Agenda 21 de la Ville de Nogent-sur-Marne

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Agenda 21 de la Ville de Nogent-sur-Marne"

Transcription

1 Agenda 21 de la Ville de Nogent-sur-Marne Diagnostic Réunion du 27 novembre 2012 Agenda 21 de la Ville de Nogent-sur-Marne - Diagnostic Services techniques

2 Objectifs de la réunion Présentation du diagnostic Réflexion sur les axes du plan d action 2

3 Agenda 21 Démarche volontaire et participative visant à élaborer un programme de Développement Durable touchant au sens large le territoire et les habitants Planning RETROPLANNING AGENDA 21 Cadrage Diagnostic Plan d'action juin-12 juil-12 août-12 sept-12 oct-12 nov-12 déc-12 janv-13 févr-13 mars-13 3

4 Diagnostic de l Agenda 21 de la Commune de Nogent-sur-Marne 4

5 PLAN DE L AGENDA 21 Suivant les 3 piliers du Développement Durable Environnement Social Economique 5

6 Partie 1 : ENVIRONNEMENT 6

7 Environnement Social Economique A/ RÉDUIRE LA CONSOMMATION D ÉNERGIE ET RECHERCHER DES SOLUTIONS ALTERNATIVES AUX ÉNERGIES FOSSILES A1/ Etudes et diagnostics Bilan carbone Diagnostic de Performance Energétique Diagnostic pour l implantation de panneaux photovoltaïques Thermographie aérienne A2/ Rénovation des bâtiments municipaux Marché de chauffage avec intéressement Changement de fenêtres dans les écoles Système de traitement de l air (Piscine) 7

8 Environnement Social Economique A3/ Constructions durables Gymnase Marty Crèche des Lutins Léonard de Vinci Dojo David Douillet A4/ Développement d un éclairage public économe Rénovation du réseau Changement des sources lumineuses Gestion optimisée de l éclairage (Domaine Public, Stade) 8

9 Environnement Social Economique A5/ Aménagements urbains favorisant les déplacements doux et alternatifs Vitesse à 30km/h Bandes cyclables Vélib A6/ Diminution des consommations énergétiques liées aux transports Flotte de la ville (GNV, électrique, ) Incitation aux déplacements pédestres/vélos du personnel communal, des élèves et des sportifs 9

10 Environnement Social Economique B. AMÉLIORER LA GESTION DES DÉCHETS ET RÉDUIRE LES POLLUTIONS ET LES NUISANCES B7/ Limitation de la production de déchets à la source En interne : Optimisation de la durée de vie du matériel Dématérialisation En externe : Campagne contre les sacs plastiques Autocollants «stop pub» B8/ Valorisation des déchets Valorisation du papier de bureau, des revues et ouvrages de lecture Recyclage des bâches publicitaires des Médiévales 10

11 Environnement Social Economique B9/ Réduction des nuisances à la source Qualité de l air dans les écoles et crèches Réseau Airparif Charte et forum antennes-relais B10/ Dépollution des terrains contaminés Marie Curie 11

12 Environnement Social Economique C. PRÉSERVER LA RESSOURCE EN EAU ET AMÉLIORER LA BIODIVERSITÉ C11/ Maîtrise de l arrosage et récupération de l eau de pluie Limitation des consommations en eau Horaires, sélection de plantes, arrosage automatique, paillage Cuve de récupération d eau de pluie (Espaces verts) C12/ Préservation de la biodiversité Pigeonnier et refuges LPO «Prairies fleuries» Essences locales dans les parcs Préservation du patrimoine arboré remarquable Limitations des produits phytosanitaires 12

13 Environnement Social Economique D. ENGAGEMENT, ÉCOCITOYENNETÉ ET EXEMPLARITÉ D13/ Développement des éco gestes dans les services de la ville Mutualisation du matériel de bureau (photocopieur, imprimante) Limitation des consommables D14/ Sensibilisation de toutes les générations au développement durable Evénements : Durablement Nogent, Animaflore, Fête de l Energie «Eco-gestes» dans les classes de CE2 13

14 Environnement Social Economique D15/ Espace Info Energie D16/ Engagement de la ville Comité Développement Durable et écocitoyenneté (jardins pédagogiques, ruches) Charte des maires pour l environnement 14

15 Partie 2 : SOCIAL 15

16 Environnement Social Economique E. FAVORISER L INTÉGRATION DES PUBLICS E17/ Politique d insertion «Chantiers jeunes» «La Mosaïque des saveurs» Espace multimédia au Pôle Jeunesse pour favoriser la recherche d emploi des 16/25 ans Travaux d Intérêts Généraux Cours de remise à niveau du personnel communal 16

17 Environnement Social Economique E18/ Réseau social «Entre Nogentais» F. SENSIBILISER LES JEUNES PUBLICS AUX PROBLÉMATIQUES DE SANTÉ F19/ Prévention «Sport, drogues, tabac» 17

18 Environnement Social Economique G. DÉVELOPPER LES DISPOSITIFS D ACCOMPAGNEMENT POUR LES SENIORS ET LES PERSONNES EN SITUATION EN HANDICAP G20/ Aménagements de voirie Renouvellement du Plan Handicap G21/ Accueil et accompagnement Journée «Tous Unis» Crèche Farandole / bibliothèque 18

19 Environnement Social Economique G22/ Solidarités et lutte contre l exclusion Aides financières attribuées aux personnes en difficultés pour le paiement de leurs factures de la vie courante Aides financières pour les activités sportives et culturelles Actions en faveur de l indépendance et du maintien à domicile des seniors Plan canicule et Grand Froid 9 Logements d urgence 19

20 Environnement Social Economique H. PROMOUVOIR UNE NOUVELLE FORME DE GOUVERNANCE H23/ Démocratie participative Conseil de Jeunes Nogentais (CJN) et Conseil des sages Conseils de Quartiers et Rencontres de Quartiers 20

21 Environnement Social Economique I. INSCRIRE LA CULTURE, LE SPORT ET LE TOURISME DANS LA VIE DE LA VILLE I24/ Vie culturelle Label «Nogent, commune touristique» I25/ Vie sportive Espaces et équipements extérieurs dédiés au sport Sport en famille I26/ Jumelage Echanges culturels, sportifs et scolaires 21

22 Partie 3 : ECONOMIQUE 22

23 Environnement Social Economique J. PROMOUVOIR UNE CONSOMMATION ÉCO- RESPONSABLE J27/ Clauses spécifiques dans les marchés publics Critères sociaux et environnementaux dans les Cahiers des Charges Pondération du critère environnemental dans les Règlements de Consultation J28/ AMAP «De Feuilles en fleurs» J29/ Marché de Commerce équitable 23

24 Merci pour votre attention 24

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 02 33 23 61 00

Secours en Mer VHF : 9 Tel : 02 33 23 61 00 01-janv-15 4h21 9h49 16h53 22h11 6h38 59 19h07 62 0h59 13h37 5h17 10h51 17h49 23h13 7h34 65 20h01 69 2h04 14h39 6h06 11h44 18h36 0h07* 8h21 73 20h47 76 3h02 15h33 6h50 12h30 19h19 0h51* 9h03 79 21h28 81

Plus en détail

Le Contrat Environnemental avec les Berruyers. L Agenda 21 de la Ville de Bourges

Le Contrat Environnemental avec les Berruyers. L Agenda 21 de la Ville de Bourges Le Contrat Environnemental avec les Berruyers L Agenda 21 de la Ville de Bourges Orléans 3 Juillet 2008 De la prise en compte de l environnement à celle du développement durable 1995 : élection de l équipe

Plus en détail

Grand Projet de Ville d Orléans

Grand Projet de Ville d Orléans Grand Projet de Ville d Orléans quartier de La Source La Gestion Urbaine de Proximité Signature d un convention de Gestion urbaine de proximité autour de 7 thématiques 1 - Veiller à la qualité des investissements

Plus en détail

Point presse du 17 juillet 2012. Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables

Point presse du 17 juillet 2012. Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables Point presse du 17 juillet 2012 Présentation du guide alésien de l habitat durable et actualités en matière d initiatives durables Avant-propos La Ville d Alès et la Communauté d agglomération du Grand

Plus en détail

Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011

Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011 Un Agenda 21 pour Talence 2009-2011 Un Agenda 21 pour Talence La Déclaration de Rio et les textes européens et français encouragent les collectivités territoriales à adopter des plans d actions en faveur

Plus en détail

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat.

conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. conseil municipal L équipement des écoles en numérique va se poursuivre pendant tout le mandat. Les enfants des écoles vont régulièrement rencontrer les résidents des logements-foyers. PoitiersMag page

Plus en détail

METAMORPHOSE un projet pour Lausanne. Vevey / 20 mai 2008

METAMORPHOSE un projet pour Lausanne. Vevey / 20 mai 2008 METAMORPHOSE un projet pour Lausanne Vevey / 20 mai 2008 Programme de législature: une continuité Quatre thématiques principales : 1 Les équipements sportifs à Lausanne 2 Les quartiers à haute valeur environnementale

Plus en détail

Elaboration des Ad AP COTITA 27 janvier 2015

Elaboration des Ad AP COTITA 27 janvier 2015 Ville de Grenoble STRATÉGIE PATRIMONIALE DE MISE EN ACCESSIBILITÉ DES ERP Elaboration des Ad AP COTITA 27 janvier 2015 Ville de Grenoble COTITA 30-01-15-1 Contexte La Ville de Grenoble : 300 équipements

Plus en détail

Les principales similitudes. Les principales différences

Les principales similitudes. Les principales différences BTS technico- rénové versus BTS technico- actuel Les principales similitudes Les principales différences Rénovation du BTS Technico- Les principales similitudes Cycle d études de 2 ans Heures hebdomadaires

Plus en détail

Présentation et proposition d engagement. Conseil Municipal de Courtry 13/06/2013

Présentation et proposition d engagement. Conseil Municipal de Courtry 13/06/2013 COMMUNAUTE D AGGLOMERATION MARNE ET CHANTEREINE AGENDA 21 - DEVELOPPEMENT DURABLE PLAN CLIMAT ENERGIE TERRITORIAL Présentation et proposition d engagement Conseil Municipal de Courtry 13/06/2013 DE QUOI

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Borne électrique test. Installation de la 1 ère borne de rechargement électrique test à Arras

DOSSIER DE PRESSE Borne électrique test. Installation de la 1 ère borne de rechargement électrique test à Arras DOSSIER DE PRESSE Borne électrique test Installation de la 1 ère borne de rechargement électrique test à Arras SOMMAIRE UN PREMIER TEST 4 L UN DES TEMPS FORTS DES RENCONTRES CLIMAT 6 UN PROJET DE VILLE

Plus en détail

MONTELIMAR ENERGIE POSITIVE

MONTELIMAR ENERGIE POSITIVE STRATEGIE DEVELOPPEMENT DURABLE 2014/2020 document interne MONTELIMAR ENERGIE POSITIVE p.1/11 BIODIVERSITE & ENERGIE 2 ATOUTS FORTS POUR REPONDRE AUX ATTENTES DES MONTILIENS EN MATIERE DE DEVELOPPEMENT

Plus en détail

1ERE PARTIE : BILAN EVALUATIF DES POLITIQUES PUBLIQUES ET PROGRAMME DE VITRE COMMUNAUTE EN MATIERE DE DEVELOPPEMENT DURABLE

1ERE PARTIE : BILAN EVALUATIF DES POLITIQUES PUBLIQUES ET PROGRAMME DE VITRE COMMUNAUTE EN MATIERE DE DEVELOPPEMENT DURABLE 1ERE PARTIE : BILAN EVALUATIF DES POLITIQUES PUBLIQUES ET PROGRAMME DE VITRE COMMUNAUTE EN MATIERE DE DEVELOPPEMENT DURABLE Pour un développement économique équilibré favorisant l emploi durable Pour un

Plus en détail

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive»

10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» 10 ENGAGEMENTS, 30 PROPOSITIONS DE LA MAJORITÉ DÉPARTEMENTALE «Avec vous, une Saône et Loire innovante et attractive» Préambule Si l actuelle majorité peut indéniablement se prévaloir d un très bon bilan,

Plus en détail

Transition énergétique / Energiewende : L exemple de la Ville de Metz

Transition énergétique / Energiewende : L exemple de la Ville de Metz «Transition énergétique» vs «Energiewende» Rencontre de collectivités territoriales françaises et allemandes Stuttgart, 19 mars 2013 Transition énergétique / Energiewende : L exemple de la Ville de Metz

Plus en détail

PLAN D ACTION MUNICIPAL

PLAN D ACTION MUNICIPAL POLITIQUE FAMILIALE PLAN D ACTION MUNICIPAL DE VILLE POHÉNÉGAMOOK 2011-2013 POLITIQUE FAMILIALE PLAN D ACTION 1- LA FAMILLE ET LE TRAVAIL Toute initiative visant à favoriser l accès aux services municipaux

Plus en détail

Coordination Régionale LPO Pays de la Loire

Coordination Régionale LPO Pays de la Loire Coordination Régionale LPO Pays de la Loire COMITE 21 27 Avril 2010 Campagne «Tous agissons pour la nature!» Une campagne d actions concrètes pour la protection de la nature ordinaire, la nature de proximité

Plus en détail

VILLE AMIE DES ENFANTS TABLEAU DE BORD

VILLE AMIE DES ENFANTS TABLEAU DE BORD VILLE AMIE DES FANTS Être ou devenir Ville amie des enfants suppose que la collectivité connaît les enfants et les adolescents qui vivent sur son territoire. Ce tableau de bord est un outil de diagnostic

Plus en détail

Dispositif d activités physiques et sportives en direction des âgés

Dispositif d activités physiques et sportives en direction des âgés Dispositif d activités physiques et sportives en direction des âgés RAPPORT du GROUPE DE TRAVAIL INTERMINISTÉRIEL DÉCEMBRE 2013 1 Introduction I -Le contexte II -Le Groupe de travail III -Compte rendu

Plus en détail

AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE. BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015

AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE. BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015 AGENDA 21: MIEUX ENSEMBLE BRAY-SUR-SEINE 27 janvier 2015 La conscience qu il faut agir autrement? Une conscience inscrite dans le projet de la nouvelle équipe municipale Un acte fondateur avec la délibération

Plus en détail

CHARTE COMMUNAUTAIRE POUR L ENVIRONNEMENT ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE 2006-2011. VARENIO Céline mardi 11 septembre 2007

CHARTE COMMUNAUTAIRE POUR L ENVIRONNEMENT ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE 2006-2011. VARENIO Céline mardi 11 septembre 2007 La charte pour l environnement au niveau local : enjeux et rôles des actions de communication et de sensibilisation CHARTE COMMUNAUTAIRE POUR L ENVIRONNEMENT ET LE DEVELOPPEMENT DURABLE 2006-2011 VARENIO

Plus en détail

Construction d un tableau de bord de conduite de projet

Construction d un tableau de bord de conduite de projet Construction d un tableau de bord de conduite de projet Le 26 octobre dernier, l Association, en collaboration avec la Fondation pour les Générations Futures et avec le soutien de Bruxelles Environnement,

Plus en détail

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5

Sommaire SOMMAIRE 3 UN CADRE DE VIE ET UN ENVIRONNEMENT PRESERVE ET VALORISE 13 INTRODUCTION 5 Sommaire SOMMAIRE 3 INTRODUCTION 5 UN CENTRE BOURG REDYNAMISE 7 CONFORTER LA VOCATION D HABITAT 7 METTRE EN PLACE UNE POLITIQUE DE STATIONNEMENT AMBITIEUSE ET COHERENTE 7 RENFORCER L OFFRE EN EQUIPEMENTS,

Plus en détail

Rapport sur la situation de la ville de Metz en matière de développement. durable

Rapport sur la situation de la ville de Metz en matière de développement. durable Rapport sur la situation de la ville de Metz en matière de développement durable 2 3 PRÉAMBULE «La reconnaissance de l Agenda 21 messin par le ministère du développement durable en juin 2013 confirme,

Plus en détail

Le centre sera fermé du 20 au 31 juillet 2015

Le centre sera fermé du 20 au 31 juillet 2015 Calendrier officiel des 2015-2016 Date des 2 premières Cours de jour : Mercredi 26 août 2015 Mardi 8 septembre 2015 du 1 e juin au 8 juillet ET du 3 au 5 août 2015 Cours de soir : Inscriptions les lundis

Plus en détail

Objectifs: Réduire les apports en déchèterie Sous-objectif: Favoriser le broyage/paillage à domicile

Objectifs: Réduire les apports en déchèterie Sous-objectif: Favoriser le broyage/paillage à domicile déchets 2015 Appui au déploiement de broyeur "groupés" ACTION N 57 : Sous-objectif: Favoriser le broyage/paillage à domicile Favoriser le paillage Stabiliser le flux de déchets verts 115 3 Les habitants

Plus en détail

Bilan Carbone TM de la CAVDS Volet Patrimoine et Services. Dossier de Synthèse

Bilan Carbone TM de la CAVDS Volet Patrimoine et Services. Dossier de Synthèse Bilan Carbone TM de la CAVDS Volet Patrimoine et Services Dossier de Synthèse 1 - Bilan global Les activités de la Communauté d Agglomération Val de Seine, hors logements sociaux, ont émis plus de 24.000

Plus en détail

Le Fort d Issy Présentation à l Association des Maires des Hauts de Seine. juillet 2012

Le Fort d Issy Présentation à l Association des Maires des Hauts de Seine. juillet 2012 9876 Le Fort d Issy Présentation à l Association des Maires des Hauts de Seine juillet 2012 Sommaire 1. La méthodologie 2. Les dates clefs 3. Les chiffres clefs 4. Les principaux acteurs 5. Organisation

Plus en détail

AVIGNON. développement durable. s inscrit dans la Semaine du DOSSIER DE PRESSE. Du 1er au 4 avril 2009

AVIGNON. développement durable. s inscrit dans la Semaine du DOSSIER DE PRESSE. Du 1er au 4 avril 2009 AVIGNON s inscrit dans la Semaine du développement durable DOSSIER DE PRESSE Du 1er au 4 avril 2009 Directeur de la communication Philippe DEBONDUE Presse - Isabelle MERON T. 04 90 80 81 30 Mairie d'avignon

Plus en détail

Article 133 : VILLE DE FEURS - ANNEE 2011

Article 133 : VILLE DE FEURS - ANNEE 2011 Article 133 : VILLE DE FEURS - ANNEE 2011 Article 133 : liste des s conclus en 2011 en application de l'arrêté du 26 décembre 2007 modifié par Arrêté du 21 juillet 2011 MARCHES DE TRAVAUX MARCHES DE 20

Plus en détail

pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux

pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux pour un pacte écologique local : questions aux futurs élus locaux Préserver la biodiversité dans la commune La commune dispose-t-elle d'un inventaire du patrimoine écologique local? Quelle part de budget

Plus en détail

Communiquer sur la propreté à Paris

Communiquer sur la propreté à Paris Communiquer sur la propreté à Paris Direction de la Propreté et de l Eau AVPU Versailles Mars 2015 COMMUNIQUER SUR LA PROPRETÉ À PARIS UNE COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE INCONTOURNABLE Une communication

Plus en détail

Le Conseil général élabore un agenda 21

Le Conseil général élabore un agenda 21 J e u d i 1 7 n o v e m b r e 2 0 1 1 dossier de presse Le Conseil général élabore un agenda 21 pour le département de la Loire Par Bernard BONNE, Président du Conseil général et Jean GILBERT, Conseiller

Plus en détail

Grille d'évaluation - 2015

Grille d'évaluation - 2015 COMMUNE: Année : GESTION RAISONNEE du FONCIER et de L'HABITAT cadre réservé à l'administration Date de réception : Grille d'évaluation - 2015 1- Engagement dans un projet de document d'urbanisme à l'échelle

Plus en détail

Le plan départemental de prévention des déchets d Eure et Loir

Le plan départemental de prévention des déchets d Eure et Loir Le plan départemental de prévention des déchets d Eure et Loir Le contexte Le nouveau PEDMA, approuvé en avril 2011, définit plusieurs priorités aux horizons 2015 et 2020, dont la réduction de la production

Plus en détail

communication, information, participation des habitants

communication, information, participation des habitants : présentation communication, information, participation des habitants 1 Information Communication ce qui existe : Le journal municipal Le site internet présentation Les panneaux lumineux Les panneaux

Plus en détail

Finalité 1 : Lutte contre le changement climatique et protection de l atmosphère

Finalité 1 : Lutte contre le changement climatique et protection de l atmosphère Finalité 1 : Lutte contre le changement climatique et protection de l atmosphère Favoriser les déplacements alternatifs à la voiture Mettre en place un pédibus Sensibiliser les habitants sur la thématique

Plus en détail

éco-construction bâtiments d élevage

éco-construction bâtiments d élevage éco-construction bâtiments d élevage Jacques Capdeville, service Bâtiment-Environnement, Institut de l Elevage Michel Colache, Maison Régionale de l Elevage SIMA février 2011 un contexte Des préoccupations

Plus en détail

L hébergement des jeunes touristes en Ile-de-France

L hébergement des jeunes touristes en Ile-de-France L hébergement des jeunes touristes en Ile-de-France ----------------- Synthèse Etude sur les structures d accueil réalisée par l Unat IDF, pour le compte de la DRT IDF et du CRT IDF Septembre 2001 Unat

Plus en détail

POLITIQUE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Des actions prises aujourd hui pour demain

POLITIQUE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Des actions prises aujourd hui pour demain POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE Des actions prises aujourd hui pour demain POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE PRÉAMBULE L Assemblée générale des Nations Unies constituait la Commission mondiale de l

Plus en détail

II - Définition et objectifs

II - Définition et objectifs CAHIER DES CHARGES TYPE D ELABORATION D UN PLAN DE GESTION DIFFERENCIEE DES ESPACES PUBLICS OU D UNE DEMARCHE «OBJECTIF ZERO PESTICIDE» A L ECHELLE D UNE COMMUNE ou GROUPEMENT DE COMMUNES NOVEMBRE 2014

Plus en détail

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE

LA JEUNESSE. l es sen LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE LA JEUNESSE l es sen tiel LA VILLE QUI NOUS RESSEMBLE, LA VILLE QUI NOUS RASSEMBLE sommaire LA JEUNESSE PAGES 4 À6 PAGES 7 À9 PAGE 10 PAGE 11 Le BIJ, lieu ressources Pour s informer et se documenter -

Plus en détail

Retour d expérience de d la l Ville de Thionville Eric Muñoz, Chargé de Mission Plan Climat Energie Rédacteur : E.Muñoz

Retour d expérience de d la l Ville de Thionville Eric Muñoz, Chargé de Mission Plan Climat Energie Rédacteur : E.Muñoz Retour d expérience de la Ville de Thionville Eric Muñoz, Chargé de Mission Plan Climat Energie Thionville, une ville engagée Décision du Conseil Municipal du 19 Décembre 2009 1- Réaliser un Plan Climat

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES. Contexte. Objet

CAHIER DES CHARGES. Contexte. Objet En 2015, le Parc des Monts d'ardèche accompagne les communes et communautés de communes, associations pour concrétiser des projets novateurs et expérimentaux. 12 thèmes, sur lesquels le Parc s engage à

Plus en détail

Sensibilisation aux économies d'énergie et affichage de la consommation de l'école

Sensibilisation aux économies d'énergie et affichage de la consommation de l'école ACTION 1 Sensibilisation aux économies d'énergie et affichage de la consommation de l'école La consommation d énergie (électricité et gaz) à l école n est pas connue par les enfants, les enseignants, le

Plus en détail

Ateliers du Pays Vallée de la Sarthe. CEP & Eclairage Public

Ateliers du Pays Vallée de la Sarthe. CEP & Eclairage Public Ateliers du Pays Vallée de la Sarthe CEP & Eclairage Public Ordre du jour Présentation du Pays Vallée de la Sarthe Territoire Syndicat Mixte Pays Vallée de la Sarthe (SMPVS) Le service de Conseil en Energie

Plus en détail

Proximité Ethique Responsabilité

Proximité Ethique Responsabilité Qu est-ce que le développement durable à l échelle de ma TPE-PME? Proximité Ethique Responsabilité cgpme-idf@wanadoo.fr-tel: 01 56 89 09 30 www.cgpme-idf.fr Salon Entreprise Durable 20 octobre 2009 Qu

Plus en détail

Le bouquet "Mobilité" du Grand Lyon

Le bouquet Mobilité du Grand Lyon Le bouquet "Mobilité" du Grand Lyon Pierre SOULARD Ingénieur Génie Urbain - EIVP Chef de projet infrastructures CU MPM Responsable de subdivision de voirie Grand Lyon Grand Lyon, responsable du Service

Plus en détail

Bilan Car bon e 2 009 de la Com m unauté d aggl om ération Loire For e z

Bilan Car bon e 2 009 de la Com m unauté d aggl om ération Loire For e z Bilan Car bon e 2 009 de la Com m unauté d aggl om ération Loire For e z Bilan Carbone de la Communauté d agglomération Loire Forez Patrimoine et Services 2009 Contexte de l étude Afin de lutter contre

Plus en détail

FICHE ACTIONS Impact et Environnement

FICHE ACTIONS Impact et Environnement FICHE ACTIONS Impact et Environnement ACTIONS GLOBALES Organisation autour des lignes directrices de la norme ISO 26000 Démarche de progrès continu validée par une évaluation AFAQ 26000 (obtention du niveau

Plus en détail

«Transversalité et nutrition dans les politiques territoriales» Paris 17 mars 2009. Le développement de l activité périscolaire

«Transversalité et nutrition dans les politiques territoriales» Paris 17 mars 2009. Le développement de l activité périscolaire «Transversalité et nutrition dans les politiques territoriales» Paris 17 mars 2009 Le développement de l activité périscolaire Bordeaux Ville santé de l OMS Ville active du PNNS Le conseil local de santé

Plus en détail

TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort

TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort TEMPS D ACTIVITÉ PÉRISCOLAIRE (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de Mallemort Année 2014-2015 Contact Service Éducation : 04 90 59 11 05 A. DISPOSITIONS GÉNÉRALES Article 1 - Objet du règlement A compter

Plus en détail

Rapport de Développement Durable

Rapport de Développement Durable Rapport de Développement Durable 2013 page 2 Sommaire Edito... page 3 1 Les 10 ans du DD de Rezé... page 4 10 ans d actions durables... page 5 Les 10 ans en chiffres clés... page 6 Les 10 ans en 10 actions

Plus en détail

Liste des adjoints, conseillers municipaux et délégations

Liste des adjoints, conseillers municipaux et délégations Liste des adjoints, conseillers municipaux et délégations Poste Premier Adjoint Conseillère Municipale déléguée Nom Délégations ARTIGUES Gilles - Suppléance générale - Politique de la ville - Hommages

Plus en détail

PRESENTATION DU LABEL FAMILLE PLUS AUX PRESTATAIRES D ACTIVITES

PRESENTATION DU LABEL FAMILLE PLUS AUX PRESTATAIRES D ACTIVITES PRESENTATION DU LABEL FAMILLE PLUS AUX PRESTATAIRES D ACTIVITES Présentation du label Le marché des familles comprend 8 000 000 de familles françaises auxquelles s ajouteraient 20 000 000 de familles étrangères

Plus en détail

La politique de développement durable d Aéroports de Paris. Marjolaine GRISARD Petit déjeuner Advancity 27 octobre 2010

La politique de développement durable d Aéroports de Paris. Marjolaine GRISARD Petit déjeuner Advancity 27 octobre 2010 La politique de développement durable d Aéroports de Paris Marjolaine GRISARD Petit déjeuner Advancity 27 octobre 2010 SOMMAIRE 1. Développement durable et aéroports 2. La stratégie développement durable

Plus en détail

BILAN DE LA MUNICIPALITÉ À MI MANDAT

BILAN DE LA MUNICIPALITÉ À MI MANDAT BILAN DE LA MUNICIPALITÉ À MI MANDAT Mercredi 21 septembre, salle des fêtes, à 20 h DEUX TEMPS DANS LA RÉUNION 1. Bilan et perspectives 2008 / 2011 : bilan - les 7 thèmes de notre programme : Nous nous

Plus en détail

RAPPORT DU MAIRE SUR LA SITUATION FINANCIÈRE 2014-2015-2016 DE L ARRONDISSEMENT DU SUD-OUEST

RAPPORT DU MAIRE SUR LA SITUATION FINANCIÈRE 2014-2015-2016 DE L ARRONDISSEMENT DU SUD-OUEST RAPPORT DU MAIRE SUR LA SITUATION FINANCIÈRE 2014-2015-2016 DE L ARRONDISSEMENT DU SUD-OUEST Je suis fier de vous présenter le rapport annuel sur la situation financière de l Arrondissement du Sud-Ouest.

Plus en détail

Pas d'infos sur le groupe 3 ; Le groupe 2 n'a pas encore détaillé les thèmes traités par journée

Pas d'infos sur le groupe 3 ; Le groupe 2 n'a pas encore détaillé les thèmes traités par journée 10-juil 13-juil. 16-juil 17-juil 18-juil 1/7 20-juil 20-août 21-août 22-août tés par Pas journée d'infos sur le groupe 3 ; Le groupe 2 n'a pas encore détaillé les thèmes traités par journée Pasteur Le

Plus en détail

Formations. Green Expertise 2014. Des formations opérationnelles adaptées au secteur du Tourisme. P r o g r a m m e s

Formations. Green Expertise 2014. Des formations opérationnelles adaptées au secteur du Tourisme. P r o g r a m m e s Formations Green 2014 P r o g r a m m e s D u r é e : 1 j o u r n é e 7 h 0 0 FG1 Engager une démarche environnementale : pourquoi, comment? FG2 Mettre en place un label environnemental : se préparer à

Plus en détail

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme)

PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD. NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) PROJET D AMENAGEMENT DU MAS LOMBARD NOTICE D OBJECTIFS Dossier de concertation prealable (L 300-2 du code de l Urbanisme) 1) Les modalités de la Concertation 2) Plan de situation 3) Contexte 4) Les études

Plus en détail

Point sur la fraude VAD Etat des lieux sur le déploiement de 3D secure

Point sur la fraude VAD Etat des lieux sur le déploiement de 3D secure Point sur la fraude VAD Etat des lieux sur le déploiement de 3D secure Salon e-commerce - Mercredi 22 septembre Communication, diffusion, reproduction, utilisation, exécution ou représentation de ce document,

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. EXTRAIT DES DÉLIBÉRATIONS Séance du 14 décembre 2006 DOSSIER N 2007 BP I 1e04. Objet : Adoption de l'agenda 21 départemental

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. EXTRAIT DES DÉLIBÉRATIONS Séance du 14 décembre 2006 DOSSIER N 2007 BP I 1e04. Objet : Adoption de l'agenda 21 départemental RÉPUBLIQUE FRANÇAISE EXTRAIT DES DÉLIBÉRATIONS Séance du 14 décembre 2006 DOSSIER N 2007 BP I 1e04 Politique : - ECONOMIE Secteur d'intervention : Energie Programme(s) : développement durable Objet : Adoption

Plus en détail

Centre de loisirs sans hébergement «Les Drôles»

Centre de loisirs sans hébergement «Les Drôles» Communauté de Communes du Terroir de la Truffe Centre de loisirs sans hébergement «Les Drôles» PROJET PEDAGOGIQUE 2010 2011 - Page 1 - Sommaire 1 Présentation du centre 2 Les moyens 3 Les activités 4 -

Plus en détail

Actions. Proposer des produits issus du commerce équitable

Actions. Proposer des produits issus du commerce équitable Restauration Hébergement Actions Faire appel aux entreprises d économie sociale (insertion), promouvoir des démarches d entreprises responsables Promouvoir les entreprises locales et les entreprises Proposer

Plus en détail

Concertation sur la requalification des places MABIT et PRESSENSE

Concertation sur la requalification des places MABIT et PRESSENSE Concertation sur la requalification des places MABIT et PRESSENSE Diagnostic sur les lieux - 8 mars 2012 Balade urbaine - 29 mars 2012 Enjeux de requalification - 5 avril 2012 Adoption des fondamentaux

Plus en détail

L auto-éco-construction accompagnée pour l accession à la propriété des ménages modestes. Réunion d information le 16 novembre 2012

L auto-éco-construction accompagnée pour l accession à la propriété des ménages modestes. Réunion d information le 16 novembre 2012 L auto-éco-construction accompagnée pour l accession à la propriété des ménages modestes Réunion d information le 16 novembre 2012 1. Introduction générale 2. Projection du film «Auto-construction accompagnée

Plus en détail

dans les démarches Journée de sensibilisation TEDDIF 3 mai 2007 ASIEM

dans les démarches Journée de sensibilisation TEDDIF 3 mai 2007 ASIEM La gestion de projet dans les démarches d achats responsables pour les collectivités Journée de sensibilisation TEDDIF 3 mai 2007 ASIEM Eléments de méthode pour la conduite de projets d achats responsables

Plus en détail

L Animal au service de la. Semaine du Développement Durable - La Grigonnais, 02 avril 2013 -

L Animal au service de la. Semaine du Développement Durable - La Grigonnais, 02 avril 2013 - L Animal au service de la collectivité Semaine du Développement Durable - La Grigonnais, 02 avril 2013 - Sommaire I BRUDED, c est qui / c est quoi? II Ils ont testé, ils racontent 2.1 Les «tondeuses à

Plus en détail

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse

P R O J E T E D U C AT I F. Association Espace Jeunesse P R O J E T E D U C AT I F Association Espace Jeunesse I N T R O D U C T I O N Ce projet éducatif expose les orientations éducatives de l Association ESPACE JEUNESSE, chargée par la municipalité du Séquestre

Plus en détail

Parcours Filières innovantes : énergie et climat

Parcours Filières innovantes : énergie et climat Parcours Filières innovantes : énergie et climat ATELIER 4 Comment définir une politique locale de l énergie cohérente avec les enjeux bretons Sous le parrainage de Dominique RAMARD, Président de la commission

Plus en détail

Association des. Objectifs. convivialité, réunir les habitants autour du jardinage. action sociale, action environnementale,

Association des. Objectifs. convivialité, réunir les habitants autour du jardinage. action sociale, action environnementale, Objectifs Association des convivialité, réunir les habitants autour du jardinage action sociale, création de jardins familiaux action environnementale, promouvoir un jardinage respectueux de l environnement

Plus en détail

Appropriation et mise en œuvre du plan cancer par les villes-santé de l OMS.

Appropriation et mise en œuvre du plan cancer par les villes-santé de l OMS. Appropriation et mise en œuvre du plan cancer par les villes-santé de l OMS. Francine MORAT-VUONG Boulogne-Billancourt Vice-présidente du réseau français des villes santé de l OMS. LES VILLES S IMPLIQUENT

Plus en détail

Expérience de la Ville de Sfax en matière d efficacité énergétique

Expérience de la Ville de Sfax en matière d efficacité énergétique République Tunisienne Ministère de l Intérieur Municipalité de Sfax Workshop International Francophone «MRV des NAMAs Tunis le 17&18 décembre 213 Expérience de la Ville de Sfax en matière d efficacité

Plus en détail

RENCONTRES ACADÉMIQUES DE L ÉDUCATION AU DÉVELOPPEMENT DURABLE

RENCONTRES ACADÉMIQUES DE L ÉDUCATION AU DÉVELOPPEMENT DURABLE RENCONTRES ACADÉMIQUES DE L ÉDUCATION AU DÉVELOPPEMENT DURABLE TABLE RONDE sur la TRANSITION ENERGETIQUE Vendredi 6 décembre 2013 UNE PROBLEMATIQUE QUI REPOSE SUR UN CONSTAT TERRITORIAL ET EN INTERNE (2009)

Plus en détail

L Appart ECO. Qu est-ce que l Appart éco?

L Appart ECO. Qu est-ce que l Appart éco? L Appart ECO 80 m² de pédagogie pour faire des économies d énergie et mieux consommer! 1 Qu est-ce que l Appart éco? L Appart éco est un appartement de 80 m², aménagé et équipé, dans lequel toutes les

Plus en détail

Le Grenelle de l Environnement : un engagement de la France et une chance pour les collectivités

Le Grenelle de l Environnement : un engagement de la France et une chance pour les collectivités Le Grenelle de l Environnement : un engagement de la France et une chance pour les collectivités Le projet de loi relatif à la mise en œuvre du Grenelle de l Environnement entend réaffirmer de nouvelles

Plus en détail

CNRS Thiais (91) SCI Raspail (75), Crédit Agricole. Bureau à Émerainville (77), CCI 77. Bâtiment Bureaux (94), SOGARIS

CNRS Thiais (91) SCI Raspail (75), Crédit Agricole. Bureau à Émerainville (77), CCI 77. Bâtiment Bureaux (94), SOGARIS audits énergétiques-tertiaire Bureaux P.1... P.2... P.3... P.4... P.5... CNRS Thiais (91) SCI Raspail (75), Crédit Agricole Bureau à Émerainville (77), CCI 77 Bâtiment Bureaux (94), SOGARIS Bureau de Poste,

Plus en détail

PLAN D ACTIONS Adopté à l unanimité en conseil municipal du 14 mai 2012

PLAN D ACTIONS Adopté à l unanimité en conseil municipal du 14 mai 2012 PLAN D ACTIONS Adopté à l unanimité en conseil municipal du 14 mai 2012 L AGENDA 21 : UNE DYNAMIQUE TERRITORIALE ET DES PRATIQUES DE SERVICE PUBLIC AU SERVICE DU DéVELOPPEMENT DURABLE Un plan d actions

Plus en détail

Encourager. une démarche. Ecochantier. en Travaux Publics. Illustrator eps / CMJN / Eco Maires en Noir. GUIDE-ECOCHANTIER/BAT.indd 1 19/11/10 12:12

Encourager. une démarche. Ecochantier. en Travaux Publics. Illustrator eps / CMJN / Eco Maires en Noir. GUIDE-ECOCHANTIER/BAT.indd 1 19/11/10 12:12 Illustrator eps / CMJN / Eco Maires en Noir Encourager une démarche Ecochantier en Travaux Publics GUIDE-ECOCHANTIER/BAT.indd 1 19/11/10 12:12 Chapitre 1. GUIDE-ECOCHANTIER/BAT.indd 2 19/11/10 12:12 Guide

Plus en détail

Tableau de bord. 1 janv. 2011-31 déc. 2011 Comparaison avec : 1 janv. 2010-31 déc. 2010. 19 628 Visites. 37,26 % Taux de rebond

Tableau de bord. 1 janv. 2011-31 déc. 2011 Comparaison avec : 1 janv. 2010-31 déc. 2010. 19 628 Visites. 37,26 % Taux de rebond www.cnaop.gouv.fr Tableau de bord 1 janv. 211-31 déc. 211 Comparaison avec : 1 janv. 21-31 déc. 21 Précédente : Visites Visites 2 2 1 1 3 janv. 5 févr. 1 mars 12 avr. 15 mai 17 juin 2 juil. 22 août 24

Plus en détail

écotourisme en PACA LES PRINCIPES DE L ECOTOURISME DANS LES HEBERGEMENTS Pierre DABOUT 5 mai 2011

écotourisme en PACA LES PRINCIPES DE L ECOTOURISME DANS LES HEBERGEMENTS Pierre DABOUT 5 mai 2011 Les journées de l é l écotourisme en PACA LES PRINCIPES DE L ECOTOURISME DANS LES HEBERGEMENTS Pierre DABOUT 5 mai 2011 Introduction La question environnementale dans le choix des vacances devient de plus

Plus en détail

consommateurs? Ethicity ypour le GIFAM Ethicity pour le GIFAM 16 septembre 2008

consommateurs? Ethicity ypour le GIFAM Ethicity pour le GIFAM 16 septembre 2008 Comment anticiper les attentes des consommateurs? Ethicity ypour le GIFAM Ethicity pour le GIFAM 16 septembre 2008 Conseil développement durable et marketing éthique Notre mission Initier et accompagner

Plus en détail

Bilan d étape 1 an après

Bilan d étape 1 an après Bilan d étape 1 an après S O M M A I R E 1. L Open Data en France en 2013......................................... p 2 2. Statistiques d utilisation de l Open Data de La Rochelle............ p 5 2. 1 Audience.....................................................

Plus en détail

PRISE EN COMPTE DE L ENVIRONNEMENT AU SEIN DU CONSEIL REGIONAL D AQUITAINE ET DISPOSITIF D ECO-CONDITIONNALITE DES AIDES I Présentation générale :

PRISE EN COMPTE DE L ENVIRONNEMENT AU SEIN DU CONSEIL REGIONAL D AQUITAINE ET DISPOSITIF D ECO-CONDITIONNALITE DES AIDES I Présentation générale : PRISE EN COMPTE DE L ENVIRONNEMENT AU SEIN DU CONSEIL REGIONAL D AQUITAINE ET DISPOSITIF D ECO-CONDITIONNALITE DES AIDES I Présentation générale : 1 -la politique sectorielle 2 - les applications au sein

Plus en détail

Passons à l action! Pour aller plus loin, compensez! http://www.actioncarbone.org/calculateur

Passons à l action! Pour aller plus loin, compensez! http://www.actioncarbone.org/calculateur Le coût des énergies augmente et les ressources fossiles (gaz, pétrole) se font rares. Or dans la plupart de nos actions quotidiennes, nous utilisons de l énergie et émettons des gaz à effet de serre qui

Plus en détail

ETABLISSEMENT PUBLIC EUROMEDITERRANEE

ETABLISSEMENT PUBLIC EUROMEDITERRANEE ETABLISSEMENT PUBLIC EUROMEDITERRANEE LISTE DES MARCHES CONCLUS EN 2011 en application de l'arrêté du 21 juillet 2011 (article 133 du code des s publics) MARCHES DE TRAVAUX MARCHES DE 90 000 à 4 844 999

Plus en détail

Mission d expertises techniques, démarche HQE et audit énergétique de 100 collèges

Mission d expertises techniques, démarche HQE et audit énergétique de 100 collèges Mission d expertises techniques, démarche HQE et audit énergétique de 100 collèges Conseil Général des Hauts de Seine En partenariat avec les bureaux d étude Trivalor et Nextep Cette action a comme principal

Plus en détail

FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE

FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE FONDATION D ENTREPRISE LISEA CARBONE REGLEMENT D APPEL A PROJETS - 1 ère EDITION 2013 - «AMELIORATION DE LA PERFORMANCE ENERGETIQUE DU PATRIMOINE BATI» OUVERTURE DE L APPEL A PROJETS : 1 er juillet 2013

Plus en détail

Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels

Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels Consultation publique «Un regard neuf sur le patrimoine culturel» Révision de la Loi sur les biens culturels Mémoire intitulé : «Le patrimoine bâti : une autre approche» Présenté par : Le Service d aide-conseil

Plus en détail

C.P.I.E de Gâtine Poitevine à Coutières Tel : 05 49 69 01 44

C.P.I.E de Gâtine Poitevine à Coutières Tel : 05 49 69 01 44 LES ATELIERS Atelier Energies Acquérir des connaissances sur les énergies et les différentes façons d en obtenir Connaître les gaz à effet de serre Repérer des actions utilisant l énergie Se questionner,

Plus en détail

La qualité globale et durable en construction et en rénovation

La qualité globale et durable en construction et en rénovation La qualité globale et durable en construction et en rénovation 18 octobre 2014 Journées de l éco-construction Pont à Mousson Certifications & Labels Panorama du paysage de la certification des différents

Plus en détail

Vous trouverez ci-dessous toutes les informations concernant la formation ainsi que sur le centre.

Vous trouverez ci-dessous toutes les informations concernant la formation ainsi que sur le centre. - - 1 - - 2 - - 3 - - Vous apprendrez à devenir praticien en travaillant en toute sécurité, dans l écoute, le respect et la bienveillance et en respectant une certaine éthique. Le praticien Bien-Etre peut

Plus en détail

LA DEMARCHE QUALITE HERAULT. Comité Interconsulaire Départemental de l Hérault

LA DEMARCHE QUALITE HERAULT. Comité Interconsulaire Départemental de l Hérault LA DEMARCHE QUALITE HERAULT Comité Interconsulaire Départemental de l Hérault CONTEXTE A LA CREATION : Triple constat : Dispersion de petites structures Image restrictive du Département Déficience de la

Plus en détail

Services Périscolaires Restaurant scolaire, garderie, TAP Règlement Intérieur Année scolaire 2014/2015

Services Périscolaires Restaurant scolaire, garderie, TAP Règlement Intérieur Année scolaire 2014/2015 Services Périscolaires Restaurant scolaire, garderie, TAP Règlement Intérieur Année scolaire 2014/2015 Le présent règlement intérieur définit les modalités pratiques du fonctionnement des activités périscolaires

Plus en détail

Randstad renouvelle son engagement à respecter les 10principes du Pacte Mondial. Principes illustrés :

Randstad renouvelle son engagement à respecter les 10principes du Pacte Mondial. Principes illustrés : Randstad renouvelle son engagement à respecter les 10principes du Pacte Mondial Principes illustrés : n 6 : Elimination de la discrimination en matière d emploi et de profession n 8 : Prise d initiative

Plus en détail

Pour un travail mobile, à distance, collaboratif. ClubMelchior

Pour un travail mobile, à distance, collaboratif. ClubMelchior Pour un travail mobile, à distance, collaboratif ClubMelchior Il était une fois...... aux portes des Monts et Coteaux du Lyonnais, Charly a le charme d un village et le potentiel d une ville, situé à 14

Plus en détail

Les outils de l EPFIF en faveur de la Biodiversité

Les outils de l EPFIF en faveur de la Biodiversité Les outils de l EPFIF en faveur de la Biodiversité Quel foncier pour la biodiversité? 9 octobre 2014 Judith Cubertafond / Nina Fernandez 1 UN METIER : OPERATEUR FONCIER Créé en 2007 Pour le compte des

Plus en détail

APPLICABLE AUX LOCATAIRES DES ORGANISMES DE LOGEMENTS SOCIAUX PREAMBULE... 10

APPLICABLE AUX LOCATAIRES DES ORGANISMES DE LOGEMENTS SOCIAUX PREAMBULE... 10 PREAMBULE... 10 CHAPITRE 1 LES DIFFERENTS TYPES DE LOGEMENTS HLM... 11 1-1 Logements construits avant le 3 janvier 1977 1-2 Logements construits après la loi du 3 janvier 1977 1-3 Plafond de ressources

Plus en détail

TEMPS D ACTIVITÉS PÉRISCOLAIRES (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR

TEMPS D ACTIVITÉS PÉRISCOLAIRES (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR TEMPS D ACTIVITÉS PÉRISCOLAIRES (TAP) RÈGLEMENT INTÉRIEUR Commune de SAUNAY Année 2015-2016 A. DISPOSITIONS GÉNÉRALES Article 1 - Objet du règlement A compter de la rentrée 2015, les TAP (temps d activités

Plus en détail