À L OUEST DU PARC Promoteurs, architectes et habitants réunis pour travailler. page 4

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "À L OUEST DU PARC Promoteurs, architectes et habitants réunis pour travailler. page 4"

Transcription

1 ÉDITORIAL AVRIL 013 N 1 élu d c quarir dpuis dix ans, c s avc firé nhousiasm qu j paricip acivmn à sa ransformaion n un éco quarir uniqu à Paris. xmplairs sur l plan énrgéiqu écologiqu, nourris par l poumon vr du Parc Marin Luhr King, cs ancinns frichs d la SNCF réaménagés préfigurn l urbanism d dmain. Fi d nombruss concraions, c proj s s consi auour d l idé simpl : garanir l bin-êr la qualié d vi d ous ls habians. Logmns, équipmns publics, buraux, ranspors n commun, commrcs cinémas s insallron progrssivmn. L arrivé du fuur Palais d jusic, annoncé par l Prmir minisr, apporra dynamism rayonnmn, au dlà du 17 arrondissmn. J suis sûr qu ls quarirs ds Baignolls ds Épins sron un pôl d acivié d aracivié majur au cœur d la méropol parisinn. J rmrci clls cux qui prmn d concréisr c proj ambiiux précursur. ANNiCK lpi, Dépué consillèr d Paris, Présidn d Paris Baignolls Aménagmn PORT D CLICHY Ds ans clairmn xprimés pour ls spacs publics. pag 3 À L OUST DU PARC Promours, archics habians réunis pour ravaillr. pag 4 LOGMNTS Ls prmirs habians d Clichy-Baignolls son là. pag 5 JOURNÉS PORTS OUVRTS Rndz-vous l 30 juin prochain. pag 1 L PARC MARTIN LUTHR KING S AGRANDIT L chanir d l xnsion du parc, d la pi cinur jusqu au boulvard Brhir, à démarré n ocobr drnir. Sur,8 ha supplémnairs, d nouvaux paysags sron créés qui prolongron l spcacl ds saisons avc la mis n scèn d l auomn d l hivr offriron ds spacs d rpos d aciviés ludiqus ou sporivs complémnairs à clls qui xisn déjà. L franchissmn d la pi cinur s fra par l biais d un bâimn blvédèr, poin dominan qui offrira un vu d nsmbl sur l parc prmra d s y rsaurr. Dans moins d un an, la suprfici du parc aura augmné d plus d la moiié. La roisièm drnièr éap s prévu, à parir d 017, sur la pari ous, un fois qu ls chanirs d conscions d la RATP sron rminés. L allé diagonal, ax majur du proj urbain, sra alors achvé prman d rlir l squar ds Baignolls à la Por d Clichy. N BRF Ls éuds confirmn LA faisabilité D LA GÉOTHRMI La producion d chalur pour l chauffag l au chaud saniair provindra d la géohrmi. L au, puisé à 8 dans l albin (à 650 m d profondur) fournira la chalur rquis grâc à un sysèm d pomps à chalur d échangurs. L futur PALAIS D JUSTIC N MARCH Lors d l audinc solnnll d rnré d la Cour d cassaion, l Présidn d la Républiqu a confirmé l démarrag d la conscion du Palais d Jusic n 013. L prmis d consir a éé délivré l 31 janvir drnir. prix pour François Grhr Jacqulin Osy L archic urbanis la paysagis du proj Clichy-Baignolls on rspcivmn rmporé fin 01 l Grand Prix d l Urbanism l prix spécial «Quand l jardin consi la vill» ds Vicoirs du paysag, salués pour lurs réalisaions sur l rnouvau ds frichs urbains l parc. lign 14 approbaion du financmn Après la déclaraion d uilié publiqu du 4 ocobr 01, l STIF a approuvé l 15 décmbr 013 l proocol d financmn d la désauraion d la lign 13 par l prolongmn d la lign 14.

2 DMAIN À CLICHY-BATIGNOLLS DMAIN À CLICHY-BATIGNOLLS RNCONTR JACQULIN OSTY, paysagis du parc Marin Luhr King «VOIR T VIVR LA NATUR AU CŒUR D LA VILL» 4 boul vard 5 Br TRANCH DU PARC marin luhr king hir T ra m way T 3 1 Bâimn passrll avc rsauraion (blvédèr) por d clichy 6 Accès au parc promonoir «Brhir» 7 3 Fossés planés Miliu humid Accès au parc promonoir «Opéra» 5 Air boisé naurll Nich écologiqu avnu d clichy 8 6 «L ban sporif» Parcours sporif dans l bois 7 Dux airs d jux d plin air paysagés un rrain d péanqu 8 «La plag vr» «Bas vr» 9 1 boul N vard Brh ir por d clichy Jacqulin OSTY, prix spécial ds Vicoirs du paysag 01 «Quand l jardin consi la Prspciv du parc Marin Luhr King phas n quoi l parc Marin LuhrKing s différnci--il ds aurs parcs? Jacqulin Osy. L parc Moncau l squar ds Baignolls comm ous ls parcs du 19 siècl mn n scèn la naur comm un univrs clos. Aujourd hui, ls parcs son ouvrs sur la vill. L parc Marin Luhr-King Clichy-Baignolls épous la vill invrsmn. On mpn l parc comm on mpn un. Par aillurs, l parc conin un grand variéé d ssncs d miliux (fossés humids, bassin bioop, prairi) favorabls au dévloppmn d la biodivrsié. Commn avz-vous pnsé c parc? J.O. Mon souhai s d donnr au ciadin la possibilié d praiqur ds aciviés conmporains dans un paysag végéal aracif d vivr la naur par un mis n scèn spcaculair ds saisons. C idé m s vnu ds jardins japonais où ls gns s déplacn pour allr voir ls crisirs n flurs. D où la planaion d pnus [nom lain ds arbrs d la famill ds crisirs] au sud. L éé s radui par un divrsié d graminés ds fuillags rès découpés pour donnr un ombr légèr. L auomn par ds érabls, ds chêns l bois ds écorcs ; l hivr par ds conifèrs n bordur du boulvard Brhir. Qulls son ls aurs pariculariés d c parc? C parc s accssibl à ous pour ds usags divrs : promnad, rpos, lcur, ai-chi, piqu-niqu, spor, jux. Il comprnd ds spacs avc ds ambiancs végéals variés. L blvédèr offr un vu plongan sur ls airs d jux un poin d vu d nsmbl sur l parc sur la vill. D là, on pu voir la Tour iffl ou n ayan l snimn d êr dans la naur. À quoi rssmblra l parc dmain? La duxièm phas d ravaux prmra d aménagr la pari s du parc avc ds nrés végéalisés pour fair un «couur» avc ls quarirs nvironnans, d prolongr l parc jusqu au boulvard Brhir avc l franchissmn d la pi cinur par la réalisaion d un blvédèr (liu d passag d rsauraion), d offrir ds usags aux habians. À parir d 017, la roisièm phas d ravaux s déroulra à l ous afin qu l parc aign ou son ampliud (10 ha) m 14 9 ranch hcars avnu d clichy spècs végéals ranch 1 parc acul d plous Card in «Ls ravaux n cours c anné dans l parc Marin Luhr King offriron plus d hcars supplémnairs aux usagrs qui son d plus n plus nombrux. Un surfac boisé, un grand plous, d nouvaux jux, un rrain d péanqu, un parcours sporif, un jardin paragé ainsi qu un rsauran consiuron d nouvaux spacs d dén d loisirs. Jacqulin Osy, paysagis du parc l qu il xis aujourd hui, a su concilir la naur, l spor, la dén la rêvri. J fais confianc à son aln pour nous émrvillr ncor avc la nouvll pari du parc. Tous ls jardinirs agns d accuil d la Vill d Paris par lur ravail quoidin conribun aussi à la baué du parc Marin Luhr King.» FABINN GIBOUDAUX, Adjoin au Mair d Paris n charg ds spacs vrs d la biodivrsié nrés d parc airs d jux din r a C 3

3 4 LA VI DU PROJT LA VI DU PROJT 5 CONCRTATION PORT D CLICHY, LS HAbITANTS xprimnt LURS ATTNTS Ds Parisins Clichois on paricipé à la mis au poin du cahir ds chargs pour l aménagmn ds spacs publics. La vnu du Palais d Jusic, l xnsion du parc l rnforcmn ds aciviés culurlls, sans oublir ls xnsions du ramway d la lign 14, von profondémn ransformr animr l scur d la Por d Clichy. Du boulvard Brhir à la Por d Clichy, l avnu d la Por d Clichy sra rraié n conséqunc pour procurr un ambianc plus urbain, mais aussi pour facilir ls chminmns piéons nr l parc Marin-Luhr-King la plac ds Naions Unis à Clichy. Plusiurs archics / paysagiss sélcionnés sur candidaurs von planchr sur ds projs d spac public, dans l cadr d dux concours. C s pour conribur à la préparaion d cs concours qu un concraion a éé organisé au prinmps 01 par Paris Baignolls Aménagmn. ll a commncé sur l rrain, un samdi main d mai : cinq groups d un dizain d prsonns munis d un Polaroïd on arpné ls alnours d la Por d Clichy. Cs volonairs d ous âgs d ous profssions, Parisins Clichois, on phoographié méhodiqumn c qui s offrai à lur vu, noan au passag lurs obsrvaions dans un carn. Lur mission : rpérr c qu il fau slon ux gardr, ransformr ou supprimr dans l nvironnmn. Miss n commun, débaus après la visi puis lors d plusiurs séancs d ravail, cs obsrvaions on prmis d xprimr ds ans suggsions, don crains on éé inégrés au cahir ds chargs ransmis aux candidas concpurs. Fai original, un dssinaur éai présn pour raduir ls idés n imags, afin d suscir ds débas. C s ainsi qu l miroir d au imaginé sur l parvis du Palais d Jusic s appa, un fois dssiné, un pu froid, suscian un dmand complémnair d animaion. Sur d aurs dssins, ls bancs, ls lampadairs, ls kiosqus ou ls virins animés son là pour soulignr ls ans n maièr d ambianc. La concraion aura ainsi prmis d nrichir l cahir ds chargs ds concours (voir ci-conr), lqul disingu différns spacs. Sur l avnu d la Por d Clichy, l ambianc d ax rouir doi cédr la plac à un amosphèr urbain à aill humain, avc ds commrcs au nord un grand plac sobr dégagé au sud qui sra l parvis du Palais d Jusic. Améliorr l passag sous l périphériqu s un poin clé du concours, l objcif éan d l ouvrir d l éclairr l plus possibl pour rndr l chminmn sûr agréabl pour ls piéons ls cycliss. Dans un souci d cohérnc, ls concpurs son inviés à inégrr la plac ds Naions Unis à lur réflxion. Qulqus idés ds habians présnés sous form d dssins 1. Sur l avnu d la Por d Clichy, prévoir ds bancs ds lampadairs pour favorisr ls rnconrs (côé Palais d Jusic), ainsi qu ls rrasss d cafés d rsaurans (n fac), n créan un coninuié dpuis l boulvard Brhir jusqu à Clichy. 3. Sur l parvis, ds kiosqus un miroir d au pour animr l spac public. 1 3 POINT D VU Virgini rvol-bill, URBAnIST ghislain D Larouzièr, PaySAGIST* «Ls échangs avc ls habians on éé uils à plusiurs irs. S ils on confirmé ds objcifs qu nous avions nous-mêms rnus, comm la nécssié d bin éclairr l passag sous l pon rouir d y crér d l animaion urbain, ils on aussi baucoup insisé sur la nécssié d lur conr l bi, fai plusiurs suggsions inérssans, lls qu l rrai ds pannaux publiciairs sur la parcll du lycé, ou la consrvaion du caracèr résidnil d la Suarz. Crains discussions on prmis d corrigr ds rrurs d inrpréaion. Ainsi, baucoup éain inquis car ils pnsain qu l proj allai rndr la circulaion moins fluid. Nous lur avons monré qu, n réalié, on raionalis l spac pour donnr plus d plac aux mods doux, qu on cré un ambianc moins «rouièr», mais qu la capacié ds voiris auomobils n changra pas. Nous avons évidmmn baucoup discué d la liaison nr la plac ds Naions Unis à Clichy, l parvis du Palais d Jusic l parc M. Luhr King. L idé d rmplacr LS ÉTAPS à VNIR Éé 013 Choix ds projs d aménagmn : - Rqualificaion d l avnu d la Por d Clichy - Aménagmn du parvis du fuur Palais d Jusic d Paris Jusqu à l éé 014 Mis au poin 015 Démarrag ds ravaux Fin 016 Livraison du parvis du fuur Palais d Jusic d Paris D fin 016 à débu 018 Aménagmn définiif d l avnu d la Por d Clichy. D nouvaux alirs d concraion sron mis n plac pour accompagnr l choix la mis au poin du proj. Pour n savoir plus, rndz-vous n pag 8. La CONCRTATION a NRICHI L CAHIR DS CHARGS la saion d lavag d voiur par d aurs aciviés a éé écaré c spac sra donc dégagé pour plus d ransparnc, c qui s cohérn avc l bsoin d lumièr. Paradoxalmn, c ravail rès poussé a laissé crains paricipans sur lur faim : après ls échangs rès précis qu nous avons us, ls conclusions lur on pa rop générals. Nous avons rapplé qu nous n ravaillions qu sur un cahir ds chargs, cadran la concpion d l spac, qu il fallai bin laissr au concpur qui sra rnu l soin d fair ds proposiions.» * d Alir Vills Paysags, chargés d écrir ls cahirs ds chargs pour sélcionnr ls concpurs pour ls dux concours. ATLIR D CONCPTION À l OUST DU PARC, LS PRMIRS PROJTS S PAUfINNT Cinq opéraurs immobilirs onz archics on ravaillé nsmbl pour concvoir c nouvau scur du proj. nr l parc l chmin d fr d Sain-Lazar, c s un morcau d vill aussi vas qu l il d la Cié qui sorira d rr dans ls rois à quar ans à vnir, irrigué par un voi nouvll d prmièr imporanc, puisqu ll sra longu d 600 m aussi larg qu la d Rnns. Ls buraux s insallron côé voi frré, pour fair écran au bi, laissan aux logmns la paix l agrémn ds vus sur l parc. Commrcs, srvics équipmns publics occupron ls rz-d-chaussé d par d aur. Un pôl commrcial inrquarirs s prévu à l angl avc la Cardin un pôl d culur d loisirs (don un cinéma d 7 salls) à l aur xrémié, non loin du héâr d l Odéon. Présnaion d la maqu aux élus Comié d piloag Alir d concpion Alir d concraion La Maison du proj ransformé n grand alir Cinq opéraurs immobilirs onz équips d archics paysagiss on éé rnus pour réalisr un prmièr moiié d c scur (d la Cardin à la fuur passrll). D juin à décmbr 01, ils s son réunis rès régulièrmn à la Maison du proj, ransformé n un grand alir d concpion collciv animé par l urbanis François Grhr Dominiqu Alba, dircric d l APUR* avc ls équips d Paris Baignolls Aménagmn d la Vill d Paris. On éé abordés nombr d sujs qui fon appl à l inllignc collciv ou dmandn ds réponss communs : slon qulls ligns dircrics organisr ls commrcs? Commn implanr ls immubls d logmns à l ariculaion du parc d la, sachan qu 5 à 10 mèrs d hauur séparn cs dux nivaux? Commn passra--on d l un à l aur? Commn ls archicurs pourron-lls à la fois singularisr ls îlos donnr son unié à la?... Un alir d concraion a éé organisé parallèlmn pour apporr aux concpurs un maièr à réflxion supplémnair (voir ci-conr). Ls maqus d éuds ds projs n cours d finalisaion son présnés à la maison du proj. La concraion s poursuivra n coninu jusqu à la réalisaion. * alir parisin d urbanism CONCRTATION S MTTR à LA PLAC DS futurs HAbITANTS Ls qulqu rn paricipans d l alir d concraion n on pas prdu d mps. n quar séancs sivals, ils on assimilé ls pariculariés du proj, son programm ss njux, puis s son livrés avc baucoup d sériux à ds jux d rôl : un group s mai à la plac d un éudian logé dans la résidnc spécialisé, un aur imaginai la vi d un mèr d famill, un aur cll d un salarié l drnir group incarnai un coupl résidan aux Baignolls. Cs jux d rôl on fai apparaîr ds dmands concrès : conforr l pôl culurl d loisirs prévu au nord pour lui prmr d airr ls gns au-dlà du quarir ; xpérimnr d nouvlls façons d paragr l spac public ; villr à c qu ls commrcs soin vivans ds dux côés d la, y compris l wk-nd ; insallr ls aciviés nocurns byans sur ds paios au cnr ds îlos d buraux ; ncouragr l plus possibl l chminmn nr la Cardin la voi nouvll., nfin, prmr l insallaion d rrasss d cafés rsaurans ou d kiosqus dans ls passags jardinés mnan au parc, c qui rvindrai à ls considérr au moins n pari comm ds spacs publics prolongan la, donc ouvrs la nui. Auan d idés concrès vrsés au déba. Tous ls comps-rndus son disponibls sur BOULVARD PÉRIPHÉRIQU CNTR D TRI DS DÉCHTS RCYCLABLS TRMINAL COLLCT PNUMATIQU faiscau sain-lazar m nviron d consucions don un pu plus d la moiié n phas 1 50 % d logmns 34 % d buraux 10 % d commrcs srvics 6 % d équipmns publics ( écols, crèchs, 1 gymnas avc salls d spor, 1 cnr d animaion) LS PRINCIPALS ÉTAPS D LA PHAS 1 Juin 01 lancmn ds alirs Spmbr 01 présnaion MAIRI ds squisss d proj D CLICHY aux élus 1 r smsr 013 présnaion ds projs aux élus scur nord mis au poin ds dossirs d prmis d consir N4 016 / 017 livraisons FUTUR PALAIS AVNU D LA PORT D CLICHY D JUSTIC D PARIS BAS FRÊT Phas : c phas suivan THÉATR la phas DÉCORS 1 avc D L ODÉON un décalag d un an D L OPÉRA D PARIS scur OUST N PHAS N1 VOi NORD / sud PHAS 1 RU CARDINT NORD scur s 7 BROCHANT gar sain-laz

4 LA VI DU PROJT TRANSILIN LVALLOIS CLICHY u sa fa -la MAIRI D CLICHY m. pa ul a av. bd b rh r u ri ch d la crè PÔL CULTUR LOISIRS r c. d p PRÉVU ir isan u d sa FUTUR PALAIS D JUSTIC D PARIS lva rd b rh ir s d pa bd do bou SAINT-OUN RR anc boul uaum. j bd. ja vard p on ur ès ériph ériqu r r ma a dv. por clic hy IR PR RD B O U L VA uss. fr haus d malshrbs DIRCTION RÉGIONAL D LA POLIC JUDICIAIR r isca PORT D ASNIÈRS in za 8 ma i héâr d l odéon av. du c im 4. ds ba ignolls PORT D CLICHY lycé balzac PRÉVUS j. d abbans 3 n PÔL COMMRCIAL INTR-QUARTIRS PONT CARDINT pon m ro ca rdi pass. pi c PONT CARDINT impass chalabr u na rf oll ca élius pou ch rc b n oll brz rdi n r sq. n Ls immubls 6 Ls logmns 6 Ls «socls» d équipmns 6 Ls buraux 6 Ls srvics urbains roc han in émil l i r uffa p. bod lm SQUAR DS BATIGNOLLS cié ds fl u d cl ich y Ls équipmns crèch hal-gardri group scolair collèg gymnas g avn P PMI ga yr on cnr d animaion rn ds m f ou oins La Maison du Proj go n d 1 parc d saionnmn ra boula y PARC MARTIN LUTHR KING f BROCHANT uhy uy m ôq u urs rdan rdi ièrs hôl ibis vl ca ca bd bss rd

5 8 L ACTUALITÉ L ACTUALITÉ Collc déchs LS CHANTIRS N COURS chanirs acifs prsonns sur plac n moynn à Un acivié d plus n plus inns camions chaqu jour L anné 013 s marqué par un innsificaion ds ravaux : il n s guèr d scur du proj qui n soi n chanir. L aménagur n n s qu plus anif à limir ls nuisancs aux rivrains. NU D L AP ORT D C LIC HY RTHI R S AV NU PARC MARTIN LUTHR KING CLICHY BATIGNOLLS Phas : S D CL ICHY S HÔTL IBIS -la za r PARC MARTIN LUTHR KING CLICHY BATIGNOLLS 1 pari aménagé Travaux parc Zons d chanir RU Trrioir du proj sa Maison du proj gar S in Circulaions dans chanir nré () /ou Sori (S) d chanir zar S -la Comp-nu d l amplur ds ravaux, c disposiif va êr rnforcé par ds msurs complémnairs lls qu la mis n plac d un débourbur pour évir la salissur ds spacs publics. B VARD PORT D CLICHY in Ls ravaux d la scond ranch du parc ayan commncé à la mi-spmbr, ls rrains librs s fon rars dans l mpris d la ZAC, l accès ds camions par l boulvard Brhir a dû êr BOUL À nor qu ls ravaux démarrn aussi sur l avnu d la Por d Clichy pour préparr l insallaion du chanir d la lign 14 du méro don la conscion d la saion commncra débu 014, ainsi qu la réalisaion d fuurs îlos. Cs aménagmns impliqun la déviaion ds résaux concssionnairs l rérécissmn d la chaussé d un vingain d mèrs. Bin qu réduis, ls vois d circulaion sron mainnus à doubl sns pndan la duré ds ravaux la voiri sra rmis n éa provisoir à la fin d l anné. Afin d assurr auan qu possibl la propré, divrs moyns son mployés ls qu l passag régulir d un balayus sur ls vois, la présnc d écrans géoxils qui limin la propagaion ds poussièrs dans l parc ou ncor, quand la plac l prm, l lavag ds rous ds camions au sorir ds chanirs. N u sa Ds «homms rafic», rconnaissabls à lur chasubl d coulur viv DIRCTION RÉGIONAL D LA POLIC JUDICIAIR isca Dpuis l éé 01, un acivié plus inns ncor s fai snir du côé d l avnu d Clichy d la Cardin. Tous ls chanirs ds immubls d logmn auron binô démarré dans c scur, qulqus démoliions son prévus à l éé 013. Afin d conrôlr l bi, ds baliss acousiqus msurn nrgisrn l innsié sonor ds chanirs. On rappll qu, n vru d un arrêé préfcoral sauf dérogaion pariculièr, ls ravaux byans son n our inrdis ls dimanchs jours fériés, ls samdis avan 8h après 0h la smain nr h 7h. FUTUR PALAIS D JUSTIC D PARIS fa La conscion ds immubls d logmn ba son plin à l s du parc frmé à parir du mois d aoû. Ls véhiculs n provnanc du boulvard périphériqu mpnn donc désormais l avnu d Clichy la Cardin pour accédr aux différns chanirs. Pour garanir la sécurié aux abords ds chanirs, ds «homms rafic», rconnaissabls à lur chasubl d coulur viv, son là pour guidr proégr ls piéons aux ndrois délicas. AV Ls habians ds quarirs voisins d Clichy Baignolls s éain habiués à un ransformaion progrssiv d lur cadr d vi. Débué dès 005 avc la prmièr ranch du parc Marin Luhr King, ll s s poursuivi avc ls prmirs chanirs d conscion d bâimns, puis l aménagmn du mail d la Cardin. Ls gs du grand chanir d la dall s son nsui insallés dans l paysag, d mêm qu l chanir d couvrur du RR C sur l boulvard Brhir. TRANSILIN PONT CARDINT SQUAR DS BATIGNOLLS C D AR IN T La collc auomaiqu sourrain d déchs s m n plac Pas d bnn à ordurs ni d bacs poublls à Clichy-Baignolls, mais un sysèm discr, praiqu fficac d collc ds déchs qui consiu un prmièr à Paris. Sous ls nouvlls vois d Clichy -Baignolls son nrrés d grosss canalisaions où passn ls câbls conduis nécssairs à l achminmn d «fluids» au poabl, aux usés, gaz, élcricié, élécommunicaions mais aussi, fai nièrmn nouvau à Paris, ls conduis qui assurron sourrainmn, d manièr inodor silncius, la collc ds déchs. Commn l sysèm foncionn--il? L plus simplmn du mond pour ls habians. Chaqu immubl disposra d un local spécial équipé d bouchs où ils pourron déposr lurs déchs, d coulur jaun, pour ls rcyclabls (sauf l vrr), ou vr, pour ls résiduls. Un vingains d borns son égalmn prévus sur l spac public à l usag du srvic propré d la Vill d Paris ou ds habians ds immubls voisins ( Cardin, avnus d Clichy d la Por d Clichy) qui souhairain ls uilisr. Ls déchs jés ombron dans un sas d sockag vrical ; dès clui-ci plin, son connu sra aspiré ransporé par un couran d air d un viss d 70 km/h vrs l cnr d compacag siué sur l boulvard Douaumon, don la conscion vin d commncr. Ls déchs rcyclabls ls aurs sron ransporés à ds momns différns aiguillés à l arrivé n foncion d lur naur. L cnr raira l nsmbl ds déchs produis à ClichyBaignolls, soi onns par an. Livré débu 014, il sra ouvr au public pour ds visis xplicaivs sur la collc ds déchs. l foncionnmn du sysèm d la collc pnumaiqu ds déchs 7. évacuaion ds déchs n connurs (jusqu au cnr d raimn) 6. caissons à compacion 5. silo-cyclon mis n connur ds déchs suivan lur yp 1. collc ds déchs dépô ds déchs pour ls usagrs aux poins d collc (borns/bouchs) 4. créaion d un flux d air dans ls conduis. pris d air 3. aspiraion ranspor ds déchs dans ls conduis déchs ménagrs déchs rcyclabls Qusions à Yannick Guugnon, dircur d NVAC* Qul s l inérê d c mod d collc pour ls habians pour l nvironnmn? yannick guugnon. Pour commncr, c n sra fini du sockag d déchs dans ls immubls, d où un millur hygièn. Par rappor aux bacs radiionnls, ls habians rouvron plus praiqu d placr lurs déchs dans un bouch à lur hauur, facil d accès, jamais plin puisqu l sysèm s vid auomaiqumn. Nos insallaions xisans, n spagn par xmpl, monrn qu cs considéraions praiqus fon augmnr l volum d déchs rcyclabls riés d 5% n moynn. nsui, l absnc d camions-bnns s évidmmn un avanag pour la circulaion, l bi, la polluion. nfin, il fau nor qu l insallaion s n plac pour au moins rn ans qu ll sra facilmn adapabl à un ri ds déchs frmnscibls quand la filièr d raimn s sra mis n plac. Qu advindra--il ds déchs à la sori ds uyaux? Y.G. Ls déchs sron porés par un couran d air vrs l cnr d collc d compacag, un pi bâimn d 500 m nviron : à l arrivé, ils sron aiguillés sur ds circuis disincs slon lur naur, rcyclabl ou non. L air ls déchs sron alors séparés : l prmir passra par ds filrs au charbon acif pour y êr purifié ds odurs bacéris, ls sconds ombron dans un compacur, où lur volum sra divisé par rois nviron. L compacag prm d limir à 3 ou 4 par smain l nombr d camions nécssairs pour évacur ls déchs vrs lur cnr d raimn. C sysèm n présn--il aucun risqu d pann? Y.G. Clichy-Baignolls sra l prmir quarir équipé à Paris, mais NVAC a déjà procédé à 700 insallaions dans l mond l sysèm a démonré sa fiabilié. L ngorgmn ds uyaux n s pas à craindr car ls bouchs son dimnsionnés pour mpêchr d jr ds objs rop voluminux, sachan qu ls conduis on quand mêm 50 cm d diamèr. n our, s il déc un charg lourd poncull, l sysèm augmn auomaiqumn la forc du couran d air. D ou façon, ls habians n on rin à craindr car, si un pann dvai survnir, l groupmn s s ngagé auprès d la vill d Paris à assurr dans ds délais rès brfs un collc radiionnll d rmplacmn. Mais ls risqus d pann son minims. *NVAC a conçu consira l disposiif, qui sra xploié par VOLIA 9

6 10 L ACTUALITÉ LA VI DU PROJT 11 RTOUR SUR Ls invsissurs, pour lur par, on éé sédui par c si privilégié, ls prformancs énrgéiqus du bâimn, la proximié ds commrcs ds ranspors n commun» commn Franck Taisns, dircur d agnc n charg d c programm chz Nxiy. JOURNÉS PORTS OUVRTS CLICHY-BATIGNOLLS ACCUILL SS PRMIRS HABITANTS TROIS PROGRAMMS N COURS D COMMRCIALISATION Clichy-Baignolls sédui ls Parisins. Pour VINCI IMMOBILIR, promour d «Prir 17», «Cardin 17» «Parc 17», la vn ds apparmns s poursui. Pour s rnsignr spac d vn Vinci Immobilir 5, bd Prir ouvr ous ls jours 14 h 0 h, samdi 10 h 30 1 h 30 / 14 h 19 h L arai du quarir la présnc du parc on formn moivé lur insallaion. ils n son pas déçus! Liéralmn siué dans l parc, à dux pas du nouvau mail plané Cardin, c prmir immubl d habiaion au sin du proj Clichy Baignolls (Lo ) a sédui famills, coupls célibaairs d ous âgs. Il comprnd 116 logmns don 0 logmns sociaux apparnan à Paris Habia. Sa paricularié légnd archicural in à un conscion n couronn auour d laqull l parc «s nroul». «Cs nouvaux habians, pour la grand majorié issus ds quarirs prochs du 17 arrondissmn, son rès aachés au quarir ds Baignolls, avc un for an sur c nouvau quarir, noammn n raison du parc. PARIS HABITAT LIVR LS PRMIRS LOGMNTS SOCIAUX Au débu du prinmps 013, sra livré au , Cardin (Lo 1), un immubl associan 6 logmns sociaux*, un crèch d 66 brcaux, un apparmn d foncion aribué à la dircion d la crèch dux commrcs n pid d immubl. A l hur acull, la naur d cs commrcs, n s pas connu, mais ds résrvs on éé priss par Paris Habia la Vill d Paris, comm l précis Dlphin Poinsard, chf d proj à la Dircion d la conscion Paris Habia : «Nous avons fixé pour objcif qu ls prnurs d bail dévloppn ds aciviés n lin avc l quarir l parc.» À ir d xmpls, cs commrcs pourrain êr n rappor avc la pi nfanc, ou proposr d la rsauraion légèr, un salon d hé Par aillurs, Paris Habia vin d récpionnr 0 logmns sociaux inégrés dans l programm immobilir Nxiy siué à proximié. *ypologi ds apparmns : 40 % d T1, 19 % d T3, 0.5 % d T4, 0.5 % d T5 «Un vrai vi d villag» C s bin l parc, n ff, qui a décidé Thomas, 5 ans, à s insallr à Clichy Baignolls. L parc, mais aussi la réducion d mps d raj vrs son liu d ravail, à La Défns. Un fois insallé, il a n our découvr avc plaisir un «quarir rès varié dans sa populaion nr ls Épins, Baignolls, Clichy Prir, avc baucoup d commrcs, d rsauran d bars. Un vrai vi d villag.» Un cadr d vi modrn C divrsié sédui égalmn Séphani, mèr d Hadrin (10 ans), Héloïs (9 ans) Romain ( mois), qui appréci l marché couvr ds Baignolls ls commrcs d la ds Moins. «C quarir s un pari sur l avnir. J spèr qu l insallaion d la Cié judiciair va incir d nouvaux commrcs à s insallr.» Avoca, Séphani sra à pid d œuvr pour allr plaidr. Avc ss dux nfans, Jan a quié un immubl d yp haussmannin du côé d Sain- Augusin. Il s ravi d habir «dans du nuf, du foncionnl surou dans un cadr d vi plus modrn, agréabl sympahiqu.» Il and baucoup du parc don la proximié va l incir à fair du spor. LS LOGMNTS À CLICHY batignolls logmns 50 % locaifs sociaux 0 % locaifs à loyrs maîrisés 30 % n accssion PARMI LS LOGMNTS 500 logmns pour éudians juns ravaillurs 00 chambrs pour prsonns âgés dépndans «La naissanc d un quarir nir n s pas un événmn anodin dans la vi d un collcivié. Car, n réalié, il s agi moins d consir ds immubls qu d prévoir ls bsoins d cux qui von y éablir lur vi. La posiion ds ouprmirs habians du quarir Clichy-Baignolls s n c sns singulièr. Ils vivn au cœur d un zon qui connaî l un ds plus profonds muaions urbanisiqus à Paris. Dpuis l pas d lur por, ils vrron ls équipmns (crèchs, collègs, cinéma c.) ouvrir un à un, binô, au nord d la zac, l Tribunal d grand Insanc sorira pu-à-pu d rr. Arrêons-nous un insan sur c édific. Il s agi non sulmn d un proj archicural audaciux qui marqura Paris d son mprin, mais surou d l insallaion d un adminisraion qui comp parmi ls plus prsigiuss d la Républiqu. Qu on s l dis, l quarir Clichy- Baignolls sra binô connu dans Paris comm clui du palais d jusic. L gi consiura un pôl d aracivié sans précédn pour l 17 un opporunié d dévloppmn considérabl pour l fuur quarir.» Brigi KUSTR, Mair du 17 arrondissmn d Paris Alors qu un nouvau rndz-vous vous sra proposé l 30 juin prochain pour découvrir n pariculir ls drnirs projs siués à l ous du parc, rour sur la Journé Pors Ouvrs 01, ss visis d chanirs, ss promnads urbains ss animaions. ATLIRS PÉDAGOGIqUS Un journé pour ls nfans aussi! Comm chaqu anné, Paris Baignolls Aménagmn a souhaié proposr ds alirs pour ls plus pis pndan la journé Pors Ouvrs. à ravrs ds aciviés ludiqus pédagogiqus assurés par Alirs Vills, ls nfans on découvr l éco-quarir Clichy-Baignolls. Commn c morcau d vill s consi-il? Quls son ls njux du proj n maièr d dévloppmn durabl? Qulls son ls racs du parimoin frroviair d c rrioir? Cs qusions bin d aurs son aussi abordés ou au long d l anné, au cours d séancs mnés dans ls écols cnrs d loisirs du 17 arrondissmn. Pour l anné scolair 01/013, 17 classs profin d c snsibilisaion aux problémaiqus urbains d lur nvironnmn. La quarièm Journé Pors Ouvrs d Clichy-Baignolls s s déroulé n ou convivialié avc nviron 4000 prsonns provnan d la Por d Clichy, ds Épins, ds Baignolls d Saussur/Prir. Ls promnads urbains ls visis ds chanirs on rès vi affiché compl ( paricipans). Casqués habillés d un gil d sécurié, ds habians on éé imprssionnés par la réalisaion d la dall qui long l faiscau frroviair andis qu d aurs on apprécié la visi, côé impass Chalabr, d un programm consiué d un group scolair, d un résidnc éudian d un cuisin cnral ds canins. D aurs, nfin, on découvr l ilo Saussur. D nombruss associaions locals s son formn mobilisés pour animr c événmn fsif. Au programm, ds aciviés mulipls (capoira, wirling, duch, scalad, jux, pinur, lcurs, cons) on connu un franc succès. La mixié ds âgs ds quarirs, pivo du proj Clichy-Baignolls, s s opéré ou naurllmn. LS PARTNAIRS LS ASSOCIATIONS AcionS Juns pour la crêpri ADIFlor Âg d Or d Franc ASSociaion d fmms Dp Alir ds Épins DÉclic 17/18 Hiligaynon maison ds ASSociaions du 17 passrll 17 TrranAScn Travail au noir Twirling Club la parisinn 7 rcords LS AUTRS PARTNAIRS Alirs Vill CAu COGDim spac Frroviair Aménagmn vinci

7 1 INFORMATIONS T CONCRTATIONS POINT D VU FRANÇoiS CUSIN, l garan d la concraion François Cusin s maîr d conférncs n sociologi à l Univrsié Paris Dauphin, spécialis ds qusions d logmn, d marchés immobilirs ds njux sociaux économiqus du dévloppmn urbain. L rôl Du garan L garan s un prsonnalié indépndan nommé par la Commission parisinn d déba public. Son rôl s d villr au bon déroulmn d la concraion, à la qualié, à la sincérié à la ransparnc ds informaions diffusés, à l xprssion libr divrsifié du public dans l rspc d un écou muull. Il paricip aux réunions publiqus rédig un rappor à l issu d la concraion. L PROJT CLICHY-BATIGNOLLS «La CONCRTATION a franchi L CAP D l INTRACTION NTR LS HAbITANTS T CUx qui font LA VILL» «Son caracèr prmann impuls un vialié à c concraion mêm si ls habians prçoivn parfois ds phass d moindr acivié. D fai, la concraion évolu avc l proj s adap à son mpo : baucoup d hèms d objs d réflxion son soumis à concraion à ds momns différns. Lancé n 009, ll s s d abord radui par ds réunions publiqus, puis ds alirs cioyns on invié l public à réfléchir sur ds hémaiqus générals ds groups d proj sur l archicur l nvironnmn. Dpuis l mois d juin 01, la concraion s accélèr car d nouvlls ranchs du proj son miss n discussion. À c occasion, la concraion a franchi un nouvau cap : l inracion nr la parol ds habians ls proposiions d cux qui fon la vill (archics, paysagiss, urbaniss, c.) s s rnforcé. C qui éai n ju, c s qu la grff prnn, qu il y ai un culur d la concraion paragé par ous. La grff a bin pris la concraion s nrichi à msur qu ll s poursui. Conformémn au souhai d la vill d Paris, c concraion, soumis à un disposiif rnforcé dans l cadr d la Commission Parisinn du Déba Public, a un crain auonomi par rappor aux élus. Aujourd hui, l souhai d la vill d Paris, d la sociéé Paris Baignolls Aménagmn, l min, s d impliqur un plus grand nombr d prsonns d manièr divrs. Qu ls cioyns prnnn la parol lur plac!! Ls moyns mis à lur disposiion son imporans ls njux du proj s siun à l échll d la méropol parisinn.» La Vill d Paris a confié la réalisaion du proj urbain Clichy Baignolls à sa sociéé publiqu local d aménagmn Paris Baignolls Aménagmn*. Sur un nclav frroviair d 50 ha, l proj conçu par l archic urbanis François Grhr la paysagis Jacqulin Osy cré un morcau d vill auour d un grand parc rlian ls quarirs ds Baignolls, ds Épins d Moncau. Socialmn écologiqumn rsponsabl, Clichy-Baignolls accuillra logmns, ds commrcs ds équipmns, ds buraux ainsi qu l Palais d Jusic d Paris. L proj s accompagn d un rnforcmn d la dssr n ranspor n commun avc l prolongmn d la lign 14 du Méro du ramway T3. * hors scur Saussur : SnF NOUVAU RNCONTRS THÉMATIqUS AUTOUR D CLICHY-bATIGNOLLS n 013, Paris Baignolls Aménagmn vous donn rndz-vous aux pis lçons d vill promnads urbains organisés avc l CAU d Paris l associaion Ls promnads urbains, sur 5 hémaiqus du proj Clichy-Baignolls. Iniiés lors d la Journé Pors Ouvrs du 30 spmbr 01, ls rnconrs sur ls hèms d l habia, du parimoin frroviair d la naur n vill, son rconduis dux nouvaux sujs son proposés : ls coninuiés urbains l spac public. Cs cinq soirés promnads invin à découvrir comprndr l évoluion d la vill d hir à aujourd hui, à obsrvr ls muaions du quarir Clichy- Baignolls à paricipr à sa conscion. Il s agi d un nouvll opporunié d s impliqur dans la démarch d concraion mné par Paris Baignolls Aménagmn, pour la conscion paragé d c fuur quarir. 1 hèms, rndz-vous Un pi lçon d vill un soiré conférnc un judi par mois à la Maison du proj l judi, d 19h30 à 1h00 Un promnad urbain l dimanch suivan d 14h30 à 17h30 Ls prmièrs rnconrs d c cycl on u liu n févrir sur l hèm HABITR puis n mars sur l hèm PROLONGR. Tnz-vous informés paricipz aux prochains rndz-vous sur ou à la Maison du Proj (147 Cardin 75017). Graui ouvr à ous dans la limi ds placs disponibls. la maison du proj 147 d cardin paris 17 vndrdi, samdi dimanch d 14 h à 18 h POUR N SAVOIR PLUS T PARTICIPR À LA CONCRTATION Dircion d la communicaion d Paris Baignolls Aménagmn / Concpion Polymago / Rédacion Jann Bazard, Mari-Laur Wallon Phoographis J.C. Bardo /L Bar Floréal, C. Winr, Paris Baignolls Aménagmn, Éric Facon, Vill d Paris / Prspcivs Vcul Alir Osy / Imprssion Sndacin Documn imprimé sur papir rcyclé

FONCTIONS LOGIQUES I INTRODUCTION : II FONCTION LOGIQUE ET OPERATEUR BINAIRE : III DEFINITION ET REPRESENTATIONS D UN OPERATEUR BINAIRE :

FONCTIONS LOGIQUES I INTRODUCTION : II FONCTION LOGIQUE ET OPERATEUR BINAIRE : III DEFINITION ET REPRESENTATIONS D UN OPERATEUR BINAIRE : I INTRODUCTION : FONCTION LOGIQUE BT MI Variabl binair : L élcrochniqu, l élcroniqu, la mécaniqu éudin uilisn la variaion d grandurs physiqus lls qu la prssion, la forc, la nsion, c. Crains applicaions

Plus en détail

dysfonctionnement dans la continuité du réseau piétonnier DIAGNOSTIC

dysfonctionnement dans la continuité du réseau piétonnier DIAGNOSTIC dfoncionnmn dan la coninuié du réau piéonnir DIAGNOSTIC L problèm du réau on réprorié ur un car "poin noir du réau", c problèm on d différn naur, il puvn êr lié à la écurié, à la coninuié ou au confor

Plus en détail

CHÂTILLON / HAUTS-DE-SEINE LA TRANQUILLITÉ EN PLEIN CŒUR URBAIN

CHÂTILLON / HAUTS-DE-SEINE LA TRANQUILLITÉ EN PLEIN CŒUR URBAIN CHÂTILLON / HAUTS-DE-SEINE LA TRANQUILLITÉ EN PLEIN CŒUR URBAIN Châtillon, LE «PARIS» D UN AVENIR TRANQUILLE Aux ports d la capital s cach un ndroit rmarquabl : la vill d Châtillon, dynamiqu t accuillant,

Plus en détail

au Point Info Famille

au Point Info Famille Qustion / Répons au Point Info Famill Dossir Vivr un séparation La séparation du coupl st un épruv souvnt longu t difficil pour la famill. C guid vous présnt ls différnts démarchs n fonction d votr situation

Plus en détail

université jean moulin lyon iii faculté de droit Taxe la FACULTÉ DE

université jean moulin lyon iii faculté de droit Taxe la FACULTÉ DE univrsité jan moulin lyon iii faculté d droit Tax 5 1 0 2 g a s s i t n d Appr r u t c a z n v D nt d m p p lo v é d du DROIT la FACULTÉ DE 8.78.70.45 Info Tax : 04.7.fr yor@univ-lyon3 martin.balz-g Édito

Plus en détail

Art et modernité. au cœur. nouvel. d un. espace urbain C ERGY VAL D OISE (95)

Art et modernité. au cœur. nouvel. d un. espace urbain C ERGY VAL D OISE (95) Art t modrnité au cœur d un nouvl spac urbain SO C ERGY VAL D OISE (95) CERGY, plusiurs nuancs d vi... À la fois pôl économiqu t cité d art t d détnt, Crgy st un vill aux multipls factts. Situé sur la

Plus en détail

Le guide du parraina

Le guide du parraina AGREMENT DU g L guid du parraina nsillr co t r g ra u co n r, Partag rs ls mini-ntrprnu alsac.ntrprndr-pour-apprndr.fr Crér nsmbl Ls 7 étaps d création d la Mini Entrpris-EPA La Mini Entrpris-EPA st un

Plus en détail

C est signé 11996 mars 2015 Mutuelle soumise au livre II du Code de la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DOC 007 B-06-18/02/2015

C est signé 11996 mars 2015 Mutuelle soumise au livre II du Code de la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DOC 007 B-06-18/02/2015 st signé 11996 mars 2015 Mutull soumis au livr II du od d la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DO 007 B-06-18/02/2015 Édition 2015 Madam, Monsiur, Vous vnz d crér ou d rprndr un ntrpris artisanal ou commrcial

Plus en détail

Sommaire G-apps : Smart fun for your smartphone!

Sommaire G-apps : Smart fun for your smartphone! Sommair G-apps : Smart fun for your smartphon! Sommair Présntation G-apps Pourquoi choisir G-apps Sctorisation t sgmntation d marchés Votr accompagnmnt clints d A à Z ou à la cart Fonctionnalités G-apps

Plus en détail

Epreuve Commune de TIPE : Partie D

Epreuve Commune de TIPE : Partie D Epruv Commun d TIPE : Pari D TITRE : Convrsion ds signaux analogiqus n numériqu Tmps d préparaion :.2h15 Tmps d présnaion dvan l jury :...10 minus Enrin avc l jury : 10 minus GUIDE POUR LE CANDIDAT : L

Plus en détail

Curative healthcare demand Self-protection and Self-insurance

Curative healthcare demand Self-protection and Self-insurance GATE Group d Anals d Théori Économiqu UMR 584 du CNRS DOCUMENTS DE TRAVAIL - WORKING PAPERS W.P. 04-0 Curaiv halhcar dmand Slf-procion and Slf-insuranc Mohamd Anouar RAZGALLAH Avril 004 GATE Group d Anals

Plus en détail

Croissances du parc principal et de la propriété se confondent en Ile-de-France

Croissances du parc principal et de la propriété se confondent en Ile-de-France ILE-DE-FRANCE à la pag à la pag N 382 - Janvir 212 Trritoir Croissancs du parc principal t d la propriété s confondnt n Il-d-Franc La croissanc du nombr d résidncs principals s maintint dpuis 1999 grâc

Plus en détail

MAISON DE LA RATP 54, quai de la Râpée -189, rue de Bercy - 75012 Paris. M Gare de Lyon. M Gare de Lyon

MAISON DE LA RATP 54, quai de la Râpée -189, rue de Bercy - 75012 Paris. M Gare de Lyon. M Gare de Lyon i d r c r m 3 1 0 2 r 9 octob s i a n n o c u? t è b a i d mon MISON D L RP 54, quai d la Râpé -189, ru d Brcy - 75012 Paris M Gar d Lyon È B I D L R U S N N O I C S L M R O D O F N I L D D N URdNlaÉRapé

Plus en détail

Spécial INITIAL 2013 / 2014

Spécial INITIAL 2013 / 2014 Mon guid étudiant Spécial INITIAL 2013 / 2014 Mot d la dirction A l ESCG Paris, vous débutz votr carrièr profssionnll dès la 1r anné. L dispositif ainsi qu la pédagogi mis n ouvr à l ESCG Paris a fait

Plus en détail

France. Suisse. Lycée International. Ferney-Voltaire-Mairie. Ferney-Voltaire. Avenue du Jura (sauf le samedi aux heures de marché)

France. Suisse. Lycée International. Ferney-Voltaire-Mairie. Ferney-Voltaire. Avenue du Jura (sauf le samedi aux heures de marché) E62 Zon 10 / 87 n Co ll Ch. Collx Frny-Voltair Frny san Lau s ard ay sf (l samdi aux hurs marché Planch-Brûlé Collèg L Joran E25 Moëns Collx-Bossy Suiss èv n G d Ru Franc x Ch. du-trraillt Avnu du Jura

Plus en détail

l énergie et le changement

l énergie et le changement Ls bâimns, l éngi l changmn climaiqu, qul appo? En Fanc, l scu ds bâimns (logmns, commcs, buaux ) s l pmi consommau d éngi (43 %) il s à l oigin d 22 % ds émissions d gaz à ff d s. Equipmns élconiqus 18

Plus en détail

Bénévole pour quoi? N 20 - Sommaire. N 20 - Déc 08. v d s. f www.e-volontaires.org/rennes. 315 bénévoles désormais, et on s'arrête là pour l'instant.

Bénévole pour quoi? N 20 - Sommaire. N 20 - Déc 08. v d s. f www.e-volontaires.org/rennes. 315 bénévoles désormais, et on s'arrête là pour l'instant. N 20 - Déc 08 v l'af d s o f ls in Touts jour sur miss A Rnns www.-volontairs.org/rnns Bénévol pour quoi? 315 bénévols désormais, t on s'arrêt là pour l'instant. On s'arrêt car vous êts un bonn soixantain

Plus en détail

Equations différentielles et Cinétique chimique

Equations différentielles et Cinétique chimique Equaions différnills Cinéiqu chimiqu En Cinéiqu, l'éud ds visss lors ds réacions condui à ds équaions différnills don la plupar corrspondn au programm d Mahémaiqus ds classs d STS chimiss Ls sujs raiés

Plus en détail

DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP

DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP DEMANDE DE GARANTIE FINANCIÈRE ET PACK RCP ADMINISTRATEURS DE BIENS ET AGENTS IMMOBILIERS Compagni Europénn d Garantis t Cautions 128 ru La Boéti 75378 Paris Cdx 08 - Tél. : +33 1 44 43 87 87 Société anonym

Plus en détail

PACK AFFILIÉ - PREMIUM - COURTIER

PACK AFFILIÉ - PREMIUM - COURTIER PACK AFFILIÉ - PREMIUM - COURTIER Partnrs nd Bo us Marcq- n-b Tourc oin g aroul Ro ub La Mad la Ré pu bl u iq a ix www360courtagfr nu d lin Av Lill Dmand Partn rs ASSURÉ 1 4)4³ %43 )'%- 2%3% s )$% ASSURÉ

Plus en détail

CERES logiciel de gestion commerciale pour négociants en vin

CERES logiciel de gestion commerciale pour négociants en vin CERES logicil gion commrcial pour négocian n vin. Gion complè acha vn : comman, rérvaion, gion courag commrciaux.. Moul campagn primur : piloag la campagn via un ablau bor prman viualir accér aux informaion

Plus en détail

habitation basse énergie ISOLATION NATURELLE VENTILATION CONTROLEE

habitation basse énergie ISOLATION NATURELLE VENTILATION CONTROLEE confor proje d habiaion maion paive habiaion privée Profeionalime immeuble collecif conrucion neuve maion à rénover Performance habiaion bae énergie Qualié ISOLATION NATURELLE e VENTILATION CONTROLEE Nou

Plus en détail

Les nouvelles orientations politiques du budget 2015 du Gouvernement prévoient

Les nouvelles orientations politiques du budget 2015 du Gouvernement prévoient GO NEWSLETTER N 1/2015 19 janvir 2015 L «Spurpaak» du Gouvrnmnt t ss réprcussions sur la formation ACTUALITÉ L «Spurpaak» du Gouvrnmnt t ss réprcussions sur la formation Allianc pour la qualification profssionnll

Plus en détail

Le domaine national de Saint-Cloud

Le domaine national de Saint-Cloud P a r c o u r s d é c o u v r t L domain national d Saint-Cloud P a r i S / Î L - d - F r a n C j u n p u b l i c L domain national d Saint-Cloud Bonjour t binvnu au domain national d Saint-Cloud. J suis

Plus en détail

COMMANDE D UNE PORTE DE GARAGE COLLECTIF

COMMANDE D UNE PORTE DE GARAGE COLLECTIF COMMANDE D UNE PORTE DE GARAGE COLLECTIF Les quesions raiées devron êre soigneusemen numéroées e le documen-réponse fourni devra êre compléé selon les indicaions de l énoncé. Il es vivemen conseillé de

Plus en détail

LE programme du casino septembre - décembre 2013

LE programme du casino septembre - décembre 2013 LE programm du casino sptmbr - décmbr 2013 Un an déjà! Pascal Passarlli Dirctur Général C st la rntré La météo s dégrad, ls jours raccourcissnt t l moral st souvnt aussi gris qu l cil. Hurusmnt, l casino

Plus en détail

BOULOGNE (92) TRIANGLE ENTRE VERDURE ET BOUCLE DE SEINE INVESTISSEMENT EN NUE-PROPRIÉTÉ IMMOBILIER NEUF

BOULOGNE (92) TRIANGLE ENTRE VERDURE ET BOUCLE DE SEINE INVESTISSEMENT EN NUE-PROPRIÉTÉ IMMOBILIER NEUF INVESTISSEMENT EN NUE-PROPRIÉTÉ IMMOBILIER NEUF BOULOGNE (92) ENTRE VERDURE ET BOUCLE DE SEINE TRIANGLE APPARTEMENTS DU STUDIO AU 5 PIÈCES DANS UN QUARTIER EN PLEIN RENOUVEAU PERL INVESTISSEZ AUTREMENT!

Plus en détail

CLOUD TROTTER La Vache Noire Sud - 203 rue Oscar Roulet - 84440 Robion - Tél. : 04 90 76 56 27-06 80 050 050 - www.lavachenoiresud.

CLOUD TROTTER La Vache Noire Sud - 203 rue Oscar Roulet - 84440 Robion - Tél. : 04 90 76 56 27-06 80 050 050 - www.lavachenoiresud. Cloud Trottr La Vach Noir Sud - 203 ru Oscar Roult - 84440 Robion - Tél. : 04 90 76 56 27-06 80 050 050 - www.lavachnoirsud.com Cloud Trottr Cloud Trottr Prnz d la hautur! ds carts d caractèr pour donnr

Plus en détail

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages IUT ds Pays d l Adour - RT2 Informatiqu - Modul IC2 - Algorithmiqu Avancé Contrôl d TP Dictionnair & Arbrs Binairs mrcrdi 20 mars 2013 duré : 3h 6 pags Ls programms d corrction orthographiqu ont bsoin

Plus en détail

La transformation et la mutation des immeubles de bureaux

La transformation et la mutation des immeubles de bureaux La transformation t la mutation ds immubls d buraux Colloqu du 14 févrir 2013 L group d travail sur la transformation ds immubls d buraux a été lancé n novmbr 2011 à la dmand du consil d administration

Plus en détail

Apprendre sans école. Vivre sans capitalisme. Villes en transition. Entretien avec Enric Duran. Relocaliser l'alimentation n'est pas chose facile!

Apprendre sans école. Vivre sans capitalisme. Villes en transition. Entretien avec Enric Duran. Relocaliser l'alimentation n'est pas chose facile! N 3 7 8 a v r i l 2 0 1 0-4, 6 0-7 F S s lnc c o l o g i a l r n a i v s n o n - v i o l n c Apprndr sans écol i é Vivr sans capialism Enrin avc Enric Duran Vills n ransii Rlocalisr l'alimnai n's pas chos

Plus en détail

TVA et Systèmes d Information. Retour d expérience d entreprise. A3F - 26 mars 2015 Hélène Percie du Sert COFELY INEO

TVA et Systèmes d Information. Retour d expérience d entreprise. A3F - 26 mars 2015 Hélène Percie du Sert COFELY INEO isr la t l t t zon iqur nt TVA t Systèms d Information Rtour d xpérinc d ntrpris A3F - 26 mars 2015 Hélèn Prci du Srt COFELY INEO Pour Sup Ins À p NB. M 30/03/2015 Sommair isr la t l t t zon iqur nt I

Plus en détail

Guide de correction TD 6

Guide de correction TD 6 Guid d corrction TD 6 JL Monin nov 2004 Choix du point d polarisation 1- On décrit un montag mttur commun à résistanc d mttur découplé, c st à dir avc un condnsatur n parallèl sur R. La condition d un

Plus en détail

Programme GénieArts Î.-P.-É. 2009-2010. GénieArts

Programme GénieArts Î.-P.-É. 2009-2010. GénieArts Programm GéniArts Î.-P.-É. 2009-2010 GéniArts Allum l nthousiasm ds juns à l égard d l acquisition ds matièrs d bas par l truchmnt ds arts. Inspir la collaboration ntr ls artists, ls nsignants, ls écols

Plus en détail

/// Dossier de presse /// Brest, une métropole se réinvente. Urbanisme et grands projets

/// Dossier de presse /// Brest, une métropole se réinvente. Urbanisme et grands projets /// Dossir d prss /// Brst, un métropol s réinvnt Urbanism t grands projts Binvnu à Brst, vill maritim, vill plurill, vill uniqu 4 Brst métropol océan n un coup d œil 6 Brst, vill blu t vrt 8 10 ans d

Plus en détail

La rentabilité des investissements

La rentabilité des investissements La renabilié des invesissemens Inroducion Difficulé d évaluer des invesissemens TI : problème de l idenificaion des bénéfices, des coûs (absence de saisiques empiriques) problème des bénéfices Inangibles

Plus en détail

Par les délégués des 4 èmes Dans le cadre de la Commission Restauration

Par les délégués des 4 èmes Dans le cadre de la Commission Restauration Info Rsto Mai - Juin 2011 Par ls délégués ds 4 èms Dans l cadr d la Commission Rstauration Editorial Jûnr st dvnu à la mod. En tout cas, mangr très pu l st. Pour simplifir, ls fills n mangnt pas pour «fair

Plus en détail

Solutions industrielles. Des capteurs aux serveurs

Solutions industrielles. Des capteurs aux serveurs Solutions industrills Ds capturs aux srvurs Ds capturs aux srvurs Pour fair fac à la situation économiqu actull, ls ntrpriss t ls usins produisant ds bins manufacturés, du pétrol, du gaz, ds produits alimntairs

Plus en détail

BILAN DE LA CONCERTATION AVANT ENQUÊTE PUBLIQUE

BILAN DE LA CONCERTATION AVANT ENQUÊTE PUBLIQUE BILAN DE LA CONCERTATION AVANT ENQUÊTE PUBLIQUE AVRIL 2015 BILAN DE LA CONCERTATION AVANT ENQUÊTE PUBLIQUE - AVRIL 2015 SOMMAIRE 04 INTRODUCTION Une conceraion au plus près du errain 06 LE PROJET EN BREF

Plus en détail

Les maisons de santé pluridisciplinaires en Haute-Normandie

Les maisons de santé pluridisciplinaires en Haute-Normandie Ls maisons d santé pluridisciplinairs n Haut-Normandi tiq Guid pra u EDITO Dans 10 ans, l déficit d médcins sra réllmnt problématiqu si l on n y prnd pas gard. D nombrux généralists quinquagénairs n trouvront

Plus en détail

7. Droit fiscal. Calendrier 2014. 7.1 Actualité fiscale 7.2 Contrôle et contentieux fiscal 7.3 Détermination du résultat fiscal.

7. Droit fiscal. Calendrier 2014. 7.1 Actualité fiscale 7.2 Contrôle et contentieux fiscal 7.3 Détermination du résultat fiscal. 7. Droit fiscal 7.1 Actualité fiscal 7.2 Contrôl t contntiux fiscal 7.3 Détrmination du résultat fiscal 7.4 Facturation : appréhndr ls règls juridiqus t fiscals, t maîtrisr l formalism 7.5 Gstion fiscal

Plus en détail

Comment utiliser une banque en France. c 2014 Fabian M. Suchanek

Comment utiliser une banque en France. c 2014 Fabian M. Suchanek Commnt utilisr un banqu n Franc c 2014 Fabian M. Suchank Créditr votr compt: Étrangr Commnt on mt d l argnt liquid sur son compt bancair à l étrangr : 1. rntrr dans la banqu, attndr son tour 2. donnr l

Plus en détail

Subventions Diverses 2009

Subventions Diverses 2009 Dirction Tchniqu Nom du portur Titr du Objctifs du Rattachmnt au programm d financmnts 09-036 SOS Hépatits Projt 1: Forum National (19 t 20 nov 09) Projt 2 : Sit Intrnt Projt 1: Obj. Généraux: Rdonnr confianc

Plus en détail

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T

Plus en détail

S a i n t - M a l o G R O U P E

S a i n t - M a l o G R O U P E S a i n t - a l o G R O U E onnaissz-vous l antiqu cité d Alt? lac fort stratégiqu, tour à tour puplé d lts t d Gallo-Romains, ll fut l brcau d Saint-alo, dont ll constitu un promontoir naturl, ntr mr

Plus en détail

MATHEMATIQUES FINANCIERES

MATHEMATIQUES FINANCIERES MATHEMATIQUES FINANCIERES LES ANNUITES INTRODUCTION : Exemple 1 : Une personne veu acquérir une maison pour 60000000 DH, pour cela, elle place annuellemen au CIH une de 5000000 DH. Bu : Consiuer un capial

Plus en détail

LE SURENDETTEMENT. a s s e c o. leo lagrange UNION NATIONALE DES ASSOCIATIONS FAMILIALES. union féminine civique et sociale

LE SURENDETTEMENT. a s s e c o. leo lagrange UNION NATIONALE DES ASSOCIATIONS FAMILIALES. union féminine civique et sociale LE SURENDETTEMENT 1 lo lagrang UNION NATIONALE 2 L'ENDETTEMENT 1984 : 4 ménags sur 10 avaint ds crédits (crédit à la consommation + immobilir) 1997 : 1 ménag sur 2 a un crédit n cours 55 % ds consommaturs

Plus en détail

le pouvoir d aimer Option Montréal Pour un PMAD recentré sur le développement de Montréal

le pouvoir d aimer Option Montréal Pour un PMAD recentré sur le développement de Montréal Option Montréal Pour un PMAD rcntré sur l dévloppmnt d Montréal Consultations sur l Plan métropolitain d aménagmnt t d dévloppmnt (PMAD) Mémoir présnté à la Communauté métropolitain d Montréal l pouvoir

Plus en détail

Lundi 7 mars 2011. Trier et réduire ses déchets

Lundi 7 mars 2011. Trier et réduire ses déchets Lundi 7 mars 2011 Trir t réduir ss déchts Nouvaux Ecopoints pour trir ss déchts Quatr Ecopoints sont installés aujourd hui à l UniNE t un harmonisation ds poublls pour tous ls bâtimnts a été réalisé (voir

Plus en détail

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 13 avril 2011

Corrigé du baccalauréat S Pondichéry 13 avril 2011 Corrigé du baccalauréat S Pondichéry avril EXERCICE Commun à tous ls candidats Parti I points. L ax ds ordonnés st asymptot à C au voisinag d ; la fonction étant décroissant sur ] ; + [, la limit quand

Plus en détail

Chapitre 2 L investissement. . Les principales caractéristiques de l investissement

Chapitre 2 L investissement. . Les principales caractéristiques de l investissement Chapire 2 L invesissemen. Les principales caracérisiques de l invesissemen.. Définiion de l invesissemen Définiion générale : ensemble des B&S acheés par les agens économiques au cours d une période donnée

Plus en détail

CENTRE FRANCO-ONTARIEN DE RESSOURCES PÉDAGOGIQUES

CENTRE FRANCO-ONTARIEN DE RESSOURCES PÉDAGOGIQUES Éditions Éditions Bon d command 015-0 un pu, baucoup, à la foli! Format numériqu n vnt au www. 006-009, Éditions CFORP, activités AVEC DROITS DE REPRODUCTION. 08:8 Pag 1-1 r un pu, baucoup, a la foli!

Plus en détail

Développement de site web dynaùique Dot.NET

Développement de site web dynaùique Dot.NET Dévloppmnt d sit wb dynaùiqu DotNET Voici qulqus xmpls d sits wb administrabl Cs sits Wb sont dévloppé n ASPNET sur un Bas d donné SQL 2005 C typ d dévloppmnt wb convint parfaitmnt a un boutiqu n lign,

Plus en détail

Solution de communication d entreprise Aastra

Solution de communication d entreprise Aastra Solution d communication d ntrpris Aastra Téléphons mobils sur l Aastra 400 dès R.0 Mod d mploi Plats-forms priss n charg: Aastra 45 Aastra 430 Aastra 470 C mod d mploi décrit l intégration ds téléphons

Plus en détail

Participez au projet novateur e-health des pharmacies

Participez au projet novateur e-health des pharmacies Participz au projt novatur -Halth ds pharmacis my-mdibox - l application médicamnts pour pharmacis t patints avc d nombruss prstations complémntairs V2.00_11_2013 Notr publicité actull : Et voici é t n

Plus en détail

Réponse indicielle et impulsionnelle d un système linéaire

Réponse indicielle et impulsionnelle d un système linéaire PSI Brizeux Ch. E2: Réponse indicielle e impulsionnelle d un sysème linéaire 18 CHAPITRE E2 Réponse indicielle e impulsionnelle d un sysème linéaire Nous connaissons ou l inérê de l éude de la réponse

Plus en détail

appel à tous les artistes en herbe!

appel à tous les artistes en herbe! 04 N E AZIN G A LE MA DCPP CE DE L E FRAN ILE D E N Z F D J U I N 2 0 0 9 Êtr un agnt à la DCPP Il d Franc : appl à tous ls artists n hrb! IDF Zin lanc un concours d dssin sur l thèm Êtr un agnt à la DCPP

Plus en détail

Demande d examen au cas par cas préalable à la réalisation d une étude d impact

Demande d examen au cas par cas préalable à la réalisation d une étude d impact Demande d examen au cas par cas préalable à la réalisation d une étude d impact Article R. 122-3 du code de l environnement N 14734*02 Ministère chargé de l'environnement Ce formulaire n est pas applicable

Plus en détail

Améliorer la sécurité routière mondiale

Améliorer la sécurité routière mondiale Commissions régionals ds Nations Unis Améliorr la sécurité routièr mondial Fixr ds objctifs régionaux t nationaux d réduction ds traumatisms provoqués par ls accidnts d la rout Rapport t rcommandations

Plus en détail

Les hébergements dans les services hospitaliers : une pratique à risques

Les hébergements dans les services hospitaliers : une pratique à risques 6 Dossir Hébrgmnts Ls hébrgmnts d patints dans ds srvics hospitalirs dont n rlèv pas dirctmnt lur pathologi sont rlativmnt fréqunts, n raison d la pénuri d lits dans crtains spécialités. Cs situations

Plus en détail

Le nouveau projet Israélo-Palestinien : Terreau pour une culture de paix

Le nouveau projet Israélo-Palestinien : Terreau pour une culture de paix L Congrès d Caux Prmir Congrès d l Allianc pour un Cultur d Paix L nouvau projt Israélo-Palstinin : Trrau pour un cultur d paix Du 23 au 26 Juin 2003 Châtau d Caux Cntr d rncontrs intrnationals L Congrès

Plus en détail

Vous vous installez en france? Société Générale vous accompagne (1)

Vous vous installez en france? Société Générale vous accompagne (1) Parenaria Sociéé Générale Execuive relocaions Vous vous insallez en france? Sociéé Générale vous accompagne (1) offre valable jusqu au 29/02/2012 offre valable jusqu au 29/02/2012 offre valable jusqu au

Plus en détail

Structures et mécanismes

Structures et mécanismes Structurs t mécanisms Bloc 1 : L rndmnt, c st important Duré : 3 hurs Princips scintifiqus Ls princips scintifiqus s adrssnt aux nsignants t aux nsignants. Il xist six machins simpls, soit l lvir, la

Plus en détail

Intégration de Net2 avec un système d alarme intrusion

Intégration de Net2 avec un système d alarme intrusion Ne2 AN35-F Inégraion de Ne2 avec un sysème d alarme inrusion Vue d'ensemble En uilisan l'inégraion d'alarme Ne2, Ne2 surveillera si l'alarme inrusion es armée ou désarmée. Si l'alarme es armée, Ne2 permera

Plus en détail

Votre propre salon sans emprunt, sans apport, c est possible!

Votre propre salon sans emprunt, sans apport, c est possible! Votr propr salon sans mprunt, sans apport, c st possibl! ÊTRE AFFILIÉ EXCLUSIF C EST L UNIQUE SOLUTION Pour fair fac au contxt actul 1 2 3 4 S démarqur avc un salon TRADITIONNEL pour tout la famill où

Plus en détail

Découverte Sociale et Patrimoniale

Découverte Sociale et Patrimoniale Découvrt Social t Patrimonial M :... Mm :... Dat :... Origin du contact :... Sommair 1. Vous 3 Votr famill 3 Votr situation matrimonial 4 Votr régim matrimonial 4 Libéralités 4 2. Votr actif 5 Vos garantis

Plus en détail

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié Exmpl d Plan d Assuranc Qualité Projt PAQP simplifié Vrsion : 1.0 Etat : Prmièr vrsion Rédigé par : Rsponsabl Qualité (RQ) Dat d drnièr mis à jour : 14 mars 2003 Diffusion : Equip Tchniqu, maîtris d œuvr,

Plus en détail

EFFETS DE COMMERCE CONDITIONS DE VALIDITÉ DES EFFETS DE COMMERCE II MODALITÉS DES EFFETS DE COMMERCE PROPRIÉTAIRES-USAGERS

EFFETS DE COMMERCE CONDITIONS DE VALIDITÉ DES EFFETS DE COMMERCE II MODALITÉS DES EFFETS DE COMMERCE PROPRIÉTAIRES-USAGERS EFFETS DE COMMERCE CHAPITRE 11, PAGE 334 328 EFFETS DE COMMERCE Effts d commrc Exprssion la plus courammnt utilisé pour désignr ls divrs instrumnts d paimnt d un somm d argnt. Ls ffts d commrc sont ds

Plus en détail

A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX. (Adresse civique) 3. Veuillez remplir l'annexe relative aux Sociétés en commandites assurées à la partie E.

A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX. (Adresse civique) 3. Veuillez remplir l'annexe relative aux Sociétés en commandites assurées à la partie E. Chubb du Canada Compagni d Assuranc Montréal Toronto Oakvill Calgary Vancouvr PROPOSITION POLICE POUR DES INSTITUTIONS FINANCIÈRES Protction d l Actif Capital d Risqu A. RENSEIGNEMENTS GÉNÉRAUX 1. a. Nom

Plus en détail

Bloc 1 : La stabilité, une question d équilibre

Bloc 1 : La stabilité, une question d équilibre Bloc 1 : La stabilité, un qustion d équilibr Duré : 3 hurs Princips scintifiqus Ls princips scintifiqus s adrssnt aux nsignants t aux nsignants. Structur Un structur st un form qui résist aux forcs qui,

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL EXERCICE 2014

RAPPORT ANNUEL EXERCICE 2014 RAORT ANNUEL EXERCICE 2014 A - IDENTITÉ DE L'ASSOCIATION C.E.R. Code de l'associaion Nom adresse DE NORMANDIE 3 5 08 a HOTO CLUB SOTTEVILLE 15 rue de la gare B111 76300 Soeville Les Rouen Indiquez ci-dessous

Plus en détail

Réseau de coachs. Vous êtes formés dans les métiers du sport et/ou de la préparation physique (Brevet d état, Licence, Master STAPS)

Réseau de coachs. Vous êtes formés dans les métiers du sport et/ou de la préparation physique (Brevet d état, Licence, Master STAPS) Réseau de coachs Vous êes formés dans les méiers du spor e/ou de la préparaion physique (Breve d éa, Licence, Maser STAPS) Vous connaissez la course à pied Vous souhaiez créer e/ou animer des acions de

Plus en détail

DOSSIER P. 6-9. Faites du sport à Mantes-la-Ville. Votre environnement. Vivre à MLV P.. 10-11. L écosubvention. Bal populaire

DOSSIER P. 6-9. Faites du sport à Mantes-la-Ville. Votre environnement. Vivre à MLV P.. 10-11. L écosubvention. Bal populaire N 66 - Juillt-Août 2009 www.mairi-mantslavill.fr Votr nvironnmnt L écosubvntion P.. 2 DOSSIER P. 6-9 Faits du sport à ants-la-vill Dis Charli... oi, j n rpass pas un hivr comm ça! C st bon, Pétunia...

Plus en détail

Grand Paris Seine Ouest. Evolution Actualités des lignes de bus communautaires. Grand

Grand Paris Seine Ouest. Evolution Actualités des lignes de bus communautaires. Grand Grand Pari Sin Out Evolution Actualité d lign d bu communautair Grand 1 TABLE DES MATIÈRES TABLE DES MATIÈRES 2 BOULOGNE-BILLANCOURT 3 L SUBB... 3 CHAVILLE 4 L Chavilbu... 4 ISSY-LES-MOULINEAUX 6 L TUVIM...

Plus en détail

Journée d échanges techniques sur la continuité écologique

Journée d échanges techniques sur la continuité écologique 16 mai 2014 Journé d échangs tchniqus sur la continuité écologiqu Pris n compt d critèrs coûts-bénéfics dans ls étuds d faisabilité Gstion ds ouvrags SOLUTION OPTIMALE POUR LE MILIEU Gstion ds ouvrags

Plus en détail

Partie II Section A: Compréhension orale (Valeur: 25%)

Partie II Section A: Compréhension orale (Valeur: 25%) Parti II Sction A: Compréhnsion oral (Valur: 25%) Tâch 1 (5%) Rgardz attntivmnt ls imags ci-dssous. Pour chaqu group d quatr imags, vous allz ntndr dux fois un phras. Ombrz la lttr corrspondant à la millur

Plus en détail

Taux de change réel et compétitivité de l économie réunionnaise

Taux de change réel et compétitivité de l économie réunionnaise CERDI, Euds Documns, E 2010.29 Documn d ravail d la séri Euds Documns E 2010.29 Taux d chang rél compéiivié d l économi réunionnais Fabin CANDAU CATT, Univrsié d PAU Michaël GOUJON CERDI, Univrsié d Auvrgn

Plus en détail

Formation Manager ses équipes : Comprendre et exercer son rôle de cadre (Ref : 3442) Communication, objectifs, compétences managériales, coordination

Formation Manager ses équipes : Comprendre et exercer son rôle de cadre (Ref : 3442) Communication, objectifs, compétences managériales, coordination Formaion Manager ses équipes : Comprendre e exercer son rôle de cadre (Ref : 3442) OBJECTIFS LES PLUS DE LA FORMATION Idenifier ses compéences managériales de cadre de la foncion publique Déerminer les

Plus en détail

Recueil d'exercices de logique séquentielle

Recueil d'exercices de logique séquentielle Recueil d'exercices de logique séquenielle Les bascules: / : Bascule JK Bascule D. Expliquez commen on peu modifier une bascule JK pour obenir une bascule D. 2/ Eude d un circui D Q Q Sorie A l aide d

Plus en détail

SEPTEMBRE 2014 C EST AUSSI LA RENTRÉE DES PETITS ALBIGEOIS ALBI PENDANT LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE QUATRE SPORTIFS SOUS LES FEUX DE LA RAMPE

SEPTEMBRE 2014 C EST AUSSI LA RENTRÉE DES PETITS ALBIGEOIS ALBI PENDANT LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE QUATRE SPORTIFS SOUS LES FEUX DE LA RAMPE 175 SEPTEMBRE 2014 DOSSIER C EST AUSSI LA RENTRÉE DES PETITS ALBIGEOIS ALBI VILLE SPORTIVE QUATRE SPORTIFS SOUS LES FEUX DE LA RAMPE HISTOIRE & PATRIMOINE ALBI PENDANT LA PREMIÈRE GUERRE MONDIALE édito

Plus en détail

Documentation Technique de Référence Chapitre 8 Trames types Article 8.14-1

Documentation Technique de Référence Chapitre 8 Trames types Article 8.14-1 Documenaion Technique de Référence Chapire 8 Trames ypes Aricle 8.14-1 Trame de Rappor de conrôle de conformié des performances d une insallaion de producion Documen valide pour la période du 18 novembre

Plus en détail

Oscillations forcées en régime sinusoïdal.

Oscillations forcées en régime sinusoïdal. Conrôle des prérequis : Oscillaions forcées en régime sinusoïdal. - a- Rappeler l expression de la période en foncion de la pulsaion b- Donner l expression de la période propre d un circui RLC série -

Plus en détail

Ned s Expat L assurance des Néerlandais en France

Ned s Expat L assurance des Néerlandais en France [ LA MOBILITÉ ] PARTICULIERS Ned s Expa L assurance des Néerlandais en France 2015 Découvrez en vidéo pourquoi les expariés en France choisissen APRIL Inernaional pour leur assurance sané : Suivez-nous

Plus en détail

Le Songe d une nuit d été

Le Songe d une nuit d été La Compagni «Fracas d Art» présnt L Song d un nuit d été d après William Shakspar Mis n scèn Carlo Boso Masqus S. Procco di Mduna www.fracasdart.com r «t ils savn nt a h c, r s r, dan u o j, r tout fai

Plus en détail

Le conseil municipal vous présente ses meilleurs vœux pour 2014

Le conseil municipal vous présente ses meilleurs vœux pour 2014 LE MAGAZINE DES HABITANTS D AULNAY-SOUS-BOIS WWW.AULNAY-SOUS-BOIS.FR L consil municipal vous présnt ss millurs vœux pour 2014 BIMENSUEL N 19 LUNDI 6 janvir 2014 nos VIES PAGE 12 Grand succès pour la soiré

Plus en détail

CSMA 2013 11e Colloque National en Calcul des Structures 13-17 Mai 2013

CSMA 2013 11e Colloque National en Calcul des Structures 13-17 Mai 2013 Enrichissmnt modal du Slctiv Mass Scaling Sylvain GAVOILLE 1 * CSMA 2013 11 Colloqu National n Calcul ds Structurs 13-17 Mai 2013 1 ESI, sylvain.gavoill@si-group.com * Autur corrspondant Résumé En raison

Plus en détail

Exercice 1 :(15 points)

Exercice 1 :(15 points) TE/pé TL Elémnts d corrction du D. n 2 du Vndrdi 2 0ctobr 2012 sans documnt, avc calculatric 1h1min Ercic 1 :(1 points) À l occasion d un fstival culturl, un agnc d voyags propos trois typs d transport

Plus en détail

Groupe International Fiduciaire. pour l Expertise comptable et le Commissariat aux comptes

Groupe International Fiduciaire. pour l Expertise comptable et le Commissariat aux comptes Groupe Inernaional Fiduciaire pour l Experise compable e le Commissaria aux compes L imporan es de ne jamais arrêer de se poser des quesions Alber EINSTEIN QUI SOMMES-NOUS? DES HOMMES > Une ÉQUIPE solidaire

Plus en détail

Agricoles LES BONNES RÉSOLUTIONS DU MODEF DES LANDES. le 15 janvier. sommaire. édito. Aides aux fourrages (CG 40) et aide MSA : Dossiers à déposer

Agricoles LES BONNES RÉSOLUTIONS DU MODEF DES LANDES. le 15 janvier. sommaire. édito. Aides aux fourrages (CG 40) et aide MSA : Dossiers à déposer sommair Actualités agricols...p. 2 Ls Informations Agricols Vndrdi 10 2014 - HEBDO - 66 Anné - N 2779 - Prix : 1,54 Commission paritair n 0414 T 82968 - ISSN : 1149-3321 Aids aux fourrags (CG 40) t aid

Plus en détail

TB 352 TB 352. Entrée 1. Entrée 2

TB 352 TB 352. Entrée 1. Entrée 2 enrées série TB logiciel d applicaion 2 enrées à émission périodique famille : Inpu ype : Binary inpu, 2-fold TB 352 Environnemen Bouon-poussoir TB 352 Enrée 1 sories 230 V Inerrupeur Enrée 2 Câblage sur

Plus en détail

Les soutiens publics à l exportation

Les soutiens publics à l exportation A 04/04/13 1 2 0 2 2 0 1 3 c n b p r s o n l i z d s Ls Grnis Publiqus u srvic du dévloppmn inrnionl ds Enrpriss Michl DUTHEIL Dircur régionl Dircion ds grnis publiqus 04/04/13 f o l l o w : V i w / H

Plus en détail

EVALUATION DE LA FPL PAR LES APPRENANTS: CAS DU MASTER IDS

EVALUATION DE LA FPL PAR LES APPRENANTS: CAS DU MASTER IDS EVALUATION DE LA FPL PAR LES APPRENANTS: CAS DU MASTER IDS CEDRIC TAPSOBA Diplômé IDS Inern/ CARE Regional Program Coordinaor and Gender Specialiy Service from USAID zzz WA-WASH Program Tel: 70 77 73 03/

Plus en détail

10ANNI. La force de la TCAÎM : SES MEMBRES VERS AIRE. Table de concertation des aînés de l'île de Montréal

10ANNI. La force de la TCAÎM : SES MEMBRES VERS AIRE. Table de concertation des aînés de l'île de Montréal La forc d la TCAÎM : SES MEMBRES Tabl d concrtation ds aînés d l'îl d Montréal LA TCAÎM EN BREF Historiqu L 20 sptmbr 2000, lors d son Assmblé d fondation, la Tabl d concrtation ds aînés d l îl d Montréal

Plus en détail

«COMBATTRE LES BLEUS» Ce que signifie le programme social des Conservateurs pour les femmes

«COMBATTRE LES BLEUS» Ce que signifie le programme social des Conservateurs pour les femmes «COMBATTRE LES BLEUS» C qu signifi l programm social ds Consrvaturs pour ls fmms La 13 Conférnc national d la condition féminin du CTC Documnt d conférnc L hôtl Crown Plaza Ottawa L hôtl Ottawa Marriott

Plus en détail

- Organisé par - L AUDAX CLUB PARISIEN avec le concours DES VILLES CONTRÔLE et. de l agglomération de SAINT-QUENTIN -EN-YVELINES

- Organisé par - L AUDAX CLUB PARISIEN avec le concours DES VILLES CONTRÔLE et. de l agglomération de SAINT-QUENTIN -EN-YVELINES - Organisé par - L AUDAX CLUB PARISIEN avc l concours DES VILLES CONTRÔLE t d l agglomération d SAINT-QUENTIN -EN-YVELINES dito S O M M A I R E PARIS-BREST-PARIS RANDONNEUR VU PAR////////////////4-7 UN

Plus en détail

TP Mesures de la vitesse du son

TP Mesures de la vitesse du son TP Mesures de la viesse du son Bu du TP. Lors de cee séance de ravaux praiques, l éudian es amené à mesurer la viesse de propagaion du son dans l air e dans l eau. 1 Inroducion Qu es-ce qu un son? Un son

Plus en détail

Vu la loi n 17-99 portant code des assurances prom ulguée par le dahir n 1-02-238 du 25 rejeb 1423 (3 octobre 2002), telle qu'elle a été complétée ;

Vu la loi n 17-99 portant code des assurances prom ulguée par le dahir n 1-02-238 du 25 rejeb 1423 (3 octobre 2002), telle qu'elle a été complétée ; Arrêté du ministr s financs t la privatisation n 2241-04 du 14 kaada 1425 rlatif à la présntation s opérations d'assurancs (B.O. n 5292 du 17 févrir 2005). Vu la loi n 17-99 portant co s assurancs prom

Plus en détail

La lettre du Bureau Asie-Pacifique

La lettre du Bureau Asie-Pacifique La lttr du Burau Asi-Pacifiqu AGENCE UNIVERSITAIRE DE LA FRANCOPHONIE ISSN 1606-0318 Dans c numéro : o N 13 - davril µ Juin 2002 L'Agnc univrsitair d la Francophoni fêt son 40 annivrsair à Phnom-Pnh, Cambodg

Plus en détail

Devenir volontaire. www.gendarmerie.interieur.gouv.fr

Devenir volontaire. www.gendarmerie.interieur.gouv.fr ocobre 2010 www.gendarmerie.inerieur.gouv.fr Devenir volonaire Vous êes: - un homme ou une femme e vous avez au moins 17 ans e 26 ans au plus (1) ; - dynamique ; - ouver sur le monde qui vous enoure. Vous

Plus en détail