MANUEL DE PROCEDURES DE DEDOUANEMENT ET D ENLEVEMENT DES MARCHANDISES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "MANUEL DE PROCEDURES DE DEDOUANEMENT ET D ENLEVEMENT DES MARCHANDISES"

Transcription

1 DIRECTION GENERALE DES DOUANES ET DROITS INDIRECTS MANUEL DE PROCEDURES DE DEDOUANEMENT ET D ENLEVEMENT DES MARCHANDISES A LA RECETTE DES DOUANES COTONOU PORT 1 P a g e

2 Table of Contents INTRODUCTION... 4 I Formalités pré-importation avant embarquement des biens... Erreur! Signet non défini. A. Procédures de la vérification avant l embarquement... 5 B. Procédures pour avoir une attestation de vérification (AV) avant embarquement de remplacement après les émissions des rapport d anomalies (RA) et une avis de refus d attestation... 7 C. Procédures pour avoir un AV à destination dans les cas exceptionnels... 7 D. Tableaux Tableau 1 :Les conditions pour la Vérification Avant Embarquement Tableau 2 :Liste de produits exemptés de vérification avant embarquement Tableau 3 :Délais et coûts des services II FORMALITES A L IMPORTATION... 8 Opérations de conduite et de la mise en douane des marchandises... Erreur! Signet non défini. A l importation... Erreur! Signet non défini. A l exportation... Erreur! Signet non défini. A. Procédures de dédouanement des marchandises en conteneur B. Procédures de scannage des conteneurs (INSPECTION NON-INTRUSIVE) C. Procédures de dédouanement des marchandises en vrac D. Procédures de modification des déclarations en douane E. Procédures d annulation des déclarations en douane F. Procédure du paiement des suppléments des droits et taxes FORMALITES DANS LE CADRE DES REGIMES ECONOMIQUES I GESTION DES ENTREPOTS FICTIFS PAR LA SECTION REGIMES ECONOMIQUES A. Ouverture de l entrepôt B. Suivi du fonctionnement de l entrepôt C Contrôle de l entrepôt D Fermeture de l entrepôt II GESTION DES ENTREPOTS INDUSTRIELS PAR LA SECTION REGIMES ECONOMIQUES P a g e

3 III GESTION DES ADMISSIONS TEMPORAIRES Tableau 1 :Formalités particulières auprès d autres administrations publiques Tableau 2 :Liste des produits Valeur Ajustée... Erreur! Signet non défini. Tableau 3 :Délais et coûts des services à chaque étape lors du dédouanement des marchandises Avant l arrivée du navire La conduite et la mise en douane Stockage, Enregistrement, liquidation (DDU Déclaration Douanière Unique) Recevabilité et paiement (recouvrement) La Sélectivité ( Gestion des Risques ) Paiement des frais portuaires Enregistrement du moyen de transport (Entrée camion) Constatation de sortie des conteneurs ou camions (Sortie camion) III Formalités au Transit A. Procédures aux points de départ de la cargaison B. Procédures aux niveaux du point de passage intermédiaire (Check point) C. Procédures au niveau du point de sortie E. Procédures pour la mainlevée de caution transit Tableau 1 :Délais et coûts des services... Erreur! Signet non défini. III Formalités à l exportation P a g e

4 INTRODUCTION La mise en œuvre du Programme de Vérification des Importations (PVI) de nouvelle génération et l avènement du Guichet Unique au Port de Cotonou constitueront une clé de célérité des opérations de dédouanement et d enlèvement des marchandises. A cet effet, il est important de retracer toutes les procédures afin de les vulgariser à l attention de tous les utilisateurs pour la transparence, la prévisibilité dans le but d éliminer les goulots d étranglement qui annihilent les efforts engagés pour la modernisation des douanes béninoises et l amélioration de ses performances. C est dans cette vision que s inscrit le présent manuel détaillé sur toutes les procédures douanières au Port de Cotonou. Il servira de repère aux agents de l administration des douanes et à tous les utilisateurs du Port de Cotonou. 4 P a g e

5 I- FORMALITES PRE-IMPORTATION AVANT EMBARQUEMENT DES BIENS A. Procédures de la vérification avant embarquement B. Procédures pour avoir une attestation de vérification (AV) avant embarquement de remplacement après les émissions des rapport d anomalies (RA) et avis de refus d attestation (ARA) C. Procédures pour avoir une attestation de vérification a destination dans les cas exceptionnels D. Annexes. 1. les conditions pour la vérification avant embarquement (VAE) 2. les marchandises qui sont exemptes de la vérification avant embarquement (VAE) 3. Délais et coût des services (PVI) A. Procédures de la vérification avant embarquement a) L importateur ouvre l intention d Importation (IDI) en se présentant dans les locaux de l Organe Chargé de l Evaluation en Douane (OCED) avec : le formulaire D IDI dûment rempli ; une carte d importateur en cours de validité; deux (2) copies de la facture pro-forma ; le cahier des charges, ses annexes et addenda et/ ou le contrat de marché - pour les biens destinés à un projet public ou parapublic. b) L OCED analyse les risques des transactions relatives aux biens devant être importés au Bénin et oriente dans un des deux circuits de la vérification avant embarquement: inspection physique contrôle documentaire. 5 P a g e

6 c) L OCED prend contact avec l exportateur au numéro de fax ou à l adresse figurant sur l IDI afin d obtenir les documents nécessaires à la vérification documentaire ou d organiser la vérification physique. d) L OCED procède dans un délai de trois (3) jours ouvrables aux opérations de contrôle physique. L exportateur doit mettre à la disposition de l OCED : les marchandises pour l inspection ; les documents et renseignements utiles tels que la facture, liste de colisage, certificat d origine, procès-verbaux d essai, nom et adresse des sous-traitants éventuels, liste des composants, spécifications techniques, dossier de fabrication, certificat d analyse et autres documents ; les moyens nécessaires en vue de la manipulation, l échantillonnage des biens ainsi que la présentation du conteneur prêt pour empotage en cas de chargement FCL (Full Container Load). e) L OCED vérifie si les biens n enfreignent pas les interdictions et restrictions à l importation précisées par la règlementation en vigueur au Benin ; f) L OCED effectue une vérification des éléments de la transaction relative aux biens et donne son avis sur les données de la transaction réelle. Cette vérification des prix est basée sur les exigences des accords de l OMC sur l évaluation en douane et l inspection avant embarquement ; g) L OCED procède au classement tarifaire approprié des marchandises, conformément à la nomenclature en vigueur au Bénin ; h) si le résultat des inspections est conforme, l OCED émet une Attestation de Vérification dont l original imprimé sur papier sécurisé est destiné à l importateur pour les besoins du dédouanement des biens. L Attestation de Vérification est établie dans un délai de deux (2) jours suivant la réception des documents finaux (facture originale et connaissement). Un label de sécurité est apposé sur un exemplaire de la facture finale, confirmant l accomplissement des services et le numéro de référence de la vérification. 6 P a g e

7 Si le résultat des inspections n est pas conforme, l OCED émet un Rapport d Anomalies et un Avis de Refus d Attestation est délivré à l importateur. B. Procédures pour l obtention d une attestation de vérification de remplacement. a) Si le résultat des inspections est insatisfaisant ou si l OCED n a pas reçu les documents finaux requis, ce dernier émet un rapport d anomalies b) L exportateur est appelé à corriger les anomalies identifiées ou à produire les documents finaux requis ; c) Si dans les trente (30) jours après inspection des biens les documents finaux n ont pas été transmis à l OCED ou si les anomalies identifiées n ont pas été corrigées, un rapport d anomalies est émis et un avis de refus d attestation est délivré à l importateur ; d) Les biens à l encontre desquels un rapport d anomalies est émis ne peuvent être importés, ni déclarés en douane en République du Bénin, sauf dérogation accordée par le ministre en charge des finances ; e) Si l importateur procède aux ajustements nécessaires après émission d un Avis de Refus d Attestation (ARA), l OCED peut émettre une AV de remplacement. C. Procédures pour l obtention d une AV à destination a) L AV à destination est délivrée lorsque : les biens qui doivent être obligatoirement soumis à la vérification avant embarquement n ont pas fait l objet de ladite vérification avant leur importation au Bénin ; les marchandises initialement déclarées en transit et qui sont, en définitive, mises à la consommation au Bénin. 7 P a g e

8 b) Les importateurs concernés par les cas ci-dessus adressent une demande d inspection à destination au président du comité de conciliation avec copie à l OCED ; c) Le comité étudie le dossier et autorise l inspection avec ou sans pénalités. II FORMALITES A L IMPORTATION A. Conduite et mise en douane B. Dédouanement des marchandises C. Scanning des conteneurs D. Modification des déclarations en douane E. Annulation des déclarations en douane F. Paiement des compléments de droits et taxes G. Annexes 1. Formalités particulières auprès d autres administrations publiques 2. La conformité d un conteneur (BIC) 3. Délais et couts des services II- 1 Opérations de conduite et de mise en douane des marchandises 1) Avant l arrivée du navire a) Dépôt à la brigade d une demande : - D escale - De débarquement/embarquement b) L Annonce de Transport Physique (ATP) Elle est faite par l Agent coque dans le Guichet Unique. L ATP indique les caractéristiques physiques, logistiques et commerciales du navire. La validation 8 P a g e

9 des données dans le système entraîne l attribution d un numéro d enregistrement pour cette ATP sous la forme : ATP suivi de huit (08) chiffres. Exemple : ATP ) La conduite et la mise en douane Arraisonnement Cette opération prévue aux articles du code des douanes de l UEMOA et du code des douanes de la République du Bénin est assurée par la Division de l arraisonnement et de l écor de la brigade mixte de Cotonou-Port. Les marchandises arrivant par mer doivent être inscrites sur le manifeste décrivant l état général du chargement du navire. Ce manifeste signé par le capitaine du navire doit être présenté à la première réquisition des agents de la section de l arraisonnement, dans la zone maritime du rayon des douanes. Les agents de cette section montent à bord du navire et font soumettre l original à leur visa «NE VARIETUR» et se font remettre une copie. Les agents font soumettre à leur visa le journal de bord et procèdent au scellement des écoutilles, des calles et d autres ouvertures du navire. Annonce Prévisionnelle de Déchargement (APD) L APD consiste à intégrer le manifeste provisoire dans le guichet unique. A ce niveau, le consignataire peut encore effectuer toutes les modifications éventuelles. L a Demande d Autorisation de Déchargement (DAD) Le manifeste est validé par le consignataire dans le guichet unique. Cette validation constitue une DAD et confère un caractère irrévocable au manifeste. Le manifeste enregistré est systématiquement transmis et enregistré dans le SYDONIA. La douane donne un accord implicite ou explicite qui déclenche les opérations de déchargement. Dès que le «OK DOUANE» est donné, toute modification doit être soumise à l autorisation du receveur des Douanes. 9 P a g e

10 Le «Vu à Quai» (VAQ) Dès que le 1 er conteneur est débarqué, le manutentionnaire envoie un message au Guichet Unique : il s agit du «Constat de Vu à Quai». Le Guichet Unique envoie à son tour à l Administration des Douanes «le 1 er Vu à Quai» et en mémorise l horodatage. A la fin de l opération, le manutentionnaire transmet au Guichet Unique un message indiquant la fin du déchargement : il s agit de la «Fin de Vu à quai». L état différentiel est alors automatiquement généré par le guichet unique. A. Procédures de dédouanement des marchandises en conteneur Organe chargé de l évaluation en douane (OCED) 10 P a g e

11 (a) Le consignataire saisit le manifeste par l intermédiaire du Guichet Unique qui le transmet en temps réel dans le Sydonia pour son enregistrement ; (b) Le déclarant saisit, stocke, enregistre, et pré liquide sa déclaration dans SYDONIA; (c) La sélectivité s active et oriente automatiquement la déclaration dans l un des trois circuits (vert, jaune, ou rouge); (d) Le déclarant imprime la DDU, l horodate et dépose le dossier complet (DDU signé, pièces jointes) à l inspecteur coté (circuits jaune et rouge) ou au secrétariat du Receveur (circuit vert) (e) Il se présente à la banque pour paiement (circuit vert) ; i. VERT Admis conforme La déclaration est automatiquement liquidée, et le BFU émis L usager se présente à la banque pour paiement du BFU émis contre quittance ; Il peut alors éditer le BFU REGLE (BFU OK) L usager se présente au magasin ou au TAC avec le BFU REGLE (BFU OK) et le récépissé de scanning pour l enlèvement de sa marchandise. ii. JAUNE Contrôle documentaire L usager transmet le dossier complet à l Inspecteur vérificateur désigné par SYDONIA qui : Visualise sur son poste de travail la déclaration en douane; Vérifie le dossier et les documents commerciaux et reroute en circuit rouge si un contrôle physique est nécessaire; Liquide les droits et taxes, le BFU est émis; Transmet le dossier complet à la section archives ; L usager se présente à la banque pour paiement du BFU émis contre quittance ; Il peut alors éditer le BFU REGLE (BFU OK) 11 P a g e

12 L usager se présente au magasin ou au TAC avec le BFU REGLE (BFU OK) et le récépissé de scanning pour l enlèvement de sa marchandise. En cas de constatation d infraction L Inspecteur de visite : Rédige l acte de constatation de l infraction ; Fait signer par le déclarant la reconnaissance du service ; Liquide les droits et taxes complémentaires ; Soumet le dossier au chef de Bureau pour les suites contentieuses. ROUGE Visite physique des marchandises L usager transmet le dossier complet à l Inspecteur vérificateur désigné par SYDONIA qui : Visualise sur son poste de travail la déclaration en douane; Vérifie le dossier et les documents commerciaux et délivre un bon de scanning ; L usager se rapproche de l unité de scanning pour les formalités requises; L unité de scanning transmet les résultats du scanning à l inspecteur vérificateur ; L Inspecteur de visite : rédige la reconnaissance de service et le certificat de visite dans Sydonia; Liquide les droits et taxes, le BFU est émis; Transmet le dossier complet à la section archives ; L usager se présente à la banque pour paiement du BFU émis contre quittance ; Il peut alors éditer le BFU REGLE (BFU OK) L usager se présente au magasin ou au TAC avec le BFU REGLE (BFU OK) et le récépissé de scanning pour l enlèvement de sa marchandise. 12 P a g e

13 En cas de constatation d infraction L Inspecteur vérificateur: Rédige l acte de constatation de l infraction ; Fait signer par le déclarant la reconnaissance du service ; Soumet le dossier au chef de Bureau pour des suites contentieuses. B. Procédures de scannage des conteneurs (INSPECTION NON- INTRUSIVE) La procédure de passage au scanner se rapporte aux: déclarations orientées par Sydonia++ en circuit rouge; déclarations en circuit jaune nécessitant un contrôle physique de la marchandise (rerouter jaune au rouge); conteneurs ciblés suite à une alerte extérieure (sécurité présidentielle, service régional de lutte contre la fraude et autres) ; enlèvements directs de marchandises en conteneur; conteneurs en voie d acheminement vers le(s) parc(s) à conteneurs à l extérieur du site à scanner (Port Sec). Les étapes au scanner La procédure de scanning se déroule en trois (3) étapes : l étape de prise en charge ou pré-scanning : la procédure avant l opération de scanning des biens importés ; l opération de l inspection non-intrusive (scanning) proprement exécutée : la procédure pendant le scanning des marchandises à conteneurs ; l étape post-scanning : la procédure après le scanning des marchandises à conteneur.. 13 P a g e

14 Organe chargé de scanning (OCS) Le déclarant procède à la prise de rendez-vous auprès de l Organe Chargé de canning (OCS) ; Le déclarant se présente au bureau du scanner avec les références de son dossier à la date et l heure indiquée pour le rendez-vous. 14 P a g e

15 Organe chargé de scanning (OCS) L OCS scanne les documents susmentionnés, les transmet électroniquement dans le réseau du système de scanning et envoie le dossier physique à l inspecteur désigné par Sydonia++; L OCS procède à l opération de scanning de long en large sur le conteneur par un balayage horizontal et vertical des rayons ultraviolets. Les inspecteurs d image déterminent le verdict du scanning par les mentions «SUSPECT» ou «NON-SUSPECT» ; Trois exemplaires du rapport sont établis : l un est remis à l usager, un autre est destiné à l OCS et le dernier exemplaire est transmis à l inspecteur vérificateur. L image de scanning est aussi imprimée et la ou les zones de suspicion précisée(s). Une copie de cette image est aussi transmise à l inspecteur chargé de la vérification de la déclaration. 15 P a g e

16 scanning Si «SUSPECT», le conteneur est alors dirigé vers l aire de vérification sous la responsabilité directe de l inspecteur de visite ; Si «CONFORME», l inspecteur rédige le certificat de visite et procède à la réorientation de la déclaration en circuit VERT ; Si «NON-CONFORME», l Inspecteur rédige l acte de constatation de l infraction, fait signer par le déclarant la reconnaissance de service. Il liquide les droits et taxes complémentaires et soumet le dossier au Chef de Bureau pour des suites contentieuses éventuelles ; Si «NON-SUSPECT», l inspecteur rédige le certificat de visite et procède à la réorientation de la déclaration en circuit VERT. 16 P a g e

17 C. Procédures de dédouanement des marchandises en vrac Tous les biens en vrac (liquides, gazeux ou solides) débarqués au Port de Cotonou sont obligatoirement soumis à une inspection par l OCED en vue de la certification de leurs poids ou de leurs quantités 17 P a g e

18 OCED Emet l AP ou l AQ Importateur ou Déclarant demande d attestation de quantité AQ ou de poids AP Déclarant Stockage, enregistrement, liquidation MODBRK Recevabilité Douane MODCBR Horodatage du DAU et facture commerciales, liste de colisage, titre de transport Transmet DAU Caisse MODACC Recouvrement-numéraire,chèque, crédit, paiement électronique Emet une quittance Sélectivité MODSEL critères objectifs, sélection automatique Re -route Section Contrôle documentaire Admis conforme pas de contrôle Bon de sortie Magasin et air de dédouanement MAD Bon A Enlever BAE Certificat de constatation Brigade des Douanes GGUP 18 P a g e

19 (a) Le déclarant formule la demande d Attestation de Poids (AP) ou de Quantité (AQ) auprès de l OCED en présentant les documents suivants : le connaissement, la facture fournisseur, l attestation de vérification (AV) ; (b) l OCED procède à la délivrance de l attestation de poids (AP) ou de quantité (AQ) ; (c) Le consignataire saisit le manifeste par l intermédiaire du Guichet Unique qui le transmet en temps réel dans le Sydonia pour son enregistrement ; (d) Le déclarant saisit, stocke, enregistre, et pré liquide sa déclaration dans SYDONIA; (e) La sélectivité s active et oriente automatiquement la déclaration dans l un des trois circuits (vert, jaune, ou rouge); (f) Le déclarant imprime la DDU, l horodate et dépose le dossier complet (DDU signé, pièces jointes) à l inspecteur coté (circuits jaune et rouge) ou au secrétariat du Receveur (circuit vert) (g) Il se présente à la banque pour paiement (circuit vert) ; i. VERT Admis conforme La déclaration est automatiquement liquidée, et le BFU émis L usager se présente à la banque pour paiement du BFU émis contre quittance ; Il peut alors éditer le BFU REGLE (BFU OK) L usager se présente au magasin ou au TAC avec le BFU REGLE (BFU OK) et le récépissé de scanning pour l enlèvement de sa marchandise. iii. JAUNE Contrôle documentaire L usager transmet le dossier complet à l Inspecteur vérificateur désigné par SYDONIA qui : Visualise sur son poste de travail la déclaration en douane; Vérifie le dossier et les documents commerciaux et reroute en circuit rouge si un contrôle physique est nécessaire; 19 P a g e

20 Liquide les droits et taxes, le BFU est émis; Transmet le dossier complet à la section archives; L usager se présente à la banque pour paiement du BFU émis contre quittance ; Il peut alors éditer le BFU REGLE (BFU OK) L usager se présente au magasin ou au TAC avec le BFU REGLE (BFU OK) et le récépissé de scanning pour l enlèvement de sa marchandise. En cas de constatation d infraction L Inspecteur de visite : Rédige l acte de constatation de l infraction ; Fait signer par le déclarant la reconnaissance du service ; Liquide les droits et taxes complémentaires ; Soumet le dossier au chef de Bureau pour les suites contentieuses. iv. ROUGE Visite physique des marchandises L usager transmet le dossier complet à l Inspecteur vérificateur désigné par SYDONIA qui : Visualise sur son poste de travail la déclaration en douane; Vérifie le dossier et les documents commerciaux et délivre un bon de scanning ; L usager se rapproche de l unité de scanning pour les formalités requises; L unité de scanning transmet les résultats du scanning à l inspecteur vérificateur ; L Inspecteur de visite : rédige la reconnaissance de service et le certificat de visite dans Sydonia; Liquide les droits et taxes, le BFU est émis; Transmet le dossier complet à la section archives ; L usager se présente à la banque pour paiement du BFU émis contre quittance ; 20 P a g e

21 Il peut alors éditer le BFU REGLE (BFU OK) L usager se présente au magasin ou au TAC avec le BFU REGLE (BFU OK) et le récépissé de scanning pour l enlèvement de sa marchandise. En cas de constatation d infraction L Inspecteur vérificateur: Rédige l acte de constatation de l infraction ; Fait signer par le déclarant la reconnaissance du service ; Soumet le dossier au chef de Bureau pour des suites contentieuses D. Procédures de modification des déclarations en douane Le service des douanes autorise la modification des déclarations en cas de pertes de recettes ou de trop perçus nécessitant un remboursement. Les formalités pour une modification de la DDU sont : Cas de modification sollicitée par le déclarant : a) Le déclarant remplit et signe un formulaire de demande de modification auprès du Chef Bureau ; 21 P a g e

22 b) Le Chef Bureau approuve et vise le formulaire de demande; c) Le COC corrige la déclaration utilisant le module MODCBR du SYDONIA++ et remplit la fiche de liquidation des droits et taxes complémentaires ou la fiche de liquidation des droits et taxes à rembourser (si nécessaire) ; d) Le COC remet cette fiche au déclarant pour effectuer le paiement des droits et taxes complémentaires ou faire une réclamation des droits et taxes trop perçus ; e) Le déclarant se présente à la banque et effectue le paiement des droits et taxes complémentaires ou s adresse à la DGTCP pour le remboursement. Cas de modification demandée par l inspecteur vérificateur : NOTE : a. L inspecteur remplit un formulaire d accord de modification de déclaration qu il fait viser par le déclarant ; b. L inspecteur, sur autorisation du COC, corrige la déclaration en utilisant le module MODCBR du SYDONIA++ et remplit la fiche de liquidation des droits et taxes complémentaires ou la fiche de liquidation des droits et taxes à rembourser (si nécessaire) ; c. L Inspecteur remet cette fiche au déclarant pour effectuer le paiement des droits et taxes additionnels ou faire une réclamation des droits et taxes trop perçus ; d. Le déclarant se présente à la banque et effectue le paiement complémentaire ou s adresse à la DGTCP pour le remboursement ; e. Le déclarant présente la quittance signée à l inspecteur pour la réorientation éventuelle de la déclaration en circuit VERT. - Toute modification conduisant à la réduction des droits et taxes liquidés, doit se faire par le COC. - Les déclarations déjà payées ne peuvent être contre-écrites sans autorisation du Receveur. 22 P a g e

23 E. Procédures d annulation des déclarations en douane Le service des douanes autorise, sur demande du déclarant, l annulation des déclarations lorsqu il s agit de marchandises : a) présentées à l exportation mais non effectivement exportées ; b) importées mais reconnues non conformes aux normes ou à la législation en vigueur notamment en matière sanitaire, de sécurité publique et de répression des fraudes ; c) importées et retournées à l expéditeur par la poste ; d) déclarées initialement pour la mise à la consommation alors qu elles étaient destinées à être placées sous un régime économique sous réserve, toutefois, que la mainlevée des marchandises n ait pas été délivrée ; e) dont la déclaration fait double emploi avec d autres déclarations préalablement enregistrées. (Source :Art 167-2) Les formalités pour une annulation de la DDU a) Le déclarant remplit et signe un formulaire de demande d annulation auprès du Receveur des Douanes ; b) Le Receveur autorise l annulation de la déclaration et transmet la demande au Chef des Opérations Commerciales (COC) ; c) Le COC transmet la déclaration au chef site qui procède à son annulation dans SYDONIA++. F. Procédure du paiement des suppléments des droits et taxes a) Le déclarant présente la fiche supplémentaire à la banque avec le montant équivalent ; 23 P a g e

24 b) L agent de la banque reçoit la fiche, perçoit le solde et délivre une quittance. II-2 FORMALITES DANS LE CADRE DES REGIMES ECONOMIQUES Trois (03) régimes sont gérés par la Section Régimes Economiques à savoir : - les entrepôts fictifs ; - les entrepôts industriels ; - les admissions temporaires. Le régime de transit est géré par les Sections Escorte. 24 P a g e

25 I- GESTION DES ENTREPOTS FICTIFS PAR LA SECTION REGIMES ECONOMIQUES Quatre (04) phases essentielles sont à retenir : l ouverture, le suivi du fonctionnement, le contrôle et la fermeture de l entrepôt. A. Ouverture de l entrepôt Dans la procédure d autorisation de l ouverture d entrepôt, la Section Régimes Economiques effectue, sur instruction du Receveur, une visite du local devant abriter ledit entrepôt. A l issue de cette visite un procès-verbal est rédigé et transmis au Directeur Régional Atlantique Littoral (DRAL) par le Receveur. Après l autorisation d ouverture de l entrepôt accordé par le Directeur Régional, un numéro est attribué à cet entrepôt au niveau de la Section Régimes Economiques. Un registre coté et paraphé, fourni par le bénéficiaire de l entrepôt et portant le numéro ainsi attribué permet le suivi manuel des opérations par la Section. La création de l entrepôt dans le SYDONIA++ est effectuée par la Direction de la Gestion de l Information (DGI). B. Suivi du fonctionnement de l entrepôt Après son ouverture, l entrepôt est rendu fonctionnel par la production par le bénéficiaire, d une soumission cautionnée annuelle. Cette caution doit pouvoir couvrir les droits et taxes suspendus au cours de l exercice afin que la Douane puisse l actionner et récupérer les droits et taxes exigibles en cas de défaillance de l entrepositaire. Ladite caution est configurée dans le SYdonia++ et sa gestion se fait de manière automatique. Il est tenu, au niveau de la Section Régimes Economiques, un registre des soumissions. Avant la liquidation de toute déclaration de mise en entrepôt, il lui est attribué au niveau de la Section Régimes Economiques un numéro de sommier dans le registre concerné. Le feuillet jaune de la déclaration non encore liquidée est collé à la partie entrée du registre. Il y est enregistré les quantités, le poids brut, le poids net et la valeur de chaque article, le numéro d enregistrement 25 P a g e

26 de la déclaration, le nom du déclarant et la date. Il est apposé sur la déclaration le cachet de la Section et la signature de l agent qui a procédé à l enregistrement. La même procédure est observée pour les déclarations de sorties d entrepôt. A ce niveau, la déclaration de sortie ainsi que la copie de la quittance sont collées à la partie opposée (sortie) du registre. Remarque : une fonctionnalité est en cours de développement dans le SYdonia++ afin de permettre la gestion automatique des numéros de sommiers. Il s agira de générer de manière automatique les numéros de sommier à attribuer à chaque déclaration d entrée en entrepôt. Le déclarant pourra le consulter depuis son terminal et à partir de ses installations. C. Contrôle de l entrepôt La Section Régimes Economiques contrôle le respect des délais accordés au titre des mises en entrepôt. Ce contrôle est également effectué chaque fois que le bénéficiaire demande une prorogation de délai de séjour en entrepôt des marchandises. La section organise en outre une visite de l entrepôt pour s assurer de la présence physique de la marchandise pour laquelle la prorogation est demandée. Il est organisé des visites inopinées et annuelles des entrepôts afin de vérifier la présence des marchandises en entrepôt, et le respect par le bénéficiaire, des obligations liées à la tenue de la comptabilité matière. Avant tout contrôle en entrepôt, il est établi, sur la base du registre de l entrepôt tenu par la section, l état du stock article par article (entrées, sorties et stock final). Cet état est ensuite rapproché de celui constaté physiquement dans l entrepôt afin d en dégager les éventuels écarts. Les états 541 et 542 sont également édités afin d avoir une idée sur le stock. D. Fermeture de l entrepôt La demande de fermeture ou de suspension est adressée au DRAL par le requérant. Aux fins de vérifier la régularité de la gestion de l entrepôt pour lequel 26 P a g e

27 la fermeture est sollicitée, la Section Régimes Economiques effectue, sur instruction du receveur, la visite dudit entrepôt. Il en est dressé un procès-verbal au vu duquel le DRAL autorise la fermeture ou la suspension de l entrepôt. II-2-2 GESTION DES ENTREPOTS INDUSTRIELS PAR LA SECTION REGIMES ECONOMIQUES La procédure identique à celle de la gestion des entrepôts fictifs est observée ici. Toutefois, il est à noter que la gestion automatique des cautions n est pas possible, car cette fonctionnalité n existe pas dans le SYdonia++ pour les entrepôts industriels. Il en est de même pour la gestion automatique des numéros de sommiers. III-2-3 GESTION DES ADMISSIONS TEMPORAIRES Il est tenu au niveau de la Section Régimes Economiques un registre des admissions temporaires permettant le suivi manuel des opérations par la section. Le déclarant se présente à la Section Régimes Economique muni de la lettre d autorisation de mise en admission temporaire et de la déclaration. Il est attribué au niveau de la Section Régimes Economiques un numéro de sommier dans le registre des admissions temporaires. Le feuillet jaune de la déclaration non encore liquidée est collé à la partie entrée du registre. Il y est enregistrée les quantités, le poids brut, le poids net et la valeur de chaque article, le numéro d enregistrement de la déclaration, le nom du déclarant et la date. Il est apposé sur la déclaration le cachet de la Section et la signature de l agent qui a procédé à l enregistrement. La même procédure est observée pour les déclarations d apurement des admissions temporaires. A ce niveau, la déclaration d apurement ainsi que la copie de la quittance sont collées à la partie opposée (sortie) du registre. 27 P a g e

Manuel des Procédures

Manuel des Procédures 1 REPUBLIQUE DU CAMEROUN GUICHET UNIQUE DES OPERATIONS DU COMMERCE EXTERIEUR Manuel des Procédures 2 Le Guichet Unique des Opérations du Commerce Extérieur (GUCE) créé au Port de Douala vise à réduire

Plus en détail

LES FORMALITÉS DE DÉDOUANEMENT À L IMPORT

LES FORMALITÉS DE DÉDOUANEMENT À L IMPORT LES FORMALITÉS DE DÉDOUANEMENT À L IMPORT Les formalités accomplies auprès du GUCE par les transitaire / CAD se résument aux opérations suivantes : Dépôt de la déclaration en douane et obtention du BAE,

Plus en détail

La déclaration en douane doit s accompagner obligatoirement des documents ciaprès

La déclaration en douane doit s accompagner obligatoirement des documents ciaprès I. Le dossier de dédouanement : La déclaration en douane doit s accompagner obligatoirement des documents ciaprès : Facture domiciliée auprès d'une banque agréée en Algérie Copie du registre de commerce

Plus en détail

Initiation aux activités d importation de marchandises au Canada. Séminaire des délégués commerciaux. Mardi, 29 mai 2012

Initiation aux activités d importation de marchandises au Canada. Séminaire des délégués commerciaux. Mardi, 29 mai 2012 Initiation aux activités d importation de marchandises au Canada Séminaire des délégués commerciaux Mardi, 29 mai 2012 Partenaires de la chaîne commerciale Importateurs Courtiers en douane Transporteurs

Plus en détail

Vu le code des douanes, tel que promulgué par la loi n 2008-34 du 2 juin 2008 et notamment son article 180,

Vu le code des douanes, tel que promulgué par la loi n 2008-34 du 2 juin 2008 et notamment son article 180, Arrêté du ministre des finances du 2 mars 2009, fixant les procédures d octroi du régime et les modalités d aménagements et d exploitation de l entrepôt privé. Le ministre des finances, Vu le code des

Plus en détail

CODE DES DOUANES TITRE III CONDUITE DES MARCHANDISES EN DOUANE. Chapitre premier Importation Section 1 Transport par mer

CODE DES DOUANES TITRE III CONDUITE DES MARCHANDISES EN DOUANE. Chapitre premier Importation Section 1 Transport par mer CODE DES DOUANES TITRE III CONDUITE DES MARCHANDISES EN DOUANE Chapitre premier Importation Section 1 Transport par mer Article 65 1- Au sens du présent code, on entend par "manifeste" le manifeste de

Plus en détail

Régimes Douaniers Economiques à caractère commercial

Régimes Douaniers Economiques à caractère commercial Régimes Douaniers Economiques à caractère commercial Les régimes douaniers commerciaux ont pour objectif de créer, de développer et de consolider des échanges commerciaux avec des partenaires étrangers,

Plus en détail

Le Crédit documentaire

Le Crédit documentaire FinancEmEnt En devises Et trade FinancE Le Crédit documentaire que vous exportiez ou importiez des marchandises et/ou des services, vous avez besoin de garanties : garantie du paiement de vos ventes si

Plus en détail

Compte rendu de la journée du partenaire du 24 octobre 2008

Compte rendu de la journée du partenaire du 24 octobre 2008 MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU BUDGET ------------- DIRECTION GENERALE DES DOUANES ET DROITS INDIRECTS ------------ DIRECTION INTERDEPARTEMENTALE DES DOUANESET DROITS INDIRECTS DU KOUILOU

Plus en détail

Réglementation. Import/Export CHAPITRE 6

Réglementation. Import/Export CHAPITRE 6 CHAPITRE 6 Réglementation Import/Export Dans ce chapitre: Rubriques / pages Prescriptions du Traité/ 187 Mesures Législatives et Administratives / 191 Conformité / 194 Diffusion / 196 Programme d Assistance

Plus en détail

MANUEL DE PROCEDURES DES DOUANES SOUS-MANUEL 7 : LE DEDOUANEMENT DES VEHICULES

MANUEL DE PROCEDURES DES DOUANES SOUS-MANUEL 7 : LE DEDOUANEMENT DES VEHICULES SOUS - MANUEL 7 : LE DEDOUANEMENT DES VEHICULES Sénégalaise de Conseil Septembre 2003-111 GENERALITES I. INTERVENANTS OU ACTEURS II. PRESENTATION DU CALCUL DES DROITS ET TAXES ET DE LA DETERMINATION DES

Plus en détail

NOTE COMMUNE N 13/2014

NOTE COMMUNE N 13/2014 REPUBLIQUE TUNISIENNE MINISTERE DE L4ECONOMIE ET DES FINANCES Direction Générale des Etudes et de la Législation Fiscales TK NOTE COMMUNE N 13/2014 OBJET : Procédures relatives aux opérations de vente

Plus en détail

Guide destiné à l exportation des effets personnels

Guide destiné à l exportation des effets personnels Guide destiné à l exportation des effets personnels TRANSPORT MARITIME GUIDE DESTINE A L EXPORTATION DES EFFETS PERSONNELS Nous vous informons que notre entreprise a obtenu la certification OEA (Opérateur

Plus en détail

Vu le Décret n 2009-1388 du 20 décembre 2009 portant nomination du Premier Ministre, Chef du Gouvernement de la Transition,

Vu le Décret n 2009-1388 du 20 décembre 2009 portant nomination du Premier Ministre, Chef du Gouvernement de la Transition, REPOBLIKAN I MADAGASIKARA Fitiavana-Tanindrazana-Fandrosoana MINISTERE DES FINANCES ET DU BUDGET. SECRETARIAT GENERAL DIRECTION GENERALE DES DOUANES. ARRETE n 01410 /2010 /MFB/SG/DGD du 24 février 2010

Plus en détail

LE CREDIT DOCUMENTAIRE

LE CREDIT DOCUMENTAIRE LE CREDIT DOCUMENTAIRE Le crédit documentaire est l engagement d une banque de payer un montant déterminé au fournisseur d une marchandise ou d une prestation, contre remise, dans un délai fixé, de documents

Plus en détail

FRANCE DÉCLARATION EN DOUANE CN 23

FRANCE DÉCLARATION EN DOUANE CN 23 Justificatif d exportation à remettre à l expéditeur Feuillet de traitement La Poste à archiver au bureau de dépôt Déclaration jointe à l envoi Déclaration jointe à l envoi Instructions Vous devez joindre

Plus en détail

1/- Formalités d obtention du statut d importateur du Cameroun.4. 1.1/ - Immatriculation au registre de commerce et de crédit mobilier...

1/- Formalités d obtention du statut d importateur du Cameroun.4. 1.1/ - Immatriculation au registre de commerce et de crédit mobilier... 1/- Formalités d obtention du statut d importateur du Cameroun.4 1.1/ - Immatriculation au registre de commerce et de crédit mobilier... 4 1.2/ - Obtention de la Carte professionnelle de commerçant......5

Plus en détail

Au sens des dispositions de l article 2, du règlement n 07 01, sont considérées comme :

Au sens des dispositions de l article 2, du règlement n 07 01, sont considérées comme : Le règlement N 07 01 du 09/01/2007, relatif aux règles applicables aux transactions courantes avec l étranger et aux comptes devises a modifié et remplacé les règlements n 91 12 relatif à la domiciliation

Plus en détail

JIRO SY RANO MALAGASY D.G.A.A DIRECTION DES APPROVISIONNEMENTS. - Juillet 2007 - Procédures Achats Import JIRAMA 1

JIRO SY RANO MALAGASY D.G.A.A DIRECTION DES APPROVISIONNEMENTS. - Juillet 2007 - Procédures Achats Import JIRAMA 1 JIRO SY RANO MALAGASY D.G.A.A DIRECTION DES APPROVISIONNEMENTS PROCEDURES ACHATS IMPORT - Juillet 2007 - JIRAMA 1 SOMMAIRE ARTICLE 1 : OBJECTIFS ARTICLE 2 : DEFINITIONS ARTICLE 3 : PASSATION DE COMMANDE

Plus en détail

Importations, droit de Douane, franchise et exonérations en République Centrafricaine Mars 2008

Importations, droit de Douane, franchise et exonérations en République Centrafricaine Mars 2008 Importations, droit de Douane, franchise et exonérations en République Centrafricaine Mars 2008 Généralités : Les franchises et exonérations des droits de Douane sont régis par le Code des Douanes de la

Plus en détail

MODELE ARRETE PORTANT ORGANISATION FINANCIERE ET COMPTABLE DES ETABLISSEMENTS PUBLICS SOUMIS AU CONTROLE PREALABLE

MODELE ARRETE PORTANT ORGANISATION FINANCIERE ET COMPTABLE DES ETABLISSEMENTS PUBLICS SOUMIS AU CONTROLE PREALABLE Royaume du Maroc Direction des Entreprises Publiques et de la Privatisation ***** N DE/SPC MODELE ARRETE PORTANT ORGANISATION FINANCIERE ET COMPTABLE DES ETABLISSEMENTS PUBLICS SOUMIS AU CONTROLE PREALABLE

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2002/66 NOTE COMMUNE N 44/2002

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2002/66 NOTE COMMUNE N 44/2002 BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE N 2002/08/35 0.1.0.0.1.2. Documents Administratifs (IMPOTS) Texte n DGI 2002/66 NOTE COMMUNE N 44/2002 O B J E T : Commentaire des dispositions

Plus en détail

SOGETRADE&SERVICES. Gérez en ligne vos transactions internationales et vos cautionnements domestiques

SOGETRADE&SERVICES. Gérez en ligne vos transactions internationales et vos cautionnements domestiques ENTREPRISES Commerce international SOGETRADE&SERVICES Gérez en ligne vos transactions internationales et vos cautionnements domestiques 2 Vous effectuez régulièrement des opérations internationales et/ou

Plus en détail

Section 3 : Préparation à l inspection et gestion des documents. 3.3 Enregistrement des demandes d inspection et des certificats d inspection

Section 3 : Préparation à l inspection et gestion des documents. 3.3 Enregistrement des demandes d inspection et des certificats d inspection Section 3 : Préparation à l inspection et gestion des documents 3.1 Objectif de la section 3 3.2 Demande d inspection 3.3 Enregistrement des demandes d inspection et des certificats d inspection 3.4 Suivi

Plus en détail

DECLARATION D EXPEDITION DE VEHICULE

DECLARATION D EXPEDITION DE VEHICULE DECLARATION D EXPEDITION DE VEHICULE EXPEDITEUR DESTINATAIRE Nom : Nom : Prénoms : Prénoms : Adresse : Adresse : Code Postal : Code Postal : Téléphone : Téléphone : Fax : Fax : Mail : Mail : Je déclare

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES RELATIF A LA CREATION ET AU FONCTIONNEMENT DES BUREAUX D ENCADREMENT ET D ASSISTANCE FISCALES (1)

CAHIER DES CHARGES RELATIF A LA CREATION ET AU FONCTIONNEMENT DES BUREAUX D ENCADREMENT ET D ASSISTANCE FISCALES (1) CAHIER DES CHARGES RELATIF A LA CREATION ET AU FONCTIONNEMENT DES BUREAUX D ENCADREMENT ET D ASSISTANCE FISCALES (1) Ce cahier des charges se compose de : - 7 pages comportant 6 chapitres et 19 articles,

Plus en détail

Loi n 98-38 du 2 juin 1998 relative au Code de la Poste

Loi n 98-38 du 2 juin 1998 relative au Code de la Poste Loi n 98-38 du 2 juin 1998 relative au Code de la Poste Au nom du peuple, La chambre des députés ayant adopté. Le Président de la République promulgue la loi dont la teneur suit : Titre Premier : Dispositions

Plus en détail

Règlement de Consultation

Règlement de Consultation Règlement de Consultation Maître de l'ouvrage Mairie de STAFFELFELDEN Espace Générations 68850 STAFFELFELDEN Tel : 03.89.55.08.21 Fax : 03.89.55.57.77 Objet Marché de fournitures courantes et de services

Plus en détail

Rabat, le 5 décembre 2011 CIRCULAIRE N 5295 /312

Rabat, le 5 décembre 2011 CIRCULAIRE N 5295 /312 Rabat, le 5 décembre 2011 CIRCULAIRE N 5295 /312 OBJET : Procédures et Méthodes. Importation et exportation des échantillons et spécimens. REFER : - Circulaires n s 4559/311 du 21/01/1999 et 4581/311 du

Plus en détail

Conditions générales de ventes - CTN

Conditions générales de ventes - CTN Conditions générales de ventes - CTN Réservation - achat - modification - perte - annulation - réclamation Pour la vente à distance, dans le cadre de la législation sur le commerce électronique, le client

Plus en détail

Gestion et Suivi de la situation des comptes sous RED. Rencontre ADII AMITH Casablanca, le 23/04/2014

Gestion et Suivi de la situation des comptes sous RED. Rencontre ADII AMITH Casablanca, le 23/04/2014 Gestion et Suivi de la situation des comptes sous RED Rencontre ADII AMITH Casablanca, le 23/04/2014 1 Gestion des comptes sous RED 2 THEMATIQUES Suivi en ligne de la situation des comptes RED Liquidation

Plus en détail

MANUEL DE PROCEDURE RELATIVE A L EXONERATION DES IMPOTS, DROITS ET TAXES DU MILLENNIUM CHALLENGE ACCOUNT

MANUEL DE PROCEDURE RELATIVE A L EXONERATION DES IMPOTS, DROITS ET TAXES DU MILLENNIUM CHALLENGE ACCOUNT MANUEL DE PROCEDURE RELATIVE A L EXONERATION DES IMPOTS, DROITS ET TAXES DU MILLENNIUM CHALLENGE ACCOUNT Le Gouvernement du Burkina Faso a obtenu dans le cadre de sa politique de lutte contre la pauvreté

Plus en détail

ANNEXE I : CAHIER DES CHARGES TYPE DES OPERATEURS ECONOMIQUES AGREES

ANNEXE I : CAHIER DES CHARGES TYPE DES OPERATEURS ECONOMIQUES AGREES ANNEXES ANNEXE I : CAHIER DES CHARGES TYPE DES OPERATEURS ECONOMIQUES AGREES Décret exécutif n 12-93 du 8 Rabie Ethani 1433 correspondant au 1er mars 2012 fixant les conditions et les modalités du bénéfice

Plus en détail

Compte rendu de la Journée du Partenaire du 6 juin 2008

Compte rendu de la Journée du Partenaire du 6 juin 2008 MINISTERE DE L ECONOMIE, DES FINANCES ET DU BUDGET ---------------------- DIRECTION GENERALE DES DOUANES ET DROITS INDIRECTS --------------------- DIRECTION INTERDEPARTEMENTALE DES DOUANES ET DROITS INDIRECTS

Plus en détail

Note informative: Réglementation européenne pour l'exportation/importation de produits bio

Note informative: Réglementation européenne pour l'exportation/importation de produits bio Page 1/5 Note informative: Réglementation européenne pour l'exportation/importation de produits bio Introduction Un produit bio provenant d'un pays non européen doit toujours être accompagné d'un certificat

Plus en détail

TITRE PREMIER DEFINITION

TITRE PREMIER DEFINITION REPUBLIQUE TUNISIENNE TEXTES D APPLICATION DU CODE DES DOUANES ECHANGE STANDARD DES MARCHANDISES Arrêté du ministre de l'économie et des finances du 9 novembre 1990, fixant le régime de l'échange standard

Plus en détail

TRANSPORT MARITIME GUIDE DESTINE AUX PARTICULIERS

TRANSPORT MARITIME GUIDE DESTINE AUX PARTICULIERS Guide destiné à l exportation de véhicule en conteneur ou en roulant TRANSPORT MARITIME GUIDE DESTINE AUX PARTICULIERS GUIDE DESTINE A L EXPORTATION DE VEHICULE EN CONTENEUR OU EN ROULANT Nous vous informons

Plus en détail

LES FORMALITÉS DE DÉDOUANEMENT À L EXPORT

LES FORMALITÉS DE DÉDOUANEMENT À L EXPORT LES FORMALITÉS DE DÉDOUANEMENT À L EXPORT Les formalités accomplies auprès du GUCE par les transitaire / CAD se résument aux opérations suivantes : Dépôt de la déclaration en douane et obtention du BAE,

Plus en détail

CONTRAT DE DOMICILIATION POSTALE AVEC UN PARTICULIER

CONTRAT DE DOMICILIATION POSTALE AVEC UN PARTICULIER CONTRAT DE DOMICILIATION POSTALE AVEC UN PARTICULIER ENTRE LES SOUSSIGNES : NEUILLYDOM SARL au Capital de 5.000 Euros, dont le siège social est 14, rue Beffroy - 92200 Neuilly-sur- Seine, immatriculée

Plus en détail

NOR : La ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie, la ministre du logement et de l égalité des territoires

NOR : La ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie, la ministre du logement et de l égalité des territoires RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Ministère de l égalité des territoires et du logement Ministère de l'écologie, du développement durable et de l'énergie ARRÊTÉ du XXX relatifs aux critères de qualifications requis

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DE L EMPLOI Arrêté du 18 décembre 2008 portant homologation de la charte d accessibilité pour renforcer l effectivité

Plus en détail

Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER. Le guide. Deuxième édition. Éditions d Organisation, 2002, 2004 ISBN : 2-7081-3168-0

Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER. Le guide. Deuxième édition. Éditions d Organisation, 2002, 2004 ISBN : 2-7081-3168-0 Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER Le guide Deuxième édition, 2002, 2004 ISBN : 2-7081-3168-0 Sommaire Introduction...1 Première partie LA PLACE DE L IMPORT DANS LES ÉCHANGES INTERNATIONAUX Chapitre 1. Enjeux

Plus en détail

NOR: EQUT9901586A Version consolidée au 5 mai 2010

NOR: EQUT9901586A Version consolidée au 5 mai 2010 Documents de transport Arrêté du 9 novembre 1999 relatif aux documents de transport ou de location devant se trouver à bord des véhicules de transport routier de marchandises. NOR: EQUT9901586A Version

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE LA FEDERATION FRANCAISE DE CANOË-KAYAK ANNEXE 4 : REGLEMENT FINANCIER

REGLEMENT INTERIEUR DE LA FEDERATION FRANCAISE DE CANOË-KAYAK ANNEXE 4 : REGLEMENT FINANCIER Fédération Française de Canoë-Kayak 87 quai de la Marne 94340 Joinville le Pont Cedex REGLEMENT INTERIEUR DE LA FEDERATION FRANCAISE DE CANOË-KAYAK ANNEXE 4 : REGLEMENT FINANCIER Sommaire Article I. Objet...3

Plus en détail

LE DRAWBACK RELATIF AUX VÉHICULES AUTOMOBILES EXPORTÉS

LE DRAWBACK RELATIF AUX VÉHICULES AUTOMOBILES EXPORTÉS Ottawa, le 21 octobre 2009 MÉMORANDUM D7-3-2 En résumé LE DRAWBACK RELATIF AUX VÉHICULES AUTOMOBILES EXPORTÉS 1. Le présent mémorandum a été révisé conformément à l Initiative de réduction de la paperasserie

Plus en détail

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE الجمهىريت الجسائريت الديمقراطيت الشعبيت REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE MINISTERE DES FINANCES --------- DIRECTION GENERALE DES DOUANES --------- Le Directeur général وزارة الماليت ---------

Plus en détail

Article 3 : Au sens de la présente loi et des textes pris pour son application, les définitions suivantes sont admises :

Article 3 : Au sens de la présente loi et des textes pris pour son application, les définitions suivantes sont admises : Loi n 2003/003 du 21 avril 2003 portant protection phytosanitaire L Assemblée nationale a délibéré et adopté, Le Président de la République promulgue la loi dont la teneur suit : CHAPITRE I DISPOSITIONS

Plus en détail

MANUEL DE PROCEDURES DES DOUANES SOUS-MANUEL 6 : LES PROCEDURES SIMPLIFIEES DE DEDOUANEMENT

MANUEL DE PROCEDURES DES DOUANES SOUS-MANUEL 6 : LES PROCEDURES SIMPLIFIEES DE DEDOUANEMENT SOUS - MANUEL 6 : LES PROCEDURES SIMPLIFIEES DE DEDOUANEMENT Sénégalaise de Conseil Septembre 2003-100 GENERALITES I. INTERVENANTS II. LA MISE EN OEUVRE DES PROCEDURES SIMPLIFIEES DE DEDOUANEMENT 2.1.

Plus en détail

(BO N 4181 DU 16.12. 1992) (BO N 4259 DU 15.6. 1994) (BO N 4482 DU 15.05. 1997) Dispositions générales. Article premier

(BO N 4181 DU 16.12. 1992) (BO N 4259 DU 15.6. 1994) (BO N 4482 DU 15.05. 1997) Dispositions générales. Article premier Loi n 13-89 relative au commerce extérieur promulguée par le dahir n 1-91-261 du 13 joumada I 1413 (9 novembre 1992), telle quelle a été modifiée et complétée par la loi n 37-93 promulguée par le dahir

Plus en détail

Appel d offres aux entrepreneurs. PROJET NATIONAL : Soutien à la concrétisation de nouvelles places 1

Appel d offres aux entrepreneurs. PROJET NATIONAL : Soutien à la concrétisation de nouvelles places 1 Appel d offres aux entrepreneurs PROJET NATIONAL : Soutien à la concrétisation de nouvelles places 1 CERTIFICAT DE CONFORMITÉ Certificat de conformité aux plans approuvés Selon le règlement article 11

Plus en détail

Madeleine Nguyen-The. Importer. Quatrième édition. Groupe Eyrolles, 2002, 2004, 2007, 2011 ISBN : 978-2-212-54939-3

Madeleine Nguyen-The. Importer. Quatrième édition. Groupe Eyrolles, 2002, 2004, 2007, 2011 ISBN : 978-2-212-54939-3 Madeleine Nguyen-The Importer Quatrième édition, 2002, 2004, 2007, 2011 ISBN : 978-2-212-54939-3 Sommaire Introduction... 1 PREMIÈRE PARTIE La place de l import dans les échanges internationaux Chapitre

Plus en détail

INFORMATION DE LA DGI

INFORMATION DE LA DGI INFORMATION DE LA DGI I- NATURE DES CONTROLES EFFECTUES PAR L ADMINISTRATION FISCALE IVOIRIENNE L administration fiscale ivoirienne met en œuvre trois types de contrôles : - Le contrôle sur pièces : qui

Plus en détail

Compte rendu de la journée des partenaires du vendredi 20 janvier 2012

Compte rendu de la journée des partenaires du vendredi 20 janvier 2012 MINISTERE DES FINANCES, DU BUDGET ET DU PORTEFEUILLE PUBLIC DIRECTION GENERALE DES DOUANES ET DROITS INDIRECTS DIRECTION DEPARTEMENTALE DES DOUANES ET DROITS INDIRECTS DE POINTE-NOIRE REPUBLIQUE DU CONGO

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR, DE L OUTRE-MER, DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES ET DE L IMMIGRATION Arrêté du 12 janvier 2012 fixant les conditions de reconnaissance

Plus en détail

Vérification des procédures de démarcation de l encaisse en fin d exercice 2010-2011. Rapport de vérification interne

Vérification des procédures de démarcation de l encaisse en fin d exercice 2010-2011. Rapport de vérification interne Vérification des procédures de démarcation de l encaisse en fin d exercice 2010-2011 Rapport de vérification interne Octobre 2011 TABLE DES MATIÈRES 1.0 INTRODUCTION... 3 1.1 CONTEXTE... 3 1.2 ÉVALUATION

Plus en détail

OFFICE D EXPLOITATION DES PORTS LA DEMARCHE QUALITE ET LES "NTIC» AU SERVICE DU CLIENT ET DE L'ENTREPRISE

OFFICE D EXPLOITATION DES PORTS LA DEMARCHE QUALITE ET LES NTIC» AU SERVICE DU CLIENT ET DE L'ENTREPRISE OFFICE D EXPLOITATION DES PORTS LA DEMARCHE QUALITE ET LES "NTIC» AU SERVICE DU CLIENT ET DE L'ENTREPRISE INTRODUCTION L'expérience de L'ODEP en matière de : - démarche qualité - Utilisation des NTIC Leur

Plus en détail

LA CIRCULATION DES PRODUITS SOUMIS À ACCISES

LA CIRCULATION DES PRODUITS SOUMIS À ACCISES LA CIRCULATION DES PRODUITS SOUMIS À ACCISES Kit pédagogique GAMMA V2 décembre 2010 LA CIRCULATION DES PRODUITS SOUMIS À ACCISES 1- LE CHAMP D'APPLICATION 2- LES PRODUITS SOUMIS À ACCISES 3- LES OPÉRATEURS

Plus en détail

LE PETIT EXPORT. Les pratiques clés en 23 fiches. Ghislaine Legrand Hubert Martini

LE PETIT EXPORT. Les pratiques clés en 23 fiches. Ghislaine Legrand Hubert Martini LE PETIT 2014 EXPORT Les pratiques clés en 23 fiches Ghislaine Legrand Hubert Martini Liste des abréviations utilisées dans cet ouvrage ADE : Avance en devises à l export ATAF : Association des transporteurs

Plus en détail

CREDIT AGRICOLE TITRES REGLEMENT RELATIF A L ORGANISATION DU MARCHE DES CERTIFICATS COOPERATIFS D ASSOCIES (CCA)

CREDIT AGRICOLE TITRES REGLEMENT RELATIF A L ORGANISATION DU MARCHE DES CERTIFICATS COOPERATIFS D ASSOCIES (CCA) CREDIT AGRICOLE TITRES REGLEMENT RELATIF A L ORGANISATION DU MARCHE DES CERTIFICATS COOPERATIFS D ASSOCIES (CCA) Préambule La loi du 13 juillet 1992 a modifié la loi du 10 septembre 1947 portant statut

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REGLEMENT DE CONSULTATION (RC) Maître d ouvrage

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REGLEMENT DE CONSULTATION (RC) Maître d ouvrage MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REGLEMENT DE CONSULTATION (RC) Maître d ouvrage COMMUNAUTE DE COMMUNES VAL DE SAONE CHALARONNE 1 place Georges Agniel 01140 Saint Didier sur Chalaronne Email : com.com.valdesaone.chalaronne@wanadoo.fr

Plus en détail

CONSERVATION DES DOCUMENTS AU CANADA PAR LES IMPORTATEURS

CONSERVATION DES DOCUMENTS AU CANADA PAR LES IMPORTATEURS Ottawa, le 4 septembre 2008 MÉMORANDUM D17-1-21 En résumé CONSERVATION DES DOCUMENTS AU CANADA PAR LES IMPORTATEURS 1. Ce mémorandum était antérieurement intitulé, mémorandum D17-1-21, Tenue des livres

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES relatif à l exercice de la profession de diététicien de libre pratique

CAHIER DES CHARGES relatif à l exercice de la profession de diététicien de libre pratique REPUBLIQUE TUNISIENNE Ministère de la Santé Publique La Sous Direction de la Réglementation et du Contrôle des Professions de Santé Tél : 71 561 032 CAHIER DES CHARGES relatif à l exercice de la profession

Plus en détail

MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET DE SERVICES COMMUNE DE SAINT GEORGES SUR BAULCHE 37 GRANDE RUE 89000 SAINT GEORGES SUR BAULCHE

MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET DE SERVICES COMMUNE DE SAINT GEORGES SUR BAULCHE 37 GRANDE RUE 89000 SAINT GEORGES SUR BAULCHE MARCHES PUBLICS DE FOURNITURES COURANTES ET DE SERVICES Fourniture et acheminement de gaz naturel et de services associés Date et heure limites de réception des offres : 13 avril 2015 à 12 heures REGLEMENT

Plus en détail

REPUBLIQUE DU BENIN. Fraternité Justice Travail PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE SECRETARIAT PERMANENT DU CONSEIL PRESIDENTIEL DE L INVESTISSEMENT

REPUBLIQUE DU BENIN. Fraternité Justice Travail PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE SECRETARIAT PERMANENT DU CONSEIL PRESIDENTIEL DE L INVESTISSEMENT REPUBLIQUE DU BENIN Fraternité Justice Travail PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE SECRETARIAT PERMANENT DU CONSEIL PRESIDENTIEL DE L INVESTISSEMENT REFORMES DU GOUVERNEMENT DU BENIN VISANT L AMELIORATION DU CLIMAT

Plus en détail

Vu les décrets. nomination du. l ARPT ; Algérie Poste; Considérant la 2012 (PV n 68 DECIDE. Article 1 er : d agrément des

Vu les décrets. nomination du. l ARPT ; Algérie Poste; Considérant la 2012 (PV n 68 DECIDE. Article 1 er : d agrément des DECISION N 444 SP/PC/ARPT du 22/10/2012 PORTANT DEFINITION ET CONDITIONS D AGREMENT DES EQUIPEMENTS POSTAUX Le Conseil de l Autorité de Régulation de la Poste et des Télécommunications (ARPT), Vu la loi

Plus en détail

NOTE DE PRESENTATION

NOTE DE PRESENTATION NOTE DE PRESENTATION Projet de décret pris pour l'application de la loi n 62-12 relative à l'organisation de la profession de conseiller agricole Le projet de ce présent décret s inscrit dans le cadre

Plus en détail

Entreprises étrangères travaillant en France

Entreprises étrangères travaillant en France Entreprises étrangères travaillant en France QUELLES SONT LEURS OBLIGATIONS? Si les entreprises sont établies sur le territoire de l Union européenne, elles peuvent «librement» effectuer des travaux en

Plus en détail

REPUBLIQUE D'HAITI CONVENTION MINIERE TYPE. EN VERTU DU PERMIS D EXPLOITATION N o

REPUBLIQUE D'HAITI CONVENTION MINIERE TYPE. EN VERTU DU PERMIS D EXPLOITATION N o REPUBLIQUE D'HAITI CONVENTION MINIERE TYPE RELATIVE A L EXPLOITATION DU GISEMENT SITUÉ DANS LA COMMUNE DE DANS LE DEPARTEMENT DE EN VERTU DU PERMIS D EXPLOITATION N o OCTROYÉ LE Le, ENTRE L ETAT HAITIEN,

Plus en détail

Les nouvelles mesures d assouplissement du contrôle de change. Mars 2007

Les nouvelles mesures d assouplissement du contrôle de change. Mars 2007 Les nouvelles mesures d assouplissement du contrôle de change Mars 2007 1 PLAN I. Paiements Courants II. Commerce Extérieur III. Opérations en Capital IV. Comptes Réglementés 2 I. Paiements courants 1.

Plus en détail

COMMENT OBTENIR LA CARTE DE COMMERÇANT ÉTRANGER?

COMMENT OBTENIR LA CARTE DE COMMERÇANT ÉTRANGER? COMMENT OBTENIR LA CARTE DE COMMERÇANT ÉTRANGER? Sauf dérogation, les étrangers qui désirent exercer une activité industrielle, commerciale ou artisanale en France doivent être titulaires d une carte d

Plus en détail

Les Incoterms 2010. Les Incoterms permettent ainsi de répondre à des questions pratiques importantes :

Les Incoterms 2010. Les Incoterms permettent ainsi de répondre à des questions pratiques importantes : Les Incoterms 2010 Les termes commerciaux couramment utilisés pour fixer les modalités de livraison dans le cadre d une vente internationale peuvent revêtir des significations différentes selon le droit

Plus en détail

MINISTERE DE L INTERIEUR ET DES COLLECTIVITES TERRITORIALES. Direction de la Protection Civile

MINISTERE DE L INTERIEUR ET DES COLLECTIVITES TERRITORIALES. Direction de la Protection Civile MINISTERE DE L INTERIEUR ET DES COLLECTIVITES TERRITORIALES Direction de la Protection Civile PROCEDURES POUR LA REQUETE DE FRANCHISE pour les donations faites à l Etat et aux citoyens Haïtiens en cas

Plus en détail

CONDITIONS DE TRANSPORT DE MARCHANDISES

CONDITIONS DE TRANSPORT DE MARCHANDISES CONDITIONS DE TRANSPORT DE MARCHANDISES 1 Emballage et conditionnement Les marchandises doivent être emballées ou conditionnées pour les protéger contre les risques du transport maritime. L emballage doit

Plus en détail

ACHAT DE MATERIEL INFORMATIQUE

ACHAT DE MATERIEL INFORMATIQUE MINISTERE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE ET DE LA FORMATION DES CADRES UNIVERSITÉ HASSAN I er - SETTAT PRÉSIDENCE APPEL D'OFFRES OUVERT SUR OFFRE DE PRIX (SEANCE PUBLIQUE) Appel

Plus en détail

FEDERATION FRANCAISE DE BASEBALL ET SOFTBALL REGLEMENT FINANCIER

FEDERATION FRANCAISE DE BASEBALL ET SOFTBALL REGLEMENT FINANCIER FEDERATION FRANCAISE DE BASEBALL ET SOFTBALL REGLEMENT FINANCIER ANNEXE DU REGLEMENT INTERIEUR ARTICLE 88 Validé par le Comité Directeur du 5 Novembre 2005 Adopté par l Assemblée Générale du 18 mars 2006

Plus en détail

DEMANDE DE CREDIT A RENSEIGNER PAR LE CLIENT

DEMANDE DE CREDIT A RENSEIGNER PAR LE CLIENT DEMANDE DE CREDIT A RENSEIGNER PAR LE CLIENT Réf. Dossier : (A remplir par la Direction du Crédit & Risque) Afin de faciliter l étude de votre demande de crédit et d écourter les délais de réponse, nous

Plus en détail

CONVENTION RELATIVE AU TELEPAIEMENT DES IMPOTS, DROITS, TAXES, CONTRIBUTIONS ET REDEVANCES. Il a été convenu ce qui suit :

CONVENTION RELATIVE AU TELEPAIEMENT DES IMPOTS, DROITS, TAXES, CONTRIBUTIONS ET REDEVANCES. Il a été convenu ce qui suit : CONVENTION RELATIVE AU TELEPAIEMENT DES IMPOTS, DROITS, TAXES, CONTRIBUTIONS ET REDEVANCES Entre : L Etat du Sénégal représenté par le Directeur général des Impôts et des Domaines, d une part ; «BANQUE»,

Plus en détail

ARRETE MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE, DU TRAVAIL ET DE LA REFORME ADMINISTRATIVE,

ARRETE MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE, DU TRAVAIL ET DE LA REFORME ADMINISTRATIVE, REPUBLIQUE DU BENIN MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE DU TRAVAIL ET DE LA REFORME ADMINISTRATIVE DIRECTION GENERALE DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE CONTNUE ET DES STAGES ARRETE ANNEE 2005 N 015/MFPTRA/DC/SGM/DGFPCS/DAROP

Plus en détail

Chapitre I DISPOSITIONS GENERALES

Chapitre I DISPOSITIONS GENERALES LE GOUVERNEMENT N o 82/2015/ND-CP REPUBLIQUE SOCIALISTE DU VIETNAM Indépendance Liberté Bonheur Ha Noi, le 24 septembre 2015 DECRET c/c Exemption de visa pour les Vietnamiens résidant à l étranger 1 et

Plus en détail

Sujet : Appel d offres ITB n PCD/07/043 Fourniture de moquette

Sujet : Appel d offres ITB n PCD/07/043 Fourniture de moquette Le 13 septembre 2007 Sujet : Appel d offres ITB n PCD/07/043 Fourniture de moquette Madame, Monsieur, 1. Nous avons le plaisir de vous inviter à nous soumettre une offre portant sur la fourniture de moquette

Plus en détail

GESTION DES APPROVISIONNEMENTS

GESTION DES APPROVISIONNEMENTS Section 1 : Chapitre 1 : Achat avec avance de fonds Chapitre 2 : Achats locaux < XXX Emission du bon de Chapitre 3 :Achats locaux > XXX Marchés - Emission du bon de Chapitre 4 : Achats extérieurs Emission

Plus en détail

LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE,

LE PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE, REPUBLIQUE DU NIGER DECRET N 2001-220/PRN/MC/PSP PRESIDENCE DE LA REPUBLIQUE MINISTERE DU COMMERCE ET DE du 23 novembre 2001 LA PROMOTION DU SECTEUR PRIVE Portant création, attributions et organisation

Plus en détail

LEGENDE. Douane / Frontière. Usines Transport terrestre. Transport maritime. Container / Stationnement. Aéroport

LEGENDE. Douane / Frontière. Usines Transport terrestre. Transport maritime. Container / Stationnement. Aéroport LES INCOTERMS 2000 Chargement / Déchargement Transport aérien LEGENDE Douane / Frontière Usines Transport terrestre Container / Stationnement Transport maritime Aéroport Frais de transport Frais de transport

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2004/06 NOTE COMMUNE N 5/2004 R E S U M E

BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS. Texte n DGI 2004/06 NOTE COMMUNE N 5/2004 R E S U M E BULLETIN OFFICIEL DES DOUANES ET DES IMPOTS DIFFUSION GENERALE N 2004/01/05 0.1.0.0.1.2. Documents Administratifs (IMPOTS) Texte n DGI 2004/06 NOTE COMMUNE N 5/2004 O B J E T : Commentaire des dispositions

Plus en détail

Ordonnance sur la statistique du commerce extérieur

Ordonnance sur la statistique du commerce extérieur Ordonnance sur la statistique du commerce extérieur 632.14 du 12 octobre 2011 (Etat le 1 er janvier 2012) Le Conseil fédéral suisse, vu l art. 15, al. 1, de la loi du 9 octobre 1986 sur le tarif des douanes

Plus en détail

Je vous communique ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent.

Je vous communique ci-dessous la synthèse de l inspection ainsi que les principales demandes et observations qui en résultent. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE NANTES Nantes, le 30 Juillet 2015 N/Réf. : CODEP-NAN-2015-030050 GIP ARRONAX 1, rue Aronnax CS 10112 44817 SAINT HERBLAIN CEDEX Objet : Contrôle des transports de substances

Plus en détail

Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER. Le guide. Troisième édition. Groupe Eyrolles, 2002, 2004, 2007 ISBN 10 : 2-7081-3740-9 ISBN 13 : 978-2-7081-3740-0

Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER. Le guide. Troisième édition. Groupe Eyrolles, 2002, 2004, 2007 ISBN 10 : 2-7081-3740-9 ISBN 13 : 978-2-7081-3740-0 Madeleine NGUYEN-THE IMPORTER Le guide Troisième édition, 2002, 2004, 2007 ISBN 10 : 2-7081-3740-9 ISBN 13 : 978-2-7081-3740-0 Sommaire Introduction...1 Première partie LA PLACE DE L IMPORT DANS LES ÉCHANGES

Plus en détail

Activités et Procédures. de contrôle technique. à l importation au niveau de la DHMPE

Activités et Procédures. de contrôle technique. à l importation au niveau de la DHMPE République Tunisienne Ministère de la Santé -***- Direction de l Hygiène du Milieu Et de la protection de l Environnement Activités et Procédures de contrôle technique à l importation au niveau de la DHMPE

Plus en détail

Vu le Code général des collectivités territoriales, notamment ses articles L. 2213-2, L. 2213-3, L. 2512-13 et L. 2512-14 ;

Vu le Code général des collectivités territoriales, notamment ses articles L. 2213-2, L. 2213-3, L. 2512-13 et L. 2512-14 ; Arrêté n 2006-21575 réglementant la circulation, l arrêt et le stationnement des véhicules de distribution ou d enlèvement de marchandises à Paris sur les voies de compétence préfectorale, annexé à l ordonnance

Plus en détail

ADDENDUM AU MANUEL D APPLICATION PRATIQUE DU RÈGLEMENT INN

ADDENDUM AU MANUEL D APPLICATION PRATIQUE DU RÈGLEMENT INN ADDENDUM AU MANUEL D APPLICATION PRATIQUE DU RÈGLEMENT INN Ce document est un addendum à la première édition du manuel d application pratique du règlement (CE) n 1005/2008 du Conseil du 29 septembre 2008

Plus en détail

La lettre de change ou traite

La lettre de change ou traite 1 Le règlement Le règlement est l opération par laquelle un acheteur remet au vendeur, sous diverses formes, l équivalent de la marchandise reçue. L acheteur et le vendeur ont pris des accords au préalable

Plus en détail

RAPPORT DE PRESENTATION

RAPPORT DE PRESENTATION REPUBLIQUE DU SENEGAL --------------------- Un Peuple Un But Une Foi --------------------- MINISTERE DU TOURISME ET DES TRANSPORTS AERIENS -------------------- DECRET PORTANT REGLEMENTATION DES AGENCES

Plus en détail

Recueil des textes de base 1

Recueil des textes de base 1 Instruction conjointe n 01/02 DG-CNPS/DI du 11 septembre 2002 précisant les modalités pratiques d application de l arrêté conjoint n 035/METPS/MINEFI du 12 juillet 2002 La loi n 2001-017 du 18 décembre

Plus en détail

Règlement de la Consultation

Règlement de la Consultation MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX MAIRIE DE COULOGNE DIRECTION DES MARCHES SERVICE DES MARCHES 62137 COULOGNE Tél: 03 21 36 92 80 MODIFICATION DU SYSTEME D ALARME INCENDIE ET POSE D UN LIMITATEUR DE BRUIT A LA

Plus en détail

La Bourse Régionale des produits de base. Document didactique de formation destiné aux vendeurs/dépositaires

La Bourse Régionale des produits de base. Document didactique de formation destiné aux vendeurs/dépositaires La Bourse Régionale des produits de base Document didactique de formation destiné aux vendeurs/dépositaires 11 1 Sommaire Introduction générale...3 1- Choix de l'entrepôt...5 2- Dépôt de la marchandise...5

Plus en détail

NOGENT PERCHE HABITAT Office Public de l Habitat

NOGENT PERCHE HABITAT Office Public de l Habitat NOGENT PERCHE HABITAT Office Public de l Habitat B. P. 10021 14, Rue du Champ-Bossu 28402 NOGENT-le-ROTROU Cedex Tél : 02.37.52.15.28 Télécopie : 02.37.52.85.50 Courriel : oph.direction@nogent-perche-habitat.fr

Plus en détail

SERVICE DES RESSOURCES FINANCIÈRES PROCÉDURE ADMINISTRATIVE CONCERNANT LE TRAITEMENT DES FACTURES À PAYER

SERVICE DES RESSOURCES FINANCIÈRES PROCÉDURE ADMINISTRATIVE CONCERNANT LE TRAITEMENT DES FACTURES À PAYER 1120-11-05 SERVICE DES RESSOURCES FINANCIÈRES PROCÉDURE ADMINISTRATIVE CONCERNANT LE TRAITEMENT DES FACTURES À PAYER Révisé en septembre 2003 TABLE DES MATIÈRES Introduction... 3 1. Bon de commande...

Plus en détail

Sommaire. Annexe 1 : Données institutionnelles, réglementaires et procédurales relatives aux documents du commerce extérieur...49

Sommaire. Annexe 1 : Données institutionnelles, réglementaires et procédurales relatives aux documents du commerce extérieur...49 Annexes 46 Sommaire Annexe 1 : Données institutionnelles, réglementaires et procédurales relatives aux documents du commerce extérieur...49 Fiche relative au titre d importation...51 Fiche relative au

Plus en détail

DEMANDE D EXPLOITATION D UNE AUTORISATION DE STATIONNEMENT DE TAXI (ADS)

DEMANDE D EXPLOITATION D UNE AUTORISATION DE STATIONNEMENT DE TAXI (ADS) Préfecture Secrétariat général Direction de la Réglementation Et des Libertés Publiques Bureau de la Réglementation Et des Elections PREFET DE L OISE DEMANDE D EXPLOITATION D UNE AUTORISATION DE STATIONNEMENT

Plus en détail

Règlement temporaire pour le traitement des véhicules d occasion dans le port d Anvers pour la période du 1 juillet 2011 au 31 décembre 2011

Règlement temporaire pour le traitement des véhicules d occasion dans le port d Anvers pour la période du 1 juillet 2011 au 31 décembre 2011 Règlement temporaire pour le traitement des véhicules d occasion dans le port d Anvers pour la période du 1 juillet 2011 au 31 décembre 2011 Art 1. Définitions : Art 1.1 : Véhicule d occasion : Les véhicules

Plus en détail