Le métier de Supply Chain Manager

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le métier de Supply Chain Manager"

Transcription

1 Le métier de Supply Chain Manager Etude 2004 réalisée par : Vincent BOSSU, David GRESET, François MICAUD, Alexandre PAVIE Etudiants ISLI Bordeaux Ecole de Management Dirigée par : Michel FAVRE BERTIN Professeur Bordeaux Ecole de Management, Dominique ESTAMPE Directeur ISLI-Bordeaux Ecole de Management En 1996, l ISLI avait réalisé une première enquête qui permettait de décrire le métier de logisticien, et ses responsabilités. Cette étude vient d être reprise en 2004 et mesure les différences qui existent entre les métiers de logisticien et de Supply Chain Manager. Sont analysés les profils, les compétences, les champs d action et les processus gérés par le Supply Chain Manager. La concurrence économique au niveau international étant de plus en plus rude entre les entreprises, ces dernières cherchent par tous les moyens à être toujours plus compétitives. Un des leviers de création de valeur et d avantage concurrentiel est depuis quelques années le pilotage de la chaîne logistique de manière globale (ou Supply Chain Management). Cette nouvelle façon d aborder les entreprises inter-reliées dans un même réseau permet de réduire les coûts et le cycle logistique et de répondre plus rapidement et plus efficacement aux clients. Cette nouvelle approche a créé la fonction à part entière de Supply Chain Manager. Ce manager, chargé de piloter la Supply Chain, prend une place de plus en plus importante au sein des organisations. Ce métier neuf recouvre encore des périmètres et des responsabilités qui restent à définir. L ISLI a réalisé une étude en 2004 afin de mieux connaitre l étendue du métier. Objectifs de l étude L étude présentée ici a pour but de mieux connaître la diversité des métiers réellement exercés sous le terme générique de Supply Chain Manager. Elle poursuit plusieurs objectifs : analyser les responsabilités et les processus gérés par le Supply Chain Manager ; identifier ses objectifs, ses contraintes et ses méthodes de travail ; connaître son profil personnel et ses compétences ; étudier l évolution du métier. Méthodologie En 1996, l ISLI a réalisé une étude 1 qui a permis de décrire les différents aspects du métier de logisticien, son étendue, ses responsabilités et l évolution de celui-ci. Il était intéressant de reprendre cette étude et de mesurer les différences entre les métiers de logisticien et de Supply Chain Manager. L enquête 2004 a été réalisée grâce à un questionnaire administré auprès d un échantillon sélectionné de managers choisis pour leur niveau de prise de décision le plus haut dans l organisation et responsable de la fonction de Supply Chain Management. 1 - Logistique & Management, Vol 4, N 1 (1996), pp Vol. 12 N 1,

2 Chimie / Pharmacie : BASF, GlaxoSmithKline, Rhodia, UPSA Les réponses au questionnaire ont été complétées par 10 entretiens en face à face. Le questionnaire Tableau 1 : Les rémunérations du Supply Chain Manager L étude s est basée sur un questionnaire en 4 parties : Les caractéristiques des Supply Chain Managers leur entreprise leur parcours professionnel leur formation Leur place dans l entreprise leurs niveaux de responsabilités leur équipe / leur service Leur champ d action et l analyse des processus Supply Chain à l aide du référentiel SCALE 3 décrit dans les chapitres ultérieurs Les spécificités de leur métier leurs contraintes et leurs objectifs leurs outils de travail l évolution de leur métier 2 - Logistique magazine, N 181 Oct. 2003, p SCALE : Supply Chain Advisor Level Evaluation Copyright ISLI 2004 Cinq secteurs d activité ont été choisis : l aéronautique ; l agroalimentaire, l automobile, l électronique/hi-tech et la chimie/pharmacie. Ces secteurs ont été sélectionnés car ils présentent des caractéristiques produit/technicité/volume très différentes. Ces secteurs présentent également des différences notables dans leurs processus industriels 2. Panel des entreprises Pour chacun de ces secteurs, nous avons sélectionné les 10 entreprises représentant 80% du CA du Secteur. Les entreprises suivantes ont répondu au questionnaire. Automobile : Arcelor Auto, Michelin, Plastic Omnium, Renault, Valeo Aéronautique : Airbus, Messier Bugatti, Snecma, Thales Agroalimentaire : Cadburry Schweppes, Fromagerie Bel, Lindt Sprüngli, Nestlé Hi-tech / électronique : Alcatel, Bull, Cegetel, Gemplus, Legrand, Siemens, Thomson, Schneider Electric Le Profil des Managers 40% des répondants portent le titre de Supply Chain Manager à égalité avec les directeurs logistiques (40%), les 20% restant portent des titres divers comme logistics manager, support logistique internationale, etc. La moyenne d âge est de 47 ans. Les moins de 35 ans représentent 19% des sondés. La proportion de femmes est minoritaire (19%) et évolue peu depuis 10 ans. (dans l étude de 1996, elles représentaient 13%) Les Rémunérations On retrouve principalement les femmes dans les tranches moyennes et basses des salaires. La moyenne des salaires se situe toutes catégories confondues aux environs de 100 K et 21 % ont un revenu supérieur à 120 K. Expérience professionnelle et parcours Les Supply Chain Managers sont mobiles, 85% des sondés occupent leur fonction depuis moins de 5 ans. 30% viennent de la logistique, les autres de la production, de l organisation ou consulting et de la finance. D autre part, 45% des Supply Chain Managers interrogés ont été expatriés, avec une durée souvent comprise entre 2 et 5 ans. 84 Vol. 12 N 1, 2004

3 Formation Les Supply Chain Managers ont fait des études supérieures (supérieures ou égales à bac+5 pour 90%). Les formations qui arrivent en tête sont les formations de 3 e cycle et Mastères Spécialisés (52%), suivies par les formations d ingénieur (48%), puis les écoles de commerce et les universités avec près de 20% chacune. Niveau hiérarchique Les Supply Chain Managers se situent à des niveaux élevés dans l organigramme. En effet, 90% d entre eux ont un niveau hiérarchique compris entre le N-1 et le N-3 par rapport au Président, 11% sont au niveau N-1. Le référentiel SCALE Nous avons souhaité analyser les processus gérés par le Supply Chain Managers afin de mieux cerner son champ d action. Nous avons ainsi bâti un référentiel SCM à partir de la synthèse de différents référentiels existants et utilisés dans les entreprises. Analyse de 4 référentiels majeurs Nous avons sélectionné 4 référentiels logistiques utilisés en France : EVALOG, AFNOR, ASLOG et SCOR. Le référentiel SCOR (Supply Chain Operations Reference Model) : Ce référentiel a été créé en 1996 par le SCC (Supply Chain Council) 4. Ce modèle permet de modéliser de façon très précise la chaîne logistique de l entreprise, de comparer ses performances avec les meilleures pratiques de son secteur afin d optimiser son fonctionnement. Il est actuellement utilisé à travers le monde entier. Le référentiel de l ASLOG 5 : L ASLOG (Association Française pour la Logistique) a créé en 1995 un référentiel avec un groupe d experts et le soutien du ministère de l industrie. Le référentiel de l AFNOR 6 : L AFNOR (Association Française de Normalisation) a créé ce référentiel en 1999 afin de normaliser les termes logistiques et prendre en compte l ensemble des activités logistiques. Le référentiel EVALOG : Odette (Organisation des Données Electroniques TéléTransmises en Europe) a créé en 1999 le Référentiel EVALOG 7 (Evaluation Logistique) dédié à l industrie automobile. Il Graphique 1 : Les formations du Supply Chain Manager est très utilisé en Europe. Le projet Global Evalog fusionnant le référentiel EVALOG d Odette et le référentiel MMOG (Materials Management Operations Guideline) de l association Automobile Américaine est similaire dans sa structure. Synthèse du référentiel SCALE Ces 4 référentiels ont pour but d analyser les processus logistiques puis de définir les axes d amélioration de l entreprise à partir des meilleures pratiques du secteur. Nous avons souhaité compléter ces référentiels par une approche qui va au-delà des processus logistiques opérationnels en intégrant d une part les processus Supply Chain et d autre part les processus a dimension stratégique ou tactique. Nous avons analysé les 4 référentiels suivant les axes d étendue sur la Supply Chain, le niveau de prise de décision des processus, la valeur ajoutée et nous les avons ainsi synthétisé autour du référentiel SCALE (Supply Chain Advisor Level Evaluation) en : regroupant l ensemble des processus présentés dans les 4 référentiels puis supprimant les processus identiques ; supprimant les processus trop opérationnels (réceptionner des articles, stocker les produits finis ) ; ajoutant les processus dont le champ est plus ouvert vers les fournisseurs ou les clients ; ajoutant les processus de niveau plus stratégique ; ajoutant les processus apportant de la valeur aux clients ou aux actionnaires. Au cours de cette synthèse nous avons retenu un modèle regroupant 56 processus classés en 6 macro processus principaux : 1. Définir la stratégie 2. Définir des objectifs 3. Etablir des procédures html/globlogeval.htm Vol. 12 N 1,

4 Figure 1 : Répartition du temps d un Supply Chain Manager 4. Planifier les besoins et ressources 5. Coordonner les différents maillons de la chaîne 6. Evaluer et suivre la performance de chaque partenaire et optimiser la Supply Chain Les axes d analyse des processus Supply Chain Le référentiel SCALE a été établi afin de pouvoir analyser les processus Supply Chain suivant 3 axes et 7 critères d analyse. Cette analyse permet d avoir une vision globale du métier sur le niveau de prise de décision, l étendue du flux piloté et l analyse de l apport de valeur. Axe 1 : la prise de décision «le niveau décisionnel» Les processus dans lesquels intervient le Supply Chain Manager sont-ils stratégiques, tactiques ou opérationnels? «les intervenants concernés» Les processus font-ils intervenir un seul service, plusieurs services de l entreprise, l entreprise et ses clients, l entreprise et ses fournisseurs ou bien l ensemble de la chaîne logistique? «le cycle de vie du produit» Où se trouvent les processus au niveau du cycle de vie du produit? (au niveau de la conception, des approvisionnements, des achats, de la production, de la distribution, de la vente ou bien du SAV) Axe 2 : l étendue du flux piloté «le flux» Où se situent les processus au niveau des flux? (au niveau des fournisseurs de rang 1, 2,.., des transports, de l usine, de l entreposage ou des clients) «le type de flux» Sur quel type de flux interviennent ces processus? (flux d informations, flux physiques, flux financiers) Axe 3 : L apport de la Valeur Ajoutée «le type de Valeur Ajoutée» Quel type de Valeur Ajoutée apporte ces processus? (diminution des coûts, augmentation de la qualité des produits, diminution du cycle logistique, amélioration de la qualité de service) «A qui profite la Valeur Ajoutée dans la chaîne logistique?» Quel(s) est (sont) le(s) destinataire(s) de cette valeur ajoutée? (l entreprise, les actionnaires, les clients ou les acteurs de la chaîne) L ensemble des processus du référentiel SCALE a été classé suivant ces différents axes. Ainsi à partir des réponses des Supply Chain Managers concernant leur intervention dans ces processus, il a été possible d obtenir des informations précises quant à leur participation à la prise de décision dans l entreprise, au pilotage de l ensemble des flux et à l apport de la Valeur. Les processus pilotés par le Supply Chain Manager Un champ d action large La première constatation qui s impose à partir de ces résultats est que le Supply Chain Manager a un champ d actions très large. En effet, il intervient dans des processus allant du fournisseur, jusqu au client en passant par les achats, la production, la distribution Le métier de Supply Chain Manager se décompose en 4 grandes catégories (figure 1) : Définition de stratégies puis d objectifs : un tiers de son temps (36%). Gestion de la Supply Chain (Établir des procédures, planifier les besoins, coordonner les partenaires) : 25% de son temps. Evaluation de la performance de la Supply Chain : 23 % de son temps. Optimisation de la Supply Chain : 16% de son temps. Définir la Stratégie Quand on demande au Supply Chain Manager s il définit la stratégie de la Supply chain, la 86 Vol. 12 N 1, 2004

5 réponse est oui à plus de 95 %, par contre si on détaille la stratégie Supply Chain et que l on décompose celle ci, ils ne sont plus qu entre 70 et 75% à se dire impliqué dans les processus stratégiques de la Supply chain. Le métier est sûrement encore à préciser dans son rôle complet et sa vision transversale de l organisation Figure 2 : Pilotage du processus Définir la Stratégie Définir les objectifs de la Supply Chain Les Supply Chain Managers sont très impliqués dans la définition des objectifs de la Supply Chain. La définition des objectifs associés à la production n est toutefois pas dans la majorité des cas sous la responsabilité des Supply Chain Managers. Suivre le processus logistique et maintenir le progrès continu Le Supply Chain Manager passe également beaucoup de temps à suivre la performance logistique de son entreprise via des indicateurs. En effet, l une des tâches est d analyser et de suivre le processus logistique : 100% des personnes interrogées affirment intervenir dans cette action mais elle est beaucoup déléguée (à 60%). Ce suivi se fait en grande partie à partir d un tableau de bord (95% interviennent dans cette action dont 70% directement). Figure 3 : Pilotage du processus Définir les objectifs Importance du travail avec les partenaires de l entreprise Le Supply Chain Manager développe également de plus en plus des relations avec les partenaires de l entreprise. Ainsi 90% participent à l élaboration d accords avec les clients et les fournisseurs, à la mise en place de méthodes et moyens de communication entre les partenaires et à l optimisation des relations avec les partenaires. Figure 4 : Pilotage du processus Evaluer et suivre la performance des acteurs de la chaîne Les Supply Chain Managers travaillent beaucoup avec les prestataires et les fournisseurs directs de l entreprise (c est à dire de rang 1). En effet, 60% des Supply Chain Managers passent plus de 15% de leur temps avec les partenaires et 30% y consacrent même plus de 25% de leur temps. Mais c est avec leurs clients de rang 1 qu ils travaillent le plus : 70% y consacrent plus de 15% de leur temps et 36% plus de 25%. En revanche, ils travaillent encore peu avec les fournisseurs et clients de rang deux ou plus. Ainsi respectivement 81% et 79 % affirment passer moins de 15% du temps avec les fournisseurs et clients de rang supérieurs ou égal à2. Vol. 12 N 1,

6 Figure 5 : Pilotage du processus Coordonner les maillons de la chaîne Figure 6 : Pilotage du processus Etablir les procédures Figure 7 : Pilotage du processus Optimiser la Supply Chain Etablir les procédures Dans son rôle de structuration de l organisation, le Supply Chain Manager supervise la mise en place de l ensemble des processus de la chaîne amont et aval, toutefois son rôle reste limité dans toute la partie industrielle (39% d implication). Optimiser la Supply Chain Le Supply Chain Manager optimise la performance en attachant, notamment, une grande importance au progrès continu. En effet, 90% affirment intervenir dans la mise en place et le maintien du progrès continu. La recherche de l optimisation du Besoin en Fond de Roulement (77.3%) est une des priorité du Supply Chain Manager. La prise en compte de la flexibilité(44%) de l outil de production n est pas encore réellement dans le cadre des responsabilités du Supply Chain Manager, c est pourtant un des axes d action important dans la recherche d optimisation de la Supply Chain. Planifier les besoins et ressources Le Supply Chain Manager prend en charge la majorité du processus de planification des besoins et ressources sur l ensemble de la chaîne (> 63%), toutefois le processus de gestion du service après vente (31.6%) n est pas encore totalement intégré. En conclusion Sur l ensemble des processus étudiés, le Supply Chain Manager affirme déléguer en moyenne les 2/3 des tâches dans lesquelles il intervient. Le Supply Chain Manager se charge personnellement surtout des actions concernant la stratégie et l évaluation de la Supply Chain. Dans ces deux cas, près de 60% des actions sont réalisées directement par le Supply Chain Manager. Les catégories où il délègue le plus correspondent aux activités de planification des ressources et surtout de rédaction de procédures, 75% des actions y sont déléguées. Concernant les processus délègués, 2 grandes catégories ressortent : l élaboration des procédures et la planification des besoins, notamment la gestion des stocks et des approvisionnements. Par contre les actions dans lesquelles interviennent le moins les Supply Chain Manager sont les actions liées à la conception et au service après vente. Ainsi ils interviennent peu dans les processus suivants : 88 Vol. 12 N 1, 2004

7 standardiser les composants et sous ensembles ; intégrer les fournisseurs et/ou clients au développement des produits ; prendre en compte le SAV dans la conception des produits ; planifier les besoins en SAV. Figure 8 : Pilotage du processus Planifier les besoins et ressources Analyse des processus pilotés suivant 3 autres axes Nous avons classé les processus réalisés par le Supply Chain Manager selon 3 autres axes de réflexion, à savoir le niveau de prise de décision, l étendue du flux piloté et l apport de valeur. Le niveau de prise de décision La majorité des processus dans lesquels intervient le Supply Chain Manager sont des processus tactiques (52% des processus). 26% sont à un niveau stratégique. On constate que la fonction du Supply Chain Manager est une fonction tournée beaucoup plus vers le stratégique et le tactique que vers l opérationnel. En effet, le métier du Supply Chain Manager est un métier plus fonctionnel qu opérationnel même si ce dernier aspect tient une part non négligeable (22% des processus). L étendue du flux piloté Ce classement a permis de mettre en relief l importance des flux d informations puisqu ils représentent 70% du total des processus. Le nombre de processus dédiés aux flux financiers est relativement faible, ils ne représentent que 8 % des processus, par contre ils se situent à des niveaux stratégiques ou tactiques. Figure 9 : Répartition des processus du Supply Chain Manager suivant le niveau de prise de décision Figure 10 : Répartition des processus du Supply Chain Manager suivant le type de flux L apport de valeur Ce dernier axe de réflexion nous permet d identifier la finalité des processus réalisés par le Supply Chain Manager, à savoir s ils ont pour objectif de créer de la valeur ajoutée pour l entreprise et ses actionnaires, le client ou la chaîne logistique globale (du fournisseur du fournisseur au client du client). Le Supply Chain Manager ne se focalise pas uniquement sur les actions qui créent de la valeur ajoutée pour l entreprise (38% des processus) mais élargit l horizon à tous les acteurs de la chaîne (62% des processus) aussi bien pour ses clients que pour ses fournisseurs ou encore les prestataires logistiques. Figure 11 : Répartition des processus du Supply Chain Manager suivant la création de valeur Vol. 12 N 1,

8 Objectifs et contraintes du Supply Chain Manager Nous avons pu identifier, à travers l enquête, les raisons de la mise en place de la fonction dans les entreprises. La première raison est le faible taux de service client puis viennent dans l ordre : la réduction du cycle logistique global, la nécessité de rendre l outil de production flexible (il est à noter toutefois que dans les réponses au questionnaire la majorité des Supply Chain Managesr ne pilotent pas en direct la flexibilisation de l outil industriel), l efficience de la gestion des approvisionnements. Les Supply Chain Managers ont décrit comme prioritaire les actions d amélioration de la satisfaction du client (59% des réponses), la fiabilisation de la Supply Chain (22%) et la réduction les coûts logistiques (15%). Les contraintes du métier Parallèlement aux objectifs de la fonction, les Supply Chain Managers font ressortir les contraintes majeures suivantes : Convaincre les personnes et faire évoluer les mentalités (70%) Coordonner les services internes de l entreprise (56%) Elaborer et mettre en place une politique de supply chain management (52%) Les 4 Qualités nécessaires pour exercer cette fonction La grande majorité des Supply Chain Managers (78%) considère qu il est essentiel Figure 12 : Les 4 qualités du Supply Chain Manager d avoir une vision globale de l entreprise ainsi que d assurer des interactions avec les autres acteurs de la chaîne. De plus ils doivent être dotés d un fort esprit d analyse et de synthèse. Cette qualité leur permet de prendre rapidement des décisions en prenant en compte des informations les plus pertinentes. Enfin, une forte capacité de persuasion leur est nécessaire afin de faire adhérer l ensemble du personnel aux principes globaux et transversaux. Les connaissances indispensables au Supply Chain Manager La première connaissance indispensable que doit avoir le Supply Chain Manager est la connaissance des autres services de l entreprise (56% des résultats). Ceci rejoint sa principale qualité qui est d avoir une vision globale du fonctionnement de l entreprise. Vient ensuite une très bonne connaissance du management (52% ). En effet, pour faire face à la résistance au changement, le Supply Chain Manager se doit d être un excellent pédagogue pour faire adhérer l ensemble du personnel mais également sa direction. Il lui est également essentiel d avoir une bonne connaissance de l environnement économique dans lequel évolue son entreprise ou connaître autrement dit les menaces et les opportunités du marché. Les Outils du Supply Chain Manager Les outils les plus utilisés sont l ERP et l EDI. Le premier est utilisé essentiellement en interne dans l entreprise, le second permet tous les échanges entre entreprises, clients et fournisseurs. Les outils de simulation comme les APS ( Advanced Planning System) sont en dernière position du classement. La marge de progression est donc importante sur ce type d outils. Figure 13 : Les compétences du Supply Chain Manager Tendances et perspectives d évolution Nous avons demandé aux Supply Chain Managers de décrire les tendances du métier sur un horizon court terme. Le développement des technologies de l information et de communication est jugé comme prépondérant dans le métier (74%). Le souhait de piloter au mieux les flux physiques à distance (67%) amène le développement de l externalisation 90 Vol. 12 N 1, 2004

9 (52%) de prestations à des spécialiste du pilotage et du reporting/tracing d information. La mondialisation est toujours une préoccupation (59%), les contraintes issues de cette mondialisation commencent à émerger : contraintes environnementales (41%) et contraintes sécuritaires (26%) Figure 14 : Les outils du Supply Chain Manager Conclusion Associé au plus haut niveau de l entreprise, le Supply Chain Manager est un acteur essentiel et stratégique de la réussite de son entreprise. Celui-ci a une fonction transversale exigeant une vision globale de l entreprise s étendant de plus en plus, comme nous l avons vu, à l ensemble de la chaîne logistique. Disposant d une grande capacité de communication à tous les niveaux de l entreprise, il est capable d intégrer et de coordonner l ensemble des maillons de la chaîne. Chef de projet à la pointe de la technologie, il est le moteur de l évolution constante de son organisation. Enfin, la fonction de Supply Chain Manager devient véritablement managériale. En effet, celui-ci ne gère plus seulement des moyens techniques comme la production, l entreposage ou encore le transport, mais il gère un ensemble complet visant à un objectif global pour l entreprise et ses acteurs. Bibliographie : Gecowets, George A. Ackerman, Kenneth B. (2003), Eight Predictions for the 21 st Century, Supply Chain Management Review, pp Lalonde, Bernard J., Ginter, James L. (2003), The Ohio State University 2003 Survey of Career Patterns in Logistics, enquête annuelle à consulter sur Mentzer, John T., Dewitt, W., Keebler, James S., Min, S., Smith, Nancy W. Zacharia, Zach G., (2001), Définir le Supply Chain Management, Logistique & Management, Vol. 9, N 2, pp Figure 15 : Les développements du métier Mesnard, X., Pfohl H.-C., (2000), La supply chain de demain : Evolution ou révolution?, Logistique & Management, Vol. 8, N 1, pp Pimor, Y., (2003), Logistique : techniques et mise en œuvre, 3 e éd., Dunod, Paris Tony Arnold, JR., Chapman, S.N., Introduction to Materials Management, 4 th Edition. Prentice Hall Vol. 12 N 1,

10 92 Vol. 12 N 1, 2004

SUPPLY CHAIN MASTERS CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 8 e ÉDITION

SUPPLY CHAIN MASTERS CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 8 e ÉDITION Octobre 2013 Pour vos appels d offre CABINETS DE CONSEIL EN SCM 8 e ÉDITION SUPPLY CHAIN MASTERS SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NOM DU CABINET SUPPLY CHAIN MASTERS

Plus en détail

La Performance Supply Chain des acteurs du secteur automobile en France

La Performance Supply Chain des acteurs du secteur automobile en France La Performance Supply Chain des acteurs du secteur automobile en France Etude réalisée sous la direction de Dominique ESTAMPE, Directeur ISLI par Annabelle HARREGUY, Virginie MALDES, Mathieu MAMERE, Stéphane

Plus en détail

MODULES ECBL DESCRIPTIF SENIOR

MODULES ECBL DESCRIPTIF SENIOR MODULES ECBL DESCRIPTIF SENIOR Modules ECBL Basic Supply Chain Concepts (BSCC) Core Management Skills (CMS) DESCRIPTIF/CONTENU Maîtriser l environnement de la Supply Chain (SC): - Loi de l offre et la

Plus en détail

Supply Chain Management

Supply Chain Management Indicateurs de Performance dans les Fonctions du Supply Chain Management Le partenaire Dans le cadre du contrat AGIR pour l AGROALIMENTAIRE Sommaire 1- Qu est ce qu un indicateur? Page 3 2- Notion de Supply

Plus en détail

LE SUPPLY CHAIN MANAGEMENT

LE SUPPLY CHAIN MANAGEMENT LE SUPPLY CHAIN MANAGEMENT DEFINITION DE LA LOGISTIQUE La logistique est une fonction «dont la finalité est la satisfaction des besoins exprimés ou latents, aux meilleures conditions économiques pour l'entreprise

Plus en détail

Supply Chain : Diagnostic et niveaux de maturité

Supply Chain : Diagnostic et niveaux de maturité MIL GB/OB/LK -1- Supply Chain : Diagnostic et niveaux de maturité Professeur Gérard BAGLIN Département MIL baglin@hec.fr - 33 1 39 67 72 13 MIL www.hec.fr/mil -2- Les déterminants financiers EVA : Economic

Plus en détail

Management de la chaîne logistique. Professeur Mohamed Reghioui

Management de la chaîne logistique. Professeur Mohamed Reghioui Management de la chaîne logistique Professeur Mohamed Reghioui M.Reghioui - 2012 1 Informations générales sur le module Intervenants: Mohamed Reghioui(m.reghioui@gmail.com) Informations générales Répartition

Plus en détail

Maîtriser les mutations

Maîtriser les mutations Maîtriser les mutations Avec UNE Supply chain AGILE La réflexion porte ses fruits www.cereza.fr TALAN Group Notre savoir-faire : maîtriser les mutations et en faire une force pour l entreprise Cereza,

Plus en détail

L offre de formation en supply chain. Le positionnement de Centrale Paris

L offre de formation en supply chain. Le positionnement de Centrale Paris L offre de formation en supply chain Le positionnement de Centrale Paris Pourquoi Centrale Paris Executive Education a choisi un positionnement fort en supply chain L excellence reconnue du Laboratoire

Plus en détail

Pour vos appels d offre CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Octobre 2013. 8 e ÉDITION PWC. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort

Pour vos appels d offre CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Octobre 2013. 8 e ÉDITION PWC. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort Octobre 2013 Pour vos appels d offre CABINETS DE CONSEIL EN SCM 8 e ÉDITION PWC SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NOM DU CABINET PwC 2. Date de création 1849 3. Nom

Plus en détail

SUPPLEO CONSEIL CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 9 e ÉDITION. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort

SUPPLEO CONSEIL CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 9 e ÉDITION. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort ctobre 2014 Pour vos appels d offre CABIETS DE CSEIL E SCM 9 e ÉDITI SUPPLE CSEIL SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. M DU CABIET SUPPLE CSEIL www.suppleo-conseil.fr

Plus en détail

école management & société Manager de la chaîne logistique Alternance (bac+5)

école management & société Manager de la chaîne logistique Alternance (bac+5) école management & société Manager de la chaîne logistique Alternance (bac+5) Manager de la chaîne logistique Contexte Le Conservatoire national des arts et métiers (Cnam) travaille depuis toujours au

Plus en détail

La palette des 3 e cycles s élargit

La palette des 3 e cycles s élargit FORMATION La palette des 3 e cycles s élargit 52 Apparues au début des années 1970, avec les premiers DUT (Bac + 2), les formations logistiques ont ensuite évolué en parallèle de la fonction logistique

Plus en détail

La Supply Chain. vers un seul objectif... la productivité. Guy ELIEN

La Supply Chain. vers un seul objectif... la productivité. Guy ELIEN La Supply Chain vers un seul objectif... la productivité Guy ELIEN juin 2007 Sommaire Le contexte... 3 le concept de «chaîne de valeur»... 3 Le concept de la Supply Chain... 5 Conclusion... 7 2 La Supply

Plus en détail

CABINETS DE CONSEIL EN SCM

CABINETS DE CONSEIL EN SCM ctobre 2014 Pour vos appels d offre CABINETS DE CNSEIL EN SCM 9 e ÉDITIN SEGEC CNSULTING SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NM DU CABINET SEGEC Consulting 2. Date de

Plus en détail

GLOBAL SUPPLY CHAIN MANAGEMENT & STRATEGIE LOGISTIQUE

GLOBAL SUPPLY CHAIN MANAGEMENT & STRATEGIE LOGISTIQUE GLOBAL SUPPLY CHAIN MANAGEMENT & STRATEGIE LOGISTIQUE La logistique représentait traditionnellement l activité allant de la mise à disposition des produits finis par l usine ou le négociant jusqu à la

Plus en détail

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique.

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Introduction Face à l évolution constante des besoins fonctionnels et des outils informatiques, il est devenu essentiel pour

Plus en détail

Performance 2010. Eléments clés de l étude

Performance 2010. Eléments clés de l étude Advisory, le conseil durable Consulting / Operations Performance 2010 Eléments clés de l étude Ces entreprises qui réalisent deux fois plus de croissance. Une enquête sur les fonctions ventes et marketing.

Plus en détail

CGI Business Consulting

CGI Business Consulting ctobre 2014 Pour vos appels d offre CABIETS DE CSEIL E SCM 9 e ÉDITI CGI Business Consulting SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. M DU CABIET CGI Business Consulting,

Plus en détail

CABINETS DE CONSEIL EN SCM

CABINETS DE CONSEIL EN SCM ctobre 2013 Pour vos appels d offre CABINETS DE CNSEIL EN SCM 8 e ÉDITIN SEGEC CNSULTING SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NM DU CABINET SEGEC Consulting 2. Date de

Plus en détail

PGE 2 Fall Semester 2015. Purchasing Track. Course Catalogue. Politique, Stratégie & Performance des Achats p. 2

PGE 2 Fall Semester 2015. Purchasing Track. Course Catalogue. Politique, Stratégie & Performance des Achats p. 2 PGE 2 Fall Semester 2015 Purchasing Track Course Catalogue Politique, Stratégie & Performance des Achats p. 2 Méthodes Outils associés au Processus Opérationnel des Achats p. 3 Gestion d un Projet Achat

Plus en détail

Soyez plus réactifs que vos concurrents, optimisez votre chaîne logistique

Soyez plus réactifs que vos concurrents, optimisez votre chaîne logistique IBM Global Services Soyez plus réactifs que vos concurrents, optimisez votre chaîne logistique Supply Chain Management Services Supply Chain Mananagement Services Votre entreprise peut-elle s adapter au

Plus en détail

II L APPROCHE PEDAGOGIQUE EN 2nde PRO LOGISTIQUE ET TRANSPORT. 1 Mon téléphone portable

II L APPROCHE PEDAGOGIQUE EN 2nde PRO LOGISTIQUE ET TRANSPORT. 1 Mon téléphone portable I PRESENTATION DES THEORIES 1 La chaîne logistique traditionnelle 2 Supply chain 3 Supply chain in reverse logistics La gestion globale de la chaîne logistique dans la logistique inversée (verte) II L

Plus en détail

STRATEGIE LEAN. Partie 6 : Initiation à une stratégie complétaire au supply chain management

STRATEGIE LEAN. Partie 6 : Initiation à une stratégie complétaire au supply chain management STRATEGIE LEAN Partie 6 : Initiation à une stratégie complétaire au supply chain management Concept 2 Idée simple : retranscrire partout les contraintes liées à la satisfaction du client! Et ce à la plus

Plus en détail

BARTHEL & SCHUNCK CONSULTING

BARTHEL & SCHUNCK CONSULTING ctobre 2013 Pour vos appels d offre CABIETS DE CSEIL E SCM 8 e ÉDITI BARTHEL & SCHUCK CSULTIG SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. M DU CABIET BARTHEL&SCHUCK CSULTIG 2.

Plus en détail

LOGISTIQUE &TRANSPORT FABRICANT D ECONOMIES

LOGISTIQUE &TRANSPORT FABRICANT D ECONOMIES LOGISTIQUE &TRANSPORT 2014 FABRICANT D ECONOMIES Notre Cabinet Notre Cabinet A propos Notre activité Notre Méthodologie DoubleV Conseil accompagne ses clients de façon opérationnelle dans la réduction

Plus en détail

Démarche de traçabilité globale

Démarche de traçabilité globale Démarche de traçabilité globale Dr Chi-Dung TA* Responsable Qualité, Danone Vitapole chi-dung.ta@danone.com La traçabilité existe depuis un certain nombre d'années dans les entreprises à des niveaux plus

Plus en détail

Une étude sur : «La Supply Chain comme facteur clé de compétitivité» Jeudi 27 juin 2013 Au Grand Hôtel Opéra, Paris

Une étude sur : «La Supply Chain comme facteur clé de compétitivité» Jeudi 27 juin 2013 Au Grand Hôtel Opéra, Paris Jeudi 27 juin 2013 Au Grand Hôtel Opéra, Paris Une étude sur : «La Supply Chain comme facteur clé de compétitivité» A l'initiative de Réalisée par Pour le compte de Une étude basée sur un nombre significatif

Plus en détail

La formation continue Supply Chain & Achats Centrale Paris Executive Education. Ecole Centrale Paris Executive Education

La formation continue Supply Chain & Achats Centrale Paris Executive Education. Ecole Centrale Paris Executive Education La formation continue Supply Chain & Achats Centrale Paris Executive Education qui est recruté? qui est formé? Les offres d emplois (200 par mois) représentent la partie visible du marché: tous les autres

Plus en détail

Révolution Lean-Supply Chain chez les pompiers. Journée inter-sdis sur le «Supply Chain Management» Albi, le 21 mai 2015

Révolution Lean-Supply Chain chez les pompiers. Journée inter-sdis sur le «Supply Chain Management» Albi, le 21 mai 2015 Révolution Lean-Supply Chain chez les pompiers Journée inter-sdis sur le «Supply Chain» Albi, le 21 mai 2015 0 Présentation du sujet La notion de Supply Chain La Supply Chain est la chaîne globale d approvisionnement

Plus en détail

JEAN-LUC VIRUÉGA. Traçabilité. Outils, méthodes et pratiques. Éditions d Organisation, 2005 ISBN : 2-7081-3260-1

JEAN-LUC VIRUÉGA. Traçabilité. Outils, méthodes et pratiques. Éditions d Organisation, 2005 ISBN : 2-7081-3260-1 JEAN-LUC VIRUÉGA Traçabilité Outils, méthodes et pratiques, 2005 ISBN : 2-7081-3260-1 Sommaire Introduction générale... 11 Première partie L ÉVOLUTION DE LA TRAÇABILITÉ : DES ANNÉES 1960 À NOS JOURS 1

Plus en détail

école management & société Manager de la chaîne logistique Alternance / Temps plein (bac + 5)

école management & société Manager de la chaîne logistique Alternance / Temps plein (bac + 5) école management & société Manager de la chaîne logistique Alternance / Temps plein (bac + 5) Manager de la chaîne logistique Contexte Le Conservatoire national des arts et métiers (Cnam) travaille depuis

Plus en détail

SAY PARTNERS CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 8 e ÉDITION. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort

SAY PARTNERS CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 8 e ÉDITION. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort ctobre 2013 Pour vos appels d offre CABINETS DE CNSEIL EN SCM 8 e ÉDITIN SAY PARTNERS SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NM DU CABINET SAY PARTNERS (Groupe WEAVE) 2.

Plus en détail

Ineum Consulting. Pourquoi le PLM. Soirée Innovation industrielle «Usage des TIC en mode collaboratif & Industrie» Frédéric Morizot.

Ineum Consulting. Pourquoi le PLM. Soirée Innovation industrielle «Usage des TIC en mode collaboratif & Industrie» Frédéric Morizot. Ineum Consulting Pourquoi le PLM Soirée Innovation industrielle «Usage des TIC en mode collaboratif & Industrie» 3 Mai 2010 et votre vision devient entreprise 1 Problématiques de l Innovation et du Développement

Plus en détail

BARTLE BUSINESS CONSULTING

BARTLE BUSINESS CONSULTING Octobre 2014 Pour vos appels d offre CABINETS DE CONSEIL EN SCM 9 e ÉDITION BARTLE BUSINESS CONSULTING SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NOM DU CABINET BARTLE BUSINESS

Plus en détail

Les basiques du Supply Chain Management

Les basiques du Supply Chain Management V3 - Mai 2011 Les basiques du Supply Chain Management Héritage et évolutions Le concept de Supply Chain est un héritage et une évolution des pratiques logistiques, industrielles et managériales. On y retrouvera

Plus en détail

ORFÉA SOLUTIONS CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 8 e ÉDITION. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort

ORFÉA SOLUTIONS CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 8 e ÉDITION. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort ctobre 2013 Pour vos appels d offre CABIETS DE CSEIL E SCM 8 e ÉDITI RFÉA SLUTIS SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. M DU CABIET RFÉA Solutions 2. Date de création 2003

Plus en détail

La mise en place du Lean Supply Chain chez Schneider Electric

La mise en place du Lean Supply Chain chez Schneider Electric La mise en place du Lean Supply Chain chez Schneider Electric Gérard JORGE Directeur de la division Ibérique & Internationale, Schneider Electric Revoir complètement la chaîne d approvisionnement, assurer

Plus en détail

Pole Formation Catalogue 2013-2014

Pole Formation Catalogue 2013-2014 Pole Formation Catalogue 2013-2014 Mise à jour Octobre 2013 Page 1 de 13 Nos valeurs Respect : de nos partenaires clients et fournisseurs, de nos engagements Performance : par l exigence que s imposent

Plus en détail

Présentation générale de GALIA

Présentation générale de GALIA Membre d Odette International Présentation générale de GALIA Besançon - 17 septembre 2009 GALIA Présentation générale Association Loi 1901 Créée en 1984, pour répondre à un besoin urgent d amélioration

Plus en détail

Comment concevoir une Supply Chain robuste et flexible à l échelle mondiale?

Comment concevoir une Supply Chain robuste et flexible à l échelle mondiale? Comment concevoir une Supply Chain robuste et flexible à l échelle mondiale? Forum d été Supply Chain Magazine 10 Juillet 2012 Transform to the power of digital Les impacts de la globalisation sur la Supply

Plus en détail

Organisation et qualité

Organisation et qualité 12 Organisation Cette famille rassemble des métiers dont la finalité est d améliorer la qualité de service aux clients et l efficience de l entreprise, par la conduite de projets ou de démarches contribuant

Plus en détail

SUPPLY CHAIN MANAGEMENT STRUCTURE & PILOTAGE DES FLUX. NRJ Nov. 2005 Page 1

SUPPLY CHAIN MANAGEMENT STRUCTURE & PILOTAGE DES FLUX. NRJ Nov. 2005 Page 1 Page 1 Robert Nondonfaz Professeur adjoint HEC-ULg Professeur invité HEMES-GRAMME Chargé de cours H.E. CHARLEMAGNE Chargé de cours H.E. TROCLET Co-responsable scientifique du programme SCM [ IAG-SBS-HEC.ULg

Plus en détail

SKF DANS LE MONDE. 2007-11-20 SKF Slide 2 SKF [Communication] SKF (Communicat

SKF DANS LE MONDE. 2007-11-20 SKF Slide 2 SKF [Communication] SKF (Communicat SKF DANS LE MONDE 2007-11-20 SKF Slide 2 SKF [Communication] SKF (Communicat Implantation dans le monde Sites de fabrication Unités de ventes SKF est un groupe international avec des sociétés de vente

Plus en détail

Améliorer l efficacité de votre fonction RH

Améliorer l efficacité de votre fonction RH Améliorer l efficacité de votre fonction RH Des tendances accentuées par un environnement économique et social en constante évolution La fonction RH doit répondre à des exigences croissantes en termes

Plus en détail

L s 1 0 r è r gles d o r de la Supply Chain

L s 1 0 r è r gles d o r de la Supply Chain Les 10 règles d or de la Supply Chain Plan Introduction : La logistique, une fonction stratégique sous-exploitée Règle N 1 : Parler le même langage Règle N 2 : Créer une stratégie logistique Règle N 3

Plus en détail

SGE-auto. synchronisation physique de la Supply-Chain. Une innovation mondiale, labellisée EUREKA. Application Automobile

SGE-auto. synchronisation physique de la Supply-Chain. Une innovation mondiale, labellisée EUREKA. Application Automobile Fiche-offre inis SGE-auto synchronisation physique de la Supply-Chain avec un partenaire d Une innovation mondiale, labellisée EUREKA Justif Application Automobile Supprime les manquants Réduit les coûts

Plus en détail

2016 4e édition. Manager en systèmes logistiques. Cursus de 10 jours de cours complété par un travail de diplôme. Ensemble pour créer des valeurs

2016 4e édition. Manager en systèmes logistiques. Cursus de 10 jours de cours complété par un travail de diplôme. Ensemble pour créer des valeurs 2016 4e édition Manager en systèmes logistiques Cursus de 10 jours de cours complété par un travail de diplôme Ensemble pour créer des valeurs En collaboration avec : Manager diplômé en systèmes logistiques

Plus en détail

Supply chain management

Supply chain management Supply chain management Une gestion coordonnée des activités de la supply chain (chaîne logistique), dans une logique d optimisation globale, constitue un atout décisif pour les entreprises. Impact Cooremans

Plus en détail

Contribution du SI à la valeur de l entreprisel

Contribution du SI à la valeur de l entreprisel Contribution du SI à la valeur de l entreprisel Cadre d approche Y. Gillette, 4tivity C. Leloup, consultant www.4tivity.com www.afai.fr Plan Historique Problématique Mesure de la valeur de l entreprise

Plus en détail

Manager en systèmes logistiques

Manager en systèmes logistiques 2016 4ème édition Manager en systèmes logistiques Cursus de 10 jours de cours complété par un travail de diplôme Ensemble pour créer des valeurs En collaboration avec : Manager diplômé en systèmes logistiques

Plus en détail

SUPPLYCHAIN. Organisation, planification et pilotage des flux, des clients aux fournisseurs CERTIFICAT DÉLIVRÉ PAR L UNIVERSITÉ PARIS-DAUPHINE

SUPPLYCHAIN. Organisation, planification et pilotage des flux, des clients aux fournisseurs CERTIFICAT DÉLIVRÉ PAR L UNIVERSITÉ PARIS-DAUPHINE CERTIFICAT DÉLIVRÉ PAR L UNIVERSITÉ PARIS-DAUPHINE SUPPLYCHAIN M A N A G E M E N T Organisation, planification et pilotage des flux, des clients aux fournisseurs Une formation-action unique: les connaissances

Plus en détail

Stratégies gagnantes pour la fabrication industrielle : le cloud computing vu par les dirigeants Dossier à l attention des dirigeants

Stratégies gagnantes pour la fabrication industrielle : le cloud computing vu par les dirigeants Dossier à l attention des dirigeants Stratégies gagnantes pour la fabrication industrielle : Dossier à l attention des dirigeants Centres d évaluation de la technologie inc. Stratégies gagnantes pour l industrie : Synthèse Jusqu ici, les

Plus en détail

Accompagner la transformation vers l excellence opérationnelle. Olivier Gatti olivier.gatti@adis-innovation.com

Accompagner la transformation vers l excellence opérationnelle. Olivier Gatti olivier.gatti@adis-innovation.com Accompagner la transformation vers l excellence opérationnelle. Olivier Gatti olivier.gatti@adis-innovation.com ADIS Innovation Partner 18 ans d activité opérationnelle dans le secteur du semi-conducteur

Plus en détail

Club Supply Chain et distribution

Club Supply Chain et distribution Club Supply Chain et distribution Fabrice Lajugie de la Renaudie Association des diplômés de Reims Management School 91 rue de Miromesnil 75008 Paris http://www.rms-network.com Sommaire Constats 3 composantes

Plus en détail

UNIVERSITÉ MOHAMMED VI POLYTECHNIQUE MASTERE SPÉCIALISÉ MILEO

UNIVERSITÉ MOHAMMED VI POLYTECHNIQUE MASTERE SPÉCIALISÉ MILEO UNIVERSITÉ MOHAMMED VI POLYTECHNIQUE MASTERE SPÉCIALISÉ MILEO Management Industriel et Excellence Opérationnelle Diplôme conjoint de l'ecole des Mines de Paris (Mines ParisTech) et de l EMINES School of

Plus en détail

Table des matières PREMIÈRE PARTIE CONCEPTS FONDAMENTAUX...25

Table des matières PREMIÈRE PARTIE CONCEPTS FONDAMENTAUX...25 Table des matières Introduction...5 Chapitre 1 La fonction industrielle et logistique dans l'entreprise...9 1. Le domaine du management industriel et logistique... 9 2. Mise en perspective historique...

Plus en détail

LA GESTION DES SERVICES INFORMATIQUES À L'ÉPREUVE DU TERRAIN

LA GESTION DES SERVICES INFORMATIQUES À L'ÉPREUVE DU TERRAIN ÉTUDE ITIL ITIL/ITSM ITSM Novice ou expert? LA GESTION DES SERVICES INFORMATIQUES À L'ÉPREUVE DU TERRAIN Sondage réalisé auprès de 93 entreprises pour le compte d'ibm conception graphique et réalisation

Plus en détail

évaluer et suivre ses performances ESG? Avec quels outils? Ethicity-Groupe Greenflex pour AGRION Le 7 décembre 2012

évaluer et suivre ses performances ESG? Avec quels outils? Ethicity-Groupe Greenflex pour AGRION Le 7 décembre 2012 Reporting extrafinancier : comment évaluer et suivre ses performances ESG? Avec quels outils? Ethicity-Groupe Greenflex pour AGRION Le 7 décembre 2012 Ethicity - Groupe Greenflex - Document Confidentiel

Plus en détail

«Identifier et définir le besoin en recrutement»

«Identifier et définir le besoin en recrutement» «Identifier et définir le besoin en recrutement» LES ETAPES DU RECRUTEMENT Le recrutement est une démarche structurée qui comporte plusieurs étapes aux quelles il faut attacher de l importance. La majorité

Plus en détail

CSCP 2012. Maîtrisez votre Supply Chain et optimisez vos performances avec le nouveau Programme SUPPLY CHAIN MANAGEMENT MANAGEMENT DE LA DEMANDE

CSCP 2012. Maîtrisez votre Supply Chain et optimisez vos performances avec le nouveau Programme SUPPLY CHAIN MANAGEMENT MANAGEMENT DE LA DEMANDE Maîtrisez votre Supply Chain et optimisez vos performances avec le nouveau Programme CSCP 2012 SUPPLY CHAIN MANAGEMENT MANAGEMENT DE LA DEMANDE MANAGEMENT DES OPÉRATIONS LEAN MANAGEMENT MANAGEMENT DES

Plus en détail

SUPPLY CHAIN MANAGER. Intervenant : Christophe FERRIGNO. Directeur / Fondateur du Portail www.supply-chain.fr

SUPPLY CHAIN MANAGER. Intervenant : Christophe FERRIGNO. Directeur / Fondateur du Portail www.supply-chain.fr SUPPLY CHAIN MANAGER Intervenant : Christophe FERRIGNO Directeur / Fondateur du Portail www.supply-chain.fr Comment sont ils recrutés? Que recherchent les entreprises? Compétence / Personnalité -Comportemental

Plus en détail

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces

Grands Magasins et Magasins Multi-Commerces Famille professionnelle de l, Secrétaire / Assistant Assistant, assistant administratif Le secrétaire aide à la planification et à l organisation des activités afin de faciliter la gestion de l information.

Plus en détail

La B.I. au secours des Managers de transition 72

La B.I. au secours des Managers de transition 72 T r i b u n e Depuis quelques années, la demande d interventions ponctuelles en Supply Chain est croissante. Améliorer la gestion des flux de l entreprise, piloter un projet ambitieux de restructuration

Plus en détail

Les dirigeants face à l innovation

Les dirigeants face à l innovation Les dirigeants face à l innovation Vague 2 FACD N 111164 Contact Ifop : Flore-Aline Colmet Daâge Directrice d Etudes Département Opinion et Stratégies d'entreprise flore-aline.colmet-daage@ifop.com Mai

Plus en détail

Quel contexte pour la gestion des ressources humaines?

Quel contexte pour la gestion des ressources humaines? Quel contexte pour la gestion des ressources humaines? Dans le contexte actuel, les PME-PMI subissent de nombreuses contraintes : la mondialisation et la concurrence internationale, la nécessité d être

Plus en détail

La fonction d audit interne garantit la correcte application des procédures en vigueur et la fiabilité des informations remontées par les filiales.

La fonction d audit interne garantit la correcte application des procédures en vigueur et la fiabilité des informations remontées par les filiales. Chapitre 11 LA FONCTION CONTRÔLE DE GESTION REPORTING AUDIT INTERNE Un système de reporting homogène dans toutes les filiales permet un contrôle de gestion efficace et la production d un tableau de bord

Plus en détail

Conseil, stratégie, organisation,

Conseil, stratégie, organisation, Le pôle Ingénierie des flux Notre vocation : Vous faire bénéficier de notre expertise afin d améliorer la performance de vos organisations pour accroitre la satisfaction de vos clients tout en optimisant

Plus en détail

Département Génie industriel & mathématiques appliquées Option ISDP Ingénierie des systèmes de décision et de production

Département Génie industriel & mathématiques appliquées Option ISDP Ingénierie des systèmes de décision et de production Département Génie industriel & mathématiques appliquées Option ISDP Ingénierie des systèmes de décision et de production Responsable W. RAMDANE CHERIF Objectif de l option ISDP Permettre à des ingénieurs

Plus en détail

SYSTÈMES DE MANAGEMENT DE L ÉNERGIE ISO 50001

SYSTÈMES DE MANAGEMENT DE L ÉNERGIE ISO 50001 SYSTÈMES DE MANAGEMENT DE L ÉNERGIE ISO 50001 Retours d expériences d organismes certifiés par AFNOR Certification Étude Certification ISO 50001 Octobre 2014 Trois ans après la publication de la norme

Plus en détail

IMAFS. Optimisation des stocks IMAFS. Pour vos appels d offre. 3 e ÉDITION. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort

IMAFS. Optimisation des stocks IMAFS. Pour vos appels d offre. 3 e ÉDITION. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort Pour vos appels d offre Avril 2011 ptimisation des stocks 3 e ÉDITI IMAFS IMAFS SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. M de l'éditeur IMAFS inc 2. Appartenance à un groupe

Plus en détail

Le manager transversal

Le manager transversal Le 29 septembre 2009 Le manager transversal Au cœur des organisations matricielles C1 Les enjeux actuels de la transversalité 2 Diapositive 2 C1 Doc expertise - Chapitre A CEGOS-FRANCE; 20/10/2008 L émergence

Plus en détail

Cegid Business Place Produflex

Cegid Business Place Produflex CegidBusinessPlaceIndustrie Cegid Business Place Produflex Produflex GRC Gestion Commerciale Gestion de Production SAV Isoflex SGDT Paie GRH EDI SCM Comptabilité Finance Gérez en toute fluidité l ensemble

Plus en détail

Métiers de la Production/ Logistique

Métiers de la Production/ Logistique Les fiches Métiers de l Observatoire du Travail Temporaire Emploi, compétences et trajectoires d intérimaires cadres Métiers de la Production/ Logistique R & D Production Ingénieur de recherche Responsable

Plus en détail

Auteur : Françoise NICOLAS, Responsable Qualité. Approuvé par : Michel ROUVELLAT, Président. Dernière date de mise à jour : 01 avril 2015

Auteur : Françoise NICOLAS, Responsable Qualité. Approuvé par : Michel ROUVELLAT, Président. Dernière date de mise à jour : 01 avril 2015 Manuel Qualité Auteur : Françoise NICOLAS, Responsable Qualité Approuvé par : Michel ROUVELLAT, Président Dernière date de mise à jour : 01 avril 2015 CIS Valley Manuel Qualité- MAQ_V08 page 1/16 Engagement

Plus en détail

ANALYSE D UN SYSTEME D INFORMATION MES

ANALYSE D UN SYSTEME D INFORMATION MES FC M1 Management 2012/2013 Projet individuel ANALYSE D UN SYSTEME D INFORMATION MES (Manufacturing Execution System) FC M1 Management 2012_2013 / SYSTEMES D INFORMATION / ANALYSE D UN SYSTEME D INFORMATION

Plus en détail

Guide d accompagnement.

Guide d accompagnement. RESSOURCE PME Cahier des charges pour un progiciel de gestion intégré (ERP) Guide d accompagnement. Ce document donne aux PME des clés pour mener à bien leur réflexion autour de la mise en place d une

Plus en détail

CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting

CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting Mathis BAKARY 11/01/2013 Sommaire I. Présentation... 3 1. Activités... 3 2. Objectifs... 4 3. Localisation en Europe... 4 4. Localisation en France... 5 II. Stratégie...

Plus en détail

S engager pour gagner la confiance

S engager pour gagner la confiance Services S engager pour gagner la confiance Depuis 1934, les femmes et les hommes de COURBON mobilisent leurs énergies pour la réussite de vos projets. Les équipes COURBON sont présentes tout au long du

Plus en détail

CESA CERTIFICAT D ENSEIGNEMENTS SUPÉRIEUR DES AFFAIRES SUPPLY CHAIN MANAGEMENT

CESA CERTIFICAT D ENSEIGNEMENTS SUPÉRIEUR DES AFFAIRES SUPPLY CHAIN MANAGEMENT CESA CERTIFICAT D ENSEIGNEMENTS SUPÉRIEUR DES AFFAIRES SUPPLY CHAIN MANAGEMENT CESA Certificat d enseignement supérieur des affaires Pourquoi choisir un CESA HEC? Destinés aux responsables fonctionnels

Plus en détail

Conseil opérationnel en organisation, processus & système d Information. «Valorisation, Protection et Innovation de votre Patrimoine Numérique»

Conseil opérationnel en organisation, processus & système d Information. «Valorisation, Protection et Innovation de votre Patrimoine Numérique» "Innovation, Valorisation et Protection du Patrimoine Numérique!" Conseil opérationnel en organisation, processus & système d Information «Valorisation, Protection et Innovation de votre Patrimoine Numérique»

Plus en détail

Comment enfin gagner de l argent avec son SAV? Laurent Mellah, Cepheus Group Alain Bellange, Keonys

Comment enfin gagner de l argent avec son SAV? Laurent Mellah, Cepheus Group Alain Bellange, Keonys Comment enfin gagner de l argent avec son SAV? Laurent Mellah, Cepheus Group Alain Bellange, Keonys Sommaire Keonys, votre partenaire PLM Le S.A.V avec Cepheus Group Conclusion Q & A 2 Conseil & intégration

Plus en détail

MANAGEMENT ET TECHNIQUES D ACHATS. 1. Sensibiliser à la dimension stratégique de l Achats à travers des exemples concrets d entreprises industrielles

MANAGEMENT ET TECHNIQUES D ACHATS. 1. Sensibiliser à la dimension stratégique de l Achats à travers des exemples concrets d entreprises industrielles Natacha TREHAN - 12h MANAGEMENT ET TECHNIQUES D ACHATS Contact : natacha.trehan@iae-grenoble.fr OBJECTIFS : 1. Sensibiliser à la dimension stratégique de l Achats à travers des exemples concrets d entreprises

Plus en détail

Supply Chain agroalimentaire mondiale

Supply Chain agroalimentaire mondiale Supply Chain agroalimentaire mondiale Pilotage d une Supply Chain agroalimentaire mondiale Hervé Ledru Directeur Supply Chain International 06 84 48 59 32 - ledru.herve@free.fr Agenda 1. Contexte et défis

Plus en détail

LA LOGISTIQUE GLOBALE ET LE SUPPLY CHAIN MANAGEMENT Enjeux principes exemples. Philippe-Pierre Dornier Michel Fender. Deuxième édition 2007

LA LOGISTIQUE GLOBALE ET LE SUPPLY CHAIN MANAGEMENT Enjeux principes exemples. Philippe-Pierre Dornier Michel Fender. Deuxième édition 2007 Philippe-Pierre Dornier Michel Fender LA LOGISTIQUE GLOBALE ET LE SUPPLY CHAIN MANAGEMENT Enjeux principes exemples Deuxième édition 2007, 2007 ISBN : 978-2-7081-3384-6 Sommaire Remerciements... V Préface...

Plus en détail

Dossier de Presse SYLOB

Dossier de Presse SYLOB Dossier de Presse SYLOB 1 Table des matières 1 - SYLOB en Bref 3 2 L équipe dirigeante 5 3 Stratégie et positionnement 6 4 Une gamme de solutions ERP pour les PME industrielles 8 5 Les ERP SYLOB en mode

Plus en détail

Logistar, la solution haute p récision de votre Supply Chain

Logistar, la solution haute p récision de votre Supply Chain Logistar, la solution haute p récision de votre Supply Chain Notre différence : concilier décisions stratégiques et réponses opérationnelles Pour planifier et exécuter votre Supply Chain avec la meilleure

Plus en détail

LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Anne DIETRICH Frédérique PIGEYRE 2005, repères, La découverte

LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Anne DIETRICH Frédérique PIGEYRE 2005, repères, La découverte LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES Anne DIETRICH Frédérique PIGEYRE 2005, repères, La découverte La GRH constitue une préoccupation permanente de toute entreprise, de tout dirigeant, qu il s agisse de

Plus en détail

VOTRE EXPERT MÉTIER. www.ordirope.fr commercial@ordirope.fr

VOTRE EXPERT MÉTIER. www.ordirope.fr commercial@ordirope.fr VOTRE EXPERT MÉTIER 2, quai du Commerce - C.P. 731 69256 LYON CEDEX 09 Tél : 04 72 53 33 33 Fax : 04 72 53 33 34 www.ordirope.fr commercial@ordirope.fr Éditeur de Ordirope, éditeur de Nous partageons le

Plus en détail

ISBN-13 : 978-2-922325-43-0 Dépôt légal : Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2009

ISBN-13 : 978-2-922325-43-0 Dépôt légal : Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2009 REMERCIEMENTS AUX PARTENAIRES Cette étude a été réalisée grâce à la participation financière de la Commission des partenaires du marché du travail et du ministère de l Éducation, du Loisir et du Sport.

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction au contrôle de gestion. Marie Gies - Contrôle de gestion et gestion prévisionnelle - Chapitre 1

Chapitre 1 : Introduction au contrôle de gestion. Marie Gies - Contrôle de gestion et gestion prévisionnelle - Chapitre 1 Chapitre 1 : Introduction au contrôle de gestion Introduction 2 Contrôle de gestion : fonction aujourd hui bien institutionnalisée dans les entreprises Objectif : permettre une gestion rigoureuse et une

Plus en détail

Stratégies gagnantes pour les prestataires de services : le cloud computing vu par les dirigeants Dossier à l attention des dirigeants

Stratégies gagnantes pour les prestataires de services : le cloud computing vu par les dirigeants Dossier à l attention des dirigeants Dossier à l attention des dirigeants Centres d évaluation de la technologie inc. Le cloud computing : vue d ensemble Les sociétés de services du monde entier travaillent dans un environnement en pleine

Plus en détail

Les activités numériques

Les activités numériques Les activités numériques Activités de l entreprise et activités numériques de l entreprise convergent de plus en plus au sein de la chaîne de valeur, c est-à-dire la manière avec laquelle une entreprise

Plus en détail

Les achats tendent vers la maturité

Les achats tendent vers la maturité Métier ::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::::: Enquête Pour la seconde année consécutive, une enquête exclusive réalisée par Demos, en partenariat avec Décision Achats,

Plus en détail

Mastère spécialisé. «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché»

Mastère spécialisé. «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché» Mastère spécialisé «Ingénierie de l innovation et du produit nouveau De l idée à la mise en marché» I- Présentation détaillée du programme d enseignement Répartition par modules et crédits ECTS : Intitulé

Plus en détail

AXSENS CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 7 e ÉDITION. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort

AXSENS CABINETS DE CONSEIL EN SCM. Pour vos appels d offre. 7 e ÉDITION. SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort Octobre 2012 Pour vos appels d offre CABINETS DE CONSEIL EN SCM 7 e ÉDITION ASENS SupplyChainMagazine.fr 19, rue Saint-Georges - 94700 Maisons-Alfort 1. NOM DU CABINET ASENS SAS 20 Impasse Camille Langlade

Plus en détail

Logistique et ADV 2 0 0 8-2 0 0 9

Logistique et ADV 2 0 0 8-2 0 0 9 étude DE FONCTIONS & RÉMUNÉRATIONS Logistique et ADV 2 0 0 8-2 0 0 9 SOMMAIRE Préface Introduction Avertissement au Lecteur Remarques Méthodologiques 1 - Vice Président Supply Chain page 8 2 - Directeur

Plus en détail

Impact de l intégration des systèmes de production sur les performances de la fonction logistique

Impact de l intégration des systèmes de production sur les performances de la fonction logistique Impact de l intégration des systèmes de production sur les performances de la fonction logistique Impact of the integration production systems on the performances of the logistical function Badr DAKKAK

Plus en détail

Livre Blanc Oracle Mars 2009. Rationaliser, Automatiser et Accélérer vos Projets Industriels

Livre Blanc Oracle Mars 2009. Rationaliser, Automatiser et Accélérer vos Projets Industriels Livre Blanc Oracle Mars 2009 Rationaliser, Automatiser et Accélérer vos Projets Industriels Introduction Pour relancer l économie, le gouvernement des États-Unis, l Union Européenne et la Chine ont développé

Plus en détail