rtisans Le Président du Sénat visite l IMA de Villiers-le-Bel P. 4 Val d Oise LE MONDE DES 3 e EXPO-VENTE NOËL AVANT L HEURE P. 6

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "rtisans Le Président du Sénat visite l IMA de Villiers-le-Bel P. 4 Val d Oise LE MONDE DES 3 e EXPO-VENTE NOËL AVANT L HEURE P. 6"

Transcription

1 LE MONDE DES RETROUVEZ DANS CE NUMÉRO TOUTE L'INFORMATION DE VOTRE CMA rtisans ÉDITION Val d Oise Bimestriel n 83 juillet-août Le Président du Sénat visite l IMA de Villiers-le-Bel P. 4 3 e EXPO-VENTE NOËL AVANT L HEURE P. 6 CONCOURS CULINAIRE ARIV IMA P. 13 LE CATALOGUE DE FORMATIONS DE LA

2 ARTISANS-COMMERÇANTS Prêt Express SOCAMA sans caution personnelle Avec le Prêt Express, équipez votre entreprise sans engager votre patrimoine personnel. Vous souhaitez moderniser votre entreprise, agrandir votre magasin ou acheter un véhicule? Financez vos projets avec le Prêt Express SOCAMA sans caution personnelle : un prêt garanti jusqu à *. Aucune caution personnelle n est demandée. Toujours aux côtés des Professionnels, Banque Populaire vous accompagne dans tous vos projets d investissements courants. Venez parler de vos projets avec un conseiller en agence ou bien rendez-vous sur * Sous réserve d acceptation du dossier par la Banque et par la SOCAMA. BPCE Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de Siège social : 50, avenue Pierre-Mendès-France Paris Cedex 13 RCS Paris n Pour ces opérations la SOCAMA bénéfi cie d une garantie au titre du programme-cadre pour la compétitivité et l innovation de la Communauté Européenne.

3 P ANORAMA Dans le cadre de l opération «Apprentissage sans Frontière», Gérard Larcher, Président du Sénat, et Alain Griset, Président de l APCMA, sont venus visiter l IMA de Villiers-le-Bel, le 17 mai dernier. P 4 ÉVÉNEMENT 4 LE PRÉSIDENT DU SÉNAT visite l IMA de Villiers-le-Bel ACTUALITÉS 6 3 e EXPO-VENTE D ARTISANAT d art «Noël Avant l Heure» 7 PAROLE À L ARTISANAT : Bernard Pérot, membre du Bureau de l APCMA 8 ACCESSIBILITÉ AUX PERSONNES HANDICAPÉES : artisans du Val d Oise, bénéficiez d un diagnostic accessibilité gratuit 10 RESTAURATION nouveaux emplois S TRATÉGIES Bravo à Pierre-Adrien Denneulin et Sylvain Roux, apprentis pâtissiers à l IMA Villiers-le-Bel, pour leurs bons résultats au 7 e Festival des Croquembouches. P 12 APPRENTISSAGE ET 27 MARS : 7 e Festival des Croquembouches 16 CONCOURS CULINAIRE ARIV IMA : l alliance de la créativité et de la technicité STYLE DE VIE 14 ARTISANS ÉLUS «s engager pour avancer» 16 CHRISTIAN SORET : couvreur et maire de Grisy-les-Plâtres ÉCLAIRAGE 17 ASSURANCES PROFESSIONNELLES placez vos garanties sous surveillance 1 JOUR AVEC 24 UN ARTISAN COUVREUR ZINGUEUR toit et moi CAS D'ENTREPRISE 26 UNE BOUTIQUE pour dix artisans RÉUSSITE 28 FONDERIE DES CYCLOPES à l écoute des artistes D OSSIER MANAGEMENT DU PERSONNEL : GÉRER EFFICACEMENT VOS EMPLOYÉS Un bon sens de la communication et un peu de travail favorisent ces relations saines et productives avec vos salariés P. 29 Sadia Syed : une manageuse efficace qui s ignorait P. 33 P RATIQUE Isabelle Rebillard a créé son institut de beauté il y a un an, à Vauréal. Pour résumer le concept de son entreprise, on pourrait dire qu elle a pris le contre-pied de sa vie «d avant», de sa vie de salariée. P 40 PRATIQUE 34 ENVIRONNEMENT déchets : triez responsable 36 L OFFRE DE FORMATIONS de la CMA du Val d Oise MÉTÉO 38 BRÈVES et tableau de bord ENVIRONNEMENT 40 ISABELLE REBILLARD : un institut de beauté «tout bio» à Vauréal R EGARDS PRESTIGE 42 MAISON FABRE, et toute une famille relève le gant INITIATIVES 44 MAAF un nouveau site Internet dédié aux femmes FORMATION licence pro chez les Compagnons du devoir 45 EXPATRIATION les Olympiades, tremplin vers l international OPINION 46 JEAN-PAUL DELEVOYE Président du Conseil économique social et environnemental (CESE) Ce numéro comprend des pages spécifiques entre les pages 1 à 16 et 33 à 48 pour les abonnés du Val d Oise. Delphimages-Fotolia Pascal Resche esdames, Messieurs, Chers collègues, É DITO Les entreprises artisanales, soit une entreprise sur trois du département, représentent un secteur économique dynamique en termes de création de richesses et d emplois à savoir actifs. Sachez que malgré la crise économique qui sévit depuis 2008 et qui n épargne pas les petites entreprises, aujourd hui, il semblerait qu il y ait un redémarrage de nos activités. Les artisans que nous sommes ont toujours fait preuve de réactivité et de créativité afin de s adapter et d amortir les chocs en maintenant surtout l emploi de leurs salariés et souvent au détriment de notre rémunération individuelle et de nos bénéfices. La CMA 95 porte collectivement une double ambition. D abord, accompagner au mieux les artisans dans leurs réalités quotidiennes de chefs d entreprises et nous souhaitons par des réunions d informations territoriales aller à la rencontre de tous. Nous souhaitons également consolider la formation des jeunes par le biais de l apprentissage. En ce sens, malgré des données changeantes concernant le financement de l apprentissage émanant de nos partenaires, et notamment le Conseil régional, nous restons ambitieux quant au développement de nos IMA dans le Val d Oise. Nous comptons dès maintenant sur votre mobilisation en termes de transmission pour réserver le meilleur accueil à de futurs apprentis pour la rentrée de septembre prochain. Permettez-moi de vous rappeler combien les artisans de proximité correspondent à un vecteur d avenir pour la collectivité surtout en cette période fragile dans des domaines comme la formation diplômante, l innovation, le développement durable et l emploi. Artisanalement votre. Bernard Pérot Président de la CMA du Val d Oise Le Monde des artisans n 83 Juillet-août 2011 Édition du Val d Oise Éditeur délégué : Stéphane Schmitt Rédaction : ATC, rédactrice en chef : Charlotte de Saintignon, Tél , port , Rédactrice en chef adjointe : Barbara Colas - Ont collaboré à ce numéro : Delphine Payan, Emmanuel Daniel, Guillaume Geneste, Véronique Méot, Mélina Darcam, Aude Bressolier Secrétariat de rédaction : M. Anthony, J. Clessienne, J. Neisse Pages Val d Oise : Sophie Marchand et Olivier Salat Publicité : ATC, 137 quai de Valmy, Paris Chef de publicité : Philippe Saint- Étienne, Tél , Publicité nationale : Directeur commercial Mathieu Tournier, Tél , fax , Publicités départementales sud-ouest : Thierry (Tél ) et Cédric Jonquières (Tél ), fax , Publicités départementales nord et est : François Bederstorfer, Tél , fax , Photographies : Laurent Theeten, responsable image Promotion diffusion : Shirley Elter, Tél. : Tarif d abonnement 1 an. France : 6 euros. Tarif au numéro : 1 euro. à l étranger : nous consulter Conception éditoriale et graphique : TEMA presse, Tél Fabrication : Pixel image, I. Marlin, J.-M. Tappert, Tél Éditeur : ATC, 23 rue Dupont des Loges, METZ, Tél , fax Directeur de la publication : François Grandidier N commission paritaire : 0311 T ISSN : Dépôt légal : juin 2011 Impression : Groupe Socosprint imprimeurs / Épinal - Certifiée PEFC CTP/ Ce produit est issu de forêts gérées durablement et de sources contrôlées. Le monde des artisans juillet-août

4 vénement Val d Oise Dans le cadre de l opération «Apprentissage sans Frontière», Gérard Larcher, Président du Sénat, et Alain Griset, Président de l Assemblée Permanente des Chambres de Métiers et de l Artisanat (APCMA), sont venus visiter l Institut des Métiers de l Artisanat de Villiers-le-Bel, le 17 mai dernier. INSTITUT DES MÉTIERS DE L ARTISANAT DE VILLIERS-LE-BEL Le Président du Sénat visit Les Lors de cette visite officielle, présidents ils étaient accompagnés Griset des sénatrices Muguette et Pérot Dini, Lucienne Malovry reçus dans le bureau et Raymonde Le Texier, ainsi que de Gérard du sénateur Hugues Portelli, du Larcher. nouveau président du Conseil général du Val d Oise, Arnaud Bazin, du conseiller général et maire de la commune, Didier Vaillant, et de Fatiha Benatsou, préfète déléguée à l Égalité des Chances. Les personnalités se sont livrées à une dégustation à l aveugle de pains spéciaux dans l atelier boulangerie puis sont allées à la rencontre des apprentis et des formateurs du pôle automobile. Elles ont pu échanger avec les deux membres d équipage ayant concouru au raid 4L Trophy en février La mise à l honneur de l Institut des Métiers de l Artisanat de Villiersle-Bel s est poursuivie avec la présentation, à 11h30, dans la cour présidentielle du Sénat d un camion 200 apprentis ont pu débattre avec des sénateurs sur les questions de l avenir et des évolutions de l alternance actuellement au cœur du débat sur l emploi des jeunes. 4 Le monde des artisans juillet-août 2011

5 Les personnalités à la rencontre des apprentis et des formateurs du pôle automobile. Présentation d un camion de pompier entièrement rénové par les apprentis du pôle auto de l IMA Villiers-le-Bel. e l IMA de Villiers-le-Bel «L apprentissage : c est faire ses études en entreprise». Quelque 200 apprentis ont pu débattre avec des sénateurs sur les questions de l avenir et des évolutions de l alternance, véritable atout pour l emploi des jeunes et actuellement au cœur du débat sur l emploi des jeunes. L accès au logement et au transport, l alignement du statut de l apprenti sur le statut de l étudiant, la mobilité européenne ont été abordés lors de la séance de travail. de pompier dit «CCF, Citerne Feux de Forêts» entièrement rénové par les apprentis du pôle auto de l IMA Villiers-le-Bel, don à l initiative du Colonel Jean-Yves Delannoy, directeur du Service départemental d incendie et de secours. Pour l occasion, les apprentis ont rencontré Maïmouna Sourang Ndir, ambassadrice du Sénégal en France. Cet événement a lancé la douzième édition des Sénatoriales de l Apprentissage dont le thème était Photos : Luc Poyet (Sénat), CMA 95 Les rencontres se sont achevées par la signature d une convention d objectifs pour le développement de l apprentissage entre Xavier Bertrand, ministre du Travail, de l Emploi et de la Santé, Nadine Morano, ministre chargée de l Apprentissage et de la Formation professionnelle et Alain Griset, président de l APCMA. Quant au camion, il sera prochainement acheminé dans une caserne au Sénégal dans le cadre de la mission Saly M Bour par l association herblaysienne des «Pompiers de Cœur» avec du matériel d incendie et de secours aux personnes. Le monde des artisans juillet-août

6 ctualités Val d Oise Horaires d été CMA du Val d Oise Le siège de Cergy fermera exceptionnellement ses portes chaque midi de 12h30 à 13h30 entre le 4 juillet et le 26 août L antenne de Villiers-le-Bel conserve ses horaires (9h-12h30 / 13h30-17h). Attention : permanences du Centre de Formalités à l antenne de Villiersle-Bel uniquement les lundis, mardis et vendredis pendant le mois d août. Institut des Métiers de l Artisanat Eaubonne : Fermeture le 29 juillet au soir, réouverture le 16 août 2011 Villiers-le-Bel : Fermeture le 29 juillet au soir, réouverture le 8 août DU 24 AU 27 NOVEMBRE e EXPO-VENTE D ARTISANAT D ART «NOËL AVANT L HEURE» Notez le dès maintenant sur votre agenda La troisième édition de l expo-vente d artisanat d art «Noël Avant l Heure!» aura lieu du 24 au 27 novembre Plus de quarante artisans d art du département viendront présenter leur savoir-faire et vendre leurs réalisations 100 % valdoisiennes lors de cette troisième édition. Venez effectuer tranquillement vos achats de fin d année tout en découvrant l artisanat local (décoration et agencement de la maison, vêtements et bijoux, cadeaux). Entrée libre et gratuite. La liste des exposants et le plan d accès consultables dès la rentrée sur le site RENSEIGNEMENTS ou par mail Il en existe quatre types : La qualité d artisan La qualité d artisan est reconnue aux chefs des entreprises individuelles et aux dirigeants sociaux des sociétés lorsqu ils justifient : pour le métier exercé ou pour un métier connexe, d un CAP, un BEP ou un titre homologué de même niveau ; d une immatriculation de six ans au moins dans le métier. Seule la possession d un CAP, d un BEP ou d un titre homologué permet aux conjoints collaborateurs et aux associés prenant part personnellement et habituellement à l activité de l entreprise de se voir reconnaître la qualité d artisan. Le titre de maître artisan Le titre de maître artisan est attribué aux chefs des entreprises individuelles et aux dirigeants sociaux des sociétés lorsqu ils justifient : d un BM pour le métier exercé ou pour un métier connexe, après deux ans de pratique, d un diplôme de niveau au moins équivalent au BM et de connaissances en gestion et en psychologie équivalentes à celles des unités de valeur correspondantes du BM, d un savoir-faire reconnu au titre de la promotion de l artisanat ou de leur participation aux actions de formation et d une immatriculation au répertoire des métiers depuis au moins 10 ans. La qualité d artisan d art La qualité d artisan d art est reconnue par le président aux personnes physiques LIEU CMA du Val d Oise, 1 avenue du Parc à Cergy-Préfecture. Rappel sur la qualification artisanale et aux dirigeants sociaux des personnes morales qui exercent les métiers de l artisanat d art. Pour obtenir la qualité d artisan d art, trois conditions doivent être réunies : exercer un métier de la liste, être titulaire d un diplôme de niveau V ou équivalent ou justifier de six années d immatriculation au répertoire dans le métier d artisanat d art considéré, en faire la demande expressément (nécessité d une lettre de motivation). L article 3 de l arrêté du 12 décembre 2003 crée également un titre de «maître artisan en métier d art». Source : artisanat.fr CONTACT CFE-RM CMA Le monde des artisans juillet-août 2011

7 Parole à l Artisanat Bernard Pérot, membre du Bureau de l APCMA Bernard Pérot a représenté à deux reprises l Artisanat français en qualité de membre du Bureau de l Assemblée Permanente des Chambres de Métiers et de l Artisanat : Le 26 mars, il était invité de l émission Business Club de France sur la radio BFM. Le thème étant «Être entrepreneur et président d une chambre consulaire». Le 29 mars, il a remplacé le Président Griset pour la signature de la charte de lutte contre l illettrisme au Conseil Économique, Social et Environnemental en présence de la ministre Nadine Morano et de l acteur Gérard Depardieu. Bernard Pérot aux côtés de Nadine Morano, ministre de l Apprentissage, lors de la signature d une charte contre l illettrisme. CMA 95 À NOTER ACCÈS AU CRÉDIT POUR L EIRL ET RECONDUCTION DE LA MÉDIATION DU CRÉDIT Frédéric Lefebvre a signé le 1 er avril 2011 une convention avec OSEO et la SIAGI pour qu ils apportent leurs garanties aux Entrepreneurs Individuels à Responsabilité Limitée (EIRL) afin d améliorer leur accès au crédit. Gérard Rameix est reconduit dans ses fonctions de Médiateur du Crédit jusque fin Les crédits aux entreprises ont progressé de +1,2 % en 2010 après un recul de -1,2 % en Plus spécifiquement, les crédits aux TPE et aux PME indépendantes ont augmenté de 3,9 % en 2010 (+2,1 % en 2009) Sources : Bercy Vous cherchez des locaux pour votre entreprise? Cergy 10 km Herblay Pierrelaye Beauchamp Aéroport de Beauvais 66 km Cormeillesen-Parisis Montigny- lès-cormeilles- La Frettesur-Seine Aéroport de Roissy 38 km A 15 Pour passer votre publicité dans ces pages, contactez Implantez-vous sur Le Parisis! Val-d Oise Paris-la Défense 27 km PHILIPPE SAINT-ÉTIENNE CHEF DE PUBLICITÉ TÉL : FAX : Appelez le Le monde des artisans juillet-août

8 ctualités Val d Oise ACCESSIBILITÉ AUX PERSONNES HANDICAPÉES ARTISANS DU VAL D OISE, BÉNÉFICIEZ D UN DIAGNOSTIC ACCESSIBILITÉ GRATUIT Pour vous permettre de respecter les exigences réglementaires concernant l accessibilité des personnes handicapées d ici 2015, la CMA 95 vous propose de réaliser gratuitement votre diagnostic Accessibilité. Quelles sont les entreprises artisanales concernées? Les entreprises recevant du public : boulangerie, pressing, cordonnerie, garage, salon de coiffure, restaurant rapide Quelles sont vos obligations? Rendre accessible vos locaux aux personnes handicapées (loi du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées). Quelle date? Avant le 1 er janvier 2015 pour les existants et dès l ouverture pour les nouvelles entreprises. Dès à présent, vous avez la possibilité de télécharger le guide pratique contenant des informations réglementaires et techniques sur l aménagement des locaux et surtout un annuaire d entreprises du Val d Oise pouvant réaliser les travaux (cheminement extérieur, rampe d accès, domotique, élévateur, cuisine / salle de bains ). CONTACTS : Colbert Maurice au Yves Cojandassamy au Nicolas Quibel, détaché au Parc naturel régional du Vexin français, au ou Infos sur (rubrique Plus, Nos publications, Guides). Fotolia.fr + Info Semaine de la Coiffure La prochaine Semaine de la Coiffure aura lieu du 10 au 16 octobre Elle sera clôturée par le salon Beauté Sélection les 15 et 16 octobre. La Contrast Academy présentera un show gratuit le dimanche 16 octobre après-midi sur la grande scène de la Halle Freyssinet, 55 boulevard Auriol, Paris. PLUS D INFOS : Exposition des œuvres des Meilleurs Ouvriers de France valdoisiens, promotion 2011 Les œuvres des six Meilleurs Ouvriers de France valdoisiens promus en mai dernier seront exposées du 15 juin au 13 juillet 2011 dans le hall de la CMA du Val d'oise, 1 avenue du Parc à Cergy. 8 Le monde des artisans juillet-août 2011

9 Imaginez une mutuelle indispensa pour toute la famille! COMPLÉMENTAIRE SANTÉ Découvrez tous les avantages du Pack Santé : Document non contractuel - Mutuelle soumise aux dispositions du livre II du Code de la Mutualité. RNM n Crédit photo : Getty Images. 5 niveaux de remboursement + 3 modules : Jeunes Parents, Bien-Etre, Seniors Des réductions (1) couples, familles et jeunes Le tiers payant leader en France Pas d avance d argent chez professionnels de santé (2) Une prise en charge immédiate (3) y compris en optique et dentaire (1) Selon le nombre de béné ciaires inscrits au contrat. (2) Dans le cadre du respect du parcours de soins coordonnés. (3) Pris en charge dès le 1 er jour de la date d effet du contrat santé, hors amniocentèse et hospitalisation en psychiatrie. VOTRE DEVIS SANTÉ GRATUIT ET SANS ENGAGEMENT Permanence dans votre Chambre de Métiers et de l Artisanat tous les mardis de 11h à 12 heures Par téléphone de 9h à 20h (appel gratuit depuis un poste xe) Par internet

10 ur trois ans, emplois et contrats en alternance supplémentaires : voilà le programme. À l occasion de la signature d un avenant au contrat d avenir, le 28 avril dernier, Frédéric Lefebvre a annoncé le bilan du secteur : baisse de 2,15 % sur les prix, embauches supplémentaires dont sur l année 2010 et une revalorisation de la grille de salaire de 5 % en moyenne. Le minimum conventionnel supérieur au taux légal du smic, une prime TVA pérenne représentant 2 % du salaire brut plafonné à 500 euros et une mutuelle frais de santé pour tous les salariés ont été mis en place. Les organisations professionnelles se sont aussi engagées à développer le titre de maître restaurateur délivré par l État, à raison de par an. L objectif est d atteindre maîtres restaurateurs en 2015.

11 peugeotwebstorepro.com Maniable, peu encombrant, pas modeste pour autant. À PARTIR DE 9810 HT (1) sous condition de reprise (2) (1) Somme restant à payer pour l achat d un Bipper Pack CD Clim Plus 117 L1 1,4L HDi 70ch neuf hors option, déduction faite d une remise de HT sur le tarif Peugeot 11C conseillé du 04/04/2011 et de HT de Prime Verte Peugeot (2). Offre non cumulable, réservée aux professionnels pour un usage professionnel, hors loueurs et flottes, valable du 04/04/2011 au 31/07/2011 dans le réseau Peugeot participant. (2) Prime Verte Peugeot de HT pour la reprise d un véhicule de plus de 10 ans destiné ou non à la casse, et pour l achat d un véhicule VP ou VU neuf, à usage professionnel. * Siège conducteur avec réglage hauteur et lombaire, volant réglable en hauteur et en profondeur, tablette écritoire.

12 A pprentissage Val d Oise 26 ET 27 MARS 7 e Festival des Croquembouches Photos : IMA 95 Bravo à Pierre-Adrien Denneulin et Sylvain Roux, apprentis pâtissiers à l IMA Villiers-le-Bel, qui se sont classés septièmes sur 14 binômes de candidats dans le palmarès junior du 7 e Festival des Croquembouches, les 26 et 27 mars dernier, à l École nationale supérieure de la pâtisserie d Yssingeaux (43). Les candidats devaient élaborer une pièce de présentation ayant pour thème la Sainte-Catherine. Cette dernière devant comprendre entre 120 et 150 choux non garnis et être accompagnée de quinze choux garnis. Christophe Potier, leur formateur en pâtisserie, qui les a guidés, entraînés et accompagnés, a souligné la haute qualité des réalisations. Nouvelles mesures pour l apprentissage D après l annonce du Président de la République en mars dernier, les entreprises de moins de 250 salariés qui embauchent un jeune de moins de 26 ans en alternance bénéficieront pendant six mois d une exonération totale de charges sociales pour ce salarié, depuis le 1 er mars. A GENDA + Info Bonne nouvelle! Le Conseil régional d Ile-de-France révise son barème de prime aux entreprises pour la formation des apprentis. Le nouveau système est plus avantageux pour les entreprises artisanales formant des apprentis de niveaux 4 et 5 (CAP, Mention complémentaire, Bac Pro, BP) : Prime de base de euros/an/apprenti. Majoration de 500 euros pour la formation d un apprenti de niveau 4 ou 5. Majoration de 500 euros pour les entreprises employant jusqu à 10 salariés (apprentis non compris). Soirée d information Apprentissage le 16 juin 2011 Chefs d entreprise, Vous envisagez de former un apprenti car vous savez que la transmission des connaissances, des compétences et de l amour du métier constituent un investissement indispensable pour perpétuer votre activité artisanale. Pourtant, des questions demeurent. La CMA 95, les Missions Locales du Val d Oise et des professionnels seront présents pour vous informer et répondre à vos questions le jeudi 16 juin 2011 de 17 heures à 19 heures à la CMA du Val d Oise, 1 avenue du Parc, Cergy. Participation gratuite. CONTACT : Caroline Maffi au ou 12 Le monde des artisans juillet-août 2011

13 A pprentissage Val d Oise CONCOURS CULINAIRE ARIV IMA L alliance de la créativité et de la technicité La Chambre de Métiers et de l Artisanat du Val d Oise et l association de l ARIV (Association des Restaurateurs Indépendants du Val d Oise) ont organisé, le 21 mars, un concours culinaire à l Institut des Métiers de l Artisanat (CFA) de Cergy, présidé par Jean-Luc Pouteau, Meilleur Sommelier du Monde en Il est destiné à promouvoir l Apprentissage et mettre en valeur des apprentis cuisiniers et serveurs valdoisiens regroupés en sept binômes ainsi que leurs maîtres d apprentissage (tous restaurateurs de l ARIV). Les apprentis cuisiniers ont créé deux plats, un basé sur la créativité et l autre sur la technicité. Les serveurs ont géré quant à eux la mise en place des mets, la décoration sur le thème du Printemps, le cocktail et le flambage des crêpes. Le concours s articule autour des produits d Ile-de-France et du printemps. Les lauréats Prix du meilleur binôme d apprentis cuisinier/serveur : Maxime Sibilli et Antoine Toffin, Le Cabouillet à l Isle-Adam Prix du meilleur apprenti cuisinier : Alexandre La Fleur, La Ferme d Argenteuil Prix du meilleur apprenti serveur : James Lala, le Pavé de la Roche à Pontoise. Les douze autres candidats se sont vus remettre des diplômes d honneur. Photos : Pascal Resche/Rawman Les partenaires De nombreux partenaires ont offert des lots à l ensemble des candidats : Veltis (tenue professionnelle), Lejeune (matériel professionnel), Chomette Favor (matériel professionnel), Mumm (Champagne), Rothschild (Vin pour le repas), Maison Richard (magnums de Bordeaux), Disfruits (matière première repas), Grand Marnier (flambage des crêpes), Métro (livres professionnels), Roederer (Champagne), Bière du Vexin, Chèvre de Chauvry et Pomona. L abus d alcool est dangereux pour la santé. Laureline Bobin Parrainage de «Course en Cours» La CMA 95 a parrainé cette année l équipe valdoisienne «Lady Mécano» dans sa participation au concours «Course en cours». Lancé en 2006, cet événement permet à des équipes de collégiens et de lycéens d inventer, concevoir en 3D, fabriquer et concevoir une voiture de course au format 1/24 e. Pour l instant, l équipe composée exclusivement de filles a remporté les épreuves régionales devant 23 concurrents. PLUS D INFOS Le monde des artisans juillet-août

14 n «clic» sur le site de l Assemblée nationale, un autre sur celui du Sénat suffisent à illustrer «l ampleur des dégâts». Sur 577 députés, on dénombre seulement 2 artisans pour 14 agriculteurs et 89 élus issus du fonctionnariat (fonctionnaires de catégorie A, B, C et grands corps de l État). Dans l hémicycle du Sénat, la tendance est identique, on dénombre un sénateur artisan pour 24 exploitants agricoles et 54 fonctionnaires. Force est de constater que les artisans ont peu d élus, que ce soit au palais Bourbon ou celui du Luxembourg, alors que l artisanat en France compte 3,5 millions d actifs, soit 12,5 % de la population active. Un constat confirmé par William Chauou, artisan boulanger-pâtissier et candidat aux dernières élections cantonales sur Rennes Centre (Ille-et-Vilaine).«Sur 10 candidats, il y avait 8 fonctionnaires, 1 médecin et 1 artisan, ce n est absolument pas représentatif de la population en général.» Et c est entre autres sur le thème de la proximité que William Chauou a battu la campagne : «parce que lorsque les élus ne représentent pas le peuple, les électeurs s éloignent, l abstention progresse», explique le candidat. Plusieurs raisons peuvent expliquer cette sous représentation : «Les artisans sont peu présents parce qu il y a une forme d élitisme de la part de partis politiques», regrette William Chauou, même si a priori les artisans jouissent d une certaine forme de notoriété compte tenu de leur ancrage territorial. Être connu oui mais est-ce réellement un avantage? «Les clients peuvent aussi fuir leur artisan qui affiche des convictions politiques. Lorsque l on est commerçant, on ne fait pas de politique me conseillait ma grand-mère», se souvient le candidat. Mais l engagement des uns et des autres n a pas toujours vocation à porter des messages politiques, ils sont principalement élus de villes et communes de moins de habitants. «Nous avons forcément des sensibilités politiques, mais nous sommes plutôt sans étiquette. Dans la gestion quotidienne d une commune de moins de habitants, la politique n a pas droit de cité», affirme Claude Breton, charcutier traiteur et conseiller municipal de la ville de Deauville (Calvados). «Nous sommes connus sur un territoire, mais il faut s interdire de faire du prosélytisme au risque de perdre des clients et des marchés», insiste Jean-Claude Borie, artisan plombier et adjoint au maire d une commune de habitants dans le département de l Aveyron. Pour Emmanuel Ouvrard, à la tête d une entreprise d électricité générale dans les Deux-Sèvres, prudence et retenue sont de rigueur : «Je ne participe pas à la commission d appel d offres ou bien l entreprise ne répond pas pour certains chantiers, pour éviter les conflits d intérêts, cela peut-être un handicap et il faut être très vigilant sur ce point». Le dénominateur commun de tous ces artisans militants, c est très souvent l engagement syndical «pour faire avancer les choses», indique William Chauou. Même motivation pour Claude Breton, qui entre autres mandats, est aussi président régional du syndicat de la charcuterie : «Je me suis engagé dans mon syndicat professionnel pour défendre ma profession, accompagner mes confrères dans la mutation de nos métiers. L engagement citoyen est ensuite un prolongement et à chaque instant on défend nos métiers, on fait entendre notre voix d artisan», explique-t-il. Tous s accordent à dire que l engagement, quel qu il soit, est un véritable moyen de s ouvrir sur le monde. «Cet investissement permet de sortir la tête du guidon! Il nous donne l occasion de nous confronter à d autres milieux socioprofessionnels, s ouvrir à d autres horizons. C est une vraie opportunité pour voir ce qui se fait ailleurs, et éventuellement le transposer dans nos entreprises, ou au contraire analyser nos forces et nos faiblesses, pour toujours aller de l avant», insiste l artisan normand.

15 L investissement citoyen est un vrai catalyseur pour Emmanuel Ouvrard. Il parle même d une forme d évasion : «certains font du sport, moi je veux m engager à améliorer le quotidien de mes concitoyens en mettant au service de la commune ma compétence de chef d entreprise. Commune, entreprise, elles se gèrent un peu de la même manière, on travaille avec les mêmes objectifs. Et l une comme l autre demande de l investissement.» Lorsque l on veut assumer un mandat d élu, il ne faut pas seulement faire acte de présence, mais également y mettre de l énergie et s investir réellement», insiste Emmanuel Ouvrard. S investir réellement Concrètement comment concilier vie professionnelle et vie «publique»? Un vrai challenge aux dires de certains : «Je ne suis pas un gros dormeur, heureusement, car ma journée d artisan commence à 4h30 pour finir vers 14h, à l exception des mois de décembre et janvier, où je travaille jusqu à 19h. Sinon mes après-midi sont consacrés à mes mandats d élus. Je dois pouvoir faire confiance à mes salariés, ce sont eux qui gèrent complètement la boutique pendant mes absences», détaille William Chauou. Lorsque les entreprises artisanales atteignent une taille plus importante, leurs dirigeants peuvent se permettre de déléguer leur mission. C est le cas d Emmanuel Ouvrard : «l entreprise crée en 2005, emploie 18 personnes. Je peux me permettre de déléguer certaines tâches. Il m est ainsi plus facile de me dégager du temps dans ce contexte». Mais d une manière générale, ils concèdent que cet investissement se fait au détriment de la vie privé «j empiète sur le week-end inévitablement», soupire Jean-Claude Borie qui insiste aussi sur la nécessité d être entouré de gens compétents sur lesquels on peut avoir confiance! Tous regrettent aujourd hui le manque d artisans dans les différentes instances locales ou nationales, pour toutes les raisons évoquées. Ils lancent donc un appel commun à leurs confrères pour les inciter à s engager. «Je sais que pour un jeune qui démarre, c est compliqué de sortir de son entreprise, pourtant s ouvrir sur autre chose, c est un vrai moyen de pérenniser son business», prévient Claude Breton. «Nous avons besoin de jeunes qui nous remplacent, qui arrivent avec leurs compétences avant que l on nous demande de partir», lance de son côté Jean-Claude Borie. Malgré une sous-représentation de l artisanat chez nos parlementaires, certains ont fait ce choix de vivre l engagement citoyen car celui-ci ne rime pas forcément avec politique. Chacun a le choix de s investir à l échelle d une association, de sa commune, de son syndicat professionnel, des instances professionnelles. Peu importe si ce n est que l investissement permet de l avis de tous de s ouvrir vers d autres horizons et d en tirer les fruits pour sa profession.

16 STYLE de vie Val d Oise «Être maire d une commune et chef d entreprise suppose une organisation sans faille, dans la tête comme dans le planning. Il ne faut jamais mélanger les choses», résume Christian Soret, 1 er adjoint au maire de Grisy-les-Plâtres en 1995, maire de cette même commune depuis CHRISTIAN SORET Couvreur et maire de Grisy-les-Plâtres Un village de 600 âmes auquel il est étroitement lié : «J y suis né, y ai toujours habité et mon père y a fondé l entreprise familiale de couverture-zinguerie en 1936.» Parti faire ses études à l école d Angers, il revient, BTS en poche, reprendre la société en «Cependant, mes parents ne m ont pas ouvert la voie royale et il a fallu que je parte de zéro, sans un sou.» La clientèle de Christian Soret, composée à 80 % de particuliers, se concentre dans un rayon de 25 kilomètres. En 2001, il devient maire du village après avoir présenté une nouvelle liste. Il connaît un peu les rouages d une mandature car ses parents ont été tous deux conseillers municipaux. Il consacre environ un tiers de son temps à la mairie, y venant chaque jour après 18h30. Pour arriver à une bonne cohésion, il s appuie sur ses six salariés et les collaborateurs de la mairie. Impossible selon lui de gérer une commune plus importante sans avoir un remplaçant dans l entreprise. De surcroît, son épouse travaille à l extérieur. Arrivé à l âge de la retraite, l édile vient de transmettre son activité. Son mandat court jusqu en Ses meilleurs souvenirs d entrepreneur? «Nos plus belles réalisations comme le pigeonnier de Saint-Ouen l Aumône.» Et d élu? «La célébration des mariages et le regard des personnes âgées qui m ont connu enfant.» 16 Le monde des artisans juillet-août Info Grisy-les-Plâtres, village dynamique Parmi les projets initiés par la municipalité, on peut citer : Le Marché aux Fleurs, chaque premier week-end de mai. Le «Grisy Code» en septembre 2011, fête de l Art contemporain pendant les Journées européennes du Patrimoine. La réhabilitation de l ancienne Poste en Maison des associations L aménagement d un espace Loisirs et Sports. CMA 95

17 Dossier réalisé par Véronique Méot. es offres dédiées aux professionnels et aux TPE sont souvent packagées et commercialisées sous le nom de «multirisque professionnelle». Ou plutôt, elles émanent «d une offre standard et sont adaptées suivant les besoins de l activité de l artisan», précise Jean-François Andrjanczyk, directeur du département technique MAAF Assurances. Selon la nature de l activité en effet, les besoins diffèrent : par exemple, un boulanger doit absolument assurer son four et obtenir à minima une garantie valeur à neuf pendant dix ans alors qu une esthéticienne doit donner la priorité à sa responsabilité civile professionnelle afin de pallier les éventuelles plaintes liées à une réaction épidermique aux soins. Pour Jean-François Andrjanczyk, «Mise à part la protection de leur personne, les artisans ont

18 deux préoccupations essentielles : la protection du patrimoine de l entreprise et la protection de leur responsabilité». Le patrimoine de l entreprise est couvert par les garanties d assurance des locaux, du matériel (parc de véhicules, machines), la perte financière, les données informatiques, la protection juridique. La responsabilité professionnelle est couverte par une responsabilité civile spécifique. Gilles Grillot, directeur de l offre aux clients professionnels d Aviva, fait la distinction entre la responsabilité professionnelle d exploitation et la responsabilité civile après livraison : «la première permet d être assuré pour les dommages résultant de l exercice de la profession (par exemple un plancher est endommagé lors de travaux réalisés dans une habitation) et la seconde prend en charge les conséquences des dommages causés par le produit livré», explique-t-il. Certaines activités de conseil (diagnostic par exemple) peuvent même donner lieu à un troisième type de responsabilité civile, la RC professionnelle, couvrant les dommages causés par la réalisation de la prestation au sens prestation intellectuelle du terme. Face à la complexité de l offre, les compagnies communiquent donc sur les fameuses multirisques professionnelles. Mais attention, tous les contrats ne recouvrent pas les mêmes réalités. Certaines clauses font partie des garanties présentées comme des conditions générales, d autres des options ou conditions particulières. D où l intérêt de bien les éplucher avant de souscrire. Premier point, demandez conseil à votre assureur en l invitant à distinguer dans son offre les assurances obligatoires des assurances indispensables. Les assurances obligatoires sont celles que vous devez souscrire sous peine de sanctions pénales : elles couvrent la responsabilité civile automobile ou engins en circulation, la protection sociale de vos salariés, la responsabilité décennale dans le bâtiment.

19 Agence immobilière Latour 1&1 READYNET PRO : UN SITE À L IMAGE DE VOTRE ENTREPRISE PME, professions libérales, commerçants, artisans ou associations des milliers de clients ont déjà créé eux-mêmes leur site Web à l aide de modèles clé-en-main! Alors pourquoi pas vous? Une multitude de designs professionnels vous est proposée afin que vous disposiez du site qui vous correspond le mieux. Des textes et des images prédéfinis vous sont également fournis et peuvent être adaptés à votre guise. Avec 1&1 ReadyNet Pro, vous obtenez ainsi un site attrayant pour votre entreprise en un temps record! Appelez le (non surtaxé)

20 Prenons l exemple de la décennale, elle couvre la réparation des dommages matériels affectant l ouvrage lorsque la responsabilité décennale de l artisan est engagée. Or, la responsabilité décennale relève de la loi qui prévoit une présomption de responsabilité à la charge du constructeur, directement lié au maître d ouvrage par un contrat de louage d ouvrage ou contrat d entreprise, applicable aux désordres graves dans les dix ans suivant la livraison des travaux. Un défaut d assurance décennale est passible de sanction pénale (peine maximale de six mois d emprisonnement assortie d une amende de ), sans compter le préjudice porté à l entreprise et à son client. A contrario, les assurances indispensables sont celles qui protègent votre entreprise, parmi les incontournables : la responsabilité civile ou responsabilité professionnelle d exploitation. Elle répond à l obligation de réparer les dommages corporels, matériels ou immatériels causés à un tiers, qu il soit concerné ou non par les travaux (client, passant) et à des objets qui vous sont confiés. Autres garanties indispensables, la garantie dommages subis par les biens (locaux, automobiles, engins), la perte d exploitation (qui permet de compenser la perte de chiffre d affaires en cas d arrêt de l activité), et pour ceux qui emploient des salariés, la garantie pour le paiement des indemnités conventionnelles ou légales en cas de licenciement ou d arrêt de travail. Alors que l agent général ou le conseiller ne représente qu une seule compagnie, le courtier vend les contrats provenant de plusieurs compagnies, et peut donc, le cas échéant, piocher chez l une ou chez l autre pour vous faire bénéficier des meilleures garanties au meilleur prix. Dans tous les cas, privilégier les compagnies proches de votre secteur d activité vous permet d avoir accès à des offres conçues en tenant compte des spécificités du secteur artisanal. Ainsi la MAAF, créée par les chambres de métiers et de l artisanat, est restée proche du secteur et travaille main dans la main avec des organisations professionnelles comme la Capeb pour mettre au point ses garanties. «Nous nous appuyons sur un réseau de 350 conseillers professionnels et 20 préventeurs qui visitent les entreprises, les premiers pour établir un diagnostic des besoins, les seconds pour ajuster les contrats en cas de risque élevé», précise Jean-François Andrjanczyk.

De Particulier à Particulier

De Particulier à Particulier De Particulier à Particulier Mon Aide Immobilière en quelques mots Société de CONSEIL et de COMMUNICATION IMMOBILIERE née en 2013 à Bordeaux. Positionnée sur un marché jusque là inexploité en France, Mon

Plus en détail

Suivre une formation, signer un contrat, être accompagné(e)...

Suivre une formation, signer un contrat, être accompagné(e)... 2012 2013 Être apprenti(e) en Nord-Pas de Calais Suivre une formation, signer un contrat, être accompagné(e)... RÉGION NORD-PAS DE CALAIS www.apprentissage.nordpasdecalais.fr L apprentissage ne concerne

Plus en détail

Pour bien démarrer et pour durer!

Pour bien démarrer et pour durer! oseo.fr OSEO Document non contractuel Conception-Réalisation : W & CIE Réf. : 6522-04 Septembre 2009 Ce document est imprimé sur du papier fabriqué à 100 % à base de fibres provenant de forêts gérées de

Plus en détail

Le contrat d apprentissage

Le contrat d apprentissage Mai 2009 contrats et mesures Le contrat d apprentissage Vous recrutez un jeune tout en bénéficiant d avantages financiers. Vous le préparez à un métier de votre entreprise et à une qualification professionnelle

Plus en détail

L apprentissage, une idée d avenir

L apprentissage, une idée d avenir L apprentissage, une idée d avenir Val d Oise Bienvenue à l IMA! Premier formateur en alternance du département du Val-d Oise, l Institut des Métiers de l Artisanat vous accueille sur trois sites différents

Plus en détail

Dossier de presse. Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP. 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO

Dossier de presse. Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP. 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO Dossier de presse Témoignage d apprentis : une voie d excellence pour trouver un emploi dans le BTP 7 MAI 2015 Visite de l entreprise ZANETTO Contacts : Service interministériel de la communication des

Plus en détail

De Particulier à Particulier

De Particulier à Particulier De Particulier à Particulier Mon Aide Immobilière en quelques mots Nous sommes une société de CONSEIL et de COMMUNICATION IMMOBILIERE née en 2013 à Bordeaux. Positionnée sur un marché jusque là inexploité

Plus en détail

BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT

BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT BIENVENUE À LA On a tous une bonne raison de rejoindre la CFDT www.cfdt.fr SOMMAIRE 4 5 6 7 8 9 10 11 ADHÉRER ME REPRÉSENTER ME DÉFENDRE COTISER / VOTER Rédaction, création et réalisation graphiques :

Plus en détail

Les Foires de. Bien se renseigner pour réussir sa foire. Montargis. Contacts

Les Foires de. Bien se renseigner pour réussir sa foire. Montargis. Contacts 2015 Les Foires de Montargis Bien se renseigner pour réussir sa foire Contacts Foire Gastronomique de Printemps La foire gastronomique est LE rendez-vous du printemps depuis bientôt une cinquantaine d

Plus en détail

Sommaire. La franchise Tchip en pratique p 20 Devenir franchisé Tchip, la simplicité à l état pur Être franchisé Tchip, c est assurer votre réussite

Sommaire. La franchise Tchip en pratique p 20 Devenir franchisé Tchip, la simplicité à l état pur Être franchisé Tchip, c est assurer votre réussite Sommaire Tchip, un concept unique p 04 4 forfaits, un succès! Gaieté et visibilité Ambiance actuelle Des produits professionnels n 1 Une communication nationale et locale pour une identité forte Le Groupe

Plus en détail

transmission oseo.fr Pour financer et accompagner les PME

transmission oseo.fr Pour financer et accompagner les PME transmission oseo.fr OSEO Document non contractuel Réf. : 6521-02 Janvier 2007 Pour financer et accompagner les PME transmission oser pour gagner! Vous voulez reprendre une entreprise? Les opportunités

Plus en détail

ACTIV EXPERTISE. La licence de marque selon le réseau Activ expertise. Nous tenons d abord à vous remercier et à vous féliciter d avoir

ACTIV EXPERTISE. La licence de marque selon le réseau Activ expertise. Nous tenons d abord à vous remercier et à vous féliciter d avoir contacté Activ Expertise Nous tenons d abord à vous remercier et à vous féliciter d avoir Vous allez comprendre à la lecture des pages suivantes pourquoi le métier formidable de diagnostiqueur immobilier

Plus en détail

L apprentissage dans l enseignement supérieur. une ressource pour votre avenir

L apprentissage dans l enseignement supérieur. une ressource pour votre avenir L apprentissage dans l enseignement supérieur une ressource pour votre avenir qu est-ce que L apprentissage? quels avantages? L apprentissage est un dispositif de formation en alternance qui associe l

Plus en détail

Devenir Agent Général Allianz

Devenir Agent Général Allianz Devenir Agent Général Allianz Un métier d entrepreneur à découvrir. Avec vous de A à Z Si vous êtes motivé(e) pour vendre, entreprendre, organiser, animer, Allianz a besoin de votre compétence pour partager

Plus en détail

expertise complète pour vos projets

expertise complète pour vos projets Choisissez une expertise complète pour vos projets d entrepreneur > Une vision globale pour bien assurer >toute l entreprise et la vie privée. > ASSURANCES DE PERSONNES ASSURANCES DES BIENS Obligations

Plus en détail

Cardif Multiplus Perspective

Cardif Multiplus Perspective Cardif Multiplus Perspective CONTRAT D ASSURANCE VIE FONDS EUROCROISSANCE Composez le futur de votre épargne Communication à caractère publicitaire BNP Paribas Cardif, La référence en partenariat d assurance

Plus en détail

OptimHome recherche des centaines de conseillers en immobilier indépendants

OptimHome recherche des centaines de conseillers en immobilier indépendants DOSSIER DE PRESSE OptimHome recherche des centaines de conseillers en immobilier indépendants www.optimhome-recrutement.com Contact presse : SHAN - Laetitia Baudon-Civet Tél. : 01 44 50 58 79 mail : laetitia.baudon@shan.fr

Plus en détail

Transformez. votre. expérience. en diplôme

Transformez. votre. expérience. en diplôme Transformez votre expérience en diplôme Muriel 34 ans Responsable pédagogique dans une association d éducation à l environnement Après 12 ans d exercice sans diplôme, Muriel est attirée par un nouveau

Plus en détail

Professions libérales Artisans Commerç ants Petites entreprises Auto-entrepreneurs FINANCER VOTRE ACTIVITÉ

Professions libérales Artisans Commerç ants Petites entreprises Auto-entrepreneurs FINANCER VOTRE ACTIVITÉ Professions libérales Artisans Commerç ants Petites entreprises Auto-entrepreneurs FINANCER VOTRE ACTIVITÉ VOUS AVEZ DES BESOINS PROS NOUS AVONS DES SOLUTIONS PROS Pour vos projets et vos investissements,

Plus en détail

Former, c est essentiel!

Former, c est essentiel! Former, c est essentiel! Accroître les compétences Gagner en compétitivité Entreprises lorraines relevant du FAFSEA ou d OPCA 3+, bénéficiez de l EDEC Filière Bois Ameublement! PREFET DE LA REGION LORRAINE

Plus en détail

Prix «STARS et METIERS 2010» la Banque Populaire de l Ouest prime deux entreprises artisanales du département

Prix «STARS et METIERS 2010» la Banque Populaire de l Ouest prime deux entreprises artisanales du département DOSSIER DE PRESSE Chateaugiron, le 18 mars 2010 Prix «STARS et METIERS 2010» la Banque Populaire de l Ouest prime deux entreprises artisanales du département Pour la 31 ème édition du prix STARS et MÉTIERS,

Plus en détail

Trouvez facilement votre chemin parmi nos solutions. L assurance auto Allianz

Trouvez facilement votre chemin parmi nos solutions. L assurance auto Allianz Pour de plus amples renseignements, votre interlocuteur Allianz est à votre disposition. Trouvez facilement votre chemin parmi nos solutions. Allianz I.A.R.D. Entreprise régie par le Code des assurances.

Plus en détail

forum transmission reprise

forum transmission reprise La rencontre entre cédants et repreneurs d ents haute gironde forum JEUDI SALLE FÊTES DES 15H-20HPugnac 21 octobre haute gironde forum Le Syndicat Mixte du Pays de la Haute Gironde (plus de 80 000 habitants,

Plus en détail

Multirisque Construction

Multirisque Construction Multirisque Construction Pourquoi souscrire un contrat Multirisque Construction? Un contexte législatif contraignant Depuis l entrée en vigueur de la loi Spinetta (votée le 04/01/1978), le secteur du bâtiment

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse de Mutuelle Bleue

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse de Mutuelle Bleue Contact Presse de Mutuelle Bleue Stéphanie ARREGROS Responsable Communication Tél. : 01 64 71 39 74 Courriel : s.arregros@mutuellebleue.fr DOSSIER DE PRESSE Siège social : 68 rue du Rocher 75396 Paris

Plus en détail

le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale

le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale Lille du 24 au 26 septembre 2013 74 e Congrès de l Union sociale pour l habitat le Congrès annuel de l Union sociale pour l habitat : un événement d ampleur nationale La préparation et l organisation du

Plus en détail

Ministère de l Emploi, du Travail et de la Cohésion Sociale. Ministre délégué au Logement et à la Ville

Ministère de l Emploi, du Travail et de la Cohésion Sociale. Ministre délégué au Logement et à la Ville Ministère de l Emploi, du Travail et de la Cohésion Sociale Ministre délégué au Logement et à la Ville Paris, le 9 novembre 2004 Ministère de l Emploi, du Travail et de la Cohésion Sociale Ministre délégué

Plus en détail

Devenir chef d entreprise

Devenir chef d entreprise Devenir chef d entreprise CATALOGUE DE FORMATION pour les créateurs et repreneurs d entreprise Édito Opérateur Nacre 1 2 3 Prêter une oreille attentive à chaque idée, développer l esprit créatif, encourager

Plus en détail

Conseils pour votre recherche d entreprise

Conseils pour votre recherche d entreprise Conseils pour votre recherche d entreprise BPC-ESC Freyming BPC-ESC Metz 2 rue de Savoie 57800 FREYMING-MERLEBACH 03 87 94 54 98 06 19 73 07 63 www.bpc-esc.com contact@bpc-esc.fr Suivez notre page :Bpc-esc

Plus en détail

Mon véhicule. «En auto ou à moto, chaque jour, je veux pouvoir me déplacer facilement.»

Mon véhicule. «En auto ou à moto, chaque jour, je veux pouvoir me déplacer facilement.» Mon véhicule «En auto ou à moto, chaque jour, je veux pouvoir me déplacer facilement.» Pour la Macif, être à vos côtés au quotidien, dans chacun de vos déplacements, est essentiel. «POUR VOUS, LA MACIF

Plus en détail

LISTE DES ENTREPRISES ARTISANALES A REPRENDRE EN CREUSE.

LISTE DES ENTREPRISES ARTISANALES A REPRENDRE EN CREUSE. LISTE DES ENTREPRISES ARTISANALES A REPRENDRE EN CREUSE. (Avec accord de diffusion sur le site de la CMA23) Pour plus de renseignements et connaître l ensemble des opportunités de reprise, votre contact

Plus en détail

Club Qualité Apprentissage

Club Qualité Apprentissage Club Qualité Apprentissage DOSSIER DE PRESSE Lundi 16 juin 2003 Contact presse : Valérie Charrière-Villien Tél. 04 72 40 58 37 charriere@lyon.cci.fr SOMMAIRE Communiqué de presse 3 Le Club Qualité Apprentissage

Plus en détail

Artisans,commerçants, professions libérales

Artisans,commerçants, professions libérales Artisans,commerçants, professions libérales Parce que rien ne doit venir perturber durablement votre activité, Aréas est à vos côtés pour Assurer vos biens Nous vous garantissons en cas d incendie, de

Plus en détail

Délibération de l Assemblée Plénière

Délibération de l Assemblée Plénière Accusé de réception - Ministère de l'intérieur 045-234500023-20150618-15_03_05-DE Accusé certifié exécutoire Réception par le préfet : 19/06/2015 Publication : 19/06/2015 Conseil régional du Centre Val

Plus en détail

N 50729#02. L invention. REPèREs. de salarié. Tout ce qu il faut savoir pour déclarer une invention de salarié

N 50729#02. L invention. REPèREs. de salarié. Tout ce qu il faut savoir pour déclarer une invention de salarié N 50729#02 L invention de salarié REPèREs Tout ce qu il faut savoir pour déclarer une invention de salarié titre chapitre L invention de salarié Tout ce qu il faut savoir pour déclarer une invention de

Plus en détail

DISCOURS de Sylvia PINEL. Installation du Conseil supérieur de la Construction et de l Efficacité énergétique

DISCOURS de Sylvia PINEL. Installation du Conseil supérieur de la Construction et de l Efficacité énergétique Cabinet de la Ministre du Logement, de l Egalité des territoires et de la Ruralité Paris, le lundi 15 juin 2015 Seul le prononcé fait foi DISCOURS de Sylvia PINEL Installation du Conseil supérieur de la

Plus en détail

Coiffeurs. Travailleurs non salariés

Coiffeurs. Travailleurs non salariés Coiffeurs Travailleurs non salariés Coiffeurs, travailleurs non salariés une protection sociale optimale Depuis plus de dix ans, vous nous faites confiance pour assurer le régime frais de santé des salariés

Plus en détail

APPRENTISSAGE ÔTELLERIE RESTAURATION SANTÉ MANAGEMENT COMMERCE COMPTABILITÉ AGROALIMENTAIR. Notre mission : vous apprendre un métier

APPRENTISSAGE ÔTELLERIE RESTAURATION SANTÉ MANAGEMENT COMMERCE COMPTABILITÉ AGROALIMENTAIR. Notre mission : vous apprendre un métier PPR P APPRENTISSAGE ÔTELLERIE RESTAURATION SANTÉ MANAGEMENT COMMERCE COMPTABILITÉ AGROALIMENTAIR Notre mission : vous apprendre un métier Le Centre de Formation des Apprentis Régional de la Chambre de

Plus en détail

Diagnostic départemental de la création d entreprise par les femmes Octobre 2014 Mars 2015

Diagnostic départemental de la création d entreprise par les femmes Octobre 2014 Mars 2015 Diagnostic départemental de la création d entreprise par les femmes Octobre 2014 Mars 2015 Mission Droits des femmes et égalité DDCSPP28 1 L'entrepreneuriat par les femmes La Mission départementale aux

Plus en détail

Se lancer dans la restauration en respectant la législation

Se lancer dans la restauration en respectant la législation Se lancer dans la restauration en respectant la législation Adie Conseil Restauration Vous souhaitez vous lancer dans les métiers de la restauration? Cette fiche vous donne toutes les infos pratiques pour

Plus en détail

Schéma Directeur de l Artisanat

Schéma Directeur de l Artisanat Schéma Directeur de l Artisanat Rapport d étape Actions 2010-2012 Nouvelle-Calédonie Conseille, accompagne, soutient les artisans Mot du Président Introduction 53 % des objectifs du Schéma Directeur réalisés

Plus en détail

18 octobre 2010. DOSSIER Création-Reprise et Transmission d entreprise artisanale en Languedoc-Roussillon

18 octobre 2010. DOSSIER Création-Reprise et Transmission d entreprise artisanale en Languedoc-Roussillon 18 octobre 2010 DOSSIER Création-Reprise et Transmission d entreprise artisanale en Languedoc-Roussillon 1 2 Les entreprises artisanales démontrent chaque jour leur vitalité et sont l un des moteurs de

Plus en détail

Aide régionale à l'investissement des entreprises artisanales en faveur d'une démarche de développement durable

Aide régionale à l'investissement des entreprises artisanales en faveur d'une démarche de développement durable Aide régionale à l'investissement des entreprises artisanales en faveur d'une démarche de développement durable Action financée par le Conseil Régional d'ile-de-france - Retrouvez les dispositifs d aides

Plus en détail

LES REPONSES DE LA LISTE PLACE AU PEUPLE A REIMS DU FRONT DE GAUCHE ET SON PROGRAMME L HUMAIN D ABORD DECLINE POUR REIMS

LES REPONSES DE LA LISTE PLACE AU PEUPLE A REIMS DU FRONT DE GAUCHE ET SON PROGRAMME L HUMAIN D ABORD DECLINE POUR REIMS LES REPONSES DE LA LISTE PLACE AU PEUPLE A REIMS DU FRONT DE GAUCHE ET SON PROGRAMME L HUMAIN D ABORD DECLINE POUR REIMS Municipales 2014 31 janvier 2014 Catégories : Non classé Laisser un commentaire

Plus en détail

Multirisque Construction

Multirisque Construction Multirisque Construction Pour vous protéger en toutes circonstances, faites confiance à Aréas Diriger, c est vous investir au quotidien, faire des choix, prendre des décisions importantes. Mais c est aussi

Plus en détail

Résultats de l enquête OPALE Outil de Prévision de l Artisanat de Lorraine MOT DU PRÉSIDENT - L artisanat lorrain

Résultats de l enquête OPALE Outil de Prévision de l Artisanat de Lorraine MOT DU PRÉSIDENT - L artisanat lorrain Résultats de l enquête OPALE Outil de Prévision de l Artisanat de Lorraine MOT DU PRÉSIDENT - L artisanat lorrain La fin de l année est l occasion pour chacun de faire le point sur la situation économique

Plus en détail

Banque FIDUCIAL FIDUCIAL Conseil Entreprendre avec vous

Banque FIDUCIAL FIDUCIAL Conseil Entreprendre avec vous Banque FIDUCIAL FIDUCIAL Conseil Entreprendre avec vous L offre globale de services aux entreprises Banque et Conseil financier Une offre cohérente au service de nos clients Nos domaines d'expertise Placements

Plus en détail

PROFESSIONNELS. Financez. votre activité

PROFESSIONNELS. Financez. votre activité PROFESSIONNELS Financez votre activité Sommaire pages 4-5 Financez votre cycle d'exploitation Le financement de votre quotidien en toute sérénité Faites face à vos besoins de trésorerie. Gérez votre Poste

Plus en détail

ils et elles sont fiers de construire

ils et elles sont fiers de construire L A F O R M A T I O N A U X M É T I E R S D U B Â T I M E N T ils et elles sont fiers de construire Les jeunes qui choisissent le bâtiment ont de bonnes raisons de le faire Dans le bâtiment, on se sent

Plus en détail

Inauguration de l Institut Régional de Formation des Métiers de l Artisanat à Rivesaltes

Inauguration de l Institut Régional de Formation des Métiers de l Artisanat à Rivesaltes Vendredi 21 novembre 2014 Inauguration de l Institut Régional de Formation des Métiers de l Artisanat à Rivesaltes Contact Presse Chambre de Métiers et de l'artisanat des Pyrénées-Orientales Virginie Colmenero

Plus en détail

RELATION BANQUE ENTREPRISE - FINANCEMENT DE LA PME

RELATION BANQUE ENTREPRISE - FINANCEMENT DE LA PME RELATION BANQUE ENTREPRISE - FINANCEMENT DE LA PME Par A. AIT-AIDER. Directeur Régional de la BNA. L Entreprise, la Banque : voilà deux acteurs centraux de l environnement économique dont le destin est

Plus en détail

La mutuelle Santé. proche de vous

La mutuelle Santé. proche de vous La mutuelle Santé proche de vous 2 Une vraie mutuelle, sans actionnaire, qui ne fait pas de profit, aux garanties ajustées bienvenue, vous êtes dans la solidarité version NOTRE MISSION : L ACCèS AUX SOINS

Plus en détail

Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris

Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris Discours de Maurice Leroy Ministre de la ville, chargé du Grand Paris Paris, mardi 12 juillet 2011 SEMINAIRE «THE GREATER PARIS PROJECT : FINANCIAL AND REAL ESTATE INVESTMENT OPPOTUNITIES» LONDRES, ROYAUME

Plus en détail

Dossier de presse. Une carte d identité pour l entreprise artisanale

Dossier de presse. Une carte d identité pour l entreprise artisanale Dossier de presse Une carte d identité pour l entreprise artisanale Contact presse Elisabeth de Dieuleveult, Responsable des relations avec la presse 01 44 43 10 96 et 06 61 25 98 00 dieuleveult@apcma.fr

Plus en détail

Vitaminez. votre avenir! Rejoignez un réseau d audioprothésistes à l écoute de vos aspirations

Vitaminez. votre avenir! Rejoignez un réseau d audioprothésistes à l écoute de vos aspirations Vitaminez votre avenir! Rejoignez un réseau d audioprothésistes à l écoute de vos aspirations Notre cocktail pour un parcours professionnel stimulant Audioprothésiste Une intégration sans pépin Responsable

Plus en détail

Construisez des partenariats gagnants avec les jeunes entreprises lyonnaises

Construisez des partenariats gagnants avec les jeunes entreprises lyonnaises ENTREPRISES ACHETEUSES Construisez des partenariats gagnants avec les jeunes entreprises lyonnaises Cécile Rioux, Responsable des achats, et Nicolas Pernet, Trésorier du CE d'apicil, ont fait appel à Nathalie

Plus en détail

Je veux être... CONSEILLÉ, ACCOMPAGNÉ, PROTÉGÉ, ENTENDU, RECONNU

Je veux être... CONSEILLÉ, ACCOMPAGNÉ, PROTÉGÉ, ENTENDU, RECONNU Je veux être... CONSEILLÉ, ACCOMPAGNÉ, PROTÉGÉ, ENTENDU, RECONNU MOI INFIRMIER Je veux être conseillé dans l exercice de mon métier Notre métier est en constante évolution. En cela, il est passionnant

Plus en détail

J ai une belle opportunité de développement

J ai une belle opportunité de développement CF 002 Avril 2010 w w w. lesclesdelabanque.com Le site d informations pratiques sur la banque et l argent w w w.franceac tive.org Financeur solidaire pour l emploi J ai une belle opportunité de développement

Plus en détail

DEVENEZ UN HÉROS POUR. L association Prévention Routière

DEVENEZ UN HÉROS POUR. L association Prévention Routière DEVENEZ UN HÉROS POUR L association Prévention Routière 1 Notre mission Créée en 1949, l'association Prévention Routière est reconnue d'utilité publique en 1955. Elle conduit ses actions dans de multiples

Plus en détail

Les 5 points clés d une. Communication professionnelle efficace

Les 5 points clés d une. Communication professionnelle efficace Les 5 points clés d une Communication professionnelle efficace Communiquez comme une multinationale avec le budget d une TPE! www.communication-professionnelle.com wwwwww La communication est un volet

Plus en détail

AGEA 2010. Préparez votre dossier assurance

AGEA 2010. Préparez votre dossier assurance AGEA 2010 Préparez votre dossier assurance Préambule Dans le cas d une création ou d une reprise d entreprise, plusieurs questions doivent être posées : Comment bien assurer mes biens professionnels? Que

Plus en détail

BTS CI 2 ème année. CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger. Sommaire

BTS CI 2 ème année. CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger. Sommaire BTS CI 2 ème année CCF E51 : Plan de marchéage et actions de prospection menés au cours du stage à l étranger Sommaire 1 Introduction I/ Plan de marchéage A. Services B. Prix C. Distribution D. Communication

Plus en détail

LES SOLUTIONS ASSURANCES DES PROFESSIONNELS. Assurances dommages. Protégez vos biens professionnels et privés

LES SOLUTIONS ASSURANCES DES PROFESSIONNELS. Assurances dommages. Protégez vos biens professionnels et privés LES SOLUTIONS ASSURANCES DES PROFESSIONNELS Assurances dommages Protégez vos biens professionnels et privés Faire vivre votre contrat En choisissant de vous assurer au Crédit Agricole, vous bénéficiez

Plus en détail

Suivre une formation, signer un contrat, être accompagné(e)...

Suivre une formation, signer un contrat, être accompagné(e)... 2013 2014 Être apprenti(e) en Nord-Pas de Calais Suivre une formation, signer un contrat, être accompagné(e)... RÉGION Nord-Pas de Calais www.apprentissage.nordpasdecalais.fr L apprentissage ne concerne

Plus en détail

Prix Maître d apprentissage APCMA/MNRA. Règlement du prix national 2015

Prix Maître d apprentissage APCMA/MNRA. Règlement du prix national 2015 Prix Maître d apprentissage APCMA/MNRA Règlement du prix national Article 1 - Objet Le prix «Maître d apprentissage» est organisé par l Assemblée Permanente des Chambres de Métiers et de l Artisanat (APCMA)

Plus en détail

Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business?

Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business? présente Vous êtes à la tête d une petite entreprise et vous souhaitez booster votre business? Vous avez créé récemment votre start-up et vous cherchez des soutiens pour accélérer votre croissance? Vous

Plus en détail

Vous pensez que l international est une nécessité pour votre entreprise et pour la Bretagne.

Vous pensez que l international est une nécessité pour votre entreprise et pour la Bretagne. Vous pensez que l international est une nécessité pour votre entreprise et pour la Bretagne. Devenez acteur du développement international de l économie de votre région en adhérant à Bretagne Commerce

Plus en détail

POUvons-nous encore travailler avec les technologies d hier? entrepreneurs, faites le choix de l économie numérique

POUvons-nous encore travailler avec les technologies d hier? entrepreneurs, faites le choix de l économie numérique MINISTÈRE DES PETITES ET MOYENNNES ENTREPRISES DU COMMERCE, DE L ARTISANAT ET DES PROFESSIONS LIBÉRALES POUvons-nous encore travailler avec les technologies d hier? entrepreneurs, faites le choix de l

Plus en détail

Et l électricité vient à vous

Et l électricité vient à vous Conception : Crédits photos : Fotolia, Médiathèque ERDF, Médiathèque EDF avril 2010 ERDF - Électricité Réseau Distribution France Tour Winterthur 92085 Paris La Défense cedex www.erdfdistribution.fr ERDF

Plus en détail

www.cma13.fr b[i iebkj_edi 9C7 ')

www.cma13.fr b[i iebkj_edi 9C7 ') www.cma13.fr b[i iebkj_edi 9C7 ') Permettre à des jeunes de devenir apprentis, c est leur offrir une vraie chance de réussite professionnelle et c est apporter de la richesse à votre entreprise. La Chambre

Plus en détail

entreprises générales de Les engagements l entreprise générale en matière sociale et sociétale

entreprises générales de Les engagements l entreprise générale en matière sociale et sociétale entreprises générales de france BTP Les engagements de l entreprise générale en matière sociale et sociétale 1 Sommaire Introduction............. page 3 Les engagements sociaux...................... pages

Plus en détail

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème

Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème Année scolaire 20 20 Dossier de suivi de stage d observation en entreprise en classe de 3 ème STAGE 3 ème Du././20.. au././20.. Nom et prénom de l élève : Classe de : Projet d orientation : Nom et adresse

Plus en détail

CRÉATION PARIS CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE PARIS La lettre d information des métiers de l artisanat parisien de création.

CRÉATION PARIS CHAMBRE DE METIERS ET DE L ARTISANAT DE PARIS La lettre d information des métiers de l artisanat parisien de création. Christian LE LANN, Président de la Chambre de métiers et de l artisanat de Paris, les membres élus, Fabrice JUGNET, Secrétaire général, directeur des services et l ensemble du personnel vous souhaitent

Plus en détail

Présentation du média salon

Présentation du média salon Présentation du média salon ll existe plusieurs type de salons : les salons professionnels, les salons grand public, les salons mixtes et les foires commerciales. Les salons professionnels sont des événements

Plus en détail

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3090 Convention collective nationale IDCC : 1527. IMMOBILIER (Administrateurs de biens, sociétés immobilières,

Plus en détail

de presse PLANÈTE COURTIER, Syndicat Français du Courtage d Assurance Juin 2015

de presse PLANÈTE COURTIER, Syndicat Français du Courtage d Assurance Juin 2015 Dossier de presse PLANÈTE COURTIER, Juin 2015 Contact presse Agence C3M - Tél. : 01 47 34 01 15 Michelle AMIARD - 06 60 97 24 00 - michelle@agence-c3m.com Laurence DELVAL - laurence@agence-c3m.com Sommaire

Plus en détail

Devenir agent général d assurance. Collaborateurs. Relation onseiller. Entrepreneur. Assurance. Écoute. Proximité

Devenir agent général d assurance. Collaborateurs. Relation onseiller. Entrepreneur. Assurance. Écoute. Proximité Devenir agent général d assurance Entrepreneur Indépendant Relation onseiller Écoute Clients Libre Proximité Collaborateurs Assurance Quelques chiffres... 13 000 Les agents généraux d assurance sont au

Plus en détail

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants

De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants De nouveaux moyens pour l éducation de nos enfants 2010 année de l éducation. Cette thématique, définie comme prioritaire par la municipalité, a permis de mettre en œuvre des outils novateurs au service

Plus en détail

Présentation des PARTENARIATS possibles entre. L Education Nationale et le Monde Professionnel

Présentation des PARTENARIATS possibles entre. L Education Nationale et le Monde Professionnel 1 G MADELIN 25 Mai 05 Présentation des PARTENARIATS possibles entre L Education Nationale et le Monde Professionnel Les grands débats autour de l école et de la formation professionnelle. La récente loi

Plus en détail

Dossier de Parrainage

Dossier de Parrainage Dossier de Parrainage Professionnel! Vous rêvez d être autonome sans les risques de l indépendant? Optez dès à présent pour le portage salarial Qu est-ce que le portage salarial? Le portage salarial Les

Plus en détail

MERCREDI 16 NOVEMBRE 2011 à 19H

MERCREDI 16 NOVEMBRE 2011 à 19H 1 MERCREDI 16 NOVEMBRE 2011 à 19H Palais Royal Place de L Amirande - AVIGNON LES CONTACTS PRESSE Contacts Presse Banque Populaire Provençale et Corse : - Frédéric DELATTRE - Tel : 04 91 17 66 36 frederic.delattre@bppc.fr

Plus en détail

UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES

UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES UNIR NOS EFFORTS POUR FACILITER L ACCES AU CREDIT BANCAIRE PAR DES CREATEURS D ENTREPRISE ET DES ENTREPRISES SOLIDAIRES Convention de partenariat entre la Fédération Bancaire Française et France Active

Plus en détail

CONVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE ENTRE L ÉTAT ET LE CCCA-BTP

CONVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE ENTRE L ÉTAT ET LE CCCA-BTP Informations presse - 22 mai 2014 CONVENTION POUR LE DÉVELOPPEMENT DE L APPRENTISSAGE ENTRE L ÉTAT ET LE CCCA-BTP Signature le 22 mai à Paris pour le prolongement en 2014 de la campagne de mobilisation

Plus en détail

CONSTRUISONS ENSEMBLE LA PROTECTION DE VOTRE ACTIVITÉ. Gan Construction

CONSTRUISONS ENSEMBLE LA PROTECTION DE VOTRE ACTIVITÉ. Gan Construction CONSTRUISONS ENSEMBLE LA PROTECTION DE VOTRE ACTIVITÉ Gan Construction Assuré d avancer Gan Construction Parce que votre activité professionnelle nécessite des protections variées et spécifiques, Gan Assurances

Plus en détail

Discours prononcé par Carole DELGA lors de la Conférence de presse de la Fevad : «Bilan du e-commerce en 2014» - Mardi 27 janvier 2015 à Bercy -

Discours prononcé par Carole DELGA lors de la Conférence de presse de la Fevad : «Bilan du e-commerce en 2014» - Mardi 27 janvier 2015 à Bercy - CAROLE DELGA SECRETAIRE D ETAT CHARGEE DU COMMERCE, DE L ARTISANAT, DE LA CONSOMMATION ET DE L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE, AUPRES DU MINISTRE DE L ECONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DU NUMERIQUE D i s c o

Plus en détail

DOMITYS exporte son modèle et renforce sa présence en France

DOMITYS exporte son modèle et renforce sa présence en France Résidences Services Seniors DOMITYS exporte son modèle et renforce sa présence en France Paris, le 11 avril 2014 Le groupe DOMITYS, leader des Résidences Services Seniors Nouvelle Génération, est le premier

Plus en détail

Classification et accords de salaires pour les salariés des entreprises du paysage CCN du 10 octobre 2008 étendue le 25 mars 2009

Classification et accords de salaires pour les salariés des entreprises du paysage CCN du 10 octobre 2008 étendue le 25 mars 2009 Classification et accords de salaires pour les salariés des entreprises du paysage CCN du 10 octobre 2008 étendue le 25 mars 2009 Les entreprises du paysage de la CNATP ont 6 mois après la date d extension

Plus en détail

Guide des aides à l apprentissage

Guide des aides à l apprentissage APPRENTISSAGE Guide des aides à l apprentissage 2015-2016 La Région Languedoc-Roussillon s est engagée à améliorer les conditions de vie des apprentis en participant aux frais liés à leur parcours de formation.

Plus en détail

Les aides pour la création et reprise d entreprise

Les aides pour la création et reprise d entreprise Les aides pour la création et reprise d entreprise Pour créer sa boite, mieux vaut être accompagné Pourquoi SE FAIRE ACCOMPAGNER lors du lancement? Pour gagner du temps en ayant accès à des informations

Plus en détail

SwissLife Prévoyance TNS Spécial Artisans et Commerçants. Une offre complète, adaptée à votre activité et votre statut

SwissLife Prévoyance TNS Spécial Artisans et Commerçants. Une offre complète, adaptée à votre activité et votre statut SwissLife Prévoyance TNS Spécial Artisans et Commerçants Une offre complète, adaptée à votre activité et votre statut La prévoyance : une préoccupation pour les indépendants Tout comme deux tiers des Français,

Plus en détail

L obligation d emploi

L obligation d emploi L obligation d emploi 1 2 La réponse à l obligation d emploi dans le secteur privé La réponse à l obligation d emploi dans le secteur public La loi fixe à tout établissement privé ou public d au moins

Plus en détail

Le Groupement Momentané d Entreprises

Le Groupement Momentané d Entreprises Le Groupement Momentané d Entreprises Les groupements momentanés d entreprises (GME): LA COTRAITANCE Geoffrey PIESEN Qu est ce qu un GME? C est une juxtaposition d entreprises qui mettent en commun leurs

Plus en détail

DEMANDE DE FINANCEMENT 2014 «CIRCUITS ALIMENTAIRES REGIONAUX»

DEMANDE DE FINANCEMENT 2014 «CIRCUITS ALIMENTAIRES REGIONAUX» DEMANDE DE FINANCEMENT 2014 «CIRCUITS ALIMENTAIRES REGIONAUX» A retourner au Conseil régional de Bourgogne : Conseil Régional de Bourgogne, Direction de l Agriculture et du Développement rural, 17 boulevard

Plus en détail

Conférence de Presse Accessibilité des ERP (Établissements Recevant du Public) 20 mai 2014

Conférence de Presse Accessibilité des ERP (Établissements Recevant du Public) 20 mai 2014 Conférence de Presse Accessibilité des ERP (Établissements Recevant du Public) 20 mai 2014 Contexte juridique La loi de 2005 impose aux ERP* d être accessibles à toute personne quel que soit son handicap

Plus en détail

Chambre de métiers et de l'artisanat du CANTAL

Chambre de métiers et de l'artisanat du CANTAL Seul le prononcé fait foi Intervention de M. Marc René BAYLE, préfet du Cantal lors de l'assemblée générale de la Chambre de métiers et de l'artisanat du CANTAL à Saint-Flour le jeudi 16 juin 2011 M. le

Plus en détail

LES DELEGUES SYNDICAUX

LES DELEGUES SYNDICAUX LES DELEGUES SYNDICAUX Chaque syndicat représentatif dans une entreprise ou un établissement de 50 salariés ou plus peut désigner un délégué syndical (DS). Nommé pour une durée indéterminée, le délégué

Plus en détail

RESIDENCE DE L HORTICULTURE

RESIDENCE DE L HORTICULTURE PAPILLONS BLANCS EPERNAY Tous différents et tous égaux CONTRAT DE SEJOUR PHOTO USAGER NOM Prénom Remis le -- -- 20-- Les Papillons Blancs Epernay «Tous différents et tous égaux!» Le présent contrat est

Plus en détail

Cardif Multiplus Perspective

Cardif Multiplus Perspective Cardif Multiplus Perspective CONTRAT D ASSURANCE VIE DIVERSIFIÉ Composez le futur de votre épargne BNP Paribas Cardif, La référence en partenariat d assurance Yves Durand 10 e assureur européen*, BNP Paribas

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse de Mutuelle Bleue

DOSSIER DE PRESSE. Contact Presse de Mutuelle Bleue Contact Presse de Mutuelle Bleue Stéphanie ARREGROS Responsable Communication Tél. : 01 64 71 39 74 Courriel : s.arregros@mutuellebleue.fr DOSSIER DE PRESSE Siège social : 68 rue du Rocher 75396 Paris

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Paris, le 3 février 2006 Communiqué de presse «Coopératives et mutuelles : un gouvernement d entreprise original» Les 30 recommandations du rapport sur le gouvernement d entreprise des coopératives et

Plus en détail