ROU-MARSON. PCS Rou-Marson juin /46

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "ROU-MARSON. PCS Rou-Marson juin 2011 1/46"

Transcription

1 ROU-MARSON Plan Communal de Sauvegarde (PCS) Vollet : Gestiion de criise Datte :: 1 eer r jjuiin 2011 PCS juin /46

2 PLAN DE SECOURS COMMUNAL SOMMAIRE : SOMMAIRE PREAMBULE ARRETE MUNICIPAL.. fiche 01 CADRE JURIDIQUE fiche 02 MISE A JOUR ACTIONS DU RESPONSABLE.. fiche 03 MODALITES DE DECLENCHEMENT DU PLAN... fiche 04 DIAGNOSTIC DES RISQUES ET DES VULNERABILITES LOCALES... fiche 05 CHAPITRE I : LE LE SCHEMA D ALERTE DES RESPONSABLES DE LA COMMUNE fiche I.01 LE POSTE DE COMMANDEMENT ET LA CELLULE DE CRISE MUNICIPALE fiche I.02 LES S ACTIONS ET S REFLEXES Monsieur le Maire «directeur des secours».. Secrétariat. Relations publiques. Responsable «lieux publics et E.R.P»... Responsable «logistique» Responsable «économie» Responsable «population».. fiche I.03a Fiche I.03b fiche I.03c fiche I.03d fiche I.03e fiche I.03f fiche I.03g L ALERTE DE LA POPULATION... fiche I.04 L ORGANISATION DE L EVACUATION ET DE L ACCUEIL DE LA POPULATION fiche I.05 LA STRATEGIE OPERATIONNELLE COMMUNALE fiche I.06 L ANNUAIRE DE CRISE fiche I.07 CHAPITRE II : LES MOYENS RECENSES LES MOYENS MATERIELS.. LES LIEUX D'ACCUEIL, DE TRANSPORT ET ALIMENTATION.. LES PERSONNES RESSOURCES.. fiche II.01 fiche II.02 fiche II.03 CHAPITRE III : PRESENTATION GENERALE DE LA COMMUNE ET ANALYSE DU RISQUE CONTEXTE GENERAL fiche III.01 INFORMATIONS RELATIVES A LA POPULATION SAISONNIERE ET AUX ACTIVITES PONCTUELLES.. fiche III. 02 PCS juin /46

3 Préambule PCS juin /46

4 PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE 01 ARRÊTE MUNICIPAL PAGE 1/1 Vu : - Le Code Général des Collectivités Territoriales et notamment son article L , relatif aux pouvoirs de police du maire ; - La loi n du 22 juillet 1987 relative à l organisation de la sécurité civile, à la protection de la forêt contre l incendie et à la prévention des risques majeurs, et notamment son article 5 ; - Le décret n du 13 septembre 2005 relat if au plan communal de sauvegarde pris en application de l article 13 de la loi n du 13 août 2004 de modernisation de la sécurité civile. Considérant : - que la commune est exposée à des risques de feux de forêts, de mouvement de terrain et d inondation par rupture de digue ; - qu il est important de prévoir, d organiser et de structurer l action communale en cas de crise ; ARRETE : Article 1 er : le plan communal de sauvegarde de la commune de est établi à compter du 1 er juin 2011 Article 2 : le plan communal de sauvegarde est consultable à la Mairie, pendant les heures d ouverture Article 3 : le plan communal de sauvegarde fera l objet des mises à jour nécessaires à sa bonne application, notamment d une révision à chaque renouvellement de municipalité. Article 4 : copie du présent arrêté ainsi que du plan annexé seront transmises : - à Monsieur le Préfet de Maine-et-Loire ; - à Monsieur le Sous-préfet de l Arrondissement de Saumur; - à Monsieur le Directeur Départemental des Services d Incendie et de Secours de Maine et Loire ; - à Monsieur le Commandant du Groupement de Gendarmerie de Maine-et-Loire et/ou Monsieur le Directeur Départemental de la Sécurité Publique ; - à Monsieur le Directeur Départemental de l Equipement. Fait à, le 1 er juin 2011 Le Maire, Jean-Marie SÉCHER PCS juin /46

5 PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE 02 CADRE JURIDIQUE PAGE 1/1 - Loi n du 22 juillet 1987 concernant l organisation de la sécurité civile, la protection de la forêt contre l incendie et la prévention des risques majeurs art.5 : «La direction des opérations de secours relève de l autorité de police compétente en vertu des articles L et L du code des communes, sous réserve des dispositions prévues par les alinéas suivants. En cas de déclenchement d un plan ORSEC ou d un plan d urgence, les opérations de secours sont placées, dans chaque département, sous l autorité du représentant de l Etat dans le département». - Code Général des Collectivités Territoriales art. L : «La police municipale a pour objet d assurer le bon ordre, la sécurité et la salubrité publique. Elle comprend notamment le soin de prévenir, par des précautions convenables, et de faire cesser, par la distribution des secours nécessaires, les accidents et fléaux calamiteux ainsi que les pollutions de toutes natures, tels que les incendies, les inondations, les ruptures de digues, les éboulements de terrain ou de rochers, les avalanches et autres accidents naturels, les maladies épidémiques ou contagieuses, les épizooties. La police municipale prévoit également de pourvoir d urgence à toutes les mesures d assistance et de secours et s il y a lieu, de provoquer l intervention de l administration supérieure.» - Décret n du 11 octobre 1990 relatif à l exercice du droit à l information sur les risques majeurs pris en application de l article 21 de la loi n du 22 juillet Décret n du 6 mai 1988 modifié par le décre t n du 13 mars 2002 relatif aux plans d urgence - Décret n du 13 septembre 2005 relatif au plan communal de sauvegarde pris en application de l article 13 de la loi n du 13 août 2004 de modernisation de la sécurité civile - Plan départemental ORSEC PCS juin /46

6 PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE MISE A JOUR DU PLAN ACTIONS DU RESPONSABLE 03 PAGE 1/1 Le responsable du plan communal de sauvegarde doit : Assurer la mise à jour du plan de secours communal en complétant le tableau ci-après Informer de toutes modifications les destinataires du plan communal : - Préfet - Sous-Préfet de l arrondissement - Service Départemental d Incendie et de Secours - Gendarmerie et/ou Police - Direction Départementale de l Equipement Pages modifiées Modifications apportées Date de réalisation PCS juin /46

7 PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE 04 MODALITES DE DECLENCHEMENT DU PLAN PAGE 1/1 Le plan communal de sauvegarde est déclenché par le Maire, ou par ses adjoints dans l ordre du tableau. Le plan communal de sauvegarde peut être déclenché : de la propre initiative du Maire, dès lors que les renseignements reçus par tout moyen ne laissent aucun doute sur la nature de l événement ; il en informe alors l autorité préfectorale ; à la demande de l autorité préfectorale (le Préfet ou son représentant). Dès lors que l alerte est reçue par le Maire, celui-ci constitue dans un premier temps la cellule de crise municipale. Pour cela, il met en œuvre le schéma d alerte des responsables de la commune. PCS juin /46

8 PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE LE DIAGNOSTIC DES RISQUES ET DES VULNERABILITES LOCALES 05 PAGE 1/1 La commune de est soumise à des risques de feux de forêts, de mouvement de terrain et d inondation par rupture de digue. Les surfaces boisées occupent une bonne moitié de la superficie communale et sont essentiellement situées au Nord et à l Ouest de la commune. Le saumurois est un secteur très représentatif des risques de mouvement de terrain. Ces risques sont liés à la présence, soit de galeries ou de chambres d exploitation d anciennes mines, de cavités d anciennes carrières, soit de falaises ou coteaux instables. L étang de, d une superficie de 25 hectares représente un volume de m3 d eau environ, en hauteur maximum. Il se situe en amont de Marson. Le bout de l étang est constitué d une digue. En cas d orage violant amenant un surcroît de poussée sur la digue, la probabilité d un effondrement de celle-ci est à craindre avec une forte vague de submersion. Les conséquences sur la population pourraient être importantes : au maximum 437 personnes sont susceptibles d être menacées, en considérant que les deux établissements recevant du public soient utilisés et complets. Le Document d Information Communal sur les Risques Majeurs (DICRIM) qui constitue le volet «Connaissances des risques» du présent Plan Communal de Sauvegarde présente plus en détail les risques et les vulnérabilités locales liés à ces évènements. PCS juin /46

9 CHAPITRE I. LE DISPOSITIF COMMUNAL DE CRISE PCS juin /46

10 I.01 SCHEMA D ALERTE DES RESPONSABLES COMMUNAUX PAGE 1/2 Personnes chargées de la réception de l alerte par la préfecture : -Nom : SÉCHER Jean-Marie Tél : Nom : MIRANDE Rodolphe Tél : Nom : BOURIGAULT Pierre Tél : Nom : AMILIEN Ghislaine Tél : Nom : CHARRIER André Tél : Nom : BOULAIS Véronique Tél : PREFET informe NOM : MIRANDE R. NOM : SÉCHER J.M. NOM : BOULAIS V. Chargé des relations publiques COORDONNEES : Appelle Maire COORDONNEES : Appelle Secrétariat COORDONNEES : Appelle NOM : BOURIGAULT P. Responsable lieux publics COORDONNEES : NOM : CHARRIER A. Responsable Logistique COORDONNEES : NOM : BOURIGAULT P. Responsable Economie COORDONNEES : NOM :AMILIEN G. Responsable Population COORDONNEES : PCS juin /46

11 I. 02 POSTE DE COMMANDEMENT COMMUNAL (PCC) PAGE 1/1 Poste de commandement : Mairie de Adresse : 3 place Robert Sébille. Village de Rou, ROU-MARSON Endroit précis : Secrétariat de la Mairie Tél. : Fax. : Mail : Composition du PCC : Relations publiques M. R. MIRANDE Directeur des Opérations de Secours M. J.-M. SÉCHER Secrétariat Mme V. BOULAIS Responsable Logistique M. A. CHARRIER Responsable Economie M. P. BOURIGAULT Responsable ERP M. P. BOURIGAULT Responsable Populations Mme G. AMILIEN PCS juin /46

12 MONSIEUR LE MAIRE ACTION I. 03a PAGE 1/1 Identité : M. Jean-Marie SÉCHER Le maire est le directeur des opérations de secours sur le territoire de sa commune jusqu au déclenchement d un plan de secours départemental par le préfet. En cas d alerte transmise par la préfecture, le maire doit répercuter l'information ou l'alerte auprès des administrés En cas de crise, dès le début des opérations, le maire ou son adjoint doit en liaison avec le responsable local de la gendarmerie ou de la police, et avec l officier des sapeurspompiers : Prévoir le guidage des secours vers les lieux de la catastrophe ; aider à la régulation de la circulation, empêcher qu un sur-accident ne se produise Indiquer le lieu de la catastrophe aux gendarmes ou aux policiers et mettre à la disposition des secours un local pouvant servir de poste de commandement Mettre en œuvre le plan de rappel des responsables communaux et activer la cellule de crise communale Dans le cas où il y aurait de nombreuses victimes décédées, en relation avec le préfet, déterminer l emplacement d une chapelle ardente et la faire équiper Organiser l évacuation, le rassemblement, l'accueil, l hébergement et le soutien socio-psychologique des victimes ou sinistrés Mettre à disposition des secouristes un (ou plusieurs) local de repos, prévoir leur ravitaillement Prendre, si nécessaire, les ordres de réquisition afin d assurer le respect ou le retour du bon ordre, de la sûreté et de la salubrité publiques Se tenir informé et rendre compte à la préfecture Faire mettre en place un numéro de téléphone dédié à l information de la population Faire la demande de reconnaissance de l état de catastrophes naturelles et informer les populations sur les modalités du dispositif d indemnisation des biens assurés PCS juin /46

13 SECRETARIAT REFLEXE I. 03b PAGE 1/1 Identité du titulaire : BOULAIS Véronique Identité des suppléants : DAUDIN Sonia et LEROUX René Au début de la crise Est informé de l alerte se rend au lieu déterminé pour accueillir la cellule de crise communale organise l installation de la cellule de crise communale avec le Maire ouvre le calendrier des événements, informatisé ou manuscrit Pendant la crise assure l accueil téléphonique de la cellule de crise communale assure la logistique de la cellule de crise communale (approvisionnement en matériel, papier, ) assure la frappe et la transmission des documents émanant de la cellule de crise communale (réception et transmission des télécopies, ) appuie les différents responsables de la cellule de crise communale en tant que de besoin tient à jour le calendrier des événements de la cellule de crise communale Fin de la crise assure le classement et l archivage de l ensemble des documents liés à la crise participe avec le Maire à la préparation de la réunion de «débriefing». PCS juin /46

14 CHARGE DES RELATIONS PUBLIQUES REFLEXE I. 03c PAGE 1/1 Identité du titulaire : MIRANDE Rodolphe Identité du suppléant : SIMON Philippe Au début de la crise est informé de l alerte se rend au lieu déterminé de la cellule de crise communale met en place un numéro de téléphone dédié à l information de la population Pendant la crise réceptionne, synthétise et centralise les informations qui lui sont communiquées par les médias, et en informe le Maire assure la liaison avec les chargés de communication des autorités gère les sollicitations médiatiques en liaison avec le Maire assure l information des populations Fin de la crise - assure, sous l autorité du Maire, l information des médias sur la gestion de la crise au sein de la commune - participe à la réunion de débriefing présidée par le Maire PCS juin /46

15 RESPONSABLE LIEUX PUBLICS ET ETABLISSEMENTS RECEVANT DU PUBLIC (E.R.P) REFLEXE Identité du titulaire : BOURIGAULT Pierre I. 03d PAGE 1/3 Identité des suppléants : POINTREAU Mauricette et DUPUY Jocelyne Au début de la crise Est informé de l alerte se rend au lieu déterminé de la cellule de crise communale Pendant la crise réceptionne, synthétise et centralise les informations qui lui sont communiquées par ses collaborateurs et en informe le Maire informe les établissements suivants : LIEUX PUBLICS INSTITUTIONNELS Eglise de Rou Eglise de Marson LIEUX PUBLICS DE LOISIRS Maison des Associations de Rou Salle des jeunes de Rou Cave communale de Marson Bibliothèque (Rou) Terrain de tennis Etang de pêche LIEUX PUBLICS ACCUEILLANT DES ENFANTS Ecoles (Rou) Cantines (Rou) LIEUX PRIVES ACCUEILLANT DU PUBLIC Restaurant «Les Caves de Marson» ET REMPLIT, POUR CHACUN LA CORRESPONDANTE (VOIR CI-APRES) transmet les informations collectées et les éventuelles difficultés au Maire assure l information des responsables d établissement gère la mise en œuvre de toute mesure concernant ces établissements (ex : mise en œuvre d une évacuation) Fin de la crise met en œuvre la transmission de la fin d alerte participe à la réunion de débriefing présidée par le Maire PCS juin /46

16 RESPONSABLE LIEUX PUBLICS ET ERP QUESTIONNAIRE «LIEUX PUBLICS» I. 03d PAGE 2/3 DATE : HEURE : 1) Identification du lieu public : 2) Prénom et nom de la personne contactée : 3) Numéro de téléphone à joindre au sein de l établissement si besoin : Demander à la personne de désigner, au sein de l établissement, une personne qui reste à l écoute de la radio et qui réponde au téléphone. (si possible : identité de la personne désignée :...) 4) Combien de personnes sont présentes dans les locaux? 5) Combien de personnes ont des difficultés de mobilité? 6) Combien y a t-il de femmes enceintes? 7) Combien y a-t-il d enfants? Si une mesure de confinement est préconisée, demander à votre interlocuteur de couper les centrales de traitement d air et la ventilation. PCS juin /46

17 RESPONSABLE LIEUX PUBLICS ET ERP LISTE DES LIEUX PUBLICS I. 03d PAGE 3/3 LIEUX PUBLICS INSTITUTIONNELS Etablissement public Eglise de Rou Identité du responsable Mme Marie- Thérèse BOUSSAULT Téléphone Professionnel Domicile Portable Observations Eglise de Marson Mme Jeanine GROLLEAU LIEUX PUBLICS DE LOISIRS Etablissement public Maison des Associations Bibliothèque Salle des jeunes Cave communale de Marson Terrain Tennis Identité du responsable Téléphone Professionnel Domicile Portable Le maire Mme Michèle SÉCHER Elric TOUSSAINT AFRIEJ Le maire Philippe SIMON Etang de pêche Le maire Observations LIEUX PUBLICS ACCUEILLANT DES ENFANTS Nom de l établissement Ecole élémentaire Cantine Adresse 5 place Robert Sébille id Coordonnées Capacité d accueil enfants Identité et qualité du responsable MONTAUDON Patrick BEAUMONT Jean-René Coordonnées du responsable PCS juin /46

18 RESPONSABLE LOGISTIQUE REFLEXE I. 03e PAGE 1/1 Identité du titulaire : CHARRIER André Identité des suppléants : BOUSSAULT Nicolas, MIGNEZ Yvan et POIRIER Joseph Au début de la crise - Est informé de l alerte - se rend au lieu déterminé de la cellule de crise communale - Met en alerte le personnel des services techniques (liste et coordonnées dans l annuaire) - Alerte et informe les gestionnaires de réseaux (alimentation en eau, assainissement, électricité, téléphone, etc.) Pendant la crise : - Met à disposition des autorités le matériel technique de la commune (ex : barrières, parpaings, etc ) - Met à disposition des autorités le ou les circuits d alerte cartographiés de la commune et facilite leur mise en œuvre - Active et met en œuvre les points de rassemblement de la commune - Organise le transport collectif des personnes - S assure du bon fonctionnement des moyens de transmissions A L AIDE DES S CI-JOINTES ET DE L ANNUAIRE Fin de la crise : - informe les équipes techniques de la commune - assure la récupération du matériel communal mis à disposition dans le cadre de la crise - participe à la réunion de débriefing présidée par le Maire PCS juin /46

19 RESPONSABLE ECONOMIE REFLEXE I. 03f PAGE 1/3 Identité du titulaire : BOURIGAULT Pierre Identité des suppléants : POINTREAU Mauricette et DUPUY Jocelyne Au début de la crise Est informé de l alerte se rend au lieu déterminé de la cellule de crise communale Pendant la crise : informe : commerçants, artisans, entreprises situés sur le territoire de la commune et agriculteurs VOIR LISTE DANS L ANNUAIRE DE CRISE recense :. les personnels présents sur le site. les personnels en mission à l extérieur du site. le nombre d enfants et de femmes enceintes éventuellement présents (commerces notamment) A L AIDE DES S CI-JOINTES Fin de la crise : informe les commerçants artisans entreprises contactées - agriculteurs participe à la réunion de débriefing présidée par le Maire PCS juin /46

20 RESPONSABLE ECONOMIE QUESTIONNAIRE ARTISANS COMMERÇANTS ENTREPRISES EXPLOITANTS AGRICOLES I. 03f PAGE 2/3 DATE : HEURE : 1) Identification de l établissement : 2) Domaine d activité : 3) Prénom et nom de la personne contactée : 4) Numéro de téléphone à joindre au sein de l établissement si besoin : Demander à la personne de désigner, au sein de l établissement, une personne qui reste à l écoute de la radio et qui réponde au téléphone. (si possible : identité de la personne désignée :...) 5) Combien de personnes sont présentes dans les locaux? 6) Combien de personnes ont des difficultés de mobilité? 7) Combien y a t-il de femmes enceintes? 8) Combien y a-t-il d enfants? 9) Quelles substances susceptibles de porter atteinte à l environnement sont utilisées dans l entreprise? Si une mesure de confinement est préconisée, demander à votre interlocuteur de couper les centrales de traitement d air et la ventilation. PCS juin /46

21 PCS juin /46

22 RESPONSABLE ECONOMIE LISTE DES ARTISANS COMMERÇANTS - ENTREPRISES I. 03f PAGE 3/3 Raison sociale Plombier chauffagiste Travaux Agricoles Paysagiste Restaurant Les Caves de Marson GAEC BOUSSAULT Maraîchers Agriculteur Adresse 29, rue Romaine. Rou 3, rue du 13 août Rou 8, rue des Varennes. Rou 1, rue Henri Fricotelle. Marson 2 route des Ulmes à Rou 1 bis rue des Bois à Rou 22 rue du 13 août 1944 à Rou Coordonnées professionnelles Identité de l exploitant Coordonnées personnelles Tél : Fax : DUMOULIN Claude Filaire : Portable : Tél : PASQUIER Filaire : Fax : Dominique Portable : Tél : Filaire : LEAU Romuald Port.: Portable : Tél : CHEVALIER Filaire : Fax : Catherine Portable : BOUSSAULT Alain, Tél : Tél. : Claude, Philippe, Fax : Nicolas Tél : VIVION Daniel Filaire : Fax : Tél : Fax : SÉBILLE Luc Portable : Filaire : Portable : PCS juin /46

23 RESPONSABLE POPULATIONS REFLEXE I. 03g PAGE 1/1 Identité du titulaire : AMILIEN Ghislaine Identité des suppléants : THEPAULT Monique et GALAUP Sabine Au début de la crise : est informé de l alerte se rend au lieu déterminé de la cellule de crise communale Pendant la crise : s assure de l information de l ensemble de la population (personnes isolées, handicapées, résidents secondaires, ) sur les événements et sur les mesures de protection adoptées (mise à l abri, évacuation, ingestion d iode stable) assure l approvisionnement des habitants (eau potable, iode stable ) assure la fourniture des repas aux personnes hébergées ou sinistrées en cas d évacuation, s assure de la protection des biens contre le vandalisme ou le pillage en liaison avec les forces de l ordre mobilise en tant que de besoin les associations de secouristes (logistique hébergement, etc.) A L AIDE DES S JOINTES DANS L ANNUAIRE Fin de la crise : prévient toutes les personnes contactées pour les informer de la fin de la crise participe à la réunion de débriefing présidée par le Maire PCS juin /46

24 I. 04 ORGANISATION DE L ALERTE PAGE 1/8 Conformément au règlement d annonce et de transmission des avis d alerte, «le maire ou son suppléant qu il a désigné doit avertir ses administrés susceptibles d être concernés, par des moyens qu il aura définis à l avance, et en particulier les personnes suivantes : - riverains, - gestionnaires d ouvrages publics, - artisans, commerçants, entreprises, - personnel d éducation, - etc.» Le maire retransmet les informations à la population selon la procédure suivante : Pour tout public : affichage à la mairie et sur le panneau sur la place de la mairie, affichage près des conteneurs du tri sélectif (ROU sortie Meigné, RIOU rue du Pavé devant l atelier communal et MARSON route de l Etang). haut-parleur pour tout risque imminent. en cas de risque de rupture de la levée de l étang de Marson, le message et le circuit d alerte sont définis aux pages suivantes. L ERP : Restaurant «Les Caves de Marson» téléphone : télécopie : Information en cas de nécessité d évacuation Le maire retransmet ces informations à la population selon la procédure suivante : haut-parleur et/ou tocsin PCS 19 octobre /46

25 PCS 19 octobre /46

26 CIRCUIT D ALERTE A LISTE DES RUES I. 04 PAGE 2/8 Départ : Mairie Kilométrage : 13,2 km Temps approximatif : 1h15 Circuit d'alerte en cas de rupture de digue Liste des rues N VOIE VILLAGE 1 RUE DES VARENNES ROU 2 RUE DES VARENNES ROU 3 RUE DES VARENNES ROU 4 RUE DES VARENNES ROU 5 RUE DES VARENNES ROU 7 RUE DES VARENNES ROU 8 RUE DES VARENNES ROU 10 RUE DES VARENNES ROU 15 RUE ROMAINE ROU 14 RUE ROMAINE ROU 12 RUE ROMAINE ROU 13 RUE ROMAINE ROU 9 RUE ROMAINE ROU 7 RUE ROMAINE ROU 5 RUE ROMAINE ROU 3 RUE ROMAINE ROU 1 CHEMIN DE LA NOUE ROU 5 CHEMIN DE LA NOUE ROU 7 CHEMIN DE LA NOUE ROU 9 CHEMIN DE LA NOUE ROU 11 CHEMIN DE LA NOUE ROU 15 CHEMIN DE LA NOUE MARSON 19 CHEMIN DE LA NOUE MARSON 10 CHEMIN DE LA CROIX MARSON 12 CHEMIN DE LA CROIX MARSON 9 CHEMIN DE LA CROIX MARSON 8 CHEMIN DE LA CROIX MARSON 7 CHEMIN DE LA CROIX MARSON 6 CHEMIN DE LA CROIX MARSON 5 CHEMIN DE LA CROIX MARSON 3 CHEMIN DE LA CROIX MARSON 2 CHEMIN DE LA CROIX MARSON 1 CHEMIN DE LA CROIX MARSON 1 ALLEE DE LA PIECE GRACE MARSON 2 ALLEE DE LA PIECE GRACE MARSON 3 ALLEE DE LA PIECE GRACE MARSON 4 ALLEE DE LA PIECE GRACE MARSON PCS 19 octobre /46

27 5 ALLEE DE LA PIECE GRACE MARSON 21 bis ROUTE DE L'ETANG MARSON 33 ROUTE DE L'ETANG MARSON 32 ROUTE DE L'ETANG MARSON 31 ROUTE DE L'ETANG MARSON 30 ROUTE DE L'ETANG MARSON 29 ROUTE DE L'ETANG MARSON 28 ROUTE DE L'ETANG MARSON 27 ROUTE DE L'ETANG MARSON 26 ROUTE DE L'ETANG MARSON 25 ROUTE DE L'ETANG MARSON 24 ROUTE DE L'ETANG MARSON 23 ROUTE DE L'ETANG MARSON 21 ROUTE DE L'ETANG MARSON 19 ROUTE DE L'ETANG MARSON 17 ROUTE DE L'ETANG MARSON 16 ROUTE DE L'ETANG MARSON 14 ROUTE DE L'ETANG MARSON 13 ROUTE DE L'ETANG MARSON 11 ROUTE DE L'ETANG MARSON 10 ROUTE DE L'ETANG MARSON 9 ROUTE DE L'ETANG MARSON 8 ROUTE DE L'ETANG MARSON 7 ROUTE DE L'ETANG MARSON 6 ROUTE DE L'ETANG MARSON 5 ROUTE DE L'ETANG MARSON 4 ROUTE DE L'ETANG MARSON 2 ROUTE DE L'ETANG MARSON 1 ROUTE DE L'ETANG MARSON 1 RUE HENRI FRICOTELLE MARSON 1 RUE HENRI FRICOTELLE MARSON 3 RUE HENRI FRICOTELLE MARSON 4 RUE HENRI FRICOTELLE MARSON 5 RUE HENRI FRICOTELLE MARSON 6 RUE HENRI FRICOTELLE MARSON 7 RUE HENRI FRICOTELLE MARSON 8 RUE HENRI FRICOTELLE MARSON 9 RUE HENRI FRICOTELLE MARSON 10 RUE HENRI FRICOTELLE MARSON 12 RUE HENRI FRICOTELLE MARSON 13 RUE HENRI FRICOTELLE MARSON 16 RUE HENRI FRICOTELLE MARSON 17 RUE HENRI FRICOTELLE MARSON 18 RUE HENRI FRICOTELLE MARSON 19 RUE HENRI FRICOTELLE MARSON 20 RUE HENRI FRICOTELLE MARSON 24 RUE HENRI FRICOTELLE MARSON 26 RUE HENRI FRICOTELLE MARSON 28 RUE HENRI FRICOTELLE MARSON 30 RUE HENRI FRICOTELLE MARSON 32 RUE HENRI FRICOTELLE MARSON PCS 19 octobre /46

28 34 RUE HENRI FRICOTELLE MARSON 40 RUE HENRI FRICOTELLE MARSON 42 RUE HENRI FRICOTELLE MARSON 32 bis RUE HENRI FRICOTELLE MARSON 1 RUE DU DR PERREAU RIOU 2 RUE DU DR PERREAU RIOU 3 RUE DU DR PERREAU RIOU 8 RUE DU DR PERREAU RIOU 8 RUE DU DR PERREAU RIOU 9 RUE DU DR PERREAU RIOU 13 RUE DU DOCTEUR PERREAU RIOU 15 RUE DU DR PERREAU RIOU 17 RUE DU DR PERREAU RIOU 19 RUE DU DR PERREAU RIOU 1 RUE DU PAVÉ RIOU 2 CHEMIN DU MOULIN RIOU 4 CHEMIN DU MOULIN RIOU 6 CHEMIN DU MOULIN RIOU 8 CHEMIN DU MOULIN RIOU 10 CHEMIN DU MOULIN RIOU 12 CHEMIN DU MOULIN RIOU 11 CH. DE LA RIFALAISE ROU 4 CH. DE LA RIFALAISE ROU 2 CH. DE LA RIFALAISE ROU 6 RUE DU 13 AOUT 1944 ROU 9 RUE DU 13 AOUT 1944 ROU 10 RUE DU 13 AOUT 1944 ROU 11 RUE DU 13 AOUT 1944 ROU 12 RUE DU 13 AOUT 1944 ROU 13 RUE DU 13 AOUT 1944 ROU 14 RUE DU 13 AOUT 1944 ROU 16 RUE DU 13 AOUT 1944 ROU 17 RUE DU 13 AOUT 1944 ROU 19 RUE DU 13 AOUT 1944 ROU 21 RUE DU 13 AOUT 1944 ROU 22 RUE DU 13 AOUT 1944 ROU 23 RUE DU 13 AOUT 1944 ROU 24 RUE DU 13 AOUT 1944 ROU 25 RUE DU 13 AOUT 1944 ROU 26 RUE DU 13 AOUT 1944 ROU Référent : Mme Ghislaine AMILIEN PCS 19 octobre /46

29 MESSAGE D ALERTE DE LA POPULATION EXEMPLE DE MESSAGE RISQUE INONDATION I. 04 PAGE 8/8 ATTENTION, ALERTE SANS EVACUATION DES POPULATIONS Un risque d inondation menace votre quartier. Préparez-vous à évacuer dans le calme si cela devenait nécessaire Préparez une trousse d urgence avec vos papiers d identité (cartes d identité, passeport, livret de famille, ) Restez attentifs aux instructions qui vous seront données pour votre sécurité. Pour votre habitation appliquez les consignes pratiques données par la Mairie. ATTENTION, ALERTE AVEC EVACUATION DES POPULATIONS Un risque d inondation approche. Préparez-vous à évacuer dans le calme avec vos papiers. Rejoignez les lieux de regroupement à Marson sur le terrain du Tertre et l étang de Presles (près du rond-point RD305 RD960). Suivez toutes les instructions données par les forces de l ordre pour votre sécurité. Pour votre habitation appliquez les consignes pratiques données par la Mairie. PCS 19 octobre /46

30 ORGANISATION DE L EVACUATION ET DE L ACCUEIL DE LA POPULATION I. 05 PAGE 1/3 Procédure d'évacuation : Des moyens complémentaires à ceux de la commune seront mis en œuvre par le biais de la Préfecture. Une demande de renfort auprès du service de transports en commun de Communauté d'agglomération "Saumur Loire Développement" sera faite Deux points de regroupement sont retenus, l un au nord et l autre sud, comme indiqué dans le tableau ci-dessous. Ces points de rassemblement sont destinés à permettre l enregistrement des habitants évacués afin de contrôler qu il n y a plus personne en zone dangereuse ; ils sont rappelés régulièrement. Points Secteurs concernés Point de regroupement Nord Village de Marson Village de Riou Sur le terrain du Tertre Route de l'etang Impasse du Ruisseau Rue du Dr, Perreau Chemin du Noyer Pouteau Chemin de la Chapelle Chemin du Moulin Chemin de la Croix Impasse de la Cure Rue du Pavé Allée de la Pièce Grace Impasse du Bois Giron Chemin de Pocé Chemin de la Noue Place du Carroi Impasse des Platanes Rue de Godebert Rue Henri Fricotelle Impasse de l'union Montée du Château Chemin de Moc Barré Chemin du Tertre Rue du Dr, Perreau impasse des Fours Point de regroupement Sud Etang de pêche de Presle Village de Rou En cas de problème d évacuation de personnes lié au problème d hébergement d animaux domestique, les coordonnées d un refuge pourront être données. Hébergement des sinistrés : selon la nature et l ampleur de la crise - Maison des Associations (village de Rou) - Cave communale de Marson - L ensemble des bâtiments communaux et publics en général Et en cas d impossibilité : - DISTRÉ (Foyer rural et Gymnase) PCS 19 octobre /46

31 Commune de ORGANISATION DE L EVACUATION ET ACCUEIL DE LA POPULATION I. 05 PAGE 2/3 ZONES ET ITINERAIRES D EVACUATION PCS 19 octobre /46

32 ORGANISATION DE L EVACUATION ET ACCUEIL DE LA POPULATION «ACCUEIL DES POPULATIONS AUX POINTS DE RASSEMBLEMENT» I. 05 PAGE 3/3 DATE /HEURE NOM-PRENOM ADRESSE SANTE OBSERVATIONS AUTRES PCS 19 octobre /46

33 ANNUAIRE DE CRISE I. 07 PAGE 1/4 AUTORITES Identification Téléphone Fax Observations GENDARMERIE 17 ou POMPIERS 18 PREFECTURE SOUS PREFECTURE CELLULE DE CRISE MUNICIPALE Identification Téléphone Fax Observations MAIRIE MAIRE ET CONSEIL MUNICIPAL - Fax de la Mairie : NOM Prénom Tél. bureau Tél. domicile Tél. portable Fonctions SÉCHER Jean-Marie Maire MIRANDE BOURIGAULT AMILIEN CHARRIER Rodolphe Pierre Ghislaine André er adjoint 2 ème adjoint 3 ème adjoint 4 ème adjoint BOUSSAULT DAUDIN DUPUY GALAUP LEROUX MIGNEZ POINTREAU POIRIER SIMON THÉPAULT Nicolas Sonia Jocelyne Sabine René Yvan Mauricette Joseph Philippe Monique Conseiller municipal «««««««««PERSONNEL ADMINISTRATIF DE LA COMMUNE NOM Prénom Tél. bureau Tél. Tél. domicile portable Fonctions BOULAIS Véronique Adjoint administratif de 1ère classe PERSONNEL TECHNIQUE DE LA COMMUNE NOM Prénom Tél. atelier CHESNAYE GABILLÉ PINARD Denis Fabrice Michelle Tél. domicile Tél. portable Fonctions Adjoint techniq. territorial de 2è classe ««PCS 19 octobre /46

Plan Communal de Sauvegarde

Plan Communal de Sauvegarde Plan Communal de Sauvegarde date de mise à jour : PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE SOMMAIRE : SOMMAIRE Préambule : ARRETE MUNICIPAL fiche 01 CADRE JURIDIQUE fiche 02 MISE A JOUR ACTION DU RESPONSABLE fiche

Plus en détail

P.C.S. Plan Communal de Sauvegarde

P.C.S. Plan Communal de Sauvegarde P.C.S Plan Communal de Sauvegarde Plan Communal de Sauvegarde de CHINON Sommaire CHAPITRE 1 INTRODUCTION FI 1 Préambule FI 2 Objet du PCS et cadre réglementaire FI 3 Arrêté municipal de réalisation du

Plus en détail

Commune de : Plan Communal de Sauvegarde

Commune de : Plan Communal de Sauvegarde Commune de :.. Plan Communal de Sauvegarde 1 PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE SOMMAIRE Préambule : ARRETE MUNICIPAL fiche 01 page 5 CADRE JURIDIQUE fiche 02 page 6 MISE A JOUR fiche 03 page 7 MODALITES DE DECLENCHEMENT

Plus en détail

Plan Communal de Sauvegarde

Plan Communal de Sauvegarde 34 35 36 LE DISPOSITIF COMMUNAL DE CRISE LA CELLULE DE CRISE Elle est constituée selon le schéma ci-dessous. Le maire ou son représentant s assurant que chaque rôle est assumé par une ou plusieurs personnes.

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Exercice inondations sur la commune de Brive (mise en œuvre du plan ORSEC et du Plan communal de sauvegarde - PCS)

DOSSIER DE PRESSE. Exercice inondations sur la commune de Brive (mise en œuvre du plan ORSEC et du Plan communal de sauvegarde - PCS) Service départemental de communication interministérielle de la Corrèze Tulle, 2 octobre 2015 DOSSIER DE PRESSE Exercice inondations sur la commune de Brive (mise en œuvre du plan ORSEC et du Plan communal

Plus en détail

Organisation de la gestion de crise à Mayotte. Préfecture de Mayotte- SIDPC Mise à jour août 2011

Organisation de la gestion de crise à Mayotte. Préfecture de Mayotte- SIDPC Mise à jour août 2011 Organisation de la gestion de crise à Mayotte Préfecture de Mayotte- SIDPC Mise à jour août 2011 SOMMAIRE INTRODUCTION AVANT LA CRISE PENDANT LA CRISE APRES LA CRISE 2 Service interministériel de défense

Plus en détail

Guide pour l élaboration d un plan communal de sauvegarde

Guide pour l élaboration d un plan communal de sauvegarde PREFET DU MORBIHAN Direction du cabinet et de la sécurité Service interministériel de défense et de protection civile Guide pour l élaboration d un plan communal de sauvegarde Ce guide a pour seul objectif

Plus en détail

Commune de PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE - P.C.S -

Commune de PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE - P.C.S - PRÉFECTURE DE MEURTHE-ET-MOSELLE SERVICE INTERMINISTÉRIEL DE DÉFENSE ET DE PROTECTION CIVILE............................... PLAN COMMUNAL DE - P.C.S - Mise à jour septembre 2009 Septembre 2009 1 SOMMAIRE

Plus en détail

PPMS. Ce recueil de tableaux vous guidera dans la conception et dans la présentation du PPMS de l établissement. Plan Particulier de Mise en Sureté

PPMS. Ce recueil de tableaux vous guidera dans la conception et dans la présentation du PPMS de l établissement. Plan Particulier de Mise en Sureté PPMS Ce recueil de tableaux vous guidera dans la conception et dans la présentation du PPMS de l établissement Page 1 1 IDENTIFICATION DE L ETABLISSEMENT Année de réalisation du PPMS Nom de l établissement

Plus en détail

DEPARTEMENT DE L AUDE

DEPARTEMENT DE L AUDE PRÉFECTURE DE L'AUDE CONSEIL GENERAL de l AUDE PROTOCOLE INTEMPERIES APPLIQUE AUX TRANSPORTS SCOLAIRES DEPARTEMENT DE L AUDE Le Préfet de l Aude, Le Président du Conseil Général, Bernard LEMAIRE Marcel

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE DES. Contact presse : Sous-direction de la planification

DOSSIER DE PRESSE DES. Contact presse : Sous-direction de la planification DOSSIER DE PRESSE DES Direction générale de la Sécurité civile et de la gestion des crises Sous-direction de la planification et de la gestion des crises Contact presse : COMMUNIQUÉ DE PRESSE Les départements

Plus en détail

PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE

PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE 3, rue Paul Bouton 51140 Courcelles-Sapicourt Tél : 03 26 48 59 67 Courriel : mairie-courcelles-sapicourt@wanadoo.fr Site : http:// www.courcelles-sapicourt.fr PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE Le présent document

Plus en détail

Plan Communal de Sauvegarde. Cahier des charges de numérisation

Plan Communal de Sauvegarde. Cahier des charges de numérisation Plan Communal de Sauvegarde Cahier des charges de numérisation et de restitution cartographique Version 2 Septembre 2013 Contributeurs Anne Laure PROUX Marion CHARRIER Vincent DESHOUX François-Xavier ROUILLON

Plus en détail

Le rôle du Maire dans la gestion de crise

Le rôle du Maire dans la gestion de crise PRÉFET DES DEUX-SÈVRES Le rôle du Maire dans la gestion de crise 09/10/2014 Intervenant : Gislaine BLANCHIER, chef du Service Interministériel de Défense et de Protection Civile à la Préfecture des Deux-Sèvres

Plus en détail

PREFECTURE DE LA HAUTE-SAVOIE. Service Interministériel de Défense et de Protection Civiles

PREFECTURE DE LA HAUTE-SAVOIE. Service Interministériel de Défense et de Protection Civiles PREFECTURE DE LA HAUTE-SAVOIE Service Interministériel de Défense et de Protection Civiles 1 Le maire face à la crise Sessions d information décentralisées des élus en Haute-Savoie Septembre / Octobre

Plus en détail

PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE

PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE METHODOLOGIE D ELABORATION Reproduction interdite sans autorisation préalable Cette méthodologie d élaboration a été développée par l qui est une Association de Loi 1901 dont

Plus en détail

PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE

PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE la Seine-Maritime... PLAN COMMUNAL DE Édition 2014 Ce document est un modèle dont l'objectif est d'accompagner les élus dans l'élaboration de leur plan communal de sauvegarde ; il ne s'agit pas de reprendre

Plus en détail

LE DI S PO S I TI F DE P ARTE ME NTA L

LE DI S PO S I TI F DE P ARTE ME NTA L LE DI S PO S I TI F O RS E C DE P ARTE ME NTA L Planification des secours et préparation de crise : le Dispositif ORSEC La loi n 2004-811 du 13 août 2004 de modernisation de la sécurité civile définit

Plus en détail

les Réservistes Opérationnels RCO Groupe d'intervention

les Réservistes Opérationnels RCO Groupe d'intervention les Réservistes Opérationnels RCO Groupe d'intervention Est composé de 12 personnes Les cartes (ZONES) Risques tempêtes, orages violents, coulées de boue Dégagement des routes barrées par les chutes d

Plus en détail

CAHIER ANNUEL DE SECURITE

CAHIER ANNUEL DE SECURITE Situer sur les plans de(s) bâtiment(s) : ANNEE SCOLAIRE 2005/2006 L emplacement des organes de coupure : GAZ.. ELECTRICITE. HT BT CAHIER ANNUEL DE SECURITE EAU... MAZOUT.. PLAN PARTICULIER de MISE EN SURETE

Plus en détail

1 - Qu est-ce qu une mission, comment déterminer son contenu et qui va les accomplir?

1 - Qu est-ce qu une mission, comment déterminer son contenu et qui va les accomplir? FICHE N 20 : LES MISSIONS DE TERRAIN À ASSURER Pour assurer la mise en œuvre des missions de sauvegarde, il est nécessaire de disposer d intervenants de terrain. En fonction des phénomènes, de la situation,

Plus en détail

Plan Communal de Sauvegarde

Plan Communal de Sauvegarde Plan Communal de Sauvegarde Cahier des charges de numérisation et de restitution cartographique Version 1.3 Février 2013 Contributeurs : Anne Laure PROUX Vincent DESHOUX François-Xavier ROUILLON Romain

Plus en détail

LE MAIRE, LA SECURITE CIVILE ET LA GESTION DE CRISE

LE MAIRE, LA SECURITE CIVILE ET LA GESTION DE CRISE CONGRES DES MAIRES DU NORD 2014 LE MAIRE, LA SECURITE CIVILE ET LA GESTION DE CRISE La Sécurité Civile La loi de modernisation de la sécurité civile du 13 Août 2004 a refondé la doctrine et l organisation

Plus en détail

PREFET DES YVELINES. Aide à la réalisation d un PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE PCS. Express

PREFET DES YVELINES. Aide à la réalisation d un PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE PCS. Express PREFET DES YVELINES Aide à la réalisation d un PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE PCS Express SOMMAIRE PREAMBULE Définition P.3 Objectifs P.4 Cadre réglementaire et légal P.5 Composition P.6 CONTENU A DICRIM

Plus en détail

COMMUNE DE VELET. Dotée d un P.P.R.I (Plan de Prévention des Risques) Plan Communal de Sauvegarde Identification du Risque.

COMMUNE DE VELET. Dotée d un P.P.R.I (Plan de Prévention des Risques) Plan Communal de Sauvegarde Identification du Risque. COMMUNE DE VELET Dotée d un P.P.R.I (Plan de Prévention des Risques) Plan Communal de Sauvegarde Identification du Risque (le D I C R I M) Document d information communal sur les Risques Majeurs Sommaire

Plus en détail

CAHIER ANNUEL DE SECURITE

CAHIER ANNUEL DE SECURITE INSPECTION DE L EDUCATION NATIONALE SARREGUEMINES EST ANNEE SCOLAIRE 20 / 20 6 rue Claire Oster - 57216 Sarreguemines Tél. : 03.87.95.13.87 Fax.: 03.87.95.61.96 CAHIER ANNUEL DE SECURITE PLAN PARTICULIER

Plus en détail

A L ATTENTION DES DIRECTEURS D ECOLES DES CHEFS D ETABLISSEMENTS SCOLAIRES. Académie de Lyon Hygène et Sécurité Page 1 sur 25

A L ATTENTION DES DIRECTEURS D ECOLES DES CHEFS D ETABLISSEMENTS SCOLAIRES. Académie de Lyon Hygène et Sécurité Page 1 sur 25 A L ATTENTION DES DIRECTEURS D ECOLES ET DES CHEFS D ETABLISSEMENTS SCOLAIRES Académie de Lyon Hygène et Sécurité Page 1 sur 25 Ce fascicule de crise est un document opérationnel destiné à aider les directeurs

Plus en détail

Risque inondation : De l'information préventive à la gestion de crise

Risque inondation : De l'information préventive à la gestion de crise Forum SMBV Pointe de Caux - Épouville Risque inondation : De l'information préventive à la gestion de crise Préfecture de la Seine-Maritime SIRACED PC - septembre 2011 le SIRACEDPC Service Interministériel

Plus en détail

P.P.M.S. Plan Particulier de Mise en Sûreté. face aux risques majeurs. à l attention des directrices et directeurs d écoles

P.P.M.S. Plan Particulier de Mise en Sûreté. face aux risques majeurs. à l attention des directrices et directeurs d écoles Nom de l école : RNE : Adresse : Commune : Code postal : Téléphone : Télécopie : Adresse électronique : Date de création du P.P.M.S. : Date de présentation au conseil d école : Date de dernière mise à

Plus en détail

Ce document devra être réactualisé en début de chaque année

Ce document devra être réactualisé en début de chaque année Plan Particulier de Mise en Sûreté. À l attention des Directeurs d école et des chefs d établissements scolaires Ce document devra être réactualisé en début de chaque année Patrick Langlois I.H.S. Jean-Joël

Plus en détail

Généralités / Pouvoir de police

Généralités / Pouvoir de police Généralités / Pouvoir de police 2 Détenteur du pouvoir de police qui lui est conféré par le Code Général des Collectivités Territoriales, le maire est chargé de la prévention et de la lutte contre les

Plus en détail

PCS ASSEVENT 1 er Décembre 2010 PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE 1/45

PCS ASSEVENT 1 er Décembre 2010 PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE 1/45 PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE 1/45 PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE S O M M AIRE PREAMBULE Arrêté municipal d adoption du plan communal de sauvegarde p. 3 Cadre juridique p. 5 Contenu p. 7 Fiche de mise à jour

Plus en détail

Le Plan ORSEC National

Le Plan ORSEC National Décret n 93-1288 du 17 novembre 1993, adoptant le Plan national d organisation des secours (ORSEC) Le Président de la République, Vu la Constitution, notamment en ses articles 37 et 65 ; Vu la loi n 64-53

Plus en détail

SOMMAIRE. Glossaire Préambule Arrêté municipal Cadre juridique Déclenchement du plan. 1 ère PARTIE Identification des risques DICRIM

SOMMAIRE. Glossaire Préambule Arrêté municipal Cadre juridique Déclenchement du plan. 1 ère PARTIE Identification des risques DICRIM SOMMAIRE Glossaire Préambule Arrêté municipal Cadre juridique Déclenchement du plan 1 ère PARTIE Identification des risques DICRIM 2 ème PARTIE Dispositif communal de crise 3 ème PARTIE Recensement des

Plus en détail

Dossier d information Communal sur les Risques Majeurs (DICRIM) Document à conserver.

Dossier d information Communal sur les Risques Majeurs (DICRIM) Document à conserver. Dossier d information Communal sur les Risques Majeurs (DICRIM) Document à conserver. Sommaire : Editorial de M. Le Maire ; Définition du risque majeur p 2 Contexte local ; Information préventive ; L alerte

Plus en détail

CONSIGNES : Risques Majeurs ALERTE : SIRENE CITE SCOLAIRE

CONSIGNES : Risques Majeurs ALERTE : SIRENE CITE SCOLAIRE CONSIGNES : Risques Majeurs ALERTE : SIRENE CITE SCOLAIRE Sur décisions des Chefs d établissement : Directeurs de Crise Soit EVACUATION Soit CONFINEMENT Personnes Ressources Personnes Ressources Personnels

Plus en détail

LE RISQUE DE TRANSPORT DE MATIERES DANGEREUSES TMD I. QU'EST CE QUE LE RISQUE DE TRANSPORT DE MATIERES DANGEREUSES?

LE RISQUE DE TRANSPORT DE MATIERES DANGEREUSES TMD I. QU'EST CE QUE LE RISQUE DE TRANSPORT DE MATIERES DANGEREUSES? LE RISQUE DE TRANSPORT DE MATIERES DANGEREUSES TMD I. QU'EST CE QUE LE RISQUE DE TRANSPORT DE MATIERES DANGEREUSES? Le risque de transport de matières dangereuses est consécutif à un accident se produisant

Plus en détail

RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES

RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES Document valable jusqu au : 2 octobre 2012 RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES DOSSIER D INFORMATION REGLEMENTAIRE DES ACQUEREURS ET LOCATAIRES SOMMAIRE - Déclaration de l état des risques naturels et technologiques

Plus en détail

PLAN PARTICULIER DE MISE EN SURETE (P.P.M.S.) Face aux risques majeurs. Dans le Département de Maine-et-Loire * * * * *

PLAN PARTICULIER DE MISE EN SURETE (P.P.M.S.) Face aux risques majeurs. Dans le Département de Maine-et-Loire * * * * * PLAN PARTICULIER DE MISE EN SURETE (P.P.M.S.) Face aux risques majeurs Dans le Département de Maine-et-Loire * * * * * Commune : MAZE Circonscription : BAUGE Ecole Etablissement : école ste Marie Adresse

Plus en détail

FICHE N 5 : LA RECHERCHE DES PARTENAIRES

FICHE N 5 : LA RECHERCHE DES PARTENAIRES FICHE N 5 : LA RECHERCHE DES PARTENAIRES La réalisation d un PCS doit être l occasion de travailler avec différents partenaires et de créer un réseau. L objectif est de faire en sorte de bien définir qui

Plus en détail

GESTION DE CRISE : Le rôle du maire

GESTION DE CRISE : Le rôle du maire GESTION DE CRISE : Le rôle du maire Introduction : Le risque zéro n existe pas L actualité montre que de nombreux événements soudains et dramatiques peuvent survenir en France (d origine naturelle, technologique,

Plus en détail

PLAN PARTICULIER D INTERVENTION

PLAN PARTICULIER D INTERVENTION DIRECTION DES SERVICES DU CABINET ET DE LA SECURITE Service Interministériel de Défense et de Protection Civiles PLAN PARTICULIER D INTERVENTION Barrage de Serre-Ponçon Arrêté préfectoral du14 mars 2012

Plus en détail

Plan Communal de Sauvegarde de la commune de Gouaix

Plan Communal de Sauvegarde de la commune de Gouaix Plan Communal de Sauvegarde de la commune de Gouaix Les noms, prénoms, adresses et numéros de téléphone ont volontairement été effacé. P1 SOMMAIRE Glossaire et abréviations p 4 Arrêté municipal p 6 Organisation

Plus en détail

PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE COMMUNE DE PUNAAUIA PARTIE 2: OPERATIONNELLE

PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE COMMUNE DE PUNAAUIA PARTIE 2: OPERATIONNELLE 2011 PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE COMMUNE DE PUNAAUIA PARTIE 2: OPERATIONNELLE SOMMAIRE SOMMAIRE 2 DECLENCHEMENT DU PCS 3.1 ROLE ET OBJECTIFS DU PLAN 3.2 MODALITES DE DECLENCHEMENT DES DIFFERENTES ALERTES

Plus en détail

R.C.S.C. Réserve Communale de Sécurité Civile CHATEAUNEUF-LES-MARTIGUES

R.C.S.C. Réserve Communale de Sécurité Civile CHATEAUNEUF-LES-MARTIGUES R.C.S.C Réserve Communale de Sécurité Civile CHATEAUNEUF-LES-MARTIGUES Contexte local Juillet 2008 : par délibération N 2008-07-113, adoptée par le conseil municipal de Châteauneuf-les-Martigues, il a

Plus en détail

Plan Particulier de Mise en Sûreté

Plan Particulier de Mise en Sûreté Année scolaire 2014-2015 Plan Particulier de Mise en Sûreté Catégorie de l établissement : Ecole Collège Lycée Lycée professionnel Autre (à préciser ) : Spécificités de l établissement : Atelier (nombre

Plus en détail

PLAN PARTICULIER DE MISE EN SÛRETÉ CONFINEMENT ÉVACUATION CONFINEMENT

PLAN PARTICULIER DE MISE EN SÛRETÉ CONFINEMENT ÉVACUATION CONFINEMENT Annexe 05-1 CONFINEMENT ÉVACUATION CONFINEMENT La zone de confinement est constituée d un ensemble de locaux où les élèves et le personnel sont mis à l abri pendant l alerte et disposant, si possible,

Plus en détail

ORGANISATION DE MANIFESTATIONS ET DE GRANDS RASSEMBLEMENTS

ORGANISATION DE MANIFESTATIONS ET DE GRANDS RASSEMBLEMENTS 29 avril 2015 PRÉFET DU GERS ORGANISATION DE MANIFESTATIONS ET DE GRANDS RASSEMBLEMENTS DÉFINITIONS «Manifestation» : rassemblement de personnes sur la voie publique. Toute manifestation est soumise à

Plus en détail

PLAN PARTICULIER DE MISE EN SURETE

PLAN PARTICULIER DE MISE EN SURETE DEPARTEMENT DE LA CORSE DU SUD PLAN PARTICULIER DE MISE EN SURETE FACE AUX RISQUES MAJEURS École :.. Lieu de mise en sûreté : Année scolaire 20.. -20.. LE PLAN TECHNIQUE 1. Liste des risques auxquels l

Plus en détail

PLAN DE CRISE ECOLE :..

PLAN DE CRISE ECOLE :.. Académie de Corse Direction des services départementaux de l'education nationale de Corse du Sud. PLAN DE CRISE ECOLE :.. Gestion des situations exceptionnelles Ce document doit disposer en annexe de la

Plus en détail

Procédure de suspension des transports départementaux routiers de personnes non urbains en cas d intempéries

Procédure de suspension des transports départementaux routiers de personnes non urbains en cas d intempéries Procédure de suspension des transports départementaux routiers de personnes non urbains en cas d intempéries La procédure suivante précise les dispositions à prendre lorsque les conditions climatiques

Plus en détail

REFONTE DU SITE INTERNET

REFONTE DU SITE INTERNET Commune de Lannilis REFONTE DU SITE INTERNET CAHIER DES CHARGES Maitrise d ouvrage : Commune de LANNILIS - Mairie 19 rue de la Mairie 29870 Lannilis Tél. 02 98 04 00 11 - Email : mairie.lannilis.m@wanadoo.fr

Plus en détail

Commune de CRAVANT Edition 2009

Commune de CRAVANT Edition 2009 Commune de CRAVANT Edition 2009 Prochaine mise à jour : 2013 (sauf évolution des risques, des mesures et des moyens) 1 Le mot du Maire La commune de CRAVANT est située à 20 kilomètres d AUXERRE, en bordure

Plus en détail

Fascicule à conserver

Fascicule à conserver LES RISQUES MAJEURS Septembre 2012 Edité par la Commune DICRIM Document d Information Communal sur les Risques Majeurs Fascicule à conserver LE MOT DU PREFET - 1 - QU EST-CE QUE LE RISQUE MAJEUR? Les différents

Plus en détail

Le Plan Communal de Sauvegarde :

Le Plan Communal de Sauvegarde : Le Plan Communal de Sauvegarde : Pour faire face aux catastrophes et aux sinistres majeurs : tempête, crue, fortes chutes de neige, pluies torrentielles, canicule, accident grave de la circulation routière,

Plus en détail

Le niveau 3 - alerte canicule correspond à une vigilance météorologique orange pour le paramètre canicule.

Le niveau 3 - alerte canicule correspond à une vigilance météorologique orange pour le paramètre canicule. ANNEXE FICHE 10 : NIVEAU 3 - ALERTE CANICULE Le niveau 3 - alerte canicule correspond à une vigilance météorologique orange pour le paramètre canicule. I. MESURES PRISES AU NIVEAU 3 - ALERTE CANICULE 1.

Plus en détail

PREFECTURE DU CHER CABINET SERVICE INTERMINISTERIEL DE DEFENSE ET DE PROTECTION CIVILES MAQUETTE MAQUETTE 1

PREFECTURE DU CHER CABINET SERVICE INTERMINISTERIEL DE DEFENSE ET DE PROTECTION CIVILES MAQUETTE MAQUETTE 1 PREFECTURE DU CHER CABINET SERVICE INTERMINISTERIEL DE DEFENSE ET DE PROTECTION CIVILES MAQUETTE MAQUETTE 1 PRESENTATION LIMINAIRE Avant propos p 3 p 3 Réglementation p 4 Fondement juridique et rôles des

Plus en détail

PROTOCOLE DE PREVENTION ET DE LUTTE CONTRE LES AGRESSIONS ENTRE LE SERVICE DEPARTEMENTAL D INCENDIE ET DE SECOURS,

PROTOCOLE DE PREVENTION ET DE LUTTE CONTRE LES AGRESSIONS ENTRE LE SERVICE DEPARTEMENTAL D INCENDIE ET DE SECOURS, PROTOCOLE DE PREVENTION ET DE LUTTE CONTRE LES AGRESSIONS ENTRE LE SERVICE DEPARTEMENTAL D INCENDIE ET DE SECOURS, LA DIRECTION DEPARTEMENTALE DE LA SECURITE PUBLIQUE ET LE GROUPEMENT DE GENDARMERIE DEPARTEMENTALE

Plus en détail

Par le Commandant Sougné Intercommunale d'incendie de Liège et Environs

Par le Commandant Sougné Intercommunale d'incendie de Liège et Environs Le point de vue des pompiers sur l évolution de la législation Par le Commandant Sougné Intercommunale d'incendie de Liège et Environs Journée d étude du 26/11/2015 Détection Incendie Point de vue du Service

Plus en détail

Mél : Nom de l ACMO : Mél ACMO :

Mél : Nom de l ACMO : Mél ACMO : Etat des lieux en hygiène et sécurité dans un établissement scolaire Rectorat Inspection en Hygiène et sécurité Dossier suivi par M. Gilbert ROUSSEAU Téléphone 05 57 57 39 82 Fax 05 57 57 87 40 Mél: Gilbert.rousseau@acbordeaux.fr

Plus en détail

Qu est ce que le plan d organisation de la réponse de sécurité civile (ORSEC)?

Qu est ce que le plan d organisation de la réponse de sécurité civile (ORSEC)? Les plans de secours sont organisés et mis en oeuvre par une direction unique, le directeur des opérations de secours (DOS) qui est le préfet du département concerné. Qu est ce que le plan d organisation

Plus en détail

PROJET DE CHARTE D ÉTHIQUE DE LA VIDÉOPROTECTION À PARIS

PROJET DE CHARTE D ÉTHIQUE DE LA VIDÉOPROTECTION À PARIS PROJET DE CHARTE D ÉTHIQUE DE LA VIDÉOPROTECTION À PARIS PRÉAMBULE La Préfecture de Police assure dans la capitale, au quotidien, la sécurité des citoyens et la défense des libertés. Afin de doter ses

Plus en détail

1 - Identification des contraintes régissant l alerte

1 - Identification des contraintes régissant l alerte FICHE N 13 : ÉLABORER UNE CARTOGRAPHIE DE L ALERTE Si le document final du PCS ne contient que le règlement d emploi des moyens d alerte en fonction des cas envisagés (cf. fiche suivante), l obtention

Plus en détail

Plan communal de Sauvegarde de la Ville de Cesson-Sévigné

Plan communal de Sauvegarde de la Ville de Cesson-Sévigné 1 1. Conduite du projet Désignation du comité de pilotage et du chef de projet Définition du besoin et élaboration du plan d'actions 2. Diagnostic des risques Identification des phénomènes et des enjeux

Plus en détail

Vous êtes exploitant d un Etablissement Recevant du

Vous êtes exploitant d un Etablissement Recevant du Vous êtes exploitant d un Etablissement Recevant du Public (E.R.P.) par exemple un restaurant, une salle de spectacles, un magasin, ou vous souhaitez devenir exploitant d un tel établissement, et vous

Plus en détail

Officiers de Garde Groupement (O.G.G.) Officiers de Garde Compagnie (O.G.C.)

Officiers de Garde Groupement (O.G.G.) Officiers de Garde Compagnie (O.G.C.) DVP-2.3.1 / 15-01 Note de Opérationnelle N.S.O. 2015-01 Version 1.0 Interventions payantes Bureau Procédures Opérationnelles et Plans de Secours Date de parution : 22 décembre 2014 Date de mise en application

Plus en détail

SPANC Service Public d Assainissement Non Collectif COMMUNAUTÉ DE COMMUNES ISLES DU DOUBS 1

SPANC Service Public d Assainissement Non Collectif COMMUNAUTÉ DE COMMUNES ISLES DU DOUBS 1 SPANC Service Public d Assainissement Non Collectif COMMUNAUTÉ DE COMMUNES ISLES DU DOUBS 1 L ASSAINISSEMENT NON COLLECTIF : ANC Objectifs : Protection de la santé et de la salubrité publique Préservation

Plus en détail

Charte déontologique de la vidéoprotection de l OPH de Saint-Dizier

Charte déontologique de la vidéoprotection de l OPH de Saint-Dizier Préambule Charte déontologique de la vidéoprotection de l OPH de Saint-Dizier Validé par le Conseil d Administration du 28 juin 2013. Souhaitant améliorer la sécurité des personnes et des biens, répondre

Plus en détail

Exercice de la police spéciale des établissements recevant du public (ERP)

Exercice de la police spéciale des établissements recevant du public (ERP) Exercice de la police spéciale des établissements recevant du public (ERP) Pour éviter qu un incident ne se transforme en tragédie, les commissions pour la sécurité contre les risques d incendie et de

Plus en détail

Plan Communal de Sauvegarde de la commune d ESNANDES

Plan Communal de Sauvegarde de la commune d ESNANDES PRÉFECTURE DE LA CHARENTE MARITIME Plan Communal de Sauvegarde de la commune d ESNANDES 6 s types FICHE 6 1 type d alerte inondation FICHE 6 2 type d évacuation inondation FICHE 6 3 type d alerte Risque

Plus en détail

Audit, Conseil et Assistance

Audit, Conseil et Assistance Audit, Conseil et Assistance Experto Risk vous apporte son expertise pour vous accompagner dans le domaine de la sécurité Vous vous interrogez sur vos obligations en matière de sécurité. Vous souhaitez

Plus en détail

S o m m a i r e - - -

S o m m a i r e - - - 1 S o m m a i r e - - - DESCRIPTION GENERALE DE LA COMMUNE... 4 CADRE JURIDIQUE... 5 Cadre juridique (suite)... 6 SUIVI DU DOCUMENT... 7 MODALITES DE DECLENCHEMENT DU PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE... 8 I/

Plus en détail

CHAPITRE 2 ORGANISATION COMMUNALE DE CRISE. Page 31

CHAPITRE 2 ORGANISATION COMMUNALE DE CRISE. Page 31 CHAPITRE 2 ORGANISATION COMMUNALE DE CRISE Page 31 CHAPITRE 2 ORGANISATION COMMUNALE DE CRISE PAGE 1/12 Composition de la cellule de crise communale Maire Dominique Chantoin Coordonnateur des actions communales

Plus en détail

Annexe 3. Principaux objectifs de sécurité et mesures pour l éducation nationale, l enseignement supérieur et la recherche

Annexe 3. Principaux objectifs de sécurité et mesures pour l éducation nationale, l enseignement supérieur et la recherche 1 Annexe 3 Principaux objectifs de sécurité et mesures pour l éducation nationale, l enseignement supérieur et la recherche Le plan décrit au sein de chacun de ses 12 domaines : - les objectifs de sécurité

Plus en détail

PRÉFET DE L EURE. Direction de la prévention et de la sécurité civile Boulevard Georges Chauvin CS 92201-27022 EVREUX cedex

PRÉFET DE L EURE. Direction de la prévention et de la sécurité civile Boulevard Georges Chauvin CS 92201-27022 EVREUX cedex PRÉFET DE L EURE Direction de la prévention et de la sécurité civile Boulevard Georges Chauvin CS 92201-27022 EVREUX cedex FORMULAIRE DE DEMANDE D AUTORISATION DE MANIFESTATION SPORTIVE AVEC VEHICULES

Plus en détail

D.I.C.R.M. Document d Information Communal sur les Risques Majeurs. Ce document est destiné aux habitants de Saint-Gérand-de-Vaux.

D.I.C.R.M. Document d Information Communal sur les Risques Majeurs. Ce document est destiné aux habitants de Saint-Gérand-de-Vaux. D.I.C.R.M. Document d Information Communal sur les Risques Majeurs Ce document est destiné aux habitants de Saint-Gérand-de-Vaux. Conservez-le de manière à le retrouver très rapidement en cas de besoin.

Plus en détail

Plan Communal de Sauvegarde Commune de Lesparre-Médoc

Plan Communal de Sauvegarde Commune de Lesparre-Médoc Consultable Plan Communal de Sauvegarde Commune de Lesparre-Médoc date de mise à jour 31/01/2012 PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE : SOMMAIRE SOMMAIRE Préambule : ARRETE MUNICIPAL CADRE JURIDIQUE MISE A JOUR

Plus en détail

PREFECTURE DE LA HAUTE-SAVOIE

PREFECTURE DE LA HAUTE-SAVOIE LES ORGANISATIONS Chaîne de commandement et structures de gestion d'événement IV.1 Direction des Opérations de Secours... 2 IV.2 Organisation du commandement, liaison COD/PCO/PCC... 3 à 5 IV.3 COD : Centre

Plus en détail

Ville de Bures sur Yvette. Vidéo-protection Charte d éthique

Ville de Bures sur Yvette. Vidéo-protection Charte d éthique Ville de Bures sur Yvette Vidéo-protection Charte d éthique La vidéo-protection est un outil au service de la politique de prévention et de sécurité de la Ville de Bures sur Yvette. Ses objectifs sont

Plus en détail

C o m m u n i q u é d e P r e s s e. A D U C T I S

C o m m u n i q u é d e P r e s s e. A D U C T I S A R T O P, j u i n 2 0 1 3 / p. 1. Annonceur : ADUCTIS. Responsable : Jean DEL GOLETO. Adresse : 1 Parc Burospace - 91571 BIEVRES Cedex. Tél. : 01 69 35 30 00. Fax : 01 69 35 30 01. web : www.aductis.com.

Plus en détail

SANTE ET SECURITE DANS LES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES DU 1 er DEGRE

SANTE ET SECURITE DANS LES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES DU 1 er DEGRE Santé Sécurité au Travail Inspecteur Santé Sécurité au Travail Conseillers de prévention départementaux Assistants de prévention de circonscription SANTE ET SECURITE DANS LES ETABLISSEMENTS SCOLAIRES DU

Plus en détail

ARRETE PREFECTORAL 850 DU 4 MARS 1996

ARRETE PREFECTORAL 850 DU 4 MARS 1996 ARRETE PREFECTORAL 850 DU 4 MARS 1996 PREFECTURE DES BOUCHES DU RHÔNE Cabinet Service Interministériel Régional des Affaires Civiles et Economiques de Défense de De la Protection Civile Rèf : 850 Affaire

Plus en détail

2 - Quels sont les intérêts des exercices?

2 - Quels sont les intérêts des exercices? FICHE N 29 : LES ENTRAÎNEMENTS - EXERCICES DE SIMULATION 1 - Qu est-ce qu un exercice? Les exercices servent à mettre en œuvre de manière pratique les dispositions prévues dans le PCS en se substituant

Plus en détail

La gestion des situations de crise

La gestion des situations de crise agir sur le climat scolaire La gestion des situations de crise Enjeux et procédures Daniel Simon EMS Académie de Montpellier 06 32 82 73 73 daniel.simon@ac-montpellier.fr Sommaire Propos liminaires Avant

Plus en détail

LA COMMISSION SCOLAIRE DE L ESTUAIRE RM-EN-2005-10-14

LA COMMISSION SCOLAIRE DE L ESTUAIRE RM-EN-2005-10-14 Page 6013-1 Inondation bris de tuyau d eau bris de tuyau de chauffage refoulement d égout 1. CONTEXTE Les établissements sont dotés d importants systèmes de distribution d eau, de lignes de chauffage et

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Exercice de sécurité civile SEVESO - APERAM. Jeudi 4 décembre 2014

DOSSIER DE PRESSE. Exercice de sécurité civile SEVESO - APERAM. Jeudi 4 décembre 2014 DOSSIER DE PRESSE Exercice de sécurité civile SEVESO - APERAM Jeudi 4 décembre 2014 Exercice de sécurité civile Jeudi 4 décembre 2014 Un exercice de sécurité civile est prévu le jeudi 4 décembre 2014 sur

Plus en détail

PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE Commune de... Questionnaire relatif à DIAGNOSTIC DES RISQUES (Q2)

PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE Commune de... Questionnaire relatif à DIAGNOSTIC DES RISQUES (Q2) PRÉFECTURE DE L'AUBE direction départementale des territoires AUBE Service Réseaux Risques et Crises Bureau Risques et Crises PLAN COMMUNAL DE SAUVEGARDE Commune de... Questionnaire relatif à DIAGNOSTIC

Plus en détail

E.M.A.S Montpellier réalisé par Daniel Simon. 06 32 82 73 73 daniel.simon@ac-montpellier.fr

E.M.A.S Montpellier réalisé par Daniel Simon. 06 32 82 73 73 daniel.simon@ac-montpellier.fr E.M.A.S Montpellier réalisé par Daniel Simon 06 32 82 73 73 daniel.simon@ac-montpellier.fr Une situation de crise trouve son origine dans 2 types d événements la répétition d actes, pas d une gravité exceptionnelle,

Plus en détail

Page 1 sur 10 Académie de Lyon Hygiène et Sécurité

Page 1 sur 10 Académie de Lyon Hygiène et Sécurité Page 1 sur 10 Académie de Lyon Hygiène et Sécurité Ce document a été élaboré par : Yannick BRUXELLE, correspondante risques majeurs, Elisabeth RIMBEAU, inspectrice hygiène et sécurité, Commandant Pascal

Plus en détail

PREFECTURE DE LA REUNION

PREFECTURE DE LA REUNION PREFECTURE DE LA REUNION ARRETE n 747 du 11 mars 2009 modifiant le plan de secours spécialisé volcan «Piton de la Fournaise» approuvé par arrêté préfectoral n 2740 du 7 octobre 2005 LE PREFET DE LA REUNION

Plus en détail

a b c d e f j o l m n k Document d Information Communal sur les Risques Majeurs numéros utiles

a b c d e f j o l m n k Document d Information Communal sur les Risques Majeurs numéros utiles numéros utiles a b c POMPIERS 18 NUMÉRO D APPEL D URGENCE EUROPÉEN 112 POLICE SECOURS 17 POLICE MUNICIPALE 04 78 03 68 68 SAMU 15 d e f MÉTÉO FRANCE 08 92 68 02 69 EDF 0 810 69 2000 GDF 0 810 69 2000 VILLE

Plus en détail

GESTION DES SITUATIONS DE

GESTION DES SITUATIONS DE PROTOCOLE DE GESTION DES SITUATIONS DE CRISE EN ÉTABLISSEMENTS SCOLAIRES ET ÉCOLES CENTRE DE RESSOURCES DEPARTEMENTAL DE GESTION DE CRISE 21A Bd Lamartine 22000 Saint-Brieuc - ( 02 96 62 18 65) Inspection

Plus en détail

Guide de réalisation du Plan Communal de Sauvegarde

Guide de réalisation du Plan Communal de Sauvegarde Guide de réalisation du Plan Communal de Sauvegarde Introduction : Actuellement, les communes sont mal préparées à faire face aux risques majeurs. Il existe une multitude de documents qui existent à ce

Plus en détail

Apprenons les bons réflexes! tempête. rupture DE GAZODUC

Apprenons les bons réflexes! tempête. rupture DE GAZODUC Document d Information Communal sur les Risques Majeurs de LA GRANDE MOTTE Les 5 risques majeurs Apprenons les bons réflexes! tempête inondation & SUBMERSION MARINE FEU DE FORÊT transport DE MARCHANDISES

Plus en détail

Les Rendez-Vous. Chambre de Commerce et d'industrie de Strasbourg. de l'hôtellerie Restauration. Le 24 Mai 2011

Les Rendez-Vous. Chambre de Commerce et d'industrie de Strasbourg. de l'hôtellerie Restauration. Le 24 Mai 2011 Chambre de Commerce et d'industrie de Strasbourg Les Rendez-Vous de l'hôtellerie Restauration Le 24 Mai 2011 Le rôle de la sous-commission départementale d'accessibilité (SCDA) et le dispositif dérogatoire

Plus en détail

RISQUES MAJEURS. www.vivre-a-niort.com. Notice d information sur la prévention des risques majeurs À NIORT. Toutes les informations sur

RISQUES MAJEURS. www.vivre-a-niort.com. Notice d information sur la prévention des risques majeurs À NIORT. Toutes les informations sur LES RISQUES MAJEURS Notice d information sur la prévention des risques majeurs À NIORT Toutes les informations sur Définition des Risques majeurs Quels risques à Niort? Le territoire de la commune se trouve

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7

FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7 FORMULAIRE DE DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II 1/7 DEMANDE DE CLASSEMENT D UN OFFICE DE TOURISME DE CATEGORIE II (Code du tourisme : art. L.133-1 et suivants, D. 133-20 et

Plus en détail

PLAN PARTICULIER D INTERVENTION. Barrage de Serre-Ponçon

PLAN PARTICULIER D INTERVENTION. Barrage de Serre-Ponçon PREFECTURE DES HAUTES-ALPES PREFECTURE DES ALPES DE HAUTE PROVENCE Service interministériel de défense et de protection civiles PLAN PARTICULIER D INTERVENTION Barrage de Serre-Ponçon Fiche d action communale

Plus en détail

RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES

RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES Quai Bucherel 95 500 PONTOISE RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES DOSSIER D INFORMATION REGLEMENTAIRE DES ACQUEREURS ET LOCATAIRES Document valable jusqu au : 10 janvier 2016 UBYRISK Consultants 8, le bourg

Plus en détail

RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES

RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES 7 rue Mercure 94 700 MAISONS-ALFORT RISQUES NATURELS ET TECHNOLOGIQUES DOSSIER D INFORMATION REGLEMENTAIRE DES ACQUEREURS ET LOCATAIRES Document valable jusqu au : 10 janvier 2016 UBYRISK Consultants 8,

Plus en détail