SironAML-Suite: Antiblanchiment et KYC. Les solutions d IMTF intégrées à Delta-Bank

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SironAML-Suite: Antiblanchiment et KYC. Les solutions d IMTF intégrées à Delta-Bank"

Transcription

1 SironAML-Suite: Antiblanchiment et KYC Les solutions d IMTF intégrées à Delta-Bank Décembre 2010

2 L agenda couvre les 3 points principaux suivants : IMTF SironAML-Suite : Antiblanchiment, KYC et Embargo Conclusions Questions/Réponses Décembre 2010 Page 2

3 Le siège de IMTF à Givisiez (Suisse) Décembre 2010

4 IMTF: Depuis 23 ans et pour le futur Fondée en Suisse en 1987, profitable et indépendante depuis 23 ans Active dans plus de 30 pays Siège sociale à Givisiez-Fribourg en Suisse Succursales - Vienne Londres Athènes Singapour Représentations - Portosoft, basée au Togo pour le marché Africain Partenaires Delta Informatique (France) Assentis SA (Suisse) Tonbeller AG (Allemagne) Actimize (Etats Unis) Décembre 2010 Page 4

5 Nos forces et nos compétence sont notre expertise de l informatique bancaire réussie dans plus de 700 projets : Offre focalisée «GED» et solution «Conformité» «deep & narrow» vs. «broad & shallow» Solutions integrées dans vos processus Banque Développement de notre propre ligne de produits «State-of-the-Art» depuis 23 ans Hyperdoc / Hypersuite / ZVx / etc. Intégrateur de solutions complémentaires «Best-in-Class» DocFamily / SironXX / Fraud detection suite, etc. Plus de 700 projets réalisés avec succès Technologies & produits complexes Intégration et automation IT avec une méthodologie éprouvée Décembre 2010 Page 5

6 Complexité des méthodes de recherche Les analystes/consultants reconnaissent nos applications «Conformité» comme des solutions de pointe Systems for identity control Systems for auto-profiling Expert systems Filtering systems EAS Identity HNC Falcon Fircosoft Side Mantas IMTF Siron Actimize RMS NetEconomy SAS ACI Logica Prime Associates Atchley Systems Americas Software Fonctionnalité élargie Décembre 2010 Page 6

7 Assurer que l environnement bancaire ne puisse être impliqué dans le blanchiment d argent est devenu une préoccupation majeure pour les banques US Patriot act: «war on terror» avec focus sur le KYC et le monitoring de transactions FATF: recommandations et blacklists EU troisème Money Laundering Directive Comité de Bâle: best practice pour KYC et corporate governance IMF/ Worldbank: spécificités nationales Ordonnances nationales: contre le blanchiment d argent Groupes bancaires: «Principes de Wolfsberg» pour private banking avec des conséquences et des coûts supplémentaires importants! Décembre 2010 Page 7

8 En plus des ordonnances, les banques sont confrontées à des problèmes supplémentaires: Risques imminents de perte de réputation (exemples : WestLB, Citibank) Volume d affaires croissant et compléxité accrue des produits Augmentation du risque de fraude Risque de sanctions de la part des autorités de surveillance (exemples : Bank of Scotland, UBS, etc.) Augmentation des transactions électroniques moins de contact avec la clientèle Les blanchisseurs d argent apprennent vite!! Décembre 2010 Page 8

9 Les solutions AML d IMTF font partie de notre plateforme pour la gestion des risques opérationnels et de la conformité Décembre 2010 Page 9

10 SironAML est la solution pour toutes les exigences au niveau de la surveillance des transactions Elle est basée sur une combinaison de trois méthodes de recherche : Vérification selon des règles/scénarios Permet d implémenter les scénarios connus avec un moteur de règles Couvre les ordonnances légales nationales Profilage adaptif Contrôle de comportements atypiques des clients et des comptes Découverte de nouveaux modèles comportementaux (profiling) avec chaque transaction Méthode d analyse prédictive Analyse des liens (Link analysis) Découverte de réseaux économiques n ayant aucun lien apparent Visualisation graphique des flux financiers Décembre 2010 Page 10

11 Le Profilage Adaptif permet d identifier automatiquement les comportements atypiques des clients Le comportement du client est représenté par des modèles mathématiques sophistiqués L activité du client est comparée à ses comportements passés L activité du client est comparée à celle de ses groupes de références (peer-groups) Toute déviation d un comportement «normal» est automatiquement détectée (outlier detection),et une alerte est générée Décembre 2010 Page 11

12 L Analyse des liens permet de comprendre les flux monétaires prenant place entre les différentes entités (clients, comptes, bénéficiaires, etc.) Les liens cachés entre les entités peuvent être décelés De multiples topologies suspectes sont automatiquement créées Les comptes de passage sont détectés et marqués par le système Décembre 2010 Page 12

13 Durant le processus de «scoring» les indices de détection sont appliqués et génèrent des points de pénalité Clients Batch A A C H A13 A B C D E F G H I B A B10 B Score total > 9 AML DataMart Décembre 2010 Page 13

14 La surveillance et l analyse de toutes les transactions s effectuent en fonction du contexte Transaction Transaction Compte Transaction Transaction Client Motifs de suspicion Par ex. : paiement de fortes sommes en espèces Par ex. : multiplication soudaine des transactions Par ex. : chèques étrangers d un montant élevé Par ex. : smurfing Transaction Transaction Transaction Transaction Transaction Transaction Compte Compte Client Groupe de Clients Nationalité Comparaison avec des groupes professionnels, branches,... Par ex. : nationalité étrangère, indépendant Par ex. : pays signalé par le GAFI Par ex. : répartition du portefeuille Transaction Transaction Compte Secteur d activité Transaction Transaction Compte Client Transaction Décembre 2010 Page 14

15 qui peuvent être alors retravaillés d une manière interactive lors de la troisième étape: Création de cas à surveiller Changement de statuts et commentaires Prise en compte de clients «liés» (ex. personnes morales) Active Messaging à partir de valeurs seuils configurées manuellement Documents joints Chaque étape et résultat sont loggés (audit trail) Tous les cas suspicieux sont regroupés dans l AML DataMart Décembre 2010 Page 15

16 Les outils de reporting intégrés à SironAML permettent de générer des rapports standards (officiels) et spécifiques à vos besoins Rapports standard SironAML : - Rapports dynamiques (Excel) - Analyses «Drill down» - SAR, STR - PDF, Excel, etc. AML DataMart ODBC/JDBC Rapports spécifiques avec outils de reporting : - SironAML - Cristal report - MS Access - etc. Décembre 2010 Page 16

17 SironAML-Suite répond déjà aux exigences supplémentaires de la 3ème Directive Européenne ML Approche basée risques (risk-based approach) L'institution financière doit intégrer la notion de Niveau de Risque et donc améliorer ses processus de Due Diligence Le calcul du risque et de sa tendance (risk trend) est déjà possible grâce à SironKYC Approche basée groupes (group-based approach) Le groupe doit avoir une visibilité complète sur les risques encourus par l'ensemble de ses filiales Toutes les filiales doivent mettre en œuvre les directives AML définies par le groupe, SironCockpit permet au groupe une vision complète des risques encourus Décembre 2010 Page 17

18 SironProfile est un des outil permettant une approche basée risque pour la classification de votre clientèle : SironProfile permet de classifier vos clients en utilisant des Critères statiques: fortune, pays d activité, nationalité, PEP, industrie, etc. Critères dynamiques: produits, transactions (cash, chèques, ATM, etc.) et fréquence Critères statistiques: somme mouvements, proportion mouvements, déviations, etc. Exemples de segments à risques accrus: Risk-segment 1 (high risk): Politically Exposed Persons (PEP) effectuant régulièrement des paiements dans des pays à risque et possédant un avoir plus grand que Risk-segment 2 (high risk): Total des mouvements dans les 6 derniers mois plus grand que et activité dans une industrie à risque (pétrole, diamants, armement, etc.) Risk-segment 3 (medium risk): Sociétés offshore situées dans des paradis fiscaux (ex. Nassau,, etc.) avec une activité inhabituelle (déviation par rapport à la norme) Décembre 2010 Page 18

19 . et qui permet aussi une recherche differentiée par segment et par catégorie Clients de base Risk segment 1 Clients banque de détail Clients entreprise Clients banque privée Décembre 2010 Page 19

20 SironKYC complète l approche «risk based» et permet de gérer de bout en bout le processus KYC Know Your Customer SironKYC est livré avec une série de workflow prédéfinis pour les deux fonctions principales suivantes: L automatisation du processus d entrée en relation (onboarding), ainsi que la collecte des données/documents conformément aux règles de gestion établies et à la législation en vigueur Screening automatique des PEP SironKYC effectue tous les contrôles pour identifier et gérer les clients à risque: Classification / évaluation en permanence et en temps réel la preuve de vos recherches pour satisfaire conformité et d'audit Décembre 2010 Page 20

21 SironKYC, intégré avec SironAML compare aussi les informations initiales des clients (KYC) avec leurs comportements réels et ajuste de manière continue l'évaluation des risques Monitor customer behavior Account Opening Check stated behavior with actual See [5] Increase Risk (L - N) continuous control monitoring Determine initial risk (A - H) Customer approved/ not approved Re-Calculation of the risk (I - K) Change in customer behavior compared to stated Expiration date identification documents (O - Q) Account Opening (Siron KYC) Ongoing customer due diligence (Siron AML) A. Dynamic KYC questionnaire B. Check against watch lists C. Collect documents D. Enter expiration date ID documentation E. Use of 3rd party applications F. Ultimate beneficial owner G. Parent tree H. Escalation; EDD, 4-eyes principle I. Deviation actual transaction behaviors with stated J. Change of non-financial elements, country, etc K. Calculate new risk level, if increased generate alert L. Create alert for Compliance/Account manager M. Assign to employee N. Perform EDD, 4-eyes principle O. Create alert for Compliance/Account manager P. Assign to employee Q. Collect new documents, add new expiration date Décembre 2010 Page 21

22 SironKYC vous aide ausssi à automatiser le processus d identification et de vérification lors de l entrée en relation: Concepteur «easy build» pour la création de questionnaires client KYC Saisie online d'informations client, y compris le calcule de risque en temps réel Interfaces avec les application tierces telles que Delta-Bank, etc. Intégration et gestion de listes de surveillance, listes noires et listes des sanctions Dépistage PEP Workflow configurable Gestion des délais comme limites d expiration etc. Décembre 2010 Page 22

23 La définition des règles de gestion et d action peut être exécutée de la même manière simple et intuitive comme les scenarii AML Décembre 2010 Page 23

24 SironKYC peut aussi gérer les délais comme les limites d expiration (automatiques ou manuels) permettant ainsi l investigation continue Every Year Every 2 nd Year? Flexible KYC Questionnaires (Siron KYC) Unacceptable High Medium Low Customer approved Every 5 th Year Continuous Investigation Account Opening Risk Rating (can be defined individual) Customer not approved Blacklist Customer 3rd Party Application PEP Check Sanctions Watch Lists Bad Press Ultimate Beneficial Owner Customer Identification Program (CIP) Décembre 2010 Page 24

25 Le module Watchlist Management integré offre une vue centralisée et consolidée de toutes vos listes de surveillance Liste de sanction officielles telles que OFAC, l'union européenne, BoE, ONU, etc Les listes PEP des fournisseurs commerciaux tels que: World-Check, WorldCompliance, Dow Jones, etc. Listes internes Liste des pays à risque Liste des professions à risque, industries, produits, etc. Une gestion centralisée de liste de surveillance pour toutes les activités AML Décembre 2010 Page 25

26 Le module PEP de SironKYC utilise des algorithmes de Logique Floue pour détecter des similitudes avec les listes La logique floue identifie non seulement des concordances directes avec le contenu des listes, mais reconnaît également p.ex. : Des parties de noms altérées, Des abréviations, substitutions, orthographes modifiés ou omissions partielles d éléments Des acronymes, traductions étrangères, etc. Avec l objectif, de détecter des similitudes: P.ex. Trust Al Rashid, Trust Al-Rasheed, Al Rasheed Trust, Al-Rashid Trust CHRISTODOULOU, HRISTODULU, CHRISTODOULU, CHRISTODULOU, HRISTODOULU, HRISTODULOU Décembre 2010 Page 26

27 Le filtrage en temps réel des transactions à travers les listes embargo est effectué par SironEmbargo SironEmbargo est une application qui empêche tout paiement à des personnes ou organisations sujettes à des sanctions selon les différentes réglementations SironEmbargo satisfait à toutes ces exigences par la combinaison des trois fonctionnalités suivantes : Message Filtering : Analyse (et bloquage ev.) en temps réel de messages SWIFT,..SEPA, etc.) Periodical Name Checking : Vérification des données clientes en mode batch client Online Name Checking : Filtrage online avant l ouverture d une nouvelle relation Décembre 2010 Page 27

28 SironEmbargo s intègre dans votre environnement IT afin de filtrer de multiples sources et de router les alertes vers les groupes des utilisateurs concernés Décembre 2010 Page 28

29 SironEmbargo intègre toutes les fonctionnalités nécessaires afin de minimiser les alertes «false-positive» et «false-negative» Le BIC (Bank Identification Code) contenu dans les messages SWIFT est filtré à travers les listes noires : OFAC P.ex. ASPBMYAA est le BIC de la Myanmar Banking Corporation, contenu dans la liste IQ est le code ISO pour Myanmar qui est sous embargo Il est possible de définir une liste «Good Guy» afin d éviter le blocage répété de transactions de/vers une entité légale ou physique connue par la banque. Une liste de «stopwords» peut être compilée afin d indiquer au moteur de logique floue quels mots ne doivent pas être pris en considération: p.ex. «la» ou «banque» Décembre 2010 Page 29

30 Des règles métier peuvent être configurées avant et après le filtrage et permettent un contrôle des transactions et un routage dynamique des alertes en fonction du contexte Pre-processing Post-processing Message stream If currency = USD and intermediary_bank in USA and beneficiary_bank in Cuba then stop.message Fuzzy matching If blacklist = OFAC and currency ne USD then release.message Décembre 2010 Page 30

31 SironEmbargo est la solution complète pour le filtrage de messages Filtrage de multiples sources de données (ex. SWIFT, bases de données, etc.). Routing des alertes (notification par ) aux groupes d utilisateurs souhaités Fonctionnalité de Double Contrôle piste d audit complète. Gestion complète des Listes avec historisation/versioning. Connecteurs Standards aux listes officielles (ex. BoE, OFAC, EU) et fournisseurs de listes Environnement de simulation afin de tester et optimiser la configuration. Décembre 2010 Page 31

32 Toutes les solutions «antiblanchiment» font partie des applications IMTF integrées avec Delta-Bank Décembre 2010 Page 32

33 Un projet d intégration AML typique se découpe en trois phases distinctes: Phase d intégration Phase conceptuelle - Compliance strategy workshops - Technical workshops - etc - Développement de l interface - Installation - Formation - Tests - Préparation de la production - etc «swing-in» coaching - Fine tuning Production Aide sporadique Décembre 2010 Page 33

34 Les avantages de SironAML-Suite sont multiples Solution stable, éprouvé avec plus de 600 implémentations dans le monde entier SironAML-Suite couvre de manière exhaustive tous besoins en matière de conformité Simplifie et réduit le temps de traitement des dossiers de conformité Bénéficie d une interface d intégration avec Delta-Bank : sa mise en place et son activation en sont d autant simplifiés Nos Consultant et Intégrateurs cumulent plusieurs centaines d années d expérience dans la mise en place de SironAML-Suite pour des banques de détails, des banques privés, nationales et internationales Décembre 2010 Page 34

35 .. et plus de 600 banques en bénéficient à travers le monde Décembre 2010 Page 35

THOMSON REUTERS ACCELUS ACCELUS POUR LA LUTTE ANTI-BLANCHIMENT D ARGENT

THOMSON REUTERS ACCELUS ACCELUS POUR LA LUTTE ANTI-BLANCHIMENT D ARGENT THOMSON REUTERS ACCELUS ACCELUS POUR LA LUTTE ANTI-BLANCHIMENT D ARGENT RÉSUMÉ Dans un contexte de pression réglementaire croissante, certaines entreprises peuvent être tentées de mettre en œuvre des programmes

Plus en détail

La fonction Conformité dans l assurance

La fonction Conformité dans l assurance La fonction Conformité dans l assurance L approche par les risques L exemple de la lutte contre le blanchiment Présentation pour : Faculté d Orléans Intervenant(s) : Laurent GUEREL AG2R LA MONDIALE 1/19

Plus en détail

Un spécialiste s engage à vos côtés

Un spécialiste s engage à vos côtés Un spécialiste s engage à vos côtés Smart Technology Services Société de service et de conseil spécialisée dans la technologie de l information Accompagnement complet dans chacun de ses pôles d activité:

Plus en détail

HYPERSUITE/5. La solution de GED et d Archivage Légal intégrée à Delta-Bank

HYPERSUITE/5. La solution de GED et d Archivage Légal intégrée à Delta-Bank HYPERSUITE/5 La solution de GED et d Archivage Légal intégrée à Delta-Bank Par les ordonnances et les réglementations croissantes, une importance particulière est attribuée aux systèmes d archives La conservation

Plus en détail

Entamez de nouvelles relations en toute confiance

Entamez de nouvelles relations en toute confiance Solutions LexisNexis WorldCompliance Entamez de nouvelles relations en toute confiance Contrôlez et visualisez vos connexions pour protéger votre entreprise WorldCompliance WorldCompliance a la base de

Plus en détail

Par M. Yvan Gillard, Procureur économique auprès du Ministère public central vaudois

Par M. Yvan Gillard, Procureur économique auprès du Ministère public central vaudois ACTUALITE AML 11 juin 2015 Par M. Yvan Gillard, Procureur économique auprès du Ministère public central vaudois Chaque fichier "Actualité AML" contient l'actualité réglementaire et jurisprudentielle parue

Plus en détail

Le risque humain en entreprise Le cadre du renseignement

Le risque humain en entreprise Le cadre du renseignement Governance Risk & Compliance Day 2011 Genève Le risque humain en entreprise Le cadre du renseignement Claudio Foglini Senior Consultant Economic Crime Intelligence claudio.foglini@scalaris.com 1 2 Agenda

Plus en détail

Référentiel d'évaluation du système de contrôle interne auprès des établissements de crédit

Référentiel d'évaluation du système de contrôle interne auprès des établissements de crédit Annexe Circulaire _2009_19-1 du 8 mai 2009 Référentiel d'évaluation du système de contrôle interne auprès des établissements de crédit Champ d'application: Commissaires agréés. Réglementation de base Table

Plus en détail

Déclaration de Wolfsberg sur la surveillance, le filtrage et la recherche

Déclaration de Wolfsberg sur la surveillance, le filtrage et la recherche Déclaration de Wolfsberg sur la surveillance, le filtrage et la recherche 1 Préambule Le groupe de Wolfsberg d établissements financiers («groupe de Wolfsberg») 1 a déjà rédigé les déclarations suivantes

Plus en détail

IBM Cognos TM1. Fiche Produit. Aperçu

IBM Cognos TM1. Fiche Produit. Aperçu Fiche Produit IBM Cognos TM1 Aperçu Cycles de planification raccourcis de 75 % et reporting ramené à quelques minutes au lieu de plusieurs jours Solution entièrement prise en charge et gérée par le département

Plus en détail

Secret bancaire Lutte contre le blanchiment d argent et le financement du terrorisme au Luxembourg. Catherine BOURIN - ABBL

Secret bancaire Lutte contre le blanchiment d argent et le financement du terrorisme au Luxembourg. Catherine BOURIN - ABBL Conférence «Traduction financière» Secret bancaire Lutte contre le blanchiment d argent et le financement du terrorisme au Luxembourg Catherine BOURIN - ABBL 8 juillet 2010 Qu est-ce que le blanchiment

Plus en détail

ITIL et SLAs La qualité de service nous concerne tous!

ITIL et SLAs La qualité de service nous concerne tous! + Le 9 Avril 2013 ITIL et SLAs La qualité de service nous concerne tous! + Introduction Intervenants Yannick Goubet: Responsable Commercial GSX Solutions Yann Baudic: Technical Account Manager GSX Solutions

Plus en détail

CRM Banque. Fonctionnalités clés. Vision complète de la performance de la banque. Optimisation fondamentale de la relation client

CRM Banque. Fonctionnalités clés. Vision complète de la performance de la banque. Optimisation fondamentale de la relation client CRM Banque Fonctionnalités clés Vision complète de la performance de la banque Suivi des indicateurs clés de performance de la banque avec des tableaux de bord en temps réel, des rapports prédéfinis, une

Plus en détail

Vue d ensemble. Initiatives des données. Gestion de la trésorerie. Gestion du risque. Gestion des fournisseurs 2 >>

Vue d ensemble. Initiatives des données. Gestion de la trésorerie. Gestion du risque. Gestion des fournisseurs 2 >> Access MD Online Vue d ensemble Access MD Online fournit aux organisations un accès en temps réel à leurs programmes de carte commerciale au sein d un environnement sécurisé, n importe où et n importe

Plus en détail

Le marché de la gestion des risques et de la conformité

Le marché de la gestion des risques et de la conformité Le marché de la gestion des risques et de la conformité Les effectifs liés au contrôle, à la gestion des risques et la conformité Les équipes affectées à la lutte antiblanchiment sont généralement rattachées

Plus en détail

Wealth & Tax Planning Private Fund

Wealth & Tax Planning Private Fund Wealth & Tax Planning Private Fund Parties dans un Private Fund Structure simplifiée Structure le Private Fund Mandant = Sponsor Définit le cadre opératif Administrateur Chargé de l évaluation des actifs,

Plus en détail

Vu la Loi n 1.165 du 23 décembre 1993 relative à la protection des informations nominatives, modifiée ;

Vu la Loi n 1.165 du 23 décembre 1993 relative à la protection des informations nominatives, modifiée ; DELIBERATION N 2015-24 DU 18 FEVRIER 2015 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AUTORISATION A LA MISE EN ŒUVRE DU TRAITEMENT AUTOMATISE D INFORMATIONS NOMINATIVES AYANT POUR

Plus en détail

Lignes directrices relatives aux échanges d informations au sein d un groupe et hors groupe

Lignes directrices relatives aux échanges d informations au sein d un groupe et hors groupe Mars 2011 Lignes directrices relatives aux échanges d informations au sein d un groupe et hors groupe Les lignes directrices élaborées par l Autorité de contrôle prudentiel (ACP) répondent à une demande

Plus en détail

PREVENTION OF MONEY LAUNDERING QUESTIONNAIRE / FINANCIAL INSTITUTIONS

PREVENTION OF MONEY LAUNDERING QUESTIONNAIRE / FINANCIAL INSTITUTIONS In order to comply with outstanding regulation on Attijariwafa bank Europe Policies and Procedures on Money Laundering Prevention, please complete the following questionnaire./ Afin de se conformer à la

Plus en détail

DELIBERATION N 2015-49 DU 20 MAI 2015 DE LA COMMISSION DE CONTROLE

DELIBERATION N 2015-49 DU 20 MAI 2015 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DELIBERATION N 2015-49 DU 20 MAI 2015 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AUTORISATION A LA MISE EN ŒUVRE DU TRAITEMENT AUTOMATISE D INFORMATIONS NOMINATIVES AYANT POUR FINALITE

Plus en détail

Analyse de données électroniques et intelligence d affaires

Analyse de données électroniques et intelligence d affaires Analyse de données électroniques et intelligence d affaires Valoriser les données internes et externes 3 avril 2014 Ordre du jour UNE INTRODUCTION À L ANALYSE DE DONNÉES Analyse de données et l intelligence

Plus en détail

IBM Tivoli Monitoring

IBM Tivoli Monitoring Surveiller et gérer les ressources vitales et les mesures sur diverses plates-formes à partir d une seule console IBM Tivoli Monitoring Points forts Surveille de manière proactive Aide à réduire les coûts

Plus en détail

Comment assurer la conformité des systèmes informatiques avec les référentiels et normes en vigueur

Comment assurer la conformité des systèmes informatiques avec les référentiels et normes en vigueur Comment assurer la conformité des systèmes informatiques avec les référentiels et normes en vigueur Quels outils mettre en œuvre pour garantir une sécurité informatique maximale et conforme aux exigences

Plus en détail

Corporate Cards. Embarquement immédiat pour l Europe

Corporate Cards. Embarquement immédiat pour l Europe Corporate Cards Embarquement immédiat pour l Europe Oliver Lauterwein - Principle Cash Management Consultant ING Commercial Banking Paris, March 2015 Agenda 1 2 3 Le marché des Cartes en Europe: Panorama

Plus en détail

Practice Finance & Risk Management BCBS 239 enjeux et perspectives. Equinox-Cognizant, tous droits réservés. 2014.

Practice Finance & Risk Management BCBS 239 enjeux et perspectives. Equinox-Cognizant, tous droits réservés. 2014. Practice Finance & Risk Management BCBS 239 enjeux et perspectives 2014 Contexte du BCBS 239 2 Une nouvelle exigence Les Principes aux fins de l agrégation des données sur les et de la notification des

Plus en détail

Principes anti-blanchiment de Wolfsberg pour les banques correspondantes

Principes anti-blanchiment de Wolfsberg pour les banques correspondantes Principes anti-blanchiment de Wolfsberg pour les banques correspondantes 1 Préambule Le groupe de Wolfsberg d établissements financiers internationaux 1 s est accordé sur ces Principes qui constituent

Plus en détail

Le dispositif de contrôle de la conformité: attentes et recommandations du superviseur

Le dispositif de contrôle de la conformité: attentes et recommandations du superviseur Le dispositif de contrôle de la conformité: attentes et recommandations du superviseur Audrey Sudara-Boyer ACPR Chef du service du droit de la lutte anti-blanchiment et du contrôle interne 1 Sommaire I.

Plus en détail

GUARDIAN asset management software. Solutions. The safe partner for your business

GUARDIAN asset management software. Solutions. The safe partner for your business Portfolio Management GUARDIAN Solutions The safe partner for your business La société Swiss-Rev offre des solutions logicielles hautement spécialisées et adaptées au domaine financier. Nous comptons parmi

Plus en détail

Wealth & Tax Planning Private Insurance

Wealth & Tax Planning Private Insurance Wealth & Tax Planning Private Insurance Parties dans une Private Insurance Structure simplifiée Mandant = Preneur d assurance Contrat d assurance Transfert des actifs Police d assurance Compagnie d assurance

Plus en détail

Luxembourg, le 08 février 2011

Luxembourg, le 08 février 2011 Luxembourg, le 08 février 2011 Lettre circulaire 11/2 du Commissariat aux Assurances relative à l évaluation des risques d exposition au blanchiment et au financement du terrorisme et aux mesures de prévention

Plus en détail

Wealth & Tax Planning Private Trust

Wealth & Tax Planning Private Trust Wealth & Tax Planning Private Trust Parties dans un Private Trust Structure simplifiée Mandant = Settlor Sert de guide Propriété légale Trustee Transfère les actifs Détient et gère les fonds en trust Protecteur

Plus en détail

Tufin Orchestration Suite

Tufin Orchestration Suite Tufin Orchestration Suite L orchestration des stratégies de sécurité sur l ensemble des environnements de réseaux physiques et Cloud hybrides Le défi de la sécurité réseau Dans le monde actuel, les entreprises

Plus en détail

Comment mieux lutter contre la fraude à l assurance? Gestion de sinistres Odilon Audouin, le 4 avril 2013

Comment mieux lutter contre la fraude à l assurance? Gestion de sinistres Odilon Audouin, le 4 avril 2013 Comment mieux lutter contre la fraude à l assurance? Gestion de sinistres Odilon Audouin, le 4 avril 2013 Eléments de contexte Un coût significatif, une évolution des typologies Selon l ALFA (sur la base

Plus en détail

ComplianceSP TM sur SharePoint 2010 CONTRÔLE CONFORMITÉ PERFORMANCES

ComplianceSP TM sur SharePoint 2010 CONTRÔLE CONFORMITÉ PERFORMANCES TM ComplianceSP TM sur SharePoint 2010 Gestion complète de documents et processus des sciences de la vie sur SharePoint 2010 CONTRÔLE CONFORMITÉ PERFORMANCES Aperçu Consciente de la pression croissante

Plus en détail

ACRONYMES : INDUSTRIE Air Cargo

ACRONYMES : INDUSTRIE Air Cargo ÉTUDE DE CAS L IATA ET LE GROUPE AZUR DÉFINISSENT UNE NOUVELLE NORME EN MATIÈRE DE CONCILIATION DE COMPTES CARGO, EN INTÉGRANT LE PLUS GRAND SYSTÈME CASS AU MONDE À LA PLATEFORME IRIS. LE GROUPE AZUR RÉVOLUTIONNE

Plus en détail

Wealth & Tax Planning Private Foundation

Wealth & Tax Planning Private Foundation Wealth & Tax Planning Private Foundation Parties dans une Private Foundation Structure simplifiée Mandant de la fondation = Fondateur Procure des recommandations Conseil de fondation Transfère les actifs

Plus en détail

Veritas CommandCentral Storage

Veritas CommandCentral Storage Veritas CommandCentral Storage Visibilité et contrôle centralisés dans les environnements de stockage hétérogènes est une solution logicielle complète qui intègre de façon transparente des fonctionnalités

Plus en détail

WEB15 IBM Software for Business Process Management. un offre complète et modulaire. Alain DARMON consultant avant-vente BPM alain.darmon@fr.ibm.

WEB15 IBM Software for Business Process Management. un offre complète et modulaire. Alain DARMON consultant avant-vente BPM alain.darmon@fr.ibm. WEB15 IBM Software for Business Process Management un offre complète et modulaire Alain DARMON consultant avant-vente BPM alain.darmon@fr.ibm.com Claude Perrin ECM Client Technical Professional Manager

Plus en détail

Les missions du comité d audit

Les missions du comité d audit AUDIT COMMITTEE INSTITUTE FRANCE Les missions du comité d audit Aide mémoire kpmg.fr Sommaire Réglementation... 3 Exemples de bonnes pratiques... 6 Suivi de l efficacité des systèmes de contrôle interne

Plus en détail

Solution Microsoft de gestion de projets en entreprise. www.microsoft-project.fr. Microsoft Corp. All rights reserv

Solution Microsoft de gestion de projets en entreprise. www.microsoft-project.fr. Microsoft Corp. All rights reserv Solution Microsoft de gestion de projets en entreprise www.microsoft-project.fr eleven Microsoft Corp. All rights reserv Comparaison des versions de la solution Microsoft de gestion de projets La solution

Plus en détail

DU GROUPE BANQUE POPULAIRE

DU GROUPE BANQUE POPULAIRE POLITIQUE LUTTE ANTI-BLANCHIMENT DE CAPITAUX (LAB) DU GROUPE BANQUE POPULAIRE [ANTI-MONEY LAUNDERING POLICY (AML)] BANQUE CENTRALE POPULAIRE SOCIETE ANONYME AU CAPITAL DE 660.982.476,00 DH. REGIE PAR DAHIR

Plus en détail

La position d HSBC (traduction Virginie Bordeaux, Le Monde)

La position d HSBC (traduction Virginie Bordeaux, Le Monde) La position d HSBC (traduction Virginie Bordeaux, Le Monde) Présentation générale HSBC Global Private Banking (GPB) et en particulier sa banque privée suisse, HSBC Private Bank Suisse, ont subi une transformation

Plus en détail

CA Mainframe Chorus for Security and Compliance Management version 2.0

CA Mainframe Chorus for Security and Compliance Management version 2.0 FICHE PRODUIT CA Mainframe Chorus for Security and Compliance CA Mainframe Chorus for Security and Compliance Management version 2.0 Simplifiez et rationalisez vos tâches de gestion de la sécurité et la

Plus en détail

Présentation formation anti blanchiment de capitaux

Présentation formation anti blanchiment de capitaux Présentation formation anti blanchiment de capitaux Site Web www.loiblanchiment.be avec teste de connaissance Geert DELRUE 1 Curriculum Vitae Commissaire Judiciaire Police Judiciaire Fédérale Belge 27

Plus en détail

La République de Maurice Centre Financier International. www.abaxservices.com

La République de Maurice Centre Financier International. www.abaxservices.com La République de Maurice Centre Financier International L ile Maurice d aujourd hui Paysage : Stabilité sociale, politique et économique; démocratie parlementaire Population multi-ethnique / culturelle

Plus en détail

Introduction Jean-Philippe Thierry, Vice-président de l Autorité de contrôle prudentiel

Introduction Jean-Philippe Thierry, Vice-président de l Autorité de contrôle prudentiel Introduction Jean-Philippe Thierry, Vice-président de l Autorité de contrôle prudentiel 2 Sommaire 1. Le dispositif préventif LCB-FT : l insertion au sein du dispositif de contrôle interne (Henry de Ganay,

Plus en détail

Introduction Jean-Philippe Thierry, Vice-président de l Autorité de contrôle prudentiel

Introduction Jean-Philippe Thierry, Vice-président de l Autorité de contrôle prudentiel Introduction Jean-Philippe Thierry, Vice-président de l Autorité de contrôle prudentiel 2 Sommaire 1. Le dispositif préventif LCB-FT : l insertion au sein du dispositif de contrôle interne (Henry de Ganay,

Plus en détail

Pratique de l asset management

Pratique de l asset management Abderman SOLTANI Pratique de l asset management, 2012 ISBN : 978-2-212-55349-9 Chapitre 3 Gérer la relation client La connaissance client est pour le chargé d affaires le moyen le plus naturel d atteindre

Plus en détail

CRM Assurance. Fonctionnalités clés. Vue globale de l assuré. Gestion des échanges en Multicanal

CRM Assurance. Fonctionnalités clés. Vue globale de l assuré. Gestion des échanges en Multicanal CRM Assurance Fonctionnalités clés Vue globale de l assuré Le CRM pour les compagnies d'assurances est une solution spécialement conçue pour mettre en place et soutenir les fondements d une orientation

Plus en détail

LA PErFECtiON. EN DétAiL. FinanceSuite. ebam

LA PErFECtiON. EN DétAiL. FinanceSuite. ebam 13 LA PErFECtiON. EN DétAiL. FinanceSuite ebam 2 3 FINANCESUITE ebam (electronic Bank Account Management) La nouvelle manière de gérer vos comptes bancaires : un aperçu global sur tous vos comptes, autorisations

Plus en détail

Solutions. Une expertise au service de vos besoins logiciels.

Solutions. Une expertise au service de vos besoins logiciels. Solutions Une expertise au service de vos besoins logiciels. SIX Financial Information Solutions offre une combinaison parfaite des données, des process et du logiciel pour développer des produits sur

Plus en détail

Vu la Loi n 1.165 du 23 décembre 1993 relative à la protection des informations nominatives, modifiée ;

Vu la Loi n 1.165 du 23 décembre 1993 relative à la protection des informations nominatives, modifiée ; DELIBERATION N 2015-04 DU 28 JANVIER 2015 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AUTORISATION A LA MISE EN ŒUVRE DU TRAITEMENT AUTOMATISE D INFORMATIONS NOMINATIVES AYANT POUR

Plus en détail

TITRE. La mise en place d un dispositif de LAB / LFT

TITRE. La mise en place d un dispositif de LAB / LFT La mise en place d un dispositif de LAB / LFT TITRE Présentation du 12 février 2009 Dominique Dupont Directeur du Contrôle Interne et Conformité Groupe UFG 1 3ème Directive des obligations renforcées La

Plus en détail

WG34 - Table ronde Session du 24 mars 2011. Best Execution

WG34 - Table ronde Session du 24 mars 2011. Best Execution WG34 - Table ronde Session du 24 mars 2011 Best Execution Présents : 16 membres de l ALCO, représentant tant les Banques que les Sociétés de Gestion de la place. Référent : Stéphane Cairic, Responsable

Plus en détail

ALTER DOMUS France IT S PEOPLE WHO MAKE THE DIFFERENCE

ALTER DOMUS France IT S PEOPLE WHO MAKE THE DIFFERENCE FRANCE ALTER DOMUS Alter Domus est un leader européen dans les Services d Administration de Fonds et les Services Administratifs et Comptables de sociétés. Nous sommes spécialisés dans le service aux véhicules

Plus en détail

onesource workflow manager

onesource workflow manager onesource workflow manager md FISCALITÉ ET COMPTABILITÉ MC Orchestrez vos processus fiscaux ONESOURCE WorkFlow Manager est une solution hébergée sur Internet hautes performances qui vous permet de gérer

Plus en détail

Luxembourg, le 11 novembre 2011

Luxembourg, le 11 novembre 2011 Luxembourg, le 11 novembre 2011 Lettre circulaire 11/10 du Commissariat aux Assurances relative à la collecte de données quantitatives dans le cadre de l évaluation des risques d exposition au blanchiment

Plus en détail

FRONTeO Plateforme digitale pour les banques. Dossier de presse

FRONTeO Plateforme digitale pour les banques. Dossier de presse FRONTeO Plateforme digitale pour les banques Dossier de presse 2015 Sommaire Page 3 Editorial «La banque se digitalise, l informatique évolue, MAINSYS anticipe...» Page 4 Une gamme complète de solutions

Plus en détail

LexisNexis Compliance Assurance

LexisNexis Compliance Assurance LexisNexis Compliance Assurance La nouvelle solution opérationnelle pour piloter et sécuriser votre gestion de la conformité Exhaustivité des normes assurance Diagnostic et aide à la décision Tableaux

Plus en détail

Risques d accès non autorisés : les atouts d une solution IAM

Risques d accès non autorisés : les atouts d une solution IAM Risques d accès non autorisés : les atouts d une solution IAM Comment l'entreprise peut-elle réduire ses risques informatiques liés aux droits d accès des utilisateurs Livre Blanc Introduction Tous les

Plus en détail

Orange Business Services. Direction de la sécurité. De l utilisation de la supervision de sécurité en Cyber-Defense? JSSI 2011 Stéphane Sciacco

Orange Business Services. Direction de la sécurité. De l utilisation de la supervision de sécurité en Cyber-Defense? JSSI 2011 Stéphane Sciacco De l utilisation de la supervision de sécurité en Cyber-Defense? Orange Business Services Direction de la sécurité JSSI 2011 Stéphane Sciacco 1 Groupe France Télécom Sommaire Introduction Organisation

Plus en détail

Bénéfices pour votre organisation : une solution pouvant supporter vos besoins d affaires

Bénéfices pour votre organisation : une solution pouvant supporter vos besoins d affaires Pivotal CRM 6.0 Quelle que soit la tendance d évolution des marchés, faites de vos clients le moteur de votre réussite avec une meilleure maîtrise et une meilleure flexibilité et un coût de possession

Plus en détail

SYSDE. NOM DU PRODUIT SYSDE SAF v 3.0 NOM DU FOURNISSEUR RÉSUMÉ. Évaluation 2009* Septembre 2009. Évaluations précédentes 2005. Impression générale

SYSDE. NOM DU PRODUIT SYSDE SAF v 3.0 NOM DU FOURNISSEUR RÉSUMÉ. Évaluation 2009* Septembre 2009. Évaluations précédentes 2005. Impression générale NOM DU PRODUIT SYSDE SAF v 3.0 NOM DU FOURNISSEUR SYSDE Évaluation 2009* Septembre 2009 Évaluations précédentes 2005 RÉSUMÉ Impression générale SYSDE SAF est une solution intégrée comprenant des fonctionnalités

Plus en détail

Planification, Elaboration budgétaire, Simulation, Analyse Temps Réel BAO02. Cognos TM1. Pascal DELVAL, Customer Technical Professional

Planification, Elaboration budgétaire, Simulation, Analyse Temps Réel BAO02. Cognos TM1. Pascal DELVAL, Customer Technical Professional Planification, Elaboration budgétaire, Simulation, Analyse Temps Réel BAO02 Cognos TM1 Pascal DELVAL, Customer Technical Professional 2010 IBM Corporation 3 Ensemble complet de Fonctionnalités BI Requête

Plus en détail

Septembre 2001. Comment la Suisse lutte contre le blanchiment d argent

Septembre 2001. Comment la Suisse lutte contre le blanchiment d argent Septembre 2001 Comment la Suisse lutte contre le blanchiment d argent Table des matières Page Question Question Question Question Question 1 1 2 2 4 3 5 4 6 5 7 Des capitaux d origine criminelle? Non,

Plus en détail

PAS X. PAS-X Services. Competence. Implementation. Support. Vue d ensemble des services. Portfolio des services proposés

PAS X. PAS-X Services. Competence. Implementation. Support. Vue d ensemble des services. Portfolio des services proposés PAS-X PAS-X Vue d ensemble des services Portfolio des services proposés En complément de ses produits Manufacturing IT, Werum propose des prestations de services complètes. La société Werum apporte son

Plus en détail

Sage FRP Treasury Universe Edition Module Cash L expert en gestion de trésorerie et flux financiers

Sage FRP Treasury Universe Edition Module Cash L expert en gestion de trésorerie et flux financiers distributeur des solutions FICHE TECHNIQUE Sage FRP Treasury Universe Edition Module Cash L expert en gestion de trésorerie et flux financiers Le module Cash de Sage FRP Treasury Universe Edition est une

Plus en détail

Talend Technical Note

Talend Technical Note Mars 2011 Page 1 sur 5 Le MDM offre un hub central de contrôle et une vision unique des données maître de l'entreprise, quelles que soient les disparités entre les systèmes source. Il assure que les données

Plus en détail

Code de conduite des prestataires de services d argent mobile

Code de conduite des prestataires de services d argent mobile Code de conduite des prestataires de services d argent mobile SOLIDITÉ DES SERVICES TRAITEMENT ÉQUITABLE DES CLIENTS SÉCURITÉ DES RÉSEAUX ET CANAUX MOBILES VERSION 1 - NOVEMBRE 2014 Introduction Le présent

Plus en détail

Lutte contre le blanchiment d'argent et la fraude dans les banques et assurances soutenue par l'informatique

Lutte contre le blanchiment d'argent et la fraude dans les banques et assurances soutenue par l'informatique Lutte contre le blanchiment d'argent et la fraude dans les banques et assurances soutenue par l'informatique Valeur ajoutée dans une logique holistique de GRC Frank Holzenthal, informaticien diplômé* 1

Plus en détail

CTE Éditeur de classification arborescente pour spécifications du cas de test

CTE Éditeur de classification arborescente pour spécifications du cas de test Tessy Test d intégration et unitaire dynamique automatisé pour des applications embarquées CTE Éditeur de classification arborescente pour spécifications du cas de test Le meilleur outil de test unitaire

Plus en détail

Solution Citi pour les comptes de paiement internationaux (IPA) Activé pour la globalisation

Solution Citi pour les comptes de paiement internationaux (IPA) Activé pour la globalisation Solution Citi pour les comptes de paiement internationaux (IPA) Activé pour la globalisation Pour les sociétés multinationales qui opèrent dans différents marchés du monde, il est essentiel de pouvoir

Plus en détail

RSA ADVANCED SECURITY OPERATIONS CENTER SOLUTION

RSA ADVANCED SECURITY OPERATIONS CENTER SOLUTION RSA ADVANCED SECURITY OPERATIONS CENTER SOLUTION Augmenter la visibilité et l analyse des événements de sécurité dans le système d information Jérôme Asseray Senior PreSales Engineer 1 Agenda Sécurité,

Plus en détail

Solutions d ingénierie de la performance et du risque

Solutions d ingénierie de la performance et du risque Solutions d ingénierie de la performance et du risque Une expertise de premier ordre au service des investisseurs institutionnels et de leurs gestionnaires COMPRENDRE et expliquer votre performance Vous

Plus en détail

CERTIFICATION DES ACTEURS DE MARCHE. Programme détaillé des modules de formation

CERTIFICATION DES ACTEURS DE MARCHE. Programme détaillé des modules de formation CERTIFICATION DES ACTEURS DE MARCHE Programme détaillé des modules de formation Module 1. Cadre institutionnel et réglementaire français et européen I L architecture internationale de la régulation & la

Plus en détail

Découvrez la gestion collaborative multi-projet grâce à la. solution Project EPM

Découvrez la gestion collaborative multi-projet grâce à la. solution Project EPM Découvrez la gestion collaborative multi-projet grâce à la solution Project EPM Project EPM 2007 est la solution de gestion de projets collaborative de Microsoft. Issue d une longue expérience dans le

Plus en détail

RSA ADAPTIVE AUTHENTICATION

RSA ADAPTIVE AUTHENTICATION RSA ADAPTIVE AUTHENTICATION Plate-forme complète d authentification et de détection des fraudes D UN COUP D ŒIL Mesure du risque associé aux activités de connexion et de postconnexion via l évaluation

Plus en détail

VIE ET STAGE liés aux Risques

VIE ET STAGE liés aux Risques VIE ET STAGE liés aux Risques Stage Contrôle de gestion - H/F Référence: SGBTDGDEFIN15012015 Date de publication: 16-01-2015 Métier Finance d'entreprise / Comptabilité Activité Banque privée Type de contrat

Plus en détail

LUTTE CONTRE LE BLANCHIMENT ET LE FINANCEMENT DU TERRORISME

LUTTE CONTRE LE BLANCHIMENT ET LE FINANCEMENT DU TERRORISME LUTTE CONTRE LE BLANCHIMENT ET LE FINANCEMENT DU TERRORISME Sommaire Introduction Cadre législatif et réglementaire applicable Extension de l obligation de déclaration Obligations des professionnels Textes

Plus en détail

Optimisez vos processus métier avec mediusflow. www.medius-group.fr

Optimisez vos processus métier avec mediusflow. www.medius-group.fr Optimisez vos processus métier avec mediusflow optimisez vos processus Si elle veut accroître son agilité et développer sa performance, l entreprise doit optimiser ses processus métiers : supprimer les

Plus en détail

MYXTRACTION. 2009 La Business Intelligence en temps réel

MYXTRACTION. 2009 La Business Intelligence en temps réel MYXTRACTION 2009 La Business Intelligence en temps réel Administration Qui sommes nous? Administration et management des profils Connecteurs Base des données Gestion des variables et catégories de variables

Plus en détail

Comité de Bâle sur le contrôle bancaire. Saine gestion des risques de blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme

Comité de Bâle sur le contrôle bancaire. Saine gestion des risques de blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme Comité de Bâle sur le contrôle bancaire Saine gestion des risques de blanchiment de capitaux et de financement du terrorisme janvier 2014 Également disponible sur le site de la BRI (www.bis.org). Banque

Plus en détail

Dans le cadre des activités de l IFPC, nous vous soumettons le présent catalogue de formation pour l année 2013.

Dans le cadre des activités de l IFPC, nous vous soumettons le présent catalogue de formation pour l année 2013. Dans le cadre des activités de l IFPC, nous vous soumettons le présent catalogue de formation pour l année 2013. Ifpc 2013 1 Thème : 1 Pack actualités Actualités comptables Actualités d'audit Actualités

Plus en détail

Plan 1/9/2013. Génération et exploitation de données. CEP et applications. Flux de données et notifications. Traitement des flux Implémentation

Plan 1/9/2013. Génération et exploitation de données. CEP et applications. Flux de données et notifications. Traitement des flux Implémentation Complex Event Processing Traitement de flux de données en temps réel Romain Colle R&D Project Manager Quartet FS Plan Génération et exploitation de données CEP et applications Flux de données et notifications

Plus en détail

Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise.

Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise. Solutions PME VIPDev Nos Solutions PME VIPDev sont les Atouts Business de votre entreprise. Cette offre est basée sur la mise à disposition de l ensemble de nos compétences techniques et créatives au service

Plus en détail

ABACUS BUSINESS SOFTWARE. La solution Enterprise

ABACUS BUSINESS SOFTWARE. La solution Enterprise ABACUS BUSINESS SOFTWARE La solution Enterprise ABACUS ENTERPRISE LE LOGICIEL SUISSE POUR LES PME Les logiciels de gestion ABACUS Enterprise optimisent les processus de travail. Les entreprises peuvent

Plus en détail

Marché de l art et blanchiment d argent: nouvelles responsabilités et nouveaux risques légaux

Marché de l art et blanchiment d argent: nouvelles responsabilités et nouveaux risques légaux Marché de l art et blanchiment d argent: nouvelles responsabilités et nouveaux risques légaux c o n f é r e n c e d u 1 3 n o v e m b r e 2 0 1 5 Prof. Ursula Cassani Département de droit pénal Université

Plus en détail

Axe de valeur BMC Identity Management, la stratégie d optimisation de la gestion des identités de BMC Software TM

Axe de valeur BMC Identity Management, la stratégie d optimisation de la gestion des identités de BMC Software TM BROCHURE SOLUTIONS Axe de valeur BMC Identity Management, la stratégie d optimisation de la gestion des identités de BMC Software TM L IDENTITE AU COEUR DE VOTRE PERFORMANCE «En tant que responsable informatique,

Plus en détail

BNPPARIBAS. Questionnaire sur la lutte contre le blanchiment d argent. Anti-Money Laundering Questionnaire

BNPPARIBAS. Questionnaire sur la lutte contre le blanchiment d argent. Anti-Money Laundering Questionnaire Anti-Money Laundering Questionnaire Questionnaire sur la lutte contre le blanchiment d argent Localisation/Location: 16, Boulevard des Italiens 75009 PARIS Nom de l institution financière (IF)/Financial

Plus en détail

SOLUTIONS UNISERV POUR SAP BUSINESS SUITE

SOLUTIONS UNISERV POUR SAP BUSINESS SUITE SAP BUSINESS SUITE SOLUTIONS UNISERV POUR SAP BUSINESS SUITE Qualité de SAP par le leader européen du marché Fort de plus de 42 ans d expérience dans le domaine de la qualité de clients, de leur gestion

Plus en détail

Optimisation de la gestion des risques opérationnels. EIFR 10 février 2015

Optimisation de la gestion des risques opérationnels. EIFR 10 février 2015 Optimisation de la gestion des risques opérationnels EIFR 10 février 2015 L ADN efront METIER TECHNOLOGIE Approche métier ERM/GRC CRM Gestion Alternative Approche Technologique Méthodologie Implémentation

Plus en détail

Win UR. www.git.ch. Portfolio. Portfolio. Archivage. Comptabilité. Consolidation. Budget. Débiteurs. Business Software

Win UR. www.git.ch. Portfolio. Portfolio. Archivage. Comptabilité. Consolidation. Budget. Débiteurs. Business Software Business Software Win UR Portfolio A qui s'adresse Win UR Portfolio? Archivage "Grâce à ce nouveau logiciel, nous comptons bien séduire les gérants de fortune ainsi que les gestionnaires institutionnels.

Plus en détail

Wealth & Tax Planning Private Company

Wealth & Tax Planning Private Company Wealth & Tax Planning Private Company Parties dans une Private Company Structure simplifiée Mandant = Actionnaire Procure des recommandations Conseil d administration Les actions peuvent être détenues

Plus en détail

bvdinfo.com L accès instantané aux données des entreprises belges et luxembourgeoises

bvdinfo.com L accès instantané aux données des entreprises belges et luxembourgeoises L accès instantané aux données des entreprises belges et luxembourgeoises Les classiques des outils avancés pour la recherche et l analyse des entreprises bvdinfo.com Bel-First est l outil de référence

Plus en détail

A Virtual World With REAL Solutions

A Virtual World With REAL Solutions DeMaSy LOGICIEL FINANCIER DE COMPTABILITE, GESTION ET ADMINISTRATION www.real.lu info@real.lu 33 rue d Eich L-1461 LUXEMBOURG T +352 43 65 22-1 PILOTEZ VOTRE ACTIVITE DE MANIÈRE INTEGREE GRACE A UN SEUL

Plus en détail

La solution Enterprise

La solution Enterprise ABACUS Business Software La solution Enterprise ABACUS ENTERPRISE LE LOGICIEL SUISSE POUR LES PME Les logiciels de gestion ABACUS Enterprise optimisent les processus de travail. Les entreprises peuvent

Plus en détail

DELIBERATION N 2014-156 DU 12 NOVEMBRE 2014 DE LA COMMISSION DE CONTROLE

DELIBERATION N 2014-156 DU 12 NOVEMBRE 2014 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DELIBERATION N 2014-156 DU 12 NOVEMBRE 2014 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AUTORISATION A LA MISE EN ŒUVRE DU TRAITEMENT AUTOMATISE D INFORMATIONS NOMINATIVES AYANT POUR

Plus en détail

LexisNexis Compliance Assurance La solution opérationnelle pour piloter et sécuriser votre gestion de la conformité

LexisNexis Compliance Assurance La solution opérationnelle pour piloter et sécuriser votre gestion de la conformité LexisNexis Compliance Assurance La solution opérationnelle pour piloter et sécuriser votre gestion de la conformité Exhaustivité des normes assurance Diagnostic et aide à la décision Tableaux de bord Veille

Plus en détail

955.022 Ordonnance de la Commission fédérale des banques en matière de lutte contre le blanchiment d argent

955.022 Ordonnance de la Commission fédérale des banques en matière de lutte contre le blanchiment d argent Ordonnance de la Commission fédérale des banques en matière de lutte contre le blanchiment d argent (Ordonnance de la CFB sur le blanchiment d argent, OBA-CFB) du 18 décembre 2002 (Etat le 1 er avril 2003)

Plus en détail

Paris en ligne et risques de blanchiment et de financement du terrorisme. Jean-Claude DELEPIERE Président de la CTIF

Paris en ligne et risques de blanchiment et de financement du terrorisme. Jean-Claude DELEPIERE Président de la CTIF Paris en ligne et risques de blanchiment et de financement du terrorisme Jean-Claude DELEPIERE Président de la CTIF Particularités des paris et jeux en ligne et risques de BC et de FT o Secteur sensible

Plus en détail