ASSEMBLEE GENERALE DE L AMITH. Casablanca, le 20 Novembre 2013

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ASSEMBLEE GENERALE DE L AMITH. Casablanca, le 20 Novembre 2013"

Transcription

1 ASSEMBLEE GENERALE DE L AMITH Casablanca, le 20 Novembre 2013

2 ORDRE DU JOUR 1. Les grands axes du mandat et nouvelle configuration des pôles de compétences et de progrès 2. L Equipe et feuille de route des pôles de Compétences et de Progrès et des Filières pour le mandat Questions Diverses.

3 LES GRANDS AXES DU MANDAT

4 Un MANDAT le signe de l ACTION et de la MOBILISATION des ACTEURS Mandat Opérationnalisation du Plan Textile 2025 autour de choix ciblés, assumés et alignés en rupture avec les anciennes méthodes : Nouvelle plateforme de soutien sectoriel Une agence d exécution dédiée : le Board Textile Partenariat AMITH Public solide, efficace et inédit Sous le signe de l ACTION & de la mobilisation des acteurs Mobilisation d ensemble autour des objectifs ambitieux du Plan Textile 2025 et veiller au respect des engagements communs Impulsion de l investisseme nt et de l emploi Régénération des acteurs

5 Réunir les acteurs autour de PRINCIPES et VALEURS de CITOYENNETE et de TRANSPARENCE Promotion de l engagement, la transparence et la citoyenneté au niveau de acteurs du secteur Bâtir les activités de l AMITH sur une base pragmatique et factuelle Bannissement du corporatisme dans les relations avec les pouvoirs publics et respect des lois Des PRINCIPES et des VALEURS FÉDÉRATRICES pour réussir la mission de l AMITH Promotion du dialogue responsable et le respect de l intérêt général dans les relations de l AMITH avec ses membres Concentration en priorité sur les problématiques liées au secteur Adoption avec les pouvoirs publics d une démarche constructive où priment les sens de responsabilité vs. la démarche revendicative.

6 SOUBASSEMENTS DU PLAN TEXTILE 2025? Changement de contexte & de paradigmes au Maroc et à l international offrant de nombreux potentiels de croissances sur tous les secteurs, A L INTERNATIONAL Abandon de la Chine de l entrée de gamme et réorientation vers son marché intérieur. Les résultats sont déjà visibles (-12 et -9% en 2012 et 2013 sur ses exports sur l UE) L accélération de la demande en cycle court (Fast Fashion et réassort) 35% contre 25% actuellement et des perspectives en volume très importantes en valeur absolue. Réduction du gap de compétitivité des acteurs Eoromed avec les concurrents du farshore : frais de logistique, coûts salariaux,.. AU MAROC Doublement attendu de la taille du marché textile marocain à l horizon 2025 (100 milliards de dh) porté par l émergence de la classe moyenne De nombreuses synergies à développer avec les autres stratégies sectorielles Azur, Maroc Vert, Emergence Automobile, Aéronautique,.. Nouveau contexte économique où le retour vers l industrialisation et plus de transparence sur le marché domestique s impose comme une valeur fondamentale avec une fenêtre d opportunités claire sur maximum 3 à 5 ans, avec à la clef : des enjeux catastrophiques, déjà visibles pour le secteur et le pays en terme de perte d emploi et des capacités de production, en cas de statu quo Doublement, voire triplement de la taille du secteur en cas d opérationnalisation du Plan Textile 2025

7 Volonté d une IMPULSION VOLONTARISTE du secteur autour d une VISION de RUPTURE pour un repositionnement STRATÉGIQUE PÉRENNE NOTRE VISION UN GRAND SECTEUR INNOVANT, PERFORMANT, EQUILIBRE ET HORIZONTALEMENT INTEGRE UN BOARD TEXTILE COMME BRAS ARME POUR L OPERATION- NALISATION DU PLAN TEXTILE 2025 Consolidation des compétences des entreprises marocaines opérant à la fois sur le marché intérieur et l export La lutte contre l informel comme priorité L amélioration du climat des affaires (justice et code du travail) et de l environnement compétitif. L accompagnement dans la performance et la productivité La reconquête de parts de marchés à l export par le développement de l offre Reconstruction des fondamentaux de la chaine de valeur pour évoluer d un secteur atrophié vers un secteur entier Développement offensif des 3 pôles autour de paris ciblés reflétant la compétitivité du Maroc Industrialisation de l amont pour développer la compétitivité de l offre marocaine sur l export et sur le marché domestique Adresser de manière sérieuse et responsable la problématique de l informel d importation et de distribution qui nuisent à la valeur ajoutée sectorielle Déploiement d une offre de soutien au secteur de rupture Régénération du tissu des acteurs

8 Orientations et feuille de route pour Partenariat structurant AMITH Pouvoirs Publics autour du Plan Textile 2025 Finalisation du plan de soutien à la hauteur de nos ambitions pour faire la différence sur le long terme Mise en place du Board Textile, comme bras armé d exécution du Plan Textile 2025 Opérationnalisation du Plan Textile 2025 à travers la consolidation du tissu des acteurs et la reconstruction des nouveaux fondamentaux du secteur Renforcement de la compétitivité et de la performance des acteurs textiles Appui compétitif des acteurs transparents pour gagner des parts sur le marché local au détriment de l informel d importation et de distribution Reconstruction des fondamentaux de la chaîne de valeur textile marocaine pour passer d un demi-secteur à un secteur entier permettant le positionnement pérenne à l international et un ancrage efficace sur le marché local Communication et branding du Plan Campagne large de communication afin d assurer la mobilisation nécessaire autour du Plan aussi bien à l échelle nationale qu à l internationale Réorganisation de l institution AMITH Réforme des statuts de l AMITH pour les mette en adéquation avec les exigences du Plan Textile 2025 Consolidation financière et renforcement de la professionnalisation de l institution AMITH

9 NOUVELLE CONFIGURATION ET STRUCTURE DES POLES ET PERIMETRES

10 RECONFIGURATION DE LA STRUCTURE DES PÔLES vs AXES STRATÉGIQUES 5 PÔLES DE PROGRÈS dédiés à la mise en œuvre opérationnelle du Plan Textile 2025 et la reconstruction des fondamentaux du secteur, en vue : de la conquête de parts sur le marché domestique, libéré de l informel de la réhabilitation de l industrialisation, la promotion de l investissement et la quête de valeurs ajoutées de la différenciation par les R&D, la créativité et l innovation et la promotion des enseignes de distribution et de marques nationales du développement du travail collaboratif, les synergies inter et intra sectorielles de la mobilisation des acteurs autour des axes stratégiques du plan 2025 et des paris et des ambitions projetées 5 PÔLES DE COMPÉTENCES dans les axes de développement suivants : Compétitivité et Compétence Managériale Relations Institutionnelles et Sociales Formation et Ressources Humaines Développement à l International Gouvernance, Ethique et Labellisation

11 COMMERCE ET STRUCTURATION DU MARCHE DOMESTIQUE Adapter l environnement juridique, fiscal et financier en vue d une meilleure équité au sein du marché domestique et la défense contre la concurrence déloyale Faire adopter par les pouvoir publics la classification des acteurs suivant leur contribution économique et sociale Réduire le gap de compétitivité entre acteurs transparents vs informels par une TVA différenciée Monitoring de l Observatoire des Echanges avec l étranger et du Commerce intérieur et comité de sousfacturation Accompagner la migration des acteurs informels vers le formel

12 INDUSTRIALISATION, INVESTISSEMENT ET VALEUR AJOUTEE Opérationnaliser les dispositifs de soutien à l investissement et à l industrialisation du PTM 2025 Identifier les freins à l investissement et à l industrialisation du secteur : foncier, financement, code du travail, incitations et veiller à les traiter au niveau des plateformes appropriées Agir en vue de la régénération du tissu d acteurs Promouvoir l investissement aussi bien national que les IDE (AMDI)

13 R&D, CREATIVITE, INNOVATION et DISTRIBUTION Superviser Casa Moda Academy Mettre en œuvre les dispositifs de soutien à la créativité et l innovation prévus dans le PTM 2025 Promouvoir la différenciation par les R&D, la Créativité et l Innovation, comme principal levier de compétitivité des acteurs Faciliter l accès aux Compétences Technico- Créatives Opérationnaliser les dispositifs de soutien à l émergence d Enseignes de Distribution et des Marques Nationales

14 SYNERGIES & TRAVAIL COLLABORATIF Favoriser le travail collaboratif entre acteurs Développer la cadence de création des Consortium tant à l export que pour s implanter sur le marché domestique Accompagner la mise en œuvre des Clusters Denim et TUT Explorer les champs et domaines de coopération inter sectorielle et intra filière

15 MOBILISATION DES ACTEURS Mobiliser autour des objectifs et axes de Vision 2025 : Emploi, investissement et création de valeurs Promouvoir et diffuser les valeurs d éthique et de citoyenneté auprès des acteurs Cimenter les acteurs autour de l AMITH Mettre en place le Fonds «Public Privé Textile» et la «Fondation AMITH»

16 COMPETITIVITE ET COMPETENCES MANAGERIALES Impulser une nouvelle dynamique chez les acteurs existants : Coaching, lean,.. Accompagner la mise en place des dispositifs d appui à la compétitivité du PTM 2025 Mobiliser les acteurs autour des programmes d amélioration de l organisation, de rigueur et des rendements Monitoring des programmes Moussanada, IMTIAZ, INMAA, IBTIKAR,..

17 RELATIONS INSTITUTIONNELLES ET SOCIALES Promouvoir la flexibilité et la clarification du droit de grève lors de la révision du Code du travail Promouvoir les valeurs d éthique et la conformité sociale et environnementale au sein du secteur Ré-activer le Comité Paritaire TH Assurer le suivi des relations institutionnelles avec les partenaires sociaux : Ministère de l Emploi, Centrales Syndicales, CNSS, CESE,..

18 FORMATION ET RESSOURCES HUMAINES Tout mettre en œuvre pour transcender les difficultés inhérentes à la pénurie de main d oeuvre Anticiper les besoins en formation et RH découlant du PTM 2025 Monitoring de l ESITH et de ses structures et produits : CA, CP, LP, CI, Master, MBA, CFA IE, Textiles Techniques, Laboratoires, Formation Continue, Idem pour l OFPPT : CA, Comité Directeur, CTS, Instituts de Formation, CSF,.. Assurer le suivi du GIAC T&C Superviser l opérationnalisation du contrat programme CTTH-AMITH-MICIEN

19 DEVELOPPEMENT A L INTERNATIONAL Veille des marchés et de la concurrence Executive Marketing Financement de la promotion (Maroc Export, Fonds de Promotion, Contrat de Croissance..) B2B, Maroc in Mode & Maroc Sourcing, Salons Professionnels Internationaux Sourcing matières et démarchage des agents de sourcing

20 BONNE GOUVERNANCE, ETHIQUE & LABELLISATION Améliorer l image du secteur par la promotion des valeurs de citoyenneté, d éthique et de respect des lois Assurer le rôle d arbitrage et de médiation en cas de différents entre acteurs ou avec leurs clients et prospects Superviser le Comité Budget Réformer les statuts en conformité avec les axes de la vision Elaborer le règlement intérieur

21 BINOMES PRESIDENT & VICE-PRESIDENTS DES SECTIONS REGIONALES

22 RÉSULTAT DES ÉLECTIONS DE L AMITH REGION DE TANGER Président : M. Mohamed Said ZNIBER (GIMCO) Vice-président : M. Mohamed Amine BOUSFIHA (SALSABILE)

23 RÉSULTAT DES ÉLECTIONS AMITH REGION DE FES Président : M. Madani GHORFI (GROUPE VÊTIR) Vice-président : M. Mehdi BELKHAYAT (PROMAILLE)

24 RÉSULTAT DES ÉLECTIONS AMITH REGION DE RABAT Président : Si Mohamed ELJOUHARY (JGR COMTO) Vice-président : M. Tarik AGUIZOUL (AGZ SARL)

25 RÉSULTAT DES ÉLECTIONS DE L AMITH REGION DE MARRAKECH Président : M. Khalid BENNANI (SECOTEX) Vice-président : M. Kamal Eddine FAHER (RECTANGLE)

26 SÉLECTION DES MEMBRES COOPTES DU CONSEIL CRITERES AYANT GUIDE LA SELECTION : 1. Qualités morales et managériales 2. Représentativité 3. Engagement et esprit associatif 4. Professionnalisme et volonté de partage d expériences 5. Disponibilité

27 TROIS FILIERES Habillement - Mode : M. Hichem M GHIRBI (Groupe FILMOD) Textiles de Maison : M. Jaâfar IDRISSI MARZOUKI (ATREFIL) Textiles à Usage Technique : M. Fouad KABILA (NATACHA COUTURE)

28 CINQ POLES DE PROGRES Commerce et Structuration du Marché Domestique : M. Omar BENKIRANE (SOGETISS) Industrialisation, Investissement et Valeur Ajoutée : M. Rachid Khayat (CROSSING) R&D, Créativité, Innovation et Distribution : M. Said BENABDELJALIL (BLUE BIRD) Synergies, travail collaboratif et Maillage : M. Mohamed ALAOUI (SEFITA) Mobilisation des Acteurs : M. Abdelkhalek CHRAIBI

29 CINQ POLES DE COMPETENCES Compétitivité et Compétences : Mme Latifa MOUAFFAK (PROXYL INE) Relations Institutionnelles et Sociales : M. Abdelhai BESSA (SOMITEX) Formation et Ressources Humaines : M. Jalil RAIS (MARISA) Développement à l International : M. Abderrahman ATFI (MED SOURCING) Bonne Gouvernance, Ethique et labellisation : M. Jaouad BENJELLOUN (BENJITEX)

30

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE. Casablanca, Jeudi 11 Juin 2015

ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE. Casablanca, Jeudi 11 Juin 2015 ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ORDINAIRE Casablanca, Jeudi 11 Juin 2015 1 ORDRE DU JOUR 1. Rapport Moral sur l exercice 2014 2. Rapports Financier et du Commissaire aux Comptes pour l exercice 2014 3. Approbation

Plus en détail

ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE. Casablanca, Mercredi 25 Juin 2014

ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE. Casablanca, Mercredi 25 Juin 2014 ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE Casablanca, Mercredi 25 Juin 2014 1 ORDRE DU JOUR 1. Rapport Moral sur l exercice 2013 2. Rapports Financier et du Commissaire aux Comptes pour l exercice 2013 3. Approbation

Plus en détail

Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6

Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6 Allocution du Dr. Abdelkader AMARA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement A l occasion de la Cérémonie de lancement du Cluster Solaire Casablanca Lundi 21 avril 2014 0/6 Monsieur

Plus en détail

Royaume du Maroc DIRECTION DU BUDGET

Royaume du Maroc DIRECTION DU BUDGET Royaume du Maroc DIRECTION DU BUDGET Dialogue économique avec les Conseillers Économiques près des Ambassades des pays partenaires et les bailleurs de fonds bilatéraux et multilatéraux 1 SOMMAIRE I RENFORCEMENT

Plus en détail

Lafarge Maroc. Rencontre avec les Médias et les Analystes Financiers

Lafarge Maroc. Rencontre avec les Médias et les Analystes Financiers Lafarge Maroc Rencontre avec les Médias et les Analystes Financiers > Le 13 mai 2014 Notre matinée d échanges Résultats de l exercice 2013 Projets d avenir de Lafarge Maroc Construire des villes meilleures

Plus en détail

Allocution du Dr. Abdelkader AMARA. Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement FORUM TECHNOLOGIE CLIMAT

Allocution du Dr. Abdelkader AMARA. Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement FORUM TECHNOLOGIE CLIMAT Allocution du Dr. Abdelkader AMARA Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement FORUM TECHNOLOGIE CLIMAT PERFORMANCES INDUSTRIELLES DES CLEANTECH Rabat, le 17 décembre 2014 Forum Technologie

Plus en détail

CONTRAT D APPLICATION 2014-2020 POUR L AMÉLIORATION DE LA COMPÉTITIVITÉ LOGISTIQUE MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION

CONTRAT D APPLICATION 2014-2020 POUR L AMÉLIORATION DE LA COMPÉTITIVITÉ LOGISTIQUE MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION CONTRAT D APPLICATION 2014-2020 POUR L AMÉLIORATION DE LA COMPÉTITIVITÉ LOGISTIQUE MATÉRIAUX DE CONSTRUCTION CONTEXTE GÉNERAL L optimisation de la logistique des flux de matériaux de construction est une

Plus en détail

Cluster Solaire / MCIC : «Réalisations et Perspectives» Juin 2015

Cluster Solaire / MCIC : «Réalisations et Perspectives» Juin 2015 Cluster Solaire / MCIC : «Réalisations et Perspectives» Juin 2015 Le Cluster Solaire/MCIC, un outil pour appuyer le développement industriel vert STRATÉGIE ÉNERGÉTIQUE Plan Solaire Marocain Plan Eolien

Plus en détail

Séminaire. Démarche de clustering : Stratégie et animation. 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière

Séminaire. Démarche de clustering : Stratégie et animation. 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière Séminaire Démarche de clustering : Stratégie et animation 26, 27 et 28 janvier 2015 à Batelière En partenariat avec la Grappe d entreprises INOVAGRO et animé par France Clusters L innovation agroalimentaire

Plus en détail

PRESENTATION DU 08/03/07

PRESENTATION DU 08/03/07 PRESENTATION DU 08/03/07 1 RAPPEL DES 5 ENJEUX STRATEGIQUES IDENTIFIES A PARTIR DU DIAGNOSTIC PARTAGE 1 - UNE REGION SOLIDAIRE : Promouvoir un développement équilibré qui concilie efficacité économique,

Plus en détail

NOUVELLE STRATEGIE POUR LE DEVELOPPEMENT DE LA COMPETITIVITE LOGISTIQUE DU MAROC

NOUVELLE STRATEGIE POUR LE DEVELOPPEMENT DE LA COMPETITIVITE LOGISTIQUE DU MAROC NOUVELLE STRATEGIE POUR LE DEVELOPPEMENT DE LA COMPETITIVITE LOGISTIQUE DU MAROC Marrakech, 19 mai 2011 Stratégie logistique : Cadre général Développement de la logistique = priorité stratégique pour renforcer

Plus en détail

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité

Document G. Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Document G Stratégie de valorisation Modèles de propriété intellectuelle Relations avec les pôles de compétitivité Page 1 sur 7 Parmi les objectifs des Instituts de recherche technologique (IRT) figurent

Plus en détail

MIRIEM BENSALAH CHAQROUN MOHAMED TALAL

MIRIEM BENSALAH CHAQROUN MOHAMED TALAL MIRIEM BENSALAH CHAQROUN MOHAMED TALAL Candidature à la présidence de la CGEM 12 MAI 2015 le é- es st au os is o- lus ics nt, la u- ue ce re de re oit en ra es air su ue es foi hé nt, M. EDITO Inclusion,

Plus en détail

La PME Marocaine. Levier de développement économique et d innovation. Saad Hamoumi Président de la commission PME

La PME Marocaine. Levier de développement économique et d innovation. Saad Hamoumi Président de la commission PME La PME Marocaine Levier de développement économique et d innovation Saad Hamoumi Président de la commission PME Rencontre des PME Ibéro Américaines et d Afrique du Nord Madrid 22 octobre 2012 I: L économie

Plus en détail

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBALISATION ET TRANSFORMATION RH UNE RÉPONSE FACE À L EXIGENCE DE PERFORMANCE ET DE COMPÉTITIVITÉ La globalisation des entreprises, accélérée par

Plus en détail

Dr Fouad El Amri Directeur Général Casa Moda Academy / Ecole Supérieure de Création et de Mode de Casablanca

Dr Fouad El Amri Directeur Général Casa Moda Academy / Ecole Supérieure de Création et de Mode de Casablanca Dr Fouad El Amri Directeur Général Casa Moda Academy / Ecole Supérieure de Création et de Mode de Casablanca Plan de la présentation Éléments du contexte La formation, une responsabilité partagée Une expérience

Plus en détail

L INNOVATION SOCIALE. Rencontre FUTURIS 20 décembre 2011

L INNOVATION SOCIALE. Rencontre FUTURIS 20 décembre 2011 L INNOVATION SOCIALE Rencontre FUTURIS 20 décembre 2011 INTRODUCTION 3 INNOVATIONS 2005 : Risque de dépôt de bilan Réponse : Activité à 80 % industrielle activité à 80 % tertiaire Aujourd hui : Un des

Plus en détail

25 MARS 2010. Fonction RH du cadre

25 MARS 2010. Fonction RH du cadre 25 MARS 2010 Fonction RH du cadre 1 une collectivité identité se rassembler pour agir mieux Créée en 1969, la communauté urbaine de Lyon rassemble aujourd hui 57 communes, qui constituent la première agglomération

Plus en détail

LES CONSORTIUMS DE PME COMME OUTIL DE DEVELOPPEMENT DE LA COMPETITIVITE

LES CONSORTIUMS DE PME COMME OUTIL DE DEVELOPPEMENT DE LA COMPETITIVITE Ministère de l Industrie, de l Énergie et des Petites et Moyennes Entreprises LES CONSORTIUMS DE PME COMME OUTIL DE DEVELOPPEMENT DE LA COMPETITIVITE Mélika KARRIT Bureau de Mise à Niveau de l Industrie

Plus en détail

Charte des investisseurs en capital

Charte des investisseurs en capital Juin 2008 Charte des investisseurs en capital Au cours des dernières années, les investisseurs en capital sont devenus des acteurs majeurs de l économie par leur présence dans l actionnariat d un nombre

Plus en détail

Améliorer l efficacité de votre fonction RH

Améliorer l efficacité de votre fonction RH Améliorer l efficacité de votre fonction RH Des tendances accentuées par un environnement économique et social en constante évolution La fonction RH doit répondre à des exigences croissantes en termes

Plus en détail

EXPERIENCE DU MAROC POUR PROMOUVOIR LA CROISSANCE ET L INNOVATION DES PME P A R I S, 2 6 O C T O B R E 2 0 0 9

EXPERIENCE DU MAROC POUR PROMOUVOIR LA CROISSANCE ET L INNOVATION DES PME P A R I S, 2 6 O C T O B R E 2 0 0 9 EXPERIENCE DU MAROC POUR PROMOUVOIR LA CROISSANCE ET L INNOVATION DES PME P A R I S, 2 6 O C T O B R E 2 0 0 9 PLAN Situation de la PME au Maroc : Définition, PME en chiffres Forces et faiblesses de la

Plus en détail

Prospective des dispositifs médicauxm. : diagnostic et potentialités s de la filière dans la concurrence international

Prospective des dispositifs médicauxm. : diagnostic et potentialités s de la filière dans la concurrence international Prospective des dispositifs médicauxm : diagnostic et potentialités s de la filière dans la concurrence international Dominique Carlac h - Directrice Générale D&C LYON 19 Bd Deruelle 69 003 Lyon Tél :

Plus en détail

République Tunisienne Ministère du Commerce et de l Artisanat Unité de Mise à Niveau des services. Mise à Niveau des Services et Ingénierie Conseil :

République Tunisienne Ministère du Commerce et de l Artisanat Unité de Mise à Niveau des services. Mise à Niveau des Services et Ingénierie Conseil : République Tunisienne Ministère du Commerce et de l Artisanat Unité de Mise à Niveau des services Mise à Niveau des Services et Ingénierie Conseil : Journée de l Ingénieur Tunisien Tunis, 30 octobre 2010

Plus en détail

Commission e-entreprise de la CGEM : le pari de la labellisation des sites e-commerce

Commission e-entreprise de la CGEM : le pari de la labellisation des sites e-commerce Commission e-entreprise de la CGEM : le pari de la labellisation des sites e-commerce 7 mars 203 Mehdi KETTANI Vice-président de la Commission R&D, e-entreprise et relation avec l Université Commission

Plus en détail

La dimension humaine du changement

La dimension humaine du changement La dimension humaine du changement Un triptyque indissociable : Responsabilité Engagement Performance Créateur de performance La dimension humaine du changement et les défis de l entreprise Gérer une forte

Plus en détail

L accélération du développement économique et social du Maroc a engendré une progression significative de la demande en énergie.

L accélération du développement économique et social du Maroc a engendré une progression significative de la demande en énergie. Cluster Solaire Immeuble ZENITH 1, Rez-de Chaussée et 4 ème étage, Lotissement CIVIM, Lots N 19-20, Le Zénith 1, Sidi Maârouf, Casablanca Standard: 0522585350 Fax: 0522787986 contact@clustersolaire.ma

Plus en détail

Your Access to the International Market is our AIM. www.aim-development.net

Your Access to the International Market is our AIM. www.aim-development.net Your Access to the International Market is our AIM Your Access to the International Market is our AIM Exporter est un défi dont il est difficile d'anticiper tous les obstacles et qui requiert la mobilisation

Plus en détail

Avertissement. Copyright 2014 Accenture All rights reserved. 2

Avertissement. Copyright 2014 Accenture All rights reserved. 2 Avertissement Ce document et les informations contenues sont la propriété d Accenture. Ce document en totalité ou en partie, ne peut être reproduit sous aucune forme ni par aucun moyen sans autorisation

Plus en détail

Amélioration de l environnement des affaires dans la région sud de la Méditerranée Pour: le Maroc

Amélioration de l environnement des affaires dans la région sud de la Méditerranée Pour: le Maroc Amélioration de l environnement des affaires dans la région sud de la Méditerranée Pour: le Maroc Un projet financé par l Union Européenne Réunion de Travail des Coordonnateurs du SBA et des Conseillers

Plus en détail

ô é é é é é à è é ô é é

ô é é é é é à è é ô é é é ô é é é é é à è é é Ensemble de ressources mutualisées (équipements, personnels hautement qualifiés, services associés) en accès ouvert, notamment aux PME, contribuant à l accélération du processus de

Plus en détail

Pôle de compétitivité Aerospace Valley

Pôle de compétitivité Aerospace Valley Pôle de compétitivité mondial Aéronautique, Espace, Systèmes embarqués Pôle de compétitivité Aerospace Valley Cahier des charges Définition de la Vision «Aerospace Valley 2018» Cahier des Charges n 15-ADMIN-CS-208

Plus en détail

Programme de formation «CAP RSEA»

Programme de formation «CAP RSEA» Programme de formation «CAP RSEA» Amélioration et mesure de la performance économique, sociale, sociétale et environnementale des Entreprises Adaptées Contexte La RSE se définit comme la responsabilité

Plus en détail

Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr

Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr OSEO et le soutien de l innovation Innovation Investissement International Trésorerie Création Transmission oseo.fr Notre mission Soutenir l innovation et la croissance des entreprises Par nos trois métiers

Plus en détail

Politique de développement du secteur privé au Mali

Politique de développement du secteur privé au Mali Politique de développement du secteur privé au Mali Les reformes entreprises par l Etat malien au niveau macro-économique ont été accompagnées d un d appui au renforcement du secteur privé. Le Mali a consacré

Plus en détail

Chapitre V La mise en œuvre des stratégies

Chapitre V La mise en œuvre des stratégies Chapitre V La mise en œuvre des stratégies 1 Les forces dynamiques dans l évolution de l entreprise Base Base de de l l avantage concurrentiel dans dans l industrie Action stratégique Environnement de

Plus en détail

LE PMI, LEVIER DE DEVELOPPEMENT DES PÔLES DE COMPETITIVITE

LE PMI, LEVIER DE DEVELOPPEMENT DES PÔLES DE COMPETITIVITE PROGRAMME DE MODERNISATION INDUSTRIELLE LE PMI, LEVIER DE DEVELOPPEMENT DES PÔLES DE COMPETITIVITE TERRITOIRES MÉTROPOLITAINS INNOVANTS : Technopoles et pôles de compétitivité Tunis 19 et 20 juin 2007

Plus en détail

La diplomatie économique et la promotion économique du Maroc à l étranger

La diplomatie économique et la promotion économique du Maroc à l étranger Conseil National du Commerce Extérieur La diplomatie économique et la promotion économique du Maroc à l étranger Anticiper Partager Agir 2000 www.cnce.org.ma Sommaire INTRODUCTION 1. LE NOUVEAU CONTEXTE

Plus en détail

3 clés pour faire. de la communication managériale un levier de performance. Baromètre Afci-ANDRH-Inergie 2013 sur la communication managériale

3 clés pour faire. de la communication managériale un levier de performance. Baromètre Afci-ANDRH-Inergie 2013 sur la communication managériale 3 clés pour faire de la communication managériale un levier de performance Baromètre Afci-ANDRH-Inergie 2013 sur la communication managériale L Afci, l ANDRH et le cabinet Inergie mènent depuis 2006, tous

Plus en détail

LE PÔLE D EXCELLENCE OUTIL DE STRUCTURATION ET DE PROFESSIONNALISATION DU SECTEUR DU TOURISME EN MARTINIQUE

LE PÔLE D EXCELLENCE OUTIL DE STRUCTURATION ET DE PROFESSIONNALISATION DU SECTEUR DU TOURISME EN MARTINIQUE LE PÔLE D EXCELLENCE OUTIL DE STRUCTURATION ET DE PROFESSIONNALISATION DU SECTEUR DU TOURISME EN MARTINIQUE Chantal LAMEYNARDIE Consultante chef de projets RH - Groupe MONPLAISIR Quelles compétences pour

Plus en détail

L HÔPITAL SANS MURS ET TERRITOIRES DE SANTÉ

L HÔPITAL SANS MURS ET TERRITOIRES DE SANTÉ L HÔPITAL SANS MURS ET TERRITOIRES DE SANTÉ 19 OCTOBRE 2010 Beatrice Falise Mirat Beatrice.falise-mirat@anap.fr Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux Agence

Plus en détail

Le cas AIF : une illustration des pratiques de GTEC

Le cas AIF : une illustration des pratiques de GTEC Le cas AIF : une illustration des pratiques de GTEC Isabelle BORIES-AZEAU Docteur en Sciences de Gestion Maître de Conférences associé UFR AES Université Montpellier 1 MRM - ERFI Université Montpellier

Plus en détail

Expérience du Royaume du Maroc Présentée par M. El Hassane BENMOUSSA, Secrétaire Général du Ministère de la Formation Professionnelle

Expérience du Royaume du Maroc Présentée par M. El Hassane BENMOUSSA, Secrétaire Général du Ministère de la Formation Professionnelle Séminaire organisé par la Banque Européenne d Investissement les 18 et 19 Novembre 2008 sur le thème: Adaptation des compétences aux besoins du marché Expérience du Royaume du Maroc Présentée par M. El

Plus en détail

Accompagnement RH des projets de transformation des organisations

Accompagnement RH des projets de transformation des organisations Accompagnement RH des projets de transformation des organisations La conduite d un projet de réorganisation : Un exercice complexe ET délicat! Confrontée à une dégradation continue de sa compétitivité,

Plus en détail

Parcours développement stratégique commercial

Parcours développement stratégique commercial P01 Parcours professionnalisant de formation Parcours développement stratégique commercial Partenaires : Avec le soutien de : P02 Parcours professionnalisant de formation INTERVENANTS Sophie DESCHAMPS

Plus en détail

Ensemble mobilisons nos énergies

Ensemble mobilisons nos énergies Ensemble mobilisons nos énergies «Lancé en Juin 2005, SIRIUS est désormais un projet au cœur de notre entreprise, au service des ambitions et des objectifs qui s inscrivent dans le cadre de notre stratégie

Plus en détail

La différence, notre métier!

La différence, notre métier! La différence, notre métier! NOTRE MISSION Apporter les solutions créative et conceptuelle adéquate à vos fins stratégique NOTRE VISION Le métier de la communication et du design pour lui seul est un levier

Plus en détail

SALON INVERSE ACHATS PUBLICS INNOVANTS

SALON INVERSE ACHATS PUBLICS INNOVANTS SALON INVERSE ACHATS PUBLICS INNOVANTS NUMERIQUE & INFORMATIQUE Les établissements publics rencontrent les PME 7 JUILLET 2014 1 ère édition Centre de conférences Pierre Mendès-France 139, rue de Bercy

Plus en détail

Fiche «Politique culturelle européenne»

Fiche «Politique culturelle européenne» Fiche «Politique culturelle européenne» Prospective appliquée à la définition d'une politique nationale dans le domaine de la culture et de la communication Fiche variable sur les facteurs de l environnement

Plus en détail

EVALUATION FINALE CVE/071. Projet d appui au Programme national d Emploi et de Formation professionnelle

EVALUATION FINALE CVE/071. Projet d appui au Programme national d Emploi et de Formation professionnelle EVALUATION FINALE CVE/071 Projet d appui au Programme national d Emploi et de Formation professionnelle FICHE SYNTHÉTIQUE Pays Titre long du projet Titre court du projet Code LuxDev Cap-Vert Projet d appui

Plus en détail

Notre but? vous faire atteindre le votre. www.capitalconsulting.ma

Notre but? vous faire atteindre le votre. www.capitalconsulting.ma Notre but? vous faire atteindre le votre www.capitalconsulting.ma Nous accompagnons votre succès Anticiper le changement, s adapter aux évolutions de l environnement économique et social, créer des opportunités

Plus en détail

Cahier des charges pour le recrutement du binôme de consultants du Comité Opérationnel de l action Santé & Performance Rhône-Alpes 2013-2014

Cahier des charges pour le recrutement du binôme de consultants du Comité Opérationnel de l action Santé & Performance Rhône-Alpes 2013-2014 Cahier des charges pour le recrutement du binôme de consultants du Comité Opérationnel de l action Santé & Performance Rhône-Alpes 2013-2014 0. Préambule THESAME centre de ressources de la région Rhône-Alpes,

Plus en détail

Opportunité de création de technopôles dans les pays du Maghreb

Opportunité de création de technopôles dans les pays du Maghreb «Territoires métropolitains innovants : technopoles et pôles de compétitivité» Tunis, 19 et 20 juin 2007 Opportunité de création de technopôles dans les pays du Maghreb Enseignements à partir de l exemple

Plus en détail

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012»)

Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Annexe 1 : Tableau récapitulatif des appels à projets et types d actions par axes, mesures et sous-mesures (Document «Critères de sélection FSE 2012») Axes / Mesures / Sous-mesures Axe 1 : Contribuer à

Plus en détail

APPEL A PROJETS du Conseil Régional de Lorraine «TECHNOLOGIES NUMERIQUES POUR LES NOUVEAUX USAGES DE L IMAGE»

APPEL A PROJETS du Conseil Régional de Lorraine «TECHNOLOGIES NUMERIQUES POUR LES NOUVEAUX USAGES DE L IMAGE» APPEL A PROJETS du Conseil Régional de Lorraine «TECHNOLOGIES NUMERIQUES POUR LES NOUVEAUX USAGES DE L IMAGE» INTRODUCTION Pourquoi un appel à projets «Technologies numériques pour les nouveaux usages

Plus en détail

Transfert technologique et Propriété Intellectuelle

Transfert technologique et Propriété Intellectuelle Transfert technologique et Propriété Intellectuelle -Maroc - Alger, 29 Janvier 2013 INTRODUCTION Écosystème de l innovation Stratégie Objectifs - Moyens Gouvernance Transfert de technologie Propriété Intellectuelle

Plus en détail

La S3 Stratégie de spécialisation intelligente en Alsace

La S3 Stratégie de spécialisation intelligente en Alsace La S3 Stratégie de spécialisation intelligente en Alsace S3 - Contexte Une demande de la Commission Européenne avec les entreprises au cœur de la réflexion pour renforcer leur compétitivité via l innovation

Plus en détail

Grant Thornton Côte d Ivoire : Un accompagnement sur mesure pour atteindre vos objectifs stratégiques

Grant Thornton Côte d Ivoire : Un accompagnement sur mesure pour atteindre vos objectifs stratégiques Grant Thornton Côte d Ivoire : Un accompagnement sur mesure pour atteindre vos objectifs stratégiques Audit Consulting Conseil juridique, fiscal et social Outsourcing Etudes sectorielles Conseil en RH

Plus en détail

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63

PRESENTATION. HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 PRESENTATION HR Excellium Tél : 03/88/15/07/63 Zone aéroparc2 Contact : M Jean-Claude REBISCHUNG 3 rue des Cigognes Email : info@hrexcellium.fr 67960 Strasbourg-aéroport Site web : www.hrexcellium.fr (en

Plus en détail

Le Groupe Crédit Agricole du Maroc Accompagnement du Plan Maroc Vert 2009-2013

Le Groupe Crédit Agricole du Maroc Accompagnement du Plan Maroc Vert 2009-2013 Le Groupe Crédit Agricole du Maroc Accompagnement du Plan Maroc Vert 2009-2013 Novembre 2008 Introduction : CONTEXTE ET CONJONCTURE national et international l augmentation des cours des matières premières

Plus en détail

EFFICACITE ENERGETIQUE DES IAA 3 actions pour accélérer la compétitivité énergétique de la filière régionale

EFFICACITE ENERGETIQUE DES IAA 3 actions pour accélérer la compétitivité énergétique de la filière régionale EFFICACITE ENERGETIQUE DES IAA 3 actions pour accélérer la compétitivité énergétique de la filière régionale L ENERGIE : UN FACTEUR DE COMPETITIVITE MAJEUR POUR LES IAA L agroalimentaire représente 15%

Plus en détail

CADRE INSTITUTIONNEL DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DÉVELOPPEMENT D UNE ÉCONOMIE VERTE AU QUÉBEC

CADRE INSTITUTIONNEL DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DÉVELOPPEMENT D UNE ÉCONOMIE VERTE AU QUÉBEC CADRE INSTITUTIONNEL DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DÉVELOPPEMENT D UNE ÉCONOMIE VERTE AU QUÉBEC Depuis 2004, le gouvernement du Québec met en œuvre une démarche de développement durable structurée en vue,

Plus en détail

Thématique 1 : La Gouvernance du dispositif

Thématique 1 : La Gouvernance du dispositif Thématique 1 : La Gouvernance du dispositif Comment rendre le pilotage du dispositif de Formation Professionnelle Continue plus efficace, efficient, cohérent et performant pour répondre aux 3 enjeux que

Plus en détail

Expériences internationales en formation professionnelle: bonnes pratiques et facteurs-clés de réussite

Expériences internationales en formation professionnelle: bonnes pratiques et facteurs-clés de réussite Expériences internationales en formation professionnelle: bonnes pratiques et facteurs-clés de réussite A TELIER SUR LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET L EMPLOI A U LIBAN - 2 3 S E P T E M B R E 2 0 1 4 -

Plus en détail

aux entreprises textiles Le parte n aire dédié www.sc-2.com Mail : commercial@sc-2.com

aux entreprises textiles Le parte n aire dédié www.sc-2.com Mail : commercial@sc-2.com 8 rue des 2 communes 94300 Vincennes, France Fax : +33 (0)1 70 70 21 30 SC-2 accompagne les entreprises textiles en leur apportant ses compétences multiples et significatives acquises au sein d enseignes

Plus en détail

2 ème Forum de l Energie de Rabat **** Intervention du Dr Abdelkader Amara Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement

2 ème Forum de l Energie de Rabat **** Intervention du Dr Abdelkader Amara Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement 2 ème Forum de l Energie de Rabat **** Intervention du Dr Abdelkader Amara Ministre de l Energie, des Mines, de l Eau et de l Environnement Rabat, le 25 février 2015 Messieurs les Ministres, Monsieur le

Plus en détail

Présentation Vinci Consulting

Présentation Vinci Consulting Présentation Vinci Consulting Practice Management et Performance Janvier 2013 Vinci Consulting 25 rue d Artois 75008 Paris www.vinci-consulting.com Vinci Consulting est un cabinet de conseil en management,

Plus en détail

L APPUI AUX ENTREPRISES TOURISTIQUES

L APPUI AUX ENTREPRISES TOURISTIQUES Royaume du Maroc Ministère du Tourisme Direction de la Réglementation du Développement et de la Qualité L APPUI AUX ENTREPRISES TOURISTIQUES au cœur de la stratégie de développement touristique «Vision

Plus en détail

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique

Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Conférence internationale sur les Energies renouvelables et efficacité énergétique Instruments novateurs en matière de politique et de financement pour les pays voisins au sud et à l est de l Union européenne

Plus en détail

Pôle de compétitivité Aerospace Valley

Pôle de compétitivité Aerospace Valley Pôle de compétitivité Aerospace Valley Performances Industrielles Formations Collectives (PIFOCO) Cahier des charges pour une offre de sessions de formation lean. N 271 Sommaire Sommaire... 2 1-Aerospace

Plus en détail

Développer son expertise en tant que Responsable Formation

Développer son expertise en tant que Responsable Formation 1 Développer son expertise en tant que Responsable Formation Environnement et fondamentaux de la formation professionnelle L environnement de la formation professionnelle revêt un caractère de plus en

Plus en détail

Mise en place des projets collaboratifs. public-privé dans les TIC à l entreprise. Cynapsys

Mise en place des projets collaboratifs. public-privé dans les TIC à l entreprise. Cynapsys Mise en place des projets collaboratifs public-privé dans les TIC à l entreprise Cynapsys 22 Septembre, Pôle Elghazala, Ariana Imed AMMAR Manager AGENDA Présentation de CYNAPSYS Vision et Stratégie de

Plus en détail

Appel à Manifestation d Intérêt / Programme CoMun pour la contractualisation de Consultants et/ou Bureaux d études dans divers domaines d expertises

Appel à Manifestation d Intérêt / Programme CoMun pour la contractualisation de Consultants et/ou Bureaux d études dans divers domaines d expertises Appel à Manifestation d Intérêt / Programme CoMun pour la contractualisation de Consultants et/ou Bureaux d études dans divers domaines d expertises du développement urbain Août-Septembre 2015 I. Brève

Plus en détail

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel Responsables opérationnels débutants ou expérimentés en lien direct avec le comité de direction. Responsables d unités de production. Responsables de projet (technique, organisation, industrialisation).

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM DATA auprès des collectivités et des bailleurs sociaux Cette consultation a pour objectif

Plus en détail

Charte des ressources humaines

Charte des ressources humaines Charte des ressources humaines ANTICIPER Pour être acteurs stratégiques du changement ACCUEILLIR Savoir identifier, attirer, choisir et fidéliser les collaborateurs RECONNAÎTRE Apprécier les compétences

Plus en détail

«LE DEFI DE L'OPTIMISATION DES REGIES FINANCIERES AU SERVICE DE L'ECONOMIE IVOIRIENNE»

«LE DEFI DE L'OPTIMISATION DES REGIES FINANCIERES AU SERVICE DE L'ECONOMIE IVOIRIENNE» «LE DEFI DE L'OPTIMISATION DES REGIES FINANCIERES AU SERVICE DE L'ECONOMIE IVOIRIENNE» I. Introduction II. Définitions des notions clés III. Optimisation des régies financières IV. Conclusion INTRODUCTION

Plus en détail

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel

ECOLE DU MANAGEMENT - Niveau 3 Cycle Supérieur Industriel Responsables opérationnels débutants ou expérimentés en lien direct avec le comité de direction. Responsables d unités de production. Responsables de projet (technique, organisation, industrialisation).

Plus en détail

Plateforme de compétitivité industrielle

Plateforme de compétitivité industrielle Plateforme de compétitivité industrielle SOMMAIRE MOT DU DIRECTEUR GÉNÉRAL CORPORATE GRANDE PLATEFORME INDUSTRIELLE ZONES D'ACTIVITES COMPLEXE PORTUAIRE TANGER MED MOT DU DIRECTEUR GÉNÉRAL Tanger Free

Plus en détail

CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting

CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting Mathis BAKARY 11/01/2013 Sommaire I. Présentation... 3 1. Activités... 3 2. Objectifs... 4 3. Localisation en Europe... 4 4. Localisation en France... 5 II. Stratégie...

Plus en détail

ESS et politiques européennes

ESS et politiques européennes Denis Stokkink ESS et politiques européennes RTES 16 janvier 2015 Introduction - Présentation Pour la Solidarité Think & do tank européen / laboratoire d'idées et d'actions Devise : «Comprendre pour agir»

Plus en détail

PROGRAMME ET PLANNING PREVISIONNEL 2003

PROGRAMME ET PLANNING PREVISIONNEL 2003 PROGRAMME ET PLANNING PREVISIONNEL 2003 Les propositions et les programmes des différentes manifestations vous seront adressés par mail ou par courrier au plus tard un mois avant le début de la formation.

Plus en détail

PRINCIPAUX ÉLÉMENTS DE LA POLITIQUE INDUSTRIELLE POUR LA FILIÈRE DU SOLAIRE CONCENTRÉ

PRINCIPAUX ÉLÉMENTS DE LA POLITIQUE INDUSTRIELLE POUR LA FILIÈRE DU SOLAIRE CONCENTRÉ Workshop «Concentrated Solar Power : local manufacturing and job creation potential in Morocco» 2 juin 2011, Skhirat PRINCIPAUX ÉLÉMENTS DE LA POLITIQUE INDUSTRIELLE POUR LA FILIÈRE DU SOLAIRE CONCENTRÉ

Plus en détail

Human Relationship Management

Human Relationship Management Human Relationship Management LE MONDE CHANGE, LES ENTREPRISES AUSSI. Les transformations permanentes issues de la révolution digitale modifient profondément les Business Models des entreprises. Menaces

Plus en détail

اململكة املغربية. Royaume du Maroc واالستثمار واالقتصاد الرقمي

اململكة املغربية. Royaume du Maroc واالستثمار واالقتصاد الرقمي Royaume du Maroc Ministère délégué auprès du Ministre de l'industrie, du Commerce, de l'investissement et de l'economie Numérique, Chargé du Commerce Extérieur اململكة املغربية الوزارة املنتدبة لدى وزير

Plus en détail

Le financement pour le développement industriel inclusif et durable

Le financement pour le développement industriel inclusif et durable REPUBLIQUE DU SENEGAL UN PEUPLE - UN BUT - UNE FOI ****** 3 ème Conférence internationale sur le financement du développement --------- Communication de Monsieur Amadou BA, Ministre de l Economie, des

Plus en détail

Repenser la chaîne de valeur

Repenser la chaîne de valeur Repenser la chaîne de valeur industrielle et des services de l emploi à l entreprise Guy ELIEN Septembre 2008 Un contexte économique peu reluisant Crise financière Envolées stratosphériques des Matières

Plus en détail

APIRAF. La mobilité. DRH - Grand Lyon Irène GAZEL

APIRAF. La mobilité. DRH - Grand Lyon Irène GAZEL APIRAF La mobilité DRH - Grand Lyon Irène GAZEL une collectivité identité se rassembler pour agir mieux Créée en 1969, la communauté urbaine de Lyon rassemble aujourd hui 57 communes, qui constituent la

Plus en détail

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie.

1 Présentation du Pôle Fibres-Energivie. Appel d offres pour l accompagnement du Pôle Fibres-Energivie dans la mise en œuvre du service d accompagnement BIM IN ACTION auprès des équipes de Maitrise d Œuvre Cette consultation a pour objectif d

Plus en détail

REFERENTIEL. Manager en stratégie et développement Titre Bac+5 certifié niveau I par l Etat (J.O du 14 Avril 2012 - code 310)

REFERENTIEL. Manager en stratégie et développement Titre Bac+5 certifié niveau I par l Etat (J.O du 14 Avril 2012 - code 310) REFERENTIEL Manager en stratégie et développement Titre Bac+5 certifié niveau I par l Etat (J.O du 14 Avril 2012 - code 310) REFERENTIEL DE FORMATION " MANAGER EN STRATEGIE ET DEVELOPPEMENT " TITRE CERTIFIE

Plus en détail

RAWAJ Plan d Action 2008-2012

RAWAJ Plan d Action 2008-2012 Ministère de l Industrie, du Commerce et des Nouvelles Technologies RAWAJ Plan d Action 2008-2012 Ahmed Réda Chami 28 avril 08 Faiblesses du secteur Absence d outils permettant une planification des activités

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE RECRUTEMENT D UN EXPERT EN COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE

TERMES DE REFERENCE RECRUTEMENT D UN EXPERT EN COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE Recrutement d un expert en communication institutionnelle Page 1 TERMES DE REFERENCE RECRUTEMENT D UN EXPERT EN COMMUNICATION INSTITUTIONNELLE 1. CADRE GENERAL DU PROGRAMME Le Programme d Appui au Commerce

Plus en détail

ORDRE DES PROFESSIONNELS COMPTABLES DU BURUNDI «OPC»

ORDRE DES PROFESSIONNELS COMPTABLES DU BURUNDI «OPC» ORDRE DES PROFESSIONNELS COMPTABLES DU BURUNDI «OPC» Par Pierre-Claver NZOHABONAYO SECRETAIRE GENERAL ORDRE DES PROFESSIONNELS COMPTABLES «OPC» 1. OBJECTIFS Dès sa création, l OPC vise une régulation articulée

Plus en détail

CHARTE DES BONNES PRATIQUES

CHARTE DES BONNES PRATIQUES COMITE DES COMITES D ENTREPRISE DU CONSEIL SUPERIEUR DE L ORDRE DES EXPERTS-COMPTABLES CHARTE DES BONNES PRATIQUES ETABLIE au nom du Conseil supérieur de l Ordre des Experts-comptables dans le cadre des

Plus en détail

Programme d Appui au Développement du Secteur Privé (PADSP) du Cameroun. Le 5 novembre 2013

Programme d Appui au Développement du Secteur Privé (PADSP) du Cameroun. Le 5 novembre 2013 Programme d Appui au Développement du Secteur Privé (PADSP) du Cameroun Le 5 novembre 2013 Plan de la présentation 1. Contexte du Programme 2. Objectifs et méthode du Programme 3. Activités prévues dans

Plus en détail

Plan de développement de l industrie Automobile au Maroc. Turin, 28 octobre 2015. Plan d accélération industrielle 2014-2020

Plan de développement de l industrie Automobile au Maroc. Turin, 28 octobre 2015. Plan d accélération industrielle 2014-2020 Plan de développement de l industrie Automobile au Maroc Turin, 28 octobre 2015 Plan d accélération industrielle 2014-2020 1 Agenda 1. Plan d accélération industrielle 2014-2020 2. Structuration de la

Plus en détail

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC

«Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» Démarche GPEC «Il n y a de vent favorable que pour celui qui sait où il va.» «La sécurité, c est la capacité de réagir à toute éventualité» Horemis Paris : 19 rue du Général Foy 75008 Paris - Tel: 33 (1) 55 06 01 51

Plus en détail

Le dossier de candidature technique Programme d appui aux consortiums d exportation

Le dossier de candidature technique Programme d appui aux consortiums d exportation Le dossier de candidature technique Programme d appui aux consortiums d exportation (Nom du consortium). (Secteur d activité) Edition 2014 SOMMAIRE Chapitre 1 : Présentation du Consortium... 2 Présentation

Plus en détail

DEVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN RDC; Chemin parcouru et perspectives. Par Tchelu M. Et Ngumbu M.

DEVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN RDC; Chemin parcouru et perspectives. Par Tchelu M. Et Ngumbu M. DEVELOPPEMENT DES RESSOURCES HUMAINES EN SANTE EN RDC; Chemin parcouru et perspectives. Par Tchelu M. Et Ngumbu M. Plan de présentation Contexte Objectifs Plan de développement d des RHS Étapes du processus

Plus en détail

Plateforme TEIB. Plateforme TEIB. Transition Energétique. Projet de Plateforme

Plateforme TEIB. Plateforme TEIB. Transition Energétique. Projet de Plateforme Projet de Plateforme Technologique pour l Innovation Bâtiment Durable en Bretagne Projet de Plateforme Projet Technologique de Plateforme pour l Innovation Technologique Bâtiment Durable pour en l Innovation

Plus en détail