Mettre en œuvre une Plate- Forme Technologique

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Mettre en œuvre une Plate- Forme Technologique"

Transcription

1 Délégation Académique à l Enseignement Technique PARTIE 2 Mettre en œuvre une Plate- Forme Technologique Dominic BOUCHERON Chargé du suivi des équipements et des coopérations technologiques Date de mise à jour :28/08/2012 1

2 GUIDE POUR L INSTALLATION D UNE PLATE-FORME TECHNOLOGIQUE SOMMAIRE 1 Principes fondateurs, objectifs et organisation. 2 Chronologie des textes et documents de référence. 3 Représentation des pôles technologiques, plates- formes technologiques, Transfert de technologie. 4 Identification des champs technologiques. 5 Elaboration d une stratégie de communication. 6 Elaboration d une stratégie de prospection des entreprises. 7 Contractualisation avec l entreprise. 8 Organisation et mise en place d une structure. 9 Mise en place d un outil de suivi et d évaluation 10Exemple de PFT en réseau 2

3 GUIDE POUR L INSTALLATION D UNE PLATE-FORME TECHNOLOGIQUE Les plates-formes technologiques mettent les moyens et les compétences des établissements publics d'enseignement au service des PME-PMI. 1- Principes fondateurs Le concept de Plate-forme technologique (PFT) est destiné à promouvoir et institutionnaliser, dans le cadre du plan U3M et des contrats État- Région, la mission de soutien à l'innovation et au transfert technologique des établissements publics d'enseignement et de formation. L'aspect novateur et original de la démarche se situe au niveau des trois principes fondateurs de la mise en place des PFT : l'optimisation des moyens et des compétences dont disposent les établissements publics d'enseignement, par leur mutualisation au service des PME-PMI; la création d'un espace servant à l'enseignement, à la formation continue et aux prestations technologiques; le développement d'un travail en réseau des structures œuvrant au service du transfert technologique. Objectifs et organisation Le plan U3M permet la mise en place d une PFT, ouverte aux PME-PMI sur des bases contractuelles afin de favoriser le transfert technologique vers ces entreprises et développer l'innovation. La PFT offre des travaux finalisés, des formations, des actions de prestations de services et des expertises, avec (ou éventuellement sans) intervention d'élèves ou d'étudiants. La PFT est constituée autour de moyens techniques regroupés et d'une expertise en recherche-développement, à partir du réseau des IUT et STS, des lycées technologiques et professionnels, des lycées agricoles et des autres formations technologiques offertes par les écoles et les universités. La PFT n'a pas comme vocation première d'effectuer des opérations de recherche, contrairement aux Équipes de recherche technologique (ERT) et aux Centres nationaux de recherche technologique (CNRT), qui interviennent tous deux à des niveaux différents et complémentaires. La PFT donne une occasion supplémentaire a la structure scolaire et universitaire de s'insérer dans le tissu économique local et de favoriser l'insertion professionnelle de ses élèves et étudiants. 3

4 GUIDE POUR L INSTALLATION D UNE PLATE-FORME TECHNOLOGIQUE 2- Chronologie des textes et documents de référence. 22 Mars Convention cadre relative au partenariat ECOLE- ENTRPRISE souligne la volonté de rapprocher l offre de formation et la demande de qualification. Article 5 : Assistance technique aux entreprises. Juillet Signature de la convention de coopération DLC/DATAR sur les conventions entre les lycées et les entreprises. ( Durée des travaux Juillet 95 juin 97 ) Septembre 96 et octobre 97. Sortie des cahiers N 1 et 2 résultats des premiers travaux réalisés dans le cadre de la convention DLC-DATAR. Mars Création du centre de ressources national pour les coopérations technologiques pour l aide au développement des coopérations technologiques école/entreprise. Création du Journal «la clé» 30 Mars Sortie du guide méthodologique des coopérations technologiques lycées entreprises édité par le C.N.D.P. 12 Juillet Loi n , concernant la recherche et l innovation qui précise la possibilité pour les enseignants de s impliquer dans des actions de coopérations technologiques, et la possibilité de créer des GIP ( Groupement d intérêt Public ). 2 dispositions concernent l enseignement secondaire : 1ére disposition article 9 : «les enseignants peuvent participer, dans le cadre des activités prévues par le projet d établissement, à des actions en faveur de l innovation technologique et du projet d établissement» 2 ème disposition Article 9 : «les lycées d enseignement général et technologique ainsi que les lycées professionnels peuvent assurer, par voie de convention, des prestations de services à titre onéreux en vue de réaliser des actions de transfert de technologie. Ces actions peuvent également être conduites au sein des groupements d intérêt public crées en application de l article 22 de la loi n du 23 juillet 1987 sur le développement du mécénat» 30 Juin Décret n instituant une indemnité en faveur des personnels participant à des actions en faveur de l innovation technologique et du transfert de technologie. Loi VOYNET situant l EPLE comme acteur du développement du territoire. Contrat de plan ETAT REGION qui défini les plates- formes technologiques (PFT) 4

5 3 Représentation d un réseau de coopérations technologiques et transfert de technologie dans le cadre d une région. Réseau interface Entreprises clientes et partenaires PME - PMI Transfert de technologie Plate- forme technologique Laboratoires de recherche Structures d'aide aux entreprises CRITT RDT... Transfert de technologie Transfert de technologie Adosseement et Transfert de technologie Plate- forme technologique Universitaire UFR- IUT.. RECHERCHE UNIVERSITAIRE Transfert de technologie Adosseement et Transfert de technologie lycée technologique industriel CNRT Recherche en entreprise COOPERATIONS TECHNOLOGIQUES DE LYCEES lycée tertiaire lycée professionnel Maillage (réseau thématique Académique des lycées ) 5

6 GUIDE POUR L INSTALLATION D UNE PLATE-FORME TECHNOLOGIQUE 4- Identification des champs technologiques Fiche de présentation de la plate- forme. Par souci de lisibilité vis à vis des entreprises et des partenaires locaux qui seront à identifier, une fiche représentant la plate-forme technologique et ses atouts devra être élaborée par le lycée. Elle précisera les différents points ci-dessous : Thématique de la plate- forme Ressources matérielles et humaines existantes Identification du savoir faire de l établissement auquel se rattache la plateforme : - Formations concernées - Projets possibles - Prestations technologiques possibles Identification du bassin local et régional concerné par la thématique et les ressources existantes. Identification des établissements de formation rattachés à la structure Par souci de cohérence et d harmonisation à l égard de nos partenaires, il est souhaitable qu il y est une similitude dans la représentation des fiches des différentes plates- formes selon le modèle joint qui pourra être revu et amélioré à chaque fin d année scolaire. Outils et textes de référence : Guide méthodologique des coopérations technologiques lycées entreprises ( C.N.D.P ) Conduite et gestion de projets Cultiver le développement industriel. Editions E.T.D PARIS Organismes : Cellule relation école- entreprise RECTORAT DAET Orléans Tours. CAP INNOV.Centre de ressources national pour les coopérations technologiques école / entreprise, 62 rue Philippe de Lassalle LYON. 6

7 GUIDE POUR L INSTALLATION D UNE PLATE-FORME TECHNOLOGIQUE 5- Elaboration d une stratégie de communication. En fonction de son existant en matière de formation initiale et continue et de ses compétences dans les disciplines technologiques, le lycée devra définir un plan de communication afin d entreprendre des opérations de sensibilisation auprès d un public le plus large possible. Cette stratégie comprendra : L élaboration d une jaquette de présentation de la plate-forme dans laquelle viendra s insérer la fiche concernant la plate- forme et les différents documents de présentation de l établissement. La prise de contacts avec les partenaires locaux identifiés : - collectivités locales (agence de développement, ) - organismes professionnels et consulaires locaux ( CCI, chambre des métiers,..) - comités locaux et associations de bassin - réseaux de diffusion technologiques ( RDT ) - antennes locales des services déconcentrés de l état ( DRIRE, ANVAR, ) - établissements d enseignement supérieurs ( IUT, écoles d ingénieurs, université, ) - autres partenaires locaux identifiés La mise en place d un mailing des partenaires locaux identifiés et des entreprises concernées par la thématique. Le lancement de la plate-forme dans le cadre d une journée professionnelle au sein de l établissement. Une annonce médiatique de la plate- forme. La création d un Site Web. Outils et textes de référence : Organismes : 7

8 GUIDE POUR L INSTALLATION D UNE PLATE-FORME TECHNOLOGIQUE 6- Elaboration d une stratégie de prospection des entreprises Le lycée doit être en mesure, au travers les prestations technologiques définies et proposées dans le cadre de la PFT, et le renforcement de son identité dans le cadre de la stratégie de communication, de prospecter les entreprises PME- PMI afin de leur offrir sa palette de prestations et de rechercher en collaboration des projets de coopérations. Cela suppose : L élaboration d une méthodologie de recherche des projets de coopération. La connaissance du tissu industriel et de la typologie des entreprises. L identification des partenaires locaux ( collectivités chambres consulaires, autres établissements publics, ). L évaluation des potentialités du bassin en matière de ressources économiques et industrielles. L évaluation du porte- feuille actuel d entreprises du Lycée. La mise en place d un suivi des partenaires et entreprises concernés par la thématique. Outils et textes de référence : Guide méthodologique des coopérations technologiques lycées entreprises ( C.N.D.P ) Cultiver le développement industriel. Editions E.T.D PARIS Organismes : Cellule relation école- entreprise RECTORAT DAET Orléans Tours. CAP INNOV.Centre de ressources national pour les coopérations technologiques école / entreprise, 62 rue Philippe de Lassalle LYON. 8

9 GUIDE POUR L INSTALLATION D UNE PLATE-FORME TECHNOLOGIQUE 7- Contractualisation avec l entreprise. Chaque collaboration avec une entreprise donnera lieu à l établissement de trois documents afin de formaliser la prestation engagée avec l entreprise. Document 1 : La convention Convention de coopération qui fixera les modalités pratiques, financières et juridiques de la collaboration que l on souhaite établir avec l entreprise, et les responsabilités de chacun. Document 2 : La charte de coopération La charte de coopération, identique pour chaque convention fixera les éléments du code de déontologie. Elle comprendra en particulier : Obligation de confidentialité. Propriété industrielle Non concurrence avec le secteur privé. La plate- forme lieu de transfert de technologie( pas de travail de production série ).. Document 3 : Le cahier des charges Chaque collaboration avec une entreprise donnera lieu à l ouverture d un cahier des charges qui est le complément indispensable de la convention. Ce document permet de bien identifier tous les acteurs et tous les paramètres de suivi technique pour l élaboration du projet ou de la prestation. Outils et textes de référence : Guide méthodologique des coopérations technologiques lycées entreprises ( C.N.D.P ) Textes sur la réglementation des objets confectionnés. Trames de conventions et de cahier des charges Cultiver le développement industriel. Editions E.T.D PARIS Propriété industrielle et l enseignement technologique Organismes : Cellule relation école- entreprise RECTORAT DAET Orléans Tours. CAP INNOV.Centre de ressources national pour les coopérations technologiques école / entreprise, 62 rue Philippe de Lassalle LYON. 9

10 ANVAR, INPI 10

11 GUIDE POUR L INSTALLATION D UNE PLATE-FORME TECHNOLOGIQUE 8- Mise en place de la structure ( PFT ). 1. Organisation et composition de la structure. La structure placée sous la responsabilité du Chef d établissement. Elle est composée d un groupe décisionnel ( conseil d administration de la PFT) qui défini les grandes orientations et évalue techniquement et économiquement les stratégies mises en place. Un groupe opérationnel chargé du fonctionnement de la PFT et la mise en œuvre des coopérations. Chaque membre du groupe opérationnel est chargé d une tache plus particulière du fonctionnement de la PFT. Le groupe décisionnel qui comprend 12 à 14 personnes dont : l Inspecteur d Académie du département ou son représentant le Chef d établissement l Agent comptable le Chef de travaux le Délégué Plate- forme Technologique (D.P.T) le responsable local du GRETA deux personnalités politiques ( une locale et une régionale ) le responsable Académique à l enseignement technique ( D.A.E.T) ou son représentant. deux représentants d entreprise, le représentant au C.A du lycée et un responsable d une entreprise correspondant à la thématique de la PFT. Les représentants des d établissements et organismes associés ou appartenant au réseau de compétences. Le groupe opérationnel est composé de 5 à 8 membres dont : le Chef d établissement l Agent comptable le Chef de travaux le Délégué Plate forme Technologique (D.P.T) un représentant d entreprise un représentant d un des organismes associés 2. Liens avec l organisation administrative du lycée : par la présence du délégué (D.PFT ) aux C.A de l établissement Inscription du rôle et activités de la PFT dans le projet d établissement 3. Moyens financiers dont dispose la structure : une attribution de 9 HSA pour le fonctionnement de la PFT une subvention pour les équipements dans le cadre du (C P E R ) Structure de GRETA Outils et textes de référence : Loi sur l innovation Mise en place des GIP Cellule de relation école- entreprise du RECTORAT- DAET. ( Mise en place d une structure de coopérations technologiques) 11

12 GUIDE POUR L INSTALLATION D UNE PLATE-FORME TECHNOLOGIQUE 9- Mise en place d un outil de suivi et d évaluation. 1. Les rapports d activité. Le Chef d établissement fournira au RECTORAT (Services du DAET) un rapport d activité des coopérations en fin d année scolaire et avant le 30 juin. Ce rapport d activité comportera : Un bilan des prestations réalisées Le chiffre d affaire, et les aspects financiers de la PFT. L es fiches d indice de satisfaction et d enquêtes réalisées : auprès des entreprises auprès des différents partenaires et utilisateurs de la PFT 2. Evaluation L objectif de cette évaluation est de mesurer les écarts par rapport aux objectifs qualitatifs et quantitatifs fixés et aux activités de la PFT: nombre de conventions signées quantité des acteurs locaux, régionaux, ( voir nationaux et européens) qualité des prestations Outils et textes de référence : Guide méthodologique des coopérations technologiques lycées entreprises ( C.N.D.P ) Outils de la qualité. Tableaux de bord. Indicateurs. Documents d enquêtes. Norme ISO Organismes : Cellule relation école- entreprise RECTORAT DAET Orléans Tours. CAP INNOV.Centre de ressources national pour les coopérations technologiques école / entreprise, 62 rue Philippe de Lassalle LYON. 12

13 13

14 10- Exemple de PFT en réseau de compétences de lycées avec adossement à la recherche PFT. MICROTECHNIQUES LYCEE PROFESSIONNEL NOGENT LE ROTROU Eure-et-Loir Partenaire Loiret ESPO Orléans CNRT Thomson INSERM LYCEE VAUCANSON TOURS GUICHET PFT CEA Monts Loir-et-Cher HORLOGERIE CFA JOUE LES TOURS Indre-et-Loire MICRO ELECTRONIQUE OPTO ELECTRONIQUE LYCEE GRANDMONT TOURS DECOLLETAGE LYCEE DELATAILLE LOCHES LYCEE PROFESSIONNEL Cher BOURGES Indre 14

15 15

16 PLATE- FORME TECHNOLOGIQUE Eure-et-Loire Loiret MICROTECHNIQUES Indre-et-Loire Loir-et-Cher Cher Indre Lycée support: Jacques de VAUCANSON COMPETENCES CLES Microtechnologies CMS Laser Médical Démarche de projet Appareillage - Pluritechnologies Découpage inox Instrumentation Qualité - analyse de la valeur- CCO Correspondant du centre de ressources: Christian LAURENT SAVOIR FAIRE Conception et réalisation d'appareils de petites dimensions pluritechniques Spécialisation dans l'appareilllage médical Adresse: Tel : 1, Rue Védrines TOURS CEDEX / 47 / 49 / 83 / 92 EQUIPEMENTS SPECIFIQUES Centre d'usinage LASER YAG Essais en micro - plzasturgie Station CMS DAO AUTOCAD / SOLIDWORKS Logiciels de mécanique Fax : 02 / 47 / 88 / 07 / 95 Collaboration avec les PME-PMI: RESSOURCES HUMAINES Nom - Prénom BABLON Jean-Pierre NICOLAS Christophe BOUCHERON Dominic BESNARD Lionnel Compétences Bio Médical - CMS Laser Qualité - Démarche de projet Analyse fonctionnelle A partir des projets industriels BTS et DNTS. CLEMENT Guy Calculs de structures Faisabilité sur centre laser, plasturgie, MMT. Prestation d'usinage CN EXEMPLES DE PARTENARIAT Convention de partenariat avec: Deux entreprises microtechniques Une entreprise de productique Une entreprise de services Une école d'ingénieurs (Université) Conventions pour la réalisation de projets16 industriels réalisés en entreprise dans le cadre du DNTS:( 18 projets par an )

17 PLATE- FORME TECHNOLOGIQUE Eure-et-Loir Loiret Loir-et-Cher Indre-et-Loire Cher Indre Lycée support: COMPETENCES CLES Correspondant du centre de ressources: SAVOIR FAIRE Adresse: EQUIPEMENTS SPECIFIQUES Tel : Fax : Collaboration avec les PME-PMI: RESSOURCES HUMAINES Nom - Prénom Compétences EXEMPLES DE PARTENARIAT 17

18 18

19 POLE 8. MACHINES SPECIALES LYCEE E. BRANLY DREUX Eure-et-Loire Loiret POLE MACHINES SPECIALES LYCEE DURZY VILLEMANDEUR LYCEE A. THIERRY BLOIS Loir-et-Cher LYCEE GRANDMONT TOURS Indre-et-Loire Cher Indre 19

Les plates- formes technologiques, un outil de développement territorial.

Les plates- formes technologiques, un outil de développement territorial. Les plates- formes technologiques, un outil de développement territorial. Dominic BOUCHERON CONCEPTS CLES Coopération technologique Échange de ressources matérielles ou immatérielles répondant à un besoin

Plus en détail

le label P.F.T. "plate-forme technologique".

le label P.F.T. plate-forme technologique. le label P.F.T. "plate-forme technologique". Fipes Université d Evry-Val d Essonne - Centre Pierre Naville 2 rue du Facteur Cheval 91000 Evry Dominic BOUCHERON Membre de la commission de labellisation

Plus en détail

Aide-mémoire (mise à jour 10/09/2014) Aide-mémoire sur les conditions pour valider son expérience (VAE)

Aide-mémoire (mise à jour 10/09/2014) Aide-mémoire sur les conditions pour valider son expérience (VAE) Aide-mémoire (mise à jour 10/09/2014) Aide-mémoire sur les conditions pour valider son expérience (VAE) AIDE-MEMOIRE SUR LA VALIDATION DES ACQUIS DE L EXPERIENCE (VAE) Document support à destination des

Plus en détail

Cahier des charges / Formation «Diagnostic technologique d une entreprise»

Cahier des charges / Formation «Diagnostic technologique d une entreprise» Cahier des charges / Formation «Diagnostic technologique d une entreprise» Entité : CARINNA (Agence pour la Recherche et l Innovation en Champagne-Ardenne) Contact : Katia JOSEPH Chargée de mission «Gestion

Plus en détail

Coopérations technologiques industrielles ou de services :

Coopérations technologiques industrielles ou de services : Entreprise OFFRE Coopérations technologiques industrielles ou de services : - Réalisations d objets ou de services, - Besoins ponctuels et de sous-traitance technique, - Besoins d innovation, - Essais,

Plus en détail

PO COOPERATION TERRITORIALE 2007-2013 CADRE D INTERVENTION FEDER

PO COOPERATION TERRITORIALE 2007-2013 CADRE D INTERVENTION FEDER Page 1 Axe 2 : Intégration économique régionale Service instructeur DRRT Dates agréments CLS 04 Décembre 2008 POURSUITE D UNE MESURE D UN PROGRAMME PRÉCÉDENT Non X Oui, partiellement Oui, en totalité I.

Plus en détail

L Académie Orléans-Tours Représentée par Marie REYNIER Recteur, Chancelier des universités

L Académie Orléans-Tours Représentée par Marie REYNIER Recteur, Chancelier des universités L Éducation Nationale, partenaire des entreprises de votre région Entre L Académie Orléans-Tours Représentée par Marie REYNIER Recteur, Chancelier des universités Et La Fédération des Entreprises de Propreté

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT

CONVENTION DE PARTENARIAT Convention de partenariat entre l académie d Aix-Marseille et ICIMODE Prides de la filière textile habillement CONVENTION DE PARTENARIAT Entre les soussignés l Etat représenté par Jean-Paul de Gaudemar,

Plus en détail

Comités locaux École-Entreprise (CLÉE) Cahier des charges départemental

Comités locaux École-Entreprise (CLÉE) Cahier des charges départemental Comités locaux École-Entreprise (CLÉE) Cahier des charges départemental 1. Qu est-ce qu un CLÉE? Un CLÉE est un lieu d échanges et de ressources entre les entreprises et les établissements scolaires sur

Plus en détail

Assurer la retraite & protéger la santé

Assurer la retraite & protéger la santé Assurer la retraite & protéger la santé La Carsat aux côtés des salariés, des entreprises et des retraités La Caisse d assurance retraite et de la santé au travail 2 Structure de droit privé gérée par

Plus en détail

Convention de partenariat. Entre FLUNCH S.A.S. Et l'académie de Lille

Convention de partenariat. Entre FLUNCH S.A.S. Et l'académie de Lille Convention de partenariat Entre FLUNCH S.A.S. Et l'académie de Lille Entre les soussignés : L Académie de Lille 20, rue Saint Jacques 59033 Lille Cedex Représenté par Nicole BENSOUSSAN Recteur de l'académie

Plus en détail

Informations sur la PFT UGV

Informations sur la PFT UGV Informations sur la PFT UGV Historique Plateforme créée en 2004 avec pour vocation d offrir : un accompagnement dans le développement des PME PMI locale Offrir un support de formation innovant pour les

Plus en détail

ACT Nano Action Collective Transrégionale

ACT Nano Action Collective Transrégionale ACT Nano Action Collective Transrégionale ACT Nano Cahier des Charges ACT-nano consistera à : - Animer/coordonner un réseau nanomatériaux industrie/recherche interrégional, - Faire connaître les possibilités

Plus en détail

L OFFRE DE FORMATION 2013

L OFFRE DE FORMATION 2013 L OFFRE DE FORMATION 2013 L OFFRE DE FORMATION 2013 Contribuer ensemble à la lutte contre le chômage et à la sécurisation des parcours professionnels L OFFRE DE FORMATION 2013 Une offre de formation adaptée

Plus en détail

Projet de cahier des charges

Projet de cahier des charges Projet de cahier des charges Appel à candidatures d organismes de formation portant sur la mise en œuvre des formations «La prévention des risques professionnels dans l économie sociale et solidaire :

Plus en détail

Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES

Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES ALPES DE HAUTE-PROVENCE ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE REFLEXION MARKETING ET ACCOMPAGNEMENT A LA MISE EN ŒUVRE

Plus en détail

1. Les outils de la prévention (documents et registres obligatoires) 1.1. Document Unique d Évaluation des Risques professionnels (D.U.E.R.

1. Les outils de la prévention (documents et registres obligatoires) 1.1. Document Unique d Évaluation des Risques professionnels (D.U.E.R. PROGRAMME ANNUEL DE PREVENTION ACADEMIQUE Année 2014 Le programme annuel de prévention académique 2014 a été rédigé en s appuyant sur les orientations stratégiques ministérielles de l éducation nationale,

Plus en détail

Guide des coopérations technologiques

Guide des coopérations technologiques Introduction du guide Guide des coopérations technologiques Coopération technologique : Echange de et compétences entre un établissement d enseignement et une entreprise pour répondre à un besoin technologique

Plus en détail

CONSEIL AFRICAIN ET MALGACHE POUR L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR (C. A. M. E. S.) 01 B.P. 134 OUAGADOUGOU 01 (BURKINA FASO)

CONSEIL AFRICAIN ET MALGACHE POUR L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR (C. A. M. E. S.) 01 B.P. 134 OUAGADOUGOU 01 (BURKINA FASO) CONSEIL AFRICAIN ET MALGACHE POUR L'ENSEIGNEMENT SUPERIEUR (C. A. M. E. S.) 01 B.P. 134 OUAGADOUGOU 01 (BURKINA FASO) Tél. : (226) 50.36.81.46/72 80 74 34 - Fax : (226) 50.36.85.73 Email : cames@bf.refer.org

Plus en détail

Système de Management par la Qualité

Système de Management par la Qualité Système de Management par la Qualité Rapport Technique Référence Rédigé par MAN-01 Jérémie Dhennin Nombre de pages 9 Le 23 juillet 2015 Diffusion non restreinte ELEMCA SAS / RCS Toulouse 790 447 866 425,

Plus en détail

Les programmes de recherche

Les programmes de recherche Les programmes de recherche Définition, dispositifs, organismes Ecoles-entreprises.com, un site de : Les programmes de recherche Les universités et les écoles d ingénieurs ou de commerce cherchent de plus

Plus en détail

SECRETAIRE GENERAL DIRECTEUR ADMINISTRATIF ET FINANCIER. PRES Université européenne de Bretagne. Définition de fonction. www.ueb.

SECRETAIRE GENERAL DIRECTEUR ADMINISTRATIF ET FINANCIER. PRES Université européenne de Bretagne. Définition de fonction. www.ueb. Définition de fonction SECRETAIRE GENERAL DIRECTEUR ADMINISTRATIF ET FINANCIER PRES Université européenne de Bretagne 5, bd Laënnec 35 000 RENNES www.ueb.eu 1 I Le PRES Université européenne de Bretagne

Plus en détail

Séminaire académique sur les coopérations technologiques 27 avril 2005 Lycée Descartes Tours

Séminaire académique sur les coopérations technologiques 27 avril 2005 Lycée Descartes Tours Séminaire académique sur les coopérations technologiques 27 avril 2005 Lycée Descartes Tours Un projet académique pour valoriser les coopérations technologiques. 1 Séminaire académique sur les coopérations

Plus en détail

Charte Automobile 2012-2015. CPREFP 7 mai 2013

Charte Automobile 2012-2015. CPREFP 7 mai 2013 Charte Automobile 2012-2015 CPREFP 7 mai 2013 1 Bilan de la Charte Automobile 2008 2011 2 L UIMM est engagée depuis 2008 dans le pilotage de la charte automobile avec les branches qui constituent cette

Plus en détail

Inauguration de l École Nationale Supérieure Publique d ingénieurs Supméca

Inauguration de l École Nationale Supérieure Publique d ingénieurs Supméca Pôle Universitaire Toulon Provence Méditerranée Inauguration de l École Nationale Supérieure Publique d ingénieurs Supméca Lundi 14 octobre 2013 à 15h Sur le campus de La Garde / La Valette-du du-var 2

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS B - TECHNICIEN TERRITORIAL BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS B - TECHNICIEN TERRITORIAL BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/LL/FG/DEJ/N 13-25 (1 bis) Equipe RH4 01 43 93 82 93 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

ACADEMIE DE NICE MODELE DE CONVENTION DE PARTENARIAT. Le «Lycée des Métiers» du. L entreprise

ACADEMIE DE NICE MODELE DE CONVENTION DE PARTENARIAT. Le «Lycée des Métiers» du. L entreprise ACADEMIE DE NICE MODELE DE CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE Le «Lycée des Métiers» du.. Et L entreprise. Page 1/6 CONVENTION DE PARTENARIAT VU le code de l éducation, et notamment ses articles D. 335-1

Plus en détail

Accélérer les projets de géoservices des PME

Accélérer les projets de géoservices des PME ign.fr En partenariat avec Accélérer les projets de géoservices des PME 1 ère ÉDITION JUILLET 2014 Nicolas Lambert (IGN) Carlos Cunha (Cap Digital) LE CONTEXTE GÉNÉRAL L INNOVATION À L IGN UNE HISTOIRE

Plus en détail

CREATIONS ET REALISATIONS GRAPHIQUES GRAPHISTE INDEPENDANT

CREATIONS ET REALISATIONS GRAPHIQUES GRAPHISTE INDEPENDANT CREATIONS ET REALISATIONS GRAPHIQUES GRAPHISTE INDEPENDANT CAHIER DES CHARGES MAI 2011 Nantes Métropole Développement 2 cours du Champ de Mars BP 11909 44019 Nantes Cedex 1 www.nantes-developpement.com

Plus en détail

entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est

entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est Convention de Partenariat entre l Académie d Aix-Marseille et RTE Sud-Est CONVENTION DE PARTENARIAT Entre les soussignés : L Etat, représenté par le Recteur de l'académie d'aix-marseille, Jean-Paul DE

Plus en détail

Offres et besoins de formations : les enjeux en Nord-Pas de Calais

Offres et besoins de formations : les enjeux en Nord-Pas de Calais Offres et besoins de formations : les Vers une définition concertée des enjeux de développement des formations professionnelles en région Nord-pas de Calais Région Nord-Pas de Calais Mission d Appui aux

Plus en détail

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY

POUR DIFFUSION AUX AGENTS. CONSEILLER EN HYGIENE ET PROPRETE (h/f) B- TECHNICIEN TERRITORIAL C- AGENT DE MAITRISE C- ADJOINT TECHNIQUE BOBIGNY MESDAMES ET MESSIEURS LES DIRECTEURS ET CHEFS DE SERVICE PPRS/DGP/ERH4/CP/FG/DEJ/N 13-21( 1 bis) Equipe RH 4 01 43 93 89 45 POUR DIFFUSION AUX AGENTS POSTE A POURVOIR : DIRECTION ET SERVICE : CATEGORIE

Plus en détail

BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES

BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES BTS Assistant de manager(s) LES FINALITES PROFESSIONNELLES 1 FINALITÉ 1 Soutien à la communication et aux relations internes et externes L assistant facilite la communication à tous les niveaux (interpersonnel,

Plus en détail

Télésanté Aquitaine Version : 1.0 18/02/2011. TéléSanté Aquitaine. Cahier des Clauses Techniques Particulières CTTP

Télésanté Aquitaine Version : 1.0 18/02/2011. TéléSanté Aquitaine. Cahier des Clauses Techniques Particulières CTTP Télésanté Aquitaine Version : 1.0 18/02/2011 TéléSanté Aquitaine Formalisation d'une PSSI et d'une Charte de sécurité informatique Cahier des Clauses Techniques Particulières CTTP Marché passé selon une

Plus en détail

LA DIRECTION DE LA RECHERCHE ET DE LA VALORISATION

LA DIRECTION DE LA RECHERCHE ET DE LA VALORISATION LA DIRECTION DE LA RECHERCHE ET DE LA VALORISATION ACTIVITÉS & CHIFFRES CLÉS 2012-2013 Qui sommes-nous? Né de la fusion du service Valorisation / SAIC et du service de la Recherche, la Direction de la

Plus en détail

CELLULE DE VALORISATION DE LA RECHERCHE Université de Toulouse

CELLULE DE VALORISATION DE LA RECHERCHE Université de Toulouse CELLULE DE VALORISATION DE LA RECHERCHE Université de Toulouse Présentation Commission Valorisation La valorisation de la recherche, c est quoi? Cadre juridique Les textes juridiques : Une mission de service

Plus en détail

Service Public Régional de l Orientation :

Service Public Régional de l Orientation : Service Public Régional de l Orientation : Signature de la convention de coordination tripartite entre l État, l'académie de Montpellier, et la Région Languedoc-Roussillon -Jeudi 2 juillet 2015- Espace

Plus en détail

Section des Formations et des diplômes

Section des Formations et des diplômes Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Statistique et informatique décisionnelle pour la santé de l Université Paris Descartes Vague D 2014-2018 Campagne

Plus en détail

STATUTS DU SERVICE COMMUN UNIVERSITAIRE D INFORMATION, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE DES ETUDIANTS DE L UNIVERSITE DE MONTPELLIER

STATUTS DU SERVICE COMMUN UNIVERSITAIRE D INFORMATION, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE DES ETUDIANTS DE L UNIVERSITE DE MONTPELLIER STATUTS DU SERVICE COMMUN UNIVERSITAIRE D INFORMATION, D ORIENTATION ET D INSERTION PROFESSIONNELLE TABLE DES MATIERES TITRE I : DISPOSITIONS GENERALES... 3 Article 1 : Création... 3 Article 2 : Missions...

Plus en détail

Votre avenir professionnel commence au Campus de la CCI! enseignement supérieur

Votre avenir professionnel commence au Campus de la CCI! enseignement supérieur Votre avenir professionnel commence au Campus de la CCI! enseignement supérieur Le Campus de la CCI d Eure-et-Loir 2 Acteurs du développement économique territorial, les Chambres de Commerce et d Industrie

Plus en détail

Appel à manifestation d intérêt

Appel à manifestation d intérêt Investissements d Avenir Développement de l Économie Numérique Appel à manifestation d intérêt Diffusion de la simulation numérique 2014 IMPORTANT ADRESSE DE PUBLICATION DE L APPEL A MANIFESTATION D INTERET

Plus en détail

Juillet 2014 FORMATIONS UNIVERSITAIRES EN APPRENTISSAGE

Juillet 2014 FORMATIONS UNIVERSITAIRES EN APPRENTISSAGE Juillet 2014 FORMATIONS UNIVERSITAIRES EN APPRENTISSAGE ///////////////////////////////////////////////////////////////////////// DIPLÔME UNIVERSITAIRE DE TECHNOLOGIE BAC +2 p. 4 à 5 LICENCE PROFESSIONNELLE

Plus en détail

ANNEXE 1 : Recommandations pour le projet de santé de centre de santé

ANNEXE 1 : Recommandations pour le projet de santé de centre de santé ANNEXE 1 : Recommandations pour le projet de santé de centre de santé L article L 6323-1 du CSP impose aux centres de santé de se doter d un projet de santé incluant des dispositions tendant à favoriser

Plus en détail

SCIENCES TECHNOLOGIES SANTE PRODUCTION INDUSTRIELLE MANAGEMENT DES PROCESSUS INDUSTRIELS

SCIENCES TECHNOLOGIES SANTE PRODUCTION INDUSTRIELLE MANAGEMENT DES PROCESSUS INDUSTRIELS Niveau : LICENCE PROFESSIONNELLE année Domaine : Mention : SCIENCES TECHNOLOGIES SANTE PRODUION INDUSTRIELLE LP Intitulé : Volume horaire étudiant : MANAGEMENT DES PROCESSUS INDUSTRIELS 180 ES 96h 1 97h

Plus en détail

Charte des PLATEAUX TECHNIQUES

Charte des PLATEAUX TECHNIQUES Charte des PLATEAUX TECHNIQUES L université Blaise Pascal affiche sa volonté de mutualisation de ses équipements scientifiques et sa volonté d ouverture vers son environnement institutionnel et économique.

Plus en détail

D2IE GUIDE DE L INTELLIGENCE ECONOMIQUE POUR LA RECHERCHE. Juin 2012

D2IE GUIDE DE L INTELLIGENCE ECONOMIQUE POUR LA RECHERCHE. Juin 2012 GUIDE DE L INTELLIGENCE ECONOMIQUE POUR LA RECHERCHE Juin 2012 PIPELINE DE L INNOVATION Limiter aux secteurs économiques non européens Droits de PI Industrie pays tiers $ Breveter avant Publications Coopération

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT

CONVENTION DE PARTENARIAT CONVENTION DE PARTENARIAT Entre les Soussignés : L ACADÉMIE DE RENNES Rectorat 96, rue d Antrain 35705 RENNES représentée par Monsieur Jean-Baptiste CARPENTIER, Recteur, d une part ; et L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES

Plus en détail

Service des affaires financières "CONSEIL AUX EPLE" CONSEIL AUX EPLE BULLETIN D INFORMATION N 4

Service des affaires financières CONSEIL AUX EPLE CONSEIL AUX EPLE BULLETIN D INFORMATION N 4 Service des affaires financières "CONSEIL AUX EPLE" CONSEIL AUX EPLE BULLETIN D INFORMATION N 4 FEVRIER 2004 S O M M A I R E AGENTS COMPTABLES - GESTIONNAIRES - REGISSEURS - Prise de fonction et cessation

Plus en détail

Pépinière d entreprise Cap Nord

Pépinière d entreprise Cap Nord Pépinière d entreprise Cap Nord Nouvel outil d aide à la création d entreprises sur le nord de l agglomération UDossier de Presse 12 décembre 2007 Projet développé dans le cadre de : Mobilisant : EGEE

Plus en détail

Juillet 2014 FORMATIONS UNIVERSITAIRES EN APPRENTISSAGE

Juillet 2014 FORMATIONS UNIVERSITAIRES EN APPRENTISSAGE Juillet 2014 FORMATIONS UNIVERSITAIRES EN APPRENTISSAGE ///////////////////////////////////////////////////////////////////////// CHARTRES DIPLÔME UNIVERSITAIRE DE TECHNOLOGIE BAC +2 p. 4 à 5 LICENCE PROFESSIONNELLE

Plus en détail

1. Processus management et stratégie. Retour

1. Processus management et stratégie. Retour Retour Les principales fonctions du Siège social sont définies suivant un ensemble de processus dont la responsabilité est assurée par le Directeur Général de l Association. La mise en œuvre des activités

Plus en détail

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification

Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification 1 sur 6 24/09/2013 14:49 Le Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP) Résumé descriptif de la certification Intitulé Licence Professionnelle : Licence Professionnelle Electricité et

Plus en détail

Intitulé du projet : Projet académique : Réussite dans le parcours Bac Professionnel - BTS

Intitulé du projet : Projet académique : Réussite dans le parcours Bac Professionnel - BTS Direction de la jeunesse, de l éducation populaire et de la vie associative Mission d animation du Fonds d expérimentations pour la jeunesse NOTE D ETAPE SUR L EXPERIMENTATION AU 31 DECEMBRE 2010 REDIGEE

Plus en détail

AEROPORT Châteauroux-Déols RN 20 36130 DEOLS TEL: 02 54 22 55 93 FAX: 02 54 22 56 12. Christine Denis Secrétaire générale

AEROPORT Châteauroux-Déols RN 20 36130 DEOLS TEL: 02 54 22 55 93 FAX: 02 54 22 56 12. Christine Denis Secrétaire générale AEROPORT Châteauroux-Déols RN 20 36130 DEOLS TEL: 02 54 22 55 93 FAX: 02 54 22 56 12 Christine Denis Secrétaire générale 1 Pôle d excellence régional Association loi 1901 créée en mai 2009 Fiche d identité

Plus en détail

Charnières et Verrouillages

Charnières et Verrouillages Toutes les solutions de et Verrouillages La société PINET propose, depuis 6 générations, des produits pour applications industrielles. Comptant parmi les leaders européens, la société investit dans des

Plus en détail

PLAN D ACTIONS - 2012 / 2016

PLAN D ACTIONS - 2012 / 2016 PLAN D ACTIONS - / Annexe I Chacune des 16 priorités retenues par Cap devant! dans son projet associatif est assortie d une série d objectifs opérationnels. Chaque objectif opérationnel vise un résultat

Plus en détail

CHARTE DU RESEAU D HISTOLOGIE EXPERIMENTALE DE MONTPELLIER

CHARTE DU RESEAU D HISTOLOGIE EXPERIMENTALE DE MONTPELLIER CHARTE DU RESEAU D HISTOLOGIE EXPERIMENTALE DE MONTPELLIER Charte du Réseau d Histologie Expérimentale de Montpellier 1 CHARTE du Réseau d Histologie Expérimentale de Montpellier (R.H.E.M.) Article 1 -

Plus en détail

Centre International de Recherche et de Développement

Centre International de Recherche et de Développement Centre International de Recherche et de Développement Publication UNGANA 570 CIDR Tous droits de reproduction réservés Référentiel de compétences Entreprises de Services et Organisations de Producteurs

Plus en détail

RIHANE Abdelhamid Maitre de conférences Université de Constantine (ALGERIE) Abde_abd25@yahoo.fr

RIHANE Abdelhamid Maitre de conférences Université de Constantine (ALGERIE) Abde_abd25@yahoo.fr Pour la mise en place d une bibliothèque numérique au sein de la Faculté des Nouvelles Technologies de l Information et de la Communication à l Université de Constantine (Algérie) RIHANE Abdelhamid Maitre

Plus en détail

Avec la Mutualité Française, la santé avance. Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui

Avec la Mutualité Française, la santé avance. Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui Avec la Mutualité Française, la santé avance Mutualité Française et petite enfance Accompagner les familles d aujourd hui ACCOMPAGNER LES FAMILLES D AUJOURD HUI L engagement de la Mutualité en matière

Plus en détail

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE

LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE LES RÉFÉRENTIELS RELATIFS AU CERTIFICAT D APTITUDE AUX FONCTIONS DE DIRECTEUR D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE D INTERVENTION SOCIALE 1. RÉFÉRENTIEL PROFESSIONNEL DES DIRECTEURS D ETABLISSEMENT OU DE SERVICE

Plus en détail

4 AXES STRATEGIQUES. Plan de mandature

4 AXES STRATEGIQUES. Plan de mandature 4 AXES STRATEGIQUES Plan de mandature Un projet pour notre territoire 9 ObjECTIFS OPERATIONNELS B âtir un programme au service de l économie dans lequel une large majorité d entre vous se reconnaît est

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM DATA auprès des collectivités et des bailleurs sociaux Cette consultation a pour objectif

Plus en détail

Mut u ua u li l s i atio i n o n de d l a l F o F r o matio i n Boîte à outils 2012

Mut u ua u li l s i atio i n o n de d l a l F o F r o matio i n Boîte à outils 2012 Mutualisation de la Formation Boîte à outils 2012 La Mutualisation de la Formation De quoi s'agit-il? se regrouper pour concevoir et/ou participer à des actions de formations communesentre structures différentes

Plus en détail

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité

Charte nationale de l accompagnement à la scolarité 1 Le droit à l éducation est un droit fondamental dans notre société. Cette exigence démocratique d une meilleure formation générale et d un haut niveau de qualification pour tous correspond aux besoins

Plus en détail

Agent comptable. Référentiels métier des personnels d encadrement. des établissements publics d'enseignement supérieur.

Agent comptable. Référentiels métier des personnels d encadrement. des établissements publics d'enseignement supérieur. Référentiels métier des personnels d encadrement des établissements publics d'enseignement supérieur et de recherche Agent comptable Sous-direction de la gestion prévisionnelle et des missions de l encadrement

Plus en détail

Segment : Tous segments des IAA Module : R&D Marketing produits nouveaux TERMES DE RÉFÉRENCE

Segment : Tous segments des IAA Module : R&D Marketing produits nouveaux TERMES DE RÉFÉRENCE Segment : Tous segments des IAA Module : R&D Marketing produits nouveaux TERMES DE RÉFÉRENCE OBJECTIF... 2 RESULTATS... 2 INDICATEURS D IMPACT... 2 POPULATIONS CONCERNEES... 2 PRE-REQUIS... 3 ACTIVITES

Plus en détail

Vous êtes porteur d un projet innovant dans la filière de la plasturgie et des composites?

Vous êtes porteur d un projet innovant dans la filière de la plasturgie et des composites? ner g a p Accom ets oj vos pr ialisation n o str i t u a d s i n l i d rcia e m m o et de c s nt a v o n in Juin 2015 Vous êtes porteur d un projet innovant dans la filière de la plasturgie et des composites?

Plus en détail

Dispositif régional Auvergne d Intelligence Economique

Dispositif régional Auvergne d Intelligence Economique APPEL D OFFRES N 01/2015/IE Dispositif régional Auvergne d Intelligence Economique ACCORD CADRE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) ARTICLE 1 OBJET DE L ACCORD CADRE Le présent accord-cadre

Plus en détail

Dispositif régional Auvergne d Intelligence Economique

Dispositif régional Auvergne d Intelligence Economique APPEL D OFFRES N 01/2015/IE Dispositif régional Auvergne d Intelligence Economique ACCORD CADRE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) ARTICLE 1 OBJET DE L ACCORD CADRE Le présent accord-cadre

Plus en détail

Groupements d employeurs, compétences en temps partagé, portage salarial : Une forme d emploi novatrice? Club RH 1 octobre 2009

Groupements d employeurs, compétences en temps partagé, portage salarial : Une forme d emploi novatrice? Club RH 1 octobre 2009 Groupements d employeurs, compétences en temps partagé, portage salarial : Une forme d emploi novatrice? Club RH 1 octobre 2009 Le portage salarial Isabelle DEJEAN, AGC Groupe PROMAN - Besançon Qui est

Plus en détail

Cahier des Charges AMOA - Cartographie des solutions SI Sophie de Visme

Cahier des Charges AMOA - Cartographie des solutions SI Sophie de Visme Cahier des Charges AMOA - Cartographie des solutions SI Sophie de Visme Date de création : 11/02/2010 Statut : Validé Date de révision : 22/02/2010 Critère de diffusion : Public Version : 1.1 1 Introduction...

Plus en détail

Le Ministre délégué aux Collectivités Territoriales. Mesdames et Messieurs les Préfets

Le Ministre délégué aux Collectivités Territoriales. Mesdames et Messieurs les Préfets Paris, le 03 avril 2007 Le Ministre délégué aux Collectivités Territoriales à Mesdames et Messieurs les Préfets NOR/INT/B/07/00024/C Objet : Pôle d appui au contrôle de légalité de LYON. Extension au 1

Plus en détail

Convention de partenariat

Convention de partenariat Convention de partenariat Entre La Caisse Interfédérale de Crédit Mutuel Et L Académie de Rennes EXPOSÉ DES MOTIFS Considérant, d une part que le Crédit Mutuel de Bretagne : Représente 4 établissements

Plus en détail

Institut Automobile du Mans

Institut Automobile du Mans Dossier de presse Institut Automobile du Mans Le 24 février 2005 Sommaire : P2. Communiqué de synthèse P3. L institut IAM un projet pour développer les formations et l innovation de la filière automobile

Plus en détail

LA GESTION DE LA RECHERCHE : LE RECUEIL DES RÈGLES BUDGÉTAIRES ET COMPTABLES APPLICABLES AUX ACTIVITÉS DE RECHERCHE PUBLIQUE

LA GESTION DE LA RECHERCHE : LE RECUEIL DES RÈGLES BUDGÉTAIRES ET COMPTABLES APPLICABLES AUX ACTIVITÉS DE RECHERCHE PUBLIQUE LA GESTION DE LA RECHERCHE : LE RECUEIL DES RÈGLES BUDGÉTAIRES ET COMPTABLES APPLICABLES AUX ACTIVITÉS DE RECHERCHE PUBLIQUE Journée d études association des agents comptables 15 NOVEMBRE 2012 Amue-2012

Plus en détail

BTS ASSISTANT DE GESTION PME-PMI

BTS ASSISTANT DE GESTION PME-PMI BTS ASSISTANT DE GESTION PME-PMI LIVRET D'ACCOMPAGNEMENT DU TUTEUR DANS L'ENTREPRISE STAGE DE 2 ère Année LYCEE Catherine et Raymond JANOT- 1 place Lech Walesa - 89094 SENS CEDEX Tél. : 03.86.95.72.00

Plus en détail

Le cluster interrégional de la production pharmaceutique

Le cluster interrégional de la production pharmaceutique Le cluster interrégional de la production pharmaceutique Un cluster né et ancré en Eure-et-Loir Fort de l implantation historique de grands noms français ou internationaux de la pharmacie ( Ipsen, Norgine,

Plus en détail

AMUE 2012-2016 : Nouveaux enjeux et nouvelles méthodes Claude RONCERAY, Directeur Journées ABES, juin 2012

AMUE 2012-2016 : Nouveaux enjeux et nouvelles méthodes Claude RONCERAY, Directeur Journées ABES, juin 2012 université de Nantes AMUE 2012-2016 : Nouveaux enjeux et nouvelles méthodes Claude RONCERAY, Directeur Journées ABES, juin 2012 cnam SOMMAIRE 1. Présentation 2. Mutualisation? 3. La nouvelle offre 4. Quelques

Plus en détail

I- L état des lieux fait le constat global d une offre de formation continue en design balbutiante, peu lisible et peu accessible.

I- L état des lieux fait le constat global d une offre de formation continue en design balbutiante, peu lisible et peu accessible. Mars 2010 Synthèse de l étude de faisabilité sur la mise en place d une offre structurée de formation continue en matière de design, répondant aux besoins des entreprises I- L état des lieux fait le constat

Plus en détail

Appel à Communication

Appel à Communication 5èmes Rencontres Sphinx pour l Enseignement et la Recherche autour de l enquête et de la statistique 24 novembre 2015, à Paris Appel à Communication 1/ Présentation des Rencontres Sphinx : Au fil des années,

Plus en détail

Rapport d évaluation de la licence professionnelle

Rapport d évaluation de la licence professionnelle Section des Formations et des diplômes Rapport d évaluation de la licence professionnelle Gestion des PME/PMI : management, création et reprise/transmission de l Université du Littoral Côte d'opale - ULCO

Plus en détail

Le Domaine Scientifique de la Doua en bref. Comité de Développement Scientifique et Technologique de la Doua Septembre 2003

Le Domaine Scientifique de la Doua en bref. Comité de Développement Scientifique et Technologique de la Doua Septembre 2003 Le Domaine Scientifique de la Doua en bref Comité de Développement Scientifique et Technologique de la Doua Septembre 2003 La Doua, un technopôle au cœur de l agglomération lyonnaise 40% du potentiel scientifique

Plus en détail

4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051)

4.13 Politique culturelle et linguistique. (Résolution : CC.2014-051) 4.13 Politique culturelle et linguistique (Résolution : CC.2014-051) PRÉAMBULE La nouvelle politique culturelle et linguistique favorise la dimension culturelle comme levier incontournable pour mettre

Plus en détail

Présentation de la délégation

Présentation de la délégation Présentation de la délégation La est située dans les locaux du siège de l agence Avenue Buffon - CS 36339-45063 ORLEANS CEDEX 2 Tél. 02.38.51.73.73 Fax. 02.38.51.73.25 centre.loire@eau-loire-bretagne.fr

Plus en détail

Animation de la manifestation de remise des prix de la 10 ème édition du concours «Initiative au Féminin»

Animation de la manifestation de remise des prix de la 10 ème édition du concours «Initiative au Féminin» 1er réseau de financement des créateurs d entreprise 228 plateformes d accompagnement dans toute la France 16 200 entreprises et 38 500 emplois créés ou maintenus en 2014 CAHIER DES CHARGES Animation de

Plus en détail

LA MAISON RÉGIONALE DES ENTREPRISES

LA MAISON RÉGIONALE DES ENTREPRISES LA MAISON RÉGIONALE DES ENTREPRISES I. Présentation de l action La Région Guadeloupe a créé en 2007 une Agence régionale de développement économique (ARDE) afin de se doter d un outil performant capable

Plus en détail

Master CST. Culture Scientifique et Technologique. IUFM «Célestin Freinet Académie de Nice» Service Communication - IUFM

Master CST. Culture Scientifique et Technologique. IUFM «Célestin Freinet Académie de Nice» Service Communication - IUFM Master CST Culture Scientifique et Technologique IUFM «Célestin Freinet Académie de Nice» 1 Architecture du Master Ouvert depuis sept. 2010 2 Spécialité Sciences Industrielles de l ingénieur Parcours Médiation

Plus en détail

A M E N A G E M E N T D U TERRITOIRE

A M E N A G E M E N T D U TERRITOIRE U n i v e r s i t é d e l a M é d i t e r r a n é e F a c u l t é d e s S c i e n c e s E c o n o m i q u e s e t d e G e s t i o n M a s t e r E c o n o m i e, P o l i t i q u e e t G e s t i o n P u

Plus en détail

Présentation de la Société NAFTAL

Présentation de la Société NAFTAL SOCIETE NATIONALE DE COMMERCIALISATION ET DE DISTRIBUTION DE PRODUITS PETROLIERS Filiale de SONATRACH, spa au capital social de 15 650 000 000 DA Présentation de la Société NAFTAL Mai 2014 Historique &

Plus en détail

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Lorraine

Tournée régionale ADCF / ADGCF. Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés. Lorraine Tournée régionale ADCF / ADGCF Etat des lieux des coopérations existantes entre le Conseil régional et les communautés Lorraine 1. Caractéristiques géographiques et démographiques 1 1. Caractéristiques

Plus en détail

CONVENTION DE PARTENARIAT

CONVENTION DE PARTENARIAT CONVENTION DE PARTENARIAT ENTRE L ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS Représentée par Monsieur Paul CANIONI Recteur - Chancelier des Universités 21, rue Saint-Etienne - 45043 Orléans Cedex 1 ET METEO-FRANCE, Direction

Plus en détail

FRH RESSOURCES HUMAINES

FRH RESSOURCES HUMAINES FRH RESSOURCES HUMAINES 1 Yourcegid Ressources Humaines FRH : Paie et administration du personnel Congés et absences Gestion des talents/gpec : formation, compétences et entretiens Planification, optimisation

Plus en détail

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION

GUIDE PRATIQUE. www.europe-en-aquitaine.eu POUR LES ENTREPRISES DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES INNOVATION DEVELOPPEMENT DURABLE GUIDE DES ENTREPRISES GUIDE PRATIQUE POUR LES ENTREPRISES Programme compétitivité régionale et emploi 2007-2013 INNOVATION www.europe-en-aquitaine.eu 1 2 3 L Aquitaine avance, l Europe

Plus en détail

APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES

APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES APPEL A PROPOSITION 2015 USAGES NUMERIQUES Dispositif : USAGES NUMERIQUES (7.2.C) Fonds européen concerné : FEDER Objectif spécifique : Augmenter l usage des services numériques. 1. Actions éligibles :

Plus en détail

Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015

Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015 Formation statutaire des personnels d encadrement pédagogique promotion 2015 Les 3 objectifs de la formation 1 - La construction des compétences et des capacités qui relèvent du : cœur de métier ; cadre

Plus en détail

Quartier Jeunes. 16h-18h. Projet : «Lycée de la nouvelle chance Auvergne» Porteur : GIP Auvergne ACADEMIE DE CLERMONT-FERRAND

Quartier Jeunes. 16h-18h. Projet : «Lycée de la nouvelle chance Auvergne» Porteur : GIP Auvergne ACADEMIE DE CLERMONT-FERRAND Quartier Jeunes 16h-18h Projet : «Lycée de la nouvelle chance Auvergne» Porteur : GIP Auvergne ACADEMIE DE CLERMONT-FERRAND Le GIP Auvergne Le porteur Le porteur Le GIP FCIP Auvergne a pour vocation de

Plus en détail

CADRE SOCIO EDUCATIF

CADRE SOCIO EDUCATIF PAGE 1 SUR 7 Rédacteur Vérificateur(s) Approbateur(s) Nom Véronique MATHIEU Eric LE GOURIERES Michel SENIMON Fonction Cadre socio éducatif Coordonnateur Général des Activités de Soins Directeur du Personnel,

Plus en détail

ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE POUR LA MISE EN PLACE DU SYSTEME D INFORMATION

ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE POUR LA MISE EN PLACE DU SYSTEME D INFORMATION Dossier de consultation pour une mise en concurrence AGENCE DE DEVELOPPEMENT TOURISTIQUE DES ALPES DE HAUTE-PROVENCE ASSISTANCE A MAITRISE D OUVRAGE POUR LA MISE EN PLACE DU SYSTEME D INFORMATION TOURISTIQUE

Plus en détail