de l artisanat Tableau économique ÉTUDES et Recherches Cahier III : Les entreprises artisanales dans l économie des territoires

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "de l artisanat Tableau économique ÉTUDES et Recherches Cahier III : Les entreprises artisanales dans l économie des territoires"

Transcription

1 ÉTUDES et Recherches de l Institut Supérieur des Métiers Tableau économique de l artisanat MAI 2014 Cahier III : Les entreprises artisanales dans l économie des territoires Tableau économique de l artisanat 1

2

3 préface Bien que représentant en 2012 plus d un million d entreprises, soit un tiers des entreprises du secteur marchand, l artisanat reste largement méconnu. Ce tableau économique a pour objectif d en présenter les performances sur le champ économique et social et d en observer les grandes tendances d évolution. Pour ce faire, un travail de collecte et de traitement statistique a été engagé, dans le cadre d un groupe de travail associant la Direction Générale de la Compétitivité, de l Industrie et des Services (DGCIS), l Union Professionnelle Artisanale (UPA) et l Assemblée Permanente des Chambres de Métiers et de l Artisanat (APCMA). Cette première édition porte principalement sur le poids économique de l artisanat, sa démographie, sa contribution à la dynamique entrepreneuriale, cela à partir des données disponibles pour les années 2010, 2011 et Des repères statistiques sont également donnés sur des années antérieures, cela souvent à titre indicatif, les données n étant pas immédiatement comparables en raison de méthodes de traitement parfois différentes. Ce tableau de bord fera l objet de mises à jour régulières. Des travaux sont également en cours pour en enrichir le contenu concernant l emploi et la dynamique de développement des entreprises (financement, investissements, innovation, exportation). Institut Supérieur des Métiers Avril 2014 ISBN en cours

4 Remerciements Les travaux sont menés à l appui d un groupe de travail composé des personnalités suivantes : Assemblée Permanente des Chambres de Métiers et de l Artisanat (APCMA) M. Jean-Michel Castagné, directeur des systèmes d information Confédération de l Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment (CAPEB) Mme Sophie Gourvenec, chargée d études Confédération Générale de l Alimentation en Détail (CGAD) Mme Isabelle Fillaud, chef du Département Affaires juridiques, économiques et européennes Direction Générale de la Compétitivité, de l Industrie et des Services (DGCIS) M. Nicolas Cavallo, chargé d études au Bureau des Études économiques thématiques, (SDPE) M. Thibaut Cruzet, chef de l unité «structure d entreprises», Bureau des Études économiques, thématiques (SDPE) M. Serge Jarraud, chef du bureau des activités artisanales et commerciales (SDCAPL) M. Jean-Michel Vern, adjoint au chef de bureau des activités artisanales et commerciales (SDCAPL) Confédération Nationale de l Artisanat des Métiers et des Services (CNAMS) Mme Isabelle Roy, directrice du Département Développement économique et qualité à la Fédération Nationale de la Coiffure (FNC) Union Professionnelle Artisanale (UPA) Mme Nathalie Roy, conseillère technique chargée des affaires économiques Auteurs Ce tableau de bord est piloté à l Institut Supérieur des Métiers par Mme Catherine Elie, directrice des études et du développement économique. Assistante : Hella Louzir Traitement graphique : Sabine Galdemar 2 Tableau économique de l artisanat

5 Sommaire Les entreprises artisanales dans l économie des territoires 1 Une densité d entreprises artisanales en forte croissance sur la décennie passée 2 Emploi : les régions de forte densité artisanale sont également celles où la part des entreprises sans salarié est la plus importante 1 La valeur ajoutée totale de l artisanat progresse entre 2 et Une forte desserte communale des principaux services à la population 20 Spécialisation économique des territoires Les entreprises de l alimentation 24 Spécialisation économique des territoires Les entreprises du bâtiment et des travaux publics 1 Spécialisation économique des territoires Les entreprises de services 8 Spécialisation économique des territoires Les entreprises de fabrication 4 Annexe méthodologique 9 Tableau économique de l artisanat

6 4 Tableau économique de l artisanat

7 études et Recherches Les entreprises artisanales dans l économie des territoires 1 Une densité d entreprises artisanales en forte croissance sur la décennie passée 2 Emploi : les régions de forte densité artisanale sont également celles où la part des entreprises sans salarié est la plus importante La valeur ajoutée totale de l artisanat progresse dans les régions entre 2 et Une forte desserte communale des principaux services à la population Spécialisation économique des territoires Les entreprises de l alimentation Spécialisation économique des territoires Les entreprises du bâtiment et des travaux publics Spécialisation économique des territoires Les entreprises de services 8 Spécialisation économique des territoires Les entreprises de fabrication Tableau économique de l artisanat

8 1 Une densité d entreprises artisanales en forte croissance sur la décennie passée Le nombre d entreprises artisanales a augmenté plus vite que la population depuis 10 ans : la densité moyenne d entreprises artisanales est ainsi passée de 12 entreprises pour 10 0 habitants en 20 à 1 en 2, 149 en 29 et 10 en Les régions du sud de la Loire se distinguent par une densité supérieure à la moyenne. Ensemble des entreprises artisanales en 2012 (en milliers) Densité artisanale 2012 (nombre d entreprises pour 10 0 habitants) 01 - Guadeloupe 11, Martinique 9, Guyane 4, La Réunion 14, Mayotte 2, Île-de-France 14, Champagne-Ardenne 19, Picardie 2, Haute-Normandie 2, Centre 9, Basse-Normandie 24, Bourgogne 2, Nord-Pas-de-Calais 4, Lorraine, Alsace 2, Franche-Comté 19, Pays de la Loire 2, Bretagne 2, Poitou-Charentes 2, Aquitaine, 19 - Midi-Pyrénées 8, Limousin 14, Rhône-Alpes 12, Auvergne 24, Languedoc-Roussillon 0, Provence-Alpes-Côte d'azur 119, Corse 9,8 09 Total 1114, 10 Sources : INSEE, base de données «démographie des entreprises, champ marchand non agricole», entreprises exerçant une activité principalement artisanale. INSEE, recensement de la population traitement ISM. Tableau économique de l artisanat

9 III. Les entreprises artisanales dans l économie des territoires études et Recherches Densité artisanale au 1 er janvier 2012 (nombre d entreprises artisanales à titre principal ou secondaire pour 10 0 habitants moyenne : 181) Densité comprise entre 10 et 140 De 141 à 10 De 11 à 181 Densité supérieure à la moyenne de 181 à 220 De 221 à 20 Densité supérieure à Densité artisanale au 1 er janvier 20 (nombre d entreprises artisanales à titre principal ou secondaire pour 10 0 habitants moyenne : 144) Densité inférieure à 114 De 114 à 14 Densité supérieure à la moyenne comprise entre 144 à 1 De 14 à 20 Densité supérieure à Tableau économique de l artisanat

10 1 Une densité d entreprises artisanales en forte croissance sur la décennie passée Les densités sectorielles obéissent globalement à cette même ligne de segmentation Nord-Sud. Quelques particularités sont à signaler : la Corse, la Guadeloupe, la Basse-Normandie et le Limousin affichent la plus forte densité d entreprises de l alimentation. Les concentrations sont également fortes dans le pourtour méditerranéen. Concernant le bâtiment et les travaux publics, les densités supérieures à la moyenne sont concentrées dans les régions du sudouest et du sud-méditerranéen. Le tissu d entreprises de fabrication n est pas plus dense dans les régions industrielles (par exemple le Nord et l Est) ; dans le sud, seule la région Languedoc-Roussillon affiche une densité inférieure à la moyenne. Les DOM affichent également des densités sectorielles contrastées : les entreprises de services et d e l alimentation sont proportionnellement moins nombreuses en Guyane ; à La Réunion, ce sont les entreprises de l alimentation, du bâtiment et des travaux publics. Densité régionale des entreprises artisanales de l alimentation en 2012 (pour 10 0 habitants) 8,2 12,0 14,8 11,1 9,0,2 10, 8,8 9,1 10,0 11,1 11,4 10, 11, 1,1 1, 1,4 10,4 10, 1,9 inférieure à 9, Densité comprise entre 9, et 11, 11, 12,2 12,0 12,1 12,9 comprise entre 11, et 1, Densité comprise entre 1, et 1, 19, Densité supérieure à 1, 8 Tableau économique de l artisanat

11 III. Les entreprises artisanales dans l économie des territoires études et Recherches Densité régionale des entreprises artisanales du bâtiment et des travaux publics en 2012 (pour 10 0 habitants) 1, 4,4,8 2,, 9,,0, 4 9,2 2,9,2 9, 80,9,1 2, 1,9,4,0 1,8 inférieure à 0 Densité comprise entre 0 et 84, 8, 9,4 104, 111,4 comprise entre et 90 Densité comprise entre 90 et Densité supérieure à 11 Densité régionale des entreprises artisanales de fabrication en 2012 (pour 10 0 habitants) 11,2 1, 1,8 14 1, 14, 1, 1, 18, 18, 18, 19,9 24, 0,0 20, 2,4 22, 2, 24, 42,8 inférieure à 1, Densité comprise entre 1, et 21, 22,1 22,2 20,1 2,4 40,0 comprise entre 21, et 2, Densité comprise entre 2, et 1, 2,9 Densité supérieure à 1, Tableau économique de l artisanat 9

12 1 Une densité d entreprises artisanales en forte croissance sur la décennie passée Densité régionale des entreprises artisanales de service en 2012 (pour 10 0 habitants) 0,,,, 4, 40,4,9,2 8,2,,0 40,4 8,0 28,4 42,8 4, 41,4 4, 42,, inférieure à 49,9 4, 0,8 9, 1, Densité comprise entre et 42 comprise entre 42 et 2 Densité supérieure à 2,8 10 Tableau économique de l artisanat

13 III. Les entreprises artisanales dans l économie des territoires études et Recherches Répartition sectorielle des entreprises artisanales en régions en Alimentation Bâtiment Fabrication Services et travaux publics Régions En milliers En % En milliers En % En milliers En % En milliers En % Alsace 1, 8 % 10,0 4 %, 1 %,1 2 % Aquitaine,8 % 2,8 0 %,2 1 % 1,4 0 % Auvergne 1,8 9 % 9, 48 %,0 1 %, 28 % Basse-Normandie 2,2 11 % 9,4 49 % 2, 12 %,4 28 % Bourgogne 1,9 8 % 10, 48 %, 1 %, 0 % Bretagne,9 9 % 20,9 49 %, 1 % 11,8 28 % Centre 2,9 9 % 1,1 48 % 4,8 14 % 9, 29 % Champagne-Ardenne 1,4 9 %, 4 % 2, 1 % 4,8 0 % Corse 0, 8 % 4, 9 % 0,9 11 % 1,8 2 % Franche-Comté 1,2 8 %,0 4 % 2,9 19 % 4, 29 % Guadeloupe 0, %, 4 % 1, 1 % 2, 22 % Guyane 0, 8 % 2,0 % 0, 20 % 0, 19 % Haute-Normandie 2,1 10 % 9, 4 % 2, 12 %, 1 % Île-de-France 8, % 0, 49 % 1, 12 % 48,1 % La Réunion 0,9 %, 4 % 2,1 1 %, 29 % Languedoc-Roussillon,2 % 2,0 4 %,4 11 % 1, 28 % Limousin 1,0 9 %,4 4 % 1, 1 %,4 29 % Lorraine 2,1 % 1, 48 % 4,2 1 % 8, 0 % Martinique 0, % 4, 49 % 1, 18 % 2,4 2 % Midi-Pyrénées, % 2,0 1 %, 1 % 1, 28 % Nord-Pas-de-Calais, 9 % 1, 4 % 4, 1 % 12, % Pays de la Loire, 8 % 21, 48 %, 1 % 1, 29 % Picardie 1, 8 % 10, 48 % 2, 12 %, 1 % Poitou-Charentes 2, 9 % 1,0 49 %, 14 %, 29 % Provence-Alpes-Côte d'azur,9 % 1, 2 % 11, 12 % 29, 0 % Rhône-Alpes, % 49,1 48 % 1,2 1 % 29, 29 % Total,9 % 4,2 49 % 12, 14 % 2, 0 % Entreprises exerçant une activité principalement artisanale traitement ISM Tableau économique de l artisanat 11

14 1 Une densité d entreprises artisanales en forte croissance sur la décennie passée La croissance du tissu artisanal a été plus forte dans les régions du sud-méditerranée et dans les DOM. En outre-mer, la progression a été de 8 % et de 4 % à La Réunion et en Guyane ; en métropole, la croissance a été supérieure à la moyenne dans les régions du sud (Corse + %, PACA +9 %, Languedoc-Roussillon + 4%). On constate également une bonne dynamique de croissance dans les régions d Alsace et de Lorraine. Évolution du nombre d entreprises artisanales en régions (base : 1 en 20) 190 La Réunion Guyane 14 Corse 1 PACA Languedoc-Roussillon Lorraine 14 Alsace 144 IDF 141 Aquitaine, Rhône-Alpes 140 Haute-Normandie 18 Picardie, NPDC 1 Midi-Pyrénées 1 Pays/Loire, Ch/Ardennes 11 Martinique 10 Poit/Charentes, Bretagne, Fr/Comté, Centre 129 Bourgogne 124 Basse-Normandie 12 Limousin 120 Auvergne Guadeloupe Source : INSEE, SIRENE, Recensement de la population - traitement ISM Base : ensemble des entreprises artisanales. 12 Tableau économique de l artisanat

15 III. Les entreprises artisanales dans l économie des territoires études et Recherches Les dynamiques sectorielles sont également contrastées dans les territoires 1 ALIMENTATION Le tissu d entreprises ne s accroît que dans quelques régions (Alsace, PACA, Corse et régions d outre-mer). La baisse est plus importante (au-delà de 10 %) dans les régions Centre, Bourgogne et Auvergne. artisanales de l alimentation (en milliers), en 2012 et par régions, et évolution du tissu d entreprises entre 2 et 2012,,9 2,2 2,1 1, 8, 1,4 2,1 1,, 2,9 1,9 1,2 0, 2, 1,0 1,8, 0,9 0,,8,,2,9 0, Baisse du stock d'entreprises supérieure à 10 % Baisse inférieure à 10 % Croissance inférieure à 10 % 0, Croissance comprise entre 10 et 19 % Croissance supérieure à 20 % Tableau économique de l artisanat 1

16 1 Une densité d entreprises artisanales en forte croissance sur la décennie passée Bâtiment et travaux publics La croissance du nombre d entreprises est forte sur l ensemble du territoire, avec des taux supérieurs à 40 % dans le Nord, la Picardie, l Île-de-France et l outre-mer. artisanales du bâtiment et des travaux publics (en milliers), en 2012 et par régions, et évolution du tissu d entreprises entre 2 et , 20,9 9,4 9, 10, 0,, 1, 10,0 21, 1,9 10,,0 2,0 1,0,4 9, 49,1,, 2,8 2,0 2,0 1, 4, Baisse du stock d'entreprises inférieure à 10 % Augmentation comprise entre 0 et 20 % Augmentation comprise entre 20 et 40 % 4, Augmentation supérieure à 40 % 14 Tableau économique de l artisanat

17 III. Les entreprises artisanales dans l économie des territoires études et Recherches Fabrication 1 Le tissu d entreprises progresse dans l ensemble des régions, sauf en Auvergne et en Guadeloupe. L accroissement du nombre d entreprises est particulièrement fort en Bretagne et Pays de la Loire, et en Alsace. artisanales de fabrication (en milliers), en 2012 et par régions, et évolution du tissu d entreprises entre 2 et ,, 2, 2, 2, 1, 2, 4,2,, 4,8, 2,9 0,, 1,,0 1,2 2,1 1,,2,,4 11, 1, Baisse du stock d'entreprises inférieure à 10 % Augmentation comprise entre 0 et 9 % Augmentation comprise entre 10 et 19 % 0,9 Augmentation supérieure à 20 % Tableau économique de l artisanat 1

18 1 Une densité d entreprises artisanales en forte croissance sur la décennie passée Services La croissance du stock d entreprises est forte sur l ensemble du territoire, avec des taux supérieurs à 40 % en Picardie, Haute- Normandie, dans l Est (Alsace et Lorraine), en Corse, Languedoc-Roussillon et en outre-mer. artisanales de services (en milliers), en 2012 et par régions, et évolution du tissu d entreprises entre 2 et , 11,8,4 1,,, 48,1 4,8 8, 9,, 4,,1 0, Baisse du stock d'entreprises Augmentation comprise entre 0 et 9 % Augmentation comprise entre 10 et 19 % Augmentation comprise entre 20 et 29 % Augmentation comprise entre 0 et 9 % Augmentation supérieure à 40 %, 1,4,4, 29, 1, 1, 29, 1,8, 2, 2,4 1 Tableau économique de l artisanat

19 2 Emploi : les régions de forte densité artisanale sont également celles où la part des entreprises sans salarié est la plus importante études et Recherches 1 L es régions de forte densité artisanale sont également celles où la part des entreprises sans salarié est la plus importante. Les régions ayant le tissu le plus important de «grosses» entreprises artisanales sont l Alsace, les Pays de la Loire, Nord Pas de Calais et la Lorraine (à noter : pour l Alsace et la Moselle, le droit local de l artisanat explique cette structure ; il n y existe pas en effet de critère de taille pour l inscription au répertoire des métiers). Répartition des entreprises artisanales par tailles d effectifs salariés et par régions en Guadeloupe 02 - Martinique 0 - Guyane 04 - La Réunion 9 - Provence-Alpes-Côte d'azur 91 - Languedoc-Roussillon - Midi-Pyrénées 2 - Aquitaine 94 - Corse 11 - Ile-de-France Moyenne France entière 82 - Rhône-Alpes 4 - Limousin 8 - Auvergne 4 - Poitou-Charentes 41 - Lorraine 22 - Picardie 2 - Bourgogne 2 - Haute-Normandie 4 - Franche-Comté 24 - Centre 21 - Champagne-Ardenne - Bretagne 1 - Nord-Pas-de-Calais 2 - Basse-Normandie 2 - Pays de la Loire 42 - Alsace salarié 1 à 2 salariés à salariés à 9 salariés 10 à 19 salariés Plus de 20 salariés Source : INSEE, base de données «démographie des entreprises, champ marchand non agricole». Entreprises exerçant une activité principalement artisanale traitement ISM. Tableau économique de l artisanat 1

20 2 Emploi : les régions de forte densité artisanale sont également celles où la part des entreprises sans salarié est la plus importante Emploi : les entreprises de 1 à 9 salariés sont fragilisées dans la plupart des régions. Dans la plupart des régions, on assiste depuis 29 à une baisse du nombre des entreprises de 1 à 9 salariés, alors que le celui des «solos» n a jamais été aussi important. L Île-de-France fait exception à ce phénomène, de même que les DOM. En revanche, le nombre d entreprises plus de 10 salariés s accroît dans toutes les régions, confirmant la capacité des activités artisanales à générer des petites entreprises. 0 salarié 1 à 2 salariés à salariés 1 à 2 salariés à salariés Régions Alsace,9 8, 1,1 4,,1,,8, 2,2 2,0 2,0 2, 2,, Aquitaine 2, 28,4, 12, 12, 12,2,9,,2,4,,4 2, 2,8, Auvergne 9, 10, 1,,2 4,8,2,2,1 1, 1, 1, 1,2 1, 1, Basse-Normandie 8, 9,9 12,,4,2,2,,, 1, 1, 1, 1, 1,4 1, Bourgogne 9, 11,2 14,4,9,,,,, 1,8 1, 1, 1, 1, 1, Bretagne 19,4 22,2 2, 10,9 11, 11,1,,,1,,,4 2, 2,9, Centre 14, 1,4 21,4 8,0 8,1 8,2,4,, 2, 2,9 2, 1,9 2,1 2, Champagne-Ardenne,4, 10, 4,0 4,1 4,0 2, 2,8 2, 1,4 1,4 1,4 1,1 1,1 1,4 Corse,4 4,4,8 1, 1, 1, 1,0 1,2 1,1 0, 0, 0, 0,4 0, 0, Franche-Comté,8 8 10, 4,1 4,1,9 2, 2, 2, 1, 1,4 1, 1,1 1,2 1, Guadeloupe 9,8 8, 9 1,1 0, 1,1 0, 0,4 0, 0, 0,2 0,4 0,2 0,2 0, Guyane 2,2 2,,2 0, 0,4 0, 0,2 0,2 0, 0,1 0,1 0,2 0,1 0,1 0,2 Haute-Normandie 8, 10,2 1,8 4,, 4,9 4,9,2,,4 1,8 1,9 1,8 1, 1, 1,9 Île-de-France, 4,4 102, 28,0 1,2,1 18,8 21,0 21,4 10, 10,8 10,,,0 9, La Réunion,, 9, 1,9 2,2 2, 1,2 1, 1, 0, 0,8 0, 0,, 0, 0,9 Languedoc-Roussillon 2,1, 28,8, 8, 12,1 12,0 11,1,2,,1 2,9 2,9 2, 2, 2, 2,9 Limousin,0,8 8,2,,1,1,0 1,8 1,8 1, 0,9 0,9 0,9 0,8 0, 1,0 Lorraine 10,2 1,0 19,4,1,,4 4,4 4, 4, 2,4 2,4 2,2 2, 2,8, Martinique,0,8, 0,9 1,0 1,0 0, 0, 0, 0, 0,4 0, 0, 0, 0, Midi-Pyrénées 24,1 28,2, 11,1 11, 11,0,4,,4,2,2,1 2,4 2,, Nord-Pas-de-Calais 1 1,8 22,8,9 8, 8,4,8,2,9,,,1 2,9,2 4,0 Pays de la Loire 1,8 21, 2, 10, 10,2, 10,2,2,4,4,9 4,0 4,0,,,0 Picardie,9 9,8 14,,0,1,2,4,,4 1, 1,8 1, 1,4 1,4 1,9 Poitou-Charentes 11, 1,2 1,9,,4,2 4,0 4, 4,1 2,0 2,1 2,0 1, 1, 2,2 Provence-Alpes-Côte d'azur 4,,0,9 19,9 21,8 21,8 10, 12,0 11,9,1,4,,, 4, Rhône-Alpes 4, 4,0 0, 2, 24,1 24,1 14,2 1,2 1,0,,,4,9,4 8,1 Entreprises exerçant une activité principalement artisanale traitement ISM 18 Tableau économique de l artisanat

21 La valeur ajoutée totale de l artisanat progresse entre 2 et 2010 études et Recherches Cette évolution de la valeur ajoutée semble obéir à plusieurs déterminants : zla présence d un riche tissu d entreprises employeuses, z La dynamique de création d entreprises, z la composition sectorielle. On constate également que le taux moyen de valeur ajoutée varie fortement selon les régions : 10 points d écart séparent la Lorraine (1 %) de la Picardie (41 %). Valeur ajoutée brute totale des entreprises artisanales (en milliards d euros) Régions 20 (1) 2 (2) 2 () 2010 (4) Évolution 2/2010 de la VA Taux de valeur ajoutée en 2010 Alsace 1,9 1,9, 4,4 122 % % Aquitaine,, 4,8, 110 % % Auvergne 1, 1, 1,9 2,1 111 % 8 % Basse-Normandie 1,4 1, 2,0 2, 12 % % Bourgogne 1,8 1,9 2, 2,4 104 % 40 % Bretagne,2, 4,,1 111 % 8 % Centre 2, 2,8,,8 109 % 40 % Champagne-Ardenne 1,4 1,4 1, 1,8 11 % 40 % Corse 0, 0,4 0, 0, 11 % % Franche-Comté 1,4 1,4 1, 2,0 118 % 4 % Haute-Normandie 1, 1, 2,4 2, 104 % 40 % Île-de-France 12,4 12, 1,2 1, 12 % 9 % Languedoc-Roussillon 2,2 2,,,8 109 % 8 % Limousin 0,8 0,8 1,1 1,1 1 % 8 % Lorraine 2,0 2,1, 4,4 12 % 1 % Midi-Pyrénées 2,8,1 4, 4, 10 % 8 % Nord-Pas-de-Calais 2,9,0,9 4, 11 % 9 % Pays de la Loire,,9,,2 11 % % Picardie 1, 1, 2,2 2,4 109 % 41 % Poitou-Charentes 1,8 2,0 2, 2,9 112 % % Provence-Alpes-Côte d'azur 4,8,,8,9 11 % 8 % Rhône-Alpes 8,0 8, 10,8 11,9 110 % % Base : Entreprises ayant une activité artisanale à titre principal Sources : (1) Ministère de l Économie, des Finances et de l Emploi, Les chiffres clés de l Artisanat, édition 22. (2) Ministère de l Économie, de l Industrie et de l Emploi, Chiffres clés de l Artisanat, édition 2. () Ministère de l Économie, de l Industrie et de l Emploi, Chiffres clés de l Artisanat, édition 29. (4) Direction Générale de la Compétitivité de l industrie et des services, Chiffres clés de l artisanat, édition 201. Tableau économique de l artisanat 19

22 4 Une forte desserte communale des principaux services à la population Le maillage communal des principaux services à la population assurés par les entreprises artisanales est fin et continue à se renforcer. z Plus d une commune sur deux a au moins une entreprise de maçonnerie implantée sur son territoire. z En matière alimentaire, % des communes accueillent au moins une boulangerie, 22 % une boucherie, 4 % une poissonnerie (hors marchés). z La progression de la desserte est particulièrement forte dans les soins personnels : 42 % des communes sont équipées d au moins une entreprise de coiffure, 2 % de soins de beauté. Part de communes équipées en 29 Part de communes équipées en 2011 Part de communes équipées en 2012 Réparation automobile et matériel agricole 41 % 44 % 4 % Contrôle technique 9 % 9 % 10 % Maçonnerie 2 % % % Plâtrerie, peinture 4 % 4 % 48 % Menuiserie, charpenterie, serrurerie 1 % 4 % % Plomberie, couverture, chauffagiste 49 % 2 % % Entreprise d'électricité 42 % 4 % 4 % Entreprise générale du bâtiment 20 % 21 % 2 % Coiffure % 41 % 42 % Blanchisserie-teinturerie 9 % 10 % 10 % Soins de beauté 1 % 24 % 2 % Boulangerie % % % Boucherie 22 % 22 % 22 % Poissonnerie 4 % 4 % 4 % Fleuriste 1 % 19 % 19 % Ambulances ND 11 % 11 % Taxis ND 24 % 2 % Source : base permanente des équipements (anciennement inventaire communal). Cette base permet de comptabiliser le taux d équipement des communes en équipements et services à la population, qu ils soient publics ou privés. Concernant les entreprises artisanales, sont répertoriées les activités suivantes : A01 - Réparation auto A02 - Contrôle technique auto A401 - Maçon A402 - Plâtrier peintre A40 - Menuisier, charpentier, serrurier A404 - Plombier, couvreur, chauffagiste A40 - Électricien A40 - Entreprise générale du bâtiment A01 - Coiffure A0 - Blanchisserie-Teinturerie A0 - Soins de beauté B20 - Boulangerie B204 - Boucherie charcuterie B20 - Poissonnerie B12 - Fleuriste D0 - Ambulances E101 - Taxis 20 Tableau économique de l artisanat

23 III. Les entreprises artisanales dans l économie des territoires études et Recherches 4 Les entreprises artisanales sont présentes sur l ensemble du territoire, notamment dans les communes rurales : 2 % d entre elles y sont localisées alors que 2 % de la population y réside. La baisse observée depuis 20 s explique notamment par la diminution du nombre de communes de moins de 2 0 habitants. Le tissu est un peu moins dense comparativement à la répartition de la population dans les agglomérations de plus de 2 0 habitants et dans l aire urbaine de Paris. Une progression est toutefois notable dans la dernière décennie au sein des aires urbaines de plus de 2 0 habitants. Répartition des entreprises dont l activité principale est artisanale par tailles d unités urbaines Tailles de communes Repères Repartition de la population 198 (1) 20 (2) 2012 () française en 2010 Communes rurales 2 % 2 % 2 % 2 % Unités urbaines de moins de 0 habitants 8 % 8 % 8 % % Unités urbaines de 0 à habitants % % % % Unités urbaines de 10 0 à habitants % % % % Unités urbaines de 20 0 à habitants % % % % Unités urbaines de 0 0 à habitants % % % % Unités urbaines de 1 0 à habitants % % % % Unités urbaines de 2 0 à habitants 1 % 18 % 22 % 2 % Unité urbaine de Paris 12 % 14 % 14 % 1 % Total général 1 % 1 % Sources : (1) Ministère du Commerce, de l Artisanat et des Services, La France de l Artisanat, chiffres clés 198. (2) Ministère de l Économie, des Finances et de l Emploi, Les chiffres clés de l Artisanat, édition 22. () SIRENE, RGP, traitement INSEE Tableau économique de l artisanat 21

24 4 Une forte desserte communale des principaux services à la population La localisation des entreprises varie selon leur activité. Les entreprises du bâtiment et des travaux publics sont globalement plus souvent implantées en commune rurale (28 %), et leur tissu est moins dense dans l aire urbaine de Paris, à l exception notable des entreprises de construction de bâtiments résidentiels, dont 41 % sont localisées dans l agglomération parisienne. Concernant les activités de l alimentation, le tissu des entreprises de métiers de bouche est plus dense dans les communes rurales et dans les petites unités urbaines de moins de 0 0 habitants. La fabrication de produits alimentaires est quant à elle localisée dans la moitié des cas en commune rurale ou de moins de 0 habitants. Les activités de fabrication ont des implantations différenciées selon les secteurs : z le travail du bois et la fabrication de meubles conservent une localisation très rurale, de même les activités de fabrication de matériaux, de chimie, verre et céramique. z Les entreprises du papier/imprimerie sont plus concentrées dans les moyennes et grandes villes et dans la région parisienne, de même que les entreprises de fabrication de prothèses et de bijouterie (regroupées dans la fabrication d articles divers). 28 % des entreprises du textile sont localisées dans l aire urbaine parisienne, notamment pour la fabrication de vêtements et accessoires. En dehors de ces activités, le tissu des entreprises de fabrication est moins dense dans l unité urbaine de Paris, probablement en raison des coûts d accès au foncier. Enfin, sans surprise, les entreprises de service sont moins rurales. Leur tissu est particulièrement dense dans les grandes agglomérations et dans l aire urbaine de Paris. Dans les activités de transport, un tiers des entreprises sont ainsi localisées dans l agglomération parisienne. 22 Tableau économique de l artisanat

25 III. Les entreprises artisanales dans l économie des territoires études et Recherches Secteurs Communes rurales Unités urbaines de moins de 0 habitants Unités urbaines de 0 à habitants Unités urbaines de 10 0 à habitants Unités urbaines de 20 0 à habitants Unités urbaines de 0 0 à habitants Unités urbaines de 1 0 à habitants Unités urbaines de 2 0 à habitants Unité urbaine de Paris Alimentation Boulangerie, pâtisserie, chocolaterie, glacerie 2 % 10 % 8 % % % % % 20 % 11 % Viandes et poissons 2 % 9 % 8 % % % 8 % % 20 % 1 % Autres activités de l'alimentation 41 % 9 % % % % % % 1 % 4 % Bâtiment et travaux publics Construction de bâtiments résidentiels 1 % 4 % 4 % % % % % 1 % 41 % Génie civil 2 % % 8 % % % 8 % 8 % 2 % 8 % Démolition, terrassement, forages et sondages 4 % 9 % % % % % % 1 % 4 % Maçonnerie générale, couverture, étanchéification 2 % 8 % % % % % % 20 % 10 % Travaux d'installation électrique, plomberie et autres travaux 2 % 8 % % % % % % 22 % 14 % d installation Cloisonnement, Travaux de finition 2 % 8 % % % % % % 22 % 1 % Fabrication Textile, habillement, cuir et chaussure 18 % % % % % % % 20 % 28 % Travail du bois 44 % 9 % % % % % % 14 % 4 % Papier, imprimerie, reproduction 14 % % % % % 8 % 8 % 28 % 1 % Matériaux de construction, chimie, verre et céramique % 9 % 8 % % % % % 18 % % Travail des métaux 2 % 10 % 8 % % % 8 % % 21 % % Fabrication de meubles 2 % 8 % % % % % % 19 % 10 % Fabrication d'articles divers 1 % % % % % 8 % 8 % 2 % 18 % Réparation et installation de machines et d'équipements industriels 29 % 8 % % % % % % 22 % % Récupération 29 % 8 % % % 8 % 8 % % 21 % % Services Services automobiles 22 % 9 % 8 % % 8 % 9 % % 2 % 9 % Transports 1 % % % 4 % % % % 22 % 2 % Activités de réparation, hors automobile 20 % % % % % 8 % % 2 % 14 % Soins à la personne 1 % 8 % % % 8 % 9 % % 2 % 12 % Autres services 14 % 8 % % % % % % 2 % 18 % Ensemble 2 % 8 % % % % % % 22 % 14 % Source : INSEE - REE / SIRENE, champ marchand non agricole. 4 Tableau économique de l artisanat 2

26 Spécialisation économique des territoires Les entreprises de l alimentation Les métiers de bouche allient à la fois une production de type artisanal et une activité commerciale de proximité. Malgré ce caractère de proximité et de service à la population, la localisation des entreprises n est pas pleinement homogène sur le territoire, en raison notamment de la diversité des tissus urbains. Par ailleurs, les régions de forte densité sont aussi celles où les la taille des entreprises est la plus petite. Boulangeries et boulangeries-pâtisseries [code 101C] en 2012 : 0 2. Densité moyenne : 4, / 10 0 hts, soit 1 entreprise pour 2 10 habitants. La répartition des boulangeries et boulangeries pâtisseries sur les territoires a peu évolué dans sa localisation depuis 40 ans : les départements du nord-est, du bassin parisien conservent une densité inférieure à la moyenne. La densité est également souvent plus faible dans les départements de grandes métropoles. de boulangeries et boulangeries-pâtisseries par département en 2012, et densité par rapport à la population très inférieure à la moyenne (<4) comprise entre 4, et,1 comprise entre,1 et, Densité supérieure à, Tableau économique de l artisanat

de l artisanat Tableau économique ÉTUDES et Recherches Cahier I : Les entreprises artisanales dans le tissu économique marchand

de l artisanat Tableau économique ÉTUDES et Recherches Cahier I : Les entreprises artisanales dans le tissu économique marchand ÉTUDES et Recherches de l Institut Supérieur des Métiers Tableau économique de l artisanat MAI 2014 Cahier I : Les entreprises artisanales dans le tissu économique marchand Tableau économique de l artisanat

Plus en détail

LA RÉPARTITION DES SERRURIERS EN FRANCE http://www.1serrurier.fr/

LA RÉPARTITION DES SERRURIERS EN FRANCE http://www.1serrurier.fr/ LA RÉPARTITION S EN FRANCE http://www.1serrurier.fr/ Les tableaux suivants permettent de retrouver les données détaillées de la répartition des entreprises de serrurerie en France métropolitaine et en

Plus en détail

338 465 créations d entreprises au premier semestre 2010

338 465 créations d entreprises au premier semestre 2010 LA CRÉATION D ENTREPRISES EN FRANCE AU PREMIER SEMESTRE 2010 338 465 créations d entreprises au premier Un nombre record de créations d entreprises a été enregistré en France durant le premier avec 338

Plus en détail

LA RÉPARTITION DES PROFESSIONNELS DU RACHAT DE CRÉDIT EN FRANCE http://www.1rachat-crédit.com/

LA RÉPARTITION DES PROFESSIONNELS DU RACHAT DE CRÉDIT EN FRANCE http://www.1rachat-crédit.com/ LA RÉPARTITION DES DU RACHAT DE CRÉDIT EN FRANCE http://www.1rachat-crédit.com/ Les tableaux suivants permettent de retrouver les données détaillées de la répartition des entreprises de rachat de crédits

Plus en détail

Les auto-entrepreneurs en 2010 : Un succès confirmé!

Les auto-entrepreneurs en 2010 : Un succès confirmé! Les auto-entrepreneurs en 2010 : Un succès confirmé! Source : Insee - Base de données Sirene - 1 - Juillet 2011 Dès sa mise en place, le 1 er janvier 2009, le régime de l auto-entrepreneur a remporté un

Plus en détail

Direction générale des entreprises ANNEE 2014

Direction générale des entreprises ANNEE 2014 Direction générale des entreprises SERVICE DE L ACTION TERRITORIALE, EUROPÉENNE ET INTERNATIONALE SOUS DIRECTION DE LA RÉINDUSTIALISATION ET DES RESTRUCTURATIONS D ENTREPRISES BUREAU DE LA FORMATION ET

Plus en détail

Dénombrement des entreprises 2014. Liste des variables

Dénombrement des entreprises 2014. Liste des variables Dénombrement des entreprises 2014 Liste des variables Index des variables : s de localisation : REGION DEP AU ZE UU COM s économiques : APE A64 A38 A21 A10 TAILLE s d identification : CHAMP CJ1 CJ2 ARTISAN

Plus en détail

Observatoire de l Artisanat Les Artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2013. Région Poitou-Charentes

Observatoire de l Artisanat Les Artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2013. Région Poitou-Charentes Observatoire de l Artisanat Les Artisans en Poitou-Charentes au 30 juin 2013 Région Poitou-Charentes Edito Comme chaque semestre, je tiens à vous présenter au travers de cette publication la synthèse des

Plus en détail

DÉPÔTS DANS LES RÉGIONS FRANÇAISES de la clientèle non financière résidente et non-résidente Encours des dépôts au 30 septembre 2015*

DÉPÔTS DANS LES RÉGIONS FRANÇAISES de la clientèle non financière résidente et non-résidente Encours des dépôts au 30 septembre 2015* Le 19 novembre 2015 (1) de France Métropolitaine* 591,3 434,1 45,3 100,1 30,0 10,2 232,9 21,2 264,9 1,6 1 731,6 Ile de France 234,1 128,0 2,8 19,9 4,9 4,1 41,9 1,5 121,2 0,3 558,7 75 Paris 140,0 48,5 0,5

Plus en détail

Une couverture supplémentaire pour les salariés du sport Garanties plus importantes que le régime général de la Sécurité Sociale

Une couverture supplémentaire pour les salariés du sport Garanties plus importantes que le régime général de la Sécurité Sociale LA PREVOYANCE DU SPORT Pourquoi un régime de prévoyance dans le sport? Une couverture supplémentaire pour les salariés du sport Garanties plus importantes que le régime général de la Sécurité Sociale Une

Plus en détail

BILAN DES EXAMENS DU PERMIS DE CONDUIRE

BILAN DES EXAMENS DU PERMIS DE CONDUIRE ANNEE 2009 BILAN DES EXAMENS DU PERMIS DE CONDUIRE Présent pour l avenir Ministère de l Écologie, de l Énergie, du Développement durable et de la Mer en charge des Technologies vertes et des Négociations

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI

ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI TEXTE ADOPTÉ n 390 «Petite loi» ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIÈME LÉGISLATURE SESSION EXTRAORDINAIRE DE 2013-2014 23 juillet 2014 PROJET DE LOI relatif à la délimitation des

Plus en détail

Édition avril 2014. Artisanat du Bâtiment LES CHIFFRES CLÉS. Dans le bâtiment, l'artisanat est toujours la première entreprise de France!

Édition avril 2014. Artisanat du Bâtiment LES CHIFFRES CLÉS. Dans le bâtiment, l'artisanat est toujours la première entreprise de France! Édition avril 2014 Artisanat du Bâtiment LES CHIFFRES CLÉS 2014 Dans le bâtiment, l'artisanat est toujours la première entreprise de France! éditorial L artisanat du bâtiment demeure cette année encore

Plus en détail

L hôtellerie de tourisme en 2008

L hôtellerie de tourisme en 2008 Ministère de l économie, des finances et de l emploi Direction du Tourisme N 2008 2 Département de la stratégie, de la prospective, de l évaluation et des statistiques Mars 2008 L hôtellerie de tourisme

Plus en détail

Artiscope. Les chiffres clés de l emploi dans l Artisanat en Région Centre Au 31 décembre 2013 (2ème Semestre 2013 - Année 2013)

Artiscope. Les chiffres clés de l emploi dans l Artisanat en Région Centre Au 31 décembre 2013 (2ème Semestre 2013 - Année 2013) Observatoire des Métiers et de l Artisanat Région Centre Juin 214 Artiscope Les chiffres clés de l emploi dans l Artisanat en Région Centre Au 31 décembre 213 (2ème Semestre 213 - Année 213) La révision

Plus en détail

DEcas. Positionnement et attentes des artisans du bâtiment travaillant seuls. Destinataire : M. Stéphane RIMLINGER

DEcas. Positionnement et attentes des artisans du bâtiment travaillant seuls. Destinataire : M. Stéphane RIMLINGER Institut d Informations et de Conjonctures Professionnelles 11, rue Christophe-Colomb 75008 Paris Tél. 01 47 20 30 33 Fax 01 47 20 84 58 iplusc@iplusc.com.fr. Destinataire : M. Stéphane RIMLINGER DEcas

Plus en détail

Analyse des mouvements au Répertoire des Métiers

Analyse des mouvements au Répertoire des Métiers Analyse des mouvements au Répertoire des Métiers Evolution du nombre d entreprises sur ans Du er janvier 99 au er janvier au er janvier 99 99 99 998 999 nombre d entreprises 9 8 99 8 9 9 Le secteur artisanal

Plus en détail

COMMERCES PAR SECTEUR D'ACTIVITE

COMMERCES PAR SECTEUR D'ACTIVITE Page 1 ACT.EXTRACTIVES,MATERIAUX CONST.,ENERGIE,EAU,RECUP 0811Z EXTRACTION DE PIERRES ORNEMENTALES ET DE CONSTRUCTION, DE CALCAIRE INDUSTRIEL, DE GYPSE, DE CRAIE 1ET D'ARDOISE 0 2363Z FABRICATION DE BÉTON

Plus en détail

3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT

3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT 3 e partie L OFFRE D HÉBERGEMENT 3 - L offre d hébergement Définitions Dans ce chapitre sont présentés les parcs d hébergement marchand et non marchand qui constituent l offre touristique française. Le

Plus en détail

Tableau de bord des pôles de compétitivité

Tableau de bord des pôles de compétitivité Tableau de bord des pôles de compétitivité dition 2012 Ensemble des pôles 1. Carte des pôles en 2011 Part des effectifs des établissements membres dans les effectifs de la zone d'emploi (en %) 7,5 et plus

Plus en détail

Malgré un repli, la création d entreprises reste toujours à un niveau élevé en 2011

Malgré un repli, la création d entreprises reste toujours à un niveau élevé en 2011 LA CRÉATION D ENTREPRISES EN FRANCE EN 2011 Malgré un repli, la création d entreprises reste toujours à un niveau élevé 549 805 créations d entreprises ont été recensées en France. Pour la première année

Plus en détail

N 13 S É N A T. 30 octobre 2014 PROJET DE LOI

N 13 S É N A T. 30 octobre 2014 PROJET DE LOI N 13 S É N A T SESSION ORDINAIRE DE 2014-2015 30 octobre 2014 PROJET DE LOI relatif à la délimitation des régions, aux élections régionales et départementales et modifiant le calendrier électoral. (procédure

Plus en détail

Dépendance et rayonnement. des établissements franciliens

Dépendance et rayonnement. des établissements franciliens ILE -DE- FRANCE études études Mai 2006 Dépendance et rayonnement des établissements franciliens Document réalisé dans le cadre du Schéma Directeur Régional de l'ile-de-france Julie Roy Insee Ile-de-France

Plus en détail

Conférence «Les femmes dans l Artisanat» Catherine ELIE Directrice des Etudes et du Développement économique à l Institut Supérieur des Métiers

Conférence «Les femmes dans l Artisanat» Catherine ELIE Directrice des Etudes et du Développement économique à l Institut Supérieur des Métiers Conférence «Les femmes dans l Artisanat» Catherine ELIE Directrice des Etudes et du Développement économique à l Institut Supérieur des Métiers L artisanat : de quoi parle-t-on? 1,1 million d entreprises

Plus en détail

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT

NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT NOTE DE CONJONCTURE DE L ARTISANAT DES PAYS DE LA LOIRE 2nd semestre 2013 - Edition Janvier 2014 Au cours du second semestre, l activité a été contrastée. Même si le nombre d artisans déclarant une hausse

Plus en détail

CEP CONSTRUCTION. Tableaux de bord régionaux emploi/formation dans la construction. Septembre 2006. Jean-Louis Reboul. Sandrine Aboubadra

CEP CONSTRUCTION. Tableaux de bord régionaux emploi/formation dans la construction. Septembre 2006. Jean-Louis Reboul. Sandrine Aboubadra CEP CONSTRUCTION Tableaux de bord régionaux emploi/formation dans la construction Septembre 2006 Jean-Louis Reboul Sandrine Aboubadra Siège social 89, rue du Faubourg Saint Antoine 75011 PARIS Tel : 33

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 2012

DOSSIER DE PRESSE 2012 DOSSIER DE PRESSE 2012 Pour trouver et choisir l artisan qu il vous faut! www.artisan-facile.fr Contact presse : 1 Agence Valeur D image - Mary GRAMMONT m.grammont@valeurdimage.com 04 76 70 93 63-06 15

Plus en détail

Le TOP TEN des 10 plus grandes villes préférées des Français

Le TOP TEN des 10 plus grandes villes préférées des Français Le TOP TEN des 10 plus grandes villes préférées des Français Sondage réalisé auprès d un échantillon de plus de 6400 Français Sondage réalisé pour la presse régionale et publié dans la presse régionale

Plus en détail

En savoir plus sur le Registre des Ostéopathes de France : www.osteopathie.org. Contact : 05 56 18 80 44 / 05 56 18 80 48

En savoir plus sur le Registre des Ostéopathes de France : www.osteopathie.org. Contact : 05 56 18 80 44 / 05 56 18 80 48 Enquête démographique Les chiffres de l'ostéopathie en janvier 2015 Ostéopathes exclusifs et praticiens autorisés à user du titre Les chiffres par département En savoir plus sur le Registre des Ostéopathes

Plus en détail

VOUS VOULEZ EFFECTUER UN DEPOT DE CAPITAL SOCIAL AUPRES DE LA CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS

VOUS VOULEZ EFFECTUER UN DEPOT DE CAPITAL SOCIAL AUPRES DE LA CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS VOUS VOULEZ EFFECTUER UN DEPOT DE CAPITAL SOCIAL AUPRES DE LA CAISSE DES DEPOTS ET CONSIGNATIONS RETROUVEZ VOTRE POLE DE GESTION DES CONSIGNATIONS EN FONCTION DE VOTRE DEPARTEMENT VOTRE DEPARTEMENT VOTRE

Plus en détail

Les comptes de production régionaux 2011-2012 - 2013 de la FFB

Les comptes de production régionaux 2011-2012 - 2013 de la FFB Les comptes de production régionaux 2011-2012 - 2013 de la FFB 03/10/2014 FEDERATION FRANÇAISE DU BATIMENT Direction des Affaires Economiques, Financières et Internationales Service des Etudes Economiques

Plus en détail

Les entreprises de petite taille : un poids économique important en Aquitaine

Les entreprises de petite taille : un poids économique important en Aquitaine Les entreprises de petite taille : un poids économique important en Aquitaine Dossier n 2 - Décembre 2014 Sommaire Synthèse Une place importante des M.TPE.PE dans l économie aquitaine et un ancrage régional

Plus en détail

Panorama. de l économie sociale et solidaire

Panorama. de l économie sociale et solidaire Panorama de l économie sociale EN FRANCE ET DANS LES RÉGIONS Réalisée par l Observatoire National de l Economie Sociale et Solidaire, cette nouvelle édition du «Panorama de l économie sociale en France

Plus en détail

la création d entreprise en nord-pas de calais

la création d entreprise en nord-pas de calais Nord-Pas de Calais N 184 SEPTEMBRE 2014 la création d entreprise en nord-pas de calais Près de 24 000 créations d entreprise en 2013 en Nord-Pas de Calais En 2013, les créations ont légèrement baissé en

Plus en détail

Tableau de bord national de l emploi et de la formation dans le BTP

Tableau de bord national de l emploi et de la formation dans le BTP Tableau de bord national de l emploi et de la formation dans le BTP Édition juin 2008 Le service Études du CCCA-BTP Mission Aider la profession du BTP dans la définition de ses orientations en matière

Plus en détail

L offre d hébergement

L offre d hébergement L offre d hébergement 3 L offre d hébergement Définitions 52 Dans ce chapitre sont présentés les parcs d hébergement marchand et non marchand qui constituent l offre touristique française. Le nouveau classement

Plus en détail

Les Finances des départements 2012

Les Finances des départements 2012 MINISTERE DE L'INTERIEUR MINISTERE DE LA REFORME DE L ETAT, DE LA DECENTRALISATION ET DE LA FONCTION PUBLIQUE Les Finances des départements 2012 Statistiques et finances locales (tableaux) Direction générale

Plus en détail

Fonds de Dotation L observatoire Deloitte. N 20 31 décembre 2011

Fonds de Dotation L observatoire Deloitte. N 20 31 décembre 2011 Fonds de Dotation L observatoire Deloitte N 20 31 décembre 2011 Éditorial L année vient de s achever avec 863 fonds de dotation enregistrés au 31 décembre 2011. C est une année record car pas moins de

Plus en détail

Caractéristiques et enjeux du territoire de Fécamp

Caractéristiques et enjeux du territoire de Fécamp Caractéristiques et enjeux du territoire de Fécamp Action GPECT «Artisanat facteur d évolution du territoire» Juillet 2012 - CT, HL et GA 1 Introduction : Les premières mentions de la ville de Fécamp remontent

Plus en détail

Douanes : Commerce Extérieur

Douanes : Commerce Extérieur Données commentées Année 2015 SOMMAIRE ❶ Evolution des balances par zone d import/export :... 2 ❷ Evolution des balances par région administrative :... 3 ❸ Importations et exportations par région administrative.

Plus en détail

LES AUTO-ENTREPRENEURS

LES AUTO-ENTREPRENEURS NOTE THÉMATIQUE Observatoire socio-économique Avril 2014 LES AUTO-ENTREPRENEURS Depuis l instauration du statut en 2009, le secteur de la propreté attire les auto-entrepreneurs. Ils sont plus de 23 000

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 584 Novembre 214 Tableau de bord éolien-photovoltaïque Troisième trimestre 214 OBSERVATION ET STATISTIQUES ÉNERGIE La puissance du parc éolien français s

Plus en détail

France. Création d'entreprises* de 2000 à 2010. 1) La création d'entreprises durant les cinq dernières années (2006-2010)

France. Création d'entreprises* de 2000 à 2010. 1) La création d'entreprises durant les cinq dernières années (2006-2010) France Création d'entreprises* de 2000 à 2010 1) La création d'entreprises durant les cinq dernières années (2006-2010) Nombre de créations annuelles Indicateurs annuels 2006 2007 2008 2009 2010 Taux de

Plus en détail

2 DEUXIEME PARTIE : ANALYSE SECTORIELLE ET LOCALISEE

2 DEUXIEME PARTIE : ANALYSE SECTORIELLE ET LOCALISEE 2 DEUXIEME PARTIE : ANALYSE SECTORIELLE ET LOCALISEE Dans cette partie, l analyse détaillera les 140 activités qui ont été retenues pour l approfondissement de l étude. Le parti pris a été de les regrouper

Plus en détail

Mesure des emplois, métiers et formations de l économie verte

Mesure des emplois, métiers et formations de l économie verte Mesure des emplois, métiers et formations de l économie verte Conseil d orientation pour l emploi 26 mars 2013 (màj au 12/04/2013) Pierre Greffet MEDDE/CGDD/SOeS Crédit photo : Arnaud Bouissou/MEDDE Ministère

Plus en détail

Besoins en Main-d œuvre et offres d emploi dans la Plasturgie

Besoins en Main-d œuvre et offres d emploi dans la Plasturgie Etude de besoin de Main-d œuvre dans la Plasturgie Besoins en Main-d œuvre et offres d emploi dans la Plasturgie Année 2015 Table des matières A. Les besoins de recrutement des entreprises de la plasturgie...

Plus en détail

Effectifs salariés de la Plasturgie : Données sociales

Effectifs salariés de la Plasturgie : Données sociales Effectifs salariés de la Plasturgie : Données sociales Année 2014 SOMMAIRE ❶ Type d emploi :...3 ❷ Pyramide des âges :...4 ❸ Conditions d emploi :...5 ❹ Les emplois par catégorie socioprofessionnelle :...6

Plus en détail

Le revenu fiscal moyen des ménages rapporté à l unité de consommation (UC) est légèrement plus

Le revenu fiscal moyen des ménages rapporté à l unité de consommation (UC) est légèrement plus ACTIVITÉS ÉCONOMIQUES LITTORALES ET MARITIMES Revenu fiscal des Ménages dans les métropolitains Les risques A RETENIR Le revenu fiscal moyen des ménages rapporté à l unité de consommation (UC) est légèrement

Plus en détail

TABLEAU DE BORD DES CENTRES D AIDE PAR LE TRAVAIL SYNTHESE NATIONALE - EXERCICE 1999 INFODGAS N 74 - OCTOBRE 2003

TABLEAU DE BORD DES CENTRES D AIDE PAR LE TRAVAIL SYNTHESE NATIONALE - EXERCICE 1999 INFODGAS N 74 - OCTOBRE 2003 MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES, MINISTERE DE LA SANTE, DE LA FAMILLE DU TRAVAIL ET DE LA SOLIDARITE ET DES PERSONNES HANDICAPES TABLEAU DE BORD DES CENTRES D AIDE PAR LE TRAVAIL SYNTHESE NATIONALE - EXERCICE

Plus en détail

1985 / 2009 : 25 ANS DE CONCOURS DU CREDIT-BAIL AU FINANCEMENT DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE

1985 / 2009 : 25 ANS DE CONCOURS DU CREDIT-BAIL AU FINANCEMENT DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE 1985 / 2009 : 25 ANS DE CONCOURS DU CREDIT-BAIL AU FINANCEMENT DE L IMMOBILIER D ENTREPRISE 2 1985 / 2009 : 25 ans de concours du crédit-bail au financement de l d entreprise* 1.Introduction : le crédit-bail,

Plus en détail

SERVICES AUX PARTICULIERS

SERVICES AUX PARTICULIERS PICARD Chiffres clés du secteur ATLAS Les chiffres du secteur 2011 2010 2011 2010 (actifs au 31 décembre) 21 413 20 495 967 996 928 176 % du parc 16,5 16,4 16,6 16,5 salariés 34 990 36 234 1 874 209 1

Plus en détail

Suivi du marché 2012 des applications individuelles solaires thermiques

Suivi du marché 2012 des applications individuelles solaires thermiques Suivi du marché 2012 des applications individuelles solaires thermiques Avec le soutien de : Observ ER 2013 Suivi du marché des installations individuelles solaires thermiques 1 Juillet 2013 Sommaire Préambule

Plus en détail

LE MARCHÉ DU LOGEMENT 3 ème trimestre 2013

LE MARCHÉ DU LOGEMENT 3 ème trimestre 2013 29 novembre 2013 SERVICE ÉCONOMIQUE ET FINANCIER LE MARCHÉ DU LOGEMENT 3 ème trimestre 2013 1- Marché des logements neufs : nouvelle baisse des ventes et des mises en vente au 3 ème trimestre 2013 Après

Plus en détail

www.interieur.gouv.fr

www.interieur.gouv.fr www.interieur.gouv.fr Sommaire PREAMBULE 2 LES CATEGORIES DE PERMIS PREMIERE PARTIE 3 LES CANDIDATS ENREGISTRES EN PREFECTURE DEUXIEME PARTIE 8 LES EPREUVES THEORIQUES GENERALES TROISIEME PARTIE 13 LES

Plus en détail

BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI

BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI BILANS REGIONAUX DE L EMPLOI DANS L ECONOMIE SOCIALE EN 2013 Cécile BAZIN Marie DUROS Amadou BA Jacques MALET Octobre 2014 INTRODUCTION Pour la septième année consécutive, l Association des Régions de

Plus en détail

Observatoire de l Eolien

Observatoire de l Eolien Observatoire de l Eolien Analyse du marché et des emplois éoliens en France Colloque France Energie Eolienne 2 octobre 2014 Editorial France Energie Eolienne, porte-parole de l éolien, regroupe les professionnels

Plus en détail

Services et équipements

Services et équipements société Services et équipements pour personnes âgées le Limousin bien placé Martine Brethenoux Les personnes âgées qui souhaitent rester le plus longtemps possible dans leur logement disposent, en Limousin,

Plus en détail

OBSERVATION ET STATISTIQUES

OBSERVATION ET STATISTIQUES COMMISSARIAT Général au développement durable n 644 Juin 215 Tableau de bord éolien-photovoltaïque Premier trimestre 215 OBSERVATION ET STATISTIQUES énergie Le parc éolien français atteint une puissance

Plus en détail

Alcool, tabac et drogues illicites : Géographie des pratiques addictives en France

Alcool, tabac et drogues illicites : Géographie des pratiques addictives en France Alcool, tabac et drogues illicites : Géographie des pratiques addictives en France Analyses régionales du Baromètre santé Inpes 2010 Grandes tendances dans les DOM Dossier de presse Novembre 2013 Contacts

Plus en détail

MINISTÈRE DE L ECOLOGIE, DE L ENERGIE, DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER, en charge des technologies vertes et des négociations sur le climat

MINISTÈRE DE L ECOLOGIE, DE L ENERGIE, DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER, en charge des technologies vertes et des négociations sur le climat MINISTÈRE DE L ECOLOGIE, DE L ENERGIE, DU DEVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER, en charge des technologies vertes et des négociations sur le climat Arrêté du [ ] fixant les conditions d achat de l électricité

Plus en détail

Etude de Besoin de Main-d œuvre dans la Plasturgie

Etude de Besoin de Main-d œuvre dans la Plasturgie Etude de Besoin de Main-d œuvre dans la Plasturgie Année 2013 SOMMAIRE Représentation géographique des projets de recrutement par métier en 2013... 3 Agents qualifiés de laboratoire (techniciens, ouvriers

Plus en détail

document de travail Les professions de santé SÉRIE STATISTIQUES N 189 JUIN 2014

document de travail Les professions de santé SÉRIE STATISTIQUES N 189 JUIN 2014 Direction de la recherche, des études, de l évaluation et des statistiques DREES document de travail SÉRIE STATISTIQUES N 189 JUIN 2014 Les professions de santé AU 1 ER JANVIER 2014 Daniel SICART Direction

Plus en détail

L observatoire. Bilan 2012 Créations et disparitions des entreprises en France. des entreprises. Avril 2013. www.cofaceservices.fr

L observatoire. Bilan 2012 Créations et disparitions des entreprises en France. des entreprises. Avril 2013. www.cofaceservices.fr Bilan 2012 Créations et disparitions des entreprises en France Avril 2013 L observatoire des entreprises www.cofaceservices.fr Objet de l Etude Evolution en 2012 des créations, cessations et défaillances

Plus en détail

9,8 % de l emploi 2,1 millions de salariés 203 000 établissements employeurs

9,8 % de l emploi 2,1 millions de salariés 203 000 établissements employeurs DONNÉES AU 31/12/2006 SOURCE INSEE-CLAP 1 - DÉCEMBRE 2008 Panorama de l'économie sociale EN FRANCE ET DANS LES RÉGIONS Ce document est la première publication réalisée par l Observatoire national de l

Plus en détail

Etude de Besoin de Main-d œuvre dans la Plasturgie

Etude de Besoin de Main-d œuvre dans la Plasturgie Etude de Besoin de Main-d œuvre dans la Plasturgie Année 2014 SOMMAIRE Représentation géographique des projets de recrutement par métier en 2014... 3 Pilotes d'installations lourdes des industries de transformation...3

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 32 du 27 juin 2014 TEXTE SIGNALE

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 32 du 27 juin 2014 TEXTE SIGNALE BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES Édition Chronologique n 32 du 27 juin 2014 TEXTE SIGNALE ARRÊTÉ modifiant l arrêté du 18 avril 2013 pris pour l application de l article 233 du décret n 2012-1246 du 7 novembre

Plus en détail

Le service d assainissement en France : principales données 2008

Le service d assainissement en France : principales données 2008 COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 210 Avril 2011 Le service d assainissement en France : principales données 2008 OBSERVATION ET STATISTIQUES ENVIRONNEMENT La quatrième enquête sur les services

Plus en détail

ATTESTATION DE PARUTION

ATTESTATION DE PARUTION LE PARISIEN PARIS Le 20/12/2013 LE PARISIEN SEINE ET MARNE Le 20/12/2013 LE PARISIEN YVELINES Le 20/12/2013 LE PARISIEN ESSONNE Le 20/12/2013 LE PARISIEN HAUTS DE SEINE Le 20/12/2013 LE PARISIEN SEINE

Plus en détail

L Agence MD vous présente

L Agence MD vous présente L Agence MD vous présente 4 Millions d emails BtoB disponibles Focus sur les entreprises artisanales Mise à jour de juillet 2014 1 4 Millions d adresses email BtoB couvrant plus de 2 Millions d entreprises

Plus en détail

Les professions de santé au 1 er janvier 2012

Les professions de santé au 1 er janvier 2012 Direction de la recherche, des études, de l évaluation et des statistiques DREES SÉRIE STATISTIQUES DOCUMENT DE TRAVAIL Les professions de santé au 1 er janvier 2012 Daniel SICART n 168 mars 2012 MINISTÈRE

Plus en détail

document de travail Les professions de santé SÉRIE STATISTIQUES N 183 AOUT 2013

document de travail Les professions de santé SÉRIE STATISTIQUES N 183 AOUT 2013 Direction de la recherche, des études, de l évaluation et des statistiques DREES document de travail SÉRIE STATISTIQUES N 183 AOUT 2013 Les professions de santé AU 1 ER JANVIER 2013 Daniel SICART Direction

Plus en détail

L automobile dans l espace européen et français

L automobile dans l espace européen et français L automobile dans l espace européen et français Fin 2004, l industrie automobile emploie 2,54 millions de salariés 1 dans l Union européenne des 25. Ces salariés se répartissent pour 1,12 million dans

Plus en détail

Activité d investissement des FCPI dans les entreprises innovantes TABLEAU DE BORD 1997-2009

Activité d investissement des FCPI dans les entreprises innovantes TABLEAU DE BORD 1997-2009 Activité d investissement des FCPI dans les entreprises innovantes TABLEAU DE BORD 1997-2009 Tableau de bord 1997-2009 Sommaire 5,5 Md de fonds levés dont 3,3 Md destinés à l innovation page 3 3 Md investis

Plus en détail

Reporting de la Cellule d appui MOA SIRH / DGA SI. Situation du 1 er juillet 2010 au soir

Reporting de la Cellule d appui MOA SIRH / DGA SI. Situation du 1 er juillet 2010 au soir Reporting de la Cellule d appui MOA SIRH / DGA SI Situation du 1 er juillet 21 au soir Indicateurs de la cellule Nombre d optants: données issues des régions 12151 personnes ont opté au 1/7/21 (données

Plus en détail

Les Très Petites Entreprises du secteur Construction en Rhône-Alpes

Les Très Petites Entreprises du secteur Construction en Rhône-Alpes Les Très Petites Entreprises du secteur Construction en Rhône-Alpes Un tissu d entreprises en mutation Edition 2012 Septembre 2012 1 SOMMAIRE I. Caractéristiques des Très Petites Entreprises du BTP en

Plus en détail

Evolution de la collecte des RPU Réseau OSCOUR

Evolution de la collecte des RPU Réseau OSCOUR Evolution de la collecte des RPU Réseau OSCOUR Vanina BOUSQUET InVS St MAURICE 20 Mai 2014 Journée plénière de la FEDORU SOMMAIRE Etat des lieux des remontée de RPU Etat des lieux des structures régionales

Plus en détail

Bilan de l emploi dans l économie sociale en régions. Cécile BAZIN Marie DUROS Mélanie BAZOGE Jacques MALET

Bilan de l emploi dans l économie sociale en régions. Cécile BAZIN Marie DUROS Mélanie BAZOGE Jacques MALET Bilan de l emploi dans l économie sociale en régions Cécile BAZIN Marie DUROS Mélanie BAZOGE Jacques MALET Octobre 2015 INTRODUCTION Pour la huitième année consécutive, l Association des Régions de France,

Plus en détail

La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences dans votre entreprise

La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences dans votre entreprise Moins de 50 salariés dans la Branche des Services de l Automobile GPEC La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences dans votre entreprise Anticiper les enjeux économiques et concurrentiels

Plus en détail

Santé des entreprises : Créations et Procédures Judiciaires

Santé des entreprises : Créations et Procédures Judiciaires Santé des entreprises : Créations et Procédures Judiciaires Année 2014 SOMMAIRE ❶ Répartition du nombre d entreprises et de salariés... 2 Répartition du nombre d établissements et du nombre de salariés

Plus en détail

LA CRÉATION D ENTREPRISE

LA CRÉATION D ENTREPRISE FOCUS études septembre 2012 LA CRÉATION D ENTREPRISE en Seine-et-Marne information économique Depuis 2009, la crise économique mondiale et la création du statut d auto-entrepreneur ont profondément bouleversé

Plus en détail

Santé des entreprises : Créations et Procédures Judiciaires

Santé des entreprises : Créations et Procédures Judiciaires Santé des entreprises : Créations et Procédures Judiciaires Année 2013 SOMMAIRE ❶ Répartition du nombre d entreprises et de salariés... 2 Répartition du nombre d établissements et du nombre de salariés

Plus en détail

Migrations d étudiants, pôles d enseignement supérieur et bassins de recrutement

Migrations d étudiants, pôles d enseignement supérieur et bassins de recrutement Migrations d étudiants, pôles d enseignement supérieur et bassins de recrutement Un déficit important dû pour une large part aux migrations des familles Entre et, la Champagne-Ardenne a perdu beaucoup

Plus en détail

Recettes de fonctionnement et capacité d'épargne

Recettes de fonctionnement et capacité d'épargne 1 - Recettes réelles de fonctionnement/population Recettes réelles de fonctionnement : total des recettes de la colonne mouvements réels de la balance générale en section de fonctionnement. Evaluation

Plus en détail

Les chiffres clé de la région. Alsace. 1er trimestre 2013 résultats de mars. Données CAF/FAB hors matériel militaire en millions d'euros

Les chiffres clé de la région. Alsace. 1er trimestre 2013 résultats de mars. Données CAF/FAB hors matériel militaire en millions d'euros Les chiffres clé de la région http://lekiosque.finances.gouv.fr Alsace 1er trimestre 213 résultats de mars Réalisée chaque trimestre, la brochure régionale présente les données de cadrage du commerce extérieur

Plus en détail

Les salaires des dirigeants de société et leur évolution à moyen terme (1993-2003)

Les salaires des dirigeants de société et leur évolution à moyen terme (1993-2003) Les salaires des dirigeants de société et leur évolution à moyen terme (1993-2003) Frédéric Brouillet Les dirigeants salariés ne constituent pas un ensemble homogène en termes de revenus : le domaine d

Plus en détail

Les prélèvements d eau en France en 2009 et leurs évolutions depuis dix ans

Les prélèvements d eau en France en 2009 et leurs évolutions depuis dix ans COMMISSARIAT GÉNÉRAL AU DÉVELOPPEMENT DURABLE n 29 Février 212 Les prélèvements d eau en France en 29 et leurs évolutions depuis dix ans OBSERVATION ET STATISTIQUES ENVIRONNEMENT En 29, 33,4 milliards

Plus en détail

SOMMAIRE. I - Synthèse de l'activité 2014... 2. II - Secteur "Logement" métropole... 4

SOMMAIRE. I - Synthèse de l'activité 2014... 2. II - Secteur Logement métropole... 4 SOMMAIRE I - Synthèse de l'activité 2014... 2 II - Secteur "Logement" métropole... 4 ACTIVITE LOGEMENTS NEUFS + EXISTANTS... 4 ACTIVITE LOGEMENTS NEUFS... 9 ACTIVITE LOGEMENTS EXISTANTS... 13 ACTIVITE

Plus en détail

ACTIVITÉ DE L ARTISANAT DU BÂTIMENT : UN DÉBUT D ANNÉE DIFFICILE ET DES TRÉSORERIES ENCORE DÉGRADÉES

ACTIVITÉ DE L ARTISANAT DU BÂTIMENT : UN DÉBUT D ANNÉE DIFFICILE ET DES TRÉSORERIES ENCORE DÉGRADÉES LA LETTRE D INFORMATION HEBDOMADAIRE DU RÉSEAU Conjoncture du 1 er trimestre 215 Avril 215 ACTIVITÉ DE L ARTISANAT DU BÂTIMENT : UN DÉBUT D ANNÉE DIFFICILE ET DES TRÉSORERIES ENCORE DÉGRADÉES Au 1 er trimestre

Plus en détail

et résultats Les spécificités régionales des modes de garde déclarés des enfants de moins de 3 ans N 839 avril 2013

et résultats Les spécificités régionales des modes de garde déclarés des enfants de moins de 3 ans N 839 avril 2013 ét udes et résultats N 839 avril 2013 Les spécificités régionales des modes de garde déclarés des enfants de moins de 3 ans En janvier 2011, 2,3 millions d enfants de moins de 3 ans vivent en France métropolitaine.

Plus en détail

Q1 À quel titre venez-vous sur le site de l'apce?

Q1 À quel titre venez-vous sur le site de l'apce? Q1 À quel titre venez-vous sur le site de l'apce? Répondues : 6 351 Ignorées : 28 Enseignant(e) En phase de reprise d'entreprise Autre (veuillez préciser) En phase de création d'entreprise ou d'auto-entreprise

Plus en détail

Effectifs territoriaux au 31 décembre 2012 Tableau de bord national

Effectifs territoriaux au 31 décembre 2012 Tableau de bord national Effectifs territoriaux au 31 décembre 2012 Tableau de bord national mars 2015 Observatoire de la FPT 1/29 Ce tableau de bord est conduit, sous la direction de Mohamed Amine, responsable de l Observatoire

Plus en détail

des masseurs-kinésithérapeutes libéraux

des masseurs-kinésithérapeutes libéraux L offre de soins des masseurs-kinésithérapeutes libéraux Quelques éléments de cadrage Tableau 16 Caractéristiques régionales de l offre de soins des masseurs-kinésithérapeutes libéraux Masseurskinésithérapeutes

Plus en détail

3.3. Le mode de vie de l'enfant. La santé observée dans les régions de France

3.3. Le mode de vie de l'enfant. La santé observée dans les régions de France La santé observée dans les régions de France Le mode de vie de l'enfant 3.3 Le contexte En une vingtaine d années, le mode de vie des jeunes enfants a évolué sous l influence des changements dans la société

Plus en détail

Contenu du fichier Base Permanente des Equipements 2008. Fichier Ensemble

Contenu du fichier Base Permanente des Equipements 2008. Fichier Ensemble Contenu du fichier Base Permanente des Equipements 2008 Fichier Ensemble Liste des variables : AN Année DCIRIS Département, commune et IRIS d implantation de l équipement DEP Département d implantation

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE ET DES FINANCES BUDGET Arrêté du 18 avril 2013 pris pour l application de l article 233 du décret n o 2012-1246 du 7 novembre 2012

Plus en détail

Le commerce de proximité Repérage statistique et implantation sur le territoire

Le commerce de proximité Repérage statistique et implantation sur le territoire Le commerce de proximité Repérage statistique et implantation sur le territoire Gwennaël Solard Insee - Division Commerce Chargé d études 18 boulevard Adolphe Pinard 75675 Paris Cedex 14 tél : 01 41 17

Plus en détail

L Agence MD vous présente

L Agence MD vous présente L Agence MD vous présente 4 Millions d emails BtoB disponibles Focus sur les professions libérales Mise à jour de septembre 2014 1 La Meg@baseB2B 4 Millions d emails de décideurs disponibles L Agence MD

Plus en détail

Les charges de copropriété de l année 2005 en Rhône-Alpes

Les charges de copropriété de l année 2005 en Rhône-Alpes Les charges de copropriété de l année 2005 en Rhône-Alpes Bourg en Bresse, Lyon et Saint Etienne Les charges de l année 2005 L Observatoire National de Charges de Copropriété de la CNAB s est assigné trois

Plus en détail

La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences dans votre entreprise

La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences dans votre entreprise 50 salariés et plus / groupes de distribution (GDSA) dans la Branche des Services de l Automobile GPEC La Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences dans votre entreprise Anticiper les enjeux

Plus en détail