883 (3 octobre 1955) Les élèves de 2' normale ont également prêté leur concours à la cérémonie du 50 anniversaire de l'ecole d'application.

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "883 (3 octobre 1955) Les élèves de 2' normale ont également prêté leur concours à la cérémonie du 50 anniversaire de l'ecole d'application."

Transcription

1 883 (3 octobre 1955) Les élèves de 2' normale ont également prêté leur concours à la cérémonie du 50 anniversaire de l'ecole d'application. Les jeunes filles de 2 e éducatrices ont effectué des prestations bénévoles au Centre psycho-médico-social de l'ecole normale Charles Buis. Les élèves de la section normale ont participé au concours organisé par le groupement Fraternité et Union. Bon nombre de nos élèves ont obtenu des brevets de natation et ont emporté définitivement la coupe du Royal Ixelles Swimming-Club. Modifications de structure. En section normale : le dédoublement de la 3 e année normale ; le dédoublement du cours d'économie domestique en 3 année. e En section de Pré-nursing.- Création d'un cours de récupération dans les langues française et néerlandaise; Création d'un cours spécial de mathématiques formant les futures élèves de l'école d'infirmières annexée à l'université Libre de Bruxelles; Nouvelle organisation des stages, permettant une vue d'ensemble de la future carrière. En section d'éducatrices.- Création d'un cours de didactique de la natation en l année. r e Bâtiments, matériel. Installation du chauffage au mazout. Peinture de la façade. Placement de l'éclairage fluorescent dans la salle de dessin et dans la salle des professeurs. Une nouvelle classe complète. Matériel didactique de 3 normale (Termann et Merrill, don e des Amis de l'ecole). Achat de cinq cartes d'histoire.

2 (3 octobre 1955) 884 Enrichissement du fonds de stage (don des Amis de l'ecole : 2.01)0 francs). Achat de livres pour le cours de néerlandais en section normale. Acquisition de manuels de français pour la section de Prénursing (don de l'asbl). Achat de six pharmacies à la Croix-Rouge. Innovations. Réunion générale des parents en dehors des occasions habituelles de rencontre avec l'école, a obtenu un grand succès. Constitution de bibliothèques particulières pour quelques classes : Cours préparatoire à l'école normale : français : M m e De Coster. Section d'éducatrices : français : M Vande Meulebroeck; U e pédagogie : M Pennequin. m e Amorce d'une section de la Croix-Rouge de la Jeunesse : causerie par M. Picalausa. ACTIVITES PEDAGOGIQUES. A. Section normale : Les professeurs de ^pédagogie, de gymnastique et de musique se sont réunis chaque semestre. Au cours de ces réunions pédagogiques le programme d'éducation des jardins d'enfants a été étudié. Des additions et des explications ont été consignées dans un rapport. B. Section d'éducatrices.- L'exposition de pédagogie active du mois de janvier a été l'occasion de mettre au point quelques techniques modernes (vitraux, vannerie, marionnettes, peinture). Etude du test de Termann-Merrill. Dans toutes les sections, les cours de géographie, d'histoire, de sciences, se sont basés le plus souvent sur les extra-muros et sur les voyages scolaires (Grand-Duché du Luxembourg, Campine, Fagnes, Littoral, Tournaisis). Les élèves de 3 normale et de 2 éducatrices ont fait, e e comme en , un stage au Centre d'entraînement aux

3 885 (3 octobre 1955) méthodes d'éducation active à la Maison de la Jeunesse, à Genval. Les élèves de la section d'éducatrices ont fait en outre, à la Maison de la Jeunesse, un week-end de formation aux jeux dramatiques. 2. Population ans : Cours préparatoire à l'école normale ans : l r e normale 45 l r e Pré-nursing ans : 2 normale e 43 2 Pré-nursing e 39 l Educatrice r e ans : 3 normale e 40 3 Pré-nursing e 33 2 e Educatrice 13 Total général en juin En juin 1955 : en Normale 183 en Pré-nursing 121 en Educatrice 27 Total général en juin

4 I (3 octobre 1955) Personnel Directrice : M m < > Masson-Le Bon, docteur en philosophie et lettres ; 38 professeurs; 2 secrétaires ; 1 maîtresse d'étude. Gens de service : concierge 5 femmes de service. 1. Section normale. 4. Sanctions des études Diplômes : avec grande distinction % 2 élèves avec distinction 75 % 23 élèves avec satisfaction 65 % 12 élèves Certificats : avec grande distinction. 85 % 8 élèves avec distinction % 8 élèves avec satisfaction % 14 élèves 2. Section de pré-nursing. Diplômes (élèves ayant fait deux années dans l'école et n'ayant aucun échec : avec grande distinction % 5 élèves avec distinction 70 % 8 élèves avec satisfaction 60 % 2 élèves 3. Section normale d'éducatrices. Diplômes : avec distinction 75 % 3 élèves avec satisfaction 65 % 7 élèves 5. Distinctions et travaux des membres M m e Masson-Le Bon : du personnel 1. Communication au Conseil National des Femmes belges (L'Ecole normale Emile Demot). 2. Communication au Congrès national des hôpitaux (La section de pré-nursing).

5 887 (3 octobre 1955) 6. Commission adminitrative S'est réunie deux fois : Le 26 novembre 1954 Ordre du jour : dédoublement de la 3 e normale ; nomination de certains professeurs; extension du personnel administratif. Le 6 juin 1955 Ordre du jour.- comptes et budget 1955; réformes de la section d'éducatrices; situation actuelle du pré-nursing. 7. Activités postscolaires et périscolaires 1. Participation de l'école au Bal des Ecoles normales (déléguée : M r a e Gielis-Samyn). 2. Participation des élèves aux Jeunesses théâtrales, aux Jeunesses de l'écran, aux Jeunesses musicales. 3. Activité des Amis de l'ecole normale Emile Demot, des sections de pré-nursing et d'éducatrices (Présidente : M Styns). m e a) Activités pédagogiques : séances d'art dramatique sous la direction de M. Etienne Sanson ; organisatrice : M Cauwerts. m e Perfectionnement du jeu de marionnettes, sous la direction de M. Leroy (du Théâtre Casimir). Cours de gymnastique, donné par M r a e Veekman-Cools. Initiative et financement de l'exposition de pédagogie active, du thé dansant du 30 avril b) Activité sociale : Subvention des cours et exposition.. fr ,60 Fonds de stages 2.000, Vacances des élèves , 4. Activité de l'asbl Pré-nursing et Essor du nursing (Président : M. G. Morissens) :

6 (3 octobre 1955) ) Création du Fonds Camille Hennebert. 2) Nouvelle organisation de l'internat du Pré-nursing au Home des Infirmières, rue de la Source, à Bruxelles. 3) Bourses d'études en 3 e pré-nursing : 11; en 2 e pré-nursing : 9. 4) Prêts d'honneur : à trois anciennes élèves, de fr. 5) Aide aux internes : leçons particulières : francs; pensions internat CERIA : francs; abonnement de train : francs. 6) Don de livres de français : francs. 8. Service social Le service social s'est intensifié grâce aux ventes d'entraide organisées par M Hoofd. m e L'école a pu ainsi offrir : 4 équipements de gymnastique ; 1 abonnement de tramway; des excursions aux élèves nécessiteuses; des voyages scolaires ; des séjours de vacances à 3 élèves pour un montant de francs. Activités philanthropiques : Versé : au Fonds international de secours à l'enfance.. fr. 525 au Foyer des Orphelins 200 pour la Saint-Nicolas des Jardins d'enfants pour la fête de Pâques du jardin n

7 889 (3 octobre 1955) 6. Enseignement moyen ATHENEE ROBERT CATTEAU I. Population Athénée Section préparatoire Jardin d'enfants. 290 élèves 314 élèves 25 élèves Total 629 élèves II. Activité précédente a) En juillet 1954, sept élèves se sont présentés à l'examen d entrée de l'ecole Polytechnique, ils ont tous été reçus. b) M. Dassel, professeur à l'université Libre de Bruxelles, a fait un exposé aux élèves des classes supérieures de l'athénée, sur la Faculté des Sciences politiques, économiques et sociales et sur l'ecole de Commerce Solvay. Il a commenté le programme des cours et a énuméré les carrières auxquelles conduisent ces études. Sa conférence, suivie avec un vif intérêt, a apporté aux élèves des indications précieuses quant à la nature même des études faites dans cette faculté. c) A l'initiative de M. Cooremans, Echevin de l'instruction publique et des Beaux-Arts, un essai d'extension des cours d'éducation physique dans une classe de troisième a été entrepris. Il s'agit de savoir si un supplément d'éducation physique peut, sans empiéter sur le programme des études, apporter aux élèves une détente bienfaisante et un supplément de santé leur permettant un travail intellectuel plus aisé. L'examen des mensurations physiques et les résultats des examens et du travail journalier permettront d'apprécier la valeur de cette tentative. D'un point de vue strictement prati-

8 (3 octobre 1955) 890 que, il ressort que cet essai ne cause aucune perturbation dans les études et mérite d'être poursuivi. III. Civisme Comme chaque année, à la veille de l'anniversaire de l'armistice, un hommage a été rendu par toute l'école à la mémoire des anciens élèves, morts pour la Patrie au cours des deux guerres. IV. - Comité scolaire Le Comité scolaire s'est intéressé comme d'habitude, à l'activité de l'école, en assistant aux diverses manifestations scolaires (Fête de Noël, Fête des Mères, Réunion des Parents). Il s'est enquis, au cours des séances, de la marche des études, du mouvement de la population et de toutes les questions propres à assurer la prospérité de l'établissement. V. Association «Les Amis de l'athénée Robert Catteau» Cette année encore, l'association a étendu le nombre de ses prix. A l'athénée, notamment, elle a institué des prix de sciences, d'allemand, d'espagnol, d'histoire, de géographie, en plus de ceux existant. VI. Cercle des Anciens Elèves de l'athénée Robert Catteau En novembre 1954, le quatrième banquet annuel a eu lieu, cette fois, au Restaurant des Deux Clés. Pour marquer leur reconnaissance envers leurs professeurs, ils avaient tenu a avoir deux invités d'honneur. Un professeur pensionné : M. R. Massart. Un professeur en fonction, doyen d'âge : M. Tensi.

9 891 (3 octobre 1955) Une atmosphère de confiance et de bonne humeur n'a cessé de régner pendant toute la soirée. VII. Sanction des études Rhétorique (12 e promotion). Ont obtenu le diplôme de sortie : Section gréco-latine.- avec le plus grand fruit : 1 ; avec grand fruit : 1 ; avec fruit : 1. Section latin-sciences : avec le plus grand fruit : 4 ; avec grand fruit : 2 ; avec fruit : 5. Section latin-mathématique : avec le plus grand fruit : 2 ; avec grand fruit : 2 ; avec fruit : 5. Section scientifique : avec grand fruit : 2 ; avec fruit : 4. VIII. Conclusions La population de l'école qui, en quelque vingt ans, a passé de deux cents à plus de six cents élèves, a conservé fidèlement l'esprit de l'école, dont les anciens gardent le souvenir, climat fait de confiance, de franchise et de liberté.

10 (3 octobre 1955) 892 ATHENEE ET ECOLE DE COMMERCE LEON LEPAGE I. Situation morale et matérielle A. STRUCTURE DE L'ETABLISSEMENT. 1. Athénée La section gréco-latine a continué son développement normal. En vertu de la décision prise par le Conseil communal en date du 21 avril 1952, une seconde gréco-latine a été ouverte en septembre Dès la rentrée de 1955, la rhétorique grécolatine sera créée, couronnant ainsi le cycle traditionnel des humanités anciennes. Cette section continue à absorber un grand nombre des élèves de la division latine et démontre ainsi son absolue nécessité. Les sections latine-mathématique et scientifique se développent régulièrement. La qualité de l'enseignement dispensé par un corps professoral compétent et dévoué est confirmée par les résultats obtenus par les anciens élèves aux examens universitaires. En juillet 1954, un élève de l latine-mathématique r e s'est classé 2 sur 70 candidats à l'examen d'entrée à l'ecole e Polytechnique (U.L.B.). 2. Ecole de Commerce : L'organisation de l'école n'a pas subi de changements. Il est cependant à noter que, progressivement, la section A6/A1 (7 e et 8 commerciales) voit ses effectifs s'accroître. Les emplois e très rémunérateurs auxquels ont accédé les jeunes gens diplômés en 1953 et 1954 sont le plus sûr garant de la valeur de leur diplôme. Il semble bien que la rentrée de confirmera le pronostic favorable qui avait été émis l'an passé quant à l'avenir de ce cycle supérieur. B. ACTIVITE PEDAGOGIQUE. 1. A l'athénée, l'expérience des méthodes nouvelles a été continuée dans les deux classes inférieures des humanités anciennes et modernes. A la lumière de l'expérience des cinq années précédentes et aussi en raison du nombre très élevé des

11 893 (3 octobre 1955) élèves, l'accent a surtout été mis sur une collaboration plus étroite entre l'école et la famille, grâce à des contacts fréquents avec le titulaire de classe. Les conseils de classe ont appliqué le plan de coordination antérieurement prévu. 2. A l'ecole du Commerce la mise en vigueur des programmes réadaptés a été poursuivie cette année et a donné lieu à d'intéressantes conclusions pédagogiques. L'attention a été spécialement attirée sur la refonte des programmes de français en liaison étroite avec les travaux du Conseil Supérieur de l'enseignement Technique. 3. Comme chaque année, dans le but d'élargir la culture générale des élèves, une série de conférences a été organisée après les compositions de Noël et de fin d'année à l'intention des classes supérieures de l'athénée et de l'ecole du Commerce. 4. Des visites d'usines et des excursions à caractère géographique ou botanique ont eu lieu en conformité avec les programmes de l'athénée et de l'ecole de Commerce. 5. Enfin la formation civique n'a pas été négligée : salut au drapeau le jour de la rentrée, commémoration de l'anniversaire de l'armistice le 10 novembre, dépôt de fleurs à la statue du Roi Albert le 17 février. 6. Comme chaque année, les élèves ont participé en très grand nombre aux voyages scolaires prévus pour les différentes classes, tant en section préparatoire qu'à l'athénée et à l'ecole de Commerce. Citons spécialement cette année : a) un voyage de trois jours en Hollande (3 d'athénée); e b) un voyage de 5 jours aux Châteaux de la Loire (2 d'athénée) ; e c) une série de visites d'usines par les élèves des deux classes supérieures de l'ecole de Commerce (Brasseries Artois, à Louvain; Usines à Tubes de la Meuse, à Flémalle-Haute; Cimenteries d'obourg, à Obourg; les Etablissement Persil, à Herent; les Usines Ford, à Anvers.).

12 (J octobre 1955) 894 C. SITUATION MATERIELLE. 1. La pénurie de locaux a rendu cette année l'organisation des cours très difficile. Heureusement les travaux d'agrandissement du côté de la rue des Six-Jetons ont été activement poussés et il est permis d'espérer que de nouvelles classes seront utilisables dès la rentrée de Malgré l'absence de tout local susceptible d'être utilisé comme réfectoire, des repas chauds servis par la Ville ont été mis à la disposition des élèves. Cette initiative a rencontré un très grand succès : cent repas ont été servis journellement à partir du 28 février Le matériel didactique s'est accru dans de notables proportions : achat de cartes d'histoire et de géographie, matériel de laboratoire. D. SITUATION MORALE. Malgré des conditions difficiles dues à la surpopulation de certaines classes et à l'exiguïté des locaux scolaires et administratifs, l'année a été excellente. Tous les membres du personnel ont fait preuve de dévouement et ont mené leur tâche à bien dans une atmosphère de compréhension et de cordialité. II Population au Jardin d'enfants Section préparatoire : Ecole de Commerce : Section inférieure A6/A3 : 112 Section supérieure A6/A2 + A6/A1 98 Athénée : Humanités anciennes : a) division latine (6 et 5 ) e e b) division gréco-latine (4, e 3 et e 2 ) e c) division lat.-math. (4, 3, 2 et e e e l ) re Humanités modernes : a) section moderne (6, 5 et 4 ) e e e b) section scient. (3, 2 et e e l ) re Total : 890 Contre 833 au 15 septembre 1953.

13 895 (3 octobre 1955) 1 préfet des études. 52 professeurs full-time. 5 professeurs part-time. III. Personnel 2 secrétaires (Athénée, Section préparatoire et Jardin d'enfants). 1 secrétaire (Ecole de Commerce). Il a été décerné : A. ATHENEE. IV. Sanction des études diplômes de sortie : Humanités anciennes (division latine-mathématique) : avec le plus grand fruit : 1 ; avec grand fruit : 1 ; avec fruit : 3. Humanités modernes (division scientifique).- avec grand fruit : 3 ; avec fruit : 2. B. ECOLE DE COMMERCE. a) degré supérieur secondaire (A6/A2) : diplôme de comptable-correspondancier avec la plus grande distinction : 1 : avec grande distinction : 1 ; avec distinction : 3 ; avec satisfaction : 3. b) degré supérieur A : gradué en comptabilité avec grande distinction : 2; avec distinction : 1.

14 (3 octobre 1955) 896 V. Comité scolaire Sous l'active présidence de M. L. Cooremans, Député, Echevin de l'instruction publique et des Beaux-Arts, le Comité Scolaire et la Commission Administrative de l'ecole de Commerce se sont réunis à diverses reprises, ont apporté à l'école de précieux concours, ont assisté aux diverses cérémonies et ont contribué dans une large mesure au développement de l'athénée et Ecole de Commerce Léon Lepage. VI. Activités postscolaires et périscolaires 1. La meute, sous la direction de Michel Fried, ancien élève de l'école et étudiant en médecine à l'u.l.b., a eu une activité excellente. Tous les parents ont apprécié les qualités du chef de meute et lui ont fait une confiance entière. 2. Comme chaque année, le Cercle des Anciens Elèves a eu une activité très variée et tout à fait réconfortante grâce à un comité particulièrement dynamique, aidé de quelques professeurs dévoués. a) Organisation du prêt de livres aux enfants nécessiteux; 115 enfants ont pu être équipés en tout ou en partie. b) Organisation de fêtes au bénéfice des œuvres sociales : séance de cinéma (documentaires) le 21 novembre 1954; conférence par A. de Prelle sur «Le Tour du Monde sur un Billet de 1.000», le 4 mai 1955; soirée dansante en collaboration avec l'ecole Funck, le 6 mars c) Publication du journal «Le Cercle». d) Distribution de récompenses aux enfants les plus méritants des trois sections de l'école. e) Intervention dans l'envoi d'enfants en vacances ou en voyage scolaire. f) Activité sportive : 2 équipes de cadets inscrites en championnat officiel de basket-ball.

15 897 (3 octobre 1955) VIL Service social 1. En l'absence, souvent regrettée d'un service social ayant à sa tête une spécialiste, un professeur de l'établissement, M. René Buyckx, aidé d'un délégué par classe, a constitué une équipe dont le rendement a été excellent. Grâce aux fonds recueillis, plusieurs enfants ont pu être envoyés en vacance ou en voyage ; plusieurs œuvres philanthropiques ont pu être aidées. 2. La collecte pour la Saint-Nicolas des Ecoles communales a rapporté, grâce à la générosité des parents et au dévouement des élèves, une somme d'environ francs ainsi qu'un lot de vêtements et de jouets. Dix jardins d'enfants et onze écoles primaires de la Ville ont ainsi été aidés. 3. Participation effective, grâce aux délégués sociaux de chaque classe aux œuvres suivantes : a) Ligue Braille et Canne Blanche; b) Fédération des Postscolaires de la Ville de Bruxelles; c) Foyer des Orphelins; d) Denier des Ecoles; e) Œuvre Roger de Grimberghe, etc.

16 I (3 octobre 1955) 898 ATHENEE ADOLPHE MAX I. Situation morale et activités pédagogiques Comme les années précédentes, la situation morale est restée excellente en dépit des conditions matérielles de travail réellement pénibles du fait des travaux qui ont transformé l'école en chantier durant toute l'année scolaire, à peu près. Certains travaux sont d'ailleurs toujours en cours et il est à espérer que le tout sera terminé durant les prochaines vacances d'été. Nonobstant ces circonstances spéciales, le travail des professeurs er des élèves est resté digne de la tradition de l'établissement et de sa réputation solidement établie. Dans le domaine pédagogique, l'application des méthodes dites (( actives», la «coordination» des diverses disciplines, leur interpénétration, l'étude de quelques grands «centres d'intérêt» judicieusement choisis ont retenu tout particulièrement l'attention du corps professoral. Les activités «extra-muros» ont été plus poussées que les années antérieures. Excursions géographiques et historiques, scientifiques, ont eu lieu sur un rythme accéléré, selon un plan d'ensemble et après des études préalables. A titre exemplatif, la classe de rhétorique a accompli un voyage d'études à Florence et à Rome, véritable couronnement des humanités anciennes. Faut-il souligner ici tout le profit instructif et éducatif que les étudiants en ont retiré? Parallèlement, la classe de poésie s'est rendue à Paris, Versailles et Fontainebleau, tandis que d'autres jeunes gens visitaient La Haye à titre d'illustration du cours d'histoire des lettres et des arts néerlandais. Les autres classes, à tous les degrés, ont accompli un cycle de déplacements et d'excursions en rapport étroit avec les programmes étudiés. Totaux généraux II. Population comparatifs Section Athénée : Section Préparatoire :

17 899 (3 octobre 1955) III. Personnel Direction : 1. Secrétaires : 2. Instituteurs : 12. Professeurs : 29. Professeurs spéciaux : 9. Concierge : 1. Gens de service (les deux bâtiments) : 5. IV. Sanction des études A. CLASSE DE RHETORIQUE X Promotion. e Diplômes de sortie. Section latin-grec : Avec grand fruit : 2. Section latin-mathématiques : Avec le plus grand fruit : 1 ; Avec grand fruit : 2 ; Avec fruit : 7. Section latin-sciences : Avec grand fruit : 1 ; Avec fruit : 1. Section moderne scientifique : Avec fruit : 1. Certificats d'études moyennes. Officiellement homologués : 16.

18 (3 octobre 1955) 900 B. CLASSES DE 4 e ANNEE. Diplômes de sortie. Section latin-grec : Avec le plus grand fruit : 2 ; Avec grand fruit : 1 ; Avec fruit : 1. Section latin-mathématiques : Avec le plus grand fruit : 4 ; Avec grand fruit : 4 ; Avec fruit : 9. Section moderne Avec le plus grand fruit : 1 ; Avec grand fruit : 4 ; Avec fruit : 4. N. B. Les diplômes de sortie des classes de Rhétorique et de 4 année sont officiellement entérinés par le Ministère e de l'instruction publique. 30 V. Comité scolaire Président d'honneur.- M. L. Cooremans, Echevin de l'instruction publique, des Beaux-Arts et des Sports. Membres.- MM. le Lieutenant-Général Honoraire E. Baele; A. Eggermont, Directeur Honoraire de l'ecole Moyenne C; E. de Barsy, Président de la Commission Bancaire, Professeur à l'u.l.b. ; L. Devillers, Ingénieur en Chef à la Socié- Nationale des Chemins de Fers Belges; L. Zanen, Docteur en médecine; P. Sancke, Administrateur-Directeur de l'office de Publicité; L. Neyrinck, Préfet des Etudes.

19 901 (3 octobre 1955) Le Comité Scolaire prend une part active à la vie de l'école : visites des classes, Journée des Ecoles Communales, fêtes et cérémonies diverses. Il a pour mission d'aider l'administration à répandre les bienfaits de l'instruction. Il suit les cours et signale à l'autorité compétente tout ce qui peut intéresser l'exécution de la loi, lamélioration de l'enseignement et la position des professeurs. Le Comité Scolaire a créé un prix de fin d'année important, dénommé «Prix du Comité Scolaire», offert à un élève particulièrement méritant ayant terminé à l'établissement un cycle complet de douze années d'études. VI. Activités postscolaires et périscolaires L - - «LES AMIS DE L'ATHENEE ADOLPHE MAX» Depuis cinq ans, le groupement connaît une activité soutenue. Le nombre des membres est en augmentation constante. Les réunions sont fort suivies et les activités se multiplient. Buts du groupement. Resserrer les liens d'amitié qui se sont noués au cours des années passées à l'école, rapprocher les anciens à la faveur de réunions diverses, leur donner l'occasion de s'amuser, de s'instruire au cours de visites, de voyages, etc. Le groupement vise aussi à rassembler d'une manière plus étroite les défenseurs de l'enseignement officiel qui, ayant conscience de la valeur morale dans la formation de l'individu, veulent défendre l'intégralité de leur personnalité. Activités. A. Visites d'établissements industriels, voyages, cours de danse, séances de culture physique, banquets, publications. B. Soutien à l'ecole : aide aux enfants nécessiteux, remise de récompenses aux élèves méritants (prix des «Amis de l'athénée», prix Jean-Pol Cabuy, prix Josse Demeyere, etc.).

20 Il (3 octobre 1955) 902 Composition du Comité. Président : M. Paul Sancke, Administrateur de Sociétés. Vice-Président : M. L. Neyrinck, Préfet des Etudes. Secrétaire : M. J. Demeyere, Avocat près la Cour d'appel. Trésorier : M. E. Lambert, Professeur. II. SCOUTISME. La Troisième Unité des Boys-Scouts de Belgique, qui est rattachée à l'athénée «Adolphe Max» depuis plus de quarante ans, comprend une centaine de membres répartis dans une Meute de Louveteaux et une Troupe de Scouts. Un Comité de Soutien, composé de parents de scouts et anciens scouts, gère l'unité et aide moralement et financièrement les chefs à mener leur tâche à bien. Les Chefs de la Meute et les Chefs de la Troupe organisent des activités qui ont lieu les dimanches, sauf le dernier dimanche de chaque mois. Ils préparent et réalisent les «Camps» de cinq jours à Pâques et de quinze jours durant les vacances d'été. VII. Activités philanthropiques Les élèves de l'athénée Adolphe Max ont contribué dans une large mesure, et comme les années précédentes, à de multiples manifestations d'ordre philanthropique. Citons, en ordre principal : 1. La Saint-Nicolas des enfants des Ecoles communales de la Ville ; 2. L'Œuvre Roger de Grimberghe; 3. La Ligue Braille ; 4. La Fédération des Cercles Postscolaires de la Ville; 5. La Croix-Rouge de Belgique; 6. L'Œuvre nationale de la lutte contre la tuberculose; 7. L'Œuvre nationale de la lutte contre le cancer, etc.

21 903 (3 octobre 1955) LYCEE COMMERCIAL ET COURS D'EDUCATION L. E. CARTER I. Population Jardins d'enfants 83 Section Préparatoire 224 Section Humanités Modernes (6 années) Moyenne + 3 Moyenne commerciale e 13 Section Supérieure : 1 Sup. Comm. er + Cours Supérieur 21 Total : 520 II. Personnel. 1 Préfète. 2 Secrétaires. 23 Professeurs, dont 14 full time. 4 Régentes. 10 Maîtresses chargées de cours, dont 6 full time. 10 Institutrices primaires. 2 Institutrices frœbeliennes. III. Sanction des Etudes 11 a été décerné : Diplômes de sortie : Humanités modernes : Division Economique : 8 ; Division Langues Modernes : 1. Brevets de Capacité : 4. Diplômes de sortie de 3 Moyenne (y compris 4 Moderne) : 38. e e Diplômes de sortie : section Commerciale Moyenne : 2 années de spécialisation : 3.

22 f 1 eau m -"Citer (3 octobre 1955) 904 IV. - Voyages 3 e Supérieure et l r e Moderne Paris 6 jours. '''r*" 2" Supérieure et 2 e Moderne Florenville 3 jours. Diplômes l r e Supérieure et 3 e Moderne Martelange 3 jours. v : latine e 4 P Moderne et 3 e Moyenne Westerloo 2 jours. vsypérieui 5 es Modernes Avelghem 2 jours. Hnqoe 6 es Modernes Anseremme 2 jours.,, itftatio V. Nouvelles Un après-midi a été réservé à l'étude du milieu et aux travaux dirigés. VI. Transformation et agrandissement de l'école fa)lair< ûmite SC ïfficatio Placement de l'installation du chauffage au mazout. Création d'un escalier moderne. Création d'un 3 e étage (4 locaux).

23 905 - (3 octobre 1955) LYCEE DACHSBECK 1. Population est passée de 435 élèves à Diplômes de sortie : 4 es latine et moderne : 13; 3 e supérieure : 2 ; Rhétorique : Modifications de structure : dédoublement d'une 5 préparatoire. e 4. Postscolaire : Les anciennes élèves ont maintenu leur collaboration aux œuvres de l'école. 5. Comité scolaire : Réunions mensuelles régulières. 6. Modifications des locaux : a) Construction et aménagement d'auditoires de chimie, de physique, de sciences naturelles et de géographie qui seront mis à la disposition des élèves dès septembre b) Remise en état du nouveau Jardin d'enfants. c) Aménagement d'une annexe à la cuisine. 7. Accroissement matériel : a) Nouveau mobilier destiné aux nouveaux auditoires. b) Nouveau mobilier dans deux classes de la section préparatoire. c) Aménagement partiel du «Château de Combreuil», maison de vacances. 8. Service social : a) Les traitements de gymnastique corrective se poursuivent. b) Octroi de bourses de voyage scolaire, de séjours de vacances. c) Octroi de dîners gratuits (préparation de 170 repas complets). d) Prêts de iivres, de cache-poussière. 9. Situation morale : excellente.

24 (3 octobre 1955) 906 LYCEE EMILE JACQMAIN 1. Comité scolaire Le récent décès de M. Léon Jacqmain, Avocat près la Cour d'appel, prive le Comité scolaire de l'un de ses membres les plus fidèles. Les membres actuels sont : M. l'echevin de l'instruction publique et des Beaux-Arts. M. le Directeur de l'instruction publique. M. Catteau, Echevin honoraire de l'instruction publique et des Beaux-Arts. M. Tits, Directeur général honoraire de l'instruction publique. M l l e Kesseler, Préfète honoraire du Lycée Emile Jacqmain, 15, square Coghen, Uccle. M. J. Bordet, Directeur de l'institut Pasteur, 59, avenue de l'université, Bruxelles. M m e Gevers, Présidente de la Faculté de Droit à l'u.l.b., 296, Dieweg, Uccle. M. Cox, Secrétaire perpétuel de l'académie, 139, avenue Ad. Buyl, Ixelles. M. H. Janne, Directeur de l'institut de Sociologie, 244, avenue Louise, Bruxelles. M. Gardedieu, Vice-Président de l'ecole de Commerce Solvay, 13, Parc de la Corniche, La Hulpe. M. Herrmann, Professeur à l'université Libre de Bruxelles, 202, avenue J. et P. Carsoel, Uccle. M m e P. Lippens, 40, avenue des Arts, Bruxelles. M m e Philippson, 51, rue de la Vallée, Bruxelles. M m e Préaux, 18, avenue de l'armée, Etterbeek. M m e Limpens, 16, avenue Lloyd George, Bruxelles. M m e Cyfer-Diderich, 88, avenue Molière, Forest. M Liénard-Verbrugh, Trésorière de la Postscolaire du m e Lycée, 263, avenue Paul Deschanel, Schaerbeek.

25 907 (3 octobre 1955) 2. Population La population a sensiblement augmenté : 30 juin juin 1955 Humanités anciennes Humanités modernes Total : Sanction des études 51 élèves se sont présentées à l'examen de sortie (28 e promotion). 45 élèves ont obtenu un diplôme de sortie. Humanités anciennes. a) Division gréco-latine. Avec le plus grand fruit : 9. Avec grand fruit : 13. Avec fruit : 9. b) Division latine-mathématique. Avec grand fruit : 1. c) Division latin-sciences. Avec le plus grand fruit : 1. Avec grand fruit : 1. Avec fruit : 5. Humanités modernes a) Division scientifique. Avec grand fruit : 4. b) Division langues modernes. Avec grand fruit : 1. Avec fruit : 1.

LOI GENERALE SUR L'INSTRUCTION PUBLIQUE

LOI GENERALE SUR L'INSTRUCTION PUBLIQUE LOI GENERALE SUR L'INSTRUCTION PUBLIQUE 1 ER MAI 1802 (FLOREAL AN X) TITRE I DIVISION DE L'INSTRUCTION Art.1. L'instruction sera donnée : 1 Dans les Écoles primaires établies par les commu nes ; 2 Dans

Plus en détail

Loi du 11 floréal an X (1 e mai 1802)

Loi du 11 floréal an X (1 e mai 1802) Loi du 11 floréal an X (1 e mai 1802) La loi du 11 floréal an X spécifie que l'enseignement comporte trois degrés : primaire, secondaire, spécial et qu'il est dispensé dans quatre catégories d'établissements

Plus en détail

Histoire du lycée Henriette Dachsbeck

Histoire du lycée Henriette Dachsbeck Histoire du lycée Henriette Dachsbeck Dès 1866 La Ville de Bruxelles a le projet d ouvrir un second Cours d Education pour jeunes filles. Le premier a été ouvert en 1864, rue du Marais, sous la direction

Plus en détail

INSTITUT BIBLIQUE INTERNATIONAL DE NAZARETH REGLEMENT INTERIEUR

INSTITUT BIBLIQUE INTERNATIONAL DE NAZARETH REGLEMENT INTERIEUR FEDERATION DES MINISTERES ET OEUVRES DE "NAZARETH" POINTE-NOIRE (CONGO) Membre de la Fédération des Eglises Chrétiennes Evangéliques INSTITUT BIBLIQUE INTERNATIONAL DE NAZARETH Allez, faites de toutes

Plus en détail

C 1 10.78. Dispositions générales Principe et but, filières de formation et titres délivrés

C 1 10.78. Dispositions générales Principe et but, filières de formation et titres délivrés rsge C 0.78: Règlement des formations professionnelles commerciales à l'école d... file://\\ecu\app\sil\program\books\rsg\htm\rsg_c_0p78.htm Page sur 7 0.0.008 Règlement des formations professionnelles

Plus en détail

Décret concernant la comptabilité des écoles et l'accès à certaines fonctions de sélection et de promotion D. 30-04-2009 M.B.

Décret concernant la comptabilité des écoles et l'accès à certaines fonctions de sélection et de promotion D. 30-04-2009 M.B. Lois 34254 p.1 Décret concernant la comptabilité des écoles et l'accès à certaines fonctions de sélection et de promotion D. 30-04-2009 M.B. 30-06-2009 Le Parlement de la Communauté française a adopté

Plus en détail

CHAPITRE PREMIER : Dispositions communes aux experts-comptables stagiaires et aux expertscomptables

CHAPITRE PREMIER : Dispositions communes aux experts-comptables stagiaires et aux expertscomptables Décret n 81-536 du 12 mai 1981(Premier ministre ; Universités ; Justice ; Intérieur ; Affaires étrangères ; Coopération ; Budget ; DOM et TOM. Vu Traité de Rome, not. art. 52 ; O. n 45-2138 du 19-9-1945

Plus en détail

995 (7 octobre 1957) que et des Sports. Mentionnons également l'introduction, dans nos activités sportives, de la pratique du badmington. IV.

995 (7 octobre 1957) que et des Sports. Mentionnons également l'introduction, dans nos activités sportives, de la pratique du badmington. IV. 995 (7 octobre 1957) que et des Sports. Mentionnons également l'introduction, dans nos activités sportives, de la pratique du badmington. IV. Civisme Comme chaque année, à la veille de l'armistice, nous

Plus en détail

LA COMMISSION PERMANENTE DE L ASSEMBLEE TERRITORIALE DE LA POLYNESIE FRANCAISE,

LA COMMISSION PERMANENTE DE L ASSEMBLEE TERRITORIALE DE LA POLYNESIE FRANCAISE, ASSEMBLEE TERRITORIALE DE LA POLYNESIE FRANCAISE --------- DELIBERATION N 83-99 AT DU 16 JUIN 1983 ---------------------------------------------------------------- définissant les conditions d'octroi des

Plus en détail

Statut des auxiliaires d éducation en fonction dans les écoles maternelles, primaires et fondamentales de la Ville

Statut des auxiliaires d éducation en fonction dans les écoles maternelles, primaires et fondamentales de la Ville Statut des auxiliaires d éducation en fonction dans les écoles maternelles, primaires et fondamentales de la Ville STATUT DES AUXILIAIRES D'EDUCATION EN FONCTION DANS LES ECOLES MATERNELLES, PRIMAIRES

Plus en détail

- 1 - Il fixe les modalités de l'organisation et du déroulement des examens de certificat.

- 1 - Il fixe les modalités de l'organisation et du déroulement des examens de certificat. - - 4.08 Règlement de l'école de culture générale du juin 008 Le Conseil d'etat du canton du Valais vu la loi sur l'instruction publique du 4 juillet 96; vu la loi d'adhésion à l'accord intercantonal sur

Plus en détail

L assistant de direction, en fonction de son emploi, peut exercer des activités diverses dans les domaines cités précédemment.

L assistant de direction, en fonction de son emploi, peut exercer des activités diverses dans les domaines cités précédemment. L Y C E E 18 rue Delayant - BP 534-17022 La Rochelle Cedex 1-05 46 28 05 70-05 46 41 51 31 ce.0170028n@ac-poitiers.fr - http://hebergement.ac-poitiers.fr/l-jd-larochelle D A U T E T PRESENTATION GENERALE

Plus en détail

DECRET N 93/234 DU 9 septembre 1993 Portant Réorganisation de l'ecole Supérieure Des Sciences Economiques et Commerciales de l'université de Douala

DECRET N 93/234 DU 9 septembre 1993 Portant Réorganisation de l'ecole Supérieure Des Sciences Economiques et Commerciales de l'université de Douala DECRET N 93/234 DU 9 septembre 1993 Portant Réorganisation de l'ecole Supérieure Des Sciences Economiques et Commerciales de l'université de Douala LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, VU la Constitution ; VU

Plus en détail

413.323.1. du 23 février 2004. Le Département de l'economie,

413.323.1. du 23 février 2004. Le Département de l'economie, Règlement concernant l organisation et la formation à l'ecole supérieure jurassienne d'informatique de gestion (ESIG) (Version en vigueur jusqu'au 31 août 2012) du 23 février 2004 Le Département de l'economie,

Plus en détail

COLLEGE ROI BAUDOUIN

COLLEGE ROI BAUDOUIN CENTRE D ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE R. et L. BRUNNER COLLEGE ROI BAUDOUIN Enseignement TECHNIQUE 3 ème DEGRE TECHNICIEN DE BUREAU TECHNICIEN EN COMPTABILITE Avenue de l Emeraude, 12 1030 Bruxelles 02/734.38.85

Plus en détail

1 REGLEMENT INTERIEUR 10 MEMBRES

1 REGLEMENT INTERIEUR 10 MEMBRES 1 REGLEMENT INTERIEUR 10 MEMBRES 100 TITRES HONORIFIQUES Le titre de Président d Honneur, Vice-Président d Honneur ou Membre d'honneur est décerné par le Comité Directeur de la Fédération aux personnes

Plus en détail

PÔLE PETITE ENFANCE FORMATION D'ÉDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS. Objectifs

PÔLE PETITE ENFANCE FORMATION D'ÉDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS. Objectifs PÔLE PETITE ENFANCE FORMATION D'ÉDUCATEUR DE JEUNES ENFANTS Objectifs Cette formation est proposée à plein temps en voie directe, en cours d'emploi ou sur des dispositifs particuliers, sous réserve d'être

Plus en détail

Section I : Les centres régionaux de formation professionnelle d'avocats Sous-section 1 : Organisation. Article 42 Chaque centre régional de

Section I : Les centres régionaux de formation professionnelle d'avocats Sous-section 1 : Organisation. Article 42 Chaque centre régional de Section I : Les centres régionaux de formation professionnelle d'avocats Sous-section 1 : Organisation. Article 42 Chaque centre régional de formation professionnelle est doté d'un conseil d'administration

Plus en détail

GROUPE VAUDOIS DE LA SOCIETE SUISSE DE PEDAGOGIE MUSICALE STATUTS I. SIEGE ET BUTS DE LA SOCIETE. Article premier

GROUPE VAUDOIS DE LA SOCIETE SUISSE DE PEDAGOGIE MUSICALE STATUTS I. SIEGE ET BUTS DE LA SOCIETE. Article premier GROUPE VAUDOIS DE LA SOCIETE SUISSE DE PEDAGOGIE MUSICALE STATUTS 1992 I. SIEGE ET BUTS DE LA SOCIETE Article premier Le Groupe vaudois (G.V.) de la Société suisse de pédagogie musicale (S.S.P.M.), créé

Plus en détail

1. Personnel administratif et assimilé ANNEXE 1.

1. Personnel administratif et assimilé ANNEXE 1. 1. Personnel administratif et assimilé ANNEXE 1. ECHELLE G R A D E S MODE D'ACCÉS CONDITIONS D'ACCÈS NIVEAU E E2 Auxiliaire d'administration E3 Evolution de carrière Disposer d'une évaluation au moins

Plus en détail

DES ELEVES DE HUITIEME ANNEE

DES ELEVES DE HUITIEME ANNEE Orientation des élèves de 8 e année primaire Page 1/5 ORIENTATION DES ELEVES DE HUITIEME ANNEE VERS LES ENSEIGNEMENTS DIFFERENCIES DE L'ECOLE SECONDAIRE INFORMATIONS AUX PARENTS DES ELEVES DE HUITIEME

Plus en détail

Brevet pour l'exercice de la Profession d'enseignant de la Conduite Automobile et de la Sécurité Routière

Brevet pour l'exercice de la Profession d'enseignant de la Conduite Automobile et de la Sécurité Routière Centre de Formation de Moniteurs Brevet pour l'exercice de la Profession d'enseignant de la Conduite Automobile et de la Sécurité Routière Connected Formation 173 rue Louis Blanc 62400 BETHUNE 03.59.02.97.36

Plus en détail

Règlement concernant l'organisation de l'enseignement, le plan d'études et les promotions dans les écoles supérieures de commerce

Règlement concernant l'organisation de l'enseignement, le plan d'études et les promotions dans les écoles supérieures de commerce Règlement concernant l'organisation de l'enseignement, le plan d'études et les promotions dans les écoles supérieures de commerce du 9 mars 2005 Le Département de l'education, vu l'ordonnance du 8 mars

Plus en détail

Supérieur non universitaire Lois 13905 p.1

Supérieur non universitaire Lois 13905 p.1 Lois 13905 p.1 Arrêté royal fixant les notions "d'étudiant régulièrement inscrit" et "d'étudiant entrant en ligne de compte pour le financement" dans l'enseignement supérieur de plein exercice, à l'exception

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE GENEVE. langue et littérature italiennes italien 3 langue et littérature latines philosophie philosophie 3

UNIVERSITÉ DE GENEVE. langue et littérature italiennes italien 3 langue et littérature latines philosophie philosophie 3 Enseignement secondaire II postobligatoire REPUBLIQUE ET CANTON DE GENEVE Département de l'instruction publique, de la culture et du sport Enseignement obligatoire CO et enseignement secondaire II Services

Plus en détail

L. 11-09-1933 M.B. 27-09-1933

L. 11-09-1933 M.B. 27-09-1933 Lois 04171 p.1 Loi sur la protection des titres d'enseignement supérieur L. 11-09-1933 M.B. 27-09-1933 modifications: L. 21-11-38 (M.B. 21-12-38) L. 06-03-40 (M.B. 07-07-40) L. 04-05-49 (M.B. 09-07-49)

Plus en détail

STATUTS. 1 Nom et but de la Société. 2 Membres

STATUTS. 1 Nom et but de la Société. 2 Membres STATUTS STATUTS 1 Nom et but de la Société 1.1 La Société Suisse de Chirurgie Plastique, Reconstructive et Esthétique (SSCPRE) est l'association professionnelle des médecins spécialistes en Chirurgie Plastique,

Plus en détail

Fonds des facultés de médecine, de pharmacie, des sciences et des universités parisiennes aux Archives nationales-pierrefitte-sur-seine

Fonds des facultés de médecine, de pharmacie, des sciences et des universités parisiennes aux Archives nationales-pierrefitte-sur-seine Fonds des facultés de médecine, de pharmacie, des sciences et des universités parisiennes aux Archives nationales-pierrefitte-sur-seine Faculté de médecine Statuts et règlements Rapports, décrets et arrêtés

Plus en détail

Règlement intérieur pour les élèves ingénieurs

Règlement intérieur pour les élèves ingénieurs Règlement intérieur pour les élèves ingénieurs Objet : Ce règlement intérieur est destiné à définir les droits et les obligations des élèves ingénieurs de l École Supérieure des Communications de Tunis

Plus en détail

Le système scolaire finlandais

Le système scolaire finlandais Le système scolaire finlandais Législation des années 1970 Particularités du système Résultats obtenus Statistiques Avant les années 1970: jardin d enfants école primaire obligatoire gratuite enseignement

Plus en détail

Deux facteurs essentiels, déjà signalés, distinguent foncièrement l'organisation

Deux facteurs essentiels, déjà signalés, distinguent foncièrement l'organisation BULLETIN D'INFORMATIONS DE L'A.B.F. 13 LES ÉCOLES DE FORMATION PROFESSIONNELLE EN ALLEMAGNE Deux facteurs essentiels, déjà signalés, distinguent foncièrement l'organisation de la formation professionnelle

Plus en détail

Règlement de la maturité spécialisée orientation pédagogie du canton du Valais du 20 avril 2011

Règlement de la maturité spécialisée orientation pédagogie du canton du Valais du 20 avril 2011 - 1-413.105 Règlement de la maturité spécialisée orientation pédagogie du canton du Valais du 20 avril 2011 Le Conseil d'etat du canton du Valais vu la loi sur l'instruction publique du 4 juillet 1962;

Plus en détail

Théâtre de l'escalier des Doms en Avignon Adresse du siège social : rue de Flandre, 46 à 1000 Bruxelles N d'entreprise : 477049364.

Théâtre de l'escalier des Doms en Avignon Adresse du siège social : rue de Flandre, 46 à 1000 Bruxelles N d'entreprise : 477049364. Théâtre de l'escalier des Doms en Avignon Adresse du siège social : rue de Flandre, 46 à 1000 Bruxelles N d'entreprise : 477049364 Statuts modifiés TITRE Ier. Dénomination, siège, objet et durée Article

Plus en détail

STAGE PROFESSIONNEL ET RAPPORT DE STAGE 2ÈME ANNEE

STAGE PROFESSIONNEL ET RAPPORT DE STAGE 2ÈME ANNEE ESTP SERVICE DES RELATIONS ENTREPRISES Classes d ingénieurs NOTE DE SERVICE N 2467 STAGE PROFESSIONNEL ET RAPPORT DE STAGE 2ÈME ANNEE INSTRUCTIONS GENERALES CONDITIONS GÉNÉRALES Un stage professionnel

Plus en détail

vu le projet de loi présenté par le Conseil d'etat

vu le projet de loi présenté par le Conseil d'etat 446. LOI sur les activités culturelles (LAC) du 9 septembre 978 (état: 0.0.006) LE GRAND CONSEIL DU CANTON DE VAUD vu le projet de loi présenté par le Conseil d'etat décrète Chapitre I But, généralités

Plus en détail

AJ/53 ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE DES ARTS DÉCORATIFS

AJ/53 ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE DES ARTS DÉCORATIFS AJ/53 ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE DES ARTS DÉCORATIFS Intitulé : ÉCOLE NATIONALE SUPÉRIEURE DES ARTS DÉCORATIFS (ENSAD). Niveau de classement : fonds. Dates extrêmes : 1766-1972. Importance matérielle :

Plus en détail

1825W1 1825W2 1825W3 1825W4. 1825W5 IUFM-ENNA-Lycée Professionnel. 1825W6 Lycée d'enseignement Professionnel (LEP) d'antony. Gestion administrative.

1825W1 1825W2 1825W3 1825W4. 1825W5 IUFM-ENNA-Lycée Professionnel. 1825W6 Lycée d'enseignement Professionnel (LEP) d'antony. Gestion administrative. Ecole normale nationale d'apprentissage d'antony-jouhaux Le fonds de l'enna est constitué d'archives administratives (conseils d'administration, registre des émoluments dossiers individuels des professeurs-stagiaires,

Plus en détail

MATURITÉ PROFESSIONNELLE

MATURITÉ PROFESSIONNELLE MATURITÉ PROFESSIONNELLE à orientation Economie et services, type Economie (MP ES-TE) La maturité professionnelle est une formation approfondie en culture générale qui complète une formation professionnelle

Plus en détail

Fonction Publique Territoriale

Fonction Publique Territoriale Fonction Publique Territoriale Filière Catégorie Médico-Sociale C Concours Auxiliaire de soins Mise à jour : juin 2015 SOMMAIRE L'EMPLOI La fonction... 2 La rémunération... 2 LES CONDITIONS D'ACCES Les

Plus en détail

Statuts de l Observatoire régional de la santé d Aquitaine

Statuts de l Observatoire régional de la santé d Aquitaine Statuts de l Observatoire régional de la santé d Aquitaine adoptés par l Assemblée générale extraordinaire du 11 avril 2012 Article 1 Il est fondé entre les adhérents aux présents statuts une association

Plus en détail

Adjoints techniques de laboratoire des administrations de l'etat

Adjoints techniques de laboratoire des administrations de l'etat 1 Adjoints techniques de laboratoire des administrations de l'etat Décret n 2006-1762 du 23 décembre 2006 relatif aux dispositions statutaires communes applicables aux corps d'adjoints techniques de laboratoire

Plus en détail

Table des matières Texte Début

Table des matières Texte Début 29 JUIN 1983. _ Loi concernant l' . (NOTE : Consultation des versions antérieures à partir du 01-01-1990 et mise à jour au 03-06-2004) Source : EDUCATION NATIONALE Publication : 06-07-1983

Plus en détail

CHAPITRE IV. ENSEIGNEMENT SECONDAIRE TECHNIQUE

CHAPITRE IV. ENSEIGNEMENT SECONDAIRE TECHNIQUE CHAPITRE IV. ENSEIGNEMENT SECONDAIRE TECHNIQUE ORGANISATION GÉNÉRALE ÉTUDES ET PÉDAGOGIE GÉNÉRALITÉS PROMOTION EXAMENS ET DIPLÔMES ÉLÈVES (voir: Chapitre III. Enseignement secondaire) PERSONNEL (voir:

Plus en détail

Décret relatif à l'enseignement en immersion linguistique D. 11-05-2007 M.B. 12-10-2007

Décret relatif à l'enseignement en immersion linguistique D. 11-05-2007 M.B. 12-10-2007 Lois 32365 p.1 Décret relatif à l'enseignement en immersion linguistique D. 11-05-2007 M.B. 12-10-2007 modifications : D. 18-07-08 (M.B. 26-08-08) D. 12-12-08 (M.B. 13-03-09) D. 23-01-09 (M.B. 10-03-09)

Plus en détail

Année académique 2014-2015 BAC 2 et BAC 3

Année académique 2014-2015 BAC 2 et BAC 3 Communauté française HAUTE ECOLE ALBERT JACQUARD Siège social : rue Godefroid, 32 5000 Namur Année académique 2014-2015 BAC 2 et BAC 3 REGLEMENT D ORDRE INTERIEUR DES JURYS D EXAMENS ET PROCEDURE DE DELIBERATION

Plus en détail

-15/0396 10AOU LE MINISTRE DE L'ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR

-15/0396 10AOU LE MINISTRE DE L'ENSEIGNEMENT SUPÉRIEUR RÉPUBLIQUE DU CAMEROUN P AIX- TRA VAIL-PATRIE -15/0396 10AOU ARRETE N /A/MINESUP DU 2015 portant ouverture du concours d'entrée en 1ère année du 2 nd cycle de l'ecole Normale Supérieure de l'université

Plus en détail

les différentes filières

les différentes filières Les classes préparatoires littéraires offrent les débouchés suivants : les écoles normales supérieures (voir pages 2 et 3) les instituts d études politiques (I.E.P. ou " Sciences Politiques ") (voir page

Plus en détail

Loi concernant le régime linguistique dans l'enseignement L. 30-07-1963 M.B. 22-08-1963

Loi concernant le régime linguistique dans l'enseignement L. 30-07-1963 M.B. 22-08-1963 Lois 04329 p.1 Loi concernant le régime linguistique dans l'enseignement L. 30-07-1963 M.B. 22-08-1963 modifications : L. 26-07-1971 (M.B. 24-08-71) L. 27-07-1971 (M.B.22-10-71) L.10-07-1973 (M.B. 14-07-73)

Plus en détail

VILLE DE BRUXELLES Département Instruction publique

VILLE DE BRUXELLES Département Instruction publique VILLE DE BRUXELLES Département Instruction publique Bruxelles, le 27 février 2014 MF 2013/2014 01/40 Aux Chefs des institutions scolaires et parascolaires, Chère Collègue, Cher Collègue, L Académie royale

Plus en détail

Arrêtons: Chapitre I: De l'organisation des études menant au grade de bachelor et au grade de master

Arrêtons: Chapitre I: De l'organisation des études menant au grade de bachelor et au grade de master Règlement grand-ducal du 22 mai 2006 relatif à l'obtention du grade de bachelor et du grade de master de l'université du Luxembourg. - base juridique: L du 12 août 2003 (Mém. A - 149 du 06 octobre 2003,

Plus en détail

REGLEMENT D ETUDES GENERAL DE LA FACULTE DES SCIENCES

REGLEMENT D ETUDES GENERAL DE LA FACULTE DES SCIENCES REGLEMENT D ETUDES GENERAL DE LA FACULTE DES SCIENCES Dans les articles 1 à 24 du présent règlement général, il faut entendre «section ou département directement rattaché à la Faculté» partout où il est

Plus en détail

Association des Boursiers Marie Curie AISBL

Association des Boursiers Marie Curie AISBL Association des Boursiers Marie Curie AISBL Proposition de nouveaux statuts 2015 1. Dénomination, siège, buts et activités 1. Dénomination Les présentes dispositions constituent les statuts de l'association

Plus en détail

Décret régulant le nombre d'étudiants dans certains cursus de premier cycle de l'enseignement supérieur D. 16-06-2006 M.B.

Décret régulant le nombre d'étudiants dans certains cursus de premier cycle de l'enseignement supérieur D. 16-06-2006 M.B. Lois 30746 p.1 Décret régulant le nombre d'étudiants dans certains cursus de premier cycle de l'enseignement supérieur D. 16-06-2006 M.B. 06-07-2006 modifications : D. 25-05-07 (M.B. 01-06-07) D. 09-05-08

Plus en détail

Associations sollicitant la reconnaissance d'utilité publique Statuts (Brochure «Associations, régime général», J.O. n 1068)

Associations sollicitant la reconnaissance d'utilité publique Statuts (Brochure «Associations, régime général», J.O. n 1068) Maj le 15/09/09 Associations sollicitant la reconnaissance d'utilité publique Statuts (Brochure «Associations, régime général», J.O. n 1068) I. But et composition de l'association Article 1 er L'association

Plus en détail

Liste positive des documents/dossiers/ données à conserver de manière définitive JEUNESSE - CULTURE - EGLISES OBSERVATIONS

Liste positive des documents/dossiers/ données à conserver de manière définitive JEUNESSE - CULTURE - EGLISES OBSERVATIONS Liste positive des documents/dossiers/ données à conserver de manière définitive Chapitre 5 Formation - Jeunesse - Culture -Eglises 5. FORMATION - JEUNESSE - CULTURE - EGLISES 50.00.00 AUTORITES SCOLAIRES

Plus en détail

FONDS CULTUREL NATIONAL

FONDS CULTUREL NATIONAL FONDS CULTUREL NATIONAL 1 FONDS CULTUREL NATIONAL Sommaire Loi du 4 mars 1982 a) portant création d un Fonds Culturel National; b) modifiant et complétant les dispositions fiscales tendant à promouvoir

Plus en détail

Vie universitaire. Vie universitaire et inscription à l université. Bourses et prêts universitaires. Appellation des diplômes

Vie universitaire. Vie universitaire et inscription à l université. Bourses et prêts universitaires. Appellation des diplômes Vie universitaire Vie universitaire et inscription à l université Bourses et prêts universitaires Appellation des diplômes Equivalence des diplômes 554 Vie universitaire et inscription à l université Décret

Plus en détail

MATURITÉ PROFESSIONNELLE

MATURITÉ PROFESSIONNELLE MATURITÉ PROFESSIONNELLE commerciale (MPC) La maturité professionnelle complète une formation par apprentissage, afin de permettre l accès aux niveaux supérieurs de formation. Il existe différentes orientations

Plus en détail

EMPLOIS DE DIRECTION DES ETABLISSEMENTS PUBLICS D ENSEIGNEMENT ET DE FORMATION PROFESSIONNELLE AGRICOLES

EMPLOIS DE DIRECTION DES ETABLISSEMENTS PUBLICS D ENSEIGNEMENT ET DE FORMATION PROFESSIONNELLE AGRICOLES EMPLOIS DE DIRECTION DES ETABLISSEMENTS PUBLICS D ENSEIGNEMENT ET DE FORMATION PROFESSIONNELLE AGRICOLES Décret n 91-921 du 12 septembre 1991 relatif aux conditions de nomination et d'avancement dans les

Plus en détail

CRÉER ET DECLARER UN CONSEIL LOCAL FCPE

CRÉER ET DECLARER UN CONSEIL LOCAL FCPE CRÉER ET DECLARER UN CONSEIL LOCAL FCPE Créer un conseil local FCPE Vous vous intéressez à la vie scolaire de votre enfant : SEUL, vous ne pouvez rien, ou si PEU! Regroupés en association fédérée, vous

Plus en détail

STATUTS DE L'ASSOCIATION LA MARMITE

STATUTS DE L'ASSOCIATION LA MARMITE Fédération Nationale Ref D 34 des Foyers Ruraux STATUTS DE L'ASSOCIATION LA MARMITE I. BUT ET COMPOSITION DE L 'ASSOCIATION Article 1 L'Association dite LA MARMITE de Saint Maurice Lès Châteauneuf, fondée

Plus en détail

ITELA. Chemin de Weyler, 2 B 6700 ARLON INSTITUT TECHNIQUE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ETIENNE LENOIR SECTEUR SERVICES AUX PERSONNES

ITELA. Chemin de Weyler, 2 B 6700 ARLON INSTITUT TECHNIQUE DE LA COMMUNAUTE FRANCAISE ETIENNE LENOIR SECTEUR SERVICES AUX PERSONNES Renseignements généraux PREVISIONS pour l'année scolaire 2014-2015 Permanences de vacances Jusqu au vendredi 11 juill à partir du lundi 18 août, du lundi au vendredi de 9h à 12h de 13h30 à 17h00. Rentrée

Plus en détail

DECRET N 81-536 DU 12 MAI 1981

DECRET N 81-536 DU 12 MAI 1981 DECRET N 81-536 DU 12 MAI 1981 relatif au diplôme d expertise comptable (1) (Journal officiel du 15 mai 1981) (1) Modifié par : Décret n 88-81 du 22 janvier 1988 (JO du 24 janvier 1988) ; Décret n 96-352

Plus en détail

POLITIQUE : PASSAGE CODE : PS-17

POLITIQUE : PASSAGE CODE : PS-17 POLITIQUE : PASSAGE CODE : PS-17 Origine : Services pédagogiques Autorité : Résolution 02-06-26-12 Référence(s) : Loi sur l instruction publique, (L.R.Q., c.1-13.3); Régime pédagogique (L.R.Q. c.1-13.3,

Plus en détail

Ecole du Premier degré d observation

Ecole du Premier degré d observation LA LOUVIERE LE ROEULX Ecole du Premier degré d observation Enseignement en immersion néerlandais A toi qui entres en 1re ou en 2e année à l Institut Saint-Joseph, nous te souhaitons la bienvenue. L Institut

Plus en détail

N 23 SENAT PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE 1982-1983 PROJET DE LOI MODIFIÉ PAR LE SÉNAT. (Urgence déclarée.)

N 23 SENAT PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE 1982-1983 PROJET DE LOI MODIFIÉ PAR LE SÉNAT. (Urgence déclarée.) PROJET DE LOI adopté le 27 octobre 1982 N 23 SENAT PREMIÈRE SESSION ORDINAIRE DE 1982-1983 PROJET DE LOI MODIFIÉ PAR LE SÉNAT relatif aux études médicales et pharmaceutiques. (Urgence déclarée.) Le Sénat

Plus en détail

SANCTION DES ÉTUDES. Formation générale des jeunes; Formation générale des adultes; Formation professionnelle. Édition 2012

SANCTION DES ÉTUDES. Formation générale des jeunes; Formation générale des adultes; Formation professionnelle. Édition 2012 SANCTION DES ÉTUDES Guide de gestion de la sanction des études et des épreuves ministérielles : Formation générale des jeunes; Formation générale des adultes; Formation professionnelle. Édition 2012 Le

Plus en détail

R : INSTRUCTION PUBLIQUE - SCIENCES - LETTRES ET ARTS - SPORTS - TOURISME 1R : INSTRUCTION PUBLIQUE

R : INSTRUCTION PUBLIQUE - SCIENCES - LETTRES ET ARTS - SPORTS - TOURISME 1R : INSTRUCTION PUBLIQUE R : INSTRUCTION PUBLIQUE - SCIENCES - LETTRES ET ARTS - SPORTS - TOURISME 1R : INSTRUCTION PUBLIQUE Salles d'asile 1R 1 Salle d'asile, règlementation : règlements, instructions, circulaire (1833-1838)

Plus en détail

LA PROMOTION INTERNE DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE

LA PROMOTION INTERNE DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE 139, Rue Guillaume Fouace CS 12309 50009 SAINT-LO CEDEX 02.33.77.89.00 02.33.57.07.07 E-Mail : cdg50@cdg50.fr LA PROMOTION INTERNE DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE JANVIER 2015 S O M M A I R E Promotion

Plus en détail

DECRET N 92-853 DU 28 AOUT 1992 PORTANT STATUT PARTICULIER DU CADRE D'EMPLOIS DES PSYCHOLOGUES TERRITORIAUX. classe.

DECRET N 92-853 DU 28 AOUT 1992 PORTANT STATUT PARTICULIER DU CADRE D'EMPLOIS DES PSYCHOLOGUES TERRITORIAUX. classe. DECRET N 92-853 DU 28 AOUT 1992 PORTANT STATUT PARTICULIER DU CADRE D'EMPLOIS DES PSYCHOLOGUES TERRITORIAUX (NOR : INTB9200397D) (J.O. du 30 août 1992) Modifié par : - Décret n 93-986 du 4 août 1993 (J.O.

Plus en détail

QUEL EST LE METIER DE LA PUERICULTRICE?

QUEL EST LE METIER DE LA PUERICULTRICE? PUERICULTRICE QUEL EST LE METIER DE LA PUERICULTRICE? L infirmière puéricultrice ou l infirmier puériculteur est un infirmier spécialisé qui exerce des activités de soin et d éducation dans les établissements

Plus en détail

Règlement des études des lycées cantonaux (admission, promotion et examens)

Règlement des études des lycées cantonaux (admission, promotion et examens) 13 mai 1997 Règlement des études des lycées cantonaux (admission, promotion et examens) Etat en août 2015 Le Conseil d'etat de la République et Canton de Neuchâtel, vu le décret du Grand Conseil, du 9

Plus en détail

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale. relatives aux études menant au diplôme de Master of Arts HES-SO en cinéma.

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale. relatives aux études menant au diplôme de Master of Arts HES-SO en cinéma. Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale vu la convention intercantonale sur la Haute école spécialisée de Suisse occidentale (HES-SO), du 26 mai 2011, vu le règlement sur la formation

Plus en détail

LES CLASSES PRÉPARATOIRES LITTÉRAIRES LYCÉE HENRI POINCARÉ

LES CLASSES PRÉPARATOIRES LITTÉRAIRES LYCÉE HENRI POINCARÉ «Un grand lycée de tradition, votre passeport pour l'avenir» LES CLASSES PRÉPARATOIRES LITTÉRAIRES LYCÉE HENRI POINCARÉ 2, rue de la Visitation CS 54202 54042 NANCY CEDEX 03.83.17.39.40 : 03.83.17.39.41

Plus en détail

Décret 2002-628 du 25 Avril 2002 modifié pris pour l application de la loi 2002-5 du 4 Janvier 2002 relative aux musées de France

Décret 2002-628 du 25 Avril 2002 modifié pris pour l application de la loi 2002-5 du 4 Janvier 2002 relative aux musées de France Décret 2002-628 du 25 Avril 2002 modifié pris pour l application de la loi 2002-5 du 4 Janvier 2002 relative aux musées de France TITRE I er : HAUT CONSEIL DES MUSEES DE FRANCE Art. 1 er. - Le Haut Conseil

Plus en détail

DEVENIR ENSEIGNANT. enseigne à des élèves de 2/3 ans à 11 ans - en école maternelle - en école élémentaire

DEVENIR ENSEIGNANT. enseigne à des élèves de 2/3 ans à 11 ans - en école maternelle - en école élémentaire DEVENIR ENSEIGNANT DEVENIR ENSEIGNANT L'enseignant du 1er degré enseigne à des élèves de 2/3 ans à 11 ans - en école maternelle - en école élémentaire L'enseignant du 2 nd degré enseigne en collège, en

Plus en détail

(Décret n 2012-924 du 30 juillet 2012)

(Décret n 2012-924 du 30 juillet 2012) Fédération Autonome de la Fonction Publique Territoriale CADRE D EMPLOIS DES REDACTEURS TERRITORIAUX (Décret n 2012-924 du 30 juillet 2012) Missions Les rédacteurs territoriaux constituent un cadre d'emplois

Plus en détail

A.Gt 17-07-2015 M.B. 20-08-2015

A.Gt 17-07-2015 M.B. 20-08-2015 Docu 41759 p.1 Arrêté du Gouvernement de la Communauté française arrêtant la liste des fonctions touchées par la pénurie pour l'année scolaire 2014-2015 A.Gt 17-07-2015 M.B. 20-08-2015 Le Gouvernement

Plus en détail

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section P Division 85

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section P Division 85 Edition 2015 Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section P Division 85 Section P : ENSEIGNEMENT Cette section comprend l enseignement à tous les niveaux et pour

Plus en détail

Règlement concernant l'éducation physique à l'école

Règlement concernant l'éducation physique à l'école - 1-400.102 Règlement concernant l'éducation physique à l'école du 27 avril 1977 Le Conseil d'etat du canton du Valais vu les dispositions de la loi du 4 juillet 1962 sur l'instruction publique, en particulier

Plus en détail

Ordonnance sur l organisation de la maturité professionnelle

Ordonnance sur l organisation de la maturité professionnelle Ordonnance sur l organisation de la maturité professionnelle du Le Conseil d Etat du canton du Valais vu les articles 17, 25, 39, 41 et 71 de la loi fédérale sur la formation professionnelle du 13 décembre

Plus en détail

Convention concernant la lutte contre la discrimination dans le domaine de l'enseignement

Convention concernant la lutte contre la discrimination dans le domaine de l'enseignement Convention concernant la lutte contre la discrimination dans le domaine de l'enseignement Adoptée par la Conférence générale de l'organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture,

Plus en détail

COLLEGE ROI BAUDOUIN

COLLEGE ROI BAUDOUIN CENTRE D ENSEIGNEMENT CATHOLIQUE R. et L. BRUNNER COLLEGE ROI BAUDOUIN Enseignement PROFESSIONNEL 2 ème DEGRE CUISINE - SALLE Avenue de l Emeraude, 12 1030 Bruxelles 02/734.38.85 COLLEGE ROI BAUDOUIN SITE

Plus en détail

Vu la loi n 75-83 du 30 décembre 1975, portant loi de finances pour la gestion 1976, notamment les articles 45 et 46 de ladite loi;

Vu la loi n 75-83 du 30 décembre 1975, portant loi de finances pour la gestion 1976, notamment les articles 45 et 46 de ladite loi; Base de données LA LEGISLATION DU SECTEUR DE LA SECURITE EN TUNISIE Décret n 77-24 du 6 janvier 1977, portant mission, attributions et organisation générale de l'ecole Nationale de Formation des Agents

Plus en détail

Monsieur le Bourgmestre, Madame l Echevine, Monsieur l Echevin, Madame la Conseillère, Monsieur le Conseiller,

Monsieur le Bourgmestre, Madame l Echevine, Monsieur l Echevin, Madame la Conseillère, Monsieur le Conseiller, Ville de Soignies ASSEMBLEE DU CONSEIL COMMUNAL Extrait du Code de la Démocratie Locale et de la Décentralisation Article L1122-17 : Le Conseil communal ne peut prendre de résolution SI LA MAJORITE DE

Plus en détail

Règlement interne relatif à l'admission à l'université de Genève des candidats non-porteurs d'un certificat de maturité

Règlement interne relatif à l'admission à l'université de Genève des candidats non-porteurs d'un certificat de maturité Règlement interne relatif à l'admission à l'université de Genève des candidats non-porteurs d'un certificat de maturité Vu l article 16 aliné 3 de la loi sur l Université du 13 juin 2008 (ci-après LU);

Plus en détail

K2111 - Formation professionnelle

K2111 - Formation professionnelle Appellations Animateur / Animatrice de formateurs Formateur / Formatrice de formation paramédicale Animateur / Animatrice de formation Formateur / Formatrice de formation professionnelle Animateur-coordinateur

Plus en détail

La neuvième Conférence internationale des statisticiens du travail, ...

La neuvième Conférence internationale des statisticiens du travail, ... Résolution concernant l'élaboration des statistiques de la sécurité sociale, adoptée par la neuvième Conférence internationale des statisticiens du travail (avril-mai 1957) La neuvième Conférence internationale

Plus en détail

STATUTS JUDO CLUB BALLENS REVISION 2006

STATUTS JUDO CLUB BALLENS REVISION 2006 STATUTS DU JUDO CLUB BALLENS REVISION 2006 - 1 - STATUTS DU JUDO CLUB BALLENS DÉNOMINATION Article 1 1.1 Nom: le Judo Club Ballens (ci-après le JCB) est régi par les présents statuts et les articles 60

Plus en détail

PASSAGES DE CLASSES AU TERME DE LA SIXIEME PRIMAIRE ET DES ANNEES DU PREMIER DEGRE

PASSAGES DE CLASSES AU TERME DE LA SIXIEME PRIMAIRE ET DES ANNEES DU PREMIER DEGRE PASSAGES DE CLASSES AU TERME DE LA SIXIEME PRIMAIRE ET DES ANNEES DU PREMIER DEGRE (Max. 3 ans p.12) ENTREE EN 1 e ANNEE DE L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE p. 2 AU TERME DE LA 1 e ANNEE COMMUNE p. 3 AU TERME

Plus en détail

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale

Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale Le Rectorat de la Haute école spécialisée de Suisse occidentale vu la convention intercantonale sur la Haute école spécialisée de Suisse occidentale (HES-SO), du 26 mai 2011, vu règlement sur la formation

Plus en détail

Sommaire : http://www.ce-msd.org Route de Marsat 63963 RI0M cedex 9 Fax : 04 73 67 55 79 Tél. : 04 73 67 50 39. Page : 1

Sommaire : http://www.ce-msd.org Route de Marsat 63963 RI0M cedex 9 Fax : 04 73 67 55 79 Tél. : 04 73 67 50 39. Page : 1 Comité d'etablissement MSD CHIBRET Règlement des activités 2012 Sommaire : Inscription p 2 Activités enfants p 3 Activités famille p 4 Culture et loisirs p 6 Services p 7 Grille de quotient p 9 http://www.ce-msd.org

Plus en détail

REFERENCE : B.O N 2832 DU 8/12/1967

REFERENCE : B.O N 2832 DU 8/12/1967 SONT ABROGES PAR DECRET N 2-06-620 DU 13/4/2007 B.O N 5524 DU 10/5/2007 LES DISPOSITIONS RELATIVES AUX ADJOINTS DE SANTE DIPLOMES D'ETAT ET AUX ADJOINTS DE SANTE BREVETES REFERENCE : B.O N 2832 DU 8/12/1967

Plus en détail

D. 11-04-2014 M.B. 10-06-2014

D. 11-04-2014 M.B. 10-06-2014 Docu 40234 p.1 Décret adaptant le financement des établissements d'enseignement supérieur à la nouvelle organisation des études D. 11-04-2014 M.B. 10-06-2014 Le Parlement de la Communauté française a adopté

Plus en détail

1 er degré (2008/09) Première année (1 e C) Deuxième année (2 e C) Deuxième année Complémentaire (2 e S)

1 er degré (2008/09) Première année (1 e C) Deuxième année (2 e C) Deuxième année Complémentaire (2 e S) 1 er degré (2008/09) Première année (1 e C) Deuxième année (2 e C) Deuxième année Complémentaire (2 e S) 1 e C 2 e C /2 e S FORMATION COMMUNE 28h 28h Religion Français 6h 5h Mathématique 5h Etude du Milieu

Plus en détail

MODELE DE STATUTS -------------- I BUT ET COMPOSITION DE L'ASSOCIATION. Article 1er. L'association dite :, fondée en..

MODELE DE STATUTS -------------- I BUT ET COMPOSITION DE L'ASSOCIATION. Article 1er. L'association dite :, fondée en.. MODELE DE STATUTS proposé aux ASSOCIATIONS QUI SOLLICITENT LA RECONNAISSANCE D'UTILITE PUBLIQUE par application de la loi du 1er juillet 1901 et du décret du 16 août 1901 modifiés -------------- I BUT

Plus en détail

S T A T U T S. l'association des Conseils en Brevets dans l'industrie Suisse (ACBIS) (du 23 novembre 1974 dans la version du 4 mai 2012)

S T A T U T S. l'association des Conseils en Brevets dans l'industrie Suisse (ACBIS) (du 23 novembre 1974 dans la version du 4 mai 2012) S T A T U T S de l' () (du 23 novembre 1974 dans la version du 4 mai 2012) I. Nom, siège, buts Article 1 Sous la dénomination «'» (), respectivement «" (VIPS), appelée ci-après «l Association", est constituée

Plus en détail

Département de l'éducation, de la culture et des sports

Département de l'éducation, de la culture et des sports Département de l'éducation, de la culture et des sports Règlement concernant la formation de Designer dipl. ES, orientation Design de produit, spécialisation Objets horlogers Le conseiller d Etat, chef

Plus en détail