Portrait de l offre en capital d investissement au Québec

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Portrait de l offre en capital d investissement au Québec"

Transcription

1 Portrait de l offre en capital d investissement au Québec Banque de développement du Canada, Caisse de dépôt et placement du Québec, Capital régional et coopératif Desjardins, Finance Montréal, Fondaction CSN, Fonds de solidarité FTQ, Investissement Québec, Réseau Capital Présentation aux membres de Réseau Capital 8 décembre 2015

2 L étude cherchait à faire un portrait de l offre en capital d investissement pour les secteurs clés au Québec Valeur créée par l agrégation des données de 40 BD de capital d investissement pour le Québec sur 3 ans ( ) Bases commerciales (10) transactions transactions (30) Bases des investisseurs Etc. Plusieurs sous-étapes de normalisation pour l intégration transactions collectées BD finale rondes investisseurs et cibles G$ +67 % +32 % 10 G$ BD commerciales BD finale 880 investisseurs et 1534 cibles 25 G$ 5 G$ 1 G$ Valeur des investissements par année Nombre de rondes par année Source : Analyse Note : *L étude ne couvre que les investissements directs dans les entreprises. Les investissements indirects réalisés dans des fonds ou fonds de fonds sont exclus de l étude. 2

3 Les transactions historiques, des entrevues et un sondage nous ont permis de répondre aux 4 questions suivantes 1 Capitaux investis au Québec Combien de capitaux sont investis au Québec en équité et quasi-équité de façon directe?* 2 secteur Quelle est la répartition de ces capitaux par secteur au Québec? 3 stade Dans quels stades de développement ces capitaux sontils investis? 4 Les joueurs clés et leurs positions Qui sont les joueurs clés par secteur et par stade et quelles sont leurs positions? Note : *Excluant les investissements réalisés indirectement dans des fonds et fonds de fonds. 3

4 Le CR au Québec compte pour 34 % de toutes les rondes en capital d investissement et 9 % des capitaux investis 1 Capitaux investis au Québec Répartition des rondes et des capitaux investis dans tous les secteurs en CR et CD Selon les résultats de la BD finale 9 % 66 % Nombre de rondes au total 648 par année au Québec 34 % Valeur des 648 rondes 10 G$ par année au Québec 91 % Capital de risque (CR) Capital de développement (CD) Amorçage Démarrage Post-démarrage Développement Rachat Redressement Source : Analyse 4

5 Montréal Example et la Montérégie comptent environ 53 % de toutes les rondes d investissement de la province Nombre de rondes par région au Québec sur 3 ans ( ) Pour tous les secteurs et incluant la distribution des rondes en CR et CD 1 Capitaux investis au Québec Nord-du-Québec / Abitibi-Témiscamingue 88 Mauricie 30 Saguenay / Lac-St-Jean / Côte-Nord e Québec Bas-Saint-Laurent 50 Gaspésie/ Îles-de-la- Madeleine 12 Outaouais 34 Laurentides 47 Montréal e Laval 74 Lanaudière 31 Montérégie 3 e Centredu-Québec e Estrie 76 Chaudière/ Appalaches 87 5 e Légende : Le CR est plus important à Montréal et à Québec par rapport aux autres régions % de rondes en CR % de rondes en CD Source : Analyse 5

6 Neuf secteurs économiques clés du Québec analysés TIC Sciences de la vie Technologies propres T&L Mines et métaux Foresterie Fabrication aérospatiale Fabrication agroalimentaire Fabrication - Autres 6

7 2 secteur En moyenne 648 rondes ont lieu par année au Québec et les 9 secteurs clés comptent pour 68 % des rondes Portrait des investissements au Québec* Selon le nombre de rondes sur 3 ans ( ) Autres TIC T&L Foresterie 32 % <3 % Sciences de la vie Ventilation des rondes par secteur Par année ( ) 5 % 6 % % 24 % 18 % Fabrication Technologies vertes Mines et métaux Note : *8 des cibles identifiées sur 3 ans comptent à elles seules presque 44 % de la valeur de toutes les rondes (13,3 G$ sur 30 G$). Ces rondes exceptionnelles et de très grandes tailles (1 G$ et plus) sont retirées des calculs. La Fabrication comprend la Fabrication agroalimentaire (2 %) et la Fabrication aérospatiale (1 %). 7

8 Les trois secteurs technologiques comptent pour 39 % des capitaux et 52 % des rondes parmi les 9 secteurs clés 2 secteur Le nombre et la valeur des rondes par année pour les 9 secteurs de l étude* Selon le pourcentage des totaux pour les 9 secteurs ( ) 600 M$ 45 % 36 % 36 % 35 % 200 M$ 800 M$ 20 % 8 % 8 % 4 % 13 % 5 % 1 % 4 % 22 % 25 % % rondes par 5 % année -5 % 400 M$ M$ 11 % 10 % 8 % 7 % 5 % 1 % 2 % 680 M$ 274 M$ 373 M$ 231 M$ 342 M$ 178 M$ 35 M$ 74 M$ M$ TIC Sciences de la vie Technologies propres T&L Mines et métaux Foresterie Fabrication aérospatiale Fabrication agroalimentaire Fabrication autres -15 % 3,4 G$ -25 par % année -35 % Valeur annuelle moyenne par secteur ( ) % des rondes Source : Analyse Note : *Les rondes exceptionnelles de très grandes tailles (1 G$ et plus) sont retirées des calculs. 8

9 2 secteur Les tailles moyennes des rondes sont généralement plus petites en CR, sauf en Sciences de la vie et en Mines et métaux Les tailles moyennes des rondes par secteur* En M$ selon les données ,2 12,9 12,7 10,4 8,1 8,0 6,1 4,9 4,0 0,7 1,0 17,3 8,4 14,1 6,1 13,0 4,2 18,1 8,4 7,8 8,7 6,1 6,0 2,8 5,4 2,9 8,0 Fabrication aérospatiale Fabrication - autres T&L Technologies propres Sciences de la vie Foresterie Mines et métaux Fabrication agroalimentaire TIC Moyenne en CR (M$) Moyenne en CD (M$) Moyenne en général (M$) Sources : Analyse, NVCA (2015) Note : *Les moyennes ici excluent les rondes exceptionnelles (rondes de 1 G$ et plus). Les tailles moyennes des rondes des secteurs technologiques seulement sont comparables aux tailles moyennes divulguées par NVCA (et MoneyTree) aux É.U. qui excluent les secteurs traditionnels comme les Mines et métaux. 9

10 3 stade Les stades de CR et de CD qui attirent le plus de rondes et de capitaux sont les stades de démarrage et de développement Moyennes annuelles des rondes et de leur valeur par stade de développement* Pour les 9 secteurs clés de l étude et excluant les rondes exceptionnelles Source : *Analyse 10

11 3 stade La taille moyenne des rondes en CD est environ le double de celles en CR et la majorité des rondes est sous le cap des 5 M$ La taille moyenne des rondes pour chacun des stades de développement Selon les données pour les 9 secteurs de l étude CR CD 1,4 M$* 5,9 M$ 5,5 M$ 9,9 M$ 12,9 M$ 2,7 M$ Amorçage Démarrage Post-démarrage Développement Rachat Redressement 4,3 M$ 10,8 M$ Pourcentage de toutes les rondes en CR et CD dans chaque fourchette de taille de ronde 2 Selon les données des 9 secteurs de l étude entre 2012 et % CR et 65 % CD 32 % 21 % 21 % 15 % 29 % 28 % 13 % 21 % 6 % 15 % K$ K$ 1-4 M$ 5-19 M$ 20 M$+ Capital de risque (CR) Capital de développement (CD) Source : Analyse Note : *En retirant les rondes de plus de 10 M$ en amorçage, la taille moyenne tombe à 675 K$. 11

12 Les investisseurs québécois réalisent en moyenne 64 % des investissements et plus de 70 % en stade de développement 4 Les joueurs clés et leurs positions Localisation des investisseurs par stade de développement pour les 9 secteurs clés* Selon le pourcentage des investissements par localisation sur 3 ans ( ) Source : Analyse Note : *Les 9 secteurs clés de l étude comptent 439 rondes par année et investissements. En moyenne 2,5 investisseurs participent dans chacune des rondes. 12

13 Les investisseurs du reste du Canada et du reste du monde participent plus dans les secteurs technologiques Localisation des investisseurs en CR et en CD par secteur au Québec Selon les pourcentages des investissements réalisés par les investisseurs sur 3 ans ( ) 4 Les joueurs clés et leurs positions Capital de risque (CR) Capital de développement (CD) TIC 49 % 26 % 25 % 59 % 25 % 16 % Sciences de la vie 56 % 26 % 18 % 54 % 22 % 24 % Technologies propres 70 % 23 % 7 % 58 % 19 % 23 % T&L 100 % 80 % 14 % 6 % Mines et métaux 89 % 9 % 79 % 13 % 8 % Foresterie 79 % 21 % 73 % 21 % 6 % Fabrication aérospatiale 100 % 75 % 19 % 6 % Fabrication agroalimentaire 63 % 25 % 12 % 70 % 23 % 7 % Fabrication - autres 69 % 28 % 74 % 19 % 7 % Québec Reste du Canada Reste du monde Source : Analyse 13

14 Les investisseurs institutionnels sont plus présents en direct* en CD avec plus de 50 % des investissements 4 Les joueurs clés et leurs positions Types d investisseurs par stade de développement pour les 9 secteurs clés* Selon le nombre d investissements par type d investisseur ( ) Source : Analyse Note : *Les investisseurs institutionnels approvisionnent de nombreux fonds privés et investissent donc également indirectement via ces fonds. 14

15 4 Les joueurs clés et leurs positions 675 des 880 investisseurs qui ont été actifs au Québec durant la période ont investi dans au moins un des 9 secteurs clés 300,0 250,0 200,0 150,0 100,0 50,0 - Les investisseurs uniques québécois et non québécois par secteur* Selon le nombre et le pourcentage de tous les investisseurs uniques identifiés sur 3 ans ( ) er 2 e 3 e 4 e 5 e 6 e 7 e 8 e 9 e 50% 40% 30% 20% 10% 0% -10% TIC Fabrication - autres Sciences de la vie Technologies propres Mines et métaux Fabrication agroalimentaire Foresterie T&L Fabrication aérospatiale Investisseurs uniques québécois Investisseurs uniques non québécois % des investisseurs uniques Le secteur des TIC attire le plus grand nombre d investisseurs (40 % du total) dont 70 % venant de l extérieur du Québec Source : Analyse Note : *Certains investisseurs se retrouvent dans plusieurs secteurs. 15

16 Quatre conclusions résument le portrait du capital d investissement au Québec avec ses particularités 1 Capitaux investis au Québec 2 secteur En moyenne 10 G$ sont investis en équité et quasi-équité par année au Québec Parmi les 9 secteurs clés étudiés, les 3 secteurs technologiques représentent 52 % des investissements en nombre et 39 % des capitaux 3 stade Environ 1 G$ sont investis en stades de CR au Québec par année, soit 9 % des capitaux et 34 % des rondes 4 Les joueurs clés et leurs positions 880 investisseurs différents ont réalisé au moins un investissement sur 3 ans au Québec avec plus de cibles 16

Fonds d action québécois pour le développement durable (FAQDD) Mai 2007 CRE-GIM

Fonds d action québécois pour le développement durable (FAQDD) Mai 2007 CRE-GIM Fonds d action québécois pour le développement durable (FAQDD) Mai 2007 CRE-GIM Plan de présentation Mission du FAQDD Programmation III Programme Actions en développement durable Programme Partenariat

Plus en détail

Endettement, insolvabilité et prêts hypothécaires en souffrance : la situation québécoise

Endettement, insolvabilité et prêts hypothécaires en souffrance : la situation québécoise Endettement, insolvabilité et prêts hypothécaires en souffrance : la situation québécoise Le maintien de très faibles taux d intérêt depuis la dernière récession incite les ménages canadiens à s endetter

Plus en détail

Q1 Quel est votre sexe?

Q1 Quel est votre sexe? Q1 Quel est votre sexe? Répondues : 458 Ignorées : 0 Homme Femme Homme Femme 18,56% 85 81,44% 373 Total 458 1 / 11 Q2 Quel est votre âge? Répondues : 458 Ignorées : 0 18-24 ans 25-34 ans 35-44 ans 45-54

Plus en détail

BILAN ROUTIER 2014. Société de l assurance automobile du Québec

BILAN ROUTIER 2014. Société de l assurance automobile du Québec BILAN ROUTIER 2014 Société de l assurance automobile du Québec SAAQ BILAN ROUTIER 2014 1 SOMMAIRE IL Y A EU 336 DÉCÈS SUR LES ROUTES EN 2014, SOIT 55 DE MOINS QU EN 2013, CE QUI REPRÉSENTE UNE DIMINUTION

Plus en détail

Guide d utilisation de la signature officielle de la Société de l assurance automobile par les mandataires

Guide d utilisation de la signature officielle de la Société de l assurance automobile par les mandataires Guide d utilisation de la signature officielle de la Société de l assurance automobile par les mandataires La trousse d identification des mandataires La Société de l assurance automobile du Québec (SAAQ)

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT POUR LES ACTIVITÉS DE TRANSFORMATION DANS LES RÉGIONS RESSOURCES

CRÉDIT D IMPÔT POUR LES ACTIVITÉS DE TRANSFORMATION DANS LES RÉGIONS RESSOURCES CRÉDIT D IMPÔT POUR LES ACTIVITÉS DE TRANSFORMATION DANS LES RÉGIONS RESSOURCES Le crédit d impôt pour les activités de transformation est prolongé jusqu au 31 décembre pour les régions ressources éloignées

Plus en détail

RÉSULTATS DU SONDAGE BESOINS DE FORMATION : ASSURANCE DES ENTREPRISES

RÉSULTATS DU SONDAGE BESOINS DE FORMATION : ASSURANCE DES ENTREPRISES RÉSULTATS DU SONDAGE BESOINS DE FORMATION : ASSURANCE DES ENTREPRISES TABLE DES MATIÈRES PRÉSENTATION... 3 PROFIL DES RÉPONDANTS... 4 PROVENANCE DES FORMATIONS... 5 SATISFACTION À L ÉGARD DE LA FORMATION...

Plus en détail

Essence ordinaire PRIX MOYEN AFFICHÉ

Essence ordinaire PRIX MOYEN AFFICHÉ PRIX MOYEN AFFICHÉ 2014 Prix moyen affiché - hebdomadaire janvier à mars page 2 avril à juin page 3 juillet à septembre page 4 octobre à décembre page 5 Prix moyen affiché - mensuel janvier à décembre

Plus en détail

DÉCLARATION D INTENTION

DÉCLARATION D INTENTION Association pour le Développement de la Recherche et de l Innovation du Québec Réseau Conseil en Technologie et en Innovation TROUSSE DU CONSEILLER PRIVÉ (version à jour au 19 janvier 2015) DÉCLARATION

Plus en détail

SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC BILAN ROUTIER

SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC BILAN ROUTIER SOCIÉTÉ DE L ASSURANCE AUTOMOBILE DU QUÉBEC BILAN ROUTIER 2013 SOMMAIRE Depuis 1978,... le nombre de décès a chuté de 77,4 %. Il y a eu 399 décès sur les routes en 2013, soit 22 de moins qu en 2012, ce

Plus en détail

Kit média. Le guide pour des idées de vacances et de sorties d hiver au Québec PLUS QU UN IMPRIMÉ... UNE CAMPAGNE! Hiver / Printemps 2015 20 e édition

Kit média. Le guide pour des idées de vacances et de sorties d hiver au Québec PLUS QU UN IMPRIMÉ... UNE CAMPAGNE! Hiver / Printemps 2015 20 e édition Kit média Hiver / Printemps 2015 20 e édition Le guide pour des idées de vacances et de sorties d hiver au Québec IMPRIMÉS SITE WEB Canyon Sainte-Anne PLUS QU UN IMPRIMÉ... UNE CAMPAGNE! MOBILE FACEBOOK

Plus en détail

Le pharmacien : au service de la santé! Plus de 8 600 membres au Québec

Le pharmacien : au service de la santé! Plus de 8 600 membres au Québec Trousse média 205 Le pharmacien : au service de la santé! Plus de 8 600 membres au Québec Imprimé Revue L interaction p. 3 Offres d emploi Affichage sur le site Internet p. 5 Le pharmacien : au service

Plus en détail

Taux de participation au Programme québécois de dépistage du cancer du sein (PQDCS)

Taux de participation au Programme québécois de dépistage du cancer du sein (PQDCS) Taux de participation au Programme québécois de dépistage du cancer du sein (PQDCS) Introduction Le Programme québécois de dépistage du cancer du sein (PQDCS) offre, à tous les deux ans, une mammographie

Plus en détail

Rapport annuel 2013 2014. Sommaire des projets de formation réalisés pour l année 2013 2014. www.crepic.ca

Rapport annuel 2013 2014. Sommaire des projets de formation réalisés pour l année 2013 2014. www.crepic.ca Rapport annuel 2013 2014 Sommaire des projets de formation réalisés pour l année 2013 2014 www.crepic.ca Table des matières MEMBRES DU COMITÉ DE GESTION... 4 STATISTIQUES SUR DIFFÉRENTES RECHERCHES DES

Plus en détail

Analyse transversale Portraits régionaux des entreprises d économie sociale en aide domestique

Analyse transversale Portraits régionaux des entreprises d économie sociale en aide domestique Analyse transversale Portraits régionaux des entreprises d économie sociale en aide domestique Déposée au Ministère des Affaires municipales, des Régions et de l Occupation du territoire Avril 2011 Analyse

Plus en détail

ET TENDANCES DÉMOGRAPHIQUES. Service Analyse du marché Fédération des chambres immobilières du Québec Février 2010

ET TENDANCES DÉMOGRAPHIQUES. Service Analyse du marché Fédération des chambres immobilières du Québec Février 2010 MARCHÉ DE LA REVENTE ET TENDANCES DÉMOGRAPHIQUES AU QUÉBEC Service Analyse du marché Fédération des chambres immobilières du Québec Février 2010 Ce texte reprend les faits saillants du rapport Perspectives

Plus en détail

ÉVALUATION DE LA PERFORMANCE TOURISTIQUE. 1 er mai au 1 er septembre 2014 Nombre de répondants : 148

ÉVALUATION DE LA PERFORMANCE TOURISTIQUE. 1 er mai au 1 er septembre 2014 Nombre de répondants : 148 ÉVALUATION DE LA PERFORMANCE TOURISTIQUE 1 er mai au 1 er septembre 2014 Nombre de répondants : 148 Septembre 2014 Monsieur, madame, En septembre de chaque année, Tourisme Chaudière-Appalaches sollicite

Plus en détail

Commission d orientation Cyclisme pour tous

Commission d orientation Cyclisme pour tous Commission d orientation Cyclisme pour tous Profil des membres en Cyclisme pour tous Profil des membres en Cyclisme pour tous Services offerts aux membres Quelques données à propos des membres Résultats

Plus en détail

de l effectif infirmier du Québec 2012-2013

de l effectif infirmier du Québec 2012-2013 Portrait sommaire de l effectif infirmier du Québec 2012-2013 ÉVOLUTION ET CARACTÉRISTIQUES DE L EFFECTIF INFIRMIER Inscription au Tableau de l OIIQ Le nombre de membres se maintient à plus de 72 000 Le

Plus en détail

Le régime d examen des plaintes en santé et services sociaux

Le régime d examen des plaintes en santé et services sociaux Le régime d examen des plaintes en santé et services sociaux Office des personnes handicapées du Québec Un peu d histoire Dans les années 70, la plupart des personnes handicapées vivaient en institution.

Plus en détail

Geoffroy Ménard, agr.

Geoffroy Ménard, agr. Geoffroy Ménard, agr. Photo: IGA Projet réalisé dans le cadre du Programme d appui à la mise en marché des produits biologiques (volet 1) du Ministère de l'agriculture, des Pêcheries et de l'alimentation

Plus en détail

Croissance des entreprises et des régions

Croissance des entreprises et des régions Programme Croissance des entreprises et des régions pour les régions du Québec for Quebec Regions L Agence de développement économique du Canada pour les régions du Québec a pour mission d appuyer les

Plus en détail

Structure de cotisation parallèle pour le transport interprovincial. www.csst.qc.ca

Structure de cotisation parallèle pour le transport interprovincial. www.csst.qc.ca www.csst.qc.ca Structure de cotisation parallèle pour le transport interprovincial La Structure de cotisation parallèle Les commissions des accidents du travail de toutes les provinces canadiennes et des

Plus en détail

RÉGIONS ADMINISTRATIVES

RÉGIONS ADMINISTRATIVES RÉGIONS ADMINISTRATIVES 01 Bas-Saint-Laurent 02 Saguenay Lac-Saint-Jean 03 Capitale-Nationale 04 Mauricie 05 Estrie 06 Montréal 07 Outaouais 08 Abitibi-Témiscamingue 09 Côte-Nord 10 Nord-du-Québec 11 Gaspésie

Plus en détail

Rapport annuel 2012 2013. Sommaire des projets de formation réalisés pour l année 2012 2013. www.crepic.ca

Rapport annuel 2012 2013. Sommaire des projets de formation réalisés pour l année 2012 2013. www.crepic.ca Rapport annuel 2012 2013 Sommaire des projets de formation réalisés pour l année 2012 2013 www.crepic.ca Table des matières MOT DU COORDONNATEUR... 4 MEMBRES DU COMITÉ DE GESTION... 5 STATISTIQUES SUR

Plus en détail

L expression. de la diversité. municipale au Québec. www.umq.qc.ca

L expression. de la diversité. municipale au Québec. www.umq.qc.ca L expression de la diversité municipale au Québec 1 2 3 4 5 6 7 8 3 4 1 2 3 4 5 8 9 1 2 3 4 5 1 2 3 0 0 2 1 2 1 2 1 6 1 9 2 8 3 7 4 6 5 www.umq.qc.ca Depuis sa fondation en 1919, l Union des municipalités

Plus en détail

LES SERVICES BANCAIRES EN LIGNE : LA MOBILITÉ GAGNE DU TERRAIN VOLUME 4 NUMÉRO 9 AVEC LA COLLABORATION DE

LES SERVICES BANCAIRES EN LIGNE : LA MOBILITÉ GAGNE DU TERRAIN VOLUME 4 NUMÉRO 9 AVEC LA COLLABORATION DE LES SERVICES BANCAIRES EN LIGNE : LA MOBILITÉ GAGNE DU TERRAIN VOLUME 4 NUMÉRO 9 AVEC LA COLLABORATION DE 2 2014, CEFRIO NETendances LES SERVICES BANCAIRES EN LIGNE : LA MOBILITÉ GAGNE DU TERRAIN TABLE

Plus en détail

ÉTUDE SUR LA SANTÉ BUCCO-DENTAIRE DES ADULTES DE 18 ANS ET PLUS DU QUÉBEC

ÉTUDE SUR LA SANTÉ BUCCO-DENTAIRE DES ADULTES DE 18 ANS ET PLUS DU QUÉBEC ÉTUDE SUR LA SANTÉ BUCCO-DENTAIRE DES ADULTES DE 18 ANS ET PLUS DU QUÉBEC Résultats du sondage Brodeur, Jean-Marc Payette, Martin Benigeri, Mike Olivier, Marie Chabot, Dominique Williamson, Sylvie Lemay,

Plus en détail

La prévention à la ferme. La CSST : un assureur public. Ordre du jour. La CSST : un assureur public. La CSST en bref : un assureur public

La prévention à la ferme. La CSST : un assureur public. Ordre du jour. La CSST : un assureur public. La CSST en bref : un assureur public Ordre du jour La prévention à la ferme AGRI-VISION Journée Relève et établissement 22 janvier 2013 Luc Lefebvre, ing. inspecteur CSST La CSST en bref : un assureur public Les obligations légales en matière

Plus en détail

LA MOBILITÉ AU QUÉBEC : UNE MONTÉE EN FLÈCHE VOLUME 4 NUMÉRO 7 AVEC LA COLLABORATION DE

LA MOBILITÉ AU QUÉBEC : UNE MONTÉE EN FLÈCHE VOLUME 4 NUMÉRO 7 AVEC LA COLLABORATION DE LA MOBILITÉ AU QUÉBEC : UNE MONTÉE EN FLÈCHE VOLUME 4 NUMÉRO 7 AVEC LA COLLABORATION DE 2 Publictié 2013, CEFRIO NETendances LA MOBILITÉ AU QUÉBEC : UNE MONTÉE EN FLÈCHE TABLE DES MATIÈRES FAITS SAILLANTS...

Plus en détail

UNE SOIRÉE OÙ LE RIRE FAIT DU BIEN 2015. Programme de visibilité

UNE SOIRÉE OÙ LE RIRE FAIT DU BIEN 2015. Programme de visibilité UNE SOIRÉE OÙ LE RIRE FAIT DU BIEN 2015 Programme de visibilité la Fondation maman Dion présentation de l organisme 2 la Fondation maman Dion SA MISSION Favoriser l épanouissement, le développement de

Plus en détail

RÉGIONS ADMINISTRATIVES

RÉGIONS ADMINISTRATIVES RÉGIONS ADMINISTRATIVES 01 Bas-Saint-Laurent 02 Saguenay Lac-Saint-Jean 03 Capitale-Nationale 04 Mauricie 05 Estrie 06 Montréal 07 Outaouais 08 Abitibi-Témiscamingue 09 Côte-Nord 10 Nord-du-Québec 11 Gaspésie

Plus en détail

Le présent bilan a été préparé par la Direction des études et des stratégies en sécurité routière de la Vice-présidence à la sécurité routière.

Le présent bilan a été préparé par la Direction des études et des stratégies en sécurité routière de la Vice-présidence à la sécurité routière. J u i n2 0 1 2 Le présent bilan a été préparé par la Direction des études et des stratégies en sécurité routière de la Vice-présidence à la sécurité routière. Vice-présidente : Directrice : Coordonnatrice

Plus en détail

Projet de loi n o 25 (2003, chapitre 21) Loi sur les agences de développement de réseaux locaux de services de santé et de services sociaux

Projet de loi n o 25 (2003, chapitre 21) Loi sur les agences de développement de réseaux locaux de services de santé et de services sociaux PREMIÈRE SESSION TRENTE-SEPTIÈME LÉGISLATURE Projet de loi n o 25 (2003, chapitre 21) Loi sur les agences de développement de et de services sociaux Présenté le 11 novembre 2003 Principe adopté le 10 décembre

Plus en détail

Demande d information sur l état de conformité et demande d attestation de conformité. généraux. www.csst.qc.ca

Demande d information sur l état de conformité et demande d attestation de conformité. généraux. www.csst.qc.ca Demande d information sur l état de conformité et demande d attestation de conformité Renseignements généraux www.csst.qc.ca De nvelles dispositions Le 1 er janvier 2011, de nvelles dispositions concernant

Plus en détail

Le présent bilan a été préparé par la Direction des études et des stratégies en sécurité routière de la Vice-présidence à la sécurité routière.

Le présent bilan a été préparé par la Direction des études et des stratégies en sécurité routière de la Vice-présidence à la sécurité routière. Jui l l et2014 Le présent bilan a été préparé par la Direction des études et des stratégies en sécurité routière de la Vice-présidence à la sécurité routière. Vice-présidente : Directrice : Coordonnatrice

Plus en détail

Parlons assurance 2013. Taux de prime. www.csst.qc.ca

Parlons assurance 2013. Taux de prime. www.csst.qc.ca Parlons assurance 2013 Taux de prime www.csst.qc.ca La Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST) fournit un service d assurance essentiel aux travailleurs ainsi qu aux employeurs établis

Plus en détail

La faible croissance économique au Québec fera place à un contexte plus favorable en 2014

La faible croissance économique au Québec fera place à un contexte plus favorable en 2014 PERSPECTIVES ÉCONOMIQUES Québec, 16 janvier 214 La faible croissance économique au Québec fera place à un contexte plus favorable en 214 Hélène Bégin Économiste principale 11 18 16 14 12 Québec La province

Plus en détail

Les indicateurs du Cégep@distance

Les indicateurs du Cégep@distance Les indicateurs du Cégep@distance Caractéristiques de la population étudiante et cheminement scolaire Tableaux de bord 2004-2005 et 2005-2006 Mars 2007 Recherche et rédaction Lyne Forcier et Mireille Laforest

Plus en détail

La saisonnalité de l emploi au. Normand Roy Directeur Analyse et information sur le marché du travail (DAIMT) Janvier 2011

La saisonnalité de l emploi au. Normand Roy Directeur Analyse et information sur le marché du travail (DAIMT) Janvier 2011 La saisonnalité de l emploi au Québec Normand Roy Directeur Analyse et information sur le marché du travail (DAIMT) Janvier 2011 Plan de la présentation: Définition Mesure, causes et conséquences Certaines

Plus en détail

Formation sur les Halocarbures

Formation sur les Halocarbures Formation sur les Halocarbures Information générale 1 888 EMPLOIS (1 888 367-5647) www.emploiquebec.net QUALIFICATION ENVIRONNEMENTALE H1 APPAREILS FRIGORIFIQUES Commission scolaire des Draveurs Territoires

Plus en détail

L assignation temporaire

L assignation temporaire L assignation temporaire pour favoriser la réadaptation du travailleur et assurer son retour au travail Qu est-ce que l assignation temporaire? L assignation temporaire consiste à affecter un travailleur

Plus en détail

Les Québécois et leur automobile : des liens tissés serrés

Les Québécois et leur automobile : des liens tissés serrés Volume 4 / Avril 14 Les Québécois et leur automobile : des liens tissés serrés L arrivée du printemps s accompagne de la fièvre de l automobile. Les Québécois n y échappent pas. À preuve, le Québec comptait

Plus en détail

Portrait statistique de la population de représentant en épargne collective au Québec

Portrait statistique de la population de représentant en épargne collective au Québec Portrait statistique de la population de représentant en épargne collective au Québec Par Alexandre Moïse 1 Marie Hélène Noiseux 2 1-Alexandre Moïse, B.Gest., M.Sc.A., Chercheur à l'université du Québec

Plus en détail

Sondage visant à évaluer les conditions de travail des salariés temporaires d agences de placement de personnel et les pratiques de celles-ci

Sondage visant à évaluer les conditions de travail des salariés temporaires d agences de placement de personnel et les pratiques de celles-ci Sondage visant à évaluer les conditions de travail des salariés temporaires d agences de placement de personnel et les pratiques de celles-ci Rapport d analyse final Dossier 79083-024 2 novembre 2012 Contexte

Plus en détail

Demande de licence. de bingo en salle seul. Guide. Formulaire de demande de licence. Annexe A Déclaration annuelle de l organisme

Demande de licence. de bingo en salle seul. Guide. Formulaire de demande de licence. Annexe A Déclaration annuelle de l organisme Demande de licence de bingo en salle seul Guide Formulaire de demande de licence Annexe A Déclaration annuelle de l organisme Annexe A.1 Déclaration annuelle des personnes liées à l organisme Annexe B

Plus en détail

Les infirmières et infirmiers auxiliaires : Partout, nous veillons à votre santé!

Les infirmières et infirmiers auxiliaires : Partout, nous veillons à votre santé! Trousse média 2013 Les infirmières et infirmiers auxiliaires : Partout, nous veillons à votre santé! Plus de 26 000 membres au Québec Revue Santé Québec Espaces publicitaires Encarts p. 4 web Espaces publicitaires

Plus en détail

Kit média. Campagne Québec Incontournables. Principales actions de la campagne : Marchés : SITE WEB ET MOBILE IMPRIMÉ >

Kit média. Campagne Québec Incontournables. Principales actions de la campagne : Marchés : SITE WEB ET MOBILE IMPRIMÉ > Kit média Été/Automne 2015 Campagne Québec Incontournables IMPRIMÉ SITE WEB ET MOBILE GUIDE VIRTUEL BULLETIN WEB Principales actions de la campagne : Déploiement - Imprimé et Web Campagne Web Partenaire

Plus en détail

Capital régional et coopératif Desjardins

Capital régional et coopératif Desjardins Capital régional et coopératif Desjardins Relevé non consolidé du coût des investissements à impact économique québécois 31 décembre 2005 Le 31 janvier 2006 PricewaterhouseCoopers s.r.l. Comptables agréés

Plus en détail

Parlons assurance. Taux de prime

Parlons assurance. Taux de prime Parlons assurance Taux de prime 2011 La Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST) fournit un service d assurance essentiel aux entreprises établies au Québec. Cette assurance obligatoire

Plus en détail

Tedlcdfldfsldfs. [Tapez le nom de la société] [Sélectionnez la date]

Tedlcdfldfsldfs. [Tapez le nom de la société] [Sélectionnez la date] v RECENSEMENT DES CONVENTIONS COLLECTIVES 2010 Tedlcdfldfsldfs dl [Tapez le nom de la société] [Sélectionnez la date] ÉQUIPE DE PRODUCTION COORDINATION DU PROJET Mélanie Grenier Chargée de projets Comité

Plus en détail

DOSSIER STATISTIQUE BILAN 2012

DOSSIER STATISTIQUE BILAN 2012 DOSSIER STATISTIQUE BILAN 2012 Accidents Parc automobile Permis de conduire DOSSIER STATISTIQUE BILAN 2012 ACCIDENTS PARC AUTOMOBILE PERMIS DE CONDUIRE Direction des études et des stratégies en sécurité

Plus en détail

Réalisation. Note au lecteur. Rédaction et production. Collaboration. Révision linguistique. Dépôt légal

Réalisation. Note au lecteur. Rédaction et production. Collaboration. Révision linguistique. Dépôt légal Réalisation Rédaction et production Daniel Marleau Conseiller et chef de service, Statistiques sur l effectif Collaboration Johanne Lapointe Directrice Direction, Affaires externes Révision linguistique

Plus en détail

Le trio, un outil de gestion indispensable!

Le trio, un outil de gestion indispensable! Le trio, un outil de gestion indispensable! Relevé à la moyenne et à la grande entreprise Parce que le Québec a besoin de tous ses travailleurs www.csst.qc.ca Le trio comporte : Le Relevé des prestations

Plus en détail

Parlons assurance. Taux de prime

Parlons assurance. Taux de prime Parlons assurance Taux de prime 2010 La Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST) fournit un service d assurance essentiel aux entreprises établies au Québec. Cette assurance obligatoire

Plus en détail

RAPPORT ENQUÊTE SUR LE PROFIL SOCIO-ÉCONOMIQUE DES RÉSIDANTS DE COOPÉRATIVES D HABITATION - 2002

RAPPORT ENQUÊTE SUR LE PROFIL SOCIO-ÉCONOMIQUE DES RÉSIDANTS DE COOPÉRATIVES D HABITATION - 2002 RAPPORT ENQUÊTE SUR LE PROFIL SOCIO-ÉCONOMIQUE DES RÉSIDANTS DE COOPÉRATIVES D HABITATION - 2002 PAR LA CONFÉDÉRATION QUÉBÉCOISE DES COOPÉRATIVES D'HABITATION (CQCH) MAI 2003 T able des matières Table

Plus en détail

Mobiliser la communauté pour prévenir l abandon scolaire : l exemple du Saguenay Lac-Saint-Jean

Mobiliser la communauté pour prévenir l abandon scolaire : l exemple du Saguenay Lac-Saint-Jean Rencontre régionale de mobilisation, Comité mauricien sur la persévérance et la réussite scolaires, Cap-de-la-Madeleine, 11 novembre 2009 Mobiliser la communauté pour prévenir l abandon scolaire : l exemple

Plus en détail

1. INDEMNITÉ POUR RISQUE DE ZONE DANS LE FOIN

1. INDEMNITÉ POUR RISQUE DE ZONE DANS LE FOIN Page 1 1. INDEMNITÉ POUR RISQUE DE ZONE DANS LE FOIN 1.1. Principe général L indemnité versée à un client correspond à la valeur assurable à son certificat multipliée par sa perte nette calculée (perte

Plus en détail

Parlons assurance. Un régime d assurance équitable

Parlons assurance. Un régime d assurance équitable Parlons assurance Taux de prime 2006 Parlons assurance Un régime d assurance équitable La Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST) fournit un service d assurance essentiel aux entreprises

Plus en détail

Le présent bilan a été préparé par la Direction des études et des stratégies en sécurité routière à la Vice-présidence à la sécurité routière.

Le présent bilan a été préparé par la Direction des études et des stratégies en sécurité routière à la Vice-présidence à la sécurité routière. Le présent bilan a été préparé par la Direction des études et des stratégies en sécurité routière à la Vice-présidence à la sécurité routière. Vice-présidente : Directrice : Coordonnateur et rédacteur

Plus en détail

Imprimé Revue Santé Québec. Offres d emploi Affichage sur le site Web Offre d emploi en vedette. Activité Congrès annuel. Électronique Site Web

Imprimé Revue Santé Québec. Offres d emploi Affichage sur le site Web Offre d emploi en vedette. Activité Congrès annuel. Électronique Site Web TROUSSE MÉDIA 2012 Partout, nous veillons à votre santé! Imprimé Revue Santé Québec Offres d emploi Affichage sur le site Web Offre d emploi en vedette Activité Congrès annuel Électronique Site Web Partout,

Plus en détail

Analyse des conditions de travail dans les entreprises syndiquées de l industrie de la transformation alimentaire du Québec

Analyse des conditions de travail dans les entreprises syndiquées de l industrie de la transformation alimentaire du Québec Analyse des conditions de travail dans les entreprises syndiquées de l industrie de la transformation alimentaire du Québec Rapport final Mars 2005 1480, 80 e Rue Est, bureau 103, C. P. 59040, Charlesbourg

Plus en détail

Les impacts des modifications au Programme d assurance stabilisation des revenus agricoles

Les impacts des modifications au Programme d assurance stabilisation des revenus agricoles Les impacts des modifications au Programme d assurance stabilisation des revenus agricoles Alain Pouliot Vice-président Assurances et protection du revenu Sommaire Évolution des coûts ASRA Orientations

Plus en détail

Électriciens industriels (CNP 7242)

Électriciens industriels (CNP 7242) Électriciens industriels (CNP 7242) Description de la profession Les électriciens industriels sont regroupés sous le code 7242 de la Classification nationale des professions (CNP). Cette profession correspond

Plus en détail

Conseil d administration 2015-2016. M e Gilles Rancourt, CRIA. Julie Moreau, CRHA. Anca Florina Neagu, CRHA

Conseil d administration 2015-2016. M e Gilles Rancourt, CRIA. Julie Moreau, CRHA. Anca Florina Neagu, CRHA Bas-Saint-Laurent, Saguenay Lac-St-Jean, Capitale-Nationale, Côte-Nord, Nord du Québec, Gaspésie Îles-de-la-Madeleine, Chaudière-Appalaches M e Gilles Rancourt, CRIA Avocat Norton Rose Fulbright Canada

Plus en détail

optique culture Ce bulletin propose une analyse Dix ans de statistiques sur la fréquentation des arts de la scène Faits saillants

optique culture Ce bulletin propose une analyse Dix ans de statistiques sur la fréquentation des arts de la scène Faits saillants ARTS DE LA SCÈNE optique culture numéro 34 septembre 2014 Dix ans de statistiques sur la fréquentation des arts de la scène CLAUDE FORTIER chargé de projet, OCCQ Faits saillants En 2013, 17 100 représentations

Plus en détail

Sondage Politique provinciale Campagne électorale 2014. Grand sondage régional. Étude quantitative. 25 mars 2014

Sondage Politique provinciale Campagne électorale 2014. Grand sondage régional. Étude quantitative. 25 mars 2014 Sondage Politique provinciale Campagne électorale 2014 Grand sondage régional Étude quantitative 25 mars 2014 Méthodologie MÉTHODOLOGIE SONDAGE INTERNET Un sondage Internet réalisé auprès du grand public

Plus en détail

La qualité de l'eau. dans les services de garde

La qualité de l'eau. dans les services de garde La qualité de l'eau dans les services de garde Une ressource précieuse L eau nous accompagne dans toutes nos activités quotidiennes. Elle nous désaltère, fait pousser nos fruits, cuit nos aliments, assure

Plus en détail

Sondage sur la satisfaction de la clientèle du Bureau des ententes de sécurité sociale de la Régie des rentes du Québec (2013)

Sondage sur la satisfaction de la clientèle du Bureau des ententes de sécurité sociale de la Régie des rentes du Québec (2013) Sondage sur la satisfaction de la clientèle du Bureau des ententes de sécurité sociale de la Régie des rentes du Québec (2013) Rédaction Francis Bernier Louise Guilbault Collaboration Lyne Des Groseilliers

Plus en détail

ÉQUIPEMENT ET BRANCHEMENT INTERNET DES FOYERS QUÉBÉCOIS VOLUME 4 NUMÉRO 2 AVEC LA COLLABORATION DU

ÉQUIPEMENT ET BRANCHEMENT INTERNET DES FOYERS QUÉBÉCOIS VOLUME 4 NUMÉRO 2 AVEC LA COLLABORATION DU ÉQUIPEMENT ET BRANCHEMENT INTERNET DES FOYERS QUÉBÉCOIS VOLUME 4 NUMÉRO 2 AVEC LA COLLABORATION DU TABLE DES MATIERES FAITS SAILLANTS... 4 BRANCHEMENT INTERNET... 5 Huit foyers sur dix branchés à Internet,

Plus en détail

1 277 organisations québécoises ont sensibilisé 740 487 personnes et ont mobilisé 52 242 participants, dont 10 349 jeunes

1 277 organisations québécoises ont sensibilisé 740 487 personnes et ont mobilisé 52 242 participants, dont 10 349 jeunes Qu est-ce que le Défi Climat? La plus vaste campagne de mobilisation pour la lutte aux changements climatiques au Québec; Des centaines d entreprises, d institutions publiques et d organismes de toutes

Plus en détail

BAUX DE LOCATION D ESPACES OCCUPÉS PAR LA COMMISSION DE LA SANTÉ ET DE LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL

BAUX DE LOCATION D ESPACES OCCUPÉS PAR LA COMMISSION DE LA SANTÉ ET DE LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL Paragraphe 27 e de l'article 4 du Règlement sur la diffusion DIVULGATION DES RENSEIGNEMENTS RELATIFS AUX DÉPENSES BAUX DE LOCATION D ESPACES OCCUPÉS PAR LA COMMISSION DE LA SANTÉ ET DE LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL

Plus en détail

la famille E N VAL E UR Étude des crédits 2015-2016 RENSEIGNEMENTS PARTICULIERS VOLET FAMILLE, SERVICES DE GARDE ET INTIMIDATION

la famille E N VAL E UR Étude des crédits 2015-2016 RENSEIGNEMENTS PARTICULIERS VOLET FAMILLE, SERVICES DE GARDE ET INTIMIDATION la famille E N VAL E UR Étude des crédits 2015-2016 RENSEIGNEMENTS PARTICULIERS VOLET FAMILLE, SERVICES DE GARDE ET INTIMIDATION la famille E N VAL E UR Étude des crédits 2015-2016 RENSEIGNEMENTS PARTICULIERS

Plus en détail

Parlons assurance 2015. Travailleurs. La Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST)

Parlons assurance 2015. Travailleurs. La Commission de la santé et de la sécurité du travail (CSST) Voici les étapes à retenir en ce qui concerne la prime d assurance : Octobre 2014 La CSST informe l employeur de la classification de ses activités. Elle lui transmet sa Décision de classification, dans

Plus en détail

CUEILLETTE D INFORMATION SUR LE DEGRÉ DE SATISFACTION DES PARENTS

CUEILLETTE D INFORMATION SUR LE DEGRÉ DE SATISFACTION DES PARENTS FÉDÉRATION QUÉBÉCOISE DE L'AUTISME ET DES AUTRES TROUBLES ENVAHISSANTS DU DÉVELOPPEMENT CUEILLETTE D INFORMATION SUR LE DEGRÉ DE SATISFACTION DES PARENTS Jo-Ann Lauzon, directrice générale Novembre 2007

Plus en détail

LES ADULTES QUÉBÉCOIS TOUJOURS TRÈS ACTIFS SUR LES MÉDIAS SOCIAUX VOLUME 4 NUMÉRO 1 AVEC LA COLLABORATION DE

LES ADULTES QUÉBÉCOIS TOUJOURS TRÈS ACTIFS SUR LES MÉDIAS SOCIAUX VOLUME 4 NUMÉRO 1 AVEC LA COLLABORATION DE LES ADULTES QUÉBÉCOIS TOUJOURS TRÈS ACTIFS SUR LES MÉDIAS SOCIAUX VOLUME 4 NUMÉRO 1 AVEC LA COLLABORATION DE TABLE DES MATIÈRES FAITS SAILLANTS... 4 UTILISATION DES MÉDIAS SOCIAUX... 5 Progression chez

Plus en détail

Perceptions et satisfaction des Québécois à l égard des bibliothèques

Perceptions et satisfaction des Québécois à l égard des bibliothèques Montréal Québec Toronto Ottawa Calgary Edmonton Philadelphie Denver Tampa Table de concertation des bibliothèques québécoises Perceptions et satisfaction des Québécois à l égard des bibliothèques Juin

Plus en détail

RÉPARTITION DES ÉTABLISSEMENTS PAR CONSEILLER

RÉPARTITION DES ÉTABLISSEMENTS PAR CONSEILLER RÉPARTITION DES ÉTABLISSEMENTS PAR CONSEILLER RÉGION 01 BAS SAINT LAURENT Centre de réadaptation l InterAction (CSSS de la Mitis) Centre jeunesse du Bas-Saint-Laurent CRDI du Bas-Saint-Laurent CSSS de

Plus en détail

CONCOURS «Du bonheur dans votre frigo!» RÈGLEMENTS

CONCOURS «Du bonheur dans votre frigo!» RÈGLEMENTS CONCOURS «Du bonheur dans votre frigo!» RÈGLEMENTS 1. Description et durée du concours Le concours de l Assurance prêt, «Du bonheur dans votre frigo!» est organisé par Desjardins Assurances (1) et se déroule

Plus en détail

SFPQ. express. Forum récréotourisme. AUGMENTATION DE TAXES (contrat 30000 Desjardins)

SFPQ. express. Forum récréotourisme. AUGMENTATION DE TAXES (contrat 30000 Desjardins) SFPQ express Forum récréotourisme ASSURANCES COLLECTIVES AUGMENTATION DE TAXES (contrat 30000 Desjardins) Le 2 décembre dernier, le gouvernement du Québec a annoncé une hausse de 1 % de la taxe sur le

Plus en détail

CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR SUR LES AIDES VISUELLES QUI VOUS SONT PRÊTÉES

CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR SUR LES AIDES VISUELLES QUI VOUS SONT PRÊTÉES CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR SUR LES AIDES VISUELLES QUI VOUS SONT PRÊTÉES Octobre 2015 Avec ce guide, la Régie de l assurance maladie du Québec tient à vous informer de vos obligations quant à l utilisation

Plus en détail

Communiqué fiscal SECTION 1 IMPÔTS SUR LE REVENU

Communiqué fiscal SECTION 1 IMPÔTS SUR LE REVENU Communiqué fiscal SECTION 1 IMPÔTS SUR LE REVENU Deux des mesures fiscales annoncées le 2 décembre 2014 1. Bonification de 800 000 $ à 1 million de dollars de l exonération des gains en capital sur les

Plus en détail

au Québec /// inspection professionnelle / Améliorer la qualité de l exercice de la profession / Sélection des établissements pour 2014-2015

au Québec /// inspection professionnelle / Améliorer la qualité de l exercice de la profession / Sélection des établissements pour 2014-2015 Surveillance générale de l exercice de la profession d infirmière auxiliaire au Québec Afin d assurer la protection du public, les ordres professionnels ont recours à des mécanismes prévus dans le Code

Plus en détail

Les groupes de médecine familiale (GMF) Sondage Omniweb. Dossier 70902-019 21 septembre 2012

Les groupes de médecine familiale (GMF) Sondage Omniweb. Dossier 70902-019 21 septembre 2012 Les groupes de médecine familiale (GMF) Sondage Omniweb Dossier 70902-019 21 septembre 2012 La méthodologie 6 Le profil des répondants 9 L analyse détaillée des résultats 10 Conclusions stratégiques

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITÉS. DES ORPEX membres de COMMERCE INTERNATIONAL QUÉBEC. La porte d entrée vers l exportation

RAPPORT D ACTIVITÉS. DES ORPEX membres de COMMERCE INTERNATIONAL QUÉBEC. La porte d entrée vers l exportation RAPPORT D ACTIVITÉS DES ORPEX membres de COMMERCE INTERNATIONAL QUÉBEC La porte d entrée vers l exportation 2012-2013 «La grande force des ORPEX est de bien connaitre les entreprises sur leur territoire

Plus en détail

LOI SUR L ÉQUITÉ SALARIALE. PREMIER AFFICHAGE dans une entreprise de 100 personnes salariées ou plus

LOI SUR L ÉQUITÉ SALARIALE. PREMIER AFFICHAGE dans une entreprise de 100 personnes salariées ou plus LOI SUR L ÉQUITÉ SALARIALE PREMIER AICHAGE dans une entreprise de 100 personnes salariées ou plus Nom de l entreprise : Urgence Médicale Code Bleu Date de l affichage : 2 décembre 2013 Objectif de la Loi

Plus en détail

Nous remercions chacune des personnes suivantes pour leur précieuse contribution Hugues Boulanger, Régie de l assurance maladie du Québec Ginette

Nous remercions chacune des personnes suivantes pour leur précieuse contribution Hugues Boulanger, Régie de l assurance maladie du Québec Ginette Nous remercions chacune des personnes suivantes pour leur précieuse contribution Hugues Boulanger, Régie de l assurance maladie du Québec Ginette Diamond, Centre de réadaptation InterVal Lyne Dufresne,

Plus en détail

Québec. Société d habitation du Québec. Un portrait de la copropriété au Québec. Le bulletin d information de la société d habitation du québec

Québec. Société d habitation du Québec. Un portrait de la copropriété au Québec. Le bulletin d information de la société d habitation du québec Société d habitation du Québec HABITATION Québec Le bulletin d information de la société d habitation du québec Volume 3, numéro 4, ÉTÉ 29 Un portrait de la copropriété au Québec Par Dany Dutil CONTEXTE

Plus en détail

L utilisation des TIC par les PME canadiennes et québécoises PLUS DE 2 000 PME SONDÉES

L utilisation des TIC par les PME canadiennes et québécoises PLUS DE 2 000 PME SONDÉES L utilisation des TIC par les PME canadiennes et québécoises PLUS DE 2 000 PME SONDÉES L utilisation des TIC par les PME canadiennes et québécoises PLUS DE 2 000 PME SONDÉES Grâce à la participation financière

Plus en détail

Mise à jour Licence de gestionnaire de salle

Mise à jour Licence de gestionnaire de salle Mise à jour Licence de gestionnaire de salle Veuillez indiquer votre numéro de dossier attribué par la Régie 13- Veuillez remplir le tableau suivant et le retourner avec le formulaire dûment rempli et

Plus en détail

GUIDE Demande de permis d agent de voyages

GUIDE Demande de permis d agent de voyages Avis à tous les requérants de permis Veuillez prendre note qu aucun permis de l ne vous sera délivré tant que l immatriculation de votre entreprise ne sera pas officiellement inscrite dans les registres

Plus en détail

Portrait régional de la rénovation au Québec 2010-2013

Portrait régional de la rénovation au Québec 2010-2013 Portrait régional de la rénovation au Québec 2010-2013 Table des matières Faits saillants... 5 1) La rénovation, une composante importante du secteur de l habitation... 8 Graphique 1 : Répartition des

Plus en détail

Le réseau de la santé et des services sociaux

Le réseau de la santé et des services sociaux L Observatoire de l administration publique, printemps 2012 TABLE DES MATIÈRES 1. LA SITUATION ACTUELLE AU QUÉBEC... 2 1.1 L organisation du réseau en trois paliers... 2 1.2 Les ressources institutionnelles

Plus en détail

BILAN 2001 DES TAXIS, DES AUTOBUS ET DES CAMIONS ET TRACTEURS ROUTIERS

BILAN 2001 DES TAXIS, DES AUTOBUS ET DES CAMIONS ET TRACTEURS ROUTIERS DOSSIER STATISTIQUE BILAN 2001 DES TAXIS, DES AUTOBUS ET DES CAMIONS ET TRACTEURS ROUTIERS C-4052 DOSSIER STATISTIQUE BILAN 2001 DES TAXIS, DES AUTOBUS ET DES CAMIONS ET TRACTEURS ROUTIERS Service des

Plus en détail

La CSST a besoin de l avis d un autre professionnel de la santé : ce qu il faut savoir. www.csst.qc.ca

La CSST a besoin de l avis d un autre professionnel de la santé : ce qu il faut savoir. www.csst.qc.ca À L INTENTION DES TRAVAILLEUSES ET DES TRAVAILLEURS La CSST a besoin de l avis d un autre professionnel de la santé : ce qu il faut savoir. www.csst.qc.ca Vous avez subi un accident du travail, vous souffrez

Plus en détail

ÉTUDE SUR LA TARIFICATION DES ATTRACTIONS TOURISTIQUES (2014)

ÉTUDE SUR LA TARIFICATION DES ATTRACTIONS TOURISTIQUES (2014) ÉTUDE SUR LA TARIFICATION DES ATTRACTIONS TOURISTIQUES (2014) P R A T I Q U E S T A R I F A I R E S D E S M E M B R E S D E L A S A T Q E T N I V E A U D A C C E P T A B I L I T É D E S P R I X C H E Z

Plus en détail

TROUSSE D INSCRIPTION

TROUSSE D INSCRIPTION TROUSSE D INSCRIPTION TABLE DES MATIÈRES Présentation du programme COOPS EFFICACES.. 2 Comment s inscrire... 3 Plan de l atelier MA COOP EFFICACE... 4 Avantages de participer au programme... 5 Résolution

Plus en détail

Ce que vous devez savoir... www.csst.qc.ca

Ce que vous devez savoir... www.csst.qc.ca Mutuelles de prévention Ce que vous devez savoir... www.csst.qc.ca Ce guide répond aux questions des employeurs qui prévoient se regrouper pour faire de la prévention. Ce document est réalisé par le Service

Plus en détail

www.csst.qc.ca À propos du remboursement de vos frais de déplacement et de séjour

www.csst.qc.ca À propos du remboursement de vos frais de déplacement et de séjour www.csst.qc.ca À propos du remboursement de vos frais de déplacement et de séjour Ce document est réalisé par la Direction de l indemnisation et de la réadaptation, en collaboration avec la Direction des

Plus en détail