REHABILITATION DE LA SALLE BRANCOLAR ACCESSIBILITE HANDICAPES AVENUE SEILERN NICE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "REHABILITATION DE LA SALLE BRANCOLAR ACCESSIBILITE HANDICAPES AVENUE SEILERN - 06300 - NICE"

Transcription

1 VILLE DE NICE REHABILITATION DE LA SALLE BRANCOLAR ACCESSIBILITE HANDICAPES AVENUE SEILERN NICE Maître d'ouvrage: VILLE DE NICE Direction Générale Des Services Techniques, de l'aménagement, des Travaux et du Développement Durable Direction des Bâtiments Communaux Service Maîtrise d'œuvre Interne 59, Tue Beaumont NICE Cédex 4 Tél. : Fax : Bureau d'etudes : SLH Sud Est -:O.T.B.I. Space C 208 Route de Grenoble - BP NICE cedex 3- Tél Fax Architecte : :Fabien GOURE Le Séréna - 62 bis Avenue des Tuilières CAGNES SUR MER - Tél Fax : Bureau de Contrôle :: VERITAS NICE La plaine 1 Avenue Pontrémoli A NICE Tél Fax CSPS : : P. BERTHOD 10, Av. Fragonard NICE Tél Fax C.C.T.P. CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES 4-08 LOT 08 - ELECTRICITE D:\TEMP\notesAD787C\BRANCOLAR 8 - CCTP.doc 1 / 21

2 8 : ELECTRICITE S O M M A I R E 8 : ELECTRICITE : DISPOSITIONS GÉNÉRALES : OBJET DES TRAVAUX DISPOSITIONS COMMUNES : NORMES ET REGLEMENTS COURANTS FORTS : RELATIONS DE L'ENTREPRENEUR AVEC LES ADMINISTRATIONS : RELATIONS DE L'ENTREPRENEUR AVEC LES AUTRES CORPS D'ETAT : ETABLISSEMENT DU PROJET D'EXECUTION : INTERPRETATION DU DESCRIPTIF : CONTROLE COPREC AUTOCONTROLE : TRAVAUX A REALISER : SPÉCIFICATIONS GÉNÉRALES D'INSTALLATION ELECTRICITE COURANTS FORTS : CARACTERISTIQUES TECHNIQUES : MATERIEL ET MISE EN OEUVRE : DESCRIPTIONS DETAILLEES DES TRAVAUX ÉLECTRICITÉ : TRAVAUX PREPARATOIRES : PRISE DE TERRE : DISTRIBUTION FORCE ET LUMINAIRE SECONDAIRE : ALIMENTATION - DISPOSITIFS DE PROTECTION - TABLEAUX : ALIMENTATIONS DIVERSES : INSTALLATION ECLAIRAGE - PRISES DE COURANT : AUTRES TRAVAUX : INSTALLATIONS DE SÉCURITÉ : DESCRIPTION DETAILLEE DES TRAVAUX DE COURANTS FAIBLES : DISTRIBUTRION DE L'HEURE...21 D:\TEMP\notesAD787C\BRANCOLAR 8 - CCTP.doc 2 / 21

3 DONNEES GENERALES Objet : Le présent CCTP a pour objet la description des travaux à exécuter dans le cadre de ce lot. L ensemble des prestations comprend tous les travaux nécessaires à cette construction. Reconnaissance des lieux Etat des lieux L entrepreneur est censé avoir reconnu les lieux et avoir connaissance des particularités de l opération au jour de la remise de son offre. L offre de l entreprise sera donc contractuellement réputée avoir tenu compte de toutes les constatations faites lors de cette reconnaissance, et comprendre explicitement ou implicitement tous les travaux accessoires et autres nécessaires. L entrepreneur sera réputé avoir connaissance de toutes les conditions pouvant en quelque manière que ce soit avoir une influence sur l exécution et les délais, ainsi que sur la qualité et les prix des ouvrages à réaliser. Il déclare en particulier : Constats avoir procédé à toutes demandes de précisions complémentaires qu il jugerait nécessaire à ses études techniques et de prix. avoir parfaite connaissance des sujétions liées à ce type d opération. L entrepreneur fera établir à ses frais, s il le juge utile, tous les constats d état des lieux. L entrepreneur soumettra au préalable au Maître de l Ouvrage la liste des constats préliminaires qu il compte faire établir, les constats ainsi effectués seront communiqués en un exemplaire original au Maître de l Ouvrage. Réception des lieux L entrepreneur du présent lot réceptionnera les lieux préalablement au démarrage de ces travaux. Cette réception se fera de façon contradictoire en présence d un représentant du Maître de l Ouvrage, du Maître d œuvre et de l entreprise. Toute observation mentionnée par l entrepreneur ou par ses confrères donnera lieu à établissement, par ses soins, d un procès verbal dont il assurera la diffusion au Maître d Ouvrage et au Maître d œuvre. Caractère forfaitaire du marché Il est rappelé que les devis descriptifs, ont pour objet de développer et de préciser les indications des plans concernant les ouvrages que l entrepreneur s engage à réaliser à prix global et forfaitaire. L énumération et la description des ouvrages telles qu elles sont prévus dans le descriptif ne présentent aucun caractère limitatif et l entrepreneur du présent lot devra le complet et entier achèvement de ses ouvrages, les fournitures et façons accessoires indispensables à cet achèvement et au parfait fonctionnement des installations projetées et traitées à forfait. Le devis quantitatif et estimatif de l entrepreneur accompagnant la soumission générale, devra être conforme au devis quantitatif fourni à l appel d offres et en suivre rigoureusement son ordre de présentation par chapitre et article, ces articles devant être détaillés par prix unitaire d ouvrage élémentaire. Responsabilite de l entrepreneur Il appartient à l'entrepreneur d'établir son étude pour que les prix unitaires et le prix global soient calculés en tenant compte des dispositifs, caractéristiques du matériel, des difficultés d'exécution et impératifs du Maître d'ouvrage, normes Françaises, etc. En toute circonstance, l'entrepreneur demeure seul responsable de tous dommages ou accidents causés à des tiers lors ou par suite de l'exécution des travaux résultant soit de son propre fait, soit de son personnel, soit de ses éventuels sous traitants. D:\TEMP\notesAD787C\BRANCOLAR 8 - CCTP.doc 3 / 21

4 Travaux Définition des ouvrages Le présent CCTP ne peut, ainsi que les plans, être considéré comme limitant les ouvrages à prévoir, mais comme fixant un but à atteindre. L'Entrepreneur demeure responsable de la prévision des moyens nécessaires à la réalisation technique et architecturale de qualité de cette opération, dans les délais et planning impartis. En conséquence, il est donc demandé à l'entrepreneur d'une part, de signaler à la Maîtrise d'œuvre, au moins 8 jours avant remise des offres, toute anomalie, omission, imperfection..., susceptibles de compromettre ces objectifs et, d'autre part, d'envisager toute modification ou rectification nécessaire afin de garantir la qualité attendue. En aucun cas, l'entrepreneur ne pourra arguer de l'imprécision des pièces fournies ou d'omissions pour refuser dans le cadre de son marché tout ou partie des ouvrages nécessaires au complet achèvement de ses travaux. Il lui appartient d'apprécier l'importance et la nature des ouvrages et de proposer grâce à ses connaissances professionnelles, les modifications qui s'imposent pour obtenir une réalisation correcte des travaux conformément aux objectifs du Donneur d Ordres. Obligation de bonne fin Ce document défini les spécifications techniques détaillées, en association avec les plans joints, des travaux à exécuter. La description de ces travaux n'est pas exhaustive, mais est complétée par les plans joints au dossier, les documents propres aux autres corps d'état, ainsi que la visite sur place. L'entreprise devra toutes les prestations nécessaires à la bonne fin des ouvrages en conformité avec ce CCTP, la réglementation, les règles de l'art et les pièces du marché principal. Elle devra obtenir l'accord de la maîtrise d'œuvre pour tout le matériel à installer, les plans et schémas d'exécution avant le début des travaux. Fonctionnement et sécurite de chantier Responsable de chantier L entrepreneur désigne, dès la passation du marché, un responsable de l exécution qui doit être l unique interlocuteur auprès du maître d ouvrage. Contrôleur technique La présente opération de construction fait l objet d une mission «Contrôle technique» confiée à un contrôleur technique. La mission de cet organisme s exerce au niveau de la solidité des constructions et du respect des règles et des réglementations en vigueur. L entrepreneur doit entièrement se conformer aux instructions établies par le contrôleur. Coordonnateur Sécurité Protection Santé La présente opération de construction fait l objet d une mission «Sécurité et Protection de la Santé» confiée à un Coordonnateur Sécurité Protection Santé; la mission de cet organisme s exerce au niveau de la sécurité et de la santé, et du respect des règles et des réglementations en vigueur. L entrepreneur doit entièrement se conformer aux instructions établies par le cooronnateur. Caracteristiques locales de la construction Se referé au paragraphe du CCTPC Dipostions à adopté pour un chantier propre Se referé au paragraphe 0.15 du CCTPC D:\TEMP\notesAD787C\BRANCOLAR 8 - CCTP.doc 4 / 21

5 8.1 : DISPOSITIONS GÉNÉRALES : OBJET DES TRAVAUX DISPOSITIONS COMMUNES Le marché de travaux à réaliser au terme du présent lot comprend toute la main d'œuvre, fourniture, matériel de toute nature pour la bonne exécution des installations ELECTRICITE et COURANTS FAIBLES du projet : Comprenant : AU NIVEAU (RDC) Une salle d'entraînement et vestiaires et douches Locaux annexes Sanitaires Dépôts Locaux techniques AU NIVEAU (ETAGE) Nota : Un gymnase Locaux annexes Sanitaires Dépôts Locaux techniques REHABILITATION DE LA SALLE BRANCOLAR Avenue de Seileren NICE Il existe un logement contigu à la salle qui ne fait pas partie du présent projet, hormis la réfection de l'étanchéité et des façades Le projet prévoit la mise en œuvre de l'electricité Courants Forts, Courants Faibles constituant le présent lot, conformément aux règles de sécurité et aux prescriptions techniques ci-après. Les prestations à la charge du présent lot comprennent tous les travaux de sa spécialité tels que définis dans le présent document, y compris tous les ouvrages, amenées et accessoires destinés à la finition complète et parfaite de l'œuvre dans le cadre des pièces contractuelles et de la réglementation en vigueur : NORMES ET REGLEMENTS COURANTS FORTS La présente étude a été réalisée en fonction des textes officiels, règlements et normes françaises en vigueur à ce jour, notamment : : TEXTES OFFICIELS Le Décret n du 14 novembre 1988 relatif à la protection des travailleurs dans les établissements qui mettent en œuvre des courants électriques Le Décret n du 31 octobre 1973 ainsi que l'arrêté du 25 juin 1980 relatifs à la sécurité contre l'incendie, rassemblés dans les brochures 1011, 1477 et 1078 du Journal Officiel ainsi que l'arrêté du 2 février 1993 de dispositions modificatives et complémentaires L'arrêté du 10 novembre 1976 du Ministère du Travail relatif aux circuits et installations de sécurité L'arrêté du 2 février 1993 modifiant et complétant le règlement de sécurité contre l'incendie Le code de la construction D:\TEMP\notesAD787C\BRANCOLAR 8 - CCTP.doc 5 / 21

6 Les instructions techniques n 246, 247 et 248 Le Décret n du 12 juin 1973 concernant l'établissement des lignes téléphoniques Les Décrets n du 27 mars 1993, n du 27 mars 1993 et l'arrêté du 27 mars 1993 concernant les spécifications techniques relatives aux antennes et réseaux de distribution radiodiffusion sonore et visuelle : NORMES ET RÈGLEMENTS Normes et règlements établis par : U.T.E. : Union Technique de l'electricité A.F.N.O.R. : Association Française de Normalisation C.S.T.B. : Centre Scientifique et Technique du Bâtiment Notamment : Norme NFC traitant des installations électriques basse tension Norme NFC traitant de la protection de la radiodiffusion contre les troubles parasitaires Prescriptions DTU traitant des installations électriques des bâtiments : AUTRES RÉGLEMENTATIONS Le cahier des charges sur les infrastructures des Télécommunications et le câblage téléphonique des immeubles existants Le cahier des charges sur les antennes collectives raccordables instruction FT Les prescriptions du présent Cahier des Charges et du Cahier des Charges Générales et pièces écrites communes à tous les lots Ces documents ne constituent pas une liste limitative : l'entrepreneur tiendra compte, en cours d'exécution, des nouveaux règlements qui entreraient en vigueur et qui modifieraient les règlements susvisés : AUTRES PRESCRIPTIONS Les prescriptions du présent Cahier des Charges et pièces écrites générales communes à tous les lots Les observations du Contrôleur Technique et de la Notice de Sécurité En outre, l'ordre de prévalence des pièces du marché spécifié dans le CCAP ne joue qu'en cas de contradiction et n'a en aucun cas pour but d'annuler la réalisation d'un ouvrage quelconque figurant sur l'une des pièces et non sur l'autre. En conséquence, tout ouvrage figurant aux plans et non décrit au CCTP est formellement dû et vice-versa. Enfin, les dispositions du présent CCTP pourront être précisées et complétées par le contenu des PV de chantier qui sont diffusés à l'issue de chaque réunion de chantier. Lorsqu'ils comporteront des points concernant le présent lot et ne faisant pas l'objet d'observation dans les délais impartis, ces PV de chantier seront conventionnellement considérés comme des annexes de ce CCTP dont ils feront alors partie intégrante dès leur diffusion : VALIDITÉ LIMITE Les documents, textes officiels, normes, prescriptions cités ne constituent en aucun cas des listes limitatives. Ils seront utilisés dans leurs dernières éditions en vigueur, additifs et modifications inclus. L'Entrepreneur tiendra également compte, en cours d'exécution, des nouveaux règlements qui entreraient en vigueur et qui par conséquent modifieraient les documents cités : RELATIONS DE L'ENTREPRENEUR AVEC LES ADMINISTRATIONS L'Entrepreneur se mettra en rapport avec les services techniques des Administrations concernées pour obtenir les renseignements utiles pour l'exécution de ses travaux. II se soumettra à toutes les visites et vérifications des Agents de ces services et fournira tous les documents, plans, notes de calculs et pièces justificatives demandées. D:\TEMP\notesAD787C\BRANCOLAR 8 - CCTP.doc 6 / 21

7 II appartiendra à l'entrepreneur de faire réceptionner les installations de distribution et branchements et de demander les mises en œuvre : RELATIONS DE L'ENTREPRENEUR AVEC LES AUTRES CORPS D'ETAT L'Entrepreneur est responsable de ses installations pour permettre son intervention en temps voulu pour déterminer l'emplacement de chaque matériel et régler les points délicats. II devra se mettre en rapport avec les représentants des autres corps d'état, en particulier avec les titulaires des Marchés suivants : Gros œuvre, maçonnerie, cloisonnements Carrelage, revêtement de sols, ravoirage Menuiserie, portes, fenêtres, portails Faux plafonds Plomberie sanitaire, ventilation, chauffage, climatisation : ETABLISSEMENT DU PROJET D'EXECUTION : CONSTITUTION DU DOSSIER TECHNIQUE Le dossier comprend : Le Cahier des Charges Techniques Particulières (CCTP) La Décomposition de Prix Globale et Forfaitaire (DPGF) Les plans d'implantation : DOSSIER D'EXÉCUTION Les plans généraux d'exécution seront réalisés par le Maître d'œuvre. Avant tout commencement des travaux, l'entrepreneur du présent lot fournira en CINQ (5) EXEMPLAIRES les documents suivants : Les plans de détails d'exécution et de préfabrication Les schémas de détail des armoires suivant les marques de l'appareillage choisi Les notes de calculs indiquant les calibrages, réglages et repères des appareils de protection et sections des conducteurs suivant les matériels choisis Ce projet modifié, s'il y a lieu, ne pourra être mis en exécution qu'après visa et acceptation du Maître d'œuvre et du Contrôleur Technique : FOURNITURE DES DOCUMENTS L'Entrepreneur devra également fournir les documents concernant les matériels installés, notamment : Fiches descriptives et techniques Procès-verbaux d'essais Agrément officiel Notices de fonctionnement et d'entretien : MISE A JOUR DES DOCUMENTS - PLANS DE RECOLEMENT Fournitures papier En fin de chantier, lors des opérations OPR, l'entrepreneur devra la fourniture en CINQ EXEMPLAIRES, de tous les documents précédemment décrits, après avoir effectué les mises à jour complètes des diverses modifications réalisées pendant l'exécution suivant les dispositions du CCAP. Fournitures informatiques D:\TEMP\notesAD787C\BRANCOLAR 8 - CCTP.doc 7 / 21

8 Fourniture d'un exemplaire sur CD ROM au format AUTOCAD, du dossier d'exécution DOE (PLANS et SCHEMAS) et du dossier d'identité SSI : INTERPRETATION DU DESCRIPTIF II est bien entendu que, moyennant les conditions de prix fixées dans le Marché de travaux, le Titulaire du Marché devra assurer toutes les fournitures et exécutera tous les travaux de sa profession, nécessaires au complet achèvement des ouvrages. Les installations définies dans le présent descriptif ne pourront faire l'objet d'aucune réserve après la notification du MARCHE. L'Entrepreneur devra se renseigner auprès du Maître d'œuvre pour tout ce qui dans le texte lui paraîtrait douteux ou incomplet et y faire les observations telles que prévues à l'article 1.7. II est précisé en outre, que l'entrepreneur aura à sa charge : L'amenée, l'établissement et l'enlèvement de tous les appareils, engins de levage, échafaudage nécessaires à ses ouvrages L'enlèvement des gravats de ces travaux et leur évacuation vers les décharges Tous les trous, percements, tranchées, scellements, rebouchages et raccords dans les sols, murs et cloisons, à l'exclusion de ceux qui pourront être réservés par l'entreprise de gros œuvre maçonnerie Les charges forfaitaires du Compte - Prorata, hygiène et sécurité, et tous les frais indiqués dans les documents généraux de l'appel d'offres : CONTROLE COPREC AUTOCONTROLE : COPREC L'entrepreneur du présent lot devra réaliser les essais et vérifications, prescrits selon les indications du CONTROLE type établies par le COPREC. L'Entrepreneur établira également les procès-verbaux d'essais du COPREC et fournira tous les documents nécessaires pour l'établissement du rapport : AUTOCONTRÔLE L'Entrepreneur doit procéder aux vérifications techniques qui lui incombent, vérifications citées à l'article R du Décret du 7 décembre Ces vérifications techniques comportent notamment : Une procédure de diffusion interne et externe des règles, spécifications, plans à jour, etc... Une organisation hiérarchisée des vérifications par les exécutants eux-mêmes Une procédure d'identification des fournitures et sous-produits approvisionnés et de certification de leur provenance Un programme de vérifications concernant les études, les approvisionnements, le stockage, la manutention, l'exécution et la réception. Ce programme doit en particulier préciser les divers essais prévus à ces différents stades. L'établissement de fiches de vérification attestant la réalité de ces vérifications : fiches de vérification des études, fiches de vérification de l'exécution ou P.V. d'essais (ces essais ayant été exécutés conformément aux règles professionnelles) : TRAVAUX A REALISER : GÉNÉRALITÉS La réhabilitation concernant les installations ELECTRICITE définies dans le programme comprenant : Niveau 96.7, travaux intérieurs et extérieurs Niveau travaux intérieurs et extérieurs D:\TEMP\notesAD787C\BRANCOLAR 8 - CCTP.doc 8 / 21

9 La plupart des installations ayant été refaites et vérifiées périodiquement par un bureau de contrôle, sont donc considérées comme opérationnelles et conformes : TRAVAUX À RÉALISER Les travaux seront réalisés suivant 2 postes : Travaux nécessités par la création ou modification de locaux Travaux décrits dans le programme Les travaux suite aux modifications et créations de locaux Nouvelles installations d'éclairage, prises de courant, courants faibles et de sécurité Les nouvelles alimentations et modifications des tableaux de protection Les adaptations des branchements Les programmes ne faisant pas mention de travaux de mise en conformité suivant les contrôles techniques, les travaux induits de ces rapports ne seront pas réalisés dans le cadre du présent projet. Les travaux consisteront à : Vérification de la puissance souscrite Modification du TGBT en fonction des nouveaux raccordements Adjonction de coupure d'urgence sur tous les tableaux électriques Création des nouvelles alimentations : Ascenseur VMC Reprise du câblage des luminaires du gymnase (plus de faux plafond) Vérification du classement des luminaires existants, pour conformité Mise en place d'une horloge dans gymnase et salle d'entraînement Adaptations diverses suivant aménagement D:\TEMP\notesAD787C\BRANCOLAR 8 - CCTP.doc 9 / 21

10 8.2 : SPÉCIFICATIONS GÉNÉRALES D'INSTALLATION ELECTRICITE COURANTS FORTS : CARACTERISTIQUES TECHNIQUES : ORIGINE DES INSTALLATIONS Les installations ont pour origine les points suivants : Les tableaux existants répartis dans le bâtiment : NATURE DE L'ÉNERGIE L'énergie électrique basse tension sera distribuée en courant triphasé + Neutre 50Hz - 240/400 V : RÉGIME DU NEUTRE Le Neutre basse tension sera du type Neutre à la Terre (Schéma TT) : CHUTES DE TENSION Les chutes de tension maximum autorisées seront les suivantes : Pour les circuits issus des branchements BT : Circuits éclairage : 3 % Circuits autres usages : 5 % : SECTION DES CONDUCTEURS Pour tous les câbles pour toutes les liaisons, les sections des NEUTRES seront TOUJOURS EGALES aux sections des PHASES. Les canalisations à section de neutre réduit ne seront pas autorisées. Les sections minimales ne pourront être inférieures à : 1,5 mm² pour l'éclairage 2,5 mm² pour les prises de courant 10/16 A 1,5 mm² pour les alimentations autres usages généraux 2,5 mm² pour les prises de courant 16 A DIRECTES 6 mm² pour les alimentations 32A 25 mm² pour les distributions générales (colonnes, branchement, etc ) : MATERIEL ET MISE EN OEUVRE : NATURE DES CANALISATIONS Les canalisations nécessaires aux installations seront réalisées : En encastré sous tube ICTL 6 APE Enterrés sous tube TPC - NC Apparent sous tube IRL 6 APE Apparent sous moulure et plinthes PVC Tous les percements et saignées nécessaires aux passages seront réalisées et rebouchées au titre du présent lot. D:\TEMP\notesAD787C\BRANCOLAR 8 - CCTP.doc 10 / 21

11 En montage encastré, les tubes et conduits seront placés dans les saignées, permettant un recouvrement d'au moins 1 cm de liant identique au matériaux des parois. Les canalisations apparentes seront fixées par vis et colliers sur chevilles adaptées aux parois. Tous les procédés de fixation par collage sont interdits : CONDUCTEURS Canalisations générales Les conducteurs seront choisis dans les catégories normalisées : H07 V pour les conducteurs sous tubes et sous goulottes - moulures U1000 R02 V pour les conducteurs en chemin de câbles ou enterrés sous fourreaux CR1 C1 pour les conducteurs de Sécurité résistants au feu : CONNEXIONS ÉLECTRIQUES Les raccordements, dérivations, connexions de toute nature, devront se faire sur bornes dans les boîtes et grilles de dérivations. Les boîtes de dérivation devront toujours être accessibles, et ne devront pas être posées dans des faux plafonds NON DEMONTABLES : CANALISATIONS EN FAUX PLAFOND Les canalisations en faux plafond, fixées selon les prescriptions réglementaires, avec au minimum : Câbles SANS support : 3 fixations au mètre linéaire Câble AVEC support : Montage métro sous tube IRL ou sur chemin de câbles : FOURREAUX INCORPORÉS DANS LES SOLS Les canalisations électriques seront incorporées dans les ravoirages. Une collaboration très étroite est nécessaire avec le lot Gros œuvre - Maçonnerie L'entrepreneur devra procéder lui-même au traçage préalable et à la pose des boîtiers et fourreaux appropriés. Tous les moyens de fixation seront prévus pour assurer leur bonne stabilité. L'entrepreneur devra s'assurer de la bonne exécution de ces travaux suivant les Règlements et Normes en vigueur, les Règles de l'art, de sécurité, d'isolation phonique et acoustique. Toutes les dispositions nécessaires devront être prises pour empêcher les ENTREES D'EAU dans les fourreaux en SOL. Dans tous les cas, un soufflage des canalisations permettant d'évacuer l'eau résiduelle devra être réalisé avant le tirage des fileries : FOURREAUX INCORPORES DANS LES CLOISONS SECHES Les canalisations électriques incorporées dans les cloisons sèches, seront mises en place soit au moment du montage, soit après le montage des cloisonnements et des huisseries. Pour se faire, l'entrepreneur devra travailler en collaboration avec le cloisonneur, soit en chargeant ce dernier de la réalisation des travaux à ses frais et sous sa responsabilité, soit en intervenant après le montage des cloisons. Tous les fourreaux en attente, en remontée pour les prises ou en descente pour les foyers lumineux devront être introduits dans les cloisons avec toutes les précautions d'usage sans aucune dégradation. Ils devront ressortir obligatoirement aux emplacements précis des boîtiers, posés ultérieurement. Il est bien précisé que toute saignée dans le placoplâtre est formellement interdite : TRAVERSÉE DES PAROIS - SAIGNÉES D'ENCASTREMENT Les traversées des parois devront répondre à la Norme U.T.E. NFC ainsi qu'aux spécifications des DTU. D:\TEMP\notesAD787C\BRANCOLAR 8 - CCTP.doc 11 / 21

12 Tous les percements et saignées sont à la charge du présent lot. Tous les fourreaux sont dus par l'entrepreneur du présent lot. Les passages de fourreaux nécessitant des ouvrages importants de gros œuvre (supérieur à 10 x 10 cm) seront réalisés par le lot GROS ŒUVRE MACONNERIE, mais sous la responsabilité de l'électricien qui devra, en outre la fourniture des fourreaux, donner les plans avec les notes nécessaires à leur mise en place. Tous les trous réalisés par ou pour le présent lot seront rebouchés au titre du présent lot, y compris le rétablissement du degré coupe-feu et l'étanchéité des parois traversées. Les rebouchages seront réalisés : AU CIMENT : pour les percements en sol et dans les murs en pierres, parpaings et parois cimentées AU PLATRE : pour les percements dans les cloisons en carreau ou plaques de plâtre Toutes les saignées nécessaires aux encastrements des canalisations seront entièrement A LA CHARGE DU PRESENT LOT. Les saignées seront réalisées à la rainureuse. Les rebouchages seront réalisées avec un matériau identique à la paroi : AU CIMENT : pour les parois en pierres ou parpaings AU PLATRE : pour les cloisons en carreaux ou plaques de plâtre D:\TEMP\notesAD787C\BRANCOLAR 8 - CCTP.doc 12 / 21

13 8.3 : DESCRIPTIONS DETAILLEES DES TRAVAUX ÉLECTRICITÉ : TRAVAUX PREPARATOIRES : GÉNÉRALITÉS Réalisation des travaux nécessaires aux installations électriques existantes, conservées et maintenues en service pendant les travaux et reprises ensuite sur les nouveaux tableaux généraux : REPERAGE - ISOLEMENT - REPRISE DES CIRCUITS - REALIMENTATIONS - DEPOSE Avant le début des travaux, l'entrepreneur devra réaliser le repérage des canalisations à déposer et réaliser les isolements des canalisations dans la partie à réalimenter. La continuité des circuits existants et dont une partie du câblage passerait dans la zone démolie devra être maintenue et les travaux de réalimentation devront être réalisés. Dans les zones où les modifications du cloisonnement l'impose, l'entrepreneur devra réaliser la dépose des installations gênantes et la réinstallation des équipements aux nouveaux emplacements : MESURES CONSERVATOIRES Pendant la phase de démolition, l'entrepreneur devra pouvoir intervenir à tout moment pour permettre les travaux de continuité électrique sur tout ou partie d'installation encastrée ou qui serait découverte qu'à l'issue de démolition de tout ou partie du bâtiment. Localisation Ensemble des travaux de dépose, d'isolement et de préparation du projet : PRISE DE TERRE La prise de terre sera vérifiée et éventuellement améliorée par un câble de section et de matière appropriée, avec puits de Terre par piquets pour obtenir la valeur nécessaire. La résistance de la prise de Terre sera déterminée pour obtenir la tension limite de sécurité conforme à la réglementation avec une résistance maximum pour la prise de terre du transformateur de 1 ohm : UL = 25 Volts - Cas général UL = 12 Volts - Pour les équipements sanitaires et installations extérieures Seront raccordées à la Terre existante, toutes les masses métalliques de l'appareillage électrique susceptibles d'être mise accidentellement sous tension. En conséquence, l'entrepreneur devra prévoir une amenée du circuit de Terre à chaque point d'utilisation et en particulier : Les tableaux Les broches de Terre des prises de courant Les points lumineux Les liaisons équipotentielles Les chemins de câbles Les appareils de chauffage et climatisation Les alimentations autres usages et courants faibles Liaison équipotentielle avec Terre existante : CÂBLES DE DISTRIBUTION DE TERRE Les câbles de distribution de Terre seront intégrés dans chaque canalisation au départ des tableaux. D:\TEMP\notesAD787C\BRANCOLAR 8 - CCTP.doc 13 / 21

14 Les sections des câbles seront celles résultantes de l'application des Normes et des calculs liés au fonctionnement des dispositifs de protection : LIAISONS ÉQUIPOTENTIELLES : Liaisons générales Liaisons équipotentielles de toutes les canalisations et une liaison générale sera également réalisée avec la prise de terre : Liaisons sanitaires Dans les sanitaires, des liaisons équipotentielles seront réalisées entre toutes les masses métalliques : L'huisserie et fenêtre Canalisation eau chaude, eau froide et chauffe eau Canalisation et bouches VMC Les câbles chauffants etc : Liaisons faux plafond et structures métalliques Tous les fers primaires des faux plafonds, les huisseries métalliques, portes, fenêtres et les structures métalliques du bâtiment seront reliés à la terre par liaison équipotentielle. Localisation Vérification de la prise de terre du projet et mise à la terre des nouvelles installations : DISTRIBUTION FORCE ET LUMINAIRE SECONDAIRE NOTA : Les tubes IRO ne seront autorisés que dans le Vide sanitaire et les faux plafonds et encoffrements. Ce chapitre concerne les canalisations qui sont destinés à alimenter les différents circuits moyenne tension et courants faibles et les alimentations «petites forces». Les câbles et conducteurs seront suivant leur mise en œuvre et la nature des locaux à équiper ou à traverser : Des séries U 1000 R02V Des câbles résistants au feu de degré coupe-feu approprié à ces locaux. Les sections minimales de ces conducteurs seront de : 1.5mm² pour l éclairage et les télécommandes. 2.5mm² pour les prises de courant 10/16A et pour les alimentations «petites forces». 4mm² pour les boîtiers de connexions et pour les prises de courant 20A. 6mm² pour les prises 32A. Les canalisations seront dimensionnées suivant les coefficients de simultanéité prévus aux normes en vigueur. La chute de tension maximum admissible pour l éclairage est de 3%. Suivant leurs parcours, les locaux et leurs destinations, ces conducteurs seront posés d une manière générale : Sous conduits I.C.T., I.C.D. en encastre dans les constructions. Sous conduits ICO dans les cloisons et faux plafond. Sur chemins de câbles ou sous conduits I.R.O. dans les faux plafond. Sous goulottes ou moulure lorsque l'installation sera en "apparent" Dans le cas de canalisations sous conduits I.R.O., le montage type «METRO» sera recommandé. Dans le cas de câble unique, il sera toléré une fixation par colliers ou par attaches (en FP) Les installations devront répondre aux normes en vigueur pour ce type de locaux. D:\TEMP\notesAD787C\BRANCOLAR 8 - CCTP.doc 14 / 21

15 Concerne : Câbles courants forts sur chemin de câbles, sous conduits I.C.T. ou I.C.D. ou I.C.O, ou I.R.O. ou sous moulures ou goulottes pour luminaires, prise et interrupteurs. (Alimentations diverses prévues par ailleurs) : ALIMENTATION - DISPOSITIFS DE PROTECTION - TABLEAUX : GÉNÉRALITÉS L'alimentation existante sera conservée. Un bilan des puissances doit toutefois être fait pour savoir si cette alimentation est suffisante en fonction des nouveaux besoins (ascenseur, et Traitement de l'air) : DISPOSITIF DE PROTECTION Les dispositifs de protection des nouveaux équipements seront, dans la mesure du possible, intégrés dans les tableaux divisionnaires existants. Les appareils seront parfaitement intégrables et respecteront les caractéristiques d'associativité avec les appareils existants. Tous les circuits seront équipés de disjoncteurs de protection conformes aux prescriptions en vigueur. Tous les départs seront protégés par des disjoncteurs, type magnétothermique, de calibre approprié suivant les puissances à fournir et les facteurs de corrections imposés par la Réglementation : Pouvoir de coupure Tous les appareils de protection devront présenter un pouvoir de coupure compatible avec le courant de court-circuit susceptible de se produire à l'emplacement de l'appareil. Les calculs des ICC seront réalisés en fonction des règles données par la Norme NFC dernière édition, et seront présentés avec le dossier d'exécution : Sélectivité des dispositifs de protection Afin d'assurer une continuité de service, les dispositifs de protection seront calculés et calibrés pour obtenir une sélectivité totale entre 2 appareils installés en série, quelles que soient les associations des dispositifs de protection : Disjoncteur - disjoncteurs Disjoncteurs - fusibles Seul devra déclencher l'appareil situé immédiatement en amont du défaut : Calibres des appareils Les calibres des dispositifs de protection donnés dans les schémas et descriptifs, sont ceux résultant de l'application de la réglementation UTE C Les calibres sont nominaux pour un emploi dans des tableaux ou coffrets ventilés, installés de manière NON JOINTIVE. L'Entrepreneur devra appliquer les coefficients de déclassement nécessaires suivant les indications des constructeurs de matériel pour la proximité et les températures d'utilisation : Disjoncteurs Les départs et arrivées des conducteurs directement sur les bornes des disjoncteurs seront interdits. Les disjoncteurs seront du type compact en boîtier moulé. Les disjoncteurs seront choisis dans les types suivants : : Départs généraux Tétrapolaires avec 4 déclencheurs pour les circuits triphasés avec Neutre : Autres départs Tétrapolaires avec 4 déclencheurs pour les circuits triphasés avec Neutre Bipolaires avec 1 déclencheur pour circuits monophasés avec Neutre. D:\TEMP\notesAD787C\BRANCOLAR 8 - CCTP.doc 15 / 21

16 : Répartition des dispositifs différentiels : Sélectivité verticale Les protections différentielles seront choisies dans les valeurs suivantes : 30 ma, 300 ma, 500 ma, pour les systèmes instantanés. Lorsque les dispositifs différentiels seront installés en cascade, les dispositifs seront du type sélectif ou réglable en intensité et temporisés, échelonnés suivant les courbes de déclenchement pour réaliser une sélectivité totale : Sélectivité horizontale Chaque dispositif différentiel de protection des circuits terminaux ne devra pas concerner plus de 10 départs mono ou triphasés. Les circuits d'éclairage généraux des dégagements, locaux de plus de 50 personnes et des locaux scolaires seront répartis sur au moins 2 dispositifs différentiels différents et les circuits éclairage réserve et locaux de service non public, seront alimentés par un autre dispositif différentiel individuel : Groupements fonctionnels de protection Les disjoncteurs des circuits seront regroupés dans les tableaux suivant la représentation graphique des schémas et leur fonction : Eclairage - Prises de courant - Alimentations Autres Usages - Chauffage - Climatisation - etc Ces groupements devront être obligatoirement respectés dans les tableaux afin de permettre une meilleure fonctionnalité. Chaque regroupement devra également avoir les possibilités de réserve de 30 % pour permettre les adjonctions ultérieures : Borniers de répartition Les arrivées et départs des câbles se feront sur borniers repérés. Les répartitions de câbles, directement réalisés sur les bornes des disjoncteurs et appareils de commande des tableaux, seront interdites. Les borniers seront réalisés dans les armoires avec des appareils de connexion de couleur BLEUE, pour les raccordements des conducteurs Neutre et de couleur VERT JAUNE, pour les raccordements des conducteurs Terre : Dispositifs arrêt d'urgence Des dispositifs de commande d'arrêt d'urgence seront installés sur les tableaux d'étage existants, pour réaliser la mise hors tension des installations électriques en cas de danger. Ces dispositifs seront conformes à la NFC du type "Coup de Poing" avec bouton de déverrouillage par clé et placés dans des coffrets vitrés permettant de mettre hors tension les installations sans avoir recours à un outil (Cf. Art. 10 du 14/11/88). Localisation : Adjonctions des protections nécessaires pour les nouvelles installations, y compris accessoires dans les tableaux : DEPLACEMENT D'UN TABLEAUX DE PROTECTION EXISTANT Le tableau électrique situé dans hall d'entrée (local 022) se trouve dans l'emprise du futur WC. Les travaux du présent article comprennent : Le repérage des câbles existants raccordés sur ce tableau Le décablage total du tableau La dépose et la repose du tableau à son nouvel emplacement (situé à environ80 cm de sa position actuelle) Le raccordement de tous les câbles déconnectés Le prolongement éventuel de certains d'entre eux par la création de boite de dérivation, ou autres moyens adaptés La remise en service de l'installation Toutes sujétions pour une installation en ordre de marche Localisation : Déplacement du tableau électrique situé dans le hall (local 022), suivant plan. D:\TEMP\notesAD787C\BRANCOLAR 8 - CCTP.doc 16 / 21

17 8.3.5 : ALIMENTATIONS DIVERSES : ALIMENTATIONS AUTRES USAGES - GÉNÉRALITÉS NOTA : Les alimentations objet du présent article seront installées suivant les prescriptions de l'article Alimentation depuis le TABLEAU GENERAL des installations autres usages. Les alimentations seront réalisées avec les éléments de raccordement suivants : A Alimentation en attente sur prise de courant étanche avec Terre B Alimentation en attente sur discontacteur en coffret étanche, type TELEMECANIQUE ou équivalent, SANS SECTIONNEUR, IP 55 de calibre minimum 16 A C Alimentation sur câble en attente, longueur 3 ml, avec liaison pour télécommande vers les armoires par une canalisation 4 x 1.5 mm² minimum, pour coupure d'urgence D Alimentation sur câble en attente, longueur 3 ml E Alimentation sur interrupteur étanche IP 447 avec contact auxiliaire F Alimentation sur boîtes de Sécurité sous vitre à briser DTU Alimentation avec tableau conforme aux prescriptions DTU T Raccordement sur tableau CS Alimentation avec coffret de sécurité LEGRAND ou équivalent : DÉTAIL DES ALIMENTATIONS GÉNÉRALES DESIGNATION SECTION TYPE ABOUTISSANT ASCENSEUR 5 x 10 DTU MACHINERIE TRAITEMENT D'AIR 5x 2.5 C ARMOIRE A2 : SALLE D'ENTRAINEMENT (2 UTA ET 1 EXTRACTEUR) TRAITEMENT D'AIR 5x 2.5 C ARMOIRE A1 : GYMNASE (4 EXTRACTEURS) CAISSON D'EXTRACTION E3 5x 2.5 C EXTRACTEUR SANITAIRE (NB : 3) CONVECTEUR 3.x 2.5 A CONVECTEUR DU LOCAL GARDIEN Localisation : Alimentations diverses : ALIMENTATIONS DESENFUMAGE : Nature des canalisations Les canalisations générales de distribution seront sur chemin de câbles ou tube IRO dans les faux plafonds et sous tube IRO lorsqu'elles seront apparentes : Conducteurs Les conducteurs seront choisis dans les catégories normalisées et seront tous équipés du conducteur de Terre. Tension d'alimentation 230V monophasé entre le tableau électrique et les armoires et 24 V continu entre les armoires et les moteurs électriques des châssis Localisation : Alimentations depuis tableau électrique jusqu'aux deux armoires du lot "désenfumage", non prévues au présent lot, situées, une, dans le local technique de l'étage, l'autre dans le local d'accueil. D:\TEMP\notesAD787C\BRANCOLAR 8 - CCTP.doc 17 / 21

18 Liaison entre ces deux armoires et les moteurs électriques des châssis de désenfumage, situés au RDC en façade de la salle d'entraînement, et à l'étage sur la façade arrière (voir plans) - RDC - ETAGE : INSTALLATION ECLAIRAGE - PRISES DE COURANT : GENERALITES : Nature des canalisations Les canalisations générales de distribution seront sur chemin de câbles dans les circulations. Les canalisations nécessaires aux installations seront réalisées sous tubes encastrés dans les nouvelles parois et sous moulure ou goulotte apparente dans les locaux existants : Conducteurs Les conducteurs seront choisis dans les catégories normalisées et seront tous équipés du conducteur de Terre : Appareillages Les appareillages seront d'un modèle normalisé et de type ENCASTRE Les interrupteurs seront d'un modèle normalisé et posés suivant la réglementation en vigueur : ECLAIRAGE : Généralités Réalisation des installations d'éclairage des locaux suivant les impératifs techniques et esthétiques des locaux : Luminaires Tous les luminaires (fluos, down light, spots, hublots, etc ) de plus de 0.5 kg et installés dans des locaux avec faux plafonds seront fixés sous les planchers du bâtiment par des tiges filetées permettant les réglages, le faux plafond n'étant pas réputé porteur. Les appareils d'éclairage ne devront, en aucun cas, être supportés par les dalles de faux plafonds pour éviter toute déformation. De plus, tous les luminaires seront équipés d'un filin de sécurité anti chute. Tous les appareils sont fournis avec les lampes correspondantes. Les tubes fluorescents seront du type Ø 26 mm IRC / 85 - TC : 4000 K. Tous les appareils fluorescents seront du type COMPENSES avec BALLAST ELECTRONIQUE, adaptés au fonctionnement sur minuterie et sur variateur de lumière. Les interrupteurs seront placés à proximité des portes. Tous les spots basse tension seront fournis avec un transformateur ELECTRONIQUE unitaire pour chaque spot 240/12 V avec protection intégrée thermique et électronique contre les courts-circuits. TA 40 C - CE Classe C : Lustrerie Pendant la durée de l'appel d'offres, l'entrepreneur du présent lot pourra proposer en variante, des luminaires d'autres marques, EQUIVALENTES, mais conformes aux normes et réglementations en vigueur ainsi qu'aux aspects et définitions esthétiques (cf. Art. 1.06). Le Maître d'œuvre ou le Maître d'ouvrage pourra faire remplacer, après présentation, l'un quelconque des appareils par d'autres modèles à prix équivalents. D:\TEMP\notesAD787C\BRANCOLAR 8 - CCTP.doc 18 / 21

19 : LOCALISATION ET NOMENCLATURE DES APPAREILS D'ECLAIRAGE REPERE DESIGNATION LOCALISATION A HUBLOT ETANCHE SEAE JT 6360 B POLYCARBONATE - DIFFUSEUR VERRE LAMPE FLUO COMPACTE 1 X 11 W IP : 43 - IK : 07 - CLASSE C LUMINAIRE ENCASTRE OSRAM DEDRA VASC 4 X 18 W FLUO OPTIQUE REFLECTEUR ALU SATINE + ALU CRANTE - PHOTO : 0.56 C IP : 20 IK : 07 CLASSE C C LUMINAIRE FLUORESCENT SEAE ETOG PCI 2 X 36 W - POLYCARBONATE - PHOTO : 0.68 G IP : 65 - IK : 08- CLASSE C WC SANITAIRE ARBITRE GARDIEN ARBITRE LOCAUX CREES ET ESCALIER Localisation : Points lumineux en plafonds des locaux créés Interrupteurs y afférents : PRISES DE COURANT : Généralités Les prises seront du type normalisé de type 2 pôles + Terre 10/16 A avec obturateur automatique des alvéoles et seront installées conformément aux plans. Les circuits de prises de courant comporteront un maximum de 8 prises. Toutes les prises de courant seront fixées dans des boîtiers à vis. La fixation à griffes ne sera pas admise pour les prises de courant. Toutes les prises de courant des nouvelles installations seront protégées par des dispositifs différentiels 30 ma pour les prises NORMALES. Localisation : Pises de courant posées sous les interrupteurs à 100 m de hauteur, dans les locaux de rangement créés : AUTRES TRAVAUX : VERIFICATION DE LUMINAIRES EXISTANTS Seront prévu au tire du présent lot, les travaux suivants : Gymnase : Vérification, nettoyage des appareils d'éclairage et remplacement des tubes fluorescents et des starters d'allumage sur tous les appareils Salle de Boxe : Vérification, nettoyage des appareils d'éclairage et remplacement des tubes fluorescents et des starters d'allumage sur tous les appareils D:\TEMP\notesAD787C\BRANCOLAR 8 - CCTP.doc 19 / 21

20 Divers : Localisation Evacuation vers les décharges autorisées avec tri sélectif des anciens tubes et starters déposés. Vérification, nettoyage et remplacement des tubes fluo des luminaires du gymnase Vérification, nettoyage et remplacement des tubes fluo des luminaires de la salle d'entraînement :. CONVECTEURS ELECTRIQUES Ils sont en tôle d acier emboutie, finition par peinture laquée cuite au four. Isolation façade arrière pour limiter les pertes par conduction extérieure (lame d air ventilée ou matériau isolant). Les éléments de résistances sont blindés, ailetés, permettant d obtenir une grande surface d échange. La commande se fait par interrupteur marche-arrêt avec voyants de contrôle. Ils comprennent un thermostat à commande graduée, manœuvrable par l utilisateur et un agissant en sécurité en cas d élévation anormale de la température interne. La régulation est de type électronique modulant. L ensemble est protégé par portillon escamotable évitant toute manœuvre intempestive. Emissions découlant d essais en laboratoire. Températures limites : Sortie d air 90 C. Elles sont fabriquées en aluminium extrudé protégé par oxydation anodique. Parois avant et arrière 50 C Vitesse de sortie d air 30 cm/s Surpuissance 20 % Localisation : Convecteurs 500w dans le local gardien : CABLAGE GYMNASE Le faux plafond du gymnase est supprimé, mais les luminaires sont maintenus à leur place. De ce fait il est nécessaire de reprendre le câblage existant qui est "en vrac" dans le faux plafond. Sous goulotte ou tube en sous face du plafond Sur chemin de câble à installer au dessus des 2 rangées de luminaires. Les câbles peuvent être réutilisés dans la mesure du possible. Localisation Redistribution du câblage des luminaires du gymnase : INSTALLATIONS DE SÉCURITÉ : ECLAIRAGE DE SÉCURITÉ Installation dans la machinerie ascenseur de 1 bloc autonome de sécurité, type LEGRAND, étanche, 60 lumens, autonomie 1 heure IP : 55 - IK : 08 CLASSE 2 Installation dans chaque WC handicape de 1 bloc de sécurité, type LEGRAND, 60 lumens, autonomie 1 heure IP : 55 - IK : 08 CLASSE 2 D:\TEMP\notesAD787C\BRANCOLAR 8 - CCTP.doc 20 / 21

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES ( C C T P )

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES ( C C T P ) Maître d Ouvrage COMMUNE DE SAINT ETIENNE DE CROSSEY 134 Rue de la Mairie 38960 SAINT ETIENNE DE CROSSEY Tél : 04 76 06 00 11 - Fax : 04 76 06 00 73 Mise en accessibilité des toilettes publiques et d une

Plus en détail

Couverture de la halle à VIC EN BIGORRE (65)

Couverture de la halle à VIC EN BIGORRE (65) Atelier Etudes Charpentes 5, rue Marcel LAMARQUE 65600 SEMEAC Tél. : 05.62.37.19.13 Fax : 05.62.53.16.81 e.mail : aecexpertises65@aol.com Couverture de la halle à VIC EN BIGORRE (65) C.C.T.P. LOT 04 :

Plus en détail

Lot N 9 Electricité, courant fort et courant faible.

Lot N 9 Electricité, courant fort et courant faible. Lot N 9 Electricité, courant fort et courant faible. Documents de références. 1 Normes et règlements. Les travaux et ouvrages seront conformes à la réglementation en vigueur, aux prescriptions des Normes

Plus en détail

AMÉNAGEMENT DE BUREAUX AU 1 ETAGE, AMENAGEMENT D'ARCHIVES AU SS ET REFECTION DES FACADES DU SIEGE SOCIAL CCAF

AMÉNAGEMENT DE BUREAUX AU 1 ETAGE, AMENAGEMENT D'ARCHIVES AU SS ET REFECTION DES FACADES DU SIEGE SOCIAL CCAF 1408 AMÉNAGEMENT DE BUREAUX AU 1 ETAGE, AMENAGEMENT D'ARCHIVES AU SS ET REFECTION DES FACADES DU SIEGE SOCIAL CCAF 14 rue de Lesquerde 66 220 SAINT PAUL DE FENOUILLET Maître d'ouvrage Architecte COMMUNAUTÉ

Plus en détail

CENTRE INTERNATIONAL D ETUDES PEDAGOGIQUES MAITRE D OUVRAGE 1, avenue Léon Journault 92318 SEVRES CEDEX Tél. 01 45 07 60 00 Fax 01 45 07 60 01

CENTRE INTERNATIONAL D ETUDES PEDAGOGIQUES MAITRE D OUVRAGE 1, avenue Léon Journault 92318 SEVRES CEDEX Tél. 01 45 07 60 00 Fax 01 45 07 60 01 CENTRE INTERNATIONAL D ETUDES PEDAGOGIQUES MAITRE D OUVRAGE 1, avenue Léon Journault 92318 SEVRES CEDEX Tél. 01 45 07 60 00 Fax 01 45 07 60 01 DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES décembre 2006 TRAVAUX

Plus en détail

CNRS. CENBG HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) PRO LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE

CNRS. CENBG HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) PRO LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE Affaire n E2124 Page 1 CNRS HALL DE MONTAGE de GRADIGNAN (33) LOT N 5 MENUISERIES SERRURERIE A 07/2010 Emission originale BL BL INDICE DATE OBJET REDIGE VERIFIE JJ/MM/AA REVISIONS DU DOCUMENT Affaire n

Plus en détail

REFECTION DES FAUX PLAFONDS ET DES LUMINAIRES DE L ECOLE MATERNELLE

REFECTION DES FAUX PLAFONDS ET DES LUMINAIRES DE L ECOLE MATERNELLE Cahier des Clauses Techniques Particulières (C.C.T.P.) Page 1/6 MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Maître de l ouvrage Mairie de ST PIERRE LA PALUD Place de la Mairie 69210 REFECTION DES FAUX PLAFONDS ET DES LUMINAIRES

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Pôle de Coordination Avenue Borgnis Desbordes 56000 VANNES Tél. 02.97.40.22.86 Fax. 02.97.40.22.87 Dossier n V2001515 Rénovation complète d'une maison 32 rue d'ambon 56750 DAMGAN CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES

Plus en détail

AMENAGEMENT DU BATIMENT H1 - LE M.I.N AVIGNON

AMENAGEMENT DU BATIMENT H1 - LE M.I.N AVIGNON AMENAGEMENT DU BATIMENT H1 - LE M.I.N AVIGNON MAITRE D'OUVRAGE SMINA 135 avenue Pierre SEMARD 84000 AVIGNON Lot n 14 ELECTRICITE DPGF MAITRE D'OEUVRE : Monsieur J. F. QUELDERIE 5 rue Nicolas Lescuyer 84000

Plus en détail

C.C.T.P./ PRO LOT N 15 APPAREIL ELEVATEUR

C.C.T.P./ PRO LOT N 15 APPAREIL ELEVATEUR REHABILITATION DU BATIMENT 33 SITE DE LA GAILLARDE VILLE DE MONTPELLIER C.C.T.P./ PRO LOT N 15 APPAREIL ELEVATEUR ZAC de Tournezy 23 rue Nelson Mandela 34070 Montpellier Tél. 04.99.52.81.40 Fax. 04.99.52.81.49

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP)

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Personne publique Ecole supérieure de physique et de chimie industrielles 10 rue Vauquelin 75005 Paris Objet du marché Mise en conformité de l installation

Plus en détail

Communauté de communes du Grand Chambord Réhabilitation d un logement sis 1bis Rue des Tuileries 41230 COURMEMIN

Communauté de communes du Grand Chambord Réhabilitation d un logement sis 1bis Rue des Tuileries 41230 COURMEMIN . Réhabilitation d un logement sis 1bis Rue des Tuileries 41230 COURMEMIN Lot 05 Electricité VMC Chauffage MAITRE D ŒUVRE : SOCIETE D ARCHITECTURE BOITTE Agence de Blois (Siège social) Agence de Romorantin

Plus en détail

Cahier des charges pour la réhabilitation électrique dans les classes de l école SALENGRO

Cahier des charges pour la réhabilitation électrique dans les classes de l école SALENGRO Cahier des charges pour la réhabilitation électrique dans les classes de l école SALENGRO Le présent marché a pour objet la réhabilitation électrique. Une précédente consultation inclus les travaux peintures

Plus en détail

Amélioration énergétique d'une salle polyvalente

Amélioration énergétique d'une salle polyvalente Maître d'ouvrage : Mairie de Loire sur Rhone représentée par Mr MARTINET (maire) 471 rue Edmond Cinquin 69 700 LOIRE SUR RHONE Amélioration énergétique d'une salle polyvalente CCTP cahier des clauses techniques

Plus en détail

COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD

COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD COMMUNAUTE DE COMMUNE DU GRAND CHAMBORD CONSTRUCTION D UNE PLATEFORME BOIS ENERGIE 41 250 BRACIEUX Lot n 07 Electricité, VMC, Chauffage MAITRE D ŒUVRE : SOCIETE D ARCHITECTURE BOITTE Siège social Agence

Plus en détail

Commune de Chambly RENOVATION DES INSTALLATIONS DE CHAUFFAGE AU GYMNASE ARISTIDE BRIAND CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.

Commune de Chambly RENOVATION DES INSTALLATIONS DE CHAUFFAGE AU GYMNASE ARISTIDE BRIAND CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T. Commune de Chambly RENOVATION DES INSTALLATIONS DE CHAUFFAGE AU GYMNASE ARISTIDE BRIAND CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) 1 SOMMAIRE GENERALITES...3 1.1 OBJET DU MARCHE...3 1.2 INTERVENANTS...3

Plus en détail

ECOLE NATIONALE SUPERIEURE D ARCHITECTURE DE LA VILLE ET DES TERRITOIRES MARNE LA VALLEE MARS 2011 DCE LOT 01 - CHAUFFAGE - VENTILATION

ECOLE NATIONALE SUPERIEURE D ARCHITECTURE DE LA VILLE ET DES TERRITOIRES MARNE LA VALLEE MARS 2011 DCE LOT 01 - CHAUFFAGE - VENTILATION ECOLE NATIONALE SPERIERE D ARCHITECTRE DE LA VILLE ET DES TERRITOIRES MARNE LA VALLEE AMENAGEMENT D NE SALLE DES CONSEILS ET DES ENSEIGNANTS ET DE BREAX DE LA RECHERCHE MARS 2011 DCE LOT 01 - CHAFFAGE

Plus en détail

LOT N 5 ELECTRICITE COURANTS FORTS et COURANTS FAI BLES DESIGNATION U Qté UNITAIRE HT TOTAL HT 1 DEPOSE 1-TOTAL DEPOSE H.T.

LOT N 5 ELECTRICITE COURANTS FORTS et COURANTS FAI BLES DESIGNATION U Qté UNITAIRE HT TOTAL HT 1 DEPOSE 1-TOTAL DEPOSE H.T. 1 DEPOSE Neutralisation et dépose de l'installation électrique existante Ens 1 1-TOTAL DEPOSE H.T. 2 INSTALLATION DE CHANTIER mise en place d'un branchement provisoire 400V 3P+N+T nécessaire pour l'ensemble

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD)

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure ADAPTEE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES C.C.T.P. Maître de l Ouvrage : MAIRIE - BOESCHEPE (59299) (DEPARTEMENT DU NORD) Objet du marché : RENOVATION D UN

Plus en détail

APPARTEMENT COMMUNAL FRONT DE NEIGE MARCHE DE TRAVAUX CCTP - DPGF 16/03/2015

APPARTEMENT COMMUNAL FRONT DE NEIGE MARCHE DE TRAVAUX CCTP - DPGF 16/03/2015 MAÎTRE D OUVRAGE : MAIRIE DU MONÊTIER LES BAINS PLACE NOVALESE - 05 220 LE MONETIER LES BAINS Téléphone : 04 92 24 40 04 - Télécopie : 04 92 24 52 18 monetier@monetier.com APPARTEMENT COMMUNAL FRONT DE

Plus en détail

COMMUNEAUTE DE COMMUNES DU PAYS DES COULEURS BATIMENT ARTISANS D ART 38510 - MORESTEL. Cahier des Clauses Techniques et Particulières CCTP.

COMMUNEAUTE DE COMMUNES DU PAYS DES COULEURS BATIMENT ARTISANS D ART 38510 - MORESTEL. Cahier des Clauses Techniques et Particulières CCTP. 1 COMMUNEAUTE DE COMMUNES DU PAYS DES COULEURS BATIMENT ARTISANS D ART 38510 - MORESTEL Cahier des Clauses Techniques et Particulières CCTP Lot 4 METALLERIE Février 2013 ATÉCO Economiste de la Construction

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières. Lot n 3 : ELECTRICITE

Cahier des Clauses Techniques Particulières. Lot n 3 : ELECTRICITE REPUBLIQUE FRANÇAISE INSTITUT NATIONAL DE LA RECHERCHE AGRONOMIQUE Centre de Recherche de Clermont-Ferrand Theix Lyon MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Cahier des Clauses Techniques Particulières Lot n 3 : ELECTRICITE

Plus en détail

CCTP / DEVIS DESCRIPTIF QUANTITATIF LOT N 3 - METALLERIE

CCTP / DEVIS DESCRIPTIF QUANTITATIF LOT N 3 - METALLERIE -1/8- ECOLE DE MUSIQUE INTERCOMMUNALE DU GRANDVAUX CREATION DE SALLE DE REPETITION EN SOUS SOL 6 Place Charles Thévenin ST LAURENT EN GRANDVAUX 39150 Maître d Ouvrage COMMUNAUTE DE COMMUNES LA GRANDVALLIERE

Plus en détail

Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires

Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires Travaux de rénovation partielle de bureaux et de laboratoires Centre de recherche Saint Antoine UMR-S 893 Site de l Hôpital Saint Antoine Bâtiment Inserm Raoul KOURILSKY 6 ème étage Equipe 13 Alex DUVAL

Plus en détail

DESCRIPTIF BUREAUX (BATIMENTS D ET E) NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE

DESCRIPTIF BUREAUX (BATIMENTS D ET E) NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE DESCRIPTIF BUREAUX (BATIMENTS D ET E) NOTICE DESCRIPTIVE SOMMAIRE Notice descriptive sommaire 1 1. CONCEPTION DU BATIMENT Locaux à usage de bureaux assujettis au code du Travail et ERP 5 ème catégorie

Plus en détail

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES

LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES LOT 04 PLOMBERIE SANITAIRES page 1 1 CLAUSES ET PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 OBJET DE LA NOTICE Le présent CCTP concerne la description des travaux du lot PLOMBERIE SANITAIRES pour la construction des nouvelles

Plus en détail

Généralités sur la nouvelle Norme Electrique NF C 15-100 :

Généralités sur la nouvelle Norme Electrique NF C 15-100 : Généralités sur la nouvelle Norme Electrique NF C 15-100 : 1) Section des conducteurs, calibres des protections : Nature du circuit Eclairage, volets roulants, prises commandées Section minimale des conducteurs

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières. Lot n 1 : PLATRERIE / PEINTURE / FAUX PLAFOND

Cahier des Clauses Techniques Particulières. Lot n 1 : PLATRERIE / PEINTURE / FAUX PLAFOND REPUBLIQUE FRANÇAISE INSTITUT NATIONAL DE LA RECHERCHE AGRONOMIQUE Centre de Recherche de Clermont-Ferrand Theix Lyon MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Cahier des Clauses Techniques Particulières Lot n 1 : PLATRERIE

Plus en détail

Travaux du 1 er étage de l agence LOGEHAB

Travaux du 1 er étage de l agence LOGEHAB Travaux du 1 er étage de l agence LOGEHAB 18 Rue BLATIN 63000 - CLERMONT-FERRAND MAITRE D OUVRAGE MAITRE D OEUVRE LOGEHAB LOGEHAB Patrimoine CLERMONT-FERRAND 18 rue BLATIN 18 rue BLATIN 63000 CLERMONT-FERRAND

Plus en détail

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire

Décomposition du Prix Global et Forfaitaire Décomposition du Prix Global et Forfaitaire Création d'un espace périscolaire Et d'une nouvelle mairie A CUSE et ADRISANS Rue PATARD 25 680 CUSE et ADRISANS Lot n 4 Électricité Maître d'ouvrage Mairie

Plus en détail

Lot 4 - FLUIDES TECHNIQUES. Communauté Rurale des Monts de Flandre

Lot 4 - FLUIDES TECHNIQUES. Communauté Rurale des Monts de Flandre Communauté Rurale des Monts de Flandre Réhabilitation d une travée de bâtiment industriel en bureau D P G F Lot 4 - FLUIDES TECHNIQUES Maître d Ouvrage Maîtrise d Œuvre V1.1 - Avril 2011 Communauté Rurale

Plus en détail

C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières)

C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) LEVÉE DES NON-CONFORMITÉS ÉLECTRIQUES DES BÂTIMENTS C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Maître d ouvrage : Maître d œuvre : Marché : Objet : Observatoire de la Côte d Azur Établissement

Plus en détail

CCTP. Renseignements généraux d ordre Technique. Maître d Ouvrage : Mairie de Guipavas. Mairie de Guipavas Services Techniques

CCTP. Renseignements généraux d ordre Technique. Maître d Ouvrage : Mairie de Guipavas. Mairie de Guipavas Services Techniques V I L L E D E G U I P A V A S SERVICES TECHNIQUES LOT : 3 ELECTRICITE CCTP Renseignements généraux d ordre Technique Maître d Ouvrage : Mairie de Guipavas Mairie de Guipavas Services Techniques Monsieur

Plus en détail

VILLE DE FEYZIN PÔLE LOGISTIQUE ET BÂTIMENTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DE REFECTION D'ETANCHEITE

VILLE DE FEYZIN PÔLE LOGISTIQUE ET BÂTIMENTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DE REFECTION D'ETANCHEITE Département du Rhône (69) VILLE DE FEYZIN PÔLE LOGISTIQUE ET BÂTIMENTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) TRAVAUX DE REFECTION D'ETANCHEITE CENTRE DE LOISIRS 1 RUE DES BLEUETS Ville

Plus en détail

DCE Mai 2012 CCTP/DPF. Lot 09b) : ISOLATION

DCE Mai 2012 CCTP/DPF. Lot 09b) : ISOLATION Maître d ouvrage COMMUNAUTE DES COMMUNES DU PAYS DE ROUGEMONT CONSTRUCTION D UN POLE MEDICAL ET SOCIAL A ROUGEMONT DCE Mai 2012 CCTP/DPF Lot 09b) : ISOLATION SOMMAIRE A. GENERALITES Page 2 1. PRESENTATION

Plus en détail

TRAVAUX DE RENOVATION TOITURE DE LA HALLE Tranche n 3

TRAVAUX DE RENOVATION TOITURE DE LA HALLE Tranche n 3 TRAVAUX DE RENOVATION TOITURE DE LA HALLE Tranche n 3 C.C.T.P Lot n 4 : PEINTURE Page 1 SOMMAIRE 1. GENERALITES : 1.1 Présentation du projet 1.2 Présentation de l offre 1.3 Connaissance des lieux 1.4 Documents

Plus en détail

Maître d Ouvrage. LYCEE LAKANAL 3, avenue du Président Roosevelt 92330 SCEAUX. Tél : 01.41.87.20.00 Fax : 01.41.87.20.28 LOT N 02 ELECTRICITE

Maître d Ouvrage. LYCEE LAKANAL 3, avenue du Président Roosevelt 92330 SCEAUX. Tél : 01.41.87.20.00 Fax : 01.41.87.20.28 LOT N 02 ELECTRICITE Maîtrise d Œuvre : C3C 21 rue Normande 28230 EPERNON Tél : 06.32.89.12.95 Fax : 09.58.83.45.69 E-mail : c3c.capelle@gmail.com Maître d Ouvrage LYCEE LAKANAL 3, avenue du Président Roosevelt 92330 SCEAUX

Plus en détail

«RÉFECTION DES PLOTS Salle MATISSE» C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Lot n 1 Maçonnerie

«RÉFECTION DES PLOTS Salle MATISSE» C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Lot n 1 Maçonnerie «RÉFECTION DES PLOTS Salle MATISSE» C.C.T.P. (Cahier des Clauses Techniques Particulières) Lot n 1 Maçonnerie Maître d ouvrage : Maître d œuvre : Marché : Objet : Mode de consultation : Personnes à contacter

Plus en détail

CCTP 07.TVX.02 Page N 1

CCTP 07.TVX.02 Page N 1 CCTP 07.TVX.02 Page N 1 SOMMAIRE A EXPOSE GENERAL DE L OPERATION A.01 OPERATION Page : 3 A.02 INTERVENANTS Page : 3 A.03 DOCUMENTS REMIS Page : 3 B GENERALITES TOUS CORPS D ETAT B.01 OBJET DU C.C.T.P.

Plus en détail

Mise aux normes PMR de la zone publique CCTP DCE - 1 SOMMAIRE 1 SPECIFICATIONS TECHNIQUES... 2

Mise aux normes PMR de la zone publique CCTP DCE - 1 SOMMAIRE 1 SPECIFICATIONS TECHNIQUES... 2 Mise aux normes PMR de la zone publique CCTP DCE - 1 SOMMAIRE 1 SPECIFICATIONS TECHNIQUES... 2 1.1 GENERALITES... 2 1.1.1 OBJET... 2 1.1.2 BASE DE CALCULS NORMES ET REGLEMENTS... 2 1.1.3 CONTROLES ET ESSAIS...

Plus en détail

C.C.T.P. (CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES)

C.C.T.P. (CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES) DEPARTEMENT DU GERS Maître d ouvrage : COMMUNAUTÉ DE COMMUNES DE LA LOMAGNE GERSOISE 60, Avenue Gambetta 32 500 FLEURANCE AMENAGEMENT DE L ECOLE DE MUSIQUE ZONE INDUSTRIELLE «LA COUTURE» 32 700 LECTOURE

Plus en détail

Salle De Projection. Cinématographique. Cahier des charges

Salle De Projection. Cinématographique. Cahier des charges Salle De Projection Cinématographique Cahier des charges 93D 83 G 83 G 73 G 73D 73 93D Salle de projection cinématographique Présentation L'installation représente la réhabilitation d'une salle de spectacle

Plus en détail

Communauté de communes du Pays de St Gilles Croix de Vie BP 30669 GIVRAND 85808 ST GILLES CROIX DE VIE

Communauté de communes du Pays de St Gilles Croix de Vie BP 30669 GIVRAND 85808 ST GILLES CROIX DE VIE Communauté de communes du Pays de St Gilles Croix de Vie BP 30669 GIVRAND 85808 ST GILLES CROIX DE VIE EXTENSION DU SIEGE ADMINISTRATIF (Modification de l existant et extension) CADRE DE BORDEREAU DE DECOMPOSITION

Plus en détail

MAISON de RETRAITE DEPARTEMENTALE de la LOIRE ST-JUST, ST-RAMBERT = = = = = = = = = = REAMENAGEMENT DE LOCAUX

MAISON de RETRAITE DEPARTEMENTALE de la LOIRE ST-JUST, ST-RAMBERT = = = = = = = = = = REAMENAGEMENT DE LOCAUX SOCIETE D'ETUDES TECHNIQUES POUR LE CHAUFFAGE ET L'INDUSTRIE Société à responsabilité limitée au capital de 50 000 R.C Saint-Etienne 64 B 96 C/A 15, rue de l'eternité- 42.000 SAINT-ETIENNE Téléphone :

Plus en détail

DESCRIPTIF PHASE D.C.E.

DESCRIPTIF PHASE D.C.E. MAITRE D'OUVRAGE : COMMUNE DE VEUREY-VOROIZE! OBJET CHANTIER : CONSTRUCTION MAISON DE LA NATURE LIEU DU CHANTIER : SECTEUR DES JAYERES 38113 VEUREY-VOROIZE DESCRIPTIF PHASE D.C.E. LOT 4 PLOMBERIE - SANITAIRES

Plus en détail

LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE

LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE ETABLISSEMENT THERMAL DE LUZ SAINT SAUVEUR CCTP LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE PAGE N 1/12 LOT N 05 PLOMBERIE VENTILATION CHAUFFAGE ETABLISSEMENT THERMAL DE LUZ SAINT SAUVEUR CCTP LOT N 05 PLOMBERIE

Plus en détail

CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE Délégation Aquitaine-Limousin Esplanade des Arts et Métiers 33402 TALENCE CEDEX

CENTRE NATIONAL DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE Délégation Aquitaine-Limousin Esplanade des Arts et Métiers 33402 TALENCE CEDEX AQUITAINE Omnium Technique d'etudes de la Construction et de l'equipement en Aquitaine Siège social : 126, rue des Quatre Castéra 33 130 BEGLES SAS au capital de 250 000 - RCS Bordeaux B 341.724.052 CENTRE

Plus en détail

RENOVATION DE LOCAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES. Cahier des charges techniques Rénovation de locaux Services techniques - Page 1

RENOVATION DE LOCAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES. Cahier des charges techniques Rénovation de locaux Services techniques - Page 1 RENOVATION DE LOCAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Cahier des charges techniques Rénovation de locaux Services techniques - Page 1 SOMMAIRE 1 - CLAUSES COMMUNES A TOUS LES LOTS P. 3 1.1 DEFINITION

Plus en détail

C.C.T.P. Lot N 3 PEINTURE ET NETTOYAGE

C.C.T.P. Lot N 3 PEINTURE ET NETTOYAGE C.C.T.P. Lot N 3 PEINTURE ET NETTOYAGE Les prestations dues par l Entrepreneur du présent lot suivent strictement les prescriptions énoncées dans le présent lot. Ci-après toutes fournitures et ouvrages

Plus en détail

MAITRE D OUVRAGE. MAIRIE DE MOISSON 34 route de Lavacourt 78840 MOISSON

MAITRE D OUVRAGE. MAIRIE DE MOISSON 34 route de Lavacourt 78840 MOISSON MAITRE D OUVRAGE MAIRIE DE MOISSON 34 route de Lavacourt 78840 MOISSON CREATION D UN GITE COMMUNAL ETUDE DE PROJET CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) LOT N 6 ELECTRICITE COURANTS FAIBLES

Plus en détail

NF C 15-100 Amendement A5. Les évolutions. Supplément et correctif gratuits pour les ouvrages :

NF C 15-100 Amendement A5. Les évolutions. Supplément et correctif gratuits pour les ouvrages : Supplément et correctif gratuits pour les ouvrages : _addendum_elec_015.indd 1 18/1/015 14:47 Hager L ETEL et la GTL Création de l ETEL (espace technique électrique du logement) La GTL (gaine technique

Plus en détail

Lot n 6: Electricité - Chauffage électrique et VMC CHAPITRE 3 GENERALITES VMC...29 03.01 PRESCRIPTIONS REGLEMENTAIRES...29

Lot n 6: Electricité - Chauffage électrique et VMC CHAPITRE 3 GENERALITES VMC...29 03.01 PRESCRIPTIONS REGLEMENTAIRES...29 CHAPITRE 3 GENERALITES VMC...29 03.01 PRESCRIPTIONS REGLEMENTAIRES...29 03.02 BASE DE CHOIX ET CALCUL...29 03.03 QUALITE DES INSTALLATIONS...29 03.03.01 Matériels...29 03.03.02 Installations électriques...30

Plus en détail

INTITULE DE L OPERATION : TRAVAUX DE REMPLACEMENT D EQUIPEMENTS FRIGORIFIQUES

INTITULE DE L OPERATION : TRAVAUX DE REMPLACEMENT D EQUIPEMENTS FRIGORIFIQUES REPUBLIQUE FRANÇAISE INSTITUT NATIONAL DE LA RECHERCHE AGRONOMIQUE Centre de Recherche de Clermont-Ferrand Theix Lyon SITE : ABATTOIR EXPERIMENTAL SITE DE THEIX. INTITULE DE L OPERATION : TRAVAUX DE REMPLACEMENT

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P. Lot Unique Electricité)

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P. Lot Unique Electricité) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P. Lot Unique Electricité) Objet du marché Travaux de rénovation d équipements électriques courant fort et faible Marché de services, passé selon la procédure

Plus en détail

LOT N 03 ELECTRICITE

LOT N 03 ELECTRICITE CCTP Electricité 1 LOT N 03 ELECTRICITE 1. ELECTRICITE... 2 1.1.1. GENERALITES...2 1.1.2. REGLEMENTATION...2 1.1.3. CARACTERE INDICATIF DU DOSSIER DE CONSULTATION...2 1.1.4. MISSION DE L'ENTREPRISE...3

Plus en détail

réaménagement des locaux de la maison de l'emploi Fred PETR architectes LOT CL - Page n 1 / 6

réaménagement des locaux de la maison de l'emploi Fred PETR architectes LOT CL - Page n 1 / 6 réaménagement des locaux de la maison de l'emploi Fred PETR architectes LOT CL - Page n 1 / 6 LOT N 4 CLOISONS - PLAFONDS Sommaire Chapitre I - PRESCRIPTIONS TECHNIQUES PARTICULIERES...2 Chapitre II -

Plus en détail

MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE

MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE MARCHE A PROCEDURE ADAPTEE Pouvoir adjudicateur : Centre Hospitalier de Béziers 2 rue Valentin Haüy BP 740 34525 BEZIERS Libellé de la consultation* : CENTRE HOSPITALIER DE BEZIERS SITE IFSI (objet du

Plus en détail

LOT N 5 PLOMBERIE - ELECTRICITE

LOT N 5 PLOMBERIE - ELECTRICITE PLOMBERIE - SANITAIRE 1 GENERALITES 11 PRESCRIPTIONS GENERALES 11 1 TEXTES GENERAUX Le présent document a pour objet de décrire et de définir les travaux afférents aux corps d état concernés par la Réfection

Plus en détail

INSTALLER UN CHAUFFAGE ELECTRIQUE. Construire Aménager Décorer Jardiner CONSEIL. Castorama

INSTALLER UN CHAUFFAGE ELECTRIQUE. Construire Aménager Décorer Jardiner CONSEIL. Castorama 80.04 INSTALLER UN CHAUFFAGE ELECTRIQUE CONSEIL Castorama Memo page 2&3 L alimentation electrique page 4&5 Emplacement et branchement pages 6 Fixation et entretien pages 7 page 1/7 MEMO Ce mémo vous permet

Plus en détail

COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DE COLMAR. COLMARIENNE DES EAUX 18, Rue Edouard Bénès - 68027 COLMAR Cedex

COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DE COLMAR. COLMARIENNE DES EAUX 18, Rue Edouard Bénès - 68027 COLMAR Cedex DEPARTEMENT DU HAUT-RHIN COMMUNAUTE D AGGLOMERATION DE COLMAR COLMARIENNE DES EAUX 18, Rue Edouard Bénès - 68027 COLMAR Cedex CCTP Renouvellement de l armoire électrique de la station de relevage Belfort

Plus en détail

Annexe : CAHIER DES CHARGES

Annexe : CAHIER DES CHARGES Annexe : CAHIER DES CHARGES 1. Groupe Electrogène 1.1. Objet Le présent descriptif a pour objet de définir les travaux à réaliser en matière de remplacement du groupe électrogène existant avec pour but

Plus en détail

Travaux d amélioration du Foyer Honoré Daumier Chemin Bescherelle 95760 Valmondois. C.C.T.P

Travaux d amélioration du Foyer Honoré Daumier Chemin Bescherelle 95760 Valmondois. C.C.T.P C.C.T.P Lot n 05 : PEINTURE/REVÊTEMENTS DE SOLS SOUPLES/RAVALEMENT DE FACADE Travaux d amélioration du Foyer Honoré Daumier Chemin Bescherelle 95760 Valmondois. n 1-10 SOMMAIRE 1. CONSISTANCE DES TRAVAUX

Plus en détail

Réfection des toitures du groupe scolaire Jean Moulin. -Ecole maternelle et école élémentaire- Maitre d ouvrage : Commune de Caderousse C.C.T.P.

Réfection des toitures du groupe scolaire Jean Moulin. -Ecole maternelle et école élémentaire- Maitre d ouvrage : Commune de Caderousse C.C.T.P. Réfection des toitures du groupe scolaire Jean Moulin -Ecole maternelle et école élémentaire- Maitre d ouvrage : Commune de Caderousse C.C.T.P. Généralités Avril 2015 0. Généralités 0.0. ÉTENDUE DES PRESTATIONS

Plus en détail

BREVET D ETUDE PROFESSIONNEL

BREVET D ETUDE PROFESSIONNEL BREVET D ETUDE PROFESSIONNEL Electro Installateur Epreuve EP2 : REALISATION page 1/8 Dossier commun 1 ère situation d évaluation avril-mai 2003 session 2004 SOMMAIRE 1 Dossier commun pages 1 à 8 Mise en

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières

Cahier des Clauses Techniques Particulières MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Ville de Noisy-le-Sec Direction des Finances et le la Commande Publique Service des Marchés Publics Place du Maréchal Foch 93134 NOISY-LE-SEC Cedex Tél: 01 49 42 66 00 INSTALLATION

Plus en détail

CRECHE INTERCOMMUNALE «LES P TITS BOUTS» *** TRAVAUX EXTERIEURS DE REFECTION DU SOL DE LA COUR

CRECHE INTERCOMMUNALE «LES P TITS BOUTS» *** TRAVAUX EXTERIEURS DE REFECTION DU SOL DE LA COUR DEPARTEMENT DES HAUTES-ALPES CRECHE INTERCOMMUNALE «LES P TITS BOUTS» *** TRAVAUX EXTERIEURS DE REFECTION DU SOL DE LA COUR CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) Maître d Ouvrage : Communauté

Plus en détail

TRAVAUX DE PEINTURE A LA MAS VILLENEUVE CCTP

TRAVAUX DE PEINTURE A LA MAS VILLENEUVE CCTP CENTRE HOSPITALIER DU GERS 10 RUE MICHELET - BP 363 32008 AUCH CEDEX TRAVAUX DE PEINTURE A LA MAS VILLENEUVE CCTP Lot unique : Peinture 1 GENERALITES... 3 1.1 Objet du marché normes et règlement... 3 1.1.1

Plus en détail

Lot n 03 - ELECTRICITE

Lot n 03 - ELECTRICITE Ville de SAINT-AUNES RENOVATION DU MAZET FOBIS RUE LOUIS TRIBLE Dossier de Consultation des Entreprises CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Avril 2014 Lot n 03 - ELECTRICITE MAITRE DʼOUVRAGE MAITRE

Plus en détail

Commune de SAINT-SULPICE sur LEZE - Département de la Haute Garonne Extension et Aménagement de la médiathèque Création d un parvis

Commune de SAINT-SULPICE sur LEZE - Département de la Haute Garonne Extension et Aménagement de la médiathèque Création d un parvis LOT 06 ELECTRICITE 1 1 CLAUSES ET PRESCRIPTIONS GENERALES 1.1 OBJET DE LA NOTICE Le présent CCTP concerne la description des travaux du lot n 05 ELECTRICITE pour l aménagement et l extension avec création

Plus en détail

REAMENAGEMENT ET MISE EN CONFORMITE ECOLE PRIMAIRE 20 Avenue Jean Cassé 32140 - MASSEUBE

REAMENAGEMENT ET MISE EN CONFORMITE ECOLE PRIMAIRE 20 Avenue Jean Cassé 32140 - MASSEUBE REAMENAGEMENT ET MISE EN CONFORMITE ECOLE PRIMAIRE 20 Avenue Jean Cassé 32140 - MASSEUBE BORDEREAU DE PRIX LOT N 7 ELECTRICITE CFO - CFA SECURITE INCENDIE Le présent bordereau de prix est à remplir obligatoirement

Plus en détail

Réaménagement des Unités D et E Crèche «les Marmousets» 38 ECHIROLLES -Lot 9 Electricité Courants Faibles- DCE Avril 2007 SOMMAIRE

Réaménagement des Unités D et E Crèche «les Marmousets» 38 ECHIROLLES -Lot 9 Electricité Courants Faibles- DCE Avril 2007 SOMMAIRE SOMMAIRE 0. GENERALITES... 1 0.1 Objet Présentation générale...1 0.2 Conditions générales de réalisation...1 0.3 Prestations incluses...1 0.4 Documents de référence...2 0.5 Obligations diverses...3 0.6

Plus en détail

COMMUNEAUTE DE COMMUNES DU PAYS DES COULEURS BATIMENT ARTISANS D ART 38510 - MORESTEL. Cahier des Clauses Techniques et Particulières CCTP.

COMMUNEAUTE DE COMMUNES DU PAYS DES COULEURS BATIMENT ARTISANS D ART 38510 - MORESTEL. Cahier des Clauses Techniques et Particulières CCTP. 1 COMMUNEAUTE DE COMMUNES DU PAYS DES COULEURS BATIMENT ARTISANS D ART 38510 - MORESTEL Cahier des Clauses Techniques et Particulières CCTP Lot 3 MENUISERIES BOIS Février 2013 ATÉCO Economiste de la Construction

Plus en détail

DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE

DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE DOSSIER DCE CCTP CLOISON AMMOVIBLE LOT N 013 CLOISON AMMOVIBLE mardi 20 octobre 2009 1/6 1 GENERALITES 1 1 Prescriptions générales Les entreprises sont tenues de se reporter pour tout ce qui est liaisons

Plus en détail

opération MAISON BAGGIONI : AMENAGEMENT D UN PLATEAU DE BUREAUX SUR LA COMMUNE DE SOTTA

opération MAISON BAGGIONI : AMENAGEMENT D UN PLATEAU DE BUREAUX SUR LA COMMUNE DE SOTTA opération MAISON BAGGIONI : AMENAGEMENT D UN PLATEAU DE BUREAUX maître d'ouvrage COMMUNE DE SOTTA 20100 - SOTTA architecte Nicolas GIANNI- Architecte DPLG Lieu dit Ferrulaghjola 20144 SAINTE LUCIE DE PORTO

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX. Procédure adaptée

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX. Procédure adaptée MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Procédure adaptée (CCTP) LOT N 3 - ELECTRICITE - CHAUFFAGE - VMC Maître d'ouvrage 151 Rue de la Gare 76270 SAINT SAIRE Tél. 02 32 97 07 80 - Fax. 02 32 97 48 12 Représentant le

Plus en détail

DEMOLITION DE LA SALLE DES FETES

DEMOLITION DE LA SALLE DES FETES NATURE DES TRAVAUX: Démolition de la salle des fêtes Affaire N : 1129 Maître d'ouvrage : Mairie de Sainte-Marie-de-Ré 32, rue de la République 17740 Sainte-Marie-de-Ré SALLE D'ANTIOCHE DEMOLITION DE LA

Plus en détail

VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée. Place René LESCOT

VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée. Place René LESCOT VILLE DE FEYZIN ( Rhône ) MAITRE D'OUVRAGE VILLE DE FEYZIN Réfection d'un réseau d'évacuation d'eau usée Place René LESCOT CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUE PARTICULIERES (C.C.T.P) SOMMAIRE 1 OBJET DU MARCHE...3

Plus en détail

FOURNITURE ET POSE DE DEUX ESCALIERS EXTERIEURS EN ACIER SALLE DE SPORTS PENNY BROOKES

FOURNITURE ET POSE DE DEUX ESCALIERS EXTERIEURS EN ACIER SALLE DE SPORTS PENNY BROOKES Ville de Cysoing Hôtel de Ville 2, place de la République BP 67 59830 CYSOING Tél : 03.20.79.44.70. Fax : 03.20.79.57.59. N Cys FOURNITURE ET POSE DE DEUX ESCALIERS EXTERIEURS EN ACIER SALLE DE SPORTS

Plus en détail

AQUIANO 2 Batiments de logements - 44 Logements

AQUIANO 2 Batiments de logements - 44 Logements 26 bis chemin de froid lieu Tel : 06.80.62.02.32 SIRET 49846558200019 SARL IMMO LEMAN Impasse du bastion 74200 THONON Tampon Entreprise AQUIANO 2 Batiments de logements - 44 Logements Route de L'Horloge

Plus en détail

Avril 2013 Page 1 sur 11 Commune de Brou sur Chantereine

Avril 2013 Page 1 sur 11 Commune de Brou sur Chantereine Accusé de réception Ministère de l intérieur 68488330 Acte Certifié exécutoire Envoi Préfecture : 03/07/2013 Réception Préfet : 03/07/2013 Publication RAAD : 03/07/2013 MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX MARCHE

Plus en détail

CENTRE HOSPITALIER BELAIR AMENAGEMENT DES LOCAUX DE LA PHARMACIE DU CENTRE HOSPITALIER

CENTRE HOSPITALIER BELAIR AMENAGEMENT DES LOCAUX DE LA PHARMACIE DU CENTRE HOSPITALIER CENTRE HOSPITALIER BELAIR AMENAGEMENT DES LOCAUX DE LA PHARMACIE DU CENTRE HOSPITALIER DEVIS DESCRIPTIF - Lot n 12 CLIMATISATION - date : juin 2009 S.A. JACKY MANESSE 1 rue du Paquis - 08090 ARREUX - Tél.

Plus en détail

069. TRAVAUX D'ASCENSEURS ET D'INSTALLATIONS DE LEVAGE

069. TRAVAUX D'ASCENSEURS ET D'INSTALLATIONS DE LEVAGE 069. TRAVAUX D'ASCENSEURS ET D'INSTALLATIONS DE LEVAGE Centre de Ressources des Technologies de l'information pour le Bâtiment 069.1. Clauses techniques générales 069.2. Clauses techniques particulières

Plus en détail

ATECA Les Combes de Goudy 19270 USSAC 05 55 88 33 81 06 08 54 63 02 ateca19@wanadoo.fr

ATECA Les Combes de Goudy 19270 USSAC 05 55 88 33 81 06 08 54 63 02 ateca19@wanadoo.fr ATECA Les Combes de Goudy 19270 USSAC 05 55 88 33 81 06 08 54 63 02 ateca19@wanadoo.fr Propriété de : Commune de SAINT GALMIER Place de la devise 42330 SAINT GALMIER Réaménagement de la piscine du camping

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP)

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (CCTP) Pouvoir adjudicateur exerçant la maîtrise d'ouvrage Ministère de l'intérieur Préfecture de Belfort Représentant du Pouvoir Adjudicateur

Plus en détail

CCTP / DEVIS DESCRIPTIF QUANTITATIF LOT N 1 - MACONNERIE GROS OEUVRE

CCTP / DEVIS DESCRIPTIF QUANTITATIF LOT N 1 - MACONNERIE GROS OEUVRE 1 MACONNERIE GROS OEUVRE - 1/8 - ECOLE DE MUSIQUE INTERCOMMUNALE DU GRANDVAUX CREATION DE SALLE DE REPETITION EN SOUS SOL 6 Place Charles Thévenin ST LAURENT EN GRANDVAUX 39150 Maître d Ouvrage COMMUNAUTE

Plus en détail

LOT ELECTRICITE PHASE I 3-3 - BORDEREAU QUANTITATIF DETAILLE DESIGNATION. Unité Qu. P.U. HT TOTAL H.T. Euros Euros

LOT ELECTRICITE PHASE I 3-3 - BORDEREAU QUANTITATIF DETAILLE DESIGNATION. Unité Qu. P.U. HT TOTAL H.T. Euros Euros LOT ELECTRICITE 1 LOT ELECTRICITE 3-3 - BORDEREAU QUANTITATIF DETAILLE PHASE I 1 CARACTERISTIQUES GENERALES DU TABLEAU Suivant CCTP Ens 1 2 AUTOMATISME - Automatisme normal/secours suivant CCTP Ens 1 -

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) Réhabilitation Energétique de 89 logements ANCENIS Résidence «Les Capucines»

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) Réhabilitation Energétique de 89 logements ANCENIS Résidence «Les Capucines» Société Anonyme d HLM à Conseil d Administration 138Boulevard Des Deux Croix BP 83209 49 017 ANGERS Cedex 02 Téléphone 02 41 33 75 90 Télécopie 02 41 33 73 98 CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

Plus en détail

Lot n 6 - DOUBLAGES / CLOISONS SECHES / FAUX PLAFONDS

Lot n 6 - DOUBLAGES / CLOISONS SECHES / FAUX PLAFONDS Lot n 6 - DOUBLAGES / CLOISONS SECHES / FAUX PLAFONDS 6.1 PRESCRIPTIONS TECHNIQUES PARTICULIERES 6.1.1 Généralités Les présentes prescriptions techniques particulières au lot doublages-cloisons sèches,

Plus en détail

COMMUNE DE TOUFFLERS VILOGIA IN SITU Architectes CONSTRUCTION DE 10 LOGEMENTS ET DE SURFACES COMMERCIALES Rue des Ecoles-CCTP 12 LOT PEINTURES

COMMUNE DE TOUFFLERS VILOGIA IN SITU Architectes CONSTRUCTION DE 10 LOGEMENTS ET DE SURFACES COMMERCIALES Rue des Ecoles-CCTP 12 LOT PEINTURES COMMUNE DE TOUFFLERS VILOGIA IN SITU Architectes CONSTRUCTION DE 10 LOGEMENTS ET DE SURFACES COMMERCIALES Rue des Ecoles-CCTP 12 LOT PEINTURES 11.1 PRESCRIPTIONS GENERALES 11.1.1 CONSISTANCE DES TRAVAUX

Plus en détail

A FAIRELEC. Z I Rue Saint Exupéry 64230 LESCAR Tél : 0559066504 - Fax : 0559068533 - email : contact@a-fairelec.fr 64000 PAU

A FAIRELEC. Z I Rue Saint Exupéry 64230 LESCAR Tél : 0559066504 - Fax : 0559068533 - email : contact@a-fairelec.fr 64000 PAU A FAIRELEC Z I Rue Saint Exupéry 64230 LESCAR Tél : 0559066504 - Fax : 0559068533 - email : contact@a-fairelec.fr D E V I S LESCAR, le 23/10/15 Référence : 00001664 Interlocuteur : RESTAURANT L'ALGUAZIL

Plus en détail

EXUGROOM Dispositif d Evacuation Naturelle des Fumées et de Chaleur monté en façade Alimenté par énergie électrique

EXUGROOM Dispositif d Evacuation Naturelle des Fumées et de Chaleur monté en façade Alimenté par énergie électrique 0333 NF- DISPOSITIF D EVACUATION NATURELLE DES FUMEES ET DE CHALEUR FERMETURES GROOM Z.I. de l'aumaillerie BP 80256 35302 FOUGERES Tel : 02 99 94 87 00 Fax : 02 99 94 87 01 EXUGROOM Dispositif d Evacuation

Plus en détail

Marché de fourniture et d installation de matériels de restauration, et de travaux de cloisonnement du local plonge

Marché de fourniture et d installation de matériels de restauration, et de travaux de cloisonnement du local plonge CENTRE HOSPITALIER DU GERS 10 Rue Michelet BP 363 32008 AUCH Cédex 8 Marché de fourniture et d installation de matériels de restauration, et de travaux de cloisonnement du local plonge ANNEXE 1 AU CCTP

Plus en détail

Marché de fournitures et services. Transfert d un bâtiment préfabriqué situé dans le groupe scolaire NICE FLORE 1.1.1.1.1.1.1.1

Marché de fournitures et services. Transfert d un bâtiment préfabriqué situé dans le groupe scolaire NICE FLORE 1.1.1.1.1.1.1.1 1.1.1.1.1.1.1.1 MAPA transfert préfa - CCTP MAITRE DE L OUVRAGE / MAITRE D OEUVRE : VILLE DE NICE DIRECTION GENERALE DES SERVICES TECHNIQUES, DE L AMENAGEMENT, DES TRAVAUX ET DU DEVELOPPEMENT DURABLE DIRECTION

Plus en détail

MARCHE D APPEL SUR PROCEDURE ADAPTEE

MARCHE D APPEL SUR PROCEDURE ADAPTEE MAIRIE DE DONVILLE LES BAINS 50 350 SERVICES TECHNIQUES Contrôle et entretien de l Eclairage Public Téléphone : 02.33.91.99.88 Télécopie : 02.33.90.61.94 MARCHE D APPEL SUR PROCEDURE ADAPTEE Contrôle et

Plus en détail

C.C.T.P. Cahier des Charges Techniques Particulières Partie 1/2: GENERALITES

C.C.T.P. Cahier des Charges Techniques Particulières Partie 1/2: GENERALITES 1/13 Maître d Ouvrage : Le village 26 380 PEYRINS ETENSION ET AMENAGEMENT DE L ECOLE MATERNELLE DCE LOT N 06 Plomberie - Sanitaire C.C.T.P. Cahier des Charges Techniques Particulières Partie 1/2: GENERALITES

Plus en détail

Etat des installations électriques n 07/IMO/2128/STC

Etat des installations électriques n 07/IMO/2128/STC Etat des installations électriques des immeubles à usage d habitation Numéro de dossier : Norme méthodologique employée : Date du repérage : Heure d arrivée : Durée du repérage : 07/IMO/2128/STC AFNOR

Plus en détail

REFECTION DE L EQUIPEMENT D ALARME INCENDIE MISSION DE MAITRISE D ŒUVRE - COORDINATION SSI

REFECTION DE L EQUIPEMENT D ALARME INCENDIE MISSION DE MAITRISE D ŒUVRE - COORDINATION SSI MAITRE DE L OUVRAGE : CONSEIL REGIONAL ILE DE FRANCE 35, Boulevard des Invalides 75007 Paris ETABLISSEMENT : LYCEE ANDRE BOULLOCHE 18, Boulevard Gutenberg 93190 Livry-Gargan REFECTION DE L EQUIPEMENT D

Plus en détail

FICHE PRATIQUE / JE PRÉPARE Disponible sur www.legrand.be. et les circuits d éclairage

FICHE PRATIQUE / JE PRÉPARE Disponible sur www.legrand.be. et les circuits d éclairage Le R.G.I.E. et les circuits d éclairage L éclairage de votre logement est le premier élément de votre installation électrique n Les circuits Un circuit d éclairage est câblé en fils de 1,5 mm 2 et protégé

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P)

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Marché privé de travaux - pièce n 3 Maître de l ouvrage : Fonds Calédonien de l Habitat Objet du marché : RESTRUCTURATION DE 103 LOGEMENTS «Rivière

Plus en détail

Commune de Chambly RENOVATION PARTIELLE DE LA COUVERTURE AUX TENNIS COUVERTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P)

Commune de Chambly RENOVATION PARTIELLE DE LA COUVERTURE AUX TENNIS COUVERTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) Commune de Chambly RENOVATION PARTIELLE DE LA COUVERTURE AUX TENNIS COUVERTS CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P) 1 SOMMAIRE GENERALITES...3 1.1 OBJET DU MARCHE...3 1.2 INTERVENANTS...3

Plus en détail