LE JOURNAL CMI. L école avance à grands pas «SAINT BARTH ET LES ANTILLES RAYONNENT SUR L ARC CARIBÉEN»

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LE JOURNAL CMI. L école avance à grands pas «SAINT BARTH ET LES ANTILLES RAYONNENT SUR L ARC CARIBÉEN»"

Transcription

1 CMI Claudine Mora AGENCE IMMOBILIÈRE REAL ESTATE N 910 Mercredi 12 janvier 2011 LE JOURNAL Tél : Fax : DE SAINT-BARTH ISSN : Les Mangliers Saint-Jean St-Barthélemy Tél : Fax : «SAINT BARTH ET LES ANTILLES RAYONNENT SUR L ARC CARIBÉEN» Comme les autres îles des Antilles françaises, «Saint-Barth rayonne sur tout l Arc caribéen» a indiqué le chef de l Etat venu en Guadeloupe présenter ses vœux à la France d outre-mer. Lire page 3 SOLIDARITÉ HAÏTI / ST BARTH L école avance à grands pas Lire page 2 SECOND TOUR DE LA COUPE DE GUADELOUPE DE FOOTBALL Match décisif pour les Young Stars samedi au stade de Saint-Jean Pour la première fois, une rencontre de coupe de la Guadeloupe de football se tiendra samedi à Saint-Barth : Les Young Stars affrontent le FC Marigot pour le second tour de la Coupe de Guadeloupe. Lire page 11

2 JSB - 12 janvier n 910 ACtuALitéS 2 Solidarité Saint Barthélemy / Haïti «Le chantier de l école avance bien» place et qui l attend». Le billet d avion pour rallier Haïti est en principe à la charge des volontaires. «Si vraiment ce dernier n en a pas les moyens financiers, nous l aidons», souligne le président de BKMH. Les trois premiers bungalows, sur les six prévus, sont terminés depuis début janvier. Les équipes d artisans et d ouvriers bénévoles se succèdent régulièrement à Port-au-Prince où l association Bay Kout Men Haïti travaille à la reconstruction d une école détruite lors du séisme de janvier dernier. Les artisans bénévoles de Bay Kout Men Haïti (BKMH) se succèdent depuis plusieurs mois sur le chantier de Delmas 31, un quartier de Port-au- Prince où il reconstruisent une école détruite lors du violent séisme. Ce dernier avait touché l île le 12 janvier 2010 et fait plus de victimes, laissant le pays dans le plus grand chaos. Le but de l association est de concevoir et d encadrer la construction de bâtiments en bois, mais également de former la population locale à la construction ce type de construction. Anne, Natalie, Romain, Karim, Yvon et les travailleurs haïtiens sur place. LE DESSIN DE LA SEMAINE PAR GZAV «Le troisième bungalow, sur les six qui doivent êtres construits, est terminé et nous sommes en train d édifier l un des deux bungalows double prévus», explique Adrien Gaume Bechet, président de l association. Le chantier des premiers bâtiments a démarré en septembre dernier et, depuis, les bonnes volontés continuent à se succéder sur le site. «Didier Canet, un charpentier de Saint-Martin, a travaillé deux mois sur place, il Noël sur le chantier: Didier, Arnaud, Fabrice et l équipe d Haïti. sera de retour samedi dans les la continuité du projet», souligne M. Gaume-Bechet. Iles du Nord». D autres forces vives sont sur «Mais en pratique cela n est le départ, un charpentier de pas toujours possible et quand Saint-Barthélemy s envole un bénévole part seul, il rejoint cette semaine pour travailler toujours quelqu un qui est sur dix jours sur place. Il retrouvera à Port-au-Prince Chantal Hourcade ainsi qu un autre artisan venu de Métropole. Le 19 janvier, ce sera au tour de Richard Provost et Régis Gouon d apporter leur savoirfaire. Deux autres charpentiers leur succèderont pour poursuivre les travaux de construction. «Le roulement des équipes, constituées en principe d un binôme de deux artisans ou d ouvriers, s effectue tous les 10 jours pour assurer PORT-AU-PRINCE, 11 jan 2011 (AFP) - A la veille du premier anniversaire du séisme du 12 janvier 2010, les Haïtiens, responsables ouvernementaux, réfugiés ou simples citoyens, commençaient à rendre hommage mardi aux plus de morts de la catastrophe, dont le pays ne s est toujours pas relevé. Une première cérémonie du souvenir a eu lieu devant une fosse commune proche de Port-au-Prince, où des responsables du gouvernement du président sortant René Préval ont rendu hommage aux dizaines de morts du séisme qui y reposent réfugiés Les cérémonies culmineront mercredi à 16H53 locales (21H53 GMT), à l heure où le séisme de magnitude 7 a fait trembler la terre le 12 janvier Les Haïtiens sont invités à observer une minute de silence et à lâcher des ballons blancs. Une messe en plein air doit avoir lieu là où s élevait la cathédrale de Port-au-Prince, dont les décombres n ont pas été dégagés. Douze mois après la catastrophe, le pays le plus pauvre des Amériques ne s est toujours pas relevé. Les quelque réfugiés qui continuent à vivre dans des conditions très difficiles dans des camps sont là pour en témoigner. L ancien président américain Bill Clinton, très impliqué dans les efforts de reconstruction et venu participer aux cérémonies, s est dit «irrité» par la lenteur de la reconstruction et a reconnu que «seulement environ 60% de ce qui a été prévu pour la première année a été effectivement dépensé». La communauté internationale doit «désormais tenir les promesses qu elle a faites d un soutien solide et à long terme», a renchéri le président américain Barack Obama dans un communiqué. Le Canada a annoncé mardi plusieurs nouveaux programmes d aide à Haïti, d une valeur de 93 millions de dollars. L ex-gouverneure générale du pays, Michaëlle Jean, envoyée spéciale de l Unesco, sera à Port-au-Prince mercredi. Une sénatrice américaine a demandé à M. Obama de prolonger l asile accordé temporairement à des immigrés haïtiens illégaux, qui représentent selon elle un soutien financier important pour leurs familles. Epidémie de choléra A cela s ajoute une épidémie de choléra depuis la mi-octobre. Selon les derniers chiffres du ministère de la Santé, personnes en sont mortes et, à en croire l Organisation mondiale de la santé (OMS), le pic de l épidémie n a pas encore été atteint. Les 48 heures d hommages interviennent au beau milieu L association Bay Kout Men Haïti recherche un plombier et lance un appel à volontaire. BKMH est une association loi 1901 à but non lucratif, créée par des professionnels du bâtiment de Saint-Barthélemy. Pour tout renseignement, contacter l association par courriel Karim Allix, à Delmas 31 en compagnie des enfants du quartier. Haïti: hommage aux victimes du séisme à la veille de la date anniversaire d une crise politique née du premier tour contesté de la présidentielle du 28 novembre. Le secrétaire général de l Organisation des Etats américains (OEA) a dit mardi qu il remettrait «dans les prochains jours» son rapport sur le scrutin aux autorités haïtiennes, le président René Préval ayant demandé que cela ne perturbe pas les cérémonies marquant l anniversaire du séisme. Ce rapport préconise le retrait du deuxième tour du candidat du pouvoir, Jude Célestin. Manifestations violentes Selon les résultats proclamés début décembre par le Conseil électoral, l ex-première dame Mirlande Manigat arrive en première position avec 31% des voix, devant Jude Célestin (22%). Michel Martelly, qui conteste ces résultats, arrive de justesse en troisième position avec 21% des voix et n est donc pas qualifié pour le second tour, au grand dam de ses partisans qui ont manifesté violemment. Lundi, René Préval, a expliqué qu il ne pouvait plus quitter le pouvoir comme prévu le 7 février parce qu à cette date «on n aura pas de président élu». Selon une copie du rapport de l OEA vue par l AFP, la mission préconise l envoi de davantage d observateurs internationaux pour superviser le deuxième tour, qui n a aucune chance de se dérouler dimanche comme prévu.

3 JSB - 12 janvier n 910 ACtuALitéS 3 Comme les autres îles des Antilles françaises, «Saint- Barth rayonne sur tout l Arc caribéen» a indiqué le chef de l Etat venu en Guadeloupe présenter ses vœux à la France d outre-mer. «La Guadeloupe, la Martinique : vous rayonnez sur tout l Arc caribéen, aux côtés de Saint- Barth et de Saint-Martin et c est une chance», a souligné le chef de l Etat lors de son discours prononcé à Petit-Bourg en Guadeloupe dimanche dernier. Invités par le président de la République à la cérémonie des vœux à la France d outre-mer, le sénateur Michel Magras et le président de la collectivité Bruno Magras avaient fait le déplacement dans la journée, sur un vol privé, jusqu en Guadeloupe pour Voeux du Président à la France d outre-mer «Saint-Barth rayonne sur tout l Arc Caribéen» Les élus de Saint-Barth et de Saint-Martin (au 1er rang) ont assisté à la cérémonie, répondant ainsi à l invitation du chef de l Etat. Devant plusieurs centaines de Guadeloupéens largement acquis à sa cause, le chef de l Etat a présenté des voeux pleins de chaleur aux 2,5 millions de Français des îles. ( : service de presse de l Elysée) assister au discours présidentiel. Ils étaient accompagnés de Christophe Beaupère, le secrétaire territorial de la Fédération UMP de Saint-Barthélemy, également directeur de cabinet du premier magistrat de l île. Après La Réunion l an passé, le président Sarkozy avait choisi les Antilles françaises pour cette cérémonie, lançant ainsi officiellement 2011, comme «année des outre-mer français». Une décision qui avait été prise par le premier conseil interministériel de l Outre-Mer le 6 novembre «Dans ma vision pour l outre-mer, il ne s agit pas de vous imposer un schéma mais, au contraire, de mieux vous accompagner dans le choix de votre développement», a précisé M. Sarkozy. Tout en ayant précédemment indiqué que «si les collectivités et les élus sont paralysés par des règlements de compte politique, à ce momentlà, l Etat fera le travail des collectivités». À l issue de son discours, qui aura duré une quarantaine de minutes, le chef de l Etat est venu saluer personnellement chacun des élus des Iles du nord présent. «Le président a cité Saint-Martin et Saint-Barthélemy lors de ces vœux ce qui nous a réjoui, a indiqué M. Beaupère. En outre, nous sommes pleinement satisfaits de l évolution statutaire de Saint- Barthélemy en PTOM (ndlr. Pays et territoire d outre-mer), un engagement qu il avait pris et qui a été validé». Reine-May Vigoulette avec AFP Tribunal correctionnel Prison avec sursis pour le conducteur ivre Seule une affaire, sur les trois prévues, concernant Saint- Barthélemy a été examinée lors de l audience correctionnelle de jeudi dernier. Un conducteur ivre, victime d un accident, écope d un mois de prison avec sursis et de 6 mois de suspension de son permis de conduire. Sur les trois affaires inscrites au rôle de l audience correctionnelle du jeudi 6 janvier dernier, une seule aura été jugée. Les magistrats ont repoussé au 26 mai prochain, lors de l audience qui se tiendra à Saint-Barth, l examen d une affaire de non-paiement de pension alimentaire en raison d un problème de convocation du prévenu. Ils ont également renvoyé, cette fois à l audience collégiale du 12 mai à Saint-Martin, celle concernant un prévenu de 39 ans à qui l on reproche la détention non autorisée de plusieurs armes de 1e et 4e catégorie. Un taux de 1,60 g par litre de sang Ce jeune homme de 24 ans se souviendra longtemps de sa soirée arrosée. Le 30 octobre dernier, alors qu il termine son service dans un restaurant de l île, il sort avec quelques amis. Ils boivent quelques verres et, vers 4 heures du matin, il décide de prendre son véhicule pour rentrer chez lui à Corossol. C est sur la route du retour que les choses se gâtent. Il perd le contrôle de son quad (un 250 cm3 loué) et c est l accident. Légèrement blessé, il sera soigné à l hôpital de Bruyn où une analyse sanguine révèlera un taux de 1,60 g d alcool par litre de sang, bien loin donc des 0,5 gramme autorisé. À l audience, le jeune prévenu est visiblement embarrassé et indique que c était «la première fois qu il conduisait sous l emprise de l alcool». Il est détenteur du permis de conduire depuis cinq ans et indique n avoir jamais fait l objet d une suspension. Le tribunal l a reconnu coupable d avoir conduit en état d ivresse et l a condamné, suivant en cela les réquisitions du procureur de la République, à un mois de prison avec sursis, 500 euros d amende ainsi qu à six mois de suspension du permis de conduire.

4 JSB - 12 janvier n 910 ACtuALitéS 4 Formation : des aides pour l égalité des chances Saint-Barth voit partir chaque année plus de 200 jeunes, lycéens et étudiants, obligés de quitter l île pour suivre leurs études à l extérieur de son territoire. Un dispositif d aides a vu le jour pour les accompagner. S ils ont la chance de grandir au soleil, les enfants de Saint-Barthélemy ne disposent sur place ni d un lycée général ou professionnel et moins encore de filières de l enseignement supérieur. Il leur faut donc poursuivre leur scolarité ailleurs, au lycée à Saint-Martin, l île voisine la plus proche, ou encore en Guadeloupe. Ils sont aussi nombreux à opter, parfois dès le secondaire, pour une scolarité en métropole, voire au Canada francophone ou encore aux Etats-Unis. «Nous avons voulu mettre en place un système plus cohérent que ce qui existait», explique Yves Gréaux. Le premier vice-président ne cache pas que la volonté des élus de la jeune collectivité de Saint- Barthélemy est de parvenir à L aide à la formation remplace l aide aux étudiants et aux jeunes, obligés de partir suivre un enseignement hors du territoire. «Ce dispositif sera renforcé par trois nouvelles mesures prévues pour le courant de l année 2011», indique Yves Gréaux, vice-président en charge de l éducation et de la formation professionnelle. mettre sur pied un dispositif d aides aux familles qui tienne compte de la spécificité insulaire locale. «Le fonds de continuité territorial vient en aide seulement aux jeunes qui partaient étudier en Métropole», souligne Yves Gréaux. Il se traduisait par une aide au billet d avion qui s élevait en 2010 à 170 euros (aide simple) ou à 270 euros (aide majorée) euros sans condition de ressource Pour éviter l exclusion, induite par le dispositif national de la Continuité territorale, de ceux qui partent étudier dans les territoires voisins et garantir une équité de l aide, la Collectivité avait choisi d attribuer la somme de 1000 euros (sans condition de ressource) aux familles résidentes. Cette aide est reconduite pour l année en 2011 et sera accompagnée de quatre nouvelles mesures sur lesquelles planche une commission composée d élus et de parents. «Une aide supplémentaire destinée aux familles les plus modestes est en train de se mettre en place. Elle sera attribuée en fonction des ressources, indique M. Gréaux. Le prêt à taux zéro, mesure déjà opérationnelle, est lui aussi reconduit cette année, pour un montant compris entre 2000 et 3500 euros.» Dans le courant de l année, deux nouvelles mesures devraient venir compléter ce dispositif: une prime au mérite qui sera décernée aux élèves qui obtiennent de bons résultats et un coup de pouce «logistique» donné par la Collectivité pour l aide à l intégration des étudiants. Reine-May Rollini-Vigoulette Pour tout renseignement, téléphoner au bureau des écoles de la Collectivité au Les faits divers de la semaine VOLS À LA ROULOTTE Au moins quatre vols à la roulotte ont été perpétrés cette semaine, la plupart à Gustavia. Le préjudice de l un d eux, commis avec effraction, s élève à 4000 euros. Cette somme a été dérobée dans le véhicule qui se trouvait stationné dans une rue du centre-ville. BATEAUX CONTRÔLÉS DANS LE PORT La capitainerie et la brigade de gendarmerie de Saint-Barthélemy ont procédé, le vendredi 7 janvier dernier, à un contrôle coordonné des bateaux circulant dans le port de Gustavia. Il s agissait de procéder, pour cette première opération de l année, à des rappels à la loi sur les règles de navigation : 23 avertissements ont été donnés à des plaisanciers ainsi qu à des pêcheurs professionnels circulant tous à une vitesse excessive. Les autorités rappellent que la vitesse de circulation est limitée à 3 nœuds dans le INCENDIE À GRAND CUL-DE-SAC Un incendie a entièrement détruit le local du club de planches à voile de Grand Cul-de-Sac et s est propagé aux alentours détruisant la végétation ainsi qu un engin de chantier stationné à proximité. Les sapeurs-pompiers de St- Barthélemy ont été prévenus aux alentours de 2h30 lundi matin et se sont immédiatement transportés sur place. Le foyer a été circonscrit assez rapidement et a mobilisé une dizaine de chenal ainsi que dans le port de Gustavia; et qu elle ne doit pas dépasser 5 nœuds dans la zone littorale des 300 mètres. IL TRANSPORTAIT DU CANNABIS ET UNE BALANCE Dans la soirée du 27 décembre dernier, un jeune homme emprunte le sens interdit de Saint-Jean au volant de son scooter. Il est alors arrêté par une patrouille de gendarmerie accompagnée de «Charly», le chien spécialisé dans la lutte contre les stupéfiants. Ce dernier flaire immédiatement le sac à dos du jeune. A l intérieur, les forces de l ordre découvrent 130 grammes d herbe de cannabis et une balance de précision. Agé de 22 ans et résidant à Saint-Barthélemy, le jeune homme a indiqué qu il utilisait ce cannabis pour sa consommation personnelle. Il devra s expliquer devant le tribunal correctionnel de Saint- Martin le 24 mars prochain. pompiers et deux engins incendie. Le préjudice matériel causé par l incendie est estimé à plus de euros.

5 JSB - 12 janvier n 910 ACtuALitéS 5 Prestations familiales, Smic, Revenu de solidarité active, départ à la retraite, consultation du médecin généraliste, nouveau Prêt à taux zéro (PTZ+), deux-roues, taxis, tarifs bancaires : tour d horizon des principaux changements qui interviennent en Social La retraite à 60 ans, c est fini! A compter du 1er juillet 2011, l âge légal de départ à la retraite passe progressivement de 60 à 62 ans. Le nombre de trimestres de cotisations est relevé à 163 trimestres (au lieu de 162), soit 40 ans et trois trimestres. En 2012, il faudra donc avoir cotisé 41 ans pour bénéficier d une retraite pleine. Dès le 1er juillet, les droits à la retraite se feront en fonction de la date de naissance des assurés. L âge de départ reste fixé à 60 ans pour les assurés nés avant le 1er juillet 1951 ; il passe à 60 ans et 4 mois, pour les assurés nés entre le 1er juillet 1951 et le 31 décembre 1951 inclus ; à 60 ans et 8 mois, pour ceux nés en 1952 ; à 61 ans, pour ceux nés en 1953 ; à 61 ans et 4 mois, pour ceux nés en 1954 ; à 61 ans et 8 mois, pour ceux nés en 1955 ; et à 62 ans, pour ceux nés à compter du 1er janvier Revenu de solidarité active (Rsa) Le Revenu de solidarité active (Rsa) est entré en application dans les départements d outre-mer et les collectivités de Saint- Barthélemy, Saint-Martin et Saint-Pierreet-Miquelon depuis le 1er janvier Il remplace le revenu minimum d insertion (Rmi) et s adresse aux personnes ayant peu ou pas de ressources. Le montant de cette allocation forfaitaire s élève à 466,99 euros pour une personne seule sans enfant et à 700,49 euros pour un couple ou pour une personne seule avec un enfant à charge. Allocations familiales Depuis le 1er janvier 2011, les allocations familiales ont été revalorisées de 1,5% : elles s élèvent à 126, 38 euros pour deux enfants ; 288,38 euros pour trois enfants et 430, 55 euros pour quatre enfants avec des majorations selon les âges. SMIC Depuis du 1er janvier 2011, le Salaire minimum de croissance (Smic) a été revalorisé de 1,6 %. Le nouveau montant horaire brut est fixé à 9 euros (contre 8,86 euros en 2010). Pour un salarié dont la durée du travail est la durée légale hebdomadaire (35 heures), le salaire mensuel minimum, s élève désormais à euros brut par mois., soit environ 1073 euros net par mois. Santé Consultation chez le médecin généraliste Le montant de la consultation d un médecin généraliste est revalorisé. Ce tarif est porté à 25,20 euros aux Antilles, à 27,40 euros en Guyane, à La Réunion et à Mayotte. En métropole, elle est passée de 22 à 23 euros. Baisse du remboursement des médicaments La loi de financement de la Sécurité sociale pour l année 2011 prévoit une baisse du taux de remboursement des médicaments à vignette bleue. En 2011, il devrait passer de 35 à 30%. Les particuliers ne disposant pas de mutuelle ou d assurance santé devront s acquitter du reste. Ce qui change en 2011 Transports Deux-roues motorisés de plus de 50 cm³ : formation obligatoire Depuis le 1er janvier, une formation de 7 heures est obligatoire pour tous les titulaires du permis B qui souhaitent commencer à conduire un deux-roues motorisé de 50 à 125 cm³ ou un scooter à troisroues de plus de 50 cm³. Cette formation obligatoire concerne désormais tous les titulaires du permis B, quelle que soit la date d obtention du permis, s ils n ont pas conduit de motocyclettes légères ou de tricycles à moteur au cours des cinq dernières années. Le non-respect de cette réglementation est passible d une amende de 4e classe (135 euros). Cyclomoteurs d occasion Les propriétaires des cyclomoteurs d occasion de moins de 50 cm³ mis en circulation avant le 1er juillet 2004 doivent procéder à l immatriculation de leur cyclomoteur à partir du 1er janvier s ils souhaitent circuler sur les voies publiques. L objectif recherché n est pas que tous les cyclomoteurs anciens soient immatriculés, mais que tous les usagers qui veulent circuler avec ces véhicules l aient alors fait immatriculer. Le propriétaire d un cyclomoteur pourra donc faire cette opération d immatriculation, à tout moment, au-delà du 31 décembre 2010, dès lors qu il souhaitera se déplacer avec son véhicule. Habitat, Energie Constructions : De nouvelles exigences régiront la construction en zone sismique dès le 1er mai L Eurocode 8 vient compléter les autres Eurocodes. Cette norme va remplacer les actuelles règles de constructions parasismiques PS 92 et PS MI 89 révisées. Elle vise à protéger les personnes situées en zones sismiques et à maintenir en état les structures importantes pour la protection civile. A noter que la nouvelle carte sismique découpe le territoire en cinq zones de sismicité (du risque très faible à fort) et situe les Antilles dans une zone à risque sismique fort. Accession à la propriété : le nouveau prêt à taux zéro (PTZ+) Pour donner à plus de ménages les moyens d acheter un logement, et les encourager à investir notamment dans des logements dits basse consommation, le nouveau «prêt à taux zéro plus» remplace le Pass foncier, le PTZ actuel et le crédit d impôt sur les intérêts d emprunt. Réservé aux primo accédants, sans condition de ressources, le PTZ+ propose des montants de prêts très largement supérieurs aux montants actuels, afin de soutenir une proportion plus importante des ménages. Dans le cadre du Grenelle de l Environnement, le PTZ+ est également un prêt «vert» : il est conçu pour encourager l acquisition de logements labellisés «bâtiment basse consommation» (BBC). Pour les logements neufs qui ne sont pas labellisés BBC ou les logements anciens classés dans la catégorie énergétique E, F ou G, le prêt sera moindre. Annonces immobilières et étiquettes énergie Depuis le 1er janvier 2011, toutes les annonces immobilières, qu elles émanent de professionnels ou de particuliers, devront mentionner la classe énergie et/ou l étiquette énergie avec la classe de performance de l appartement, du bâtiment ou de la maison. Cette information est issue du diagnostic de performance énergétique (DPE) obligatoire pour les ventes immobilières depuis 2006, et pour les locations depuis Electricité Le tarif social d électricité peut désormais permettre de bénéficier de réductions de 40 à 60 % sur les factures (selon le nombre de personnes que compte le foyer), le rabais moyen annuel étant d environ 95 euros (TVA incluse). Certains consommateurs d électricité peuvent bénéficier pour leur résidence principale d un «tarif spécial de première nécessité» pour alléger leurs factures d électricité. A noter que le prix du kilowatt augmente de 3 % cette année, en métropole comme en outre-mer. Plan d épargne logement Le plan d épargne logement (PEL) évolue à compter du 1er mars Son taux d intérêt sera révisé tous les ans en fonction de l évolution des marchés financiers, sans pouvoir être inférieur à 2,5 %. Il sera soumis aux contributions sociales (CSG- CRDS ) chaque année, lors de leur versement, et non plus seulement à partir de la dixième année. Depuis le 1er août 2010, les sommes déposées rapportaient des intérêts au taux de 3,50 % (prime incluse) ou au taux de 2,50 % (hors prime d État). Consommation Assurances Les contrats d assurance habitation, devraient également être revus à la hausse cette année : les tarifs devraient subir une augmentation comprise entre 3 et 8 %. De même, les contrats d assurance automobile devraient augmenter de 2,5 à 4,5 %. Tarifs bancaires A compter du 1er janvier, les banques se sont engagées à faire figurer sur leur site Internet respectif une liste de 10 services standard avec la mention des tarifs qui correspondent à ces services. Institutions La CCI évolue Les îles de la Guadeloupe disposent depuis le 4 janvier 2011 d une seule chambre de commerce et d industrie, en lieu et place des CCI de Basse-Terre et de Pointe-à-Pitre, installée au World Trade Center de Jarry. Création d un institut médico-légal Un institut médico-légal interrégional (IML) est en cours d installation en Guadeloupe. Il dépendra du Centre hospitalier universitaire (CHU) de Pointe-à-Pitre - Abymes et devrait être opérationnel dès ce début d année. Pour autant, cela n affectera pas le dispositif déjà en place sur les îles du Nord. Les autopsies et examens des corps des défunts sont pratiqués soit par un médecin légiste de la partie hollandaise de Saint-Martin, soit par un spécialiste de médecine légale de Martinique. «Saint-Martin et Saint-Barthélemy devraient disposer prochainement d un médecin expert à demeure», a précisé le vice procureur de Saint-Martin, Jacques Louvier. Celui-ci est en cours de formation et devrait pourvoir être opérationnel dès 2012». Ce médecin spécialiste exerce depuis plusieurs années au centre hospitalier Louis-Constant-Fleming. Il est déjà sollicité pour l examen des vivants, notamment les victimes qui lui sont envoyées pour des bilans traumatiques et des évaluations de séquelles. LE PROGRAMME La DU FESTIVAL 27 ème édition du Festival de Musique de Saint Barthélemy LE PROGRAMME DU FESTIVAL MERCREDI 12 JANVIER, 20H00 Eglise Catholique, Lorient Soirée orchestrale, œuvres de Bruch, Mozart & Schubert 35 JEUDI 13 JANVIER, 20H00 Eglise Catholique, Gustavia Concert de piano, œuvres de Chopin 35 VENDREDI 14 JANVIER, 20H00 Eglise Catholique, Lorient Soirée opéra, arias et duos d amour 35 SAMEDI 15 JANVIER, 19H00 ET 21H00 Eglise Catholique, Gustavia : Deux concerts de jazz avec Jason Marsalis Quartet 35 chaque concert DIMANCHE 16 JANVIER, 16H00 Eglise Anglicane, Gustavia Récital de l école Saint Barth Harmony, Gratuit 20H00 Restaurant Eddy s, Gustavia : Dîner de Bienfaisance 80 MARDI 18 JANVIER, 20H00 Eglise Anglicane, Gustavia Le Miro Quartet, œuvres de Brahms, Glass & Schubert, 25 Les billets du Festival sont en vente à l office du tourisme. Un «Season Pass-book» est également proposé qui donne droit à une réduction de 10% sur les tarifs. Gratuit pour les enfants de moins de 13 ans. Plus d infos sur le festival à la page :

6 JSB - 12 janvier n 910 ACtuALitéS 6 La vente de la vignette a commencé La campagne de vente de la vignette automobile 2011 dont les tarifs n ont pas changé a été lancée lundi 3 janvier Elle durera jusqu au jeudi 31 mars inclus et sera en vente dans les lieux désormais habituels. A savoir : A la Trésorerie de la Collectivité à Gustavia aux heures habituelles d ouverture au public, soit de 7h30 à 12h30, tous les jours de la semaine. La Trésorerie accueille en particulier les exploitants ou propriétaires de flotte de plus de 10 véhicules. Ils sont invités à prendre rendezvous avec le personnel du Trésor Public dès le début du mois de janvier 2011 pour le paiement et la délivrance des vignettes de leur parc automobile. Au bureau de la Circulation Routière et des Transports de la Collectivité, aux heures d ouverture au public : de 8h à 12h tous les jours, du lundi au vendredi pour tous les véhicules neufs TARIFICATION DES VIGNETTES AUTOMOBILES 2011 véhicules à moteur à deux roues, utilisant l énergie électrique (scooter électrique) Exonéré véhicules à moteur à deux roues d une cylindrée inférieure à 50 cm3 : 30 Véhicules à moteur à deux ou trois roues d une cylindrée comprise entre 50 cm3 et 500cm3 : 50 supérieure à 500 cm³ : 100 véhicules à moteur utilisant la puissance électrique (type GEM ) : 50 véhicules à moteur à 4 roues autres que véhicules de tourisme (type Quad ): 100 Véhicules à moteur de tourisme d une puissance fiscale inférieure à 7 chevaux : 100 comprise entre 7 et 10 chevaux : 150 comprise entre 11 et 15 chevaux : 300 comprise entre 16 et 25 chevaux : 500 supérieure à 25 chevaux : 2000 Autres véhicules à moteur d un poids total autorisé en charge PTAC inférieur à 2,5 tonnes : 150 compris entre 2,5 tonnes et 3,5 tonnes : 300 supérieur à 3,5 et jusqu à 14 tonnes : 500 supérieur à 14 tonnes : ainsi que pour toutes les mutations. Attention : au bureau de la circulation, la vignette est redevable immédiatement, en même temps que la délivrance du nouveau certificat d immatriculation. Au bureau itinérant de Saint-Jean aux heures d ouverture au public, soit de 7h30 à 14h, sans interruption, tous les jours, du lundi au vendredi. Les agents du bureau itinérant accueilleront tous les contribuables venant s acquitter du paiement du montant de la vignette à l exception des propriétaires de plus de 10 véhicules. Les contribuables sont invités à se présenter devant un des agents disponible sur la base du «premier arrivé, premier servi» ou éventuellement sur rendez-vous. Ils devront fournir obligatoirement le certificat d immatriculation (carte grise) ainsi que l attestation d assurance. Attention, le coupon de l assurance n est pas accepté! De même, les photocopies de cartes grises ne sont pas non plus acceptées. Les propriétaires des véhicules posant des difficultés (carte grise erronée, vignettes précédentes impayées, véhicule non immatriculé au fichier ) devront se rapprocher du bureau de la Circulation Routière à Gustavia afin de régulariser leur situation. Les seules immatriculations acceptées et enregistrées au fichier local sont les immatriculations en «SB», «ZY», «ZYA», «A», «B», «C» et «D». Toute autre immatriculation ne peut être traitée. Cela veut dire que les usagers qui ont fait rentrer un véhicule sur l île avant 2008 et qui n ont toujours pas fait leurs formalités administratives sont invités à se présenter au Bureau de Circulation Routière et des Transports. Ils sont redevables des vignettes des années précédentes majorées. Aucun dégrèvement de majoration ne pourra leur être accordé. Pour toute information, vous pouvez vous adresser directement au Bureau de la Circulation Routière et des Transports de la Collectivité situé à Gustavia, au 1er étage de l immeuble de la Police territoriale. Nouvelle récompense pour Dylan Verrechia Dylan Verrechia, fils du peintre Jean Verrechia, ancien élève de l école primaire de Gustavia et aujourd hui réalisateur, vient de recevoir une nouvelle distinction. Le 4 décembre 2010, Dylan Verrechia a en effet décroché le prix du meilleur film de défense des enfants pour son documentaire «Les enfants du Majestic» lors du dernier Festival du film «Artivist» d Hollywood. Le film, tourné à Bangalore, en Inde, montre de jeunes enfants, de 3 à 14 ans, vivant dans des conditions extrêmes. Plusieurs des films de Dylan avaient déjà été récompensés : «Tierra Madre», l histoire vraie d une femme à la frontière mexicaine déterminée à éduquer son enfant avec sa compagne, a reçu huit prix en En 2007, «Tijuana Makes Me happy» s était vu décerner le grand prix du jury Slamdance/sundance dans la catégorie «Best narrative feature». Tourné au Mexique, sans acteur connu, avec des habitants des faubourgs de Tijuana, ce film racontait l amour d un jeune garçon pour les animaux et son passage de l adolescence à sa nouvelle vie d homme.

7 JSB - 12 janvier n 910 ACtuALitéS 7 Le climat du mois écoulé Temps sec en décembre Ci-dessous le bilan météo du mois écoulé réalisé par Yannick Gréaux, animateur à l Espace Météo Caraïbes. Les précipitations Les 42,2mm de précipitations e n r e g i s t r é s sont en dessous de la normale qui est de 94,2mm. Ce faisant, le mois de décembre 2010 se situe dans la moyenne des 20% des mois de décembre les plus secs, selon nos données depuis Ces valeurs sont proches des précipitations relevées pour le mois de décembre Mais c est l année 1963 qui détient le record de décembre le plus sec avec seulement 23,0 mm relevés. Le record de précipitations date quant à lui de 1995 où 228,3 litres d eau par m2 avaient été enregistrés. Températures : La moyenne des températures minimales, 24,1 C, est supérieure à la normale qui est de 23,5 C pour un mois de décembre. La moyenne des températures maximales 28,2 C est en revanche dans la norme. La température la plus chaude de 30,7 C a été enregistrée à deux reprises, les 20 et 27 décembre ; la plus basse, 22,3 C, le 29. La température moyenne mensuelle de 26,1 C est dans la norme. La mer : La température de l océan est voisine de 27 C, cette valeur est dans la norme. Selon nos modèles de prévisions climatiques, la température de la mer devrait être légèrement plus fraîche que la normale pour les trois premiers mois de l année Hygrométrie : La moyenne des minima d humidité a été de 61,6 % (normale 62,3%); celle des maxima de 86,2%, (normale 86%). Le mini est de 41%, enregistré le 3 et le maxi de 100%, enregistré les 7, 8 et 29. Le vent : Prédominance des alizés. La moyenne de la force du vent sur le mois -19km/h- est dans la norme. Les rafales ont atteint 73km/h le 29 décembre vers midi. Faits marquants : Passage en vigilance orange pour Mer forte ou dangereuse déclenché du mercredi 29 décembre à midi au jeudi 30 décembre au soir en liaison avec une dépression très «creuse» ayant affecté le Nord-Est des Etats-Unis. Cette dépression a généré de forts vents sur une vaste étendue de l océan Nord Atlantique et entraîné la formation d une longue houle énergétique de secteur Nord à Nord-Ouest en direction de nos îles. Données de houle relevées durant cet épisode météo: - Bouée à environ 300 km dans le Nord-Ouest de St Martin : maxi 4,2m pour 15s. - Navire évoluant dans le Nord-Est d Anguilla : 4,0m - Observations locales : 2,50m à 3 mètres. La proximité des îles de St Martin et Anguilla a permis d atténuer en partie cette houle de secteur Nord- Ouest. Prévisions saisonnières : Les prévisions pour les trois prochains mois ne privilégient aucun scénario particulier pour les îles de Saint Martin et de Saint Barth. Les températures devraient être légèrement inférieures aux normales de saison. Les précipitations devraient être dans la norme, notre île se situant en marge nord d une anomalie positive concernant le sud de l Arc Antillais. VACCINATIONS GRATUITES L Agence de Santé (ARS), délégation de Saint-Barthélemy et de Saint-Martin, informe le public qu une permanence vaccinations aura lieu le lundi 31 janvier 2011 au dispensaire de Gustavia, de 9 heures à 17 heures. Les vaccinations sont administrées gratuitement aux adultes et aux enfants dès l âge de 6 ans. CONSULTATIONS Les prochaines consultations de nourrissons auront lieu les mardi 18 et 25 Janvier 2011 au dispensaire avec le Dr Nosard. Prendre rendez-vous le jour même, en téléphonant entre 7 h 30 et 8 h 30 au Les prochaines consultations gynécologiques auront lieu le jeudi 20 Janvier 2011 au dispensaire avec le Dr Bordjel. Téléphonez au pour prendre un rendezvous. SÉCURITÉ SOCIALE La Sécurité Sociale de Saint-Barthélemy vous informe qu une permanence se tiendra du jeudi 13 janvier au jeudi 20 janvier L accueil est libre et se fera aux horaires habituels d ouverture. Veuillez noter que pour la CMU, le dépôt de renouvellement des dossiers ne se fera que pour la période de décembre et janvier. Pour les dossiers retraite (dépôts et constitution) : l accueil se fera sur rendez-vous uniquement en téléphonant au Rappel des horaires : lundi, mardi, Communiqués jeudi de 7 h 30 à 12 heures et de 14 heures à 16 heures ; mercredi et vendredi de 7 h30 à 12 heures. RESTAURATION SCOLAIRE Le Service des écoles vous informe que les tarifs de la restauration scolaire ont été révisés et sont applicables depuis leur adoption lors de la séance du Conseil Territorial du 30 décembre dernier. Le paiement de la participation des parents pour le 2e trimestre de la restauration scolaire pourra s effectuer à partir du lundi 10 janvier. La date limite de règlement a été fixée au lundi 31 janvier Le bureau est ouvert les lundi, mardi, jeudi et vendredi de 7 h à 14 h et le mercredi de 7 h à 12 h. L AIDE À LA FORMATION INITIALE Le Service des Écoles vous informe que la réception des dossiers de demande d aide à la formation initiale (ancienne aide aux étudiants) se fera à partir du lundi 10 janvier 2010 sur rendez-vous uniquement. Veuillez prendre contact avec le service au pour convenir d un rendez-vous. LISTES ÉLECTORALES RECTIFIÉES Le Président de la collectivité de Saint-Barthélemy informe les personnes intéressées que les tableaux des rectifications apportées aux listes électorales pour la révision 2010/2011 sont affichés et peuvent être consultés dans le hall d entrée de l hôtel de la collectivité. UNE MAISON DE RêVE A NEVIS, POURQUOI PAS? À la question, qui lui est souvent posée sur les raisons de son choix d une île anglophone plutôt que française, Mr. M. répond avec enthousiasme: Ici, tous mes soucis disparaissent. Seules la beauté de l île, la gentillesse de ses habitants, la sécurité et la simplicité de vie me sont importantes. À la recherche d un endroit unique pour construire la maison de leurs rêves, Mr. et Mme. M. avaient concentré leurs recherches sur les îles Francophones : Martinique, Guadeloupe, République Dominicaine et ont finalement choisi l île de St Barth. Devant la rareté des terrains et malgré un budget substantiel, ils ne pouvaient acquérir ce qu ils désiraient. Ils suivirent les conseils donnés par un architecte et par un agent immobilier de St Barth : partir à la découverte d une petite île du nom de Nevis située à 20 minutes en avion de St Barth ou de St Martin et qui selon leurs dires représentait encore le St Barth d il y a 30 ans; intime, facile à vivre, sympathique. L année suivante, Mr. M. organise un séjour familial à Nevis. Dès ce premier voyage, Nevis enchante grands et petits par son panorama, ses vues magnifiques et sa végétation extraordinaire. Il s ajoute un passé lié à la France: Basseterre, la capitale de St Kitts, a été fondée par les premiers Français, originaires de Bretagne et Normandie. Mr. M. se rend compte rapidement des conditions exceptionnelles; un habitat dispersé et protégé (les lois ne permettent pas de constructions plus élevées que la hauteur des cocotiers), des terrains magnifiquement exposés avec des villas de grand standing au milieu de jardins luxuriants et très bien entretenus, une abondance d eau naturelle, des petits complexes immobiliers de luxe, un niveau hôtelier et de restauration excellent avec un des établissements parmi les plus prestigieux des Caraïbes: Le Four Seasons Resort Nevis dont la renommée n est plus à faire. Et cerise sur le gâteau, un magnifique golf de 18 trous! Au regard de tous ces avantages, c est la rencontre avec une Française résidente à Nevis depuis des années et mandataire sur place, d une agence immobilière qui va déclencher la décision immédiate d acheter un terrain et de construire. En prenant à coeur ses rôles d ambassadrice et traductrice, elle permet à la famille M. de trouver cette situation de rêve: faire construire une maison sans avoir à s y déplacer plus de 2 ou 3 fois. Monsieur M. lui confiera plus tard: Sans vous, nous n aurions probablement pas eu le courage d acheter un terrain, de faire une construction et d aménager un jardin.... La Fédération de St Kitts et Nevis offre également un cadre fiscal privilégié ou il n y a pas d impôt sur la succession ou sur le revenu et fait encore plus rare, la possibilité d obtenir un passeport de la Fédération de St Kitts et Nevis. Effectivement depuis 1984, il est possible d obtenir la citoyenneté économique par l achat d un bien immobilier dans un projet qui a reçu l approbation du gouvernement. De multiples nationalités ont profité de cet avantage et sont maintenant citoyens de la Fédération de St Kitts et Nevis. Pour plus d informations, consultez le site internet suivant: ( rubrique: Citizenship by Investment) ou téléphonez au: 1 (869) ou au 1 (869) contact: Hélène Robic

8 JSB - 12 janvier n 910 ACtuALitéS 8 Le nombre de morts sur les routes passe sous la barre des morts PARIS, 6 jan 2011 (AFP) - Le nombre de tués sur les routes de France métropolitaine est passé "pour la première fois" sous le seuil de en 2010, avec décès, soit une baisse de 6,5% sur un an, selon un bilan provisoire annoncé jeudi par le ministre de l'intérieur Brice Hortefeux. "D'après les chiffres provisoires de la Sécurité routière pour l'ensemble de l'année 2010, il apparaît que le nombre de tués sur les routes est en baisse pour la neuvième année consécutive, passant, pour la première fois, sous le seuil des 4.000", a-t-il déclaré dans un communiqué. Selon le ministère de l'intérieur, cette baisse de la mortalité routière de 6,5% en 2010 correspond à "près de 300 vies épargnées en une seule année". Le secrétaire général de l'association Victimes et Citoyens Jean-Paul Bonlarron s'est félicité de ces "bons résultats" qui s'expliquent, selon lui, "par une mobilisation de beaucoup de personnes, institutions et associations". Présidente de la Ligue contre la violence routière, Chantal Perrichon, a en revanche qualifié ces résultats d'"affligeants par rapport à l'objectif de moins de morts sur la route d'ici à 2012, un chiffre annoncé par Nicolas Sarkozy lui-même en décembre 2007, et non par les associations". Fin décembre, annonçant cette baisse, le ministre avait relevé que ce chiffre était "à comparer aux tués d'il y a 10 ans". Les progrès avaient connu un coup d'arrêt en 2009, avec décès sur les routes de France, soit deux de moins qu'en 2008, stagnation inédite après sept années consécutives de baisse. Le nombre de blessés a également diminué sur 2010 de 13,1%, à personnes. Le nombre d'usagers de deux-roues motorisés tués a aussi décru en 2010, passant de à 941, soit une diminution de -20% pour les motos et de -12% pour les mobylettes. "Ces chiffres sont le résultat de la politique volontariste de prévention et de sécurité routières voulue par le président de la République et de la vigilance totale de l'ensemble des acteurs de la sécurité routière et des forces de sécurité", a commenté Brice Hortefeux. Mais Chantal Perrichon juge que "les pouvoirs publics n'ont pas su prendre les mesures indispensables pour atteindre" l'objectif des décès. "Il y a peut-être 500 familles qui auraient dû être épargnées dès cette année", selon elle. "On observe un délabrement total de la lutte contre la violence routière, dont le dernier avatar a été la reculade du gouvernement", s'est exclamée Mme Perrichon, en référence à l'assouplissement du dispositif de récupération des points dans la loi Loppsi 2 adoptée le 20 décembre par l'assemblée nationale. "En ce qui concerne les deux roues, a t- elle ajouté, il est évident qu'ils ne sont pas sortis à cause de la neige, ce qui a permis la baisse spectaculaire du nombre de tués", a-telle argué. "Et il faudra de toute façon attendre les chiffres définitifs pour être sûrs qu'on est en dessous de morts", a-t-elle prévenu, "puisque l'année dernière il y avait un écart de 11 personnes entre les chiffres provisoires et les chiffres définitifs". USA: une agence autonome doit surveiller l'exploitation pétrolière en mer (rapport) WASHINGTON, 11 jan 2011 (AFP) - La Commission nationale chargée d'enquêter sur les causes de l'explosion de la plateforme pétrolière Deepwater Horizon dans le Golfe du Mexique en avril 2010 a préconisé mardi la création d'une agence indépendante chargée de la sécurité de l'exploitation offshore. Elle a aussi préconisé de rehausser les pénalités financières. La Commission, composée de sept experts et créée par la Maison Blanche après la plus grave marée noire de l'histoire des Etats-Unis, provoquée par l'explosion de la plateforme exploitée par le groupe britannique BP, a publié ses recommandations dans un rapport de plus de 300 pages. "La catastrophe exige rien de moins qu'une refonte totale des pratiques de l'industrie pétrolière et de la supervision du gouvernement", affirme le rapport de la Commission, qui avait déjà dénoncé des erreurs "systémiques", relevant de pratiques habituelles dans le secteur tout entier. "Les causes sont systémiques, et sans des réformes significatives à la fois des pratiques industrielles et des politiques gouvernementales, cela peut arriver à nouveau", assure le rapport qui ne remet pas en cause l'exploitation offshore en soi. "On ne doit pas abandonner le forage en eaux profondes", dit la Commission co-dirigée par William Reilly, ancien président de l'agence américaine pour l'environnement (EPA) sous Ronald Reagan. La plateforme DeepWater Horizon, qui se trouvait à quelque 80km de La Nouvelle-Orléans, était la propriété du groupe suisse Transocean et avait été en partie construite par le groupe américain Halliburton. Son explosion le 20 avril a fait 11 morts et répandu des centaines de millions de litres de brut dans le Golfe du Mexique jusqu'à la fermeture du puits quatre mois plus tard seulement. Le rapport des experts ne mâche pas ses mots: "les causes immédiates de l'explosion Les prix alimentaires 84% plus élevés en Martinique qu'en métropole PARIS, 5 jan 2011 (AFP) - Les prix alimentaires pratiqués dans la grande distribution restent 84% plus élevés en Martinique qu'en métropole, selon une enquête que publie le magazine spécialisé Linéaires dans son numéro de janvier. Linéaires a précisé avoir mené son enquête en décembre en réalisant des relevés comparatifs dans 5 des 8 hypers de la Martinique. Le magazine spécialisé dans la grande distribution souhaitait également vérifier si l'arrivée de l'enseigne Leclerc en octobre 2010 avait entraîné une baisse des prix comme celle-ci s'y était engagée. La Martinique et la Guadeloupe ont été le théâtre en février 2009 de violentes manifestations en raison du coût de la vie et notamment des produits alimentaires. Le 8 octobre 2010, Leclerc "débarque dans l'île en ralliant le groupe martiniquais indépendant Lancry PARIS, 6 jan Le ministre de la Santé Xavier Bertrand a déclaré jeudi dernier qu'il voulait faire "simple et vite" pour revaloriser la médecine de proximité après des réunions de concertation jeudi avec des professionnels de la santé dont les syndicats de médecins libéraux. Alors que la démographie médicale libérale souffre d'une mauvaise répartition géographique et d'une moyenne d'âge élevée des praticiens, laissant présager des départs massifs à la retraite dans les dix prochaines années, le gouvernement entend s'appuyer sur les propositions du rapport de l'ex-ministre de la Santé Elisabeth Hubert, remis fin novembre à l'elysée. "L'enjeu, c'est que les Français puissent trouver des professionnels de santé, des médecins", près de chez eux, a déclaré M. Bertrand, au cours d'une conférence de presse à l'issue de la concertation. Le ministre a annoncé également une nouvelle réunion à la fin du mois sur la peuvent être trouvées dans une série d'erreurs identifiables de la part de BP, Halliburton et Transocean, qui révèlent de tels manquements dans la gestion des risques qu'il y a de quoi douter de la culture de sécurité de l'industrie toute entière". Selon M. Reilly, le taux d'accidents mortels sur les plateformes offshore américaines est bien supérieur à celui des industries pétrolières étrangères. Le rapport de la Commission donne une feuille de route au Congrès pour qu'il engage de multiples réformes du secteur. Il sera présenté en commissions à la Chambre et au Sénat à partir du 26 janvier. Comme pour le secteur nucléaire après la catastrophe de Three Mile Island en 1979, la Commission préconise la création d'une agence indépendante ayant pour mission, au sein du ministère de l'intérieur, "de surveiller tous les aspects sécuritaires du forage en haute mer". Concrètement, il s'agirait de scinder en trois l'ancien MMS, le service de gestion des ressources minières, tellement critiqué après la catastrophe et déjà rebaptisé Bureau of Ocean Energy Management, Regulation and Enforcement (BOEMRE). La Commission presse aussi le Congrès de prévoir "un financement stable et adéquat" de ces nouvelles instances ainsi que des gardes-côtes. Elle s'intéresse également aux dédommagements estimant que l'actuelle limite de 75 millions de dollars --respectée s'il est déterminé qu'il n'y a pas eu faute grave de la part des groupes industriels-- est "relativement modeste" et "ne pousse pas l'industrie à améliorer ses procédures de sécurité". Dans le cas de Deepwater Horizon, BP a été d'accord pour aller bien au-delà de ces 75 millions. Un fonds d'indemnisation de 20 milliards de dollars a été mis en place. "Mais il n'est pas garanti que d'autres compagnies fassent de même à l'avenir", s'inquiète la Commission. (ex-franchisé Carrefour)" et "promet de faire baisser les prix", rappelle le magazine spécialisé dans la grande distribution. Lors de son enquête, Linéaires constate que "sur un panier d'une centaine de produits alimentaires de grandes marques, les prix dans la grande distribution restent 84% plus élevés en Martinique qu'en métropole". Le magazine cite quelques exemples: le prix du pot de Nutella (750 grammes) est "pratiquement le double" que celui en métropole. De même le camembert Président 250 grammes voit son prix plus que doubler. Même culbute pour le poulet entier premier prix. Si Leclerc pratique des prix en moyenne 6% inférieurs à ceux de ses concurrents, ses tarifs en Martinique restent toutefois 78% plus chers que ceux de métropole, a constaté Linéaires. Xavier Bertrand consulte les médecins libéraux et veut passer rapidement à l'acte "simplification" administrative, une autre début février sur la démographie médicale. Un des moyens préconisés par le gouvernement pour lutter contre la désertification médicale est la création de maisons de santé pluridisciplinaires, les jeunes médecins, notamment les femmes, refusant de plus en plus d'exercer de façon isolée. Un statut juridique spécifique de société interprofessionnelle ambulatoire (SIA) va être rapidement mis en place.

9

10 Seulement 5 4 L ALLER RETOUR RÉSIDENT acheté sur internet, 24h à l avance Voyagez comme Vous le Voulez! Internet : voy12.com Tél : LA SEMAINE 5h00-9h00 : Le réveil matin avec l'horoscope de CHRISTIE en EXCLUSIVITÉ 9h - 19h : BEST HITS / 80's / 90's & nouvautées 19h - 20h : SUNSET MUSIC / Lounge Hits JSB - 12 janvier n 910 Communiqués 10 VIDE GRENIER Le Rotary Club organise un vide grenier et une foire culinaire le dimanche 6 février sur le quai du Général de Gaulle à Gustavia. Une partie des recettes sera destinée à financer les actions locales du club ainsi que le programme Polio, relatif à l éradication de la poliomyélite, auquel le Rotary contribue chaque année. L espace étant limité, les personnes intéressées sont priées de réserver un emplacement rapidement. Pour le vide grenier, téléphoner au ou et pour la foire culinaire téléphoner au ou ASSEMBLÉE GÉNÉRALE DE L AJOE L AJOE invite tous ses adhérents à son assemblée générale. Celle-ci se tiendra le vendredi 14 janvier 2011 à 18h au local de l Ajoe à Lorient. JOURNÉE DÉFENSE ET CITOYENNETÉ Toute personne (garçon ou fille) de nationalité française doit se faire recenser entre la date de ses 16 ans et la fin du 3 ème mois suivant. Après avoir procédé au recensement, il est obligatoire d accomplir une Journée défense et citoyenneté (JDC), anciennement, Journée d appel de préparation à la défense (JAPD). L ordre de convocation parvient dans les 45 jours environ de la date de la session retenue. La participation y est obligatoire, sauf cas de force majeure (maladie, problème familial grave...). En cas de difficultés sur la date proposée, il convient, dans un délai de 15 jours, de prendre contact avec le bureau ou centre de service national afin de fixer une nouvelle date. POINTE EN MOUVEMENT Déboulé de la Pointe en Mouvement dimanche 16 janvier sur le thème «An Tan Revolisyon». Costume : foulard rouge, habits blancs (sans publicité) et branche d arbre à la main. Départ depuis le local de l association, rue de la Paix, à 18h. L atelier est ouvert tous les jours à partir de 17h. Renseignements auprès d Henri ST BARTH YACHT CLUB Le Saint-Barth Yacht Club organise son assemblée générale le samedi 22 janvier à 18h au SBYC à Public. A cette occasion, son président présentera le bilan moral et financier de l année A l ordre du jour également, les propositions de projets pour l année en cours et la création d un site internet. Il sera procédé au renouvellement des membres du bureau. ASSOCIATION DE DÉFENSE DES CONSOMMATEURS Une association ayant pour but de représenter et de défendre le droit des consommateurs de Saint-Barthélemy est en train de voir le jour. Si vous êtes intéressés et voulez prendre une part active à ce projet, vous êtes conviés à assister la réunion qui se tiendra dans la salle climatisée du restaurant le Wall-House à La Pointe à Gustavia, ce vendredi 14 janvier à partir de 18 h 30. COMITÉ DU TOURISME Le Comité du Tourisme tient à remercier tous les commerçants et artisans pour leur participation et leur confiance pour cette première édition du village de Noël qui c est déroulé du 20 au 28 décembre Merci au Marché U, Jojo supermarché, la conteuse et le Père Noël pour leur soutien et leur contribution à l après-midi récréative offerte aux enfants. Un grand merci à la population d avoir répondu présent à cette première édition. Merci aussi à St Barth Sun Light, Tropik FM, les services technique de la Collectivité, le Port, les Romantiques, United Band, Tom Shop, la CEM, Terketanu, Kyrn Service, le Journal de Saint-Barth, le News, Belle de jour boutique, Absolutely Wine, ASB Production, Black Swan, Sea Spice, A Beautiful Day, Joupi, Z antillais, Marjorie, Lady Blue Mosaïc, Crazy Fêtes, La Poste, Le Lion s Club, Bay Kout Men Haïti, Spam to Go, et les Young Star. Bonne année PÉTANQUE L Amicale des boulistes organise le dimanche 16 janvier sur le terrain de Guy Turbé à Grand-Cul-de-Sac son concours de la Galette des Rois qui se déroulera en doublettes formées. Inscriptions à partir de 9 heures et jet du but à 9h30. La participation au concours est libre et gratuite. ECHECS Le 4 tournoi blitz BNP aura lieu le samedi 22 au restaurant de l hôtel Toiny. Rdv à 14h pour la mise en place. Début du tournoi à 14h30. Inscription obligatoire au jusqu à vendredi. Si inscription sur place 10. NATATION : VŒUX MOUILLÉS POUR 2011 L équipe de la piscine territoriale souhaite à tous les sportifs de l île une bonne saison Le Club Saint- Barth Natation souhaite à tous les nageurs et à leurs parents une bonne année 2011 Et bien-sûr beaucoup de médailles pour la saison.

11 JSB - 12 janvier n 910 SPortS PAr rosemond GréAux 11 PISCINE TÉRRITORIALE IIe tour de la Coupe de Guadeloupe de Football Match décisif pour les Young Stars samedi Pour la première fois, une rencontre de coupe de la Guadeloupe de football se tiendra samedi à SaintBarth : Les Young Stars affrontent le FC Marigot pour le second tour de la Coupe de Guadeloupe. Engagés en Coupe de Guadeloupe, les Young Stars disputeront le deuxième tour de cette compétition samedi 15 janvier à 19h30 au stade de Saint-Jean où ils seront opposés au FC Marigot de SaintMartin, l île voisine. C est la première fois qu un match de la Coupe de Guadeloue officiel, sera joué à Saint-Barth précisait Solaur Gréaux président de cette équipe d une moyenne de 23 ans qui à vu Ce match décisif, premier du genre sur l île, se déroulera le samedi 15 janvier à 19 h 30 au stade de Saint-Jean. le jour en A noter que Guadeloupe et ce sous la hou- compte sur votre présence rencontreront au 3ème tour ce même président (Solaur) lette de l entraîneur Daniel pour les encourager et les de cette coupe de la Guadeétait à la tête de l équipe des Judes. Pas d excuse, tous soutenir pour une qualifica- loupe le Club Sportif de Young Boys qui a participé ceux qui aiment le ballon tion au 3ème tour de cette Bouillante vainqueur du Cacdans les années à deux rond et surtout le football, compétition. En cas de qua- tus 1-0 le week-end dernier. reprises à la Coupe de la l équipe des Young Stars lification, les Young Stars Hockey sur glace Jean Maille (fils du vétérinaire) et Dylan Wayne deux anciens élèves au Collège Mireille-Choisy, font partie de l équipe de hockey sur glace «The Bears» à Bishop s College School au Québec où ils jouent tous les deux en position d attaquants. Jean et Dylan ont marqué trois des quatre buts qui donnaient la victoire à leur équipe face à leur rival «Alexander Galt High School». Dylan a fait ses débuts en hockey avec l artiste-peintre Antoine Heckly qui entraînait les «SaintBarth Snakes». Championnat de St-Barth de Football Les résultats de la 5e journée ASCPSB bat ASCCO 3-0 Amical bat AJL 4-0 Match-Transat-Young Stars (non joué) Classement provisoire 1er Amical 16pts, 2e ASCPSB 14pts, 3e Young Stars 11pts (1 match en retard), 4e AJL 9pts, 5e ASCCO 9pts, 6e MatchTransat 4pts (1 match en retard). Communiqués Calendrier Vendredi 14 janvier à 20 h: ASCCO vs Match-Transat Dimanche 16 janvier à 16h: ASCPSB vs AJL Le match entre les équipes Amical/Young-Stars est reporté à une date ultérieure (cette dernière est engagée pour le 2 tour de la Coupe de Guadeloupe samedi 15 janvier à 19h30. - Tous les samedis matin : Familiarisation au milieu aquatique pour les enfants de 6 mois à 3 ans de 10h30 à 11h15 et apprentissage pour les enfants de 3 à 4 ans de 11h20 à 12 heures. Les deux cours sont encadrés par des maîtres nageurs sauveteurs, l enfant doit être accompagné d un parent dans l eau. - Mercredis aquatiques récréatifs, de 8 h à 11h45, pour les enfants de 4 ans et plus. Au programme, apprentissage et perfectionnement, jeux organisés et libres. Réservation avant 17 heures le mardi. - Cours d aquagym : travail musculaire sans traumatisme articulaire, gainage du corps et drainage des jambes. Programme : lundi, bras/jambes ; jeudi, abdo/fessier, de 12 h 20 à 13 h 05 ainsi que mardi et vendredi de 17h15 à 18h. Tous les mercredis de 12 h 20 à 13 h 05, aquagym pour les futures mamans. Le certificat médical est obligatoire. -Natation adultes : mardi et vendredi de 12 heures à 13 heures. Programme : travail des techniques de nages, endurance, résistance, respiration et convivialité. Le certificat médical est également obligatoire. Pour tout renseignement, prendre contact avec la piscine au

12 St-Barth WEEKLY St-Barth Weekly est une publication Le Journal de Saint-Barth Saison 8 ST-BARTH WEEKLY C EST : Chaque semaine toute l information de l île en anglais Une distribution dans tous les points touristiques Une rubrique Time Out qui recense toutes les soirées et expos de la semaine Un espace A votre service réservé aux professionnels du service: masseurs, esthéticiennes, manucures, jardiniers, cuisiniers, artisans... Une page immobilier pour une grande visibilité de vos annonces Présence du St Barth Weekly sur les sites : w w w. s t b a r t h w e e k l y. c o m LE MOYEN LE PLUS SÛR ET LE PLUS RÉGULIER DE SE FAIRE CONNAÎTRE AUPRÈS DE NOS VISITEURS RÉSERVEZ DÈS AUJOURD HUI VOTRE ESPACE au ou

13 JSB - 12 janvier n 910 ACtuALitéS 13 AVIS D ANNONCES LEGALES VIE DES SOCIÉTÉS SCP Gérald MOUIAL, Sylvie RICOUR-BRUNIER, Thierry BALZAME, Nadia JACQUES-RICHARDSON, et Renaud HERBERT, notaires à ST MARTIN et ST BARTHELEMY AVIS DE CONSTITUTION Aux termes d un acte reçu par Maître Thierry BALZAME le 4 janvier 2011, il a été constitué une société présentant les caractéristiques suivantes : FORME : E.U.R.L DENOMINATION : OUANAVENTURES OBJET : En France et à l Etranger : Location de bateau avec ou sans capitaine, pêche sportive, plongée libre, commercialisation de prestations de services dans le domaine nautique et terrestre et vente de produits accessoires et autres souvenirs. DUREE : 99 ans. SIEGE SOCIAL : Petite Saline, SAINT BARTHELEMY (Collectivité d Outre-mer). CAPITAL : 5 000,00 Euros divisés en 500 parts de 10,00 Euros. APPORTS : en numéraire. GERANCE : M. Bruno GREAUX demeurant à SAINT BARTHELEMY (97133), Petite Saline. IMMATRICULATION : RCS BASSE TERRE. Pour avis, Le Notaire. AVIS DE CONSTITUTION Aux termes d un acte sous seing privé, en date du 3 janvier à ST BARTHELEMY, il a été constitué une Société à Responsabilité Limitée présentant les caractéristiques suivantes : Dénomination sociale : CARPENTER CARIB CREATION Siège social : Domaines des Lataniers Appt n 3 Marigot Objet social : Toutes opérations industrielles et commerciales se rapportant à l entreprise de charpentes, couvertures, menuiserie intérieure & extérieure et bois de construction Et généralement, toutes opérations financières, commerciales, industrielles, mobilières ou immobilières se rattachant directement ou indirectement à l objet ci-dessus ou à tous objets similaires ou connexes, ou susceptibles d en faciliter l application et le développement. Durée de la société : 99 ans à compter de son immatriculation au registre du commerce et des sociétés Capital social : 6000 Gérance : M. Gaby GAUTHIER demeurant Chez Mme Eva LAPLACE LORIENT ST BARTHELEMY, M. Christophe LEPAN demeurant Domaines des Lataniers Appt n 3 Marigot ST BARTHELEMY M. David MARTIN demeurant Chez Mme DEF- FONTAINE Anse des Lézards ST BARTHELEMY La société sera immatriculée au RCS de Basse-Terre. Pour avis, la gérance SCP Gérald MOUIAL, Sylvie RICOUR-BRUNIER, Thierry BALZAME, Nadia JACQUES-RICHARDSON, et Renaud HERBERT, notaires à ST MARTIN et ST BARTHELEMY AVIS DE CONSTITUTION Aux termes d un acte reçu par Maître Thierry BALZAME le 7 janvier 2011, il a été constitué une société présentant les caractéristiques suivantes : FORME : E.U.R.L DENOMINATION : ILOT COCOTIERS OBJET : En France et à l Etranger : Achat et vente de biens immobiliers - Import export de tous produits mobiliers hors activités règlementées DUREE : 99 ans. SIEGE SOCIAL : Chez SARL SUPERSKY SISTERS, Lot n 11 du lotissement Cricket, Saint-Jean, SAINT BARTHE- LEMY (Collectivité d Outre-mer). CAPITAL : 2 000,00 Euros divisés en 200 parts de 10,00 Euros. APPORTS : en numéraire. GERANCE : M. Eric BOULANGER demeurant 1380 Lasne, Sentier du Moulin, 18 (Belgique) - M. Thierry de VALERIOLA demeurant 1640 Rhode Sainte Genese (Belgique), 3 rond point Sainte-Anne et Mme Valérie DECROIX demeurant 1640 Rhode Sainte Genese (Belgique), 3 rond point Sainte- Anne. IMMATRICULATION : RCS BASSE TERRE. Pour avis, Le Notaire. Inter Conseil Caraibes ( I.C.C.) SARL au Capital de siège social: Les Ficus-Camaruche (97113) Saint-Barthélemy RCS Basse-Terre Suivant une assemblée des associés en date du 27 Décembre 2009, enregistrée à Basse-Terre le 2 février 2010, il a été décidé de transformer la société unipersonnelle en Société à responsabilité limitée régie par la loi du 24 Juillet 1966 sur les sociétés commerciales Pour avis, Le gérant SCP Gérald MOUIAL, Sylvie RICOUR-BRUNIER, Thierry BALZAME, Nadia JACQUES-RICHARDSON, et Renaud HERBERT, notaires à ST MARTIN et ST BARTHELEMY AVIS DE DISSOLUTION ANTICIPÉE Aux termes d'une AGE en date du 15/11/2010, déposée au rang des minutes de l'office notarial le 03/12/2010, enregistrée à BASSE TERRE le 27/12/10 Bord. n 2010/473 Case n 1, de la SARL «THE FLEA MARKET» au capital de 7 622,45 Euros, dont le siège social est à SAINT-BARTHELEMY (97133), C/o Saint-Barth Immobilier, Gustavia, BP 710, immatriculée au R.C.S. de BASSE TERRE, sous le n , Les associés ont décidé : La dissolution anticipée de la société et sa mise en liquidation amiable à compter du 01/12/10. Est nommée liquidateur, Mme Martine QUEHE, demeurant à SAINT BARTHELEMY (97133), lieu-dit «Lurin». Dépôt légal : Greffe du Tribunal de Commerce de BASSE- TERRE. POUR AVIS, LE NOTAIRE. ABONNEZ-VOUS! Restez en contact avec Saint Barthélémy. Recevez chaque semaine, par avion, où que vous habitiez, votre exemplaire du Journal de St. Barth nom : Adresse : C. Postal : Ville : Pays : TARIFS 1 an 6 mois Guadeloupe Martinique Métropole Europe (CEE) U.S.A Canada Ci-joint chèque ou mandat de : Le Journal de St.Barth B.P. 602, St-Barthélémy cedex Tél : Appartement JDN : Charmant appartement de 1 chambre et 2 SDB idéalement situé dans une résidence privée avec piscine dans le quartier de St Jean. Vue sur l Eden Rock Villa CHM : Propriété composée de 3 bâtiments dont une résidence principale décorée «à la Marocaine» avec 2 chambres et piscine. Un bureau et 2 locaux de stockage indépendants Villa FEL : Agréable villa de location de 2 chambres avec piscine, située dans le quartier de Pointe Milou. Vue imprenable sur l océan et les couchers de soleil Sibarth Real Estate Tel : , Fax ,

14 JSB - 12 janvier n 910 PEtitES AnnonCES 14 RADIO ST BARTH : LA RADIO MUSIQUES ET INFOS 98.7 et à St-BARTH et à St-MARTIN Régie publicitaire au La radio au coeur des événements 910- URGENT Bateau moteur 36 cherche corps mort pour environ 2 mois à Gustavia, Public, Corossol ou Saint Jean. Tél. / : A vendre Sloop de 9m50 Habitable, aménagement intérieur refait à neuf moteur 30cv Yamaha neuf. Corps mort à Corossol, Visible au chantier naval à Public. Prix sacrifié : euros. Tél. : A VENDRE - Aqua sport de 17'' avec remorque. - moteur Yamaha 85 CV révisé. Bon état général Prix : 6000 euros - Renseignement au Automobiles 911-Vend BMW 55i Prix sacrifié 1500 euros, groupe électrogène Yamaha, Matériels de menuiserie portable Tél. : AV 125 kmx année km Entretien suivi et pièces neuves. Prix 1700 euros. Tél. : A vendre gazinière style piano dim 90X60X90 acheter 1000 euro, vendu 200 euros A vendre long board 9' 300 euros plus une planche enfant 5'6 100 euros Loue garage pour stockage à Gustavia 600 / mois. Agence Ici et Là Recherche femme sérieuse, disponible, de préférence retraitée, pour s'occuper d'une dame âgée valide, à domicile, présence souhaitée tous les jours de 9h à 14h dès janvier, pour assurer présence, compagnie, et s'occuper de la maison, ménage, repassage, courses et déjeuner. Possibilité de logement à Gustavia. Expériences en gériatrie souhaitées. Tél Urgent cherche nounou à domicile pour deux enfants de 2 ans ½. Tél. : JF sérieuse cherche emploi stable (à l année) dans le domaine du commerce et de la vente. Étudierait toute proposition. ou ou Femme sérieuse cherche heures de secrétariat comptable. Installée depuis 20 ans sur l île. Indépendante Tél. : Demandes de locations 910- JF sérieuse cherche appartement T1 ou T2 vide à l année sur Gustavia ou St Jean. ou ou Agnes (Les Artisans) & Jean-Paul (Island Flavors) cherchent logement. Etudions toutes propositions ou A VENDRE - Appartement - 1 chambre, 1 salle de bain, salon, cuisine, terrasse couverte, vue mer. PRIX : Euros - Contacter L'AGENCE A vendre, charmante villa récemment rénovée, composée d une chambre parentale et de 2 chambres pour enfants. Située sur les hauteurs de St Jean, cette villa propose un très agréable salon s ouvrant sur la terrasse avec piscine. Possibilité d agrandissement. St. Barth Properties Sotheby s International Realty : A vendre, une propriété à Corossol composée d une maison principale avec 2 ch, une terrasse avec piscine et de 2 bâtiments séparés pouvant être utilisés en studios ou stockage. Bon rendement locatif.st. Barth Properties Sotheby s International Realty : A VENDRE - Saint Jean - Appartement : 2 ch, 2 sdb, salon avec coin cuisine, terrasse - Récemment rénové - Belle vue mer. PRIX : Euros - Contacter L'AGENCE Vds terrain avec permis de construire accordée en cours de validité, vue mer panoramique. Baie de St Jean. Prix 1Million d Euros. Tél. : jusqu à 15h. A vendre, terrain constructible situé dans la zone urbaine entre Public et Corossol. Idéal pour construire une maison ou appartements. St. Barth Properties Sotheby s International Realty : Vends fonds de commerce à Gustavia Bail 3/6/9 bien placé Petit Loyer. Prix euros Tél. : A vendre bail commercial 3/6/9 à Saint Jean 39m2, vue mer, parking, terrasse Tél. : Cause Maladie, Vends EURL Import / Export créé en Affaire à développer. Prix euros à débattre. The Best Selection of Villas in St Barth Real Estate Villa Rentals Villa Management Agence Immobilière Location de Villas Gestion de Villas Visit our villas on / Visitez nos villas sur : Sale - Vente contact : Rental - Location contact : Ph : Fax : ou rue Samuel Fahlberg Gustavia Saint-Barthélemy

15 JSB - 12 janvier n 910 StorES ExtériEurS Et intérieurs, toile Sur MESurE Anse des Cayes - tél Fax GARAGE HENRI GREAUX C A R R O S S E R I E - É C H A P P E M E N T A M O R T I S S E U R SARL RCA - COLOMBIER Sudoku Solution du précédent numéro LE JOURNAL DE SAINT-BARTH Les Mangliers - B.P St-Barthélemy cedex ISSN : Tél.: Fax: Editeur : S.a.r.l. Société de Presse Antillaise Gérante et dir. de la publication Avigaël Haddad Rédactrice en chef Pierrette Guiraute Rédaction Rosemond Gréaux Commerciaux Ange Patureau, Nabil, Avigaël Haddad Imprimeur Daily Herald N.V. Dépôt légal à chaque parution. Le Journal de St-Barth décline toute responsabilité sur les annonces publiés. Reproduction ou utilisation des textes, annonces, photos, publicités publiés dans le journal interdites sans notre autorisation écrite. A VotrE SErViCE Vous êtes ARTISAN Référencez-vous dans cette page À UN PRIX TOUT DOUX Contactez nous au Sudoku Une grille de sudoku est divisée en 9 lignes, 9 colonnes et 9 carrés. Le but est de remplir les cases vides avec les chiffres de 1 à 9, de telle sorte qu'ils n'apparaissent qu'une fois par ligne, par colonne et par carré de 3x3 cases. Vous devriez rapidement réussir vos premières grilles. Bon jeu! Retrouvez la solution dans notre prochain numéro MENUISERIE SUR MESURE AMEUBLEMENT ESCALIER CUISINE ETUDE PERSONNALISÉE GRATUITE MARIGOT Retrouvez votre hebdomadaire sur 15 NUMÉROS UTILES CROSSAG (SAUVETAGE EN MER) GENDARMERIE POLICE DE L AIR ET AUx FRONTIèRES POLICE TERRITORIALE HôPITAL POMPIERS 18 OU MéDECIN DE GARDE 15 OU HôTEL DE LA COLLECTIVITé Ouvert du lundi au vendredi de 7h30 à 12h00 et de 13h30 à 17h00 sauf le mercredi de 7h30 à 12h30 ETAT CIVIL Numéro d urgence week-ends et jours férés SOUS-PRéFECTURE RéSERVE MARINE DISPENSAIRE SERVICE DES EAUx - 24h/24, 7j/ SANTÉ MéDECINS GéNéRALISTES Frappier Gervais Odile Husson Bernard Husson Chantal Kypriotis Patrice Maury Philippe Rouaud Pierre Tiberghien Yann Eugène Weil Edgar Worthington Theophilus Acuponcteur/Homéopathe : Tiberghien Gériatre : Frappier Gervais Odile Homéopathe/Ostéopathe : Worthington MéDECINS SPéCIALISTES Chirurgien : Grasset Daniel Gynécologue : Bordjel Patrick Maladie appareil digestif : Vassel Bernard Psychiatre : Berthier-Bicaïs Marie-Claude Ophtalmologistes: Cals Jean-Paul Delaplace Yves Pallas Alain Rident Véronique Oto-rhino-laryngologiste Chirurgie de la face et du cou De Lanversin Hubert Rhumatologue/médecin ostéopathe Vuala Catherine Stomatologue : Chlous François CABINETS DENTAIRES Achache Joseph Bovero Magali Cell. : Chlous François Mangel Marc Maze Marie-Laurence Redon Dimitri Rousson Perrine Vergniault Pascal AUTRES PROFESSIONS DE SANTé A.U.D.R.A Chiropracteur: Klein Gérard Infirmiers-Infirmières : Barbé Sophie Benoit Hélène Briscadieu Christophe Cardon Isabelle Dechavanne Véronique Febrissy Gréaux Corinne Melinand Cécile Meyer Marie-Jo Rillot Brigitte Masseur-Kinésithérapeutes : André Sandrine Bertin Guylène Daniel Arnaud Marie Dumergue Cyril Godfrin Frédéric Jourdan Véronique Klein Gérard Maingard Bernadette Marchesseau Christophe Sorrentino Jean Christophe Van Hove Frédéric Wormser Nicolas Orthophoniste : Bouyer Christine Ostéopathe : Minguy Benoit Wormser Nicolas Chilah Yasmine Pédicure Podologue : Boutiller Dominique Psychologue : Ardil-Brinster Monique Chard-Hutchinson Aline Psychothérapeute M.Laure Penot Laetitia Santarelli PHARMACIES Pharmacie de l aéroport Pharmacie Saint-Barth de Gustavia Island Pharmacie à St-Jean LABORATOIRE D ANALYSES : RADIOLOGIE: Centre du Wall House VéTéRINAIRES Kaiser Alexandre Lhermitte Julie Maille Jean-Claude

16

Observatoire départemental interministériel de la sécurité routière

Observatoire départemental interministériel de la sécurité routière Direction des Services du Cabinet de la Préfecture Direction Départementale de l Équipement et de l Agriculture Aveyron P Observatoire départemental interministériel de la sécurité routière Bilan décembre

Plus en détail

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions les principales infractions au code de la route et leurs sanctions Les infractions liées à l alcoolémie En 2009, 1 200 vies auraient pu être sauvées si tous les conducteurs avaient respecté la limite légale

Plus en détail

Résidence G. SERMAN * 74, rue Jean Jaurès BP. 632-97168 POINTE A PITRE CEDEX 05.90.82.56.75 05.90.93.05.41 Email : CECASS.APE@wanadoo.

Résidence G. SERMAN * 74, rue Jean Jaurès BP. 632-97168 POINTE A PITRE CEDEX 05.90.82.56.75 05.90.93.05.41 Email : CECASS.APE@wanadoo. «Que les français et hollandais habitués de Saint-Martin, vivant comme amis et alliés par ensemble, sans aucun, ni de part, ni d autre se puisse molester». Le Traité a été signé sous deux souverainetés,

Plus en détail

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions les principales infractions au code de la route et leurs sanctions Les infractions liées à l alcoolémie CONTRAVENTION Conduite avec une alcoolémie égale ou supérieure à 0,5 et inférieure à 0,8 g/ l de

Plus en détail

Projet de loi de finances rectificative pour 2014

Projet de loi de finances rectificative pour 2014 Note d information du mois de Décembre 2014 Le cabinet sera fermé du 24/12/2014 au soir au 05/01/2015 au matin Projet de loi de finances rectificative pour 2014 Le projet de deuxième loi de finances rectificative

Plus en détail

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions

les principales infractions au code de la route et leurs sanctions Pour connaître le nombre de points sur votre permis, connectez-vous sur le site : www.interieur.gouv.fr les principales infractions au code de la route et leurs sanctions En savoir plus? www.securite-routiere.gouv.fr

Plus en détail

RESIDENCE «SUNRISE 3» OYSTER POND 97 150 SAINT-MARTIN

RESIDENCE «SUNRISE 3» OYSTER POND 97 150 SAINT-MARTIN RESIDENCE «SUNRISE 3» OYSTER POND 97 150 SAINT-MARTIN 12 villas T3 piscine individuelle Vue mer à 180 (vue St-Barth) une réalisation du Groupe Page 1 sur 14 SOMMAIRE I. PRESENTATION GENERALE 1 L île de

Plus en détail

Règlement Intérieur des Accueils Collectifs de Mineurs et du temps Périscolaire

Règlement Intérieur des Accueils Collectifs de Mineurs et du temps Périscolaire 113-115, rue Saint Gabriel 59800 LILLE Tél : 03-20-51-90-47 www.centresocialsmp.fr contact@centresocialsmp.fr Règlement Intérieur des Accueils Collectifs de Mineurs et du temps Périscolaire Le Centre Social

Plus en détail

STATUTS DE L UNION DES FRANÇAIS DE L ETRANGER

STATUTS DE L UNION DES FRANÇAIS DE L ETRANGER STATUTS DE L UNION DES FRANÇAIS DE L ETRANGER Modifications adoptées en Assemblée Générale Extraordinaire du 3 mars 2012 I - BUT ET COMPOSITION DE L'ASSOCIATION Article 1 1) L Union des Français de l Etranger

Plus en détail

Bilan annuel des accidents corporels. les données. Direction départementale des territoires et de la mer de la Loire-Atlantique.

Bilan annuel des accidents corporels. les données. Direction départementale des territoires et de la mer de la Loire-Atlantique. Direction départementale des territoires et de la mer de la Loire-Atlantique Observatoire départemental de sécurité routière les données 29 Bilan annuel des accidents corporels Sommaire I - LE BILAN GLOBAL...4

Plus en détail

Règlement Intérieur des Accueils Collectifs de Mineurs et du temps Périscolaire

Règlement Intérieur des Accueils Collectifs de Mineurs et du temps Périscolaire 113-115, rue Saint Gabriel 59800 LILLE Tél : 03-20-51-90-47 www.centresocialsmp.fr contact@centresocialsmp.fr Règlement Intérieur des Accueils Collectifs de Mineurs et du temps Périscolaire Le Centre Social

Plus en détail

INVITATION CONCOURS EUROPÉEN D ÉDUCATION ROUTIÈRE DE LA FIA DU 5 AU 7 SEPTEMBRE 2014 LILLESTRÖM, NORVÈGE

INVITATION CONCOURS EUROPÉEN D ÉDUCATION ROUTIÈRE DE LA FIA DU 5 AU 7 SEPTEMBRE 2014 LILLESTRÖM, NORVÈGE INVITATION CONCOURS EUROPÉEN D ÉDUCATION ROUTIÈRE DE LA FIA DU 5 AU 7 SEPTEMBRE 2014 LILLESTRÖM, NORVÈGE Bruxelles, le 25 Mars 2014 Chers amis, Les enfants font partie des usagers de la route les plus

Plus en détail

élection présidentielle - 1 er tour le 22 avril 2012 Pour défendre le pouvoir d achat

élection présidentielle - 1 er tour le 22 avril 2012 Pour défendre le pouvoir d achat élection présidentielle - 1 er tour le 22 avril 2012 Pour défendre le pouvoir d achat Pour défendre le pouvoir d achat > revalorisation de + 25 % de l allocation de rentrée scolaire grâce à un quotient

Plus en détail

Michel Magras. compte-rendu PROJET DE LOI RELATIF À LA MODERNISATION DU DROIT DE L OUTRE-MER

Michel Magras. compte-rendu PROJET DE LOI RELATIF À LA MODERNISATION DU DROIT DE L OUTRE-MER Michel Magras Sénateur de Saint-Barthélemy Président de la Délégation sénatoriale à l outre-mer compte-rendu (suite) Séance du vendredi 26 juin 2015 PROJET DE LOI RELATIF À LA MODERNISATION DU DROIT DE

Plus en détail

Les mesures pour relancer la construction de logements

Les mesures pour relancer la construction de logements Les mesures pour relancer la construction de logements Janvier 2015 Le logement est devenu, pour la plupart des Français, cher et difficilement accessible. Le secteur de la construction traverse une grave

Plus en détail

Envoyé en préfecture le 13/07/2015 Reçu en préfecture le 13/07/2015 Affiché le ID : 091-219102282-20150625-CM20150625_08-DE

Envoyé en préfecture le 13/07/2015 Reçu en préfecture le 13/07/2015 Affiché le ID : 091-219102282-20150625-CM20150625_08-DE 1 Préambule Chaque usager doit être conscient des droits et devoirs qu entraîne son inscription et la fréquentation à des activités municipales. Ce règlement intérieur a été adopté en conseil municipal

Plus en détail

ASSURANCE L assurance est-elle obligatoire et que peut-elle couvrir? responsabilité civile

ASSURANCE L assurance est-elle obligatoire et que peut-elle couvrir? responsabilité civile ASSURANCE L assurance est-elle obligatoire et que peut-elle couvrir? L association peut, dans l exercice de ses activités, causer des dommages, porter atteinte aux intérêts des tiers. L'association est

Plus en détail

à durée indéterminée Assistant(e) maternel(le) agréé(e)

à durée indéterminée Assistant(e) maternel(le) agréé(e) www.pajemploi.urssaf.fr Contrat de travail à durée indéterminée Assistant(e) maternel(le) agréé(e) 1 Entre l employeur : Nom de naissance :... Nom d usage :... Prénom :... Adresse :......Ville :... Code

Plus en détail

Règlement de maison. La Résidence. Institution Sociale Vaudoise de l Armée du Salut

Règlement de maison. La Résidence. Institution Sociale Vaudoise de l Armée du Salut Règlement de maison Table des matières 1. Visites... 3 2. Vie communautaire... 3 3. Fumée dans le foyer... 4 4. Consommation, trafic de produits non autorisés et illictes... 4 5. Vie intime... 4 6. Absences...

Plus en détail

Vu la requête, enregistrée le 7 août 2014, présentée pour Mme Ali R. [ ], par la SCPA Breillat-Dieumegard-Masson ; Mme R. demande au tribunal :

Vu la requête, enregistrée le 7 août 2014, présentée pour Mme Ali R. [ ], par la SCPA Breillat-Dieumegard-Masson ; Mme R. demande au tribunal : TRIBUNAL ADMINISTRATIF DE POITIERS KG N 1402316 RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Mme Ali R. M. Ellie Rapporteur M. Salvi Rapporteur public AU NOM DU PEUPLE FRANÇAIS Le Tribunal administratif de Poitiers (2 ème chambre)

Plus en détail

Règlement intérieur de l association Entre preneurs d actions solidaires Adopté par l assemblée générale du 15 mars 2013

Règlement intérieur de l association Entre preneurs d actions solidaires Adopté par l assemblée générale du 15 mars 2013 Page 1 sur 5 Règlement intérieur de l association Entre preneurs d actions solidaires Adopté par l assemblée générale du 15 mars 2013 Article 1. Agrément des nouveaux membres. ( Article 6 des statuts)

Plus en détail

SÉNAT PROPOSITION DE LOI

SÉNAT PROPOSITION DE LOI N 378 rectifié bis SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2007-2008 Annexe au procès-verbal de la séance du 10 juin 2008 PROPOSITION DE LOI tendant à assurer une plus grande équité dans notre politique de sécurité

Plus en détail

LES HIRONDELLES DE SAINTE MARGUERITE

LES HIRONDELLES DE SAINTE MARGUERITE LES HIRONDELLES DE SAINTE MARGUERITE ANNEE 2013/2014 Œ Anglais Œ Arts Plastiques Œ Danse Œ Echecs Œ Natation Œ Théâtre ASSOCIATION SPORTIVE ET CULTURELLE 16, rue Basfroi 75011 PARIS : 06.09.41.90.64 :

Plus en détail

CAMPAGNE BOURSIERE 2015/2016 PREMIERE COMMISSION LOCALE. DOSSIERS COMPLETS A DEPOSER AU PLUS TARD LE 25 SEPTEMBRE à 12H

CAMPAGNE BOURSIERE 2015/2016 PREMIERE COMMISSION LOCALE. DOSSIERS COMPLETS A DEPOSER AU PLUS TARD LE 25 SEPTEMBRE à 12H 1 CAMPAGNE BOURSIERE 2015/2016 PREMIERE COMMISSION LOCALE DOSSIERS COMPLETS A DEPOSER AU PLUS TARD LE 25 SEPTEMBRE à 12H CONDITIONS L obtention d une bourse scolaire est subordonnée aux conditions suivantes

Plus en détail

Bilan et évolution de l accidentologie en Creuse

Bilan et évolution de l accidentologie en Creuse Bilan et évolution de l accidentologie en Creuse mardi 9 décembre 0 Forum IDSR source Google (intervenants départementaux de sécurité routière) Observatoire Départemental de Sécurité Routière Direction

Plus en détail

POLITIQUE FISCALE : L ANTI-REFORME

POLITIQUE FISCALE : L ANTI-REFORME NICOLAS SARKOZY 2007-2012 : LE DEPOT DE BILAN POLITIQUE FISCALE : L ANTI-REFORME Par Daniel Vasseur Le 17 février 2012 Jusqu au plan de rigueur du Gouvernement annoncé le 7 novembre 2011, l Etat avait

Plus en détail

Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées

Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées Convention internationale sur les Droits des personnes handicapées Version Facile à lire Réalisé avec le soutien de l AWIPH 1 Ce texte est une explication en Facile à lire de la Convention. Ce n est pas

Plus en détail

Diverses mesures d'ordre social et fiscal

Diverses mesures d'ordre social et fiscal DSI CENTRALE CENTRE DE SOLUTIONS RH AJDS / Réglementation Charges Sociales Destinataires Tous service Contact Céline NGUYEN Tél : 0158353718 Fax : Email : Date de validité A partir du 01/01/2015 Diverses

Plus en détail

L ARS du Centre invite l ensemble des directeurs des centres hospitaliers de la région Centre

L ARS du Centre invite l ensemble des directeurs des centres hospitaliers de la région Centre DOSSIER DE PRESSE Mardi 11 décembre 2012 L ARS du Centre invite l ensemble des directeurs des centres hospitaliers de la région Centre - 12 décembre 2012 de 10h à 12h Point presse à 12h Médiathèque d Orléans

Plus en détail

1. REGLEMENTS SPORTIFS PARTICULIERS AU CHAMPIONNATS DEPARTEMENTAUX JEUNES

1. REGLEMENTS SPORTIFS PARTICULIERS AU CHAMPIONNATS DEPARTEMENTAUX JEUNES 1. REGLEMENTS SPORTIFS PARTICULIERS AU CHAMPIONNATS DEPARTEMENTAUX JEUNES 1.1 GENERALITES Article 1. Délégation La Commission Sportive Jeunes, sous délégation du Comité Départemental des Yvelines, organise

Plus en détail

LOIS. LOI n o 2008-582 du 20 juin 2008 renforçant les mesures de prévention et de protection des personnes contre les chiens dangereux (1)

LOIS. LOI n o 2008-582 du 20 juin 2008 renforçant les mesures de prévention et de protection des personnes contre les chiens dangereux (1) LOIS LOI n o 2008-582 du 20 juin 2008 renforçant les mesures de prévention et de protection des personnes contre les chiens dangereux (1) NOR : IOCX0766959L L Assemblée nationale et le Sénat ont adopté,

Plus en détail

Facilitez vos démarches,

Facilitez vos démarches, Facilitez vos démarches, renseignez-vous avant de vous déplacer CIRCULER EN TOUTE SÉCURITÉ Conducteurs de deux-roues motorisés Pour obtenir une information ou connaître l adresse du point d accueil le

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE L ACCUEIL PERISCOLAIRE KIWINI CLUB

REGLEMENT INTERIEUR DE L ACCUEIL PERISCOLAIRE KIWINI CLUB REGLEMENT INTERIEUR DE L ACCUEIL PERISCOLAIRE KIWINI CLUB 1 Cet accueil périscolaire est agréé par la Direction Départementale de la cohésion sociale du Bas-Rhin. Le présent règlement en définit les conditions

Plus en détail

Dossier de presse Sécurité routière Vendredi 13 novembre 2015

Dossier de presse Sécurité routière Vendredi 13 novembre 2015 Dossier de presse Sécurité routière Vendredi 13 novembre 2015 Contact presse Préfecture de l Isère - Service communication 04 76 60 48 05 communication@isere.pref.gouv.fr @Préfet38 L accidentologie en

Plus en détail

INVITATION. 30 ème CONCOURS EUROPÉEN D ÉDUCATION ROUTIÈRE (ETEC) DE LA FIA du 3 au 6 SEPTEMBRE 2015 Vienne, Autriche

INVITATION. 30 ème CONCOURS EUROPÉEN D ÉDUCATION ROUTIÈRE (ETEC) DE LA FIA du 3 au 6 SEPTEMBRE 2015 Vienne, Autriche INVITATION 30 ème CONCOURS EUROPÉEN D ÉDUCATION ROUTIÈRE (ETEC) DE LA FIA du 3 au 6 SEPTEMBRE 2015 Vienne, Autriche Chers amis, Bruxelles, le 4 Février 2015 Les enfants font partie des usagers de la route

Plus en détail

III - Des recettes «économiques» dynamiques

III - Des recettes «économiques» dynamiques Un phénomène nouveau devrait cependant venir tempérer ce constat sur la dette à long et moyen terme : il s'agit du recours de plus en plus fréquent à des produits financiers nouveaux, du type CLTR (crédit

Plus en détail

Trousse des nouveaux arrivants. Impôt sur le revenu. Feuilles de travail

Trousse des nouveaux arrivants. Impôt sur le revenu. Feuilles de travail Trousse des nouveaux arrivants Impôt sur le revenu Feuilles de travail Ottawa Community Loan Fund Fonds d emprunt Communautaire d Ottawa 22 O Meara St., Causeway Work Centre, Ottawa, ON K1Y 4N6 Tel: 613-594-3535

Plus en détail

La protection sociale en France

La protection sociale en France 18 La protection sociale en France FONCTIONNEMENT La protection sociale peut fonctionner selon trois logiques. LA LOGIQUE D ASSURANCE SOCIALE La logique d assurance sociale a pour objectif de prémunir

Plus en détail

INVESTIR ET DÉFISCALISER

INVESTIR ET DÉFISCALISER INVESTIR Page 1/5 INVESTIR ET DÉFISCALISER OUTRE-MER Investir dans les départements et les communautés d'outre-mer, c'est construire un patrimoine et percevoir des loyers. En bonus, vous bénéficiez de

Plus en détail

AUTO LUCKY FICHE PRODUIT PARTICULIERS. L assurance des profi ls malussés et risques aggravés élargis SPECIFICITES CIBLES AVANTAGES.

AUTO LUCKY FICHE PRODUIT PARTICULIERS. L assurance des profi ls malussés et risques aggravés élargis SPECIFICITES CIBLES AVANTAGES. FICHE PRODUIT PARTICULIERS AUTO LUCKY L assurance des profi ls malussés et risques aggravés élargis PROTEGYS Courtage Document non contractuel Date : 21/0/2015 CIBLES De 25 à 70 ans A partir de 2 mois

Plus en détail

PRESENTATION DU BILAN DE L EVOLUTION DE LA DELINQUANCE EN 2011 EN LOIRE-ATLANTIQUE

PRESENTATION DU BILAN DE L EVOLUTION DE LA DELINQUANCE EN 2011 EN LOIRE-ATLANTIQUE PREFECTURE DE LA LOIRE-ATLANTIQUE Le 17 janvier 2011 PRESENTATION DU BILAN DE L EVOLUTION DE LA DELINQUANCE EN 2011 EN LOIRE-ATLANTIQUE par Monsieur Jean DAUBIGNY, préfet de la région Pays de la Loire,

Plus en détail

Intervention de Philippe Bas, Ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille

Intervention de Philippe Bas, Ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille Ministère délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes handicapées et à la Famille Intervention de Philippe Bas, Ministre délégué à la Sécurité sociale, aux Personnes âgées, aux Personnes

Plus en détail

R.C. Vie Privée Brochure

R.C. Vie Privée Brochure R.C. Vie Privée Brochure AMMA ASSURANCES a.m. Association d assurance mutuelle à cotisations fixes conformément à l article 2, 2 de la Loi du 25.06.1992 (M.B. 20.08.1992) agréée sous le code 0126 pour

Plus en détail

CONFERENCE NATIONALE DU HANDICAP. Relevé des conclusions

CONFERENCE NATIONALE DU HANDICAP. Relevé des conclusions PRÉSIDENCE DE LA RÉPUBLIQUE Service de presse Paris, le 11 décembre 2014 CONFERENCE NATIONALE DU HANDICAP Relevé des conclusions A l occasion de la Conférence nationale du handicap du 11 décembre 2014,

Plus en détail

Acheter un logement auprès du Community Land Trust Bruxelles (CLTB)

Acheter un logement auprès du Community Land Trust Bruxelles (CLTB) Acheter un logement auprès du Community Land Trust Bruxelles (CLTB) 1. QUE FAIRE POUR QUE SA CANDIDATURE POUR L'ACHAT D'UN LOGEMENT CLTB SOIT PRISE EN CONSIDÉRATION? Il faut être membre du CLTB et respecter

Plus en détail

D O S S I E R D E P R E S S E

D O S S I E R D E P R E S S E Cabinet Service de presse et de communication AFFAIRE SUIVIE PAR : MME THEAS-DUHAMEL TÉLÉPHONE 02.38 81 40 35 COURRIEL : RÉFÉRENCE : ORLÉANS, LE LUNDI 2 DÉCEMBRE 2013 D O S S I E R D E P R E S S E Lundi

Plus en détail

Bulletin d'informations N 7 bis Janvier 2010

Bulletin d'informations N 7 bis Janvier 2010 Bulletin d'informations N 7 bis Janvier 2010 AMICALE DES ANCIENS C.A.M. 64 Cher Adhérent, Soucieux d aider tous nos adhérents, notre Amicale vous propose un dossier d aide pour accomplir les formalités

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION SPORTIVE

STATUTS DE L ASSOCIATION SPORTIVE STATUTS DE L ASSOCIATION SPORTIVE Réalisé le I - Dispositions relatives au but et à la composition de l association Article 1 Objet et but 1.1- L association dite «Club de», dénommée ci-après «...», régie

Plus en détail

La CFTC. 8 fois plus! Etre adhérent CFTC c est aussi bénéficier de nombreux services. Guide du militant. Document non contractuel

La CFTC. 8 fois plus! Etre adhérent CFTC c est aussi bénéficier de nombreux services. Guide du militant. Document non contractuel La CFTC vous soutient 8 fois plus! Etre adhérent CFTC c est aussi bénéficier de nombreux services Guide du militant Document non contractuel Militant CFTC, vous êtes amené à valoriser notre syndicat, à

Plus en détail

MINISTERE DU LOGEMENT ET LA VILLE PROJET DE LOI DE FINANCES INITIALE POUR 2009 MISSION VILLE ET LOGEMENT

MINISTERE DU LOGEMENT ET LA VILLE PROJET DE LOI DE FINANCES INITIALE POUR 2009 MISSION VILLE ET LOGEMENT MINISTERE DU LOGEMENT ET LA VILLE PROJET DE LOI DE FINANCES INITIALE POUR 2009 MISSION VILLE ET LOGEMENT PROGRAMME «DEVELOPPEMENT ET AMELIORATION DE L OFFRE DE LOGEMENT» QUESTION N DL 21 Libellé de la

Plus en détail

Exemples de typologies présentées par TRACFIN

Exemples de typologies présentées par TRACFIN Exemples de typologies présentées par TRACFIN Exemples de typologies concernant l assurance vie 1. Abus de faiblesse Madame A, retraitée de 80 ans, dispose de revenus annuels inférieurs à 50 000 et d un

Plus en détail

Devenir propriétaire de son logement

Devenir propriétaire de son logement GUIDE PRATIQUE DES NOUVELLES MESURES Devenir propriétaire de son logement Photos Patrick Modé www.logement.gouv.fr www.cohesionsociale.gouv.fr www.anah.fr Accession à la propriété. Les règles ont changé.

Plus en détail

PREFET DE LA HAUTE-LOIRE. Bilan de l accidentalité routière 2012

PREFET DE LA HAUTE-LOIRE. Bilan de l accidentalité routière 2012 PREFET DE LA HAUTE-LOIRE Bilan de l accidentalité routière 01 Bilan national France métropolitaine Accidents corporels Tués Blessés dont blessés hospitalisés 01 60 437 3 653 75 851 7 14 011 65 04 3 963

Plus en détail

PARCOURS D UN DOSSIER RELATIF A UN ACCIDENT DE ROULAGE

PARCOURS D UN DOSSIER RELATIF A UN ACCIDENT DE ROULAGE PARCOURS D UN DOSSIER RELATIF A UN ACCIDENT DE ROULAGE Document explicatif réalisé à l intention des parents-formateurs 17 novembre 2006 PARCOURS D UN DOSSIER ACCIDENT DE ROULAGE avant l élaboration du

Plus en détail

Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits

Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits ou réglementés. Cela concerne toutes les drogues illégales,

Plus en détail

Les mesures pour relancer la construction de logements

Les mesures pour relancer la construction de logements Les mesures pour relancer la construction de logements Novembre 2014 L e logement représente aujourd hui un des trois premiers postes du budget des ménages. Il est devenu, pour la plupart des Français,

Plus en détail

RÉSUMÉ DES ACTIVITÉS POLICIÈRES POUR LA PÉRIODE DU 7 AU 13 JANVIER 2014

RÉSUMÉ DES ACTIVITÉS POLICIÈRES POUR LA PÉRIODE DU 7 AU 13 JANVIER 2014 Saviez-vous que? Dans le cadre de l opération «VACCIN» se déroulant durant tout le mois de décembre, les policiers de la MRC des Maskoutains ont érigé différents points de contrôle routier afin de vérifier

Plus en détail

Guide précisant les modalités d enregistrement des dossiers de demande de permis de conduire

Guide précisant les modalités d enregistrement des dossiers de demande de permis de conduire Guide précisant les modalités d enregistrement des dossiers de demande de permis de conduire SOMMAIRE 1- Nouveau formulaire de demande de permis de conduire (référence 02) 3 2- Le dossier CERFA «Avis médical

Plus en détail

www.lafourriere.com JORF n 135 du 13 juin 2003 texte n 1 LOI LOI n 2003-495 du 12 juin 2003 renforçant la lutte contre la violence routière (1)

www.lafourriere.com JORF n 135 du 13 juin 2003 texte n 1 LOI LOI n 2003-495 du 12 juin 2003 renforçant la lutte contre la violence routière (1) Email : contact@lafourriere.com www.lafourriere.com Source : Legifrance JORF n 135 du 13 juin 2003 texte n 1 LOI LOI n 2003-495 du 12 juin 2003 renforçant la lutte contre la violence routière (1) NOR:

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Contacts presse

DOSSIER DE PRESSE Contacts presse DOSSIER DE PRESSE Contacts presse : Bureau de la communication interministérielle - 02.48.67.34.36 pref-communication@cher.gouv.fr Préfecture du Cher - Place Marcel Plaisant CS 60022-18020 BOURGES Cedex

Plus en détail

Ligue de Défense des Conducteurs 23 avenue Jean Moulin, 75014 Paris Tél : 01 40 01 06 51 contact@liguedesconducteurs.org

Ligue de Défense des Conducteurs 23 avenue Jean Moulin, 75014 Paris Tél : 01 40 01 06 51 contact@liguedesconducteurs.org Avril 2014 Contact : Christiane Bayard Secrétaire générale 06 11 29 47 69 Contact : Christiane Bayard Secrétaire générale 06 11 29 47 69 Ligue de Défense des Conducteurs 23 avenue Jean Moulin, 75014 Paris

Plus en détail

Le système de délivrance graduelle des permis de conduire en Ontario

Le système de délivrance graduelle des permis de conduire en Ontario Le système de délivrance graduelle des permis de conduire en Ontario NOUVEAUTÉS! Délivrance graduelle des permis de conduire Pénalités plus sévères pour non respect des conditions du permis Conducteurs

Plus en détail

Révision des Statuts de l OMSCLAP

Révision des Statuts de l OMSCLAP O.M.S.C.L.A.P. 67530 BOERSCH Révision des Statuts de l OMSCLAP Article 1 : Nom et siège Entre toutes les personnes qui adhérent aux présents statuts, il est formé une association dénommée : OMSCLAP «Office

Plus en détail

COMMISSION AUTEUR DES VIOLENCES CAS PRATIQUE COMPARATIF

COMMISSION AUTEUR DES VIOLENCES CAS PRATIQUE COMPARATIF CARTA EUROPEA avec le soutien de la Commission Européenne et des barreaux des Programmes EUROMED DROIT et EURODROIT SUD EST MEDITERRANEE Siège social Maison de l Europe à Montpellier Adresse administrative

Plus en détail

Couverture Maladie Universelle

Couverture Maladie Universelle Nous sommes là pour vous aider Couverture Maladie Universelle Protection complémentaire Vous trouverez dans ce dossier tout ce dont vous avez besoin pour obtenir la CMU : une présentation de la CMU, une

Plus en détail

Se loger en Pays d Ancenis // Quel(s) habitat(s) pour quels habitants? L Habitat dans le PayS d AnceniS. des habitants : leur(s) solution(s) LOGEMENTS

Se loger en Pays d Ancenis // Quel(s) habitat(s) pour quels habitants? L Habitat dans le PayS d AnceniS. des habitants : leur(s) solution(s) LOGEMENTS Se loger en Pays d Ancenis // Quel(s) habitat(s) pour quels habitants? L Habitat dans le PayS d AnceniS des habitants : leur(s) solution(s) LOGEMENTS DES HABITANTS : LEUR(S) SOLUTION(S) LOGEMENT sommaire

Plus en détail

BOURSES SCOLAIRES 2014-2015

BOURSES SCOLAIRES 2014-2015 BOURSES SCOLAIRES 2014-2015 Dossiers à compléter et à déposer au service social du Consulat Général de France avant le 28 fevrier 2014 Pour tout renseignement complémentaire, contactez Mme DENIS Assistante

Plus en détail

Projet de loi sur l immigration. Synthèse des principaux éléments

Projet de loi sur l immigration. Synthèse des principaux éléments 1 Projet de loi sur l immigration présenté en Conseil des ministres le 23 juillet 2014 NOR : INTX1412529L Synthèse des principaux éléments ❶ Titres de séjour Catégories de titres de séjour Le visa de long

Plus en détail

Circulaire du 22 avril 2014 relative au chèque-vacances au bénéfice des agents de l État NOR : RDFF1404604C

Circulaire du 22 avril 2014 relative au chèque-vacances au bénéfice des agents de l État NOR : RDFF1404604C RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de la décentralisation, de la réforme de l État et de la fonction publique Circulaire du 22 avril 2014 relative au chèque-vacances au bénéfice des agents de l État NOR :

Plus en détail

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics

Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics DOSSIER DE PRESSE PARTENARIAT CCCA-BTP et PRO BTP Au profit des apprentis du bâtiment et des travaux publics Bernard Charpenel / CCCA-BTP Signature de la convention et point presse 10 mars 2010 0 SOMMAIRE

Plus en détail

Test basé sur les normes Mathématiques du consommateur (40S) 12 e année

Test basé sur les normes Mathématiques du consommateur (40S) 12 e année Test basé sur les normes Mathématiques du consommateur (40S) 12 e année Trousse de ressources du projet Ouvrir un magasin de vêtements Avril 2007 Droits d auteur 2007. Couronne du chef du Manitoba, Représentée

Plus en détail

Soyez Partenaire du ROTARY de la Caraïbe

Soyez Partenaire du ROTARY de la Caraïbe Soyez Partenaire du ROTARY de la Caraïbe Chers partenaires, en 2013-2014, nous vous sollicitons afin de mener à bien la Conférence de District qui se déroulera à la Martinique du 22 au 26 Avril 2014, et

Plus en détail

AUTO HORIZON FICHE PRODUIT PARTICULIERS. L assurance des profi ls malussés et risques aggravés légers CIBLES AVANTAGES.

AUTO HORIZON FICHE PRODUIT PARTICULIERS. L assurance des profi ls malussés et risques aggravés légers CIBLES AVANTAGES. FICHE PRODUIT PARTICULIERS AUTO HORIZON L assurance des profi ls malussés et risques aggravés légers CIBLES De 25 à 74 ans A partir de 24 mois d antécédents d assurance CRM de 0.50 à 3.50 Jusqu à 6 sinistres

Plus en détail

DGO 2013-2017. Données de l'enjeu "jeunes de moins de 25 ans" Période d'étude : 2009-2013. Septembre 2014

DGO 2013-2017. Données de l'enjeu jeunes de moins de 25 ans Période d'étude : 2009-2013. Septembre 2014 SERVICE EXPERTISE TERRITORIALE RISQUES ET SECURITE Sécurité Routière et Déplacements Septembre 2014 DGO 2013-2017 Données de l'enjeu "jeunes de moins de 25 " Période d'étude : 2009-2013 Direction Départementale

Plus en détail

Statuts de l Association VALLEE DE MUNSTER EN TRANSITION

Statuts de l Association VALLEE DE MUNSTER EN TRANSITION Statuts de l Association VALLEE DE MUNSTER EN TRANSITION ARTICLE 1 : Nom et siège Entre toutes les personnes qui adhèrent aux présents statuts, il est formé une association dénommée : «VALLEE DE MUNSTER

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI TEXTE ADOPTÉ n 749 «Petite loi» ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2011-2012 17 octobre 2011 PROJET DE LOI de finances rectificative pour 2011,

Plus en détail

APPROBATION DU COMPTE-RENDU DE LA SEANCE DU 7 NOVEMBRE 2014. Monsieur le Maire demande l approbation du compte-rendu de la séance du 7 novembre 2014.

APPROBATION DU COMPTE-RENDU DE LA SEANCE DU 7 NOVEMBRE 2014. Monsieur le Maire demande l approbation du compte-rendu de la séance du 7 novembre 2014. PROCÈS-VERBAL SÉANCE DU 23 DECEMBRE 2014 39-2014 Le mardi 23 décembre 2014, le Conseil Municipal de la Commune de ROYBON, dûment convoqué le 16 décembre 2014, s'est réuni en session ordinaire à 18h30 à

Plus en détail

Le mini journal d'information de la Municipalité de Lucens. Mars 2012 N 1

Le mini journal d'information de la Municipalité de Lucens. Mars 2012 N 1 Lucens-Info Le mini journal d'information de la Municipalité de Lucens Mars 2012 N 1 Billet du Syndic - Intention de fusion Lors du prochain Conseil communal du 26 mars 2012, la Municipalité présentera

Plus en détail

> Une garantie obligatoire

> Une garantie obligatoire R 407 Centre de documentation et d information de l assurance Juin 2007 L assurance des deux-roues à moteur Motos, mini-motos, boosters, cyclomoteurs, scooters doivent être assurés, quelle que soit leur

Plus en détail

NOTE D INFORMATION. Les animateurs RAM restent à votre disposition pour vous renseigner : ...

NOTE D INFORMATION. Les animateurs RAM restent à votre disposition pour vous renseigner : ... NOTE D INFORMATION Vous avez choisi de faire garder votre enfant par un(e) assistant(e) maternel(le). La législation (loi du 27 juin 2005, articles L773-1 et suivants du code du travail et la convention

Plus en détail

L accidentalité dans l Orne en 2013

L accidentalité dans l Orne en 2013 08 juillet 2014 2009 2010 2011 2012 2013 provisoire Accidents 185 148 178 131 129 37 25 22 26 26 Blessés 228 186 272 180 152 L insécurité routière recule légèrement en 2013. Le nombre d accidents corporels

Plus en détail

Cahier des Charges. Appel d Offres Syndic Syndicat Secondaire. Résidence Mouchotte 8/20 rue du Commandant Mouchotte 75014 PARIS

Cahier des Charges. Appel d Offres Syndic Syndicat Secondaire. Résidence Mouchotte 8/20 rue du Commandant Mouchotte 75014 PARIS Cahier des Charges Appel d Offres Syndic Syndicat Secondaire Résidence Mouchotte 8/20 rue du Commandant Mouchotte 75014 PARIS Projet : Appel d offres Syndic Préambule En date du 20 novembre dernier a eu

Plus en détail

Couverture maladie universelle complémentaire

Couverture maladie universelle complémentaire Couverture maladie universelle complémentaire Aide pour une Vous trouverez dans ce dossier tout ce dont vous avez besoin pour obtenir : - la CMU complémentaire, ou - l Aide pour une, une présentation des

Plus en détail

Gestion & Actualité. La note d information du CGL SOMMAIRE

Gestion & Actualité. La note d information du CGL SOMMAIRE EXTRAITS DU N 48 MARS 2012 Gestion & Actualité La note d information du CGL SOMMAIRE Page 2 Question de bateaux IR : un barème gelé A noter Du crédit pour le bio Page 3 A table! Trois ans de plus Taxi

Plus en détail

PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS DE SÉCURITÉ ROUTIÈRE (PDASR) DE LA LOIRE

PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS DE SÉCURITÉ ROUTIÈRE (PDASR) DE LA LOIRE PRÉFET DE LA LOIRE PLAN DÉPARTEMENTAL D'ACTIONS DE SÉCURITÉ ROUTIÈRE (PDASR) DE LA LOIRE Année 2015 TABLE DES MATIERES INTRODUCTION...3 1. BILAN 2014...4 1.1. Accidentologie dans le département de la Loire

Plus en détail

Intervention de Madame Sylvia PINEL, Ministre de l artisanat, du commerce et du tourisme à l AG du Conseil du Commerce de France le 26 juin 2012

Intervention de Madame Sylvia PINEL, Ministre de l artisanat, du commerce et du tourisme à l AG du Conseil du Commerce de France le 26 juin 2012 Intervention de Madame Sylvia PINEL, Ministre de l artisanat, du commerce et du tourisme à l AG du Conseil du Commerce de France le 26 juin 2012 Monsieur le Président du Conseil du commerce de France ;

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR ESPACE JEUNES DIVONNE-LES-BAINS

REGLEMENT INTERIEUR ESPACE JEUNES DIVONNE-LES-BAINS Avenue des Thermes - BP 71 01220 Divonne-les-Bains Tel/Fax : 04 50 20 29 15 Courriel : divonne.espacejeunes@alfa3a.org REGLEMENT INTERIEUR ESPACE JEUNES DIVONNE-LES-BAINS A compter du 1 er septembre 2014

Plus en détail

Compte rendu de la réunion publique autopartage 21 septembre 2011 20h Salle des fêtes

Compte rendu de la réunion publique autopartage 21 septembre 2011 20h Salle des fêtes Compte rendu de la réunion publique autopartage 21 septembre 2011 20h Salle des fêtes En introduction, M. Hablot, Maire de Vandœuvre, souligne l importance du projet d autopartage pour la ville au regard

Plus en détail

LA CFTC VOUS SOUTIENT. 8 fois plus! Etre adhérent CFTC c est aussi bénéficier de nombreux services

LA CFTC VOUS SOUTIENT. 8 fois plus! Etre adhérent CFTC c est aussi bénéficier de nombreux services LA CFTC VOUS SOUTIENT 8 fois plus! Etre adhérent CFTC c est aussi bénéficier de nombreux services La CFTC s'engage tous les jours à défendre les intérêts matériels et moraux de tous les salariés, mais

Plus en détail

MAIRIE DE MOGNEVILLE

MAIRIE DE MOGNEVILLE MAIRIE DE MOGNEVILLE ACCUEIL PERISCOLAIRE (MATIN CANTINE SOIR) REGLEMENT INTERIEUR INTRODUCTION : Afin de permettre aux parents de gérer au mieux leurs obligations professionnelles et familiales, un accueil

Plus en détail

POUR QUE LA FETE RESTE UNE FETE!

POUR QUE LA FETE RESTE UNE FETE! POUR QUE LA FETE RESTE UNE FETE! DOSSIER DE PRESSE lundi 21 décembre 2015 Pour que la fête reste une fête, soyons responsables! - décembre 2015 p. 2 LA SITUATION DE LA SÉCURITE ROUTIÈRE À LA RÉUNION 49

Plus en détail

DOSSIER DE PRÉSENTATION

DOSSIER DE PRÉSENTATION DOSSIER DE PRÉSENTATION MOT DU PRÉSIDENT Chers amis Judoka, Dans le cadre du cinquantenaire de la Ligue de Judo Antilles Guyane, c est avec un grand plaisir que nous vous invitons au " Tournoi Antilles

Plus en détail

DOSSIER LICENCE SAISON 2015-2016

DOSSIER LICENCE SAISON 2015-2016 SUD ESTUAIRE HANDBALL CLUB Madame, Monsieur, DOSSIER LICENCE SAISON 2015-2016 Afin de permettre l enregistrement des licences pour la saison 2015/2016, vous voudrez bien nous retourner les documents suivants

Plus en détail

AUTO ALLEGRO FICHE PRODUIT PARTICULIERS. L assurance des conducteurs avec petits bonus CIBLES AVANTAGES

AUTO ALLEGRO FICHE PRODUIT PARTICULIERS. L assurance des conducteurs avec petits bonus CIBLES AVANTAGES FICHE PRODUIT PARTICULIERS AUTO ALLEGRO L assurance des conducteurs avec petits bonus CIBLES De 23 à 75 ans A partir de 24 mois d antécédents d assurance CRM de 0.50 à 0.90 Jusqu à 2 sinistres sur les

Plus en détail

Inter Réseau de l Economie Sociale Angevine le 06 03 2008. Rapport d Activité

Inter Réseau de l Economie Sociale Angevine le 06 03 2008. Rapport d Activité IRESA Inter Réseau de l Economie Sociale Angevine le 06 03 2008 Mardi 8 avril 2008 Rapport d Activité Depuis son Assemblée Générale du 23 janvier 2007, l IRESA a beaucoup travaillé, s est enrichie de nouveaux

Plus en détail

Dossier de presse - Salon de l habitat durable Familles Rurales de Saint-Avé 1

Dossier de presse - Salon de l habitat durable Familles Rurales de Saint-Avé 1 Familles Rurales de Saint-Avé 1 Introduction Après le succès de la première édition en 2008, Familles Rurales a décidé d organiser le deuxième salon de l habitat durable les 18 et 19 avril 2009 à Saint

Plus en détail

VILLE DE MONTMORENCY. Plan communal de sauvegarde. c r h w t. risques majeurs. Les bons réflexes en cas de danger!ou d alerte

VILLE DE MONTMORENCY. Plan communal de sauvegarde. c r h w t. risques majeurs. Les bons réflexes en cas de danger!ou d alerte VILLE DE MONTMORENCY Plan communal de sauvegarde c r h w t a Les risques majeurs Les bons réflexes en cas de danger!ou d alerte à quoi sert ce document d information? Ce guide pratique présente les différents

Plus en détail

La sécurité routière dans le Bas-Rhin

La sécurité routière dans le Bas-Rhin La sécurité routière dans le Bas-Rhin Juin 2015 Dans le Bas-Rhin, le nombre de personnes décédées et le nombre de personnes blessées dans un accident de la route en juin 2015 ont baissé, par rapport à

Plus en détail