie, notre développement, notre compétitivité et nos futures innovations dépendent de notre capacité à ouvrir les métiers de dirigeants aux femmes. Le rôle et la place des femmes dans l entreprise sont essentiels. C est souvent une collaboration professionnelle à deux qui crée la réussite de l entreprise. Quel rôle joue la Chambre de Métiers et de l Artisanat dans ce domaine? L entreprenariat concerne autant les femmes que les hommes. C est pourquoi, nous répondons présent auprès de tous ceux qui ont pour projet de créer ou reprendre une entreprise artisanale. Notre volonté est d apporter à chacun et à chacune les moyens, les compétences et la reconnaissance nécessaires pour piloter une entreprise artisanale. Comment faire progresser la parité dans l entreprenariat? Il faut continuer d aider les mentalités à évoluer. Nos actions soutiennent le rôle, le travail et la réussite des femmes entrepreneurs. Nous organisons ainsi depuis plusieurs années, dans l, le «Trophée des femmes dans l Artisanat». Prochainement, le nouveau prix MoSaïque honorera également les dirigeantes qui s investissent dans les entreprises artisanales du Calvados. C est à travers ces modèles que d autres femmes auront envie, à leur tour, de mener une aventure entrepreneuriale. La CMAR-BN accompagne l entreprenariat féminin Comment encourager l entreprenariat des femmes? «C est d abord en répondant, comme nous le faisons à la Chambre de Métiers et de l Artisanat, à l enjeu de l égalité entre les femmes et les hommes en offrant à toutes et à tous des moyens pour s investir et se réaliser dans la création ou la reprise d entreprises, précise Philippe Delignat, responsable du Service Economique (CMAR-BN -Section ). Nous écoutons, conseillons et proposons également des formations pour acquérir à la fois des savoirs, de l expérience et de la confiance.» À travers des stages, des formations qualifiantes, chaque chef d'entreprise, conjointe, collaboratrice ou salariée peut ainsi faire évoluer son projet à son rythme. «Celles qui souhaitent gagner en compétences peuvent profiter de nos formations générales. Elles choisissent, à la carte, des thèmes susceptibles de les intéresser. Comme le développement personnel, la réglementation, la comptabilité, le développement des techniques commerciales, détaille Magalie Charon du service Formation Continue. Pour celles qui veulent se spécialiser dans un domaine, nous avons également une offre de formations techniques et qualifiantes en fleuristerie, esthétique, coiffure, alimentaire» suite en page 12 > L'Esprit Artisan(s) Les femmes et les hommes qui font l artisanat #04 / JANVIER 2014

12 dossier > suite de la page 11 Un enjeu pour l économie de demain La CMAR-BN peut, par ailleurs, conseiller et orienter vers d autres dispositifs, organismes ou outils soutenant les entrepreneuses. Comme le Fonds de Garanti à l Initiative des Femmes (FGIF) qui favorise le crédit bancaire auprès des créatrices d entreprise. Des organismes spécifiques existent aussi en région, comme Normandie Pionnières qui propose un accompagnement individuel aux porteuses de projet et un accueil en pépinière pour développer son entreprise. Il y a aussi des salons spécialisés comme le Salon Planète Créa qui a lieu en automne habituellement à Caen Développer l entreprenariat féminin apparaît aujourd hui nécessaire à l économie régionale et nationale de demain. Un véritable levier pour l innovation, la compétitivité et l emploi. Un rapport de l OCDE (Organisation de coopération et de développement économiques) de mai 2012 souligne même qu avec un taux d emploi des femmes équivalent à celui des hommes, le potentiel de croissance serait accru de 20 à 40%. interview «La création n est pas qu une histoire d homme» «Deux formations validées en trois ans» entreprise «Bien être et Beauté» Mondeville (Calvados) Du temps, de l énergie, des sacrifices : Valérie Le Nénaon ne ménage pas ses efforts quand il s agit de son institut et de ses salariés. Soucieuse de faire évoluer son entreprise dans le bon sens, elle vient de valider avec la Chambre de Métiers deux formations : un Brevet de Gestion d'entreprise Artisanale (BGEA) et un Brevet de Maîtrise (BM) «Esthétique». Valérie «J ai ma philosophie du travail d esthéticienne : j utilise des produits bios ; je prends le temps avec mes clients Et j aime gérer de A à Z mon institut. J ai passé beaucoup de temps à lancer mon entreprise en C est pourquoi, régulièrement, je me forme sur des aspects techniques de mon métier. Il y a trois ans, j ai souhaité aller plus loin dans la gestion de mon entreprise et l accompagnement de mes salariés. J ai donc contacté la Chambre de Métiers et entrepris un Brevet de Gestion d'entreprise Artisanale (BGEA). Une formation idéale pour mieux maîtriser les questions administratives, le management, la comptabilité ou le marketing Parallèlement, la Chambre de Métiers m a conseillée le Brevet de Maîtrise (BM). Ce diplôme venait alors d être actualisé et doté d une spécialité «Esthétique». A l origine, je m étais donné un an pour obtenir un diplôme ; finalement, j ai fait deux années de plus pour en valider deux! Il faut bien s organiser avec ses salariés, puisque les cours occupent une à deux journées par semaine (généralement les lundis et mardis). C est une expérience extrêmement constructive. Ces formations permettent à la fois de se remettre en question, d aborder les choses de manière différente, d évoluer. J ai appris à me dépasser ; j ai gagné en confiance. Aujourd hui, j ai envie de donner avec mes salariés un nouvel élan à l institut.» Trois questions à Véronique Tomas Déléguée régionale aux droits des femmes et à l égalité. Comment évolue la place des femmes sur le marché de l emploi? «Les femmes représentent 48% de la population active. Elles ont un bon niveau d étude, meilleur que celui des hommes, puisqu elles représentent 60% des diplômés universitaires. Pourtant leurs perspectives professionnelles se trouvent limitées. Elles ont moins de facilités à accéder aux responsabilités, et leur participation dans la création d entreprises stagne à 30%. Nous restons en retard» Dans quels secteurs se situent les femmes chefs d entreprise? «Sur les 87 familles professionnelles, les femmes sont majoritairement concentrées dans 12 familles. Celles du tertiaire. Elles créent ainsi 25% des entreprises dans le commerce ; 22% dans les services, puis dans l enseignement, la santé, l action sociale... Et elles ne sont que 10% à se lancer dans l innovation, 6,6% dans la construction, et 4% dans le secteur industriel.» Quels dispositifs proposez-vous aux créatrices? «Nous accompagnons les porteuses de projets. Nous travaillons pour cela avec Synergia et Normandie Pionnières. L Etat soutient également les projets d entreprise via le Fond de Garanti et d Initiative des Femmes (FGIF). Nous travaillons aussi sur la représentation des femmes et communiquons énormément. Nous faisons, par exemple, la promotion des créatrices d entreprise de tous les secteurs. C est en voyant ces modèles que les jeunes basnormandes se lanceront. Il faut qu elles se disent que la création n est pas qu une histoire d homme.»

13 Itinéraire orne 13 Petra Danissen TG Pub (Technigraphe Publicité) Argentan L échange gagnant La communication, c est la grande spécialité de TG Pub et de sa dirigeante. Deux ans après avoir racheté cette entreprise, à Argentan, Petra Danissen a réussi à redynamiser son équipe, sa clientèle et sa croissance. «Chacun est responsable de sa partie. Je suis à la préparation des devis, à l échange commercial ; j achète la matière première Je fais en sorte que chacun ait sa place et soit considéré à sa juste valeur.» Lorsqu elle fait visiter l atelier et les bureaux, Petra Danissen pose toujours un regard bienveillant sur ses quatre salariés. «Ils sont tous concernés par l activité de l entreprise. Ils connaissent les projets en cours et ceux à venir.» Petra Danissen est à la tête de Techni Graph Publicité dit «TG Pub». Une petite entreprise spécialisée dans la conception graphique et la réalisation d outils de communication, installée dans la zone d Actival à Argentan. «Je suis dans la publicité et la communication depuis 25 ans. Il y a deux ans, j ai été licenciée pour raison économique. Ne trouvant pas d emploi, j ai décidé de passer le cap et de créer mon propre emploi en rachetant une entreprise.» Parmi les entreprises à reprendre, Petra a le coup de cœur pour TG Pub dont le propriétaire partait en retraite. «Une structure évoluant dans mon domaine, intéressante, à taille humaine, avec un potentiel important Il ne manquait plus qu une petite touche féminine, un coup de déco et un peu de management.» «L'important pour moi, c'est l'être humain» Création de logos, panneaux, totems, enseignes lumineuses, flocage, habillage de véhicules, broderie de vêtements de travail, flyers, cartes de visite L entreprise couvre tous les champs de la communication, de la signalétique, de la sérigraphie, de l impression et de la publicité par l objet. «Nous faisons dans les grandes lignes ce que réalisait déjà l ancien TG Pub. Nous avons amélioré certaines matières premières, présenté différemment nos produits et soigné nos relations avec nos clients. Il faut écouter, accompagner, s adapter à leurs besoins, ajoute Petra. Pour qu ils puissent prendre pleinement conscience de nos services et de nos produits, je les invite notamment à venir visiter notre atelier et à rencontrer l équipe. Nous sommes notre meilleur outil de promotion.» Sans bouleversement, Petra Danissen a réussi à dynamiser la structure et compte des clients de toutes tailles (services de l Etat, grands groupes, TPE), de l à Paris. «Aujourd hui, la croissance souhaitée est là. Mon objectif n est pas de grandir plus mais de pérenniser notre activité. L important pour moi, c est l être humain. Plus mes collaborateurs seront heureux, meilleurs seront les travaux qui sortiront de chez nous.» L'Esprit Artisan(s) Les femmes et les hommes qui font l artisanat #04 / JANVIER 2014

14 Infos services orne Dates des permanences des conseillers près de chez vous Vous avez la possibilité de rencontrer un conseiller au plus proche de chez vous sur rendez-vous au Permanences dans les locaux de la Chambre de Métiers et de l Artisanat à Alençon 52 boulevard du 1 er Chasseurs - sur rendez-vous Permanences décentralisées, sur rendez-vous > À Argentan, Route de Putanges, 14 rue Jean-Monnet > À Flers, locaux CCI Flers, Route de Granville, La Lande Patry > À L'Aigle, CDC du Pays de l'aigle, Pôle Administratif, 5 place du Parc > À Mortagne-au-Perche, Bureau de la Mairie, 48 rue des 15-Fusillés Stages de préparation à l installation (Renseignements au ) > 13 au 16 janvier 2014 à Alençon > 10 au 13 février 2014 à Alençon > 17 au 20 mars 2014 à Argentan > 14 au 17 avril 2014 à Alençon > 12 au 15 mai 2014 à Alençon > 16 au 19 juin 2014 à Alençon > 7 au 10 juillet 2014 à Alençon > 8 au 11 septembre 2014 à Alençon > 13 au 16 octobre 2014 à Alençon > 17 au 20 novembre 2014 à Alençon > 8 au 11 décembre 2014 à Alençon Le calendrier des Rencontres Techniques 2014 Hygiène Lundi 10 février 2014 à Argentan Lundi 17 février 2014 à Alençon Lundi 6 octobre 2014 à Flers Lundi 13 octobre 2014 à Mortagne-au-Perche Évaluation des risques professionnels Lundi 16 juin 2014 au Mêle-sur-Sarthe Lundi 23 juin 2014 à la Ferté-Fresnel Lundi 22 septembre 2014 à la ferté-macé Lundi 29 septembre 2014 à Berd Huis Accessibilité un marché pour les entreprises du bâtiment et des travaux publics Lundi 2 juin 2014 à Sées Accessibilité des établissements quelles solutions pour les entreprises recevant des clients Lundi 17 mars 2014 à la Ferté-Macé Lundi 24 mars 2014 à Argentan Lundi 31 mars 2014 à Mortagne-au-Perche Pour toutes inscriptions : Tél Point d étape après 1 an d activité Mardi 11 février 2014 à Alençon Jeudi 19 juin 2014 à Alençon Eco-construction : Jeudi 13 novembre 2014 (lieux à préciser ultérieurement) Jeudi 20 novembre 2014 (lieux à préciser ultérieurement) Jeudi 27 novembre 2014 (lieux à préciser ultérieurement) Assainissement non collectif Jeudi 4 décembre 2014 (lieux à préciser ultérieurement) Jeudi 11 décembre 2014 (lieux à préciser ultérieurement) Mardi 18 décembre 2014 (lieux à préciser ultérieurement) Analyse de marché Lundi 31 mars 2014 à Alençon Lundi 15 septembre 2014 à Flers Sécurité Routière Mardi 17 juin 2014 à Alençon Vos contacts utiles Accueil Tél. : Département Développement Economique Tél. : Centre de Formalités des Entreprises Tél. : / Formation Continue Tél. : / Service Apprentissage Tél. : Centre d Aide à la Décision (C.A.D.) Tél. : Pôle Aten Tél. : Prochaines rencontres «ARTISANALEMENT VÔTRE» 1 er juillet 2014 à Saint-Clair-de-Halouze 24 avril 2014 à Exmes 23 septembre 2014 au Theil-sur-Huisne 10 juin 2014 à Soligny-la-Trappe 14 octobre 2014 au Merlerault

15 15 REndez-vous JEM les Métiers d Art 2014 Les Chambres de Métiers et de l Artisanat de Basse-Normandie en partenariat avec la Région Basse-Normandie souhaitent valoriser le talent des artisans d art à l occasion des Jeux Equestres Mondiaux À cet effet, un concours régional est organisé, avec pour objectif la création d une oeuvre originale sur le thème du cheval. Ce concours est ouvert aux artisans d art* de Basse- Normandie. 1 er prix : ème prix : ème prix : 800 Les Chambres de Métiers et de l Artisanat de Basse-Normandie, la Région Basse-Normandie et le Comité d Organisation des JEM 2014 organiseront des actions de communication afin de promouvoir les lauréats et leurs oeuvres auprès des partenaires des JEM Ils auront ainsi la possibilité de commander des reproductions des oeuvres réalisées par les lauréats. * Artisans inscrits au Répertoire des Métiers et exerçant à titre professionnel et principal un métier relevant de la nomenclature établie par l arrêté ministériel du 12 décembre Comment participer? Demandez le dossier de candidature et le règlement du concours auprès de votre Chambre de Métiers et de l Artisanat > PHILIPPE DELIGNAT ou sur ÉVÉNEMENT Journées Européennes des Métiers d Art en Basse-Normandie : 4, 5 et 6 avril 2014 Le rendez-vous incontournable chaque année des métiers d art se déroule le premier week-end d Avril. La prochaine édition sera donc les 4, 5 et 6 avril Les Journées Européennes des Métiers d Art sont coordonnées par l Institut National des Métiers d Art et en partenariat avec les Chambres de Métiers et de l Artisanat. L objectif d une telle manifestation est de faire découvrir au grand public les savoirfaire uniques au monde, synonymes d excellence, d art de vivre et d innovation. De nombreuses manifestations seront réparties en Europe. En Basse-Normandie, retrouvez des portes ouvertes d ateliers de professionnels et des salons. Rendez-vous les 4, 5 et 6 avril pour découvrir les métiers d art Plus de renseignements sur L'Esprit Artisan(s) Les femmes et les hommes qui font l artisanat #04 / JANVIER 2014

16 PROFESSIONNELS, SOYEZ LÀ OÙ VOS CLIENTS VOUS CHERCHENT! Pour plus d informations, contactez nous : Banque Populaire de l Ouest - 1, place de la Trinité - CS Rennes cedex RCS Rennes. DÉCOUVREZ NOS SOLUTIONS POUR CRÉER VOTRE VITRINE OU VOTRE BOUTIQUE EN LIGNE.

Alençon, le 03/04/13 Dossier de DOSSIER DE PRESSE. Presse. JEUDI 3 AVRIL 2014 52 boulevard du 1 er Chasseurs à Alençon

Alençon, le 03/04/13 Dossier de DOSSIER DE PRESSE. Presse. JEUDI 3 AVRIL 2014 52 boulevard du 1 er Chasseurs à Alençon JEUDI 3 AVRIL 2014 52 boulevard du 1 er Chasseurs à Alençon Alençon, le 03/04/13 Dossier de DOSSIER DE PRESSE Presse SOMMAIRE Diplômes d Assistant de Dirigeant d Entreprise Artisanale (ADEA) p 3 Titres

Plus en détail

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation

PAR THEMATIQUE. N THEME Présentation PAR THEMATIQUE N THEME Présentation A B C D Apprentissage/alternance Formation continue Développement/ investissement Hygiène, sécurité, accessibilité Les conseillères du Service Apprentissage ont pour

Plus en détail

L OFFRE EN FORMATION CONTINUE DE LA CMA DE GUADELOUPE. LA PROFESSIONALISATION une démarche indispensable pour le développement de votre activité

L OFFRE EN FORMATION CONTINUE DE LA CMA DE GUADELOUPE. LA PROFESSIONALISATION une démarche indispensable pour le développement de votre activité L OFFRE EN FORMATION CONTINUE DE LA CMA DE GUADELOUPE LA PROFESSIONALISATION une démarche indispensable pour le développement de votre activité Je éq La formation, un outil de développement de vos compétences.

Plus en détail

Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE. Les clés pour réussir votre mission

Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE. Les clés pour réussir votre mission Chambre de métiers et de l artisanat de la Haute-Garonne LIVRET DU MAITRE D APPRENTISSAGE Les clés pour réussir votre mission 2 L APPRENTISSAGE, UN PARCOURS «GAGNANT - GAGNANT» Côté entreprise : C est

Plus en détail

cm- digne.fr CATALOGUE FORMATIONS 2015

cm- digne.fr CATALOGUE FORMATIONS 2015 cm- digne.fr REPRENEURS CATALOGUE FORMATIONS 2015 CHEFS D ENTREPRISE, ET EURS A SALARIÉS D EMPLOI CRÉAT ET DEMANDEURS CONJOINTS Édito Le contexte économique actuel a fait évoluer les modes de gestion de

Plus en détail

REPRISE - CREATION D ENTREPRISE

REPRISE - CREATION D ENTREPRISE REPRISE - CREATION D ENTREPRISE Stage de préparation à l installation Une équipe de chargés de développement économique à votre écoute Vous souhaitez devenir chef d entreprise, la Chambre de Métiers et

Plus en détail

CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire)

CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire) CONFERENCE DE PRESSE VENDREDI 25 OCTOBRE 2013 11 h 45 à Agneaux (CCI, rue de l Oratoire) Sommaire Journée Créer, reprendre une entreprise en Normandie Une journée consacrée à la création, à la reprise

Plus en détail

MISE EN ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) Juin 2014

MISE EN ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) Juin 2014 MISE EN ACCESSIBILITE DES ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (ERP) Juin 2014 Pour vous accompagner dans la mise en accessibilité de votre commerce la CCI Indre vous propose 2 offres : Offre information

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION 2015

CATALOGUE DE FORMATION 2015 CATALOGUE DE FORMATION 2015 ARTISANS CONJOINTS COLLABORATEURS SALARIÉS COMPTABILITÉ ET GESTION INFORMATIQUE ET BUREAUTIQUE DÉVELOPPEMENT DE L ENTREPRISE PUBLICITÉ ET TRAITEMENT DE L IMAGE INTERNET COMMUNICATION

Plus en détail

Charte des Business Angels (BA) de l Orne, affiliés à Norm Angels

Charte des Business Angels (BA) de l Orne, affiliés à Norm Angels Charte des Business Angels (BA) de l Orne, affiliés à Norm Angels MOTIFS : Soucieux de soutenir sur le territoire ornais et bas-normand la création et le développement d entreprises à potentiel, Orne développement

Plus en détail

Le guide des formalités

Le guide des formalités Le guide des formalités Tout au long la de votre vie, CMA 30 est là... Sommaire Quelques rappels importants permettant de faciliter la réalisation des formalités auprès du Service Formalités des Entreprises

Plus en détail

DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DE LA HAUTE-MARNE 9, - CS 12053-52902 CHAUMONT CEDEX

DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT DE LA HAUTE-MARNE 9, - CS 12053-52902 CHAUMONT CEDEX L apprentissage est une forme d éducation alternée. Il a pour but de donner à des jeunes travailleurs ayant satisfait à l obligation scolaire une formation générale, théorique et pratique, en vue de l

Plus en détail

Stratégie Régionale. envers les Jeunes. l Artisanat

Stratégie Régionale. envers les Jeunes. l Artisanat Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes La Stratégie Régionale de l Artisanat envers les Jeunes (S.R.A.J.) constitue une offre globale

Plus en détail

Les diplômes. Session 2012

Les diplômes. Session 2012 note d information 13.05 AVRIL À la session 2012, 557 600 diplômes de l enseignement des niveaux IV et V ont été délivrés en France, dont 90 % par le ministère de l éducation nationale. 40 % de ces diplômes

Plus en détail

Salarié. Sécurisez votre parcours professionnel

Salarié. Sécurisez votre parcours professionnel ! Salarié Senior (ou pas) Sécurisez votre parcours professionnel SOMMAIRE Introduction... p 3 Vous souhaitez faire le point sur votre carrière... p 4 Entretien de 2nde partie de carrière... p 5 Bilan de

Plus en détail

Mise en accessibilité des ERP

Mise en accessibilité des ERP Mise en accessibilité des ERP ÉTABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC Conception-réalisation : DDT 71 Saône-et-Loire - Février 2014 DOSSIER DE PRESSE 12 février 2014 ACCESSIBILITÉ DES ÉTABLISSEMENTS RECEVANT

Plus en détail

Accessibilité des personnes handicapées et à mobilité réduite, aux installations et établissements recevant du public.

Accessibilité des personnes handicapées et à mobilité réduite, aux installations et établissements recevant du public. Conseil Départemental d Ille-et-Vilaine - 16 rue Saint-Hélier - 35000 RENNES 02 99 67 46 27 02 99 67 46 28 ille-et-vilaine@oncd.org www.odcd35.fr Accessibilité des personnes handicapées et à mobilité réduite,

Plus en détail

MARCHE DE FORMATION CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP)

MARCHE DE FORMATION CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Chambre de Métiers et de l Artisanat de Meurthe-et-Moselle Etablissement public administratif de l Etat MARCHE DE FORMATION Objet : Animation et/ou conception de sessions de formation à destination des

Plus en détail

Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat de Midi-Pyrénées 59 T Chemin Verdale 31240 Saint-Jean Tél : 05.62.22.94.22 Fax : 05.62.22.94.

Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat de Midi-Pyrénées 59 T Chemin Verdale 31240 Saint-Jean Tél : 05.62.22.94.22 Fax : 05.62.22.94. Chambre Régionale de Métiers et de l Artisanat de Midi-Pyrénées 59 T Chemin Verdale 31240 Saint-Jean Tél : 05.62.22.94.22 Fax : 05.62.22.94.30 Programme Régional Développement Durable Conception et mise

Plus en détail

l info S engager avec sa banque, ça compte!

l info S engager avec sa banque, ça compte! La lettre d information des clients qui ont choisi d agir l info S engager avec sa banque, ça compte! Grâce à l engagement des clients du Crédit Coopératif, plus de 4,3 millions d euros de dons ont été

Plus en détail

EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer

EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer EOVI ENTREPRENEUR Des solutions pour ne plus jouer en SOLO SANTÉ PRÉVOYANCE ÉPARGNE RETRAITE dépendance la qui renouvelle la mutuelle ARTISANS, COMMerçANTS, professions LIBÉRAles, INDÉPENDANTS... Vous

Plus en détail

LE RÉSEAU DES PARTENAIRES DE VOTRE ENTREPRISE

LE RÉSEAU DES PARTENAIRES DE VOTRE ENTREPRISE l'esprit Région Basse-Normandie Artisan(s) ORNE #03 - SEPTEMBRE 2013 À Rémalard, Vanessa Delalande, qui a repris un salon de coiffure, s'est appuyée sur les partenaires et conseillers de la Chambre de

Plus en détail

Prix Maître d apprentissage APCMA/MNRA. Règlement du prix national 2015

Prix Maître d apprentissage APCMA/MNRA. Règlement du prix national 2015 Prix Maître d apprentissage APCMA/MNRA Règlement du prix national Article 1 - Objet Le prix «Maître d apprentissage» est organisé par l Assemblée Permanente des Chambres de Métiers et de l Artisanat (APCMA)

Plus en détail

MARCHES PUBLIC DE FORMATION. Dossier de consultation des prestataires de formation

MARCHES PUBLIC DE FORMATION. Dossier de consultation des prestataires de formation MARCHES PUBLIC DE FORMATION Appel d offres selon la procédure adaptée article 30 du code des marchés publics. Dossier de consultation des prestataires de formation Objet du marché : 2 ème semestre 2015

Plus en détail

Dossier de presse. Le prix régional Met'Fem Le réflexe "Artisanat au Féminin" Sommaire. Communiqué de Presse P. 2. Met'fem, les métiers au féminin

Dossier de presse. Le prix régional Met'Fem Le réflexe Artisanat au Féminin Sommaire. Communiqué de Presse P. 2. Met'fem, les métiers au féminin Dossier de presse Le prix régional Met'Fem Le réflexe "Artisanat au Féminin" Sommaire Communiqué de Presse P. 2 Met'fem, les métiers au féminin P. 3 Les Prix Met'Fem P. 4 Les Partenaires P. 5 Les initiatives

Plus en détail

www.les-entrepreneuriales.fr contact@les-entrepreneuriales.fr 09 71 20 38 19

www.les-entrepreneuriales.fr contact@les-entrepreneuriales.fr 09 71 20 38 19 www.les-entrepreneuriales.fr contact@les-entrepreneuriales.fr 09 71 20 38 19 SOMMAIRE Editorial du président de l ANLE La gouvernance nationale : ANLE Le dispositif d apprentissage innovant Notre ambition

Plus en détail

W Rénovation un engagement fort en faveur de l apprentissage! DOSSIER DE PRESSE < octobre 2011>

W Rénovation un engagement fort en faveur de l apprentissage! DOSSIER DE PRESSE < octobre 2011> W Rénovation un engagement fort en faveur de l apprentissage! DOSSIER DE PRESSE < octobre 2011> COMMUNIQUE W Rénovation un engagement fort en faveur de l apprentissage! Les artisans peinent à trouver de

Plus en détail

création oseo.fr Pour financer et accompagner les PME

création oseo.fr Pour financer et accompagner les PME création oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6522-02 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME création oser pour gagner! Que la création porte sur une activité traditionnelle avec un

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette

DOSSIER DE PRESSE. FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette DOSSIER DE PRESSE FESTIBAT 2010 22 Octobre 2010 10h00 à minuit Cité des Sciences & l Industrie à La Villette Contact Presse MNRA : Elisabeth MARZAT Tél. : 01 53 21 12 44 06 65 59 61 69 Mail : emarzat@mnra.fr

Plus en détail

Remise du Prix Pierre BEREGOVOY 2010

Remise du Prix Pierre BEREGOVOY 2010 Remise du Prix Pierre BEREGOVOY 2010 Samedi 1 er à 11 h 00 Conseil Général de la Nièvre - Cabinet du Président Tel : DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE Communiqué de presse......p. 3 Le prix départemental Pierre

Plus en détail

CRÉATION D ENTREPRISE REPRISE D ENTREPRISE CESSION D ENTREPRISE RÉUSSIR AVEC NOUS, VOTRE PROJET D ENTREPRISE ENTREPRENDRE EN ROANNAIS

CRÉATION D ENTREPRISE REPRISE D ENTREPRISE CESSION D ENTREPRISE RÉUSSIR AVEC NOUS, VOTRE PROJET D ENTREPRISE ENTREPRENDRE EN ROANNAIS CRÉATION REPRISE CESSION RÉUSSIR AVEC NOUS, VOTRE PROJET ENTREPRENDRE EN ROANNAIS Futurs chefs d entreprise ou cédants, Le Réseau Entreprendre en Roannais se mobilise pour vous accompagner tout au long

Plus en détail

salon 15 e édition l entreprise LE RENDEZ-VOUS DES ENTREPRENEURS 14-15 octobre 2014 ESPACE ENCAN - LA ROCHELLE NUMÉRIQUE www.salon-entreprise17.

salon 15 e édition l entreprise LE RENDEZ-VOUS DES ENTREPRENEURS 14-15 octobre 2014 ESPACE ENCAN - LA ROCHELLE NUMÉRIQUE www.salon-entreprise17. DOSSIER > PRESSE salon 15 e édition de l entreprise LE RENDEZ-VOUS DES ENTREPRENEURS 15 14-15 octobre 2014 ESPACE ENCAN - LA ROCHELLE VENTE DIRECTE NUMÉRIQUE www.salon-entreprise17.fr Conception & organisation

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE SERVICE. Procédure adaptée MFS 10-003 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) LOTS 1 ET 2

MARCHE PUBLIC DE SERVICE. Procédure adaptée MFS 10-003 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) LOTS 1 ET 2 CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE VAUCLUSE HOTEL DE L ESPINE 35 RUE JOSEPH VERNET BP 40208 84009 AVIGNON CEDEX 1 MARCHE PUBLIC DE SERVICE Procédure adaptée MFS 10-003 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES

Plus en détail

Bonnes pratiques d hygiène alimentaire

Bonnes pratiques d hygiène alimentaire Bonnes pratiques d hygiène alimentaire En restauration collective Ce stage répond à l obligation de formation en matière d hygiène alimentaire (règlement CE 852/2004) En restauration commerciale Ce stage

Plus en détail

Pour l inscription d une société aux documents précédents s ajoutent les statuts et le journal d annonces légales.

Pour l inscription d une société aux documents précédents s ajoutent les statuts et le journal d annonces légales. L affiliation à la MSA Les contacts nécessaires avant toute création d entreprise Il est nécessaire de prendre contact avec la MSA, au moins trois mois avant toute installation pour y récupérer, la demande

Plus en détail

FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME

FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME ENTREPRISES, INVESTISSEZ DANS VOTRE AVENIR AVEC LA FORMATION PROFESSIONNELLE. FORMATION PROFESSIONNELLE GUIDE PRATIQUE DE LA RÉFORME 1 SOMMAIRE INTRODUCTION

Plus en détail

LE TITRE PROFESSIONNEL ASSISTANT(E) RESSOURCES HUMAINES

LE TITRE PROFESSIONNEL ASSISTANT(E) RESSOURCES HUMAINES LE TITRE PROFESSIONNEL ASSISTANT(E) RESSOURCES HUMAINES Dispositif innovant de formation et d acquisition de compétences RH au service de votre Entreprise! Notre organisme de formation propose depuis 2009,

Plus en détail

ESPACE INFO JEUNES 6, rue de la Résistance 42000 Saint-Étienne Téléphone 04 77 48 77 00 Télécopie 04 77 48 77 12

ESPACE INFO JEUNES 6, rue de la Résistance 42000 Saint-Étienne Téléphone 04 77 48 77 00 Télécopie 04 77 48 77 12 ESPACE INFO JEUNES 6, rue de la Résistance 42000 Saint-Étienne Téléphone 04 77 48 77 00 Télécopie 04 77 48 77 12 Conception et réalisation : direction de la Communication de la Ville de Saint-Étienne pour

Plus en détail

ACCORD REGIONAL DE PARTENARIAT POUR L ACCES A L ALTERNANCE ET POUR L EMPLOI DES JEUNES

ACCORD REGIONAL DE PARTENARIAT POUR L ACCES A L ALTERNANCE ET POUR L EMPLOI DES JEUNES 1 ACCORD REGIONAL DE PARTENARIAT POUR L ACCES A L ALTERNANCE ET POUR L EMPLOI DES JEUNES Vus La Loi n 2009-1437 du 24 novembre 2009 La Loi n 2010-1657 du 29 décembre 2010 Le Décret n 2010-1780 du 31 décembre

Plus en détail

www.cma13.fr b[i iebkj_edi 9C7 ')

www.cma13.fr b[i iebkj_edi 9C7 ') www.cma13.fr b[i iebkj_edi 9C7 ') Permettre à des jeunes de devenir apprentis, c est leur offrir une vraie chance de réussite professionnelle et c est apporter de la richesse à votre entreprise. La Chambre

Plus en détail

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente 1 Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente TOUT SAVOIR SUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE 2 TOUT SAVOIR SUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE SOMMAIRE Qui peut embaucher un apprenti et quelles

Plus en détail

Mise en Accessibilité des Commerces et Locaux d Artisans - ERP de 5 e catégorie -

Mise en Accessibilité des Commerces et Locaux d Artisans - ERP de 5 e catégorie - Mise en Accessibilité des Commerces et Locaux d Artisans - ERP de 5 e catégorie - Personnes à mobilité réduite : «Toutes les personnes ayant des difficultés pour utiliser les transports publics, telles

Plus en détail

Accompagnement et aides. financières de Pôle Emploi

Accompagnement et aides. financières de Pôle Emploi Les points clés du régime de l'auto-entrepreneur Catherine BERTHY, CCI RENNES Animé Gwen par : HOUEDRY, AEI - Bretagne Karim JEMMAL, BGE Le régime en quelques chiffres Auto entrepreneur : Pour qui? Accompagnement

Plus en détail

«Créer et gérer son entreprise»

«Créer et gérer son entreprise» FORMATION CREATION D ENTREPRISE Vous voulez créer ou reprendre une entreprise? (services, commerce, artisanat, activité libérale...) Vous souhaitez vous préparer à votre futur métier de chef d entreprise?

Plus en détail

Retour sur le Concours «Un des Meilleurs Apprentis de France», catégorie Coiffure, à la Faculté des Métiers de l Essonne

Retour sur le Concours «Un des Meilleurs Apprentis de France», catégorie Coiffure, à la Faculté des Métiers de l Essonne Retour sur le Concours «Un des Meilleurs Apprentis de France», catégorie Coiffure, à la Faculté des Métiers de l Essonne 2009 9 avril 2009 : concours MAF Départemental et Régional, au CFA de Versailles

Plus en détail

JE SUIS CHEF D ENTREPRISE, ET APRÈS?

JE SUIS CHEF D ENTREPRISE, ET APRÈS? JE SUIS CHEF D ENTREPRISE, 57 nyul - Fotolia.com Étape 10 > Mes obligations administratives, comptables, fiscales, sociales > Je recrute > Je me forme > Je renforce la pérennité et la compétitivité de

Plus en détail

Pôle des Entreprises Secteur de l Economie Sociale, Solidaire et des Petites Entreprises

Pôle des Entreprises Secteur de l Economie Sociale, Solidaire et des Petites Entreprises Pôle des Entreprises Secteur de l Economie Sociale, Solidaire et des Petites Entreprises Date de limite de dépôts des projets : 1er septembre 2011 Objectif L exécutif régional a défini en 2010 quatre axes

Plus en détail

La protection sociale qui comprend les indépendants, je suis pour!

La protection sociale qui comprend les indépendants, je suis pour! SOLUTIONS ENTREPRENEUR La protection sociale qui comprend les indépendants, je suis pour! Sophie B. Commerçante prévoyance épargne retraite ARTISANS, COMMERÇANTS, PROFESSIONS LIBÉRALES, INDÉPENDANTS......

Plus en détail

NOTICE POUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE

NOTICE POUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE NOTICE POUR LE CONTRAT D APPRENTISSAGE Cerfa FA14 Avant de conclure un contrat d apprentissage, renseignez-vous sur les règles applicables au contrat ainsi que les dispositions particulières prévues dans

Plus en détail

Dossier de presse. Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales. Du 18 au 25 novembre 2011

Dossier de presse. Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales. Du 18 au 25 novembre 2011 Dossier de presse Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales Du 18 au 25 novembre 2011 2 Semaine nationale de la création reprise d entreprises artisanales - 18 au 25 novembre 2011

Plus en détail

Aller plus haut, Pour voir plus loin, CATALOGUE DES FORMATIONS

Aller plus haut, Pour voir plus loin, CATALOGUE DES FORMATIONS Aller plus haut, Pour voir plus loin, CATALOGUE DES FORMATIONS 1 er semestre 2015 page 1 Le mot du Président Financement et coût de nos formations Pour les formations dispensées par la Chambre de Métiers

Plus en détail

Contrat d objectifs et de moyens relatif au développement de l apprentissage dans la région Languedoc Roussillon 2005-2009

Contrat d objectifs et de moyens relatif au développement de l apprentissage dans la région Languedoc Roussillon 2005-2009 Contrat d objectifs et de moyens relatif au développement de l apprentissage dans la région Languedoc Roussillon 2005-2009 Vu l article 52 de la loi n 93-1313 du 20 décembre 1993 relative au travail, à

Plus en détail

fonctionne quoi l entreprise ... comment? développement éveloppem qu u C est «%» 8l entreprise au cœur du? entreprise entrepris fonctionne qu une?

fonctionne quoi l entreprise ... comment? développement éveloppem qu u C est «%» 8l entreprise au cœur du? entreprise entrepris fonctionne qu une? Comment témoignages C est quoi uneentreprise... Comment 8 8l entreprise au cœur du développement durable le Medef témoignages comment avoir voyez-vous «%»... l entreprise % entreprise au cœur du 8 88 éveloppem

Plus en détail

REGLEMENT GENERAL DU CONCOURS. Session 2015

REGLEMENT GENERAL DU CONCOURS. Session 2015 REGLEMENT GENERAL DU CONCOURS «Un des Meilleurs Apprentis de France» Session 2015 I Préambule Chaque année, la Société des Meilleurs Ouvriers de France organise, le concours : «UN DES MEILLEURS APPRENTIS

Plus en détail

Compte rendu. Jeudi 21 mai 2015 Séance de 11 heures 15. Mission d information commune sur la banque publique d investissement, Bpifrance

Compte rendu. Jeudi 21 mai 2015 Séance de 11 heures 15. Mission d information commune sur la banque publique d investissement, Bpifrance Compte rendu Mission d information commune sur la banque publique d investissement, Bpifrance Jeudi 21 mai 2015 Séance de 11 heures 15 Compte rendu n 25 Audition, ouverte à la presse, de M. Patrice BÉGAY,

Plus en détail

Profil du programme. 2 Synapse Center version : 2.0

Profil du programme. 2 Synapse Center version : 2.0 SYNAPSE CENTER CHALLENGE Un programme de création d emplois pour les jeunes Synapse Center/IYF Profil du programme Titre du programme : Challenge Composantes : 1. Renforcement de l employabilité des jeunes

Plus en détail

" Tout seul on va plus vite, Ensemble on va plus loin!"

 Tout seul on va plus vite, Ensemble on va plus loin! Neyron Tramoyes Beynost Saint Maurice de Beynost Miribel Thil Aimer sa ville, c est la faire vivre! Moi, j adhère! " Tout seul on va plus vite, Ensemble on va plus loin!" A l'ère de la mondialisation,

Plus en détail

La formation continue. Ne perdez pas le fil... Programme de formation continue. 2 nd Semestre 2010

La formation continue. Ne perdez pas le fil... Programme de formation continue. 2 nd Semestre 2010 Programme de formation continue La formation continue. Ne perdez pas le fil... 2 nd Semestre 2010 VOTRE CHAMBRE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT, partenaire du développement des entreprises. INSCRIPTIONS ET

Plus en détail

SPORTIFS DE HAUT NIVEAU

SPORTIFS DE HAUT NIVEAU CERTIFICATS POUR LES SPORTIFS DE HAUT NIVEAU :: CERTIFICATS 4 dispositifs pour accompagner les sportifs de haut niveau dans leurs projets de vie : sport, étude, emploi & développement des compétences En

Plus en détail

ACTIONS EN FAVEUR DU CHEVAL ET DE LA FILIERE EQUINE NOTICE D INFORMATION EN VUE DE LA DEMANDE DE SUBVENTION

ACTIONS EN FAVEUR DU CHEVAL ET DE LA FILIERE EQUINE NOTICE D INFORMATION EN VUE DE LA DEMANDE DE SUBVENTION Préfet de la Région Basse Normandie Direction régionale de l alimentation, de l agriculture et de la forêt 6, boulevard Général Vanier CS 95181-14070 CAEN Cedex 5 Direction de l agriculture et des ressources

Plus en détail

CONVENTION CADRE NATIONALE DE PARTENARIAT SUR LA CONDUITE ACCOMPAGNÉE DES APPRENTIS DU BÂTIMENT

CONVENTION CADRE NATIONALE DE PARTENARIAT SUR LA CONDUITE ACCOMPAGNÉE DES APPRENTIS DU BÂTIMENT PREMIER MINISTRE CONVENTION CADRE NATIONALE DE PARTENARIAT SUR LA CONDUITE ACCOMPAGNÉE DES APPRENTIS DU BÂTIMENT conclue entre l'état, la Caisse Nationale d'assurance Maladie des Travailleurs Salariés

Plus en détail

Demande d établissement d un contrat d apprentissage (avec assistance aux formalités)

Demande d établissement d un contrat d apprentissage (avec assistance aux formalités) Demande d établissement d un contrat d apprentissage (avec assistance aux formalités) A réception : - du mandat ci-dessous signé, accompagné d un chèque de 118,00 s il s agit d un premier contrat ou 60,00

Plus en détail

FILIÈRE DE FORMATION BANQUE- ASSURANCES

FILIÈRE DE FORMATION BANQUE- ASSURANCES Universitaire Professionnel FILIÈRE DE FORMATION BANQUE- ASSURANCES LICENCE PROFESSIONNELLE CHARGÉ DE CLIENTÈLE DE PARTICULIERS D.U. CHARGÉ DE CLIENTÈLE DE PROFESSIONNELS EN BANQUE UCO Laval Campus EC

Plus en détail

Comment SE PRÉPARER. à la validation des acquis de son expérience

Comment SE PRÉPARER. à la validation des acquis de son expérience GUIDE POUR AGIR Comment SE PRÉPARER à la validation des acquis de son expérience JE BÂTIS MON PROJET PROFESSIONNEL Avec le soutien du Fonds social européen Pourquoi se préparer à la validation des acquis

Plus en détail

Une version Word, modifiable, de ce document peut vous être envoyée sur simple demande par mail à l adresse : observatoire-metallurgie@uimm.

Une version Word, modifiable, de ce document peut vous être envoyée sur simple demande par mail à l adresse : observatoire-metallurgie@uimm. Une version Word, modifiable, de ce document peut vous être envoyée sur simple demande par mail à l adresse : observatoire-metallurgie@uimm.com Accord national du 13 novembre 2014 relatif à la formation

Plus en détail

FONDS REGIONAL DE FORMATION CRMA - PROVENCE ALPES COTE D AZUR

FONDS REGIONAL DE FORMATION CRMA - PROVENCE ALPES COTE D AZUR FONDS REGIONAL DE FORMATION CRMA - PROVENCE ALPES COTE D AZUR REGLES DE PRISE EN CHARGE MISE A JOUR AU 18/03/2013 Page 1 / 14 SOMMAIRE I- BENEFICIAIRES DU FONDS RÉGIONAL DE FORMATION II- MODALITES DE PRISE

Plus en détail

Form. tion. Magazine. spécial emploi. Le magazine de la formation de la chambre régionale de métiers et de l'artisanat de haute-normandie

Form. tion. Magazine. spécial emploi. Le magazine de la formation de la chambre régionale de métiers et de l'artisanat de haute-normandie Form tion Magazine Le magazine de la formation de la chambre régionale de métiers et de l'artisanat de haute-normandie spécial emploi Région Haute-Normandie Édito P 3 P 4 P 6 P 7 P 8 P 10 P 11 Engagé dans

Plus en détail

LES CHIFFRES CLÉS DE L ARTISANAT. Bilan des immatriculations / radiations d entreprises artisanales. Solde net 1 002 entreprises 74%

LES CHIFFRES CLÉS DE L ARTISANAT. Bilan des immatriculations / radiations d entreprises artisanales. Solde net 1 002 entreprises 74% n 6 - JANVIER 21 LES CHIFFRES CLÉS DE L ARTISANAT 23 629 c est * le nombre d entreprises 2 inscrites au Répertoire des métiers de l Essonne. dirigeants d entreprise artisanale ont été interrogés à la fin

Plus en détail

Dossier de candidature

Dossier de candidature Dossier de candidature Dossier complet à retourner ou à déposer avant le 08 septembre 2015 à : jeunesentreprises@strasbourg.cci.fr nweiser@cm-alsace.fr OU CCI de Strasbourg et du Bas-Rhin Pôle Création/Cession

Plus en détail

SOMMAIRE. Chers locataires, chers résidants, Nos engagements 4

SOMMAIRE. Chers locataires, chers résidants, Nos engagements 4 SOMMAIRE Nos engagements 4 Les Services Mode d Emploi 5 Les Services Santé et Bien Etre 6 Les Services Gain de Temps 8 Les Services Plus 10 Comment nous contacter? 12 Chers locataires, chers résidants,

Plus en détail

DOSSIER de PRÉSENTATION

DOSSIER de PRÉSENTATION 15 ème édition du C2EI CONCOURS DE L ENTREPRISE EXEMPLAIRE ET INNOVANTE DOSSIER de PRÉSENTATION Contact : Sabine DESSIMOND Chargée de mission locale C2EI 06.07.26.68.03 c2ei-2015@jce-clermont.fr Le mouvement

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Les Trophées de l alternance au féminin 2012. Jeudi 13 décembre 2012 à 16h30 Préfecture du Territoire de Belfort Salle Bartholdi

DOSSIER DE PRESSE. Les Trophées de l alternance au féminin 2012. Jeudi 13 décembre 2012 à 16h30 Préfecture du Territoire de Belfort Salle Bartholdi DOSSIER DE PRESSE Les Trophées de l alternance au féminin 2012 Jeudi 13 décembre 2012 à 16h30 Préfecture du Territoire de Belfort Salle Bartholdi Trophées de l alternance au féminin Jeudi 13 décembre 2012

Plus en détail

FORMATIONS CHAMBRE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT 82. catalogue n 1 / 2014. Pôle Formation - CMA 82. 11 rue du Lycée 82000 Montauban

FORMATIONS CHAMBRE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT 82. catalogue n 1 / 2014. Pôle Formation - CMA 82. 11 rue du Lycée 82000 Montauban CHAMBRE DE MÉTIERS ET DE L ARTISANAT 82 FORMATIONS catalogue n 1 / 2014 Pôle Formation - CMA 82 11 rue du Lycée 82000 Montauban Tél. 05 63 92 92 22 - Fax. 05 63 63 17 96 1 Pack informatique Portable équipé

Plus en détail

INFORMATION COLLECTIVE SUR LA CREATION ET REPRISE D ENTREPRISE

INFORMATION COLLECTIVE SUR LA CREATION ET REPRISE D ENTREPRISE INFORMATION COLLECTIVE SUR LA CREATION ET REPRISE D ENTREPRISE Bureaux 11-13 avenue de la Division Leclerc 94234 Cachan Cedex 01 49 84 85 85 contact@lafabrique-valdebievre.fr www.lafabrique-valdebievre.fr

Plus en détail

M2S. Formation Gestion des Ressources Humaines. formation. Découvrir les techniques de base pour recruter

M2S. Formation Gestion des Ressources Humaines. formation. Découvrir les techniques de base pour recruter Formation Gestion des Ressources Humaines M2S formation Découvrir les techniques de base pour recruter Décrire les fonctions et les emplois Définir un dispositif de formation Formation de tuteur La Gestion

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT EN HAUTE-NORMANDIE SOMMAIRE. Décembre 2014 - N 6

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT EN HAUTE-NORMANDIE SOMMAIRE. Décembre 2014 - N 6 NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT EN HAUTE-NORMANDIE Décembre 2014 - N 6 ENQUETE DU 2 nd SEMESTRE 2014 SOMMAIRE Tendance générale Tendance par département Tendance par grand secteur Focus sur les conjoints

Plus en détail

L énergie de créer. EDF Entreprises vous accompagne pour vous aider à mieux choisir vos énergies et mieux maîtriser votre consommation.

L énergie de créer. EDF Entreprises vous accompagne pour vous aider à mieux choisir vos énergies et mieux maîtriser votre consommation. L énergie de créer EDF Entreprises vous accompagne pour vous aider à mieux choisir vos énergies et mieux maîtriser votre consommation. Votre projet grandit avec notre énergie EDF Entreprises vous accompagne

Plus en détail

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Le partage de solutions

CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE. Le partage de solutions CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Le partage de solutions RH Partageons nos solutions RH... Dans chaque collectivité, la collaboration active entre élus et personnels est la clé de

Plus en détail

Le contrat d apprentissage

Le contrat d apprentissage Mai 2009 contrats et mesures Le contrat d apprentissage Vous recrutez un jeune tout en bénéficiant d avantages financiers. Vous le préparez à un métier de votre entreprise et à une qualification professionnelle

Plus en détail

Accessibilité. Janvier 2013

Accessibilité. Janvier 2013 Accessibilité aux commerces Janvier 2013 SOMMAIRE Préambule 1 Définition d un ERP et ses obligations 2 Règles générales applicables aux ERP 3 Les possibilités de dérogation PREAMBULE Accessibilité aux

Plus en détail

CENTRE INFORMATION JEUNESSE! " " # $ % *!+, (

CENTRE INFORMATION JEUNESSE!   # $ % *!+, ( CENTRE INFORMATION JEUNESSE! " " # $ % & ' ()(( *!+, ( 461 rue Saint Léonard 49000 ANGERS Tél : 02.41.66.52.52. Fax : 02.41.66.53.66. Site internet : http://www.boutiques-de-gestion.com E.mail : bganjou@wanadoo.fr

Plus en détail

Cahier des charges pour l appel d offres. février 2015 SOMMAIRE

Cahier des charges pour l appel d offres. février 2015 SOMMAIRE Actions Thématiques 2015 : développer les compétences des travailleurs handicapés, usagers des ESAT bas-normands dans la Branche sanitaire, sociale et médico-sociale privée, à but non lucratif Cahier des

Plus en détail

Sondage exclusif Les Français et l esprit d entreprise

Sondage exclusif Les Français et l esprit d entreprise Sondage exclusif Les Français et l esprit d entreprise Un sondage exclusif mené par l Ins6tut Think pour 29/01/13 - Sondage «Les Français & l esprit d entreprise» mené par l Institut Think pour l APCE

Plus en détail

Investissements d avenir. Initiative PME - Biodiversité

Investissements d avenir. Initiative PME - Biodiversité Investissements d avenir Initiative PME - Biodiversité Calendrier de l Initiative L Initiative est ouverte le 9 juillet 2015. Les relevés des projets sont effectués : 1 re clôture 2 nde clôture 5 octobre

Plus en détail

TRAVAUX DE PLOMBERIE SOMMAIRE

TRAVAUX DE PLOMBERIE SOMMAIRE TRAVAUX DE PLOMBERIE SOMMAIRE LE MARCHÉ DES TRAVAUX DE PLOMBERIE... 2 LA RÉGLEMENTATION DES TRAVAUX DE PLOMBERIE... 5 L'ACTIVITÉ DES TRAVAUX DE PLOMBERIE... 8 LES POINTS DE VIGILEANCE DES TRAVAUX DE PLOMBERIE...

Plus en détail

C est quoi C est quoi une entreprise

C est quoi C est quoi une entreprise C EST C est QUOI quoi une entreprise? 2 3 sommaire Bienvenue dans l entreprise 3 Qu est-ce qu une entreprise? 4 Entreprises selon le nombre de salariés 6 Une entreprise, des métiers 8 Comment fonctionne

Plus en détail

La Silver Normandie : une filière et des secteurs innovants

La Silver Normandie : une filière et des secteurs innovants Emploi... La Silver Normandie : une filière et des secteurs innovants La Basse-Normandie, première Silver région inaugurée en France, en janvier 2014, figure parmi les 7 régions françaises les plus attractives

Plus en détail

2 e TROPHÉE. des. udacieuses. Édition 2014 DOSSIER PARTENAIRE

2 e TROPHÉE. des. udacieuses. Édition 2014 DOSSIER PARTENAIRE Édition 2014 DOSSIER PARTENAIRE 1 Pourquoi ce trophée? La création d entreprise par les femmes est encore insuffisante. Les femmes ne représentent, en effet, que 30 % créateurs d entreprise. Pour encourager

Plus en détail

PRÊT D HONNEUR / PRÊT NACRE DOSSIER DE DEMANDE

PRÊT D HONNEUR / PRÊT NACRE DOSSIER DE DEMANDE PRÊT D HONNEUR / PRÊT NACRE DOSSIER DE DEMANDE NOM, Prénom : Activité : Commune : Tél. personnel : Tél. entreprise : E-mail : LE DEMANDEUR NOM, Prénom : Organisme : Téléphone : E-mail : L ACCOMPAGNATEUR

Plus en détail

APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE

APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE APPEL A PROJETS SERVICE REGIONALE DE L APPRENTISSAGE L apprentissage dans l enseignement supérieur a pour mission de faciliter l accès à des formations de haut niveau et de permettre à des étudiants de

Plus en détail

Recruter un jeune avec l aide de l Etat : Le contrat de génération. L emploi d avenir

Recruter un jeune avec l aide de l Etat : Le contrat de génération. L emploi d avenir Recruter un jeune avec l aide de l Etat : Le contrat de génération L emploi d avenir 1 Le 03 mars 2013, la loi sur le contrat de génération est entrée en vigueur. Des entreprises de la Région Nord Pas-de-Calais

Plus en détail

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces Famille professionnelle de l, Secrétaire / Assistant Assistant, assistant administratif Le secrétaire aide à la planification et à l organisation des activités afin de faciliter la gestion de l information.

Plus en détail

PETITE ENFANCE SERVICES À LA PERSONNE SANTÉ UNE MÉTHODE UNIQUE 100% À DISTANCE POUR APPRENDRE UN NOUVEAU MÉTIER. www.ecolems.com

PETITE ENFANCE SERVICES À LA PERSONNE SANTÉ UNE MÉTHODE UNIQUE 100% À DISTANCE POUR APPRENDRE UN NOUVEAU MÉTIER. www.ecolems.com PETITE ENFANCE SERVICES À LA PERSONNE UNE FORMATION, UN MÉTIER SANTÉ UNE MÉTHODE UNIQUE 100% À DISTANCE POUR APPRENDRE UN NOUVEAU MÉTIER www.ecolems.com Apprenez un métier et boostez votre carrière! ECOLEMS,

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2011

Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2011 Cahier des Clauses Techniques Particulières Formation Continue 2011 Objet du Marché Contenus formatifs des prestations Déroulement des actions de formation 1 I OBJET DU MARCHE Le présent marché a pour

Plus en détail

ACCESSIBILITÉ VERS UNE. Accès à tout pour tous. généralisée

ACCESSIBILITÉ VERS UNE. Accès à tout pour tous. généralisée PRÉFET DE LA SARTHE Direction Départementale des Territoires de la Sarthe Sous-Commission Départementale d Accessibilité VERS UNE ACCESSIBILITÉ généralisée Accès à tout pour tous La loi handicap du 11

Plus en détail

L auto-entrepreneur : trois ans déjà!

L auto-entrepreneur : trois ans déjà! PROFIL DE L'AUTO-ENTREPRENEUR N 108 août 2012 L auto-entrepreneur : trois ans déjà! L introduction du régime de l auto-entrepreneur au 1 er janvier 2009 a bouleversé le rythme des créations en France comme

Plus en détail

FORMATION ET EMPLOI DOSSIER DE PRESSE

FORMATION ET EMPLOI DOSSIER DE PRESSE PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE FORMATION ET EMPLOI DOSSIER DE PRESSE Bobigny Mardi 1 er mars 2011 1 SOMMAIRE INTRODUCTION. p. 3 1. L EMPLOI DES JEUNES.. p. 4 Développer l alternance Financer l augmentation

Plus en détail

Règlement du prix «Paris Shop & Design» 2014

Règlement du prix «Paris Shop & Design» 2014 Règlement du prix «Paris Shop & Design» 2014 Introduction Paris a la chance de disposer d une exceptionnelle densité de commerces d une part, et de professionnels du design d autre part, deux secteurs

Plus en détail

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Les dossiers de l enseignement scolaire. l Éducation nationale et la formation professionnelle en France Les dossiers de l enseignement scolaire 2010 l Éducation nationale et la formation professionnelle en France ministère éducation nationale L Éducation nationale et la formation professionnelle en France

Plus en détail

DOSSIER de CANDIDATURE pour une BOURSE

DOSSIER de CANDIDATURE pour une BOURSE PHOTO Direction en charge du suivi du dossier : CABINET DU MAIRE 05 56 5 69 1 Notice de présentation DOSSIER de CANDIDATURE pour une BOURSE Aide à la Création d'entreprise Dossier N Dépôt le / / 2015 (

Plus en détail