GAZELLESANALYSE. Spécial Gazelles LIÈGE. Le classement des 200 entreprises les plus performantes de la province

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GAZELLESANALYSE. Spécial Gazelles LIÈGE. Le classement des 200 entreprises les plus performantes de la province WWW.TRENDS."

Transcription

1 GAZELLESANALYSE Spécial Gazelles LIÈGE Le classement des 00 entreprises les plus performantes de la province MARS 0

2 ANALYSEGAZELLES L A U R É A T E P O U R L E S G R A N D E S E N T R E P R I S E S : E V S R O A D c A S T E q U I P m E N T Quatre axes de croissance Après un recul en 00, le fleuron technologique liégeois est reparti sur la voie d une croissance qu il entend diversifier Grandes Gazelles entreprises PG MURIEL DE LATHOUWER, CEO D EVS ROADCAST EQUIPMENT Outre le sport, EVS entend poursuivre sa croissance dans les médias, l information EVS roadcast Equipment est non seulement une Gazelle rapide, comme le prouve le titre qu elle décroche cette année, elle est également une Gazelle solide qui s est imposée sur la durée elle fut d ailleurs couronnée Supergazelle liégeoise en 0 pour la période -00. Elle figure aujourd hui au top des entreprises à forte croissance après avoir essuyé un recul de ses résultats en 00, suite à la crise, qui avait vu chuter son chiffre d affaires de à 6 millions d euros. Dès 00, celui-ci était revenu au niveau de 00 pour grimper à millions d euros l année dernière. Même si les différences ont tendance à s amenuiser, les ventes d EVS sont toujours plus importantes les années paires qu impaires. Cette particularité est liée à l organisation des événements sportifs où la société liégeoise, avec ses serveurs pour chaînes de télévision, est devenue une référence incontournable depuis les Jeux olympiques d Atlanta.. Plus de 00 collaborateurs «La location d équipements pour les grands évènements sportifs a toujours un impact sur notre chiffre d affaires, confirme Geoffroy d Oultremont, vice president Investor Relations & Corporate Communication. En 0, nous avons eu la Coupe du monde de football au résil et les Jeux olympiques d hiver à Sotchi, qui sont des événements majeurs, mais également les Jeux du Commonwealth, les Jeux asiatiques et les Jeux olympiques de la jeunesse, qui ne sont pas à négliger.» Après avoir enregistré une année record en 0 (chiffre d affaires de millions d euros), EVS est «retombée» à millions d euros en progression de,% par rapport à 0 (C.A. de millions). Un léger tassement qui s explique, selon Geoffroy d Oultremont, «par le contexte macroéconomique chez nos clients combiné à un attentisme par rapport aux nouvelles technologies comme la très haute définition (UHDTV ou K). Ils retardent un peu leurs investissements et le Comment lire les tableaux? Chaque chiffre reflète la position obtenue par l entreprise pour chacun des six critères : s CP : code postal s Nat. : nationalité s CA A : croissance absolue du chiffre d affaires (ou MA, marge brute absolue, pour les petites entreprises). s CA % : croissance relative du chiffre d affaires (ou M %, marge brute relative, pour les petites entreprises). s CF A : croissance absolue du cash-flow. s CF % : croissance relative du cash-flow. s P A : croissance absolue du personnel. s P%: croissance relative du personnel. s TOT : total des positions obtenues. MARS 0

3 GRANDES ENTREPRISES CP Nat. MA M% CFA CF% PA P% TOT Jost & Cie Entreprise de travaux de génie civil Franki (groupe Willemen) Applications numériques EVS roadcast Equipment pour la télévision et le cinéma Production d'ingrédients alimentaires eneo-orafti 60 D 6 à base de chicorée (groupe Südzucker) Production de modules pour moteurs Techspace Aero 0 F aéronautiques et spatiaux (groupe Safran) Entreprise d'électricité générale 6 Klinkenberg M. et fils Scierie et valorisation de résineux I..V. & Cie (groupe Satrac) Tour-opérateur Léonard Travel Intern Gestion de crédits à la consommation Record Credit Services 000 NL 60 (groupe ING) Distribution de lentilles de contact 0 Coopervision Distribution 00 G 6 (groupe Coopervision) Grossiste-distributeur en alimentation Trendy Foods elgium Fabrication de pièces pour moteurs T.A.C. Industries 0 EU 6 6 d'avions (groupe TransDigm) Entreprise de travaux publics et privés aguette M. Ets Production de mélanges de caoutchouc Hexpol Compounding 00 S 6 (groupe Hexpol) Fabrication de mobilier Mobitec Systems Fabrication de produits destinés 6 Agriphar à la protection des plantes Laiterie et fromagerie (groupe SA) Walhorn F 06 Société de services informatiques NSI IT Software & Service (groupe Cegeka) Centre de services pour les sociétés TNT TNT Express Worldwide 60 EU 0 (groupe UPS) Entreprise de travaux publics et privés 0 Thomassen & Fils Grossiste en charbons industriels Terval 00 6 Fabrication de mélanges fonctionnels Solina elgium 00 F et aromatiques (groupe Savina Sfinc) Scierie de grumes elwood Amel Fabrication de meubles Rom Fabrication d'onduleurs et de redresseurs C.E. + T de courant Négoce en bois, portes, panneaux 6 iemar ois et parquets Entreprise de travaux routiers Nelles Frères et d'extraction de schiste et de services Palifor Logistics 0 0 logistiques Fabrication de roquettes guidées Forges de Zeebrugge 00 F 6 (groupe Thales) Nettoyage et entretien de complexes 0 Laurenty administratifs Assistance technique et gestion Cecoforma de stations-services (groupe Uhoda) Production et commercialisation NMC 6 de mousses synthétiques Distribution de matériel automobile Verviers Freins et de pièces de rechange Abattage de bovins et production de GHL portions consommateur (groupe Gotta) Travaux de voirie et de génie civil Eloy Travaux Laboratoire d'analyses médicales 6 Olivier Luc Laboratoire 0 D 6 (groupe Amedes Holding) Production et application de produits Gravaubel routiers à base de bitume (groupe FTR) Transformation de viandes d'agneau Lonhienne A. 00 EI 0 6 (groupe Irish Country Meats) Exploitation des salles de jeux en ligne Circus elgium (groupe Circus Leisure) Production de films polyéthylène 0 RKW ACE 0 D (groupe RKW) Entreprise de travaux publics Lejeune R. et Fils Production de légumes surgelés Hesbayefrost (groupe Ardo) Centre de distribution du producteur Skechers EDC 0 EU de chaussures Skechers Installation de systèmes de chauffage, Delta Thermic de ventilation et d'air conditionné Distribution de pneumatiques A.C.P.L et de carburants Fournisseur d'électricité 6 Lampiris Fabrication de flans soudés au laser Tailored lank Liège 000 Ind (groupe Arcelor Mittal) Concessionnaire MW Genet Etablissements 6 6 Centre de services européen du groupe Lonza Verviers 00 CH Lonza iosciences Distribution de pièces de tracteurs 0 epco Parts 0 0 et accessoires (groupe TVH) Méthodologie Comment mesurer la croissance d une entreprise? Pour notre part, nous avons retenu trois critères qui font chacun l objet d un double classement, en valeur absolue tout d abord, en valeur relative ensuite. Le premier paramètre retenu est bien évidemment le chiffre d affaires, sauf pour les petites entreprises, qui n en publient que rarement, de sorte que pour ces dernières, nous avons été obligés de nous rabattre sur la marge brute d exploitation.toutefois, grandir sans rentabilité ne présentant guère d intérêt, nous avons retenu comme deuxième paramètre le cash-flow. Et, comme troi sième l emploi, toute entreprise ayant, quelque part, un rôle social à jouer. Ces trois paramètres, mesurés pour les exercices 00 à 0, ont donc fait l objet au total de six classements, le score final étant obtenu par addition du rang de chaque entreprise dans chaque classe ment. Pour participer, il faut donc exister depuis cinq ans au moins. A cette condition, nous en avons ajouté deux autres : occuper 0 personnes au moins la dernière année, et posséder en 0 des fonds propres positifs. Dans la catégorie des petites entreprises, n ont été retenues au titre de Gazelles que des sociétés qui ne sont pas filiales de groupes étrangers. Petite, moyenne ou grande? Pour classer les Gazelles de chaque région, nous procédons à une segmentation avant de mesurer la croissance sur cinq ans. s Sont considérées comme «Petites Gazelles» les entreprises qui, pour l année de départ de nos calculs, ont une marge brute inférieure à million d euros. s Sont considérées comme «Moyennes Gazelles» les entreprises qui, pour l année de départ de nos calculs, ont un CA compris entre et 0 millions d euros. s Sont considérées comme «Grandes Gazelles» les entreprises qui, pour l année de départ de nos calculs, ont un CA supérieur à 0 millions d euros. 0 Signalétique des Ambassadeurs Dans nos tableaux, vous trouverez deux éléments graphiques correspondant au statut de certaines entreprises. Ce sigle signifie que l entreprise a été nommée Ambassadeur des Gazelles au cours d une des trois années précédentes. L entreprise nommée Ambassadeur garde ce titre pendant toute cette période, quel que soit son classement par la suite. Ce sigle signifie que l entreprise est nommée Ambassadeur des Gazelles cette année et fait donc l objet d un article dans le dossier. Le fait qu elle ne soit pas toujours en première place du classement s explique par la présence, devant elle, d entreprises filiales de groupes étrangers qui ne reçoivent pas le titre ou d une entreprise déjà primée au cours des trois dernières années. MARS 0

4 GRANDES ENTREPRISES CP Nat. MA M% CFA CF% PA P% TOT Laboratoire d'analyses médicales Laboratoire Dr J. Collard 00 D (groupe Synlab Holding) Location et vente de matériel Lo.Ve.Mat de construction Fabrication d'armes de poing rowning International (Région wallonne via Herstal) Production de minéraux et de réfractaires Imerys elgique (groupe Frère) Entreprise de terrassements et A Tech d'aménagement de voiries (groupe FTR) Entreprise de chauffage, ventilation 6 Close et génie climatique Gestion et exploitation de Uhoda stations-services (groupe Uhoda) Entreprise de construction et de travaux Galère 0 NL 6 0 publics (groupe AM) odarwé 60 Galler Chocolatiers 6 Discar Entreprise de travaux publics Chocolaterie Concessionnaire MW Distrib. de pièces de maintenance pour 6 Agusta Aerospace Services 60 it hélicoptères (groupe Finnmeccanica) 6 Aigremont 6 Roma Services Margarinerie Chaîne de magasins de chaussures 6 A.G.F. Motor Concessionnaire Volkswagen et Audi Installations pour le pompage et 66 alteau NL l'épuration des eaux (groupe AM) Distribution de matériaux céramiques 6 Materiaux Intermat 6 F (groupe Saint-Gobain) Pose de revêtements de sols industriels 6 m Europe et décoratifs 6 V.Pharma (PPVA) Chaîne de pharmacies Fabrication de valves pour l'industrie 0 Truflo Rona 00 G 0 6 chimique (groupe Truflo Rona) Schyns P. Garage Liège Concessionnaire Peugeot Distribution de produits chimiques Mapei enelux 60 It pour la construction (groupe Mapei) Production et stérilisation de tissus Mölnlycke Health Care 00 S 00 6 médicaux (groupe Mölnlyncke) Leufgen Jm Enteprise de construction Distribution de biscuits, chocolats et Dimi confiseries (groupe Arwem Food Group) 6 Colona Fabrication de mayonnaises et de sauces Depairon René lanchisserie industrielle Euregio Arla DK Laiterie coopérative (groupe Arla Foods) Atelier de chaudronnerie et de Henkens Frères constructions mécano-soudées Montage et entretien d'équipement 0 Yvan Paque 000 F électriques routiers (groupe Eiffage) Fabrication de beurres et de crèmes Corman F technologiques (groupe ongrain) Distribution de carrelages Schelfhout et de pierres naturelles Négoce d aciers Engineering Steel elgium 00 D 6 (groupe Georgsmarienhutte) Edel 60 D Production de cafés lyophilisés T. Palm Entreprise de construction 6 Computerland 6 60 Services IT Entreprise d'électricité générale alteau I.E. 0 NL (groupe AM) Produits d'étanchéité et de protection Icopal 00 DK 6 06 du bâtiment (groupe Icopal) Paisse & Fils Wandre Ets Concessionnaire Audi et Volkswagen Production et distribution de fromages 0 Camal (groupe Milcobel) Centracar Concessionnaire Volkswagen et Seat Production de papier-toilette et SCA Hygiene Products 0 S de produits similaires (groupe SCA) Distribution de pneumatiques Continental enelux 00 D (groupe Continental) S.C.A.R Fabrication d'aliments composés Sprimoglass Production de verres isolants et de design 6 Ateliers François Emocar Fabrication de compresseurs Concessionnaire Renault Technologies et produits en fibres -Fibreglass 6 Ind de verre (groupe inani) Production de matériaux isolants Knauf Insulation 600 D (groupe Knauf) Entreprise de travaux publics 00S.A.C.E. 0 (groupe SI-HEL) cycle de vie de nos produits s allonge.» Si la marge d exploitation a reculé, elle continue d être confortable et EVS dégage toujours de solides bénéfices. Une belle rentabilité qui lui a permis après la crise de continuer à recruter de nouveaux collaborateurs, grossissant notamment les rangs de la R&D qui représente un peu plus de la moitié des effectifs (%). Entre 00 et fin 0, le nombre de collaborateurs a augmenté de près de 0% passant de 66 à personnes. «Nous avons beaucoup engagé ces dernières années, mais nous avons ralenti ces six derniers mois, précise Geoffroy d Oultremont. Dans le contexte général qui est difficile, nous sommes plus attentifs à nos coûts et nous favorisons beaucoup la mobilité interne au sein de l entreprise.» Une mobilité interne qui commence par le déménagement progressif dans le nouveau siège situé à un jet de pierre de l actuel où, pour l anecdote, les salles de réunions ont été baptisées du nom de stades et salles de spectacles mythiques. Au-delà du sport Si le sport est indissociable d EVS, cette dernière est également de plus en plus active dans trois autres pôles que sont les médias, l information et le divertissement. Ces quatre axes de croissance avaient été définis par l ancien CEO, Joop Janssen, qui dans la foulée avait réorganisé la structure en interne en provoquant quel - ques frictions. Il est vrai qu il succédait à Pierre Lhoest, l un des fondateurs, ce qui n est jamais aisé. Aujourd hui l organisation interne a été repensée avec cinq départements qui rapportent directement à Muriel De Lathouwer, nouvel administrateur délégué. z GUY VAN DEN NOORTGATE MARS 0

5 GAZELLESANALYSE L A U R É A T E D E S m O y E N N E S E N T R E P R I S E S : E L O y W A T E R Epuration innovante Après avoir enregistré une forte progression outre-quiévrain, Eloy Water envisage d exporter ses stations d épuration innovantes sur d autres marchés. Le groupe Eloy est actif dans quatre métiers: la construction (Eloy Travaux), la fabrication de béton (Eloy éton), le traitement de l eau (Eloy Water) et les projets immobiliers (Eloy Projets). En 0, son chiffre d affaires consolidé devrait tourner autour de millions d euros, dont une vingtaine pour notre lauréate Eloy Water. «Dès l origine de l entreprise familiale fondée en 6 par Robert Eloy, elle est active dans le terrassement et l assainissement des eaux, rappelle Julien Hans, sales & marketing director. Au fil des années, l entreprise a développé son expertise dans ce domaine.» Tant et si bien qu en 00, ce qui n était alors qu un département du groupe est devenue une entité à part entière, avec à la clé une belle progression qui lui vaut aujourd hui de figurer au top de nos Gazelles à l instar d Eloy Travaux en 00. Entre 00 et 0, son chiffre d affaires a été multiplié par trois, passant de 6,6 à 0 millions d euros. Elle emploie 0 personnes. Croissance française Si Eloy Water exporte ses solutions pour le traitement d eaux de l habitation individuelle à la semi-collectivité dans une petite trentaine de pays dans le monde, c est de loin la France qui est son marché le plus important. «Elle représente actuellement la moitié de nos ventes, pour % en elgique et % dans le reste du monde, intervient Damien Haulet, technical & operations director. Cette situation s explique par la réglementation qui a changé en 00 en France portant sur la mise en conformité des fosses septiques.» Ainsi s est ouvert un nouveau marché potentiel de nouvelles installations d épuration de l ordre de plusieurs centaines de milliers d unités sur base annuelle. Et même si le gâteau n était au final pas aussi gros qu escompté, il restait de belles parts pour les entreprises qui ont répondu aux spécifications demandées. Ce nouveau débouché tombait à pic alors qu en 006, en Wallonie, changement de ministre oblige, le marché local chutait brutalement. «Dans notre activité, nous sommes fortement tributaires de la législation», souligne Olivier Eloy, secrétaire général du groupe Eloy. Entre 0 et 0, années de la plus forte croissance, la part de marché d Eloy Water en France a tourné autour de 0%. Depuis, la concurrence s est étoffée mais la solution qu elle propose avec Oxyfix, basée sur le principe du traitement par culture fixée immergée et aérée, présente de nombreux avantages telles qu une emprise au sol inférieure à m² et une faible consommation électrique. Elle peaufine actuel lement la mise au point de solutions qui ne consomment plus d énergie et recyclent des déchets de lignite. Ces 0 dernières années, Eloy Water a consenti de gros investissements de l ordre d une quinzaine de millions d euros afin de se doter de capacités de production sur son site de Sprimont mais également développer une gamme Gazelles moyennes entreprises DAMIEN HAULET, TECHNICAL & OPERATIONS DIRECTOR ET JULIEN HANS SALES & MARKETING DIRECTOR D ELOY WATER, OLIVIER ELOY SECRÉTAIRE DU GROUPE ELOY «Nous étudions des opportunités de développement sur différents marchés européens afin de diversifier nos ventes.» de produits innovants. Aujourd hui, elle compte cinq filiales: Australie, Nouvelle- Zélande, Nouvelle-Calédonie, Martinique et sud de la France. Diversification territoriale Avec un marché français qui est arrivé à maturité, Eloy Water prospecte maintenant d autres territoires afin de poursuivre sur le chemin de la croissance. «Nous étudions différents marchés en Europe où nous pourrions soit développer un réseau de distributeurs comme en France, soit concevoir un nouveau produit et le fabriquer sur place selon les cas. Pour le moment, différents options sont ouvertes», concluent Damien Haulet et Julien Hans. z G.V.D.N. REPORTERS MARS 0

6 MOYENNES ENTREPRISES CP Nat. MA M% CFA CF% PA P% TOT dcinex 00 F Eloy Water 0 Intergraph elgium 000 S 6 0 PhysIOL Procoplast Eloy Prefab 0 Tobri 00 0 elourthe 0 Energie et Confort Chaud Diffusion AS 0 Jost Logistics Remondis Industrial Serv. 0 NL Sogepar Construct TN Sonigrif 6 Pelzer 00 0 Jacobs Ets ICM Laserflash 00 Ind Castagnetti Jean-Claude Sogeplant Mithra Pharmaceuticals Ava-Liège 00 0 Deufol Waremme 00 D Cargo Lifting Illudesign 0 0 Delbrassine L.A.C.H.S. 60 Isr Vanlofveld Etablissements 0 6 Tra.Ge.Co 0 0 Ima enelux 00 /F 0 6 Pantarei Autosécurité Groupe TPF-Utilities MW Construct PFSweb 60 USA 6 Frais Services Mery ois GDTech Recma ordet Alain T.C.S. Pirotte 6 Constr.& Mainten. Liège 0 0 Tyres Logistics Internat Les Fougères Côté Villa Gespark Panibel 6 0 Art-Réparation-éton Hydrometal 0 /Ma 6 06 Solutions digitales pour le cinéma (groupe Ymagis) Assainissement des eaux usées et récupération des eaux de pluie (groupe Eloy Invest) Logiciels d'ingénierie et gestion des informations spatiales (groupe Hexagon) Conception et fabrication de lentilles intraoculaires Production de pièces techniques par moulage et injection Fabrication d'éléménts préfabriqués en béton (groupe Eloy) en vrac Usine de traitement de céréales Entreprise d'installation de chauffage Chaîne de restauration (groupe PCS Holding) Distribution de matériaux de construction Société de logistique (groupe Jost) Enlèvement et recyclage de déchets (groupe Remonis Argentia) Société générale de parachèvement Fabrication d'échangeurs de chaleur Restauration rapide à la française (Point Chaud) Entreprise de réfrigération industrielle et commerciale Entreprise de construction Fabrication de générateurs industriels de rayons X portables Découpe au laser et au jet d'eau abrasif (groupe ArcelorMittal) Entreprise spécialisée en travaux de démolition Travaux d'aménagement et d'entretien routiers (groupe SI-HEL) Entreprise pharmaceutique spécialisée dans la santé féminine Chaîne de magasins d'articles pour l'école, le bureau et la décoration Services haut de gamme en matière d'emballage (groupe Deufol) Transformation de petits et moyens véhicules utilitaires Distribution de luminaires design Installation de chauffages et de sanitaires Manutention de fret aérien (groupe Cal Cargo International) Entreprise spécialisée dans la détection et la sécurité électroniques Entreprise de travaux publics et privés Mise en œuvre de garanties d'assistance (groupes IMA et P&V) Maintenance d'installations de réfrigération (groupe Pelzer) Contrôle technique automobile et examen de permis de conduire Assainissement des eaux usées (groupe TPF) Commercialisation de matériel pour bétons armés et coffrages Solutions d'e-commerce intégrées (groupe PSF Web) Restauration rapide à la française (Point Chaud) Distribution de bois finis, semi-finis et bruts ureau d'ingénierie spécialisé dans le nucléaire, le transport et l'aérospatial Entreprise d'insertion professionnelle Huissier de justice Installation de chauffage Atelier de construction mécanique (groupe New CDD) Services de logistique, de stockage et de distribution Maison de repos (groupe Serena) Exploitation de parkings Fabrication de pains, viennoiseries et pâtisseries Point Chaud (groupe PCS) Réparation et protection des bétons Traitement des métaux par procédés hydrométalliques (groupe Prayon) 6 MARS 0

7 MOYENNES ENTREPRISES CP Nat. CAA CA% CFA CF% PA P% TOT Lambermont Philippe Dépannage et installation de sanitaires 00 Hutschemackers L Entreprise de construction 0 Parking Cathédrale Parking 06 Enersol Installations solaires, thermiques et photovoltaïques Semat 00 Location et vente de matériel de génie civil et de manutention (groupe Sinco) 6 M.I.M.S Optimalisation de la gestion d'informations médicales Gestanet Entreprise de nettoyage et de lavage de vitres Tricobel 0 6 Conception et distribution de vêtements Résidence L'Air du Temps Maison de repos (groupe Senior Living Group) La Tonnelle 0 L 0 66 Maison de repos (groupe Vivalto Home) 6 6 Maison de Répos XX Août 0 0 Maison de repos (groupe Senior Assist) 6 Ateliers Constr. Herstal Fabrication de pompes et de stations de pompage 6 Au Vert ocage L 6 06 Seniorie (groupe Vivalto Home) Casino de Spa Exploitation de jeux de hasard (groupe Circus Leisure) Sage 00 G Solutions de gestion pour entreprises (groupe Sage House) 0 66 E.S.I. Informatique Vente et dépannage de matériel informatique Schyns P. Logistic Concessionnaire Peugeot 6 6 A.I.V. Securitec 60 6 Installation de systèmes d'alarme et de vidéosurveillance domestiques 6 6 Energys Installations HVAC à haute technicité 0 Kiln Europe 00 J Inremédiaire d'assurances (groupe Tokio Marine) Deflandre J. et Fils 00 6 Entreprise de travaux routiers, terrassements et démolitions 0 uchen Industr. Service 00 D 6 Entreprise de nettoyage industriel (groupe Rethmann) Résidence des Couronnes 0 0 Maison de repos et de soins (groupe Armonea) aguette Marcel Transport Immunodiagnostic Systems 000 G 0 Fabrication de marqueurs osseux (groupe Immunodiagnistics System) 0 L A U R É A T E P O U R L E S P E T I T E E N T R E P R I S E S : S E R I Construction générale asée à Hermalle-sous-Argenteau, Serbi est active dans le domaine de l étude et de la construction de bâtiments industriels ainsi que résidentiels. Fondée en, Serbi est depuis ses origines spécialisée dans l étude et la réalisation de structures contemporaines propres à un usage industriel. L intégration en 00 de la société verviétoise Constructions Mathieu Pirard a incontestablement dopé la progression de la société liégeoise et étoffé son offre. «Mais nous assurions déjà avant 00 une croissance constante, explique-t-on chez Serbi. Cette croissance a néanmoins été accélérée avec cette nouvelle entité ainsi que par l impulsion donnée par l administrateur délégué, Roger Gehlen. Plus largement, cette société a apporté des secteurs PG petites Gazelles entreprises d activités maîtrisés propres à la construction traditionnelle, résidentielle, en transformation, rénovation et encore en ouvrages de génie civil. Nos prestations en matière de maintenance industrielle se sont également renforcées et proposent un service de qualité dans des délais sans pareil. On peut dire que Serbi maîtrise l ensemble des domaines propres à la construction en entreprise générale.» ROGER GEHLEN, ADMINISTRATEUR DÉLÉGUÉ DE SERI La croissance a été dopée par l acquisition de la société verviétoise Constructions Mathieu Pirard. MARS 0

8 ANALYSEGAZELLES PETITES ENTREPRISES CP Créat.MA * M% * CFA CF% PA P% TOT 6 Serbi Tegec Middlegate Europe Vlux C.L.S. Domarg Jeanpierre Pâtisserie Le Doux Repos de Yernee Protection Unit Etude et réalisation de bâtiments industriels Pose de canalisations diverses Entreprise de transport et de logistique 6 Production et commercialisation de luminaires étanches Fabrication de bétons Maison de repos et de soins oulangerie-pâtisserie Maison de repos 6 Entreprise de gardiennage 0 0 Hôtel Restaurant Verviers Hôtel-restaurant Multicom Protoitures Call center 0 Entreprise de travaux de toitures 0 Matray, Matray & Hallet Raymackers Transports Cabinet d'avocats spécialisés A 6 M.. Transports Entreprise de travaux routiers et de terrassement 0 Technic One Swennen Entreprises ureau d'ingénierie et atelier mécanique Pose de canalisations et gestion des déchets 6 Fenris 0 Le Cygne lanchisserie Parc animalier et d aventures 66 lanchisserie 0 Villersem Distribution (Intermarché) 6 Desitherm Maquet et Fils Simonis Plastic Installateur de chauffage et de sanitaire Transformation de polymères par injection 0 Constant Liège Concessionnaire Fiat, Lancia, Alfa Romeo FÉVRIER 0 * MA : Evolution de la marge brute en valeur absolue. * M% : évolution de la marge brute en valeur relative. L apport du groupe Outre son siège social qui est situé à Hermalle-sous-Argenteau, Serbi dispose avec l acquisition de Constructions Mathieu Pirard d une autre implantation à Ensival (Verviers). Son rayon d action est régional avec des pointes à ruxelles et au Luxembourg. L année dernière, elle a réalisé un chiffre d affaires de l ordre de 0 millions d euros avec un effectif qui se monte à 0 collaborateurs répartis entre 0 ouvriers et 0 employés. Au quotidien, l entreprise gère une vingtaine de chantiers. Si le retour des entreprises de construction dans le peloton de tête des Gazelles, après une éclipse de quelques années, est patent, le secteur ne respire pas pour autant la grande forme à en croire ses acteurs petits ou grands. Et Serbi ne déroge pas à la règle, exprimant un sentiment partagé par nombre de ses collègues: «En ce qui concerne l évolution du secteur de la construction, il y a lieu de constater une régression significative due essentiellement à la forte diminution des investissements tant public que privés. De plus les notions de dumping social dans le secteur qui nous préoccupe auront ces dernières années pris un essor bien remarqué». Dans ce climat, Serbi bénéficie de son appartenance au groupe éponyme dirigé par Roger Gehlen qui comprend une dizaine de sociétés. «L apport du groupe est considérable. D une part, par la présence de nombreuses entreprises actives dans le domaine de la construction avec lesquelles des relations constructives et prioritaires sont entretenues. D autre part, par la présence de structures axées sur le développement de tous types de projets. Ces structures alimentent Serbi de différents travaux de construction en vue de leur commercialisation.» Parmi les différents chantiers qu a gérés Serbi, on peut citer, entre autres, un centre fitness à archon, un hall industriel pour Techspace Aero à Milmort, la réalisation de magasins à usage commercial pour nombre d enseignes de la grande distribution ou encore la transformation de bâtiments. Continuer à progresser A l image du groupe dont elle fait partie, Serbi n entend pas s endormir sur les lauriers de son titre d ambassadeur Gazelles et a pour ambition de continuer à progresser. Pour relever ses futurs défis, elle peut évidemment s appuyer sur le panel d activités de ses sociétés sœurs mais également sur l expertise qu elle a accumulée depuis maintenant plus de 0 ans et qui en a fait un acteur de premier plan dans son secteur. z G.V.D.N. MARS 0

9 ANALYSEGAZELLES L A U R É A T E P O U R L E S «S T A R T E R S» : V I N D E L I È G E Cépages principautaires Société coopérative à finalité sociale, Vin de Liège s inscrit dans l économie durable et a commencé à produire ses premières bouteilles de vin issu de l agriculture biologique. C est en 00 qu est née l idée de Vin de Liège au sein de l ASL La ourrache, entreprise de formation par le travail active dans le maraîchage biologique. «C est au départ un petit projet initié par Fabrice Collignon qui avait pour but de produire du vin à Liège comme c est déjà le cas dans les provinces de Namur et du Limbourg, rappelle Alec ol, administrateur délégué de Vin de Liège. Une étude de faisabilité technique et économique a été réalisée. A la suite de celle-ci, une coopérative a été constituée début 0 et un premier appel à coopérateurs a permis de rassembler un capital initial. Aujourd hui, ce dernier s élève à, million d euros souscrits par. coopérateurs la part ayant été fixée à 00 euros. Notre philosophie s inscrit dans une démarche respectueuse des clients, des travailleurs, de l environnement et des investisseurs qui ont la possibilité de s impliquer dans le projet.» Vins du Nord Durant les deux premières années, Vin de Liège a participé à différents événements afin de se faire connaître et dans le même temps, Romain évillard, viticulteur et œnologue a sélectionné les terrains, défini les orientations techniques du vignoble et le choix ALEC OL, ADMINISTRATEUR DÉLÉGUÉ ET ROMAIN ÉVILLARD, RÉGISSEUR DE VIN DE LIÈGE «Notre philosophie s inscrit dans une démarche respectueuse des clients, des travailleurs, de l environnement et des investisseurs qui ont la possibilité de s impliquer dans le projet.» des cépages. Six cépages résistants ont ainsi été retenus: johanniter, solaris, souvignier gris et muscaris pour les blancs; cabernet cortis et pinotin pour les rouges. S ils présentent des consonances familières pour les amateurs de vins, ces cépages ont été élaborés par les Allemands et sont plus adaptés à nos régions septentrionales que les cépages classiques, type chardonnay ou pinot noir. Le vignoble est situé en asse- Meuse, plus précisément à Heure-le- Romain et environs où hectares de vignes ont été plantés. Localisée entre les vallées du Geer et de la Meuse, cette région a un sous-sol calcaire iden tique starter Gazelles à celui du Val de Loire ou de la Champagne. Les premières vendanges ont permis de produire les premières bouteilles. Cette année, ce sont.000 bouteilles qui sont prévues. A terme, la production annuelle devrait tourner autour de bouteilles. La gamme de vins envisagés comportera principalement un vin blanc sec fruité, un vin blanc plus doux et aromatique, un vin rosé les premières années puis rouge lorsque la concentration en tanins le permettra. Un vin effervescent est également au programme. Les fonds réunis ont permis de construire un bâtiment flambant neuf sis à proximité du vignoble. «Nous l avons imaginé et conçu avec l aide de spécialistes et avec des possibilités d extension future, souligne Alec ol. Il comprend également les meilleurs équipements qui vont nous permettre d élaborer des vins de qualité, agréables à boire et qui dégageront un caractère typiquement liégeois. Le gros œuvre est terminé, nous en sommes à la phase des finitions et l inauguration officielle est prévue à la mi-mai.» REPORTERS Dimension sociale Au-delà du vin, la société coopérative a également une finalité sociale qui se traduit par l engagement de trois personnes en réinsertion, soit la moitié de l effectif actuel. En période de vendanges, une trentaine de personnes s ajoute. Les coopérateurs sont également invités chaque premier samedi du mois à venir sur le vignoble s ils le souhaitent. Privilégiant l agriculture biologique, Vin de Liège s inscrit dans le développement durable ainsi que dans une autre manière de voir le business qui ne se focalise pas uniquement sur la rentabilité même si, au final, celle-ci doit évidemment être au rendez-vous. z G.V.D.N. 0 MARS 0

COMMERCES PAR SECTEUR D'ACTIVITE

COMMERCES PAR SECTEUR D'ACTIVITE Page 1 ACT.EXTRACTIVES,MATERIAUX CONST.,ENERGIE,EAU,RECUP 0811Z EXTRACTION DE PIERRES ORNEMENTALES ET DE CONSTRUCTION, DE CALCAIRE INDUSTRIEL, DE GYPSE, DE CRAIE 1ET D'ARDOISE 0 2363Z FABRICATION DE BÉTON

Plus en détail

ETAT PREVISIONNEL DE LA COMMANDE PUBLIQUE AU TITRE DE L'ANNEE...

ETAT PREVISIONNEL DE LA COMMANDE PUBLIQUE AU TITRE DE L'ANNEE... Académie :. Etablissement : ETAT PREVISIONNEL DE LA COMMANDE PUBLIQUE AU TITRE DE L'ANNEE... Conformément à l'article 27 du code des marchés publics, ces marchés sont classés par catégories homogènes ou

Plus en détail

Découverte des secteurs d activité

Découverte des secteurs d activité Fiche d animation Compétence B Découverte des secteurs d activité Objectif Familiariser les élèves avec la notion de secteur d activité (au sens de la NES : nomenclature économique de synthèse adoptée

Plus en détail

Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2. Section F Division 41

Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2. Section F Division 41 Nomenclatures 2008 NAF rév. 2 - CPF rév. 2 Section F Division 41 41 CONSTRUCTION DE BÂTIMENTS Cette division comprend la construction générale de bâtiments de toute nature. Elle comprend les chantiers

Plus en détail

BARÈME CONTRIBUTIF 2015 APPLICABLE POUR LA DÉCLARATION 2015

BARÈME CONTRIBUTIF 2015 APPLICABLE POUR LA DÉCLARATION 2015 BARÈME CONTRIBUTIF 2015 APPLICABLE POUR LA DÉCLARATION 2015 JUIN 2014 Barème contributif 2015 applicable pour la déclaration 2015 Le barème contributif est constitué d une contribution au poids par matériau

Plus en détail

Les branches d'activité

Les branches d'activité Les branches d'activité Une entreprise qui est une unité institutionnelle peut avoir plusieurs productions de natures différentes. Par exemple, une entreprise de transport routier qui a pour activité principale

Plus en détail

ETAT PREVISIONNEL DE LA COMMANDE PUBLIQUE

ETAT PREVISIONNEL DE LA COMMANDE PUBLIQUE COLLEGE César Lemaître 13 rue Saint Lazare Séance du Conseil d'administration 27200 VERNON du 26/03/09 ETAT PREVISIONNEL DE LA COMMANDE PUBLIQUE EXERCICE 2009 Conformément à l'article 27 du Code des marchés

Plus en détail

Entrepôt Beychac-et-Caillau

Entrepôt Beychac-et-Caillau Entrepôt Beychac-et-Caillau Dossier de presse GROUPE EURIVIM juin 2014 Auchan et Simply Market ont inauguré le 25 juin 2014 à Beychac-et-Caillau un nouvel entrepôt produits frais moderne et écologique,

Plus en détail

MONOGRAPHIE SECTORIELLE / UWE 2O15

MONOGRAPHIE SECTORIELLE / UWE 2O15 La Wallonie est une terre de verriers. On y dénombre 6 sites dotés de fours de production et une douzaine de sites de transformation. Les produits sont généralement classés en trois grandes catégories

Plus en détail

Présentation Générale

Présentation Générale Présentation Générale Bostik : Un leader mondial des adhésifs et des produits d étanchéité Chiffre d affaires 2008 : près de 1,4 Milliard d euros 48 sites de production et 12 centres de recherche 5 000

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. 1 er juillet 2011

DOSSIER DE PRESSE. 1 er juillet 2011 S E R V I C E R E G I O N A L D E S P O N T S E T C H A U S S E E S A R E M I C H DOSSIER DE PRESSE 1 er juillet 2011 Historique 25 août 2006 : Projet de loi 12 janvier 2007 : Accord du Conseil de Gouvernement

Plus en détail

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section G Division 45

Edition 2015. Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section G Division 45 Edition 2015 Nomenclatures d activités et de produits françaises NAF rév. 2 - CPF rév. 2.1 Section G Division 45 Section G : COMMERCE ; RÉPARATION D AUTOMOBILES ET DE MOTOCYCLES Cette section comprend

Plus en détail

Taux de majoration et contingent des heures supplémentaires Tableau récapitulatif (sélection de conventions collectives)

Taux de majoration et contingent des heures supplémentaires Tableau récapitulatif (sélection de conventions collectives) Taux de majoration et contingent des s supplémentaires Tableau récapitulatif (sélection de conventions collectives) La mention «taux légal» renvoie aux conditions de majoration des s supplémentaires fixées

Plus en détail

Accédez aux marchés de la Défense

Accédez aux marchés de la Défense Jeudi 05 février 2015 CCI de Bordeaux Accédez aux marchés de la Défense Valoriser votre savoir-faire et vos innovations en direct auprès des acheteurs Vous souhaitez accroître votre présence sur les marchés

Plus en détail

Catalogue de répartition frais entretien - Investissement

Catalogue de répartition frais entretien - Investissement Catalogue de répartition frais entretien - investissements 1. Parois extérieures 1.1. Rénovation de façades (sans isolation) Nouvelle couche de peinture, remplacement d un revêtement (y compris bardeaux)

Plus en détail

Projet n 1 Création d une structure pour l agriculture durable et la production alimentaire artisanale

Projet n 1 Création d une structure pour l agriculture durable et la production alimentaire artisanale Projet n 1 Création d une structure pour l agriculture durable et la production alimentaire artisanale Résumé L intérêt et la motivation à tous les niveaux politiques en faveur du développement durable,

Plus en détail

PROFIL DE L ENTREPRISE

PROFIL DE L ENTREPRISE PROFIL DE L ENTREPRISE INDICATION 3 Sabiana, une histoire à succès depuis 1929 4 Une entreprise composée d hommes et de femmes 5 Sabiana en Italie et dans le monde 7 Les bâtiments 8 Les chiffres 9 Les

Plus en détail

Offre de formation DUT et modalités d admission en DUT. IUT Avignon

Offre de formation DUT et modalités d admission en DUT. IUT Avignon Offre de formation DUT et modalités d admission en DUT IUT Avignon SOMMAIRE Présentation du DUT et admission en DUT p. 3 DUT Génie Biologique Option Agronomie p 5 DUT Génie Biologique Option Industrie

Plus en détail

Une offre complète à votre service. innovation - coopération mutualisation - services

Une offre complète à votre service. innovation - coopération mutualisation - services Une offre complète à votre service innovation - coopération mutualisation - services Un projet collectif dynamique et innovant o L association a pour objectif de développer et promouvoir la mutualisation

Plus en détail

Outil n 2 - Identifier vos secteurs de prédilection

Outil n 2 - Identifier vos secteurs de prédilection Outil n 2 - Identifier vos secteurs de prédilection Degré d'intérêt (de 0 à 10) Degré d'expertise (personnel ou professionnel) (de 0 à 10) Total sur 20 - Boucherie charcuterie - Commerce de produits bio,

Plus en détail

Qualité, innovation et développement durable au service de l agroalimentaire wallon!

Qualité, innovation et développement durable au service de l agroalimentaire wallon! Qualité, innovation et développement durable au service de l agroalimentaire wallon! Wal.Agri, un leader agroalimentaire proche de chez vous Bienvenue dans le troisième millénaire avec Wal.Agri Ces trente

Plus en détail

BAC PRO de spécialités identiques

BAC PRO de spécialités identiques Rectorat de Grenoble - SAIA 04/07/2013 CAP de spécialités identiques 221 CAP Agent polyvalent de restauration CAP Cuisine Agro-alimentaire, alimentation, cuisine CAP Charcutier traiteur CAP Boucher CAP

Plus en détail

ETPH CLAIR BLEU. Présentation de la Sté ETPH CLAIR BLEU

ETPH CLAIR BLEU. Présentation de la Sté ETPH CLAIR BLEU Présentation de la Sté ETPH CLAIR BLEU Notre savoir-faire au service de votre performance Parce que vous souhaitez vous concentrer sur votre cœur de métier, ETPH CLAIR BLEU vous apporte des solutions adaptées

Plus en détail

I. Participations Stratégiques

I. Participations Stratégiques 7. ACTIVITÉS DE L EXERCICE I. Participations Stratégiques Neuhaus Leader belge et européen de produits de chocolaterie haut de gamme. Avec un chiffre d affaires de presque EUR 150 millions, le groupe Neuhaus

Plus en détail

LES METIERS DE L ECONOMIE VERTE EN REGION RHÔNE ALPES Regards croisés sur l offre et la demande d emploi, au 1 er semestre 2013

LES METIERS DE L ECONOMIE VERTE EN REGION RHÔNE ALPES Regards croisés sur l offre et la demande d emploi, au 1 er semestre 2013 LES METIERS DE L ECONOMIE VERTE EN REGION RHÔNE ALPES Regards croisés sur l offre et la demande d emploi, au 1 er semestre 2013 Région Rhône-Alpes / Jean-Luc Rigaux 1 Pôle emploi Rhône-Alpes Direction

Plus en détail

Enquête sur le devenir des diplômés de licence professionnelle

Enquête sur le devenir des diplômés de licence professionnelle Enquête sur le devenir des diplômés de licence professionnelle Vous pouvez répondre à ce questionnaire en vous connectant sur Internet avec le code ci-contre : http://enquetes.u-bordeaux.fr/orpea/lp2012/questionnaire.htm

Plus en détail

Initiation à l'éco-construction M 0.6 La démarche Négawatt

Initiation à l'éco-construction M 0.6 La démarche Négawatt Initiation à l'éco-construction M 0.6 La démarche Négawatt La démarche NégaWatt Sobriété = Moins Efficacité = Mieux Renouvelable = Autrement Source : www.negawatt.org Rappels : schéma général Ressources

Plus en détail

«vous accompagner tout au long de votre projet»

«vous accompagner tout au long de votre projet» «vous accompagner tout au long de votre projet» RECHERCHE ET DÉVELOPPEMENT CHARGÉS D AFFAIRES BUREAUX D ÉTUDES : RÉSEAUX ÉLECTRICITÉ EAU AUTOMATISME ATELIERS DE PRÉFABRICATION ET DE MAINTENANCE : CHAUDRONNERIE

Plus en détail

NOM PRÉNOM DATE EXTENSION D UNE GAMME DE PRODUIT

NOM PRÉNOM DATE EXTENSION D UNE GAMME DE PRODUIT NOM PRÉNOM DATE EXTENSION D UNE GAMME DE PRODUIT fonctions et les services. 1 " Pour fonctionner une a besoin à la fois de: dans le but de fabriquer des biens OU des services En vue de réaliser des bénéfices

Plus en détail

EMPLOI DES SENIORS : LISTE DES ACCORDS

EMPLOI DES SENIORS : LISTE DES ACCORDS EMPLOI DES SENIORS : LISTE DES ACCORDS (publiés au Bulletin officiel des conventions collectives) CONVENTION COLLECTIVE Aéraulique, thermique et frigorifique (installation, entretien, réparation et dépannage)

Plus en détail

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne

ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne ENQUETE BESOIN EN MAIN-D ŒUVRE 2012 Bassin de Saint Etienne 6 804 projets de recrutement en 2012 1 Sommaire 1 L ESSENTIEL 2 LES METIERS PORTEURS 3 LES METIERS NON SAISONNIERS 4 LES METIERS DIFFICILES 5

Plus en détail

Les eaux usées et pluviales dans la construction. Plan de l exposé

Les eaux usées et pluviales dans la construction. Plan de l exposé Les eaux usées et pluviales dans la construction La gestion des eaux usées domestiques dans les permis Station d épuration d Arlon Vendredi 22 novembre 2013 Aline BAUDUIN 1 Plan de l exposé Introduction

Plus en détail

Quels sont les projets concernés par l étude de faisabilité des approvisionnements en énergie

Quels sont les projets concernés par l étude de faisabilité des approvisionnements en énergie Etude de faisabilité des approvisionnements en énergie dans le cadre de la mise en œuvre des critères d écoconditionalité des crédits territoriaux de la Région Avant propos Ce document est un outil de

Plus en détail

TITRE Ier : STRUCTURES DE LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE

TITRE Ier : STRUCTURES DE LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE Convention collective nationale des ouvriers employés par les entreprises du bâtiment non visées par le décret du 1er mars 1962 (c'est-à-dire occupant plus de dix salariés) du 8 octobre 1990. Etendue par

Plus en détail

CAP de spécialités identiques. BAC PRO de spécialités identiques

CAP de spécialités identiques. BAC PRO de spécialités identiques Rectorat de Grenoble - SAIA 16/05/2011 CAP de spécialités identiques 221 CAP Agent polyvalent de restauration CAP Cuisine Agro-alimentaire, alimentation, cuisine CAP Charcutier traiteur CAP Boucher CAP

Plus en détail

Actualité. Edito. Reprise d entreprise : Sentiers battus et marché caché!

Actualité. Edito. Reprise d entreprise : Sentiers battus et marché caché! N 06 NOV. 04 Actualité Reprise d entreprise : Sentiers battus et marché caché! Bernard S., ex cadre supérieur d un groupe international rentre chez lui à la nuit tombée, après une journée de rendez- vous

Plus en détail

1 Concevoir son projet et construire

1 Concevoir son projet et construire Se loger avec l économie sociale et solidaire avec l économie sociale et solidaire 1 Concevoir son projet et construire Soutien à la conception de votre projet de construction ou de rénovation, Assistance

Plus en détail

Achats Industriels Efficacité et Sécurité

Achats Industriels Efficacité et Sécurité Achats Industriels Efficacité et Sécurité Mes domaines d intervention Achat de maintenance Achat investissement Achat de sous-traitance Mon expertise en achats industriels Elaboration de cahiers des charges

Plus en détail

Fiche 1 : Exemples de métiers possibles

Fiche 1 : Exemples de métiers possibles L apprentissage dans la fonction publique territoriale Fiche 1 : Exemples de métiers possibles Se reporter à la fiche 4 pour avoir le libellé des sigles. PILOTAGE MANAGEMENT ET GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

Plus en détail

MTO / OCP : un projet de recherche stratégique Mise en œuvre de procédés innovants pour produire la matière première des plastiques

MTO / OCP : un projet de recherche stratégique Mise en œuvre de procédés innovants pour produire la matière première des plastiques Recherche & Développement MTO / OCP : un projet de recherche stratégique Mise en œuvre de procédés innovants pour produire la matière première des plastiques Préparer l avenir énergétique Dans un contexte

Plus en détail

SITUATION GÉOGRAPHIQUE : MÉRIGNAC, MOTEUR ÉCONOMIQUE DE BORDEAUX MÉTROPOLE

SITUATION GÉOGRAPHIQUE : MÉRIGNAC, MOTEUR ÉCONOMIQUE DE BORDEAUX MÉTROPOLE vous présente SITUATION GÉOGRAPHIQUE : MÉRIGNAC, MOTEUR ÉCONOMIQUE DE BORDEAUX MÉTROPOLE La Résidence LORD ASHTON se trouve à 5 minutes du centre-ville de Mérignac, une situation stratégique : A 5 minutes

Plus en détail

La conjoncture en région Centre Val de Loire

La conjoncture en région Centre Val de Loire Tendances régionales La conjoncture en région Centre Val de Loire Enquêtes mensuelles Septembre 215 Tassement de la production industrielle, activité globale un peu plus soutenue dans les services marchands.

Plus en détail

AVIS. Objet : Demande de permis unique relative à l aménagement d un complexe sportif sur le domaine du Bois-Saint-Jean au Sart Tilman à LIEGE

AVIS. Objet : Demande de permis unique relative à l aménagement d un complexe sportif sur le domaine du Bois-Saint-Jean au Sart Tilman à LIEGE AVIS Réf. : CWEDD/05/AV.392 Liège, le 11 avril 2005 Objet : Demande de permis unique relative à l aménagement d un complexe sportif sur le domaine du Bois-Saint-Jean au Sart Tilman à LIEGE Avis du CWEDD

Plus en détail

Journal officiel de l'union européenne

Journal officiel de l'union européenne L 134/75 ANNEXE XII LISTE DES ACTIVITÉS VISÉES À L'ARTICLE 1 er, PARAGRAPHE 2, POINT b) ( 1 ) 45 Construction Cette division comprend: la construction de bâtiments et d'ouvrages neufs, la restauration

Plus en détail

Journée investisseurs

Journée investisseurs Journée investisseurs Le développement dans le Solaire Jean-Pierre FLORIS Les Miroirs, 15 novembre 2010 Le solaire chez Saint-Gobain I. La dynamique du marché de l énergie solaire II. Le développement

Plus en détail

L histoire des frères Violet. L histoire des frères Violet. Un vin «tonique et hygiénique» Un vin «tonique et hygiénique»

L histoire des frères Violet. L histoire des frères Violet. Un vin «tonique et hygiénique» Un vin «tonique et hygiénique» 1866 L histoire des frères Violet 1866 L histoire des frères Violet Un vin «tonique et hygiénique» Un vin «tonique et hygiénique» Les frères Simon et Pallade Violet, marchands ambulants de tissus, s installent

Plus en détail

Note de présentation. En application de cet article, ce projet de décret vise à définir les deux listes :

Note de présentation. En application de cet article, ce projet de décret vise à définir les deux listes : Royaume du Maroc Ministère de t'industrie, du Commerce, de l'investissement et de l'economie Numérique :L=F,i_,_;_a_11 < II ;_,13_, jt -11 y1,3 1,3 Note de présentation Projet de décret fixant la liste

Plus en détail

VOTRE PROJET AVEC LE PLUS GRAND MARCHÉ DE PRODUITS FRAIS DU MONDE!

VOTRE PROJET AVEC LE PLUS GRAND MARCHÉ DE PRODUITS FRAIS DU MONDE! VOTRE PROJET AVEC LE PLUS GRAND MARCHÉ DE PRODUITS FRAIS DU MONDE! VOUS AVEZ UN PROJET, RUNGIS CONSULTANT VOUS ACCOMPAGNE RUNGIS CONSULTANT : SOMMAIRE UNE EXPÉRIENCE INTERNATIONALE RECONNUE UNE EXPERTISE

Plus en détail

«Cette action contribue au PNNS». À CHÂTEAU THIERRY

«Cette action contribue au PNNS». À CHÂTEAU THIERRY «Cette action contribue au PNNS». «IL FAIT BIO À CHÂTEAU THIERRY A Chateau Thierry, la Municipalité souhaite développer les produits BIO et issus de filières de proximité dans les menus de la restauration

Plus en détail

Dossier de presse. Janvier 2011

Dossier de presse. Janvier 2011 Dossier de presse Janvier 2011 Contacts presse Terre de Roses Françoise Clergue/Laurence Gamboni - Tél. : 00 33 4 72 69 42 96/93 Direction de la communication - Claude Léonard - Tél. : 00 33 1 47 96 91

Plus en détail

T h i m o n v i l l e. P l a n L o c a l d U r b a n i s m e. A n n e x e s a u r è g l e m e n t

T h i m o n v i l l e. P l a n L o c a l d U r b a n i s m e. A n n e x e s a u r è g l e m e n t T h i m o n v i l l e P l a n L o c a l d U r b a n i s m e A n n e x e s a u r è g l e m e n t Vu pour être annexé à la délibération du 20 décembre 2013 P L U Cachet de la Mairie et signature du Maire

Plus en détail

Bac Pro Tertiaire Seconde

Bac Pro Tertiaire Seconde Bac Pro Tertiaire Seconde Économie et Droit Jean ALDON Frédérique BAS Orab BENIDJER Hakim KRADCHI Bruno PAGÈS Sommaire Économie-Droit Bac pro seconde PARTIE 1 - LE CONTEXTE ÉCONOMIQUE DE L ACTIVITÉ PROFESSIONNELLE

Plus en détail

DÉCOUVERTE de TECECO

DÉCOUVERTE de TECECO FORMATION DÉCOUVERTE de TECECO IMPLANTATIONS Perspective d avenir Perspective d avenir Nos Agences - 49 Saumur - 49 Angers - 49 Cholet - 35 Rennes - 53 Laval - 72 Le Mans - 61 Alençon - 14 Caen Nos Franchises

Plus en détail

Nouveau concept immobilier en Brabant wallon : le Business Flat

Nouveau concept immobilier en Brabant wallon : le Business Flat Nouveau concept immobilier en Brabant wallon : le Business Flat Le confort d une suite d hôtel à partir de 25 par jour Période de location à partir de 1 mois www.b-flat.be Des logements design tout confort

Plus en détail

Spécialité du diplôme. BEP 33003 Accompagnement soins et services aux personnes mercredi 8 juillet 2015

Spécialité du diplôme. BEP 33003 Accompagnement soins et services aux personnes mercredi 8 juillet 2015 BEP 33003 Accompagnement soins et services aux personnes mercredi 8 juillet 2015 BEP 23305 Amenagement de finition vendredi 3 juillet 2015 BEP 23205 Art de la pierre lundi 6 juillet 2015 BEP 33101 Auxiliaire

Plus en détail

Liste des métiers et des formations ouvrant droit à l'aff pour l'ensemble de la région Poitou-Charentes Arrêté du 21 juillet 2008

Liste des métiers et des formations ouvrant droit à l'aff pour l'ensemble de la région Poitou-Charentes Arrêté du 21 juillet 2008 11111 Employé de ménage à domicile 42079 11112 Intervenant à domicile 43437 44019 44026 44028 11113 Intervenant auprès d'enfants 44030 44041 44042 44051 11122 Agent de service de collectivité 42069 42093

Plus en détail

PISCINES ET DÉVELOPPEMENT DURABLE QUELLES OPPORTUNITÉS?

PISCINES ET DÉVELOPPEMENT DURABLE QUELLES OPPORTUNITÉS? PISCINES ET DÉVELOPPEMENT DURABLE QUELLES OPPORTUNITÉS? Rémy KERVADEC, ETHIS Ingénierie PEUT-ON PARLER RAISONNABLEMENT DE DÉVELOPPEMENT DURABLE S'AGISSANT DE PISCINES? La piscine est un bâtiment très énergivore

Plus en détail

Communiqué de presse. Inauguration du nouveau magasin Promocash À CAEN-COLOMBELLES Mercredi 16 novembre à partir de 18h

Communiqué de presse. Inauguration du nouveau magasin Promocash À CAEN-COLOMBELLES Mercredi 16 novembre à partir de 18h Communiqué de presse Inauguration du nouveau magasin Promocash À CAEN-COLOMBELLES Mercredi 16 novembre à partir de 18h Promocash inaugure son nouveau magasin à Caen-Colombelles. Ce site remplace celui

Plus en détail

Questionnaire. Nom de l entreprise à assurer : Nom et prénom du gérant : Adresse de l entreprise : Tél. : Fax : E- mail : N SIRET : Code NAF :

Questionnaire. Nom de l entreprise à assurer : Nom et prénom du gérant : Adresse de l entreprise : Tél. : Fax : E- mail : N SIRET : Code NAF : Questionnaire RC & DECENNALE RC & Questionnaire DECENNALE de construction Entreprise de construction Entreprise de construction Questionnaire Entreprise RC & DECENNALE Questionnaire Date d effet souhaitée

Plus en détail

L énergie solaire à portée de main

L énergie solaire à portée de main L énergie solaire à portée de main A propos... Fondateurs de Solaris, nous sommes des entrepreneurs qui avons mené des projets de leur étude à leur concrétisation. Nous avons également effectué de la consultance

Plus en détail

Bâtiments destinés exclusivement ou principalement à un autre usage que l habitation

Bâtiments destinés exclusivement ou principalement à un autre usage que l habitation Permis de bâtir Données recueillies sur les permis de bâtir concernant les bâtiments destinés exclusivement ou principalement à un autre usage que l habitation (Formulaire statistique modèle II) INFORMATIONS

Plus en détail

ORAC. Opération initiée, financée et pilotée par : En partenariat avec. Cofinancée par : Avec le concours technique de :

ORAC. Opération initiée, financée et pilotée par : En partenariat avec. Cofinancée par : Avec le concours technique de : Opération de Restructuration de l'artisanat et du Commerce du Pays du Bocage Vendéen ORAC - Aides individuelles - Opération initiée, financée et pilotée par : En partenariat avec Cofinancée par : Avec

Plus en détail

L isolation écologique d un bâtiment

L isolation écologique d un bâtiment L isolation écologique d un bâtiment Astuces et points d attention - expérience d'un entrepreneur spécialisé en la matière. Formation «Le choix écologique des matériaux de construction» 12 mai 2009 Limbourg

Plus en détail

Formulaire d'annonce pour les entreprises du secteur alimentaire

Formulaire d'annonce pour les entreprises du secteur alimentaire Formulaire d'annonce pour les entreprises du secteur alimentaire Base légale : Art. 12 Ordonnance sur les denrées alimentaires et les objets usuels (ODAlOUs) 1 Toute personne qui fabrique, transforme,

Plus en détail

Maison AA Natura DOSSIER. de PRESSE Un nouveau concept d habitat qui concilie qualité de vie et d usage avec écologie et accessibilité pour tous

Maison AA Natura DOSSIER. de PRESSE Un nouveau concept d habitat qui concilie qualité de vie et d usage avec écologie et accessibilité pour tous SEPTEMBRE 2011 DOSSIER de PRESSE Un nouveau concept d habitat qui concilie qualité de vie et d usage avec écologie et accessibilité pour tous Maison AA Natura Inscrite dans une démarche de développement

Plus en détail

QUELLES QUESTIONS POUR UNE ETUDE DE CAS? MODE EXPERT

QUELLES QUESTIONS POUR UNE ETUDE DE CAS? MODE EXPERT QUELLES QUESTIONS POUR UNE ETUDE DE CAS? MODE EXPERT Informations principales * Nom * Description * Concours * Année de construction * Année de livraison * Adresse * Code postal * Ville * Pays * Type de

Plus en détail

www.dimitro.com Machine et Tunnel de Lavage 2009

www.dimitro.com Machine et Tunnel de Lavage 2009 www.dimitro.com Machine et Tunnel de Lavage 2009 Machines de Lavage et séchage pour euro-boxes, palettes et cuves Europe 200 et 300 litres Tunnel de lavage pour caisses Europe Machine à laver industrielle

Plus en détail

B1_Expert_Personal file Fiche personnelle

B1_Expert_Personal file Fiche personnelle 1. Dates personnelles de l expert(e) ID sextant interne (à remplir par la direction SEC) N SEC (à remplir par la direction SEC) Nom (comme dans le passeport) Prénom (comme dans le passeport) Titre / grade

Plus en détail

La technique de climatisation. La technique de climatisation

La technique de climatisation. La technique de climatisation La technique de climatisation La technique de climatisation A chaque bâtiment son propre climat Chaque bâtiment a son propre climat, avec sa température, ses rayonnements, ses vitesses de courants d air

Plus en détail

L enjeu du temps de travail dans les systèmes viticoles du Val de Loire

L enjeu du temps de travail dans les systèmes viticoles du Val de Loire COLLECTION THEMA L enjeu du temps de travail dans les systèmes viticoles du Val de Loire CONTEXTE OBJET DE L ÉTUDE Avec près de 3 000 exploitations viticoles spécialisées, le vignoble du Val de Loire est

Plus en détail

Catalogue de répartition frais entretien - investissements (Etat au 01.01.2010)

Catalogue de répartition frais entretien - investissements (Etat au 01.01.2010) Département des finances, des institutions et de la sécurité Service cantonal des contributions Section des personnes physiques Departement für Finanzen, Institutionen und Sicherheit Kantonale Steuerverwaltung

Plus en détail

Choisir des matériaux durables de finitions intérieures

Choisir des matériaux durables de finitions intérieures Séminaire Bâtiment Durable : Choisir des matériaux durables de finitions intérieures 05 juin 2015 Bruxelles Environnement Mundo-b : Choix de matériaux de finition durables dans le cadre d'une rénovation

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Groupe Barry Callebaut Ventes pour le 1 er trimestre de l exercice 2014/15 Un début d exercice nettement supérieur à la croissance du marché mondial Volume des ventes en hausse de

Plus en détail

Intensité énergétique par type de propriété aux États-Unis. Utilisation de l'intensité énergétique (IÉ) médiane du site et à la source

Intensité énergétique par type de propriété aux États-Unis. Utilisation de l'intensité énergétique (IÉ) médiane du site et à la source Intensité énergétique par type de propriété aux États-Unis APERÇU Ce tableau de référence est conçu pour vous permettre de comparer la consommation énergétique de votre propriété à la médiane nationale

Plus en détail

La superficie totale du terrain est de 3,3 hectares, alors que l emprise au sol des bâtiments est de 4.670 m 2.

La superficie totale du terrain est de 3,3 hectares, alors que l emprise au sol des bâtiments est de 4.670 m 2. A T E L I E R S E T D É P Ô T S D E L A D M I N I S T R A T I O N D E S B Â T I M E N T S P U B L I C S A B O U R M I C H T / B E R T R A N G E DOSSIER DE PRESSE 13 décembre 2010 Historique : 31 mai 2007

Plus en détail

ETUDE MEDEF SUR LES PROJETS DE RECRUTEMENTS, LES EMPLOIS NON POURVUS ET LES BESOINS EN COMPÉTENCES ET EN FORMATION DES ENTREPRISES FRANÇAISES

ETUDE MEDEF SUR LES PROJETS DE RECRUTEMENTS, LES EMPLOIS NON POURVUS ET LES BESOINS EN COMPÉTENCES ET EN FORMATION DES ENTREPRISES FRANÇAISES ETUDE MEDEF SUR LES PROJETS DE RECRUTEMENTS, LES EMPLOIS NON POURVUS ET LES BESOINS EN COMPÉTENCES ET EN FORMATION DES ENTREPRISES FRANÇAISES Synthèse régionale sur l année 2013 pour la Martinique Echantillon

Plus en détail

Immeuble "Mont Noble A & B" à Sion Descriptif général de la construction Terrain - Commune de Sion. 1 Bâtiment - Terrassement - Canalisations intérieures en PE et extérieures en PVC - Béton armé, dimensions

Plus en détail

GUIDE DES MATÉRIAUX USUELS

GUIDE DES MATÉRIAUX USUELS 1 GUIDE DES MATÉRIAUX USUELS Impression 3D Fabrication additive 2015 - FABULOUS 2 3 agence conseil en solutions d impression 3d FABULOUS est un bureau d experts 3D, alliance de la technologie et du conseil

Plus en détail

Dépoussièrage industrielle Ventilation Ecologie Récupération d énergie Peinture & finitions

Dépoussièrage industrielle Ventilation Ecologie Récupération d énergie Peinture & finitions Dépoussièrage industrielle Ventilation Ecologie Récupération d énergie Peinture & finitions L Entreprise Basée à Trofa, tout près de Porto depuis plus de 25 ans, nous sommes une entreprise dynamique qui

Plus en détail

La dynamique de l économie verte. Les impacts en termes de métiers, de formations,

La dynamique de l économie verte. Les impacts en termes de métiers, de formations, DE : Hervé BALEN LE janvier 2014 Troisième Révolution Industrielle La dynamique de l économie verte. Ateliers prospectifs de l emploi 16 janvier 2014 Les impacts en termes de métiers, de formations, Ne

Plus en détail

Questionnaire. Date d effet souhaitée : Nom de l entreprise à assurer : Nom et prénom du gérant : Adresse de l entreprise : Tél.

Questionnaire. Date d effet souhaitée : Nom de l entreprise à assurer : Nom et prénom du gérant : Adresse de l entreprise : Tél. Questionnaire Questionnaire RC & DECENNALE Merci de bien vouloir nous retourner le questionnaire dûment complété et signé par: mail : contact@assurei.fr fax : 05.35.54.12.03 ou par courrier. Date d effet

Plus en détail

GRANDE SALLE DE SPECTACLE DE FLOIRAC ASSISTANCE TECHNIQUE A LA MAITRISE D OUVRAGE POUR L ATTEINTE DE LA CERTIFICATION HQE

GRANDE SALLE DE SPECTACLE DE FLOIRAC ASSISTANCE TECHNIQUE A LA MAITRISE D OUVRAGE POUR L ATTEINTE DE LA CERTIFICATION HQE GRANDE SALLE DE SPECTACLE DE FLOIRAC ASSISTANCE TECHNIQUE A LA MAITRISE D OUVRAGE POUR L ATTEINTE DE LA CERTIFICATION HQE REFERENTIEL NF BATIMENTS TERTIAIRES - DEMARCHE HQE NEUF NOTE SUR LA GESTION DES

Plus en détail

CGEH Conduite et Gestion de l Exploitation Hippique BPR3A 120. Fleuriste CAPA 25 Forêt BPR3A 140

CGEH Conduite et Gestion de l Exploitation Hippique BPR3A 120. Fleuriste CAPA 25 Forêt BPR3A 140 Aide au 1er équipement professionnel LYCÉENS - 2012/ 2013 AGRICULTURE Agroéquipement BPR3A 100 Alimentation, bio industrie laboratoire BPR3A 30 Aménagements paysagers BPR3A 80 CGEA Option Systèmes à dominante

Plus en détail

Objectifs de formation

Objectifs de formation Dossier 7 C22 - Présenter les produits à la vente C24 - Maintenir l attractivité de la surface de vente Objectifs de formation Objectifs de formation C22 - Identifi er les objectifs de vente du point de

Plus en détail

Définition de l'activité réglementée

Définition de l'activité réglementée ANNEXE LISTE DES ACTIVITES REGLEMENTEES n 97-40 du 18 /01/1997, modifié et complété relatif aux critères de détermination et d'encadrement des activités et professions réglementées soumises à inscription

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE MAI 2010 OMMUNIQUÉ MUNIQUÉ DE PRESSE 2010 AUCHAN PROPOSE UNE OFFRE PERMANENTE DE

DOSSIER DE PRESSE MAI 2010 OMMUNIQUÉ MUNIQUÉ DE PRESSE 2010 AUCHAN PROPOSE UNE OFFRE PERMANENTE DE DOSSIER DE PRESSE MAI 2010 OMMUNIQUÉ MUNIQUÉ DE PRESSE AI 2010 0 AUCHAN PROPOSE UNE OFFRE PERMANENTE DE DANS LA LIGNÉE DE SA POLITIQUE DE DISCOUNT RESPONSABLE QUI VISE À RENDRE ACCESSIBLES À TOUS LES CONSOMMATEURS

Plus en détail

Comment utilisons-nous notre argent?

Comment utilisons-nous notre argent? Comment utilisons-nous notre argent? L'alimentation et le logement constituent les deux dépenses les plus importantes des ménages antillo-guyanais. C'est pour leur logement que les ménages dépensent le

Plus en détail

Café pays USA. Un événement organisé par CCI International Franche-Comté, avec le soutien de Business France et de la Région

Café pays USA. Un événement organisé par CCI International Franche-Comté, avec le soutien de Business France et de la Région Café pays USA 10èmes Clés de l International Un événement organisé par CCI International Franche-Comté, avec le soutien de Business France et de la Région Avec la participation de : Arnaud LERETOUR, Directeur

Plus en détail

SAUVER LA TERRE J APPRENDS À LE FAIRE!

SAUVER LA TERRE J APPRENDS À LE FAIRE! NOM DE L ÉLÈVE NIVEAU: NOM DU TITULAIRE DE CLASE Message destiné aux élèves et à leurs parents Dans le cadre du thème du projet-école, Sauver la terre j apprends à le faire, nous vous invitons, tes parents

Plus en détail

Les fiches professionnelles de l APCE

Les fiches professionnelles de l APCE 1 / Library Les fiches professionnelles de l APCE APCE : Agence pour la création d entreprise Les chiffres clés des grands secteurs d activités, des éléments sur les marchés, les moyens nécessaires pour

Plus en détail

Les caractéristiques d'une bonne cave à vin

Les caractéristiques d'une bonne cave à vin L'aération Une bonne cave est une cave aérée. Pour éviter un taux d'humidité trop important et le développement de champignons un léger courant d'air suffit, mais trop d'aération peut aussi nuire à la

Plus en détail

INDUSTRIE DES MATIERES PLASTIQUES ET DU CAOUTCHOUC EN BELGIQUE

INDUSTRIE DES MATIERES PLASTIQUES ET DU CAOUTCHOUC EN BELGIQUE INDUSTRIE DES MATIERES PLASTIQUES ET DU CAOUTCHOUC EN BELGIQUE RAPPORT ANNUEL ECONOMIQUE 26 Een gemeenschappelijke koepelstructuur van Agoria en essencia Une structure coupole commune de Agoria et essenscia

Plus en détail

18/19/20 MARS 2014 PARC DES EXPOSITIONS - NANTES. www.industrie-nantes.com @IndustrieNantes #industrie2014_nantes

18/19/20 MARS 2014 PARC DES EXPOSITIONS - NANTES. www.industrie-nantes.com @IndustrieNantes #industrie2014_nantes 18/19/20 MARS 2014 PARC DES EXPOSITIONS - NANTES www.industrie-nantes.com @IndustrieNantes #industrie2014_nantes Vos partenaires pour les solutions de demain! Tous les deux ans à Nantes et depuis plus

Plus en détail

FORUM Des FORMATIONS Et Des METIERS

FORUM Des FORMATIONS Et Des METIERS BASSIN D EDUCATION ET DE FORMATION DE LA SEYNE SUR MER FORUM Des FORMATIONS Et Des METIERS Mardi 3 Février 2015 De 9h00 à 12h00 et de 13h30 à 16h30 À L ESPACE MALRAUX 100, Av. De Lattre de Tassigny 83

Plus en détail

ISOLATION PAR L INTÉRIEUR ET PAR L EXTÉRIEUR

ISOLATION PAR L INTÉRIEUR ET PAR L EXTÉRIEUR ISOLATION PAR L INTÉRIEUR ET PAR L EXTÉRIEUR solutions résidentielles en isolation www.greensun.be Greensun: la société Isolez avec Greensun L isolation de votre habitation ou appartement, par l intérieur

Plus en détail

Visite de chantier de la Plateforme logistique de l AP-HM DOSSIER DE PRESSE 6 JUILLET 2012

Visite de chantier de la Plateforme logistique de l AP-HM DOSSIER DE PRESSE 6 JUILLET 2012 Visite de chantier de la Plateforme logistique de l AP-HM DOSSIER DE PRESSE 6 JUILLET 2012 Visite du chantier de la Plateforme logistique Vendredi 6 juillet à 9h00 Chemin du Ruisseau Mirabeau 13016 Marseille

Plus en détail

Chaudière gaz à basse température & à condensation

Chaudière gaz à basse température & à condensation Primes & Démarches Administratives Il est important de préciser que toutes les démarches administratives sont prises en charge par la SPRL Kreusch Frères (Bernard Kreusch) même que nous sommes là pour

Plus en détail