TDM indiquée pour toutes les localisations IRM classiquement indiqué dans les tumeurs de la cavité buccale, mais artefacts de mouvement Differentes

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TDM indiquée pour toutes les localisations IRM classiquement indiqué dans les tumeurs de la cavité buccale, mais artefacts de mouvement Differentes"

Transcription

1

2 TDM indiquée pour toutes les localisations IRM classiquement indiqué dans les tumeurs de la cavité buccale, mais artefacts de mouvement Differentes manoeuvres dynamiques en TDM en fonction de la localisation

3 Bien préparer le patient avant l examen Manoeuvre Joues gonflées pour les lésions linguales Manoeuvre Vasalva pour les lésions des sinus piriformes et de l étage sus glottique

4 Acquisition de la base du crane au manubrium sternal puis sur le thorax en 2 hélices séparées Absence d inclinaison du statif Champ de vue de 25 cm max, incluant les chaines lymphatiques cervicales posterieures Matrice 512 x 512 Épaisseur de coupe < 1,5 mm Fenêtres tissulaires et osseuses Importance des manoeuvres dynamiques

5 FOV non adaptée

6 1ère hélice injectée en respiration lente par le nez, bouche fermée, sans déglutir (l'apnée fermant le plan glottique) 2ème hélice avec manoeuvres dynamiques avec réinjection de 20 cc de produit en inclinant le statif en cas d'artéfacts dentaires 3eme hélice sur le thorax En inspiration et apnée Après l'ensemble de l'acquisition ORL et réinjection de 30 cc de produit Bras au dessus de la tête

7 Protocole d injection pour la 1ere hélice -soit une injection biphasique d'imprégnation tissulaire (par exemple 50 ml à 1 ml/s) -puis 30 secondes de pause -puis bolus pour opacifier les vaisseaux (par exemple 30 ml à 2 mils) -soit une acquisition débutant 90 sec après le début de l'injection initiale

8 Réalisation du scanner avant les biopsies ou sinon jours après en raison de la réaction inflammatoire Syndrome de masse et prise de contraste Comblement tissulaire des espaces graisseux Atteintes des cartilages

9 Echancrure cartilage thyroïde Comissure antérieure Corde vocale droite Espace para-glottique Aryténoïde Lame cartilage thyroïde Corne posterieure cartilage thyroïde

10 Ligament hyo-thyroïdien Loge HTE Pied de l épiglotte Repli ary-epiglottique Sinus piriforme Espace retro-pharyngé Espace para-pharyngé

11 Os hyoïde Loge HTE Ligament hyo-épiglottique Vallecule Repli ary-epiglottique Bord libre de l épiglotte

12 Base de langue Bord libre Os hyoïde Loge HTE Cartilage thyroïde Face laryngée Espace retro-pharyngée Ligament hyo-thyroïdien

13 Face laryngée épiglottique Vallecule Commissure antérieure Commissure postérieure Bandelette ventriculaire Repli ary-épiglottique Corde vocale gauche Sommet de aryténoïde Endoscopie virtuelle

14 Commissure antérieure Bandelette ventriculaire Corde vocale droite Endoscopie virtuelle

15 TNM T1 : < 2 cm T2 : > 2cm < 4 cm T3 : > 4 cm T4a : envahissement de la corticale osseuse, sinus maxillaire, peau T4b : envahissement des espaces masticateurs, apophyse ptérygoïde, base du crane

16 Préciser l extension périneurales (IRM+++) Préciser l atteinte de la langue mobile ou de la base de langue

17 Préciser la localisation initiale Préciser l extension Ventricule laryngé et bande ventriculaire Espace paraglottique, cartilage Commissure antérieure+++, corde contro-latérale Région sous glottique Aryténoïde, commissure postérieure Pas de stagging T, reservé à l endoscopie

18 Extension vers le haut Ventricule laryngé et bandelette ventriculaire Reconstruction coronale++ Vallecule epiglotte Os hyoïde Repli hyo-épiglottique Bande ventriculaire Corde vocale Cartilage thyroïde Cartilage cricoïde

19 Extension vers l avant Commissure antérieure, corde contro-latérale, pied de l epiglotte, loge HTE

20 Extension latérale Atteinte de cartilages Condensation : proximité tumorale plus qu une infiltration Erosions : probleme de l hétérogénéité, T3 Lyse : T4

21 Ostéolyse os hyoïde Condensation corne supérieure droite cartilage thyroïde Erosion lame droite cartilage thyroïde

22

23

24 Érosion cartilage thyroïde Condensation aryténoïde

25

26 Localisation initial Sinus piriforme +++ Paroi posterieure du pharynx Région rétro-crico-aryténoïdienne

27 Extension médiale : hémilarynx homolatérale, cartilage laryngée Bas : bouche oesophagienne (bord inférieur cricoïde) Haut : oropharynx Latéralement : espace parapharyngé

28 T2

29 T2

30 T2

31 T2

32 T2

33

34

35

36 T2

37 T3

38

39 T4

40 T4

41 T4

42 T3

43 T4

44

45 T4

46 T4

47 Tumeurs hypopharynx très lymphophiles 73% d atteinte ganglionnaire lors du diagnostic 11% de ganglions controlatéraux

48 Nécrose centrale (quelle que soit la taille). Diamètre transverse minimum >10-12 mm. Contours flous, spiculés, mal limités, engainant les structures adjacentes (muscles ou vaisseaux) : rupture capsulaire. Trop rond (grand axe longitudinal / petit axe longitudinal < 2) Trop nombreux dans le même groupe. Perte du hile normal, centre nécrotique.. Vascularisation périphérique. Absence de cutoff bénin/malin formel. Absence de spécificité tumorale des signes (ex : infection, inflammation).

49 I II III V VI IV

50 adenomégalie Adenopathie nécrotique Adenomégalie nécrotique

51 Effraction capsulaire

52 Technique Intérêt des manoeuvres dynamiques Intérêt des reconstructions dans les 3 plans Couvrir toutes les aires ganglionnaires Ne pas oublier l acquisition sur le thorax

53 Points clés du bilan d extension Fonction de la localisation Loge HTE Commissure antérieure Espace paraglottique et parapharyngé Espace sous glottique Cartilages Base de langue Adénopathies

54

M. OUALI IDRISSI, H. ENNADAM, R. HIROUAL, N. CHERIF IDRISSI GUANOUNI, O. ESSADKI, A. OUSEHAL Service de Radiologie CHU Mohammed VI, Marrakech, Maroc

M. OUALI IDRISSI, H. ENNADAM, R. HIROUAL, N. CHERIF IDRISSI GUANOUNI, O. ESSADKI, A. OUSEHAL Service de Radiologie CHU Mohammed VI, Marrakech, Maroc APPORT DU SCANNER SPIRALE DANS LE BILAN D EXTENSION LOCOREGIONAL DU CANCER DU LARYNX A PROPOS DE 93 CAS M. OUALI IDRISSI, H. ENNADAM, R. HIROUAL, N. CHERIF IDRISSI GUANOUNI, O. ESSADKI, A. OUSEHAL Service

Plus en détail

Imagerie du pharyngo-larynx pour les manipulateurs en électroradiologie : ce qu'il faut savoir

Imagerie du pharyngo-larynx pour les manipulateurs en électroradiologie : ce qu'il faut savoir + Imagerie du pharyngo-larynx pour les manipulateurs en électroradiologie : ce qu'il faut savoir C Brochart 1, S Blanpain 1, F Demuynck 2, P Monet 1, B Jamault 3, H Deramond 1 1 Service de neuroradiologie,

Plus en détail

ANATOMIE RADIOLOGIQUE DE LA RÉGION PHARYNGO-LARYNGÉE

ANATOMIE RADIOLOGIQUE DE LA RÉGION PHARYNGO-LARYNGÉE ANATOMIE RADIOLOGIQUE DE LA RÉGION PHARYNGO-LARYNGÉE ITEMS ECN 77. Angine et pharyngite de l'enfant et de l'adulte. 90. Infections naso-sinusiennes de l'enfant et de l'adulte. 145. Tumeurs de la cavité

Plus en détail

Cancer du larynx. Intérêt de la TDM. A propos de 70 cas. S. Hassen, N. El Benna, Kh. Ouachtou, A. Abdelouafi. Service de Radiologie 20 Août 1953.

Cancer du larynx. Intérêt de la TDM. A propos de 70 cas. S. Hassen, N. El Benna, Kh. Ouachtou, A. Abdelouafi. Service de Radiologie 20 Août 1953. Cancer du larynx Intérêt de la TDM A propos de 70 cas S. Hassen, N. El Benna, Kh. Ouachtou, A. Abdelouafi Service de Radiologie 20 Août 1953. CHU Ibn Rochd Casablanca. Maroc INTRODUCTION - Cancer du larynx:

Plus en détail

Apport du scanner dans l analyse des adénopathies O.R.L. en TEP-TDM. Dr F. BERNARD Pr M. FARAGGIrésentation APRAMEN

Apport du scanner dans l analyse des adénopathies O.R.L. en TEP-TDM. Dr F. BERNARD Pr M. FARAGGIrésentation APRAMEN Apport du scanner dans l analyse des adénopathies O.R.L. en TEP-TDM Dr F. BERNARD Pr M. FARAGGI Vue Sagittale Cavité nasale Cavité buccale Nasopharynx Cavum Rhinopharynx Oropharynx Images tirées de Google

Plus en détail

Berrada. S, Moussali. N, El Bekkali. L, El Benna.N, Gharbi. A Service de Radiologie, Hôpital 20 août 1945

Berrada. S, Moussali. N, El Bekkali. L, El Benna.N, Gharbi. A Service de Radiologie, Hôpital 20 août 1945 Berrada. S, Moussali. N, El Bekkali. L, El Benna.N, Gharbi. A Service de Radiologie, Hôpital 20 août 1945 INTRODUCTION Cancers du larynx : - Place importante au sein des cancers des VADS. Imagerie : -

Plus en détail

CANCERS DU LARYNX. Docteur Catherine LORINET PHTP Radiothérapie CLARAC CHU Fort de France

CANCERS DU LARYNX. Docteur Catherine LORINET PHTP Radiothérapie CLARAC CHU Fort de France CANCERS DU LARYNX Docteur Catherine LORINET PHTP Radiothérapie CLARAC CHU Fort de France Données épidémiologiques l 25 % des tumeurs des VADS l 5 % des cancers l FDR majeur = Tabac l Sex Ratio : 97 % d

Plus en détail

CANCER DU LARYNX CONFRONTATION TOMODENSITOMETRIQUE ET

CANCER DU LARYNX CONFRONTATION TOMODENSITOMETRIQUE ET CANCER DU LARYNX CONFRONTATION TOMODENSITOMETRIQUE ET ANATOMO-CLINIQUE H KETATA, I AMMAR, L SAHNOUN, B HAMMEMI, L BOUGACHA, A GHORBEL, K BEN MAHFOUTH, J MENIF SFAX - TUNISIE INTRODUCTION Les cancers du

Plus en détail

IMAGERIE EN CANCEROLOGIE ORL

IMAGERIE EN CANCEROLOGIE ORL IMAGERIE EN CANCEROLOGIE ORL SFR Rhône-Alpes. ISC Lyon. 2 avril 09. Toutes les présentations sont sur www.sfrra.com IMAGERIE EN CANCEROLOGIE ORL 19h30: Généralités. D.Bossard Hopital Privé Jean Mermoz

Plus en détail

Notion de musculature extrinsèque et intrinsèque du larynx

Notion de musculature extrinsèque et intrinsèque du larynx ANATOMIE ANATOMIE ANATOMIE Notion de musculature extrinsèque et intrinsèque du larynx Muscles extrinsèques : Amarrent le larynx aux structures osseuse voisines Muscles intrinsèques +++ : Rôle majeur dans

Plus en détail

Tumeurs de la tête et du cou

Tumeurs de la tête et du cou Lèvres et cavité buccale................... 11 Pharynx : oropharynx, nasopharynx, hypopharynx.... 19 Larynx : supraglottique, glottique, sous-glottique... 33 Fosses nasales, sinus maxillaire et ethmoïdal

Plus en détail

THESAURUS DES PRINCIPALES INDICATIONS THÉRAPEUTIQUES DES CANCERS ORL. Réseau Oncologique des Pays de la Loire Novembre 2002 SOMMAIRE

THESAURUS DES PRINCIPALES INDICATIONS THÉRAPEUTIQUES DES CANCERS ORL. Réseau Oncologique des Pays de la Loire Novembre 2002 SOMMAIRE THESAURUS DES PRINCIPALES INDICATIONS THÉRAPEUTIQUES DES CANCERS ORL. Réseau Oncologique des Pays de la Loire Novembre 2002 SOMMAIRE AVANT-PROPOS... 2 CANCER DES LEVRES... 3 CANCER DE LA FACE INTERNE DE

Plus en détail

Recommandations régionales Prise en charge des carcinomes de l hypopharynx et du larynx

Recommandations régionales Prise en charge des carcinomes de l hypopharynx et du larynx Recommandations régionales Prise en charge des carcinomes de l hypopharynx et du larynx - juillet 2010 - Carcinomes de l hypopharynx L hypopharynx est le conduit musculo-muqueux qui s étend de l oropharynx

Plus en détail

DOCUMENT D E TR AVAIL

DOCUMENT D E TR AVAIL Chapitre 5 Cancers du larynx Cancer laryngé supra-glottique Classification TNM T1 : Tumeur limitée à un site anatomique, mobilité normale T2 : Tumeur étendue à plus d un site supra glottique à la glotte,

Plus en détail

Cancers de l hypopharynx

Cancers de l hypopharynx Cancers de l hypopharynx Bilan initial d un patient présentant un cancer de l hypopharynx - Examen clinique ORL : laryngoscopie indirecte, fibroscopie avec étude de la mobilité pharyngolaryngée ++, palpation

Plus en détail

Imagerie en cancérologie du larynx et de l hypopharynx

Imagerie en cancérologie du larynx et de l hypopharynx :998-1012 2008. Éditions Françaises de Radiologie. Édité par Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés formation médicale continue le point sur F Dubrulle (1), R Souillard (1), D Chevalier (2) et P Puech

Plus en détail

Eléments anatomiques du cou

Eléments anatomiques du cou Eléments anatomiques du cou Structures osseuses Structures cartilagineuses Structures musculaires Structures vasculaires Structures nerveuses Anatomie cervicale - Structures osseuses d arrière en avant

Plus en détail

Cancers de l hypopharynx

Cancers de l hypopharynx Chapitre 6 Cancers de l hypopharynx Cancer du sinus piriforme et carrefour des trois replis Classification TNM T1 : Tumeur limitée au sinus piriforme et 2 cm dans sa plus grande dimension T2 : Tumeur >

Plus en détail

IMAGERIE DES TUMEURS DE L OROPHARYNX ET DE LA CAVITE ORALE

IMAGERIE DES TUMEURS DE L OROPHARYNX ET DE LA CAVITE ORALE CENTRE OSCAR LAMBRET - LILLE JFR 2005 IMAGERIE DES TUMEURS DE L OROPHARYNX ET DE LA CAVITE ORALE G. HURTEVENT-LABROT H. BRUGE-GRIVET Pour faciliter l utilisation de ce kit, vous pourrez, selon le temps

Plus en détail

Cancers ORL Classification

Cancers ORL Classification 1 Histologie Carcinome épidermoïde ( 95% ) infiltrant moins radiosensible ( susceptible de migrer à partir des ganglions ) in situ ulcérant végétant = bourgeonnant plus radiosensible non infiltrant, T

Plus en détail

PLACE DE LA CHIRURGIE ORL

PLACE DE LA CHIRURGIE ORL «CONNAISSANCE DE LA MALADIE CANCÉREUSE» LE 24/01/2013 PLACE DE LA CHIRURGIE ORL Dr MAUVAIS Olivier Service ORL et Chirurgie Cervico-Faciale Pr TAVERNIER CHU Besançon LA CHIRURGIE LE PREMIER MOYEN DE TRAITEMENT

Plus en détail

ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE DU LARYNX

ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE DU LARYNX ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE DU LARYNX PLAN Introduction 1- Généralités 1-1- Définition 1-2- Intérêt 1-3- Objectifs 2- Anatomie 2-1- Anatomie descriptive 2-1-1- Situation 2-1-2- Forme 2-1-3- Configuration externe

Plus en détail

Les Voies Aériennes (Aérifères) Supérieures

Les Voies Aériennes (Aérifères) Supérieures Les Voies Aériennes (Aérifères) Supérieures Les voies aérifères, sont les cavités et les conduits, que parcoure l air inspiré, depuis les narines et la bouche, jusqu aux alvéoles pulmonaires, siège des

Plus en détail

LES VOIES D EXTENSION

LES VOIES D EXTENSION LES VOIES D EXTENSION DES TUMEURS DU CAVUM F. BEN AMARA*, Y.HENTATI*, A.SALEM*, M.SAHNOUN*, H.RAJHI*, R.HAMZA*, N.MNIF* M.MARRAKCHI**, H.HAJRI**, M.FERJAOUI** *Service d Imagerie Médicale. EPS Charles

Plus en détail

Connaissances V. ORL

Connaissances V. ORL Connaissances V. ORL 87 Adénocarcinome de l ethmoïde Item 154. Tumeurs des os primitives et secondaires. Item Fig. 87.1. IRM coupe coronale séquence T1 avec injection et suppression de graisse. 1 : tumeur

Plus en détail

LE LARYNX. Pr BABA-AHMED

LE LARYNX. Pr BABA-AHMED LE LARYNX I- Introduction : Le larynx : c est la partie supérieure hautement différencié du tube aérifère. C est l organe essentiel de la phonation. A- La situation : Le larynx est situé dans la partie

Plus en détail

Cancers de l oropharynx

Cancers de l oropharynx Cancers de l oropharynx LES CANCERS DE L'OROPHARYNX : ASPECTS GENERAUX. Données épidémiologiques : Les carcinomes de l'oropharynx sont dans 95 % des cas carcinomes épidermoïdes. L'homme est touché trois

Plus en détail

H.Louizi, K.Ben Mahfoudh, R Ghariani, H Dhouib*, C Marrakchi**, H Ktata, S Haddar, J.Mnif

H.Louizi, K.Ben Mahfoudh, R Ghariani, H Dhouib*, C Marrakchi**, H Ktata, S Haddar, J.Mnif IMAGERIE DE L OTITE EXTERNE MALIGNE : A PROPOS DE 19 CAS H.Louizi, K.Ben Mahfoudh, R Ghariani, H Dhouib*, C Marrakchi**, H Ktata, S Haddar, J.Mnif Service de Radiologie CHU Habib Bourguiba, Sfax, Tunisie

Plus en détail

Contribution de la ciné-irm à l évaluation et à la prise en charge des dysphagies

Contribution de la ciné-irm à l évaluation et à la prise en charge des dysphagies LVI Congrès SFP&PaCo, 18 oct. 2010, Paris Contribution de la ciné-irm à l évaluation et à la prise en charge des dysphagies F. Guilleré, P. Schultz, S. Riehm, D. Vetter, F. Veillon, C. Debry Introduction

Plus en détail

Cas Cliniques. Suspicions de récidives de néoplasies ORL et TEP-TDM au 18F-FDG

Cas Cliniques. Suspicions de récidives de néoplasies ORL et TEP-TDM au 18F-FDG Cas Cliniques Suspicions de récidives de néoplasies ORL et TEP-TDM au 18F-FDG Françoise Montravers, Jean-Noël Talbot. Service de Médecine Nucléaire Hôpital Tenon, Paris. Cas 1 Carcinose diffuse de l endolarynx

Plus en détail

3 ème rencontre régionale de cancérologie ORL

3 ème rencontre régionale de cancérologie ORL 3 ème rencontre régionale de cancérologie ORL POITIERS 16 novembre 2016 CAS CLINIQUE n 1 Cancer de l hypopharynx localement avancé : un changement de paradigme? Florence ROUSSEAU-COSTE (Poitiers) CAS CLINIQUE

Plus en détail

Application clinique: Carcinome épidermoide du larynx

Application clinique: Carcinome épidermoide du larynx Application clinique: Carcinome épidermoide du larynx Données cliniques Mr A.M, 48 ans. ATCD : médical : diabète sous insuline tabac : 20 PA Mode de vie : commerçant Histoire de la maladie : dysphonie

Plus en détail

144. Cancer de l enfant

144. Cancer de l enfant Sommaire 144. Cancer de l enfant particularités épidémiologiques, diagnostiques et thérapeutiques : cancers les plus fréquents Tumeurs abdominales de l enfant distribution Leucémies = 30 % Tumeurs du système

Plus en détail

Traitement conservateur des Carcinomes Epidermoïdes du Larynx. Stéphane TEMAM, MD, PhD Dpt Cancérologie Cervico-faciale

Traitement conservateur des Carcinomes Epidermoïdes du Larynx. Stéphane TEMAM, MD, PhD Dpt Cancérologie Cervico-faciale Traitement conservateur des Carcinomes Epidermoïdes du Larynx Stéphane TEMAM, MD, PhD Dpt Cancérologie Cervico-faciale Fonctions du pharyngo-larynx : CARREFOUR aéro-digestif Déglutition ++++ protection

Plus en détail

Objectifs. Pouvoir différencier les aspects habituels, les complications et les récidives après traitement du cancer du pharyngo-larynx.

Objectifs. Pouvoir différencier les aspects habituels, les complications et les récidives après traitement du cancer du pharyngo-larynx. Surveillance post-radique des cancers pharyngo-laryngés par scanner cervical F Cenoui, R Latib, L Jroundi, I Chami, M N Boujida Service de radiologie. Institut national d oncologie. Rabat. Maroc Objectifs.

Plus en détail

ATLAS D IMAGERIE DANS LE CANCER DU CAVUM

ATLAS D IMAGERIE DANS LE CANCER DU CAVUM ATLAS D IMAGERIE DANS LE CANCER DU CAVUM Z.JAMALEDDINE; S.ELHADDAD, R.LATIB, I.CHAMI. M. BOUJIDA, L.JROUNDI Institut Nationale D oncologie Service de Radiologie RABAT MAROC INTRODUCTION Cavum ou nasopharynx

Plus en détail

Cancers du larynx. Bilan initial d un patient présentant un cancer du larynx

Cancers du larynx. Bilan initial d un patient présentant un cancer du larynx Cancers du larynx Bilan initial d un patient présentant un cancer du larynx - Examen clinique ORL : laryngoscopie indirecte, fibroscopie avec étude de la mobilité laryngée +++, palpation des aires ganglionnaires

Plus en détail

ARTICLE ORIGINAL/ORIGINAL ARTICLE ANATOMIE DU LARYNX AU SCANNER 64 CANAUX

ARTICLE ORIGINAL/ORIGINAL ARTICLE ANATOMIE DU LARYNX AU SCANNER 64 CANAUX ARTICLE ORIGINAL/ORIGINAL ARTICLE ANATOMIE DU LARYNX AU SCANNER 64 CANAUX http://www.lebanesemedicaljournal.org/articles/57-4/original3.pdf Samer ABI KHALIL, Lina MENASSA-MOUSSA, Tarek SMAYRA, Michel GHOSSAIN,

Plus en détail

120 Imagerie des sinus

120 Imagerie des sinus Fig. 5-9 Adénocarcinome de l éthmoïde Coupes TDM axiale (A) et coronale (B), IRM séquences axiale T1 (C), T2 axiale (D) et coronale (F), T1 FatSat injectées axiale (E) et coronale (G) : masse de signal

Plus en détail

Cancers de l hypopharynx

Cancers de l hypopharynx Cancers de l hypopharynx A- GENERALITES 1) Epidémiologie Cancer fréquent et de pronostic grave du fait de son évolution insidieuse et de son caractère lymphophile. C est quasiment toujours un carcinome

Plus en détail

CANCERS PHARYNGO-LARYNGES Diagnostic et prise en charge. Dr BRECHETEAU Clémence IFSI 31/10/2014

CANCERS PHARYNGO-LARYNGES Diagnostic et prise en charge. Dr BRECHETEAU Clémence IFSI 31/10/2014 CANCERS PHARYNGO-LARYNGES Diagnostic et prise en charge Dr BRECHETEAU Clémence IFSI 31/10/2014 2 Rappels anatomiques Rappels anatomiques La cavité buccale et l oropharynx 3 Rappels anatomiques L hypopharynx

Plus en détail

Le Cancer Broncho-pulmonaire Non À Petites Cellules : Pas À Pas Pour Une Classification TNM Précise

Le Cancer Broncho-pulmonaire Non À Petites Cellules : Pas À Pas Pour Une Classification TNM Précise Le Cancer Broncho-pulmonaire Non À Petites Cellules : Pas À Pas Pour Une Classification TNM Précise H. NJEH¹, H. ABID¹, M. ABDELKEFI¹, M. BRADAI¹, B. SOUISSI¹, S. MSAAED², S. HADDAR¹, KH. BEN MAHFOUDH¹

Plus en détail

Radio-Anatomie ORL. P Henrot Centre Alexis Vautrin Vandoeuvre-lès-Nancy

Radio-Anatomie ORL. P Henrot Centre Alexis Vautrin Vandoeuvre-lès-Nancy Radio-Anatomie ORL P Henrot Centre Alexis Vautrin Vandoeuvre-lès-Nancy Introduction Classique : par région étages du pharynx + cavité orale + cavités sinuso-nasales Adaptée pour les carcinomes épidermoïdes

Plus en détail

AMELOBLASTOME MALIN : A PROPOS D UN CAS. M.Zerhouni, N.Elbenna, S.Bennis, A.Abdelouafi Service de Radiologie du 20 Août 1953 CHU Ibn Rochd Casablanca

AMELOBLASTOME MALIN : A PROPOS D UN CAS. M.Zerhouni, N.Elbenna, S.Bennis, A.Abdelouafi Service de Radiologie du 20 Août 1953 CHU Ibn Rochd Casablanca AMELOBLASTOME MALIN : A PROPOS D UN CAS M.Zerhouni, N.Elbenna, S.Bennis, A.Abdelouafi Service de Radiologie du 20 Août 1953 CHU Ibn Rochd Casablanca Introduction L améloblastome malin est une tumeur odontogène

Plus en détail

Romain de Laroche. Médecine Nucléaire, Pitié-Salpétrière

Romain de Laroche. Médecine Nucléaire, Pitié-Salpétrière Romain de Laroche Médecine Nucléaire, Pitié-Salpétrière Avantages de la TEP-IRM sur la TEP-TDM Cas cliniques Réalisation pratique des examens Limites de la TEP-IRM TDM TEP-TDM IRM T1 Gd TEP FDG Meilleure

Plus en détail

Berrada S, Bekkali L, Moussali N, Elbenna N, Gharbi A Service de Radiologie de l Hôpital 20 Août 1953 CHU Ibn Rochd, Casablanca

Berrada S, Bekkali L, Moussali N, Elbenna N, Gharbi A Service de Radiologie de l Hôpital 20 Août 1953 CHU Ibn Rochd, Casablanca Berrada S, Bekkali L, Moussali N, Elbenna N, Gharbi A Service de Radiologie de l Hôpital 20 Août 1953 CHU Ibn Rochd, Casablanca - La fosse ptérygo-palatine (F.P.P) est un espace étroit graisseux, lieu

Plus en détail

IMAGERIE DES ATTEINTES ORL DE LA SARCOIDOSE RADHOUANI I, CHERIF I, BEN ROMDHANE M H, DUCHEMANN B, BRILLET P Y

IMAGERIE DES ATTEINTES ORL DE LA SARCOIDOSE RADHOUANI I, CHERIF I, BEN ROMDHANE M H, DUCHEMANN B, BRILLET P Y IMAGERIE DES ATTEINTES ORL DE LA SARCOIDOSE RADHOUANI I, CHERIF I, BEN ROMDHANE M H, DUCHEMANN B, BRILLET P Y HOPITAL AVICENNE BOBIGNY France JFR 2013 OBJECTIFS Décrire et illustrer les aspects tomodensitométriques

Plus en détail

OTO-RHINO- LARYNGOLOGIE anatomie physiologie

OTO-RHINO- LARYNGOLOGIE anatomie physiologie OTO-RHINO- LARYNGOLOGIE anatomie physiologie IFSI croix rouge 10 mars 2009 Dr Coulet Olivier Service ORL et chirurgie cervico-faciale Hôpital Laveran Anatomie et physiologie de l oreille Coupe frontale

Plus en détail

IMAGERIE EN CANCEROLOGIE : Détection caractérisation Bilan d extension

IMAGERIE EN CANCEROLOGIE : Détection caractérisation Bilan d extension IMAGERIE EN CANCEROLOGIE : Détection caractérisation Bilan d extension N. Grenier Imagerie et Cancer L imagerie intervient à tous les stades : - Infra-clinique : dépistage - détection - Clinique : caractérisation

Plus en détail

Imagerie dans les cancers des VADS: ses avantages et ses limites

Imagerie dans les cancers des VADS: ses avantages et ses limites Imagerie dans les cancers des VADS: ses avantages et ses limites Philippe Halimi, MD Service de Radiologie, Hôpital Européen Georges Pompidou, Paris Faculté de Médecine Paris-V; Université René Descartes

Plus en détail

TUTORAT UEspéTC Anatomie Séance 2 03/ 05 /2012

TUTORAT UEspéTC Anatomie Séance 2 03/ 05 /2012 TUTORAT UEspéTC 2011-2012 Anatomie Séance 2 03/ 05 /2012 Séance préparée par Nîmes QCM n 1 : Concernant l espace rétro-stylien, quelle(s) est (sont) la (les) proposition(s) a) La membrane bucco-pharyngienne

Plus en détail

Préservation. laryngée. Incontournables en Cancérologie Aix les Bains. 6 Octobre Avancées dans la prise en charge des cancers des VADS :

Préservation. laryngée. Incontournables en Cancérologie Aix les Bains. 6 Octobre Avancées dans la prise en charge des cancers des VADS : Avancées dans la prise en charge des cancers des VADS : Préservation Incontournables 2015 laryngée en Cancérologie Aix les Bains 6 Octobre 2015 Dr Julien Pavillet Oncologie Médicale Monsieur F., âgé de

Plus en détail

Informations générales sur le patient. Contexte de la RCP

Informations générales sur le patient. Contexte de la RCP Informations générales sur le patient Consentement : OUI NON Identifiant patient INSC visible :................. NOM D USAGE :.............................. NOM DE NAISSANCE :.................................

Plus en détail

IMAGERIE DES MASSES CERVICALES

IMAGERIE DES MASSES CERVICALES IMAGERIE DES MASSES CERVICALES INTRODUCTION Les masses du cou sont fréquentes et leur diagnostic étiologique doit être envisagé en fonction des critères cliniques et radiologiques Diagnostic différentiel

Plus en détail

L appareil respiratoire

L appareil respiratoire L appareil respiratoire I. Généralité L appareil respiratoire permet l oxygénation du sang. A. Oxygénation L oxygène pénètre lors de l inspiration par le nez ou la bouche. Notons qu embryologiquement,

Plus en détail

ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE DES VOIES AERIENNES SUPERIEURES (VAS)

ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE DES VOIES AERIENNES SUPERIEURES (VAS) GENERALITES ANATOMIE ET PHYSIOLOGIE DES VOIES AERIENNES SUPERIEURES (VAS) Docteur Lopez Carlos (SAR III) VAS divisées en 3 segments contigus : 1 segment proximal rigide : fosses nasales et rhinopharynx.

Plus en détail

Informations générales sur le patient. Contexte de la RCP

Informations générales sur le patient. Contexte de la RCP Informations générales sur le patient Consentement : OUI NON Identifiant patient INSC visible :................. NOM D USAGE :.............................. NOM DE NAISSANCE :.................................

Plus en détail

IMAGERIE ORL Rédacteurs : Pour le Collège d Imagerie et de Recherche en ORL ( CIREOL) : Nadine Martin- Duverneuil, Frédérique Dubrulle

IMAGERIE ORL Rédacteurs : Pour le Collège d Imagerie et de Recherche en ORL ( CIREOL) : Nadine Martin- Duverneuil, Frédérique Dubrulle IMAGERIE ORL Rédacteurs : Pour le Collège d Imagerie et de Recherche en ORL ( CIREOL) : Nadine Martin- Duverneuil, Frédérique Dubrulle Pour le Collège des Enseignants de Radiologie de France (CERF) : Relecture

Plus en détail

REGIONS, VASCULARISATION ET INNERVATION DE LA TETE ET DU COU

REGIONS, VASCULARISATION ET INNERVATION DE LA TETE ET DU COU REGIONS, VASCULARISATION ET INNERVATION DE LA TETE ET DU COU I) Les régions du crâne. Le crâne peut être divisé en 2 parties : - La cavité crânienne contenant l encéphale. - Les 4 régions pariétales. 1.

Plus en détail

3 ème rencontre régionale de cancérologie ORL

3 ème rencontre régionale de cancérologie ORL 3 ème rencontre régionale de cancérologie ORL POITIERS 16 novembre 2016 CAS CLINIQUE n 2 Cancer de l oropharynx localement avancé : quelle thérapeutique proposer? J. GAESSLER Oncologie Radiothérapie Centre

Plus en détail

cancers pharyngolaryngés traités par radiochimiothérapie l hôpital central de l armée. Etude rétrospective à propos de 15 cas.

cancers pharyngolaryngés traités par radiochimiothérapie l hôpital central de l armée. Etude rétrospective à propos de 15 cas. cancers pharyngolaryngés traités par radiochimiothérapie au niveau de l hôpital central de l armée. Etude rétrospective à propos de 15 cas. Service d ORL et CCF du Pr.SALHI INTRODUCTION Les cancers laryngo-pharyngés

Plus en détail

LIN-1621 Phonétique. Lucie Ménard Laboratoire de phonétique, UQAM

LIN-1621 Phonétique. Lucie Ménard Laboratoire de phonétique, UQAM LIN-1621 Phonétique Lucie Ménard Laboratoire de phonétique, UQAM 1 2. Phonétique articulatoire Trois composantes principales de l appareil phonatoire: le système respiratoire (les poumons) le système laryngé

Plus en détail

Imagerie des carcinomes adénoïdes kystiques (à propos de 8 cas)

Imagerie des carcinomes adénoïdes kystiques (à propos de 8 cas) Imagerie des carcinomes adénoïdes kystiques (à propos de 8 cas) NEJHY. W, GHARBI. A, MOUSSALI. N, EL BENNA. N, ABDELOUAFI. A Service de Radiologie 20 Août, CHU Ibn Rochd, Casablanca, Maroc Introduction

Plus en détail

Le médiastin est la région anatomique encadrée par: - les deux plèvres médiastinales pariétales latéralement,

Le médiastin est la région anatomique encadrée par: - les deux plèvres médiastinales pariétales latéralement, Le médiastin est la région anatomique encadrée par: - les deux plèvres médiastinales pariétales latéralement, - le défilé cervico thoracique en haut - et le diaphragme en bas. C est une région embryologiquement

Plus en détail

Rachis RADIOANATOMIE DU RACHIS. Articulation inter-vertébrale. Vertèbre-type : DES Anatomie ostéo-articulaire Dr E. NIEDERBERGER

Rachis RADIOANATOMIE DU RACHIS. Articulation inter-vertébrale. Vertèbre-type : DES Anatomie ostéo-articulaire Dr E. NIEDERBERGER Rachis RADIOANATOMIE DU RACHIS DES Anatomie ostéo-articulaire Dr E. NIEDERBERGER Vertèbre-type : Corps vertébral Arc postérieur : Pédicules Massifs articulaires Lames Processus transverses Processus épineux

Plus en détail

Echographie du ganglion cervical et nodule thyroïdien

Echographie du ganglion cervical et nodule thyroïdien Echographie du ganglion cervical et nodule thyroïdien V Gense Cafcim, 19 mars 2011 Pourquoi faire une échographie du ganglion cervical? Parce que dépister une adénopathie suspecte homolatérale est le critère

Plus en détail

Echographie cervicale bilan d une masse cervicale. Dr. Jérôme Roumy Responsable pédagogique Module II Echographie d acquisition

Echographie cervicale bilan d une masse cervicale. Dr. Jérôme Roumy Responsable pédagogique Module II Echographie d acquisition Echographie cervicale bilan d une masse cervicale Dr. Jérôme Roumy Responsable pédagogique Module II Echographie d acquisition Sommaire Echographie cervicale : réalisation Indication de l examen Anatomie

Plus en détail

Recommandations. pour la prise en charge (bilan d extension, traitement et contrôle) de patients avec des cancers de la région tête et cou

Recommandations. pour la prise en charge (bilan d extension, traitement et contrôle) de patients avec des cancers de la région tête et cou Schweizerische Gesellschaft für Oto-Rhino-Laryngologie, Hals- und Gesichtschirurgie Société suisse d Oto-Rhino-Laryngologie et de Chirurgie cervico-faciale Società Svizzera di Oto-Rino-Laringologia e di

Plus en détail

La Tuberculose extra ganglionnaire de la sphère ORL

La Tuberculose extra ganglionnaire de la sphère ORL 1 La Tuberculose extra ganglionnaire de la sphère ORL N. BEN HAMIDA, M. HASNAOUI, F. MASMOUDI, S. BEL HAJ RHOUMA, L.NJIM*, S. JERBI**, K. MIGHRI, N. DRISS. Service d ORL, EPS Tahar Sfar Mahdia, Tunisie.

Plus en détail

SARCOMES DES MAXILLAIRES A PROPOS DE 14 CAS

SARCOMES DES MAXILLAIRES A PROPOS DE 14 CAS SARCOMES DES MAXILLAIRES A PROPOS DE 14 CAS S. Haddar, B. Suissi, Y. Guermazi, E. Daoued, KH Ben Mahfoudh, F. Karray*, M. Abdelmoula*, J. Mnif service d imagerie médicale. CHU H. Bourguiba Sfax. Tunisie.

Plus en détail

Les cancers du cavum, sinus et glandes salivaires sont des tumeurs rares selon la définition du REFCOR.

Les cancers du cavum, sinus et glandes salivaires sont des tumeurs rares selon la définition du REFCOR. Chapitre 9 Cancers du cavum Les cancers du cavum, sinus et glandes salivaires sont des tumeurs rares selon la définition du REFCOR. Généralités Classification OMS basées sur le degré de différenciation

Plus en détail

Radio-Anatomie Anatomie ORL

Radio-Anatomie Anatomie ORL Radio-Anatomie ORL P Henrot Centre Alexis Vautrin Vandoeuvre-lès-Nancy 2013 MN Introduction Classique : par région étages du pharynx + cavité orale + cavités sinuso- nasales Adaptée pour les carcinomes

Plus en détail

TUTORAT UE ATC Tête et du cou Séance n 4 Semaine du 25/04/2016

TUTORAT UE ATC Tête et du cou Séance n 4 Semaine du 25/04/2016 TUTORAT UE ATC 2015-2016 Tête et du cou Séance n 4 Semaine du 25/04/2016 Larynx Pharynx - Glandes Pr Captier Séance préparée par Julie TESSON et Elsa PIALOUX (ATM) QCM n 1 : Concernant les généralités

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE POUR L IRM DU CAVUM

GUIDE PRATIQUE POUR L IRM DU CAVUM GUIDE PRATIQUE POUR L IRM DU CAVUM N AIDI, R BENNACEUR, F ABIDI, F BEN AMARA, R HAMZA, H RAJHI, N MNIF Service d Imagerie Médicale EPS Charles Nicolle. Tunis TUNISIE OBJECTIFS La maîtrise de la radio anatomie

Plus en détail

ANATOMIE DE LA REGION LINGUALE

ANATOMIE DE LA REGION LINGUALE ANATOMIE DE LA REGION LINGUALE I) INTRODUCTION 1. Généralités La langue est un organe musculaire et muqueux, ovalaire, qui repose sur le plancher lingual. Elle est formée d un squelette ostéo-fibreux (os

Plus en détail

AVERTISSEMENT. D'autre part, toute contrefaçon, plagiat, reproduction illicite encourt une poursuite pénale. LIENS

AVERTISSEMENT. D'autre part, toute contrefaçon, plagiat, reproduction illicite encourt une poursuite pénale. LIENS AVERTISSEMENT Ce document est le fruit d'un long travail approuvé par le jury de soutenance et mis à disposition de l'ensemble de la communauté universitaire élargie. Il est soumis à la propriété intellectuelle

Plus en détail

Imagerie des Tumeurs de l Apex Pulmonaire JFR 2006

Imagerie des Tumeurs de l Apex Pulmonaire JFR 2006 Imagerie des Tumeurs de l Apex Pulmonaire JFR 2006 1 Introduction 1 Le carcinome bronchique représente la principale cause de décès d s par cancer chez l'homme et son incidence ne cesse de croître. Le

Plus en détail

CHIRURGIE DU LARYNX ET DE L HYPOPHARYNX. Béatrix Barry, Service ORL, Hôpital Bichat-Claude Bernard APHP

CHIRURGIE DU LARYNX ET DE L HYPOPHARYNX. Béatrix Barry, Service ORL, Hôpital Bichat-Claude Bernard APHP CHIRURGIE DU LARYNX ET DE L HYPOPHARYNX Béatrix Barry, Service ORL, Hôpital Bichat-Claude Bernard APHP Généralités Ess t pathologie cancéreuse - carcinomes épidermoïdes Préservation de la fonction - sphincter=

Plus en détail

Radio-anatomie du thorax. DCEM1, UFR Lyon sud

Radio-anatomie du thorax. DCEM1, UFR Lyon sud Radio-anatomie du thorax V Tran-Minh, septembre 2007 DCEM1, UFR Lyon sud Prérequis L anatomie descriptive et topographique du thorax,,y compris cœur et vaisseaux, est supposée connue. Deux objectifs principaux

Plus en détail

DM UE 12 - Partie 1. Le rachis cervical

DM UE 12 - Partie 1. Le rachis cervical DM UE 12 - Partie 1 Le rachis cervical 1- Le rachis cervical est convexe en arrière 2- C1 et C2 forment le rachis cervical supérieur 3- Le rachis cervical inférieur est formé uniquement de vertèbres types

Plus en détail

Bilan initial. Carcinome Bronchique Non à. Petites Cellules (NPC)

Bilan initial. Carcinome Bronchique Non à. Petites Cellules (NPC) Bilan initial Carcinome Bronchique Non à Petites Cellules (NPC) Cours CERF 2015 Objectif Définir la stratégie thérapeutique, fonction - Du statut tumoral : STADE ROLE MAJEUR DE L IMAGERIE - Du statut fonctionnel

Plus en détail

Les muscles de la tête et du cou

Les muscles de la tête et du cou Les muscles de la tête et du cou Les muscles de la tête et du cou permettent l orientation de la tête. Ces muscles assurent également les mimiques du visage (part importante de la communication non verbale).

Plus en détail

Anatomie : exposer un schéma d'anatomie portant sur le sujet suivant :

Anatomie : exposer un schéma d'anatomie portant sur le sujet suivant : ASTICO : Association des Internes et Chefs de clinique d'orl de Tours - Items de l'évaluation FORMATIV

Plus en détail

IMAGERIERIE EN CANCEROLOGIE

IMAGERIERIE EN CANCEROLOGIE IMAGERIERIE EN CANCEROLOGIE Imagerie et Cancer L imagerie i intervient i t à tous les stades : - Infra-clinique : dépistage - Clinique : détection - caractérisation - extension - Diagnostic : biopsie sous

Plus en détail

Coupe des organes vestibulaires avec ses aspects ultramicroscopiques

Coupe des organes vestibulaires avec ses aspects ultramicroscopiques ASTICO : Association des Internes et Chefs de clinique d'orl de Tours - Items de l'évaluation TERMINAL Anatomie : exposer un schéma d'anatomie portant sur le sujet suivant. 1. Coupe coronale et axiale

Plus en détail

CORRELATION ANATOMO-SCANNOGRAPHIQUE DANS LE CANCER DU LARYNx M. HASNAOui, k. MigHRi, N. BEN HAMidA, f. MAALEJ, S. JERBi*, N. driss.

CORRELATION ANATOMO-SCANNOGRAPHIQUE DANS LE CANCER DU LARYNx M. HASNAOui, k. MigHRi, N. BEN HAMidA, f. MAALEJ, S. JERBi*, N. driss. Journal ORL N 28:Mise au point 09/05/13 17:09 Page 32 A R T I C L E O R I G I N A L M. HASNAOui, k. MigHRi, N. BEN HAMidA, f. MAALEJ, S. JERBi*, N. driss. SERviCE ORL CHu TAHAR SfAR MAHdiA. *SERviCE d

Plus en détail

Cancers des cavités nasosinusiennes

Cancers des cavités nasosinusiennes Cancers des cavités nasosinusiennes Généralités : On doit distinguer 4 sites anatomiques pouvant être le siège de tumeurs des cavités nasosinusiennes : le sinus ethmoïdal, le sinus maxillaire, la plaque

Plus en détail

Criteres d une tumeur aggressive rapidement evolutive

Criteres d une tumeur aggressive rapidement evolutive Criteres d une tumeur aggressive rapidement evolutive Une ostéolyse type Ic, II, III dans la classification de Lodwick Une réaction périostée plurilamellaire, spiculée ou discontinue avec triangle de Codman

Plus en détail

TUTORAT UE Spé TC Séance n 3 Semaine du 29/04/2013

TUTORAT UE Spé TC Séance n 3 Semaine du 29/04/2013 TUTORAT UE Spé TC 2012-2013 Séance n 3 Semaine du 29/04/2013 Larynx/Pharynx Dr Captier Séance préparée par Axelle Semler-Collery et Léo Colomb de Daunant (TSN) QCM n 1 : Concernant le larynx, choisir la

Plus en détail

CANCER DE LA LANGUE MOBILE: Notre expérience sur 100 cas

CANCER DE LA LANGUE MOBILE: Notre expérience sur 100 cas CANCER DE LA LANGUE MOBILE: Notre expérience sur 100 cas El Bousaadani A., T Oubahmane, L Eljahd, Abada R., Rouadi S., Mahtar M., Roubal M., Kadiri F. Service d ORL et de Chirurgie cervico-faciale, Hôpital

Plus en détail

Stratégie thérapeutique loco-régionale des cancers oropharyngés

Stratégie thérapeutique loco-régionale des cancers oropharyngés Club des Oncologues Radiothérapeutes de Paris 13 février 2014 Stratégie thérapeutique loco-régionale des cancers oropharyngés Annabelle PICARD Sébastien ALBERT Chirurgie ORL et Cervico-Faciale Hôpital

Plus en détail

La Radioanatomie et pathologie du canal inguinal

La Radioanatomie et pathologie du canal inguinal La Radioanatomie et pathologie du canal inguinal S. Semlali, M. Eddarai, A. Darbi, T. Amil, S. Chaouir, S. Akjouj Service d Imagerie médicale Hôpital Militaire d instruction Mohamed V Rabat - Maroc Introduction

Plus en détail

Radio-Anatomie de la sphère ORL

Radio-Anatomie de la sphère ORL Radio-Anatomie de la sphère ORL J A C Q U E S F O U R Q U E T I N T E R N E E N R A D I O T H E R A P I E T U T E U R : D R C A L L O N N E C D E S C A R C I N O L O G I E C E R V I C O - F A C I A L E

Plus en détail

Tumeurs du sein (ICD-O C50)

Tumeurs du sein (ICD-O C50) Tumeurs du sein (ICD-O C50) Règles de classification Cette classification s applique uniquement aux carcinomes. Une confirmation histologique est indispensable. Le siège précis du point de départ de la

Plus en détail

Université Bordeaux Segalen CONCOURS PACES - PARAMEDICAUX. UE12s. Anatomie Tête et Cou. Vendredi 8 juin Durée de l épreuve : 30 minutes

Université Bordeaux Segalen CONCOURS PACES - PARAMEDICAUX. UE12s. Anatomie Tête et Cou. Vendredi 8 juin Durée de l épreuve : 30 minutes Université Bordeaux Segalen CONCOURS PACES - PARAMEDICAUX UE12s Anatomie Tête et Cou Vendredi 8 juin 2012 Durée de l épreuve : 30 minutes Recommandations Le sujet comporte 4 pages (page de garde non comprise)

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL RÉGIONAL DE PRISE EN CHARGE DES TUMEURS CERVICO-FACIALES

RÉFÉRENTIEL RÉGIONAL DE PRISE EN CHARGE DES TUMEURS CERVICO-FACIALES RÉFÉRENTIEL RÉGIONAL DE PRISE EN CHARGE DES TUMEURS CERVICO-FACIALES Ce référentiel régional a été validé par le Groupe Thématique Régional «Tumeurs cervico-faciales», groupe de travail pluridisciplinaire

Plus en détail