Deux nouveaux bâtiments MINATEC bientôt livrés

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Deux nouveaux bâtiments MINATEC bientôt livrés"

Transcription

1 E JOURNA D'INFORMATION n 33 Fév 15 l événmnt Dux nouvux bâtimnts MINATEC bintôt livrés MINATEC s grndit d m 2 vc l livrison prochin du Bâtimnt Cntr d compétncs (BCC) t d l Amphi Phlm. D quoi rspctivmnt hébrgr 550 prsonns t n ccuillir jusqu à 700 pour ds occsions ponctulls. BCC ( m2 d SHON* sur 8 nivux) hébrgr u totl 550 prsonns : prsonnls CNRS u prmir étg, CEA-ti dns ls utrs vc n prticulir, l dirction u 7. s équips pourront s instllr cournt troisièm trimstr, l tmps d mnr ds trvux complémntirs d méngmnt intériur, d cloisonnmnt t d signlétiqu. BCC st un ds prmirs bâtimnts smrtgrid d l Prsqu Îl. Ss équipmnts d climtistion t d chuffg puvnt êtr mis n vill dns ls périods où l dmnd d élctricité st u plus hut. Qunt à l Amphi Phlm (1 450 m 2 d SHON), il pport à l Ecol l cpcité d ccuil qui lui mnquit pour ds grnds mnifsttions, rmiss d diplôms tc. Il propos 500 plcs dns l mphi du rz-d-chussé, où on trouv ussi un cfétéri géré pr l CROUS, t 200 plcs u totl pour ls dux slls d conférnc d l étg. Tous cs spcs sont modulbls fin d répondr à ds bsoins élrgis événmnts xtériurs pr xmpl t réduir insi l coût d l équipmnt, c drnir n ynt ps pour voction prmièr d ccuillir ds cours. Qulqus dizins d mètrs plus loin, l gros œuvr du Cntr concption logicil (CC) débutr cournt mrs. C bâtimnt d 2900 m 2 hébrgr u prmir smstr 2016 qulqu 140 collborturs d l INRIA t du CEA. * surfc hors œuvr ntt Contcts : innovtion Antnns 60 GHz : l 5 G déjà n chntir U n équip du CEA-ti rélisé d importnts vncés sur ls ntnns 60 GHz nécssirs ux futurs systèms 5 G t ux tbltts ou smrtphons d dmin. Côté coûts, ls intrconnxions physiqus ntr ntnn, puc t boîtir lissnt plc à un rélistion intégré. s dux prtis d l ntnn sont rliés pr un couplg élctromgnétiqu, moins chr t non génértur d prts. Côté fficcité, ds lntills d foclistion méliornt l gin t l dirctivité ds ntnns. Ells sont rélisés sous l form d résux d ntnns plns n tchnologi imprimé. Cs lntills fonctionnnt lls ussi pr couplg, sns intrconnxion physiqu. Cs résultts ont été obtnus dns l cdr du projt uropén MiWvS (www.miwvs.u). Ils donnnt déjà liu à d nouvux projts collbortifs t industrils. Contct : Un pncrés rtificil tsté sur 15 ptints Q uinz ptints dibétiqus ont tsté cs drnirs mois un prototyp d pncrés rtificil conçu pr l CEA-ti t l CERITD, un cntr d rchrch privé sur l dibèt. systèm comprnd un pomp à insulin, un cptur d glycémi t un lgorithm dédié instllé sur smrtphon. À prtir ds crctéristiqus du ptint t d son ctivité (rps, sport ), l lgorithm clcul ls doss d insulin t ls fit délivrr utomtiqumnt pr l pomp. Cs tsts cliniqus ont montré qu l pncrés rtificil vit un réll fficcité pour mintnir l nivu d glycémi ds ptints à ds vlurs corrcts. Son dévloppmnt v s poursuivr dns l cdr d un lbortoir commun ti - CERITD n cours d mis n plc. Un prmir prototyp dvrit êtr disponibl fin Contct : s bttris commutés vlnt bin un lbo commun société bordlis EVTronic créé il y qulqus mois vc l CEA-ti un lbortoir commun doté d 1,5 M sur trois ns. Il dévlopp pour l fin 2015 un démonstrtur d bttris commutés d 30 kw. Conncté u résu, il fournirit un puissnc supplémntir n cs d pic d consommtion. s trvux s ppuint sur un rchitctur d bttris brvté pr l CEA, dont ls élémnts d bs sont ds clluls d 3 V rccordés ou non à l nsmbl du dispositif. Ss touts : supprssion d l ondulur, ugmnttion du rndmnt, dissiption thrmiqu réprti, continuité d srvic si crtins clluls sont défctuuss. EVTronic spèr insi rnforcr ss positions sur dux mrchés : l rchrg d véhiculs élctriqus t l stockg sttionnir conncté u résu. Contct :

2 E JOURNA D INFORMATION innovtion Un mmbrn d pil à combustibl sous l œil du synchrotron U n équip INAC/itn crtogrphié n 3 D l nnostructur d un mmbrn d pil à combustibl ynt fonctionné hurs. Ell utilisé un microfiscu d ryons X du synchrotron. Principl nsignmnt : ls dégrdtions physiqus sont très hétérogèns d un zon à l utr. Cs hétérogénéités sont notmmnt corrélés à l distnc qui sépr chqu échntillon d mmbrn ds élctrods ou d l rrivé ds gz. Cs résultts prmttnt déjà ux chrchurs d méliorr l dsign ds futurs pils. Ils nrichissnt pr illurs ls modèls numériqus, dns lsquls l mmbrn étit considéré jusqu ici comm un systèm cohérnt. Rélisé dns l cdr du progrmm NTE du CEA, l étud été publié dns ACS Mcro ttrs. Contct : s drons puvnt-ils s pilotr suls grâc à Glilo? Put-on utilisr l résu d stllits Glilo, ujourd hui n déploimnt, pour contrôlr l ttitud (tngg, roulis ) ds drons? qustion étit u cœur du projt uropén OGAM, uqul l CEA-ti prticipé. S mission : étudir l fisbilité d un inclinomètr précis à moins d un dgré, bsé sur l stimtion du déphsg ntr dux ntnns GPS bs d gmm. Tstés sur un bnc d msur d digrmm d phs dévloppé pour l occsion, ls ntnns répondnt u chir ds chrgs qund lls sont utilisés isolémnt. Mis un fois intégrés u dron, lls sont prturbés pr ds réflxions prsits sur s structur. Dux solutions ont été proposés : ls éloignr d l structur, ou rvoir lur dsign pour n cptr qu l signl util. Pr illurs, un industril mnifsté son intérêt pour l bnc d msur. Contct : Un complx lnthnid-potssium pour réduir l CO U 2 n complx bimétlliqu lnthnid - potssium été xpérimnté vc succès pr un équip INAC, n tnt qu ctlysur d l réduction du CO 2. Il prvint isémnt à cssr ls liisons crbon - oxygèn. réction donn nissnc à ds crbonts t ds oxlts, xploitbls l un t l utr pour l synthès chimiqu d utrs produits. Ils sont rlrgués fficcmnt, sns mpoisonnr l ctlysur qui put êtr réutilisé pour d nouvux cycls. complx prvint églmnt à réduir l sulfur d crbon (CS 2 ). Ctt prmièr démonstrtion s inscrit dns l vst mouvmnt d rchrch sur l réduction du CO 2. Ds équips du mond ntir xplornt différnts vois, à l poursuit d un Grl qui srit l obtntion d méthn (CH 4 ) ou d utrs hydrocrburs. Contct : Spintroniqu : ls ntifrromgnétiqus ont ds tlnts insoupçonnés D ns ls dispositifs spintroniqus ctuls, ls mtériux ntifrromgnétiqus (AFs) n sont utilisés qu pour lurs propriétés mgnétiqus. Dommg! théori prédit qu à consommtion constnt, il srit plus fficc d mnipulr un ntifrromgnétiqu qu un frromgnétiqu pour ctionnr cs dispositifs. Cs drnirs pourrint lors consommr moins. Pour évlur l potntil d ctt nouvll utilistion ds AFs, il fut connîtr l longuur d pénétrtion ds spins, c qui st difficil cr ls AFs n ont ps d imnttion. Ds chrchurs d SPINTEC (UGA / INAC-CEA / CNRS) t d l Univrsité Columbi d Nw-York ont réussi à dptr un méthod à bs d résonnc frromgnétiqu t d pompg d spin. Ils l ont ppliqué à dux AFs métlliqus courmmnt mployés, l iridium-mngnès t l fr-mngnès. Un prmir dsign kit pour l tchnologi M&NEMS tchnologi M&NEMS du CEA-ti, déjà trnsféré à Tronics pour fbriqur ds cpturs ultr-miniturisés, dispos dpuis pu d un nvironnmnt d concption (dsign kit) sur Cdnc. Il comport plus d 110 règls sous Clibr, insi qu 11 progrmms d dssin utomtiqus pour ds composnts du cptur : pivot, mss mobil, pign, élctrod tc. Prticulrité notbl, qui fit l objt d dux publictions : il propos un img prédictiv ds résultts d l grvur pour vlidr l plcmnt ds trous d libértion. prmir utilistur d c kit dsign st Politcnico Miln, pour ls bsoins d un projt uropén qui rtnu l tchnologi M&NEMS. CEA-ti l mttr églmnt à disposition d ss prtnirs industrils dns l cdr d projts communs. Contct : Imgri gmm : l grnd bond du détctur smiconductur méliortion ds moduls d imgri gmm à bs d smiconducturs (CdZnT) butit jusqu ici sur un vrrou : l gin d snsibilité s fisit forcémnt u détrimnt d l résolution sptil, t invrsmnt Un équip CEA-ti/CEA DSM vint d dépssr ctt difficulté. Ell mélior l snsibilité t l définition d img, grâc à un circuit d lctur bs bruit t à un tritmnt du signl spécifiqu. modul rst ux dimnsions stndrd, l ps ds pixls rst à 2,5 mm, mis l résolution sptil équivut à cll d pixls d 0,3 mm! Ctt vncé put voir d importnts réprcussions dns ls domins d l imgri crdiqu, d l scintimmmogrphi t d l détction d sourcs rdioctivs. Ds contcts vncés sont n cours vc ds industrils frnçis t étrngrs. Contct : s ntnns compcts ccèdnt à l supr-dirctivité Q und un ntnn ttint ds nivux d dirctivité (sélctivité sptil) supériurs ux limits normls théoriqus, on prl d «supr dirctivité». Un équip du CEA-ti ppliqué ls concpts ssociés ux ntnns miniturs t obtnu ds prformncs inédits. Ell plc à proximité immédit d un sourc ryonnnt plusiurs élémnts couplés t chrgés pr ds impédncs complxs. Cs chrgs sont clculés grâc à un pproch prticulièr brvté. Il st insi possibl d obtnir un dirctivité significtiv, vc un ntnn 5 fois plus ptit qu vc ls tchniqus hbitulls. Cs ntnns «supr dirctivs» ont été dévloppés dns l cdr du projt ANR Socrt. s prtnirs industrils du projt ttndnt vc imptinc ds démonstrturs pour ds pplictions d géoloclistion. Contct : Contct : 2

3 n 33 Fév 15 innovtion microscopi n bi-photons scrut ls tissus vivnts n 3 D C lintc rnforc ss moyns d imgri vc l rrivé d l Pltform ntionl d microscopi intrvitl*, instllé jusqu ici à l institut ds Nuroscincs. S tchniqu l plus n point st l microscopi n bi-photons ; grâc à un lsr infrroug pulsé ccordbl ntr 680 t nm, il st possibl d fir d l microscopi 3 D in vivo jusqu à nviron 1 mm d profondur. Clintc l utilisr pour suivr l utilistion d nnoprticuls n délivrnc d substncs ctivs, nlysr ds résux nuronux sins ou mlds, ds culturs cllulirs n 3 D pour l contrôl d l régénérscnc d tissus microscopi n bi-photons srvir églmnt à vlidr ls contrsts sur ls imgs issus d utrs tchniqus d imgri médicl, pour mttr n évidnc ls phénomèns biologiqus sous-jcnts. * ll fit prti d Frnc if Imging, un infrstructur d rchrch qui étblit un résu coordonné d imgri médicl n Frnc Contct : Hôpitux : l nlys pr PCR bintôt ux urgncs? s hôpitux, qui rélisnt ujourd hui lurs nlyss pr PCR dns lur lbortoir cntrl, pourront bintôt n décntrlisr crtins dns ds unités comm ls urgncs. C st n tout cs l objctif d l collbortion ntr l CEA-ti t l IHU Méditrrné Infction (Pfr. Didir Roult), à Mrsill. s chrchurs grnoblois dptnt l un d lurs pltforms microfluidiqus, Flowpd, pour utomtisr l nlys PCR d échntillons humins (liquid céphlo-rchidin, sliv, sng ). Ell srit insi mis à l porté ds prsonnls d trrin. s prmièrs pthologis visés - mldis sxullmnt trnsmissibls, méningits, ncéphlits - font l objt ujourd hui d plus d un million d tsts pr n, rin qu n Frnc. futur systèm, qui fit l objt d un dépôt d brvt, sr évlué fin Contct : u jour l jour Arybll lnc un crt mondil ds odurs Q ulls odurs put-on humr dns un ru d Sn Frncisco, un forêt d ltitud d Bolivi ou dns votr jrdin? Pour l svoir, l strt-up Arybll Tchnologis lncé Odormp, un crt mondil ds odurs qu chcun put consultr ou limntr dpuis un smrtphon ou un tbltt. s contributurs décrivnt l odur grâc à un id n lign, l loclisnt t puvnt joindr un photo ds liux. Plusiurs cntins d odurs sont déjà rcnsés. Avc ctt inititiv inédit, Arybll Tchnologis rnforc s présnc Wb t s légitimité sur son futur mrché. Dstiné ux prsonns ttints d troubls d l odort, son ppril portbl d détction d odurs sr lncé n pruv d concpt st étbli t l dévloppmnt st n cours vc ds équips d INAC t du CEA-ti. Contct : Découvrir l crt ds odurs : u jour l jour Phlm fit l Un d l Étudint S ourints t décontrctés, 4 étudints d Grnobl- INP Phlm sont n couvrtur du numéro d décmbr-jnvir d l Étudint. Un mgzin très ttndu pr ls étudints puisqu on y découvr l plmrès 2015 ds écols d ingéniurs, fruit d un nlys détillé d 165 étblissmnts hbilités pr l Commission ds Titrs d Ingéniur. En rrivnt 6 x quo, Phlm figur n bonn plc n c qui concrn l xcllnc cdémiqu. Côté prformnc d l rchrch, ll st l 1 r écol dns ls domins ds industris ds tchnologis d l informtion (x quo vc Grnobl INP-Ensimg pr xmpl) t d l énrgi (x quo vc Mins PrisTch notmmnt). En trms d insrtion, Phlm progrss ncor : ll st n 7 plc dns l sctur ds tchnologis d l informtion t n 4 position dns clui d l énrgi. Contct : Grnobl INP : Mri-Pul Schuhl prnd ls rêns du srvic Communiction 15 décmbr, Mri-Pul Schuhl pris l rlis d Xvir Ostr à l têt du srvic communiction d Grnobl INP qui compt 7 collborturs. Contribur u rnforcmnt d l visibilité intrntionl du Group t à clui d ss prtnrits, insi qu à l construction d l nouvll Univrsité Grnobl Alps (UGA) fit prti d ss objctifs. Mri-Pul Schuhl étit jusqu lors n chrg du lbortoir d xcllnc (bx) Arcn t d l nimtion du résu ds 14 bx grnoblois u sin d l Univrsité Josph-Fourir. Musicologu t communicnt d formtion, ll ffich un prcours profssionnl éclctiqu dont on rtindr notmmnt 8 nnés u srvic ds orchstrs d Rdio Frnc t un longu xpérinc d consultnt indépndnt n communiction t rltions prss. Contct : Inugurtion d un MET-FEG u CMTC-Grnobl INP D nombrux chrchurs rhônlpins ont prticipé l 19 jnvir à l inugurtion d un nouvu microscop élctroniqu n trnsmission sur l Dcmpus d Sint-Mrtin-d Hèrs. Ct équipmnt JEO d résolution sptil 2.3Å n mod TEM, 2 Å n mod STEM t doté d un imgri chimiqu prformnt st dpté à l étud d nombrux mtériux métlliqus, cérmiqus t polymèrs. C microscop MET-FEG sr utilisé à 50 % n nnocrctéristion t à 50 % pour dévloppr d nouvlls méthods d imgri. Cci n privilégint l résolution nnométriqu t ls grnds chmps d obsrvtion, dns l prolongmnt ds outils vncés d nnodiffrction issus d l collbortion ntr l lbortoir SIMP t l société d instrumnttion scintifiqu NnoMEGAS. Contct : 3

4 E JOURNA D INFORMATION ntrtin Sïd Obbd, nsignnt-chrchur, dirctur du srvic rltions ntrpriss d Grnobl INP - Phlm D ici fin 2015, Phlm comptr près d 20 ntrpriss nggés dns un convntion d prtnrit Combin d ntrpriss ont-lls signé un convntion vc Grnobl INP-Phlm? Dpuis 2011, un dizin d ntrpriss s sont déjà nggés, ou rénggés, dns l cdr d un convntion d prtnrit. Fin 2014, l missilir MBDA insi rjoint l crcl ds prtnirs privilégiés dont font prti, pr xmpl, Altrn, DCNS, Sfrn, Elsys Dsign, Frsnius Kbi, Bull-Amsys, Dolphin Intgrtion mouvmnt prnd d l mplur t s ccélèr : d ici fin 2015, Phlm comptr près d 20 ntrpriss nggés dns un convntion d prtnrit. Pourquoi ctt dynmiqu st-ll vitl? Cs rltions d proximité vc l trrin industril prmttnt vnt tout d rstr u top sur l pln tchnologiqu : c st ssntil pour formr nos étudints. Profssionnls du sctur d l énrgi, d l micro-élctroniqu, ds systèms d informtion t d communiction ou ds nnotchnologis, nos prtnirs prticipnt ux consils d orinttion ds filièrs. Ils nous idnt à vncr n mttnt l doigt sur c qui doit êtr mélioré. s convntions fcilitnt églmnt ls stgs t l insrtion ds 360 ingéniurs qui sont diplômés chqu nné. En quoi consist un convntion d prtnrit? C st un ccord écrit qui formlis un rltion privilégié vc un société pour un duré d 3 ns. Il ngg l ntrpris à prndr prt à l démrch pédgogiqu (cours, conférncs, prticiption à l Journé ds prtnirs, simultion d ntrtin d mbuch ), à rcrutr ds juns t à contribur ux rssourcs finncièrs d l écol. Contct : u jour l jour CEA Tch s dot d un Dirction Offrs d Innovtion t Communiction D puis l 1r jnvir, l Dirction Offrs d Innovtion t Communiction (DOIC) d CEA Tch rssmbl près d 40 prsonns réprtis n 3 ntités : Communiction strtégiqu, Contnu t scénristion d l offr t Innovtion ouvrt. Ctt réorgnistion ds compétncs t ds ctivités vis à profssionnlisr l offr d CEA Tch mis ussi à élrgir son chmp d ction. ccuil ds visiturs constitu l un d ss missions phrs. rélistion d démonstrturs scénrisés pour l showroom grnoblois ou ls showrooms n région st églmnt u cœur d l ctivité d ctt dirction. Doté d compétncs n innovtion mont (crétivité, usgs ), l DOIC rgroup églmnt ls 3 pltux d innovtion ouvrt IDEA S Ab, l Atlir Arts Scincs t l Résidnc d dsign Rogr-Tllon. Contct : bâtimnt 41 du ti pré contr ls coups d chud M intnir un tmpértur d 21 C dns ls m2 d slls blnchs, mêm n périod d cnicul : c étit l objctif ds trvux mnés n 2014 sur l résu d froid du bâtimnt 41 du CEA-ti. S cpcité été mélioré d 400 kw/h grâc à l rpris ds points critiqus tls qu tubs d fibl dimètr ou cuvs sous-dimnsionnés. En complémnt, un group froid dditionnl d 400 kw/h st ujourd hui n cours d rccordmnt. Ctt monté n puissnc répond à cll ds équipmnts 300 mm, d plus n plus nombrux t clorigèns. résu d froid doit régulr l tmpértur ds m 3 d ir xtériur injctés chqu hur dns l bâtimnt. Il pprochit d ss limits qund l thrmomètr xtériur ttignit ls 32 C. Cs trvux uront prmis d rééquilibrr ls forcs n présnc. Contct : ouvrturs Découvrz l showroom itinérnt CEA Tch showroom itinérnt d CEA Tch st visibl jusqu u 13 févrir à l Mison MINATEC. Fcil à montr t à démontr, trnsportbl n smi-rmorqus, il déjà été xposé à Toulous, u slon Smicon Europ d Grnobl, à Pris t à Mtz. Il st modulbl ntr 20 t 150 m 2. Dns s vrsion complèt, il présnt sous l ngl ds usgs 28 démonstrturs tchnologiqus du ti, du itn t du ist : miss n sitution, vidéos, intrviws d prtnirs Cs démonstrturs ont été élborés vc ds concpturs t ds dsignrs. Avc ct outil, CEA Tch s donn ls moyns d llr à l rncontr ds industrils prtout n Frnc. Il v êtr fbriqué à plusiurs xmplirs pour êtr instllé à Nnts, Bordux, Toulous t Mtz, où l CEA compt dpuis 2013 ds implnttions régionls. Contct : CEA : ls strtup cfés stimulnt l sprit d ntrpris C réés u printmps drnir pr CEA Tch, ls «strtup cfés» s tinnnt désormis l prmir judi d chqu mois d 13 h à 14 h dns l mphi situé n fc du showroom (bâtimnt 51, sll D122). Après l rndz-vous d jnvir conscré ux concours d id à l crétion, l rncontr du 5 févrir ur pour thèm «commnt trouvr son idé d strtup?». Ouvrts à l nsmbl du prsonnl CEA, cs rncontrs ont pour but d snsibilisr à l crétion d ntrpris grâc u prtg d xpérinc. ur succès rpos sur un formul simpl t convivil : près un rpid présnttion d l thémtiqu du jour, 2 ou 3 intrvnnts xtériurs vinnnt témoignr t dilogur vc l public, ls échngs s poursuivnt nsuit utour d un cfé. Inscription t contct : 4

5 n 33 Fév 15 ouvrturs Phlm : 2 étudints dévloppnt un ffichur 3D innovnt P irr Schflr t Mthiu Brtrnd, étudints n 3 nné à Grnobl INP-Phlm, ont créé dns l cdr d un projt pédgogiqu, un ffichur 3D cubiqu. Ss 729 EDs prmttnt d rprésntr ds forms dns l spc grâc à 10 boutons d contrôl. Bptisé Cubicl, ct objt l vntg d mtérilisr l 3D grâc à ds points luminux visibls à l œil nu. Présnté u Slon d l cristllogrphi d Montrél ct été puis à l Fêt d l Scinc 2014, l prototyp d Cubicl déjà séduit plusiurs dizins d profssionnls d l cristllogrphi. Un ptit séri sr donc produit n 2015 pour répondr à cs prmièrs dmnds. Afin d poursuivr l dévloppmnt d Cubicl dns ls millurs conditions, Pirr Schflr bénéfici du nouvu sttut d étudintntrprnur qui lui prmt d méngr s scolrité. Contct : Mécént : Clintc vut collctr 30 millions d uros P rmièr u CEA : Clintc créé fin novmbr un fonds d dottion pour collctr 30 M n 5 ns grâc u mécént. Objctif : complétr ls rssourcs issus ds subvntions t ds contrts industrils, fin d ccélérr l mis u point d tritmnts innovnts. Clintc s foclis sur l hndicp, l mldi d Prkinson ou ls cncrs. Il sollicit ls grnds donturs, ls ntrpriss t ls prticulirs, t son sit intrnt utoris ls dons n lign. Clintc rçoit l soutin d cturs comm ls fondtions Sfr ou EDF, ou l Crédit Agricol qui drssé ds milings à ss clints n Isèr, Drôm, Ardèch, Rhôn, Svoi, Hut- Svoi, oir t Hut-oir. À l étrngr, d utrs cntrs d rchrch tchnologiqu (Frunhofr, EPF ou CSEM) soutinnnt ussi lurs ctions pr ds fondtions. Contct : Sit : Iskn lèv 2 millions d dollrs strt-up iskn («donnr un xistnc numériqu à vos crétions sur ppir») lvé 2 millions d dollrs fin 2014 uprès d qutr prtnirs, Prtch Vnturs, CEA Invstissmnts, Kim Vntur (fonds codétnu pr l ptron d Fr, Xvir Nil) t Pscl Cgni (DG t Vic-Présidnt d Appl Europ d ). société déméngé il y qulqus mois d MINATEC u cntr d Grnobl, t porté ss ffctifs d 3 à 16 prsonns n un n. Ell dévlopp pour l fin 2015 un nouvu produit, dns l cdr d un contrt d R&D d trois ns vc l ti. En prllèl, iskn déjà livré plus d 2000 xmplirs d son prmir produit, l slt qu ll propos n vnt n lign sur son sit. Dns qulqus mois, ll élrgir son résu commrcil à ds cturs spécilisés comm Amzon ou l FNAC. Contct : Sit : n dirct d MINATEC journé Scintifiqu, toi ussi! mt ls fmms à l honnur 5 févrir, l CEA rcvr à MINATEC 72 lycéns d Mur t d Voiron pour l journé d ction pédgogiqu Scintifiqu, toi ussi!. Dstiné à démystifir t promouvoir ls métirs d l scinc, ctt 4 édition donnr l prt bll ux fmms fin d montrr qu cs profssions sont ouvrts à touts t à tous. strophysicinn Isbll Vuglin donnr insi un conférnc sur l thèm «Fmms t Scinc» t d nombruss scintifiqus rncontrront ls élèvs lors ds rncontrs «spd-dting». Un quinzin d tchnicins, d ingéniurs, d chrchurs mis ussi d gstionnirs t d communicnts disposront d 3 minuts pour présntr lur métir grâc à un objt ou un élémnt évoctur d lur trvil. Ds visits d lbortoirs du CEA sont églmnt u progrmm. n dirct d MINATEC Atlir Arts Scincs polris l lumièr pour s 1 r Rêv prty P iloté pr l Atlir Arts Scincs n prtnrit vc MINAOGIC t l Clustr umièr, l 1 r Rêv Prty du 3 mrs ur pour thèm l lumièr. Solium (équipmnts d éclirg solir) t Old4lif (ED orgniqus pour l signlétiqu t ls pnnux d commnd) présntront lur ctivité. Thoms Pchoud, rtist n résidnc à l Atlir, dévoilr son insolit projt d crétion Hyprlight. s Thoriz Crw, studio d crétion lyonnis qui s st illustré lors l Fêt ds lumièrs, sront églmnt présnts. objctif d c nouvu typ d événmnt? Réunir un fois pr trimstr à l Atlir Arts Scincs, d 18 h 30 à 21 h, ds rtists, ds scintifiqus, ds ntrprnurs t ds cturs du trritoir grnoblois prtgnt un intérêt pour un thémtiqu commun t rêvnt d projts innovnts. Inscription t contct : FIRST Tch Chllng ggn yon t Pris s 6 t 7 mi prochins, l sll Edmond-Vign d Fontin ccuillr un cntin d juns d 12 à 18 ns pour l 4 édition frnçis du concours intrntionl d robotiqu FIRST Tch Chllng (FTC). 20 équips d élèvs sont inscrits (contr 17 l n pssé) prmi lsqulls 10 équips d l région lyonnis t d l gglomértion prisinn lors qu l FTC n touchit jusqu-là qu Grnobl t Vlnc. Un nouvuté ncourgnt pour ls orgnisturs qui souhitnt qu l FTC ryonn dns tout l Hxgon. Rpplons qu l but du concours st d construir ds robots dont l hbilté st mis à l épruv lors d l compétition. Orgnisé n prtnrit vc ls ntrpriss PTC t Ntionl Instrumnts, l FTC bénéfici du soutin d l Région, d Grnobl-Alps Métropol t d l Fondtion Grnobl INP. Plus d informtions sur l sit : Contct : High Tch U : 2 sssions progrmmés n édition d l déclinison uropénn du progrmm éductif méricin High Tch U, créé pr SEMI, progrmm ctt nné 2 sssions d 3 journés, n mrs t n vril. Mis n œuvr n prtnrit (vc ST Microlctronics, Soitc, Air iquid, Applid Mtrils, IBM Frnc, l CEA-ti t l group Grnobl INP), High Tch U vis à évillr l curiosité d élèvs d scond n lur offrnt 3 jours d immrsion dns l mond d l microélctroniqu. ors d l journé pssé à MINATEC, ls élèvs rélisront notmmnt un circuit u CIME Nnotch t xpérimntront n lbortoir l cuisson d un mringu à l zot liquid! Ils visitront églmnt l showroom du CEA. Au totl, 72 lycéns vnus d 4 étblissmnts d l gglomértion grnoblois prndront prt ux prochins sssions High Tch U. Contct : Contct : 5

6 E JOURNA D INFORMATION n dirct d MINATEC Déméngmnts multipls à l Mison MINATEC E n c début d nné, il y du rmu-méng à l Mison MINATEC où plusiurs mouvmnts d déprt t d rrivé d équips sont progrmmés. ntité n chrg ds brvts t ds contrts u sin d l dirction d l vloristion du CEA (60 prsonns nviron) rjoindr insi l bâtimnt C1 situé dns l ncint du CEA. Mison MINATEC fonctionnnt n mod smi-ouvrt, n rison ds nombrux événmnts qu ll ccuill, il dvnit nécssir d trnsférr ctt ctivité snsibl d l DRT dns un ndroit plus sécurisé uqul ls visiturs n ont ps libr ccès. C déprt prmttr u Srvic Mrkting Strtégiqu- Buru d Étuds Mrkting (SMS-BEM) du CEA, déjà sur plc, d disposr d un spc miux dpté mis ussi d ccuillir dns l Mison MINATEC, t dns son xtnsion, ds équips du CEA-ti t d l INRIA. Contct : Où n sont ls projts d strt-up du Chllng First Stp 2014? 4 décmbr, l jury du Chllng First Stp rçu 4 porturs d projt fin d évlur lur mturtion t d lur ttribur, si bsoin, ds rssourcs pour ls 6 mois à vnir. projt INC (pltform d dévloppmnt logicil d objts connctés) été jugé prêt pour l incubtion. SIPSEP (systèm portbl d dignostic rpid d mldis infctiuss) rçu nviron 160 K fin d dévloppr un mqutt dédié ux MST t à l méningit, t USENS, près d 140 K, fin d rélisr t tstr un démonstrtur d mini sond Rmn pour l détction d trc dns ls liquids. Invité ctt nné, l DSM soutnit l projt d un post-doc : un procédé innovnt d production bs coût d nnofils d silicium. Encourgé pr l jury, l projt nécssit ds dévloppmnts n intrn vnt d nvisgr un vloristion strt-up. Contct : gnd 3 févrir, Mison MINATEC Assmblé générl du ti-dopt Jusqu u 13 févrir, Mison MINATEC Présnttion du showroom itinérnt CEA Tch 4 févrir, Mison MINATEC Assmblé générl du ti-dace 5 févrir, CEA Grnobl Mison MINATEC Scintifiqu, toi ussi! (4 édition) 5 févrir, 13h à 14h, mphi du bâtimnt 51 Strtup cfé : «commnt trouvr son idé d strt-up?» 12 févrir, tidypris dns l cdr d Tchinnov, Pris-Orly 23 févrir, Mison MINATEC Assmblé générl du ti-dtsi 26 févrir, Mison MINATEC Assmblé générl du ti-dcos 3 mrs, Atlir Arts Scincs Prmièr Rêv Prty sur l thèm d l lumièr 6 mrs, Mison MINATEC JSIm : Junior Scintist nd Industry nnul mting 7 édition-rncontr ntr juns chrchurs t industrils Doctornts, post-doc : Présntz-vous n 1 vidéo d 15 sconds 9 u 13 mrs, Alpxpo DATE 2015, Dsign Automtion & Tst in Europ 11 u 13 mrs, Phlm MINATEC ERC BIOMIM 2015 Nturl nd biomimtic mtrils : from biophysicl studis to ppliction in tissu nginring 16 u 18 mrs 2015, Mison MINATEC Workshop bex MINOS dcouvrir-lbx-minos-wokshop 18 u 20 mrs, World Trd Cntr Congrès 2015 d l SFRMBM Société frnçis d résonnc mgnétiqu n biologi t médcin contcts MINA-NEWS st édité pr MINATEC 3, prvis ouis-nél Grnobl cdx 9 Dirctur d publiction : Jn-Chrls Guibrt - Rédctur n chf : Juli Spinlli Corrspondnts : Philipp port, ti, - Nthli Mthiu, Phlm, FMNT, - Jérôm Plns, INAC, - Juli Spinlli, MINATEC, - Alxis Sblux, Phlm, Rédction : Bnoît Plyoust t Bénédict Mgn Mqutt : Philipp Tur - Rélistion : Formt Éditions n 33 Fév 15 6

d u École d économie de Toulouse TSE a e

d u École d économie de Toulouse TSE a e n têt bi n d u! Écol d économi d Toulous TSE t fi L xcllnc x T g s s i t n r p p d Un Écol résolumnt différnt y Un ds dix millurs déprtmnts d rchrch n économi u mond. y Un nsignmnt visnt à formr ds sprits

Plus en détail

Le guide du parraina

Le guide du parraina AGREMENT DU g L guid du parraina nsillr co t r g ra u co n r, Partag rs ls mini-ntrprnu alsac.ntrprndr-pour-apprndr.fr Crér nsmbl Ls 7 étaps d création d la Mini Entrpris-EPA La Mini Entrpris-EPA st un

Plus en détail

Inclure la vidéo comme levier de sa stratégie marketing

Inclure la vidéo comme levier de sa stratégie marketing Inclur l vidéo comm lvir d s strtégi mrkting 2motion.com Stphni Prot, Dirctric Adjoint, 2motion sprot@2motion.com Strtégi mrkting Un strtégi mrkting s définit comm un pln d ctions coordonnés miss n ouvr

Plus en détail

Gestion de casiers en milieu scolaire. Augmenter la disponibilité en mode centralisé ou consignes, avec les casiers de Traka. traka.

Gestion de casiers en milieu scolaire. Augmenter la disponibilité en mode centralisé ou consignes, avec les casiers de Traka. traka. gstion intllignt ds ccès Gstion d csirs n iliu scolir Augntr l disponibilité n od cntrlisé ou consigns, vc ls csirs d Trk trk.fr/csirs Un solution d gstion innovnt pr Trk Ldr ondil d l gstion intllignt

Plus en détail

TRANSPORT LOGISTIQUE. Retrouvez également toutes les fiches des autres domaines : AGRICULTURE AGROALIMENTAIRE ENVIRONNEMENT ARTS CULTURE

TRANSPORT LOGISTIQUE. Retrouvez également toutes les fiches des autres domaines : AGRICULTURE AGROALIMENTAIRE ENVIRONNEMENT ARTS CULTURE TRANSPORT LOGISTIQUE Pour accédr dirctmnt à la fich qui vous intérss, cliquz sur l titr. Vous pouvz rvnir au sommair TRANSPORT LOGISTIQUE grâc à c bouton! rtour sommair Rtrouvz égalmnt touts ls fichs ds

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Opération Brioches 2015

DOSSIER DE PRESSE Opération Brioches 2015 Association d Parnts, d Prsonns Handicapés Mntals t d lurs Amis DOSSIER DE PRESSE Opération Briochs 2015 Dossir d prss d l Opération Briochs, Edition 2015 // PRÉSENTATION DE LA MANIFESTATION «L Opération

Plus en détail

Raffinement de modèles comportementaux UML, vérification des relations d implantation et d extension sur les machines d états

Raffinement de modèles comportementaux UML, vérification des relations d implantation et d extension sur les machines d états Rffinmnt d modèls comportmntux UML, vérifiction ds rltions d implnttion t d xtnsion sur ls mchins d étts Thoms Lmolis Ann-Lis Couris Hong-Vit Luong févrir 2009 1 Motivtions L dévloppmnt d SLP (SIS ---

Plus en détail

De l atome à la molécule organique

De l atome à la molécule organique hpitr 1. D l tom à l molécul orgniqu bjctifs I Rppl : Atoms, vlnc, molécul 1) Ls élémnts concrnés 2) Ls moléculs à bs d crbon II Structur t rprésnttions ds moléculs orgniqus 1) Formuls ds composés orgniqus

Plus en détail

PASSER DU RÊVE À LA RÉALITÉ. c est parti!

PASSER DU RÊVE À LA RÉALITÉ. c est parti! 16 PASSER DU RÊVE À LA RÉALITÉ L mgzin ds Pionnirs-Crvlls - trimstril - octobr 2009 c st prti! 2 SOMMAIRE - ZOOMS SUR Sommir 4-5 Envol pour l Mroc 6 Cp médiévl 7 Ls roslis à l ssut ds montgns 8-9 L désrt

Plus en détail

logiquement, avec 147 000 m² (+ 4 500 m² en 5 ans), 74 % des surfaces commerciales du territoire contre 70 % en 2010.

logiquement, avec 147 000 m² (+ 4 500 m² en 5 ans), 74 % des surfaces commerciales du territoire contre 70 % en 2010. À LA UNE 199 484 m² d surfacs commrcials sont rcnsés sur l Pays d Morlaix 1. Avc 117 commrcs, la Grand distribution 2 rprésnt, logiqumnt, avc 147 000 m² (+ 4 500 m² n 5 ans), 74 % ds surfacs commrcials

Plus en détail

MAISON DE LA RATP 54, quai de la Râpée -189, rue de Bercy - 75012 Paris. M Gare de Lyon. M Gare de Lyon

MAISON DE LA RATP 54, quai de la Râpée -189, rue de Bercy - 75012 Paris. M Gare de Lyon. M Gare de Lyon i d r c r m 3 1 0 2 r 9 octob s i a n n o c u? t è b a i d mon MISON D L RP 54, quai d la Râpé -189, ru d Brcy - 75012 Paris M Gar d Lyon È B I D L R U S N N O I C S L M R O D O F N I L D D N URdNlaÉRapé

Plus en détail

B!m(bwbou.hbsef!eft! ofshjft!ev!gvuvs

B!m(bwbou.hbsef!eft! ofshjft!ev!gvuvs Mb!Ibvuf.Tbjoupohf B!m(bwbou.hbsf!ft! ofshjft!v!gvuvs Edition 2011!!!!!!!!!!!!!!Qfstqfdujwft!!!!!!!S vttjuft!!!!!!!joopwbujpo Fofshjft www.haut-saintong.com Edito Au nivau mondial, il y a trois mois ncor,

Plus en détail

PROJET D ENTREPRISE 2017

PROJET D ENTREPRISE 2017 PROJET D ENTREPRISE 2017 PORTEUR DE PROJETS DEPUIS 1996 IEDV EST MEMBRE DE : Michl Cahn, présidnt SOUTENIR L ÉCONOMIE DE PROXIMITÉ Partant du constat qu la Drôm t l Ardèch ont bsoin d un économi d proximité

Plus en détail

Vous souhaitez rénover votre logement? Les Villes de Lille, Lomme et Hellemmes accompagnent votre projet...

Vous souhaitez rénover votre logement? Les Villes de Lille, Lomme et Hellemmes accompagnent votre projet... Vous souhaitz rénovr votr logmnt? Ls Vills d Lill, Lomm t Hllmms accompagnnt votr projt... EDITION 2008 Sigls Sommair LA DÉMARCHE ET LES TYPES D AIDES...p.4 1. AIDE «SORTIE D INSALUBRITÉ»...p.5 2. AIDE

Plus en détail

VALIDATION-CERTIFICATION

VALIDATION-CERTIFICATION Formz-vous tout au long d votr vi... FORMATIONS ACCOMPAGNEMENT VALIDATION-CERTIFICATION Spt. 2015 à juin 2016 L OMEP st mmbr actif d l Arofsp, st crtifié cntr d xamn TOEIC (ETS), st labllisé Cntr d bilans

Plus en détail

SOLUTIONS DE l EXAMEN

SOLUTIONS DE l EXAMEN Univrsité d Aix-Marsill Faculté d économi t d gstion Sit Colbrt 1 èr anné d licnc, microéconomi Mardi l 30 avril 2013 Dirctivs Pédagogiqus : Ctt épruv comprnd 15 qustions. 10 sont à choix multipls t 5

Plus en détail

MODALITÉS MISSIONS CONTACTS MOYENS PRÉSENTATION RÉSULTATS. Soutenir les PME-PMI. dans leur. Innovation et Développement Endogène des Entreprises

MODALITÉS MISSIONS CONTACTS MOYENS PRÉSENTATION RÉSULTATS. Soutenir les PME-PMI. dans leur. Innovation et Développement Endogène des Entreprises dans lur démarchd innovation Innovation t Dévloppmnt Endogèn ds Entrpriss Soutnir ls PME-PMI UIMM Loir METALLURGIE rhodaninn UIMM Langudoc-Roussillon Auxrr UIMM Bourgogn Dijon UIMM PACA Nvrs CSM Haut-Savoi

Plus en détail

office dusport de développeent util ociale & de cohésion port & Concertation www.fnoms.org

office dusport de développeent util ociale & de cohésion port & Concertation www.fnoms.org offic dusport port & Concrtation util d dévloppnt & d cohésion ocial www.fnoms.org offic dusport port & Concrtation util d dévloppnt & d cohésion ocial sommair P.4 Au cour d la réalité sportiv P.6 Qu st-c

Plus en détail

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié

Exemple de Plan d Assurance Qualité Projet PAQP simplifié Exmpl d Plan d Assuranc Qualité Projt PAQP simplifié Vrsion : 1.0 Etat : Prmièr vrsion Rédigé par : Rsponsabl Qualité (RQ) Dat d drnièr mis à jour : 14 mars 2003 Diffusion : Equip Tchniqu, maîtris d œuvr,

Plus en détail

CONCEPT ET PLAN DES STANDS

CONCEPT ET PLAN DES STANDS VOTRE PARTENAIRE EN MARKETING RH ET Womn'sUNIVERSITES Contact-Day Romandi 01 Concpt & Plan ds stands EN RECRUTEMENT DANS LES WOMEN'S CONTACT-DAY ROMANDIE 01 Swiss Tch Cntr, Lausann 11 avril 01 13 h 17

Plus en détail

LES ÉCOGESTES, UN JEU D'ENFANT. www.lausanne.ch/sil

LES ÉCOGESTES, UN JEU D'ENFANT. www.lausanne.ch/sil LES ÉCOGESTES, UN JEU D'ENFANT.lausann.ch/sil Il st vrt t il fait l bin autour d vous : l FEE Pour financr ds projts d économis d énrgi ou d dévloppmnt ds énrgis rnouvlabls, ls Srvics industrils d Lausann

Plus en détail

La rénovation urbaine à Angers

La rénovation urbaine à Angers ANGERrSno2s1 quartirs avc vouuispmnt Chang t > Aménagmn Urbanism > > > t ita ab H > > > > Éq La rénovation urbain à Angrs n o g i P d n a r G r i t r L qua g a s i v d chang Dossir d prss L quartir Grand-Pigon

Plus en détail

Participez au projet novateur e-health des pharmacies

Participez au projet novateur e-health des pharmacies Participz au projt novatur -Halth ds pharmacis my-mdibox - l application médicamnts pour pharmacis t patints avc d nombruss prstations complémntairs V2.00_11_2013 Notr publicité actull : Et voici é t n

Plus en détail

Tour de refroidissement

Tour de refroidissement TP N7 Tour d rfroidimnt ENSEEIHT 2, ru Chrl CAMICHEL B.P. 7122 31071 TOULOUSE Cdx 7 FRANCE (33) 05 61 58 82 00 (33) 05 61 62 09 76 Tour d rfroidimnt Dn l cycl d l pur, l fluid à l étt d pur n orti d l

Plus en détail

CONCEPT ET PLAN DES STANDS

CONCEPT ET PLAN DES STANDS VOTRE PARTENAIRE EN MARKETING RH ET Womn'sUNIVERSITES Contact-Day Romandi 01 Concpt & Plan ds stands EN RECRUTEMENT DANS LES WOMEN'S CONTACT-DAY ROMANDIE 01 Swiss Tch Cntr, Lausann 11 avril 01 13 h 17

Plus en détail

The onlylyon s makers magazine : Business & Good News #01. by ONLYLYON. Part-Dieu 42 French Tech 18 Numérique 22 Vertical 50

The onlylyon s makers magazine : Business & Good News #01. by ONLYLYON. Part-Dieu 42 French Tech 18 Numérique 22 Vertical 50 Th onlylyon s mkrs mgzin : Businss & Good Nws #01 by ONLYLYON Prt-Diu 42 Frnch Tch 18 Numériqu 22 Vrticl 50 Biopôl grlnd 14 Evnts 82 Tous ddictd 90... 1 r smstr 2014 Contcts ADERLY Agnc pour l Dévloppmnt

Plus en détail

université jean moulin lyon iii faculté de droit Taxe la FACULTÉ DE

université jean moulin lyon iii faculté de droit Taxe la FACULTÉ DE univrsité jan moulin lyon iii faculté d droit Tax 5 1 0 2 g a s s i t n d Appr r u t c a z n v D nt d m p p lo v é d du DROIT la FACULTÉ DE 8.78.70.45 Info Tax : 04.7.fr yor@univ-lyon3 martin.balz-g Édito

Plus en détail

Gaines. Documentation technique

Gaines. Documentation technique Gains Documntation tchniqu Hygièn ds locaux, conort t modrnité, acilité d installation, ls gains d vntilation d Etrnit ornt d multipls possibilités dans la plupart ds bâtimnts d habitation, trtiairs ou

Plus en détail

Titrages acidobasiques de mélanges contenant une espèce forte et une espèce faible : successifs ou simultanés?

Titrages acidobasiques de mélanges contenant une espèce forte et une espèce faible : successifs ou simultanés? Titrgs cidobsiqus d mélngs contnnt un spèc fort t un spèc fibl : succssifs ou simultnés? Introduction. L'étud d titrgs cidobsiqus d mélngs d dux ou plusiurs cids (ou bss) st un xrcic cournt [-]. Ls solutions

Plus en détail

Les nouvelles orientations politiques du budget 2015 du Gouvernement prévoient

Les nouvelles orientations politiques du budget 2015 du Gouvernement prévoient GO NEWSLETTER N 1/2015 19 janvir 2015 L «Spurpaak» du Gouvrnmnt t ss réprcussions sur la formation ACTUALITÉ L «Spurpaak» du Gouvrnmnt t ss réprcussions sur la formation Allianc pour la qualification profssionnll

Plus en détail

CONDUITE DE PROJET WEB

CONDUITE DE PROJET WEB Introduction L crétion d un it Wb doit uivr un métodologi bin défini, vc d p clirmnt idntifié. L projt Wb décompo n 4 p ucciv : Définition du projt Concption Rélition Mi n lign Crtin p ont trè tcniqu,

Plus en détail

pour seniors en 10 questions

pour seniors en 10 questions MINI-GUIDE DE L HÉBERGEMENT MINI-GUIDE DE L HÉBERGEMENT pour sniors 1 L AUTEUR Ecrit par Dominiqu Schmidt, c mini guid d l hébrgmnt st publié par Rtrait Plus pour assistr ls famills dans lur rchrch d structurs

Plus en détail

Un cadre légal et réglementaire pour toutes les entreprises

Un cadre légal et réglementaire pour toutes les entreprises u q i t u a Filièr n ion t n v é r p d h c r a m dé ls n n n o u i r s i s s s f o r Réu p s u q s i ds r La Brtagn st un région privilégié pour ls activités nautiqus : 2 700 km d côts, 600 ports t zons

Plus en détail

Conférence d ouverture La ville et le village intelligent : l opportunité du numérique Charles Despins, président-directeur général, Prompt inc.

Conférence d ouverture La ville et le village intelligent : l opportunité du numérique Charles Despins, président-directeur général, Prompt inc. Animatur d la Rncontr : Mathiu Gillt, Dirctur Rsponsabl du volt municipal la programmation préliminair Judi 3 avril 201 Placs limités pour ls capsuls, visit tchniqu t tabl rond. N manquz pas d vous inscrir

Plus en détail

SterlingOSB-Zero Conseils de montage

SterlingOSB-Zero Conseils de montage mk it ttr www.norord. StrlingOSB-Zro Consils d montg 1. Propriétés physiqus d construction 2 2. Propriétés mécniqus 2 3. Entrposg 2 4. Usinilité 2 5. Domin d ppliction 3 6. Sols 3 www.coti. 7. Toiturs

Plus en détail

Session poster ECOMM. L auto-partage, chaînon manquant de l offre de mobilité.

Session poster ECOMM. L auto-partage, chaînon manquant de l offre de mobilité. Sssion postr ECOMM Titr : Autur L auto-partag, chaînon manquant d l offr d mobilité. Jan-Baptist Schmidr, Rsponsabl d Franc AutoPartag, résau pour un nouvll mobilité, Dirctur Général d Auto trmnt Strasbourg.

Plus en détail

SPORTS ANIMATION. Retrouvez également toutes les fiches des autres domaines : AGRICULTURE AGROALIMENTAIRE ENVIRONNEMENT ARTS CULTURE

SPORTS ANIMATION. Retrouvez également toutes les fiches des autres domaines : AGRICULTURE AGROALIMENTAIRE ENVIRONNEMENT ARTS CULTURE SPORTS ANIMATION Pour accédr dirctmnt à la fich qui vous intérss, cliquz sur l titr. Vous pouvz rvnir au sommair SPORT ANIMATION grâc à c bouton! Rtrouvz égalmnt touts ls fichs ds autrs domains : AGRICULTURE

Plus en détail

Programme Opérationnel FEDER-FSE 2014-2020 Mayotte. AXE PRIORITAIRE 10 - Allocation de compensation des surcouts

Programme Opérationnel FEDER-FSE 2014-2020 Mayotte. AXE PRIORITAIRE 10 - Allocation de compensation des surcouts Programm Opérationnl FEDER-FSE 2014-2020 Mayott Vrsion final Mai 2014 AXE PRIORITAIRE 10 - Allocation compnsation s surcouts 1.1.1 Objctif spécifiqu 32 : Améliorr l accssibilité t ls usags s TIC par l

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 19 JUILLET 2007 DELIBERATION N CR-07/06.127 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL Formation profssionnll - PEFA - Promotion d l'emploi par la Formation ds Actifs LE CONSEIL REGIONAL LANGUEDOC-ROUSSILLON,

Plus en détail

ELECTRICITE. Chapitre 11 Tensions et courants dans les lignes triphasées. Montages étoile et triangle. Analyse des signaux et des circuits électriques

ELECTRICITE. Chapitre 11 Tensions et courants dans les lignes triphasées. Montages étoile et triangle. Analyse des signaux et des circuits électriques ELECTRICITE Analys ds signaux t ds circuits élctriqus Michl Piou Chapitr Tnsions t courants dans ls ligns triphasés Montags étoil t triangl Edition /0/04 Tabl ds matièrs POURQUOI ET COMMENT? DENOMINATION

Plus en détail

10. Informatique / jeux vidéos

10. Informatique / jeux vidéos 10. Informatiqu / jux vidéos 10.1 Ls contrats informatiqus : maîtrisr ls risqus juridiqus 10.2 Typologi t étud ds contrats informatiqus 10.3 Corrspondant CNIL : répondr à vos obligations légals 10.4 La

Plus en détail

Solutions industrielles. Des capteurs aux serveurs

Solutions industrielles. Des capteurs aux serveurs Solutions industrills Ds capturs aux srvurs Ds capturs aux srvurs Pour fair fac à la situation économiqu actull, ls ntrpriss t ls usins produisant ds bins manufacturés, du pétrol, du gaz, ds produits alimntairs

Plus en détail

Réunions des délégués

Réunions des délégués Réunions ds délégués Rapport d activité 2012 Prspctivs 2013 Saint Jan d'angly, Saujon, La Rochll, Montliu la Gard,Saint Gnis d Saintong, Saints Novmbr - Décmbr 2012 Programm 1. Rapport d activité 2012

Plus en détail

L équilibre entre réflexion et action est pour nous la clef de l efficacité

L équilibre entre réflexion et action est pour nous la clef de l efficacité L équilibr ntr réflxion t action st pour nous la clf d l fficacité 1, 2, 3 1,2 2 &&33ANNEES ANNÉES 1r, LE CURSUS 3 Stag étrangr 1r smstr SEPTEMBRE AOÛT JUILLET JUIN MAI AVRIL M AR S FÉVRIER JANVIER DÉCEMBRE

Plus en détail

60 Les contacts 61 Infos / Divers

60 Les contacts 61 Infos / Divers 1 G R E T A Fort d 40 ns d xpérinc t d nggmnt dns l formtion tout u long d l vi, LE GRETA propos à chcun t à tout momnt un répons complèt n trms d informtion, orinttion, ccompgnmnt, formtion t consil.

Plus en détail

Recueil des Actes Administratifs

Recueil des Actes Administratifs PREFECTURE DE LA REGION POITOU-CHARENTES Scrétrit Générl pour ls Affirs Régionls Rcuil ds Acts Administrtifs POITIERS Eglis Notr Dm L Grnd NIORT L Donjon LA ROCHELLE L Viu Port ANGOULEME Cthédrl Sint-Pirr

Plus en détail

l ENVIRONNEMENT et le dével

l ENVIRONNEMENT et le dével U n s 6 g r a n s é c o l s l I n s t i t u t P o ly t c h n i q u B o r a u x un nouvll écol ingéspnéciialisuérsans i g s n w ww fr l ENVIRONNEMENT ls géorssourcs l b a r u Pmnt p o t l évl Daguin 1 allé

Plus en détail

Spécial INITIAL 2013 / 2014

Spécial INITIAL 2013 / 2014 Mon guid étudiant Spécial INITIAL 2013 / 2014 Mot d la dirction A l ESCG Paris, vous débutz votr carrièr profssionnll dès la 1r anné. L dispositif ainsi qu la pédagogi mis n ouvr à l ESCG Paris a fait

Plus en détail

Sommaire G-apps : Smart fun for your smartphone!

Sommaire G-apps : Smart fun for your smartphone! Sommair G-apps : Smart fun for your smartphon! Sommair Présntation G-apps Pourquoi choisir G-apps Sctorisation t sgmntation d marchés Votr accompagnmnt clints d A à Z ou à la cart Fonctionnalités G-apps

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE GIVERNY

DOSSIER DE PRESSE GIVERNY U D N O S I MA E M S I R U O T E I D N A NORM DOSSIER DE PRESSE GIVERNY M A I S O N D U TO U R I S M E 1 Sommair 03 VENIR À GIVERNY 04 EXPLORER LE VILLAGE 05 LA MAISON DU TOURISME - VOTRE VOYAGE IMPRESSIONNISTE

Plus en détail

GPMR - P. Boulen. Territoire projets. presse. Dossier de

GPMR - P. Boulen. Territoire projets. presse. Dossier de Eco n om i c d v l opm n t ag n c y GPMR - P. Bouln A g n c d d é v l opp m n t é co n om i q u Trritoir projts d Dossir d W W W. C a u x S i n D E v l o p p m n t. C O M prss L Agnc Créé n 2008, Caux

Plus en détail

Devenir partenaire Relayer nos actions dans les médias NOUS AVONS BESOIN DE VOUS! Devenir bénévole Association Tournesol, Artistes à l Hôpital

Devenir partenaire Relayer nos actions dans les médias NOUS AVONS BESOIN DE VOUS! Devenir bénévole Association Tournesol, Artistes à l Hôpital r t n o c n r a l s à t n i t a p s d AL H Ô P IT TES À L IS T A R R A É L ESOL, ÊT GÉN TOURN I N T É R D N IAT IO ASSOC notr projt UNE PRÉSENCE ARTISTIQUE DANS LES LIEUX DE SANTÉ. Ds artists d différnts

Plus en détail

Une Bretagne plus diplômée que les autres régions de province

Une Bretagne plus diplômée que les autres régions de province Un Brtagn plus diplômé qu ls autrs régions d provinc Ls actifs brtons sont plus diplômés qu ls autrs actifs d provinc. Comm dans ls autrs régions, l st l diplôm l plus fréqunt, mais ls Brtons sont plus

Plus en détail

Une bourse pour toi? Pose ta candidature!

Une bourse pour toi? Pose ta candidature! Un bours pour toi? Pos ta candidatur! Pour ls bourss d xcllnc du Gala du mérit étudiant 2014 La Fondation du Cégp d Trois-Rivièrs, n collaboration avc la Dirction ds srvics aux étudiants du Cégp d Trois-

Plus en détail

Présentation. Sommaire. Adventure Days 2011. Association Domaine Nature. Bravo à tous pour cette réussite. Mulhouse le 19/07/2011

Présentation. Sommaire. Adventure Days 2011. Association Domaine Nature. Bravo à tous pour cette réussite. Mulhouse le 19/07/2011 Mulhous l 19/07/2011 Association Domain Natur 145 ru d l Il Napoléon 68100 Mulhous Tél. 03 89 61 98 33 www.domainnatur.org Présidnt : Jacky Lchlitr info@domainnatur.fr Pour l partag Valid - Handicapé Bravo

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE NANTES ST-NAZAIRE

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE NANTES ST-NAZAIRE * BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE CHAMBRE DE COMMERCE ET D INDUSTRIE NANTES ST-NAZAIRE Slon l guid du Ministèr V2 Conformémnt à l articl 75 d la loi N 2010-788 du 12 juillt 2010 Sommair Introduction...

Plus en détail

Première L DS4 quartiles et diagrammes en boîtes 2009-2010

Première L DS4 quartiles et diagrammes en boîtes 2009-2010 Exrcic 1 : Répartition t disprsion ds salairs Soint ls salairs dans trois ntrpriss A, B t C : 1175 1400 1900 2600 2800 2100 1) Calculr dans chaqu cas l salair moyn t l salair médian 2) Qull st la part

Plus en détail

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages

Contrôle de TP Dictionnaire & Arbres Binaires mercredi 20 mars 2013 durée : 3h 6 pages IUT ds Pays d l Adour - RT2 Informatiqu - Modul IC2 - Algorithmiqu Avancé Contrôl d TP Dictionnair & Arbrs Binairs mrcrdi 20 mars 2013 duré : 3h 6 pags Ls programms d corrction orthographiqu ont bsoin

Plus en détail

DOSSIER PARTENAIRE. 2 jours. 7.000 visiteurs. 300 experts 120 exposants. 18ème édition. 5.500m² d exposition. 120 animations

DOSSIER PARTENAIRE. 2 jours. 7.000 visiteurs. 300 experts 120 exposants. 18ème édition. 5.500m² d exposition. 120 animations DOSSIER PARTENAIRE 18èm édition 2 jours 5.500m² d xposition 7.000 visiturs 300 xprts 120 xposnts 120 nimtions 2 0 15 7-8 O C T O BsREExpositions rc RENNES - Prc dns Entrprndr REPRISES ENTR d l Oust www.jjrc.oorg

Plus en détail

Marche à suivre relative à l annonce pour la rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC)

Marche à suivre relative à l annonce pour la rétribution à prix coûtant du courant injecté (RPC) Pag 1 sur 8 March à suivr rlativ à l annonc pour la rétribution à prix coûtant courant injcté (RPC) Photovoltaïqu Vous trouvrz dans ls pags suivants ls informations dont vous avz bsoin pour annoncr vos

Plus en détail

Comment. maintenir. l'équilibre. Rencontres. Nationales. Dans les locaux du Conseil Régional du Centre

Comment. maintenir. l'équilibre. Rencontres. Nationales. Dans les locaux du Conseil Régional du Centre Commnt maintnir l'équilibr Judi 8 octobr : 14h00-18h00 - Séanc plénièr Vndrdi 9 octobr : 9h00-13h00 - Atlirs Dans ls locaux du Consil Régional du Cntr Chambrs d Métirs t d l Artisanat Programm du judi

Plus en détail

Canal Parc. Entre nature et culture... Points de vue. A 200 m du Canal

Canal Parc. Entre nature et culture... Points de vue. A 200 m du Canal P A R I S 1 9 Points d vu 19 arrondissmnt rassmbl à lui sul tous ls attraits d la capital : blls avnus ombragés aux alntours d la Mairi, alignmnts cossus d immubls haussmannins au bord du parc ds Butts-Chaumont,

Plus en détail

AUDIT. cheque-energie-audi-nov2012.indd 1

AUDIT. cheque-energie-audi-nov2012.indd 1 d d n a m D s i g r n é u chèq AUDIT chqu-nrgi-audi-nov2012.indd 1 15/01/13 08:55 2 mod d'mploi pour qui? 1. Vous êts propriétair occupant d un maison individull situé n Haut-Normandi, construit dpuis

Plus en détail

Master1 Génie des Systèmes Industriels U.E.: Capteurs, Chaînes de mesure 1 ère session 2011-2012

Master1 Génie des Systèmes Industriels U.E.: Capteurs, Chaînes de mesure 1 ère session 2011-2012 Mastr1 Géni ds Systèms Industrils U.E.: Capturs, Chaîns d msur 1 èr sssion 211-212 Cod Unité : 172 Cod épruv : 14977 Samdi 26 Mai 8H -1H Duré : 2 hurs Documnts t Calculatric autorisés Ls partis III t IV

Plus en détail

Développement de site web dynaùique Dot.NET

Développement de site web dynaùique Dot.NET Dévloppmnt d sit wb dynaùiqu DotNET Voici qulqus xmpls d sits wb administrabl Cs sits Wb sont dévloppé n ASPNET sur un Bas d donné SQL 2005 C typ d dévloppmnt wb convint parfaitmnt a un boutiqu n lign,

Plus en détail

Créé par : Section du SNISA Dernière mise à jour : 5 jan 2012 Tous les changements du SNISA pour l exercice 2012-2013

Créé par : Section du SNISA Dernière mise à jour : 5 jan 2012 Tous les changements du SNISA pour l exercice 2012-2013 Tous ls changs du SNISA pour l xrcic 2012-2013 chang Chang/élé d Principaux changs pour l xrcic 2012-2013 1 65-71 Dat d arrivé à l unité d obsrvation (ED 123) Hur d arrivé à l unité d obsrvation (ED 124)

Plus en détail

La Branche. des services de l'automobile. Dossier de presse 24 janvier 2012

La Branche. des services de l'automobile. Dossier de presse 24 janvier 2012 La Branch ds srvics d l'automobil Dossir d prss 24 janvir 2012 Contact prss : Mari-Joëll Dpardiu tél. : 01 41 14 13 41 dpardiumj@anfa-auto.fr Obsrvatoir d Branch ds Srvics d l Automobil Sit Intrnt dédié

Plus en détail

Interview exclusive d Amélie P.

Interview exclusive d Amélie P. Intrviw xclusiv d Améli P. 3,00 Edition Spécial - Décmbr 2012 l r u s r i o av s z l u. o. v. s u g o a v m I Tout c qu rnalist Rportr d ou J d r i t é m Passion, nvi, t ncor passion. Voilà c qu vous pourrz

Plus en détail

ARRETE N 005/MINESUP/F120

ARRETE N 005/MINESUP/F120 ARRE N 005/MINESUP/F120 28 janvir 1993 Fixant ls Domains d Formation t ls Conditions d Admission à l Institut Univrsitair d Tchnologi d l Univrsité d Douala. LE MINSTRE DE L ENSEIGNEMENT SUPERIEUR VU la

Plus en détail

Tableau Economique and business cycle analysis in the works of Marschak, Frisch and Leontief

Tableau Economique and business cycle analysis in the works of Marschak, Frisch and Leontief MPRA Munich Prsonl RPEc Archiv Tblu Economiqu nd businss cycl nlysis in th works of Mrschk, Frisch nd Lontif Amnr Akhbbr Univrsity of Lusnn, Univrsité Pris 1 Pnthéon-Sorbonn, Cntr Wlrs-Prto 1. Sptmbr 2011

Plus en détail

Une révolution qui transforme en le. rapportée. par un ancien haut fonctionnaire genevois est. écoles. Et l' X MIT. importance que nous avions

Une révolution qui transforme en le. rapportée. par un ancien haut fonctionnaire genevois est. écoles. Et l' X MIT. importance que nous avions ' Acdémi S Qustion i on gnt Elysé Eco un Un Esting immortl homm son st ncdot grns pysg l Vous notoriété ouvrtur Stnford rpporté En X MIT évolution st étrngr dpttion png PAR pprntissg big si pédgogi N dt

Plus en détail

C est signé 11996 mars 2015 Mutuelle soumise au livre II du Code de la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DOC 007 B-06-18/02/2015

C est signé 11996 mars 2015 Mutuelle soumise au livre II du Code de la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DOC 007 B-06-18/02/2015 st signé 11996 mars 2015 Mutull soumis au livr II du od d la Mutualité - SIREN N 780 004 099 DO 007 B-06-18/02/2015 Édition 2015 Madam, Monsiur, Vous vnz d crér ou d rprndr un ntrpris artisanal ou commrcial

Plus en détail

2004 1 ère édition. 2009 6 ème édition. 2008 5 ème édition. 2010 7 ème édition. 2007 4 ème édition. 2005 2 ème édition. 2006 3 ème édition

2004 1 ère édition. 2009 6 ème édition. 2008 5 ème édition. 2010 7 ème édition. 2007 4 ème édition. 2005 2 ème édition. 2006 3 ème édition Edito d Elio Di Rupo Avantpropos Voici déjà la édition d un grand rassmblmnt qu ls passionnés d moto d la région t d bin audlà n manquraint pour rin au mond. Avc son lot d surpriss t d découvrts, l Fstival

Plus en détail

Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI

Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI Impôts 2012 LA PRIME POUR L EMPLOI Q à su su in L pr (a so (r do n fis A 7 d 1 au ch co s co Il s L p tr d 1 di 3 C pa su 1 2 < Qu st-c qu la prim pour l mploi? La prim pour l mploi st un aid au rtour

Plus en détail

Rendre visibles les publications de l UPEC avec HAL

Rendre visibles les publications de l UPEC avec HAL Formation ds dircturs d unités UPEC UPEC Crétil 20/03/2015 Rndr visibls ls publications d l UPEC avc HAL Philipp Gambtt LIGM Univrsité Paris-Est Marn-la-Vallé Diaporama préparé avc la collaboration d Flornc

Plus en détail

Devenez ingénieur en Génie Informatique et Statistique par la voie de l apprentissage

Devenez ingénieur en Génie Informatique et Statistique par la voie de l apprentissage Dvnz ingéniur n Géni Informatiqu t Statistiqu par la voi d l apprntissag > Formation d ingéniur d 3 ans par altrnanc habilité par la Commission ds Titrs d Ingéniur (CTI) Rntré 2016 www.polytch-lill.fr

Plus en détail

Mets l Isère. Voironnaiss Chartreuse. Voiro. Légende Céréales Bièvre-Valloire. lloirre Grési. Sud Grésivaudan. Agglomération grenobloise.

Mets l Isère. Voironnaiss Chartreuse. Voiro. Légende Céréales Bièvre-Valloire. lloirre Grési. Sud Grésivaudan. Agglomération grenobloise. Mts l Isèr dns ton ssitt L Isèr st un grnd déprtmnt gricol : fruits, légums, céréls, fromgs, vinds Ls produits isérois sont sins t d qulité, bons pour l snté. Sur ctt crt, rtrouv où tu hbits t découvr

Plus en détail

L équipe création p.4 El Cid! une création en itinérance p.5 L histoire p.7 Ils

L équipe création p.4 El Cid! une création en itinérance p.5 L histoire p.7 Ils Sommir L équip d crétion p.4 un crétion n itinérnc p.5 L histoir p.7 Ils n prlnt... p.10 L Agnc d Voygs Imginirs p.12 L tourné 2013/2014 p.15 Contcts p.16 équip d crétion un crétion n itinérnc Mis n scèn

Plus en détail

INDUSTRIE. Pour accéder directement à la fiche qui vous intéresse, cliquez sur le titre. Vous pouvez revenir au sommaire INDUSTRIE grâce à ce bouton!

INDUSTRIE. Pour accéder directement à la fiche qui vous intéresse, cliquez sur le titre. Vous pouvez revenir au sommaire INDUSTRIE grâce à ce bouton! INDUSTRIE 114 Pour accédr dirctmnt à la fich qui vous intérss, cliquz sur l titr. Vous pouvz rvnir au sommair INDUSTRIE grâc à c bouton! Rtrouvz égalmnt touts ls fichs ds autrs domains : AGRICULTURE AGROALIMENTAIRE

Plus en détail

Les maisons de santé pluridisciplinaires en Haute-Normandie

Les maisons de santé pluridisciplinaires en Haute-Normandie Ls maisons d santé pluridisciplinairs n Haut-Normandi tiq Guid pra u EDITO Dans 10 ans, l déficit d médcins sra réllmnt problématiqu si l on n y prnd pas gard. D nombrux généralists quinquagénairs n trouvront

Plus en détail

DOSSIER : La Validation des Acquis de l Expérience (VAE) ou comment transformer son expérience en un diplôme

DOSSIER : La Validation des Acquis de l Expérience (VAE) ou comment transformer son expérience en un diplôme magazin du résau ds Grta d orrain n 28 - sptmbr 2009 Info Continu a passion d formr DOSSIER : a Validation ds Acquis d l Expérinc (VAE) ou commnt transformr son xpérinc n un diplôm A votr srvic, à votr

Plus en détail

BORDEAUX Le GNFA est présent sur Bordeaux depuis de nombreuses années, avec son centre de formation ouvert à Pessac en 2006.

BORDEAUX Le GNFA est présent sur Bordeaux depuis de nombreuses années, avec son centre de formation ouvert à Pessac en 2006. Un nouvll génération d outil d évaluation d la formation t ds compétncs ACTUALITÉS CLIMATISATION L GNFA propos un nouvll formation n diagnostic ds systèms d climatisation. C EST EN LIGNE E-LEARNING Toujours

Plus en détail

E. Daudigeos 1, V. Rouffiac 2,3, V. Clayette 4, Paule Opolon 5, G. Vassal 1, N. Lassau 2,3.

E. Daudigeos 1, V. Rouffiac 2,3, V. Clayette 4, Paule Opolon 5, G. Vassal 1, N. Lassau 2,3. CARACTERISATION DE LA CROISSANCE TUMORALE D UN MODELE DE GREFFE ORTHOTOPIQUE DE NEUROBLASTOME METASTATIQUE PAR ECHOGRAPHIE DE CONTRASTE ET BIOLUMINESCENCE. E. Daudigos 1, V. Rouffiac 2,3, V. Claytt 4,

Plus en détail

Enerbee : trois prix et des projets

Enerbee : trois prix et des projets NEWETTER E JOURNA D'INFORMATION n 31 Oct 14 l événmnt Enrb : trois prix t ds projts réé début 2014, la start-up grnoblois Enrb a décroché cs drnirs mois pas moins d trois prix : oncours national d aid

Plus en détail

Campus France Maroc est un service de l Institut Français du Maroc, opérateur de coopération de l Ambassade de France au Maroc.

Campus France Maroc est un service de l Institut Français du Maroc, opérateur de coopération de l Ambassade de France au Maroc. w w w. m a r o c. c a m p u s f r a n c. o r g é r t n R 7 1 0 / 016 Campus Franc Maroc st un srvic d l Institut Français du Maroc, opératur d coopération d l Ambassad d Franc au Maroc. Campus Franc Maroc

Plus en détail

CONTRÔLE INDUSTRIEL et RÉGULATION AUTOMATIQUE

CONTRÔLE INDUSTRIEL et RÉGULATION AUTOMATIQUE Sssion 200 Brvt d Tchnicin Supériur CONTRÔLE INDUSTRIEL t RÉGULATION AUTOMATIQUE U4 Instrumntation t Régulation Duré : 3 hurs Cofficint : 4 L utilisation d un calculatric réglmntair st autorisé. Calculatric

Plus en détail

SCARA SERIE G EPSON NOS ROBOTS SCARA FONT LE POINT PLUS RAPIDEMENT

SCARA SERIE G EPSON NOS ROBOTS SCARA FONT LE POINT PLUS RAPIDEMENT SCARA SERIE G EPSON NOS ROBOTS SCARA FONT LE POINT PLUS RAPIDEMENT POUR FIABILISER LA MANIPULATION À PROPOS D EPSON SCARA SÉRIE G EPSON À propos d Epson 2 Approch t aprçu d la gamm d produits 4 Ls points

Plus en détail

7. Droit fiscal. Calendrier 2014. 7.1 Actualité fiscale 7.2 Contrôle et contentieux fiscal 7.3 Détermination du résultat fiscal.

7. Droit fiscal. Calendrier 2014. 7.1 Actualité fiscale 7.2 Contrôle et contentieux fiscal 7.3 Détermination du résultat fiscal. 7. Droit fiscal 7.1 Actualité fiscal 7.2 Contrôl t contntiux fiscal 7.3 Détrmination du résultat fiscal 7.4 Facturation : appréhndr ls règls juridiqus t fiscals, t maîtrisr l formalism 7.5 Gstion fiscal

Plus en détail

Liste des modules et des personnes ressources Socle commun de connaissances et de compétences

Liste des modules et des personnes ressources Socle commun de connaissances et de compétences Programm Formation List ds moduls t ds prsonns rssourcs Socl commun d connaissancs t d compétncs Programm d la 2 promotion - hivr 2011 28 janvir 2011 - Luxmbourg Vision socio-économiqu Définitions / Approch

Plus en détail

Projet de soutien CSFP/OFFT case management Formation professionnelle

Projet de soutien CSFP/OFFT case management Formation professionnelle Projt d soutin CSFP/OFFT cas managmnt Formation profssionnll Cas managmnt Formation profssionnll CM FP C documnt st conçu comm un aid pour la mis n plac du cas managmnt Formation profssionnll. Il a un

Plus en détail

Loisirs et Culture. jeunesse PROGRAMMATION. Session printemps-été 2015 PROGRAMMATION. Danse découverte. Multisports. Danse mix 8-12 ans

Loisirs et Culture. jeunesse PROGRAMMATION. Session printemps-été 2015 PROGRAMMATION. Danse découverte. Multisports. Danse mix 8-12 ans Loisirs t Cultur Sssion printmps-été 201 DANS CE NUMÉRO 1 ds activités printmps-été 201 4 Camp d jour stival Modalités d inscription t soccr 6 Ds nouvlls d votr bibliothèqu Multisports Horairs : 6 à 8

Plus en détail

PAS À PAS ENSEMBLE VERS L AVENIR!

PAS À PAS ENSEMBLE VERS L AVENIR! PAS À PAS ENSEMBLE VERS L AVENIR! Binvnu chz! Consrvz c ctlogu à vos côtés t prnz l tmps d nous connîtr! L 01 Avril 1973, mon prmir ctlogu produit étit distribué uprès d nos clints t n contnit qu douz

Plus en détail

Croissances du parc principal et de la propriété se confondent en Ile-de-France

Croissances du parc principal et de la propriété se confondent en Ile-de-France ILE-DE-FRANCE à la pag à la pag N 382 - Janvir 212 Trritoir Croissancs du parc principal t d la propriété s confondnt n Il-d-Franc La croissanc du nombr d résidncs principals s maintint dpuis 1999 grâc

Plus en détail

VAE et GPEC. Repères pour l action. Une expérimentation d accompagnement d acteurs en Haute-Normandie. Formanat

VAE et GPEC. Repères pour l action. Une expérimentation d accompagnement d acteurs en Haute-Normandie. Formanat VAE t GPEC Un xpérimntation d accompagnmnt d acturs n Haut-Normandi 2011 2012 Rpèrs pour l action Formanat VAE t GPEC Un xpérimntation d accompagnmnt d acturs n Haut-Normandi 2011 2012 Rpèrs pour l action

Plus en détail

Devenez ingénieur en Génie Informatique et Statistique par la voie de l apprentissage

Devenez ingénieur en Génie Informatique et Statistique par la voie de l apprentissage Dvnz ingéniur n Géni Informatiqu t Statistiqu par la voi d l apprntissag > Formation d ingéniur d 3 ans par altrnanc habilité par la Commission ds Titrs d Ingéniur (CTI) Rntré 2015 www.polytch-lill.fr

Plus en détail

Apprentissage des faits Calcul mental Estimation de calcul

Apprentissage des faits Calcul mental Estimation de calcul M ATHÉMATIQUES MENTALES Apprntissag ds faits Calcul mntal Estimation d calcul 4 anné Guid d nsignmnt 2010 Rmrcimnts L présnt manul d mathématiqus mntals a été mis à jour avc la prmission du ministèr d

Plus en détail

Estimation expérimentale des propriétés acoustiques de surfaces végétalisées : influences de la variabilité spatiale et de la configuration de mesure

Estimation expérimentale des propriétés acoustiques de surfaces végétalisées : influences de la variabilité spatiale et de la configuration de mesure CFA 14 Poitirs 22-25 Avril 14, Poitirs Estimation xpérimntal ds propriétés acoustiqus d surfacs végétalisés : influncs d la variabilité spatial t d la configuration d msur G. Guillaum, B. Gauvrau t P.

Plus en détail

Immobilier à NEW YORK. www.citystone.fr

Immobilier à NEW YORK. www.citystone.fr Immobilir à NEW YORK www.cityston.fr NEW YORK, UNE POSITION UNIQUE Nw York, t plus particulièrmnt sa mythiqu îl d Manhattan, fait parti ds principaux pôls économiqus, culturls t financirs d la planèt.

Plus en détail

Bloc 1 : La stabilité, une question d équilibre

Bloc 1 : La stabilité, une question d équilibre Bloc 1 : La stabilité, un qustion d équilibr Duré : 3 hurs Princips scintifiqus Ls princips scintifiqus s adrssnt aux nsignants t aux nsignants. Structur Un structur st un form qui résist aux forcs qui,

Plus en détail

L ENSEEIHT. et intégrez une formation innovante en Midi-Pyrénées. Ingénierie Informatique et Réseaux : un métier d avenir 50 %

L ENSEEIHT. et intégrez une formation innovante en Midi-Pyrénées. Ingénierie Informatique et Réseaux : un métier d avenir 50 % L NSIHT INPT-NSIHT Mmbr d PRS Dè Bc +2, DUT, BTS, ATS, Licnc d ingnir d pcilit Informtiq t Rx ont mbch vnt l obtntion dfinitiv d lr diplôm. L 5 % rtnt ont mbch vc n dli moyn d rchrch d mploi d 2 moi. L

Plus en détail